Connexion
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 3

Pokemon Community

Tu abandonnerais ce pauvre locataire démuni à son déménagement, en « empruntant » sa camionnette en plus… ? Je ne te pensais pas voleur, Josh.
en savoir plus ?
Cha-charmant… normalement c’est en mission avec Josh que je frôle la mort, pas en rentrant chez les Phyllalis.
en savoir plus ?
Je vais chuter, encore, et ça sera long, et ça sera douloureux, et t'auras pas envie d'être là. Parce que toi, tu as Aoi mais moi j'ai quoi maintenant que Maya est partie, dis-moi ?
en savoir plus ?
Ce n'est pas le parc que je souhaite anéantir...
en savoir plus ?
Mademoiselle Alézar, Pecheresse Caroline ! Où êtes-vous ?
en savoir plus ?
La triche sera permise évidemment.
en savoir plus ?
Q…. Quéééééééééééééé ?!
en savoir plus ?
Le Deal du moment : -30%
JBL LIVE 300TWS – Écouteurs ...
Voir le deal
105 €

Idalienor Edelwen
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4164-295-les-ambitions-d-idalienor-pyroli
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4175-idalienor-edelwen-pyroli
Icon : https://img.nickpic.host/3rBaTA.jpg
Taille de l'équipe : 15
Région d'origine : Hoen
Âge : 20 ans
Niveau : 70
Jetons : 2476
Points d'Expériences : 2463
https://img.nickpic.host/3rBaTA.jpg
15
Hoen
20 ans
70
2476
2463
pokemon
https://img.nickpic.host/3rBaTA.jpg
15
Hoen
20 ans
70
2476
2463
Idalienor Edelwen
est un Pokeathlète Médecin
La petite jungle a bien des choses à cacher × Calliope Pryde
Cette année, je ne suis pas rentrée à la maison pour le nouvel an, c'est la première fois que je suis loin de ma famille pour ce jour si important. Même si ils m'énervent au plus haut point parfois ils me manquent. Et puis Maman, tu me manques tellement. J'ai passé ces 5 dernières années à ne penser qu'à ma famille encore présente. Ce n'est que maintenant que ta mort me hante. J'essaie de rester courageuse mais c'est difficile parfois. J'aimerai tellement que tu sois là pour me voir grandir...

Pour échapper à mon coup de blouse, j'ai décidé de sortir un peu pour aller dans la petite jungle. C'est vrai que j'ai perdu beaucoup de plantes pendant le cours spé et ça ne me ferait pas de mal dans trouver de nouvelle. Surtout que celle que j'ai planté dans ma chambre ont perdus leurs feuilles puisque c'est l'hiver. Raison de plus pour sortir. Je sors donc de mon lit après cette longue réflexion et saute dans la douche. J'en ressort, je m'équipe de mes vêtements chauds qui ne craignent pas trop, attache mes cheveux en tresse et prépare mon sac. Heureusement que Papa avait insisté pour que j'emporte deux sacs au cas ou l'autre serait trop abîmé. Papa tu es un devin. En effet mon "premier sac" est mort pendant le cours spé suite à une attaque fatal foudre du Raichu blessé. C'est grâce à Axel que je n'ai pas grillé avec d'ailleurs. Encore merci à toi.

Je quitte le chalet bien déterminée à trouver ce que je cherchais. Ruru m'accompagne partout comme d'habitude. Mais aujourd'hui elle semble pensive, c'est étrange. Surement que les pokemons ont aussi leurs moments de réflexion. Je continue mon parcours. Je repasse devant l'académie avant de me diriger vers la petite jungle. Dans quelques jours, on retournera dans ces salles de classe pour écouter les cours de ces professeur tous plus fous les uns que les autres. Je trouve que d'avoir des profs "originaux" met de l'ambiance dans les cours. Ca évite de ne pas s'endormir surtout les derniers jours avant les vacances qui sont toujours un peu rude. En plus, j'ai trouvé une super place dans la salle. Contre le mur vers les rangs du milieu à droite, c'est parfait. Je m'éloigne un peu de mon objectif là.

J'arrive enfin dans la petite jungle. Je n'y suis jamais encore allée ce sera une première. Je crains surtout que mon sens de l'orientation inexistant me joue à nouveau des tours mais bon il faut bien tenter des choses dans la vie sinon on avance pas. Et puis j'adore l'aventure. La faune de l'endroit est superbe. Même en pleine hiver cette jungle reste de toute beauté. Je suis certaine de trouver ce que je cherche c'est le principal. Un chemin se dessine dans la jungle ce qui me permet de garder mes repères. Déjà une première sécurité pour moi. Ruru descend de mon épaule et marche maintenant à côté de moi. Elle est vraiment étrange aujourd'hui, je me demande ce qui la tracasse. Je continue d'observer encore et encore. Tout est beau dans cet endroit. Pas forcement rassurant en pleine nuit mais je n'ai pas peur de ce genre de chose. C'est étrange, nous n'avons encore croisé aucun pokemon. Pourtant avec un environnement comme celui-ci on devrait croiser une multitude de pokemon plantes ou même vol. Mais là rien. Ca y est j'ai compris ! Trop tard malheureusement, un Brutapode sort de derrière les arbres près à nous empêcher de continuer.

Je ne suis pas venue jusqu'ici pour rien, hors de question de faire demi-tour et Ruru l'a bien compris. Avant même que je puisse donner la moindre instruction Ruru se lance à l’assaut. Une fois de plus la différence de taille est très importante ce qui handicape mon Zorua. Mais à ma grande surprise, ces mouvements sont nets et précis, sans défauts. On dirait qu'elle a assimilé chacune de ses erreurs durant les combats qu'elle a mené jusque ici pour être d'autant plus efficace pour ce duel. C'est impressionnant, tu es la meilleure Ruru. Je ne peux qu'admirer ce qui se déroule devant moi. Elle enchaîne les attaques, physiques et spéciales, à une vitesse hallucinante. Elle exploite à fond sa petite taille pour infliger un maximum de dégâts. Ruru veut l'avoir à l'usure. Sur un pokemon de cette taille c'est essentiel. Au bout d'un moment, le Brutapode pousse un dernier cri avant de s'effondrer au sol. Elle a gagné. Je cours pour la prendre dans mes bras. C'et toujours toi la plus forte. On reste ensemble à se câliner pendant quelques minutes avant de reprendre le chemin. Zorua est revenue prendre place sur mon épaule comme à son habitude. J'aurais bien aimé savoir ce qui l’embêtait mais bon tant pis, je le saurais surement plus tard.

Nous décidons de reprendre la route avant de nous arrêter devant un coin qui me semble sympa pour la cueillette. Je sors alors de mon sac plusieurs sachets en plastique pour récupérer des plantes. Je sors également un livre que j'ai emprunté à la bibliothèque pour essayer de trouver des herbes qui me sont inconnus. J'ai hâte de faire toutes ces découvertes..


code by lizzou × gifs by tumblr


Dernière édition par Idalienor Edelwen le Jeu 7 Avr - 18:11, édité 3 fois


La petite jungle a bien des choses à cacher [PV Calliope][Terminé] Ko4m
Le courage est la première des qualités car elle garantit toutes les autres
Calliope Pryde
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1231-0116-calliope-callie-pryde-givrali#13904
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1233-calliope-callie-pryde-givrali#13937
Région d'origine : Unys.
Âge : 18 ans
Niveau : 51
Jetons : 2109
Points d'Expériences : 1579
Unys.
18 ans
51
2109
1579
pokemon
Unys.
18 ans
51
2109
1579
Calliope Pryde
est un Adulte Médecin Débutante


La petite jungle a bien des choses à cacher

feat idalienor

Les vacances avaient déjà bien commencé et Noël était déjà passé... Le temps passait horriblement vite et Calliope s'en rendait bien compte. C'était comme si chaque seconde lui échappait, lui filait entre les doigts sans qu'elle puisse faire quelque chose. Et c'était bien évidemment impossible car la rouquine n'était pas maitre du temps. Pourtant, cela serait tentant... Pouvoir le contrôler donnerait des possibilités incroyables : retourner en arrière afin de corriger ses erreurs. Or, il y avait un prix, celui de basculer totalement l'avenir. Peut-être était-ce pour cela qu'il était impossible de faire marche arrière. Peut-être que c'était bien mieux ainsi même si, justement, Callie en rêvait parfois. Heureusement, les choses qui avaient basculé sa vie étaient en train de s'arranger. De ce fait, la rouquine pouvait avoir le loisir de profiter entièrement du reste des vacances sans trop se soucier des aléas de la vie.

La veille du nouvel an, la demoiselle avait eu la soudaine envie de se rendre dans la petit jungle, pas loin du campus. Allez savoir pourquoi, elle-même était incapable de l'expliquer. C'était juste une envie, comme ça. En fait, elle repensait à ses stock médicinale et se souvenait de manquer d'herbes. En effet, avant de partir, Callie avait fait le point sur sa réserve personnelle en rangeant ses affaires et elle s'était rendue compte de ce petit problème. Alors, puisqu'elle avait du temps libre, elle pouvait se rendre là bas de bon matin. C'était un lieu idéal, là où elle trouvait toujours ce qu'il lui faillait. Sur les lieux, les alentours étaient méconnaissables. La neige avait transformé la jungle d'une façon étrange qui ravivait la demoiselle. C'était l'occasion de découvrir la jungle sous une autre forme. Espérons cependant que Calliope ne se perde pas car, maladroite comme tout, elle en était parfaitement capable. C'est pour cela, qu'au préalable, elle avait prévenu ses colocataires de sa courte expédition. Au moins, ces derniers savaient où elle était et pouvaient toujours venir l'aider si jamais elle ne rentrait pas se préparer pour le réveillon de la saint Sylvestre. Surtout qu'ils avaient prévu d'y aller tous les trois.

Emmitouflée dans son écharpe, la jeune préfète bravait le froid. Elle préférait largement cette saison à celle d'été pour une bonne raison : sa pathologie. Bien qu'elle appréciait quand même la chaleur du soleil, ce dernier restait son ennemi et la contraignait à sortir beaucoup moins cette période. Puisque ce n'était pas le cas actuellement, Calliope profitait de balades quotidiennes, appréciant prendre l'air pour se rafraichir et ne plus trop réfléchir. Sa Tarsal et son Pandespiègle la suivaient de bon train, heureux de partager ce moment avec leur dresseuse. Ils se montraient tous les deux attentifs, particulièrement le panda qui ne cessait d'attirer l'attention de la rouquine sur toutes les espèces de plante différentes qu'il voyait. Riant doucement, la demoiselle tachait de lui expliquer ce qu'elle recherchait exactement, lui montrant finalement une photo sur son iPok. Et il semblait avoir compris car il se mettait droit comme un i et faisait un salue militaire, patte sur le front. Depuis quand est-ce que Callie était une dictatrice ? Non mais.. Franchement... Levant les yeux vers le ciel, la jeune fille continuait son avancé jusqu'à ce qu'elle se rende compte qu'elle n'était pas la seule humaine présente dans cette jungle. En face d'elle, Callie pouvait constater qu'elle tenait un livre à la main. d'abord timide, elle osait finalement s'approcher de l'inconnue.


_ Bonjour ! Tu cherches quelque chose ?


fiche © Miss Yellow




Dernière édition par Calliope Pryde le Sam 9 Jan - 23:17, édité 1 fois


Idalienor Edelwen
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4164-295-les-ambitions-d-idalienor-pyroli
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4175-idalienor-edelwen-pyroli
Icon : https://img.nickpic.host/3rBaTA.jpg
Taille de l'équipe : 15
Région d'origine : Hoen
Âge : 20 ans
Niveau : 70
Jetons : 2476
Points d'Expériences : 2463
https://img.nickpic.host/3rBaTA.jpg
15
Hoen
20 ans
70
2476
2463
pokemon
https://img.nickpic.host/3rBaTA.jpg
15
Hoen
20 ans
70
2476
2463
Idalienor Edelwen
est un Pokeathlète Médecin
La petite jungle a bien des choses à cacher × Calliope Pryde
Comme d'habitude je m'enferme dans ma bulle. Il est très facile de voir si quelque chose m’intéresse. Si vous me parlez et que soit je n'ai pas compris ce que vous me dites ou que carrément je n'ai pas entendu, c'est que je suis partie. Parfois cela peut être handicapant. Dans l'école de Vermilava, ça m'arrivait assez souvent et du coup je me faisais très souvent réprimander. De toute façon à la fin de l'année je finissais par ne plus venir en cours du tout. J'étais tellement mieux chez l'herboriste. Elle m'a appris tellement de chose. 'est grâce à elle que je suis comme ça aujourd'hui. Elle est si gentille. J'ai vraiment été très triste de le séparer d'elle. Mai je lui ai fait une promesse : je reviendrais au village après mes années scolaires à l'académie avec des connaissances sur le monde et je lui ai dis que je lui apprendrais parce qu'elle a toujours rêvé de découvrir ce qu'il y avait au delà de la région. C'est aussi pour toi que je me donne.

Pour cette fois, je suis plongée dans mon livre. Aujourd'hui je cherche surtout à découvrir de nouvelles plantes. Un peu de renouveau ne fait pas de mal. Peut être des plantes plus efficace ou avec des effets qui me sont inconnus. Je montre a Ruru une photo de plante et elle part tout de suite dans la forêt pour tenter dans ramener. Elle est vraiment forte à ce jeu là. Et en plus, elle au moins, elle a une super sens de l'orientation donc je ne m’inquiète pas. Je suis en train d'observer une photo quand quelqu'un me parle. Je me retourne tout en parlant.

Non pas spécialement, j'essaie plus de découvrir pour aujourd'hui...

Je me retourne enfin vers l'inconnu. C'est une fille, plus grande que moi (comme d'hab j'ai envie de dire) les cheveux d'un roux légers et les yeux couleurs amandes. Elle est accompagné d'un tarsal. Il ou elle est trop mimi. Je suis persuadé de l'avoir déjà vu quelque part mais où. Idalienor cherche cherche. C'était pendant le discours de bienvenue de la directrice je crois. Elle s'est présentée elle et aussi les personnes importantes comme les professeurs référant à chaque dortoir ainsi que les préfets. Je revoie parfaitement la scène. Elle cite les noms de chacune et arrive à la fille qui se trouve devant moi. C'est une des préfètes ! Celle des Givrali ! En revanche j'ai oublié son nom. C'est du bon travail ça. Franchement Idalienor tu dois plus te concentrer pendant les discours. Mais j'ai une bonne excuse. Le jours de mon départ de l'école, la directrice m'a souhaité au revoir et m'a appelé Idalienor Edelwen. Vous allez me dire que c'est bien mon nom mais elle l'a prononcé Idalienor EdelwIN ! Devant tous les élèves. La honte. On voit qu'elle faisait attention à ses élèves quand même. Cela faisait 3 ans que j'étais là et l'école est petite. Enfin bon c'est du passé tout ça.

Tu es, enfin non vous êtes la préfète des givralis ? C'est un honneur de rencontrer une aînée et surtout préfète !

Je suis toute gênée maintenant. Comment me comporter devant quelqu'un de cette importance. Moi je suis la petite nouvelle parmi tant d'autres de l'académie. Oulalala les questions fusent dans ma tête et je n'ai pas de réponse à apporter. Bon je vais commencer par là.

Je peux te tutoyer ?

Elle me répond positivement. Ouf c'est déjà un poids de moins. Je suis quelqu'un qui tiens vraiment aux respects des autres. Surtout des adultes et des personnes importantes. Quand je pense que quand j'ai vu Marie pour la première fois je l'ai vouvoyé. Elle m'a tout de suite dit d’arrêter parce qu'elle avait l'impression d'avoir 40 ans. J'avais beaucoup rigolé et elle m'a dit qu'il ne fallait surtout pas que je le fasse ou alors que si je la vouvoyais je devais aussi vouvoyer maman. Et j'ai choisi la première option.

En fait je suis venue cherche des plantes médicinales. J'ai choisi le parcours Pokeathlète médecin et les herbes sont ma spécialité sauf qu'avec l'hiver et le cours spé je n'en ai plus beaucoup. Et toi que fais-tu ici ?

code by lizzou × gifs by tumblr


Dernière édition par Idalienor Edelwen le Ven 22 Jan - 18:28, édité 1 fois


La petite jungle a bien des choses à cacher [PV Calliope][Terminé] Ko4m
Le courage est la première des qualités car elle garantit toutes les autres
Calliope Pryde
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1231-0116-calliope-callie-pryde-givrali#13904
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1233-calliope-callie-pryde-givrali#13937
Région d'origine : Unys.
Âge : 18 ans
Niveau : 51
Jetons : 2109
Points d'Expériences : 1579
Unys.
18 ans
51
2109
1579
pokemon
Unys.
18 ans
51
2109
1579
Calliope Pryde
est un Adulte Médecin Débutante


La petite jungle a bien des choses à cacher

feat idalienor

La demoiselle que Calliope venait d'apercevoir n'était pas plus grande qu'elle. Ses cheveux longs et bouclés tombaient en cascade dans son dos et la lumière extérieure générait une variante de couleur. Nez plongé dans son livre, cette inconnue n'avait pas encore remarqué la demoiselle rousse qui se tenait derrière elle. Alors, pour attirer son attention, Callie prenait la parole d'une voix douce et quelque peu hésitante. En tout cas, une chose positive dans cette prise d'initiative, c'était que Calliope n'avait pas effrayé la jeune fille qui se retournait simplement en parlant. De découvrir plus ? De quoi voulait-elle donc parler ? Ca, la préfète ne pouvait pas le deviner sans jeter un petit coup d'œil à la page qu'elle était en train de consulter. Tiens, intéressant... Cette jeune fille était en train de parcourir un bouquin sur les plantes médicinales. Comme quoi, le monde était vraiment petit pensait la rouquine. Tomber sur une personne ayant la même passion qu'elle, c'était bien la première fois depuis bien longtemps. Heureuse, un petit sourire discret se dessinait au coin de ses lèvres. Mais Calliope ne s'était même pas rendue compte que l'inconnue était en train de la détailler pour tenter de se souvenir d'elle.  Et quand cette dernière prenait la parole, elle mettait directement mal à l'aise la rouquine. Le vouvoiement, très peu pour elle. Callie n'était pas une personne importante, bien qu'elle soit son aînée. Et ce statut de préfète ne justifiait en rien ce surplus de politesse. Décidemment, Calliope ne s'y habituait pas. Le rouge montant aux jours, la rouquine ne savait pas comment réagir à part détourner le regard. Sa voix était bloquée jusqu'au moment où elle lui demandait l'autorisation de la tutoyer.


_ Bien évidemment que tu peux. On a pratiquement le même âge...


Forcément, Callie était plus âgée. Elle était là depuis plus longtemps que son interlocutrice. Elle savait bien que cette dernière était nouvelle. Et même si elle l'avait reconnu, ce n'était pas du tout le cas de la pauvre rouquine qui ne pouvait mettre un prénom sur ce nouveau visage. D'ailleurs, elle ne se présentait même pas. Tan pis, Callie allait bien avoir un moment ou un autre l'occasion de le lui demander. Pour le moment, elle se concentrait juste sur ce que cette demoiselle avait à lui dire. Et elle confirmait ses pensées : elle était bien là pour des plantes. Et vu sa remarque, la rouquine comprenait très bien la situation. L'hivers n'était pas la saison propice pour faire des récoltes. Cependant, elle pouvait contenir des trésors irremplaçables

_ A part des ronces, on ne trouve pas grand chose, c'est certain. Pourtant, il existe bien des plantes qui poussent uniquement en hiver ! Il faut juste bien chercher.


S'approchant d'un pas, Calliope dégageait une de ses mains pour feuilleter à son tour le livre de la fille.

_ Là, voilà. Regarde cette plante. finissait-elle par dire en posant son doigt sur une photo. Il y en a un peu dans la jungle si on s'enfonce davantage. Ca ressemble à un petit buisson au premiers abords mais il y a des petites fleurs blanches et des boules rouges. Ca s'appelle de l'aubépine et c'est très utile pour le système cardiaque. Il y a d'autres fleurs, comme la violette mais je pense que c'est encore tôt pour en trouver. Tu veux que je t'accompagne ? J'ai aussi besoin de faire mes réserve.


Redressant sa tête, Calliope apposait son regard sur celui de son interlocutrice et attendait sa réponse. Il était possible que celle-ci préfère faire cavalier seul. La Tarsal de la rouquine gesticulait un peu dans ses bras et laissait échapper un cri significatif : elle se présentait à l'inconnue. Ah ... Mais bien sûr !


_ Au fait, je me nomme Calliope. Et elle, c'est Mystik. Et la boule de poil en arrière, c'est Pandespiègle. déclarait-elle en pointant son pousse vers son dos pour montrer le petit panda.


fiche © Miss Yellow




Dernière édition par Calliope Pryde le Mer 3 Fév - 9:33, édité 1 fois


Idalienor Edelwen
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4164-295-les-ambitions-d-idalienor-pyroli
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4175-idalienor-edelwen-pyroli
Icon : https://img.nickpic.host/3rBaTA.jpg
Taille de l'équipe : 15
Région d'origine : Hoen
Âge : 20 ans
Niveau : 70
Jetons : 2476
Points d'Expériences : 2463
https://img.nickpic.host/3rBaTA.jpg
15
Hoen
20 ans
70
2476
2463
pokemon
https://img.nickpic.host/3rBaTA.jpg
15
Hoen
20 ans
70
2476
2463
Idalienor Edelwen
est un Pokeathlète Médecin
La petite jungle a bien des choses à cacher × Calliope Pryde
Je suis en train de discuter avec une préfète, c'est super. C'est vrai que jusque là je n'ai pas crée de "lien" avec grand monde. J'ai très peu parlé avec ma propre préfète alors rencontrer celle d'un autre dortoir est toujours impressionnant. Mais bon visiblement elle n'a pas l'air de vouloir en tenir compte donc c'est parfait. On sera plus à l'aise pour discuter comme ça.

En tout cas, elle semble s'y connaître en plante médicinal. Au moins un point commun avec elle, c'est déjà ça. C'est vrai que les plantes d'hiver sont beaucoup plus difficile à trouver, et aussi plus rare. Elle passe sa main à côté de moi et feuillette les pages du livre. La préfète s'arrête alors sur une page avec une petite plante en forme de buisson avec des fleurs blanches. De l'aubépine. Je sens que je vais en apprendre des trucs avec elle. Sans ces indications, j'aurais pu chercher encore un moment. Après les plantes varient selon le climat et les terres sur lesquelles elles poussent. A Hoenn on ne trouvera pas les mêmes plantes qu'à Sinnoh. C'est logique.

Oh oui je serais très contente que tu m'accompagnes. Je ne peux pas refuser un peu de compagnie et puis c'est toujours plus sympa à plusieurs.

Elle se présente aussi à moi. Mais c'est pas vrai comment te rentrer dans le crâne qu'il faut que tu te présentes avant d'engager une conversation comme ça. Même si je pense que sans savoir les prénoms des autres on peut communiquer avec eux Mais c'est une marque de politesse. Elle me présente aussi ces pokemons : un tarsal et un pandespiègle. Trop choupi tous les 2. En plus, il me semble que la tarsal est chromatique. Ces pokemons sont beaucoup plus rare que les autres. Je me demande bien à quoi sont dues ses modifications de la couleur chez certains individus. Une mutation génétique ? Je ne sais pas trop, encore un sujet très intéressant. Mais j'ai trop de chose à apprendre je vais pas m'en sortir ! J'espère que tout ça viendra avec le temps, après tout je suis là pour apprendre non ? Il serait peut être temps de rappeler Ruru moi, il faudrait pas que je la laisse toute seule. Elle est très attentive à tout ce qui l'entoure, elle nous sera très utile.

Excuse moi je ne me suis pas présentée, moi c'est Idalienor enchantée de faire ta connaissance. Je dirige alors mon regard vers les arbres :Ruru ! On y va ! En très peu de temps, celle ci se précipite vers moi et saute dans mes bras. Et elle c'est Ruru mon Zorua.

Voilà les présentations sont faites, on peut donc partir. Ruru descend de mon épaule pour marcher à côté du Pandespiègle. Peut être qu'elle veut parler avec lui. Après tout elle aime le contact comme sa dresseuse.

Nous marchions toutes les 2 et nous enfonçons encore d'avantage dans cette jungle. Au fond de moi je crains que nous nous perdions mais bon avec un peu de chance Calliope sera se repérer dans cet endroit. Je décide d'engager la conversation.

Excuse moi de te demander ça mais je voulais savoir si tu connaissais des méthodes pour bien faire pousser des plantes dans sa chambre. En fait j'en ai planté 3 dans ma chambre mais j'ai peur qu'elle meurt avec l'hiver et je t'avoue que ça m’embêterait de les perdre comme ça


code by lizzou × gifs by tumblr


Dernière édition par Idalienor Edelwen le Ven 5 Fév - 16:49, édité 1 fois


La petite jungle a bien des choses à cacher [PV Calliope][Terminé] Ko4m
Le courage est la première des qualités car elle garantit toutes les autres
Calliope Pryde
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1231-0116-calliope-callie-pryde-givrali#13904
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1233-calliope-callie-pryde-givrali#13937
Région d'origine : Unys.
Âge : 18 ans
Niveau : 51
Jetons : 2109
Points d'Expériences : 1579
Unys.
18 ans
51
2109
1579
pokemon
Unys.
18 ans
51
2109
1579
Calliope Pryde
est un Adulte Médecin Débutante


La petite jungle a bien des choses à cacher

feat idalienor

Les présentations étaient faite du côté de Callie qui remerciait intérieurement sa Tarsal de l'y avoir convier. Celles de son interlocutrice ne tardait pas à arriver et la rouquine pouvait enfin mettre un nom sur le visage de cette inconnue : Idalienor. Un bien beau prénom qui la faisait sourire poliment. C'était ensuite au tour de ce Zorua de se manifester. Cette petite boule de poil noir avait filé dans les bras de sa dresseuse pour ensuite redescendre aussi vite et se placer aux côtés du Panda qui la fixait d'un air surpris. Lui qui était calme avait du mal avec ses compères vifs. Alors, quand ils marchaient ensemble, il se contentait de regarder droit devant en mâchouillant nerveusement sa brindille. Il avait vraiment du mal à se sociabiliser celui-là ! Mais Calliope n'en faisait rien, jugeant que cette promenade en jungle pourrait ne lui faire que du bien.

C'était ensuite au tour des adolescents de se mettre en route. Idalienor avait accepté la proposition de la demoiselle avec contentement. Cette fille semblait vraiment agréable et Callie ne regrettait pas, pour le moment, d'avoir croiser sa route. De plus, elles avaient l'air de se ressembler un peu toutes les deux car une même passion les animait: les plantes médicinales. Si au début la rouquine s'y était intéresser, maintenant, elle se penchait plus sur les diverses techniques médicales comme la kinésithérapie ou l'hypnose. Durant ses études au sein de l'académie, Calliope avait appris beaucoup de choses et elle ne savait pas encore dans quoi se spécialiser. Elle appréciait vraiment tout les aspects de la médecine ! Peut-être que plus tard, elle pourrait offrir une sorte de cabinet faisant aussi office d'officine. Elle y vendrait ses produits tout en consultant ses patients. Et plus elle y pensait, plus elle osait y croire. Là, planter son petit chalet au milieu de la forêt. S'occuper de Pokemon comme d'humain... Une véritable vocation.

Si seulement sa maladie ne jouait pas en sa défaveur ... ! Car oui, actuellement, le destin de la pauvre demoiselle n'était plus certain. Elle pouvait se projeter avec moins de facilité et savait que tôt ou tard, sa maladie vaincrait. L'xeroderma pigmentosumprogressait, inévitablement et allait bientôt atteindre le cerveau, générant des troubles neurologiques. et faisant donc dysfonctionner ses autres organes Le cancer l'avait épargné dans son enfance, mais il pouvait aussi revenir au galop. Elle n'était sûre de rien, mais elle le sentait. Ou du moins elle avait peur. Car cela faisait partie de sa génétique. Pourquoi sa pathologie serait différente ? Bien qu'une variante, on craignait l'apparition de symptômes nouveaux. Et cela l'effrayait de jour en jour. Mais pourquoi y pensait-elle alors qu'elle se sentait bien ... ? Sûrement à cause de ça, justement. Parce qu'elle était heureuse. Et qu'elle avait peur de tout perdre d'un coup. Fermant doucement les yeux, elle tâchait de mettre de côté ses appréhensions. Elle n'était pas là pour se morfondre mais pour trouver des plantes. Et heureusement, Idalienor la sortait de ces pensées malsaines.

_ Oh ... ! Tu sais, il y a des serres disponibles à l'école. Si tu veux, tu peux réserver une parcelle ! La plupart font pousser des baies, mais j'y met mes plantes. Après, si tu tiens à les garder en chambre, cela dépend de l'espèce. De quelle plante s'agit-il exactement ?



Calliope était vraiment contente de pouvoir partager son savoir. D'une certaine manière, elle se disait que si elle mourrait, elle pouvait tout transmettre pour que ses connaissances ne soient par perdues. C'était peut-être idiot, mais elle pensait de plus en plus. Comme si cette légère affection pulmonaire traçait son destin en le scellant. Callie n'appréciait pas être malade. Mais elle ne laissait rien paraitre, comme à son habitude. Chose incroyable d'ailleurs puisque nous pouvons lire son ressenti facilement, tel un livre ouvert. Cependant, quand un mal l'affectait de cette manière, on ne pouvait le deviner. Callie était là pour soigner les autres et pas pour que l'inverse se produise. Surtout avec sa maladie dont peu de personne connaissait l'existence.


_ Ah, tiens ! S'exclamait d'un coup Calliope. En voilà, de l'aubépine.


Souriante, la préfète pointait du doigt le fameux buisson aux boules rouge pour ensuite s'y rapprocher. Mystik toujours dans ses bras, elle faisait en sorte de la poser au sol pendant qu'elle s'occupait de la plante.

_ Ce sont les fleurs les plus intéressantes. Bien entendu, elles ne sont pas encore là mais dès qu'elles apparaitront ce printemps, il ne faudra pas tarder à venir les cueillir. Quant aux baies, nous pouvons au moins les utiliser comme astringent !



fiche © Miss Yellow




Idalienor Edelwen
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4164-295-les-ambitions-d-idalienor-pyroli
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4175-idalienor-edelwen-pyroli
Icon : https://img.nickpic.host/3rBaTA.jpg
Taille de l'équipe : 15
Région d'origine : Hoen
Âge : 20 ans
Niveau : 70
Jetons : 2476
Points d'Expériences : 2463
https://img.nickpic.host/3rBaTA.jpg
15
Hoen
20 ans
70
2476
2463
pokemon
https://img.nickpic.host/3rBaTA.jpg
15
Hoen
20 ans
70
2476
2463
Idalienor Edelwen
est un Pokeathlète Médecin
La petite jungle a bien des choses à cacher × Calliope Pryde
Le fait d'avoir croisé le chemin d'une aînée, préfète et en plus médecin tout comme moi est une vraie chance. Elle allait pouvoir m'apprendre de nouvelles choses surtout sur la conservation parce que sur les plantes j'en sais déjà tout un rayon. Le fait d'avoir été pendant 1 an l'assistante d'une herboriste m'a permis d'élargir ma culture et de pousser encore plus ma vocation qu'est la médecine. Je suis sûre que cette académie allait me permettre dans apprendre toujours plus pour compléter mes connaissances et me préparer pour mon avenir. Calliope répond alors à ma question, j'en suis choquée.

Ah bon c'est possible ? Je ne savais pas, je suis vraiment paumée ce n’est pas possible. Il va falloir que je fasse vite alors parce que dans ma chambre ça commence à devenir serrer. J'ai un plant de sauge, un de Plantin et un de basilic. Ça c'est plus pour l'odeur qu'autre chose. En fait ce sont des graines que ma donnée l'herboriste de mon village. J'étais son assistante avant de venir ici mais à Hoenn il ne faisait jamais aussi froid qu'en ce moment alors j'avoue avoir été prise par surprise quand les températures ont chutés.

A Hoenn, il faisait toujours bon et on ne descendait jamais en dessous des 0° et encore c'était très très rare que ça arrive. Cette serre est une aubaine pour moi, je vais pouvoir y laisser mes plantes bien au chaud et peut être aussi y planter des baies. Sur le sujet je suis moins calée que pour les plantes mais je ne refuse jamais d'apprendre. J'espère partir d'ici avec un panel complet de toutes les compétences nécessaires en médecine. Ainsi, je pourrais soigner à l'aide de tous types de méthodes et avec l'aide des pokemons. Encore une chose incroyable. Les pokemons peuvent nous aider dans bon nombre de projet. Je sais que Zorua aime déjà bien m'aider à trouver des plantes et j'espère que mes prochains compagnons aussi apprécieront mes passions. Je vois aussi Ruru à mes pieds qui essaie de communique avec le petit panda mais ça ne semble pas efficace. Elle qui aime communiquer c'est loupé pour aujourd'hui.

Calliope me montre la fameuse aubépine. Elles ne sont pas encore là mais dès le retour du printemps nous reviendrons les chercher, enfin si elle veut toujours bien de moi d'ici là. Les plantes ont toujours des utilisations diverses en fonction de leurs états. Les baies présentes pour l'instant permettent à la réalisation de boissons diverses. Rien à voir avec la médecine. Si je me souviens bien, on peut l'utiliser pour faire du vin mais c'est à confirmer.

C'est fou comme selon les différents endroits de la plantes on peut en faire différentes utilisations. On passe à une plante médicinale classique à une baie pour confectionner du vin. Dis-moi, si ça ne te gêne pas je voulais savoir, as-tu un projet en tant que médecin après ta scolarité ici ? Personnellement je voudrais devenir médecin itinérant mais je suis curieuse de connaître les idées d'autres médecins présents ici.
C’est vrai que moi je veux être médecin itinérant mais quelles autres perspectives peuvent avoir mes collèges médecins ? Ils peuvent ouvrir un cabinet, ou une officine, ou alors même trouver encore autre chose les possibilités sont infinis. C’est aussi ça que j’aime dans cette voie. On peut faire presque tout ce qu’on veut et de la manière que l’on souhaite. Papa a choisi d’opérer des gens et de les sauver lorsqu’ils ont eu des accidents de la route par exemple. Il le fait également sur des pokemons victimes d’accident et qui nécessitent une opération précise. Ou d’autres choisissent de devenir sages-femmes. Mais certains n’hésitent pas à bâcler leur travail pour leurs intérêts personnels. Oui je parle de toi, celui qui m’a enlevé ma mère parce que tu avais d’autres choses à faire que de t’occuper d’elle. Moi aussi, à cause de ton erreur, j’ai été impliqué dans sa mort. Tu as laissé une petite fille regarder sa maman mourir alors que si tu avais pris un peu plus de temps pour t’occuper d’elle ça ne serait jamais arrivé. Elle aurait ainsi pu voir ses enfants grandir et vivre la vie dont elle a toujours rêvé au côté de son mari. C’est de ta faute…. Et de la mienne aussi…J’aurais pu agir mais je ne l’ai pas fait…Je t’ai regardé mourir maman…




code by lizzou × gifs by tumblr


La petite jungle a bien des choses à cacher [PV Calliope][Terminé] Ko4m
Le courage est la première des qualités car elle garantit toutes les autres
Calliope Pryde
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1231-0116-calliope-callie-pryde-givrali#13904
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1233-calliope-callie-pryde-givrali#13937
Région d'origine : Unys.
Âge : 18 ans
Niveau : 51
Jetons : 2109
Points d'Expériences : 1579
Unys.
18 ans
51
2109
1579
pokemon
Unys.
18 ans
51
2109
1579
Calliope Pryde
est un Adulte Médecin Débutante


La petite jungle a bien des choses à cacher

feat idalienor

Idalienor était une nouvelle étudiante au sein de l'académie, Calliope le savait. Si bien que sa réaction ne l'avait même pas choqué. La jeune Pyroli ne pouvait pas tout savoir et s'était aussi son rôle de préfète de lui donner les ressources nécessaires que proposaient la structure. En tout cas, son interlocutrice semblait bien contente de l'apprendre et Callie se doutait bien qu'elle ne tarderait pas à faire un petit tour près des serres. Par la même occasion, elle en apprenait davantage sur la jeune fille, notamment le fait qu'auparavant, elle travaillait en collaboration avec un herboriste -ou plutôt, elle était son assistante. Une véritable chance aux yeux de la rouquine qui la regardait maintenant avec un peu plus d'admiration. Au moins, Ida partait sur de très bonnes bases et elle n'aurait pas trop de difficulté à suivre les cours de cette chère Janice Jauplin, qui était aussi, rappelons le, la référente des Givrali. Donc, une personne très important aux yeux de Calliope.

En tout cas, son interlocutrice ne se trompait pas sur une chose : il faisait vraiment très froid... ! Soufflant dans le creux de ses mains, Calliope ne tardait pas repérer une plante : la fameuse aubépine. Elle la pointait du doigt pour en indiquer la direction à sa camarade et lui expliquait ce qu'elle savait sur cette dernière. Idalienor, quant à elle, expliquait son émerveillement quant à l'utilisation des plantes sous diverses formes. Elle n'avait pas vraiment tord.

_ Du vin ? Ahaha, je ne sais pas s'il est bon. De toute manière, je n'apprécie pas vraiment cela... Ce qui m'intéresse cependant pour les baies, c'est de pouvoir faire une sorte de pommade pour les piqûres. Et puis, les feuilles vont m'être tout aussi utile : on les utilise comme stimulateur cardiaque. Un peu comme l'adrénaline, tu vois ? Mais bon, ce n'est pas tellement efficace. Et enfin, les rameaux, je les utilise comme un antipyrétique. Il faut juste des jeunes pousses.


Pendant qu'elle était en train de lui expliquer toutes les propriétés de la plante, Calliope mêlait parole à l'acte. Dès qu'elle parlait des baies, elle en prenait quelques unes. Pareil pour les feuilles. Concernant les rameaux, elle avait sorti un couteau et coupait à ras avant de tout mettre dans des sac plastiques différents. Du moins, c'est plutôt Mystik qui s'en chargeait en usant de ses talents psychiques. Ida, elle, semblait bien plus intéressée par la projet de la rouquine qu'autre chose. Alors, dès qu'elle avait terminé, la concerné se redressait et regardait sa camarade en reprenant légèrement son souffle.

_ Médecin itinérant ? Quelle bonne idée ! Personnellement, je pensais ouvrir une sorte d'officine afin de vendre mes produits thérapeutiques. De l'homéothérapie bien évidemment. Tout en faisant des consultations sur place pour les Pokemon comme humains... Ce n'est qu'un rêve, j'en ai conscience. Et puis, avoir les connaissances nécessaires pour les deux êtres, ça prendrait plus qu'une vie. Alors, je ferais en sorte de les aider comme je peux, avec mes maigres connaissances.


Terminant enfin sa récolte, la rouquine se tournait vers sa partenaire du jour.


_ Alors, veux-tu continuer ?



fiche © Miss Yellow




Idalienor Edelwen
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4164-295-les-ambitions-d-idalienor-pyroli
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4175-idalienor-edelwen-pyroli
Icon : https://img.nickpic.host/3rBaTA.jpg
Taille de l'équipe : 15
Région d'origine : Hoen
Âge : 20 ans
Niveau : 70
Jetons : 2476
Points d'Expériences : 2463
https://img.nickpic.host/3rBaTA.jpg
15
Hoen
20 ans
70
2476
2463
pokemon
https://img.nickpic.host/3rBaTA.jpg
15
Hoen
20 ans
70
2476
2463
Idalienor Edelwen
est un Pokeathlète Médecin
La petite jungle a bien des choses à cacher x Calliope Pryde
Notre conversation se poursuivait tranquillement. Elle veut donc ouvrir une officine. C'est vrai que c'est quelque chose d'habituelle quand on devient médecin. Il est évident qu'elle veut aussi bien s'occuper des pokemons que des humains et je partage ce désir. On retrouve les mêmes bases entre pokemons et humains bien que les organismes soient complètement différents. Vu comme je suis partie il est probable que je m'oriente vers médecin spécialiste des pokemons mais je me débrouillerais pour acquérir les connaissances nécessaires pour m'occuper aussi des humains même si ces dernières sont bien plus complexes. Mon père pourra en témoigner avec ses 9 années d’étude pour être chirurgien.

C'est aussi un projet très intéressant que tu as. Pour moi, ouvrir ce genre de cabinet est trop terre à terre. J'ai besoin de bouger, de voyager. Je ne tiens pas en place. Mais ne le voit pas comme un rêve mais plus comme un objectif. Quand tu dis ça on pense que tu ne peux pas y arriver alors que c'est faux. Vu toutes tes connaissances il n'y a aucune raison que tu n'y arrives pas.

Et voilà que je me permets de donner des leçons de morale à une aînée et préfète en plus. Personnellement j'ai toujours vu mon projet de médecin itinérant comme la conclusion de mes études dans cette académie. C'est vrai que c'est un rêve au départ mais plus j'avance ici plus je me rends compte que ce rêve à toutes ces chances de devenir réel. Tout ce que m'offre cette académie me permettra un jour de voler de mes propres ailes et de concrétiser mes projets, enfin je l'espère de tout cœur et je ferais tout pour y arriver.

Désolée de ma remarque je ne devrais pas me permettre de te dire ça vu que tu es mon aînée excuse-moi.

La cueillette de l'aubépine continuait. J'imitais les gestes précis de la givrali pour récupérer ce que je pouvais de la plante en question. Ca va encore me faire du boulot en rentrant. En même temps j'ai l'habitude. Depuis mon arrivée en septembre, je n'ai cessé d'avoir des trucs à faire que ce soit les devoirs, les examens, l'étude de nouvelles plantes, la lecture de livre tous aussi intéressant les uns que les autres et aussi l'attention que je porte à mes pokemons je n'ai pas le temps de flâner. Son Tarsal coupait avec précision les feuilles de l'aubépine en utilisant ses pouvoirs psychiques. Moi je demande l'aide de Ruru pour s'en occuper en utilisant ses petites griffes. Une fois la cueillette achevée, Calliope me demande si je veux continuer la recherche.

Si tu n'en as pas marre de moi oui je veux bien.

Et la découverte de la jungle reprenait. Cette fois j'aimerai vraiment me montrer utile en lui faisant découvrir de nouvelles choses mais cet environnement très froid m'est complètement inconnu. Le regard bien déterminé à trouver un petit quelque chose, je scrute la moindre parcelle de terrain. C'est alors que, au loin, un pétale de fleur sort de la neige. Je m'y dirige alors pour dégager la neige et éventuellement confirmer mon idée. Bingo c'est bien ce que je pensais : c'est de l'Hellébore. Calliope s'approche de moi pour savoir ce que j'ai trouvé.

C'est de l'Hellébore. On l’appelle aussi Rose de Noël. Elle n'a aucune propriété particulière à ma connaissance mais les fleurs sont très jolies et puis ça sent super bon.

code by lizzou × gifs by tumblr


Dernière édition par Idalienor Edelwen le Ven 11 Mar - 16:41, édité 1 fois


La petite jungle a bien des choses à cacher [PV Calliope][Terminé] Ko4m
Le courage est la première des qualités car elle garantit toutes les autres
Calliope Pryde
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1231-0116-calliope-callie-pryde-givrali#13904
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1233-calliope-callie-pryde-givrali#13937
Région d'origine : Unys.
Âge : 18 ans
Niveau : 51
Jetons : 2109
Points d'Expériences : 1579
Unys.
18 ans
51
2109
1579
pokemon
Unys.
18 ans
51
2109
1579
Calliope Pryde
est un Adulte Médecin Débutante
]


La petite jungle a bien des choses à cacher

feat idalienor

Si elle avait pensé un jour rencontrer une fille comme elle ? Non. En Idalienor, elle se retrouvait en quelque sorte. Elle semblait douce et gentille… Et puis, toutes deux partageaient la même passion : la médecine. Cela faisait énormément de coïncidence, finalement. Malheureusement, le peu de temps passer ensemble ne pouvait affirmer cela. Cette Pyroli ne restait qu’une pure connaissance actuellement, elle n’avait pas assez appris sur celle pour se permettre de la juger totalement. En tout cas, cette première impression était bonne. Terminant sa récolte, Callie jugeait qu’elle devait s’arrêter. Son corps lui disait stop en tout cas. Même dans cette position, elle s’affaiblissait et avait du mal à respirer. Or, une fois debout, la jeune fille ne laissait rien paraître. Calme, elle respirait d’abord par le nez et détournait l’attention de son interlocutrice en parlant de son avenir encore bien incertain pour elle, se laissant transporter par ses émotions. La réaction d’Idalienor restait aussi surprenante. Voilà que la rouquine était en train de se faire réprimander. Souriant doucement, elle ne se vexait pas, comme son interlocutrice pouvait se l’imaginer.

_ Ne t’inquiète pas. Bien mon statut, à mes yeux, nous sommes égales. Alors ne te mets pas mal à l’aise jusque parce que… Je suis « préfète ».


Le regard sérieux, Calliope espérait bien que la Pyroli comprenne ce qu’elle venait de dire. Hors de question pour la demoiselle bleue de prendre de telles positions par rapport aux autres. Certes, elle avait peut-être beaucoup plus de responsabilité mais elle n’allait pas non plus faire preuve d’une telle supériorité. Et puis, elle s’en sentait clairement incapable. Callie n’avait pas l’étoffe d’un chef, comme Aileen. Oui, cette fille qui était don la préfète d’Idalienor, était un modèle pur aux yeux de la rouquine, cela depuis les évènements de cet été. Mais bon… Espérons que cela mette en confiance la douce brune. Le tout était maintenant de savoir si elle désirait poursuivre. Et vu sa réponse, Callie répliquait une nouvelle fois.


_ Pourquoi en aurais-je marre ?


Ah… Bien sûr. Son corps parlait pour elle. Bien fatiguée et affaiblie, Callie redoublait d’effort et se remettait en marche aux côtés de ce qui devenait une nouvelle amie. Silencieuse, elle se laissait cette fois guider par sa partenaire. Ses yeux vagabondaient un peu partout afin de trouver autre chose d’intéressant. Mais à sa surprise, c’est Ida’ qui la trainait dans une direction pour lui faire part de sa trouvaille. Un rose de Noël ? Intriguée, Calliope s’approchait davantage et constatait cette fleur rosée emmitouflée dans la neige précautionneusement dégagée. Ecoutant ce qu’Idalienor expliquait, la préfète s’agenouillait afin de porter ses narines vers les pétales et confirmait ces propos.


_ Ah oui ! Ca sent vraiment très bon !! Je ne connaissais pas du tout.


Comme quoi, la rouquine n’avait pas la science infuse. Sentant la faiblesse arriver, Callie n’avait pas le temps de se ressaisir. Les forces la quittaient un peu plus et elle devait faire quelque chose. Son genou allait percuter le sol et sa main droite se nichait dans la poudreuse pour la maintenir assise. Etourdies, elle reprenait doucement ses esprits en tentant de calmer ses pulsions cardiaques. La demoiselle s’inquiétait de son état de santé. Pourquoi s’essoufflait-elle si rapidement alors qu’elle ne fournissait presque aucun effort ? Etait-ce marcher dans la neige qui rendait cette randonnée difficile. C’est Mystik qui allait la première à l’encontre de sa dresseuse. La petite créature blanche et bleue apposait une pâte inquiète sur elle. Ressentant toute émotion, elle comprenait l’inquiétude de Callie. Ne voulant cependant pas attirer trop l’attention, la rouquine se forçait à se lever.


_ J-Je… Il faut que je rentre, je ne me sens pas bien.


Un appel au secours.


fiche © Miss Yellow




Idalienor Edelwen
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4164-295-les-ambitions-d-idalienor-pyroli
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4175-idalienor-edelwen-pyroli
Icon : https://img.nickpic.host/3rBaTA.jpg
Taille de l'équipe : 15
Région d'origine : Hoen
Âge : 20 ans
Niveau : 70
Jetons : 2476
Points d'Expériences : 2463
https://img.nickpic.host/3rBaTA.jpg
15
Hoen
20 ans
70
2476
2463
pokemon
https://img.nickpic.host/3rBaTA.jpg
15
Hoen
20 ans
70
2476
2463
Idalienor Edelwen
est un Pokeathlète Médecin
La petite jungle a bien des choses à cacher x Calliope Pryde
Je suis très contente d’avoir trouvée cette fleur de Noël. C’est la première fois que j’en vois une en vrai. En même temps vu le climat presque tropical de Hoenn ce n’est pas là-bas que je vais trouver ce genre de fleur qui ne se développe que dans les milieux froids. C’est l’herboriste qui m’avait montré des photos de cette plante dans un bouquin. Je décide de la cueillir pour conserver un souvenir de la journée. En faisant sécher les pétales je devrais réussir à conserver leurs odeurs.

Lorsque je mets la fleur dans mon sac, Calliope se relève brusquement un peu tremblante. Ce n’est pas bon signe ça. Je me relève à mon tour. Elle me dit qu’elle n’est pas bien et qu’elle veut rentrer à l’académie. Je crois que j’avais deviné toute seule. Son visage est tout blanc et j’ai l’impression d’y lire une certaine panique. Qu’est ce qui se passe ?

Bien sûr, on va rentrer tout de suite. Tu peux marcher toute seule ?


Avec un signe de la tête pour approuver, nous reprenions au plus vite le chemin. Heureusement, mon sens de l’orientation proche de 0 ne posera pas de problème puisque nous n’avons pas quitté la route principale. Et puis nous ne sommes pas parties très loin donc on devrait arriver assez vite. J’espère juste que l’on ne rencontrera pas de pokemon sauvage qui pourraient nous retarder. Je pourrais toujours m’en occuper avec l’aide de Ruru et des autres pokemons qui nous accompagnent mais je perdrais du temps et là ce n’est vraiment pas le moment. Les pokemons de la préfète semblent aussi inquiets pour leur dresseuse. Ruru en bonne amie essaie de les rassurer mais je n’arrive pas à comprendre ce qu’elle leur dit. Tant pis.

Sans m’en rendre compte j’ai attrapé pendant notre marche la main de Calliope. Comme pour la rassurer. En fait non c’est plutôt pour me rassurer et me calmer. Ça ne se voit pas comme ça mais mon esprit est en panique. Je repense à tout mon apprentissage avec l’herboriste pour essayer de comprendre pourquoi la préfète est dans cet état. En général, quand les gens paniquent c’est qu’ils savent ce qui ne va pas. Et en plus si elle est médecin elle est encore plus au courant. Peut-être une maladie quelconque ? Ou autre chose ? Ou alors je me trompe complètement. Mon père est chirurgien alors des histoires de maladie j’en ai entendu beaucoup. Mais je n’ai que très peu d’indice alors me torturer l’esprit ne sert à rien. L’herboriste m’a toujours dit que si quelqu’un ne te parlait pas de ses problèmes, surtout en ce qui concerne les maladies ou autre, c’est qu’il ne fallait pas chercher plus loin. Je pourrais la blesser sans le vouloir et ce n’est pas du tout ce que je veux.

On va aller à l’infirmerie d’accord ? Je vais t’accompagner jusque là-bas

J’ai l’impression de lui faire un cadeau empoisonné en l’emmenant à Mme Needle mais là je n’ai pas trop le choix. C’est la seule à l’académie capable de l’aider. Non pas que je doute de mes capacités en tant que médecin mais là je ne sais rien de son cas et il est peut-être plus compliqué que tout ce que je puisse imaginer. Pour ma propre personne je n’y retournerais jamais après le coup du mois de novembre. Heureusement qu’Hazel était là pour me recoudre sinon j’aurais pu rester le bras ouvert ça ne l’aurait pas dérangé. Je me rappelle encore du « vous allez contaminer l’infirmerie avec la boue de votre pantalon ! Vite partez ! » Et après ça se dit infirmière. Bref bref c’est de l’histoire ancienne. Il faudrait que je discute un peu avec Calliope quand même. La pauvre je suis tellement plongée dans mes pensées que j’en oublie souvent ce qui m’entoure.

Tu sais Calliope, … si un jour tu as besoin de parler à quelqu’un de quoi que ce soit comme un sujet qui te tracasse ou autre chose tu peux venir me voir. Je sais que l’on ne se connait que depuis peu mais ça m’embêterait de laisser quelqu’un dans cet état. Dans mon village on m’appelait la mini-psy.

J’en rigole toujours autant en repensant à ça. C’est vrai que les gens venaient très souvent me parler de leur problème. Et puis c’était très varié. On pouvait aller de la simple dispute avec un ami au problème de cœur. Les élèves ne mon école avaient facilement confiance en moi, il savait que je ne trahirais jamais ma parole. Si vous saviez combien de secret je garde vous ne me croiriez pas. Enfin bon je n’ai pas envie de la laisser comme ça, je m’en sentirais coupable…


code by lizzou × gifs by tumblr


Dernière édition par Idalienor Edelwen le Mer 23 Mar - 21:15, édité 1 fois


La petite jungle a bien des choses à cacher [PV Calliope][Terminé] Ko4m
Le courage est la première des qualités car elle garantit toutes les autres
Calliope Pryde
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1231-0116-calliope-callie-pryde-givrali#13904
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1233-calliope-callie-pryde-givrali#13937
Région d'origine : Unys.
Âge : 18 ans
Niveau : 51
Jetons : 2109
Points d'Expériences : 1579
Unys.
18 ans
51
2109
1579
pokemon
Unys.
18 ans
51
2109
1579
Calliope Pryde
est un Adulte Médecin Débutante


La petite jungle a bien des choses à cacher

feat idalienor

Les poumons et le coeur sont liés, vous voyez ? Du coup, éprouvant des difficultés pour respirer, l'organe vital bat beaucoup plus rapidement. Tachycardie engendrée, cela n'arrange pas les choses : Calliope ne se sent pas bien. Connaissant parfaitement son corps ainsi que ses capacités, elle savait qu'elle devait rentrer au plus vite. Cette petite randonnée dans la jungle aura été de courte durée mais elle n'y pouvait rien... Tâchant de faire face à cette situation -avec beaucoup de difficulté- la rouquine se tournait vers son interlocutrice pour l'alerter. Elle aurait voulu que cela se passe autrement... Ce qu'il faillai avant tout, c'était ne pas inquiéter Idalienor. Alors, Callie faisait bonne figure, très vite trahie par la grimace qui traversait son visage. La Pyroli prenait les mesures rapidement et ne paniquait absolument pas comme elle aurait pu l'imaginer. Elle évaluait la situation avec rigueur et posait les bonnes questions. Marcher seule, ça, elle pouvait. Cependant, la vitesse ne serait pas présente.

A l'arrière, Pandespiègle et Mystik semblaient inquiets. La Zorua de la demoiselle tentait vainement de les rassurer mais ils restaient dans le même état d'esprit : ils savaient très bien l'enjeu, que leur dresseuse était ... malade. Soupirant à l'unissons, ils avançaient têtes baissées en priant que le retour se passe sans encombre. Quant à Calliope, elle, elle ne voyait qu'un objectif : rentrer. Idalienor comptait l'emmener directement à l'infirmerie. Une excellente idée si la rouquine ne connaissait pas la personne qui les attendrait derrière. Needle était une femme inquiétante. Prenait-elle les cas graves au sérieux ? Bon, pas de panique. Après tout, l'établissement était bien au courant de sa pathologie, donc, c'est qu'il était en mesure de la prendre en charge. C'est en pensant cela que Callie gardait son calme, bien que voir Needle ne l'enchantait guère. Elle allait aussi devoir avertir son médecin personnel afin de terminer si elle devait consulter. Il y avait de forte chance pour. Alors, elle pensait à ses parents, premiers inquiets. Mais aussi à ses amis qui pourraient noter sa disparition de quelques jours. Ce n'était plus comme avant : elle était préfète et son absence se remarquait bien plus facilement qu'auparavant. Et puis, elle était dans le dortoir des Givrali, ce qui signifiait que la rumeur aurait vite fait le tour de l'école.


_ D-daccord... Merci...


C'est ainsi que les deux adolescentes rentraient, main dans la main. Le silence était de mise. Ou plutôt, les essoufflements de la pauvre rouquine qui avait de plus en plus de mal à suivre le rythme. Ses enjambées avaient fortement diminuées et les étoiles qu'il y avait autour de ses yeux la contraignait à ralentir. Mystik veillait alors à l'arrière et tâchait de transmettre toutes ses ondes positives. Malheureusement, cela ne suffisait pas. C'est finalement Pandespiègle qui partait en avant, tel un boulet de canon. Par instinct, il savait où aller. Pendant ce temps, Idalienor reprenait la parole. Ces propos se voulaient rassurant et Callie ne lui en voulait pas, d'une certain manière, de se montrer curieuse. Elle avait bien deviné qu'un mal la rongeait mais elle n'était pas prête d'en parler. Elle ne l'avait jamais été et cela pour plusieurs raisons. La première était que ça concernait sa vie privée. La seconde, et peut-être la plus importe, c'est qu'elle ne voulait absolument pas inquiéter son entourage. Sa maladie était bien là, inutile de crier à tout vent qu'elle pouvait mourir du jour au lendemain. Mais depuis le temps, certains avaient déjà noté le fait qu'elle mette souvent de la crème sur s peau laiteuse. Ainsi le fait qu'elle fuyait le plus possible le soleil en portant des vêtements recouvrant toute sa peau. Cependant, personne ne savait vraiment. A part deux.


_ Très bien, je saurais où sonner dans ce cas.


Calliope ne voulait pas froisser la jeune fille. Et puis, elle ne la connaissait pas encore suffisamment pour placer sa confiance, bien qu'Ida montait facilement les échelons. Sourire au visage, celui-ci disparaissait bien vite. Fort heureusement pour la Givrali, elles quittaient la forêt et parvenait au bâtiment. Dans un couloir, on pouvait revoir Pandespiègle qui venait en courant, suivi par une silhouette féminin que Callie reconnaissait entre toute : l'infirmière Needle. A tous les coups, le panda l'avait avertie. A leur hauteur, Callie tentait de donner rapidement des explications mais ses regards vis à vis de son accompagnatrice traduisait le fait qu'elle ne pouvait pas tout dire.

_ Je suis... Mademoiselle Pryde. Normalement, ce simple nom devrait faire tilt dans l'esprit de l'infirmière mais cette dernière regardait d'un air perplexe la rouquine. Pestant intérieurement, la jeune fille donnait plus d'éléments en restant vague. X.P.


Voilà ce qui devrait suffire. Donne le nom de la maladie, ah ben bravo Calliope ! Bon, il ne s'agissait que deux lettres et puis, rien ne disait qu'Idalienor ferait le rapprochement. En tout cas, ça avait parfaitement fonctionner car immédiatement après les avoir prononcé, Needle se jetait sur Callie pour la soutenir. Ah... Enfin se disait la préfète. D'un regard, elle remerciait énormément son accompagnatrice.


_ Idalienor, tu a été superbe. Je t'attends à l’infirmerie, si tu veux.


_ Hephephep, pas de visite maintenant ! s'exclamait Needle, le regard dur.


_ Oui, le temps qu'elle te donne l'autorisation de venir, cela va de soi... Par contre, promet moi une chose. N'en parle à personne.


Une demande importante aux yeux de la demoiselle qui, d'un coup, se mettait à penser à ses amis. Notamment les plus proches. Ils ne devaient pas être au courant. Et comme il n'y avait personne dans le couloir -de ce qu'elle croyait- seule Ida le savait. Elle comptait donc beaucoup sur elle.


_ A tout à l'heure.



fiche © Miss Yellow




Idalienor Edelwen
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4164-295-les-ambitions-d-idalienor-pyroli
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4175-idalienor-edelwen-pyroli
Icon : https://img.nickpic.host/3rBaTA.jpg
Taille de l'équipe : 15
Région d'origine : Hoen
Âge : 20 ans
Niveau : 70
Jetons : 2476
Points d'Expériences : 2463
https://img.nickpic.host/3rBaTA.jpg
15
Hoen
20 ans
70
2476
2463
pokemon
https://img.nickpic.host/3rBaTA.jpg
15
Hoen
20 ans
70
2476
2463
Idalienor Edelwen
est un Pokeathlète Médecin
La petite jungle a bien des choses à cacher x Calliope Pryde
J’avais proposé mon aide au cas où mais il est évident que personne ne veut se confier à une inconnue. Elle semble avoir entendue ce que je voulais lui dire c’est un bon début. Le petit panda de la préfète est subitement partit en courant. Probablement pour prévenir quelqu’un. Ruru a voulu le suivre mais je lui fais un signe de la tête. Je préfère qu’il y aille seul. Alors mon Zorua reste sagement à côté de mes pieds même si je vois à son visage qu’elle est déçue d’être inutile sur ce coup-là. Je sais que ce sentiment est frustrant mais à sa place je détesterais qu’on soit aux petits soins avec moi h24 alors je ne le fais pas. Simple logique. Notre retour se fut tout en douceur. Calliope ne marchait pas vite et son souffle se faisait court. Je ne suis pas très rassurée par son état qu’elle ne peut plus masquer mais la harceler de question serait inutile.

Une fois arrivée dans le fameux couloir de l’infirmerie, Mme Needle accourt en vitesse vers nous. C’est elle que le Pandespiègle est allé chercher. La préfète donne son nom de famille à l’infirmière mais elle n’a pas la réaction que souhaitait Calliope visiblement. Alors avec hésitation, la Givrali prononce d’autres mots, ou plutôt d’autres lettres : X.P. Je n’ai pas le temps d’y réfléchir que Needle l’attrape par les épaules et l’emmène droit dans l’infirmerie. Lorsque Calliope me propose de venir la voir, l’infirmière me répond sévèrement. Je marmonne alors quelques mots que j’aurais aimé crier

Oui oui c’est bon je connais la chanson

Mais là je devais répondre à la préfète.

Je repasserais tout à l’heure pour voir comment tu vas. Et oui ne t’en fais pas je ne dirais rien à personne.

L’infirmière claque aussitôt la porte derrière elle et me voilà dans le couloir en compagnie de ma petite renarde noire. Celle-ci grimpe sur mon épaule avec un air interrogateur. Malheureusement Ruru j’aimerais avoir les réponses à tes questions. Je suis retournée dans ma chambre avec une seule pensée en tête : que signifiait ce X.P ?

En fait il ne m’est pas totalement inconnu. Je suis persuadée de l’avoir déjà entendue quelque part mais impossible de dire où. Alors je me suis installée sur mon lit avec les quelques livres de médecine que j’avais emportée de chez moi dans l’espoir de trouver quelque chose. Je sais que normalement s’intéresser aux soucis trop personnels des gens n’est pas une bonne chose mais là la tentation a gagné sur la raison. J’espère qu’elle ne m’en voudra pas trop. Le silence régnait dans ma petite chambre et les livres étaient étalés de partout ouvert à différentes pages. Je suis sûre que je connais ces initiales, il ne me reste plus qu’à trouver leurs significations.

En ouvrant un livre sur les plantes, à une page au hasard dans lequel je n’espérais rien trouver, mes yeux s’arrêtent sur un mot : soleil. Oui une plante a besoin de soleil en général mais ici le mot sonnait différemment. Soleil…soleil…soleil…

Ca y est je sais !!!


J’ai crié si fort que Ruru en a sursauté mais cette fois c’est bon j’ai ma réponse ! X.P signifie Xeroderma Pigmentosum ou les enfants de la lune en langage plus courant. Papa m’avait montré en reportage là-dessus une fois. Il me parlait d’un cas qu’il avait eu à étudier quand il était interne à l’hôpital. Mais ça n’avait pas l’air de le réjouir quand il en parlait. J’ai attrapé vivement mon Ipok pour me souvenir de tous les détails. Avec cette maladie d’origine génétique extrêmement rare, la peau possède une sensibilité très importante au soleil et ne peut en aucun cas s’exposer à celui-ci. Cela entraine généralement des cancers de la peau qui peuvent se généraliser aux restes du corps. En repensant au cas de Calliope, il est probable qu’elle est une version mutée de la maladie sinon elle n’aurait pas pu sortir à cette heure de la journée. Même si le mauvais temps est de mise, les UV passent à travers des nuages et auraient brulé sa peau. Mais vu l’état dans lequel elle était, certaines mutations dans son corps ont déjà commencé. Autrement dit, son espérance de vie est en train de considérablement diminuer.

90% des gens auraient paniqués en apprenant cette nouvelle. Un camarade pouvant mourir à tout moment ça a de quoi inquiéter. Mais pas moi. Au fil de mon apprentissage avec l’herboriste et les expériences de mon père j’ai appris à gérer ce genre de situation. Ce qu’il faut faire c’est permettre à ces gens de vivre la meilleure vie possible avant que la mort ne les rattrape. Pleurer autour d’eux n’y changera rien et ne les rendra que plus malheureux.

Avec tout ça j’ai complètement oublié de regarder l’heure. Cela fait déjà 3 heures que Calliope est avec Mme Needle, il serait temps que j’y retourne. Je quitte la chambre avec Ruru mais avant de rejoindre l’infirmerie je passe par l’extérieur. Pourquoi ? Et bien vous verrez plus tard. Je passe doucement ma tête à travers la porte. Needle semble avoir quittée l’infirmerie. Parfait, je vais pouvoir y aller. Je rentre dans cette pièce qui ne m’est pas inconnue et y découvre la préfète assise sur le lit d’occultation, avec une plus jolie mine que tout à l’heure.

Coucou me revoilà, j’espère que l’infirmière ne t’a pas torturé. Tiens j’ai un cadeau pour toi.

Je sors de mon sac une petite couronne de fleur que je dépose délicatement sur sa tête. Quand je suis passée dehors tout à l’heure j’ai récupéré des brindilles pour constituer cette couronne avec les fleurs que j’avais cueillies juste avant. Quand on a deux petites sœurs savoir faire ce genre de chose devient indispensable. Je me suis assise à côté d’elle avec un grand sourire. Mais je voulais qu’elle m’affirme de sa bouche ce que j’avais conclu précédemment. Ida la curiosité est un vilain défaut mais…

Calliope, tu es atteinte de Xeroderma Pingmentosum n’est-ce pas ?



code by lizzou × gifs by tumblr


Dernière édition par Idalienor Edelwen le Dim 3 Avr - 17:02, édité 1 fois


La petite jungle a bien des choses à cacher [PV Calliope][Terminé] Ko4m
Le courage est la première des qualités car elle garantit toutes les autres
Calliope Pryde
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1231-0116-calliope-callie-pryde-givrali#13904
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1233-calliope-callie-pryde-givrali#13937
Région d'origine : Unys.
Âge : 18 ans
Niveau : 51
Jetons : 2109
Points d'Expériences : 1579
Unys.
18 ans
51
2109
1579
pokemon
Unys.
18 ans
51
2109
1579
Calliope Pryde
est un Adulte Médecin Débutante


La petite jungle a bien des choses à cacher

feat idalienor

Idalienor avait mené à bien sa mission : celle d'emmener Calliope voir l'infirmière. En voyant sa silhouette au loin, la rouquine ne pouvait que ce sentir soulagée de la voir, bien que sa réputation ne l'aidait pas vraiment. Il était temps pour les deux adolescentes de se séparer. Cependant, avant de quitter totalement ce qui allait devenir une nouvelle amie, la préfète avait une requête à lui demander. Il faillait qu'elle n'en parle à personne. C'était la priorité absolue. Hors de question que quelqu'un s'inquiète pour elle ! Impossible pour la demoiselle de le concevoir... Alors, son regard se voulait déterminant car elle comptait énormément sur la Pyroli pour que ce soit le cas. Les yeux pétillants, elle lui accordait finalement un sourire en décrétant qu'elles se verraient plus tard, sous les recommandations de l'infirmière scolaire. Dans un dernier signe de main, la rouquine perdait de vu son interlocutrice et elle gagnait l'infirmerie, encore essoufflée.

Cette sensation oppressante dans la poitrine était nouvelle. Rien à voir avec le cœur qui se met à battre à la chamade. Là, tout était lié : respiration comme circulation. Le coeur battait, certes. Mais pas correctement et n'apportait donc pas les apports en oxygène nécessaire à la jeune fille, entrainant donc une insuffisance respiratoire couplée à une insuffisance cardiaque. Calliope savait pertinemment que c'était en lien avec sa pathologie. Il y avait une atteinte neurologique et étrangement, cela concernait autre chose que le psychomoteur. La rouquine ne faisait pas très bien le rapprochement et avait un peu de mal à comprendre. En même temps, la malheureuse n'était pas réellement disposée à réfléchir correctement. Elle luttait.

Allongée sur le lit, l'infirmière Needle  prenait toutes les constantes dans un silence olympien. Sentant la peur l'envahir, Callie finissait par laisser couler une larme le long de sa joue tandis que ses yeux restaient grands ouverts, à fixer le plafond blanc. Qu'allait-il arriver exactement ? Elle ne savait pas. Seule contre ce problème, elle pensait à tout. Aux conséquences mais aussi au pire des pronostics. La maladie, l'avait-elle finalement rattrapé ? Elle savait très bien que c'était possible mais elle avait toujours fait en sorte de ne pas y penser, de mettre cette possibilité de côté pour profiter de la vie. Eviter de s'attacher de trop aux personnes -ou plutôt, éviter que l'on s'attache de trop à elle- pour que personne n'en souffre. Mais c'était dur car elle avait tellement désiré se faire des amis. Et elle les revoyait, un à un, submergeant ses pensées qui commençaient à devenir défaillante. Cael, Alban et Max. Ambre aussi. Ses compagnons... Surtout Hana. Et enfin, Leo.

C'est sur cette dernière image que la demoiselle craquait, laissant le sentiment d'impuissance et de détresse l'envahir. Les larmes coulaient à flot mais elle restait discrète. Le blond était bien au courant mais il n'avait pas eu toutes les informations. En même temps, il n'avait pas tellement cherché à les avoir, ce jour là. Depuis, ils n'en avaient pas rediscuté et la page c'était tournée, comme si cette maladie n'avait jamais existé. Alors, Callie se demandait s'il serait judicieux de le prévenir. Elle aurait au moins un réconfort avec elle. Cependant, c'était purement égoïste de penser à cela et elle ne voulait vraiment pas que l'on s'inquiète pour elle. Pas de regard de pitié. Pas de peine. Calliope restait donc dans ses positions quant à ne rien dire à ses amis, même les plus proches. Bien évidemment, l'infirmière Needle ne se gênait pas pour prévenir ses parents, qui, l minute suivant, avaient contacter le médecin spécialisé.  Ce dernier voulait voir sa patiente et dans les plus bref délai.

Une absence. Voilà ce qu'elle craignait. Car là, impossible de s'effacer sans que personne ne s'en rende compte, comme avant. Là, Callie était préfète et ça se saurait immédiatement. Peinée, mais aussi affaibli, elle se laissait transporter dans les bras de Morphée, aidé par l'anesthésiant que l'on venait de lui administrer. Les rêves étaient étranges. Il n'y avait pas de lien  entre chaque image. Une absence totale de logique qui, finalement, s'apaisait lorsqu'elle se revoyait dans la pension de ses parents. Son visage s'adoucissait et un sourire se formait. Là, voilà. C'était mieux. Elle rêvassait encore, assez pour qu'elle puisse se reposer un peu. Et le temps passait sans vraiment qu'elle ne s'en rende compte. C'est finalement Needle qui la réveillait et qui lui expliquait calmement ce qu'il allait advenir : un transport urgent vers Volucité, la métropole de la région d'Unys. Son médecin l'y attendait de pied ferme. Mais pas question de quitter l'infirmerie pour préparer ses affaires. Ce sont donc ses compagnons qui s'en chargeaient.

Reprenant un peu, Callie s'autorisait de s'assoir sur le bord du lit. Les jambes pendantes, elle les faisait balancer d'un air pensif. Le mensonge, voilà ce à quoi elle était en train de cogiter avant qu'Idalienor ne face son apparition. Expliquer ou non la situation à ses amis. Non... Elle pouvait très bien dire qu'il s'agissait d'un retour forcé par ses parents à cause d'un décès familial ou autre. Oui, c'était bien plus convenable. Redressant doucement la tête, elle souriait à la Pyroli qui s'empressait de voir si elle allait bien, lui offrant par la même occasion une jolie couronne de fleur. Heureuse, Calliope lui adressait un autre sourire qui restait à demi triste tout de même tandis qu'elle s'abaissait légèrement afin qu'Idalienor le lui dépose au sommet du crâne. La rouquine n'avait pas de mot pour expliquer ce qu'il venait de se produire.  Elle ne savait même pas par quoi commencer. Alors, sans vraiment s'y attendre, c'est la brune elle-même qui franchissait la ligne en faisant un énorme pas en avant.

Il faillait s'attendre à la réaction de Calliope lorsqu'elle entendait le nom de sa maladie dans la bouche d'une camarade. Comme pétrifiée, elle n'osait même pas se tourner pour la regarder. Ses yeux fixaient quelque chose dans le vide et elle ne savait pas quoi dire. Comment était-elle parvenue à une telle conclusion ? L'adolescente se sentait mal, transpercée à jour. Idalienor n'était pas une fille stupide et elle venait d'un milieu qui l'amenait forcément à établir des liens. Et puis, Callie se souvenait très bien avoir prononcé ces deux lettres, le X et le P pour que Needle comprenne là où elle voulait en venir. Pour une oreille attentive qui se prêtait à devenir médecin, impossible de passer à côté. Calliope n'avait pas d'échappatoire, elle ne pouvait pas se permettre de mentir cette fois-ci. Alors, elle hochait simplement la tête positivement sans la regarder encore.


_ Oui. Soufflait-elle dans un petit soupire. Du moins, il s'agit d'une variante. Ils ne savent pas encore exactement.


Et elle s'arrêtait là. Du moins, c'est ce qu'elle aurait fait habituellement s'il ne s'agissait pas d'une élève suivant le cursus médical tout comme elle. Idalienor connaissait des choses. Et avant même qu'elle puisse poser ses questions, Calliope prenait les devant.

_ Cette variante me permet au moins de sortir le jour, en évitant tout de même une exposition au soleil et de courte durée s'il y a de l'ombre. Je mets de la crème et des vêtements spéciaux pour me permettre de lutter. Bien que variante, mon espérance de vie n'est pas élevée. Enfin, c'est ce que je pense même si mon médecin est incapable de me répondre.


La rouquine tournait finalement la tête vers son interlocutrice, un étrange sourire au visage. Un sourire qui se voulait rassurant, qui disait clairement : n'est pas pitié de moi. La vie est faite ainsi et je la croque quand même à pleine dent.


_ La preuve aujourd'hui. Il est probable qu'il y ait une atteinte neurologique. Je.. Je vais devoir m'absenter. Je pars dans quelques minutes à Volucité.


Et le silence retombait. La tristesse la submergeait aussi, difficile à combattre. Les larmes lui montaient, piquant ses yeux endoloris de ses précédents pleurs.

_ Je... J'ai peur. De ce que mon médecin va me dire. De l'avenir... Et surtout, j'ai peur de la réaction de mes amis. Deux personnes seulement savent que j'ai une photosensibilité, mais ils ne connaissaient pas la maladie réellement. Je n'ai pas envie de les inquiéter. Je ne veux inquiéter personne. Mais parfois, je me dis que j'ai terriblement besoin de soutien et la distance avec ma famille ne joue pas spécialement en ma faveur. Je sais que ce n'est pas bien de mentir mais je veux vraiment les préserver de ça. Ils n'en ont pas besoin. C'est pour cela que... Que je compte énormément sur toi pour garder ce secret. Pour mentir avec moi. Tu peux le faire ... ?



fiche © Miss Yellow




Dernière édition par Calliope Pryde le Jeu 7 Avr - 7:30, édité 1 fois


Idalienor Edelwen
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4164-295-les-ambitions-d-idalienor-pyroli
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4175-idalienor-edelwen-pyroli
Icon : https://img.nickpic.host/3rBaTA.jpg
Taille de l'équipe : 15
Région d'origine : Hoen
Âge : 20 ans
Niveau : 70
Jetons : 2476
Points d'Expériences : 2463
https://img.nickpic.host/3rBaTA.jpg
15
Hoen
20 ans
70
2476
2463
pokemon
https://img.nickpic.host/3rBaTA.jpg
15
Hoen
20 ans
70
2476
2463
Idalienor Edelwen
est un Pokeathlète Médecin
La petite jungle a bien des choses à cacher x Calliope Pryde
Ca y est, je l’ai dit, j’ai posé la question. Est-ce donc bien cette maladie qui ronge ma camarade ? Cette maladie si terrible qui finit par détruire les organes internes de son possesseur ou causer des dommages neurologiques, est-ce bien elle ? J’aimerai beaucoup, pour une fois, me tromper. J’espère que j’ai mal compris, que ce n’était pas X.P, que ce n’était pas Xeoderma Pigmentosum. Mais au fond de mon être, je sais que malheureusement j’ai raison…

Calliope confirme mes propos et ce que j’avais imaginé. Elle a une version mutée de la maladie mais qui n’en ai pas moins dangereuse pour autant. Même si en usant de quelques stratagèmes elle peut lutter contre le soleil, la maladie continue de la détruire. Elle ne pourra pas vivre autant qu’une personne normale, loin de là. Elle n’ose même plus me regarder. Nerveusement je tapote mes doigts contre le lit sur lequel je suis assise  pour calmer mon esprit.

Elle finit par se retourner vers moi pour me parler. Son cerveau est déjà probablement atteint et elle va rentrer d’ici peu à Volucité la capitale d’Unys pour des examens approfondis. Il est évident qu’elle ne peut rester ici dans son état, elle a besoin d’un spécialiste. Une infirmière même la meilleure qui soit ne peut rien pour elle. Tout ce que j’espère c’est qu’elle reviendra vite à l’académie. Maintenant qu’elle est préfète son absence va se voir tout de suite et risquerait de mettre en danger son secret. Après peut être que l’académie ou elle-même inventera un prétexte pour justifier son absence. C’est probable.

Je ne dis rien, je la laisse continuer. Je crois qu’elle avait besoin de tout dire à quelqu’un et puisque j’ai découvert son secret, elle en profite et c’est bien normal. Ces yeux sont embrumés de larme, elle souffre en silence. Même si d’autres personnes sont en courant de sa sensibilité au soleil, si on ne trempe pas dans le milieu médical on ne peut savoir que cette photosensibilité va lui couter la vie tôt ou tard. Elle compte sur moi pour garder son secret. Je me tourne vers elle avant de, instinctivement,  la prendre dans mes bras. Sa tête contre mon épaule, je brise le silence.

Calliope je te comprends parfaitement. Tu ne veux pas inquiéter ton entourage, tu ne veux pas qu’ils aient peur pour toi et c’est légitime. Mais du coup, tu te retrouves seule, enfermée dans ta souffrance. Même si tu ne souhaitais surement pas qu’une inconnue apprenne l’existence de ta maladie, maintenant que je suis au courant je ne te laisserais pas, tu pourras toujours compter sur moi pour t’épauler, te consoler quand ça ne va pas, t’aider si tu as besoin d’aide. Je suis ton amie maintenant.

Je marquais une légère pause avant de reprendre

Bien sûr que je ne dirais rien aux autres, je mentirais avec toi tant que tu voudras que je mente. Je ne peux te blâmer pour ça parce que à ta place j’aurais fait la même chose. Je ne veux pas que les autres partages mes problèmes. Mais je t’en supplie accroche toi à la vie, n’abandonne pas, bats-toi pour vivre. Je ne veux pas voir quelqu’un mourir à nouveau sous mes yeux. Je ne veux pas…

Oh non ça ne va pas maintenant c’est moi qui vais me mettre à pleurer. Je détache mes bras qui étaient autour de la préfète avant de me relever doucement du lit. Je me retourne vers elle avec un sourire aux lèvres et les yeux brillant de larmes.

Ne t’en fais pas ton secret est bien gardé avec moi.

Je me dirige vers le bureau de l’infirmière, attrape un post-il et un stylo avant d’inscrire mon numéro d’Ipok dessus. Je retourne vers elle et lui donne le papier.

Tiens c’est mon numéro d’Ipok, tu as intérêt à me donner des nouvelles de toi quand tu seras à Volucité sinon je vais m’inquiéter.

A ce moment-là, l’infirmière revient en furie dans son cabinet et se dirige à toute vitesse vers la préfète. Elle lui souffle quelques mots tout bas. Le départ vers Volucité a sonné pour elle. Calliope se lève doucement avec l’aide de l’infirmière qui l’emmène vers l’extérieur de la pièce. J’adresse un grand sourire à ma nouvelle amie.

Un souvenir me traverse l’esprit. Mon père m’avait parlé de quelque chose qui l’avait pu observer auprès des enfants atteints de maladie grave. Souvent ce n’était pas le fait de mourir qui leur faisait le plus peur, c’était le fait qu’on les oublie. Il me disait qu’il avait dû rester avec une petite fille pendant plusieurs heures qui pleurait toutes les larmes de son corps parce qu’elle avait peur de ne pas laisser de trace dans ce monde, que personne ne se souvienne d’elle. Alors il lui a promis que lui ne l’oublierais jamais. Malheureusement la petite fille est morte quelques temps plus tard mais il restera toujours à mon père cette photo de tous les deux, grands sourires, exposée sur son bureau…

C’est une histoire triste mais qui représente la dure réalité de nombreux enfants. L’univers dans lequel Papa travaille et mon propre vécu m’ont renforcé, endurci. L’infirmière et Calliope s’éloignaient dans le couloir alors, de toute mes forces, j’ai crié.

Calliope, je ne t’oublierais jamais c’est promis !

Calliope n’est plus une enfant mais je me suis dit que ça lui ferait du bien. Les deux femmes continuent de s’éloigner avant de disparaitre de mon champ de vision. Je baisse la tête, les larmes coulent, j’ai peur. Peur de perdre à nouveau un être proche. Mais j’essaie de garder espoir, c’est une fille forte, elle s’en sortira j’en suis persuadée. C’est ainsi que je retourne dans ma chambre séchant mes larmes en envoyant autant d’ondes positives que je peux à la Givrali…

code by lizzou × gifs by tumblr


La petite jungle a bien des choses à cacher [PV Calliope][Terminé] Ko4m
Le courage est la première des qualités car elle garantit toutes les autres
Calliope Pryde
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1231-0116-calliope-callie-pryde-givrali#13904
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1233-calliope-callie-pryde-givrali#13937
Région d'origine : Unys.
Âge : 18 ans
Niveau : 51
Jetons : 2109
Points d'Expériences : 1579
Unys.
18 ans
51
2109
1579
pokemon
Unys.
18 ans
51
2109
1579
Calliope Pryde
est un Adulte Médecin Débutante


La petite jungle a bien des choses à cacher

feat idalienor

Si elle avait pensé un jour s'ouvrir autant vis à vis de sa maladie ... ? Non. Car Calliope s'était toujours promis de tout garder pour elle et de ne jamais en parler. Pour plusieurs raisons : notamment ces yeux de pitiés que pouvaient avoir les autres, la considérant alors comme un être à part. Certes, elle l'était peut-être. Cependant, ce que la rouquine désirait, c'était que nous la traitions comme n'importe qui. Et puis, elle savait qu'en s'inscrivant à l'académie, des amitiés se noueraient et que, forcément, elles seraient brisées à cause de cette fichue pathologie. Alors, autant les laisser dans l'ignorance et profiter des instants présents. Une drôle de philosophie pour certains tandis que pour d'autres, ça pouvait imposer le respect. Callie n'était pas une menteuse. Son but était surtout de protéger les êtres les plus proches d'elle. Et elle avait déjà assez vu ces yeux au travers de ceux de ses parents, même si ces derniers faisaient de leur mieux.  Quand allait-il être de Idalienor ? Là, la rouquine ne savait pas trop. De toute façon, elle ne pouvait pas vraiment tourner autour du pot et puis, se lâcher ainsi lui faisait vraiment du bien. Un fardeau si lourd à porter qu'il méritait parfois d'en être un peu déchargé. C'est justement ce qu'elle était en train de faire en ce moment, dévoilant ses sentiments les plus profonds, comme sa crainte et sa tristesse.

Le tout maintenant était d'espérer que la Pyroli tienne sa langue. Non pas que Callie blâmait Idalienor mais elle ne pouvait réellement pas lui faire confiance. Du moins, pas totalement. Après tout, elle ne l'avait rencontré qu'aujourd'hui et elle ne la connaissait pas vraiment. alors, que valait vraiment des promesses ? Pourtant, c'est ce que la préfète espérait. Parfois, il faillait être capable de croire en quelqu'un. Tête baissée, Calliope se laissait transporter par le silence en observant le sol. Finalement, son interlocutrice venait l'envelopper de ses bras. Tient... Cette chaleur... C'était familier. Sauf qu'habituellement, Callie se trouvait à l'autre place : celle de la réconfortante. Se laissant doucement bercée, elle écoutait la réponse de sa nouvelle amie, tête sur son épaule. Ses propos avaient l'air sérieux et lui transperçaient  presque le coeur. La rouquine osait penser que ce qu'elle disait était vrai. Qu'elle pouvait compter sur elle. Mieux : qu'elle la comprenait. Alors, ses muscles se détendaient et elle s'apaisait un peu. Les paroles étaient encourageantes mais étranges aussi. Que voulait-elle dire pare "encore une fois" ? Cela voulait donc signifier qu'elle avait vécu des moments difficiles... Malgré cette peine différente qu'elle ressentait, Callie n'osait pas approfondir le sujet. Pas maintenant en tout cas.


_ C'est ce que je fais depuis un moment. Je me bas tous les jours... se contentait-elle de répondre en un souffle.


Idalienor finissait par conclure que tout irait bien pour son secret. Callie la regardait se lever se diriger elle ne savait où dans l'infirmerie. La brune était en train de retranscrire son numéro iPok sur un bout de papier qu'elle confiait par la suite à la préfète. Cette dernière regardait le post-it et le serrais fermement entre ses doigts, gratifiant un sourire à  sa nouvelle amie. C'est d'un hochement de tête qu'elle affirmait sa demande : bien sûr qu'elle le ferait. Avec tout ce qu'il venait de se passer dan cette infirmerie, elle ne pouvait pas faire autrement. Idalienor le méritait.

Le reste des évènements se passaient incroyablement vite. L'infirmière Needle venait de revenir et fonçait directement vers Calliope en lui soufflant discrètement que son taxi venait d'arriver. L'heure du départ. Un dernier regard à son amie et Callie partait, aidée par l'infirmière. Hana était là aussi, arrivant avec précipitation, une petite valise avec elle. La créature avait prit le soin de préparer quelques affaires pour sa dresseuse. Elle était vraiment attentionnée, cette petite Fragilady et Calliope ne la remercierait jamais assez. La plante allait d'ailleurs accompagner la préfète, tout comme ses autres compagnons, qui, pour le moment, restaient dans leur Pokeball. Ils étaient un soutien et la rouquine était bien contente de partir avec eux. Au bout du couloir, elle entendait alors la voix d'Idalienor qui lui disait qu'elle ne l'oublierait pas. S'arrêtant un instant, Callie ne se retournait pas et souriait. Elle aussi, se souviendrait de la Pyroli.

fiche © Miss Yellow




pokemon
Contenu sponsorisé
est un
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum