Event #3 : Nouvel an 2016 !
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
Elisabeth Snow
Elisabeth Snow
Région d'origine : Kalos
Âge : 28 ans
Niveau : 0
Jetons : 5000000
Points d'Expériences : 368
Directeur
Sujet: Event #3 : Nouvel an 2016 !   Ven 1 Jan - 3:16
Bal de fin d'année

Salut à toutes et à tous, bande de PCiens ! Nous voici en direct pour – normalement – le dernier évent de ce semestre ! Dire "de l'année" serait un pari trop risqué, surtout si on parvient à le poster en 2016 huhu... Mais avant de vous ruer sur le RP comme des sagouins (c'est qu'on commence à vous connaître), veuillez accepter tous nos meilleurs vœux de staffeux pour cette nouvelle année qui commence ! Amour, joie, prospérité, richesse, célébrité... On s'en fiche ! On veut juste que vous réussissiez et que vous vous éclatiez encore une fois en notre compagnie ! C'est pour cela que cet évent sera totalement libre ! Ce sera une soirée normale – oui, on sait tous que c'est impossible. On fait aussi partie de la communauté hein ! – sans intervention de la Team Rouage, d'apparition de Medhyèna enragé et d'invasion zombie comme vous avez pu les connaître il y a peu ! On vous garantie également que cet évent ne sera pas perturbé par l'arrivée d'un Kyurem enragé qui recouvrera l'île de neige. Si si, on vous assure que cette éventualité a déjà été abordée dans notre conf' Skype de comploteurs... Bref ! Petite anecdote mise à part : BONNE ANNÉE ET AMUSEZ-VOUS !



Une soirée mémorable... on l'espère

Jeudi 31 décembre 2015. Les élèves se faisaient de plus en plus inquiets quant à l'organisation d'un éventuel événement par la direction ou même par le corps professoral. L'académie, suivant désormais une routine assez ennuyante pour des vacances, n'avait plus rien à proposer ? Beaucoup de jeunots se posaient la question. Pourtant, quelque chose vous sortit de votre torpeur, de votre Monorpaly entre amis ou Arceus ne sait quoi d'autre : de la musique. Un air entraînant et gai, comme Andreas savait si bien les choisir. Guidé(e) par votre curiosité, vous quittez votre chalet désormais morose en suivant cette sonorité envoûtante qui tambourinait aux portes de vos tympans. Que vous ayez fait le bon choix ou non, vous voilà devant une maison de quartier assez vaste, illuminée par diverses lumières de toutes les couleurs. Épileptiques s'abstenir (ou allez au moins plagier Leonidas) !

À l'entrée se tenait un Roseverte agacé et... déguisé en grand Tiplouf. Non, vous ne rêvez pas ! Son air froissé se faisait visible, d'autant plus que l'affreux visage irrité ressortait par le grand bec du costume. Le professeur fut formel : « si une photo circule, vous m'écrirez tous une thèse de cent pages sur les modalités d'évolution de Magnéti et de Taupiqueur ». Qui oserait désobéir après ça ? En tout cas, vos yeux ont eu l'honneur d'assister à un spectacle mémorable découlant sans doute de la bourde du scientifique lors d'Halloween. Cela voulait dire que Yade n'était certainement pas loin, dans un état tout aussi ridicule que celui de son collègue. Mais avant même que vous ne puissiez rire entre camarades et vous enfuir en rentrant à l'intérieur de la maison de quartier, Roseverte s'interposa tout en mâchouillant sa clope fraîchement allumée.

– On laisse assez de boisson et de toast pour tout le monde, sinon... Avant même qu'il ne puisse poursuivre ses menaces, un talky-walky grésilla sous le costume du professeur. De l'appareil ressortit la voix d'Elisabeth Snow, cette très chère directrice. Franklin, vous n'oubliez rien ? L'homme marmonna quelque chose que vous auriez préféré ne pas entendre avant de reprendre sa réplique à vive voix, désormais entiché d'un sourire totalement faux. Et n'oubliez pas le décompte général pour le nouvel an ! Plouf plouf !

Sur ces dernières paroles, le professeur s'écarte et laisse rentrer tous les élèves à l'intérieur du vaste bâtiment de deux étages, rez-de-chaussée compris. Selon les plans, le niveau supérieur était un espace de repos libre pour les élèves, aménagé de façon particulière puisqu'il rassemble toutes les qualités – et non pas les défauts – de chaque salle commune de dortoirs. Et oui ! Le rez-de-chaussée, alors ? Ce n'était que la piste de danse et les tables à buffet, évidemment ! Mais avant d'y accéder, il fallait passer par un autre Tiplouf. Oui, ce grand Tiplouf timide qui n'était autre que Percy Yade, juste là au guichet. Mais que faisait-il ? En tant que complice de Roseverte, il avait également été puni et s'occupait du vestiaire pour la soirée. Pauvre de lui !

– Ne vous occupez pas de moi et allez euh... vous amusez, oui. Et euh... Ah oui ! Tiiii-plouf !

Ce fut très moe. Nous remercions Percy pour cette intervention sans Maximus, pour une fois. Il paraissait tout de suite moins effrayant lorsque son Steelix n'était pas derrière lui. Le voilà désormais à s'occuper de vos manteaux avec un air attristé. Il vous poussa pourtant à aller vous amuser plutôt que de se préoccuper de lui... N'a-t-il donc pas un cœur en or, ce Percy ? Osez dire que sa gentillesse ne vous touche pas ! C'est donc avec beaucoup de tristesse que vous le laissez à son triste sort alors que les autres professeurs semblent s'amuser, à l'exception d'Ace qui fut assigné – oui, de force donc – à la distribution de cocktail, dans son merveilleux costume de serveur. Comme quoi, le ridicule ne tue vraiment pas ! Et les autres ? Jackie se déchaînait sur un Karaoké, ne se gênant au passage pas pour saccager littéralement le célèbre "Libérée délivrée". Gare au premier qui lui dira qu'elle chante faux, Godzilla surveille ! De son côté, Melty faisait des expériences on ne peut plus bizarre, comme mélanger caviar et chocolat. Et pourtant, la plupart des aventureux semblaient adorer ! Janice, elle, avait le regard dans le vague, collée à une fenêtre. Elle regardait son pauvre Franklin à l'extérieur sans pouvoir lui prêter assistance. Et Andreas, dans tout cela ? Toujours à distribuer des roses aux jeunes demoiselles et à arranger la tenue de ces messieurs afin qu'ils puissent séduire. Tout le monde semblait se relâcher pour cette fin d'année. Pourquoi ne viendriez-vous pas en faire de même ?



HRP

• Vous pouvez poster à la suite de ce sujet pour participer à l'event.
• Si cela devient trop compliqué à suivre, nous vous autorisons le faite d'ouvrir un sujet annexe.
• Si vous voulez ouvrir un sujet annexe, vous devez obligatoirement au moins poster ici une fois pour valider l'event. De plus, dans le titre de votre sujet annexe, vous devrez préciser qu'il s'agit de l'event en mettant cette balise : [Event #3].

Merci et amusez-vous bien. ^^
Lucas Emerillon
Lucas Emerillon
Région d'origine : Johto
Âge : 20 ans
Niveau : 60
Jetons : 1627
Points d'Expériences : 1849
Adulte Etudiant Spé Type
Sujet: Re: Event #3 : Nouvel an 2016 !   Ven 1 Jan - 7:26
Jeudi 31 décembre. On fêtait le dernier jour de l'année 2015. Le dernier jour ! Cela n'était pas rien tout de même ! On allait fêter la fin d'une année plein de rebondissements, de bonheur et de désillusions, de joie et de tristesse, d'aventures et d'ennuis, et on allait tourner une nouvelle page pour commencer joyeusement l'année 2016, l'occasion de se reprendre depuis zéro, de repartir sur un bon pied et de progresser comme il faut. Il y avait tant à dire sur cette année passée si vite, déjà tant à prévoir sur celle à venir. Il y avait largement de quoi faire en ce dernier jour de fête, largement de quoi discuter. Alors, pourquoi, POURQUOI ? Pourquoi l'académie avait-elle décidé de se contenter d'une simple soirée avec un buffet et un espace assez grand pour danser, chanter et surtout discuter entre vous. Certes, c'était convivial. Certes, c'était une bonne idée. Mais cela manquait clairement d'intérêt. Cela en était presque trop triste. Et malheureusement, tu n'avais pas la prestance pour aller voir la directrice et lui proposer d'autres idées qui pourraient être plus intéressantes que celle-ci. Mais tu te contenais. Tu n'étais pas du genre à vouloir imposer ta vision des choses, et ce choix d'une soirée plutôt calme était logique. Après les événements d'Halloween, il était évident qu'il fallait calmer un peu les ardeurs des élèves à l'approche d'un quelconque événement. Pas besoin de faire dans le grandiose, le tout était de pouvoir réunir les élèves entre eux pour profiter d'une bonne soirée plutôt que de rester chacun dans leur coin pour fêter le Nouvel An. Et puis … les caisses de l'académie devaient être bien vides après la création de ce superbe village de Noël, c'était certain. Au moins, ils avaient eu l'intelligence de pouvoir organiser une telle soirée et cela te suffisait largement.

Tu n'étais pas complètement enchanté ce soir. Tu était heureux, mais tu savais qu'il n'allait pas se passer grand chose. Soupirant presque à chaque habit enfilé, tu quittai ta chambre, Queen et Kaïn à tes côtés, au bout du dixième soupir, et te dirigeai tranquillement vers la soirée. Tu n'avais pas vraiment pris le temps d'attendre tes camarades de chalet. Après tout, ils devaient avoir leurs propres projets pour la soirée, autant les laisser tranquille et partir de son côté pour profiter de la soirée. Le chemin se fit silencieux mais calme et reposé, te laissant le temps de faire vaguer un peu ton esprit. La soirée allait-elle vraiment avoir lieu comme il était dit ? Quelque chose allait-il modifier radicalement le cours de la soirée ? Tant de questions dont tu n'avais qu'une hâte, c'était d'en obtenir les réponses. Et c'est la tête pleins d'interrogations que tu parvins au lieu de la soirée.

Un grand sourire se dessina sur ton visage en arrivant à l'entrée du bâtiment. Devant toi, deux têtes bien connus faisaient entrer expressément les élèves à l'intérieur en leur indiquant de ne pas faire attention à ce qu'ils voyaient. Après tout, le spectacle était hilarant : Roseverte et Yade se tenaient là, ouvrant la voie aux élèves … Déguisés en Tiplouf. Les costumes leur allaient étrangement bien, et ce fut à la limite de te faire exploser de rire. Cependant, pour éviter de les humilier plus encore, tu te contins et te contenta de continuer ton chemin dans le bâtiment. Assurément, tu n'étais pas le premier arrivé. Il y avait déjà quelques élèves qui se trouvaient là, discutant, s'amusant, dansant. Très vite, tu repéras les professeurs venus épauler de gré ou de force pour la soirée, et notamment cette chère Jackie qui chantait comme une folle sur une célèbre chanson avec une voix qui te donnait des migraines pendant quelques minutes, et surtout Ace, cantonné à faire le serveur au bar. Autant dire que les élèves avaient du mal à se faire servir. Néanmoins, le faux rouquin arrivait à servir quelques élèves qui repartaient conquis et heureux d'avoir pu obtenir leur cocktail. L'envie d'aller te prendre un petit verre te prit, et tu te rendis auprès d'Ace, qui te fixa de son air méprisant et ridiculement égocentrique.

J'aimerais un cocktail tropical, monsieur le référent. lui lanças-tu avec un grand sourire.

Il râle un instant avant d'attraper divers bouteilles qu'il vida légèrement dans un shaker qu'il secoua ensuite en tout sens avant de remplir un verre qu'il te tendit avec silence. Tu lui offris un dernier sourire compatissant avant d'attraper ta boisson et d'aller te poser dans un coin pour profiter de ton cocktail tranquillement posé. Quelqu'un viendrait-il te voir ? Tu n'en avais aucune idée. Tu avais hâte de savoir, et après tout, la soirée ne faisait que commencer ...

HRP:
 

_________________
Event #3 : Nouvel an 2016 ! 1466193127-s1

                         
Orren Losvrôk
Orren Losvrôk
Région d'origine : Kalos
Âge : 17
Niveau : 58
Jetons : 2911
Points d'Expériences : 1843
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: Event #3 : Nouvel an 2016 !   Ven 1 Jan - 8:33
Nouvel An 2016



Orren se réveilla doucement en regardant son Ipok posé à coté de lui... La moitié de la journée était passée depuis bien longtemps. Après avoir fait son entraînement matinal, il avait décidé de se recoucher pour une activité qui était bien rare venant du jeune préfet en chef : la grasse matinée. En effet, ce matin il avait été alpagué par la référente Pyroli qui l'avait vu s'entraîner seul dans son coin, le faisant rentrer dans les rangs du dortoir rouge. Chose qui ne le dérangeait pas, vu que si Jackie venait vous chercher, cela ne signifiait pas forcément devoir y retourner tout les matins. Et puis comme ça il pouvait passer plus de temps avec Ruby. Il profitait pleinement de ces vacances pour passer un maximum de temps avec elle. Il savait très bien que pendant les cours, avec tout le travail qu'ils avaient à faire, rares étaient les moments où ils pouvaient se retrouver. Chacun s'imposait un rythme de travail très conséquent entre les entraînements de combat et leur parcours secondaire. Il savait que Ruby travaillait sur un projet de mécanique et lui continuait ses études archéologiques. Seul les cours de Top dresseur leur permettait de passer parfois un peu de temps ensemble. Enfin si on pouvait appeler ça du temps. Les cours d'Ace n'était pas des moments agréables. Heureusement ils trouvaient toujours des moments pour se retrouver et surtout des vacances comme celles-ci pour rester au maximum en petit couple.

Orren eut un sourire en se rappelant leur regard complice quand ils étaient arrivés dans ce chalet. Un chalet où ils étaient seuls, tout les deux. Que demander de mieux ? En plus ainsi les Pokémons avaient choisi de squatter une autre chambre, profitant ainsi de moments entre eux, les deux équipes partageant des moments agréables comme lors d'un certain voyage à Flocombes il y a plus d'un an. Mais bien sûr cela laissa toujours une chambre libre, même si aucun élève n'avait souhaité venir partager leur chalet, allez savoir pourquoi ! Oui il y a bien une chambre en trop, mais pas de lit dedans. Pourquoi pas de lit ? Eh bien l'académie n'avait pas jugé bon de mettre des lits doubles, donc les deux Top Dresseurs avaient simplement fait migrer un lit d'une chambre pour aller le coller contre celui de la chambre qu'avait choisi Orren. Une petite recherche dans les magasins de la ville de Lansat et les deux avaient trouvé une grande couette pour deux. Comme ça ils pourraient passer leur nuits ensembles, côte à côte.
Le dracologue se releva et s'étira doucement. Seul Skoll semblait parfaitement éveillé, dardant sur son dresseur cet habituel regard calme et posé. Imperturbable comme toujours. Il sourit calmement, empli d'aise et de contentement. Il sorti doucement du lit pour attraper sa bouteille d'eau et boire de longues gorgées pour étancher cette subite soif. Un mouvement derrière lui et un bruit léger de tissu qui bouge attira son attention. Il se tourna et retourna sur le lit, s'asseyant dessus avant de se baisser au dessus de la tête à chevelure de feu qui dépassait de la couette. Un doux baiser posé sur le front de celle avec qui il partageait son lit et le visage sorti des draps pour le regarder avec deux yeux aux reflets orangés.

-Eh bien petite marmotte, réveillée ? Viens là.

Une bouche dont les fines lèvres étaient étirée d'un sourire apparurent ensuite et le jeune homme put se baisser pour les embrasser avec tendresse. Profitant que sa chère et tendre soit aussi éveillée, le Voltali retourna sous les couettes pour attraper le corps de sa petite amie et l'attirer contre lui. Son bras ceignit le ventre de Ruby et il l'attira doucement contre son propre corps pour une douce étreinte. Il aimait la sensation lisse et soyeuse de sa peau contre la sienne. Il pouvait sentir le corps de Ruby contre le sien, partager avec elle un moment de câlinerie au réveil. Il put se délecter de l'odeur de ses cheveux, la chaleur de son corps et chacun de ses muscles se tendre et se détendre tandis qu'ils trouvaient une position adéquate pour rester ainsi enlacés pendant de longs instants. Regard de couleur océan et feu se rencontrèrent, plongèrent l'un dans l'autre avant que leur lèvre se rejoignent encore et encore tandis qu'ils s'embrassaient avec amour. Ils lâchèrent un soupir d'aise avant qu'une légère sensation de morsure ne le fit tressaillir à la base de son cou.

-Hmmm ? Tiens donc on est joueuse déjà ? Fait attention à toi.

Un sourire malicieux partagé et une nouvelle morsure dans le cou, Orren ricana doucement tandis qu'il sentait que doucement elle venait plus se lover contre lui. Il continua de l'embrasser, tandis qu'ils s'étreignaient avec toujours plus d'ardeur. Son coeur tambourina de nouveau fort dans son buste et son souffle devenait court tandis qu'il sentait un sentiment de bonheur pur l'envahir. Il était bien, heureux, détendu avec elle. Pourtant son souffle était court, son regard fougueux avec des cheveux en bataille qui tombaient sur son visage. Elle passa sa main dans ses cheveux pour les mettre en arrière tandis qu'il passait sa main dans son dos pour l'attirer totalement contre lui. Encore une journée où ils n'avaient rien à faire, une journée où ils pourraient profiter de la présence l'un de l'autre. Bientôt toute notion du temps se fit floue, minutes et heures se perdirent dans leur moment d'intimité ainsi reculs dans leur cocon. Seul un murmure se fit entendre de la voix grave et douce du jeune homme, avant qu'une réponse ne se fit.

-Je t'aime Ruby.

_____________________________


Orren sorti prit dans la valise qu'il avait ramené de quoi s'habiller, glissant un regard en coin dans son dos pour admirer Ruby. Elle était belle, simple, et surtout à lui. Comme à chaque fois qu'il pensait à la rousse ou qu'il la voyait, un sourire étira ses lèvres. Il prit des habits simples, mais tout de même élégants. Une chemise d'un rouge profond, un pantalon en jeans sombre, une cravate à moitié défaite  qui pendait sur son buste. Il se releva pour observer la tenue de Ruby. Oui, elle était magnifique.  Il se sentait vraiment privilégié par l'intimité qu'il avait avec elle, ces sentiments qu'ils partageaient. Il l'avait retrouvé et était bien décidé à la garder. Mais pourquoi donc une telle tenue ? Il avait entendu depuis quelques jours que l'administration de l'école préparait quelque chose pour la soirée du Nouvel An. Il savait qu'il n'y avait pas de fumée sans feu, donc autant se préparer au cas où. Et même au pire, rien n'interdisait le fait de vouloir être bien habillés. Si l'école n'avait rien prévus, il en profiterait pour inviter son aimée au restaurant. une bonne perspective en soi. En tout cas ils en avaient passés du temps tout les deux reclus dans cette chambre après leur deuxième réveil plus que tardif. L'après midi touchait à sa fin et ils sortirent de la chambre, bras dessus bras dessous. Orren jeta un coup d'oeil à ses dragons qui étaient éparpillés un peu partout dans la maisonnette. Non aucune ne voudrait venir. Dehors il faisait bien trop froid et puis ils n'avaient pas franchement envie d'avoir trop d'activité ce soir. Seul Skoll, Hati et Killer voulurent accompagner leur dresseur dans sa sortie avec la belle rousse. Il attrapa rapidement sa guitare bien rangée dans sa housse qui l'attendait calmement dans un coin de la pièce. Oui, si il trouvait le moment, il jouerait un peu.

Ils sortirent tout deux avant de directement entendre une légère musique s'élever dans l'air hivernal. Orren pouvait reconnaître ce genre de goûts musicaux par coeur. C'était la patte d'Andreas Heartnett. Il en était persuadé, côtoyant assez souvent le référent et ses goûts musicaux. Le couple se laissa diriger par le son croissant de la musique, avançant doucement avant d'approcher d'un bâtiment à deux étages devant lequel étaient déjà réunis quelques élèves. Ces élèves se trouvaient en face d'un... Tiplouf géant ?... Non en se rapprochant il put voir que c'était le professeur Roseverte qui était dans un pareil accoutrement. Le préfet dut retenir un éclat de rire et pouffa simplement en souriant. Puis le rappel de la directrice et enfin l'invitation plus que ridicule à entrer du professeur acheva le dracologue qui ne put plus retenir un éclat de rire qu'il partagea avec Ruby. Il pénétra alors dans le bâtiment confiant sa veste à ce pauvre Yade qui semblait tellement malheureux. Autant il jubilait de se moquer de Roseverte qui méritait bien un retour de bâton, autant voir Percy ainsi lui faisait un pincement au coeur.
Il continua d'avancer dans la pièce jusqu'à accéder à ce qui servait sûrement de piste de danse. Là il put voir un professeur qui n'attendait pas vraiment l'arrivée des élèves pour commencer les festivités. Andreas semblait plus que déchaîné ce soir, se déhanchant en rythme tout en distribuant des roses aux jeunes filles et en refaisant les tenues des élèves masculins qui s'approchaient de lui. Le couple fut rapidement dans le point de vue d'Heartnett et il approcha de sa démarche de danseuse étoile. Il s'apprêta à réctifier la tenue d'Orren, surtout sa cravate qui était pas vraiment portée comme de rigueur. Mais finalement il se ravisa, se contentant de sourire en mettant une rose bleue dans les cheveux de la rousse. Un sourire complice entre les deux partenaires et ils s'avancèrent jusqu'au "bar" où officiait Ace dans une sublime tenue de serveur. Un coup fourré du référent Voltali s'étant soldé par une réussite ? Probable. En tout cas Orren se saisit de deux verres de jus de baie pour l'apporter à sa petite amie. Il lui sourit avant de doucement se glisser à ses côtés.

-Eh bien. On dirait que finalement l'école ait décidé d'une petite fête. J'espère qu'elle ne se soldera pas par une attaque de Pokémons zombies cette fois. Quoi que... j'aimais bien te voir combattre. Cet éclat dans tes yeux m'a toujours plut ma belle.


Résumé:
 


_________________

Orren Losvrôk
If you resist, You'll feel the darkness penetrate on you. Don't resist. To the appeal of twilight...Let the darkness absorb your light...
Idalienor Edelwen
Idalienor Edelwen
Région d'origine : Hoen
Âge : 19 ans
Niveau : 54
Jetons : 2476
Points d'Expériences : 2275
Pokeathlète Médecin
Sujet: Re: Event #3 : Nouvel an 2016 !   Ven 1 Jan - 9:03
Nouvel an 2016 !
Finalement je n'arrive pas bien à réaliser mais c'est le dernier jour de l'année. Dans quelques heures, nous allons clore 2015 pour passer à 2016. Et moi, qu'est ce que j'ai accompli cette année ? De janvier à juin, je passais la plus clair de mon temps chez l'herboriste, parfois même je séchais les cours juste pour rester avec elle. Je m'amusais tellement plus là-bas que dans ces salles de classe qui moisissaient, où les cours n'étaient pas du tout intéressant et où je n'arrivais pas à trouver ma place. En agissant comme ça je pensais que Papa m'en voudrait. Mais pas du tout, il a toujours compris ce que je faisais et ne m'a jamais réprimandé. Quand en juillet, il m'a annoncé que j'allais partir pour l'académie j'étais tellement heureuse. J'allais enfin découvrir le monde extérieur, rencontrer des gens qui me correspondraient, et surtout avoir un enseignement plus poussé qu'à l'école du village. C'est vrai que au début j'étais triste de quitter la famille et l'herboriste. Mais je me dis que c'est une chance de pouvoir tout recommencer pour mieux repartir Quand je reviendrais au village, je serais en mesure de trouver ma propre voie, en quoi je serais utile aux autres C'est ça que je veux.

Mon arrivée à l'académie a été plutôt mouvementé. J'ai toujours un peu de mal a m'intégrer mais j'espère que ça viendra avec le temps. Je me suis retrouvé dans un nombre incalculable de situation toutes plus étranges les unes que les autres. J'ai appris pleins de nouvelles choses sur les pokemons et la médecine. J'ai découvert un lieu de vie semblable à un camp militaire, dirigé par notre référent le général Jackie et des camarades de dortoirs qui me mettent en confiance bien que parfois elles me surprennent pas leurs caractères très particuliers. Je ne regrette pas du tout d'avoir accepté de venir ici, je me sens épanouie. Maman... Toi en revanche tu t'es bien installé dans mon esprit quand je suis arrivée ici. Parfois je fais des cauchemars, tu viens de mourir et toute la famille me juge responsable... C'est peut être vrai finalement.

Je sors de ma profonde réflexion quand les filles du chalet m'appellent dans le salon. Je quitte ma chambre pour les rejoindre et m'informe qu'une soirée de nouvel an a été mis en place par les professeurs et la directrice. Avec tout ce qu'ils ont fait pour ce village de Noel je ne pensais pas qu'on aurait aussi droit à une soirée. Je retourne donc dans ma chambre pour me préparer. J'ai décidé de mettre ma robe noir à bretelle avec des chaussures à petit talons. Je me brosse les cheveux et me maquille. Je ne me maquille jamais d'habitude mais c'est une soirée je vais faire un effort. Je prends aussi une petite sacoche avec la pokeball de Ruru et mon Ipok. Comme ça si jamais elle n'aime pas l'ambiance de cette soirée, je pourrais toujours la rappelé. Je brosse rapidement la fourrure de mon Zorua et let's go la soirée.

J'arrive devant un bâtiment éclairé de mille feux. C'est magnifique. Devant la porte se tenait Professeur Roseverte déguisé en Tiplouf. Encore un gag de plus pour ce début d'année. Il me lace une regard noir l'air de dire "Ne prends surtout pas de photo !" Le pauvre, je ne vais pas en prendre de toute façon. Je sais comme il est sévère, il serait capable de nous donner encore une thèse sur un sujet impossible si il voyait une photo de lui circuler dans les couloirs. Je passe donc la porte d'entrée en comagnie de Ruru qui me fait déjà signe qu'elle n'ai pas bien avec tout ce bruit et cette foule. Je la rentre immédiatement dans sa pokeball, inutile de la faire souffrir plus longtemps. Je m'approche alors des vestiaires pour poser ma veste quand je vois que Le professeur Yade est aussi déguisé en Tiplouf. Vraiment je ne sais pas comment ils font tous les 2, avec la chaleur qu'il fait ils doivent être en train de mourir. Je remet ma veste au professeur Yade et me dirige vers le bar pour prendre un verre. C'est le professeur Ace cette fois qui sert les boissons. Lui il n'a pas eu le droit au costume de Tiplouf mais au costume intégrale. J'avoue ne pas toujours être attentive pendant son cours mais là ça change pas mal de son style habituel. Passons. Il me sert un verre et je vais m'appuyer contre un mur de la salle de chant. Jackie chante à tue tête le fameux "Libérée, Délivrée". Mais elle chante extrêmement faux. Après je n’irais pas lui dire sous risque de mourir à l'entrainement du lendemain.


Ces soirées dansantes me rappellent mon plus grand rêve de petite fille : être invitée à danser par un garçon. C'est vrai que jusqu'à présent personne ne m'avait jamais invité. Je ne dois pas être à leurs goûts il faut croire. Je vois déjà certains qui dansent ensemble. Qu'est ce que ça me fait envie. Je reste appuyer sur le mur en rêvant du prince charmant...

Résumé:
 

code by lizzou × gifs by tumblr

_________________
Event #3 : Nouvel an 2016 ! BGi1FfEvent #3 : Nouvel an 2016 ! BGizxYEvent #3 : Nouvel an 2016 ! BGiN4WEvent #3 : Nouvel an 2016 ! BGi0ajEvent #3 : Nouvel an 2016 ! 1543436268-heliosEvent #3 : Nouvel an 2016 ! 1491648845-sprite-roserade-idaEvent #3 : Nouvel an 2016 ! 1543176079-673Event #3 : Nouvel an 2016 ! BGi92nEvent #3 : Nouvel an 2016 ! Miniature_695_XYEvent #3 : Nouvel an 2016 ! BGiLYQEvent #3 : Nouvel an 2016 ! BGiZDOEvent #3 : Nouvel an 2016 ! BICbxQEvent #3 : Nouvel an 2016 ! BGnGa8Event #3 : Nouvel an 2016 ! BGiTIxEvent #3 : Nouvel an 2016 ! Miniature_252_ROSA
Le courage est la première des qualités car elle garantit toutes les autres
Mikato Sozuy
Mikato Sozuy
Région d'origine : Kalos
Âge : 16
Niveau : 31
Jetons : 4532
Points d'Expériences : 756
Coordinateur Éleveur
Sujet: Re: Event #3 : Nouvel an 2016 !   Ven 1 Jan - 16:07
Mika accoudée devant la fenêtre regardait les élèves se dirigeant vers la musique, elle les regardait mais n'avait pas spécialement envie de les rejoindre, elle connaissait quelques personnes de l'école mais ne savait pas vraiment qu'elle catastrophe il allait se passait lors de cette soirée et elle n'avait pas envie de se prendre la tête ce soir. Elle avait donc décidée de ne PAS y aller, sauf qu'évidemment Tim était attiré par la musique et la regardait avec des yeux de Skitty trop mignons et Shira qui s'était laissée avoir par le regard de Tim commençait à partir hors du chalet sans elle ( ne me demandez pas comment elle est arrivée à ouvrir la poignée d'accord je n'en sais rien du tout!) en essayant de prendre Tim avec elle. Mika regarda Tim hésiter entre sortir avec la Colimucus et rester içi avec elle, c'est cependant Mika qui fit le choix de l'evoli en voyant le regard courroucé que lui lançai Shira.

« Très bien vous avez gagnés ( les yeux qui roulent et soupir ) mais alors vous m'attendez, je ne compte pas aller à une soirée en jogging sale ! »

Le choix des vêtements fut un parfait chaos, les trois acolytes ne s'entendant pas du tout en matière de mode mais le jeune Mentali se révéla assez douée pour persuader son équipe de ne pas la mettre en robe et finit... en jupe. Bon c'était toujours mieux que rien, elle sortit donc du chalet  ( avec cette tenue http://www.renders-graphiques.fr/image/upload/normal/Fille_Hiver_Cherrypin_Sacha-Chan.png ) en essayant de ne pas penser au froid qui commençait à la piquer à travers son collant, pour ne rien arranger Shira avait décidé de passer devant et bousculait les personnes devant le groupe, évidemment à un moment Mika décida de la rattraper mais se mit à glisser sur la bave que laissait sa colimicus derrière elle et tomba dans la neige. Le dernier jour de l'année et elle réussissais à faire une gaffe, elle espérait vraiment que ça ne présageais pas de malheur et qu'elle serait un peu plus... adroite l'année prochaine, enfin on peut toujours rêver. Mikato repensa à toutes les fois où elle aurait du chuter mais où son frère la rattraper, maintenant son frère n'était plus là pour veiller sur elle et elle avait des tonnes de bleus un peu partout. Quand elle était arrivée à l'académie elle s'était dit que cet endroit n'était pas fait pour elle : il y avait trop de bruit, de folie et de dangers ici mais après quelques semaines passées dans sa chambre elle était sortie et avait découvert que les bleus n'étaient rien quand elle pensait à ceux qu'elle avait rencontré en se les faisant.
Mika sourit à Tim et Shira en voyant qu'ils s'inquiétaient, eux aussi étaient la cause de certains de ses bleus ! La jeune fille se leva, elle allait aller à cette fête et elle rencontrerait encore d'autres personnes toutes plus folles les unes que les autres. Elle regarda ses deux pokémons et fit un tour sur elle même -est-elle devenu folle !? Vous pensez qu'elle a reçu un coup sur la tête- elle avait pris sa décision, cette fois elle irait faire la fête !

« Qu'est-ce que vous faites, Shira, Tim ce soir on se lâche ! »

La toute nouvelle aventurière marcha donc d'un pas assuré vers la musique et découvrit une magnifique salle de fête tenue par deux Tiploufs qui ne semblaient pas très heureux du sort qui leur était donné, elle laissa sa veste et ses autres accessoires au deuxième Tiplouf vachement grand ( oui vous l'aurez compris elle ne reconnaît pas les personnes sous le déguisement, c'est à se demander si elle sait bien que c'est un déguisement... ). Se dirigeant vers Merrizu qu'elle avait rencontré dans les ruines elle fut cependant stoppée dans son élan par le professeur Andreas Heartnett qui lui mit une rose rouge dans les cheveux et l'aspergea de paillettes... devant tout le monde, re-bonjour timidité, courage tu n'auras pas tenu longtemps. Mika aussi rouge que sa rose et aussi lumineuse que quelqu'un couvert de paillettes ( j'étais à court d'idées niveau similitude ) se dirigea d'un pas énergique vers le bar et commanda un jus à Ace S.Creed, attendez Ace le professeur Topdresseur lui servait à boire !!! N'ayant pas le temps de comprendre ce qu'il se passait Mika se contenta de prendre son verre en essayant de se cacher derrière et se réfugia au buffet à côté de la rassurante Melty Pott. Mika se trouva une chaise et s'assit non loin du chocolat, Tim sur ses genoux s'amusait à se couvrir de paillettes mais certaines lui rentraient dans le nez et il éternuait mais il recommençait quand même, Shira restait à côté de Mika mais lorgnait les pâtisseries présentes sur le buffet. Mika voyant sa Colimucus saliver eu une idée :

« Tiens Shira un gâteau »

La pauvre Colimucus se rapprocha de sa main mais au dernier moment elle se retrouva couverte de paillettes, abasourdie elle regarda sa dresseuse qui s'était arrêtée plus vraiment sûre que ça ai été une bonne idée, Tim regardait l'échange de regard entre les deux et puis il vit Shira utiliser Ecume au dessus d'eux et une flaque d'eau tomba sur le trio. Shira est contente parce qu'elle n'a plus de paillettes, Tim s'amuse à se secouer pour faire tomber l'eau et Mika est trempée et se reçoit en plus de sa dose d'eau  celle de Tim qui se secoue sur elle. Vous vous dîtes que rien ne pourrait aller plus mal ? Et bien j'ai l'honneur de vous annoncez que la demoiselle après être tombée, s'être faites recouverte de paillettes puis d'eau et prise d'une crise d'éternuements impossible à arrêter !
Mika peut cependant compter sur Melty qui lui apporte un chocolat chaud mais ce qu'il faudrait vraiment à Mika ce serait un pokémon pour la sécher parce que aussi non sa crise d'éternuements va se muer en une véritable crise de nerf et la jeune fille va craquer avant le décompte.  

Spoiler:
 

_________________
Event #3 : Nouvel an 2016 ! 117446MikaparMaxSigna
Invité
Anonymous
Invité
Sujet: Re: Event #3 : Nouvel an 2016 !   Ven 1 Jan - 17:20


Nouvel an 2016
Assise dans un vieux fauteuil en cuir rouge, la tête en arrière, les mains sur les genoux, j'attendais impassible. La lueur de la flamme unique qui éclairait la pièce se répandait sur le visage de Lyra et Axel, mes deux colocataires pour ses vacances d'hiver. Je toussotai et apercevais le regard inquiet de Lune. En ce moment, la Riolu devenait une vraie mère poule! Peut-être avait-elle commencé à prendre des résolutions pour l'année 2016? Aujourd'hui, la journée du 31 décembre touchait bientôt à sa fin, que l'année était passée vite! Le soleil déclinait à l'horizon et je me souvins de tous les bons moments passer cette année. Les souvenirs s'emêlèrent jusqu'à devenir un flou de pensées incontrôlables. Je me laissai emporter par toutes ses émotions. C'était étrange que rien n'ait été organisé pour la fête de l'année, et cela me chagrinait. Je n'avais jamais passé un seul réveillon sans faire la fête et ce changement me perturbait. J'aurais tellement voulu pouvoir faire quelque chose...Attrister, je décidai de faire un tour dehors pour m'éclaircir un peu la tête. Enfilant le manteau, je découvris dehors la fraîcheur de ce dernier jour de décembre. Je frissonsa et fourrèrent mes mains dans mes poches pour les réchauffer un peu. Traînant des pieds, j'avançai la tête rentrée dans les épaules. Des lumières éclairaient mon chemin d'une joyeuse couleur rouge. Soudain, non loin de la place de Noël, l'espoir revient. Une musique dansante parvient jusqu'à mes oreilles. Sans attendre, je me précipite vers le chalet et ouvre la porte haletante:

-Une fête! Il y a une fête! À ce moment...là-bas! Prêt du village de Noël!

Je me précipite dans ma chambre pour vêtir une tenue correcte. Mes camarades prennent du temps à réaliser, mais je n'ai pas le temps de les attendre. Si ces escargots décident un jour de se remuer, qu'il me prévienne, moi, je suis parti. Habillée d'une mini robe bleu pailleté avec des manches en dentelles, je savais bien qu'elle me servirait un jour- , mes cheveux lissés pour l'occasion, mascara à bloc, rouge à lèvre rose et Fara paupière paupière assortie à ma robe bleu minuit, je mets à collants noirs pour ne pas attraper froid et mon manteau pour le trajet. Je ressors accompagnée de Lune, qui pour l'occasion a accroché une petite rose blanche au coin de son oreille. Qu'elle est belle! Soudain, une rafale de vent me fait frissonner, le collant n'étant pas d'une grande utilité. Je me mis à courir, heureusement, je n'étais pas folle et l'idée de mettre des escarpins pour marcher dans la neige ne mettais pas même venus à l'esprit, j'avais plutôt opté pour des vans blancs.
J'arriva devant la maison de quartier...où un Tplouf géant l'accueili...mieux valait ne pas prêter garde à cela. Au lieux de me souhaiter la bienvenue, il signala juste qu'il n'acceptait pas qu'on se moque de lui et qu'il fallait laisser assez de nourriture et de boissons pour les autres, très...accueillant. Enfin, un deuxième Tiplouf géant s'occupa de le retirer mon manteau et de le ranger soigneusement, une mine attristé sur le visage. Je fus prise de ce pitié pour ce pauvre meusieur, personne ne devait être triste le nouvel an:

-Cela ne va pas? Qu'est ce qu'il se passe?

Surpris, il me regarda et répondit hébété:

-Heu...bonne soirée, amusez-vous!

Et il me fis signe d'avancer pour s'occuper du suivant, ce dernier semblait le connaitre et lui fis une remarque rabaissante, le pauvre Tiflouf géant baissa les yeux et passa aux suivants. Je jeta un regard noir à celui qui venait de faire la reproche, mais il me toisa comme si j'étais folle de réagir ainsi. J'avais surement du louper un épisode. Songeuse, je m'approcha du bar et commanda un verre. J'examina les éleves réunis et répéta Idalienor non loin de la. Je lui fis un signe de main mais elle semblait plonger dans ses pensées. La voix de Ace me fis sursauter et il me tendis mon verre. Je le remercia d'un signe de tête. Alors j'aperçus Andres Hearnett glisser une rose rouge dans les cheveux d'une jeune fille et l'apérger de paillettes. Je pouffa en reconnaissant Mikato, ma colocataire. Celle-ci parut un peu surprise et décida de se diriger vers le bar. Elle ne semblait pas m'avoir vu, j'allais lui faire une farce. Soudain, elle croise le regard d'Ace, prend son verre et file se cacher. Je la suis du regard, elle joue avec ses pokémons. Soudain, Shira se décide de lancer écume, et ce fus une Mikato toute mouillée que je vis. Je décida de la lisser tranquille pour le moment, elle semblait...occupé. Répérant alors Idalienor qui n'avait pas bougé depuis la dern fois, je décida d'aler la saluer.

-Hello! Ça va?

La jeune fille ne sembla pas m'entendre et je dus me répéter:

-Idalienor? C'est moi Serena! Ça va?

HRP:
 

Rodrigue Miles
Rodrigue Miles
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 15 ans
Niveau : 30
Jetons : 2949
Points d'Expériences : 975
Adulte Co Auto-Entrepreneur
Sujet: Re: Event #3 : Nouvel an 2016 !   Ven 1 Jan - 18:10
C'était le dernier jour de l'année... Qui dit dernier jour de l'année dit fête et surtout buffet ! Peut-être moins fourni en chocolat que pour une fête de Pâques ou d'Halloween, mais quand même assez important pour valoir le coup... Ca tombait bien car l'académie en organisait un dans le Village de Noël même ! Mais... après s'être souvenu des déboires de la dernière soirée  laquelle il était allé, le blond était tout de suite moins enthousiaste. Ce ne fut qu'à force de persuasion de la part de ses amis et d'une partie de son équipe qu'il se décida finalement à bouger. Avec une moue, il sortit sa tenue pour les grands occasions, se doutant bien qu'un costume formel serait demandé.

Engoncé dans sa chemise noire et blanche, il grommela alors que Gringolem attachait les petites chaînes à son pantalon, totalement noir, lui. Les breloques dorées cliquetaient, les petites étoiles à quatre branches accrochées à quelques chaînons se percutant entre elles. En parlant d'accessoires, une broche de la même forme et de couleur émeraude était accrochée à la poche de sa chemise et un nœud papillon de la même teinte complétait la tenue. Mieux coiffé qu'à son habitude (c'est à dire qu'il avait sorti son peigne) le blond termina en enfilant ses chaussures noires, dédaignant les souliers huilés que lui proposait le robot. Quitte à jouer au pingouin, autant en faire un qui marchait bien. Attrapant son manteau long qu'il ferma jusqu'en haut, il abandonna l'idée de mettre son bonnet sous le regard assassin du robot et s'en fut seulement avec son écharpe.

Ayant marché vite, ne supportant décidément pas le froid, il manqua d'éclater de rire en arrivant près du bâtiment d'où provenait la musique. Quand il parlait de pingouin... Un regard à Gringolem et il passait près de Roseverte en le saluant tandis que Gringolem jouait avec la lampe frontale qu'il portait toujours sur lui mais décorée pour l'occasion, éclairant les alentours. Une fois hors de portée des regards, Rodrigue récupéra son appareil photo. Ca serait du super antidépresseur ça ! Rebelote arrivé aux vestiaires bien qu'il plaignit sincèrement le pauvre monsieur Yade. Lui confiant son manteau, il l'encouragea avec un petit sourire.

Il convenait de faire un point sur son équipe à ce moment. Il avait Gringolem avec lui, mais avait mis du scotch sur les Pokéball des autres membres de son équipe, exceptés Tropius et Luxio, pour diverses raisons à chaque fois. Les récents événements lui avaient appris qu'il ne valait mieux pas rigoler avec la sécurité, si elle pouvait éviter des catastrophes. Le lion étant toujours aussi morose, il ne lui servait à rien de le sermonner et Tropius était assez sage pour se comporter correctement. Si il n'était pas de cette taille et aussi sensible à la température, nul doute qu'il serait de sortie aussi.

D'un pas de maître, Rodrigue esquiva Heartnett, passa loin du karaoké de Jackie et s'inquiéta un petit peu pour madame Jauplin avant de s'arrêter, interdit devant le "prof" Creed qui lui lança un regard mauvais. Un levé de sourcil plus tard et il repartait avec un cocktail multifruité basé sur les agrumes. Bon... Qu'allait-il bien pouvoir faire ? Il avait bien vu quelques têtes connues mais tous semblaient bien occupés et il ne voulait déranger personne. Toutes ces fêtes ça commençait à faire trop...

Mais soudain, il le vit. Le grand. Le beau. LE BUFFET PARDI ! Arrivé dessus en moins d'une demi-seconde, il commença à se composer une assiettée de gâteaux variés dont beaucoup étaient au, ou tout du moins composés, de chocolat. Bon, intérêt pour la soirée doublé. Il faudrait néanmoins faire attention de ne pas commencer la nouvelle année avec une crise de foie, hein... A ses côtés, Gringolem hochait la tête, blasé.

HRP:
 

_________________
Event #3 : Nouvel an 2016 ! 1422191746-copain


MAÎTRE DES TOP-SITES
MEILLEURS AMIS WITH coPAINS
Event #3 : Nouvel an 2016 ! 10099080670932_roooodyyyychouuuu
Invité
Anonymous
Invité
Sujet: Re: Event #3 : Nouvel an 2016 !   Ven 1 Jan - 21:02

i'll be waiting for love to come around

nouvel an 2016 © Y A M ▬


C'est le nouvel an - bientôt l'année prochaine ! Et tu es émerveillée oh Azulis tes yeux sont remplis de paillettes dorées à n'en plus finir qui dansent et dansent au milieu de ce marron si pétillant. Tu as un sourire remonté jusqu'aux oreilles et les joues rosées d'impatience. Tu n'as pas fêté le nouvel an depuis de nombreuses années - Père et mère étaient trop occupés pour ça. La dernière fois tu n'étais encore qu'une toute petite princesse bien perchée en haut de ton trône - tu ne devais pas être plus grande que six ans, tout au plus ; et pourtant tu te souviens si bien si bien oh oui des lumières dans le ciel, la nuit, les étoiles, l'odeur de la nourriture et le sourire illuminé de tes parents dont tu n'arrives plus à discerner les traits correctement déformés par le surplus d'absence ; risible mais tu n'en montres rien, tu n'y penses même pas non tu es trop obnubilée par l'idée qu'il y ait une fête au pensionnat pour te préoccuper de tes parents fantômes - serais-tu devenue un peu plus égoïste, Azulis ? C'est bien possible, dis moi.

Et pour ce soir tu acceptes de redevenir princesse.

Tu as d'ailleurs fait les préparatifs pour, tu as pris grand soin d'enfiler la robe que Sirius a fait pour toi - tu n'en reviens toujours pas, qu'il soit capable de faire de si jolies choses de ses mains et qu'il consacre son temps à le faire pour toi. Tu ajustes le tissus bleuté sur tes jambes, cintrant correctement la ceinture bordeaux à ta taille alors que tu relèves ton éternelle couette avec ton chouchou aux breloques étoilées. Tu enfiles un bracelet du même acabit et des ballerines avant de te regarder dans le miroir, satisfaite - sans pour autant jamais l'être, et tu crains d'avances les regards sur toi. Tu as peur d'être observée, mal habillée, le moindre détail de travers qui pourtant n'est pas présent - oh jamais n'arriveras-tu donc à prendre confiance en toi. Mais tu finis quand même par prendre le risque, t'élancer, partir vers le lieu des festivités avec le cœur battant - c'est ta première fête en tant qu'élève. Cassis te suit au pas, un petit nœud papillon accroché à son cou qu'il porte d'ailleurs avec fierté, même s'il finit rapidement au creux de tes bras pour te rassurer plutôt qu'au sol.

Et puis ton cœur manque de décrocher quand un Pokémon de taille humaine est soudain proche de toi - sauf qu'au final il s'agit seulement d'un professeur. Ils sont fous, m'enfin. Tu t'amuses légèrement de leur malaise pourtant tu compatis et au final tu es presque triste pour eux - ça ne doit pas être marrant. En plus il doit faire chaud dans leurs costumes. Et ils peuvent même pas profiter de la fête ! Quelle tristesse ! Pour la peine, toi, tu ne seras jamais professeur ! C'est trop nul.

Bref.

De tes grands yeux éblouis tu observes l'endroit, serrant doucement Cassis entre toi alors que tes mirettes pétillent d'admiration. On dirait une vraie scène de bal, comme dans les histoires de princesse. Oh et si quelqu'un dansait avec toi là ? Ohlala non tu ne pourrais pas, tu serais sûrement trop maladroite et puis ça serait trop gênant et ton cœur ne le supporterait pas mais en même temps ça serait tellement bien, tellement oh tu n'arrives même pas à imaginer correctement la scène pour lui faire atteindre la perfection qui fait palpiter ton rythme cardiaque. Mais on ne chasse pas les habitudes, elles reviennent toujours au galop. Et aussitôt que ton nez arrive à recevoir correctement les effluves de nourriture qui volent dans la salle, tu te retrouves nez à nez avec le buffet - si grand, gigantesque et appétissant et ton estomac se met à gargouiller ; tu ne saurais dire si tu es affamée ou s'il s'agit d'une gourmandise un peu trop poussée. Quoi qu'il en soit, tu prends dans tes mains timidement une assiette que tu remplis de toutes sortes de choses. Tu enfournes un morceau de gâteau au chocolat dans ta bouche du bout de ta fourchette, donnant un petit morceau à Cassis aussi, le regardant manger en riant alors qu'il est assis sur un bout de table libéré pour ne gêner personne.

Tu sens que tu vas bien t'amuser.
Et pas besoin de danser pour cela.



HRP:
 
Ruby L. Jones
Ruby L. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: Event #3 : Nouvel an 2016 !   Ven 1 Jan - 23:00
Combien de jours cela faisait ? Combien de jours depuis le début des vacances ? Ou plutôt de cette libération, puisque les deux topdresseurs avaient désormais bien plus de temps pour se voir, et cela sans contraintes. Après tout, qui pourrait les en empêcher, dès à présent ? Aux yeux de la direction, cela ne restait que de la simple colocation. Ah ! S'ils savaient... Pourtant, mieux valait les laisser dans leur ignorance puisque le petit monde ne s'en portait que mieux. Une altercation entre Ace et Andreas ? C'était habituel et sans intérêt. Les légendes de "Dialgogo" et "Nénutina" ? Elles étaient intéressantes, sans pour autant l'être davantage que l'instant présent. Le monde aurait pu s'écrouler sous ses yeux, Ruby ne l'aura même pas remarqué. Elle était comme absorbée par sa moitié, mais surtout bien trop occupée à profiter de la proximité actuelle pour se lover davantage contre le dracologue. Et c'est justement cette même proximité qui lui permit d'apprendre à retracer les traits d'Orren, même les plus intimes. D'un index joueur, elle s'amusait parfois à redessiner la grande cicatrice de son aimé, sans même devoir la regarder. L'expérience lui avait appris ça. Qu'elle soit en train de somnoler ou même de le contempler, retracer cette marque lui était devenu très aisé. À force de la voir de plus en plus régulièrement, l'image s'encrait forcément. Et pourtant, il n'y avait pas que ça : la rousse aurait pu, si elle le voulait, reproduire sur toile une copie conforme d'Orren, jusque dans les moindres détails. Artiste ou connaisseuse ? Peut-être bien les deux.

Ces périodes de fêtes avaient tout pour être parfaites. Les journées ne furent pas si vides que Ruby avait pu l'imaginer il y a peu. D'autant plus, elles débutaient et se terminaient toutes par un contact plus ou moins rapproché avec l'être qui la faisait chavirer depuis si longtemps, de quoi les rendre mille fois plus excitantes. Les entraînements matinaux n'avaient jamais été attaqués avant autant de vigueur, même pour une habituée telle que Ruby. Et ce n'était que d'autant plus motivant si elle arrivait à s'entraîner avec le préfet Voltali. Qui aurait cru que Jackie puisse être si gentille ? Oh que non ! Elle ne le faisait que pour enrôler une personne de plus, mais il n'empêche que cela représentait une source de motivation personnelle pour la spécialiste des spectres qui, taquine et joueuse, ne souhaitait pas faillir en face d'Orren. Était-ce là un petit jeu de "qui cédera en premier" ? Un jeu sans aucun vainqueur puisqu'il n'y eût aucun des deux participants pour lâcher l'affaire. Au contraire, leur complicité ne faisait qu'en ressortir plus grande à chaque fois. La douleur est davantage supportable lorsque partagée. Douleur changée par la suite en euphorie, grâce aux merveilles de la science et du corps humain. Ce dépassement de soi perpétuel et quotidien ne leur avait permis que de renforcer leur lien et de mieux supporter l'éloignement pendant le reste de la journée. S'en suivait alors des soirées. Ah ! Les soirées ! N'en parlons même plus. Rien de tel qu'une nouvelle proximité, à quelques mètres d'un feu, sous la vigilance non pas abusive mais paternelle de quelques Pokémons. Et cela ne fut pas répétitif, au contraire. Si le schéma pouvait sembler routinier au premier abord, il n'en était en réalité rien puisqu'il existait bien des moyens pour faire varier les plaisirs.

Lorsque venait le petit matin, le premier réveillé pouvait se contenter d'attendre que sa moitié se réveille, puisque seule la vue lui suffisait en général pour combler l'attente, bien qu'utiliser les autres sens étaient tout aussi appréciable. S'échangeaient alors des mots doux, ou parfois des taquineries en fonction de l'humeur de chacun. Et cette fois-ci, ce fut un mélange des deux. Un doux mélange entre échanges aux airs innocents et propos légèrement plus explicites, quoiqu'une certaine partie s'en sortait plutôt bien à ce niveau là.

– Je ne veux pas seulement jouer mais aussi parier, mon grand dragon.

Et quel jeu ? Serait-ce cet amusement tiré de la taquinerie et des actes ? En tout cas, Ruby se lova davantage contre son partenaire, jusqu'à ce que cette proximité puisse devenir embarrassante pour n'importe qui d'autre. Pourtant, elle savait qu'Orren ne céderait pas ; il n'est plus le même garçon timide qu'auparavant, tout comme Ruby qui avait su changer, pour le meilleur et pour le pire. Actuellement, tout le côté meilleur s'affirmait. Elle ne pouvait pas être mieux qu'actuellement, ou du moins elle n'arrivait pas à imaginer meilleur confort que ce corps si cher à son cœur, corps victime de baisers, morsures et autres provocations. Et à côté de tous ces contacts, les mots parvenaient pourtant à être aussi forts qu'auparavant. D'un côté ça la touchait, de l'autre ça la faisait sourire. Orren avait gardé ce même effet sur elle, encore et toujours.

– Je t'aime encore plus, gros malin. ~

[...]

C'est au beau milieu d'une de ces journées – ou plutôt en fin d'après-midi – que les festivités prirent naissance. Alors cela n'avait pas été que de simples échos ; l'administration a bel et bien organisé quelque chose pour cette fin d'année. Et, même de loin, Ruby parvînt à décerner les goûts d'Andreas dans les choix musicaux. À force d'aller et de venir au dortoir Voltali, pour sûr qu'elle aurait bien fini par s'y habituer à un moment ou un autre. Et pour cette occasion, quoi de mieux qu'un style simple quoiqu'un peu provocateur pour ce cher préfet ? Tout résidait dans le haut : une chemise noire désormais un peu trop petite pour Orren. Au lieu de se débarrasser de tout ça, pourquoi ne pas s'en servir à nouveau ? Et puis les chemises semblaient convenir à la silhouette athlétique de la jeune, encore une fois grâce à Jackie. Pour le bas, elle opta pour un slim presque aussi sombre, quoiqu'un peu délavé. Le tout lui donnait un style légèrement grunge bien qu'ordonné sur certains aspects ; harmonie visuelle. Ne manquait plus qu'un élément et elle pourra enfin se considérer parfaite : ce bracelet, sceau d'amour éternel. Et même si l'objet venait à se dégrader un jour, pour sûr qu'elle en garderait les restes. Ruby ne put se permettre de partir sans et ne quitta les lieux qu'une fois prête.

Cette fête se devait d'être mémorable, alors aucun danger public n'y sera accepté. De toute façon, la rousse ne souhaitait qu'y prendre du bon temps. C'est pour cela qu'elle n'accepta que la présence de Chrona, Hao et Speelse, bien que ce dernier pouvait se montrer parfois trop espiègle. Mais sous surveillance de la Magirêve blanche, il ne tentera rien et s'éclipsa d'ailleurs pas une seule fois puisqu'il trouva chaussure à son pied ; à comprendre qu'il dénicha une cible sujette à moqueries. Quelle était-elle ? Franklin Roseverte dans un grand costume de Tiplouf, une image mémorable. Le Fantominus s'égosilla comme jamais, répandant accidentellement son gaz derrière lui. Pauvres élèves non loin. Mais il fallait dire que c'était hilarant, si bien que Ruby ne put pas se retenir si longtemps que ça. Elle rit de bon cœur, toujours en compagnie de son aimé qui fut bien heureux de partager son humeur du moment. Les menaces de Snow ne firent qu'agrémenter les éclats de rire. Pauvre Roseverte ! Heureusement qu'il somma les élèves de rentrer, auquel cas il aurait pu subir ça encore longtemps. En ce qui concerne Percy, par contre... Son air faisait bien plus pitié qu'autre chose, et puis tout le monde savait qu'il avait été impliqué dans les événements récents par Roseverte. Sanction injuste mais pourtant irrévocable, tout comme l'immuabilité de l'attitude d'Andreas, toujours aussi guilleret. Son cadeau en resta tout aussi habituel : une rose accordée aux yeux de la rousse. C'est l'attention qui compte, dit-on. Et ce n'était pourtant pas si méprisable que ça, au contraire. Ruby conserva la fleur et se contenta de suivre Orren une fois que le référent leur faussa compagnie pour continuer sa distribution générale.

Le couple s'arrêta finalement à un bar, là où ils pourront boire et discuter en paix pendant un moment, et cela malgré la musique et surtout le karaoké de Jackie on ne peut plus perturbant. Libérée, délivrée, je ne mentirai plus jamais ! Le tout sonnait pourtant autrement dans la tête de Ruby. Heureusement qu'Orren fut là pour la ramener sur terre alors qu'elle commença à divaguer. Rien de mieux qu'un bon jus de baie pour se requinquer ! Quoique le breuvage était plutôt en supplément de ces mots si charmants destinés à la Pyroli. Et, sachant bien que tout cela n'était pas du baratin, leur pouvoir n'en était que décuplé. Ruby sourit puis s'abreuva d'une gorgée de jus alors qu'elle leva les yeux pour croiser ceux du préfet. Un nouveau sourire lui fut offert. C'est relativement bête mais, en sa présence, la rousse ne pouvait s'empêcher de sourire, encore et encore. Trahison de son bonheur qu'elle tenta pourtant de ne pas afficher, certes.

– Pour avoir toutes mes chances, peut-être que je devrais considérer tout ce qui m'arrive comme un combat. Comme ça, je te garderai juste pour moi en t'attirant avec cet éclat que tu aimes tant.

Sans même forcer, elle ne parvînt toujours pas à se détacher de ce fameux sourire. Mais le regard... ne parlons même pas du regard ! Comment est-ce qu'elle aurait pu quitter les yeux du dracologue ne serait-ce qu'un seul instant ? Oh que non ! Elle n'aurait pas pu, tout comme elle ne pouvait pas se retenir d'échanger un baiser avec son aimé, bien que bref. Et, cette fois-ci, il y eût cette saveur fruitée procurée par le jus de baie. Oui, cette saveur exotique et sucrée qui pouvait donner naissance à d'autres activités d'ordre plus privé. Ah non ! Pas déjà ! Elle se contenta de finir son verre d'une traite. C'était rafraîchissant et agréable, et puis ça changeait un peu les idées.

– Tu ne crois pas qu'on devrait plutôt trouver un espace un peu plus calme ? Ce serait dommage que je ne puisse pas t'entendre jouer au moins une fois ce soir.

Elle le laissa finir son breuvage puis l'entraîna ensuite par le bras, traversant la piste de danse encore inoccupée en raison du débarquement récent. Et pourtant, cela n'empêchait en rien les élèves de se déchaîner comme jamais, que ce soit sur la nourriture ou même dans des délires inimaginables. Entre tout ça, imaginez bien que le calme n'était pas au rendez-vous. Mais le sera-t-il au moins une fois durant cette soirée ? Ruby l'espérait. Et puis, dans le pire des cas, Speelse ne sera pas contre le fait de causer une petite panne. Juste une petite.

– La fête vient tout juste de commencer, on devrait être dans les premiers à investir l'étage. Ça te tente ? Ou bien tu préfères qu'on se retrouve pour le moment seuls sur la piste ? Tant que je peux être avec toi, les deux me vont. ~

HRP:
 

_________________

O'Ech Niki
O'Ech Niki
Région d'origine : Johto
Âge : 22
Niveau : 19
Jetons : 3501
Points d'Expériences : 365
Adulte Mécano
Sujet: Re: Event #3 : Nouvel an 2016 !   Sam 2 Jan - 8:08

New Year!

O’ech Niki & all

Finir à 15 heures la veille de Nouvel An est une bénédiction pour la mécanicienne. Elle va pouvoir se préparer pour la fête de passage d’année. Ça allait être une grande première pour la jeune adulte, car d’habitude elle rentre à Violet pour fêter avec ces amis. Malheureusement cette année elle n’a pas pu prendre de vacance. Donc ça sera de façon inédite qu’elle va le faire sur l’ile de Lansat. Elle n’a rien de spécial de prévu, mais il y a surement quelque chose qui se passe en ville.

Niki arrive chez elle, passe rapidement sous la douche et se poste devant son armoire, serviette autour du corps. Elle demande quelle robe elle va mettre. Rester dans le sobre noir ou essayer quelque chose d’un peu plus fantaisiste.

«Tu en penses quoi Princesse?
-Gouuu (noire, mais rajoute un diadème.)»

Un Mystherbe semble se plaindre depuis la cuisine. Elle prépare des lasagnes fait maison sous les yeux obnubilés de Mr. Biscuit.

«Herbe. Mys. (Le diadème c’est pour les cons. Putain mets ta robe noire)

-Dibule! (parle mieux toi!)
-Mys (ta gueule la ville)
-Misti (dit, Camille, je peux avoir un peu de pâte cru?)
-Erbe (bien sûr petit bâtard d’amour)»

Elle lui tend une cuillère à soupe de pâte à lasagne crue grâce à sa feuille centrale. Bien évidemment elle en a profité pour tirer une feuille d’honneur au Mistigrix, en toute amicalité. Grande-Sœur lève les yeux au ciel et soupire. Niki a presque doublé la taille de son équipe, mais quadruplé les problèmes. Élisabeth est certes adorable, mais ses gouts de luxe et son air hautain la rendent difficile à vivre. Quant à Camille, très bonne cuisinière et bourre de bonnes intentions, enfin si le meurtre en fait partis. Elle est surement atteinte du syndrome de la Tourette ou tout du moins elle insulte allégrement les autres par pur plaisir. Ce n’est pas le grand amour entre le Mystherbe et la Mystidibule. C’est qu’une histoire de temps et d’adaptation.

Au final, Niki  opte pour la robe noire. Simple, élégante et chic. Parfait pour la soirée. La jeune femme s’est même permis de mettre un peu plus de maquillage que d’habitude. Ce soir Niki sera la plus belle, pour autant qu’elle se met sous les feux de la rampe.

Le repas se passe sans encombre, dans la maison O’ech on ne rigole pas avec la nourriture, question de principe. Évidemment qu’avec comme argument d’être bonne cuisinière ce n’est pas Mr. Biscuit qui va embêter Camille. Il la suit partout en quête de plus de nourriture.

C’est bientôt l’heure d’aller en ville. La mécanicienne est prête, il ne reste plus qu’à habiller ses Pokémons. Rien de très compliquer. Grande-Sœur se retrouve avec un chignon en forme de rose sur sa tête. Mr. Biscuit met son smoking de grande occasion. Élisabeth enfile une robe blanche. Camille enfile sa veste en cuir et s’allume une clope. Cette soirée promet de l’épicness.

Tout le monde est enfin prêt pour partir en ville. En route pour l’aventure. La dream team se promène dans les rues quand un air connu capte l’attention du Goupix. Tout le suit, c’est une princesse, personne ne va la contrarier. Il se retrouve face à une salle remplie d’élèves, c’est un peu bizarre, mais bon. L’homme qui surveille les entrées est déguisé en Titplouf, autant dire que Niki et ses Pokémon sont obligés de se prendre en selfie avec. Quand elle rentre dans la salle elle est penchée sur son Ipok en train d’envoyer la photo à Ginji
HRP:
 

DEV NERD GIRL


_________________
Event #3 : Nouvel an 2016 ! Niki210
Idalienor Edelwen
Idalienor Edelwen
Région d'origine : Hoen
Âge : 19 ans
Niveau : 54
Jetons : 2476
Points d'Expériences : 2275
Pokeathlète Médecin
Sujet: Re: Event #3 : Nouvel an 2016 !   Sam 2 Jan - 12:21
Nouvel an 2016 !
Toujours en train de rever du prince charmant, je me déconnecte complètement de ce qu'il se passe. Tellement que j'en oublie les hurlements du général Jackie en guise de chant. C'est vrai qu'un beau garçon m'invitant à danser ne me ferait pas de mal. Moi qui suis plutôt triste en cette fin d'année, cela fait déjà 5 ans que tu es partie... Je pense sans cesse à toi. Certains me diront que j'ai tort mais je ne peux pas faire autrement.

Je suis sorti de mes pensées par l’appel d'une fille. Je relève la tête et me rend compte que c'est Serena, celle qui m'a permis de pratiquer à nouveau le patin à glace. Elle a mit le paquet pour cette soirée : petite robe, rouges à lèvre, cheveux lissés et encore d'autres maquillages divers. Perso je n'ai pas fais autant d'effort . Et puis j'aime bien mes cheveux bouclés alors pourquoi les lisser ? En revenant à moi, j'observe à nouveau la salle : elle s'est bien remplie depuis tout à l'heure. Je vois également sur le côté une fille toute trempée, désespérée assise sur une chaise. La pauvre que lui est-il arrivé ?

Salut Serena ! Désolé j'étais complètement ailleurs. Comment tu vas ? Je me permet l'expression mais tu t'es mis sur ton 31 aujourd'hui ! Tu es toute belle !

A côté, les efforts que j'ai fait sont ridicules. Je déteste être en robe, je ne suis pas à l'aise dedans. Marie, ma tante, insistait toujours pour que j'en porte. Parfois j'en mettais pour lui faire plaisir mais je n'aime pas ça. Alors avoir mis une robe plutôt courte avec des petits talons c'est un exploit. En revanche Serena semble très à l'aise habillée comme ça. Tant mieux. Je suis toujours intriguée par cette pauvre fille toute trempée.

Dis moi tu sais qui est cette fille ? La pauvre est toute trempée, j'aurais bien aimé l'aider mais je n'ai pas de quoi la réchauffer. Ah si j'ai trouvé attends moi deux minutes

Je me dirige vers le vestiaire gardé par un grand Tiplouf (que je ne nommerais pas) et récupère ma grande écharpe plutôt large et me dirige vers elle.

Tiens je te donne ça, tu as l'air frigorifié. Ca va te réchauffer un peu.Je lui enroule l’écharpe autour des épaule et de ses cheveux.Tu me l'as rendra plus tard d’accord ? Moi c'est Idalienor Edelwen du dortoir Pyroli tu pourras m'y trouver là-bas

Je retourne alors vers Serena. Maintenant je suis bien réveillée je vais pouvoir m'amuser. J'attrape Serena par les 2 mains et l'emmène sur la piste de danse.Allez viens on va s'amuser un peu !. Je l’entraîne complètement dans mon délire bien décidée à m'éclater jusqu'au décompte de la nouvelle année !

HRP:
 


code by lizzou × gifs by tumblr

_________________
Event #3 : Nouvel an 2016 ! BGi1FfEvent #3 : Nouvel an 2016 ! BGizxYEvent #3 : Nouvel an 2016 ! BGiN4WEvent #3 : Nouvel an 2016 ! BGi0ajEvent #3 : Nouvel an 2016 ! 1543436268-heliosEvent #3 : Nouvel an 2016 ! 1491648845-sprite-roserade-idaEvent #3 : Nouvel an 2016 ! 1543176079-673Event #3 : Nouvel an 2016 ! BGi92nEvent #3 : Nouvel an 2016 ! Miniature_695_XYEvent #3 : Nouvel an 2016 ! BGiLYQEvent #3 : Nouvel an 2016 ! BGiZDOEvent #3 : Nouvel an 2016 ! BICbxQEvent #3 : Nouvel an 2016 ! BGnGa8Event #3 : Nouvel an 2016 ! BGiTIxEvent #3 : Nouvel an 2016 ! Miniature_252_ROSA
Le courage est la première des qualités car elle garantit toutes les autres
Gaël Sebrus
Gaël Sebrus
Région d'origine : Almia
Âge : 24
Niveau : 14
Jetons : 3396
Points d'Expériences : 199
Nouveau Membre
Sujet: Re: Event #3 : Nouvel an 2016 !   Sam 2 Jan - 16:01

Opération ‘’Bonne Année’’

Un vacarme épouvantable s’éleva depuis la cuisine, inquiétant sérieusement la propriétaire de l’appartement. Elle pensait pouvoir se préparer tranquillement à sa petite fête en compagnie de ses nouveaux amis, mais il semblerait qu’un individu partageant son espace vital avait décidé de briser le silence, et autre chose apparemment… Joy pressa le pas depuis la salle de bain, cheveux à peine séchés et serviette au corps, elle fit irruption dans la cuisine : ‘’Non mais ce n’est pas bientôt fini ce bordel ?!’’ Béa, et comme par intervention divine du Dieu du Temps, tout se figea. Son frère le tablier couvert de farine la main rougit par la plaque du four, George le petit Pichu essayant tant bien que mal de fouetter une crème, puis Jolly ‘’Jab’’ a démouler quelques pâtisseries semblable à des cannelés. La cuisine quant à elle, ressemblait à un champ de bataille, un foutoir sans nom. Gaël qui releva la tête de sous le bar avec un bandage de fortune à la main la fixa longuement, cherchant une excuse mais aussi une blague débile pour détendre l’atmosphère, il lança sans vergogne : ‘’Hey ! Joy ! Sympa ta tenue !’’ Il claqua des doigts en la désignant avec un sourire, comme dans une pub pour parfum, le nœud pourtant bien serré de la serviette se dénoua devant le grand blagueur. Lentement, surement, dans la chute inexorable de l’habit, les deux humains virent leur visage se défigurer, les Pokémons quant à eux regardaient ailleurs, une chance. Les petites bêtes durent néanmoins se retourner à l’audition d’un claquement puissant dans l’air, découvrant un Gaël a moitié assommé, et une Joy se retournant à la salle de bain d’un pas lourd, la serviette plaquée contre elle. Allez, on arrête de rêvasser ! Vous n’aviez pas des pâtisseries à faire pour ce soir ?

Bien plus tard en début de soirée, à bout de souffle, en sueur, les grands pâtissiers, au nombre de trois, s’effondrèrent, adossé au bar. Fait incroyable, la cuisine brillait de mille feu, le ménage et la vaisselle avaient été faites, trônait aussi sur la table, une montagne de paquets au blanc et mets gustatifs distinctifs. Une bonne chose de faite, il ne restait plus qu’à se préparer. Le garçon se releva avec peine, ajoutant à ses épaules le poids de ses compagnons, puis se dirigea le pas trainant vers la salle de bain. Sans trop réfléchir, il poussa la porte qui… résista, daignant s’ouvrir, son front cogna le bois, il pesta en silence. Cela dit, ce léger choc lui fit reprendre ses esprits, il fixa la porte close et toqua : ‘’Oy, t’as toujours pas finie, toi ?’’ Après un court silence, une voix féminine se fit entendre de l’autre côté : ‘’Je suis une fille, va falloir t’y faire. Donnes moi… Dix minutes ?’’ Gaël grommela dans sa barbe qu’il n’avait pas, puis fit demi-tour, direction la chambre, et plus particulièrement la penderie. Ce meuble de rangement, ne lui en appartenait qu’un quart, à partager avec George et Jolly, le reste… Devons-nous vraiment faire un commentaire là-dessus ? Mais là n’était pas la question, le trio devait choisir quoi enfiler pour la soirée du réveillon. Un coup d’œil lui suffit à faire… l’inventaire de ce qu’il avait : c’est-à-dire pas grand-chose. *Faut vraiment que je fasse les magasins… J’ai besoin de vêtements si je veux rester ici…* La solution la plus simple, s’habiller comme d’habitude, mais on plus propre, n’ayant pas de trois pièces, pas trop le choix. Il sortit de la penderie un jean noir aux coutures gris claires, une belle chemise blanche repassée, ainsi qu’un gilet bleu en laine. Une cravate ? Pour quoi faire ? Pas besoin. En pompes, il avait des baskets sable, bien propres, à peine portées, il les avait achetés à son départ pour Lansat. Gaël constitua alors sa panoplie du parfait ‘Adulte Qui Réveillonne Avec Des Etudiants’ aka. AQRIADE. Avouez que ça en jette, non ?

Joy se présenta dans la chambre où elle vit les trois ‘hommes’ de la maison complètement assoupis sur le lit double. Le garçon qui lui servait d’ainé se trouvait endormi dans une position aussi étrange qu’un félin, au point qu’il était difficile de le décrire. Elle profita du calme pour faire un tour en cuisine. A sa grande surprise, tout était propre et impeccable. *Ils se sont vraiment donné autant de mal ?* Elle s’approcha des paquets pour en ouvrir un au hasard. Sans trop de surprise cette fois, elle ne pouvait que s’incliner devant les qualités de pâtissier de Gaël, surtout lorsqu’il orquestrait la totalité de l’opération avec ses compagnons. Chacun sa spécialité, bien qu’un cuisinier sache tout faire, Joy comme Gaël avaient leur point fort, elle le chaud, lui le froid. Elle referma très vite le carton, la salive avait déjà commencé à lui monter, pas de toute, les heureux destinataires allaient se régaler. Quand la patronne du Coffee Shop avait fait passé le mot comme quoi les étudiants de l’Académie préparait une petite fête, Gaël avait aussitôt bondit sur l’occasion. Il proposa l’idée de fournir une partie des gâteaux en même temps que le traiteur déjà dépêché. Le plus gros avait été fait avec le reste du personnel, il s’était pourtant réservé le droit de composer ses spécialités et expérimentations à l’appartement. Son frère n’avait pas chômé. Perdue dans ses pensées, elle n’eut même pas l’ouïe assez fine pour l’entendre se lever et faire couler l’eau pour la douche, éclair soit dit en passant. En seulement six minutes et trente-trois secondes, Gaël, Georges et Jolly ‘’Jab’’ étaient lavés, habillés, chaussés et sur le départ. *Si vite ?* Joy se présenta devant eux sur le pallier, et les inspecta tous ensemble. Gaël avait sa tenue déjà décrite avant, pas la peine de s’y attarder, sa coiffure ne changeait pas vraiment non plus, mi-long et moyennement travaillés, mais ça faisait son charme. Le petit Pichu avec son foulard bleu et une petite veste en cuir, de l’époque où lui et son frère trainaient tard le soir à Bonport. Mais le plus étonnant était Jolly, il avait eu l’idée de faire enrouler sa corne dans du papier cadeau, pour donner l’impression d’un chapeau de fête, en plus de cela il avait un bout de guirlande multicolore en guise d’écharpe. Joy retint un léger rire, mais masquait difficilement le sourire du coin de lèvre. *Un spectacle à eux trois.* Son frère l’examinait lui aussi, sur le coup, elle était gêné. ‘’Oy, Joy. T’es ravissante, les gars et moi, on tenait à te le dire.’’ *Comment ?!* La petite sœur faillit en perdre l’équilibre, c’était à fois simple et… fort. Elle se gifla sans force pour reprendre ses esprits, puis reprit un regard sérieux. ‘’Ouais merci. Maintenant filez, vous allez être en retard.’’

~ ~ ~


Ils y étaient, c’était… Woah ! Que de souvenirs cette ambiance ! Gaël avait des sortes de flashs de sa période où il fêtait tout et rien juste pour avoir une bonne raison de boire et danser. Mais attention, aujourd’hui, il fallait rester un peu plus sérieux, c’était un adulte tout de même. Un peu de ten- … Puis Gaël croisa le regard d’un Tiplouf ayant mal digéré un Roseverte. ‘’Ha- Ha Ha- Hahahahahaha !!!!!!’’ Tu pourrais te faire plus discret, non ?! Gros bétat ! Le voilà qu’il te regarde méchamment maintenant ! *Ouais mais- Hahaha- Mais t’as vu ça gueule ?! Hahahahaha !* Heureusement que tu ne le dis pas tout fort ça… ‘’Hey ! Haha ! On dirait que tu as perdu un pari ! Hahahaha !’’ Et merde… Bon, si on me demande, je ne connais pas ce type…

Après avoir passé l’entrée sans trop d’encombres, malgré les réflexions de l’étrange videur qui s’étonnait très légèrement de voir passer un type avec plus de poil au menton que la moyenne des élèves. Gaël arriva avec sa troupe à l’accueil où il dû montrer patte blanche, le pourquoi du comment il était présent. Il montra sa carte de visite, celle du Coffee Shop, ce qui semblait parler au professeur derrière le guichet. Celui-ci lui désigna l’accès à l’arrière du bâtiment où il pourra rassembler ses pâtisseries maisons avec celles du Coffee Shop déjà sur place. D’autres personnes l’aideront pour la mise en place sur le buffet, plus tard dans la soirée. Mais à présent, remercions les Dieux pour lui avoir permis une infiltration légale dans une soirée de jeunes ! Gaêl sortait tout juste des cuisines, et admira le cortège et l’ambiance qu’offrait la pièce principale. Son instinct le poussait à bousculer les choses pour faire connaissance, mais le bon sens voulait qu’il reste légèrement en retrait pour le moment. Son instant de gloire, il l’aura en distribuant ses pâtisseries…


Spoiler:
 


Lucas Emerillon
Lucas Emerillon
Région d'origine : Johto
Âge : 20 ans
Niveau : 60
Jetons : 1627
Points d'Expériences : 1849
Adulte Etudiant Spé Type
Sujet: Re: Event #3 : Nouvel an 2016 !   Sam 2 Jan - 18:12
La soirée suivait tranquillement son cours. Toujours assis à ta table en solitaire, tu observais chaque événement avec intérêt : entre les adultes qui s'incrustaient tranquillement sans se faire choper et les élèves qui venaient continuellement en groupe, il y avait bien un moment ou l'autre où quelque chose allait arriver. Et c'était certain : entre le retour du couple Orren Losvrôk, préfet en chef gérant du dortoir Noctali en attente de la nomination du successeur d'Heath, et de Ruby L. Jones, spécialiste type spectre figurant parmi les meilleurs de l'académie et ancien dresseur de Roussil, qui semblaient se moquer joyeusement de Roseverte en lui passant devant en riant un bon coup, une fille au visage légèrement aplati qui prit une photo avec le Tiplouferte avant d'entrer dans la fête ; elle ne le voyait sans doute pas, mais Roseverte se préparait à venir l'accrocher à un pic, et l'aurait sûrement fait si Yade n'avait pas été là pour l'arrêter et prendre quelques coups à la place de la demoiselle sous les rires moqueurs d'élèves qui passaient alors par là ; et cette fille que tu ne connaissais pas, avec son air jeunette et légèrement mouillé, tombé dans la neige un peu avant visiblement. Il y avait eu de tout comme arrivée, mais aucune qui ne t'intéressait vraiment. Tu allais sans doute finir seul ce soir. Boarf, ce n'était pas comme si cela te gênait, c'était en connaissance de cause et par envie que tu étais venu t'installer tranquillement sur cette table, te contentant d'observer les arrivants. Au moins, tu avais Queen et Kaïn à tes côtés. C'était le principal.

Argh, déjà finie ... te plains-tu.

En effet, cela ne faisait pas vingt minutes que tu avais déjà descendu ton cocktail. Il allait falloir se lever à nouveau, mais ton corps ne voulait pas t'obéir : la flemme était présente. Après plusieurs tentatives, tu finis par abandonner pour le moment et ne put que lorgner sur le bar où Ace continuait son triste boulot de serveur pour son plus grand malheur. Ah, tu te dis que tu aurais pu prendre sa place. Tu te serais vraiment bien amusé à sa place. Mais bon ! C'était le destin, tu ne pouvais que t'y plier et prier pour ne pas avoir de malchance. Et à propos du destin, le tien était ce soir pris d'un délire étrange et te fis soudainement remarquer la fille de tout à l'heure. Son Pokémon venait de l'asperger d'eau, et elle était complètement trempé maintenant. Merde ! C'était vraiment pas de bol, ça ! En plus, dans l'euphorie de la soirée, personne ne semblait remarquer sa détresse. Ah, la pauvre …

Bon, autant servir à quelque chose ... te dis-tu.

Et pris d'envie de lui venir en aide, tu quittas ta table, tu parvins étrangement à te lever du premier coup cette fois, et te dirigea vers elle. Tu te sentais utile pour une fois. Et tu l'aurais été, oh oui, si une fille ne t'avait pas devancé pour lui prêter son manteau le temps qu'elle sèche. L'arrêt brutal. La fin. Tu ne servais à rien finalement. Ah, si tu avais été avec quelqu'un à cette table, il se serait bien marré à cet instant. Oui, tu étais complètement ridicule, au milieu de la scène, sans savoir quoi faire. Retourner à cette table, c'était accepter l'humiliation, la honte d'avoir été devancé, d'être redevenu inutile. Mais si tu continuais d'aller vers elle pour l'aider, tu avais une chance d'être plus humilié encore, de te faire rejeter. Continuer ou faire demi-tour ? Ce choix était cornélien.

Vu où j'en suis ... te dis-tu.

Et tu choisis finalement d'aller à sa rencontre, Queen sur ton épaule et Kaïn à ta droite. La fille qui t'avait devancé était reparti, la laissant seule. La pauvre fille devait avoir froid, et devait vouloir changer ses vêtements. Tu pouvais régler ce premier problème, quant au deuxième … C'était à voir avec elle. En tout cas, voilà que tu te trouvais devant elle, la regardant avec un sourire joyeux.

Excuses-moi, tu sembles avoir froid. Tu veux que mon Caninos te réchauffes un peu ? Il te faudrait aussi peut-être d'autres vêtements, non ? tu te grattas un instant l'arrière du crâne. Au fait, moi, c'est Lucas Emerillon, du dortoir Noctali. Lui, c'est Kaïn, mon Caninos, et elle c'est Queen, mon électrique petite Négapi. Tu veux quelque chose le temps de sécher un peu ? te présentas-tu avant de faire ta proposition.

Plus qu'à attendre ce qu'elle allait répondre ...

HRP:
 

_________________
Event #3 : Nouvel an 2016 ! 1466193127-s1

                         
Invité
Anonymous
Invité
Sujet: Re: Event #3 : Nouvel an 2016 !   Sam 2 Jan - 20:15

Le temps se fait lui-même emporter par la musique
Toute la PC académie o/
Tout le monde se rappelle de ce fameux soir où l'on est assis avec nos meilleurs amis. Ces amis que vous n'avez pas vu depuis près de dix ans, et qui vous ont sautés dans les bras dès le premier regard. Vous êtes assis dans ce bar, non ce n'est pas un bar, c'est ce bar. Ce bar où vous vous êtes rencontrés pour la première fois, où vous avez renverser votre café chaud sur cette personne qui plus tard deviendra comme votre frère ou votre sœur. Vous êtes grands maintenant, et vous êtes assis à ce bar autour de verres d'alcool. Vos éclats de rires résonnent entre les murs de la place où vous êtes assis. Malgré le vent frais de décembre, vous n'avez pas froid. Vos amis vous réchauffe, par leurs regards et leurs sourires. Vous vous remémorez vos plus grandes gaffes, aventures, fous rires ou même disputes. Et puis après, vous vous dites que tout est passé si vite. Que l'horloge du temps a accélérée le temps. Et pourtant vous souriez quand même, parce que vous savez que cette horloge va s'arrêter, juste le temps de cette soirée, pour ensuite prendre un nouveau départ. Puis, vous vous remettez à rire, jusqu'à que la grande horloge aligne ses aiguilles le temps d'une seconde sur le Zénith lunaire. Des feux de mille couleurs s'éparpillent en palmiers géants dans le ciel bleu nuit. Vous êtes ébahis, et d'un coup tout les bons moment que vous avez passés avec vos proches refont surface. Et une petite larme cristalline roule sur votre joue. Oui, c'est un nouveau départ qui s'annonce, comme à chaque nouvelle année.

C'est marrant parce-que moi, quand je n'étais encore qu'un jeune enfant, je ne voyais pas le temps défiler. Pour moi cette horloge s'arrêtait tout le temps, pour que je savoure ce moment qui ne dure pourtant qu'un centième de seconde. Je n'ai encore jamais sentis ce nouveau départ, car je ne l'ai jamais fêté. Vous savez, quant on a la tête dans les nuages, le temps n'existe plus. D'accord nous passons d'une année à l'autre en une fraction de seconde, mais pourquoi apporter autant d'attention à cette fraction de seconde pour délaisser toute les autres ? Pourquoi délaisser tout ces bons moments pour une seule fraction de seconde ? Je ne l'ai jamais compris, c'est pour cela que chez moi, passer d'une année à l'autre comme sauter d'un nuage à un autre.

Ce matin, nous sommes le trente-et-un décembre. Le père noël est passé depuis maintenant sept jours. J'ai reçu vêtements de soirée et un parfum, surement prévu pour le nouvel an que je ne fermerais pas, comme tout les ans. Oui, je n'en ai toujours rien à faire. Mes vêtements viennent de mes parents. Ils ont surement voulu se racheter en m'offrant de très beaux vêtements, pas comme mon costume d'halloween. J'ai eu le droit à un skinny bleu marine en jean avec une ceinture en cuir marron. Une chemise blanche en soie toute simple, avec une nœud papillon noir. Un petit veston en laine gris avec des motifs jackarts. Et pour terminer, un caban bleu marine avec fourrure. Ah, et j'ai aussi eu des chaussures montantes avec de très grosses semelles à talonnet, avec de la peau retourné marron clair et du cuir noir au niveau du haut de la cheville. Enfin, je suis prêt pour aller à une fête où je n'irais pas. C'est dommage certes mais tant pis.

Je me lève doucement, sortant de mon lit douillet recouvert de trois couettes en laine de Wouatwouat. Elles sont tres douces et elles me tiennent chauds jusqu'au petit matin. Par la fenêtre j'aperçois l'aurore qui essaye de montrer ses milles et un bras pour éclairer nos froides journées d'hiver. Je suis d'ailleurs étonné de voir que la fine couche de neige qui recouvre l'île de Lansat ne fonde pas au lueur de la grande étoile. Je sors de mon lit, et je me prépare pour aller dans un petit chalet que j'ai pris...seul, pour deux nuits. Maintenant que j'y pense je préférais ne pas y aller car il y aura surement de la musique partout autour de moi, ce qui va surement m'empêcher de dormir. Je prend un t'as de choses utiles et inutiles, et mes nouveaux vêtements au cas où. Je finis ma valise, puis je réveille Sky et Lunara. Je vais ensuite me préparer physiquement, et ne m'en vais. Le chemin n'est pas trop long, mais il est assez difficile de rouler avec une valise dans la neige, bien qu'elle soit fine. J'arrive à mon chalet et je dépose mes affaires, il est déjà dix-sept heures. La journée est passée extrêmement vite c'est bizarre. J'allume la cheminée, je prend une couette et un livre et je m'installe dans un vieux fauteuil en cuir rouge confortable, avec un chocolat chaud.

Il est vingt-deux heures et je me prépare pour aller dormir. Je ne travaille pas, je dors. Mes pokemons quant à eux sont au coin du feu entrain de se reposer. Lors que je vais dans ma chambre, j'entends de la musique. Et oui, je m'y attendais. Mais ce qui est bizarre, c'est que c'est qu'une musique. En gros, une seule musique qui ne provient que d'un seul chalet. Il y a surement une fête et tout les élèves sont surement partis pour y aller. C'est sur que si je reste ici seul je ne risque pas de faire de rencontres et encore moi de m'amuser. Bon, aller j'y vais. Je prend mes nouveaux vêtements et je les met. Je me regarde dans la glace et...je me rends compte que ça bizarre. Je n'ai pas l'habitude de me voir avec un costume... Tant pis je l'enlève et je met ma propre tenue de soirée, je garde juste les chaussures et le jean. Si je dois aller à une soirée, autant bien le faire et autant etre soi-même. Je met un simple t-shirt blanc, et par-dessus un gros pull en laine bleu marine avec des motifs jackart blancs et des motifs que font penser à noël aussi en blanc. Je prefere etre comme ça. Je met mon écharpe en laine blanche et bleue, ainsi qu'un manteau bleu nuit aussi en laine avec une capuche à fourrure. Je me parfume par-ci par-là et j'y vais, accompagné de Sky et Lunara dans leurs pokeballs.

J'arrive à la soirée et je suis accueilli par un...Tiplouf. D'accord... Je ne vais pas chercher trop longtemps, de plus c'est est Roseverte donc je n'ai pas vraiment envi de me prendre la tête avec lui. Je rentre dans le chalet et un autre Tiplouf prend ma veste. C'es Yade, celui qui s'est fait victimisé au cours d'histoire. Tiens, son Steelix n'est pas là, le pauvre. J'ai presque pitié de lui, mais d'un autre côté je m'en fout donc bon. Je rentre et là je vois....des gens partout, et une piste de danse. Y'A DES GENS ET UNE PISTE DE DANSE AU SECOURS ! Je vais mourrir. C'est la fin pour moi. Ya des gens partout partout partout et une piste de danse quoi ! De la danse ! Et forcément, boulet que je suis je vais me retrouver en train de danser... Bon au pire on verra bien. Je vais au bar, c'est Ace donc je vais juste demander du soda histoire de pas trop le saouler. Je vais m'asseoir à une petite table à l'écart et je regarde les autres parler entre eux et danser, mon soda à la main.

HRP:
 

Mikato Sozuy
Mikato Sozuy
Région d'origine : Kalos
Âge : 16
Niveau : 31
Jetons : 4532
Points d'Expériences : 756
Coordinateur Éleveur
Sujet: Re: Event #3 : Nouvel an 2016 !   Dim 3 Jan - 7:36
Son chocolat chaud dans les mains Mika se demandait si il ne valait pas mieux qu'elle parte de la salle et aille se changer, cependant elle savait que si elle allait jusqu'à son chalet elle n'aurait pas le courage de revenir et qu'elle finirait la soirée à maudire sa malchance. Malgré le froid qui l'envahissait Mika pensait à un tout autre problème : Shira lui faisait la gueule parce qu'elle l'avait couverte de paillettes, pourtant la jeune fille avait juste voulu s'amuser avec elle et avait été aspergée d'eau. Mika ne voulait pas s'excuser tant que sa Colimucus ne s'excuserait pas ! Regardant Shira du coin de l’œil elle vit que la Colimucus semblait vouloir éviter son regard, Mika soupira de sa propre bêtise elle savait bien que Shira n'aimerait pas être couverte de paillettes, c'était elle qui avait commencé tout ça elle allait devoir s'excuser au lieu de bouder comme une enfant. Cherchant un moyen de se faire pardonner elle fût arrêter dans sa recherche par un homme lui proposant une verrine, c'était pile ce qu'il lui fallait !

« Merci, est-ce que les pokémons peuvent en manger ? »


Rassurée elle vit l'homme repartir à la recherche d'un autre étudiant, elle vit aussi Shira et Tim lorgner la verrine... peut-être qu'elle aurait dû en demander deux finalement.

« Tenez c'est pour vous, pour me faire pardonner, régalez vous.»


Les deux goinfres se jetèrent sur la verrine qui heureusement n'était pas fragile et résista à l'assaut. Mika les regardait manger la verrine jusqu'au dernier bout, à croire qu'elle ne leur donner jamais à manger, se détournant de ses pokémons elle vit Serena parler ave une jeune fille qui semblait rêver. Se levant soudain elle s'avança vers elle une écharpe à la main et l'enroula autour du cou de Mika recouvrant une partie de ses cheveux, Mika ne comprenant pas ce qu'il se passait se tourna vers ses pokémons espérant qu'ils puisent l'éclairer, elle l'avait déjà rencontré ? Pas le temps de se questionner la jeune fille repartait lu laissant son nom et son dortoir.

« Merc... »

Elle était déjà repartie, allant danser avec Serena. Son écharpe était vraiment chaude mais Mika hésitait à l'enlever, elle avait les cheveux trempés et elle avait peur de mouiller l'écharpe de... Idalienor ? Elle regarda la salle cherchant à trouver un endroit ou elle pourrait se sécher et remarqua un escalier montant au premier étage... Un garçon apparut cependant devant elle lui bloquant la vue.

- Excuses-moi, tu sembles avoir froid. Tu veux que mon Caninos te réchauffes un peu ? Il te faudrait aussi peut-être d'autres vêtements, non ? Au fait, moi, c'est Lucas Emerillon, du dortoir Noctali. Lui, c'est Kaïn, mon Caninos, et elle c'est Queen, mon électrique petite Négapi. Tu veux quelque chose le temps de sécher un peu ?

Le garçon était souriant mais semblait assez mal à l'aise comme si il avait peur qu'elle refuse son aide, Mika lui sourit  -de un c'était sympa de venir l'aider alors qu'il pouvait juste profiter de la fête et -de deux parce que son caninos avait l'air vraiment chaud et doux.

« Bonsoir, moi c'est Mikato Sozuy du dortoir Mentali mais, la plupart du temps on m'appelle Mika, tes pokémons ont l'air vraiment gentils. Je veux bien que ton Caninos me réchauffe, enfin si il veut bien, je ne voudrais pas le mouiller inutilement. Pour les vêtements je ne sais pas trop où je pourrais en trouver, j'ai vu qu'il y avait un étage peut-être qu'avec un peu de chance il y a vêtements de rechange ou au moins quelque chose pour se sécher ? »

En disant qu'elle était Mentali Mika s'était demandée si l'étudiant n'allait pas partir, apparemment les Noctalis et le Mentalis ne s'aimaient pas vraiment, enfin d'après ce qu'elle avait entendu. Le caninos de Lucas était monté sur ses genoux et sa chaleur avait envahit Mika, elle regarda encore une fois l'escalier du premier étage. Elle ne voulait pas traverser la salle seule avec tous les regards pointés sur elle alors surmontant sa honte elle regarda Lucas légèrement rougit :

« Je suis désolée de te demander ça mais est-ce que tu voudrais... tu voudrais bien m'accompagner au premier étage, j'ai un peu peur que ma malchance ne me rattrape si j'y vais toute seule. »

Sa raison était fausse mais en même temps vraie, en fait elle avait surtout peur de tomber devant tout le monde ou que le professeur Heartnett revienne. Maintenant aussi rouge que la fourrure du Caninos elle espérait que Lucas ne rie pas de sa raison et qu'il veuille bien l'accompagner, n'osant pas le regarder elle mis ses bras autour du Caninos en attendant sa réponse.

Spoiler:
 

_________________
Event #3 : Nouvel an 2016 ! 117446MikaparMaxSigna
Lucas Emerillon
Lucas Emerillon
Région d'origine : Johto
Âge : 20 ans
Niveau : 60
Jetons : 1627
Points d'Expériences : 1849
Adulte Etudiant Spé Type
Sujet: Re: Event #3 : Nouvel an 2016 !   Dim 3 Jan - 9:49
Bonsoir, moi c'est Mikato Sozuy du dortoir Mentali mais, la plupart du temps on m'appelle Mika, tes pokémons ont l'air vraiment gentils. Je veux bien que ton Caninos me réchauffe, enfin si il veut bien, je ne voudrais pas le mouiller inutilement. Pour les vêtements je ne sais pas trop où je pourrais en trouver, j'ai vu qu'il y avait un étage peut-être qu'avec un peu de chance il y a vêtements de rechange ou au moins quelque chose pour se sécher ? répondit-elle.

Tu tournas rapidement le regard dans tous les sens et repéra les escaliers qui indiquaient la fameuse existence d'un étage supérieur. Peut-être, effectivement, qu'il y avait de quoi se changer. Il fallait cependant s'y rendre pour le découvrir, et la demoiselle semblait partante pour y aller. Si cela ne se faisait pas, tu avais toujours une solution au problème : dans ton armoire, tu avais gardé une tenue de fille acquise lorsqu'on t'avait volé tes propres vêtements, et tu avais décidé de la garder en réserve dans le cas où tu te trouverais avec une fille qui aurait besoin de se changer. Aujourd'hui, en cette soirée, tu avais l'occasion d'user de cette tenue, mais il fallait encore qu'elle ait l'envie de te suivre ou de t'attendre pendant que tu courais jusqu'à ton chalet. Le mieux était encore d'aller voir au premier étage s'il n'y avait rien pour elle, et Kaïn était là pour la sécher. Sa chaleur naturelle était bien assez forte pour la réchauffer, la sécher et ainsi lui éviter de choper la crève. Le petit Caninos n'avait pas attendu ton appel pour réagir et grimper sur les genoux de la petite Mentali et lui offrir sa fourrure soyeuse à caresser et son corps digne d'un radiateur. Mais la demoiselle était concentré sur les escaliers du premier étage. Elle souhaitait visiblement plus que tout s'y rendre pour trouver de quoi se changer. Elle ne se fit d'ailleurs pas prier pour faire savoir qu'elle voulait bouger.

Je suis désolée de te demander ça mais est-ce que tu voudrais... tu voudrais bien m'accompagner au premier étage, j'ai un peu peur que ma malchance ne me rattrape si j'y vais toute seule. demanda-t-elle.

Ah ! C'était la demande que tu attendais ! Tu voulais te rendre utile. Plus que tout. Autant le faire jusqu'au bout. Tu lui souris et tendit ta main vers les escaliers en lâchant un petit « Après toi. ». Il te sembla qu'elle se leva pour se diriger vers le premier étage. Mais soudainement, tu t'arrêtas, et lui indiqua d'attendre quelques secondes. Tu courus aussi vite que possible vers le vestibule et récupéra ton manteau avant de revenir vers elle pour lui recouvrir le dos et une grande partie du ventre avec. Elle semblait plus petite, aussi le manteau descendait presque jusqu'aux genoux, c'était parfait.

Tiens, ça te tiendra encore bien au chaud avec Kaîn à tes côtés. lui dis-tu.

Tu lui offris un sourire enjôleur et caressa le haut du crâne du Caninos avant de te mettre en marche du premier étage. Les élèves autour de toi bougeaient avec force, c'était bien difficile d'avancer dans cette foule. Pour éviter de perdre celle que tu aidais, tu lui pris la main sans faire attention à ce qu'elle en penserait, et la dirigea dans le tas d'élèves, ouvrant la voie comme si tu traversais une jungle hostile. Très vite, les escaliers apparurent devant toi, et tu lâchas la main de la demoiselle. « Allons-y ! » lâchas-tu, et tu débutas l'ascension, espérant qu'elle te suive. Queen, de son côté, l'observait avec insistance, attendant qu'elle te suive. Elle semblait l'aimer de plus en plus, cette Mentali. C'était l'occasion d'en faire une nouvelle amie … Une bonne amie ...

HRP:
 

_________________
Event #3 : Nouvel an 2016 ! 1466193127-s1

                         
Invité
Anonymous
Invité
Sujet: Re: Event #3 : Nouvel an 2016 !   Dim 3 Jan - 10:13


Nouvel an 2016

-Salut Serena ! Désolé j'étais complètement ailleurs. Comment tu vas ? Je me permet l'expression mais tu t'es mis sur ton 31 aujourd'hui ! Tu es toute belle.

Je lui souria et la remercia, un peu gênée par son compliment. C'est vrai que j'avais mis le paquet sur le coup.

-Dis-moi tu sais qui est cette fille ? Idalienor me désigna Mikato, au loin. La pauvre est toute trempée, j'aurais bien aimé l'aider mais je n'ai pas de quoi la réchauffer. Ah si j'ai trouvé attends-moi deux minutes.

-C'est ma colocataire, je ne me demande bien ce qu'elle a...

Je suivis Idalienor du regard. La pokéathlète attrapa son écharpe et s'approcha de la Mentali.

-Tiens-je te donne ça, tu as l'air frigorifié. Ça va te réchauffer un peu. Tu me l'as rendu plus tard d’accord . Moi c'est Idalienor Edelwen du dortoir Pyroli tu pourras m'y trouver là-bas.

Toute souriante, la Pyroli retourna vers moi et m'attrapa par les mains. Elle m'entraîna sur la piste de danse en me lançant joyeusement:

-Allez viens on va s'amuser un peu !

Plus heureuse que jamais, je la suivis en riant. La musique etait si entraînante, et me laisser sur une piste de danse est très risquée, j'avais tendance à un peu...débordée. Je tournoiyais sur moi-même, toute contente. Lune à mes côtés, essaya difficilement de suivre le pas. Du coin de l'oeil, je vis que Mika avais trouvé un homme pour s'occuper d'elle. Je lui fis un clin d’œil et elle me regarda perturbée. Je pouffa sans qu'elle comprenne et continua de danser. J'eus soudain l'irrésistible besoin d'eau fraîche, m'approchant du bar, je me servis d'un petit verre d'eau où j'y rajoutai des glaçons. Portant le verre à mes lèvres, j'aperçus Axel assis seul à une table. Il semblait dans la lune. un petit sourire malicieux se dessina sur mes lèvres et je contourna sa table pour passer derrière lui. Le plus silencieusement possible, je tira une chaise à côté de lui et m'installa. Il ne semblait pas m'avoir remarqué. Je posai mes coudes sur la table et lançai:

-Quoi de neuf?

Il se redressa soudainement, surpris. jetant des regards un peu partout autour de lui il finit par remarquer ma présence et se décala un peu pour ne pas être trop proche de moi. Je lui souris et me décalai moi aussi, mais vers lui. Il continua de se décaler et je l'imitai. Notre petit manège dura encore quelques secondes avant qu'il finisse par arrêter, maudissant ma venue. Je lui fis mon plus beau sourire. que j'aimais l'embêter... On ne se connaissait à peine et pourtant, je l'appréciais déjà, ce petit gars.


HRP:
 

Orren Losvrôk
Orren Losvrôk
Région d'origine : Kalos
Âge : 17
Niveau : 58
Jetons : 2911
Points d'Expériences : 1843
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: Event #3 : Nouvel an 2016 !   Dim 3 Jan - 15:06
Nouvel an 2016 !



Orren eut un immense sourire à la réponse de sa moitié. Il aimait entendre ou voir à quel point ils avaient chacun le pouvoir sur l'autre. Que même si ils étaient ensemble ce jeu de séduction et de provocation continuait encore et toujours. Ca lui plaisait, beaucoup trop même pour que garder de la décence en public ne soit pas une épreuve. Et puis ce baiser fruité qu'elle vint échanger avec lui. Une petite étincelle s'alluma dans les yeux du Topdresseur qui regarda son aimée avec passion. Ce petit goût fruité sur les lèvres allait à ravir à Orren. C'était le fruit défendu symbolisé par ce baiser au goût de jus de baies. Non Orren, on reste sur terre et on reste calme. Skoll d'ailleurs eut directement le bon réflexe en venant taper légèrement sur la cuisse de son dresseur avec ses cornes, le ramenant sur la terre ferme. Une caresse sur les cornes du Démolosse qui servait en ce moment de garde fou à son dresseur. Ce n'était pas à cause des chaudes nuits d'hiver devant un feu de cheminée qu'il fallait se laisser aller. Heureusement même sa petit amie le ramena à son tour sur terre pour lui faire une proposition qui étira un sourire sur les lèvres du dracologue. Un coin tranquille pour jouer de la guitare ? Pourquoi pas ! Voilà une idée qui lui plaisait ! Depuis le temps qu'il en jouait maintenant et avec les compliments de sa demi-soeur sur son jeu alors qu'il débutait, ce serait sympa de jouer et d'avoir peut être quelques appréciations.
Pour toute réponse il eut un léger sourire qu'il cacha derrière son jus de baies. Il termina cependant assez rapidement son verre pour que la belle rousse prenne cela pour un accord et qu'elle ne se mette à l'entraîner. Ils traversèrent la piste de danse avant qu'un premier duo ne l'investisse. Hmm danser ? Orren n'aurait pas été contre l'idée, mais le style musical en fond n'était pas trop à son goût. Il aurait préféré quelque chose de plus... rock. Oui pas de metal, il n'y a pas vraiment de danse sur ce genre de musiques, mais un bon rock toujours ! Non ce qu'avait décidé de mettre le référent de son dortoir n'était pas au goût du dresseur pour aller inviter Ruby. AUtant profiter du calme de l'étage pour jouer sa propre musique. Et puis ça l'éloignerait du "chant" (ou plutôt à la limite du growl guttural de brutal death) de Jackie qui prenait au moins plaisir. C'était rare de voir la référente... s'amuser. Eh ben comme quoi même les profs qui n'étaient pas dans de drôles de situations s'amusaient.

-Tu es adorable. Il l'embrassa doucement avant de continuer. Hmm je suis pas contre la tranquillité de l'étage. Après tout c'est l'occasion de pouvoir jouer un peu et de te faire écouter quelques musiques que j'ai composé. Alors allons y démone de mes nuits, tant que la place est libre !

Ce fut au tour du dresseur d'attirer sa moitié à l'étage, housse de guitare toujours sur l'épaule. Arrivé en haut il eut un sourire en reconnaissant les décorations des différentes salles communes des dortoirs représentées ensembles. Instinctivement, il s'installa sur un canapé aux couleurs Voltali, faisant glisser sa housse devant lui. Il en sorti l'instrument avant de tendre l'oreille. Parfait d'ici on n'était pas trop dérangé par le bruit qui régnait en bas. Ses doigts s’activèrent doucement sur le manche de l'instrument pour les échauffer avant qu'il n'accorde chacun des cordes à l'oreille. A force de jouer uniquement en se laissant guider par son oreille il commençait à reconnaître les notes par habitude. Une fois chacune des mécaniques ajustées pour que la note le plus juste sorte du pincement des cordes, Orren passa la main dans sa chemise. Il en sorti un collier au petit médaillon légèrement usé, mais toujours reconnaissable. Un petit médaillon symbole d'un amour qui avait été et fut de nouveau. Il se souvenait encore le jour où il l'avait acheté et avait fait cadeau de l'autre moitié à sa bien aimée. Elle le portait d'ailleurs à un petit bracelet, ce qui le fit tendrement sourire. Son regard dévia alors quelques instants sur la tenue de la jeune rouquine. Le pantalon allait à ravir sur son corps, de même que cette chemise trop petite pour lui maintenant. Elle avait une telle allure comme ça, tout son corps juste mis en valeur et embellit par sa tenue. Même si il préférait le vue d'une autre tenue... Non, il devait se concentrer et jouer. Aux pieds de la rousse, Skoll se coucha en se collant à ses jambes. Le chien des enfers avait toujours apprécié la jeune fille. A coté d'Orren ce fut Hao qui s'installa pour tendre ses pattes en direction du manche de guitare qu'il la laissa volontiers toucher tandis que sans faire de manière Hati, l'Évoli d'Orren, allait s'installer sur les genoux de Ruby. Une fois la curiosité de la type Combat aveugle étanchée, elle resta à coté d'Orren et celui-ci commença doucement à jouer sur son instrument. Ses doigts bougeaient par habitude et réflexe sur le manche de son instrument, appuyant tantôt telle ou telle corde, sur telle ou telle touche de bois. Il ferma à moitié les yeux, se laissant porter par la douce mélodie qui commença à s'élever comme la lune dans le ciel sombre. Il savait par avance et pensait avant tout aux prochaines notes qui seraient jouer, laissant ses doigts agir une seconde plus tard que sa pensée. Alors que la mélodie venait d'atteindre un certain point culminant il lâcha rapidement ses doigts qui pinçaient les cordes pour revenir à son collier duquel il décrocha un médiator et commencer à gratter les cordes. Il refit encore une fois la même mélodie bien assuré pour s'échauffer, en même temps dans sa gorge un fredonnement se mit à résonner, accordant voix et instrument. Le moment fut bon, il était prêt, ses doigts échauffés et sa voix en accord parfait avec la mélodie de la guitare.


Pendant ce temps un membre de l'équipe du dracologue musicien était toujours restée en bas. Killer, la petite Skitty qui mêlait astucieusement sa frimousse mignonne à un esprit vif et enfantin était en train de quémander à la référente des Mentali cette délicieuse gelée qui avait une forte odeur de la mer. Elle ne savait pas ce que c'était, mais ça sentait le poisson. Et le poisson c'était bon ! Donc ce machin bizarre aussi ! Miaulant à qui mieux-mieux et donnant de petits coups de pattes aux jambes de la femme; le regard de Killer se fit attendrissant tandis qu'elle levait les pattes dans une imitation mignonne de prière avec ses pattes jointes. Le sourire de la femme, la douce caresse sur son poil court et soyeux avant qu'une cuillerée de la dite substance fut déposée devant elle ! Gagné ! Elle se délecta avec plaisir de ce que les humains appelaient du... cavar ? Bah pas grave machin gluant et bon qui sentait le poisson ! Elle était toute contente et se décida à aller gambader quelques secondes sur la piste de danse, n'hésitant pas à passer entre les jambes de ceux qui dansaient. Bah ils jouaient non ? En plus y avait une grande dame qui criait devant une télé... Peut elle cherchait à faire peur à la personne dans la machine à images. C'est pourquoi Killer se rendit sur l'estrade pour miauler en coeur avec Jackie, cherchant elle aussi à faire entendre sa petite voix !

Résumé:
 


_________________

Orren Losvrôk
If you resist, You'll feel the darkness penetrate on you. Don't resist. To the appeal of twilight...Let the darkness absorb your light...
Mikato Sozuy
Mikato Sozuy
Région d'origine : Kalos
Âge : 16
Niveau : 31
Jetons : 4532
Points d'Expériences : 756
Coordinateur Éleveur
Sujet: Re: Event #3 : Nouvel an 2016 !   Dim 3 Jan - 16:48
Il se retourna et vit l'escalier qu'il ne semblait pas avoir remarqué avant, il semblait heureux qu'elle lui ai demandé mais Mika ne comprenait pas pourquoi, peut-être qu'il s'ennuyer ici et qu'il pensait trouver quelque chose d’intéressant à l'étage ? Quoi qu'il en soit Mika se leva et s'apprêtait à traverser la foule quand l'étudiant lui dit de l'attendre un instant, Mika le vit courir jusqu'aux vestiaires et en ramener sa veste, avait-il peur d'avoir froid, est-ce qu'il y avait un balcon au premier ? Mika vit avec surprise que Lucas était allé chercher son manteau pour la couvrir avec, ne sachant pas exactement quoi faire elle lui chuchota un merci qu'il n'avait sûrement pas entendu, son regard s'attarda sur le manteau qui étant assez long couvrait presque tout son corps ne laissant visible que ses jambes et sa tête bien recouverte par l'écharpe d'Idalienor. Comme ça elle ressemblait à un Amphinobi dans un long manteau, s'amusant de la situation elle remarqua alors que le garçon la regardait, elle détourna son regard du Noctali et le dirigea vers les escaliers. Lucas prit sa main -et une Mika rouge comme une pivoine! Une !- et traversa la foule, en chemin elle vit Serena qui dansait comme une folle et qui lui lança un clin d'oeil... qu'elle ne comprit pas, elle lui demanderait plus tard peut-être.
Devant les escaliers le Noctali lui lâcha la main.

« Allons-y »

Le garçon avait déjà commencé a monter les escaliers mais sa petite Négapi était resté et la regardait avec insistance attendant que Mika monte pour la suivre. La jeune fille se mit alors à gravir les marches derrière l'étudiant avec sa Négapi à côté d'elle. Tim et Shira la suivait mais étaient intrigués par la Négapi et le comportement de son dresseur, certes c'était gentil mais ne l'était-ce pas trop ? C'était surtout Shira qui s'inquiétait pour sa dresseuse, il ne faudrait pas qu'il fasse quelque chose de bizarre, sinon il serait confrontait à elle. Mika, ne se rendant pas du tout compte des pensées de sa Colimucus -qu'elle aurait sûrement qualifiées de vaines- , vit que Lucas était arrivé en haut des marches et elle le rattrapa rapidement. La salle était immense, des tas de fauteuils et de canapés étaient disposés ça et là avec chacun la couleur de l'un des dortoirs. Des fenêtres ouvraient sur un balcon ayant vue sur le marché de noël et une musique s'échappait de l'une des fenêtres, c'est du moins ce qu'elle crût jusqu'à ce qu'elle voit un couple d'étudiants assis sur un canapé vert.
Ne voulant pas les déranger elle tapota l'épaule de Lucas et lui fit signe de la suivre dans une autre pièce, ces deux-là avaient l'air en parfaite osmose et elle ne voulait pas gâcher leur soirée... et puis ce n'est pas ici qu'elle trouverait un tenue. Voyant une porte à quelques mètres elle s'y dirigea suivie de très près par la Négapi de son nouvel ami, elle ne savait pas si Lucas la suivait mais en tout cas son Caninos ne devait pas être loin : Mika sentait sa chaleur sur ses jambes et son souffle la réchauffer. Ouvrant la prote elle découvrit une autre salle plus petite qui abritait des jeux comme un billard, un jeu de fléchettes et un mini golf vraiment mini constitué d'une bande verte et d'un trou surélevé.
Traversant la pièce elle ouvrit une autre porte et découvrit ce qu'elle cherchait : une salle Mentali, il devait bien y avoir quelques vêtements ici ? Cherchant dans un placard elle réussit à trouver un dressing -au passage merci les Mentalis- qui malheureusement pour Mika ne contenait que des robes, elle qui ne voulait pas ne porter elle allait être obligée d'en porter une. Elle s'apprêtait a remercier Lucas quand elle vit qu'il n'était pas derrière, elle fit demi-tour et le vit s'amuser avec le mini-golf, tant mieux elle pourrait se changer tranquillement comme ça. Elle chercha un endroit où se changer mais c'est finalement Queen la Négapi de Lucas qui lui en trouva un : une salle assez petite qui pouvait fermer à clé au cas ou une autre personne ai besoin d'un endroit où se changer. Refermant la porte elle ne remarqua pas que Queen l'avait suivie et était restée avec elle.

Spoiler:
 

_________________
Event #3 : Nouvel an 2016 ! 117446MikaparMaxSigna
Lucas Emerillon
Lucas Emerillon
Région d'origine : Johto
Âge : 20 ans
Niveau : 60
Jetons : 1627
Points d'Expériences : 1849
Adulte Etudiant Spé Type
Sujet: Re: Event #3 : Nouvel an 2016 !   Dim 3 Jan - 17:58
Tu montais les escaliers, et tu sentais que Mikato te suivait. Parfait. Bientôt, Queen revint sur ton épaule mais continua de regarder avec insistance la jeune fille. Quand à Kaïn, il se collait tranquillement à la demoiselle pour continuer à la réchauffer avec sa fourrure douce et soyeuse. Durant cette montée, tu perçus en toi comme une sorte de sensation étrange mais calme et enivrante. Tes émotions. Ils étaient là tes émotions. Rien ne te faisait plus plaisir que de servir à quelque chose en cette soirée. Tu n'avais rien d'autre à faire après tout. Aider cette Mentali, c'était ce cadeau que tu te faisais pour la nouvelle année à venir : être apprécié de quelqu'un. C'était ton seul souhait en ce jour. Et tu venais de le réaliser grâce à cette fille. Oh oui, tu étais bien heureux de l'avoir rencontré, bien heureux. Si l'on te demandait, tu pourrais répondre sans hésiter que tu étais sans doute devenu l'homme le plus comblé de la soirée. Aucune hésitation.

Et c'est sur cette note joyeuse que tu atteignis le premier étage, très vite rattrapé par Mikato. L'endroit était fort beau. Il y faisait beaucoup plus de silence qu'en bas, mais tu repéras et surtout entendit assez vite le bruit d'une guitare : un pro était à l'œuvre. Sa musique, entraînante, était l'essence même de ce que tu avais cherché à atteindre lorsque tu avais débuté des cours de guitare. Tu enviais ce gars qui jouait si bien. Un jour. Oui, un jour tu irais à sa rencontre et tu lui demanderais des cours. Oh oui. Cependant, ce n'était l'importance du jour et Mikato semblait vouloir le laisser tranquille. Aussi te tapota-t-elle l'épaule et t'indiqua de la suivre dans une pièce à côté. Tu obtempéras et la suivit tranquillement dans la seconde pièce.

À l'intérieur, tu découvris une tonne de jeux à faire comme un billard ou un flippeur. Mais surtout, il y avait un mini-golf. Oh purée que oui, il y en avait un. Cela faisait bien longtemps que tu n'y avais pas rejoué, mais l'envie restait présente. Tu vis que Mikato cherchait à trouver où se changer. Queen s'en rendit compte et partit aider la demoiselle. Pour le coup, tu te dis que tu pouvais la laisser un peu et te mit à tester un peu le jeu. Très vite, les mécaniques revinrent. En quelques coups, tu faisais déjà de nouveau des eagles tranquillement. Tu te sentais fier et très heureux. Tu étais plus comblé encore qu'il y a quelques minutes avant. Tu en fus carrément pris d'euphorie. Tu finis cependant par arrêter le jeu et revint sur Mikato. Tu vins te placer au niveau de la porte derrière laquelle elle s'était cachée et te posa sur sa droite. Que faisait-elle ? Elle se changeait évidemment. Mais en quoi allait-elle se changer ? Quelle importance. Tu n'avais qu'une hâte : qu'elle ressorte. En attendant, tu profitais de son changement pour lui parler un peu.

Tu t'en sors ? dis-tu, ne sachant pas par quoi commencer. Au fait, je me demandais : souhaiteriez-vous danser avec moi ? Je veux dire, si l'envie vous prend de danser, je serai là si vous cherchez un cavalier. lanças-tu.

Une sensation amer te prit à la bouche : Était-ce une bonne idée d'avoir posé la question ? Après tout, tu étais là pour l'aider, pas pour la rendre heureuse, bien que le premier amène le second. À moins qu'en cet instant tu te mentais à toi-même. Peut-être souhaitait en connaître plus sur elle. Comme tu le pensais plus tôt : elle pourrait devenir ton amie. Mais le pensais-tu vraiment ? Argh, le doute t'envahissait. Il allait falloir la réponse de Mikato pour résoudre ce conflit interne. C'est que tu voulais l'aider quoi. Rien de plus ...

HRP:
 

_________________
Event #3 : Nouvel an 2016 ! 1466193127-s1

                         
Loan McNellis
Loan McNellis
Région d'origine : Kalos
Âge : 16 ans
Niveau : 27
Jetons : 942
Points d'Expériences : 589
Pokeathlète Agent
Sujet: Re: Event #3 : Nouvel an 2016 !   Lun 4 Jan - 9:54

「 Event #3 : Nouvel an 2016 ! 」

Everybody o/
Ah les vacances de Noël. Du repos, enfin du repos. Que pouvais-je demander de plus ? Rien à part une cousine plus compréhensive. Oui par le plus grand bonheur je m'étais retrouvé dans le même chalet que ma cousine.

Notre cohabitation fut extrêmement explosive. Que voulez-vous, mettez un Caninos avec un Chacripan et ils vont se sauter dessus comme des bêtes sauvages. Ce fut notre cas, m'enfin je n'allais pas m'en plaindre, cela me faisait un entrainement de combat de corps à corps et en combat pokémon. D'ailleurs ma colocation avec ma cousine m'avait mis en avant une de mes lacunes. Le combat pokémons. Je n'excellais pas dans cet art alors que j'étais censé être une personne polyvalente sur presque tous les domaines touchant le combat.  Il fallait vraiment que j'y remédie…Me faire battre par ma cousine était vraiment désagréable…Aussi je n'aimais pas vraiment perdre face à elle. Et elle n'aimait pas perdre face à moi. Il fallait croire que ce comportement était de famille.

Bref, heureusement que l'on se croisait pas souvent, aussi il fallait que je l'avoue je la taquinais un peu trop. Hihi.

Aujourd'hui, l'académie avait prévu une soirée pour fêter le nouvel an. Une bonne chose, il faut dire que j'avais hâte de changer d'année, vu toute les emmerdes que je m'étais coltiné…*Loan ton vocabulaire* Je soupirais face à l'intervention de mon Gallame qui marchait à côté de moi. Un vrai garde du corps de la politesse, n'empêche il n'avait pas tort. Il ne fallait point que mon langage soit affecté par ces différents évènements.

Pour fêter la fin de cette année, je choisi de faire quelque petite course pour ma tenue de ce soir. Il me fallait une tenue faisant à la fois festive et décontracté, ne faisant pas trop pète cul…Une tenue qu'une personne normale quoi. Mon regard était tombé sur un pull en col en v blanc crème avec une écharpe en laine, un veston noir en coton et un jean noir. Une tenue sobre en soit. Pour ajouter le côté festif, je m'étais permis un petit écart et m'offrit un Haut en forme avec des plumes de pokémon sur le côté droit. Il m'allait à merveille.

A la fin de mes achats j'étais rentré au chalet, heureux de mes découvertes et attendant l'heure de fêtes.

Le temps passait relativement vite, il faut dire que je m'étais occupé pour aussi en brossant tous mes pokémon. Un beau poil pour de belle fête. Après cela je partis me battre pour la douche avec ma cousine. Bien sûr elle avait perdu, pff vous croyez quoi, m'empêcher de me doucher en premier. Quelque heure de préparation plus tard j'étais enfin près pour la soirée. Mais mon départ fut retardé par un petit imprévu. Je devais aider ma cousine à être mignonne, classe et naturelle à la fois. Elle m'avait demandé ça d'un coup d'un seul…ne comprenant pas trop le pourquoi du comment de sa question…En fait non je m'en foutais un peu de ses raisons, je pouvais la relooker. C'était Noël après Noël pour moi.

…Cette journée était plus que belle. Depuis le temps que je voulais la relooker, j'avais enfin l'occasion. Je pris une brosse et quelque accessoire et lui fit une queue de cheval que je décorais avec un foulard. La fourbe avait retrouvé sa longueur de cheveux naturelle et les repiquait pour faire croire qu'elle avait des cheveux courts…pfff.

La coiffure étant faite je lui avais choisi des bijoux et une tenue pendant qu'elle était sur la douche, puis je partis, accompagné de mes pokémons sur le lieu de fête.

Arrivé dans la salle je fus accueilli par monsieur Yade qui était préposé au manteau, le pauvre il semblait triste. Avec un peu de bonne âme je lui apporterai un gâteau au cours de la soirée…Enfin si j'y pense. Je continuais d'avancer dans la salle, il semblait ne pas avoir beaucoup d'ambiance, aussi c'était le début de soirée. Continuant sur ma lancé je  croisais un Tiplouf géant, mais aussi j'entendais des chants…Il y avait un karaoké.

« Il est ou le karaoké ! » disais-je en ignorant carrément Roseverte qui était déguisé en Tiplouf. CHANTER, il fallait que je réchauffe l'endroit, il fallait que j'aille sur cette scène. OBLIGATOIREMENT. Mon Gallame, ma Girafarig, ma Laporeille et ma Psytigris avaient un peu de mal à me suivre. L'appelle de la scène était trop forte pour qu'ils puissent me retenir de ne pas courir vers cet endroit.

Devant le karaoké je vis la référente Pyroli Pyroli faire sa performance sur libéré délivré, chanson que l'on avait un peu trop entendue, selon moi. Je me retenais de ne pas l'éjecter de la scène pour prendre sa place et préférai attendre quelle finisse sa performance pour monter à mon tour.

Quand celui –ci arriva je pris le micro, choisi la chanson et la lança.


« WOOOOOOOOOOO !!!!!! »

« Yeaaaaaaaahhh !!! »

« Kou nattara ii na no mousou to genjitsu ni
Itseki wo toujite kosei wo migake
Kakae nayamu nandai wo mata hitotsu shoukyo
Atama kara ketsu made sore ga waga entame »


« Boom boom boom dancing through the skies
Mada shinjai nai sa hi moto ita shourai wa
Boom boom boom dancing through the skies
Daichi ketobashite motto mai agatte
»

Je dansais en rythme suivi de Justice et de ma Laporeille. Nous nous dandinions comme des fous sur le rythme enflammé de cette musique. Rien de plus beau.

« Everybody put your hands up
Saa flyin' tsubasa ni nare
Mite mitai na muchuu ni nareru kimi
Ima da seichou ki shin sekai e
 
Modokashi kute mou douka shite iru
Mugamuchuu nareru mono ga hoshii
Fugai nai hiide tenai nante kawai kunai ne
Complex wawa saka te ni to tte originality  

Boom boom boom dancing through the skies
Yara nakya yamai de yamadzumi no mondai mo
Boom boom boom dancing through the skies
Motto waru agaite shoutai o abaite

C'mon we fly! »

A ce moment ce fut l'instrumental, je continuais à danser faisant quelques pas de suffle, alors que ma Psytigris arriva sur la scène et se mit à faire du air Guitare suivi par ma Grirafarig qui entra en moonwalk balançant sa tête d'avant en arrière. Ensuite retour du refrain que je chantais tout en dansant avec mon Gallame.

« Everybody put your hands up
Saa flyin' sono imeeji de
Kitto nareru sa naritai jibun ni
Sagase you're the one ou butai e.

Flyin' wasureteta
Flyin' kioku no naka de
Mou ichido mune no takanari wo kike

Everybody put your hands up.
Saa flyin' tsubasa ni nare
Mite mitai na muchuu ni nareru kimi
Ima da seichou ki shin sekai e.

Everybody put your hands up
Saa flyin' sono imeeji de
Kitto nareru sa naritai jibun ni
Sagase you're the one ou butai e

Flyin' wasureteta
Flyin' kioku no naka de
Mou ichido mune no takanari wo kike oh »


Fin de la musique, essoufflée par cette performance improvisée. Que dire, je ne savais pas si j'avais été observé ou non mais en tout cas j'espérais avoir incité les gens à se lâcher sur le karaoké. Voir se lâcher dans cette soirée

Résumé:
 
Event

_________________

Loan McNellis
« Il n'est pas bon d'être malheureux, mais il est bon de l'avoir été.» Chevalier de Méré

Event #3 : Nouvel an 2016 ! 1469463719-brodiva
Rodrigue Miles
Rodrigue Miles
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 15 ans
Niveau : 30
Jetons : 2949
Points d'Expériences : 975
Adulte Co Auto-Entrepreneur
Sujet: Re: Event #3 : Nouvel an 2016 !   Lun 4 Jan - 10:52
Toujours en train de s'empiffrer, Rodrigue leva les yeux de son assiette en entendant des cris venant du karaoké. Il posa ses victuailles, demandant à Luxio qu'il sortit juste pour l'occasion de les lui garder. S'approchant rapidement, talonné par Gringolem, il eu le temps d'apprécier la moitié de la performance de Loan. Pas mal, pas mal du tout même. Il chantonna à moitié avec lui le refrain, connaissant aussi la chorégraphie de cette chanson. Quand le Voltali laissa la place, personne n'osa se rapprocher, ayant peur de paraître ridicule après un passage de cette qualité. En voyant Jackie s'avancer, sûrement pour leur casser à nouveau les oreilles, le blond se décida. Après tout c'était la dernière soirée de l'année, il pouvait bien se lâcher un petit peu.

Rodrigue monta sur scène, d'un seul coup envahi par le trac, acclamé par quelques personnes. Bon sans, qu'allait-il bien pouvoir faire ? Qu'allait-il pouvoir chanter ? Il connaissait bien sûr pas mal de trucs populaires en tant que musicien, mais pas question de chanter une des chansons à plaisir coupable dont il avait l'habitude. Il parcouru la liste des musiques disponibles, peu inspiré. Ils étaient bien fourni, rien à y redire. Il laissa tomber Hello, world ! ou Sugar song to bitter step, qu'il adorait, pour ne pas faire redite de Loan. Il ne pourrait de toutes façons pas l'égaler. Pas question de prendre un truc hurlant qui mettrait sa voix à trop rude épreuve. Ni quelque chose d'ultra cute qui risquait de le suivre des années... Il devait aussi oublier les nombreuses chansons de groupe ainsi que les fameuses musiques que Max et lui s'étaient promis de chanter pour l'Arborescence. Ca réduisait pas mal ses possibilités déjà...

Il n'y avait donc plus qu'une solution. Ou plusieurs, maintenant qu'il y réfléchissait un peu plus. Mais il allait faire confiance à son instinct et prendre la première qui lui était venu à l'esprit. Il sifflotait souvent l'air de cette musique et c'était l'une de ses préférées quand il devait se motiver à quelque chose. Et elle était assez différente de celle de Loan pour qu'il ne soit pas comparé à ce dernier. Plutôt fier de son choix, il la sélectionna et l'enclencha. Un petit air de marimba se fit entendre et le titre s'afficha sur l'écran. Rodrigue n'avait pas besoin de le lire, il connaissait déjà l'air, les paroles et la chorégraphie (qu'il décida d'alléger un peu par rapport à ce qu'il faisait d'habitude)

Blowin' in the mind

Majime to fumajime nara
Maji majime Dakedo
Ataru no mo hakke nara hazureE mo hakke yoi yoi


Petite pose de chat lors du premier riff, mains repliées au dessus de la tête afin de faire comme des oreilles. Cette première partie était a cappella, et plutôt facile au niveau danse, quelques mouvements de jambes. La vraie difficulté venait ensuite...

Toramikemi~ ni kuro nyan nya
Amata no na wo motsu yo
Demo itsudemo nora neko wa kimagure ohenji

Ashita wa doko e ikou ka? Manikyua taoshi touzai nanboku

Raburii to Kuuru nara Dochira mo konomi sa
Nanika ni shibararetara ato tsuichau janyai
Tekitoo hanauta uta ruure wa ryuudou
Ataru no mo hakke nara hazure mo hakke yoi yoi
Acchi muite hoho hoi hoi
Susume~! Tomare~!


Jambres croisées, puis décroisés, grands mouvements de bras... Finalement le Phyllali se lâchait totalement et prenait les poses comme il en avait l'habitude, totalement pris dans l'air de la chanson.

Unmakase nanka janai
Kirameki hiki yoseru kyuuinryoku kitaeta mon
Tama ni wa ganbaru

Kimi wo suki ka kirai ka?
Pampusu kette urahara omote

Yaru ki ga nae nae~ nara Nae kara uetai
Tobikiri sodatsu yo nyo nyo Otanoshimi nano sa
Chanto ka dame dame ka wa Hodo hodo to mo ii ne
Ataru no mo hakke nara hazure mo hakke yoi yoi
Acchi muite hoho hoi hoi
Tomare~! Susume~!


Pour la dernière partie et l'instrumentale, il était triste finalement de ne pas avoir pensé à prendre son sitar, il aurait pu jouer un peu par dessus. Bon c'était pas grave, il s'amusait bien comme ça !

Jiyuu ni shite ii tte no wa
Muchakucha surun janakute
Yuzurenai koto gachi de shiro tte koto
Seikou dai seikou yori Dai dai dai dai seikou!
Ataru no mo hakke nara Hazure mo hakke yoi yoi
Acchi muite hoho hoi hoi
Susume~! Hashire~!


Il tint un peu la dernière note pendant que le marimba redescendait. Et enfin la musique s'arrêta. Maintenant en sueur, Rodrigue regarda le public, un peu interdit... Il ne pensait pas avoir été autant dans l'ambiance festive depuis un moment. Au moins avait-il brûlé quelques calories pour se sentir bien quant à tout les gâteaux qu'il avait ingurgité depuis le début de la soirée. Il descendit de la scène, sous quelques applaudissements. De son point de vue, il avait été plutôt moyen et ne battait absolument pas Loan. Mais toujours mieux que Jackie, hein. En même temps ce n'était pas très dur...

HRP:
 

_________________
Event #3 : Nouvel an 2016 ! 1422191746-copain


MAÎTRE DES TOP-SITES
MEILLEURS AMIS WITH coPAINS
Event #3 : Nouvel an 2016 ! 10099080670932_roooodyyyychouuuu
Sirius B. Powell
Sirius B. Powell
Région d'origine : Algatia - Hoenn
Âge : 18 yo
Niveau : 51
Jetons : 2520
Points d'Expériences : 1534
Coordinateur Mode
Sujet: Re: Event #3 : Nouvel an 2016 !   Lun 4 Jan - 13:54
And just enjoy the show
Event Nouvel An 2016
Le sourire aux lèvres, je regarde mon reflet dans le miroir. Un pantalon noir dans lequel est rentré une chemise blanche aux fines et presques invisibles arabesques dorées qui rappellent les boutons de manchettes étoiles, eux aussi dorés. Une cravate motif galaxie complète le tout, pour le moment elle est nouée correctement mais je ne tarderai pas trop à la défaire. Disons que c'est surtout pour paraître bien face aux professeurs. Une main emplie de gel vient se glisser dans ma tignasse un peu folle pour la mettre en place tout en gardant toujours le même coté coiffé-décoiffé. Un clin d’œil au miroir et je pars enfiler mes chaussures, classiques, noires, les chaussures de ville parfaite pour un homme. Je pose une bise sur la joue d'Alex et je salue Renren de la main puis je sors dans le froid, emmitouflé sous plusieurs couches de vêtements. Ce soir c'est la fête et Adara et Soleil sont de sortie. Plus resplendissante l'une que l'autre. Leur préparation m'a pris presque autant de temps que la mienne. J'ai aidé Adara à enfiler une petite robe du même tissu que celui de ma cravate et je lui ai orné la tête d'un petit serre-tête étoile qui se mêle parfaitement à sa couronne de fleur naturelle. Elle est absolument adorable. Soleil a subit un gros brushing et j'ai longuement bataillé pour dompter ses plumes sauvages. J'ai ensuite noué le petit ruban de Noël que j'ai reçut pour la dite fête. C'est juste trop mignon. Je suis bien entouré de mes filles. La seule que je laisse au chalet ce soir est Murzim, ma Neitram. Elle est un peu sauvage et elle aime bien trop fondre sur les gens pour leur arracher brutalement des souvenir pour que je puisse la laisser se promener parmi nous ce soir. On verra bien quand la demoiselle sera un peu plus obéissante …

C'est avec un grand sourire malgré mon regret de ne pas prendre Murzim que nous partons nous amuser. J'ai décidé de ne prévoir de voir personne. J'ai envie de commencer cette nouvelle année sous le signe des nouvelles rencontres et de l'amusement. Alors ce soir la piste de danse sera à moi ! Il ne me manque plus qu'une (ou un) cavalière (cavalier). J'ai envie de tourbillonner, de me lâcher et de commencer cette année en toute beauté ! J'arrive donc en sautillant devant les portes où se trouve un Tiplouf!Roseverte agacé. En voilà un look original ! Malicieux, je m'exclame à vive voix en rentrant :

- Professeut Roseverte ! Votre costume est vraiment génial ! Vous devez être tellement heureux d'avoir l'honneur de porter un tel vêtement !

Avant de me faufiler dans la foule pour qu'il ne me repère pas. Enfin bon, pour ce que je veux faire en sciences, je peux bien me mettre le référent des verts à dos. Et pour tout les coups bas qu'il fait à tout le monde c'était assez mérité. Par contre, je dois bien reconnaître que la bouille attristée du professeur Yade me fait de la peine. Je lui tends gentiment mon manteau et mon écharpe lui soufflant un bon courage. La soirée allait être rude et longue pour le pauvre professeur. Surtout qu'il était juste terriblement manipulable. Enfin bon, peut-être qu'après ça il ferait plus attention. J'espère pour lui en tout cas. Snow est un véritable Dragon.

Dans tous les cas, l'ambiance est assez calme dans la salle. Les goinfres au buffet et les autres attendent que quelqu'un se lance enfin. Quelqu'un d'autre que Jackie, de toute évidence. C'est un type aux cheveux bicolores qui se déchaînait. Je le regarde faire avec un sourire. C'est parfait. Enfin un peu d'animation ! J'allais m'avancer vers la scène pour poursuivre mais je me fais arrêter. Je me retourne un sourire de façade sur le visage pour me retrouver face à Aileen Soma. La préfète en chef et la préfète des Pyroli. Je dois reconnaître être un peu gêné de me retrouver face à une telle pointure de l'académie. Elle a pas l'air d'aller super bien. Mon sourire se fait plus doux et j'écoute avec attention sa demande. Une commande pour l'atelier. J’acquiesce avec joie. C'est fou, j'aurais jamais cru que toutes ses commandes me rendrait aussi heureux. C'est de pouvoir faire plaisir je suppose. C'est donc avec un grand sourire que j'accepte sa requête.

Je garde un œil sur la scène, c'est maintenant un blond qui se défoule sur une chanson d'idol. Décidément j'ai trop envie d'y aller. Mon sourire se fait mutin et j'attrape la main de la brune, je saisis également celle d'une pauvre donzelle qui passait par là et qui est juste trop cute avec son petit serre tête et je monte sur scène ainsi accompagné. Avant que ses demoiselles n'aient le temps de réagir, j'enclenche la musique, et armé de mon micro je chante la première partie de Dream Parade !

Heibon na hibi ni akichatta no nara
Kokoro kigaete asobi ni yukō minna de
Gokigen na Music
Kikoeru mirai no saishin area ichiban’nori shiyou


Un tour sur moi même alors que je suis les mouvements de l'image face à moi. Enfin c'est pas comme si j'en avais vraiment besoin. Je m'amuse sur cette chanson depuis un sacré moment. Alors tous les mouvements et les pauses de Lala, la fille aux cheveux violets sont ancrés en moi.

Charm point wa tobikiri no Smile
Tomodachi minna atsumatte
Kane wo narashitara
Miracle Dreamer


J'espère que mes camarades s'amusent autant que moi. J'ai oublié tous les regards et même si je m'en été soucié je ne suis pas quelqu'un qui à peur de la honte !

Nijiiro ni kagayaku yume wo mitsuke ni yukō
Kirakira tokimeitara
Omoi no mama tanoshinjae!

Kimi to nara doko made mo yukeru yo
Owaranai monogatari start shiyou
PriPara Dream Parade

Okubyō to yūki ga kenka shiteru nara 
Ima sugu koko e oide yo hora matteru 
Dare datte itsumo
Hyakuten bakari ja nai kara kimi mo jishin motte yukou 

Zutto mae kara akogareteta
Stage ni ima tatsu no sa 
Minna to issho ni 
Special Fever

Nijiiro ni kirameku yume wa hito sorezore 
Yori dori midori dakara 
Ato ippo hora fumidashichae! 

Yume no mama owarasetakunai yo 
Original de kimetara tobidasou yo 
PriPara Dream Parade

Kitto sekai ga machi kogareta 
Sutā ni minna nareru yo 
Mirai wo mezashite 
Miracle Dreamer

Nijiiro ni kagayaku yume wo mitsuke ni yukō
Kirakira tokimeitara
Omoi no mama tanoshinjae!

Kimi to nara doko made mo yukeru yo
Owaranai monogatari start shiyou
PriPara Dream Parade


Et pause finale ! Le pied et la main en l'air, je me sens idol ! Avec un grand sourire, je me retourne vers les deux camarades et la voix encore enjouée, je leur propose :

- Un verre pour fêter cette superbe performance ?
code by mirror.wax


HRP:
 

_________________
sirius
liens
atelier
Mikato Sozuy
Mikato Sozuy
Région d'origine : Kalos
Âge : 16
Niveau : 31
Jetons : 4532
Points d'Expériences : 756
Coordinateur Éleveur
Sujet: Re: Event #3 : Nouvel an 2016 !   Lun 4 Jan - 17:06
Elle entendait Lucas s'amuser avec le Mini-golf, il avait l'air de vraiment aimer ça parce qu'il recommençait encore et encore sur cette toute petite bande. Pendant ce temps Mika se changer, ses habits étaient presque secs grâce à Kaïn mais elle ne voulait pas attraper la crève en portant des vêtements à demi-sécher, elle se regarda dans le miroir présent dans la pièce, ce n'était pas si mal cette robe après tout... (Sa robe)
Relevant ses cheveux encore mouillés en une queue de cheval pour qu'ils ne mouillent pas la robe elle entendit que Lucas arrêtait de jouer dans la pièce d'à côté et se rapprochait de la porte.

Tu t'en sors ?

Oui plutôt bien, d'ailleurs Queen venait de lui apporter la rose offerte par le professeur Heartnett mais où l'avait-elle trouvé ?

Au fait, je me demandais.

Mika la glissa dans ses cheveux, voilà elle était prête, mais qu'est ce que Lucas voulait lui dire ? Il semblait hésiter... Elle se tourna vers la porte prête à l'ouvrir.

Souhaiteriez-vous danser avec moi ? Je veux dire, si l'envie vous prend de danser, je serai là si vous cherchez un cavalier.

La main de Mika qui s'avançait vers la poignée s'arrêta, le temps semblait suspendu, est-ce qu'elle avait bien entendu ? Mika ne savait pas ce qu'elle ressentait, la joie, la peur et le doute l'envahissait, évidemment qu'elle avait bien entendu. Ce n'était pas la demande en elle-même qui la faisait douter de sa réponse, évidemment qu'elle aimerait danser avec lui, mais la façon dont il l'avait dit... Il avait hésité, pesant ses mots, la vouvoyant même ! Mais pourquoi l'avait-il vouvoyé ? Mikato ne savait pas quoi dire, dire non et devenir des connaissance qui se disent bonjour quand ils se croisent ? Dire oui et... et quoi ? Si elle disait oui qu'arriverait-t-il ? Ils iraient danser, simplement, mais alors pourquoi n'arrivait-elle pas à lui dire oui, pourtant elle en avait envie de cette danse, quand il lui avait demandé son cœur avait battu plus fort et la chaleur l'avait envahit. Pourtant le doute l'avait arrêtée. Ce n'était pas si important, juste une danse, alors pourquoi se mettait-elle dans des états pareils ?
Pleine de doute c'est finalement son corps qui réagit, elle ne pouvait pas le faire attendre plus longtemps. Elle posa sa main sur la poignée. Elle ne savait pas ce qu'elle allait répondre. La poignée tourna sous ses doigts. Elle ne savait pas. Elle prit sa main, elle était chaude. Le doute était toujours en elle mais elle tenait sa main, sa main si chaude, était-ce la bonne décision ? C'était trop tard, elle verrait au fil de la soirée, des questions l'envahissaient mais elle les ignora. Elle avait pris sa main, le reste ne comptait pas, en tout cas jusqu'à demain.
Ils traversèrent les différentes pièces et arrivèrent en bas des escaliers, Mika n'avait toujours pas lâché Lucas, elle trouvait sa présence rassurante par rapport aux fous qui se déchaînaient sur scène même si elle aurait bien aimé savoir comment il se comporterait sur scène... après tout elle ne le connaissait pas, Lucas.  Elle se tourna vers lui, que voulait-il faire maintenant ? Allait-t-il chanter au karaoké et rejoindre les autres et lui montrer l'une des facettes de sa personnalité ou allait-t-il trouver quelque chose d'autre d'intéressant à faire ?

_________________
Event #3 : Nouvel an 2016 ! 117446MikaparMaxSigna
Lucas Emerillon
Lucas Emerillon
Région d'origine : Johto
Âge : 20 ans
Niveau : 60
Jetons : 1627
Points d'Expériences : 1849
Adulte Etudiant Spé Type
Sujet: Re: Event #3 : Nouvel an 2016 !   Lun 4 Jan - 19:00
En cet instant, tu te rendis compte que tu l'avais vouvoyé en faisant ta petite demande. Tu te mis à rougir. Tu avais donc à ce point le stress. Le stress ? Pourquoi le stress ? Tu ne faisais que proposer ta présence après tout. Tu continuais tranquillement et gentiment d'apporter ton aide pour qu'elle puisse profiter de sa soirée. Dans ce cas, pourquoi étais-tu pris de stress ? Avais-tu peur qu'elle te réponde non ... Que ferais-tu ? Instinctivement, tu te disais que tu allais simplement répondre que ce n'était pas bien grave et que tu souhaitais simplement qu'elle ne se sente pas trop seule en cette si bonne soirée. Mais dans ce cas, qu'est-ce qui te faisait douter de toi-même ? La suite des évènements allait pouvoir te permettre de dissiper tes interrogations. Elle t'embarqua ainsi vers le rez-de-chaussée, KaÏn et Queen sur tes talons, et vous rejoignîtes les autres élèves dansant et chantant.

D'ailleurs, voilà que la demoiselle venait de sortir de sa cachette et prit ta main, du moins ton bras, la seconde suivante. Cette main, elle était chaude. Ta chaleur naturelle acquise après ces longs mois passés aux côtés de Pokémon de type feu y jouait beaucoup, mais c'était ce stress, ce stress immense qui te chauffait comme un vrai radiateur. Au moins, tu ne transpirais pas : tu ne devais tout de même pas dégoûter Mikato. Mais ce n'était pas l'importance du moment. Vous veniez d'entamer la descente des escaliers. Vers où vous dirigeait-elle ? Tu avais grande hâte de le savoir. Enfin, grande hâte ? En fait, tu ne le savais pas vraiment. Le voulais-tu vraiment en fait ? Tu sentais que si tu allais trop loin, cela finirait par te retomber dessus. Mais dans un coin de ton esprit, tu avais de savoir ce qui allait t'arriver, et en cet instant, alors que la dernière marche se présentait à ton pied gauche, c'est cette envie irrésistible qui avait l'ascendant sur ton esprit, et tu avais continué de suivre la demoiselle jusqu'à la piste de danse.

Là, elle s'était mis à attendre. À attendre que tu fasses quelque chose. Mais que voulais-vu faire ? Elle n'avait pas dit un mot, pas fait part d'une quelconque sensation, du moindre sentiment. Tu commençais à être perdu. Le stress était à son maximum. Et tu aurais lâché si tu n'avais pas entendu ton Ipok vibrer subitement. Tu l'avais rapidement sorti pour découvrir le message ... Un feu d'artifice ? Mais oui, oui !! C'était parfait ! Tu n'avais pas besoin de danser avec elle finalement. Enfin, ce n'était pas comme si ... Non, en fait, il valait mieux oublier. Autant lui proposer cette bonne alternative.

Mikato ? Que dirais-tu d'aller profiter d'un beau feu d'artifice près du port ? Il y aura peut-être des gens avec qui discuter pour profiter de la soirée ... proposas-tu.

Allait-elle accepter ? Au fond de toi, tu voulais qu'elle dise oui, oui, un très grand oui. Mais d'une certaine façon, tu n'avais pas vraiment hâte de le savoir. Argh, encore, encore du doute, du stress ! Tu allais finir par craquer, c'est certain ... Bien que tu n'avais aucune idée de comment tu allais craquer. Tu n'en avais tout simplement pas envie ... Mais encore fallait-elle qu'elle réponde ...

HRP:
 

_________________
Event #3 : Nouvel an 2016 ! 1466193127-s1

                         
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: Event #3 : Nouvel an 2016 !   
Event #3 : Nouvel an 2016 !
Page 1 sur 4
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :