Event #3 : Nouvel an 2016 !
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
Ruby L. Jones
Ruby L. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: Event #3 : Nouvel an 2016 !   Mer 27 Jan - 16:01
– Amusant. Je me demande bien lequel de nous deux aurait dévoré l'autre en premier, hm ?

Ruby se leva malgré tout, ayant néanmoins pris les précautions nécessaires pour ne pas perturber le moindre Pokémon avec ses mouvements. Et laissa alors Hao bondir à ses côtés et s'accrocher à sa jambe, pendant qu'elle attendit son partenaire avec impatience, bien qu'il devait sans doute être le plus assoiffé, après avoir chanté ainsi. Ensembles, ils descendit les escaliers par où ils étaient passés auparavant afin de retourner au rez-de-chaussée, là où la plupart des élèves se tenaient. La plupart s'agglutinaient autour du buffet ou même sur la piste de danse, laissant ainsi quelques espaces vides. Pourtant, il n'était pas question de ces espaces puisque le couple retourna au bar, là où le référent Noctali semblait passer le meilleur jour de sa vie. Tant mieux ! Ça lui apprendra à être aussi désobligeant pour un rien. Et Ruby n'hésita d'ailleurs pas à le faire tourner en bourrique, notamment avec des demandes sans intérêt concret mais pourtant amusantes. "Et mes glaçons ?" fut la première, "Et le parasol ?" suivit alors, succédé par un "C'est trop sucré, il faut tout refaire". Bref ! Tout ce qui pouvait faire chier Ace était bien vu et accueilli.  

Une fois satisfaite de la commande, la Pyroli entama le cocktail et le termina bien rapidement. Elle eût visiblement bien fait puisque son aimé l'invita ensuite à danser. Bonne ou mauvaise chose ? Un peu des deux puisqu'il ajouta une petite remarque à son invitation, une petite remarque qui eût évidemment l'effet désiré. La miss détourna quelques instants le regard avant de répondre par un petit couinement symbole de gêne. Elle ne l'avouera plus, il était trop tard. Rien de si perturbant ne s'était passé à l'étage, rien du tout. La concernée nia tout en bloc et se contenta d'attraper la main de son cavalier tout en se rapprocher de lui, lentement mais sûrement, pour tenter de marchander avec les mémoires.

– Chut. Oublie ça. En retour, hm... On verra ça plus tard, quand la situation s'y prêtera. ~ Après quoi, elle se laissa tomber dans les bras du préfet qui la guida jusqu'à la piste, pendant que le petit Kungfouine resta au bar pour tenir compagnie à Ace, ou plutôt pour ne pas s'emmêler les pattes sur la piste de danse, sans parler du fait que des élèves pourraient le percuter à cause de sa petite taille. Si monsieur le maître de ses émotions veut bien guider mes pas. Après tout, je suis une délicate et fragile demoiselle qui a besoin de soutien.

Ou pas. Cela ne l'empêchait néanmoins pas de jouer le jeu, se laissant ainsi guider sur la piste par le dragon. Mais arrivera-t-il au moins à se caler au rythme de cette musique aux battements particulièrement calmes, ou du moins réguliers et lents par rapport à ce qu'il devait avoir l'habitude d'écouter ? C'était l'heure de vérité, mais surtout de s'élancer. Il n'y avait plus de temps à perdre. De toute façon, Andreas serait sûrement intervenu pour lancer un top départ à la valse générale, si personne n'avait osé débuter. Et qu'est-ce que cela aurait été vieux jeu, bien qu'assez amusant pour le coup ! De simples pas convenaient néanmoins à la rousse, bien qu'elle s'efforça de suivre le rythme de son partenaire afin de lui ouvrir la danse la plus synchrone possible. Qui aurait cru que les bases enseignées par ses parents lui auraient un jour servi à ne pas s'emmêler les pieds ? Et d'ailleurs, ceux d'Orren ne s'emmêlaient pas assez à son goût. Un petit peu de déconcentration pour assaisonner la nouvelle taquinerie ? Mais certainement.

– Heartnett regarde tes pas, chuchota-t-elle. Il s'approche, il va certainement te faire une remarque. ~

HRP:
 

_________________

Sirius B. Powell
Sirius B. Powell
Région d'origine : Algatia - Hoenn
Âge : 18 yo
Niveau : 51
Jetons : 2520
Points d'Expériences : 1534
Coordinateur Mode
Sujet: Re: Event #3 : Nouvel an 2016 !   Mer 27 Jan - 21:21
And just enjoy the show
Event Nouvel An 2016
Ok, donc c'est un Alyx. Faut pas se fier aux apparences dans cette école, c'est fou. Enfin, pas comme si c'était une mauvaise chose. J'en ai un peu rien à faire du physique des gens, c'est quoi la phrase bateau déjà ? « Ce qu'il y a à l'intérieur est bien plus important que le reste. » Ou un truc comme ça. Bref, je me comprends. Je glisse un sourire à la petite rose qui semble bien intriguée par ma Reine. Je glisse un doigt dans ma chevelure, attrapant ma starter avec délicatesse avant de l'approcher de la Mentali.

- C'est une Flabébé, une espèce originaire de Kalos. J'ai l'immense honneur de la savoir chromatique. En fait, les Flabébé, quand elles naissent, choisissent une fleur et après elles ne la lâchent plus. Elles vont même jusqu'à fusionner avec elle en évoluant. Le seul truc que j'ai toujours trouvé bizarre à leur propos c'est qu'elles ne sont pas de type plante. Ce sont des types fées. Bref, je parle trop … Je te présente Adara et avant que dise quoi que ce soit, ma Roucool s'appelle Soleil.

Hehe, crise anticipée. La Roucool qui allait se mettre à pailler va cacher son bec sous son aile. Si elle était humaine je suis sur qu'elle serait toute rouge. Elle est trop chou. Mais quel caractère ces oiseaux. Entre la diva et le Furaiglon qui semblait prêt à l'attaque … Alala. Mais en excellents, et terriblement virils hommes que nous sommes avec le rose les crises sont étouffées avant d'arriver. Adara, elle s'est rapprochée de la Mentali, posant et jouant avec elle. C'est qu'elle aime l'attention alors les grands yeux brillants d'Eryn ne peuvent que lui plaire. C'est mignon. Enfin, tant qu'elle n'est pas trop taquine et méchante envers elle, je peux parfaitement fermer les yeux sur l'attitude enfantine de ma reine.

La musique est diablement entraînante. Je viens à peine de quitter la piste de danse que déjà je meurs d'envie d'y retourner. Il faut croire que je me sens d'humeur dansante ce soir. Allez savoir pourquoi … Mais alors que nous discutons tous gentiment et amicalement, mon pied droit bat la mesure de ce rythme entraînant. Et comme si mes désirs étaient des ordres, un groupe de Voltali, qui d'autre ferait ce genre de truc franchement ?, attrape Cael au passage. Sauf que le Phyllali a le réflexe de s'accrocher à sa petite amie, qui s'accroche moi, moi même je saisis la main d'Obéline qui entraîne Azu. En à peine quelques secondes nous voilà tous embarqués dans une folle ronde. Enthousiaste je me laisse facilement enrôlé et je lève bien haut les mains quand il le faut, enfin pas trop haut, je suis entouré de deux minuscules demoiselles. Il ne faudrait pas que je les dérangent par mes mouvements de brutes. Et on avance et on recule.

Mais, ça ne serait pas la parfaite ronde pour un … Le DJ y a apparemment pensé en même temps que moi. Il faut dire que le cercle devient de plus en plus grand. Et si il y a bien une chanson de soirée obligatoire qui se danse en cercle. C'est bien celle-là. Et faisant fit des regards alentours, je prends une grande inspiration, pour chanter en cœur avec les autres fans et le grand Sardoudou.

Terre brûlée au vent
Des landes de pierre !


Et hop ! On se rassemble au centre et on repart en arrière. Je m'amuse décidément bien à cette soirée. C'est génial. Cette fin d'année 2015 est géniale. Tout simplement géniale.
code by mirror.wax


HRP:
 

_________________
sirius
liens
atelier
Invité
Anonymous
Invité
Sujet: Re: Event #3 : Nouvel an 2016 !   Jeu 28 Jan - 0:00
Depuis que Gaël était parti s’occuper du buffet, de mon côté disons que… Bah soyons honnêtes hein, je faisais du sur place, regardant la foule avec timidité et ne sachant pas trop où aller. Le karaoké me faisait certes envie, mais disons que c’était un peu… Ouais. Je venais de débarquer sans prévenir personne, imaginez le choc si je me retrouvais tout à coup sur scène en train de chanter Pon Pon Pon, sortie hors de nulle part comme un Laporeille tiré d’un chapeau de magicien. Pour la fille confiante qui sait s’imposer et se faire sa place on repassera hein! Enfin, ça passait bien quand je n’étais pas toute seule, que j’avais des amis qui me donnaient envie de me donner à fond, mais là c’était un peu différent. J’avais bien repéré Cael dans la foule, mais il avait l’air occupé avec ses propres camarades et sa copine alors, ouais non, je n’allais quand même pas m’incruster là. Aileen? J’avais réussi à repérer sa longue chevelure brune, aux côtés d’un joli blond que je ne connaissais pas. Hors de question de les suivre hors de la salle des fêtes et d’aller m’incruster là aussi. Kaeko? Aucune trace de ses longues couettes turquoise, à mon grand malheur. Ruby? Je ne l’avais pas vue non plus. Ginji? Forcément que s’il était là, il serait dans le coin du buffet. Qu’avais-je à perdre, de toute façon, à y aller. Et puis, je devrais me dépêcher avant que celui-ci ne… BOOM. Ah, ouais, comme d’hab finalement. Un grand bruit de fracas venait de monter dans la direction dudit buffet et je fis donc marche dans cette direction, inquiète.

L’instant suivant, Michelangelo était revenu vers moi à la course, un petit morceau de pizza aux tomates entre les pattes, se cachant derrière mes jambes pour échapper à je ne sais trop quel sort malheureux. Esquissant un sourire amusé, je me penchai pour lui caresser le dessus de la tête et ainsi le rassurer, telle une vraie petite maman protectrice. Raaah, c’est presque plus déprimant dit comme ça. Quoi qu’il en soit, la tortue marine indiqua le buffet et se mit à parler rapidement, trop pour que j’en tire quoi que ce soit. Heureusement, la logique était de mon côté et j’avais bien compris que Chidori, lui, devait encore être empêtré dans peu importe ce qui venait de se passer au buffet. Je pressai donc le pas, mon super ninja sur les talons, me frayant un chemin dans la foule. Une fois arrivée sur place, la souris électrique me repéra et me sauta dans les bras en lâchant un grand piiiiii soulagé. Mes bras se refermèrent autour du pikachu effrayé et mon regard chocolat s’agrandit lorsque je reconnu des têtes familières.

- Niki?! Par Arceus, est-ce que ça va?

Dis-je en l’aidant à remettre sa courte chevelure de jais en ordre après cette…. Cascade? Ouais, c’était probablement le meilleur mot. Je reportai ensuite mon attention vers une jeune demoiselle qui semblait se répandre en excuses à cause du comportement de son Pokémon. Tiens un férosinge…

- Il n’y a pas de mal, c’est normal de…..STELLA?!

Il était comme qui dirait temps que je reconnaisse la pyroli avec un férosinge sur la tête. Comment j’ai fait pour manquer ça quand même. Après bon, j’avais une bonne excuse, ce n’est pas comme si je m’attendais à voir Stella en robe. D’autant plus que ça la rendait vraiment très mignonne, parole d’ancienne mentali!

- Comment vas-tu? Ta robe est super jolie! Je suis tellement contente de te voir, viens ici que je te serre dans mes bras!

Comment ça moi je me tapais l’incruste? Et puis il est où le problème hein?! Enthousiaste et toute heureuse, je serrai la jeune fille dans mes bras, coinçant du même coup le pauvre Chidori entre nous deux. Enfin, remarque, coincé entre deux demoiselles, c’est relatif pour le pauvre. Dans tout ça, j’avais été si surprise que je n’en avais même pas remarqué le faux blond se tenant pourtant juste à côté. Un jour il faudra que je m’achète des lunettes.


Spoiler:
 
Orren Losvrôk
Orren Losvrôk
Région d'origine : Kalos
Âge : 17
Niveau : 58
Jetons : 2911
Points d'Expériences : 1843
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: Event #3 : Nouvel an 2016 !   Ven 29 Jan - 17:19
Nouvel An 2016!



Orren eut un sourire en coin quand il vit que sa remarque avait fait mouche. Bien bien, il venait de gagner leur petit jeu pour le moment et cela lui plaisait beaucoup. Tandis qu'il guidait sa compagne sur la piste de danse, Skoll resta à coté du bar, tenir compagnie à Hao et garder un oeil vigilant sur Hati. La petite Évoli était plus ensommeillé qu'autre chose, mais mieux valait être vigilant. Et pour ça le dresseur pouvait toujours compter sur son chef de meute. Le sourire d'Orren s'accentua à la remarque de la rousse. Elle jouait le jeu de la petite fille fragile, même si il savait bien ce qu'il en était. Mais soit, ça lui plaisait bien. Tandis que la musique reprenait sur une nouvelle mesure et un nouveau rappel du thème majeur. Ce n'était pas ce que préférait Orren comme musique, mais il saurait se débrouiller sur cette rythmique particulière. Il eut une pensée pour sa mère et finalement la remercia de l'avoir traîné dans des réceptions et ce genre de regroupement à Illumis. Il y avait apprit les bases de plusieurs danses qui étaient plus que de coutumes dans des soirées mondaines. Ses pas n'étaient pas le plus assuré possible et il devait assez se concentrer pour ne pas faire de faux mouvement et de briser la danse dans laquelle il était plongé. Il avait une grande chance que Ruby le laisse mener la cadence, tout en le laissant user de pas simplistes et sans fioritures. Il était déjà assez concentré pour le moment, pas la peine de rajouter de difficulté. Enfin... Il dansait avec cette chère rouquine et il devait s'attendre à ce que leur jeu continue.

Glps... Heartnett ? Orren jeta un regard rapide par dessus son épaule, se retournant pour voir si son référent n'arrivait pas justement dans son dos pour le mettre dans une situation gênante. Il connaissait bien le Coordinateur qui aurait put très bien prendre l'occasion pour se proposer d'apprendre les rudiments de la valse à son cher préfet. Oh non... Une danse avec Heartnett ? Jamais ! Mais alors qu'Orren se déconcentrait et vérifiait la présence du professeur derrière lui, il fit un faux pas. Son pied se posa naturellement un peu en arrière, mais là ne fut pas tout le problème. Non, un malheur n'arrive jamais seul. C'était ce moment que choisi Killer pour repasser près de son dresseur, très près, car elle se glissa entre ses jambes tandis qu'Orren tentait de garder son équilibre perdu avec son faux pas. Il s'emmêla encore plus, retenant son pied au dernier moment tandis que la Skitty filait entre ses jambes. Il senti qu'il perdait son équilibre, il chutait en arrière et entraînait Ruby avec lui. Le bras passé sur la taille de sa partenaire, il ne put chercher à se réceptionner et tomba lourdement sur le dos, emmenant la rousse avec lui sur le sol. Ils avaient l'air fin tiens, étalés au sol de la piste de danse. Le choc lui fit serrer les dents, mais il fut content que Ruby puisse se servir de lui pour amortir sa propre chute. Plusieurs élèves s'étaient retournés pour les dévisager et Orren sentait néanmoins une légère gêne le prendre. Une rougeur qu'on avait plus vu depuis longtemps teinta ses joues tandis que Ruby riait doucement contre lui avant de l'embrasser sur le nez. Hmpf, fourbe petit esprit farceur va ! Elle se releva et Orren fit de même, toujours mal à l'aise avant de reprendre la danse avec elle.

-Je vais me venger sois en sûre. Lui chuchota-t'il les joues toujours rougies. C'était très bas le coup d'Heartnett qui s'approche

Eh bien on dirait que malgré le petit sourire empli de gêne, la rousse avait plutôt réussi son coup. Le préfet des Voltalis et dracologue habituellement si impassible continuait de danser avec elle, le visage légèrement écarlate. Mais il était temps de reprendre contenance, aussi laissa-t'il la danse se terminer avant de se saisir de la main de sa moitié pour la tirer avec elle en dehors du bâtiment.

-Je penses que j'ai eu ma dose de fête et de danses pour le moment, que dirais-tu d'une légère promenade à l'extérieur ? Et il lui avoua sur le ton de la confidence. Et puis j'ai vu Heartnett me regarder après ma... chute. J'ai pas trop envie de rester dans son champ d'action et de commencer la nouvelle année par une danse avec Heartnett. Et j'ai toujours une vengeance à prendre.

Tandis qu'il finissait sa phrase il vola un baiser à la rousse avant de se saisir de sa veste que lui tendait ce pauvre Yade. Un sourire malicieux et le jeune homme se rendit en dehors du bâtiment, attendant la jeune fille aux cheveux de feu tandis que sa petite équipe le suivait tranquillement, les deux jeunes Pokémons sous le regard sévère d'un Skoll qui devait avoir passé un savon à Killer.


Résumé:
 


_________________

Orren Losvrôk
If you resist, You'll feel the darkness penetrate on you. Don't resist. To the appeal of twilight...Let the darkness absorb your light...
Ginji Labelvi
Ginji Labelvi
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 19 ans
Niveau : 100
Jetons : 3167
Points d'Expériences : 3964
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: Event #3 : Nouvel an 2016 !   Sam 6 Fév - 11:15
Ginji Labelvi
      rp commun



« Nouvel An 2016 »


Elle me regarde bizarrement. Pourquoi elle me regarde bizarrement ? Est-ce parce que j'ai l'air bizarre ? Mais ça voudrait dire qu'elle est en train de me regarder bizarrement parce que je suis bizarre et qu'elle trouve ça bizarre ? Qu'est-ce qu'elle peut déduire du fait que je me comporte bizarrement ? Mon attitude bizarroïde n'irait quand même pas lui rappeler le Pikachu bizarre qu'elle a rencontré bizarrement il y a plusieurs mois ?... Si ? Et est-ce qu'elle a eu l'impression que ce fameux Pikachu bizarre se comportait bizarrement, au moins ? Et puis comment peut-on dire qu'un Pokémon se comporte bizarrement ? Et est-ce qu'il se comporte de la même façon bizarroïde, si, bizarrement, ce Pokémon en venait à devenir humain ? Ça serait pas un peu bizarre, d'être bizarre de la même façon, même sous une apparence différente ? Remarque, rien que le fait d'adopter différente apparence, c'est bizarre. C'est peut-être pour ça que j'ai l'air aussi bizarre. Parce que j'ai fait face à une situation bizarre, et que bizarrement, je ne sais pas comment m'en défaire.

Mais bon. La bizarrerie, c'est devenu une normalité, chez moi.


Enfin bref. Vous l'aurez compris, je me sens très mal à l'aise, là. Et peut-être pour ça qu'elle me regarde de façon étrange. Et comme mon cerveau pense un peu trop vite et se fait toutes sortes d'idées, ça me gêne encore plus. Ça existe, des médicaments, pour ralentir le flux sanguin ? J'en aurai bien besoin. Je crois bien qu'un traitement contre l'hyperactivité ne me ferait pas trop de mal... Juste une petite cure d'une semaine, peut-être, histoire du prendre du repos avec moi-même. Non parce que, comprenez, quand on a un corps qui est incapable de suivre ses propres réactions, on trouve le moyen de s'épuiser tout seul en l'espace de cinq minutes. Du moins, ça, c'était quand j'étais arrivé à l'académie ; maintenant, je tiens mieux mon propre rythme. Bon sang, si moi-même j'ai du mal à suivre, je me demande qui le pourrait... Rodrigue, peut-être ? Ouais, lui, il arrive à s'en sortir avec ce que je dis. Je devrai vraiment l'embaucher comme porte-parole. Ou traducteur, voyez ça comme vous voulez. Ça serait plus pratique pour les moments gênants, ou pour simplement dialoguer avec des personnes timides. Du style de Niki, par exemple. Même si, malgré toute la foule qui l'entoure, celle-ci semble avoir rassemblé tout son courage pour parvenir à vaincre ses démons. Oui, certes, elle a toujours sa couleur rouge tomate, mais ça se voit qu'elle fait des efforts. Hmm, d'ailleurs, est-ce qu'il reste ces toasts à la sauce tomate ? Ils ont un goût étrange, au début, mais accompagnés d'une limonade, je suis sûr qu'ils passeraient parfaitem...

Euh, attendez. Niki ? Ah oui, c'est bien elle.

Lorsque l'adulte, après m'avoir repéré auprès du buffet, me fait un signe de la main, je reviens brusquement à moi-même, et me hâte de lui faire signe à mon tour. Elle se rapproche alors de Stella, les Pokémons et moi-même, et me salue enfin de vive voix, complimentant au passage ma tenue.

« -Salut ! Oh, merci, c'est une tenue que j'ai pas sorti depuis belles lurettes. Je suis pas très doué pour m'habiller, donc content que ça passe... Toi aussi, t'es superbe ! J'avais pas vu ta tenue, sur la photo que tu m'as envoyé tout à l'heure. »

Deux Pokémons semblent suivre la mécanicienne, agrandissant la troupe qui s'est formée autour du buffet. Je les observe quelques secondes, lorsque Niki note la présence de Stella, pour ensuite me demander s'il s'agit d'une amie à moi, et se présenter à elle.

« -On... Elle est à l'académie, elle aussi. On s'est croisés quelques fois, mais c'est la première fois qu'on peut réellement s'adresser la parole.  »

Petit rire gêné, et grattage de nuque, tandis Stella décline son identité à la jeune femme. Cette dernière me présente alors ses deux nouveaux Pokémons, confirmant mes doutes quant à leur appartenance. Je leur fais un grand sourire, et m'abaisse un peu pour mieux les saluer. Un Goupix, et un Mystherbe ? Je me demande quel peut être l'utilité de tels Pokémons pour une mécanicienne. Mais bon, venant d'un spécialiste Electrik qui se trimballe avec un Amagara, je suis peut-être mal placé pour parler ? Autant Goldfroy a un rôle parfaitement défini dans mon équipe, autant Arlo... Bah ! A-t-on réellement besoin d'une raison pour vivre aux côtés de quelqu'un qu'on apprécie ? Absolument pas, que je sache !

Je détourne mon attention des deux Pokémons pour me tourner vers Niki, et lui expliquer quel était l'origine de mon silence radio depuis le début de la soirée, en prenant appui sur la table. Mais à peine ai-je le temps d'ouvrir la bouche... Que quelque chose vient subitement s'écraser sur le buffet. Mes mains glissent alors, et je bascule sans que je ne puisse m'en rendre compte sur Niki. Celle-ci recule de justesse tandis que ma tête se rapproche dangereusement de la sienne, mais je me redresse dès que possible, évitant ainsi une erreur qui aurait pu m'être fatal. J'ai à peine le temps de balbutier quelques excuses gêné que je remarque une Mysdibule et un Férosinge qui se font face sur le buffet, et l'instant d'après, j'entends la Goupix de Niki lâcher un cri de douleur au moment où sa dresseuse marche sur l'une de ses queues par mégarde. Stella sursaute alors, surprise, et s'agrippe à la première chose qui passe à portée de sa main... A savoir, ma tignasse. Déséquilibré, je chute, encore, en arrière, rajoutant encore un peu de raffut dans ce véritable capharnaüm, bien que les choses commencent enfin à se calmer. Je n'ai toujours pas réalisé ce qu'il s'est passé, à cause de qui, pourquoi, quand, où, et comment, mais qu'importe, tout ce que je veux, c'est qu'on me laisse me relever sans m'envoyer par terre la seconde d'après...

Stella m'aide à me remettre debout, et fait bientôt de même avec Niki. Spark a assisté à toute la scène avec un air totalement dépassé, tandis que Euphie s'est contentée d'encourager le match opposant les deux Pokémons perturbateurs.

La jeune fille commence alors à réarranger mon smoking, et refait mon nœud de cravate tout défait à cause de la succession d’événements. (Voir défait tout court, en fait, jamais été très doué avec ces trucs... ) Je me laisse faire, sans broncher, et observe Stella remettre tout ça en place tout en s'excusant, expliquant qu'« il » agit comme « il » l'entend, bien qu' « il » ne soit pas mauvais. Et, euh, c'est qui, « il » ?

Lorsque Stella s'écarte pour s'excuser envers Niki, cette fois-ci, j'observe la Mysdibule de tout à l'heure et ne réalise qu'après coup qu'il s'agit en vérité de Grande-Soeur. Et quant à l'autre Pokémon...

Je me tourne vers Stella au moment où celui-ci grimpe sur son épaule. Je me fige d'un coup, reconnaissant cette fois-ci le Férosinge que j'ai rencontré lors de cette fameuse nuit d'été à Cobaba. Ma respiration s'en retrouve bloquée, et je reste paralysée quelques secondes en observant le Pokémon, jusqu'à ce que le regard de celui-ci croise le mien. En premier temps, il m'observe de façon tout à fait banale, mais après quelques reniflements, il paraît comme perturbé par ma présence. Oh, toi aussi, alors ? Bah ce que je te propose, c'est qu'on se sépare bien vite, et comme ça bah t'auras pas le temps de me reconnaître, d'accord ?.. Ah moins qu'il ne soit trop tard ?.. Je ne sais pas, le fait qu'il plisse les yeux en me lançant un regard suspicieux, c'est bon signe ?... Pourquoi je me doute de la réponse ?...

Je ravale ma salive, tout en soutenant le regard de Sam, plutôt anxieux. Le Férosinge se penche plus en avant, pour me renifler d'encore plus près. Moi, je reste planté là, paralysé sur place. Je fais quoi ? Je prends la parole ? Mais si je fais ça, il va reconnaître le timbre de ma voix, non ? Je réagis comment ? Je ne peux tout bonnement pas rester planté là, comme ça, à le dévisager encore plus bizar- étrangement que précédemment! Grmbl, c'est vrai ça, c'est exactement la même situation que tout à l'heure, je devrai savoir comment réagir ! Réfléchis, Ginji, réfléchis, réfléchis... Tu n'as qu'à... Hum...

« -... Sa... Salut, Sam. »

… Ouais, tu n'as qu'à faire la seule chose que tu t'es interdit toi-même il y a quelques secondes.

Cette fois-ci, je ne fais pas le geste totalement inutile qui consiste à plaquer ma main contre ma bouche après avoir dit une chose qu'il ne fallait pas -plus à cause de mon état statique que par bon sens-, et continue plutôt de fixer Sam droit dans les yeux en priant intérieurement. Pitié, qu'il ne me reconnaisse pas. Qu'il ne me reconnaisse pas. Qu'il ne me reconnaisse pas.

Ses yeux s'écarquillent alors tout doucement.

… Il m'a reconnu.

Mais pas le temps pour nous deux de faire quoi que ce soit, que Stella, sur qui est toujours perché le Pokémon, se fait enlacer par une boule rose sortie de nul part. Enfin, sortie de nul part, pas vraiment, j'étais juste beaucoup trop concentré sur Sam pour réaliser qu'Estelle s'est approchée de nous et a eu le temps de saluer Niki et, du coup, Stella, sans même que je ne m'en rende compte.

Mes yeux se braquent brusquement sur la jeune fille, surpris par son apparition soudaine. Un cri euphorique se fait alors entendre, et une Dedenne bondit brusquement du buffet pour atterrir droit sur son ancienne dresseuse, se blottissant contre elle en signe d'une profonde affection.

« -... Es... Estelle ?! »

Je l'observe, de la tête aux pieds, puis mon regard dévie sur Sam, qui a recommencé à braquer le sien sur moi après s'être stabilisé, puis une fois de plus sur Estelle, puis sur Stella, puis sur Niki juste à côté, et ensuite sur la Spark qui couine joyeusement, et à nouveau sur Sam, puis encore Estelle, et après sur Sam.... Graaaah, Arceus, les événements s’enchaînent beaucoup trop vite !

« -Je... JE REVIENS TOUT DE SUITE. »

Sans laisser le temps à quiconque de protester, j'attrape Sam sur l'épaule de Stella, et de ma main de libre, je prends Stok par la patte pour l'inciter à me suivre, avant de m'éloigner des demoiselles et de mes propres Pokémons en me retournant une dernière fois.

« -Stella, je t'emprunte Stok et ton starter cinq petites minutes ! Et Estelle, ne bouge surtouuuut pas, je crois qu'on a deux trois petites choses à se dire! Euphie, Spark, pas de bêtises en mon absence ! Niki, le temps de mettre quelques trucs au clair et... Raaah, je reviens ! »

Je fais volte-face, et entraîne avec moi dans la foule les deux Pokémons de Stella. Un endroit tranquille, vite, vite ! Je bouscule involontairement quelques personnes en parcourant la salle à la recherche d'un lieu plus calme, sans tenir compte des cris qu'a commencé à me lancer Sam, et pense avoir trouvé mon bonheur en apercevant une porte dissimulée derrière un grand pot de fleur. « Placard à balai » ? Qu’importe, ça ira très bien ! Je me précipite sur celle-ci, et m'engouffre à l'intérieur avec Stok et Sam, pour finalement relâcher les Pokémons lorsque je m'appuie sur la porte pour la refermer.

Je lâche un loooong soupir, et observe la pièce dans laquelle je nous ai fait rentrer. Ça va en fait, c'est plutôt spacieux, et il y a beaucoup d'objets d'entretien disposés un peu partout. Il n'y a qu'une faible lumière pour nous éclairer, mais pas besoin de le voir pour comprendre que Sam attend quelques... Explications ? Et c'est sans parler de Stok qui ne doit même pas comprendre ce qu'on fait là.

Je me laisse glisser le long de la porte, et me retrouve bientôt assis à hauteur du Pokémon. Je place mes mains en avant tout en fermant les yeux pour demander à Sam de ne pas s'énerver, et prends une profonde inspiration, profitant du « calme » de la pièce. Les bruits de fête derrière la porte sont certes là, mais ils sont quand même un peu plus étouffés que lorsque l'on est en plein dedans.

Après quelques secondes, j'expire, et rouvre les yeux, pour les plonger droit dans ceux de Sam.

« -... Ok. Sam. Tu... me reconnais ? »

Réponse affirmative.

« -... D'accord. Huuuum... Je crois que je te dois quelques explications. Hmm... Comment te dire ça ?...  
-Féro ! Férosinge?!
-... Pifeuil ?

-... Ah, oui, c'est vrai. Comme ça, je peux pas vous comprendre, déjà. Je... Je vais demander à Oz de jouer les traducteurs. »

Alors que Sam semble expliquer la situation à Stok, ma main glisse derrière mon dos pour plonger dans mon sac, où, à tâtons, je cherche la Pokéball de mon starter. Je n'ai pas trop de mal à la trouver, et en fais sortir le Pokémon, qui apparaît au centre de la pièce avec un air endormi, ne s'attendant visiblement pas à être appelé. Après quelques clignements d'yeux, Oz observe la pièce, et les personnes qui s'y trouvent, avant de me dévisager l'air de me demander pourquoi je l'ai fait venir.

« -Oz, tu vas devoir m'aider à comprendre ce qu'ils racontent. Je te présente Sam, et Stok. Sam, Stok, je vous présente Oz... Mon starter. Car tout comme Stella, je suis un élève de l'académie, et j'ai reçu un premier Pokémon, qui est ce Pikachu...  »

Le concerné m'observe avec un air incrédule, ne comprenant pas trop pourquoi je raconte ça à deux Pokémons sortis de nul part. Si Stok ne semble pas si perturbé que ça, Sam, lui, a l'air d'avoir encore un peu de mal à réaliser ce qu'il se passe, et ne va vraisemblablement pas se contenter de ces quelques paroles.

« -Férosinge ! Singe !
-Feuil...
-Fero !
-... Ka pi? Ka chu cha ?

-Euh, ouais. Ils... Ils sont au courant pour... Cet été.
-.... Piii ?...
-Je... Le téléporteur. Je les ai rencontré lorsque j'étais encore sous les effets du téléporteur. Pendant que toi et les autres vous dormiez, j'ai voulu aller faire un tour, et...
-KI ?! »

Oz, ahuri, me dévisage, avant d'observer tour à tour les deux Pokémons. Ils s'échangent quelques cris dont le sens m'échappe totalement, mais je suppose que mon starter est en train de leur demander ce que j'ai bien pu faire en leur compagnie lorsque je les ai rencontré. Sauf que comme je ne leur ai toujours rien expliquer (Oz a un don pour prendre l'ascendant sur la discussion...), Sam est toujours perdu, et leur discussion semble tourner en rond. C'est pourquoi je les interromps d'un signe de la main, et balance alors toute l'histoire d'une traite.

« -Stop ! Sam, Stok, je suis un humain tout ce qu'il y a de plus normal, mais un jour, je me suis fait prendre dans une machine qui n'a pas très bien marché, et je me suis retrouvé transformé en Pikachu pendant quelques temps. Oui, je sais, ça ne tient pas la route, ça semble impossible, mais... Sam, t'as bien reconnu mon odeur, non ? Bah voilà, c'est possible, j'en suis la preuve vivante. Je vous ai menti sur toute la ligne, je ne viens pas d'Almia, et je souhaite encore moins devenir compagnon Ranger ou... Ou je ne sais quoi, je ne connaissais même pas l'existence de ce truc avant que Gad n'en parle ! Je ne pouvais tout bonnement pas vous dire la vérité, non seulement vous ne m'auriez jamais cru, mais en plus cela aurait pu m'attirer de nombreux ennuis. Je... »

Je lâche un soupir. C'est n'importe quoi, cette histoire. Voila que je me retrouve enfermé dans un gigantesque placard à balai avec les deux Pokémons d'une fille, que je suis censé connaître depuis dix minutes à peine, et à me justifier au sujet d'une histoire totalement farfelue et sans queue ni tête pour laquelle il n'y aura peut-être simplement pas de suite... Je crois ? Ils vont faire quoi, après, Sam et Stok ? Ils ont le moyen de tout raconter à Stella ? Je n'ai aucune idée quant à la présence d'un éventuel Pokémon télépathe dans son équipe... Arf, j'en ai marre, de devoir toujours me poser des tas de questions pour des problèmes que je n'arriverai jamais à résoudre...

« -... Je suis désolé. J'ai totalement trahi la confiance que vous aviez pu placer en moi, et ce malgré tout ce que vous avez fait pour me venir en aide... Vous m'avez secouru, défendu, soigné, nourri et... Oh, Stok, je pourrai te filer des granulés pour Pokémon, si tu veux, je connais un endroit où ils ont font des très bons. Et Sam, je... Tu sais, je n'ai pas oublié la réponse que vous m'aviez donné, toi et les autres, avant que je ne m'en aille. Je... Je me suis juré que, si j'en avais l'occasion, je pourrai faire passer le message à Stella. C'est la moindre des choses que je puisse faire pour vous remercier de ce que vous avez fait pour moi, là-bas... »

Je détourne le regard, légèrement gêné. Oz semble s'être remis du fait que je lui ai caché mon expédition nocturne, et se contente de m'écouter sans un mot.

« -Je ne vous demanderai qu'une chose. Stella ne doit PAS apprendre la vérité. Elle, ou qui que ce soit d'autre, d'ailleurs... Vous pourrez toujours expliquer tout ça à Gad et Blok, même s'il y a de fortes chances pour qu'ils ne vous croient pas, mais PERSONNE d'autre ne doit savoir. Si jamais cette mésaventure s'apprend, moi, et la personne à cause de qui tout ça est arrivé, risquons d'avoir de sérieux problèmes. Surtout que... J'ai soigné votre dresseuse alors qu'elle avait le buste à nu, bon sang ! Je sais bien que pour vous, ça ne vous dérange pas, mais entre humains, c'est vachement important, la pudeur ! Si elle venait à s'en rendre compte, elle m'en voudrait éternellement ! Et c'est dommage, parce qu'elle a l'air vachement sympa, et ça serait triste qu'on ne puisse pas faire plus amples connaissances... Et vous aussi, je vous apprécie énormément, et s'il y a bien une chose sur laquelle je n'ai pas menti, c'est bien sur le fait que j'ai aimé passer du temps en votre compagnie. Si elle apprend pour... Ça, je... Je ne pourrai probablement jamais me racheter pour tous les ennuis que je vous ai causé, à Stella et toute votre équipe, ni même pouvoir devenir réellement votre ami, et ça... Ça m'attriste.  »

Je passe ma main dans mes cheveux, puis sur mon visage, et la laisse finalement retomber au sol, las. Quel idiot, j'ai été. Je devrai le savoir, pourtant, que lorsque qu'on se retrouve transformé en Pokémon, il ne faut surtout pas se balader !.... Euh, non, en fait, je vois pas pourquoi j'étais censé savoir ça, môa... Grah, on s'en fout ! Ce qui compte, maintenant, c'est de savoir comment vont se comporter Sam et Blok, et s'ils acceptent de jouer le jeu... Ou même simplement me pardonner de leur avoir caché la vérité. Déjà, ça, ça serait pas mal.

Lentement, je me relève en prenant appui sur la porte, et me tourne face à celle-ci en attrapant la poignée. Le regard baissé, je lâche un nouveau soupir, et presse doucement le bouton de porte.

« -Non, et puis... Faîtes ce que vous voulez. Je ne suis clairement pas en droit de vous donner des ordres.... Je retourne au buffet, vous venez ? »

J'ouvre la porte, et laisse celle-ci grande ouverte en me mêlant à nouveau dans la fête. Oz me suit docilement, ne sachant probablement même pas où l'on est, et se contente d'observer toute la foule avec un air intrigué. Il devait se douter que nous étions en pleine fête, de toute façon, vu le boucan qu'il y a...

Je retrouve sans aucun mal le chemin jusqu'au buffet. Niki, Stella et Estelle y sont encore. Je vois que quelques élèves ont pris l'initiative de réarranger tout le bordel provoqué précédemment par Sam et Grande-Soeur. J'aurai peut-être dû rester pour aider un peu... Hmm, quoique, avec le regard pesant de Sam, pas sûr que j'aurai pu faire grand chose. Euphie est assise sur le buffet, et semble s'ennuyer quelque peu, mais pousse un cri de satisfaction en nous voyant arriver, Oz et moi. Surtout Oz, en fait, si vous voulez mon avis... Sam et Stok nous ont suivi, et lorsque nous rejoignons enfin tout le monde, j'ai complètement oublié que je me suis éclipsé de la façon la plus étrange qu'il soit il y a quelques minutes à peine.

« -Euuuuuh, désolé. Je me devais d'avoir une discussion avec Sam... Parce que... Hum... C'est... C'est pas bien de gâcher la nourriture ! Avec le combat contre Grande-Soeur, là, ils ont renversé tout le chocolat...  Et... C'est pas cool... »

… Quoi ? Un mensonge ? Non, pas du tout. J'ai eu une discussion avec Sam, et je pense sincèrement que gâcher la nourriture, c'est mal. Où vous voyez un mensonge, vous ?

« -Désolé d'avoir monopolisé tes Pokémons, Stella. En tout cas, ils sont plutôt sympas... Ils ont l'air d'être heureux, avec toi. »

Le fait d'avoir pu tout mettre au clair avec ses Pokémons me permet d'être un peu moins gêné. Reste à voir comment se comportera Sam -je ne me fais pas trop de soucis vis-à-vis de Stok-, mais au moins, le plus gros du problème est.. Réglé ? Je suppose, en tout cas. Voila, on va dire affaire classée. Maintenant... Au suivant.

Je me tourne vers Estelle, l'air un peu plus grave. Oz, en la reconnaissant, ouvre grand la bouche à cause de la surprise, puis lui lance un cri de salutation. Mais Euphie lui bondit dessus l'instant d'après pour le câliner, contente de le voir rejoindre la fête, ce qui semble passablement ennuyer le Pikachu.

Je n'y prête pas plus attention, et me focalise plutôt sur la jeune fille aux cheveux roses. Lentement, je me poste devant elle, et plonge mon regard droit dans le sien. Oui, c'est bien elle. Estelle, sans aucun doute. A moins que ça ne soit un clone envoyé par des espions du gouvernement qu'elle fuit à cause d'une sombre histoire....

Je prends une profonde inspiration.

Et lui fais alors un très très très gros câlin.

« -Esteeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeelle ! T'es bien revenue ?! M-m-m-m-m-mais pourquoi je ne t'ai pas vu à l'académie ?! Et il va mieux, ton proche malade ?! Et t-t-toi, tu deviens quoi ? T'as quitté la pension dans laquelle t'avais trouvé un boulot ? Ça te plaisait pas ? Ou alors, t'as eu des problèmes, et t'es revenue sur Lansat en tant que fugitive ?! Est-ce qu'on est sur écoute, là ?! Il faut qu'on se mette à communiquer avec des petits bouts de papiers ?! Attends, bouge pas, je dois avoir ce qu'il faut dans mon sac... »

Je la relâche, et passe mon sac devant moi pour commencer à fouiller dedans. C'est que c'est un peu le bordel, là dedans, avec toutes ces affaires... Oh ! Oubliant totalement cette histoire de papiers sortis tout droit de mon imagination, je lâche mon sac et attrape Estelle par les bras.

« -Ah ! D'ailleurs ! J'ai des affaires à toi ! Elles sont dans ma chambre, 'faut que je te les rende au plus vite... Enfin, dans ma chambre, à l'académie, je ne les ai pas emmené avec moi au chalet, je ne voulais pas prendre de risquer de les abîmer et.... Et...  »

Je bute sur les derniers mots, et, totalement dépassé, je ne trouve rien d'autre à faire qu'à nouveau enlacer la jeune fille.

« -La... La prochaine fois....  Préviens moiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii...  »

HRP:
 

@Eques sur Never-utopia.

_________________

« Il y aura des hauts, il y aura des bas… Et je ne serai pas là pour t’aider à les traverser. »
Djelly Fish
Djelly Fish
Région d'origine : Johto
Âge : 17 ans
Niveau : 43
Jetons : 846
Points d'Expériences : 1108
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: Event #3 : Nouvel an 2016 !   Sam 6 Fév - 12:45

Informations diverses.

Event #3 : Nouvel an 2016 !

Comment dire, je m'étais fait repérer…J'avais peur de perdre ma part de gâteau. Le garçon m'avait souri juste après avoir croisé mon regard. Ça y est, j'étais fichu, la réputation de la méduse était fichu…Ah mais, je n'avais pas de réputation…N'empêchais, je n'étais pas sorti de ma situation gênante.

Oh non il ouvrait la bouche, il allait se  moquer de….

« J'apprécie de voir que mes créations son à ton gout. »…A non pas du tout. A vrai dire j'étais même soulagée. Quelle chance j'avais eu de tomber sur le fabriquant de ses douceurs. Mon monde s'illuminait, sentant que ma chance était revenue, Arceus merci ! Si j'avais su j'aurais changé de look depuis bien longtemps.

L'homme se présenta au nom de Gaël avec un grand sourire, ce qui fit kyatter les filles aux alentour…Pourquoi elles kyattent ? Ce n'était pas à elles qu'il parlait, mais à moi. Aaaah les filles, je ne vous comprendrais jamais…Bref passons, le monsieur à la peau parfaitement halé s'était présenté à moi il fallait que j'en fasse de même.

Je m'apprêtais à ouvrir la bouche pour me présenter à mon tour et poser quelque question à l'homme pâtissier qui avait ravie mon estomac avec un gâteau aux baies rouges. Sauf que…

Quelque chose d'inattendu s'était produite. Le garçon avait perdu l'équilibre et s'était retrouvé sur moi, la tête plongé dans ma poitrine et me fit par la même occasion lâcher mon plat avec mon délicieux gâteau. Mon expression faciale était passée du rouge de gêne au choc le plus intense…«  Mon gâteau » murmurais-je pour moi voyant ce petit bout de délice gésir au sol de façon peu gracieuse. Quel gâchis, un si bon gâteau…Son double crime doit être punis. Je m'apprêtais à frapper le garçon avec mon genou, mais Givre me bloqua avant de faire briller une de ses griffes. Oh oui, une attaque Vendetta dans le ventre, vas-y mon Dimoret, tu es le meilleur. Non je n'allais pas retenir mon pokémon, il avait fait tomber mon gâteau, en plus de fourrer sa tête là où il ne fallait pas. L'homme s'était redressé et éloigné de moi tout aussi gêné, bafouillant quelque excuse. Excuse accepter, maintenant prend toi une patate dans le ventre pour vraiment te faire pardonner.

Le jugement divin allait s'abattre sur le ventre de l'homme, mais la phrase qu'il avait dite alors que le poing de la justice allait en direction de son ventre arrêta mon pokémon. Qui se plaçât entre moi et Gaël ayant un grand sourire version Dimoret. Comment se faire racheter…Moi je savais comment il allait se faire racheter, en le découpant en petit morceaux. Oui intérieurement je voulais le détruire, mais mon pokémon me retenait toujours.

Je regardais mon Dimoret choqué…Il ne voulait pas que je retrouve mon honneur salit par la tête de ce…bel homme ? Sa beauté ne pardonnait pas son geste… « Laisse-moi au moins lui faire un Orion kick de maman ! »Murmurais-je à mon pokémon. Mais celui-ci resta sur ses positions, me regardant avec le même sourire, ricanant sombrement…Pourquoi à cet instant j'avais peur de comprendre ce que Givre voulait que je fasse. Dans ce même cas si un de mes grands frères avaient dit une telle chose je l'aurais pris à mon service de la façon la plus fourbe que ce soit…Non….il ne voulait pas que je fasse ça…Et puis je ne savais pas quoi lui demander, surtout à lui…A part des gâteaux. Surement un truc sérieux.

« Mmm…Attend je réfléchis à ce que je peux te demander en échange de mon silence sur cette affaire. » il me fallut très peu de temps avant de savoir quoi lui demander. Je voulais être connu en tant que dresseuse, pas parce que j'étais spécialiste d'un type qui se faisait facilement dérouiller, non. Je voulais que l'on me craigne un peu, mais ça c'était à moi de m'entraîner plus durement. Je voulais aussi briller pour prouver à ses choses violettes qu'une pyroli peut être de dangereuse adversaire et j'avais peur de ne pas pouvoir assumer ou tenir mon nouveau style…En plus un garçon comme lui devait savoir beaucoup de choses sur les filles...Oui, voilà j'avais trouvé.

Il voulait se racheter, bien donnons-lui ce qu'il veut, à ses risques et périls. Je lui fis un jolie Dimoret smile avant de le pointer du doigt, ne faisant aucunement attention au pichu surexcité sur son épaule.

« Bien, à partir d'aujourd'hui tu es mon coach personnel. » disais-je sous les ricanements de mon Dimoret.  «Oui, oui tu as bien entendu, tu seras mon coach personnel, pour une période encore indéterminé. Je te libérerai de ton serment quand je saurais entièrement satisfaite de tes services. » Continuais-je

« Bien sûr si tu refuses mon élan de gentillesse…c'est un peu à tes risques et périls. J'ai beaucoup d'imagination et ma référente est très protectrice… » Rajoutais-je en souriant de plus en plus, sachant très bien ce que je faisais. Enfin...je crois... J'avais tendu ma main vers le garçon pour attraper la sienne et serrer, la secouant ensuite de haute en bas, comme pour signer un contrat. « Deal !  Au fait je m'appelle Djelly, enchantée Coach !»

Je fus par la suite rejoint par mon Nanméouie et mon Scorplane. Je n'avais même pas remarqué que je les avais perdus de vues. Mon pokémon rose ramassa quelque chose non loin de moi et me l'apporta…Tient quelqu'un avait perdu une CT ? Bon avec un peu de chance je retrouverai son proprio à la fin de soirée. Je rangeais l'objet dans mon sac, puis me retournait face à Gaël.

« Ah ! Au fait, tu me dois un gâteau. »
~~~~~~

"Les petites aventures D'Eris et Pandamour" (Pov d'Eris)Event #3 : Nouvel an 2016 ! - Page 4 Miniat_6_x_430
Je volais calmement, dans cette soirée froide, ayant mon compagnon de bêtises sur mon dos, tout en traversant le village de Noël à la recherche de la fête de nouvel an ou Djelly se trouvait. J'imaginais que c'était un bâtiment où il y avait de l'ambiance du bruit et des chants. D'ailleurs un bâtiment semblait correspondre à ses différents critères.

« Accroche-toi petit, on fonce! »
disais-je au Pandespiègle avant de descendre en piqué vers le bâtiment. Je visais du mieux que je pus une fenêtre ouverte, entrant dans la salle, renversant des gens, des assiettes et faisant voler des confettis avant de me poser avec grâce sur le point le plus au centre de la salle, tout en faisant ma belle en fermant les yeux et hurlant avec force « Djelllllyyyyyy nouuuus voilààààààà ! »

« CoooooooorrrrBOOOOOOSSSSSSS » en vision humaine.

Sauf que…

« Oh quel bel oiseau, il appartient à quelqu'un ? »
disait une première voix un peu vieillie

« Oui c'est vrai qu'il est beau. Regarder il a un copain sur son dos. Petit, petit. Venez ici, on a de la bonne nourriture pour vous. » Disait une seconde voix vieillie. Bizarrement, j'ouvris les yeux et vis avec beaucoup de désarroi dans l'âme que la salle était remplie de vieux. Je vis que  le Pandespiegle était descendu de mon dos pour aller voir la personne et lui poker le visage au niveau de sa bouche. Toujours aussi curieux à ce que je vois.

« Il me rappelle celui de mon petit-fils. Aaaah que de bon souvenir, il me tapotait souvent la joue comme lui pour déloger mon den… » Laisser-moi deviner son dentier. Je vis le Pandespiègle attraper l'objet indispensable pour mâcher de l'humain et le laisser tomber avec dégout au sol. Faisant rire les personnes aux alentours. Il était parti avec ses petites pattes s'essuyer les pattoune sur la nappe ou trônait le buffet. Sauf que celle-ci était un peu trop haute pour lui…Donc il sauta pour tirer le bout de la nappe et entraîna tout le buffet vers le sol…

Les humains commençaient à râler, je me décidais donc d'agir, d'attraper le Pandiespiègle et fuir vers l'extérieur trouvé la vraie salle de fête de Djelly. Bon…Bon elle était où cette salle.



Résumé:
 

_________________
Djelly Fish ≈ Don't be sad...Get a Djelly ♥️
O'Ech Niki
O'Ech Niki
Région d'origine : Johto
Âge : 22
Niveau : 19
Jetons : 3501
Points d'Expériences : 365
Adulte Mécano
Sujet: Re: Event #3 : Nouvel an 2016 !   Dim 7 Fév - 14:13

New Year!

O’ech Niki & all

Tout se passe très vite après la chute. Niki se trouve nez à nez et bien trop proche de la tête de Ginji. Le rouge écarlate devient une couleur pâle comparée au visage de la jeune femme. De peur de ce qui allait se passer ensuite, Niki ferme les yeux. Ce qui se passe pendant les quinze secondes (exagéré? nooooooooon, à peine) qui suit est flou et confus dans la tête de la mécanicienne. Si vous lui demandez aujourd’hui ce qui s’est passé ce soir-là, elle ne vous répondra pas, évitera votre regard et rougira (oh comme par hasard)

[HRP: NON, MAIS OH, C’EST QUOI CET APARTÉ MINABLE, OHLALALA COMME PAR HASARD ON MET UN «MOMENT FLOU» SUR LES CHOSES CROUSTILLANTES, OH, MAIS MON ARCEUS QUELLE INGÉNIOSITÉ SCÉNARISTIQUE ET ENSUITE QUOI? EXPLOSION à LA MICHEAL BAY? TARDBA DE NARRATEUR]

Quand Niki rouvre enfin les yeux, plusieurs mains se tendent vers elle pour l’aider à se relever. La propriétaire du singe voleur d’Ipok par d’ailleurs lui rend l’objet tant convoité par son Pokémon et qui, accessoirement, est à l’origine de ce raffut. Ils sont quand même allés full Bruce Lee sur la table. Une fois debout, l’adulte remet en ordre sa robe, chasse les derniers Wattouat de poussière qui se sont accroché aux tissus et remets son sac à main sur l’épaule. Elle fixe d’un air désapprouvé Grande-Sœur qui en signe de réponse, regarde le seul et trace des cercles de sa patte droite. Elle semble avoir compris son erreur et le regrette. En tout cas c’est tout ce que Niki espère.

Et là, la chance intervient encore pour la jeune fille. Au lieu d’avoir un silence pesant et gênant s’installer après cet incident fort fâcheux on a le droit à une nouvelle scène digne des sitcoms américains. En effet au moment où Niki regarde les deux autres compères tout s’enchaina très vite. Estelle s’incruste au groupe et ensuite Ginji fait ce qu’il sait faire de mieux, c’est-à-dire faire des choses bizarres. Il salue rapidement la nouvelle venue puis s’enfuit en agrippant le chapardeur de technologie et un autre Pokémon que Niki n’a pas remarqués jusqu’à là. Tout en les emportant il balbutie quelques paroles incompréhensibles et s’enfuit dans la foule, très vite elle le perd de vu et se tourne de nouveau vers les deux autres demoiselles. Elle esquisse un discret salut de la main vers la direction d’Estelle.

«B… bonsoir Estelle. J… je comprends p… pas ce qui vient de s… se passer. V.. Vous s… savez ce qu’il l… lui a pris?»

En observant leur tête, surprise, elle comprend qu’elles ne sont pas plus au courant de ce qui se passe que la mécanicienne. Laissons tomber pour l’instant, c’est habituel à Ginji surement et de plus il a dit qu’il reviendrait. Faisons-lui confiance. Autant profiter de ce moment pour faire ce que le narrateur adore le plus, ragoter.

«S… si j’avais s… su que tu v… venais à la fête on a… aurait pu v… venir ensemble…»

Niki prend une grande inspiration, devient de nouveau un peu rouge en pensant à la question qu’elle allait poser. Après finalement une attente presque interMINABLE pose (enfin!) sa question.

«O… on connait tous G… Ginji on d… dirait m… mais v… vous pensez quoi d… de lui?»

Oui un aussi grand moment de suspense pour une question aussi banale. Enfin c’est surtout que dans la tête de Niki ça sonnait pas aussi gnangnan et semblait vachement plus personnel que comment elle l’a finalement dit. Mais ne sait-on jamais peut-être que les deux autres vont comprendre la question de la manière elle le pensait, mais elle n’espère pas trop quand même.

En même temps quel genre d’idée de poser ce genre de question à une soirée de Nouvel An. Sérieux quoi.

HRP:
 

DEV NERD GIRL


_________________
Event #3 : Nouvel an 2016 ! - Page 4 Niki210
Stella Douglas
Stella Douglas
Région d'origine : Hoenn
Âge : 15 ans
Niveau : 38
Jetons : 1580
Points d'Expériences : 1135
Pokeathlète Coach
Sujet: Re: Event #3 : Nouvel an 2016 !   Lun 8 Fév - 18:51
Les événements s'enchaînent ce soir on dirait sans nous laisser le temps de souffler. Une soirée normale à la PC en somme. Le buffet dévasté et tout le monde qui fait comme si au final c'était plutôt normal. Sam d'ailleurs fait parfaitement comme si de rien n'était et a déjà oublié toute cette histoire de table brisée et d'Ipok pour se lancer dans une contemplation très active de Ginji. Ah ? C'est bien la première fois que je le vois regarder quelqu'un de cette manière, j'avoue que ça m'intrigue. Seulement avant même que je n'ai le temps d'ouvrir la bouche pour demander s'ils se connaissent, je me retrouve subitement encerclé par une paire de bras et plaqué énergiquement contre euh du rose. Une tignasse de cheveu rose qui m'appelle par mon prénom et qui me sert ? Quand j'arrive à me dégager de la poitrine (une fille donc) afin de respirer (moi et un pauvre pikachu) et pouvoir observer d'avantage mon "agresseuse" tout devient à la fois plus claire et mystérieux en même temps.

- Estelle ?!

Surprise ? Bah oui je le suis, j'avais entendu dire qu'elle avait dû quitter l'école pour des raisons familiales. Même si on ne se connaissait pas tant que ça, j'avais quand même ressenti de la peine en entendant ça. Cette mentali m'avait vraiment fait bonne impression après tout ! Je n'avais pas osé aller à son départ vu que notre relation n'était pas très développé, mais j'avais longtemps eu une petite pensée pour elle. La voir ici et maintenant aussi en forme c'est vraiment une bonne surprise. Je suis toute contente j'avoue, surtout après un tel accueil de sa part (ça aurait dû être un peu à moi de l'accueillir d'ailleurs c'est elle la revenante) et le compliment en prime me fait un peu rougir. Je me souviens qu'après l'avoir rencontré la première fois que si j'avais voulu être plus "fille", j'aurais voulu être comme elle. Du coup ça me fait doublement plaisir quand ça vient d'elle et qu'elle le dit sincèrement. Sauf qu'au moment ou j'allais prendre la parole, une scène totalement inattendue se produit alors. Ginji crie d'abord le nom d'Estelle et visiblement il la connait et ne savait pas non plus qu'elle était revenue. On aurait pu s'attendre du coup à ce que le jeune homme se joigne aux joyeuses retrouvailles, mais pas du tout. A la place il se barre... et avec mes pokemons qui plus est ! ............................... Wait quoi ?

- Pardon ?!

Pour être bluffé je suis bluffé. Je crois même que je ne me suis jamais sentie aussi largué de toute ma vie ! Autant dire que je n'ai pas besoin de mots pour répondre à la question de Niki. C'est à peine si je l'ai entendu en fait tellement je suis larguée de larguée de chez larguée (j'ai dit que j'étais larguée ?), tentant vainement de comprendre ce qui vient de se passer. Un garçon que je connais à peine vient d'embarquer deux de mes pokemons plutôt que saluer une vieille connaissance. Le pire c'est que Sam se laisse faire et il a l'air même bien décidé à suivre, contrairement à Stok qui semble perplexe. Je jette un oeil à ma droite pour observer Sky mais il a l'air tout aussi ignorant de ce qui se passe que moi, comme tout le monde autour de nous en fait. Le choc passé j'affiche une petite moue inquiète j'avoue. Je ne sais pas ce qui se passe mais maintenant je suis casi certaine que le jeune homme et mon starter se connaisse. Qui plus est il a du se passer quelque chose de vraiment spécial entre eux vu la réaction de Sam. En revanche je ne comprends vraiment pas ce que Stock vient faire de cette histoire... Ce que je pense de Ginji ?

- En fait non je ne le connais pas... Il y a cinq minutes c'était même la première fois qu'on se parlait ! ... Comment il a su que Sam était mon starter d'ailleurs ?... C'est qui ce Ginji enfin ?!

Ma main dans mes cheveux je me frotte la tête continuant le travail de décoiffage lancé par Sam. J'avoue que ça commence un peu à m'agacer et que si les deux autres femmes pouvaient m'éclairer ça m'arrangerait. La seule image que j'ai de lui c'est celle donnée par la gazette de l'école pour le moment et elle n'était pas spécialement glorieuse. Je ne voulait pas me baser sur ça pour me faire une idée de lui, mais je vais avoir du mal à rester objective si cela continue. Bref je suis très loin d'être dans un état mental pour réfléchir au sens des paroles de Mme Niki. Heureusement le garçon fini enfin par revenir accompagné par Sam et Stok qui affichent un air... Bizarre. C'est quoi cette explication a dormir debout en plus sur la nourriture. Je veux bien être gentille, mais il ne faut pas pousser non plus. Ignorant le jeune homme en plein retrouvaille, je préfère donc m'approcher et me pencher à hauteur de mes pokemons qui semblent toujours aussi bizarre.

- Tout va bien ? Il vous voulait quoi ? Vous vous connaissez lui et vous ?

Hm ok cette histoire était déjà étrange, mais quand Sam commence à me dire oui et Stok non à la dernière question, ça ne s'arrange pas. Quand les deux pokemons voient ça et changent chacun aussitôt pour la réponse de l'autre, c'est même encore pire ! Vous ne voulez pas en parler ? Sky tente d'en apprendre plus aussi, mais il se heurte à un refus d'également. Après ça Stok et Sam se mettent à parler entre eux visiblement pour se mettre d'accord sur la suite. Hm j'ai le sentiment que j'aurais du mal à en savoir plus. A la base je ne suis pas spécialement curieuse et j'ai horreur de m'incruster dans la vie privée des gens, surtout quand ces derniers ne veulent pas en parler, sauf que là. Toujours les genoux pliés à hauteur de pokemon, je tourne la tête à nouveau vers le voltali avec une pointe de curiosité dans le regard. Ginji Labelvi, qui est tu exactement ? Ce n'est pas souvent qu'on pique ma curiosité au vif comme ça.

Spoiler:
 
Paul Nyllis
Paul Nyllis
Région d'origine : Johto
Âge : 19
Niveau : 56
Jetons : 9673
Points d'Expériences : 1632
Todresseur Stratège
Sujet: Re: Event #3 : Nouvel an 2016 !   Mer 10 Fév - 14:01
L’autre zigoto semblait être un peu dans les choux. Pourtant, la montée de l’escalier se passa sans embûche et nous arrivâmes au sommet. Là, un palier agréablement décoré en fonction des dortoirs attendaient ceux qui auraient eu le courage de gravir l’escalier infernal… Cette phrase a du sens, uniquement pour ceux dans un cas similaire d’A-a-aaron. C’est drôle, ça ressemble presque à marron. Sauf que ce n’est pas comestible. Et puis, il me jette des regards bizarres parfois, je ferais mieux de l’abandonner à cet étage. Par chance, il arrive à se débrouiller tout seul pour s’affaler dans un fauteuil. La couleur de celui-ci n’a que peu d’importance à mes yeux. Il est sain et sauf, c’est tout ce qui importe. Pourvu qu’il passe la nuit là-dedans avec son cocktail ou que quelqu’un l’aide à redescendre, sinon je ne donne pas cher de sa peau. Maintenant que ma mission est accomplie, je me sens un peu bête au milieu de tous ces gens qui s’amusent tant. Je n’ai aucune idée de ce que je pourrais faire. J’aperçois bien des connaissances et des amis, ici et là, mais ils ont tous l’air occupé avec quelqu’un en cette soirée de Nouvel An. Si Dahlia était là, je ne m’ennuierais pas tant. J’espère, qu’elle ne s’ennuie pas trop, non plus dans sa chambre. Pestant contre moi-même, je fais demi-tour et dévale les marches une à une avec force. Dans la salle du bas, je recherche Kaiminus du regard, en vain, et me mets à pousser les gens sur mon chemin dans l’optique de voir si un petit caïman rose ne s’amuserait pas à gambader entre leurs jambes. Finalement, je me retrouve sur la scène de chant et rebrousse chemin, avant que quelqu’un ne me tende un micro. Certains n’ont aucune pudeur pour chanter en public et s’exposer mollement aux critiques et jugements des autres. Moi, je ne suis pas assez fou pour essayer. Mais où est donc passé ce fichu Kaiminus à la fin !!! Après quelques temps d’enquête, j’atteins finalement le buffet, où je découvre sous l’une des tables, des pleurs de crocodile. Me penchant, jusqu’à m’engouffrer sous elle, je viens m’assoir à côté de Kaiminus qui ne s’arrête pas de chialer toutes les larmes de son corps. Autant dire que venant d’un type Eau, ça doit faire beaucoup.

-Qu’est-ce qui t’arrive mon ami ?

-Kai kai minuuuus.

Le pauvre venait de se faire larguer par une Skitty, qui avait sûrement jugé plus drôle de gambader dans la foule, que de rester avec un Kaiminus aux couleurs extravagantes. A côté de mon ami, se tenait un plateau de caviar vide, dont les miettes menaient droit vers la mâchoire de celui-ci. Le prenant dans mes bras, je le serrais fort en le cajolant, puis je le sortais de sous la table et commençait à m’en aller. Sur ma route, je recroisais le premier Tiplouf, toujours au poste. Auprès duquel, je récupérais ma veste, la déposant autour de mon compagnon pour lui tenir chaud, tout en le gardant serrer dans mes bras. En sortant, je me remémorais rapidement cette soirée, qui avait été d’une tristitude sans nom. En même temps, je n’y étais pas rentré très motivé et il fallait se le dire, venir à une soirée, morose, n’arrangeait pas l’affaire pour s’amuser. Si j’avais eu le cœur plein de gaieté et d’entrain, peut-être que les choses auraient été meilleures. Et qui sait, j’aurais même pu me tester au karaoké. Ceci étant dit, je ne rêvais que d’une seule chose : rejoindre Dahlia pour passer mon réveillon avec elle.


HRP:
 

_________________
Moodboard:
 
Nemo Kendhall
Nemo Kendhall
Région d'origine : Kalos
Âge : 15 ans
Niveau : 37
Jetons : 6091
Points d'Expériences : 849
Pokeathlète Novice
Sujet: Re: Event #3 : Nouvel an 2016 !   Mer 10 Fév - 20:14
Merci pour le cocktail, Ace !

Je me sens bien. C’est loin de ce bien-être après une bonne nuit de sommeil, mais je me sens bouillant de l’intérieur. Tout chaud de partout. C’est apaisant, c’est rassurant cette petite flamme en moi. Je pourrais presque croire que cela vient de la Terreur. C’est peut-être le cas mais je suis loin d’être habilité à me poser correctement cette question. Enfoncé dans mon siège, je vois des formes passer devant mes yeux. Elles semblent de plus en plus informes au fur et à mesure que je sirote le verre confié par Ace. Il n’est pas mauvais, ce cocktail. Je dirais même qu’il est bon. On s’y fait à la longue.


Mes Pokémons ? Où sont-ils passés ? Qui avais-je convié à la fête déjà ? J’ai beau me creuser la mémoire… seul Invy revient de mes pensées après un bref touché mental. Savoir qu’il est là me rassure mais je suis dans ma bulle, pas grand chose ne m’inquiète. Je souris béatement aux gens qui passent. Peut-être je les connais. Peut-être pas, je crains que se soit bien trop difficile à distinguer… Cherche-t-on à me parler ? J’ouvre grand les oreilles mais personne ne semble vouloir entrer en communication avec moi. Même le brun de tout à l’heure a disparu des radars. Dommage, il était bien foutu. Que dis-je ? Je ne m’en rappelle pas vraiment… Seul le corps de Léo est imprimé dans ma mémoire. Comme dans du marbre. Flûte. Je bois une nouvelle gorgée pour m’éviter ces pensées sournoises.

Ah ? Cette fois-ci je crois bien que l’on m’appelle ! Messire Mightley … ? Oooohhooooh ! il n’y a bien qu’une seule et unique personne pour m’appeler d’une telle manière ! Je me tourne aussi vivement que me permet mon état. BINGO ! Je ne remarque pas plus son état qu’elle ne remarque le miens. Elle semble avoir tout à fait conscience qu’elle est bourrée alors que je me sens juste complètement planant. Mais cela ne m’empêche pas d’afficher un immense sourire aux lèvres. Nous parvenons toujours à nous rencontrer aux soirées organisées par l’Administration. Ma Princesse.

“_ Oh ! Marie … -si tu savaaaaaaaaaais- ! Quelle .. quelle surprise de vous trouver ici !”

Je m’approche aussitôt d’elle. Mauvais idée, je sens ma tête tanguer dans tout les sens. Après plusieurs essais dans le vide, je parviens à attraper sa main, toujours souriant. Je tente alors de me rappeler des manières du Comte Vaaron. Il avait beau être moi, je n’arrive pas à remettre le doigt sur sa façon d’agir. Quel mystérieux Vaaron. Alors, j’agis au feeling, probablement des plus maladroitement mais je ne peux pas rester en place alors que Ma Princesse vient de me rejoindre.

Après tout, il y a toujours eu une folle action dès que l’on se retrouve tout les deux. Nous n’allons pas remettre en cause ces folies. Je réfléchie à ma phrase, les sujets ont tendance à se mélanger, conjuguer le verbe n’est pas simple non plus. Je me jette tout de même à l’eau, parce que… après tout, si je ne dit rien et que je reste à le fixer tout en tanguant devant elle. Elle va peut-être finir par me trouver… euh.. comment on dit déjà ? Oui ! Un peu taré !

“_ Marie ! Marie ! Accordez- moi cette danse ?”


Venu des tréfonds de mon esprit, je sens Vaaron revenir en moi. Non, ce n’est pas la Terreur, je lui est foutu un coup de taloche avec l’alcool, ce sont justes les manières tant entraînées qui reviennent. L’étage a beau être calme, je sais que le rez-de-chaussé est à cette heure-ci, tout feu tout flamme ! Je me lève, entraînant la pauvre Mentali dans ma pseudo chute contrôlée. Oui.. bon. Nous voilà maintenant par terre. Je vois le reste du verre couler sur le sol. Ca me fait rire ! Heureusement, Invy a l’air d’avoir amorti la chute… hein ? Ah ben non ! Il n’est plus là ! Il a dû se téléporter ! Le salaud !Me voilà avec un coccyx en moins dis ! Qu’importe ! Je me remets à genoux en vérifiant l’état de Marie. Tout a l’air d’aller aussi pour elle.

Nous nous relevons comme des gens bourrés. C’est à dire qu’on met environ dix minutes à se retrouver sur nos pieds et on rigole comme des débiles. Je pouffe, Marie affiche un air aussi ahurit que béat, on s’appuie l’un sur l’autre comme si on venait de se faire le top dix des vannes les plus marrantes ! Puis, on titube gentiment, pourtant, on ne perd pas de vue notre objectif : les escaliers.

Les fameux escaliers. Aussitôt montés, il faut maintenant à nouveau les descendre. Moi qui pensais venir me reposer. C’était sans compter l’arrivée impromptue de ma douce Princesse. Voilà… des jeunes pompettes qui descendent des marches : on voit la cascade arrivée d’ici. PAF ! Il fallait s’en douter, on se vautre comme des Poissirènes hors de l’eau en plus défoncés. Ah ben oui ! On s’est peut-être fait une cheville mais ça n’en est pas moins marrant hein ! Et puis… un descente de marches sur les fesses, il n’y a rien de plus drôle ! Sauf, évidemment, recommencer ! Mais le coeur n’est plus aux escaliers, il est déjà emporté bien loin par la musique entraînante.

Alors, je tire Marie par la main. Nous voici tant bien que mal sur la piste, alcoolisés, ébouriffés et avec nos tenues de soirée plus vraiment repassées. Quel dommage ! M’enfin ! Ca n’empêche pas la musique d’être bonne ! Loin de là ! Nous dansons comme deux beaux diables et j’en profite un maximum. Après tout, c’est le Nouvel an, non ?
Aaron S. Mightley


Résumé:
 

_________________

HAIL NOCTA
Event #3 : Nouvel an 2016 ! - Page 4 Turtwig

Spoiler:
 
Eryn McNellis
Eryn McNellis
Région d'origine : Sinnoh - Floraville.
Âge : 19 ans.
Niveau : 30
Jetons : 3745
Points d'Expériences : 1334
Coordinateur Éleveur
Sujet: Re: Event #3 : Nouvel an 2016 !   Ven 12 Fév - 13:36
Une Flabébé. C’était le nom du Pokémon dans les cheveux du Noctali. Elle était tellement adorable ! Par contre, elle semblait apprécier à sa juste valeur d’être le centre de l’attention, et les yeux brillants de la Mentali lui plaisaient tout particulièrement. Elle tournoyait comme une petite reine du bal, heureuse de l’attention que lui accordait la Mentali. Yue, dans les bras d’Eryn, regardait la Flabébé sans comprendre son manège. Elle préféra s’intéresser à la Roucool timide, Soleil, qui avait caché sa tête sous son aile, à la fois gênée et flattée que son dresseur la présente ainsi à l’assemblée. Pour éviter l’incident diplomatique, Yue enfonça ses petites pattes dans le bras de sa dresseuse, pour la forcer à regarder Soleil, des fois que la demoiselle se sente lésée et mise à l’écart. Eryn se fit un plaisir d’obtempérer, souriant à la Roucool qui piailla derrière son aile. Heureusement que Cael et Sirius avaient su détourner l’attention de leurs Pokémon. Entre Soleil et Ven, le Furaiglon de Cael, le courant ne semblait pas passer du tout ! Heureusement, Cael avait réussi à le faire passer à autre chose, en lui cédant sa part de quiche pour qu’il ne se jette pas sur la jolie petite Roucool. Ca aurait été tellement méchant, quand même. Ah, ces oiseaux combatifs… La Mentali allait dire quelque chose, quand brusquement, un groupe de Voltali se saisit de Cael, qui se saisit d’elle par réflexe.

« Eeeeeh ! »

Ses bras s’ouvrirent d’un coup, et Yue bondit au sol avant de grimper sur une table intacte du buffet, piquant un crackers qui traînait dans un bol, regardant avec curiosité sa dresseuse entraînée dans la danse. Cette dernière avait eu le réflexe de se raccrocher à la première chose tombant sous sa main libre, soit le bras de Sirius, qu’elle entraîna avec elle. Ce dernier attrapa à son tour Obéline, qui attrapa Azulis… Et les voilà tous emportés dans la danse ! Eryn se retrouva vite perdue. Besoin était-il de préciser qu’elle n’avait jamais vraiment dansé sur des musiques populaires ? Le style de la famille, c’était plutôt de grands bals de charité, avec robes et fanfreluches, danses mesurées et anciennes, comme la valse et ce genre de choses. Et personne ne trouvait rien à y redire, car cela aurait signifié s’opposer à Evene McNellis, la doyenne et cheffe de famille. Inconcevable. Aussi, complètement perdue, la Mentali se contenta de suivre les pas des autres en espérant ne pas se tromper. Mais finalement… C’était un peu du n’importe quoi ! Une danse en rond, un peu anarchique, mais tellement amusante, en somme ! La danse terminée, la Mentali recula prudemment pour ne pas repartir dans une nouvelle farandole, attrapant la main de Cael au passage. Yue, qui avait terminé les petits gâteaux secs entre-temps, partageant avec Liu, l’Evoli de Cael, bondit au sol pour retourner dans les bras de sa dresseuse.

« On s’amuse bien quand même ! Moi qui pensais que ce village vacances serait d’un ennui total, je suis assez surprise ! »

La Mentali se fendit d’un sourire éclatant, ouvrant les bras pour permettre à Yue d’y sauter pour se remettre au chaud. Pauvre petite princesse blanche qui n’aime pas marcher ! D’un bras, elle cala Yue contre elle, l’autre tenant toujours la main de son petit ami, qui s’était adroitement placé près du buffet. Ventre à pattes va… La soirée, cependant, semblait bien avancée. Dommage qu’il n’y ait pas une horloge, dans un coin, pour voir quelle heure il était ! Elle avait oublié sa montre au chalet, en plus, et pouvait difficilement atteindre son iPok avec les deux mains prises. Bon, autant demander aux autres alors. Sans doute que l’un d’eux pourrait lui répondre.

« Quelle heure il est, à votre avis ? Il ne doit pas être loin de minuit je pense… »

hrp:
 



_________________

We got this together Δ Sometimes the pressure gets you down, and the clouds are dark and grey, just kick them off and let the sun shine through, and scary as it seems, more help is on the way,'cause friends have friends that want to help out too.
Gaël Sebrus
Gaël Sebrus
Région d'origine : Almia
Âge : 24
Niveau : 14
Jetons : 3396
Points d'Expériences : 199
Nouveau Membre
Sujet: Re: Event #3 : Nouvel an 2016 !   Ven 12 Fév - 22:53

Des regrets ? Naaaaaaaaan- . . . Oh si, putain !

Que venait-il de se passer ? Le héros de l’histoire se voyait prendre en tenaille par son propre Pokemon, moins agressif, et une jeune fille et le sien qui avaient très certainement une dent contre lui. Comment tout cela avait-il pu dégénérer aussi vite ? Oh rage ! Oh désespoir ! Il faudrait plus d’une habile pirouette pour se sortir de pareille situation. Et monsieur ne trouve qu’à dire qu’il est prêt à faire n’importe quoi pour se faire pardonner. Mec ?! Tu as perdu la boule ?! Le nombre de filles que tu as pu fréquenter et voilà que tu acceptes ça ?! *A vrai dire non… Mais tu veux que je fasse quoi ?!* N’importe quoi sauf ça. Les femmes, faut JAMAIS leur accorder ce qu’elles veulent, ne JAMAIS leur laisser le choix. Ça va te retomber sur le coin de la tronche, c’est moi qui te le dis. Fin bref. Suite à son intervention pitoyable pour sauver sa peau, la dresseuse et son Dimoret se regardèrent avec un sourire mesquin. Preuve de problèmes bien plus grands à venir. Le fait de montrer les dents avec cette mimique des lèvres n’augurait rien de bon. La jeune demoiselle ne mit pas longtemps à se mettre d’accord avec sa vile personnalité ( démoniaque ) et annonça ses conditions pour le moins… surprenantes ! ’’ Bien, à partir d'aujourd'hui tu es mon coach personnel.’’ *Dafuck ?!* En effet, elle est timbrée cette nana ? Sincèrement, c’est à tomber par terre ! *Elle veut que je la coach pour des gâteaux ?* Mais non crétin !!!! Elle veut sans doute avoir des muscles comme toi, c’est évident ! *Hmmmm… Je n’en suis pas sûr…* Avant que nous puissions nous concerter, Gaël et moi, la terrible jeune fille ajouta : ’’Oui, oui tu as bien entendu, tu seras mon coach personnel, pour une période encore indéterminé. Je te libérerai de ton serment quand je saurais entièrement satisfaite de tes services.’’ Euuuuh… Flute, si j’ai bien compris, là, c’est plus problématique. *Comment ça ? Coach personnel, c’est pour une remise en forme, non ? Comme les stars.* Si on veut. Mais ce n’est pas de remise en forme dont il est question. S’il-te-plait Gaël, enfile cette musolière invisible, pour notre sécurité à tous. *Hein ?* Fais. Bon. Elle est mise ? *Je présume…* Bien. Cette jeune fille… Te demande de lui trouver un mec bien, puisqu’elle a du mal toute seule. Ça va ? Tu tiens le coup ? Je pense même que… Attends je tiens ta laisse virtuelle… Elle soit vierge ! Calme-toi ! Maitrise-toi grand fou ?!!!!! *. . .* oh ! Ce silence en dit long ! *Je rêve où tu me fais passer pour un pédophile, là ?* Naaaooooooooooooooon !!!!! Il découvre sa véritable nature ! Qu’on abatte cette bête ! *OK… Dès demain, je prends rendez-vous avec un psy. Marres de tes conneries.*

Gaël vit une main se tendre, pas le temps de l’attraper puisque celle-ci avait déjà agrippée la sienne et l’avait secouée une fois, un coup sec et assuré. Deal. Deal ? Sérieux mec, tu as deal avec elle ? *Bah’… je n’ai qu’une parole.* Ah ouais… Beh’ cette parole te perdra, mec. Tu t’engages dans quelque chose que je ne pourrais contrôler. Un conseil, évite seulement de la sauter le premier soir… *TOI !!!!!!* Oy’, calmes-toi, je plaisantais. Enfin je crois ? Le seul point positif de cette histoire, c’est qu’il avait enfin obtenu son nom, Djelly, et qu’il lui devait un gâteau. Mais pour qui elle se prend celle-là ? Gaël, faut que tu lui coupe une mèche de cheveux, je connais un bon sorcier vaudou. *Fermes là un peu…* Le garçon réussit à retrouver son calme et sa posture droite. *Oui, ne t’en fais pas pour le gâteau. Ça ne sera pas un problème d’en refaire.* Georges le Pichu lui asséna un coup sur la hanche, normalement il ne sentait pas grand-chose, mais quand l’électricité s’en même… ’’Aïe !!! Mais qu’est-ce qui te prends à la fin ?!’’ Se retournant vers son Pokemon, il vit la souris lui désigner un coin bondé de la salle. ’’Oui, et alors ?’’ Son compagnon insista en lui envoyant une nouvelle décharge. Le jeune homme pesta et se concentra, dans la masse de gens, sombre, il croisa des yeux perçant, un regard de prédateur qui lui donnait des frissons. Prit de panique, Gaël faillit trébucher, Georges bondit sur son épaule et lui commanda de vite prendre la poudre d’escampette. Avant tout chose, la pâtissier se tourna vers Djelly : ’’Je suis désolé- je vais devoir y aller. Bon, je n’oublie pas ce que je te dois, on se retrouvera plus tard- . . . Ciao !’’ Sitôt dit, sitôt fait, il s’en alla comme un courant d’air. Se glissant dans la foule comme un serpent, rapide et vif comme un Feunard. Voilà la sortie !

Gaël se retrouva dehors, dans le froid. Il faisait nuit, on voyait les étoiles très clairement. Mais pas le temps de s’attarder, Georges se mit sur sa tête pour scanner les environs. Tout semblait bon, il donna une légère tape à son dresseur pour lui demander d’avancer. L’homme approuva d’un hochement de tête, il serra Jolly ‘’Jab’’ contre lui pour qu’il ne prenne pas froid. Il marche rapidement devant lui, esquiva deux groupes d’étudiants avant d’arriver devant un sapin. Il se retourna. Rien. Soupir. Soulagement avant tout. Puis une voix dans sa nuque, féminine, connue, froide, glaçante même : ’’Je vois que l’on s’est bien amusé, ‘sieur Gaël. Tu me présenteras toutes ses charmantes jeunes filles j’espère. Hein ? Tu le feras pour ta chère sœur, non ?’’ Un cri perçant s’éleva en cette nuit de nouvel an…


The End.


Spoiler:
 

Cael Joy
Cael Joy
Région d'origine : Hoenn
Âge : 17
Niveau : 64
Jetons : 1091
Points d'Expériences : 2330
Todresseur Ranger
Sujet: Re: Event #3 : Nouvel an 2016 !   Lun 15 Fév - 0:53
Mais lacheeeeeeez-moi ! Je sais pas danser, je vous le répète, pitié ! J'suis sûr que c'est interdit de torturer les prisonniers comme ça, vous n,avez pas le droit ! coPAIN, au secours, fais quelque chose, t'es Voltali, oui ou non ? Pas trace de Ginji, hélas, dans la folle troupe de grands gaillards qui m'ont happés dans leur sillage. J'ai bien tenté d'agripper Eryn, pour éviter d'être emporté, mais tout ce que j'ai réussi à faire, c'est condamner notre quatuor a une petite séance de mazurka !
Main dans la main avec mon voisin Voltali, ce dernier nous emporte dans le tourbillon qui traverse la piste de part en part, avant de revenir de l'autre coté de la salle, sans cesser de rire et de battre la mesure du pied....Là, une ouverture, je vais pouvoir lâcher sa main et...Argh, mais c'est pas fini ! Comment cette fille au physique de Granbull a-t-elle pu se matérialiser à mes cotés comme ça ? Surtout ne pas lâcher la main d'Eryn, sinon, je risque de me retrouver à danser un slow avec...Non, je préfère pas y penser.
J'espère juste que Liu et Ven se sont trouvés un coin tranquille et ne vont pas trop faire de bêtises...Au terme d'une bonne dizaine de minutes à se trémousser dans la foule, ma libération viendra donc d'une petite main mentalienne qui nous extrait en douceur de la folie ambiante.
Un petit duo d'Evoli nous attend, mais si la chromatique d'Eryn se détourne presque instantanément de son repas pour rejoindre sa dresseuse, Liu quand à lui, se contente d'un bref regard en arrière, avant d'ouvrir un four énorme pour engloutir un morceau de gateau supplémentaire. Attrapant l'un des plats qui subis les assauts de l'Evoli, je me fais accueillir d'un couinement indigné par le type Normal. Tout en me servant aussi discrètement que possible dans le tourbillon sucré-salé préparé par Mama Odie (Hmm, courge et chocolat, y'a une idée à creuser...), je garde la main d'Eryn dans la mienne : Le décompte de nouvelle année ne va pas tarder et même si tout ce buffet est excellent, je ne vais pas gâcher ce moment pour un petit creux (D'autant que je peux quand même le remplir...Miam).
La Mentali semble également curieuse à propos du décompte fatidique, mais j,ai les mains aussi prise qu'elle...

-Liu, tu veux bien attraper mon Ipok, il doit être dans ma v...Non pas là, tu me chatouilles...Attention, le fait pas tomber, hein !

Tenant dans sa gueule le petit appareil (et le maculant au passage d'une bonne couche de crème à la banane), l'Evoli saute sur le buffet afin de le tenir à hauteur de mes yeux...Plus que deux minutes ! Tout en aidant Liu à pivoter pour qu'Eryn puisse à son tour contempler l'écran, je ne peux M'empêcher de détailler celle qui se tient à mes cotés : Il y a un an, je venais tout juste de la rencontrer....On sortait à peine de cette (terrifiante, effroyable et diabolique) mission pour Flagerfell, et je connaissais tout juste son nom. Pourtant, ça doit être à partir de ce moment-là que j'ai commencé à me sentir bizarre quand elle n'était pas là...et encore plus, lorsqu'elle l'était ! Il y a eu la Saint-Valentin ensuite...Puis notre mission à la pension Pokémon...Son passage à Hoenn et ma propre venue à Sinnoh...Des moments importants pour moi, je me demande si c'est la même chose de son coté. Et mémé si je ne comprends pas toujours ce qu'elle veut dire, par moment, au moins, je suis sûr d'une chose : Je l'aime, cette petite fleur. Tant qu'elle sera là, je ne serais plus jamais vraiment seul, même lorsque je doute. Et si je peux lui permettre d'être heureuse, je pense que ça ferait une résolution parfaite pour l'année à venir.

-Liii !

-Ah, ça va commencer...Attention...Dix, neuf, huit...

Une à une, les secondes s'égrènent. Comme des rideaux qui se ferment sur les douze mois précédents et viennent graver ce qui s'est produit pendant cette année dans le marbre. Et lorsque le compteur atteint finalement zéro et que la salle explose en acclamations pour saluer le 1 janvier de l'année à venir (Ce pendant que Mama Odie jaillit hors de sa cuisine suivi d,une troupe de Pokémon Combats pour partir dans une Salsa endiablée), pour ma part, je n'ai qu'à me rapprocher d'une certaine personne pour lui glisser un simple bisou...et quelques mots.

-Bonne année, petite fleur ! Et pour bien commencer l'année, je me sens forcé de t'informer d'un point très important : Je t'aime, tu le crois ça?

_________________
Event #3 : Nouvel an 2016 ! - Page 4 1529618029-cael
Event #3 : Nouvel an 2016 ! - Page 4 Nrlv1q6

"You don't need a reason to help people...right ?''
Invité
Anonymous
Invité
Sujet: Re: Event #3 : Nouvel an 2016 !   Mer 17 Fév - 19:23
Moi qui me trouvais déjà chanceuse d’avoir retrouvé Stella, une connaissance que je n’avais pas vue depuis très longtemps, je n’étais pas au bout de mes surprises. Effectivement, il ne fallut que quelques instants avant que ne survienne le prochain moment retrouvaille, lorsqu’une petite Dedenne me sauta sans les bras en couinant joyeusement.

- Spark! Tu es encore plus mignonne que dans mes souvenirs! Ginji te donne tout plein de baies caramélisées au moins? Roooh, viens là que je te fasse des gros câlins ma petite souris chérie!

Quand on parle du Voltali, on en voit tout de suite la… euhm… En fait c’est que c’est pas vraiment une queue. Enfin, ça compte quand même? C’est plus comme un éventail de fourrure en genre d’éclairs. Non? On en voit le museau, voilà, ça devra faire l’affaire. Heureuse de le revoir lui aussi, j’allais me préparer à l’accueillir comme il se doit pour finalement… me faire dire de ne pas bouger? Ah… euh… d’accord? Mon expression se fit un peu rabattue, mon enthousiasme étouffé. Allons, je venais de le prendre au dépourvu, c’est tout. Il devait quand même être content de me voir, non? Et si ce n’était pas le cas? Il avait pourtant insisté sur la nécessité que je ne bouge pas. Tant pis, j’imagine. Ça ne valait pas la peine de me concentrer sur le garçon qui n’était plus là, pas quand j’étais encore en présence de deux amies. D’ailleurs, la mécanicienne aux cheveux bleus, toujours aussi timide qu’à l’habitude, entama le dialogue et me tira du même coup de mes pensées.

- Oh ne t’inquiète pas pour ça, c’est Ginji. Et ouais, la prochaine fois qu’il y a un truc comme ça on ira ensemble, pourquoi pas!

C’était vrai, après tout, que ce serait plus pratique. Ça nous éviterait de nous chercher mutuellement dans une assemblée pleine d’élèves ou même de finir par faire le poteau dans un coin sans trop savoir comment s’intégrer. Comment ça je parlais d’expériences? Et puis que dire de plus, on n’est pas tous aussi sociables qu’Ouji-sama. Quoi qu’il en soit, la jeune femme avait une autre question lui trottant au fond de l’esprit et si la pokéathlète nous accompagnant n’avait une réponse que mitigée, la mienne était déjà beaucoup plus élaborée. J’entrepris donc de répondre tout en délogeant les mains de Stella de sa coiffure pour prendre le relais, façon mentali. Je ne pouvais quand même pas la laisser aller et venir dans une fête avec des cheveux dans cet état! Ça aurait été un crime d’être décoiffée en portant une aussi jolie robe.

- C’est un garçon vraiment très sympathique qui pense beaucoup aux autres, même s’il est un peu maladroit. C’est un très bon ami, je le considère comme un petit frère pour être honnête. Enfin, ça c’est juste mon avis… Vu comment je suis partie, je me demande si notre amitié est encore partagée… Je me demande bien ce qu’il est parti faire cette fois. Je vous parie ce que vous voulez qu’il s’est encore jeté les deux pieds dans une situation abracadabrante qui le dépasse totalement. Mais bon, c’est aussi ce qui le rend aussi attachant, je pense. Voilà Stella, ta coiffure est comme neuve!

C’est peu après que le concerné revint, toujours accompagné des Pokémons de la Pyroli. Mal à l’aise, il commença à se justifier avec la maladresse qui le caractérisait bien, me poussant à hausser un sourcil sceptique. Cela venait titiller ma curiosité, mais le pauvre semblait déjà bien assez mal à l’aise sans que je ne vienne en rajouter en plus. Cela mis de côté, c’est vers moi que se tourna son attention, avec plus de sérieux. J’en clignai des yeux, surprise et me demandant durant un instant si mes yeux ne me jouaient pas des tours. Mais non, il avait purement et simplement une expression indéchiffrable, comme parcouru d’une multitude de pensées diverses. Je ne pu donc rien faire de plus que d’attendre et, lorsqu’il se décida enfin, de lui retourner son étreinte avec soulagement. Après le gros câlin venait le gros monologue, évidemment. Il fallait en passer par là, c’était dans l’état naturel des choses. Avec tout ce flot de paroles, impossible d’en placer une. Je n’essayai donc même pas, sachant que c’était peine perdue. Tout ce que je pouvais faire, c’était encore de l’écouter et de lui rendre ses câlins, lorsqu’il se rejetait sur moi pour m’en faire un autre. Au final, lorsque son sac fut vidé, je le serrai plus fort, passant affectueusement ma main dans sa chevelure châtain pour le décoiffer amicalement.

- Prends le temps de respirer entre tes monologues, tu vas finir par t’étouffer entre deux phrases! Mon père va mieux et je ne suis pas fugitive, au contraire. Pendant que j’étais à Céladopole, j’en ai profité pour me réorienter. Tu ne le croiras peut-être pas, mais je suis stagiaire au poste de police de Lansat. La Team Rouage a déjà fait beaucoup trop souffrir les gens que j’aime alors, j’ai décidé de faire de mon mieux pour leur en faire payer le prix. Je n’ai pas pu être là dernièrement et je n’aurais pas du partir comme ça et… voilà, c’est ma façon de m’excuser. Tant que je serai là, vous pourrez dormir sur vos deux oreilles. Promis. Petit moment de silence. Ahem! C’est un peu déprimant tout ça! Quelqu’un veut aller s’essayer au karaoké avec moi? J’en rêve depuis que je suis entrée, mais je n’ose pas trop y aller toute seule…


HRP:
 
Ginji Labelvi
Ginji Labelvi
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 19 ans
Niveau : 100
Jetons : 3167
Points d'Expériences : 3964
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: Event #3 : Nouvel an 2016 !   Mer 17 Fév - 21:41
Ginji Labelvi
      rp commun



« Nouvel An 2016 »


Vous le savez, c'est souvent le bordel, dans ma pauv' petite tête. Je crois qu'elle contient beaucoup plus de chose qu'elle n'est censée pouvoir en contenir, du coup, ça déborde un peu. Et je sens que je vais encore partir dans une réflexion totalement nawak et incohérente, donc... Imaginons les choses simplement ! Vous avez un giga paquet de bonbons. Vous savez, style ceux que vous gagnez dans les fêtes foraines, en devinant combien il y en a à l'intérieur ? Bah voilà, comme vous êtes fins observateurs, vous avez su déterminer que le sachet contient très exactement 458 bonbons. Du coup, il est à vous. Vous avez faim, et vous l'ouvrez, sauf que... Bam ! Le sachet est tellement rempli que les bonbons en tombent, aussitôt une faille ouverte ! Et ces bonbons, il y en a de toutes les sortes, et ceux qui chutent n'ont parfois rien à voir avec les autres... Alors bon, bien sûr, vous êtes un peu dégoûtés. Mais ! Vous mourrez d'envie de manger l'un d'entre eux. Lequel ? LE DRAGIBAIE NOIR DE LA MORT QUI TUE OF THE DEATH, BIEN EVIDEMMENT. Et ce DRAGIBAIE NOIR DE LA MORT QUI TUE OH THE DEATH, où il se trouve ? Il est quelque part dans le paquet, mélangé à la masse. Vous fouillez donc, vous fouillez, encore, et encore, vous faîtes tomber d'autres bonbons au sol, et là.... Joie ! Vous trouvez le fameux DRAGIBAIE NOIR DE LA MORT QUI TUE OF THE DEATH ! Alors vous le prenez, vous le regardez avec des yeux qui pétillent, puis vous le mettez en bouche, vous le mâcher, vous profiter pleinement de sa texture et de son goût, et vous êtes heureux.

… Hein ? Où je veux en venir ? Bah c'est évident, non ?!... Non ?... Pas du tout ?... Bah c'est simple, pourtant ! Il a fallu que je gère pleins de choses en même temps, mon cerveau il s'est un peu ouvert et a déversé tout un tas de paroles partout, puis après ça il a fallu en jeter encore un peu pour parvenir à trouver de quoi me rendre heureux : … Un gros câlin.

Ça fait du bien, un peu de réconfort, dans ce monde de brute. C'est pourquoi je referme un peu plus ma prise sur Estelle, profitant de l'avoir dans mes bras pour la câliner encore plus fort, comme si j'avais besoin de me convaincre qu'elle était bien là, et laisse sa main ébouriffer ma tignasse brune. Elle aussi resserre un peu plus son étreinte, et voit mon silence comme une opportunité pour prendre la parole.

Moi ? M'étouffer ? Le jour où ça arrive, j'espère que ça sera parce que j'aurai avalé quelque chose de travers... Euh, mais non, c'est quoi cette pensée ?! Ça n'arrivera jamais ! Enfin, qu'importe, puisqu'Estelle évoque enfin son départ de l'académie, et m'informe par ailleurs que son père va mieux... Ah, c'était son père, qui était malade ?... C'était Ellie, qui m'avait lu sa lettre, et elle s'était contentée de me dire qu'un de ses « proches » était malade. Je n'en avais pas demandé plus, sur le coup. Peut-être aurais-je dû... Mais bon, apparemment il va mieux, et Estelle n'est même pas une fugitive ! C'est pas génial, ça ? Ça veut dire qu'elle va pouvoir retourner à l'académie comme si de rien n'était et reprendre sa vie d'étudiante !... Ou pas ?

Elle s'est réorientée ?.... Attention, flot de question dans trois... Deux … Un... Quand où comment dans quoi avec qui pour quelles raisons c'est quoi ces nouveaux objectifs est-ce qu'elle y a été obligée que va devenir son rêve est-ce que cela convient à ses Pokémons est-ce que cela convient à elle ?!... Hein ?... Stagiaire à la police ?... PARCE QU'ON EST QUAND MEME SUR ECOUTE EN FAIT ?!

Mais euh... Ça veut dire qu'elle ne revient pas à l'académie, alors ?... Et elle fait ça pour nous protéger de la Team Rouage ?... Mais elle n'est pas obligée d'abandonner ses études pour ça ! Et puis en plus, on l'a toute dézingué, la Team Rouage, cet été, pas besoin de s'en faire à cause d'eux ! Est-ce que ça veut dire qu'elle fait ça par contrainte ?... Par dépit ?... Et comment ça, « c'est ma façon de m'excuser » ?! C'est pas en plaquant tous ses projets de côté qu'on cherche à se faire pardonner ! Non, pour se faire pardonner... Un très gros câlin, ça suffit... Comment je suis censé dormir sur mes deux oreilles en sachant que, peut-être, Estelle est aux prises avec des criminelles qui la menacent avec des tonnes de pistolets et des armes chimiques ?! En plus, je peux très bien me protéger tout seul !...

… Ou peut-être pas, en fait. Non, je ne suis clairement pas capable de protéger qui que ce soit... Les rares fois où j'ai pu le faire, ce n'était que grâce à l'intervention de mes Pokémons, et le reste du temps, bah... Je me plante lamentablement. Mes confrontations avec la Team Rouage en témoignent bien, non ?

Ma mine devient un peu plus pensive, l'espace de quelques secondes. Mais Estelle ne doit pas pouvoir le voir, puisque je la tiens toujours dans mes bras, d'autant plus que je change rapidement d'expression lorsque je l'étreinte toujours un peu plus. Bon sang, qu'est-ce qu'elle m'a manqué ! Et puis, après tout, elle fait ce qu'elle veut ! Tant que je peux avoir de ces nouvelles, et qu'elle va bien, tout va bien ! Je ne m'en mêlerai pas, je ne vais pas la déranger avec ça, pas maintenant, pas alors que nous sommes à cette fête et qu'on s'amuse bien...

« -Promets moi juste de faire attention à toi et tes Pokémons, alors.  » je défais enfin mon emprise pour pouvoir la regarder dans les yeux, et souris « -Et je ferai de même ! Alors... Euh... Pas de cuisine, hein ?  »

Je libère enfin la Mentali-euh, non, du coup... Mince, je suis censé la nommer comment, maintenant?! Hum... Je libère enfin la fille-qui-n'appartient-plus-au-dortoir-Mentali, et ne remarque qu'alors le regard que me lance Stella. Le mien dévie aussitôt sur Sam et Stok, qui semblent être pris en plein débat, ce qui, en plus du fait que leur dresseuse est probablement accroupie pour parler avec eux, me fait aussitôt légèrement angoisser. J'ai pas fait gaffe, ils ont discuté, pendant que je câlinais Estelle ? Remarque, vu la façon dont le Drackhaus et Stella sont mis à l'écart, ils en l'air de vouloir garder ce qu'ils savent pour eux... Cela m'arrange, je vous l'avoue, mais j'espère juste que cela ne va pas retourner leur dresseuse contre eux... Est-ce que Stella s'énerverait pour si peu ? De mémoire, c'est au contraire quelqu'un de plutôt calme... C'était même quelque chose de communicatif, chez elle : me prendre dans ses bras avait suffi à apaiser immédiatement ma crise de claustrophobie, juste après que je me sois retrouvé coincé sous ce maudit tronc d'arbre... Et même lors de l'attaque des Piafabecs, elle avait su m'aider à garder mon sang froid. Au prix d'une vilaine blessure, par ailleurs... Difficile d'oublier son visage, souriant, et ce malgré les serres d'un Pokémon qui se plantaient dans sa chair. Pour simplement m'encourager à agir. Car j'étais tétanisé. Comme un idiot.

Graah. Je ne pourrai jamais me blâmer suffisamment pour ce que j'ai fait. Ou ce que je n'ai pas fait, plutôt... 'Fin bref.

L'évocation mentale de cette soirée m'incite à lorgner sur cette fameuse épaule. Elle n'a pas l'air d'en avoir gardé de grosses séquelles, en tout cas. Elle parvient à bouger ses bras normalement... Du moins, de ce que j'ai vu. Lors de la chute précédente, elle n'a eu aucun mal à se relever, ni même à aider Niki à faire de même. Elle est même parvenue à réceptionner Sam, donc... C'est que ça doit aller, non? J'espère que mes soins ont été suffisants, et qu'elle ait malgré tout été se faire examiner par un spécialiste dès le lendemain...

Comme d'habitude, ma réflexion m'empêche de remarquer ce qu'il se passe autour de moi. Ici, en l’occurrence : rien. Un étrange silence s'est installé après que j'ai relâché Estelle, et cette dernière décide donc de prendre la parole pour nous proposer une petite activité.

« -Oh, un karaoké ! Il y en a un ? J'avoue ne pas avoir encore visité l'étage...   »

Je me tourne en direction des escaliers menant à celui-ci, puis regarde cette fois-ci Niki, qui est peut être la seule personne de cette soirée avec laquelle je n'ai aucun problème à régler. Quoique... La facture pour la vitrine brisée, ça compte ?... Conscient de la timidité de l'adulte, et de l'exposition qu'entraîne l'utilisation d'un karaoké, je préférerai savoir ce que compte faire la mécanicienne pour ne pas la laisser de côté, sans pour autant qu'on soit contraint de lui forcer la main.

« -Tu veux essayer, Niki ? Te sens pas obligée, hein, si ça te gêne trop...  »

Je n'ai pas le temps de continuer, surpris par les voix qui, tous ensembles, s'élèvent de la foule qui nous entoure. Pourquoi est-ce qu'ils se mettent tous à décompter ?... IL Y A UNE BOMBE CACHEE QUELQUE PART ?! Ou alors... Le nouvel an est pour bientôt. Dans dix secondes, même, plus précisément. 'Fin, c'est ce que je déduis de ce que j'entends, parce que bien sûr, mon Ipok est un gros rabat-joie et il ne me laissera pas regarder l'heure, parce que MÔSIEUR n'a plus de batterie.

Les dix secondes écoulées, des acclamations fusent en grand nombre dans la salle, afin d'accueillir comme il se doit la nouvelle année. Je me contente de regarder cette masse euphorique avec un grand sourire aux lèvres, et me tourne vers les trois demoiselles.

« -Oh, et bien...   »

Je lève ma tête et mes deux poings droits vers le ciel ('Fin, c'est plutôt vers le plafond, mais ça le fait moins...), et crie à pleine voix.

« -BONNE ANNEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEE!   »

HRP:
 

@Eques sur Never-utopia.

_________________

« Il y aura des hauts, il y aura des bas… Et je ne serai pas là pour t’aider à les traverser. »
Stella Douglas
Stella Douglas
Région d'origine : Hoenn
Âge : 15 ans
Niveau : 38
Jetons : 1580
Points d'Expériences : 1135
Pokeathlète Coach
Sujet: Re: Event #3 : Nouvel an 2016 !   Ven 19 Fév - 20:02
Toujours penchée avec mon air pensive, je regarde mes deux pokemons garder leur distance pour parler. Je me sens... Mise de côté. J'ai l'habitude de voir Sam garder son indépendance mais Stok... Je sais qu'il y a beaucoup de choses dont il ne parle pas avec moi, ce n'est pas un grand bavard, mais c'est la première fois qu'il me cache quelque chose aussi ouvertement. Je ne devrais pas mais ça me rend un petit peu triste. Il préfère garder son secret avec Sam et Ginji plutôt que de le partager avec moi. ... C'est peut-être juste un truc de garçon... Mes frères aimaient bien se garder leurs secrets entre eux. Hm si je pars sur cette idée, tout de suite je me sens mieux par contre. Après tout les rares fois ou j'ai découvert de quoi ils ne voulaient pas parler, je me suis dis "ah oui, je crois que je préférais n'être au courant de rien". Bon je ne sais pas pourquoi ils ne veulent pas en parler à Sky non plus, mais c'est à lui de gérer ça j'imagine. Si ça se trouve c'est juste Ginji qui a réussi à leur faire promettre de ne rien dire et il s'inquiète beaucoup pour pas grand chose. Il a l'air gentil mais aussi assez émotif comme garçon. Ce n'est pas un défaut en même temps et le voir avec Estelle comme ça c'est assez touchant. Au moins il s'exprime et agit sincèrement ! Ca plus ce qu'à raconter Estelle sur le voltali juste avant... Oui leur secret n'est probablement qu'une histoire bizarre qui n'est pas bien méchante.

- Soit, je n'insiste pas.

Recoiffée (merci Estelle) et relevée, je n'ai pas l'intention de passer ma soirée là dessus. Stok semble soulagé et Sam lui semble toujours tenté de réfléchir à quelque chose. ... Euh ou de comprendre quelque chose. Haha, ça doit être une drôle d'histoire quand même, je crois que je serais curieuse de l'entendre un jour pour voir. En attendant c'est un autre récit qui attire mon attention à savoir les dernières aventures d'Estelle hors de la PC. Visiblement elle n'a pas eu le temps de s'ennuyer ! Son père qui tombe malade et qui se remet suivi d'une réorientation depuis l'élevage à la police de Lansat. Ça fait un sacré changement de carrière ! Ca n'a pas du être facile comme décision à prendre, elle m'impressionne d'autant plus. Ca fait réfléchir j'avoue. Bon après je me vois mal dans la police quand même. ... Je suppose que j'ai encore un peu de temps, j'ai déjà pris mes décisions pour mon grade 2 qui approche, on va déjà voir ce que ça donne de ce côté là. ... Hm tiens un petit silence c'est installé dans le coin.

- Karaoké ? Euuh... Pourquoi pas ?

... Chanter. Je ne suis pas sûr de savoir vraiment faire ça moi. En fait si je sais qu'à part humer un petit air de temps en temps, je ne fais jamais rien de musical. Comparé à certains qui enchaînent depuis tout à l'heure, ça risque d'être assez mou je préviens ! Mais bon, je n'ai vraiment pas le coeur de dire non à Estelle, puis qui sait se sera peut-être amusant ? Tout ce que j'espère c'est tomber sur une chanson que je connais... Sam lui par contre qu'il connaisse ou pas il s'en fiche, il a déjà oublié tout ce qui pouvait bien le tracasser pour sauter au milieu de notre petit cercle et prendre déjà la pose avec un micro ordinaire. Ok ? Ca ne pourra pas être pire que Jackie en même temps j'imagine. ... Oups ?

- En fait je crois qu'on va éviter d'aller dans cette zone là...

Petit coup d'oeil aux restes de la table et je pense que tout le monde connaissant un peu le fonctionnement de l'académie voit où je veux en venir. Aller chanter à tue-tête en piquant un tour à Jackie juste après avoir ravagé le buffet... On va déjà être puni je le sais et j'ai l'habitude (si on m'avait dit avant de venir ici d'ailleurs que je m'habituerais aux heures de colle), mais si on pouvait éviter d’aggraver la situation. Même Sam est obligé de prendre en compte la validité de cet argument et d'y penser à deux fois (notez qu'il n'est pas encore totalement convainc...). Ah ? Ah bah si il l'est, il est même étonnamment sage maintenant. ... J'ai raté un truc ? Ah tout les coups il mijote quelque chose... Hm ? Tiens ce décompte. C'est déjà le moment ? Levant mon Ipok et regardant l'heure, je vois les dernières secondes de 2015 s'écouler. Sourire aux lèvres je regarde alors Ginji lever les poings au ciel et crier avec toute la salle un "Bonne Année" général ! Je le dis aussi pour participer même si je ne suis pas vraiment du genre à crier.

- Bonne année à tous et bonne santé surtout. Surtout toi Sam, fait attention à ne pas en faire trop.

La santé c'est ce qu'il y a de plus important après tout et avec cette tête brûlé de starter... Non pas qu'il m'écoutera de toute façon haha, je suppose que tout ira bien au final de toute façon. Comme à chaque fois jusqu'à présent, les pokemons sont tellement fort là dessus, pas comme nous. Sur le coup je ne peux pas m'empêcher de passer ma main sous mon châle pour toucher mon épaule. Niveau santé c'était le seul vraiment un peu marquant pour moi cette année je suppose. Une cicatrice assez peu jolie, j'aurais probablement du consulter pour que cela cicatrise mieux mais tant pis. Ce n'est pas comme si je regrettais avoir acquis cette blessure. ... Héhé, deuxième fois que je repense à cette soirée ce soir et à ce pikachu, je suppose que c'est à cause des pokemons présents. Je me demande comment il va, je suppose que ces pattes sont soignées depuis longtemps maintenant. Regardant le pikachu de Ginji je ne peux pas m'empêcher de repenser à cette soirée tiens, ça me fait sourire. ... Qui aurait cru que ma première pensée de l'année serait pour le petit rongeur jaune tiens haha. Temps de prendre l'Ipok pour envoyer un petit message à la famille. Pour mes camarades je tâcherais de les voir demain.

- Je suis désolée, au final je crois qu'on va rentrer maintenant. Quelque chose me dit que l'entrainement de demain sera particulièrement rude pour nous. En plus j'ai une soudaine envie de voir mes autres pokemons héhé. Puis Calliope et Leonidas ne sont pas venu, s'ils sont restés dormir je ne voudrais pas rentré trop tard et risquer de les réveiller.

Entrainement pyroli ou pas, aucune chance que Jackie ne laisse l'incident sans conséquence, alors autant se préparer un peu au pire. Pour le reste tout a été dit je pense. C'est dommage j'avais bien envie de rester un peu avec Estelle et je suis toujours curieuse de ce Ginji. Je suppose que je verrais pour cela à la prochaine occasion, on verra ça en cours de poke A j'imagine. ... Je ne peux pas m'empêcher d'être déçue quand même. Sky et Stok se contentent de me rejoindre alors prêts à rentrer tandis que Sam... Me regarde comme si je venais de dire une chose incroyablement stupide. ...

- *sigh* Reste si tu veux, mais évite d'énerver Jackie et n'embête pas trop les gens s'il te plait. Viens frapper à la fenêtre pour rentrer, évite de réveiller tout le monde d'accord ?

Je suppose que demander à mon starter insomniaque de renoncer à une fête est perdu d'avance. Il lève le pouce pour signaler qu'il a tout compris, mais je ne me fait pas trop d'illusions. On verra bien demain j'imagine. ... Regardant une dernière fois les gens présents et la soirée se dérouler, je ne peux pas m'empêcher d'avoir des réticences quand même. Pas toujours simple d'être raisonnable.


Spoiler:
 
O'Ech Niki
O'Ech Niki
Région d'origine : Johto
Âge : 22
Niveau : 19
Jetons : 3501
Points d'Expériences : 365
Adulte Mécano
Sujet: Re: Event #3 : Nouvel an 2016 !   Mar 23 Fév - 12:26

New Year!

O’ech Niki & all

Niki ne sait pas trop où se placer. Elle est un peu gênée par la situation. Ginji apprit Estelle dans ses bras et ne veut plus la lâcher, laissant ainsi en plan les deux autres demoiselles qui se tiennent silencieusement à côté. La mécanicienne envie presque sa voisine du dessous, elle aussi aurait bien voulu un câlin. En recevoir un, car est bien trop timide pour prendre quelqu’un dans ses bras par sa propre initiative, malheureusement. Mais elle n’est pas triste pour autant, jusqu’à maintenant c’est un chouette réveillon de Nouvel An qui se passe et elle s’amuse (presque) comme une folle.

La mécanicienne apprend un petit peu plus sur l’ancienne vie d’Estelle, quand elle était encore étudiante de l’académie et les motivations qui l’ont poussé à suivre sa formation aujourd’hui. Elle se sent un peu plus rassurer qu’une future grande policière vit en dessous de chez elle, elle ne risque pas de se faire cambrioler. (En même temps il n’y a pas grand-chose à prendre à part des pièces mécaniques désassemblées, mais ça à une grande valeur aux yeux de la jeune femme, mais pas pour le commun des mortels)

La fête continue sans encombre notable (on ne va pas énumérer tous les accidents habituels amis c’est normal é la Pokémon académie) jusqu’à ce qu’on propose à Niki de chanter au Karaoké. Son cœur s’arrête et elle lâche le verre en plastique qu’elle tenait. Heureusement qu’il est vide comme son regard. Chanter devant des gens rassemble tout ce qu’elle redoute le plus.

Pourtant qui ne dit mot, consens.

Et Niki commence à se faire embarquer au purgatoire vocal. Il n’y a aucune opposition de sa part. Heureusement qu’elle est sauvée par le gong. Tout le monde crie bonne année se qui sort la mécanicienne de sa léthargie qui exprime elle aussi des vœux de Nouvel An.

«B… bonne année les g… gens!»

On évite la catastrophe de justesse, avec toute l’euphorie qui suit tout le monde semble avoir oublié l’idée d’aller chanter. Enfin c’est ce qu’espère Niki. De toute il commence à se faire tard et la jeune femme remarque que ces Pokémons sont à deux doigts de s’endormir. Elle prend Grande-Sœur dans ses bras et salue le reste du groupe.

«J… je vais a… allé me c… coucher. Il s… se fait t… tard. J… je vous souhaite à t… tous de b… bon vœux pour l… la nouvelle a… année»

La mécanicienne s’éclipse de la soirée et se mets en chemin direction son lit. Elle arrive rapidement chez elle, enlève ses chaussures à talon, se couche sur son lit encore habillé en tenue de soirée et s’endors paisiblement

*Ce soir fut une bonne soirée, je suis fière de moi… *


HRP:
 

DEV NERD GIRL


_________________
Event #3 : Nouvel an 2016 ! - Page 4 Niki210
Marie R. Uana
Marie R. Uana
Région d'origine : Almia (?)
Âge : 18 ans
Niveau : 41
Jetons : 3135
Points d'Expériences : 1064
Todresseur Ranger
Sujet: Re: Event #3 : Nouvel an 2016 !   Jeu 24 Mar - 9:34
Nouvel An 2016
rp commun


Marie se sentait... Bien.

Oui, vraiment. Elle se sentait bien. Comme si elle était hors d'atteinte, et qu'absolument rien ne pouvait la ramener sur terre.

Elle avait oublié tous ses tracas.  Des problèmes ? En avait-elle ? Lesquels ? Elle était à peu près certaine que quelque chose clochait, mais elle ne parvenait pas à se remémorer quoi. Oh et puis, au diable ses soucis ! Elle était bien, là ! Pourquoi devait-elle se casser la tête ? Marie voulait juste... Hmm... Elle ne savait pas trop, mais une chose était certaine, elle voulait !  Heureusement qu'Aaron était à ses côtés pour la soutenir dans sa quête !

D'ailleurs, le jeune homme n'eut aucun mal à reconnaître la Mentali, même bourrée. Il semblait content de la voir, ce qui rendit Marie tout aussi heureuse. D'autant plus que quelqu'un venait de lancer une musique fort entraînante ! La mélodie était... Particulière, mais sur le coup, Marie était totalement subjuguée. Elle remuait bêtement la tête de droite à gauche, en rythme avec la chanson, et sans perdre son sourire totalement ahuri.

Elle voulut chercher l'origine de la musique, mais Aaron lui prit soudainement la main. Il lui demanda alors si elle souhaitait bien lui accorder une danse, et sa réponse fut presque immédiate.

« -Oh ! Vo... Volontiers ! »

Le Phyllali n'avait pas vraiment attendu son avis, et s'était déjà levé pour entraîner Marie vers les escaliers. Pourtant, il se passa un phénomène étrange : Marie aurait juré que, quelques secondes auparavant, le sol était beaucoup plus bas. Allez savoir pourquoi, mais celui-ci avait subitement décidé de se rapprocher de sa tête ! Ça alors ! Quel bien étrange comportement ! L'autre fanatique des sols, là... C'était quoi son nom, déjà ?.... Max !... Oui, voilà, elle aurait probablement était heureuse, à la place de Marie. Pourtant, cette dernière l'était aussi ! Pas pour les mêmes raisons, certes, mais elle était contente malgré tout.

Elle eut un peu de mal à se relever. Non, en fait, elle eut beaucoup de mal à se relever. Aaron s'enquit de son état, à genoux, et la réaction de Marie fut aussi cohérente que pouvait l'être une personne bourrée : elle prit Aaron dans ses bras, en poussant un petit cri joyeux, et enlaça le garçon très très fort. Qu'il était gentil ! Il s'était inquiété de son état ! C'était officiel, Marie appréciait grandement Aaron.

Elle finit néanmoins par le lâcher, et tous deux, tentèrent tant bien que mal de se remettre debout. Et ils y parvinrent ! Au bout de... Euh... Beaucoup de temps, mais une chose était sûre, ils y étaient arrivés ! Ils se rapprochèrent alors des escaliers, et la musique entraînante qu'avait entendue Marie s'éloignait peu à peu. Bah ! Où était-elle passée ? La Mentali se retourna, sans s'arrêter, pour la chercher du regard. Grave erreur, puisqu'elle était déjà à hauteur des escaliers, à ce moment là ! N'ayant pas vu la marche, elle chuta lamentablement (Remarquez, qu'elle l'ait vue ou non, cela n'aurait pas changé grand chose...), toujours en compagnie de Messire Mightley, et rejoignit bien rapidement le rez-de-chaussée. Ouah ! Qu'elle avait fait vite ! Elle avait mis bien plus de temps à monter les escaliers, tout à l'heure.

La musique folle de l'étage avait été remplacée par une autre, tout aussi entraînante, et peut-être aussi plus adaptée à la fête. Aaron prit, une fois de plus, les devants, et entraîna Marie sur la piste de danse. Quel homme prévenant ! Néanmoins, la jeune fille ne s'attendait pas vraiment à ce genre de danse, et ne sut pas comment s'y prendre pour se déchaîner sur la piste. Elle savait faire la valse, aucun problème, mais ce n'était absolument pas la musique appropriée pour une valse !

Alors elle observa Aaron, tant bien que mal. Il bougeait les bras, et les jambes, et la tête, et... Bah, elle n'avait qu'à bouger, elle aussi ! Elle tenta donc de l'imiter, se heurtant aux élèves à proximité ; élèves qui ne tardaient d'ailleurs pas à s'éloigner de notre duo en remarquant leur état. Marie n'y prêta aucune attention, et au moins, ça leur faisait plus de place ! A ce rythme, peut-être auraient-ils toute la pièce rien que pour eux ? Cela serait amusant ! Comme ça, ils auraient plus d'espace pour tomber par terre !

Marie se déhanchait, balançait la tête dans tous les sens, et laissa ses bras suivre le rythme. Elle aurait pu continuer comme ça pendant longtemps, très longtemps, si quelque chose n'avait pas capté son attention... En relevant la tête, elle remarqua une gigantesque sphère accrochée juste au dessus d'elle. Elle tournait sur elle-même, et jetait sur les alentours des dizaines de faisceaux lumineux fort impressionnants. Qu'elle était belle ! Marie ressentit le besoin de se l'accaparer. Elle voulait cette boule ! Elle tenta donc d'attraper Aaron par la main, et, l'air toujours aussi idiot, elle lui montra l'objet du doigt.

« -Messire Mightley ! Dîtes, dîtes, vous seriez prêt à décrocher la lune, pour moi, n'est-ce pas ? Pas vrai ? Vous pourriez m'aider à attraper ceci, s'il vous plaît ? Je la veux ! Je veux une lune ! Pour l'accrocher au plafond de ma chambre !  Et... Et comme ça, quand je la verrai, je penserai à vous !... *hic* »

HRP:
 


© Mzlle Alice.

_________________

« Je m’occupe de lui. »
Obéline Gauthier
Obéline Gauthier
Région d'origine : Kalos
Âge : 16 ans
Niveau : 28
Jetons : 1554
Points d'Expériences : 594
Coordinateur Performer
Sujet: Re: Event #3 : Nouvel an 2016 !   Dim 27 Mar - 18:23
Oh ce n’était donc pas une fille. Telle fut la première pensée qui traversa l’esprit d’Obéline lorsque son amie Mentali présenta Caël, son petit ami. Il avait l’air gentil avec ses traits fins et ses cheveux roses qui prêtaient à confusion. Eryn fut alors intriguée par la fleur que Sirius portait à ses cheveux.  La gamine n’avait même pas remarqué qu’il s’agissait en réalité d’un tout petit Pokémon. Quelle piètre dresseuse elle faisait… Le grand brun expliqua alors qu’il s’agissait d’un Flabébé, un pokémon de type fée et non plante comme son apparence le laisser à penser. Il présenta alors son autre Pokémon, une Roucool au nom de Soleil dont la jeune fille avait noté la présence plus tôt dans la soirée. Difficile de la rater à vrai dire puisqu’elle avait passé une grande partie de son temps à virevolter au-dessus de la tête de son dresseur.

Alors que les yeux de la jeune fille se perdait dans l’observation d’Eryn en train de jouer avec le petit Pokémon fée, ses oreilles notèrent un changement de rythme dans la musique et avant qu’elle eut le temps de s’en rendre compte, le couple avait été entrainée par un groupe de danseurs sur la piste, son amie Mentali avait au passage saisit Sirius qui prit la main d’Obéline pour l’attirer à son tour dans la ronde. Cette dernière surprise prit celle de la blonde par réflexe et tous ensemble atterrirent au cœur d’une immense ronde.

Obéline ne savait pas trop quoi faire. Ca n’avait rien à voir avec la danse de toute à l’heure! Repoussant le sentiment de panique qui l’envahit de prime abord, elle reprit son souffle et suivant l’entrain du Coordinateur qui lui tenait la main, elle se mit à l’imiter, un grand sourire sur les lèvres. Bras en haut, bras en bas, pas en avant puis en arrière. La gamine n’avait pas l’habitude de danser ainsi mais elle suivit le rythme et les mouvements du brun à ses côtés et réussit à suivre les changements de danse et de pas, donnant presque l’illusion de comprendre quelque chose à ce qu’elle faisait. Les faux pas étaient nombreux mais qu’importaient-ils ? La gamine s’amusait de tout son cœur d’enfant et ne pouvait s’empêcher de rire et sourire.

Au cours des rondes qui s’enchainèrent, le couple de roses se retira discrètement, voulant probablement un peu plus d’intimité et la jeune blonde maladroite disparut dans la foule. Il ne restait plus que Sirius et elle sur la piste et une foule d’inconnus qui au cours des chansons finirent par se disperser dans la salle. Lorsqu’il ne restait presque plus personne, Obéline se rendit compte de la fatigue qu’elle commençait à ressentir et proposa à son cavalier improvisé de se reposer un peu sur un petit canapé encore libre.

Quel bonheur de s’assoir un peu ! La gamine étira ses jambes, savourant cet instant de repos bien mérité. La petite renarde sauta alors sur ses genoux et s’y roula en boule. La soirée avait l’air de l’avoir épuisée elle aussi et très vite elle sentit la créature plonger dans un doux sommeil. Entre la moelosité du canapé et la chaleur de sa Pixi sur ses genoux, la gamine avait bien envie de la rejindre dans le pays des songes. Mais elle secoua la tête ! Il fallait qu’elle résiste encore un peu, au moins jusqu’à minuit… D’ailleurs !

▬ Sirius ! Il doit bientôt être minuit non ?

Elle regarda alors à son poignet sa petite montre dorée au fin bracelet de ruban noir. Il ne restait que quelques secondes avant la nouvelle année. Obéline montra le cadran au jeune homme et bien vite le décompte commença dans la salle. En chœur quelques étudiants avaient commencé à compter et plus on se rapprochait de la secone fatidique plus les voix se firent nombreuses. Celle d’Obéline les rejoignit et…

▬ 3… 2… 1…. BONNE ANNEE !

Elle se tourna vers le coordinateur à côté d’elle et lui déposa un petit baiser sur la joue. Un sourire gentil et innoncent sur les lèvres. C’était la tradition non ? Et puis cela lui semblait le moyen le plus simple pour le remercier de l’excellente soirée qu’elle avait passé en sa compagnie. Elle aurait voulu ajouter un mot mais Morphée prit le dessus. Elle avait réussi à le faire battre en retraite jusqu’au décompte mais maintenant que ses forces l’abandonnaient, elle le laissa gagner le combat sur sa volonté et l’emporter dans son monde. Ses paupières se fermèrent, et elle tomba endormie sur l’épaule de Sirius.

HRP:
 

_________________


 
she is just a little
snowflake
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: Event #3 : Nouvel an 2016 !   
Event #3 : Nouvel an 2016 !
Page 4 sur 4
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :