Connexion
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 1
 :: Cours, Event...

Pokemon Community

Tu abandonnerais ce pauvre locataire démuni à son déménagement, en « empruntant » sa camionnette en plus… ? Je ne te pensais pas voleur, Josh.
en savoir plus ?
Cha-charmant… normalement c’est en mission avec Josh que je frôle la mort, pas en rentrant chez les Phyllalis.
en savoir plus ?
Je vais chuter, encore, et ça sera long, et ça sera douloureux, et t'auras pas envie d'être là. Parce que toi, tu as Aoi mais moi j'ai quoi maintenant que Maya est partie, dis-moi ?
en savoir plus ?
Ce n'est pas le parc que je souhaite anéantir...
en savoir plus ?
Mademoiselle Alézar, Pecheresse Caroline ! Où êtes-vous ?
en savoir plus ?
La triche sera permise évidemment.
en savoir plus ?
Q…. Quéééééééééééééé ?!
en savoir plus ?
Le Deal du moment : -30%
JBL LIVE 300TWS – Écouteurs ...
Voir le deal
105 €

Compte PNJ
Icon : Duel et Stratégie 01. Savoir enchaîner les attaques. CeOUB4f
Région d'origine : -
Âge : -
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 12868
Duel et Stratégie 01. Savoir enchaîner les attaques. CeOUB4f
-
-
0
0
12868
pokemon
Duel et Stratégie 01. Savoir enchaîner les attaques. CeOUB4f
-
-
0
0
12868
Compte PNJ
est un PNJs



Ace S. Creed

Incroyablement imbus de lui-même, cet excellent stratège et duelliste a connu une carrière plus qu'admirable et intimide ceux qu'il rencontre grâce à sa prestance. Son pokémon principal est Light, un Cizayox extrêmement puissant !




Les couloirs de l'établissement dégageaient cette odeur nauséabonde... ce doux parfum vomitif, celui de l'adolescence et de la naïveté qui l'accompagne. Cela faisait bien longtemps qu'Ace avait quitté cette période mais aujourd'hui, il se retrouvait entouré de tous ces gosses. Il avait parcouru un long chemin, rencontré les plus puissants dresseurs pour se retrouver à faire de la garderie. C'était bien plus joli sur la brochure, un poste respectable et respecté, un bon salaire qui se faisait toujours attendre, le plaisir de transmettre son savoir, il n'avait pas encore eu l'occasion de l'expérimenter. Il avançait la tête droite, le menton levé, un sourire en coin, l'allure fière et un certain dédain dans le regard. Il ne faisait plus attention aux élèves qui se retournaient à son passage, aux jeunes filles qui laissaient échapper un soupir devant sa beauté... Non, il se contentait d'avancer, il n'avait pas le temps pour les autographes et méprisait tous ces gens qui préféraient faire la queue pour rencontrer une légende plutôt que de construire la leur.


C'est ce qu'il trouvait de bon dans cette école, tous ces jeunes gosses plein d'avenir prêts à tout pour parvenir à leur fin et se faire un nom au détriment des autres. Ils commençaient à croire que cette vision était plus qu'illusoire aux vues des difficultés de certains élèves à ne serait-ce que communiquer avec les autres. Ce premier cours qui l'attendait allait justement lui permettre d'évaluer la situation plus en profondeur, de découvrir si certains ont ce qu'il faut pour défendre les plus hauts titres des championnats Pokémon. De son allure solennelle il entra dans la classe et balaya la classe d'un regard suspicieux et curieux. Dans tous les cas, aucun d'eux ne pourraient prétendre à sa carrière de mannequin, mais il y avait encore de l'espoir pour le reste.


Bonjour aux topdresseurs et aux Noctalis, bonne chance aux autres. Je vais vous demander de ne pas m'applaudir malgré toutes les choses incroyables que je vais vous montrer. Voyez-vous, contrairement à vous, mon début de matinée a été rempli et constructif, je doute que les vôtres furent similaires, par conséquent j'ai déjà été adoré vous ne feriez que vous montrer répétitifs en faisant de même. Je veux de vous que vous soyez uniques, singuliers et que vous ne vous contentiez pas de suivre le troupeau. Même si je pense que c'est inutile, vous avez sûrement tous lu la dernière gazette attiré par mon visage en photo, mais je vais devoir me présenter. Je m'appelle Ace S. Creed, je suis votre meilleur professeur et mon parcours parle de lui-même, si vous n'en avez pas connaissance je vous conseille de vous reconnecter au monde moderne ou d'éviter de me faire perdre mon temps.


Il déposa ses pokéballs sur son bureau, soigneusement disposées en face de lui et claqua des doigts avec une classe inimitable. Au son, son Cizayox débarqua dans la salle provenant d'une des fenêtres à une vitesse folle  et fit une entrée digne d'un topshow s'éclairant à l'aide de ses propres attaques et prenant une pose nonchalante et digne de la présence parfaite que dégage déjà naturellement ce Pokémon.


Si je vous parais froid, c'est que je le suis, si je vous parais méprisant, c'est car j'ai toutes mes raisons de l'être. Lorsque vous aurez une once de la prestance de Light je vous considérerai comme autre chose que des bambins s'étant trompés de direction en entrant dans cette salle. Je n'aime pas perdre de temps et vue que vous partez d'un niveau ne pouvant même pas être qualifié comme tel vous n'en avez vraiment pas à perdre non plus. Vous allez directement passer à votre premier test, tout le monde y participe, n'ayez pas peur du ridicule ou du regard des autres, vous ne ferez rien d'extraordinaire de toute manière. Pour ceux n'ayant pas encore sorti leur Pokémon, il serait peut-être temps de le faire, choisissez en un qui peut combattre et pas qui va se cacher sous votre bureau à l'appel de son nom.


Il prit en main une des pokéballs posées sur son bureau et la lança faisant apparaître dans un rayon de lumière un énorme Florizarre qui semblait plus large que la moyenne. Celui-ci, sans perdre de temps, lança une attaque Zénith amenant les rayons du soleil à briller plus fort et à se concentrer dans la classe en traversant les fenêtres.


Je vous rappelle que nous sommes en cours de Duel et Stratégie, vous allez tout de suite me sortir de la tête votre idée de génie consistant à lancer sans relâche l'attaque la plus puissante de votre Pokémon, pour aujourd'hui vous allez me la rayer de la liste. Votre devoir consiste à choisir un enchaînement de trois attaques, une pouvant être répétée dans la direction de cette brave plante que voilà. Je ne m'inquiète pas vraiment des dommages que vous allez infliger à votre stade même face à une cible fixe mais tout de même entre chaque intervention laissez lui le temps de faire une synthèse. Dans ces trois attaques il vous est interdit d'utiliser la ou les attaques ayant la puissance la plus élevée que votre Pokémon peut atteindre. Si vos possibilités ne le permettent pas, faites au mieux. Vous pouvez tenter si vous le voulez d'altérer son statut, l'enchaînement doit être fluide et efficace. Vous devez ainsi déstabiliser l'adversaire le plus possible en lui infligeant des dégats mais aussi en faisant en sorte que votre Pokémon prenne l'avantage sur la suite du combat. Vous avez la chance d'avoir un exemple avec Light, estimez-vous heureux ses prestations valent très chers aujourd'hui. Cette salle de classe est votre stade, je vais vous demander de tous vous lever et de faire ce que vous avez l'habitude de faire : vous coller au mur en vous montrant le plus discret possible, pendant les prestations de vos camarades.


Light alla se placer en face de Florizarre et attendit que les élèves écoutèrent la consigne avant de débuter. Il débuta par une attaque attraction dans le but de déstabiliser l'adversaire et ainsi lui permettre d'enchaîner une attaque mur de fer et lame d'air. La première, comme son nom l'indique, érigea un mur entre les deux adversaires augmentant ainsi la défense de Cizayox puis la seconde envoya valser le mur et quelques autres chaises et tables dans la direction de l'ennemi qui subit les coups de plein fouet, tremblant de peur et ainsi étant dans l'incapacité de lui répondre de par son attraction et la peur provoquée par lame de l'air.


Comme vous pouvez le voir, Light n'a même pas eu besoin de bouger le petit doigt pour complètement déstabiliser son ennemi, l'empêcher de rétorquer et en plus il lui a infligé des dégâts conséquents à l'aide d'une attaque sans trop d'ambitions mais aidée par sa précédente. Voilà ce que vous devez essayer de réussir du mieux que vous pouvez. Soyez libres de casser les vitres, briser les chaises, balancer un de vos camarades... même si pour ce dernier point il faudrait éviter bien que la tentation soit grande.


Florizarre utilisa ensuite synthèse une fois remis du choc, replaça les tables avec ses lianes et attendit la suite un air complètement désintéressé sur le visage.


Précisions : pour toutes questions, merci d'envoyer un mp à Deaglan Cadigan.
Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité
Le réveil n'avait pas apporté de changement d'état à Rick. Déjà réveillé depuis une heure, il restait allongé au chaud, les bras sous sa tête et le regard perdu dans les anfractuosités du plafond. Il n'était vraiment pas pressé d'assister à son cours de la journée. Ce premier cours risquait de plus l'ennuyer qu'autre chose. Duel et Stratégie. Un enseignement INDISPENSABLE quand on est scientifique ! >Insérer l'air ironique ici<

Arcko et Ningale se tenaient sur la couverture. L'insecte était roulé en boule alors que le gecko se tenait assis sur le bord du lit, les yeux perdus dans le vide comme son dresseur. Ce dernier releva son buste et s'arracha à l'étreinte chaleureuse et protectrice de sa literie. Première étape concluante. Manquait plus que la plus dangereuse : sortir les pieds de sous la couette. Arcko se tenait bien planté sur ses pattes arrières maintenant et il observait son ami de ses grands yeux jaunes. Un simple regard pour encouragement. Il y a pas à dire, Arcko avait du travail à faire pour s'améliorer en psychologie. Comme si un regard vous avait déjà permis de vous lever plus vite !

Quelques heures plus tard devant la salle, Rick songeait avec nostalgie à ce petit instant. Un léger sourire éclaira son visage alors qu'il prit place à l'un des pupitres en attendant le professeur. Pour s'occuper, il sortit son Ipok et se mit à naviguer sur l'interface tactile. Lorsque le bruit du prof entrant dans la salle le sortit de son activité, il rangea l'appareil électronique et poussa un soupir. La vision du professeur en question l'accablait.

Le stéréotype même du gars à l'opposé de l'ancien Rick. Le stéréotype même du....ouais du parfait ******* il faut le dire. ***** c'est quoi ça ? Genre ça censure ?! **** ! Fuck ! Ah en anglais ça fonctionne on dirait. Intéressant... Ouais 'fin bref. Le gars se présenta sous le nom de Ace S. Creed après d'innombrables vantardises sur sa personne. Le jeune Larson ne lui prêta pas plus d'attention. Il écoutait sans vraiment faire attention jusqu'à ce que tout le monde se déplace sur les côtés.

Suivant le groupe, Rick écouta la suite. Réaliser un enchaînement de trois attaques sur le Pokémon gigantesque qui prenait à présent une bonne partie de la pièce. Ce truc était d'une largeur non négligeable ! Même de dos il a du ventre celui-là ! Rick s'étonna plus des dimensions de ce Pokémon Plante que du reste. Quelques demoiselles s'extasièrent sur le rendu physique du prof. Autre soupir de la part de Rick. Puis vint le tour des élèves de réaliser le même exercice que l'insecte géant du prof venait de faire. Ce cours était d'un ennui mortel. Rick n'avait qu'une hâte : que ça se termine ! Bon remarque, autant y trouver une occupation.

Pour la peine, Rick prit la peine de murmurer à son voisin :

- 50 jetons à celui qui attend pas que le tank vert utilise sa synthèse. Fais tourner.

L'argent est le meilleur moyen de s'occuper et de s'amuser quand on y pense. Pour une fois que les jetons serviront à autre chose que de s'acheter des Pokéballs. Rick lança un rapide regard à son compagnon à ses pieds. Flingouste observait attentivement la scène. Il semblait pendu aux lèvres du prof. Shit !
Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité
Une matinée de semaine tout à fait banale, ne différant aucunement du petit train quotidien des élèves. Comme d’habitude, le cadran sonna, tirant l’Aisaka d’un lourd sommeil comateux avant que celui-ci frappe de toute ses forces le réveil, l’envoyant valser sur le mur le plus proche. Endommagé, l’appareil continua sa stridente mélodie des enfers pendant quelques secondes avant de s’éteindre tel un mort qui pousse son dernier soupir. Laissant échapper un énorme bâillement, il se dirigea en maugréant dans la salle de bain pour se doucher. Sous l’eau glacée qui dégoulinait sur son corps nu, il ne cessa de repenser à son chez-soi. Là-bas, au moins, il n’était guère nécessaire de se lever au chant des coqs. À Jadielle, il pouvait très bien choisir l’heure des cours avec sa tutrice lorsque l’envie lui prenait. Certains élèves considéreraient cela comme une utopie, ce que je vous narre. Ici, c’est tout à fait l’opposé : un horaire spécifique qui doit être suivi à la lettre, des cours inintéressants auxquels la participation est dite « obligatoire » et, par-dessus tout ce bordel, cela se fait en groupe de trente individus minimalement. Il n’est pas rare de voir notre héros sécher la majorité des classes… Blasé de ses propres réflexions péjoratives, Kira poussa un soupir de mécontentement alors qu’il sortait du bain.

Malgré toute cette lamentation, le TopDresseur persiste à se lever tôt en ce matin d’automne pour assister au premier cours qui sera peut-être digne, espérons-le du moins, de capter un minimum de son intérêt. Le référent de son propre dortoir n’est certainement point la figure la plus appréciée du télépathe – quoi qu’il s’en batte les roustons de cet homme, en réalité. Néanmoins, son parcours en tant que dresseur parle pour lui-même, alors il s’avère un tantinet captivant de participer au premier cours conçu exprès pour les duels et la stratégie. Offrons donc une chance à ce petit vaniteux en manque d’attention ! Habillé d’un jean beige et d’un pull noir, le Noctali quitta enfin la salle de bain, prêt à partir pour aller en classe. D’ailleurs, le cours débute dans moins de dix minutes. N’est-ce pas là une preuve de l’intérêt qu’offre Kira au cours ? Normalement, il serait déjà en retard d’une demi-heure. Ses prunelles d’émeraude se posèrent sur l’Évoli et le Zorua, toujours sous l’emprise de Morphée malgré le vacarme de plutôt. Les deux renards étaient collés l’un sur l’autre. Cette scène le fit sourire. Pour la peine, il rappela Zoro dans sa Pokéball et prit Eevee dans ses bras.

Étonnamment, le jouvenceau arriva un moment avant le professeur, lui qui pensait arriver en retard. Il emprunta une place au fond de la classe alors qu’Ace débuta un long et barbant monologue vaniteux. Ce fils de pute (tavuh ? Moi, ça censure pas o/) sait comment faire perdre notre temps avec ses propos inutiles, pensa le membre associé à la chambrée des ténèbres. Pour la peine, il se rabattit sur son iPok, jouant sur l’interface tactile, écoutant d’une oreille distraite le discours accablant de son référent. Comme si ce n’était pas suffisant, son Cizayox apparut d’une fenêtre et fit de même que son dresseur pour son entrée en scène. Génial, deux casse-couilles, marmonna-t-il dans sa barbe en levant son regard céladon au plafond, démontrant sans gêne sa déception. L’embarras avec ce professeur, c’est qu’il en fait trop pour que dalle au final. Comme cerise sur l’apex du gâteau, rajoutons à cela qu’il a une grande gueule. C’est un peu le portrait craché de notre protagoniste, sauf que lui sait doser ses délires et trouve les bons moments pour les mettre en action. Oh, et il n’est pas si fanfaron que cette énergumène.

Arrive enfin la consigne pour débuter le test. Ace délivra un Florizarre de sa prison et « invita » ses élèves à se coller au mur au fond de la classe. Pendant la prestation du Pokémon Prince – même le nom de sa classification donne envie de gerber – le voisin de l’Aisaka lui murmura un truc intéressant. De l’argent en échange d’une action complètement débile qui mènera certainement à une conséquence qui fera très mal au cul ? Oui, pourquoi pas voyons ! Soyons fou ! Mais plus qu’on est, mieux c’est. C’est pour cela que l’adolescent à la crinière châtaigne ébouriffée se tourna vers son voisin – ou sa voisine – à son tour et répéta sur un chuchotement l’information que lui avait transmis le brun à ses côtés. En modifiant légèrement ses propos, ceci dit – vive le jeu du téléphone.

  • 50 jetons pour ceux qui feront une attaque groupée sur le tank vert avant qu’il n’utilise sa Synthèse. Dès que l’un de vous passe à l’action, poursuivez l’assaut tous ensemble. Fais tourner. Sa tête pivota en direction de celui qui a initialement débuté le jeu, lui offrant un clin d’œil ainsi qu’un rictus amusé. C’est sur ton compte, n’est-ce pas ?


Que cela lui plaise ou non, le renseignement tournait déjà dans la foule. Rien ne pouvait désormais stopper le gage. Espérons seulement que son portefeuille soit bien rempli. L’humain est un animal qui agit en groupe. Seul, il n’osera pas faire face à l’autorité. Or, en groupe, c’est une tout autre histoire. S’il sait qu’une horde couvre ses arrières, les probabilités que le plan fonctionne sont considérables. La question est, est-ce que l’un d’eux aura les couilles d’ouvrir le bal ? Kira aurait été cet homme, certes… Si le professeur ne l’aurait pas pointé du doigt pour ouvrir le mauvais bal : à savoir être le premier à présenter un enchaînement. Avant de se présenter face à la plante géante, il adressa quelques mots au gerbeur de la pré-rentrée.

  • On dirait bien que je n’aurais pas mes 50 jetons. Dommage.


Ceci dit, il se tint à un écart assez grand de l’immense plante vivante. Tous pourraient croire qu’il enverrait son Évoli, confortablement installé dans la capuche du garçon de la forêt de Jade. Néanmoins, il envoya au combat son Zorua, qui dévisagea son adversaire. À l’aide de ses pouvoirs psychiques, il donna ses directives au Sombrenard qui semblait y prendre plaisir d’avance alors qu’il échangea un regard malicieux avec son maître. Tout d’abord, il commença à pleurer. Les élèves derrière commencèrent à rire, vu que l’instructeur avait bien spécifié plus tôt qu’il fallait bien un combattant, et non un lâche. Ce qu’ignoraient certainement les imbéciles derrière, c’est qu’il s’agissait de l’attaque Crocro Larme. Pris de pitié et troubler par un tel comportement, le végétal sur pattes s’approcha du renard. Pris au piège, s’exclama mentalement le Noctali alors que le Florizarre était trop proche de l’illusionniste, ses lèvres s’étirant en un sourire narquois. Illico, Zoro cessa de pleurer et changea subitement d’aspect. Il emprunta la forme d’un Dracaufeu grâce à sa capacité Illusion et poussa un énorme hurlement, de quoi à créer une brise pour faire tomber quelques chaises et pupitres. Les moqueries de tantôt stoppèrent net également, on pouvait déjà sentir une certaine frayeur derrière. Le faux lézard utilisa l'attaque Groz'Yeux, pour ainsi baisser la défense de son ennemi et l'effrayer. Sous le choc et intimidé, Florizarre tenta de reprendre ses distances en reculant le plus rapidement possible. Cependant, cela n’était qu’une ouverture pour le renard obscur sous métamorphose, qui fusa sur sa cible et le plaqua de tout son corps en utilisant la technique Poursuite. L’impact fut si énorme que le tank valsa sur le mur, entraînant avec lui quelques bureaux. De base, cette attaque possède une puissance plutôt moindre, à moins que l’adversaire tente de s’enfuir comme dans le cas présent, la puissance double.

Rappelant à l’ordre Zoro qui avait repris son apparence normale, Kira retourna lentement auprès du troupeau, mains dans les poches de son pantalon. Il était curieux de savoir si quelqu’un allait passer à l’action. Il se délectait d'avance d'un bordel. Prie pour ton argent, Rick.
Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité
La plus grande convoitise et le seul intérêt de l'Homme n'avait même pas réussi à susciter l'intérêt parmi le groupe d'élèves. En l'échange de jetons, la seule réaction qu'il y eut fut l'action du garçon aux côtés de Rick dont le professeur demanda la participation. La prestation se déroula avec le Zorua du garçon qui présenta un enchaînement le transformant d'abord en Dracaufeu avant d'attaquer. Intéressant mais rien de fatal pour le tank vert. En même temps, difficile de penser que l'un d'eux parviendrait à lui faire une égratinure.

Et encore moins maintenant que tout le monde attendait la suite sans se soucier de l'offre du jeune Larson. L'offre semblait donc ignorée par le reste de la classe malgré le fait que son voisin avait fait tourné l'info. C'était d'une tristesse absolue. Il avait déjà du mal à rester éveillé, mais alors si tout le monde était aussi réactif que lui, on ne risquait pas de s'en sortir. Il soupira une nouvelle fois en fixant Flingouste à ses pieds qui semblait prêt à en découdre. Ses yeux pétillaient en regardant le prof et ses Pokémons. Il devrait avoir une discussion avec lui plus tard.

Une discussion à peut être changé en actes puisque le silence planait dans la salle. Les yeux du scientifique luttaient pour rester ouverts tellement l'agitation régnait. La fleur du tank avait libéré des spores soporifiques ou quoi ?! Un brai calvaire que d'attendre la fin de tout ça. Que faire dans ce cas ? Relancer la mise ?! Boarf. Si 50 jetons n'avait pas suffit à attiser la soif de richesse des plus avares, miser plus n'attirerait que quelques personnes et il serait cher payé de monter plus haut pour un peu d'amusement de toute façon. Autant participer au cours dans ce cas. Il était triste de se dire que c'était la seule solution pour pouvoir s'occuper ici.

Mais l'équipe du jeune Larson n'était pas des plus propices face à un Pokémon Plante comme celui-ci. Dans tous les cas, l'enchaînement serait de type Sacha-strat. Kézako me direz vous. Appelons Sacha-strat la stratégie d'envoyer un Pokémon d'un certain type contre un Pokémon du même type ou contre son type dominant. Et le "Sacha" provenant du héros réputé pour ce genre de réflexion qui parvient malgré tout à s'en sortir malgré sa stupidité flagrante. Nouveau soupir de la part du Larson qui se retrouvait réduit à participer à un cours de Duel avec un partenaire qui n'arracherait pas le moindre soubresaut à la cible.

Tant qu'à faire donc, Arcko devrait s'y coller. Mais au moment où il plongea sa main dans sa poche pour en tirer la Pokéball, Flingouste abattit sa pince protubérante sur son pied pour l'en empêcher. Il le fixa droit dans les yeux et lui témoigna sa détermination par un petit cri. Rick le regarda circonspect. De toute façon, peu importe lequel de ses Pokémons il envoyait, le tank vert ne répliquerait que par un éternuement. Si Flingouste voulait s'amuser à ce genre de bêtise, alors soit.

Rick fit donc un pas en avant. A ses côtés, le cliquetis des pattes de Flingouste qui se mit en position et qui semblait déjà se réjouir de l'action à venir. Le jeune scientifique était à la fois surpris et dans l'incompréhension face à une telle force de caractère. Il n'avait pas vu cette facette de son partenaire jusque là. Mais peu lui importait au final. Si Flingouste trouvait son bonheur dans ls combats, libre à lui. Il devra s'assurer à l'avenir de parfois le laisser profiter de ce petit plaisir qu'il pouvait y trouver.

Rick observa alternativement son Pokémon et celui du prof. Il se refaisait l'inventaire du panel d'attaques de Flingouste avant de prendre la décision du meilleur combo qui soit. Les dégâts occasionnés seraient quasi nuls alors autant répondre un maximum aux critères de l'exercice. Il s'éclaircit la voix avant de finalement donner ses directives :

- Commence par une attaque Tourniquet et lance toi à l'assaut avec Force Poigne. Tiens toi prêt pour le Pistolet à O quand je te le dirais.

Flingouste fut entouré d'un léger halo d'eau qui humidifia sa carapace. Après quoi il fonça sur le Florizarre, pince prête à s'abattre sur le crâne du mastodonte. L'impact n'arracha pas de réaction majeure au tank végétal et le choc fit légèrement reculer le Pokémon Eau qui eut un moment de planement à quelques centimètres du sol où Rick en profita pour lui dire :

- Maintenant !

La pince s'ouvrit et un jet d'eau en jaillit pour venir se déverser à torrent sur la face de la grosse plante. La puissance de l'attaque avait été légèrement augmentée par le Tourniquet du début. L'attaque Force Poigne n'étant là que pour le rapprocher et créer à la fois diversion et ouverture. Sans la supériorité du type, le combo aurait pu être intéressant. Mais face à un Pokémon Plante, Rick ne s'attendait pas à plus d'impact. Mais Flingouste s'était pleinement investi dans sa tâche et il avait pleinement joué son rôle. Il y avait pris du plaisir apparemment puisqu'il revint presque en sautillant auprès de son dresseur qui repartit à sa place sans plus de cérémonie. Si personne n'enchaînait, il était bon pour une sieste debout. Faites que quelqu'un se bouge...
Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité
Allez c'est parti. Encore heureux que c'est le cours de Duel et Strat sinon il y avait de faibles chances que je me pointe. Faut dire que je vois pas en quoi d'autres cours me seraient nécessaires. Le sport à la limite ouais et encore ça me gave de devoir me bouger le cul pour une gueularde qui a besoin de tendresse et qui extériorise en faisant chier son monde. Ouais vous l'aurez remarqué je me suis levé du pied gauche. Faut dire quelle idée de foutre des cours si tôt. Mais bref. On va certainement se taper alors je peux m'estimer heureux.

J'enfile ma veste alors que Nagini se trouve près de la porte, m'attendant pour qu'on parte. Je dois avouer que c'est pas pratique d'avoir un machin de ce format qui se promène à mes côtés mais en même temps il inspire tellement le respect que je peux pas faire autrement. Quand tu nous vois marcher côte à côte ça dégage tellement de swag à un point t'en as des frissons et tu respectes mon autorité quoi ! Je peux pas en vouloir à ces mioches en même temps. Si j'étais pas moi je ne pourrais que m'adorer. Ce que je fais quand même au final. Mais bon c'est compréhensible on peut pas m'en faire un procès.

Me voilà sorti du dortoir en direction des salles de cours. D'autres gamins autour de moi qui s'agitent et se dirigent également vers les bâtiments. J'en détaille certains du regard qui m'ont l'air bien minables. Rien qu'à la daube rose ou bleue qui sautille à leurs côtés, je sais déjà qu'il vaut mieux que je ne me retrouve pas à les combattre. Et je dis ça pour leur propre bien. Je me suis accordé un moment avec Nagini l'autre jour pour faire le récap de ses attaques et ça fait vraiment mal. D'autant qu'il a la hargne et qu'il est pas du genre à faire des cadeaux on dirait. En fait ce cours va être une simple formalité pour ma part.

J'arrive finalement devant la salle. Je me fraye un chemin grâce à la corpulence de mon compagnon pour aller me trouver une place. Je me fous au fond histoire d'être posé tranquille peinard et je fous ma tête dans mes bras pour finir ma nuit. Mais les gémissements des chiards autour de moi m'empêche de vraiment fermer l’œil et mon oreille est attirée contre son gré par des brides de conversation. Paraît-il que le prof est un grand champion hyper connu etc. J'entends son nom et le seul truc qui me passe par la tête c'est : "Jamais entendu parler de ce gus". Un vantard qui doit pas avoir grand chose pour lui je pense.

D'ailleurs en parlant de lui, il a manqué de me réveiller avec son entrée en scène. Je relève la tête et observe le personnage. J'étouffe un ricanement et regarde le Seviper à côté de moi. Dire que ce type est censé nous apprendre quelque chose. Qu'il profite la petite gueule d'amour, d'ici peu ce sera plus lui le champion. Mais faut être sacrément débile pour accepter un poste aussi minable dans ce cas. Quand tu te vantes d'un tel Palmarès, t'es pas censé te farcir l'éducation dans un institut paumé. Preuve que le gars doit même pas avoir le quart des titres qu'on lui prétend. Tout ça me fait bien rire.

Le cours en lui même commence et on se retrouve rapidement convié à dégager la place pour se foutre sur les côtés. Je me décale vers la fenêtre à côté de moi alors que les tables sont décalés pour laisser un espace de libre. Les bras croisés, adossé à Nagini, j'attends la suite. Elle ne tarde pas à venir puisqu'une grosse vache verdâtre est appelé et vint occuper tout l'espace devant le prof qui nous invite alors à faire un enchaînement. Sur ça ?! Quel courage mon vieux. Taper les plus gros pour se sentir plus fort c'est ça que t'appelles de l'éducation ?! Félicitations ta maman doit être fière de toi. Mais je gâcherais pas une goutte de salive pour ce type. Il se met donc à attendre qu'on vienne tabasser sa grosse vache après que son gros insecte en acier ai fait une démonstration. Et inutile de dire à quel point c'était minable.

Je regarde le reste des élèves et je comprends vite que je suis pas le seul à trouver ce type totalement nul. Ou alors ils sont tous impressionnés et dans ce cas ils valent pas mieux. Dans quel groupe suis-je tombé encore ! Puis je vois l'un d'eux qui commence à chuchoter à la chochotte à côté de lui. Etant à l'autre bout, j'entends pas grand chose mais je distingue juste des brides. "50 jetons", donc une Pokéball en gros et "attend pas". Fais chier va reconstituer une phrase avec ça. Je décide d'observer la suite pour essayer de comprendre.

Mais c'est pas comme si c'est simple. La chochotte à qui il a chuchoté est appelé à présenter un enchaînement. Son espèce de rat fait son beau un instant et laisse place au gars qui avait chuchoté et qui fait pas mieux avec sa crevette. Qu'on se fait chier ! Puis le gars à ma gauche se risque à venir me parler. Sans me saluer et s'agenouiller en plus. Cloporte ! Mais au moins ouvre-t-il la bouche pour se montrer utile. Il promet 50 jetons à qui agro le gros machin vert. C'est ça que voulait dire l'autre en face. Ok ça promet.

A peine l'autre glandu promettant 50 jetons a fini sa daube, je me bouge et Nagini se prépare immédiatement. On est même pas encore en place que je lui gueule :

Utilise Ligotage sur son cocotier et accroche toi à ce tas avec ton attaque Morsure en combinant avec Queue-Poison !

Mon partenaire se fait pas prier et il est aussi réactif que ce que j'attendais. Le colosse verdâtre a pas eu le temps de se remettre de la chatouille de l'autre clampin que je suis déjà en train de l'enchaîné. Nagini fait d'ailleurs un travail remarquable. Comme je lui ai demandé, le voilà enroulé autour de l'espèce de grosse fleur trônant sur le dos du machin alors qu'il mord à la fois le crâne du gros tas et qu'il lui botte littéralement l'arrière-train à grand coup de Queue-Poison. Voilà de quoi calmer l'ego du prétentieux. Quelques secondes suffisent à faire tirer une gueule de six pieds de long au mastodonte. Je siffle alors Nagini qui met un moment avant de lâcher prise.

Je comprends son sentiment et aimerait y rester aussi mais j'ai rempli ma part du contrat. Avec dédain, Nagini revient à mes côtés en lançant un regard noir à la grosse vache tandis que je rejoins ma place. Je me repositionne et me souviens que je devais faire tourner l'info pour les 50 jetons promis. Je me tourne vers celui à qui je dois transmettre l'info et lui souffle :

50 jetons à qui balancera son slip sur le gros machin vert. C'est ce gars là qui paye, dis je en désignant du pouce celui qui m'a passé l'info.

Puis cet abruti fais tourner comme un bon petit mouton. Je me marre de mon coup. Au moins je serais le seul à empocher le pactole. Je fixe le gars en face qui avait lancé la rumeur et nos regards finissent pas se croiser. Je lui fais alors signe qu'il devra payer. Il a intérêt à allonger la monnaie en tout cas car Nagini est aussi frustré que moi de pas avoir pu terminer l'autre. Alors si la crevette veut pas finir en amuse-gueule, le gars a tout intérêt à être un bon payeur. Mais pour le moment j'attends autre chose. Voir si un autre abruti va avoir la judicieuse idée de balancer son slibard pour 50 malheureux jetons !
Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité
Cela ne faisait pas longtemps que j'étais arriver dans l'academie qui l'euphorie du début était déjà fini quand j'ai entendu la sonnerie. Cette sonnerie que j’essayais d'éviter à tout pris quand j'étais à Celadopole. Moi qui pensais qu'on aller s'éclater ici, c'était trop beau... J'étais encore dans mon lit sous ma couette si douce et si confortable... Elle me retenais et je ne pouvais pas, même avec toute la volonté que j'avais d'aller en cours ( si si je vous jure) m'enfuir de son emprise. Je voulais continuer de rêver de la Ligue Pokemon et de eva longoria . Mais j'avais promis à mes parents de suivre tout les cours ici donc bon... Je n'ai qu'une parole et jamais je ne la trahirais, sauf pour quelque chose d’intéressant évidemment. Après avoir insulté maintes et maintes fois cette sonnerie, je fut forcé de me lever comme un zombie et de me diriger en titubant vers la salle de bain pour me débarbouiller. Mais le chemin semblait si long vers cette pièce, j'avais l'impression de traverser le desert de Gobi, pourtant je n'ai rien bu de suspect pour être dans cet état. Cela doit sûrement être la reprise des cours car cela fait bien longtemps que je me suis pas levé aussi tôt, et je vous le dis ça fait très mal.  Au bout de quelques minutes et après m'être relever quelques fois j'ai finalement réussi à atteindre cette salle de bain et prend ma douche pour me réveiller comme il faut.

Ça fait vraiment du bien !  J'étais maintenant en forme pour aller à ce cours mais tout d'abord il fallait que je réveille Naruto et quoi de mieux que de le jeter dans de l'eau congelé pendant qu'il dors pour ça ? J'ai donc attrapé le malheureux pokémon qui dormais tranquillement dans mon lit en prenant soin de ne pas le réveiller avant de le lâcher au dessus du bain glacé. Gros hurlement garanti, le Grenousse lâcha un cri strident et sautilla pendant 10 seconde comme un malade mentale avant de m'asperger avec son attaque pistolet à O pour se venger. C'était de bonne de guerre, il fallait maintenant que je me change en vitesse avant de prendre mon petit déjeuner en compagnie de mon ninja préféré, croissant et vodka lait au chocolat pour bien démarrer la journée et zou on file en cours.

Avec Naruto sur ma tête on traversaient les couloirs en courant pensant être en retard pour finalement arriver devant la porte. Je l'ai ouverte tout doucement pour essayer d'y aller discrètement et je fut étonné de la grandeur de cette salle ! Et de comment elle était rempli surtout. J'ai rapidement trouvé ma place et commença à écouter le professeur qui se présenta comme un type super célèbre ! Génial j'ai une célébrité devant moi ! Si vous voyez mes yeux sur le moment, il luisait tel des étoiles, quand soudainement j'entendis son nom... Qui ne me disait rien du tout. La déception totale... Ma tête posé contre la table et mes mains sur mon front j'aller retourner me coucher quand une petit annonce m'm’intéressa : Celui qui attaque sans arrêt l'énorme Florizzare... Waouuh ! Il est énorme ! Je ne l'avais même pas remarqué ! Trop génial comme Pokemon celui là ! Je ne put m'empêcher de sortir discrètement mon ipok pour prendre une photo. Le but de ce cour était de trouver un enchaînement d'attaque pour améliorer le rendement offensif de nos compagnons. Je regardais attentivement ce que faisait mes collègues de classe mais j'avais déjà des combos préparé avec Naruto donc bon... Je voulais tout simplement empocher les 50 jetons moi ! Mais cet un garçon avec son Seviper qui à finalement réussi le challenge. Dommage...



C'était à présent a mon tour de passer, j'avançais tranquillement quand j'entendis un second challenge : Balançer son calbute sur le Florrizarre. Je suis partant moi ! Je chuchotais quelques mots à Naruto avant de foutre ma main dans mon pantalon pour retirer mon slibard. C'était maintenant l'heure de passer à l'action !


"Naruto utilise la Technnique du camouflage aqueux ! "


Sans plus attendre le Grenousse utilisa son attaque ecume sur le mastodonte pour former un écran et brouiller sa vision tout en le blessant, le pokemon connaissait déjà le combo qu'il avait appris avec Tetsu en le regardant sur la tablette et en le répétant plein de fois sur un coussin de la chambre. Il s'avait ce qu'il fallait faire et enchaina avec Vive-attaque et frappa en pleine tête profitant de l'effet de surprise de l'écume. Naruto effectua un saut en arrière quand soudainement Tetsuo lui donna un signal

" Attrape ! "

Je rêve, ou il vient de balancer son caleçon à son pokemon ? Wow... Il est culotté ce type. Enfin bon, il finissait son enchaînement en plongeant sur le Florrizzare après avoir attraper le dessous de vêtement en l'air par une attaque Écras'Face en collant bien évidement le caleçon sur la tronche du pokemon adverse.



Ouii ! J'ai réussi le pari et je trouve que mon enchaînement est plutôt pas mal réussi pour un débutant, même si les dégâts sur un Pokemon tel que lui son faiblard je pense qu'un pokemon de sa taille ce serait retrouvé au sol. Naruto grimpa rapidement sur mon épaule et je retournait m'asseoir comme si de rien n'était en prenant soin au passage d'adresser un clin d'oeil au type qui aller devoir me donner les jetons. Et comme je n'avait pas un seul jeton en poche, je me suis contenté de prendre en photo le Florrizarre avec mon caleçon sur la tronche et de continuer à regarder les autres faire...
Tony Sweet
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t525-tony-noctali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t526-tony-sweet-noctali
Région d'origine : Kalos
Âge : 14 ans
Niveau : 12
Jetons : 354
Points d'Expériences : 172
Kalos
14 ans
12
354
172
pokemon
Kalos
14 ans
12
354
172
Tony Sweet
est un Topdresseur Spé. Type
Le soleil se levait sur le Campus. Encore une journée de cours pour notre protagoniste. Et ça Lola, ne l'avait pas oublié... Comme à son habitude cette dernière s'était réveillée bien avant le Sweet et avait commencé à piailler de la manière la plus chiante possible. Bref, réveil assuré. La tête dans les fesses, Tony se leva. Enfilant des vêtements de manière totalement random, il quitta son dortoir pour se rendre dans un lieu consacré à son estomac : La Cafet'. Cet endroit était juste la pièce la plus connue du pervers. Inutile de tenter de l'entuber, il trouverait toujours la Cantine. Lieu sacré à ses yeux, il n'a jamais loupé un seul des délicieux repas que proposait la Cafétéria. Et c'est pas aujourd'hui que ça allait changer. Quelques efforts physique étaient nécessaire (j'entends par là marcher.) Cependant, les Hotcakes, les cheesecakes, les muffins au chocolat, les croissants aux amandes et tout autres délices de ce genre en valaient le détour. Des larmes de joie coulèrent lorsque le duo aperçu le buffet. Sans attendre, Tony se servit d'un nombre incalculable de plat tout comme sa partenaire. C'est dans le bourrinage habituel que les deux comprères mangèrent...

Une fois repu, le duo se dirigea vers le premier cours de leur journée : Le cours de Duel et de Stratégie. Voilà déjà depuis Septembre qu'il était dans cette Académie. Un petit moment donc. Et bien sachez que ce cours était au delà de sa compréhension ! Comme tout les autres cours d'ailleurs ! Ah ? C'était pas un scoop ? Bon... Etant l'une des matières les plus importante de la plupart des Noctalis, Tony connaissait le chemin qui menait à la salle. Plutôt spacieuse, la pièce était aussi grande que l'ego de son propriétaire : le terrifiant Ace. Ce mec était le chef de son dortoir et il foutait les chocottes au flemmard. Même Lola, d'ordinaire si insouciante était intimidée par ce personnage à la fois charismatique et abruti. Ce dernier entra dans la salle d'un air décontracté puis il commença à sortir son speech. Rien de nouveau finalement. Ce gars n'avait pas changé d'un pouce : Un rien vaniteux. Tony se demandait si ce gars n'embrassait pas son reflet tous les matins quand il se regardait dans le miroir. Vu cet ego surdimensionné, on pouvait se poser la question... Au fil du discours du célèbre dresseur, Lola et Tony se regardaient de temps à autre pour partager tout la nullité des propos de ce gars.

Le jeune Sweet était blasé lorsque son voisin le réveilla en lui adressant un message. Il le répéta, à son tour, à celui qui ne l'avait pas reçu. Il avait dit la chose machinalement sans véritablement faire attention à ce qu'on lui avait dit.  Il se souvenait vaguement d'un truc où on pouvait gagner des jetons... Soudain un énorme Pokémon fit son apparition. Gigantesque, l'animal quadrupède possédait une sorte de fleur sur le dos. Encore une espèce que le flemmard n'avait jamais vu. Son attention retenue, Tony put entendre les consignes donnés par Ace. Faire une combinaison de 3 attaque sur ce gros machin... Encore un truc impossible... Le professeur leur montra un exemple en utilisant son Cizayox. Le Pokémon Acier exécuta un enchaînement terrifiant qui fit frissonner notre protagoniste.

Les gens passèrent chacun leurs tours et à chaque fois qu'un élève en avait terminé l'animal cobaye exécutait un sort de soin : La synthèse. Connaissant les capacités de Lola, il savait que cette dernière pouvait apprendre cette technique. Une bonne partie était déjà passé, Tony était le prochain.

— Prête Lola ?
— Doudou ♫ !

L'optimisme oblige, la Doudouvette était sûre d'elle. Prête à épater la galerie, elle s'avança en première. Sautillant sur place, elle forçait son dresseur, pas vraiment sur de lui, à se presser. Ce dernier avança d'un pas lent. Respirant un bon coup, il prit alors un air supérieur. Vous savez le genre d'attitude que les génies prennent souvent ? Ben là c'était pareil. Il ne voulait pas passer pour une bouse avant de n'avoir rien fait. Il était désormais sur le bord du "terrain" de combat. Lola se trouvait face au Florizarre qui toisait la petite farceuse d'un air ennuyé. N'ayant pas trouvé d'idée quant à son combo, il essayait de se souvenir des attaques de son Pokémon. Pas de bol, il se souvenait de que dalle. A ce train là, il serait la risée de ce cours ! Il fallait qu'il trouve un truc à dire et vite ! Un sourire démoniaque se forma sur les lèvres du pervers. Son index pointé vers le Florizarre, il s'écria :

— Lola, utilise... ULTRALASER !

La Doudouvette se tourna lentement vers son dresseur. Des gros yeux remplis d’incompréhension se posèrent sur Tony. De toute évidence, son amie n'avait pas cette attaque... N'ayant rien d'autre qui lui vienne à l'esprit, le jeune homme n'avait plus qu'une seule solution : L'Ipok. La méga-honte. Allant chercher son sac, il en sortit l'objet Hi-Tech et commença à chercher ses notes sur le Movepool des Doudouvets. Après quelques secondes de recherche, Tony mit enfin les mains dessus. C'est donc en les lisant attentivement qu'il put enfin sortir un truc potable :

— Bon euh... Para-Spore le. Dès que tu peux Vampigraine, vas-y... Et finis avec un Vol-vie. Voilà, voilà...

La Doudouvette leva les yeux au ciel suite à ces ordres très dynamique et se lança. Sautant en l'air la boule cotonneuse commença à tourner sur elle même. Une poudre jaune commença à se propager en direction du Pokémon Cocotier. Ce dernier manquant d'espace, et ne recevant pas d'ordre de son dresseur il ne put que prendre l'attaque provoquant une paralysie. Une fois atteint par cet état plus que chiant, Lola envoya de nombreux projectile en direction de son opposant. Les Vampigraine ne mirent pas longtemps à éclore et le Florizarre ne tarda pas à être recouvert de quelques racines. Elle ne tarderaient pas à aspirer la force vitale de ce mastodonte. L'enchaînement fut finit en beauté par un magnifique Vol-vie de la boule de coton qui retomba sur le sol, intacte. Félicitant sa partenaire, Tony regagna sa place, Lola sur sa tête.


Duel et Stratégie 01. Savoir enchaîner les attaques. Squishy_cottonee_by_x_squishystar_x-d4hbcu7
Allen Wills
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t215-allen-wills-noctali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t220-allen-wills-noctali
Taille de l'équipe : 18
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 17 ans
Niveau : 38
Jetons : 565
Points d'Expériences : 1186
18
Sinnoh
17 ans
38
565
1186
pokemon
18
Sinnoh
17 ans
38
565
1186
Allen Wills
est un Topdresseur Spé. Type




Blasé. Totalement blasé.

Rien que le fait d'imaginer me rendre à ce cours me fatiguait déjà. Outre le fait de supporter le discours interminable et brodé de fleurs lancées à lui-même, ce qui m'irritait déjà se trouvait dans la classe. Oui, mes camarades de classe. Pas tous, évidemment, mais tous ceux qui grinceraient des dents ou qui ignoreraient les propos du professeur, ou même qui désobéiraient à ses instructions. Quoi ? Je lèche les bottes de mon référent ? Alors là pas du tout.

Si je pensais comme ça, ce n'était évidemment pas pour donner du crédit au Lakmécygne de l'auto-satisfaction qui nous servait d'instructeur. Non, ce qui me dérangeait le plus reposait dans l'égo de ceux que j'avais cités plus haut, tout simplement parce que ces gens pètaient encore plus haut qu'Ace lui-même. Je me rendais au fond de la salle avec un dédain bien prononcé, ignorant le regard de tous les autres. Comme prévu, l'homme chargé du dortoir des Noctali ouvrait le bal de ce cours de Duel et de Stratégie par sa vantardise légendaire, ce qui suscitait comme je le craignais une réaction en chaine de "Maisc'estquicettegrossemerdejesuissurquejeferailargementmieuxquelui". Oui ! Les voila ! Les champions du monde de l'égocentrisme. Ah la la.

Bref. Le but du premier exercice consistait en un enchainement d'attaques servant à déstabiliser l'adversaire, en l’occurrence un bon gros Florizarre. Une petite démonstration musclée de Light et le tour était joué. Flashy comme toujours, j'imaginais déjà les commentaires qui fusaient dans les rangs de la salle. Je me demandais bien ce que je foutais là. Le pire dans tout ça, c'était que ces individus étaient ceux qui réussissaient, empêchant toute maturité d'entrer dans leur crâne. Heureusement pour moi, j'avais échoué, j'étais donc sûr de ne jamais devenir comme ça.

Le premier à ouvrir la marche fut Kira. Le seul Noctali de l'académie à avoir obtenu son badge auprès d'Ondine, un choix judicieux fait par ce cher Ace, afin de montrer l'exemple. Si son assurance dépassait la plupart de tous les autres élèves présents, l'enchainement de son Pokémon lui paraissait particulièrement normal, mais conforme à ce qu'on lui avait demandé. Les suivants paraissaient aussi folkloriques les uns que les autres, dont un Seviper assez acharné. Les troubles-fêtes commençaient leur théâtre, sous le joug d'un bouche à oreille que certains qualifieraient d'alléchant. Cinquante jetons pour faire quelque chose de totalement stupide, soit. La nouvelle parvint à mes oreilles, mais j'étais tellement sidéré que je ne me donnais pas la peine de faire passer le mot. J'attendais patiemment mon tour, histoire d'en finir une bonne fois pour toutes. Arceus soit loué, c'était à moi.

Je me levais simplement, sans faire de gestes particuliers ou symptomatiques d'une quelconque classe ou d'un quelconque orgueil, pour me retrouver en face du Florizarre. Je décrochais une Pokéball de ma ceinture, celle de Dott, que je m'empressais de lancer en face de moi pour laisser sortir mon Pokémon.


    ➖"Dott, utilise ton attaque Ultrason, puis Grincement et finis avec une Tornade."


Sans hésitation, le Pokémon Vol/Dragon ouvrit la bouche et laissa échapper un bruit assez lourd, avant de changer la sonorité en un cri strident. Il prit ensuite un peu d'altitude pour battre lentement ses ailes, afin de former une bourrasque de vent circulaire qui frappa de plein fouet le Florizarre, mais largement pas assez pour le mettre à terre. Ce n'était pas grave du tout, l'idée était là, l'enchainement respectait les consignes données, je n'avais rien de plus à faire. Je fis rentrer Dott dans sa Pokéball avant d'aller m'asseoir à ma place, le cahier ouvert, le stylo dans la bouche et le coude posé sur le bureau, ma tête portée par ma main. Noter ce qui allait suivre cet exercice pourrait m'être utile, après tout, j'avais apparemment beaucoup de choses à apprendre sur les rudiments de la stratégie. J'allais par contre ignorer les commentaires et le défilé de mes camarades de classe, je ne voulais pas m'épuiser en soupirs si tôt le matin.



Tony Sweet
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t525-tony-noctali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t526-tony-sweet-noctali
Région d'origine : Kalos
Âge : 14 ans
Niveau : 12
Jetons : 354
Points d'Expériences : 172
Kalos
14 ans
12
354
172
pokemon
Kalos
14 ans
12
354
172
Tony Sweet
est un Topdresseur Spé. Type
— Bien joué Lola !
— Doudou !

Et ces compliments étaient nécessaire ! En effet, la Doudouvette avait rattrapé la grosse bourde de son dresseur. L'enchaînement avait été parfait. Bon, la différence de niveau entre le Florizarre et la boule de coton était gigantesque, mais Lola avait su faire une belle démonstration de ses talents. Dommage que le Collectionneur avait choisit un boulet pour être son dresseur... Enfin, bon... Tout avait été résolu. Tony avait accomplit l'exercice. Dans la honte et la nullité certes ! Mais il avait accomplit l'exercice. Laissant sa place à un blond, le jeune Sweet retourna à sa place. La majorité des prestations avaient été incroyables. Certaines, d'ailleurs, étaient juste sublime. La transformation en Dracaufeu du Zorua de Kira avait été un exemple parfait de force et de surprise. C'est d'ailleurs grâce à cette métamorphose que le Pokémon Ténèbres avait pu faire voleter l'imposant Florizarre à travers la pièce. Encore plus étonnant aux yeux de Tony : Aucun mots n'avaient été prononcés par le Dresseur du renard. Se pouvait-il que le Trompeur sombre était totalement autonome ? Un truc du genre "Je suis tellement fort que je n'ai pas besoin de dresseur!" ? C'était fort probable. Le dortoir Noctali était le "clan" le plus axé sur le Duel Pokémon. Il n'était donc pas rare de remarquer que la plus belle prestation en combat avait été accomplie par un membre de ce dortoir dirigé par Ace.

Malheureusement, Tony ne faisait pas parti des bons élèves Noctaliens. Sa flemmardise, ainsi que sa haine de l'école ne l'avait pas poussé à se donner à fond. L'intensité des combats, c'était pas son truc, tout comme le reste en fait. Lui, il aimait manger et danser, Point barre. Seul chose le retenant ici : Ses parents. Sa famille croyait encore en lui. Ils voulaient qu'il est un avenir digne de ce nom. La Pokémon Community étant sa dernière chance après qu'il est loupé le test d'entrée dans la Compagnie des Joliflor. Mais Tony n'était pas seul à affronter l'ennui des cours. Lola était là, prête à l'épauler. Car il le savait lui même : Même si ces deux là se faisaient un nombre incroyable de petite farce à longueur de journée, ils avaient confiance en l'un et en l'autre.


Duel et Stratégie 01. Savoir enchaîner les attaques. Squishy_cottonee_by_x_squishystar_x-d4hbcu7
Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité
Cette matinée s'annonçait singulièrement mal pour Chen qui, comme toutes les pensionnaires du dortoir Pyroli, avait eu a subir le réveil brutal et sportif de leur professeur référent. A cinq heure du matin, la jeune fille était au milieu d'un merveilleux songe quand le Général Jackie avait fait irruption pour lever ses troupes. Quelques tours de piste, une série de pompes et quelques abdos et elle estimait que ses élèves étaient parées pour la journée. Aussi, lorsque l'heure du petit-déjeuner arriva enfin, Chen et Banji (qui avait lui aussi participé vaillament aux petits exercices matinaux) étaient affamés en plus d'être déjà épuisés. Certes, les expéditions qu'elle menait à Cimetronelle demandaient une bonne condition physique mais Chen était tout de même loin d'être une grande sportive. Cette séance l'avait donc mise sur les nerfs et même les mets délicieux de Mama Odie ne parvinrent pas à améliorer son humeur.

Elle avait mal dormi, l'idée de ce premier cours de duel et stratégie l'angoissait et son stress augmentait de plus en plus à l'approche de l'heure fatidique. Cette matière serait d'une importance capitale pour ses futures études et la réalisation de ses ambitions. Bien sûr, elle se donnerait les moyens de parvenir à ses fins, le travail ne lui faisait pas peur. Non, ce qui l'inquiétait davantage c'était ce qu'elle avait entendu au sujet du professeur Creed. Lorsqu'elle l'avait croisé pour la première fois, son visage lui avait paru étrangement familier. Ce n'est que quelques minutes plus tard que la lumière s'était faite et qu'elle s'était souvenue d'une campagne de pub qu'il avait faite pour une marque dont elle ne se rappelait pourtant pas. A l'académie, il était toutefois loin de faire l'unanimité. On le disait arrogant, insolent, sans parler de son prétendu favoritisme pour les Noctali dont il est lui-même référent. Bref, c'est en traînant des pieds que Chen prit la direction de la salle de classe. Banji,lui, semblait plus enthousiaste. Le petit-déjeuner semblait l'avoir tout à fait ragaillardi et il se mit subitement à éxécuter de grands bonds autour de sa dresseuse. Avait-il ressenti les mauvaises ondes qu'elle dégageait ou était-il simplement prit d'un excès de folie ? La jeune élève l'ignorait mais les cabrioles du pokemon lui tirèrent un large sourire et la déridèrent un peu.

Assise derrière un petit bureau dans le fond de la pièce, Chen écouta attentivement le discours du professeur. Il y avait effectivement de quoi s'inquiéter. Ce type était effectivement très imbu de lui-même. Il avait certes ses raisons comme il se plaisait à le leur préciser : un vrai champion, une star même. Mais serait-il un bon professeur ? La petite en doutait. Même pas cinq minutes qu'elle était dans sa classe et il la paralysait déjà. A l'énoncé de l'exercice, Chen pensa se sentir mal. Se donner en spectacle devant toute la classe, génial, il ne lui manquait plus que ça.

Comme un seul homme, les élèves quittèrent leurs chaises pour se préparer aux travaux pratiques. Chen suivit le mouvement et observa l'exemple que Light donnait aux novices. Elle avait été soulagée en voyant le Florizarre sortir de sa pokeball. Certes Banji était lui aussi un pokemon plante mais rien que ses capacités spéciales lui donnaient un avantage stratégique indéniable. Chlorophylle lui permettrait de se servir de la puissance des rayons du soleil provoquée par Zénith pour augmenter sa vitesse et, en condition réelle, Herbivore l'aurait rendu insensible aux attaques du type plante. Mieux, chaque attaque de ce type augmenterait sa propre force. Ce sont dans ces réflexions que Chen étaient plongées aussi elle ne prêta que tardivement l'oreille aux chuchotements de ses camarades. Il semblait qu'un petit malin ait lancé un défi aux autres : attaquer le Florizarre avant sa Synthèse, contrairement aux consigne de Creed. Seraient-ils masochistes ? Chen n'avait aucunement l'intention de se mettre le prof à dos dès le premier cours. Sans parler de ce pauvre Florizarre qu'elle trouvait déjà bien aimable de jouer le punching-ball. Ce qu'elle voulait c'était aider les pokemon, ce pari lui semblait stupide et cruel. Elle se contenta donc de regarder les premiers élèves réaliser leur exercice tout en songeant à l'enchainement qu'elle utiliserait elle-même.

A ses côtés, le Vivaldaim ne tenait plus en place, pressé de montrer ce qu'il pouvait faire. Chen était prête elle aussi.
-C'est à nous, souffla-t-elle à l'attention de Banji.
Une ruade et le petit pokemon s'élança devant le Florizarre. Etait-ce la passivité de ce dernier qui le rendait si téméraire ? Enfin quoi, ce mastodonte faisait plus de deux fois sa taille ! Sa dresseuse le suivit d'un pas vif et faussement assuré.
- Ok Banji, lance Jet de sable et profite de cette diversion pour enchaîner avec Vampigraine !
Avec un zèle impressionant pour un pokemon si novice, Banji éxécuta chaque ordre à la lettre aveuglant un instant le Florizarre avant de l'infecter.
- Tu es parfait ! Termine par Feinte !
Comme à chaque fois, cette attaque du type ténèbres porta ses fruits, blessant l'énorme pokemon plante.
-  Ça suffit Banji !
Une fois retournés à leur place initiale, Chen souffla, de nouveau à l'attention de son pokemon.
- C'était génial !
La petite truffe chaude qu'elle sentit au creux de sa main vint lui confirmer que le sentiment était partagé.
Lucas Emerillon
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t167-lucas-emerillon-noctali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t168-lucas-emerillon-noctali
Taille de l'équipe : 28/30 + 2
Région d'origine : Johto
Âge : 20 ans
Niveau : 60
Jetons : 1627
Points d'Expériences : 1849
28/30 + 2
Johto
20 ans
60
1627
1849
pokemon
28/30 + 2
Johto
20 ans
60
1627
1849
Lucas Emerillon
est un Adulte Etudiant Spé Type
Duel et Stratégie 01. Savoir enchaîner les attaques. 394771NYUT
DUEL & STRATEGIE – SE METTRE DANS LA CROTTE

Plaqué contre le mur du fond de la salle, Lucas observait la démonstration du professeur, son référent, le très célèbre Ace.S.Creed. Le blondinet était fier que cet homme soit membre de l'école dans lequel il apprenait. Il avait beaucoup entendu parler de lui, de par la télé entre-autre. Puissant, possédant un égo surdimensionnée, et toujours accompagné de son plus fidèle compagnon, Light le Cizayox. Aujourd'hui, il avait l'occasion de l'impressionner. Il espérait qu'il y arriverait. Il lui fallait trouver quelque chose de très convaincant. Il réfléchissait longuement en fixant en même temps le type insecte et acier enchaînant ses trois attaques à une vitesse affolante. Le pauvre Florizarre, qui servait de punching-ball, dû user de Synthèse pour ne pas tomber K.O. Une fois que le calme fut revenu, une partie de l'assistance visiblement impressionné par Light, le professeur indiqua aux élèves que c'était à leur tour. Le Noctalien préféra attendre pour avoir plus de temps de réflexion sur la manière d'enchaîner les attaques. Déjà, il lui fallait un pokémon rapide, qui excluait rapidement Cabriolaine des choix. Restait Embrylex et Ponyta. Le choix du garçon s'arrêta sur le type feu, du fait qu'il possédait une vitesse très importante pour un avantage du type sur Florizarre, contrairement à l'autre, qui choisit d'aller dormir sur l'épaule de son maître plutôt que de rester dans sa pokéball.

Lucas reprit sa réflexion. Il connaissait les attaques de son combattant par cœur. Il se demandait comment les enchaîner le plus efficacement possible sans trop de bavure. Les autres élèves semblaient s'amuser à faire des paris débiles, dont le blondinet ne prit même pas la peine d'écouter l'origine. Plusieurs élèves se décidèrent à passer, usant de leurs attaques à des vitesses différentes d'une personne à l'autre. Certains venaient du dortoir Nocatli, mais beaucoup d'autres étaient d'autres dortoirs. C'était étonnant qu'il y ait autant de diversité dans un cours tel que celui-ci, ce qui parvint à faire sourire le dresseur, qui venait de trouver un enchaînement qui lui convenait. Il ne serait peut-être pas de qualité supérieur, mais il pourrait fonctionner s'il arrivait à bien le faire. Joyeux, il appela Ponyta à lui, et dès qu'un élève eut fini sa performance, il s'avança avec assurance, prêt à tout pour faire bonne impression.

«  Poynta, commences avec Nitrocharge ! »

Le type feu s'exécuta et se mit à courir à toute vitesse en s'enflammant. Il percuta le Florizarre au bout de cinq bonnes secondes, et recula violemment.

«  Continues avec Danseflamme pour l'empêcher de réagir tout de suite !  »

Le cheval flamboyant cracha alors de lourdes flammes qui entourèrent le type plante et poison en lui infligeant des dégâts mineurs.

«  Finis avec Ecrasement !  »

L'attaque fut rapide et peu précise, mais elle atteint sa cible. Florizarre se laissait littéralement faire, c'était sûr. Mais Lucas était fier de son Ponyta. Une fois que le pokémon fut de nouveau près de son maître en lâchant un hennissement de joie, le dresseur s'en retourna au niveau des élèves, et désormais qu'il était libéré de ses interrogations quand à ses performances, il pouvait s'intéresser à la discussion actuel. Il s'installa calmement, et se retourna vers son voisin de derrière.

«  Dis-moi, c'est quoi cette histoire de paris ? J'ai pas tout suivi …  »

Poynta était rentré dans sa pokéball, et Embrylex était silencieusement effondré au sol, dormant au sommeil du juste.


HRP :
Désolé, c'est pas très long, mais en fait, j'ai pas eu énormément d'inspi XP


Duel et Stratégie 01. Savoir enchaîner les attaques. 1466193127-s1

                         
Compte PNJ
Icon : Duel et Stratégie 01. Savoir enchaîner les attaques. CeOUB4f
Région d'origine : -
Âge : -
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 12868
Duel et Stratégie 01. Savoir enchaîner les attaques. CeOUB4f
-
-
0
0
12868
pokemon
Duel et Stratégie 01. Savoir enchaîner les attaques. CeOUB4f
-
-
0
0
12868
Compte PNJ
est un PNJs
Le regard désabusé, la bouche grande ouverte, en bref l'air le plus ahuri possible, qui ne sied pas vraiment au personnage, s'était installé sur le visage d'Ace. Une fois que les élèves furent tous passés, il lâcha un grand soupir, fit revenir Florizarre dans sa Pokéball et échangea un regard désespéré avec Light. Il s'avança au centre de la classe et fit signe aux élèves de se rasseoir comme à un cours basique.

« J'avoue ne pas être capable de trouver mes mots... Je pense que Monsieur le Directeur et moi n'avons pas la même définition « d'élèves prometteurs » mais je m'en entretiendrais avec lui. En attendant vous me désespérez, vous réalisez qu'en combat réel vos enchaînements, pour la plupart, auraient pu être stoppés dès le premier coup ? Sans parler des autres idioties dont vous me faites témoigner, il serait préférable que le jeune homme en question vienne récupérer son sous-vêtement avant que je ne le lui fasse manger et recracher dans la même seconde. Sinon, nous allons faire du cas par cas, première personne, premier echec ! »

Il s'avança vers Kira Aisaka qu'il avait pourtant félicité autrefois pour avoir remporté le badge face à la championne Ondine, contrairement aux autres du dortoir. Le regard furibard, il se plaça juste devant lui et s'exclama.

« Tu as l'air de bien connaître ton Pokémon s'il connaît les enchaînements sans que tu ne les lui dises... Mais si vous avez répétés ça, laisse-moi te dire que tu peux le rayer de la liste de tes stratégies, idiot ! Florizarre s'est montré particulièrement indulgent, mais l'attaque Croco Larme en général, bien qu'intelligente, doit être suivi d'une attaque spéciale TOUT LE MONDE SAIT CA ! Mais alors le gros du GROS ! C'est tout de même d'utiliser la capacité illusion du Pokémon en plein combat ! Florizarre ne tentait pas de fuir, il me jetait un regard désespéré par votre bêtise ! La capacité illusion n'est utile que lorsque l'adversaire ne SAIT pas au préalable qu'il affronte un Zorua, en l'occurrence, cela n'avait rien d'effrayant puisqu'il savait très bien que c'était une illusion. Poursuite était intelligent, si vous aviez effectivement réussi votre effet de surprise. La prochaine fois débarquez sur le terrain avec un Dracaufeu rugissant, faites poursuite et attendez le premier coup qui brisera l'illusion pour employer Croco Larme afin de perturber l'adversaire, ça me semble tout de même plus censé ! »

Il alla ensuite voir Rick Larson, étudiant flegmatique, voilà approximativement tout ce qu'il avait entendu de lui.

« Si on oublie le fait que vous vous attaquiez à un Pokémon plante, l'enchaînement n'était pas mauvais, sauf que Forte Poigne est censé empoigner l'ennemi et que par conséquent ce rebond sur le crâne de Florizarre n'était qu'un heureux hasard. Sans oublier que votre Pokémon a l'air d'être estropié et que sa grosse pince n'enlève rien à sa ridicule apparence physique. Continuons avec Aaron Silver qui a suivi votre enchaînement de peu sans permettre à Florizarre d'utiliser Synthèse. Je ne sais pas ce que vous essayez de prouver avec ça, mais certainement pas la qualité de votre enchaînement, enfin, le problème étant surtout que vous n'avez pas suivi la consigne de ne pas utiliser l'attaque la plus puissante de votre Pokémon. Et puis votre Pokémon est ridiculement coloré, débuter avec Ligotage c'est s'assurer un revers l'empêchant, cette technique doit être mieux amenée. » 

Regardant l'élève devant aller chercher son slip, il se contenta de soupirer et d'ajouter « Vous êtes nul, mais je n'ai pas besoin de vous le dire » avant de passer voir l'imbécile ayant crié ultralaser.

« L'enchainement était intelligent, dommage que vous ne le soyez pas. »

Se dirigeant vers la tête blonde de son dortoir, il lâcha simplement : « Rien de très original, mais c'était correct »
Il regarda ensuite les deux derniers :

« Pour la première, vampigraine a causé un temps de latence inutile et ne servait à rien et quant on fait une diversion ON NE LA CRIE PAS, le Pokémon adverse a des oreilles ce que je pense vous avez l'air d'avoir tous oublié, pour l'autre, c'est globalement bourrin, c'est pas avec ça tu gagneras une compétition de stratégie, et je ne pense pas qu'en combat réel, Danse flamme aurait eu l'effet escompté.

Comme je n'ai pas tellement envie de perdre mon temps avec vous plus longtemps, je vais vous demander de quitter la salle. Vous trouverez les sujets du devoir à me rendre sur le bureau.
»


HRP Vous avez jusqu'au 28/01 pour m'envoyer (Compte PNJ) le devoir suivant : avec le Pokémon utilisé par un des autres élèves, quel enchaînement auriez-vous choisi ? Un truc très court décrivant simplement l'enchaînement. Vous pouvez aussi clôturer le cours de la manière que vous souhaitez à la suite et toujours interagir entre vous.

Sinon, j'ai bien aimé ce cours, très court, mais vous avez vraiment participer en discutant et les enchaînements étaient vraiment sympas, n'écoutez pas ce bougre d'Ace ! Thanks!



Duel et Stratégie 01. Savoir enchaîner les attaques. 7z5c
Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité
La bêtise de l’homme n’est qu’une facette de l’humanité que le jeune garçon adore admirer – et hais par la même occasion. Quelqu’un tomba dans le panneau – un roux en plus – pensant réellement qu’il allait empocher quelques jetons pour une connerie qui ne fait aucun sens. Il fallut que Kira se plaque la main sur sa bouche pour s’empêcher d’échapper un rire hystérique. Il en avait les larmes aux yeux. Le pire derrière ça, ce qui est très comique, c’est que c’est ce petit brun qui a débuté la réaction en chaîne qui prenait tout sur la tronche. Quelle malchance ! Du coup, le Stratège n’a qu’ajouté de l’huile sur le feu et pourtant, le karma ne trouve même pas le moyen de lui faire payer sa blague. Lorsque vous êtes béni par les cieux, rien ne semble pouvoir vous atteindre, pensa l’Aisaka en regardant d’un air arrogant le reste des enchaînements qui suivit la petite cacophonie causé par l’idiot et son serpent. Rien de très intéressant, mis à part un crétin digne de ce nom pensait vraiment que son compagnon avait dans son répertoire une technique de la trempe d’ultralaser.

Le dernier tour passa, pauvre Florizarre qui servait d’épouvantail. Ce n’est pas comme si les attaques des Pokémons allaient causer le moindre tort au mastodonte, mais ce n’est jamais bien joyeux d’être soi-même un mannequin d’entraînement. Et voilà que le référent du dortoir sombre commença à se plaindre, comme l’avait anticipé notre héros. Il passa tout d’abord sur le seul Noctali sur l’île qui avait remporté le badge. Il savait déjà sur quoi il allait se plaindre. Il aurait bien dit à son prof de fermer sa gueule et d'arrêter de faire sa bitch puisqu'il connait déjà les failles dans son enchaînement, mais un certain monsieur Dugland n'est pas content avec l'état actuel du post, alors je suis obligé de modifier ce post. Flemme de modifier le reste du post même si plus rien ne fait aucun sens.

HAN, J’AI ENTENDU ! Tout le monde était sidéré, la mâchoire à tous s’était disloqué, tombant littéralement sur le sol en regardant un petit jeunot de treize piges avec des couilles digne de ce nom quitter la salle. Néanmoins, avant de sortir de la classe sous les regards abasourdis de ces sous-races, il tourna la tête vers la populace et leur adressa un petit sourire narquois avant de reprendre la parole.

  • Au fait, la rumeur et les jetons, c’est sur mon compte. Bien joué, les imbéciles, ça m’a bien distrait. Dommage que je n’avais pas l’intention de donner quoi que ce soit depuis le début, ahaha.


Quel chanceux, ce Rick. Prosterne-toi devant la bonté de ton Seigneur. Et il disparut, quittant théâtralement ce lieu empestant la merde - pourquoi sur un moonwalk, tant qu'à y être ? And not a single fuck as been given that day.

HRP : J'ai dû edit car Deaglan n'était pas happy avec mon post Sad

Dernière édition par Aisaka Kira le Lun 27 Jan - 15:09, édité 1 fois
Lucas Emerillon
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t167-lucas-emerillon-noctali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t168-lucas-emerillon-noctali
Taille de l'équipe : 28/30 + 2
Région d'origine : Johto
Âge : 20 ans
Niveau : 60
Jetons : 1627
Points d'Expériences : 1849
28/30 + 2
Johto
20 ans
60
1627
1849
pokemon
28/30 + 2
Johto
20 ans
60
1627
1849
Lucas Emerillon
est un Adulte Etudiant Spé Type
Duel et Stratégie 01. Savoir enchaîner les attaques. 394771NYUT
DUEL & STRATEGIE – SE METTRE DANS LA CROTTE

L'élève ne dit mot, comme s'il n'était pas au courant, ou tout simplement qu'il ne s'y intéressait pas le moins du monde. Lucas finit par laisser tomber et se dit qu'il ne servait à rien de demander aux autres, puisque de toute façon, la plupart d'entre eux étaient concentrés sur les paroles du professeur, qui s'était mis à parler dès que le blondinet avait achevé sa prestation. Il avait du coup manquer une partie du soit-disant discours, mais au moins ne manquait-il pas la partie qui le concernait. Ace.S.Creed exprima son mécontentement quand aux enchaînements qu'il venait de voir. Celle du Noctalien lui semblait très bourrin, et peu efficace en combat stratégique. Et en y repensant, le garçon se dit qu'il n'avait pas si tort. Il lui faudrait encore un peu de temps pour s'accoutumer à ce genre de combat, mais il savait qu'il parviendrait un jour à se faire vraiment remarquer par son référent. Le temps viendrait avec lui de toute façon. Pour le moment, un « correct » suffisait amplement, même si ce n'était franchement pas le résultat escompté.

Le professeur lâcha une dernière phrase, ne cachant son profond dégoût pour ses élèves et leurs performances, indiquant qu'il laissait les devoirs à faire sur son bureau, et qu'il s'en allait. Franchement, il n'était pas franchement très cool comme éducateur, mais il était très convaincant. Ses paroles avaient pénétrés de façon radicale dans le crâne du blondinet, qui restait scotché à sa table, surtout quand Aisaka Kira, un autre membre du dortoir Noctali, dont Lucas avait entendu parler dans la gazette. Il tint tête à Ace.S.Creed, en allant même jusqu'à l'insulter publiquement. La tête blonde hésita à intervenir, mais avant qu'il se décide, le rouquin en avait fini avec la prof. Il risquait gros ses paroles. D'autant que cet homme n'était pas n'importe qui. Il était un dresseur de renom, son professeur et également son référent. Lucas imaginait déjà les choses qui arriveraient à Kira une fois rentré au dortoir.

«  Ce n'est vraiment qu'un stupide boulet qui se la joue trop. Bon, moi il faudrait que j'y aille. J'ai pas réussi à suivre la conversation en cours, et visiblement, personne ne veut me mettre au courant. se dit Lucas à lui-même. »


Tandis que l'autre imbécile lâchait une dernière phrase, justement concernant les faux paris qu'il avait fait débuté, l'autre Noctalien se leva de sa chaise et récupéra son Embrylex qui ronflait sur le sol avant de se rendre au niveau du bureau et choper sa feuille. En silence, il suivit la direction de Kira, avant de choisir de se rendre au dortoir. Il regarda la feuille qu'il venait de prendre pour savoir ce qu'il aurait à faire avant de se rendre qu'il en avait piqué cinq dans le tas. C'était maintenant sûr que certains n'auront pas fait leur boulot.

«  Et merde …  »

La phrase réveilla le somnolant, installé sur l'épaule de son maître. Ce dernier soupira avant de jeter les copies en trop dans la poubelle. Après tout, il s'en foutait royalement. Du moment que lui, il avait son travail ...


Duel et Stratégie 01. Savoir enchaîner les attaques. 1466193127-s1

                         
Compte PNJ
Icon : Duel et Stratégie 01. Savoir enchaîner les attaques. CeOUB4f
Région d'origine : -
Âge : -
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 12868
Duel et Stratégie 01. Savoir enchaîner les attaques. CeOUB4f
-
-
0
0
12868
pokemon
Duel et Stratégie 01. Savoir enchaîner les attaques. CeOUB4f
-
-
0
0
12868
Compte PNJ
est un PNJs
STRATEGIE

Participants : 8

Rick Larson : 6/7
Kira Aisaka : 6/7
Conan Darrel : 5/7
Tetsuo Seijuro : 4/7
Tony Sweet : 6/7
Allen Wills : 5/7
Chen Rhee : 4/7
Lucas Emerillon : 6/7 + 3


EDIT : l'exp est ajoutée !
pokemon
Contenu sponsorisé
est un
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum