Partagez | .
Vous avez dit Vitesse ? [PV Orren] [Terminé]
 Pokéathlète Coach
avatar
Pokéathlète Coach
Région d'origine : Hoenn
Âge : 17 ans
Niveau : 65
Jetons : 16275
Points d'Expériences : 2278

MessageSujet: Vous avez dit Vitesse ? [PV Orren] [Terminé]   Sam 9 Jan - 23:49




Vous avez dit Vitesse ?
Alban Abernaty & Orren Losvrôk

Les vacances de Noël touchaient bientôt à leur fin et, avec elles, arrivaient les perspectives de la rentrée. Alban n’aurait su dire si l’idée de retourner à l’académie le réjouissait ou non. D’un côté, retrouver la vie communautaire du dortoir Voltali le ravissait ; se lever le matin et voir une bande de joyeux lurons en train de jouer au babyfoot ou au billard dans une ambiance cosy qui respirait la franche camaraderie, ça n’avait pas de prix. De l’autre côté, il était parvenu à s’habituer à vivre dans le même chalet que Max et il fallait reconnaître que passés les premiers jours de gêne, il s’était complètement plu à être plus proche de la Givrali. Ces vacances semblaient les avoir rapprochés plus encore, et il avait l’impression que retourner à la vie normale risquait de bien rapidement le rendre nostalgique. Pour autant, il continuait d’agir comme si de rien n’était, malgré l’échéance qui se rapprochait jour après jour. En outre, il était parvenu à régler la majorité des problèmes qui l’avaient fait déprimer en début de vacances. Après avoir souvent parlé à Khal, il en était venu à la conclusion que le départ de son colocataire avait été la meilleure décision pour lui, ce qui lui avait permis d’en faire le deuil. Quant à Calliope, eh bien… Leur longue discussion le lendemain de Noël avait achevé de les réconcilier ; mieux encore, Alban se rendait à présent compte que cette amitié basée sur la confiance sans aucune ambiguïté lui plaisait bien plus que ce qu’il s’était imaginé un jour vivre avec la Givrali. Maintenant, il allait mettre tous ses efforts pour la soutenir avec Leonidas.

Libéré de ses démons, Alban avait pu passer à autre chose et s’investir plus encore dans ses études. Les contours de son avenir se dessinaient de mieux en mieux, et il avait un projet avec Aaron qu’il espérait pouvoir mettre en place pour le second semestre qui approchait. Mademoiselle Hortense lui avait d’ailleurs dit qu’il ne tarderait pas à valider son Grade 2, perspective qui le motivait plus encore. Pour autant, qu’avait-il fait de notable en tant que Coach depuis qu’il avait atteint le Grade 1 ? Il avait certes fait office d’expert lors de la Compétition Aérienne Junior de Nénucrique l’été dernier et avait entraîné le duo qui avait remporté la première place lors de cette course. De même qu’il s’était chargé d’augmenter considérablement le classement de l’équipe d’éternels derniers de Habersetzer. Pour autant, en dehors de ses exploits hors murs de l’académie et de l’entraînement qu’il dispensait à ses Pokémon, il n’avait que peu été sollicité par ses camarades. Les autres Coach recevaient-ils des requêtes ? Mademoiselle Hortense lui avait assuré que ce genre de pratiques était relativement rare, mais Alban n’était pas sûr que ce soit une réalité. Après tout, n’avait-elle pas dit tout cela pour le rassurer ? Il avait certes en charge le tutorat d’Alex, mais ce n’était pas pareil… Comment était-il considéré par ses camarades ? Sollicitait-on les autres plutôt que lui à cause de son manque d’expérience et de son arrivée trop récente dans l’académie ? Dans ce cas, méritait-il réellement ce passage au Grade 2 que l’enseignante de Yoga lui avait promis ?

Les doutes avaient commencé à le ronger peu après Noël. Par chance, il avait reçu quelques messages iPok d’Orren qui l’avaient rassuré sur un point : en tant que Coach, il pouvait effectivement être pris au sérieux. Car son Préfet lui avait demandé son premier Coaching ! Une nouvelle qui l’aurait fait sauter de joie si Orren n’avait pas été son Préfet. Car il y avait peu de Coach dans le dortoir Voltali ; son aîné ne l’avait-il donc pas sollicité par esprit de camaraderie plus que parce qu’il pensait qu’il avait de réelles compétences ? Peut-être réfléchissait-il trop… Toujours est-il qu’il allait pouvoir pour la première fois montrer ce qu’il valait à un de ses camarades. Les autres requêtes viendraient peut-être d’elles-mêmes ensuite, qui sait… Si sa réputation faisait son bout de chemin… Bah, rien ne servait de se torturer l’esprit avec tout ça. La priorité à présent était déjà de croiser Orren afin d’avoir plus d’informations sur ce qu’il allait devoir coacher et de quelle façon, et d’effectuer le prêt de Pokéball. Logiquement, il aurait à sa charge un des Dragons du Spécialiste Type. Il avait déjà vu une bonne partie de l’équipe de son Préfet et il lui semblait qu’il y avait très peu de Pokémon qui ne mesuraient pas deux mètres et n’avaient pas des crocs et des griffes capables de lui trancher la carotide à la moindre impertinence. Serait-il à la hauteur ?

Le seul de ses Pokémon qui seraient globalement immunisé aux assauts des Dragons et aurait un quelconque impact sur eux était Aura, sa Togepi. Autant dire que ce n’était clairement pas le membre le plus sérieux ni le plus impressionnant de cette équipe. Ah… La tâche s’annonçait compliquée… Pas le temps néanmoins de s’apitoyer sur son sort ; il avait dit à son Préfet qu’il remplirait sa fonction. Impossible pour lui de se dégonfler. De toute façon, il ferait de son mieux pour faire progresser le Pokémon qu’on allait lui confier, Dragon dangereux ou non. Et dans le pire des cas eh bien… Orren serait sûrement assez compréhensif s’il venait lui avouer honnêtement qu’il n’était pas parvenu à faire mieux que lui. Même si la perspective de devoir reconnaître qu’il était un incapable ne le séduisait pas vraiment…

Soupirant, Alban attrapa sa veste et siffla ses Pokémon. Il avait rendez-vous avec Orren à la Patinoire pour réaliser la passation d’ici une bonne demi-heure. Il allait devoir se presser un peu s’il ne voulait pas faire attendre son Préfet. Comme d’ordinaire, les premiers à le suivre furent Zéphyr, Auster et Mistral. Hélios poussa un soupir blasé et consentit lâcher ce qu’il était en train de faire après deux bonnes minutes de mauvaise foi. Aura se mit aussitôt à rouler dans son parc pour bébé avant que le Larveyette ne l’en sorte à coups de Sécrétions - un exercice de haute voltige -. Quant à Zénith, il remarqua après tout le monde qu’il était temps de partir et, prenant une pose exagérément dramatique, il pointa ses griffes vers le ciel. Bon. Autant l’ignorer, ce serait mieux comme ça.

Saluant rapidement Max et Nolan en leur disant qu’il sortait, Alban enfila son manteau et quitta son chalet. Au dehors, le froid était mordant mais la neige avait cessé depuis longtemps de tomber, au profit d’un beau soleil éclatant, parfait pour une journée balade en plein air. Prenant la direction du cœur du Village de Noël, Alban s’arrêta quelques instants au marché afin d’acheter quelques friandises pour ses Pokémon. Il s’amusa également de remarquer à quel point tous ses Pokémon semblaient trouver Zénith particulièrement intéressant en ces temps hivernaux. Le pauvre Reptincel se sentit mal à l’aise dès lors qu’il avisa la présence des autres autour de lui, puis alla se cacher derrière les pattes d’Alban. Aha. Ridicule petit reptile.

Arrivant au bout de quelques longues minutes à la Patinoire, Alban regarda autour de lui et repéra Orren, quelque part près des bordures. Se dirigeant vers lui avec des grands gestes de la main, il parvint enfin à hauteur du dracologue. Le bout de son nez était frigorifié mais il parvint tout de même à s’exprimer sans parler en canard.

- Salut Orren, comment vas-tu ? Tu as passé de bonnes vacances ?

Il distribua quelques chocolats à ses Pokémon puis regarda quelques instants les adolescents qui étaient en train de patiner joyeusement sur la piste glacée. Il ne s’était jamais essayé à ce sport, mais la vitesse devait être grisante. Malheureusement, avec son genou… il préférait éviter de tenter quoi que ce soit d’un peu trop fou. Passant une main dans ses cheveux châtains, il décida de basculer vers le vif du sujet. Autant ne pas tourner autour du pot trop longtemps.

- Je suis content que tu m’aies appelé pour un coaching. J’ai des méthodes particulières mais je suppose que ton équipe a bien l’habitude de ce genre de conditions. Qui est l’heureux élu ?

Il aurait bien demandé des nouvelles plus personnelles à Orren, par exemple comment allait sa petite copine, mais il risquait de faire une bourde. Autant donc s'en tenir à des terrains moins glissants.

_________________


Dernière édition par Alban Abernaty le Lun 8 Fév - 15:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3557-alban-abernaty-le-ciel-se-nourrit-d-ailes http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3559-alban-abernaty-voltali
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Kalos
Âge : 17
Niveau : 58
Jetons : 2911
Points d'Expériences : 1843

MessageSujet: Re: Vous avez dit Vitesse ? [PV Orren] [Terminé]   Dim 10 Jan - 10:54

Vous avez dit Vitesse ?



Voilà une parfaite matinée hivernale qui se fit encore sous le signe d'une bonne humeur pour le dracologue. Levé assez tôt ce matin pour aller s'entraîner, le préfet avait quitté le chalet en même temps que sa petite amie, mais ne pensait pas le rejoindre avant elle. Le petit quotidien qu'ils filaient tout deux depuis le début des vacances était en grand responsable de l'humeur d'Orren. Se réveiller tout les matins aux cotés de Ruby était un véritable plaisir, et surtout sans que l'un ou l'autre n'ait besoin d'effectuer une opération infiltration dans le dortoir de l'autre. Non là pas la peine de se cacher d'une potentielle Jackie, ils étaient tout deux bien tranquilles dans leur chalet. Orren soupira d'aise à cette pensée, mais tout de même le fait de bientôt devoir quitter cette habitude qu'il avait prise ne le réjouissait pas. il avait envie de reprendre les cours et de continuer d'avancer sur ses travaux pour le Grade 4, mais il ne voulait pas à nouveau être éloigné de Ruby, même si leur dortoirs étaient voisins. Il continua de marcher sur la légère couche de neige au sol, accompagné de son fidèle Carchacrok.

-Spike je ne vais pas te mettre de coté tu comprends ? Seulement je penses qu'un séjour en coaching sera le mieux pour toi. Je peux t'entraîner c'est vrai et on a déjà fait de sacré progrès ensemble, mais tu comprends je dois un peu m'occuper de ceux en retard. Je vais pas simplement te mettre de coté, donc j'ai pensé à demander à Alban de s'occuper de toi pendant quelques temps. Il est Coach, il saura parfaitement t'aider pour augmenter encore ta Vitesse.

Le dragon des sables juste à coté eut un grognement sourd et contraint. il n'aimait pas le fait de s'entraîner avec quelqu'un d'autre et le sujet était en débat entre dresseur et Pokémon depuis quelques temps maintenant. Orren après quelques études savait très bien que Spike perdra un peu de sa vélocité en méga-évoluant. Pourtant sa vivacité restait une des meilleures armes dans un combat. Orren était bien conscient que le gain de puissance octroyée par la méga-évolution était considérable. pourtant, sacrifier de la vitesse lui semblait assez amère. Lors de leur combat contre Timmy, Spike avait perdu son avantage de vitesse et s'était retrouvé sur un pied d'égalité à ce niveau avec la Méga-Gallame. Et après la difficulté de ce match, le top dresseur ne voulait pas sacrifier un des atouts majeurs de son dragon. C'est pourquoi il s'était renseigné sur les différentes options. Bien sûr il y avait les objets améliorateurs, mais ceux-ci étaient plus que rares à Lansat et les rares qu'il avait vu avaient un prix exorbitant que le dracologue ne pouvait pas se permettre.

C'est pourquoi il s'était renseigné sur les possibilités restantes et dans celles-ci il y avait les Coach. Quelle aubaine, il pourrait permettre à un élève de l'académie d'entraîner un des Pokémons les plus connus (et pas toujours en bien) tout en y gagnant aussi quelque chose. Et quelle ne fut pas sa surprise en regardant le registre des élèves de son dortoir de voir qu'un des Voltali était justement Coach. Et pas n'importe qui. Alban Albernaty. Un élève qui avait rejoins l'académie pendant l'été alors que l'incident de la Team Rouage faisait rage. Et là où d'autres avaient préféré rester sur l'île Cobaba, Alban avait suivi les plus anciens dans l'opération de sauvetage improvisée par les préfets. Il avait même été blessé ce jour là et avait montré une grande force de caractère que le préfet en chef avait fortement apprécier. Puis la fameuse journée des Voltalis dans différents cafés de l'île où il avait put travailler aux cotés du jeune homme. Et que dire de leur  après -midi dans la fête de l'été avec la soirée de tir de feux d'artifices. C'était un souvenir magique pour le dracologue qui appréciait beaucoup son camarade. Malgré qu'ils ne se soient pas beaucoup parlé, il savait que c'était quelqu'un de bien avec qui il pourrait bien s'entendre. Et quand il avait discuté avec Alban celui-ci avait accepté avec enthousiasme de coacher un de ses dragons. Bien sûr pour le moment Orren n'avait rien dit sur l'identité du Pokémon à coacher, il ne voulait pas lui mettre la pression. Alban n'était pas là depuis longtemps dans l'école, mais le préfet était persuadé qu'il saurait parfaitement s'occuper de Spike.

Au bout d'un petit moment de marche pendant lequel Orren continua de faire entendre raison à son dragon, il arriva aux abords de la patinoire. Là l'attendait déjà Alban qui se signala à Orren d'un signe de la main. Il continua de marcher en direction du Voltali et le salua à son tour avec un grand sourire amical.

-Salut Alban ! Ca va très bien et toi ? Ouais les vacances se passent à merveille. Je suis avec Ruby, j'ai du temps pour me reposer et m'occuper encore plus de mon équipe, donc c'est parfait ! Et de ton coté ? Tu t'es acclimaté à l'académie ? J'aurais bien aimé discuter plus souvent avec toi, mais avec la préparation de mon arène... C'est un peu dur d'avoir du temps pour souffler depuis la rentrée !

Orren eut un nouveau sourire amical avant de s'appuyer sur la rembarde de la patinoire. Encore jamais il n'avait patiné et il doutait y arriver. il aimait bien la neige, mais comme ses Pokémons il était gauche sur la glace, une simple plaque de verglas se soldait souvent en chute ridicule, pour le plus grand plaisir de Ruby. Quand Alban reprit la conversation, Orren se tourna vers lui et planta son regard océan dans ceux de son camarade. Bon et bien l'heure était venue !

-J'ai totalement confiance en toi pour le coaching. Ce serait pour augmenter la vitesse de l'un d'eux. Pour Spike exactement ! C'est le moment que choisi le Carcacrok pour se montrer et venir devant Alban et le regarder fixement, semblant le jauger. Pour la méthode je te fais confiance. J'ai aussi des techniques à part. Et je sais que tu sauras t'occuper de lui, malgré son caractère pas toujours facile. C'est une forte tête, mais il est pas mauvais, juste un peu bagarreur.

Orren prit alors dans son sac la Pokéball de Spike qu'il tendit à Alban. Il savait parfaitement ce qu'il faisait, il savait qu'Alban serait capable de gérer ce puissant dragon. C'était la deuxième fois qu'il confiait Spike à quelqu'un, la première personne étant Estelle qui en avait fait les frais. mais Spike avait changé, il était moins impulsif qu'à l'époque et bien plus calme. il avait endossé un rôle de leader dans l'équipe d'Orren. Néanmoins cela lui faisait quelque chose. Depuis que Spike avait évolué et que les tensions entre dragon et dresseur étaient disparues, ce serait la première fois que le Carchacrok ne serait pas à ses cotés. Et puis il espérait qu'Alban ne serait pas intimidé par la mauvaise réputation de ce requin draconnique. Il était temps de conclure cette mise en pension du dragon chez le Coach. Orren arbora un grand sourire tandis que son regard semblait presque défier amicalement Alban.

-Alors, tu penses que ça peut le faire pour toi ? Moi j'ai une confiance totale en tes capacités !


_________________

Orren Losvrôk
If you resist, You'll feel the darkness penetrate on you. Don't resist. To the appeal of twilight...Let the darkness absorb your light...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1323-losvrok-orren-voltali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1335-t-card-orren-lovsbrok
 Pokéathlète Coach
avatar
Pokéathlète Coach
Région d'origine : Hoenn
Âge : 17 ans
Niveau : 65
Jetons : 16275
Points d'Expériences : 2278

MessageSujet: Re: Vous avez dit Vitesse ? [PV Orren] [Terminé]   Dim 10 Jan - 17:07




Vous avez dit Vitesse ?
Alban Abernaty & Orren Losvrôk

Il avait beau en avoir l’habitude, l’aura qui entourait son Préfet l’impressionnait toujours autant. Alban trouvait qu’il respirait le charisme et la puissance, mais avec une calme froideur qui ne s’embrasait que rarement. Orren était comme un torrent pour lui ; parfois paisible, parfois incroyablement violent. Il avait entendu parler du carnage qu’il avait fait à la soirée d’Halloween et ne pouvait s’empêcher de le regarder avec une sorte de respect mêlée d’un peu de crainte. Orren était une pointure. Comparé à lui, il était à des strates bien au-delà. Pourtant, c’était bien à lui qu’avait fait appel le Préfet des Voltali. Un honneur, même si la tâche s’annonçait rude et qu’il n’était pas certain de bien pouvoir répondre aux attentes de son aîné. Son esprit était embrumé de doutes et d’incertitudes. Il se sentait bien incapable de remplir son travail, mais n’était-ce pas ce qu’il s’était dit à chaque fois qu’il avait dû entreprendre un projet bien trop gros pour lui ? Pour autant, il s’en était toujours merveilleusement bien tiré… Il fallait qu’il apprenne à se faire un peu plus confiance. Surtout quand les autres lui accordaient précisément cette confiance.

Souriant donc au brun, il s’approcha nerveusement. Il avait parlé quelques fois à Orren, mais il ne pouvait pas pour autant dire qu’ils étaient particulièrement amis. Orren, c’était ce Préfet qui était bien au-dessus de tous les autres Voltali mais qui agissait tout de même comme s’il était leur égal, s’inquiétant de l’état de chacun, essayant de prêter une oreille attentive à ceux qui en avaient le plus besoin… Malgré tout, Alban avait l’impression qu’il était inaccessible en quelques sortes. Peut-être justement à cause de l’aura ? Que devait-il dire pour ne pas paraître complètement idiot ? Il opta pour une approche extrêmement neutre mais sympathique et polie pour autant. Ce à quoi le Spécialiste Type Dragon répondit avec gentillesse et bonnes manières. Un chic type, cet Orren.

Alban l’écouta donc parler de sa petite copine, Ruby ; de ses vacances qui se déroulaient à merveille, du temps qu’il avait pris pour se ressourcer et pour prendre soin de son équipe. Le châtain eut un petit sourire à la mention de toutes ces banalités. Finalement, Orren était plutôt un garçon comme lui. Durant les vacances, il n’avait rien fait de bien fou. Trainer avec ses amis - et en l’occurrence sa petite amie -, s’occuper de ses Pokémon, et profiter, tout simplement. Toutes ces paroles parvinrent à le mettre encore plus en confiance. Orren avait beau avoir un titre qui le rendait supérieur aux autres élèves de son Dortoir, il n’en restait pas moins incroyablement humble. Alban ne l’avait jamais vu tout rapporter à son titre. Une partie de lui qu’il appréciait énormément. Se détendant donc au fur et à mesure de la conversation, il hocha la tête doucement pour répondre par la gestuelles aux questions de son aîné.

- Je vais bien, merci. Je pense pouvoir dire qu’après quatre mois sur Lansat j’ai bien pris mes marques. J’ai eu un peu de mal au départ parce que je m’étais habitué à Cobaba et que dans l’architecture des maisons ça ressemblait plutôt à Cimetronelle mais… ça va. Le campus est vraiment superbe, et je dois reconnaître que ne pas devoir me débrouiller avec une échelle tous les jours, c’est la belle vie…

Il parlait évidemment là de son genou blessé qui rendait difficile l’accès à des maisons en hauteur. Pour cela, Lansat avait été une véritable bénédiction. Finies les échelles intempestives, tout était incroyablement plat. Malgré la présence de quelques escaliers qui représentaient tout de même un niveau de difficulté minime en comparaison des échelles. Avec un sourire doux, Alban regarda une nouvelle fois les patineurs et passa une main dans ses cheveux. Pouvoir parler aussi simplement de son handicap était plutôt nouveau, pour lui. Il se souvenait de son arrivée sur Cobaba et de ses efforts pour cacher à tous qu’il boitillait. Maintenant, il était à peu près sûr que toute sa promotion était au courant, mais n’y prêtait aucune attention. Il avait appris à vivre avec et à lutter contre grâce à Calliope.

Il eut d’ailleurs un petit rire quand Orren lui avoua qu’il aurait bien aimé discuter plus souvent avec lui. Pauvre Orren, il avait vraiment l’air de faire tous les efforts du monde pour que tous les Voltali se sentent comme chez eux. Mais comme Alban, il devait crouler sous les devoirs. D’autant plus qu’il était arrivé bien avant lui et qu’il se doutait que le niveau augmentait de façon drastique en fonction de semestres. D’ailleurs, en quel semestre était Orren ? Troisième ? Quatrième ? Il n’osait même pas imaginer la masse de travail qu’ils devaient avoir…

- Pas de soucis, c’est déjà sympathique de ta part de tout faire pour mettre les Voltali à l’aise comme ça. Tu es vraiment un bon Préfet. Je me doute bien que plus on progresse et plus les exigences deviennent importantes… Tu es en quel semestre déjà ? Il y a énormément de travail à fournir ? C’est chouette en tout cas pour ton Arène. Je ne crois pas avoir déjà vu d’Arène d’autres élèves dans le campus… Tu serais peut-être le premier du coup ?

Il eut le furtif souvenir que Max lui avait parlé du fait d’intégrer l’arène d’Orren. Etant donné qu’elle avait plusieurs Dragons dans son équipe, ça lui semblait cohérent effectivement… Pour autant, Alban ne pouvait s’empêcher d’être impressionné par sa jeune amie ; elle était arrivée à peu près en même temps que lui mais excellait dans bien plus de domaines. Lui était réellement désespérant pour tout ce qui touchait aux enseignements TopDresseurs…

- Ne compte pas sur moi pour tenter le challenge de ton arène, en tout cas. Je suis tellement désespérant en combat Pokémon que je n’arriverai même pas à passer le premier dresseur. Ginji pourra en attester…

Un nouveau sourire et voilà qu’il tournait la tête pour se concentrer un peu plus sur le Carchacrok d’Orren. Décidemment, le brun se baladait toujours avec une bestiole impressionnante. Et celle-ci n’y faisait pas exception. D’ailleurs, il lui semblait que ce Pokémon-là était plutôt célèbre dans son dortoir… Quel était son nom, déjà ? Il n’avait pas l’air commode avec ses crocs acérés et son air revêche, en tout cas. Alban espérait que si c’était lui qu’il aurait à Coacher, il n’aurait pas trop de soucis… En général les Pokémon étaient plutôt disciplinés avec lui, mais quelque chose lui disait que celui-ci pourrait faire exception…

Et ses craintes furent bientôt confirmées quand Orren lui présenta « Spike » en lui disant qu’il aimerait qu’il augmente sa Vitesse. Et en ne manquant pas de préciser qu’il avait un « caractère pas toujours facile ». Ah. Si même Orren avait du mal à tenir ce Carchacrok alors qu’il était spécialiste des Dragons, quelle horreur ce serait avec lui ? Pas de panique Alban. Calme. Respire et garde ton expression neutre pour ne pas montrer que tu es impressionné. Surtout quand la bestiole te toise en semblant se demander s’il vaut mieux te laisser une chance ou te bouffer tout de suite. Hm ? Bien, garde la pose maintenant !

Confiant, Orren lui tendit la Pokéball de son Pokémon. Il lui demanda une nouvelle fois s’il pensait que ça pouvait le faire, tout en ajoutant qu’il avait confiance en lui. Confiance… Le compliment sonna comme un doux carillon aux oreilles d’Alban. Si quelqu’un comme Orren avait confiance en lui, eh bien… Il allait faire de son mieux pour ne pas le décevoir, après tout ! Attrapant la Pokéball que son aîné lui tendait, il esquissa un discret sourire.

- La Vitesse est le domaine où je m’en sors le mieux. Avec les conditions climatiques actuelles, en plus, j’ai pas mal d’idées d’entraînement pour lui. C’est bon pour moi. Je ferai de mon mieux pour le faire progresser et être digne de ta confiance.

Il regarda son Préfet droit dans les yeux, sans prêter attention au Carchacrok qui avait l’air plus bougon encore maintenant que la Pokéball était passée d’une main à l’autre.

- Merci, Orren.

Ça n’allait pas être une tâche évidente mais… il ferait de son mieux pour remplir ses objectifs !

HRP : Entrée de Spike, Carchacrok d'Orren Losvrôk en Coaching
RP Terminé pour Alban


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3557-alban-abernaty-le-ciel-se-nourrit-d-ailes http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3559-alban-abernaty-voltali
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Vous avez dit Vitesse ? [PV Orren] [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
Vous avez dit Vitesse ? [PV Orren] [Terminé]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: archives :: Les Archives :: Année 3 :: Village de Noël :: Place de Noël :: Patinoire-