Connexion
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 3

Pokemon Community

Tu abandonnerais ce pauvre locataire démuni à son déménagement, en « empruntant » sa camionnette en plus… ? Je ne te pensais pas voleur, Josh.
en savoir plus ?
Cha-charmant… normalement c’est en mission avec Josh que je frôle la mort, pas en rentrant chez les Phyllalis.
en savoir plus ?
Je vais chuter, encore, et ça sera long, et ça sera douloureux, et t'auras pas envie d'être là. Parce que toi, tu as Aoi mais moi j'ai quoi maintenant que Maya est partie, dis-moi ?
en savoir plus ?
Ce n'est pas le parc que je souhaite anéantir...
en savoir plus ?
Mademoiselle Alézar, Pecheresse Caroline ! Où êtes-vous ?
en savoir plus ?
La triche sera permise évidemment.
en savoir plus ?
Q…. Quéééééééééééééé ?!
en savoir plus ?
Le deal à ne pas rater :
STANLEY Coffret outils 38 pièces
19.99 €
Voir le deal

Alban Abernaty
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3557-alban-abernaty-le-ciel-se-nourrit-d-ailes
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3559-alban-abernaty-voltali
Région d'origine : Hoenn
Âge : 17 ans
Niveau : 70
Jetons : 20638
Points d'Expériences : 2487
Hoenn
17 ans
70
20638
2487
pokemon
Hoenn
17 ans
70
20638
2487
Alban Abernaty
est un Pokeathlète Coach



Un au revoir au goût d'embruns
Alban Abernaty & Orren Losvrôk

Le ciel matinal était teinté d’encre couleur d’aurore. A cette heure-ci de la journée, la Plage était silencieuse et paisible, simplement agitée par les quelques remous de vagues qui venaient s’écraser mollement contre ses bancs. Respirer l’air frais du matin avait quelque chose de grisant ; l’odeur des embruns et les fragrances nocturnes rémanentes avaient ce petit côté mystique qui n’enlevait rien à la beauté de la scène. S’entraîner alors que le campus était encore endormi avait un certain charme auquel Alban n’était pas prêt de renoncer. Néanmoins, il y avait ce matin-là une légère saveur douce-amère ; un petit arrière-goût de nostalgie qui commençait doucement à lui chatouiller le palais. Ses yeux bleus-gris se perdirent dans l’immensité du paysage. En face de lui, sur le sable encore froid, un immense Carchacrok virevoltait dans tous les sens pour repousser les assauts de ses opposants. Avec dextérité et agilité, il esquivait les rayons mortels, parait les coups de griffes ou de crocs, alternant les phases d’attaques et de défense… Alban soupira en passant une main dans ses cheveux châtains. C’était le dernier jour de Spike au sein de son équipe. Dans quelques heures à peine, le Voltali allait devoir rendre l’indomptable Dragon à son dresseur, et c’en serait fini de ces longues semaines passées ensembles.

Il observa Spike parer un coup de griffe d’Auster du bout de sa lame, puis soupira de nouveau. Il avait rencontré de nombreuses difficultés avec ce Pokémon-là, au départ. Pourtant, au fur et à mesure des séances, Spike avait appris à lui faire confiance et à l’écouter avec respect. Il profitait de son enseignement avec docilité, malgré ses doutes de départ, et un certain lien s’était créé entre le Carchacrok et son entraîneur. Alban n’aurait su dire s’il appréciait vraiment Spike ou non. Il n’y avait certes pas la même symbiose entre eux deux que pour Alban et le reste de son équipe ; mais malgré tout, le châtain avait fini par s’y attacher. Etait-ce une erreur ? Il n’en savait rien. Après tout, c’était le premier véritable coaching long qu’il faisait. Auparavant, il n’avait jamais été confronté à ce genre de choses. Pour autant, il ne voulait pas rendre la chose difficile ; ni pour lui, ni pour Spike. Il ne savait d’ailleurs même pas ce qu’il représentait, aux yeux du Dragon. Il n’était plus une simple tâche sur le bout de ses serres, de ça il en était sûr. Mais au point de devenir quelqu’un que Spike « appréciait » ? Il en doutait fort.

Ses yeux suivirent les mouvements du Carchacrok. En trois semaines à peine, sa vitesse avait considérablement augmentée. Alban n’était pas sûr que sans entraînement, les fruits de ses efforts allaient perdurer, mais il avait au moins inculqué de nouvelles méthodes à Spike. Il était persuadé que ce dernier parviendrait sans trop de problèmes à se maintenir à son niveau actuel, et que ses nouveaux réflexes acquis lui permettraient de progresser encore plus. Que ce soit du côté Pokéathlétisme, ou du côté duelliste. Il y avait quelque chose de satisfaisant dans toute cette histoire. Orren lui avait fait confiance, et Alban était à peu près sûr d’avoir au moins remplit 80% du contrat. Seul son Préfet pourrait lui dire s’il était entièrement satisfait de son travail ou non, mais le Coach n’avait pas l’impression d’avoir vraiment merdé. Pour une première fois, l’expérience avait été plutôt positive. Des deux côtés, probablement. Du moins l’espérait-il.

Avec un léger sourire, il siffla la fin de l’entraînement et fit venir les Pokémon vers lui. Comme d’ordinaire, Spike se mit légèrement en retrait, les bras croisés, l’expression dure et indéchiffrable. Auster, haletant après avoir tenu tête au Dragon pendant une bonne heure, se tint cependant droit et fier en bombant le torse. Zéphyr et Mistral se posèrent à même le sable, encadrant le Noctali, tandis que Zénith s’avançait pour obtenir des compliments qu’il ne méritait aucunement. Aura vint quant à elle pousser le Reptincel sur le côté en piaillant joyeusement, tandis qu’Hélios se faisait plus discret.

- Bien, bien, bien… L’entraînement est fini pour aujourd’hui, et si vous l’avez oublié, c’était la dernière séance de Spike parmi nous…

Il laissa sa phrase en suspens, le temps de surprendre les expressions de ses Pokémon. Auster, Mistral et Zéphyr s’en souvenaient évidemment et ne firent pas mine d’être étonnés. Zénith se tourna brièvement vers Spike en lui tapotant le genou comme s’il voulait compatir. Hélios eut une expression qui indiquait qu’il avait complètement oublié, avant de se renfrogner pour signifier qu’il s’en fichait. Quant à Aura, elle fit une petite moue, triste de perdre ce compagnon de jeu qui la laissait rouler derrière lui sans jamais broncher. Alban esquissa un petit sourire et alla fouiller dans son sac à dos. Il en sortit ensuite un petit foulard bleu pâle qu’il avait fait confectionner spécialement par un styliste de l’académie. Serrant la petite étoffe entre ses doigts, il plongea son regard dans celui du Carchacrok. Comme d’ordinaire, Spike ne semblait pas prêter beaucoup d’attention à ses états d’âmes. Même la petite pointe de nostalgie qu’Alban ressentait ne parvint pas à le dérider.

- C’était un plaisir d’avoir pu t’entraîner en tout cas, Spike. J’espère que tu as beaucoup appris parmi nous, et que tu deviendras encore plus fort une fois que tu retourneras avec Orren.

Il s’approcha ensuite du Dragon pour nouer le foulard autour de son poignet.

- C’est un dernier petit cadeau. Essaye au moins de le garder sur toi jusqu’à ce que je te rende à ton dresseur. Tu pourras l’enlever ou le jeter après mais… bon, disons que c’est la preuve que tu as un jour fait partie de mon équipe, même si ce n’était que provisoire.

Il lui sourit et ne décela rien de particulier dans le regard de Spike. Bah. Il s’y était attendu, de toute façon. Sifflant ensuite une nouvelle fois, il fit s’étirer ses Pokémon et Spike. Probablement pour la dernière fois comme ça tous ensembles. Ah… Quelque part, ça allait vraiment lui manquer.

***

L'heure du rendez-vous avait été fixée pour une heure avant le déjeuner, sur la Plage proche du dortoir Voltali. Alban savait que son Préfet était du genre ponctuel. Aussi comprit-il immédiatement que le brun était là lorsqu'il entendit un léger chuintement sur sa droite. Il tourna la tête et aperçu Orren au loin. Agitant sa main pour attirer son attention, il combla les derniers mètres qui les séparaient, et lui adressa un grand sourire.

- Salut Orren. Désolé de t’avoir fait venir ici, j’aurais pu te rencontrer dans le Dortoir mais…

Il désigna d’un geste de la main ses Pokémon qui s’amusaient avec Spike sur la plage, et eut une expression gênée.

- Je pense que mes Pokémon voulaient profiter encore une dernière fois de la compagnie de Spike. Bon évidemment, Spike a plus l’air de s’ennuyer qu’autre chose, mais tu le connais mieux que moi…

Il se tourna une nouvelle fois vers la fine équipe et eut un léger sourire devant l’expression plus que blasée du Carchacrok.

- Enfin bon. J’ai l’impression que c’était hier que tu me l’as confié. Je t’ai fait une courbe d’évolution de sa vitesse sur un graphique, ainsi que deux trois notes sur sa santé et sa forme en général.

Il lui tendit une pochette avec plusieurs papiers et s’agita sur place, légèrement mal à l’aise. Dans ces conditions, que devait-il dire d’autre ? Sortant alors la Pokéball de Spike, il la tendit vers Orren.

- Et je te rends ça aussi… Je t’avoue que ça va me faire bizarre, de ne plus l’avoir constamment derrière mon dos. Je vais pouvoir dormir sans craindre qu’il ne m’égorge dans mon sommeil.

Il eut un léger rire et son expression se figea. C'était plutôt triste, au final. Même s'il savait qu'il pourrait continuer de voir Spike de temps à autres vu qu'Orren et lui étaient dans le même dortoir, ça n'allait plus être pareil, n'est-ce pas ? Ah, foutue sensibilité…

HRP : Fin du Coaching de Spike, Carchacrok d'Orren Losvrôk


Un au revoir au goût d'embruns [PV Orren] [Terminé] 15024690286225SignMaxAlban
Orren Losvrôk
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1323-losvrok-orren-voltali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1335-t-card-orren-lovsbrok
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Kalos
Âge : 17
Niveau : 58
Jetons : 2911
Points d'Expériences : 1843
8
Kalos
17
58
2911
1843
pokemon
8
Kalos
17
58
2911
1843
Orren Losvrôk
est un Topdresseur Spé. Type
Un au revoir au goût d'embruns



Orren poussa un énième soupir. Il avait profité de la matinée pour rapidement aller à l'aquarium et rendre enfin visite au scientifique qui s'occupait de son Venalgue. Bonne nouvelle, l'homme avait réussi à voir ce qui clochait pour Byvir. Et c'est là que le coeur du dresseur était lourd. Les yeux de Byvir étaient en très mauvais état. Il ne savait pas, et ne saurait sûrement jamais d'où le Collectionneur avait ce petit Pokémon qu'il lui avait fourni. Et pourtant il avait envie d'aller secouer ce vieil énergumène qui fournissait des Pokémons en mauvaise santé. Enfin le savait-il au moins que le Venalgue souffrait de problèmes oculaires, l'avait-il au moins une fois remarqué ? Il en doutait fortement. Enfin bon au moins le problème avait-il été réglé. Les Scientifiques, craignant que cela ne fasse que s'aggraver, impactant au bout d'un moment sur la Santé globale du Venalgue par une quelconque infection, avaient décidé d'intervenir sans prévenir le jeune homme. Il n'avait laissé aucun numéro d'Ipok et avec les vacances et toute l'académie éparpillée sur Lansat, impossible de le contacter.

Byvir avait donc été opéré des yeux, les dégâts ayant été rattrapés au mieux. L'opération et tout s'était bien passé, mais personne ne pouvait encore dire si le Pokémon voyait mieux ou non. Il fallait laisser le temps que cela cicatrise, et ça allait être long à cicatriser. Néanmoins en cherchant son Pokémon, le scientifique dut comment lui poser une question dérangeante. Pouvait-il rembourser les frais de l'opération. La somme avait laissé à Orren des yeux en très mauvais état aussi... Ahem. Non, plus sérieusement, il avait dégluti devant l'imposant chiffre. Dans un élan de compassion et de sympathie, le professeur en vie aquatique lui proposa de prendre les deux tiers en charge, si il venait régulièrement aider à l'entretien du musée. Bien sûr Orren avait accepté et le tiers restant fut payé en partie par lui et sa mère qu'il avait appelé. Cas de force majeur. Il avait refusé qu'elle paye l'intégralité ou même le tiers restant, voulant que ce soit lui qui s'en charge. Son Pokémon, sa responsabilité. Ainsi fut réglé ce soucis d'ordre financier, Orren irait s'occuper des aquariums et des Pokémons les peuplant chaque soir après les cours. Cela mettait en suspens plus d'un de ses projets, mais on parlait ici de la santé de l'un des membres de son équipe. Tant pis. Le reste attendra. Il devrait travailler plus tard pour ses thèses, le financement et la mise en place de son arène se ferait plus tard. Il était légèrement peiné de voir ses projets ainsi mis à mal, mais il ne pouvait rien y faire. Il préférait cette solution. Au moins Byvir aurait des chances de recouvrer entièrement la vue. Du moins il l'espérait.

Ce fut donc un Orren hagard qui se présenta sur la plage en cette fin de matinée. Il avait rendez vous avec Alban pour retrouver Spike qui avait passé ces trois dernières semaines en pension chez le jeune Coach. Il était pressé de retrouver son dragon, pressé de voir ses progrès. Mais la dure nouvelle de ce matin lui laissait un goût amère en bouche. Son arène.... Il était si proche de pouvoir enfin la mettre en place, et pourtant il en était encore bien loin au final. Il repéra bien rapidement le châtain et son dragon de loin. Tentant d'enlever son expression peinée du visage, Orren adopta une expression plus neutre, bien qu'amicale envers Alban. Il lui répondit par un sourire, même si celui-ci ne se reflétait pas dans son regard et lui répondit en avançant avec lui vers le dragon à l'air plus que blasé des jeux des autres.

-Salut Alban ! Y a pas de problèmes ça me dérange pas. Je comprends qu'ils aient voulu passer encore un peu de temps avec lui.

Orren récupéra ce que lui tendit le Voltali, impressionné par son professionnalisme. Il analysa rapidement les différentes informations qu'Alban avait noté avant d'avoir un grand sourire. Oui. Les progrès et la santé de Spike semblaient pour le moins impressionnants et Orren avait véritablement fait le bon choix. Faire confiance à Alban était une bonne chose. Déjà, il avait gagné la confiance et le respect de Spike, nécessaire à l'entraînement. Ce simple fait forçait le respect et l'admiration. Orren connaissait son Carchacrok mieux que quiconque. Et le dragon des sables n'était pas du genre à attribuer sa confiance à n'importe qui.
En parlant de lui. Le voilà qui se dégagea des jeux des Pokémons du châtain pour venir voir son dresseur. Leur regard se croisèrent et directement, le poing d'Orren fusa en direction du dragon. La réaction fut vive, ses mouvements bien plus rapides et souples qu'avant. Le Carcacrok évita le poing de son dresseur avant de cogner son crâne avec lenteur. Ouais. De sacrés progrès !

-On dirait que même ses réflexes sont plus rapides. Merci beaucoup Alban, tu as fait un travail exceptionnel. Et ne t'en fais pas. SI Spike t'as respecté et t'écoutes, tu es maintenant prisonnier de lui ! Le brun eu un léger rire. Sache qu'il va pas te lâcher comme ça, donc ne prends pas peur si un Carchacrok décide de rentrer dans ta chambre te faire une visite surprise. Et puis.... Je penses que tu pourras de nouveau l'avoir avec toi, je penses que j'ai trouvé le Coach de Spike.

Orren arborait désormais un grand sourire tandis que son dragon acquiesçait derrière lui. Le Voltali avait réussi à entraîner Spike, à le rendre bien plus rapide. Il avait amplement fait ses preuves en tant que Coach et même.... ami, pour Orren. Il était sûre qu'il referait appel à son camarade de dortoir pour s'occuper du Carchacrok. Aussi Orren sorti une petite bourse de jetons pour la lui donner, récompense amplement méritée pour son dur labeur.

-Et tu sais. Si tu veux venir le voir de temps en temps, te gênes pas. Ma porte te sera toujours ouverte, même si je bosses pas mal. Évites juste de passer vers 17h, je serais.... occupé.

En effet occupé par son nouveau travail à l'aquarium. Occupé à rembourser sa dette. En y repensant le regard du dresseur se voilà quelque peu, ne voyant même pas Spike poser sa griffe sur l'épaule du jeune coach dans un signe très proche de l'amitié venant du dragon. Tout ce qu'Orren remarqua finalement était ce petit bandeau que le dragon avait à la patte. On dirait qu'un pacte avait été signé, et que le Carchacrok l'avait accepté. Bien joué Alban.

HRP :
Récupération de Spike





Orren Losvrôk
If you resist, You'll feel the darkness penetrate on you. Don't resist. To the appeal of twilight...Let the darkness absorb your light...
Alban Abernaty
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3557-alban-abernaty-le-ciel-se-nourrit-d-ailes
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3559-alban-abernaty-voltali
Région d'origine : Hoenn
Âge : 17 ans
Niveau : 70
Jetons : 20638
Points d'Expériences : 2487
Hoenn
17 ans
70
20638
2487
pokemon
Hoenn
17 ans
70
20638
2487
Alban Abernaty
est un Pokeathlète Coach



Un au revoir au goût d'embruns
Alban Abernaty & Orren Losvrôk

Etait-ce uniquement une impression où Orren semblait-il un peu ailleurs ? Le sourire qu’il lui servit était aussi doux et chaleureux que d’ordinaire, mais ses yeux étaient restés vides ; fait quelque peu inhabituel qui n’était arrivé que rarement depuis qu’il le côtoyait. Alban l’observa quelques secondes avant de détourner le regard et de repartir dans ses explications. Après tout, il n’avait jamais été un confident d’Orren ; ni un bon confident tout court, pour être franc. Il était persuadé que si son Préfet avait envie de lui parler de quelque chose, il le ferait. En attendant, Alban préférait respecter son silence et ne rien dire pour ne pas remuer inutilement le couteau dans la plaie. A chacun ses propres démons ; qui était-il pour s’immiscer dans la vie des autres ? Lui-même n’aurait pas apprécié qu’on le bombarde de questions sur son accident. Laissant donc de côté la mélancolie passagère du brun, Alban tendit son dossier et se sentit rougir devant l’air légèrement surpris de son Préfet. En avait-il trop fait ? C’était la première fois qu’il réalisait un Coaching pour un autre élève, alors il n’avait pas vraiment conscience des « conventions » du métier. Il avait bien essayé de voir avec Mademoiselle Hortense à la fin d’un cours, mais… chaque Coach avait sa propre approche et sa propre façon de fonctionner ; tout regrouper et normaliser autour d’un même protocole était impossible. Pour Alban, la façon la plus rapide de représenter les progrès était donc de représenter ces derniers avec des chiffres précis, des scores et des courbes imagées. Se baser sur des « impressions » et des « on dirait » n’était pas de son genre. Il fonctionnait certes à l’instinct, mais lorsqu’on travaillait pour une autre personne, mieux valait être pointilleux dans son approche.

Comme s’il sentait qu’on parlait de lui, Spike se détacha des Pokémon d’Alban pour revenir vers le duo d’humains. Alban lui jeta un coup d’œil rapide mais son corps ne se tendit pas comme lors des premiers jours passés avec le Carchacrok. Le châtain lui faisait maintenant confiance ; il ne craignait plus d’avoir la nuque tranchée par une attaque du Dragon. Il n’esquissa d’ailleurs aucun mouvement lorsqu’Orren balança son poing vers son Pokémon pour tester ses réflexes. Les yeux colorés d’Alban détaillèrent le coup ; rapide et précis, mais lancé avec une vitesse qui n’était sûrement pas celle de pointe du Préfet. Et, comme il s’y était attendu, Spike évita avec aisance l’assaut. Malgré lui, un sourire s’étala sur ses lèvres. Cette façon de se déplacer avec le calme d’une feuille morte mais la vitesse du vent était typiquement celle d’Auster. Visiblement, l’entraînement avait porté ses fruits. Orren sembla d’ailleurs le remarquer et il le remercia chaleureusement, ce à quoi Alban répondit d’un hochement de tête timide et modeste.

- Je l’espère en tout cas, et je suis heureux si cela te convient. Il faudra évidemment continuer son entraînement avec toi, mais maintenant qu’il a acquis certains réflexes et certaines méthodes de travail, il pourra s’entraîner normalement tout en conservant sa vitesse actuelle et en suivant sa progression de base.

Et pour ça, Alban ne se faisait absolument aucun souci. La phase technique passée, les deux Voltali entamèrent ensuite la séquence émotion. Il était vrai que se séparer de Spike faisait un mal terrible à Alban. Durant ces trois dernières semaines, il avait vraiment considéré le Carchacrok comme un membre à part entière de son équipe. Difficile à gérer, certes, mais avide d’apprendre et appliqué dans son entraînement. Des caractéristiques qu’Alban appréciait chez les Pokémon qui travaillaient avec lui. Ils avaient dormi dans la même pièce, mangé ensemble, étudié côte à côte, même… Se séparer de ce grand gaillard écailleux, c’était vraiment se couper d’un ami auquel on s’était trop rapidement attaché. Et tout ça lui faisait peur, inexorablement.

Il avait peur de se sentir seul malgré la présence de ses autres Pokémon. De se tourner vers l’endroit où le Carchacrok avait l’habitude de s’asseoir, dans sa chambre, et de ne rencontrer que du vide. De mettre machinalement sa main au-dessus de sa gamelle pour éviter que le Dragon ne l’envoie au sol d’un coup maladroit de ses grandes lames. Toutes ces petites habitudes qui s’étaient installées si rapidement, et auxquelles il avait fini par tenir.

Une erreur dans son travail de Coach. Comment allait-il faire s’il s’attachait à tous les Pokémon qu’il allait entraîner ? Ressentir une légère affection n’était pas un mal, bien au contraire. Cela prouvait qu’il aimait ce qu’il faisait, qu’il y prenait du plaisir et qu’il serait inévitablement performant puisqu’il exerçait avec passion. Mais s’attacher autant, c’était sûrement faible de sa part. Et pourtant, tandis qu’il regardait le Carchacrok et son foulard, il ne put s’empêcher de ressentir une vague de tristesse. Fini l’entraînement. Lui qui s’en était souvent plaint, voilà qu’il se faisait sentimental.

Orren tenta cependant de lui remonter le moral avec quelques petits rires. Le voir sourire autant était plutôt agréable. Alban essaya de lui renvoyer la politesse mais ne parvint qu’à relever légèrement les commissures de ses lèvres. Il eut cependant un petit rire en imaginant le Carchacrok lui faire une visite surprise au beau milieu de la nuit. Voilà qui risquait de ne pas faire plaisir à Nolan, ni à leurs Pokémon, d’ailleurs. Il y avait plus agréable comme visite nocturne…

- Ahaha ne t’en fais pas, j’ai l’habitude de me réveiller la nuit et de le voir tout près de ma tête. Je ne sais pas vraiment ce qu’il fait, mais on dirait qu’il a envie de me bouffer dans mon sommeil.

Son cœur se serra à l’évocation de ce souvenir, pour se détendre une nouvelle fois lorsqu’Orren lui dit qu’il pourrait l’avoir de nouveau en entraînement. Lui ? Devenir… le coach de Spike ? Alban se tourna incrédule vers son aîné, puis ses yeux glissèrent jusqu’au Carchacrok. Etait-ce une impression ou Spike venait-il de hocher la tête de haut en bas ? Alban n’en cru pas ses yeux. C’était peut-être la première fois que Spike faisait preuve d’affection à son égard. Du respect et de l’écoute, il y en avait certes déjà eu. Mais de ça… Incroyable. Heureux, Alban sentit son sourire s’élargir.

- J’en serai vraiment honoré
, lui dit-il avec un enthousiasme rare.

Puis, attrapant la bourse qu’Orren lui donnait, il la rangea dans la poche de son blouson. Pas la peine de compter, il n’était pas de ce genre-là. D’autant plus qu’il faisait confiance à Orren. Et, quand bien même… cette expérience avait certainement été aussi bénéfique pour lui que pour le Carchacrok. C’était plutôt à lui de remercier Orren… Ce qu’il ne manqua d’ailleurs pas de faire lorsque son Préfet lui proposa de venir le voir de temps en temps.

- Super, je te préviendrai toujours avant de toute façon. Merci beaucoup pour tout.

Il se tourna ensuite vers Spike qui venait de poser une griffe sur son épaule et ne remarqua pas le regard de son Préfet. Ne pas venir à 17h ? La fin des cours, donc ? Hmmm… Peut-être serait-il avec Ruby, sa petite amie ? Aucune idée, mais il n’allait pas poser la question de façon si peu cavalière. Se souvenant cependant de quelque chose, il fouilla dans son sac à dos. Tant qu’il tenait Orren…

- Oh et tiens, tant que j’y pense. Tu voulais une utilisation de ma CT Psyko, non ?

La CT ayant déjà été utilisée deux fois, il n’en restait plus qu’un exemplaire. Alban remis donc le CD dans la main d’Orren pour qu’il puisse l’utiliser maintenant ou plus tard. De toute façon, elle serait inefficace ensuite donc il n’avait pas vraiment besoin de la garder…


Un au revoir au goût d'embruns [PV Orren] [Terminé] 15024690286225SignMaxAlban
Orren Losvrôk
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1323-losvrok-orren-voltali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1335-t-card-orren-lovsbrok
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Kalos
Âge : 17
Niveau : 58
Jetons : 2911
Points d'Expériences : 1843
8
Kalos
17
58
2911
1843
pokemon
8
Kalos
17
58
2911
1843
Orren Losvrôk
est un Topdresseur Spé. Type
Un au revoir au goût d'embruns



Orren eut un sourire à cette petite remarque d'Alban sur le comportement de Spike la nuit. Il était vrai que le Carchacrok agissait souvent de manière incompréhensible et même si il arrivait mieux à comprendre le dragon, certaines de ses actions restaient mystérieuses même pour lui. Il était bien content que le Coach apprécie le dragon des sables, car le travail qui s'en suivrait pour le coaching se ferait plus facilement. Chose encore plus réjouissante pour le dresseur aux cheveux sombres, Alban semblait plus que ravi de cette perspective. Le ténébreux devait avouer être impressionné et plus que satisfait des résultats de ce mois d'entraînement. Il ne fallait que voir la manière dont Spike se tenait et se déplaçait pour comprendre que le Carchacrok était non seulement plus rapide, mais aussi plus vif et agile qu'avant. Il ne pouvait s'arrêter de détailler le moindre petit changement chez Spike, s'y attardant et le mémorisant. Après tout, si il voulait demander le maximum de son dragon en combat, il devait le connaître aussi bien qu'il se connaissait. Chaque petit détail était important, la manière dont il posait ses pattes au sol, le balancement de sa queue qui lui servait à avoir un équilibre parfait, les tressaillements de ses muscles,...

Orren fut sorti de son étude par le châtain à ses côtés. Une CT ? Oui ! C'était vrai, il avait rapidement discuté avec Alban suite à son annonce pour l'échange d'utilisations de CTs. Il avait réussi à trouver lors de son expédition une CT Queue de Fer. Malheureusement il n'avait pas put utiliser les trois charges du petit objet et avait donc fait une annonce. Méthode archaïque, simple et plus qu'efficace. Et hautement satisfaisante, car il avait maintenant à la place d'un simple gain de jetons pas très intéressant, une utilisation de Psyko. Parfait.

-Oh oui ! Exactement, merci ! Ca m'étais complètement sorti de l'esprit et j'ai encore oublié. Attends... Orren se baissa sur son sac et commença à fouiller dedans pour y trouver deux choses : la Pokéball de Kali et sa CT Queue de Fer. Tiens voilà ma CT Queue de Fer qui en est au même niveau, une utilisation restante. Prends la.

Orren prit en main la CT que lui tendait Alban et récupéra celle que le Coach lui donna. Il fit alors sortir Kali de sa Pokéball et la laissa virevolter quelques instants avant de l'appeler et de la laisser se poser sur son épaule. La Sonistrelle blanche regarda alors l'objet que lui tendait le dresseur avant de l'attraper et de s'envoler, comme si elle venait d'effectuer un larcin. Orren la laisse faire avec un léger sourire, elle avait toujours été très joueuse et se donnait un air de méchante, alors qu'elle était plus qu'adorable quand il n'y avait personne autour. Un bref éclat de lumière se fit et Orren se désintéressa de la Sonistrelle, heureuse à jouer avec l'objet qu'elle avait "chapardé". Il se retourna plutôt vers Alban, qui donna la CT à l'un des membres de son équipe. Équipe qui cela dit semblait avoir bien augmentée.

-Eh ben c'est une sacré équipe que tu as maintenant. Elle est bien différente de cet été. Ca fait bizarre de voir les dresseurs récents et leur équipe s'agrandir. A coté, la mienne semble stagner, le même nombre de membres depuis un bon bout de temps. Orren eut un bref sourire. Il n'était à l'académie que depuis deux ans, et pourtant il avait l'impression d'avoir passé bien plus de temps ici. Mais bon ! Avec les cas que j'ai, je suis bien content de ne plus l'agrandir, j'aurais du mal à les gérer !

Kali revint finalement et se posa sur l'épaule du dracologue. Elle mâchonnait d'un air enjoué la CT maintenant inutilisable et vide. Spike s'était installé un peu plus loin, s'asseyant d'une manière nonchalante, les yeux fermés. Orren inspira doucement, il était bon de retrouver son équipe au complet. Étrangement, il se sentait plus calme qu'avant, plus reposé alors qu'au final ça ne changeait pas grand chose à sa situation concernant les frais des soins de Byvir. Mais retrouver Spike et l'intégralité de son équipe lui faisait du bien, c'était comme de se sentir à nouveau entier. Ce ne fut qu'à ce moment qu'Orren remarqua, qu'il était véritablement attaché au Carchacrok, et qu'il avait eu un sentiment de vide depuis le jour où il l'avait laissé en coaching à Alban. Mais ce sentiment, aussi compréhensible était-il, ne devait pas passer en premier plan. Il en était de son intérêt et de celui de Spike d'aller passer du temps avec Alban, que celui-ci l'entraîne. Orren voulait une équipe de Pokémons forts pour son arène et Spike aussi cherchait à augmenter sa force, il était dans une quête éternelle de puissance. Donc ce n'était qu'un faible prix à payer pour les gains qu'ils avaient au final. Orren siffla, faisant se lever Spike, pour annoncer qu'il allaient bientôt partir. Il lâcha cependant un soupir, se préparant à contre coeur à continuer cette journée de cour.

-Bon... c'est pas tout ça, mais je vais bientôt avoir cour, va falloir que j'y aille. Encore merci pour tout Alban, Spike comme la CT. Et continue comme ça, tu seras un des meilleurs coachs possibles ! Et dès que Spike sera d'attaque, on verra ensemble quelle faiblesse on devra renforcer !

Orren tendit sa main pour une poignée plus qu'amicale avec Alban, le tout en posant son autre main sur son épaule et lui faire un signe de la tête, les lèvres étirées en un sourire. Il se sentait bien plus léger qu'en venant, son équipe de nouveau au complet, son Carchacrok ayant fait des progrès impressionnants et ayant trouvé pour lui un élève sur lequel garder un oeil. Eh oui, quand un dragon repère le potentiel d'une personne, il l'observe attentivement et gardera toujours un oeil dessus. Après tout, si Alban deviens encore meilleur coach, Orren aura tout à gagner de continuer d'y envoyer Spike, ou d'autres Pokémons. Il avait désormais le regard tourné vers l'avenir et l'évolution de son équipe, oubliant pendant un temps le présent qui le tracassait.




Orren Losvrôk
If you resist, You'll feel the darkness penetrate on you. Don't resist. To the appeal of twilight...Let the darkness absorb your light...
Alban Abernaty
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3557-alban-abernaty-le-ciel-se-nourrit-d-ailes
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3559-alban-abernaty-voltali
Région d'origine : Hoenn
Âge : 17 ans
Niveau : 70
Jetons : 20638
Points d'Expériences : 2487
Hoenn
17 ans
70
20638
2487
pokemon
Hoenn
17 ans
70
20638
2487
Alban Abernaty
est un Pokeathlète Coach



Un au revoir au goût d'embruns
Alban Abernaty & Orren Losvrôk

Il était arrivé, le temps des aux revoir. Néanmoins, avant de se quitter, Alban avait une dernière requête pour son Préfet. Comme si, finalement, il voulait faire durer ses derniers instants en compagnie de Spike le plus possible. Car, après son départ, rien ne serait plus exactement comme avant. Un pincement au cœur lorsqu’il vit le Carchacrok tripoter du bout de la griffe, le petit foulard bleu pâle qui ornait sa patte, Alban se força à se concentrer sur ce que lui disait son aîné. Il eut un très léger sourire à l’évocation de l’oubli de cet échange qui traînait déjà depuis quelques temps. Alban et Orren avaient beau être dans le même dortoir et vivre dans le même bâtiment, il n’empêche qu’ils ne se voyaient au final pas tant que ça.

- Ne t’inquiète pas, je n’y pense pas souvent non plus… Merci, elle me sera très utile.

Attrapant doucement la CT qu’Orren lui donnait, Alban la regarda avec joie. Une utilisation de la CT Queue de Fer. Pas qu’il l’ait tant voulue que ça, mais il fallait reconnaître que cette dernière allait apporter quelques compétences supplémentaires à un des membres de son équipe ; ce qui n’était vraiment pas un mal, vu la faiblesse généralisée de sa team. Enfin… Disons plutôt que sa propre inutilité en combat se répercutait grandement sur les compétences finales de ses Pokémon, malgré leur talent inné. Et autant dire qu’il ne crachait pas sur quelques attaques supplémentaires, histoire de… heu… laisser ses Pokémon se débrouiller encore mieux sans lui ? Ouais, ce devait être un truc dans le genre…

Tandis qu’il se tournait vers son équipe pour tenter d’appeler Zénith - qui faisait comme à son ordinaire le zouave parmi ses troupes -, Alban se retourna pour voir une petite Sonistrelle chromatique fondre sur la CT Psyko qu’il venait de donner à Orren et s’en emparer comme l’aurait fait une pie pour un objet brillant. Avec amusement, Alban regarda la chauve-souris d’un vert-cyan remonter en flèche et jouer avec son nouveau trésor, se donnant des airs de petite rebelle ténébreuse.

Il sentit alors une onde de chaleur caresser doucement le dos de sa main et se tourna vers le Reptincel qui en était à l’origine. Sa queue enflammée se balançant comme un pendule, Zénith regarda son dresseur avec un air qui se voulait « cool », mais qui était au final plus ridicule qu’autre chose.

- Tiens, c’est pour toi, lui dit simplement Alban en lui tendant solennellement l’objet.

Zénith posa une griffe sur la CT et s’illumina un instant, signe qui voulait dire qu’il avait appris avec succès l’attaque. Un peu intrigué, le Reptincel inspecta ses pattes, ses griffes, puis agita le bout de sa queue, conscient que quelque chose avait changé sans pour autant arriver à déterminer quoi. Alban se demanda un instant comment les CT pouvaient fonctionner puis, comme tout le reste de ses pensées parasites ces derniers temps, l’interrogation fut balayée d’un coup de vent négligeant. L’occasion pour lui de reprendre le fil de la conversation avec son Préfet, qui semblait impressionné par son équipe.

Se tournant lui-même vers la petite troupe d’imbéciles qui l’accompagnait, Alban esquissa un léger sourire. Il était vrai qu’en quelques mois à peine, ses effectifs s’étaient démultipliés.

La première fois qu’il avait rencontré Orren, il ne possédait encore que Zéphyr, qui était un Goélise incapable de prendre son envol. La seconde fois, il avait pu lui présenter Auster, son Noctali capturé à Mauville, lors de la petite opération pour remonter le moral des Voltali. A présent, entre les œufs éclos, les Pokémon capturés et ceux qu’on lui avait donné… On pouvait dire qu’il s’était bien entouré, effectivement. Voir Hélios qui se chamaillait avec Aura et Zénith lui rappela cependant qu’il était loin d’avoir une équipe vraiment impressionnante, comme le disait le TopDresseur. Entre le Larveyette, le Togepi, le Goélise et le Tylton… C’était plutôt le défilé des modèles réduits. Rien de comparable aux dragons de l’équipe du brun.

- J’ai effectivement eu pas mal de circonstances qui ont fait que mon équipe s’est rapidement agrandie. Peut-être un peu trop, d’ailleurs. Ce n’est pas facile à gérer tous les jours, mais je ne suis pas mécontent d’être si bien entouré. A partir de mon arrivée sur Lansat, les choses se sont rapidement précipitées, en tout cas. Je suppose que c’est à peu près le même phénomène pour pas mal d’élèves.

Il laissa sa phrase en suspend et eut une moue amusée quand Orren évoqua le fait qu’il stagnait. Avec les phénomènes et les tanks qu’il possédait dans son équipe, nul doute qu’il valait mieux ne pas trop l’agrandir. Le TopDresseur s’en rendit d’ailleurs rapidement compte, puisqu’il en fit lui-même le commentaire.

- Tu m’étonnes ! Déjà que j’ai du mal à gérer toutes les préparations de nourriture, et à m’occuper de tous mes Pokémon, je ne sais pas ce que ce doit être pour toi. En plus les miens sont relativement petits, donc c’est bien plus pratique. Heureusement que tu as une chambre solo, du coup…

Les privilèges d’être Préfet, très certainement. Et Préfet-en-chef, de surcroit ! Il fallait avouer que c’était la classe, même si Alban appréciait largement sa colocation avec Nolan… De même qu’il avait apprécié la présence de Khal quand ce dernier faisait encore partie de l’académie. Trois mecs dans une chambre, ça mettait forcément un peu d’ambiance. Même si niveau place, ce n’était pas toujours évident. D’ailleurs, la majorité des gens de leur promo partageaient leurs chambrées par effectifs de 2 voire 3. Avec qui s’était donc retrouvé Orren, lorsqu’il était arrivé sur Lansat ? Alban préféra ne pas demander, pour éviter de mettre son Préfet dans l’embarras si jamais la réponse était compliquée. Après tout, lui-même n’aimait pas vraiment devoir évoquer Khal auprès des autres. Le souvenir du départ de son premier ami à l’académie était toujours douloureux… Mais une petite caresse de l’aile de Zéphyr contre sa joue l’aida à reprendre du poil de la bête.

La Sonistrelle chromatique revint ensuite se poser sur l’épaule de son maître, tout en mâchouillant avec application la vieille CT d’Alban. Heureusement qu’elle était vide, à présent… Il n’aurait su si elle aurait encore fonctionné en étant traitée avec aussi peu de considération. Avait-elle au moins un goût plaisant pour que la chauve-souris semble autant l’apprécier ? Aucune idée… De son côté, Zénith s’était complètement désintéressé de la CT Queue de Fer, qu’Alban rangea dans une de ses poches en se promettant de la jeter plus tard.

Vint alors le véritable moment de dire au revoir. Un pincement au cœur, Alban tendit sa main pour saisir celle d’Orren. Ce simple geste lui fit monter une bouffée de fierté. Il était parvenu à coacher un Pokémon de son Préfet et à gagner sa confiance. C’était tout aussi beau que d’avoir réussi à gagner le respect de Spike.

- C’est moi qui te remercie. Et pour Spike, c’était un réel plaisir. Il est le bienvenue quand il veut parmi nous.

Il sourit de plus belle. Spike n’était plus « un Pokémon à coacher ». C’était LE Pokémon. Le premier d’un autre dresseur qu’il avait coaché aussi longtemps et avec autant d’application. Il avait un statut particulier, pour lui. Alors, avec un sourire plus large, Alban inclina légèrement la tête en direction du Carchacrok, qui acquiesça de satisfaction.

- Bon courage pour ta journée, Orren.

Puis, après un dernier regard vers Spike et le Spécialiste Dragon, Alban se retourna, suivi de ses propres Pokémon. Ses soirées allaient être bien moins effrayantes, maintenant que le Carchacrok était parti. Mais plus seules, également…

- I’m a poor lonesome cowboy. I’ve a long long way from home~

HRP : RP Terminé pour Alban


Un au revoir au goût d'embruns [PV Orren] [Terminé] 15024690286225SignMaxAlban
pokemon
Contenu sponsorisé
est un
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum