Event #4 - Saint Valentin
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
Elisabeth Snow
Région d'origine : Kalos
Âge : 28 ans
Niveau : 0
Jetons : 5000000
Points d'Expériences : 368
Directeur
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Event #4 - Saint Valentin   Dim 14 Fév - 19:40
Event #4 - St Valentin 2016

Aaaah! La Saint Valentin! Cette journée purement commerciale tant attendue par tous les couples de la planète, durant laquelle ils pourront s'échanger des mots doux ainsi que de magnifiques cadeaux en gage de leur amour... N'est-ce pas magnifique?
Sur Lansat aussi, la Saint Valentin est l'occasion parfaite pour témoigner de votre affection envers l'élu(e) de votre cœur, ou vous permettra peut-être de rencontrer le grand amour si tel n'est pas encore le cas!


Le cadre

Avez-vous quelque chose de prévu, pour ce jour si particulier? J'espère que non, car vous devrez alors tout laisser tomber si vous souhaitez venir profiter de l’événement mis en place pour l'occasion...

Il aura été difficile pour vous de ne pas remarquer la campagne promotionnelle lancée par l'Agence Touristique au cours de la semaine. Souhaitant de tout cœur réaliser quelque chose de grandiose, l'agence a mis les bouchées doubles pour proposer aux habitants de Lansat... Une magnifique croisière de luxe! Ayant réussi à mettre la main sur un gigantesque paquebot, elle vous propose de passer une journée inoubliable à bord de celui-ci, où vous pourrez dîner en tête à tête dans un restaurant somptueux, flâner sur les innombrables transats disposés à l'air libre, ou danser la valse devant un orchestre qui jouera des heures durant... Cela donne envie, non?

Puisque vous n'avez pas cours de la journée (Et encore heureux, on est dimanche, quand même...), vous déciderez de participer à cette croisière, que vous soyez seuls ou accompagnés. Le prix des tickets est certes exorbitant, mais peut-être seriez-vous parvenu à mettre gratuitement la main sur l'un d'eux grâce à l'une des nombreuses offres promotionnelles? A moins que vous ne préfériez tout payer de votre poche? Après tout, quand on aime, on ne compte pas!

Dans tous les cas, si vous souhaitez monter à bord, il vous faudra vous rendre au Port Est de Lansat dès 9 heures, en ce Dimanche 14 Février. Le paquebot lèvera les voiles à 10 heures, et voguera sur les mers des environs jusqu'à tard dans la soirée.

Notez que l'académie ne participe en rien à cet événement, les adultes peuvent donc participer de façon totalement libre, et la majorité des personnes présentes seront des habitants de l'île ou des personnes venues de loin pour l'occasion.


Comment participer?

- Ceci est un topic commun, postez donc à la suite pour participer !
- Aucune inscription n'est nécessaire.
- Poster trois RPs sous un compte vous permettra d'utiliser cet event pour vos passages en grade.
- N'oubliez pas de préciser en balise HRP les actions de vos personnages et de vos Pokémons afin de permettre à tout le monde de s'y retrouver.
-Il n'y a pour l'instant aucune date limite pour la participation, mais... Ne tardez pas trop Very Happy

Amusez-vous bien !
Rodrigue Miles
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 15 ans
Niveau : 30
Jetons : 2949
Points d'Expériences : 975
Adulte Co Auto-Entrepreneur
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Event #4 - Saint Valentin   Dim 14 Fév - 21:37
- C'est quand même bizarre le nombre de couples qu'il y a, non ?

Gringolem et Luxio levèrent un sourcil et se dévisagèrent mutuellement, ne sachant pas si leur Dresseur était juste en train de blaguer ou totalement idiot. Après avoir observé son air réellement étonné pendant deux secondes, ils décidèrent que c'était la deuxième réponse qui était correcte. Sur la passerelle menant à un paquebot, le blond ne comprenait décidément pas pourquoi il y avait autant d'embrassades, ni pourquoi Gringolem avait insisté (jusqu'à le menacer) pour qu'il mette de belles chaussures, un bon pantalon (mais le jean ? Non pas de Poing Ombre, d'accord...) une belle chemise allant même jusqu'à le forcer à se coiffer correctement. Bon sang de bonsoir.

Que foutait-il là ? Et bien il y a quelques jours il avait reçu un message sur son Ipok consistant en "Salut Rod' j'ai eu des places pour une croisière et ça m'intéresse pas, c'est Dimanche t'as qu'à y emmener quelqu'un de spécial pour toi *wink wink*" Sans trop se demander quoi, il avait donné sa deuxième place à Max en lui proposant de passer une journée tranquille, histoire de se détendre après le début de semestre assez violent qu'ils avaient subi.

Le reste de ses Pokémon était resté enfermé à double tour dans le dortoir, avec Shaofouine comme chaperon. Seul Tropius avait la permission de sortie, pour des raisons évidentes. Pyronille avait été enchaîné à Grindur, pendant que Ludicolo était enfermé pour de bon et que Vostourno resterait méditer avec la fouine, qui avait pris son entraînement en main. Quant à Luxio et Gringolem, à peine montés dans le bateau, ils saluèrent leur Dresseur et partirent dans la direction opposée à ce dernier, qui tenta de les appeler …. et abandonna. Il n'avait plus qu'à retrouver la rosée.

Les deux compères avaient décidé de passer une bonne journée : l'un en fixant les couples de ses yeux inanimés jusqu'à ce qu'ils soient mal à l'aise, et l'autre se jetant furtivement dans les jambes de ces messieurs. Un bon moment en perspective pour ce duo... Quant à Rodrigue, toujours inconscient du jour et de la fête associée, il déambula parmi la foule, jusqu'à voir la grande bannière "St Valentin" près du buffet. Mince... Il n'avait pas invité Max... pendant la fête des amoureux ? Si ? Non ? Mince... Devait-il fuir ? Il ne pouvait pas abandonner la rosée... si ? Mais mais...

HRP:
 

_________________
Event #4 - Saint Valentin 1422191746-copain


MAÎTRE DES TOP-SITES
MEILLEURS AMIS WITH coPAINS
Event #4 - Saint Valentin 10099080670932_roooodyyyychouuuu
O'Ech Niki
Région d'origine : Johto
Âge : 22
Niveau : 19
Jetons : 3501
Points d'Expériences : 365
Adulte Mécano
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Event #4 - Saint Valentin   Dim 14 Fév - 23:48

La saint-valentin

All & O’ech Niki

La Saint-Valentin…

Niki ne déteste pas cette fête, elle n’a jamais eu d’intérêt pour célébrer. N’aillant jamais été en couple durant cette période (ou en couple tout court). Elle n’a jamais vraiment compris toute la hype qui tourne autour des cœurs sauf cette année. Surement à cause de l’agence Touriste, depuis presque une semaine elle recevait courrier après courrier pour participer à «’la croisière de l’amour»’. Leur slogan est «’votre amour, notre objectif»’, «’moins douloureux que cupidon»’ ou, la préférer de Niki «’les râteaux c’est pour les jardiniers pas votre cœur»’. Autant dire qu’avec autant de spams elle va aller à cette croisière coûte que coûte. C’était vraiment une mauvaise idée de s’être inscrite à la newsletter de cette compagnie. Mais il faut voir les bons côtés des choses, elle y rencontrera peut-être son âme sœur, l’amour de sa vie, le père de ces futures enfants ou simplement reperdre Pandamour. Mais il ne vaut mieux pas. Heureusement qu’avec la carte il donne une invitation gratuite pour elle et deux de ces Pokémons et elle sait qui elle va prendre.

Camille, son Mystherbe, car elle l’a capturé grâce à l’agence Touriste donc autant le montrer un peu et faire de la bonne publicité. Si ça se trouve ils vont lui faire un rabais à sa prochaine sortie capture grâce à ça.

Ensuite le deuxième Pokémon est évidemment son starter, Pandamour. Depuis Halloween qu’elle ne l’a pas vu, évidemment qu’elle veut passer un peu de temps avec. Ce qui déçoit beaucoup les autres, ils sont jaloux. Si seulement. Ils sont tous affalés sur le canapé, qui devient presque trop petit pour eux tous, à regarder la télévision et couver l’œuf. Il a plus d’intérêt que la vie amoureuse de la mécanicienne. Ou tout du moins un bien meilleur avenir et plus de chance d’aboutir sur quelque chose de concret.

Méchant? Non, je dis simplement la vérité.

Il faut que le groupe se prépare pour cette grande fête. Chose aisée pour les Pokémons, moins pour l’humaine. La plante porte simplement un nœud sur sa feuille centrale. Parfait pour tirer des feuilles d’honneur classe et élégant. Une vraie Lady. Quant à Pandamour, il porte le seul habit qu’il n’a jamais eu, c’est-à-dire son smoking d’agent secret. Un vrai lover. Au tour de Niki. Elle hésite longtemps avant de se décider sur un choix simple. Finalement ça sera une robe rouge accompagnée de chaussure à talon rouge et d’un sac à main noir. Simple, bien qu’un peu cliché. Elle enfile le couvre-chef de mode de sa mère. Elle ne le met jamais par manque d’occasion, pourtant c’était un chapeau très couteux. Sa mère l’avait gagné durant une loterie sinon elle n’aurait jamais pu se permettre une telle dépense. Comme quoi la chance sourit aussi aux plus démunies des fois.

Donc voici la troupe de bras cassé au complet et les voilà en route pour l’agence Touriste. Heureusement que ce n’est pas très loin d’où habite la jeune fille, car elle n’aurait jamais tenu dix minutes de plus dans ses chaussures sur les pavés de la ville. Elle arrive aux pontons, tend son invitation et monte à bord. Elle voit quelqu’un qu’elle connait, c’est le détective Rodrigue.

«S… salut R… Rodrigue. C… C’est moi N… Niki. J… Je te présente P… Pandamour a. k.a. le f...fuyard. M… merci pour tout c… ce que tu as fait c… cette nuit-là. S… sinon comm… Oh non pas lui. J… Je suis dé… désolé, mais j… je dois y aller…»

Niki vient d’apercevoir l’autre type d’Halloween, celui qui lui a volé son premier baiser. Son cœur bat la chamade et elle décide de fuir et de se cacher dans la foule qui commence à se former.


Hrp:
 

DEV NERD GIRL


_________________
Event #4 - Saint Valentin Niki210
Merrizu Hiyouka
Région d'origine : kanto
Âge : 15
Niveau : 18
Jetons : 440
Points d'Expériences : 308
Scientifique Chercheur Pokemon
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Event #4 - Saint Valentin   Lun 15 Fév - 2:43
<Event #4 - Saint Valentin Image10

Event #4 - Saint Valentin

Merrizu

Alors comme ça on est le 14 février ? Le jour de cette fameuse fête, la saint-valentin. Mmmmh je ne comprends pas vraiment pourquoi les gens portent autant d’intérêt à ceci. La fête des amoureux ? C’est sûrement pour ça, des amoureux moi je n’en ai jamais eu aha. Mais justement si je n’en ai jamais eu, pourquoi j’ai reçu cette invitation ? C’était l’ironie du destin ou bien c’était pour me dire « allez vas-y tu vas trouver toi aussi ! » j’étais là allonger dans mon lit ne sachant pas quoi faire, y allez et voir tous ces couples me baver leurs amour à la figure ? Me retrouver seule dans mon coin et devoir tenir la chandelle ? Franchement ce n’est pas super tentant aha.

Mais qui sais peut-être que mes Pokémons vont trouver eux. C’est super égoïste de les privé d’une fête juste car je suis frustrer… et puis une croisière c’est pas mal, c’est comme ça que j’avais vu mon premier Pokémon quand j’étais petite, jamais je n’oublierai ce Magicarpe... Argh j’hésite beaucoup trop ! En plus je sais très bien que j’ai un costume qui n’attend que ça…mmmh soit je vais y faire un tour mais si ça tourne mal je m’en vais de suite ! J’espère quand même que ça ne va pas être une fête ignoble pleine de rose et de cœur partout, m’enfin je verrai bien tout ça sur place inutile d’y réfléchir plus longtemps.

-Bon mes amis, aujourd’hui c’est un jour « spécial » en effet c’est la saint-valentin. Pour ce jour si spécial nous avons été invité à bord d’une croisière donc faites-vous beaux et on embarque !

Je me mis donc sur mon 31, et oui je porte un costume et pas une robe je sais bien mais voilà, je suis bien mieux dans des vêtements masculins. Et puis zut ce n’est pas nouveau ! Enfin bref, j’étais prête et mes amis aussi, il était donc temps d’y allez ! J’étais toujours aussi septique mais bon qui ne tente rien n’a rien n’est-ce pas ?

-Vos billets s’il-vous plaît monsieur.

Voilà maintenant c’était l’heure, l’heure de répondre à toute ces questions que je me poser jusqu’à maintenant et puis si c’est nul je n’aurai qu’a profiter de cette croisière tranquillement. Dans un sens c’est tout bénéf pour moi ewai ! Me voici à bord, je ne connaissais personne pour le moment, et pourtant il y avait déjà pas mal de gens ici. Super ça commence bien. J’espère croiser des connaissances ici quand même.

-Bon je vous laisse profiter mais ne cassez rien d’accord ?

Mes Pokémons partirent dans tous les sens tandis que je décidai de m’asseoir non loin du buffet. Et cette banderole la, JOYEUSE saint-Valentin ouais, tu parles. Je scrutai la pièce dans l’espoir d’apercevoir quelqu’un, n’importe qui mais en vain. Un long soupir s’extirpa de ma bouche, je pris quelque chose à manger et m’affala le regard au ciel. C’est super… argh je savais que c’était une mauvaise idée de venir ici.

Hrp:
 

_________________
Event #4 - Saint Valentin 32108811

Nous sommes tous un peu fou ! A différents degrés et de différentes manières mais chacun cultive sa folie avec soin. La mienne? Elle prend grand soin de moi. <3
 狂気が私の唯一の友人です!
Max Arago
Région d'origine : Kalos, Romant-Sous-Bois/Illumis
Âge : 18 yo
Niveau : 50
Jetons : 1156
Points d'Expériences : 1617
Scientifique Archéologue
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Event #4 - Saint Valentin   Lun 15 Fév - 8:52
Saint Valentin
Event Saint Valentin Δ Max

La saint Valentin. Max avait toujours trouvé cette fête immensément adorable et elle adorait flâner le long des grandes avenues d'Illumis pour observer le bonheur des couples lors de cette fête qui leur était destinée. Alors oui, elle était commerciale et tout ce que vous voulez mais au grand jamais vous n'entendrez Max dire que cette fête n'était pas une bonne chose. Et sachez une chose, Max était butée. Mais l'âme de romantique de la jeune fille était mise à mal ces derniers temps. Depuis le Nouvel An en réalité, elle avait tendance à s'éloigner rapidement de toute possible source de trouble, comprenez ici un garçon châtain du dortoir Voltali nommé Alban. Suite à cette soirée qu'elle ne saurait qualifier, Max se tenait à l'écart du jeune homme. C'était stupide, c'était idiot. Mais elle ne voyait aucun autre moyen pour faire taire son cœur qui s'emballait à chaque fois qu'il s'approchait un peu trop. Elle pensait bien assez à lui comme ça pour qu'elle puisse se permettre de le laisser s'approcher plus. Heureusement pour elle, sa chère coloc rousse faisait un garde du corps absolument formidable et elle lui filait toutes les excuses dont elle avait besoin.

Enfin voilà, autant dire que la Givrali n'était absolument pas dans l'esprit de la fête. Et qu'elle bénissait son meilleur ami d'avoir pensé à l'inviter. Elle était parfaitement à l'aise et tranquille à l'idée d'aller à cette croisière en compagnie de Rody. Entre eux aucune ambiguïté et c'était pile ce qu'il fallait à la jeune fille pour calmer un peu le tourbillon de sentiments, aussi divers que variés, qu'était actuellement son cerveau. Et c'était nécessaire, ces derniers temps elle avait du mal à se concentrer et ses brouillons de thèses, quand ils ne finissaient pas mangés par un certain Goinfrex, étaient envoyés dans la poubelle où, étrangement, ils restaient intact. Son équipe était décidément survoltée en ce moment. Elle se savait vraiment chanceuse d'avoir l’inconditionnel appui d'Apa et Ladon dans la difficile tâche qui consistait à garder le reste de l'équipe. Entre Nessie qui leur faisait une sorte de crise d'adolescence insupportable, Naor qui disparaissait toujours au mauvais moment, Rae qui tentait de se faire remarquer car il jugeait que l'attention de sa dresseuse n'était pas assez portée sur lui, Mushu était, et bien, lui même à savoir qu'il dormait mangeait dormait, Friggy était le gros du problème, il n'écoutait aucunement Max et préférait se baffrer joyeusement, Tooth était blasé au possible et il jetait des regards noirs à la Givrali à chaque fois qu'elle s'approchait de lui avec une brosse et Apsy, depuis l'aquarium qu'elle avait, finalement, pu acheter leur donnait des conseils fitness toutes les deux minutes. Oui, la vie de la jeune fille était chargée en ce moment.

Et c'était pourquoi une journée en compagnie de son meilleur ami serait la meilleure des pauses possibles. Elle finit de réajuster une mèche rebelle et elle admira son reflet dans le miroir, satisfaite. Ce n'était pas parce qu'elle y allait avec un ami qu'elle ne devait pas faire un minimum d'effort pour être jolie. Elle avait enfilé une de ses robes en laine fine, bleu marine à petits poids blanc, par dessus un gros pull blanc, des collants en laine noire et des bottines noires complétaient l'ensemble. Parfait. Un peu de mascara, du gloss et elle était parfaitement prête à y aller. Elle attrapa son manteau brun, une sacoche dans laquelle il y avait un minimum d'affaire, porte-monnaie et iPok principalement, elle tapota la tête d'Apa qui était de garde et Rae sur l'épaule et Ladon enroulé autour d'elle et elle partait pour le port après un A plus lancé à sa meilleure amie.

Arrivée au port, elle repéra rapidement son ami d'enfance et elle se dirigea vers lui rapidement le saluant joyeusement.

- Coucou ! On y va ?

Elle n'avait strictement aucune idée de ce qui était prévu pour la journée, ni même comment Rod avait réussi à récupérer des billets mais elle était bien décidée à se changer les idées !
© GASMASK


HRP:
 

_________________
t h e f i r e i n s i d e
Etna Neria
Région d'origine : Johto
Âge : 14 ans
Niveau : 10
Jetons : 1368
Points d'Expériences : 326
Pokeathlète Agent
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Event #4 - Saint Valentin   Lun 15 Fév - 10:34
Appuyée au bastingage, une adolescente brune soupira. Dernière fois qu'elle essayait de sociabiliser avec les furies furieuses de son dortoir. Ca avait commencé en milieu de semaine par les habituels ragots dans la salle commune qu'elle suivait sans vraiment faire attention quand elle rentrait de son jogging. Cette fois-là, ça parlait d'amour, avec la St Valentin qui approchait, comment y échapper ? Petite parenthèse : bien que résolument traditionnel, l'éducation de la Rosalienne avait tout de même englobé assez du culture générale pour connaître le fête des amoureux. Bref, alors que la sportive ne faisait que passer, on l'avait tirée dans la conversation sans autre forme de procès, lui demandant si elle avait des vues sur des Voltali, ou plutôt des Noctali avait-on ri, connaissant l'esprit compétitif de la demoiselle. Après s'être retenue de ne pas retourner sur le sol toutes ses camarades, Etna avait prétexté de devoir prendre un douche pour s'éclipser, sans pour autant avoir pu éviter le billet pour une croisière express, dont plusieurs copies étaient distribuées par les Mentali les plus âgées, aux rires cristallins et pleins de sous-entendus. La voilà donc coincée pour le dimanche sur un bateau rempli de couples, avec Fuwadoku comme seule compagnie. Le Moufouette la suivait tranquillement, un noeud papillon autour du cou, provoquant des regards étonnés de la part de l'assistance.

La Pokéathlète avait aussi fait un effort au niveau de la tenue. Ou plutôt, elle avait échangé la tenue qu'elle avait initialement prévue avec une de ses camarades. Elle portait donc une longue robe rose pâle, un peu large au niveau de la poitrine (merci le ruban de maintenir tout en place) des escarpins noirs à talons (chassez le naturel...) ainsi que de longs gants coupés en mitaines qui lui arrivaient jusqu'à l'avant-bras. Cela rendait sa tenue très déstructurée, mais c'était ça ou crever de froid. L'élastique qui maintenait son éternelle queue de cheval avait été remplacé par un chouchou qui avait des imitations de roses accrochées dessus. Si ça n'avait tenu qu'à elle, elle serait actuellement en bottes, collants et laine, jupe et veste de cuir cachant tout son haut. Mais elle avait décidé de souffrir pour être belle, ce qui pour le moment se soldait surtout par des frissons. Elle aurait du prendre le châle, elle aurait tellement du prendre le châle... Ou alors le foulard... Brrr...

Décidant d'aller à l'intérieur histoire de rester au chaud, le brune se demanda encore pourquoi elle était venue... Principalement par habitude, étant souvent traînée comme trophée dans les repas de famille peut-être... Ou alors juste pour se changer les idées, tester quelque chose de nouveau ? Sur un coup de tête ? Où était passé son esprit planificateur à la fin ? Sa vie avait pris un drôle de tournant en à peine trois mois... En Novembre encore son quotidien se résumait à combats au katana, parties de go et enseignements de la part de la famille. En depuis Février elle avait... rencontré plein de nouvelles personnes, vivait presque indépendamment, s'était achetée ses propres habits qui n'étaient ni vraiment classiques ni vraiment sages... Qu'est ce que son père dirait ! Elle avait aussi décidé que son parcours, et donc que ses projets passeraient de Performer à Espionne, il serait toujours temps de revenir à son but premier plus tard. Ou plutôt, il faudrait qu'elle revienne aux Concours plus tard. Elle allait tenter de changer petit à petit, et elle avait déjà commencé, surtout au niveau comportement. Le trimestre précédent, elle aurait envoyé bouler ses collègues de dortoir sans plus de façons. Ou elle aurait frappé cet idiot de Sirius... Pourquoi pensait-elle à lui d'un seul coup ?! Bon, fini l'introspection, puisqu'elle était sur un bateau avec la Haute, autant s'entraîner à l'espionnage, épier des conversations et se faire des contacts. Qui sait ? Elle tomberait peut-être sur un guerrier romantique ? ...oui non en parlant de changer, elle allait commencer par changer ses standards peut-être...

HRP:
 
Ève Syriel
Région d'origine : Flocombes - Unys
Âge : 15 ans
Niveau : 10
Jetons : 1384
Points d'Expériences : 234
Coordinateur Éleveur
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Event #4 - Saint Valentin   Lun 15 Fév - 14:48
-Ryyyt ! reste là s'il te plaît je veux pas te perdre en ville. Non Garrus, pas là bas...

La jeune fille lâcha un profond soupir. Son Nidoran avait décidé de se diriger vers une foule de personnes qui riaient follement. Elle s'approcha, traversant la foule en s'excusant à chaque fois qu'elle devait déranger quelqu'un pour rejoindre le Vénépic. Le petit fuyard était en train de regarder ce qui se passait au centre de toutes ces personnes. Bien heureusement personne ne fit de remarque à Ève qui se frayait un chemin. En arrivant à l'avant elle récupéra son Pokémon et le prit dans ses bras, même si elle devait avouer avoir un peu de mal malgré le poids léger. Elle leva les yeux et vit ce que tout le monde observait. Un combat sur un jeu vidéo bien connu des jeunes. C'était un jeu de combat qui était là dans sa version la plus récente, la plus ancienne se situant dans le retro gaming. Avec un plaisir voyant la Givrali remarqua qu'il s'agissait d'un magasin de jeux qui organisait cela, parfait ! Elle n'avait pas put emmener ses consoles jusqu'ici donc elle était bien contente de trouver un magasin dans lequel elle pourra peut être trouver une plateforme de jeux portables. Elle observa alors la projection grand écran du combat. Les deux adversaires n'étaient pas mauvais, mais ils étaient bien trop offensifs. Elle aimait tout types de jeu, et même si elle préférait RPG, MMO ou encore Aventures, elle avait déjà joué à ce genre de jeux avec son père et n'était pas peu fière de son niveau. Elle était réactive et en plus connaissait bien ce jeu auquel elle avait souvent joué. Elle se permit quelques remarques à voix basse, parlant pour elle-même pendant la durée du dernier round. Ouais, les deux garçons jouaient comme des brutes, aucune technique ou stratégie. Et finalement un mec blond un peu prétentieux remporta le combat et le gérant du magasin annonça.

-Eh bien il semble que ce soit une belle victoire pour ce jeune ! Il va donc remporter notre prix, à moins que quelqu'un pense pouvoir le battre après sa série de 6 victoires !

Ève se serait bien proposée, mais elle n'était pas trop à l'aise à.. EHhhh ! La jeune fille qui n'avait pas vu son Hélionceau jouer et se chamailler gentiment avec un Caninos d'une autre personne se retrouva propulsée en avant juste devant le gérant qui eut un grand sourire.

-Ah donc nous avons bien une challenger, et une jeune fille en plus ! Est-ce qu'elle va arriver à faire tomber notre vaincue et rafler le prix. Allez jeune fille, laissez votre Pokémon là, voilà. Hop manette en main et on y va ! Bonne chance à vous !

Mais, mais, mais maiiiiiiis.... La jeune fille vit l'homme enlever Garrus de ses bras avant de le poser au sol et de lui mettre une manette dans les mains pour la pousser vers la chaise. Mais, elle pouvait dire quelque chose ? Non ? Un peu mal à l'aise, elle s'installa doucement et sentit ses mains devenir moites. Bon ben... Plus d'échappatoires avec toutes les personnes qui la regardait... Elle posa rapidement la manette sur ses cuisses pour s'essuyer les mains et la reprendre. Puisqu'elle devait jouer, autant s'amuser. Regardant l'écran et ignorant les remarques au sens caché sexiste de son adversaire, la blanche se concentra sur le jeu qui débuta après la sélection des personnages. Elle n'aimait pas tout miser sur la puissance de frappe et préférait à cela la maniabilité, la vitesse et les attaques prioritaires qui infligeaient beaucoup de dégâts. Elle sélectionna donc le personnage qu'elle avait l'habitude de prendre, laissant tout de même un petit sourire apparaître sur ses lèvres au choix du blond. Un perso puissant et impressionnant, mais horriblement lent. Il comptait se la jouer, pensant qu'une fille ne pouvait pas bien jouer aux jeux. Pas de chance. Le premier round fut lancer et ses doigts se mirent à virevolter sur les boutons. Haut, bas, bas, B combo. Déplacement dans le dos lancement d'un deuxième combo aérien qui maintenait l'adversaire en stun. Ah il optait pour une position défensive, hop une chop. Elle continuait de malmener le jeune homme qui ne savait plus quoi faire, visiblement il ne connaissait même pas les combos de son personnage. Il n'aurait pas dut sous estimer la Givrali sous seul prétexte son sexe. Premier round gagné sous un Perfect. Eh ben ! Le garçon la dévisageait avec colère tandis que le gérant s'émerveillait en faisant de plus en plus de "Ohhh !" "Ahhh !" "CCCCCCoooombooooo !" . Le deuxième round démarra et Ève laissa son ennemi s'approcher adoptant une posture défensive, sous l'énervement il avait foncé sur elle comme un bourrin. Bon bien sûr brise garde, mais son personnage mettrait un peu de temps à se relever. Allez hop enchaînement au sol et roulade de l'autre coté. Et voilà qu'il regardait médusé son personnage se faire avoir. Néanmoins elle prit un gros coup après avoir trop pris confiance. Et le combo que put lui sortir le blond était violent. 50% des HPs en moins, ouais il tapait fort. Ils étaient à 50% contre 25%, elle fit mine de l'attaquer de front le laissant se mettre en défense pour une chop qui mettait son personnage au sol. Et maintenant on balance l'Ultra. Le garçon tenta tout de même un dash en arrière, mais rien à faire, trop tard. Elle gagne à nouveau un deuxième round finissant avec un Move de son personnage assez impressionnant, Les gens applaudirent tandis que le gérant revenait vers elle.

-C'est une victoire écrasante ! Eh bien eh bien ! Voilà la preuve qu'il ne faut pas prendre confiance et juger trop vite son adversaire ! Bravo jeune fille, et grâce au sponsor de l'Office de Tourisme, tu remportes le prix. Deux billets pour une croisière demain sur le luxueux paquebot pour le jour de la Saint Valentin ! Pour sûr que tu dois avoir pleins de garçons qui doivent te courir après avec ce joli minois, allez profits bien et toutes mes félicitations !

La jeune fille récupéra le prix, sentant ses joues lui brûler de plus en plus. Elle se baissa respectueusement vers le gérant pour le remercier, le visage totalement cramoisi avant de s'éclipser vivement, rejointe par ses Pokémons. Elle ne devait pas courir, mais ne pouvait empêcher ses jambes, poussées par l'énergie d'une gêne titanesque. Le visage empourpré comme jamais, la jeune fille s'arrêta un peu plus loin, hors de vue de la foule et du magasin de jeux vidéos. Elle avait la respiration courte et Rytlock vint se frotter affectueusement à ses jambes, miaulant doucement d'inquiétude. Elle reprit son souffle après quelques minutes, en profitant pour caresser le lionceau qui ronronna. Ses yeux revinrent sur l'enveloppe qui contenait les deux billets. Saint Valentin. Paquebot luxueux. Saint Valentin... Couple !! Ses joues reprirent une couleur vive tandis qu'elle se sentait bêtement gênée à la simple vue des billets. C'était gentil ça, deux billets pour y aller en... amoureux. Mais elle n'en avait pas. Elle ne savait même pas avec qui y aller, connaissant peu de personnes ici... Elle rentra alors à l'académie, se demandant avec qui elle pouvait y aller. Lucas ? Non non, le Noctali devait avoir une petite amie, et puis... Non elle pouvait pas demander à quelqu'un de l'accompagner ! Elle mourrait de gêne. Il y aurait aussi eu Camille, mais... Non, inviter un garçon non ! Et puis elle savait vraiment pas avec qui elle pourrait y aller. Peut être elle trouvera une camarade Givrali pour aller avec elle en amies ? Elle connaissait si peu de personnes, n'osant pas trop se mélanger aux autres.

Elle revint finalement après un trajet en bus avec ses deux Pokémons à l'académie se rendant directement dans son dortoir. Elle ne savait toujours pas avec qui y aller, et elle ne se sentait pas le courage de demander de toute façon. C'est alors que son regard tomba sur le panneau où les Givralis accrochaient divers trucs. Des ragots, des morceaux de magazines, des photos, il y avait de tout. Oui c'était le mieux. Prenant dans son sac elle sorti une petite feuille de papier sur laquelle elle rédigea quelques mots avant de l'accrocher à l'aide d'une punaise au tableau avec le deuxième billet. Contente de ce petit geste elle signa très rapidement le mot. Si elle pouvait ainsi se faire une connaissance dans le dortoir ce serait génial. Donc elle laissa cela attaché avant de retourner dans sa chambre. Il lui restait des devoirs et surtout... elle devait trouver une tenue pour le lendemain !

Le mot : "Voilà un billet pour aller sur le paquebot demain à la Saint Valentin. J'ai personne avec qui y aller, donc je le laisse ici. Si quelqu'un le veut qu'il le prenne et bonne Saint Valentin à elle ! ♥ Ève "

Le lendemain matin elle s'était levée tôt pour se préparer, prenant une douche rapide avant d'aller se coiffer. Ses cheveux clairs et aux reflets argents étaient lisses et faciles à coiffer, elle les laissa comme d'habitude. Comme tenue elle opta finalement pour une jolie tenue assez simple mais élégante. Une robe très simple avec un noeud au niveau de la nuque d'un gris anthracite et de petites bottes d'un ton identique. Elle revêtit tout de même des collants qui lui garderaient les jambes au chaud, la robe les couvrant de toute façon et prit un petit gilet blanc aussi.La voilà prête après un peu de maquillage et elle sorti de sa chambre avant de s'arrêter directement. Au pas de sa porte se trouvait un petit oeuf. Celui-ci était posé sur ce qui se montra être une écharpe blanche très douce. En prenant l'oeuf et l'écharpe et en les rentrant dans sa chambre, un petit mot glissa du tissu. Elle posa l'oeuf bien confortablement sur son lit avant de se baisser et de ramasser le morceau de papier plié en deux. Elle l'ouvrit et commença à le lire, ses joues reprenant une teinte vive. C'était presque... une déclaration ?! Son coeur battis légèrement plus vite sous la surprise, la laissant complètement pivoine. Un... garçon la trouvait jolie et gentille ? Mais qui ? Il n'avait même pas signé ! Et puis elle ne voyait vraiment pas qui aurait put lui offrir un tel cadeau. Elle ne connaissait personne ! Peut être les autres Givralis en avaient entendu parler... Mince le bateau ! Elle prit tout de même l’écharpe et la mit autour de son cou, satisfaite. Elle était douce et jolie, assez légère pour aller avec sa tenue en plus. Elle ne prit avec elle qu'un tout petit sac enfin... sacoche c'était ça ? Elle en avait rapidement acheté une la veille, y rangeant les Pokéballs de ses deux Pokémons, son argent, son Ipok et le billet avant d'aller vers le Port.

Arrivant sur place juste quand ils purent monter à bord, elle suivit les quelques personnes qui grimpèrent à bord. Il y avait autant des adultes que quelques élèves, tous en couples pour la plupart. Elle donna son billet à un homme qui souleva néanmoins un sourcil en la laissant monter. C'était vrai que toute seule ça semblait bizarre... Ève se faufila discrètement entre les différentes personnes avant de rentrer dans le bateau. Là un homme lui tendit un verre de jus de fruit servi néanmoins dans une élégante coupe. Elle le remercia timidement avant d'en boire une gorgée. Pourquoi était-elle venue en plus ? Ah oui... Elle avait gagné un billet, mais... En fait elle ne savait même pas ce qu'elle faisait là !

HRP:
 

Modération:
 

_________________
Ève Syriel ✮ Carry on my wayward son ~ There'll be peace when you are done ~ Lay your weary head to rest ~ Don't you cry no more ! ♪
Shouhei Yamasaki
Région d'origine : Kanto
Âge : 14 ans
Niveau : 0
Jetons : 136
Points d'Expériences : 3
Nouveau Membre
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Event #4 - Saint Valentin   Lun 15 Fév - 15:25

Saint-Valentin.


Il était une fois, une belle princesse sur une île remplie de barbares – Ne me coupez pas, c’est moi qui raconte ! –. Cette belle princesse possédait de longs cheveux blonds comme la douce lumière du soleil, deux grands yeux d’un bleu profond derrière de jolies lunettes, et une grâce à toute épreuve – Celui qui tousse sort d’ici immédiatement ! –. Cette princesse, en un dimanche de fête des amoureux, n’ayant aucun prince à l’horizon, décida de sortir de sa tour dorée – ou plutôt noire du dortoir Noctali – et d’aller s’amuser, parce que bon, faut pas déconner, je vais pas passer ma Saint-Valentin à réviser non plus.

Bref, vous l’aurez compris, la princesse, c’est moi, et aujourd’hui, j’ai décidé de me faire plaisir ! A défaut d’avoir un gentil garçon pour m’inviter, parce que c’est certainement pas Sirius qui va payer pour moi bien qu’il soit à mes pieds puisque je suis sa muse, je me suis offert à moi-même, soit la personne que j’aime le plus, c’est bien le but, un billet pour cette belle croisière organisée par l’agence touristique ! Pour l’occasion, j’ai revêtu ma belle robe bleue, et mes cheveux ont été coiffés en deux couettes toutes jolies. Je m’en fous d’avoir froid, le but, c’est d’emballer. Bah oui, franchement ! Vous ne pensiez tout de même pas que j’allais juste me promener ? Bon, en partie, c’est un peu le cas, je suis là avant tout pour me faire plaisir. Mais si je pouvais revenir au bras d’un beau jeune homme qui me jurerait fidélité, ça m’arrangerait ! Mais je ne suis pas naïf, je sais que ça n’existe pas spécialement, ce genre de personne. Alors tant pis, on fera avec ce qu’on trouvera.

Pour l’occasion, j’ai demandé à mon cher coordinateur en herbes de me faire un petit nœud-papillon pour Cierge, assorti à ma robe, bleu et noir. Il est trop mignon, comme ça.

« - C’est toi mon Valentin aujourd’hui, mon bébé d’amour. ♥ »

Ca avait l’air de le ravir. Bien, maintenant, je suis sur le bateau. Tout seul. Au milieu de couples de tous âges… Chouette, je sens que j’aurais mieux fait de rester à l’académie avec un paquet de cookies. Mais bon, j’ai payé, donc autant profiter… Un rapide balayage de l’horizon me montre plusieurs personnes. Une silhouette que je vois passer assez vite (1), une personne près du buffet qui a une certaine classe (2) et une fille qui a l’air au moins aussi paumée que moi (3). Mon regard s’est attardé sur cette dernière. Je n’aime pas les filles, mais j’ai étrangement l’impression qu’on pourrait avoir quelque chose en commun, mais quoi ? J’ai fini par soupirer et passer près d’elle pour moi aussi rejoindre le buffet, adressant un joli sourire à la personne en costard. Pas mal. Fille ou garçon ? Aucune idée. Si garçon, très intéressant. Si fille… Bah on aura au moins eu le mérite de se prendre chacun pour le sexe opposé. Je me suis servi et j’ai fini par m’éloigner, tapant doucement dans le bras d’une fille dans mon mouvement (4).

« - Oups ! Pardon. »

J’étais déjà prêt à repartir. Je vous l’ai dit, je cherche un prince charmant, moi !
(c) Codage by FreeSpirit



Spoiler:
 

_________________
Event #4 - Saint Valentin 1537372859-miniat-6-x-131
"This is the moment that makes it all worthwhile."
Nemo Kendhall
Région d'origine : Kalos
Âge : 15 ans
Niveau : 37
Jetons : 5203
Points d'Expériences : 840
Pokeathlète Novice
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Event #4 - Saint Valentin   Lun 15 Fév - 16:57
Bourgeon de petit coeur

Je regarde l’enveloppe rosée que je tiens dans mes mains. Cette couleur me fait toujours penser à Max. J’ai donc une pensée pour cette amie chère, avec ses petites lunettes. Je m’en veux aussi de prendre si peu de nouvelles d’elle, elle avec qui nous avons partagé les corvées de Roseverte après notre magnifique mission sur une île lointaine. Pourtant, cette enveloppe n’a bel et bien aucun rapport avec mon amie Givrali. Je me demande pourquoi on m’a offert se ticket. Une fan, apparemment, une fan qui m’invite à en cette de la Saint Valentin sur un paquebot de Luxe. Une fan qui m’a vue à la télé, que je ne connais ni d’Eve ni d’Adam. Qui ne sait pas qu’elle ne m’intéresse pas. Qui serait probablement déçue et déchirée si elle l’apprenait. Je n’aime pas décevoir tout ces inconnus, ces inconnus qui continuent pourtant à m’envoyer des courriers des mois à la suite des Hunger Games. Alors que je n’ai même pas encore eu le temps d’ouvrir les innombrables cadeaux offerts. Encore moins d’y répondre à tous. Je m’en veux. Ils m’ont soutenu à leur manière alors que je vivais des épreuves difficiles. Mine de rien, ils prennent de la place tout ces cadeaux… c’est limite si j’ai pu faire de la place à Camille, mon colocataire lorsqu’il a débarqué. A vrai dire, je ne m’y attendait pas du tout. Je m’étais largement habitué à ma petite vie de Phyllali solitaire dans mon chalet surplombant la plage et encerclé par ce petit bout de forêt.

Camille, je n’ai pas vraiment eu le temps de faire connaissance avec lui. J’ai l’impression que nous n’avons pas la même horloge, que nous ne sortons pas aux mêmes moments et que notre vie est parfaitement décalée. Il ne tient qu’à moi de faire des efforts, j’imagine. C’est quand même triste de ne jamais avoir papoté de tout et de rien avec son coloc’ ! Quand je vois ceux d’Alban, ils ont tous l’air de bien s’entendre. Allez, je note ça dans un coin de mon esprit: parler avec Camille. C’est promis.

Je tiens toujours l’enveloppe contenant l’invitation entre mes mains. Elle ne sait pas si je l’ai reçu, je ne lui ai jamais répondu. Mais si je viens et que l’on se croise, que pensera-t-elle ? Je lui dirait que j’ai acheté mon propre billet ? Oui, après tout, je peux toujours border un peu. J’ai l’impression qu’une majeur partie des étudiants vont s’y précipité. Je vais y voir tout les petits couples de l’école. Alors que je suis désespérément seul. C’est vrai, à quoi bon aller à cette fête alors que je n’ai personne pour m’y accompagner ? Une éternelle question qui trouve pourtant une réponse des plus évidente : sortir, rencontrer du monde, se changer les idées. Des idées qui tournent définitivement en boucle depuis plusieurs mois. Entre Léo, la Terreur et les études. La tête dans le guidon j’ai la désagréable impression de ne plus prendre de temps pour moi. La dernière fête à laquelle j’ai participé, le Nouvel An, j’ai fini bourré à danser avec Marie. Bref, le temps file mais j’ai la désagréable impression de stagner. Et je déteste ça. Au plus haut point.

Alors c’est décidé. Je vais y aller. Me changer les idées, rencontrer de nouvelles têtes. Qui sait ? Les rencontres seront peut-être surprenantes. Je prends le temps de choisir mes vêtements. Je suis d’abord tenté de mettre ceux utilisés pour le prime time des Hunger Games. Je m’y résigne finalement, trouvant la remise rouge trop voyante. J’opte alors pour une chemise bleu électrique qui contraste parfaitement avec ma tignasse orange. Noeud papillon discret d’un noir profond et un pantalon simple accordé aux chaussures. Je ne me rends compte qu’après que mon habit n’entre pas tellement dans la ligne de la St Valentin. C’est pas grave, il me correspond. Puis, j’allais pas mettre du rose non plus !

Intervient alors le choix des Pokémons. Je décide d’emporter toutes mes Pokéballs dans les poches de ma vestes. Je ne garde qu’Invy sur mon dos et Phy sur mon épaule. Je me décide aussi à garder Inlay près de moi, elle ne supporterait pas de me voir aller dans un lieu inconnu alors qu’elle ne peut pas veiller à ma sécurité. Fin prêt, je quitte le dortoir des Phyllali pour me diriger vers Lansat. Le port se trouvant à une bonne trotte de marche, je me décide à prendre le bus. Je reconnais quelques têtes de l’université, la plupart sur leur trente-et-un. Tout le monde à l’air de s’être donné le mot même si la soirée n’est pas organisée par l’école.

Après une bonne demie-heure de bus, j’arrive finalement aux abords du port. Il est bientôt neuf heure du matin et j’ai intérêt à me presser si je ne peux pas louper le départ du bateau. Je montre mon invitation et les videurs me font signe de passer. Tout types de personnes rôdent à l’intérieur du luxueux bateau. Celui-ci a d’ailleurs dû coûter une fortune. Il est littéralement immense. Des transats sont disposés à côté d’une piscine couverte et probablement chauffée. Je repense furtivement à ma dernière baignade en compagnie de Léo. Je rougis. Une chose qui se voie encore plus avec la chemise bleue. J’observe le navire pour m’éviter de penser à ces choses là. Tout est décore dans les tons rouge et rose. Tout dégouline d’amour mielleux. Je ne sais pas si cela m’attriste ou si je trouve cela drôle.

J’aperçois presque aussitôt Rod et Max. Je souris en m’approchant d’eux. Cela fait si longtemps que je n’ai pas pris le temps de parler avec mes amis ! Max est très élégante dans sa robe bleue à poids. Je ne suis donc pas le seul à avoir opté pour une couleur froide. Quant à Rod, il n’a juste pas l’air d’abord compris que c’était la St Valentin. Je lui souris amicalement, ayant presque envie de rire.

“_ Comme on se retrouve les amis ! Comment allez-vous ?”

Je prends de leurs nouvelles, je donne des miennes. Des choses simples, banales mais qui font du bien. Des choses qu’on oublient trop vite quand on ne les pratiquent pas assez. J’aperçois aussi Alyx, d’une élégance rare dans sa robe de soirée. Les autres restent inconnus au bataillon même si certains doivent forcément venir de PC.
Aaron S. Mightley


Spoiler:
 

_________________

HAIL NOCTA
Event #4 - Saint Valentin Turtwig

Spoiler:
 
Mikato Sozuy
Région d'origine : Kalos
Âge : 16
Niveau : 31
Jetons : 4532
Points d'Expériences : 756
Coordinateur Éleveur
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Event #4 - Saint Valentin   Lun 15 Fév - 19:04

Just a Valentine's Day

Le jour de la Saint-Valentin est considéré dans de nombreux pays comme la fête des amoureux. Les couples en profitent pour échanger des mots doux et des cadeaux comme preuves d’amour ainsi que des roses rouges qui sont l’emblème de la passion.
Mika, Tim et Guture

Mika regarde encore une fois enveloppe dans ses mains, qu'est-ce qu'elle doit en faire ? Elle a beau supplier Shira du regard celle-ci ne s'occupe que de l’œuf et de rien d'autre, tu parles juste pour ne pas avoir à répondre à ses questions. Le problème avec cette enveloppe c'est qu'elle ne lui appartient pas, ça va bientôt faire trois jours qu'elle l'a trouvé -en se la prenant en pleine face- et qu'elle a passé une annonce disant qu'elle avait trouvé une enveloppe venant de Hoenn, mais aucune réponse, comme si personne n'avait jamais été au courant de son existence. Et Mika se retrouvait maintenant la lettre dans les mains ne sachant que faire, pour avoir plus d'informations elle avait ouvert la lettre mais il y avait juste cette invitation sur un bateau, un simple billet sans mot pour expliquer quoi que ce soit. Elle aurait le droit de prendre deux pokémons sortit de leurs pokéballs, qui est-ce qu'elle prendrait ? Non ! Non ! Non ! De toute façon il n'est pas question qu'elle y aille ! Cette enveloppe n'était pas pour elle ! Mais en même temps... si elle n'y allait pas personne ne profiterait de ce billet non ?
Elle se releva déterminée et regarda son équipe, très bien alors Shira c'était foutu à moins qu'elle prenne l’œuf et là ça n'allait pas être possible, on n'allait pas dans un bateau avec un sac de marche. Restait ) choisir entre Kitsu et Guture... Tim restait avec elle c'était sûr mais elle ne savait pas qui choisir entre ses deux pokémons, d'un côté Kitsu risquait de ne faire que des bêtises si Shira n'était pas là pour le calmer, mais d'un autre côté elle n'était pas sûre que prendre Guture soit mieux, le pokémon avait beau être obéissant la plupart du temps dès qu'il s'agissait de manger elle ne le contrôlait plus du tout. Finalement c'est le destin qui choisit, une pièce lancé en l'air et c'était Guture qui l'accompagnait, le pokémon sautait dans tout les sens excité par cette nouvelle et Mika se dit qu'elle aurait peut-être dut choisir elle-même, au moins Kitsu était d'une taille assez petite et elle pouvait à peu près le gérer car il ne savait pas utiliser ses attaques.

« Bon c'est partit ! Vous êtes prêts vous deux ? Shira et Kitsu ne vous inquiétez pas on vous ramènera à manger ! Prenez bien soin de l'oeuf d'accord je compte sur vous ! »

Un clin d’œil à Shira et Kitsu et les trois compagnons partent de leur chambre, en passant Guture commence la soirée en tapant dans le buffet de Melty et Mika se promet de prendre des gâteaux du buffet pour en remettre ici. Pour l'occasion Mika... n'a rien changé à sa tenue et s'est mis une jupe prune avec un haut couleur crème, tout ça recouvert d'un blouson marron et des collants crèmes eux aussi, Tim a un petit ruban couleur prune que Mika a essayé de bricoler et que passe assez bien et Guture a absolument voulu que Mika peigne ses noyaux de la même couleur que le nœud de Tim. C'est donc une équipe assortie qui arriva au port, Mika et Tim descendirent du dos de Guture et tout les trois se dirigèrent vers le bateau sans se perdre -en même temps le seul bateau où il y a des lumières et de la musique c'est difficile de le rater- quand Mika tendit son billet elle eut une pointe d'appréhension mais l'homme n e lui dit rein et la laissa passer.

« Non attends Guture !!! »

Mika tend la main vers le Cerfrousse mais c'est trop tard, le buffet a été repéré ! Le cerfrousse court au travers de la foule -en bousculant quelques personnes en passant sinon c'est pas marrant- et s'attaque au buffet. La Mentali s'excuse aux personnes qu'il a bousculé mais se dépêche de le rejoindre pour l'empêcher de manger tout le buffet. En vain. Rien ne le fait bouger et la jeune fille dépitée de s'être encore fait remarqué lors d'une soirée prend un verre d'un liquide inconnu et abandonne l'idée de faire changer Guture d'avis. Tim l'a suivit et prend un gâteau avant que ce glouton mange tout, il en pousse un vers sa dresseuse et celle-ci commence à le grignoter par petits bouts, Guture enfin rassasié se rapproche d'elle et met sa tête sur son épaule comme pour s'excuser mais Mika détourne la tête, elle est énervée. Guture la pousse un peu du museau pour l'amuser et elle réprime un sourire, il recommence et après un soupir d'abandon Mika lui fait un sourire et juste avant de le caresser lui fait promettre de ne pas refaire de bêtises de la soirée.

Spoiler:
 

_________________
Event #4 - Saint Valentin 117446MikaparMaxSigna
Sirius B. Powell
Région d'origine : Algatia - Hoenn
Âge : 18 yo
Niveau : 51
Jetons : 2516
Points d'Expériences : 1519
Coordinateur Mode
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Event #4 - Saint Valentin   Lun 15 Fév - 20:41
VALENTINE'S DAY
Event Saint Valentin & Sirius
La saint Valentin, fête tantôt adorée tantôt détestée mais jamais ignorée. Elle était comme ces personnes que l'on ne peut s’empêcher de suivre du regard. On a beau les détester ses personnes brillent tellement qu'elles ne laissent personne indifférent. C'est quelqu'un comme ça que Sirius souhaite devenir. Le jeune homme se tiens droit, son regard chocolat plongé dans l'analyse méticuleuse de sa tenue. Chez lui tout est pensé et réfléchit. Du sourire à la coiffure en passant par les cheveux. Il se doit d'être parfait. Totalement et complètement parfait. Sans s'en rendre réellement compte, il pense comme son père. Il vise la même chose. Perfection. Ambitieuse obsession qui le faisait perdre pieds, lui et ce qu'il souhaitait en arrivant sur Lansat. Il vient pour la simplicité il repart dans le luxe. Chassez le naturel il revient en Galopa. Gamin arrogant qui ne voit pas plus loin que le bout de son nez. Oh, oui, il était beau. Très charmant, très classe dans son ensemble noir complet, seulement brisé par une cravate, légèrement dénouée, bleu cyan, pour lui rappeler le maillot qu'il chérissait tant.  

Stupide, stupide garçon.

Qui pouvait honnêtement en vouloir au garçon de viser aussi haut et aussi ambitieusement quand on connaissait ce qui se passait derrière le joli minois du brun. Petit garçon qui depuis toujours porte le poids d'un regard dur et sévère qui se cache sous un manteau affectueux. Qu'il aurait aimé y croire à ces baisers et ces câlins mais il avait grandit. Il ne se laissait plus jouer. Il avait connu une déception et il avait peur d'une seconde. Il ne voulait pas que quelqu'un d'autre lui tourne le dos comme l'avait fait son cher grand frère. Il soupira. Pourquoi se prendre la tête ? Il ne voulait que s'amuser aujourd'hui, demain et tous les jours qui suivraient.

Mais y arriverait-il ? Arriverait-il a ignorer la pression qu'il se posait sans ménagement sur les épaules. Il voulait réussir et il se donnait les moyens mais quand le jour J arriverait se montrerait-il à la hauteur, où comme l'imaginait son père échouerait-il ? Peut-être aurait-il du suivre le chemin tout tracé qui s'offrait à lui. Peut-être aurait-il du suivre le parcours Scientifique, comme il l'avait dit à ses parents. Il ne savait pas. Mais ce qui comptait c'était que son rêve était à portée de doigts. Il n'avait qu'à avancer un peu plus. Il jeta un coup d’œil à la pendule. 8H15. Ses colocataires étaient déjà partis. La croisière proposée par l'office de tourisme ? Sûrement là où ils s'étaient tous rendus. Encore une fois, il s'était occupé de conseiller ses trois colocataires et il était assez fier des résultats. Il avait longuement hésité avant de se décider de partir en croisière. Finalement c'est uniquement parce qu'il a gagné un billet lors d'une stupide loterie, sérieusement, il ne savait même pas quand il s'y était inscrit, que le jeune homme y participerait. Même si c'était carrément triste d'y aller en solitaire. Enfin, c'était l'occasion de rencontrer des nouvelles personnes. Il tendit tout d'abord un petit sac à Soleil qui le saisit de ses serres avant de s'envoler. Elle avait une mission de taille. Trouver toutes ses connaissances/amis/autres pour leur transmettre une carte stupide qu'il s'était bien amusé à faire. Il n'avait évidement pas oublié Hazel et Ren et s'était débrouillé pour envoyer la carte avec juste assez d'avance pour qu'ils la recoivent aujourd'hui. Seule exception à la règle, une certaine brune. Elle avait le droit à la carte normale ainsi qu'une autre, anonyme cette fois si accompagnée d'un des des rubans qu'il avait acheté/qu'on lui avait offert à Noël. Il ne savait pas vraiment pourquoi il faisait ça mais ce qui était fait était fait. Il passa une main lasse dans ses cheveux avant de sortir du dortoir et d'enfourcher sa fière monture vers la ville et le port. Le Funécire sur l'épaule, la Flabébé dans les cheveux et le jeune Couafarel éclot à peine deux jours avant courant entre les pattes de la Cerfrousse. Arrivé pour le moins remarquable, et remarquée, le jeune homme rappela sa monture, il n'allait pas laisser sa chère Tetu se faire bousculer par n'importe qui …

Il y avait déjà beaucoup de monde. Il jeta un coup d’œil au alentour, sentant à peine la rougeur qui pointait sur ses joues, avant de se diriger vers le buffet qui semblait être le repaire des célibataires. Il glissa un clin d’œil à Alyx qui reluquait plus ou moins discrètement un jeune homme (?). Qui pouvait-il bien aborder ? Cette jeune fille à la chevelure blanche comme neige qui ne savait pas trop ce qu'elle faisait là ? Et bien, pourquoi pas. Il s’avança, jus de baie en main et il vint la saluer avec un sourire doux.

- Hum, bonjour ! Ne crois pas que je sois un lourd qui vient pour … bref. Hum, tu m'avais l'air aussi perdue que moi alors je me suis dit que quitte à être perdu autant l'être en bonne compagnie. Sirius B. Powell je suis un élève de la PC comme toi je présume. Enchanté !

Il se sentait stupide. Elle était en carton son entrée en matière et sur un navire comme celui là il était certain que chaque jeune fille qui tenterait d'aborder le regarderait comme s'il était un dangereux prédateurs sexuels.

Stupide fête.  
code by mirror.wax


En Résumé:
 

_________________
sirius
liens
atelier
Alban Abernaty
Région d'origine : Hoenn
Âge : 17 ans
Niveau : 70
Jetons : 20638
Points d'Expériences : 2487
Pokeathlète Coach
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Event #4 - Saint Valentin   Lun 15 Fév - 23:05



Event #4 : Saint Valentin 2016
RP Commun

Il était rentré de sa Mission avec Ruby la veille, complètement épuisé et vidé d’une semaine de véritable torture intellectuelle. Il avait l’impression que ses neurones étaient en train de se liquéfier et de lui couler par les oreilles. Pour autant, il se sentait enfin soulagé d’avoir quitté l’île de la destruction et ses nombreuses règles stupides. Plus la peine de feindre une relation factice avec la petite amie de son Préfet. Plus la peine d’être attentif aux caméras et de tenter par tous les moyens les plus malhonnêtes de briser des couples. Il était libre de faire à nouveau ce qu’il souhaitait. Il voyait cependant un point positif à tout cela ; au moins, après la dernière semaine passée à jouer les starlettes de télé-réalité, il n’en apprécierait que mieux les cours. Il était persuadé que même les enseignements d’Ace Stupide Creed seraient supportables, après ça. Tout était relatif, après tout. Revenu par hélicoptère le Samedi soir, il avait donc eu droit à une véritable scène de bienvenue de la part de Libra. Enfin… Disons plutôt que la Tarsal l’avait bombardé de questions de façon tellement rapidement qu’il n’avait même pas pu en saisir le sens. Nolan avait été plus calme, évidemment. Son colocataire était toujours calme. Mais face à ce déferlement d’ondes psychiques meurtrières, Alban n’avait même pas eu le courage de tenter d’entamer une conversation. La Tarsal ne l’avait de toute façon pas laissé tranquille et il était parti se coucher avec son Noctali sur la tête pour essayer de parer les mauvaises vagues au maximum.

Ce qui nous amenait à la journée du 14 Février. Ah, la St Valentin… Il savait bien quel jour on était, puisque les couples stupides avec qui il avait passé la semaine n’avaient cessé d’en parler. Alban suspectait d’ailleurs le programme télévision de Power-8 d’avoir fait exprès de faire tomber le tournage la semaine qui précédait la fameuse fête des amoureux. Allez savoir pourquoi, ça avait certainement dû les faire rire. Ce jour tombait cependant le Dimanche et Alban avait la ferme intention de rester cloué dans son lit à ne rien faire d’autre que se reposer. Il n’avait pas envie d’aller en extérieur et d’être le sujet de moqueries ou de rumeurs. Il se doutait bien que ça allait encore jaser derrière son dos… Soupir. Il ne lui tardait vraiment pas de se confronter au monde extérieur. Autant rester encore un peu ici, tant qu’il le pouvait. D’autant plus qu’en se levant, il avait eu la joyeuse surprise de constater que Libra n’était plus là. Et Nolan aussi, par la même occasion. Ce qui était un peu moins réjouissant, mais qu’importe ; il aurait largement le temps de fêter ses retrouvailles avec son colocataire.

Il s’était donc levé et s’était étiré, encore tout ensommeillé. Ses Pokémon avaient rapidement retrouvé leurs habitudes, et Zéphyr et Auster lui avaient dit bonjour avec des sourires discrets. Une journée qui s’annonçait parfaitement normale. Aucun nuage dans son ciel gris. Balayant la pièce du regard, Alban avait souri de façon presque stupide. Retour à la tranquillité et à la « vie normale ». Enfin ça, c’était avant que son regard ne s’arrête sur le tapis central de la chambrée.

Visiblement pas si normale que ça, la vie.

Car sur le tapis, un petit garçon aux cheveux châtains était assis.

- Que-, commença Alban

Le garçonnet devait avoir aux alentours de sept ou huit ans. Il avait des cheveux en bataille, de grands yeux bleus et portait une chemise blanche, un gilet sans manches marron-beige et un pantalon assorti. Il avait l’air de faire partie d’une bonne famille à l’anglaise, ou il ne savait trop quoi. Son visage était plutôt mignon. Pourtant, fait étrange, Alban avait l’impression de se voir lorsqu’il était plus petit. La ressemblance était… troublante. Il n’y avait que ce style vestimentaire qui était différent. Mais que faisait un môme dans sa chambre ? Et surtout, depuis quand était-il là ? Il avait peut-être loupé un truc qui s’était passé dans la nuit. Nolan qui avait amené son petit frère à l’académie, ou il ne savait trop quoi. Tentant de garder son calme, il se pencha vers le garçonnet et lui fit un sourire qu’il voulut amical.

- Bonjour petit. Qu’est-ce que tu fais ici ?

Le garçon releva la tête vers lui et lui adressa un sourire candide. Puis, se levant d’un bond, il se jeta dans les bras d’Alban et le fit tomber à la renverse.

- WOW !

Se cognant la tête contre le pied de son bureau, Alban vit trente-six Funécire danser dans son champ de vision. Il essaya de se relever mais l’enfant le tenait fort entre ses minuscules bras. Fait étrange, quelques larmes brillaient au coin de ses yeux. Joie ou simple émotion ? Alban n’en su rien mais il se redressa et força le petit garçon à se dégager de lui. Il venait tout juste de revenir d’une émission où on l’avait sûrement pris pour le prédateur sexuel de service. Il n’avait pas envie qu’on se mette à penser qu’il avait des relations étranges avec des petits garçons. Même s’il ne le connaissait pas, l’enfant avait pourtant l’air de savoir qui il était. Avec un sourire, il essuya ses petites larmes et se mit à trépigner.

- Je suis SI content de te voir !!! lui dit-il sans cesser de sourire comme un dément.

Bon ok. Ce petit le confondait certainement avec Nolan. Où était parti son coloc, d’ailleurs ? C’était pile le moment où il avait justement BESOIN de lui. Avec une voix douce, Alban essaya de raisonner l’enfant.

- Ecoute petit, je crois que tu te trompes de personne… Qui cherches-tu ? Je peux t’aider à le retrouver. Tu viens d’où, d’ailleurs ?

L’enfant secoua la tête et pointa son index sur lui.

- Nan-nan-nan, dit-il avec une voix haut perchée. C’est bien toi que je cherche, Alban. Ça faisait si longtemps !!!

Il se jeta de nouveau dans ses bras et Alban regarda son Noctali sans rien comprendre. Le pauvre Auster semblait d’ailleurs aussi perdu que lui. Brusquement, la porte de sa chambre s’ouvrit et Alban leva machinalement les mains en l’air, comme pris sur le fait. Si c’était Nolan, il aurait peut-être un peu plus d’explications sur le sujet. Mais si ce n’était pas lui… Eh bien… Il allait devoir expliquer ça à un autre Voltali. Et, comble de malchance, ce fut un de ses camarades qui se présenta à lui.

- Heu, je peux tout expliquer ! dit-il, sous le coup de la panique.

Joey - tel était son nom - ne sembla cependant pas comprendre, et il ricana en voyant Alban par terre.

- Qu’est-ce que tu fais assis sur le sol ? Ta prière du matin ? le taquina-t-il.

Hein ? Alban regarda l’enfant puis Joey. Une nouvelle ombre d’incompréhension passa sur son visage. Il pointa du doigt le gamin.

- Comment ça ? Tu ne vois pas le gamin ? lui demanda-t-il.

Joey pencha la tête sur le côté.

- De quoi tu parles ? Tu me fais marcher ?

Nouvelle vague de panique. C’était quoooooi ce bordel ? Alban décida de ne pas trop insister pour ne pas passer pour un fou. Joey sembla d’ailleurs rassuré que le châtain ne parte plus dans des envolées délirantes.

- Enfin j’étais juste venu pour te demander si tu venais à la croisière. T’es rentré hier, donc je me disais que Nolan ne t’avait peut-être pas mis au courant…
- Quelle croisière ?
- Hein tu sais pas ? Bon laisse tomber alors, t’en fais pas. Ah et aussi : jolie prestation à la télévision, ahahaha.

Sans un mot de plus, il claqua la porte et s’en alla, laissant Alban encore plus désemparé. Ok. Un gamin que Joey ne voyait pas, et une croisière dont il n’avait pas entendu parler. C’était quoi le problème avec cette journée ? Se tournant vers l’enfant, il fronça les yeux. Il n’avait plus envie d’y aller par quatre chemins.

- Bon petit, tu vas me dire d’où tu viens et qu’est-ce que tu fais ici, maintenant ?

Malgré la rudesse de sa voix, le petit inconnu ne fut pas intimidé. D'un bond agile, il se releva et écarta les bras pour se présenter.

- Je m’appelle Chell et je viens du ciel pour te voir, Alban !

Ahaha… C’était quoi encore ce weirdo ? Et comment il connaissait son prénom ? On le faisait marcher, n’est-ce pas ?

- Très drôle… Mais plus sérieusement ? Ecoute, je ne suis pas sûr que tu ais le droit d’être là et je risque d’avoir des problèmes si on te découvre. Alors si tu es le petit frère de Nolan ou un quelconque membre de sa famille et que ta présence ici est approuvée, dis le moi que j’arrête de m’inquiéter.

Chell hocha la tête de gauche à droite frénétiquement.

- Nan-nan-nan ! Je connais Nolan, mais que grâce à toi. Et ne t’inquiète pas, personne ne me verra si tu ne le veux pas. Parce que je suis un esprit !

BOOM ! Explosion du cerveau d’Alban complétée. C’était quooooi ce bordel, sérieux ? Un esprit ? Ahaha. Depuis quand voyait-il des esprits ? S’il y avait quelqu’un qui se moquait de lui, qu’il se dénonce tout de suite ! Libra ? C’est une blague pour te venger, c’est ça ? Sidérella ? Encore toi ? Ce n’est clairement PAS drôle, alors ça suffit les gens, calmez-vous !

- Tu ne me crois pas ? Pourquoi ce garçon ne m’a pas vu, alors ? Bon bah tu demanderas à Nolan quand il sera de retour. Si tu ne leur parles pas directement de moi en disant mon prénom, les autres gens ne pourront pas me voir. Les Pokémon non plus d’ailleurs ; sauf ceux qui appartiennent à un dresseur qui peut me voir. C’est un peu compliqué donc ne me demande pas trop de détails sur comment cela fonctionne, mais bon… retiens juste que je suis venu pour toi, et que je vais rester jusqu’à ce que ma mission soit accomplie !
- Wait. Tu es en train de me perdre là, mais admettons. Si tu es bien venu pour moi, quelle est ta mission ?

Chell gonfla des joues et secoua la tête de gauche à droite.

- Nan-nan-nan, je peux pas te dire, sinon c’est pas drôle.

Argh ! Il n’en pouvait plus. Se levant pour aller jusqu’à la salle de bain se passer la tête sous l’eau - lui ? Voir des fantômes ? Depuis quand ?! -, il entendit la porte s’ouvrir et se retrouva nez à nez avec son coloc, cette fois. Ouf. Enfin un visage connu. Paniqué, il pointa du doigt le petit esprit et demanda à Nolan :

- Salut Nolan. Désolé de t’accueillir comme ça alors que je viens juste de rentrer et qu’on ne s’est pas vu pendant une semaine entière, mais j’ai un GROS problème. Est-ce que tu vois quelque chose de particulier ici ?

Son colocataire n’eut pour ainsi dire aucune réaction particulière. Ce qui n’était pas nouveau, après tout. Pour autant, il ne sembla pas lui livrer une réponse assez rapidement, et Chell s’approcha d’Alban pour tirer le pan du haut de son pyjama.

- Il ne me verra pas si tu ne lui dis pas mon prénom.

Rah ! Stupides gamins et leurs stupides jeux ! Même cet esprit lui tapait sur le système.

- Bon, ok, ok. Est-ce que tu vois un petit garçon du nom de Chell ? Je semble être le seul à le voir et… mon dieu, je suis en train de devenir fou ou quoi ?!

Si Nolan avait vu le gamin depuis le départ, cela confirmerait que Chell n’était pas un esprit ; juste un gamin arrivé d’il ne savait où. S’il ne le voyait pas du tout même après sa dernière réplique, cela signifiait qu’Alban était bel et bien devenu fou et qu’il serait préférable pour lui de retourner se coucher. Si enfin, Nolan parvenait à le voir uniquement après avoir entendu son prénom, cela confirmerait que… eh bien… qu’il y avait un esprit dans sa chambre. Ce qui n’était pas pour le rassurer, au contraire.

HRP : Déroulement des évenements
- A ce stade de l'histoire, Alban est toujours dans son dortoir
- Il se réveille seul et remarque la présence d'un enfant de 7-8 ans dans sa chambre
- L'enfant se révèle être Chell, un petit esprit que les autres ne peuvent pas voir si Alban ne leur en parle pas en disant clairement son prénom
- Paniqué parce qu'il ne comprend pas la situation, Alban se rue sur Nolan dès que ce dernier arrive dans leur chambre, et lui demande s'il peut voir Chell
- La colocation des Voltali n'est pas encore arrivée sur le ferry


_________________
Event #4 - Saint Valentin 15024690286225SignMaxAlban
Orren Losvrôk
Région d'origine : Kalos
Âge : 17
Niveau : 58
Jetons : 2911
Points d'Expériences : 1843
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Event #4 - Saint Valentin   Mar 16 Fév - 10:25
Event #4 - Saint Valentin



Ruby était rentrée... Enfin. Une tension immense avait quitté le dracologue alors qu'il venait de recevoir ce message de sa petite amie. Elle était rentrée, mais accueillie par Jackie, elle ne pourrait donc pas le rejoindre ce soir. Bon... Tant pis, ce n'était pas grave. tant qu'il savait que sa moitié était de nouveau ici, près de lui et là où il pourrait la protéger en quelque sorte. Oui, elle était forte et il savait très bien que de normal, le moindre mec s'approchant avec des idées un peu perverses aurait eu le droit à une équipe de Spectres sur le coin de la tronche, mais... Il était comme ça. Il avait beau savoir qu'elle pouvait se défendre toute seule, cette semaine sur ce truc de télé-réalité gerbant l'avait rendu protecteur, plus qu'avant. Il se laissa néanmoins aller en arrière sur sa chaise. Devant lui, deux thèses terminées. Il avait pas chômé pendant cette semaine, préférant s'enfermer en dehors de son entraînement matinal pour étudier et travailler. Travailler... Il venait juste de rentrer du travail à l'aquarium. La calme là bas et la présence des Pokémons Eau avait été plus que bénéfique cette semaine, agissant sur lui comme un cocon de paix. Il se leva, avisa ses Pokémons présents. Loki et Skoll dormaient tout deux avec les plus jeunes. L'entraînement de tout à l'heure avait été éprouvant et Orren était content que son starter participe aux entraînements à nouveau. Leur relation ne s'était pas vraiment améliorée, mais c'était déjà ça. Loki accompagnait Skoll, ils s'entraînaient ensembles pendant que lui s'occupait de Freya et Kali avec Spike. Mjolnir était toujours à prendre soin de ce mystérieux oeuf qu'elle avait trouvé. Tout de même, depuis Halloween... Et si le petit Pokémon dedans avait un soucis ? Bah il l'amènerait chez Needle pour vérifier. En tout cas Byvir semblait aller bien mieux. Bon le traitement était loin d'être fini mais ses yeux semblaient reprendre des couleurs, alors qu'avant ils étaient blanchâtres. Bien toute l'équipe est réunie.

Il se dirigea vers la fenêtre soupirant doucement d'aise. Ses problèmes étaient loin d'être finis, et il avait toujours cet espèce de petit malaise intérieur dut à la semaine de folie, mais la satisfaction du travail bien fait lui faisait du bien. Au moins quelque chose de constructif dans cette semaine. Soudain, quelqu'un toqua à sa porte et avant même qu'il ait put l'ouvrir, Andreas s'invita dans la chambre d'une sublime pirouette. Par Xerneas, non. Qu'allait-il encore avoir comme lubie du moment ?

-Bonsoir mon cher préfet ! Oh mais que t'arrive-t'il tu as le visage pâle et les yeux entourés par de vilaines cernes ! Ah non non non, ce n'est pas du tout glamouuur ça ! Comment veux-tu qu'un tel bourreau des coeurs comme toi fasse sensation demain comme ça ! Smeagol ! Cherche moi ma trousse de crème, il ne faut pas le laisser comme ça !

Papillonnant dans la chambre et virevoltant comme dans un ballet, le référent arriva au niveau du jeune homme dont il attrapa le menton pour le regarder droit dans les yeux. Orren resta pour le moins totalement stoïque pendant cet examen, habitué aux extravagance de son professeur. Une fois satisfait de son analyse, le référent se laissa chuter au sol, lâchant une note chantée déchirante et mélancolique tout en prenant une pause de dramaturge.

-Oh noooon ! Quel malheur ? Tu n'as donc plus de Valentine pour t'accompagner demain ? Les rumeurs sont-elles exactes ? Quel mauvais coup du destin ! Quel infââââââmie ! Mon coeur pleure les larmes que tu retiens, mais ne t'en fais pas ! Je suis là ! Moi ! Andreas Heartnett, vais faire de toi le plus grand séducteur pour la croisière de demain, je le jure ! Allez suis moi !

N'ayant même pas le moindre instant pour parler, il fut directement traîné hors de sa chambre par l'homme qui poussait des Fa dièse ou autre notes du registre mineur, donnant à la scène l'air dramatique le plus total. Orren lui était sans voix, il n'arrivait même pas à comprendre ce qui se passait. Quel coup du destin ? Quelle croisière ? Qu'est ce qui arrivait à son référent ? Avant même d'avoir put dire un mot, il se retrouva traîné jusqu'au bureau de son référent, chose plus que perturbante à une heure aussi tardive,  et se retrouva avec un Andreas qui fouillait inlassablement dans des valises, des armoires et penderies si nombreuses qu'on se demandait comment ça tenait dans une seule pièce. Mais Orren ne savait même pas, que son cauchemar allait commencer maintenant.


La porte de la chambre du préfet s'ouvrit pour laisser entrer le propriétaire des lieux à l'air hagard. Que venait-il de se passer ? Il préférait l'effacer de sa mémoire. Il déposa sur sa chaise de bureau la tenue que lui avait donné Andreas. Il avait rêvé n'est ce pas ? Heartnett ne venait pas de lui faire essayer plus de 60 tenues différentes en moins d'une heure hein ? Il avait l'impression d'avoir couru un marathon. Non. Il avait l'impression d'avoir été sur la route d'un Marathon de Frisons enragés qui lui étaient passés dessus. Au moins avait-il put recevoir des informations sur les fameux événements du lendemain. Il y avait donc l'agence touristique qui proposait pour le jour des amoureux de faire une croisière d'une journée dans un luxueux navire. Et sa mère lui avait pris deux places pour lui et une éventuelle petite amie qu'elle avait envoyé à l'académie, tombant ainsi entre les mains d'un Andreas qui ne s'était pas gêné à regarder le courrier du préfet en chef. En plus... Il avait regardé cette émission ? Il fallait croire que oui, et ainsi avait pensé qu'Orren avait été quitté par Ruby pour Alban. Et donc il avait décidé de l'aider à se trouver quelqu'un... Heureusement ça s'était arrêté à un long moment de souffrance sous couvert d'essayage... Franchement comment le référent pouvait avoir des tenues comme... Non non, il n'allait plus y penser et allait effacer cela de sa mémoire.

Spike avait relevé la tête en le voyant entrer, tout les autres Pokémons dormaient déjà. Il observa calmement son dresseur, jouant légèrement du bout de sa griffe avec le foulard d'Alban. Eh bien Spike, on devient sentimental ? Le Coach te manquerait-il ? Souriant pour lui, Orren prit son Ipok et envoya un message à sa rouquine. Il lui annonça les événements du lendemain, et le fait qu'il ait deux billets. Et donc, comme on pouvait s'en douter, il l'invita. Il termina son message assez brièvement. Non pas qu'il avait une rancoeur envers sa petite amie, non. Cette histoire d'émission l'avait juste perturbé. Et maintenant que son esprit n'était plus occupé par ses thèses et sa survie face à Andreas Heartnett, il laissa à nouveau vagabonder son esprit. Il ressentait encore au fond de lui cette rage, cette envie d'aller vraiment transformer cette île de la destruction en un petit tas de cendres fumantes. Il avait jusqu'à présent toujours réussi à se tenir plus ou moins éloigné des rumeurs, même lors de sa convalescence. Pourtant il était au coeur de ces ragots dernièrement. Des filles avaient même tenter de le draguer, pensant le terrain libre. Voilà pourquoi il s'était enfermé pendant tout ce temps, évitant au maximum le contact avec d'autres élèves à part de rares personnes de confiance. ET est ce que demain sera pareil aux autres moments passés avec Ruby ? Y aura-t'il un malaise et un mal-être profond entre eux ? Toutes ces petites choses qui le tracassaient revinrent à la surface, tout ces ennuis. Il tourna la tête pour voir Loki. Le Diamat dormait tranquillement sur le tapis, à l'opposé du lit du jeune homme. Dire que d'habitude il se battait avec son starter pour arriver à garder assez de couette pour lui... Soupirant, il se prépara à aller dormir. Demain est un autre jour, du moins l'espérait-il.

Il s'était réveillé pile à l'heure. Après la découverte de l'activité de ce jour, il n'avait pas eu envie de faire d'entraînement matinal, et visiblement Skoll non plus contrairement à son habitude. Il était allé se laver et s'habiller après un maigre petit déjeuner prit à la va-vite dans sa chambre. Il avait revêtu la tenue de son référent, sachant que celui-ci l'observerait pour voir si il respectait ses volontés. Un pantalon de toile noir, une chemise blanche, une cravate d'un bleu nuit et un veste noir avec un petit mouchoir de la même couleur que le tissu autour de son cou. Voilà l'accoutrement que lui avait donné son référent. Son regard se posa sur la rose que le professeur lui avait aussi donné. Il lui avait dit d'opter pour la rose à la place du mouchoir, mais Orren avait tenté de tenir bon face au Coordinateur. Lâchant un soupir, il la prit tout de même en main après avoir prit son Ipok et les Pokéballs des Pokémons qui l'accompagnerait. Skoll et Loki. Le trio, comme au bon vieux temps. Il espérait ainsi tenter de renouer avec son starter, chose qui ne semblait pas près d'arriver vu avec quelle force il se faisait ignorer par le dragon. Orren avait ensuite prit le bus, arrivant assez tôt au port et rejoignant le quai où se trouvait le bateau. Le paquebot était vraiment immense, luxueux et magnifique, il devait l'avouer. Mais pour le moment son esprit était occupé par autre chose. Ruby. Il ne savait pas encore comment se comporter avec la rousse. Il avait toujours ce malaise, ce noeud au ventre. Il savait très bien qu'elle l'aimait et qu'elle ne le laisserait pour rien au monde, pas après s'être retrouvés enfin. Pourtant... Un doute n'arrêtait pas de le ronger, tel une racine de ronce insidieuse s'enroulant autour de son coeur. Et il avait l'impression d'avoir cette pression sur lui, de sentir les épines le déchirer à chaque battement. Il avait les mains moites, son estomac semblait presque vouloir rendre son maigre repas du matin. Il se sentait nerveux, se dandinant d'un pied sur l'autre comme un gamin peu sûr de lui. Ah il était beau le grand dracologue, le puissant futur champion. Il avait l'impression d'avoir fait un bond en arrière dans le temps, ne mélangeant avec ce lui de l'époque tout ce malaise actuel. Et ça lui donnait envie de vomir, envie de fuir. De ne pas affronter le regard des autres. Tous le regardaient avec pitié, comme un cocu. Certains élèves même arrivaient déjà, le regardant avec tristesse et pitié. Il ne voulait pas de cette pitié dans leurs yeux. Il entendait des mots, des bribes de phrases le concernant. Ils le plaignaient, le voyaient comme le garçon qui aurait bientôt le coeur brisé, voyant sa petite amie arriver au bras d'un autre. Non. Ruby était sa petite amie, cette partie manquante de son âme. Pourtant...

Elle arriva, marchant dignement et fièrement avec ce cheveux de feux qui lui ont toujours plut. Il s'avança doucement, avec calme, sentant ses mains se resserrer sans qu'il ne puisse se contrôler. Son coeur battait, il ne savait que faire, il s'arrêta, la laissant venir à lui. Il continua de serrer cette rose dans sa main, ne faisant pas attention aux épines. Et il se piqua. La rousse arriva à portée, le jeune homme aux cheveux de nuit lança ses bras autour de la jeune fille, l'attira à lui et l'étreignit. Elle lui avait manqué, il avait l'impression que cela faisait bien plus d'une semaine qu'elle était partie pour... Non, arrêtons d'y penser. Il continua de la tenir contre lui, enfouissant son visage dans sa chevelure et emplissant ses poumons de son parfum. Elle était là, avec lui. Rien d'autre n'importait, il devait chasser tout ça, arrêter de se torturer l'esprit. Les yeux lui piquèrent légèrement et il la lâcha avant de l'embrasser pour cacher ses émotions, prenant le temps de ce baiser pour se remettre d'aplomb. Mais ce fut avec des yeux brillants qu'il rompit ce baiser avant de poser son front contre le sien et de dire doucement.

-Tu m'as manqué.

Résumé:
 


_________________

Orren Losvrôk
If you resist, You'll feel the darkness penetrate on you. Don't resist. To the appeal of twilight...Let the darkness absorb your light...
Rodrigue Miles
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 15 ans
Niveau : 30
Jetons : 2949
Points d'Expériences : 975
Adulte Co Auto-Entrepreneur
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Event #4 - Saint Valentin   Mar 16 Fév - 11:00
Toujours en panique, Rodrigue manqua de s'évanouir sur le coup quand il entendit Max le héler. Regard à droite, à gauche, non pas d'échappatoire... C'est donc un Rodrigue très très gêné qui s'avança jusqu'à la rosée pour la saluer en inclinant la tête avec un sourire un peu forcé. Ce n'était qu'une sortie entre amis, pas vrai ? Max n'attendait rien d'autre ? Elle semblait joyeuse et enjouée, plus que pendant la semaine qui venait de s'écouler en tout cas... Une mélancolie passagère lui avait-on dit quand il s'était inquiété. La demoiselle portait son Draco chromatique autour d'elle ce qui était du plus bel effet. Comprenant enfin pourquoi Gringolem avait insisté pour qu'il s'habille correctement, le blond prit la main de la jeune fille délicatement afin qu'elle ne tombe pas et avança dans la foule. Ce qui de loin ressemblait encore plus à un couple du coup. Bravo.

Très vite Aaron leur tombe dessus, son regard amusé n'échappant pas au blond qui n'en menait pas large. Ca faisait longtemps qu'il n'avait pas papoté avec le rouquin, leurs discussions dans la salle commune lui manquant cruellement ces derniers temps. Après tout, il était parti faire une émission assez éprouvante et Rodrigue comprenait tout à fait qu'il se repose un maximum. Depuis qu'il était arrivé à Lansat, le Rivamarois avait plus regardé la télé qu'en additionnant ses cinq dernières années d'expériences vidéo. Et principalement en suivant les émissions de télé-réalité dans lesquelles apparaissaient des élèves qu'il connaissait (c'était bien quelque chose qu'il ne ferait jamais ça, de la télé... quoiqu'a priori ça te tombait dessus en hurlant ces occasions) Si les Hungur Games l'avaient plus ou moins choqué pour leur violence et la pression qui s'en dégageait, l'île de la destruction l'avait laissé de marbre, juste un peu hilare sur certaines situations. Le fait d'être imperméable aux relations amoureuses n'aidant pas. Il avait cependant très bien compris que le couple Alban Ruby n'était pas réel. Mais du coup il ne savait plus avec qui Alban était. Après les Hunger Games, il l croyait avec Aaron, après le nouvel an avec Max mais les deux semblaient ne jamais trop se parler, donc il était totalement paumé. Déjà qu'en cas de relation normale, si on ne lui disait pas ouvertement qui était avec qui, il était plus ou moins inconscient, alors si c'était compliqué comme ça, bonjour les dégâts ! Par contre les regards en coin qui lançaient Aaron et les gens commençaient à le mettre mal à l'aise et il décida de bouger un peu l'éléphant qui était dans la pièce.

- Euh Aaron ? C'est pas ce que tu crois avec Max ! Je l'ai invité mais on est pas ensemble ! ...enfin si mais pas comme tu le crois ! ...je sais pas ce que tu crois qu'il y a avec Max mais c'est pas ça ! Je sais que tu sais que je m'inquiète souvent pour elle car je doit souvent te faire chier avec ça, mais je pense pas à elle comme ça, hein ! J'avais "juste" zappé que c'était la St Valentin et euh... Bref on est juste amis hein, hein ?

Un regard perdu et gêné envers ses amis plus tard, oubliant que la pauvre Max pouvait tout à fait l'entendre, il demandait à Aaron des conseils pour se sortir de ce mauvais pas. Ah la panique, le meilleur moment pour faire des choses intelligentes... Voyant soudainement que les deux retenaient leurs rires, il ouvrit la bouche en un "oh" expectatif avant de pousser un grand soupir de soulagement et de serrer les deux dans ses bras. Le club des petits détectives de Lansat était de nouveau réuni et ça faisait du bien. Le chercheur était tout rouge, s'étant tout de même bien foutu la honte. Vive la St Valentin, tiens, saleté de fête commerciale, va !

HRP:
 

_________________
Event #4 - Saint Valentin 1422191746-copain


MAÎTRE DES TOP-SITES
MEILLEURS AMIS WITH coPAINS
Event #4 - Saint Valentin 10099080670932_roooodyyyychouuuu
Icare Griffin
Région d'origine : Unys
Âge : 15 ans
Niveau : 0
Jetons : 218
Points d'Expériences : 0
Nouveau Membre
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Event #4 - Saint Valentin   Mar 16 Fév - 14:34
St-Fluvetin
ORION & ALL

 

Comme chaque matin - et ce matin là ne fut pas une exception – tu t'étais levé tôt pour ton entraînement habituel.  Une matinée qui s'annonçait chargée en tractions, en pompe et en autres exercices musculaires. Alors que tu esquivais les multiples affaires en bordel de la chambre – a savoir tes propres fringues et peut-être celles de Paul car les brodiva elles, elles avaient tous ranger dans VOS armoires – tu ramassais le nécessaire et filas dans les couloirs. M'enfin, tu ne t'en plaindras pas. Tes joggings, qu'ils soient pendus à un cintre ou étalés par terre, un plis de plus ou de moins ne te ferait pas aller plus vite, ni n'améliorerait tes performances sportives.

Néanmoins, aujourd'hui était un jour dit « spécial ». Hier soir, sans rien dire, observant simplement les faits et gestes de tes camarades de chambrée, tu avais capté qu'un truc se tramer. Sircus semblait tout aussi nerveux qu’excité, comme l'avant de spectacle. Paul n'avait pas eu du mal a s'endormir mais aussi bizarre que cela puisse te paraître, quelque chose semblait le tracasser. Et quant à Alyx... rêve et misère semblaient s'accoquiner en passion haineuse. En bref, la saint-valentin, ça avait l'air d'être un truc assez important. Évidement, tu connaissais son principe ; le jour des amoureux, des couples et des déclarations. LE jour où prince et princesse se faisaient des papouilles a tire l'haricot. Un jour qui en soit, ne te concernait pas. Parce que être amoureux, en vrai, tu sais pas trop ce que c'est.

C'est donc la tête déconnectée de tout ces cœurs d'amoureux, en plein milieu du stadium, que tu reprenais ton souffle, avalant de ta gourde des gorgées d'eau. Pyrope qui t'avait fait office de partenaire d’entraînement durant ces trois derrières heures était posée tout contre toi, au même titre que Citrine, ta toute nouvelle Coupenotte, toutes les deux vidés de leur énergie. Deux ou trois sacs de sable étaient la preuve de votre entrainement acharné. Cabossés, parfois même griffés, voir même mâchouillés, vous aviez tout donné.

▬ Et si on rentré prendre une bonne douche? Lanças-tu a tes deux pokemon, le souffle encore court, caressant leur tête ronde d'affection. D'un piaillement de la part de la boule de plume et d'un grognement du dragon, vous quittèrent le grand stade pour rejoindre le dortoir afin de vous décrasser ! C'est là, et seulement là que tu compris a quel point la Saint-Valentin était un truc important. Tu n'avais rien remarqué, enfermé entre les gigantesque murs du Stadium mais dehors, ça roucoulait sévère. L'atmosphère était devenue bizarre et lourde en passion mielleuse. Les bisous, autres chatouillis et câlinou tout doux avaient finis par te mettre mal à l'aise !

Brr. Un vilain frisson s'accapare de ton échine, si bien que tu accélères le pas pour rejoindre les douches au plus vite. Sur ta route, tu croises alors Soleil. Bordel d'Arceus ! Elle plane au dessus de ta tête. Peut-etre ne t'a t-elle pas remarqué... Essayant de te faire aussi discret qu'un Amphinobi , suintant les murs du dortoir, c'est la naïveté de ta Pouffifeu qui te crame … Le mini faucon assassin te repère alors aussitôt et fonce sur toi. Ton seul reflex est celui de la course, mais la fatigue te paralyse. Tu te mange d'abord une rafale de jet-de sable, suivit d'une carte qui vient se coller sur ton front. Aveuglé, paralysé, tu as l'air fin, saupoudré de terre. Mais ce n'est pas fini et la Roucool revient a la charge venant signer ton arcade d'une de ses serres aiguisées avant de finalement repartir jouer son rôle de postier.

Complètement minable, pris au dépourvue, tu regardes ta Poussifeu et ta Coupenotte qui te fixent sans trop comprendre. Irrité, pour ne pas dire méchamment en rogne tu inspires et expires pour calmer tes nerfs mis à vifs. Elles n'ont pas réagis et c'est normal... elles sont encore trop jeune pour capté que Papa Orion est un vrai souffre douleur face a ce piaf.

Reprenant contenance, tu retires la carte collée à la colle naturelle qu'est la transpiration et la terre humide et tu hésites a la déchirer de rage. Tu restes hébété en la lisant et contre toute attente, ça te fait rire, balayant la tension accumulé jusque là. A croire qu'il t'en faut pas beaucoup pour passer d'un stade à un autre. Espèce de lunatique vas !

Avant ta douche bien mérité, par Arceus que ça fait du bien, tu t'étais rendu compte qu'un autre papier était venu se coller sur ta personne. Il s'agissait d'un ticket pour un voyage en bateau, spécialement organisé pour la st-valentin. Mouai. Nullement intéressé tu t'étais apprêté a le jeter jusqu'à ce qu'un message bien spécifique n'attire ton attention ; « buffet ». Le petit déjeuné et le déjeuné c'est ultra important ! Que les couples s'y rendent si ça leur chante, tu n'auras d'yeux que pour la nourriture luxueuse qui s'y trouvera. Revigoré, tu te désape pour prendre ta douche.

Propre comme un sous neuf tu te pointes sur le bateau a dix heure pile mais ton accoutrement de sportif miteux n'a pas l'air de faire plaisir à l’hôtesse qui accueil les nouveaux arrivants. Visiblement, mon petit Orion, tu fais tache dans tout ce beau monde. Mais tu as un ticket, alors on te laisses passer... a une seule condition, qu'on te relook ! Allez tout droit en prison, ne passez pas par la case départ et ne touchez pas 2000 jetons.

Tu reviens sur la pont, parfumé, coiffé, vêtu d'un costume slim fit bleu-noir. Tu as l'impression d'être un pantin. Tu trouves la cravate et les épaulettes trop serrés, sans parler de tes nouvelles chaussures... Rien a voir avec tes tennis à lacés qui maintiennent les chevilles. Tu penses alors comprendre ce que peuvent ressentir les demoiselles qui portent des talons. Tu récupères tes affaires et accroches ton sac à dos à l'une de tes épaules tout en te faufilant parmi la petite foule. Si tu faisais bien tache avec ton joggings et ton vieux manteau, tu ne passes tout de même pas inaperçu car rare était ceux venus en costard ou en smoking... Raah, la honte.

Tu cherches désespérément du regard quelqu'un que tu connais... Un gens, s'il vous plait, à l'aide... Tu remarques Rodrigue, mais il est déjà accompagné d'une demoiselle et ce qui à l'air d'être un autre de ses potes. Tu pivotes alors vers le buffet et de dos, tu crois reconnaître Alyx. Il a l'air seul, quoi que... voilà Sircus qui s'en approche. Si il te voit comme ça, il va se foutre de ta gueule ; c'est sûr. Tu retiens tes grognements concernant la magnifique marque infligé par sa foutue piaf et décides de rejoindre ton coloc', ton gentil coloc', Alyx. Lui au moins, il se moquera pas trop, enfin tu crois.

Ne me demandez pas comment Orion a réussis a reconnaître Alyx du premier coup d’œil. Il a une mémoire visuel de dingue ce con et le seul fait d'avoir au moins déjà vue le scientifique à la douche  lui a sans doute suffit a identifier sa silhouette. Ni une ni deux tu arrives jusqu'à lui mais le lacet défait de tes nouveaux souliers te fais trébucher. Tu entraînes le blond-rose-pastel ( j'insiste) dans ta chute et ton sac bascule laissant rouler ton Œuf sur le poitrail de l'androgyne. Toi au dessus, mains de part et d'autres du garçon, l’œuf au milieu qui se craquelle. Un petit museau à écailles qui pousse un morceau de coquille brisée. Deux petits yeux ronds qui clignotent de curiosité. Coucou toi.

résumé:
 
 
✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________

Event #4 - Saint Valentin Y7ycjo97
Shouhei Yamasaki
Région d'origine : Kanto
Âge : 14 ans
Niveau : 0
Jetons : 136
Points d'Expériences : 3
Nouveau Membre
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Event #4 - Saint Valentin   Mar 16 Fév - 15:23

Saint-Valentin.


J’ai dépassé la jeune fille que j’ai bousculée après m’être assuré qu’elle allait bien. Pour l’instant, j’avoue que je me sens un peu seul. Personne n’est encore venu me voir. Enfin si, il y a bien Sirius qui vient de me faire un clin d’œil. Ca me rappelle la carte qu’il m’a envoyée. Un peu pourrie, j’avoue, mais je l’ai gardée quand-même, c’est un cadeau après tout. Et c’est strictement le seul cadeau que j’ai reçu pour cette stupide fête… Stupide. Vraiment stupide. Maintenant que j’y pense, je ne vois pas ce que je fous là. Il y a des couples partout ! Et les seules personnes qui n’ont pas de cavaliers ou de cavalières ne viennent pas vers moi. Est-ce que je les repousse tant que ça ? Pourtant, j’ai fait attention à ma tenue… J’ai posé doucement Cierge sur le coin d’une table, grignotant ce que j’ai chipé au buffet. Oui, je m’isole. Je rumine. Je rumine ma fichue solitude.

Mais elle n’a pas duré bien longtemps. Un coup d’œil, et je remarque Orion. Enfin, est-ce bien son nom, et surtout, est-ce bien lui ? Je me souviens surtout d’un garçon en jogging, parfois accompagné de la douce fragrance post-entraînement nommée « transpiration du mââââle ». Autant dire que dans la chambre, quand j’arrive, des fois, ça pique. Mais là… Ouah ! Il est en costard, super classe, tout coiffé, tout beau… J’en suis choqué, et je sens presque mon cœur faire « Kyun ! » pour le coup. Et il vient vers moi… Vite, j’ai avalé tout ce que je mangeais. Il s’approche… Ca y est, il est là… Euh, qu’est-ce qui se passe ? Il se rapproche un peu trop… En fait, il tombe sur moi ! D’accord !

Je m’écroule sous lui, je sens un poids peser sur ma poitrine. Je le serre par réflexe. C’est chaud, un peu humide. Rond. Et ça fait des bruits de quelque chose qui craque… Je rouvre les yeux. Un œuf… Qui éclot. Je me fige. Doucement, je me redresse un peu pour m’asseoir, et mes doigts viennent pousser un morceau de coquille. Un petit Pokémon est en train de naître dans mes bras, de découvrir le monde… Je relève des yeux humides vers Orion. Merde… Voilà que je pleure ! J’essaie de lui parler, mais je ne fais que soupirer plusieurs fois, revenant au nouveau-né.

« - Donne-moi ta veste… Dépêche, aller ! »

J’attends que le blanc me file son vêtement pour mettre le bébé Pokémon dedans. Je ne sais pas si ça marche comme ça, mais à mon avis, entre l’intérieur tout chaud d’un œuf, et le froid d’un pont de bateau, il y a une grande différence… Et je pleure toujours, ému. C’est beau. Je regarde une nouvelle fois Orion, et je craque définitivement, me rapprochant de telle sorte que je puisse me poser contre lui, sanglotant.

« - Tu… Tu vas l’appeler comment… ? »

Du haut de sa table, Cierge faisait des petits bruits. Ca lui faisait un nouveau copain avec qui jouer…
(c) Codage by FreeSpirit



Spoiler:
 

_________________
Event #4 - Saint Valentin 1537372859-miniat-6-x-131
"This is the moment that makes it all worthwhile."
Ross Irwin
Région d'origine : Hoenn - Kanto
Âge : 13
Niveau : 16
Jetons : 1747
Points d'Expériences : 251
Scientifique Novice
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Event #4 - Saint Valentin   Mar 16 Fév - 15:37


Saint Valentin
commun

Je jette contre le mur la petite balle orangée que j'ai trouvé au parc la dernière fois contre le mur de la chambre, puis la rattrape. Je réalise cette action plusieurs fois de suite, ce qui fait grogner Dobby qui est à mes côtés. Il n'y a presque plus personne dans le dortoir des Phyllali. Ils s'enfuient tous à cette croisière-là, celle dédiée à la Saint Valentin. Je soupire. De toute façon, la Saint Valentin c'est une fête commerciale, je n'ai rien d'autre à dire là-dessus. Peu importe, de toute façon, je n'y irais pas, je n'ai pas de ticket, et l'envie n'est pas la non plus. Le salamandre au pelage rouge s'énerve par le bruit infernal que je fais en lançant la balle contre le mur, sort en courant de la chambre. J'hausse les épaules. Tant pis.

Je rattrape la boule qui rebondit une dernière fois contre le mur quand la porte s'ouvre rapidement, et se claque comme pas possible. Ah. Ce n'est rien. C'est seulement Dobby essoufflé, un ticket à la main. Un ticket ?! Je me lève d'un bond et fronce les sourcils en le pointant du doigt.

Qu'est-ce ?

Fière, le Salamèche trottine vers moi, me tendant le billet coloré à la main, avec des cœurs imprimés partout sur le papier. C'est un ticket d'entrée à cette croisière au thème stupide.

D'où l'a tu trouvé ?

Il sourit mais ne dit rien, il tire sur mon jogging, me traînant de force vers l'armoire. Ce geste veut-il dire qu'il veut qu'on y aille ? Hors de question, je n'y irais pas. Et je lui fais bien comprendre en me rasseyant sur mon lit trop dure. Dobby grogne et me fait des gestes, me montre à manger, puis le saute dessus pour prendre le billet, et pointe sa minuscule main sur les mots "buffet à volonté". Je mordis les lèvres. Oh et puis, je ne perds rien de toute façon, je n'ai rien prévu de spécial pour aujourd'hui.

Je saisis mon iPok que je range dans ma poche de jogging, et enfile mon gilet de sport tandis que j'apprête à sortir, Dobby gronde en me montrant l'armoire, de nouveau. T'es énervant, je lui murmure. Je fais volte-face, ouvre ses portes et y choisis rapidement un simple pantalon noir et une simple chemise noir également. J'ai fais un effort, cela suffit amplement.


Nous arrivons devant l'entrée du grand bateau et nous nous mettons à la queue où un homme vérifie nos billets d'entrées. Je vérifie bien que celui que Dobby à trouver est toujours dans ma poche et attend que la file avance quand soudain, deux filles passent à côté de nous.

Tu es sûre d'avoir perdu ton ticket devant cette école de pokémon ? Il y avait quoi à côté de toi, explique !

Sûre et certaine ! Je ne sais pas, il n'y avait qu'un Salamèche qui dormait sur l'herbe, c'est tout !

J'arrête immédiatement de les écouter et lance un regard noir à Dobby. Il hausse les épaules et sourit. Comment a-t-il osé voler ce billet ? Un sourire en coin se dessine sur mon visage puis je tapote amicalement la tête chauve de mon pokémon.

C'est bien, mais ne recommence plus cela. Juste accidentellement, d'accord ?

Fière de lui, il pousse un cri de joie.


Enfin sur ce fichu bateau, j'examine les lieux. Quelques couples rigolent ensemble, d'autres s'embrassent. Et puis il y a moi en plein milieu de ces scènes. Je déteste la Saint Valentin.
Bien, trouvons de ce pas le buffet. Avec Dobby qui quand il croise d'autres pokémons, leur jette des regards plus que noirs, nous cherchons ce buffet à volonté, la seule raison de ma présence ici-même. Je croise une fille, non, un garçon, non attends... Ah mais c'est Alyx ! La soit-disant, princesse des Noctali en pleur, un pokémon aux bras, avec des morceaux de coque d'oeuf autour d'eux. Ne cherche pas à comprendre Ross, ne cherche pas à comprendre. Nous trouvons enfin le buffet.

Je mange de ce pas un muffin et examine les personnes présentes autour de moi. Il y a des personnes sûrement du village, que je ne connais pas, mais je remarque également une fille de l'académie. Hum.. Mikato elle s'appelle, je crois. J'hausse les épaules et continue de manger ce qui me tombe à la main en compagnie de Dobby.

HRP:
 

_________________

ROSS IRWIN ≈ He who knows all the answers has not been asked all the questions.
Max Arago
Région d'origine : Kalos, Romant-Sous-Bois/Illumis
Âge : 18 yo
Niveau : 50
Jetons : 1156
Points d'Expériences : 1617
Scientifique Archéologue
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Event #4 - Saint Valentin   Mar 16 Fév - 16:05
Saint Valentin
Event Saint Valentin Δ Max

Le bateau était incroyable. Il ressemblait à ceux des films. Grand, un des plus grands qu'elle n'ai jamais vu, blanc, tellement blanc qu'elle avait presque mal aux yeux de le regarder et il puait le luxe à plein nez. Max glissa un regard à sa tenue, elle ne faisait pas trop décontractée si. Elle aurait dû mettre autre chose. Mais Callie avait approuvé son choix. Mais si jamais elle ne passait pas elle raterais une super occasion de passer un bon moment en ami. Légèrement nerveuse à ce propos, complètement stupide par ailleurs, elle s’avança joyeusement en direction de son ami qui lui semblait bien nerveux. Attendez. Nerveux, le jour de la Saint Valentin. Pourquoi le sentait-elle pas ? C'était bien une invitation entre amis ? Elle ne voulait pas d'embrouille avec Rody. Elle avait assez de soucis sentimentaux comme ça. Elle n'en voulait certainement pas plus. Et surtout pas avec Rod, elle était certaine qu'elle représentait pour lui la même chose que ce que lui représentait pour elle. A savoir son meilleur ami et son changeur d'idée, partenaire de fouille/crime. Rod c'était un ancrage. Elle savait qu'il la soutiendrai toujours et que même s'il était pas doué pour les affaires de cœurs et pour réconforter les gens, il ferait de son mieux et c'était ce qui comptait. Mais surtout, au grand jamais elle ne l'avait vu d'une façon romantique. Rod c'était le gamin blond un peu bizarre qui n'avait jamais assez de chocolat. Elle ne considérait pas Rod comme euuh, et bien comme Alban.



Elle pensait beaucoup trop et comme à chaque fois qu'elle commençait à se torturer l'esprit à qui finissait-elle par penser ? Cette histoire était vraiment sans fin. Ne pouvait-elle pas tirer simplement un trait sur le bourgeon de sentiment qui avait vu le jour dans sa poitrine ? Non, elle n'y arrivait décidément pas, plus le temps passait et malgré la timide distance qu'elle avait mise entre eux, le bourgeon se faisait plus grand, plus beau et plus proche de l'éclosion chaque jour. Elle se raccrochait littéralement à la main de son ami. Elle avait un petit coup au moral. Elle ne le reconnaîtrait jamais à haute voix mais qu'est ce qu'elle aurait aimé être la jeune fille qu'Alban inviterai sur ce bateau. Elle ne se faisait pas trop d'illusion, elle était chez les Givrali et sa manie de toujours se tenir au courant de tout n'avait pas laissé les ragots concernant le châtain lui échapper. Elle savait bien qu'il était un des garçons les plus populaires de l'établissement et qu'elle n'était certainement pas la, ou le, seule à être sous charme. Elle laissa un petit soupir s'échapper de sa bouche avant que Ladon pose sa joue contre la sienne pour lui faire relever les yeux. Perdue dans ses pensées, elle n'avait pas remarqué qu'ils étaient montés sur le bateau et que face à eux il y avait le plus adorable de tous les rouquins, à savoir Aaron.

Elle lui lança un grand sourire ravi, elle avait l'impression que ça faisait une éternité qu'elle n'avait pas pu discuter avec lui. Elle comptait bien profiter de l'occasion et elle allait ouvrir la bouche quand Rod commença à monologuer. Le contenu du fameux monologue fit tilt dans la tête de la jeune fille et elle éclata d'un petit rire. C'était que ça. Elle avait eu peur que le jeune homme soit nerveux à cause d'une future déclaration. Elle se sentait tellement soulagée. Un problème de moins. Restait à calmer Ladon qui a l'approche du rouquin s'était fait légèrement plus menaçant, prêt à l'attaque.

- Bonjour Aaron ! Comme l'a si bien dit Rody, nous sommes là en amis et oui Rody c'est bien ce que j'avais compris. Je te présente Rae, il a éclot de l’œuf que j'avais trouvé lors de notre mission et le Draco s'appelle Ladon, Leo me l'a confié. Tu vas bien sinon ? Tout se passe bien pour toi ? Ça me fait plaisir de pouvoir te parler ! Avec tout ce qui se passe à PC c'était plus délicat ! Tu restes un peu avec nous ? Ou tu attends peut-être quelqu'un !

Elle s'était rapidement tu derrière ça. Elle n'allait pas laisser ses pensées vagabonder sur les probables petit/es ami/es du jeune homme. Mais elle gardait l’œil ouvert. L'heure du départ avançait et le bateau se remplissait de plus en plus. Elle allait devoir faire attention, elle ne souhaitait surtout pas croiser Alban et sa cavalière. Elle savait qu'elle ne parviendrait pas à feindre de la joie. Rien que penser à la semaine qu'il avait passé sur cette fichue île ou même juste à ce qu'il vienne accompagné lui retournait l'estomac …
© GASMASK


HRP:
 

_________________
t h e f i r e i n s i d e
Gaël Sebrus
Région d'origine : Almia
Âge : 24
Niveau : 14
Jetons : 3396
Points d'Expériences : 199
Nouveau Membre
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Event #4 - Saint Valentin   Mar 16 Fév - 16:27

Une Histoire de Cu- . . . Cœur !


La Gommette Verte, Pour Bonne Conduite.

Le réveil qui sonne. Une fois. Deux fois. Tr- Ah non, il est par terre ! Ma parole, Gaël est un Ramoloss ce matin. Il traine au pied alors qu’il ne devrait pas parce que… aujourd’hui… est un jour important. Car ! *Fermes là…* Que grommelle donc cet ogre ? Rien d’important. C’est la St-Valentin ! *Je ne m’appelle pas comme ça… Alors laisse-moi dormir…* Non mais, tu sais mon grand. Si ce n’est pas moi qui te fais lever, tu sais qui va arriver. D’ailleurs, je crois qu’elle a déjà mis des glaçons au congélateur, je me demande ce qu’elle va en faire… L’homme se redressa d’un bon, sauta dans son jogging et se tenait debout devant le pied. Ben tu vois quand tu veux ! Il se gratta la tête et se dirigea vers son petit coin de penderie. Sur la porte, un immense calendrier à multiples cases cochées. On voyait très clairement qu’il avait la larme à l’œil en prenant le marqueur et barrant la petite boite du quatorze Février présentant un cœur. *Encore une St-Valentin a m’abstenir… Quand est-ce que je pourrais enfin être libre ?! Joy !!! Dis-moi enfin que ma promesse est tenue et laisse-moi vivre !!!!* Il jeta le stylo à l’autre bout de la pièce et pesta en silence, une rage interne déforma son front avec des rides d’expressions très marqués. Il fallut deux bonnes minutes à Gaël pour retrouver son calme, une vingtaine de tractions, trente pompes et quelques coups dans un pauvre coussin qui lui passait sous la main. Après cet instant de rage mémorable qui, résumé pour les plus en retard d’entre nous, à la frustration d’un homme qui n’a pas utiliser son dard depuis des années à cause d’une stupide promesse faite à sa sœur. Oui, je me permets des sous-entendus sexuels dégueu sur PC, mais il faut bien dire ce qu’il en est, appeler un Miaouss un Miaouss, non ?

En passant dans le salon, le jeune homme remarque ses deux petits monstres en train de s’extasier devant un télé-achat, se demandant comment faisaient-ils pour être aussi heureux en toutes circonstances ? En cuisine, il ouvrit machinalement quelques placards, posant sur la table un grand bol, du lait et des céréales au riz soufflé, ainsi qu’une petite cuillère. Pourquoi pas une grosse cuillère ? Parce qu’il a toujours fait avec une petite, et puis une n’a pas une bouche assez grande pour faire passer ça avec une montagne de céréales, donc les hommes qui aiment les hommes peuvent aller se rhabiller. Mais là n’était pas la question à l’ordre du jour, puisque que lui et Joy étaient de sorti. Eh ouais. Enfin, ELLE le trainait dehors, Gaël aurait préféré resté se morfondre tout seul à l’appart’. Mais pour une raison inconnue dont je ne donnerais pas de détails par flemme et facilité scénaristique, Joy a obtenue deux billets pour la petite croisière de la St-Valentin organisée par la mairie. Cependant, au moment où Gaël mangeait tranquillement son petit dej’, il s’en foutait royalement, mirant son lait cacaoté par le riz soufflé, perdant ses tristes pensées au fond de ce lac chocolaté. Il fut tiré de son expédition cérébrale par Joy qui faisait irruption dans la cuisine, lavée et bien habillé. Prrrfffffffffff- ! Han ! Gaël t’es crade ! Regarde t’en as mis partout sur la table ! *Non mais tu l’as vue ?!* Quel gâchis de céréales… Voir quoi ? Je n’ai pas vue quoi ? *Mon cul… Nan mais regarde Joy !* En effet, elle était ravissante, dans une belle petit tenue qui, à si méprendre, laissait un message subliminale aux mâles de ce monde, dans le genre : je ne suis pas casée, venez à moi ? *A quoi elle joue ?* Aucune idée. Joy se retourna, mira la table, toute sale, puis son frère, tout pas lavé. ’’Quel manque de grâce frérot. Allez, nettoies moi ça et file te préparer.’’ Elle le considéra à nouveau, remarquant qu’il l’étudiait, bé, de la tête au pied. Elle soupira puis se justifia. ’’Oui je me suis fait belle, ça te pose un problème ? Oh ! Et aussi, on a beau aller ensemble mais je vais retrouver un ami là-bas. Donc, tu seras livré à toi-même. Et… Exceptionnellement, je fermerais les yeux sur ta promesse.’’ Plus un son. Sinon le ploc de la cuillère qui tombe dans le lait. Gaël, figé, la bouche ouverte. Ses Pokémons derrière, dans la même position. Joy était terriblement gênée. ’’Ben- Ben quoi ? Tu- Tu bosses bien, tu tiens ta promesse depuis si longtemps alors… Tu as bien le droit à une récompense, non ? Mais attention ! Pas de *tousse*, ok ?’’ Pas besoin dans dire plus, son frère avait déjà filé dans la salle de bain en ayant fini son bol, nettoyé ses cochonneries, et fait un gros poutou à Joy. Etait-ce possible en si peu de temps ? Eh bien, quand le plaisir de chair entre en jeu, oui, pour un homme, l’impossible devient possible !

~ ~ ~


Eh bien les voici, frère et sœur, tout beau comme des camions, prêt à passer une superbe croisière. Elle, dans sa jolie robe mi-coupe d’un bordeaux profond, épaule gauche couverte d’une fausse fourrure de même couleur, l’autre nue, une jolie queue de cheval maintenue par une épingle fleur très stylisée. Lui, sous couvert d’un caban sombre, une simple chemise banche aux manches retroussées, un jean couleur… jean, des simples baskets, pas le summum de la classe mais elles ont le mérite d’être propre. Et c’est tout. Pas l’ombre d’un Pokémon, Georges a décidé qu’ils garderaient l’appartement avec Joy, en glissant à Gaël avant de partir un message très subtil du genre : C’est ta victoire, bro. Tu dois assurer celle et revenir en conquérant. Bien entendu, Gaël avait bien l’intention d’embrasser au moins une fille pour faire de sa St-Valentin une victoire. Qu’importe la personne, sauf sa sœur, ça ne compte pas, puis c’est dégueu. Parlant de ça, maintenant qu’ils avaient embarqué de si bon matin, il se tourna vers lui, toute gênée : ’’Gaël… Il- Il est là-bas.’’ Joy lui désignait un groupe de personnes de leur âge, il reconnaissait quelques têtes. L’une d’elle, que sa sœur lui montrait, lui revenait parfaitement, un bel homme blond, un mec du nord où il fait froid, visiblement pas originaire de Lansat, qui était venu plusieurs fois au Coffee Shop, et qui semblait très intéressé par sa sœur. ’’Oui je le vois. C’est Bob, un chic type.’’ La réponse de Gaël fit reculer Joy, visiblement un peu surprise. ’’Tu le connais ?’’ ‘’Bien sûr, au boulot ça se sait que je suis ton frangin, donc il est souvent venu me voir. Je l’aime bien, il est cool, marrant, très propre sur lui.’’ Joy se mit à regarder de nouveau le groupe de gens, avec un léger tremblement de timidité. La situation fit esquisser un sourire à Gaël qui lui fit une légère tape sur l’épaule : ’’Fais honneur à ton frère, et montre que les SEBRUS sont tous des maitres en amour.’’ Elle lui répondit par un tic nerveux et un pincement aux côtes, rien de méchant, ça la faisait rire aussi. Après une profonde inspiration, elle bomba le torse et se dirigea fièrement vers sa cible. Voila. Gaël était à présent seul. Tout content. Con- … *YOUUUUUUHOUUUUUUUUUUUU !!!! LIBERATION !!!!! JE SUIS LIBREEEE !!!!!!* Quel entrain ! Le jeune homme semblait intenable. Il étudiait déjà quelques groupes de filles, se dirigeant d’un pas nonchalant entre chacun, comme une abeille qui butine. Il s’accordait même de petits bunny jumps, il y allait fort. Mais bon, qui pouvait lui en vouloir ?


Spoiler:
 
Djelly Fish
Région d'origine : Johto
Âge : 17 ans
Niveau : 43
Jetons : 846
Points d'Expériences : 1108
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Event #4 - Saint Valentin   Mar 16 Fév - 17:27

Informations diverses.

Event #4 - Saint Valentin


Qu'est-ce que je faisais là moi, dans cette tenue un peu trop volante, pourquoi j'avais mis une robe alors que je n'aimais pas trop en mettre….J'aurais dû mettre une jupe avec un chemisier, ça aurait été mieux. Je me sentais mal à l'aise  sur ce bateau, tout ici empestait le luxe et l'amour…Deux choses que je ne comprenais pas. Beaucoup de personnes aurait dit mais n'y va pas si tu sais que tu ne vas pas aimer. Ben non je n'avais pas trop le choix, un garçon m'avait donné ses billets après que j'ai assisté à la rupture violente de son couple…c'était gratuit. Et les trucs gratuits, ben on les utilise.

Du coup je mettais faite jolie, enfin j'avais essayé dans tous les cas. Une belle robe blanche crème avec une fleur exotique dans les cheveux…Rien de plus simple. Ma Nirondelle avait voulu m'accompagnée avec Givre ce qui était étonnant de sa part, mais bon je n'allais pas chipoter. J'espérais juste que personne ne la prenne dans ses bras, surtout les dames. Cet oiseau est une voleuse professionnelle de sous-vêtements….Surtout les soutiens…M'enfin bref passons espérons qu'elle ne me fasse pas honte.

En montant sur le paquebot, j'avais un peu l'impression de faire tâche. Moi, seule avec mes pokémons et beaucoup moins jolie que les autres filles présente haha…Bon ce n'étais pas grave, je n'étais pas venue pour séduire la gente masculine, mais pour profiter du voyage gratuit.

Je m'étais sagement dirigée vers le buffet, afin de prendre un petit jus de fruit  avant de me poser quelque part. A première vu, certain élève de l'académie avait eu aussi la chance d'obtenir des billets pour la croisière et en profitaient. Quelque tête que j'avais reconnue passait devant moi. Mais, je n'y fis pas plus attention. Ils étaient surement venus en couples. Donc, je n'irais pas les déranger pendant cette journée des amoureux et ce même si je trouvais cette fêtes absolument débile. Je n'allais pas leur imposer ma façon de vie….

Je m'étais installé dans un coin, ma boisson en main, mon oiseau noir et rouge sur l'épaule et mon Dimoret à mes pieds, observant les différents couples qui allaient et venaient, les groupes de célibataire qui se formait afin de papoter de tout et de rien. Je ne savais vraiment pas ce que je faisais là…même en étant seule j'avais l'impression d'être un Funécire.

*Peut-être qu'une de mes connaissances était seule, elle aussi.*
Sur cette pensée je me mis à regarder un peu partout. Et je le vis…Mon escla…Coach malgré lui seule en train de se promener de groupe de filles en groupe de filles. Bien, allons le voir…j'étais sûre qu'il serait ravi de me revoir.

Mon verre toujours en main, j'étais partie d'un pas décidé à la poursuite de mon Coach. Qui ne semblait pas avoir remarqué ma présence. Tant mieux pour moi, j'avais l'impression qu'il allait fuir s'il m'avait vu. En plus je faisais une bonne action, il ne sera pas seul durant cette croisière.

Alors que le jeune homme s'apprêtait à aborder à nouveau un groupe de filles, je lui avais attrapé le manche de sa chemise tout en lui tirant avec deux petits coup sec afin qu'il se retourne vers moi.

« Coucou coach, comment ça va ? » ajoutais-je tous sourire devant le jeune homme, alors que je tenais encore le manche de chemise du garçon. «  Cela fait longtemps ! J'ai vu que tu étais seul, je viens te tenir compagnie.» lâchais-je avec beaucoup d'innocence dans ma voix. Et puis ce n'était pas comme si elle le gênait, non ?



résumé:
 

_________________
Djelly Fish ≈ Don't be sad...Get a Djelly ♥️
Mikato Sozuy
Région d'origine : Kalos
Âge : 16
Niveau : 31
Jetons : 4532
Points d'Expériences : 756
Coordinateur Éleveur
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Event #4 - Saint Valentin   Mar 16 Fév - 18:05

Just a Valentine's Day

Le jour de la Saint-Valentin est considéré dans de nombreux pays comme la fête des amoureux. Les couples en profitent pour échanger des mots doux et des cadeaux comme preuves d’amour ainsi que des roses rouges qui sont l’emblème de la passion.
Mika, Tim et Guture

Mika continue son grignotage de gâteau au chocolat mais le cœur n'y est pas, elle se sent seule. Elle regarde autour d'elle et reconnaît quelques personnes mais elles sont toutes déjà en pleine conversation avec d'autres personnes... Pfff elle s'ennuie maintenant et se tourne vers l'avant du navire, il commence à bouger quand ? Pas maintenant apparemment, d'ailleurs elle n'a même pas regardé si il naviguait, peut-être qu'il reste amarré dans le port et qu'il ne se passera rien d’intéressant pendant cette soirée. Soudain elle entend un craquement, une coquille d’œuf, elle regarde l'éclosion avec admiration, elle a toujours aimé voir les œufs éclore, elle ne reconnaît pas le pokémon nouveau-né mais en tout cas son dresseur à l'air très ému de son éclosion, par contre lequel des deux est son dresseur ? Peut-être aurait-elle du prendre son œuf avec elle ? Non, Shira ne lui aurait pas pardonner de l'emmener loin d'elle et avec son mal de bateau...
Il y avait beaucoup de personnes de PC, est-ce que Lucas viendrait ? La jeune fille rougit, pourquoi pensait t-elle au Noctali tout à coup, franchement elle ne comprenait pas ce qui lui prenait. Ce n'était pourtant pas compliqué, si il était là c'était bien et si il n'était pas là c'est qu'il avait mieux à faire ! Mais pourquoi regardait t-elle l'entrée du bateau comme si elle attendait quelqu'un, c'était tout bonnement ridicule, d'ailleurs pourquoi serait t-il venu il n'était peut-être même pas au courant... devait t-elle lui envoyer un message ? Il aimerait sûrement savoir qu'il y avait un buffet à volonté, elle sortit son Ipok de sa bandoulière et stoppa son geste. Wait. C'est la Saint-Valentin, si elle lui envoie un message lui disant qu'elle est sur un bateau et qu'il devrait venir ça ferait bizarre... Et si il était avec sa petite amie ? En avait t-il une d'ailleurs ? Elle rangea son Ipok, si il était en pleine Sait-Valentin elle n'allait certainement pas le déranger, il avait sûrement sut bien avant elle qu'il y avait une fête sur ce bateau, elle le sentait tellement avide de connaissances. Et puis si il avait une petite amie ou pas ça ne la regardait pas, pourquoi se posait t-elle tant de questions à la fin !
Un garçon aux cheveux étrangement bleus prit un muffin et sembla lui aussi regarder la foule, son regard passa sur elle et elle détourna les yeux, ça ne se faisait pas vraiment de le regarder juste parce qu'il avait les cheveux d'une couleur étrange non ? Elle lui aurait quand même bien demander si c'était une couleur... mais si ça n'en était pas une il risquait de ne pas apprécier, elle le regarda discrètement, elle l'aurait bien imaginé chez les philas ou les voltas. Quoique, Sirius ne faisait pas Noctali et pourtant il faisait bel et bien partit de ce dortoir, elle savait que le garçon aux cheveux bleus était à l'académie car elle l'avait vu quelque fois mais elle ne se souvenait pas lui avoir jamais parlé. Elle n'osait pas l'aborder, et si il attendait quelqu'un ? C'était la Saint-Valentin après tout, elle n'allait pas le gêner, la jeune fille se retourna donc vers la porte du bateau, cette fichue porte qui ne laissait pas passer celui qu'elle aurait aimé voir... stop, elle secoua la tête, c'était quoi encore ces pensées elle allait juste passer une soirée normale, ça la changerait. Malheureusement Guture ne l'entendit pas de cette oreille et poussa le bras de la jeune fille pour qu'elle aille parler au jeune homme, mais elle ne bougea pas et le cerfrousse la poussa encore une fois, un peu plus fort... la propulsant vers lui ! Mika surprise se rattrapa in-extremis juste avant de le percuter, elle lança un regard noir -pas l'attaque hein- à son Cerfrousse avant de se retourner vers le garçon qui devait sûrement se demander ce que lui voulait cette folle qui avait bien faillit lui rentrer dedans, ou peut-être qu'il n'avait pas remarqué ?

« Bon... soir. » ( elle avait regardé le ciel et s'était dit que bonsoir était mieux que bonjour, pensée inutile désolée reprenez votre lecture ) « je suis désolée mais il me semble que je t'ai vu à l'académie non ?... au fait moi c'est Mikato Sozuy, l'evoli qui te regarde avec des yeux curieux c'est Tim et le cerfrousse qui se goinfre là c'est Guture, et toi c'est quoi ? »

Bon et bien voilà elle lui avait parlé, d'une traite pour ne pas bégayer mais elle lui avait parlé et c'était l'essentiel, elle attendait sa réponse tout en reprenant une gorgée du jus bizarre qu'elle buvait depuis tout à l'heure, il y avait de la cannelle mais il y avait un arrière goût auquel elle n'aurait pas sut donner de nom...
Spoiler:
 

_________________
Event #4 - Saint Valentin 117446MikaparMaxSigna
Nemo Kendhall
Région d'origine : Kalos
Âge : 15 ans
Niveau : 37
Jetons : 5203
Points d'Expériences : 840
Pokeathlète Novice
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Event #4 - Saint Valentin   Mar 16 Fév - 21:58
Bourgeon de petit coeur

Il est vrai qu’il est diablement bon de se retrouver en bonne compagnie, même si ce n’est d’habitude pas la compagnie qu’on attend pour une journée de la St Valentin. Mais bon ! Je ne vais pas bouder mes amis dont je suis réellement content de trouver la compagnie ! Je crois qu’au fond de moi j’avais un peu peur de me retrouver seul. L’image d’un moi-même assis sur une chaise regardant les couples danser d’un air mauvais me saute à l’esprit. Nop ! La compagnie de Max et Rod est définitivement bien plus agréable.

Cette ambiance commence à être oppressante, la foule qui s’amasse sur le bateau devient aussi impressionnante. A vrai dire, je ne m’attendais pas à voir autant de type de personnes différentes. Les étudiants se mélangent aisément avec les citoyens de l’Île de Lansat. La frontière reste tout de même assez marqué, les couples aidant. C’est drôle comme fête. Je n’y avait jamais réellement prêté attention. Je n’avais jamais pensé devoir jouer ce genre de rôle pour trouver quelqu’un. Je n’avais simplement jamais pensé pouvoir sortir avec quelqu’un, en fait. C’est mon arrivée à la Pokémon Community qui a fait changé mon état d’esprit. Et Lucenzo. Je crois bien. Sans parler de Léo.

Mon coeur se serre. Je jette quelques coups d’oeil autour de moi. Mon préfet sera probablement là. Accompagné de qui, telle est la question. Les femmes tombent comme des mouches à ses pieds. Des rumeurs circulent bien sur lui, je garde mon petit espoir, au fond de moi. Peut-être… peut-être… qui sait. Même si j’ai bien peur de ne pas l’intéresser, du tout. L’espoir fait vivre. Je finirais bien pas l’oublier dans le cas contraire. Lui a bien réussis à me faire oublier Lucenzo.

Je finis par reporter mon attention sur Rod qui paraît totalement gêné. Il avait oublié que c’était la St Valentin ? C’est tellement mignon ! Il s’emmêle même les pinceaux en cherchant des excuses pour expliquer sa présence avec la Givrali. Je lui dépose une tape amicale sur l’épaule accompagné d’un sourire rieur.

“_ Je sais bien que vous n’êtes pas ensemble. Tant fait pas mon Rod ! Si tu as si peur de croire que vous êtes ensemble, tu n’as qu’as faire croire que tu es avec moi.”

Je lui balance un petit clin d’oeil. Puis, je percute ce que je viens de lui proposer d’une façon si naturelle. Mon esprit tangue entre la proposition ironique et amicale et un côté beaucoup plus sérieux, dans le genre, passer la soirée accompagné. Je lutte pour garder un air assurer et être sûr qu’il prenne ça à la rigolade. Il est déjà bien assez gêné comme ça, pas besoin d’en rajouter une couche ! Bien joué Aaron ! Jolie prestation. Heureusement, Max redirige l’attention vers elle. Elle me présente ses nouveaux compagnons et je ne peux qu’être impressionné par la confiance qu’elle a pris en elle. Moi qui l’ait connu cet été où elle enchaînait les maladresses. Voilà qu’elle devient une belle jeune femme accompagnée par une splendide équipe. Je souris alors béatement face aux nouvelles présentations. Léo lui a confié, j’essaie de ne pas tiquer. Depuis quand Max et Léo sont-ils proches ? Est-ce de la jalousie de que je ressens là ? Heureusement, elle demande de mes nouvelles, évitant alors de s'appesantir sur un sujet épineux.

“_ Waouh ! Eh bien Max ! Quelle équipe ! Félicitations !”
Je prends garde à ne pas trop approcher de ses Pokémons, préférant éviter tout conflit. Phy saute de joie sur mon crâne et vol entre de nous. Elle a aussi l’air heureuse de retrouver mes amis. “_ Et… moi je vous présente Inlay, mon Insécateur. Elle est très protectrice.” Je souris maladroitement en donnant un coup de coude à l'intéressée pour qu’elle daigne leur accorder un regard. C’est à peine si elle le fait, elle garde toute son attention sur les mouvements extérieurs. J’hausse les épaules en reprenant la conversation. “ Sinon… sinon tout va bien. Le temps file à une allure ! C’est incroyable ! J’ai l’impression d’avoir tout le temps la tête dans le guidon entre les cours, les devoirs à rendre, les Sorties Captures, les missions… Piouf ! Ca fait du bien de venir prendre un peu de temps pour se détendre.”

Et paf. Les deux pieds dans le plat. Enfin, je ne peux pas lui en vouloir. Elle ne peut pas savoir ce que je fais là, habillé sur mon trente et un sur un immense paquebot luxueux. Non, je n’attends personne. Et je ne crois pas être attendu non plus. Je crois que j’aurais bien aimé, au fond. Vu le pincement au coeur que me procure sa remarque. Je tente tout de même de garder le sourire.

“_ Non. Je n’attends personne ! Et vous ? Vous fêtez la St Valentin entre amis ?”

Je ne peux m’empêcher de lâcher un petit rire en disant cela, repensant à la gêne de mon collègue Phyllali. Cela me fait très plaisir de le revoir, on se croise dans les grands salons du dortoir mais on ne prend jamais réellement le temps de s’adresser la parole, de prendre des nouvelles. Nos conversations sont à peu près réduites à néant. Il aura fallut qu’on se retrouve sur un bateau en prêt à partir en croisière pour enfin réussir à avoir une conversation normale.

Je me remet à observer un peu tout autour de moi. Les gens continuent à affluer. Le bateau va couler si ça continue comme ça ! C’est pas possible ! Nous ferrions peut-être mieux de dégager de l’entrée, histoire de désengorger le passage et… d’éviter de voir Léo arriver. Je proposer alors à mes deux compères de bouger en direction des transats, installés au milieu d’une immense terrasse de bois, face à une étendue d’eau paisible.

“_ Si nous allions nous asseoir là-bas ? En attendant que le bateau démarre ?”

Nous nous dirigeons donc vers les chaises longues. Je m’installe sur l’une d’elle en prenant garde à ne pas froisser ma chemise ni écraser Invy que je prends sur mes genoux. Phy continue à faire sa petite fofolle et finie même par piquer une tête. Pour un type Psy et Vol, elle a toujours incroyablement aimé l’eau. Quant à Inlay elle s’est postée légèrement en retrait, comme pour me laisser seul avec mes amis. Je me décide enfin à prendre de leurs nouvelles en retour.

“_ Et vous alors ? Les cours ça marche pour vous ? Vous vous plaisez toujours à la PC ?”

Alors que nous continuons notre petite discussion, une serveur s’approche avec des petits fours et quelques boissons. Je me sers généreusement et goûte un peu à tout. On ne peut pas le nier : c’est simplement excellent ! Même le jus de fruits est frais, c’est un bonheur. Je m’allonge dans mon transat pour profiter de ce petit moment de bonheur. Une sensation que je n’avais pas ressentie depuis longtemps…
Aaron S. Mightley


Spoiler:
 

_________________

HAIL NOCTA
Event #4 - Saint Valentin Turtwig

Spoiler:
 
Heath S. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 15
Niveau : 28
Jetons : 332
Points d'Expériences : 598
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Event #4 - Saint Valentin   Mar 16 Fév - 23:55
Le quatorze février. Une fête que je n’avais jamais véritablement pris la peine de célébrer, n’y voyant pas trop l’intérêt. Certes, il aurait été mentir que de dire que l’on ne m’avait jamais demandé de le faire, soyons réalistes. Mon nom de famille à lui seul, à Volucité, justifiait que les demoiselles désirent ma compagnie. Une question d’avarice plutôt que de sentiments, bien qu’elles ne s’en rendaient pas du tout compte. C’était au final des plus divertissant, d’une certaine façon, de les voir se mentir à elles-mêmes. Enfin, c’était aussi plutôt déprimant de voir que j’étais entouré d’adolescentes aussi superficielles que la diablesse en personne, plus besoin de présentation à ce stade ci, mais voilà qui étais une autre histoire. Concentrons-nous plutôt sur tout ce qui rendait la Saint-Valentin de cette année différente de toutes les autres. La veille, j’avais reçu un message texte. Ce dernier provenait, presque évidemment, de la préfète Pyroli. Aileen Sôma, cette jeune fille avec qui j’avais vu naître cette nouvelle année pleine de promesses et de mystères. Sa compagnie n’était pas désagréable, loin de là, mais son message m’avait fait froncer les sourcils, sans trop que je ne le réalise. Le ton était sec et sans appel, l’appellation Jones était certes habituelle, mais me paraissait distante. Le contenu de l’invitation, elle, me laissait à demi indifférent. Un paquebot de luxe? Ce n’est pas comme si je n’en avais pas vu des dizaines, déjà, à Volucité. Ce serait certes différent, cette fois, mais je n’en avais pas moins un arrière-goût désagréable. Sans doute un pressentiment ridicule, quelque chose comme cela. Ce n’était au fond qu’un message texte, rien de formel ou de véritablement représentatif. Alors pourquoi avais-je comme cette désagréable impression de rigidité, comme si la jeune fille ne me paraissait pas vraiment heureuse ou enthousiaste à l’idée de cette sortie? En même temps, depuis quand me posais-je ce genre de question? Depuis quand le bonheur de quelqu’un d’autre méritait-il que je m’interroge de cette façon? Serais-je en train de sincèrement me mettre un peu de pression pour m’assurer qu’elle passe un bon moment? Pire, serais-je en train de me dire que j'aurais préféré un message plus chaleureux de sa part? Quelle idée. Je devais avoir mal dormi, c’est tout.

Je chassai mes appréhensions en me rendant au stade de bonne heure, comme à l’habitude. Voilà qui me ferait une bonne occasion de penser à autre chose et de me dépenser un peu, exactement ce dont j’avais besoin pour faire le vide et retrouver une bonne humeur plus normale, plus naturelle. Cela fait, il était temps de passer à la douche et de me préparer pour la grande journée. Mes cheveux châtains encore humides, j’avais enfilé des jeans foncés, un chandail blanc et un veston noir par-dessus, complétant l’ensemble d’un foulard, le vent de février n’étant pas à prendre à la légère, particulièrement au grand large. Je me dévisageai dans le miroir, fixant mes iris carmin tout en réfléchissant profondément. Devais-je les dissimuler derrière mes verres de contact ambrés? Je n’en avais pourtant pas envie le moins du monde. Ce n’était même pas une question de paresse, mais bien une question de confort. Une question de me sentir être moi-même, pour une fois. Un exercice auquel je m’adonnais de plus en plus souvent, mais qui demandait toujours sa part d’effort. À la fois si narcissique et si complexé, je devais être un exemple hors pair de contradiction.

Il était temps de partir. Je me dirigeai vers la sortie de ma chambre lorsque qu’un petit couinement attira mon attention. Assise sur mon lit et belle comme un cœur, Medea me regardait de ses grands yeux brillants, une fleur accrochée à son cou. Bien vu, j’avais presque oublié. Délicatement, je récupérai le bracelet serti d’une rose violette, assortie à la couleur des yeux de ma Valentine. La vendeuse avait voulu m’en partager la signification, mais je ne lui en avais pas vraiment laissé le temps. Une fleur était une fleur, après tout, et le plus important était encore qu’elle lui aille, qu’elle ait été choisie spécifiquement pour elle. C’était donc soit le mauve, soit le rouge. L’idée de lui offrir une rose rouge, même en simple bracelet, avait quelque chose d’évidemment inconcevable, le choix avait donc été vite fait. Mais bref, j’avais dit que je ne serais pas en retard, il n’était certes pas le moment de revenir sur mes mots et de faire attendre la demoiselle. Je quittai donc le dortoir Noctali, laissant mes compagnons dans leurs pokéball respective, à ma taille. Je ferais cavalier seul aujourd’hui, mais cela ne m’empêcherait pas de pouvoir faire face à n’importe quelle situation.

Je gagnai les portes du dortoir Pyroli avec trois minutes d’avance, selon mon iPok. Au moins je n’aurais pas à attendre trop longtemps et, surtout, j’étais à l’heure. Plus qu’à attendre la fameuse demoiselle pour se mettre en route vers le port. Contraint d’attendre sur place, j’eu le loisir de réfléchir, sans doute à outrance une fois de plus. Allait-elle aimer cette petite attention ou, au contraire, la trouver déplacée? C’était pourtant on ne peut plus normal, en cette journée, d’offrir un présent. Certes, mais il était aussi établi par convention que l’on devait passer la Saint-Valentin avec l’être aimé, en tant que couple. Je passai une main dans ma chevelure châtain, projetant des reflets dorés sous le soleil timide de la fin de l’hiver. Toutes ces questions et ces réflexions ne m’avaient jamais atteintes par le passé alors pourquoi maintenant? Peut-être était-ce en partie à cause de ce fameux Lucas qui n’avait pas cessé d’insister. J’étais quelqu’un de bien qui avait des amis et qui méritait d’en avoir, un refrain qu’il m’avait servit encore et encore jusqu’à ce que je me résigne finalement. S’en était suivit un aveu sincère selon lequel je n’avais aucune idée du mode d’emploi d’une relation sincère et amicale avec un individu. Que je n’étais pas si bon que je le prétendais à créer des liens. Il m’avait tellement martelé les pensées avec toute cette histoire, bien sûr que j’allais y penser maintenant. Si c’était utile à la situation? Pas du tout. Pire, j’avais l’impression d’être nerveux, moi.

Je poussai un soupir rauque, énervé contre moi-même pour mon attitude enfantine. Allons, je n’avais jamais éprouvé ce genre de doutes et de questionnements avant, je n’allais certainement pas commencer maintenant. Inutile de vous raconter mon soulagement, lorsque la tant attendue demoiselle montra le bout de son nez, chassant du même coup mes réflexions. J’avais toujours été plus habile avec les actions que les réflexions, au moins dans ce domaine. Je n’aurais plus qu’à laisser mes vieilles habitudes prendre le relais sans me poser de question et tout irait pour le mieux, ni plus ni moins. C’est donc sans plus attendre que je l’accueillis, passant délicatement le bracelet, porteur d’une rose violette, à son poignet. J’accompagnai le geste d’un sourire quelque peu malicieux, mais également sans doute un peu plus chaleureux que ce que j’avais envisagé. Je pourrais aussi placer un petit compliment, pourquoi pas. Enfin, c’est ce que j’aurais fait d’habitude. C’est ce que je faisais toujours. Alors pourquoi, cette fois, ça ne sorti pas?

- Joyeuse Saint-Valentin. Tu as les billets?



HRP:
 

_________________
Event #4 - Saint Valentin 2XQIEvent #4 - Saint Valentin Miniat_6_x_087Event #4 - Saint Valentin 2XQKEvent #4 - Saint Valentin 2XQLEvent #4 - Saint Valentin 2XQMEvent #4 - Saint Valentin Miniat_6_x_044
Let's face it, this is not the worst thing you've caught me doing.
Bellamy Wallace
Région d'origine : Kalos.
Âge : 17 ans
Niveau : 36
Jetons : 1654
Points d'Expériences : 881
Scientifique Archéologue
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Event #4 - Saint Valentin   Mar 16 Fév - 23:59
« Carnet de voyages – 14 février 2016.

Ne te moques pas cahier rafistolé, je sais ce que tu es en train de te dire. Tu me regarde amusé en te demandant sûrement pourquoi je me retrouve à 8 heure du mat', dans un port face à un paquebot regardant avec appréhension les couples et les célibataires qui s'y engouffrent. Tu te dis que je ferais mieux de sillonner Kanto avec mes amis et mes pokémons au lieu d'arborer ce foutu costume de créateur. Je me dit la même chose que toi, journal.. Moi aussi je me demande à quoi a servi cette quasi-année de bonheur si c'est pour me retrouver dans une de ses soirées ennuyeuses à part à me faire regretter ce que j'ai perdu.

Tu sais ce que je veux faire, là tout de suite ? Voler un petit bateau à moteur et m’enfuir en criant « Fuck it ! ». Et tu sais ce que je vais réellement faire ? Obéir gentiment à mon père et tenter de pécho une fille de bonne famille avec un bon gros héritage. Encore un de ses plans tordus, il essayera sûrement de nous unir par les liens sacrés de la finance après..

Bon c'est l'heure journal, je dois y aller... Souhaite moi bon courage. Je dois être un bon fils aprés tout.

Put***. »


Ceibo enlève la plume d'encre du papier, puis il la rebouche et la fourre dans la poche de sa veste. Toujours assis sur un banc à donner des miettes de pains à des goélisses idiots : il pose ensuite délicatement l'enveloppe déchirée dans son carnet. C'est incroyable toute la haine qu'il peut ressentir contre ce simple outil postal, il ne contient pas grand chose pourtant... Une invitation à la croisière de l'amour accompagné d'un mot de son père. Bref et concis.

Doucement il ferme son précieux carnet et le fourre lui aussi dans une poche de son costume. Costume au prix exorbitant et honteux qui se compose d'une veste qui comme l'a voulu son créateur est posé nonchalamment sur l'épaule gauche du jeune héritier. Il faut dire que chaque détail de sa tenue a était précautionneusement étudié pour renvoyer une image cool-chic de jeune premier : un nœud-pap' détaché posé avec soin sur une chemise blanche au demeurant assez classique dont les manches ont était relevés jusqu'au coude, mettant bien en valeur la montre de luxe accroché à son poignet. Elle retombe sur un pantalon de costume slim tout aussi simple qui descend le long des jambes de Ceibo en soulignant la perfection de ses mollets, puis enfin le clou de spectacle : les chaussures en cuir noir aux reflets verts émeraudes qui ne sont pas sans rappeler les si profonds yeux de l'héritier.

Ceibo se lève rapidement puis à coups de grandes enjambées traverse le quai et grimpe sur le bateau. Sur le pont, l'ambiance se veut tenues de soirées et champagne du matin jusqu'au soir : les gens dansent, discutent, s'embrassent, se murmurent des mots doux.. Le tout sous une décoration rouge-rose véritablement kitch où cœur et cupidon se battent pour conquérir l'espace. Notre jeune héros tente de se frayer un chemin dans le foule en esquivant avec brio les différentes tentatives d'abordages de jeunes filles célibataires dont la principale préoccupation est la recherche du grand amour. Une, tente de simuler un malaise dans ses bras, il la fait rattraper par un garçon qui passait par là. Mais le jeune garçon se laisse avoir par le fameux coup du verre de champagne qui se renverse sur l'objet du désir... Elle s’excuse faussement et sort un mouchoir de poche pour l'essuyer. Sèchement, il le congédie puis s'en va prestement sans demander son reste. Il se faufile encore entre les personnes toutes agglutinées les unes aux autres...

Arrivé au buffet, il tente une percée avec son bras pour s'emparer de serviettes. Ne voyant pas son objectif car le buffet est assailli, il pense à abandonner quand un cerfrousse se jette sur les abonnées au petits fours. Il profite du chaos pour attraper au vol une grosse poignée de serviettes. Puis il se dépêche de se détourner du champ de bataille, en jetant un dernier coup d’œil il aperçoit le pokémon goinfre papouiller une jeune fille qui doit avoir son age. Ce moment de tendresse lui rappelle que lui-même à la charge d'un pokémon, il lorgne sur ses pieds et aperçoit Briza, sa caninos qui le talonne avec difficulté. Sans faire preuve d'empathie, l'héritier reprend son parcours du combattant à la recherche d'un coin tranquille.
Soudain entre deux valses, il tend l'oreille. Puis il prend une tout autre direction, déterminé à atteindre son tout nouvel objectif, il traverse tout le parquet de danse et se faufile entre les rondes incessantes.

Quant à Briza, elle le talonne avec toujours autant de volonté mais ne ne peut esquiver les pieds des plus mauvais danseurs. Se faisant ainsi marcher dessus par plusieurs pointures, serrant les crocs pour les talons aiguilles. Une fois l'enfer pédiculaire passé et la piste de danse quittée, elle cherche un instant son dresseur du regard puis l’aperçoit soudain adossé contre un mur, les yeux fermés et la bouche entrouverte. Elle comprend rapidement que son jeune maître écoute la musique, qu'il la savoure. Elle le rejoint rapidement et s’assoit à ses pieds, levant vers lui des yeux qui veulent tout dire mais surtout « caresses-moi s'il-teplaiiiiiiiiit !! ».

Bien entendu, son dresseur ne fait pas attention au pokémon chien et commence à mimer les même gestes que le pianiste. Tapotant sur des touches imaginaires et savourant cet instant, il souhaite en ce moment que rien ne vienne perturber ce moment d'extase...


HRP:
 
Aileen Sôma
Région d'origine : Illumis, Kalos.
Âge : 20.
Niveau : 80
Jetons : 16666
Points d'Expériences : 3148
Pokeathlète Agent
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Event #4 - Saint Valentin   Mer 17 Fév - 2:37
L’eau chaude ruisselait sur les cheveux lâchés de la Pyroli qui, une nouvelle fois, était bien contente d’avoir sa salle de bains privée. Privilège des préfets, que voulez-vous. Elle avait, une fois de plus, échappé à la ruée sur les douches, surtout que cette journée était un peu particulière. 14 Février, Saint-Valentin ! La brune s’en fichait un peu. En tant que célibataire, cette fête ne la concernait pas tellement. Enfin, ne l’aurait pas tellement concernée, si elle n’avait pas gagné deux billets pour une journée sur un paquebot de luxe. Les places devaient être très chères… Et voilà qu’elle en récupérait gratuitement deux ! Ne cédant pas à la pression des couples voulant récupérer les deux billets (de toute manière, aucun d’eux n’avaient les moyens d’allonger suffisamment de monnaie pour ça), elle s’était vautrée sur son lit pour faire défiler sa liste de contacts, et s’arrêter machinalement sur Orren. Hm, non. Il irait avec sa copine, lui. Bon. Qui d’autre ? Heath. Excellente idée. Le texto avait été envoyé, et la réponse, bien que tardive, restait toutefois positive. Parfait. Et la voilà qui se retrouvait à faire un petit effort vestimentaire, ce qu’elle ne faisait jamais vraiment d’habitude, préférant ouvrir son placard pour attraper le premier jean et le premier tee-shirt qui passaient. Pourquoi se prendre la tête ? Elle ne voulait plaire à personne de toute manière. Et si elle devait plaire à quelqu’un, il faudrait qu’il fasse avec ses négligences vestimentaires, point barre. La seule raison pour laquelle elle faisait un effort, c’est qu’elle allait se retrouver sur un paquebot de luxe, et ne voulait pas passer pour une plouc au milieu des autres.

Sortant de la douche en se séchant rapidement, elle laissa sa Kirlia gérer sa garde-robe, ayant déjà prévu ce qu’elle comptait mettre. Mais connaissant Sookie, elle allait lui sortir exactement le même choix… Bingo. La robe rouge fut posée sur le lit, les chaussures mises à côté, la veste accrochée près de la porte. Exactement ce qu’elle avait choisi. Sans se poser de questions, elle s’habilla, rangea rapidement son fatras, pour que sa chambre reste propre et nette, sait-on jamais que Jackie ne décide brusquement de faire une inspection. Ahlala, leur référente… Même le jour de la Saint-Valentin, elle n’avait rien trouvé de mieux à faire que de leur coller un entraînement matinal épuisant, sans doute pour appuyer l’adage « il faut souffrir pour être belle ». Prête en avance, Aileen s’assit sur son lit, réfléchissant calmement à la suite des opérations. Sans réfléchir, elle avait invité Heath Jones, parce qu’elle passait de bons moments avec lui. Mais… Le jour de la Saint-Valentin ? Avait-elle bien fait ? Est-ce que ça voulait dire qu’elle attendait quelque chose de plus concret ? Ou juste qu’elle ne voulait pas y aller seule ? Quelle prise de tête… Et tout ça pour une journée normale ! Cependant, il allait bientôt être l’heure. Enfilant sa veste et attrapant son sac, elle sortit de sa chambre, qu’elle ferma à clé, avant de quitter le dortoir, son starter impassible sur les talons. Alors qu’elle descendait les escaliers, elle eut une vision d’ensemble sur l’extérieur, de par la porte vitrée du dortoir. Heath était déjà là. Et il était plutôt bien habillé, le bougre. Peut-être qu’elle-même ne l’était pas assez ? Elle détesterait passer pour une ringarde à côté de lui… Trop tard pour faire demi-tour, elle était devant lui maintenant. Avant qu’elle n’ait pu parler, il lui sourit, et accrocha un bracelet autour de son poignet. Au bout de ce bracelet était accroché une fleur violette, qui la fit légèrement rougir. Savait-il au moins ce qu’il venait de lui offrir ?

« Bien entendu que je les ai. Et merci pour la fleur, au fait. Très jolie. Accordée à mes yeux. J’imagine que c’est pour ça que tu l’as choisie ? » La brune se permit un sourire taquin. « Et non pas parce que c’est la fleur parfaite de la Saint-Valentin, parce qu’elle évoque le charme, la délicatesse, la subtilité, et le coup de foudre ? »

Sphax leva les yeux au ciel en voyant sa dresseuse sourire. Pour le moment, ce n’était que taquin. Mais grands dieux, si jamais elle s’avisait de relancer un autre jeu moisi, comme elle avait fait avec Loan l’an dernier, il lui mordrait la jambe assez fort pour la ramener à la raison. Il n’avait pas encore envie de gérer ses déprimes et des coups de blues liés aux situations pourries dans lesquelles elle réussissait à s’embourber comme une imbécile. Inconsciente des tribulations de son starter, la Pyroli cessa de sourire, consciente que ça ne cacherait pas bien longtemps sa gêne. Elle avait été prise de court, il est vrai. Et malheureusement, elle n’avait pensé à rien. Pour elle, ils y allaient comme deux amis qui veulent passer un bon moment tous frais payés, pas comme un couple, ou deux tourtereaux qui batifolent. Décidant de prendre les devants, pour qu’ils ne restent pas plantés éternellement devant son dortoir, elle s’engagea sur le chemin de la sortie, marchant côte à côte avec Heath, cherchant désespérément quelque chose pour meubler le silence. Et son starter ne comptait pas l’aider. Il avait donné tout ce qu’il avait pour la pousser dans les bras de Loan, il n’allait pas recommencer de sitôt. Ce fut donc dans le silence, en se mêlant aux autres étudiants, qu’ils quittèrent l’école et prirent le bus pour rejoindre le port. En même temps, parler dans ce brouhaha était pour le moins impossible. Il y avait tellement de bruit ! Comment diable pouvaient-ils en placer une sans hurler pour s’entendre parler ? Heureusement, l’arrivée au port fut assez rapide, et les élèves se dispersèrent pour payer leur billet, montrer leur billet gagnant, ou chercher un moyen de monter illégalement.

« Bon sang, j’espère que ce sera plus calme à l’intérieur. Enfin, normalement c’est un bateau de luxe, donc on peut s’attendre à un certain standing… J’espère. » La Pyroli retint pour elle ses imprécations quelque peu agressives, et désigna d’un mouvement de tête le point d’entrée du bateau. « Il va bientôt être dix heures, ils ne vont pas tarder à partir. Allons-y avant de rater la croisière. »

Comment dire qu’elle ne raterait jamais une croisière tous frais payés quand elle est en agréable compagnie ? Se dirigeant vers les vigiles qui montaient la garde, pour empêcher des gens de passer en fraude, elle tendit ses deux billets à l’un d’eux sans se poser de questions. Un coup d’œil, et ils les laissèrent passer. Sphax, qui s’apprêtait à grogner, se sentit soulagé en sentant que le sol ne tanguait pas. Normal, un aussi gros bateau ! Cool, au moins il n’aurait pas le mal de mer ! Se faufilant dans la foule, Aileen se dépêcha de s’en éloigner, en ayant déjà assez de cette proximité avec les gens. C’était un bateau gigantesque, il devait bien y avoir au moins un endroit pour être tranquille, que ce soit le restaurant, le pont extérieur, ou n’importe quel autre lieu du bateau ! En fait, bêtement, elle avait surtout peur d’y croiser Loan au bras d’une autre fille, ne sachant pas du tout comment elle réagirait. Lui en voudrait-elle de l’avoir si vite remplacée ? De ne pas éprouver le moindre regret ? Et lui alors, que pouvait-il dire d’elle ? Deux fois de suite, elle s’affichait avec le Noctali devant tout le monde. Mais après tout, ils n’étaient plus en couple, la faute au Voltali. Il n’avait plus rien à lui dire, et l’inverse était vrai. Bah ! Si elle le voyait, elle se contenterait de l’ignorer, et de faire comme s’il n’existait plus. En attendant, il serait peut-être de meilleur ton qu’elle s’occupe du Noctali, toujours là, silencieux, comme mal à l’aise ou pas dans son élément. Étrange, elle aurait pourtant pensé qu’il était habitué à ce genre de simagrées luxueuses.

« Tu es déjà monté à bord d’un bateau pareil ? Je ne suis montée qu’à bord de l’Aquaria, quand j’étais en mission, et en règle générale, ma mère préférait les bateaux moins coûteux pour ses déplacements professionnels. »

Elle parlait trop. Mais parler lui permettait de combler un peu le trop long silence qu’il y avait eu entre eux, à cause du trajet, de leurs gênes respectives, et de tout un tas de trucs compliqués à comprendre, et sans doute liés à cette journée pourrie que pouvait être la Saint-Valentin pour tous ceux qui ne sont pas en couple et qui doivent subir la télé, la radio et le merchandising effrayant déployé autour d’un journée aussi banale que toutes les autres. Plutôt que de parler, pourquoi ne pas assouvir sa curiosité naturelle en fouillant ce bateau ? Puis, se retrouver seule avec Heath, libérée du regard de ceux qui les fixaient en se demandant si la préfète en chef et l’ancien préfet des Noctali étaient en couple, lui permettrait peut-être de retrouver le naturel taquin qu’elle avait avec lui.

« Je me demande si tous les paquebots de luxe se ressemblent… Ca te dirait qu’on aille faire un petit tour pour voir à quoi s’attendre ? »

Résumé HRP:
 



_________________

Sing me to sleep ★ Remember me now, time cannot erase, I can hear your whispers in my mind, I've become what you cannot embrace, our memory will be my lullaby.
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: Event #4 - Saint Valentin   
Event #4 - Saint Valentin
Page 1 sur 8
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :