Event #4 - Saint Valentin
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
Djelly Fish
Région d'origine : Johto
Âge : 17 ans
Niveau : 43
Jetons : 846
Points d'Expériences : 1108
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Event #4 - Saint Valentin   Jeu 18 Fév - 23:35

Informations diverses.

Event #4 - Saint Valentin

Il semblait …être ravi de me voir. Ce qui était plutôt étonnant, vu le coup que je lui avais fait durant le nouvel an. J'aurais presque pariée qu'il aurait pris ses jambes à son coup. Haha m'enfin ce n'était pas grave. Je le vis gonflée ses joues, comme s'il boudait. C'était intriguant et à la fois…Mignon ?! De le voir comme ça. Quoi que ça lui donnait un air absolument ridicule. Je n'avais qu'une envie ; planter mes doigts dans ses joues pour les dégonfler. Mais ayant une main prise j'ai préféré ne rien faire et me retenir au mieux de me moquer de sa face d'Hamster…

« Pfff… » Échec de la mission. J'avais placé immédiatement ma main de libre sur mes lèvres afin de m'efforcer à ne pas rire plus, tout en regardant l'adulte. Me foutre de la gueule de la personne qui m'aidait, fait. Je me risquais surement à une vengeance bien sentis dans peu de temps. Enfin je n'espérai pas qu'il le fasse…

L'adulte me regarda fixement me détaillant de haut en bas, sans un mot, ce qui fit un peu grogner Givre. Minute, Givre…Grogner pourquoi ? D'habitude il était sage, passif…Il devait surement ne pas trop apprécier le monsieur je tombe dans ta poitrine…Je soupirais intérieurement me disant que j'aurais dû le frapper et tout ça serait déjà fini depuis longtemps. Il m'avait poussé à utiliser le mal être de Gaël pour l'avoir de mon côté qu'il assume ce petit fourbe. Donc j'allais profiter de chaque seconde pour enregistrer tout ce qu'il pouvait m'apprendre.

Mon camarade, euh Coach, nous n'avions pas le même âge quand même. Bref, il s'était enfin mis à bouger pour me faire la bise. Le contact de ses lèvres deux fois de suite avec mes joues, provoqua un léger rougissement de gêne…Oui je n'avais pas l'habitude de faire la bise au garçon…Je ne l'avais jamais fait ni à Alban, ni à Ginji et surtout pas Orren, je ne voulais pas mourir. Bon il y avait une première fois à tout…Même si, dire que Gaël était ma première fois en…Je remuais ma tête de droite à gauche afin de faire disparaitre mes rougeurs, mais je ne réussis point… C'était un piège c'est ça, oui surement. C'était la vengeance du coach pour avoir ri à sa réaction. Il fallait que je lui montre que je n'étais pas atteinte par ce geste… Réagir naturellement…

Bon ce n'était pas gagné vu mes rougeurs, mais j'avais espoir qu'il ne le remarque pas. Hmmm, il fallait que je fasse comme si j'avais Orren en face de moi, ou même Alban ou Ginji. Avec eux, je me comportais normalement, c'était des garçons eux aussi, mes camarades…Tous les trois mignons dans leur genre. Oui, faisons comme si c'était l'un d'eux en face de moi, ma gêne disparaitra d'elle-même.

« Sympa de te voir ici, ma grande. Je vois que tu es même bien accompagnée. » avait-il dit semblant heureux de me voir. Ah, j'étais sûre que j'avais fait une  bonne action en venant le voir. J'étais fière de moi.

« Oui toujours ! Tu te souviens de Givre ? » Disais-je en pointant mon Dimoret qui grognait une nouvelle fois. En tous cas, Givre se souvenait bien de lui. Je m'apprêtais à lui présenté ma Nirondelle, mais je n'eus pas le temps. Gaël enchaîna vite sur un autre sujet…Le sujet de son asservissement, oui il était mon coach personnel. Pour moi cela signifiait que si j'avais une difficulté dans quelconque domaine je pouvais me pointer et lui demander conseil…Mais pour lui cela semblait être autre chose. Il semblait s'être trouvé comme mission de me trouver un compagnon…un copain… Mais euh…Bug système.

Je devais essayer de lui dire ça avant que ça ne dégénère…Je n'avais pas envie de parler à des garçons…ni d'avoir de copain. Je ne pus que rougir en m'imaginant, comme dans les fanfic que j'écrivais avec Max, avec un jeune homme, grand, mignon, taquin, avec un sourire à faire fondre les Souboubouls et une voix a ensorcelé les Magirêve. Cet homme, me prenait dans ses bras, son souffle venait chatouiller le creux de mes oreilles et dans cet instant de pure tendresse venait à me susurrer tendrement un ‘'Je t'aime''….Mon imagination trop poussé me fit devenir rouge tomate, je me sentais soudainement atteinte d'une fièvre inconnue et…. la voix de mon coach brisa tout.

Je regardais l'homme qui me faisait face, l'écoutant à moitié. Il était grand, ouais, plutôt mignon, ouais, même si le style pervers surexcité ça ne plaisait pas vraiment à la communauté de Fanfic,…Mais il n'avait pas le sourire à faire fondre les Sorbouboul ni la voix pour ensorceler les Magirêve et ça s'était l'essentielle. Seul Chammal avait ce pouvoir…Aaaaah Chammal…Un jour Chammal, un jour je serais à vos côté…

Bref arrêtons de rêvasser… je pris le discourt de mon coach en court de route et essaya de mon mieux de me concentrer sur lui et non partir dans mes rêveries avec Chammal…Cette scène romantique avec Chammal…Chammal qui me dit qu'il m'aime…

Nouvelle crise de rougeur. Non, non et non on garde ça pour une fic personnelle, enfin pas si personnelle vu que Max la lira. Bref le coach, il avait fini sa phrase en disant que mon côté naturelle était un bon point…Mouais j'en doutais fortement. Il continua son petit discourt que je suivi avec attention cette fois-ci.

« J'ai trois petites questions pour cerner ton type de mec. Tes réponses m'aideront beaucoup, alors soit franche. Un, tu les préfères un peu gamin ou plutôt mature ? Deux, t'en penses quoi de la relation ‘'tu-sais-de-quoi-je-veux-parler''. Enfin, trois, et c'est juste pour te taquiner, tu as eu tes règles récemment ? »

Ok des questions simple en soit. Réponse avec franchise donc ok ok. « Mature, je ne vois absolument pas de quoi tu parles, oui la semaine der….MORETTTT !!! Maman m'a conseiller de prendre un médicament à prendre tous les jours sauf une semaine par mois quand je suis arrivée ici DIIIIIIMOOO….Mais, quoi Givre ? Il veut surement des renseignements pour ce médicament, il doit en avoir l'utilité aussi ce n'est pas que pour les filles, non ? Puis les garçons doivent prendre eux aussi pour ne pas pondre des oeufs...Sinon ça fait comme les œufs de Roucools pour le petit Déjeuné on va en pondre tout les jours…DIMORETTT MOREEET DIDI !!!»

Mon Dimoret semblait outrée, parce que j'avais répondu à la troisième question sans réfléchir. Le pire pour lui était que je ne voyais pas ou était le mal à dire ça. Mais, faut croire que si.« Ah oui c'est vrai que je ne devrais pas te dire ce genre de choses, on se connaît à peine…Sauf si tu es un membre de ma famille…Mais, vu ta carrure et ton âge, au fait tu as quel âge ?»disais-je curieuse.... « Bref ce n'est pas le sujet. Pourquoi tu veux savoir ça ? En fait non ce n'est pas la bonne question, la vrai question est en quoi ça va m'aider ?» demandais-je avec innocence pour savoir pourquoi…

Ma Nirondelle pendant ce temps regardait aux alentours à la recherche d'une victime….



résumé:
 

_________________
Djelly Fish ≈ Don't be sad...Get a Djelly ♥️
Bellamy Wallace
Région d'origine : Kalos.
Âge : 17 ans
Niveau : 36
Jetons : 904
Points d'Expériences : 860
Scientifique Archéologue
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Event #4 - Saint Valentin   Ven 19 Fév - 0:00
Si Ceibo avait choisi d’être Valentin, c'était surtout par facilité il devait l'avouer. Il fut néanmoins enchanté que son inconnue aux cheveux roses ne le suive pas si aisément dans son manque d'inspiration - elle se nomma Estelle. Un prénom aux belles tonalités : le nouveau né -Valentin- l’associât à un oiseau qui profitait des courants chauds pour se reposer après un vol migratoire. Cette idée lui plut grandement et même si il aurait préféré être au cœur d'une tempête, il comptait bien -lui aussi- déployer ses ailes.

Le deal était conclu, la journée lancée. Tout ce qui allait suivre n'avait plus aucun rapport ni avec Ceibo d'Amar, ni avec sa famille. Libéré, délivré, il ne mentira pas de la journée - Sauf sur son nom, mais bon..Ça ne compte pas - D'ailleurs Valentin ne put s’empêcher de sourire à pleines dents, révélant de belles canines, incisives et molaires droites et alignés comme des soldats blanches comme les plumes d'un lakmécygne. Mais il est vrai qu'un si grand sourire lui donnait un air un peu benêt et simplet.  

-D'accord Estelle... Un dernier truc avant de commencer : la musique que joue ses musiciens est en fait assez médiocre... Trop répétée pour être personnelle.Tu comprendras bientôt. Ah, et tu es une piètre pianiste.

La dernière phrase avait était rajoutée avec un clin d’œil un peu moqueur. Valentin allait partir quand il fut interrompu par le regard du pokémon plante qui trônait fièrement sur l’épaule d'Estelle. Un regard dédaigneux, pédant et accusateur et qui pesait lourd. Soudainement gêné, notre héros ne put s’empêcher d’émettre un petit rire nerveux tout en se frottant la nuque. Heureusement la rose vint à se rescousse, en déposant le type plante à terre. Le pokémon protecteur sembla d'abord protester mais se ravisa bien vite en apercevant Brisa, la chienne de feu. Cette dernière ne remarqua même pas sa présence bien trop occupé à fixer avec attention son dresseur. Il avait d'un coup un comportement inhabituel, elle ne le connaissait certes que depuis deux semaines mais elle pensait l'avoir cerné. Le voir d'un coup si joyeux l'étonnait et la déprimait, tous ses efforts n'avait rien changé et voilà qu'en quelques secondes Ceibo devenait une autre personne. Mais le pire pour la starter c'est que ce soudain changement ne lui faisait pas s’intéresser à elle - Toujours aucune caresse, ni même un regard.

-Navrée, aujourd’hui ce ne sera pas toi mon cavalier. Fais donc plutôt connaissance avec cette jolie Growlithe à la place, tu veux ? Alors, monsieur l’enthousiaste, on commence par quoi ?

Commencer par quoi ? Notre jeune héros n'y avait même pas pensé... Trop idéaliste pour réaliser que se livrer en si peu de temps était bien plus difficile que prévu. Il lui aurait au moins fallu une année... Mais le brun ne songea en réalité que peu de temps et une pensée lui traversa l’esprit, puis une seconde la chassa et enfin une troisième la surplomba.

Il saisit entre ses deux mains, celle que la rose avait tendue. Puis il sourit une nouvelle fois mais avec un air plus futé, plus malicieux et plus confiant. Il savait quoi faire.

-On n'est pas des cavaliers on va quand même pas danser, si ?

Il entoura délicatement le bras de la rose avec sa main gauche, puis  la tira avec suffisamment de force pour l’entraîner dans sa course. Le voltali entama ainsi un marathon en plusieurs étapes : 1-Bousculer un violoniste pour lui piquer son instrument. 2-Crier à la volée qu'on est désolé, qu'on lui rapportera plus tard. 3-Passer prés du buffet. 4-Crier à Estelle de choper une bouteille, que ça pouvait toujours servir, sans voir si elle le faisait. 4-Sortir de la salle et semer une bonne partie de l'orchestre, furieux dans les couloirs du bateau. 5- S’arrêter et reprendre son souffle.

Sa respiration revenue, Valentin leva les yeux vers Estelle et laissa échapper un petit rire.

-Ok, ça c'est fait... Je te laisse le choix maintenant. Soit on pique une barque -tu sais le truc au cas où le bateau coule- et on s'aventure sur l'océan, soit on explore le bateau à la recherche des lieux secrets et interdits ou alors on retourne affronter l’orchestre mais dans ce cas-là va falloir m'apprendre à donner des crochets du droit.

Il ne pouvait être le meneur, il ne pouvait pas avoir de meneur. Un meneur impliquerai des règles, cette journée volée ne devait reposer que sur la satisfaction des envies et sur les feelings du moment. Il fixa intensément la rose, impatient de savoir à quoi sa journée allait ressembler.

~~~~~~~~~~~~~~~~
Pendant ce temps, ailleurs...

La caninos est restée dans la salle principale avec le pokémon plante. Elle cherche désespérément son dresseur du regard, elle gémit un instant puis se retourne vers son nouveau compatriote en aboyant :

Cani, Cani, Cani, Ni, Ni, Ni, Ni. Cani, Cani, Nos !! ( «Ou est-il ? Ou est Ceibo ? Ta maîtresse l'a embarqué et on a était séparé ? Et puis au passage quel sort elle lui a jeté ? »)

Une larme sort d'un de ses yeux, la pauvre semble toute bouleversée. Elle renifle intempestivement et son beau pelage roux se dresse. Elle n'a pas su veiller sur lui...
Shouhei Yamasaki
Région d'origine : Kanto
Âge : 14 ans
Niveau : 0
Jetons : 136
Points d'Expériences : 3
Nouveau Membre
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Event #4 - Saint Valentin   Ven 19 Fév - 12:23

Saint-Valentin.


Désolé si tu l’as mal pris, Orion, mais je ne fais qu’être réaliste, tu ne peux pas m’en vouloir. Et puis, tu ne peux pas non plus m’en vouloir d’être un peu ronchon… Et quand je dis ça, je pense VRAIMENT que tu ne peux pas m’en vouloir, parce que tu te rapproches encore de moi. Oui, bon, c’est pour papouiller le nouveau-né, mais quand-même. J’en profite pour me reposer un peu contre toi. Au moins, je ne passe pas cette Saint-Valentin tout seul comme un idiot. Je ne peux m’empêcher de rire tout doucement quand je vois le bébé Mascaiman venir prendre la main du blanc et la tirer gentiment.

« - Il est adorable… »

Non, cette fois, je ne vais pas pleurer mais l’envie y est franchement. J’ai du mal avec ce qui est petit et mignon. La preuve avec Cierge, je gagate souvent sur lui aussi.

« - Donc… On est maman et papa, maintenant ? ♥ »

Ca m’amuse un peu. C’est tout autant craquant. Puis finalement, après quelques instants tous les quatre, un cinquième nous rejoint. C’est un garçon. Il a plutôt l’air gentil… Il me félicite moi pour le Mascaiman. Ca me gêne un peu.

« - Euh, merci, mais c’est pas le mien… »

Je remarque qu’il y a un Pokémon qui me regarde. Un Nirondelle. Ca me met mal à l’aise. Je le sens mal. Pour me détendre, j’écoute la discussion à côté de lui. Et c’est une fille qui… Attendez, quoi ? Les hommes pondent des œufs comme des Roucools ? Sans vraiment pouvoir m’en empêcher, je commence à rire. C’est niais et mignon à la fois… Mais ça n’a pas l’air de plaire au Pokémon qui me mate depuis tout à l’heure.

Et là, c’est le drame.

Je sens un courant d’air me passer sous la jupe, et je vois une silhouette ailée s’enfuir au loin avec ma culotte. C’est pas possible… Je ne prête plus du tout attention à la scène qui se passe, je ne sais pas du tout ce que fait le Mascaiman ni Orion, mais je commence à paniquer. Le coup de vent fait voler ma robe, je la rabats le plus fort que je peux en criant. Et mon pauvre ami argenté, tu vas avoir une nouvelle mission…

« - Orion ! Fais quelque chose ! Rattrape ce Nirondelle !! »

Je le montre du doigt en m’énervant un peu. Franchement, ça se passait bien…
(c) Codage by FreeSpirit



Spoiler:
 

_________________
Event #4 - Saint Valentin - Page 3 1537372859-miniat-6-x-131
"This is the moment that makes it all worthwhile."
Merrizu Hiyouka
Région d'origine : kanto
Âge : 15
Niveau : 18
Jetons : 440
Points d'Expériences : 308
Scientifique Chercheur Pokemon
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Event #4 - Saint Valentin   Ven 19 Fév - 12:46
<Event #4 - Saint Valentin - Page 3 Image10

Event #4 - Saint Valentin

Merrizu

Bon j’en ai marre d’être affalé comme ça par terre tel une larve ! Je suis venu ici ce n’est pas pour rien, bon certes c’est surtout pour mes Pokémons mais voilà à force c’est lourd. Il est temps de me bouger et de voir des gens, et c’est qui cette fille qui m’a fait un sourire tout à l’heure ? Bon Seth n’a pas répondu ok bah je vais essayer de la trouver. Puis qui sait ? Elle est peut-être sympa ?

-Bon Aiko si tu trouves une jolie fille blonde avec des couettes et une robe bleu tu m’appelle ok ?
-Ah euh, je crois qu’elle est occupée actuellement, enfin elle est avec un garçon là.
-Ohw je vois…enfin tu t’es peut-être trompé non ? Elle est où ?
-Là bas regarde !
-Ah oui effectivement.
-Du coup tu vas faire quoi ? Tu ne peux pas t’incruster comme ça quand même.
- Baaaah, actuellement je n’ai rien à faire et je me fais excessivement chier doooonc…

-Ah, soit comme tu veux mais je n’ai rien à voir avec tout ça ok ?
-Comme tu veux !

Bon et bien je me rapprocher de cette fille accompagné d’un jeune garçon comme si de rien n’était, oui clairement ce n’est pas un comportement à avoir mais a ce stade et dans ce genre de soirée je n’en avais clairement rien à faire. J’étais maintenant juste en face d’elle et de, lui. Je poussai un raclement de gorge et mit ma main dans mes cheveux et fis un mouvement digne de l’Oréal comme pour me donner un genre. C’était ridicule mais je pense que ça rendait bien, enfin, je crois ?

-Salut ! Moi c’est Merrizu, Merrizu Hiyouka et toi ? *se retourne vers le jeune garçon et a les joues qui deviennent légèrement teinter* hum…je veux dire, et vous ?

Bon bah voilà je l’ai fait, je ne savais pas vraiment que dire, que faire…et oh tiens un message sur mon Ipok ? Ah oui Seth ! Il est dans une cabine comment ça ? Je vais essayer de le rejoindre je pense je suis vraiment trop gêner actuellement. Hum je suis vraiment un boulet bordel.

-Oh euh, je vais devoir vous laisser je dois retrouver un ami, à bientôt j’espère !

Bon et bien j’ai au moins trouvé un moyen pour m’enfuir ! Juste après avoir dit ces mots que je me mis à courir comme une dérater la tête baisser, j’avais honte c’est vraiment pas mon genre de faire ça en fait. Quand je redressai la tête je tombai nez à nez avec Nolan ! Enfin quelqu’un que je connais yay ! Une effusion de bonheur apparu, enfin, enfin je n’étais plus seule ! Peut-être que la soirée allez enfin devenir une bonne soirée ? Boarf je ne pense pas mais bon.

-NOLAN ! Libra ! Coucou vous deux ! *saute sur Nolan* Quoi de beau depuis ? Vous faites quoi ici ? Olala chui heureuse de vous voir ! Vous venez d’arriver ? Pfiuh excusez-moi, a vrai dire j’étais là-bas, juste à côté du buffet et je n’avais personne à voir du coup ça me fais plaisir de voir des gens que je connais, enfin…voilà voilà *toussote*


Et là, là mes yeux n’en revenaient pas, Niki. Niki ici ! Oui je suis sûre que c’est elle ! Oh mon dieu, oh mon dieu, oh mon dieu ! Mon cœur il bat si vite ! Je dois la voir, je suis sûr que c’est elle je le sais !

-Excuse-moi Nolan, je reviens je dois voir quelqu’un c’est plutôt urgent, m’enfin bref a toute !

Mon corps se mit à courir tout seul à la vue de celle femme habiller d’une belle robe rouge, j’essayer de m’auto persuader qu’il s’agissait d’elle, je le voulais plus que tout !

-Niki ! C’est bien toi Niki ?! Olala ça fais tellement longtemps !

Je lui sauta dessus sans même lui laisser faire quoi que ce soit, j’étais juste heureuse, heureuse de pouvoir la revoir et de pouvoir la prendre dans mes bras. ( Ok j’ai pas demander son accord mais chuuuut ~ .)

_________________
Event #4 - Saint Valentin - Page 3 32108811

Nous sommes tous un peu fou ! A différents degrés et de différentes manières mais chacun cultive sa folie avec soin. La mienne? Elle prend grand soin de moi. <3
 狂気が私の唯一の友人です!
Icare Griffin
Région d'origine : Unys
Âge : 15 ans
Niveau : 0
Jetons : 218
Points d'Expériences : 0
Nouveau Membre
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Event #4 - Saint Valentin   Ven 19 Fév - 15:47
St-Fluvetin
ORION & ALL

 


Tu n'iras pas dire que tu es gaga de ton nouveau bébé pokemon, mais c'est vrai qu'il est vraiment adorable. Laissant le Mascaiman grignoter ta main pour se faire les gencives tu sens avant même qu'il ne s'approche complètement ; un autre élève. Museau aiguisé, tu distingues une odeur de bois brûlé. Chaque personne a un parfum bien particulier, au delà des eaux de toilettes et autres produits de beauté. Par exemple, aussi surprenant que cela puisse paraître, Alyx n'a pas une odeur si fruité qu'il le laisserait croire. Épicé, parfois même aigre, l'effluve du jeune garçon avait de quoi surprendre. Mais on est pas là pour discuter des arôme boisés ou non des gens.

Tu n'es pas un associable et salut vaguement le nouvel arrivant. Si il dérangeait ? Pas le moins du monde. Tu te dis alors que, peut-être, ce jeune homme était venu discuter avec Alyx. Tu t'y connais pas en prince charmant et tu avais presque envie de venir demander en chuchotement ce que le Scientifique pensait de lui. C'était peut-être son genre et si c'était le cas, tu avais tout honneur a rejoindre la proue du bateau comme tu l'avais prévue. Mais a défaut de pouvoir réellement faire ton gentil, voilà que le Phyllali croit que le bébé croco ici présent est a Alyx. Maman peut-être, mais c'est ton tiens hein ! PAPA PROPERTIES. Ses paroles on engendré de la possessivité et même si tu veux bien le partager avec Miss Nocta', il t'était difficile d'accepter que les autres le pense ainsi.

C'est donc naturelle que tu grognes. Un véritable grognement, les iris fins d'animosité jalouse, tu restes fixé sur l'inconnu. Cette même agressivité animal que tu dégages naturellement réveil bébé croco qui sur ses petites pattes s'approche de la frontière de son nid pour claquer des gencives. Il n'es pas très impressionnant, certes, mais comme on dit ; tel père tel fils, et quiconque fera un truc de travers risque d'en payer le prix.

▬ C'est aussi mon Pokemon ! Main libre agrippé a l'épaule d'Alyx, et l'autre pointant sur ton torse, il n'y avait pas plus compréhensible comme pose. «A MOI. » Le pokemon, la veste, le survêtement, tout ça c'est a toi !

Et comme si cela n'avait pas suffit, tu avais bombé le poitrail, comme un fier toutou devant son panier. Jusqu’à ce que de nouveau, quelqu'un s'approche. Waw, que des mecs. Trop de charme le Alyx, regardez moi ça. Mais tu ne bouges pas pour autant. Suintant le nouveau gars du regard il te fait hérisser le poil quand tu crois qu'il te zapp. Hey merci de voir que j'existe, sale c-. Fort heureusement pour lui il se rattrape et finalement, prend la fuite. Hm. Une vraie chanson populaire ce bateau.

Puis bon, c'pas fini, sinon ça serait bien trop beau. Un Nirondelle que tu n'avais même pas capté jusqu'à maintenant vous files entre les gambettes. Hein ? Que ? Quoii ?! Tu comprends rien. La panique d'Alyx t'aiguises les sens et tu redresses le regard vers le volatile qui a déjà rejoint les cieux. Sous demande – a moins que cela est été un ordre- du Noctali tu te défait de tes inconfortables chaussures et grimpes sur le buffet. Oui parfaitement sur le buffet. Tu tentes de sauter pour attraper le pokemon Vol mais elle est bien trop véloce la bestiole. Tu retombes mais on te sait teigneux, donc inutile de préciser que tu continues ta folle course et que tu la continueras jusqu'à ce que la cible soit abattue ! Tu traverses le bateau en suivant le Nirondelle des yeux jusqu'à ce que la rambarde freine ta course, manquant de te faire basculer dans l’océan. Ah. Voilà que la chapardeuse te nargue. AH OUAI ?!

▬ Attend deux sec' le plumé ! J'en ai vue des plus coriaces que toi !

Oui Soleil on parle de toi, saloperie de Roucool. Tu regardes autour de toi. Pour la discrétion zéro, évidement. Roh et puis merde, on s'en branle que tout le monde te regarde chelou ! Tu prends ton élan, du milieu du paquebot, et t'élances dans un formidable sprint. Heureusement que tu avais transféré tes Pokeball a la ceinture de ton smoking. Tu bondis, prenant appuie sur le garde-corps métallique et lances la capsule de ton Leviator par dessus bord. Fallait jouer sur la chance, parce que tu n'avais rien calculé ! Le monstre apparaît et tu lui atterris sur le museau. C'est sur un nouveau trampoline que tu t'élances en direction de l'oiseau que tu arrives à prendre par surprise.  

▬ JE TE TIENS.

Bras ouvert tu englobes la Nirondelle et retombes dans l'eau en un magnifique plouf. Sérieux, t'es vraiment un gros taré Orion ! Au moins tu as mis la main sur ce que ce piaf avait volé, mais a quelle prix...

resumé:
 
 
✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________

Event #4 - Saint Valentin - Page 3 Y7ycjo97
Etna Neria
Région d'origine : Johto
Âge : 14 ans
Niveau : 10
Jetons : 1368
Points d'Expériences : 326
Pokeathlète Agent
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Event #4 - Saint Valentin   Ven 19 Fév - 15:53
Etna était sortie sur le pont, profitant des rayons du soleil pour ne pas geler sur place. La raison ? Un regard torve de Fuwadoku, qui supportait mal son nouveau complément alimentaire. Afin d'éviter un afflux d'effluves... regrettable, il ne restait plus qu'à sortir, malgré le froid et le nombre impressionnant de couples se bécotant. Blasée par l'ambiance qui régnait en maîtresse sur la fête, la brune s'accouda au bastingage, pendant que son starter marchait frénétiquement, dans l'espoir de calmer son estomac contrarié. Il faut dire qu'à la nourriture bizarre s'ajoutait le stress de voir autant de monde. Malgré de bons progrès sur le vivre ensemble, le Moufouette était toujours gêné quand il était en public.

Les flots bleus et gris dansaient sous les yeux de l'adolescente qui soupira une fois de plus. Elle aimait bien la mer, le calme qui s'en dégageait, la force tranquille qui la caractérisait et la violence qui l'agitait parfois. Un peu comme elle, en moins impulsive peut-être. Le nom de famille de la Pokéathlète faisait d'ailleurs référence à l'eau, alors que son prénom était une référence totale à un volcan connu, comme pour son père. L'alliance du feu et de l'eau, quoi... Ou comment justifier un caractère explosif. Regardant son starter, elle se demanda pourquoi le Collectionneur lui avait confié un Pokémon Poison. Avait-elle paru désagréable ? Etait-ce une manière de révéler sa nature profonde ? Un simple coup de malchance pour lui comme pour elle ? Elle ne le saurait sans doute jamais. Et vu la raison, il valait mieux, sinon elle aurait cassé la figure de l'adulte, qui lui avait confié cette espèce en particulier seulement parce que sa coiffure ressemblait à la queue dudit Pokémon. Il valait mieux qu'elle n'en sache rien, oui, à jamais.

Regardant à nouveau son starter pour vérifier qu'il allait mieux, elle sentit quelque chose la frôler. Dans sa main avaient été déposées deux cartes de St Valentin. L'une accompagnée d'un ruban. Ouvrant de grands yeux dans lesquels des flammes s'étaient allumées, Etna regarda l'une, puis l'autre en soufflant très fort par le nez, un tic très féminin quand elle était énervée. Le sale... Claquant des doigts, elle décrocha le petit accessoire du morceau de carton qu'elle fourra dans sa poche tandis que Fuwadoku s'approchait. Le petit morceau de tissu fut accroché à la base de la queue, paradoxalement à l'endroit où il aurait le moins de risques d'être abîmé. Etna n'était pas énervée. Non ce n'était pas son genre. N'ayant subitement plus du tout froid vu qu'elle bouillonnait de l'intérieur, faisant même s'éloigner quelques couples, elle décida de se promener un peu sur le pont. Pour être exact, elle n'était pas fâchée pour le cadeau. C'est surtout le fait de recevoir deux cartes dont une avec un sous-entendu... enfin voilà, de la même personne surtout en considérant ladite personne. Sirius Powell. Elle aura sa peau, dusse t-elle la découper à la petite cuillère. En y réfléchissant un peu par contre, elle se dit que c'était la première fois qu'on lui faisait un cadeau comme ça, de manière désintéressée, même si la forme n'y était pas... ... ... elle allait devoir le remercier. Et mince.

Elle entendit un peu de bruit de l'autre côté du pont mais s'en fichait un peu. Plus calme, elle fit signe à Fuwadoku de le suivre. Elle allait continuer d'épier la conversation de la vieille rombière qu'elle avait repérée. La hiérarchie des familles les plus influentes des régions à Ligues, même perçues par une vieillarde ressemblant à un Corboss obèse, ça pouvait toujours être intéressant. Et si elle finissait par croiser Sirius, elle le remercierait. Beaucoup. Etna craqua ses doigts, avec un sourire mauvais, son Moufouette frissonnant.

HRP:
 
Idalienor Edelwen
Région d'origine : Hoen
Âge : 19 ans
Niveau : 54
Jetons : 1726
Points d'Expériences : 2207
Pokeathlète Médecin
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Event #4 - Saint Valentin   Ven 19 Fév - 16:45
St-valentin 2016
Toujours au niveau de la proue avec Pop, je divaguais. De temps en temps, comme ça, c'est comme si mon esprit s'échappait de mon corps pour partir loin d'ici, loin de ce qui me fait peur. En ce moment je m'amuse, je rigole comme une enfant. Pourtant il y a seulement 3 jours j'étais méconnaissable. J'avais comme abandonner. Ce jour-là, plutôt cette nuit là, mes larmes ne s’arrêtaient plus et mes démons m'avaient vaincus. J'ai cru que j'avais définitivement sombré dans un cercle sans fin mais...mais...quelqu'un m'a trouvé. Il m'a aidé à me relever et à reprendre confiance en moi. Même si je sais que ce combat contre mes fautes est loin d'être fini je continuerais d'avancer pour finalement gagner.


Je suis sortie de mes rêveries par des tapotements sur ma joue de Pop. C'est étrange qu'il se manifeste, c'est très rare. Alors je tourne mon regard vers le bateau quand je vois un garçon en smoking courir après un Nirondelle. Mais c'est qu'il court sacrément vite et en une fraction de seconde il prend appui contre la rambarde avant de sauter dans le vide tout en lançant une pokeball de laquelle surgit un impressionnant Léviator. Je n'en avais jamais vu en vrai. Le garçon rebondit alors sur sa tête avant de saisir à pleine main le petit oiseau. Sauf que sous ses pieds c'est le vide et le garçon plonge tête la première dans l'eau. Tout c'est passé si vite que je n'ai pas eu le temps de faire quoi que se soit.

Je cours alors en direction de là où il est tombé. Je ne le vois pas remonter. Vite Ida trouve une solution. Je rappelle alors Pop dans sa pokeball avant de me jeter à l'eau. Instinctivement je n'ai pas réfléchi. Quand quelqu'un a besoin d'aide je suis toujours la première à arriver même si c'est dangereux. Je suis comme ça toujours prête à aider les autres. Je tiens ma robe pour ne pas qu'elle s'envole et atterrit en bouteille dans l'eau. Je cherche alors du regard le garçon avant de piquer une tête pour voir si il n'est pas dans l'eau. Entre temps Lokhlass, qui m'a vu plonger, est venu me rejoindre un peu intrigué sur le pourquoi du comment je suis dans l'eau avec lui au lieu d'être sur le bateau. Je finis par voir le garçon aux cheveux blancs s'enfoncer peu à peu dans l'eau avec le Nirondelle dans les bras. Il a surement perdu connaissance en tombant. Je l'attrape par le bras avant de le ramener à la surface. J'émerge de l'eau avec lui son bras autour de mon coup pour que sa tete reste hors de l'eau.

Lokhlass met le sur ton dos s'il te plait

Lokhlass le saisit alors par le costume avant de le déposer doucement sur sa carapace. Je monte à mon tour sur son dos pour voir comment va le garçon. Visiblement plus de peur que de mal, il a perdu connaissance avant d'avoir eu le temps de se noyer. Son Léviator nage juste à côté de nous et semble lui aussi en quelque sorte inquiet pour son dresseur. Je prends également le Nirondelle dans mes bras pour voir aussi son état. Il est également inconscient. Je me demande pourquoi ce jeune homme courait après un Nirondelle jusqu'à en sauter dans le vide pour l'attraper. Je constate alors que dans le bec du Nirondelle il y a une culotte. Une culotte ? Je regarde alors le garçon qui a ça tête sur mes genoux (en fait je suis au niveau du cou de Loklass et Orion a sa tête au niveau de mes genoux et est allongé sur la carapace de mon monstre marin). Il courait après l'oiseau pour récupérer une culotte ? Je lui demanderai quand il sera réveillé. En attendant je la décroche du bec du Nirondelle et la planque derrière moi. Je libère Pop pour qu'l constate ce qui s'est passé et puis c'est grâce à lui si j'ai pu intervenir. Au bout que quelques minutes, il finit par ouvrir doucement les yeux. Pop aussi semble avoir eu peur pour lui puisque il était juste à côté du dresseur pour lui tapoter la joue.

Tu reprends conscience ouf j'ai eu peur. Qu'est ce qui t'a pris de sauter comme ça ?
code by lizzou × gifs by tumblr


Résumé:
 

_________________
Event #4 - Saint Valentin - Page 3 BGi1FfEvent #4 - Saint Valentin - Page 3 BGizxYEvent #4 - Saint Valentin - Page 3 BGiN4WEvent #4 - Saint Valentin - Page 3 BGi0ajEvent #4 - Saint Valentin - Page 3 1543436268-heliosEvent #4 - Saint Valentin - Page 3 1491648845-sprite-roserade-idaEvent #4 - Saint Valentin - Page 3 1543176079-673Event #4 - Saint Valentin - Page 3 BGi92nEvent #4 - Saint Valentin - Page 3 Miniature_695_XYEvent #4 - Saint Valentin - Page 3 BGiLYQEvent #4 - Saint Valentin - Page 3 BGiZDOEvent #4 - Saint Valentin - Page 3 BICbxQEvent #4 - Saint Valentin - Page 3 BGnGa8Event #4 - Saint Valentin - Page 3 BGiTIx
Le courage est la première des qualités car elle garantit toutes les autres
Shouhei Yamasaki
Région d'origine : Kanto
Âge : 14 ans
Niveau : 0
Jetons : 136
Points d'Expériences : 3
Nouveau Membre
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Event #4 - Saint Valentin   Ven 19 Fév - 17:15

Saint-Valentin.


Il y a eu ce garçon, ou cette fille, je ne sais pas trop qui est venu me voir. Je lui aurais bien répondu, mais il ou elle est déjà parti. Pas grave ! J’ai autre chose à faire. Dans l’immédiat, soit… Regarder Orion. Il court après le Nirondelle, finit par l’attraper après un sprint des plus impressionnants. Quelle force ! Quelle vitesse ! J’en suis tout admiratif. Et finalement… Mais il est con ou quoi ?! Il a fini sa course dans l’eau avec le Pokémon, et là, je ne le vois plus… Heureusement, une fille saute à son tour. Elle l’a ressorti. Il a l’air d’aller bien… Je cours vers la rambarde.

« - Orion ! Ca va ?! »

Je tremblais encore un peu, ayant hâte qu’il remonte sur le bateau. Ce pauvre garçon… Il faudrait peut-être que je me calme. A force de donner des ordres, ça peut créer des problèmes… Si j’avais pu, j’aurais sauté pour aller le chercher moi aussi. Mais je ne suis pas assez fort pour ça. J’ai resserré ma prise sur le bébé Mascaiman et Cierge. Orion, c’est vraiment mon héros du jour… Sans lui, cette fête aurait été plate, et je me serais ennuyé. Et maintenant, il est là à cause de moi… Je me sens coupable, j’avoue. Il faudra que je le remercie quand il reviendra.

Je regarde autour de moi. Ca n’a pas l’air d’inquiéter trop de monde. Tous des goujats trop occupés à se faire des bisous. Et « papa » a failli se noyer pour moi ! Enfin, pour ma culotte. Mon intégrité. Mon honneur ! Donc il lui faut une bonne récompense pour tout ça. Cierge s’est un peu agité, l’air aussi nerveux que moi. Tout va bien se passer normalement… Je l’espère. Et j’espère surtout qu’il ne m’en voudra pas trop. Sinon, cette fête sera vraiment nulle pour moi. Et pour lui aussi, peut-être…
(c) Codage by FreeSpirit



Spoiler:
 

_________________
Event #4 - Saint Valentin - Page 3 1537372859-miniat-6-x-131
"This is the moment that makes it all worthwhile."
Ginji Labelvi
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 18 ans
Niveau : 100
Jetons : 1269
Points d'Expériences : 3862
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Event #4 - Saint Valentin   Ven 19 Fév - 23:40
Ginji Labelvi
      rp commun



« St Valentin 2016 »


« -...Trop flashy... Pas assez lumineux... Non, lui non plus, trop terne... Et lui... Pas suffisamment sobre... Hmm... AH !.... Je crois que j'ai trouvééééééé ♪ »

Je déglutis, tandis que mon interlocutrice, après avoir observé la quasi-totalité des tenues, finit par en attraper une pour l’amener jusqu'à moi et juger si je rentre dedans. Grimaçant, je la regarde faire, et ne peux m'empêcher d'émettre un avis réticent quant à l'achat d'une telle... Chose.

« -Euh... Tu sais, Caro... Je suis pas vraiment sûr que cela soit nécessaire...
-Mais siiiii, ça l'est ! Tu ne vas quand même pas me faire croire que tu vas passer toute la Saint Valentin dans ta tenue ringarde que tu te trimballes depuis que t'es parti de la maison ?
-M-m-m-m-mais elle est très bien, ma tenue !... Et puis d'abord, c'est pas la même, j'ai un peu grandi depuis, donc j'ai racheté la taille au dessus... »

En entendant ces dernières paroles, Caroline cesse subitement de comparer la taille du smoking vert pomme qu'elle a attrapé avec celle de mon corps, et me dévisage avec un air choqué. Lorsque, après quelques secondes à me regarder de la sorte, elle prend la parole, son ton est presque méfiant, comme si elle s'apprêtait à parler d'un sujet tabou.

« -Tu as... Racheté... Exactement... Les mêmes vêtements ?...  »

Ne sachant quelle réponse elle espère entendre réellement, je risque un hochement de tête crispé. Caroline lâche aussitôt un soupir d'exaspération, et après avoir fait demi-tour sur elle-même, baissant les bras avec un air d'abattement, elle remet le smoking à sa place, et reprend sa fouille en écartant les cintres un à un.

« -Je me demande vraiment ce que tu ferais sans moi, frérot. Heureusement que ta chère sœur pense à passer à te voir de temps à autre... Honnêtement, QUI achète le même habit en plusieurs exemplaires ?... 
-Mais euh, c'est qu'ils sont pas très chers, et en plus ils sont assez polyvalents. Ils sont confortables et on peut courir avec sans problème, et euh ils se lavent facilement aussi. C'est pratique pour môa, comme je mange beaucoup, parfois je laisse des miettes sur mes vêtements, ou alors je me tâche avec le ketchup ou le chocolat ou la purée ou la sauce salade ou le jus de viande ou le lait ou la soupe ou le vinaigre ou la tomate ou.... »

La jeune femme me fait signe de m'arrêter d'un mouvement de la main, et je me tais immédiatement. Mal à l'aise, je ne peux que détourner le regard et observer l'intérieur du magasin de vêtements dans lequel elle m'a entraîné, appuyé contre un mur.

Les visites surprises de Caroline ont toujours le don de me... Surprendre, justement. Elle est peut-être l'une des rares personnes dont le rythme est aussi rapide que le mien, voir même plus. C'est sûrement la seule qui puisse me prendre de cours de la sorte, en tout cas... Alors, lorsqu'elle s'est pointée devant la porte de ma chambre, en ayant réussi à rentrer dans l'académie d'une façon totalement inconnue, et qu'elle m'a entraîné jusqu'au Centre-Ville de Lansat pour « passer un peu de temps avec son frère préféré », je vous avoue que je n'ai pas trop su quoi faire pour protester...

Enfin, Thoron semble beaucoup apprécier ma grande sœur, au moins. Je crois qu'il est fan de son dynamisme. Il est comme en admiration devant elle, et veut tout faire pour recevoir des compliments de sa part. C'est pourquoi le Dynavolt reste à ses pieds, et lui tourne autour en jappant joyeusement à la moindre remarque ; jappements auxquels répond Caroline par un grand sourire et des caresses sur la tête.

Trouvant le temps effroyablement long, et souhaitant sortir d'ici au plus vite, je me lance dans une nouvelle tentative de dissuasion.

« -Et puis, ça n'a aucun intérêt ! C'est pas comme s'il y avait une fête d'organisée ou quoi que ce soit... La Saint Valentin, pour moi, ça se résume à manger du chocolat. Non pas que ça me déplaise, hein, mais à ce moment là, un smoking, c'est un peu inutile... Surtout que j'en ai déjà un !
-Non ! Je ne veux pas savoir ! Il te faut quelque chose de neuf... Qui soit décontracté, mais un minimum élégant, et surtout, qui soit en accord avec cette journée si particulière... Comme... Cette tenue, par exemple ! »

Elle tire un nouveau cintre du lot, et observe la tenue qui y est rattachée de haut en bas. Il s'agit d'une chemise... Rose, mais un rose pâle, et avec un petit veston un peu plus foncé. Il est rattaché à un pantalon gris plutôt basique, et je ne remarque la présence d'une cravate mauve autour du col que lorsqu'elle amène la tenue à ma hauteur. Elle s'abaisse légèrement, et vérifie si elle me va, avant d'afficher un grand sourire. Ma chère sœur me met alors le cintre dans les mains, et m'entraîne vers la cabine d'essayage la plus proche.

« -C'est vraiment nécess... ?
-Tu m'as déjà posé cette question ! Et la réponse est toujours la même, mon cher Ginji. Tu pourras tenter tout ce que tu veux, tu n'y réchapperas pas ♥ »

Elle m'ébouriffe les cheveux avec un air amusé, puis les rideaux de la cabine d'essayage, avant de me pousser à l'intérieur. Elle referme le rideau aussitôt, et reste avec Thoron de l'autre côté, attendant que j'essaye la tenue.

Je regarde mon reflet dans le miroir avec une mine légèrement abattue, puis finis par lâcher un soupir fatigué.

Soit...

***

« -Merci beaucouuuuup !  »

Caroline, Thoron et moi-même quittons la boutique, sacs en main, et nous nous mettons à marcher dans les rues du centre-ville. Je prie intérieurement pour avoir le droit à autre chose que des magasins de vêtements, d'autant plus qu'elle m'a forcé à garder la tenue qu'elle vient de m'acheter, mais cela serait sous-estimer ma grande sœur que de croire qu'elle s'arrêterait là.

« -Maintenant, il te faut les chaussures qui vont avec !  »

… Pitié.

Je vois notre passage devant l'Agence Touristique comme l'occasion rêvée d'éviter une nouvelle attente interminable dans un énième magasin. J'arrête Caroline et lui explique brièvement que j'aimerai saluer quelqu'un, et pénètre à l'intérieur du bâtiment sans attendre de réponse.

La standardiste qui m'avait accueilli lors de ma mission avec Lucas est toujours la même, fidèle au poste. Lorsqu'elle me voit, elle me salue d'un hochement de tête avec un petit sourire, et je m'approche du comptoir en lui expliquant que j'aimerai voir Monsieur Than. Caroline et Thoron rentrent à leur tour, et c'est ce moment là que choisit le fameux directeur de l'Agence Touristique pour sortir de son bureau. En me reconnaissant, il écarte aussitôt les bras et fait un grand sourire chaleureux, avant de se précipiter vers moi pour me faire un gros câlin.

« -Ahaha ! Le petit Labelvi ! Comment tu vas, mon grand ?... Oh ! Mais tu es de taille moyenne, alors ! AHAHAHA !  »

… Toujours le même humour. Je ne peux néanmoins m'empêcher de sourire, et m'écarte doucement de l'homme lorsqu'il relâche son étreinte.

« -Ça va, merci. Je venais juste vous saluer. Mais vous semblez sur le point de partir, je ne veux pas vous déranger plus que ça...
 -Taratata ! Tu ne me déranges pas du tout ! » il remarque la présence de Caroline juste derrière   « … Ooooh ! Mais c'est que tu es accompagné...  » il lance ensuite un regard malicieux à Caroline, puis se tourne vers la standardiste   « … Est-ce qu'il te reste des tickets ? »

La demoiselle, bien que légèrement étonnée, hoche la tête, puis ouvre un tiroir duquel elle tire un petit paquet de prospectus. Sauf qu'à bien regarder, ce ne sont pas des prospectus, mais comme l'a si bien dit Charles, des tickets pour... Je ne sais quoi. Monsieur Than en attrape deux, s'approche de moi et s'accroupit, pour finalement me tendre les tickets et s'approcher de mon oreille comme s'il allait me confier un secret, bien qu'il parle à voix haute.

 « -Il y a une grande fête organisée sur un paquebot au Port Est. Il doit partir à dix heures, si tu pars maintenant, tu as tout juste le temps d'y emmener ta copine... »

Il me fait alors un clin d’œil complice, pas du tout discret. Mes yeux s'écarquillent, puis mon visage vire au rouge lorsque je réalise qu'il prend Caroline pour ma petite amie, ce qui provoque plutôt un grand éclat de rire de la part de cette dernière. Joueuse, elle vient à notre hauteur et passe ses bras autour de mes épaules, ce qui est plutôt étrange puisqu'elle est quand même beaucoup plus grande que moi.

« -Oooooh, j'ai toujours rêvé de faire une croisière romantique ♥ … Hum, attendez. Vous avez dit dix heures ? »

Elle me relâche immédiatement, et regarde la montre à son poignet, avant d'écarquiller à son tour les yeux.

« -... Déjà ?!... Mais... J'avais fait exprès de venir te voir tôt pour qu'on puisse passer du temps ensemble...  
-... Ouais, et c'est ce qu'on a fait... On est restés deux heures dans un magasin de vêtements... Pourquoi, t'as quelque chose à faire ?
-Oui... Normalement, je devrai avoir fini assez tôt, mais je ne peux pas me permettre d'arriver en retard... Tu n'as qu'à aller à cette petite fête, en attendant ! En plus, tu es parfaitement bien habillé pour ! Et grâce à qui.... ?... Aaaah, je vais vraiment être à la bourre à ce train là ! Je t'appelle dès que j'ai terminé ! Ce fut un plaisir de vous rencontrer, Monsieur... ? »

L'homme fait un grand sourire, et fait une référence polie, plus par amusement que par réel soucis d’éthique.

 « -Charles A. Than, pour vous servir. Au plaisir de vous revoir ! »

Après avoir agité la main en guise de salutation, Caroline quitte l'Agence Touristique et disparaît de mon champ de vision à la même vitesse qu'avec laquelle elle était apparue ce matin. C'est alors au tour de Charles de prendre congé, et n'ayant rien d'autre à faire ici, je salue la standardiste et sors avec Thoron à l'extérieur du bâtiment, les deux tickets toujours en main. Je les fixe quelques instants, et hausse les épaules, avant de regarder mon Dynavolt.

« -Tu veux y aller, toi ?  »

Il lance un cri enthousiaste. Ouais, c'est sûrement sympa, et il y aura forcément un buffet !... Par contre, je suis toujours en basket, du coup. Peut-être vaudrait-il mieux que je me change pour retrouver une tenue plus sobre... Mais dans ce cas-là, le mieux serait de troquer mes vêtements une fois à bord du bateau, puisque, d'après les dires de Charles, j'ai tout juste le temps de m'y rendre. Si je me change maintenant, j'arriverai peut-être trop tard... Allons-y, alors !... Mais le deuxième ticket, j'en fais quoi, du coup ? Je l'offrirai bien à un ami, mais dans l'immédiat, ça va être un peu dur... Peut-être à un simple passant, alors.

Avançant à pas rapides, j'observe les alentours dans l'espoir de croiser quelqu'un qui pourrait accepter un ticket de la part d'un parfait inconnu. Ça serait dommage de le jeter ! Alors que je prends la direction du Port Est, je m'arrête brutalement en remarquant une silhouette ne m'étant pas étrangère sur le trottoir d'en face. Cette petite taille, ces courts cheveux bruns... Pas de doute possible, ça ne peut être qu'elle.

Je dévie de ma trajectoire initiale, et me tourne du côté de la route.

« -Eh, Stella !  »

Après avoir brièvement regardé à gauche et à droite, je rallie l'autre trottoir pour rejoindre la Pokéathlète, suivi de près par Thoron, et interpelle la jeune fille. Elle s'arrête en entendant son nom, et finit par remarquer quelle est la personne qui vient de l’appeler. J'arrive à sa hauteur quelques secondes après, et lui souris.

« -Salut ! Tu vas bien ?... Qu'est-ce que tu fais ici, tu te balades ?  »

Je lui laisse le temps de me répondre, mais pas mon Dynavolt, qui lui tourne autour en la reniflant avec un air intrigué. Puis il vient se poster devant moi, et jappe en la regardant droit dans les yeux, comme pour la saluer.

« -Oh ! Je te présente Thoron ! Il est gentil, mais il a un peu de mal à tenir en place... »

Je me baisse pour caresser le Pokémon, mais remarque que j'ai toujours les deux tickets en main. Je me relève donc presque aussitôt, et observe le deuxième ticket quelques instants, avant de le tendre subitement à la jeune fille.

« -On m'a offert ça ! Des tickets, pour une croisière. Sauf qu'il y en a deux, et je n'en ai besoin que d'un seul. Tu le veux ?... Par contre, le bateau va pas tarder à lever l'ancre, si tu veux monter à bord, il va falloir se rendre au Port Est au plus vite.  »

Je ne réalise pas que ma tenue, ainsi que la particularité de cette journée, puisse amener à une quelconque forme d'ambiguïté dans ma proposition. Et puis, après tout, j'agis de façon on ne peut plus spontanée, je ne vois pas comment est-ce qu'on pourrait mal interpréter ça.. Surtout qu'offrir ce ticket est peut-être la moindre des choses que je puisse faire à Stella, pour l'embarras que j'ai pu lui causer lors de la soirée du nouvel an. J'ai bien senti, qu'elle aurait préféré savoir ce qu'il s'est échangé entre Sam, Stok et moi-même, ce soir là. Mais malheureusement pour elle, je ne peux rien lui dire, et même ça, je ne peux le lui avouer.

Tout ce qu'il me soit permit d'espérer, c'est qu'elle ne cherche pas à savoir pour quelles raisons ai-je bien pu vouloir discuter avec ses Pokémons en privé.  

HRP:
 

@Eques sur Never-utopia.

_________________

Event #4 - Saint Valentin - Page 3 1422191746-copain

« Je vais garder le parfait contrôle de mon esprit…. Et ne pas laisser les ténèbres envahir mon cœur ! »
Event #4 - Saint Valentin - Page 3 1477337343-ginji-xd
Merci Môman Callie!
Compte PNJ
Région d'origine : -
Âge : -
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 11669
PNJs
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Event #4 - Saint Valentin   Sam 20 Fév - 8:51
Utilisation Plongée Paul

Raté
Tu ne gagnes rien du tout !


Utilisation Plongée Idalienor

Raté
Tu ne gagnes rien du tout !


_________________
Event #4 - Saint Valentin - Page 3 7z5c
Stella Douglas
Région d'origine : Hoenn
Âge : 15 ans
Niveau : 38
Jetons : 1580
Points d'Expériences : 1135
Pokeathlète Coach
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Event #4 - Saint Valentin   Sam 20 Fév - 18:00
Deuxième Saint Valentin que je passe à la Pokemon Community et cette fois ci cela me fait beaucoup moins drôle que l'année dernière. J'ai juste envoyé des boites de chocolat à la famille en avance pour qu'ils les reçoivent, Papa s'occupera de la distribution le jour j. Il faut bien que quelqu'un s'occupe d'offrir des chocolats pour mes pauvres frères, ils n'ont jamais été très doués pour en recevoir. Ils sont gentils pourtant et assez athlétiques, mais ils sont un peu balourd on va dire. Des ados gonflés à la testostérone et qui passent la plupart de leur journée à faire du sport. Du coup même quand ils ont envie, savoir comment s'y prendre avec les filles est loin d'être leur point fort. Après je suis très mal placée pour me moquer d'eux sur ce point... Même moi j'ai du mal à comprendre les autres filles parfois alors pour les aider, même si je pense avoir fait quelques progrès depuis que je suis ici. Bon là je parle de relations sociales simples et j'ai quelques ami(e)s, après pour ce qui est de me trouver un petit copain... Bref dans la famille pour avoir un conseil en relation, la plus fiable reste encore ma petite sœur, même si elle n'a que 7 ans. ... Oui bon en même temps je ne cherche pas non plus spécialement à ma décharge (ce qui fait un peu criser ma mère... c'est assez comique venant d'elle quand on la connaît d'ailleurs).

Bref comme je suis encore une pauvre fille toute seule, la seule chose qui me reste à faire pour la St Valentin à part offrir des chocolats à ma famille, c'est en faire aussi pour mes pokemons. Seulement comme ils sont beaucoup plus nombreux et voraces que l'année dernière, je n'ai pas eu le choix et été forcé de sortir en ville pour aller faire les courses ! Tant qu'à faire autant allez en magasin pour avoir plus de choix et faire plaisir à tout le monde pas vrai ? Chaussures et collants, jupe et manteau, je fais quand même l'effort de ne pas sortir en survet pour cette journée un peu particulière histoire de ne pas casser l'ambiance. J'ai bien aussi une casquette mais elle aura rapidement changé de porteur après l'intervention d'un certain starter. Bah le soleil ne tape pas en cette saison alors il peut bien la garder. Partie tôt histoire d'éviter le rush dans les magasins des retardataires, c'est après une bonne heure de shopping que nous finissons enfin par nous échapper du centre commercial mes pokemons et moi. Oui Blok c'est aussi incrusté, il ne peut pas s'empêcher d’apparaître quand il y a des sacs (ou ici des paquets) à porter. Deux sacs de course chargés sur son dos, ces derniers sont tenus en place par un Nours volontaire de participer et qui a hâte que la cuisine commence. Quand il s'agit de chocolat, il n'y a pas que Stok qui est gourmand héhé. Il grandit mon petit Pandespiègle, il s'affirme et veut participer de plus en plus. Ça me rend heureuse et triste à la fois j'avoue. Bon vu qu'il n'arrive toujours pas à veiller après 20h, je suppose qu'on a encore du temps avant qu'il ne soit vraiment adulte. Hm ce n'est pas le sujet du jour... On a les ingrédients maintenant retour à l'école direction l'atelier cuisine ! Enfin ça c'était le plan de base jusqu'à ce qu'on vienne nous en proposer un autre.Toujours en chemise et avec une cravate bien mieux arrangée que la dernière fois, c'est Ginji qui arrive soudainement et nous accoste dans la rue. Pour m'avoir repérée dans la rue, il a l’œil au moins vu ma taille, quoi qu'il n'y a pas tant de monde que ça.

- Bonjour. On faisait juste nos courses pour la St Valentin. Beaucoup d'amateurs de chocolats à nourrir alors on est venu s'équiper. Maintenant il ne reste plus qu'à cuisiner tout ça.

Un petit sourire au bord des lèvres je réponds tranquillement au garçon tandis qu'un certain ourson se met à piaffer d'impatience derrière en entendant parler du chocolat. Blok lui se contente de regarder le pokemon électrique me tourner autour avec un œil méfiant puis une fois celui ci éloigné retourne à son air neutre habituel. Il n'est pas spécialement intéressé par le Top Dresseur ou son pokemon qu'il ne (re)connait pas. Sam se perche sur mon épaule pour se rapprocher d'avantage de la taille du jeune homme. Il salut Thoron puis Ginji, l'observant d'une manière que je ne saurais dire. Il n'est pas du tout agressif, mais il n'est pas aussi simple et enjoué que d'habitude. Il a quand même une petite pointe d'excitation dans le regard, mais surtout de curiosité. Oui de curiosité. Je ne sais pas vraiment quelle histoire ces deux là ont, mais visiblement Ginji semble intrigué Sam. Il l'observe sagement comme s'il attendait le début d'un spectacle, ou un truc du style. Vraiment bizarre mais bon... J'ai depuis longtemps renoncé à savoir ce qu'il s'est passé exactement entre eux, enfin longtemps, depuis le nouvel an quoi.

- Enchanté Thoron, moi c'est Stella. Vous connaissez déjà Sam et derrière ce sont Blok et Nours. Une croisière ?

Je prends le ticket que me tend le garçon et le regarde. Un ticket spécial St Valentin pour une croisière de luxe romantique en bateau toute la journée. Euuuuh, hein ? Une pointe de rouge aux joues, je relève les yeux vers le garçon et l'observer un instant. Hm visiblement il m'offre ça mais sans pensées particulières. Ouf... Il a l'air gentil mais s'il voulait m'offrir ce ticket pour un rancard j'avoue que je n'aurais pas su comment réagir. Seulement si c'est juste pour participer à la croisière pour s'amuser un peu. Sam a l'air partant en même temps il est partant pour tout et derrière, Nours semble aussi curieux. Blok s'en fiche mais lui il se fiche de tout.

- Hm se serait dommage de gâcher ce ticket. Pourquoi pas allons-y.

Puisqu'il n'a pas le temps de trouver quelqu'un d'autre, autant en profiter. En plus j'ai envie d'en apprendre un peu plus sur ce mystérieux voltali. Pour ce qui est des ingrédients, ils ne vont pas se perdre et Blok veille dessus. Qui sait on pourra faire les chocolats sur le bateau aussi. Sinon tant pis il suffira d'en racheter ! Récupérant ma casquette, je prend aussi un élastique et me fait une petite queue de cheval. Après ça je récupère une sucette qu'on a acheté et j'en donne une à Nours et Sam pour finalement en prendre une pour moi aussi. Bien entendu j'en propose une aussi pour Ginji et Thoron. Bon ça ne vaut pas un ticket de croisière, mais il faut bien commencer quelque part. Après ça il ne reste plus qu'à prendre la direction du port, normalement en marchant vite on devrait y être dans les temps ! Après ça... Eh bien on verra ! On va voir rapidement d'ailleurs puisqu'une dizaine de minute plus tard, nous montons parmi les derniers à bord après avoir présenté nos billets.

- Et maintenant ?

Puisqu'il est le propriétaire des billets, il me semble plus logique de demander au voltali la suite du programme. Il a plus de chance que moi de connaître les différentes activités possibles à bord et puis comme je l'ai déjà dit, j'aimerais beaucoup voir à qui j'ai affaire. Rien à voir avec le fait que je suis nulle en prise d'initiative...

Spoiler:
 
Ginji Labelvi
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 18 ans
Niveau : 100
Jetons : 1269
Points d'Expériences : 3862
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Event #4 - Saint Valentin   Sam 20 Fév - 19:33
Ginji Labelvi
      rp commun



« St Valentin 2016 »


Stella est accompagnée de quelques uns de ses Pokémons. Sam, bien sûr, mais aussi Nours et Blok, que je n'ai aucun mal à reconnaître. Je me demande si Sam les a renseigné sur ce qu'est devenu le fameux Pikachu de cette soirée... Enfin, surtout Blok, je n'ai pas le souvenir d'avoir beaucoup interagi avec Nours, ce soir là. Je ne suis même pas sûr d'avoir ne serait-ce entendu sa voix. Comme il n'a fait pratiquement que dormir, il ne m'avait peut-être même pas remarqué, et si ce fut le cas, il m'a sans aucun doute oublié.

Comme je suis beaucoup moins déconcerté que lors de la soirée du nouvel an, je fais bien attention à ne pas saluer les deux Pokémons par leur prénom. Du moins, pas avant que Stella ne me les présente.

Blok a plusieurs sacs de courses posés sur lui. J'en déduis sans mal qu'ils viennent de faire des achats, ce que me confirme la jeune fille juste après m'avoir salué. Des chocolats, hein ? J'ai un petit sourire niais en pensant à ces douceurs, mais je reviens très rapidement à moi, Sam se rapprochant un peu plus de moi en étant perché sur l'épaule de sa dresseuse. Je lui souris, mais d'une manière peut-être un peu timide, n'étant pas toujours sûr de la façon dont je peux me comporter avec lui. Au final, je ne sais absolument pas s'il m'en veut de lui avoir caché la vérité, ou non. Quoique, la question ne se pose pas, en fait. Savoir que je ne suis pas le brave petit Pikachu livré à lui-même qu'il espérait que je sois l'a probablement déçu. Non, ce que je devrai me demander, c'est plutôt ce qu'il espère de moi pour la suite... Dans tous les cas, je n'arrive pas vraiment à interpréter le regard qu'il me lance, et pour être franc, c'est peut-être pas plus mal.

Après la dénomination de Thoron, Stella me présente de manière officielle Nours et Blok. Vu l'absence total d’intérêt que me porte ce dernier, je crois comprendre que Sam ne lui a rien dit. Enfin, ce n'est pas non plus une certitude, puisque, après tout, le Géolithe ne semble s'intéresser qu'à très peu de chose. Peut-être que la transformation d'un humain en Pokémon est aussi banal que la métamorphose d'une chenille en papillon, pour lui. Je crois me souvenir qu'il est plus vieux qu'il en a l'air, ça sous-entendrait qu'il a peut-être assisté à plus impressionnant encore.

Mais qu'importe. Stella attrape le ticket que je lui tends, et l'observe quelques secondes. Ses joues prennent alors une teinte légèrement rougie, avant qu'elle ne relève la tête pour me détailler quelques instants. Attendez. Ne me dîtes pas qu'elle croit que.... ? Je m'apprête, à mon tour, à rougir, lorsque la jeune fille déclare finalement accepter, d'un ton qui me semble dénué de tout sous-entendu. Ouf. Il ne faudrait surtout pas qu'elle interprète mal mon geste.

Content qu'elle accepte, je souris, et hoche la tête.  

« -Cool ! Je n'ai jamais voyagé à bord d'un paquebot de plaisance, ça doit être chouette.  »

Conscient du fait que nous ne sommes pas réellement en avance, nous nous mettons en route sans plus tarder vers le Port Est. Nous marchons plutôt vite, afin de gagner un maximum de temps, mais sans non plus courir pour ne pas nous épuiser trop rapidement. Pour mon cas, surtout. Thoron pourrait très bien rallier le bateau à fond la caisse s'il ne devait pas m'attendre, et Stella a sans aucun doute une bien meilleure condition physique que moi. En étant Coach, et appartenant au dortoir Pyroli, qui plus est, une petite course de dix minutes doit être de la rigolade, pour elle.

Quand j'y repense, elle est peut-être la première Pyroli qu'il me soit donné de rencontrer qui n'ait pas un comportement particulièrement chaud. Aileen est du genre à s'énerver plutôt facilement, et c'est sans parler de Ruby qui m'aurait tué à plus d'une reprise si elle l'avait pu. Et Selana... Elle, j'avais l'impression qu'elle était capable de nous faire cent pompes tous les dix mètres pendant une journée entière si on la mettait au défi de la faire. J'espère qu'elle se porte bien. D'ailleurs, quand j'y repense... Nous nous étions rencontrés il y a pile un an. Durant la Saint Valentin de l'année 2015. Une véritable boule d'énergie apparue durant un pique-nique plutôt tranquille -si l'on met le Léviator déchaîné de côté. En y réfléchissant, elle avait eu un comportement plutôt étrange, avec moi... Pas seulement ce jour là, mais les rares autres fois où il me fut donné d'être à ses côtés.

Je suppose que je n'en saurai jamais la raison. C'est quelque peu étrange, de se dire ça. Il doit pourtant bien y avoir une réponse quelque part, mais jamais elle ne me sera accessible...

Est-ce que Stella ressent la même chose vis-à-vis de ce que je lui cache ?... Peut-être pas complètement. Elle, elle peut toujours savoir ce que j'essaye de dissimuler. Moi, à moins de prendre un ticket d'avion pour le Désert Alorize, y trouver Selana, et la secouer comme un prunier pour lui arracher une réponse, je ne peux même pas espérer avoir une vague explication. Stella, elle, peut tout simplement se contenter de la dernière étape.

Pourtant, elle ne tente rien. Ou elle a oublié, ou elle en a rien à faire, ou elle est du genre patiente. Pour accepter de monter à bord d'un paquebot avec un type qui lui cache quelque chose, cela doit être la dernière option.

Il est vrai qu'elle doit avoir une drôle d'opinion à mon sujet. Je me demande bien ce qu'elle peut penser de moi... Elle n'a pas l'air particulièrement méfiante, et ne semble pas voir d'inconvénient à ma présence à ses côtés. Il faut dire qu'on ne se connaît -ou du moins, on est censés se connaître- que très peu ; il est donc tout à fait logique de vouloir passer du temps avec une personne pour mieux la connaître et juger si elle représente un quelconque danger.

Tout le contraire de ce que faisait Ellie. Elle se méfiait d'abord des gens, et après, peut-être osait-elle s'ouvrir à eux. Une méthode que j'ai désapprouvé presque immédiatement, bien que je ne peux nier qu'elle présente certains avantages. On n'a pas à craindre de perdre ainsi l'ami fraîchement trouvé, et on ne souffre pas d'une quelconque souffrance provoquée par les revirement de situations que nous impose la vie.

Mais pourtant... Je crois que je préfère prendre le risque. Je sais pertinemment que les malheurs que j'ai vécu jusqu'à présent ne sont peut-être rien comparé à ce qui peut m'arriver, mais les éviter au lieu de les affronter de face n'est qu'un moyen de fuir. Ellie fuyait.

Et j'ai juré de ne plus faire cette erreur. A force de courir, on finit par trébucher. Il faut parfois s'arrêter, faire volte-face, et arrêter net ce qui nous poursuit.

Surtout si cela me permet de profiter d'agréables instants, en compagnie de personnes que j'apprécie. Même si nos chemins se sépareront un jour, je pourrai toujours chérir les souvenirs que nous avons partagé ensembles, et y épuiser la force nécessaire pour continuer à aller de l'avant.

Pour l'instant, les souvenirs que je partage avec Stella (Et encore, ils ne sont pas vraiment partagés, puisqu'elle ne sait même pas que j'apparais dedans...) sont bien trop houleux pour que je puisse les apprécier pleinement. Ce qu'il me reste de mieux à faire est de m'en créer d'autres, et de les ancrer profondément dans ma mémoire.

Faisons donc en sorte que cette journée se passe pour le mieux.


Au bout d'une dizaine de minutes, nous parvenons jusqu'au paquebot. Je suis légèrement essoufflé, en arrivant, mais c'est surtout car j'ai consacré plus d'effort à savourer la sucette offerte par Stella qu'à respirer normalement. J'ai un petit point de côté, maintenant.

Je sors le bâtonnet de sucette de ma bouche, et le jette dans la poubelle se trouvant juste à côté du ponton. Il n'y a que peu de personne souhaitant encore monter à bord, probablement car tout le monde est venu plus en avance, et nous pouvons donc presque immédiatement monter sur le paquebot. Après avoir fait poinçonné nos tickets, nous sommes donc livrés à nous-même sur ce bateau beaucoup plus luxueux que je l'aurai cru. Au moins, avec la tenue que je porte, je ne dois pas faire trop tâche. Baskets mises à part.

N'étant guère plus avancé que Stella sur les activités proposées à bord, je ne sais pas quoi répondre à sa question concernant la suite des événements. J'avoue être un peu pris de cours, là, je ne m'attendais pas à quelque chose d'aussi grand... Thoron a dû mal à tenir en place, et sautille partout autour de nous, souhaitant visiter les moindres recoins de ce gigantesque navire. J'observe les alentours avec un air fasciné, à la recherche de ce que l'on pourrait bien faire, lorsque mes yeux se posent sur un plan des lieux. Je m'en approche, et l'observe attentivement, avant de remarquer la présence d'une infrastructure intéressante. Avec des yeux presque semblables à ceux d'un enfant (Comment ça, c'est ce que je suis ?... N-non ! Je ne vous permets pas !... Et puis d'abord, c'est celui qui dit qui est !), je me tourne vers Stella, et lui fais un grand sourire.

« -... T'es déjà allée dans un casino ?  »

HRP:
 

@Eques sur Never-utopia.

_________________

Event #4 - Saint Valentin - Page 3 1422191746-copain

« Je vais garder le parfait contrôle de mon esprit…. Et ne pas laisser les ténèbres envahir mon cœur ! »
Event #4 - Saint Valentin - Page 3 1477337343-ginji-xd
Merci Môman Callie!
Ross Irwin
Région d'origine : Hoenn - Kanto
Âge : 13
Niveau : 16
Jetons : 1747
Points d'Expériences : 251
Scientifique Novice
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Event #4 - Saint Valentin   Sam 20 Fév - 20:57


Saint Valentin
commun

Alyx me remercie gêné, puis m'explique que ce n'est pas le sien. Le nouveau né appartenait-il donc à Orion ? Je tourne le regard vers lui, qui a l'air plutôt grognon, et à ce moment même, il commence à grogner. Orion, jaloux d'Alyx ? Intéressant.. Je m'excuse au près d'Orion, et le félicite lui cette fois-ci. Puis tout se passe en un instant. Alyx hurle et ordonne à Orion de courir derrière le Nirondelle qui est passé sous nos nez. Le noctali, ne sachant pas quoi faire, poursuit sans réfléchir le pokémon qui vole à pleine vitesse. Il court extrêmement vite, sautant de table en table. Bon, je pense que ce n'est pas pour rien qu'il est coach, non ?

Je lance un regard à Dobby, il comprend, soupire et hoche la tête. C'est alors que nous nous mettons également à courir à la suite d'Orion et le Nirondelle. Au moins, mes fugues tardifs à Kalos et Hoenn durant lesquels je passais mon temps à faire du sport ne m'ont pas servi pour rien, n'est-ce pas maman ? Papa ? Nous arrivons au bout du bateau, c'est-alors qu'un Léviator apparaît, Orion saute sur celui-ci, puis fait un magnifique bond, et choppe enfin le Nirondelle et puis...

Plouf.

J'écarquille les yeux, surpris, et me lance vers la rembarre du bateau, me penchant vers l'avant, cherchant du regard mon ami noctali. Il ne refait pas surface. Je commence à m'inquiéter, et tandis que je m'apprêt à plonger le chercher, une fille arrive à côté de moi, et saute dans l'eau. A quoi joue-t-elle ? Ouais. Je devrais plonger aussi, et si elle en ressort pas elle également ? Soudain, un Lokhlass arrive, la fille lui ordonne quelque chose, le pokémon attrape Orion et le fait monter sur son dos, avec le Nirondelle. Le Léviator tourne autour d'eux, inquiet pour son dresseur. Eh, pourquoi ils montent pas sur le bateau ? Etait-elle médecin ? Pourquoi ? Je m'impatiente et hurle.

Eh toi ! Est-ce qu'il va bien ?!

Sans attendre ça réponse, je lui dis que cela serait mieux s'ils seraient sur le bateau, et lui demande de remonter.

HRP:
 

_________________

ROSS IRWIN ≈ He who knows all the answers has not been asked all the questions.
Gaël Sebrus
Région d'origine : Almia
Âge : 24
Niveau : 14
Jetons : 3396
Points d'Expériences : 199
Nouveau Membre
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Event #4 - Saint Valentin   Sam 20 Fév - 22:18

La Djé-sespérance


Il voulait une réponse, et bien il l’avait eu. Je l’ai moi-même écouté, mais bon, je suis un être immensément supérieur à Gaël. Comment il va lui ? Je ne sais pas, allons lui demander. Gaël, ça te va comme réponse ? Erreur Système. Tentative de Réparation : En Cours. Etrange, je ne distingue plus la moindre lueur d’humanité en lui, on dirait une coquille vide, ha ha ! Hey Gaël ! Echec de la Réparation. Récupération du Système. Hein ? Redémarrage Effectué. Connections Nerveuses Rétablies. Nouvelle Analyse de la Réponse : En Cours. Merci de Patienter. Houla houla. Ça fout les boules ça. T’es certains que ça va mon grand ? *Un… Un… Un… Un Joyau… D’Innocence…* Je ne te le fais pas dire. Elle est complètement à la ramasse cette fille. *Comment est-ce possible ? Qu’ont fait ses parents, bon sang ?!* Bercée trop près du mur ? Dommage, le corps était pas mal, mais la tête… Aïe. Ça doit faire mal. SBAFF !!!!!! Hey ! Gaël ! Enfin son esprit ! Reprends-toi ! Merde ! Tu t’es toi-même frappé trop fort, mec ! Réponds bordel !!!! *G- Gu- Gua ?* Oh putain… Djelly a réussi à casser mon Gaël… C’est grave là, faut faire quelque chose. D’abord pour lui, ensuite pour elle, sinon d’autres personnes pourraient finir dans le même état. Hum ? Non Esprit de Gaël !!! Je t’interdis de te jeter par-dessus bord !!! Merde !!! Réponds plus le bougre ! Vite ! Un truc qui choc encore plus…. Réfléchissons… Gaël !!!! Ta sœur fait des rêves érotiques avec toi ! *QUOI ???!!!!*

Le garçon se mit à cligner des yeux subitement, puis se secouer la tête. Que c’était-il passé ? Il était toujours début, au même endroit où il était au moment de poser sa question. La mademoiselle devant lui avait fini son… explication… Du coup, tout le paragraphe devant c’était uniquement dans sa tête ? Eh bien oui. Mais cela c’est quand même réellement passé. Maintenant que le pâtissier était réparé du cerveau, il allait pouvoir donner une réponse intelligible L’exercice était d’une incroyable difficulté, mais dans ce genre de situation, Gaël avait tout un attirail de pirouettes scénaristiques. D’ailleurs, il était temps d’y avoir recours. *Je confirme.* Alors… Go Go Go ! Sitôt dit sitôt fait, d’une mimique de comédien il esquiva une certaine maladresse, une chute dû à un supposé tangage du navire, et hop ! Gaël fit sauter le verre de Djelly dont le contenue s’étala çà et là sur le pont. Oups ! Ça alors ! C’est fâcheux ! *Je m’améliore, non ?* Impeccable, un vrai Joey Tribbiani ! *Euh, c’est un compliment ?* Si on veut. Sans laisser le temps à son amie de répondre, Gaël s’excusa et se proposa à aller lui rechercher un verre. Profitant un passage pour lui glisser une subtil réponse à son questionnement quant à son âge : ’’Je n’ai toujours pas dépassé le quart de siècle.’’

Gaël était tout de même assez lâche pour la laissée seule ainsi, mais bon, il se disait qu’il n’avait pas plus de trois minutes à trouver sa parade. D’un pas pressé, il rejoint le buffet et demanda bien évidemment un autre jus d’orange pour Djelly. *Voix OFF, aujourd’hui, nous sommes dans l’impasse.* Je ne te le fais pas dire. *Je ne peux pas laisser cette pauvre fille comme ça…* Tu as bien raison ! Je vais me servir de mon omnipotence pour vous trouver une cabine. *Non mais tu racontes quoi encore, produit de Darkai ?!* Ah bon ? Je pensais que tu voulais faire d’elle une femme. Lui faire découvrir le sexe, tout ça tout ça. *Tu es juste immonde, toi, et l’être divin qui commande ses lignes !* Ce dernier te remercie du compliment, par ailleurs. Mais que vas-tu faire alors ? *Tout d’abord, briser une de mes règles d’or.* Sérieux ????!!!! ’’Cher monsieur, un shooter de ce que vous avez de plus fort, s’il vous plait.’’ Gaël ?! Tu vas boire en soirée, mais… mais… Et la mauvaise haleine ? *Il a plus urgent. Je dois aider cette fille, quitte à faire une croix sur un long baiser passionnée avec une charmante demoiselle.* Je ne te reconnais pas, mon vieux. *Qu’importe, il va me falloir un sacré coup de jus pour m’atteler à la tâche.* On lui apporta un petit verre bien remplie d’un liquide transparent présentant un spectre rouge. Visiblement une liqueur de Noadkoko avec un soupçon d’extrait de Limagma. *Arf… Y’a pas à dire, ça arrache ! Bon, au boulot !*

’’Je suis désolé de t’avoir fait patienter, voici ta boisson.’’ Surgit de nulle part, Gaël avait fait irruption dans son dos, un grand sourire aux lèvres. Il avait un étrange regard de braise, de l’ambition ou l’effet de la boisson ? ’’En tous les cas, tu es une fille bien amusante, tu as de l’humour en tout cas, c’est un bon point pour aborder les autres.’’ Sérieux… De l’humour ? *Tu préfères que je dise la vérité et la traite de nouille ?* On va éviter mais quand même… *Tout n’est pas perdu, il y a toujours de l’espoir.* Le jeune homme reporta son attention sur Djelly, usant de son charme naturel pour la mettre mal à l’aise. Technique classique, perturber son prochain pour lui faire avouer tout et n’importe quoi. ’’Ces questions, bah’, elles n’ont qu’une maigre importance dans l’immédiat. Je pense que je vais accepter pour de bon, tu voulais un coach, le voici devant toi. Pourquoi ce revirement de situation ? Tu me plais bien, on va bien rigoler, je le sens.’’ Tu parles… Tu vas t’en mordre les doigts mon cher… ’’Dis-moi ce que tu désir en ce moment même, qu’attends-tu de ton coach ?’’


Spoiler:
 

Marie R. Uana
Région d'origine : Almia (?)
Âge : 18 ans
Niveau : 41
Jetons : 2385
Points d'Expériences : 1049
Todresseur Ranger
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Event #4 - Saint Valentin   Sam 20 Fév - 22:20
St Valentin 2016
rp commun


Marie avançait sans se presser dans les couloirs du dortoir Mentali. Une pile de livre dans les bras, elle se dirigeait jusqu'à sa chambre, où elle comptait passer la majeur partie de la journée. Non, l'intégralité, en fait.

Les membres de son dortoir étaient étrangement calmes, en ce jour. La Ranger se souvenait que quelque chose de particulier avait lieu aujourd'hui, mais elle ne se rappelait pas exactement de ce dont il s'agissait. Elle n'y accordait aucune importance, en fait. L'académie n'avait rien de prévu pour ses élèves, et elle pourrait donc lire tranquillement et profiter d'une journée paisible.

… A défaut d'être dépressive, Marie avait beaucoup d'ambition, vous ne trouvez pas ?

Se baladant elle aussi dans les couloirs du bâtiment dont elle était à la charge -ou alors, elle s'était juste (encore) perdue- , Melty Potts remarqua sans aucun mal l'expression tout à fait inexpressive de Marie. Marchant dans le sens inverse, la référente s'arrêta lorsque la jeune fille la dépassa sans même lui accorder un regard, et l'observa continuer son chemin sans un mot. La professeure ne savait absolument pas comment se comporter vis-à-vis de Marie, ne pouvant oublier le sermon qu'elle lui avait fait il y a plus d'un an maintenant, mais était consciente que son intervention lors de la dernière soirée d'Halloween lui avait épargné bien des ennuis. Si finir par terre avec la gorge tranchée et le corps recouvert de chocolat était un ennui envisageable par Melty.

Elle savait pertinemment que cette élève avait quelques problèmes expliquant son comportement amorphe. Elle était aussi au courant qu'elle consultait régulièrement le Doctor Ghost, et qu'elle n'avait donc, en théorie, pas à se mêler de ce qui ne la regardait pas, mais... Voir que Marie restait dans un état aussi impassible alors qu'on était le jour de la Saint Valentin lui donnait énormément de compassion envers la jeune fille. Elle ne pouvait tout bonnement pas lui laisser continuer son chemin pour qu'elle finisse une fois de plus par se morfondre dans sa chambre !

Décidée, Melty fit demi-tour, et rattrapa Marie en quelques pas seulement. Arrivant à sa hauteur, elle lui fit un graaaaaand sourire, et prit un ton joyeux.

« -Bonjouuuuuuuur Marie ! ♪ »

La concernée tourna la tête et haussa un sourcil, légèrement surprise, pour reprendre presque aussitôt une expression neutre et fixer le bout du couloir.  

« -Bonjour. »

Elle continuait d'avancer, sans plus se soucier de la référente. Melty ne se découragea pas pour autant, et accéléra le pas pour dépasser Marie et se planter droit devant elle, ce qui contraignit la Ranger à s'arrêter. L'adulte posa ses mains sur ses hanches, et, sans cesser de sourire, reprit de sa voix enthousiaste.

« -Qu'as-tu de prévu pour aujourd'hui, ma grande ? »

Marie cligna des yeux quelques secondes, dévisageant la professeure, puis se contenta d'un bref mouvement du menton en direction des livres qu'elle tenait.

« -Lire. »

Melty eut un air gêné, comprenant que la discussion allait être compliquée, mais n'allait pas non plus abandonner si vite. Pas alors qu'elle n'avait encore rien tenté !

« -Lire ? Seulement ? Tu n'as pas envie de faire quelque chose de plus... Distrayant ?
-Non. »

Et sans attendre plus longtemps, Marie contourna Melty et reprit son chemin, gardant néanmoins toujours la même allure. Prise au dépourvu par une réponse si abrupte, il fallut quelques secondes à Melty pour se ressaisir et repartir à l'assaut. La rattrapant presque immédiatement, elle la dépassa à nouveau et se remit en plein milieu du chemin, écartant cette fois-ci les bras en grand pour lui bloquer intégralement le couloir.

« -Allooooons ! C'est la Saint Valentin ! Il faut en profiter ! Tu auras tout le temps de lire ces livres au cours de l'année, tu ne crois pas ? »

Marie fronça les sourcils. La Saint Valentin. C'était ça, l’événement si particulier d'aujourd'hui.

Ce jour où les amoureux se retrouvent pour passer une journée à deux, en tête à tête. Pour profiter pleinement de l'attention que lui accorde son compagnon. Prendre du bon temps, sourire, et être simplement heureux de pouvoir vivre l'instant présent.

Ce jour où Marie crut qu'il était tout à fait naturel d'aller à la rencontre du fiancé à qui elle fut promise en partant de chez elle.

Ce jour où elle l'embrassa aussitôt qu'elle le vit, pensant sincèrement qu'il s'agissait alors de la meilleure chose à faire.

Ce jour où Axel De Mauroy s’éclipsa, gêné, et ne donna plus jamais de nouvelles avant que Marie n'aille à sa rencontre quelques mois plus tard. Pour lui dire qu'il partait. Et qu'il l'abandonnait.

Ce jour où, si elle avait été plus diplomate, Axel serait peut-être resté à ses côtés. Peut-être alors ne serait-il pas parti au début des vacances d'été. Peut-être alors ses parents ne l'auraient pas reniée. Peut-être alors n'aurait-elle pas cherché à se mutiler. Et peut-être alors ne serait-elle pas tombée en dépression.

Melty, en voyant la mine sombre que prenait le visage de Marie lorsque celle-ci baissa la tête avec un air abattu, comprit instantanément qu'elle avait fait une grosse bourde. Paniquée, et ne connaissant même pas la raison de cet apitoiement, la référente se mit à gigoter dans tous les sens, et tenta de remotiver Marie.

« -Mais euh, ce n'est pas grave ! Il ne faut pas se laisser abattre ! Allez, allez, un peu d'énergie ! »

Elle secoua légèrement Marie par les épaules, ce qui eut pour effet immédiat de faire chuter tous les livres qu'elle tenait. Paniquant encore plus, Melty commença à se répandre en excuse, et se baissa pour ramasser tous les livres, tandis que Marie restait immobile, fixant le vide. Au final, elle se retrouverait seule une fois de plus pour cette Saint Valentin.

Lorsqu'elle eut fini de ramasser tous les livres, et qu'elle les rendit à Marie, Melty remit ses cheveux en ordre, et commença à farfouiller dans son sac à main toujours aussi bordélique. Elle en tira plusieurs papiers, qu'elle regarda un par un jusqu'à trouver le bon, et le tendit à la jeune fille.

« -Tiens ! Tu n'as qu'à aller là-bas ! Certaines élèves du dortoir y sont déjà ! Va les rejoindre ! Je comptais y aller, mais j'ai encore égaré Bounty, et je m'en voudrai de le laisser tout seul à l'académie... »

Marie attrapa le ticket malgré la pile de livre, et parvint à y jeter un coup d’œil. Une croisière ? Sérieusement ? Qu'irait-elle faire là-bas ? D'un regard indifférent, elle tendit le billet pour le rendre à Melty, ce que la jeune femme refusa d'un mouvement des mains et de la tête.

« -Non ! Je ne veux pas savoir ! Tu y vas ! Donne moi ces livres, j'irai les déposer directement dans ta chambre. Et euh... Je... » elle tenta de prendre un ton autoritaire « … Je t'interdis de te défiler ! Si aucune Mentali ne te voit à bord, je considérerai que tu n'as pas tenu ta parole ! »

… Quelle parole ? Marie se retint de poser la question. Melty lui arracha les livres des mains, manquant de faire tomber celui se trouvant en haut de la pile, et lança un regard sévère à la jeune fille. La Ranger observa à nouveau le ticket, et prit le temps de réfléchir à la situation. Il lui suffirait de se rendre à bord de ce paquebot, de trouver une Mentali, et de redescendre avant qu'il ne lève l'ancre. Ouais, c'était jouable.

Elle redressa le menton, et se contenta d'un hochement de tête.

« -Soit. »

Elle fit volte-face, et se dirigea droit vers la sortie à un rythme plus rapide. Melty la regarda s'éloigner avec un sourire victorieux sur les lèvres, et resta ainsi immobile pendant quelques secondes après que Marie eut disparu de son champ de vision. Puis elle observa tous les livres qu'elle tenait, et regarda de part et d'autres du couloir avec un air confus.

« -... Hum... C'est laquelle, sa chambre, déjà ?... »

***

Marie arriva à bord du bateau après un long trajet en bus. Elle ne s'était pas changée, et était vêtue d'un uniforme assez banal avec une simple jupe. Elle ne comptait pas s'éterniser, de toute façon, donc qu'importe si son habit faisait tâche parmi la foule.

Elle balaya les environs du regard, à la recherche d'une élève de son dortoir. Mais il y avait ici bien plus d'adultes que d'étudiants, et compte tenu de la taille du paquebot, elle allait avoir un peu de mal à trouver quelqu'un avant le départ... Que devait-elle faire ? Descendre tant qu'elle le pouvait ? Marie fut extrêmement tentée, mais envisager de se mettre une fois de plus le dortoir à dos en contrariant Melty suffit à la convaincre de rester à bord. Elle avait déjà suffisamment de mal pour communiquer avec les autres Mentalis pour en rajouter.

Résignée, Marie laissa s'échapper un soupir, et commença à errer à bord du paquebot. Elle finirait bien par trouver quelqu'un. Et si ce n'était pas le cas, il lui suffirait de s'enfoncer un peu dans les entrailles du navire pour avoir la paix.

HRP:
 


© Mzlle Alice.

_________________

« Je m’occupe de lui. »
Calliope Pryde
Région d'origine : Unys.
Âge : 18 ans
Niveau : 51
Jetons : 2109
Points d'Expériences : 1579
Adulte Médecin Débutante
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Event #4 - Saint Valentin   Dim 21 Fév - 0:02


La Saint-Valentin

feat all

La Saint-Valentin. Une fête particulière ne visant qu’un seul but : celui de faire du profit. Les commerçants s’en frottaient les mains car les amoureux dépensaient sans compter pour leur bien aimé. Il y avait les fleuristes ou encore les vendeurs de parfum. Des cadeaux plutôt banals dans le fond mais qui faisait plaisir à coup sûr. L’opinion de Calliope sur cette journée était assez particulière. Car aujourd’hui amoureuse d’un garçon, elle savait qu’elle pouvait profiter de cette date pour laisser ses sentiments parler. En effet, les autres jours, elle se sentait plutôt gênée et faisait tout pour esquiver ces instants. Et bien qu’elle les savourait, elle se sentait terriblement mal à l’aise. Bien entendu, il y avait eu ce premier baiser… Mais ce n’était pas suffisant. Cela ne concluait pas la relation qu’elle et Leonidas pouvait entretenir, bien loin de là. C’était une preuve d’amour, certes… Cependant, cette preuve ne venait que de la rouquine et elle n’était pas réellement partagée. La Saint-Valentin devenait donc un prétexte pour passer un moment intime avec le blond. A se laisser un peu déborder, sans trop se retenir et l’inviter encore et encore à venir à elle. Une tâche bien difficile que le jeune homme lui avait confié car elle s’était toujours opposée à forcer l’autre. D’où son retrait progressive et sa réserve. Calliope estimait que c’était à Leo, de venir à elle s’il le désirait. Elle ne pouvait décidemment pas se contraindre à l’y forcer. Elle ne pouvait pas obliger un cœur à l’aimer.

Encore peinée, c’est tout de même avec plaisir que Callie avait partagé cette fin d’année avec Leo. Noël l’avait conforté dans l’idée que ce garçon était celui qui faisait battre son cœur. Car dès qu’elle le voyait, ce dernier s’emballait. Mais ces instants n’avaient pas abouti à quelque chose d’intéressant. Les adolescents s’étaient peut-être rapprochés mais ils restaient encore de simples amis proches. Très proches même. C’était comme si cette proximité était devenue habituelle et normale. Le blond était un être relativement tactile, ce qui avait le don de perturber la préfète. Et finalement, elle s’y était fait et tâchait à chaque fois de garder un contrôle sur ses réactions quand cela se produisait. Autant dire que c’était tout aussi difficile. A croire que Leonidas prenait du plaisir à la faire réagir de cette façon ! En repensant à cela, ça ne pouvait que faire doucement sourire Calliope. Une Calliope qui se tenait devant un miroir, le regard traduisant mille et un sentiments. Perdu, joyeux, triste, ou stressé… On avait du mal à déterminer ce que ce regard traduisait. Mais quand la rouquine reprenait enfin ses esprits, c’est bel et bien l’anxiété qui la guettait. Nous étions donc dimanche matin, en ce fameux jour de la Saint-Valentin.

Callie avait passé la journée de la vieille dans la chambre de Max pour une seule chose : sa préparation. Sa camarade Givrali lui avait été d’un grand secours quand elle s’était rendue compte qu’elle allait passer la journée avec le garçon qui faisait chavirer son cœur. Et bien évidemment, il avait été question de tenues, de coiffures et de maquillages… De précieux conseils. Un peu trop osés, parfois, ce qui amenait aussi le doute. Oui, elle était d’accord : il faillait plaire. Mais la rouquine voulait aussi rester naturelle. Et ça, heureusement, Max l’avait bien compris. Ainsi, les deux filles s’étaient arrêtées sur une chose simple : une robe. Mais pas n’importe laquelle. Pas une robe au décolleté plongeant et relativement courte. Non. Et puis, il faillait aussi que cette dernière tienne chaud. Callie avait donc sorti de son armoire une jolie petite robe blanche en laine. Cette dernière était à manche longue et arrivait à mi-cuisse. Elle avait aussi un col roulé. Sur elle, la robe ne moulait pas trop et lui permettait de se mouvoir à son aise. Une de ses camarades –que Max avait soudoyé car il faut soutenir sa préfète- avait fourni à la demoiselle une paire de botte assez haute, se terminant juste au-dessus des genoux. Avec cela, on pouvait à peine voir un bout de peau, de quoi créer un soupçon d’envie, selon son amie. Une véritable chasseuse de cœur, cette fille ! Pour la coiffure, c’était simple… Cheveux détachés et les mèches de devant tirés légèrement en arrière avec une petite pince pour dégager le visage. Un visage à peine maquillé. Car la rouquine n’aimait pas vraiment cela. Alors, une simple touche de fard à paupière pour souligner ces yeux couleur amandes.

Prête. C’était le mot. Et elle avait pris du temps, juste pour que ce soit parfait. Calliope restait elle-même dans cette tenue. Sauf qu’elle était un peu plus élégante que d’ordinaire. Encore un dernier regard et elle soupirait doucement. Son iPok émettait le son d’une alarme qu’elle avait installé pour l’avertir de l’heure et donc, qu’il était temps de partir. La panique la rongeait au fur et à mesure qu’elle entendait cette alarme raisonner au même rythme que son cœur. Et un instant plus tard, elle éteignait tout pour laisser le silence régner. Cela n’était que d’une courte durée car on venait frapper à sa porte. Max était déjà là, comme soucieuse de voir son amie partir pour rejoindre Leo. Cette fille attentionnée veillait sur Calliope pour une raison qui lui échappait encore. S’en était bien agréable d’ailleurs, de voir que des personnes pouvaient elles aussi se soucier de vous. Retrouvant son courage, Callie informait son amie qu’elle arrivait et qu’elle pouvait partir car elle la rattraperait. La demoiselle devait encore prendre quelques affaires avant de quitter définitivement sa chambre : son long manteau beige où elle glissait son iPok dans l’une des poches et son petit présent destiné au blond.

La Saint-Valentin était aussi une coutume à laquelle elle tenait. Et offrir des chocolats, cela avait une grande valeur sentimentale aux yeux de la demoiselle. Des honmei choco. Des chocolats réservés à l’être aimé. Encore une belle preuve d’amour qui, elle espérait, charmerait davantage Leo. Mais il était aussi possible que ce dernier ne fasse pas le rapprochement… Qui ne risque rien n’a rien. Après tout, elle avait bien appris cette leçon. Boite en main, elle était maintenant pressée de retrouver le blond. Etrange, n’est-ce pas, de passer pas autant de ressentis différents ? Cette fois-ci, aucun de ses Pokemon ne l’accompagnerait. Mystik lui envoyait toutes ses ondes positives et la jeune médecin quittait son dortoir. Leo lui avait dit qu’il l’attendrait au port de Lansat. Et elle s’y rendait avec l’appréhension d’être en retard. Finalement, elle ne rattrapait pas Max, comme cela était prévu. Tant pis. Durant le trajet en bus, la rouquine pensait à tout un tas de truc. Notamment l’évolution que pourrait engendrer cette journée. Mais la pauvre Callie rêvait bien trop. Et elle n’avait même pas le temps de fantasmer qu’elle était abordée par une camarade. La fameuse Etna ! Une jeune Mentali avec laquelle Calliope avait discuté. Cette dernière était intéressée par l'annonce de la rouquine concernant le Scarabrute qu'elle avait capturé et elles avaient convenu de se rencontrer dans le bus les menant à cet évènement particulier.


_ Oh ! Etna, c'est ça ? Demandait Callie en sursautant légèrement pour ensuite montrer la Pokeball qu'elle tenait en main.


Un léger échange courtois et l'échange se faisait. L'insecte serait bien mieux avec cette fille qu'avec elle... Après tout, al préfète l'avait capturé par crainte. Et les Pokeball avait été un moyen défensif plus qu'autre chose. Elle ne s'était donc pas attendue à le capturer ainsi. Et comme elle ne se sentait pas à l'aise avec ce dernier, elle avait jugé utile de le proposer à l'échange. Etna semblait bien énergique, dommage que Callie ne puisse faire davantage connaissance avec elle. Plus tard, certainement. Là, elle n'avait qu'une seule hâte : c’est sans trop de difficulté –ou presque- qu’elle retrouvait Leonidas. Il était déjà là.


_ Coucou. Déclarait-elle en faisant un petit signe de main timide.


HRP :
 

fiche © Miss Yellow



_________________
Nolan Dèannag
Région d'origine : Johto
Âge : 17
Niveau : 36
Jetons : 147
Points d'Expériences : 839
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Event #4 - Saint Valentin   Dim 21 Fév - 9:26
Drame incoming....Mais bon, aprés tout les fantômes sont des personnes comme les autres, eux aussi ont le droit de participer à la Saint-Valentin. Dans le doute, tu préfères rester neutre et laisser Alban prendre sa décision en ce qui concerne Chell (Puisqu'apparement, il faut bien l'appeler par son prénom). Néanmoins, tu ne peux que difficilement retenir ton sourire devant l'excuse des deux billets avancée par ton colocataire...Alban, tu as beau être gentil comme tout, tu devrais vraiment apprendre à improviser un beau mensonge, un jour ou l'autre. Tu pourrais lui apprendre, Nolan, évasif comme tu es....Non ? Tant pis.
Pour le moment, tu préfères et de loin, entendre le rythme de ton colocataire qui évolue un peu plus à chaque seconde : Une petite note de colère, un soupçon d'agacement...et pas mal de mesures dans la résignation. C'est proche de la symphonie, vu comme toutes ces émotions s'entremèlent, tu en sortirais presque ton carnet...STOP ! On arrête tout de suite Nolan, Alban n'est pas une tranche de bœuf, c'est ton ami, un peu de soutien....Oui, voilà une main sur l'épaule et une mine compatissante avant qu'il n'aille s'habiller pour la croisière, ça devrait faire l'affaire.

(Nolaaaaaaan...)


''…'' (Euh, oui, c'est pourq...*gloups*)

Tu croyais vraiment échapper à la séance d'habillage ? Pauvre naïf, Libra s'y prépare depuis des semaines. Alors, tu as le choix entre la tenue démodée et de mauvais goût ou la tenue de mauvais goût et dépareillée...Non ? Bon, ben tire à pile ou face, je sais pas moi !

********************

Trop...de gens. Malgré la présence d'Alban, tu as quand même relevé le casque au niveau de tes oreilles, bien que le volume soit bien amoindri. Un peu comme une vaine tentative de te rassurer malgré la présence d'un si grand nombre de personnes différentes au même endroit. Shaka semble éprouver les même difficulté que toi à naviguer dans la foule : Les oreilles baissées, l'Evoli a autant de mal que son Dresseur à ignorer le brouhaha ambiant et la cacophonie produite par la proximité d'autant de rythmes dissonants. À croire qu'entre les couples en formation, les célibataires déprimés et les touristes curieux, il n'y a pas une mesure pour rattraper l'autre. Libra , en revanche, profite pleinement de la situation et les ragots fourmillants ne tombent surement pas dans l'oreille d'une sourde.
Bref, tout va bien, jusqu'à ce que...

(Nolan...Quand on t'a parlé d'une croisière, t'as pas réagi.)

(Oui, mais je n'avais pas pensé que ça se passerait sur...sur...)

(Ben  oui, grande andouille, c'est un petit peu le concept de la chose que ça se passe SUR L'EAU! Maintenant, tu me montes cette passerelle et tu arrêtes de jouer les rabats-joie!)

Heureusement, Alban prend les choses en main et t'entraine à sa suite jusqu'à ce que finalement, les roulis de la passerelle ne soient plus qu'un mauvais souvenir. Cette fois, le bâtiment est bien plus vaste que le bateau qui vous emmène en Sortie Capture d,habitude, expliquant sûrement pourquoi tu n'abordes pas une teinte verdâtre du plus belle effet à l'heure actuelle.
Installés sur des transat (Et assez loin des rambardes du pont), tu profiterais sûrement mieux de ton verre et de la conversation avec Alban, si tu arrêtais de jeter des coups d'oeils permanent à l'étendue aqueuse qui vous entoure. Aprés tout, ça fait une semaine que tu ne l'as pas vu, et même si tu es habitué à la solitude, revoir celui que tu considères comme l'un de tes si peu nombreux amis dans cette académie à de quoi te réconforter. Tu laisses même échapper un léger rire lorsqu’il évoque les envois de Libra...Ton rire si rare et particulier, au souvenir de la difficulté qu'à eu la Tarsal a utilsier ton Ipok.

(Eh ! C'était...pour te montrer que t'étais le meilleur!)

(Et aussi parce qu'elle s'est trompé entre la touche ''Correction'' et celle d'envoi...ELle a copié 250 fois le même message avant que je lui explique)

(Nolan!)

(Et ne t'inquiète pas pour les nouvelles...C'est vrai que ça doit être épuisant de jouer les Casanova sur une île pendant une semaine.
Me regarde pas comme ça, tu sais que je plaisante, Alban. Dis-toi que tu as survécu et que c'est derrière toi. Pour le moment, autant profiter de la journée, je suis sûr que ça va t'aider à te vider la tête. Et si je peux t'aider avec ça...)


Et tu n'as donc plus qu'à dégainer ta guitare, avant d'en pincer les cordes, le temps de te réaligner sur leur son si particulier. À la une, à la deux, à la tr...

-Alban, Alban !Y’a Max par là-bas !

Dzong Pris de court par la réapparition subite du petit Spectre, tes mains ont malencontreusement glissées sur les cordes et même Shaka se cache les pattes des oreilles, lorsque le bruit produit  te fait grincer des dents. D,ailleurs, tu n'es pas le seul à avoir subi un choc lorsque Chell a pris la parole : Alban s'étouffe à moitié et tu lui tapes vivement dans le dos tandis qu'il crachote et tousse. En même temps, quelle idée de lui parler de Max comme ça, sans préparation ? Ce gamin fantôme a beau être mignon, il a aussi le chic pour mettre les pieds dans le plat !
Avisant ta Tarsal qui espionne ''discrètement'' un couple en pleine séance de baisers torrides, tu lui envoies une petite pichenette mentale pour attirer son attention.

-Et elle est avec Rodrigue !

…Ok intervention requise.

(Libra, tu pourrais me l'attraper?)

(Et je fais comment, patate, c'est un fantôme!)

(Avec tous tes pouvoirs psys, ne me dit pas que tu ne peux même pas l'éloigner un peu d'Alban?)

Ce dernier sourit, pourtant...le genre de sourire qui malgré ta taille, te fait froid dans le dos. Et même un musicien débutant entendrait les mesures de plsu en plus enragés qui émanent du Voltali et viennent te vriller les oreilles. Shaka a même repris sa posture d'écoute et semble particulièrement intéressé par la réaction de ton colocataire....Il faut dire qu'une colère aussi bien retenue, ça ne se croise pas tous les jours.
Autant épargner Alban ET éviter que le bateau ne coule parce qu'un coach en colère a tenté d'étrangler un petit fantôme et fait un trou dans la coque, en lui lancant son transat sur la tête.

''…'' (Chell?)

(Ouiiii?)
(Tu penses pas qu'il faudrait laisser Alban se reposer un peu ? Il a eu une semaine un peu chargée, ce serait bien qu'il puisse se détendre.)

(Mais y'avais Max là-bas, et il aurait pu lui parler parce qu'il est a...)

CATASTROPHE INCOMING ! Si Libra entend Chell prononcer ces mots, c'est fini, le tsunami de l'Atlantide ne sera qu'une vaguelette en comparaison de la fgureur de la Type Psy ! Plus par réflexe que par pensée, tu claques brusquement des doigts en direction de Liu. Ce dernier plonge droit sur Chell et à la seconde où il le traverse, un brève perturbation vient frapper votre lien mental. Lorsque cette dernière se disperse, le petit fantôme poursuit son discours, inconscient de cette interruption qui a probablement sauvée la vie de ton coloc.

(...puis bah, s'il veut pas y aller, moi j'y vais ! )

Et le voilà reparti en courant ! Échangeant un regard avec Alban, c'est tout d'abord un profond soupir de soulagement qui s'échappe de tes lèvres, une seconde avant un éclat de rire nerveux  lorsque ton coloc te sourit en retour. On dirait que ta tentative désespérée, suivie du départ de Chell, lui ont permis de se calmer un minima.

(Échappé belle, hein?)

(De quoi vous parlez?)

(Rien, Libra, rien...Alban, ça te dérange si je vais faire un petit tour ? Avec tout ce monde, j'ai al tête comme une cymbale, me faut un peu de calme...Libra reste là pour maintenir le contact, mais ne t'inquiète pas..Si elle devient trop pénible, il te suffit de penser à moi et c'est direct dans sa Pokéball)

(T'es qu'un tortionnaire, Nolan!)

(Mais non...Je te connais juste très bien, ma petite Libra.)

Et sans plus de cérémonie, te voilà partie, Shaka sur les talons, laissant la Tarsal aussi vexée que touchée par le compliment. C'est vrai après tout, tu n'as besoin que de quelques minutes pour jouer tranquillement dans un coin, afin de faire abstraction du brouhaha ambiant. Alors, où aller ? Tous les couloirs de ce bateau se ressemble en plus, à gauche ou à droite, ce sera exactement la même chose...Allez, à droite.
S'ensuit un long enchaînement de coursives et de cabines tandis que tu t'éloignes du pont. Le bruit s'estompe même progressivement, jusqu'à' ce que finalement, ce soit celui de tes pas qui viennent emplir les lieux. Et le fait que tu te concentre sur ces derniers expliquent probablement que tu n'entendes pas arriver la jeune fille qui débouche de l'angle opposé. De ta main libre, tu rattrapes celle de ta victime, lui évitant une chute malencontreuse sur le sol tapissé de velours.
Mais à la seconde où tu la relâches, tes mauvaises habitudes reprennent le dessus...D'autant que tu n'es pas le seul à entendre ce tempo mélancolique qui émane d'elle, Shaka a également fermé les yeux pour s'en imprégner....Et même si tu résistes à l'envie d'en graver les note sur une partition, la tristesse qui s'en dégage finit par te faire stopper nette, lorsque ton regard croise le regard presque éteint de la jeune fille...Qu'est-ce qui peut causer un tel sentiment de mal-être chez quelqu'un ?

Marie Theme

HRP:
 
Cael Joy
Région d'origine : Hoenn
Âge : 17
Niveau : 64
Jetons : 341
Points d'Expériences : 2293
Todresseur Ranger
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Event #4 - Saint Valentin   Dim 21 Fév - 10:48
''Cherche pas, Ven, j'ai dit non...Aieuh !''

Et vas-y que ça me picore....et vas-y que ça me pince et me tire...et vas-y que ça volette dans la chambre en piaillant. Non mais il s'arrête jamais, ce tas de plumes enragé ? Tout ça parce que j'ai dit non à son énième tentative de sortir du chalet pour se fritter avec le premier Pokémon de type Vol sur lequel il tomberait. Autant, lorsqu'on est en mission ou en situation d'urgence, c'est bon, il est plutôt obéissant et efficace. Mais dès qu'il s’ennuie, c'est fini, je n'ai tout bonnement plus aucune autorité sur lui...C'est même moi la cible de ses coups de becs !
Et ce n'est pas le reste de mes équipiers présents qui pourra m'aider...

-Piiiii !

''Ah non, tu me tapes tant que tu veux, mais si tu touches à Mithos, je te jure que tu finiras dans ta Pokéball pour une semaine !''

Un Cael menaçant ? Est-ce vraiment possible ? Apparemment oui, mais là, il virevolte beaucoup trop prés d'une ligne à ne pas franchir pour moi. Même si je sais qu'il ne leur fera jamais de mal, il est hors de question qu'une nouvelle crise de larmes éclate dans cette chambre. En plus de nous déranger Léo et moi dans notre travail, j'en ai assez de voir Martel s,écarter dès que Ven passe prés d'elle...ce qui attriste le Furaiglon qui aime bien jouer avec les deux jumeaux, le rendant encore plus agressif et je vous laisse imaginer la suite.
D'autant que ce n'est vraiment pas le moment, parce que là, je suis plongé dans un débat qui me confronte aux abysses de la perplexité et de l'interrogation...

''Léo..T'es sûr que je dois y aller comme ça ? C'est pas un peu...bizarre ?''


C'est vrai quoi, j'ai l'impression d'être revenu à l'époque où je jouais les serveurs au Terremer là-dedans. Personne m'a jamais vu porter une chemise à la PC, et y'a bien une raison...Mais bon, avec l'invitation que m'a envoyée Eryn pour cette histoire de croisière, je dois quand même faire un petit effort ! Sauf que la chemise à carreaux, ça fait vraiment trop...Juste autre chose que ma veste de Ranger habituelle, le temps de m'attacher les cheveux un peu plus correctement que d'habitude, et ça sera bien suffisant !
En plus, Eryn sera sûrement assez mignonne pour nous deux, donc pourquoi est-ce que je m'en ferais ?
Non, la question qui devrait me saisir en premier, c'est...Qui est-ce que j’emmène ? À part Sol qui va provoquer un désastre si je ne le prends pas officiellement avec moi pour la croisière, je ne peux quand même pas emporter l'intégralité de mon équipe à bord...

''Autant poser directement la question...Allez, qui veut faire un tour en mer ?''

Hola, doucement ! Si Keru et Mithos ne semble pas très motivé, c'est limite si le reste de la troupe ne me saute pas dessus, à l,exception de Lucki qui a déjà quitté la pièce pour m'attendre à l'extérieur...Je suppose que je n'ai pas le choix, si je veux déjà pouvoir me lever de ma chaise, il va falloir emmener tout ce petit monde.
Le temps de tout mettre dans mon sac et surtout de récupérer un certain objet, et je serais prêt : Précieusement rangé sous mon lit, le paquet que j'avais commandé à Noé la semaine dernière, est finalement arrivé le matin même. À l'intérieur, accompagné d,un petit mot ironique du cuisinier, se trouve ce quej e compte bien offrir à Eryn pour fêter ce 14 Février. Aprés tout, la première fois qu'on a pique-niqué ensemble, c'était à la même date l'an dernier...Les premiers pique-niques, ça se fête, non ? Fin, moi, je le fais donc aucun commentaire !
Le temps de sortir le petit pendentif de son étui, pour vérifier que Sol ne l'a pas touché depuis que je l'ai rangé. Non, c'est bon, la feuille ciselé dans un verre de couleur émeraude est toujours intacte. Le liseré n'a pas souffert du voyage et les lettres E-R-Y-N qui apparaissent autour de la nervure centrale sont bien visibles. Quand je pense que Noé a du faire un aller-retour à Autequia pour me trouver ce que je lui avais demandé (Et qu'il a réussi à me faire jurer de participer à tous les services au restaurant pendant mon prochain passage à Hoenn)...J'espère que ça plaira à une certaine petite fleur. Dans tous les cas, je devrais me mettre en route, sans ça, le bateau va partir sans moi...Et cette fois, Eryn ne sera probablement pas aussi compréhensive, vu que ce n'est pas Roseverte qui nous invite. Un petit passage pour la crique de Régal...Si le bateau a un problème (Moi, parano ? Noooon...Juste élève à la PC depuis assez longtemps pour connaitre les goûts d'Arceus en matière de naufrage), je préfère être paré à toute éventualité. En route !

********************
Do what you want cause' a pirate is free♪ YOU'RE A PIRATE ! ♪
Non sérieusement, il nous manquerait que les costumes et se serait génial de partir sur les septs mers version Pirate !...Mais pour ça, je dois d'abord retrouver ma fidèle second.
Pas de petite fleur en vue...Mais je vais la trouver ! Mon cadeau dissimulé dans un des replis de ma veste, je me retrouve ainsi accoudé à une des rambardes du pont supérieur, parcourant du regard les passagers qui se massent en contrebas : Je vois même quelques têtes connus, Ginji et Leo au premier plan. Rapidement, mon regard dérive vers les flots, et se fixe sur le petit groupe de Pokémons Eaux qui sautent hors de des vagues, juste à coté...et sur la petite silhouette qui vient de sauter droit dans la mer ! Non, mais il est pas bien ce type !
Heureusement, une jeune fille se détache des passagers qui le regardent plonger avec des yeux ronds, et aprés un bref éclair, un Locklhass vient d'apparaitre pour hisser le plongeur amateur sur son dos. Glissant littéralement le long de la rambarde, je rejoins le petit groupe qui s'amasse près de la rambarde..Eh mais c'est Ida ?! Le petit gars aux cheveux blancs, je le connais pas, mais impossible de se tromper, c'est bien la Pyroli archère !
Et pour compléter le tableau, un jeune garçon qui semble s'inquiéter de leur situation...Je le connais lui aussi, pas de nom, mais c'est un Phyllali, j'lai déjà vu dans les couloirs, c'est certain...Ou alors, ma mémoire me joue des tours. Et il crie fort, le bougre...Autant me joindre à la fête.

''Doucement amigo, ils ont l'air d'aller bien...Par contre, tu as raison, ce serait probablement mieux qu'ils reviennent sur le pont du bateau.
Ida, tu m'entends, c'est Cael ?! Accrochez-vous, on va vous faire remonter en vitesse !''


Vous avez demandé les ascenseurs express Cael ? Nous vous fournissons le meilleur service possible et dans les plus brefs délais. En l’occurrence, le service prend la forme d'une Pokéball que je détache TRÈS PRUDEMMENT de ma ceinture, avant de la pointer vers le trio qui oscille entre les vagues pour se maintenir à la hauteur du navire. Un bref éclair rouge jaillit alors de la sphère métallique, avant de plonger juste au-dessous du Lokhlass.
Les secondes passent sans changement particulier....et soudain, une immense forme sombre fait son apparition au travers des vagues, grandissant démesurément jusqu'à atteindre une taille similaire à celle du pont tout entier. La masse de mon Wailord transperce alors le rideau des flots, avant d'enfler démesurément jusqu'à tout bonnement soulever le Lockhlass et ses passagers qui se tiennent désormais sur son dos. Stoppant à hauteur du pont, le dos du Wailord fera une passerelle parfaite pour qu'ils passent sur le bateau. Même si ça aurait pu mal finir, le fait qu'ils aillent bien et leur mine dépité à de quoi me faire sourire.

''Allez, vous deux. Cette feignasse de Régal pourrait décider de plonger et je pense pas que vous apprécieriez la petite balade sous-marine...Ah et Ida, je peux savoir pourquoi ton nouvel ami a sauté à l'eau comme ça, ça lui prend souvent ? Ou alors, il n'a pas bien compris le concept d'un bateau, à savoir que c'est souvent entouré par de l'eau ?''


HRP:
 

_________________
Event #4 - Saint Valentin - Page 3 1529618029-cael
Event #4 - Saint Valentin - Page 3 Nrlv1q6

"You don't need a reason to help people...right ?''
Icare Griffin
Région d'origine : Unys
Âge : 15 ans
Niveau : 0
Jetons : 218
Points d'Expériences : 0
Nouveau Membre
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Event #4 - Saint Valentin   Dim 21 Fév - 14:20
St-Fluvetin
ORION & ALL

 


Un, deux, trois... pouf, tu te réveilles. T'as froid... plus encore que froid, tu as l'impression de t'être pris la baffe du siècle. Toute ta mâchoire, supérieure et inférieur, te lancent en boucle. Cercle vicieux d'une claque de la mer. En même temps, quelle idée de sauter de vingt mètres la tête en avant. Pas étonnant que tu es perdu connaissance après que ta tête est heurter le calme « plat » de l’océan. Tes yeux s'ouvrent et même sous l'effet de la douleur, tu te redresses d'un coup. Tu manques d’équilibre, l'esprit confus mais tel un animal ta panique te force rester droit. Tu regardes autour de toi, jusqu'à croiser le regard d'une demoiselle. Tout aussi trempée que toi, tu comprends assez tardivement qu'elle a sans doute sauté pour venir te récupérer. Les yeux ronds, la peau en chaire de poule, tu lui adresses un sourire.

▬ Merci d'être venu me chercher. T'as pas l'air de comprendre que tu aurais put y rester, ta naïveté te voilant totalement la face. D'ailleurs, ce n'est pas tant le fait d'avoir frôler la mort qui t'affole, mais plutôt de savoir où était passé le fameux Nirondelle. Ton tout premier réflexe fut de regarder dans le ciel. Dégoulinant de perles salés, tu captes l'oiseau dans les bras de la demoiselle. Ah.

▬ Ah, et hmm... Il tenait pas un truc le piaf, par hasard ?

C'est ça que tu voulais, c'est ça que t'avais tenté de récupérer. T'avais foncé sans trop réfléchir – pas que réfléchir est été un truc que tu saches faire de toute façon – et tu avais bondis tel un chasseur sur cette perdrix voleuse. Ta sauveuse finit par te rendre le « butin ». Te trouvant en contre-bas, quelque peu frigorifié, tu jettes un regard vers les rambardes du paquebot. Tu crois y décerner Alyx et une ribambelle d'autres élèves. Tu leurs fait signe, histoire qu'ils comprennent que y'a rien a craindre, que tu vas parfaitement bien, malgré tes crocs qui claquent de froids et le joli hématome que tu auras le lendemain. Boarf, ça ne sera pas le premier, ni le dernier. Tu t'étires de tout ton long, et entame une espèce d’étirement dans le but de te réchauffer. Ta chemise te colle a la peau et tu n'as qu'une seule envie, la retirer.

Tu regardes ton Leviator qui tourne autour de vous. Il n'a pas l'air plus inquiet que ça, surtout après ton réveil, mais sans doute se serait-il fait massacré par Bellatrix si tu étais passé a la trappe... Il ne t’appréciai par plus que ça, mais ton inconscience et ta bravoure – si on peut réellement appeler ça du courage – l'avait un tantinet impressionné. Alors que tu t’apprêtais a lui demander de vous faire l'échelle  pour vous ramener sur le bateau, tu crois comprendre qu'un autre élève a de quoi vous faire remonter en toute tranquillité. Ok.

Ayant retrouvé progressivement ton équilibre naturelle, tu flanches à peine quand le Wailord vous soulèves. Tu finis même pas descendre du Locklass pour lui flatter le cou, afin de le remercier pour son aide et accesoirement de le rassurer de cet anormal effet d'ascenseur. Une fois à hauteur, tu laisses la Pyroli passer devant et grimpes à sa suite. Te voilà de nouveau sur le bateau, saint et sauf et victorieux d'avoir ramener ce qu'Alyx avait perdu. D'ailleurs, parlant d'Alyx, le voilà qui accours pour te prendre dans ses bras. Tu sais pas ce que la Nirondelle lui avait chipé, mais il devait y tenir ! Tu ne sais pas trop comment réagir, parce que voilà qu'il se remet a verser des larmes en mastiquant tu ne sais quelle phrase. C'est plutôt la voix du petit Rose, le proprio' du Wailord, qui attire ton attention. Du genre facilement irritable, tu plisses les yeux à sa remarque et te retournes vers lui le prenant de haut.

▬ Saches, que 'le "nouvel ami" est pas sourd et qu'il a sauter pour une raison. Voix mixée de tremblements de froid et d'agressivité, tu sors de ta poche ce qu'Alyx t'avais demander de rapporter pour prouver a tout le monde que ouai, t'as peut-être fini à la flotte, mais tu l'a fais pour ça !

▬ …

U-une culotte ?! Tu bugs. Tu baisses les yeux pour capter ceux d'Alyx, cherchant en demi-panique une explication... Tout ton honneur, toute ta classe venait de s'évaporer. Tu restes figer. Si certain pensaient qu'il s'agissait du froid, les plus proches comprenaient que ton cerveau avait fumé de honte. Tu es là, hébété, culotte de soie blanche en main... Tu sens même un peu de rouge te coloré les pommettes... F-fais chier.

résumé:
 
 
✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________

Event #4 - Saint Valentin - Page 3 Y7ycjo97
Idalienor Edelwen
Région d'origine : Hoen
Âge : 19 ans
Niveau : 54
Jetons : 1726
Points d'Expériences : 2207
Pokeathlète Médecin
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Event #4 - Saint Valentin   Dim 21 Fév - 16:16
St-valentin 2016
Et une fois de plus je me suis embarquée dans une situation bien étrange. Je suis sur le dos de mon Lokhlass avec la tête d'un garçon qui m'est inconnu sur les genoux tout en caressant nerveusement un Nirondelle qui tenait dans son bec une culotte. D'ailleurs au passage, en plongeant, j'ai perdu mes chaussures. Drôle d'histoire. Posipi, quant à lui, tapote toujours aussi frénétiquement la joue du pauvre garçon dans l'espoir qu'il se réveille. C'est la première fois qu'il montre de l'attention envers quelqu'un d'autre que moi. C'est un bon début. Il n'empêche que je suis toujours curieuse de savoir pourquoi ce garçon a pris autant de risque pour attraper un Nirondelle en plein vol. Il me le dira surement à son réveil.

Justement, le voilà qui ouvre les yeux encore un peu sonné par la chute et ça se voit. Il se relève brusquement mais vacille. Je lui attrape les épaules pour le tenir droit. Il me remercie avant de me demander si le petit oiseau tenait quelque chose. Après tout peut être que ça lui appartient. Euh je doute qu'une culotte féminine lui appartienne. Enfin je ne sais pas et ce ne sont pas mes affaires. Je lui tends alors ce qu'il cherche avant de lui poser la fameuse question qui me brûle les lèvres.

Excuse-moi mais pourquoi tu tenais absolument à récupérer cette ...

Pas le temps de finir ma phrase que je suis coupée par des appels venant du bateau. Plusieurs élèves sont rassemblés au niveau de la rambarde et nous appelle. Il y a une fille aux longs cheveux roses en pleurs qui crie tout ce qu'elle peut. C'est peut être sa petite amie. Il y aussi un garçon aux cheveux bleus et juste à côté de lui quelqu'un d'autre qui ne m'est pas étranger : c'est Cael. Je lui ai appris à tirer à l'arc pendant les vacances de Noël et lui m’a montré ce que c’était que le métier de Ranger. C’est grâce à lui que tu as choisi ta future spécialité secondaire. C'est chouette de le revoir même si j'aurais préféré que ce soit dans d'autres circonstances.

Salut Cael, oui tout va bien ici, pas de panique et oui se serait cool qu'on puisse remonter.

Je m'attendais à ce que Cael nous lance une échelle ou quelque chose comme ça mais non. Il envoie dans les airs une pokeball. L'éclair rouge arrive rapidement dans l'eau ce qui m'a empêchée de voir quel pokemon c'était. C'est alors qu'une forme immense se déplace sous mon Lokhlass avant d'émerger de l'eau. J'en crois pas mes yeux c'est un Wailord. Ce pokemon est le plus grand connu à ce jour et étant gamine je voulais absolument en chevaucher un. Il y en avait beaucoup à Hoenn mais impossible de mes approcher. Une chose de faite grâce au petit ranger. Le garçon descend du dos de Lokhlass et va le remercier en lui faisant une caresse. Mon monstre marin n'aime pas le contact mais là il ne dit trop rien et se laisse faire. Peut-être cela lui permet de flatter son ego.

Le Wailord étant au niveau du plancher du bateau nous pouvons remonter à bord. Je rappelle Lokhlass dans sa pokeball et Posipi s'installe sur mon épaule.

Merci Cael pour ton aide et puis je ne savais pas que tu avais un Wailord. Il est impressionnant. En fait je ne sais même pas pourquoi il a sauté. A première vue il voulait attraper ce Nirondelle mais je n'en sais pas plus. Je ne sais pas non plus à qui appartient ce petit oiseau.

La fille aux cheveux roses saute dans les bras du garçon en pleurs probablement soulagér qu'il ne lui soit rien arrivé. Et commence alors une bataille de regard entre Cael et le garçon aux cheveux blancs. Je vois alors que celui-ci semble bien déterminer à montrer à tous la raison de son plongeon.

Si j'étais toi je ne ferais pas ça...

Trop tard. Il venait de brandir devant tout le monde le pourquoi de sa chute : une culotte. Tout le monde le fixe très étrangement en train de se dire "mais pourquoi il courrait après une culotte ?" Il devient rouge comme une tomate. Une grosse gêne s'installe dans le petit groupe formé par cet incident. Bon Ida et si tu détendais un peu l'atmosphère.

Aller ne faites pas cette tête, tout est bien qui finit bien non ? J'avoue que moi aussi j'aimerai bien savoir le pourquoi du comment mais ce sont ces affaires on ne devrait pas s'en mêler

Tu dis ça mais tu es la première à chercher toutes les hypothèses possibles. Tout ça pour dire que tu as sauté dans l'eau et que maintenant non seulement tu es trempée avec ta petite robe noire que tu pourrais essorer tellement elle est imbibée d’eau mais en plus tu es pieds nues sur ce bateau à claquer des dents tellement tu as froid. Pourquoi Aria j'ai accepté de venir avec toi déjà ?

Résumé:
 


code by lizzou × gifs by tumblr

_________________
Event #4 - Saint Valentin - Page 3 BGi1FfEvent #4 - Saint Valentin - Page 3 BGizxYEvent #4 - Saint Valentin - Page 3 BGiN4WEvent #4 - Saint Valentin - Page 3 BGi0ajEvent #4 - Saint Valentin - Page 3 1543436268-heliosEvent #4 - Saint Valentin - Page 3 1491648845-sprite-roserade-idaEvent #4 - Saint Valentin - Page 3 1543176079-673Event #4 - Saint Valentin - Page 3 BGi92nEvent #4 - Saint Valentin - Page 3 Miniature_695_XYEvent #4 - Saint Valentin - Page 3 BGiLYQEvent #4 - Saint Valentin - Page 3 BGiZDOEvent #4 - Saint Valentin - Page 3 BICbxQEvent #4 - Saint Valentin - Page 3 BGnGa8Event #4 - Saint Valentin - Page 3 BGiTIx
Le courage est la première des qualités car elle garantit toutes les autres
Alban Abernaty
Région d'origine : Hoenn
Âge : 17 ans
Niveau : 70
Jetons : 20638
Points d'Expériences : 2487
Pokeathlète Coach
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Event #4 - Saint Valentin   Dim 21 Fév - 17:01



Event #4 : Saint Valentin 2016
RP Commun

La journée était bien belle et, malgré sa fatigue extrême apparente, Alban accueillait volontiers ce petit bain de soleil reposant. Allongé sur son transat, il gardait la plupart du temps ses yeux fermés, coupé de tout ce qui l’entourait. Cette sensation de pouvoir prendre du temps pour soi était vraiment grisante ; il se sentait tellement bien, là, à papoter avec un ami tout en sirotant des cocktails. La semaine éreintante qu’il venait de passer était loin derrière. A présent, il pouvait retrouver sa vie normale, loin des caméras, des faux semblants, et des apparitions un peu trop brusques de Sidérella. Il y avait certes beaucoup trop de monde à son goût sur ce paquebot, mais au moins avaient-ils pu trouver un coin plus ou moins isolé avec Nolan. Et puis tout lui paraissait bien plus facile depuis qu’il avait quitté l’île de la destruction.

S’étirant de tout son long comme un chaton aux articulations rouillées, il eut un sourire béat et continua de papoter avec son colocataire. Revoir Nolan après autant de temps était vraiment agréable. Pas que la compagnie de Ruby ait été mauvaise ou quoi que ce soit, bien au contraire. Cependant, la jeune rouquine ne faisait pas partie de son cercle d’amis proches, et la présence de caméras et micros dans tout l’hôtel n’avait pas favorisé leur rapprochement amical. En outre, ils avaient tous les deux joué des personnages qu’ils n’étaient pas. Être vrai et pouvoir agir normalement était totalement différent. Ouvrant un œil bleu aigue-marine lorsqu’ils abordèrent le sujet de Libra, Alban se joignit aux rires de son ami. Alban avait beau trouver la petite Tarsal bien trop fatigante la majorité du temps, il n’en éprouvait pas moins de l’affection pour elle. Les messages l’avaient exaspéré, mais en parallèle, il avait trouvé ça plutôt mignon. La Type Psy sembla d’ailleurs gênée et l’explication de Nolan arriva bien rapidement, faisant redoubler l’éclat des rires du châtain.

- La prochaine fois demande-moi si tu as des problèmes avec la technologie, Libra. Je serai un meilleur professeur que Nolan, pour sûr.

Il lui fit un clin d’œil. Tous savaient pertinemment qu’Alban avait un véritable problème avec les outils de communication modernes. Alban regarda cependant d’un air incrédule Nolan lorsque ce dernier l’appela Casanova, avant de se détendre en comprenant qu’il ne s’agissait que d’une blague. Se reposer, hein ? Il allait essayer d’en profiter au maximum, ouais… En espérant que cette croisière ne tourne pas à la catastrophe comme la soirée d’Halloween. A cette pensée, un frisson lui parcourut l’échine. Que ? Quoi ? Un mauvais pressentiment ? Il essaya de se détendre en disant que ce n’était qu’un courant d’air, et acquiesça avec conviction.

- J’espère, j’espère… Je commence à en avoir assez des émissions de télé réalité. La prochaine fois que Jackie essaye de m’en refourguer une, je vais m’exiler sur une île tropicale.

Il esquissa un petit sourire et regarda Nolan attraper sa guitare. Ah… Les fameux airs de Nolan qui apaisaient tout le monde. Sirotant avec délectation son cocktail, Alban se laissa aller. Nolan avait raison ; il fallait qu’il se détende et prenne du bon temps afin d’oublier cette dernière semaine. Sauf qu’évidemment, ses soucis étaient loin d’être finis.

Il sursauta comme un beau diable lorsque Chell revint dans son champ de vision. Ahahaha mais oui, comment avait-il pu OUBLIER ? On rentre d’une semaine atroce, on pense enfin pouvoir se reposer tranquillement dans sa chambre et débarque sur un tapis un petit fantôme ? Mais oui ! Voyons Alban, comment avais-tu pu ne pas trouver toute cette histoire LOGIQUE ? Ahahah, il avait juste envie de se crever les yeux avec son ombrelle en papier et d’enfoncer sa paille dans sa narine droite pour voir si elle pouvait atteindre son cerveau et remettre les cases dans le bon ordre. Surtout que Chell lui parla de Max. Que… Quoi ?! Mais quel fichu esprit frappeur ! C’était quoi sa dernière volonté, en vrai ? Mener la vie dure à Alban jusqu’à ce que mort s’en suive ? En tout cas si c’était le cas, il était fichtrement bien parti.

Remerciant entre deux reprises de souffle Nolan qui lui tapotait dans le dos, Alban tenta de retrouver son calme. Pendant ce temps, Nolan était en train de dialoguer avec le petit fantôme. Dialogue que le châtain ne suivait pas du tout, tant les conflits émotionnels de son esprit étaient forts. Totalement déconnecté du lien psychique de Libra, Alban essaya de penser à des choses agréables pour ne pas étrangler tout de suite ce petit enquiquineur de Chell. Dans un coin de son esprit néanmoins, ce n’était plus l’image de Chell qu’il avait.

Bon sang, mais que fichaient Rodrigue et Max ensemble ? Il pouvait comprendre qu’ils soient venus tous les deux, de la même façon qu’il accompagnait Nolan sans qu’il n’y ait une quelconque romance entre eux. Mais Rodrigue ? Habillé d’une chemise pour l’occasion ? Il ne comprenait pas. Est-ce que le Phyllali avait invité Maxine pour une petite virée romantique le jour de la St Valentin ? Impossible ! Rodrigue était gay - lui semblait-il -, pourquoi avait-il des vues sur Max ? Attendez… Etait-il bisexuel ?! Avait-il JUSTEMENT des vues sur Max ? Alban se sentit bouillonner intérieurement. Il ne savait pas pourquoi, mais toute cette histoire ne lui plaisait pas. Depuis sa semaine passée sur l’île de la destruction, le Voltali avait eu pas mal d’idées bizarres en tête. Pourquoi avait-il autant pensé à Max ? Pourquoi était-ce le visage de la rosée qui s’était imposé à son esprit tandis qu’il repoussait avec gentillesse les avances des autres filles ? La logique aurait voulu qu’il pense à sa petite amie « factice », Ruby. Ou à défaut, à Alizée ou Calliope. Mais Max ? Pourquoi Max ? Etait-ce à cause de cette soirée bizarre du Nouvel An ? Etait-il en train de reproduire les mêmes erreurs qu’avec Calliope ?

Il sentit que son esprit surchauffait. A force de trop réfléchir, voilà qu’il était en train de se poser les mauvaises questions. Son attention fut cependant détournée lorsque Chell repartit comme une flèche, et que le lien mental avec Nolan se tissa de nouveau. Hein ? Que ? Quoi ? Sans trop comprendre de quoi son colocataire parlait, Alban le regarda d’un air surpris tandis que Libra revenait vers eux. Merde, à force de se perdre dans ses pensées, voilà qu’il n’avait rien écouté. Pouvais-tu répéter, Nolan ?

Par chance, son colocataire lui annonça qu’il voulait faire un petit tour. Acquiesçant de façon compréhensive, Alban se demanda ce que cela faisait d’être un garçon qui était incroyablement sensible aux sons, sur un paquebot incroyablement bruyant. Lui parvenait encore à gérer la situation vu qu’il pouvait fermer ses écoutilles quand il se mettait à trop penser - ce qui était clairement le cas actuellement -. Mais Nolan ? Pauvre grand gaillard.

- Pas de soucis, repose-toi bien, lui dit-il donc avec un petit sourire, tandis que Libra chouinait à côté.

Alban éclata de rire et se tourna vers la petite Tarsal. Depuis qu’il était rentré, il n’avait pas vraiment pris le temps d’être gentil avec elle, ni de papoter un peu. Et contrairement à ses propres Pokémon qui étaient partis jouer sur le bateau, Libra avait la gentillesse de rester avec lui. Il savait que c’était un peu par obligation, mais il était également conscient qu’elle n’avait pas besoin de se forcer. Avec un sourire, il tapota légèrement son transat pour l’inviter à s’installer à côté de lui, ce que la petite fit avec grande joie.

Puis, hélant un serveur, il lui rendit son verre vide et commanda un nouveau cocktail.

- La même chose pour moi. Et pour la petite dame, ce sera… ?

Il se tourna vers Libra qui commanda dans son esprit. Puis, après avoir répété la commande au serveur, il s’installa confortablement et s’allongea, faisant parfois la conversation à la Tarsal qui était de plus en plus enjouée au fur et à mesure des échanges. Au-dessus de sa tête, Zéphyr faisait quelques rondes, se posant parfois sur le buffet pour chiper des cerises confites. Auster, sur la rambarde, observait un peu tout ce qui se passait autour de lui, grognant parfois avec méfiance vers ceux qui s’approchaient un peu trop du coin tranquille de son dresseur. Zénith, Aura et Hélios avaient disparu dans un coin du bateau, et à ce stade, Alban était bien trop fatigué pour leur courir après. Barber ? Il s’était absenté avec une troupe de Cornèbre pour faire il ne savait quoi, mais toute cette histoire lui paraissait un peu louche. Souhaitant cependant prendre du repos, il ne s’embêta pas à aller le chercher néanmoins. Avec un sourire, il posa la Pokéball de Ceres sur ses genoux afin que la petite Barpau puisse voir la vue qu’il avait. Il ne pouvait pas la sortir puisqu’il n’avait pas pris son aquarium mais espérait tout de même qu’elle passerait du bon temps.

Sursautant lorsque Chell revint pour la deuxième fois, il fit faire un bond au serveur qui était à quelques pas de lui.

- Tout va bien, Sir ? lui demanda le serveur d’une voix suspicieuse.
- Oui, oui, pas de problèmes. Juste eu un frisson…

Alban esquissa un sourire gêné et récupéra les cocktails. Il en donna un à Libra pour se concentra sur Chell. Alors, que voulait-il cette fois ?

- Désoléééé Alban je t’ai fait peur, hein ? Hein ? Mais après tout c’est normal je suis un fantôôôôme !
- Que veux-tu Chell ? D’ailleurs je ne me suis pas posé la question… Vu que tu es un esprit, tu n’as pas besoin de boire ni de manger, hein ?
- Nan-nan-nan pas besoin ! Je voulais juste te dire que je suis parti voir de nouveau et… il y a Aaron avec Max et Rodrigue !

Alban sentit les battements de son cœur se calmer. Oh… S’il y avait Aaron, cela signifiait que les choses étaient loin d’être romantiques, non ?

- Et ils se sont fait un bisou.

BWARF ! Cette fois, Alban recracha vraiment le contenu de son verre et s’essuya précipitamment la bouche tandis que Libra était dans tous ses états. Sans faire attention à la Tarsal chromatique, Alban leva la tête vers Chell. Max et Rodrigue ?! UN BISOU ?!! Bon, le vocabulaire employé était un peu enfantin, mais le châtain en avait assez entendu pour savoir de quoi il en retournait.

- Où sont-ils ? demanda-t-il, la voix incroyablement froide.

On pouvait le traiter de possessif ou quoi que ce soit mais… Il était hors de question qu’il laisse un truc pareil arriver. Se relevant tandis que Libra essayait de s’accrocher à son pantalon, il regarda à droite et à gauche. Chell semblait ne pas vouloir en dire plus malgré sa voix pressante, et son expression était penaude, comme s’il savait qu’il venait de faire une bêtise.

Désolé Nolan mais la journée reposante risquait d’être tout sauf reposante.

HRP : Déroulement des événements
- Nolan parvient à calmer Alban et les deux garçons prennent un peu de bon temps
- Nolan s'éloigne pour se reposer et Alban reste avec Libra
- Il en profite pour rattraper un peu le temps perdu et être attentionné envers la petite Tarsal de son colocataire
- Il commande des cocktails pour Libra et lui
- Chell revient à ce moment et lui dit qu'Aaron a rejoint le duo Max-Rodrigue
- Il ajoute qu'Aaron et Rodrigue se sont "fait un bisou", mais n'ayant pas été précis dans le choix de ses mots, Alban pense qu'il s'agit de Max et Rodrigue
- Alban se lève pour essayer de trouver le trio de Scientifique, prêt à faire son numéro du mec jaloux, tandis que Libra tente vainement de le retenir


_________________
Event #4 - Saint Valentin - Page 3 15024690286225SignMaxAlban
Ross Irwin
Région d'origine : Hoenn - Kanto
Âge : 13
Niveau : 16
Jetons : 1747
Points d'Expériences : 251
Scientifique Novice
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Event #4 - Saint Valentin   Dim 21 Fév - 17:23


Saint Valentin
commun

Au même moment où je cris, Orion nous fait des signes, pour nous montrer qu'il va bien. Je souffle de soulagement, quand je sens soudainement une présence près de moi, qui acquiesce la proposition que je venais de faire. Je jette un coup d'oeil. C'est un phyllali. Je ne connais pas son nom, ou son identité, mais je sais une chose, nous faisons partis du même dortoir, puisque je le croise de temps en temps, sans pour autant lui adresser la parole.  

Le phyllali lance une pokéball dans les airs, une lumière scintille, puis un pokémon assez gros et lourd apparaît d'après le gros plouf qu'il a fait, en plongeant dans l'eau. Ma bouche prend la forme d'un grand O, émerveillé par le pokémon que je vois là, flottant dans la mer, remontant Orion et la fille ainsi que le Nirondelle.

Un.. C'est un gigantesque Wailord, et quand je dis gigantesque, je n'abuse pas. C'est la première fois pour ma part, jusqu'aujourd'hui que j'en croise un, et je remercie intérieurement mille fois le phyllali qui a lancé sa pokéball de l'avoir fait. Le gros pokémon, hum, pardon, le grand pokémon de type eau remonte doucement à la surface le Lokhlass ainsi que les deux étudiants et le petit pokémon oiseau qu'il porte sur son dos. Une fois sur le bateau, j'entend le propriétaire du grand Wailord se moquait d'Orion à la dénommée Ida, sa sauveteuse.

Le noctali, gronde. Je ne le connais que depuis quelques minutes, et les seules fois où je l'entend parler, c'est pour grogner, est-ce normal ? Il renchérit et répond comme il se le doit au phyllali, avec une fierté immense. Il tend les bras, et montre ce qu'il a essayé de reprendre au Nirondelle, en plongeant dans la mer. Et au même moment, la dénommée Ida lui conseille de ne pas montrer ce qu'il a entre les mains. Il reste figé sur place, ne disant plus rien, les yeux écarquillés. Je ne contrôle pas le rire qui échappe de ma bouche, attirant le regard honteux et noir de Orion. J'apporte ma main sur ma bouche, essayant de ne pas rire d'avantage.

Une culotte ? Sérieusement ? C'est pour cela qu'il a fait une course folle, risquant même de se noyer ? Puis cela me revient. Alyx qui ordonne à Orion de suivre le Nirondelle, Orion qui ne comprend pas, mais qui s'exécute. La culotte appartient à.. Alyx. Le pauvre noctali n'était même pas au courant qu'il pourchassait un pokémon voleur de sous-vêtement.

Je me mord la lèvre afin d'éviter de sourire, et attend la réaction de Orion, mort de honte, tous les regards sur lui. Il a perdu toute dignité, fierté, virilité. Je n'aurais pas aimer à sa place..

Ida, toute trempée, les pieds nues, essai de détendre l'atmosphère le mieux possible, mais je pense que c'est peine perdu pour le garçon aux cheveux blancs. Ce dernier est toujours glacé sur place, ne faisant plus aucun geste. Je me racle la gorge, et m'approche de lui et de la fille qui l'a sauvé.

Ne fais pas cette tête Orion, je rejoins l'avis de cette fille, personnellement, je pense que tu es déjà assez gentil d'avoir couru à la poursuite de ce Nirondelle pour faire plaisir à Alyx, non ?

Ou peut-être que cela ne va pas vraiment détendre l'atmosphère, au contraire...

HRP:
 

_________________

ROSS IRWIN ≈ He who knows all the answers has not been asked all the questions.
Stella Douglas
Région d'origine : Hoenn
Âge : 15 ans
Niveau : 38
Jetons : 1580
Points d'Expériences : 1135
Pokeathlète Coach
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Event #4 - Saint Valentin   Dim 21 Fév - 17:49
Dire qu'avant de venir à la PC je n'avais jamais mis les pieds sur un bateau, maintenant c'est devenu quelque chose de très courant, c'est surprenant. En revanche même ainsi je n'aurais jamais pensé monté à bord d'un bateau pour une croisière de luxe. Bon éventuellement pour une mission et encore, mais certainement pas pour une invitation à la Saint Valentin. Certes nous ne sommes pas un couple, mais c'est ce qui rend la chose encore plus bizarre en fait. Comme quoi cette école et cette île continuent de me surprendre. En parlant d'école une fois sur le bateau, je vois plusieurs élèves se promener et tous ne sont visiblement pas en couple. J'avoue que ça me rassure un peu, on dirait que même les non couples peuvent venir s'amuser sur cette croisière sans problème. Sam sur mon épaule regarde partout et ne sait visiblement pas par quoi commencer, c'est à ce moment là que Ginji après réflexion nous fait une proposition plutôt surprenante.

- Le casino ? Hm je n'ai jamais essayé. Je ne sais pas si...

Les jeux de hasard hein ? Je ne suis pas spécialement une grande fan. J'aime bien les jeux ce n'est pas le souci, dans une famille nombreuse comme la mienne, même des fanatiques de sport comme nous faisons aussi parfois des jeux de société. C'est juste qu'en général, cela fini mal... Du coup j'aimerais bien lui demander s'il n'a pas d'autres idées, mais Sam a l'air d'avoir totalement accroché. A tout les coups il a regardé un film d'espion il n'y a pas longtemps... J'avoue que quand mon starter commence à expliquer à Nours de quoi il s'agit, j'ai un peu peur de ce qu'ils peuvent bien raconter. Hélas pour moi, l'ourson est convaincu rapidement et quand Nours veut ! Blok et moi nous rendons donc rapidement à l'idée et je pousse un petit soupir. Bon le casino c'est très différent des jeux en famille après tout, si ça se trouve tout va très bien se passer. Au pire je vais juste laisser Sam et Nours jouer avec Ginji.

- Après tout pourquoi pas. Ce sera peut-être amusant et puis au moins il y aura de l'ambiance.

Laissons les mauvaises expériences du passé derrière nous et voyons ce que cela donne avec Ginji et nos pokemons. Reprenant mon petit sourire calme je regarde Sam prendre la barre du véhicule Blok et mes trois pokemons fendent la foule en direction du casino. Je ne m'inquiète pas pour leur sens de l'orientation ils vont trouver, en revanche j'espère qu'ils ne vont pas perdre les courses en route. Se serait dommage quand même.

- Hm j'espère juste qu'il n'y aura pas de tenue demandée par contre sinon je risque d'avoir des soucis...

Ginji est en chemise cravate, mais moi je suis dans un style beaucoup plus simple. Le temps de rejoindre notre petite troupe toute excitée et j'ai déjà le sentiment que mes craintes vont vite se révélées fondées. Sur un navire aussi luxueux, le casino l'est visiblement tout autant et un vigile bloque l'accès à nos pokemons qui ne peuvent pas entrer seul. Vu l'équipage je ne peux pas leur reprocher d'être prudent en même temps, juste Sam a déclencheur de catastrophe comme marqué sur le front. Tiens il n'y a pas une limite d'âge aussi pour les casinos maintenant que j'y pense ? Je ne sais plus... J'espère que non ou avec mes 13 ans se sera définitivement fichu. Je ne sais pas quel âge à Ginji mais je doute qu'il soit majeur également (surtout vu la lueur qu'il avait dans le regard quand il a parlé du casino). On va être vite fixé j'imagine.

- Non il n'y a pas de limite d'âge dans notre casino pour cette croisière, mais oui il y a un "dress code". Pour vous jeune homme ça passe, on va vous prêtez des chaussures. Vous mademoiselle par contre... Nous pouvons vous louer une robe pour la journée, vous pourrez même aller partout sur le bateau avec. Du moment que vous nous la ramenez en bon état à la fin, cela ne vous coûtera rien. Alors ?

Eh ben, je ne les aurais pas cru aussi arrangeant ! C'est vraiment une croisière de luxe on dirait, tout est fait pour arranger le client. Ça ou bien ils veulent qu'un maximum de monde vienne au casino pour pouvoir les plumer. Dans tout les cas ça nous arrange j'imagine. Ginji a juste à ôter ses baskets pour les échanger au comptoir et les pokemons ont droit à de petits noeuds papillons qu'ils peuvent accrocher. Autant vous dire que Sam et Nours sont ravis et ont encore plus envie d'entrer. Moi pour ma part en revanche, euh ça risque d'être un peu plus long... Faire patienter Sam assez longtemps pour permettre à une fille de se changer ? Ahah... Aucune chance.

- Hm je suis désolée vous n'avez qu'à commencer sans moi et je vous rejoins. *a voix basse pour le garçon* Je suis désolé, tu pourrais garder un oeil sur Sam ? Il va probablement vouloir jouer donc je ne pense pas qu'il fasse vraiment de bêtise, mais je ne sais pas si les pokemons peuvent jouer. Juste le temps pour moi de vous rejoindre et je m'occuperais de lui ensuite si besoin.

Ça m'embête de lui demander cela, mais connaissant Sam c'est la seule solution pour que les choses se passent bien. Quand il a une idée en tête, pas moyen de lui faire changer d'avis après tout et il rentrera dans ce casino aujourd'hui quoi qu'il arrive, alors autant que ça soit maintenant et comme il faut. Une fois l'accord du voltali obtenu je m'excuse une dernière fois de le déranger (je veux dire, je lui confie Sam quoi ! j'ai intérêt à faire vite sinon ça serait cruel) et suit une hôtesse dans des vestiaires. Notez que je ne suis pas toute seule vu que Blok semble bien décider à jouer les gardes du corps et me suit avec son super noeud pap lui aussi. J'aurais tout vu... Bon au moins je pourrais peut-être ranger les courses avec mes vêtements dans un casier et on sera tranquille comme ça. Pour Sam... Nours est plus efficace pour le calmer à sa manière (totalement involontaire) que mon pokemon pierre, du coup je me dis que ce n'est pas plus mal qu'il soit avec moi. Jamais agréable de se retrouver toute seule dans un endroit inconnu après tout. Bref après de longues minutes d'essayages pour trouver une robe à ma taille, je me retrouve dans une robe de soirée qui semble valoir beaucoup trop cher à mon goût ! Bon au moins elle semble plus prévu pour les ados que pour les bombes de soirée comme on les voit dans les films de casino c'est déjà ça. En revanche c'est sûr que je vais y faire attention ou mes prochains mois d'argent de poche risque d'y passer (peut-être même l'année en fait). Une robe de soirée simple donc plus dans un style mignonne que sexy et tant mieux. La seule chose que je pourrais avoir à redire est qu'elle découvre une bonne partie du haut de mon dos et qu'on peut voir une petite partie de ma cicatrice à l'épaule. Tant pis je n'ai pas le temps d'en chercher une autre et puis même si ce n'est pas très glamour, je ne vois pas ou pourrait être le mal. En plus bonne nouvelle, on a vraiment pu laisser nos sacs haha. Heureusement qu'il y a des petites poches prévues dans la robe pour les pokeballs.

- On y va bloc, en espérant que Sam n'est pas déjà mis le casino à feu et à sang.

Plaisanterie ? Euh oui je crois, mais il l'aurait vraiment fait je ne serais pas surprise. Probablement pourquoi ni moi ni Blok ne rions vraiment. Heureusement quand nous rentrons enfin dans le casino tant attendu, tout semble normal. Tant mieux, maintenant tout ce que j'espère c'est que Ginji ne soit pas entouré d'une bande de solide gaillard rancunier. Blok se chargeant de m'ouvrir la voile dans ce lieu bien rempli (beaucoup de couples dans un casino je n'aurais pas cru) nous passons prêt des tables de poker sans repérer notre groupe. La roulette ? Nop. Hm, ah les voilà. Le craps ? Je ne connais pas ça tiens, je me demande quel jeu c'est et comment ils... s'en... sortent... ... Sam agacé Nours qui est au bord des larmes, ça couplé à la tête de Ginji et Thoron. Bon on dirait qu'ils perdent et visiblement ils le font bien. En plus vu l'attitude des gens autour, j'ai l'impression que le fait qu'ils perdent n'arrangent pas leurs affaires non plus. haha... Je pose une main sur l'épaule du voltali en lui souriant pour essayer de lui remonter le moral, après quoi je prend Nours dans mes bras. Allez allez c'est pas grave, ce n'est qu'un jeu.

- Allons allons Nours ce n'est rien. Si tu me disais ce qu'il faut faire pour voir si on peut s'en sortir.
- Hahaha on vient à la rescousse de son petit copain ma petite ? C'est pas compliqué, c'est juste un jeu de dé. C'est une version simplifié du craps, si tu fais un 7 ou un 11 avec les deux dés les joueurs gagnent. Si quelqu'un ici fait un 2 un 3 ou un 12 alors c'est moi le croupier qui gagne. N'importe quel résultat et le suivant lance le dé. Ton copain et le nounours enchaînent les 12 depuis tout à l'heure tandis que le singe fait des trois. Voyons voir si tu fais... euh 7, tu gagnes.

Oh c'est vraiment juste un jeu de dé basique alors, rien de bien compliqué. Le croupier est un peu surpris et nous donne notre part de gain, après ça les dés reviennent à moi et tenant les pattes de Nours, nous les relançons ensemble. 7. On gagne. Nouveaux dés ? 11, on gagne. Les dés reviennent et je continue de lancer avec Nours qui retrouve le sourire en voyant les victoires s'enchaîner. Sam lui s'est complètement calmé et la surprise passé il jubile, appréciant le retournement de situation, m'envoyant des tapes dans l'épaule pour me féliciter. Blok lui s'est placé sous moi pour me servir de siège afin que je puisse continuer à porter Nours facilement sans fatiguer, comme quoi il sait être attentionné quand il veut. C'est gentil et j'en profite pour ne pas le faire râler, mais je n'ai pas l'intention de rester ici indéfiniment hein. C'est toujours ça le problème avec les jeux, je gagne et ça agace tout le monde à un moment (ils sont mauvais perdants dans la famille...). Maman dit alors qu'on doit apprendre à être sportif et accepter la défaite puis au tour suivant elle renverse la table "accidentellement". Je sais bien qu'ils ne m'en veulent pas vraiment, mais c'est toujours un peu frustrant d'être la personne à cause de qui on ne peut pas vraiment joué. ... Pauvre croupier... Bon on a pas mal gagné là alors.

- Tu veux rejouer ?
- NON !

Je tends les dés à Ginji mais tous les autres joueurs autour hurlent à l'unisson en coeur. Mais euh... Je suis venu avec Ginji c'est pour m'amuser avec lui moi. Je regarde alors le Voltali pour voir ce qu'il veut faire.

Spoiler:
 
Alex J. Lovell
Région d'origine : Kanto
Âge : 18 ans
Niveau : 29
Jetons : 245
Points d'Expériences : 571
Pokeathlète Coach
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Event #4 - Saint Valentin   Lun 22 Fév - 0:07
Ce matin-là, Alex ne s'était pas exactement levée de bonne humeur. Et pour cause, c'était la St Valentin. Et la rouquine, qui avait pourtant décidé que se trouver un copain serait son objectif principal en arrivant à la Pokémon Community en septembre dernier, était toujours célibataire. Pire que ça, depuis Noël, elle ne pouvait plus fermer les yeux sur le crush qu'elle avait pour Hanaë. Et ça, ça la perturbait au plus haut point. C'était rien. Forcément. Rien qu'une passade d'adolescente qui se cherche. Elle appréciait les jolies choses, tout au plus. Et elle se sentait seule, probablement. Elle avait dû se cogner la tête un peu trop fort un jour. Et elle avait bu trop de jus de Papaya le soir où elle avait craché le morceau à son cher Sirius.

Mais voilà, en cette Saint Valentin, Alex se retrouvait sans Valentin. Et ça la fichait en rogne. Elle s'inquiétait également pour sa meilleure amie, qui s'était méchamment faite friendzoned après avoir fini par réaliser ses sentiments pour Alban. Mais, heureusement pour elle, son ami d'enfance avait eu la bonne idée de l'inviter à une croisière ce jour-là. Alex était donc rassurée de savoir son amie en bonne compagnie. Elle espérait que la journée se passerait bien, et qu'elle proposerait suffisamment de distractions pour que Max parvienne à se changer un peu les idées.

Peu après le départ de Max, Alex se décida à sortir de son lit pour aller s'habiller. Puis elle attrapa ses  - désormais nombreuses - pokéballs, les fourra gentiment dans son sac, et sortit de sa chambre en compagnie de son spectrum. La nouvelle apparence de ce dernier lui flanquait toujours des frissons, mais elle faisait de son mieux pour faire avec. Elle s'y habituerait avec le temps. Et en prenant sur elle, elle parvenait à reconnaître les attitudes de son adorable spectre sous l'effroyable forme qu'il avait récemment prise.

Alors qu'elle passait dans la salle commune du dortoir des Givralis pour sortir faire un tour, sans trop savoir quoi faire de sa journée, elle aperçut une sorte de ticket qu'on avait accroché là avec un petit mot. C'était un ticket pour la croisière à laquelle Max et Rodrigue participaient, et que l'une de ses camarades avait laissé là parce qu'elle n'en avait pas l'usage. Après un moment d'hésitation, la rouquine finit par se saisir du billet.

Un petit quart d'heure plus tard, la pokéathlète arrivait devant le bateau. Elle poussa un soupir en voyant tous les couples se diriger vers le bateau en question. Ce n'était peut-être pas le meilleur plan pour éviter l'atmosphère de la Saint Valentin. Mais quasiment toute l'académie devait participer, et Alex avait espoir d'y trouver des amis qui, comme elle, étaient simplement venus passer une journée sympa en haute mer. Comme Max et Rodrigue, aussi. Mais elle ne voulait pas s'incruster dans leur journée. Rodrigue avait invité Max, après tout. Et Alex n'aurait su dire si c'était simplement naïf et impromptu, ou s'il y avait un message caché à y lire.

La rouquine soupira. Elle était déjà sur le port, ça ne servait à rien de rebrousser chemin maintenant. Elle pourrait toujours profiter des animations que proposait la croisière. Et si elle devait passer la journée seule, elle pourrait en profiter pour passer du temps avec ses pokémon. Elle monta sur le bateau, se fraya un passage dans la foule, et attendit d'avoir un peu d'espace autour d'elle pour faire sortir son nucléos et son ludicolo de leurs pokéballs. Les autres attendraient leur tour, elle ne voulait pas les perdre dans la foule, et surveiller six pokémon sur un beateau rempli de monde ne serait certainement pas une partie de plaisir. Pour le moment, elle voulait trouver un moyen de résoudre le... problème de son nucléos, quel qu'il fût. Et de prendre enfin le temps d'apprendre à connaître son ludicolo. D'autant plus que ce dernier était le plus à même à proposer d'une ambiance festive, qui plus est, sur l'océan. Elle décida d'ailleurs de commencer par l'envoyer faire trempette dans l'eau salée, comme il n'avait pas eu l'occasion de se baigner depuis la dernière sortie capture. Elle le regarda quelques instants s'amuser à nager et à plonger dans l'eau, accoudée à la barrière sur le pont du bateau, quand une silhouette familière passa au bord de son champ de vision. Elle tourna aussitôt les yeux et les braqua sur le Voltali. Alban. La rouquine déglutit, se préparant à prendre la fuite, avant de se raviser. Ca suffit, Alex.

"Allez le Troll, reviens."

Elle rappela son ludicolo, fixa sa pokéball à sa ceinture aimantée à côté de celles du spectrum et du nucléos (les autres étaient dans son sac à main pour le moment), et se dirigea d'un pas décidé vers le garçon.

"AAALBAAAAAAAN" gronda-t-elle, furieuse.

Il était temps de faire enfin face au garçon. De mettre de côté sa propre gêne. Il avait fait du mal à Max. Elle ne le laisserait pas faire sans rien dire. Elle allait tirer ça au clair.

Mais quand il braqua les yeux vers elle, la rouquine sembla perdre un peu de son assurance. Elle repensa à Thanksgiving, et à la façon dont elle l'avait ostensiblement évité depuis, fuyant leurs entraînements. Au silence qui avait suivi le message qu'elle lui avait envoyé. Elle n'était pas trop sûre de savoir où ils en étaient. Alors elle fronça les sourcils, pour se donner de l'aplomb, quand elle en manquait. Elle décida d'entrer directement dans le vif du sujet, là où elle pensait avoir l'ascendant.

"Alban. Qu'est-ce que t'as fichu avec Max, abruti ?"

Belle façon d'aborder un mec que tu évites sans bonne raison depuis plusieurs mois. Le jour de la St Valentin, en plus.

Mais quelque chose attira ton attention. C'était très faible. Et furtif. Mais il te sembla avoir senti, l'espace d'un instant, la présence de ton nucléos. Et tu aurais juré que cette petite altercation l'avait amusé. Peut-être qu'il te fallait poursuivre dans cette direction, après tout...


HRP ;
  • Alex trouve le ticket qu'Eve a laissé dans la salle commune des Givralis, et le prend pour rejoindre la croisière.
  • En montant sur le bateau, elle laisse son ludicolo se baigner un peu. Utilisation de la CS Plongée (dernière utilisation le 12/02).
  • Elle repère Alban, et décide d'aller l'interpeller.
  • Elle a fait rentrer son ludicolo. Son sepctrum et son nucléos sont sortis et restent proches d'elle pour le moment.
  • Je repasserai corriger les fautes et le codage plus tard o/

  • _________________
    Marie R. Uana
    Région d'origine : Almia (?)
    Âge : 18 ans
    Niveau : 41
    Jetons : 2385
    Points d'Expériences : 1049
    Todresseur Ranger
    Voir le profil de l'utilisateur
    Sujet: Re: Event #4 - Saint Valentin   Lun 22 Fév - 0:44
    St Valentin 2016
    rp commun


    Elle baissa la tête, et pressa le pas.

    La vue de tous ces couples à bord du paquebot n'allait guère arranger l'état de Marie. Cela faisait dix minutes à peine qu'elle était montée, et déjà, elle n'avait plus qu'une seule envie : se poser dans un espace étroit et isolé, et où elle pourrait attendre que le temps passe, tout simplement. L'immobilité, la tranquillité et la solitude étaient les seuls éléments de réconfort à disposition de son cœur en peine.

    Elle pouvait bien contacter Alban par Ipok, mais déjà, elle n'était même pas sûre d'avoir l'appareil sur elle, et quand bien même, elle ne souhaitait pas déranger le Voltali. Après tout, ce n'était pas comme s'il pouvait lui apporter une solution miracle. Tout ce qu'elle avait à faire pour aller "mieux" consistait à trouver une Mentali, puis de quitter ce navire le plus rapidement possible.

    Mais elle ne savait même plus où elle mettait les pieds. A vouloir fuir la foule à tout prix -ce qui réduisait ses chances de trouver une élève de son dortoir plus qu'autre chose-, Marie avait foncé tête baissée dans les couloirs du paquebot, et n'avait aucune idée d'où elle était, ou même vers où elle allait. Mais elle s'en moquait, en fait. Elle espérait qu'en continuant de marcher de façon totalement aléatoire, elle finirait par trouver ce qu'elle cherchait. Statistiquement parlant, c'était effectivement possible, mais qu'elle y arrive avant le départ du paquebot... C'était une toute autre paire de manche.

    Tout ce qu'elle était capable de dire, c'était qu'elle circulait devant de nombreuses cabines, la plupart inoccupée. La croisière d'aujourd'hui n'allait durer que le temps d'une journée, personne donc pour occuper ces chambres réservées pour de plus longs voyages. Si elle parvenait à crocheter l'une des serrures, peut-être pourrait-elle profiter d'une sieste agréable... Oui, c'était un plan intéressant. Si elle ne trouvait aucune Mentali avant le départ du bateau, elle dormirait.

    Marie avait développé une certaine narcolepsie depuis le début de sa dépression. Malgré les questions qui la tiraillaient, elle n'avait aucun mal à trouver le sommeil, et se réfugier dans les bras de Morphée était la solution de fuite par excellence.

    En avançant, elle gardait la tête baissée, ne la relevant que lorsqu'elle entendait les pas d'un autre passager pour s'assurer qu'il ne s'agisse pas d'une Mentali, puis la baissait aussitôt. Malheureusement, elle était plutôt distraite, trop occupée à ne surtout pas se laisser envahir par les fantômes de son passé, et n'entendit pas les pas d'un certain garçon qui surgissait d'un angle.

    Elle n'eut pas le temps de réaliser ce qu'il se passait que l'adolescent lui empêcha une mauvaise chute en la rattrapant de sa main de libre. Marie cligna des yeux, légèrement surprise, mais ne montra pas plus d'émotion et se redressa aussi rapidement qu'elle avait failli chuter. Elle observa le garçon de la tête aux pieds, le trouvant plutôt... Grand, et supposa qu'il venait de lui aussi de l'académie. Il n'y avait guère beaucoup d'adolescents sur Lansat qui n'en provenait pas, en tout cas, et il n'avait pas l'air de faire partie des quelques riches venus spécialement pour l'occasion. Il n'en avait pas l’accoutrement, du moins.

    Marie leva les yeux vers son visage, et planta son regard vide à l'intérieur du sien.

    « -... Je vous prie de pardonner mon inattention. J'ose espérer que vous ne vous êtes pas blessé en me rattrapant...  »

    La Mentali disait cela plus par politesse que par réel soucis. En vérité, elle se serait même attendue à ce que cela soit lui qui fasse des excuses le premier, mais... Le garçon restait plutôt silencieux. Étrangement silencieux. Marie haussa un sourcil un bref instant, ne s'attendant pas à ce que ses paroles soient accueillis si froidement, et s'apprêta à reprendre son chemin sans plus insister, lorsqu'il sortir une tablette sur laquelle il commença à écrire quelque chose. Interrompue par ce geste, mais ne comprenant toujours pas, elle pencha légèrement la tête sur le côté en dévisageant le garçon. Il ne sembla pas particulièrement s'en soucier, trop occupé à écrire, et Marie se mit à craindre d'être tombée sur une personne plus ou moins dérangée avec qui elle allait avoir du mal à communiquer, ce qui allait irrémédiablement entraîner une dépression plus grosse encore. Lorsqu'il eut fini, Marie attrapa la tablette qu'il lui tendait, et lut le texte inscrit avec méfiance. Ses yeux s'arrondirent alors légèrement.

    « -... Oh.  »

    Elle releva la tête, et fixa le garçon droit dans les yeux. Alors comme ça, il était muet ? Cela expliquerait ce silence radio. Navrée pour sa méprise, elle se pencha en avant pour s'excuser, et rendit la tablette au garçon, avant de reprendre la parole.

    « -Vous m'en voyez désolée, je ne m'attendais pas à croiser quelqu'un souffrant d'un handicap physique à bord de ce bateau... Hum, peut-être que.... ?  »

    Marie réfléchit quelques secondes. Elle ferma les yeux, cherchant à se remémorer quelque chose, puis plaça ses mains devant elle, bien en évidence. Lentement, à un rythme peu assurée, elle se mit à faire toutes sortes de gestes étranges, gestes dont la signification ne devait pas échapper au garçon.

    [Vous préférerez peut-être que je vous parle ainsi ?]

    Cela faisait longtemps, qu'elle n'avait pas eu recours au langage des signes. Très longtemps, en fait. Elle n'était pas sûre de pouvoir communiquer pleinement avec son interlocuteur, si l'on pouvait l’appeler ainsi, mais elle devait bien savoir interpréter ces gestes. Il sera probablement plus aisé pour lui de « parler », en tout cas.

    Se désignant de la main, elle enchaîna une à une plusieurs figures à l'aide de ses doigts, hésitant sur certaines d'entre elles, mais parvenant malgré tout à signer son nom et son prénom intégralement.

    [Je m'appelle Marie Rosalina Uana. Ravie.]

    Le dernier mot semblait contraster avec son expression toujours aussi neutre. Bien évidemment, en langage des signes, sa manière de parler était beaucoup plus légère que de vive voix, n'étant pas assez douée dans le maniement de cette langue pour parler avec la noblesse qui la caractérisait tant. Elle s'estimait déjà satisfaite d'être capable de formuler une salutation un minima correct. L'éducation stricte de ses parents adoptifs n'auront pas été totalement inutiles, finalement, même si elle se voyait mal s'éterniser ici. Peut-être avait-il besoin d'aide, du fait de son incapacité à parler à voix haute ? Extrêmement peu rassurée à l'idée de proposer son aide, Marie marqua un temps de pose un peu plus long, pesons le pour et le contre. Elle devrait continuer son chemin normalement, sans se soucier de lui, et plutôt s'occuper de ses affaires. Après tout, qui est-ce qui venait l'aider, elle ? Personne. Mais peut-être pouvait-il la renseigner sur la présence d'éventuelles Mentalis à bord....

    Après ce bref instant de réflexion, elle repositionna ses mains, et s'appliqua à faire la bonne gestuelle, fixant le mouvement de ses doigts avec un air concentré.

    [Je viens de l'académie. Vous cherchez quelque chose ?]

    HRP:
     


    © Mzlle Alice.

    _________________

    « Je m’occupe de lui. »
    Contenu sponsorisé
    Sujet: Re: Event #4 - Saint Valentin   
    Event #4 - Saint Valentin
    Page 3 sur 8
    Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
    Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
    Sauter vers:  
    Outils de modération :