J'ai une antiquité, un mixeur et une machine à café à faire réparer, merci ! [PV O'Ech]
Invité
Anonymous
Invité
Sujet: J'ai une antiquité, un mixeur et une machine à café à faire réparer, merci ! [PV O'Ech]   Lun 22 Fév - 22:03

J'ai une antiquité, un mixeur et une machine à café à faire réparer, merci !      




Lystra avec O'Ech


Sa vieille mobylette ne fonctionnait plus... Encore. C'était le seul moyen de locomotion qu'elle avait pu se permettre d'acheter en arrivant à Lansat mais elle commençait à regretter d'avoir fait un tour dans cette brocante où ils vendaient un peu tout et n'importe quoi. Elle avait craqué sur une vieille machine à deux roues du troisième âge sur laquelle on se devait de pédaler pour redonner un peu d'énergie à l'engin. C'était entre le vélo et la moto en somme. Lystra était sûre qu'il y avait un nom pour décrie ce véhicule mais elle ne s'en souvenait plus. Bref, dans tous les cas, cela ne changeait rien à son problème : il fallait réparer la capricieuse. Ou la balancer à la casse. Elle y songeait. La dernière fois, elle avait demandé à un de ses collègues, qui s'était vanté être un professionnel de la  mécanique, de lui réparer. Ce qu'il avait fait et pourtant, le résultat n'était pas là. La prochaine fois qu'elle le verrait, elle se ferait un plaisir de lui dire qu'il n'a aucun talent.

Ignorant le bazar qui régnait dans son appartement, elle enjamba les restes de son repas d'hier soir pour rejoindre la cuisine où une machine à café trônait parmi la vaisselle sale. Elle avait l'intention d'emmener la vieille mobylette chez un garagiste alors pourquoi pas ne pas prendre ces outils de cuisine qui eux aussi avaient rendus l'âme ? Après tout, s'ils savaient réparer des voitures ils devraient pouvoir s'en sortir avec une machine à café, non ? Haussant les épaules, elle attrapa l'objet et la fourra dans son sac de sport. Dans la foulée, elle récupéra également le mixeur qui subit le même sort que son confrère. Enfin, elle se tourna vers le salon, où flânaient ses trois compagnons.

« - Bon, qui m'accompagne réparer le tas de bouse ? »

Immédiatement, Ginlui s'envola dans sa direction en piaillant et Ossu couru agilement vers elle. Il n'y avait plus qu'Affie, allongée de tout son long sur le canapé et les yeux fermés qui n'avait pas réagit. Petite sieste hein ? Bah, elle avait bien le droit de se reposer de temps en temps.

C'est donc avec son Natu et son Férosing qu'elle quitta l'appartement, dévalant les marches de l'immeuble afin d'arriver en bas avant ses deux amis. Malheureusement pour elle, Ginlui, qui avait la grande chance de pouvoir voler, s'était permis un petit raccourci lui permettant de devancer ses deux camarades. C'était comme ça tous les jours, histoire de bien débuter la journée.

Une fois dehors, Lystra se dirigea vers ce qui ressemblait à un local à vélo où était entreposé plusieurs engins, à moteur ou non. Sa mobylette était bien reconnaissable : d'une couleur rouge, sale et rouillée, elle faisait peine à voir à côté de tous les autres. Retirant l'antivol, elle récupéra le deux roue avant de se mettre en route. A l'aide de son Ipok, elle localisa rapidement un garage non loin d'ici. C'était vraiment pratique ces machins là. Faisant horloge comme messagerie, la jeune femme devait avouer qu'elle ne pouvait tout simplement pas s'en passer. C'était grâce à cet engin que ses parents pouvaient la harceler de messages à longueur de journée. Heureusement, elle pouvait les ignorer. Ginlui s'était posé sur le siège de la mobylette tandis qu'Ossu était accroché à son dos, en parfait singe qu'il était. Il faisait plutôt frais ce matin, elle regrettait d'être sortie avec son simple débardeur bleu lorsqu'elle frissonna en sentant une petite brise. C'était comme ça le climat sur l'île : on pouvait s'attendre à tout du jour au lendemain. A vrai dire, Pacifiville avait à peu près le même climat, ce n'était pas un très grand changement.

Après quelques minutes de marches, elle arriva devant le garage qu'elle avait localisé. L'enseigne était plutôt accueillante et professionnelle. Lystra espérait juste qu'à l'intérieur, ils soient plus compétents que son crétin de collègue. Elle pénétra donc à l'intérieur et repéra une jeune femme, sans doute, de dos, penchée sur un plan de travail.

« - Bonjour, j'viens faire réparer cette vieille mobylette débuta-t-elle en s'approchant. »

Elle observa un instant le sac qu'elle tenait de sa main droite. Étrangement, elle sentait que ce n'était pas la place de ces appareils, un garage. Mais bon, maintenant qu'elle les avait emmené ici, autant tenter sa chance. Le ridicule ne l'avait jamais tué, alors pourquoi aujourd'hui ?

« - J'ai aussi des vieux bidules de cuisine à faire réparer continua-t-elle en désignant son sac d'un signe de tête. »

Ossu était descendu de son dos et arpentait à présent le garage sous tous ses angles, grimpant sur les chaînes en métal tendues un peu partout. De son côté, Ginlui était sage, ce qui était extrêmement louche de sa part. Il préparait sans doute un mauvais coup...
O'Ech Niki
O'Ech Niki
Région d'origine : Johto
Âge : 22
Niveau : 19
Jetons : 3501
Points d'Expériences : 365
Adulte Mécano
Sujet: Re: J'ai une antiquité, un mixeur et une machine à café à faire réparer, merci ! [PV O'Ech]   Mar 8 Mar - 22:44

J'ai une antiquité, un mixeur et une machine à café à faire réparer, merci !

Lystra Penica & O’ech Niki

La routine reprend ses droits après les malencontreux accidents de la Saint-Valentin. Tout le monde a retrouvé son corps d’origine et la vie a repris son cours normal. Niki est de nouveau dans son garage à réparer des machines et continue l’apprentissage du métier de son oncle.

Depuis qu’ils ont échangé leur corps respectif. Pandamour et Camille sont devenues à la fois plus proches et plus éloignées l’un de l’autre. En effet grâce à la permutation, ils se comprennent mieux, car ils se connaissent mieux. Le fait d’avoir échangé leur corps leur a permis de découvrir la force et la faiblesse physique de l’autre. Ce qui les a fortement rapprochés. Néanmoins une certaine timidité s’est maintenant installée entre eux. Une gêne d’avoir été au plus profond de l’intimité de l’autre et il n’y a (presque) aucune chance qu’une chose similaire ne se reproduise de ci tôt. [On est sur Pokemon Community, tout peut arriver, hein.]

Niki est en train de vérifier la comptabilité du garage quand la première cliente de la journée fit son apparition à l’accueil du magasin. Elle se trimballait avec un vieux vélomoteur, surement un silex pense la jeune fille, ainsi qu’un sac remplit de chose et de bidule qui semblent avoir vécu une guerre mondiale en tout cas. La mécanicienne rassemble son courage à deux mains, inspira et prononça la formule de politesse qu’elle a apprise par cœur quand un nouveau client fait son entrée dans l’atelier.

«B… Bonjour, q… que puis-je faire p… pour vous au… aujourd’hui?»


La jeune femme qui se tient devant elle semble avoir apporté plusieurs objets avec elle pour les faire réparer ou recycler, Niki ne sait pas trop au vu de l’état déplorable des affaires.

Elle ne tarde pas à avoir sa réponse. Il faut donc réparer une machine à café, un mixeur et une mobylette.

«J… je vais commencer p… par examiner les deux a… appareils de c… cuisine»

Lystra sort de son sac le mixer et la machine à café et les posent sur le comptoir. Pendant deux minutes Niki n’arrive pas à différencier lequel est quoi et il faut qu’elle commence à en démonter un pour y découvrir une lame. Cette machine-là est donc le mixeur. C’est difficile à dire vu l’état pitoyable des machines. Elles les démontent et y découvrent avec dégout une étonnante surprise. Il y a de la rouille absolument partout, même sur des parties non métalliques. En voyant ce cauchemar, Niki en a presque la nausée. Il n’y a rien à récupérer sur le mixer. Au tour de la machine à café. Là aussi l’état de la machine est à déplorer. La fille semble n’avoir jamais été changée et a commencé à développer une certaine culture. Expérience scientifique? Tentative de recréer la bombe H? Quoi qu’il en soit c’était irréparable. Niki poussa le tout dans la poubelle et se tourna vers la cliente en le lui tendant.

«C’… c’est irrécupérable, v… voir dangereux… j… je p… peux vous le recycler si v… vous avez e… envie.
— Mymy (“’recycler”’)
— Q… quel est le p… problème avec v… votre vélomoteur?»

Ça fait dix ans qu’elle n’a pas vu un tel engin et on peut apercevoir des étoiles dans les yeux de la mécanicienne.



DEV NERD GIRL


_________________
J'ai une antiquité, un mixeur et une machine à café à faire réparer, merci ! [PV O'Ech] Niki210
J'ai une antiquité, un mixeur et une machine à café à faire réparer, merci ! [PV O'Ech]
Page 1 sur 1
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :