Sous les feuilles d'automne • Leype [Terminé]
Obéline Gauthier
Obéline Gauthier
Région d'origine : Kalos
Âge : 16 ans
Niveau : 28
Jetons : 1554
Points d'Expériences : 594
Coordinateur Performer
Sujet: Sous les feuilles d'automne • Leype [Terminé]   Ven 26 Fév - 22:15
Les arbres avaient enfilé leur parure d’automne. Leurs feuilles offraient un festival de couleurs rougeayantes pour le régal des yeux de tous les promeneurs qui avaient décidé de sortir dans la forêt en cette radieuse journée. Le temps commençait à se rafraîchir mais il n’était pas encore l’heure des écharpes et des bonnets de laine. Mais si Obéline se trouvait en ce lieu ce jour-là ce n’était pas pour profiter de paysage, bien que l’ambiance enchantée du lieu ne déplaisait pas à la gamine. Non, aujourd’hui elle avait décidé d'entraîner sa Goupix, Pixi.

Cela faisait quelques mois que la jeune fille était entrée à l’académie. Elle suivait de nombreux cours et passait le reste de son temps à bichonner sa petite renarde. Cette dernière accaparait toute son attention, elle ne rentrait presque jamais dans sa Pokéball et marchait toujours fièrement aux côtés de sa dresseuse. Elle ne la lâchait jamais. Certaines personnes auraient pu trouver la créature bien trop collante mais Obéline était ravie de l’avoir avec elle. Peut être qu’elle n’était pas assez stricte avec elle, mais elle était tellement gentille avec la gamine qu’elle n’avait au final pas grand chose à lui reprocher, si ce n’est un attachement un peu trop grand peut être. Mais qui pourrait la gronder pour cela ? Obéline en était bien incapable en tout cas.

▬ Vas-y Pixi, flammèche !

La gamine donnait des ordres à sa petite Goupix qu’elle s’efforçait d’exécuter de son mieux. La renarde donnait toujours le meilleur d’elle même. Enfin jusqu’à ce qu’elle finisse par se lasser par l’activité du moment. Son changement d’attitude n’était pas forcément évident à repérer mais Obéline savait désormais l’identifier sans problème. Le museau qui renifle, les yeux qui partent quelques secondes ailleurs, des pattes qui hésitent, les signaux que Pixi envoyaient étaient faible mais la brune ne s’y trompait plus. Il vallait mieux arrêter l'entraînement quelques minutes et reprendre plus tard plutôt que de pousser à bout la renarde jusqu’à ce qu’elle finisse par n’en faire qu’à sa tête, tournant court la session du jour.

La gamine s’exclama donc :

▬ C’est bien Pixi ! Viens par là, tu as bien mérité une petite pause !

Obéline s’assit contre un arbre et le pokémon de feu se précipita sur ses genoux. L’idée de retrouver sa place préférée semblait avoir effacer toute trace de fatigue. Une fois installée, Pixi frotta sa tête sur la main d’Obéline qui se mit à la câliner.

Elles profitaient de cet instant de paix dans la forêt chantonnante dont quelques feuilles orangées tombaient hasardeusement autour d’elle lorsque les oreilles de Pixi bougèrent, signe qu’elle avait entendu quelque chose. En effet, quelques secondes plus tard la gamine entendit à son tour le bruit de pas s’approchant de la petite clairière où elles se trouvaient. Elle tourna alors la tête et fut surprise de voir le jeune homme blond qui se tenait derrière elle.

▬ Pavel ?!


_________________


 
she is just a little
snowflake
Leype Altmile
Leype Altmile
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 15
Niveau : 18
Jetons : 1613
Points d'Expériences : 312
Todresseur Ranger
Sujet: Re: Sous les feuilles d'automne • Leype [Terminé]   Ven 25 Mar - 10:12
- Tu te rappelles quand t’étais deux, c’est ce que tu veux ?
- Ce n’est pas votre petit jeu qui me fera passer aux aveux.
- Tu étais en transition, ou une mauvaise performance ?
- J’étais perdu, mais maintenant j’ai comblé cette carence !
- Que feras-tu si cette période te revient en pleine face ?
- J’en ai marre de répondre en rime, je me casse…


Pavel ?

Non ?

Oui !

Un escadron de chevalier doit toujours être capable de se synchroniser et d’harmoniser ses mouvements sans parler, sans être proche, sans même se voir. Evidemment l’incroyable Leype inventé par Leype, le petit frère de Leype, était capable de communiquer avec ses Pokémons et de leur donner des instructions sans parler. Il mit donc à profit toute son expérience pour ordonner à ses Pokémons de fuir sans poser de questions.

La stratégie était bonne, Leype s’était déjà élancé alors que Tarsal avait sauté sur le dos d’Elecsprint pour aller plus vite que sur ses petites jambes. Bizarre, Leype distançait son Pokémon le plus rapide… Il se permit un coup d’œil en arrière sans s’arrêter pour autant et il eut la surprise de découvrir son Elecsprint toujours immobile qui le regardait avec Tarsal sur son dos qui essayait de lui donner de petits coups…

C’est vrai, Elecsprint ne fuit jamais…

Penaud, Leype revint sur ses pas en face de la jeune fille qui avait interpellé son ancien prénom et dit d’une voix gênée :

J’allais justement faire ma course quotidienne avec mes Pokémons au moment où tu m’as appelé. Ils ont l’air un peu flemmards aujourd’hui ou ils ont préféré rester avec une jolie Goupix on dirait.

Ok c’est le chaos dans l’esprit de Leype alors je vais prendre la relève, le problème c’est que vous allez rien comprendre quand il va reprendre la narration. Je vous explique : quand c’est moi qui narre, il ne le sait pas, il continue de subir la narration à la troisième personne et tout. Je suis un peu une censure… Du coup il risque de faire référence à des trucs qu’il a raconté avant et que vous n’avez pas pu lire à cause moi… Me regardez pas comme ça, ne soupirez pas, je vous assure que vous préférez avoir à faire à moi qu’à lui en ce moment.

Leype a du mal à se concentrer quand on lui parle de Pavel, c’est comme s’il rencontrait un double de lui qui avait remonté le temps, ça risque d’engendrer un paradoxe. Quand Leype perd le contrôle de la situation ce sont les réflexes de Pavel qui prennent le dessus. Pas Pavel, ses réflexes. C’est bien tu as compris maintenant.

Pavel c’est un génie dans le monde des acteurs, il est capable de s’approprier toutes les informations qu’il voit pour jouer le rôle qui convient le mieux à la situation. C’est un peu maladroit au début, mais le compliment qu’il a fait sur la Goupix pour rendre la situation confuse va lui permettre de gagner du temps et de détourner l’attention de la misérable tentative de fuite de Leype. Tel que je le connais il devrait enchaîner en mode star maintenant, il va dire genre…

Et moi je vais peut-être rester discuter un peu avec une dresseuse qui a su entretenir aussi bien son Pokémon.

Il a gâché mon analyse, génial. On aurait pu croire qu’il allait complimenter la jeune femme qu’il a en face de lui mais il ne prendrait pas ce risque. La moitié des femmes sur un forum rp se la racontent alors elles diront qu’elles ne se font pas avoir par un compliment aussi ringard.  Au lieu de ça il a décidé de mettre en avant les compétences de sa proie tout en rajoutant un compliment sur son Pokémon.

Ce Goupix représente très certainement la chose la plus importante au niveau affectif pour la jeune fille mais aussi c’est ce qui symbolise son avenir et sa réussite dans cette école. Il est trop bien, il est tellement mieux que Link… Pardon je veux dire mieux que Leype. La gaffe...

Leype se calme, Leype se souvient de cette mèche de cheveux. Il se souvient d’une ville. Un doute… Était-ce pendant un spectacle ou était-ce pendant un de ses élan de folie ?


_________________


Leype et ses compagnons


Obéline Gauthier
Obéline Gauthier
Région d'origine : Kalos
Âge : 16 ans
Niveau : 28
Jetons : 1554
Points d'Expériences : 594
Coordinateur Performer
Sujet: Re: Sous les feuilles d'automne • Leype [Terminé]   Sam 6 Aoû - 9:12
Non ? Comment cela, non ? La gamine observa attentivement le jeune blond qui se tenait devant elle. Des mèches blondes qui encadraient un visage fin, des yeux dont elle ne pourrait confondre le vert émeraude... Il n’était pas le même que dans ses souvenirs, plus grand, plus musclé et étrangement affublé, mais Obéline en aurait donné sa main au feu, ce jeune homme était Pavel. Alors pourquoi le niait-il ? Et surtout pourquoi tentait-il de fuir à toute jambe ?

Il avait commencé sa course en même temps que le petit Tarsal qui l’accompagnait était monté sur le dos du canidé bleu qu’elle ne reconnaissait pas. Seulement, le prétendu inconnu du rapidement faire demi-tour. Sa créature à quatre patte ne l’avait pas suivi. Il revint donc vers la gamine qui ne le quittait toujours pas des yeux, procédant à une inspection mentale sur le corps et le visage du garçon sans la moindre gêne.

Ce dernier lui sortit une excuse peu convaincante sur sa tentative de fuite. Elle aurait pu y croire si sa voix avait été plus confiante. Mais sans laisser à Obéline le temps de réfléchir plus longtemps, il sortit tel un tour un compliment de sa manche à l’intention tout d’abord de sa renarde puis qu’il retourna contre elle, telle une parade finement exécutée.

Son but était peut être de déstabiliser le coeur de la jeune fille d’un coup d’estoc et même si ce soudain compliment la surprit tout d’abord, elle se mit très vite à l’accepter en lui souriant de toutes ses dents. Elle prit alors dans ses bras la petite créature au corps chaud et répondit à l’adolescent.

▬ Merci ! Je suis contente qu’on remarque le soin que j’apporte à ma petite Pixi.

L'intéressée, voulant montrer son contentement de se retrouver dans les bras de sa dresseuse, lui donna un petit coup de langue sous le menton ce qui la fit rire. Cela ne faisait que quelques mois qu’elles s’étaient rencontrées, mais une grande complicité s’était développée entre elles. La goupix témoignant un amour inconditionnel pour la brune et cette dernière portant toute son attention sur son premier Pokémon … et pour l’instant seul ami. Obélina reconcentra son attention sur le jeune homme.

Etait-ce vraiment Pavel ? Il fallait qu’elle tire cette question au clair.

▬ Je n’ai pas grand chose à faire cette après-midi, donc si tu veux on peut la passer ensemble ?

Le regard du jeune homme la trahit, lui remémorant bien des souvenirs, et elle ajouta :

▬ Ca fait longtemps après tout !

La jeune fille ne lui laissa pas vraiment le choix. Elle lui prit la main innocemment comme l’enfant qu’elle était encore et l’entraîna dans un coin de la forêt où les passages se feraient plus rares. S’il était vraiment celui qu’elle pensait, elle était à peu près sure qu’il ne voudrait pas qu’on surprenne leur conversation. Elle l'amena donc loin de la route au travers de petits sentiers jusqu’à rejoindre une petite clairière au sol tapissé de feuilles rougeoyantes. Le vent en faisait tournoyer quelques unes autour d’eux.

Elle lança alors une phrase en l’air, comme si de rien n’était mais dont la réponse du jeune homme lui en dirait bien plus qu’il ne semblait vouloir en dévoiler :

▬ Ça change de la neige pas vrai ?


_________________


 
she is just a little
snowflake
Leype Altmile
Leype Altmile
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 15
Niveau : 18
Jetons : 1613
Points d'Expériences : 312
Todresseur Ranger
Sujet: Re: Sous les feuilles d'automne • Leype [Terminé]   Sam 6 Aoû - 10:35

Si je vous raconte les histoires de Leype à la troisième personne c’est pour bien marquer la différenciation entre lui et moi. Leype est unique mais nombreux à sa manière. Vous connaissez la Zone ? C’est un concept sportif qui dit que une fois dans la Zone vos compétences deviennent méconnaissables, vous voyez les actions se passer au ralenti, vous êtes plus fort, vous êtes invincible. Les acteurs ont aussi leur zone mais d’une manière un peu différente. Ils se plongent entièrement dans le personnage qu’ils jouent quand ils l’atteignent. Mais Leype est assez particulier, depuis toujours il atteint la zone quand il joue son personnage favori. C’est pour ça que de temps en temps il peut devenir complètement le chevalier que son frère a inventé. Mais d’un autre côté, Leype a une deuxième zone, Pavel. Il tend entre les deux, mais forcément s’incarner soi-même est tentant.  Il oscille entre ces deux limites, il joue avec. Et roulement de tambour, suspens, je suis Pavel.

Elle se lance dans une joute verbale contre le maître des mots dont l’élocution fait se déplacer les foules et crier les princesses de tout Kalos. Tout à son mérite, elle montre une telle détermination à comprendre et à mener la conversation vers son objectif que je suis tenté de jouer le jeu. Elle me prend la main pour m’emmener délicatement dans un endroit plus isolé, j’aime la manière dont elle me guide vers une destination précise. Comme pour notre discussion.

J’attrape une des feuilles.

Au moins elles ne fondent pas quand je les attrape mais…

La feuille s’effrite et tombe en miettes irrégulières.

Je ne sais pas ce qui est le mieux. A ton avis si …

J’entraîne Obéline contre moi par sa main que je n’ai pas lâchée.

Je t’attrape, qu’est-ce qu’il va se passer ?
       
Je regarder au travers d’elle, je lui rends la pareille de son observation. Je revois la scène de théâtre, ses paupières sont les rideaux rouges. Dans sa pupille tremblotante je vois un homme fou qui de son épée saccage la scène, un homme qui la regarde. Je fixe mon passé, je fixe notre rencontre, comme Elecsprint je ne prends pas la fuite. Merde, ce pokémon aurait été parfait pour moi s’il n’y avait pas Leype. Désolé partenaire.

Alors ? Le public s’impatiente ?
 

_________________


Leype et ses compagnons


Obéline Gauthier
Obéline Gauthier
Région d'origine : Kalos
Âge : 16 ans
Niveau : 28
Jetons : 1554
Points d'Expériences : 594
Coordinateur Performer
Sujet: Re: Sous les feuilles d'automne • Leype [Terminé]   Dim 7 Aoû - 21:31
Il n’eut pas l’air surpris par le piège verbal. Et encore moins déstabilisé comme Obéline l’aurait espéré. Au contraire, il s’était saisi de la situation d’un geste et l’avait brisé en miettes, pour en recréer une à sa convenance. Il ramena la gamine insolente d’avoir cru pouvoir le défier contre lui. Et cela n’avait rien d’une étreinte amicale ou romantique. La brune sentait les muscles du chevalier se serrer, prêts à la briser au moindre mot de trop.

Restée au sol, la renarde de feu grognait contre l’assaillant qui s’en prenait à sa dresseuse. Comment osait-il s’en prendre à Obéline devant elle ? N’avait-il pas peur de sa terrible colère ? Ne craignait-il pas ses crocs acérés qu’elle pourrait très bien planter des ses mollets ? La seule chose qui l’empêchait de passer à l’acte était la créature à quatre pattes qui l’accompagnait. Bleu et jaune, bien plus grand qu’elle et grésillant d'électricité, la Goupix n’en avait pas peur non, pas du tout, absolument pas, mais elle préférait éviter la confrontation pour l’instant. Histoire de ne pas infliger une défaite trop cruelle à son adversaire, le tout devant son maître qui serait inévitablement déçu par la piètre performance de son Pokémon. Goupix était d’une grande bonté d’âme. Par contre si la situation dégénérait, elle n'hésitera pas à l’attaquer. Peut être…

Mais les grognements de la Goupix, s’arrêtèrent soudain, intriguée par les bruits qu'émettait Obéline ? Des pleurs ? Non ce n’était pas ça… La gamine éclata alors de rire. D’un coup d’un seul. Déstabilisant toute la cour qui se trouvait autour d’elle.

Mais pour la brune, tout était clair. Cette maîtrise des mots, ce sens de la mise en scène et l’absence de la moindre hésitation dans la voix comme dans les gestes. Il n’avait plus besoin de chercher à le nier. C’était bien Pavel qu’elle avait retrouvé. Elle profita de l’étreinte du chevalier pour le serrer à son tour dans ses bras minces, bien plus faibles mais tout aussi confiants. Elle posa sa tête dans le creux de son épaule et la secoua, ne sachant renfermer son débordement de joie.

▬ Haha, il n’y a que toi pour improviser une scène et la jouer aussi naturellement, Pavel ! C’est bien toi ! Je suis tellement contente de te revoir ! Ca fait si longtemps ! Je ne pensais pas te trouver ici à l’académie !

Elle glissa des bras du chevalier, telle la princesse qu’elle n’était pas. Le sourire aux éclats toujours sur ses lèvres. Elle applaudissait son ami, comme si elle venait d’assister à une performance de théâtre sur la scène rougeoyante de ces bois d’automne.

Même si elle en était désormais sûre, il lui restait une question à poser.

▬ Pourquoi tu as cherché à me fuir tout à l’heure ?

Presque.

Elle reprit son souffle et reprit courage. Allez ce n’était qu’une question à poser. Elle demanda, le sourire triste :

▬ Tu te souviens de moi au moins ?


_________________


 
she is just a little
snowflake
Leype Altmile
Leype Altmile
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 15
Niveau : 18
Jetons : 1613
Points d'Expériences : 312
Todresseur Ranger
Sujet: Re: Sous les feuilles d'automne • Leype [Terminé]   Mar 9 Aoû - 22:18
Il existe des instants où j’ai envie de tout abandonner dans la vie. Envoyer valser mon jeu d’acteur lourd et dénué de naturel. J’ai envie d’être inélégant et lourd, j’ai envie de me laisser aller et de glander. Mais je ne peux jamais car il est mort et pas moi, chaque seconde que je passe à rien faire, c’est une seconde que je gâche. Cette pression m’écrase à chaque instant, elle me tétanise, dès que je ne suis plus sûr de ce que je fais je me questionne. Est-ce que je me comporte bien, est-ce que c’est le bon choix ou est-ce que je gâche mon temps sur cette terre. Pourquoi c’est aussi dur, pourquoi est-ce qu’il faut que l’on finisse par sombre. On doit avancer avec cette guillotine au-dessus de la tête qui peut tomber n’importe quand. Et on a envie de la surveiller mais en le faisant on joue son jeu.

Ne me laissez pas seul, aimez-moi, s’il-vous-plaît. J’ai besoin de vos compliments pour aimer la vie et avoir l’impression de vivre pour de faux. C’est tout ce que je demande, de rester là pour de faux, qu’il soit là avec moi, un petit peu. Aussi. Si je veux continuer d’avancer, je dois continuer de me torturer, je dois observer cette guillotine et en avoir peur. Vivre dans la mort pour lui échapper. Laissez-moi continué à souffrir, laissez-moi continuer d’être ici, je vous en prie. J’aime ce fragile équilibre entre la peur et l’extase d’exister.

Non Obéline ne part pas, ne te dérobe pas de mes bras, pourquoi me fais-tu ça ? Je souffre déjà assez, c’est de l’autre côté du fil que j’ai besoin d’être emmené. Ou je vais sombrer. Non ne rigole pas, ne t’amuses pas de moi, je suis trop faible et trop cassé. Trop tard, tu le fais, tu me tues. Je vais disparaître, je vais redevenir Leype alors. Lui au moins, il est mon armure, il est mon chevalier. Leype c’est toi qui tenait ma main et qui me faisait voir le bonheur, quand tu es mort, si je t’ai ressuscité, c’est pour moi, pour me protéger. Et quand j’essaye d’être Pavel, de temps en temps, de juste être moi. Quelques minutes et je sombre et je disparais dans la tourmente de mes profonds désespoirs. Mais merde, vous ne pouvez pas comprendre que le problème c’est MOI et que Leype est mon médicament, comment pouvez-vous être aussi stupide à la fin.

Arrêtez de penser que je suis là pour lui ou je pourrais être là pour elle, soyez là pour moi et arrêter de me faire disparaître. Une dernière phrase.

Tu m’accompagneras pendant les vacances d’été ?

Le chevalier reprend place dans la scène, il plonge ses yeux profondément dans les yeux de la dresseuse. Des larmes scintillent au creux de ses iris, mais elles ne couleront pas, Leype ne pleure pas. Il ne sait que sourire pour dire vrai. Il sait aussi faire chavirer les cœurs mais avant tout, il sait encaisser. Dans son armure, je me sens à l’abri.

J’ai envie de rentrer à Kalos avec toi, ma région me manque et ta compagnie aussi. Je ne t’ai évidemment pas oublié.

Puisqu’il ne t’a jamais connue.


_________________


Leype et ses compagnons


Contenu sponsorisé
Sujet: Re: Sous les feuilles d'automne • Leype [Terminé]   
Sous les feuilles d'automne • Leype [Terminé]
Page 1 sur 1
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :