Connexion
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 3

Pokemon Community

Tu abandonnerais ce pauvre locataire démuni à son déménagement, en « empruntant » sa camionnette en plus… ? Je ne te pensais pas voleur, Josh.
en savoir plus ?
Cha-charmant… normalement c’est en mission avec Josh que je frôle la mort, pas en rentrant chez les Phyllalis.
en savoir plus ?
Je vais chuter, encore, et ça sera long, et ça sera douloureux, et t'auras pas envie d'être là. Parce que toi, tu as Aoi mais moi j'ai quoi maintenant que Maya est partie, dis-moi ?
en savoir plus ?
Ce n'est pas le parc que je souhaite anéantir...
en savoir plus ?
Mademoiselle Alézar, Pecheresse Caroline ! Où êtes-vous ?
en savoir plus ?
La triche sera permise évidemment.
en savoir plus ?
Q…. Quéééééééééééééé ?!
en savoir plus ?
-60%
Le deal à ne pas rater :
Baskets Nike Air Max 2090
60 € 150 €
Voir le deal

Kira G. Yamamoto
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4827-kira-un-pokemon-dangereux-ou-ca-_
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4839-kira-g-yamamoto-voltali#51029
Taille de l'équipe : 6/16
Région d'origine : Kanto
Âge : 15
Niveau : 20
Jetons : 703
Points d'Expériences : 477
6/16
Kanto
15
20
703
477
pokemon
6/16
Kanto
15
20
703
477
Kira G. Yamamoto
est un Scientifique Chercheur Pokemon
Étant sur le chemin de son dortoir, Kira, accompagné de son compagnon fraîchement acquis, marchait, tout enjoué qu’il était par la récupération de son starter.
Mais une question le taraudait tout de même, allait t-il avoir quelqu’un avec  qui il devrait partager sa chambre ? Et si c’était le cas comment est ce que cela allait se passer ? Allaient-ils bien s’entendre ?  Et surtout : les Pokémons allaient-ils bien s’entendre entre eux ? Car  si les starters ne s’entendaient pas cela risquerait de faire mauvais ménage, et Kira se voyait mal commencer son parcours scolaire de la sorte.

Finalement après un peu de marche dans ce dédale sans fin de couloirs, et plusieurs tentatives infructueuses, les deux compères finirent par retrouver le chemin du dortoir.
Arrivé à nouveau dans la salle commune,  il se redirigea vers le panneau ou il avait précédemment inscrit son nom pour les chambres. Et là ce fut l’étonnement le plus complet, son nom avait été transféré sur la liste de colocations en cours.

« Hé Armstrong regarde, c’est du rapide, nous avons déjà trouvé un colocataire ! Formidable n’est-ce pas ? Je craignais un peu que l’on se retrouve seuls.  J’espère  juste que cela va bien ce passer. »

« Macho  macho macho ! »

« Oui tu dois avoir raison, mieux vaut ne pas se faire de mauvais sang pour rien. »

« Macho ! »

Bien évidemment Kira ne comprenait rien des dires de son compagnon Pokémon , il aurait tout autant pu dire ce que Kira pensait, que le traiter d’idiot , mais quelque chose dans son attitude mettait la puce à l’oreille de son dresseur quant à ce qu’il cherchait à exprimer.
Kira se pencha à nouveau sur le panneau pour voir exactement de qui il allait être le colocataire. Ceibo D’Amar ? Qui était-ce donc ?
Puis une voix familière se fît entendre :

« Ho, te revoici. Alors dis-moi mon petit ton aventure a-t-elle bien démarré ? »

C’était la voix du référent Heartnett qui venait de surgir par magie dans un flux de strass et de paillettes.

« Ha monsieur Heartnett. Oui parfaitement merci. Auriez-vous pu me donner un renseignement si cela ne vous dérange pas ?  Je viens d’être passé en colocation avec Ceibo D’Amar, sauriez vous de qui il s’agit ? »

« Bien sûr mon petit. Il s’agit d’un nouvel élève tout comme toi, quand je suis revene c’est lui qui est arrivé, du coup pour faciliter un peut les choses je l’ai placé dans la même chambre que toi. Avec un peu de chance, c’est une magnifique histoire d’amitié qui va se créer ! »

Kira était un peu surpris par le fait que cela ait été fait sans lui demander son avis, mais en tant que nouveau il n’osait pas s’opposer aux dires de son référent. Et surtout, il y avait quelque chose dans ce satyrique personnage qui donnait  envie de lui faire confiance.

« Très bien, merci beaucoup de votre aide pour que je puisse rapidement  m’intégrer. »

« Mais de rien voyons !  Moi, Andreas Heartnett, aime aider mes petits Voltali à se sentir ici comme chez eux ! »

Kira prit sur ce le chemin de sa chambre, comme indiqué par son référent. Il finit par arriver devant la porte, d’après le référent son colocataire avait déjà pris possession des lieux.
Mille questions l’assaillait à nouveau, Mais cette fois Armstrong ne comptait pas attendre sans bouger que son dresseur veuille bien se décider, alors il prit les choses en main.

« Macho macho ! Macho macho ! »

Il se mit à tambouriner la porte et à répéter macho macho , pour que l’on vienne ouvrir.
Kira se sentit immédiatement mal à l’aise quant à l’attitude d’Armstrong, quand soudain la porte s’ouvrit.
Kira s’inclina immédiatement en présentant ses excuses pour le fait qu’Armstrong ait frappé assez fort la porte.

« Bonjour ! Toutes mes excuses pour l’attitude d’Armstrong, Je suis Kira Genryusaï  Yamamoto et il se trouve que nous allons être colocataires de chambrée, enchanté de te rencontrer ! »

Dernière édition par Kira G. Yamamoto le Jeu 7 Avr - 17:38, édité 1 fois
Bellamy Wallace
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5660-395-tu-connais-bellamy-wallace-mentali#59974
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5666-bellamy-darwin-wallace-mentali#60016
Icon : Colocation surprise ! [PV Ceibo] [Terminé] Cf18c511
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Kalos.
Âge : 18 ans
Niveau : 41
Jetons : 314
Points d'Expériences : 1072
Colocation surprise ! [PV Ceibo] [Terminé] Cf18c511
8
Kalos.
18 ans
41
314
1072
pokemon
Colocation surprise ! [PV Ceibo] [Terminé] Cf18c511
8
Kalos.
18 ans
41
314
1072
Bellamy Wallace
est un Scientifique Archéologue
« Foutue vis ! »

Cela faisait plusieurs minutes maintenant que le tout jeune Voltali tournait la vis de la tom basse de sa batterie. Sans réel grand succès, il fallait l’avouer… Il faut dire que tous ses sentiments contraires qui l’envahissaient ne pouvait vraiment l’aider. La frustration, la colère, l’appréhension et la peur était toujours présente mais l’héritier devait l’avouer la sédentarité n’était pas vraiment le tartare : d’abord il n’y avait pas de démolosse à trois têtes et surtout au grand surtout, cela lui offrait la possibilité de reprendre la batterie. En effet, au cours de sa quasi-année Ceibo n’avait pas vraiment eu l’occasion de jouer de ce magnifique instrument, sans doute son préféré. Et c’était enfin l’occasion !

Mais il semblait que ce n’était pas comme le vélo et rien que l’assemblage lui posait problème. Le brun souffla et tomba sur son lit. Il resta ainsi un moment, se demandant sans doute pourquoi le sort s’acharnait contre lui. Ne pouvait t’il pas tout simplement faire ce qu’il voulait, où il le voulait et quand cela lui chantait ?

Au bout de quelques minutes de lamentations, l’héritier se leva tout simplement, il se saisit de sa guitare et de son ukulélé et les accrocha au mur juste au dessus de son lit. Son violon était déjà posé bien en évidence sur son bureau à coté de son sac fourré de avec des feuilles à carreaux et des stylos. Ceibo enleva sa veste et la plaça dans l’armoire qui lui était réservé, il ne put s’empêcher de sourire en remarquant le contraste entre ses propres affaires pour la plupart pleines de boue et déchirées et les vêtements de créateurs que lui avait fourni son père.

Ceibo n’avait pas vraiment personnalisé son coté de la chambre : il s’était contenté d’un attrape rêve qui pendait au dessus de son lit ainsi qu’un pot de fleur multicolores posé sur le rebord de la fenêtre ouverte. Ses instruments prenait pas mal de place et surchargeait déjà bien assez sa partie. Briza, sa caninos avait d’ailleurs esquivé le désordre et somnolait à moitié sur le lit de colocataire absent.

L’héritier s’était approché de la fenêtre et regardait avec envie l’horizon, s’il seulement il savait volaii, si seulement il avait des ailes… Notre héros n’avait malheureusement que des doigts et à faire semblent d’écraser les élèves qui passait dans son champs de vision. Les joies de la perspective.

Le petit jeu du brun l’amusait tellement qu’il n’entendit pas de suite les violents coups portés à la porte. Ce fut Briza qui le sortit de sa rêverie en lui mordillant les orteils. Ceibo se retourna enfila un t-shirt à moitié déchiré, jeta un coup d’oeil rapide au miroir : pieds nus, les cheveux en bataille, un sarouel en guise de pantalon et un t-shirt déchiré - espérons que ce ne soit que son coloc… L’héritier ouvrit la porte et tomba nez à nez avec un petit gars aux longs cheveux blonds accompagnés d’un machoc.

« Bonjour ! Toutes mes excuses pour l’attitude d’Armstrong, Je suis Kira Genryusaï  Yamamoto et il se trouve que nous allons être colocataires de chambrée, enchanté de te rencontrer ! »

Kira Gen-gné ? Quel nom à dormir dehors, il ne pouvait pas avoir un nom de moins de trois syllabes ? Mais l’héritier sourit devant la présentation rapide et légèrement gêné. Si les deux jeunes ados allaient vivre ensemble pendant un certain temps, autant commencer sur des bonnes bases, non ? Allez Ceibo, fais un effort…

« Salut, oui, je crois qu’on est dans le même bateau… Moi c’est Ceibo et t’inquiètes pas de l’altitude de ton pokémon : au moins on voit qu’il sait ce qu’il veut. »

Puis il invita le blond à entrer d’un signe de main.

« Excuse moi pour le désordre, je suis encore en plein installation. »

La caninos s’était posée dans le panier à linge sale et lorgnait avec une étrange méfiance sur le machoc. Mais Ceibo n’y fit pas attention, il s’assit sur son lit et désigna sa batterie :

« J’espère que tu aimes la musique, je suis du genre à faire du bruit… »

L’héritier souriait à pleines dents faisant un effort surhumain pour ne pas crier à sa nouvelle rencontre qu’il fallait fuir le plus vite possible…
Kira G. Yamamoto
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4827-kira-un-pokemon-dangereux-ou-ca-_
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4839-kira-g-yamamoto-voltali#51029
Taille de l'équipe : 6/16
Région d'origine : Kanto
Âge : 15
Niveau : 20
Jetons : 703
Points d'Expériences : 477
6/16
Kanto
15
20
703
477
pokemon
6/16
Kanto
15
20
703
477
Kira G. Yamamoto
est un Scientifique Chercheur Pokemon
Son nouveau colocataire lui faisant un signe de la main, Kira le suivit tout en faisant signe à Armstrong de ne pas faire de vagues, afin que la première impression reste positive.  Ce dernier lui avait d'ailleurs confirmé que le fait qu'Armstrong ait tambouriné la porte ne le dérangeait pas avait grandement soulagé notre protagonist Ceibo s'excusant également pour le désordre apparant dans la chambre, Kira en profita pour rebondir sur ses propos avec son air enjoué naturel et un léger sourire amusé: :

« Ne t'en fais pas pour le désordre, je suis aussi parfois légèrement désordonné, et puis tu viens d'arriver c'est normal que n'aies pas encore tout rangé. Prends ton temps, on n'est pas à l'armée ! »

Alors qu'il terminait sa phrase, Ceibo reprit, lui demandant si le bruit ne le dérangeait pas, désignant du bout du doigt une batterie qu'il était apparemment en train de monter. En voyant ce magnifique instrument, les yeux de Kira s'illuminèrent, il répondit avec la plus grande joie: :

« Non bien sûr, cela ne me gêne pas, bien au contraire même, j'adore la batterie, je suis fan de tout ce qui est rock ou hard, du coup pas de soucis pour ça. Je joue aussi d'un instrument, mon père ma appris à jouer de la basse , je jouais souvent à la maison, mais vu que c'était la sienne je n'ai pas pu la ramener, mais je compte bien en acheter une dès que j'aurait un peu d'argent ! On pourra même jouer ensemble si cela te tente ! »

Kira se voyait déjà jouer de la basse, avec toute la passion qu'il nourrissait pour cet instrument, avec en accompagnement son nouveau colocataire à la batterie, et même, pourquoi pas, quelqu'un d'autre avec une guitare, ou même un Pokémon suffisamment intelligent pour apprendre à en jouer ?  Puis le regard ambré de Kira glissa vers un coin de la pièce où se tenait un Caninos, étalé dans un panier de linge. Étrangement, il ne semblait pas lâcher Armstrong des yeux, comme s'il nourrissait une certaine forme de curiosité ou de méfiance à l'encontre du Machoc. Amrstrong, lui, n'en tenant aucunement compte, se promenait de long en large dans la pièce en inspectant les recoins, tel un chien découvrant un nouvel environnement, mais étrangement restant tout de même à une certaine distance du Caninos, comme si il avait sentit qu'il y avait un léger malaise. Justement, Kira fut soudain pris d'un éclair de lucidité. Il n'avait pas pris la peine de présenter Armstrong à Ceibo, ! C'était l'occasion de faire d'une pierre deux coups. Il se tourna alors à nouveau vers Ceibo qui était assis sur le bord de son lit.

« Ah oui au fait ! Je n'ai pas pris le temps de te présenter mon compagnon correctement. Voici Armstrong ,mon Machoc, je viens tout juste de le récupérer, bon de ce que j'ai pu voir il est plutôt calme , il adore juste faire du sport et le Collectionneur me l'a décrit comme euh... Légèrement narcissique aussi. Il aime montrer qu'il a des muscles, je n'ose même pas imaginer quand il évoluera. Quant à toi, je suppose que ce Caninos est ton Pokémon starter ? Il est très beau. Comment s’appelle-t-il ?  »
Bellamy Wallace
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5660-395-tu-connais-bellamy-wallace-mentali#59974
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5666-bellamy-darwin-wallace-mentali#60016
Icon : Colocation surprise ! [PV Ceibo] [Terminé] Cf18c511
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Kalos.
Âge : 18 ans
Niveau : 41
Jetons : 314
Points d'Expériences : 1072
Colocation surprise ! [PV Ceibo] [Terminé] Cf18c511
8
Kalos.
18 ans
41
314
1072
pokemon
Colocation surprise ! [PV Ceibo] [Terminé] Cf18c511
8
Kalos.
18 ans
41
314
1072
Bellamy Wallace
est un Scientifique Archéologue
« Non bien sûr, cela ne me gêne pas, bien au contraire même, j'adore la batterie, je suis fan de tout ce qui est rock ou hard, du coup pas de soucis pour ça. Je joue aussi d'un instrument, mon père ma appris à jouer de la basse , je jouais souvent à la maison, mais vu que c'était la sienne je n'ai pas pu la ramener, mais je compte bien en acheter une dès que j'aurait un peu d'argent ! On pourra même jouer ensemble si cela te tente ! »

Ceibo regarda son nouveau colocataire en levant un sourcil interloqué. Ainsi le blond savait jouer de la basse ? L'héritier ne sut s'il il était surpris par l'information en elle-meme ou bien par le choix de l'instrument seulement. Jamais il ne se serait dirigé naturellement vers la basse. Mais le choix s'expliquait surement par le fait que ce soit son père qui l'a initié à la musique : en héritage de père en fils, l'amour de la musique. Comment cela ? Notre héros jaloux ? Non, surement pas.. Sinon est-ce qu'il aurait réagi de manière si civilisée :

"M'ouais.. J'aime pas trop jouer avec d'autres en fait.."

Ah, peut-etre qu'il l'était un peu en fait, jaloux... En disant ses mots le jeune héritier avait plongé le dos en arrière sur son lit. Il saisit ensuite son ukulélé et s'était mis à jouer quelques notes improvisées.

"De tout façon, au rythme où ça va.. Ma batterie ne sera assemblée que dans deux jours à peu prés..."

Si ce Kira avait apprécié la chaleur un peu retenue de la première impression, il fut surement surpris par le ton froid et détaché qu'avait soudainement pris Ceibo qui continuait de jouer en fixant le plafond.

« Ah oui au fait ! Je n'ai pas pris le temps de te présenter mon compagnon correctement. Voici Armstrong ,mon Machoc, je viens tout juste de le récupérer, bon de ce que j'ai pu voir il est plutôt calme , il adore juste faire du sport et le Collectionneur me l'a décrit comme euh... Légèrement narcissique aussi. Il aime montrer qu'il a des muscles, je n'ose même pas imaginer quand il évoluera. Quant à toi, je suppose que ce Caninos est ton Pokémon starter ? Il est très beau. Comment s’appelle-t-il ? »

L'héritier tourna légèrement son visage vers son nouvel colocataire puis il posa le regard sur le Pokémon humanoïde avant de se re-figer dans sa position moitié j'men-foutiste, moitié adolescent blasé.

"C'est une femelle, je l'ai appelée Briza"

Si Kira espérait faire connaissance, il fallait qu'il se rende assez vite compte que c'était à lui de faire le discussion. Mais heureusement pour lui, il n'en fallait pas plus pour que la caninos viennent à ses pieds pour quémander une caresse ou deux. Puis prudemment, elle se dirigea vers Amstrong et le fixa de ses pupilles avec tout l'intensité qu'un pokémon feu pouvait transmettre par le regard. Elle aboya quelques secondes comme pour ordonner au pokémon bodybuilder de ne pas trop prendre de place, qu'il fallait avant tout s'occuper de Ceibo.

Comme ça allait être souvent le cas, le tout nouveau Voltali ne fit pas attention à ce que fit son starter et continua de jouer quelques notes sur son instrument en fixant le plafond et en se maudissant de ne pas avoir eu le courage de voler un bateau et de fuir ce matin au port... A la place voici qui se retrouvait à jouer l'ado pourri gâté en révolte conte le système et totalement blasé par le monde extérieur. Heureusement qu'il me reste mon uku...
Kira G. Yamamoto
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4827-kira-un-pokemon-dangereux-ou-ca-_
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4839-kira-g-yamamoto-voltali#51029
Taille de l'équipe : 6/16
Région d'origine : Kanto
Âge : 15
Niveau : 20
Jetons : 703
Points d'Expériences : 477
6/16
Kanto
15
20
703
477
pokemon
6/16
Kanto
15
20
703
477
Kira G. Yamamoto
est un Scientifique Chercheur Pokemon
« M'ouais.. J'aime pas trop jouer avec d'autres en fait... »

Kira qui, en voyant la batterie,  ainsi que tout les autres instruments, se prenait à rêver qu'il pourrait jouer tous les deux, et peut être même monter leur propre groupe de musique. Il aurait même peut-être pu devenir populaire au sein de l'académie, voire même être connu sur toute l’île, et même au-delà ! Entendant ces quelques mots, Kira se sentit donc légèrement déçu. Tant pis pour cette utopie...
Mais il fut vite réconforté par Briza, la Caninos de Ceibo, qui était venue pour chercher quelques caresses auprès du nouvel arrivant. Elle s'était même approchée tout près d'Armstong, comme quoi Kira s'était fait du mouron pour rien, la relation entre les deux Pokémon, qui semblait mal démarrer, se lançait finalement plutôt bien. La Caninos  avait aussi rappelé de bon souvenirs à Kira. Elle ressemblait comme deux gouttes d'eau à Midna, la Caninos d'un ami de son oncle. La bête en question venait beaucoup le voir pour des câlins, mais son véritable objectif était, en échange de quelque tours tels que roule, ou se tenir sur ses pattes arrière l'obstention de denrées dont elle raffolait : les cookies.
Après une petite séance de caresses, ponctuée par les quelques notes de musique jouées par son nouveau colocataire, Kira se décida à commencer son rangement, car avec tout ça, il avait à peine pris le temps de déposer ses affaires dans un coin du hall, avant de partir comme une balle chercher Armstrong. Il installa donc les quelques affaires qu'il possédait sur le bureau, entre autre une photo de lui et son père ainsi qu'une autre de lui avec son oncle et ses collègues de chez Sylphe Sarl. Un à un, chaque objet trouvait sa place entre le bureau et l'armoire. Il restait même quelques affaires dans un tiroir du bureau : Kira avait trouvé une sorte de couteau de camping, duquel on pouvait séparer les éléments pour obtenir un couteau, une fourchette, une cuillère et un ouvre-boîte-décapsuleur, toujours pratique. Il le remit dans le tiroir pour facilement le retrouver le jour où il en aurait besoin.
Une fois un rangement sommaire effectué, Kira s'assit sur le bord de son lit, tout en continuant d'écouter son colocataire jouer. Étrangement, ce dernier jouait machinalement en fixant le plafond. L'émotion de son arrivée peut-être ? Kira était intrigué par le petit instrument dont jouait Ceibo. Comment cela s’appelait déjà? Un ukulélé. Oui voilà, c'était ça son instrument. Il attendit quelques minutes, le temps que Ceibo termine sa mélodie, avant de lui demander  sur un ton des plus calmes :

« Tiens dis-moi, le ukulélé, même si cela est par définition une sorte de mini guitare, à-t-il d'autres spécificités que sa taille ou sa sonorité plus aiguë ? Comme les essences de bois utilisées, ou la façon d'assembler l'instrument peut-être ? »

Eh oui, même si avant tout son cœur penchait naturellement vers la basse, Kira nourrissait un vif intérêt envers tous les instruments de musique, en particulier ceux qui sortaient un peu de l'ordinaire, tels que le ukulélé ou le shamisen, ce drôle de banjo asiatique donc Kira rêvait d'apprendre à jouer.



Kira G. Yamamoto ≈ Ne vous blâmez pas ainsi, la perfection n'existe pas. Ce monde est imparfait, vous le constatez tous les jours. Et c'est pour ça qu'il est intéressant d'y vivre
Bellamy Wallace
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5660-395-tu-connais-bellamy-wallace-mentali#59974
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5666-bellamy-darwin-wallace-mentali#60016
Icon : Colocation surprise ! [PV Ceibo] [Terminé] Cf18c511
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Kalos.
Âge : 18 ans
Niveau : 41
Jetons : 314
Points d'Expériences : 1072
Colocation surprise ! [PV Ceibo] [Terminé] Cf18c511
8
Kalos.
18 ans
41
314
1072
pokemon
Colocation surprise ! [PV Ceibo] [Terminé] Cf18c511
8
Kalos.
18 ans
41
314
1072
Bellamy Wallace
est un Scientifique Archéologue
Le détachement de notre héros semblait avoir jeté un froid dans la chambre: qui a dit que l'attaque blizzard était réservé aux pokémons ? Quoi qu'il en soit, le colocataire de Ceibo avait commencé à ranger son coin de la chambre sans doute pour ne pas se retrouver debout, bras ballants attendant qu'il réponde autrement.

Ceibo essaya de regarder discrètement ce que son nouveau colocataire avait pris avec lui quelques affaires sans grand intérêt, des photos qu'il posa fièrement sur son bureau - Depuis son lit Ceibo n'arrivait voir ce qu'elles représentaient - un couteau suisse qu'il fourra dans un de ses tiroirs comme si il s'agissait d'un précieux trésor. Puis le petit homme blond s'assit sur le lit et se mit à l'écouter jouer. Quelques minutes passèrent avant que l'héritier ne trouve la situation bizarre et gênante et il écourta son solo de ukulélé. Notre héros posa ensuite son instrument sur le bout de son lit tout en écoutant les questions de Kira :

« Tiens dis-moi, le ukulélé, même si cela est par définition une sorte de mini guitare, à-t-il d'autres spécificités que sa taille ou sa sonorité plus aiguë ? Comme les essences de bois utilisées, ou la façon d'assembler l'instrument peut-être ? »

Ceibo arqua un sourcil. Surpris par la question et encore plus par le fait qu'il ne puisse y répondre par une réponse complète. Il ne s'était en fait jamais vraiment intéressé à la construction de ses propres instruments, il savait que c'était une grande marque reconnue mais ses connaissances s'arrêtaient là. Un doute le saisit soudain, si un jour un de ses précieux instruments se cassaient qu'il n'était pas en mesure de les réparer, serait il obligé de passer par ses parents ? Stop, tu te fais des films..

" Je suis pas vraiment luthier, tu sais... Déjà un uku n'a que 4 cordes donc forcément ça change la donne. Après je sais pas trop.. Ouais, j'crois qu'on peut dire que c'est une guitare simplifiée. Moi, je suis plutôt batterie de toute façon"

L'héritier s'assit sur son lit et plongea son regard dans celui de son nouveau colocataire, il sortit un mouchoir de sa poche, reprit son uku et enleva la couche de poussière qui s'était déposée dessus. Briza vint à ses pieds et se roula en boule attendant des caresses qui ne vinrent jamais.

"Ca t'intéresse vraiment, hein ? La musique.. C'est cool, si on est coincé là tous les deux ça nous fera au moins un sujet de discussion. D'ailleurs..."

Le voltali s'étira en baillant, laissant sa phrase en suspend quelques instants. Puis il se leva et retourna vers sa batterie à moitié assemblée. Il désigna la vis de sa tom puis le tiroir du bureau de son nouvel ami apprenti luthier.

"T'aurais pas un truc sur ton couteau suisse qui pourrait m'aider à viser ça ? Parce que ce truc.."

Le brun montra le petit tournevis rouge fourni avec la batterie. Il était rouillé et à éraflé sur tout la longueur.

"On peut pas dire que ce soit du bon matos.."

Ceibo étira un petit peu ses lèvres, esquissant une esquisse de sourire. Il ne remarqua même pas sa caninos qui se frottait contre ses t-shirts pour s'imprégner de son odeur
Kira G. Yamamoto
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4827-kira-un-pokemon-dangereux-ou-ca-_
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4839-kira-g-yamamoto-voltali#51029
Taille de l'équipe : 6/16
Région d'origine : Kanto
Âge : 15
Niveau : 20
Jetons : 703
Points d'Expériences : 477
6/16
Kanto
15
20
703
477
pokemon
6/16
Kanto
15
20
703
477
Kira G. Yamamoto
est un Scientifique Chercheur Pokemon
Surpris par la question de Kira, Ceibo lui donna une réponse assez simple, mais pour le moins complète. À la suite de ça, il décida de plonger son regard dans celui du blondinet, et le fixa durant quelques instants, qui semblèrent être une éternité. Puis, après cela, Kira, voyant qu’il sortait un mouchoir pour retirer la poussière de son instrument, se décida à faire son lit dans le but de se reposer un peu. Car entre l’arrivée, la paperasse, aller chercher Armstrong et s’installer, la journée avait été bien épuisante. Alors qu’il allait s’installer sur son lit, son colocataire l’interpella, lui signifiant que le fait qu’il aime la musique leur faisait un point en commun, avant de s’étirer en bâillant et se relever. Après quoi, il pointa du doigt le tiroir du bureau de Kira, lui demandant s’il n’avait pas de quoi visser la tom de sa batterie. Son tournevis n’étant apparemment pas de bonne facture, Ceibo avait bien du mal à monter son instrument. Kira lui répondit avec  son sourire naturel :

« Oui, j’ai peut être ce qu’il te faut, je vais voir ça. »

Il se leva donc pour aller ouvrir son tiroir, et regarder sur son couteau s’il n’y avait pas quelque chose qui pourrait faire office de tournevis. Après avoir vérifié chaque accessoire, il en déduit que rien ne pouvait faire l’affaire, apparemment. Il y avait bien le cul de la cuillère, mais le fait qu’il soit arrondi faisait que cela ne marcherait pas. Mais, d’un coup, Kira eux une idée. Il n’avait qu’à prendre quelque chose de plat, et taper un peu pour aplatir le bout. Il se tourna donc vers Armstrong, lui tendant la cuillère, et le corps du couteau où l’on rangeait les accessoires, pour lui demander de le faire, le Pokémon étant plus costaud que lui, il devrait pouvoir y arriver.

« Tiens Armstrong, tu peux prendre ca, pour taper là-dessus et rendre la surface à peu près plate ? »


On pu voir un sourire se dessiner sur le visage du Machoc, comme si cela était pour lui une occasion de prouver sa force et sa dextérité devant un public. Il s’exécuta donc, saisissant la cuillère d’une main, le corps du couteau à l’horizontale de l’autre. Il ne fallut au Pokémon qu’un seul coup sec pour aplanir la surface désignée. Kira tendit ensuite la cuillère à son colocataire, qui s’étonna légèrement de l’outil utilisé, mais par contre il s’imbriquait parfaitement dans la vis, Ceibo réussissant sans grand mal à fixer la tom de sa batterie. Le temps qu’il monte son instrument, le blondinet, quant à lui, se motiva pour terminer de ranger toutes ses affaires, installant ces quelques bouquins sur le bureau, y déposant également un petit socle pour y déposer les Poké Ball de ses futurs compagnons, même si elles ne seraient pour la majorité que décoratives. Car oui, Kira, contrairement à beaucoup de dresseurs, ne rentrait jamais ses Pokémons dans leurs Ball, considérant qu’ils étaient probablement plus heureux à l’air libre. Il déposa donc la Poké Ball d’Armstrong sur le socle, à la première place. Cela faisait un peu vide, mais Kira ne s’inquiétait pas, le socle se remplirait sûrement vite, et il aurait ainsi plein de nouveaux compagnons.

Une fois son rangement fini, Kira se décida à aller faire une dernière course. Il devait aller en ville. Certes, il était fatigué, mais, une chose plus puissante que la fatigue le motiva… Son addiction pour le café !  Car, malgré ses quinze ans fraîchement acquis, le blondinet avait déjà une addiction pour ce doux nectar qu’était le café, et malheureusement pour lui sa valise était trop petite pour emmener une machine avec lui. Il lui fallait donc aller en ville en acheter une, ainsi qu’une petite table basse et un coussin pour s’installer devant. Justement, Armstrong adorant pouvoir montrer sa force, il pourrait peut-être s’occuper de porter la table pendant que Kira porterait la machine et le coussin. Le règlement n’interdisant pas ce genre de personnalisation de l’espace, et la chambre étant relativement grande, il pourrait poser tout cela à coté de son lit, sans que cela dérange son colocataire. Kira se releva donc, enfilant son long manteau rouge et saisit son jeu de clé sur le bureau. Avant de partir il s’adressa à Ceibo pour le prévenir qu’il rentrerait sûrement chargé :

« Bon, je dois encore faire une course en ville, par contre je rentrerai sûrement un peu chargé. Je vais chercher une petite table basse et une machine à café. Allez, on file avant que tout ne ferme, l’après-midi est déjà bien avancé. A plus tard coloc ! »

Sur ces mots accompagné d’un sourire et d’un clin d’œil, le petit blondinet partit donc pour la ville en compagnie de son Machoc.



Kira G. Yamamoto ≈ Ne vous blâmez pas ainsi, la perfection n'existe pas. Ce monde est imparfait, vous le constatez tous les jours. Et c'est pour ça qu'il est intéressant d'y vivre
pokemon
Contenu sponsorisé
est un
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum