Amour, Flotte et Trash-Talk [Audrey / Lyra]
Audrey Hatoria
Audrey Hatoria
Région d'origine : Elle ne s'en souvient pas
Âge : 16
Niveau : 28
Jetons : 0
Points d'Expériences : 884
Scientifique Mécano
Sujet: Amour, Flotte et Trash-Talk [Audrey / Lyra]   Dim 20 Mar - 18:07
Il faisait bon aujourd'hui, pour un moi de février il n'y a pas à ce plaindre, avec quelques Areskia et Mafioso te voilà en route pour le lac Corail. La petite Carabing est sur ton épaule et agite les bras joyeusement pendant que le Vigoroth orange cours partout autour de toi à toute allure allant piquer quelques baies à manger, parfois il s'en va même filant dans les arbres pour y monter, jouer et retomber lourdement pour frappait son poitrail avec fracas, inépuisable ce pokémon te fait un peu plus rire jours après jours. Tu avances avec une brouette, à l'intérieur une sorte de petit bateau que tu as mis au point récément, cette période de l'année est en réalité idéale pour toi, il n'y a presque jamais personne, tu pourras facilement mettre de l'eau partout et cela calmera peut-être Mafioso et ses ardeurs à courir partout après une belle douche froide.

Accoutrée comme si tu provenais d'une autre planète tu souris aux quelques personnes que tu croises, quelques unes s'écartent sachant de quoi tu es capable. Avec tes hauts talons aiguilles, tes collants rouge et le short jaune pétard tu éblouis le campus même si le soleil est discret. Ton petit débardeur en grosse laine te réchauffe le buste et les long bracelets agrémentés de métal couvrent tes bras, tu ressembles un peu à une nécromancienne, mais tu te plais ainsi. Tes longues tresses t'arrivent jusqu'aux mollets et caressent de temps à autres les grenades chantilly logées à l'arrière de ta ceinture ainsi que les minis-guns à chewing-gum prémâché.

Au bord de l'eau tu établis ta base et dépose le bateau avant de sortir la manette de commande, tu allumes l'objets et Areskia monte sur ta tête toute curieuse devant ce jouet. Le navire commence à avancer lentement laissant un jet d'eau derrière lui, satisfaite tu augmentes progressivement la vitesse pour faire filer la bolide à toute vitesse sur haut, il laisse derrière lui un immense arc de cercle aquatique ne manquant pas de ravager les rives du lac, tes yeux perlent d'étoiles et tu fronces les sourcils en laissant ta langue dépasser. Mafioso de son côté cours de part en part pour suivre le bateau d'aussi prêt que possible, heureux il pousse de grands cris guerriers et s'amuse à glisser sur la boue naissante.


Puis tu t'excites, un peu trop, comme toujours, tu appuis sur un bouton et des sortes de petits canons sortent, tu lèves le doigt comme s'il était la providence et appuis sur le bouton comme si c'était un bouton nucléaire.

-SHOOOOOOOOOOOOOOOOOOT hurles-tu d'une voix digne d'une Power-Ranger Rose.

Des petits galets plats sortent et font de multiples ricochets sur la surface lisse de ce lac de petits cercles et remous. Tu ne sais pas ce qui advient des petits galets, certains ricochent jusqu'au bord de l'eau et peut-être s'aventurent plus loin sur les berges. Tu continues à faire tourner ton bateau toujours plus prêt du rivage malgré les puissants jets d'eaux qu'il émet.


Et c'est le drame.

Un hurlement, que tu reconnaîtrais entre tous : Une Givralis sauvage vient d'hurler. Tu relèves la tête cherchant la nature du cris de ce pokémon humanoïde souvent de type « Commère » possédant la capacité « trash-talk » et l'attaque ultime « Rumeurs désagréable ». Tu vois de loin une fille aux cheveux bleus pâles. Tu cours vers elle accompagnée part tes pokémons, à vrai dire tu ne laisses pas le choix à Areskia.

-Hey toi ! Ca va ? Dit ? T'as pris trop d'eau hein ? Tu...

Tu t'arrêtes un instant face à ce regard mauvais.

-Héhé moi c'est Audrey !... Puis tu reprends ce ton joyeux et un peu fou sur les bords oubliant le malaise. Il est beau mon bateau hein ? Dit tu viens d'où ? Tu t'appelles comment ? Il est jouliiiiiii ton pokémon ! C'est quoi ? Hein, allé dit ! Fait pas ta Givrali, balance un peu comment il s'appel ? Trop mignon j'en peu plus ! Hein dit, balance, c'pas cool. Tu veux essayer mon bateau c'est ça ?
Lucio A. Jefferson
Lucio A. Jefferson
Région d'origine : Unys (Volucité/Pavonnay)
Âge : 14 ans
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 0
Nouveau Membre
Sujet: Re: Amour, Flotte et Trash-Talk [Audrey / Lyra]   Mer 23 Mar - 19:24
Ce jour là, il faisait plutôt bon. Le temps était calme, doux, tout ce que Lyra aimait. Cela l'apaisait, car il ne fallait pas grand chose pour l'agacer, ces temps-ci. C'est pour cela qu'elle évitait tout contact avec les autres. Enfin, elle évitait déjà les autres auparavant, donc cela ne changeait rien, au final. La Givrali n'était pas sociable, c'était inné chez elle, et c'était quelque chose de difficile à changer. Ça paraissait même impossible à Lyra de changer son insociabilité, c'était ancré en elle. Enfin, il n'était pas impossible qu'elle se fasse des amis, mais ça ne changerait rien au fait qu'elle soit asociale.
  En cette belle journée, Mysti avait encore une fois fait un caprice à sa jeune dresseuse, mais cette fois-ci car elle souhaitait rester à l'extérieur. Non, aujourd'hui ce n'était pas Mysti qui voulait sortir, mais Lyra. Aller au lac Cristal, en espérant qu'il ne serait pas trop blindé de monde afin qu'elle puisse s'y reposer en toute sérénité. C'était étrange de la voir qui voulait sortir, il fallait l'admettre.

  La jeune fille, lasse que son Pokémon refuse de lui obéir, le fit rentrer dans sa Ball. Mysti s'agita une fois à l'extérieur, voulant sortir. Elle ne supportait tout bonnement pas d'être enfermée à l'intérieur d'une Ball, mais cela importait peu la dresseuse. Et puis, celle-ci n'aimait pas laisser son Pokémon seul, non pas parce qu'elle craignait qu'il se fasse voler, mais parce qu'elle craignait qu'il ne fasse n'importe quoi. Et la jeune fille avait horreur du bazar. La dernière fois qu'elle avait laissé son Pokémon seul, Lyra avait retrouvé sa chambre dans un sale état, car cela avait déplu à Mysti.
  La jeune fille quitta le dortoir, puis l'établissement. Elle emprunta la direction du lac corail, serrant fermement dans ses deux mains la Ball de Mysti qui s'agitait dans tout les sens. Elle ne sortirait pas tant que Lyra ne serait pas à destination, c'était sur et certain.

  Quelques minutes plus tard, elle gagna le lac, qui semblait paisible. Il n'y avait que peu de monde, ce qui la soulagea énormément. Elle regarda la nature qui l'entourait, et réalisa qu'elle aurait dû se rendre à cet endroit plus tôt, tant il l'éblouissait. Ce n'était que la première fois qu'elle venait. En même temps, au départ elle n'avait jamais songé à venir. Mais aujourd'hui c'était différent. Elle n'avait pas la moindre envie d'aller à la bibliothèque, et n'avait pas non plus envie de s'ennuyer à mourir. Alors, autant explorer les lieux si cela pouvait l'aider à passer le temps.
  Elle s'approcha du bord de l'eau, et se retourna en envoyant sa Ball vers un buisson, afin de libérer Mysti. Le Pokémon, une fois qu'il eut atterrit maladroitement dans les feuilles, se dépêtra du buisson et détala jusqu'à sa dresseuse. Celle-ci s'était assise au bord de l'eau, une main dans le lac. Elle regarda le ciel, laissant l'eau couler entre ses doigts. C'était apaisant, calmant.

  Elle ferma les yeux un instant, lorsqu'elle entendit un hurlement qui la surprit grandement.

-SHOOOOOOOOOOOOOOOOOOT! Fut ce qui la fit sursauter.

  Cherchant l'origine du cri, elle n'eu pas le temps de tourner la tête qu'un puissant jet d'eau l'aspergea de la tête aux pieds, la faisant hurler à son tour. Mysti poussa quand à lui un petit cri, mais le hurlement de Lyra fut plus puissant, et de loin. L'eau était froide, de plus.
  La jeune fille aperçut au loin une silhouette, celle d'une jeune fille accroupie près d'un bateau. Alors qu'elle regardait Lyra, elle se mit à courir vers elle en compagnie de ses Pokémons. La Givrali la fusilla d'un regard mauvais, serrant les poings pour tenter de ne pas succomber à l'énervement.

-Hey toi ! Ca va ? Dit ? T'as pris trop d'eau hein ? Tu... Commença t-elle.

  La fille s'arrêta un instant dans ses paroles, voyant sans doutes le mauvais regard de Lyra.

-Héhé moi c'est Audrey ! Reprit elle sur un ton joyeux. Il est beau mon bateau hein ? Dit tu viens d'où ? Tu t'appelles comment ? Il est jouliiiiiii ton Pokémon ! C'est quoi ? Hein, allé dit ! Fait pas ta Givrali, balance un peu comment il s'appel ? Trop mignon j'en peu plus ! Hein dit, balance, c'pas cool. Tu veux essayer mon bateau c'est ça ?

  Lyra poussa un très long soupir, essayant tant bien que mal d'évacuer son énervement. Elle serra les dents, tandis qu'elle était frigorifiée. Restant statique, elle parla lentement.

-... Calme-toi, déjà. Commença t-elle. J'étais de bonne humeur, jusqu'à présent, ce qui est rare, je le conçois... Et tu as réussi à me mettre de mauvais poil. Je ne t'en remercie pas, ça pas du tout.

  Elle soupira de nouveau, fermant les yeux, essayant de reprendre une respiration calme. Puis, elle rouvrit les lèvres, reprenant.

-... Mais soit. Je m'appelle Lyra, du dortoir Givrali. ... Et toi, de quel dortoir es-tu? Que tu viennes du dortoir Pyroli expliquerai alors ce comportement. Crachat-elle.
Audrey Hatoria
Audrey Hatoria
Région d'origine : Elle ne s'en souvient pas
Âge : 16
Niveau : 28
Jetons : 0
Points d'Expériences : 884
Scientifique Mécano
Sujet: Re: Amour, Flotte et Trash-Talk [Audrey / Lyra]   Mer 23 Mar - 20:57
Tu étais tombée sur un os, tu sais ce genre d'os qui sont plus dures que les dents d'un Sharpedo. La jeune étudiante en face de toi n'était pas de très bonne humeur, chose que tu trouvais inconcevable. Mais nous savons que tu as tendance à oublier que cette élève voulait juste passer une bonne journée au bord de l'eau, au lieu de tout ça, toi, avec ton bateau, tu as perturbé l'équilibre naturel de ses émotions, la faisant basculer du bien être à la colère avec un arrière goût d'envies morbides à ton égard. Nous sommes tout à fait d'accord pour t'accorder qu'il n'est pas normale qu'elle s'énerve contre toi.

Ses mots sont secs et froid, sûrement autant qu'elle après cette bonne douche, tu recules d'un petit bas comme heurté par tant de froideur, à croire que tu venais de te prendre l'iceberg qui a détruit le Titafic dans le film. En parlant de Titafic, tu aimes beaucoup ce film, il faut s'avouer que le jeu des acteurs est sublime, surtout l'acteur principal, il est à croquer, comme une baie bien mûre en bouteille. En parlant de baies, tu as soif, très soif, tu en serais pas contre un bon chocolat chaud avec de la chantilly, cette délicieuse chantilly qui réchauffe les cœurs et harmonise les émotions. Ces les petites griffes d'Areskia qui te ramènes à la réalité, tu ravales le léger filet de bave qui coule contre tes lèvres en frémissant tout à coup.

-Mais je suis calme hein... Aujourd'hui j'ai encore rien cassé, il paraît que dans ce genre de journées je dois partir jouer au loto ! Tu veux bien venir y jouer avec moi, je suis certaine on peut se faire plein de jetons et oui je m'achèterai une jolie clé à molette réglable pour toutes les avoir en une seule, car y a pas longtemps j'ai perdu ma clé à molette, elle était rouillée, mais je l'aimais bien tu sais, avec l'orange terme sur le manche, que je l'aimais bien !

Tu t'étais sauvagement égarée dans tes propos, sûrement cela allait-il encore plus agacer ton interlocutrice frigorifiée. Elle repart dans la dispute verbale, décidément elle n'y va pas de main morte, peut-être veut-elle aussi du jus de baie ? Quoi qu'il en soit elle se nomme Lyra. Immédiatement après la fin de sa phrase tu lui réponFds en riant avec un sourire d'une infinie bontée en prononçant cette phrase poubelle.

-Lyra ? Comme « Il Lyra un livre demain » ? Tu ris en te tordant le ventre, la petite Carabing sur ton dos fait du rodéo poussant quelques plaintes. Ouh.. alala, trop drôle, bon dieu ! Désolé. Tu ffais une pause. Il a quoi mon dortoir ? Il est bien, on est pleine de vie, incroyables, drôle, motivée, nous sommes des Wonder Women !

Tu as prit la pause d'une héroïne de film de super-héros jusqu'au moment fatidique où ton Vigoroth shiney arrive derrière toi en courant et te pousse d'un coup te faisant tomber aux pieds de Lyra. Cette situation était digne des plus mauvais téléfilms qu'on voyait à la télévision. Dans la chute une pokéball glisse au sol laissant sortir le petit Funécire Hisbik, la mine triste il levait les yeux sur sa dresseuse avant de se mettre à pleurer parce que tu étais au sol. Paniquée tu te redresse prenant la bougie dans tes mains paniquée.

-Mais non pleure pas mon petit amour, maman va bien, regarde, maman à pas de blessures... mon petit ange spectrale, mui je vais bien mon amour... Tu regardes Lyras. Fait lui un bisou, tu lui as fais peur. Hisbik est très sensible !

_________________


Le personnage le plus loufoque !
Le personnage le plus hyperactif !
Le couple le plus improbable #Allen!
Lucio A. Jefferson
Lucio A. Jefferson
Région d'origine : Unys (Volucité/Pavonnay)
Âge : 14 ans
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 0
Nouveau Membre
Sujet: Re: Amour, Flotte et Trash-Talk [Audrey / Lyra]   Mar 29 Mar - 10:37
Tout en tremblant, Lyra observait avec un air agacé sa bien étrange interlocutrice, tandis que les gouttelettes d'eau froides glissaient dans ses vêtements et la faisaient trembler encore plus. Calme... Calme... Est-ce que cette fille connaissait le sens du mot calme, au moins? Parce que pour le coup, elle n'en avait pas l'air, mais alors pas du tout. Parler de loto puis de clé à molette, n'avait-ce pas aucun sens? Et bien, si. Absolument pas de sens. Enfin, elle disait simplement qu'elle voulait participer au loto pour se racheter une clé à mollette car elle n'a plus l'ancienne qu'elle aimait bien, mais... Est-ce qu'elle savait qu'il est incroyablement difficile de gagner au loto?!
  Lyra secoua sa tête frénétiquement, afin de ne pas s'égarer dans ses pensées. Elle se tapota légèrement le crâne a plusieurs reprise, à l'aide du sommet de son poing, soupirant longuement pour tenter de se calmer. Elle crut un instant qu'elle avait décidé d'arrêter de parler, sauf que non, elle recommençait... Et avec une blague de très mauvais goût qui déplut sérieusement à la jeune fille! Alors qu'elle allait sortir une réplique cinglante pour faire taire la fille d'en face, celle-ci sauta directement sur un autre sujet qui n'avait d'autre utilité que de vanter les "mérites" de son dortoir. C'était bien une Pyroli, aucun doutes là dessus.

  Alors que la fille pris une pose héroïque qui laissa Lyra abasourdie, un Vigoroth Shiney arriva sans prévenir en courant derrière Audrey -parce que c'était bien son nom-, et la poussa à terre d'un coup qui la fit chuter aux pieds de la Givrali. Celle-ci recula légèrement, baissant la tête pour dévisager celle qui tentait de se relever. Une Pokéball avait entre temps glissé au sol, libérant un petit Funécire qui arbora une mine triste en levant les yeux vers sa dresseuse. Et... Il se mit à pleurer?
  La dénommée Audrey s'était relevée avec panique, cueillant dans ses mains le petit Funécire. Elle tenta de le rassurer, tandis que la jeune fille ne bougeait pas, ahurie.

-Mais non pleure pas mon petit amour, maman va bien, regarde, maman à pas de blessures... mon petit ange spectrale, mui je vais bien mon amour...

  Elle leva son regard vers Lyra, qui croisa ses mains contre sa poitrine au même moment. Qu'est-ce qu'elle lui voulait, à la fin?

-Fait lui un bisou, tu lui as fais peur. Hisbik est très sensible !

  "Hein, quoi?! Non mais ça va pas dans ta tête ou bien?!" furent les pensées de la jeune fille. Elle n'avait absolument rien fait, c'était la faute du Vigoroth, à ce qu'elle sache... Ah, et voilà qu'elle se mettait à avoir des pensées absurdes! Décidément, cette Pyroli la rendait dingue... Mysti gigotait dans tout les sens, comme si il tentait de faire ''rire'' Hisbik, mais c'était plus probable que ce soit de la faute du froid.
  Lyra se pencha légèrement, afin d'avoir sa tête à la hauteur de celle de la Pyroli. Elle planta ses yeux dans les siens et la dévisagea avec un regard sévère, faisant tout de même un effort pour ne pas lui hurler dessus, tandis que Mysti se rapprochait d'Audrey, intriguée par cette jeune fille.

-Pourquoi devrais-je "m'excuser" auprès de ton Funécire? Ce n'est pas moi qui t'ai faite tomber, à ce que je sache... Et puis, tu sais, s'excuser pour quelque chose que l'on a pas fait ne sert pas à grand chose, mais...

  Elle s'arrêta net quand elle vit Audrey et le Funécire Hisbik, qui pleurait toujours, la regarder avec insistance. Elle ne s'excuserait pas, elle n'avait rien fait! Autant filer directement... Mais ce serait un acte lâche, et de toute manière elle était sûre que la Pyroli tenterait de la rattraper. A quoi bon, elle était coincée de toute manière.
  Elle se pencha pour être à la hauteur du Funécire et, cachant son agacement, lui sortit de plates excuses peu sincères.

-Je suis désolée de t'avoir fait pleurer... Mais ne compte pas sur moi pour te faire un bisous!

  Vexée, la jeune fille se retourna aussitôt, les bras repliés contre sa poitrine. Elle se trouvait dans une bien belle galère...
Audrey Hatoria
Audrey Hatoria
Région d'origine : Elle ne s'en souvient pas
Âge : 16
Niveau : 28
Jetons : 0
Points d'Expériences : 884
Scientifique Mécano
Sujet: Re: Amour, Flotte et Trash-Talk [Audrey / Lyra]   Dim 24 Avr - 18:28

TITRE DE VOTRE RP
ft. PERSONNAGE
g
Refusant de s'excuser pour les tords qu'elle a occasionnée à ton magnifique petit Funécire. À ton sens tu devrais même la traîner en justice en appliquant le Code Audreysien, à défaut d'avoir le code Théodosien romain les juges devront se contenter de ton propre code, celui en lequel tu crois tous les jours, que tu appliques à chaque instant, qui doit te guider va la lumière : Ta propre morale, issue d'une intense réflexion très mature tu as mis au point le meilleur code juridique de tous les temps !

-C'est quand même pas très fair play tout ça ! Tu triches, quand quelqu'un pleur on s'excuse, on compati à sa douleur ! On l'aide à se redresser plus fort. Pas étonnant que tu sois toute seule si tu es comme ça, tu es aussi repoussante que de l'ail mélangée aux oignons et au poivre, tu es l'épice ultime anti amitié ! Ppfpfpfpf voilà !

Finalement la demoiselle se retourna pour faire des excuses, elles étaient aussi sincères que celles d'un membre de la Team Rouage, mais au moins on pouvait se dire que c'était un bon début non ? Areskia sur ton épaule est descendue à hauteur du Funécire pour essayer de le consoler avec des mots que seule une jeune pokémon peut trouver à dire. La scène attendrissante te fais oublier que ton Vigoroth s'est échappé, ce qu'en entendant un immense « SPLASH » que tu te retournes et voit l'eau réagir comme après une explosion de bombe.

-Ah oui, oui aucun doute, il a bien sauté ! Ho ouais... j'ai envie moi aussi, mais faut trop froid... vas y... mais j'veux y aller ! Moi aussi j'veux m'en foutre de tout et sauter dans l'eau. Pffffffff la vie es injuste ! Tu regardes ton interlocutrice et tu enlève ton gros pull. Tiens mets-le ! Retire ton haut mouillé et met ce pull magique tricoté main par une mamie qui vit seule chez elle ! Tu auras chaud !

Tu ris joyeusement et t'assois sur le sol en débardeur, laissant tes tatouages sur les bras à la vue de ton interlocutrice, tu joues en faisant tourner tes longues tresses comme des hélices d'hélicoptère pendant que ton Funécire essuie malgré tout ses larmes, Areskia l'y aide en lui rendant les morceaux de cire qu'il perd en pleurant, car il au fur et à mesure qu'il pleur il a tendance à devenir de plus en plus petit, chose qui n'est pas très pratique. Tu t'allonges ensuite dans l'herbe un peu humide, Areskia et Hisbik viennent se loger sur ton ventre alors que tu observes depuis le plancher de Ecremeuh Lyra.

-Mais dis moi au fait, tu viens d'où ? Parce que quand même, y a plein de gens qui viennent de plein d'endroits différents et.. et du coup c'est vraiment trop cool car on peut voyager en restant dans une même pièce avec des gens, même que ça serait cool de créer une machine à téléportation spatio-temporelle, comme ça tu peux rentrer chez toi juste en passant un portail. C'est assez cool quand même quand t'y pense, tu images un peu tu oublies un devoir ? Boom tu rentres chez toi easy ! Bon le problème c'est si ce système fonctionne tu pourras plus rendre tes devoirs en retard car tu l'as oublié, du coup bah je pourrais pus tricher convenablement ! Et ça c'est vraiment pas cool ! Toi tu triches ? C'est pas bien hein, même si je le fais c'est pas une raison pour le faire, les génies sont souvent imités mais moi il faut pas hein, fin sauf si je sors d'une lampe comme dans Aladin... j'ai envie de manger Lyra, un bon boudin là, tu veux pas qu'on aille en chercher ? Sauf si tu préfères piloter mon petit bateau que j'essayais avant de t'éclabousser ! Rhalala le rhume que tu vas te taper Lyra, j'espère que tu as des petits mouchoirs car les rhumes en Février c'est vraiment difficile...

_________________


Le personnage le plus loufoque !
Le personnage le plus hyperactif !
Le couple le plus improbable #Allen!
Lucio A. Jefferson
Lucio A. Jefferson
Région d'origine : Unys (Volucité/Pavonnay)
Âge : 14 ans
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 0
Nouveau Membre
Sujet: Re: Amour, Flotte et Trash-Talk [Audrey / Lyra]   Mer 11 Mai - 20:07
Euh. Lyra poussa un long soupir, avant d'attraper le pull d'Audrey qu'elle remercia même si celle-ci s'était vite assise sur le sol en débardeur, et s'était mise à parler... Beaucoup parler. Et à dire des choses qui au sens de Lyra... n'avaient justement aucun sens. Elle parlait trop. Lyra tenta d'assimiler toutes les informations données par la Pyroli tandis qu'elle enlevait son haut mouillé et passait ses bras dans le pull d'Audrey. Pull qui était un peu trop grand pour la jeune fille. Mais bon, il fallait faire avec. Lyra reporta son attention sur la fille, qui venait d'achever de déblatérer cette très longue phrase.
Donc... Si la Givrali comprenait bien, son interlocutrice lui demandait d'où elle venait. Puis elle s'était mise à lui parler des différents endroits, avant de parler de machines à téléportations temporelles, ce a quoi Lyra n'aurait jamais pensé, il fallait l'admettre. Ensuite, elle accusa la jeune fille de tricher -tricher à quoi?- avant de parler de ... De la manger. Lyra regarda étrangement Audrey, tandis que sa Psystigri se cachait derrière ses jambes. Ah, non, autant pour elle Lyra avait mal compris. Elle disait simplement qu'elle avait faim, qu'elle voulait manger du... du boudin. Ensuite elle proposait de piloter son bateau. Puis elle parlait d'un possible rhume que pourrait attraper la Givrali, argumentant que les rhumes en Février, c'était "vraiment difficile". ... Woaw. Elle parlait... Beaucoup. Si bien que Lyra resta une minute perplexe avant de se décider à répondre.

-Et... Et bien, ça fait beaucoup de choses dans une même phrase. Fit-elle, lâchant un soupir. Pour répondre à ta première question, je viens de Kalos. Ensuite... Je ne sais pas vraiment quoi dire sur tout ce que tu m'as expliqué, parce que tu parles trèèèès vite et que honnêtement bah... j'ai pas tout compris. Mais c'est vrai qu'un rhume en Février c'est un peut "chiant", mais de là a dire difficile... Je ne pense pas. Bon. Si tu veux manger, je veux bien t'accompagner, mais je risque de retourner au chaud me réchauffer.

Tout en disant cela la jeune fille tremblotait, même si le pull d'Audrey lui tenait assez chaud. Sa Psystigri se mit à s'agiter, sautillant autour de la jeune fille en jetant des coups d'oeils furtifs aux Pokémons d'Audrey. Le Vigoroth semblait maintenant aussi trempé que Lyra, qui attarda son regard sur le funécire et l'autre Pokémon d'Audrey. Ah, Lyra aimerait tellement élargir son équipe avec de nouveaux Pokémons. Elle avait hâte, et peut importe quel serait son prochain Pokémon, tant qu'elle pouvait en avoir un autre.
La jeune fille se gratta la tête en regardant ailleurs, contemplant les alentours. Elle était tentée, extrêmement tentée de retourner dans son dortoir et de se changer, mais bon, ce n'était pas comme si partir consisterait également à laisser Audrey en plan... Certes, elle la trouvait spéciale mais elle n'avait pas non plus envie de laisser en plan une étudiante. Et puis, elle était certes très turbulente mais n'avait pas l'air méchante. Lyra lâcha un soupir, avant de porter son regard sur Audrey.

-Bon, tu veux manger ou pas? A vrai dire, il fait trop froid, enfin pour moi, et je préférerais manger un truc, n'importe quoi, plutôt que de rester dehors et de jouer avec ton bateau. Ce n'est pas que ça m'intéresse pas, hein. Mais bon, là, j'ai vraiment froid. Enfin, quand je dis n'importe quoi... Je préférerais éviter le boudin, je n'aime pas trop.
Audrey Hatoria
Audrey Hatoria
Région d'origine : Elle ne s'en souvient pas
Âge : 16
Niveau : 28
Jetons : 0
Points d'Expériences : 884
Scientifique Mécano
Sujet: Re: Amour, Flotte et Trash-Talk [Audrey / Lyra]   Dim 3 Juil - 16:25
Il semblerait que la petite Lyra vienne aussi de Kalos, bon ça tu ne t'en souviens plus et tu t'en fou à vrai dire, néanmoins ce rhume est handicapant, tu comprends bien la gêne occasionnée c'est comme vouloir utiliser une clé à molette pour scier une plainte, ça ne marche pas, surtout quand il y a des clos dans la plainte cachée par la plainte, ça semble abstrait mais c'est possible et même très dérangeant. Tu regardes ton Vigoroth plutôt heureux et trempé, tu lui pointes du doigt le bateau pour qu'il aille le récupérer, heureux au possible le voilà parti dans sa course. Ta Carabing sur l'épaule y reste doucement logé sans trop se montrer, ton Funécire lui sèche encore ses larmes. Tu ris joyeusement en voyant le petit groupe de sortie.

Tu n'avais pas froid pour un moi de Février comme celui-là. Tu observes la petite Givrali porter ton pull alors que es bras nus, cela ne te dérange pas, bien au contraire, tu es contente de sentir le vend froid et délicat sur ta peau brûlante et tatouée, les nuages et les balles sur le bras et tes côtés ont bien veillis depuis plusieurs années.

La petite Givrali reprend la parole, elle parle de manger, c'est vrai que tu as faim quand même, elle a froid et tu comprends bien la chose, après tout quoi de plus normal puisqu'elle-même est gelée. Mais elle refuse de manger du boudin. Tu lui fais un grand sourire alors que Mafioso revient avec ton bateau.

-A vrai dire, j'vais faire des réparations sur mon bateau finalement à mon atelier, retourne au chaud tu en besoin et oublies pas tes médicaments, sinon moi je vais venir te les donner hein ! C'est pas bien de pas prendre ses médicaments, les médecins m'ont toujours dis ça alors je les prends ! Mais je suis contente de t'avoir rencontrée petite demoiselle, on se reverra, hein Lyra ? Ca serait cool on ira manger des glaces au boudins en ville c'est trop bon askip ! Bon bisous !

Tu tournes les talons et caresse la petite Carabing avant de la faire rentrer dans sa pokéball comme le petit Funécire. C'était une après midi très chouette, même si tu mettais en plan la Givralis après l'avoir emmerdé pour manger un morceau avec elle. Tu es une fille pénible Audrey, mais on peut pas vraiment t'en vouloir.

[Fin du RP, merci Lyra Very Happy]

_________________


Le personnage le plus loufoque !
Le personnage le plus hyperactif !
Le couple le plus improbable #Allen!
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: Amour, Flotte et Trash-Talk [Audrey / Lyra]   
Amour, Flotte et Trash-Talk [Audrey / Lyra]
Page 1 sur 1
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :