Connexion
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 3

Pokemon Community

Tu abandonnerais ce pauvre locataire démuni à son déménagement, en « empruntant » sa camionnette en plus… ? Je ne te pensais pas voleur, Josh.
en savoir plus ?
Cha-charmant… normalement c’est en mission avec Josh que je frôle la mort, pas en rentrant chez les Phyllalis.
en savoir plus ?
Je vais chuter, encore, et ça sera long, et ça sera douloureux, et t'auras pas envie d'être là. Parce que toi, tu as Aoi mais moi j'ai quoi maintenant que Maya est partie, dis-moi ?
en savoir plus ?
Ce n'est pas le parc que je souhaite anéantir...
en savoir plus ?
Mademoiselle Alézar, Pecheresse Caroline ! Où êtes-vous ?
en savoir plus ?
La triche sera permise évidemment.
en savoir plus ?
Q…. Quéééééééééééééé ?!
en savoir plus ?

Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité

❝ Celle qui s'angoisse facilement. ❞
- Rp solo -
L'aventure n'existe pas. Elle est dans l'esprit de celui qui la poursuit, et dès qu'il peut la toucher du doigt, elle s'évanouit pour renaître bien plus loin, sous une autre forme, aux limites de l'imagination.
« Mademoiselle Khazen... ? » Le murmure au loin d’une voix. « Mademoiselle Khazen ! » Ce n’était plus un murmure, mais bien l’appelle du professeur Jauplin. Zaara se redressa d’un coup, sortant de sa rêverie, comprenant enfin qu’on lui demandait de se joindre au reste de la classe. Le regard réprobateur de l’enseignant mis la jeune adolescente mal à l’aise. « Merci de vous joindre aux communs des mortels. Nous disions donc... » S’engouffrant dans une explication plutôt osée d’un évènement historique, le professeur perdit de nouveau la moitié de ses élèves. Zaara se promit qu’elle ne serait pas la prochaine interpellée. Cette journée était longue. Perdue dans ses pensées, la Pyroli n’aspirait qu’à une chose, que les cours se finissent pour partir en fouille. C’était son nouveau projet. Quelques jours plus tôt, elle était partie en fouille avec une de ses camarades, et l’aventure l’avait quelque peu grisé. La hâte de retourner vers l’inconnu l’avait poussé à choisir une fin de journée de classe pour partir en expédition. Les jours de printemps étant plus longs et plus agréables, elle pensait que cela serait une bonne idée. Et sortir Skeen était toujours un réel plaisir. La voir gambader, utiliser ses nouvelles attaques et rencontrer de nouveaux pokémons rendait la Goupix vraiment heureuse.

Le cours d’histoire finit, et la classe sortit dans un brouhaha joyeux. C’était enfin la fin de la journée. Ni une ni deux, Zaara prit le chemin du dortoir pour y chercher Skeen et son sac à dos. Elle trouva la Goupix allongée en boule sur son lit encore défait. « Skeen ! On y va ! » Le Pokémon ouvrit un œil, commençant à être habituée aux débordements de sa maîtresse. Elle la regarda s’afférer, tournant sur elle même, cherchant tantôt de quoi faire une torche, tantôt ses baskets. S’enfoncer dans les noirceurs d’une grotte ne semblait pas plus emballer Skeen que ça. En enfilant son manteau, la Pyroli s’attarda sur le renard qui lui adressa une mimique de complaisance. « Okay. Tu préfères participer aux entraînements intensifs d’Aileen que venir te promener avec ta maîtresse ? C’est une blague, j’espère. » La Goupix s’étira mollement, bailla un coup et finit par descendre du lit, pas très convaincu par l’invitation de Zaara. « Allez, on va bien s’amuser ! Et on va peut-être te trouver des trucs pour toi ! » On aurait presque pu voir les épaules de Skeen se hausser. Mais c’est la jeune fille qui fit ce mouvement d’agacement devant la nonchalance de son Pokémon. Enfin, hors de question d’annuler. Elles se mirent donc en route, toutes les deux. L’une avec l’esprit d’aventure, l’autre avec dans l'idée de se faire longuement récompenser au retour.

Le duo mit dix minutes à pas rapide pour arriver aux alentours de la grotte granite. En voyant l’abord des lieux, Zaara sentit le regard de Skeen se poser sur elle, insistant. Elle savait très bien qu’en se tournant vers son Pokémon, elle verrait sur son museau l’inquiétude et l’exaspération. De la glace ! Pour un Pokémon feu, c’était plutôt un comble. Et la Goupix se sentit soudain transformer en un outil de dégèle très pratique. La Pyroli attendit d’arriver à l’entrée de la grotte de glace pour se retourner vers Skeen. « Je sais ce que tu penses. Je te remercie de m’avoir suivi jusqu’ici. Mais honnêtement, c’est quand même pratique de pouvoir utiliser flammèche ici, nan ? » Skeen tourna la tête sur la droite, de mécontentement. Elle ferma ses yeux et resta assise là, sans répondre à sa maîtresse. Il semblerait que l’orgueil du petit renard l’empêchait de voir le côté sécurisant de cette fouille. Contre l’apparition inopportun d’un Pokémon glace, Skeen aurait tôt fait de le mettre en fuite. Mais la fierté de celle-ci l’amena à se demander si elle ne pouvait pas servir à autre chose que torche vivante. « Allez. Allons-y. Tu vas pouvoir utiliser ton feu comme tu le souhaites ! Pas de restriction ! Ça change quand même de la forêt ! » Cet argument caressa les oreilles du Goupix qui daigna poser son regard sur Zaara. « Gouuu... » Lança-t-elle finalement de sa petite voix. Elle acceptait l’escapade. Zaara afficha un grand sourire. Elle regarda droit devant elle. Les parois lisses et parfois transparentes de la grotte rendaient les lieux assez majestueux. Un sentiment de crainte mêlé d’excitation envahi la Pyroli. Skeen ne sentit, et parce qu’elle aimait sa maîtresse, elle posa ses pattes avant sur la jambe de celle-ci pour lui indiquer son soutien. Le regard de la brunette se posa sur le renard, et cet échange rappela à Zaara que le Collectionneur n’avait pas fait erreur. Elle avait le caractère qu’il fallait pour soutenir et guider l’humaine. D’un mouvement de tête, l’adolescente désigna à Skeen le top départ de la fouille. Le Pokémon s’avança donc en avant de sa maîtresse d’un pas alerte, reniflant un peu partout. Le froid de la glace avait tendance à piquer le museau du Goupix qui grimaçait devant cet effort. Le silence terrible de la grotte la rendait encore plus froide. « Bon. Par où commencer...Skeen, il y a une entrée là-bas, genre crevasse...on devrait y aller... » Le Pokémon obéit et se dirigea vers la crevasse. Une entrée dans un dédale de tunnels, les parois se faisant plus rapprochées et surtout plus hostiles. Mais Skeen ne broncha pas et s’avança dans le tunnel. Zaara voyait de moins en moins. Il fallait donc faire quelque chose. Elle s’arrêta donc un instant pour sortir de son sac un bout de bois entouré d’un vieux tissus. Mais le temps de sortir son attirail, quand elle leva les yeux, Skeen avait disparu. La brunette sentit son coeur s’emballait. Il y a deux secondes, elle était devant elle. Où pouvait-elle être passée ? Sentant le froid l’envelopper, Zaara commença à paniquer. Un peu de sang froid aurait sans doute pu l’aider, mais pour sa première sortie fouille, la Pyroli n’arrivait pas à prendre le recule nécessaire pour relativiser l’évidence. L’entrée du tunnel était devant elle et l’entrée de la grotte à quelques centaines de mètres derrière elle, direction la lumière. « Skeen ? » Appela Zaara d’une voix qu’elle ne reconnut pas. L’angoisse la rendait presque aphone. « Hm. SKEEN ! » Après un raclement de gorge, un nouvel essaie qui raisonna dans la grotte...
code by lizzou — gifs by TUMBLR — 1057 MOTS.

     
Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité

❝ Celle qui s'angoisse facilement. ❞
- Rp solo -
L'aventure n'existe pas. Elle est dans l'esprit de celui qui la poursuit, et dès qu'il peut la toucher du doigt, elle s'évanouit pour renaître bien plus loin, sous une autre forme, aux limites de l'imagination.
Rien de rien. Enfin simplement le silence qui envelopper la jeune Zaara entre les murs froids de la grotte granite. Elle entendait son coeur battre dans sa poitrine, le sang remontant jusqu’à ses oreilles à intervalles réguliers. Mais où était Skeen ? Devant le noir profond du tunnel qui s’ouvrait à elle, la Pyroli restait totalement immobile. Puis un craquement, un bruit sourd et soudain deux Nosferaptis sortant dans un bruit sourd. Zaara eut la peur de sa vie. Elle hurla un bon coup, recula de trois pas, trébucha et se retrouva sur la glace. Heureusement pour elle, aucune de ses camarades de dortoirs n’étaient là pour voir la honte se lire sur le visage de la jeune fille. Les Nosferaptis avaient disparu et la brunette était de nouveau toute seule, à terre. Poussant un gros soupir de soulagement, l’adolescente finit par se relever. La glace avait cependant mouillé son derrière et ses mains. Un léger vent s’engouffra dans la grotte et fit frissonner la demoiselle. Elle était quand même là pour chercher ! Reprenant contenance, Zaara porta son sac sur le dos, empoigna la torche sans feu qu’elle avait prépareé et s’engagea finalement dans le tunnel. « Skeen ? » Le chuchotement de sa voix raisonna entre les parois. Pas un bruit. « Skeen, je t’en pris, réponds moi ! » Si la Goupix avait décidé de punir sa maîtresse pour cette escapade au froid, elle y était arrivée. La main droite sur un mur, glissant à chaque pas, Zaara cherchait à percevoir plus loin, mais le noir profond du tunnel ne faisait que lui faire mal aux yeux. Lâchant un soupir d’exaspération, la Pyroli sentit soudain quelque chose sous sa main. Un truc bien moins froid que la glace. « Qu’est-ce que... » Reculant de quelques pas, elle entendit un couinement et sentit une douleur atroce sur sa jambe gauche. Le cri raisonna dans toute la grotte. A travers les larmes de douleurs, Zaara vit une lumière intense et sentit la chaleur forte d’un feu flamboyant. Elle ne comprit pas vraiment ce qui se passait à ce moment là mais su que Skeen était de retour.

En fait, la Pyroli avait marché sur un Paras après avoir touché un autre caché dans un mur. Le Pokémon insecte se défendit naturellement et pinça le mollet de Zaara à présent de nouveau au sol. Le premier Paras avait disparu dans une faille du mur, le second, rouge de colère, s’apprêtait à récidiver son attaque quand le Goupix daigna revenir de sa balade. Elle lança une attaque flammèche, efficace contre les Pokémons plantes. Ce qui eut pour effet de faire fuir le second Paras à travers les parois. Skeen s’approcha avec de la jeune fille qui se tenait le mollet, grimaçant de douleur. Le Pokémon renard resta perplexe devant tant de cinéma pour si peu de chose mais attendu patiemment que sa maîtresse accepte revenir au pays des vivants. Quand la Pyroli commença à prendre sur elle, elle remarqua enfin son Pokémon assis à côté d’elle. « T’exagère ! T’aurais pu venir plus tôt ! » Lança la jeune fille dans un excès de colère. Ah, l’amour propre ! Skeen souffla de mécontentement mais ne répliqua rien. Elle s’approcha de la torche, l’alluma d’un petit souffle bien dosé et s’avança vers l’intérieur du tunnel. « Goupix ! » Lança-t-elle. Zaara fronça les sourcils. Elle se leva, prit le sac à dos, la torche allumée et regarda le Pokémon. « Tu as trouvé quelque chose ? » Demanda la Pyroli méfiante. Skeen acquiesça. Oublié la chute, les fesses mouillées et le mollet en feu. Même si la jeune fille n’était pas douée pour les recherches, il semblait que son Pokémon le soit un peu plus. « Okay. Je te suis. » Souffla la brunette. L’excitation était revenue. Cette balade ne serait pas infructueuse.

Skeen s’avança donc dans le dédale de tunnel. Les parois rétrécissaient, ce qui obligea bientôt Zaara à se mettre à quatre pattes. Et avec une torche allumée, ça n’avait rien de très pratique. Mais la Pyroli ne broncha pas, Skeen avait été bien plus efficace à contre coeur qu’elle même motivée. Le suintement de la glace rendait les lieux glissants et dangereux. À plusieurs reprises, la main de l’adolescente glissa et elle finissait sur le coude, tenant maladroitement le bâton enflammé trop près de son visage. « Gou ! » Un rappel à l’ordre, Zaara n’avançait pas assez vite. « Ça va, ça va ! J’ai pas ta taille ! » Répliqua la brunette de mauvaise humeur. Et pour dire ! À treize ans, Zaara était grande pour son âge. Quoique assez fine, elle commençait à avoir des formes de femmes qui la rendaient parfois complexée. Et dans de telle situation, elle aurait été plus efficace d’être un petit enfant. Ce n’était pas le cas de la jeune fille qui du faire avec des moyens du bord. Mais le calvaire ne continua pas éternellement. La jeune fille sentit un air frais sur son visage et vit la flamme de la torche tournoyait. Skeen s’était arrêté devant et força Zaara à stopper sa progression. La brunette vit disparaitre la Goupix sous ses yeux. En fait, elle était descendu sur un rocher à la sortie du tunnel. La Pyroli s’engagea à son tour et aperçu quelque chose au sol. C’était donc ça la fouille. Trouver des objets dans un endroits improbables. Skeen sauta de pierre en pierre. En se redressant, Zaara s’aperçu qu’elles étaient toutes les deux dans une grande voûte en glace. Pas sûr que la torche soit la meilleure idée pour éclairer les lieux. Comme il ne fallait pas trop tarder pour éviter d’abimer l’endroit, l’adolescente se lança rapidement à la suite de Skeen. S’apercevant même qu’elle était malgré tout plutôt agile. Heureuse de cet état de fait, elle arriva devant son Goupix qui attendait pour la découverte.
code by lizzou — gifs by TUMBLR — 979 MOTS.

     



HRP :
bah un Pokémon pis pas d'objet ni de bonus. Limite mains dans les poches quoi Cool
Potiron
http://pokemoncommunity.forumactif.org
http://pokemoncommunity.forumactif.org
Icon : Celle qui s'angoisse facilement. CeOUB4f
Taille de l'équipe : 0
Région d'origine : Kalos
Âge : 5 ans
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 2648
Celle qui s'angoisse facilement. CeOUB4f
0
Kalos
5 ans
0
0
2648
pokemon
Celle qui s'angoisse facilement. CeOUB4f
0
Kalos
5 ans
0
0
2648
Potiron
est un Annonceur
Le membre 'Zaara Khazen' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'CHASSE' : 9
Compte PNJ
Icon : Celle qui s'angoisse facilement. CeOUB4f
Région d'origine : -
Âge : -
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 12865
Celle qui s'angoisse facilement. CeOUB4f
-
-
0
0
12865
pokemon
Celle qui s'angoisse facilement. CeOUB4f
-
-
0
0
12865
Compte PNJ
est un PNJs
Modération

Appréciation Globalement, une excellente première fouille. On y découvre l'envie de Zaara de parcourir les environs pour faire des découvertes et elle entraine avec elle son Pokemon. Un intérêt particulier est apporté à ce dernier : l'inquiétude de sa dresseuse quand elle la perd, notamment. Il y a un peu de descriptions des lieux mais pas suffisamment. Encore moins pour les recherches car finalement, Zaara se base essentiellement que sur Goupix. Ce qui n'est peut être pas plus mal une première fois. Attention aux fautes de frappes.

Gain Tu gagnes une CT Toxic et un crâne humain. (à se demander si ce n'est pas Roseverte qui a fait exprès de le poser ici)



Celle qui s'angoisse facilement. 7z5c
pokemon
Contenu sponsorisé
est un
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum