Evènement #6 - Poisson d'avril et chasse aux oeufs.
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Elisabeth Snow
Région d'origine : Kalos
Âge : 28 ans
Niveau : 0
Jetons : 5000000
Points d'Expériences : 368
Directeur
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Evènement #6 - Poisson d'avril et chasse aux oeufs.   Ven 1 Avr - 20:29
Event #6 - Pâques
Un message spécial
MISS SNOW - 01/04/16 ; 8h00

Titre : Pâques et sa tradition : Prêt pour la chasse ?!
Date : le 01 avril 2016.

Chers élèves,

En ce jour très spécial, le corps professoral a décidé de vous faire plaisir. Et pour l’occasion, nous avons mis en place une gigantesque chasse aux œufs au sein de l’établissement. Monsieur Forest a pris le soin de cacher des œufs de Pâques et c’est à vous de les trouver. Ils sont partout, même dans les endroits auxquels nous ne pensons pas forcément. Montrez-vous malin afin de les découvrir car la tâche ne sera pas forcément aisée.

Voyez en ces présents une récompense pour de vos études mais aussi comme un petit divertissement en ces temps difficiles. Je sais combien les compétitions vous demandent des efforts, cela en plus des cours. Alors, relâchez-vous un peu.

Sur ce, bonne chasse à tous. Et… puisse le sors vous être favorable !

PS : Non, il ne s’agit pas d’un poisson d’avril… Quoi que…

Elisabeth Snow.

Précisions HRP
Ce message étrange provenant de la directrice est parvenu à tous les iPok des élèves de l’école. Le jeu est lancé : à vous de trouver les œufs. Mais ce ne sera pas évident, ils sont très bien planqués. Montrez-vous originaux dans vos écrits et peut-être vous serez récompensé. Les œufs sont étrangement décorés de Magicarp. Que contiennent-ils réellement ?

• Vous devez poster un seul et unique RP.
• Tous les membres qui posteront recevront une récompense aléatoire.
• Dans votre RP, vous ne pouvez pas dire ce que contient l’œuf. Vous le saurez à la fin de cet événement.
• Les adultes peuvent participer. A vous de justifier le fait que vous avez réussi à avoir eu vent de l'évènement. (Par l'intermédiaire des élèves ou alors en craquant le message Elisabeth.)

Kira G. Yamamoto
Région d'origine : Kanto
Âge : 15
Niveau : 20
Jetons : 703
Points d'Expériences : 477
Scientifique Chercheur Pokemon
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Evènement #6 - Poisson d'avril et chasse aux oeufs.   Sam 2 Avr - 1:43
C'était une belle journée; le soleil, une légère brise, la journée idéalE pour une petite promenade en forêt. Kira? se réveillant tranquillement en millieu de matinée, profita du fait que son colocataire était de sortie ce mati. Il se prépara tranquillement son café, cette divine boisson qui l'aiderait à bien démarrer sa journée. Alors qu'il était tranquillement en train de déguster  sa tasse, son Ipok posé sur la table de chevet se mit à vibrer. Apparemment, il venait de recevoir un message. Il se dirigea donc tranquillement vers le bout de la pièce pour aller voir de quoi il s'agissait. En l'ouvrant, ce fut la stupeur. Un message de la part d'Elisabeth Snow, la directrice de l'établissement ! Mille questions traversèrent la tête de Kira à cette instant. Avait-il fait quelque chose de mal pour recevoir un message de la directrice ?

Heureusement pour lui, cela ne semblait pas être le cas. Après avoir lu les premières lignes du message, il fut vite rassuré, car ce message était en fait un message probablement envoyé à tous les élèves pour les informer que le corps professoral leur avait organisé une grande chasse au œufs, et que Monsieur Forrest avait lui-même caché les œufs. Kira fit d'un regard le tour de la pièce en cherchant Armstrong, pour le prévenir que le programme de la journée serait une chasse pour trouver des oeufs. Mais, bien évidemment, le Machoc était sorti faire son sport bien avant  que Kira ne se réveille. Mais Kira avait un atout dans sa manche : il ouvrit la fenêtre, vida d'une gorgée le reste de sa tasse de café, et s'empressa d'en faire couler un autre. Car oui, Armstrong nourrissait un amour inconditionnel pour le café, bizarrement, et Kira comptait donc sur le fait qu'en ouvrant la fenêtre, le bruit de la machine et l'odeur du café fraîchement moulu suffirait à attirer le Pokémon. Ce n'était pas si bien dire, le café ayant à peine fini de couler, Kira n'ayant même pas encore retiré la tasse, le Machoc entra dans un grand fracas, telle la brute qu'il était, et se dirigea immédiatement vers la machine Nescaball. La satisfaction se lut sur le visage de Kira. Son piège avait fonctionné, en moins de cinq minutes le Machoc était revenu. Evidemment il y avait là une grosse part de chance, car il se trouve que le Pokémon s’entraînait juste au pied du bâtiment. Kira exprima donc sur un ton satisfait à son Pokémon.

« Bon, maintenant que tu est de retour, tiens voici pour toi, je ne vais pas te le faire miroiter puis tout garder. »

Kira mit donc dans un gobelet un fond de café afin de satisfaire le Machoc, avant de reprendre ses explications .

« J'ai reçu un message, aujourd'hui on va partir chasser des œufs de Pâques, si on en trouve on aura une surprise apparemment, et puis ça fait une chouette occupation pour la journée. »

«Macho, macho. »


On put voir, au ton du Pokémon, que l'idée ne le motivait pas spécialement. Il aurait probablement préféré passer sa journée à courir et faire des tractions.

« Bon , et si  je te remplis ton gobelet de café, et que je t'en refais si on trouve des œufs, qu'est ce que tu en dis ? »

« Macho ! Macho ! Macho ! »

« Je savais bien que l'on pouvait se comprendre toi et moi ! »

L'accord entre le Pokémon et son dresseur conclu, la chasse était ouverte !  La première idée de Kira, sachant que c'était Monsieur Forrest qui avait caché les œufs, fut de se tourner vers les souterrains. Eh oui, car à force de voir de la verdure, il devait se dire que cacher des œufs dans la forêt était trop évident. Kira et Armstrong prirent donc tous deux la directions des souterrains qui se situaient sous l'académie. Une certaine émotion se fit sentir lorsque les deux compères se mirent à arpenter les longues galeries. Mais il n'oubliait pas leur objectif, les œufs ! Chaque recoins étaient fouillés, chaque dessous de pierre, chaque creux, mais rien. Cela en était dépitant, et après deux bonnes heures de recherches, les deux compagnons étaient bredouilles. A force de continuer leurs recherches; il arrivèrent devant la porte du l'antre du Collectionneur. Pris d'une petite émotion, Kira se dit que, peut-être, il pourrait aller le saluer, et avec un peu de chance, il pourrait peut-être même obtenir un tuyau sur une cachette d’œufs.
Kira poussa lentement la porte, et la même lumière flash que la dernière fois l'éblouit. Rien n'avait bougé depuis la dernière fois qu'il y était allé, pour récupérer son Pokémon starter. Il entra tranquillement dans la longue pièce, et là, exactement au même endroit que la dernière fois, se tenait le Collectionneur, comme s'il n'avait pas bougé d'un centimètre. Kira s'approcha tranquillement pour ne pas le brusquer quand tout à coup :

« Stop ! Je sait pourquoi tu est revenu jeune Kira. »

Le Collectionneur s'était exclamé si fort que le cœur de Kira s'était emballé, et qu'il en avait fait un bond. Il se calma rapidement et répondit sur un ton calme :

«Bonjour, eh bien en fait, je passais comme ça pas très loin, du coup j'ai fait un petit crochet pour venir vous dire bonjour. »

« C'est gentil, mais je sais très bien que tu étais dans les souterrains pour chercher des œufs de Pâques, et que tu est venu ici en espérant que j'en aies, ou que je  te donne des astuces pour en trouver. »

«Eh bien, euh... D'un coté oui, cela fait deux heures que l'on tourne avec Armstrong mais on ne trouve rien. »

«Bon d'abord, d'après ce que je vois, ce Machoc est en bonne forme, tu as l'air de bien t'en occuper. Bon, on va te refaire passer un test! Si le résultat me convient, je te donnerai une astuce pour trouver un œuf qui est caché près d'ici. »

Kira, se doutant bien que le test allait être probablement un nouvelle séries de question sans queue ni tête, prit une grande inspiration, souffla, s'assit et s'exclama avec vigueur :

«Je suis prêt ! »

«Bien ! Il n'y aura que trois questions aujourd'hui, je n'ai pas vraiment le temps pour plus. Voici la première : combien faut-il de Tadmorv pour changer un pneu de bus ? »

«Hum, un seul, mais il faut qu'il soit accompagné d'un Métamorph ! »

« Exellent! Ensuite, si ton Machoc a trois baies Oran et qu'un Tauros veut lui en prendre une , combien lui en reste-t-il ? »

« Trois, et un Tauros servant de monture à Machoc! »

«Bien, et pour finir... Quelle serait le meilleur nom pour un Chacripan ?»


«Chaussette! »

«Stop! C'est parfait, en regardant tes résultats, j'en conclus que tu est digne de recevoir mon tuyau ! Alors écoute bien, car je ne répéterai pas... Cherche le Magicarpe! »

S’exécutant, Kira se leva, faisant un signe de la tête pour remercier le Collectionneur, se demandant où il pourrait bien trouver un Magicarpe. Puis soudain, ce fut l'éclair de génie. Il se mit à chercher entre les Poké  Ball sur les étagères, car non seulement cela collait, mais en plus les oeufs passaient presque inaperçus du fait de leurs formes ! Apres une recherche laborieuse, finalement, victoire ! Kira tenait entre ses mains ce qui semblait être un œuf! Mais, coup de malchance le fait qu'il se tienne en haut d'une échelle n'aida en rien son sens de l'équilibre, ce qu'il fit qu'il manqua de glisser, et lâcha l’œuf. Voyant cela, et pensant au gobelet de café perdu, Armstrong fit un bond digne des plus grand Pokéathlètes pour rattraper l’œuf. Il s'écrasa lourdement au sol, et Kira descendit rapidement, inquiet. Il s'assura que son Pokémon n'avait rien, heureusement il était indemne, mais surtout, miracle il était parvenu à rattraper l’œuf sans le casser! Voyant cel,a Kira félicita Armstrong et s’empressa de ranger l’œuf dans son sac, bien à l'abri, avant de retourner dire au revoir au Collectionneur et le remercier une dernière fois pour son aide.

Kira et Armstrong prirent donc le chemin du retour, sur le chemin Armstrong ne manquant pas de se vanter sur le fait qu'il ait rattrapé l’œuf comme un pro, mais surtout salivait déjà à l'idée de recevoir un plein gobelet de café une fois de retour à la chambre. Une fois arrivé, Kira déposa l’œuf sur sa table basse à coté de la machine Nescaball, il se fit couler un bon café en récompense de sa trouvaille, ainsi qu'un deuxième comme il l'avait promis à Armstrong, regardant machinalement l'oeuf posé à côté de lui. Selon la directrice, il y avait une surprise cachée à l'intérieur de l'oeuf. Or, il aimait beaucoup les surprises... A présent curieux, Kira déposa son café sur la table pour s'accroupir devant l'oeuf, ne voyant pas Armstrong qui profitait de l'occasion pour s'emparer avec avidité de la tasse de café abandonnée tout près de lui. Saisissant l'oeuf entre ses doigts fins, le Voltali s'acharna dessus pour l'ouvrir et dévoiler son contenu. Finalement, il réussit à ouvrir l'oeuf, mais alors qu'il allait regarder dedans, il s'aperçut que quelque chose de très important venait de disparaître... De même qu'un certain Pokémon qui s'enfuyait par la porte ouverte.

«Heeeeey ! C'est MON café ! Reviens là, sale bête ! »


«Macho, cho cho cho ! »
Thésée Coursevent
Région d'origine : Alola
Âge : 14 ans
Niveau : 13
Jetons : 2032
Points d'Expériences : 186
Pokeathlète Médecin
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Evènement #6 - Poisson d'avril et chasse aux oeufs.   Sam 2 Avr - 13:39
-DIVAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA !!!

Le cri retentit dans tout le dortoir Mentali, alors qu’une lapine poursuivit par sa maîtresse courrait dans les couloirs du dortoir.

-RENDS-MOI  CETTE CULOTTE IMMEDIATEMENT !

Si le terme culotte était utilisé pour désigner le boxer que tenait entre les doigts la Laporeille, alors il était clair que Yukino ne la récupèrerait pas de sitôt. Pieds nus, en robe de nuit, les cheveux mouillés et non peignés,… La coordinatrice Mentali était visiblement en train de se laver quand l’accident arriva. Mais pourquoi Diva avait-elle décidée de faire une farce à sa partenaire ? Ce n’était pourtant pas son genre de faire des blagues douteuses, surtout quand cela pouvait mettre en péril l’intégrité de Yukino dans le dortoir… voire même l’académie entière. Une simple culotte a-t-elle vraiment ce pouvoir-là ? Visiblement… Oui.

-Sale Lapine dégénérée du bocal, tu vas voir !

Après ces douces paroles, Yukino dégomma la porte sur sa gauche, y prit le premier objet qui lui passa sous la main, avant de le projeter au visage de la lapine. STRIKE ! L’objet en forme de ballon de rugby alla directement se nicher dans le crâne de la cible, provoquant une chute face contre terre et la joie du tireur. Riant aux éclats, elle vint mettre son pied sur la vaincue, puis récupéra son boxer. Des yeux machiavéliques se posèrent sur la Laporeille qui ne s’en sortirait pas aussi facilement de sa petite blague. Un arrière-goût amer vint titiller sa gorge et tandis qu’elle se pensait fichue, elle vit le regard de sa maîtresse passer de la joie, au sadisme, puis à la peur. Peur ? Mais pourquoi donc ? D’ailleurs, elle ne prêtait plus tant que ça attention à la bestiole coincée sous sa jambe, mais plutôt… au projectile ? Sa forme ovale craquelée de part en part ne faisait aucun doute… Ce n’était pas un ballon de rugby ! *tintintin* Oui, je fais mal la musique de révélation angoissante, et alors ?! *tintintin* Je vous le remet une deuxième fois, pour le plaisir :3

-U-Un… œuf ?

Yeah ! Félicitation ! Bravo ! Well play Sherlock Holmes ! C’était bien un œuf ! *palapa pa papa* En ce premier avril, Yukino découvrait que la porte qu’elle avait défoncé n’était autre que celle de sa chambre et que le projectile n’était autre que son œuf de Moufouette. Yeah ! Félicitation ! Bravo ! … Blablabla ! Vous venez de pulvériser le second œuf de la portée ! Franchement, je n’espérais pas tant de votre part miss Shinoa. Cependant, où est la trace de sang et la touffe de poils violets accompagnant ce genre d’actes de barbarie ? La coquille se brisa et il n’en fallut pas plus à la demoiselle pour tomber dans les pommes...

Au réveil, Yukino se trouvait dans son lit. Emergeant doucement d’un rêve, elle écarta son bras de ses yeux, le rabattant le long de son corps. Soudain, la pensée de l’œuf la fit bondir hors du lit et se précipiter dans le couloir. Le sol était comme neuf et les traces d’un quelconque passage avaient disparue. Derrière elle, Diva et un autre Pokémon penchèrent une tête par l’entrebâillement de la porte, curieux.

-Ce n’était peut-être qu’un rê… Ouarg ! C’est quoi cette CHOSE !!!

En se retournant, elle venait d’apercevoir la créature aux nombreuses lames. Un Scalpion aurait dit son iPok, s’il n’avait pas été dans son jean qui se trouvait dans la chambre dont le Scalpion bloquait l’entrée. Relativement petit, il prit peur à son tour et utilisa Diva comme bouclier entre lui et l’humaine. Evidemment, vous connaissez Diva… Quiconque ose la toucher… Fini la tête dans un mur ou en tout cas avec une bonne torgnole façon Wuju dirait un certain monsieur à la fine lame. Mais pour cette fois, ce ne fut simplement qu’un Ecras’Face qui envoya valdinguer le Scalpion dans la chambre. Libérant ainsi le passage, si ce n’est pas pratique d’avoir une Laporeille <3

Deux heures de l’après-midi.

Les élèves avaient tous reçu un message de la directrice en personne sur leur iPok, expliquant le lancement d’une chasse aux œufs de Pâques. Maintenant, Yukino comprenait mieux le comportement étrange depuis le début de la matinée de sa Laporeille. Pâques était la fête des lapins, celle où ils allaient cacher des œufs, s’amusaient à faire des blagues et où leur vitesse gagnait cent points de manière temporaire afin qu’ils puissent faire leur travail dans les temps. Ce même jour, où ils attrapaient tous aussi une maladie, qui les rendait un peu gagas et stupides. Toujours joyeux, un rien les faisait rire et il leur arrivait fréquemment de se prendre un mur ou un tronc d’arbre dans la tête, allez savoir pourquoi…

En plus de Diva, un Scalpion les suivait partout. Peureux, il ne s’approchait pas à moins de cinq mètres des deux compagnons. Et s’il trouvait un endroit d’où il pouvait les observer tout en restant caché, il y fonçait. Yukino avait fini par comprendre que c’était le Pokémon sorti par l’œuf, le petit frère du Moufouette qu’elle avait malencontreusement écrasé quelques mois auparavant. L’idée, la pensée de cet instant, la faisait toujours frissonner. Certaines nuits, il lui arrivait de revivre cette aventure avant de se réveiller en sursaut lorsqu’on découvrait ses méfaits. Elle avait essayé de faire des séances avec Needle sans trop vouloir en dire pour libérer sa conscience et se soulager, mais l’infirmière sadique n’avait réussi qu’à susciter encore plus d’angoisses chez la jeune fille. Cette chasse aux œufs la détendrait, se disait-elle. Bien qu’elle est une certaine phobie des œufs désormais, la chasse agissait comme une cure sur son psychique. De plus, cela la faisait sortir de sa chambre ou de la bibliothèque, où elle passait ses journées à étudier dernièrement. Se plonger dans le travail avait été une autre forme de traitement. Non pas pour régler le problème à la souche, mais pour l’oublier. Malheureusement, elle arrivait très bien à suivre les cours et à bosser en dehors, sans que cela ne lui prenne trop la tête. Il y a des gens dont on dit qu’ils ont une mémoire sans faille, petit à petit, elle découvrait qu’elle en faisait certainement partie.

Les œufs disséminés par monsieur Forest étaient tous très bien cachés. Jusque-là, si plusieurs élèves en avaient déjà trouvés, elle n’en avait pas vu la couleur d’un seul. Tel que l’avait dit la directrice, il fallait chercher partout et même dans des endroits anodins. Elle avait bien tenté d’en trouver en fouillant derrière les livres de la bibliothèque, dans les cuvettes des toilettes, dans les poubelles de son dortoir ou encore dans les bacs de nourriture de Mama Odie, mais toutes ses recherches s’étaient soldées par un échec. Réfléchir à l’envers n’était pas simple. Où auraient-ils pu mettre un de ces œufs ? Mmmhhh… Il y avait bien le mode de triche qui consistait à dire à Laporeille d’en trouver un pour être sûr de le trouver grâce à son flair à œuf de Pâques, mais la tâche était bien plus amusante et la victoire bien plus savoureuse, si elle réussissait sans son aide.

La journée se terminait lentement, alors que nos héros regardaient le crépuscule envahir l’académie. Pas un seul œuf n’avait été découvert au cours de cette journée. Il y avait bien eu cet ordinateur dysfonctionnel qu’elle avait démonté dans l’espoir d’y découvrir un œuf, mais un élève avait sans doute été plus rapide qu’elle. D’illusion en désillusion, le petit groupe avait mis fin à ses investigations bien plus tôt que la plupart de leurs camarades. Retournés au dortoir ensembles, le Scalpion avait appris à ne plus autant craindre les deux autres. Une méfiance émanait de son regard envers ses partenaires, mais il osait marcher à un mètre d’eux. Yukino retourna dans sa chambre, où elle devait récupérer ses affaires de nuit pour se changer. En ouvrant le placard qui lui était dédié et scellé par un cadenas dont seule elle avait la clé, elle fut surprise de ce qui l’attendait à l’intérieur. Au milieu de ses très nombreuses fringues qui débordaient littéralement de l’armoire lorsqu’elle l’ouvrait, à l’étage des sous-vêtements, dans l’un de ses boxers, se trouvait un œuf. Dessus, un majestueux Magicarpe était dessiné à la main. En vrai, on aurait cru qu’un enfant de cinq ans s’était amusé à le peindre. Mais la joie débordante de la dresseuse transformait toutes ses perceptions de l’œuf. Si bien, qu’elle oublia d’enlever le boxer de l’œuf lorsqu’elle alla le montrer à toutes les Mentali qu’elle croisa dans le dortoir. Drôle de façon d’exprimer sa joie…



HRP:
 
Audrey Hatoria
Région d'origine : Elle ne s'en souvient pas
Âge : 16
Niveau : 28
Jetons : 0
Points d'Expériences : 884
Scientifique Mécano
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Evènement #6 - Poisson d'avril et chasse aux oeufs.   Sam 2 Avr - 14:15

Pâques, casse moi pas les oeufs! Ils vont fondre seuls!
ft. Moi même!
Aujourd'hui nous sommes ? Oui nous sommes ? Hein ? Hein ? Allé dit le, nous sommes ? Et oui nous sommes Pâques ! Tu sais ce jour où l'on chasse des œufs, où l'on mange du chocolat, qu'on a des indigestions, qu'on vole le chocolat des petits enfants, ce genre de choses tu sais. Qu'est ce que c'est formidable hein ? Quoi que, passer une nuit entière à chanter l'alphabet en vomissant n'est pas être (sûrement pas) une bonne solution. Il n'en fallait pas plus pour t'exciter comme une pile électrique dans l'attente de cet événement deux ans auparavant où tu as récupéré l'oeuf de ta douce et divine Héra. D'ailleurs cette dernière te regarde avec un regard maternel avant de t'apporter tes vêtements, c'est avec un calme relatif que tu t'en vas pour la douche avec le reste de ton équipe en prenant soin de bien brosser l'oeuf que tu gardes précieusement avec toi.

Il est un peu plus de neuf heures quand tu sors vers la forêt, le message de la proviseur t'as encore plus excité, s'en est finit de P.C, tu vas retourner la terre entière pour trouver le lot le plus loufoque du monde ! Hisbik est sur tes épaules avec un petit sourire délicat alors que tu l'observes ce dernier ne semble pas si triste que ça aujourd'hui, doucement tu caresses sa joue alors que tu as sorti en cette douce journée Roméo et Doubt, tu n'as pas prit le temps de leur faire prendre part au jeu aujourd'hui, mine de rien l'équipe comporte presque dix membres, ça commence à faire beaucoup, si tu veux favoriser un lien étroit avec tout le monde tu dois prendre le temps de les sortir en petits groupes les un après les autres. L'oeuf entre les bras tu souris quelque peut en t'étirant de tout ton long.

Lentement tu pénètres la forêt qui semble un peu moins inquiétante que d'habitude, dans un petit rire tu regardes le groupe qui est à tes côtés et tu ris.

-Bon, on doit chercher des œufs cachés qui ont une décoration un peu spéciale ! Allé on y vaaa !!!

Roméo miaule un peu agacé comme toujours, ce chat à l'ego surdimensionné et s'en va de son côté, Doubt, ayant toujours été docile et paresseux au possible te fait un signe en acquiessant et lentement part dans une direction donnée tel un gangster des rues. Diviser pour mieux trouver ! Telle était cette devise du fameux aveugle qui n'a jamais trouvé sa femme cachée dans l'armoire après dix jours de recherche.

Tu t'enfonces un peu plus entre les arbres avec la petite bougie sur ton épaule, aujourd'hui calme il semblerait que ce soit une bonne nouvelle. On raconte qu'on pourrait y trouver des œufs de pokémons, des objets, des CTs ou plein d'autres choses intéressante. L'idée d'avoir un autre œuf pokémon t'enchantes sans plus, tu dois déjà approfondir le lien avec quelques pokémons qui est encore un peu fragile, tu penses à Roméo, Hisbik et Areskia. Le reste de l'équipe est bien intégré par ailleurs. Dans un petit sourire tu repousses une branche faisant un peu de vent à ton Funécire qui pousse un petit rire de joie, le voir enfin sourire de temps en temps te redonne espoir, dire que ce pauvre pokémon t'as servi de défouloir parce qu'à la base il devait être échangé à Warren, mais finalement il est bien mieux avec toi qu'avec ce petit tas de flatulences morbides.

Tu entends les bruits de tes pokémons et lorsqu'une branche tombe sous tes yeux tu remarques Roméo entrain de marcher avec son corps bien épais sur des grosses branches, tu souris surprenant à chantonner :

-Tout le monde veux devenir un Chacripan... car Chacripan... retombe sur ses patteeees doucement !

Finalement tu marches de plus en plus profondément en soulevant toute la mousse et les racines du monde en espérant trouver un œuf géant avec plein de CTs à l'intérieur, qui sait peut-être que la direction à prévu un méga œuf de l'enfer of doom avec plein d'objets utiles pour tes futurs projets de mécanicienne. D'ailleurs il faut vraiment que tu tombes sur Orren un de ces quatre.

Tout à coup tu trébuches sur une racine, bien entendu la seule que tu n'as pas soulevée et ainsi tu t'étales face contre le sol en soupirant, mais ton œuf lui se fait la malle, vite tu cries à la mort et tu te relèves pour commencer à courir en espérant qu'il ne va pas se casser. Tes pas se font aussi grands que possibles et tu vois l'oeuf se rapprocher à toute vitesse d'un ravin.

-NOOOOOON !

C'est à ce moment que Roméo sorti de nul part saute pour prendre l'oeuf entre ses pattes et le couvrir, traînant sur le sol il glisse jusqu'à tomber dans celui-ci sous tes yeux épouvantés. À nouveau, Doubt qui était arrivé à ta hauteur au niveau du ravin attrape le gros chat par ses grandes oreilles sans tomber dans le ravin pour le relever grâce à sa coloforce, tu soupires soulagée et tombe contre un arbre te cognant contre son tronc, Roméo dépose l'oeuf de pokémon au sol lorsqu'un autre œuf te tombe dessus, avec plein de Magicarpe dessus, décidément, tout semble vouloir tomber du ciel par ici !

-Ho wiiiiiiiii y a quoi y a quoi y a quoi!?

Sous le regard des sauveurs du jour et de la petite bougie tu t'empresses de rapidement tirer sur le papier pour découvrir ta surprise!

_________________


Le personnage le plus loufoque !
Le personnage le plus hyperactif !
Le couple le plus improbable #Allen!
Idalienor Edelwen
Région d'origine : Hoen
Âge : 19 ans
Niveau : 54
Jetons : 2476
Points d'Expériences : 2226
Pokeathlète Médecin
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Evènement #6 - Poisson d'avril et chasse aux oeufs.   Sam 2 Avr - 19:00
Chasse aux œufs... en chocolat ?
Bon bah aujourd’hui est une journée qui commence comme les autres. Debout à 5 heures, entrainement du général Jackie puis direction douche pour se laver. Je n’avais jamais pensé à vous en parler (oui vous les petits gens qui suivez ma superbe vie /paf) mais nous sommes dans des douches communes. J’avoue ne pas à avoir été très à l’aise le premier jour mais après on s’y fait. Non pas que j’ai honte de mon corps mais je n’avais jamais été dans des douches communes avant alors ça m’a fait tout drôle. Bref donc après la douche, retour dans la chambre avec Aria pour se préparer tranquillement avant d’aller en cours.

8 heures, les sacs prêts, Aria et moi allions quitter la chambre quand nos deux Ipoks ont sonné en même temps. Tiens bizarre ça. J’ouvre le message, il vient de la directrice. Ce genre de message il faut les lire avec attention ! On ne sait jamais, il peut y avoir une info très utile dedans. Ou alors on est juste toutes les deux convoqués chez la directrice. Pourtant il ne me semble pas avoir fait de bêtises récemment.

Ouf heureusement nous ne sommes pas convoqués. Une chasse aux œufs dans l’académie ? Ça sent le poisson d’avril à plein nez cette affaire. Depuis quand la directrice est gentille avec nous ? Elle m’a bien envoyé dans ce fast food tout pourri alors elle peut bien faire d’autre chose de ce style. Je n’ai même pas le temps d’expliquer à Aria que je ne suis pas très emballée par cette chasse aux œufs que le général se met à hurler dans les couloirs pour que nous sortions au plus vite des chambres. Ni une ni eux nous étions sur le palier de la porte au garde à vous devant la responsable du dortoir. Une fois tout le monde arrivé, elle commence, et finit aussi vite d’ailleurs, de nous expliquer ce qu’elle attend de nous.

Je veux que vous alliez à cette chasse aux œufs ! Les Pyrolis doivent montrer leur supériorité dans tous les domaines et cela comprend la chasse aux œufs ! Donc aujourd’hui pas de cours pour vous mais de la recherche et que ça saute !

Bon bah pas besoin de réfléchir à ce que j’allais faire, le général a choisi pour moi. Je rentre vite dans la chambre prendre ma sacoche et mes pokeballs et me voilà partit pour une nouvelle histoire. Dans la foule on s’est perdu de vue avec Aria. Je la retrouverais ce soir de toute façon pas d’inquiétude. Ruru et Pop sont à mes côtés. Je leur explique rapidement la situation. Pop montre, de façon plutôt inhabituelle, un certain enthousiasme à l’idée de cette chasse. C’est vrai qu’il aime beaucoup les fouilles ou autre activité demandant de chercher. Et Ruru comme d’habitude est contente de m’accompagner.

Je dois trouver des œufs de Pâques c’est ça ? Il peut y en avoir n’importe où, l’académie est immense. En plus, le mot a dû arriver à tous les élèves puisque il y a une sacrée foule dehors. Je vais donc aller vers un endroit moins fréquenté pour être plus tranquille. Où pourrais-je aller ? Tiens et si j’allais au Lac Corail ? Ça fait un moment que je n’y suis pas allée, et puis se serait l’occasion de sortir Lokhlass. J’engage donc le pas vers le lac. Il est toujours aussi joli. J’ouvre avec vivacité la pokeball de mon monstre marin qui semble heureux de sa sortie du jour. Je lui caresse longtemps la tête avant de lui aussi le mettre au courant de l’histoire.

On va donc essayer de trouver un œuf ici d’accord ? Toi tu vas sur l’eau pour essayer de voir un œuf qui aurait pu être caché sous l’eau. Ruru tu vas avec lui et Pop tu restes avec moi okay ?

Tout le monde accepte le plan et les recherches débutent donc enfin. Lokhlass se dirige vers le centre du lac avec Ruru sur son dos pour l’aider à essayer d’apercevoir le ou les fameux œufs à travers l’eau. J’avoue que ça ne va pas être facile. On ne sait même pas si ce sont des œufs en chocolats, des œufs de pokemons ou même des œufs surprises. Justement c’est la surprise. Pop est très investi dans l’activité du jour et fouille dans les buissons avec détermination pour trouver quelque chose. Je vais en profiter pour lui demander un truc, ça fait un moment que j’y pense.

Pop, tu maitrises des attaques ? Par exemple des attaques électriques ?

Accompagné d’un hochement de tête il rassemble ces mains avant de concentrer de l’électricité qui forme une jolie petite sphère et vient d’écraser contre un arbre avec violence. C’était une attaque Boule Elek très bien réussie. Et mystérieusement une chose tombe de l’arbre. Par reflexe je plonge pour la récupérer et juste à temps j’évite à la « chose » de s’écraser au sol. En relevant la tête, je découvre l’objet dans mes mains : un œuf ! Il est décoré de … Magicarpes ? Oui c’est ça des Magicarpes. Je me redresse, assise au pied de l’arbre avant de regarder Pop.

Tu maitrises bien tes attaques c’est super ! Mais rassure toi je ne te ferais pas combattre contre d’autre dresseur, je t’avoue que je n’aime pas trop les combats. Et en plus regarde tu as trouvé un œuf, sans le faire exprès certes, mais tu l’as trouvé. Bravo !

Mon Posipi est tout sourire et vient déposer doucement ses mains sur sa découverte. C’est bien tu peux être fier de toi. Je me relève avant de m’approcher du bord du lac pour rappeler mes compagnons. Ils étaient un peu déçu de ne pas avoir trouvé l’œuf mais ce n’est pas très grave, ils feront mieux la prochaine fois.

C’est donc avec cette bonne humeur que je retourne dans ma chambre. Aria n’est pas encore revenue. Je voudrais bien l’attendre mais la curiosité est trop grande. Je m’assois sur mon lit et avec mes deux compagnons, j’ouvre avec délicatesse cet œuf surprise. Peut-être que Elisabeth Snow ne nous a pas fait de blague aujourd’hui…

code by lizzou × gifs by tumblr

_________________
Evènement #6 - Poisson d'avril et chasse aux oeufs. BGi1FfEvènement #6 - Poisson d'avril et chasse aux oeufs. BGizxYEvènement #6 - Poisson d'avril et chasse aux oeufs. BGiN4WEvènement #6 - Poisson d'avril et chasse aux oeufs. BGi0ajEvènement #6 - Poisson d'avril et chasse aux oeufs. 1543436268-heliosEvènement #6 - Poisson d'avril et chasse aux oeufs. 1491648845-sprite-roserade-idaEvènement #6 - Poisson d'avril et chasse aux oeufs. 1543176079-673Evènement #6 - Poisson d'avril et chasse aux oeufs. BGi92nEvènement #6 - Poisson d'avril et chasse aux oeufs. Miniature_695_XYEvènement #6 - Poisson d'avril et chasse aux oeufs. BGiLYQEvènement #6 - Poisson d'avril et chasse aux oeufs. BGiZDOEvènement #6 - Poisson d'avril et chasse aux oeufs. BICbxQEvènement #6 - Poisson d'avril et chasse aux oeufs. BGnGa8Evènement #6 - Poisson d'avril et chasse aux oeufs. BGiTIxEvènement #6 - Poisson d'avril et chasse aux oeufs. Miniature_252_ROSA
Le courage est la première des qualités car elle garantit toutes les autres
Aileen Sôma
Région d'origine : Illumis, Kalos.
Âge : 20.
Niveau : 80
Jetons : 16666
Points d'Expériences : 3148
Pokeathlète Agent
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Evènement #6 - Poisson d'avril et chasse aux oeufs.   Dim 3 Avr - 1:09
Plus personne ne râlait aux entraînements matinaux. En deux mois, les nouvelles Pyroli avaient pris le pli, et n’osaient plus élever la voix face au Général Jackie. Une seule avait osé, et quand tout le dortoir avait payé pour elle, avant de se venger, les nouvelles avaient fini par comprendre que toute rébellion était doublement punie. Par Jackie, qui punissait le groupe, et par le groupe, qui punissait la fautive. Du coup, depuis quelques temps, c’était relativement calme, et plutôt cool, accessoirement. Mais toujours aussi salissant. C’est là qu’Aileen bénissait son statut de préfète, qui lui octroyait l’immense privilège d’avoir une salle de bains privée. Quand toutes les filles se ruaient sur les douches communes, poussant et bataillant pour passer premières et ne pas arriver en retard au petit-déjeuner, la brune pouvait s’enfermer dans sa propre pièce, bénissant le ciel d’y avoir accès sans devoir montrer les crocs comme le reste de ses camarades. Elle y était justement enfermée, se frottant énergiquement les cheveux pour en enlever la boue tenace, quand elle entendit son iPok vibrer dans la pièce d’à côté. Elle l’avait négligemment jeté sur son lit en rentrant dans sa chambre, avant de se déshabiller en vitesse pour filer sous la douche. Bah. Qui que ce soit, il attendrait. Et si c’était réellement important, Kasper se démerderait pour prévenir Sookie, vu que ce petit enfoiré aimait bien mettre son gros nez cubique de Porygon dans ses messages pour espionner sa vie privée. Et quand il s’agissait de trucs importants, il le disait à la Kirlia, qui la tenait au courant. Tant que Sookie ne disait rien, ça pouvait bien attendre qu’elle termine de se nettoyer la tête.

« Aileen ? Kasper dit que c’est un message d’Elisabeth Snow. »

La brune se figea sous la douche. Elisabeth Snow. La directrice. Pourquoi la directrice lui enverrait-elle un message, sinon pour la convoquer dans son bureau ? Ca devait donc dire qu’elle avait fait une connerie, même si elle ne voyait pas trop laquelle, ou qu’une Pyroli avait fait une connerie, Audrey à tous les coups, ou bien qu’elle avait une tâche bien spécifique à lui confier. Ca voulait donc dire qu’elle devrait sacrifier sa journée pour s’en occuper. Eh galère.

« Ok, j’ai rendez-vous à quelle heure ? »
« Euh… Apparemment, c’est un message de masse. Il y est écrit que pour le premier Avril, des œufs avec des cadeaux dedans ont été cachés dans toute l’académie par monsieur Forrest, et que l’école annule les cours pour que les élèves puissent chercher lesdits œufs pour fêter Pâques. »


Une chasse… Aux œufs ? Brutalement soulagée, la Pyroli lâcha un profond soupir de soulagement, avant de couper l’eau pour sortir de la douche, et se saisir de sa serviette pour s’enrouler dedans. Une chasse aux œufs, voilà qui avait l’air intéressant. En plus, si ça pouvait lui permettre de mettre le nez dehors… Tout en se séchant, elle tendit son esprit vers Sookie, n’ayant pas tellement envie de lever le ton pour se faire entendre dans la pièce d’à côté.

« Qu’en pensent les autres ? Ils veulent y aller, je suppose ? »
« Oui. Kipling a vendu la mèche. Scraps et Silica sont assez partants, Joyce sautille sur le bureau, et - »
« Et l’œuf est en train de se fendiller, maman. »
« Ah tiens, oui… Je crois que le Couafarel que t’a envoyé ta mère est en train d’éclore. »


La Pyroli se rua hors de sa salle de bains, manquant presque de se prendre les pieds dans le tapis. Elle était à demi habillée, pas coiffée, les cheveux encore un peu humides, mais son œuf allait éclore, elle se devait donc d’être là. Juste quand elle terminait d’enfiler un tee-shirt, que Sokka lui tendait avec autorité, l’œuf éclata, dispersant ses débris dans la pièce, ses derniers disparaissant dans un éclat de lumière. Et, posé sur le lit, un tout petit chien blanc, qui s’étala de tout son long sur la couette colorée en couinant de surprise. Doucement, la Pokéathlète le prit dans ses bras pour le rassurer et le serrer contre son cœur, s’asseyant sur le lit pour être un peu plus stable. Le petit chien blanc, qui s’avérait être en réalité une femelle, jappa et colla sa tête contre elle, lui arrachant un sourire attendri. Trop mignonne… La reposant doucement sur le lit, elle s’affaira à enfiler un pantalon, puis sortit de quoi manger pour la nouvelle venue, qui engloutit les quelques baies proposées à la vitesse de l’éclair. Eh bah, quelle goinfre ! Décidant de ne pas l’emmener dans la chasse aux œufs et de la laisser se reposer, Aileen lui créa un petit nid douillet sur le lit, et la posa dans les couvertures pour qu’elle s’y endorme, avant de préparer ses affaires pour quitter la pièce. Mais alors qu’elle refermait la porte, le couinement attristé de la Couafarel se fit entendre, suivi d’un long hurlement de chiot abandonné. La brune rouvrit la porte, et le couinement s’arrêta immédiatement.

« Qu’est-ce qu’il y a ? Tu veux venir avec nous ? » Le petit chiot jappa, et remua pour sortir des couvertures et bondir au sol, la rejoignant en quelques secondes. « Comme tu le sens… Alors c’est parti ! »

Refermant la porte, elle quitta son dortoir, son quatuor à quatre pattes sur ses talons. Entre l’Absol, la Persian, le Malosse, et maintenant la Couafarel, elle était bien entourée ! Par contre… Où pouvaient-ils bien chercher les œufs ? Tous les élèves devaient s’être lancés à leur recherche, maintenant, et selon le message de la directrice, il allait falloir être inventif pour deviner où les œufs étaient cachés. Autant dédaigner les souterrains ; nombre d’élèves avaient dû s’y précipiter, espérant trouver un objet un peu rare à défaut de trouver un œuf. Sur les toits, c’était fort peu probable. Forrest n’aurait pas fait de la grimpette pour cacher les œufs dans un endroit si dangereux. Pourquoi pas dans les bureaux des profs ? Ce n’était pas trop dangereux, sauf s’ils se faisaient pincer, et au moins c’était imaginatif. Certes, fouiller le bureau d’Ace Creed ne l’intéressait pas, mais…

« Chiche de fouiller le bureau de la directrice. »

La Pyroli baissa les yeux vers sa Persian, qui venait de s’incruster dans le lien mental pour lui susurrer cette idée ô combien dangereuse, donc tellement alléchante. Avec un léger sourire, elle lui caressa la tête. Pari accepté. Elle irait donc dans le bureau de Snow. Contournant innocemment le bâtiment, elle s’arrêta sous la fenêtre de la directrice, et fit sortir son Galegon pour qu’il se place juste en-dessous et qu’elle puisse l’escalader pour atteindre le loquet. Elle jeta un rapide coup d’œil dans la pièce : personne. Ni Snow, ni Jaïna, ni Fooly faisant le ménage. Crochetant la serrure de la fenêtre, elle entra dans la pièce, pour commencer silencieusement sa recherche. Ses quelques Pokémon, sortis de leurs Poké Ball, commencèrent à fureter également, s’avisant de ne pas déplacer le moindre papier pour ne pas attirer l’attention sur leur effraction illégale. Mais quand même, trouver un œuf dans le bureau de la directrice… Quelle idée débile ! Le cœur de la Pyroli battait la cadence. Si qui que ce soit entrait dans la pièce, elle était foutue. En plus, elle n’osait pas vraiment déplacer les livres et la paperasse, de peur que son passage soit remarqué par un œil habitué à ce que chaque chose soit à sa place. Elle ne trouverait rien ici… Alors qu’elle commençait à se dire qu’il serait mieux qu’elle mette les voiles, la petite Couafarel lâcha un aboiement qui fit sursauter tout le groupe, et qui faillit lui provoquer un arrêt cardiaque. Plaquant la main sur sa poitrine, comme pour empêcher son cœur affolé d’en sortir, la préfète tourna le regard vers la petite chienne qui, assise gentiment, regardait fixement un pan de mur. Curieuse, elle s’approcha du mur, pour se rendre compte qu’il s’agissait d’une cache secrète. Intéressant… Comment ouvrir ça ? Juste quand elle se demandait ça, le carré de mur s’ouvrit de lui-même, la faisant sursauter, et au même moment, Kipling s’éloigna d’un bond de là où il était, penaud.

« Pardon… J’ai touché ça, j’ai pas fait exprès… »

La Pyroli n’eut pas le cœur de le gronder. Car dans la cache secrète… Un œuf ! Elle faillit éclater de rire, mais se retint pour ne pas attirer l’attention. S’emparant de l’œuf décoré d’un Magicarpe, elle retourna vers la fenêtre, faisant comprendre d’un coup d’œil au Mistigrix qu’il pouvait refaire ce qu’il avait fait. Ce dernier s’exécuta, appuyant sur un truc invisible pour la Pyroli, avant de réintégrer sa Poké Ball. La préfète en chef repassa par la fenêtre, qu’elle referma soigneusement, avant de redescendre sur le dos de son Galegon et de s’enfuir le plus discrètement possible vers le dortoir des Pyroli, espérant que personne ne l’avait vu, l’œuf de Pâques caché dans son sac. Elle ne savait pas ce qu’il y avait dedans, mais ça avait intérêt à valoir le coup. Elle avait quand même braqué le bureau d’Elisabeth Snow pour le récupérer, celui-là !

HRP : Éclosion de l’œuf de Couafarel.

_________________

Sing me to sleep ★ Remember me now, time cannot erase, I can hear your whispers in my mind, I've become what you cannot embrace, our memory will be my lullaby.
Lucio A. Jefferson
Région d'origine : Unys (Volucité/Pavonnay)
Âge : 14 ans
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 0
Nouveau Membre
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Evènement #6 - Poisson d'avril et chasse aux oeufs.   Dim 3 Avr - 18:39

Une chasse à l'oeuf, vraiment? Boh, pourquoi pas, c'est pâque après tout.
Ft moi-même!
-Mysti.... ESPECE DE SALETE!

  Avec force, la jeune fille attrapa négligemment le livre posé sur sa table de chevet, et le jeta avec violence vers son Pokémon qui esquiva d'une légère attaque rafale Psy. L'ouvrage tomba lamentablement sur le sol, tandis que le Pokémon, un air triomphant, hautain et désagréable sur le visage, croisait les pattes contre son minuscule torse. Tandis qu'elle regardait le bouquin abîmé et déchiré, elle attrapa son coussin et le jeta sans retenue sur son Pokémon. Heureusement, elle avait eut de la chance que ce livre n'appartienne pas à la bibliothèque, autrement Madame Pervenche lui aurait passé un horrible savon. ... Bien que celle-ci jette parfois elle-même des livres au visage des étudiants.
  La jeune fille attrapa presque tout les rares objets qui se trouvaient à sa portée, et les lançais sans aucun scrupule sur son Pokémon, dans un accès de rage. Non seulement le Pokémon avait réussi à trouver le journal de la jeune fille, mais en plus l'avait donné à une des filles du Dortoir qui l'avait retrouvé entrain de vagabonder dans les couloirs. C'était quelque chose d'horriblement gênant et désagréable. Lyra n'avait pourtant pas dis de mal  de ses camarades, il n'y avait absolument rien les concernant. Mais le contenu du journal était beaucoup trop secret pour qu'elle ne le dévoile, et elle en voulait beaucoup à son Pokémon. C'était d'ailleurs la Givrali en possession du journal qui était venue le remettre à la jeune fille avec un sourire, et Lyra avait été incapable de la regarder en face ou de dire quoi que ce soit. Lorsque sa camarade fut sortie, la Givrali avait poussé un énorme juron et s'était mise à bombarder Mysti.

  Puis, finalement, la dernière idée qui lui vint à la tête fut d'attraper la Pokéball du Psystrigri posée près de sa lampe de chevet. Elle jeta brutalement la Ball sur son Psystigri, qui ne put l'esquiver. N'ayant en réalité rien vu venir, le Pokémon s'y retrouva enfermé, et, à la grande surprise de sa dresseuse, ne chercha même pas à en sortir. Elle soupira de soulagement, avant de se relever et d'attraper la Ball qu'elle glissa dans la poche de sa veste. Elle se laissa tomber allègrement sur son matelas, et parcourut sa chambre du regard en soupirant. Il était temps de ranger le bazar qu'elle avait elle-même causé... Elle se frappa plusieurs fois le crâne à coups de poings, avant de se redresser vivement et cacher en rougissant son journal profondément dans son tiroir, afin que personne, absolument personne ne puisse le trouver. 
  La première chose qu'elle fit fut ensuite de ramasser son coussin, et de le déposer sur son lit après l'avoir tapoté plusieurs fois. Elle ramassa son livre, désormais en piteux état, et le rangea dans un de ses tiroirs. Elle parcourut sa chambre, dont les murs étaient tapissés de couleurs claires et agréables, tout comme les meubles. Des couleurs à l'image des Givralis. L'adolescente s'apprêta à sortir de sa chambre, laissant son I-Pok à l'intérieur, quand soudain le vibreur de celui-ci résonna bruyamment. Lyra s'empressa de faire demi-tour et d'attraper l'objet précipitamment, avant de voir s'afficher un avertissement de message de... D'Elisabeth Snow?! La directrice?! Qu'est-ce qu'elle pouvait bien dire? ... Si cela se trouvait, elle avait vu l'intérieur du journal de la jeune fille... En tremblant, elle appuya sur ouvrir, et un long soupir de soulagement s'échappa d'entre ses lèvres lorsqu'elle vit que son message n'avait strictement aucun rapport avec ce qu'elle croyait. Elle parcourut le message des yeux, et cligna plusieurs fois des yeux avant de clairement comprendre ce qu'il annonçait. C'était visiblement un message envoyé à tout les élèves, puisqu'il annonçait que des œufs décorés de Magicarp avaient été cachés un peu partout dans le campus.

-Une chasse à l'oeuf, vraiment? Boh, pourquoi pas, c'est pâque après tout. Fit la jeune fille avec un air blasé.

  Et hop, une fois le message lu, elle enfouit son I-Pok dans sa poche, et fila à l'extérieur de sa chambre. Cependant, elle avança prudemment dans les couloirs, par peur de croiser n'importe quelle fille de son dortoir. Evidemment, ça ne lui aurait vraiment, mais alors vraiment pas plu que la Givrali ait donné l'information concernant son journal à tout le monde. Lyra secoua frénétiquement la tête, avant de pousser un long soupir et de murmurer à elle-même.

-Calme-toi, calme-toi... Personne n'est au courant... Saleté de Mysti, va.

  Par chance, l'élève aurait pu garder cela pour elle. Et si c'était le cas Lyra en serait incroyablement soulagée. Mais soit, ce n'était pas le moment de penser à ça. Pour le moment, il fallait se focaliser sur cette mystérieuse chasse à l’œuf. Mais la question était la suivante: où fouiller? Aucune idée. Lyra aimait beaucoup les endroits à l'extérieur de l'établissement, alors pourquoi pas s'y rendre? Elle aimait certes beaucoup le lac et la forêt, mais son endroit favori restait tout de même les ruines Jirachi. Elle s'y sentait en sécurité. Il émanait de là-bas une atmosphère apaisante, reposante, qui la détendait et la faisait se sentir nettement en sécurité.
  C'était donc là-bas qu'elle allait se rendre. Avec un peu de chance, elle trouverait un œuf. Un seul lui suffirait, de toute manière cette chasse aux œufs ne l'intéressait pas plus que ça. Mais bon, au moins y participer, cela montrerait qu'elle n'est pas si asociale que tout le monde le prétend. Et puis, par chance ce qu'elle trouverait à l'intérieur ne serait peut-être pas que du chocolat, mais une récompense bien plus intéressante que ça... Et de toute façon, la Givrali n'était pas vraiment friande de chocolat. Elle pouvait donc sans problèmes s'en passer.

  Hésitant à appeler son Pokémon, contre qui elle avait définitivement la haine, la jeune fille se résolut à avancer vers les ruines, en faisant toujours attention de ne croiser personne. C'était le début de la matinée, donc les lieux autour de l'établissement n'étaient normalement pas très fréquentés. Sauf que soudain, elle sentit quelque chose s'agiter dans sa poche, et fut obligée de sortir la Pokéball de Mysti pour relâcher cette dernière. Le Pokémon poussa une plainte de protestation, mais la jeune fille, ne lui adressant pas le moindre regard, reprit sa route vers les ruines. Bien qu'elle n'ai pas un sens très développé de l'orientation, elle avait cependant une aide-mémoire qui lui permettait facilement de retrouver l'emplacement du lac, des ruines et de la grotte. Ces trois là se situaient derrière le dortoir Noctali, alors si il lui arrivait d'oublier leur emplacement elle n'avait qu'à se rendre vers ce dortoir, et dans le pire des cas demander son chemin pour le regagner.
  Lyra atteignit finalement les ruines quelques minutes plus tard, Mysti sur ses talons, qui ne pouvait pas s'empêcher de grogner. L'ignorant royalement, la jeune fille continua son trajet, se fichant que son Pokémon soit loin ou près d'elle. Elle s'arrêta près d'une pierre qui faisait partie des composants des vestiges des ruines, promenant son regard sur les alentours. Peut-être qu'il n'y avait rien, ici... Mais il ne fallait pas se décourager pour autant! Le long soupir que lâcha la jeune fille montra bien son manque de motivation, mais puisqu'elle s'était lancée, autant participer pour de bon. Elle commença donc à fouiller les alentours, regardant avec précision chaque coin et recoins, plusieurs fois pour certains. Cela finissait par être lassant, au bout d'un moment... Mysti avait disparu du champs de vue de la Givrali, et celle-ci, désespérée qu'après une heure et demie de recherche elle n'aie rien trouvé, elle n'eut même pas le courage de rechercher son Pokémon. Parfois, quand Lyra s'ennuyait, elle sortait alors son journal, et un simple crayon. Lyra avait une passion cachée, le dessin. Elle dessinait toutes sortes de choses, mais c'était surtout dans ce journal qu'elle dessinait des fictions qu'elle n'avait pas vraiment envie de montrer à tout le monde.

  Soudain, alors que Lyra avait les yeux fermés depuis quelques secondes, elle fut alarmée par les cris de Mysti, qui provenaient de derrière un buisson. La jeune fille se releva promptement, et se précipita vers son Pokémon. Elle trouva Mysti immobile devant une sorte de rocher, rocher pour le moins étrange. Un rocher derrière un buisson? Bizarre. Le Pokémon agita les pattes, avant de les poser sur la pierre en faisant semblant de le pousser. Semblant? Pas vraiment. La jeune fille comprit que le Pokémon voulait lui dire quelque chose par ces gestes, alors, à son tour, elle poussa le rocher.
  Étonnamment, il ne semblait pas vraiment lourd. Il avait peut-être été déplacé. Cependant, la pierre ne bougea que de quelques centimètres, et la jeune fille poussa un soupir désespéré. Cependant, Mysti sembla s'agiter encore plus, et Lyra regarda vers le sol avant de s’apercevoir qu'elles avaient suffisamment fait bouger la pierre pour dévoiler un petit trou, trou dans lequel était caché... Un oeuf! Heureusement, le creux n'était pas très profond. La jeune fille dû cependant s'allonger par terre, et tendre les bras dans le trou jusqu'à ce que ses mains atteignent enfin la surface de l'oeuf. Elle parvint tant bien que mal à le hisser hors du trou, et finit par le poser près de Mysti. Elle essuya le sang d'une petite égratignure sur sa joue qu'elle s'était faite en se frottant à une ronce, avant de regarder le regard brillant du Pokémon fixer l'oeuf. Elle inspecta sa trouvaille, et constata avec un sourire satisfait qu'il était bel et bien décoré de Magicarp. Serrant l'oeuf dans ses bras, elle se releva et regarda Mysti.

-Stigri Stigri! (Ouvre-le!) Fit le Pokémon avec des yeux brillants.

-Rentrons d'abord. Fit Lyra avec un petit sourire.

  Alors, la Givrali se remit en marche vers son dortoir, trottinant sur la pointe des pieds. Il lui tardait de découvrir ce qu'il y avait à l'intérieur. Et au final, cette journée avait été utile. La preuve, la jeune fille en avait même oublié sa querelle avec Mysti, tellement sa joie était intense. C'était idiot, mais comme quoi, une simple trouvaille peut stopper une embrouille.

Max Arago
Région d'origine : Kalos, Romant-Sous-Bois/Illumis
Âge : 18 yo
Niveau : 50
Jetons : 1156
Points d'Expériences : 1617
Scientifique Archéologue
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Evènement #6 - Poisson d'avril et chasse aux oeufs.   Lun 4 Avr - 11:40
EASTER BUNNY
Pâques Δ Max

Contrairement à son habitude, Max, en cette matinée de Pâques, ne s'était pas levée aux aurores, pas plus qu'elle ne s'était tenue à son programme d’entraînement. Non, aujourd'hui, Max s'était fait cadeau de quelques heures de sommeil en plus. Elle avait lentement traînasser, larvouiller et elle en était pleinement satisfaite, pas une once de remords en elle. Elle avait appris, à ses dépends, que parfois il fallait savoir lever le pied et ne pas poursuivre le cercle vicieux qui pousse au burn out. D'autant plus que sa vie en ce moment, et elle avait l'impression que c'était bien partie pour durer, était un véritable bordel. Elle se maintenait, plutôt bien il fallait le reconnaître, au niveau des cours mais sa vie personnelle … Comment dire que c'était pas vraiment la joie.

Tout semblait aller dans la direction opposée de celle qu'elle voulait qu'elle prenne. Il y avait le coté sentimental, évidement, avec ses propres sentiments qu'elle n'arrivait pas vraiment à oublier comme elle le voulait, comme elle le devrait. Il y avait Rod, le deuxième, qui semblait lui tourner autour, ce qui était hautement perturbant étant donné qu'il partageait le visage de son meilleur ami. Il y avait également eut cette histoire dans les Souterrains où elle avait été confrontée, avec violence, à son incompétence. Une goutte de sang et la voilà qui délirait. Elle était incapable de rester consciente lors de ces moments là. Elle s'était plus ou moins habituée à la présence des pokemons poisons de l'académie, merci la colocataire spé poison pas encore officielle mais qui en a tellement que c'est certain. Elle restait craintive et gardait toujours un œil attentif sur eux mais elle cohabitait, enfin, elle disait ça mais elle n'avait plus jamais croisé de Drascore ou de Rapion depuis ce jour là. Et elle savait bien qu'un jour ça arriverait. Elle était effrayée à cette idée et parfois elle tentait de se rassurer. Elle était bien plus forte qu'avant. Elle pouvait s'en occuper. Puis il y avait eu la blessure de Goinfrex, et tout ça c'était écroulé en miette. Alors elle méritait bien un peu de repos.

Alex devait déjà être sortie, elle ne la vit pas quand elle se releva les cheveux en pagaille. Ça prouvait qu'elle avait bien assez traîné comme ça. Elle s'étira longuement avant d'enfin poser ses pieds sur le sol. Les rituels du matin furent rapidement faits et ce n'est que tard dans la matinée que la jeune fille attrapa enfin son iPok. Un message de Elisabeth Snow. Oh non, elle ne l'avait pas remarqué assez vite, et si elle était convoquée. Max s'affola toute seule, mille scénarios plus terribles les uns que les autres en tête. Puis avec une légère appréhension, bien qu'elle n'ai jamais fait grand chose de mal, elle ouvrit le message. Une chasse à l’œuf. Profond soupir de soulagement. Inspire, expire. Elle se sentait vraiment stupide d'avoir eut peur comme ça.

Elle donna l'information à vive voix dans la chambre occupée par son équipe, elle eut un petit sourire attendrit face aux réactions enthousiastes qu'elle eut en réponse. Parfait, le programme de la journée était tout trouvé, ils partaient à la chasse aux œufs ! Elle enfila son gros gilet rose, la météo était suffisamment clémente aujourd'hui, et après un sifflement un peu fort toute l'équipe sortit du bâtiment. Il leur fallait un plan. Apparemment les œufs étaient très bien planqués. Du coup, il leur fallait réfléchir à là où ils aurait le plus de chance d'en trouver un, d'autant plus qu'ils démarraient avec du retard. Un plan donc. Selon Max, ils devraient éviter les lieux trop fréquentés, tous les probables œufs avaient dut être prit. Quels étaient les lieux les moins fréquentés donc ? La forêt, le bois, les lieux de fouille en général. On y allait seulement pour fouiller justement. Peut-être l'épave ? Non, elle n'avait pas envie de plonger aujourd'hui. Elle releva les yeux qu'elle avait posé sur un plan de PC qu'elle avait sur son iPok.

Un plan. Elle était optimiste de vouloir un plan quand elle avait son équipe. Tous s'étaient déjà éparpillés. Elle soupira avant de siffler plus fortement que précédemment. Elle avait relevé les yeux à temps, son Wattouat commençait à marcher tel un zombi en direction de la forêt et rien ne semblait l'arrêter. La Givrali haussa les épaules, et après avoir rapidement vérifié que tout le monde était là, y comprit Apsy qui avait désormais sa place dans les bras de Friggy, quand ce dernier ne tentait pas de le manger parce que les sushis c'est bon. Son Draby était, comme d'habitude, totalement invisible, son entraînement de ninja payait, elle avait bien du mal à savoir quand il était là ou pas. Son Togepi était à sa place, sur son épaule, où il ricanait en se prenant pour le roi du monde. Rien que ça oui. Ladon était enroulé autour d'elle comme d'habitude et Apa marchait presque au pas à coté d'elle. Elle avait sortit Mushu de sa besace pour le mettre dans ses bras, pensant que la chasse l'intéresserait un minimum, ce qui ne marcha pas étant donné qu'il dormait encore plus profondément. Et derrière cette petite groupe, Ne et Ssie se disputait pour une raison quelconque. Max avait appris à ne plus y faire attention, elle ne gardait un œil vigilant que pour les moments où ça allait trop loin.

La petite troupe suivit donc le mouton  émo trop dark kikoo lol mdr. Mouton qui ne semblait pas vraiment savoir ce qu'il faisait, mais après tout avait-il jamais su ? Il amena la petite troupe dans la forêt. Elle lui semblait bien vide, mais justement, là était une preuve que son raisonnement, bancal, de toute à l'heure tenait la route ! Avec un sourire aux lèvres, elle demanda à chaque membre de son équipe d'ouvrir grand les yeux pour trouver ce dont ils avaient besoin. C'est à dire un œuf. Aussitôt dit aussitôt fait, toute l'équipe, sauf Friggy et Apsy qui pour le premier mangeait des baies trouvés là et pour le second qui leur criait des Hypotrempes pleins de hargne, se mit à la tâche.

Depuis les hauts branchages, Naor le Draby ninja surveillait la zone tel un veilleur solitaire. Il sautait avec grâce d'arbre en arbre, ses petits bras tirés en arrière comme son héro Narupo. Max hésitait entre le trouver super mignon et le trouver super ridicule. Surtout quand, avec un salto avant, il se prit la branche au dessus de celle qu'il visait, secouant tout l'arbre et tombant sans ménagement sur le dos de Nessie qui se retourna vivement pour tenter de le croquer. Max soupira doucement avant de voir que avec la chute de Naor et le secouage de l'arbre, un œuf décoré d'un Magicarp, choix étrange, en était tombé également. L’œuf roula jusqu'à Friggy qui venait tout juste de finir les baies de son buisson. Il l'attrapa et pendant un instant la scientifique pensa que c'était fichu, ils allaient tout devoir recommencer.

Mais c'était sans compter sur Naor. Le fier Draby avait éviter, avec un brio certain, les coups de mâchoires de ce cher Ssie, pendant violent de Nessie, et le pieds en avant et les mains qui exécutaient des signes que la Givrali ne reconnaissait pas, il récupéra l’œuf et vint le lui tendre en posant un genou au sol comme un chevalier devant sa reine. Du moins, elle croyait qu'il le lui tendait, mais c'est en réalité à Rae que l’œuf fut donné.

Et bien. On voyait qui était le chef dans l'équipe.
© GASMASK

_________________
t h e f i r e i n s i d e
Mikato Sozuy
Région d'origine : Kalos
Âge : 16
Niveau : 31
Jetons : 4532
Points d'Expériences : 756
Coordinateur Éleveur
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Evènement #6 - Poisson d'avril et chasse aux oeufs.   Lun 4 Avr - 13:11


Chercher un œuf qui n'est pas en chocolat ? Ça sert à quoi ?


« Le chocolat nous vient de loin, et on ne le remerciera jamais assez d'avoir fait tout ce chemin ! »

Une journée normale, même si c'était le premier Avril elle allait avoir une journée normale... S'il vous plaît juste une ! Mais c'est peine perdue, la Mentali a beaux avoir toute la bonne volonté du monde elle n'arrivera jamais à passer une journée tranquille dans cette académie surtout un jour comme celui-ci où tous les morfals de l'île se sont donnés rendez-vous ! La journée avait pourtant bien commencé : Mika s'était levée à l'heure et toute son équipe s'était entraînée au combat et à la coordination avant d'aller en ville pour trouver des chocolats qu'elle voulait envoyer en cadeau à sa mère étant donné qu'un certain membre de l'équipe avait engloutit les derniers ! C'est là qu'avaient commencé les ennuis, en chemin pour le bus la jeune fille avait reçut un message très étrange de la directrice - à croire que même la directrice est folle dans cette école - et après avoir eu un peu peur que le trou dans la cuisine qu'elles avaient fait avec Serena ai été découvert elle se rendit compte que c'était en fait un message groupé... Des œuf de pâques ?  Ouuuuuuui !!!!!!!! Attends. Ils ne sont pas en chocolat ? Mais pourquoi ?! Le P.S. lui faisait un peu peur, comment ça "quoi que..." c'était quoi ces trois petits points ?! Elle se serait bien éloignée tout de suite de l'académie histoire de ne pas devoir se tirer d'un autre mauvais pas mais malheureusement un regard de la part de Guture au dessus de son épaule avait complètement fait échouer son plan de journée calme. Elle se tourna vers son équipe qui la regardait des yeux pleins de paillettes, la "récompense" les tentait bien.

" Très bien on va la faire cette chasse aux œufs alors..."
Une vague d’excitation générale parcourue l'équipe ils s'apprêtaient à partir tout de suite en chercher mais Shira les retint du regard, leur dresseuse voulait dire autre chose " Merci Shira, nous faisons la chasse aux œufs mais vous devez rester par deux obligé, Kitsu tu gardes un lien avec moi en permanence et je t'interdis d'utiliser Téléport tu as vu ce que ça a donné la dernière fois."Les pokémons ne tenaient plus en place et s'étaient déjà mis en duos, Mika soupira en espérant que tout se passe bien puis claqua ses mains l'une contre l'autre "Bien ! Alors c'est partit !"


Et toute la famille se mit à courir dans des directions différentes sans savoir où ils allaient vraiment, qu'elle méthode ! De longues heures passèrent sans qu'aucun des groupes ne trouve quoi que ce soit, Kitsu et Guture qui s'étaient naturellement mis ensemble s'étaient concentrés sur la zone autour du lac et n'avaient rien trouvé d’intéressant, Shira et Smoothie qui s'étaient un peu mis ensemble par défaut avaient fouillés la forêt mais n'avait rein trouvé à part quelques noeunoeufs en colère que Smoothie écrasa n'ayant pas le temps ni la patience de parlementer, Mika et Tim avaient fouiller et refouiller tout les recoins de l'académie passant dans les dortoirs des garçons plutôt facilement vu que tout le monde était dehors en train de chercher les œufs, le tandem n'avait rien trouver ni dans les dortoirs ni dans le réfectoire et dans les salles de classes ça n'avait pas été mieux. Un peu dépitée Mika demanda à Kitsu de passer un message à toute l'équipe pour qu'ils se rejoignent à l'entrée des souterrains le seul endroit qu'ils n'avaient pas encore inspecter. Les pokémons étaient beaucoup moins entrains à continuer cette chasse qui n'était pas du tout fructueuse, les petits ( Kitsu et Smoothie ) commençaient à avoir faim et Guture en profita pour lancer un bon gargouillement de ventre pour signifier que lui aussi...

"D'accord, d'accord je vois bien que les souterrains ne vous tentent pas plus que ça... Ce n'est pas grave, un jour de Pâques tout ce qu'il nous faut c'est du chocolat de toute façon non ?"

A vrai dire ça l'arrangeait que ses pokémons soient fatigués, elle était elle-même plutôt fatiguée par les cours et les compétitions et la directrice avait beau dire que c'était une récompense elle avait juste l'impression de gâcher l'une de ses journée de repos. Elle prit Kitsu et Smoothie dans ses bras et commença à se diriger vers son dortoir, il était déjà 18h de toute façon ils avaient dut être tous trouvés... Elle passa devant Bonzai à qui elle sourit et il lui rendit son sourire, elle aimait bien ce Brutapode qui avait l'air calme et gentil. Elle s'arrêta soudain. Une idée venait de germer dans sa tête et ne la quittait plus, elle se remémora le message d'Elisabethe Snow, "Monsieur Forest a prit le soin de cacher des oeufs de Pâques et c'est à vous de les trouver", Monsieur Forest...

"Vous allez sûrement me dire que je suis folle mais ça vous dirait de prendre un œuf dans la cabane de Monsieur Forest ?"

Ils ne lui dirent pas qu'elle était folle mais se regardèrent un peu hébété par le soudain réveil de leur dresseuse, il sembla y avoir une conversation Mentale à laquelle Mika était coupée puis le verdict vint, ils voulaient manger d'abord et y aller ensuite !      


La petite famille se dirigea donc vers son dortoir pour aller manger, ils se reposèrent un peu après le repas quand une seconde idée éclata, Timothy Forest n'allait pas laisser les œufs dans le jardin si personnes ne les trouver non ? Il fallait donc juste le suivre pendant qu'il reprendrait les œufs et quand une opportunité se présentera ils lui en subtiliseront un sans se faire prendre, enfin si tout se passait bien. Pour que tout se passe plutôt bien l'équipe se coucha sur le sol devant une feuille de papier blanche qui servait habituellement pour les modèles de Mika et commencèrent à créer un plan de l'école et les allers et venue qu'ils avaient remarqués chez le jardinier et son pokémon. Mika avait presque l'impression d'être une espionne, à faire ce plan et à s'amuser avec ses pokémons elle oublierait presque le choix qu'elle devra faire, et les compétitions, et les cours... Voilà que ça la reprenait, depuis quelques jours - depuis qu'elle a apprit l'arrivée des compétitions - Mika avait du mal à dormir et à se calmer tranquillement avec ses pokémons. Elle se releva énergiquement quand Kitsu les informas que Timothy commençait à bouger, la "mission" commençait, Guture et Shira étaient trop grands pour y participer et s'étaient donc postés sur le toit pour informer le reste de l'équipe des mouvements du jardinier et de son Pokémon. Smoothie s'était changé en évoli pour être mieux caché et les deux évolis se cachaient dans les buissons prêts à bondir au moindre signe de leur dresseuse, Mika et Kistu se laissaient guidés par leurs toits de contrôle sur les toits. La jeune dresseuse s'était informée sur le dénommé Timothy Forest et elle avait vite vu une chose : il aimait le thé fait maison et même si il ne parlait pas beaucoup, selon certains élèves il ne refusait jamais une bonne tasse de thé. Mika avait donc prévue deux plans, le premier était le plus facile : elle lui proposait de prendre du thé et ils discutaient pendant un moment, puis elle lui dira qu'elle a passé toute la journée à chercher ses œufs et lui en donnera un, enfin elle espère. C'est dans le cas ou il refuserait que le deuxième plan est là et que ses pokémons sont cachés : le plan consiste à ce que Kitsu lui prenne un œuf grâce à ses pouvoirs de télékinésies pendant qu'ils prendront le thé, Tim et Smoothie sont là pour le cas ou Kitsu serait repérés et ils utiliseront l'attaque Jet de Sable dans ce cas.    


La jeune fille sent son cœur battre de plus en plus fort, soudain le signal est donné, Mika étale sa nappe dans l'herbe à côté du chemin par lequel le jardinier arrive. Elle sert une tasse et se met à la boire mais un mauvais arrière goût vient emplir sa bouche, il ne vient pas du thé qui est excellent. Timothy arrive quelques minutes plus tard mais il n'y a plus rien, aucune nappe juste une tasse de thé encore chaude posée sur le chemin, Timothy la prendra peut-être ou peut-être pas Mika s'en fiche elle l'a laissée pour lui au cas ou. Mika marche sur le chemin suivit de Tim, Smoothie et Tarsal tandis qu'elle voit arriver Guture et Shira très vite. Elle n'a pas réussit à le faire, elle se jette au cou de Guture en soupirant.

"Je suis désolée je n'ai pas réussit... Je me suis rendue compte que je n'étais pas faite pour faire des choses comme ça je crois, j'aurais eu des regrets je suis vraiment désolée... votre dresseuse n'est pas très courageuse n'est-ce pas ?"


Elle avait dit ça avec un sourire contrit comme si elle s'excusait mais Guture se recula si vite qu'elle faillit tomber et ses pokémons tous ensemble commencèrent à la chatouiller, l'un avec son souffle l'autre avec ses antennes, tout le monde s'y mettait. Mika finit par terre épuisée et son rire retentissant dans le calme plat du lac, la jeune fille essaya de se relever mais ses pokémons la remirent à terre et continuèrent jusqu'à ce qu'elle ne puisse plus respirer.

"D'accord promit je ne dirais plus jamais que je ne suis,pas courageuse ! Promit ! Mais laissez moi respirer !"

Au milieu de rires et de pleurs les pokémons se couchèrent dans l'herbe à coté d'elle pendant qu'elle reprenait son souffle, elle était étendue par terre avec à côté d'elle ses pokémons et la vie était juste magnifique, la journée n'avait peut-être pas était aussi normale qu'elle l'aurait voulu mais après tout pourquoi pas ? Si la vie devait être normale tout les jours elle serait d'un ennui... Après quelques minutes où ils regardèrent les étoiles qui commençaient à apparaître l'équipe se leva à cause du froid ambiant, il était temps de rentrer et pourtant un petit regrat les prit, ils n'allaient donc pas le trouver cet œuf ? Pendant tout le chemin du retour ils regardèrent autour d'eux à la recherche de ce petit bout de coquille qui ferait de ce jour un jour parfait, mais aucune trace d'une quelconque nageoire de Magicarpe à l'horizon. Ils étaient devant la porte du dortoir quand ils jetèrent un dernier regard derrière eux, Mika ouvrit la porte et laissa passer ses pokémons devant elle, elle allait passer juste après Shira quand un appel la stoppa, Bonzai ?

"Salut mon grand, j'ai bien faillit faire un mauvais tour à ton dresseur j'espère qu'il ne m'en veut pas... c'est pour ça que tu es là ? Oh tu veux me rendre ma tasse, merci mais comment savais-tu que c'était la mienne ?"

Le Brutapode ne dit rien, après lui avoir donné la tasse il poussa quelque chose avec sa queue, un œuf, avec des magicarpes dessinés dessus.

"Bonzai ?"

Et là le Brutapode fit quelque chose qu'il n'avait jamais fait devant elle, il s'inclina puis repartit en lui souriant. Mika un peu hébétée par son comportement tout nouveau se ressaisit le temps de lui crier un grand MERCI ! Ses pokémons étaient ressortis et regardaient maintenant l’œuf avec des yeux pétillants. Qu'y avait-il dans cet œuf qu'ils avaient passé tant de temps à chercher ?  


- Adrenalean 2016 pour Bazzart


_________________
Evènement #6 - Poisson d'avril et chasse aux oeufs. 117446MikaparMaxSigna
Sirius B. Powell
Région d'origine : Algatia - Hoenn
Âge : 18 yo
Niveau : 51
Jetons : 2516
Points d'Expériences : 1519
Coordinateur Mode
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Evènement #6 - Poisson d'avril et chasse aux oeufs.   Lun 4 Avr - 13:53
LOOK KINDA FUNNY
Pâques & Sirius
Sirius adorait de tout son cœur les fêtes. Peu importe laquelle, peu importe ce qu'elle signifiait ou quand elle arrivait. Sirius adorait les fêtes. Petit, elles représentaient les moments d'union et de joie dans la famille Powell. Plus tard, elles furent synonymes des soirées de gala et si il y repensait avec une moue mécontente, il ne pouvait nier que les soirées de gala des diverses fêtes qui vallonnait le calendrier étaient toujours bien plus amusantes que les autres. Et aujourd'hui, il voulait renouer avec sa vision d'enfant. Il voulait profiter au maximum des différentes fêtes. Il voulait rire et sourire et chanter et danser ! Et honnêtement, il n'en avait pas grand chose à faire qu'on le trouve ridicule. Lui, il suivait le thème de la fête.

Il avait passé de nombreuses heures, cette semaine, à préparer avec un soin tout siriusien son projet LP. Personne n'était au courant. Personne ne savait ce qu'était ce fameux projet. Il avait tenu aux assauts de ses amis, il n'avait rien dit. Motus et bouche cousu. Il tenait à son secret. Il avait patiemment attendu que ses colocataires sortent de la chambre, pour que la salle de bain ne soit qu'à lui. Et il s'était préparé. Si je vous dit Pâques, il y a quelques images du folklore qui vous viennent immédiatement en tête. Les œufs, les fleurs, le printemps, ce genre de truc. Mais une des icones de Pâques reste le lapin.

Sirius ajusta une dernière fois le serre tête dissimulé dans sa tignasse brune avant de s'admirer avec un sourire plus que satisfait. Une chemise blanche bien ajustée et rentrée dans un pantalon noir à la coupe droite, une veste de costume par dessus. Un resplendissant nœud papillon noir ressortait sur sa chemise et une ceinture qui avait été customisée de manière à ce que pompon blanc prenne place sur son bas de dos. Et enfin, dans sa tignasse coiffé-décoiffé reposait le clou du spectacle, deux magnifiques et duveteuses oreilles de lapin blanc. Il ne lui manquait plus qu'un brin de maquillage pour venir tracer un nœud un peu plus rose sur l'extrémité ainsi que trois traits sur chaque joue marquant ainsi de sublimes moustaches. Avec un sourire ravi, il sortit de la salle de bain et il appela son équipe, Adara, Véga, Spica et Soleil répondirent bien vite à l'appel, Tetu et Murzim étant dans leurs pokeballs respectives pour cause d'incapacité à tenir dans une pièce ou de dangerosité trop importante. Il récupéra le panier qu'il avait préparé avec soin la veille et ils étaient prêts pour passer un merveilleux Pâques.

Évidement, Sirius n'avait pas oublié son équipe et comme lui, ses demoiselles s'étaient vues affublées d'oreilles de lapins. Le résultat était plutôt drôle, surtout qu'aucun de ses pokemons n'avaient une apparence plus ou moins lapine. C'est ce qui faisait le charme de son idée. Le jeune homme rayonnait littéralement et il n'accorda pas un seul regard à ses camarades de dortoir qui le regardait passer avec plus ou moins d'étonnement. Il avait envie de se déguiser en lapin ? Il devenait le bunny boy du jour. Y'avait pas à tortiller. Il faisait et portait ce qu'il avait voulait.

L'influence Brodiva que voulez vous ?

Avec l'assurance et la classe (ahum) qui le caractérisait le jeune homme se dépêcha de rejoindre le réfectoire pour y déjeuner et surtout y apprécier les réactions. Il se promettait un avenir de star, il se devait de faire sensation, on ne devait regarder que lui. Cherchant une connaissance du regard, il finit par s'asseoir à une table quelconque, papotant tranquillement avec ses occupants. Il se demandait s'il y allait avoir une quelconque animation aujourd'hui et alors qu'il demandait à ses camarades, il sentit son iPok vibrer. Posez une question et le service spécial Elisabeth y répond aussitôt ! Une chasse à l’œuf avait été organisée. Ça promettait d'être vraiment cool.

Il était motivé. Il voulait en trouver plein. Plein plein plein. Avant de lire qu'il était très dur à trouver et que chaque élève n'en avait le droit qu'à un seul. Tant pis. Il trouverais le plus beau ! Le plus cool. Il avait foi en ses capacités et surtout en celle de sa chère Soleil qu'il avait envoyé en reconnaissance avec son talent Regard Vif. Il salua rapidement de la main les quelques personnes avec qui il avait déjeuné pour partir à l'assaut de l'académie. Il trouverait un œuf. Oui, oui, oui. Il y arriverait !

Il hésita un moment avant de finalement suivre sa Roucool. Direction la plage apparemment. Tout en la suivant d'un pas bondissant, il fallait rester rp il était le lapin de Pâques. Et d'ailleurs, tout en poursuivant sa route, il lançait joyeusement des œufs en chocolat à qui passait dans son champs de vision. Cadeau de la maison. Il s'amusait vraiment bien à lancer des « Joyeuse Pâques ! » à tout va. Finalement son panier se vida et ils arrivèrent à la plage. Il vérifia que la plage était libre avant de laisser sortir Murzim et Tetu qui rejoignirent le reste de l'équipe pour chercher  le fameux œuf qui intéressait leur dresseur. La plage. Autant chercher une aiguille dans une botte de foin, si œuf il y avait il avait sûrement était engloutit sous le sable. Tristesse. Il n'aurait pas d’œuf. NON. Ce n'était pas le moment d'abandonner !

Le bunny boy d'un jour chercha donc activement pendant longtemps sur la plage. Il aurait été plus simple d'aller ailleurs mais il restait buté dans son idée. Il était à la plage. Il resterait à la plage. Point Final. Il soupira. Son pas joyeux et bondissant était devenu traînassant et malheureux. Il voulait son oeufeuuuuuuuuuuh ! Il se laissa finalement tomber sur le sable boudeur et les bras croisés. En bon enfant pourri gâté il avait du mal à accepter de ne pas trouver un œuf et Spica, sa Couafarel vint immédiatement se mettre à coté de lui pour bouder tandis que sa chère Adara lui tirait les cheveux en l'intimant de se relever.

Alors que dresseur et starter se disputait joyeusement, c'est Véga, la petite et maligne Funécire qui trouva le fameux œuf décoré d'un Magicarp. Et elle ne le donna pas à son dresseur, elle verrait ce qu'il y avait dedans avant de décider si le geignard en était digne. Et c'était loin d'être gagné ...
code by mirror.wax

_________________
sirius
liens
atelier
Obéline Gauthier
Région d'origine : Kalos
Âge : 16 ans
Niveau : 28
Jetons : 1554
Points d'Expériences : 594
Coordinateur Performer
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Evènement #6 - Poisson d'avril et chasse aux oeufs.   Ven 8 Avr - 18:51
Dans une chambre au fin fond de l’académie, les rayons du soleil traversent timidement les volets fermés pour apporter un peu de lumière à la petite pièce calme. Un énorme scarabée ramasse les affaires qui trainent sur le sol : livres, boules de papiers, culottes et autres peluches le recouvraient et l’insecte colossal s’occupait à tout remettre à sa place. A ses côtés, une toute petite créature cotonneuse sautillait et l’aidait du mieux qu’il pouvait, attrapant avec sa petite bouche les plus petits objets. Ensuite, ne sachant pas trop où les ranger, il les déposait à des endroit qu’il jugeait judicieux : en haut de l’armoire, sur la chaise du bureau, sur le rebord de la fenêtre… Allez comprendre la logique d’un petit Doudouvet, une chose était sur, c’est qu’il n’aidait clairement pas Bouddha dans son rangement au contraire.

Mais le sage Pokémon ne s’en offusqua pas. Au contraire, il le laissa faire un temps puis le prit dans ses bras pour le déposer sur le bureau avec un regard bienveillant, le remerciant pour son aide. La petite plante fut ravie et sautilla de plus belle, laissant tomber des petites boules de coton sur son passage sans le remarquer… L’insecte soupira, ça lui ferait encore plus de ménage à faire…

Un bruit retentit alors dans la pièce. L’ipok sur la table de chevet s’était mis à sonner. La grande créature à pinces s’en approcha et le saisit délicatement. Il ne savait pas lire mais il reconnut la photo, c’était un message de la directrice ! Il se retourna alors vers lit où dormait côte à côte Pixi et Ekko, ces deux là ne s’entendaient qu’endormis, pour réveiller sa dresseuse enfouie sous ses couvertures. La gamine dormait à poings fermés et son sommeil bien trop profond n’avait même pas été interrompu par la sonnerie de l’Ipok. Le Scarabrute hésita… Elle semblait si paisible aux royaumes des songes… Mais il se reprit, c’était un message de Mlle Snow ! Ça pouvait être important. Il secoua alors la jeune fille qui grommela d’abord puis finit par ouvrir un oeil

▬ Qu’est ce qu’il y a Bouddhi ? Elle remarqua l’Ipok qu’il lui tendait et le prit d’un geste lent pour lire le message de sa directrice. Blablabla, Pâques, une chasse aux oeufs, blablabla, récompense… Oh mais c’est trop bien !

La gamine se redressa alors d’un coup, réveillant au passage les deux dormeurs assez brutalement : la goupix se retrouva au sol, tandis que le petite emolga eut le réflexe de s’envoler avant de toucher terre, profitant du spectacle de la renarde les quatre pattes en l’air pour se moquer d’elle avec son rire aigu en volant au dessus d’elle tout en la pointant du doigt. La victime de cet affront ne resta pas impassible et sauta alors sur le lit pour y prendre appui et bondir sur la souris volante. Mais cette dernière l’esquiva au dernier moment et la roussie retomba au sol sans la moindre grâce, ce qui ne fit qu’empirer les moqueries d’Ekko.

Alors que la guerre semblait imminente, Obéline n’y prêta aucune attention. C’était un spectacle des plus communs pour elle et finalement ces scènes de dispute étaient rentrées dans son quotidien. Dans celui du Scarabrute et du Doudouvet aussi d’ailleurs. Tandis que le premier finissait son rangement, le dernier sauta sur les genoux d’Obéline pour lui faire des câlins.

▬ Oh coucou toi !

Elle se mit alors à le caresser tout en réfléchissant à des endroits où les oeufs auraient pu être cachés… L’académie était immense, ils pouvaient être n’importe où… Mais autant commencer par quelque part !

La gamine prit le petit coton dans ses bras et se leva :

▬ Bon les amis ! Des oeufs de Pâques ont été caché dans tout le campus et si on les trouve on gagne la récompense qu’il y a à l’intérieur ! Donc ne perdons pas une minute et allons-y ! On commence par fouiller la forêt !

***

Deux heures plus tard, la gamine soupirait. Assise contre un arbre de la forêt, elle se reposait un instant. Les recherches s’étaient avérées beaucoup plus compliqués que prévu. Déjà, toute l’école semblait avoir envahi le lieu à la recherche de ces mystérieux oeufs et tous les coins qu’elle avait pu fouillé avait déjà subi l’examen minutieux de bons nombres d’élèves. Une fois, elle avait aperçu un oeuf, caché sous un buisson, mais alors qu’elle tendait la main pour s’en saisir, un petit taupiqueur avait surgi du sol et l’avait emporté dans son tunnel. Quelques secondes plus tard, la jeune fille put entendre des cris de joies venant d’un autre dresseur. Mais la gamine ne s’était pas découragée, d’autant que pour une fois ses Pokémons coopéraient dans la recherche ! La petite souris profitait de ses ailes pour explorer les sommets, le Doudouvet se faufilait dans les plus petits passages, et les deux derniers aidaient Obéline à fouiller à leur hauteur et au sol.

Mais à part de faux espoirs, ils n’avaient rien trouvé… Mais ce n’était que le début de la journée et Obéline n’était pas du genre à baisser les bras pour si peu ! La gamine rappela ses Pokémons qu’ils se réunissent devant elle et leur confia son nouveau plan :

▬ Bon, comme nous n’avons rien trouvé dans la forêt allons dans un endroit moins fréquenté ! L’épave !

L’épave ? Les compagnons de la jeune fille parurent surpris, en même horrifiée dans le cas de la renard qui avait horreur de l’eau. Comment comptait-elle s’y prendre ? Aucun d’eux ne connaissait la CS plongée et pour dire vrai aucun d’eux ne savaient nager tout simplement… Mais la gamine ne s’en inquiéta pas et prit la direction de la plage. En réalité, elle n’avait absolument pas réfléchi à un moyen pour y accéder, elle s’était juste dit que peu de gens seraient allé chercher là-bas…

Obéline ne s’était pas trompée. La plage était beaucoup plus calme que la forêt, il faut dire qu’en ce début de mois d’avril, l’air marin apportait un vent frais donnant encore plus raison au dicton conseillant de ne pas se découvrir d’un fil. Cependant, le problème restait entier, comment accéder à l’épave ? Alors qu’elle marchait perdue dans ses pensées le long de la plage à border la mer pour rejoindre l’endroit d’où l’on pouvait se rendre le plus facilement à  l’épave, elle ne remarqua pas son petit Doudouvet qui s’était arrêté à fixer l’océan tandis que la troupe continuait sa marche. La petite plante avait remarqué à quelques mètres du rivage une petite bouée flottant sur l’eau avec au milieu un petit oeuf tout décoré.

Pepi sautilla de joie devant sa découverte ! Un oeuf, là ! Juste là ! Venez les amis ! Mais ses petits bonds et sa voix toute faible n’attirèrent l’attention de personne… Alors, ni une, ni deux, le petit pokémon prit son courage à deux mains. Il prit du recul et se jeta dans l’océan glacé. Il réussit à nager de quelques centimètres grâce a son élan, mais très vite la pauvre petite créature se débattit contre les vagues pour ne pas couler net… Il était paniqué et hurlait de sa faible voix au secours.

Son cri de désespoir ainsi que le clapotement de l’eau arrivèrent aux oreilles de sa dresseuse. Elle se retourna d’un coup et l’effroi s’installa sur son visage. Son petit Pepi était au bord de la noyade ! Ses gestes agirent avant sa tête. Sans y réfléchir, Obéline se jeta dans l’eau. Elle était glacée et les embruns des vagues lui fouettaient le visage. Sur la plage, Pixi tournait en rond paniquée et Bouddha essayait tant bien que mal de la calmer, confiant en l’initiative d’Obéline.

L’eau lui arrivait jusqu’au coude lorsqu’elle atteignit le petit coton qui se débattait encore et encore. Elle le prit dans ses bras, le souleva assez haut pour qu’il puisse échapper à l’océan tout en le serrant fort contre elle pour le réchauffer tant bien que mal. Il était glacé et son pelage tout cotonneux normalement si doux était gorgé d’eau.

▬ Tout va bien je suis là…

Elle essayait de le rassurer alors qu’elle reprenait la direction de la plage mais la créature tremblait encore, autant de froid que de terreur. Le retour sur la terre sèche fut bien plus simple que l’aller et une fois sur le sable elle fut accueillie par la renarde qui se jeta sur elle, les larmes aux yeux.

▬ Ola ne t’en fais pas ma jolie, je vais bi… ATCHOUM !

Elle tremblait presque autant que le Doudouvet qu’elle maintenait fermement contre sa poitrine. Il était encore trempé mais ses émotions l’avaient épuisé et il s’était assoupi. Obéline le regardait, soulagée, il s’en tirerait sûrement avec un bon rhume mais au moins il était sauf. La gamine le serra un peu plus fort et quelques gouttes tombèrent de son corps de coton. Elle ne préférait pas imaginer ce qu’il se serait passer si elle ne l’avait pas entendu à temps… Il fallait qu’elle apprenne à mieux le surveiller. Pepi n’était clairement pas méchant mais sa maladresse et son insouciance l'entraînait par delà le danger...

▬ Mais qu’est ce qui a bien pu te passer par la tête pour te jeter à la mer ainsi…

Alors qu’elle énonçait tout haut ses interrogations, la réponse lui vint du ciel littéralement. Un oeuf peint aux motifs de Magicarpe tomba devant elle.

▬ Un oeuf ! Mais comment c’est possible ?

Elle leva la tête et remarqua son Emolga qui tournoyait au-dessus d’elle en riant, comme toujours. Comme la jeune fille ne comprenait pas, il vola jusqu’à la petite bouée, s’y posa et imita avec ses pattes la forme d’un oeuf avant de revenir. Obéline comprit alors. Pepi avait vu l’oeuf et s’était jeté à la mer pour le récupérer et ainsi lui faire plaisir… Quel adorable et stupide bout de chou ! Elle resserra à nouveau son étreinte sur lui, sûrement un peu trop fort car le Doudouvet ouvrit un oeil. Qu’il avait l’air fatigué ! Mais sa dresseuse ne voulait pas le préoccuper et encore moins le sermonner. Elle se contenta de lui dire simplement :

▬ Merci Pepi, grâce à toi on a trouvé l’oeuf !


_________________


 
she is just a little
snowflake
Alex J. Lovell
Région d'origine : Kanto
Âge : 18 ans
Niveau : 29
Jetons : 245
Points d'Expériences : 571
Pokeathlète Coach
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Evènement #6 - Poisson d'avril et chasse aux oeufs.   Sam 9 Avr - 2:41
we're treasure hunters

L'iPok se mit à vibrer sous l'oreiller de la rouquine, qui glissa rapidement la main sous le moelleux pour éteindre le réveil. Quelques instants plus tard, elle refermait derrière elle la porte de la salle de bain pour se préparer. Il était 7h37. Depuis le début du premier semestre, Alex s'était progressivement mise à se lever plus tôt, pour se motiver à aller s'entraîner avec ses pokémon avant le début des cours. Le weekend aussi, d'ailleurs. Elle avait eu un peu de mal au début, mais elle avait fini par prendre le rythme, et était désormais des plus matinales. De crainte de réveiller sa colocataire, elle avait fini par mettre son réveil en vibreur uniquement. Ça n'avait pas suffi les premières fois, mais là aussi, elle s'était habituée. En vérité, Max se levait aussi relativement tôt, parfois même encore plus tôt qu'elle en fonction des jours, et les deux jeunes filles se croisaient généralement le matin, ce qui n'était pas vraiment le cas au cours du premier semestre, Alex ayant peu à peu gagné une réputation de paresseuse difficile à tirer du lit, ce dont les deux adolescentes rigolaient beaucoup. D'ailleurs, il avait fallu du temps pour que le simple fait de considérer Alex comme une pokéathlète ne soit plus considéré comme une blague en soi. Mais quand la jeune coach mettait sa flegme de côté, elle se révélait plus athlétique et motivée qu'on aurait pu le penser. Elle avait déjà eu quelques occasions de le prouver au cours du premier semestre, comme par exemple la fameuse nuit d'Halloween, où elle s'était lancée à l'assaut du gymnase dans lequel était confiné le smogogo responsable du désastre.

Et en ce nouveau semestre, la demoiselle était bien déterminée à mettre les bouchées doubles. Et à se prendre en main.

Elle émergea de la salle de bain après avoir enfilé un jogging, un t-shirt de sport et un sweat, ses longs cheveux roux attachés en queue de cheval haute. Elle salua son spectrum qui flottait tranquillement au-dessus de son lit.

« Désolée mon coco, tu vas rentrer un peu. » chuchota-t-elle, avant de rappeler le fantôme dans sa pokéball.

Elle attrapa alors un petit sac à dos en tissu fin et fourra dedans ses pokéballs, sa clef de chambre et une petite bouteille d'eau. Puis elle se glissa jusqu'à son lit, sortit une boîte qui se trouvait en-dessous et en sortit sa peluche top-secrète, la posa discrètement à côté de la tête de Max sur son oreiller, avec un petit post-it sur lequel elle avait griffonné « poisson d'avril ! ». Enfin, elle enfila ses baskets, et sortit.

Elle passa rapidement au réfectoire choper une pomme et une barre de céréales, puis se dirigea vers le parc, où elle sortit son ludicolo. Le troll l'accueillit avec une joyeuse danse, et la rouquine soupira avec un sourire.

« Allez, on se bouge ! »

L'entraînement commençait. Elle se lançait sur une petite foulée et s'apprêtait à encourager le pokémon à la suivre quand son iPok se mit à vibrer. À 8h du matin ? Elle y jeta un coup d'oeil, curieuse, pour découvrir le message de la directrice. Une chasse à l'oeuf de Pâques. Un premier avril. Ça sentait le piège à plein nez. La rouquine se marra en constatant qu'elle s'était mise à soupçonner tout évènement de l'Académie de tourner au bordel général.

« Bah, ça me coûtera rien d'ouvrir l'oeil au passage. Hey,le troll, lança-t-elle à l'adresse de son pokémon, toi aussi t'ouvres l'oeil ok ? Il faut trouver des oeufs ! Ou n'importe quoi qui ait l'air suspect, en fait. Allez, on commence par courir un peu, essaie de suivre. »


★  ★  ★


Les oeufs, s'il y en avait, devaient être sacrément bien cachés, parce que quand Alex atteingnit la plage, elle n'en n'avait pas trouvé un seul. Elle avait cependant croisé bon nombre d'étudiants aux aguets. Est-ce que leur cher corps professoral s'amusait à les mener en bateau ?

Elle fit quelques foulées sur le sable, son ludicolo se traînant un peu derrière, essouflé, et décida de faire une pause, quand le pokémon sembla faire preuve d'un soudain regain d'énergie et se précipita en avant, dépassant sa dresseuse, vers une silhouette qui se tenait un peu plus loin.

« Hey ! »

La rouquine s'élança à sa suite et plissa les yeux, éblouie par le soleil du matin, pour tenter de distinguer de qui il s'agissait. Elle reconnut rapidement la silhouette qui se détachait en contre jour sur la lumière, et sourit. Puis elle remarqua deux protubérances sur son crâne, et enfin sa tenue, alors qu'elle approchait et que ses traits se précisaient. Et la rouquine fut prise d'un puissant fou-rire.

« Putain Sirius, qu'est-ce qui t'es encore passé par la tête ! »

Ils échangèrent quelques mots tranquillement, tandis que le ludicolo en profitait pour aller faire trempette dans l'eau salée. Sirius se pavana dans son magnifique costume de lapin tandis que la Givrali était pliée de rire. Ils évoquèrent ensuite la chasse à l'oeuf, et le garçon brandit fièrement un oeuf décoré qu'il avait fini par arracher à sa funécire. Ils se demandèrent ce qu'il pouvait bien y avoir dedans, quand Alex entendit son ludicolo se mettre à brailler en s'agitant dans les vagues.

« Mais qu'est-ce qu'il a encore-- »

Puis elle aperçut une forme ovale dans le plat de la main verte du pokémon, qu'il brandissait frénétiquement. Elle esquissa un sourire triomphant, en courant vers le bord de l'eau, et récupéra l'oeuf.

« Bien joué, mon coco, comme quoi tu peux te rendre utile quand tu veux ! » Elle lui accorda même un highfive, avant de se tourner vers Sirius. « Ils sont même allés en planquer sous l'eau, ils sont fous. J'espère qu'ils sont pas en chocolat. »

Elle examina rapidement les dessins de magicarpe, avant de glisser l'oeuf dans son sac. Puis elle salua Sirius, espiègle :

« Bon, je décolle, moi. J'ai un entraînement à finir, et plein d'autres oeufs à trouver. On parie que j'en récupère plus que toi, Lapinou ? »

Elle lui tira la langue malicieusement, et s'en repartit finir son entraînement et continuer la chasse aux oeufs, son badaud de ludicolo se dandinant à sa suite. Tout ceci se passa bien avant qu'Obéline ou le « gros » des élèves ne prennent d'assaut le bord de mer. Décidément, la plage devenait une destination prisée à l'approche du printemps.

vendredi ; 1er avril 2016


Modération // utilisation de la CS Plongée (par Ludicolo).
Dernière utilisation le 22/02.

_________________
Paul Nyllis
Région d'origine : Johto
Âge : 19
Niveau : 55
Jetons : 8685
Points d'Expériences : 1555
Todresseur Stratège
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Evènement #6 - Poisson d'avril et chasse aux oeufs.   Dim 10 Avr - 16:57
Le réveil sonna dans la petite chambre noctalienne. De ma main encore endormie, je venais taper sur la tête de ce Roucool pour qu’il s’arrête de chanter. Mes yeux à moitiés fermés se posèrent sur l’heure : neuf heures. Bougonnant, j’attrape mon oreiller pour le coincer sur ma tête. Je n’ai pas l’envie de me lever, ce lit est beaucoup trop confortable. Un rapide regard dans la pièce en me forçant à me redresser, me permet de remarquer que je suis le dernier. Tous les autres sont déjà debout et partis. Nous n’avons pourtant pas cours aujourd’hui, alors qu’elle est la raison d’un levé si matinal ? Dans un coin du lit, je réveille Kaiminus, qui émerge tout aussi lentement que moi. Pas de Stalgamin en vue, tout semble assez calme ce matin. J’attrape ma trousse de toilettes, ainsi que des habits propres et me dirige avec mon Pokémon vers la salle de bain. Le dortoir semble plongé dans le silence, pas un chat ne rode… Hormis moi, évidemment. J’ouvre la porte de la salle de bain et laisse mon starter fermer derrière moi. Une brosse à dents dans une main, un dentifrice dans l’autre, un regard déterminé dans le miroir… Start ! Brossage en trois minutes chrono ! Kaiminus perd l’avance de son départ parfait à cause de ses longs crocs. La course reste néanmoins serrée, je frotte bien dans tous les sens, le dentifrice commence à emplir ma bouche, on dirait deux Malosses enragés. Un coup à gauche, en-dessous, puis à droite, en haut,… Dernière ligne droite !

-VICTOIRE ! Clamais-je en levant ma brosse à dent le premier, ce qui libéra un projectile de dentifrice baveux sur la glace. AU même instant, tandis que Kaiminus se met à rire aux éclats, un Noctali ouvre grand la porte sur nous. Pas une, ni deux. Nous nous reculons, surpris de cette intervention. L’élève pose à peine les yeux sur nous et sur le dentifrice qui a giclé dans tous les sens. Sans dire mot, il se précipite dans les moindres recoins de la pièce, fouillant même dans la cuvette des toilettes sous nos yeux ébahis. Le choppant par le colbac, je l’arrête dans sa fouille minutieuse pour lui causer quelques mots. Depuis quand les Noctalis sont-ils des femmes de ménage ?

-Pardon ? Laisse-moi, j’ai à faire. Essayant de se défaire de mon bras, je resserre ma prise sur l’individu.

-Hop hop hop. On ne part pas si vite. Que fais-tu ? Il ne croyait tout de même pas s’échapper aussi facilement.

-Arrête ! Tu me fais mal, abruti. T’as pas reçu le message de la directrice ?! Lâche-moi maintenant.

-La directrice… Répétais-je pour moi-même, le libérant de mon emprise.

Alors la directrice nous a adressé un message ? C’est peut-être la raison pour laquelle Sirius et les autres ont disparu de si bonne heure. Le message doit être sur notre iPok pour que tout le monde soit déjà au courant… Sauf moi. Quelle honte, je n’ai même pas pensé à regarder mon iPok. Et si Dahlia m’avait envoyé un message ? Quel boulet… Je ne l’aurais pas remarqué.

-Dépêche-toi Kaiminus ! Allons voir de quoi il retourne. Je prends le pas vers la sortie avant de me retourner au dernier moment. Et sois gentil… Nettoie-moi tout ce bordel. Un sourire, et je m’éclipsais dans le couloir, laissant derrière moi le caïman pester son mécontentement.

Parés pour le départ, j’avais sorti mon chapeau T.F. pour l’expédition qui nous attendait aux confins de l’académie. L’objectif était simple : découvrir la cachette des œufs cachés par Monsieur Forest. Pour cela, il fallait se montrer malin. Une première option consisterait à séquestrer ce pauvre homme et à lui faire avouer la cachette des œufs. La seconde serait de tout simplement s’introduire chez Ace, un endroit où personne n’irait chercher un œuf. Dans les deux cas, la réussite de la mission comporterait des risques. Mais ce serait aussi les moyens les plus fiables d’obtenir ce que je veux et le plus rapidement possible. Des deux, la solution numéro une semblait être la plus fiable sur le plan de la réussite. D’après les informations que je possédais, Monsieur Forest était le jardinier de l’académie. Il était donc régulièrement dans les jardins et le parc pour s’occuper des plantes. Des endroits, où avouons-le, il est facile d’y tendre un guet-à-pan et d’y capturer sa cible avant de la ramener dans un endroit sûr.

-Bien ! Kaiminus, l’opération d’aujourd’hui consiste à capturer le major Forest et à le ramener à la planque pour interrogation. Des questions ?

-Kaiiii Kaiiiimi Kaiminus !

-Très bien soldat. Je vous autorise à employer la torture aux bonbons. En avant, marche !

Tels deux bons explorateurs, nous sortîmes de notre base à la conquête du parc, armés d’un gros sac à dos chacun, remplis de babioles inutiles pour la mission, mais qui faisaient classes. A l’extérieur, de nombreux élèves s’étaient jeté à la quête aux œufs de Pâques. Traversant la première allée, nous nous engouffrions le plus discrètement possible dans le parc de l’académie. Depuis un buisson, qui nous servait d’avant-poste, nous pouvions observer les alentours. Trois élèves à gauche, un Pokémon égaré sur la droite, aucun Monsieur Forest à l’horizon. Notre tâche était ardue, le gibier se cachait bien. Parfois, nous devions ruser pour avancer sans se faire repérer. Le ventre ronronnant de faim de Kaiminus n’aidait pas. Si bien, que nous finissions notre première matinée de recherche… Au réfectoire. L’endroit était bondé à cette heure, difficile d’y passer inaperçu, mais les bons petits plats de Mama Odie valaient bien le coup.

-Mmmhhh… Fis-je en reniflant le bon fumé qui s’échappait de mon assiette. Bon’appétit !!!

-Kai’Minus !!!

Tels deux goinfres, nous nous jetions sur nos assiettes. L’une plus grande que l’autre, vous vous en doutez. Néanmoins, Kaiminus fut le premier à terminer. Tirant l’arête de poisson de sa gueule, il joua avec comme si c’était un pendule inversé. Personnellement, j’avais plutôt tendance à manger lentement. D’une part, cela permettait de mieux digérer. D’autre part, le repas n’en était que plus savoureux et les aliments mieux traités avec respect. La cuisine, c’est très simple de l’engloutir. Mais très long à préparer. Même avec des Pokémons ! C’est pourquoi, il faut savoir prendre le temps de la déguster pour remercier le cuisinier du temps qu’il a investi.

Après le repas, nous quittions le réfectoire, une glace à la main. Très heureux de cet intermède salvateur, nous étions fins prêts à reprendre le cours de notre mission. Et parfois, il vaut mieux savoir prendre son temps et attendre… Car la chance nous souriait !

-Baisse-toi ! Baisse-toi ! Chuchotais-je à mon partenaire.

Une fois derrière des fourrés, à l’abri des regards des passants, nous avions tout le loisir d’observer Timothy Forest (Gump /pan/) passer dans le parc, une cisaille à la main. Intéressant… La marque de la cisaille ne m’était pas totalement inconnue. Il semblerait… Qu’elle vienne de chez Cizayox and Cie ! Oui, beaucoup d’entre vous doivent penser que c’est une information sans aucun intérêt. Mais détrompez-vous ! Elle est d’importance cruciale ! En effet, les cisailles de cette compagnie ont la particularité d’être excellente dans la coupe d’arbuste, mais aussi de cheveux ! Utilisée aussi bien par coiffeurs et jardiniers, elle vient confirmer que nous avons bien affaire à Monsieur Forest. Par ailleurs, il faudra penser à se débarrasser de cet outil si on ne veut pas qu’il puisse rompre ses liens. En tant qu’étudiant, je n’ai pas accès à de la super corde, contrairement à lui.

-Allons-y.

Discrètement, caïman et dresseur se dispersèrent.

Kaiminus vision

Mon maître m’avait ordonné de ne pas manger toute ma glace. C’était assez triste, parce que la fraise était mon parfum favori. Cependant, en me promettant quelques friandises et autres sucreries, il avait su trouver les mots qui toucheraient mon cœur. Une dernière fois, je prenais une léchouille de cette succulente glace, laissant une larme de tristesse couler le long de mon visage. Ô vil monde, pourquoi es-tu si cruel avec moi ? Ma douce fraise, pourquoi dois-je t’abandonner à ton sort ? La patte dressée vers le ciel, j’attendais encore une poignée de secondes avant de faire ce qui m’avait été demandé. D’une patte, je venais appliquer la glace à la couleur rougeâtre sur le pourtour de ma mâchoire. Je finissais le cône et, comme convenu,  laissais le restant de la glace dégouliner de mes doigts… Une si belle glace gâchée. Snif…

-ATTENTION ! Monsieur Forest ! Un Kaiminus assoiffé de sang fonce sur vous !

-Kaiii ?! (Déjà ?!)

Mince ! Paul avait lancé le signal, il fallait que je sois convainquant maintenant. Autant que lui avec la glace. Montrant les dents, levant les bras et dégainant les griffes,… C’était bon, j’étais ok. Ne manquait plus qu’à courir en direction du malheureux. Hahaha. J’allais bien m’amuser.

Fin de la Kaiminus vision

-ATTENTION ! Monsieur Forest ! Un Kaiminus assoiffé de sang fonce sur vous !

Les dés étaient jetés. Kaiminus devait avoir eu le temps de se préparer. Caché derrière un buisson, plus loin sur le chemin, il avait pour tâche de rabattre Monsieur Forest dans ma direction. D’abord surpris de mon alerte, le jardinier hésita une seconde avant de se mettre à courir, lorsque le petit monstre claquant sa mâchoire n’apparaisse à sa poursuite. A plusieurs reprises, Kaiminus effectua des bonds en avant pour faire presser notre pauvre proie. Ainsi distraite, il ne voyait pas le piège se refermer tout doucement sur lui.

-AU SECOURS ! BONZAÏ ! AU SECOURS ! VIENS M’AIDER !

Un sourire de satisfaction se dessina dans le coin de mes lèvres. Bien sûr, qu’il n’allait pas se laisser faire. Bien sûr, qu’il tenterait d’appeler à l’aide son fidèle ami Pokémon. Dommage que pour lui, celui-ci soit occupé.

Pendant ce temps, ailleurs dans le parc

-Chacripan Chaaa.

Brutapode était comme à son habitude en train de tailler délicatement les plantes du jardin, quand une charmante petite Chacripan était venue à sa rencontre. Dans un premier temps, il était resté très calme et posé sur son travail, faisant abstraction de la minette qui devenait de plus en plus collante. Puis, les choses changèrent. Quand ? Eh bien, il ne s’en était pas rendu compte. Il avait eu la sensation de sentir un doux parfum émaner de la petite. Un parfum… Mais surtout, un charme indéniable qui l’avait empêché de se détourner d’elle. Lui, qui était si minutieux, ne comprenait pas tout ce qui se passait. Tranquillement, ils en étaient arrivés à discuter en tête à tête. La Chacripan, bien qu’un peu sauvage, était assez cultivée et de bonne compagnie. Alors qu’elle lui racontait une histoire drôle à laquelle il riait, ses joues rougissantes, il crû discerner la voix de Timothy l’appeler.

-Brutaaa ? Un instant, il tourna la tête vers la voix. La seconde suivante, la Chacripan venait lui ramener son visage vers elle.

-Chaaacriii Chacripaaan.

-Bruuuutaaaapode.

L’extrême légèreté de sa partenaire et cette mélodieuse douceur qui s’échappait d’elle, firent oublier au type poison les appels qu’il avait cru entendre. Bizarrement, il ne pouvait plus faire autre chose que de tenir compagnie à la demoiselle.

Retour à nos Wattouat

-Wattouat ! S’écrièrent les Wattouat.

Revenons maintenant à l’opération Forest

Comme prévu, Brutapode ne répondit pas aux appels de son dresseur. Celui-ci devait être bien trop occupé avec son cadeau de Pâques. Désormais, Monsieur Forest arrivait à la fin de son parcours. Déclenchant la suite des hostilités d’un hochement de tête vers les broussailles, une plaque de glace vint se former à quelques pas du malheureux. Trop apeuré par l’ennemi qui le poursuivait et dont la fraise commençait à se dissiper avec la course, il tomba aisément dans le piège, finissant sa course sur le cul. Sa dernière vision, fut celle d’un Embrylex, avant qu’un Poing-Karaté ne vienne l’assommer.

A son réveil, il avait l’air passablement nauséeux. Quelques heures s’étaient écoulées depuis la perte de connaissance, mais j’avais demandé à Embrylex de bien prendre soin de ne pas le frapper trop fort. Le capturer était une chose, l’envoyer à l’hôpital ou le tuer en était une autre.

-Où suis-je ?



-Qui êtes-vous ?

Le lieu sélectionné pour ce kidnapping n’était autre que la grotte granite. Après mon excursion avec Idalienor à l’intérieur, je connaissais le parfait endroit, où il n’aurait ni le loisir de nous discerner à cause du noir, ni la possibilité d’identifier l’endroit pour une quelconque tentative d’enquête. Une torche tenue par Embrylex éclairait tout de même le corps du captif. Dans l’ombre, Chacripan, Kaiminus, Stalgamin et moi, attendions. Pour plus de sûreté, nous nous étions munis de sacs plastiques et de journaux, recouvrant nos visages. Des trous avaient étaient faits pour nos yeux, mais des lunettes de Soleil empêchaient la distinction de nos pupilles. Bref, sécurité maximum… Ou presque. Nous n’avions pas eu le temps de peindre en entier le corps de Kaiminus, pendant le sommeil de Monsieur Forest, ce qui rendait le caïman assez étrange avec un demi-corps d’une couleur et autre, de sa couleur d’origine. Embrylex avait finalement proposé de lui bander les yeux, mais Kaiminus tenait absolument à ce qu’il puisse voir ce qui l’attendait s’il ne répondait pas correctement à nos questions. S’en était suivit un débat, puis une dispute entre mes Pokémons, jusqu’à ce que tout le monde se mette d’accord en l’attachant à un rocher et en lui bandant un œil. Prenant une voix plus grave qu’à l’accoutumée, je me dressais devant notre jardinier.

-Monsieur Forest… Ou devrais-je dire, Timothy Forest. Une quinte de toux, car ça fait mal de garder une voix grave. Vous êtes en charge du jardinage à l’académie, mais il semblerait que vous ayez outre passé vos fonctions, en effectuant la pose des œufs de Pâques. QU’avez-vous à dire pour votre défense ? Nouvelle quinte de toux.

-Ma-Mais… Je ne comprends pas. J-Je ne vois pas de quoi vous parlez. Qu-Qu’est-ce que vous me voulez ?

-Vous refusez donc d’obtempérer… Allez-y. Dans l’ombre de la bête, le petit caïman s’avança. Dans une de ses pattes se tenait un sachet de bonbons, dans l’autre un autre sachet de bonbons.

-Hein ?! Quoi ? Que va-t-il faire ? Je suis innocent ! Relâchez-moi !

C’est alors, que je sortis aussi de l’ombre. Ma Chacripan sur l’épaule le regardant d’un air alléché, je m’approchais de lui suffisamment pour qu’il entende parfaitement ma question.

-Où sont les œufs de Pâques ?

-J-Je n’ai rien à voir avec ça ! Li-Libérez-moi immédiat… Sa voix resta en suspens, alors que je venais rapidement plaquer ma main sur son épaule, affirmant ma prise et gonflant ma voix pour qu’elle soit la plus grave et sec possible. A la façon de Batman, je lui hurlais dessus.

-OU SONT-ILS ???!!!

Le souffle court, je ne pouvais rester plus longtemps dans la lumière, sous peine de me décrédibiliser. Je retournais donc dans l’ombre, où ma Stalgamin riait en silence.

-Tu vois, c’est le problème avec les jeunes d’aujourd’hui. Ils ne sont plus du tout patient et ils…

D’un claquement de doigt, j’autorisais Kaiminus à mettre à exécution sa torture. Notre prisonnier se tût et se tortillant dans tous les sens, il essaya de plaider sa cause, mais je faisais mine de ne rien entendre. Le premier paquet de bonbons tomba, le second fut ouvert. A l’intérieur, Kaiminus en sortit des arlequins bien… Croquants. Ses crocs se posèrent sur le premier bonbon, qui éclata sous la pression. Le bruit banal des bonbons, qui se brisent sous les crocs brillants de propreté de mon starter, devint de plus en plus insoutenable. Kaiminus croquait les arlequins, un par un, à intervalle régulier, provoquant une ambiance où le sujet se mettait petit à petit à la place du bonbon et se morfondait entre ses liens. OU pas du tout. Monsieur Forest resta impassible face au petit caïman bicolor qui s’ingurgitait une razzia de bonbecs à la minute en souriant de plaisir. Hochant négativement de la tête en regardant la scène, je finissais par claquer une seconde fois des doigts. C’est alors, que Kaiminus laissa tomber le sachet d’arlequin pour ouvrir l’autre paquet. Des larmes coulant sur ses joues, il prit un premier bonbon et l’enfila dans la bouche de Timothy, le forçant à avaler. Après plusieurs bonbons, Kaiminus ne fut plus le seul à pleurer, mais aussi Timothy, qui venait de goûter littéralement à la torture des bonbons au piment. Si pour le premier, les pleurs correspondaient à la déception de ne pouvoir manger ces bonbons, pour le deuxième, il en était tout autre.

-Pitié… Laissez-moi partir… J’ai une femme et trois enfants…

Discours classique de l’homme qui va mourir sous peu. Mais c’est bien, ça signifie qu’il est déjà plus docile et à même de nous donner les informations souhaitées. Je levais une main à l’intention de Kaiminus, qui stoppa l’alimentation en bonbons, profitant même de l’occasion pour s’en fourrer un dans la gueule.

-Où sont-ils ?

-Donnez-moi un papier et détachez-moi… Je vous montrerais.

Dans l’heure suivante : Kaiminus retrouva le sourire en terminant les bonbons pimentés, Embrylex tenait toujours la torche qui permettait maintenant à Monsieur Forest d’écrire les cachettes des œufs, Chacripan partit à la recherche de l’un de ses œufs à partir des premières indications, Stalgamin continua de se moquer du jardinier. Les premières cachettes avaient déjà été découvertes, mais en testant dans celles les moins faciles d’accès ou les plus étranges, Chacripan finit par rapporter un œuf de Pâques sur lequel était dessiné un Magicarpe. Pour avoir vu d’autres élèves avec ces œufs dans la journée, je pouvais confirmer que c’était bien l’un de ceux que nous cherchions et remercier comme il se doit Monsieur Forest de sa participation bénévole, je tiens à le souligner, à l’enquête. Il était aussi tout à fait normal de lui faire subir un second Poing-Karaté pour le ramener chez lui sans soucis. A notre sortie de la grotte granite, il faisait nuit sur l’académie. D’après les sources de lumière environnantes, il devait rester quelques élèves encore à la recherche de leur œuf avec leur lampe torche ou la capacité Flash de leur Pokémon. Chacripan, qui avait appris de Brutapode, où se trouvait la cabane de Monsieur Forest, nous y guida afin de l’y déposer avec une lettre de remerciement écrite de ma main gauche dans son lit. Lorsqu’il se réveillerait, il pourrait penser que tout cela n’était qu’un horrible cauchemar ou une aventure rocambolesque tirée tout droit de son esprit beaucoup trop fertile. Mais je tenais à ce qu’il se souvienne, que tout cela avait bien été réel.

Finalement, je déchiquetais les journaux et les sacs plastiques qui avaient servis de masques, puis les jetais dans diverses poubelles de l’académie. La corde avec mes empruntes finie au fin fond du lac corail, et les bonbons, dans le ventre de mon caïman. La soirée se terminant pour nous tous, nous retournâmes au dortoir où nous passâmes une bonne heure à nettoyer Kaiminus de sa peinture, avant d’aller à notre tour dans le pays des rêves. Chacun de retour dans sa Pokéball, hormis mon starter qui ronflait à côté de moi dans mon lit, c’est entre deux de ses ronflements que je cru voir une voie se dessiner pour moi.

Et si…
Ariania Blue
Région d'origine : Kanto
Âge : 17
Niveau : 25
Jetons : 2339
Points d'Expériences : 513
Pokeathlète Agent
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Evènement #6 - Poisson d'avril et chasse aux oeufs.   Dim 10 Avr - 18:04

Paques et Magiparpes, ça rime non ?


4h40 : c'est le combat contre le réveil et moi : à qui se réveillera le premier ! En effet, mon horloge interne est tellement entrainée maintenant, que je me réveille une minute pile avant la sonnerie ! Ce qui, je précise, m'arrange, car je déteste le Biiiiiiip strident qui vous tire de vos rêves les plus profonds ! Bref, ces dernières semaines, c'est moi qui gagne ! Mais aujourd'hui, la lutte est dure ! Mon horloge interne a beau sonner, je ne sors toujours pas la tête de l'oreiller, ALERTE ROUGE DANS MES PETITES CELLULES NERVEUSES ! Comment remédier à cet excès de feignantise ? Les grands moyens sont utilisés : UNE MYSDI GEANTE ARRIVE DANS MON REVE, et s'en perdre une minute, elle m'engloutit ! ... Et je me réveille en criant !

Bon, en tous cas, j'ai remplacé le réveil d'Ida, qui se réveille, inquiète.

- Tu as fait un cauchemar, Aria ? me demande-t-elle en réprimant un baillement.

- Oui, répondis-je.

Je ne pu m'empêcher de jeter un coup d'oeil à Mysdi. Elle avait été réveillée par mon cri, et je sens que ce réveil forcé l'avait mis d'encore plus mauvaise humeur que d'habitude. Elle me fusillait du regard. Heureusement pour moi, elle était à sa taille normale. Me faire manger en rêve était déjà assez impressionnant alors je ne préférais pas tenter dans la réalité.

Le réveil n'avait pas renoncé à la victoire et comptait profiter de mon inattention pour sonner de plein son soul, il était en effet 4h43 et le réveil est programmé à 4h44 j'aime bien les chiffres du diable Haha!, mais c'était sans compter sur Pachi qui, à 4h43 et 50 secondes se jetta littéralement sur le réveil, et l'éteint ! GAME OVER ! C'était bien mon Pachi ça, on peut toujours compter sur lui dans les situations désespérés ! en fait maintenant que je réfléchis, pas vraiment mais là ça marche....

Idalienor et moi arrivons donc à l'entrainement avec quelques minutes d'avance, et croyez-moi vaut meiux ça que quelques secondes de retard ! Jackie est impitoyable !

Au vingtième tour de piste, je me suis mis à me remémorer un souvenir d'enfance, un très vieux souvenir, avant même que je rencontre Ida, d'ailleurs c'est si vieux que je ne saurais pas dire si je l'ai inventé ou si ce jour est vraiment arrivé.

Je devais avoir quatre ans, pas plus. Je me rappelle que mon père était resté à la maison ce jour-là, il avait joué toute la journée avec moi et ma soeur, et le soir, ma mère nous avait fait un énorme gateau pour célébrer cette journée en famille. J'avais eu la plus grosse part, ma soeur me regardait avec une envie et une jalousie non cachée, et, toute fière, je m'apprêtais à déguster ce petit monument, quand, soudain, un son de cloches retentit. Je m'arrêtais net et cherchais à déterminer d'où provenait le son, quand ma soeur s'élança vers le jardin en criant "Les cloches de Paques ! Les cloches de Paques !"
Ce qui était assez drôle c'est que moi, je ne comprenais rien, je n'en avais encore jamais entendu parler. Ma soeur, elle, une de ses amies lui en avait parlé. Alors la voilà dans notre jardin, en train de soulever toutes les pierres et fouiller tous les arbres. Sans vraiment comprendre ce qu'il fallait faire, je l'imitais et je farfouilla dans la petite cabane à oiseaux. Ma main se renferma sur quelque chose... un objet rond ?! Vite, je le sortis pour voir ce que c'était ! Un oeuf ?! Un oeuf enrobé d'aluminium ?! Ma mère se rapprocha de moi.

- Bravo tu as trouvé le premier ! Joyeuses paques !

Paques ? Qu'est ce que c'est ? Je déchira l'emballage, pour découvrir... du chocolat ?! Un bel oeuf de chocolat tout lisse !


Je n'ai pas vraiment par la suite chercher ce que voulais vraiment dire la fête de Paques, je me rappelais juste que c'était le jour où il y a du chocolat caché dans le jardin, et j'adorais cette journée ! Suite au divorce, je n'avais plus jamais fêté Paques, mais j'aime toujours autant le premier avril... rien que pour les souvenirs !

L'entrainement terminé, je retourna dans ma chambre accompagnée d'Ida, il fallait préparer nos sacs pour les cours. ...  Le soleil brillait dehors de mille feux et s'il y a bien quelque chose que je ne veux pas faire c'est m'enfermer dans une salle de cours ! En plus, je n'ai pas révisé...
Enfin, on est bien obligé, même si j'ai paaaaaas enviiiiiiiiiiiie !!!!

Tout à coup, mon Ipok et celui d'Ida vibrent. Hein ? Pourquoi ils vibrent en même temps ? C'est peut-être un message pour le journal... Je regarde : numéro inconnu.

- Hé Ida, tu connais ce numéro ? Moi, il n'est pas enregistré...
- C'est la directrice !
- La directrice ?
- Oui, mais ne t'inquiètes pas, ce n'est pas pour un rapport, elle dit qu'aujourd'hui est organisée une chasse au oeuf ! Lis le message !

Une chasse aux oeufs !!! Ca serait trop cool !!!!! J'ouvre le message et "Chers élèves... gnagna...nous avons mis en place une gigantesque chasse aux oeufs..." YOUPIIIIIIII !!!!!! Je suis tellement contente que je saute au plafond ! et me fais une bosse car le plafond est bas...

- Vite Ida ! Dêpechons-nous ! Si on va vite, on pourra commencer à chercher avant le début des cours !

J'ouvre la porte à la volée, avant même qu'elle me réponde et me précipite dans le couloir. La voix du général Jackie me rappelle tout de suite à l'ordre. Pas question de partir en l'ignorant comme ça ! Nous voilà donc au garde à vous devant elle.

- Je veux que vous alliez à cette chasse aux œufs ! Les Pyrolis doivent montrer leur supériorité dans tous les domaines et cela comprend la chasse aux œufs ! Donc aujourd’hui pas de cours pour vous mais de la recherche et que ça saute !


Je ne demandais pas mieux ! Je resauterai de joie si je n'étais pas au garde à vous ! A vrai dire, j'avais envisagé de manquer les cours dès que j'ai vu le message mais là, c'est notre Générale elle-même qui nous le demande !
Sans perdre une seconde, dès que le général prononce le "Repos, soldats !", je pars en courant. Mysdi et Pachi m'attendent sur la pelouse devant le batîment (on fait toujours ça : ça permet à Pachi de se défouler un peu tandis que Mysdi a juste la flemme de rentrer au dortoir pour en ressortir deux minutes après, elle m'accompagne déjà aux entrainements de Jackie, il faut que je sois reconnaissante xD !).

- Mysdi, Pachi, pas de cours aujourd'hui !!!!

Pachi saute de joie (sans même chercher à comprendre pourquoi) : pas cours ? ça veut dire qu'Ariania passera plus de temps avec moi !
Par contre Mysdi me jette un regard accusateur : il ne faut pas sécher les cours ! en même temps, elle adore les cours, vu que c'est le seul moment où elle est un peu près tranquille xD.

- La directrice et le Général Jackie nous envoie à la chasse aux oeufs !

Je m'attends à ce que Mysdi fasse la tête pour être privé de son moment calme pour une simple chasse aux oeufs, mais non ! Ce qui montre bien le pouvoir du Général Jackie ! Mysdi fait absolument tout ce qu'elle demande ! A croire qu'elle la considère comme sa propre maitresse et moi un leftover... Pachi, lui, est tout excité : une chasse aux oeufs !!!!!! C'est comme une chasse au trésor !!!!! On va pouvoir courir dans tous les sens !!!!!

- Bon, le problème, c'est que le campus est grand... Je ne sais pas du tout où sont les oeufs... une idée d'où on peut aller ?
...
Hum... j'ai été idiote d'esperer une réponse... Pachi est déjà parti fouiller dans les hautes herbres... Et Mysdi l'a accompagné, elle a surement jugé que c'était plus prudent que le laisser partir seul. Et je suis tout à fait d'accord ! Il ne vaut mieux pas laisser Pachi seul, car, une seconde plus tard, on ne le retrouverai plus ! Il faut que je le surveille plus moi aussi !
A moi de choisir alors ! Autant ne pas perdre de temps ! Allons droit au but, de toute façon, je ne pense pas qu'il y a un moyen pour les trouver plus facilement, et même si c'était le cas, ça enleverai tout le plaisir de la chasse ! Le plus proche d'ici... c'est la forêt !! Allons-y il n'y a pas de temps à perdre !

- Mysdi, Pachi, revenez ici ! On part en forêt !

Pachi revient vers moi en courant, ce qui est normal : de un, il adore la forêt et de deux, il ne marche jamais, il court ! Par contre, ce qui est plus étonnant c'est que Mysdi aussi revient en courant, toute excitée.

- Qu'est-ce qu'il y a ? Vous avez trouvé quelque chose ?

Dès qu'elle arrive à ma hauteur, Mysdi me tend... un oeuf ?! Un joli oeuf ovale tout blanc !

- Vous avez trouvé cet oeuf ! C'est super ! Je suis super fière de vous !!! Mais par contre, ce n'est pas l'oeuf que l'on cherche, les oeufs de la directrice sont décorés avec des dessins de Magicarpe !

Mysdi et Pachi ont l'air tellement déçus que je m'en veux de ne pas avoir fait semblant que c'était le bon... mais de toute façon, ils l'auraient bien su alors il ne valait mieux pas qu'il se fasse d'illusions !

- Ne vous inquiètez pas ! Cet oeuf me fait encore plus plaisir que si vous aviez trouvé celui de Paques ! Je vais le garder précieusement ! D'ailleurs, où l'avez-vous trouvé ? ... Ah bon ! Par terre, juste comme ça ! C'est étonnant... je me demande qu'est ce que c'est comme oeuf d'ailleurs... Oui, vous avez raison on verra bien ! leur répondis-je en les serrant fort dans mes bras.

Nous nous dirigeons ensuite vers la forêt, tout en faisant un petit crochet par ma chambre où je dépose délicatement le petit oeuf trouvé sur mon lit.

- Attends-moi ! Nous revenons bientôt, lui murmurai-je

Ce qui me fait penser, qu'après l'annonce et Jackie, j'avais complétement perdu de vue Idalienor ! Ou plutôt je ne l'avais pas attendu... mais je sais qu'elle ne m'en voudra pas, la chasse aux oeufs est un défi à relever seul !

Nous voilà enfin à la bordure de la forêt, Mysdi et Pachi, prêts, attendaient (pour une fois) mon signal.

- Je déclare, commençai-je en prenant une fausse voix céremonieuse, ... LA CHASSE AUX OEUFS OUVERTE !!!!!!!!!!!

Sans les attendre, je m'engouffre dans la forêt. Mes années d'expérience m'ont bien appris une chose, c'est le plus rapide qui gagne !
Un éclair me frôle, et Pachi m'indique, à sa façon, que lui aussi est sérieux. Même Mysdi, me rattrape, elle qui déteste courir ! La compétition va être rude ! Je remarque une petite clairière et je me décide à observer son tapis de mousse, Mysdi jette son dévolu sur un buisson mort mais imposant qu'elle explore en arrachant les branches à l'aide de sa machoire tandis que Pachi envoie des décharges éléctriques sur tous les troncs qu'il croise... Chacun ses méthodes !

La matinée passe dans cette frénésie ambiante, et à midi, toujours aucun oeuf en vue ! Au fur et à mesure, nous nous étions enfoncés dans la forêt et nous voilà maintenant en pleine broussaille, le chemin ayant disparu depuis longtemps ! Mon ventre grognait mais hors de question de déclarer forfait ! Bon, réfléchissons un  peu, depuis tout à l'heure, je regarde au niveau du sol et je ne trouve rien. En plus, il faut être bête pour le mettre au niveau du sol où il peut s'écraser ! et bête pour le chercher à ce niveau-là mais ça on ne le dit pas ... Alors... il faut que je relève la tête ! ... AIIE !!! Je me suis relevée brusquement et je me suis cognée sur ... une branche ? C'est bizarre, ça me semblait beaucoup plus lourd... Attends, c'est quoi le truc à mes pieds là ? Une ... cabane pour oiseaux ?!... Non, ça doit être une coincidence... Je prends dans les mains la petite maisonnette et entourée de Pachi et Mysdi qui sont venu s'assurer que ce n'était qu'une bosse, qu'ils sont mimis !, je passe ma main à l'intérieur. Ma main se renferma sur quelque chose... un objet rond ?! Vite, je le sortis pour voir ce que c'était ! Un oeuf ?! Un oeuf décoré de magicarpes !

- On l'a trouvé !!!!!!!!!!!!

Je saute de joie cette fois pas de plafond et présente l'oeuf à Mys et Pach oui leurs noms étaient encore trop longs pour moi... en plus c'est mignon les diminutifs !

- C'est moi qui ai gagné, on dirait ! Mais ne vous inquiétez pas je n'oublie pas que vous avez super bien travaillé aujourd'hui ! Je suis super fière de vous !! Je vous ferais des poffins, après la cantine pour la peine ! Rentrons maintenant, je sais pas vous mais moi je commence à avoir sacrément faim !

Cet endroit est vraiment isolé, personne n'a l'air d'y passer et je ne vois nulle part un abri de jardinier qui aurait pu expliquer la présence de cette maison à oiseaux. Alors pour cet oeuf... Merci Papa !

Après avoir raccroché la cabane à oiseaux, jeté un dernier coup d'oeil derrière moi, nous sommes rentrés à l'académie. Avec un petit détour par notre chambre (pour s'assurer que l'oeuf, l'autre, celui trouvé par Pachi et Mysdi, l'oeuf inconnu allait bien), nous voilà dans la cantine ! Hum... il serait peut être temps d'ouvrir l'oeuf, non ? :p

HRP:
 



_________________

 
Always remember sweet times
and love

Ruby L. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Evènement #6 - Poisson d'avril et chasse aux oeufs.   Dim 10 Avr - 18:12
Si seulement cette journée avait pu être calme ! Ruby soupira, littéralement affalée sur son bureau. Le premier avril, hein ? En ce jour, tout le monde (ou presque) se relâchait pour se faire... des farces. Quel était l'intérêt ? Elle-même n'y trouvait rien de particulièrement passionnant. Certes, le dicton "qui aime bien châtie bien" doit être mis à l'épreuve, mais pourquoi cela se ferait-il durant un jour particulier et non pas n'importe quand ? Et même si le message de la directrice partait certainement d'une bonne intention, la rousse n'en fut pas plus emballée. Bien au contraire ! Cela n'allait entraîner que nuisances sonores et visuelles. N'importe qui pouvait désormais se permettre d'entrer en territoire Pyrolien sans se faire arracher la tête par Jackie. Résultat ? L'un des spots les plus calmes de l'académie s'était retrouvé envahi d'élèves (et de très rares adultes... wtf) turbulents à la recherche d’œufs. Était-ce comme il y a deux ans ? Dans ce cas-là, peut-être que l'événement en vaudrait la peine. L'étudiante se ravisa néanmoins en se rappelant des nombreux soucis de budget de l'académie (pour dire ! Une mission sur deux mettait en avant ce manque de fonds) et de la croissance importante du nombres d'élèves à la Pokémon Community. Un Pokémon gratuit pour tous ? Et puis quoi encore ? Si l'administration avait réellement besoin d'argent, alors elle n'organiserait pas quelque chose d'aussi massif.

– Ça doit être du chocolat ou une autre connerie du genre, tout simplement. Je n'irai pas.

Parlait-elle dans le vide ? Oh que non ! Depuis tout à l'heure, quelques spectres l'entouraient et l'accompagnaient parfois dans son travail, histoire de faciliter son avancée (déjà que son projet n'est pas des plus facile, ahem). Mais à cette annonce, quelques uns contestèrent immédiatement, que ce soit par des râles ou des grognements. Speelse le premier, d'ailleurs. Le Fantominus, frustré, snoba littéralement sa dresseuse puis traversa un mur, s'échappant ainsi de la chambre. Il allait très certainement participer à cette chasse malgré tout. Hao tenta évidemment de retenir son camarade mais ne fut pas assez réactif (ou immatériel). Xi, un peu plus raisonnable que son ami le spectre, se contenta de pousser un soupir (qui ressemblait plus à un grésillement qu'autre chose) avant de se remettre au travail. Et enfin, le meilleur de tous : Oxydd glissa sur ses genoux et s'arrêta aux pieds de sa dresseuse, pleurant à chaudes et lacrymales larmes de créature amorphe. Ses griffes grattaient machinalement le sol alors qu'il hurlait des "TENEFIIIIIIX" et autres synonymes, sans doute de l'espoir de faire assez chier sa dresseuse pour qu'elle change envie d'avis. Et aussi étrange que cela puisse paraître, le Ténéfix chromatique ressortit victorieux de cette comédie foireuse. Ruby lâcha son stylo en grommelant et se leva de sa chaise, néanmoins sans oublier le regard qui voulait tout dire. Un beau "J'ai envie de vous tuer", en somme. Mais avec amour !

– Bon ! On en trouve un et on rentre. Mais surtout : on ne se disperse pas. D'ailleurs, Speelse va m'entendre, à son retour.

Les trois lurons accompagnant la rousse lâchèrent leurs outils et la suivirent avec le sourire. Un instant, Ruby se demanda comment est-ce qu'ils pouvaient apprécier ce genre d'événement qui pouvait être organisé assez simplement. S'il ne fallait que ça pour les contenter, alors c'était très facile ! Quoi qu'il en soit, la troupe commença naturellement les fouilles dans le dortoir Pyroli. Dommage ! Il semblerait que tout ait été trouvé par ici, ou bien qu'il ne reste simplement plus rien. Les recherches allaient donc nécessiter une prise de distance. Peu rassurée, la topdresseuse assigna tout même Midnight à la surveillance de sa chambre. Avec tant de fouineurs à la recherche d’œufs, il n'était pas impossible que l'un d'entre eux s'incruste "par mégarde" dans une chambre. Ce genre d'événement était par définition un paradis à stalker slash pervers slash weirdo. Rayez les mentions inutiles.

Une fois rassurée sur le fait que tout était en ordre, l'étudiante quitta enfin l'enceinte Pyrolienne et s'en alla au parc, en espérant qu'il y fasse assez froid pour que certains refusent à s'y aventurer. Et malheureusement, ce ne fut pas le cas ! Tout était bondé. Les œufs se faisaient découvrir un à un, jusqu'à ce qu'il n'en reste presque plus aucun. Ah ! Si seulement Ruby avait été plus motivée, il ne fait nul doute qu'elle aurait déjà trouvé un œuf. Mais non ! Cette râleuse n'était pas enthousiasmée par cette journée. Période ragnagna ? Qui sait...

Heureusement, il y en a au moins un qui refusa toute forme d'abandon. Il bondit sur un rocher et se mit à brailler depuis sa position supérieure, comme s'il était un dirigeant charismatique (et autoritaire) face à son peuple. Ahlala... Oxydd, Oxydd. Quel abruti fini tu fais. En effet, le discours très éloquent du Ténéfix chromatique n'avait été compris que de quelques Pokémon, dont Hao qui s'en contreficha royalement et Xi qui fut bien le seul à crier de joie à chaque fois que le dictateur haussait la voix. Et pendant ce temps, Ruby tira la tronche. Elle avait envie de se facepalm. Elle avait très très beaucoup envie. Elle était très très la blasée.

– Tu sais, on peut aussi changer de lieu. T'as pas besoin de faire une crise en public.

Immédiatement, Oxydd bondit de son rocher et s'accrocha à la jambe gauche de sa dresseuse, y frottant sa tête en abusant ses gestes. Comme d'habitude, en somme... On aurait dit Jacquouille en train de remercier son seigneur (parenthèse pour dire : FAUT PAS REGARDER LES VISITEURS 3). Bref ! Après cette nouvelle scène pittoresque, la troupe prit un autre départ, cette fois-ci dans une direction atypique que seuls quelques rares élèves prenaient. Ruby aurait dû y penser depuis le depuis ; c'était tout simplement le spot parfait. Il repoussait à la fois les trouillards, les paumés en recherche leur sens de l'orientation et les inexpérimentés. Ah ! Toujours aussi fidèle à quelques personnes seulement, ce bois du brume. Il est vrai qu'il n'était pas le lieu le plus enchanteur ni même celui où il serait aisé de chercher (bonjour la brume et les marais). Pourtant, Ruby s'y sentait bien. Et ses Pokémon aussi, pour tous vous dire. Ici, ils étaient au calme et auront sans nul doute tout le loisir de chercher en prenant leur temps. L'humaine, enjouée par le fait d'être retournée ici, se posa sur un tronc échoué au sol et souffla un grand coup tout en s'étirant. De plus en plus parfait.

– Travailler ici serait même une excellente idée.

Les spectres présents se contentèrent de sourire ou de hocher la tête, appréhendant cette idée. Mais bon ! Combien de temps ce lieu restera-t-il paisible ? En ce jour spécial, peut-être que des prises soudaines de courage auront lieu. Sur ce constat, Ruby cessa de tirer au flanc et se remit à la rechercher d'une quelconque forme ovale. Pendant plusieurs dizaines de minutes, elle ne trouva rien. Ce n'est que lorsqu'elle s'arrêta de chercher qu'elle trouva. Ah bah oui ! J'avais envie d'appliquer la loi de Murphy, pardon. D'ailleurs, il s'en est fallu de très peu ! Un peu plus et la miss aurait écrasé l’œuf en voulant s'adosser à un arbre mort. Ce point de pression dans son dos l'avait obligée à se retourner. Et c'est à ce moment qu'elle aperçut une forme ovale et peinturlurée de toutes les couleurs en train de dépasser du creux du tronc. Euh... d'accord. C'était carrément bizarre, comme planque. Mais bon ! Autant ne pas s'en plaindre puisque cela signait la fin des recherches... mais pas la fin des ennuis puisque le Ténéfix tenta de s'accaparer le précieux un nombre incalculable de fois. Heureusement, il se ramassa à chaque fois, réprimandé par un Kungfouine certes aveugle mais respecté.

– On ne le brisera qu'une fois rentrés au dortoir, pas avant.

Ah bah tiens ! Un trajet dans la joie, animé par les pleurs d'un Ténéfix. Comme ça faisait longtemps... Ahem.

_________________

Eryn McNellis
Région d'origine : Sinnoh - Floraville.
Âge : 19 ans.
Niveau : 30
Jetons : 3745
Points d'Expériences : 1334
Coordinateur Éleveur
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Evènement #6 - Poisson d'avril et chasse aux oeufs.   Dim 10 Avr - 22:48
Eryn était debout depuis cinq heures du matin. Comment ? Pourquoi ? Mais par quel miracle ? La réponse était simple. En partant à l’entraînement des Pyroli, qu’elle squattait depuis maintenant un an, Dahlia avait refermé la porte un peu fort et avait réveillé sa colocataire. Depuis, elle avait essayé de se rendormir, mais constatant son manque de succès, elle s’était résignée à se lever pour refaire son lit, prendre sa douche avant tout le monde, manger un morceau, s’installer pour prendre un thé, et accessoirement, attendre que l’heure passe. Par précaution, elle préférait éviter de se promener dans l’académie entre cinq heures et huit heures du matin, ayant bien trop peur de croiser le Général Jackie et d’être forcée de rejoindre la corvée matinale du dortoir Pyroli. Alors elle avait terminé ses devoirs avec le son de la radio mis au plus bas, avant d’ouvrir son ordinateur pour traîner sur Internet, prendre des nouvelles de sa famille, et finalement, s’intéresser à son iPok qui se mit à vibrer aux alentours de huit heures. Machinalement, elle s’en saisit et l’ouvrit, ne jetant qu’un regard distrait au message… Avant de s’y intéresser plus en détail. Le message était signé Elisabeth Snow. Que lui voulait la directrice ? Avait-elle fait quelque chose de mal ? Apparemment pas… C’était un message collectif annonçant une chasse aux œufs pour fêter le premier Avril. Depuis quand Snow avait-elle de l’humour ?

« Une chasse aux œufs ? Moi qui imaginais Snow plus mature que ça… »

Que n’aurait-elle pas mieux fait de garder le silence ! A la seule mention des mots chasse aux œufs, Deku et Pampero s’étaient brusquement élevés du lit où ils s’étaient posés, subitement intéressés. Idem pour Pabu et Juji, réveillés par le mouvement, qui sautillaient maintenant sur le bureau pour la motiver, se lançant des Coup d’Main pour donner encore plus de force à leurs cris. Ouiiii ! Une chasse aux œufs ! Et les cours annulés, en plus ! Avec un soupir, Eryn rendit les armes avant d’être harcelée de toutes parts, et referma son ordinateur sous les hourras de sa petite équipe. Récupérant ses stylos pour les ranger dans sa trousse, elle fit un peu de rangement sur son bureau, et récupéra son sac bandoulière pour quitter le dortoir, ses Pokémon la suivant de près, joyeux. Une chasse aux œufs… Par où commencer ? Vu l’animation dans les couloirs, inutile de commencer par le dortoir Mentali, déjà investi de dizaines de petites mains fouilleuses. Elle irait chercher ailleurs. Même si elle ne savait pas trop où, mais bon, elle trouverait. Quittant le dortoir, elle s’éloigna de ce dernier, essayant de réfléchir à un endroit où personne n’aurait l’idée d’aller chercher. Dans le ciel ? Un œuf ne tiendrait jamais sur un nuage. Sous l’eau ? Un œuf ne tiendrait jamais sur… Si, en fait, il pourrait tenir au fond de l’eau…

« On va au Lac Corail ? »

Enthousiasme collectif. Apparemment, ses Pokémon étaient d’accord. Resserrant la lanière de sa sacoche autour de son épaule, la Mentali s’aventura sur le chemin du Lac Corail, espérant que personne n’aurait eu la même idée qu’elle. Et si c’était le cas, bah… Tant pis, elle chercherait un autre endroit à fouiller. Il ne lui fallut pas longtemps pour atteindre le lac, qui, comme à son habitude, rayonnait sous l’éclat du soleil. Cet endroit était magnifique… Quel dommage qu’il soit régulièrement souillé par des étudiants aussi stupides que porcs ! Le sol était jonché d’ordures. Cà et là, des papiers se confondaient au milieu des rochers, et en marchant, la Mentali eut même le déplaisir de shooter dans une des nombreuses canettes abandonnées au sol par lesdits étudiants incapables de ramasser leurs cochonneries avant de partir. Ronchonnant un peu, elle s’éloigna des parties polluées pour chercher un coin plus propre, tendant, au passage, la main vers le lac pour laisser sortir sa Sansa, qu’elle sentait frétiller d’impatience dans sa Poké Ball. L’Otaria plongea dans l’eau, très joyeuse, filant comme une balle dans l’étendue aquatique. Avec un sourire, Eryn continua sa petite marche, jusqu’à ce qu’elle trouve un endroit propre où elle pouvait s’asseoir. Son Evoli, qui la suivait en silence, se pencha vers l’eau, curieuse.

« Tu sondes l’eau pour y trouver un œuf, Hime ? »

L’Evoli leva la tête vers elle, avant de s’intéresser à nouveau à l’eau. Et courageusement, elle trempa sa petite paluche blanche dans le lac, avant de la ressortir en couinant, secouant sa patte pour enlever la sensation de froid mouillé. Amusée, Eryn sourit. S’il y avait quelque chose dans le lac, Sansa le trouverait bien tout seul. Enfin, si cette dernière arrêtait de jouer ! Après avoir plongé profondément dans le lac, sans doute jusqu’à toucher le fond, et remontait maintenant comme une balle, laissant un sillage d’écume derrière elle, jusqu’à atteindre la cascade du lac, qui courait entre les rochers de l’imposante Grotte Granite qu’elle surplombait de toute sa hauteur. Atteignant la cascade, Sansa accéléra, pour la remonter de toute sa force, et s’envoler l’espace de quelques instants, formant un magnifique spectacle. Puis, sous les yeux de sa dresseuse, elle retomba dans le lac, tête la première, perçant sa surface dans un grand bruit. Ahlala, les enfants… Mais bon, ce n’était pas comme ça qu’ils allaient trouver un œuf. Alors qu’elle allait proposer à ses Pokémon de commencer à chercher avec elle, Deku et Pampero revinrent, très fiers, tenant dans leurs mains fantomatiques un œuf blanc décoré d’un Magicarpe, avec une flopée de baies qu'ils avaient dû trouver dans leur recherche d’œuf.

« Quoi, déjà ?! » Les deux Spectre hochèrent la tête, très fiers d'eux. « Eh bien, bravo… Ouah, vous êtes des rapides, dites-donc. Vous vouliez vraiment la faire, cette chasse. »

En roucoulant, les deux Spectre tendirent l’œuf vers leur dresseuse, mais elle le refusa d’un mouvement de tête sous le regard surpris de son petit couple. Les deux petites plantes se regardèrent, surprises, avant de regarder leur dresseuse, qui leur souriait avec amusement.

« C’est vous qui l’avez trouvé, non ? Alors je vous laisse l’ouvrir. Ce ne serait pas beau jeu, de vous voler ce plaisir, tout de même. »

Flottement silencieux. Puis, avec des couinements de joie, Deku et Pampero s’en prirent à l’œuf décoré, le tailladant minutieusement avec leurs attaques pour ne pas prendre le risque d’abîmer l’intérieur. Quand, enfin, le haut de l’œuf fut enlevé, Eryn s’approcha, quelque peu curieuse de savoir ce que renfermait la trouvaille de ses deux Pokémon. Quels trésors leur offrirait l’académie pour fêter Pâques ? Doucement, elle tendit la main, et posa un doigt sur l’œuf pour le pencher vers elle, laissant Pabu et Juji, perchés sur ses épaules, lancer un Flash de circonstance pour lui permettre de voir l’intérieur de l’œuf, plongé dans les ténèbres.

HRP : Utilisation de Coupe, Plongée et Cascade.

_________________

We got this together Δ Sometimes the pressure gets you down, and the clouds are dark and grey, just kick them off and let the sun shine through, and scary as it seems, more help is on the way,'cause friends have friends that want to help out too.
O'Ech Niki
Région d'origine : Johto
Âge : 22
Niveau : 19
Jetons : 3501
Points d'Expériences : 365
Adulte Mécano
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Evènement #6 - Poisson d'avril et chasse aux oeufs.   Lun 11 Avr - 16:26

Chasse à l'oeuf

O'ech Niki

L'Ipok de Niki vibre, elle vient de recevoir un message de l’académie. Il est adressé aux élèves de l’académie, les informant qu’une chasse aux œufs au sein de l’école. Rien d’exceptionnel si ce n0est qu’elle n’aurait jamais dû recevoir ce sms. Elle réfléchit un moment avant de trouver une solution possible. À Halloween elle a dû réparer en urgence une lampe dans la salle de gym et a dû laisser son numéro pour être joignable. De fil en aiguille, le numéro c’est surement balader à travers l’académie et se mélanger à celui des élèves. Avec le nombre d’étudiants, on ne fait pas trop attention s’il y en a un en plus ou en moins. (Ce qui m’arrange beaucoup, moi le narrateur).

Avec sa taille et tête d’enfant, Niki peut aisément se joindre aux élèves. Toute façon elle n’a pas le choix, ses Pokémons ont aussi vu le message et ils sont plus qu’excité à l’idée de la faire. Si elle ne les accompagne pas, ils risquent de faire des bêtises. (Voir invoquer le Dialgogo, ils sont capables de tous ces fous).

Autant pousser le délire jusqu’aux bouts, tout le monde ira déguisée en Laporeille, parce que l’on ne vit qu’une fois. Bon ça se résume à mettre un serre-tête qui à deux oreilles et basta. Non, pas de Niki en tenue super sexy, pas de chance.

Tout le monde est assez enthousiaste à cette idée d’aller chasser des œufs et se mets en route pour le terrain de chasse. Toujours en bus, car avec le nombre de Pokémon sans Pokéball, Niki ne peut plus tous les mettre dans son scooter de compétition. Peut-être faut-il qu’elle commence à envisager d’acheter une voiture. Pas très utile si ce n’est que pour aller à l’académie, mais si elle doit bouger ça peut le devenir. Mais combien une voiture sur Lansat peut-elle bien coûter? L’adulte n’a pas le temps de finir sa réflexion que l’autocar s’arrête au terminus devant l’académie.

L’heure de la chasse commence.

«Pixxx! (Jan, je compte sur toit pour porter mon butin)
— ya! (Oui ma reine!)
— Dés (bon on commence par où?)
— Cha (je vous suis maître)
— Stibule (à mon avis, on devrait pas trop s’approcher de l’école)
— t’as raison, allons plutôt vers la forêt. On trouvera surement quelque chose.
— Fuuu… (Réveillez-moi quand vous trouverez quelque chose)»

Dinah grimpe sur les épaules de Niki, s’enroule autour du cou de sa nouvelle dresseuse et commence à faire un petit somme, comme dans son fainéantise habituelle.

Après deux heures de marche infructueuse, le groupe tombe sur un étang et son… Léviator. Dans un étang. Ça ressemble à un gag de premier avril. Mais non c’est bien réel. Le groupe est aux bords de l’eau et remarque que quelque chose brille au fond de l’eau. Surement un œuf de Pâques. Un homme vient à côté de Niki et lui propose de grimper sur le dragon pour aller chercher le trésor. Aucun son ne sort de la bouche de Niki, elle reste bouche bée. Gesticule deux trois mouvements pour remercier l’homme et grimpe sur le majestueux animal. Assise sur la selle conçue pour et là ça commence.

Pire qu’un rodéo, heureusement qu’elle est solidement attachée. Trois-cent-soixante sauts arrière, salto, tour dans l’eau, no stoppe ter shit out of someone, quelque rayon laser, un Fouinar et repose la dresseuse au sol, la laissant titubante. L’homme lui rend le précieux cadeau pendant que ses Pokémons se relèvent de leur hilarité. Un plouf retentit. C’est Dinah qui vient d’atterrir dans l’eau. Mince tout le monde a oublié qu’il était encore au tour de Niki.

HRP:
 


DEV NERD GIRL


_________________
Evènement #6 - Poisson d'avril et chasse aux oeufs. Niki210
Compte PNJ
Région d'origine : -
Âge : -
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 11797
PNJs
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Evènement #6 - Poisson d'avril et chasse aux oeufs.   Lun 11 Avr - 17:36
Modération Alex

CS Plongée
Gain Tu ne gagnes rien du tout !


Modération Eryn

CS Coupe
Gain Tu gagnes une Baie Grena, une Baie Remu, une Baie Willia, une Baie Oran !

CS Plongée
Gain Tu ne gagnes rien du tout !

CS Cascade
Gain Tu gagnes 5 xp !


Modération Niki

Bon Cascade
Gain Tu gagnes 5 xp !


_________________
Evènement #6 - Poisson d'avril et chasse aux oeufs. 7z5c
Alban Abernaty
Région d'origine : Hoenn
Âge : 17 ans
Niveau : 70
Jetons : 20638
Points d'Expériences : 2487
Pokeathlète Coach
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Evènement #6 - Poisson d'avril et chasse aux oeufs.   Mar 12 Avr - 14:22



Event #6 - Poisson d'avril et chasse aux œufs
RP Commun

Le front ruisselant de transpiration, Alban expira un bon coup et se releva avec douceur. Il posa tout d’abord une première main sur l’herbe humide, resta dans cette position quelques secondes, puis la seconde main suivi et il se remit en position debout. Auster leva un œil vers lui et vint se frotter à ses jambes pour le réconforter. Dans ses iris carmin, une petite lueur de fierté brillait. Alban ne put s’empêcher de sourire, avant de s’étirer et de regarder le ciel mauve et rose de ce début de journée. Les membres endoloris, il se déplaça avec précautions et expira une nouvelle fois. Lentement. Progressivement. Bien.

Il se traîna doucement jusqu’à un banc et s’y assis. Une main vint automatiquement essuyer la sueur sur son visage et Alban attrapa sa gourde pour y boire avec délices. Une fois désaltéré, il prit son calepin et tourna les pages. Il ignora toutes celles dédiées à ses Pokémon et s’arrêta sur la dernière en date ; celle qui portait son nom. Alors, il inscrivit ses progrès de la journée. Quelques pompes. Quelques abdos. Quelques longues minutes de course entrecoupées toujours de longues périodes de récupération. Ce n’était évidemment pas bien glorieux, mais il avait enfin reprit l’exercice physique après quelques années d’inactivité et de rééducation. Passer le pas avait été le plus difficile. Car à présent qu’il avait commencé, il se sentait bien mieux. Comme si, petit à petit, il pouvait redevenir quelqu’un de « normal ». Il avait passé beaucoup trop de temps à se chercher des excuses ; tentant par tous les moyens de repousser ce moment. Car il avait eu mal. Car il avait eu peur. Mais ce temps était révolu.

C’était un tout nouvel Alban qui commençait ce nouveau mois. La frustration de ne pas pouvoir inscrire son nom pour la Compétition de Pokéathlétisme avait achevé de le motiver. Maintenant, il était bien décidé à recouvrer une forme physique suffisante pour ne pas manquer les prochaines occasions. Il ne savait pas si d’ici quelques mois il serait capable de courir assez longtemps pour pouvoir prétendre être totalement rétabli, mais qu’importe. Il y allait à petits pas et comptait bien s’approcher de ses objectifs. Les efforts en valaient la chandelle, après tout.

Fermant son calepin, il prit quelques instants pour se poser un peu. Les dernières semaines avaient été particulièrement difficiles. Il avait pu échapper assez miraculeusement à de nouvelles missions, mais les cours devenaient de plus en plus intenses. Le lancement des premières Compétitions n’avait pas non plus arrangé son emploi du temps. La semaine précédente, il avait passé son week-end à plancher sur l’épreuve des Scientifiques ; grâce au ciel - et à Max et Ambre -, il avait réussi à rendre quelque chose qu’il espérait être potable. Maintenant, il ne lui restait qu’à attendre les résultats… et à se préparer pour le défilé du lendemain, puisque Hélios avait absolument insisté pour y participer. D’ailleurs, son Larveyette était encore dans son dortoir, à confectionner leurs tenues pour son grand moment. Alban l’avait exempté de tous les entraînements matinaux depuis deux semaines déjà ; et de toute façon, il savait que le Larveyette n’aurait pas accepté de perdre du temps alors qu’il avait des choses aussi importantes à faire. Le châtain respectait. Après tout, ce n’était pas un mal que de se consacrer à sa passion… Et il n’allait pas imposer la sienne à ses Pokémon dans ce genre de moments.

Le Voltali ferma les yeux un moment. Il était vraiment crevé, entre l’entraînement de ses Pokémon, son propre entraînement, les cours, les Compétitions et ses thèses qui avançaient trop lentement à son goût… Et se dire qu’il allait passer la matinée avec Percy Yade ne l’aidait pas. Malgré toute son affection pour ce prof-là, Alban n’était pas sûr de pouvoir rester éveillé 4h durant pour l’écouter parler de géographie Pokémon. Pour une fois dans sa vie néanmoins, Alban eu de la chance. Car, pile au moment où il comptait remballer ses affaires pour se rendre devant la salle de son enseignant, son iPok sonna. Intrigué, il ouvrit le message d’Elisabeth Snow, et poussa un soupir de contentement.

Une journée de Pâques un jour de poisson d’Avril, sérieusement ? Cela ne pouvait tomber mieux… Car chasse aux œufs toute la journée signifiait école buissonnière consentante de la part de l’administration. Être en week-end un jour en avance… Franchement, il y avait pire comme nouvelle matinale. S’étirant, de nouveau revigoré par cette annonce, Alban relut une nouvelle fois le message. Il y avait donc des œufs cachés dans le campus, n’est-ce pas ? Le mieux serait qu’il puisse en trouver un assez rapidement avant que les autres élèves ne commencent à investir les lieux. Une fois cela fait, il pourrait retourner tranquillement dans son dortoir travailler. Et peut-être aider Hélios dans ses préparatifs, après tout. Allez, il lui devait bien ça.

Retournant néanmoins jusqu’à son dortoir pour chercher Chell, Alban passa la tête par l’entrebâillement de la porte. Comme prévu, Hélios était en pleine couture et il lui lança un petit regard noir qui signifiait très clairement que là, il le dérangeait. Oook petit Larveyette, calme, caaalme ! Je ne fais que passer après tout ! Avec un sourire d’excuse, Alban se dirigea vers son lit où le petit esprit frappeur dormait encore à poings fermés. Doucement secoué par les mains du châtain, Chell finit par ouvrir un œil vitreux et leva la tête.

- Hnnn fatigué… Déjà le soir ? demanda-t-il d’une voix endormie.
- Non. Mais il y a une chasse à l’œuf à l’occasion de Pâques, et je me disais que ça te plairait que je vienne te chercher pou-
- OUAIIIIIS !!!

Chell se leva d’un bond et se précipita vers la salle de bain où il se changea rapidement. Un coup de brosse à dent fantomatique et l’esprit était déjà sur le pas de la porte en train de s’agiter. Alban leva les yeux au ciel, un sourire au coin des lèvres, puis il quitta sa chambre et referma derrière lui. Ses Pokémon sur les talons, il suivit donc Chell qui se baladait joyeusement en sifflotant. Mistral vint se poser à côté du gamin pour lui proposer de grimper sur son dos cotonneux, mais celui-ci refusa. Gambader soi-même, c’était quand même plus marrant, non ? Zéphyr se contenta de rester sur l’épaule d’Alban vaguement intrigué par tout ce qui se passait. Zénith et Aura se perdirent dans un fourré dès qu’Alban eu une minute d’inattention ; bah, après tout, ces deux-là allaient faire leur propre Pâques tous les deux. Ne pas les avoir sur le dos, ça allait lui faire des vacances ! Barber s’envola pour aller rejoindre le gang des Cornèbre, et Auster trottina à côté de Chell, usant de son flair pour essayer de pister un œuf.

- Bon. Puisqu’on est en comité réduit, essayons de ne pas nous séparer. Et trouvons un point d’eau pour que Ceres puisse rester un peu avec nous.

La petite équipe acquiesça et ils se dirigèrent donc naturellement vers le Lac Corail. Au passage, ils passèrent à côté du Réfectoire et du bâtiment de cours, et Chell usa de ses pouvoirs de fantôme pour traverser les murs et regarder dans toutes les pièces si un œuf ne s’y trouvait pas. Malheureusement, Forest était un homme d’extérieur et il avait sans doute planqué les œufs en pleine nature. Bah ! Ca n’en serait que plus amusant ! Auster renifla l’air et les entraîna jusqu’au Lac. Là-bas, ils marchèrent tous à proximité de l’eau pour qu’Alban puisse relâcher Ceres. La petite Barpau chromatique vint se matérialiser dans un scintillement grenat, puis, après quelques petits battements de cils, se mit automatiquement à plonger pour essayer de rapporter des trésors à Alban. Auster trancha quelques arbustes sur leur chemin pour avoir le passage libre, puis ils commencèrent à chercher. Autour d’eux, de nombreux élèves avaient choisi cet endroit pour farfouiller. Pas moyen d’être dans un endroit calme ce matin ! Légèrement agacé, Alban demanda à Chell de presser le pas. Le petit esprit se mit à redoubler d’efforts, fouillant partout où il le pouvait, bien décidé à trouver un œuf.

- Ils ressemblent à quoi, ces œufs ? demanda-t-il à Alban, qui haussa les épaules.

Sûrement à un œuf normal, connaissant l’académie. Alban espérait que ce n’était pas JUSTEMENT des œufs normaux. Ce serait un peu gore, après tout.

- A ça ? insista Chell en tendant le doigt.

Alban leva le nez et vit une espèce d’œuf couvert de motifs qu’il n’arrivait pas à distinguer d’ici. Mais pas de doute, ce n’était pas un truc naturel. Un sourire se dessina sur ses lèvres.

- Eh, bien joué p’tit gars !

Chell sourit de toutes ses dents. Mais là, le problème, c’était de pouvoir l’atteindre. Au sommet d’un arbre. Caché dans un entremêlement de lianes. C’était tordu.

- Tu veux aller le chercher en montant sur Mistral ? demanda Alban au petit esprit frappeur.
- Et comment !

Mistral se posa à hauteur de Chell et ce dernier grimpa maladroitement sur son dos. Alban l’aida à s’installer, un petit pincement au cœur. Grimper sur le dos d’un Pokémon Vol… Voilà qu’il ne l’avait pas fait depuis un bon bout de temps… Normalement, il aurait dû s’inquiéter de voir son protégé s’envoler et risquer de chuter comme lui l’avait fait. Surtout que leur ressemblance était plus que troublante… Pour autant, il savait que Chell ne risquait rien ; après tout, il ne pouvait pas mourir, non ? Anxieux toutefois, Alban suivit l’ascension de Chell. Mistral prit de l’altitude et alla voler en stationnaire en face des lianes. Avec des gestes peu précis, l’esprit frappeur tenta de récupérer l’œuf… avant de se figer lorsqu’il vit quelque chose au loin.

- Oh-ho…

Alban leva la tête mais ne vit rien.

- Quoi ?! demanda-t-il en se hissant sur la pointe des pieds.

L’oiseau légendaire ? Ou Oh-ho comme « tiens ? Ça sent le roussi. Ne serait-ce pas Zénith et Aura que je vois revenir vers nous en panique, poursuivis par des hordes d’élèves ? ». Pretty accurate…

Des cris fusèrent de l’autre côté du coin forêt-parc qui bordait le Lac Corail. Chell se dépêcha de récupérer l’œuf puis redescendit vers Alban… tout juste au moment où Aura et Zénith déboulaient en catastrophe, le second tenant quelque chose de brillant entre les pattes… Rah ! Pas le temps de s’en préoccuper.

- Qu’est-ce que vous avez encore foutu ?!

Et pas le temps d’attendre la réponse non plus, car déjà, les élèves les rattrapaient en criant des menaces de mort. Ahahah… Le regard furieux, Alban attrapa Zénith sous un bras, Aura sous l’autre, rappela Ceres puis se mit à détaler, poursuivit par quelques dizaines de camarades en délire. Quel était ce bordel ? Hm… A tout hasard, cet œuf de Pokémon à la couleur atypique qui brillait entre les pattes de son Reptincel ?


HRP : Utilisation #6 de la CS Plongée (dernière utilisation le 03 avr.)
Utilisation #11 de la CS Coupe (dernière utilisation le 17 fév.)
Acquisition d'un œuf de Ramoloss chromatique


_________________
Evènement #6 - Poisson d'avril et chasse aux oeufs. 15024690286225SignMaxAlban
Ève Syriel
Région d'origine : Flocombes - Unys
Âge : 15 ans
Niveau : 10
Jetons : 1384
Points d'Expériences : 234
Coordinateur Éleveur
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Evènement #6 - Poisson d'avril et chasse aux oeufs.   Mar 12 Avr - 15:11
Une chambre plongée dans le calme le plus complet, les rideaux étaient encore tirés et une douce pénombre régnait ici. Sous une boule de couette et couverture n'apparaissait que le haut d'une tête aux cheveux pâles. Aux cotés de ce cocon moelleux dormait un petit Nidoran bien roulé en boule et un Hélionceau qui lui s'étalait de toute sa longueur comme une énorme saucisse chauffante. L'amas de couette se soulevait et s'abaissait calmement au rythme de la respiration de la jeune fille endormie, le silence régnait. Et fut interrompu par la brusque sonnerie d'Ipok de la jeune fille. Celle-ci grommela et se retourna, dévoilant au passage un peu de son visage qui apparut sur l'oreiller. Arrêtant de bouger et de râler doucement, elle laissa s'échapper un soupir avant de se détendre à nouveau. Oui, aujourd'hui c'était grasse matinée. Elle n'avait pas cours et comptait bien en profiter, au diable les messages, elle verrait cela plus tard. Sortant ses bras de sous sa couette, elle attrapa Garrus et le tira jusqu'à elle pour le serrer dans ses bras en un câlin avant de se rendormir avec le type Poison, maintenue bien au chaud par Ryt' qui venait de se coller à elle dans son dos. Et le temps passa, le soleil commença même sa course dans la voûte céleste. Malgré les rideaux tirés, il ne fut bientôt plus possible à la jeune fille d'échapper à la lumière du jour et elle ouvrit des yeux ensommeillés. Se tournant encore plusieurs fois et ronchonnant contre cette lumière ne voulant pas la laisser dormir comme une véritable Parecool, elle s'étira longuement avant de redresser son buste tout en faisant attention à ne pas brusquer ses Pokémons. Là elle bâilla à s'en décrocher la mâchoire, étirant à nouveau ses bras vers le haut. Après s'être doucement frotté les yeux, elle caressa la tête de Garrus qui dormait toujours avant d'accueillir Rytlock dans ses bras. Visiblement le félin était déjà réveillé et d'humeur câline ce matin. Elle lui fit un ou deux bisous entre les oreilles, sur le haut de sa tête et le grattouillant tantôt sous le menton, tantôt à l'arrière des oreilles. Bientôt ce véritable petit moteur fit vibrer tout le lit de son contentement, réveillant son camarade qui bailla avant d'ouvrir des yeux encore collés par la fatigue. Voilà le parfait réveil en douceur d'une journée libre.

Ève se sentait en forme et parfaitement bien reposée, elle regarda à coté de sa table de chevet, la petite bouteille d'eau posée au sol et se pencha pour l'attraper. Dévissant le bouchon, elle but quelques gorgées qui lui firent du bien, enlevant l'impression de bouche pâteuse du réveil. Elle tourna alors les yeux vers le réveil et eut la surprise de voir qu'il était déjà 10h17. Eh bien elle avait vraiment bien profité de cette grasse matinée ! Elle se leva alors, sortant du doux et chaud cocon de sa couette, pour se mettre debout dans cette chambre encore grande au deuxième lit inoccupé. Elle se demanda si un jour on lui attribuerait une colocataire. Elle ne serait pas vraiment contre, peut être même cela l'aidera-t-elle à se sociabiliser dans l'école. Bah, si ça se trouvait, ça n'allait pas tarder. Elle enfila ses chaussons Givralis. et alla en direction des rideaux qu'elle tira, faisant tirer un grognement mécontent à Garrus qui sommeillait toujours. Allez petit dormeur, il était temps de se lever. Ève voulut prendre son Ipok en main, quand tout à coup un bruit résonna.
A coté, au sol, se tenait Ugo qui venait de faire tomber sa sacro-sainte patate. Pourquoi se Pokémon s'était-il autant lié à cette patate comme doudou, la jeune fille ne pouvait le dire. Il était simplement sûr que l'en séparer était une des pires idées que l'on pouvait avoir. Le Pokémon s'enfermait dans un mutisme à tout épreuve et refusait tout contact avec qui que ce soit tant qu'on ne lui avait pas rendu sa patate. Et voilà qu'il avait en fait plongé au sol pour rattraper celle-ci tandis qu'il s'était réveillé et avait failli la faire tomber. Un jour il faudra aussi lui expliquer que dormir dans un lit était plus agréable que sur une table en bois, mais bon. Le type Électrique ne semblait pas s'en émouvoir et sautilla au sol, bien énergique. Rytlock le rejoignit et directement les deux commencèrent à se chamailler gentiment tandis que Garrus était toujours dans le gaz. Le Nidoran vint devant sa dresseuse et releva légèrement son corps pour poser ses pattes avant sur sa jambe, quémandant ainsi un câlin. Ève se baissa et le ramasser non sans un peu de difficulté avant de le poser sue ses genoux. Gratouillant distraitement la tête de Garrus et se désintéressant du jeu des deux autres, elle attrapa son Ipok pour le déverouiller.

Et voir un message de la Directrice, Mademoiselle Snow...
Meeeer...credi ! La jeune fille ouvrit directement le message et commença à le lire frénétiquement, voyant que celui-ci datait déjà de quelques heures. Miiince ! Donc c'était ça qui l'avait réveillé ? Et elle s'était rendormie comme une masse, ignorant totalement le message qui... qui... Bah en fait qui n'était pas si terrible. Une chasse aux oeufs. Ouais ça avait l'air sympa ! Ce qui était sûr, c'était que l'académie aimait gâter ses élèves et leur faire profiter de pleins de petites attentions ! Elle regarda tour à tour chaque membre de sa petite équipe avant de sourire. Oui, une chasse aux oeufs,donc aux trésors pourrait leur plaire à tous !

-Tiens l'école organise une chasse aux oeufs, ça vous tente ? C'est un peu comme une chasse au trésor et ils sont cachés dans l'école ! Elle eut pour réponse trois cris d'impatiences tandis que les trois pokémons se postaient déjà au garde à vous face à elle. La Givrali eut un grand sourire mêlé d'un léger rire. Oui, oui, je vois que vous êtes enthousiastes ! Allez, on va se laver puis on va manger et après chasse aux oeufs !


_________________________________



Les ablutions matinal et le petit déjeuner prit, la petite équipe sorti du dortoir Givrali pour se rendre dans l'enceinte de l'académie. Et voir une véritable nuée d'élèves passer au peigne fin les moindres recoins. Plusieurs élèves arboraient déjà plusieurs gros oeufs décorés de vives couleurs. Cela ne fit qu'augmenter l'agitation de la team de la petite qui craignait que chaque cachette avait déjà été découverte. Elle commença alors à réfléchir aux endroits susceptibles d'abriter encore un de ces petits "cadeaux" surprise de l'école. Déjà tout ce qui devait être dans l'enceinte avait sûrement été trouvé et la plupart des oeufs aux endroits emblématiques tels que le Lac Corail ou la Grotte Granite devait grouiller d'élèves. Pas facile, pas facile de faire un choix ainsi... Il y avait bien les Souterrains, là où se terrait le... le Collectionneur... Brrr !!! Ève en frissonnait encore de cet homme étrange et surtout de son questionnaire dérangé. Sérieux comment pouvait-il poser de telles questions.... Non ! Elle n'irait pas dans les Souterrains, même si une réserves d'oeufs de Paques s'y cachaient ! Hors de question !
Tandis que la pâle cherchait encore à trouver un endroit où se rendre, restant encore bien proche de son dortoir, ce fut Ugo qui la fit avancer enfin. Avec lui, peu de réflexion, mais de l'action. Bon d'accord, l'intellect plus que limité de l'Élekid jouait beaucoup dans sa manière de faire, mais parfois n'était-ce pas mieux. En tout cas, voilà que le chromatique se mettait à avancer de sa démarche pataude et comique, tout en étant dans une grande conversation avec M. Patate. Apparemment lui avait une idée d'où se rendre et la jeune Coordinatrice, le voyant s'éloigner, le héla avant d'aller à sa poursuite. Heureusement il ne marchait pas bien vite et elle put le rattraper sans trop de mal. Garrus continuait d'être à moitié endormi et la jeune fille dut appeler son Hélionceau qui faisait l'intéressant devant un groupe de jeunes filles.

-Rytlock ! Allez viens c'est pas le moment ! Ahh... Tu perds jamais une occasion de pavaner hein ?

Pas peu fier de son succès, le félin marchait tête haute et avec un air d'auto satisfaction sur sa bouille. Laissant s'échapper un soupir, la jeune fille lança un regard en coin à Ugo, toujours en débat avec son ami imaginaire et Garrus qui sautillait dans tout les sens. Elle avait quand même une sacré équipe entre le fier qui se pavanait, le plaisantin qui cherchait toujours de quoi s'amuser et le simplet dans son monde. Ils marchèrent en suivant l'Élekid qui ouvrait la marche, leur lançant parfois un petit "Ele Elek !" avant de reprendre sa conversation sérieuse avec son tubercule. Après "Mon Pustule" de Sméagol, "Le Tubercule" de Ugo... Ève en aurait rit si seulement elle n'était pas aussi intimidée par l'endroit dans lequel elle pénétra. Le Bois aux Brumes. A peine passèrent ils la lisière de la forêt que le brouillard les encercla, jouant directement avec l'imagination de la jeune fille. Avait-elle vu un mouvement ? Le craquement des branches et le doux sifflement du vent était-il normal ? Était-ce une simple volute de brume ou quelque chose l'observait au loin ? Non vraiment, cet endroit lui donnait la chair de poule. Et tandis que Garrus s'amusait à fouiller entre les racines, dans les creux des troncs, dans chaque souche pourrie pour y trouver un oeuf ; Rytlock s'était doucement rapproché de sa dresseuse. Quand le pelage de celui-ci frôla son pantalon elle sursauta légèrement avant de voir de qui il s'agissait. Elle eut un léger sourire pour le félidé.

-Merci Ryt'. J'aime pas trop cet endroit c'est... lugubre.

Elle était reconnaissante au petit lion qui la rassurait de sa présence et de la chaleur qu'il exhalait. Elle continua d'avancer ainsi plusieurs minutes, s'arrêtant parfois pour attendre Garrus. De toute façon Ugo n'avançait pas bien vite devant, mais le Pokémon était vraiment dans sa bulle. Il continuait de tergiverser à demi voix avec la pomme de terre, ne faisant plus vraiment attention à ce qui l'entourait. Bon... peut être qu'au final ça n'avait pas été une si bonne idée que ça de le suivre. L'Élekid ne semblait pas vraiment savoir où se diriger et avançait un peu au hasard non ? Tandis que la jeune fille accéléra légèrement le pas pour poser une main sur l'épaule du petit Pokémon, Garrus poussa des piaillements surexcités. Interrompant Ève et même Ugo dans son monologue avec la patate, tous se retournèrent vers le Nidoran qui était en train de s'exciter dans le creux d'une souche morte. Calant M. Patate dans l'un des trous de ses antennes, le type Électrique rejoignit son camarade et rentra à moitié de la souche pour en tirer visiblement quelque chose. Oui et quelle chose, un des fameux oeufs mystères que l'académie avait disséminé un peu partout. Il était vivement décoré de Magicarpes hauts en couleurs et était d'une bonne taille. Le petit type Électrique le brandit, triomphant, tandis que Garrus sautillait pour tenter de récupérer sa découverte en pépiant énergiquement. Ève s'avança vers eux pour récupérer l'oeuf des mains de Ugo avant qu'un malheur n'arrive.

-On se calme vous deux. Si vous vous énervez comme ça vous allez finir par le casser. Vous l'avez trouvé et bravo à tout les deux, mais maintenant je vais le garder. on regardera ce qu'il contient au dortoir d'accord ? Allez en route.

Tout le monde fut mit d'accord et la jeune fille se tourna pour retourner sur ses pas et sortir de cette forêt inquiétante. Au final ils avaient trouvés ce qu'ils étaient partis cherchés, même si il faudrait qu'Ugo sorte de sa bulle et qu'Ève soit plus vigilante avec lui. Au moins cette histoire d'oeuf l'éloignait aujourd'hui de sa patate. Une patate...

_________________
Ève Syriel ✮ Carry on my wayward son ~ There'll be peace when you are done ~ Lay your weary head to rest ~ Don't you cry no more ! ♪
Merrizu Hiyouka
Région d'origine : kanto
Âge : 15
Niveau : 18
Jetons : 440
Points d'Expériences : 308
Scientifique Chercheur Pokemon
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Evènement #6 - Poisson d'avril et chasse aux oeufs.   Mar 12 Avr - 16:26
<Evènement #6 - Poisson d'avril et chasse aux oeufs. Image10

Event #6 - Poisson d'avril et chasse aux oeufs.

Merrizu

*Biiiiip *biiiiip *biiiip*
Hein ?! Quoi ?! Kékesai ?! … Un message ?...Sérieusement ? Mais bordel on ne peut pas dormir tranquillement sans ce faire réveiller par un message ici ?! J’espère que c’est important…

Je me levai pour chercher mon Ipok quand je vu l’heure, bon soit, il n’était pas si tôt que ça mais quand même ! Je pris mon Ipok et fut ébloui par la lumière produite par celui-ci, bah bien, ça va être une bonne journée je le sent bien aha…
Quoi ? Comment ça je ne fais que râler ? Non mais oh, je ne vous permets pas ! Surtout pas toi, pfuh ! « Hé oh pour une fois que je n’ai rien fais ! » J’ai dit chuuuuuuuuuuuuuuuuuut ! « Grrr tu ne perds rien pour attendre. »

Bref sinon pour revenir aux choses sérieuses, le message ! Voyons voir de quoi il parle ! *clic* ….Elisabeth Snow ? Wut ? C’est à cause de mes retards ? Naaaaan, j’aurai déjà eu des problèmes bien avant si c’était ça, humpf, pourquoi j’hésite à l’ouvrir ? Allez inspire expire, encore, encore, encore ! Ouais là c’est bon, pas trop quand même. *Clic*. De quoi ?...Pâques ? On fait ça ici nous ? Une chasse aux œufs ? Mmmmh… Qui dit Pâques dit forcément chocolat ! Non ? Je ne me trompe pas hein ?! Je veux mon chocolat ! Oh mais…qui dit Pâques dit aussi lapin, lapin ….halloween… NON !

-NON PAS ENCORE ! JE NE VEUX PAS, JE VEUX PLUS ! PLUS LE LAPIN NON PAS HALLOWEEN NOOOON !

A peine eu je prononcer ceci que je me mi au sol et entoura mes jambes avec mes bras, un peu comme les gens traumatiser dans les hôpitaux psychiatrique. En même temps faut dire que cette fête d’Halloween m’avait complétement traumatisé, et ce costume, mais ce costume bordel ! Mes amis inquiétés par mes hurlements s’approchaient de moi comme pour essayer de me remonter le moral.

-Hé pourquoi tu cri comme ça ?
-Oh euh, et bien ce message m’a rappelé une certaine fête…
-Ah ? Halloween si j’ai bien entendu. Il s’est passé quoi ?
-Rien…RIEN !
-Bon bah ferme la alors ?
-….euhm.

-Bon sinon, tu sais que les Pokémons naissent dans des œufs ? Qui dis chasse au œuf dis chocolat mais peut-être nouvel ami dans notre superbe team !
-Oh mais…mais c’est vrai !
-Bawai tu crois quoi, je réfléchi MOI !
-Gneh, andouille.
-Bon sinon, tu comptes rester au sol combien de temps encore ? Prépare toi on a une chasse qui nous attend et si tu mets trop de temps bah on aura rien pour nous !

-Argh c’est vrai !

Bon alors je prends quoi je prends quoi je prends quoi ?! Un t-shirt rouge, un sweat noir et un pantalon noir ! Voilà ça c’est bon, hum 2 bouteilles d’eau et 2 boites de biscuits au cas où, des pansements et du désinfectant ainsi que quelques serviettes en papier, voilà je pense que c’est bon c’est parti !

-Crash ! Flamiche, Eddy Piñata c’est parti !
-Bon on va où ?
-Elle a dit qu’ils étaient partout !
-Woaw, ça nous aide beaucoup ça !
- Si ils sont partout, tu crois qu’il y a des triangles dessus ?
-Euh, je ne sais pas, pourquoi ?
-Bah ils sont partout ce n’est pas la devise des illuminati ça ?
-…T’es vraiment irrécupérable.

-Mais !
-Oh regarde là, un groupe d’élève c’est qu’il doit y en avoir ici !
-T’as raison ! Allons-y !
-Hé mais on ne peut pas voler leurs œufs comme ça ! Attend !
-Bah non mais il doit surement en avoir d’autre non ?
-Humm soit.


Mais ça c’était sans compter Eddy ! Bah oui, moi j’ai un masque à gaz donc je ne le sent pas mais pour les autres, Eddy est une véritable infection, une calamité ! Du coup à peine arrivé, l’élève qui était sur le point de prendre un œuf l’abandonna pour fuir ( et les autres élèves aussi euhm ). Comment dire que j’étais un peu beaucoup gêné ? M’enfin au moins c’est boucler !

-Bon bah, je suppose qu’il est à nous maintenant ? *aheum* Pas d’objections ? Bon…alors il est temps de voir ce qu’il contient !

_________________
Evènement #6 - Poisson d'avril et chasse aux oeufs. 32108811

Nous sommes tous un peu fou ! A différents degrés et de différentes manières mais chacun cultive sa folie avec soin. La mienne? Elle prend grand soin de moi. <3
 狂気が私の唯一の友人です!
Bellamy Wallace
Région d'origine : Kalos.
Âge : 17 ans
Niveau : 36
Jetons : 1654
Points d'Expériences : 881
Scientifique Archéologue
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Evènement #6 - Poisson d'avril et chasse aux oeufs.   Mar 12 Avr - 17:02
« Argh… J’ai mal… »

Avez vous déjà vécu une mauvaise journée ? Du genre qui nous fait regretter de vous être levé le matin ? Quand l’univers semble s’archarner sur vous et sur votre petit corps fragile ?

Déjà ce matin, le voltali avait trainé sa carcasse hors du lit accompagné d’un  horrible mal de tête qui ne cessaient de s’empirer. Puis en s’habillant -dans le noir pour ne pas réveiller son colocataire- il s’était cogné tous les orteils sur les rebords de son lit. Et était même tombé sur son Ipok brisant l’écran de cette merveille de technologie.

Excédé mais pas découragé, notre héros avait maintenu son jogging du matin quotidien. Mais courir avec une nuée de dardagnan qui dansaient la samba dans son crâne s’était avéré bien plus difficile que prévu et une horrible nausée ne tarda pas à s’emparer du pauvre élève qui avait décidé de prendre un peu de repos appuyé contre un arbre. Manque de chance ou coup du destin, c’est ce moment là que choisit un mystérieux pokémon sauvage pour faire tomber une branche du dit arbre s'écrasa sur la main gauche du bel assoupi. Ce dernier s'était relevé non sans mal et avait reprit la route vers son dortoir bien décidé à regagner son lit et à y rester.

Mais le destin étant farceur, notre héros avait croisé un groupe d’une dizaine d’élève qui semblaient rechercher quelque-chose. Ayant bien trop mal à le tête, pour comprendre ce qu’il se passait, Ceibo avait choisit de contourner le groupe. Malheureusement pour lui, il fut coupé par un Dinoclier lancé à toute allure vers le dortoir des voltalis qui bien trop occupé à fixer son objectif ne remarqua même pas qu’il avait fauché le dresseur brun et avait continué à courir vers son objectif. Le malchanceux était tombé tête en avant dans une flaque de boue et n'avait pu s’empêcher de saisir son genou sous la douleur : erreur fatale ! En effet la main gauche était toujours amoché par la branche d’il y a quelques minutes et c’est ce moment là que choisit le majeur pour se tordre et adopter une inclinaison forte peu naturelle. Fantasmant sur ses couettes, Ceibo avait réussi à trouver le courage de se relever et avec toute la motivation qu’un tel esprit puisse engendrer il avait reprit son chemin vers sa chambre.

Bizarrement et heureusement, aucun autre obstacle n'était venu titiller l’humeur déjà acerbe du brun. Ilavait poussé la poignée de sa porte et avait pénétré dans sa chambre. C’est ainsi que Ceibo migraineux et nauséeux, avec des petits et moyens bobos sur toute la surface de son corps, les habits remplis de boue et de quelques gouttes de sang avait mis le pied dans sa chambre en poussant un soupir de soulagement et c’est là qu’il s’était aperçu qu’il n’appréciait vraiment que peu Briza, sa starter Caninos. En effet, malgré le peu de tendresse qu’il avait pour elle, il s’était au fil des semaines établis entre le dresseur et la chienne de feu une sorte de rite tacite : A chaque fois que le brun rentrait de son jogging quotidien, Briza sautait à hauteur de son torse et lui, il l’attrapait, lui offrait une ou deux caresses et la reposait au sol. C’était là, le seul moment où l’on pouvait croire que Ceibo était un bon dresseur. Et c’était si rare, que la caninos attendait ce moment tous les jours avec impatience. Si bien que ce jour-là et comme tous les précédents, elle sauta sans analyse préalable. Seulement voilà, ce jour là n’était pas une journée comme les autres, c’était une mauvaise journée et cette banale et qutoidienne preuve d’amour fut la goutte d’eau qui fit déborder le vase - vase qui tomba par terre et se brisa. Comprenez : Ceibo s’etait évanoui.

Voilà, tout l'histoire. Voilà la mauvaise journée de notre héros. Et tous ses incidents le conduire à reprendre connaissance dans un des lits de l'infirmerie emmitouflés dans de longs bandages blancs et avec plusieurs traces de seringues sur les bras. A sa gauche : des cachets de vitamines qui s'évaporaient dans un verre d'eau pour devenir un nuage de poudre orange et sa caninos, les yeux brillants d'inquiétude et de culpabilité. Et notre héros qui se tordaient de douleur, beaucoup plus provoquées par les multiples piqures que par ses mésaventures. La lueur dans son malheur c'est qu'il allait passer la fin de la matinée au lit, et une matinée c'est bien ce qui lui fallait pour récupérer. Malgré tout, la suite de la journée ne fut pas beaucoup plus agréable : Notre héros s'ennuya profondément dans son lit et avait interdiction de bouger, même ses interminables questionnements intérieurs ne parvinrent pas à l'occuper et en plus de cela : impossible de trouver le sommeil sur cet horrible lit dur comme de la pierre et tout cabossé. Ceibo avait l'impression d'avoir une bosse au niveau des omoplates. A 11H30, quand il eut enfin l'autorisation de partir en emportant bien sur des cachets et une ultime piqure, il se leva soulagé et s'étira. Il avait certes encore un peu mal mais sa tête ne le vrillait plus, il n'avait plus envie de vomir et surtout il se sentait capable de  marcher. De rancune, il donna un léger coup de pied au sommier et fut très surpris par la suite : le lit craqua, le matelas se déchira et un drôle d'oeuf tomba au sol. Surpris, notre héros se saisit de l'objet et l'examina avec des yeux ronds, de drôles de magicarpes semblait avoir étaient peints sur toute sa surface et surtout la matière était étrange. Notre héros avait beaucoup voyagé mais jamais il n'avait vu d'oeuf pareils.

Quand le brun sortit de sa contemplation, il se souvient qu'il avait tout de même cassé un lit de l'infirmerie et il prit la fuite sans demander son reste talonnée par sa starter qui avait suivi toute la scène comme simple spectatrice.

C'est ainsi que notre héros rejoint la cafétéria avec son drôle d'oeuf sous le bras. Les élèves qu'ils croisaient le regardait avec envie et Ceibo resserra son entraite sur l'objet de leur désir. Pris par une sorte de paranoïa, il se réfugia dans un coin de la cafétéria et reprit son étude minutieuse de l'étrange oeuf. Quand une élève vint l'interrompre :

"-Ouah ! La chance, t'en a trouvé un ? Je cherche depuis deux heures, moi.."

Le brun leva les yeux vers la fille qui arborait un air boudeur. Il la fixa un instant avant de répondre :

"-Tu sais ce que c'est, au juste ?"

S'ensuit une longue discussion sur le jour qu'on était et sur le message de la directrice que la fille montra à Ceibo en lui tendant son Ipok avant de continuer :

"-Vas-Y ouvre le ! Je veux savoir ce que la directrice à mis dedans !"

Ceibo devait avouer que lui aussi était curieux, et que malgré sa méfiance envers l'académie, c'était un jeu plutôt rigolo et qui invitait à sortir un peu de sa routine. Il jeta un regard vers Briza et se dit que sans elle et tous ses malheurs, il n'aurait peut-etre jamais trouvé cet oeuf. La journée n'était pas si mauvaise que ça après tout... La chienne aboya invitant elle-aussi son dresseur à ouvrir l'oeuf.

"-D'accord."

Puis le voltali ouvrit son oeuf sous les regards curieux et émerveillés de la fille et de Briza qui se disait que son dresseur était vraiment doué pour avoir trouvé cet oeuf sans chercher.
Ginji Labelvi
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 18 ans
Niveau : 100
Jetons : 2775
Points d'Expériences : 3887
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Evènement #6 - Poisson d'avril et chasse aux oeufs.   Mar 12 Avr - 17:53
Ginji Labelvi
      rp solo



« Poisson d'avril et chasse aux œufs »


« -LA CA Y EN EST J'EN AI UN T'ES A MOI C'EST MOI QUE JE L'AI TROUVE EN PREMIER IL EST POUR NOUS ON A GAGNEEEEEEE !  »

J'arrache brusquement l'objet sphérique, que je viens de repérer, du buisson où il se trouve, et le tends le plus haut possible pour le montrer à mes compagnons, fier.

« -Tadaaa ! On a enfin mis la main sur un ballon de foot !.... WAIT, C'EST PAS CE QU'ON CHERCHE ?!  »

Oz se frappe la tête contre un arbre, Goldfroy facepalm avec ses quatre mains, Harissa me donne une tape derrière le crâne, Aegta tire une horrible grimace, et Lucina me jette son terrible regard noir. Oui bah ça va, hein, j'étais persuadé que c'en était un...

Attristé, je laisse tomber le ballon, et me remets à chercher, de même que pour mes Pokémons. Enfin, Harissa se contente de nous regarder faire depuis mon épaule, mais on a tout son soutient, je suppose ?

Lorsque j'ai reçu le message de la directrice, ce matin, signalant qu'une grande chasse aux œufs a été lancée, j'ai tout de suite foncé à l'extérieur de mon dortoir pou débusquer notre trésor ! Sauf que depuis ce matin, bah... Chou blanc. Pourtant, j'ai été très méthodique !... Bon d'accord, pas dans la première demi-heure où j'ai retourné la cuisine de Mama Odie, mais dès que je me suis rendu compte qu'il fallait s'y prendre autrement, j'ai tenté d’exécuter une fouille minutieuse ! Spark, Euphie, Tobby et Thibault sont partis inspecter les conduits, Webble, Maygta et Mjöllnir escaladent les toits de l'académie dans l'espoir de repérer un œuf de loin, Meg est partie plonger dans le Lac Corail, accompagnée par Soul, et Arlo et Smegta cherchent dans la Grotte Granite. Quant à nous, nous comptons sur le regard perçant de Lucina pour nous guider !... Mais rien à faire, on a beau fouiller et fouiller, encore et encore, je ne trouve rien qui ressemble de près ou de loin à un œuf. Enfin, rien, à part ce ballon, mais je m'en fous de lui ! J'ai l'impression de revivre ma première journée à l'académie (Ou du moins, la première journée où je n'étais pas cloîtré à l'infirmerie), lorsque j'ai passé près de trois heures pour trouver l'entrée de ces fichus souterrains...

Remarque, nos recherches m'évoquent aussi une toute autre journée, qui a eu lieu, elle aussi, peu de temps après mon arrivée sur l'île. La présence de Oz, Goldfroy, Soul et Lucina à mes côtés y est pour beaucoup, puisqu'il s'agit de la première Pâques que nous avons passé ensembles, et qui consistait également en une recherche d’œufs... Mais pourtant, je ne comprends pas ! Nous sommes plus nombreux, nous connaissons bien mieux l'académie, et nous avons même un Pokémon avec des rayons X à la place des yeux, et pourtant, on a toujours pas mis la main sur le moindre œuf, alors que cela n'avait pris que quelques minutes il y a deux ans !

Je ne vois qu'une explication à cela...

… NON, en fait, j'en vois huit !

1) Tous les œufs ont éclos entre le moment où ils ont été déposés et celui où Snow a envoyé le message.
2) Ils sont tous en chocolat, ET CAEL ET RODRIGUE SONT PASSES AVANT MOI ! LES TRAITRES !
3) Arceus, n'étant toujours pas parvenu à m'éliminer, m'a, une nouvelle fois, maudit, afin que nous ne mettions jamais la main sur un œuf, et que nous mourrions à force d'acharnement et de persévérance.
3,5) Il s'est juste contenté de me rendre plus poisseux.
3,75) Ou alors, les œufs de Pâques sont dorénavant invisibles à nos yeux ! Est-ce que c'est aussi valable pour le œufs en chocolat ?!
4) Les ninjas ayant assassiné ??? lors de l'avant dernier Halloween sont revenus à l'académie, et ont récupéré l'intégralité des œufs car ceux-ci sont nécessaires à la réalisation du rituel sacré permettant d'ouvrir la salle secrète se trouvant sous l'académie et dans laquelle repose l'artefact qu'ils désirent tant.
5) Je me suis encore fait avoir par une émission gag.
6) Nous sommes passés dans une faille spatio-temporelle après la réception du message et nous trouvons soit dans le passé, soit dans le futur. Mais dans tous les cas, ce n'est normal qu'il n'y ait plus d’œufs, puisque Pâques n'a pas encore eu lieu, ou est passé depuis longtemps !
7) Tout ceci n'est qu'un cauchemar, et je vais bientôt me réveiller. … Comment ça, j'exagère ? Bien sûr que non ! Vous ne la ressentez pas, ma frustration ? Ce cauchemar est horrible !
8) Cette chasse aux œufs est en vérité un poisson d'avril.

… Hmm... Statistiquement parlant... Je dirai que le plus probable est... LA PROPOSITION SIX ! (Merci Orren) EVIDEMMENT ! A FORCE DE COTOYER RUBY, CE JOUR DEVAIT ARRIVER !... Vite, il me faut un journal ! Je dois à tout prix savoir à quel date nous nous trouvons ! Parce que si nous sommes dans le passé, je risque d'affecter celui-ci et de modifier l'avenir, alors que si je suis dans le futur, je vais avoir connaissance de l'avenir et risque donc de me comporter en conséquence une fois de retour dans le présent et ainsi entraîner une bifurcation dans ma timeline originelle !... A moins que, dans ce futur, le Ginji de cette époque ait lui aussi été projeté dans le futur à mon époque à moi, ce qui, par conséquent, signifie que tout ce qu'il m'arrive est normal et fait parti d'un cycle perpétuel et donc que je ne dois surtout pas m'en écarter au risque de justement faire bifurquer la timeline qui...

… Euh, attendez, ça n'a pas de sens, ce que je dis...

… IL N'Y A PAS DE DESTIN TOUT TRACE A L'AVANCE, MAIS UN LIEN ETROIT QUI NOUS UNIT ! LIBRE A NOUS DE LE RENFORCER, OU DE LE BRISER ! Vite, je dois faire part de ces deux phrases hautement philosophiques et absolument pas plagiées d'un jeu vidéo que j'adore à mes Pokémons !

Je me relève brusquement, manquant de faire chuter Harissa de mon épaule, et tends fièrement le poing bien haut.

« -MES AMIS ! SACHEZ QUE DANS L'ADVERSITE, NOUS DEVONS RESTER UNIS ET...
-Amaaaaaaaaa ! »

Je suis coupé par l'arrivée soudaine de mon Amagara, qui galope jusqu'à nous en poussant des cris joyeux. Il est suivi par Webble, et Smegta, qui semblent tout aussi enthousiastes.

Lorsque Arlo arrive à hauteur d'Oz et Goldfroy, il échange quelques paroles avec eux, mais est pris de court par l'arrivée de Webble et Smegta. Ce dernier met aussitôt fin au suspens, et ouvre en grand les portes de son mini-frigo, pour exhiber à la vue de tous... Un œuf ?!

« -... »

9) Je suis pas doué.

@Eques sur Never-utopia.

_________________

« Il y aura des hauts, il y aura des bas… Et je ne serai pas là pour t’aider à les traverser. »
Cael Joy
Région d'origine : Hoenn
Âge : 17
Niveau : 64
Jetons : 1091
Points d'Expériences : 2317
Todresseur Ranger
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Evènement #6 - Poisson d'avril et chasse aux oeufs.   Mer 13 Avr - 6:20
''Alors, tu vois quelque chose ?''

Suspendu la tête en bas comme un Sonistrelle, le creux des jambes reposant à même une branche maitresse, j'ai beau me contorsionner en tout sens, impossible de repérer le moindre petit morceau de coquille. En vol à hauteur de mon visage, Ven semble tout aussi penaud que moi, et en profite même pour me mettre un coup de bec sur le front...Eh, pas la peine de passer ta frustration sur moi !

''Ven, ça fait mal !...Peut-être que les autres auront eu plus de chances.''

Par ''les autres'', j'entends bien évidemment la petite troupe formé par Mithos, Martel et Liu. Pour la première fois, j'ai accepté de les laisser sortir tout seul de la chambre, sans Katara pour les garder (Même si je la soupçonne fortement de jouer les loutres ninjas juste derrière eux...Et c'est pas plus mal, à vrai dire). Autant vous dire que cette chasse aux oeufs de Pâques sonne pour eux comme la plus grande aventure de leur vie...Et avec la chance de Liu, ça ne m'étonnerait pas qu'ils en aient déjà trouvé, des oeufs. Pas comme leur Dresseur qui décroche brusquement ses deux jambes de leur appui, avant de se laisser tomber vers les branches plus basses, pour en saisir une des deux mains. C,est parti pour un peu de voltige arboricole !

''Lucki ! On a rien trouvé, on va fouiller ailleurs !''

Ah oui, je ne vous l'avais pas dit ? Lucki a (Aussi surprenant que ça puisse paraitre) accepté de se joindre à nous pour cette quête légendaire et périlleuse ! Fin' au début, il n'avais pas l'air motivé, mais à la seconde où j'ai rappelé ''par inadvertance'' qu'un oeuf de Pâques, c'est souvent en chocolat, le Lucario s'est montré très coopératif. Mais même avec l'aide de ses perceptions, pour le moment, on a fait chou blanc sur toute la ligne...C'est quand même bête qu'un oeuf en chocolat n'ai pas d'aura, ça me faciliterait vachement les choses.
Avec la chance que j'ai, je suis sûr que Ginji est déjà passé un peu partout dans l,académie avec l'armada qui lui sert d,équipe , et qu'il a tout raflé...Ce qui implique donc qu'il a probablement ramené son butin en un lieu qu'il pense sécurisé.
Laissant glisser mes mains le long de la dernière branche que je venais d'atteindre, je n'ai plus qu'à me réceptionner, avant de courir vers le dortoir Voltali, suivi de Ven et Lucki, aussi intrigués l'un que l'autre. Vous allez voir, je suis sûr que j'ai raison, je viens de percer le stratagème de ce coPAIN !

''S'il a récupéré les oeufs et qu'il a voulu les cacher, le meilleur endroit c'est...Dans sa chambre. Mais si Lucki, réfléchis...C'est quoi le premier endroit auquel n'importe qui aurait pensé ? Cette même chambre, donc tout le monde l'écarte de la liste direct et se fait avoir ! Mais pas moi !''

Ni une, ni deux, me voila donc lancé sur la traque des oeufs de coPAIN Pâques.Rien Ni personne ne pourra se mettre sur ma route, je vaincrai tous les obstacles qui se dresseront, même si je dois forcer la porte du bâtiment et vaincre une horde de Voltalis en furie !

''Boing, boing, boing...Mais qu'avons-nous là?''

...Rien, sauf le frisson qui vient de m'infliger le statut Gel aussi sûrement qu'un Laser Glace. Très, très TRÈS, lentement, j'exécute une rotation pour découvrir la source de mon tourment, ce pendant que Ven pousse un piaillement de panique et que Lucki m'adresse une pique d'aura aussi amusée que susceptible de signifier ''Bonne chance...Tu vas en avoir besoin''.
Et vu ce que je découvre, ça risque d'être effectivement le cas !

'Pro...Professeur Heartnett...''

''En chair et en fourrure ! N'est-il pas magnifique ? Je l'ai fabriqué moi-même, tu sais !''

Même dans mes pires cauchemars, je n'aurais pas pû imaginer cette scène : Hearnett, déguisé de pied en cap en Lockpin blanc, avec les oreilles, la queue en pompom et un panier rempli de rose, une montre à gousset fixée sur le col de son costume  et un haut de forme.... Alors pourquoi j'ai envie d'éclater de rire ?

''Mais...Je trouve qu'il est un peu triste d'être le seul lapin de Pâques, en ce jour de renouveau...''

Pourquoi je le sens soudainement aussi mal...Et pourquoi je sens aussi que la suite ne vas pas du tout me plaire...Repli stratégique, on recule lentement comme si de rien n'était.

''C'est pour cela..Que j'ai conçu ceci ! Mes petits Voltas étant tous de sortie, je suis sûr que tu feras l'affaire pour porter ma fabuleuse création ! Et à nous deux, nous répandrons la joie de Pâques dans toute l'académie !''

La création en question s'avère être un costume identique au sien, à l'exception de la montre et du haut de forme...ET DE COULEUR ROSE, ARCEUS, TU TE FOUS DE MOI ?
Hors de question que je porte un truc pareil, j'ai suffisamment donné dans le ridicule ce mois-ci ! On oublie le repli lent et posée, place à la fuite précipitée !

''Merci, mais on m'appelle...là-bas ! VEN, LUCKI, COURREZ !''

''Ah non, je n'accepterai aucun refus ! Smeagol, sois un amour...Attrape !''

Courir, courir et encore couriiiiiiir. Même Lucki doit être surpris de la vitesse que je suis capable de déployer dans cette situation, mais là, c'est une question de vie ou de mort (Surtout celle de la dignité qu'il me reste). Ven tente bien de ralentir le Crapustule d'une attaque Cyclone, mais ce dernier se contente de la traverser, imperturbable,, avant de reprendre sa course. Évitant les élèves à quatre pattes prés des buissons qui jouxtent le parc, je ne prends même pas la peine de réfléchir et tourne brusquement au travers de ce dernier. Je jetterais bien un coup d'oeil en arrière pour vérifier s'il est toujours là, mais avant ça, peut-être que mettre un peu plus de distance entre nous (Genre, celle qui sépare Kalos de Kanto) ne serait pas plus mal !

''Revenez ! Mais revenez, à la fin!''

J'aurais pitié d'Heartnett un autre jour, d'autant que je suis sûr et certain qu'une autre malheureuse victime ne tardera pas à tomber dans ses filets. Sauf qu'en attendant la potentielle victime, c'est moi, alors courrez !
Alors que ma petite troupe se rapproche de plus en plus du Lac Corail, un cri familier manque de me faire trébucher : En retrait par rapport au chemin, deux paires d'oreilles noires et blanches reconnaissable entre mille dépassent d'un buisson, accompagnés par la queue d'un Evoli. On dirait que mon trio de petits monstres est encore a pied d'oeuvre...Eh, mais y'a de l'idée !
Sans plus attendre, je plonge dans l'un des autres bosquets touffus qui jouxte le chemin du lac. Ven vole rapidement pour se réfugier dans l'épais feuillage alentours, et Lucki, quand à lui, se contente d'un reniflement ironique à mon encontre, avant de repartir en courant le long du chemin. Maintenant, ne plus bouger, ne plus faire un geste et...

''CRAPUSTUUUUUUULE!''

On a dû l'entendre jusqu'à Hoenn, celui-là...Le pas lourd du type Eau se rapproche de plus en plus, jusqu'à ce que finalement, un bout de ses pattes fassent son apparition juste devant mon buisson. Surtout ne pas respirer ou faire le moindre geste, il pourrait m'entendre.
Au terme de (trop) longues mintues d'attentes, mon poursuivant semble se lasser et avec une éructation sonore, commence à se trainer d,un pas lourd vers l'autre bout du chemin, pour rejoindre son Dresseur. Soulagé, je me tasse alors légèrement en arrière...

*Snap*

''AIE ! Katara, pourquoi tu m'as frappé ?!''

Et un Ranger qui marche sur l'une des queues de sa Mustebouée, un ! Et un autre Ranger qui jaillit du buisson quand la-dite Mustebouée lui assène un bon coup de l'autre queue sur la tête ! À peine a-t-elle frappé, que Smeagol pivote, dardant un regard mauvais sur notre duo.

''....Gloups''

''STUUUUUULE !''


Pas le temps d'en vouloir à Katara, je me contente de l'attraper et de me remettre à courir en direction du lac ! L'instant de surprise du Crapustule m'a permis de reprendre un peu d'avance, mais si je ne trouve pas très vite une meilleure cachette, je suis foutu !
Surtout qu'une fois au lac, je serais complétement coincé !

''Katara ? Qu'est-ce que tu...''


********************

Cinquante...Cinquante-et-un...

''...Stule..Crapustule !''

''Tu les as perdu ? Dommage, mais ne t'en fais pas mon bon Smeagol, je trouverais surement un meilleur candidat pour apprécier la fabulosité de ma nouvelle tenue ! En chasse !''

Soixante-cinq...Soixante-six...Ok, je tiens plus !

''Hmpfffffffffff...Fiou....Je commençais à croire qu'ils n'allaient jamais s'en aller''

Brillante idée que celle de Katara de m'aider à plonger dans le Lac Corail...Même si je suis trempé, essoufflé par l'apné et frigorifié par le vent ambiant, au moins, je ne suis pas dans un costume de lapin rose, c'est une victoire en soi ! La Mustebouée ne semble pas gêner le moins du monde par la baignade et en profite même pour replonger un bon coup.

''C'est ça, profites-en...On a pas tous la chance d'avoir de la fourrure, tu sais ?''

Maintenant que les choses se sont calmés, Ven semble décider à faire sa réapparition, et se laisse planer jusqu'à ma position, avant de se poser sur mon épaule. Vu les taches de jus de baies qui couvrent son bec, je vois que Monsieur s'est offert un petit gueuleton (Et sans partager !), avant de venir prendre de mes nouvelles, ça fait plaisir !

''Et je présume que tu n,as pas vu d'oeuf, non plus ? Ce serait trop beau.''

''Bouée !''

Rien de concluant pour Ven, mais on dirait que les choses sont autrement plus satisfaisantes pour ma Mustebouée : Une petite tête aux moustaches frétillantes vient de surgir hors de l'eau, avant que la loutre ne s'extrait du Lac, en trainant un  gros sac, fermé aux deux extrémités. Vu la forme, impossible de se tromper, c'est un....trésor ! *SBAF*, OK, c'est un œuf, et décoré de Magicarpes en plus. Je ne sais pas qui a eu l'idée de le planquer dans le fond du lac, mais on dirait qu'il n'est pas le seul, puisque Katara replonge directement, en quête d'autres babioles.
Avec tout ça, j'ai mon oeuf, mais ce serait dommage d'en profiter tout seul, n'est-ce pas...Voyons voir, si Martel, Mithos et Liu se trouvaient par là, il y a moins de deux minutes, où est-ce que je pourrais bien le poser pour être sûr qu'ils le trouvent ''par hasard''?

HRP:
 

_________________
Evènement #6 - Poisson d'avril et chasse aux oeufs. 1529618029-cael
Evènement #6 - Poisson d'avril et chasse aux oeufs. Nrlv1q6

"You don't need a reason to help people...right ?''
Marie R. Uana
Région d'origine : Almia (?)
Âge : 18 ans
Niveau : 41
Jetons : 3135
Points d'Expériences : 1056
Todresseur Ranger
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Evènement #6 - Poisson d'avril et chasse aux oeufs.   Mer 13 Avr - 17:35
Poisson d'avril et chasse aux œufs
rp solo.


Marie était hésitante.

Elle n'était pas trop sûre de la démarche à suivre. C'était la première fois qu'elle prenait part à cet événement, après tout.

Lorsqu'elle reçut un message sur son Ipok, le matin même, Marie fut surprise par son contenu. La Directrice conviait les élèves à une chasse aux œufs !... Bémol : la Mentali ne savait pas, ce qu'était une chasse aux œufs.

Si Snow n'avait pas développé ses propos dans la suite de son message, Marie serait partie en forêt avec une lance et un arc pour chasser des œufs. Cette histoire « d’œufs cachés » qu'elle devait « trouver » avait suffi à l'en dissuader, et à la convaincre d'aller se renseigner sur cette fameuse fête de Pâques avant de tenter quoi que ce soit. Elle savait par quoi commencer !

Elle se rendit à la bibliothèque de l'académie afin de se documenter. Pourtant, elle eut beaucoup de mal à mettre la main sur un livre traitant de la question ! Mais elle y parvint, après de longues minutes durant lesquelles elle épiait les étagères de la bibliothèque, passant en revue l'ensemble des rainures des bouquins qui passaient devant ses yeux experts. Marie avait l'habitude, de fouiller ce lieu poussiéreux et désert !

Satisfaite, elle se hâta d'aller emprunter le bouquin. Elle ne remarqua pas le regard sceptique que lui lança Madame Pervenche, et dès qu'elle eut à nouveau le livre en main, elle sortit de l'enceinte du bâtiment pour s'asseoir confortablement sur un banc.

La mine extrêmement sérieuse, Marie se plongea dans la lecture intense de « Arnaud le Sapereau à la recherche des œufs de Pâques ».

La lecture fut d'une simplicité étonnante. D'autant plus que le livre manquait cruellement de texte ! Il n'y avait que de brefs dialogues entre un jeune Sapereau et un Eoko, ce dernier cachant des œufs que le Saperau devait trouver par la suite.

Lorsque Marie eut terminé sa lecture, au bout d'une minute à peine, elle était perplexe. Peu sûre d'avoir compris toute la subtilité de la chose, elle relit le bouquin une deuxième fois. Puis une troisième, et une quatrième : au bout de la cinquième fois, elle connaissait le texte par cœur, mais n'était toujours pas certaine de la démarche à suivre.

Et heureusement pour elle...

… CANARD MAN ETAIT LA !

Et il n'était pas seul ! Il était accompagné de ses fidèles disciples : Soren, Stahl et Sumia ! Marie eut rapidement fait appel à ses Pokémons, ayant néanmoins l'excellent réflexe de garder son Mangriff et sa Séviper dans leurs Pokéballs respectives. Sans un mot, elle se leva de son banc, le nez toujours fourré dans son bouquin, et ignora royalement la pause victorieuse de Sain pour avancer en direction d'un espace plus dégagé. Elle leur fit un bref résumé de la situation.

« -Il y a possibilité, pour les élèves de l'académie, d'obtenir une récompense par l'intermédiaire d'une "chasse aux œufs", à l'occasion de la fête de "Pâques". Et d'après mes informations... Nous devons trouver la "Rivière de Miel" à côté de laquelle se trouve "l'Arbre à Sucettes" où  "Cloclo le Eoko" a caché ces fameux œufs... La récompense devrait se trouver à l'intérieur de ceux-ci. »

Les Pokémons de Marie s'échangèrent un regard aussi sceptique, si ce n'est plus, que celui de Madame Pervenche précédemment. Leur dresseuse était sérieuse ?... Apparemment, oui, puisque la Mentali fit preuve d'une réflexion profonde dans l'espoir de localiser la fameuse "Rivière de Miel".

« -Nous pouvons supposer que cette rivière est une métaphore se basant sur la couleur dorée généralement attribuée au miel. Dans de nombreuses croyances, la rivière symbolise un atermoiement compulsif accordé après le trépas suite à une aérophagie d'une pensée commune qui converge vers un mouvement rationnel de.... »

Et la voilà partie dans un monologue dont seule elle comprenait la signification exacte. Le plus étonnant étant que, par X, et par Y, elle déduit que Arnaud le Sapereau devait trouver ses œufs auprès des serres de l'académie ! Elle intima à ses Pokémons de l'accompagner sur place, et de rechercher avec elle ces fameux œufs. A plusieurs, ils avaient plus de chance ! Et Marie tenait absolument à mettre la main sur une récompense. Bah oui, il ne faudrait pas non plus qu'elle ait prodigué tous ces efforts pour rien !

Pourtant, ils avaient beau chercher, ils ne trouvèrent rien qui s'apparentait aux œufs si ardemment convoités. Ne comprenant pas, Marie rouvrit son livre, et, légèrement dépitée, entreprit la recherche d'autres indices.

« -Je suis fort contrariée... Je suis pourtant certaine que c'est ainsi qu'Arnaud le Sapereau est parvenu à trouver la récompense... »

Compatissante, Sumia passa un bras dans le dos de sa dresseuse, gardant sous silence l'absurdité du raisonnement dont faisait preuve l'humaine. Elle apprécia le geste de sa Carmache, et chassa tout ceci d'un simple haussement des épaules. Elle n'aura qu'à se l'acheter elle-même, sa récompense.

« -Cela n'a point d'importance. Sain, Soren, Stahl, nous rentrons.... Stahl ?  »

Aucune trace du Grindur. Du moins, à première vue : Marie remarqua son Pokémon planqué dans des hautes herbes un peu plus loin. Non consentante à l'idée de perdre plus du temps, elle alla chercher son Pokémon, le souleva, et s'apprêta à repartir en direction de la bibliothèque pour rendre son livre. Pourtant, elle se rendit bien vite compte d'un léger problème : ce n'était pas son Grindur qu'elle tenait. Cela avait certes une forme ovale, mais c'était beaucoup plus léger, et n'avait pas les piquants si caractéristiques à son Pokémon...  Oh, attendez. Ce n'était pas un œuf, ça ?

« -... On dirait.... Je ne sais point. Quel est ce motif.... Étrange ?... Serait-ce un... Magicarpe ?... Pourquoi donc décorer un œuf d'une telle représentation ?...  »

… Non, Marie n'était pas non plus au courant de ce qu'était un poisson d'avril, si vous vous posez la question.


© Mzlle Alice.

_________________

« Je m’occupe de lui. »
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: Evènement #6 - Poisson d'avril et chasse aux oeufs.   
Evènement #6 - Poisson d'avril et chasse aux oeufs.
Page 1 sur 2
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :