A Red Word - PV Idalienor [Terminé]
Max Arago
Max Arago
Région d'origine : Kalos, Romant-Sous-Bois/Illumis
Âge : 18 yo
Niveau : 50
Jetons : 1156
Points d'Expériences : 1681
Scientifique Archéologue
Sujet: A Red Word - PV Idalienor [Terminé]   Sam 2 Avr - 14:19
A RED WORD
Ida Δ Max

Un bâillement échappa à la Givrali. La joue appuyé sur sa main droite, cela faisait une grosse heure qu'elle était à son bureau à lire ce bouquin. La bibliothécaire lui avait conseillé, apparemment il correspondait à ses domaines d'études. Elle était bien contente que Pervenche la conseille ainsi, parce qu'elle connaissait tous les livres de son domaine. Elle n'avait donc pas à explorer, et à perdre du temps, à chercher ce dont elle avait besoin. Du moins c'est ce qu'elle avait pensé quand Pervenche lui avait tendu le livre plus épais que le ventre de son Goinfrex. Sauf que, ce que la jeune femme avait oublié de lui dire c'était que ce fameux livre était plus ennuyant que rester assis dans une pièce sans aucune occupation. Pourtant, Max avait une bonne capacité à se concentrer même sur les choses les plus ennuyantes, comme les cours d'Ace. Mais là, soit elle n'était pas dans un bon jour, soit ce livre dévoilait ses faiblesses.

Max soupira avant de glisser la photo du groupe qu'elle formait autrefois à Illumis. Elle lui servait de marque page, elle abandonnait la lecture pour aujourd'hui. Elle avait besoin de bouger, rester assise toute la journée n'était pas sain. Elle siffla un coup appelant à elle son équipe éparpillée dans l'équipe. En ce début d'après midi nombreux était ses pokemons à roupiller. Du coup elle ne prit avec elle que ceux qui était réveillé au moment de partir, à savoir Apa, Tooth, Puff et Friggy. Son Mateloutre était toujours présent pour elle et il veillait sur elle avec plus d'attention qu'une mère. C'était hyper mignon mais parfois, souvent, Max avait l'impression qu'il était la seule véritable autorité dans l'équipe. Qu'elle n'était qu'accessoire. Elle secoua doucement la tête, elle était la dresseuse c'était elle qui s'occupait d'eux. C'était elle qui donnait les ordres, si elle n'arrivait à en être sure, il était évident que les membres de son équipe douteraient. Elle avait fait bien des progrès depuis son arrivée à la Pokemon Community mais il lui manquait encore une bonne dose de confiance en elle.

Elle enfila son manteau, la saison étant encore un peu fraîche pour se contenter de son gilet, elle agita doucement la main en direction de Ladon qui s'occupait de surveiller les petits qui dormaient encore. Elle faisait confiance au beau Dragon or et argent pour les occuper une fois réveillés. La jeune fille déambula un peu au grès du hasard dans le campus, passant par la cafétéria pour s'offrir un de ses yogourt aux baies qu'elle aimait tant, et elle en profita pour faire un plein de gâteaux pokemons faisant bien attention à les garder hors de la vue du Goinfrex qui semblait bien décider à tous les manger avant la fin de la journée.

Sans trop savoir comment, Max se trouva à proximité d'une des nombreuses entrées des Souterrains. Haussant négligemment des épaules, elle sortit sa lampe torche puis elle s’enfonça dans les profondeurs de l'école. Dès que la luminosité fut basse, le Wattouat alluma l'espèce d'étrange boule qu'il avait au bout de la queue. Max le regarda avec un sourire, à la base c'était pour cette étrange capacité qu'elle avait voulu un Wattouat. C'était terriblement utile pour une archéologue. Malheureusement, son Wattouat était un peu particulier, si bien qu'il n'en faisait un peu qu'à sa tête et qu'il aimait bien arrêter de les éclairer dans les moments cruciaux.

L'équipe réduite s’avançait tranquillement dans les galeries étroites, étrangement, alors que bon nombre de personne se sentait mal dans ce genre d'environnement, elle s'y sentait parfaitement bien, ce qui était une bonne chose étant donné qu'elle visait un métier d'archéologue. Elle avait sa main non occupée par sa lampe accroché à son Goinfrex, dans le doute, il pouvait décider de faire une connerie à tout moment. Elle n'était pas sure de vraiment pourvoir l'en empêcher, mais ça le bloquerait un moment. Elle espérait.

Ça marcha. Un peu. Elle se retrouva écrouler sur le sol alors que Friggy avait foncé sur … Elle ne savait pas trop, sûrement un pierre qui ressemblait à une sorte quelconque de nourriture. Mais dès que le Goinfrex attrapa la fameuse pierre il laissa échapper un couinement de douleur. Max se releva précipitamment et s’avança vers son pokemon. Elle se stoppa rapidement à la vue du liquide rouge bien trop connu, la pierre était de toute évidence très coupante et les pattes avant de Friggy étaient recouvertes de sang. Ce n'était sûrement pas très grave, mais la seule vue du liquide venait de paralyser totalement le corps de la rosée.

Ça ne pouvait pas arriver à nouveau pas vrai ? Elle recula, fixant sans un mot et les yeux écarquillés, elle tomba sur ses genoux. Inutile. Elle était toujours aussi inutile. Incapable de protéger son équipe. Elle ne servait à rien. Strictement à rien. Elle était juste un poids pour eux. Ils seraient tous beaucoup mieux sans elle. Elle ne pouvait même pas les protéger. Elle avait l'impression que le sang coulait de plus en plus fort. Elle hallucinait. Elle revoyait le monde en rouge.

Tout était rouge. Elle ne pouvait rien faire d'autre que revoir ses mains se couvrir de rouge. Elle ne pouvait que revoir le sol se couvrir de rouge. Et son pauvre Friggy la regardait, ce n'était que des petites égratignures.

Mais elle ne voyait plus que du rouge, tellement de rouge dans ses yeux ambrés.  
© GASMASK

_________________
t h e f i r e i n s i d e
Idalienor Edelwen
Idalienor Edelwen
Région d'origine : Hoen
Âge : 19 ans
Niveau : 54
Jetons : 2476
Points d'Expériences : 2275
Pokeathlète Médecin
Sujet: Re: A Red Word - PV Idalienor [Terminé]   Dim 3 Avr - 18:39
A Red Word x Maxine Arago
Je m’étire longuement accompagnée d’un bâillement. La nuit fut agitée. Mon œuf n’a pas arrêté de bouger, et pas qu’un peu. Du coup avec Aria on a passé plusieurs heures à veiller sur lui en attendant qu’il se calme mais on a perdu la moitié de la nuit. Aria est une vraie pile électrique et n’a pas l’air de sentir le manque de 4 heures de sommeil mais moi j’y suis plus sensible et Jackie ne nous ayant pas épargné, je suis claquée.

Mais rester enfermée dans ma chambre n’est pas dans mon habitude, surtout un samedi où il n’y a pas cours. Alors je me suis motivée à sortir. Mais où pourrais-je aller ? Aria m’a demandé récemment si j’étais retourné dans les souterrains depuis ma visite chez le collectionneur et il est vrai que je n’ai jamais pensé à y remettre les pieds. Pourtant il n’y a pas que l’antre du collectionneur là-bas mais également une multitude de galerie souterraine. C’est surement pour ça que je n’y suis pas retournée. Je pourrais me perdre trop facilement. Mon sens de l’orientation ne s’améliorant pas (voir même empire j’ai l’impression) je n’ai jamais pris le risque. Mais bon aujourd’hui tant pis pour les risques, je vais y aller.

J’enfile mon manteau et mon écharpe traditionnelle, attrape ma sacoche avec toutes les affaires plus mon œuf et quitte la chambre. Evidemment Pop et Ruru sont de la partie. En quelques minutes, je me retrouve dans le fameux souterrain. On va essayer de ne pas prendre trop d’intersection pour éviter d’oublier par quel chemin je suis arrivée. Le mot d’ordre du jour : toujours tout droit. Avec ma petite lampe torche, j’avance doucement en quête d’aventure. Peut-être que je trouverais au passage un objet rare qui sait ?

Tiens au loin il y a de la lumière, un autre élève ayant eu la même idée que moi ? Ca me ferait un peu de compagnie. En arrivant à la source de lumière qui n’est autre qu’un Watouatt, je découvre un spectacle tout autre que ce à quoi je m’étais imaginée. Il y un Goinfrex blessé à la patte, un Watouatt qui fait de la lumière avec sa queue, un Zarbi, un Mateloutre et surtout une élève à genoux, au sol les yeux dans le vide. Je m’accroupis à côté d’elle pour voir ce qu’il se passe. Je la reconnais, c’est Maxine Arago, la fondatrice de l’Arborescence. Elle ne semble plus réagir à rien, son regard fait presque peur, non ELLE a peur. Je dépose mon sac sur le sol avant d’essayer de parler à l’élève.

Maxine, Maxine qu’est ce qui se passe ? Que s’est-il passé ?

Elle ne réagit même pas au son de ma voix. Mais bon sang c’est quoi ça ?! Du sang ? Mais voilà la solution. Je pense qu’elle est phobique du sang. Elle ne présente aucune blessure alors je ne vois que ça. A ce même moment, l’œuf qui était dans mon sac commence à se fendre. Non pas maintenant pitié. Et si. L’œuf vole en éclat dévoilant une superbe Rosélia aux roses blanches et noirs, complétement opposées à leurs couleurs habituelles, le rouge et le bleu. Elle est chromatique, c’est pour ça qu’elle portait une marque différente sur la coquille. Sauf que cette petite maligne avance déjà bien, elle tangue un peu mais bon, et s’enfonce droit vers l’autre côté du souterrain. Mais ce n’est pas vrai ça ! Bon je rappelle les troupes pour donner les directives.

Désolé je ne suis pas votre dresseuse mais là, situation d’urgence oblige je prends les commandes. Ruru et Mateloutre vous allez chercher Rosélia avant qu’elle se perde, Pop et Zarbi vous restez avec Maxine et Watouatt tu restes par ici pour nous éclairer. Ruru prend cette lampe torche autour de ton cou pour vous éclairer dans les galeries. Pendant ce temps je m’occupe du Goinfrex.

Je détache alors mon écharpe de mon cou et l’enroule autour des yeux de Max. Quand elle reprendra ces esprits, elle évitera de refaire un malaise. Je l’appuie délicatement contre la paroi du souterrain puis je vais m’occuper du Goinfrex. Visiblement il s’est coupé avec le morceau de pierre aiguisé. Je sors de ma sacoche du désinfectant et du strap pour m’occuper de sa blessure.

Attention ça va un peu piquer


Je tiens fermement la patte du Goinfrex et envoie un pchit de désinfectant sur sa plaie. Il grimace un peu mais ne dis trop rien. J’applique ensuite un à un les straps pour fermer sa plaie et la faire cicatriser plus vite. Et pour finir je place un gros pansement par-dessus pour éviter de faire sauter les straps au moindre mouvement. Une fois se travaille finit, je retourne vers Max accompagnée de son Goinfrex pour voir comment elle va. Elle semble s’être endormie. Quand on a cette phobie, c’est très difficile de gérer ce genre de situation. Heureusement que je suis arrivée à temps. Quelques minutes plus tard, Ruru et Mateloutre reviennent accompagnés de Rosélia. Je la prends dans mes bras.

Merci tous les deux de votre aide.

Je tends alors un paquet de gâteau pour que toute la bande ce le partage. Le Goinfrex se rue dessus le premier et manque de manger la moitié du paquet. Bon heureusement je l’ai arrêté à temps et distribué les gâteaux à chacun. La calme s’installe avec ce gouter improvisé. Le Zarbi continue à voler autour de ma tête, c’est assez perturbant. Bon il serait temps que je donne un nom à mon nouveau compagnon.

Alors toi ton nom se sera…Yuko ça te va ?

Elle me répond vivement accompagnée d’un sourire. Tu seras Yuko donc. Des petits gémissements se font entendre. C’est Maxine qui se réveille. Je m’approche d’elle doucement et détache mon écharpe de ses yeux avant de m’adresser à elle

Salut Maxine moi c’est Idalienor Edelwen Pyroli et Pokeathlète Médecin. Ne t’en fais pas la situation est sous contrôle, j’ai soigné ton Goinfrex et tout le monde profite d’un petit gouter. Tu veux un gâteau ?

Je lui tends un biscuit tout en lui souriant.

HRP:
 
code by lizzou × gifs by tumblr

_________________
A Red Word - PV Idalienor [Terminé] BGi1FfA Red Word - PV Idalienor [Terminé] BGizxYA Red Word - PV Idalienor [Terminé] BGiN4WA Red Word - PV Idalienor [Terminé] BGi0ajA Red Word - PV Idalienor [Terminé] 1543436268-heliosA Red Word - PV Idalienor [Terminé] 1491648845-sprite-roserade-idaA Red Word - PV Idalienor [Terminé] 1543176079-673A Red Word - PV Idalienor [Terminé] BGi92nA Red Word - PV Idalienor [Terminé] Miniature_695_XYA Red Word - PV Idalienor [Terminé] BGiLYQA Red Word - PV Idalienor [Terminé] BGiZDOA Red Word - PV Idalienor [Terminé] BICbxQA Red Word - PV Idalienor [Terminé] BGnGa8A Red Word - PV Idalienor [Terminé] BGiTIxA Red Word - PV Idalienor [Terminé] Miniature_252_ROSA
Le courage est la première des qualités car elle garantit toutes les autres
Max Arago
Max Arago
Région d'origine : Kalos, Romant-Sous-Bois/Illumis
Âge : 18 yo
Niveau : 50
Jetons : 1156
Points d'Expériences : 1681
Scientifique Archéologue
Sujet: Re: A Red Word - PV Idalienor [Terminé]   Mar 19 Avr - 14:48
A RED WORD
Ida Δ Max

Elle était tellement faible, elle n'était qu'une pauvre gamine qui se pensait forte, mais encore une fois, le destin lui remettait les pieds sur terre. C'était ridicule, elle était ridicule. Friggy saignait à peine et tout le monde pouvait remarquer que ça ne le dérangeait pas, il n'avait probablement rien sentit. Mais les hypnotisantes gouttes de liquide rouge résonnait dans le silence de la grotte. Elle ne servait vraiment à rien. Elle était bien trop enfermée dans le passé. Elle était dans un cercle vicieux. Elle ne pouvait s'empêcher de fixer. Et plus elle fixait plus les souvenirs étaient puissants. Il n'y avait rien d'autre que quelques gouttes de sang et pourtant, elle avait l'impression de sentir le poison  dans sa main la picoter. Si elle n'était pas collée contre le mur, elle se serait retournée pour chercher le terrible Drascore. Elle entendait les cris dans ses oreilles. Elle voyait ses cheveux blonds. Elle voyait ses yeux ambrés. Et elle voyait son sourire. Si doux, comme une caresse. Et ses yeux, les siens, étaient si rouge, si rouge et ils étaient si remplis d'eau. Elle avait mal au cœur. Elle avait mal à la tête. Elle voulait s'enfuir. Loin, très loin, quelque part ou elle serait libérée de tous ses souvenirs.

Mais, ça signifierait l'oublier.  Et ça elle ne voulait pas.

Ses yeux fixaient quelque chose que elle seule pouvait voir. Elle ne remarqua pas l'arrivée de la Pyroli. Pas plus que ses paroles. Elle ne réagit même pas à son nom. Il n'y avait plus qu'elle et son esprit. Autour d'elle, pourtant, on s'activait. Ida passa autour de ses yeux une écharpe toute douce, la plongeant dans le noir. Ses épaules se détendirent presque immédiatement. Elle n'avait pas peur du noir. C'était un allié de poids. Il était son compagnon lors des nuits où elle n'arrivait pas à trouver le sommeil. Ses doigts qui s'étaient resserrés sur le sol se détendirent et ses mains étaient posées sur le sol terreux. Elle aurait à changer son bandage, il devait être salit. Elle reprenait doucement ses esprits.

Ses pokemons obéirent sagement à la Pyroli, dans l'état actuel de leur dresseuse il aurait été stupide de lui désobéir alors qu'elle était probablement la seule à pouvoir les aider à la remettre sur pieds.

Max finit par reprendre totalement ses esprits. Elle entendait une voix, elle ne lui disait pas grand chose mais elle avait conscience d'être encore un peu détachée de la réalité. L'écharpe qui la plongeait dans son noir si réconfortant lui fut enlevée et elle se retrouva en tête à tête avec une jeune brune qui ne lui disait pas grand chose. Elle lui fit un petit sourire de remerciement. Elle lui était vraiment redevable. Elle se sentait un peu honteuse d'avoir été aussi faible face à sa peur. Elle n'était pas vraiment quelqu'un de courageux.

- Je … Merci.

Elle attrapa le biscuit que la brune face à elle lui tendait avec un sourire amical. Idalienor ? Ça ne lui disait rien. En même temps, les deux jeunes filles n'étaient ni dans le même dortoir ni dans la même spécialité. Et jamais ce nom n'avait été prononcé lors des commérages typiques du dortoir bleu. Ça lui faisait un peu bizarre. Elle aimait se targuer de connaître une grande partie des élèves de l'académie mais il y en avait toujours qui échappait à son regard curieux. Et finalement, la Medecin venait de l'aider alors que rien ne l'y poussait. C'était juste … de la gentillesse. C'était plaisant de voir qu'il existait encore des personnes qui aidaient sans rien attendre en retour.

- Max Arago, Scientifique Archéologue du dortoir Givrali. Je … Merci infiniment. Friggy n'avait rien de grave ? Je … suis pas à l'aise quand y'a du … enfin, merci. Vraiment.

Encore un peu perdue dans sa toute récente crise, elle avait du mal à réfléchir. C'était probablement la première fois depuis le début de l'année, en fait la première fois depuis ce jour là qu'elle n'avait pas été confronté à sa phobie. Elle était pleinement consciente de sa phobie et faisait absolument tout ce qu'elle pouvait pour ne pas y confrontée. En réalité, dans l'ensemble de l'académie, il n'y avait qu'Idalienor qui était au courant finalement. Max se pensait bien assez faible comme ça pour ne pas déranger avec son idiote phobie. Son regard ambré se posa sur la Rosélia. Elle eu le souffle coupé pendant une demi seconde. Après la blessure de Friggy, voilà qu'elle était confrontée à sa deuxième phobie. Elle inspira profondément. Elle pouvait plus ou moins la gérer, avoir une colocataire dont la moitié de l'équipe était composée de type poison forçait à apprendre à prendre sur soi.  

- C'est peut-être indiscret, mais que fais-tu dans les Souterrains ? C'est pas un endroit très fréquenté par d'autres que les Scientifiques en général.

Elle croqua dans son biscuit en observant la Pyroli. Elle avait besoin d'entendre une voix. De se sortir de l'esprit ce qu'il venait de se passer. C'était peut-être un peu égoïste de bloquer ainsi la Medecin qui, Max n'en doutait pas, devait avoir milles et unes choses à faire. Mais elle avait besoin de quelqu'un, elle ne voulait pas être seule. Enfin, seule, c'était relatif. Son équipe avait toujours été là pour elle et encore aujourd'hui, Apa était immédiatement venu à ses cotés quand il l'avait vu réveillé et Puff s'était à nouveau mit en orbite autour de sa tête. Tooth et Friggy faisaient ce que font Tooth et Friggy. C'est à dire déprimer dans un coin pour le Wattouat et frimer devant la Zorua de la Pyroli. Ce qui était particulièrement ridicule quand on voyait qu'il était recouvert de miettes de biscuits après avoir dévalisé Idalienor. Max soupira de désespoir en le remarquant.

- Et désolée pour Friggy, je te rembourserais la boite de biscuit.  
© GASMASK

_________________
t h e f i r e i n s i d e
Idalienor Edelwen
Idalienor Edelwen
Région d'origine : Hoen
Âge : 19 ans
Niveau : 54
Jetons : 2476
Points d'Expériences : 2275
Pokeathlète Médecin
Sujet: Re: A Red Word - PV Idalienor [Terminé]   Ven 22 Avr - 17:43
A Red Word x Maxine Arago
J’avoue m’inquiéter un peu pour Maxine. Je n’ai pas encore été confronté à ce genre de situation. Les phobies sont un des problèmes les plus délicats à traiter. La moindre erreur et la victime peut faire une crise d’angoisse. Moi-même…et bien….non c’est trop la honte pour en parler. Bref je suis plutôt contente de voir que ma camarade réagit à nouveau.  Elle saisit le gâteau avant de me remercier. Je pense que c’est l’une des choses que j’aime le plus au monde, le remerciement. Ça me fait toujours tellement plaisir de savoir que j’ai pu aider quelqu’un, je me sens plus légère ainsi. Peut-être qu’en faisant cela la peine qui pèse sur mon cœur disparaîtra un jour ?

Ne t’inquiètes pas c’est normal pour moi de te venir en aide. Non il n’avait rien de grave et ça ne semblait pas le perturber plus que ça. Je lui ai fais un beau bandage pour que cela cicatrise tranquillement. Oui j'ai cru comprendre que quelque chose n’allait pas mais tout est rentré dans l’ordre.

Toujours assise devant la Givrali, je tiens fermement mon nouveau compagnon. Heureusement que les pokemons de la scientifique ont respecté mes consignes sans rechigner sinon j’étais mal pour aller la retrouver perdue dans le souterrain. Enfin elle a probablement un sens de l’orientation meilleur que le mien mais à peine sorti de l’œuf mieux vaut ne pas prendre de risque inutile.

Ah oui et merci de l’aide de tes pokemons, ils ont l’air obéissant. Sans eux je n’aurais pas pu retrouver Yuko a temps et elle se serait probablement perdue dans les souterrains.

D’autres questions arrivent, au moins on apprend à faire connaissances c’est que du plus.

Non non ce n’est pas indiscret. Je n’étais jamais revenue ici depuis que le collectionneur m’a remis mon starter, Zorua. Alors je me suis dit qu’il pourrait être bien d’y retourner même si mon sens de l’orientation ne m’encourageait pas beaucoup dans cette voie.

J’étais vraiment contente de discuter avec Max. Elle retrouve peu à peu le sourire c’est le principal. Le Goinfrex de Max semble vouloir prouver quelque chose à Ruru. Vu la tête qu’elle tire ça ne doit pas être très convainquant mais bon on ne va pas le couper dans son élan, se serait méchant de ma part.

Pour le paquet de gâteau pas de soucis, ça m’a fait plaisir de les voir manger de si bon coeur. Les pokemons sont vraiment des créatures adorables.


Tiens, Maxine a un bandage sur la main. Il se défait légèrement et est couvert de boue. Pourtant il n’y a pas de trace de sang dessus, il faudrait mieux sinon je ne pense pas qu’elle aimerait. Enfin bon je ne peux pas laisser ça comme ça. Alors je sors de mon sac une bande de bandage puis saisit doucement le poignet de ma camarade.

Je vais te le changer, il est tout abîmé. Je ne suis pas à un soin près.

Avant même qu’elle puisse dire quelque chose je détache le bandage de sa main qui laisse découvrir une grosse cicatrice violacée. Et voilà j’ai encore fait une bêtise. Tu as vraiment le chic pour remuer le couteau dans la plaie parfois toi. Quelle patate vraiment. Je ne vais pas traîner plus que nécessaire sur cette blessure. Je découpe ma quantité de bandage avant de l’appliquer doucement. Sans m’en rendre compte, je fais déjà mon analyse de ce que je peux percevoir. Vu la couleur de la blessure, c’est probablement une cicatrice causé par un pokemon poison. C’est peut-être pour ça qu’elle a tiré une drôle de tête en voyant Rosélia dans mes bras. Elle m’a l’air assez profonde. Je présume que cela doit être lié à un événement qui date un peu en observant le niveau de cicatrisation. 2 ou 3 ans tout au plus. Ce bandage doit servir à la cacher. Une fois le tout noué, je range mon matériel dans mon sac avant de me relever.

Je suis désolée je ne pensais pas voir cela mais ne t’en fais pas si tu ne veux pas en parler je ne te demanderais rien. Encore désolée pour cette erreur.


Je m’en voulais vraiment d’avoir fait ça. Moi-même je déteste parler de ma cicatrice au bras. Je n’aime pas me souvenir de ce jour-là, c’est trop douloureux. Voilà ce que je vais faire. Je retire mon manteau afin de relever la manche de mon pull dévoilant une cicatrice assez voyante.

Moi aussi je garde une cicatrice d’un événement passé. Comme ça on est quitte. J’ai vu la tienne et tu vois la mienne. Ça me semble équitable.


Je renfile mon manteau avant de ranger mes affaires. On ne va pas rester éternellement ici, j’ai envie de bouger. Alors je tends mon bras vers la Givrali pour qu’elle puisse se relever.

Ça te dit que l’on continue l’exploration ensemble ? Je suis sûre que l’on peut découvrir des choses fascinantes. Et puis a deux c’est toujours plus sympa tu ne penses pas ?



code by lizzou × gifs by tumblr

_________________
A Red Word - PV Idalienor [Terminé] BGi1FfA Red Word - PV Idalienor [Terminé] BGizxYA Red Word - PV Idalienor [Terminé] BGiN4WA Red Word - PV Idalienor [Terminé] BGi0ajA Red Word - PV Idalienor [Terminé] 1543436268-heliosA Red Word - PV Idalienor [Terminé] 1491648845-sprite-roserade-idaA Red Word - PV Idalienor [Terminé] 1543176079-673A Red Word - PV Idalienor [Terminé] BGi92nA Red Word - PV Idalienor [Terminé] Miniature_695_XYA Red Word - PV Idalienor [Terminé] BGiLYQA Red Word - PV Idalienor [Terminé] BGiZDOA Red Word - PV Idalienor [Terminé] BICbxQA Red Word - PV Idalienor [Terminé] BGnGa8A Red Word - PV Idalienor [Terminé] BGiTIxA Red Word - PV Idalienor [Terminé] Miniature_252_ROSA
Le courage est la première des qualités car elle garantit toutes les autres
Max Arago
Max Arago
Région d'origine : Kalos, Romant-Sous-Bois/Illumis
Âge : 18 yo
Niveau : 50
Jetons : 1156
Points d'Expériences : 1681
Scientifique Archéologue
Sujet: Re: A Red Word - PV Idalienor [Terminé]   Mar 26 Avr - 14:28
A RED WORD
Ida Δ Max

Elle avait l'impression de planer, d'être bien loin de ce souterrain. Elle avait un peu de mal à rester concentrer sur ce que lui disait Idalienor, encore sous le coup de sa crise de panique, elle sentait que la moindre petite chose pouvait la faire partir en gros sanglot. Elle avait gros sur le cœur. Elle tentait de faire bonne figure, Idalienor avait déjà beaucoup fait pour elle et elle ne voulait pas l'embêter plus que ça. Elle eut néanmoins un léger rire sincère à la remarque de la Pyroli. Ses pokemons obéissants, Apa l'était c'était sur, les autres … En particulier ceux qui étaient de sortie … Pas vraiment, disons que la Medecin avait eut de la chance.

- C'est assez rare qu'ils écoutent comme ça en fait … à part Apa, mon Mateloutre. Je suis contente qu'ils se soient bien tenus.

Elle hocha doucement la tête à la remarque d'Idalienor. En effet, les pokemons étaient vraiment adorables. Même si Friggy quand il vidait le petit frigo de sa chambre, remplit pour tenir une semaine, n'était pas vraiment mignon aux yeux de la Givrali et bien plus exaspérant qu'autre chose.

Puis la Pyroli remarqua son bandage. Avant d'avoir le temps de dire quoi que ce soit, le bandage fut retiré et l'hideuse cicatrice exposée. Le premier réflexe de Max fut de détourner le regard et de tenter de ramener sa main vers elle. Mais la Medecin semblait déterminée à changer le bandage. Alors Max laissa faire, quitte à exposer sa main autant qu'elle ait un bandage de qualité pour une fois. Elle se sentait étrangement vulnérable sans la bande qui recouvrait habituellement sa main. Il fallait dire que ça faisait plus de 3 ans qu'elle le portait toute la journée. Jamais avant aujourd'hui quelqu'un avait vu ce qu'elle dissimulait derrière la bande blanche.

C'était comme se mettre à nu d'une certaine manière. Même Rody, même Alex, personne, pas même ses amis d'Illumis n'avaient vu la balafre. Ça lui faisait vraiment quelque chose de voir Idalienor penchée sur sa blessure avec cet air concentré. Si elle avait laissé échappé une expression de surprise, elle s'était rapidement reprise. Elle resta hyper professionnelle durant tout le bandage. Sa voix était sincèrement désolée quand elle s'excusa. Max secoua légèrement la tête répondant d'une petite voix.

- Je … C'est pas si grave. Je … Merci pour le bandage, je crois que j'en ai pas eu un aussi bien fait depuis que je l'ai. Merci de ne pas poser de question. C'est pas quelque chose dont j'ai vraiment envie de me souvenir.

Juste après, Idalienor enleva son manteau et releva la manche de son manteau pour lui montrer une cicatrice impressionnante. Max ne détourna pas les yeux. Elle n'était plus capable de détourner les yeux des faiblesses et des cicatrices des autres. C'était parfois indiscret, mais c'était quelque chose qu'elle ne pouvait que faire. Pour elle, détourner les yeux serait montrer un irrespect envers ce qu'elle avait vécu. Ce serait ne pas respecter qu'elle était encore là aujourd'hui, qu'elle avait franchit une épreuve que la vie avait mise sur son chemin. Elle fit un sourire à la brune.

- Tu n'avais pas besoin de faire ça mais, j'apprécie. J'ai l'impression qu'on est d'un coup devenue super proche alors qu'on se connaît à peine. J'ai vraiment envie d'en apprendre plus sur toi. J'ai l'impression qu'on se ressemble un peu. C'est bizarre dit comme ça, mais c'est une sorte d'intuition. Et je suis beaucoup plus mes intuitions depuis que je suis à PC.  

Elle eut un petit rire avant d'attraper la main que lui tendait Idalienor. Elle espérait qu'elle n'allait pas passer pour trop bizarre. Mais son esprit était encore un peu embrouillé et la barrière qui contrôlait habituellement ses paroles semblait encore bien loin de marcher correctement. Elle hocha doucement la tête. Ouais, quitte à être là et d'avoir vécu tous ses ascenseurs émotionnels autant fouiller le coin un peu.

- Les fouilles sont toujours plus sympa en groupe. En fait, la majorité des choses de la vie sont plus amusantes à plusieurs. Tu as déjà fait des fouilles ?

Elle voulait savoir si elle avait à faire à une totale débutante ou quelqu'un qui s'y connaissait un minimum. Elle ne se prétendait pas experte mais elle était dans le parcours d'archéologie, et elle commençait à avoir une liste de fouille assez longue. Elle pouvait peut-être lui donner quelques conseils. Et c'était aussi pour en apprendre plus. Sur Idalienor, sur ce qu'elle aimait, sur ce qu'elle faisait. Tout en continuant à avancer, déplaçant sa lampe torche stratégiquement sur le sol et les murs, elle recommença à parler. Elle n'avait pas l'impression d'avoir à se forcer ou quoi que ce soit. C'était vraiment agréable.

- Alors, j'espère ne pas être indiscrète mais pourquoi le parcours Médecin ? Tu as des projets pour plus tard ? Désolée je pose beaucoup de question ...

Elle eut un léger rire gêné. Elle avait envie de se changer les idées, de s'éloigner de la peur qui l'avait paralysée quelques minutes avant. Elle avait envie d'oublier. Elle voulait fuir. Encore. Elle enclencha son Cherch'Objet, le bip bip constant la rassurant.
© GASMASK

_________________
t h e f i r e i n s i d e
Idalienor Edelwen
Idalienor Edelwen
Région d'origine : Hoen
Âge : 19 ans
Niveau : 54
Jetons : 2476
Points d'Expériences : 2275
Pokeathlète Médecin
Sujet: Re: A Red Word - PV Idalienor [Terminé]   Mer 27 Avr - 23:09
A Red Word x Maxine Arago
Je venais de dévoiler un élément de mon passé à une parfaite inconnue. Enfin maintenant je doute qu’elle reste une inconnue mais c’est le moment présent qui compte. Cette cicatrice assez impressionnante sur mon bras droit me fait toujours aussi mal au cœur même 3 ans plus tard. Ma sœur a, de cette façon, laissé une marque indélébile sur mon corps qui lui a permis d’exprimer toute sa colère. Après je ne suis pas sûre que me faire exploser une vitre à la figure avec un ballon de football était la meilleure solution mais ce qui est fait est fait. Et puis ce fut son dernier acte de rébellion. Après m’être rhabillée, je constate que Max n’a pas l’air de trop m’en vouloir. Heureusement, je m’en serais beaucoup voulue. Me faire des ennemis ne fait pas partie de mes projets. Elle engage vite la conversation. Le sourire aux lèvres je lui réponds.

Je suis d’accord avec toi je suis sûre que nous avons pleins de choses en commun toutes les deux. Parfois nos malheurs peuvent nous rapprocher beaucoup plus vite que normalement. Je me fis toujours plus à mon instinct et à mes sentiments qu’à des choses rationnelles. La logique ce n’est pas trop mon truc.

C’est vrai que je ne résonne pratiquement qu’avec mon cœur. Ma rationalité est souvent mise de côté lorsque je suis dans une situation où de l’empathie est nécessaire. Je sais que certaines personnes en sont incapables mais moi c’est mon point fort. Les gens ont vite confiance en moi et me confient leurs problèmes. Même si je ne peux pas toujours les résoudre, je fais tout pour réussir à les aider et à les réconforter dans une situation difficile. Peut-être qu’un jour Max me parlera de sa cicatrice. En tout cas elle semblait très gênée de dévoiler ça et c’est normal. Mais ce qui m’a interpellé le plus c’est qu’elle a fui du regard cette marque violette. Le traumatisme doit être profond. Oublie ça tu y réfléchiras plus tard, pour l’instant tu es avec la Givrali qui j’espère deviendra une amie. Après s’être saisie de ma main, la scientifique se relève pour à nouveau me parler.

C’est vrai que tout est toujours plus sympa en groupe. Oui j’en ai déjà fait 2. Ma première c’est plutôt mal passé. Je me suis faite attaquée par un Ursaring mais un Noctali est venu me porter secours. Il s’appelle Paul je ne sais pas si tu le connais. Et puis je suis aussi allée aux ruines Jirachi avec Dalhia, une mentali. En revanche je préfère te prévenir je suis vraiment nulle en orientation ne compte pas sur moi pour retrouver le chemin.

Un rire général puis nous commencions notre petite fouille dans ces souterrains. J’avoue être très excitée par la découverte de ce lieu autrement que par la queue interminable pour récupérer son starter du jour de la rentrée. Là tout est plus calme. Nos pokemons mènent la marche et nous, nous éclairons le chemin à l’aide de lampe torche. Alors comme ça ses pokemons ne sont pas obéissants ? Pourtant moi ils m’ont bien écouté tout à l’heure. L’état de leur dresseuse a dû leur mettre un coup de pression et sous la panique ils n’ont pas trouvé bon de protester. La discussion dans les tunnels continuait de bon train.

Non tu n’es pas indiscrète rassure toi. En fait mon père est chirurgien, puis pendant un an, juste avant d’arriver ici, j’ai été l’assistante de l’herboriste de mon village et ma mère et sa sœur m’ont transmis l’amour du voyage. Alors j’ai choisi quelque chose qui me permettait de coupler tout. Je souhaite donc devenir médecin itinérant. Je voudrais voyager à travers le monde pour aider les pokemons et humains qui auront besoin de moi. Désolé je t’étale toute ma vie là.

Quand il s’agit de parler de mes projets je m’emporte toujours assez rapidement. Certains n’aiment pas parler de ça mais moi j’adore. Ca me rassure en me montrant que je ne suis pas un cas désespéré. Pop me tapote la joue comme pour me demander quelques choses. Tu veux que je rapproche de Max ? J’exécute en me collant à elle mais je ne comprends pas trop l’objectif. Mon Posipi saute alors de mon épaule pour se placer sur celui de la scientifique. Puis il attrape sa joue pour la tirer vers lui et la relache. Pop éclate alors de rire. C’est la première fois que je vois ça. Je suis toute émue.

Je suis désolée pour ce qui vient de se passer. Pop doit surement beaucoup t’aimer c’est la première fois qu’il fait ça à quelqu’un d’autre que moi. Et grâce à toi je viens de me rendre compte qu’il pouvait rire. En fait Pop est muet alors je n’étais pas au courant. Je suis si contente.

Ma petite souris électrique continue de se marrer et de jouer avec la joue de Max. C’est vrai que celle-ci semble hyper élastique. Un vrai bonheur pour lui. Je suis vraiment très heureuse de voir ça. Il faudrait que je me renseigne du pourquoi il peut rire et pas parler. Les cordes vocales sont pour moi un grand mystère.

Sinon et toi pourquoi tu as choisis le parcours scientifique ? Tu as des idées pour plus tard ?

En attendant sa réponse, j’examine au fur et a mesure l’environnement. Si ça se trouve, on va découvrir une fresque comme avec le Noctali. Ce Nénupiot était vraiment étrange d’ailleurs. Pourtant il ne me semble pas étranger. Bizarre. Tiens une intersection à trois chemins. Un tout droit, un à gauche et un à droit. Lequel prendre ?

On va vers où ? Si je devais choisir j’irais tout droit parce que c’est souvent la solution la plus simple.

Oui je ne me casse pas les pieds pour choisir et alors ? On va attendre l’avis de Max pour décider quel chemin prendre.


code by lizzou × gifs by tumblr

_________________
A Red Word - PV Idalienor [Terminé] BGi1FfA Red Word - PV Idalienor [Terminé] BGizxYA Red Word - PV Idalienor [Terminé] BGiN4WA Red Word - PV Idalienor [Terminé] BGi0ajA Red Word - PV Idalienor [Terminé] 1543436268-heliosA Red Word - PV Idalienor [Terminé] 1491648845-sprite-roserade-idaA Red Word - PV Idalienor [Terminé] 1543176079-673A Red Word - PV Idalienor [Terminé] BGi92nA Red Word - PV Idalienor [Terminé] Miniature_695_XYA Red Word - PV Idalienor [Terminé] BGiLYQA Red Word - PV Idalienor [Terminé] BGiZDOA Red Word - PV Idalienor [Terminé] BICbxQA Red Word - PV Idalienor [Terminé] BGnGa8A Red Word - PV Idalienor [Terminé] BGiTIxA Red Word - PV Idalienor [Terminé] Miniature_252_ROSA
Le courage est la première des qualités car elle garantit toutes les autres
Max Arago
Max Arago
Région d'origine : Kalos, Romant-Sous-Bois/Illumis
Âge : 18 yo
Niveau : 50
Jetons : 1156
Points d'Expériences : 1681
Scientifique Archéologue
Sujet: Re: A Red Word - PV Idalienor [Terminé]   Sam 7 Mai - 0:56
A RED WORD
Ida Δ Max

Les deux jeunes filles avançaient tranquillement dans les fins couloirs des Souterrains. Il régnait entre elle un apaisant silence. Il y avait maintenant une certaine complicité entre les deux. Une complicité que l'on ne gagne pas par le temps mais par les événements. Un peu par hasard, elles s'étaient retrouvées, sous terre, et Idalienor avait vu Max dans un moment d’extrême faiblesse. Elle ne pouvait rien faire d'autre qu'avoir confiance en la médecin pour garder cet épisode sous silence. Max se sentait suffisamment mal de s'être sentie totalement hors de contrôle pour qu'elle veuille que ça se sache. Heureusement, Idalienor semblait être quelqu'un de confiance.

Max toucha légèrement son bandage désormais si bien fait. Son regard se porta sur la brune. Elle aussi était marquée par la vie. Elle aussi avait une cicatrice. C'était aussi ça qui faisait de ce silence quelque chose d'agréable. C'était ce savoir commun. Un lien venait de se tisser entre les deux inconnues.

Max ne voulait pas qu'Idalienor reste la fille qui a vu ma cicatrice et dont j'ai vu la cicatrice. Non, elle voulait en faire une amie. Le destin était quelqu'un de joueur et si Max croyait bien en quelque chose c'était que rien n'arrivait pour rien. Ça ne voulait pas dire qu'il ne fallait pas se battre pour obtenir ce qu'on voulait mais que certains événements, qu'ils soient bons ou mauvais, arrivaient pour une bonne raison. Elle lança à un sourire à la brune et entama la conversation. Elle brisait peut-être cet apaisant silence mais elle sentait au fond d'elle même la noirceur de la peur. Parler l’éclaircirait.

Elle lui parla de sa première fouille. En compagnie de Paul. Max tourna vivement la tête pour observer Idalienor. C'était marrant comme le monde était petit, elle eut un léger rire à l'entente de la dernière phrase.

- Je connais Paul en effet. C'est l'un des premiers amis que je me suis fait ici. On a fait un pacte, je lui apprend à dessiner et il m'apprend à combattre. Il est gentil. Je ne connais absolument pas Dahlia par contre. Il faut dire que je crois que je ne connais pratiquement aucune Mentali. Mais je suis déjà allée quelques fois aux ruines. C'est vraiment un endroit superbe. Et pour retrouver le chemin … Je t'avoue que c'est toujours grâce à Apa que je m'en sors !

Elles rirent un instant avant de reprendre leur discussion. Max lui demanda ce qu'elle voulait faire, pourquoi le choix de la Médecine. Elle aimait entendre les projets des gens. Appelez ça de la curiosité déplacée ou bien placée mais c'était Max. Elle aimait savoir plein de choses sur plein de monde. Les yeux de la Givrali brillèrent un instant à l'écoute d'Idalienor. C'était un beau projet.

- Wow, c'est vraiment génial ! J'espère de tout cœur que tu atteindras tes objectifs !

La Pyroli se rapprocha soudainement de Max, collant leurs deux épaules. Elle tourna la tête surprise avant de voir le petit Posipi passer sur son épaule et s'amuser avec sa joue. D'abord surprise, la scientifique ouvrit légèrement la bouche avant que son regard ne s'attendrisse en entendant le rire du petit pokemon électrique. Elle adressa un grand sourire à Idalienor en attendant l'histoire derrière les yeux mouillés de la brune.

- Pop est adorable, je suis touchée qu'il rit à cause de moi ! Pop, ma joue est toute à toi si tu la veux.

C'était un peu comme Nolan en fait. Pop pouvait émettre des sons, mais il ne pouvait pas les ordonner. C'était triste mais dans ces cas là, le rire de la personne, ou du pokemon, prenait une valeur énorme. Max se sentait vraiment honorée que Pop se sente suffisamment en confiance avec elle pour rire ainsi. Et tant pis pour sa joue maltraitée.

Les yeux de Max s'illuminèrent à la question d'Idalienor. Brancher Max sur son projet futur c'était se préparer à un sacré monologue. Mais la Pyroli semblait sincèrement intéressée et Max n'avait jamais vraiment eut l’occasion de présenter ce qu'elle voulait faire de sa vie. Car c'était le travail d'une vie.

- A la base, j'ai choisi le parcours Scientifique un peu par hasard. Je ne savais pas trop quoi faire mais j'ai eu la chance de participer aux cours d'été. J'ai été envoyé monter un dossier sur la Tour Dracospire, c'est le lieu de culte de Reshiram et Zekrom, à Unys. C'est là bas que j'ai découvert l'archéologie et que j'ai appris à connaître les Dragons. C'est pour ça que j'ai choisit la carrière de Scientifique puis d'Archéologue. J'avais tellement apprécié ce séjour que … Je voulais en revivre je crois. J'ai jamais regretté cette décision. Puis, j'ai participé à ma première expédition. Je suis partie à Relifac-le-Haut, une ville de Kalos qui possède un centre d'Archéologie incroyable. C'est là que j'ai découvert ce que je voulais faire. J'ai vu pour la première fois des pokemons fossiles. Ils sont vraiment impressionnants. Mais ils sont tous dans des parcs ultra-protégés et pas toujours super adaptés. Ce que je veux faire, c'est créer un programme de réinsertion des pokemons fossiles dans la nature. Ça sera dur parce qu'il faut choisir des environnements adaptés, faire attention à bien préserver l'écosystème … C'est le travail d'une vie, mais c'est ce que je veux faire.

Elle reprit son souffle avant de se mettre à rougir violemment.

- Désolée je me suis vraiment emballée …

Elle attrapa ses lunettes et commença à les nettoyer nerveusement, comme à chaque fois qu'elle angoissait. Elles arrivèrent à un carrefour. Trois chemins s'offraient à elles. Max approcha chacun d'eux avec son Cherch-Objet, peut-être qu'un des trois chemins feraient clignoté le Cherch'Objet plus que les autres. Malheureusement sa technique ne marcha pas et elle hocha les épaules en direction d'Idalienor. Les deux jeunes filles étaient maintenant au centre de la pièce et avec leur merveilleux sens de l'orientation, aucun moyen de savoir quel était le chemin déjà emprunté. Max soupira un peu avant de pointer un chemin au hasard.

- Bon. On a perdu notre chemin de base. Je te propose qu'on prenne lui. De toute façon aucun ne fait réagir le Cherch'Objet donc c'est plus une question de chance …

Elle s’avança dans la galerie. Il lui semblait qu'il faisait plus sombre. Attentive au moindre détail, faisant zigzaguer sa Lampe Torche sur les murs pendant que Tooth éclairait le lieu de manière plus générale, Max cherchait la moindre différence de matière qui pourrait leur signifier qu'elles avançaient vers quelque chose d'intéressant. Finalement, ce qu'elle espérait arriva et les murs en terre furent petits à petits renforcés par des pierres assez grosses. Max s'arrêta et posa doucement sa main sur les pierres. Elle appuyait à sur chacune d'entre elle, sa fouille avec Alban lui ayant fait comprendre que parfois une dalle dissimulait un énorme secret. Malheureusement ça ne menait à rien. Max soupira de dépit. Elles venaient d'arriver dans un cul de sac en plus.

Puis il y eut un violent bruit et le sol sous leurs pas s'effondra, les faisant tomber dans ce qui ressemblait à une chambre, plusieurs portes étaient visibles. La pièce dans laquelle elles venaient de tomber, sans se faire mal grâce à un matelas, était étrange. Assez grande, le seul véritable meuble était le matelas sur lequel elles étaient. Le reste était décoré de sortes de meubles en pierre ou en terre. Max échangea un regard intrigué avec la Pyroli avant de lever la tête vers le couloir d'où elles étaient tombées et d'où leurs pokemons les regardaient. Rapidement, la Givrali utilisa la technique du « rentre puis sort de ta pokeball » pour les faire descendre sans risque. De ce qu'elle comprenait de là, elles avaient marchés sur une trappe camouflée par de la terre vu ce qui les recouvrait, elles et le lit.

- Et bien. Je crois qu'on vient de tomber sur quelque chose d'intéressant.
© GASMASK

_________________
t h e f i r e i n s i d e
Idalienor Edelwen
Idalienor Edelwen
Région d'origine : Hoen
Âge : 19 ans
Niveau : 54
Jetons : 2476
Points d'Expériences : 2275
Pokeathlète Médecin
Sujet: Re: A Red Word - PV Idalienor [Terminé]   Sam 21 Mai - 13:38
A Red Word x Maxine Arago
Je me plais bien dans ces souterrains en compagnie de Max. Même si j’ai toujours une arrière-pensée pour me rappeler qu’il est probable que nous soyons complètement perdues, j’essaie de la chasser. Profite de l’instant présent et on réfléchira au reste après. Après tout c’est comme ça que j’ai toujours fait. Max a peut-être une idée de comment faire pour se sortir de ce labyrinthe. En tout cas je prie fort pour. Yuko la nouvelle née dans les bras, je la suis avec attention. Je suis sûre qu’elle connait énormément de choses sur les fouilles et à tout un tas de trucs à m’apprendre.

Sa Lampe torche se baladant sur les murs de la grotte, elle cherche le moindre indice lui permettant de trouver quelque chose. Un autre chemin ou un objet, je ne sais pas et j’avoue que je ne pose pas la question de peur de paraitre stupide. Elle me parle aussi de ses projets et surtout de sa découverte avec l’archéologie. J’avoue ne pas connaitre tous les mythes qu’elle évoque mais ça parait passionnant. Elle a des étoiles dans les yeux quand elle en parle. Comme moi quand j’évoque mes projets pour l’avenir. Ça me fait tellement rêver c’est fou. Et cette académie va m’apporter toutes les qualités nécessaires pour le réussir.

On tournait et retournait toutes les dalles ou pierres qui paraissaient suspectes mais rien. Un peu découragées, nous continuons les recherches dans l’espoir de trouver un petit truc. Je ne sais pas une babiole, un souvenir de cette rencontre avec Max. Quelque chose que je pourrais conserver dans une petite boite, comme j’ai l’habitude de le faire après une folle journée passée en compagnie de mes amis. Puis nous sommes arrivées dans un cul de sac. Cette fois c’est sûr il n’y avait rien sur ce chemin. Mais lorsque l’on veut faire demi-tour pour reprendre un autre chemin, le sol se dérobe mystérieusement sous nos pieds nous faisant tomber dans un trou.

Contrairement à ce que je pensais l’atterrissage a été plutôt léger et moelleux. Nous avons en fait atterri sur un matelas. Par reflexe, je jauge l’état de ma camarade.

Tout va bien Max ? Pas blessée ?

Après un petit temps d’observation, je constate que nous sommes dans une chambre assez sommaire. Il y a juste un lit et une armoire ainsi qu’un petit bureau. Yuko est toujours dans mes bras, Pop sur mon épaule, accroché à ma capuche et Ruru est là-haut avec les pokemons de la givrali. D’un petit bond, elle saute pour rejoindre le matelas et revenir à mes côtés. Max quant à elle rappelle ses pokemons dans leur pokeball et les libère une fois le trou passé. Méthode moins risquée et tout aussi efficace. Maintenant ce petit problème résolu, la fouille devient tout de suite beaucoup plus intéressante. Un tout nouveau lieu, une trappe dérobée et une touche de mystère et vous avez une enquête passionnante.

Je me relève du matelas avant de me promener dans la pièce pour essayer d’y trouver le moindre élément. Je veux mener l’enquête ! Et surtout savoir comment sortir parce que là il est impossible de ressortir par où on est tombées c’est trop haut. Et visiblement, aucun de nos pokemons ne pourront nous aider donc il va falloir trouver la sortie par nous-même. En fait il n’y a presque rien dans cette chambre si ce n’est un tableau. Il est très beau. C’est une reproduction d’un tableau célèbre (impossible de remettre un nom dessus mais il est très connu c’est sur) mais il est comme différent. Une touche de mignonitude qui n’enlève pas le charme historique du tableau.

Puis Pop me tapote la joue avant de me montrer l’angle inférieur droit du tableau. C’est la signature de l’auteur, on pourra peut-être en apprendre un peu plus sur le propriétaire de cette chambre. Ri..Rivardi voilà ! Avec une date. Le 15 septembre 2010. Le nom de Rivardi me dit quelque chose mais je n’arrive pas à me souvenir de l’origine de ce nom. On va demander à Max elle sait surement. Je suis un peu paumée sur ce genre de truc.

Le seul élément personnel de cette chambre est ce tableau. Il est signé Rivardi. Ca me dit quelque chose mais je n’arrive pas à me souvenir de qui s’est. C’est peut-être le propriétaire de cette chambre.

Ensuite, je vais observer les différentes portes. C’est marrant c’est comme si cette chambre était le point central d’une maison. Je compte 4 portes mais toutes identiques. Je ne sais pas trop par laquelle commencer mais j’espère qu’elles ne sont pas piégés ou un truc du genre. Les pièges ce n’est pas mon truc et même si pour la trappe on  s’en est bien tirées qui ne nous garantis que la suite sera meilleur. On va consulter Max avant de faire une bêtise. Mieux vaut faire une boulette à deux que tout seul non ?

Tu en penses quoi ? Enfin je veux dire tu penses qu’on devrait prendre quelle porte ? On a 4 choix possibles et aucun indice sur laquelle emprunter. Peut-être que ton machin qui bipe de tout à l’heure peut nous aider.


Le tableau pour les curieux:
 

code by lizzou × gifs by tumblr

_________________
A Red Word - PV Idalienor [Terminé] BGi1FfA Red Word - PV Idalienor [Terminé] BGizxYA Red Word - PV Idalienor [Terminé] BGiN4WA Red Word - PV Idalienor [Terminé] BGi0ajA Red Word - PV Idalienor [Terminé] 1543436268-heliosA Red Word - PV Idalienor [Terminé] 1491648845-sprite-roserade-idaA Red Word - PV Idalienor [Terminé] 1543176079-673A Red Word - PV Idalienor [Terminé] BGi92nA Red Word - PV Idalienor [Terminé] Miniature_695_XYA Red Word - PV Idalienor [Terminé] BGiLYQA Red Word - PV Idalienor [Terminé] BGiZDOA Red Word - PV Idalienor [Terminé] BICbxQA Red Word - PV Idalienor [Terminé] BGnGa8A Red Word - PV Idalienor [Terminé] BGiTIxA Red Word - PV Idalienor [Terminé] Miniature_252_ROSA
Le courage est la première des qualités car elle garantit toutes les autres
Max Arago
Max Arago
Région d'origine : Kalos, Romant-Sous-Bois/Illumis
Âge : 18 yo
Niveau : 50
Jetons : 1156
Points d'Expériences : 1681
Scientifique Archéologue
Sujet: Re: A Red Word - PV Idalienor [Terminé]   Mer 15 Juin - 18:12
A RED WORD
Ida Δ Max

Il se dégageait d'Idalienor une sorte de calme qui apaisait Max plus sûrement que toutes pensées positives ou autres moyens que lui avait donné les médecins qu'elle avait vu suite à « l'accident ». C'était agréable, malgré le léger frisson qui lui remontait encore parfois l'échine, de se sentir aussi bien une telle crise. Elle avait encore un léger mal de tête mais la discussion qu'elle avait avec la Pyroli chassait cette idée de son esprit si bien qu'elle se sentait légère et sereine. Et puis c'est vraiment agréable de pouvoir parler ainsi de tous ses projets sans limites et sans avoir peur de gêner. C'était une discussion calme et enjouée entre deux nouvelles amies qui apprennent à se connaître.

Pourtant, alors que les deux demoiselles s'enfonçaient tranquillement dans les souterrains, Max se demandait si elles allaient finir par tomber sur quelque chose d'intéressant. Ce n'était pas un manque de luminosité, entre sa lampe torche et son Wattouat, ce n'était vraiment pas un problème. C'était juste que les Souterrains, ou du moins cette partie, était juste … vide ?

Soupirant un peu alors qu'elles avançaient dans un des couloirs encore une fois vide et en plus en cul de sac, Max se retourna et s’apprêta à emprunter un autre chemin, mais avant d'avoir put ne faire qu'un pas dans la direction opposée, le sol se déroba sous leurs pieds et dans un cri surpris, Max et Ida tombèrent dans une sorte de petite pièce. Elle avait tout d'une chambre et elles étaient arrivées sur un vieux matelas qui amortit leur chute. Max hocha négativement de la tête en direction d'Ida avant de se lever et de s'épousseter.

- Non, ça va et toi ?

Le transfert de leurs pokemons se fit assez rapidement que ce soit en élégantes pirouettes ou en passage par les pokeballs. Max s'intéressa un peu plus en détail au reste de la salle. Il n'y avait pas grand chose à voir mais leur exploration avait prit un tournant beaucoup plus intéressant. Elles avaient enfin quelque chose à se mettre sous la dent. Enfin quelque chose qui cachait quelque chose. Soudainement très enthousiaste, Max sautillait presque sur place. Elle aimait le frisson de l'aventure. Avancer ainsi dans un environnement inconnu lui aurait fait peur quelques mois plus tôt mais maintenant elle avait le sentiment de ne plus pouvoir s'en passer et puis elle avait de quoi se défendre en cas de problème, autant grâce à son équipe que grâce à ses connaissances.

Les deux jeunes filles s'éparpillèrent rapidement dans la pièce pour en faire le tour le plus rapidement possible. Sa première impression se confirma, c'était bel et bien une chambre. Pendant que la Pyroli s'approchait de l'imposant tableau, Max fouilla dans l'armoire et dans le bureau pour ni trouver qu'un morceau de papier vierge qu'elle enfonça dans sa besace. Finalement, Idalienor l'appella alors qu'elle s'évertuait à trouver quelque chose d'intéressant dans le vide total de ces meubles. Mi figue mi raisin, elle s'approcha de son amie pour se caler face au portrait.

Son œil d'artiste se mit aussitôt à l’œuvre. C'était une reproduction, dans un style très différent, de La Jeune Fille à la Perle, un tableau très connu. Pourtant, même si on reconnaissait immédiatement l'inspiration de l'artiste, il y avait une touche, une pâte, quelque chose qui le rendait immensément différent. Max hocha la tête en direction d'Ida en se laissant le temps de réfléchir. Aucun doute possible. Rivardi était l'ancien vice-directeur de la Pokemon Community. Alors pourquoi avait-il entreposé son œuvre ici ? Avait-il crée cet endroit ? Mille questions se bousculaient dans l'esprit de la jeune archéologue. C'était terriblement intriguant et elle ne pouvait pas s'empêcher de frissonner d'impatience à l'idée d'en apprendre plus.

- C'est une reproduction de La Jeune Fille à la Perle. Il est vraiment magnifique. Rivardi est l'ancien Vice-Directeur de PC. C'est étrange que ce tableau soit arrivé ici. Tu penses qu'il s'est crée une sorte de refuge ici ? C'est intriguant …

En regardant autour d'elle, Max aperçut enfin les portes. Jusque là, elle était trop impatience pour faire vraiment attention à ce qui l'entourait. Elle observa également la trappe, bien trop haute pour qu'elles puissent l'atteindre et donc sortir. Elles étaient donc obligées d'ouvrir toutes ces portes. Au plus grand bonheur de la Givrali qui sautait sur cette occasion de totalement oublier ce qui s'était passé plus tôt.

Max haussa vaguement les épaules en réponse à Idalienor. Quelle porte prendre ? En réalité peut lui importait. Elle prévoyait de voir ce qui se cachait derrière les quatre. L'ordre n'avait aucune importance, et son machin qui faisait des bips, comme le disait si joliment Ida ne pourrait pas trop les aider. Il était encore trop peu avancé pour scanner ce qu'il se cachait derrière une porte pareille.

- Mon Cherch'Objet ne nous aidera pas là dessus. Je pense pas qu'on risque grand chose, jamais Rivardi n'aurait pensé que des élèves se perdent jusqu'ici.

Elle fit un clin d’œil à son amie.

- Tu vois que ça sert de se perdre parfois.

Elle s’avança vers la porte la plus proche et la poussa pour tomber dans une sorte de petite cuisine rudimentaire. Elle fit signe à la Pyroli de s'approcher, aucune danger n'étant en vu. Elle entra dans la pièce et l'observa avec un peu plus d'attention. De vielles caisses servaient de rangement pour des boites de conserves et autres couverts. En soit il y avait tout le nécessaire pour survivre un bon mois en rationnant un minimum. Il y avait même des bouteilles d'eau. Une table en bois trônait au centre avec un vase déposé dessus. Il y avait une fleur totalement fanée si bien que quand Puff s'approcha un peu trop près, les vibrations qu'il produisait firent partir ce qui restait de la fleur en poussière.

C'était quand même hyper glauque.

Max frissonna un peu et resserra son gilet sur elle même. Elle avait de plus en plus envie de comprendre pourquoi cet endroit avait été créé. Elle attrapa l'un des tabouret posé autour de la table pour prendre de la hauteur au niveau des placards accrochés en hauteur du mur. À l'intérieur il n'y avait pas grand chose de plus. Encore des conserves et de la vaisselle. Max soupira. Rien de bien intéressant.

- Tu trouves quelque chose d'intéressant toi ? J'aimerais bien comprendre qui a créé cet endroit et pourquoi ? Peut-être que la prochaine salle nous donneras plus de détails ?
© GASMASK

_________________
t h e f i r e i n s i d e
Idalienor Edelwen
Idalienor Edelwen
Région d'origine : Hoen
Âge : 19 ans
Niveau : 54
Jetons : 2476
Points d'Expériences : 2275
Pokeathlète Médecin
Sujet: Re: A Red Word - PV Idalienor [Terminé]   Ven 24 Juin - 22:01
A Red Word x Maxine Arago
J’étais fascinée par ce tableau. Mes yeux se noyaient dans la beauté du regard de la jeune femme. Je n’y connais pas grand-chose à l’art, ne m’y étant jamais vraiment intéressée mais je dois dire que cette œuvre me surprend. Je n’arrive pas à retrouver le nom de ce tableau mais cette reproduction qui ajoute son propre style est presque meilleure que l’original selon moi. Les couleurs ressortent mieux, et ce regard est tout bonnement incroyable. Je crois que Pop aussi est intéressé par cette œuvre car il la fixe avec une grande détermination. Je lui gratte doucement le haut de la tête avant de me retourner vers ma nouvelle amie en espérant qu’elle m’apporte des réponses.

Mes yeux s’écarquillent à la réponse de Max. D’abord ce tableau est « La jeune fille à la perle ». Voilà le titre que je n’arrivais pas à retrouver. Et en plus Rivardi est l’ancien vice-directeur de l’académie ! Je suis vraiment une patate. C’est après lui que toutes les filles couraient le jour de la Thanksgiving. D’ailleurs j’ai toujours sa photo dédicacée dans mon tiroir. C’est un bon souvenir de cette journée à l’ambiance un peu particulière. Je ne savais pas qu’il peignait. En même temps je ne sais pas grand-chose de lui. Mais que fait un de ses tableaux sous le souterrain ? (oui cette phrase est très bizarre et pourtant c’est ce qui se passe). Max aussi se pose pas mal de question à sa tête. Son côté Givrali doit être en effervescence. Tant de mystère à découvrir. Parfait pour alimenter les scoops et rumeurs de l’académie.

Il faut vraiment que je me renseigne un peu plus sur les personnalités de l’académie. La Givrali que tu es devrait me donner des cours (rire). Cet endroit me fait penser à un bunker. C’est peut-être un endroit spécial pour lui, un endroit où il pouvait se réfugier pour s’isoler un peu des élèves. Je ne pense pas que nous soyons des élèves très méchants mais un peu de clame devait lui faire du bien.

Et puis nous trouverons surement de nouveaux indices en avançant dans cette nouvelle partie du souterrain. La trappe est bien trop haute et même en se faisant la courte échelle on ne pourra sans doute pas remonter, ou alors seulement une de nous deux et je refuse que l’une de nous deux reste seule dans ce lieu inconnu. Donc il va falloir se diriger vers ses 4 portes. Mais laquelle ? Je suis trop nulle en orientation je n’oserais pas prendre d’initiative à ce niveau. Et en plus le bip bip de Max ne peut pas nous aider. Oui je l’ai renommé le bip bip, comme tous les objets technologiques sauf l’Ipok qui fait exception. Mais sa remarque n’est pas fausse. Si c’est effectivement un lieu de tranquillité pour l’ancien vice-directeur, il ne doit pas y avoir de raison que celui-ci soit dangereux. Enfin normalement.

Oui ça peut servir. Et puis à chaque fois que je me suis perdue, j’ai rencontré des gens supers alors bon ça doit me porter bonheur dans un sens. Je dois avoir une bonne étoile, plus qu’à espérer qu’elle veille sur nous cette fois aussi.

Max fait donc le choix pour moi et pousse une des portes qui donne sur une petite cuisine très simple mais qui fait le job on va dire. Il y a de quoi cuisiner pour un petit mois je dirais avec principalement des conserves. Il ne devait pas aimer cuisiner visiblement. En tout cas, on voit assez vite que ce lieu est abandonné depuis un moment. Lorsque le Zarbi de Max se rapproche de la petite fleur située dans un pot en verre sur la table centrale, celle-ci se décompose en poussière. Un frisson me parcourt le corps. C’est quand même flippant. J’ouvre placard après placard et toujours rien. Il faut croire que c’est une simple cuisine. Je me retourne vers ma camarade pour faire un constat sur la pièce.

Visiblement il n’y a rien dans cette cuisine, juste des boites de conserves. Je te propose qu’on attaque la salle suivant pour essayer dans savoir plus. Peut-être que quelque chose de plus important est caché derrière ce simple appartement.

Nous ressortons donc de la pièce avant de pousser la porte suivant. Elle donne sur un long couloir très sombre. Attrapant la main de le Givrali, je mène la marche avec son Wattouat en tête de file. Le couloir ne présente aucun élément distinguable. C’est seulement un couloir étroit et lugubre. Au bout, nous arrivons à une nouvelle porte. Je baisse la poignée pour rentrer mais c’est bloqué.
Ah non pas question, on n’est pas tombées ici pour s’arrêter devant cette porte. Et puis, vu l’état des lieux, Monsieur Rivardi ne m’en voudra pas trop si je force un peu.
Reculant légèrement, je suis bien décidée à forcer la porte. Et puis, j’ai le sentiment qu’on va trouver quelque chose d’important de l’autre côté. Deux pas d’élan et je me lançais épaule en avant contre la porte qui céda du premier coup et si bien que je finis allongée sur la porte maintenant tombée au sol. La chute a été rude mais on peut passer.

Aie aie, je pensais que la porte résisterais un peu plus mais au moins on peut entrer. Voyons le contenu de cette salle.

Le Wattouat de Max s’élance dans la pièce puis intensifie sa lumière. La pièce est toute ronde, et à nouveau pleins de tableaux sont disposés. Et cette fois, c’est encore plus impressionnant que la dernière fois. Il y avait une multitude de tableaux représentant les pokemons légendaires des différentes régions. Ils y étaient tous. Des trois oiseaux légendaires, les trois esprits, Diancie le prince des joyaux…Je ne peux pas les citer tellement il y en a. Et à nouveau, ils sont tous signés Rivardi. Il a vraiment du talent c’est sûr. Ils sont magiques. La Givrali aussi était complètement perdue dans ses œuvres. Celle représentant Jirachi est particulièrement réussie mais je m’en éloigne vite, me rappelant de trop mauvais souvenirs. Celui représentant Ho-oh me tape dans l’œil aussi. Ses si belles couleurs sont retranscrites à la perfection. Comme me le décrivait Maman. Elle m’a dit qu’elle l’avait vu une fois parcourant le ciel. Ça me fascinait de l’entre me le raconter encore et encore. Gamine je rêvais de le voir de mes propres yeux. Et toujours maintenant d’ailleurs.

Puis en faisant un tour, je m’arrête devant le tableau représentant Mewtwo. Ce pokemon dégage tant de tristesse. Une création des hommes dans le but de cloner Mew. C’est horrible, comment peut-on faire des choses pareilles. Comment l’homme peut-il avoir une si grande soif de pouvoir ? Puis en regardant d’un peu plus près, je remarque que le tableau est légèrement plus avancé que les autres. Peut-être que le cadre est plus gros ? Je passe délicatement mes doigts dessus quand celui-ci se décroche spontanément et tombe entre mes mains. J’ai failli avoir un arrêt cardiaque mais heureusement tout va bien, il n’est pas abimé. Mais un autre élément m’intrigue plus à l’heure actuelle.

Max, viens voir. Je crois que j’ai trouvé quelque chose d’encore plus gros.

Il y avait derrière le tableau de Mewtwo, le portrait d’une femme très belle. Une jeune femme avec de beaux cheveux blonds et de grands yeux ensorcelants. Je ne comprends plus rien. Il est toujours signé Rivardi mais cette fois je n’ai pas l’impression que ce soit une reproduction. Ou en tout cas je ne la connais pas, ce qui est possible aussi.

Que fait ce tableau parmi celui de ces pokemons légendaires ? Et qui est-ce ? Et surtout le plus intriguant, pourquoi était-il caché derrière celui de Mewtwo ?

Trop de question se bousculent dans ma tête. Ai-je bien fait de forcer cette porte ?

Indication pour Max:
 

code by lizzou × gifs by tumblr

_________________
A Red Word - PV Idalienor [Terminé] BGi1FfA Red Word - PV Idalienor [Terminé] BGizxYA Red Word - PV Idalienor [Terminé] BGiN4WA Red Word - PV Idalienor [Terminé] BGi0ajA Red Word - PV Idalienor [Terminé] 1543436268-heliosA Red Word - PV Idalienor [Terminé] 1491648845-sprite-roserade-idaA Red Word - PV Idalienor [Terminé] 1543176079-673A Red Word - PV Idalienor [Terminé] BGi92nA Red Word - PV Idalienor [Terminé] Miniature_695_XYA Red Word - PV Idalienor [Terminé] BGiLYQA Red Word - PV Idalienor [Terminé] BGiZDOA Red Word - PV Idalienor [Terminé] BICbxQA Red Word - PV Idalienor [Terminé] BGnGa8A Red Word - PV Idalienor [Terminé] BGiTIxA Red Word - PV Idalienor [Terminé] Miniature_252_ROSA
Le courage est la première des qualités car elle garantit toutes les autres
Max Arago
Max Arago
Région d'origine : Kalos, Romant-Sous-Bois/Illumis
Âge : 18 yo
Niveau : 50
Jetons : 1156
Points d'Expériences : 1681
Scientifique Archéologue
Sujet: Re: A Red Word - PV Idalienor [Terminé]   Mer 29 Juin - 23:12
A RED WORD
Ida Δ Max

Un sourire s'installa sur les lèvres de Max en voyant l'air émerveillé d'Idalienor devant la peinture. Il fallait dire qu'il y avait de quoi. Elle espérait secrètement qu'un jour une de ses œuvres laisseraient quelqu'un aussi pantois que l'était la Pyroli à cet instant. Elle inspira doucement, les yeux émerveillés. Il y avait vraiment une drôle d'ambiance dans ce lieu. Comme si c'était coupé du temps.

Elle se détacha finalement du tableau après avoir donné à Ida toutes les informations qu'elle possédait. Sa main bandée la démangeait un peu mais elle fit comme de rien, en s'aventurant vers une nouvelle porte.

- Pas de soucis ! En bonne Givrali je suis au courant de tout !

Elle lâcha un petit rire après avoir prit une pause un peu ridicule. Elle se reconcentra en écoutant les proposition de la jeune fille. Un bunker ? Ça lui rappelait quelques mauvais souvenirs ça. Elle espérait qu'au moins, il n'y aurait pas de golem tueur dans cet endroit. Elle continua à avancer, se dirigeant au hasard vers l'une des portes en réfléchissant à la proposition d'Idalienor. En effet, ça semblait assez logique dit comme ça. Elle hocha doucement de la tête.

- Tu as sûrement raison.

Elle ouvrit la porte. Elles arrivèrent dans une petite pièce, de toute évidence une cuisine dans laquelle était stocké une certaine quantité de vivre. En regardant vaguement l'une des dates de péremption, Max lâcha un petit beurk dégoutté face à l'odeur. Cet endroit était désert depuis un moment. Elle frissonna un peu et encore plus quand Puff frôla cette fleur qui partit en poussière. Mais elle aimait ce frisson. C'était l'envie de découverte. C'était le frisson de l'inconnu, qu'elle haïssait autant qu'elle adorait.

Elle hocha ensuite la tête à l'affirmation de sa camarade. Elle pouvait même sûrement dire amie. Idalienor en savait beaucoup plus que la majorité de ses amis. Elle méritait amplement d'entrer dans cette catégorie. Elle sortit ensuite de la petite cuisine si vide pour se diriger vers une nouvelle pièce, son regard croisant celui de la femme au tableau.

C'était … bizarre. Mais pas dans le mauvais sens.

Elle suivit la brune en direction d'une nouvelle pièce. Cette dernière était infiniment plus intéressante que cette vielle cuisine. C'était une salle aux portraits. Les yeux de Max s'illuminèrent. Elle s'approcha et admira les courbes si fluides, les couleurs si harmonieuses, les jeux de lumières sur ces sublimes œuvres. Sur que l'ex-vice-directeur connaissait son affaire. Les yeux pleins d'étoiles et oubliant presque pourquoi elles étaient là et où elles étaient, Max se ravit des tableaux de ces mythiques pokemons dont l'existence était si controversée.

Elle s'arrêta devant le tableau de Xerneas. C'était le légendaire qu'on attribuait à sa région. Sa ville natale, Romant-Sous-Bois était très traditionnelle et si elle ne parlait pas souvent de cette dernière, les traditions étaient profondément ancrées en elle, si bien que sans s'en rendre compte elle exécuta le geste de prière et de bonne fortune en direction du tableau. Elle se retourna ensuite vers son amie qui intriguée avait découvert un tableau derrière un autre.

Le premier représentait Mewtwo mais celui qui était caché derrière détonnait. De part la maîtrise dans le pinceau que dans l'émotion qu'il s'en dégageait. Si tous les tableaux semblaient avoir une âme propre, celui là était juste. Époustouflant. Max garda un instant le silence, subjuguée.

- Je t'avoue que j'en ai aucune idée. C'est … incroyable. Il est vraiment magnifique. Si je m'écoutais je jurerais que Rivardi était amoureux de cette femme quand il a peint ce tableau. Ou en tout cas il avait de très forts sentiments envers elle.

Elle souffla un instant. Elle était littéralement emportée par ce tableau. Elle secoua la tête pour se concentrer, puis s’avança et déplaça doucement les deux tableaux avant de se mettre à chercher. Elle savait mieux que quiconque que les tableaux étaient des cachettes géniales, d'un geste expert elle réussit finalement à découvrir ce qu'elle cherchait. Une planque dans le portrait de la femme.

- Je pense qu'il voulait cacher, que ce soit de potentiels visiteurs que de lui même, ceci.

Elle agita le petit morceau de papier qu'elle avait réussit à sortir sans abîmer le portrait. Elle s'en serait beaucoup trop voulu. Elle déplia le petit papier, grimaçant face à l'écriture fine et illisible de la personne qui avait écrit ce mot. Elle le mit entre Ida et elle même avant de commencer à lire.

« Rivardi.
Je sais qu'elle te manque mais tu dois avancer.

On a besoin de toi. »

Max échangea un regard surpris avec Ida avant de ranger la note dans sa besace. Le Wattouat était allongé au milieu de la pièce et la regardait avec un regard éteint. Pas comme si ça changeait de d'habitude mais un frisson nerveux remonta sa colonne vertébrale alors qu'elle réfléchissait.

- Tu pense que … cette femme serait … morte ?

Elle secoua la tête avant de lâcher un rire nerveux.

- Non. Elle doit probablement être partie. Ou quelque chose comme ça. Une déception amoureuse, qui aurait rendu Rivardi, alors fou d'amour, fou de désespoir. Ça doit être ça pas vrai ?

Elle échangea un regard inquiet avec Ida pendant qu'elle sortait de la pièce. C'était devenu beaucoup trop morbide pour qu'elle s'y sente à son aise. Elle se dirigea assez rapidement vers la troisième porte. Cette fois pas grand chose d'intéressant et son Cherch'Objet ne décèle rien, c'est un semblant de salle de bain mais il n'y a plus rien. Max jeta un regard désespéré à Friggy qui, parfaitement remis, dévorait les boites de conserves périmées ou non avec un appétit horrifiant. À tous les coups il serait malade mais impossible de l'arrêter. Elle haussa vaguement des épaules avant de s'avancer vers la dernière pièce. Elle était vide mais dans un coin reposait une vielle échelle. Avec un peu de chance la sortie était là. Ou elles pourraient déplacer l'échelle pour l’amener sous la trappe dans laquelle elles étaient tombées.

Elle n'eut pas énormément de mal à attraper la corde qui pendouillait, grâce à Puff qui l’amena jusqu'à elle, sortant de sa rêverie pendant quelques secondes, au plus grand étonnement de la jeune fille. Elle fit tomber la trappe et ferma vivement les yeux à cause de la soudaine luminosité. Aux bruits et à ce qu'elle voyait, elles sortiraient probablement en pleine forêt.

Max retourna dans la première salle pour chercher Ida et lui indiquer la sortie. Cet endroit lui donnait des frissons et l'inquiétait un peu. En repassant devant la reproduction de la Jeune fille à la Perle, le Cherch'Objet de Max s’enclencha et la fit sursauté. Elle échangea un regard surpris avec son ami avant de tenter de décrocher le tableau. Grâce à l'aide de son amie, le tableau fut descendu et face à elle une petite alcôve dans laquelle se trouvait un petit coffre.

- Tu crois que Rivardi nous en voudrait de faire du contenu de ce coffre notre trésor ? Ça fait très récompense de pirate quand on y pense.

Elle lâcha un petit rire.
© GASMASK


- Pokemon Utilisés : Puff (3 points de R) et Friggy (3 points de R)
- Scientifique Grade 2
- Lampe Dynamo LUMIMAX (bonus +2 dans la chasse aux fossiles)
- Kit d'exploration contenant un Cherch'Objet (bonus +2 recherche fossiles et baies)
- Une Vieille Pioche (+1 en Recherche)

Merci pour la modo :3
[/color]

_________________
t h e f i r e i n s i d e
Potiron
Potiron
Région d'origine : Kalos
Âge : 5 ans
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 1931
Annonceur
Sujet: Re: A Red Word - PV Idalienor [Terminé]   Mer 29 Juin - 23:12
Le membre 'Max Arago' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'CHASSE' : 9
Idalienor Edelwen
Idalienor Edelwen
Région d'origine : Hoen
Âge : 19 ans
Niveau : 54
Jetons : 2476
Points d'Expériences : 2275
Pokeathlète Médecin
Sujet: Re: A Red Word - PV Idalienor [Terminé]   Jeu 30 Juin - 17:27
A Red Word x Maxine Arago
Cette salle me laisse sans voix. Je ne me suis jamais intéressée à l’art et c’est bien dommage. En même temps, je crois que je m’intéresse à déjà trop de chose. Je me rends compte que les peintres sont capables de choses fabuleuses rien qu’avec des pinceaux et de la peinture. On a presque l’impression qu’une partie de l’âme du pokemon y habite. Max s’est dirigée vers les légendaires de la région de Kalos. Elle est peut-être originaire de là-bas. Après tout moi-même je me suis dirigée instinctivement vers les pokemons légendaires de la région de Hoenn, ce que je connaissais le mieux. Il y avait le trio gardien de la terre, de l’océan et du ciel. Juste à côté, il y a aussi Latias et Latios, les messagers des dieux. Enfin bon, je n’y crois pas vraiment. Je ne sais même pas si Arceus, le dieu des pokemons, existe. Je sais que vous existez, mais vous n’avez pas les pouvoirs fantastiques qu’on vous donne. En tout cas je ne suis pas convaincue.

Peut-être que c’est à cause de cette pensée que je me suis dirigée vers le tableau représentant les pokemons artificiels, et donc celui de Mewtwo. Encore une histoire qu’Aria m’a racontée en détail. Il a été conçu après une tentative de clonage de Mew. Les gens qui ont fait ça sont abjects. D’ailleurs où est-il maintenant ? J’ai entendu dire que le laboratoire dans lequel il était retenu a été détruit. Je me demande où il a pu aller alors. J’espère qu’il a réussi à partir loin d’ici, loin des hommes qui lui voudront du mal. Mes doigts ont glissés le long du cadre le décrochant. Heureusement il n’est pas abimé mais le tableau qui se situe en dessous est pour le moins surprenant. Cette femme à la longue chevelure blonde est magnifique. La Givrali entre temps est venue me rejoindre pour me donner son avis sur cette découverte. Je pose le tableau juste à côté contre le mur pour l’écouter. Des sentiments amoureux ?

Je t’avoue que je ne suis pas experte la dessus mais vu le sourire que la femme fait sur cet autoportrait, elle aussi devait beaucoup l’aimer.

C’est vrai qu’elle est d’une beauté presque ensorcelante. Pas étonnant que le vice-directeur est pu craquer sur elle. Après rien ne nous dit qu’elle ne soit pas simplement le fruit de son imagination. Le tableau était bien caché derrière Mewtwo, une création de l’homme. Alors qui sait… Non je crois que je pars beaucoup trop loin là. Pendant que je réfléchissais, Max fouillait également de son côté et vient juste de sortir avec délicatesse un bout de papier caché derrière la toile. Vite je me penche au-dessus de son épaule pour en lire le contenu. Oh…Max venait de lancer une interprétation avant de revenir sur ses propos. Surement pour se rassurer mentalement parce que je pense qu’au fond elle sait que sa première hypothèse est surement la bonne. Ma tante parlait exactement comme ça à mon père après le décès de maman. Mais bon je n’ai pas envie de remuer le couteau dans la plaie, pas cette fois.

Surement, après tout vu comme les filles lui couraient après pendant la Thanksgiving il devait avoir du succès auprès des femmes. Il n’est pas étonnant que sur cet accès de confiance une de ses conquêtes est été plus maligne que les autres.

Hypothèse plus qu’improbable mais on va faire semblant d’y croire. Après avoir raccroché le tableau de Mewtwo comme nous l’avions trouvé, nous sortons de la pièce en silence. L’ambiance s’y faisait pesante et je pense que de toute manière, nous avions vu ce qu’il y avait à voir. Nous continuons donc l’exploration par la troisième porte qui ne cache qu’une petite salle qui ressemble à une salle de bain mais en très mauvais état. Le bip-bip de Max ne s’alarmant pas, nous passons vite notre chemin pour attaquer la dernière porte. Moi j’avais décidé de continuer la recherche dans la première salle, en espérant que nous n’ayons pas oublié l’élément. Mais à part le tableau, j’ai l’impression qu’il n’y a vraiment rien. Ruru est repartie à l’assaut de la salle des portraits. Je n’aime pas la savoir seule mais bon, il faut bien lui laisser un peu de liberté. Quant à Pop, il a suivi le Goinfrex de Max pour s’assurer que tout allait bien. D’après ce que je vois, Pop essaie de l’empêcher de manger des choses mais ça m’a l’air mal partit. Yuko est entre mes bras, la nouvelle née s’étant endormie.

Max revient en me signalant qu’elle avait trouvé la sortie. Super, on ne va pas moisir ici jusqu’à ce qu’on vienne nous chercher. Je rappelle Pop pour que nous puissions partir d’ici. On s’était bien amusées et je pense que nous avons eu assez d’émotions pour aujourd’hui. Ruru est également revenue au galop quand elle a entendu l’appel. Max repasse une fois devant le tableau quand son bip-bip s’enclenche me faisant sursauter. Je n’aime pas les appareils technologiques. C’est trop compliqué et imprévisible. Max décroche alors doucement le tableau avec mon aide pour voir si, comme la dernière fois, il y avait quelque chose de cacher derrière. Et Bingo ! Dans un trou, un petit coffret se trouvait là. Un peu poussiéreux mais très joli.

Oh non je ne pense pas. Et puis vu l’état des lieux il n’est pas venu depuis longtemps donc avec un peu de chance il ne se rendra pas compte de son absence.


Puis nous ouvrons le coffre.


code by lizzou × gifs by tumblr





Pokemon utilisés : Pop (3pt R) + Ruru (2pt R)
Et c'est touuuuuuuut xD
Ah oui aussi en tant que médecin je découvre une poudre brune (si je ne me suis pas trompée xD)
Merci les modos o/

_________________
A Red Word - PV Idalienor [Terminé] BGi1FfA Red Word - PV Idalienor [Terminé] BGizxYA Red Word - PV Idalienor [Terminé] BGiN4WA Red Word - PV Idalienor [Terminé] BGi0ajA Red Word - PV Idalienor [Terminé] 1543436268-heliosA Red Word - PV Idalienor [Terminé] 1491648845-sprite-roserade-idaA Red Word - PV Idalienor [Terminé] 1543176079-673A Red Word - PV Idalienor [Terminé] BGi92nA Red Word - PV Idalienor [Terminé] Miniature_695_XYA Red Word - PV Idalienor [Terminé] BGiLYQA Red Word - PV Idalienor [Terminé] BGiZDOA Red Word - PV Idalienor [Terminé] BICbxQA Red Word - PV Idalienor [Terminé] BGnGa8A Red Word - PV Idalienor [Terminé] BGiTIxA Red Word - PV Idalienor [Terminé] Miniature_252_ROSA
Le courage est la première des qualités car elle garantit toutes les autres
Potiron
Potiron
Région d'origine : Kalos
Âge : 5 ans
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 1931
Annonceur
Sujet: Re: A Red Word - PV Idalienor [Terminé]   Jeu 30 Juin - 17:27
Le membre 'Idalienor Edelwen' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'CHASSE' : 9
Compte PNJ
Compte PNJ
Région d'origine : -
Âge : -
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 11798
PNJs
Sujet: Re: A Red Word - PV Idalienor [Terminé]   Lun 4 Juil - 14:00
Modération

Appréciation Je fais une appréciation commune, car la grande majorité des choses à dire vous concernent toutes les deux.
Le rp commence plutôt bien. On a la rencontre des deux protagonistes qui mettent en place une certaine relation de confiance au fur et à mesure que le rp avance, et si la fouille tarde à démarrer, cela importe peu puisque celle-ci est suffisamment exploitée par la suite et permet une progression cohérente de l'histoire.
Et si la découverte d'un bunker n'a en soit, rien d'étonnant (On a déjà vu pires découvertes au cours d'une fouille. A la PC, on trouve un peu de tout et n'importe quoi.), la manière avec laquelle vous l'associez à l'intrigue générale du forum est bien plus problématique. Vous prenez beaucoup trop de liberté au sujet de Riven Rivardi (Celle-ci ma confirmé que, non, il ne savait pas peindre), et surtout vis-à-vis de sa relation avec la jeune femme mystérieuse de l'intrigue. Et c'est vraiment dommage, car mis à part cela, la fouille a de très bons éléments...
Afin de rétablir une certaine cohérence, je vous demanderai donc d'inclure les événements suivants dans votre rp de conclusion.
"Après avoir fouillé le coffret, vous entendez quelqu'un arriver par une autre porte dissimulée derrière une armoire. Vous avez tout juste le temps de vous cacher, pour finalement voir débarquer le Collectionneur, sifflotant gaiement, et tenant dans ses bras un autre tableau signé "Rivardi". Vous profitez que celui-ci ait le dos tourné pour vous enfuir avant qu'il ne comprenne que quelqu'un soit passé par ici, et concluez finalement que tout ceci n'était que l'oeuvre d'un fanatisme inavoué..."

Max Tu trouves une Pierre Lune et la CT Vengeance!
Idalienor Tu trouves la CT Ball'Ombre et un Brassard rouge (+1 Athlétisme)!


_________________
A Red Word - PV Idalienor [Terminé] 7z5c
Max Arago
Max Arago
Région d'origine : Kalos, Romant-Sous-Bois/Illumis
Âge : 18 yo
Niveau : 50
Jetons : 1156
Points d'Expériences : 1681
Scientifique Archéologue
Sujet: Re: A Red Word - PV Idalienor [Terminé]   Ven 15 Juil - 12:25
A RED WORD
Ida Δ Max

Elle s'était un peu monté la tête, enthousiaste de se trouver dans un endroit aussi insolite. Elle aurait peut-être bien voulu que ses suppositions soit juste, qu'un énorme secret se camoufle ici.

Max s'intéressa d'un peu plus près à ce petit coffre. Grâce au matériel qui composait son Kit d'archéologue, elle parvint assez rapidement à crocheter le petit coffre. À l'intérieur, il n'y avait pas grand chose, une pierre brillant d'un étrange éclat, la jeune fille comprit rapidement que c'était une pierre évolutive, restait à savoir laquelle, deux disques qu'elle reconnu comme étant des CT et enfin une sorte de Brassard. Elle esquissa un sourire.

Rapidement les deux jeunes filles se mirent d'accord, Max récupérait la Pierre et la CT Ball'Ombre possédant déjà la CT Vengeance que prenait Ida. La brune récupéra également le brassard. Max rangea le tout dans sa sacoche puis rappela son équipe. Aucun d'eux n'était vraiment apte à monter à l'échelle alors elle prenait ses précautions.

Cependant alors qu'elles venaient tout juste de passer dans la salle de l'échelle après avoir prit le temps de ranger le coffre à son emplacement initial, un bruit les fit sursauter et elles se camouflèrent derrière la porte de la sortie. Max posa son doigt sur ses lèvres pour intimer le silence à sa camarade puis se plaça de manière à voir ce qui se passait dans la salle principale.

Elle reconnu immédiatement l'homme qui venait de rentrer dans la pièce. C'était l'homme qui lui avait confié son starter, le Collectionneur. Les yeux grands ouverts, elle observa longuement l'homme qui se baladait dans la pièce comme s'il était chez lui. La seule différence avec les fois où elle l'avait aperçu, c'était l'étrange perruque blonde qu'il avait posé sur le haut de son crâne et l'étrange carré recouvert par un drap blanc qu'elle identifia rapidement comme un tableau.

Attendez. Cette perruque blonde, ce tableau … Serait-ce le Collectionneur qui se prenait parfois par Rivardi en vivant ici. Maintenant qu'elle y réfléchissait ça ne l'étonnait pas vraiment. Cet homme était loufoque et incompréhensible, alors qu'il se prenne pour un autre … c'était pas si étonnant. Toujours été que la jeune fille admirait vraiment les qualités de peintre du Collectionneur.

Son intuition fut confirmée quand, sifflotant, il enleva le drap de la peinture, révélant un Caninos flamboyant, peint dans ce style si particulier. Il attrapa un stylo, et Max n'avait aucun doute sur ce qu'il écrivait. Un léger « Rivardi » en bas à droite. Décidément, cet homme était étrange. Elle échangea un regard surpris avec Ida avant de lui pointer la sortie. Elles ne savaient pas pour combien de temps il en avait ici et mieux valait s’éclipser avant qu'il ne les remarque.

Le plus discrètement possible, elles montèrent la grand échelle et une fois à l'extérieur, Max guida Ida un peu plus loin de la sortie, comme pour dire qu'elles ne l'avaient jamais vu. Qu'elles étaient ici par hasard. Et elles firent bien, car quelques minutes, l'homme sortit à son tour et en les voyant, il leur adressa un léger et flemmard signe de la main.

Il y avait quelque chose dans son sourire qui faisait à Max qu'il savait.

Elle décida de ne pas s'en faire. S'il avait quelque chose à dire il l'aurait fait. Elle se tourna alors vers Idalienor.

- Je crois qu'on s'est bien trompées.

Elle éclata de rire.

- C'est peut-être mieux comme ça au final. C'est plus drôle et un peu moins effrayant. N'empêche que cet homme est vraiment étrange …
Un peu gênée, car elle voyait que le soleil descendait et qu'il leur faudrait bientôt se séparer, elle ne dit rien quand d'un accord tacite, elles avancèrent tranquillement vers la sortie de la forêt guidées par Apa qui lui avait un véritable sens de l'orientation.


Finalement, elles arrivèrent assez vite à l'endroit où elles devaient se séparer pour rejoindre leur dortoir respectif. Max s'inclina légèrement devant son amie, avant de lui dire au revoir.

- Merci Ida, je crois que cette journée m'a fait beaucoup de bien. À la prochaine je suppose, je te donne mon numéro d'Ipok ok ?

L'échange fut rapidement fait et quelques mots plus tard, les deux jeunes filles se séparaient. Max savait qu'elle avait aujourd'hui gagné une fidèle alliée.

HRP : Rp terminé pour Max
© GASMASK

_________________
t h e f i r e i n s i d e
Idalienor Edelwen
Idalienor Edelwen
Région d'origine : Hoen
Âge : 19 ans
Niveau : 54
Jetons : 2476
Points d'Expériences : 2275
Pokeathlète Médecin
Sujet: Re: A Red Word - PV Idalienor [Terminé]   Mar 19 Juil - 16:45
Ouvrir ce coffret était une bonne idée finalement. A l’intérieur se trouvait quelques objets qui se révèlent être fort intéressant. Il y avait donc à l’intérieur deux CDs qui s’apparentent à des CT, un brassard rouge et une pierre d’une brillance incroyable. Surement une pierre évolutive. Après réflexion, il a donc été décidé que Max prendrait l’une des Cts et la pierre alors que moi je prendrais le deuxième CD ainsi que le brassard. Avec un peu de chance, il fonctionne comme le premier que le collectionneur m’a donné lors de mon passage au grade 0. Je ferais mes recherches un peu plus tard mais je suis sûre qu’il n’est pas inutile. Et puis au pire ça me fera toujours un souvenir de cette aventure. Il ne restait plus qu’à monter l’échelle. Par précaution, nous rappelons tous nos pokemons dans leurs pokeballs pour faciliter la montée.

Soudain, alors que nous allions repartir, des bruits de pas se font entendre. Rapidement, nous nous planquons derrière un mur pour observer ce nouveau visiteur. Si c’est Rivardi on est foutu. Mais il faudrait qu’on est une sacre poisse pour qu’il revienne à l’académie pile à ce moment-là. Heureusement ce n’est pas lui mais ce n’est pas non plus une bonne nouvelle. Le collectionneur. Mais attends, pourquoi il a une perruque blonde sur la tête, et aussi pourquoi tient-il un cadre recouvert d’un drap blanc dans ses mains ? Peut-être entretient-il cette pièce ? Mais il n’aurait pas besoin de mettre une perruque pareille. Je ne comprends rien.

Il s’avance jusque vers le mur de la pièce principale pour déposer le cadre sur le mur et lever le drap. C’est un très joli Caninos qu’il a peint sur cette toile et avec le même style que les précédents. Aucun doute, c’est la même personne qui a fait ces deux tableaux. Et en plus il le signe. Rivardi ?! Non mais il ne va vraiment pas bien. Je sais que cet homme est un peu farfelu mais de-là à se glisser dans la peau de l’ancien vice-directeur. M’enfin bon, je ne suis pas là pour juger ses activités. Il est surement nostalgique de l’époque où il était sous ses ordres. Mais je dois reconnaitre que ses talents pour la peinture sont exceptionnels. Dommage que cela doive rester secret. J’aurais bien profité de ses talents pour qu’il me fasse un dessin. J’aurais surement demandé un portrait de toute mon équipe à l’heure actuelle. Enfin bon tout ça n’est que rêverie.

Décidant de ne plus s’attarder ici au risque d’être découverte, nous profitons d’un moment d’inattention de la part du collectionneur pour nous éclipser à travers l’échelle. L’exploration dans ce bunker avait duré assez longtemps je pense. Nous éloignant de la sortie au plus vite, le collectionneur ressort presque juste après nous, sans sa perruque cette fois, et nous adresse un drôle de regard. A-t-il compris que nous venions de son repère secret ? Si c’est le cas, il n’a pas l’air d’y faire bien attention et c’est tant mieux pour nous. Une punition d’évitée.

Oui je suis d’accord, nous avons fait une belle erreur.


Un éclat de rire général résonnait.

Tu as raison, on s’est un peu emballées. En même temps, il y avait de quoi avec toutes ces choses mystérieuses. Mais comment peut-il regretter à ce point Rivardi alors qu’il n’avait pas une réputation de tendre ? Je ne comprendrais décidemment jamais cet homme.

Finalement la journée est passée plutôt vite et le soleil décline déjà dans le ciel. Le Mateloutre de la Givrali nous guide hors de la forêt d’où nous sommes sorties pour retrouver les bâtiments de l’académie. C’est quand même bien d’avoir un pokemon qui peut nous guider comme ça, c’est assez pratique pour des gens qui n’ont aucun sens de l’orientation comme moi. Remarque Ruru s’en sort bien aussi dans ce domaine. Heureusement qu’elle est là. Le moment de se séparer est venue. On doit toutes les deux retourner dans nos dortoirs respectifs, il est déjà tard.

Moi aussi je me suis bien amusée aujourd’hui, hâte de pouvoir refaire ça. Oui je veux bien ton numéro, je ne suis pas très habile avec mais les messages je maitrise à peu près.

Toutes les deux, nous dégainons nos appareils électroniques pour échanger ce numéro qui nous permettra de rester en contact. Il est quand même bien cool ce petit truc. Une fois ceci fait, nous reprenons chacune le chemin de nos dortoirs. Cette fille est adorable et malgré ma gaffe, je sais qu’aujourd’hui je me suis fait une bonne amie. J’espère qu’on se reverra bientôt.

HRP : Rp terminé aussi o/

_________________
A Red Word - PV Idalienor [Terminé] BGi1FfA Red Word - PV Idalienor [Terminé] BGizxYA Red Word - PV Idalienor [Terminé] BGiN4WA Red Word - PV Idalienor [Terminé] BGi0ajA Red Word - PV Idalienor [Terminé] 1543436268-heliosA Red Word - PV Idalienor [Terminé] 1491648845-sprite-roserade-idaA Red Word - PV Idalienor [Terminé] 1543176079-673A Red Word - PV Idalienor [Terminé] BGi92nA Red Word - PV Idalienor [Terminé] Miniature_695_XYA Red Word - PV Idalienor [Terminé] BGiLYQA Red Word - PV Idalienor [Terminé] BGiZDOA Red Word - PV Idalienor [Terminé] BICbxQA Red Word - PV Idalienor [Terminé] BGnGa8A Red Word - PV Idalienor [Terminé] BGiTIxA Red Word - PV Idalienor [Terminé] Miniature_252_ROSA
Le courage est la première des qualités car elle garantit toutes les autres
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: A Red Word - PV Idalienor [Terminé]   
A Red Word - PV Idalienor [Terminé]
Page 1 sur 1
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :