[Champion #4] This ain't a zombie pandemic, it's a mummy's
Ruby L. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: [Champion #4] This ain't a zombie pandemic, it's a mummy's   Lun 11 Avr - 2:43
– Non Ramsès, tu ne participeras pas.

... Ah. Voilà une très belle façon de commencer la journée (et occasionnellement les hostilités). Rien de tel qu'une bonne petite baston du matin, juste après l'entraînement matinal des Pyroli. Mais que se passait-il donc ? Rien de bien spécial, si ce n'est que Ramsès soit enfin sorti de sa léthargie profonde. Pour quel motif ? Cet inconscient voulait affronter le champion à lui seul, sans aide extérieure. Autant dire que Ruby s'était d'abord sentie rejetée, la pauvre. Ajoutez à cela le fait qu'elle n'estime pas le Tutafeh comme assez puissant pour avoir le meilleur combo, celui qui détruisait toute cohésion entre un dresseur et son Pokémon. Il n'était même pas dix heures et les voilà en train de se crêper les chignons !

Le spectre insista encore et encore, allant même jusqu'à empêcher la rousse de poursuivre ses projets dans le calme. Cette dernière, agacée, se contenta d'envoyer bouler son Pokémon par une remarque sèche. Après tout, c'est au tour de Goliath, comme elle le prétexta si bien. Queen avait eu l'honneur d'affronter l'Écremeuh de Blanche tandis que Hex, lui, décrocha la victoire contre l'Ectoplasma de Kimera. En toute logique, cela aurait dû être au tour de Mad d'y aller. Néanmoins, la Skelénox n'était pas assez mature pour participer à ce genre d'épreuves. Même Hao – le dernier né – aurait été plus qualifié pour cette tâche. Ensuite ? On en venait juste à Ramsès ! Mais comme lui aussi se retrouvait au même stade que Mad (sa réaction peut d'ailleurs souligner son immaturité), alors Goliath était le suivant. Le Tutafeh ne voulait néanmoins pas l'accepter et cherchait désespéramment à obtenir le droit de combattre.

– Ce n'est pas un jeu ni un entraînement. Tu pourrais finir salement amoché, Ramsès.

Bien que la Pyroli était restée toujours aussi ferme et sèche, une personne lucide aurait aisément pu déceler la part d'inquiétude qui sommeillait en la porteuse de culotte. Trop borné pour accepter l'évidence, Ramsès grogna une énième fois et prit la fuite aussi simplement que rapidement, c'est à dire en traversant l'un des murs de la chambre. En guise de réponse, Ruby se contenta de soupirer. Hao s'approcha néanmoins d'elle et posa ses deux petites mains sur les cuisses de sa dresseuse, adoptant un air des plus compatissants. Il y en a au moins un qui comprend, pensa-t-elle.

– Il reviendra quand il arrêtera de faire la gueule. Que ce soit dans une minute ou un mois, je ne changerai pas d'avis. Goliath ira.

C'est à se demander qui est le plus borné, ici. Bref ! La querelle s'était achevée... pour le moment. Ou tout du moins, elle avait été remise à un futur proche. Remontée mais légèrement désolée, la rousse partit se préparer. Un simple en-cas après la douche lui suffira amplement à tenir le temps de l'affrontement. Sa panse avait déjà été contentée par l'énorme petit déjeuner pris juste après l'entraînement matinal. Autant dire qu'elle ne mit pas bien longtemps à parachever ses quelques soucis capillaires et vestimentaires. Une fois prête, elle s'équipa de quelques Pokéballs (un imprévu est si vite arrivé) et se mit finalement en route. Grotte granite, c'est ça ?

Une fois que Mist eût confirmé la trajectoire de sa dresseuse, cette dernière fila d'instinct en direction de ladite grotte. Après deux années passées à la Pokémon Community, cela aurait été un comble qu'elle se perde pour un trajet si commun. Heureusement – pour son intégrité – cela n'arriva pas. Le trajet se déroula d'ailleurs sans encombre puisque le seul obstacle à affronter n'avait été que le froid. Le bougre continuait d'ailleurs de lutter, refusant de s'en aller même si le soleil allait bientôt atteindre son zénith. Mais y aura-t-il quelqu'un pour assister à ce zénith, d'en bas ? Certainement pas ; les nuages s'imposaient bien trop. Les vaporeux ne laissaient d'ailleurs rien présager d'autre que quelques intempéries pour les minutes voire heures à venir. Un combat sous la pluie ? Mieux encore ! En raison de la température, il y avait de fortes chances qu'il neige... ou qu'il grêle, dans le pire des cas.

Quoiqu'il en soit, la miss arriva à l'heure sur les lieux du rendez-vous. À l'heure, ai-je dit ? Oh que non ! Ce serait sous-estimer une Pyroli. Elle était en avance, bien trop en avance. La voilà contrainte d'attendre une bonne trentaine de minutes. Ah ! Une longue demi-heure à spéculer sur l'identité du fameux champion, bien que quelques rumeurs circulaient déjà. N'étant cependant pas du genre à écouter ce qui se disait dans les couloirs, Ruby se contenta simplement d'engager une conversation avec son Kungfouine et son Kaorine, qui seront d'ailleurs tous deux spectateurs de l'affrontement. Agissant comme un mentor, Mist pourra être les yeux (les très nombreux yeux, d'ailleurs) de Hao qui, en dépit de sa cécité, ne pouvait se reposer que sur ses quatre autres sens.

– Des idées ? De souvenir, il y a déjà eu Ondine, Blanche et Kimera. Ça ne peut pas être ces trois-là... je pense. D'ailleurs, ce serait répétitif de renvoyer un champion de type eau, normal ou spectre. Je pense que l'académie veut taper dans la diversité. Enfin, j'espère. Haussement d'épaules. Mist lui répondit néanmoins mentalement par tout un tas de calculs exposant les probabilités. Ah non ! Pas plus de maths ! Elle en mangeait bien assez en mécanique, ma pauvre Pyroli. Désolé Mist, mais la compagnie de Hao se révélait pour le coup bien moins assommante.

– Tafeh !

Du décor s'extirpa alors un Tutafeh. Oh ! Pokéball, go ! Non, on se calme. Ce n'est que Ramsès, visiblement pas revenu pour s'excuser, qui plus est. Une détermination animale (pour ne pas dire bestiale) se lisait dans ses iris injectés de sang. Il brailla quelques mots (autant dire qu'il répéta cinquante fois son nom d'espèce) incompréhensibles à la première écoute mais que Ruby parvînt néanmoins à comprendre en raison de l'intonation et des gestes de son Pokémon qu'elle ne connaissait que trop bien. Suite à quoi, il recouvrit son visage de son masque et pointa un doigt vers sa dresseuse. Non, pas le majeur.

*Il défie Goliath en du-*
– Merci Mist, j'avais compris.

Voilà. Les deux dernières lignes de dialogues ne sont faites que pour vous éclairer, mes lecteurs. Quoique vous auriez aisément pu déduire les tenants et aboutissants de cette situation puisque Ruby se contenta de soupirer et d'appeler le Golemastoc. Dès son arrivée, il fit trembler le sol et brisa la couche de givre sous ses pieds d'argile. L'étudiante regarda son Pokémon de haut en bas puis redirigea son attention sur Ramsès, beaucoup plus petit et chétif que son camarade spectre.

– Même sans prendre en compte vos masses respectives, c'est du suicide. Tu n'es pas assez entraîné, Ramsès. Malgré ce court avertissement, le masqué grogna et provoqua ouvertement le Golemastoc avec quelques tirades dont seuls les Pokémon semblaient avoir le secret. Ce fut sans effet. Goliath regarda son acolyte nain alors qu'une étincelle d'incompréhension illuminait son regard pseudo inexpressif. ... Soit. Ne l'amoche pas trop, Goliath.

L'air de rien, elle s'éloigna du ring imaginaire, emportant Mist et Hao avec elle. Le second cité se permit d'ailleurs de soupirer, se demandant bien comment est-ce que des Pokémon civilisés (ahem) pouvaient en venir à de telles bassesses. Le Kaorine, lui, n'aimait pas particulièrement les affrontements mais voulait bien avouer qu'ils se révélaient parfois utile pour déterminer une possibilité. En l'occurrence, il trouvait que ce combat – aussi puéril soit-il – était en partie justifié.

Les hostilités commencèrent enfin. Ruby se posa sur un rocher environnant, attrapant Hao afin de le poser sur ses genoux. Comme prévu, il ne fallut pas si longtemps avant que le Tutafeh ne se fasse éjecter sur quelques mètres par un poing géant entouré d'une masse obscure. Dire que Goliath s'était effectivement retenu ! Un Tutafeh n'était simplement pas assez vif pour pouvoir profiter de son gabarit, ce qui laissait à un géant comme Golemastoc tout le loisir nécessaire pour porter des attaques rapides et puissantes. Ramsès eût d'ailleurs énormément de mal à s'en remettre. Un peu plus et il aurait été chaos, déjà. Il répliqua néanmoins par une attaque Ball'Ombre parfaitement bien exécuté mais qui fut simplement renvoyé d'un geste de bras du golem. Facepalm de la rousse.

– Ça veut combattre tout seul alors que ça ne connaît même pas les faiblesses de ses camarades... souffla-t-elle.

Effectivement, le petit spectre aurait eu plus de chance de gagner s'il avait misé sur ses attaques de statut plutôt que sur l'affrontement brut, soit un domaine dans lequel il était largement et incontestablement inférieur à Goliath. Ce dernier, amusé par la situation actuelle, accepta de positionner un de ses bras dans son dos, défiant par la même occasion son adversaire miniature. Le battre avec un seul poing ? Évidemment qu'il le pouvait ! On parle du spectre possédant le plus de potentiel destructeur, après tout. Cela fut néanmoins considéré comme un affront par Ramsès qui, encore une fois, se contenta de foncer droit devant, préparant une banale attaque Étonnement. Intimider Goliath ? Ce petit masqué était décidément fou. Il se fit d'ailleurs repousser d'une seule main. Oui, comme un moucheron, littéralement. Et c'est parti pour un autre vol plané !

Combien de temps est-ce que ce combat à sens unique allait durer ? Jusqu'à ce que l'un des deux tombe, évidemment. Autant dire que l'issue de cet affrontement semblait évidente. Pourtant, le Tutafeh continuait de s'acharner encore et encore, adoptant à chaque fois une autre stratégie purement offensive. Erreur. Encore une autre. Et une énième ! On en est à combien ? Au moins dix, maintenant. Le sol boueux commençait d'ailleurs à être marqué à divers endroits par le masque du Tutafeh tandis que Goliath, lui, n'avait ni reculé ni avancé d'un pas. Il s'était jusque-là contenté de distribuer des coups de poing à but purement défensif. Si le géant avait attaqué sérieusement, pour sûr que le Tutafeh serait déjà K.O. Il serait d'ailleurs temps d'en finir, non ?

– Le champion ne va pas tarder à arriver. Assomme-le, Goliath. Un Poing Ombre suffira.

Affligé, le golem retira un de ses poings qui ne tarda pas à s'envelopper d'une aura sombre. Et quelques instants plus tard, le poing fusa en direction du Tutafeh qui peinait déjà à se maintenir en lévitation. Pour le coup, la cible ne bougea d'ailleurs pas. De toute façon, la précision de Poing Ombre était parfaite. Ce traitement n'était-il pas un peu cruel ? Si. La rousse détourna d'ailleurs le regard quelques instants. Bien qu'il se révélait particulièrement dissident ces derniers temps, le Ramsès restait un de ses Pokémon. À ce titre, elle y tenait tout de même.

[...]

Un choc plus tard, un nuage de poussière se souleva. Seule l'imposante silhouette de Goliath se distinguait au milieu de tout ce schmilblick. Ruby souffla et assista de nouveau à la scène. Ça y est ? Il semblerait. Il n'y avait plus aucun mouvement dans la mêlée. Mais était-ce volontaire ? Non. La fine fumée se dissipa enfin, laissant la rousse entrevoir ce qui semblait être une fine masse d'ombre s'enrouler autour du bras de Goliath. What the... Fuck ? Oui. En longeant cette masse des yeux, Ruby posa le regard sur un tombeau pharaonique en train de se maintenir en lévitation à quelques petits centimètres du sol. Ramsès venait d'évoluer et il maintenait désormais son camarade en otage. Mais pour combien de temps ? Au moins assez pour faire exploser une Ball'Ombre en pleine figure du Golemastoc. Le nouvel évolué lâcha prise et laissa le colosse faire quelques pas en arrière. Un, puis deux et enfin trois. Trois grands pas avant que Goliath ne reprenne finalement ses esprits. Suite à quoi, son deuxième bras entra en activité. Maintenant que son adversaire avait évolué, il n'allait plus se retenir... ce qui était relativement mauvais pour la faune et la flore locales.

– Stop ! Bien qu'elle ne maîtrisait pas Hurle-Temps, tout sembla se figer un instant. Parfait ! Elle avait été assez ferme pour les arrêter un petit moment. On n'a plus le temps pour vos gamineries. Maintenant qu'on en est là, votre combat va s'éterniser. À ce rythme, on va faire attendre le champion.

Plot twist :

– N'vous en faites pas pour moi, les jeunes ! Une évolution est un moment particulier dans la vie d'un Pokémon, faut pas l'interrompre !

Vous l'avez déjà fait attendre. Voilà le plot twist. Goyah est en train d'attendre depuis un moment, perché sur un des sommets revêches de la grotte granite. C'est... C'est... Ruby déglutit, le temps de se remettre de ses émotions. Elle avait signé pour un champion, pas pour un ancien maître de ligue ! Alors ça y est, l'académie voulait définitivement remettre ces 15% de perte au goût du jour ? Il est vrai qu'on n'en a pas trop entendu parler, ces derniers jours. Et malgré les propos avancés par le maître, Ramsès ne put s'empêcher de s'incliner en guise de respect. Wait what ? Depuis quand il faisait ça, lui ? C'est vrai que le Tutankafer a été originellement capturé à Unys mais... voilà quoi !

– Hem... Enchantée de vous rencontrer en personne, c'est un honneur ! Relax, t'en fais trop. Il a certes protégé ta région pendant de nombreuses années, alors que t'étais gosse, mais voilà... Et désolée de vous avoir fait attendre, malgré tout !

Avec agilité (sérieusement, où est-ce qu'il trouve ces ressources à son âge, le Goyah ?), le maître bondit de son emplacement actuel pour retomber au sol sans difficulté apparente. Pour dire, seul son poncho avait été malmené durant la courte chute.

– C'est pas un mal, ma p'tite ! Tant qu'on peut livrer notre affrontement dans les règles de l'art, ça m'va !

Quel personnage accueillant, tiens. Ça change un peu de Kimera et ses airs de snobinarde. Ruby ne se laissa néanmoins ps distraire par le charisme de son futur adversaire et s'interposa entre ses deux Pokémon qui avaient visiblement arrêté de se battre depuis l'arrivée du maître. Même Ramsès l'enragé, oui. Voilà qui est intéressant. La topdresseuse regarda d'abord son Golemastoc puis son Tutankafer avant de rappeler le premier cité sous le regard surpris de Ramsès qui, au final, fut gagnant au change. Oooook. Alerte : narrateur paumé. Je répète : narrateur paumé. (J'avoue, je joue le jeu.)

– Prouve-moi à quel point tu peux changer, Ramsès.

Elle passa une main sur le sarcophage flottant puis se recula de quelques pas, histoire de laisser un espace assez conséquent pour que les Pokémon puissent s'affronter. Ramsès ne bougea pas pendant un instant, comme littéralement hébété par ce qui venait de se dérouler sous ses yeux. Mist appuya silencieusement la décision de sa dresseuse tandis que Hao se percha sur la tête du Kaorine.

– Rends-moi fière, idiot de spectre.

Soyez rassurés ! Il n'y avait rien de méchant dans cette dernière réplique, au contraire. La rousse en souriait encore. Ramsès en ricana puis redirigea toute son attention sur Goyah qui envoya non pas son très célèbre Frison mais Drakkarmin, créature qu'il ne fallait pas sous-estimer malgré le milieu qui n'était pas à son avantage. Entre les couches de givre, la température particulièrement basse et les risques de grêle, peut-être que le dragon sera handicapé ! Qui a parlé de 15% de pertes, auparavant ? Pas moi, voyons. Je plaide non coupable !

Évolution de Tutafeh en Tutankafer.

Infos combat:
 

_________________

Compte PNJ
Région d'origine : -
Âge : -
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 11797
PNJs
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: [Champion #4] This ain't a zombie pandemic, it's a mummy's   Dim 8 Mai - 16:36
Pokémon utilisé : Drakkarmin nv 60
Objet tenu : Rien
Capacité Spéciale : Sans Limite
Statistiques :
PV : 77
Att : 120
Def : 90
Att spé : 60
Def spé : 90
Vit : 48

Attaques utilisées pendant ce tour:
Morsure (78/100) [Statut]
Aiguisage (_/_) [Statut]

Vitesse Drakkarmin > Tutankafer, donc Drakkarmin commence. L'ordre des attaques INRP sera le suivant:
-Drakkarmin lance Morsure.
-Tutankafer lance PartageForce.
-Drakkarmin lance Aiguisage. L'Attaque et la Précision de Drakkarmin augmentent.
-Tutankafer lance Feu Follet. Drakkarmin est brûlé.
-Drakkarmin souffre de sa brûlure.

C'est un peu efficace. Drakkarmin subit un peu de dégâts.
C'est un peu efficace. Tutankafer subit un peu de dégâts.
Que voulez-vous faire?

_________________
[Champion #4] This ain't a zombie pandemic, it's a mummy's 7z5c
Ruby L. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: [Champion #4] This ain't a zombie pandemic, it's a mummy's   Dim 12 Juin - 2:00
Le glas retentit en un requiem dont l'échéance ne pouvait plus être annulée. D'un côté se tenait un fier et puissant dragon ayant bravé des années de danger en compagnie du dresseur le plus puissant d'Unys, de l'autre voletait un inquiétant spectre d'or et de ténèbres dont les capacités ne demandaient qu'à être découvertes. En plus de devoir donner de sa personne pour cet affrontement, Ruby devra faire face à une nouvelle difficulté, soit celle de s'adapter à la nouvelle forme de son allié. Lui-même semblait légèrement hésitant quant aux gestes à faire ou ne pas faire, tergiversant entre l'attaque directe et peu subtile ou la défense éternelle jusqu'à ce que l'adversaire s'épuise. Ramsès avait impérativement besoin de directives, sans quoi ses actions ne seront ni coordonnées ni exécutées dans un but précis. La dresseuse se révéla cependant toute aussi hésitante ; une grosse erreur. Goyah aurait pu en tirer profit à de nombreuses reprises. Pour sûr qu'il préférait voir ce dont ses adversaires étaient capables avant de donner le meilleur de lui-même. Un maître de la Ligue n'allait certainement pas jouer franc-jeu contre de simples étudiants. Il y avait donc une sorte de gratification spirituelle supplémentaire à cet affrontement, celle de mériter les efforts investis par le maître dans son combat. Rien de tel pour remettre un coup de pression à la Pyroli qui, sous le stress et l'indécision, fut finalement prise de vitesse. Dire qu'elle aurait pu l'être cent fois au moins, il n'y a même pas quelques secondes de ça.

Drakkarmin porta ses muscles et écailles sans la moindre difficulté, bravant avec aisance le sol légèrement cristallisé par la poudreuse et y laissant ainsi d'imposante traces de pas. L'écart entre lui et le spectre fut réduit bien rapidement. La vivacité du dragon surprit d'ailleurs la rousse qui, totalement coite, ne prononça pas un seul mot et se contenta d'entrouvrir les lèvres. Elle savait que son adversaire n'était pas à sous-estimer mais de là à finir bouche bée face à la célérité presque gracile d'un Drakkarmin... Jamais Ruby n'avait pu voir un Pokémon de cette espèce se déplacer aussi rapidement. Aussi bien maître que Pokémon, chacun d'entre eux possédait une expérience du combat inégalable par quelques étudiants que l'on pouvait trouver çà et là. Insignifiante par son expérience, la jeune dont il était question laissa son Pokémon s'adapter à la situation. Mauvaise idée puisque le Pokémon au sang froid feinta littéralement son adversaire, lui faisant croire qu'il allait porter un simple estoc de griffes alors qu'il planta en réalité ses crocs dans l'espèce de chair ténébreuse qui composait les bras de Ramsès. Ce dernier retira le membre victime d'une telle violence et se servit du second pour s'éloigner du Drakkarmin, prenant de la distance en s'appuyant sur le vénérable Pokémon tout en l'étirant pour profiter un maximum de l'effet de poussée. En quelques instants, le défunt parvînt à s'éloigner d'une demi-douzaine de mètres de son adversaire. Le bras spectral de Ramsès se rétracta aussitôt, récupérant une structure à priori normale.

– Ça peut s'étirer, marmonna la Pyroli en songeant aux façons dont elle pourrait tirer profit de cette capacité. Elle pensa tout d'abord à un vecteur de motricité, un peu à la Spiderman. Voyant néanmoins que les seuls éléments assez hauts n'étaient que les pins cerclant la grotte granite, Ruby se résigna à ne pas pouvoir offrir à Tutankafer la mobilité qui lui permettrait de semer en permanence son opposant. La capacité de lutte à distance offerte par l'allonge des bras était néanmoins intéressante. Elle tâchera de garder cette information dans un coin de sa tête, pour plus tard.

Actuellement, elle pensa plutôt à affaiblir le potentiel destructeur de Drakkarmin. C'était une solution on ne peut plus sage si on prenait en compte le fait que Ramsès avait bien des moyens d'amoindrir les capacités offensives de son adversaire tout en temporisant une hypothétique souffrance par le statut. Momie devait d'ailleurs prendre effet, si l'on prenait en considération le fait qu'un contact direct avait été établi. Ne restait donc plus qu'une seule et unique partie au plan. Mais avant d'en venir aux flammes, Ruby somma plutôt son compagnon d'établir un lien assez spécial entre lui et le dragon. Alors que ce dernier profita de ce qu'il pensait être un instant de répit pour aiguiser des griffes, Ramsès s'enveloppa d'un halo de lumière orangée avant qu'un lien spirituel et impalpable ne vienne le relier à l'autre combattant. Evidemment, Goyah ne fit pas l'erreur de débutant qu'était d'ordonner à son Pokémon de lutter. Cela aurait été purement inutile, étant donné que l'attaque PartageForce ne s'esquive pas. Elle aspire la puissance des deux contractants et la répartit équitablement. Dans le cas présent, Ramsès se sentit bien plus fort qu'avant. Autant dire que l'attaque a dû abaisser le potentiel de Drakkarmin, comme prévu.

Mais qu'en était-il de Goyah ? Pour sûr que ça n'allait pas l'abattre. Bien au contraire, un sourire illumina quelques instants son visage marqué des rides de l'expérience (et un peu de la décrépitude, mais il ne faut pas le dire). Le maître croisa les bras et hocha la tête lorsque son Pokémon roula des yeux. Ruby n'avait pas vraiment compris ce que les deux êtres avaient pu s'échanger comme message mais eût au moins assez de jugeote pour comprendre qu'une méthode de communication à cent pour cent verbale n'était pas optimale dans le cadre d'un combat aussi important. Peut-être serait-il temps d'aller demander quelques conseils à Orren en ce qui concerne la communication ? Effectivement.

Quoiqu'il en soit, l'ennemi s'élança de nouveau à l'encontre du fantôme profanateur de tombeaux. Cette fois-ci, Ruby fut assez vive pour réagir. Le même coup ne lui sera pas fait une seconde fois ! Elle devait prouver au maître que la même stratégie ne prendra plus, ne serait-ce que pour avoir l'impression de ne pas être sous-estimée, d'avoir l'impression de réussir quelque chose.

– Ne le laisse pas réduire l'écart aussi facilement, balance-lui des Feux Follets jusqu'à ce qu'il batte en retraite !

Au fur et à mesure que le dragon s'avançait à toute allure, le sarcophage animé se reculait, bien que plus lentement. Cependant, des flammes bleutées prenaient source dans le creux de chacun de ses mains d'ombre. À rythme irrégulier, Ramsès bombardait son adversaire de ces quelques flammes à première vue inoffensive mais qui semblaient provoquer une sorte d'explosion miniature à chaque contact. À défaut d'infliger des dégâts, ces petites explosions pouvaient brûler un Pokémon pris à l'intérieur et dégageaient également un nuage de fumée quelque peu handicapant. Pourtant, Drakkarmin semblait s'en sortir à merveille, balayant les flammes qui fusaient sur lui d'un geste rapide et régulier qui lui permettait également de ne pas trop souffrir des dégâts de brûlure. L'écart se réduisait donc naturellement au fil des secondes sans que Ramsès ne puisse faire quoi que ce soit pour l'en empêcher. L'affrontement avec le dragon se passera très souvent au corps à corps. Ruby devait s'adapter à cette situation au plus vite. Elle pensa d'ailleurs mal puisqu'elle ne trouva rien de mieux qu'ordonner à son Pokémon de ralentir l'avancée de l'ennemi en s'engageant dans une lutte à mi-distance, en retenant Drakkarmin par les bras. Le spectre ne discuta néanmoins pas les ordres. À la grande surprise de la rousse, il eût moins de mal que prévu à faire un pseudo jeu égal avec le colosse d'écailles. Le PartageForce avait-il permis cela ? Non, certainement pas seul. À force de contrer les Feux Follets, le lézard avait dû écoper de quelques brûlures çà et là. Cela justifierait en partie cette lutte à forces égales.

– Maintenant, profite de la morphologie. Prends l'ascendant !

Aussitôt, les bras d'ombre de Ramsès s'entortillèrent sans difficulté – étant amorphes et désossés – forçant ainsi le Pokémon matériel à croiser les bras pour ne pas se faire emporter par un tourbillon maladroitement mais ingénieusement généré. Drakkarmin fut forcé de raffermir ses appuis au sol pour ne pas reculer face à l'esprit frappeur. Contre toute attente, il lutta avec férocité et parvînt même à se dégager de cette étreinte improvisée. Les masses ténébreuses se rétractèrent à nouveau tandis que la gueule du dragon se fendit littéralement, laissant un puissant rugissement draconique sortir de la gorge de son créateur. Du côté spectral, l'humaine déglutit face à tant de puissance vocale pendant que le Pokémon jubila, presque ravi d'avoir à affronter cette chose horrible qui semblait devenir plus puissante au fil du temps. Plus on lui en montrait, plus il se lâchait. Dans ce cas-là, autant faire sortir la bête le plus rapidement possible.

– Stratégie offensive. C'est à nous de passer à l'action.

Modé:
 

_________________

Compte PNJ
Région d'origine : -
Âge : -
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 11797
PNJs
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: [Champion #4] This ain't a zombie pandemic, it's a mummy's   Sam 18 Juin - 8:50
Pokémon utilisé : Drakkarmin nv 60
Objet tenu : Rien
Capacité Spéciale : Sans Limite
Statistiques :
PV : 77
Att : 120
Def : 90
Att spé : 60
Def spé : 90
Vit : 48

Attaques utilisées pendant ce tour: .
Abri (0/100) [Spécial]
Dracogriffe (80/100) [Physique]

Vitesse Drakkarmin > Tutankafer, donc Drakkarmin commence. L'ordre des attaques INRP sera le suivant:
-Drakkarmin lance Abri.
-Tutankafer lance Châtiment. Drakkarmin se protège !
-Drakkarmin lance Dracogriffe.
-Tutankafer lance Vent Mauvais.
-Drakkarmin souffre de sa brûlure.

C'est un peu efficace. Tutankafer subit un peu de dégâts.
C'est efficace. Drakkarmin subit des dégâts non négligeables.
Que voulez-vous faire?

_________________
[Champion #4] This ain't a zombie pandemic, it's a mummy's 7z5c
Ruby L. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: [Champion #4] This ain't a zombie pandemic, it's a mummy's   Dim 19 Juin - 11:03
Le mot "action" fut comme un déclencheur pour le spectre. Ses bras s'allongeaient et se rétractaient d'impatience, bien que l'un d'entre eux semblait encore souffrir de la puissante morsure infligée par le dragon. Calme et sûr de lui, Drakkarmin ne confondit pas vitesse et précipitation. Le vénérable dresseur savait qu'une bonne stratégie prévalait sur une action beaucoup trop précipitée. Et c'est d'ailleurs ce qui coûta cher à la stratégie offensive de Ruby. En annonçant encore une fois sa prochaine attaque à vive voix, Goyah l'anticipa. Et aussitôt que les yeux de Ramsès se mirent à luire d'un carmin sinistre et inquiétant, la créature ennemie s'enveloppa d'une sphère d'énergie bleutée. C'était Abri ; la plus grosse attaque du moment allait sans aucun doute passer à la trappe. Consciente des faiblesses de sa tactique de communication beaucoup trop classique, Ruby se mordit la lèvre inférieure, presque comme si elle avait cherché à se faire saigner. Et en un sens, ce ne serait qu'une punition méritée pour tant d'idiotie. Elle qui s'était remise en question il y a peu, la voilà qui reprenait déjà cette vieille habitude. Ce n'est pas bon, vraiment pas bon. Même Ramsès se douta que quelque chose n'allait pas dans le comportement de sa dresseuse. Elle perdait en assurance au fil du combat, comme désemparée à cause de ses lacunes.

– Kafer.
– Je sais, on n'a pas encore perdu mais...

Un long sifflement du défunt s'en suivit. Il n'avait pas signé pour ça ; il voulait de la baston et du sang. Il en était encore bien loin ! C'est donc agacé qu'il prit les devants. Prenant appui sur le sol avec ses bras de ténèbres, il se propulsa en direction du Drakkarmin à une vitesse anormale. Il rétracta au passage un de ses bras et le plia avant de l'étendre vers le dragon, serrant le poing, sans doute pour engager une pugilat vengeresse. Bien trop réactif, l'ennemi s'écarta d'un agile pas de côté avant de se saisir du bras qu'il avait à portée de griffes. Comme l'aurait fait le plus compétent des catcheurs, Drakkarmin se mit à tourner sur lui-même, toujours en tenant le bras de son vis-à-vis, forçant ce dernier à se plier à la volonté de la force centrifuge. Quelques tours de manège – si on pouvait appeler ça comme ça – plus tard, le bipède lâcha le membre d'ombre et envoya ainsi balader le cercueil hanté dans les airs, avant qu'il ne retombe lourdement au sol. Heureusement pour lui, Ramsès parvînt à amoindrir les dégâts de la chute en se servant de son bras restant. Néanmoins, il ne s'en sortit pas sans quelques blessures. Ce n'était pas assez pour faire hurler le spectre, pourtant il ne se gêna pas. Non pas que la douleur fut insupportable sur le moment, non. Il tenta plutôt de rappeler sa dresseuse inactive à l'ordre. Quelle ironie.

– TU. TAN. KA. FER.

Son grognement d'outre-tombe attira l'attention de Ruby pour un moment qui, perdue dans ses pensées, n'avait fait que sommairement attention aux dernières secondes d'action. Et voilà ! Une erreur de plus de commise à cause d'un simple enchaînement causal pourtant contingent. S'engagea alors une courte conversation entre le duo, un belliqueux échange durant lequel le ton du Pokémon avait été de loin le plus ferme ; c'était à se demander qui était le dresseur. Pitoyable. Quelle scène pitoyable. Voilà dans quel état mental finissait une Pyroli d'habitude si forte et confiante, tout simplement parce que son opposant avait bien plus de prestige que les précédents. Elle s'en voulait tellement. L'étudiante aurait bien remonté le temps pour effacer ses erreurs de débutante, ne serait-ce que pour ne pas avoir la voix insupportable de Ramsès en train de lui hurler dessus. Et dire que Midnight était le pire. Raison de plus pour ne pas se laisser malmener ainsi.

– Idiot. Si ma stratégie ne te convient pas, tu ne devrais pas combattre. Grognement du spectre. Effectivement, il n'avait pas tant mûri que ça. Et pourtant, Ruby avait aussi sa part de responsabilité là-dedans. Après tout, elle était en charge de l'éducation de ses Pokémon. Et si Ramsès continuait de se comporter ainsi, c'est qu'il y avait effectivement un problème dans la façon de faire de l'humaine. Nous réglerons ça après, quand on aura tout fait pour gagner.

Le visage stoïque de Goyah s'illumina enfin. Cela voulait-il dire qu'un compromis aussi banal était la bonne solution ? Ou n'était-ce là qu'une preuve de sa ferveur et de son implication dans ce combat qui allait enfin reprendre. Quoi qu'il en soit, il fallait achever ce tableau d'un coup de pinceau magistral. Cet assaut devait passer ; il ne pouvait pas en être autrement. La rousse se lança donc dans une nouvelle entreprise offensive, laissant néanmoins son Pokémon gérer ses mouvements à l'instinct. Elle guetta la moindre opportunité d'attaquer, se préoccupant davantage des faits et gestes de Drakkarmin que ceux de son propre Pokémon. Après tout, il devait toujours se montrer digne de confiance.

Ramsès s'enfonça dans la bordure de forêt présente à proximité de la grotte granite. Le feuillage des arbres y était encore assez épais pour générer une certaine obscurité. D'un rire, il invita Drakkarmin à se joindre à la fête. Conscient du fait qu'il ne pouvait attaquer réellement qu'au corps à corps, le dragon s'avança, faisant néanmoins preuve d'une extrême prudence malgré sa course. Il guettait le moindre mouvement suspect de la part du sarcophage ambulant, comme le ferait n'importe quel adversaire un tant soit peu expérimenté. Mais là résidait la nouvelle stratégie adoptée. La tombe pharaonique était en réalité un simple appât. Ramsès avait déjà partiellement quitté son enveloppe d'or et de pierres, n'y conservant que son visage pour faire illusion de présence, laissant ainsi le reste de son corps d'ombre glisser sur le sol avec la discrétion d'un serpent. Slalomant entre les troncs, il se rapprochait lentement mais sûrement de son objectif qui s'arrêta soudainement, sur ordre de Goyah. Le maître avait-il compris le stratagème ? C'était une éventualité dont les probabilités dépassaient les mesures du raisonnable. On ne parle pas de n'importe quel dresseur mais bien d'un ancien maître de ligue !

Désormais figé, le Drakkarmin ne fit plus rien hormis scruter les horizons. Seul le vent faisant crisser les feuilles entre elles était perceptible. Présentement, Ramsès ne faisait aucun bruit, comme on pouvait s'y attendre de la part d'une simple ombre. Soudain, sans crier garde, les deux membres d'ombre se dressèrent derrière le dragon, tentant de le frapper pendant qu'il était fixe et avait le dos tourné. D'une simple rotation, le Pokémon de Goyah anticipa le mouvement. Ses griffes s'illuminèrent d'un éclat très clair ; il les fracassa simplement sur les bras. Une griffe sur chaque. Les deux membres furent simplement stoppés dans leur course par une attaque Dracogriffe qui, malgré la brûlure et le PartageForce, sembla faire son petit effet. Le spectre rétracta aussitôt ses bras, encore bien plus rapidement qu'il n'avait put le faire jusqu'à présent. L'intégralité de son corps regagna ainsi son enveloppe matérielle. Et comme on pouvait s'y attendre, le tombeau se remit en marche, ou plutôt en lévitation. Pourtant, les protubérances osseuses de Drakkarmin ne perdirent pas leur éclat, comme si le Pokémon en lui-même était encore trop insatisfait pour s'arrêter dans son massacre. Et justement, il s'élança à la rencontre de son adversaire sans aucune difficulté, abattant simplement l'unique arbre sur son chemin d'un coup de griffe. Ah non ! Il ne pourra pas profiter du même assaut deux fois de suite !

– Vent Mauvais !

Clair, net et concis. Ramsès se gorgea d'une impressionnante quantité d'air qu'il recracha sous la forme d'un souffle pestilentiel aux aurores violacées. Luttant contre un vent contraire, l'avancée de Drakkarmin fut ralentie. À contrario, Tutankafer eût bien plus d'aisance à se reculer en raison de la puissance du souffle qu'il générait. Pourtant, il s'arrêta en pleine fuite, plaçant chacun de ses bras autour d'un tronc, les deux étant assez espacés pour permettre au cercueil seul de passer. Un instant, Ruby se demanda ce à quoi son Pokémon pouvait bien penser avant de se rendre compte à quel point ses membres s'étiraient. Il ne comptait pas... il n'allait pas... Si. Littéralement.

– Grand gamin, va.

Et pourtant, ça pourrait éventuellement se montrer efficace ! Une fois qu'il eût prit assez de recul, Ramsès exécuta la même commande que pour rétracter ses bras mais les laissa enroulés autour des deux troncs. Cette nouvelle manœuvre eût pour effet de ramener le sarcophage là où il était auparavant, et de force. Se servant donc de son propre corps comme projectile doré, le spectre lâcha finalement prise lorsque son enveloppe matérielle dépassa le seuil des deux arbres. Tel un météore – et c'est le cas de le dire – il fusa sur le dragon, le percuta et l'emporta sur des mètres et des mètres de voyage intersidéral, ou presque. Pour sûr qu'il ne devait pas s'y être attendu, de la part d'un adversaire qui fuyait l'affrontement direct pour infliger le plus de dégâts possibles. Un bon choc pour réveiller les esprits ?

– Arrête de jouer, il va falloir en finir... Du mieux possible, hein.

Infos:
 

_________________

Compte PNJ
Région d'origine : -
Âge : -
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 11797
PNJs
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: [Champion #4] This ain't a zombie pandemic, it's a mummy's   Sam 9 Juil - 22:58
Pokémon utilisé : Drakkarmin nv 60
Objet tenu : Rien
Capacité Spéciale : Sans Limite (Momie actuellement)
Statistiques :
PV : 77
Att : 120
Def : 90
Att spé : 60
Def spé : 90
Vit : 48

Attaques utilisées pendant ce tour: .
Morsure (60/100) [Physique]
Tête de Fer (80/100) [Physique]

Vitesse Drakkarmin > Tutankafer, donc Drakkarmin commence. L'ordre des attaques INRP sera le suivant:
-Drakkarmin lance Morsure.
-Tutankafer lance Étonnement.
-Drakkarmin lance Tête de Fer. Tutankafer est effrayé !
-Tutankafer a peur et ne peut rien faire !
-Drakkarmin souffre de sa brûlure.

Drakkarmin s'effondre à cause de la fatigue ! Le vainqueur est donc Ruby L. Jones de la Pokémon Community !

_________________
[Champion #4] This ain't a zombie pandemic, it's a mummy's 7z5c
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: [Champion #4] This ain't a zombie pandemic, it's a mummy's   
[Champion #4] This ain't a zombie pandemic, it's a mummy's
Page 1 sur 1
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :