Connexion
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 3

Pokemon Community

T’façon tu m’aimes trop pour me tuer là. Et on est sur un forum tout public tu n’as pas le droit..
en savoir plus ?
Marcher puis dormir sous la lune.
Marcher puis s'enlacer jusqu'à l'aurore.
Marcher puis s'aimer pour l'éternité.
Marchaimer.
en savoir plus ?
Contrairement à ce que tu penses, les gens ne sont pas prisonniers de leurs idéaux. Et tu devrais toi-même en prendre conscience ...
en savoir plus ?
Les gosses dans ton genre n'ont aucune expérience de vie. Et certainement pas leur mot à dire pour juger les autres.
en savoir plus ?
T’es là depuis une seconde à peine et tu me casses déjà les couilles. C’est parfait.
en savoir plus ?
Je ferai tout pour que ce soit notre flamme qui reste allumée à la fin de ce combat.
en savoir plus ?
Je te l'ai dis Alex, à demi mot, que je t'aime. C'est vrai, pourtant je t'aime… Est-ce là? La fin de notre relation? Un message perdu que j'essaie de sauver au bord d'une plage alors que tu te noies dans tes sanglots? Je ne me savais pas condamné aux sables
en savoir plus ?
Tu es prêt Germain ? Reste sage et admire le spectacle, surtout n'interviens pas et sois gentil, trouve moi une cigarette.
en savoir plus ?
Je ne peux pas te contredire, tu as merdé en beauté.
en savoir plus ?
Je continuerai de t’aider, de t’assister, ou te servir, pour atteindre ton rêve. Même en sachant tout ça. Même si, pour se faire, je dois abandonner mes propres rêves.
en savoir plus ?
Son paquet d'Eucalyptus avait provoqué le chaos.
en savoir plus ?
Mademoiselle Potts ? Je suis désolée mais … est-ce que vous pourriez m’aider à trouver un partenaire, je ne connais personne et je …
en savoir plus ?

Orren Losvrôk
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1323-losvrok-orren-voltali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1335-t-card-orren-lovsbrok
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Kalos
Âge : 17
Niveau : 58
Jetons : 2911
Points d'Expériences : 1843
8
Kalos
17
58
2911
1843
pokemon
8
Kalos
17
58
2911
1843
Orren Losvrôk
est un Topdresseur Spé. Type
Dame météo n'a pas toujours tord...



Orren s'étira tranquillement tandis qu'il se redressait de par dessus son exercice de stratégie de combats.Il l'avait enfin fini et avait l'impression d'avoir passé presque toute l'après-midi dessus. Pourtant il vérifia sur son Ipok, remarquant qu'en fait il était à peine 15h. Parfait ! Il lui restait encore de nombreuses heures à occuper comme il le voulait. Il aurait très bien put aller voir Ruby, mais il savait que la jeune fille était en train de travailler sur son mystérieux projet de mécanicienne. Il ne la dérangerait pas, même si l'envie d'aller faire un saut dans le dortoir voisin le tentait. A la place il se tourna et regarda son équipe. La plupart sommeillaient tranquillement, à part quelques uns qui tournèrent leurs regards vers lui quand il bougea. Il pourrait sortir faire un tour avec eux cette après midi non ? Pourtant il avait entendu que la météo était prévue très maussade. Il jeta u regard dehors avant de sourire de dédain. Encore une fois la météo s'était bel et bien trompée, car dehors un magnifique soleil et un ciel bleu sans nuages. Skoll comprit immédiatement de quoi il allait être question et il se leva en bâillant à s'en décrocher la mâchoire. Promenade ? Il était de la partie ! Kali se décrocha aussi du plafond, prête à sortir, très vite rejointe par Spike et Loki. Eh bien voilà leur petit groupe fait et prêt à y aller non ?
Le dracologue prit son sac et une veste courte et légère avant de se diriger vers la porte de sa chambre. Il l'ouvrit et la ferma derrière son équipe avant de la verrouiller. Là il sorti calmement du dortoir Voltali, saluant au passage ceux qu'il croisait dans la salle commune. Arrivé à l'extérieur du bâtiment, sa Sonistrelle s’envola directement haut, profitant des rayons solaires et du vent frais. On sentait les derniers restes de l'hiver qui cédait petit à petit leur place au printemps. Il se mit à marcher dans l'enceinte de l'académie avant de sortir de celle-ci. Bon, quel lieu choisir maintenant... Cela faisait longtemps qu'il n'avait pas à nouveau arpenté les chemins du Bois de Brume. il avait d'être tranquille aujourd'hui, donc autant aller dans cet endroit. Évitons les rencontres fortuites bien trop fréquentes aux abords du lac Corail et ses eaux rosâtres. Il prit donc cette direction, encadré par son équipe. Spike et Skoll suivait placidement, l'un parce qu'il espérait un peu d'entraînement, l'autre par simple plaisir de sortir et se dégourdir les pattes. Loki courait légèrement en avant en jouant avec Kali. Il était content que le Diamat avait légèrement retrouvé son caractère d'antan. Fini le dragon bicéphale maussade et au caractère changeant. Il redevenait ainsi qu'Orren l'avait toujours connu, un Pokémon joyeux et joueur.

Bientôt le Top Dresseur arriva dans le Bois et s'y enfonça. Il n'eut pas beaucoup de temps à attendre pour que le brouillard qui y régnait ne l'entoure, diminuant plus que fortement la visibilité environnante. Mais ça Orren sans fichait bien, avec l'aide de Skoll et Kali il avait deux scanners pour la zone. Loin d'eux les groupes de Désseliandres et autre Spectres qui voudraient leur jouer des mauvais tours. Non en plus il avait bien une idée de l'endroit où ils pourraient faire une pause. La clairière où l'an dernier il avait combattu contre Kiméra et remporté son badge. Il en gardait un souvenir heureux où SKoll et lui avaient tout deux montrés la force qu'ils avaient ensembles. Il avait beau ne pas être du type de prédilection du garçon, peu importe. Ils se connaissaient si bien que tout cela ne rentrait plus en compte. Ils étaient une vraie équipe et aujourd'hui le dresseur ne verrait plus son équipe sans le Démolosse.
AU bout d'une longue marche ils arrivèrent enfin et Orren redécouvrit encore une fois ce lieu où nombre de combats avaient été disputés. Il referma sa main sur la boite qui contenait pour le moment son unique badge. Kali revint d'un coup vers lui et alors qu'il leva les yeux il peut enfin voir un peu mieux le ciel à travers le brouillard presque constant de la forêt. Et eut un regard interloqué en voyant des nuages sombre qui balayèrent d'un seul coup le soleil. Un vent froid se leva et avant même que le dresseur ne put sortir de la clairière, une pluie forte s'abattit. Les froides gouttes d'eau les martelaient, trempant rapidement le jeune homme à travers sa fine veste. Ils se mirent alors à courir dans la forêt avant de se rendre à l'évidence. Ils devraient s'abriter jusqu’à ce que la pluie s'affaiblisse, car pour le moment ils n'y voyaient pas à 2 mètres. Le dracologue continua alors d'avancer, envoyant en avant son Démolosse et sa Sonistrelle tandis qu'il gardait les deux autres à coté de lui. Skoll revint bredouille et visiblement furax d'être trempé comme une soupe. Kali par contre revint en piaillant pour qu'ils la suivent. La chromatique les conduisit jusqu'à un tronc mort dans lequel une crevasse était comme creusée par les Pokémons et les intempéries. Du coup Orren pouvait y tenir avec maximum deux Pokémons. Orren rappela alors Spike et Loki dans leurs Pokéballs, allant se réfugier au pus vite dans ce creux. Et l'attente commença. une attente longue, à écouter le bruit de la pluie qui ne faiblissait pas. Et lui qu voulait en profiter pour s'entraîner.

D'un seul coup un bruit brisa le battement monotone de la pluie. Des bruits de pas rapides dans les flaques d'eau. Curieux, Orren sorti de son abri avant qu'une boule de poils ne lui passe entre les jambes, lui sapant son équilibre. Son Démolosse lui attrapa la manche, cherchant à le garder debout, mais pas de chance pour lui ça ne suffit pas et Orren se retrouva sur les fesses dans les flaques. Se relevant en pestant, il leva son regard pour tomber nez à nez avec une fille qui avait à coté d'elle un Évoli. Aussitôt Kali sorti de l'arbre pour venir lui tourner autour et Orren qui prit le temps d'enlever un maximum de boue sur ses habits la regarda à nouveau.

-Moi qui pensait être le seul à m'être fait surprendre par la pluie. Il poussa un soupir. Bon bah l'entraînement va se faire avec de la boue au cul... Génial....




Orren Losvrôk
If you resist, You'll feel the darkness penetrate on you. Don't resist. To the appeal of twilight...Let the darkness absorb your light...
Anna Selwyn
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4955-anna-selwyn
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4957-anna-slewyn-mentali
Taille de l'équipe : 5/8
Région d'origine : Unys
Âge : 13 ans
Niveau : 18
Jetons : 756
Points d'Expériences : 422
5/8
Unys
13 ans
18
756
422
pokemon
5/8
Unys
13 ans
18
756
422
Anna Selwyn
est un Topdresseur Ranger
Elle avait tout raté a un point qu'elle n'aurait pas pensé pouvoir atteindre. Naïvement elle avait cru qu'avec le simple lien d'amitié qu'elle avait avec son pokémon cela suffirait pour en capturer un nouveau et ainsi agrandir leur famille et permettre de nouveaux jeux. Mais dans les faits elle s'était rendu compte que si Nevio l'aimait, il ne lui obéissait pas et qu'il avait bien raison de le faire : ils ne s'étaient jamais entrainé dans ce sens après tout et aucun mécanisme ne s'était mis en place alors forcément, en période d'action, rien le poussait à le faire. Alors elle avait commencé à retourner en cours, ho, rien de bien exceptionnel et à la première journée elle s'était déjà découragée, naturellement elle n'y comprenais rien, n'allait pas demander les cours qu'elle avait perdu à qui que ce soit et le manque cruel de travaux pratique la décourageait. Comment pouvait-on apprendre à combattre en ne combattant pas ? cette notion lui échappait totalement alors elle avait recommencé à sécher mais allait régulièrement à la bibliothèque pour emprunter, faisant ses propres cours à elle dans sa chambre en lisant longuement. Certains sujets étaient complètement ignoré, d'autres totalement incompris et il lui faudrait un temps fou avant de rattraper ce retard.

Ce jour là il faisait beau, le ciel était bleu, le soleil bien visible et l'air chaud, plutôt que de continuer à lire elle se leva et se prépara à sortir. L'evoli bondissait en tout sens sur le lit tendis qu'elle se changeait, sachant parfaitement à quoi s'attendre en la voyant passer ses chaussures. Si lui avait un mauvais souvenir de la capture, les temps de lecture de sa dresseuse a défaut du jeu était un manque assez cruel à ses yeux. Il préférait qu'ils restent nul et ensemble plutôt que de ne plus jouer du tout. Son livre d'initiation au combat sous le bras ils partirent vers la forêt, s'enfonçant bien plus profondément que d'habitude à la recherche d'un lieu adéquate, préférant fuir les lieux surpeuplé autour de l'école. La brume tomba, elle ne fit pas attention et rapidement se perdit totalement. Comment était-ce possible qu'il y ai tant de brouillard par une si belle journée en plein après midi et sur une zone aussi restreinte ? Elle était persuadé de ne pas en avoir vu ailleurs... Le nez de Nevio fut d'une aide précieuse malgré tout, commençant à rebrousser chemin, pistant la propre odeur de sa dresseuse et de ses chaussures en cuir odorant. Et puis la pluie. Un mur d'eau froid leur tomba rapidement sur le dos, chaque goute mordant la peau de la dresseuse d'une blessure gelée, la faisant sursauter à chaque goute jusqu'à ce que son corps totalement trempé ne s'habitue, se refroidissant. La piste olfactive se perdit totalement et Nevio réclama les bras de sa dresseuse, tout aussi trempé. Tout se passait décidément mal et elle repris de marcher malgré tout, ne sachant pas où aller, incapable de voir devant elle pour s'abriter quelque part, le désespoir la gagnait. Anna ne sut pas combien de temps elle avait marché ainsi sous la pluie en tentant de se réchauffer contre Nevio et de protéger son pauvre livre, deux causes totalement perdue. Le temps passa, ses jambes commençaient à lui faire mal à force de marcher dans la boue, ses forces la quittait et toujours aucune solution, à présent même si la pluie s'arrêtait, son pokémon ne pourrait retrouver aucune piste et ils resteraient perdu. Elle s'imaginait déjà devenir un brocélôme...

L'enfant tout à sa perte de confiance dans la situation sursauta quand d'un coup son ami s'agita dans ses bras avant de sauter à terre, elle appela son nom tendis qu'il partait en courant. Elle tenta de le suivre jusqu'à entendre un lourd bruit de chute, appelant le nom de son pokémon plus désespérée alors elle le vit revenir, derrière lui, un homme se relevait près d'une énorme créature noir. Il lui paraissait énorme et si près de 50cm les différenciait déjà, il fallait à cela rajouter une carrure musclée qui n'avait rien pour la rassurer. Un ratata devant un arbok, c'était la sensation qu'elle avait, d'autant qu'ici, l'arbok était accompagné de créatures tout aussi monstrueuses que lui. Elle pouvait deviner des dents blanches et longues sous une mâchoire et alors qu'elle fixait le démolosse, un pokemon volant également inconnu vint lui tourner autour et elle se mit à trembler de tout son petit corps. Dans d'autres circonstance, elle aurait trouvé cette sonistrelle adorable avec ses petites mains et ses grands yeux mais à présent tout la terrifiait et plus que jamais elle se sentait petite et chétive. Si sa carrure ne payait déjà pas de mine, à présent qu'elle tremblait, trempée et couverte de boue, son livre détrempé et foutu au bras et un vaillant -mais pas très impressionnant- evoli à ses pied, elle paraissait presque encore plus petite et inoffensive qu'elle ne l'était. Pourtant, le ton de l'homme et ses mots lui redonna une forme de courage, celle de la colère. Le pauvre et son cul plein de boue, que devait-elle dire ? Elle fronça le nez, le fixant durement, ses membres arrêtant de s'agiter fébrilement. Elle ne fuirait pas, elle ne lui ferrait pas ce plaisir, lui et ses grands airs de créature de la nuit à pleurer pour de la boue.



Dame météo n'a pas toujours tord... Miniat_6_x_133Dame météo n'a pas toujours tord... Miniat_6_x_130Dame météo n'a pas toujours tord... Miniat_6_x_447Dame météo n'a pas toujours tord... Fqsfe-51a02ccDame météo n'a pas toujours tord... Miniat_6_x_183Dame météo n'a pas toujours tord... Miniat_6_x_231
Orren Losvrôk
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1323-losvrok-orren-voltali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1335-t-card-orren-lovsbrok
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Kalos
Âge : 17
Niveau : 58
Jetons : 2911
Points d'Expériences : 1843
8
Kalos
17
58
2911
1843
pokemon
8
Kalos
17
58
2911
1843
Orren Losvrôk
est un Topdresseur Spé. Type
Dame météo n'a pas toujours tord...



Orren continuait d'épousseter du mieux que possible son pantalon en maugréant entre ses dents serrées. Face à lui, la jeune aux yeux bleus le fixait avec un air étrange. Kali revint pour se poser sur l'épaule du jeune homme visiblement un peu circonspecte à l’attitude de la jeune fille. Habituellement elle n'avait qu'à voleter joyeusement autour de quelqu'un pour trouver directement un camarade de jeu ou au moins quelques caresses. Le préfet, pour le coup bien trop frustré par son entraînement ainsi mis à mal, ne remarqua même pas l'ampleur de ses mots sur la gamine devant lui tandis qu'il caressait la tête de son Démolosse. Elle était tout autant trempée que lui et elle tenait sous son bras un livre qui tirait vachement la gueule maintenant. Par contre, il ne la connaissait pas... Sûrement une élève arrivée au début de ce semestre qu'il n'avait pas encore croisé. Après tout, on ne peut pas connaître tout le monde, surtout quand on est aussi casanier que le préfet. Il continua encore de jouer quelques secondes au jeu Si elle était nouvelle, elle devait s'être perdue, et donc c'était son boulot de préfet de la raccompagner jusqu'à l'école pour que rien ne lui arrive. Surtout que dans ce lieu infesté de Spectres, ce ne serait sûrement pas un petit Évoli qui allait la protéger. Et cela même si il se montrait plus que vaillant face aux Pokémons du dracologue en cet instant.

-Si tu veux rentrer à l'académie, suis moi. Faut faire gaffe aux Bois ne Brume, pas pour rien qu'on les appelle comme ça et ils sont pleins de Spectre. Même si ton Évoli a l'air combatif, je penses pas qu'il en mènera large.

Le jeune homme se tourna alors vers la forêt, et en attendant qu'elle se décide à le suivre laissa son Démolosse flairer et repérer le chemin pour les mener jusqu'à l'école à nouveau. Cette attaque Flair avait vraiment du bon, comme à l'époque du combat contre Kiméra. Pas d'inquiétude avec la pluie, l'odorat encore plus aiguisé arrivait à tracer les odeurs même dans ces conditions. Il se mit finalement à avancer, entraînant la jeune fille dans son sillage. Bien vite le seul bruit qu'ils entendirent fut celui de leurs pas mêlé au tambourinement de la pluie. Pas un mot ne fut prononcé, la jeune fille continuant de jeter de temps en temps des regards au préfet. Bon vu qu'il était bon pour un ptite marche sous la pluie, autant qu'il mêle l'utile à ce moment. Il fouilla dans son sac pour en sortir une petite balle qu'il fit rebondir dans sa main. En l'apercevant, immédiatement la Sonistrelle se mit à piailler en voletant autour de lui. Il la fit rebondir, une, deux, trois fois, avant de la lancer le plus loin possible au dessus de la cime des arbres. Il patienta avant de siffler fortement et la chromatique fila dans les airs, fonçant entre les branches dénudés pour s'enfoncer dans le brouillard. Au bout de quelques secondes, elle revint avec la balle dans la gueule et le manège continua. Bon cela ferait déjà un bon échauffement. Tournant son regard océan vers la jeune fille, il lui adressa la parole.

-D'ailleurs je m’appelle Orren et lui c'est Skoll et la Sonistrelle, Kali. Tu faisais quoi dans le Bois, simple ballade ? Ah et mets ton livre dans mon sac, avant qu'il ne soit vraiment irrécupérable.

N'attendant pas plus un signe d'approbation, Orren tendit le bras pour récupérer doucement le livre pas mal trempé. Bon... pas sûr qu'il soit encore lisible ensuite. Jetant un rapide regard à la reliure, il y lut le titre d'un libre d'initiation au combat Pokémon. Oh tiens donc elle souhaitait s'entraîner ? Il regarda rapidement de quel livre il s'agissait avant d'avoir un léger sourire. ouvrage sympa et bien fait pour un débutant. Donc elle voulait à la base entraîner son Pokémon au combat ? Voilà qui pouvait se montrer peut être plus divertissant au final. Rattrapant la balle de la Sonistrelle à nouveau après avoir rangé le livre dans son sac, Orren siffla avant d'enchaîner une série de geste avec ses mains. A la fin de ces instructions silencieuses, la chauve-souris draconnique s'envola pour aller effectuer entre les branches et les troncs une série de manœuvres aériennes complexes. Profitant de ce moment, il se tourna vers Anna avec un sourire amusé et un regard de défi.

-Qu'est ce qui fait que ton Évoli aurait été désavantagé ici face à un type Spectre comme un Brôcélôme ?




Orren Losvrôk
If you resist, You'll feel the darkness penetrate on you. Don't resist. To the appeal of twilight...Let the darkness absorb your light...
Anna Selwyn
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4955-anna-selwyn
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4957-anna-slewyn-mentali
Taille de l'équipe : 5/8
Région d'origine : Unys
Âge : 13 ans
Niveau : 18
Jetons : 756
Points d'Expériences : 422
5/8
Unys
13 ans
18
756
422
pokemon
5/8
Unys
13 ans
18
756
422
Anna Selwyn
est un Topdresseur Ranger
Ils se dévisagèrent un moment et alors qu'elle commençait à évaluer la possibilité de dire à Nevio de lancer une attaque jet de sable sur eux pour prendre leurs jambes à leurs coups et de courir jusqu'à plus pouvoir, l'homme avait fini par reprendre la parole. L'enfant fronça d'autant plus les sourcils face à cette nouvelle phrase, non seulement il la traitait comme une princesse à sauver mais en plus il remettait en question les qualités au combat de son evoli ! Personne n'en avait le droit et surtout pas lui et ce n'était pas ses pokémons démoniaque qui lui ferrait changer d'avis, elle était la seule à pouvoir mettre leurs compétences en question et à dire qu'ils étaient capable ou non de quelque chose. Son compagnon sembla du même avis car à ces mots, sa fourrure se hérissa, le faisant doubler de volume, si il semblait un peu plus large et un peu plus grand, il avait toujours des airs d'adorable créature inoffensive. Mais il ne sembla pas relever et commença à partir dans une direction que seul le démolosse semblait connaître et la tension retomba d'un coup, que devait-elle faire ? le suivre ou en profiter pour s'enfuir ? Son enfance à jouer seule avait été rempli de cette phrase " ne parle pas aux inconnus, ne les suis pas, c'est dangereux", le grand père n'avait jamais précisé quel danger cela lui faisait courir mais elle l'avait cru et avait toujours profondément suivis cette règle, mais là, elle hésita. Orren commençait déjà à disparaître dans le brouillard qu'elle fini par s'agenouiller pour murmurer à l'oreille de son pokémon et commencer à le suivre à une distance de sécurité qu'elle jugeait bonne : si il se retournait pour l'attraper, elle aurait le temps de le voir et de courir. Nevio lui fixait toujours le dresseur et les pokémons, prêt à obéir à sa dresseuse et lancer un jet de sable si ils se retournaient. Le temps passa et ils ne purent rester tendu aussi longtemps, finissant par se détendre et se concentrer sur leurs muscles endolorit et leurs esprits épuisé. L'autre devant avait fini par sortir une balle et jouait avec la créature volante, pour un monstre, il avait des jeux un peu trop semblable aux leurs...

Peut-être était-il humain après tout ? Du moins, un véritable humain, pas comme ceux des livres et des films qui tuent, kidnappent et volent. Quand il tourna la tête elle se tendit de nouveau et eu la sensation étrange que pendant un dixième de seconde son cœur s'arrêta de battre. Il avait donc un nom ainsi que ses pokémons, il présenta le second comme étant une sonistrelle, c'était donc le nom de ce pokémon, elle chercha où elle avait déjà entendu ce nom et songea simplement à la possibilité de l'avoir croisé dans un livre et l'avoir sauté. Ne connaissant que les pokemons de sa région d'origine, tous les autres lui était inconnu et plutôt que de récupérer son retard en étudiant le pokédex, elle sautait simplement ces noms inconnus dans ses ouvrages. Orren demanda ensuite son livre, "pour le protéger", en tendant la main vers elle. Sans penser au fait que dans sa vision des choses cela pouvait être dangereux, elle s'approcha et lui donna. Le livre ne lui appartenait pas vraiment et si l'école réclamait un remboursement, ce serrait son oncle et sa tante qui le rembourserais alors elle ne s'inquiétait au final pas vraiment qu'il parte avec sans jamais le lui rendre : elle en prendrais un autre. Le titre le fit sourire, du moins, elle n'y aurait pas mit sa main à couper mais c'est ce qu'elle perçu dans le brouillard, qu'elle s'entraine l'amusait ou lui faisait plaisir ..? peut-être avait-il eu de bon souvenir en le lisant lorsqu'il avait eu son âge. Il récupéra encore la balle dans ce manège sans fin et plutôt que de la lancer de nouveau, fit d'étranges mouvements avec les mains qu'elle scruta avec attention. La sonistrelle sembla comprendre et partit entre les arbres, sans vraiment savoir ce qu'il venait de faire n'ayant jamais été confronté au language des signes ni si ce qu'il avait fait avait une véritable signification, elle commença à remuer doucement les doigts pour tenter de se marquer dans sa mémoire ces gestes. Et il lui posa une question, s'arrêtant et se tendant elle ne répondit pas, se maintenant dans son mutisme. Elle réfléchit tout de même à la réponse, lui semblant que les attaques normal ne marchait pas sur les pokemons qui faisaient peur, mais elle ne pipa pas un mot. Ce n'est que son evoli qui parla pour elle, poussant un petit bruit doux en se frottant contre la jambe arrêtée de sa dresseuse, il piailla doucement en fixant l'homme avant de retourner frotter sa joue.



Dame météo n'a pas toujours tord... Miniat_6_x_133Dame météo n'a pas toujours tord... Miniat_6_x_130Dame météo n'a pas toujours tord... Miniat_6_x_447Dame météo n'a pas toujours tord... Fqsfe-51a02ccDame météo n'a pas toujours tord... Miniat_6_x_183Dame météo n'a pas toujours tord... Miniat_6_x_231
Orren Losvrôk
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1323-losvrok-orren-voltali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1335-t-card-orren-lovsbrok
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Kalos
Âge : 17
Niveau : 58
Jetons : 2911
Points d'Expériences : 1843
8
Kalos
17
58
2911
1843
pokemon
8
Kalos
17
58
2911
1843
Orren Losvrôk
est un Topdresseur Spé. Type

Dame météo n'a pas toujours tord...



Orren s'était arrêté alors que la jeune fille semblait réfléchir. Oui, si elle réfléchissait, elle était bel et bien une débutante, car la réponse était simple. Même si dans ce cas très précis il y avait d'autres raisons, comme le brouillard dans lequel les Spectres étaient doués pour se cacher. Et ça il en savait quelque chose. Les souvenirs du combat contre Kiméra étaient encore frais dans son esprits. Néanmoins, même si la jeune fille avait une réponse, elle ne la transmit pas vraiment. Non, elle restait muette et silencieuse comme la brume qui les entourait. Orren ne s'en offusqua pas vraiment. Il n'arrivait pas vraiment à voir son expression dans la brume, mais en tournant son regard vers Skoll, celui-ci le rassura d'un signe de tête. Cependant à la place de la jeune fille, ce fut son Pokémon qui sembla répondre à Orren. Celui-ci piailla légèrement tout en se frottant à la jambe de sa dresseuse. Au moins y avait-il un bon lien de confiance entre eux deux. C'était un très bonne chose, peut être même la meilleure. Cela étira légèrement les lèvres du TopDresseur en un sourire. Des souvenirs lui revenait de son arrivée à l'académie. Ouais, lui aussi avait eu du mal à s'ouvrir aux autres en arrivant à la PC, beaucoup de mal même. Donc si elle voulait rester muette, qu'il en soit ainsi. Le dracologue maintint simplement son sourire sur son visage avant de continuer de diriger la jeune fille vers la sortie de la forêt.
Il continua par la même occasion le dressage de sa Sonistrelle qui commençait doucement à écouter les différents ordres qu'il pouvait lui lancer. Enfin écouter n'était pas vraiment le plus adapté, car il continuait simplement à converser en se servant de ses mains. Ramassant de temps à autres une branche ou une pierre, il la lançait en l'air pour que la Sonistrelle tente de l'atteindre de ses attaques. Enchaînant manoeuvres aériennes et assauts divers et variés, elle devait rester concentrée au maximum pour ne pas se louper. Elle commençait vraiment à voler avec aisance, filant et exécutant ce qui pouvait presque s'apparenter à un ballet sans oublier de lancer diverses attaques sur les différents projectiles que lui lançait le dresseur. Bien sûr le brun aurait bien aimé travailler de nouvelles techniques, stratégies ou exercices. Mais ce serait assez dur d'expliquer et de faire travailler la chromatique sur de nouveaux exercices alors qu'ils continuaient à marcher. Et puis relever la signification de ses gestes en devant les expliquer à son Pokémon devant quelqu'un. Non, Orren gardait encore pour le moment jalousement ce secret. Même Ruby ne connaissait aucunes de ces méthodes. Seule Aileen pouvait tenter de les comprendre étant donné qu'elle lui avait enseigné la base.

Skoll continuait de les guider silencieusement, humant l'air ou le sol de temps en temps pour retrouver la piste qui les mènerait en dehors de cette forêt et de ce brouillard. La pluie commençait doucement à se faire plus douce. Du moins ils ne recevaient plus un véritable torrent sur la tête. Le brouillard devint par la même moins intense, permettant à Orren de voir plus distinctement les traits de la jeune fille. Des cheveux d'une couleur pâle et un petit visage encore assez enfantin. Elle semblait complètement trempée et tout aussi boueuse que lui. Ils avaient tout les deux l'airs de s'être roulés dans la boue, mais il n'en était rien. En tout cas elle était trempée jusqu'aux os et semblait même trembler légèrement sous la pluie qui était tout de même une bonne douche froide. Orren fouilla dans son sac, il trouva bien vite ce qu'il gardait de temps en temps sur lui au cas où. Un léger gilet aussi noir que le pelage de son Démolosse. Seule petit détail notoire était le badge doré représentant l'Évolition de son dortoir et surtout son rang, préfet des Voltalis. Il le tendit donc à la jeune fille, attendant qu'elle le prenne.

-Tiens, mets ça sur le dos pour essayer d'avoir un peu plus chaud. T'es trempée et vaut mieux te couvrir un peu.

Il se tourna ensuite en entendant Skoll aboyer, laissant son gilet dans les bras de la jeune fille. Il regarda dans la direction du chien des enfers et le vit assit là où les arbres commençaient à se faire plus épars. Ils sortaient du Bois de Brume. Parfait. En effet rapidement il put voir autour de lui sans problèmes. Cette maudite purée de poix était derrière eux comme ce fichu mauvais temps qui se dissipait enfin, laissant des nuages plus clairs prendre le contrôle du ciel, avec de temps en temps un rai de lumière qui les perçait. En plus un léger sentier faisait route, longeant la forêt. C'était un chemin souvent pratiqué par ceux qui voulaient contourner la bois et il menait directement à l'académie. S'étirant et inspirant avec plaisir avant de lâcher un soupir de contentement, Orren était bien content de retrouver une météo plus clémente. En plus aux abords du chemin il avait toute la place qu'il voulait pour entraîner ses Pokémons. Il refit sortir ses deux dragons Spike et Loki qui le regardèrent tout les deux, légèrement stoïques. Il leur ordonna de commencer l'échauffement en courant pendant les 5 premières minutes du véritable entraînement. Après un signe de tête les deux se mirent à courir pour faire de grands cercles un peu plus loin aux abords de la route. Orren se tourna alors enfin vers Anna, la fixant droit dans les yeux de son regard océan, un sourire plus détendu aux lèvres.

-Bon le chemin là te mènera jusqu'à l'académie. Pour le moment tu peux garder mon gilet, t'auras qu'à le déposer au passage au dortoir Voltali si tu veux. Ah d'ailleurs tiens. Il prit dans son sac le livre en piteux état de la jeune fille avant de s'arrêter avec une idée soudaine. Les bases du combat et du dressage hm ? Je viens de penser à quelque chose, si tu veux tu peux t'entraîner avec nous ou regarder si tu ne veux pas participer. Tu pourras toujours y apprendre quelque chose. Alors t'en penses quoi ?

Le sourire du dracologue s'étira encore quelque peu tandis que sa main se posait sur la tête cornue de son Démolosse qui s'était tranquillement assit à coté de lui. Alors Anna, que vas-tu faire ?




Orren Losvrôk
If you resist, You'll feel the darkness penetrate on you. Don't resist. To the appeal of twilight...Let the darkness absorb your light...
Anna Selwyn
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4955-anna-selwyn
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4957-anna-slewyn-mentali
Taille de l'équipe : 5/8
Région d'origine : Unys
Âge : 13 ans
Niveau : 18
Jetons : 756
Points d'Expériences : 422
5/8
Unys
13 ans
18
756
422
pokemon
5/8
Unys
13 ans
18
756
422
Anna Selwyn
est un Topdresseur Ranger
Si elle ne donna pas de réponse il ne semblait pas s'en offusquer et fini par reprendre la route comme si de rien était, faisant retomber les épaules de l'enfant. Si déjà se tenir au mutisme était parfois compliqué, lorsque l'interlocuteur attendait une réponse coute que coute c'était pire que tout, la forçant à entrer dans un combat entre son désir de silence et celui de bruit de l'autre. Reprenant de marcher ensemble, Anna continuait de réfléchir sur la question, tentant vainement de faire appel à des souvenirs qui n'existait pas vraiment dans sa mémoire. Si se rappeler de certaines faiblesses était assez facile et tenait au final plus de la logique qu'autre chose, comme le fait qu'un pokemon feu était puissant contre un plante, d'autres devenait bien plus complexe à comprendre. Après tout par exemple, pourquoi un pokémon dragon serrait faible contre un autre ? quelle logique pouvait bien se trouver derrière un tel mécanisme et les faiblesses qu'aurait Nevio face à type spectre faisait partit de ces manques de logique. Pour l'enfant, si Nevio et son type normal ne pouvait pas frapper un type spectre car passant à travers, il aurait été logique que les attaques spectre ne fasse rien ? après tout même les attaques indirect du type normal ne marchaient pas ? C'était cependant uniquement ce qui lui semblait et elle fronça les sourcils tendis qu'elle réfléchissait toujours en marchant. Ce ne fut que lorsque il continua l'entrainement de son pokémon volant qu'elle sortit de ses pensées pour le fixer faire, l'homme semblait effectivement communiquer en bougeant les mains mais surtout son pokemon semblait comprendre ce qu'il essayait de dire par ce biais. Reprenant de tenter d'imiter discrètement ses gestes et de les mémoriser sous le regard de son evoli qui comprenais encore moins ce mécanisme sans se douter que si elle perçait ce secret, il devrait l'apprendre également.

La pluie se calma doucement et avec elle la brume semblait s'être en partie dissipée, leur permettant de gouter un peu plus à de vagues rayons de soleils, rien assez pour se réchauffer ou se sécher mais l'espoir que cela apportait suffisait à un peu moins souffrir du froid et de l'humidité. Le petit evoli commençait même à en profiter pour s'ébrouer régulièrement, perdant à la fois l'eau dans sa fourrure et réchauffant un peu son corps en agitant ainsi ses muscle, Anna l'avait fixé avec envie, ne pouvant pas l'imiter ou avec beaucoup moins d'efficacité que lui. Orren fini par lui tendre un gilet et sans vraiment lui demander son avis lui mis entre les mains, si elle ne savait pas vraiment comment prendre cet élan paternel elle ne sut pas vraiment quoi faire du gilet. Après tout passer un vêtement sec sur ceux trempé et froid ne semblait pas vraiment avoir d'utilité hormis tremper le gilet à son tour, le plus simple au final, était de le passer sans vêtement mouillé en dessous. Coinçant le gilet entre ses cuisses elle retira son t-shirt qui, au vu de l'état dans lequel il était, elle ne rechigna pas à le jeter par terre avant d'enfiler le gilet, agissant sans se soucier une seconde que l'homme l'ai regardé ou pas. Son torse, aussi plat et glabre que celui de n'importe quel enfant n'avait encore rien qui nécessitait qu'il soit caché du regard d'un garçon et si ce n'était ses long cheveux blanc, on aurait put la travestir sans aucun soucis. Malgré son âge, les hormones ne s'étaient pas encore réveillé d'aucune manière et l'enfant n'était pas pressé, se plaisant dans ce corps immature et asexué qui lui évitait bien des désagréments. Désagréments qu'elle avait découvert en vivant dans un dortoir purement féminin qui régulièrement la dégoutait totalement de ce qu'elle avait entre les jambes, enviant les garçons qui, elle l'imaginait, n'avaient aucun soucis et en plus pouvaient faire pipi debout.

Ramassant son t-shirt avant de reprendre la marche, elle tordit légèrement le gilet pour en fixer le badge, les voltali étaient un dortoir de garçon si sa mémoire était bonne. Le garçon devait être étrangement fier de son dortoir pour le porter ainsi, se disait-elle sans comprendre les codes qui indiquait qu'il pouvait en être le préfet et ainsi justifier de s'exhiber ainsi d'être de ce dortoir. A moins qu'il aimait les voltali tout simplement ? L'idée l'avait frappé d'un coup et lui avait paru d'une logique imparable, après tout, si Nevio évoluait en autre chose qu'un mentali, rien ne l'empêchait d'avoir des objets à l'effigie de l'eeveelution de son pokémon et non pas de son dortoir. Ils finirent par sortir de la brume à son grand soulagement et tendis qu'elle allait les traverser en ligne droite vers son dortoir, l'homme bifurqua vers un petit chemin et elle hésita à le suivre. Ce fut son livre qui la poussa à continuer à le suivre quitte a faire un détour inutile, l'homme fit alors sortir deux autres pokemons tout aussi étrange qu'il envoya courir plus loin sans qu'elle ne comprenne vraiment une telle utilité. Il lui expliqua ensuite comment retourner vers les bâtiments, ce qui la fit légèrement sourire tant cela lui paraissait idiot, si elle n'en avait pas montré beaucoup dans la brume, elle connaissait en réalité déjà bien ces bois et l'enfant se disait qu'à tous les coups, elle les connaissait mieux que lui pour qu'il suive ce chemin de terre. Elle récupéra ensuite son livre dont elle examina l'état avant de relever les yeux vers lui tendis qu'il parlait de nouveau, l'accompagner dans ses entrainements ? Son envie de progresser fut plus fort et elle hocha la tête sans même penser que cela signifiait qu'elle devrais rester avec quelqu'un : avec au moins quatre pokémon, il devait en savoir des choses et tout ce qu'elle pouvait apprendre était bon à prendre. Nevio piailla alors joyeusement, y voyant enfin la possibilité de se dépenser et jouer.



Dame météo n'a pas toujours tord... Miniat_6_x_133Dame météo n'a pas toujours tord... Miniat_6_x_130Dame météo n'a pas toujours tord... Miniat_6_x_447Dame météo n'a pas toujours tord... Fqsfe-51a02ccDame météo n'a pas toujours tord... Miniat_6_x_183Dame météo n'a pas toujours tord... Miniat_6_x_231
Orren Losvrôk
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1323-losvrok-orren-voltali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1335-t-card-orren-lovsbrok
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Kalos
Âge : 17
Niveau : 58
Jetons : 2911
Points d'Expériences : 1843
8
Kalos
17
58
2911
1843
pokemon
8
Kalos
17
58
2911
1843
Orren Losvrôk
est un Topdresseur Spé. Type

Dame météo n'a pas toujours tord...



Orren laissa son sourire s'étirer un peu plus tandis qu'il se retourna, faisant signe à la jeune fille de le suivre. Flanqué de son Démolosse, il regarda Spike et Loki qui s'entraînaient ensemble. Le Carchacrok se maintenait exprès à la même allure que le Diamat, forçant celui-ci à donner son maximum par des grognements sourds. Au dessus d'eux, Kali voletait agilement en profitant du ciel sans obstacles et des rayons qui venaient réchauffer ses ailes. Le préfet s'étira alors avant de prendre une longue inspiration qu'il relâcha doucement. Bon, il avait une personne présente à cet entraînement, donc pas de nouveautés. Aujourd'hui ce serait révisions et avec un peu de chance, la muette pourrait y apprendre quelque chose. Il siffla alors pour faire venir la Sonistrelle vers lui. Elle se posa sur son épaule et il sorti de son sac ce qu'il avait put emprunter au gymnase ; à savoir des anneaux et piquets. Il fit alors glisser son sac au sol après avoir prit un petit carnet qu'il ouvrit, vérifiant la disposition du tout pour faire l'installation. Une fois fait, il donna à la chauve-souris draconnique les anneaux et commença à planter les piquets dans le sol à différentes distances les uns des autres, mesurant cela avec ses pas. Un fois les piquets plantés, il récupéra les anneaux dans la gueule de Kali pour les y poser et caler, de sorte qu'elle puisse voler à l'intérieur de chacun sans les faire tomber simplement avec sa vitesse. Il établit alors un véritable parcours, comme tracé sur la feuille. La chromatique serait obligée de faire plusieurs virages, parfois serrés. Enfin il disposa quelques branches cassées qui serviraient de cible.

Le parcours prêt, il laissa les deux autres dragons s'échauffer ensemble tandis que Skoll s'était assis à coté de la jeune élève. Orren se posta là où démarrait l'exercice et regarda sa Sonistrelle. La créature volante piailla d'impatience pour s'élancer et il la libéra d'un sifflement sec et strident. Il la laissa filer entre les anneaux, accélérant, ralentissant, effectuant des vrilles, des demi tours acrobatiques le tout entrecoupé d'attaque qu'elle lançait par pure habitude. Ici une Lame d'Air, là une Cru-Aile ou une Plaie-Croix avant de continuer à passer avec vitesse entre les différents obstacles. Orren s'était saisi d'un petit chronomètre et le laissait filer après l'avoir mit autour de son cou. Il notait chaque détail sur son calepin qu'il avait ramassé, notant chaque difficulté, chaque manque de précision, le moindre moment où un anneau bougeait. Il lui fit répéter trois fois d'affilé l'exercice, notant aussi les différences entre chaque passage qui pourrait être dut à la fatigue ou les améliorations qui se faisaient. Enfin il siffla une dernière fois avant de récupérer dans son sac un morceau de viande séchée qu'il lui lança dans les airs et qu'elle attrapa pour aller le grignoter après s'être suspendue la tête à l'envers à une branche.

-Spike, Loki ! Ca suffit vous pouvez vous reposer un peu, après on verra pour vos exercices. Il se tourna alors vers la jeune fille. Tu vois quand tu choisis l'entraînement de ton Pokémon mais que celui-ci n'est pas encore habitué aux combats, mieux vaut travailler ses points forts. Kali manque d'expérience à coté de Loki ou Spike donc je travaille sa vitesse et la fluidité de son vol. Bon là j'ai utilisé de l'équipement de l'académie, mais tu peux toujours trouver de quoi t'entraîner sur le tas. Les branches aidaient bien à ça. En tout cas si ton Évoli veut s'entraîner avec Skoll, il peut lui apprendre quelques trucs, comme bien se placer déjà, bien bouger. Skoll est un bon professeur.

Il gratta la tête du Démolosse avant de retourner son regard vers la jeune fille, attendant qu'elle dise quelque chose ou au moins qu'elle agisse. Derrière Kali finissait de se régaler avec sa viande séchée tandis que Spike gourmandait le Diamat en le taquinant légèrement. Le dragon des sables avait depuis peu commencé à prendre sous son aile Loki. Depuis qu'il avaient passer du temps tout les trois ensembles, les deux dragons avaient commencé à s'entraîner ensemble et le bicéphale écoutait beaucoup le leader de l'équipe.




Orren Losvrôk
If you resist, You'll feel the darkness penetrate on you. Don't resist. To the appeal of twilight...Let the darkness absorb your light...
Anna Selwyn
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4955-anna-selwyn
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4957-anna-slewyn-mentali
Taille de l'équipe : 5/8
Région d'origine : Unys
Âge : 13 ans
Niveau : 18
Jetons : 756
Points d'Expériences : 422
5/8
Unys
13 ans
18
756
422
pokemon
5/8
Unys
13 ans
18
756
422
Anna Selwyn
est un Topdresseur Ranger
L'entrainement qu'il avait mit en place pour le pokémon volant lui avait au départ semblé d'une complexité assez inutile, après tout elle n'avait jamais assisté à un combat pokémon de haut niveau et elle ne comprenait pas vraiment l'utilité de développer de telle technique. A ses yeux et de ce qu'elle avait lu, les combats se limitaient à de bêtes histoires d'attaques, de précision, d'esquive ou d'endurance à subir les coups et un petit pokémon fluet même si il esquivait tout, si il ne tapait pas fort, n'avait d'utilité que celle de bête de concours à porter des froufrous. Malgré tout l'enfant avait une bonne image de son evoli, l'imaginant avec ses yeux naïf comme une créature totalement à part, qui évoluerais en une version bodybuildée de ce que pourrait être une eeveelution normal. Nevio de son coté, bien loin de ces préoccupations regardait l'entrainement avec une certaine envie, sans doute rêvait-il lui aussi d'une version bodybuildée de lui-même. Parfois le petit pokémon se relevait, la queue tendue en prolongement de son échine, fixant avec de grand yeux le pokemon volant, parfois il se tapissait au sol en voyant un anneau bouger. Anna s'approcha doucement pour voir ce qu'il notait, cherchant à comprendre l'utilité de telle ou telle information sans vraiment les comprendre ni forcément comprendre les annotations ou l'écriture du dresseur, mais à force des tours elle commençait à associer certaines idées à certains mouvement, du moins, elle le pensait. A coté d'elle son pokémon restait complètement obnubilé, jetant parfois un regard curieux aux deux autres pokemons sans trop savoir ce que eux pouvaient bien faire. Les tours passèrent et cessèrent et en voyant la viande que la sonistrelle reçu, l'attention de l'evoli redoubla, non seulement on s'amusait, on devenait plus fort mais en plus on recevait de la viande, tout cela touchait à une perfection quasi divine.

Quand Orren se retourna pour parler à la petite elle s'éloigna précipitamment d'un pas mais l'écouta malgré tout avec une certaines attention, hochant parfois la tête, tout cela ne venait pas forcément à l'esprit naturellement mais à l'entendre paraissait parfaitement logique. Lorsqu'il parla de l'evoli et de son désir possible de s'entrainer, celui-ci piailla avec conviction d'une voix fluette et s'éloignait déjà en courant pour se positionner en face de l'énorme chien qui le dominait autant en force qu'en taille. Anna le regarda et alla se positionner derrière lui et dès qu'elle fut dans cette position, l'evoli bondit furieusement vers le chien dans une attaque charge qui s'acheva contre un des antérieur de son adversaire qui ne sembla pas même le sentir. Le combat commença alors dans quelque chose qui tenait fortement du ridicule tant les niveaux étaient inégaux : l'evoli chargeait furieusement, enchainant les quelques attaques qu'il connaissait, visant régulièrement à coté sans même que Skoll n'ai à les esquiver et le chien en face. Celui ci répondait parfois par de faible coups, tenant surtout de la pichenette qui parvenait parfois à faire tomber Nevio qui ne maintenait jamais aucun de ses appuis, sans que cela n'ébranle jamais sa motivation. Si l'evoli semblait presque persuadé qu'il était capable de gagner ce combat qu'il imaginait à la régulière, la dresseuse prenait cet entrainement tout autant au sérieux mais dans un autre sens. Planté dans ses grosses chaussures, les mains agrippées au bas du gilet, elle tirait parfois dessus lorsque son pokémon finissait entre les pattes du chien. A d'autres moment elle se mettait à trembler comme une feuille en le voyant trébucher, comme si à tout instant elle imaginait des crocs énorme se refermer sur le corps frêle du pokémon et que celui-ci ne devienne plus qu'un jouet inerte et froid.

L'enfant jeta un vif coup d'œil vers Orren avant de passer le regard sur son pokemon qui s'échinait toujours face au démoloss et une pensée vint l'obséder, elle était sa dresseuse et si il était en danger ce n'était pas de la faute du chien mais de la sienne. Après tout un dresseur est celui qui doit donner les ordres et mettre au point une technique pour combattre l'adversaire, c'était ce que ses livres disait et au final ce qui paraissait logique, seul les pokémons mature étaient apte à agir par eux-même. Elle serra un peu plus le gilet entre ses doigts, passant son temps à jeter des œillade inquiète vers Orren, l'enfant voulait bien donner des ordres mais parler devant un parfait inconnu, à cette idée l'acide lui vint en bouche. Son esprit tourna dans tous les sens et même les pensées les plus logique pour justifier son choix ne parvenaient pas à faire passer la peur qui lui gonflait au ventre à cette idée. Ses lèvres remuèrent doucement en silence, elle répéta ce gestes à plusieurs reprises avant de planter ses doigts définitivement dans le gilet, elle se tendit avant de se pencher en avant comme si elle allait vomir et balbutia.

- n-nevio... ch-charge !

Elle avait fermé ses yeux si fort qu'une larme en coula et si l'effort le plus important avait été le sien et non pas ceux de son evoli, cela retomba comme un soufflé. Le pokemon, plutôt qu'obéir à l'ordre dans un élan de badasserie ultime à grand renfort de coup critique qui aurait arraché un pixel à la barre de vie de son adversaire, se retourna simplement vers sa dresseuse avant d'incliner la tête sans comprendre. Il était si peu habitué à cette situation que lorsque sa dresseuse parla, il se demanda surtout pourquoi et ce qui lui prenait et à aucun moment il ne lui vint à l'esprit une chose toute simple : lui obéir.



Dame météo n'a pas toujours tord... Miniat_6_x_133Dame météo n'a pas toujours tord... Miniat_6_x_130Dame météo n'a pas toujours tord... Miniat_6_x_447Dame météo n'a pas toujours tord... Fqsfe-51a02ccDame météo n'a pas toujours tord... Miniat_6_x_183Dame météo n'a pas toujours tord... Miniat_6_x_231
Orren Losvrôk
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1323-losvrok-orren-voltali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1335-t-card-orren-lovsbrok
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Kalos
Âge : 17
Niveau : 58
Jetons : 2911
Points d'Expériences : 1843
8
Kalos
17
58
2911
1843
pokemon
8
Kalos
17
58
2911
1843
Orren Losvrôk
est un Topdresseur Spé. Type
Dame météo n'a pas toujours tord...



Orren eut un grand sourire empli de satisfaction quand il vit l'Évoli s'élancer à l'assaut de Skoll. Un simple regard avec le chien des enfers lui appris que celui-ci était tout à fait dans l'humeur d'apprendre quelques rudiments à ce jeune Pokémon qui débutait en combat. Orren remercia d'un léger signe de tête le canidé cornu avant de passer rapidement son regard sur la jeune fille. Celle-ci ne bougeait toujours pas, et n'avait encore pipé mot. Orren émettait désormais même des doutes sur sa capacité à parler ou bien... Hmm il verrait bien. Il laissa encore son regard traîner quelques secondes avant que ses lèvres ne s'entrouvrent pour laisser résonner un puissant sifflement. Aussitôt Loki et Spike se levèrent et commencèrent à se diriger vers lui. Les deux dragons avaient profiter de leur pause pour que le Carchacrok commence à asticoter un peu son camarade, juste assez en fait pour le motiver à l'entraînement. Étrangement depuis qu'il avait fait irruption pendant une discussion entre le dresseur et son starter, ayant à son tour fait semblerait-il part de son ressenti au Diamat, les choses allaient sensiblement mieux. Il ne savait pas, et ne saurait sûrement jamais, ce qu'avait dit ce jour là le grand Dragon des sables, mais visiblement cela avait fait mouche pour le type Ténèbres.
Les voilà alors qu'ils se tenaient devant leur dresseur et que celui-ci ne leur explique à quoi allait servir l'entraînement du jour. Un simple entraînement de combat entre eux deux. L'exercice était même très simple, Loki devait tenter d'arriver à toucher le Carchacrok qui se contenterait d'esquiver. Il donna le départ d'un nouveau sifflement et les deux Pokémons, face à face commencèrent leur singulier ballet. Loki tentait de toucher Spike avec des attaques comme Morsure, Coup d'Boule et autres assauts physiques, variant peu sur des attaques à distance, à part quand Orren l'ordonnait. Spike lui glissait, sautait, se mouvait avec vivacité et précision. Son but était d'esquiver et d'améliorer sa capacité à se défaire d'un adversaire et à attendre le bon moment pour être dans une position qui lm'avantageait au mieux pour riposter. Et c'est ce qu'il faisait régulièrement, dès qu'il voyait une brèche dans la défense du Diamat, il s'y engouffrait et frappait avec précision. Loki n'avait qu'une très petite fenêtre pour réagir et c'est pour quoi la plupart des attaques firent mouche. Bien sûr le Carchacrok ne frappait pas vraiment et retenait ses coups au dernier moment, ne faisant que toucher le dragon bicéphale. Orren observait avec attention et ne manquait pas de donner des ordres y allant à vive voix cette fois. Il conseillait ses Pokémons, les arrêtait parfois pour leur montrer ce qui n'allait pas. Mais petit à petit Loki sembla comprendre le fonctionnement actuel de Spike et même une parade. Tandis qu'une de ses têtes attaquait, l'autre l'observait. Il se servait de sa force à avoir deux paires d'yeux pour toujours garder le Carchacrok en vue. Bien sûr ça ne touchait pas à chaque fois, mais suffisamment pour qu'il puisse éviter plusieurs contres.

Pendant ce temps Orren jetait tout de même des regards sur le coté. La fille n'avait toujours pas ouvert la bouche et son Pokémon se battait visiblement à l'instinct. mais avec son jeune âge cet instinct était souvent erroné et contré par le Démolosse qui paraissait pour un vétéran face à l'Evoli. Il remarquait même parfois les œillades que lui lançait l'élève. Définitivement, la seconde hypothèse du préfet semblait s'avérer exacte. Elle n'osait simplement pas parler devant lui. L'impressionnait-il ? Sûrement et il y avait de quoi après tout vu leur différence de stature et l'équipe qui l'accompagnait. Néanmoins il ne pourrait pas l'aider en ce sens. C'était à elle d'agir. Il voyait très bien que son Pokémon ne savait ce qu'il devait faire pour atteindre le Démolosse. Il fini par tellement dévier son regard de Loki et Spike, que ceux-ci s'arrêtèrent pour observer à leur tour. Il ne remarqua finalement même plus qu'ils s'étaient arrêtés et soudain, une voix trancha les bruits comme stoppant tout mouvement. Skoll s'arrêta et regarda la jeune fille tout comme son propre Pokémon. mais là où l'équipe du dracologue se stoppait simplement parce que ces quelques mots avaient semblé comme arrachés, son Pokémon à elle s'arrêta dubitatif. Visiblement, la plus simple base il ne l'appliquait pas. Il n'obéissait pas. Cela pourrait paraître naturel pour beaucoup de dresseurs confirmés, mais Orren savait encore à quel point il avait eu du mal à avoir de l'autorité sur Loki au début et ne parlons même pas de Spike. Et malgré son habitude à donner des ordres aujourd'hui, certains éléments comme la Sonistrelle ou surtout son Ptyranidur se montraient encore de fortes têtes. Finalement le Top dresseur s'avança pour poser sa main sur la tête du Démolosse qui s'assit.

-Tu sais si tu ne veux pas me parler, je comprends. Mais tn Pokémon a besoin de t'écouter. tu es la dresseuse et celle qui doit lui dire comment agir. En fait tu dois surtout arriver à ce que vous travaillez ensemble. Et visiblement il n'a pas l'habitude que tu donnes des ordres. Donc si tu ne veux pas me parler ok, mais parle lui au moins. Il s'assit à même le sol avant de continuer. Tu es timide ? Ou alors dis moi, tu peux me répondre en hochant la tête, tu as peur de moi ?

Orren avait lancé cela avec un ton léger, comme si même une réponse affirmative ne l'aurait pas troublé outre-mesure, ce qui était le cas. Après tout, si il l'impressionnait et bien soit. Que pouvait-il faire ? Il tourna sa tête vers Skoll qui en profita pour lui donner u coup de langue affectueux sur la joue. Loki vint s'installer à coté de lui, tandis que Spike reprit sa position assise et assoupie qu'il avait habituellement. Il resta ainsi en attente de la jeune fille. Il ne pourrait pas plus l'aider si elle refusait simplement de parler à son Pokémon en sa présence.

-Tu sais, ça va paraître bateau dis comme ça, mais quand je suis arrivé à l'académie y a maintenant deux ans j'osais pas parler non plus. Il s'est passé plusieurs mois avant que je me fasse des amis, ou même que je m'ouvre vraiment aux autres, même à Loki. Pourtant aujourd'hui je me suis ouvert à lui, vraiment, et notre relation n'en est que meilleure. Alors tu veux faire quoi ? On continue ?




Orren Losvrôk
If you resist, You'll feel the darkness penetrate on you. Don't resist. To the appeal of twilight...Let the darkness absorb your light...
Anna Selwyn
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4955-anna-selwyn
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4957-anna-slewyn-mentali
Taille de l'équipe : 5/8
Région d'origine : Unys
Âge : 13 ans
Niveau : 18
Jetons : 756
Points d'Expériences : 422
5/8
Unys
13 ans
18
756
422
pokemon
5/8
Unys
13 ans
18
756
422
Anna Selwyn
est un Topdresseur Ranger
L'enfant rouvrit lentement les yeux, comme si elle appréhendait ce qu'elle allait apercevoir, réagissant presque comme si ses mots avaient été de véritables bombes. Il n'y avait pourtant aucune trace de cratère et ses poings se desserrèrent doucement en constatant que tout allait bien à première vue mais la première impression fut la mauvaise : tout le monde la regardait et à aucun moment son pokémon avait fait ce qu'elle lui avait demandé. Bien sur lorsqu'elle lui demandait de descendre du lit ou de faire tel ou tel chose il obéissait, ce n'était pas vraiment un soucis de caractère ou de manque de conviction de sa part, simplement, la surprise avait été telle qu'il n'y avait pas même songé. Le petit pokémon s'était habitué à ne plus entendre le son de la voix de sa dresseuse dès qu'un autre être humain était en leur présence et même si il ne comprenait pas vraiment si cela était un jeu ou un problème, il s'y était fait. Tellement fait qu'aujourd'hui où sa dresseuse avait parlé en présence d'un humain, il en fut le premier surpris. Nevio tourna lentement la tête vers l'antérieur du chien, y pressa le plat de son crâne avant de partir en courant vers sa dresseuse dont les muscles s'étaient tendu de nouveau. A être ainsi le centre de l'attention elle se sentait si mal qu'elle avait la sensation que si elle ouvrait de nouveau la bouche, ce serrait le contenu de son estomac qui s'en extirperait. Anna suivis calmement du regard le garçon et lorsqu'il commença à parler, ses doigts se renfoncèrent dans le gilet mais plutôt que de réagir par la haine, à se demander qui il était pour oser ainsi la juger, l'enfant se disait simplement qu'il avait raison et qu'elle faisait une dresseuse pitoyable. Baissant lentement le regard vers son Evoli qui la regardait avec inquiétude elle poussa un sanglot avant de commencer à pleurer pour de bon, cachant son visage entre ses mains.

Si elle ne pouvait pas partir de ce monde elle le faisait naïvement et artificiellement disparaître en couvrant ses yeux. En cet instant précis elle se sentait si nulle et rabaissée, pas forcément par ces mots mais plus par un autre constat : un parfait inconnu s'était rendu compte de cette nullité qu'était la sienne. Elle se rappelait douloureusement de la sensation de rentrer bredouille de la sortie capture, des sourires désolé, que cela arrivait. Elle s'en fichait que cela arrive, que les débutants ça fait n'importe quoi, elle ne voulait pas se retrouver dans cette situation et forcer son evoli à s'y trouver également, par sa faute, encore. Pourtant lorsque le dresseur de dragon lui demanda si elle était timide ou si elle avait peur de lui, ce fut son égo qui fut bafoué, trouvant encore la force de se sentir insulté malgré une si piètre estime d'elle-même. Elle releva la tête, dévoilant ses yeux et le fusilla du regard. Si la blonde avait eu peur de lui à leur rencontre jamais elle ne l'admettrait et en cet instant précis elle l'avait elle-même oublié, elle, être timide et avoir peur d'un énorme type ? et puis quoi encore ! Elle maintint son regard lorsqu'il repris sur son histoire personnel, entouré de tous ses pokémon comme pour souligner ses paroles. Pauvre petite chose soignée par le pouvoir de l'amitié, l'idée même d'avoir des amis humains lui paraissait si éloigné que cela ne pouvait être que ridicule et risible. Elle ne se sentait pas concerné par sa petite histoire ni par ces idées parfaitement adulte de "s'ouvrir sur le monde" mais quand il lui demanda si elle voulait continuer avec lui, elle se troubla de nouveau. L'enfant se sentait déjà assez éprouvé émotionnellement pour prendre une nouvelle décision, elle avait envi de dormir, se cacher, ne pas abandonner... s'arrêter là, n'était-ce pas avouer qu'elle n'était pas assez forte ? pas assez courageuse ? "être adulte c'est faire des choses car il le faut, pas parce qu'elles nous plaisent" disait parfois grand-père. Ses yeux rougit se gonflèrent à nouveau de larme, elle hocha lentement la tête tendis que les larmes coulèrent de nouveau. Elle voulait rentrer chez elle et se lover dans ses bras et qu'il lui dise que tout irait bien.



Dame météo n'a pas toujours tord... Miniat_6_x_133Dame météo n'a pas toujours tord... Miniat_6_x_130Dame météo n'a pas toujours tord... Miniat_6_x_447Dame météo n'a pas toujours tord... Fqsfe-51a02ccDame météo n'a pas toujours tord... Miniat_6_x_183Dame météo n'a pas toujours tord... Miniat_6_x_231
Orren Losvrôk
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1323-losvrok-orren-voltali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1335-t-card-orren-lovsbrok
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Kalos
Âge : 17
Niveau : 58
Jetons : 2911
Points d'Expériences : 1843
8
Kalos
17
58
2911
1843
pokemon
8
Kalos
17
58
2911
1843
Orren Losvrôk
est un Topdresseur Spé. Type
Dame météo n'a pas toujours tord...



Orren observa le visage de la jeune fille tandis qu'il finissait sa tirade. Il ne souhaitait pas être condescendant ou encore médisant, mais il faisait un simple constat des faits d'une manière pragmatique. Peut être trop pragmatique cher préfet ? Un peu de conciliation n'aurait pas fait défaut à son discours, car voilà alors qu'il finissait de parler, qu'il voyait la jeune fille plonger son visage dans ses mains et se mettre à pleurer. Pourtant alors qu'il tentait de la rassurer en lui demandant la cause de son mutisme, celle-ci eut un brusque changement d'attitude. Elle fusilla du regard, le fixant ardemment comme si elle pouvait le mettre au sol de son simple regard. A ce moment Orren ressentit qu'il avait dut toucher une corde sensible et tenta tant bien que mal de se reprendre, de calmer la jeune fille qui semblait se sentir bafouée par ce qu'il venait de dire... Il lâcha un léger soupir. Il n'était vraiment pas doué avec les interactions sociales. Son pragmatisme et sa manière de parler d'un ton neutre lui jouait souvent des tours. Les gens s'offusquaient de choses que lui ne voyait pas d'un mauvais oeil. Mais il fallait croire que tout le monde n'avait pas son esprit critique et terre à terre. Il faudrait un jour qu'il sache enrober ses mots, savoir les faire passer un peu mieux. Mais la communication autre que sur un terrain de combat n'avait jamais été sa plus grande force.

Il essaya alors de la calmer et de lui expliquer d'une voix calme, se prenant lui-même pour exemple. Pourtant cela ne sembla pas fonctionner plus, car elle le fusillait toujours de son regard clair. Alors il lui fit une simple demande. Une question simple où il mettait ce léger entraînement et sa suite entre les mains de la jeune fille. Cela pourrait paraître brusque de lui demander cela, mais il avait besoin de savoir si elle voulait continuer. Il pouvait aisément comprendre qu'elle ne le veuille pas et l'aurait simplement accepté, continuant son propre entraînement à ce moment. Mais contre son attente, elle hocha la tête pour lui dire qu'elle voulait continuer. Il fallait croire que cette jeune élève avait bien plus de courage qu'il ne le pensait. Il vit alors que quelques larmes s'écoulaient à nouveau de son visage et se tourna vers son propre starter. Loki comprit immédiatement de quoi il était question et alla chercher le sac du garçon pour le lui rapporter. Orren prit son sac et en sorti un paquet de mouchoirs qu'il tendit à la jeune fille, voulant lui laisser tout de même le temps de se calmer. Loki surenchérit même ce geste en venant donner un coup de langue sur la joue de la jeune fille avant de poser l'une de ses têtes sur les genoux de la jeune fille pour quémander une caresse et tenter de la rassurer. Spike était toujours posé au loin et observait la scène par une paupière à semi-levée.

L'attitude de Loki fit sourire Orren. Il retrouvait et voyait à nouveau son Solochi comme avant, comme quoi de reprendre les entraînements avec lui et sous la tutelle de Spike lui faisait le plus grand bien. Il était content de le voir ainsi, de nouveau fidèle à lui-même et laissa ses lèvres s'étirer en un léger sourire. Une fois la jeune fille un peu plus calme, Orren avança sa main pour caresser la tête de l'Évoli. Même si celui-ci ne comprenait pas toujours les finesses et ficelles du combat, il y mettait beaucoup de coeur et serait sûrement un puissant allié pour la jeune fille, si ce n'est que moralement. Orren ensuite se releva et attendit que l'élève en face de même. C'est alors qu'il s'approcha doucement et lui ébouriffa doucement les cheveux en un geste surprenant et affectueux. Il avait beau être d'un pragmatisme à toute épreuve, il ne pouvait simplement rester de marbre devant le malaise apparent de la jeune fille. Il lui fit alors un sourire rassurant et gentil avant de reprendre la parole.

-Ne t'en fais pas. On ne réussi pas tout du premier coup, tu sais je crois qu'on a tous eu du mal au début. C'est pas si simple au final d'être dresseur. Mais t'es courageuse et t'as du cran c'est déjà beaucoup. Il planta alors son regard océan dans ses yeux clairs avant de poursuivre d'un ton détendu. Tu sais je veux pas te blesser ou te faire pleurer. Je tente simplement de comprendre pourquoi tu ne veux pas parler. Il faut que tu communiques avec ton Pokémon, il en a besoin.

Il regarda le petit Évoli qui continuait à nouveau ses assauts sur Skoll, chose que le Démolosse encaissait sans broncher vu l'impact de ces attaques, lui rendant parfois un coup de patte ou de museau plus sur un air de jeu que de réel combat. Oui avec un Pokémon si plein de bonne volonté. Le dracologue siffla pour rappeler son starter auprès de lui et caressa les deux têtes du dragon. Loki ferma les yeux sous ce geste affectueux, appréciant ce contact simple mais important avec un dresseur. Orren ne pouvait s'empêcher de sourire en voyant à quel point leur relation s'améliorait à nouveau de plus en plus, retrouvant cette complicité qui lui redonnait de la force.

-Bon donc si j'ai bien entendu ton Évoli s’appelle Nevio. Bien Nevio est au moins plein d'énergie et d'entrain. C'est déjà bien. Mais maintenant va falloir que tu lui donne des ordres. Dis lui d'attaquer Loki, il encaissera sans problème une attaque, mais il faut que tu donne cet ordre à vive voix, c'est important pour que vous puissiez agir ensemble. Et si ça t'aide... Il prit dans son sac un MP3 qu'il mit sur ses oreilles avant de mettre en route une musique et de monter le volume jusqu'à ce qu'il n'entende plus ce qui l'entoure. Il continua alors d'une voix un peu plus forte vu qu'il avait du mal à contrôler le volume de sa voix. Voilà comme ça je n'entends rien et tu peux parler sans que je t'entende. Ce sera un bon premier exercice. Loki, tu encaisse ou esquive ok ? Mais pas de riposte.




Orren Losvrôk
If you resist, You'll feel the darkness penetrate on you. Don't resist. To the appeal of twilight...Let the darkness absorb your light...
Anna Selwyn
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4955-anna-selwyn
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4957-anna-slewyn-mentali
Taille de l'équipe : 5/8
Région d'origine : Unys
Âge : 13 ans
Niveau : 18
Jetons : 756
Points d'Expériences : 422
5/8
Unys
13 ans
18
756
422
pokemon
5/8
Unys
13 ans
18
756
422
Anna Selwyn
est un Topdresseur Ranger
Elle releva lentement les yeux vers le paquets de mouchoir et le pris calmement, en extirpa un et commença à essuyer ses yeux et son nez en reniflant régulièrement. La sensation de ne plus avoir le visage poisseux lui fit déjà un peu de bien, elle afficha même un pauvre sourire en sentant la langue râpeuse parcourir sa joue et lorsqu'il eu fini elle passa sa main pour s'essuyer, bien heureuse tout d'un coup, du diamètre de la langue de son propre pokemon. L'enfant posa ensuite une de ses mains sur la seconde tête, elle se disait que les pokemons étaient décidément des êtres bien meilleur que les humains sans vraiment comprendre toute l'aide qu'Orren lui avait déjà apporté. Peut-être que si ils se mettaient comme eux à abandonner le language, ils se sentiraient tous mieux, après tout, comment peut-on mentir en répétant un mot inlassablement. Nevio de son coté acceptait ces élans d'amour avec beaucoup moins de plaisir et dès qu'il s'enti la main d'Orren sur sa tête il commença à remuer la tête en reculant, le fixant, outré, la petite chose n'avait visiblement pas conscience de sa taille ni de ses capacités, prêt à tenir tête à tout et n'importe qui ou n'importe quoi. Le type normal s'apprêtait même à bondir sur les genoux de sa dresseuse quand celle-ci se releva, l'obligeant à rester au sol où il s'assit en remuant les oreilles. Anna de son coté se mit à l'écouter calmement, s'attendant presque à de nouveau reproche ou des conseils qu'elle s'imaginait ne jamais pouvoir suivre mais ce fut tout l'inverse et elle releva un regard de surprise vers lui. Bien sûr qu'elle était courageuse ! On aurait presque put voir son petit torse se bomber de fierté lorsqu'il le souligna, sa posture se redresser légèrement. L'enfant perdit malgré toute forme extérieur lorsque son professeur retourna sur son mutisme, comme si il s'agissait là d'une chose excessivement importante à régler. Expliquer pourquoi elle ne parlait pas était simple à ses yeux, les gens à qui elle parlait se mettaient à exister et ce qui existe fait souffrir, du moins, c'était ce qu'elle se disait et elle n'avait jamais poussé sa reflection plus loin que cela.

Nevio pouvait toujours la faire souffrir au final ainsi que toute créature non-humaine à qui elle pouvait parler mais ses yeux d'enfants voyaient dans les pokémons des créatures foncièrement bonne desquelles l'on avait rien à craindre. Elle hocha doucement la tête tendis que Nevio retournait à cet entrainement qui n'en était pas vraiment un, s'amusant grandement à s'imaginer aussi grand et fort qu'un arcanin. L'enfant le regardait calmement s'agiter dans tous les sens en se disant que même si elle était un moulin à parole, jamais elle n'arriverait à le contrôler vraiment, si il ne voulait pas faire quelque chose, rien ne réussirait vraiment à l'y pousser. Orren souligna l'énergie de l'evoli et l'enfant ne put s'empêcher de pouffer doucement tant cela lui paraissait incongrus de souligner une telle évidence. En revanche l'idée de tricher alors qu'il portait un casque la mettait mal à l'aise, sans trop savoir quel autre moyen ils pouvaient avoir pour agir sans qu'elle se sente mal et ne s'enferme. Anna rouvrit son livre, en examina un instant le pauvre état avant de l'ouvrir à un petit marque-page et en parcourra rapidement le contenu avant de relever les yeux vers son evoli. La dresseuse inspira doucement, jeta un coup d'œil à Orren qu'elle maintint plusieurs longues secondes avant de parler dans sa direction.

- tu sens mauvais

Elle ne bougea pas pendant une nouvelle seconde et en voyant qu'il ne réagissait pas vraiment, afficha un petit sourire avant de se tourner vers Nevio et de lui donner des ordres, celui-ci ne l'écoutait pas vraiment, s'arrêtant souvent pour la regarder et lui fallait souvent s'y reprendre à plusieurs fois pour le faire obéir sans conviction. La petite créature ne semblait pas bien comprendre l'intérêt d'obéir à sa dresseuse et lorsqu'il le faisait c'était bien souvent à contre cœur et sans réelle motivation. Une attaque charge devenait un frôlement du frond, un jet de sable devenait un coup de griffe dans le sol. La petite fronça lentement les sourcils, haussant la voix mais rien ne fut vraiment concluant, le petit préférant largement sa propre technique et elle se découragea. Si Nevio était un pokémon avec lequel elle s'entendait bien et qui lui obéissait généralement très bien, dès qu'il avait une idée en tête il lui était quasiment impossible de lui faire entendre raison ou uniquement au bout d'interminable effort. Mais avec les minutes, il fatigua et à présent défoulé, il commença à lui obéir et ce fut à présent son incompétence à elle qui commença à se voir, ne parvenant pas à le diriger efficacement. Le pokémon s'assit pour reprendre son souffle et elle poussa un soupir, tournant un regard peu certains vers Orren.



Dame météo n'a pas toujours tord... Miniat_6_x_133Dame météo n'a pas toujours tord... Miniat_6_x_130Dame météo n'a pas toujours tord... Miniat_6_x_447Dame météo n'a pas toujours tord... Fqsfe-51a02ccDame météo n'a pas toujours tord... Miniat_6_x_183Dame météo n'a pas toujours tord... Miniat_6_x_231
Orren Losvrôk
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1323-losvrok-orren-voltali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1335-t-card-orren-lovsbrok
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Kalos
Âge : 17
Niveau : 58
Jetons : 2911
Points d'Expériences : 1843
8
Kalos
17
58
2911
1843
pokemon
8
Kalos
17
58
2911
1843
Orren Losvrôk
est un Topdresseur Spé. Type
Dame météo n'a pas toujours tort...



Orren n'entendait véritablement rien. En plus il était bien moins doué que certaines personnes pour lire sur les lèvres. Aussi quand la jeune fille face à lui parla, il resta de marbre. Non, tu pouvais être sûre, le préfet n'entendait véritablement rien. Sinon nul doute qu'il aurait éclaté de rire à cette phrase venue de nulle part. Il se contenta d'observer la jeune fille de son regard marin. Il croisa le regard de Loki aussi, enfin pour ce qu'il en était. Et le jeune homme émit un bref et sec sifflement avant de fermer un poing et de couvrir celui-ci de son autre main. Posture défensive. Voilà ce que cela voulait dire. Loki tenait simplement à avoir la confirmation de l'ordre de son dresseur et celui-ci venait d'en effet lui dire de rester sur la défensive. Il ne voulait pas que l'Evoli en prenne une de la part de Loki, alors cet entraînement sera très rapidement écourté. Il commença alors à regarder Nevio et sa dresseuse avec attention. Celle-ci semblait s'évertuer du mieux qu'elle pouvait pour donner des ordres, mais le petit Pokémon ne voulait en faire qu'à sa tête. Il obéissait de mauvais gré et n'effectuait que le strict minimum de ce qu'il devait faire. A un moment Orren pensa que Loki allait perdre patience et riposter, mais un claquement rapide des doigts maintint le dragon dans son attitude stoïque. Il était fier d'avoir retrouvé une once de cette alchimie avec son starter. Enfin ils avaient de nouveau ce partage qui leur avait pourtant fait défaut il y a peu de temps.

Il était vrai qu'il comprenait amplement l'agacement de Loki. Il était là pour encaisser des attaques, mais celles que faisait l'Evoli étaient exécutées avec tant de mauvaise volonté qu'il serait aisé de penser que celui-ci se moquait du dragon. Comme quoi Loki avait sacrément prit en assurance et en fierté, changement notoire par rapport à avant. Était-ce l'oeuvre de Spike ? Nul doute. Le Carchacrok avait cette tendance à pousser les autres à embrasser sa vision du monde et son envie de devenir le meilleur possible. Il n'y avait qu'à voir les progrès de Freya depuis que le dragon des sables s'était mit à la prendre sous son aile. Pour autant, Loki restait ce Pokémon énergique et plein de volonté. Car alors que son corps tremblait de tics musculaires dut à l'envie d'en découdre franchement avec Nevio, il restait calme et encaissait ou esquivait les attaques de ce dernier. Comme quoi cet éloignement qu'ils avaient eu ne datait pas de ces derniers temps, mais depuis plus loin. Le dracologue n'avait jamais vu à quel point son starter avait développé un fort caractère, arrivant même à contenir des pulsions instinctives de presque tout les dragons. Il avait changé et grandit, bien plus qu'il ne le pensait. Maintenant il le voyait sous un nouveau jour et voyait à quel point il avait changé.

Mais Orren reprit son observation de l'entraînement et surtout de la jeune fille. Visiblement une fois défoulé, son Pokémon était bien plus enclin à obéir. Donc voilà déjà un soucis. Il débordait trop d'énergie, à nouveau comme Loki. Mais une fois ce surplus éliminé, il devenait bien plus stable et obéissant. Le seul soucis était l'inexpérience de la jeune fille. Mais cela viendrait avec le temps, personne n'a été un dresseur parfait à l'autorité absolue sur ses Pokémons dès le premier jour. Enfin il y en a bien qui voulaient le laisser penser. mais ces idiots narcissiques se cassaient bien souvent les dents devant une personne qui connait la véritable valeur de l'entraînement et du travail. En tout cas, elle avait beau faire des erreurs, elle n'en restait pas moins motivée et impliquée, ce qui était un très bon début. Orren laissa même ses lèvres s'étirer en un sourire satisfait. Oui nul doute qu'avec son envie de se surpasser cette jeune fille irait loin. Il devrait surement garder un oeil sur elle, au cas où. C'était toujours mieux de garder un oeil sur des dresseurs qui pourraient devenir très bons dans un futur plus ou moins proche. Il attendit donc patiemment que la jeune fille et son Pokémon soient fatigués, qu'ils aient donné tout ce qu'ils possédaient. Seulement à ce moment, Orren fit signe à la jeune fille qu'il enlevait son casque avant de le faire. Il éteignit son MP3 et le rangea pour aller à coté de son dragon bicéphale et de caresser ses deux têtes.

-C'est bien Loki, je suis fier de toi. Tu peux aller te reposer maintenant merci. Le dragon donna un coup de tête affectueux dans la main de son dresseur avant d'aller se coucher un peu plus loin dans l'herbe, non loin de Spike qui sommeillait tranquillement. Et je dois aussi te féliciter. Tu t'es bien débrouillée sur ce coup. C'est pas encore parfait, mais je suis sûr qu'un jour tu seras une excellente dresseuse. Il y a juste deux points que tu dois surtout travailler. Premièrement, tu dois aider Nevio à mieux se canaliser. Il est plein d'énergie, peut être même trop et c'est pour ça qu'il obéit mal. Essaie de lui faire de l'exercice le plus souvent possible, ça l'aidera sûrement pour mieux se concentrer et ça renforcera aussi votre lien. Ensuite il faut que tu travaille un peu mieux la théorie des combats déjà. Tu réagis vite et tu connais plutôt bien ce que peut faire ton Evoli, mais il te faut un peu plus que ça. Comment mener un combat, élaborer des stratégies, interagir avec le terrain et t'adapter à ton adversaire pour rapidement déceler ses faiblesses. Mais ça viendra bien avec le temps. En tout cas, tu as des capacités et tu peux en être fière.

Orren voulut se rapprocher à nouveau de la jeune fille, mais son Ipok se mit à sonner. Poussant un soupir il se dirigea vers son sac pour en sortir l'appareil. Un appel. Il décrocha avant de s'éloigner rapidement de la jeune fille. Il resta ainsi peut être une ou deux minutes à discuter assez vivement avec quelqu'un avant de raccrocher et de pousser un nouveau soupir. Encore une fois ça bardait au dortoir Voltali. Rien de bien méchant, mais de ce qu'il avait entendu un Noctali était un peu venu la ramener devant certains membres du dortoir du préfet. Et en tant que préfet en chef, il devait aller voir ce qui se passait et surtout empêcher que la situation ne s’envenime. Bah... si le mec l'a cherché tant pis pour lui. Mais il devait exécuter ses fonctions. Si seulement celles-ci pouvaient parfois se résumer à la simple solution de lâcher un dragon aux fesses de certains trouble fête, cela serait bien plus amusant. Du moins pour lui. Quoiqu'il en soit, il devait désormais prendre congé de la jeune fille et s'occuper de ça.

-Je suis désolé, mais je vais devoir y aller. J'ai un petit soucis à régler au dortoir. Boulot de préfet en chef, même si j'aurais préféré rester là. D'ailleurs, excuse moi, mais je dois récupérer ça. Il s'approcha de la jeune fille avec douceur avant de défaire le badge qui ornait le gilet qu'il lui avait prêté et d'accrocher le symbole de ses fonctions sur son haut. Le gilet tu peux le garder pour le moment, t'auras qu'à le déposer une fois en passant pas loin du dortoir Voltali, t'as qu'à dire que ça appartiens à Orren, tout le monde saura où le déposer. Allez, j'espère qu'on se reverra pour reprendre l'entraînement et je compte sur toi pour continuer sur la lancée. Spike, Loki, Kali, on y va ! Allez hop on court jusqu'à l'académie !

Saluant encore une fois la jeune fille de la main, il récupéra son sac qu'il mit en bandoulière avant de commencer à trotter doucement sur le chemin menant à l'école. Spike prit l'avant du groupe avec Kali qui voletait autour de lui en voulant l'inciter sans succès à jouer. Orren resta alors seul à coté de Loki, et alors qu'un sourire amusé étira ses lèvres il lança à son starter.

-Eh Loki, chaud pour une course ? Le dernier arrivé est un type Fée !

Il se mit alors à courir avec son dragon bicéphale qui le talonna directement en poussant des bruits enjoués avec ses deux têtes qui s'étirèrent vers l'avant pour se mettre à courir à fond. Engageant un véritable sprint, il passèrent à coté des deux autres qui leur emboîtèrent le pas. Orren ria légèrement, il était content et joyeux actuellement. Il retrouvait Loki, son starter, son ami et ça lui donnait l'impression d'avoir des ailes. Enfin il étaient de nouveau comme avant, une famille.




Orren Losvrôk
If you resist, You'll feel the darkness penetrate on you. Don't resist. To the appeal of twilight...Let the darkness absorb your light...
pokemon
Contenu sponsorisé
est un
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum