La Princesse et le Grand Méchant Loup [PV Heath]
Shouhei Yamasaki
Région d'origine : Kanto
Âge : 14 ans
Niveau : 0
Jetons : 136
Points d'Expériences : 3
Nouveau Membre
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: La Princesse et le Grand Méchant Loup [PV Heath]   Jeu 28 Avr - 20:21

La Princesse et le Grand Méchant Loup


Un beau jour de printemps. Le soleil brillait, les oiseaux chantaient, la brise fraîche du matin n’entachait pas l’humeur guillerette des élèves et des professeurs, et encore moins des Pokémons qui les suivaient. Dans les couloirs et aux portes des dortoirs, les couples se rejoignaient, les fratries se chamaillaient gentiment, les amis se retrouvaient pour une nouvelle journée de cours à l’académie. La végétation semblait elle-même plus que jamais heureuse de renaître à nouveau, comme à chaque début de son cycle naturel. Les feuillages des arbres bruissaient, les fleurs diffusaient leurs parfums envoûtants et faisaient briller de mille couleurs les jardins. Bref, tout allait pour le mieux.

Sauf…

« - BOUGES DE MON CHEMIN ! »

Je sortais en trombe de ma chambre, ayant dégommé au passage l’un de mes camarades, pas forcément très violemment, mais en faisant bien comprendre que ça n’était pas le moment de me chercher. Je n’étais pourtant pas en retard. Je n’avais pas non plus cassé le talon de mes jolies chaussures, ni même manqué ma coiffure, mes boucles blondes lâchées au vent, et je n’avais aucun bouton disgracieux qui était apparu son mon beau visage pâle. J’étais même bien habillé, avec une jupe-crayon noire et une chemise blanche très élégante. Mes Pokémons ne m’avaient pas non plus ennuyé, et Cierge sur mon épaule préférait en rire. Non… J’avais simplement passé la nuit la plus horrible de toute ma vie. Mon inconscient, ce stupide truc, avait été assez salaud pour me repasser tous mes souvenirs les plus désagréables, l’air de dire « Tiens, le blond, souffres bien et ne dors pas, mouahahaha ! ». J’étais d’une humeur exécrable. Je n’avais envie de voir personne. Ni Sirius avec son sourire d’idiot, ni Orion le toutou, ni Paul l’invisible, ni Orren et sa vraie-fausse perfection, ni Serena la gentille niaise, ni personne ! PER-SONNE ! Plus que pour m’épargner de longues crises de rage, c’était surtout pour les leur épargner à eux. J’avais déjà peu d’amis, alors si je commençais en plus à les maltraiter… Bien que je ne venais pas d’être tendre avec l’un d’entre eux.

Je traçais ma route dans le couloir du dortoir Noctali, fixant le sol pour essayer de me calmer. Malheureusement… Boum ! Je venais de reculer légèrement, après avoir frappé malencontreusement le bras de quelqu’un avec mon épaule. Et puisque ça n’était pas mon jour de gentillesse, mais plutôt celui où le monde entier me tapait sur le système… Je n’allais pas être très aimable et m’excuser.

« - Eh ! Dites-donc, empoté, tu peux pas faire attention ?! »

Je prenais un peu plus le temps de détailler mon interlocuteur. Un garçon, sans surprise vu l’endroit où nous étions. Plus grand que moi, plus masculin que moi, mais ça encore, ce n’est pas surprenant. Je plissais les yeux en m’attardant sur son visage. J’avais la très nette impression de l’avoir déjà vu, plus que n’importe quel autre Noctali du dortoir… Mais ça ne me reviendrait que trop tard, je n’avais pas été des plus amicaux pour un premier contact !

(c) Codage by FreeSpirit


_________________
La Princesse et le Grand Méchant Loup [PV Heath] 1537372859-miniat-6-x-131
"This is the moment that makes it all worthwhile."
Heath S. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 15
Niveau : 28
Jetons : 332
Points d'Expériences : 598
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: La Princesse et le Grand Méchant Loup [PV Heath]   Ven 29 Avr - 17:46
Je m'étais levé de bonne heure, m'étirant allègrement  comme si j'avais été un noble et fier persian. Une bonne nuit de sommeil réparateur m'avait fait le plus grand bien et je me sentais plus énergique et confiant que je ne l'avais été depuis de longues semaines. Je ne désirais qu'une chose, prendre une bonne douche, revenir dans ma chambre pour m'habiller et partir à l'aventure au coeur du printemps. C'est donc très exactement ce que je fis. Lorsque je ressortis de ma chambre la seconde fois, habillé de manière décontractée, mais digne de mon niveau social, mes mèches quelque peu rebelles étaient encore humides et me collaient aux tempes. D'un côté, Medea avait la tête haute, son petit museau prêt à exprimer son dédain pour les pokemons ordinaires. Une raison de plus pour laquelle la renarde chromatique était bien heureuse que j'aie reprit du poil de la bête. On ne peut pas snober les autres sans un dresseur fier, compétent et intelligent. Je possédais un score de deux sur trois, mais il faut bien commencer quelque part. De l'autre, Vicious et Mordred, le premier essayant de convaincre le second d'arrêter de me coller autant et de se montrer plus indépendant.

Bien entouré, c'est de manière décontractée que je m'adonnai à l'une de mes activités favorites : observer la foule. La plupart des gens ne me reconnaissaient pas, lorsqu'ils n'étaient pas assez concentrés sur autre chose pour ne pas complètement m'ignorer. Malgré tout, c'était mieux comme ça. J'avais ainsi l'occasion d'être un peu plus tranquille et, du même coup, de m'amuser un peu avant que quelqu'un ne réalise avec un air surpris que son interlocuteur passager n'était nul autre qu'un ancien préfet. Vraiment, j'avais de drôles de passe-temps. Je ne m'interrompis dans ma marche détendue que pour regarder mon sneasel et mon gloom, la situation du duo n'allant pas en s'améliorant. Le furet n'aimait pas que la plante m'accapare autant, convaincu que j'avais de meilleures choses dans lesquelles mettre mon énergie, comme lui-même par exemple. Déjà qu'il n'aimait pas devoir me partager avec Medea, ce troisième joueur imprévu ne l'enchantait pas et ralentissait même ses propres apprentissages. J'allais désamorcer la situation d'une réplique toute faite lorsque l'on me bouscula. Haussant un sourcil curieux, je portai mon attention vers cette nouvelle distraction.

J'entendis sa voix avant de l'apercevoir, m'invectivant et m'incitant à regarder devant moi. J'aurais certes pu m'en formaliser, lui faire remarquer que j'étais arrêté au moment de la collision et qu'elle était au moins aussi fautive que moi, sinon plus, mais ma curiosité m'avait coupé l'herbe sous le pied. J'avais déjà vu cette silhouette. Je m'étais efforcé d'apprendre l'identité de tous les membres du dortoirs par coeur et celui-là, je n'avais pas pu le manquer. Quel était son nom déjà? Impossible de le trouver, mais je l'obtiendrais sans doute autrement, à force de discussion. Dans l'instant, je me contentai de répondre la première chose qui me passait par l'esprit, les mains dans les poches et un discret sourire malicieux en coin.

- Navré, j'ai été aveuglé par votre étincelante présence. Et on dirait bien que je ne suis pas votre seul admirateur.

Terminais-je en remarquant que ma goupix chromatique regardait l'inconnu avec de grands yeux curieux, gonflant son pelage dans l'espoir d'arriver à un résultat similaire à la coiffure du noctali blond. Comme je m'en voulais, parfois, de ne pas l'avoir surnommée Vanité. Remarque Cassiopée aurait aussi pu être tout aussi indiqué. Un sujet à débattre en tous les cas, mais une autre fois. Effrayé par le ton sec du scientifique, Mordred s'était dissimulé derrière mon mollet et j'imaginais trop bien la suite, s'il ne se calmait pas. N'ayant aucunement envie d'être la proie de ses effluves nauséabondes, je soulevai le gloom de terre pour le porter dans mes bras comme l'on porte un enfant en bas âge, sans me soucier des regards consternés de mon sneasel. Se pressant contre mon torse, la plante toxique sembla se détendre, déjà plus en confiance. Ah la la, de quoi avais-je l'air?

- Ne faites pas attention, il est encore jeune. Mais dites-moi, je n'ai pas entendu votre nom, vous vous appelez?

Et voilà, c'était aussi facile que ça. Comment pourrait-il rester fâché après la combinaison de compliments et de jeune Pokémon timide dans les bras de son dresseur compréhensif et affectueux? Je sais que n'importe quelle mentali aurait fondu et serait déjà en train de m'admirer, ça je ne pouvais en douter. Remarque, qui sait, c'était encore possible qu'il reste d'aussi mauvaise humeur. Que ferais-je dans ce cas là? Que lui dirais-je pour gagner ma cause et, du même coup, de quoi m'amuser un peu? Quel incorrigible jeune homme j'étais, mené seulement par sa curiosité et son envie de collectionner les personnalités de ses interlocuteurs.

- Qu'importe ce qui a su vous mettre dans cet état, je peux peut-être vous aider, qui sait.

_________________
La Princesse et le Grand Méchant Loup [PV Heath] 2XQILa Princesse et le Grand Méchant Loup [PV Heath] Miniat_6_x_087La Princesse et le Grand Méchant Loup [PV Heath] 2XQKLa Princesse et le Grand Méchant Loup [PV Heath] 2XQLLa Princesse et le Grand Méchant Loup [PV Heath] 2XQMLa Princesse et le Grand Méchant Loup [PV Heath] Miniat_6_x_044
Let's face it, this is not the worst thing you've caught me doing.
Shouhei Yamasaki
Région d'origine : Kanto
Âge : 14 ans
Niveau : 0
Jetons : 136
Points d'Expériences : 3
Nouveau Membre
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: La Princesse et le Grand Méchant Loup [PV Heath]   Ven 29 Avr - 21:00

La Princesse et le Grand Méchant Loup


Je résistais de toutes mes forces pour ne pas m’attendrir devant cette scène. Il fallait dire que ce garçon – dont le nom allait me revenir, j’en étais certain – était plutôt charmant, et que le voir entouré de ses Pokémons, avec celui dans ses bras blotti comme un enfant… Non, Alyx ! Enerves-toi ! Tu peux le faire ! Dis-toi que ce mec doit de toute façon être hétéro. Voilà, rages, sens la colère monter en toi ! Mais quand-même, c’est chou… Non, tu as Cierge. Cierge est le plus mignon de tous les Pokémons du monde. Voilà. Malgré tout, je tendais la main pour venir caresser la petite créature du dresseur en face de moi. Ce n’est pas parce que ce dernier est un vil flatteur que son compagnon n’est pas craquant.

« - Je ne voulais pas te faire peur, petite bête. »

Puis je relevais les yeux vers l’autre, remontant mes lunettes sur mon nez tout en le détaillant. Sacrée couleur de cheveux, mais ça fait plutôt classe, quand-même. Sinon, rien d’autre à noter. Je ne veux toujours pas me dire qu’il est plutôt plaisant à regarder. Ca ne m’avancera à rien, sauf à m’énerver encore plus. Je le cherche toujours, ce prince charmant, mais il est toujours aussi bien caché…

« - C’est bien malpoli de demander le nom de quelqu’un avant de se présenter soi-même. Mais comme tu manies bien l’art du compliment, je vais quand-même te le donner. Alyx Levi-Harabo. La Princesse de ces lieux, évidemment. »

Quoi ? Laissez-moi revendiquer mon titre autoproclamé ! Avec un peu de chance, il me traitera comme tel. Il y en aura au moins deux qui le feront. Enfin, disons deux et demi. Lui, Sirius, et un peu Orion parfois. Sans compter les autres membres du dortoir… Il doit bien y avoir des gens qui m’admirent.

« - Et si tu pouvais me donner de belles choses à voir plutôt qu’un ramassis de bons à rien en tous genres, bel inconnu, peut-être que tu pourrais m’aider, en effet. »

J’espérais qu’il me dirait son nom. Si ça se trouve, c’est quelqu’un de connu, et je n’arrive même pas à le reconnaître. Mais je suis sûr, sûr et certain, que je l’ai déjà vu…

(c) Codage by FreeSpirit


_________________
La Princesse et le Grand Méchant Loup [PV Heath] 1537372859-miniat-6-x-131
"This is the moment that makes it all worthwhile."
Heath S. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 15
Niveau : 28
Jetons : 332
Points d'Expériences : 598
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: La Princesse et le Grand Méchant Loup [PV Heath]   Dim 1 Mai - 19:54
J'avais habilement tendu une perche et mon interlocuteur l'avait saisi des deux mains, adoptant un air franchement touché par Mordred. Il alla même jusqu'à caresser le Pokémon plante qui, heureux qu'on lui témoigne sincèrement un peu d'amour, laissa lui échapper une douce vague d'un délicat et agréable parfum fleuri. Je le remerciai intérieurement, ce petit détail aidant à sa façon à mettre la scène en place pour la suite des événements. Après s'être ressaisi en replaçant ses lunettes, mais en demeurant un peu plus calme qu'au moment de la collision, l'inconnu reprit la parole. Je l'écoutai d'une oreille distraite en détaillant son allure, un peu perplexe. Habillé avec autant de sérieux, le scientifique avait l'air un peu coincé, mais très distingué. Connaissant sa condition, cela me poussait à m'interroger. J'appréciais la compagnie des femmes de caractère, mais guidées par leurs sentiments, et des garçons doux et timides. Le blond appartenait-il à ces deux catégories simultanément ou, à l'inverse, est-ce qu'il en était l'opposé total? Un autre mystère à  ajouter à la liste, ce qui n'était pas pour me déplaire. Malpoli de demander l'identité de quelqu'un sans décliner la mienne? Oh, s'il savait il me trouverait plutôt attentionné de ne pas l'avoir fait, sans quoi il aurait déjà le rouge aux joues à s'excuser frénétiquement pour ses affronts répétés. Traiter le grand méchant loup d'empoté... La bonne blague. Je ne pourrais jamais le laisser l'oublier!

Enfin, les présentations. Alyx, le blond se prénommait Alyx. Bien sûr. Il y avait tant de Noctali que j'avais fini par oublier les noms de certains. La princesse de ces lieux? J'haussai un sourcil et esquissai un sourire amusé, mais ne répliquai rien. À ma connaissance le titre n'appartenait à personne d'autre et j'aurais été bien surpris qu'il en soit autrement. Avant que l'un des topdresseurs sous la tutelle d'Ace décide de se sacrer princesse... Bref. Après une courte pause, il retourna tout de suite dans le vif du sujet, sans craindre de verser dans l'arrogance. La tâche de le divertir serait donc mienne, une bien cocasse ironie du sort puisque c'était tout l'inverse. Quant au surnom qu'il venait de me donner, mon regard pétillant décida de s'en saisir pour le retourner à mon avantage. Alyx était si gentil à me faciliter les choses comme ça. J'avais presque envie de le laisser poursuivre, juste pour voir jusqu'où il s'enfoncerait, mais un silence plus long serait mal vu. Il était à mon tour de répondre, m'amusant de ses regards insistants, comme s'il cherchait à me percer à jour. Bonne chance avec ça, princesse.

- L'on m'a dit un jour que la différence entre l'arrogance et la confiance, c'était le sourire. D'autant plus que je suis certain que le vôtre est particulièrement ravissant, vous devriez essayer.

Terminais-je en déposant Mordred au sol. Le jeune Pokémon, visiblement un peu fatigué, me tapota le mollet timidement. Docile et désirant le mieux pour mes caramades, j'acceptai donc de le renvoyer dans sa balle pour qu'il se repose, ne gardant avec moi que Medea et Vicious. Ce dernier était d'ailleurs plutôt soulagé d'être débarrassé du plus jeune, ce pour quoi la renarde s'amusait à le taquiner. Quoi qu'il en soit, je reportai ensuite mon attention vers Alyx, lui offrant mon bras pour qu'il y glisse le sien afin que nous puissions marcher bras dessus bras dessous.

- J'ai entendu dire qu'il y avait de beaux paysages derrière le dortoir, peut-être serait-ce une bonne occasion de parcourir "votre domaine" en bonne compagnie? Quant à mon identité, je me contenterai du bel inconnu. Il n'y a rien de plus digne pour tenir compagnie à une princesse et ce sera plus dramatique ainsi, lorsque j'avouerai finalement être moi-même un prince.

Deux fois, dans mon petit monologue, j'avais ressenti un léger sentiment de malaise. La première fois en concédant qu'il s'agissait de son domaine, une affirmation que je ne prononcerais sans doute plus jamais à haute voix. Même détrôné, le dortoir Noctali serait toujours mien ou, en tous les cas, je le percevrais toujours comme telle. Que l'insigne soit épinglée à mon torse ou pas, les ténèbres étaient miens et me conduiraient vers la gloire. Le second moment d'inconfort, celui-là, me prit au dépourvu. J'avais oublié le sens de ces mots avant de les prononcer. J'avais momentanément oublier, jusqu'à m'approprier le sobriquet, que c'était ainsi que me surnommait parfois Aileen. J'allai jusqu'à regretter avoir osé permettre à quelqu'un d'autre d'en faire l'usage, un sacrilège s'essuyant les bottes sur ce qui avait ou n'avait peut-être pas existé entre la préfète en chef et moi-même. Devais-je revenir sur mes mots? Me corriger et simplement accepter de me présenter? Cette incohérence serait curieuse, surtout venant de ma part. Je venais de mettre le pied dans un vil piège et j'ignorais comment m'en sortir. Espérons qu'Alyx ne remarque pas mon inconfort soudain et qu'il insiste pour découvrir mon identité, sans quoi j'allais rapidement devoir jongler avec des torches enflammées. Enfin, ce n'est qu'une image bien sûr, mais maintenant que j'y pense... Oui, ça a l'air marrant.

_________________
La Princesse et le Grand Méchant Loup [PV Heath] 2XQILa Princesse et le Grand Méchant Loup [PV Heath] Miniat_6_x_087La Princesse et le Grand Méchant Loup [PV Heath] 2XQKLa Princesse et le Grand Méchant Loup [PV Heath] 2XQLLa Princesse et le Grand Méchant Loup [PV Heath] 2XQMLa Princesse et le Grand Méchant Loup [PV Heath] Miniat_6_x_044
Let's face it, this is not the worst thing you've caught me doing.
Shouhei Yamasaki
Région d'origine : Kanto
Âge : 14 ans
Niveau : 0
Jetons : 136
Points d'Expériences : 3
Nouveau Membre
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: La Princesse et le Grand Méchant Loup [PV Heath]   Mer 4 Mai - 14:30

La Princesse et le Grand Méchant Loup


Un prince, hein ? Je commençais à avoir des doutes, serrant ce bras si gentiment proposé pour aller se promener. Cierge, sur mon épaule, ressentait toutes ces questions que je me posais. Il faut être honnête, il n’y a pas trente Noctali qui se revendiquent comme tels. Il y a moi, la Princesse, mais c’est en grande partie parce que je suis l’un des rares à avoir cette apparence. C’est même plus physique que comportemental… Mais passons sur ce détail. Et il y a notre Préfet, le Roi, mais encore une fois, je dois être le seul à le nommer ainsi. Alors qui ? Qui es-tu, toi qui aime être appelé « bel inconnu », toi qui aime rester anonyme, mais te qualifie de prince ? Je le découvrirai, et ma pensée se précisait de plus en plus. Peut-être que je tenais quelque chose de fort intéressant.

« - De nos jours, les belles princesses n’ont pas besoin d’un prince pour les guider. Oh bien sûr, j’adorerais trouver « le prince charmant ». Mais je doute que tu le sois, et de plus… C’est la princesse qui le choisit, et non l’inverse. »

Non mais. Il ne fallait pas que je me fasse trop violent non plus. Mais à mes yeux, il ne sera prince que si je le décide, et c’est ainsi pour tout le monde ! Nous marchons donc dans les couloirs, quelques regards se tournant vers nous. Ce n’est certes pas un spectacle banal que de voir un tel duo traverser le dortoir. Les gens commencent à me connaître. Il n’y a qu’un seul « Alyx » qui s’habille comme moi, après tout… J’aime cette idée d’être original. Je ne le recherche pas à tout prix, mais je le suis rien qu’en étant moi-même. Et être moi-même est la chose la plus douce et la plus apaisante qu’il m’ait été donné de faire.

« - Pourquoi tant se cacher ? » reprenais-je finalement. « Je ne vais pas te manger, si c’est ce dont tu as peur. En plus, après m’avoir bousculé de la sorte, tu me devrais bien ça. Au moins de savoir comment tu t’appelles… Et sans mentir ! »

Même si le cliché du ténébreux menteur et manipulateur de ce dortoir n’est plus aussi réel qu’à une époque, je ne peux m’empêcher de me méfier. Ce garçon a l’air d’y coller. Balayant cet air de mon visage, je reprenais un joli sourire. Charmer pour faire cracher le morceau…

« - De toute façon, mon cher… Même si tu te caches, je finirai par découvrir qui tu es. Maintenant, ou plus tard, ça n’a pas d’importance… ! »

(c) Codage by FreeSpirit


_________________
La Princesse et le Grand Méchant Loup [PV Heath] 1537372859-miniat-6-x-131
"This is the moment that makes it all worthwhile."
Heath S. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 15
Niveau : 28
Jetons : 332
Points d'Expériences : 598
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: La Princesse et le Grand Méchant Loup [PV Heath]   Jeu 5 Mai - 18:38
Alyx accepta d'accrocher son bras au mien, mais cela ne m'empêcha pas de voir les rouages de son esprit tourner à plein régime derrière ses yeux émeraude. En réponse à cela je n'avais qu'un sourire en coin, m'amusant de le voir chercher avec tant d'insistance, se démener pour démêler les morceaux et finalement mettre un nom sur ce visage pourtant connu. Demeurant sur la défensive, le blond cru nécessaire de mentionner que les princesses modernes n'avaient pas besoin de prince pour le guider. Peut-être, mais en attendant je ne le voyais pas soustraire son bras au mien et ses pas n'allaient pas ailleurs qu'à l'endroit où je les guidais avec désinvolture. Sans doute était-ce une simple expression de fierté, une parole farouche pour faire valoir son indépendance, ce qui était tout à son honneur. N'ayant pas terminé, le scientifique poursuivit dans sa métaphore, mentionnant chercher le prince charmant sans vraiment croire qu'il allait le trouver et, surtout, en mentionnant bien que ce n'était sans doute pas moi. N'étais-je donc pas charmant? Pour conclure sa pensée, l'adolescent termina sur ce même ton de fierté arrogante, cette noblesse racée qui me donnait envie de jeter un oeil au travers, sous toutes ces manières de petite princesse. Heureusement que nous marchions côte à côte, mon long sourire amusé devait ainsi sembler un peu moins déplacé.

- Si l'on doit entrer dans les détails d'une monarchie, j'étais pourtant certain que le choix revenait aux parents de la mariée. Après je ne me tiens pas beaucoup au courant, les choses ont peut-être changées depuis, en quelques siècles en même temps...

Et si cela avait pour but d'être une simple petite pique pour répondre à cette insinuation peu subtile affirmant que je désirais déposer ma candidature dans sa petite fantaisie, je n'avais pas pu m'empêcher de ricaner d'ironie. C'est moi qui disait cela et, ultimement, c'est probablement moi qui, des deux, avait le plus de chances de se retrouver emprisonné dans les conditions étouffantes d'un mariage arrangé. Une perspective bien peu réjouissante, surtout considérant l'implication possible de la détestable madame Jones. Enfin, je m'en sauverais peut-être grâce à mon statut de second fils un peu superflu. Il ne coûtait rien d'espérer en tout cas. Quoi qu'il en soit, je fus ramené à la réalité par les regards curieux que l'on jetait à notre duo. Rien de si surprenant à bien y penser. Les étudiants étaient de grands friands de potins et, l'un comme l'autre, nous ne passions pas inaperçu dans le dortoir. C'est donc ainsi que je servis aux curieux mon sourire le plus radieux tout en leur envoyant la main, de quoi les gêner et les faire retourner à leurs petites affaires aussi promptement que possible. Bon débarras.

Nous n'avions parcouru que quelques mètres de plus qu'Alyx revenait à la charge, bien décidé à me faire cracher le morceau. À croire que c'était en train de passer au stade de l'obsession et qu'il ne pourrait rien dire d'autre avant de savoir. Peut-être était moi qui avait regardé trop de films, croyant à tort que les princesses aimaient s'éprendre d'un inconnu pour mieux tomber sous le joug de la fatalité une fois la grande révélation arrivée. Trop de théâtralité, pour un simple topdresseur qui n'avait aucun intérêt pour la coordination. Continuant dans la même veine, le blond tenta cette fois de me rassurer. Il n'allait quand même pas me manger. Oh la bonne blague. Jolie princesse, comme vous avez de grandes dents! M'auriez-vous volé mon dentier? Enfin, qu'importe, le fait est que c'était aussi amusant qu'attendrissant de le voir tenter de me mettre en confiance. À croire que j'étais timide ou peu bavard, moi. C'était bien mal me connaître, mais je ne pouvais pas non plus le lui reprocher. N'était-il pas justement en train de chercher qui j'étais?

- Attention, c'est peut-être moi qui finirai par vous mordre.

Ce qui ne fut pourtant pas suffisant pour décourager cette tête bornée et résolue. Voyant que ses méthodes ne fonctionnaient pas, c'était le tour de l'opération charme. "Mon cher", aurais-je donc réussi ma propre opération si facilement que cela? Il m'avait suffit de refuser de donner mon nom et le voilà qui me laissait accaparer ses pensées, m'offrait un si joli titre et me promettait de ne pas lâcher le morceau. Toujours est-il que je m'accordai, du coin de l'oeil, un examen de ce fameux sourire. Peut-être légèrement forcé, mais son regard semblait plus pétillant face à ce petit défi un peu puéril. Esquissant moi-même un sourire plein de malice, c'est à haute voix que tombèrent mes observations.

- Je ne me trompais donc pas. Votre visage est bien plus beau une fois paré d'un sourire. C'est à la fois le plus simple et le plus précieux des bijoux.

Conclus-je en le guidant avec moi vers la sortie du dortoir. J'avais prévu l'emmener marcher pied nus sur la berge du lac corail, pourquoi pas, mais la chance avait décidé de tourner en cet instant précis. Nous coupant le passage, un livreur chargé d'un paquet d'apparence fragile nous interpella, bloquant notre retraite. J'aurais pu espérer que cela ne mettrait pas en péril mon petit jeu, si et seulement si je n'avais pas justement attendu un oeuf d'evoli, commandé à un éleveur local. C'était forcément cela, n'est-ce pas?

- Excusez-moi les jeunes, vous ne sauriez pas où se trouve la chambre d'un certain Heath Jones? J'ai pas envie de perdre mon après-midi à faire du porte à porte, m'voyez?

Le sourire qui m'échappa était, cette fois, bien plus amer. J'avais indirectement perdu, par un incontrôlable coup du destin. J'allais devoir m'en contenter il semblerait, pour mon plus grand déplaisir. Libérant le bras du scientifique et suivit de près par mes deux pokemons curieux, je répondis au livreur.

- C'est moi-même. Est-ce l'oeuf que j'ai commandé?

- Tout à fait. J'ai besoin de votre signature là et là, pour l'accusé de réception.

Après avoir emprunté son stylo, je signai les documents requis et lui souhaitai une bonne journée avant de ranger mon nouvel oeuf dans mon sac avec précautions. Vicious se léchait déjà les babines et Medea dû donc lui donner un petit coup de patte pour le remettre à l'ordre. Il s'agissait d'un futur compagnon, pas de son repas. Enfin, j'imagine que pour lui la frontière était très floue. Cette action terminée, je me retournai finalement vers Alyx, mon même air joueur qu'à l'habitude sur le visage, les bras écartés avec les paumes vers le haut comme un magicien qui vient de dévoiler la finale de son petit numéro. Voyons voir comment il réagirait maintenant.

- Surprise!



HRP - Acquisition de l'oeuf d'Eevee

_________________
La Princesse et le Grand Méchant Loup [PV Heath] 2XQILa Princesse et le Grand Méchant Loup [PV Heath] Miniat_6_x_087La Princesse et le Grand Méchant Loup [PV Heath] 2XQKLa Princesse et le Grand Méchant Loup [PV Heath] 2XQLLa Princesse et le Grand Méchant Loup [PV Heath] 2XQMLa Princesse et le Grand Méchant Loup [PV Heath] Miniat_6_x_044
Let's face it, this is not the worst thing you've caught me doing.
Shouhei Yamasaki
Région d'origine : Kanto
Âge : 14 ans
Niveau : 0
Jetons : 136
Points d'Expériences : 3
Nouveau Membre
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: La Princesse et le Grand Méchant Loup [PV Heath]   Lun 9 Mai - 16:44

La Princesse et le Grand Méchant Loup


Son compliment, qui m'avait pourtant fait tellement plaisir, me passa aussitôt par-dessus la tête alors que j’écoutais le livreur nouvellement arrivé dans le dortoir et nous barrant la route. Heath Jones… Je me renfrognais aussitôt. Je savais bien que je l’avais déjà vu quelque part, ce garçon, et je n’avais pas encore réussi à situer où ni quand. Maintenant, tout devenait clair. Et ce petit jeu, que j’avais trouvé amusant au départ, ne m’amusait plus du tout. J’attendais sagement qu’il finisse de réceptionner son œuf, et qu’il se retourne vers moi avec son stupide « Surprise ! ». Je croisais les bras en tapotant du pied sur le sol. Non. Là, je ne jouais plus.

« - Heath Jones… Honnêtement, t’as vraiment rien d’autre à faire ? Je trouve ça vachement triste, quand-même ! »

Je lui tournais finalement le dos pour éviter de lui montrer mon air blessé. La réputation du bonhomme le précédait, cet ancien préfet, et mes propres conclusions arrivaient également dans mon esprit, l'envahissant. J’en déduisais avec simplicité que ce que je prenais pour un moment divertissant entre deux personnes, un petit jeu de mystère à élucider, et de compliments bien menés, n’était en fait qu’une vaste blague pour lui. Et sans aucun doute que ce gars n’en avait rien à carrer de moi. Pensait-il même seulement les jolis mots qu’il m’avait dits ? Bah… Sûrement pas. En plus de ça, j’avais perdu, par match nul, puisque ni l’un ni l’autre n’avait « respecté sa part du contrat ». Et je déteste perdre.

« - Je suppose que le petit jeu étant fini, tu vas retourner à ta vie et moi à la mienne ? C’est zéro partout, de toute façon. Je me disais bien que je t’avais déjà vu quelque part, mais que tu t’abaisses à jouer avec… »

Le cœur ? Les espoirs ? Les espoirs d’amitié, de compliments sincères, de beaux moments ? J’y avais cru, tellement cru. Pas au départ, mais plus ça avançait… Je me suis fait des idées, c’était dommage. Dommage pour moi. Est-ce que j’exagère ? Je n’en sais rien, mais en entendant le nom de Heath Jones, j’avais juste l’impression qu’un Roi déchu avait décidé de se divertir comme il pouvait, et que j’étais son fou, son bouffon. J'ai l'impression d'être définitivement seul, que le large cercle d'amis auquel j'aspirais tant n'arriverait jamais.

« … Le temps d’une princesse ? Tu sais, si tu veux juste de la compagnie parce que tu te sens seul, il faut le dire ! »

Idiot je suis. Je répercute mon propre sentiment sur lui pour pouvoir me trouver une excuse, et accessoirement, une échappatoire. Mais si je l’avoue, si je le dis à haute voix, alors c’est la fin…

(c) Codage by FreeSpirit



Spoiler:
 

_________________
La Princesse et le Grand Méchant Loup [PV Heath] 1537372859-miniat-6-x-131
"This is the moment that makes it all worthwhile."
Heath S. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 15
Niveau : 28
Jetons : 332
Points d'Expériences : 598
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: La Princesse et le Grand Méchant Loup [PV Heath]   Mer 11 Mai - 20:17
L'air d'Alyx s'était modifié du tout au tout durant le court laps de temps où je lui avais tourné le dos. Il n'y avait pas de mystère derrière cela, le noctali avait dû relier les points en s'aidant de ma réputation déjà plutôt solide. Après bon, il n'y a pas de fumée sans feu, mais tout de même. Ais-je l'air d'un fils de riche narcissique et égoïste qui aime bien se moquer gentiment des autres pour passer le temps? D'accord je vous l'accorde, mais malgré tout j'étais un peu déçu. Les bras croisés, le pied tapant par terre et l'air vexé, le blond ne se priva pas, exprimant à quel point ma conduite lui semblait triste. Comme quoi ce n'est pas tout le monde qui éprouve du plaisir à se retrouver au milieu d'une joute verbale, d'un jeu du chat et de la souris plein de révélations et de rebondissements. J'aurais dû m'y attendre, moi qui préférais de loin la compagnie d'une Reine à celle d'une simple Princesse.

- J'ai des mouchoirs, si tu as besoin de pleurer.

Ne puis-je m'empêcher de répondre du tac au tac avec un sourire au coin des lèvres. Oups? Si je voulais le calmer c'était probablement raté, preuve étant que son Altesse ne se retourna pas. Il n'en avait pas encore fini il semblerait. Maintenant que le jeu avait atteint sa conclusion, j'allais retourné à ma petite vie, n'est-ce pas? En même temps à quoi est-ce qu'il s'attendait, sérieusement? Rencontrer un inconnu au milieu du dortoir, se faire complimenter et kidnapper sur un cheval blanc et se faire aimer toute sa vie sans condition malgré son attitude supérieure et au moins aussi arrogante que moi? Si un jour quelqu'un réussi à exécuter un tel scénario, il est bon pour s'acheter un billet de loterie. Et la prochaine phrase ne laissait présager rien de mieux. Moi, je m'étais abaissé à jouer avec le temps d'une princesse? Si j'aimais bien embellir ma position et m'afficher comme supérieur dans un esprit de comédie et sans trop me prendre au sérieux autant que certains pouvaient le croire, je ne détestais pas moins ceux qui se pensaient sincèrement au dessus de la masse et le faisaient savoir ouvertement de la sorte. Sans doute était-ce parce que, dans un passé plus ou moins éloigné, j'avais été cette personne, tout comme ma mère et mon frère l'étaient.

- Si je suis seul et que j'ai besoin de compagnie je n'ai pas besoin de le dire à qui que ce soit. Je trouve un étranger et j'en fais mon ami, c'est tout. Il y aura toujours des gens pour aimer la compagnie de personnes comme moi de toute façon, même si ça ne doit durer qu'une heure ou deux.

Certes, je n'avais pas cédé à la modestie, mais lui non plus n'était pas près de le faire et, dans ce contexte, je ne trouvais pas meilleur moyen de faire. Si Alyx n'arrivait pas à comprendre ce qu'il y avait de mal avec sa façon d'être, qu'on ne lui mettait pas un miroir devant les yeux, il ne changerait pas et, dans le pire des cas, il allait finir par frapper un mur, comme je l'avais fait avant lui. Bien sûr, une personne empathique aurait sans doute usé de mots plus doux, lui aurait dit que les paroles à venir étaient pour son bien et tout ce qui vient avec. Sauf que je ne suis pas ce garçon là; je ne suis pas un gentil prince charmant et je ne le serai jamais.

- Si ton temps est trop précieux pour être offert à quelqu'un d'autre sans rien attendre en retour, alors peut-être mérites-tu de rester seul dans ta petite tour d'ivoire. Tu me diras si la vue est jolie d'en haut. En attendant si on me cherche, j'ai prévu d'aller marcher dans le sable au bord du lac corail. Qui m'aime me suive!

Sur ce, j'enfouis mes mains dans mes poches et tournai les talons, marchant d'un rythme détendu vers la porte. Si le scientifique changeait d'avis et décidait de me suivre alors tant mieux et sinon tant pis. Au moins j'aurais une connaissance de plus, en bien ou en mal.



HRP:
 

_________________
La Princesse et le Grand Méchant Loup [PV Heath] 2XQILa Princesse et le Grand Méchant Loup [PV Heath] Miniat_6_x_087La Princesse et le Grand Méchant Loup [PV Heath] 2XQKLa Princesse et le Grand Méchant Loup [PV Heath] 2XQLLa Princesse et le Grand Méchant Loup [PV Heath] 2XQMLa Princesse et le Grand Méchant Loup [PV Heath] Miniat_6_x_044
Let's face it, this is not the worst thing you've caught me doing.
Shouhei Yamasaki
Région d'origine : Kanto
Âge : 14 ans
Niveau : 0
Jetons : 136
Points d'Expériences : 3
Nouveau Membre
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: La Princesse et le Grand Méchant Loup [PV Heath]   Sam 14 Mai - 9:27

La Princesse et le Grand Méchant Loup


Alors que je regardais le sol, bras croisés, essayant de paraître le plus froid possible, ma vision se brouillait, et je sentais une larme couler sur ma joue, laissant un sillon glacé derrière elle. Je ne savais pas vraiment pourquoi, mais cette fois, ça me peinait plus que d’habitude. Car oui, j’avais l’habitude. L’habitude que mon sale caractère, que ma tendance à m’appeler Princesse, que le fait que je ne recule devant quasiment rien pour atteindre mon but, soit mal perçu. « Une pute », comme certains diraient, et en arrivant dans le dortoir Noctali, dans ce dortoir à la réputation à la fois de mystérieux mâles et de têtes à claques, j’avais l’impression qu’on ne faisait que confirmer ça. Depuis des années, je ne veux qu’une seule chose : pouvoir être moi-même. Mais si être moi-même me rend seul, devrais-je abandonner ? Vaut-il vraiment mieux d’être seul que mal accompagné ? Vaut-il vraiment mieux d’être seul que de se mentir à soi-même et au monde ? Je ne sais pas, je ne sais plus, mais cette fois, j’avoue que la possibilité d’être seul dans ce couloir, d’être planté là comme souvent, me terrifie.

Reniflant, faisant passer cela pour du dédain, alors que je ne faisais que ravaler mes pleurs, j’essuyais ma joue d’un revers de main, et je me retournais, venant à côté de Heath. Ce type, je ne le saque pas plus que les autres, mais il a au moins le mérite d’être honnête – plus ou moins – et de ne pas jouer les mecs désolés. Et puis, peut-être que j’y suis allé un peu fort. Un tout petit peu. Mais j’en ai marre qu’on joue avec moi… J’aimerais bien un ami. Pas un gars comme Sirius dont je suis la muse, non, un vrai ami qui m’aimerait pour moi. Pas pour mon image, pas pour mon but, mais pour ce caractère si dérangeant, mais qui est pourtant le mien.

En silence, la tête basse et mon Funécire dans les mains – je l’avais récupéré pour me consoler –, je marchais aux côtés du garçon. Ma voix ne s’éleva que quelques minutes plus tard.

« - C’est un œuf de quoi ? »

Je voulais changer de sujet, faire comme si rien de tout cela n’était arrivé. Même si je ne parvenais toujours pas à le regarder dans les yeux, ni même à tourner la tête vers lui. Mon regard restait obstinément fixé sur le sol.

« - Je pourrai le voir ? J’ai toujours trouvé que… Les œufs de Pokémon, c’était aussi adorable qu’un bébé humain. C’est une vie qui commence, tout doucement, et… C’est plutôt émouvant. »

(c) Codage by FreeSpirit


_________________
La Princesse et le Grand Méchant Loup [PV Heath] 1537372859-miniat-6-x-131
"This is the moment that makes it all worthwhile."
Heath S. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 15
Niveau : 28
Jetons : 332
Points d'Expériences : 598
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: La Princesse et le Grand Méchant Loup [PV Heath]   Dim 15 Mai - 18:17
Contre toutes mes attentes, Alyx avait reniflé, s'était essuyé la joue et avait choisi de me suivre dans le plus grand des silences. Voilà qui ne me posait pas de problèmes. Je poursuivis seulement sur ma lancée, les mains toujours dans les poches, regardant devant moi et avançant avec cette confiance toute Jones. Mes deux autres camarades étaient également toujours à mes côtés, bien que Medea continuait de faire preuve de curiosité à l'égard du blond. N'étant pas réellement troublé par ce long moment dépourvu de dialogue, j'en profitai plutôt pour commencer à réfléchir à des surnoms potentiels pour mon ou ma future Glaceon. Je n'en revenais toujours pas de la chance que j'avais eu de trouver un fragment de la pierre gelée. Il ne revenait qu'à moi, à présent, d'en faire bon usage. S'il s'agissait d'un mâle je le nommerais Nero et, si c'était une femelle, Cassiopée. Oui, ce serait parfait, me disais-je alors que le scientifique prit la parole.

Curieux, je lui jetai un regard en coin. Je découvris alors la trace humide sur sa joue, son regard dirigé vers le sol et ses bras refermés autour de son Pokémon comme s'il s'agissait d'un ours en peluche. Peut-être y avais-je été un peu fort... Mouah, tant pis. Ce n'est pas comme si j'allais le regretter de toute façon et il était un peu trop tard pour reprendre mes mots. Tout ce qui comptait, c'est la direction que prendrait cette rencontre dans l'avenir.

- C'est un oeuf d'Evoli. Il se trouve que je me spécialise dans le type glace et qu'ils sont rares, particulièrement en terme de quadrupèdes. J'ai toutefois eu la chance de trouver un fragment de la pierre gelée et je compte bien m'en faire un ou une Givrali.

Conclus-je avec un ton détaché. Il ne me coûtait rien de lui dire tout cela et, avec un peu de chance, cela mettrait Alyx un peu plus en confiance. Certes, je ne m'attendais pas à un miracle, mais j'avais déjà assez d'ennemis avec ma réputation de Grand Méchant Loup pour ne pas avoir envie de m'en faire un autre. Probablement encouragé par ma réponse, le noctali poursuivis sur sa lancée, me demandant s'il pourrait voir le nouveau né. Selon ses dires c'était une expérience émouvante, une nouvelle vie qui débutait, vous comprenez l'idée. Sa description de la chose me fit sourire, je l'admets. Même après avoir assisté à quelques naissances, je n'avais jamais pris la peine de voir la chose d'un angle aussi... Émotif? Sentimental? Quelque chose comme ça en tout cas. Et non seulement ce côté du blond me paru attendrissant, mais il me poussa à me remettre en question l'espace de quelques secondes. Était-ce lui qui se laissait trop facilement émouvoir ou mon coeur de glace qui mériterait de fondre? Je ne le savais pas trop, mais c'était suffisant pour me rendre curieux, pour me donner l'envie de vivre d'une autre perspective.

- Pour ma part ce sera avec grand plaisir. Malheureusement, ce n'est pas moi qui choisit, mais bien la matriarche.

Dis-je en un premier lieu, ne réalisant qu'ensuite que cela pouvait porter à confusion pour une personne n'étant pas familière avec mon équipe. Je sentis donc le besoin de reprendre pour préciser ma pensée.

- Ma starter, Harley, une Lapras. Elle est très maternelle et se fait un point d'honneur à s'occuper de nos nouveaux arrivants. Je suis très chanceux de l'avoir, elle n'hésite pas à me donner un bon coup de nageoire derrière la tête lorsque je vais trop loin. Je crois qu'on a tous besoin de quelqu'un comme ça, histoire de ne pas se perdre en chemin. Bref, si tu veux je peux te la présenter, lorsque l'on sera au lac. Je ne vais nulle part sans elle.

_________________
La Princesse et le Grand Méchant Loup [PV Heath] 2XQILa Princesse et le Grand Méchant Loup [PV Heath] Miniat_6_x_087La Princesse et le Grand Méchant Loup [PV Heath] 2XQKLa Princesse et le Grand Méchant Loup [PV Heath] 2XQLLa Princesse et le Grand Méchant Loup [PV Heath] 2XQMLa Princesse et le Grand Méchant Loup [PV Heath] Miniat_6_x_044
Let's face it, this is not the worst thing you've caught me doing.
Shouhei Yamasaki
Région d'origine : Kanto
Âge : 14 ans
Niveau : 0
Jetons : 136
Points d'Expériences : 3
Nouveau Membre
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: La Princesse et le Grand Méchant Loup [PV Heath]   Sam 21 Mai - 10:57

La Princesse et le Grand Méchant Loup


La matriarche ? Pendant un instant, je grimaçais. J’avais parfois eu des baby-sitters un peu rudes, au milieu d’autres très gentilles et douces, mais une chose était sûre, je ne m’étais jamais plié à leur autorité, qu’elle soit affirmée ou non. Alors m’entendre parler de matriarche, ça ne me rassurait pas. J’avais tendance à être vite jugé. En serait-il de même pour un Pokémon ? Ca me laissait perplexe, mais je savais que ces créatures pouvaient être caractérielles elles aussi, et donc, je préférais rester prudent. Je hochais la tête aux paroles de l’ex-préfet.

« - Hm, je vois. Je veux bien la rencontrer, oui. Elle doit être… Aussi douce et ferme à la fois que tu le dis. J’espère qu’elle va bien m’aimer. Enfin, en général, les formes d’autorité ne m’apprécient pas particulièrement, puisque j’ai tendance à ne pas les écouter. En espérant que ça ne sera pas le cas de ta starter. Enfin… Ca ne me gênerait pas si un bébé Pokémon n’était pas en jeu, tu vois. »

Je me sentais rougir, gêné, et je décidais d’accrocher mon regard sur tout et n’importe quoi jusqu’à la sortie. Malheureusement, Cierge ne semblait pas du même avis, et riait aux éclats en voyant ma bouille rouge. Je l’attrapais dans mes bras pour un câlin.

« - Ah, petite bête moqueuse, ça suffit hein ! Oui, j’aime les bébés Pokémons, et les bébés humains aussi. Et alors ? C’est un concentré d’intelligence ! Tu n’as jamais remarqué, Heath ? Les enfants sont malins. Ils comprennent vite comment avoir ce qu’ils veulent. Moralement, par des caprices en faisant craquer parents et Dresseur. Physiquement, en apprenant lentement mais sûrement à user de leurs forces pour atteindre leurs objectifs. Je trouve que cette période d’un être vivant est tout à fait intrigante et intéressante, pas toi ? »

Cierge s’était arrêté de rire, me regardant de ses grands yeux. Peut-être que je faisais du remplissage en parlant, pour éviter de me sentir embarrassé. Mais je préfère ça qu’un lourd silence. Je ne supporte pas le silence. Je sais ce qu’il va se passer, que je vais déprimer, pleurer, que sais-je encore. Je sais que si je lâche… C’est la fin.

(c) Codage by FreeSpirit



[Je te propose de passer au Lac pour la suite ? =3]

_________________
La Princesse et le Grand Méchant Loup [PV Heath] 1537372859-miniat-6-x-131
"This is the moment that makes it all worthwhile."
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: La Princesse et le Grand Méchant Loup [PV Heath]   
La Princesse et le Grand Méchant Loup [PV Heath]
Page 1 sur 1
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :