Mission : C'est l'heure du D-D-D-D-Disco! ft. Heath & Orren & Cael
Heath S. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 15
Niveau : 28
Jetons : 332
Points d'Expériences : 598
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Mission : C'est l'heure du D-D-D-D-Disco! ft. Heath & Orren & Cael   Mar 10 Mai - 20:18
J'entrai dans ma chambre avec un pas joyeux, sautant presque alors que je tirai ma grosse valise noire hors de mon placard pour la jeter, ouverte, sur mon lit. Oui, j'avais une idée derrière la tête et pas des moindres. Voyez, je venais tout juste d'avoir la conversation la plus surréaliste qui soit avec Creed, partagé entre ses explications et des cours de Polka qu'il dispensait à Light. En sortant de là j'avais ris à m'en faire mal aux côtes, mais, la vague d'hilarité passée, je m'étais mis en mouvement. J'allais partir sous peu à Hoenn pour une mission tout à fait hors de l'ordinaire. Un périple mémorable qui ne pourrait être embelli que par une seule et unique chose : les partenaires parfaits. Cette vérité en tête, j'avais réussi à convaincre mon référent, déjà affaibli mentalement par le mal de tête offert par ces leçons de danse, de me laisser choisir mes compagnons pour le voyage. Finalement, c'est avec sa même tête d'asocial narcissique qu'à l'habitude qu'il m'avait congédié pour pouvoir se concentrer. Vingt-trois minutes plus tard, ma valise était déjà faite et je quittais mon sanctuaire avec un entrain qui n'annonçait rien de bon, Vicious sur mes talons. Combinés, mon sourire enjoué et ses griffes grinçantes suffirent à écarter les élèves de notre passage, les laissant à murmurer derrière nous, inquiets.

Traversant la pelouse d'un pas vif, c'est sans hésiter que j'entrai dans le dortoir Voltali, saluant au passage des inconnus comme si nous étions de bons amis et demandant mon chemin sans la moindre gêne. Je cherchais le bureau de ce cher monsieur Heartnett, convaincu qu'il allait être plus qu'heureux de m'aider à réaliser mon petit plan démoniaque. Enfin, presque démoniaque. Disons juste malicieux, ça me va mieux. Quoi qu'il en soit, je cognai et entrai, ma brochure pour l'événement à la main, prêt à lui suggérer de manière tout à fait innocente le nom du préfet des jaunes. Qui sait, ce serait peut-être même le fameux événement qui lui permettrait de se laisser aller une bonne fois pour toute à son grand potentiel artistique? Mon méfait accompli, je retournai dans mon propre dortoir avec un air fier et presque arrogant, bien trop impatient d'être sur le quai pour prendre le bateau, le lendemain matin. Hmm, je pourrais toujours m'occuper cette nuit en faisant quelques recherches à propos de cette fameuse île d'Hoenn. Ou alors je pourrais regarder des vidéos de danse et tenter d'en apprendre un peu plus sur le sujet afin d'étaler mes fraîches connaissances aux yeux de tous? Comme ça ne demandait que l'attention de mes yeux, je pourrais toujours m'amuser à démonter le réveil-matin de mon colocataire en simultané. Quel heureux mariage de productivité!

***

J'étais à la proue du bateau, Garuda à mes côtés. Ses serres étaient refermées sur un solide cordage, ses ailes entrouvertes pour se laisser caresser par le vent. Sans trop y réfléchir, je passais ma main sur son dos pour lui offrir mon affection, mes yeux de saphir perdus dans la houle se heurtant à l'horizon, cette dernière rendue floue par les éclats chatoyants de l'astre solaire. L'air marin était humide, chargé de sel et de cris de goélises. Un vent joueur souleva doucement les mèches de ma chevelure, soufflant contre mon cou et précipitant un frisson le long de mon échine. Si ma destinée avait été différente, j'aurais tant aimé vivre ma vie en mer. Voguer sur les flots, ne s'arrêtant d'une côte à une autre que pour apprécier les spécialités locales. Tristement, pareille aventure n'était pas faite pour moi. Que deviendrais-je sans ma dose quotidienne d'interactions sociales? Sans jamais un public duquel profiter? Décidément, le monde des bohèmes marins et romantiques m'étais à jamais inaccessible. Un Jones ne pourrait pas échapper à son héritage, surtout pas si cela lui permettait de mettre des bâtons dans les roues à un autre membre de sa fratrie. J'enviais tant ma cousine sur ce point, les choses semblaient bien plus simple de son côté. Pas d'horrible madame Jones, de concours de qui pissera le plus loin avec cet intolérable Illford et pas de sourires désolés et un peu niais du père aussi aveugle qu'absent, trop occupé à gérer sa propre filière de notre artistique famille.

Rendu maussade par ces réflexions bien trop terre à terre pour un voyageur au beau milieu de l'océan, j'offris mon bras à l'oiseau métallique. Ce dernier s'y transféra avec précautions, s'assurant de bien refermer sa prise autour de mon long gant de cuir. Garuda n'était plus aussi léger qu'à une autre époque et, bientôt, ce serait peut-être même lui qui me porterait. En attendant, nous allions poursuivre nos vieilles habitudes tant qu'il était possible de le faire. Je quittai ainsi ce coin du pont, à la recherche de mes camarades de traversée et, ultimement, de mission. Étant arrivé avec un peu trop d'avance et ma nuit ayant été raccourcie par grand nombre de vidéos de coordination et autres activités m'empêchant d'accéder au sommeil, j'avais immédiatement gagné ma cabine une fois à bord. Me laissant tomber sur le petit lit pourtant très peu confortable, j'avais enfin pu dormir comme un bébé. Enfin, ces détails appartenaient au passé. Dans l'instant, j'étais bien reposé et impatient de participer à quelque chose de plus social. Le hasard décida, heureusement, que je n'aurais pas à chercher trop longtemps.

Le préfet Voltali fut celui que je repérai le premier, marquant toutefois une pause avant d'aller l'aborder directement. À l'observer ainsi de loin, et je l'espérais à son insu, je remarquais soudainement ses traits en commun avec une autre de mes connaissances. En même temps c'était tout à fait logique vu le lien les unissant. Peut-être était-ce leur chevelure à la couleur similaire, peut-être leur fierté jumelle ou cette manière d'être inaccessible tout en exerçant une certaine emprise d'une main de maître. Peut-être même était-ce tout cela en même temps. La seule chose que je savais, c'est que je n'en avais aucune idée et que je n'arrivais pas à mettre le doigt dessus. Tant pis je suppose. Quoi qu'il en soit, il pourrait être une très bonne idée d'aller lui parler et de m'en faire un plus proche camarade au lieu de le fixer toute la traversée. Après bon, ça ne m'empêcherait pas pour autant de jouer un peu avec lui, surtout qu'il était trop tard pour changer d'idée maintenant qu'il était à bord. Décidant de faire un peu plus humble figure, je renvoyai Garuda à sa balle avant de m'approcher en retirant mon gant de fauconnier, offrant un sourire au topdresseur.

- Ravi de te revoir, Orren. J'espère que notre départ précipité n'a pas dérangé tes plans, je préférais nous offrir un peu d'avance à Hoenn. En attendant que notre camarade mystère arrive, comment vont les deux demoiselles les plus chères à mon coeur?

_________________
Mission : C'est l'heure du D-D-D-D-Disco! ft. Heath & Orren & Cael 2XQIMission : C'est l'heure du D-D-D-D-Disco! ft. Heath & Orren & Cael Miniat_6_x_087Mission : C'est l'heure du D-D-D-D-Disco! ft. Heath & Orren & Cael 2XQKMission : C'est l'heure du D-D-D-D-Disco! ft. Heath & Orren & Cael 2XQLMission : C'est l'heure du D-D-D-D-Disco! ft. Heath & Orren & Cael 2XQMMission : C'est l'heure du D-D-D-D-Disco! ft. Heath & Orren & Cael Miniat_6_x_044
Let's face it, this is not the worst thing you've caught me doing.
Orren Losvrôk
Région d'origine : Kalos
Âge : 17
Niveau : 58
Jetons : 2911
Points d'Expériences : 1843
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Mission : C'est l'heure du D-D-D-D-Disco! ft. Heath & Orren & Cael   Mer 11 Mai - 8:52
C'est l'heure du D-D-D-D-Disco!



-Co-Comment ? Mais je... Ah... Très bien Monsieur Heartnett vous pouvez compter sur moi.

-Parfait ! Absolument parfait ! Je compte sur toi pour porter haut les couleurs de notre dortoir ! Montre quel glamour peut faire preuve un membre des Voltalis, et qui plus est son préfet ! Le bateau partira demain matin !

Orren laissa pousser un immense soupir avant de se mettre à nettoyer le sol de sa chambre des innombrables paillettes et pétales de roses bleus qui parsemaient le sol de sa chambre. Spike observait la scène avec un regard légèrement amusé, tandis que Hati et Killer jouaient dans les reliquats du passage du référent de dortoir avec Freya. L'Incisache chromatique avait beau avoir évoluer, elle restait tout de même jeune dans sa tête et appréciait encore ces jeux simples et enfantins. Orren balaya donc tant bien que mal sa chambre avant de se laisser tomber sur son lit, réfléchissant à ce qui venait de se passer.

Heartnett était entré dans sa chambre sans crier gare et l'avait surpris alors que le jeune homme travaillait de simples exercices de stratégie. Une certaine personne était venu parler au professeur de Coordination de la nouvelle activité proposée par la Zone Combat de Hoenn. La combat musical. Sérieusement ? Et l'académie avait reçu une offre pour faire aller certains de leurs dresseurs s'essayer à cette nouvelle manière de disputer un match. Bien sûr le préfet en chef avait vu cette annonce qui stipulait bien chercher des Top Dresseurs, mais il n'avait eu aucune intention d'y participer. Il avait certes l'oreille musicale, mais de là à combattre en rythme sur une musique en plus tirée aléatoirement... Non. Franchement non. Et pourtant quelqu'un avait parlé de cette fameuse mission au référent de son dortoir, sûrement en glissant son nom. Et voilà qu'Andreas venait de l'y traîner.
Laissant s'échapper un énième soupir, Orren se releva pour sortir de sous son lit la valise qui lui servait à chaque voyage. Même si cette idée saugrenue ne l'enchantait pas, il pouvait quand même y voir une occasion d'aller s'entraîner, de pouvoir combattre de nouveaux dresseurs et d'ainsi mettre en pratique quelques techniques et stratégies. Après tout quel mal à cela ? Ca restait un combat de dresseurs. On allait pas lui demander de danser ou de porter une tenue extravagante pour l'occasion... Si ? Il ouvrit son armoire et commença à en sortir divers habits qu'il jugeait bon d'emmener. A coté de lui, Skoll subissait les assauts incessants de Garm sans broncher. La petite Ponchiot était née il y a peu lors de sa mission avec Loan et avait prit comme père adoptif le passif Démolosse. Sa patience était tout de même surprenante car entre escalade jusqu'à sa tête et mordillage d'oreilles, la petite boule de poil ne le laissait jamais vraiment tranquille. Bien sûr Mjölnir continuait de jouer son rôle maternel dans cette équipe en s'occupant de cette petite bête, mais celle-ci ne ratait pas une occasion d'enquiquiner le chien de feu. Comme quoi, à chacun ses démons. Et Orren avait hâte de savoir qui avait soufflé son nom à son référent pour cette mission.

_________________________________________

Orren était arrivé au bateau peu après son entraînement matinal. Il n'avait pas voulu pour autant déroger à ses habitudes et était sorti faire son sport avec les membres réveillés de son équipe avant de devoir se rendre au port. Spike qui ne devait pas saisir le coté chiant de cette compétition se montrait particulièrement excité, et entraînait avec lui Loki. Les deux s'étaient pas mal rapprochés depuis un certain temps, la combativité du Carchacrok étant presque contagieuse. Depuis le Diamat s'était nettement calmé et la relation qu'il avait avec son dresseur allait en s'améliorant. Orren avait été heureux de retrouver son starter tel qu'il devait être, enjoué et heureux. Celui-ci se tenait d'ailleurs près de lui, ses deux têtes sur ses genoux qui réclamaient un peu d'affection que le dracologue lui donna avec plaisir. Il était assis sur l'un des bancs parsemant le pont du navire et donnant la possibilité aux passagers de prendre l'air tout est restant confortablement installé. Enfin confortable pour ceux qui n'avaient pas le mal de mer une fois l'embarcation en mer. Quand il avait sut ce matin qui les accompagnait ici, il n'avait pas eu besoin de plus d'informations pour comprendre qui avait chuchoté son nom aux oreilles d'Andreas. Heath S. Jones. Le cousin de sa petite amie et ancien préfet des Noctalis. Orren n'avait jamais éprouvé une grande affection pour ce mec, même si il ne le haïssait non plus. C'était un étrange mélange de rivalité masculine et en même temps de respect. Oui, il respectait le jeune homme, car il avait tout de même osé allé au devant de la Team Rouage sur l'île Frista. Pour autant le comportement parfois tape-à-l'oeil du jeune homme exaspérait Orren qui était bien plus passif. Un peu comme l'ombre et la lumière. Quoi qu'il en soit, ce n'était pas une mauvaise chose. Heath, après un départ rapide et un retour discret, avait été mit dans la même section que le préfet, dans le Top Dressage. Ce qui intriguait fortement Orren. Il avait hâte de voir si il était à l'aise sur le terrain et pouvait donc devenir un adversaire potentiel. Cette idée lui tira un léger sourire qui fit lever les yeux de son Diamat. Orren continua de prodiguer des caresses au dragon bicéphale avant de tourner son regard vers celui qui venait de s'approcher.

-De même Heath, même si cette histoire de combat en musique me laisse perplexe, ça peut être un bon entraînement. Et t'en fais pas, mes affaires sont vite préparées. Hm AIleen et Ruby je suppose ? Eh ben ma soeur va bien, je la voit pas aussi souvent qu'avant, mais tout les deux avec notre avancée dans les grades on a toujours plus de travail et moins de temps. Par contre Ruby va très bien, je l'ai encore vu hier soir. Orren laissa échapper un sourire avant de tourner un regard bleu océan vers son camarade, légèrement malin. En tout cas bien joué d'avoir parlé à Heartnett. Je penses pas que je serais venu si c'était pas mon référent qui m'étais tombé dessus. Enfin comme tu le dis, on a encore un camarade mystère à attendre.

Et tandis que le préfet s’étirait et laissait s'échapper un léger bâillement, leur camarade grimpa à bord du ferry. Tignasse rose et avec un Lucario à ses côtés, pas la peine de se demander plus loin. Cael Joy, Phyllali et Topdresseur Ranger et le petit ami d'Eryn. C'était tout ce que connaissait Orren de lui, ne l'ayant pas plus côtoyé que cela. Il se leva alors et laissa Heath faire signe au dernier membre de leur trio de les rejoindre. Orren se leva en enlevant Loki avant d'adresser un salut de la tête à leur nouveau camarade et de laisser au Noctali le loisir d'engager la conversation. Bien donc les trois dortoirs masculins étaient représentés par un élève. Subtil stratagème des référents pour voir quel membre allait s'en tirer au mieux ? Il n'en savait rien, et en fait s'en fichait bien. Il comptait participer à ce tournoi, donnant le strict minimum de chorégraphie rythmée qu'il pouvait, le tout en combattant. Finalement, le brun finit par hausser la voix.

-Salut Cael. Eh ben si on m'avait dit que tu étais intéressé par le combat en musique. A moins que tu n'en as aussi touché deux mots à son référent Heath ? Même si je vois mal Roseverte y porter une quelconque attention. Enfin bon... Tant qu'on nous oblige pas à danser, moi ça me va !


_________________

Orren Losvrôk
If you resist, You'll feel the darkness penetrate on you. Don't resist. To the appeal of twilight...Let the darkness absorb your light...
Cael Joy
Région d'origine : Hoenn
Âge : 17
Niveau : 64
Jetons : 1091
Points d'Expériences : 2329
Todresseur Ranger
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Mission : C'est l'heure du D-D-D-D-Disco! ft. Heath & Orren & Cael   Lun 16 Mai - 5:35
''C'est une catastrophe, tu m'entends...Une catastrophe !''

J'ai beau tourner en rond comme un Ursaring en cage, on ne peut pas dire que cela semble beaucoup intéresser mon starter, qui se contente de reprendre ses exercices de méditation. Le Lucario semble complétement imperturbable, ne quittant sa position en tailleur que lorsque Martel et Mithos manquent de peu de le percuter. Et encore, il n'ouvre même pas les yeux, se contenant d'une bref vrille pour éviter le duo chromatique qui semble bien décidé à transformer la chambre en ruines version Pompéi. Pour ne rien arranger, Ven s,est dit que ce serait une bonne idée de participer...Alors que j'ai bien autre chose en tête que le fait de devoir éviter que Leo ne retrouve notre chalet en ruines à son retour !
Quand j'y repense, la journée ne s’annonçait pourtant pas si mal : Un petit entrainement tout ce qu'il y a de plus normal avec Lucki, le sempiternel et tout aussi ennuyeux cours de Ace et quartier libre pour un après-midi que je comptais dédier à une mission d'urgence d'infiltration culinaire (Comprenez par là : Razzia dans les cuisines !). Mais rien qu'à l'idée de ce qui s'est passé à l'instant où j'ai ouvert la porte de ma chambre...

Alerte Flashback, alerte Flashback, veuillez cesser toute occupation extérieure et vous concentrez sur le Flashback !

-...

-Pro...Professeur Roseverte...Je vous jure que ce n'est pas moi qui...Vous cherchez quelqu'un ?

-On peut dire ça. Blackhart est là ?

-Il est...sorti pour la journée.

-Malédiction ! Et l'autre diva qui ne vas pas tarder à arriver...

-Désolé professeur, c'est dommage que Léo ne soit pas là, mais...

-Joy...

-*GLumps*Euh...Oui ?

-Je suis sûr que vous vous y connaissez au moins un peu en danse...n'est-ce pas ?

Fin de l'alerte Flashback, vous pouvez circuler

-De la danse...J'vais t'en donner moi, de la danse ! Il ne pouvait pas aller enquiquiner quelqu'un d'autre...Comme Joris par exemple, ça lui aurait fait les pieds !

Mais non, il a fallu que ça tombe sur moi : Comme tout élève de la section TopDresseur, moi aussi , J,ai entendu parler de cette mision un peu étrange dans la zone de combat d'Hoenn. Et bien que je n'y porte pas le moindre intérêt, ça m'aurait quand même bien fait rire d'y aller juste pour voir les Dresseurs en compétition se battre en rythme. Après tout, ça fait quoi...presque cinq ans que j'y suis allé avec Noé et Melody ? C'est vrai que ça remonte, je n,avais encore jamais eu de Pokémons à moi à cet époque. Alors y aller maintenant...Lucki m'aurait à coup sûr trainé dans les différentes arènes de la Zone. Bref, tout ça pour dire que ce n'est pas vraiment le genre de mission sur laquelle je me jettes en temps normal.
Je verrai bien plus un Noctali ou un Voltali s'y rendre...Et malheureusement pour ma pomme, il semble que c'est bel et bien le cas. Du peu que j'ai réussi à comprendre des maugréements du référent Phyllali, il semblerait que ses estimés collègues (à savoir ''La diva papillonante'' et la ''brute épaise au cerveau en fromage blanc'') n'ont pas perdu de temps pour déléguer des membres de leurs dortoirs respectifs à cette compétition d'un nouveau genre. Un attitude que Roseverte semble très mal vivre, puisqu'il pense que les deux autres les mettent à l'écart, lui et son dortoir. et donc, quelle idée géniale à fait son apparition dans le cerveau (malade) de notre ''cher'' référent ? Envoyer un pauvre Ranger qui n'a presque jamais danser de sa vie (Le pole dance, ça compte pas !) se joindre à eux pour ''L'honneur de son dortoir '', mais en voila une bonne idée ! Après tout, qui de mieux que quelqu'un qui n'aime déjà pas se battre  normalement, pour un combat d'un genre complétement inédit et inconnu du grand public ?
Sérieusement, il enverrait Seth que j'aurais été moins surpris...

''Pourquoi moi...Oui, je sais Lucki, je l'ai déjà dit, mais j'garde l,espoir qu'Arceus l'entende et me réponde, au moins une fois.''

Et inutile de compter sur le soutien de mon starter : Pour Lucki, c'est une nouvelle occasion de se former à peu de frais et d'aborder une nouvelle facette d'entrainement, sans que je puise y échapper. Inutile donc d'espérer partir sans lui. Le reste de mon équipe est soit trop enthousiaste, soit trop maladroite pour suivre un combat en rythme...À l’exception de ce diable de Ven, peut-être. Il serait prêt à s'arracher toute les plumes, pour peu que je l'autorise à se mesurer à d'autres Pokémons, alors un combat rythmique, pff !
Pourtant, je sens au fond de moi une catastrophe à venir. Espérons déjà que les deux autres élèves ne sont pas deux foudre de guerres assoiffés de combat, ou je vais avoir l'air fin...

*******************

Heure fatidique, heure meurtrière. Et nous, trio prêt à partir au front, face à une passerelle qui nous ouvre le chemin vers des mers déchainées et une île isolé de tout. Il ne me reste plus qu'à prier pour que tout se passe bien, mais au moins, à l'instant où je gravis la passerelle, suivi de Lucki, les choses semblent (très) légèrement s'améliorer. À défaut de visages bourrins, ce sont des têtes familières qui m'y attendent. Un ancien préfet Noctali et l'actuel préfet des Voltali...Mais qu'est-ce que je fabrique là, moi ?

-Salut, vous deux. Pas si intéressé que ça, Orren, je n'ai pas vraiment eu le choix. *BUNK*...Aie, Lucki !  J'vais pas te retenir si tu veux danser, mais tu le feras sans moi ! Je sais pas ce que vos référents ont dit à Roseverte, mais il était tellement en furie qu'il a pris la première victime qui lui tombait sous la main pour vous accompagner. Il a assez mal vécu le fait d'être laissé pour compte...

Et encore, c'est un euphémisme. Même quand j'ai (d'une toute petite voix, je suis pas assez suicidaire pour protester) accepté la ''proposition'' du référent Phyllali, il a encore fallu une bonne demi-heure avant qu'il arrête de vociférer contre Heartnett et Ace.
Pourtant, alors que l'équipage commence à relever les amarres, un bref échange de regard avec Lucki me rappelle ce que je m'étais promis de faire, avant qu'il ne soit trop tard pour le préciser.

-Autant vous le préciser tout de suite, je ne suis...pas vraiment à l'aise quand ça parle de combat Pokémon. Mon Lucario est plus doué que moi pour ce genre de choses, c'est dire. Mais je vais quand même essayer de ne pas vous gêner ou vous ralentir.

Voila qui est dit...Au moins, maintenant, ils sont au courant. Pour le reste de la traversée, je n'ai plus qu'à me faire tout petit et à les écouter discuter stratégie...Histoire d'essayer de ne pas arriver là-bas sans même savoir ce qui m'attend.

********************

Theme tellement epique du trio qui débarque (Ou pas)
Quatre heures...quatre longues heures sur ce bateau, qui auraient pu être parfaitement paisibles...Si ce vieil homme voulait bien couper sa fichue radio ! Non mais c'est vrai, à la longue, il a même réussi à faire fuir Lucki de l'autre coté du navire, c'est pas croyable. VOlume poussée à fond, vêtu d'une chemise à fleur et d'une paire de lunettes de soleil, je sens que je vais ranger ce type dans la catégorie des ''Flagerfell''...Pitié, dites-moi qu'ils ont bientôt fini de descendre la passerelle.
Heath S. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 15
Niveau : 28
Jetons : 332
Points d'Expériences : 598
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Mission : C'est l'heure du D-D-D-D-Disco! ft. Heath & Orren & Cael   Ven 20 Mai - 18:03
Le préfet Voltali avait en premier lieu répondu à mes questions de manière assez neutre, sans s'en formaliser, mais sans pour autant briser ce moule de calme et de distance qui le suivait partout. Limite, pour moi, c'était stressant d'avoir un camarade aussi impassible et intérieur, toujours digne et un peu vieux jeu peut-être bien. Enfin, l'inverse ne devait pas être plus facile pour lui, nous devrions faire maints efforts pour en tirer tous deux le meilleur. Faisant ensuite preuve de son sens de la déduction, le dragon tourna vers moi un sourire en me félicitant pour mon intervention auprès d'Heartnett. Le brin de malice que j'y décelai me rendit fier comme un paon ou, plutôt, comme un petit garçon que l'on vient de féliciter pour ses prouesses en sport. Il est donc peu surprenant de dire que j'y répondis avec un sourire radieux, la mâchoire haute.

- Je te refais ça n'importe quand si tu veux!

Peu après, notre troisième compagnon vint nous rejoindre. Tiens tiens, je le connaissais celui-là aussi. Cael Joy, l'élève m'ayant fait cadeau de Léviathan. Vu l'importance que le Lamantin avait dans ma vie, je ne pouvais qu'être reconnaissant envers le ranger à tête rose. Dommage pour lui que je ne sois pas très expressif avec ce genre de sentiments, mais bon. Tant pis je suppose. Orren ouvrit la parole, glissant au passage une allusion à mon égard, demandant de manière indirecte si je n'avais pas parlé à Roseverte aussi. "Je plaide non-coupable." Glissais-je en arrière plan avant d'écouter la suite. Non, ce n'est pas sérieux? Le voltali était en paix avec la situation tant qu'on ne lui demandait pas de danser? Mais c'était justement ça le plaisir de tout l'exercice, non?! À quoi bon combattre en musique si on ne se mouille même pas un peu? Et le pire, c'est que le rose ne semblait pas porteur d'une meilleure attitude. D'office il se cataloguait comme le maillon faible, comme celui qui pourrait nous ralentir ou nous nuire s'il ne fournissait pas d'efforts supplémentaires. Et en plus de ça il n'avait pas l'air plus motivé par l'idée de danser. Mais qu'est-ce qu'ils avaient mangé ce matin pour être aussi peu aventureux, aussi peu ambitieux, aussi...aussi...ennuyeux? Ça en était à me faire pousser un soupir en enfouissant ma main dans ma crinière solaire. J'allais devoir motiver les troupes et plus vite que ça avant que mon propre enthousiasme ne soit contaminé.

- Vous devriez vous voir, on dirait déjà des vieux! Allons où est passé votre sens de l'aventure, de l'expérimentation?! Tu n'es pas bon en combat? Et alors! C'est une compétition en musique de toute façon où le style compte plus que le reste. Avec ton agilité de ranger et ces cheveux tu peux être certain que le jury va se souvenir de toi. Bon ils vont aussi occupés à être confus et à se demander si tu es mignonne, mais c'est encore un bon point dans une compétition comme celle-là. Et puis qu'est-ce que vous avez tant à ne pas vouloir danser? Plusieurs grands athlètes sportifs pratiquent aussi la danse comme passe-temps pour rester en forme et le ridicule ne tue pas. Juré, même que vous devriez essayer plus souvent ça ne vous ferait pas de tort.

Je sais, je n'allais pas me faire des amis comme ça. Je n'ai rien à dire pour ma défense, je préfère encore être honnête et les pousser sur la bonne voix en passant pour un salaud plutôt que de me la fermer et d'être ami-ami avec tout le monde. Enchaînons puisque, commentaire méta, je ne peux pas prévoir leur réaction immédiate.

***

Plusieurs heures plus tard coincé au beau milieu de l'océan sur un bateau en route pour Hoenn, je n'avais pas pu LE manquer. Un vieil homme vêtu d'une chemise fleurie, d'une chaîne aux mailles argentées et d'une forte odeur d'après-rasage dans son sillage. John I. Bravo, ancien champion de coordination disco dans son jeune temps et juge émérite pour la compétition que nous allions justement intégrer. À le voir marcher en se déhanchant, il y avait fort à parier que le bonhomme avait été toute une star dans ses jeunes années. Voilà un camarade tel que j'en avais besoin! Une personne qui serait à même de comprendre toute l'ampleur de ma curiosité pour ce qu'était le combat en musique et la maîtrise de cet art immémorial qu'est la danse. Car à défaut d'être un grand artiste, j'étais un touche à tout passionné et, surtout, infatigable. Sourire joueur aux lèvres, je retirai donc ma chemise pour dévoiler mon t-shirt en dessous, abandonnant le vêtement contre le dossier d'un siège -la chemise hein, il ne faut pas exagérer-. Plein d'énergie, je me permis une petite tape derrière l'épaule d'Orren avant de m'adresser au duo.

- C'est l'heure de regarder le pro à l'oeuvre et d'apprendre, mes amis!

Sur ce, je m'approchai du juge et de son Pokémon, un Mr.Mime porteur, lui aussi, de fabuleuses lunettes de soleil et d'une chaîne en argent. Je remarquai même, une fois plus près, que son dresseur portait des pantalons à pattes de Donphan et que le haut de sa chemise était ouvert sur de vieux poils grisonnants et entortillés. On est disco ou on ne l'est pas je suppose. Sans hésiter ou remettre mon plan en question -ce qu'un être humain normal aurait sans doute fait au moins dix fois déjà- je lui adressai la parole avec mon éternel sourire confiant.

- Monsieur Bravo, pardon de vous déranger, mais euh.... J'admire ce que vous faites et mes amis et moi sommes justement en route pour participer à la compétition. Ça ne vous dirait pas de m'enseigner un ou deux pas avant que nous arrivions? Ce n'est pas comme s'il y avait grand chose à faire sur un bateau de toute façon.

- Haha! Je sais bien que t'es trop jeune pour être un fan, gamin! Par contre j'aime bien ton style. Dis à tes potes qu'ils peuvent nous rejoindre, y'a pas à être timide. Et allez, sors moi un Pokémon que je vois si vous arrivez à suivre le rythme du disco!

Aussitôt dit, aussitôt fait. Mordred, mon Gloom, eut tôt fait de se porter volontaire malgré sa grande timidité. À croire que le monde du spectacle lui réussissait beaucoup mieux, l'exercice lui faisant sécréter un doux parfum fleuri prêt à couvrir les éventuelles odeurs de sueur. Après cela, j'avoue qu'il ne m'apprit pas grand chose, peut-être n'en avait-il pas simplement envie ou préférait-il enseigner par le jeu, mais nous eûmes énormément de plaisir sur le pont. Devant les yeux écarquillés des employés, nous dansions tout en riant et en chantant à en perdre haleine par dessus le bruit de la radio. Ce n'était rien de gracieux et nous faussions sans doute horriblement, mais nous n'en avions strictement rien à faire. Peut-être réussirais-je à prouver aux deux autres, à ma façon, qu'il n'y avait rien de mal à faire quelque chose de stupide une fois de temps en temps. Dans tous les cas ce n'était pas du temps perdu; je m'amusais comme un petit fou!

Burn baby, burn! Disco Inferno!!


***

Malheureusement, toute bonne chose a une fin et, après quatre heures en mer, nous touchâmes terre. Je remerciai une dernière fois John I. Bravo et son Mr.Mime, allant récupérer ma chemise et ma valise. Le vêtement resta pendu à mon bras et je fus bien heureux que la température se soit un peu refroidie. C'est qu'après autant d'exercice physique j'avais fini par avoir chaud. J'étais encore en train de siffloter l'air de Stayin Alive qui s'éloignait au loin lorsque je repris finalement contact avec nos priorités, me tournant vers les deux autres.

- Au fait, vous savez s'ils ont pris la peine de nous réserver une chambre d'hôtel? Je n'ai rien contre le camping sauvage, mais je vendrais mon royaume pour une douche là maintenant.

_________________
Mission : C'est l'heure du D-D-D-D-Disco! ft. Heath & Orren & Cael 2XQIMission : C'est l'heure du D-D-D-D-Disco! ft. Heath & Orren & Cael Miniat_6_x_087Mission : C'est l'heure du D-D-D-D-Disco! ft. Heath & Orren & Cael 2XQKMission : C'est l'heure du D-D-D-D-Disco! ft. Heath & Orren & Cael 2XQLMission : C'est l'heure du D-D-D-D-Disco! ft. Heath & Orren & Cael 2XQMMission : C'est l'heure du D-D-D-D-Disco! ft. Heath & Orren & Cael Miniat_6_x_044
Let's face it, this is not the worst thing you've caught me doing.
Orren Losvrôk
Région d'origine : Kalos
Âge : 17
Niveau : 58
Jetons : 2911
Points d'Expériences : 1843
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Mission : C'est l'heure du D-D-D-D-Disco! ft. Heath & Orren & Cael   Mar 24 Mai - 22:39
C'est l'heure du D-D-D-D-Disco!



Orren décrocha un sourire en voyant Heath se laver de tout soupçon d'avoir aussi traîné le Ranger avec eux en discutant avec son référent. Et vu la réponse de Cael c'était bien le cas. Le pauvre s'y était plutôt fait envoyé par un Roseverte furax d'être la dernière roue du carrosse. Bah fallait dire que dans son dortoir les Top-dresseurs fans de combats il y en avait peu. Et comme venait justement de le prouver Cael, celui-ci n'avait pas une grande confiance en ses talents de combattant. Bah Orren était sûr qu'il se débrouillais mieux que ce qu'il voulait bien laisser dire, sinon pourquoi Roseverte l'aurait envoyé ? Il lui glissa alors un sourire amical qu'il voulut rassurant avant de détailler son Pokémon. Un Lucario qui se tenait bien droit et fier. Hmm cette manière de se tenir et la simple petite tape qu'il avait asséné à son dresseur ne fit aucune doute pour le préfet. Voilà le fameux Lucario qui faisait passer des entraînements à toutes personne qu'il pouvait traîner derrière lui dont avait parlé Rodrigue. Et c'était le Pokémon de Cael. Parfait. Il semblait avoir assez de combativité pour lui et son dresseur. Le dracologue se demanda même si un combat serait possible entre lui et Spike, mais il écarta la question d'un simple mouvement de tête. il devait rester concentré, surtout qu'avec cette histoire de danse il n'était pas plus avancé.
Et en parlant de cette fameuse histoire de danse, voilà que le Noctali piquait presque la mouche. Orren était une personne pour le moins aventureuse, mais pas du tout démonstrative. Combattre en rythme sur une musique, ok. Danser ? Non. La seule personne avec qui il avait bien voulu danser était Ruby et même cela avait plus été pour passer du temps avec elle, profiter, rallonger chaque contact physique, pas pour un simple amour de la danse. Non, il aimait pas se déhancher. Encore si il avait le droit de jouer d'un instrument ouais, là il serait à l'aise, mais pas en étant simplement à devoir se trémousser sur une musique alors qu'il devait se concentrer sur un combat. En plus qu'allait-il faire si c'était une musique qu'il n'aimait pas. Plus il pensait à cette histoire de musique et plus ça lui prenait la tête. Bah il était là pour le combat, si Heath voulait s'amuser à se dandiner, grand bien lui fasse. Chacun son univers. Même si des athlètes pratiquaient la danse, il préférait encore courir un peu avant de faire ses abdos et ses pompes habituelles. Enfin bref. Il n'était pas fan de danse et cela n'allait pas changer de si tôt. C'est pourquoi comme toute réponse, Heath n'eut qu'un regard mi-ennuyé mi-blasé avant que le dracologue ne sorte un livre de son sac et ne commence à lire un écrit récent sur la stratégie et les dernières formes de combat. La seule chose que personne ne savait et que ce livre contenait un rapide et court article sur ce qu'ils allaient faire. ne pas aimer danser ne veut pas dire que le Top dresseur n'allait pas tout mettre de son coté pour gagner.


_________________________________________


Orren, le nez toujours plongé dans un livre, était en train de fraper le sol en cadence de son pied tout en écoutant au loin un air musical. Il ne savait pas ce que c'était et était bien trop concentré dans sa lecture pour y faire véritablement attention, pourtant d'une manière purement réflexe et inconsciente il battait en rythme cet air de disco qui l'aurait fait habituellement sortir son MP3 avant que l'air ne s'ancre dans sa tête et ne doive être extrait avec de la dynamite. Mais ce qui le sorti de sa transe musicale fut une tape de Heath sur son épaule. Il leva alors enfin les yeux de ses pages de lecture et de ces feuilles qui étaient recouvertes de petites annotations au crayon, pour enfin remarquer à nouveau ce qui l'entourait. C'est alors qu'Orren l'entendit. Cette musique tout droit sortie d'un film avec des flics moustachus exhibant poils pectoraux et coupes affros sous couvert d'un humour grinçant qui avait parfois mal vieilli. Merde pourquoi avait-il fallut qu'il entende cette zik, surtout qu'à peine le refrain arrivé, l'air était déjà incrusté dans son cerveau. Spike somnolait tranquillement dans un coin, visiblement peu dérangé par le bruit, pendant que Loki mâchonnait la baie qu'il avait réussi à glaner à son dresseur quelques minutes auparavant. Orren lâcha alors un soupir avant et avant même d'avoir put dire quoi que ce soit, voilà le jeune blond qui se mettait presque à courir pour rejoindre un homme au style totalement disco. Sûrement une personne là pour le championnat, mais assurément plus un fan de danse que de combat.
En l'observant, Orren vit d'un seul coup un... putain de Mr Mime ! Bordel pourquoi fallait-il que sur un bateau il tombe sur un Pokémon Psy et en plus un de cette espèce. Rah Orren croisa son regard et le détourna aussitôt avant de retenir un frisson d'horreur. Non ! Il ne s'en approcherait pas ! Heath pouvait même tenter de le traîner, il risquait plus de se faire envoyer Spike à la tronche que de réussir à faire approcher le préfet de ce clown au visage flippant. Non clair et net il ne s'en approcherait pas. Pourtant alors qu'il continua de passer le temps qu'il leur restait avant d'accoster à Hoenn, il jeta des regards au groupe de danseurs, analysant les mouvements, surtout ceux des Pokémons. Avec un peu de chance il pourrait quand même en apprendre quelque chose, voir même quelque chose d'utile en combat.

Au final la traversée se passa ainsi, Orren observant les danseurs entre deux paragraphes de son livre, le tout entrecoupé de moment où il s'occupait de son Diamat qui commençait à nouveau à réclamer de l'attention comme au bon vieux temps. Ca lui faisait du bien que le Pokémon et lui retrouvent enfin leur lien d'avant. Et puis il était aussi heureux de retour du caractère joyeux et nerveux du dragon bicéphale, même si celui-ci n'était toujours pas aussi démonstratif qu'avant. Soudain, alors qu'il sifflait encore cet air en empêchant le dracologue de se le sortir de tête, l'ancien préfet se tourna vers eux pour soulever une question plus qu'importante. Avaient -ils une chambre d'hôtel. Voilà qui était plus que nécessaire en effet.

-J'espère bien sinon j'espère que vous n'avez rien contre dormir à la belle étoile et devoir trouver un ruisseau pour la douche. Enfin bon au pire on doit bien trouver un Centre Pokémon avec un dortoir et des douches communes.

Orren lança cela d'un ton assez léger. En fait qu'ils aient une chambre d'hôtel ou simplement qu'ils dorment dans un Centre, ça lui était plutôt égal. Il fut donc décidé de se diriger vers l'hôtel du coin pour voir si ils avaient une chambre à tout hasard. Orren resta légèrement en arrière pour continuer de réfléchir. A mesure qu'ils approchaient de ces fameux combats, Orren sentait à nouveau l'adrénaline s'insinuer en lui. Il n'avait qu'à regarder aux alentours les terrains d'entraînement et autre lieux de combat pour se sentir totalement à l'aise. Il observa le moindre dresseur qu'il croisait, cherchant à deviner qui pourrait bien être intéressé par cette nouvelle discipline de combat en musique. Il resta sans prononcer le moindre mot, cherchant à calmer son instinct combatif qui lui hurlait d'aller au devant d'un dresseur et de le défier pour se détendre après ce voyage en mer. Mais il n'écouta pas cette voix intérieure insidieuse et préféra inspirer et expirer avec calme tandis qu'ils arrivaient à l'hôtel du coin. Il laissa le soin aux autres de vérifier une potentielle réservation, trop aux prises avec son propre démon. Goyah lui avait dit de se calmer, de ne pas être trop fonceur, tout ce genre de choses. pourtant il avait encore du mal à se contenir, il avait envie de se défouler, de ressentir l'adrénaline qui venait à chaque fois quand il combattait, s'y abandonner. Soudain il remarqua qu'on l'appelait au guichet et se tourna pour rejoindre ses camarades. Apparemment aucune réservation n'avait été émise au nom de l'école ou de l'un de ses camarades et devant leur incapacité à épeler son nom de famille, il s'approcha du guichetier, pour dire d'un ton neutre.

-Losvrôk. L, O, S, R, O avec un accent circonflexe et K. Voilà Losvrôk Orren.

-Non je suis vraiment désolé Messieurs, mais il n'y a aucune réservation au nom d'un certain Losvrôk non plus. Quoi que attendez... Si il y a bien une personne de ce nom, mais c'est une Madame Mélinda Losvrôk.

Alors qu'Orren avait déjà commencé à se détourner du guichetier en se disant qu'ils iraient voir si il restait de la place au dortoir du Centre Pokémon du coin, il se stoppa net. Mélinda Losvrôk ? Sa mère était ici ? Mais que... Et comme si cela ne suffisait pas, voilà que l'appeler par son nom semblait venait de l'invoquer, car ils purent tous entendre une voix stridente briser le silence du hall de l'hôtel tandis qu'Orren eut juste le temps de se retourner pour voir une femme qui faisait sensiblement sa tailler l'attraper dans ses bras et le serrer fort. Il n'eut pas besoin de plus pour reconnaître la voix de sa mère ou même encore sa présence ou son odeur. Il lui rendit son étreinte.

-Eh ben Orren que fais-tu ici ? Envoyé par l'école pour disputer un tournois ? Oh bonjour, vous devez être des camarades de mon Riri, enchantée, je suis sa Maman, Mélinda Losvrôk.

Elle fit un immense sourire aux deux compagnons du jeune homme et les salua amicalement avant de s'en retourner vers le guichetier.

Si ils n'ont pas de chambre, je leur en réserverais une. Ca fait longtemps que je n'ai pas eu l'occasion de voir mon garçon alors je compte bien en profiter. En plus j'aurais avec un peu de chance l'occasion de te voir combattre ! Ah en plus Annie est là, elle sera contente de te voir aussi !

Orren regarda sa mère, médusé, avant de tourner un regard vers Heath et Cael, souriant à la fois embarrassé par le comportement de sa mère que la situation. Bon au moins n'auraient-ils pas besoin d'aller dormir au Centre Pokémon. Orren fit ensuite signe aux deux de le devancer quand le guichetier les invita à les suivre jusqu'à leur chambre, leur disant qu'il les rejoindra plus tard. Il fallait dire que pour le moment il avait autre chose à faire avec une Maman qui s'amusait à lui ébouriffer les cheveux avant de saluer Loki qui était tout fou de revoir Mélinda.
Au bout d'une bonne demi-heure, Orren put enfin rentrer dans sa chambre et jeter son sac de voyage sur le dernier lit encore libre avant de s'y étaler. Si il avait sut que sa mère serait ici. Bah c'était pas une mauvaise chose. Annie en revanche... Bah au pire il pourrait toujours tenter de se dérober, il avait même déjà une petite idée de comment faire si ça arrivait. En tout cas il se redressa enfin pour rester assit et regarder les deux autres élèves.

-Bon ben au moins on a une chambre. Désolé pour tout à l'heure, ça fait longtemps qu'on s'était plus vu avec ma mère. Ca m'étonne d'ailleurs de la voir ici, enfin bon. Je sais pas pour vous, mais j'ai un peu faim. E si on essayait de trouver à manger, quitte à aller dehors.


_________________

Orren Losvrôk
If you resist, You'll feel the darkness penetrate on you. Don't resist. To the appeal of twilight...Let the darkness absorb your light...
Cael Joy
Région d'origine : Hoenn
Âge : 17
Niveau : 64
Jetons : 1091
Points d'Expériences : 2329
Todresseur Ranger
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Mission : C'est l'heure du D-D-D-D-Disco! ft. Heath & Orren & Cael   Mar 31 Mai - 2:51
Mignonne...J'ai pas rêvé, là, il a dit que je serais''mignonne'' ? Si je peux même plus compter un minima sur mes propres coéquipiers, qu'est-ce qu'il me reste ? Ça ne m,avait bizarrement pas manqué que quelqu'un rappelle à quel point ces ''merveilleux'' cheveux roses sont ma marque de fabrique. D'autant que je ne peux espérer aucun soutien de la part du Lucario qui se tient à mes cotés : Lucki se fend tout au plus d'un léger amusement, au travers de son aura, avant de  se replonger dans ses méditations. Ok, j'ai compris, il ne me reste plus qu'à utiliser le moyen de défense numéro 38...Je boude.
Le ridicule ne tue pas...Crois-moi Heath, tu ignores jusqu'à la définition même de ce mot. Un peu moins de ridicule dans ma vie, ce serait une nouveauté fort appréciable. Marmonnant doucement, je me contente de laisser couler, je ne vais pas lui gâcher son plaisir. D'autant qu'il a l'air plutôt heureux, vu ce qui nous attend, je me demande comment il s'en sort avec le petit Otaria que je lui ai confié...Avec un peu de chance, j'aurais l'occasion de m'en assurer de visu.

''Teins-toi les cheveux et on en reparlera...J'espère bien servir à autre chose qu'à rendre le jury confus.''

C'est vrai, je ne suis absolument pas sur mon propre terrain. Sauf que les deux grands gaillards qui me servent de coéquipiers et il est hors de question que je les empêche d,en profiter. Même si Roseverte m'a littéralement catapulté dans cette mission, â reste un travail à accomplir donc...Ranger Cael, au rapport !
De ce que j'ai compris, un tel combat ne doit pas être bien différent d'un service en salle en musique...J'vais peut-être essayer à me rappeler de deux ou trois trucs pendant le trajet, ça ne peut pas faire de mal. De plus, ça permettra à Lucki de se dégourdir un peu les pattes. Le Lucario n'a pas attendu pour confirmer son intérêt pour un nouveau style de combat, une envie qui rivalise même avec celle qu'il sent chez le préfet Voltali. J'aimerais bien le voir se trémousser, tiens...Ça, au moins, ça promet d'être amusant.
Parlant de mon starter, je trouve même qu'il détaille Orren avec un peu trop d'insistance et un air presque...gourmand.

''*Psst* Lucki...Même pas en rêve, t'as pas intérêt à essayer.''

Tout en lui tapotant l'échine, je parviens à distraire le Lucario, jusqu'à ce que la lueur bleutée qui illuminait ses pupilles s'estompe doucement. Un peu plus et il ne se serait pas gêné pour lancer une Aurasphère de semonce aux pieds du jeune homme...Histoire de l'aider à s'échauffer, bien évidemment. Sauf que au cas où ça t'aurait échappé, gros malin, on est sur un BATEAU ! Donc tu me retiens tes boulets de canons, tant qu'on a pas touché la terre ferme !
Fais comme moi, retiens-toi de te jeter sur Orren comme je me retiens de lancer Regal sur ce type avec sa radio. Apparemment Heath l'apprécie tout particulièrement et je finis même par battre le rythme du pied à force de le regarder danser ainsi....Mais cette musique...J'ai beau chercher à me la sortir de la tête, impossible, le refrain passe son temps à revenir en boucle. Merci Mr. Bravo, j'avais besoin de ça.
Quoi, ''Comment ça se fait que je connaisse ce type " ? J'suis peut-être pas doué avec tout ce qui touche à la musique ou à la danse, mais j'ai un papa, comme pas mal de gens. Et dans la catégorie ''Vieux fan'' de John I. Bravo, Noé se pose là. Ça doit lui rappeler sa jeunesse, j'imagine, mais en attendant, ça a pas mal marqué la mienne. Contre mauvaise fortune, autant sourire et attendre la fin du voyage...

''Lucki ?''


Tiens, tiens, tiens...Ça, en revanche, c'est intéressant : En tailleur juste à coté de moi, le Lucaro tente de méditer malgré le bruit incessant. Et s'il prêtait attention aux petites fluctuations d'aura qu'il me transmet, il s'apercevrait probablement qu'elles sont tout doucement en train de se calquer sur le rythme de la chanson.
Qu'il arrive à percevoir la joie et l'amusement chez Heath et de son nouveau mentor, ok.Mais ça, par contre, c'est nouveau. Ce voyage ne sera peut-être pas une torture complète, sans rien apporter en retour, finalement...

********************

BOUGER ! Marcher, courir, sauter, grimper, n'importe quoi mais j'ai maaaaaaal aux jambes ! Déjà que le voyage jusqu'à Hoenn , c'est long mais pour rejoindre la Zone de Combat en plus...J'ai des fourmis jusqu'à la taille, il faut que je bouge !
Tandis que Heath et Orren semblent découvrir les lieux, je bondis presque au bas de la passerelle, avant de m'étirer dans tous les sens possibles et imaginables. On dirait que les deux autres préféreraient s'installer immédiatement, mais pour ma part, je ne dirais pas non à une petite exploration des lieux...Et à un truc à manger, je meurs de faim !

'''Vous inquiétez pas, il y a bien des Centres Pokémons à coté de chaque espace de combat, si je me souviens bien. Si on ne trouve pas de coins où dormir, on pourra toujours chercher de coté-là.''

La dernière fois que je suis venu ici, je devais pas avoir plus de 10 ans. Quand on vit à Hoenn, les distractions pour les enfants ne sont pas légion, mais la Zone de Combat...Ça, c'est quelque chose. J'aimerais bien faire un saut au Reptile de Combat, la dernière fois, on m'a dit que j'étais trop petit pour y entrer (Les employés ont cru que j'avais juste sept ans...Cette fois, ils pourront rien dire !), alors je ne vais pas laisser passer cette nouvelle chance !
Pour ce qui est du Centre Pokémon, il y aura bien une cousine éloignée et compatissante pour nous accueillir si le besoin se fait sentir. La dernière fois que j'ai fait ça, c,était pendant la mission avec Estelle, ça remonte...

''...Tu peux arrêter, amigo, je t'ai dit non. T'attendras le vrai tournoi !''

Fichu Lucki...Arrête de regarder chaque Dresseur et chaque Pokémon qui passe, comme s'il t'avait insulté jusqu'à la 77eme génération. Tu vas l'avoir ton combat, on est quand même là pour ça ! Donc pour l'instant, on se calme et on suit le duo de tête tranquillement. Vu comme il à l'air motivé, je sais que si je le laissais partir, il resterait ici toute sa vie. Problème, je me demande si lui, il ME laisserait partir aussi...Ouais non, évitons les improbabilités.
Une fois rendu dans le hall de l’hôtel, les choses se calment quelque peu, puisqu’à l'exception d'un Ramoloss et d'un Mystherbe, le nombre d'adversaires potentiels diminue grandement. Je ne dis pas non à une petite accalmie, d,autant que ça me permet d,observer un peu les lieux : Je me rappelle pas être descendu dans un tel endroit, la dernière fois. C'est plutôt chic comme réception, il y a même des espèces de petits canapés rouges, ça doit être super de sauter là-dessus...

''...''

''!''

Alerte rouge, Trioxhydre en liberté detecté ! Je sais pas où ni comment, mais elle a réussi à entrer dans le hall, vu la puissance de l'aura que Lucki me retransmet ! Tout le monde à son poste, il faut arrêter...cette...femme....qui vient de saisir Orren et de le plaquer si fort contre elle, que j'aurais juré entendre ses côtes se briser. Le Voltali a l'air aussi content que gêné de la voir, le genre de choses que je peux comprendre : Si Melody et Solen faisaient leur apparition à cet instant précis, je pense que je me liquéfierait rapidement sans laisser de trace...Complétement dingue comme idée, hein, aucune chance que ça arrive pendant mon séjour ici (Ma pauvre petite chose rose...Si tu savais ce qui t'attends). Au moins, cette ''joyeuse'' madame al 'air plutôt gentille et c'est en lui rendant son sourire que j'embarque les clés de la chambre que nous tend le guichetier.

''Merci beaucoup...Bon, ben...à tout à l'heure Orren, j'imagine. ''

''Messieurs? Si vous voulez bien me suivre.''


Roooh, arrête avec ton air blasé, amigo, je suis sincère ! Crois-moi, profites-en tant que tu lke peux d'avoir une mère aussi caline et heureuse...Pas de pensées sombres, les choses ont pris une tournure très intéressante donc on sourit et on attend qu'elle le libère de son étreinte. À vue de nez, je dirais qu'on a bien quelques jours devant nous, vu la manière dont elle le serre...Espérons que les duos suffisent pour ce tournois.
La chambre en elle-même est toute simple, mais le must, ce sont les trois grands lits alignés non loin de commodes laqués. Une salle de bain aussi grande que le chalet que je partage avec Léo et un balcon avec vue sur les différents bâtiments de la Zone de combat...Note personnelle, envoyer des cookies maisons à la mère d'Orren, dès que l'occasion se présente.
Vu notre peu d'affaires l'installation ne prend que quelques minutes et le silence qui ne tarde pas à s'installer finit par tapoter à la porte de mes nerfs. Je veux sortir, je veux courir, je veux bouger...Mais on doit attendre le Voltali.
Donc à moins que je ne décide d'escalader la façade pour voir les chambres à l'étage (La dernière fois, j'ai pu dire que je l’ignorais, mais y'a peu de chances pour que je m'en tire si je retente le coup) il ne me reste plus qu'à prendre mon mal en patience et à trouver de quoi m'occuper.
Machinalement, je commence même à faire les cents pas, en reprenant mes étirements et un certain Lucario ne tarde pas à m'imiter...Ne jamais perdre une occasion pour m'entrainer, c'est ça ?

''Dis Heath...Tu penses que ça ressemble à quoi, un combat en rythme ?''

J'avoue mon ignorance sur le sujet, mais vu la démonstration qu'il a fait sur le bateau, le Noctali semble s'y connaitre. Et au fil de l'explication, les événements du trajet jusqu'à Hoenn font lentement remonter la petite idée qui se glisse actuellement au fond de ma pensée.

''J'aimerais faire une petite expérience...Tu peux me sortir une musique, n'importe laquelle? Quelque chose que Lucki pourrait suivre sans trop de mal..''


Je vais avoir l'air complétement stupide, mais si j'ai raison, ça pourra peut-être m'aider pendant la compétition. Je ne suis pas musicien, moi, et j 'écoute tout et n'importe quoi...Surtout n'importe quoi, en fait (Suffit de voir ma sonnerie d'IPok...J'vous permet pas le thème des Rangers d'Almia, c'est très bien !). Donc, avec l'avis d'un pro, il y a peut-être une chance pour que mon idée fonctionne.
Le temps de sélectionner le titre choisi sur mon Ipok et doucement, la musique commence à emplir la chambre, tandis que Lucki dresse l'oreille, interloqué (Ça me fait penser à un Lucario-garou, c'te musique...)

Thriller Lucki style


Doucement, je fais signe au Lucario de se lever, avant de commencer à suivre les mouvements induits par le morceau. Même avec ma culture d'Insolourdo, je la connais cette chorégraphie, ça fera un bon début....Un pas à gauche, deux pas à gauche, on stoppe et on tourne deux fois puis on recommence à droite.

''Mais non, pas maintenant...Tourne après..Oh, c'est pas vrai !''

Et ça rate encore et encore...Chaque fois que j'essaye de montrer à Lucki l'ordre des mouvements, il agit de manière beaucoup trop rigide. Mais contrairement à ce que pourrais penser ce bâton rigide de Lucario, je ne cherche pas à le mettre mal à l'aise ou à lui apprendre à danser. En revanche, je suis beaucoup plus intéressé par les variations que je sens dans son aura. Chaque fois qu'il tente de suivre le rythme de la musique, c'est comme si elle se synchronisait avec les note, savant qu'il ne la ramène de force à son état naturel.
Si je peux lui faire sentir comment l'entendre et que lui, il accepte de se laisser porter, on aura peut-être une chance de passer du stade de ''Complétement ridicule'' à ''élément potable dans l'équipe''.
Au terme de trois tentatives plus ou moins heureuses, en revanche, le caractère de mon starter finit par reprendre le dessus et il cesse tout bonnement de bouger au milieu du morceau, avant de se diriger à grand pas vers le balcon pour se calmer. Ce n,est pas une victoire de mon coté, mais on est loin de l'échec...Y'a toujours de l'espoir, comme on dit (Fin comme le dit Aragorn, surtout).
J'aurais bien aimé essayer encore une fois pour m'habituer à cette sensation étrange, mais l'apparition d'Orren me coupe dans mon élan...Il a bien parler de MANGER?!

''Oui, oui, oui, on y va ! J'pourrais avaler un Tauros entier, j'vous jure ! Il y a un restaurant de grillades pas loin de l'hotel et sinon, on peut aller à la pizzeria qui est juste à gauche de la Pyramide de combat, ou alors...''


C'est fou comme on peut avoir des souvenirs nets, dans certains circonstances...

_________________
Mission : C'est l'heure du D-D-D-D-Disco! ft. Heath & Orren & Cael 1529618029-cael
Mission : C'est l'heure du D-D-D-D-Disco! ft. Heath & Orren & Cael Nrlv1q6

"You don't need a reason to help people...right ?''
Orren Losvrôk
Région d'origine : Kalos
Âge : 17
Niveau : 58
Jetons : 2911
Points d'Expériences : 1843
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Mission : C'est l'heure du D-D-D-D-Disco! ft. Heath & Orren & Cael   Sam 2 Juil - 4:30
C'est l'heure du D-D-D-D-Disco!



Orren eut un véritable éclat de rire en entendant le jeune Ranger lui répondre. Eh bien déjà il connaissait l'endroit, ce qui n'était pas plus mal. Mais en plus il se souvenait vraiment d’exactement chaque resto et de leur carte ? Putain si il avait la même mémoire pour tout, ce devait être assez génial, mais Orren se doutait que ce ne soit pas le cas. Après tout il savait que Cael et Ginji étaient bons amis, et avait aussi déjà entendu parlé de leur appétit gargantuesque à tout les deux. Bah ça tombait bien, il avait aussi vraiment faim. Orren se tourna vers Heath quand celui-ci prit une direction opposée à eux. Le Noctali leur dit simplement qu'il allait rejoindre Bravo, le type extravagant qu'ils avaient rencontré sur le bateau. Bien soit, Orren n'allait sûrement pas chercher à l'inciter à les suivre si il ne le voulait pas.

-Bon du coup Cael, on va où tu veux, tu connais mieux que moi. Tant que y a de la viande pour mes dragons et que c'est pas trop cher, tout me va !

Et le jeune Ranger s'élança en avant visiblement remotivé et plein d'entrain. Sérieux on aurait dit Ginji là. C'est fou comme sur la nourriture les deux se ressemblaient. Enfin bon ils arrivèrent tout les deux à un restaurant de grillade, comme celui dont avait parlé le rose, et s'installèrent pour manger. Orren fit sortir quelques membres de son équipe comme Loki, Killer et Spike. Pourquoi ces trois là ? Eh bien deux combattants et la petite Skitty, car il voulait lui laisser le loisir de se dégourdir les pattes. En plus il savait que la petite chatonne aimait beaucoup la musique et avait une véritable oreille musicale, donc ce serait peut être l'occasion de la laisser s'amuser un peu. Spike lui par contre, toisa plusieurs longues secondes le Lucario de Cael. Il le fixa, immobile, le jaugeant du regard avant de s'intéresser à sa nourriture, visiblement satisfait de ce qu'il avait observé. Orren s'attabla avec Cael et ils commandèrent de quoi manger. Pendant le repas, Orren démarra la conversation.

-T'avais raison, c'est très bon ici. Ca va faire du bien avant de s'entraîner. Bon justement pour l'entraînement, du combat rythmé. Franchement je me demande bien sur quoi on va tomber. Ils ont dit que les musiques étaient en aléatoire, je t'avoue que ça, j'aime pas trop. Ca va être dur de comprendre le fonctionnement en si peu de temps avant le tournoi.

Orren ponctua ses mots avec quelques gestes de la brochette qu'il tenait en main. La viande était vraiment juteuse et très bonne et pour une des rares fois il prenait son temps pour manger. Ca le changeait des rapides sandwich qu'il avalait à la volée pendant ses journées. Il finit tranquillement son repas avant d'attendre que Cael en ait fait de même. Comment un gars si petit faisait pour avaler de si grosses quantités ? Il parvenait même à rivaliser avec Loki, le Diamat d'Orren, connu pour sa gloutonnerie. Une fois tous rassasié, Orren se leva et sorti du restaurant. Le jeune homme sorti une petite carte du lieu qu'il avait récupéré au hall de l'hôtel et commença à chercher l'endroit pour les entraînements de combat rythmé et le trouva.

-Bon du coup, ça te tentes d'aller s'entraîner tout de suite ? Pas que ce style de combat me botte, mais un peu d'exercice après mangé ça fait du bien. Allez moi jvais déjà m'échauffer !

Mêlant la parole au geste, le préfet parti d'une légère foulée en direction du gymnase de combat rythmé. De ce qu'il s'était renseigné à l'hôtel rapidement, tout l'équipement y était fourni pour la musique, par contre ce n'était pas un terrain d'entraînement, donc les combats y étaient interdits. C'était plus pour l'entraînement solo au rythme. Rapidement Orren remarqua le Lucario de Cael qui le rejoignit en trottant à coté, avec une lueur approbatrice dans son regard. Et derrière, à coté de Loki se trouvait un Cael qu avait l'air de s'être fait envoyé volé il y a peu. Finalement le petit groupe pénétra dans le bâtiment qui était actuellement désert. Bien tout le calme et la place pour l'entraînement. bon si il devait s'entraîner au combat rythmé, il devrait déjà entraîner ses deux combattants au rythme non ?

Il se dirigea vers un des appareils de musique et le mit en route. Il y avait, accroché aux enceintes, un petit MP3 avec différentes musiques. Il les parcourut rapidement, cherchant quelque chose de simple et qui pourrait convenir à ses dragons. Mais rapidement il vit que sa culture de musiques "dansantes" était vraiment nulle, car aucune des musiques ici présentes ne lui disait quoi que ce soit. Alors il en mit une au hasard, se disant qu'il improviserait bien.


Alors que la musique commença Orren se mit à claquer des doigts en rythme. En fait il connaissait cette musique, sa mère l'écoutait parfois et l'appréciait beaucoup. Il connaissait même quelques mouvements de danse de ce style et commença à s'y mettre avec un visage fermé et concentré. Il n'était pas trop doué pour danser, mais il avait le sens du rythme. Il commença à montrer les pas à Spike et Loki, les incitant ensuite à le suivre. Mais visiblement ce n'était pas le fort des deux pokémons. Le Diamat avec ses deux têtes ne semblait pas du tout synchro. Tandis qu'une de ses têtes était en rythme, l'autre avait un temps de retard et ses mouvements étaient brouillons et anarchiques. En fait il chutait même plus d'une fois en se marchant dessus... Bon et Spike ? Disons que de voir un lave linge faire une gigue était plus agréable à l'oeil. Il était totalement crispé et bougeait par à-coups. Le jeune homme poussa un soupir blasé avant de s'approcher des dragons et de commencer à leur donner des conseils, comme se baser sur la percussion qui était un rythme simple et à leur faire faire des gestes banals qu'il n'aurait pas de mal à copier. Bon ça allait mieux pour Spike si on facilitait la chose, mais Loki n'était vraiment pas synchro et n'arrivait pas à suivre le rythme. La seule qui semblait s'amuser vraiment était Killer qui sautillait et bougeait dans un rythme parfait. Bon... Ca commençait bien si ses dragons étaient encore pire que lui pour danser.

Il se tourna alors vers Cael qui semblait tout aussi à l'aise que le dracologue, même si ses mouvements étaient plus précis. Par contre son Lucario n'était pas vraiment à l'aise non plus et était tout aussi souple et fluide que Spike. Bon et Heath qui ne venait toujours pas. Pourtant c'était lui qui les avait attiré dans ce truc, donc il pouvait au moins les éclairer de ses lumières sur la danse non ?

-Bon moi je fais une pause. Faut que je trouve un moyen de faire à ce qu'on soit en rythme parce que là c'est pas vraiment ça. Je suis un musicien pas un danseur en plus... Ah putain Jones, tu me le paieras. T'as des idées toi Cael ?



_________________

Orren Losvrôk
If you resist, You'll feel the darkness penetrate on you. Don't resist. To the appeal of twilight...Let the darkness absorb your light...
Cael Joy
Région d'origine : Hoenn
Âge : 17
Niveau : 64
Jetons : 1091
Points d'Expériences : 2329
Todresseur Ranger
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Mission : C'est l'heure du D-D-D-D-Disco! ft. Heath & Orren & Cael   Lun 4 Juil - 1:47
Dis Arceus...Je sais que toi et moi, on a eu des mots, mais tu voudrais pas me rendre un service ? Cette sensation que où que j'aille, je sache exactement quelle sera ma prochaine destination, tu veux pas me permettre de le garder ? C'est super pratique quand j'arrive à visualiser la position de chaque restaurant de la Zone de Comabat, mais ça serait super utile dans d'autres circonstances, tu crois pas ? En plus, j'suis persuadé que y'a un nom pour ça, attends...Sens de l'orientation, un truc du genre. Non? Bon et bien tant pis, j'aurais essayé.
En attendant, voila que Heath semble décidé à rejoindre son idole, plutôt que de profiter des grillades....Je comprendrais jamais le sens des priorités des Noctalis, c'est officiel.
De mon coté, même Lucki a l'estomac qui gronde (Ne nie pas, amigo, même sans l'aura, j'arriverai à t'entendre a 2km de distance !) donc je pense qu'il n'y aura pas de protestations ou de menace d'entrainement jusqu’à ce qu'il se soit rempli la panse.
Mais avant ça, prévenir Orren du détail le plus important...

''Direction les grillades alors, c'est juste à coté ! Par contre...Précise bien que t'es un Dresseur venu combattre toi aussi, y'a des réductions.''

Comment ça, je m'intéresse plus à des détails inutiles qu'au combat à venir? Je vous permet pas, c'est très important de bien se nourrir avant un affrontement...ET LE PROCHAIN QUI DIT QUE LA BOUFFE, C'EST INUTILE, IL AURA AFFAIRE À MOI !
EN revanche, une fois sur place, je ne peux pas m'empêcher de rire sous cape devant la tête du serveur : Un Dresseur et son Pokémon par table, ça passe encore, mais Orren a sorti les grands moyens et c'est avec quelques difficultés que le pauvre employé parvient à nous caser dans un coin de la salle. La dernière fois que je suis venu, Noé avait complimenté la cuisine de ce restaurant, ce qui vaut toutes les étoiles du monde...Pas de mauvaises surprises, à redouter, donc.

''Pour tout te dire, c'est pas tant les musiques que je redoute...C'est le combat lui-même. Lucki s'adaptera sans aucun problème, mais...''

Mais quoi? Comment est-ce que je dois lui dire que je suis plus un boulet qu'autre chose pour le Lucario en situation de combat, surtout lorsque  je n'ai pas réellement d'intérêt dans ce dernier ? Pour masquer ma gêne, je pense que je vais plutôt me concentrer sur cette huitième assiette de steak au poivre, j'aviserai bien le moment venu ! Pour sa part, Lucki se contente des mêmes brochettes que Spike...Euh, pourquoi est-ce qu'ils se fixent comme ça ? Et surtout...Comment est-ce que leurs assiettes peuvent se remplir et se vider aussi rapidement et de manière aussi synchronisés ?! C'est pas un combat, les gars, arrêtez tout de suite, le serveur arrive plus à suivre !
Une fois le repas fin, en revanche, on dirait que le Préfet Voltali a des envies de pratiques. C,est une idée, mais moi, j'aimerais bien explorer la Zone de Combat, un peu plus en profondeur, c'est pas tous les jours qu'on a l'occasion de s'y balader !

''Pas de problème, Orren, j'te rejoindrais un peu plus tard...Euh, Lucki ? Il y a un *glumps* problème?''

Trois...

''On vient juste de manger, c'est peut-être un peu rapide pour s'entrainer, non?''

Deux...

''Et puis, en plus, on a déjà commencé dans la chambre, ça compte ?''

Un...

''...''

*SBUNK*

Forte-Paume droit dans l'estomac, le Cael s'envole, Mesdames et messieurs ! Oh, très jolie cloche de sa part, avant qu'il n'atterrisse quelque mètres plus loin, le souffle coupé ! Et les juges donnent leurs not-C'EST BON ,ON A COMPRIS !
Avec un grognement, je parviens tant bien que mal à me relever, les membres un peu raides (J'ai beau être habitué à la paralysie, c'est pas encore tout à fait au point), sous le regard approbateur du Lucario qui se contente d'une petite poussée d'aura avant de partir à la suite de mon camarade Voltali. À défaut de lui apprendre à combattre en rythme, j'me demande si je ne ferais pas mieux de lui enseigner la définition du mot ''délicatesse''...Ouais, c'est pas peine perdue. Même si c'est en trainant un peu les pieds, je n'ai pas d'autre choix que de leur emboiter le pas jusqu'au gymnase où Orren est déjà à pied d’œuvre : Le temps de rejoindre Lucki sur le coté, pour laisser un maximum de place  au Spé Dragon, et ils ne nous restent plus qu'à retenter ma petite expérience.

''Ok, on va réessayer...Laisse-toi faire et essaye pas de résister trop fort, ça va peut-être marcher''

Dis plutôt que ça marchera quand les Insolourdos domineront le monde (Kaeko et Seth seraient aux anges...) ! J'suis peut-être pas musicien mais niveau souplesse, je me défends. Alors suivre une musique, c'est comme servir une table en rythme, ça finit par venir si on se concentre bien sur chaque plat...chaque note, pardon. Le truc, c'est que , encore une fois, je ne parviens pas à forcer Lucki à adopter la même stratégie : à chaque fois que ses pas semblent bien positionnés, ses réflexes reprennent le dessus et il se remet en garde ou en posture de combat. Autant dire que l'influencer dans le sens contraire reviendrait à vouloir déplacer une montagne avec une pelle..C'est possible, mais ça prendra des siècles !

''Toi au moins, t'es musicien...Un Ranger-combattant-danseur, ça sonne pas si mal mais j'suis pas sûr que ça nous aide beaucoup plus. J'ai bien un truc qui pourrait marcher avec Lucki, mais j'suis pas sûr que tes Dragons soient sensibles à l'aura comme lui...Au moins, ils sont pas aussi butés''

Me regarde pas comme ça, amigo, c'est vrai ! T'es juste trop têtu pour que je te guide correctement, avoue -le !

''Le mieux, ce serait de trouver une technique qui marche avec nos deux équipes. Sauf que là, je sèche carrément et...''

''SHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHH !''

''OUAH !''

Attack on Ranger ! Avant que je ne puisse réagir, les portes du gymnase s'ouvrent en grand et une silhouette aussi massive qu'écailleuse traverse la piste en galopant de toutes la force de ses quatre pattes, pour se jeter sur moi et me plaquer à terre. Écrabouillé à moitié par les deux membres griffues qui me maintiennent au sol, je ne peux qu'adresser un regard aussi perdu que suppliant à Lucki et Orren, avant qu'une petite voix triomphante ne vienne briser le silence qui s'est abattu sur les lieux.

''Allez Seag, mange-le!''

''Non, attends...!''

*SLUUUUUUUUUUUUUUUUURP*

Beeeeeeeeeeeeeh, c'est gluant ! Sans la moindre pitié, l'Alligatueur qui me surplombe sort une grosse langue bien rapeuse, avant de me baver sur toute la moitié droite du visage, sur l'injonction de son mini-cavalier. Et même si je sens l'aura amusée de Lucki, je goûte très moyennement à l'ironie de la situation !

''Seag ! Dégage de là, sale tas d'écailles, tu l'étouffes !''

Je remercierai probablement le propriétaire de cette voix salvatrice, tandis que le type Eau se décide enfin à bouger sans grosse carcasse, si je n'étais pas en train de le contempler avec des yeux ronds : Sa sempiternel barbe de trois jours qui lui grignote le bas du visage, Noé est en train de s'avancer tranquillement dans notre direction, rapidement rejoint par son Alligatueur et...SOLEN ?!

''T'ai eu Cael, Ahahahah !''

''No..Noé? Et..Solen, tu vas voir, attends un peu !''

''Toute façon, tu peux pas me battre, j'ai un super Dragon !''

Tu payes rien pour attendre, petit démon. Sans cesser de sourire de toutes ses dents, le petit garçon se laisse glisser au bas de l'échine de Seag, avant de se jeter littéralement sur moi, m'envoyant une fois de plus m,écraser par tere, sur le dos. Je peux me relever, oui ?!

''Qu'est-ce que vous faites là? Et Melody n'est pas avec vous ?''

''Réfléchis deux minutes, Cael, je suis sûr que tu vas trouver.''

''Tu as quitté le Terremer en plein milieu de la saison...Pour venir à la Zone de combat....Au même moment où un tournoi de combat en rythme à lieu. Et en arrivant, on a croisé...*Ting* John I. Bravo. Et il est hors de question que monsieur le fan numéro Un rate ça, j'ai raison ?''

''Pas bien dur à deviner, en même temps. Et puis en plus, Solen n'a encore jamais visité la  Zone de combat, c'était l'occasion. Ta mère est resté à Nénucrique, elle a accepté qu'on se fasse une sortie ''entre garçons'', hein Solen ?''

''Oui ! Et pis en plus, sur le bateau, y'avais un groooooos Camerupt !''

''En fait, j'ai du lui promettre pas mal de trucs pour qu'elle nous laisse partir tous les deux, mais j'allais pas rater Le retour de l'Étoile Bravo sur scène, quand même !  Maintenant, présente-moi ton grand gaillard de copain, et explique-moi ce que VOUS, vous faites ici. T'as décidé de devenir TopDresseur, mon p'tit Ranger?''

''Noé !''

''Je plaisante, monte pas sur tes grands Ponytas.''

Le temps d'une poignée de main vigoureuse avec Orren, je profite de ce bref répit pour décrocher Solen de mon torse, une seconde avant que le petit garçon ne se jette littéralement sur Lucki, qui lâche un profond soupir. Avisant notre équipement musical, Noé se contente alors d'un bref coup d'oeil aux Pokémons rassemblés, avant de me fixer d'un air amusé.
Pourquoi je la sens pas, cette lueur dans son regard ?

''On doit...participer au tournoi. Pour Orren, je sais pas, mais moi, c'est une demande super ''pressante'' d'un prof''

''Ahahah, t'as encore trouvé moyen de te foutre dans les ennuis, si je pige bien.''

''Même pas vrai !''

''Je te connais comme si je t'avais fait, te fatigues pas. Z'avez du pain sur la planche, vous deux. Montrez-moi un peu comment vous vous en sortez, tiens...''

Inutile de vous dire que la démonstration qui s'ensuivit n'est pas des plus concluantes : Entre les soupirs et les hochements de tête négatifs de Noé, je ne sais pas trop ce qui me gêne le plus , tandis qu'ils nous regardent tour à tour sur différentes chansons.
Et lorsque Orren achève sa propre tentative, mon cuistot de père adoptif détend brusquement ses longues jambes, avant de rejoindre le centre de la piste. Un simple claquement de langues et Seag abandonne  sa posture de gros sac à main assoupi pour rejoindre son dresseur d'un pas pataud.

''C'est moins terrible que ce que j'aurais pu croire, te connaissant Cael. Je sais que t'aimes pas la danse et ton collegue a plus l'air d'un chanteur de boys'band que d'une groupie qui se trémousse. Vous faut juste un petit coup de pouce dans la bonne direction...''

Tranquillement, mon père adoptif se dirige alors vers les enceintes, avant de parcourir la liste des musiques proposés. Avec un petit cri appréciateur, il finit par en sélectionner une, qui emplit rapidement le gymnase d'un rythme country.

Gambler Noé

Je sais pas trop où il veut en venir et...Quoi?! Comment Seag fait pour bouger comme ça ? Je sais qu'il est souple, mais là, on dirait que à chaque note, il nage d'un bord à l'autre du terain, malgré l'absence d'eau. De la voix, Noé accompagne ses circonvolutions, tout en lui indiquant à quel moment déclencher ses Hydrocanons. Et lorsque la musique se dissipe, l'Alligatueur est même revenu à l'exact centre de la piste !

''Noé..Comment t'as fais ça ?''

''J'ai pas séduit ta mère uniquement avec mon physique sublime et ma cuisine, tu sais. Avant de passer à Nénucrique, j'étais qu'un homme avec un gros tas d'écailles et une radio, ça s'oublie pas, ça. Mais je pense que tu préfèrerais avoir mon astuce ?''

''Oui, oui, oui !''


''On se calme...C'est tout simple en fait : J'ai pas plus l'oreille musicale que toi, mais tout les deux, on sait à quel point un service, ça doit être organisé. Et ben une chanson, c'est pareille. Tu peux ignorer la musiques, et suivre le rythme juste en te basant sur les paroles. À chaque fin de phrases, tu bouges, à chaque début de couplet, tu attaques et pendant le refrain, tu esquives...Ça devrait déjà vous donner une base.
Essayez voir l'un contre l'autre, de toute façon, vous n'arriverez pas à grand chose en vous entrainant tout seul pour ce genre de combat. Solen, lâche un peu ce Carchacrok, son Dresseur a besoin de lui !''

_________________
Mission : C'est l'heure du D-D-D-D-Disco! ft. Heath & Orren & Cael 1529618029-cael
Mission : C'est l'heure du D-D-D-D-Disco! ft. Heath & Orren & Cael Nrlv1q6

"You don't need a reason to help people...right ?''
Orren Losvrôk
Région d'origine : Kalos
Âge : 17
Niveau : 58
Jetons : 2911
Points d'Expériences : 1843
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Mission : C'est l'heure du D-D-D-D-Disco! ft. Heath & Orren & Cael   Mar 5 Juil - 6:38
C'est l'heure du d-d-d-d-DISCO!



Orren était dépité. Comment allaient-ils être au point dès le lendemain si leurs Pokémons avaient autant de mal à être en rythme. Spike et Loki semblaient aussi désynchronisés et peu en rythme qu'un métronome qui déconnait. Et encore Orren avait des doutes qu'un métronome puisse être aussi défectueux. Il continua de discuter avec Cael d'un moyen de s'en sortir, quand d'un seul coup une sorte de gros crocodile bleu vint coller le Ranger au sol avant de lui goulûment lécher le visage. Euhhhh ouais ? Orren resta stoïque, mais son regard dénota la surprise tandis qu'il regardait le jeune homme se relever et faire face à un enfant sur le dos du Pokémon et à un mec qui avait des airs de marin.
Visiblement il devait s'agir de la famille du Ranger et Orren eut un léger sourire. Comme quoi lui aussi sa famille s'était donnée rendez vous ici, comme si il s'étaient donné le mot. Il les laissa discuter tranquillement, continuant à réfléchir à comment arriver à faire que ses dragons n'aient pas l'air de pantin fous pendant un combat rythmé, regardant du coin de l'oeil sa Skitty qui s'amusait à courir derrière Loki. Puis Noé leur demanda une démonstration qu'Orren fit avec Spike. Et autant vous dire que c'était pas beau à voir. C'était un tel méli-mêlo de mouvement anarchiques que c'était à en donner la nausée à un Spinda.

Bien sûr le père qu a l'air un peu connaisseur les observe, mais ses réaction montrent directement ce qu'il en pense. Pas terrible comme il le dit. Mais heureusement ils ne semblaient pas être trop des cas désespérés selon lui et... Eh ! C'est qui le chanteur de boysband qu se trémousse ?! Orren se renfrogna à cette information et tira une tête mécontente que l'homme ignora complètement avant de leur faire une démonstration et.. Ok deuxième blocage du jour. Il faisait comment pour faire bouger son bestiau comme ça. Il semblait souple et agile comme une Kirlia ! C'était bluffant et surtout impressionnant. Peut être qu'ils avaient enfin trouvé une aide, pas comme leur partenaire de mission qui avait préféré les abandonner. Puis l'homme passe aux explications et autant dire que les deux dresseurs boivent ses paroles. Ouais ça paraissait logique, mais c'était pas si facile de se baser sur un rythme qu'on ne connaissait pas. Enfin bon, ça valait le coup d'essayer. A coté Spike toisait avec malaise le garçon qui était en train de le détailler, regardant ses griffes, sa queue, la moindre de ses écailles et semblait vouloir lui grimper sur le dos. Il jetait des regards appelant au secours à son dresseur et soupira de soulagement quand l'homme rappela le gamin. Il était un Pokémon de combat, pas une nounou ! Orren alla chercher une musique tandis que Spike se mettait en place, et en trouva une pas trop mal.


Il mit la musique en route et commença directement à battre le rythme du pied tout comme Cael. Et quand le fameux Noé, qui s'improvisa arbitre, donna le signa de départ, Orren s'apprêta à siffler. Quand une boule de poil traversa son champ de vision pour aller mettre un coup de griffe au Lucario, prenant tout le monde de court. Killer avait décidé de se mêler à la danse, prenant cela pour un jeu, et attaquait le Lucrio qui semblait pour le peu aussi décontenancé que Spike. Après un rapide regard échangé, Orren indiqua à Spike de se mettre de coté, ce qu'il fit avec un empressement étonnant, lui qui semblait jauger le Lucario ne devait vraiment pas apprécier le combat rythmé pour ainsi l'éviter. Eh bien si la SKitty voulait participer, il n'allait pas la laisser en reste, elle qui était là pour apprendre en observant de base.

Orren battait le rythme et tentait de donner ses ordres en air et en rythme avec ceux-ci. Et Killer bougeait vraiment bien. La chatonne se mouvait avec une grâce et une élégance qu'il ne lui soupçonnait pas. Elle arrivait tranquillement à se déplacer et à maîtriser le terrain tout en bougeant énergiquement sur cette musique. Bon biien évidemment, ses attaques n'affectait pas grandement le type Combat qui commençait visiblement à comprendre un peu le sens de cet exercice et à mieux bouger. Mieux ne voulait pas dire parfaitement, mais il y avait de l'amélioration. A la fin de la musique l'homme claqua dans ses mains, visiblement plus satisfait. Il leur fit donc part de ses impressions et leur prodigua de judicieux conseils. Orren écoutait attentivement, tandis qu'il félicitait une Skitty ronronnante de bonheur et à présent épuisée. Elle s'était bien débrouillée, restait plus qu'à améliorer son endurance et à faire à ce qu'elle se dépense moins, il lui fallait encore être canaliser cette petite boule d'énergie.

L'entrainement continua et Orren utilisa un Spike qui n'était toujours pas à l'aise et peinait à faire des progrès à l'instar de Lucky, ce qui sembla le frustrer au plus haut point. La journée continua ainsi en prévision du lendemain et au démarrage du tournoi. Ils s'entraînaient sous le regard de Noé qui interrompait parfois les combats pour donner son avis et ses conseils d'expert. A la fin de la journée ils furent tous plus ou moins fatigués, à part le garçon qui visiblement appréciait beaucoup de grimper sur le dos de Loki et chevaucher l'énergique dragon dans des courses folles. Ils décidèrent donc d'aller manger et Orren en profita pour discuter avec Cael.

-Eh ben il s'y connait bien là dedans. heureusement qu'on est tombés sur lui, mais je penses pas que Spike soit prêt pour demain... enfin bon. Je me demande bien où est Heath.


_________________

Orren Losvrôk
If you resist, You'll feel the darkness penetrate on you. Don't resist. To the appeal of twilight...Let the darkness absorb your light...
Cael Joy
Région d'origine : Hoenn
Âge : 17
Niveau : 64
Jetons : 1091
Points d'Expériences : 2329
Todresseur Ranger
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Mission : C'est l'heure du D-D-D-D-Disco! ft. Heath & Orren & Cael   Mer 6 Juil - 3:11
Je ne sais pas trop comment prendre l'apparition de Noé et Solen en ce moment fatidique, je vous avoue. D'un coté, j'suis super content de voir mon petit frère et ce baroudeur de Noé, c'est pas ça la question. Le truc, c'est qu'après l,entrainement et les préparations, va bien falloir le faire, ce fichu tournoi ! Et ces deux-là ne vont pas se priver pour prendre place dans les gradins et prendre des photos ! Si Melody voit une seules d'entre elle, vous pouvez être sûr que je vais en entendre parler pendant les dix prochaines années (Si c'est pas les vingt...).
Tandis que Solen semble complétement hypnotisé par le Carchacrok d'Orren ( C'est un Dragon encore plus gros que Seag, tu m'étonnes), de mon coté, c'est plutôt vers Noé que je me tourne.

''...Tu penses vraiment qu'on a une chance de gagner ?''

''C'est pas demain la veille que tu deviendras un danseur-étoile, mais je pense pas que ça soit ça qui t'intéresse, Cael. Ton collègue se débrouille pas si mal et toi, de ton coté, même si Lucki est toujours aussi raide, je pense que tu trouveras un moyen de le détendre à ta manière.
Allez mon grand, je t'ai jamais vu aussi défaitiste, tu vas pas commencer aujourd'hui. T'es pas dans ton élément, mais ça t'a jamais empêché de faire ce qui doit l'être.''


''Oui, mais...''

''Et puis, je te préviens , t'as intérêt à faire de ton mieux, demain. Sinon...''

''T'oserais pas me gronder devant autant de monde. ''

''Moi? J'aurais bien trop peur de ce que me ferait ta mère, après ça. Non, je pensais juste à en informer une certaine personne et à lui envoyer la vidéo..Eh oui, je vais TOUT filmer, demain, t'y échapperas pas, mon grand.''


Et c'est donc un Ranger mortifié que mon père adoptif laisse en plan, avant de rejoindre Solen en partant d'un grand éclat de rire. Il n'oserait tout de même pas...Non, il doit bluffer, même lui, il me ferait pas un coup pareille. Néanmoins, même avec le plus infime doute que cette terrifiante possibilité soit vraie, je ne vais pas prendre de risque.
Le temps de me placer derrière Lucki et voila que mon collègue Voltali se décide à lancer la musique. Ok, alors voyons comment bouge son Carcha...Wouah, qu'est-ce qu'il fabrique, ce Skitty ?!
Sans préavis, voila que la petite boule de fourrure rose vient de se jeter sur le terrain, avec une agilité qui, si elle n,égale pas encore celle de Seag, est bien au-delà de ce dont est capable mon Lucario. Ce dernier, un peu incertain, commence à essayer de suivre le rythme tout en ripostant aux attaques de son adversaire. Et...Comment dire que ce n'est pas très concluant, sans me prendre une Forte-Paume....Disons que si les Insolourdo savaient danser la macarena, ça ressemblerait probablement pas mal à ça (*SBAF* EH, c'est du méta, t'as pas le droit, Lucki !). Sans prêter attention au fait très ironique que , une fois de plus, Lucki éprouve
des difficultés à contrôler les mouvements d'une petite chose rose qui se déplace excessivement vite, je tente de me concentrer sur les actions du Type Combat. C,est pourtant pas difficile, ça fait deux fois que je sens son aura se synchroniser pendant un bref instant...Mais comment je peux bien lui indiquer de se laisser aller?

''Cael ! Cael ! Cael !''

Relevant la tête, j'aperçois Solen, les mains en porte-voie qui commence à m'encourager, même s'il ne comprend pas très bien pourquoi Lucki n'attrape pas tout simplement le Skitty. Ok, regarde ça frangin, je vais pas te décevoir.

''Allez Lucki...Laisse-moi guider, tu sais que ça peut marcher.''


C'est pas normal que ça coince comme ça, d'habitude, notre lien est à double-sens. Alors qu'est-ce qui peut bien m'empêcher d'atteindre le Lucario comme ça ? Deux fois d’affilée, malgré les légers signaux que je lui donne, il refuse de bouger les pattes au bon moment et manque tout bonnement son adversaire. Très bien..Non, je rigole pas, c'est ok pour moi, tu veux pas m'écouter, je vais juste me taire.
Et lorsque le type Combat, après une succession d'attaques complétement manquées, se retrouve sans la moindre indication, le voila qui se tourne vers moi avec un regard légèrement surpris devant mon absence de réactions. mais une fois que ce grand borné se décide enfin à baisser sa garde et détourne son attention de ma personne pour se concentrer sur le Skitty..

''À droite !''

À la seconde où le refrain redémarre, je profite de la distraction de Lucki pour lui indiquer son prochain mouvement. Décontenancé, le Lucario réagit plus à l'instinct qu'au travers de ses propres décisions et sa patte que visait Killer, se décale brusquement pour laisser passer le chaton. Une, deux, trois phrases...et on attaque !

''Stop !''


Lancé à pleine vitesse, la première Forte-Paume de Lucki, susceptible de toucher son adversaire s'arrête brusquement lorsque le Lucario retient son coup dans le dos du Skitty. Ses attaques sont peut-être relativement faibles contre le double-type de Lucki mais je doute que le contraire soit vraie.

*Clap..Clap clap clap clap*


Bon comme récompense, y,a pas grand chose qui pouvait me faire plus plaisir : Entre les applaudissements de Noé et ceux (Beaucoup plus enthousiastes) de Solen, je dois avouer que ça a de quoi me remonter le moral.

''Bon, c'est pas encore parfait, je vais pas vous mentir. Mais au moins, on dirait que vous avez compris l'idée générale. Va encore falloir bosser ça, cependant, si vous voulez être prêt pour demain. Et bon dieu, Lucki, arrête de te prendre pour Cael devant sa copine et détends-toi !''

''Eeeeeeeeeeh ! Noé !''


********************

*Miom*

''Solen ! C'était mon sandwich !''


''Maintenant, c'est le mien !''

''Ok, tu l'auras voulu. Attaque ultime, la colère de Cael !''

''Noooooon....Ahahahah !''

Trop tard, je le lacherai plus..Même si je dois le chatouiller à mort, il va regretter chaque miette de ce sandwich qu'il m'a volé ! Sous le regard de Noé, nous voila installé à la fin de notre entrainement pour un petit casse-croûte. Seag a repris sa posture habituelle et ronfle juste derrière mon paternel, qui s'en sort de cale-dos, tandis que Lucki et Spike sont presque étendus un peu plus loin, et halètent légèrement.

''Bon...Avec tout ça, vous deux, vous devriez faire plaisir au public. Et à défaut, j'aurais quelque chose de marrant à montrer à ta mère, Cael....Me regarde pas comme ça, je plaisante, je plaisante !
Essayez de vous reposer et de pas trop y penser, vous allez juste vous couper les jambes. On sera dans les gradins pour vous encourager, alors bonne chance à vous deux.''


Et après une poignet de main à Orren et une brève main sur l'épaule pour ma part (Et un Solen qui refuse de me lâcher après un gros calin...Eh, je me bats comment, Orren, heeeeelp !), le voila qui se dirige d'un pas tranquille vers la sortie, rapidement suivi par Seag, qui attrape Solen au passage pour le remettre en selle. Néanmoins, avant de quitter le gymnase, Noé se retourne brièvement, avant de me lâcher un sourire aussi large qu'ironique.

'Ah oui, j'allais oublier...Ta mère fait un gros bisou à son Caeldeo.''

...Y'a pas une loi contre les pères adoptifs contre lui ?
Tentant de dissimuler le rouge qui vient contrebalancer ma chevelure au niveau du visage, je tente de faire semblant de rien avant de répondre à Orren (C'est très crédible, vous vous en doutez).

''Il a pas mal voyagé quand il était jeune. J'aurais plus cru que c'était Melody qui lui a appris à danser comme ça, mais apparemment, il a de beaux restes. Et t'inquiètes pas trop, toi au moins, tu sais comment combattre normalement. J'espère juste que nos adversaires seront aussi peu expérimentés que nous. Et pour Heath, si on croise une troupe de danseurs de discos menés par un Ludicolo, ça m'étonnerait même pas de le voir mener la troupe.'''

J'ai un étrange pressentiment. Comme si là, tout de suite, quelque part, une certaine girafe divine venait de pousser un long rire machiavélique. Faudrait plutôt que je me concentre sur demain, mais avec tout ce qui vient d'arriver, autant dire que c'est mission impossible. Le temps pour nous de retourner à l'hotel et on devrait pouvoir dormir un peu..Mais avant, y'a pas moyen de se faire livrer un...ou dix plateaux de sandwichs dans la chambre?

Le réveil , environ 4h avant le début de la compétition, sera à la hauteur de la réputation de Lucki : Même s'il semble encore plus stressé que d'habitude, le Lucario ne se prive pas pour m'asséner une Forte-Paume magistrale, qui m'envoie presque voler jusqu'au lit d'Orren. La tête en bas, les jambes par-dessus cette dernière, je lève un regard aussi enjoué que possible (Ah ah ah, humour), en direction du Dracologue qui se penche vers moi.

''Bon-jour Orren...Puisque t'es réveillé, un petit coup de main?''


Une fois relevé, en revanche, les préparatifs ne nous prennent que peu de temps. Orren parvient à m'arracher à la table de petit déjeuner juste avant que les serveurs n'entament leur troisième crise de nerfs, afin de me trainer jusqu'au Dome de Combat. Le bâtiment a été reconverti pour l'occasion en une gigantesque arène de démonstration, et les organisateurs ont même augmentés le nombre de places disponibles en remplaçant certains terrains par des gradins supplémentaires. Un peu partout, des groupes de Dresseurs et de Pokémons (Y'a du tissu sous les paillettes que porte ce type?) déambulent, certains s,échauffant tandis que les autres gardent les yeux rivés sur le panneau d'affichage : Une liste de noms défilent en permanence pour annoncer les différentes heures de passages des candidats et les hurlements surexcités du présentateur dans son micro participent poru beaucoup au brouhaha ambiant.

''Et oui, mesdames et messieurs, vous l'avez rêvé, vous l'avez : notre première compétition de combat en rythme va enfin pouvoir commencer et réjouir vos yeux et vos oreilles ! Nos candidats sont surmotivés (Tu parles) et viennent des quatre coins du monde. On me signale même dans l'oreillette que le célèbres John I.Bravo,  et Karl Flagerfell sont venus assister à cet événement unique ! Le vainqueur de cette nouvelle compétition repartira avec un prix de choix : Une tenue faite main par notre illustre invité, qui lui permettra de faire étalage de sa victoire aux yeux du monde entier !
Restez à l'écoute et prenez place, nous ne tarderons pas à annoncer les premiers combats.''


Légèrement en retrait, nous voila bien, à hésiter sur la conduite à suivre. Et lorsque l'un des Speakers se met à hurler que le prochain combat opposera ''Deux jeunes challengers plein d'ambition, représentant respectivement la Pokémon Community de Lansat et l'École de Danse moderne d'illumis'', je ne peux m'empêcher de déglutir, avec un bref regard peu encourageant à Orren. Je serais beaucoup moins paniqué si Noé et Solen n'étaient pas parmi cette foule grouillante qui n'attend qu'une chose, c'est de nous voir à l'oeuvre.

''*Glumps* Qui passe le premier? Tu...Tu veux qu'on le tire à pile ou face?''

_________________
Mission : C'est l'heure du D-D-D-D-Disco! ft. Heath & Orren & Cael 1529618029-cael
Mission : C'est l'heure du D-D-D-D-Disco! ft. Heath & Orren & Cael Nrlv1q6

"You don't need a reason to help people...right ?''
Orren Losvrôk
Région d'origine : Kalos
Âge : 17
Niveau : 58
Jetons : 2911
Points d'Expériences : 1843
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Mission : C'est l'heure du D-D-D-D-Disco! ft. Heath & Orren & Cael   Mer 6 Juil - 6:33
C'est l'heure du d-d-d-d-Disco!



Après l'entraînement de la veille, Orren était resté très concentré et pour le moins pré-occupé par le tournoi. Il ne se sentait pas vraiment prêt à cette épreuve, et encore moins Spike. Mais avaient-ils le choix ? Non bien entendu, tout ça par l'envie de ce Noctali de traîner avec lui le dracologue. Et surtout que maintenant ils ne savaient même plus où était Heath. Il se souviendrait de cela à l'avenir. Du moins les deux dresseurs allèrent se coucher relativement tôt, il leur fallait être en forme pour le lendemain. Orren se leva comme d'habitude au son de son réveil, se levant et s'étirant rapidement avec un bruit de choc suivi d'une chute ne lui fasse vivement tourner la tête. Et voir que Cael gisait au sol après ce qui semblait être un véritable vol plané. Ne pouvant retenir un léger rire, il aida le rose à se relever et commença les préparatifs avec lui. Un rapide échauffement sous la tutelle du Lucario qui semble plus que ravi de posséder plusieurs personnes à pouvoir entraîner. Puis ce fut l'heure d'aller manger et Orren constat à quel point il pouvait être dur de séparer le Ranger de la nourriture. Non ok, il comprenait un fort appétit, mais tout de même. Les serveurs ont à peine réapprovisionnés les pâtisseries qu'il vide quasi-instantanément le plateau. Ce fut donc pour ne pas être en retard, et éviter qu'une foule d'employés de l'hôtel ne veuillent les chasser, qu'Orren parvint enfin à faire venir le rosé avec lui. Direction, le tournoi.

Et ils se retrouvent au Dôme Combat, reconverti en une arène géante. Orren regarde un peu autour de lui, détaillant les participants. Certains semblaient penser que leur style à lui-seul ferait l'affaire, tandis que d'autres semblaient comme eux se demander ce qu'ils faisaient ici. Mais c'était étonnant de voir ce nombre impressionnant de dresseurs. Enfin, ç'aurait été impressionnant si Orren n'aurait pas été gêné par le brouhaha que cela créait. Une sorte de vacarme sourd empli de cris, de paroles, de musiques et rehausser par l'ignoble voix nasillarde et kitsch du commentateur. L'annonce du prix ne fit ni chaud ni froid à Orren. Tout ce qu'i voulait était du défi, et à regarder certains dresseurs il ne pensait pas en avoir beaucoup. Certains semblaient beaucoup oublier la notion de combat par rapport à celle de la musique. Il vit bien des dresseurs qui seraient plus à leur place dans un concours de Coordination que dans un combat. Mais il y en avait d'autres, des dresseurs aguerris qui semblaient parfaitement l'aise sur ce terrain. Et c'est sur ceux-si que l'attention du jeune homme se dirigeait. Spike derrière lui était étonnamment calme. Peut être même trop.
Et l'annonce fut donné que les premiers combats opposeraient les dresseurs de Lansat à ceux d'une école d'Illumis. Il était maintenant temps pour le combat, mais encore fallait-il se décider duquel des deux élèves passeraient en premier. Cael proposa de tirer cela à pile ou face, ce à quoi le spécialiste type répondit.

-Non, t'en fais pas. Je vais prendre le premier combat. Pendant ce temps essaie de déstresser, on dirait que tu as vu un fantôme ! Allez à tout à l'heure Cael et t'en fais pas. On va faire de notre mieux.

Orren plaisantait, il faisait de l'humour pour combattre son propre trac. Il n'avait encore jamais participé à un tournoi en présence d'autant de personnes et surtout sur un style de combat qu'il ne maîtrisait pas du tout. Il se sentait stressé et observé de toute parts. Mais une griffe pleine de sollicitude se posa sur son épaule, et il put tourner le regard pour voir Spike. Lui se sentait prêt, donc il le serait aussi. Prenant une grande inspiration, il s'avança pour aller se positionner sur le terrain, son dragon à ses côtés. Celui-ci poussa un puissant et long rugissement de défi, visiblement prêt à en découdre, recevant au passage des acclamations de la foule. EH bien mon grand, on se laisse aller au jeu ? Orren eut un léger sourire avant de voir son adversaire et qu'ils soient tout deux présentés par l'homme à la voix agaçante.

-Et voilà nos premiers combattants ! Venant de l'école de danse moderne d'Illumis, le jeune Michel-Paul Naref une véritable étoile montante de cette école connu pour son talent à faire basculer le coeur de ceux qui le voient danser en compagnie de ses Pokémons. Et en face Orren Losvrôk, un spécialiste du type Dragon de Lansat... Attendez, c'est Losvrôk, le fils de Mélinda ? Eh bien ça pour une surprise une de nos jury va devoir juger son propre fils. Je suis sûr que ce combat va être fascinant ! Bien le choix de la musique sera fait par un dresseur après le tirage au sort... Vous êtes prêts ? Trois, deux, un... Et c'est le jeune Losvrôk qui tire la chance de choisir une musique ! Voyons ce qu'il nous réserve pour ce combat dans lequel il a peut être déjà pris un avantage certain et...

Orren cessa d'écouter l'homme et sa voix énervante. Sérieux il pouvait pas la boucler. A la place, il se dirigea sur le coté du terrain pour choisir la musique. Heureusement là il avait un bien plus grand choix et en fut quasi-satisfait. Au moins ne serait-il pas déstabilisé par le style. Avec un claquement de langue content il fit son choix, puis il montra à l'homme la musique qu'il choisissait avant de se remettre en place. Il se plaça en face de ce jeune brun avec son t-shirt au col en V qui n'avait de cesse de lancer des clins d'oeil à la foule et d'effectuer quelques petits pas de danse pour chauffer le public. Super il devait affronter un véritable m'as-tu-vu, son complet opposé. Bien voyons au moins ce qu'il possédait comme Pokémon. Orren fit avancer Spike sur le terrain avant de croiser le regard de sa mère. Celle-ci lui fit quelques gestes encourageant silencieux et il put voir derrière elle Annie qui ne se privait pas de montrer son soutien au jeune homme. Un sourire se dessina sur les lèvres d'Orren et il sentit cette sensation l'envahir à nouveau. L'ivresse du combat, elle était là et il était aussi prêt qu'il le pouvait. Et en face de lui sur le terrain son adversaire appela un Elecsprint... Euh attendez, il était con ou quoi ? Bah... tant pis pour lui ! Le combat commença et avec, la musique.


Orren envoya directement Spike au contact, oubliant pendant quelques secondes que le combat devait se faire en rythme. Il retint alors son Pokémon d'un sifflement strident. Stop Spike on attend le bon moment. La rapide intro passa pendant que les deux adversaires se faisaient face et se jaugeaient. Orren hochait la tête en rythme, tentant de prédire ainsi le moment où son adversaire attaquerait en premier. Puis la musique s'emballa et le combat commença réellement par un assaut rapide et vif du Pokémon Électrique. Il lança un enchaînement de Vive Attaques chorégraphiées à l'assaut du dragon qui eut au début du mal à le suivre du regard. Merde il bougeait vraiment bien et vite et Spike n'avait aucun sens du rythme en plus de ça. Le Carchacrok, restait statique à regarder son adversaire lui tourner autour et le frapper au passage de temps en temps. Et le commentateur qui rajoutait son grain de sable.

-Combat à sens unisuqe, je vais t'en donner ouais. Allez on va direct sortir le grand jeu... Spike ! au refrain Eboulement et tu grimpes en hauteur. Maintenant !

Et le dragon fit apparaître une pluie de roche sur laquelle il s'élança de bonds en bonds, le tout parfaitement rythmé cette fois. Bien ! Il arriva même rapidement bien au dessus de son adversaire où tout le monde pouvait le voir. Et il était temps pour la descente, un simple et court sifflement suivi d'un geste fut directement compris par le dragon qui sauta dans le vide et prit de plus en plus de vitesse. Et toucha le sol et son adversaire dans u éclat de morceaux du terrain qui allèrent s'étaler un peu partout. Bon ils avaient pas réussi à atteindre avec perfection le Pokémon Électrique, mais il fut assez sonné par ce choc qui venait de bien le secouer. EN plus maintenant le terrain était recouvert de roches qui bloqueraient son Pokémon et l'empêcherait de trop pouvoir prendre l'avantage. C'était bien. En plus ce Michel-Paul avait du coup arrêté de se pavaner devant la foule, comprenant qu'il s'agissait d'un combat sérieux. Et oui dans combat rythmé, il y a combat et il ne fallait pas négliger cet aspect. En tout cas maintenant son adversaire était obligé de jouer au jeu du Carchacrok, à savoir le combat au corps à corps. Ce fut donc un échange de Charges, Tranches, et autres attaques physiques qui se firent sous le rythme énervé de cette musique aux sonorités rock.
Orren déchanta légèrement en voyant que non, son adversaire savait bien mieux se battre et surtout alliait vraiment bien le rythme, faisant de son Pokémon une créature très difficile à viser et à atteindre, tandis que lui n'avait pas trop de mal à toucher une cible aussi peu mobile que Spike. Et ça avait le don d'énerver le Carchacrok qui du coup se concentrait de moins en moins sur le rythme. Ah c'était pas bon ça ! Heureusement pour eux, leur adversaire fit une grossière erreur. Après un pas de danse stylisé, le voilà qui annonçait avec des gestes grandiloquents ce qu'il pensait être le coup de grâce. Une attaque Éclair Fou. Quel débile.... Orren eut un sourire mauvais et laissa totalement Spike la prendre de plein fouet. L'Elecsprint s'élança de toute sa vivacité vers le Carchacrok, remplissant sa fourrure d’électricité avant de relâcher celle-ci dans un véritable choc physique contre le dragon., qui ne broncha pas du tout. Le regard de son adversaire se fit interloqué et le sourire d'Orren s'agrandit. L'attaque qui suivi fut une Dracogriffe que le canidé prit de plein fouet. Déjà affaiblit par le combat et son propre assaut d'avant il fit envoyer à la renverse, avant de tomber au sol mollement, hors combat. Le signal résonna donc et Orren fut déclaré vainqueur du combat. Mais cela ne s'arrêta pas là, car le présentateur reprit.

-Quel sublime premier combat. Nous venons de voir deux écoles s'affronter entre la grace et la danse d'un coté et la technique et la combativité de l'autre et c'est le jeune Losvrôk qui l'emporte pour ce combat qui ne semblait pas vraiment gagné ! Mais voyons quelle note chacun des participants va recevoir, car je vous le rappelle il ne s'agit pas juste d'un combat, mais aussi de rythme et de chroégraphie. Et c'est un A pour notre perdant qui a offert une véritable démonstration de danse et de spectacle. Tandis que pour notre vainqueur reçoit un.. C ! Ah le spectacle n'était pas au rendez-vous. Il a beau être un bon combattant, cela ne fait pas tout, espérons qu'il donne quelque chose de mieux pour le prochain combat !

Orren félicita néanmoins Spike avant de l'emmener là où on soignait les participants. Il avait tout de même pris beaucoup de coups et était pour le moins fatigué. Il était désormais temps pour Cael d'y aller et le jeune Ranger alla se mettre en place, passant près d'Orren qui vint lui donner une légère et amicale tape sur l'épaule avec un large sourire.

-Allez vas y et explose les !



_________________

Orren Losvrôk
If you resist, You'll feel the darkness penetrate on you. Don't resist. To the appeal of twilight...Let the darkness absorb your light...
Cael Joy
Région d'origine : Hoenn
Âge : 17
Niveau : 64
Jetons : 1091
Points d'Expériences : 2329
Todresseur Ranger
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Mission : C'est l'heure du D-D-D-D-Disco! ft. Heath & Orren & Cael   Dim 10 Juil - 6:22
Fiou, pas de pile ou face...En même temps, qu'est-ce qu'il m'a pris de proposer ça ? Avec ma chance habituelle, Orren aurait pu choisir la tranche de la pièce, qu'Arceus trouverait moyen de me faire perdre. Me voila sauvé, pour le moment, c'est le Voltali qui va littéralement entrer dans la danse à ma place. Et qui sait, peut-être que je pourrais apprendre un truc ou deux, avant de me retrouver confronté à l'épreuve du feu...
En revanche, à la mention du ''fantôme'', je dois avouer que le peu de couleur qui doit me rester au niveau du visage songe très sérieusement à se faire la malle. En retenant tant bien que mal ma grimace, je parviens tout de même à répondre au Spé Dragon.

''...J'espère que tu as raison. Et au pire, on rentrera affronter la colère de Roseverte et d'Andreas. Je me demande si je ne préférerais pas d'ailleurs''

Pas de défaitisme, petit Ranger, va falloir faire honneur à ton équipe ! D'autant que la voix légèrement grinçante du commentateur vient de retentir pour annoncer le début du combat, alors installons-nous, le temps d'observer tout ça. Tiens d'ailleurs, l'adversaire d'Orren a une Keru...J'veux dire une Elecsprint avec lui. Et rien qu'à l'idée d,imaginer la chienne électrique maladroite sur la piste de danse, je dois avouer que je retrouve le sourire sans peine. Non sérieusement, ça, ça vaudrait le détour. Même si j'ai pas à me plaindre, Lucki est déjà un choix particulièrement prometteur....Tu m'as trainé ici, amigo, crois-moi, je vais pas te lâcher une fois que ce sera fini.
Le combat s'avère un peu plus (Trop à mon goût...je veux pas y alleeeeer) rapide que ce que j'imaginais, le Carchacrok d'Orren s'acharnant littéralement sur son adversaire. Une technique qui ne semble satisfaire qu'à moitié les juges, vu que malgré sa victoire, mon partenaire ne reçoit qu'un C. Et une fois de retour à mes cotés, Orren se veut encourageant...Pas vraiment sûr que ça suffise.

''...Je vais essayer''


Suivi d'un Lucki profondément pensif (Réfléchis pas trop à tout ce qui pourrait tourner mal, la liste est longue), je prends à mon tour place sur le terrain, juste avant que le commentateur ne reprenne la parole.

''Gardez le rythme, mesdames et messieurs, car le spectacle continue ! Le duel entre la Pokemon Community et l'école de danse moderne d'Illumis est loin d'être terminé, puisque leurs seconds combattants vont à présent entrer en piste ! Équipier de notre premier vainqueur, applaudissez Cael Joy, un jeune...Ranger de Lansat.''

Quoi? Qu'est-ce qu'il a à s'arrêter ? Et surtout, pourquoi plusieurs des participants se mettent à chuchoter comme ça ?

''...Un choix un peu étrange pour ce genre d'exhibition, mais ne nous attardons pas sur ce détail. Et face à lui, celui qu'Illumis surnomme déjà ''Mister Zorua'', Renaud Séchan, capable de méler la violence des mots à l'agilité de ses pas ! L'Équipe de la Pokémon Community ayant choisi la première musique de cette compétition, c'est Renaud qui obtient la main pour cette seconde manche.''

Un garçon qui doit avoir à peu près mon âge se détache alors de la foule, vêtu d'un blouson de cuir noir, les cheveux noués en arrière et un air d'arrogance étudiée sur le visage. Sans même m'adresser un regard, il se dirige alors vers l'abitre, avant d'effectuer son choix. Quelques secondes suffisent pour que ce dernier acquiesce et mon adversaire vient alors se repositionner juste en face de moi. Mais si celui d'Orren s'est avéré particulièrement silencieux, on dirait que ce ne sera pas le cas de ce Renaud.

''Un Ranger perdu et un Lucario sans la moindre élégance...Ton copain n'avait peut-être aucun talent pour la danse, mais au moins, il dégageait un certain style.''

''Je ne...''

''Votre académie doit être en manque de talents pour envoyer deux novices dans votre genre pour cette compétition. Quoi qu'on m'a effectivement dit que le talent de la Pokémon Community font rarement bon ménage, je ne devrais pas être très étonné''

''C'est bon, tu as fini ?''

J'essaye de ne pas m'énerver. Et je vous jure que c'est pas si facile : En deux phrases, il vient d'insulter mon école, ma personne et Orren. S'il comptait me donner envie de lui faire ravaler ce sourire condescendant, c'est gagné. Même Lucki se laisse aller à un léger grognement, la fourrure hérissée, en réaction à la vague de colère qu'il sent émaner de son Dresseur.
Avec un claquement de doigt et un pas de coté, Renaud détache alors une Pokéball, avant de laisser sortir une masse imposante, pourvue de deux bosses...Tu sors un Camerupt et tu oses me dire que Lucki n'est pas très élégant ?! Il compte vraiment faire danser une bestiole aussi grosse?
Au signal de l'arbitre, les hauts-parleurs commencent à résonner et la musique emplit bientôt l'espace de combat, tandis que nos deux Pokémons se font face.


Les premières notes ont à peine fini de se dissiper que Renaud semble se mettre à se mouvoir beaucoup plus rapidement. Ses pieds claquent au sol en suivant presque rigoureusement le fond sonore qui emplit l'espace de combat. Et dans d'autres circonstances, j'aurais trouvé ça impressionnant, si j'étais pas en train d'en faire les frais !
Comment son Camerupt peut bouger aussi vite ?! Arrête brutal, course brève, puis charge en direction de Lucki, il suit chaque phrase comme une partition et mon Lucario, malgré tout ses efforts à beaucoup de mal à esquiver ET suivre la musique en même temps. Envolé les conseils de Noé, pour le moment, tout ce qui importe, c'est d'éviter les attaques Bélier et les charges à répétition du Type Feu.

''Laisse-moi t'aider un peu. Puisque tu n'as probablement jamais dansé de ta vie, comme le barbare que tu es, il faut bien que j'aide le public à ne pas s'endormir. Camerupt, Rebondifeu...Maintenant !''

À la seconde où le refrain embraye, une myriade de petites boules de feu jaillit soudainement des bosses du chameau ardent, avant que ce dernier ne se mette à tourner (C'est donc ça un Camerupt qui fait des pointes) sur lui-même pour les disperser tout autour de lui. Malheureusement pour Lucki, je viens tout juste de le faire stopper sur place pour suivre la chanson et il ne peut qu'encaisser la pluie de feu, qui roussit l'intégralité de son pelage.
Avec un sourire méprisant, Renaud se contente alors d'un claquement de doigt et son Pokémon stoppe immédiatement sa rotation.

''Cael, Cael, Caeeeeeel !''

Dans les gradins, au milieu des éclats de rires un peu moqueurs du public et des acclamations pour le style de Renaud, j'essaye de me concentrer sur la voix de Solen : Comment il peut crier aussi fort à son âge, on dirait...moi, bon ok, ça explique peut-être pas mal de choses. Mais pour le moment, petit frère, j'suis pas sûr de te faire honneur, tout ce qu'on arrive à faire c'est encaisser et esquiver, Lucki n'a même pas eu l'occasion de placer une seule attaque.
Lors d,une légère pause de mon adversaire, je me retourne vers Orren pour lui adresser un regard aussi dépitié que désolé...On y arrive tout simplement pas. Mon Lucario fait même des efforts colossaux pour se retenir d'attaquer tout simplement, vu que son adversaire ne parviendrait probablement pas à répliquer en temps normal. Mais là, ce qui importe c'est de se battre en rythme...
Tentant maladroitement d,inverser la tendance, je me focalise sur la musique et à l'instant où le refrain redémarre, lance Lucki à l'attaque.

''Trois...quatre..Maintenant Lucki, frappe avec Close Combat!''

Peine perdue, mon action semblait pourtant bien partie, mais Renaud se contente d'un léger sourire, avant d'ordonner à son Pokémon d’utiliser Séisme. Synchronisé parfaitement avec un accord puissant, les pattes du Camerupt percutent le sol de l'arène et envoie bouler mon starter en arrière, par la seule puissance du tremblement. Et si je m’inquiète d'abord de l'état de Lucki, qui se relève avec difficulté, les paroles de Renaud me figent presque sur place. On verrait presque mes queues de cheval qui se dressent comme des serpents, au fur et à mesure qu'il parle.

''Non, non et non, c'est encore pire que ce que je pensais. Finalement, inutile de perdre du temps avec toi, il est clair que tu ne sauras jamais agir avec la grâce des vrais danseurs. En même temps, qu'attendre d'un Ranger, ils sont si grossiers, si arrogants, si...méprisables.''

...Ok. Trééééés bien. J'ai rien dit pour la Pokémon Community. Je me suis retenu quand tu as insulté un de mes amis (Surtout parce que je sais pertinemment qu'il va te faire la tête au carré dans un futur proche). J'ai même pas réagi quand tu t'es attaqué à Lucki, parce que tu n'avais pas tout à fait tort, concernant notre manque de capacité artistique. Mais insulter les Rangers en ma présence, ça, c'est le genre de choses que je suis prêt à te faire regretter AMÈREMENT !
Lentement, très lentement, je souffle sans pour autant quitter lucki des yeux. Un bref regard dans les gradins : Noé s'est levé, les bras croisés et nous fixe, le visage complétement inexpressif. C'est bon...Papa. Et vous tous, là, dans les gradins. Vous voulez voir un Ranger danser, j'vais vous en donner un!

''Lucki...Pas un geste. On se recentre et tu me suis, ok?''

Légère vague d'acceptation du Lucario, qui malgré ses blessures, laisse échapper un petit grognement satisfait. La connexion entre un humain et un Pokémon à son niveau le plus simple. Ça, c'est quelque chose que aucun danseur ne pourra jamais reproduire...Mais un Ranger, lui, il en a fait son credo, alors je vais lui montrer ce que ça vaut !
Complétement immobile, Lucki semble une proie facile pour son adversaire, qui ouvre un large four, avant qu'un torrent de flammes ne jaillise en direction du type Combat.

''Et le rideau tombe !....Quoi?!''

*Tap, tap, tap*

Noé avait pas tort...C'est vraiment comme un service en musique. Table 5, table 8, deux assiettes déposées et trois pas de côté. Une pirouette vers la gauche, commande livrée. Trois pas en arrière et on a plus qu'à recommencer. Un à un, les rires et les encouragements s'éteignent, tandis que le public se tourne vers le spectacle surprenant qui vient de commencer. Oublié les gens qui me regardent, même Noé et Solen, je ne perçois que deux choses : Mes pieds qui se déplacent au sol, avec chaque nouvelle phrase de la chanson et Lucki, qui exécute des mouvements rigoureusement identiques aux miens. Hope m'a dit une fois, que je me débrouillais pas si mal en Pôle dance...Même sans barre, je vais quand même réussir à paraître crédible, faut bien que toute mon agilité me serve à autre chose qu'à grimper aux arbres !
Dans le même temps, chaque fin de mesure est accompagné d'un claquement de mains de ma part, immédiatement reproduit par Lucki. Et le public semble trouver la chose à son goût, puisque, d'abord lentement, puis de plus en plus fort, les gradins se mettent à battre la mesure en claquant de même. Les yeux rivés sur Renaud, qui semble avoir complétement perdu le contrôle de la situation, je n'arrête pas de bouger lorsque le refrain s'achève et que Lucki se contente d'un simple pas de coté pour laisser passer un Camerupt en pleine charge.

''Top ! Forte-Paume !''


''Ampleur !''

Trop tard, fallait être un peu plus rapide.  D'un geste qui pourrait sembler négligent, Lucki déploie la patte et frappe le Camerupt pile sur l'échine, le faisant glisser des quatre fers. C,est fini les postures gracieuses, là, on dirait davantage un paillasson. Sous les rires de la foule, le Lucario assène alors un second coup de pattes au chameau, alors que ce dernier tente de se relever et l'envoie littéralement rouler non loin de son Dresseur. S'ensuit alors une succession de frappes toute plus humiliantesl es unes que les autres, qui transforment le Camerupt en une véritable boule de flipper. J'adresserais bien un grand sourire ironique à Renaud, mais si je perds le rythme là, aucune chance que je le reprenne un jour...Une fois, mais pas deux !
Ce dernier, furibond, laisse le temps à son Pokémon de se relever, avant qu'un sourire mauvais n'éclaire ses traits. Et lorsque les accords montent en crescendo, il enchaine avec une succession de pas extrêmement rapide, tandis que les bosses de son Pokémon prennent une lueur rouge menaçante.

''...Éruption.''


Avec un bruit de tonnerre qui couvre même la chanson, l'explosion magmatique prend une ampleur infernale et s'échappe brusquement du dos du Camerupt. Une véritable pluie de roches incandescentes descend alors droit sur Lucki..qui ne bouge absolument pas. Vous savez, il pourrait déjà les esquiver, mais...Autant le faire en rythme, non?
Un à un, les rochers s'abattent sur le terrain, mais mon Lucario semble s'être changé en courant d'air : Avec une régularité quasi-magique, il se glisse entre chaque impact, jusqu'à ce qu'une boule de feu plus grosse que les autres ne s'écrase juste devant lui.
Et le sourire satisfait de Renaud est extrêmement gratifiant pour moi...Sachant ce qui va lui arriver.

''Aurasphère et à pleine puissance !''

Au travers de la fumée, une petite lueur bleue se laisse apercevoir, avant de grossir de plus en plus : Avec chaque phrase du refrain, l'Aurasphère grandit, grandit, grandit pour partir comme un missile en direction du type Feu, lorsque ce dernier s'achève sur une note puissante ! Renaud tente bien de faire esquiver son Pokémon, mais ce dernier me peut que lâcher un blatèrement (Vérifier sur le net, c'est bien comme ça qu'on dit pour le cri du chameau) résigné, avant que l'attaque ne le percute de plein fouet.
Cette fois, l'explosion est bien moins bruyante mais elle laisse place à un nouveau silence de la part du public. Le Camerupt à du mal à tenir sur ses pattes et semble aussi fatigué et mal en point que Lucki. Mon starter ne va plus tenir très longtemps et il le sait, et au moins, les gens dans les gradins sourient tous et ont l'air content...Mais s'il y a bien quelqu'un qui semble bouillir sur place, c'est Renaud : Les mains serrés sur les avants-bras de son blouson en cuir (Il va finir par le perforer, à force de serrer comme ça), le Dresseur-danseur affiche une expression qui me rappellerait presque Joris dans ses pires moments. Et alors que Lucki reprenait sa succession d'esquive avec un nouveau couplet, c'est en hurlant qu'il donne un nouvel ordre à son Pokémon.

''Nul, nul, nul, NUL ! Aucun Ranger ne remportera cette compétition tant qu'il y aura de VRAIS artistes pour y participer ! Camerupt, Surchauuuuuffe !''

Euh...Vous êtes sûr qu'il va bien, ce type ? Non parce que , je savais pas que la danse pouvait atteindre le cerveau comme ça. EN attendant, vous vous doutez bien que ça va mal aller pour lucki et moi : Le flot d'énergie surchauffée que le Camerupt libère manque de peu le Lucario, mais, au mépris total des dernières notes de la chanson, Renaud poursuit son attaque et son Pokémon commence à libérer des rafales de flammes dans tous les sens. Et si Lucki peut en éviter la majorité sans perdre sa synchronisation, un tir plus précis que les autres finit malheureusement par faire mouche et le frappe en plein dans le torse. Projeté en arrière, le type Combat s'écrase juste à coté de moi, au moment où le contrecoup de notre lien me frappe en plein dans l'estomac. Une grimace de douleur sur le visage, j'entends à peine l’arbitre déclarer Renaud vainqueur du combat, et tente de reprendre mon souffle.
Orren vient même m'aider à quitter l'espace de combat, le temps que le jury délibère.

''Désolé, on a essayé...T'inquiète pas, c'est rien dans une minute, je devrais pouvoir respirer normalement. Ça fait toujours ça quand Lucki est un peu trop amoché et qu'on est relié l'un à l'autre.''

Pas le temps de lui expliquer notre usage de l'aura, on dirait que notre meilleur ami, le commentateur à la voix criarde à quelque chose à nous dire.

''Et bien mes amis, quel retournement de situation! Qui aurait cru que notre petit Ranger serait capable de bouger comme ça ? Penser qu'il parviendrait à mettre sur la sellette un danseur comme notre Mister Zorua national, voila qui est impressionnant. Néanmoins, son Lucario n'étant plus en mesure de continuer le combat, c'est Renaud Séchan, de l'école de danse moderne d'illumis, qui est déclaré vainqueur !
Mais attendez, car les notes pourraient vous surprendre : Malgré une excellente première partie, Renaud n'a pas convaincu nos juges et à fait preuve d'un certain manque de rythme. Une attitude qui n'a pas été partagée par le jeune Cael. Malgré la violence des attaques, il s'est obstiné à suivre la chanson et au vu de son inexpérience, les juges ont décidés de récompenser sa prise de risques. Renaud reçoit donc un C, et Cael Joy, un A pour leurs performances !''


Parfait et maintenant que les notes sont donnés, dites-nous qui a gagné et laissez-moi sortir d'i...

''Néanmoins...''

Euh, pardon? Il a dit ''néanmoins''? Ah non Arceus, tu ne vas pas me faire ce coup-là ! J'ai dansé (Mieux que ce que j'aurais pu espérer, en plus), c'est bon, on efface l'ardoise, c'est fini...Hein? HEIN?

''Les deux équipes se retrouvant à égalité avec des notes similaires et un ratio victoire/défait identiques, il a été décidé par le jury qu'un dernier match aurait lieu. Un combat duo opposant les quatre participants de cette première journée de compétitions. Le match démarrera juste après notre entracte, alors assurez-vous d'être présent, le spectacle sera au rendez-vous !''

...C'est pas bon, ça. Spike est peut-être encore en état de se battre, mais avec ce qu'il vient de subir, je doute que Lucki remette la moindre patte sur une piste de danse avant demain. Si on doit se battre à nouveau, il va falloir que je choisisse un autre Pokémon. Inspirant profondément, je parviens à me relever, malgré mes jambes un peu flageolantes et détache rapidement les Pokéballs que j'ai à la ceinture.
Vite, avant qu'Orren ne pense à se battre en solo...Régal, même pas en rêve (Quoi que, j'ai vu danser un Camerupt, pourquoi pas un Wailord?). Keru...Ah ah ah. Martel et Mithos marcheraient peut-être en duo parce qu'ils sont mignons, mais en solo, ça risque d'être le festival de la dispute et de la catastrophe...Rah, je ne sais pas qui preeeeeendre !

_________________
Mission : C'est l'heure du D-D-D-D-Disco! ft. Heath & Orren & Cael 1529618029-cael
Mission : C'est l'heure du D-D-D-D-Disco! ft. Heath & Orren & Cael Nrlv1q6

"You don't need a reason to help people...right ?''
Orren Losvrôk
Région d'origine : Kalos
Âge : 17
Niveau : 58
Jetons : 2911
Points d'Expériences : 1843
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Mission : C'est l'heure du D-D-D-D-Disco! ft. Heath & Orren & Cael   Mar 16 Aoû - 16:11
C'est l'heure du D-D-D-D-Disco !



Orren regarda le combat de son camarade avec un intérêt non-feint. Hier pendant leur entraînement avec le père de ce dernier il avait montré qu'il savait bien mieux danser que le préfet. Bon ce n'était toujours pas de la vraie danse, mais son agilité et sa vivacité aidaient beaucoup à rendre ses mouvements bien plus fluides là où lui n'était que maladresse. Mais maintenant il était temps de voir aussi les prouesses combatives du Ranger ; et Orren n'en perdait pas une miette. Et de ce qu'il voyait son acolyte semblait en plus que mauvaise posture. Désavantage de type doublé d'un adversaire qui savait vraisemblablement bien mieux allier danse et combat que celui contre lequel avait été le dracologue. On pouvait vraiment faire bouger un Camerupt aussi rapidement ?! Il fallait croire que oui, car voilà le gros bestiau qui se déplaçait comme si c'était tout naturel pour lui de virevolter.

Le préfet aurait bien continué d'observer la scène, mais soudain une présence vint auprès de lui. EN fait il la sentit surtout au moment ou des mains agrippèrent son bras pour le serrer et qu'un petit rire le sorti de sa concentration. Tournant les yeux vers sa gauche, le jeune homme croisa le regard d'Annie. Bah tiens. Sa mère était bien ici, donc fallait se douter que la jeune fille y serait aussi. Quand elle eut l'attention du dresseur, la Coordinatrice en herbe le lâcha avec un petit sourire. Tiens ? Pas de cirque ? Étonnant, donc elle avait bien compris ce jour où il s'était énervé que son petit jeu ne marchait pas sur elle. Restait à voir jusqu'où elle avait appris au contact de la mère du spécialiste Dragon.

-Salut Orren ! Je venais juste te dire que le combat que tu as fait était vachement cool, même si ça manquait un peu de chorégraphie ! Avec Madame Mélinda, on est dans les estrades. Tu sais qu'elle s'est désistée comme arbitre quand tu as dit que tu participais ?

-Salut Annie. Merci, mais bon je suis pas un danseur, mais un Top Dresseur tu sais. Ah ? Merde je me doute que si elle était resté on l'aurait sûrement taxé de favoritisme. Enfin bon. Ça se passe bien avec ma mère ?

-Parfaitement ! J'apprends beaucoup de choses à ses côtés, et surtout j'avais une nouvelle à t'annoncer. A la rentrée de Septembre prochain si mes parents sont d'accords et que j'aurais fait mes preuves pour Madame Mélinda, je rejoindrais l'académie.

-Ah voilà un bon projet...  Attends quoi ? Tu vas venir à Lansat ?

-Oui, je voulais au début te garder la surprise, mais finalement comme tu es là autant te l'annoncer non ? C'et génial on va pouvoir se croiser tout les jours !

-Je... euh... Oui c'est super ! Euh, mais tu te souviens que... Merde Cael ! Attends j'ai pas suivi le combat, je vais aller le voir. Merde....

Orren laissa alors là la jeune fille en lui faisant un petit signe de la main avant de se ruer vers son camarade. Merde il avait pas du tout regardé la suite du combat. Quand il avait été distrait par Annie, il avait juste vu qu'au contraire le Ranger commençait à se débrouiller face à son adversaire. Merde qu'est-ce qu'il s'était passé et surtout pourquoi il semblait s'être lui aussi pris un coup ?! Il alla l'aider à quitter le terrain de combat en l'attrapant par un bras le laisser se reposer sur lui.

-Pas grave. On s'en fout, mais ça va toi ?

Orren fronça les sourcils quand Cael lui expliqua. Il ne savait pas ce qu'était ce truc d'aura exactement et surtout jusqu'où allait ce lien, mais il n'arrêta pas pour autant de lancer un regard inquiet au Phyllali. Mais alors que le jeune homme aurait bien aimé en savoir plus sur ce lien entre le dresseur et son Lucario, il ne put le questionner car la voix du présentateur retentit dans les enceintes. Donc Cael avait fait un meilleur score que son adversaire, malgré sa défaite. Bien ! Orren eut un léger sourire pour son collègue avant que le présentateur ne dise un"néanmoins". Ce genre de "néanmoins" comme Heartnett pouvait en dire à Orren parfois, ceux qui faisaient se dresser les cheveux sur la nuque du dracologue et qui lui faisait soudain craindre le pire. Enfin non c'était fini hein ? Ils n'auraient pas à se ridiculiser encore plus dans ce tournois non ? Eh bien il fallait croire que le jury n'était visiblement pas de cet avis, car ils annoncèrent un nouveau combat et en duo cette fois-ci. Ok, là c'était la merde. Orren avait encore son combattant sur pieds, mais Cael ce serait plus compliqué avec les coups qu'avait subi Lucki. La Ranger commençait d'ailleurs déjà à regarder ses Pokéballs l'une après l'autre avec un air perdu. Le dracologue vint poser une main réconfortante sur l'épaule du Ranger.

-T'en fais pas on va trouver une solution. Je t'avoue que j'ai pas trop envie de perdre devant ces danseuses étoiles imbues de leur personnes, mais ça va le faire. T'as le sens du rythme, j'ai ma force de frappe. Surtout que contre le Camerupt avec Spike on a déjà un bon avantage de type et de vitesse. Le dracologue alla prendre deux petite bouteilles d'eau pour lui et Cael non loin avant de voir un plateau avec des gâteaux. Il prit donc deux brownies qu'il ramena en donnant au Phyllali avec sa bouteille d'eau. Tiens ça va peut être t'aider à te remettre d'aplomb après le contre-coup.

Ils grignotèrent et burent un peu pendant l’entracte, se reposant légèrement avant le prochain combat. Orren fut rejoins par sa mère qui commença à lui donner divers conseils de Coordinatrice. Comment se faire déplacer Spike, comment utiliser ses attaques de manière plus artistique. Je vous passerais ces explication sous silence, car en plus le dracologue n'eut comme seule réponse que quelques hochements de tête entendus, ne comprenant au final pas grand chose et ne voyant surtout pas comment les appliquer au cadre d'un combat. Puis le temps fut écoulé et il fallut retourner sur le terrain. Orren avait un léger sourire impatient d'un nouveau combat. Il tapota amicalement l'épaule du Ranger qui semblait bien moins sûr de lui, encore moins que pour le premier combat.

-Allez partenaire on va le faire et ça va envoyer ! Ca marche ? On va leur montrer ce que sont capables ensemble un Ranger et un Spécialiste Dragon de Lansat !

Ouais Orren était vraiment en forme là et d'attaque. Il espérait même déjà un combat dantesque. Le Camerupt et son dresseur s'étaient montrés plutôt efficaces, mais faciles à faire sortir de leur gonds. Ce serait donc parfait, restait plus qu'à espérer que la musique soit quelque chose qu'il apprécie au moins en partie.

-Mesdames et messieurs ! Notre entracte est désormais terminé et nous allons pouvoir assister au bouquet final ! Un combat duo entre les élèves de Lansat et ceux de l'école de danse moderne d'Illumis ! Allons-nous assister à un véritable festival d'ingéniosité et de talent ? Je l'espère bien, mais avant de donner le signal de départ, le choix de la musique. Chacun des deux partis ayant déjà choisi une musique et ne voulant pas avantager l'un ou l'autre, les jurys ont décidés que celle-ci serait choisie par un spectateur choisi au hasard ! Bien... J’appelle donc... la personne assise au siège numéro.... 42 ! Le numéro 42 ! AH c'est vous jeune homme ? Eh bien venez avec votre Papa et allez choisir la musique de nos combattants.

Mais... c'était le fameux petit frère de Cael accompagné de Cael ?! Orren eut un regard mi-surpris mi-attendri en voyant la réaction enthousiaste du garçonnet. Il descendit donc de l'estrade avec Noé et alla choisir la musique tandis que chacun appelait son Pokémon. Renaud refit appel à son Camerupt et Orren appela Spike, tandis que Cael semblait toujours perdu et que Michel-Paul Naref appela un Joliflor dansant. Les combattants se fixèrent en chiens de faïence, sans prononcer le moindre mot. Les regards que le dracologue envoyait aux deux danseurs suffisait à montrer son envie de combat. Un avait osé insulter Cael et Lansat tandis que l'autre avait l'envie de prendre sa revanche, mais ça n'arrivera pas aussi simplement. Puis le choix de la musique fut enfin fait par le jeune Solen et il retourna à sa place dans les gradins avec Noé. Le match pouvait commencer et la musique fut mise en route pour que les adversaires se préparent mentalement à suivre le rythme. Orren se concentra et.... WHAT ?!





Orren eut un véritable pokerface dès les premières notes. Il allait devoir combattre sur... ça ?! Non, c'était une blague hein ? Et merde non. Même Spike lança un regard sévère à son dresseur. Eh comme si il était pour quelque chose ?! Et pourquoi Spike se rapprochait de lui . QU'est ce qu'il ... ? Eh ! Sans crier gare le Carchacrok s'était rapproché de son dresseur avant de tendre sa griffe vers la Pokéball et d'y retourner, refusant visiblement de se ridiculiser en combattant sur cette musique. Le combattant d'Orren venait de ragequit le terrain. Mais euh... Orren se saisit de la sphère et tenta de rappeler son Pokémon en vain. Celui-ci ne voulait visiblement plus retourner sur le terrain. Non... Non et NON !

-Oh on dirait bien que la musique ne soit pas au goût du Carchacrok d'un des dresseurs de Lansat. Va-t'il arriver à appeler son Pokémon ou va-t'il changer ? Il ferait mieux de se décider si il ne veut pas être disqualifier du combat !

-Allez Spike tu peux pas me faire ça ! Ca me plaît pas non plus, mais c'est un combat comme un autre, allez reviens ! Rah fichu dragon trop fier ! Allez ! Soudain une autre Pokéball du jeune homme s'ouvrit et il vit avec stupéfaction Killer s'avancer sur le terrain en commençant à sautiller dans tout les sens. Si le dragon des sables ne semblait pas aimer, elle semblait adorer. Killer... tu es sûre de vouloir combattre, tu peux le faire ? Bon, allez je vais te faire confiance, vas y !

De toute façon il ne pourrait pas avoir plus honte et c'était un choix comme un autre. Certes elle n'était pas au niveau de Spike pour le combat, mais elle était bien plus vive et avait toujours beaucoup aimé la musique. Il fit donc un grand sourire à sa Skitty qui commença à sautiller en rythme des basses sur le sol avec des miaulements enjoués. A coté Cael sembla se reprendre avec un Évoli devant lui. Bon deux petits Pokémons de type Normal face à ceux des danseurs. Espérons qu'ils s'en sortent sans trop de dégâts.

Le combat débuta et Orren donna directement ordre à sa Skitty de rester sur la défensive. Elle suivait le rythme avec une exactitude qui impressionnait son dresseur. Elle bougeait avec chaque battement du tempo rapide et semblait s'amuser plus qu'autre chose. Visiblement sa victoire contre l'autre Michel-Paul avait fait de lui la cible prioritaire du combat. Le Joliflor ennemi usa d'un attaque Para-Spore tout en virevoltant pour bloquer Killer tandis que le Camerupt lui fonçait dessus avec un violent Bêlier. Orren demanda à son Pokémon d'utiliser Glas de Soin pour bloquer les altération de son statut  et de le maintenir tant que les spores continuaient de tomber, tandis que Cael allait empêcher le type Plante de continuer son attaque avec son Pokémon. Juste après le Camerupt lui arriva dessus, mais avec sa petite taille et son agilité, elle sauta sans soucis entre les pattes du gros camélidé (franchement quelle vile créature disgracieuse). Là alors qu'il étaient dans un proche corps à corps, il lui demanda d'utiliser Photocopie pour imiter l'attaque Para-spore du Joliflor. Le nuage de pollen que cracha Killer après un petit scintillement dans ses yeux vint envelopper la tête du Camerupt, l'affectant un peu et réduisant sa vitesse qui lui faisait déjà défaut. Mais là n'était pas le plan principal. Pour gagner ils devaient à la fois battre leurs adversaires comme dans un combat normal, mais aussi réaliser un meilleur score. Orren savait ne pas avoir le sens du rythme sur ce type de musiques et Killer qui bougeait tout de même bien, s'amusait plus d'une manière anarchique qui collait heureusement plutôt bien à la musique. Par contre leurs adversaires savaient se faire mouvoir leurs Pokémons, alors autant les gêner au possible dans leur mouvements pour les pousser à l'erreur et à un manque de grâce qui ferait s'évanouir Heartnett.

Killer rejoins Liu qui semblait légèrement tousser, comme si quelque chose gênait le petit Évoli. Par simple précaution Orren redemanda à sa Skitty d'utiliser Glas de Soin pour le soigner d'un éventuel empoisonnement au contact du Joliflor. De l'autre coté le Camerupt semblait avoir du mal à répondre aux ordres de son dresseur qui perdait à nouveau patience et le type Plante était vraisemblablement en meilleur état. Orren jeta un regard à Cael et sourit au Ranger. Il était temps d'essayer d'agir de concert. Cael exposa alors une idée qu'il venait d'avoir et Orren sourit.

-Vas y envoie la danse quand tu veux !

L'Évoli parti alors directement vers leurs adversaires avec une Vive-Attaque qui le propulsa en avant et laissa derrière lui un léger rayon d'énergie blanchâtre, comme une réminiscence de l'image trop rapide du Pokémon. Orren redemanda à Killer d'user de Photocopie pour imiter la Vive-Attaque et de partir juste derrière le renard. Les deux se mirent alors à fuser en direction de leurs adversaire, virevoltant et sautant l'un au dessus de l'autre dans un rapide ballet offensif. Ils contournèrent le Camerupt qui tenta de les pilonner de Rebondi'feu. Les deux Pokémons de Lansat prirent des coups, mais tinrent bon malgré la violence des impacts qui les éclaboussaient de flammèches. C'est alors que le Ranger sembla avoir une idée et ordonna à son Pokémon de courir vers le Joliflor au lieu d'essayer d'harceler le camélidé comme le faisait Killer. Un projectile toucha l'Évoli alors qu'il passait juste à coté du type Plante, celui-ci se faisant bien évidemment arroser de reliquats de l'attaque. Aussitôt la vahinée accusa le choc de cette bavure et se retourna vers le Camérupt pour lui lancer une Feuille Magique bien sentie. S'en suivit une vive engueulade entre les deux dresseurs qui perdirent à cause de ça tout sens du rythme.

-Oh mais regarde où ton gros sac lance ses flammes ?!

-Quôa ? Moi ? Mais dis donc à ta danseuse de ne pas attaquer mon Pokémon ! Es-tu si minable que tes Pokémons se retournent contre leurs alliés ?

-Ca n'arriverait pas si ton machin disgracieux savait viser !

Orren les observa d'un regard perplexe tandis que leurs Pokémons continuèrent de se prendre aussi le bec. Il regarda Cael qui affichait un sourire plus que sournois. Eh bien. On dirait que le Ranger venait de prendre sa revanche, et celle-ci était plutôt efficace sans parler de la sournoiserie dont il faisait preuve. Ce qui n'était pas pour déplaire au dracologue qui se mettait même à battre le rythme de ses doigts sur sa cuisse et qui arborait un sourire prédateur. Ils étaient peut être tout les deux bons dans leur domaine, mais il y avait quelque chose qu'eux ne possédaient visiblement pas par rapport aux élèves de la PC, le sens du travail d'équipe. Le dracologue se tourna alors vers son camarade avec un sourire et lança d'un ton léger.

-Tu permets que je prenne l'initiative du prochain mouvement ? Killer Damoclès !

La chatonne s'élança alors en avant en prenant de plus en plus de vitesse pour aller frapper de plein fouet le Camérupt. Avec un peu de chance, malgré le contrecoup leur dispute l'aurait assez affaiblit pour que cela lui mette de bons dommages. Mais Orren ne s'attendit pas à ce que d'un coup le camélidé s'élance aussi en direction de la félidé sous l'ordre de son dresseur qui venait de voir Orren lancer une attaque. Il hurla alors à sa Skitty de faire demi-tour, mais celle-ci prise dans son élan en sautillant toujours sur la musique fut prise de court et dérapa. Commença alors un moment où elle n'arriva plus à contrôler sa course et elle tourna comme une toupie sur elle-même, manquant de tomber, avant que le Camérupt ne la frappe de plein fouet. Elle fut envoyée en l'air juste au moment où la vahiné lança une attaque Feuilles Magiques. Merde aucune chance d'esquiver. Enfin sans l'intervention de l'Évoli de Cael qui bloque tant bien que mal les feuilles acérées avec une attaque Météores. Killer tomba au sol et se releva immédiatement sur ses pattes. Elle fut chancelante pendant quelques secondes avant de se remettre d'aplomb, comme si elle avait juste eu le tournis. C'est alors que Cael sembla se souvenir d'une chose et surtout d'avoir un plan. Pendant qu'il l'expliqua au dracologue, ils restèrent tout deux sur la défensive. Et quel plan. Il était génial. Orren fit donc confiance aux connaissances du ranger et lui sourit.

-Bon, temps pour le bouquet final alors non ?


_________________

Orren Losvrôk
If you resist, You'll feel the darkness penetrate on you. Don't resist. To the appeal of twilight...Let the darkness absorb your light...
Cael Joy
Région d'origine : Hoenn
Âge : 17
Niveau : 64
Jetons : 1091
Points d'Expériences : 2329
Todresseur Ranger
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Mission : C'est l'heure du D-D-D-D-Disco! ft. Heath & Orren & Cael   Lun 22 Aoû - 23:18
Pfiou, j'en peux plus...Et voila qu'on me dit que ça va recommencer ! Le temps d'échanger un regard avec Lucki et mes craintes se retrouvent confirmées : Il n'est clairement plus en état de revenir se battre et après cette expérience, il s'écoulera un certain temps avant qu'il n'accepte de remonter sur une piste de danse. De mon côté, j'aimerais bien avoir le temps de souffler un peu et heureusement, il semble que le programme prévoit un entracte avant le combat duo.
En revanche, quand Orren ramène nourriture et boissons, je dois avouer que j'ai un peu l'air dépité...Deux brownies ? Mais je vais mourir d'inina...d'initia...inini...Bref, de pas avoir assez à manger ! Dans le même temps, il va bien falloir que je trouve une solution concernant mes Pokemons. Au nom d'Arceus QUI serait capable de remplacer Lucki, le temps d'un combat ?
Très communicatif, l'enthousiasme d'Orren viendra couper court à mes réflexions...Je ne sais toujours pas comment je vais faire mon coup, mais au moins, j'ai le sourire. De nouveau en position, d'un côté de zone de combat, nous nous retrouvons à fixer le présentateur qui reprend de sa sempiternelle voix grinçante.

''Mesdames et messieurs ! Notre entracte est désormais terminé et nous allons pouvoir assister au bouquet final ! Un combat duo entre les élèves de Lansat et ceux de l'école de danse moderne d'Illumis ! Allons-nous assister à un véritable festival d'ingéniosité et de talent ? Je l'espère bien, mais avant de donner le signal de départ, le choix de la musique. Chacun des deux partis ayant déjà choisi une musique et ne voulant pas avantager l'un ou l'autre, les jurys ont décidés que celle-ci serait choisie par un spectateur choisi au hasard ! Bien... J’appelle donc... la personne assise au siège numéro.... 42 ! Le numéro 42 ! AH c'est vous jeune homme ? Eh bien venez avec votre Papa et allez choisir la musique de nos combattants.''

Euh...wait...AH NON, PAS SOLEN ! Vous avez un public entier, au moins 200 personnes, vous allez pas me faire çaaaaa....Ah ben si Même si j'aime BEAUCOUP mon petit frère, je connais ses goûts en matière de musique et surtout sa faculté à déclencher des catastrophes en voulant bien faire. Autant vous dire que je suis beaucoup trop occupé à le regarder choisir, les doigts croisés pour qu'il se contente de quelque chose de simple, pour seulement jeter un coup d'oeil aux Pokemons de nos adversaires. Et lorsque les première note se mettent à remplir la salle, ces dernières se retrouvent accompagnées de deux bruits sourds : Mon facepalm et le bruit de ma machoire qui doit s'écraser au sol.
Cherchant mon père du regard,m je finis par le repérer au moment où Solen le rejoint, un sourire jusqu'aux oreilles. Et si Noé a l'air légèrement compatissant, il se contente quand même d'un petit hochement de tête avant de pointer Orren du doigt. C'est moi où il a l'air hilare ?

''Euh...Orren ? ça va ?''


Il..peste. Contre une Pokeball. Ok, notre Dracologue est devenu fou...ou alors son Carchacrok vient de lui faire faux-bond ! Je tenterais bien de le soutenir un peu, mais une brève pulsation d'aura de Lucki me force à me retourner en direction du Lucario. Accoudé sur un banc, les yeux à moitié fermés, il a l'air parfaitement d'accord avec l'initiative du Dragon. Vous pourriez pas mettre votre honneur de côté, juste pour une fois ? J'vous signale que nous non plus, en tant que Dresseurs, ont passent à la casserole !
Heureusement, on dirait que mon partenaire à un Pokémon de remplacement...rose. Et pelucheux (Le premier qui fait un commentaire sur sa proximité génétique avec moi, je le bouffe). C'est bizarre comme idée, mais si Orren pense que ça peut marcher...Oh, je sais ! Il a sûrement un plan qui implique que nos Pokémons doivent être plus petits et plus mignons.
Donc...Il ne me reste plus qu'un seul choix possible.

''Allez, on y va Liu.''


Dans un flash rouge, le petit Evoli fait son apparition (Déclenchant quelques ''Ooooow'' de la part de certains jeunes filles dans la foule), avant de se frotter contre ma jambe. Le soulevant doucement, je le repositionne face au champ de bataille, qu'il renifle d,un air curieux. Pourtant, même s'il semble un peu perplexe sur la conduite à adopter, il y a au moins un signe difficile à manquer : Ses longues oreilles se sont mis à s'agiter à la seconde où il a perçu les premières notes et  à présent, elles oscillent de gauche à droite, comme un métronome. Nous voila donc prêts, au même titre que nos adversaires.
Au signal de l'arbitre, nos deux adversaires se figent brusquement, avant de se mettre à pirouetter l'un après l,autre, tandis que leurs Pokémons se mettent en mouvement. Et si Orren semble déjà prêt à recevoir leur attaque combinée, de mon côté, il y a un petit problème...

''Liu...LIU !''


Mais il va m'écouter, oui ! Délaissant complétement le combat, le type Nomral se met à sautiller à chaque hausse dans le tempo du morceau et commence à se diriger vers l'un des coins du stade, manifestement très intéressé par l'un des hauts-parleurs. Faut le comprendre, une grosse boite qui fait de la musique, ça l'intrigue. Sauf que manifestement, son action aura déjoué la première attaque Bélier du Camerupt, qui le manque tout simplement pour aller s'aplatir un peu plus loin. Le camélidé ne tarde pas à se remettre sur pattes, avant d'opter pour une nouvelle charge droit sur le Skitty d'Orren. Dans le même temps, une fine poudre jaune commence à se répandre et pas besoin d'être un Ranger pour savoir ce que c'est...

''Liu...Va faire un calin à la fleur !''

Les oreilles dressées, le type Normal se retourne d'un bond, avant de partir à toutes pattes droit sur le Joliflor. Ce dernier tente de libérer un nouveau nuage de pollen, mais à la seconde où le thèeme (Extrêmement intrusif) qui suit la fin du refrain se déclenche, Liu se roule en boule et se contente de passer au travers, sans le moindre effet visible. Une lumineuse  ligne blanche révélatrice de sa Vive-Attaque et le voila qui percute le Pokémon Plante, avant de lui tourner autour en essayant de la caliner. Sauf que à présent, je ne sais pas trop ce que je peux faire pour qu'il arrête, surtout que son adversaire peut empoisonner les Pokémons par simple contact !

''Liu, recule maintenant !''

D'une démarche un peu vaseuse, la boule de poils saute alors en arrière avant de revenir vers moi. Il toussote et crache un peu mais il a encore l'air de tenir sur ses pattes. Ce bref répit me permet au moins de confirmer ce que j'ai cru voir au début du combat : Même si c'est inconscient, Liu a toujours une partie de sa démarche ou de ses mouvements qui se relient à la musique qu'il entend. Un peu comme un réflexe. Combiné à sa chance surnaturelle, il y a peut-être moyen que ses ''talents'' nous soient utiles.
D'autant qu'Orren semble prêt à me suivre donc...

''Je ne sais pas trop ce que ça va donner mais...Un aussi gros machin, si on lui donne le tournis, il devrait être beaucoup moins gracieux. Un duo de Vive-Attaque pour leur tourner autour, ça marcherait, tu penses ?''


Proposition adoptée à l'unanimité ! Le temps de réorienter (manuellement, oui, oui, je ne me moque pas de vous), Liu dans la bonne direction et de lui expliquer qu'il doit y aller très très très vite, avant de revenir et nous voila prêt. Comme deux fusées miniatures, les types Normal
se mettent à courir de plus en plus vite, avant d'alterner en zigzaguant. Et si killer fonce sur le Camerupt, de mon côté, je préfère demander à Liu d'embêter un peu la jolie fleur...En aucun cas je ne le laisserai se faire aplatir par ce gros chameau !

''Parfait et maintenant...Liu !''

Mortifié, je vois une flammèche (Ok, elle doit même pas faire la taille de mon poing) atteindre l'Evoli sur le dos. Ce dernier ne semble pas vraiment s'en formaliser, mais lorsqu'il revient vers moi, une magnifique tache noire vient couper la ligne blanche qui orne son épine dorsale. Néanmoins, on dirait qu'en plus des Pokémons, ce sont leurs Dresseurs qui sont en train de tourner en bourrique. Une situation qui me convient parfaitement, j'ai des comptes à régler avec ce Renaud...Et même si je ne m'appelle pas Sol, ce renardeau ne me dépasse que de peu lorsqu'il s'agit d'agacer quelqu'un que je n'aime pas !

''Je ne veux pas me mêler de ce qui ne me regarde pas, mais...C'est quand même ton Camerupt qui a lancé l'attaque, Renaud. On ne peut pas vraiment accuser ton partenaire, son Joliflor s'est juste défendu.''

Le regard du jeune danseur me CARBONISERAIT probablement sur place, s'il le pouvait. En revanche, son partenaire indigné continue de se plaindre avec véhémence, appuyant le fait que même des ''rustres'' pouvaient déterminer qui était en tort dans l'affaire. Désolé pour lui, d'autant qu'il n'a rien fait (Je dois avoir quelques Baies pour les brûlures dans mon sac, je lui en donnerais une pour son Joliflor, après ça...), mais l'air complétement furibond de l,autre vient atténuer la (très) brève culpabilité qui m'étreint.
Profitant de la situation, Orren se décide donc à mener une nouvelle charge, ordonnant à son SKitty d'utiliser Damoclès. Un peu pris de court, je tarde à réagir, d'autant que Liu se contente de regarder avec de grands yeux ravis le public qui a commencé à taper dans ses mains pour accompagner les assauts sur le terrain. Le rythme est bon , mais lorsque Killer se met à déraper et se retrouve à la merci de ses adversaires, je vous avoue que je panique '' un peu'' !

''....Liu, Météores !''

Désolé, dans l'urgence, je n'ai pas trouvé mieux. Pas question que Liu s'approche lui aussi, d'autant que la musique (Oui, je la garde en tête) est en train de ralentir et que nos adversaires risquent de reprendre l'avantage si nos deux Pokémons se retrouvent à terre. En revanche, je peux au moins éviter que la Feuille Magik du Joliflor ne vienne s'acharner sur Killer.

''Ouah !''

Woops...Avec son enthousiasme habituel, l'Evoli a un peu trop forcé sur les étoiles brillantes. La salve se transforme rapidement en torent lumineux et si nos adversaires ne peinent pas beaucoup à l'esquiver, ce n'est pas le cas du présentateur ! Lâchant son micro, ce dernier plonge littéralement derrière la table du jury (Dans les bras de John.I.Bravo) sous les éclats de rire du public. Un peu honteux, je cherche un peu de soutien de la part de Noé : Tandis que Solen est actuellement plié en deux sur son siège et mort de rire, mon père adoptif se fend d'un léger sourire avant de reprendre son air habituel. Désolé pour ton idole, Noé, j'ai pas vraiment prévu tout ce qui pouvait se passer.
Va falloir se rattraper pour la suite, puisque Killer est en train de vaciller comme si elle avait un peu bu. De l'autre côté du terrain, même s'ils continuent d'échanger des regards méprisants, nos adversaires se sont repositionnés et sont déjà prêt à reprendre l'initiative. La Skitty finit par se stabiliser mais la voir tourner comme ça, ça a réveillé quelque chose chez moi...Voyons, c'était quoi déjà...Ça a voir avec l'attaque Damoclès, j'avais lu ça en passant pendant un des cours de Roseverte. Difficile de me rappeler nettement la chose, surtout que je devais dormir à moitié, mais, me semble que ça concernait la façon pour éviter le contrecoup...Ah !

''Orren...J'ai un truc pour toi. Avant que Killer utilise Damoclès, demande-lui de courir après sa queue comme le font les Skittys. Je sais pas trop comment ça marche, mais Roseverte avait parlé d'un truc appelé ''énergie ciné-truc'' que ça permettrait de disperser, pour réduire le contrecoup après l'impact. Pendant ce temps, je pense que Liu pourra gagner du temps avec Jet de Sable. Et lorsque tu auras percuté le Camerupt, je leur réserve une surprise...Le genre de truc qu'on utilise qu'en dernier recours, si tu vois ce que je veux dire.''


Apparemment, il a compris. Laissant le temps au Dracologue de se préparer, je me penche vers Liu, pour lui demander de ''creuser un trou au milieu du terrain''. Rien de mieux pour motiver l'Evoli à jouer dans la poussière et ce dernier se jette droit sur son objectif avant de gratter frénétiquement le sol de ses pattes. Un épais nuage de poussière commence alors à s'élever pour envelopper nos adversaires tandis que le Skitty d'Orren se met à tourner sur lui-même de plus en plus rapidement, accélérant au fur et à mesure que le thème qui emplit la salle fait de même. Du coté de nos adversaires, leur tentative pour percer le voile qui obsurî leur vision rencontre des résultats mitigées : Le Jolifor tente une attaque Danse-Fleur mais dans le même temps, son partenaire camélidé tente un nouveau Rebondifeu...qui n'atteindra pas d'autres cibles que son collègue type Plante ! Et lorsque Killer a accumulé suffisamment de vitesse...

*DAM DADI DO, DAM DAM DIDOO DI DA♪*

*SBUNK*

Avec les dernières notes du refrain, un bruit sourd retentit à l'intérieur du nuage de poussière, lorsque le SKitty disparait à l'intérieur. Un mugissement surpris ne tarde pas à suivre, avant que le Camerupt percuté de plein fouet n'aille s'écraser à moitié sur son partenaire. Et lorsque Killer ressort du nuage avec une vrille (Il frime ou je rêve ?), c'est à Liu d'entrer en scène !

''Bon et maintenant Liu...Dernier Recours !''


''....?''

''...L'attaque qui brille beaucoup.''


Ah, là, il a compris ! De petite boule de poils, l'Evoli devient rapidement une petite boule de lumière qui va s'écraser contre la masse indistinct de nos deux adversaires. L'impact est suffisament violent pour souffler le reste de son attaque Jet de Sable...et l'Evoli dans le même temps, puisque ce dernier se retrouve projeté en arrière par le souffle, avant de roulé-boulé jusqu'à moi, L'air un peu sonné. Je ne sais pas si c'était une si bonne idée que ça, finalement...
Mon premier réflexe et de me rapprocher de l'Evoli, afin de vérifier qu'il va bien, mais même s'il semble un peu désorienté et secoue la tête de droite à gauche. De son côté, le Skitty d'Orren ne semble pas avoir subi de gros dégâts de recul...Mais vu la tête qu'il tire, je vous parie qu'il va zigzaguer pendant au moins une heure.

''Et c'est...terminé !''


Relevant la tête, je vous avoue que j'ai du mal à croire ce que je vois : Apparemment, l'attaque de mon compagnon à poil a complétement assommé le Camerupt de Renaud. Et lorsque l'énorme camélidé s'est effondré sur le côté, conséquence de la frappe combinée de Killer et Liu, le Jolifor a continué à suivre la musique. L'idée de faire un pas sur la droite quand un chameau géant vous tombe dessus par la gauche, même moi je peux vous dire que c'est pas la meilleure du monde !
Même si je suis désolé pour les deux Pokémons concernés (Surtout la petite plante qui gigote frénétiquement pour s'extraire de ce qui l'écrase), la tête de Renaud vaudrait presque la photo : Presque blanc, les pupilles exorbités, les dents apparentes et une petite lueur dans les yeux qui ferait même reculer Lucki dans son état actuel. Bien content de ne pas être la cible de sa colère, puisque actuellement, c'est son partenaire qui subit l'ardeur de sa rage. En fait, personne sur le terrain ne parle ou ne réagit à la fin du combat ..Par contre, dans les gradins, c'est l'explosion générale : Ça tape, ça crie, ça applaudit, c'est l'explosion ! Debout sur son siège, j,arrive tout juste à voir la tête de Solen qui dépasse de derrière son voisin et impossible de repérer Noé.
Après un bref conciliabule, les jurés alignés le long de la grande table finissent par attirer l'attention du présentateur et ce dernier s'empresse de rejoindre le quatuor. Quelques mots échangés et c'est en brandissant un petit papier qu'il revient vers nous, aussi exubérant qu'à son habitude.

''Ce fut long, ce fut difficile, mais nos jeunes talents ont donnés le meilleur d'eux-mêmes. Hélas, comme toute chose, ce merveilleux spectacle doit prendre fin. Nous avons assisté à des démonstrations de qualité et d'autres un peu plus...orthodoxes. Nos deux équipes sont pour le moment à égalité, mais au vu de ce dernier combat, le jury a tranché ! Je vais donc à présent annoncer les résultats et demande aux participants de me rejoindre !''

Un regard à Orren...Je peux me cacher dans un trou de souris, là tout de suite ? Non ? Bon, ben tant pis, mais tu passes devant !  Suivant le Dracologue, Liu dans les bras, je me retrouve droit comme un piquet et extrêmement mal à l'aise, maintenant que la pression du combat est retombé. Son papier en main, le présentateur reprend alors la parole, avant de nous désigner tous les quatre de l'autre main.

''Les vainqueurs sont indubitablement notre duo venu de la Pokémon Community. Néanmoins, nous sommes aussi ici pour juger leurs performances artistiques. Chaque équipe a fait preuve d'un bel esprit de combativité et d'inventivité. Leurs combinaisons étaient parfois harmonieuses, parfois surprenantes, mais elles ont gardées le public en haleine, jusqu'au bout ! Et c'est donc en accord avec les règles de ce premier tournoi rythmé....que je déclare vainqueur Orren Losvrôk et Cael Joy !''

On a GAGNÉ ! Je suis toujours aussi gêné et j'aimerais bien que ces gens oublient qu'ils m'ont vu danser toute la journée, mais on a gagnéééééé ! La bourrade que m'envoie Orren dans le dos manque de me faire étouffer mais je m'en fiche et je serre Liu plus fort contre moi. Aussi novice qu'il soit pour ce genre de choses, le petit Évoli a parfaitement rempli son rôle et s'en tire juste avec quelques brûlures sans gravité. Sous le regard profondément meurtrier de Renaud (Occupe-toi plutôt de ton Camerupt, la danseuse-étoile), nous nous retrouvons donc devant le jury, où la mère d'Orren nous remet rapidement deux petits médailles dorées. Néanmoins, un détail reste encore à régler...

''Et maintenant, notre prix spécial...Une tenue sur mesure, offerte par Karl FLagerfell en personne ! Lequel de nos deux champions se prêtera au jeu des essayages ?''

Premier à reculer, c'est pas moi, par pitié ! D'un bond, je me retrouve presque sur la piste de combat (et de danse), laissant Orren face à un Flagerfell qui le jauge de haut en bas avec un regard quelque peu gourmand. Une troupe d'aides en tailleur font alors leur apparition et emportent le dracologue derrière un paravent dressé pour l'occasion. On ne tarde pas à entendre des gloussements et des cris derrière ce dernier, mais même si je tremble rien qu'à l'idée de ce qu'ils lui font subir...Plus jamais, les robes !
C'est ainsi que s'achève la compétition, sous une seconde salve d'applaudissements du public.
Et je continuerais probablement de sourire, si Noé, depuis les gradins, n'attirait pas mon attention en agitant un petit objet...Euh...Attends, c'est une caméra de poche, ça ?!

''Ah non ! Non, non, non, NON !''

_________________
Mission : C'est l'heure du D-D-D-D-Disco! ft. Heath & Orren & Cael 1529618029-cael
Mission : C'est l'heure du D-D-D-D-Disco! ft. Heath & Orren & Cael Nrlv1q6

"You don't need a reason to help people...right ?''
Orren Losvrôk
Région d'origine : Kalos
Âge : 17
Niveau : 58
Jetons : 2911
Points d'Expériences : 1843
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Mission : C'est l'heure du D-D-D-D-Disco! ft. Heath & Orren & Cael   Dim 4 Sep - 6:51
C'est l'heure du D-D-D-D-Disco !



Orren écouta avec attention son camarade tout en gardant un oeil sur le terrain. Ils avaient de la chance, leurs adversaires avaient du mal à se coordonner tant ils étaient plus du genre à jouer en solo. Ca leur donnait le temps de rester quelques instants sur la défensive le temps que le Ranger explique son plan. Et il était génial. Il ne se doutait pas du tout que Killer avait de telles capacités offensives si... simples ? Il avait toujours vu les Skittys comme de simples Pokémons de compagnie, même la sienne. Et même si elle venait participer de plus en plus aux entraînement, jamais il n'avait penser la faire combattre. Jamais avant ce jour, et pourtant. La voilà qui combattait avec une certaine efficacité face aux deux autres Pokémons et en plus il apprenait un peu plus sur elle et Cael venait de créer une vraie stratégie d'un génie qui lui donnait un grand sourire. Oui il était prêt pour le bouquet final.

Il explique donc à Killer qu'elle va devoir tourner et attraper sa queue au rythme de la musique, en accélérant de plus en plus. La jeune Skitty, prenant cela pour un jeu se mit à tournoyer de plus en plus vite sous les encouragements de son dresseur. Pris par l'adrénaline du combat et dans une sorte d'euphorie, il se laissa même aller jusqu'à taper dans ses mains en rythme donnant le tempo à la félidé. Sans vraiment le remarquer bien des personnes commencèrent à taper dans leurs mains de concert, créant un véritable rythme qui secouait tout le terrain. Et ils augmentèrent le tempo comme le dracologue, encore, de plus en plus, comme le refrain qui s'emballait. Et le moment de lancer l'attaque arrive tandis que leurs adversaires tentaient vainement de percer le nuage de poussière soulevé par l'Évoli.

Trois, deux, un et... Bam ! Le choc retentit tandis qu'Orren venait de lancer sa Skitty dans une violente attaque Damoclès qui frappa le camélidé en plein dans son flanc. Cachée derrière l'épais rideau soulevé par le Jet de Sable de Liu, Orren ne vit que Killer en ressortir après le mugissement surpris et douloureux du Camérupt. Encore prise dans son élan et dans sa danse folle, elle tourbillonna dans les airs comme une patineuse artistique en pleine vrille avant de retomber sur ses pattes. Elle était groggy et semblait avoir du mal à se maintenir debout tant la tête devait lui tourner sans oublier le contre coup tout de même existant. Mais elle tenait bon, même si le dresseur se doutait qu'elle aurait le tournis pendant encore un bon moment. Ce fut alors que Cael lança la dernière frappe dans une virulente attaque Dernier Recours que son Évoli lança sur leurs deux adversaires empêtrés au sol. Et ce fut le coup de grâce. Le Camérupt ne pouvant encaisser plus et la Joliflor toujours prisonnière sous le corps de son allié. Liu retombe au sol non loin de Cael et celui-ci s'élança pour vérifier son état. Presque au même moment l'arbitre annonça la fin du match. Ouf ! Ils l'avaient fait. Et le jeune homme ne se doutait pas du résultat, totalement confiant. Certes ils n'avaient pas fait le spectacle de danse le plus grandiose jamais fait, mais le combat s'était très bien déroulé et ils avaient travailler ensemble tout du long. Et pour le préfet c'était le plus important.

La foule acclame les dresseurs et Orren put même voir Annie bondir sur places en applaudissant et en hurlant, sa voix se perdant dans le brouhaha sans qu'il ne comprenne quoi que ce soit. Mais ça lui importait peu, ils avaient gagné. Le Camérupt ne semblait plus en état de se relever et était affalé de tout son poids sur la pauvre vahiné.
Le visage enragé de Renaud ne put qu'emplir le Top-dresseur qui lui décocha un grand sourire empli de tout son mépris et qui voulait bien dire ce qu'il pensait. "Tu as perdu." A coté le pauvre Michel-Paul semblait dépité. S'étant même laissé tombé à genoux dans un geste mélo-dramatique, il semblait maudire tout ce qu'il pouvait. Si tu peux maudire quoi que ce soit, pense à ton camarade et à ton propre comportement. C'est ce qu'il leur fut fatal. A ne pas agir de concert et à s'engueuler ils avaient perdu bien du temps et avaient laissé aux deux jeunes de Lansat de prendre le dessus. Qui sait si ils avaient vraiment agi ensembles, l'issue aurait peut être été différente. Orren put alors rapidement jeter un coup d'oeil à sa mère qui arborait un grand sourire fière qu'elle était de son fils. Et il était heureux de l'avoir rendue fière.
Et alors l'arbitre revint vers eux en tenant dans sa main un papier qu'il avait acquis auprès du jury. Orren tourna rapidement son regard vers le Ranger et lui lança un immense sourire avant de s'avancer fier et tête haute vers le milieu du terrain comme les autres. Il avait prit Killer dans ses bras et caressait la Skitty pour la féliciter de son combat, laissant celle-ci se reposer et se remettre de son tournis. Et le verdict tombé. Ils avaient gagné ! Orren se laissa aller à un franc éclat de joie en riant et lança une légère bourrade de l'épaule dans le dos de Cael, manquant d'envoyer ce dernier au sol. Oups... Tout deux étaient fiers et heureux d'avoir emporté la victoire. C'est à ce moment que Mélinda Losvrok vint leur remettre à chacun une médaille dorée avec un grand sourire. En passant devant Orren elle lui fit un léger clin d'oeil tout en lâchant un rapide.

-Félicitation mon Riri ! C'était un beau match je suis fière !

Et le dracologue se redressa alors, bombant le buste avec un immense sourire aux lèvres. Il ne fit même plus attention aux regards meurtriers ou démunis de leurs adversaires. Tout cela était bien le cadet de ses soucis en ce moment. Il ne voulait que savourer cette victoire. Et il continua de câliner Killer, fier de son Pokémon. Promis il mettrait cette médaille sur un collier qu'il lui offrirait c'était obligé ! Puis ce fut au moment du cadeau spécial... Alors que l'arbitre annonçait le-dit prix, le Voltali vit le Phyllali faire un immense bond en arrière. Il n'eut même pas le temps de comprendre de quoi il s'agissait, son esprit empli par l'euphorie de la victoire, que Cael était déjà presque au niveau du milieu de terrain. Puis son esprit tilta.

Une... tenue sur mesure.... par... Karl Flagerfell ? Stop, stop stop ! On parlait bien là du célèbre couturier et homme dont Andreas ne tarissait pas d'éloges ? Euh... Veto ? Non ? Il pouvait se défiler non ? Eh bien c'était trop tard, Cael l'avait déjà abandonné à son triste sort. Vil Ranger, tu paieras cher cette traîtrise ! Orren ne put que déglutir tandis qu'une véritable armada de couturiers employés par l’égérie venaient l'attraper à bras le corps pour le traîner quasiment derrière un paravent. Malgré les applaudissements frénétiques des spectateurs, il a plus l'impression qu'on le traîne au billot.Et là il se retrouva face à l'homme. Grisonnant, arborant des lunettes de soleil à la hype de la mode et vêtu d'un sublime costard crème, il se défit de sa veste pour laisser apercevoir un veston argenté si brillant et scintillant qu'il semblait fait de métal précieux. Non mais il était fait en électrum son truc pour réfléchir autant la lumière ?.... Quoique aux vues du personnage, c'était presque une hypothèse plausible. Faisant cliqueter ses nombreuses immenses chevalières à ses doigts, il détailla le jeune homme avec un grand sourire gourmand. Au dehors, son camarade poussait des exclamation médusées, mais le dracologue était trop concentré sur sa survie et ce qui allait lui arriver pour y prêter attention.

Pourquoi avait-il l'impression de se faire jauger comme une marchandise, un morceau de viande ? Il avait déjà subit une séance d'essayage pour sa tenue de la Saint Valentin avec Heartnett, mais là... C'était mille fois plus flippant ! Ce regard brillant quand Flagerfell baissa ses lunettes sur le bout de son nez lui fit froid dans le dos. Non. Non. Pitié ? Il avait presque l'envie d'implorer. Il ne savait pas pourquoi mais un puissant frisson glacial venait de courir le long de son échine. Et alors le grand cirque guignolesque commença ! Les aides commencèrent à prendre des mesures dans tout les sens du jeune homme. Chaque partie de son corps eut le droit à une prise en bonne et due forme de ses mensurations, même les plus intimes. Non sérieux il était obligé de mettre la main... Glp... Oui il l'avait fait ! Eho ! Pas touche ! Ahem... Bref. Pendant ce temps un assistant un peu plus gradé (franchement à leur tenues on pouvait presque déceler la hiérarchie selon l'extravagance de celles-ci) notait chacune des mesures, Flagerfell était déjà en train de faire son choix dans les tenues qu'on lui apporta. Du satin, de la soie, des froufrous, des fils d'argent ou d'or. Devant ce déluge de tape-à-l'oeil, le jeune homme eut l'impression que son cerveau fondait. Il allait pas sérieusement porter cela ?

Pourtant au bout d'un moment on commença à le force à se dévêtir. Genre comme ça, derrière ce simple paravent. N'étant habituellement pas pudique, il se surprit cependant à rougir comme jamais et à bafouiller tout en tentant vainement de garder ses habits. Mais il finit en sous-vêtement et tandis qu'il tenta de protester le doigt de Flagerfell vint se poser avec fermeté, mais douceur sur ses lèvres.

-Chhhht. Ne dis rien, laisse faire l'artiste. Je vois ce qu'il te faut et ce sera.... Parfait !

Le ton langoureux et trop mielleux du couturier donna à Orren d'autant plus de sueurs froides. Il se sentait presque sali par cette voix qui venait de susurrer doucement. Non mais ce mec était barge ! Il avait souvent prit son référent pour un excentrique, mais là.... On était à un niveau au-dessus. On était à environ 12 Loans et demi ! Et sur l'échelle de l'extravagance c'était vachement haut ! Bien vite on se mit à le rhabiller avec les habits expressément choisis par l'homme aux lunettes de soleil. Tout les assistants gloussaient en le faisant se revêtir et il... Il rêvait ou certains le mataient ?! Complètement impuissant face à ce tourbillon de tissus, il ne put qu’obtempérer en rougissant grandement. Puis l'égérie s'approcha de lui, muni d'épingles et d'aiguilles. Il commença alors les retouches, plantant ça et là une aiguille pour rectifier la coupe du vêtement, la faisant correspondre de plus en plus à son anatomie. Comme dirais une certaine femme "Tou es oune V ! Il faut te mettre en valeur ma chéwie !" Ouais il avait clairement l'impression d'être dans une de ces émissions de relooking à la mode chez certains élèves. Puis l'homme se mit à l'ouvrage, rectifiant encore et encore de menues détails avant qu'on ne lui enlève à nouveau les vêtements pour les faire rajuster. Pendant ce temps, Karl Flagerfell commença à chercher des accessoires qui iraient à merveille avec la tenue. Il prit le visage d'Orren dans sa main et tourna sa tête pour voir sa boucle d'oreille. Il hocha la tête avec satisfaction avant de s'attarder sur le collier et le bracelet qu'il portait. Le premier était la griffe de dragons gravée que sa soeur lui avait offert. L'autre une des deux parties du pendentif dont Ruby possédait l'autre moitié. L'homme voulut en approcher sa main, mais un brusque grognement s'échappa de la gorge du dracologue qui fusillait l'homme du regard. "Essaie de toucher et t'es mort." Semblait-il dire. Le couturier haussa les épaules avant de se détourner et de commencer à trouver donc des accessoires. Puis on rapporta la tenue et il dut la vêtir. Puis, comme un peintre qui donne les quelques derniers coups de pinceau à son chef d'oeuvre, Karl Flagerfell vint réarranger quelques plis ça et là et faire porter au jeune homme les quelques accessoires avant qu'on ne le laisse se voir dans un miroir caché derrière un rideau que le couturier d'un geste cérémonieux.

Il portait un pantalon d'un blanc pur, des chaussures d'un doux noir bleuté si bien lustrées qu'on pouvait y voir son reflet. Il portait une chemise cintrée d'un bleu azur semblables à ses yeux surplombé d'un gilet argent comme Flagerfell avant qu'Orren ne constate avec horreur qu'il portait vraiment le gilet de l'homme qui s'en était séparé. Oh... mon... Arceus... Qu'Yveltal le frappe tout de suite où il allait mourir de honte. La chemise était rehaussée de fils d'argents qui dessinaient de délicats filigranes autour des boutons et il tenait une veste d'un blanc aussi pur que celui de son pantalon. Autour de son cou était accroché un noeud papillon mélangeant l'argent du gilet et le bleu de la chemise selon son sens. Mais ce n'était pas le plus ridicule non. Et cette rose blanche qui lui rappela de mauvais souvenirs passés dans la poche pectorale de sa chemise non plus. Non c'était ce qui trônait sur sa tête.... Un putain de chapeau haut de forme blanc ceint d'un ruban bleu de satin. Un fichu haut de putain de forme ! Avant même qu'il puisse dire ou faire quoi que ce soit, Flagerfell vint devant lui.

-Je l'avais dit. Absolument parfait. Avec un corps comme le tien c'est un grand plaisir de travailler. Hmm si seulement tout mes modèles étaient comme ça je serais l'homme le plus comblé. Ah ! Ta Maman peut être fière de ce qu'a donné ses gênes, un bel et fringant jeune homme. Allez va maintenant dévoiles-toi, tu as gagné ! Tes... affaires seront envoyées dans ta chambre. Il est temps de montrer ce que mon oeuvre peut faire sur un victorieux étalon comme toi ! Va mon poulain et surtout sourit et mets bien en valeur ma conception !

Toujours aussi abasourdi (allez savoir si c'était encore le choc de la tenue ou les paroles de l'homme), il se fit pousser en avant et repassa de l'autre coté du paravent. Aussitôt les gens encore présents qui étaient resté en haleine pendant l'attente de l'oeuvre du couturier applaudirent et sifflèrent le jeune homme. Plusieurs flash l'illuminèrent même et il se sentit se décomposer mentalement de plus en plus à chaque pas. Puis il vit Annie avec un appareil photo qui le déclencha une véritable rafale de clichés... NON ! Oh merde par Xerneas qu'avait-il fait pour mériter ceci ? Et cet idiot de présentateur qui continuait de déblatérer en faisant l'éloge du travail du couturier. Un grand sourie de façade forcé et mal à l'aise sur le visage, Orren pressa le pas avec son visage empourpré. Il saisit alors rapidement Cael au bras au passage pour rejoindre au plus vite leur chambre d'hôtel, saluant au passage d'un rapide signe de la tête, qui manqua de faire tomber son couvre chef. Son pas se fit de plus en plus rapide avec le jeune Ranger, souhaitant mettre le plus de distance entre lui et cet endroit maudit et rejoindre sa chambre.

Une fis arrivé, il découvrit ses vêtements parfaitement pliés dans un sac transparent. Il ne se fit pas prier et se débarrassa de cette embarrassante et extravagante tenue. Sérieux si on le voyait avec ça... Si Ruby voyait ça ou Heartnett... ou pire... LOAN ! Oh mon Dieu il était foutu ! Pourtant il ne pouvait s'en débarrasser ici. Il le ferait dès qu'il serait à Lansat, alors qu'il irait s'entraîner, discrètement pour que personne ne le remarque. Oui. Mais avant tout...

-Cael, écoute. Ce qui s'est passé ici, personne ne doit le savoir. Enfin pas pour notre victoire, mais pour cette tenue. Ca doit rester secret entre nous ok ? Tu me le promets hein ? Pitié promets moi d'en parler à personne, je te jure que je t'invite manger où tu veux ! Je régale promis ! Tu pourras même inviter quelqu'un si tu veux !

Oh oui il était prêt à tout. Par pitié, Xerneas faite que cela ne soit jamais sut par qui que ce soit à Lansat.... Ou sinon il était vraiment mal, très mal.




HRP:
 

_________________

Orren Losvrôk
If you resist, You'll feel the darkness penetrate on you. Don't resist. To the appeal of twilight...Let the darkness absorb your light...
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: Mission : C'est l'heure du D-D-D-D-Disco! ft. Heath & Orren & Cael   
Mission : C'est l'heure du D-D-D-D-Disco! ft. Heath & Orren & Cael
Page 1 sur 1
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :