Rien ne sert de courir quand on est pas doué. [PV Ashley & Calliste]
Shouhei Yamasaki
Shouhei Yamasaki
Région d'origine : Kanto
Âge : 14 ans
Niveau : 0
Jetons : 136
Points d'Expériences : 3
Nouveau Membre
Sujet: Rien ne sert de courir quand on est pas doué. [PV Ashley & Calliste]   Sam 14 Mai - 9:55

Rien ne sert de courir quand on est pas doué.


Il faisait beau et chaud dans le parc aujourd’hui. Un temps d’été en plein printemps, particulièrement agréable. J’avais bien vite eu envie de sortir en voyant cela, et comme je n’aime pas perdre mon temps, j’avais décidé de joindre l’utile à l’agréable. J’attachais mes cheveux en queue de cheval bien haute, passait un t-shirt blanc et un short rose, des baskets de course, et je prenais de quoi grignoter et surtout beaucoup d’eau. Oui, aujourd’hui, j’allais m’entraîner, au moins un peu ! Comment voulez-vous qu’un type qui ne sait pas se servir de ses muscles survive dans des ruines anciennes en pleine fouille, hein ? Je veux devenir le meilleur chercheur, et pour cela, il faut que je puisse à la fois compter sur mes Pokémons, et à la fois sur moi !

C’était donc ainsi habillé que je sortais, m’étirant un peu une fois dans le parc. Mon œuf et Poséidon avaient été laissés à la chambre, et contrairement à d’habitude, Cierge n’était pas posé sur mon épaule. J’avais décidé, aussi, de « dompter la bête », soit mon Coupenotte. J’avais donc donné une mission à Héraclès : courir avec moi, sans faire tomber mon petit Funécire. Et il avait l’air de prendre ça très à cœur, puisqu’il s’était mis en position de course, mon bébé sur le dos. Ils avaient l’air bien fier.

« - Vous êtes prêts, les loulous ? On va y aller ! »

Je n’étais pas vraiment sûr de ce que je faisais moi-même, mais bon. Qui ne tente rien n’a rien. Je me lançais donc après moult préparations. Pas un rythme trop rapide, il ne fallait pas que je m’épuise aux premiers mètres. J’avais prévu un parcours simple, suivant le chemin du lieu, sans chercher à passer par l’herbe ni par aucun terrain « dangereux ». Et j’étais plutôt satisfait ! Tout se passait bien, enfin, pendant les premières minutes. Nous courions, Héraclès et moi, à la même vitesse, lui ralentissant pour ne pas me distancer de trop. Et ce fut ainsi pendant le premier quart d’heure, jusqu’à ce que la chaleur me fasse tourner la tête. Ca allait bien se passer, enfin, normalement… Le Coupenotte était un peu plus loin, et lui et Cierge me fixaient sans comprendre. Mais je me forçais à tenir. Je ne voulais pas abandonner si tôt !

« - ARG ! »

C’était sans compter sur cette chute magnifique, me prenant le pied dans mon autre pied et chutant merveilleusement au sol, avec l’air d’un Magicarpe séché grillant au soleil. Je ne me relevais pas. J’avais mal partout, j’étais épuisé, et il faisait vraiment trop chaud… Y’a bien quelqu’un qui viendra me sauver, quand-même ?!

(c) Codage by FreeSpirit


_________________
Rien ne sert de courir quand on est pas doué. [PV Ashley & Calliste] 1537372859-miniat-6-x-131
"This is the moment that makes it all worthwhile."
Ashley Kennedy
Ashley Kennedy
Région d'origine : Unys
Âge : 15 Ans
Niveau : 0
Jetons : 756
Points d'Expériences : 12
Nouveau Membre
Sujet: Re: Rien ne sert de courir quand on est pas doué. [PV Ashley & Calliste]   Dim 15 Mai - 17:53
ft. Alyx & Calliste



Rien ne sert de courir quand on est pas doué


Lever à l'aube, entrainement rigoureux, petit déjeuner rapide, farces et coups fourrés d'un certain Scorplane, tout cela faisait partie du quotidien d'Ashley désormais. Elle s'y était depuis habituée, même si une personne extérieure à l'île trouverait sans doute ça complétement barge. Elle n'aurait absolument pas tort. D'un point de vue de Pyroli, en revanche, c'était complétement ordinaire. Bref, un début de matinée normal, en somme.

Vêtue de vêtements de sport, la jeune fille avait passé sur ses épaules une serviette blanche, sortant du dortoir Pyroli pour son habituel jogging matinal. Laissant pour une fois Hashmal dans sa ball, parce qu'elle regrette encore la dernière fois qu'elle a couru avec lui, la jeune fille avait commencé à courir. Encore une fois, elle ne savait pas où elle s'arrêterait. Ainsi, elle avait commencé à partir au pas de course, faisant un parcours assez simple: Partir du dortoir Pyroli jusqu'au Noctali. Traumatisme ?... Noooon. S'accordant quelques arrêts de temps en temps pour se reposer ou faire quelques étirements, elle en profitait pour laisser Hashmal se dégourdir les pattes. Finalement arrivée au dortoir précédemment cité, elle se décida à partir pour le parc du campus, n'ayant pas spécialement envie de s'approcher du Lac Corail. Elle avait alors rappellé dans sa ball son Pokémon.

Finalement arrivée en marche rapide au parc, la brune jugea meilleur de marcher pour le moment, histoire de ne pas s’épuiser inutilement pour le retour. C'est donc en marchant tranquillement dans le paisible lieu qu'elle passait sa serviette sur son visage quelque peu transpirant. Il faisait chaud aujourd'hui. Ashley profitait du calme présent en ces lieux, jusqu'à entendre un bruit.

« - ARG ! »

La brune scrutait les environs. Qu'est-ce que ça pouvait bien être ? En cherchant bien, elle remarqua une jeune fille au sol, face contre terre. Une chute, probablement. Ashley courut alors jusqu'à cette dernière pour s'assurer de sa santé.

« Hé, tu vas bien ? » demanda-t-elle.

Question stupide, sans doute. Sans attendre de réponse, la Pavonnaise attrapa le bras de la fille aux cheveux roses pour la relever puis passa ce même bras autour de son épaule afin d'approcher celle-ci d'un arbre non-loin. Une fois près de l'arbre, la brune adossa l'inconnue contre celui-ci avant de s'accroupir devant.

« ça va aller ? Quelqu'un va venir, au cas où. »

Ouais, encore fallait-il appeler quelqu'un. Ce à quoi Ashley pensa seulement en prononçant cette phrase. Elle sortit alors la ball de son Scorplane afin d'en libérer ce dernier.

« Hashmal, ramène quelqu'un, n'importe qui qui pourrait nous aider, d'accord ? Et tu as plutôt intérêt de le faire, compris ? » insista-t-elle.

Parce qu'il serait capable de ne ramener personne pour embêter sa dresseuse. Finalement, il semblait avoir compris et s'envola vers l'intérieur du parc, s'approchant d'un jeune garçon sur un banc, gesticulant pour essayer de se faire comprendre.

© redSheep sur Wild Roar

_________________


 
Ashley exprime sa joie de vivre en plum
Ashley▬ «What am I supposed to do if I am alone ?»
 

(c) Myuu.BANG!

 
Invité
Anonymous
Invité
Sujet: Re: Rien ne sert de courir quand on est pas doué. [PV Ashley & Calliste]   Jeu 19 Mai - 20:35
Calliste lisait. Il ne semblait pas du tout perturbé par le chahut autour de lui. Il leva les yeux de son livre et se dit qu’il fallait peut-être aller dehors, histoire que Tskaad ne démolisse pas complètement sa chambre. Tsikaad, qui s’ennuyait mortellement dans cette chambre mais refusait catégoriquement d’abandonner son maitre fut ravi que son dresseur ait enfin décidé de se bouger. Calliste, histoire d’embêter un peu son fidèle compagnon pour se venger regarda son Coxy et lui demanda :

- on fait quoi ? On va nager ?

- Coxyyyyyyy !!! Répondit son pokémon d’un ton catastrophé, s’immobilisant d’un seul coup.

- Je sais, je sais c’était bas. Je n’ai pas oublié que tu détestes l’eau… On va voir le parc ? Il y aura assez d’espace pour que je joue avec toi.

A peine Calliste prononça ces mots que le malicieux pokémon s’était déjà accroché à son dos, comme à chaque fois que Calliste allait quelque part. Le jeune garçon ne s’en formalisait plus. Il avait déjà l’habitude et bien qu’il ne l’admette jamais, il adorait ce trait de caractère chez son pokémon.

Il prit quelques baies avec lui, une bouteille d’eau et des jouets pour Tsikaad puis sorti de sa chambre. Son dortoir se trouvant à l’exact opposé, Calliste mit vingt minutes pour arriver au parc. Le trajet ne s’était pas effectué sans mal, il est vrai. Ayant un peu mal au dos (Tsikaad devait VRAIMENT se mettre au régime), le dresseur décrocha avec douceur mais fermement son ami. Boudeur, ce dernier décida de faire toutes les bourdes possibles, dont une particulièrement embêtante : se cogner contre le Cizayox du professeur Creed. Calliste sut d’emblée qu’il allait avoir des ennuis. Il ne fut pas déçu : Tsikaad vint immédiatement se cacher derrière son dos et le Cizayox l’attaqua lui. Coup de bol, le professeur rappela son pokémon histoire d’éviter une punition pour blessure ouverte et potentiellement grave sur un élève. Après une moue méprisante et des mots aussi blessants qu’auraient pu l’être les attaques du Cizayox, le professeur Creed s’en alla. Tremblant, Calliste mit quelques secondes à s’en remettre. Puis il se tourna furieux vers son compagnon qui lui lança un regard de pure innocence. Après un soupir agacé, Calliste continua son chemin vers le parc. Comme si de rien n’était, Tsikaad continua à voler gaiement, mais en étant plus prudent cette fois-ci. Malgré lui, le dresseur du garnement ne put retenir un sourire amusé.

Sans d'autres accidents notables, ils arrivèrent au parc et Calliste dénicha un banc plutôt bien orienté pour être au soleil et pouvoir lancer à son Coxy ses jouets. Quelques allers-retours de Tsikaad plus tard, un Scorplane très agité sprinta (si un pokémon volant peut sprinter) vers lui. Il fit une série de gestes que le jeune garçon ne comprit ce qui sembla agacer le pokémon. Il prit des pattes de Tsikaad un de ses jouets et s’enfuit. Furieux, la victime le poursuivit sans attendre son maitre. Ayant peur que l’un des pokémons ne se blesse, il les suivit en courant tout en se promettant de passer un savon au maitre de ce voleur.  

Mais lorsqu’il s’approcha des deux pokémons, son attention fut détournée. Il comprit soudain la raison du larcin. Une fille était à terre, et elle semblait mal en point. Une autre fille était à ses côtés et semblait paniquée. Une lueur de soulagement pouvait se lire dans son regard lorsqu’il était arrivé. Voyant que la blonde au sol était proche du malaise, le garçon saisit sa bouteille d’eau qui était resté dans sa sacoche et la lui tendit.
Une fois qu’elle eut bu, il lui demanda :

- Ca va mieux ? Tu veux qu’on te conduise à l’infirmerie ?
Shouhei Yamasaki
Shouhei Yamasaki
Région d'origine : Kanto
Âge : 14 ans
Niveau : 0
Jetons : 136
Points d'Expériences : 3
Nouveau Membre
Sujet: Re: Rien ne sert de courir quand on est pas doué. [PV Ashley & Calliste]   Sam 21 Mai - 11:30

Rien ne sert de courir quand on est pas doué.


J’entendais des gens s’agiter autour de moi alors que j’essayais de me relever, mort de fatigue. La chaleur me semblait insoutenable, comme si un poids double au mien avait été posé sur mon dos. Une voix me demanda si j’allais bien. J’aurais aimé répondre que non, évidemment que ça n’allait pas, mais même ça me semblait être un effort trop grand. La fille – puisque sa voix me laissait penser que c’en était une – me saisit par le bras et m’aida à me relever, me conduisant à l’ombre d’un arbre. Parfait. Héraclès et Cierge étaient revenus près de moi, préoccupés par mon état. Je reprenais lentement mon souffle, le regard fixé sur un point dans le vide. Définitivement, me lancer comme ça, comme un idiot, ça n’était pas la meilleure des idées que j’avais eue. Mais ça irait. Ca va toujours.

« - Je vais… Bien… ! »

J’essayais de rassurer la brune, mais même moi je n’y croyais pas. Puis, plus loin, un autre garçon arrivait. Visiblement, c’était lui que le Pokémon de la demoiselle avait ramené. Et heureusement qu’il avait apporté de l’eau, sinon, j’aurais jugé qu’il était inutile. Je buvais sans me retenir, poussant un soupir à la fin, avec un sourire soulagé. Ca allait déjà mieux.

« - Ca va aller… Merci, et désolé… J’aurais pas dû venir courir comme ça bêtement. Alors qu’il fait si chaud, c’était débile… ! »

Je regardais tour à tour les dresseurs et les Pokémons. Tout ce monde rien que pour moi, ça fait plaisir. J’attendais encore quelques secondes pour me redresser un peu, reprenant mes esprits. D’habitude, je ne m’excuse pas, mais là, je me suis juste senti ridicule, et ça me rend nerveux. Donc autant paraître timide et poli que trop attaché à son image, non ?

« - Je m’appelle Alyx. Et eux, c’est Héraclès et Cierge. » disais-je en montrant successivement le Coupenotte et le Funécire qui venait de s’installer sur ma jambe, et à qui je donnais une petite caresse. « La prochaine fois, j’emmènerai un autre gars du dortoir au cas où. Les Noctalis sont parfois vachement doués en sports… »

J'avais quelques noms en tête, mais encore fallait-il qu'ils aient du temps libre pour accepter de venir courir avec un novice comme moi.

(c) Codage by FreeSpirit


_________________
Rien ne sert de courir quand on est pas doué. [PV Ashley & Calliste] 1537372859-miniat-6-x-131
"This is the moment that makes it all worthwhile."
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: Rien ne sert de courir quand on est pas doué. [PV Ashley & Calliste]   
Rien ne sert de courir quand on est pas doué. [PV Ashley & Calliste]
Page 1 sur 1
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :