Connexion
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 3

Pokemon Community

T’façon tu m’aimes trop pour me tuer là. Et on est sur un forum tout public tu n’as pas le droit..
en savoir plus ?
Marcher puis dormir sous la lune.
Marcher puis s'enlacer jusqu'à l'aurore.
Marcher puis s'aimer pour l'éternité.
Marchaimer.
en savoir plus ?
Contrairement à ce que tu penses, les gens ne sont pas prisonniers de leurs idéaux. Et tu devrais toi-même en prendre conscience ...
en savoir plus ?
Les gosses dans ton genre n'ont aucune expérience de vie. Et certainement pas leur mot à dire pour juger les autres.
en savoir plus ?
T’es là depuis une seconde à peine et tu me casses déjà les couilles. C’est parfait.
en savoir plus ?
Je ferai tout pour que ce soit notre flamme qui reste allumée à la fin de ce combat.
en savoir plus ?
Je te l'ai dis Alex, à demi mot, que je t'aime. C'est vrai, pourtant je t'aime… Est-ce là? La fin de notre relation? Un message perdu que j'essaie de sauver au bord d'une plage alors que tu te noies dans tes sanglots? Je ne me savais pas condamné aux sables
en savoir plus ?
Tu es prêt Germain ? Reste sage et admire le spectacle, surtout n'interviens pas et sois gentil, trouve moi une cigarette.
en savoir plus ?
Je ne peux pas te contredire, tu as merdé en beauté.
en savoir plus ?
Je continuerai de t’aider, de t’assister, ou te servir, pour atteindre ton rêve. Même en sachant tout ça. Même si, pour se faire, je dois abandonner mes propres rêves.
en savoir plus ?
Son paquet d'Eucalyptus avait provoqué le chaos.
en savoir plus ?
Mademoiselle Potts ? Je suis désolée mais … est-ce que vous pourriez m’aider à trouver un partenaire, je ne connais personne et je …
en savoir plus ?

Asteriane Abrasax
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5135-357-asteriane-abrasax-an-eye-for-an-eye-givrali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5137-asteriane-abrasax-givrali#54480
Taille de l'équipe : 1/2
Région d'origine : Kanto
Âge : 14
Niveau : 6
Jetons : 371
Points d'Expériences : 122
1/2
Kanto
14
6
371
122
pokemon
1/2
Kanto
14
6
371
122
Asteriane Abrasax
est un Topdresseur Novice

Terrell & Aster
« Don't fail to try, fail trying»



Skateboard ou Rollers?



"Il y a aussi les mêmes chiffres ici, regarde!"

"En effet, ce doit être parce que ce fossile est plus ancien, regarde son taux de kolqifaneutose -c'est ainsi qu'Aster comprenait ce mot- est plus élevé!"

Aster suivait -ou plutôt tentait- de suivre avec horreur une nouvelle discussion scientifique dans la salle commune des Givralis. Aujourd'hui elle avait acceptée d'être dans ce dortoir principalement scientifique, même si elle ne comprenait toujours pas pourquoi on l'avait mise ici. Chaque jour elle se rendait compte de l'écart qu'elle creusait avec les "têtes" de son dortoir, qui excellaient dans les sciences et obtenaient des résultats affolants dans certaines disciplines. Asteriane n'arrivait pas à comprendre comment elles faisaient pour rester autant de temps à étudier des données qui lui étaient incompréhensibles, à lire des bouquins sur des études faramineuses et à étudier. Mais ce qui restait le plus incompatible avec la façon de vivre de la jeune dresseuse, c'était le nombre d'heures pendant lesquelles elles pouvaient rester sans sortir.

Aster était sortie déjà faire un tour de l'Académie il n'y avait pas une demi-heure de cela que ses jambes la démangeaient déjà. Elle avait besoin de sortir, de bouger, de se vider la tête. Elle le faisait à leur place visiblement, parce que rien que de les voir ainsi concentrées à ce casser la tête sur elle ne savait quelle énigme mathématique lui donnait une brutale envie d'avaler un bol d'air et de bouger. La jeune adolescente leva les yeux au ciel et se passa une main sur le front pour remonter dans sa chambre avec Styx. Quelques têtes s'étaient levées à son départ: elle n'était pas la seule à se demander ce qu'elle faisait ici.

Certaines filles avaient bien essayé de l'approcher à coup de "Toi aussi tu veux être Scientifique? Tu veux m'aider à résoudre ce problème? T'as envie d'étudier avec nous? On fait un échange de livres et de potins le mardi dans la salle commune si ça t'intéresse.". Et pour l'instant aucune de ces approches n'avaient été vraiment concluantes. En même temps il fallait avouer que la jeune Abrasax n'y mettait pas vraiment du sien, elle évitait purement et simplement le contact avec trop de chiffres et de statistiques qui lui donnaient mal à la tête. La dresseuse entra dans sa chambre et passa de son côté. Ce n'était pas bien compliqué de reconnaître le côté de la chambre qu'elle occupait: le sien était dans un désordre pas possible, on aurait dit qu'une horde de Tauros était passée par là. Enjambant ses gants de boxes et ses bandes de protection qu'elle n'avait pas encore ré-enroulées, la rousse faillit se casser la figure en glissant sur un paquet de bonbons gélatineux qui avaient à moitié fondus -certainement à cause de Styx.

"Merde!" souffla-t-elle en atteignant enfin son armoire.

Elle saisit son gros sac de sport et y fourra sa gourde de course, ses rollers, quelques vieilles protections déjà bien amochées, un paquet de barres énergisantes "Barres Lainergie". Elle réussit à mettre la main sur une serviette et la colla sous son nez: elle était propre. Elle l'ajouta donc à son paquetage et tira sur la fermeture Eclair de son sac. Elle s'apprêtait à ressortir de la chambre lorsqu'elle entendit Styx tirer sur quelque chose sous ses affaires amassées. Une planche à roulette quasiment neuve apparut sous une pile de pansements et une trousse de premiers soins.

"Ouah! J'avais oublié son existence à celui-là! Merci Styx!"

La jeune casse-cou prit de la mâchoire de son Malosse le skateboard et y jeta un coup d'oeil. C'était le cadeau de ses parents pour son entrée à l'Académie et Aster n'avait pas encore eut le temps de s'y essayer réellement. Bien sûr elle avait déjà fait du skateboard avant, elle glissait même plutôt pas mal, mais cette planche là était faite pour le freestyle et elle voulait apprendre quelques figures. Elle s'en sortait plutôt bien sur rollers, alors pourquoi ne pas essayer sur skate? Un sourire satisfait s'installa sur ses lèvres et la jeune fille en short de sport et tee-shirt rouge de son ancien club de roller sortit de sa chambre. Elle avait laissé ses épées dans la chambre: inutile de se blesser en tombant!

Evitant les regards interrogateurs et parfois méprisants de certaines Givralis, la fille Abrasax se rendit directement au parc en essayant de se souvenir des conseils que Notos -skater plus que confirmé- lui avait donné lorsqu'elle avait reçu sa planche. Arrivée au parc, son Malosse sur ses talons, la jeune fille posa son sac près des marches et des pots de fleurs pour poser son skate. Elle mit des protège-coudes et protège-genoux et s'élança. Elle commença d'abord par quelques 50-50, c'était apparemment la figure la plus simple, celle que Notos lui avait apprise et qu'elle savait faire. Elle enchaîna sur un 180 backside déjà un peu plus corsé pour elle, mais qui restait la base des figures de skate. Sautant par-dessus les pots de fleurs, la demoiselle respirait enfin l'air frais de l'Ile. Elle restait enfermée trop longtemps!

Aster prit de l'élan avant de sauter sur un terre-plein pour tenter un five-O, qui consistait à grinder uniquement avec les roues arrières. La jeune fille ne parvint pas à maintenir son équilibre et s'étala un peu plus loin. Loin d'abandonner, elle se releva avec le sourire, ignorant les égratignures et les bleus et recommença. Elle perdait à chaque fois sa prise avant d'achever de grinder. Elle ne remarqua pas qu'un élève s'approchait un peu plus loin.


Fiche codée par .TITANIUMWAY



Don't fail to try, fail trying! [PV Terrell] 1463439635002487800

~ An eye for an eye... ~

Aster Chibi :
Don't fail to try, fail trying! [PV Terrell] 1465144748-chibiaste
Merci à Alyx!!  Leonidas Blackhart
Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité
Allez, encore une journée à rien foutre ! Y'avait pas grand chose à faire sur cette île à part lire des bouquins sur ces stupides pokémons, en apprendre plus sur eux et nia nia nia. Ce sera génial pour toi Terrell ! Entouré de rats de bibliothèque, de bouquins, d'énigmes de maths et de stratégies à la con, ses parents avaient vraiment cru qu'il deviendrait soudainement un élève modèle, avec l'envie sincère d'apprendre sur un sujet aussi nul à chier ? Le dortoir Phyllali était cafi de personnes studieuses, réfléchies, calmes...des garçons bien dans leurs souliers cirés, à l'allure mignonne et gentille. Cela allait sans dire, on pouvait reprocher ce qu'on voulait à l'équipe de pokémon tarés de Roddy, mais lui, il avait été une perle. Genre, le type qui est là quand on a une question, qui s'efface quand on le demande et qui reste mignon avec ses grands yeux lisant un bouquin. Ça avait plutôt mal démarré, ouais. Mais, somme toute, c'était plutôt lui qui avait été négligent envers son colloc' plutôt sympa. Bof, t'façon, Rod, c'était juste une exception qui confirmait la règle. C'est pas parce qu'un seul type était sympa dans le tas que ça changeait les choses.

Surtout qu'ils ne le laissaient pas tranquille, ces glands rêvant d'être des chênes. Ouais, vous savez, les chênes qui sont super sages, qui disent des trucs que personne comprend et qui hoche la tête en se grattant la barbe. Après, tous les autres, écrasés par tant de charisme se contentent de faire des « hiiiin » bien longs et bien hypocrites pour mimer la compréhension soudaine. Pour Terrell, le seul « hiiiin » qu'il pouvait pousser, c'était en lisant à haute voix sa note à la fin d'un exam'. Non, il n'essayait même pas : trop compliqué et pas intéressant. Enfin bref, il fallait dire que sécher les cours n'aidaient pas aux résultats ni à la réputation qu'il entretenait avec ses professeurs. Il se souvenait d'ailleurs de plusieurs essais d'approche par des élèves mal à l'aise socialement : ils avaient pensé que c'était par malaise que Terrell évitait les autres Phyllali et que donc, ils pourraient chopper un gars plus cool qu'eux pour les faire briller auprès des autres élèves de cette académie pourrie. Mais que dalle ! Ils n'avaient juste pas les mêmes centres d'intérêts.

Un idiot en particulier, ce crétin de Todd, le harcelait presque pour se liguer contre le préfet actuel. Terrell savait pas trop, mais quand l'idée d'une rébellion germait, fallait pas la cacher ou quoi ? Parce que lui, à part jouer les salopards avec ces lèches-bottes à la carrure pas du tout Phyllalienne, il avait clairement des ambitions. Il pouvait faire de certaines vies un enfer de ce qu'il avait entendu, donc Terrell avait simplement refusé de choisir un camp pour le moment, prétextant qu'il en avait rien à foutre de cette gue-guerre pour le pouvoir sur deux lits de camp et trois tonneaux. Même lui n'avait pas eu recours à la violence encore une fois envers un de ces camarades, ce qui était un exploit en soi. Il fallait dire que le fait de pouvoir se barrer à toute vitesse sur son skate n'importe où à l'extérieur arrangeait bien les choses. Tout de même, il craignait qu'un de ces jours, Todd le coince dans un endroit confiné et l'oblige à rejoindre son camp contre son gré. Terrell n'avait rien contre l'action, yep, mais, heu, l'idée d'un pseudo gang était un peu étrange. Il s'amusait déjà bien tout seul à faire des tricks, tagger quelques murs et chaparder quelques fruits à la cantoche. Violenter les plus faibles ne l'intéressait pas plus que ça, même s'il ne volerait pas au secours d'eux.

Dans ses réflexions, alors qu'il roulait à vive allure dans le parc, son Nidoran tentant de le suivre – ça lui fera les pattes à ce masticateur de planche de skate – il entendit soudain le bruit d'une chute plutôt vive. Décidant de faire un détour pour se marrer un coup en observant un fils à papa prépubère ramasser ses bouquins – et pour une fois, ce n'était pas lui qui les avait fait tomber – il resta interdit en remarquant plutôt une fille équipée comme pour sa première leçon de skate. À sa surprise, elle se releva pour retenter un grind, laissant Terrell avoir un meilleure angle de vue sur son visage. Il haussa un sourcil en constatant la faible maîtrise technique de cette gonzesse et décida  de s'incruster pour frimer devant un public ne pouvant être que subjugué par ses talents en tricks. Son casque audio, branché à aucun appareil électronique, autour du cou, il prit sa décision.

Il s'élança d'un coup sec sur le sol puis effectua un darkslide, un demi-flip où il en profita pour repositionner son skateboard sur les trucks arrière pour grind en un bluffant five-0. Sautant de ce qui lui avait servi de rampe, il freina puis se retourna vers elle.

« Hey, c'est pas un sport pour les d'moiselles, mamzelle. Tu risques de transpirer et faire couler ton maquillage. » fit-il, pensant amèrement à ses deux sœurs à la coquetterie et la féminité bien trop prononcées. « Tu ferais mieux d'abandonner, ou t'y mettre sérieusement.» ajouta Terrell, lui adressant un clin d'œil.

C'est à ce moment que son Nidoran sauta sur la planche sur laquelle il avait le pied posé pour se donner le genre beau gosse inatteignable, un bras sur son genou. Forcément, la planche se déroba sous lui soudainement, mais, malgré sa surprise, Terrell parvint à mettre les mains au sol pour reprendre son équilibre et revenir surs ses jambes. Étonné par ses propres réflexes, il tâcha de cacher le rouge de ses joues en gardant une expression digne, comme si tout cela avait été prévu depuis le début. Une goutte de sueur sur le profil caché aux yeux de l'élève indiquait qu'il venait d'avoir une chance inouïe de ne pas s'être étalé comme un moins-que-rien devant son audience. Terrell se promit de réprimander Eraldin dès leur retour au chalet et se hâta de lui reprendre de la bouche – car il la mâchouillait encore ! Son Nidoran, non content d'avoir capté l'attention de son dresseur, tenta de résister puis lâcha prise soudainement, s'amusant de voir le jeune homme reculer violemment. Il s'approcha ensuite du garçon pestant contre lui, ses oreilles remuant doucement alors qu'il détectait enfin la présence du pokémon de l'autre élève. D'un réflexe qu'il avait à la rencontre de chaque nouveau pokémon, Eraldin gronda et baissa légèrement la tête, prévenant ainsi qu'il n'avait aucunement peur d'être plus petit ou plus faible. Terrell lui tira une oreille pour lui faire stopper son grondement, mais il resta dans la même position défensive.

« Ouais, heu...excuse-le, il aime pas les pokémons qu'il connaît pas. Bref, tu te relèves ? »

Allait-il être plus petit ou plus grand que cette nana ? Cette fille était la première personne depuis longtemps à posséder une planche de skate pour le freestyle, ce qui imposait un certain respect. De loin, il n'avait pas remarqué l'allure neuve et la finition de bonne qualité. Impossible qu'elle ne l'ait bricolée toute seule, cela dit.

« Yo. Moi, c'est Terrell. Je fais du skate pratiquement toute la journée, alors, si tu veux des conseils, ben...T'as qu'à essayer de me suivre. » proposa-t-il remettant son skateboard sous ses pieds. « Si tu peux pas suivre l'allure, ce sera pas la peine d'essayer les figures. »

La regardant un instant supplémentaire, il siffla Eraldin et s'élança sur la route principale. L'air frais de l'île lui faisait du bien alors que son pokémon le suivait à vive allure. Il effectuait des tas de tricks au hasard de l'environnement, kickflip, heel, grind, slide...Terrell ne se retourna qu'une fois, durant une récupération de nosegrind sur un banc public, faisant un tour complet sur ses trucks avant pour vérifier qu'elle suivait le mouvement ou, justement qu'elle n'y parvenait pas. Le garçon ralentissait un peu l'allure pour lui permettre de continuer l'échauffement sans être perdu de vue puis décida de s'arrêter à l'autre bout du parc. Il s'assit, offrit une caresse à la base de la corne de son Nidoran, heureux de recevoir une rare marque d'affection, puis observa la fille parvenir au bout du chemin...ou le laisser seul, ne l'ayant pas suivi.
Asteriane Abrasax
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5135-357-asteriane-abrasax-an-eye-for-an-eye-givrali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5137-asteriane-abrasax-givrali#54480
Taille de l'équipe : 1/2
Région d'origine : Kanto
Âge : 14
Niveau : 6
Jetons : 371
Points d'Expériences : 122
1/2
Kanto
14
6
371
122
pokemon
1/2
Kanto
14
6
371
122
Asteriane Abrasax
est un Topdresseur Novice

Terrell & Aster
« Don't fail to try, fail trying»



Skateboard ou Rollers?



A sa dernière chute, Styx étouffa un aboiement qui ressemblait étrangement à un rire et s'attira les foudres de sa dresseuse. Elle s'en fichait de toutes façons elle y arriverait! Elle tentait une ultime fois de garder son équilibre en se penchant en arrière puis un peu plus en avant lorsqu'elle se sentait trop basculer mais ce fut encore une fois un échec et le sol plus dur qu'il n'y paraît l'accueillit à bras ouverts. Retenant un chapelet de jurons qui -et elle citait sa mère- "était digne d'une charretière ou d'un prisonnier", la jeune fille entendit un bruit de planche derrière elle. Toujours étalée sur le sol, elle se retourna pour voir un gars débouler sur son skate. Il avait le look adéquat, un bonnet enfoncé sur son crâne avec un casque de musique, un pantalon large et des mèches de cheveux rebelles écrasés sous son couvre-chef. Le stéréotype basique du skater en fin de compte. Mais ce n'était pas le physique de l'individu qui impressionna Aster -cette-dernière n'y fit pas vraiment attention- c'était plutôt ses tricks. Oui car le maître de la Ligue aurait pu se tenir sur la planche à roulette, qu'Aster s'en serait moqué, ce qui retenait son attention c'était comment il arrivait à enchaîner ainsi autant de figures complexes. En tout cas, ça n'avait pas l'air de l'être pour lui! En particulier son final superbe qui s'achevait sur un five-O. Quelle ironie! Exactement la figure qu'Aster tentait de faire depuis déjà dix minutes.

" Hey, c'est pas un sport pour les d'moiselles, mamzelle. Tu risques de transpirer et faire couler ton maquillage. "

Il n'y avait pas de pire approche pour parler à Aster et celle-ci allait lui dire clairement d'aller se faire foutre, si le nouvel arrivé lui en avait laissé le temps, mais il enchaîna:

"Tu ferais mieux d'abandonner, ou t'y mettre sérieusement."

Et si cette phrase n'avait pas été accompagnée d'un clin d'oeil sympathique, Aster se serait jetée sur lui pour lui écraser son poing dans la figure. Elle s'était déjà battue pour moins que ça et faisait très souvent beaucoup de dégâts grâce à ses huit ans de boxe et de free fight. Par ailleurs, elle avait hésité durant une fraction de seconde à ranger sa planche, prendre ses rollers et montrer à ce vantard de quoi elle était capable lorsqu'elle jouait ses propres cartes! Mais heureusement pour elle -et pour lui- le coup d'oeil laissait entendre qu'il ne la jugeait pas trop sévèrement, et laissait même peut-être entrevoir une aide ou un conseil de sa part. Et c'est à l'appel de ces deux derniers qu'Aster comptait répondre, oubliant toute son entrée en matière insultante -car oui insinuer que transpirer lui déplaisait c'était insultant.

Aster s'était déplacée pour se retrouver assise par terre, le buste à moitié relevé comme si elle bronzait. Elle observa avec beaucoup d'amusement l'arrivée fracassante d'un petit Nidoran qu'elle adorait déjà. Le Pokémon violet avait failli faire tomber son dresseur, mais ce dernier semblait y être habitué ou alors l'avoir prévu car il se réceptionna sur les mains sans aucune problème. Mais le Pokémon se mit aussitôt sur la défensive quand Styx s'approcha. Bah, ce n'était pas grave, le Pokémon chien ne comptait de toutes façons pas jouer avec une aussi petite chose.

" Ouais, heu...excuse-le, il aime pas les pokémons qu'il connaît pas. Bref, tu te relèves ? "

Aster ne s'était même pas rendue compte qu'elle était encore sur le sol jusqu’à ce que son interlocuteur lui en fasse la remarque. Plus confuse qu'autre chose, la demoiselle se releva vivement et s'épousseta par pur principe.

" Yo. Moi, c'est Terrell. Je fais du skate pratiquement toute la journée, alors, si tu veux des conseils, ben...T'as qu'à essayer de me suivre. Si tu peux pas suivre l'allure, ce sera pas la peine d'essayer les figures. "

Puisque le jeune homme ne lui laissait pas le temps d'en placer une, Aster lui offrit un sourire de défi, acceptant avec joie cette petite-course poursuite par la même occasion. Le dénommé Terrell eut tôt fait de remettre sa planche sur le sol et de poser ses pieds dessus. Un coup d'oeil à son Malosse lui suffit par savoir que ce dernier était prêt à les suivre. Elle saisit son sac de sport d'une main et le balança sur son dos, passant son autre bras dans la bretelle. Elle entendit plus qu'elle ne vit Terrell siffler son Nidoran et s'élancer à une allure rapide. Aster bondit derrière lui avec entrain. Si elle avait du mal à exercer ses figures, elles se débrouillait pas mal pour rouler simplement grâce à Notos. La Givrali réussit donc à suivre tant bien que mal l'allure du skater devant elle, prenant conscience de ses efforts pour ralentir de temps en temps. Mais contrairement à lui, elle ne se risqua à aucune figure, de peur de le perdre de vue -or son orgueil ne l'aurait pas supporté.

Le jeune homme s'avança enfin et Aster fut heureuse d'avoir un niveau de cardio suffisant pour ne pas être essoufflée, son coeur battait un peu plus vite sous le coup de l'effort, mais c'était tout juste si son front brillait. Elle considérait cette première étape comme une victoire personnelle, quoi qu'en pense le dénommé Terrell. D'ailleurs l'adolescent s'était assis sur un rebord en béton et caressait son Pokémon. La fille Abrasax déboula au même moment aux côtés d'un Styx surexcité. Elle freina sans problème et bondit de sa planche avec un grand sourire. Récupérant son skate, elle se planta devant l'adolescent assis.

"Je m'appelle Asteriane. Mais appelle-moi Aster. Et lui c'est Styx!" ajouta-t-elle en désignant du menton son compagnon Pokémon ravi de la course.

Elle se retourna vers le skater pour lui lancer:

"J'espère que tu es aussi bon prof que skateur, parce que je veux que tu m'apprennes tout ce que tu sais!"

Se souvenant qu'elle avait ses rollers dans son sac, elle décida de garder cette information pour plus tard. Après tout, Terrell semblait être un sacré frimeur, dès qu'il en ferait un peu trop, elle sortirait son attirail pour lui prouver qu'elle n'était pas non plus une guignole. Mais plus tard. Pour l'instant elle voulait apprendre et pour ça, elle avait besoin de son aide, elle ne le laisserait pas lui échapper quoi qu'il arrive!

"J'ai réussi à te suivre! Je suis donc capable d'appréhender les figures. Mais pour l'instant je ne sais faire que les 50-50 ou les 180. Comme tu as pu le remarquer, j'arrive pas à grinder sur les trucks arrières pour mon five-0."

Elle planta ses yeux verts sur le skateur assis en face d'elle et ajouta, comme s'il ne l'avait pas remarqué:

"Je débute en fait!"

Styx choisit ce moment pour se frotter à la jambe de sa dresseuse et celle-ci le caressa vigoureusement avant de poser son sac à côté de Terrell. Campée devant lui, la demoiselle était décidée: elle ne partirait pas avant d'avoir appris quelque chose!



Fiche codée par .TITANIUMWAY



Don't fail to try, fail trying! [PV Terrell] 1463439635002487800

~ An eye for an eye... ~

Aster Chibi :
Don't fail to try, fail trying! [PV Terrell] 1465144748-chibiaste
Merci à Alyx!!  Leonidas Blackhart
Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité
Ah bah enfin, elle arrivait. Terrell fit semblant de vérifier l'heure sur son iPok, comme s'il l'attendait depuis plus d'un quart d'heure. N'empêche, elle s'en était plutôt bien sorti. Elle arborait un grand sourire - sans doute fière de l'avoir suivi à travers le parc - et vint se planter devant l'adolescent. Elle se présenta sous le nom d'Asteriane, qu'elle diminua de son propre chef en Aster. Le malosse à ses côtés, Styx, semblait véritablement heureux de cette ballade; ce qui fit sourire Terrell. Durant ce bref instant où il avait croisé le regard du pokémon d'Aster, il n'avait pas entendu les paroles de son interlocutrice. L'ado se contenta de rester silencieux, attendant qu'elle poursuive ou qu'elle répète.

"J'ai réussi à te suivre! Je suis donc capable d'appréhender les figures. Mais pour l'instant je ne sais faire que les 50-50 ou les 180. Comme tu as pu le remarquer, j'arrive pas à grinder sur les trucks arrières pour mon five-0. Je débute en fait !

Sans déconner, se dit-il, presque à haute voix. Heureusement qu'il avait eu assez de jugeote pour ne pas laisser les mots s'échapper de ses lèvres. Il lui adressa un regard tout d'abord incrédule, pensant que cette course lui avait suffit pour la journée. Elle ne semblait pas essoufflée toutefois, ce qui voulait dire qu'elle n'était pas comme les autres poules de l'académie.

"J'suis plutôt impressionné, j'dois dire. Tu fais un peu plus de sport que ces nanas qui se font belles et prennent des selfies en capturant des papilusions. Après, penser que je vais tout t'apprendre juste parce que t'as réussi à rouler sans tomber, t'y vas fort."

Les étincelles dans ses yeux ne pouvaient mentir : elle semblait vraiment avide de progresser. Elle posa son sac à côté de lui puis caressa sa peluche, attendant sûrement que Terrell remonte sur sa planche. Ce qu'il fit après un bref instant.

"Écoute bien, poupée. J'vois que t'es prévoyante, t'as des protections et tout. T'arrêtera pas de tomber, donc, c'est mieux pour toi. Sinon, j't'aurais peut-être pas demandé de me suivre vu ta technique de grind. En parlant du grind...Tu vas en faire à ma suite, puis pendant que tu te relèveras, je t'expliquerais ce qu'il te manque en technique. J'espère que t'avais pas un rendez-vous au salon de thé avec tes 'b3st4h', parce que tu vas rester avec moi pour un moment."

L'adolescent ne blablata pas plus longtemps et lui montra un grind sur ses trucks arrières. D'un geste de la main, il l'invita à réessayer devant lui. À voir l'expression d'Aster, il ajouta qu'il ne se moquerait pas ; avec un rictus qu'il ne sut pas contenir sur les lèvres. Elle avait l'air d'être plus de type explosif, comme lui, et sûrement susceptible. Mais si elle n'avait pas peur de suer, de tomber et était assez déterminée, il y avait moyen de s'entendre un peu plus qu'avec pas mal de Phyllali. Même si elle se trouvait être une fille, peut-être qu'il allait pouvoir la supporter. La regardant faire, s'amusant à sauter par dessus son Nidoran avec quelques flips, il lui expliquait comment garder son équilibre de manière théorique. Pour trouver les réponses, il fallait s'entraîner, s'entraîner encore. Qu'elle n'y parvienne pas aujourd'hui n'avait aucunes conséquences, lui-même n'avait pas appris ça en deux minutes.

Alors que son dresseur frimait en grindant devant l'autre élève, Erladin voulu jouer avec le malosse. Après tout, il avait réussit à suivre Terrell, donc il avait sûrement le droit de jouer avec ! D'un bond, il sauta sur lui puis le défia de le poursuivre dans les hautes herbes non loin. Avec un petit cri, typique d'un Nidoran, il alla crapahuter hors de la vue des deux ados. La journée avançait plutôt bien, Aster enchaînant gamelle après gamelle. Parlant de gamelle, le ventre de Terrell gargouilla sans retenu dans un bruit tout sauf élégant et discret. Rougissant, il se tint le ventre des deux mains et se cambra légèrement. Merde, il avait pourtant mangé il n'y avait pas si longtemps. En regardant son iPok, il se rendit compte que ce n'était pas le cas. Croisant le regard un instant avec la fille, il ne put que détourner les yeux.

"Heeeey. Je pense que tu es assez tombée pour aujourd'hui, nan ? Tu pourras continuer à t'entraîner un autre jour ou cet aprèm', t'sais." fit-il, ne parvenant pas à faire cesser sa gène. "T'es plutôt du genre déterminée, donc, je sais que ça finira bien par rentrer mon histoire sur l'équilibre. T'as plus vraiment b'soin de mes conseils, car c'est le secret de toutes les figures : tomber jusqu'à y arriver. Après, tu sais pas ce que tu fais de différent, mais ça passe."

Il ne pouvait guère cacher la véritable raison de ce discours mais qu'y pouvait-il ? Il fallait bien se nourrir dans la vie. Terrell chercha son pokémon des yeux et fronça les sourcils en ne l'apercevant pas. D'un réflexe qu'il avait pris quand il le perdait de vue, il le siffla avec une pointe d'irritation. Soudainement, une paire d'oreilles se leva sans attendre un peu plus loin dans les hautes herbes et se dirigea rapidement vers l'ado. Avec un léger soulagement, il le vit gambader vers lui, une feuille percée autour de sa corne. D'un geste machinal, il la retira puis s'apprêta à prendre congé d'Aster.
Asteriane Abrasax
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5135-357-asteriane-abrasax-an-eye-for-an-eye-givrali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5137-asteriane-abrasax-givrali#54480
Taille de l'équipe : 1/2
Région d'origine : Kanto
Âge : 14
Niveau : 6
Jetons : 371
Points d'Expériences : 122
1/2
Kanto
14
6
371
122
pokemon
1/2
Kanto
14
6
371
122
Asteriane Abrasax
est un Topdresseur Novice

Terrell & Aster
« Don't fail to try, fail trying»



Skateboard ou Rollers?



Aster se tenait droite devant Terrell. Elle était sûre d'elle, mais une petit part de sa conscience s'inquiétait tout de même d'un potentiel refus. Aussi la lueur qui animait ses yeux étaient à la fois dû à l'excitation de cette petite course -et la joie de cette nouvelle opportunité- mais aussi aux quelques prémices d'une colère divine si les choses ne se passaient pas comme elle l'entendait. Mais fort heureusement, la réponse du jeune dresseur lui convint.

" J'suis plutôt impressionné, j'dois dire. Tu fais un peu plus de sport que ces nanas qui se font belles et prennent des selfies en capturant des papilusions. Après, penser que je vais tout t'apprendre juste parce que t'as réussi à rouler sans tomber, t'y vas fort."

Aster leva les yeux au ciel.Evidemment qu'elle y allait fort, c'était plus que dans sa nature. Et puis elle en avait marre de ces mecs machistes persuadés qu'une fille n'était là que pour battre des cils devant les pauv' frimeurs qu'ils étaient! Mais le premier compliment effaçait quelques peu l'aigreur de la remarque, même si la jeune fille en prenait note. Après tout, elle était fière de ne pas représenter cette partie de la gent féminine et comptait bien renforcer ce côté casse-cou et masculin maintenant qu'elle était dans le dortoir Givrali. Car si la demoiselle avait été chez les Pyrolis, elle n'aurait pas eu besoin de se forcer à quoi que ce soit: tout le monde aurait été comme elle là-bas, elle aurait tout de suite été comprise et se serait entendue avec la plupart des caractères enflammés qu'on pouvait y trouver. Mais sa situation chz les Givrali était un petit peu plus compliquée... Aussi la demoiselle avait-elle pris la décision de se donner à fond dans l'aspect sportif et actif de son être, par pur esprit de provocation et de contradiction, elle serait LA Givrali qu'on remarquerait comme sortant du lot et se faisant remarquer autant dans son dortoir que dans ceux des autres. C'était son but et elle comptait bien l'atteindre.

Aster agita la tête pour se concentrer sur son interlocuteur et sur l'activité sportive qu'elle pratiquait dans le Parc. Il ne valait mieux pas qu'elle soit perdue dans ses pensées! Quelques mèches rouges rebelles s'agitaient devant ses yeux, au point que la jeune fille finit par souffler pour essayer de les faire remonter. Ses yeux verts se posèrent alors sur les pieds du jeune homme: il était remonté sur son skate! Parfait! C'était plutôt bon signe!

"Écoute bien, poupée. J'vois que t'es prévoyante, t'as des protections et tout. T'arrêtera pas de tomber, donc, c'est mieux pour toi. Sinon, j't'aurais peut-être pas demandé de me suivre vu ta technique de grind. En parlant du grind...Tu vas en faire à ma suite, puis pendant que tu te relèveras, je t'expliquerais ce qu'il te manque en technique. J'espère que t'avais pas un rendez-vous au salon de thé avec tes 'b3st4h', parce que tu vas rester avec moi pour un moment."

Asteriane serra les dents. Elle n'aimait pas les façons qu'il avait de parler: c'était clairement le type nonchalant qui se la jouait, mais au vu de son niveau de glisse, il aurait été stupide de la part de la Givrali de ne pas en profiter. Elle ne fit donc aucune remarque sur le fait que Terrell l'ait appelée "Poupée" et se contenta de rigoler ouvertement lorsqu'il énonça un potentiel rendez-vous pour le thé. Comme si Aster avait une tête à boire du thé! la simple vision de sa propre personne en train de siroter une petite tasse avec les jambes croisés et le petit doigt levé lui donnait envie d'exploser de rire. Mais elle se retint, elle n'avait pas envie de passer pour plus folle qu'elle ne l'était. Elle reprit donc son skate et acquiesça avec le sourire les exercices que Terrell comptait lui donner. C'était sa chance!

Le jeune homme lui fit alors une belle démonstration de la figure qu'elle tentait de faire depuis un moment. Et il ajouta qu'il ne comptait pas se moquer d'Aster pour qu'elle le refasse, même si le sourire sur ses lèvres annonçaient le contraire. Mais la demoiselle s'avança d'un pas plus ferme que celui d'un Nemelios et bondit sur sa planche. Elle se foutait du regard des autres du moment qu'elle atteignait son objectif et qu'elle évoluait. A dire vrai, elle aimait même attirer l'attention! Elle adorait les sourires gênés ou choqués des passants qui la voyait faire des conneries ou se mettre dans des états pas possibles pour des broutilles. Quant aux moqueries, si elle était assez concentrée, elles lui passaient au-dessus de la tête. Dans le cas contraire... il valait mieux que les responsables aient du répondant et sachent se défendre...

Aster échoua au premier essai... ainsi qu'au quarante huitième. Mais elle écoutait avec attention les conseils que lui donnait Terrell. Elle avait les paumes écorchées et incrustées de gravillon et ses genoux seraient certainement couverts de bleus ce soir, mais elle s'en fichait. Par ailleurs, une fois sur deux elle réussissait à reprendre son équilibre au lieu de s'étaler. Elle ne réussissait pas la figure, mais au moins elle échappait à la chute. Du moins de temps à autres. Mais c'était déjà une évolution en soi, et si Aster ne s'en contenterait pas, au moins était-elle satisfaite de ne pas stagner. La jeune fille était concentrée sur ce qu'elle faisait mais les quelques regards qu'elle avait jetés en direction de Terrell lui avait offert la vue de Styx s'amusant avec le Nidoran mâle de l'ado. Aster était contente. Au moins le Malosse ne s'ennuyait pas pendant qu'elle s'entraînait et ce n'était pas plus mal qu'il se sociabilise un peu et se fasse lui aussi des amis. Car dans le dortoir des Givralis, les Pokémons au caractère aussi trempés que le sien ou celui du petit Pokémon n'étaient pas aussi visibles, du moins pour l'instant.

Heeeey. Je pense que tu es assez tombée pour aujourd'hui, nan ? Tu pourras continuer à t'entraîner un autre jour ou cet aprèm', t'sais. T'es plutôt du genre déterminée, donc, je sais que ça finira bien par rentrer mon histoire sur l'équilibre. T'as plus vraiment b'soin de mes conseils, car c'est le secret de toutes les figures : tomber jusqu'à y arriver. Après, tu sais pas ce que tu fais de différent, mais ça passe."

Aster se retourna vers le jeune homme avec un regard suspicieux. Même si ses compliments lui faisaient plaisir et flattait son ego surdimensionné, la demoiselle n'était pas dupe. Elle avait par ailleurs du mal à comprendre ce changement de situation et de comportement. Il y avait encore de ça quelques minutes Terrell lui conseillait de se pencher moins et de rééquilibrer sa planche et voilà que maintenant il cherchait à fuir? Aster avait remarqué le coup d'oeil que Terrell avait jeté à son Ipok. Peut-être avait-il reçu un message et devait-il aller voir quelqu'un? La jeune femme descendit de son skate et s'approcha du grand adolescent, un air méfiant imprimé sur son visage sauvage:

"Tu essaies de te débarrasser de moi!" lui dit-elle de sa voix cassée mêlée à un soupçon de reproche.

Elle le dévisagea pendant un instant de ses deux grands yeux verts avant de reprendre:

"Pourquoi? J'ai pas encore réussi la figure et ça semblait pas t'embêter y a quelques instants. T'as quelque chose d'urgent ou t'en as juste marre de voir ma tronche? En tout cas ça sert à rien d'essayer de me noyer dans les compliments pour t'éclipser, hein! Tu m'as bien aidé, merci...si tu veux te tirer vas-y, je comprends juste pas pourquoi..."

Aster voulut se retourner et reprendre son skate pour laisser Terrell faire son choix, mais cette situation l'irrita soudainement, et tandis que le Nidoran se tenait à côté de son dresseur et que Styx revenait à son tour en courant, cette dernière se retourna pour dire:

"Oh et puis merde, tant pis pour la politesse! T'as quelqu'un à voir pour m'laisser comme ça? J'y arrivais presque là, steuplait au moins jusqu'à ce que je finisse, comme ça tu pourras me montrer une autre figure sur laquelle je pourrais m'entraîner pour la prochaine fois!"

Oui, ils n'avaient jamais parlé de prochaines fois, mais Aster considérait désormais ce Terrell comme son prof de glisse et partait du principe que ce ne serait pas sa dernière leçon. De toutes façons elle se débrouillerait pour lui montrer ses progrès, qu'il le veuille ou non! Le Malosse de la jeune fille arriva à ce moment-là et s'accrocha à la chaussure de sa dresseuse, tirant dessus comme s'il s'agissait de son jouet préféré.




Fiche codée par .TITANIUMWAY



Don't fail to try, fail trying! [PV Terrell] 1463439635002487800

~ An eye for an eye... ~

Aster Chibi :
Don't fail to try, fail trying! [PV Terrell] 1465144748-chibiaste
Merci à Alyx!!  Leonidas Blackhart
Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité
Terrell recula instinctivement alors qu'Aster le menaçait du regard et s'approchait. Woah, woah. Elle était vraiment différente de ces choses faibles et fragiles que sont habituellement les filles. Son skate à la main, elle le perça des yeux : était-ce de la...méfiance ? Mais, par rapport à quoi ? Il se perdit un instant dans les méches rouges qui se blançaient près de son visage, tranchant nettement avec le vert éclatant de ses prunelles.

"Tu essaies de te débarrasser de moi!" lâcha-t-elle dans une voix assez peu maîtrisée.

Oulàh, finalement, peut-être l'avait-il blessée parce qu'il avait décidé de la laisser se débrouiller ? Fallait qu'elle soit tenue par la main pour y parvenir ? Alors qu'elle dévisageait son expression plus surprise que craintive, elle reprit :

"Pourquoi? J'ai pas encore réussi la figure et ça semblait pas t'embêter y a quelques instants. T'as quelque chose d'urgent ou t'en as juste marre de voir ma tronche? En tout cas ça sert à rien d'essayer de me noyer dans les compliments pour t'éclipser, hein! Tu m'as bien aidé, merci...si tu veux te tirer vas-y, je comprends juste pas pourquoi..." Elle marqua une courte pause, mais dans un excès d'irritation incompréhensible, elle lui adressa ses véritables pensées. "Oh et puis merde, tant pis pour la politesse! T'as quelqu'un à voir pour m'laisser comme ça? J'y arrivais presque là, steuplait au moins jusqu'à ce que je finisse, comme ça tu pourras me montrer une autre figure sur laquelle je pourrais m'entraîner pour la prochaine fois!"

Sa supplique reflétait un truc que Terrell n'arrivait pas à définir avec des mots précis. Enfin, c'était bien une fille, après tout : jeter un coup d'œil à son iPok signifiait forcément qu'on devait en voir une autre, qu'on la trompait et blablabla. Une drama typique, sauf que d'une : ils venaient à peine de se rencontrer et de deux...En fait, y'a pas de deux. Se considérait-elle déjà une pote ou pire...sa meuf ?! Les filles demandaient tant d'attention, et ce même inconsciemment, qu'il avait parfois du mal à comprendre leurs réactions extrêmes. Pour ça qu'il voulait pas trop avoir à faire à elles. L'ado leva un sourcil inquiet puis toussa.

"On s'calme, d'jà. Chai pas si t'as remarqué, poupée, mais c'est plus de treize plombes et je crève la dalle. Ça a rien à voir avec toi ou quoi, hein. Je sais bien que tu maîtriseras pas le five-0 aujourd'hui ni dans la semaine, tu vois. Faut te donner du temps, parce que, même si j'admire les chutes que t'encaissent à répétition, t'as aussi le droit de faire des pauses de temps en temps et de te vider la tête pépère à ronfler kekpart. En plus, je vois bien que tu commences à fatiguer. Donc...heu...si j'attends que tu maîtrises ce grind avant d'aller bouffer, j'crois que t'auras plus de conseils de ma part après un ou deux jours. Puis, je pensais que t'étais assez grande pour te débrouiller, mais si t'as encore b'soin de moi jusqu'à ce que t'y arrives...ben ok, mais après un casse-dalle."

Pourquoi ne l'avait-il pas invitée tout de suite ? Car c'était une fille. F-I-L-L-E. Fallait faire la conversation et tout - la galèèère. Puis, même si elle était pas mal et qu'il lui reconnaissait un certain talent (surtout un goût de l'effort, cela dit), ça restait une gonzesse bourée de stress et avide de drama. Son tempérament de feu, ultra agressif lui plaisait bien, toutefois. Mais elle devait peut-être apprendre à être plus relax. Sur le visage de Terrell pouvait se lire un embarras clair : il ne savait jamais trop comment se comporter avec une gonzesse. De ce qu'il en avait vu chez lui, elles se trouvaient plus souvent être des sacs à drama, reproches et sources d'emmerdes infinies à la base de rien. Ses sœurs parvenaient à faire une montagne d'un grain de poussière sur leur étagère ou d'une de leur "b3st4h" ayant envoyé une selfie à une autre "b3st4h" en premier à leur place. Le délire total. D'un autre côté, il n'avait plus grand monde avec qui traîner sur cette île moisie chez les mecs. Avec les Phyllalis, c'était tellement mortel...! Puis il voyait pas Rod bien souvent et c'était plus une connaissance qu'un pote.

Pendant ce temps, Eraldin s'était approché de Styx qui tirait sur la ceinture de sa dresseuse. Dans un langage humainement incompréhensible, Nidoran demanda s'il pouvait mâchonner la planche d'Aster au Malosse, révélant une dent avide. Peut-être avait-elle un goût différent de celle de son dresseur ? Terrell les observa un instant et ne releva pas la tête en déclarant, sur un ton très embarassé :

"J'imagine que t'as pas faim, de toutes façons. Sinon, ben, faut se grouiller avant qu'ils servent plus la bouffe."

Ça se nourrit pas que d'amour et d'eau fraîche, une nana, d'ailleurs ? Si elle décidait de rester à s'entraîner, il reviendrait la voir un peu plus tard - parce qu'un public admiratif était plutôt rare dans son cas. D'ordinaire, les gens le considéraient comme un sale gosse - ce qu'il assumait pleinement - qui détériorait les bancs publics en les taggant - ouais, ok, mais c'était drôle, nan ? - ou en roulant dessus avec sa "planche à roulettes". Personne ne voyait la maîtrise technique qu'il possédait pour dégommer des pots de fleurs avec son skate et continuer sa course sans tomber, ou son habileté à faire chier les gens dans les escaliers avec un "attention aux mains !" suivi d'un grind parfait. Nan, ils voyaient que le côté négatif, comme d'hab. L'adolescent attendait impatiemment qu'elle choisisse de lui hurler un "tout est fini entre nous !" inutile et cliché (surtout car il n'y avait pas grand chose, déjà) suivi d'une baffe (et elle semblait vouloir lui mettre une), ou qu'elle décide de remonter sur sa planche et continuer à se faire mal.

Il n'envisageait pas trop la possibilité qu'elle accepte de faire une pause suite aux propos qu'elle avait tenu, et encore moins de la faire en sa compagnie. Terrell tira l'oreille de son Nidoran pour lui faire renoncer à son machiavélique plan de mâchouillage de skate, surtout d'une autre élève et le ramena plutôt vers lui, près à rouler jusqu'à la cafét'.
Asteriane Abrasax
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5135-357-asteriane-abrasax-an-eye-for-an-eye-givrali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5137-asteriane-abrasax-givrali#54480
Taille de l'équipe : 1/2
Région d'origine : Kanto
Âge : 14
Niveau : 6
Jetons : 371
Points d'Expériences : 122
1/2
Kanto
14
6
371
122
pokemon
1/2
Kanto
14
6
371
122
Asteriane Abrasax
est un Topdresseur Novice

Terrell & Aster
« Don't fail to try, fail trying»



Skateboard ou Rollers?



Du haut de sa quinzaine d'année, Aster ne pensait absolument pas à l'amour, aux copains ou même au fait de plaire. Elle se foutait pas mal qu'on la regarde ou qu'on la trouve belle, à vrai dire elle aimait se faire remarquer par son caractère enflammée, par ses conneries ou ses blagues. Mais ça s'arrêtait là. Pour elle sortir avec un garçon impliquait du temps et elle préférait le passer avec Styx ou alors à faire du sport plutôt qu'en bécotant un adolescent transi d'amour. Beurk, rien que la vision d'une scène semblable la faisait frémir de dégoût. Elle ne faisait pas de différence dans son attitude entre un mec et une fille, elle s'adaptait simplement au caractère. Elle pouvait très bien s'entendre avec une fille aussi active et sportive qu'elle et envoyer sur les roses un jeun homme un peu trop porté sur son apparence ou ayant peur de tâcher ses vêtements de boue. Et ce même si l'inverse était plus souvent le cas. Quoi qu'il en soit, la jeune Abrasax n'avait pas envie de perdre son nouveau -et improvisé- prof de glisse, tout comme elle n'avait pas envie d'abandonner son skate pour faire une pause. Et c'était purement égoïste, elle avait à ses côtés une source de savoir imposante en matière de grind, elle avait peur de la laisser filer en quelques sortes... ou pire, de se voir abandonnée comme elle venait d'en avoir l'impression. Un air inquiet s'afficha sur le visage de Terrell, laissant Aster songeuse. A quoi pensait-il donc? Elle s'attendait plutôt à ce qu'il s'énerve lui aussi ou qu'il éclate de rire, à la limite. Aster ne voyait aucune raison à sa soudaine inquiétude, faisait-elle si peur que cela?

"On s'calme, d'jà. Chai pas si t'as remarqué, poupée, mais c'est plus de treize plombes et je crève la dalle. Ça a rien à voir avec toi ou quoi, hein. Je sais bien que tu maîtriseras pas le five-0 aujourd'hui ni dans la semaine, tu vois. Faut te donner du temps, parce que, même si j'admire les chutes que t'encaissent à répétition, t'as aussi le droit de faire des pauses de temps en temps et de te vider la tête pépère à ronfler kekpart. En plus, je vois bien que tu commences à fatiguer. Donc...heu...si j'attends que tu maîtrises ce grind avant d'aller bouffer, j'crois que t'auras plus de conseils de ma part après un ou deux jours. Puis, je pensais que t'étais assez grande pour te débrouiller, mais si t'as encore b'soin de moi jusqu'à ce que t'y arrives...ben ok, mais après un casse-dalle."

Aster lui jeta un regard noir qui disparut au fur et à mesure qu'il avançait dans ses paroles. Croisant les bras sur sa poitrine, la jeune Givrali écoutait avec attention ce que le skateur lui disait. Elle n'avait pas tellement envie de se mettre à dormir dans un coin comme un vieux Ronflex rabougri. De toutes façons Asteriane ne dormait que dans deux uniques cas: soit lors d'une de ses escapades en forêt, après qu'un Papilusion sauvage l'ait attaquée elle et Styx à coup de Poudre Dodo. Soit parce qu'elle était tout simplement vidée, épuisée, ne pouvait plus faire autre chose que se traîner jusqu'à son lit. Auquel cas elle avait besoin de bouger, de trouver une activité quelconque et de s'y donner à fond. Dormir n'était pas pour elle un plaisir ni même une passion, c'était plutôt un besoin de son corps qu'elle essayait de repousser le plus loin possible dans sa journée avant de s'affaler de fatigue sur son matelas et de savourer cet état de zombitude extrême due à l'épuisement. Est-ce que la jeune fille était masochiste? Oui, très certainement, cette hypothèse était loin d'être exclue...

Mais au moins Aster avait compris la cause principale du tracas de Terrell et son besoin de faire une pause: il avait faim! Aster avait mangé comme un Goinfrex ce matin, aussi n'était-elle pas encore tiraillée par ce petit monstre appelé la faim et qui ne lui laissait habituellement que peu de répit. Elle comprenait désormais mieux l'attitude de l'adolescent. Par ailleurs, elle avait un véritable appétit de mec alors... Elle n'arrivait pas à comprendre les filles minces comme un Simularbre et qui passaient leur temps à compter les kalories de leur assiette et à refuser les sucrerires. Elles n'avaient qu'à faire du sport et se bouger un peu! L'activité extrême du corps d'Aster tout au long de la journée -même en cours la jeune fille avait besoin de bouger, de se lever, d'aller aux toilettes, de se balancer sur sa chaise, de ramasser son stylo- l'obligeait à manger énormément et sa gourmandise était légendaire. Sa chambre s'était peu à peu changée en véritable comptoir à cochonneries et grignotages. Bah, elle comprenait vraiment Terrell et cette raison -la faim- lui convenait largement à valeur d'excuse.

"J'imagine que t'as pas faim, de toutes façons. Sinon, ben, faut se grouiller avant qu'ils servent plus la bouffe."

Les yeux verts de la demoiselle suivirent le regard de l'adolescent pour tomber sur le Malosse et le Nidoran, qui semblaient en grande conversation. Elle finit par décroiser les bras et lança avec sa voix cassée surmontée d'une note joyeuse:

"Ouaip t'as raison! Il est déjà tard pour grailler, j'te suis! Et t'as raison j'réussirai probablement plus tard la figure, mais je compte pas abandonner, ça c'est sûr!"

La jeune femme enleva ses protections, découvrant déjà quelques bleus et les fourra dans son Sac-Bazar -renommé ainsi à juste titre. Elle plongea la main dans la poche centrale de ce dernier en sortit une barre chocolatée Lainergie certainement plus calorique qu'un paquet de bonbons. Elle réussit à en dénicher une deuxième avant d'accrocher sa planche sur son sac et de mettre le tout sur son dos. Elle rejoignit le jeune dresseur avec un sourire et lui tendit une de ses barres Lainergie.

"Tiens si tu veux en attendant qu'on arrive au réf! J'avais pas vu qu'il était aussi tard!"

Aster ouvrit elle-même sa barre et croqua dedans avidement. Elle poursuivit sa conversation la bouche pleine, d'une façon qui aurait fait pâlir sa mère accompagné d'un "on parle pas la bouche pleine" et fait rire son père.

"Mhh, du coup, t'es dans quel dortoir? J'parie qu't es un Voltali non?"

Il ne paraissait pas assez sérieux pour être chez les Phylallis et trop peu porté sur ses vêtements pour être chez les Noctalis, du moins c'était ce que son attitude nonchalante laissait entendre, mais peut-être qu'Aster se trompait. Avant que l'adolescent puisse répondre et pendant qu'ils avançaient vers le réfectoire, la jeune adolescente bondit et tapa un sprint pour jeter son papier et celui de son camarade -qu'elle lui avait auparavant arraché des mains sans plus de cérémonie- dans une poubelle avoisinante avant de revenir aux côtés de Terrell et de son Nidoran. Styx l'avait suivie en aboyant comme un fou. La jeune fille ne cessait de bouger, de faire des pas de côtés pour suivre Terrell et d'observer les bâtiments autour d'elle. Personne n'aurait pu dire qu'elle venait d'enchaîner une centaine de chutes en skateboard... Elle attendait donc la réponse de l'adolescent sans se soucier de savoir si son énergie débordante et sa tendance bavarde le dérangerait ou non pour son déjeuner. Après tout il avait proposé et Aster n'était pas assez poli elle-même pour se dire qu'il l'avait fait uniquement par politesse.


Fiche codée par .TITANIUMWAY



Don't fail to try, fail trying! [PV Terrell] 1463439635002487800

~ An eye for an eye... ~

Aster Chibi :
Don't fail to try, fail trying! [PV Terrell] 1465144748-chibiaste
Merci à Alyx!!  Leonidas Blackhart
Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité
"Ouaip t'as raison! Il est déjà tard pour grailler, j'te suis! Et t'as raison j'réussirai probablement plus tard la figure, mais je compte pas abandonner, ça c'est sûr!"

Surprit par son choix, Terrell sentit comme un soulagement inexpliqué le parcourir. Légèrement interdit, il l'observa retirer ses protections, comme s'ils allaient y aller à pieds, puis sortit une nouvelle surprise de son sac. Wow, pile avant de bouffer, un casse-dalle ! Y'avait de quoi assurer un certain respect. Généreusement, elle lui en offrit un et il s'empressa d'accepter avec un sourire chaleureux. Cette fille était véritablement pleine d'énergie et impressionnante ! D'un coup de dent appréciateur, l'ado déchira l'emballage puis mordit avidement dans la nourriture. Hu ! De quoi remonter le moral et une barre d'énergie en un rien de temps ! Parfait après du skate, c'est-à-dire, à tout moment ! Visiblement, ils se passeraient de skates pour rejoindre le réfectoire, ce que Terrell ne comprit pas mais accepta sans dire un mot. Sa planche sous le bras, son Nidoran près de la jambe, il avança, laissant Aster le suivre.

"Mhh, du coup, t'es dans quel dortoir? J'parie qu't es un Voltali non?" demanda-t-elle la bouche pleine.

Décidément ! Elle ne semblait pas de la meilleure éducation ! Certains pourraient dire que ce ne fut qu'un détail, mais il y avait tant d'autres détails qu'il s'en dégageait une tendance plaisante. Sa question était également plus que drôle, car comment imaginer Terrell ailleurs que chez les Voltalis ? Il pouffa de rire sans pouvoir se contrôler et répondit après une bonne bouchée à moitié mâchée.

"Je suis dans les chalets des Phyllatelistes. Tu sais, les 'élèves sérieux'." fit-il en accentuant le ridicule de cette appellation avec ses doigts. "Toi, tu dois au moins être Pyroli, pas vrai ? Toutes..."

...tarées, celles-là, finit-il pour lui-même.

"...sportives !" acheva-t-il à haute voix.

Huhu, il était très fort pour les déductions, après tout, n'était-il pas "l'élite des élèves studieux" de cette école, hum hum ? Faisant quelques blagues sur les méthodes catastrophiques de répartition de dortoirs, il vint à discuter de la bestiole qu'on lui avait donné à son entrée. Ce Nidoran était un véritable poison, chaque minute de la journée ou de la nuit. Une vraie plaie qui souhaitait toujours machouiller son skate ! Or cette complication quotidienne et quelque peu agaçante, Eraldin s'netraînait tous les jours à suivre son dresseur et...y parvenait ! Terrell avait tenté plusieurs fois de lui dire de reprendre sa liberté puis de le semer avec son skate, ce satané bestiau avait prouvé qu'il savait relever et accomplir n'importe quel défi, même trop grand pour lui. Arrivé au réfectoire, moins bondé qu'à midi pétante mais loin d'être vide, il se saisit d'un plateau qu'il mit dans les mains de sa nouvelle apprentie puis en choppa un second pour lui-même.

Continuant sur le sujet, il demanda à Aster quelle épreuve son pokémon avait bien pu endurer pour qu'elle le garde, ou plutôt, quel degré de machisme avait-il pour rester en sa compagnie d'un ton moqueur suivit d'un clin d'œil qui aurait fait glousser l'entièreté du poulailler. Choisissant une table libre, il s'installa tandis qu'Eraldin sauta sur une chaise proche. Écoutant la fille avec attention, car il ne voulait pas subir de scène au milieu de la cantoche, il fit de son mieux pour se la jouer cool. Il fallait dire qu'il n'essayait pas vraiment d'habitude, mais que les résultats étaient satisfaisants tout de même. Revenant à son sérieux mental, se souvenant que son côté dragueur était tout sauf charmant, il reprit le fil des paroles de miss regardez-mes-cheveux. Car, heu...des cheveux aussi long, aussi rouges ne pouvaient vouloir dire qu'une chose : "REGARDEZ-MOI". Bon, peut-être pas, car cela allait diantrement bien avec son caractère explosif, mais tout de même. Cela attirait l'œil.
Plus encore qu'une bonne conversation, le must, c'était de la bonne bouffe. Pour le 'bonne', on repassera, néanmoins, c'était indéniablement digestible et Terrell sans engouffra une bonne portion dans l'estomac alors qu'il discutait de choses de peu d'importances avec Aster.
Asteriane Abrasax
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5135-357-asteriane-abrasax-an-eye-for-an-eye-givrali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5137-asteriane-abrasax-givrali#54480
Taille de l'équipe : 1/2
Région d'origine : Kanto
Âge : 14
Niveau : 6
Jetons : 371
Points d'Expériences : 122
1/2
Kanto
14
6
371
122
pokemon
1/2
Kanto
14
6
371
122
Asteriane Abrasax
est un Topdresseur Novice

Terrell & Aster
« Don't fail to try, fail trying»



Skateboard ou Rollers?


"Je suis dans les chalets des Phyllatelistes. Tu sais, les 'élèves sérieux'." fit-il en accentuant le ridicule de cette appellation avec ses doigts. "Toi, tu dois au moins être Pyroli, pas vrai ? Toutes...sportives !"

Asteriane faillit s'étouffer avec son dernier morceau de barre Lainergie. Terrell? Chez les Phyllalis? Il était certain que la jeune fille ne le connaissait que depuis quelques heures, et pourtant c'était suffisant pour qu'elle soit étonnée mais aussi franchement rassurée. Cette école n'avait pas raté que sa répartition au moins, il y avait aussi celle de Terrell. Sauf s'il s'avérait être un Scientifique surdouée et élitiste, ce qu'il n'avait absolument pas l'air d'être au premier abord... mais les apparences pouvaient être trompeuses. Quoi qu'il en soit la jeune Givrali ouvrit de grands yeux ronds et avala avec difficulté sa barre encore coincée en travers de sa forge. Elle voyait les Phyllalis comme le masculin des Givralis. Des élèves particulièrement doués pour les sciences, discrets et passant leur temps à lire ou discuter à voix basse. L'extrême contraire de ce qu'elle était et de la façon dont elle percevait Terrell. Peut-être se trompait-elle, mais elle ne voyait pas vraiment le jeune skateur avec des lunettes à se noyer dans une pile de livres scientifiques... Quoi qu'il en soit elle se renfrogna à la suite du discours. Non, elle n'était pas chez les Pyrolis! Tout le monde lui faisait la remarque, et ses propres camarades de dortoir devaient certainement se demander aussi ce qu'elle faisait chez les Givralis... enfin! C'était passé, inutile de s'attarder sur cette première et intense déception et il valait mieux pour elle qu'elle arrête d'être susceptible à propos de ça...

Aster réussit donc à glisser d'une voix maussade "c'hui chez les Givralis" avant que Terrell ne lance la conversation sur la répartition hasardeuse de l'école. Aster l'appuya avec énergie, râlant de tout son saoûl contre son dortoir et ses débuts dans l'Académie. Mais elle fut plus satisfaite de parler du starter de Terrell que du fait qu'elle ne soit pas chez les Givralis. D'ailleurs elle trouvait adorable le petit Nidoran et rit à gorge déployée lorsque le Phyllali lui raconta que son Pokémon mâchait tout le temps sa planche à roulettes. Ceux qui ne la connaissaient pas auraient pu croire qu'Aster en faisait trop et était toujours de l'excès, que ce soit quand elle parlait, riait ou s'énervait. Mais la jeune Abrasax n'y pouvait rien, elle était comme ça et se moquait pas mal d'attirer l'attention ou non. De toutes façons que ce soit à cause de sa "grande gueule" ou de sa chevelure rouge, elle avait l'habitude d'attirer les regardes depuis qu'elle était toute petite. Asteriane se demandait néanmoins pourquoi Terrell était venu à l'Académie Pokémon Community s'il était aussi peu intéressé par ces créatures. A vrai dire elle avait même du mal à comprendre comment on pouvait ne pas l'être... Comment était-il possible de vivre sans l'affection et la présence d'un Pokémon? Car même si Aster avait reçu son tout premier compagnon il y a avait de cela quelques mois, elle avait grandi entourée par les équipes de ses parents et de ses frères. La plupart de ses souvenirs d'enfance étaient liés de près ou de loin à Maximus ou à Ritournelle, le Luxray de son père ou la Nymphali de sa mère... Ou aux autres Pokémons de ses frères ou des amis.

La jeune dresseuse n'eut cependant pas l'occasion de s'interroger plus sur la relation qu'entretenait Terrell avec les Pokémons car les deux adolescents arrivaient au réfectoire. La jeune fille remercia le skateur en saisissant le plateau qu'il lui tendait. Aster avait une faim de loup et espérait que les desserts au moins seraient potables. La Givrali avait un besoin constant de sucres rapides et était capable d'engloutir cinq paquets de bonbons toute seule en l'espace d'une minute. C'était peut-être aussi ce qui participait à son humeur souvent surexcitée d'ailleurs... Quoi qu'il en soit elle mangea tout en discutant activement avec Terrell. Aster déconnait avec lui et leva les yeux au ciel lorsqu'il lui demanda ce qui lui prenait de manger avec lui. Elle glissa tranquillement des morceaux de viande à son Malosse et ne cessait de l'embêter. Si Terrell semblait regretter la présence de son Nidoran, du moins lors de sa rencontre avec son starter si Aster avait bien compris, la jeune fille adorait plus que tout son compagnon. Et elle se moquait bien des bonnes manières à table, après tout sa mère n'était pas là pour lui faire la morale et elle espérait que le Phyllali ne serait pas celui qui s'en chargerait. Relançant la conversation alors qu'elle attaquait sa montagne de choux à la crème, Aster demanda:

"Alors tu veux te spécialiser dans quoi monsieur-je-m'en-fous-des-Pokémons?"

La demoiselle ne cherchait ni à le vexer, ni à l'énerver, mais simplement à le provoquer un peu pour voir sa réaction. C'était intéressant de voir comment les gens réagissaient différemment à ce genre de piques. Certains réagissaient mal et manquaient de vous insulter pour aussi peu, mais d'autres pouvaient aussi bien le prendre comme une blague et éclater de rire sans prêter plus d'attention à la formulation. Aster était véritablement intéressée par son choix de spécialité et attendait sa réponse tout en fourrant un chou enrobé de sucre dans la gueule de son Malosse. Elle se resservit pour elle-même sa septième pâtisserie et sourit au Phyllali en se demandant dans quoi elle le voyait... Topdresseur ou Pokéathlète, mais certainement pas Scientifique ou Coordinateur... ou alors elle n'était vraiment pas douée pour la déduction... Car si les dortoirs étaient choisis par l'école, les spécialités quant à elles, le choix des spécialisations quant à elles était encore personnel...




Fiche codée par .TITANIUMWAY



Don't fail to try, fail trying! [PV Terrell] 1463439635002487800

~ An eye for an eye... ~

Aster Chibi :
Don't fail to try, fail trying! [PV Terrell] 1465144748-chibiaste
Merci à Alyx!!  Leonidas Blackhart
Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité
Ce qu'il voulait faire ? En voilà une bonne question ! Il répondit plutôt platement qu'il n'en avait pas grand chose à faire, tant qu'il pouvait faire ses tricks et retrouver un lit le soir. Les études, il n'en avait cure. Il enfourna à son tour un maximum de pâtisseries dans sa bouche et complimenta, la bouche pleine, l'appétit d'Aster, laissant son Nidoran quémander en vain. Qu'il apprenne que demander à table ne se faisait pas ; pas comme Styx qui semblait d'ors et déjà gâté ! Eraldin devait apprendre à ne pas se reposer sur lui pour manger à n'importe quelle heure de la journée ou accéder à tous ses caprices. Éduquer son pokémon était difficile et laborieux, mais il lui apprendrait à être plus adroit, obéissant et fort. Sans s'en rendre compte, Terrell tombait déjà dans le piège tendu par sa mère, lui ayant donné indirectement, sous couvert d'une grande liberté et d'une île paisible où il serait enfin débarrassé de l'autorité de ses parents, des responsabilités et de l'autonomie. S'occuper d'un pokémon demandait un certain sérieux, développait tout ce qui manquait à cet adolescent en perdition, en constante rébellion envers l'autorité. Terrell avait, jusqu'à maintenant, souvent tenu tête aux figures représentatives du respect de l'ordre, du gouvernement ou à toutes autres formes de donneurs de leçons.

Mais, s'il aimait emmerder le monde, il n'aimait pas que les gens – ou les pokémons – emmerdent SES règles, SA tranquillité ou SES activités. Donc, il fallait bien établir des façons de faire comprendre à son entourage et plus particulièrement à Eraldin, de ne plus mâchouiller sa planche, quémander de la nourriture, etc. Pour les autres objectifs personnels, hum...meh. Le piège de sa mère ne le rendait pas plus studieux ni favorable aux études, tout l'inverse, même. L'avoir mis chez les Phyllalis fut sûrement la décision la plus stupide du staff, ou de ses parents. Enfin, qu'importait à présent, car Terrell ne se souciait que d'une chose pour l'instant : manger !

« Je ne déteste que les pokémons mal élevés. J'ai rien contre eux, sinon, quand ils me laissent tranquille. »

Et lorsque ce fut enfin un repas concluant, il sortit à l'extérieur, laissant son plateau en plan sur la table – un autre élève le viderait pour lui. Dans un mouvement souple, il s'étira et bailla sans retenu. Phew ! Cela faisait du bien de n'avoir rien à foutre ! Son pokémon le ramena à la réalité en se calant un instant contre sa jambe, ce qui l'obligea à lui donner une petite tape affectueuse sur le dos pour le faire s'éloigner. Contenté, Eraldin poussa un petit cri et rejoignit Styx pour jouer.

« Hey, on dirait qu'Eraldin s'entend bien avec Styx. » remarqua avec amusement l'ado.

Jetant un regard complice à Aster, il se remit en route vers le parc. Se souvenant soudainement de leur précédente conversation, Terrell demanda à Aster ses propres motivations dans cette école. Après tout, elle devait sûrement A-DO-RER les pokémons et devait sûrement beaucoup s'y intéresser, pas vrai ? Sans vouloir la blesser, l'ado ne trouvait que peu d'intérêt dans les petites bestioles auxquelles les autres élèves semblaient vouer un véritable culte. OK, elles sont utiles, parfois gentilles, mais souvent, ce ne sont que des fichus machouilleurs de planche de skate ! Il écouta la réponse de la jeune fille, qui avait son propre franc-parler. Pour être franc, il fallait admettre qu'elle et lui pouvait être plutôt pote. À brûle-pourpoint, il demanda, avec un certain mal-aise et un tact quelque peu inexistant :

« Yo, heu...t'as sûrement, heu...besoin de mon numéro pour me joindre, si jamais t'as...des questions à propos du...heu...skate. »

Il se gratta la nuque, observant toute autre chose qu'Aster. Rougissait-t-il ? Il ne le savait pas. Enfin, il se remit sur son skate et se hâta de reprendre le chemin.
Asteriane Abrasax
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5135-357-asteriane-abrasax-an-eye-for-an-eye-givrali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5137-asteriane-abrasax-givrali#54480
Taille de l'équipe : 1/2
Région d'origine : Kanto
Âge : 14
Niveau : 6
Jetons : 371
Points d'Expériences : 122
1/2
Kanto
14
6
371
122
pokemon
1/2
Kanto
14
6
371
122
Asteriane Abrasax
est un Topdresseur Novice

Terrell & Aster
« Don't fail to try, fail trying»



Skateboard ou Rollers?


Visiblement le jeune dresseur se moquait pas mal de son avenir, du moins pour l'instant. Asteriane ne répondit rien mais elle avait du mal à comprendre les personnes qui n'avaient pas de rêve ou de but dans leur existence. A moins que Terrell ne rêve de devenir champion de skate ou quelque chose du genre, une vie dédiée aux Pokémons ne semblaient pas intéresser l'adolescent plus que ça. Enfin c'était ainsi qu'elle percevait le Phyllali mais peut-être se trompait-elle. Pour sa part sa voix semblait toute tracée et la Givrali était plus que motivée pour rendre son père fier d'elle et obtenir le même poste que lui. Devenir Ranger représentait plus qu'un rêve d'avenir pour la jeune rousse, c'était quelque chose qui la rendait heureuse et qui la motivait dans chacune de ses actions quotidiennes. C'était sûrement parce qu'elle avait grandi près de la forêt de Jadielle et qu'elle accompagnait souvent son père en mission extérieure. La proximité de Pokémons sauvages l'avait toujours ravie et elle espérait un jour obtenir le fameux Capstick des Rangers.

Asteriane répondit à Terrell en lui disait qu'il avait de toutes façons encore le temps de décider ce qui l'intéressait. Peut-être coach Pokémon glissa-t-elle. Après tout si la seule chose qui intéressait le Phyllali était de faire du skate, la formation sportive de l'Académie était ce qui s'approchait le plus de cette activité de glisse. Ils finirent rapidement leur repas, la combattante remarquant par ailleurs que le Nidoran de son camarade n'obtenait rien à table. Elle haussa les épaules sans faire de commentaire: après tout chacun s'occupait comme il le souhaitait de ses Pokémons. Aster offrait toujours les mêmes choses qu'elle prenait à Styx, et cette façon de procéder ne lui posait pour le moment aucun problème. Le skateur renchérit à la remarque de la Givrali que tant qu'on le laissait tranquille il se moquait bien des Pokémons. La jeune fille lui offrit pour toute réponse un sourire moquer en enfournant une dernière pâtisserie dans la gueule de son compagnon à quatre pattes. Le petit groupe acheva bientôt le repas et sortit de la cantine d'un pas énergique pour Aster.

"Hey, on dirait qu'Eraldin s'entend bien avec Styx."

En effet les deux créatures s'amusaient bien en poussant de petits cris perçants dans leur jeu. Aster rendit son regard à Terrell et rit de bon coeur en voyant Styx et Eraldin se chamailler gentiment. C'était le premier vrai Pokémon avec lequel Styx s'entendait aussi bien, donc Aster était contente. Lorsque l'adolescent lui demanda quels étaient ses rêves d'avenir à l'Académie, la boxeuse répondit rapidement:

"Devenir Ranger! Contrairement à toi je ne m'imagine pas vivre sans Pokémon. Je les côtoie depuis que je suis bébé et comme j'ai quatre frères tous plongés dans l'univers de ces fabuleuses créatures, je dois dire que je n'ai pas d'autres choix que de les aimer. C'est pour ça que je veux devenir Ranger, pour les protéger et casser la gueule de ceux qui abusent de leurs pouvoirs ou leur veulent du mal!"

Là-dessus l'adolescente balança deux directs du droit et du gauche dans les airs pour appuyer ses dires. Elle offrit un large sourire pétillant d'énergie à Terrell et s'étira en profitant du soleil haut dans le ciel.

"Yo, heu...t'as sûrement, heu...besoin de mon numéro pour me joindre, si jamais t'as...des questions à propos du...heu...skate."

L'adolescente occupée à observer le haut vol d'un groupes de Poichigeons au-dessus d'eux ne remarqua l'embarras de son camarade qu'au son de sa voix. Elle se tourna vers lui avec le même sourire imprimé sur son visage. Ses doigts glissèrent machinalement sur la cicatrice de son oeil gauche tandis qu'elle répondait de sa voix grave:

"Yeah! Attends je l'enregistre tout de suite comme ça je t'envoie un message et t'auras le mien!"

La Givrali sortit de sa poche son Ipok et nota rapidement le numéro de Terrell. Elle ajouta l'émoji d'un skateboard à côté du nom et pianota un rapide message pour que le garçon ait son propre numéro:

"C la fille qui t'fais chier depuis ce matin! Wink <3 Razz "

Le coeur ne voulait pas dire grand chose pour elle, elle en collait par tout accompagné d'émojis joyeux ou de Pokémons qui faisaient des grimaces. Elle envoya le message et verrouilla ensuite son smartphone avant de jeter un coup d'oeil à l'heure. Son visage se décomposa quand elle se souvint du rendez-vous avec son père.

"Par Arceus!! J'avais complètement oublié la convocation!!"

Elle se tourna vers Terrell avec un regard d'excuse: elle l'avait quasiment harcelé pour qu'ils continuent l'entrainement de skate et le laissait maintenant en plan!

"J'sui vraiment désolée Terrell mais faut qu'j'y aille! J'ai zappé qu'j'avais un rendez-vous hyper méga important! T'as mon numéro j'tai envoyé un message! "

Puis sans plus attendre, la jeune fille à la crinière de Némélios jeta sa planche à terre et prit de l'élan avec son pied pour rejoindre au plus vite son dortoir. Styx cria malgré lui un "au-revoir" au Nidoran et s'élança derrière sa dreseuse.

"Merci hein et à plus!"

C'était en tout cas une bien belle rencontre et le premier véritable "ami" qu'Aster pouvait compter parmi ses connaissances. Les Givralis n'étant pas vraiment ses camarades les plus sympathiques...


Fiche codée par .TITANIUMWAY



Don't fail to try, fail trying! [PV Terrell] 1463439635002487800

~ An eye for an eye... ~

Aster Chibi :
Don't fail to try, fail trying! [PV Terrell] 1465144748-chibiaste
Merci à Alyx!!  Leonidas Blackhart
pokemon
Contenu sponsorisé
est un
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum