Faites de moi un champion - PV Djelly Fish
Calliope Pryde
Région d'origine : Unys.
Âge : 18 ans
Niveau : 51
Jetons : 2109
Points d'Expériences : 1579
Adulte Médecin Débutante
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Faites de moi un champion - PV Djelly Fish   Mer 25 Mai - 14:34

FAITES DE MOI UN CHAMPION
FT; DJELLY

Donne à ceux que tu aimes le pouvoir de voler. C'est avec cette phrase à l'esprit que la détermination de Calliope grandissait de jour en jour. Depuis qu'elle avait percé le secret d'un très cher ami, elle ne pensait sans cesse qu'à lui faire retrouver le bonheur de déployer ses ailes dans les nuages. Mais pour cela, il faillait de la patience et de la rigueur. De l'énergie et du courage. Braisillon était donc conditionné pour devenir un véritable champion aérien et non pas grâce à sa dresseuse uniquement. Ne pouvant réaliser cette tâche seule, la jeune rouquine avait adressé un appel à l'aide à une experte en la matière, soit la fameuse Djelly Fish. Il s'agissait d'une élève appartenant au dortoir Pyroli et qui avait axé ses études pour devenir une futur spécialiste des types Vol. Au sein de l'académie donc, c'était vers elle que Callie s'était tournée en premier, dans l'espoir de faire enfin aboutir son projet le plus fou. Et puis, elle l'avait déjà rencontré une fois, lui confiant alors le fameux Charmillon.

En effet… Peu sportive, pour ne pas dire pas du tout, Calliope n'était pas à l'aise dans les entrainements de son oiseau. Djelly avait su être un bon professeur, que ce soit pour elle ou la créature en question. Elle procédait de façon logique et montait un à un les paliers comme objectifs fixés. Pour devenir puissant mais aussi gagner de la vitesse, il faillait d'abord muscler ses ailes. Les premiers exercices avaient donc été très éprouvants. Tirer et porter des poids, ce n'était pas évident. Les encouragements de sa dresseuse avaient énormément motivé le Braisillon, qui, petit à petit, était devenu robuste. Des ailes musclées, voilà ce que les adolescentes attendaient. Et seul le jugement de la spécialiste permettrait de dire que c'était suffisant.

L'oiseau de feu était, selon Djelly, plus grand que la moyenne et que l'idée d'en faire un champion était appréciable. Le but final de la rouquine l'avait aussi séduite ce qui permettait de faire avancer plus rapidement les choses. Malheureusement, au moment de son hospitalisation, la demoiselle avait du annuler deux de leurs rendez-vous, ce qui faisait accumuler un certain retard. Mais finalement, elles avaient repris rapidement, comme si rien ne s'était passé et Braisillon était resté le même. Son plumage était même devenu incroyablement beau, comme si ces élans sportifs lui faisaient un bien fou. L'avantage dans tout cela, c'était que tous les autres Pokemon de Calliope se mettaient à contribution pour le bien être de leur partenaire. Pandespiègle effectuait des massages réparateurs à l'aide de crèmes préparées par Callie et Munna l'apaisait dans son sommeil.

En cette nouvelle journée, l'heure de rendez-vous était fixé vers la moitié de la matinée, soit à 10 heures. Un horaire appréciable pour la jeune fille. C'était avant le gros repas du midi et il ne faisait encore pas très chaud dehors. Sans oublier ce fameux soleil. Bref… Habituelles préparations, soit lotion spéciale et vêtements longs qui couvrent presque chaque parcelle de peau et la rouquine quittait son dortoir. Pour l'occasion, Pandespiègle avait décidé de suivre le mouvement, ainsi que, allez savoir pourquoi, Boskara. Pour le second, Callie se doutait que c'était surtout pour porter le premier. Ce n'est qu'une fois à l'extérieur que la demoiselle libérait l'oiseau de feu.

Au point de rencontre, Djelly se tenait déjà là et Callie s'empressait de la rejoindre en accélérant le rythme -bon, pas trop non plus sinon elle allait être essoufflée.

_ Salut ! Pile à l'heure, désolée. Alors… Que nous proposes-tu pour aujourd'hui ? Séance de muscu, encore ? Aaah, et voici Boskara et Pandespiègle. Ils avaient envie d'être de la partie.


_________________
Djelly Fish
Région d'origine : Johto
Âge : 17 ans
Niveau : 43
Jetons : 846
Points d'Expériences : 1108
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Faites de moi un champion - PV Djelly Fish   Sam 2 Juil - 23:00

Informations diverses.

Faites de moi un champion - PV Calliope Pride

Debout depuis 5h du matin, je réfléchissais à comment je pourrais récupérer ce don j'avais besoin. Aujourd'hui avait lieu le premier entraînement de course avec elle et je n'avais pas de matériel à disposition pour les courses aérienne…En plus, j'avais oublié de demander Jackie si je pouvais emprunter des selles et des rênes pour les courses aérienne. Bon ben j'allais ‘'emprunter'' ça dans la remise.

Avant d'en arriver là, je m'étais renseigné sur les courses aériennes qui avaient lieu un peu partout dans la pokésphère. Je connaissais les oiseaux, c'est vrai, mais en sport je n'étais pas vraiment caler. Quand Calliope était venue me demander de l'aider, j'avais été ravie et j'ai accepté directement…sans me rendre vraiment compte que je n'y connaissais rien. Tout moi quoi, foncer dans le tas et réfléchir après.

Mais pour rattraper ma précipitation, je m'étais renseigné sur la discipline. Recherche personnelle sur le sujet, j'ai dû même poser des questions à Jackie pour pourvoir bien conseiller la Givrali. Bien sûr Jackie était aux anges de voir que je m'intéressais au sport, donc elle me donna les conseils nécessaires, sans le matériel. Pas grave, d'après ses conseille la première chose à faire était de renforcer le pokémon pour qu'il soit habitué à porter des charges lourde, ce qui était logique. Ensuite, il fallait l'habituer à voler avec une selle et son dresseur sur le dos, normalement ça ne prenait pas beaucoup de temps assimilé ça d'après elle.

C'est comme ça que j'ai pu mettre en place le programme, d'abord la musculature avant de passer au vol directement. C'était intéressant et marrant à la fois. Du coup quand calli venait à nos rendez-vous, j'en profitais aussi vu que je comptais faire la course avec elle sur Baron mon Etourraptor, sinon ça ne servait à rien d'avoir accepté si je ne faisais pas avec elle. L'heure du rendez-vous approchait, j'espère que tout allait bien se passer aujourd'hui. Durant mes recherche j'avais lu qu'il y avait eu un grave accident durant une course aérienne, je n'avais pas envie que cela arrive à l'une d'entre nous. Je me dirigeais vers le local des Pyroli et avec l'aide de Fae j'avais réussi à récupérer les objets dont j'avais besoin.

Cela fait, je me dirigeais gentiment vers le parc, notre lui de rendez-vous.  Pas de Calli en vue, il faut croire que j'étais arrivée en avance. Je posais les selles et fit sortir mon Etouraptor. C'était lui que j'avais choisi pour l'entraînement à la course. L'oiseau blanc et noir secoua ses plumes et étendit ses ailes pour s'étirer, avant de s'envoler pour profiter de sa liberté. Mon Dimoret était toujours présent auprès de moi et Kassim avait voulu nous suivre pour cette fois. Il me regardait bizarrement, voulant encore des câlins ce qui exaspérait Baron et Givre.

Quelque minute après mon arrivée, la Givrali arriva essouffler. Elle avait couru pour ne pas arriver en retard.

«  Salut ! Oui en effet pile à l'heure ! ça va ? Ah euh aujourd'hui on va travailler le vol, j'ai pu ‘'emprunter'' des selles et des mords à Jackie. On va voir déjà le vol de ton oiseau avec la selle seul. Baron et lui feront la course. Ensuite…Ben on essayera de s'habituer à rester en selle hahaha ! » Elle me présenta dans la voler son Boskara et son Pandespiegle qui voulait être de la partie. Ce fit de même avec mon Dimoret et mon Embrylex qui saluaient tout deux les nouveaux venue.

« J'appelle mon Etourvol et on les prépare ensemble ! » Disais-je motivé avant de siffler mon pokémon pour qu'il revienne vers moi. Le grand oiseau apparut quelque minute plus tard et salua les nouveaux venus, avant de venir me quémander une caresse.

J'aidais Calliope a scellé son oiseau et sella le mien aussi. « Allons voir comment ton Braisillon s'en sort avec la selle sur le dos. Ce sera une course simple, ils feront le tour du parc. Kassim va créer quelque obstacle imprévu pour voir comment il se comporte quand un objet apparaît soudainement devant lui. Ça te va ? »

J'attendais la réponse de la jeune fille avant de me préparer à lancer la course entre nos deux oiseaux.


_________________
Djelly Fish ≈ Don't be sad...Get a Djelly ♥️
Calliope Pryde
Région d'origine : Unys.
Âge : 18 ans
Niveau : 51
Jetons : 2109
Points d'Expériences : 1579
Adulte Médecin Débutante
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Faites de moi un champion - PV Djelly Fish   Mar 5 Juil - 18:27

FAITES DE MOI UN CHAMPION
FT; DJELLY

Dès que Calliope avait repéré Djelly, elle était allée directement à son encontre, sans réellement prêter attention à tout le matériel derrière elle ni même aux Pokemon qui l'accompagnait. Ce n'est qu'après leurs salutations qu'elle détaillait les selles juste en retrait. Tient... Pas de séance de musculation finalement ? Cela voulait-il dire qu'elles allaient enfin chevaucher leurs créatures de type vol ? Depuis le temps que Callie attendait cela, elle trépignait d'impatience ! Mais il se pouvait aussi qu'elle se trompe alors elle ne préférait pas trop montrer son engouement. Ce n'est que lorsque son interlocutrice confirmait ses pensées qu'elle se permettait un petit saut de joie, joignant ses mains plusieurs fois pour taper dedans, telle une enfant gâtée par une glace tout juste offerte. Des étoiles pétillaient dans ses yeux.

Cependant, pas de précipitation. La rouquine connaissait le risque et il était hors de question de se mettre inutilement en danger. C'est pour cela qu'elle écoutait avec attention ce que la pro des oiseaux avaient à lui dire. Selon elle, il faillait laisser Stahl voler avec la selle, pour qu'il puisse s'y habituer. Evidemment... Lorsque l'on voyait les choses ainsi, cela paraissait beaucoup plus évident. La demoiselle ne se faisait pas plus attendre et appelait le concerné qui filait directement dans les airs, rejoindre l'Etouraptor de Djelly avec lequel il avait tissé un lien même si il était bien plus imposant.

Les autres Pokemon présentés -auxquels Callie adressa un petit sourire amicale- les deux adolescentes pouvaient passer à la vitesse supérieure. Dans un premier temps, Djelly appelait son oiseau et expliquait à la rouquine comment s'y prendre pour mettre en place la selle. Cette dernière détaillait les moindre faits et gestes mais lorsque son tour sonnait, elle se sentait un peu perdue. Heureusement, son amie était là pour l'aider, prenant le temps de tout lui réexpliquer. Djelly était patiente et Calliope trouvait cela appréciable. Il ne faillait surtout pas qu'elle lui fasse tout, la Givrali devait être capable de gérer cela toute seule par la suite, c'était primordial !

Voler seul, d'accord... Mais y avait-il au moins un but à cela ? Apparemment, oui. Et encore une fois, Djelly prenait les devants et lui expliquait tout. Une petite course aérienne avec un obstacle ? Très bien ! De toute façon, elle ne pouvait pas imaginer mieux. Alors, Callie hochait la tête positivement.

_ Je te fais confiance.

Les créatures volantes se postaient en position et attendait le top départ. C'est à la Pyroli que revenait se privilège et ils fonçaient tout deux droit devant. Le tour du parc serait rapide et Calliope était grandement impressionnée par la puissance et donc, de la vitesse de Stahl. Elle le suivait du regard et ne distinguait qu'une boule de feu, au côte à côté avec la masse noir qu'était Etouraptor. D'ailleurs, ce dernier, bien plus rapide, commençait à creuser l'écart. Mais compétiteur dans l'âme, le jeune Braisillon était bien décidé à ne pas trop se laisser distancer. Calliope se mettait alors à encourager son Pokemon, agitant les bras. Finalement, l'Embrylex de son amie plaçait le premier obstacle et ça surprenait les deux volatiles. Une énorme pierre allait droit dans leur direction et Stahl l'esquivait de justesse, piaillant doucement avant de reprendre de la vitesse. Ce projectile l'avait considérablement ralentit mais il était resté droit et n'avait pas vrillé. Tant mieux, c'était justement ça le réflexe à avoir ! Car s'il y avait eu une personne sur son dos, la chute était assurée.

_ Avec de l'expérience et de l'entrainement, tu penses qu'il est possible de rester sur l'oiseau si ce dernier vrille ? J'ai regardé quelques vidéos mais je ne sais pas s'il s'agissait de montage. En tout cas, si c'est possible, cela peut avantager clairement dans une course car la vitesse ne sera que peu affectée, contrairement à maintenant.

Le tour s'achevait et la victoire revenait de droit à l'Etouraptor de Djelly. Ils atterrissaient un peu plus loin et Callie s'empressait de rejoindre son compagnon, le félicitant pour sa très belle prouesse. Ensuite, son regard percutait celui de l'autre jeune fille. Alors... Elles allaient monter, maintenant ?


_________________
Djelly Fish
Région d'origine : Johto
Âge : 17 ans
Niveau : 43
Jetons : 846
Points d'Expériences : 1108
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Faites de moi un champion - PV Djelly Fish   Mer 20 Juil - 18:31

Informations diverses.

Faites de moi un champion - PV Calliope Pride


Je te fais confiance.

La phrase de la Givrali me faisait plaisir, elle ne savait pas comment. Mais elle me donnait une pression énorme aussi, je ne voulais pas la décevoir ou même qu'ils soient tout deux blessé durant les entraînements. Je lui fis un grand sourire avant d'attendre que les deux oiseaux se mettent en place. La course avait débuté à mon signal. Les deux oiseaux donnait le meilleur d'eux même ça se voyait. Niveau vitesse, baron surclassait le Braisillon, mais celui-ci ne se laissait pas abattre. C'était le bon état d'esprit. La course se déroulait normalement, Calli encourageait son pokémon à donner le meilleur de lui. C'était vraiment bien, une course sans trop d'encombre avant que Kassim ne décide de mettre son grain de sel. Au bon moment en plus, les deux pokémons avait freiné ayant le bon réflexe pour ne pas faire tomber un éventuel dresseur sur leur dos. Génial, au moins il avait se reflexe point positif.

Calliope me posa une question sur le fait d'utiliser une vrille pour esquiver ce genre d'obstacle pouvait être possible. Avec que l'expérience sûrement, je ne savais pas, je me voyais mal utiliser cette méthode comme esquive. « En effet, je pense que ça peut être possible, mais faudra que tu t'accroches bien à ton pokémon, ça risque de demander beaucoup d'entraînement. Après pour rattraper ton retard si tu perds de la vitesse tu peux utiliser les courants aériens à ton avantage, enfin en gros selon le terrain.» j'espérais que je l'avais aidé. « Il faudra juste t'entraîner à trouver des parades en fonction des obstacle qui seront devant toi, ou que tu risques de rencontrer ».

La course s'était fini sur la victoire de mon Etouraptor qui en était très fier, mais il n'oublia pas son adversaire et le félicita aussi en posant une aile sur la tête du Brasillon. « Belle course ! » disais-je avec beaucoup d'entrain. « Bon maintenant session on essaye de monter sur la selle, ça ne doit pas être vraiment compliqué » disais-je en essayant de monter sur mon Etouraptor. Mais il se trouve au j'y étais aller avec un peu trop d'élan et je m'étais retrouvé de l'autre côté. Je m'étais ramassé comme une merde au sol de l'autre côté ce qui ne manqua pas de faire rire mes pokémons. « Ok, non je n'ai rien dit. Il faut y aller avec moins d'entrain.» disais-je en riant.

J'aidais Calliope à monter sur sa selle puis lui explique vite fait comment tourner à droite et à gauche avant d'essayer de nouveau à monter sur la mienne. Je me savais maladroite, mais pas à ce point. D'ailleurs j'avais presque oublié, je voulais faire sortir Lutéa en cas de chute. Je pris la pokéball de la Tropius et la fit sortir en avance avant que je n'oublie. J'expliquais au pokémon ce que j'attendais d'elle avant de regarder la givrali et de me diriger vers elle. « Ne t'inquiète pas, j'ai fait sortir ma Tropius pour quand on volera plus en hauteur. Le vent est plutôt fort en haut c'est au cas où l'on serait désarçonné »

Oui j'étais vraiment prudente, je voulais que tout se passe bien aujourd'hui. Monter sur la selle n'était pas vraiment la chose la plus dure à faire. Le plus dure, c'est d'y rester. « Bon on va essayer en premier de voler pas trop loin du sol et on fera une petite distante en premier. Ensuite, on refera cette même distance un peu plus en hauteur. Ainsi de suite. Garde bien les pieds dans tes étriers, respire un bon coup et profite de la vue haha !»

Je fis une petite caresse sur l'encolure de mon oiseau pour lui indiquer de l'on pouvait s'élever. Le pokémon déploya ses ailes et décolla calmement du sol. Les mouvements ressentit était vraiment un peu étrange comme sensation, je me sentais un peu mal à l'aise….Je demandais à mon pokémon si cela allait, vu que c'était la première fois que j'étais sur son dos. Givre avait l'habitude de faire ça avec lui, mais entre Givre et moi il y avait une grande différence de poids.

En plus de cela j'angoissais, je n'aurais vraiment pas dû les commentaires qui parlaient de l'accident…Surtout que je n'étais pas seule…Non il faut positiver Djelly positiver. Elle me fait confiance et moi j'ai confiance en mes pokémons et sa confiance…ça ne voulait absolument rien dire, mais ce n'était pas grave.

J'attendais que la Givrali et son Braisillon soient prêt pour lancer l'exercice.


_________________
Djelly Fish ≈ Don't be sad...Get a Djelly ♥️
Calliope Pryde
Région d'origine : Unys.
Âge : 18 ans
Niveau : 51
Jetons : 2109
Points d'Expériences : 1579
Adulte Médecin Débutante
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Faites de moi un champion - PV Djelly Fish   Jeu 21 Juil - 20:04

FAITES DE MOI UN CHAMPION
FT; DJELLY

Djelly n’affirmait pas totalement le questionnement de la jeune Calliope, certainement encore peu expérimenté à ce genre de pratique. La dangerosité d’un tel mouvement convainquait totalement la rouquine à ne pas essayer. Après tout, elle n’avait même pas encore chevauché un Pokemon vol, alors commencer de telles pratiques, ce serait vraiment suicidaire. Il faillait tout d’abord acquérir de bonne base, et surtout, avoir une totale confiance avec son partenaire et être en osmose parfaite avec ce dernier. Et puis, la Pyralo trouvait même une tout autre solution pour combler ce manque de vitesse, évoquant avec intelligence les fameux courants d’air. L’expérience aussi… Callie n’était pas dans l’optique de devenir une véritable championne, loin de là. Le but principal était d’entrainer suffisamment Stahl pour qu’il soit assez rapide et fort pour porter quelqu’un et faire retrouver des sensations perdues à son ami Alban. Rien de plus. Mais comme le dit le dicton : on ne sait pas de quoi est fait le futur. Pour le moment, les premiers tests allaient avoir lieu. Du moins, c’est ce que pensait la jeune Préfète, lançant un regard interrogateur à son professeur du jour alors qu’elle venait tout juste de féliciter Stahl de sa petite prouesse de tout à l’heure.

Essayer de monter sur les selles ? Aux propos de Djelly, la demoiselle restait dubitative et regardait son oiseau de feu tout en s’imaginer monter dessus. Rien de compliquer la dedans, si ? Mais en voyant la Pyroli effectuer sa tentative, Calliope comprenait mieux pourquoi elle avait employé le terme « essayer ». En effet, elle était tombée au sol lamentablement, laissant ses Pokemon rire à gorge déployée, tout comme Callie qui ne pouvait clairement pas se retenir, tellement la scène avait été un moment épique. Elle avait quand même contourné Etouraptor, au début, pour voir si son amie allait bien. Une main amicale tenue, elle aidait la pauvre Djelly à se relever, qui se mettait à rire à son tour. Puis, avant de réitérer son essai, Callie demandait à la jeune fille de l’aider à grimper sur la selle. Est-ce que Stahl trouverait sa dresseuse un peu trop lourde ? C’est la crainte qu’elle avait alors elle se positionnait un peu maladroitement, comme si elle voulait alléger son poids. L’oiseau grondait, forçant finalement la rouquine à s’asseoir convenablement, patientant par la suite.

_ D’accord. Répondait-elle alors que Djelly lui expliquait pourquoi elle avait appelé son Tropius, cet immense Pokemon vert. C’est vrai qu’avec une telle carrure, la créature les protégerait des courants aériens trop forts. Le premier envol consisterait à voler bas, histoire de bien se familiariser l’un comme l’autre à ce nouvel exercice. Callie se penchait en avant doucement, sa tête allant rejoindre celle de Stahl.

_ J’ai confiance en toi Stahl.

En réalité, Calliope avait peur. Tétanisée sur son Pokemon, elle semblait attendre sa sentence. Devenue plus pâle que d’habitude, elle suivait les consignes de Djelly et positionnait correctement ses pieds avant de bien maintenir son oiseau de feu. Y avait-il au moin un départ pour que Callie puisse s’y préparer… ? Apparemment pas. Djelly s’élançait la première suivit par Braisillon qui courait doucement en déployant ses ailes de chaque côté. Les mouvements surprenaient la pauvre rouquine qui enfonçait sa tête dans le plumage de Stahl, fermant automatiquement ses yeux. Ca secouait un peu, puis, subitement, la sensation devenait totalement différente. Se sentant plus légère, cette curiosité l’amenait à se décoller un peu pour regarder autour d’elle et constater que son Pokemon vol était en train de voler, rasant le sol comme l’avait dit Djelly. Le cœur de Calliope loupait un battement aux premières vues de ce spectacle, clairement pas rassurée. Le vent allait frapper ses cheveux, les plaquant en arrière. Cette drôle de caresse sur sa peau, elle n’y était pas habituée. Alors, elle repensait à Alban, essayant de trouver cet intérêt qui avait pu lui, l’animer à chaque fois qu’il était sur le dos d’une créature volante. Les secondes paraissant une éternité, la jeune fille se décidait enfin à se redresser et tournait lentement la tête pour voir Djelly à ses côtés, un peu plus en avant. Elle adressait un petit sourire mais lorsque le virage débutait, Callie rabaissait immédiatement sa tête, sans, cette fois-ci, fermer ses yeux. Menton contre le crane de son oiseau, elle observait l’herbe défiler juste en dessous d’elle. Et petit à petit, elle commençait à éprouver du plaisir et se détendait. Ceci se fait aussitôt ressentir par Stahl, qui n’hésitait pas à donner un bon coup d’ail pour monter en hauteur. Le cœur de Calliope remontait en même temps dans sa poitrine. Encore une sensation forte qu’elle n’était pas prête d’oublier. Bon… Si Stahl se sentait plus confiant, c’est que ses entrainements avaient porté ses fruits et que sa dresseuse n’était pas très difficile comme cavalière. Quant à déployer elle-même ses bras de chaque côté de son cœur, c’était une autre histoire. L’essentiel était au moins de pouvoir rester en place.
Quelques minutes après, les adolescentes retrouvaient la terre ferme. Calliope descendait de sa monture, bien tremblante. Apparemment, ses muscles avaient continué à se crisper prenant une bonne partie du vol. Elle se dirigeait ensuite vers Djelly, un demi sourire sur le visage.

_ Cette première expérience était sensationnelle ! Bon… Je ne te cache pas que j’étais inquiète du début à la fin, mais au moins, je ne suis pas restée la tête plongée dans la nuque de Stahl. Ahaha ! Par contre, tu n’avais pas l’air trop à l’aise non plus. C’est la première fois toi aussi ?


_________________
Djelly Fish
Région d'origine : Johto
Âge : 17 ans
Niveau : 43
Jetons : 846
Points d'Expériences : 1108
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Faites de moi un champion - PV Djelly Fish   Sam 10 Sep - 12:14

Informations diverses.

Faites de moi un champion - PV Calliope Pride


Baron semblait ravi de me porter sur son dos, mais moi j'étais un peu mal à l'aise. Voler sur lui était vraiment différent que de voler sur le dos de Lutéa. La Tropius était large et grande, s'asseoir sur elle était stable… Et si on tanguait on ne risquait pas de tomber dans le vide surtout ça. Mais bon ce n'était que de petits détails.

Pour l'instant tout se passait bien, on faisait des longueurs comme prévues et l'on montait en altitude. La sensation de vole était légèrement différente que celle que je ressentais sur le dos de Lutéa. L'assise était vraiment différente… Je tanguais parfois de droite à gauche, ce qui faisait faire Baron des zigzags au lieu de voler en ligne droite. J'avais plusieurs fois fais des gestes pour me redresse et être bien assise sur la selle. Je continuais quand même à garder un œil vers Calli qui était collée au cou de son oiseau. Je pouvais comprendre sa réaction, c'était normal durant les premières heures de vol.

Sa réaction me rappelait moi quand j'étais petite sur le dos du Drattak de mon père la première fois que j'ai volé. J'avais fermé les yeux aussi et je m'étais accroché à mon père. Il avait ri aux éclats et m'avait dit de les ouvrir pour voir notre ville d'un œil nouveau. Mais je ne l'avais toujours pas fait, du coup…Il m'avait défié d'ouvrir les yeux. Mon papa me connaissait bien, il savait qu'en me défiant je l'aurais fait et du coup…Je l'avais fait. Et je ne l'avais pas regretté, le paysage était magnifique et la brise sur le visage était agréable. De beau souvenir d'enfance…

Plongé dans mes souvenirs, je me rendis compte à quel point mes parents et mes frères me manquaient. Les câlins de papa, les taquineries de maman, la lourdeur des jumeaux…non cette dernière chose ne me manquait pas finalement. Je n'avais pas réussi à retenir le petit rire qui était sortit en pensant à ces deux-là.

Baron continuait à faire l'exercice que j'avais donné jusqu'à ce que je lui dise que nous n'irions pas plus haut. Le vol en haute altitude était un peu plus éprouvant et en plus je n'avais pas encore assez d'expérience dans le domaine pour pouvoir y traîner Calli là-bas. De plus, l'accident que j'avais lu dans les différents articles, ne me rassurais vraiment pas. Je ne me sentais pas prête à faire la Givrali voler plus haut pour le moment. Je voulais en premier être sûre que je pourrais la protéger en cas de chute  à cette hauteur. Je ne savais pas si moi-même j'étais capable de me sauver….

Nous redescendions gentiment avec nos oiseaux jusqu'à toucher le sol, un petit soulagement pour moi. Je descendais de Baron, me disant qu'il faudra que je m'habitue à voler sur le dos de baron. Ça pourrait m'être utile pour fuir ou pour avancer plus vite pour aller en court. Héhé. Baron, lui, semblait ravi de la petite séance. Il se tenait  à côté de moi quémandant quelque caresse en se frottant à moi joyeusement.

Je vis Calliope s'approcher de moi, elle me disait qu'elle avait apprécié l'expérience même si elle avait passé le plus clair de son temps dans les plumes du cou de son pokémon. Pour un premier vol c'était normal, je n'allais pas la juger pour ça. Savoir qu'elle avait apprécié ce petit exercice, m'avait rendue fier de moi, mais aussi un peu plus optimiste. Tout allait bien se passer, je n'avais pas m'inquiéter pour des choses qui n'étaient pas arrivées et qui n'arriveraient surement pas aujourd'hui. D'ailleurs ça me donnait une idée pour la prochaine séance que je ferais avec elle. Le thème sera, les différentes manières de se remettre en selle en cas de chutes…

J'avais déjà plusieurs idées, des simples et surtout des farfelues…Mais avant, je vais tester ses folies sur moi avant de lui faire faire quoi que ce soit.  

La Givrali avait remarqué aussi que je n'avais pas été à l'aise sur le dos de baron. Quand elle me fit la remarque j'avais soudainement mis une de main derrière ma tête et commençais à la grattouiller de gêne.

« Touché !» avais-je commencé à dire avant de reprendre une posture droite en faisant une petite grattouille sous le cou de l'oiseau poivre et sel (assaisonné ?? 8D). Puis, je continuai ma phrase de façon plus posée. « En fait je suis habituée à voler sur des pokémons qui sont un peu plus large sur leur dos. Un peu comme Lutéa qui est derrière toi ou le Drattak de mon Père, je peux me mettre en tailleurs dessus sans avoir peur de tomber haha. Du coup je ne suis pas vraiment habituée à voler sur des pokémons qui ont la morphologie de Baron… »

Je pris une petite pause avant de proposer à la rousse que l'on continue à s'entrainer, vu que la première expérience s'était bien passée. « Comme ça, cela t'entraînera à ne pas regarder l'herbe. Et moi à ne pas vaciller comme un Qulbutoke hahaha » Taquinais-je la rousse tout en m'auto-taquinant aussi. J'étais douée n'est-ce pas.

Je regardais autour de nous, afin de jauger s'il n'y avait pas trop de monde dans le parc. J'avais un peu peur que dans la populace du parc, ils y aient des pokémons vols ou autre objet comme des frisbees viennent nous désarçonner pendant que l'on s'entraînait tranquillement. Pour l'instant cela allait,  du coup j'exposais mon idée à ma camarade. « Il n'y a pas vraiment beaucoup de monde, du coup on peut encore en profiter pour refaire des longueurs comme avant et après je demanderais à mon Embrilex de faire apparaitre des rochers pour que l'on slalome tranquillement sans faire trop de vitesse. Après, on ira manger un petit bout à la cantine ensemble si ça te dit. C'est bientôt l'heure. » Demandais-je souriante « Enfin si ça ne te dérange pas… » demandais-je timidement. D'ailleurs je me disais qu'il fallait que je la félicite, elle avait été courageuse, c'était son premier vol d'oiseau quand même.

J'attendais sa réponse avant d'attraper les mains de la jeune fille avec un grand sourire et de la prendre soudainement dans mes bras pour lui faire un câlin. Puis, je la libérai tout aussi soudainement avant de lui dire joyeusement « Câlin de félicitation, pour ton premier vol. Tehee !» Et de remonter avec énergie sur Baron en rajoutant avec beaucoup d'entrain. « Aller on ne perd pas le nord, en selle ! »

A peine je fus sur le dos de mon pokémons que celui-ci s'envola, me faisant lâcher un petit cri de surprise sur le coup. Je fis une petite pichenette sur le cou de l'oiseau, en râlant un doucement Baron, pour qu'il se calme. Il était un peu trop excité par l'exercice.

On reprenait le vol, calmement en refaisant nos longueurs comme avant. On prenait petit à petit de l'altitude gardant toujours une vitesse assez modérer, pour ne pas aller trop vite en besogne. Je continuais à regarder Calliope, pour voir si elle se tenait droite et qu'elle regardait devant elle et non l'herbe. Quant à moi je tanguais encore, je devais bien répartir mon poids du corps, sinon Baron aurait zigzager, comme avant. Lutéa faisait comme avant, gardant toujours avec un œil maternelle sur nous.

J'observais le sol pour voir s'il y avait des élèves qui étaient arrivés entre temps. En effet, ils y en avaient pas mal qui passaient par le parc ou même qui s'y posait tranquillement en attendant l'heure du repas du midi. Mais il n'y avait personne dans notre coin, heureusement d'ailleurs, vu l'idée que j'avais il valait mieux qu'il n'y ait personne. Je m'étais retourné vers Calli et lui parlais.

« Ça va ? Tu te sens prête pour la suite ? » Le plus dure allait commencer, enfin plus dur que ce que l'on faisait depuis le début.

Hrp: Désolé pour le retard >.<


_________________
Djelly Fish ≈ Don't be sad...Get a Djelly ♥️
Calliope Pryde
Région d'origine : Unys.
Âge : 18 ans
Niveau : 51
Jetons : 2109
Points d'Expériences : 1579
Adulte Médecin Débutante
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Faites de moi un champion - PV Djelly Fish   Mer 19 Oct - 14:50

FAITES DE MOI UN CHAMPION
FT; DJELLY
La rouquine avait visé juste et mettait le doigt sur quelque chose qui arrivait à déstabiliser son interlocutrice. Gênée pour cette dernière, Callie l'écoutait attentivement et comprenait parfaitement où elle voulait en venir. La carrure de son Etouraptor était vraiment différente de celle de son Tropius et les sensations pouvaient être décuplées. Néanmoins, elle trouvait étrange qu'une spécialiste comme Djelly n'ait jamais tenté ce genre d'expérience auparavant. La jeune fille gardait ce jugement pour elle tandis que le silence commençait à reprendre surface. La Topdresseuse du dortoir des Pyroli intervenait juste à temps en quémandant une nouvelle séance, ce qui ne déplaisait pas à la préfète qui hochait la tête positivement. Il fallait qu'elle continue, elle et Stahl, afin de persévérer dans le domaine. Le tout sans trop épuiser ce pauvre oiseau qui n'avait pas non plus une grosse carrure d'athlète.

_ Ca me va parfaitement. C'est toi mon coach aujourd'hui ! répondait Calliope, toute souriante et ravie de pouvoir partager un repas avec son amie.

Le câlin qui suivait surprenait la demoiselle. Yeux grands ouverts sous le choc, elle finissait par se détendre et à serrer à son tour Djelly dans ses bras. Elle était en train de la féliciter et Callie rougissait violemment. Elle bredouillait un petit merci à peine inaudible, incapable de dire que c'était aussi grâce à elle si elle avait pu parvenir jusque là. Djelly était un bon professeur.

Sans plus attendre, les deux jeunes filles se repositionnaient et entamait leur second envol. Un peu plus rapidement à l'aise, Calliope commençait à prendre confiance en elle, fixant droit devant elle l'horizon, comme le préconisait son amie. Les premiers obstacles ne tardaient pas à arriver et des rochers jaillissaient du sol d'un coup, forçant le Braisillon à changer de direction pour ne pas s'écraser. Malheureusement, la souplesse de l'oiseau n'était pas compatible avec sa dresseuse qui se raidissait d'un coup. Son coeur ne saisissait de se retourner dans sa poitrine, générant de belles frayeurs. Etait-ce vraiment ce genre de sensation que ressentaient les champions aériens ? Ce que Alban avait pu ressentir auparavant ? Quel plaisir y trouvait-on ... ? Callie se questionnait encore car pour elle, c'était plutôt la crainte qui la submergeait et non pas l'adrénaline. Et pourtant... Pourtant, ça s'en rapprochait. Aussi étrange que cela pouvait paraitre, elle y prenait du plaisir. Qui l'aurait cru ? Personne. Pas elle en tout cas. Fière, elle se redressait, tenait simplement sa monture et l'aidait à contourner ces roches en basculant son poids. Du moins, elle essayait car la première tentative l'avait forcé à se redresser brusquement dans l'autre sens, désarçonnant le malheureux Stahl qui poussait un gémissement.

_ Ok... On redescend. ordonnait Callie, mal à l'aise.

Pied au sol, on découvrait le teint de Calliope beaucoup plus blanc que d'habitude. Oui, elle s'était fait peur. C'était la première fois et elle avait besoin d'entrainement. Elle, comme Stahl. Sans compter qu'il était encore "petit" et que son gabarit ne suffisait pas à transporter plus de quelques minutes sa dresseuse. Ca tombait bien puisque l'heure du repas avait sonné. Une dernière caresse de remerciement et la jeune fille rappelait son oiseau de feu dans sa Pokeball. Djelly en faisait de même avec ses compagnons et toutes les deux regagnaient la salle à manger. Callie était très reconnaissante vis à vis de son amie et ne manquait pas de le faire savoir.

_ C'était excitant, d'une certaine manière. A quand programmons-nous notre prochain entrainement ?


_________________
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: Faites de moi un champion - PV Djelly Fish   
Faites de moi un champion - PV Djelly Fish
Page 1 sur 1
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :