[Champion #4] Avènement
Paul Nyllis
Paul Nyllis
Région d'origine : Johto
Âge : 19
Niveau : 56
Jetons : 9673
Points d'Expériences : 1632
Todresseur Stratège
Sujet: [Champion #4] Avènement   Ven 17 Juin - 13:07
De retour à l’académie, je trouvais les Noctalis bien agités pour un mois de mars. Le hall était plein d’élèves, tous plus turbulents les uns que les autres. Une telle agitation ne pouvait être signe que d’une chose… J’avais manqué un événement. Qu’est-ce qui pouvait avoir retenu l’attention de tous ces fanas du duel et de l’entrainement acharné ? Arrivé à l’étage, alors que j’allais pénétrer dans ma chambre pour y déposer mes affaires, je stoppais un de ces Noctalis un peu trop pressé pour lui requérir quelques informations. Il ne tarda pas à se moquer de moi quant à ma demande stupide et indigne du dortoir, mais les crocs acérés de mon Kaiminus dans son tibia le firent vite déchanter  et il m’expliqua promptement les dernières nouvelles de Lansat, en priant mon starter de le lâcher. Une fois les explications terminées, je m’engouffrais aussi vite que l’éclair dans ma chambre, suivi de Kaiminus qui avait décidé de libérer sa proie.

Goyah… L’ancien maître de la ligue d’Unys nous rendait visite. Adossé contre la porte, j’acquiesçais cette nouvelle avec beaucoup de surprise. Chaque année, l’académie avait l’habitude de faire venir un Champion sur l’île afin de laisser ses élèves s’opposer à lui et tenter de remporter son badge… Ainsi donc, cette année, Goyah serait notre Champion. Pour ma première année à l’académie, la barre était placée très haute. Goyah n’était pas un rigolo et il ne mâcherait certainement pas ses efforts pour nous en faire baver un maximum avant une potentielle victoire. Mais quelles chances de victoire avions-nous face à lui ? Les deuxièmes et troisièmes années peut-être. Mais un simple dresseur comme moi ? Avais-je la moindre chance de m’en tirer ?

La patte de Kaiminus se posa sur mon bras. Je levais la tête, recroquevillé jusqu’alors dans le creux de mes bras, pour le dévisager. Son expression était compatissante et rassurante. Je le prenais dans mes bras et le câlinait avec tendresse. Il était mon ami… Mon meilleur ami. Celui qui m’avait accompagné dans le moindre de mes voyages depuis mon arrivée à Lansat. Avec lui, j’avais su surpasser de nombreuses épreuves et il avait dirigé mon équipe à la victoire plus d’une fois. Peut-être… Non, c’est complètement fou. Oui, mais… Peut-être qu’avec lui… Nous aurions une chance de sortir vainqueurs de cette nouvelle épreuve. J’attendais depuis si longtemps un moment où je pourrais montrer à tous ce dont j’étais capable… Ce dont nous étions capables ! Ce Champion… Il était cette chance. Cette chance que nous attendions et qui nous tendait désormais la main. Je ne devais pas rester là, à pleurer sur mon sort, tandis que dehors se trouvait Goyah, prêt à affronter quiconque oserait venir le défier.

-Kaiminus. Nous allons leur montrer ce qu’on a dans les tripes.

-Kaiiii !

Me redressant, j’attrapais ma veste noire que j’avais jeté en entrant sur le lit et ne prenait pas la peine de récupérer mes pokéballs au moment de sortir. Kaiminus et moi, réussirions ensemble, sans aucun autre aide.

Dehors, la fraicheur en ce début de printemps me frigorifiait. Mon corps déjà stressé par l’excitation et la peur de l’échec, se mit en plus à bouillir pour réguler ma température interne. Contrairement à moi, Kaiminus n’avait aucun mal à se déplacer dans le froid. Ses écailles rosées le protégeaient de toute cette froideur. L’avantage de notre dortoir étant sa proximité avec la grotte Granite, nous fûmes rapidement sur place et un peu mieux isolés entre ses parois glacées. Du moins, c’est ce que je croyais. Le vent soufflant dans notre dos pénétrait directement dans la caverne et je frottais mes bras frénétiquement pour garder la chaleur. Habitué à venir dans cet endroit de manière régulière depuis quelques temps, je ne faisais plus attention au sol glissant et aux chutes qu’il pouvait causer par manque de prudence des visiteurs. Prêt à m’engouffrer, ne serait-ce qu’un peu plus loin, je fus rapidement arrêté par la voix d’un homme, que je reconnus, plus à cause de la situation que par connaissance.

-Goyah. Dis-je dans ma barbe inexistante.

Instantanément, je stoppais tout geste qui aurait eu pour effet de me réchauffer. Fièrement, je bombais le torse et me retournais en provenance de la voix. Bien droit, j’oubliais le froid ambiant pour me concentrer sur une seule et unique chose : mon adversaire. L’homme qui se tenait devant moi ressemblait comme deux gouttes d’eau à celui que j’avais vu sur les écrans de télévision et dans les livres. Sa chevelure extravagante et son air confiant étaient reconnaissables entre mille. Malgré la température, il portait un simple poncho comme s’il était insensible aux intempéries. Il n’y avait pas de doute à avoir, cet homme était impressionnant et extrêmement fort. Bien sûr, il n’était pas là pour nous écraser tels de vulgaires insectes. Mais on ne pouvait pas non plus compter sur une victoire facile… Quel que soit notre niveau.

Nul besoin de plus de paroles, nos regards suffisaient à communiquer. De même, nos Pokémons se mirent en position d’eux-mêmes. Goyah allait utiliser un Drakkarmin, un type Dragon assez violent comme ses semblables. En face, je lui opposais simplement mon Kaiminus, mon compagnon de route. Bien que je ne trouve aucune gloire à utiliser des dragons, je ne voyais pas comment je pouvais m’en sortir dans cette situation. Sans doute sous l’appréhension du combat arrivant et dans l’optique d’une meilleure préparation, Kaiminus s’enveloppa d’une aura blanche. Avant que celle-ci ne le recouvre intégralement, il me lança un dernier regard. Dedans, j’y lisais sa détermination et quelque chose s’empara de moi. Pétrifié, je ne pus plus bouger le temps de l’évolution. Paralysé, tandis que la forme blanche se muait en quelque chose de nouveau, je revivais sous mes yeux toutes ces journées passées avec ce petit être rose. La fois où...

La fois où nous avions affronté Hanaë en arrivant à l’académie. Alors que nous rentrions à notre dortoir, nous nous étions fait téléportés dans le dortoir Mentali de nuit. Les portes étaient bien sûr fermées et à l’époque, nous ne savions pas où nous étions. Tandis que Kaiminus se goinfrait des gâteaux posés sur un buffet à l’entrée, j’avais fait la connaissance d’Hanaë, une fille plutôt talentueuse, prétentieuse et douée d’un certain charme. Le combat qui s’en était suivi était notre premier vrai match. Je me souviens que Kaiminus s’était battu de toutes ses forces pour arracher la victoire, sans quoi, Hanaë révélerait tout aux autres Mentalis et nous pourrions être exclus de l’académie...

Celle où Apa et lui se sont rencontrés à la piscine. Apa est le Pokémon d’une dresseuse à lunettes très sympathique du nom de Max. Il s’exerçait dans la piscine du gymnase, quand Kaiminus s’était mis à le déranger en jouant dans l’eau. Malgré une tension palpables entre les deux types Eau au départ, Apa avait su se calmer pour finir par apprendre à Kaiminus de nouvelles techniques de nage, lui permettant de se propulser plus vite une fois sous l’eau et de profiter au mieux de son avantage naturel.

Ou encore, celle où nous avions capturé notre premier Pokémon. Aujourd’hui, il a rejoint l’équipe de Nolan sous le nom de Milo, mais auparavant, il n’était qu’un simple Mimitoss vivant paisiblement sur son île. Kaiminus et moi avions dû traverser plusieurs embûches pour nous frayer un chemin vers une zone où des Pokémons pourraient vivre. Lorsque nous avions rencontré Milo, de suite nous nous étions fixés de le capturer. Milo était sauvage et même s’il était assez timide, il se défendit du mieux qu’il pouvait. Kaiminus avait fini empoisonné et dû lutter contre le poison pour affaiblir suffisamment Milo, afin que je le capture. La récompense de notre coopération avait été directe. De la première pokéball, du premier lancer, à la première lueur d’espoir, nous avions capturé Milo.

… Tant de souvenirs me traversèrent l’esprit et une angoisse grimpa en moi. Je l’avais toujours connu sous sa forme de Kaiminus, mais serais-je capable de le soutenir de la même façon après qu’il est changé ? S’il le faisait, c’était pour moi. C’était pour m’aider à affronter les prochains obstacles sur ma route pour devenir Maître Pokémon. Je ne pouvais pas empêcher son choix, je devais l’accepter et le chérir de la même manière que je l’aurais fait s’il était resté un simple Kaiminus. Mon poing se resserra et l’évolution se termina.

-Crocrodil !

Me reconcentrant sur le combat à venir sous peu, j’en oubliais les différences apparues entre Kaiminus et Crocrodil. Il était temps d’affronter un Champion !


HRP:
 
Compte PNJ
Compte PNJ
Région d'origine : -
Âge : -
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 11798
PNJs
Sujet: Re: [Champion #4] Avènement   Sam 18 Juin - 9:11
Pokémon utilisé : Drakkarmin nv 38
Objet tenu : Ceinture Pro
Capacité Spéciale : Sans Limite
Statistiques :
PV : 77
Att : 120
Def : 90
Att spé : 60
Def spé : 90
Vit : 48

Attaques utilisées pendant ce tour: .
Morsure : (78/100) [Physique]
Abri : (0/100) [Statut]

Vitesse Crocrodil > Drakkarmin, donc Crocrodil commence. L'ordre des attaques INRP sera le suivant:
- Crocrodil lance Grincement. La Défense de Drakakrmin diminue beaucoup.
-Drakkarmin lance Morsure.
-Drakkarmin lance Abri.
- Crocrodil lance Tranche. Drakkarmin se protège !


C'est très peu efficace. Drakkarmin subit peu de dégâts.
C'est un peu efficace. Crocrodil subit un peu de dégâts.
Que voulez-vous faire?

_________________
[Champion #4] Avènement 7z5c
Paul Nyllis
Paul Nyllis
Région d'origine : Johto
Âge : 19
Niveau : 56
Jetons : 9673
Points d'Expériences : 1632
Todresseur Stratège
Sujet: Re: [Champion #4] Avènement   Sam 18 Juin - 16:40
La bataille débuta. Ce n’était que le commencement, mais les Pokémon s’y jetèrent corps-et-âme. Kaiminus, dont la forme avait changé en devenant Crocrodil, était plus grand et mastoc qu’auparavant. Entre autre, sa vitesse s’était développée, bien que restant très modeste, et ses grosses pattes se déplaçaient agilement sur le sol. N’obéissant qu’à lui-même et avec une fougue nouvelle, il ne s’arrêta qu’une fois face au Drakkarmin ennemi. Goyah n’intervint pas et son Pokémon agit de son propre chef, dans l’attente d’un mouvement du reptile, il se positionna prêt à l’attaque et à distance convenable.

Yeux dans les yeux, reptile et sa forme évoluée draconique s’observèrent l’espace de quelques secondes. Le calme avant la tempête pouvait-on penser. Crocrodil ne fut pas avare de se délecter de l’apparence de sa proie. Soudainement, il se dressa fièrement, diminuant d’un chouia la cinquantaine de centimètres qui le séparaient du haut du Drakkarmin, et d’un cri strident, fit gronder la grotte. Pris de court, je dus plaquer mes mains contre mes oreilles pour me protéger du son. La glace se brisa autour du starter en petits filons, jusqu’à atteindre les parois. De là, une poignée de stalactites chutèrent sur le sol, muant la surface de combat.

De par sa forte proximité avec le foyer d’émission du cri, Drakkarmin ne supporta pas longtemps cette cacophonie qu’il n’hésita pas à terminer d’une puissante morsure dans le bras du crocodile. Poussant un rugissement de douleur, le reptile tenta de dégager sa proie, devenue prédétrice, de son bras en vain. Le Drakkarmin l’agrippait fermement, appuyant de ses larges crocs dans la chair de l’autre Pokémon.

-Ça suffit.

La voix de Goyah s’éleva par-delà la grotte et Drakkarmin continua de maintenir son adversaire, ne le relâchant délicatement qu’un instant plus tard, avant de venir se replacer quelques mètres plus loin devant son maitre. Il avait beau être fier de sa démonstration de force, je comprenais que l’attaque de Crocrodil n’avait pas été inutile. Goyah avait une voix qui portait et assez distincte. Son Pokémon devait obéir au moindre de ses ordres. Du moins, c’est ce qui me semblait logique. Et pourtant, il ne s’était pas arrêté immédiatement. Il lui avait fallu un certain temps pour comprendre les ordres de son maitre. L’audition du dragon avait dû en prendre un coup avant qu’il ne puisse mettre un terme aux agissements de Crocrodil. Mon starter s’en tirait avec une blessure au bras droit, l’ennemi avec une perte d’audition. Au final, l’échange n’était pas vraiment équivalent. Mais en jouant bien sur le point faible dégagé… En l’exploitant… Il y avait une possibilité de faire pencher la balance en notre fave…

-Petit. Maitrise ton Pokémon, où tu iras dans un mur.

M’extirpant de mes pensées, je regardais bêtement dans la direction du grand Champion en présence. Un air sévère traversait son visage et son regard m’indiquait Crocrodil, qui se tenait au milieu de l’arène improvisée. Sa queue battait le sol et il trépignait d’impatience de foncer sur le Drakkarmin. La blessure qu’il avait subie ne semblait pas vraiment l’handicaper et il paraissait même apte à se venger, dès que les hostilités reprendraient…

Cela ne lui ressemblait pas. Le Kaiminus que j’avais connu savait se battre sans qu’on ait besoin de lui dire quoi faire. Mais en aucun cas, il ne recherchait la baston pour la baston. Les combats avaient été jusqu’à présent une forme de jeu pour lui, dans lesquels il se donnait à deux-cents pourcents avec plaisir. Le Crocrodil qui se tenait devant moi en cet instant… Ne prenait aucun plaisir dans l’affrontement. Une forme de rage l’habitait et il semblait assoiffé de sang. La lutte était passée du jeu à la démonstration de force. Goyah avait raison… Si je le laissais se battre ainsi, nous échouerions. Il fallait que je le reprenne en main, quitte à faire des erreurs. Mais il lui fallait un guide.

-Crocrodil, reprends-toi. Ne laisse pas ton envie de victoire prendre le dessus. Nous sommes certes des Noctalis, mais nous sommes avant tout des humains. Ne cède pas à la rage et à la colère. Souviens-toi de tous ces autres matchs que nous avons disputés. Nous ne sommes pas toujours ressortis vainqueur, mais nous n’étions pas pour autant déçu… Car nous nous amusions.

Si jusque-là mes paroles n’avaient pas atteint le dessous des écailles du starter, le mot « amuser » obtint une réponse de sa part. Il arrêta d’haleter et de brasser de l’air avec sa queue, pour se tourner vers moi. Son regard était celui d’un enfant dont on venait d’attiser la curiosité.

-Crocro ?

Sa voix était devenue plus douce et suppliante. D’un simple sourire, je lui répondis et commençais à lui conter toutes ces fois où nous avions fait front ensemble contre l’ennemi, et quelle joie cela nous avait procuré. Je lui rappelais nos aventures sur les différentes îles des sorties captures, où parfois, grâce au combat, nous avions pu récupérer de nouveaux compagnons de route. Je lui contais encore comment nous rigolerions de ce duel, une fois celui-ci terminé, et du plaisir qu’il pourrait trouver à affronter un véritable Champion… Que dis-je ?! Un Maitre de ligue !

Au fur et à mesure de mes histoires, les petites billes enfantines du crocodile se mirent à briller d’un nouvel éclat. Sa gueule rigide et impassible, se courba pour laisser place à un sourire niais. Et la motivation revint ! Crocrodil se repositionna en phase de combat. Goyah esquissa un sourire, puis ordonna à son tour, à son Drakkarmin de se mettre en place. Le duel pouvait enfin reprendre.

-Balance la gomme Crocrodil ! Montre-lui le détail de tes griffes acérées !

-Crooo.

Le bout des doigts de mon starter se mit instantanément à briller. D’un mouvement plutôt fluide et agile malgré sa carrure, il esquiva les stalactites maintenant plantées au sol pour foncer sur le Drakkarmin. Celui-ci ne bougea pas jusqu’à la dernière seconde. Tandis que l’attaque allait toucher à coup sûr, une barrière enveloppa le Pokémon adverse et empêcha toute attaque Tranche de passer au travers. Crocrodil s’acharna encore sur la sphère protectrice, espérant pouvoir la briser avec le temps, mais il n’y parvint évidemment pas et dû prendre la retraite pour cette fois.

La première offensive avait échoué, si nous voulions réussir, il faudrait être plus malin la prochaine fois.


HRP:
 
Compte PNJ
Compte PNJ
Région d'origine : -
Âge : -
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 11798
PNJs
Sujet: Re: [Champion #4] Avènement   Dim 19 Juin - 6:46
Pokémon utilisé : Drakkarmin nv 38
Objet tenu : Ceinture Pro
Capacité Spéciale : Sans Limite
Statistiques :
PV : 77
Att : 120
Def : 50
Att spé : 60
Def spé : 90
Vit : 48

Attaques utilisées pendant ce tour: .
Morsure (78/100) [Physique]
Surpuissance (120/100) [Physique]

Vitesse Crocrodil > Drakkarmin, donc Crocrodil commence. L'ordre des attaques INRP sera le suivant:
-Crocrodil lance Crocs Givre.
-Drakkarmin lance Morsure.
-Crocrodil lance Ébullition.

Événement: Les coups de Drakkarmin sont si puissants qu'ils parviennent à briser la garde ennemie. La prochaine attaque baissera d'un niveau la défense de l'adversaire.

-Drakkarmin lance Surpuissance. La Défense de Crocrodil diminue. L'Attaque et la Défense de Drakkarmin diminuent.

C'est super efficace. Drakkarmin subit beaucoup de dégâts.
C'est super efficace. Crocrodil subit beaucoup de dégâts.
Que voulez-vous faire?

_________________
[Champion #4] Avènement 7z5c
Paul Nyllis
Paul Nyllis
Région d'origine : Johto
Âge : 19
Niveau : 56
Jetons : 9673
Points d'Expériences : 1632
Todresseur Stratège
Sujet: Re: [Champion #4] Avènement   Dim 19 Juin - 17:16
La sphère entourait toujours le Drakkarmin de Goyah. Derrière elle, ses yeux perçants et son air assuré gardaient à l’œil le crocodile qui se dandinait à droite puis à gauche, impatient de pouvoir agir. Dès que la protection tomba, je profitais de l’occasion pour lancer une offensive d’opportunité. Sachant que les oreilles du Drakkarmin étaient fragilisée pendant un certain temps, je donnais mes ordres exactes au dernier moment et sans les crier à Crocrodil. Le temps de réaction en réponse de l’ennemi étant diminué, il se faisait plus facilement surprendre par notre initiative. Ainsi, il n’eut pas le temps de directement réactivé son Abri et Crocrodil réussi à placer ses crocs givrés dans la chair de son opposant. Contrairement à Goyah, je n’avais pas l’intention de laisser une chance à son Pokémon de s’en sortir. Aussi, confortais-je mon starter dans son travail en l’encourageant.

La mâchoire de cette espèce était réputée pour être extrêmement dangereuse. En effet, ils compensaient leur manque de rapidité par une prise très puissante. Dès que la mâchoire s’était refermée, il était impossible de retirer le bestiau, à moins que ses crocs ne se brisent. Auquel cas, et assez fréquent, ils repoussaient par la suite. Après plusieurs gémissements du Drakkarmin, ce fut ce qui arriva… Mais peut-être pas de la manière la plus douce qui soit non plus. Le dragon blessé et ne trouvant pas de solution pour décrocher son agresseur,  mordit à son tour la chair du Crocrodil. Le starter tint d’abord le coup, mais perdit rapidement la face lorsqu’il sentit la douleur de l’autre morsure revenir aussi. A ce moment-là, Drakkarmin exhiba un large mouvement de tête, qui délogea le Crocrodil désormais sans crocs, et le projeta contre la paroi glacée de la grotte avec un rugissement de fureur. S’en suivi plusieurs secondes où l’un essayait de se remettre du choc, tandis que l’autre, tentait tant bien que mal de retirer les crocs givrés encore plantés dans sa peau bleue.

En voyant la tournure du combat et l’état de mon Pokémon, je ne pouvais m’empêcher de stresser. De toute évidence, Goyah n’était pas préoccupé par les mêmes pensées que moi. De marbre, il restait impassible de son côté du terrain. Parfois, il esquissait un sourire, mais j’étais trop pris par l’action pour le regarder généralement. Soudainement, il s’assit en tailleur sur le sol glacé. N’avait-il pas froid au cul ? Il semblerait que non. Il devait être bien résistant pour faire abstraction des aléas du temps et de l’environnement dans lequel il se trouvait. D’ailleurs en y repensant, n’était-ce pas étrange d’avoir choisi une grotte presque de glace pour affronter de jeunes dresseurs avec un Pokémon de type Dragon ? A moins que ce ne soit de la provocation ou de l’arrogance ? J’avais le regard lourdement dirigé vers lui. Curieux, j’attendais qu’il se trahisse ou se mette à parler. Ni l’un, ni l’autre. Crocrodil se remit sur pied et Drakkarmin accepta ne pas pouvoir retirer les derniers crocs. C’est au moment où je décidais de détourner mon regard de lui, qu’il m’interpela.

-Hey petit !

-Mmmh ?

-Garde confiance.

Son poing se transforma en un pouce up, auquel je répondis par un hochement de tête et un sourire. Il avait raison, comme toujours. Je devais rester concentré et me calmer. La confiance en moi, en mon Pokémon, ferait la différence. Goyah était un Champion venu pour tester nos limites et nous obliger à les surpasser, mais il était aussi présent pour nous instruire à le faire. Il ne tenait qu’à moi de saisir cette opportunité et de remporter la victoire. Oui ! Il ne fallait pas que je flanche maintenant ! Pas si près du but.

Un souffle épique me traversa le corps et je sentis mes pupilles se dilater un peu plus sous l’excitation grandissante. Après avoir remotivé Crocrodil, c’était à mon tour de me remotiver et de reprendre du plaisir dans ce match. Après tout, n’était-ce pas ce dont j’avais toujours rêvé ? Partir à la conquête des différentes arènes, obtenir leurs badges et foncer droit vers Ho-Oh pour lui prouver ma valeur ? L’occasion ne se représenterait pas avant une année entière. Je devais profiter de chacun des instants qui m’étaient offerts ici même. Les savourer et…

-On t’attend, petit.

-Hein ? Ah… Euh, oui. Bien sûr. Désolé.

Avec un sourire niais, je me grattais bêtement la tête en m’excusant. Il était bien beau de penser à toutes ces jolies choses, mais il était meilleur de le faire en combattant. Parce que c’est vrai… On se les pelait ici. Le duel opposant Drakkarmin à Crocrodil reprit et les affaires rebattirent bon train. Malgré leur différence de taille, leurs vitesses étaient presque égales. Crocrodil usait de son léger avantage dessus afin d’esquiver ou contre-attaquer plus vite. Mais dès qu’ils se trouvaient au corps-à-corps, cette maigre différence ne représentait plus rien. Finalement, aux termes d’une lutte entre les deux Pokémons, je décidais de reprendre les choses en main de mon côté. A ce train-là, les deux risquaient de finir épuisés et dans l’incapacité de se battre, non par KO. Avec de faibles chances de succès et en sachant que cela n’aurait pas une grande efficacité sur l’adversaire, je lançais malgré tout une Ebullition. La probabilité que cela puisse brûler Drakkarmin était d’une sur trois. Néanmoins, elle existait et n’était pas à négliger.

Malheureusement, je ne me rendis compte que trop tard de mon erreur. Crocrodil devait se maintenir immobile pour utiliser son attaque. Hors, Drakkarmin qui résistait plutôt bien à l’élément aquatique, se servit de son extraordinaire puissance pour remonter le courant déferlant sur lui et être aux prises avec le starter. D’une seule patate portée par l’appui de tout son corps, il l’envoya bouler de l’autre côté de la grotte. L’impact contre le mur forma une marque bien plus profonde que la première fois. Le pire étant, que Drakkarmin s’en sortait sans la moindre brûlure apparente.

L’ennemi était-il invincible ?


HRP:
 
Compte PNJ
Compte PNJ
Région d'origine : -
Âge : -
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 11798
PNJs
Sujet: Re: [Champion #4] Avènement   Sam 9 Juil - 22:57
Pokémon utilisé : Drakkarmin nv 38
Objet tenu : Ceinture Pro
Capacité Spéciale : Sans Limite
Statistiques :
PV : 77
Att : 120
Def : 50
Att spé : 60
Def spé : 90
Vit : 48

Attaques utilisées pendant ce tour: .
Groz'Yeux (_/_) [Statut]
Dracogriffe (80/100) [Physique]

Vitesse Crocrodil > Drakkarmin, donc Crocrodil commence. L'ordre des attaques INRP sera le suivant:
-Crocrodil lance Cascade.
-Drakkarmin lance Groz'Yeux. La Défense de Crocodil diminue.
-Crocrodil lance Fléau.
-Drakkarmin lance Dracogriffe.

Crocodil est mis hors-combat. Le vainqueur est donc l'ancien maître de la ligue, Goyah!

_________________
[Champion #4] Avènement 7z5c
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: [Champion #4] Avènement   
[Champion #4] Avènement
Page 1 sur 1
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :