Partagez | .
Pyramide = nid à piège ?
 Pokéathlète Médecin
avatar
Pokéathlète Médecin
Région d'origine : Hoen
Âge : 17 ans
Niveau : 54
Jetons : 791
Points d'Expériences : 1637

MessageSujet: Pyramide = nid à piège ?   Mar 5 Juil - 13:26

Pyramide = nid à piège ? x Taiga Hozuki
Même si j’arrive à petit à petit à prendre mes marques, il reste encore des lieux qui sont à ce jour inconnu pour moi sur cette île. C’est vrai que je suis installée dans le quartier animé donc je n’ai pas directement accès à toute la faune que cache cette île mais j’ai quand même pu en découvrir une partie. Je suis déjà allée dans la forêt à plusieurs reprises et je connais également bien les allées marchandes. Mais il reste un autre point que je n’ai pas éclairci : le désert. C’est vrai qu’il s’étend à perte de vue juste derrière la forêt. Je l’ai entre-aperçu l’autre jour mais je n’ai pas encore osé aller plus loin. Pour ça j’aimerais qu’on soit plusieurs. On peut tellement facilement se perdre et ne plus jamais revenir. Combien d’histoire morbide circule déjà sur des gens qui ne seraient jamais revenu du désert d’Unys ? Beaucoup trop pour être comptée. Et puis je sais que j’ai le goût du risque et de l’aventure mais je sais aussi être raisonnable. Il faudrait peut-être qu’Aria apprenne cette nuance un jour. Hier elle voulait y aller la tête la première mais je lui ai dit que c’était non jusqu’à ce qu’elle se trouve des coéquipiers. J’aurais tellement peur qu’il lui arrive quelque chose si elle y allait seule.

Bon du coup aujourd’hui je vais retourner dans la forêt. Je crois que je vais y aller tous les jours tellement je l’aime. Tiens d’ailleurs si aujourd’hui je faisais un périmètre ? Voir jusqu’où elle va pour me donner une idée de sa taille ? Ça me parait être une idée judicieuse, surtout qu’elle parait bien plus vaste que ce que l’on peut trouver sur Lansat. Alors en tracer le contour ne sera pas de refus, et puis ça pourrait aider de futur visiteur. Rassemblant à nouveau mon équipe mais en ne laissant que Dama Ruru et Ainara hors de leurs pokeballs, je finis les derniers préparatifs. Je pense que c’est mieux pour cette fois. Et j’avoue que l’incident de la dernière fois avec le spé type poison ma aussi laissé des marques. C’est la première fois que quelqu’un avait cette expression, cette réaction envers mon équipe et moi. Je me doute que chacun puisse avoir ses problèmes mais les yeux qu’il avait à ce moment…ils étaient remplis d’une telle haine que je ne pourrais même pas le décrire avec des mots. Je préfère ne plus y penser.

Je quitte donc ma hutte avec tout mon matériel habituel sur le dos de Dama et je m’enfonce une fois de plus dans la forêt. Habituellement je fais plus attention aux plantes que je connais très bien maintenant mais là c’est la diversité des pokemons qui me saute aux yeux. Ils sont tout calme et m’observent en me détaillant. Je constate qu’une majorité des pokemons d’ici sont des pokemons insectes. Il y a des Papilusions, des Papinox, des Aeromites, des Prismillons et autres Papilords qui volent au-dessus de nos têtes. Il y aussi des pokemons terrestres comme des Chenipans ou Coconforts qui pendent aux branches des arbres. Les chercheurs pokemons doivent être fous ici. Tant d’espèces rassemblées dans un même lieu c’est fascinant. Malheureusement, la science est trop terre à terre pour moi, je ne pense pas être un jour capable d’abandonner mes idées de voyages et de découvertes pour observer des pokemons. En revanche, je comprends tout à fait que cela intéresse des gens. Il y a encore beaucoup à découvrir et c’est grâce à ce genre de personne qu’on en apprend un peu plus chaque jour sur le monde qui nous entoure. En fait je respecte tous les parcours. Après tout sans diversité, le monde serait bien fade vous ne croyez pas.

A force de rêvasser, j’ai atteint le bout de la forêt en un rien de temps. Le désert s’étend à perte de vue, on dirait qu’il ne s’arrêtera jamais. Je me mets donc, comme prévu, à longer la bordure pour me donner une idée de la superficie. Je reste tout de même légèrement sous les arbres, pour éviter la chaleur écrasante du soleil qui se reflète sur ce sable infini. Mais attend…au loin on dirait…une pyramide ! Elle est énorme ! Je ne pensais pas qu’il en restait encore, je croyais que ce n’était que des mythes. Et bien non en voilà une entière devant mes yeux. Cette fois c’est sûr je dois aller l’explorer ! Mais pas seule. J’irais chercher Aria pour qu’on y aille demain. Elle va être contente de se lancer dans une telle expédition. Au moment où j’allais faire demi-tour pour annoncer ça à mon amie, Ainara vient de poser sur mon épaule pour me montrer quelque chose. Là-bas, vers la pyramide, on dirait quelqu’un. Ca a tout l’air d’être un étudiant. Et il se dirige vers le batiment. C’est complètement inconscient de faire ça. Une pyramide peut être très dangereuse. Sans trop réfléchir, je sors de la forêt pour le suivre, mes 3 pokemons au galop derrière moi. Oh non il passe la porte d’entrée, vite accélère pour ne pas perdre sa trace. Mais courir dans le sable est un exercice difficile. Ouf je rentre enfin dans la pyramide. Mais au moment où je passe le seuil, la porte se referme violemment. Je tente de l’ouvrir mais en vain. Je suis enfermée avec le garçon qui d’ailleurs me regarde avec un drôle d‘air.

Euh désolé pour ça, en fait je t’ai vu partir seul et je me disais que c’était un peu dangereux de laisser quelqu’un seul dans un lieu aussi mystérieux. Ah oui je me présente du coup je suis Idalienor Edelwen, Pokeathlète médecin et toi ?

Je pense que c’est un nouveau car son visage ne me dit rein du tout mais je vais tout de même le laisser se présenter.

code by lizzou × gifs by tumblr

_________________
Le courage est la première des qualités humaines car elle garantit toutes les autres
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4164-295-les-ambitions-d-idalienor-pyroli http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4175-idalienor-edelwen-pyroli
Invité

Invité

MessageSujet: Re: Pyramide = nid à piège ?   Lun 11 Juil - 10:56





~ Pyramide = nid à piège ?

Cinq jours s'étaient écoulés depuis mon arrivée sur l'île Touga et je n'avais toujours pas réussi à m'habituer à ce climat accablant. La chaleur qui régnait ici était quasiment insupportable, deux jours plus tôt nous frôlions les quarante degrés, c'était le premier été que je passais dans un endroit aussi chaud. Aujourd'hui encore, le mercure affichait trente-cinq degrés, ce qui n'allait franchement pas me motiver à me bouger de ma hutte, l'un des rares endroits où je pouvais encore profiter d'une petite zone d'ombre. Mais je n'avais pas le choix. Les images des quelques dresseurs que j'eus l'occasion de croiser au cours de ces cinq journées me revenaient en tête les unes après les autres,  je me souvenais même avoir rencontrer des jeunes de mon âge qui possédaient déjà leurs propres pokémon au dernier stade de leur évolution. Cela m'avait mis hors de moi. Oui, c'était rageant de voir à quel point j'étais en retard par rapport à certains étudiants de la Pokémon Community. Pourtant, j'estimais avoir passé déjà pas mal de temps en compagnie de ces créatures aux formes variées pour être en mesure de les comprendre même mieux que mes semblables, et ça, c'était grâce à mon frère. C'était également à ce dernier que je devais mon inscription dans cette prestigieuse institution et je me devais de briller tout au long de mon cursus scolaire autant pour lui que pour moi.

C'était la première fois que je sentais la vibration de mon iPok contre ma cuisse, en général, personne n'essayait de me contacter. C'était mon frère qui commençait déjà à s'inquiéter de mon état de santé. Il prenait son rôle d'aîné très au sérieux, si bien que cela en devenait parfois dérangeant pour moi, mais je ne pouvais pas lui en vouloir compte tenu de la situation avec notre cher paternel. Mes doigts s'activèrent alors rapidement sur les touches, après tout je n'avais rien à faire pour l'instant alors je ne voyais pas l'intérêt de le faire patienter plus longtemps. Je lui décrivis les environs avec autant de précision que possible ainsi que les quelques trucs que j'avais fait pour l'instant, et lui assurai que tout se passait bien pour moi. Petit mensonge inutile, il me connaissait par cœur, il se doutait très certainement que je ne m'étais pas encore fait un seul ami et que l'aspect social du parcours que j'entamais là allait représenter une difficulté presque insurmontable. Mais bon, je n'avais pas pour habitude de me plaindre ou de me confier sur mes problèmes et malgré la très bonne relation que j'entretenais avec mon frère, ce n'était pas aujourd'hui que je comptais commencer.

Bref, il fallait que je me bouge un peu, j'avais soif d'aventure et mon envie de découvrir les environs grandissait à mesure que le temps passait. Prenant mon courage à deux mains, je me mis sur mes deux jambes et commençai à me diriger vers cette impressionnante pyramide qui semblait me narguer lors des quelques balades que j'avais déjà effectuées dans les alentours. Il faisait chaud, le soleil me harcela durant tout le trajet et la petite gourde remplie d'eau que j'avais emporté n'avait pas arrangé grand chose, mais j'arrivai finalement devant l'imposant édifice. Je ne pris que quelques minutes pour en apprécier l'aspect extérieur avant de m'y engouffrer sans même me retourner. La première chose qui attira mon attention fut la différence de température entre le désert et l'intérieur de cette pyramide, il y faisait plus agréable, plus frais.

Je m'attardai un long moment sur les symboles gravés sur les murs, effleurant ceux-ci du bout de mes doigts, j'essayais tant bien que mal d'en comprendre le sens. Mais je n'étais sans doute pas assez renseigné sur le sujet. Soudainement, un bruit sourd à quelques mètres de moi seulement me fit sursauter, l'entrée par laquelle j'avais pénétré la pyramide était maintenant barrée par une épaisse et lourde porte en pierre. Et il y avait une fille, aussi.

« Euh désolé pour ça, en fait je t’ai vu partir seul et je me disais que c’était un peu dangereux de laisser quelqu’un seul dans un lieu aussi mystérieux. Ah oui je me présente du coup je suis Idalienor Edelwen, Pokeathlète médecin et toi ? » Bordel, je n'arrivais pas à y croire, venait-elle vraiment de se présenter aussi légèrement alors qu'elle venait de nous enfermer dans un endroit que nous ne connaissions même pas ? Je fronçai les sourcils, la fixant d'un regard qui laissait clairement entendre que je n'appréciais pas du tout le fait qu'elle m'ait suivi de la sorte. « On t'a rien demandé, j'pouvais me débrouiller seul. Bordel qu'est-ce que t'as fait ?! »  Abandonnant les murs gravés, je revins sur mes pas pour essayer de débloquer la porte. Mais même en y mettant toute ma force, elle ne sembla pas bouger d'un pouce. Je fusillai à nouveau la demoiselle du regard. Même si ce n'était pas vraiment de sa faute, je lui reprochais quand même son apparition inattendue et la légèreté avec laquelle elle considérait la situation.  C'est pas un endroit pour les gonzesses, bon maintenant suis moi et essaie de pas faire d'autres conneries. »  Dis-je, passablement agacé.

Nous n'avions pas le choix, il fallait avancer, nous enfoncer dans cet étroit couloir sombre et inhospitalier. Mais d'un autre côté, je devais bien avouer que l'idée d'être possiblement confronté au danger au cours de notre petite expédition au sein de cette pyramide m'excitait au plus haut point ...


Revenir en haut Aller en bas
 Pokéathlète Médecin
avatar
Pokéathlète Médecin
Région d'origine : Hoen
Âge : 17 ans
Niveau : 54
Jetons : 791
Points d'Expériences : 1637

MessageSujet: Re: Pyramide = nid à piège ?   Mar 19 Juil - 12:33

Okay je venais de faire une bêtise mais est-ce vraiment la peine de me parler sur ce ton ?! En plus si ça se trouve, même sans mon passage, la porte se serait fermée aussi donc voilà, pas la peine de m’accuser ainsi. Il utilise un ton pour s’adresser à moi qui ne me plait pas du tout. Tu ne me connais pas alors je juge que tu n’as pas les droits pour me parler ainsi. Mais les mecs des fois je vous jure c’est carrément incompréhensible. Il me fait penser aux petits garçons de l’école primaire. Mais si vous savez ceux qui considèrent que toute fille qui s’approche d’eux n’est qu’abomination.

Calme toi c’est bon ! Ok la porte s’est refermée derrière moi mais elle se serait surement refermée que je sois là ou pas alors inutile de me parler sur ce ton !

Il est maintenant en face de moi en me dévisageant d’une manière carrément étrange. Bon bah je vais en profiter pour le dévisager aussi du coup. Un peu plus grand que moi, bond avec de jolis yeux orangés, voilà le garçon qui se tenait devant moi. Son regard est d’une profondeur inattendue mais qui ne m’impressionne en rien. Il va en falloir plus que ça mon coco si tu veux m’impressionner. J’en ai vu des biens pires que toi et rien que récemment en plus. Je me retiens d’exploser quand il dit que cite « ce n’est pas un endroit pour les gonzesses ». Oulala il cherche là c’est pas possible. Il s’engage alors vers les couloirs de la pyramide, me laissant derrière pour que je le suive « sans trop faire de bêtise ». Grrrrr c’est une blague. Au moment où il se retourne, je lève la main prête à le gifler comme je l’ai déjà fait par le passé mais mon starter saisit mon poignet pour m’en empêcher. Elle me fait comprendre que ce n’est clairement pas la bonne solution pour améliorer notre relation. Mais je n’ai pas envie de l’améliorer, tu as vu comment il me parle ?! Mais elle n’a pas tort. Si on doit continuer l’exploration ensemble, il vaudrait mieux que l’on ne s’entretue pas se serait mieux pour la suite. Abaissant ma main, je suis le conseil de ma plus précieuse alliée et le suit sans commentaire.

Mes pokemons, qui n’ont pas encore trop compris ce qu’il se passait, me suive avec attention. Ruru marche à 4 pattes à côté de moi, prête à bondir au moindre signe de danger, Dama marche collé à ma jambe et cache sa tête dès que le dresseur inconnu le regarde, et Ainara est revenue sur mon épaule. Tiens c’est assez inhabituel alors qu’elle peut voler. Elle me fait alors comprendre que ce lieu cloitré la met très mal à l’aise et quelle veut rentrer dans sa pokeball. Ecoutant son souhait, je décroche ma pokeball de ma ceinture pour la rappeler. Bon dans ce cas, je vais appeler Yuko. 3 pokemons pour cette exploration me parait bien car à lus, on risquerait de faire trop de grabuge. Yuko marche alors à côté de Dama et essaie de le rassurer. C’est marrant, Yuko prend son rôle d’ancienne très au sérieux, en tout cas plus que ce que j’avais imaginé au début. Elle qui était si arrogante à sa naissance, elle est maintenant comme une deuxième maman pour l’équipe. Bon elle garde toujours cette fierté excessive quand elle fait face à d’autres pokemons chromatiques mais bon, elle a grandi et c’est ça qui compte pour moi.

L’autre ne disant toujours rien et ayant très peu envie de commencer la conversation, j’observe le décor qui se trouve autour de moi. Visiter une pyramide est un grand honneur alors je ne compte pas en rater une miette. Les hiéroglyphes, si caractéristique des pyramides conçues par les égyptiens, ornent les murs de tous les côtés. Malheureusement, impossible de les déchiffrer pour moi. Un homme a réussi par le passé mais j’ai oublié son nom. Je chercherais à mon retour. D’ailleurs, on peut distinguer certains pokemons dessinés. Il y a des Chacripans et des Chaglams entre les jambes des pharaons. Ils étaient vénérés comme des dieux à cette époque. On voit aussi de gros pokemons vols comme des Roucarnages qui aident surement à la construction de ces édifices géants. Comme quoi part tous les temps et époques, la collaboration entre humains et pokemon est primordiale.

Cette avancée en silence ne me plait pas du tout mais je n’ai franchement pas envie de parler. Pourtant je ne vais pas avoir le choix. Au moment où le jeune homme pose son pied devant lui, une des briques s’enfoncent et le sol se dérobe sous ses pieds. Sans trop réfléchir, je me jette vers lui pour attraper sa main et l’empêcher de tomber. Le contre poids m’a forcé à me jeter au sol, tenant le garçon à bout de bras.

Accroche toi je te remonte !

Grâce à l’aide de Ruru, nous arrivons tant bien que mal à le remonter hors de ce trou. Allongée sur le dos sur le sol en étoile de mer, la vitesse de l’action et l’adrénaline m’ont essoufflé.

Tout va bien ? Tu m’as fait peur en tombant comme ça heureusement que j’ai réagi vite. Tu vas accepter de me donner enfin ton prénom ?


HRP:
 

_________________
Le courage est la première des qualités humaines car elle garantit toutes les autres
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4164-295-les-ambitions-d-idalienor-pyroli http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4175-idalienor-edelwen-pyroli
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Pyramide = nid à piège ?   

Revenir en haut Aller en bas
Pyramide = nid à piège ?
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: le reste du monde :: Reste du globe :: Kanto-