Partagez | .
Trois licornes entrent dans un bateau. [Audrey / Alban ]
 Scientifique Mécanicien
avatar
Scientifique Mécanicien
Région d'origine : Elle ne s'en souvient pas
Âge : 16
Niveau : 28
Jetons : 652
Points d'Expériences : 851

MessageSujet: Trois licornes entrent dans un bateau. [Audrey / Alban ]   Ven 8 Juil - 20:34

Tu étais toutes heureuse depuis plusieurs jours, avoir retrouvé ta sœur te fait le plus grand bien, il faut dire que depuis toutes ces années, toutes ces lettres sans réponses, difficile de croire que Ashley voulait bien de toi. Malgré tout tu as du mal te réveiller en ce début de journée, tu dors bien depuis que tu l'as revue, tu as meilleure mine, meilleur teint. Tu t'étires grandement dans cette hutte que tu cotoies avec des gens très étranges. Héra est là devant toi et te donne un jus bien frais et un fruit pour le petit-déjeuner. Avec toute la tendresse du monde tu prends ce petit déjeuner en souriant tendrement. Qu'elle est adorable, doucement tu caresses sa tête en observant le réveil d'Akali qui comme toujours dors suspendue, il y aussi Mafioso qui ne dors pas en fait, qui ne dors même jamais. Tu ris joyeusement et te lèves, tu observes d'un rapide coup d'oeil tes messages. Tiens il y a une notification sur le calendrier. Curieuse tu observes cette note et ton sourire à nouveau s'étire. Coaching pour Héra c'est vrai, il est temps cette fois d'augmenter sa robustesse à encaisser les coups !

-C'est pour ça que tu es si heureuse n'est-ce pas ? Tu vas devenir encore plus puissante Héra, je suis si heureuse, nous battrons le champion de l'an prochain ! J'en suis certaine !

La Kangourex pousse un cri joyeux alors que Mafioso vient à toi et Akali aussi. À la douche tout le monde, tu files te purifier un peu de toute cette transpiration, la douche te fait un bien fou et heureusement pour toi d'ailleurs. Toute propre et toute belle, simplement vétue d'un débardeur et un short, te voilà partie pour la hutte d'Alban. Tu sautilles joyeusement en avançant, tes couettes volent dans les airs et tu ris, heureuse, retrouver ta sœur te fait un bien fou. Ashley Hatoria, quelle petite teigne, elle a bien changée, passer d'une petite fille à protéger à cette femme forte. Étrangement tu ne te souviens pas de tes parents, leur visage ne te reviens pas, juste quelques souvenirs avec Ashley, surtout les bêtises que vous faisiez.

Le paysage défile, cette île est magique, le sable, les arbres flamboyants, les fleures délicates et vénéneuses, tout t'enchante ici, surtout ce petit projet de parc démoniaque que tu as avec Sirius et Hope.

Tu toques,
Et entres.

-ALBAN

Akali entre dans la chambre juste après toi et reste à voler juste sous le plafond, tu vas retrouver Alban en te jetant dans les bras et le serran très très fort comme s'il allait s'envoler. Héra s'avance doucement après avoir pousser le Vigoroth hyperactif qui commence à fouiller un peu partout et gratter un peu partout aussi pour déposer son odeur.

-Tu sais quoi je t'amène Héra comme convenu, tu lui lances sa pokéball. Mais y a quelque chose de fou, oui super fou si tu savais, méga fou, genre au délà du possible ! J'ai retrouvé ma sœur ! Ouais une Hatoria comme moi ! Que de joies, de bonheur, de battes de baseball, elle a une trop jolie batte de baseball ! Elle est super belle, tu serais bien avec elle en amoureuse, fin ça fait un peu inceste que t'es mon frère, mais vous seriez mignon ! Mais sinon comment tu vas ? On meeeeeeeeeeeeeeeeeeeeut ! Tu fais mine de t'évanouir dans les bras du coach et en riant tu te redresses. Mais je survie bien comme il faut ! Toi ça va, l'arrivée ! Tu vas vu ce banquet génial ! J'ai pu voir Orren et Ruby j'étais heureux ! Popopo les colliers de fleurs ils sentaient trop bon aussi et le jus de fruit.. croc bien.. Tu venais de piquer un gateau visible sur une table. Hum il est bon ce gateau, il est à quoi ? Hein, ça va toi Alban ?

[Confie Héra à Alban pour coaching]

_________________


Le personnage le plus loufoque !
Le personnage le plus hyperactif !
Le couple le plus improbable #Allen!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t884-audrey-hatoria-la-folie-des-immenses-grandeurs-pyroli http://pokemoncommunity.forumactif.org/t892-audrey-hatoria-pyroli
 Pokéathlète Coach
avatar
Pokéathlète Coach
Région d'origine : Hoenn
Âge : 16 ans
Niveau : 65
Jetons : 11899
Points d'Expériences : 2085

MessageSujet: Re: Trois licornes entrent dans un bateau. [Audrey / Alban ]   Jeu 14 Juil - 20:57




Trois licornes entrent dans un bateau
Alban Abernaty & Audrey Hatoria

Voilà déjà plusieurs jours qu’Alban était arrivé sur l’île de Touga. Plusieurs jours depuis le fiasco de la fête d’accueil avec Opale, Maxine et Josh. Plusieurs jours qu’il était en quelques sortes en froid avec Max. Plusieurs jours encore qu’Alex et Aaron s’étaient mis en tête de les réconcilier, à leur manière. Plusieurs jours enfin que Zénith et Barber avaient quitté son équipe pour aller s’isoler dans une grotte inaccessible de tous, afin que le Dracaufeu ne puisse plus blesser personne. Ouais, un joyeux bordel dans la vie d’Alban, en résumé. Complètement déprimé par les évènements passés, Alban pouvait néanmoins se raccrocher à quelques éléments qui parvenaient à lui remonter à peu près le moral.

En premier lieu, il se trouvait sur une île magnifique dont il devait encore découvrir les nombreux secrets. Entre les tréfonds de l’Oasis, cette fameuse « grotte luminescente » qu’il fallait absolument qu’il visite, et les diverses coutumes et activités touristiques… On pouvait dire qu’il n’y avait pas le temps de s’ennuyer. Si la chaleur n’avait pas été si écrasante, il serait sorti un peu plus souvent de sa hutte - qui n’était évidemment pas climatisée, mais avait au moins le bon goût de procurer de l’ombre en permanence -. Heureusement pour eux néanmoins, ils se trouvaient pile dans la zone des petits lacs, ce qui leur permettait de rejoindre régulièrement l’eau en cas de trop fortes chaleurs. Enfin… Si aucun Pokémon ne fonçait dans leur habitat, évidemment. Quoi qu’il en soit, les désirs de tourisme et de découverte d’Alban étaient pleinement satisfaits, sur Touga. Ce qui était déjà un bon point.

En second lieu, le châtain comptait à présent deux nouveaux Pokémon dans son équipe. Le premier était assez anecdotique vu qu’il s’agissait d’un Chartor un peu bizarre qu’il ne connaissait pas encore. Mais le second était loin d’être négligeable puisqu’il s’agissait de Spike, le Carchacrok de son Préfet. Alban avait été réellement ravi de voir revenir en Coaching son vieil ami. Le plaisir avait d’ailleurs l’air d’être partagé puisque Spike avait très rapidement repris ses marques et ses habitudes. Habitudes parfois un peu flippantes quand elles englobaient entre autres Spike le fixant en pleine nuit. Ajoutons à cela ses nouvelles manies relatives à Touga, à savoir débouler dans la salle de bain pour en découdre avec les Types Insecte et Poison dès qu’il sentait qu’Alban était en danger… et vous aurez un très beau tableau de situations gênantes. Son intimité avait été mise à mal, ces derniers temps. C’était cependant toujours un plaisir que de retrouver de vieux amis pour les Coaching. Et ce n’était visiblement pas fini, vu qu’Audrey comptait également lui remettre Héra, sa Kangourex.

Assis sur un canapé, se ventilant avec un éventail qu’il avait acheté au marché, Alban maudissait cette canicule perpétuelle. Il se demanda un instant si Ginji se sentait bien, ici. Il savait que son camarade avait des Motisma - peut-être trois ? - et il les imaginait déjà sous forme ventilateur à apporter fraîcheur et confort à leur dresseur. Aaah, que n’aurait-il pas donné pour en avoir un, lui aussi ? Heureusement que Zéphyr utilisait parfois l’attaque Vents Violents pour le rafraîchir un peu. Sinon, il serait en train de se liquéfier sur place.

Profitant néanmoins de l’absence de ses trois autres colocataires pour enlever son haut et rester torse-nu sur le canapé, le châtain se tourna vers Mistral avec une expression pitoyable.

- Mistraaaaal, on meuuuurt. Est-ce que tu pourrais, j’sais pas, faire le brumisateur avec ton attaque Brume ?

Faute de Pokémon Glace, il fallait négocier avec les forces en place. L’Altaria chromatique, ne comprenant pas trop la requête de son dresseur, se mit quand même en tête d’y accéder. Ecartant ses grandes ailes de coton, il laissa s’échapper une dense Brume qui vint tournoyer dans toute la pièce en apportant un peu de frais. Juste un peu. S’extasiant de ces gouttelettes en suspension qui avaient le même effet que la rosée du matin, Alban se fit couler un jus d’orange qu’il avala d’une traite. Ok. Dans sa hutte, avec son brumisateur sur pattes, son cocktail et l’ombre, il était à peu près dans les mêmes conditions qu’un jour de canicule en extérieur sur la plage de Cobaba. Ce n’était pas siii mal, non ? Ah. Tritesse.

Sa tranquillité fut néanmoins perturbée lorsqu’il entendit des coups marteler la porte de sa hutte. Wait. Etait-ce un Pokémon sauvage qui essayait de se frayer un chemin vers le lac ? Vu le bruit, peut-être même un Rhinocorne. A moins que…

La porte s’ouvrit à la volée, laissant apparaître dans l’encadrement une Audrey en short et débardeur.  Alban manqua de hurler comme une adolescente surprise sous la douche, et il attrapa précipitamment son t-shirt pour le passer sur son torse, avant que la Pyroli ne vienne s’y blottir. Tout déboussolé qu’il était, le châtain ne fit même pas attention à Héra qui entrait dans la pièce, ou à Mafioso qui était déjà en train de foutre le bordel dans la hutte, sous le regard inquisiteur d’Auster.

- Wow Audrey, tu aurais pu attendre que je te dise d’entrer avant de débouler comme ça ! Je ne suis pas dans une tenue présentable !

Les joues rouges de gêne, il repoussa très légèrement Audrey le temps d’enfiler son haut. Dire qu’une seconde plus tôt il avait envisagé de faire tomber le bas également…

La Pyroli n’était cependant pas embarrassée par la situation, et elle commença à l’assommer de longues phrases avec son habituel débit mitraillette. Ah oui, le Coaching de maman Héra… Il savait qu’elle lui donnerait aujourd’hui, mais ils n’avaient pas convenu ensemble de l’heure. Se reculant sur le canapé pour laisser de la place à Audrey, Alban demanda à Mistral d’apporter une boisson à la Pyroli. Puis, encaissant les paroles de cette dernière, il cligna des yeux plusieurs fois.

- Ola, attend un peu… une… sœur ? Tu as une sœur ? Genre…

Genre oui, une seconde Hatoria. Une sœur de sang, quoi. Pas une petite sœur de cœur… Wow. Il n’avait jamais été au courant de ça. D’autant plus que ça avait également l’air d’être un sacré cas. Une batte de baseball ? Dans quoooi était-il tombé ? La suite du discours était cependant plus étrange, et Alban manqua de recracher ce qu’il venait d’avaler par les narines. Quoi ? Une amoureuse ?! Oh non. Non, non, non, non, non. Si Audrey commençait à jouer les entremetteuses, il n’en avait pas fini avec les galères.

- Ah heu. C’est cool que tu aies pu retrouver ta sœur, vraiment. Par contre, je ne suis pas sûr que ce soit une bonne idée d’en faire mon amoureuse. Enfin heu… l’inceste est encore interdit ici. Et franchement, pour avoir déjà vu un couple incestueux, c’était pas forcément joli joli.

Petite pensée pour Jafar et Nala, de l’île de la destruction.

- Et sinon ça peut aller. Il fait super chaud, effectivement. Et toi ? A part la chaleur et ta sœur, comment te sens-tu ? Oh et sinon le banquet heu… les cocktails étaient plutôt bons, oui.

Même si le reste avait été catastrophique. Mais il ne se sentait pas d’humeur à parler de ça avec Audrey.

- Quant à ce gâteau, hm… ce sont mes tests de croquettes pour Pokémon, tu devrais recracher ça. C’est pas forcément dangereux pour les humains mais bon…

… ce n’était pas forcément très goûteux pour un palais humain. Voilà qui apprendrait à Audrey à demander avant de se servir. Esquissant néanmoins un sourire d’excuse à l’adresse d’Héra, Alban lui tendit un fruit.

- Désolé Héra, je ne t’ai pas encore saluée convenablement, mais tu connais Audrey… C’est difficile de caser un mot quand elle est lancée. Comment vas-tu ? Je suis content de te récupérer en Coaching, en tout cas. Tu vas faire connaissance avec deux autres Pokémon, ça va être chouette !

Alban se tourna vers le Chartor qui venait de s’avancer vers eux, et… ne trouva pas Spike. Oh ? Etait-il parti faire un tour quelque part ? Tant pis, il s’en occuperait plus tard. Se tournant donc vers Audrey en lui tendant un gâteau à la mangue pour faire passer le goût, il lui sourit avec sincérité.

- Alors ma grande, des projets pour les vacances ?

Tant qu’elle était là, autant profiter de sa présence pour reprendre du poil de la bête, non ?

HRP : Entrée en Coaching de Héra, Kangourex d'Audrey Hatoria


Dernière édition par Alban Abernaty le Dim 7 Aoû - 16:43, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3557-alban-abernaty-le-ciel-se-nourrit-d-ailes http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3559-alban-abernaty-voltali
 Scientifique Mécanicien
avatar
Scientifique Mécanicien
Région d'origine : Elle ne s'en souvient pas
Âge : 16
Niveau : 28
Jetons : 652
Points d'Expériences : 851

MessageSujet: Re: Trois licornes entrent dans un bateau. [Audrey / Alban ]   Mar 26 Juil - 19:59


Trois licornes entrent dans un bateau
ft. Alban
Quelle virilité ce Alban. Tu n'avais pas vraiment fait attention à son torse de jeune homme, sec et plutôt musclé. C'est normal en soit, il est coach, mais tu ne relèves pas son état physique, après tout Alban est ton grand frère, il n'y a rien de choquant à regarder son grand frère, torse nu il est comme en maillot de bain. Tu ne comprends pas sa réaction, il n'y a pas à rougir de son corps, qu'il est pudique, dire que toi tu es toujours en haut de maillot de bain, bon en même temps ce n'est pas tout le monde qui te regarde, même personne.

-Et bah alors ? C'est juste de la peau quand même, puis de toute façon quand tu vas à la plage t'es pas en pull que je sache, non ? Auquel cas tu es une personne vraiment très étrange Alban, vraiment très spéciale ! Mais bon moi j'aime ça les gens spéciaux !

Lorsque tu parles de ta sœur Ashley il semblerait que ton frère de cœur face arrêt sur image, comme s'il était traumatisé, bah quoi, c'est normal d'avoir une sœur ça fais d'Ashley la nouvelle sœur d'Alban ! Après tout c'est normal qu'il soit surprit, après tout, déjà qu'une Hatoria ça suffit à faire exploser la moitié d'une école, imagine un peu ce moment incroyable où deux Hatoria peuvent faire exploser une région entière sans soucis. À coup de grenades et battes de baseball ! Néanmoins l'idée de faire tomber amoureux Alban et Ashley n'emballe pas trop le Voltali, et pourquoi pas, ta sœur est elle est super mignone pourtant ! Pourquoi pas lui laisser sa chance !

-Oui mais euh, d'abord je suis ta sœur et tu me parles jamais de tes amourettes ! Alors soit tu n'en as pas, soit... tu serais pas gay Alban ? Et tu as du mal à l'assumer ? Faut me le dire hein !

Tu manges le gâteau et en entendant l'explication d'Alban tu avales difficilement avant de regarder Alban, le gâteau et les pokémons de ton frère à tour de rôle pendant une longue minute avant de te goinffrer.

-Ah bah oui mais non ce gateau est bien pour les humains héhé il est à mouaaaaaaaa !

Ta Kangourex prend le fruit avec un sourire tendre en observant le Chartor qu'elle ne connait pas avec un petit regard de bienvenue. Elle a un petit rire aux mots d'Alban pendant que tu finis tu gateau. Elle réponds aux questions d'Alban par oui ou non avec sa voix habituelle. Quand ton frère t'appel tu te retournes avec un grand sourire, de la chantilly au coin des lèvres.

-Alors assied toi car c'est chargé ! Tu prends place en conviant ton invité à s’asseoir, même si techniquement il était déjà chez lui. Alors je vais profiter du parc aquatique que j'ai fais avec Hope et Sirius deux amis à moi, au fond de la foret on a construit un immense parc aquatique trop cool. Vraiment on s'y amuse bien ! J'ai aussi prévu de trouver l'amour ! Pour ça j'ai commencé à chercher des vendeurs de cartes au trésor pour en trouver l'emplacement, ainsi je ne serai plus seule et j'aurai avec moi une jolie petite demoiselle à aimer ! Je dois aussi faire une tenue de combat spécial pour Paul le Noctali ! Il veut une tenue de super héros ! Comme la commande est lourde du coup je dois m'y atteler vite ! Et voilà... et...

Tout à coup on toque à la porte.

-NAH J'Y VAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAIS

Déjà levée tu es à la porte alors que Mafioso s'est relevé pour observer ce qui se passer, il semblait qu'il eut trouvé quelques chose à manger.  Héra passe sa main sur le visage désespérée et lance un regard d'excuse au Voltali. Tu ouvres la porte et vois un homme avec un colis.

-Bonjour, c'est bien mademoiselle Audrey Hatoria ?

-Oui mais attendez comment vous savez que je suis ici ?

-On m'a dit qu'une fury correspondant à votre signalement avait courru jusqu'ici en criant sa joie alors voilà. J'ai un message d'un ami, il ne m'a pas donné son nom, juste qu'il était un ami, voilà, tenez pour vous ! Au revoir.

On te remet ce paquet puis l'homme s'en vas, tu te retourne vers Alban avec un petit sourire.

-J'ai un admirateur ou une admiratrice secrète, je suis c'est un cadeau me déclarant son amuur pour moi ! Tu t'assois d'un saut sur le canapé, puis tu déballes avec sauvagerie le paquet pour en sortir un œuf blanc tacheté de gris et noir. Un n'oeuf ! Ho trop bien !! Maintenant je dois aussi savoir de quel pokémon il s'agit ! Alban toi qui est si fort tu veux pas m'y aider ? Dit hein ! Mais j'oublie pas de t'harceler sur tes amours dont tu refuses de me parler même à moi ta sœur ! Pfpfpf tu sais que je suis une personne de confiance, avenante et pleine de bons conseils !


Aquisition d'un oeuf d'Etourmi

_________________


Le personnage le plus loufoque !
Le personnage le plus hyperactif !
Le couple le plus improbable #Allen!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t884-audrey-hatoria-la-folie-des-immenses-grandeurs-pyroli http://pokemoncommunity.forumactif.org/t892-audrey-hatoria-pyroli
 Pokéathlète Coach
avatar
Pokéathlète Coach
Région d'origine : Hoenn
Âge : 16 ans
Niveau : 65
Jetons : 11899
Points d'Expériences : 2085

MessageSujet: Re: Trois licornes entrent dans un bateau. [Audrey / Alban ]   Dim 7 Aoû - 18:07




Trois licornes entrent dans un bateau
Alban Abernaty & Audrey Hatoria

Son t-shirt plaqué contre son torse dans une imitation ridicule d’une jeune adolescente tentant de camoufler ses formes derrière une serviette en sortant de la douche, Alban attendit qu’Audrey se tourne pour enfiler précipitamment quelque chose. Ce n’était pas vraiment le fait qu’elle le voit torse nu qui le dérangeait. Comme elle le disait si bien, quand il était à la plage, il était à peu près dans la même tenue. Oui mais non. Les conditions changeaient toute la donne. Si sur une plage, se balader dans tel accoutrement - ou non accoutrement devrions-nous dire - était socialement acceptable, dans une hutte seul avec une fille qui n’était biologiquement pas de sa famille… Well, ça pouvait prêter à confusion. La situation avec Maxine était déjà assez compliquée comme ça pour qu’il veuille risquer de jeter de l’huile sur le feu. Si elle le voyait sur le canapé de sa propre hutte à demi-nu avec une fille dans les bras, ça risquait de créer la troisième guerre mondiale. Surtout qu’Audrey n’était pas du genre à s’habiller de façon très chaste. Avec ses shorts taille mini et ses hauts qui laissaient respirer pas mal de parties… on pourrait très facilement se méprendre sur la situation réelle.

- Oui mais quand même… Deux jeunes adolescents comme nous dans une tenue si légère, seuls dans une hutte, ce n’est paaaaas très normal on va dire. Et puis je mets souvent une chemise légère quand je suis sur une plage, que j’enlève uniquement si je dois me baigner. Je n’aime pas trop exposer mon torse.

Par pudeur ou par complexe ? Il n’en savait trop rien, mais c’était une habitude qu’il avait rapidement prise. Et puis, à présent qu’il avait 16 ans… c’était d’autant plus prononcé. Un peu mal à l’aise par la tournure que prenaient les évènements, Alban se sentit encore plus gêné quand Audrey lui parla de sa sœur retrouvée, Ashley, qu’elle envisageait de caser avec lui. Oh seigneur… Même déprimé, Alban ne pouvait pas rester perdu dans ses pensées tellement la Pyroli l’assaillait de toutes parts. C’était un véritable bordel dans son esprit. Entre les excuses qu’il essayait de sortir pour sauver sa peau, et son cerveau qui lui hurlait de prendre la fuite… on pouvait dire que ce n’était pas joli à voir. Mais qu’importe ! Audrey remit sur le tapis un sujet qu’ils avaient déjà abordé quelques mois plus tôt, à savoir le fait qu’Alban ne se confiait jamais sur ses amourettes. Dans les faits, ce n’était pas qu’il ne voulait rien lui dire à elle. Il était juste tellement timide que de façon générale, qu'il n’en parlait à personne. Et ses amis proches avaient assez de finesse pour ne jamais rien lui demander, même lorsque les choses étaient évidentes…

Il se mit néanmoins à rougir lorsqu’Audrey lui demanda s’il était gay. Glups. Encore cette histoire d’homosexualité remise sur le tapis ? Visiblement, il devait avoir un truc pour qu’on le lui demande à chaque fois. A moins que sa bromance avec son meilleur ami Aaron ne fasse trop rêver les foules.

- Je n’en parle à personne, tout simplement. Je sais pas… ça me gêne un peu d’en parler, tu vois ? Et non je ne suis pas gay.

Un soupir traversa ses lèvres, et il passa une main dans ses cheveux châtains.

- Pour tout te dire, j’étais amoureux d’une fille jusqu’à Noël. Mais laisse tomber, elle aimait déjà quelqu’un. Depuis bah… il ne s’est pas passé grand-chose dans ma vie, sentimentalement parlant.

Ou plutôt devrait-il préciser qu’il ne s’était rien passé de notable ou d’officiel. Car se rendre compte du fait qu’il aimait Maxine après l’avoir friendzoned violemment lors du Nouvel An, vivre moult péripéties alternant entre romance et amitié pure avec elle, voir deux fois les contours de sa poitrine à travers un tissu mouillé et finir en froid avec elle… Ce n’était pas sa conception de « pas grand-chose ». Mais bon ça, Audrey n’avait pas besoin de le savoir.

Il parvint néanmoins à changer subtilement de sujet lorsqu’Audrey s’intéressa à un gâteau qu’il avait laissé sur une table. Bon. Au moins pouvait-il compter sur la Pyroli pour le sauver sans qu’il n’ait besoin de faire quoi que ce soit. Embrayant sur ce sujet pour s’enfuir l’air de rien, Alban parvint à rire légèrement lorsqu’elle lui déclara que le gâteau était très bien pour les humains. Vu la tête qu’elle avait fait en l’avalant, le Coach n’était pas trop sûr. Mais soit ! Il fit mine de s’assoir - alors qu’il était déjà assis, en réalité - pour écouter le planning de vacances d’Audrey. En fait, c’était plutôt agréable qu’elle soit venue le voir. Ça lui permettait de penser à autre chose que sa dispute avec Maxine, et ça le sortait progressivement de sa déprime. De toute façon, comment rester de marbre face à Audrey et ses excentricités ?

Attentif, il l’écouta donc parler de son parc aquatique avec Hope et Sirius. Il connaissait Sirius de nom et supposait qu’il s’agissait bien du Sirius qui faisait partie de la célèbre famille Powell et était chez les Noctali. De toute façon, ce genre de prénom ne se croisait pas tous les quatre matins, donc il avait très peu de chance de se tromper. Quant à la seconde… Hope ? Il ne connaissait pour l’instant personne avec ce nom-là, et il l’avait déjà oublié deux secondes plus tard, d’ailleurs. Quant au projet… Alban ne savait pas trop pourquoi, mais l’intitulé ne l’inspirait PAS DU TOUT. Sirius passait encore - bien que de réputation, le châtain avait l’impression qu’il était maladroit, non ? -. Mais si on ajoutait Audrey dans l’équation… Ce parc risquait d’être dangereux. Très dangereux.

- Oh et il y aura quoi comme genre d'attractions ? demanda-t-il, un peu mal à l'aise.

Elle lui expliqua ensuite qu’elle comptait bien trouver l’amour, et qu’elle devait confectionner une tenue de combat pour Paul, un Noctali. Attend… Paul Nyllis ?

Avant même qu’il n’ait eu le temps d’ouvrir la bouche, Audrey passa en trombe devant lui pour aller ouvrir la porte. WAIT. Alban se leva à moitié, tendant les bras comme s’il espérait éviter une catastrophe. Merde. Qui est-ce que c’était ? Il espérait qu’il ne s’agisse pas d’un Voltali. Comment expliquerait-il la présence d’Audrey dans sa hutte ? Surtout que… ah non, il avait remis son t-shirt. Ouuuuf. Mais quand même.

La porte s’ouvrit devant son air horrifié, et Alban poussa un soupir de soulagement en constatant qu’il ne s’agissait que d’un… heu… facteur ? Qu’est-ce qu’on lui voulait, à cette heure-ci ? Ah mais en plus, visiblement, ce n’était même pas lui qu’on cherchait… Audrey ? Wait. C’était à n’y rien comprendre, comme situation. Totalement amorphe par tant de mindfuck, Alban laissa Audrey s’occuper de réceptionner son cadeau, puis revenir vers lui toute guillerette. Elle lui montra ensuite l’œuf qu’elle venait de recevoir, et Alban le reconnut immédiatement. Pour avoir travaillé longtemps dans la Volière de ses parents, c’était plutôt évident…

- C’est un œuf d’Etourmi, je pense. A moins que ce soit un Pokémon chromatique, auquel cas je ne saurai pas te dire de quoi il s’agit. Tu es sûre qu’il n’y a aucun mot accroché avec ?

Admirateur secret ou pas, mieux valait toujours accompagner ses colis d’une petite note. Ne pas le faire, c’était clairement louche. Et si c’était un colis piégé ? Alban tendit les doigts vers l’œuf.

- Je peux toucher ?

Autant s’assurer qu’il s’agisse bien d’un véritable œuf avant que ce dernier n’explose et réduise en cendres sa hutte. Déjà que les Pokémon sauvages se chargeaient déjà bien assez de malmener son pauvre logis de vacances…

- Enfin bon. On a été interrompu tout à l’heure. Ça m’a l’air d’être un chouette planning de vacances. Mais quand tu dis Paul, tu parles bien de Paul Nyllis ? Si oui, ce serait une drôle de coïncidence. Le Chartor que j’ai ici pour un Coaching est justement un Pokémon qui lui appartient.

Tyson M.D. en profita pour tournoyer sur lui-même comme une toupie, voyant qu’on parlait de lui. Alban décida de l’ignorer et d’esquiver une nouvelle fois la question d’Audrey sur ses amours. Il n’avait pas vraiment envie d’en parler plus…

- Je sais que tu es une personne plein de bons conseils, mais comme je t’ai dit... il n’y a pas grand-chose à raconter. Mais dis-moi plutôt comment ça se passe, de ton côté à toi. Je n'ai pas été trop là pour toi ces derniers temps. Alors rattrapons le temps perdu, ok ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3557-alban-abernaty-le-ciel-se-nourrit-d-ailes http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3559-alban-abernaty-voltali
 Scientifique Mécanicien
avatar
Scientifique Mécanicien
Région d'origine : Elle ne s'en souvient pas
Âge : 16
Niveau : 28
Jetons : 652
Points d'Expériences : 851

MessageSujet: Re: Trois licornes entrent dans un bateau. [Audrey / Alban ]   Mer 17 Aoû - 15:58


Trois licornes entrent dans un bateau
ft. Alban
Les révélations amoureuses que te confie Alban ne te conviennent pas du tout, il y a autre chose, mais si même en faisant du forcing tu n'as rien de croustillant, tu abandonnes l'idée du sujet, même si tu insisteras un peu plus tard. Tu observes les cheveux châtains du jeune homme. Son visage un peu inquiet t'affectes, tu es un peu perdue, tu ne sais pas vraiment quoi faire, il faut juste que tu arrives à lui remonter le moral, pas tous les moyens, c'est ton frère après tout, ton frère de cœur, même s'il est beaucoup prit par le temps, il te consacre beaucoup de temps et rien que pour ça, c'est un frère en or !

Il y avait eu le gâteau, même si le goût était étrange, tu l'aimes bien, une fois qu'on s'y prend pour le manger et qu'on fait attention. Puis tu amorces le parc, ce beau parc aquatique, tu avais pris tant de plaisir à le bâtir avec Hope et Sirius, le travail était hardu, mais tu as relevé le défis et finalement tu as réussit à batir un ensemble de jeux aquatiques sécurisés, beaux, efficaces et surtout : Amusant. La question d'Alban prend tout son sens, tu le regardes avec des paillettes dans les yeux avec un grand sourire.

-Alors on y trouveras, un grand bassin de nage, un plongeoir avec un grand trou d'eau profond, c'est super cool, moi j'adore en sauter, y a environ trois à quatre étages ! J'ai pris un plat de la cuisse c'était un peu douloureux, mais après la peau pétille et du coup c'est drôle !

Arrive l'épisode de l'oeuf que tu récupères, en revenant à Alban il semble paniqué, come figé, tu passes un doigt sous son nez avec un petit rire

-Gouzi gouzi !

Tu prends places et le laisse examiner l'oeuf avec attention, il semble prendre beaucoup de précautions, pourquoi donc ? Voyons ce n'est pas une bombe, c'est un œuf, ou alors c'est un œuf de Voltobre, mais ce serait explosion-ception. Les doigts habiles du coach passent contre l'oeuf et semblent l'osculter. Son verdict te fait bondir de joie, si bien que tous tes pokémons se retournent surprit, tu pousses de petits cris stridents. C'était un pokémon absolument indispensable pour toi, comme ça Akali aura un ou une partenaire de vol, voilà une bonne nouvelle pour toi, et puis ce pokémon normal-vol est très puissant une fois évolué, il te sera très utile en arène. Tu poses l'oeuf à côté de lui à l'abri et prend ses mains

-C'est une si bonne nouvelle ! C'est un pokémon que je voulais tellement ! C'est incroyable ! Tellement formidable, j'ai beaucoup de chances ! Puis tu sais beaucoup de choses sur les pokémons, c'est incroyable toutes ces connaissances !

Tu le laisses reprendre la parole et tes yeux dérivent sur le Chartor, en voyant ce moment tu comprends mieux pourquoi il t'a demandé de ce genre de commandes, tu as intérêt à mettre le paquet car si ses pokémons passent chez Alban, c'est incroyable ce qu'il va ramasser, les idées te viennent déjà, tu sais comment sauver la vie du Chartor. Tu lui fais un grand sourire reprenant l'oreille, car Alban te parle à nouveau.

-Et bien, bof pas grand chose, ça fais plus d'un an que je suis seule et je me dis que... c'est chiant d'être seule, alors oui, il y a peut-être Ashley, toi et d'autres et mes pokémons, mais, Warren c'était peut-être une crevure sur la rupture, c'était un amour ! Tu te relèves. Mais arrêtons de parler de ça va, tu veux pas cuisiner ? Si tu sais cuisiner tu seras un homme à marier parfait !

Tu ris joyeusement et te dirige vers la cuisine en sortant ton iPok, à la recherche de quelques recettes, puis te viens une recette en souriant, tu trouves une pizza aux baies sucrées avec du fromage de chèvres, des lardons, du bacon et le plus important quelques épinards.

-Alban ! Alban j'ai trouvé une recette cool ! Tu le la lui montre. Après une glace à la raclette on peut bien manger ça non hein ? Dit !

Tu notes sur un papier tout ce qu'il te faut en terme d'ingrédient et tu donnes la liste à Mafioso en lui demandant d'aller faire les courses, tu laisses Vérole l'accompagner pour qu'elle puisse parler au besoin. Tu regardes alors Alban et tu lui retire un cheveux sur la joue avec un grand sourire avant de le jeter à la poubelle. C'est la première fois que tu prends l'initiative de faire quelque chose de normal avec une personne que tu aimes beaucoup. Tu ne casses rien, tu ne bâtit rien d'étrange, tu ne fais pas de séances de tir et tu ne fais rien exploser sur personne. Il a un effet apaisant sur toit, sans jamais.

-C'est bizarre, dis-tu à voix basse, c'est la première fois que je cuisine autre chose de a bouffe d'étudiant, ça me fait bizarre. Me change pas trop grand frère, j'vais perdre ma folie créative hein !

Tu ris joyeusement alors que Mafioso et Vérole reviennent avec les sacs de courses, tu disposes les ingrédients, il faut commencer par faire la patte, tu observes Alba et retrousse les manches que tu n'as pas.

-On s'y met frèrot ?


Aquisition d'un oeuf d'Etourmi

_________________


Le personnage le plus loufoque !
Le personnage le plus hyperactif !
Le couple le plus improbable #Allen!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t884-audrey-hatoria-la-folie-des-immenses-grandeurs-pyroli http://pokemoncommunity.forumactif.org/t892-audrey-hatoria-pyroli
 Pokéathlète Coach
avatar
Pokéathlète Coach
Région d'origine : Hoenn
Âge : 16 ans
Niveau : 65
Jetons : 11899
Points d'Expériences : 2085

MessageSujet: Re: Trois licornes entrent dans un bateau. [Audrey / Alban ]   Mer 19 Oct - 21:30




Trois licornes entrent dans un bateau
Alban Abernaty & Audrey Hatoria

Alban avait eu quelques doutes lorsqu’Audrey avait commencé à évoquer la construction d’un parc aquatique à son image. Après avoir écouté ses explications, il fallait bien qu’il le reconnaisse : malgré toute l’affection qu’il avait pour elle, il devait se promettre de ne pas céder et de ne pas y aller. Il n’y avait qu’à voir la façon dont elle en parlait ! Le « grand trou d’eau profond » ne semblait pas si effrayant, dit comme ça. Mais en tenant compte du paramètre « Audrey Hatoria », on pouvait facilement s’imaginer qu’elle avait dû trouver le seul point d’eau de Touga qui soit relié directement avec l’océan, façon Lac Vérité de Sinnoh. Quant au plongeoir de trois à quatre étages ? Well, ça annonçait quelque chose de dangereux. Surtout quand la Pyroli disait qu’elle s’était pris un plat de la cuisse et que sa peau avait « pétillé ». De l’avis d’Alban, la jeune Mécanicienne aurait dit exactement la même chose si elle s’était plongée dans un bain d’acide. « Nan mais t’inquiète Alban, ça piquait un peu mais ça va, c’est drôle ! Il me manque juste un bout de bras ou deux, hein, rien de dramatique… ». Enfin bon. C’était Audrey, quoi…

La courte séquence avec l’œuf lui permis de changer subtilement de sujet - manquait plus qu’elle l’invite à faire un tour dans son parc, tiens ! Heureusement qu’il pouvait éviter cela -. Ayant réussi à déterminer qu’il s’agissait probablement d’un œuf d’Etourmi, Alban eut un sourire quant à la réaction joviale de sa petite sœur de cœur. Même si au fond, il continuait de trouver la chose bizarre. Audrey souhaitait justement avoir un Pokémon de cette espèce, et comme par hasard, quelqu’un le lui envoyait ? Sans cartes ni rien ? Il y avait Rosabyss sous Racaillou. Mais Audrey était assez grande pour se défendre. Pas psychologiquement parlant, certes - là-dessus, elle restait plutôt fragile… -. Mais physiquement… Disons qu’il ne se serait pas vraiment fritté avec une fille capable de cacher des armes diverses dans n’importe quelle partie de ses vêtements. Et pourtant, elle n’avait pas beaucoup de tissu sur elle. Décidons donc de laisser ce problème de côté - au pire, il y aurait des représailles et ça risquait de chauffer pour la personne qui lui voulait du mal -, Alban haussa les épaules avec modestie.

- Pas sur tous les Pokémon. Je connais pas mal de choses sur les Pokémon Vol et plus particulièrement les oiseaux, car mes parents tiennent une Poste Pokémon. Mais ça s’arrête là.

Ce qui n’était pas faux du tout. Car en dehors de quelques connaissances sur les Pokémon de sa région natale, et ce qu’il avait pu glaner lors des cours de Janice… Disons qu’il n’était pas vraiment une encyclopédie vivante. Comparé à des gens comme Rod, évidemment.

La conversation bascula ensuite sur quelque chose d’un peu moins amusant. Comme les relations d’Audrey, par exemple. Comprenant un peu ce que ressentait la Pokémécanicienne, Alban hocha la tête de haut en bas. Il voyait à peu près l’effet que cela faisant, que d’être seul et de se sentir seul. Néanmoins, il n’avait jamais expérimenté le fait d’être sérieusement « en couple ». Pas qu’il n’ait jamais eu de propositions, admettons-le bien. Seulement… Les filles qui s’intéressaient à lui ne l’intéressaient généralement pas. Et, dramatiquement, les filles auxquelles il s’intéressait ne s’intéressaient pas à lui. Sûrement un crochet du droit fracassant du karma dans sa tronche. Bah. Après tout, ce n’était pas vraiment le fait d’être en couple qui l’attirait. Il voulait simplement juste être avec une personne qui l’aimait. Déjà deux depuis qu’il était arrivé à l’académie, il y a un an de cela. Encore un coup du karma, sûrement ; on jouait avec ses sentiments pour venger ces quelques filles qu’il avait peu subtilement éconduites. Comme quoi, tout se paye un jour.

Après un très court moment de flottement, Audrey décida de parler d’autre chose et proposa de… cuisiner. L’idée aurait pu être bonne, s’il s’était retrouvé avec quelqu’un d’autre. Mais Audrey ? Il se voyait déjà en train d’accueillir Aaron et Alex le soir-même, la cuisine en vrac et la hutte incendiée, en leur expliquant qu’ils avaient juste voulu faire des cookies. Enfin bon. Ne partons pas pessimiste ! Avec un sourire - peu assuré -, le châtain acquiesça donc et suivi Audrey vers la cuisine. Se penchant au-dessus de son épaule pour regarder la recette qu’elle cherchait sur son iPok, il eut un petit rire quand elle lui présenta « la bête ». Il connaissait certes le sucré-salé, mais quelque chose lui disait que cette nouvelle création allait lui retourner l’estomac et baptiser définitivement ses toilettes. Mais après tout, pourquoi pas ! Il fallait expérimenter, dans la vie.

- Ça me semble intéressant, comme recette. Je ne cuisine pas énormément pour les humains, mais j’ai déjà eu l’occasion de faire de la pâte à pizza. On part sur ça, alors ?

Il lui offrit un sourire plus grand encore. Durant cet instant fugace, il lui sembla même que son problème avec Maxine s’était évaporé de son esprit. Retroussant ses manches, il attrapa donc deux tabliers accrochés à un placard et en tendit un à la Pyroli. Pendant que ses Pokémon allaient faire les courses, autant préparer le plan de travail au mieux. Riant légèrement lorsqu’elle lui fit son aveu sur la bouffe étudiante, il lui tapota amicalement sur la tête.

- Ne t’en fais, je ne pense pas que ce soit possible de te faire changer. Et encore moins de te faire perdre ta folie créative.

Un clin d’œil plus tard et les voilà tous deux habillés et prêts pour cuisiner. Après avoir débarrassé la table et sorti les planches à découper, saladiers, couteaux et autres ustensiles nécessaires à la préparation de leur pizza, Alban accueillit Mafioso et Vérole. Il observa un instant les ingrédients qu’Audrey venait de disposer sur le plan de travail, puis attrapa la farine.

- Tout d’abord, on prépare la pâte. Il va falloir la faire lever un peu donc ça prendra un peu de temps ; peut-être une demi-heure. Moins, si on met le saladier près du Chartor. Ça pourra faire effet d’étuve et créer une atmosphère moite, non ? Qu’en penses-tu, Tyson ?

Le Chartor concerné leva la tête, hocha par deux fois puis se mit à tourner sur lui-même comme une toupie pour on ne savait quelle raison. Bon.

- Du coup il nous faut la farine et une petite pincée de sel. Il faut également se charger de faire chauffer l’eau pour qu’elle soit légèrement tiède, et qu’on mélange le tout avec la levure et l’huile d’Oliville. Et ensuite, on fait une boule et on met un torchon dessus pour faire lever.

Après quelques secondes, ils s’attribuèrent les rôles et Alban laissa Audrey peser la farine, allant se charger du reste. Il revint juste après pour voir de la farine un peu partout sur la table, et eut un sourire ; que tout soit propre et bien rangé était utopique, n’est-ce pas ? Ne faisant cependant aucun commentaire là-dessus, il mélangea le reste des ingrédients en les incorporant à la fourchette puis profita du fait que le plan de travail soit déjà fariné pour prendre la pâte et la poser dessus. Pour le moment, elle ressemblait plus à un amas de pâte un peu gluante et bien épaisse.

- Tu veux t’occuper de la pétrir directement avec les doigts pour en faire une boule ? demanda-t-il à la Pokémécanicienne, légèrement mutin.

C’était pile le moment de commencer à faire des bêtises, non ?



Dernière édition par Alban Abernaty le Lun 26 Déc - 19:26, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3557-alban-abernaty-le-ciel-se-nourrit-d-ailes http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3559-alban-abernaty-voltali
 Scientifique Mécanicien
avatar
Scientifique Mécanicien
Région d'origine : Elle ne s'en souvient pas
Âge : 16
Niveau : 28
Jetons : 652
Points d'Expériences : 851

MessageSujet: Re: Trois licornes entrent dans un bateau. [Audrey / Alban ]   Ven 11 Nov - 18:59


Trois licornes entrent dans un bateau
ft. Alban
La cuisine, une activité ou l'on transforme une manière pour obtenir un nouvel objet, c'est comme les créations mécaniques, avec deux trois babioles tu peux créer de quoi contrôler le monde ! Tu écoutes attentivement le maître cuisnier devant toi, la tête un peu en avant, les mains sous le menton, il sait tellement de choses Alban, qu'importe le sujet il peut te renseigner, tu aimerais bien, toi aussi, savoir autant de choses, avoir la capacité d'enrengistrer autant d'informations sur des sujets aussi divers. Pour cette pizza tu dois commencer par la pâte, la farine, c'est important la farine, mais avant tu enfiles ton tablier avec un air d'enfant, une tenue de cuisto juste pour toi ! Tu lèves le poing en l'air !

-TOUT CASSER !... tu rectifies Euh cuisiner hein, ouais cuisiner... TOUT CUISINER !

Tu t'empares de la farine, tu prends ce machin en plastique gradué pour doser différents éléments de cuisine et verse de la farine à l'intérieur, un peu trop brutalement puisqu'un nuage de farine t'éclabousse le visage et se dépose aussi sur le plan de travail, tu tousses en regardant Alban

-Je vois plus rien ! Haaaaaaaaaa ! La farine m'a attqué Alban ! Alban au secours ! Elle est vilaine l farine !

Tu renifles un coup en attendant l'aide de ton grand frère que tu regardes avec l'air d'un enfant qui a fait une bêtise mais qui veut se faire pardonner. Tu regardes ensuite Alban faire sa partie de la tâche. Il était toujours là pour toi, remplaçant la famille que tu as presque totalement oubliée, il te faire rire, te réconfortes, te soutien, tant de chose que l'on n'avait pas fais pour toi depuis des lustres (et des lampes, sans abajours de préférence).

-Ouais j'vais le faire !

Tu t'empare de la pâte pour la masser avec ta légendaire douceur, il ne faut pas croire, mais tu as des doigts de fées ! Tes heures de bricolages t'ont offerts une dextérité à toutes épreuves, puis il y a aussi Héra qui t'as passé plusieurs conseils afin de pouvoir masser tes pokémons où quelques amis, mais tu n'as jamais pu masser des amis, du coup cette pâte à pizza fera parfaitement l'affaire. Tu la pétris avec des techniques légendaires comme « Le coude de Teruptive » ou encore « Les onze doigts de Giratina », tu n'oses pas utiliser la technique ultime du « Double Capidextre siamois » sous peine de faire imploser le monde, cette technique légendaire de massage qui a provoqué la mort de plusieurs personnages connus, si connus que l'histoire ne souviens pas. Tes mains se portent à un torchon que tu déposes sur la boule bien pétrit.

-Voilà j'ai finiiiiiiiii !

Tu lui fais un grand sourire en jetant un œil à tes pokémons qui semblent se reposer avec ceux d'Alban. Ton regard se porte vers ton frère de cœur.

-J'ai vraiment hâte Alban de changer de grade. Mais... je ne suis pas sûre de ce que je veux faire ensuite. Avec le retour de ma sœur et sa volonté de devenir spécialise type combat et sa volonté et moi devenir spécialiste type normal... car j'aime ces ptits bout de choux. De l'autre côté je pense avoir les compétences requises pour devenir ingénieur en armement militaire au sein de l'armée. Et je suis perdue... j'ai peur de pas tenir dans l'armée, car déjà que Jackie me supporte plus !

Tu soupires et prends le fromage de chèvre pour le couper en rondelles. Ta main pique un énorme ciseau de boucher que tu fais tourner dans tes doigts agilement après en avoir étudié le poids, tu as un petit sourire au coin de lèvres. Tu fais lever le couteau en l'air avant de le rattraper entre deux doigts avec un sourire. Avoir une arme à la main, malgré tes années de thérapie ça te fais toujours quelque chose, il y a quelque chose d'euphorique à jouer avec une arme. Tu regardes le Voltali avec un petit regard joueur.

-Un des seuls souvenirs que j'ai avec mes parents c'est quand je coupais la viande en aussi peu de coup de couteau que possible. C'était amusant mais j'échouais toujours à mon objectif.

Tu tranches avec un savoir faire presque flippant ce morceau de fromages en rondelles égales à une vitesse respectable. Puis tu lances le couteau en l'air pour l'attraper à l'envers afin de le tendre à Alban par le manche, on ne tend jamais un couteau par la lame, c'est dangereux. Puis ton regard se pose sur de la farine et les épinards. Tu te saisis rapidement du sac de farine avant de le compressé pour créer un nuage de fumée, tu te saisis de quelques épinards pour les jeter sur Alban.

-C'est toi le Chaglam !

Tu commences à courir, la farine retombe sur ton visage devenu blanc, le bout de ton petit nez devient rouge et tu ris joyeusement en observant Alban.



_________________


Le personnage le plus loufoque !
Le personnage le plus hyperactif !
Le couple le plus improbable #Allen!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t884-audrey-hatoria-la-folie-des-immenses-grandeurs-pyroli http://pokemoncommunity.forumactif.org/t892-audrey-hatoria-pyroli
 Pokéathlète Coach
avatar
Pokéathlète Coach
Région d'origine : Hoenn
Âge : 16 ans
Niveau : 65
Jetons : 11899
Points d'Expériences : 2085

MessageSujet: Re: Trois licornes entrent dans un bateau. [Audrey / Alban ]   Lun 26 Déc - 18:37




Trois licornes entrent dans un bateau
Alban Abernaty & Audrey Hatoria

C’était avec un air mi exaspéré mi attendri qu’Alban regardait Audrey. La jeune Pokémécanicienne semblait mettre du cœur à l’ouvrage, tout en essayant de tout faire à côté pour semer le plus de farine partout. Patient néanmoins, Alban s’approcha de la Pyroli pour venir l’aider. Avec ce rire qu’on adresse souvent aux enfants, il vint tapoter le haut de sa tête pour la rassurer. Elle était drôle, Audrey. Et c’était d’autant plus amusant qu’ils s’entendent bien, tous les deux. Il aurait pourtant dû être beaucoup trop sérieux, beaucoup trop coincé et beaucoup trop organisé pour supporter quelqu’un comme Audrey. Et de son côté, elle aurait dû être bien trop délurée et extravertie pour trouver quelqu’un comme lui intéressant. Marrant, comme la vie pouvait réunir deux opposés de la sorte. Comme quoi, une course poursuite à base de grenade chantilly, ça pouvait créer de sacré amitiés.

Essayant de ne pas prêter attention à Mistral qui venait de se réfugier derrière le canapé à cause de la farine et de la saleté, Alban vint prêter main forte à sa petite sœur de cœur. Attrapant un torchon propre pour lui essuyer le visage, il lui fit un petit sourire.

- Tu vois un peu mieux, comme ça ?

Il la regarda ensuite s’amuser à pétrir la pâte. Comme il s’y était attendu, elle sembla trouver la tâche intéressante, hurlant par moments des noms de techniques compliquées qu’il ne connaissait pas. Il doutait néanmoins qu’il s’agisse de réelles techniques de cuisine ; probablement encore des trucs tirés d’un quelconque anime de méchas. De son côté, il commença à réunir les autres ingrédients pour essayer de les couper. Attrapant les lardons, il entreprit de retirer les parties trop grasses avec un petit couteau, avant de jeter les morceaux récupérables dans un grand bol. De son côté, Audrey venait tout juste de finir. Déposant la pâte dans le saladier, elle clama qu’elle avait terminé. Et voilà que recommençait leur conversation. Cette fois-ci, la Pyroli souhaitait lui parler de passage de Grade et d’avenir. Pensif, Alban n’interrompit pas une seule fois Audrey. Il comprenait ce que cela faisait, que de douter de son avenir. Lui-même avait eu des difficultés à trouver ce qu’il voulait réellement faire. A présent, il se sentait un peu mieux dans ses baskets, mais pas serein pour autant sur l’avenir. Il avait choisi une branche, mais les possibilités étaient si nombreuses… Il supposait que c’était la même chose pour tout le monde.

- Prends le temps de réfléchir sur ce que tu veux réellement faire. Pourquoi n’essayerais-tu pas de faire des Missions ou des Stages en lien avec tes deux propositions ? Cela te permettra peut-être de voir laquelle te plaît le plus… Il se pourrait même que tu finisses par en détester une, ce qui te rendra le choix plus simple. Quant à Jackie… Bah, elle ne supporte pas grand monde, on va dire. Mais elle sait reconnaître quand des efforts sont fournis… parfois. Je ne pense pas que les Généraux dans l’armée soient pires qu’elle. Ils sauront reconnaître ton travail. Puis la discipline et la rigueur, ça s’apprend.

Elle lui parla ensuite de ses souvenirs avec ses parents. Alban resta silencieux, cette fois-là. Il ne connaissait pas vraiment l’histoire complète d’Audrey, mais il savait que c’était un sujet assez tabou pour qu’il n’ait pas envie de l’évoquer. Il n’avait clairement pas envie de la faire replonger dans des mauvais souvenirs… surtout qu’ils passaient un si bon moment ! La laissant donc couper le fromage et la viande, il ne put qu’admirer sa dextérité. Il n’était clairement pas aussi bon, c’était indéniable.

- Wow, tu es vraiment forte avec ça. Tu pourras m’apprendre ?

Pas qu’il soit particulièrement intéressé par la cuisine… mais il trouvait ça tellement chouette qu’il n’aurait pas été contre le fait de pouvoir reproduire ce qu’Audrey faisait. Attrapant donc le couteau, les yeux un peu brillants, Alban se retrouva brusquement avec les cheveux, le visage et les épaules complètement aspergés de farine. Audreeeey ?!

- Qu-

Une poignée d’épinards vint rejoindre le reste, et Alban éclata de rire tandis que la Pyroli prenait la fuite. C’était comme si en cet instant, tous ses soucis s’étaient envolés. Retrouvant son âme d’enfant, le châtain attrapa une poignée d’épinards et se mit à poursuivre la Mécanicienne autour de la table.

- Tu vas voir ce que tu vas voir ! la menaça-t-il, main tendue.

Ils jouèrent au Chaglam pendant plusieurs minutes, jusqu’à ce qu’Alban parvienne enfin à coincer Audrey. Là, il lui jeta sa poignée d’épinards dans les cheveux, et l’accompagna même d’une rondelle de chèvre pour faire bonne figure. Bon, ce n’était clairement pas une bonne idée, que de gaspiller la nourriture, mais… disons que pour cette fois, ça passait ?

Le reste de l’après-midi se déroula ensuite dans un calme relatif. Ils continuèrent de cuisiner leur pizza, la firent cuire, puis allèrent la manger pendant que ce pauvre Mistral s’occupait du ménage. Devant la télévision, ils rirent des émissions stupides qui pouvaient passer, tout en dégustant leur plat. Pas si mauvais, si on ne prenait pas en compte le fait qu’aucun ingrédient n’allait vraiment avec l’autre. Mais tant pis ! Ils étaient contents comme ça, avec leur pizza destroy, leur émission pour personnes à Q.I de Kokiyas, et leurs grandes discussions philosophiques. Quand sonnèrent enfin les coups de 17h, Alban alerta Audrey sur le fait que ses colocataires risquaient fort de revenir bientôt, et la jeune fille s’en alla. La raccompagnant jusqu’au palier de la porte, le châtain lui tendit un tupperware avec les restes de pizza - pas question qu’il en remange le soir-même. Son estomac ne l’aurait pas supporté… - Avec un sourire néanmoins, il passa une main dans les cheveux de sa protégée.

- Rentre-bien, Audrey. Et n’hésite pas à revenir me voir quand tu veux. Invite moi dans ton parc quand il sera fini, ok ? Et surtout…

Il lui déposa un baiser sur le haut du crâne.

- Si tu as besoin de moi, tu sais que tu peux m’appeler quand tu veux, d’accord ? Allez… passe une bonne soirée. Et prend bien soin de cet œuf !

Déjà nostalgique de cette journée, Alban regarda la Pyroli s’éloigner, puis referma la porte. La hutte était dans un état déplorable, et il allait devoir y mettre un peu d’huile de coude s’il voulait la rentre potable pour ses colocataires. Alors, retroussant ses manches, il se dirigea vers le champ de bataille. Même quand elle partait… il y avait toujours matière à penser à cette sacré Audrey !

HRP : RP Terminé pour Alban
Désolé du temps de réponse et de la conclusion hâtive qui en découle

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3557-alban-abernaty-le-ciel-se-nourrit-d-ailes http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3559-alban-abernaty-voltali
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Trois licornes entrent dans un bateau. [Audrey / Alban ]   

Revenir en haut Aller en bas
Trois licornes entrent dans un bateau. [Audrey / Alban ]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: archives :: Les Archives :: Année 3 :: Ile Touga :: Village de l'Oasis-