Blue hairs on Touga [PV Janet]
Invité
Anonymous
Invité
Sujet: Blue hairs on Touga [PV Janet]   Lun 11 Juil - 11:40
PV Janet

Des cheveux bleus, c'est rare. Alors plein de cheveux bleus, fois 2, c'est beaucoup trop rare.

 Blue hairs on Touga


C'était le 2 juillet. Nathan était dans le lit de la hutte à côté du lac, dans la Zone C. Il y avait d'autres cabanes réparties dans la zone autour du Lac et des Cascades. Au-dessus de lui, sur la tête du petit lit en bois, dur, mais avec un matelas moelleux, Tatia le regardait, de ses yeux impénétrables, n'exprimant qu'un regard vide de sens, de paroles. Ses yeux avaient souvent intrigué Nathan qui ne comprenait pas comment une créature pouvait avoir des yeux aussi inexpressif vides de sentiments. Chaque animal avait une expression dans les yeux. Les chats ont les pupilles qui grossissent lorsqu'ils sont joueurs, les cockers baissent toujours les yeux pour exprimer leur tristesse. Mais les Natus n'avaient aucune expression dans les yeux.

Il se redressa et vit que Niki était déjà partie. Elle était sa coloc' sur Touga, c'était leur deuxième rencontre, après l'accident de la fontaine. Son lit était fait, a peu près ... bien. La cabane était rectangulaire, sur un étage. L'entrée se situait face au lac, vers le Sud, et des fenêtres offraient de la lumière et un beau paysage sur l'Est, l'Ouest et le Nord. Des rideaux permettaient de réduire au maximum la lumière argentée de la lune la nuit. Les lits étaient des deux côtés de la cabane, et celui de Nathan se trouvait à l'ouest. Ils se situaient dans une petite chambre, qui menait sur la salle de bain, plutôt rudimentaire, avec un filet d'eau qui coulait lorsque l'on enlevait une trappe, et un robinet relié à la seule canalisation de la hutte. Il y avait un petit meuble à côté de chaque lit, permettant de stocker vêtements et objets personnels. Dans l'entrée, il y avait un petit four avec des plaques chauffantes, et un frigo, alimentés par de l'électricité, pouvant stocker de la nourriture. La hutte n'était pas faites pour que les gens mangent dedans, c'était plus pour dormir la nuit et dépenser le jour. On pouvait néanmoins cuisiner et faire sa petite vie, modestement, dans la maison.

Dehors, le soleil était haut dans le ciel. Nathan vit sur son iPok qu'il était 11h. Il avait dormi dans la maison pour la seule et bonne raison que rester près du lac la nuit était suicidaire. Des hordes de Pokémon se précipitaient vers le lac, fonçant vers l'eau pour se désaltérer après une journée au soleil. C'était aussi la raison des impacts présents sur le mur Nord de la hutte, à l'opposé du lac. Il prit donc une douche, puis se mit en short de bain, pour foncer vers le lac et la cascade, les Pokéballs de Cold, Bloon et Tatia au cou, sur un collier. Une vahiné lui avait donné la veille, et c'était assez utile pour les gens qui aimaient nager avec leur Pokémon.

Son short de bain bleu marine mit, il plongea dans le lac, en lançant au passage les Pokéballs de Bloon et Cold. Ce dernier resta atterrit sur le bout du nez de Bloon, comme un phoque joue avec un ballon. Le Pokémon Eau fit plusieurs sauts, en envoyant Col haut avec sa queue, puis le rattrapant. Il continua à faire son spectacle une heure durant, alors que Tatia se tenait sur une branche d'un arbre avoisinant, et que Nathan nageait, s'arrêtant souvent pour regarder ses Pokémons s'amuser. Il décida ensuite de passer sous la cascade, qui n'était pas très forte. La puissance était tellement forte que Nathan ne put pas s'approcher à plus de 2 mètres.  

Il essaya quand même durant de bonnes minutes. Il fut tellement distrait que lorsque Bloon passa sous lui pour le mettre sur son dos et foncer sur le lac tel un bateau sur la mer, Nathan faillit tomber. Boon avait laissé Cold sur le bord du lac, mais Nathan le prit au passage et le porta durant 3 tours de lac. Bloon essaya même de sauter haut hors de l'eau avec Nathan sur le dos, mais ils dut réessayer beaucoup de fois avant que Nathan arrive a se tenir à Bloon durant le "vol".

Tout à coup, Tatia envoya une image à Nathan d'un Pokémon qui fonçait. Il tomba du dos de Bloon. Elle envoya une deuxième image. C'était une fille, aux cheveux bleu, ce qui était assez étonnant, car les cheveux bleus étaient assez rare. Nathan regagna la rive. Il ne comprenait pas. Peut-être que le Pokémon appartenait à la fille et qu'il avait capté l'attention de Tatia, ce qui était étonnant, vu qu'elle ne regardait pas très souvent quelque chose avec attention. Elle vint se poser sur l'épaule de Nathan, et envoya une troisième image. On voyait le lac à droite, la fille à droite, et le Pokémon qui fonçait vers elle. Elle se trouvait sur la droite de Nathan ! Dès que ce dernier comprit, il n'hésita pas.

"Bloon, Cold, Onde Boréale sur le Pokémon qui fonce sur la fille"
© redSheep sur Wild Roar
Janet L. Collins
Région d'origine : Hoenn
Âge : 18
Niveau : 33
Jetons : 1997
Points d'Expériences : 794
Scientifique Archéologue
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Blue hairs on Touga [PV Janet]   Lun 11 Juil - 22:46

Blue hairs on Touga
feat Nathan Hurry
Les premiers jours sur Touga s’étaient déroulés sans encombres, chacun vaquant à ses occupations. Elle avait ressenti de la gêne face aux autres occupants de son bungalow sans vraiment savoir pourquoi. Janet ne s’en rappelait pas mais ce sentiment lui donnait l’intime conviction qu’elle avait dû les connaître avant de perdre la mémoire.

Leurs horaires n’étant pas vraiment compatibles, ils n’avaient pas eu l’occasion de beaucoup parler. Ils ne se croisaient pas au moment de dormir et quand ils se voyaient le matin, tout le bungalow était encore trop endormi pour que l’un de ses membres pense à adresser la parole aux autres.

Ce matin là, Janet était partie en petite balade autour des lacs. Elle avait besoin de fraîcheur et de calme, besoin de se recentrer sur elle-même. La dresseuse mettait un point d’honneur à être rassurante, à être la jeune fille qui allait épauler ses camarades, apporter soin et conseils avisés et pourtant… Pourtant elle était fatiguée. Sa maladie ne la quittait plus. Pour le moment elle n’avait pas trop besoin de prendre de cachets, signe d’une amélioration certaine mais cette amnésie lui rappelait constamment à quel point elle était faible et fragile. Elle pouvait mourir dans l’année comme dans cinquante ans, toujours en sursis. Bien évidemment, elle n’en parlait pas, mais garder ce poids en elle était une épreuve chaque jour plus dure.

Les cheveux rejetés en arrière sous un bandana blanc, elle avait un maillot une pièce dans un délicat jaune pâle et un paréo assorti noué autour de la taille. Comme d’habitude, Ginger allait devant, et cette fois-ci, elle avait laissé tous ses pokémons sortir. Au détour d’un lac, elle s’arrêta pour laisser Sherly, Destrock et Clélie barboter joyeusement. Ionesco, son rhinoféros, broutait plus loin. Personne, seulement le doux clapotis de l’eau pour toute compagnie. La matinée commençait sur une note relaxante…

Harley, sa Mysdibule et Enola jouaient derrière elle, sous l’œil critique de Merlin. Quel tableau de famille réjouissant !

Cependant, alors que tout semblait pour le mieux, Janet sentit Ionesco grogner. Mais pas un de ses grognements habituels, non… Il avait l’air vraiment irrité. Doucement, Janet s’approcha de lui, pas après pas.

- Ionesco, tu vas bien ?

Froidement, le pokémon s’ébroua pour la faire reculer. Sursautant, la jeune fille recula, inquiète.

- Ionesco…. ?

Alors il tourna la tête et la menaça de son regard noir. Prise de panique, la jeune fille recula. Il n’était pas dans son état normal…
Sentant sa dresseuse menacée, Ginger accourut à toute allure pour aboyer sur le pachyderme mais ne récolta qu’un coup de corne qui la fit valser à quelques mètres.

- Ionesco tu as perdu la tête !!

La jeune fille recula, soudain terrifiée, suppliant ses pokémons de ne pas agir.
Soudain, il chargea. Complètement paralysée par la peur, elle t arda à commencer à courir mais fut rapidement tirée d’affaire par Merlin qui la souleva avec sa Lévikinésie pour lui éviter de peu de se faire frapper. Au même moment, un homme venait à sa rescousse avec ses propres pokémons. Janet demanda aux sien de lui prêter main forte et tous ensemble, ils n’eurent aucun mal à maîtriser le rhinocéros qui s’écroula à terre, quasiment KO.

Tout de suite après, la jeune fille, ramenée à terre par son Kadabra, alla s’incliner bien bas auprès de l’adulte qui lui avait porté secours.

- Je vous remercie Monsieur… Sans vous je risquais d’avoir des ennuis.

Elle se tourna vers la bête qu’elle caressa doucement alors qu’il soupirait difficilement sous le poids des coups qu’il avait reçu.

- Je ne comprends pas pourquoi il s’est emballé d’un coup… ça ne lui ressemble pas…

Soudainement, la jeune fille avisa l’intérieur d’une des pattes arrière de son pokémon. Une grosse inflammation était apparue et on pouvait clairement deviner que c’était dû à une piqûre.

- C’est sans doute à cause de ça… Mais quel genre d’insecte a bien pu le rendre fou à ce point ? C’est insensé !

Elle regarda à nouveau l’inconnu, toujours accroupie, et réalisa qu’elle ne s’était pas présentée.

- Veuillez m’excuser, je manque à tous mes devoirs… Je suis Janet Collins, j’étudie à Lansat pendant l’année.

Elle lui accorda un sourire poli, bien que ses yeux cachaient la tristesse d’avoir dû faire mal à Ionesco pour le maîtriser.


_________________

FORCE BLEUE

dusty scarecrow.


Moodboard (signé Maxou <3):
 
Invité
Anonymous
Invité
Sujet: Re: Blue hairs on Touga [PV Janet]   Mar 12 Juil - 14:22
PV Janet

Des cheveux bleus, c'est rare. Alors plein de cheveux bleus, fois 2, c'est beaucoup trop rare.

 Blue hairs on Touga


Les rayons gelés foncèrent vers le Pokémon, qui était en réalité un Rhinoféros, et le touchèrent sur le flanc, alors qu'il fonçait vers la fille, qui flottait désormais dans les airs surement sous l'action d'un Pokémon Psy. Les rayons n'atteignirent pas le Pokémon à temps, et un Pokémon ressemblant à un Evoli, de couleur rose et blanche, se prit un coup de cornes. Ce devait être ce Pokémon d'un nouveau type, découvert dans une région lointaine, Kalone, Kalos, ou quelque chose comme ça. La fille dit à ses Pokémons encore debout, un Mysdibule, un Girafarig, un Kadabra, un Ecrapince, un Barpau et un Demanta. C'était une sacrée dose de Pokémons pour une élève, car même si elle ne l'avait toujours pas dit, on voyait à son teint et à sa taille qu'elle était encore mineure, et sûrement élève.

Ils mirent donc le Pokémon Sol à terre en une seule fournée d'attaques. La fille aux cheveux bleus retrouva le sol et son équilibre, pour se précipiter vers Nathan :

"Je vous remercie Monsieur… Sans vous je risquais d’avoir des ennuis. Je ne comprends pas pourquoi il s’est emballé d’un coup… ça ne lui ressemble pas… "

Elle souleva la patte de son Pokémon pour voir une inflammation, surement due à une piqure.

"C’est sans doute à cause de ça… Mais quel genre d’insecte a bien pu le rendre fou à ce point ? C’est insensé ! Veuillez m’excuser, je manque à tous mes devoirs… Je suis Janet Collins, j’étudie à Lansat pendant l’année"

Ses paroles furent suivies d'un sourire poli, néanmoins un peu triste, ce dont Nathan ne s'aperçu pas. Cette fille est un sacré numéro, pensa-t-il. Elle avait beaucoup de Pokémons, il ne fallait pas le nier. Certains, comme les Ecrapinces, les Barpauds, les Mysdibules, les Kadabra sont connus comme des Pokémons calmes, gentils et loyaux. Mais un Rhinoféros, c'est peut-être un peu trop pour une élève ayant maximum 17 ans. Ils étaient connus comme des Pokémons très agressifs, quoi que loyaux, et faisant des crises de rages lorsqu'ils étaient blessés. Il avait connu des Ranger avoir du mal avec un Rhinocéros enragé, alors une élève de l'école de Lansat ? Mais ce n'était pas cela qui motiva le rire énorme qui sortit du fond de son être. C'était plutôt le fait que Janet l'ai appelé "Monsieur".

Personne ne l'appelait Monsieur, et n'avait besoin de le faire, juste de témoigner d'un minimum de politesse, pas comme les 3 élèves de la veille. Il n'avait que 20 ans, et beaucoup d'élèves de l'école étaient âgés de 14 à 16 ans.

"Pas besoin de m'appeler Monsieur ! (nouvel éclat de rire) Je m'appelle Nathan Hurry, je viens d'Algatia. Mais on m'appelle Nathan ! Et tu n'as pas besoin de me remercier avec tant de cérémonie, c'est naturel !"

Il rapprocha son regard du Rhinoféros qui était toujours à terre, la patte dans la main de Janet.

"Tatia, utilise Oeil Miracle vers là où le Rhinoféros broutait, puis Nathan ajouta à l'attention de Janet : Personnellement, je ne fais pas confiance aux Pokémons Sol, et surtout aux Rhinoféros, ils sont connus pour être violents."

Il avait dit cette phrase avec un sérieux qui le surprit lui même. Il n'était pas habitué à dire des choses aussi sérieusement à quelqu'un de plus jeune que lui. Il attendit donc la réponse de Tatia, en regardant Bloon et Cold s'approcher des Pokémons de la jeune fille, pour faire connaissance.

"Et tu fais des études en quoi ?"


© redSheep sur Wild Roar
Janet L. Collins
Région d'origine : Hoenn
Âge : 18
Niveau : 33
Jetons : 1997
Points d'Expériences : 794
Scientifique Archéologue
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Blue hairs on Touga [PV Janet]   Dim 17 Juil - 11:00

Blue hairs on Touga
feat Nathan Hurry
Le jeune homme éclata de rire devant sa mine contrite et ses excuses. Janet pensa qu’il se moquait de sa façon peut-être trop cérémonieuse de lui parler. Au fond, il n’avait pas tort, elle n’était pas beaucoup plus âgée que lui, au fond…

Elle le détailla un peu. Il avait une peau quelque peu bronzée, sans doute passait-il beaucoup de temps en bord de mer. Comme elle, ses cheveux étaient bleus, mais leur nuance tirait plus sur le vert. Des yeux noirs, si noirs qu’on aurait pu se perdre dedans sans y prendre garde. On voyait à sa musculature qu’il était un sportif aguerri. Au fond, il pouvait avoir fini l’école il y avait deux ans de cela !

Elle rougit imperceptiblement quand il lui fit part du manque de confiance qu’il accordait aux types sol et particulièrement aux rhinoféros. Le jeune homme pensait qu’elle avait fait preuve d’une imprudence certaine en le capturant. C’était compréhensible, pourtant, Janet avait peine à imaginer que Ionesco aurait pu être violent.
Ce fut à ce moment précis que Janet réalisa qu’elle avait presque oublié que les pokémons, avant de se faire domestiquer, conservaient pendant un moment leurs instincts sauvages. Elle avait fait trop confiance à des animaux qui auraient pu lui faire mal s’ils l’avaient voulu. A l’avenir, elle devrait être plus prudente, bien plus.

- Je n’y ai jamais pensé… Jusqu’à présent il ne m’avait jamais fait de mal… Je serai plus prudente…

Alors que les pokémons de son interlocuteur s’approchait des siens, il lui demanda quelles études elle faisait.

- Oh… Actuellement j’étudie pour devenir archéologue et je vais peut-être essayer de m’initier à la coordination ou à la maîtrise des types psy, je ne sais pas encore… J’ai pris un peu de retard dans mon apprentissage à cause de ma santé, mais je continue d’apprendre !

Alors qu’elle prononçait ces mots avec un sourire léger, ses pokémons se laissaient approcher. Si Destrock son écrapince et Merlin, son kadabra, restaient en retrait, Sa Nymphali, sa Mysdibule et son Démanta accueillaient joyeusement les nouveaux venus. Seule restait dans l’eau Clélie, le petit Barpaud que Janet alla recueillir dans ses mains.

- Pauvre choupette… Tu as eu peur toi aussi ?

Le petit poisson sautilla dans ses mains pour la rassurer et la jeune adolescente la laissa repartir dans l’eau après avoir caressé ses écailles.

- Elle est très fragile… J’espère qu’un jour j’arriverai à la faire évoluer en Milobellus… je le lui ait promis….


Elle se retourna de nouveau vers son rhinoféros qu’elle caressa doucement.

- Et toi, tu fais quoi dans la vie ? Tu as étudié à Lansat avant d’y travailler ?



_________________

FORCE BLEUE

dusty scarecrow.


Moodboard (signé Maxou <3):
 
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: Blue hairs on Touga [PV Janet]   
Blue hairs on Touga [PV Janet]
Page 1 sur 1
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :