Partagez | .
Mon oeuf... il est où, mon Oeuf? [Pv. Aria]
 Pokéathlète Médecin
avatar
Pokéathlète Médecin
Région d'origine : Kalos - Aufrac-les-Congères
Âge : 16 ans
Niveau : 32
Jetons : 528
Points d'Expériences : 815

MessageSujet: Mon oeuf... il est où, mon Oeuf? [Pv. Aria]   Lun 18 Juil - 16:21

Comment Lyra était-elle arrivée dans la grotte, déjà? ... Mystiiiiii .... Ce chat Psychique complètement instable et qui passait le plus clair de son temps à faire tourner sa dresseuse en bourrique. La jeune fille avait eu la stupide idée de sortir du village et d'emprunter la route qui menait à la grotte, sans pour autant avoir l'intention de s'y aventurer. Attendez, ce n'est pas clair?
           Et bien, reprenons. La jeune fille, comme à son habitude depuis son arrivée sur Touga, s'était réveillée avec Mysti sur le tapis à ses pieds, roulée en boule. Son oeuf était posé à coté d'elle. La jeune fille se redressa, s'étira lentement et profita du fait que ses camarades étaient absents ou dormaient pour se changer. Elle posa ensuite son sac sur son épaule, sac dans lequel elle rangea son oeuf. L'Oeuf avait d'ailleurs une carapace plus brillante que celle d'un oeuf normal. Et Lyra était horriblement pressée de savoir ce que contenait l'oeuf. Il fallait dire qu'elle attendait avec pas mal d'impatience le jour où il devait éclore.

     La Givrali avança vers l'extérieur de sa hutte, Mysti venant de se percher sur ses épaules. La jeune fille poussa un soupir en sentant le léger vent frai qui venait caresser son visage, et huma l'air chaud de Touga. A force, on finissait par s'habituer face à une telle chaleur. L'Adolescente arrivait à plus ou moins la supporter, en évitant de trop se couvrir au risque de crever de chaud. Cependant, elle avait toujours son top sans manches à capuche. Capuche qu'elle abattit sur sa tête dès qu'elle eut senti le soleil taper. Non, elle n'appréciait pas le soleil. Elle avait vécu des années dans une ville enneigée, et souvent était restée enfermée chez elle.
                Histoire de passer le temps, la jeune fille réfléchit à un endroit où se rendre. La forêt tropicale? Non, trop d'insectes. Les Lacs et Cascades? Euh, non. La Pyramide, peut-être? ... Jamais. La Grotte Luminescente? Pourquoi pas. Après tout, ce n'est pas comme si il y avait des insectes partout. Il pouvait y en avoir quelques uns, certes, mais cet endroit était trop beau pour que la jeune fille n'aie pas envie d'y retourner. Elle passa une main sur son front, alors que Mysti était toujours perchée sur son épaule, et commença à s'avancer au travers du village. Elle promenait de temps à autre son regard sur les petites habitations, qu'elle contournait au fur et à mesure qu'elle progressait dans le village. Elle finit par en sortir, et ses pas la guidèrent vers la grotte luminescente.

     Et ce fut là qu'à quelques mètres de l'entrée, Mysti décida de bondir de l'épaule de sa dresseuse pour venir courir jusqu'à l'arche de pierre qui composait l'entrée de la grotte. Elle bondit dans un buisson de baie, en attrapa une, la fit rouler dans la direction de Lyra qui la regardait d'un air atterré, et détala à l'intérieur du passage. Lyra ramassa le fruit que lui avait jeté le Pokémon, avant de marcher à sa suite.
               La Givrali s'engagea au travers des galeries, galeries dont les murs éblouissaient, brillant d'une lueur que Lyra jugeait presque iréelle. La jeune fille appuya une main contre la roche fragile, l'effleurant avec délicatesse du bout de son doigt. L'adolescente soupira, sa vision bleutée par la couleur des roches. Elle pouvait entendre retentir contre les parois les cris de son petit Pokémon qui paraissait sautiller, et n'eut aucun mal à rattraper Mysti. D'ailleurs, quand elle récupéra dans ses bras sa Psystigri, elle fourra la baie Oran qu'elle lui avait lancée dans sa bouche, et la força à la manger pour lui faire comprendre qu'il ne fallait PAS s'enfuir comme ça sans prévenir. Puis, Lyra libéra ses deux autres Pokémons, et alors que Mousse bondissait pour la suivre, Bulet, lui, rampait comme un idiot sur le sol.

     La jeune fille finit par s'arrêter en plein milieu d'un couloir, couloir dont les murs possédaient d’innombrables ouvertures qui donnaient sur d'autres galeries. Elle s'assit contre un pan de mur, entre deux passages de galerie, et posa son oeuf non loin à coté d'elle. Pendant que Bulet ronflait, Mousse et Mysti s'amusaient à narguer Lyra qui les fusillait du regard presque en leur adressant un sourire narquois.
              Quand Lyra décida de partir, elle reprit son sac, le posa sur son épaule, avant de sentir qu'il était plus léger. Elle l'ouvrit, et son regard se figea pendant un long moment. Son oeuf... il avait... disparu.

-Mon oeuf... Il est où, mon oeuf? Murmura t-elle, paniquée.

      Sous la panique, elle fit signe à ses Pokémons de la suivre et s'engagea entre les Galeries. Merde, meeeeeeeeerde... C'était pas le bon moment! Comment avait-elle pu le perdre? On lui avait volé, c'était la seule explication. Lyra, au bout d'un petit moment de marche, fit non loin d'elle une silhouette féminine accompagnée de Pokémons. Elle l'appela, pensant lui demander si elle n'avait pas vu un oeuf.

-EH TOI! Cria t-elle, pour l'appeler.

_________________


Plus:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4483-317-je-n-ai-qu-un-objectif-et-je-ferais-tout-pour-l-atteindre-givrali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4494-lyra-scarlet-givrali
 Pokéathlète Espion
avatar
Pokéathlète Espion
Région d'origine : Kanto
Âge : 16
Niveau : 21
Jetons : 2775
Points d'Expériences : 437

MessageSujet: Re: Mon oeuf... il est où, mon Oeuf? [Pv. Aria]   Mar 9 Aoû - 0:09

Aria avait posé la carte en évidence sur la table basse de la hutte. Elle se tenait devant, fixant le bout de papier en réfléchissant activement. Sur cette carte touristique de Touga, des zones avait déjà été surligné de fluo vert pétant, mais de nombreux endroits restaient vierges. Aria réfléchissait, le fluo à la main : où pouvait-elle aller cette fois ? Elle avait déjà explorer une bonne moitié de l'île mais il lui restait encore énormement d'endroits à découvrir ! Elle fixa d'un air envieux l'emplacement du désert, mais ne le choisit pas, décidant d'écouter Ida qui lui avait formellement interdit d'y aller seule ! Elle l'inviterai à y aller avec elle demain ou après-demain ! Comme ça, elle pourrait enfin surligner cette grande étendue de vert fluorescent et puis, ce sera plus drôle avec Ida !

Elle n'irait donc pas dans le désert désolant, se dit-elle., dans ce cas... la grotte luminescente semblait une bonne idée ! Elle n'y était pas encore aller là ! Et elle adorait les grottes ! C'est bon, c'est décidé ! Elle empoigna son sac à dos et le remplit de quelques petits trucs nécessaires comme son Ipok, ses pokeballs, des poffins et barres à baies pour les pokemons, une lampe torche (on ne sait jamais s'il fait très clair en profondeur!), la carte et son fluo vert ! Voilà elle était plus que prête !

- Pachi, Mysdi, Loki, Titik ! On y va ! s'écria-t-elle à travers la hutte. Destination du jour : la grotte luminescente !

Pachi et Loki apparurent de derrière le fauteuil et courèrent ravis vers Aria. Apparement la destination avait l'air de leur plaire, ce qui, chose à part n'était pas difficile. Titik, lui grimpa sur la table basse, pour qu'Aria vienne le chercher et le mette sur son épaule. Il tremblait un peu, lorsqu'Aria le souleva et elle se souvint que leur dernière expédition souterraine ne lui avait pas laissé un très bon souvenir...

- Ne t'inquiètes pas, lui murmura-t-elle, ce n'est qu'une grotte normale ! Pas de statue de Jirachi énorme et qui bouge ! Pas de labyrinthe rempli de pièges ! Et surtout, cette fois j'interdis formellement à quiconque d'entre vous l'escalade ! ajouta-t-elle en élevant la voix.

Pachi baissa les yeux, un peu honteux. Il faut dire que, depuis ce jour, Titik refusait toujours de monter sur son dos. Et cette journée restera également dans sa mémoire comme la première fois qu'Aria lui avait crié dessus : elle ne l'avait pas fait tout de suite après, laissant Mysdi s'en charger, mais à la fin de la journée, quand elle a vu qu'il était toujours aussi inconscient, elle s'était dit qu'il était temps de mettre les choses au clair. Même si elle se sentait un peu coupable, Ariania ne le regrettait pas. Suite à ça, Pachi n'avait pas perdu son tempérament impulsif et sa bonne humeur, mais il faisait désormais beaucoup plus attention à la sécurité de ceux qui l'entourait et en particulier à celle de Titik ! Ariania souriait donc alors qu'elle rejoignait Pachi et Loki, qui se disputaient sur qui menera le chemin dans la grotte.

Ce fût au tour de Mysdi d'apparaitre. Elle sortit de la salle de bains, sa petite brosse fétiche à la main.  Ariania fût étonnée que, contrairement aux jours précedents, Mysdi semblait un peu plus motivée, heureuse de partir en exploration. Elle devina au soupir de soulagement que laissa échapper la mysdibule, qu'elle était surtout contente de ne pas devoir aller dans le désert. Les tempêtes de sable, ce n'est pas bon pour la peau ! Ni pour la coiffure !

Toute l'équipe rassemblée, Ariania put enfin donner le top départ ! Elle sentait qu'ils allaient passer une journée magique !

C'était finalement Pachi, qui après un combat acharné de pierre-feuille-ciseau, avait gagné le droit de mener la troupe à travers les galeries de la grotte. Ariania l'observait de dos, fier comme un coq, et rigolait en douce avec Titik de son air de petit chef.

Ils n'avaient toujours pas atteint la grotte luminescente. Ils étaient entré dans un des tunnels en pensant que celui-ci allait les y mener directement mais, ils ne faisaient qu'enchainer intersections de galeries en intersections. Ariania avait allumé sa lampe torche, car peu de lumière réussissait à percer dans ces tunnels. Dans certaines galeries, quelques champignons fluorescents jonchaient le chemin et Ariania ne pouvait s'empêcher de remarquer que décidement tous les souterrains, que ce soit ceux de l'académie, des ruines Jirachi ou de l'île Durin, se ressemblaient ! Cette constatation avait fait quelque peu baisser son enthousiasme par rapport à la découverte de terrains inconnus mais elle se consolait avec le côté "sortie familiale" avec les pokemons. D'ailleurs, elle s'amusait à constater que, à pratiquement chaque expédition souterraine elle avait obtenu un nouveau pokemon ! Avec un peu de chance, ici aussi elle trouvera un nouveau compagnon !

Le son grave de leurs pas sur le sol rocailleux résonna encore quelques minutes avant de s'éteindre : ils venaient de réarriver à une intersection ! Ariania soupira, elle commençait à en avoir marre de devoir choisir entre droite ou gauche ! Pachi, gonflé d'orgueil par sa position de leader, n'hésita pas longtemps avant de choisir une direction. Avec un mouvement déterminé, il pointa du doigt le chemin de gauche et commença à s'y engager. Ariania sourit et s'apprêta à le suivre : c'est vrai que le chemin de gauche avait l'air plus qu'attrayant : une lumière bleue sortait du plafond de la galerie pourtant seulement constitué de terre et de roches plus qu'ordinaire. Cette luminosité bleue rassurante rappelait à Aria son exploration des ruines de Jirachi avec Janet. Sauf que là, il n'y a même pas de champignons pour produire la lumière, on dirait qu'elle sort directement de la terre, pensa-t-elle. Elle commença donc à se diriger vers cette lumière bienfaisante, quand unchoc éléctrique sur son épaule l'obligea à s'arrêter.

Titik tremblait comme une feuille du haut de son perchoir. Il fixait la voie où avait disparu Pachi avec des yeux effrayés.

- Voyons Titik , ce n'est... commença Ariania, avant de remarquer que Mysdi et Loki, aussi, ne semblaient pas enclins à suivre Pachi.

Ariania ne pouvait pas leur en vouloir, c'était vrai que les pièges du labyrinthe avait été assez traumatisants, et, elle n'était pas étonné que de tous, seul Pachi n'en ait gardé aucune peur.

- Bon, soupira-t-elle, j'ai compris. On ne va pas y aller, ne vous inquiétez pas ! Mais, par contre, il faut rappler Pachi maintenant ! Après il risque d'être trop loin pour nous entendre ! PAAAAAACHIIIIII !!!! REVIENNNS !

Ariania fut rassurée d'entendre les petit pas furtés du Pachirisu dans la galerie : il l'avait entendu ! Elle n'aurait pas su quoi faire, si elle avait du aller le chercher alors que les trois autres ne voulaient pas emprunter ce chemin. Lorsqu'il réapparut, sortant du boyau lumineux, Ariania s'attendait à ce qu'il fasse la tête ou ce qu'il ronchonne, en faisant des petits gestes protestateurs : "c'est moi le chef !". Mais ce ne fût pas le cas, le pachirisu réapparut encore plus excité, un grand sourire aux lèvres, et en tenant... un oeuf dans sa main ??!!

- Pachi ? Mais où tu as trouvé ça ?! s'exclama Ariania, toute excitée par l'apparition soudaine de cet oeuf.

Peut-être qu'elle allait vraiment avoir un nouveau compagnon dans ses souterrains ? Pachi fît un geste vers la galerie lumineuse dont il venait de sortir, puis tendit l'oeuf à Aria, attendant une récompense.

- Mais, tu ne l'as pas volé dis-moi ? Quand tu l'as trouvé, il n'y avait personne autour ? enchaina-t-elle rapidement, articulant à moitié en serrant l'oeuf dans ses bras.

Pachi sembla réfléchir un instant puis aquiesca, sous le regard dubitatif de Mysdi. Aria, elle, prit sa réponse pour la bonne et tellement contente d'avoir un nouvel oeuf, elle ne pensa pas que Pachi avait pu simplement ne pas comprendre sa question. Elle le serra dans ses bras et en mettant précautionneusement l'oeuf dans son sac, elle s'exclama :

- En route ! Il ne nous reste maintenant plus qu'à trouver la grotte luminscente pour que cette journée soit parfaite !

Et ils s'engouffrèrent dans la galerie de droite.

- Et toi !!!!!!

Un cri retentit derrière Aria. Cela faisait maitenant un peu moins d'un quart d'heure que Pachi avait ramené l'oeuf et Aria, venait de comprendre, grâce à une remarque de Mysdi, que depuis leur arrivée, ils tournaient en rond. Il fallait croire que laisser Pachi diriger l'équipe n'était pas la meilleure chose à faire ! Ariania s'était marqué intérieurement de rajouter "mauvais un sens de l'orientation" à la description de Pachi, et elle était en train de voir avec Mysdi (qui elle en avait un meilleur) quel chemin emprunter pour enfin arriver à cette grotte luminescente !

Lorsqu'elle se retourna et aperçut une jeune fille qui courait vers elle, elle se réjouit disant à Mysdi qu'à elle, ils allaient pouvoir demander le chemin.

- Un oeuf.., haleta la jeune fille quand elle arriva à sa hauteur,..un oeuf.. tu n'auras pas vu un oeuf ?

Ariania, étonnée, ne répondit pas immédiatement et la jeune fille commença à expliquer comment elle l'avait laissé de côté quelques minutes et qu'il avait disparu.

- Attends ! dit Ariania l'interrompant dans ses explications, ne t'inquiètes pas, c'est moi qui l'ai ton oeuf... enfin en tous cas j'ai un oeuf donc je suppose que c'est sûrement le tien...

Ariania fouilla dans son sac pour le retrouver et raconta à l'inconnue comment il était arrivé dans ses mains.

- Voilà, dit-elle en le sortant, j'espère que c'est bien le tien.

_________________

 
Always remember sweet times
and love



Dernière édition par Ariania Blue le Jeu 8 Sep - 15:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4684-328-ariania-blue-close-your-eyes-pyroli http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4751-ariania-blue-pyroli
 Pokéathlète Médecin
avatar
Pokéathlète Médecin
Région d'origine : Kalos - Aufrac-les-Congères
Âge : 16 ans
Niveau : 32
Jetons : 528
Points d'Expériences : 815

MessageSujet: Re: Mon oeuf... il est où, mon Oeuf? [Pv. Aria]   Mar 16 Aoû - 17:01

Lyra trottina le mieux qu'elle put jusqu'à la jeune fille qui venait d'apparaître non loin d'elle. La Givrali manqua parfois de trébucher sur quelques champignons fluorescents qui jonchaient le sol, luisant au cœur de l'obscurité. De petites pierres précieuses étaient parfois incrustées au creux des murs, les rendant plus scintillants qu'ils ne l'étaient déjà. La mousse qui tapissait les parois de roche dont la couleur était étonnement proche d'un rose nuancé de marron était d'une couleur cristalline et resplendissante, de quoi s'émerveiller à sa simple vue.  Mysti préféra s'attarder à observer les plantes et les champignons, tentant même d'en cueillir, sans succès puisque qu'ils ne semblaient pas vouloir se décrocher du sol. Mysti atterrit plusieurs fois à terre, sur le dos, visiblement haineuse envers les nombreuses petites plantes fluorescentes qui semblaient orientées vers elle, comme pour se délecter de sa défaite écrasante en riant sourdement. C'était l'impression étrange que l'on pouvait avoir, car, lorsque l'on observait de plus près, on pouvait apercevoir les petits champignons onduler avec légèreté de manière très étrange.
         Les pas de la Givrali se stoppèrent net lorsqu'elle réalisa que son souffle diminuait cruellement. Elle ne devait pas courir. Trottiner, elle en avait le droit. La course, elle ne pouvait pas. Si seulement... Un jour, elle finirait bien par découvrir un moyen de pratiquer ce genre de sport. Lyra s'arrêta un petit instant, ses yeux se posant sur le plafond illuminé de cristaux. Quel beau spectacle. De petites pierres dont les couleurs variaient à chaque regard ornaient la roche, la rendant éclatante de couleur à chaque coup d'oeil. La brillance des cristaux étaient pour le moins éblouissantes. Entourés de mousse d'une couleur semblable à celle d'un diamant blanc, on pouvait se décider à l'observer pendant de longues heures, sans que la lassitude nous gagne. La Givrali, cessant de contempler ce spectacle pourtant presque hypnotisant, dirigea ses yeux sombres sur la jeune fille non loin d'elle, qui paraissait la fixer d'un air interrogateur. Il est vrai qu'immobile, de cette manière, au milieu du chemin, elle attirait sans doutes les regards. Cette adolescente était sans doutes entrain de se questionner sur le fait que celle qui cherchait un œuf restait là sans bouger. Il fallait dire que la brune attendait que sa respiration se calme, et que son rythme cardiaque redevienne correct. Quand elle courrait ne serait-ce que quelques secondes, il s'en retrouvait perturbé. Ou alors c'était tout simplement elle qui psychotait un peu trop.

    On avait bien trop répété à la Givrali ce qu'elle risquait. Il ne serait pas étonnant qu'il s'agisse de simple paranoïa. Il ne fallait pas qu'elle se fie à ce qu'on lui avait répété. Elle n'était pas faible, même si c'est ce qu'on lui faisait croire. D'un pas calme, elle se dirigea vers la jeune fille qu'elle avait aperçut quelques minutes plus tôt. A croire que celle-ci était déterminée à l'écouter, car malgré la lenteur évidente de la jeune brune, l'autre fille n'avait pas l'air décidée à bouger. Il n'y avait qu'à espérer qu'elle avait bel et bien son œuf. Elle y tenait. Énormément. La Givrali ne voulait perdre l’œuf pour rien au monde, et surtout il lui tardait de savoir quel Pokémon allait en sortir.
         Cependant, la brune restait très inquiète. Si la fille en face d'elle avait bien récupéré l'oeuf... allait-elle simplement accepter de le lui rendre? C'était la question primordiale qui trottinait dans la tête de l'adolescente. Si l'autre refusait de le lui rendre, la Givrali serait mal, très mal. Cependant, pas vraiment puisque, de toute manière, si elle le lui refusait, elle n'hésiterait pas à lui montrer le fond de sa pensée, et ce même si elle devait user de ses poings. Oh, mais la jeune fille se fichait bien de qui pouvait être en face d'elle, ou même de la petite taille qu'elle avait. Même si elle ne pouvait pas faire de sport, elle savait plutôt bien se battre. Si sa petite taille n'impressionnait personne, en revanche, ceux qui l'avaient sous-estimée à cause de cela avaient fini par le regretter. La jeune fille savait être violente. D'abord les mots, puis les poings si il le fallait. Son calme n'était pas simple à briser, bien qu'il le soit plus que sa panique. Elle paniquait rarement. Sauf lorsque cela impliquait son cœur, évidemment. Et souvent, on ne la voyait pas en panique. Tout simplement car elle ne voulait pas lui céder. Tout simplement parce qu'elle ne voulait pas qu'on la pense trop faible.

    Lyra s'arrêta à quelques centimètres de la jeune fille, qu'elle toisa discrètement de la tête aux pieds. Mysti avait rejoint sa dresseuse, un petit morceau de mousse entre les mains. Lorsqu'elle aperçut les Pokémons qui accompagnaient la brunette en face de Lyra, la Psystigri se précipita vers eux et se mit à leur parler énergiquement dans son langage à elle. La Givrali se gratta l'arrière de la tête d'un air faussement interrogateur, avant de lâcher un soupir d'exaspération. Son expression passa de neutre à froide, son regard devenant dur.
    Elle joignit les bras contre sa poitrine, et fixa la fille en face d'elle. Elle ne devait pas bien faire peur, avec sa petite taille. Sauf lorsque l'on voyait ses regards qui étaient des plus intimidants. Non, Lyra n'était pas des plus sociables. Elle avait des amis, certes, mais ils étaient rares et souvent, elle se demandait si eux la voyaient réellement comme leur amie. Elle s'interrogeait à ce sujet, parfois. Elle se demandait même si elle ne devait pas totalement tout laisser tomber, pour rester solitaire. Pour demeurer dans la solitude. Aussi longtemps qu'elle se souvienne, elle avait toujours apprécié la solitude plus que tout. La Solitude, accompagné du doux silence qui pouvait se faire entendre lorsque l'on fermait les yeux. Et lorsque l'on avait décidé de cesser toute parole, toute activité pour lui laisser place. Et le laisser nous envelopper tendrement. La Givrali ne comprenait pas spécialement ce que pourraient lui apporter des amis. Elle n'arrivait pas à le comprendre. Peut-être... Qu'elle ne voulait pas, tout simplement?

-Un œuf... Tu n'aurais pas vu un œuf?

    La voix de Lyra avait beau être calme et sèche, elle se faisait néanmoins haletante. Elle essayait vainement de reprendre une respiration correcte, mais à quoi bon, elle finirait bien par revenir seule.  La Givrali, réalisant que celle en face d'elle n'avait toujours pas daigné répondre, se lança dans un monologue explicatif, racontant comment elle avait perdu son œuf. Peut-être que là, au moins, l'autre fille se déciderait à parler... On pouvait deviner l'inquiétude grandissant au travers des propos de la brune.
        Bingo. L'autre fille daigna finalement répondre au questionnement de Lyra, alors qu'elle était toujours perdue au milieu de ses explications. Elle ne tilta pas directement, et dû se remémorer quelques fois les paroles de la jeune fille alors qu'elle reprenait calmement ses esprits. Elle libéra soudain un très long soupir de soulagement lorsque la brunette la rassura en déclarant qu'elle avait bel et bien son œuf, enfin, qu'elle supposait qu'il s'agissait du sien. C'est vrai, elle pouvait très bien avoir un œuf en sa possession, mais il ne pouvait pas être forcément celui de Lyra. La Givrali n'attendait que de le voir, espérant grandement qu'il s'agisse bel et bien du sien. Elle manqua de lui demander de lui présenter l'oeuf, mais elle n'eut pas à le faire puisque la brunette le fit avant elle. La jeune fille approcha le visage, détaillant attentivement la carapace de l'oeil. La jeune fille soupira de nouveau, tout en écoutant les paroles de la brunette qui lui racontait comment elle avait eu l'oeuf. Ainsi donc c'était son Pachirisu qui lui avait emmené?

    Grandement soulagée, la jeune fille récupéra l'oeuf dans ses bras, avant de le glisser dans le petit sac prévu pour.

-Merci beaucoup. Tu ne peux pas savoir comme je suis rassurée... j'ai cru qu'un de mes pokémons m'avait joué un tour, haha.

    Son ton restait toujours aussi froid.

_________________


Plus:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4483-317-je-n-ai-qu-un-objectif-et-je-ferais-tout-pour-l-atteindre-givrali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4494-lyra-scarlet-givrali
 Pokéathlète Espion
avatar
Pokéathlète Espion
Région d'origine : Kanto
Âge : 16
Niveau : 21
Jetons : 2775
Points d'Expériences : 437

MessageSujet: Re: Mon oeuf... il est où, mon Oeuf? [Pv. Aria]   Jeu 8 Sep - 16:09

Ariania vut la jeune fille pousser un soupir de soulagement à la vue de l'oeuf. Elle le récupéra sous l'oeil plus que consterné de Pachi. Du coup d'oeil qu'elle lui avait jeté , celui-ci semblait avoir été immobilisé de stupeur, ne pas le voir bouger était tellement rare que ça en était très impressionant. Il regardait l'oeuf et semblait ne pas du tout comprendre pourquoi Aria le donnait à cette personne qu'il ne connaissait même pas.

La fille la remercia, et même si Aria avait l'impression que son ton restait peu chaleureux elle lui répondit avec un grand sourire.

- Je t'en prie, c'est normal ! Ca aurait pu m'arriver à moi aussi, surtout avec Pachi je pense vu son caractère ! Ils sont adorables mais de temps en temps ils ne se rendent pas toujours compte. On est là pour ça je suppose ! Et puis ça fait de l'animation !


Aria sentit le regard noir de Mysdi la percer de son dos et elle se dépêcha de rajouter :

- .. enfin ça dépend des pokemons ! Mon starter est très mature elle ! Même plus que moins !

Elle n'avait pas envie de se recevoir une attaque morsure pour avoir sous-entendu accidentellement que Mysdi ne l'était pas. Elle le savait bien à quel point la petite mysdibule était sérieuse ! C'était son starter tout de même !

Aria regarda les pokemons de la fille. Dès son arrivée un pokemon gris, qui ressemblait étrangement à Pachi du point de vue d'Aria, était passé comme une flèche à côté d'elle pour faire connaissance avec ses pokemons. Il était toujours en grande conversation avec Loki. Aria l'entendait s'exclamer dans leur language et les voyait rire ensemble. Oui, plus elle l'observait, plus elle trouvait que c'était un deuxième Pachi. Malheureusement, celui-ci ne semblait même pas avoir remarqué l'arrivée de la nouvelle. Il la fixait toujours d'un air completement perdu. Son désespoir faisait mal au coeur à Aria. Elle aussi était triste d'avoir du rendre l'oeuf, mais ils n'avaient pas le choix. L'oeuf n'étit pas à eux, mais à la fille en face. Ce ne serait pas un nouveau compagnon pour eux mais pour elle et le pokemon gris.

- Comment s'appelle ton petit pokemon qui discute avec mon minidraco ? Il est absolument adorable, il me rappelle beaucoup mon pachirisu ! D'ailleurs pour te présenter, voici Mysdi, Loki, Titik et Pachi, dit-elle en les désignant les uns après les autres.

Elle se pencha vers Pachi et le poussa vers le nouvel arrivant et Loki.

- Alors Pachi ? Tu ne veux pas aller dire bonjour ? Elle a l'air sympa pourtant. Je suis sûre que vous vous entendrez à merveille !


Malgré ses encouragements, Pachi ne bougea pas. Elle essaya de le prendre dans ses bras pour l'y amener mais il se dégeaga et commença à crier dans son language. C'était la première fois que Aria le voyait en colère. Il gesticula en hurlant, désignant à tour de rôle Aria, la fille et lui-même. Elle devina que c'était à propos de l'oeuf.

- Ecoute Pachi, cet oeuf n'était pas à nous, on ne...

Mais il ne l'écoutait pas, et fonça vers la fille pour récupérer ce dont il se croyait propriétaire. Ce fut au tour de Aria de s'énerver et elle lui cria de rester où il était sinon ce serait plus qu'un sermon auquel il aurait droit, elle se releva en même temps et s'avança pour l'arrêter. Ce ne fût pas la peine. Quelqu'un l'avait arrêté avant elle. Mysdi se tenait devant Pachi, entre lui et la propriétaire de l'oeuf, et l'empêchait d'avancer. Elle avait jugé que la situation nécessitait l'intervention du chef de bande et était venu. Sans écouter les protestations de celui-ci elle l'entraina de force, quelques mètres plus loin en s'éloignant de l'oeuf. Aria voyait à son regard qu'elle comptait lui passer un savon, mais cette fois elle ne les laissait pas seuls. C'était à elle que Pachi avait offert l'oeuf, il fallait qu'elle lui explique, sinon il n'allait jamais comprendre. Elle posa Titik par terre, à côté de Loki.

- Excuse moi deux minutes, dit-elle à la fille dont elle ne connaissait toujours pas le nom, puis à l'attention de Loki et Titik : On revient. Ne bougez pas d'ici.

Mysdi s'était assez éloignée, de sorte que les autres n'entendent pas ce dont ils allaient parler. Pour une fois, elle ne dit rien et laissa Aria parler en premier.

- Ecoute Pachi, l'oeuf est à eux. On n'y peut rien. Ne pense pas qu'on peut le récupérer, il n'a jamais été à nous, et il ne le sera jamais. Quand il aura éclos, tu pourras aller jouer avec le pokemon si tu veux, mais cela n'empêche que celle qui a veillé sur lui depuis surement des semaines entières c'est la fille que nous avons rencontré. Voilà c'est dit pour l'oeuf. Il faut que tu comprennes ça, car à rechigner là-dessus, tu manques des occasions de t'amuser : regarde la Psystigri dont je t'ai parlé de tout à l'heure, tu ne lui as pas jeté un seul regard alors que je suis sûre que vous vous entendriez à merveille ! Retiens ça pour plus tard : ça ne sert jamais de regretter des choses du passé, tout ce que ça apporte, c'est que tu manques les moments du présent.
Mais bon, je n'ai pas que des reproches ou de vieux conseils à te dire, sinon j'aurai laissé Mysdi le faire. regard noir de l'interessée Je voulais te dire que je ne t'en voulais pas du tout d'avoir pris cet oeuf, et que même si je ne l'ai plus ça ne gâche rien au fait que je suis super contente que tu me l'as offert !


Le pachirisu vint se blottir en boule contre elle, l'air peinaud. Il se taisait mais Aria voyait que son énervement s'était envolé. Après tout, les sourcils froncés ne lui allaient pas, il revenait vite au naturel ! Elle crut déceler la brillance d'une goutte d'eau en instant sous sa paupière, mais la seconde d'après il se releva et se mit à courir pour rejoindre Loki, Titik et Mysti. Ariania revint en le suivant, Mysdi à ses côtés.

- Désolé pour le dérangement ! s'exclama-t-elle, à l'intention de la fille, c'est bon, je lui ai expliqué, ne t'inquiètes pas. Il a vite compris, ce n'est pas son genre de persisiter dans une voie quand il sait qu'il est en tort !

Elle-même se rendait compte que la désinvolture de son ton était un peu trop léger pour ce qu'il venait de se passer, mais elle était comme ça, et elle n'avait pas l'intention de laisser la mémoire de cet incident durer éternellement.

- Est-ce que par hasard tu saurais où se trouve la grotte luminescente ? Avant que tu nous trouves on était perdu et on cherchait le chemin justement !

_________________

 
Always remember sweet times
and love

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4684-328-ariania-blue-close-your-eyes-pyroli http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4751-ariania-blue-pyroli
 Pokéathlète Médecin
avatar
Pokéathlète Médecin
Région d'origine : Kalos - Aufrac-les-Congères
Âge : 16 ans
Niveau : 32
Jetons : 528
Points d'Expériences : 815

MessageSujet: Re: Mon oeuf... il est où, mon Oeuf? [Pv. Aria]   Ven 9 Sep - 18:12

Décidément, le petit Pachirisu semblait déterminé à vouloir reprendre l'oeuf. Observant sa mine boudeuse, Lyra écoutait les paroles de celle qui se tenait en face d'elle, tout en laissant ses pensées se remplir de toutes sortes de choses. Elle remarqua à demi que la brunette s'était éclipsée en compagnie de sa Misdibule et de son Pachirisu, et la Givrali se contenta de baisser les yeux, observant d'un air détaché sa Psystigri qui semblait bien s'entendre avec les Pokémons de la petite brunette. Cependant, la Givrali ne manqua pas de tendre l'oreille, de manière à tenter d'écouter ce que disait la jeune fille à ses Pokémons. Est-ce qu'elle les réprimandait? La Givrali entendit clairement que la brune tentait de faire désespérément comprendre à son Pachirisu que l'oeuf n'était pas à eux et ne le serait jamais. D'une part, c'était vrai. Et si il était nécessaire que Lyra le fasse comprendre au Pachirisu, la jeune fille n'aurait aucun mal à le faire. D'une autre part, la jeune fille se sentait légèrement coupable, la petite brune avait l'air assez triste de devoir se séparer de l'oeuf. Mais c'était celui de Lyra.. La Givrali s'était tellement attachée à cet œuf qu'à ce stade, elle se sentait tout bonnement incapable de s'en séparer.
         La jeune fille observa son interlocutrice qui revenait vers elle. Celle-ci lui adressa quelques paroles, jusqu'à lui demander... Où se trouvait la grotte Luminescente. A ce moment, la brune eut l'étrange envie de cogner la paume de sa main contre sa tête. Comment on appelle ça déjà? Ah, oui. Le Facepalm. La brune soupira longuement, regardant autour d'elle. Pourquoi la mousse lumineuse et les nombreuses pierres qui ornaient les murs ne lui mettaient pas la puce à l'oreille? La brune aurait dû s'en doûter, pourtant. Constellés de cristaux tous plus étincelants les uns que les autres, les murs de la grotte resplendissaient, faisant ainsi honneur à son nom. Mais il n'y avait pas que cela. Ce qui était également beau à voir, c'était la mousse qui couvrait le sol: Sa couleur était semblable à un fragile cristal bleuté, et pourtant sa texture était douce et agréable. La jeune fille toisa longuement son interlocutrice, avant de soupirer.

-Euhm. Je sais pas si tu as remarqué mais... En fait, nous sommes déjà dans la grotte luminescente. Regarde autour de toi. Tu ne remarques rien? Tu n'as pas vu la mousse luisante, et ces cristaux qui étincellent sur les murs?

    Lyra se sentait un peu... Bête? De parler d'une manière sérieuse alors qu'elle était minuscule. Même si elle avait un visage assez mature, elle pouvait passer pour ridicule à cause de sa petite taille.

-C'est là, la grotte luminescente. Je te laisse le loisir de l'explorer, tu vas voir, ce que tu y trouveras est vraiment joli. Tu peux ramasser de la mousse, peut-être? Et je suis sûre que tes Pokémons apprécieront les décors autour de toi. Tu vas te régaler, crois-moi!

    La brune adressa un sourire malicieux à la jeune fille en face d'elle, avant de réaliser qu'elle avait quelque chose à faire. Elle allait devoir partir, donc.

-Je t'aurais bien proposé de t'accompagner mais je ne peux pas, j'ai quelque chose de prévu. Je m'excuse vraiment.

    La brune rappela Mysti, qui la regarda avec un air suppliant sur son visage. La jeune fille lui tira la langue avec un air mauvais, avant de la porter et de la serrer contre elle comme une petite peluche. Elle commença à repartir, se sentant un peu bête de laisser en plan la jeune fille. Finalement, elle se retourna et lui adressa de dernières paroles.

-Au fait, je m'appelle Lyra. Au plaisir de te revoir!

HRP:
 

_________________


Plus:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4483-317-je-n-ai-qu-un-objectif-et-je-ferais-tout-pour-l-atteindre-givrali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4494-lyra-scarlet-givrali
 Pokéathlète Espion
avatar
Pokéathlète Espion
Région d'origine : Kanto
Âge : 16
Niveau : 21
Jetons : 2775
Points d'Expériences : 437

MessageSujet: Re: Mon oeuf... il est où, mon Oeuf? [Pv. Aria]   Mer 26 Oct - 18:28

La jeune fille observa étrangement Aria. Celle-ci crut qu'elle n'avait pas compris la question, ou alors qu'ils étaient tellement loin de la grotte que son interlocutrice se demandait comment ils avaient pu arriver là ! Elle s'apprétait à répéter la question, quand la brune lui répondit enfin. Ils y étaient ? Déjà ? Aria ne put retenir un petit cri de surprise. Alors c'était ça la grotte luminescente ? C'est vrai qu'elle avait remarqué la fluorescence des murs et tous les champignons qui y poussaient, mais elle ne s'attendait pas à ça... C'était pas "Grotte" le nom ? Elle avait pensé que ce serait une grande cavité, avec un autel au centre ou un truc du genre. Ce n'était pas étonnant qu'elle ne s'en soit pas rendu compte ! Elle ne pensait pas que la "grotte" serait en fait tout un réseau de galeries !

- Nous sommes finalement arrivés à destination !
dit-elle à l'intention de ses pokemons, en fait on y était depuis le début.

Sa bêtise et la situation comique lui donnait envie de rire et elle ne s'en priva pas.

-C'est là, la grotte luminescente. Je te laisse le loisir de l'explorer, tu vas voir, ce que tu y trouveras est vraiment joli. Tu peux ramasser de la mousse, peut-être? Et je suis sûre que tes Pokémons apprécieront les décors autour de toi. Tu vas te régaler, crois-moi!

- Merci beaucoup ! Oui je sens que ça va être cool, vous pensez pas ? demanda-t-elle en se retournant vers la petite équipe.

Entre les cris de joies et le grognement de Mysdi, elle se dit que la "majorité" était d'accord. Elle se retourna vers la jeune fille pour lui demander si elle voulait les accompagner, leurs pokemons s'entendaient bien, ils apprécieront et ce sera sympa d'explorer à deux ! Mais encore une fois, la brune fut plus rapide et lui annonça qu'elle devait partir.

- Dommage, répondit Aria, mais merci encore de nous avoir montré le chemin !

Alors que la brune se hatait vers la sortie, Aria la vut se retourner une dernière fois vers elle.

-Au fait, je m'appelle Lyra. Au plaisir de te revoir!

Ah oui les noms ! Elles ne s'étaient pas dit leurs noms de toute la conversation ! Quelle idiote elle faisait !

- Moi, c'est Aria, lui cria-t-elle, hâte de te revoir également !

Elle ne sut pas si Lyra l'avait entendu car celle-ci avait disparu dans une galerie et Aria était maintenant toute seule dans le tunnel. Ces pokemons se rassemblèrent autour d'elle, attendant savoir qui prendrait la direction du groupe à partir de maintenant. Aria exclua directement Pachi de proposition. Malheureusement son mauvais sens de l'orientation ne jouait pas en sa faveur !

- Mysdi ! s'exclama-t-elle en lui déposant une petite couronne en papier sur la tête ne me demandez pas d'où elle sort.. pachi l'avait sur la tête quand il guidait la troupe, c'est la signe du leader... comment ça pourquoi Aria ne la porte jamais ?

Elle l'avait beaucoup aidé aujourd'hui, elle méritait bien sa récompense ! La mysdibule ne se fit d'ailleurs pas prier et prit directement la direction de.. la sortie !

- On va avancer lentement alors, se moqua Aria dans un petit rire. En attendant Loki, Titik et Pachi ramassez-moi le plus de mousse possible ! Lyra en a parlé et c'est vrai qu'elle est super belle ! On fera une petite maison avec à la hutte et elle illuminera le salon le soir !

La motivation d'Aria fut contagieuse et quand ils sortirent de la grotte et revinrent au village, ils portaient tellement de mousse qu'ils auraient pu remplir trois brouettes entières. Le soir-même, leur hutte était si lumineuse qu'à l'intérieur, on aurait pu croire qu'il faisait jour ! Aria et Ida s'adaptèrent donc à ce nouvel horaire et passèrent la nuit entière à parler. Aria s'effondra de fatigue à cinq heures du matin et garda de cette journée un des meilleurs souvenirs de vacances !

HRP:
 

_________________

 
Always remember sweet times
and love

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4684-328-ariania-blue-close-your-eyes-pyroli http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4751-ariania-blue-pyroli
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Mon oeuf... il est où, mon Oeuf? [Pv. Aria]   

Revenir en haut Aller en bas
Mon oeuf... il est où, mon Oeuf? [Pv. Aria]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: archives :: Les Archives :: Année 3 :: Ile Touga :: Village de l'Oasis-