Partagez | .
♪ Mais non, mais non, ce n'est pas, une chanson monotone, mais non, mais non, ce n'est pas, une chanson monotone, mais non, mais non, ce n'est pas, une chanson monotone, mais non, mais non, …. ♫
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 17 ans
Niveau : 66
Jetons : 2580
Points d'Expériences : 2328

MessageSujet: ♪ Mais non, mais non, ce n'est pas, une chanson monotone, mais non, mais non, ce n'est pas, une chanson monotone, mais non, mais non, ce n'est pas, une chanson monotone, mais non, mais non, …. ♫   Mar 19 Juil - 22:06

Ginji Labelvi
      Feat. Max Arago



« ♪ Mais non, mais non, ce n'est pas, une chanson monotone, mais non, mais non, ce n'est pas, une chanson monotone, mais non, mais non, ce n'est pas, une chanson monotone, mais non, mais non, ….  ♫ »


« -.... Lucinaaaaaaaaaaaaaaaaa ?
-.... Ray?
-Avec toute cette chaleur, et ton pelage, tu dois avoir très très très chaud, pas vrai ?...
-.... Ray?....
-Du coup, s'il y avait un moyen de faire descendre un tout petit petit peu la température dans la hutte, tu n'y verrais pas d'inconvénient, pas vrai ?
-....................... Raaaay ?....
-DONC CA VEUT DIRE QUE J'AI TON AUTORISATION POUR CONSTRUIRE UN IGLOO DANS LA HUTTE ?!
-LUXRAY ! »

A peine ai-je soumis ma proposition que la Luxray m'envoie une faible décharge électrique pour me signifier son refus. Je me crispe et serre les dents, avant de m'écrouler sur mon lit, légèrement sonné. Mais à peine quelques secondes après, je me relève d'un bond, et m'agenouille face à elle afin que nos yeux soient à la même hauteur.  

« -Mais s'teuplaiiiiiiiiiiiiiiiiiiiit... Ça serait méga trop bien ! Imagine un peu, un igloo en plein milieu d'un désert ! Avec les capacités de Smegta, Arlo et Meg, ch'uis sûr que c'est possible ! »

Lucina secoue la tête de droite à gauche, et me lance un regard sévère. Elle qui était bien tranquille dans ma chambre, là voilà qu'elle doit convaincre son dresseur de ne pas faire une énième connerie. Chose peu aisée, vu à quel point on peut s'ennuyer à mourir ici... Puisque l'intégralité de mon équipe préfère rester à l'intérieur de sa Pokéball lorsque le soleil est à son zénith, tellement la chaleur devient alors insupportable, j'ai personne avec qui m'amuser, môa... Et je ne peux même pas me mettre à l'abri dans une Pokéball, moi aussi !

Mais heureusement que Lucina est du genre solidaire !... Ou alors, elle s'inquiète juste de ce que je pourrai faire sans surveillance... Raaaaah, mais c'est lequel de nous deux, le dresseur, au juste ?! 'Me semblait qu'on avait déjà réglé la question, par le passé !... En fait, je crois que pour tout ce qui ne concerne pas les combats Pokémons et les situations critiques, elle préfère prendre les commandes... Pfffff, c'pas juste....

« -Alleeeeez ! Pense un peu à Arlo qui ne peut même pas profiter de la hutte en journée ! Si on fait un igloo, il pourra passer la nuit avec nous sans qu'on ait besoin de le réveiller le matin pour le rentrer avant qu'il ne fasse trop chaud ! Ça serait pas trop cool ? » 

Il semble que l'argument Amagara fasse son petit effet, puisque Lucina plisse légèrement les yeux, sans toutefois perdre son expression sévère, et prend un air songeur. Oui, elle va céder ! 'Faut insister encore un tout petit peu, et je suis sûr qu'elle... Hein ? Pourquoi est-ce que son regard se dirige en direction de la chambre d'Orren ?

« -Luxray.
-Quoi ? T'as peur que ça dérange Orren ? Meuuh naaaaaaaaaaaaan.... je le connais bien, Orri, je suis sûr qu'il va adorer l'idée ! »   regard dubitatif de ma Luxray « … Bah, il ne sera pas contre un peu de fraîcheur, non ?...  »   regard un peu plus appuyé « … Mais Aileen et Ruby pourraient approuver, elles aussi, tu crois pas ?... »   là, elle me regarde carrément avec un air blasé   « … Au pire, ça leur fera une surprise ! Et ça pimentera un peu le séjour ! Et puis, et puis.... Tu ne vas quand même pas laisser Arlo seul dans sa Pokéball pendant que tout le monde fait dodo ?.... »  

Je fais une petite moue suppliante en prononçant ma dernière phrase. Lucina continue de me fixer droit dans les yeux, mais, voyant que je tiens bon, finit par détourner le regard en lançant un grognement râleur. Un large sourire se dessine sur mon visage, tandis que je me jette sur ma Luxray pour lui faire un gros câlin.

« -Ouiiiiiiiiiiiiiiiiiii ! Merci Lucina ! T'es trop gentille ! Ça va être méga trop cool, tu verras ! Et... Et promis, je ferai pas de bêtise ! Pas de cassure ! Rien ! 
-.... »

Pourquoi ai-je l'impression qu'elle est sceptique quant à cela ?

Après l'avoir ainsi câliné pendant plusieurs secondes, je la libère, et me relève, avant d'attraper les Pokéballs posées sur mon lit. Il va falloir que je fasse appel à Smegta, Arlo et Meg, du coup... Hmm, est-ce qu'il y aurait un autre membre de mon équipe qui pourrait m'aider ?... Soul pourrait peut-être se montrer utile avec quelques unes de ses attaques Eaux, mais je pense que ma Loupio fera parfaitement l'affaire, pour cela. Bien, c'est d'accord !

Je prends les sphères de capture des concernés, et observe ma chambre. C'est bien trop petit pour construire un igloo digne de ce nom... Je passe la porte, et observe la salle principale, où sont mêlés le salon et la cuisine.  L'endroit est bien plus spacieux. Il faut juste que je fasse attention à ne pas bloquer l'accès à nos quatre chambres, ainsi qu'à la salle de bain... Il suffirait de pousser un peu la table et les chaises, ainsi que le canapé, et ça devrait être bon ! Et virer le tapis au milieu, aussi...

« -Lucina, tu m'aides ? »  

Peu rassurée à l'idée de me voir entreprendre de quelconques aménagements, la Luxray n'avait pas vraiment attendu que je le lui demande pour se rapprocher des meubles à déplacer. Assez rapidement, le canapé se retrouve contre un mur, et la table et les chaises sont déplacées près du plan de travail réservé à la cuisine. Je soulève le tapis au milieu de la pièce, et le roule dans un coin, puis ferme tous les fenêtres et rideaux afin que le soleil ne puisse pas rentrer. Cela fait, je hoche la tête avec un air satisfait, et fais sortir de leurs Pokéballs mes trois partenaires pour l'activité du jour.

Déjà rassemblés ensemble lors de notre première expédition dans la Grotte Luminescente, ils ne sont pas surpris de se voir à nouveau réunis au moment d'apparaître devant moi. Lucina vient se placer à côté d'eux, et je les regarde avec un grand sourire. Meg observe la disposition étrange de la pièce, Smegta s'amuse à tourner sur lui même en poussant des cris joyeux, et Arlo secoue la tête pour essayer de mettre sa capeline comme il faut. Ils doivent déjà se douter tous les trois que si je fais appel à eux, c'est qu'il va y avoir un rapport avec la température environnante...

Je tape dans mes deux mains, et commence les explications.

« -Bien ! J'ai eu une idée méga trop cool ! Nous allons construire.... Un igloo ! »  

Je lève les bras, enthousiaste. Smegta fait de même, et semble bien être le seul à partager ma joie. Si Arlo, au début, a lui aussi montré un vif intérêt pour ce projet, il a vite constaté qu'il y avait un problème et a lancé un regard sceptique à Meg, ayant, elle, déjà réalisé la complexité de l'objectif du jour.

« -Quoi ? Z'avez peur de la chaleur ? Mais je suis sûr qu'avec vos pouvoirs, on peut y arriver ! Oh, d'ailleurs, Lucina, tu connais Crocs Glace ! Tu vas pouvoir nous aider, toi aussi !.... Ok, Meg, utilise ton attaque Pistolet à O pour pour rafraîchir l'intérieur de la hutte. Quand ce sera fait, Arlo, lance Brume, puis avec Smgeta, utilisez Blizzard pour créer tout un tas de neige ! »  

Bien que je sens encore un peu de scepticisme de la part de la Loupio, celle-ci obéit et se place au milieu de la pièce, d'où je m'écarte, et lance un jet d'eau en l'air en tournant sur elle-même. A défaut d'attaque Tourniquet, on fait avec ce qu'on a ! Lorsque Meg juge avoir balancé suffisamment d'eau, elle s'écarte en quelques bonds et laisse à Arlo le centre de la scène. L'Amagara se concentre, et l'éclat des pierres qu'il a sur les côtes change légèrement... Et bientôt, de la brume en émane, réduisant encore plus la température à l'intérieur. Je lui aurai bien demandé une attaque Grêle, mais j'ai peur que cela soit un peu trop radical... Quoi ? Ça vous étonne que je puisse penser ce genre de chose ?! Eh mais, qu'est-ce que vous croyez, je suis quand même quelqu'un de sensé !... Enfin, un petit peu, en tout cas... Pas vrai ?... Non, ne répondez pas, en fait. 'Puis de toute façon, ça serait hyper strange. Je parle à qui, au juste ?

Maintenant, il est difficile de percevoir la pièce complètement, à cause de toute la brume qui nous entoure. Je suis désormais incapable de discerner la cuisine, même en sachant où elle se trouve... C'est juste le temps de la construction de l'igloo ! Après, on se contentera de quelques attaques Eaux pour rafraîchir l'ensemble et empêcher que tout ne fonde...

C'est au tour de l'attaque Blizzard, d'être lancée ! Smegta rejoint Arlo, et tous les deux, font apparaître de la neige au beau milieu de la hutte, l'un en se servant de ses cristaux et de sa gueule, l'autre en utilisant les capacités du frigo qu'il possède. Je commence à sentir quelques frissons qui parcourent mon corps, et j'en viens à me demander s'il sera nécessaire que je sorte mes affaires de ski... Oh, wait, je ne les aurai pas laissé à Lansat, quand même ?.... Raaaah, j'aurai dû prévoir, pourtant, que je risquais de fabriquer un igloo sur une île désertique !

… Euh, non, en fait...

Tant pis, on fera sans ! Je suis frileux comme tout, mais si c'est pour le bien de mes Pokémons, je le ferai ! C'est au bout de cinq minutes que nous avons un tas de neige suffisamment conséquent en plein milieu de la hutte. Tas de neige qui fond d'ailleurs un tout petit peu, mais c'est parce que le sol est encore un tout petit peu chaud, d'ici un petit moment, le problème sera réglé.

Ma première réaction consiste à écarter les bras et à me laisser tomber dedans. Mauvaise idée, car la neige est vraiment gelée, et cela fait très longtemps que mon corps n'a pas été habitué à une telle température. Arlo me rejoint assez vite, et pousse un cri de joie en plongeant sa tête dans le tas de neige. Il fait d'ailleurs tomber sa capeline, que je ramasse pour la poser un peu plus loin, n'étant plus nécessaire pour le moment.

Je me frotte les mains, et observe le tas de neige. Quand je parle, une très légère buée s'échappe de ma bouche.

« -Parfait ! Construisons cet igloo ! »  

Cris enthousiastes de Smegta, Meg et Arlo.

Soupir de Lucina.  

@Eques sur Never-utopia.

_________________



« Des personnes doivent être secourues. Nous devons leur venir en aide. Point. C'est aussi simple que ça. »

Merci Môman Callie!

Diancie Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t780-c-est-par-la-la-sortie-oups-je-suis-alle-trop-vite http://pokemoncommunity.forumactif.org/t799-ginji-labelvi-voltali
 Scientifique Archéologue
avatar
Scientifique Archéologue
Région d'origine : Kalos, Romant-Sous-Bois/Illumis
Âge : 16 yo
Niveau : 50
Jetons : 3026
Points d'Expériences : 1386

MessageSujet: Re: ♪ Mais non, mais non, ce n'est pas, une chanson monotone, mais non, mais non, ce n'est pas, une chanson monotone, mais non, mais non, ce n'est pas, une chanson monotone, mais non, mais non, …. ♫   Ven 22 Juil - 14:36




♪ Mais non, mais non ... ♫

Avec Ginji Labelvi

Où était-il passé ? Où est-ce que son Draco avait disparu ? Elle ne pouvait pas dire encore car le Dragon n'était pas du genre à fuguer. C'était même plutôt le contraire … Max soupira. Si même Ladon se mettait à être désobéissant, elle était loin de pouvoir profiter de ses vacances. Pas qu'elle en profitait déjà pas vraiment à cause de ses problèmes avec Alban mais tout de même, elle aurait voulu profiter d'une après-midi de détente au bord du lac près de leur hutte avec toute son équipe.

Avec la chaleur qui régnait sur Touga, ses pokemons n'étaient pas vraiment à l'aise alors en général seuls quelques membres se décidaient à la suivre dans ses aventures. Smaug et Puff faisant toujours partie du lot et Nessie, Apa et Ladon ne partaient jamais en même temps. Étrange organisation qui marchait plutôt bien. Les petits membres de son équipe s'occupaient ainsi calmement dans un endroit plus ou moins frais sous la surveillance des plus responsables et les plus petits restaient avec elle. Elle soupira. La veille elle avait passé la journée à chercher son Draby qui était juste resté dans son armoire toute la journée et qui n'avait pas juger bon de la prévenir que c'était une partie de son entraînement de ninja …

Et aujourd'hui c'était à Ladon. Cependant, si Max s'inquiétait toujours quand un des membres de son équipe disparaissait/faisait une bêtise, c'était encore plus vrai aujourd'hui. Ladon était un exemple de calme et de sérénité. Il l'écoutait toujours et maintenait une certaine autorité sur le reste de l'équipe. Alors une telle marque de désobéissance … totalement pas normal. Surtout qu'elle n'avait pas remarqué quoi que ce soit d'étrange avec lui ces derniers temps. Elle savait que sa période de chaleur approchait mais il restait normalement trois bonnes semaines … étrange affaire que Max voulait résoudre.

Elle confia donc son équipe à Apa et Nessie, emportant avec elle Puff et Smaug. Le petit Caninos tout excité à l'idée de bouger, sautillait sur place tout en aboyant à intervalles régulier amenant un petit sourire sur le visage de Max. Le Zarbi s'était caché, comme d'habitude, sous le chapeau de la rosée. Soupirante, elle se demanda un instant où avait bien put aller son Draco. Elle commença par faire un rapide tour du village de l'Oasis mais ses recherches ne furent pas bien concluantes. Pourtant, son Dragon n'était pas du style discret avec ses écailles argent et or. On pouvait même dire qu'il était assez flashy.

Elle retourna assez vite dans le coin des huttes et c'est quand, passant devant la hutte qu'elle savait être celle d'Orren et qu'elle vit une sublime Momartik y entrer que son cerveau s'éclaira. Une mue. C'était très certainement ça le problème de son Draco. Il allait muer et pour que cela se fasse dans les meilleures conditions il fallait de la fraîcheur. Il était donc partit en quête de cette dernière … Parfaitement logique. Et s'il ne l'avait pas prévenu c'est qu'il ne le jugeait pas nécessaire … C'était plutôt incroyable l'autorité et la main qu'elle avait sur son équipe. Ahah.

Bon. Un endroit frais. Attendez. Si la Momartik y était entré c'était qu'il faisait frais non ? Qu'est-ce que ça coûtait que d'entrer et de jeter un œil ? Pas grand chose. Elle s'approcha donc, intimant à son Caninos de se calmer d'un regard avant de pousser doucement la porte après avoir toqué deux fois.

- Orren ?

Visiblement, Orren n'était pas là. Par contre, un châtain au grand sourire posé au milieu d'une sacré couche de neige l'était.



De la neige ? Comment, par Xerneas, pouvait-il y avoir de la neige, en plein été, sur cette île désertique ? Bouche bée, elle resta un moment incapable de parler tant la scène l'étonna. Pourtant, elle se pensait plutôt résistance face aux originalités de ses camarades de la Pokemon Community. Apparemment, elle avait trouvé plus fort qu'elle.

Ladon s'était de toute évidence glissé dans le groupe de pokemon glace qui entourait le jeune homme. Elle reconnaissait un Motisma, bien que sa forme lui semblait bizarre, un Loupio et un Amagara. Et un Luxray de toute évidence blasé à leurs cotés. Attendez. Amagara était un fossile non ? C'était définitivement quelqu'un d'intéressant. Elle esquissa un sourire avant de s'excuser.

- Hum, je suis désolée d'être entrée ainsi, je pensais qu'Orren était là. Je … euh, qu'est ce que tu fais ?

C'est qu'elle avait presque froid et son Caninos grognon face à tant de neige frissonnait. Elle le rappela, lui évitant de se geler les pattes. Ça serait tout de même un comble, une engelure en plein été dans ce monde de chaleur.

© BB Dragon


_________________




Le personnage le plus populaire 2016
Le membre le plus dynamique 2016
Le skypeur parfait 2016
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3773-0269-maxine-max-arago-terminegivrali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3774-maxine-max-arago-givrali
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 17 ans
Niveau : 66
Jetons : 2580
Points d'Expériences : 2328

MessageSujet: Re: ♪ Mais non, mais non, ce n'est pas, une chanson monotone, mais non, mais non, ce n'est pas, une chanson monotone, mais non, mais non, ce n'est pas, une chanson monotone, mais non, mais non, …. ♫   Lun 8 Aoû - 15:46

Ginji Labelvi
      Feat. Max Arago



« ♪ Mais non, mais non, ce n'est pas, une chanson monotone, mais non, mais non, ce n'est pas, une chanson monotone, mais non, mais non, ce n'est pas, une chanson monotone, mais non, mais non, ….  ♫ »


De la neige ! De la neige ! De la neige ! Content que celle-ci tienne le coup malgré les conditions climatiques de l'île, je m'amuse à en jeter partout autour de moi. Arlo aussi est enthousiaste, et peut-être même bien plus que Meg et Smegta, pourtant heureux de pouvoir participer à une telle activité.

Mais trêve d'égarement ! Nous devons construire un igloo. Nous devons d'abord rassembler la neige pour la rendre le plus compact possible, et ensuite former un espace de dôme... Je crois. C'est la première fois que j'en fais un, en fait ! On verra bien, je suppose. 'Puis de toute façon, ce n'est pas la neige qui manque par ici ! Mes Pokémons peuvent en faire presque à volonté !

Oh, d'ailleurs... Il y a moyen de faire des sorbets, avec ça ? Genre en prenant de la neige, et en la mélangeant avec du sirop ou de la sauce... Je suis sûr que c'est super bon ! 'Puis ça serait parfait, pour les sorties sur Touga, ce genre d'aliment ! Par contre, 'faudra les manger vite, car à l'extérieur de la hutte, elles vont vite prendre chaud... Quoique, c'est peut-être bon, les sorbets chauds, en fait. Après tout, la glace fondu, c'est délicieux ! 'Faudrait essayer de manger un sorbet froid sur un plat chaud, comme un fondant au chocolat ou un cookie... Aaaanh, j'ai faim, maintenant ! 'Faut dire que les plats qui mêlent chauds et froids sont délicieux... Tiens, d'ailleurs, pourquoi est-ce que ce n'est pas les cas des aliments tièdes ? Non parce que, par exemple... Prenez du lait ! Du lait froid, c'est bon, on est d'accord ? Et du lait chaud, c'est tout aussi bon ! Mais du lait tiède... Qui c'est qui boit du lait tiède ? C'est pas terrible, non ? Pourtant c'est un entre-deux avec le chaud et le froid... Le chaud c'est bon, le froid c'est bon, le chaud et froid c'est bon, mais le tiède, ça ne l'est pas ! Hmm... Prochain objectif, après cet igloo, trouver un plat tiède qui est bon ! Et s'il n'existe pas, j'en créerai un ! Je suis sûr qu'il y a moyen d'en faire un, avec un mixte entre une pizza-tomate-caramel et un sandwich-thon-cookie...

Pleinement absorbé par mes divagations mentales et par la construction de cet igloo, je ne remarque pas tout de suite que Lucina s'est redressée en voyant un inconnu arriver en direction de notre hutte. Elle capte mon attention d'un cri, et lorsque je me tourne vers elle, et me désigne de la tête l'entrée de notre demeure... Devant laquelle se trouve un Pokémon m'étant totalement étranger. Attendez... C'est un Draco, ça ?

Effectivement, un Draco aux couleurs inhabituelles s'est avancé jusqu'à nous, et semble grandement intéressé par toute la neige que nous avons amassé. Aucun de mes colocataires ne possède un tel spécimen, et je n'ai pas souvenir de l'avoir déjà vu parmi les Pokémons sauvages qui viennent régulièrement boire au lac derrière la hutte. S'il y avait un Draco chromatique, je l'aurai certainement pas repéré ! Pourtant, le Pokémon ne paraît pas du tout hostile, et s'approche même de nous en joignant son attaque Blizzard à celle de Smegta. Si Lucina reste sur ses gardes, moi, je m'approche du Pokémon pour le saluer d'une caresse le long de son corps.

« -Coucou toi ! T'aimes pas le chaud, toi non plus ? On essaye de faire un igloo, si tu veux nous aider, c'est volontiers !  »  

En guise de réponse, le Pokémon s'enfonce dans le tas de neige. Euh, ça veut dire oui ? En tout cas, son attaque permet d'ajouter encore plus de neige, et aide à maintenir la température encore plus basse. Oh ! D'ailleurs, il n'y a pas une histoire selon laquelle les Draco sont capables de faire varier la météo ?... Intrigué, je me lève, et m'absente quelques secondes le temps d'aller chercher mon Ipok dans ma chambre. Lorsque je ressors, je marque un léger temps d'arrêt, en constatant avant que... Un autre Pokémon nous a rejoint. Par contre, celui-ci, je le connais !

« -Salut Sissi ! Tu veux profiter de la neige, toi aussi ?  »  

La Momartik, gardant ses airs de reine en toutes circonstances, se contente de m'observer de haut, mais hoche néanmoins la tête en guise de réponse et de salutation. C'est vraiment cool, tout ça ! A ce rythme, on va finir par rameuter tous les Pokémons de type Glace de l'île, et avec nos efforts cumulés, on va pouvoir geler toute une partie de Touga ! Comme ça, Arlo pourra s'épanouir sans craindre de fondre ! Si ce n'est pas génial, ça ! Hmm, et si j'allais capturer Kyurem, môa ?...

Je rejoins le tas de neige qui occupe le salon, et ouvre l'application Pokédex de mon Ipok, me préparant à scanner nos deux invités pour tirer parti de leur pouvoir. Cependant... Un nouvel invité pointe à son tour le bout de son nez ! Mais contrairement à ce que j'avais prédis, il ne s'agit pas d'un type Glace, mais d'un humain... Tiens, depuis quand Cael porte des lunettes ?... Oh wait, ce n'est pas Cael, ça ! La fille qui vient d'entrer a certes la même couleur de cheveux, mais ne partage pas tout à fait les mêmes habitudes vestimentaires que le Phyllali.

En débarquant, elle s'attend visiblement à trouver Orren, mais s'arrête quelques secondes devant la scène qui lui fait face. La jeune fille, accompagnée d'un Caninos, de la même couleur que le Draco, passe l'ensemble du groupe en revu, bouche bée, mais finit par se ressaisir avec un sourire d'excuse. Elle dit être entrée en pensant qu'Orren était là, avant de me demander ce que j'étais en train de faire. Je lui fais un grand sourire.

« -Bah un igloo ! »  

Ben oui, c'était évident, enfin.

Je quitte le tout petit monticule de neige, et la rejoints en quelques pas. Puis je lui désigne mon Amagara, très concentré dans l'élaboration d'un petit muret de neige.

« -Arlo n'aime vraiment pas le chaud ! Surtout que c'est son tout premier été, alors t'imagines qu'avec la température de Touga, le choc a été un peu violent pour lui. Donc on a décidé de lui construire un igloo pour qu'il puisse être à l'aise ! Smegta, mon Motisma, aide à créer de la neige, et Meg, ma Loupio, permet de rendre l'air pas trop sec. Et Lucina, ma Luxray, elle surveille que je fais pas de bêtises !  »  

Cette dernière lâche un grognement à mon attention, ce qui a pour effet de me faire légèrement rire. Elle tient presque un rôle de mère à mon égard, ce qui ne lui plaît pas forcément, mais moi je trouve ça rigolo.

« -Et la Momartik, elle s'appelle Sissi ! Elle n'est pas à moi, elle appartient à Aileen, qui est en colocation avec moi ici. Tout comme Orren ! Mais il est pas là, désolé. Et le Draco, bah... Ch'ais pas. Je crois qu'il a été attiré par la neige. C'est marrant, non, un Pokémon Dragon qui aime la glace ? Remarque, Arlo aime beaucoup se baigner, pourtant il craint les attaques du type Eau... Peut-être est-ce parce qu'ils n'ont pas été faits pour blesser ! »  

Arlo lâche un cri approbateur. Réalisant alors que je suis un petit peu en train de raconter ma vie à une parfaite inconnue, je lâche une petite exclamation, avant de reprendre mon blablatage.

« -Oh ! Et je ne me suis pas présenté ! Ah la la, on papote, on papote, et on oublie l'essentiel... Je m'appelle Ginji, et je suis un spécialiste du type Electrik ! Je viens du dortoir Voltali, dont Orren est à la tête. T'as besoin de quoi, d'ailleurs ? J'ai son numéro, si tu l'as pas, je peux te le filer pour que tu puisses l’appeler. 'Me semble qu'il en a pour un moment, donc tu risques de poireauter un p'tit bout de temps si tu attends qu'il rentre... »  

@Eques sur Never-utopia.

_________________



« Des personnes doivent être secourues. Nous devons leur venir en aide. Point. C'est aussi simple que ça. »

Merci Môman Callie!

Diancie Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t780-c-est-par-la-la-sortie-oups-je-suis-alle-trop-vite http://pokemoncommunity.forumactif.org/t799-ginji-labelvi-voltali
 Scientifique Archéologue
avatar
Scientifique Archéologue
Région d'origine : Kalos, Romant-Sous-Bois/Illumis
Âge : 16 yo
Niveau : 50
Jetons : 3026
Points d'Expériences : 1386

MessageSujet: Re: ♪ Mais non, mais non, ce n'est pas, une chanson monotone, mais non, mais non, ce n'est pas, une chanson monotone, mais non, mais non, ce n'est pas, une chanson monotone, mais non, mais non, …. ♫   Ven 28 Oct - 21:28




♪ Mais non, mais non ... ♫

Avec Ginji Labelvi

La hutte de son senpai et de ses colocataires était sensiblement faite sur le même modèle que la sienne. Elle reconnaissait l'agencement. Il n'y avait qu'une différence, la présence de neige. De la neige. Elle ne s'en remettait pas. En plein été, sur Touga, quelqu'un avait décidé de transformer sa hutte en plaine enneigée. Pas étonnant que son Draco se soit éclipsé pour se faufiler ici. Il faisait frais et elle devait reconnaître que le frisson du froid était très agréable. Elle eut un sourire amusé face à la sincère et spontanée réponse du brun. Un igloo. Bah voyons. C'était commun de construire un igloo en plein été sur une île mi-tropicale, mi-désertique. Quoi d'autre cela aurait-il put être ? C'était une bagatelle, un petit rien, juste un exercice d'échauffement.

L'explication que lui donne le brun explique immédiatement mieux la situation et le garçon prit immédiatement quelques bons points du coté des personnes gentilles que connaissait Max. C'était trop mignon de sa part de se donner autant pour que son pokemon se sente vraiment bien malgré le climat très chaud et absolument pas adapté au fossile. Un léger sourire se glissa sur ses lèvres en observant l'énergique garçon qui lui expliquait d'une manière … particulière son projet et qui l'entourait.

C'était quand même plutôt impressionnant. Il parlait, il parlait et elle, elle le regardait faire sans être spécialement dérangée par son incapacité à placer la moindre phrase. Elle suivit le monologue du brun avec attention, suivant ses mouvements pour comprendre qui était qui. Et elle remarqua enfin le Draco argenté plongé dans la neige. Elle soupira avant de croiser les bras pour ne pas perdre le fil de la discussion. Elle lui adressa un grand sourire suite à sa question avant de pointer le dragon du doigt.

- Je te présente Ladon, source de mes inquiétudes depuis un bon petit moment. Je venais voir Senpai pour savoir si il n'était pas au courant d'un quelconque endroit important pour les Dragons ou quoi que ce soit pour les Dragons sur l'île qui expliquerait sa fuite. D'habitude il me lâche pas alors j'étais inquiète. Mais je comprend mieux maintenant. Il va probablement entrer en période de mue et il aime un environnement frais dans ces périodes. C'est probablement pour ça qu'il est venu ici, désolée du dérangement.

Elle s'inclina doucement devant le garçon avant de se redresser et de reprendre.

- Max Arago, enchantée Ginji ! Je suis une Givrali Archéologue. Tu as besoin d'aide ? On dira que c'est pour payer le loyer de Ladon.

Elle lui fit un léger clin d’œil. En réalité, malgré son incrédulité première, elle était bien heureuse de voir qu'il y avait un endroit frais dans lequel Ladon pouvait se détendre. Elle n'avait aucun pokemon de type glace et il aurait été délicat de gérer la mue du dragon dans l'environnement très chaud de Touga. Et puis, c'était sympa de construire un igloo en plein été, c'était pas commun !

Elle s’avança un peu plus dans la cabane après la réponse du jeune homme. Ginji. Ça aussi c'était un nom pas commun. Pourtant elle était presque sûre de le connaître. Il y avait peut-être un peu de rumeurs de son dortoir mais elle était persuadée que quelqu'un d'autre lui avait parlé d'un certain Ginji … Rody ! Ils ne venaient pas de la même ville ou quelque chose comme ça ? Autant demander, le spé type ne semblait vraiment pas méchant et ça ne le coûtait rien.

- Tu connaîtrais pas un Rodrigue ? Un Phyllali ? Il me semble qu'il m'a déjà parler de toi il y a quelques années … Le monde est vraiment petit pas vrai ?

Elle eut un léger rire avant de s'agenouiller, frissonnant un peu au contact de ses genoux nus contre la neige. Elle espérait vraiment ne pas attraper un rhume. Ça serait vraiment un comble … en plein été. Elle fixa stupidement pendant une seconde la neige entre ses mains. Euh. Comment on faisait un igloo ? Elle tourna la tête pour regarder le Voltali avant de demander un peu timidement :

- Euh. Tu sais comment on est sensés s'y prendre ?

Là voilà, seize ans et incapable de savoir comment on faisait un igloo. Elle avait l'impression d'avoir loupé une étape très importante de son éducation. Sérieusement, c'était pas courant la neige à Romant-sous-Bois ou à Illumis et elle n'avait jamais eut l'occasion de partir en vacances à Auffrac ou quelque part d'enneigé en hiver … Elle fit une petite moue boudeuse. Elle avait l'air maline tient. Elle proposait son aide et elle ne savait pas comment s'y prendre.

Chapeau Max.

© BB Dragon


_________________




Le personnage le plus populaire 2016
Le membre le plus dynamique 2016
Le skypeur parfait 2016
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3773-0269-maxine-max-arago-terminegivrali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3774-maxine-max-arago-givrali
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 17 ans
Niveau : 66
Jetons : 2580
Points d'Expériences : 2328

MessageSujet: Re: ♪ Mais non, mais non, ce n'est pas, une chanson monotone, mais non, mais non, ce n'est pas, une chanson monotone, mais non, mais non, ce n'est pas, une chanson monotone, mais non, mais non, …. ♫   Dim 11 Déc - 16:31

Ginji Labelvi
      Feat. Max Arago



« ♪ Mais non, mais non, ce n'est pas, une chanson monotone, mais non, mais non, ce n'est pas, une chanson monotone, mais non, mais non, ce n'est pas, une chanson monotone, mais non, mais non, ….  ♫ »


Oh, la présence de cette inconnue et de son Draco en ses lieux ne serait le fruit que d'une heureuse coïncidence. Apparemment, son Pokémon va faire une mue, et a donc besoin d'un endroit frais pour que celle-ci se passe dans de bonnes conditions. Et quand t'as trop chaud, que t'es sur une île désertique, puis que tu vois un igloo, bah tu te poses pas de question !

'Fin, igloo, igloo, pour l'instant, c'est juste un tas de neige. Mais il semble convenir parfaitement au fameux « Ladon », qui prend ses aises dans la hutte... La dénommée Max s'en excuse, puis se présente comme étant une Givrali se spécialisant dans l'archéologie, avant de finalement me proposer son aide dans cette construction hautement architecturale.

« -Oh ! Une archéo ? Genre tu étudies les fossiles et tout et tout ? Ah bah cool ! Tu pourras peut-être m'aider à faire un habitat viable pour Arlo ! Tu entends ça, Arlo ? Cette fille, bah elle s'intéresse aux Pokémon comme toi qui ont existé il y a très très très longtemps.... »  

L'Amagara me regarde avec un petit air incrédule, ne comprenant pas vraiment de quoi je parle. Mais il semble avoir retenu l'essentiel, à savoir que cette fameuse Max va nous aider, et que ça fait d'elle une personne gentille que Lucina ne va pas taper.

Retournant auprès du tas de neige, et accompagné par notre nouvelle partenaire, je me laisse tomber par terre et commence à rassembler quelques petits tas. Mais la jeune fille me pose soudainement une question un peu sortie de nul part, au sujet d'un certain Rodrigue.... Bah oui, que je le connais, coPAIN ! Pourquoi, elle le connaît, elle aussi ?... Attendez une minute... Max... Rodrigue m'a déjà parlé d'une Max...

« -... Anh ! T'es la pote de vacances de Romant-Sous-Bois ? Pour de vrai ? Ahaha, c'est énorme ! Yep, je connais Rod, on vient du même patelin tous les deux ! On était pas à la même école à Rivamar, mais on se voyait souvent dans l'arène du champion. C'est vrai qu'il m'a parlé de toi... Lorsque je l'ai rencontré à l'académie, il me semble qu'il a évoqué ta présence... »   j'ai un petit sourire « Ouais, vraiment, le monde est petit ! »  

Bon, ce n'est pas tout ça, mais on a un igloo à construire ! Et ça sera le plus bel igloo de tous les temps ! Rien que pour Arlo ! Il fera genre dix mètres de haut, pour trente de large et vingt de longueur, avec un coin à coucher, une mini cuisine avec le nécessaire de nourriture pour deux trois jours, et un étage avec accès au toit qui mène directement à la terrasse... Hein ? Qu'est-ce qu'il y a, Max ?... Comment on fait un igloo ? Eh bah c'est très simple !

« -Hmmmm, tu prends la neige comme ça, tu empiles, tu empiles, tu empiles... Et quand il y en aura assez, on fera un trou dedans ! »  

J'accompagne mon explication d'une petite démonstration dans laquelle je rassemble une boule de neige, que je finis par percer à l'aide de trois doigts. La boule s'effondre sur elle-même, et je croise le regard sceptique de Max.

« -... Non ? Ce n'est pas comme ça ?... »   je fronce les sourcils, réalisant quelque chose « … Tiens c'est vrai, en fait. On fait comment pour faire un igloo ?... »  

Lucina manifeste son aberration en se frappant la tête contre le sol. Me grattant le menton, la tête légèrement levée par le plafond, je tente de me remémorer les rares images ou vidéos de construction d'igloo qu'il m'ait été donné de voir dans ma vie, cherchant un indice quelconque sur la procédure à suivre, en vain. Pensif, je me relève et commence à faire les cent pas dans le salon maintenant recouvert de neige.

« -Lorsqu'on veut construire une Base Secrète dans la neige, on se sert généralement d'une zone assez creuse pour que l'attaque Force Cachée puisse révéler un espace complètement vide.... Mais du coup, le toit, il tient tout seul ! Ou alors c'est parce que ce sont des fondations naturelles ?... Ou peut-être que ça a un rapport avec l'attaque... Mais aucun de mes Pokémon ne connaît Force Cachée, et ce n'est pas comme si on pouvait trouver un lieu naturellement enneigé sur Touga... »   je m'arrête, et claque des doigts « En fait, l'important, ça serait d'avoir une structure de base, du style... »   je fais un espèce de demi-cercle avec mes mains « ... Un dôme. Ouais, c'est ça ! »   je me remets à marcher « Si on réunit des branches et du bois, qu'on les empile de manière à former un abri de fortune, et qu'on recouvre le tout de neige, il suffira ensuite de la solidifier le plus possible puis d'enlever le squelette de l'igloo depuis l'intérieur.  »   je m'arrête pile à hauteur de Max, et m'abaisse pour rapprocher mon visage du sien  « Tu saurais pas où trouver ce genre de matériaux, toi ?   »  je me redresse aussitôt « Ah, c'est vrai, dans la jungle ! Merci, je l'avais complètement oubliée ! Les branches, ce n'est pas ce qu'il manque, là-bas. » 

Hochant la tête avec un air convaincu, je marque une légère pause dans mon monologue avant de poser mes mains sur les côtes en fixant Max, déterminé.

« -Bien ! Soldat Arago ! La construction de notre base ne peut se faire sans les ressources nécessaires ! Nous allons donc de ce pas monter une équipe expéditionnaire chargée de récolter les matériaux dont nous avons cruellement besoin.  »  je laisse flotter un court silence, puis prends un air solennel « En êtes-vous, soldat Arago ? » 

@Eques sur Never-utopia.

_________________



« Des personnes doivent être secourues. Nous devons leur venir en aide. Point. C'est aussi simple que ça. »

Merci Môman Callie!

Diancie Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t780-c-est-par-la-la-sortie-oups-je-suis-alle-trop-vite http://pokemoncommunity.forumactif.org/t799-ginji-labelvi-voltali
 Scientifique Archéologue
avatar
Scientifique Archéologue
Région d'origine : Kalos, Romant-Sous-Bois/Illumis
Âge : 16 yo
Niveau : 50
Jetons : 3026
Points d'Expériences : 1386

MessageSujet: Re: ♪ Mais non, mais non, ce n'est pas, une chanson monotone, mais non, mais non, ce n'est pas, une chanson monotone, mais non, mais non, ce n'est pas, une chanson monotone, mais non, mais non, …. ♫   Mar 20 Déc - 13:55




♪ Mais non, mais non ... ♫

Avec Ginji Labelvi

Ginji était vraiment rafraîchissant comme garçon. Il avait ce grand sourire et cette intonation de voix qui transformait la moindre de ses phrases en aventure épique. Elle eut un léger rire en hochant la tête. En effet, étudier les fossiles c’était dans son cursus et elle ferait de son mieux pour permettre à l’Amagara de profiter lui aussi de son été sur Touga. Même si ça passait par faire un igloo au milieu d’une île où les températures étaient connues pour être extrêmement hautes. Genre super hautes. Genre tu peux pas sortir avec un t-shirt manche longue. Vraiment. Ce chaud là.

C’était un peu étrange quand on y pensait. Ils avaient un ami en commun et ils n’avaient jamais eut l’occasion de se rencontrer. En même temps, l’académie était grande, il serait difficile de rencontrer tous les élèves … Quoique, c’était un défi sympathique, parler au moins une fois avec tous les élèves de la Pokemon Community. Elle aurait l’honneur d’être la seule à l’avoir fait … ça se réfléchissait ce genre de chose. Elle rangea l’idée dans un coin de sa tête avant de se pencher sur le véritable sujet de sa rencontre avec Ginji. L’igloo pour Arlo.

Très bien tout ça. Mais on faisait ça comment un igloo ?  Vivant dans des coins très rarement enneigés et jamais assez pour pouvoir faire un igloo, la Givrali ne s’était jamais posée sur la question. C’était pas vraiment une question qu’on se posait quand on avait pas à faire d’igloo, du moins, elle ne s’était jamais penchée sur la construction d’igloo avant ça mais Ginji savait certainement comment faire, après tout c’était lui qui lançait le projet et l’idée. Il avait forcément dût faire quelques recherches. Forcément. On se lançait pas dans ce genre de projet sans préparation.

Et bah visiblement si. Max regarda la boule de neige s’effondrer avant de jeter un regard désabusé au jeune homme. Sérieusement ? Assise en tailleur devant le tas de neige, Max faisait quelques petites expériences pendant que le Voltali marchait d’un bon pas derrière elle tout en réfléchissant à voix haute. Peut-être qu’en consolidant et compactant la neige un peu plus elle tiendrait toute seule … Hum. Elle sursauta presque quand le visage de Ginji se retrouva à quelques centimètres du sien. Elle ouvrit la bouche pour répondre, des branches, il y en avait forcément dans la jungle, mais elle n’eut pas le temps. Ce garçon vivait à cent à l’heure, il était vraiment survolté (ahaha badum tsss).

Ça dérangeait pas vraiment Max pour être franche. Elle aimait bien les bavards, elle ne se sentait pas obligée de beaucoup parler en leur présence, ils parlaient suffisamment pour deux. Le plan de construction de l’igloo lui semblait un peu bancal mais elle avait rien de mieux à proposer et ils risquaient pas grand-chose à essayer. Elle se releva donc et avec un léger sourire, elle fit un rapide salut militaire au Voltali.

- Bien sur Capitaine Labelvi ! À vos ordres !

Avec un léger rire, elle se dirigea vers la sortie d’un air digne, marchant presque au pas, si on omet les épaules qui s’agitent à cause du fou rire qui menaçait de la prendre. La voilà devenu le soldat Arago en quêtes de branches assez souples pour former un abri de fortune puis un igloo dans le salon de la cabane de son Senpai. Niveau situation improbable, ça faisait longtemps qu’elle avait pas fait aussi fort. Sur que cette journée resterait ancrée dans sa mémoire pour un bon moment si ce n’était pas toute sa vie. Un igloo en été. Elle s’en remettrait pas.

- Tu as un pokemon assez grand et costaud pour nous aider à transporter les branches ?

Pas qu’elle n’avait pas confiance en Smaug et en Puff mais on avait vu mieux pour transporter des trucs qu’un minuscule Caninos et un encore plus petit Zarbi. La petite troupe se mit donc en route vers la jungle pour récupérer des branches. L’avantage c’est que la hutte de Ginji n’était pas trop loin, ce qui signifiait, moins de temps sous le soleil de plomb. C’était assez terrible comme choc de température. Passer de l’été à l’hiver à l’été à nouveau c’était … à tous les coups, elle allait passer la journée de demain clouée dans son lit parce qu’elle avait prit froid.

Elle haussa vaguement les épaules. C’était pas grave, elle s’amusait, souriait et rigolait. Et elle en avait bien besoin, ça valait le coup de risquer un rhume. Elle s’avança d’un pas guilleret presque sautillant vers la jungle. Elle avait ressortit son Caninos maintenant qu’ils étaient sortit de la hutte. Le petit chiot courrait devant les deux adolescents en faisant des cercles pour ne pas trop les devancer et rester dans le champs de vision de sa dresseuse. Beaucoup trop d’énergie dans un si petit corps.

Tout en discutant tranquillement, c’est à dire avec Max qui laissait Ginji parler avec un sourire et des hochements de tête, ils arrivèrent à la bordure de la jungle. Max posa ses mains sur ses hanches. Bon le véritable travail commençait maintenant.

- Il nous faut des branches assez grandes et si possibles de la même taille, dans le pire des cas on pourra toujours les couper je suppose. Tu veux un abri assez grand je pense, pour qu’Arlo soit bien à son aise. Tu as de la chance, imagine, Arlo aurait évolué, ça aurait été beaucoup plus dur de lui faire un abri à sa taille.

Bon. Il fallait trouver des branches maintenant. C’est partit ! Max se lanca à la recherche de branche assez solides et grosses et elle les ramena proche du point qu’ils avaient fixé avec le Voltali. On va se le cacher, elle galérait un peu et tirait avec plus ou moins de facilité les bouts de bois avec l’aide totalement inutile de son Caninos. En quelques minutes le tas grossit assez bien et les deux ado se mirent d’accord pour aller chercher une dernière branche chacun.

Et Zut. Elle avait trouvé sa branche, elle avait commencé à la ramener et maintenant ça bloquait ? Incapable de voir dans quoi la branche s’était prise, Max décida que la meilleure méthode était de tirer. Et ce qui devait arriver, arriva, la racine dans laquelle la branche s’était prise céda et Max fut projetée en arrière, tombant élégamment (lourdement) sur les fesses. Et en levant la tête, forcément. Ginji.

- Euuh, elle était prise dans une racine ?

La justification de ta chute est vraiment incroyable Max. Bravo.

© BB Dragon


_________________




Le personnage le plus populaire 2016
Le membre le plus dynamique 2016
Le skypeur parfait 2016
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3773-0269-maxine-max-arago-terminegivrali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3774-maxine-max-arago-givrali
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 17 ans
Niveau : 66
Jetons : 2580
Points d'Expériences : 2328

MessageSujet: Re: ♪ Mais non, mais non, ce n'est pas, une chanson monotone, mais non, mais non, ce n'est pas, une chanson monotone, mais non, mais non, ce n'est pas, une chanson monotone, mais non, mais non, …. ♫   Mer 18 Jan - 12:54

Ginji Labelvi
      Feat. Max Arago



« ♪ Mais non, mais non, ce n'est pas, une chanson monotone, mais non, mais non, ce n'est pas, une chanson monotone, mais non, mais non, ce n'est pas, une chanson monotone, mais non, mais non, ….  ♫ »


« -Bien ! Je vous assigne à la tête de l'expédition ! Alors, en avant... Marche !  » 

Prenant mon rôle de « Capitaine Labelvi » très au sérieux, je me tourne ensuite vers mes Pokémon -et Sissi-, puis pointe successivement du doigt le Motisma Froid et la Luxray.

« -Lucina, Smegta, vous venez avec nous ! Meg, Arlo, Sissi, je compte sur vous pour garder la base en notre absence !  » 

A l'exception des yeux au ciel de Lucina, et de l'absence d’intérêt que témoigne Sissi à mon égard, les Pokémon poussent un cri enthousiaste et volontaire. Cette mission sera un franc succès, je le sais ! Je file récupérer mon sac dans ma chambre, puis suis la soldate Arago à l'extérieur de la hutte, prenant soin de refermer la porte une fois dehors afin d'éviter que l'air chaud ne rentre. Et c'est avec une cadence presque militaire que je suis la Givrali, confiant en ses capacités de guide. Elle n'aura absolument aucun mal à nous mener jusqu'à la jungle, qui représente une source abondante de matière première pour l'élaboration de notre igloo. Et je ne parle bien sûr pas de neige, mais de branches ! D'ailleurs, la jeune fille pose une question très pertinente à ce sujet là, me demandant si je possède dans mon équipe un Pokémon assez puissant pour transporter l'ensemble de nos trouvailles une fois notre expédition achevée. Je hoche vigoureusement la tête.

« -Oui ! Ce n'est pas les bras qui manquent, t'inquiètes pas pour ça. Enfin, les pattes, je devrai dire... Quoique, les pattes, ça désigne juste l’extrémité des membres, non ? Du coup on parle bien de bras, pour un Pokémon ? Hmm, je pense que ça doit être ça. Mais à ce moment là, les Pokémon quadrupèdes, à l'avant, ils ont des jambes ou des bras ? Non parce que en tant que membres supérieurs, ça devrait être désigné comme des bras, mais puisqu'ils s'en servent pour marcher, ça serait plutôt des jambes, tu crois pas ? Sauf si je fais erreur et que "pattes" désigne effectivement l'intégralité des membres... Après tout, mon Mygavolt, j'ai toujours considéré qu'il avait six pattes !... Mais peut-être que je me trompe en fait, car c'est que ses deux petits membres avant dont il se sert pour confectionner tout un tas de chose s'apparentent beaucoup plus à des bras qu'à des jambes... » 

Partant dans une discussion très animée avec Max sur cette question à la fois existentielle et essentielle à la réussite de notre mission (Comme ça il n'y a que môa qui parle ? Et comment ça, ces questions n'ont aucun intérêt ?!), je ne remarque pas tout de suite que nous nous approchons petit à petit dans la jungle. Profitant d'une brève pause dans mon monologue, et non dans ma réflexion, Max prend la parole pour expliciter la cible de notre recherche : des branches suffisamment grandes pour construire un igloo spacieux à Arlo. Vrai que j'ai de la chance qu'il soit sous forme d'Amagara, j'aurai eu beaucoup de mal à lui construire un igloo à sa taille, sinon ! Quoique...

« -Bah ! On aurait mis seulement un peu plus de temps. Et puis tu sais, il aurait été un Dragmara, toute cette entreprise n'aurait peut-être pas été nécessaire. Je cite ! "Les cristaux qui parsèment son corps lui permettent de piéger ses ennemis dans la glace en émettant de l'air refroidi à -150°C". Tu te rends compte ? -150°C ! C'est énorme ! Avec ça, pas besoin de chercher une éventuelle source de fraîcheur, crois moi. Nan nan, le vrai problème, ça sera quand il faudra le faire rentrer dans ma chambre, au dortoir Voltali. D'ailleurs ! A ton avis, il vaudrait mieux que je m'y prenne comment : que je fasse une ouverture dans le plafond de ma chambre, ou que je démolisse un deuxième mur, mais cette fois-ci sur l'extérieur ? J'arrive pas trop à me décider... » 

Hélas, il nous faut bien rapidement nous reconcentrer sur notre mission : les branches. Avec Max, nous prenons pour point de repère un arbre sur lequel Lucina laisse une légère marque de griffure, puis nous partons chacun de notre côté en quête de morceaux de bois. Grâce à Smegta, je peux en ramener plusieurs d'un coup en en stockant quelques-uns dans son frigo, laissé grand ouvert, et vidé par mes soins *kofkof*, nous évitant ainsi de nombreux allers-retours. Lucina, bien qu'accomplissant la tâche comme un fardeau plus qu'autre chose, tente de ramener plusieurs branches en les prenant dans sa gueule, mais manque bien souvent de les briser en évaluant mal l'espace entre les arbres, ou même la force de sa mâchoire. Quant à moi, je me contente d'en prendre le plus possible dans mes bras, passant mon temps à alterner entre me baisser, ramasser une branche, me relever, en faire tomber une, me rebaisser, la récupérer, me relever, en faire tomber une autre... Bref, de sorte qu'il nous faut tout de même un petit moment pour obtenir un tas satisfaisant.

Après que Lucina, Smegta et moi-même achevons un dernier aller-retour, je dépose mes branches avec un air enchanté par tant de labeur... Avant de voir une branche passer juste devant mes yeux, accompagnée d'un bruit de chute. Je me tourne pour trouver une Max, par terre, et expliquant avec un air confus que le bout de bois qui vient de passer était en fait coincé dans une racine. Je lui tends la main pour l'aider à se relever avec un sourire.

« -Peut-être que cette branche est beaucoup trop attachée à cette jungle. »  je fais volte-face, et lève le poing en un mouvement solennel  « Nous ne pouvons pas la forcer à quitter ce lieu ! Nous la laisserons là. Et puis, regarde ! »  je me retourne et lui montre le tas de branches avec un air satisfait  « On a largement de quoi faire notre squelette de base ! Mais maintenant, va falloir transporter. Hmmmm... Ouais, on va faire comme ça.» 

J'attrape trois Pokéballs dans mon sac, et les lance pour en faire sortir les locataires. Trois Motisma apparaissent en même temps, poussant tour à tour un cri de salutation, bien vite rejoints par Smegta.  Je leur présente la jeune fille et ses deux Pokémon.

« -Maygta, Hongta, Aegta, voici Max ! Le Caninos et le Zarbi sont ses copains. Et on a besoin de vous pour transporter tout ça, là ! » 

Je désigne le tas de bois. Une mauvaise langue dira que je suis loin d'avoir choisi les Pokémon idéals pour transporter tout ce matériel, d'autant qu'ils ne possèdent pas de bras – euh, pattes ? Mais non, bras... Quoique... ARF, d'autant qu'ils ne possèdent pas de MEMBRES SUPERIEURS MUNIS DE DOIGTS DEXTRES pouvant transporter tout ce bois là. Et cette mauvaise langue aura raison ! Mais pourquoi avoir besoin de MEMBRES SUPERIEURS MUNIS DE DOIGTS DEXTRES quand on a... ?

« -Allez ! Tous les quatre ! Lévikinésie ! » 

Exécutant en parfaite synchronisation l'attaque, les quatre Motisma voient leurs yeux bleus prendre une teinte violacée identique à la couleur qui émane des branches en bois, bientôt en suspension dans l'air. D'un mouvement du doigt, je leur montre la direction de la hutte, et nous nous remettons en marche pour rejoindre celle-ci au plus vite, suivis par des bouts de bois volants. En marchant, j'attrape dans le frigo de Smegta deux canettes de thé glacé, et en propose une à la Givrali.

« -Alors ? Parle môa un peu de toi ! Tu le connais d'où, le Voltami ? D'ailleurs tu l'as appelé comment, tout à l'heure ? "Sainte Paille" ? Pourquoi, z'avez l'habitude de boire des milk-shakes, tous les deux ? Ou ça a plutôt un rapport avec le fait que vous soyez tous deux Archéologues ? D'ailleurs ! Tu savais que c'était lui qui avait fait ranimer Arlo ? T'en as ranimé beaucoup des fossiles, toi ? » 

@Eques sur Never-utopia.

_________________



« Des personnes doivent être secourues. Nous devons leur venir en aide. Point. C'est aussi simple que ça. »

Merci Môman Callie!

Diancie Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t780-c-est-par-la-la-sortie-oups-je-suis-alle-trop-vite http://pokemoncommunity.forumactif.org/t799-ginji-labelvi-voltali
 Scientifique Archéologue
avatar
Scientifique Archéologue
Région d'origine : Kalos, Romant-Sous-Bois/Illumis
Âge : 16 yo
Niveau : 50
Jetons : 3026
Points d'Expériences : 1386

MessageSujet: Re: ♪ Mais non, mais non, ce n'est pas, une chanson monotone, mais non, mais non, ce n'est pas, une chanson monotone, mais non, mais non, ce n'est pas, une chanson monotone, mais non, mais non, …. ♫   Dim 11 Juin - 22:01




♪ Mais non, mais non ... ♫

Avec Ginji Labelvi

Ginji était un sacré énergumène. Du style à être capable de disserter des heures durant sur quelque chose qui pouvait sembler totalement inutile aux yeux du reste du monde. Qui s’intéressait à l’appellation des membres d’un pokemon ? Sérieusement, il y avait probablement une terminologie officielle qu’on pouvait trouver des livres de biologie. Il ne manquait plus que le Voltali décide qu’ils devaient absolument aller voir Jauplain pour mettre le tout au clair. Est-ce qu’on disait pattes ou alors bras ? Le mystère restait entier quand ils atteignirent la forêt et même si la question semblait stupide, Max avait aucune idée de la réponse exacte. C’est qu’elle ne faisait pas partit des chercheurs et elle ne s’était, pour ainsi dire, jamais intéressée à la question … En regardant le Voltali qui dialoguait tout seul sans le moindre mal, Max se demanda s’il était fou ou si c’était du génie. On lui avait souvent dit que la frontière était souvent fine et elle ne pouvait qu’approuver … La psyché de ce garçon lui échappait totalement mais c’était au final, plutôt amusant et intéressant à observer.

Arrivé à la forêt, elle explicita rapidement leur recherche. Elle poussa peut-être un peu trop loin la réflexion puisque avant qu’elle ne puisse s’éloigner pour trouver les branches, le garçon avait enchaîné sur une nouvelle idée philosophique hautement importante, c’est à dire, bien évidement, la rénovation de sa chambre. Un peu impressionnée par la citation exacte au mot près du pokedex, elle était bien incapable de faire de même pour ses propres pokemons, elle écouta un peu plus attentivement le discours du garçon avant de froncer les sourcils. Un deuxième mur ? Ça voulait dire que … Elle secoua la tête, décidant de ne pas s’en mêler plus que ça. Elle plaignait sincèrement son senpai. Ne vous méprenez pas, Ginji était un garçon adorable, et au final, Max l’appréciait et le trouvait vraiment amusant et de bonne compagnie, cependant, elle se mettait dans la peau du préfet Voltali, à devoir gérer un tel énergumène tous les jours pour que le monde n’explose pas … c’était sacrément impressionnant.

Max s’éclipsa rapidement pour ne pas avoir à répondre à la maudite question (plafond ou deuxième mur ?) et se lança dans le ramassage de branches à l’aide de sa portion d’équipe. Adorablement, son Caninos tentait d’aider avec des petits branches qu’il apportait avec diligence et Max n’eut pas le cœur à lui dire qu’elles étaient trop petites … Ils en virent finalement le bout, mais il fallait bien que la maladresse de la Givrali vienne l’embêter et qu’elle se ramasse au moins une fois … Ginji vint l’idée à se relever, tirant de l’excuse qu’elle avait rapidement formulée une explication tout à fait abracadabrante. Est-ce que ce garçon avait déjà pensé à devenir écrivain ? Elle secoua la tête avant de répondre d’une petite voix. « C’est peut-être mieux oui … » Elle regarda le garçon poser ses mains sur ses hanches avant de sortir trois pokeballs. En moins de temps qu’il ne fallait pour dire Pokemon, trois Motsimas étaient devant elle et lui était présenté. Max leur adressa un signe de la tête poli avant de voir le garçon se lancer dans l’opération « ramener les bouts de bois à la hutte ». Les quatre (avec le frigo volant) Mostimas lancèrent une télékinésie et les deux adolescents n’eurent pas à se soucier des morceaux de bois.

Tout d’abord surprise, puis décidant que tant qu’elle était en présence de Ginji, tout était normal, Max sirota sa canette de thé glacé. Elle eut un sourire en constatant que c’était sa marque préféré. Un peu inquiète face à ce que le garçon pourrait lui demander pour qu’elle parle d’elle même, Max resta attentive pour ne rien louper de la tirade du Voltali. « C’est " Senpai " en fait, S, E, N, P, A, I, ça veut dire … hmmmm, c’est difficile à expliquer … C’est mon aîné ? Je suis un peu sa protégée en fait, on a la même passion pour les pokemons dragons, du coup il m’aide quand j’ai des difficultés. Tu vois l’idée ? On s’est rencontré alors que justement, mon starter, un Solochi, qui est maintenant un Diamat, s’était enfuit. Il voulait jouer avec l’équipe d’Orren donc … On a discuté et sympathisé du coup on est plutôt bons amis maintenant ! » Elle fit une pause pour boire son thé. La dernière question du garçon était un peu gênante, elle était G2 archéologue et elle n’avait encore jamais réanimé de fossiles … Elle n’avait jamais touché ou trouvé un fossile pour être honnête. Elle eut un léger rire amer. Elle doutait en ce moment. Son projet de thèse, et pour être franche, d’avenir, ne lui plaisait plus vraiment. C’était pas pour les fossiles qu’elle était entrée dans le parcours archéologue. Ce qui lui plaisait c’était les fouilles de monuments antiques, les mythes anciens … Elle était sous la pression de ses aînés à la multitude de pokemons fossiles, comme si les archéologues n’avaient que cette voie. Pour être tout à fait honnête, elle était un peu perdue. « J’ai encore jamais eu la chance de réanimer un fossile. Il y a des archéologues plus compétents que moi à PC, donc c’est logique que je ne sois pas très demandée pour ce genre de travaux. Et j’ai jamais eu la chance de trouver un fossile par moi-même. » Elle soupira légèrement, elle était belle l’archéologue … « Et toi ? Comment t’es-tu retrouvé avec le fossile d’Arlo ? Tu l’as depuis longtemps ? Le Ptyranidur d’Orren ne supporte pas la technologie et les choses récentes, tu as le même soucis avec Arlo ? » C’était intéressant de voir comment deux pokemons datant de la même époque pouvait réagir face à leur nouvelle place dans le monde. Ils continuèrent de discuter sur le chemin du retour. Arrivés devant la hutte, ils regardèrent les Mostimas poser les morceaux de bois dans un coin de la pièce. Max posa ses mains sur ses hanches. Et maintenant ? « Les igloos sont traditionnellement ronds, on fait ça aussi ? Pour un premier igloo, mieux vaut rester dans les classiques ! » Classique avec Ginji Labelvi. Mais oui bien sur.

Le duo s’attela donc à la rude tâche de faire une structure arrondie. Max bénissait le fait qu’ils soient deux, oubliant qu’à la base, elle n’avait pas grand-chose à faire ici. Avec quatre mains et l’aide des télékinésies, ils réussirent, difficilement, à former une structure à peu près solide. C’était peut-être la troisième ou la quatrième tentative qui réussit à supporter le test du « je te touche, ne tombe pas s’il te plaît ». Ça ressemblait pas à grand-chose, mais Max était drôlement fière d’eux. Quatre grosses branches formaient le socle de base, elles se rejoignaient au milieu et étaient solidement avec une grosse ficelle. Ils avaient ensuite relié les grosses branches avec d’autres plus petites pour faire une sorte de damier sur laquelle reposerait la neige. Ça ressemblait clairement à tous les igloos qu’elle avait eut l’occasion de voir à la télé … Mais ça tenait plus ou moins, donc il était temps d’ajouter la neige. « Prêt pour ajouter la neige ? J’espère que ça tiendra … » Elle espérait de tout cœur qu’Arlo se sentirait à l’aise dans cet igloo étrange. « Tu crois qu’on pourra sculpter dans la neige pour en faire une tête de pokemon ? Comme les pikachus de neige ! » Elle se sentait retomber en enfance, à jouer pour la première fois avec la neige.

Et ce au milieu de l’été le plus chaud de sa vie. Parfaitement normal, elle était élève à la Pokemon Community.

© BB Dragon


_________________




Le personnage le plus populaire 2016
Le membre le plus dynamique 2016
Le skypeur parfait 2016
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3773-0269-maxine-max-arago-terminegivrali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3774-maxine-max-arago-givrali
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: ♪ Mais non, mais non, ce n'est pas, une chanson monotone, mais non, mais non, ce n'est pas, une chanson monotone, mais non, mais non, ce n'est pas, une chanson monotone, mais non, mais non, …. ♫   

Revenir en haut Aller en bas
♪ Mais non, mais non, ce n'est pas, une chanson monotone, mais non, mais non, ce n'est pas, une chanson monotone, mais non, mais non, ce n'est pas, une chanson monotone, mais non, mais non, …. ♫
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: archives :: Les Archives :: Année 3 :: Ile Touga :: Village de l'Oasis-