Partagez | .
[Cours Été 2016 Histoire] Un arrière goût d'aventure [Terminé]
 Scientifique Archéologue
avatar
Scientifique Archéologue
Région d'origine : Kalos, Romant-Sous-Bois/Illumis
Âge : 16 yo
Niveau : 50
Jetons : 842
Points d'Expériences : 1503

MessageSujet: [Cours Été 2016 Histoire] Un arrière goût d'aventure [Terminé]   Dim 31 Juil - 22:11

Histoire :
- Étudier l'origine et les implications d'une légende du monde Pokémon.

Légende choisie : Dialga et Palkia à Sinnoh





Un arrière goût d'aventure

Cours Été 2016 Histoire

C'est un carnet à la couverture assez épaisse, noire et cartonnée, les feuilles qui le composent sont reliées grâce à une spirale. La couverture est décorée par une peinture à l’acrylique blanche représentant Palkia et Dialga, face à face. Quand vous l'ouvrez, les pages blanches du cahier sont recouvertes d'une écriture appliquée et ronde. Les marges et parfois des pages entières sont recouvertes d'esquisses des lieux et autres monuments importants du voyage.

Jour 1 – Rivamar

J'arrive tout juste à Rivamar. Pour tout dire, je suis actuellement assise en face du bateau qui m'a mené ici. Je pars sur les traces de Palkia et Dialga, deux pokemons légendaires dont la légende commence ici, à Sinnoh. Si je commence mon voyage à Rivamar ce n'est pas vraiment pas choix mais plutôt par praticité. Néanmoins, j'espère pouvoir trouver quelques informations ici afin de savoir vers où me diriger pour la suite.

L'écriture change, elle est moins appliqué, plus resserré, comme si les mots avaient été écrit à la hâte.

Jour 1 – Rivamar

Je suis toujours à Rivamar, j'ai eu la chance de tomber sur Monsieur Tony Parker. Mr. Parker est un employé de la succursale de la SARL. Il a accepté de me guider sur les traces des deux pokemons légendaires. Ainsi, dès demain, nous partirons vers Unionpolis, la capitale de la région. Mr. Parker à de toute évidence quelque chose à faire dans cette ville. Des quelques personnes que j'ai put interroger, les deux pokemons légendaires sont très implantés dans la culture des Sinnosiens. En effet, on trouve de nombreuses statues à leurs effigies dans les rues de Rivamar. Malheureusement, je n'ai encore trouvé personne prêt à me raconter sa vision de la légende. Rivamar est une ville où tout va vite, les gens ne prennent pas le temps de s'arrêter.

Ce qu'elle ne disait pas, c'est qu'elle avait une chance immense de tomber sur Mr. Parker. L'homme, d'une quarantaine d'année, l'avait sauvé d'une altercation qui aurait put mal tourner alors qu'elle s'était perdue dans les petites rues de la métropole. De toute évidence, il la connaissait déjà.

L'écriture est brouillonne et les pages légèrement froissées. On comprend qu'elle a écrit dans des conditions peu propices.


Jour 2 – Á dos d'Etouraptor

Je suis actuellement dans le ciel de Sinnoh en direction de la capitale de la région. Mr. Parker n'a pas voulu me dire pourquoi nous y allons. Je ne sais plus trop si j'ai bien fait de le suivre … On verra bien, dans le pire des cas, j'ai mon équipe pour me descendre. Le monde vu d'ici est incroyable. Mon regard se perd dans l'horizon et j'ai l'impression que rien ne peut m'arriver d'ici. L'oiseau que m'a prêté Mr. Parker s’appelle Sylph, elle sera ma monture pour le reste de mon voyage. J’aperçois les hauts buildings de la capitale.

L'écriture est bien plus soignée et propre, elle rappelle celle des premiers mots du journal. Dans la marge, il y a une esquisse légèrement colorée de l'église d'Unionpolis.

Jour 2 – Unionpolis

Je comprend mieux pourquoi Mr. Parker m'a amené ici. Il m'a déposé devant l'église de la ville. C'est un bâtiment très impressionnant de plusieurs dizaines de mètres de haut. Je suis entrée avec un brin d’appréhension. Un tel monument est bien plus impressionnant que tout ce que j'ai put voir. La tour d'Illumis ne fait pas le poids. Cette église, cette cathédrale porte le poids d'un culte, il a une réelle signification, plus qu'une prouesse technique c'est un don.

Les murs sont décorés par des gravures de Palkia et de Dialga. Chacun des pokemons légendaires à son coté attribué. Droite pour Palkia, gauche pour Dialga. Je vais attendre de sortir de l'église pour interroger quelqu'un afin d'en apprendre plus. En attendant, je profite de la visite. L'autel au cœur de l'église est énorme. La lumière qui se reflète dans cet endroit provient des vitraux colorés aux murs. Ce sont des couleurs assez chaudes et vives. Au centre, on peut voir une statue d'Arceus, elle domine toute l'assemblée. La population de l'église est assez diverse, on y trouve curieux et touristes tout comme de fervents pratiquants.

Il y a une petite tâche de café en haut à droite de la page où s'étale le portrait d'une femme d'un certain age, avec un sourire très doux.

Jour 2 – Unionpolis
La femme que j'ai dessiné s'appelle Agathe. C'est une fervente pratiquante. Elle a aimablement accepté de me renseigner, nous sommes donc installé en terrasse proche de l'église de manière à ce que je puisse voir Mr. Parker revenir.

La religion qu'Agathe suit avec tant de ferveur n'a pas spécialement de nom. C'est plus une communion d'esprit avec les concepts que représente Palkia et Dialga. L'espace et le temps, respectivement. J'avoue n'avoir pas vraiment compris, alors Agathe m'a expliqué, pour la première la légende de ces deux pokemons.

Au début, il n'y avait rien. Puis de ce rien est né un œuf, de cet œuf est né Arceus, le pokemon aux milles bras. Les premiers pokemons qu'il a crée sont Palkia et Dialga, jumeaux ennemis. J'ai remarqué que suite à ça, elle a hésité. Comme si elle se retenait de dire quelque chose. Quelque chose qui serait liée à cette création. J'ai eu l'impression qu'il manquait quelque chose. Mais je n'ai pas insisté.

Ainsi, c'est en la croyance de ces pokemons aux pouvoirs extraordinaires que réside la base du culte que suit Agathe. De ce qu'elle m'a expliqué, les cérémonies se font dans un silence absolu, censé représenter celui qui a vu Arceus naître. Aucun mot n'est prononcé, tout se fait par l'esprit.

J'ai expliqué le but de mon voyage à Agathe et elle m'a conseillé de me rendre à Joliberge. Il y a là bas la plus grosse bibliothèque de la région. Si je connais maintenant la religion qui tourne autour de ces deux pokemons, je ne connais toujours pas l'histoire. L'Histoire avec un grand H.

Il y a quelques esquisses de bâtiments typiques de la capitale de Sinnoh, notamment l’arène et le centre de concours. Quelques notes également, comme le nombre de personnes interrogées, leurs réponses, rien de concluant ne ressort vraiment. Des haussements d'épaules. Des « Nous avons toujours fait ainsi. »

Jour 5 – Joliberge

Depuis ma rencontre avec Agathe, je n'ai rien trouvé de vraiment concluant. Nous avons passé quelques jours à Unionpolis avant de nous envoler vers Joliberge. Je suis actuellement dans la grande bibliothèque. Mr. Parker est face à moi et entre nous une montagne de livres d'histoire. Cette après-midi sera consacrée à la lecture.

Diverses notes sans sens suivent ce paragraphe. Un mot ressort, en gras, entouré. Giratina. Des dessins également. La bibliothèque. Mr. Parker. Les pokemons légendaires.

Jour 5 – Joliberge

Bien. L'histoire des livres n'est pas si différente que celle de la religion. À une exception près. Giratina.

Je savais déjà que l'histoire de la création du monde selon les Sinnosiens était comme ce que m'avait raconté Agathe, cependant je savais également qu'un élément avait été oublié. J'ai trouvé cet élément. Giratina. Il n'y a qu'un être parfait. Donc la création de cet être parfait ne peut être parfaite. C'est ce que représente Giratina. Les mentions de ce pokemon sont extrêmement rares et difficiles à trouver. Comme si on cherchait à effacer sa présence. Néanmoins dans nos recherches nous en avons trouvé la mention.

Ainsi, ce pokemon, dernier membre du trio, est comme oublié. On raconte que ce pokemon a été enfermé par Arceus à sa venue au monde dans une dimension parallèle. On ne trouve rien de plus à son sujet. Je pense que c'est un sujet totalement tabou. Mr. Parker lui même s'est renfermé quand je lui ai demandé s'il avait plus d'information. En tout cas, nous avons prévu de partir vers Vestigion demain. Il paraît que la plus grosse statue à l'effigie des deux pokemons se trouve là bas.

On trouve à la suite un croquis de la bibliothèque et une page plus loin, une vue depuis le dos de Sylph. Magnifique étendue de bleu et de blanc parsemée de tâche vertes représentant le sol.  

Jour 6 – Vestigion

Nous sommes arrivés assez tard. Nous avons seulement mangé puis nous sommes allé à l'hôtel.

Elle n'ajouta pas qu'ils avaient beaucoup discuté ce soir là. Elle n'ajouta pas que Mr. Parker était un collègue de son père. Elle n'ajouta pas que ce soir là elle avait eut la confirmation de son existence après plus de dix ans sans aucune certitude quand à son état. Elle n'ajouta pas tous les doutes dont l'homme parsema son esprit.

Jour 7 – Vestigion

Nous sommes passé à coté d'un bâtiment à moitié explosé. Quand j'ai posé la question à une habitante, son regard s'est fermé mais elle m'a répondu. Une mafia locale aurait établie résidence dans cet endroit et un jeune dresseur, pas plus jeune que moi avait-elle ajouté, aurait fait partir la team mais les combats avaient détruits l'immeuble. Depuis personne n'avait à cœur de reconstruire par dessus. Comme une marque du passé.

Elle se rappellerai toujours du visage souffrant de la dame. Elle se rappellerai toujours de la main de Mr. Parker sur son épaule quand elle se détourna, un désolé sur les lèvres. Elle se rappellerai toujours de la douleur dans sa voix quand il lui avait expliqué que cette Team, la Team Galaxy avait causé nombre de problème dans la région quelques années plus tôt.

Jour 7 – Vestigion

Nous sommes face à la fameuse statue. L'inscription qu'elle devrait porter n'existe plus. J'apprends assez facilement que c'est cette fameuse team qui la dérobée. Je ne saurais jamais les secrets de cette statue mais il me semble que personne ne sait dire si il s'agit de Palkia ou de Dialga. Comment le pourrait-on ? Personne n'a put les voir.

À part ce fameux dresseur.

Deux pages sont consacrés au dessin de la statue, elle est coloré grâce à un crayon à papier. Aucune couleur, juste des nuances de gris. Et là où devrait se trouver l'inscription, il y a juste un carré vide et blanc détonnant dans les nuances sombres que Max avait utilisé.

Jour 8 – Vestigion

Nous partons vers Voilaroc. J'ai poussé Mr. Parker à m'y amener. J'ai appris hier soir, dans le centre pokemon où nous avons dormi, que c'est là bas que les actions de la Team Galaxy ont été les plus violentes. Et plus je m'intéresse à Palkia, Dialga et Giratina, plus cette team semble importante.

L'écriture est rapide, penchée et presque illisible.

Jour 9 – Voilaroc

C'est incroyable. Je suis actuellement dans un bar de la ville. J'ai commencé à discuter avec les habitués pour en apprendre plus sur les motivations de la team. Ce que j'ai appris dépasse tout ce que j'aurais put penser. Les journaux que l'on m'a montré dénonce l'affaire comme quelque chose sans importance, mais les rumeurs et bruits de couloir que j'ai réussit à réunir laissent entendre quelque chose de bien plus incroyable. La destruction du monde pour la création d'un nouveau. Le leader de la team aurait voulu un nouveau monde. Il pensait que les pouvoirs des trois légendaires pouvait le lui permettre. Il a été arrêté avant de réussir à essayer mais cette histoire est simplement incroyable. Comment pouvait-il penser mettre à son service, lui, un humain lambda, le pouvoir des trois premiers pokemon crées par Arceus ?

Et encore une fois, c'est ce dresseur dont personne ne sait rien qui a sauvé la situation. Son histoire est racontée par tous, pourtant, personne ne sait comme le contacter. Je comprend, je n'aimerai pas être interpellée à longueur de temps. Tout de même, je me demande, qui était-il ? Je sais qu'il a commencé son parcours comme nombre de personnes, recevant un pokemon du professeur régional et qu'il a ensuite été au bon endroit au bon moment.

Il doit être une personne incroyable.

L'intérieur d'un bar est esquissé à la suite de ces mots. On remarque une tâche d'encre, comme si Max avait hésité à en écrire plus.

Jour 9 – Voilaroc

Je connais désormais ma prochaine destination. Celestia.

Elle ne raconterai pas sa dispute avec Mr. Parker. Elle ne raconterai pas l'éclat d'inquiétude qui avait parcourut ses yeux. Elle voulait en savoir plus et il ne l'empêcherai pas. Elle n'en avait rien à faire qu'il soit collègue de son père, qu'il se sente obligé de la protéger dans son voyage. Après tout son père l'avait abandonné. Elle s'en fichait royalement de lui.

Pas vrai ?

Alors pourquoi ses yeux s'étaient-ils embrumés ?


Jour 10 – Celestia

Le voyage entre les deux villes fut assez rapide, le vol étant le moyen le plus pratique dans cette région. Celestia est un petit village, très traditionnel. Il est le centre géographique de la région, à flanc du Mont Couronné, ma prochaine destination.

Je n'ai pas pu pénétrer dans la grotte au centre du village. Seuls élus le peuvent. Cynthia, la Maître de Sinnoh en est une, et je suis prête à parier que le fameux dresseur l'est aussi. J'ai néanmoins en apprendre plus sur la nature de la relation de Sinnoh avec les marchants de la ville. Je me suis rendue dans leur boutique un peu par hasard.

Monsieur et Madame Jasmin sont des personnes adorables, ils vendent des herbes médicinales dont l'odeur à fait grimacer mon équipe. C'est grâce à eux que j'ai trouvé un guide pour m'aventurer dans le Mont Couronné. C'est également grâce à eux que j'ai compris que la caverne du village était un endroit sacré. Il n'est pas étonnant que rares soient les personnes à pouvoir y accéder. On y trouverai à priori des gravures de la légende de la région.

Le ton de leurs voix était respectueux, presque cérémonieux. On sentait que ce n'était pas un petit quelque chose. Ici, dans ce village, comme dans la majorité de cette région, Palkia et Dialga sont des maîtres de vie. Et toujours, Giratina est oublié. Giratina est tabou. J'ai bien essayé de poser des questions à son propos mais je suis restée sans réponse.

La boutique est dessinée, les deux propriétaires devant elle avec des grands sourires.

Max fatiguait. Ce voyage était long et demandant. Elle était à peine revenue de mission qu'elle repartait pour ce cours. Si elle avait été très enthousiasme, elle fuyait ainsi ses problèmes relationnels, elle commençait à fatiguer sérieusement avec les nombreux voyages et son peu d'heures de sommeil. Heureusement, elle approchait de la fin.


Jour 11 – Mont Couronné

J'ai bien fait de prendre mon matériel d'archéologue. Au final, notre guide ne sait pas trop où nous menez, néanmoins, cette expédition est intéressante d'autant plus que Mr. Smith, le guide a une excellente connaissance de la région et de ses légendes. Ainsi, j'apprends plein de choses sur les célébrités de la région, les histoires derrière les trois lacs, et surtout, j'apprends la supposée existence des Colonnes Lances. On dit que c'est le lieu d'invocation des trois pokemons légendaires de la région.

Ainsi, Sinnoh serait la première région créée avec ce Mont comme point culminant, comme symbole de leurs puissances.

Je n'en apprendrais pas plus.

Il leur avait fallu trois jours pour sortir du Mont. C'est totalement épuisée et bien plus ouverte à la conversation avec le collègue de son père que Max rentra à Rivarmar, montant une dernière fois sur la fidèle Sylph.

Jour 15 – Rivamar

C'est ainsi que mon voyage dans les pas de Palkia et Dialga se termine. C'est une expérience très enrichissante sur le plan personnel. Il m'a poussé à aller au devant des gens, à demander des informations auprès d'eux. La découverte de la région dans les pas de ces pokemons fut incroyable et je ne pense pas qu'une visite plus traditionnelle aurait été plus enrichissante. C'était ma visite de Sinnoh. J'ai appris beaucoup, sur le plan humain mais également historique.

J'ai probablement été très ambitieuse de choisir une telle légende.  En effet, plus la légende est grande plus les faits sont petits et les preuves dures à trouver. Néanmoins, les rencontres que j'ai faites m'ont marquée et ma vision du monde progresse.

Dans le bateau, Max pose le point final de son devoir. Elle ne le corrigera pas, elle n'ajoutera rien de plus que ses impressions sur le moment. Mais ces deux semaines loin de tout lui ont beaucoup appris, et maintenant, elle a une piste pour comprendre qui est son père.

© BB Dragon


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3773-0269-maxine-max-arago-terminegivrali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3774-maxine-max-arago-givrali
[Cours Été 2016 Histoire] Un arrière goût d'aventure [Terminé]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: archives :: Les Archives :: Année 4 :: RP-