Partagez | .
Le Voleur, le Policier et le Traître [Commun Voltali]
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Pokéathlète Coach
avatar
Pokéathlète Coach
Région d'origine : Hoenn
Âge : 17 ans
Niveau : 65
Jetons : 16275
Points d'Expériences : 2272

MessageSujet: Le Voleur, le Policier et le Traître [Commun Voltali]   Lun 1 Aoû - 11:15




Le Voleur, le Policier et le Traître
RP Commun Voltali

Le soleil commençait progressivement à décliner sur l’île de Touga. Dans la forêt qui bordait le Village de l’Oasis, la chaleur était aussi écrasante qu’en plein jour ; la terre était si sèche qu’elle semblait s’effriter sous vos pas, tandis que vos Pokémon suffoquaient. Dans ce décor chaotique, et sous quarante monstrueux degrés, Andreas Hearnett, référent Voltali, avait convoqué ses effectifs pour une annonce d’une importance qu’il jugeait capitale. Car oui, messieurs. Ce pauvre Andreas venait de perdre Ben Affleck ?, son dernier et fidèle cobaye d’essayage. Officiellement, le beau jeune homme avait décidé de se consacrer à ses études, et avait déclaré à Andreas, genou au sol et rose à la main, qu’il ne pourrait plus l’aider. Et que cela lui fendait le cœur. Officieusement, la majorité des élèves du dortoir Voltali savait bien que Ben avait juste pris la fuite de l’île Touga après une longue et douloureuse dépression impliquant les mots « virilité » « bafouée » et « maman ! ». Mais qu’importe ! Ben pouvait très bien être remplacé, et c’est à VOUS qu’incombe le devoir de prendre sa place pour les fameux essayages de la collection Automne/Hiver de votre cher référent. Etrangement - ou pas ? -, les candidats ne s’étaient pas vraiment bousculés au portillon, ce qui avait grandement chagriné Andreas. Mais Andreas est intelligent. Andreas est fourbe. Et surtout, Andreas a une imagination débordante.

Retour au présent. Habillé d’une magnifique chemise blanche à jabot - sous cette chaleur, c’est inhumain ! - et rose entre les dents, le célèbre Coordinateur attendait ses élèves. Anciens et nouveaux avaient été convoqués, pour une soirée de plaisir, de guerre, et de compétition. Enfin… Dans les faits, le Professeur avait simplement demandé à ses Voltali de rappliquer pour une « surprise », ce qu’ils s’étaient senti obligés de faire - Orren Losvrôk veillant au grain, malgré ses soupirs répétés -. Une fois que toute l’équipe fut réunie, Andreas fit une entrée spectaculaire sur les devants de la scène, à grands renforts de canons à confettis, de fumée colorée, et de Smeagol jetant des poignées de pétales sur son chemin.

- Mes cheeeeers élèves ! C’est aujourd’hui une joie de vous avoir avec moi ! Je suis teeeellement heureux et ému que vous ayez répondu si nombreux à mon appel. Pour accueillir comme il se doit nos très chers nouveaux élèves, j’ai décidé d’organiser un petit jeu que j’adoooooore. Histoire de s’amuser et de raviver votre esprit de compétition avant la rentrée. J’ai nommééé… le fantastique... Jeu des Voleurs et Policiers !

Smeagol tira sur une ficelle et une explosion détonna derrière son dresseur, aspergeant les élèves d’une pluie de minuscules paillettes.

- Mais qu’est-ce, me diriez-vous ? Pfu, cela se voit bien que vous ne venez pas de la belle Kalos, si vous n’avez jamais entendu parler de ce jeu. Le principe est simple, cependant. Une équipe de Policiers doit capturer une équipe de Voleurs, qui feront tout pour leur échapper. Les Voleurs gagnent la partie si, à la fin du temps imparti, ils n’ont pas tous été attrapés. Vous avez le droit d’utiliser vos Pokémon, de créer des alliances, etc etc. Pour qu’un Policier capture un Voleur, c’est simple : comme au jeu du Loup, il doit simplement le toucher. Mais trêve de bavardages ! Parce que le rôle de Policier n’est pas toujours évident à jouer, j’ai déjà trouvé mes volontaires pour ça. Et le chef des Policiers sera…

Il enleva sa chemise et son pantalon façon chippendale et tous purent découvrir avec un mélange d’amusement et de dégoût, la tenue de Policier qu’il revêtait en dessous. Attrapant un képi habilement dissimulé derrière lui pour le poser sur sa tête, Andreas fit un clin d’œil à l’audience. Certains chuchotèrent qu’Andreas avait sûrement pris ce rôle pour le déguisement, mais leurs babillages furent rapidement étouffés par un Smeagol qui venait leur distribuer des papiers cartonnés, regard réprobateur en bonus.

- Moi ! Attention à vos fesses, huhuhu. Pour ajouter du piment, un rôle de Traître a été inclus à la partie. Les Traîtres seront de mèche avec les Policiers, et se fondront parmi les Voleurs pour tenter de les envoyer en Prison. Tout est expliqué sur la fiche de règles que Smeagol vous distribue, mais pour faire simple : vous tirerez chacun un papier qui vous donnera votre rôle, ainsi que deux actions. Ces actions sont à faire faire à vos camarades, qu’ils soient Traîtres ou Voleurs. Si l’action est complétée, vous pouvez envoyer le camarade visé en Prison ! Pour cela, vous devrez le chuchoter à l’oreillette pour que votre Arbitre le sache et désigne le futur Prisonnier. Mais veillez à rester discret si vous ne voulez pas griller votre couverture ! Un Voleur ou un Traître en Prison a une chance sur trois d’en sortir dès que mon horloge réglée aléatoirement le décide. Si un Traître a pu faire faire son action à un autre joueur, quel qu’il soit, il aura plus de chance de sortir de la Prison une fois qu’il y sera. Ça paraît peut-être un peu compliqué comme ça, mais tout est expliqué sur vos fiches. Et puis, l’Arbitre sera devant la Prison, donc il pourra vous guider à ce moment-là. En parlant de Prison, je vous la présente…

Il désigna derrière lui, un immense rectangle délimité par des rondins de bois que n’importe qui pouvait enjamber pour sortir.

- Pour sortir de là, plusieurs solutions : en avoir l’autorisation par l’Arbitre, ou se faire délivrer par un autre camarade. Pour cela, il suffit de se faire toucher n’importe quelle partie du corps. Attention néanmoins ! Car le chef des Policiers surveillera la Prison ! Bon. Maintenant que tout est clair, je vais désigner l’Arbitre parmi vous !

Il agita ses doigts devant un grand aquarium rond en verre posé devant lui, et qui contenait de nombreux petits papiers. Façon Hunger Games.

- Et le gagnant est… Oh ! Magnifique ! Albaaaaaaaan Abernatyyyyy !

Grognement de la part de l’intéressé, qui, dépité, alla rejoindre Andreas à ses côtés. Il fut aussitôt affublé d’une casquette « Arbitre », d’un sifflet et d’un mégaphone. Joie.

- Maintenant que tout est décidé, venez tirer chacun votre petit papier. Et prenez avec vous une oreillette ! Quand tout le monde aura son rôle, vous pourrez commencer à courir dans la forêt pour vous y cacher. Les Policiers resteront avec moi et ne seront envoyés qu’après 15 minutes. Une belle avance pour vous, non ! Ah et pour reconnaître les Policiers…

Andreas les fit venir avec lui d’une main, et leur colla à tous un képi et une matraque. Avec horreur, les élèves purent constater que le groupe des Policiers était composé des élèves les plus fayots du Dortoir, ainsi que d’une collection de Pokémon divers et variés, mais déterminés à vous en faire baver. Avec surprise, vous constatez également que certains de vos Pokémon se seront d’eux-mêmes associés à Andreas ! Trahison !

Alban Abernaty - que tous plaignaient silencieusement - porta le mégaphone à ses lèvres. Puis, avec une conviction et une joie de vivre effarante, il annonça le début de la partie.

- Hem… J’annonce donc le jeu… ouvert.

Et puisse le sort vous être favorable !

***
Récapitulatif des règles du jeu :
Voleurs : doivent fuir les Policiers
Policiers : doivent attraper les Voleurs
Traîtres : se mêlent aux Voleurs mais sont de mèche avec les Policiers
Arbitre : gère le jeu
Durée : 4 semaines

Dans la forêt de Touga, un groupe de Voleurs tente d’échapper aux griffes des Policiers, qui feront tout pour les retrouver. Parmi ces Voleurs, quelques Traîtres se cachent et donnent des informations en temps réel aux Policiers pour les aider à pister les malfrats.
Le jeu dure quatre heures. Si au bout de ces quatre heures, il reste un seul Voleur ou plus, l’équipe des Voleurs est désignée gagnante. Si au contraire les Voleurs ont tous été capturés, l’équipe des Policiers et des Traîtres sera victorieuse.

En début de partie, chaque joueur reçoit un petit papier lui indiquant une action facile et une action difficile à faire faire à un autre joueur.
Si un Traître parvient à faire faire l’action à un joueur, ce dernier rejoint automatiquement la Prison.
Si un Voleur parvient à faire faire l’action à un joueur, il aura plus de chance de sortir de Prison une fois qu’il y sera (1D2).
Chaque joueur porte une oreillette lui permettant de communiquer avec l’Arbitre, qui annoncera les Prisonniers.

Traîtres et Voleurs peuvent rejoindre la Prison. Un 1D3 est lancé pour décider de la sortie ou non du joueur. Chaque fois que le Prisonnier poste, le dé est lancé.
Les Voleurs peuvent également tenter de délivrer un camarade en le touchant quand ce dernier est en Prison. Attention néanmoins, car Andreas veille. Si vous voulez tenter la libération d’un ami, un 1D2 est lancé et vous aurez soit réussite, soit échec. L’échec se soldera par votre propre capture.

HRP : vos rôles et actions vous ont été envoyées par MP. A chaque action réalisée, envoyez-moi un MP et j’annoncerai les victimes dans le topic.

Règles additionnelles :
Chaque joueur doit rester avec au moins deux autres joueurs. Si ce n’est pas le cas, il a une chance sur deux de voir débouler Deus ex Andreas qui l’enverra en Prison
Un Voleur ne postant pas assez régulièrement finira systématiquement en Prison (mais sera averti par MP avant)
Les RPs doivent obligatoirement faire 300 mots minimum, et 700 mots maximum (hors votre premier post dans le topic, qui peut être plus long si vous le souhaitez)
Vous pouvez chacun utiliser deux Pokémon maximum. Si vous le souhaitez, vos autres Pokémon peuvent faire partie des Policiers
Il est interdit de révéler son rôle ou celui d’un autre joueur
Bon jeu !


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3557-alban-abernaty-le-ciel-se-nourrit-d-ailes http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3559-alban-abernaty-voltali
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 17 ans
Niveau : 66
Jetons : 2612
Points d'Expériences : 2402

MessageSujet: Re: Le Voleur, le Policier et le Traître [Commun Voltali]   Lun 1 Aoû - 12:15

Ginji Labelvi
     rp commun Voltali



« Le Voleur, le Policier, et le Traître »


Un ninja doit toujours être prêt à passer à l'action.

M-m-m-m-mais je ne suis pas prêt, môa ! C'est quoi cet histoire de rassemblement en mode full yolo ?! Mon petit cerveau est tout perturbé ! J'avais prévu plein de trucs aujourd'hui, môa ! Mes plans sont tout chamboulés... RIP la sortie au restaurant, le pique-nique, la préparation de cookies et  la dégustation de produits de Touga, j'imagine...

J'espère simplement qu'Andreas ne nous a pas convoqué pour servir de mannequin vivant. Déjà que je ne suis plus en colocation avec Loan pour toute la durée des vacances, si c'est pour me retrouver habillé par notre référent... Je me souviens encore des tuniques qu'il nous avait filé l'an dernier, au moment de servir sur la plage pour financer un feu d'artifice. C'était... Euh... Partiuclier ? Remarquez, je m'étais bien amusé, au final ! D'ailleurs, je devrai peut-être réessayer de faire mon fameux Cocktail Magnéti... Ok, je rajoute la préparation de boisson à la liste des activités à faire !... Mais pour demain, du coup, car notre excentrique référent a des projets radicalement différents pour la journée.

Un jeu ? Oooooh, c'est cool, ça ! Môa j'approuve, jouer c'est rigolo, ce qui est rigolo est fun, et ce qui est fun est cool. Et j'aime ce qui est cool. Ce qui explique pourquoi je répète quatre fois le mot cool en cinq phrases. La façon dont je finis par monologuer n'est pas vachement cool, par contre.

Malencontreusement, à mes côtés, se trouvent deux de mes Pokémons les moins disposés à "s'amuser". Non parce que, entre Harissa qui ne tire son plaisir que de la souffrance d'autrui, et Zelf qui a un véritable comportement de cochon depuis son évolution, je ne suis pas sûr qu'on ait tous la même définition du mot "s'amuser". Question existentielle : le "s' " de  "s'amuser, ça compte comme un mot ou pas?

Mais ce n'est pas grave ! Je vais les motiver, et on va tous bien s'amuser ! Pas vrai ? Alors soyez gentils, arrêtez de me jeter des regards noirs sous prétexte que vous n'approuvez pas cette activité surprise, et mettez-y un peu du votre !

Smeagol commence à distribuer des papiers, sur lesquels sont marquées les règles. Je les lis rapidement, tandis qu'Andreas termine ses propres explications, avant de finalement désigner Alban comme arbitre. Je fais une petite grimace, déçu par cette nouvelle. Il ne pourra pas participer au jeu avec nous ! C'est dommage ! Mais bon, 'fallait bien que quelqu'un s'y colle, je suppose. Le Voltali -avec cette enthousiasme qui lui est propre-, déclare les jeux ouverts, et je suis un des premiers à me précipiter sur les papiers pour tirer mon rôle, ainsi qu'une oreillette. Si j'ai bien compris, peu importe ce que je vais tirer, dans tous les cas, je serai affiché aux yeux des autres comme étant un voleur... A savoir si j'en serai réellement un, ou un traître !

Le papier tiré, j'incite aussitôt ma Emolga et mon Lainergie à me suivre en direction des habitations. Nous devons nous préparer comme il se doit ! Arrivés en zone C, nous traversons l'igloo qui se dresse au milieu du salon de notre hutte, et nous dirigeons vers notre chambre, où je commence à fouiller dans mes affaires sous le regard ennuyé de mes deux complices. Voyons voir, où est-elle ? Je suis sûr de l'avoir emmené avec môa... Je savais qu'elle me resservirait un jour l'autre ! Hmm... Ah ! Trouvé !

Victorieux, je tire une tenue bien précise de ma pile de vêtement, ainsi que deux bandeaux noirs que je donne à mes Pokémons. Je troque mes habits actuels contre ceux que je viens de tirer, noue les bandeaux autour de la tête de mes Pokémons, et, avec un air solennel, prends une pose digne d'un...

« -... NINJA. »

Harissa facepalm. Mais trêve d'égarement ! J'attrape ma Emolga et la pose sur mon épaule, puis invite Zelf à nous suivre dehors. Nous devons vite retrouver les autres et nous mêler dans la foule... Et en tant que ninja, je ne faillirai pas à ma mission !

BIM, moins de 700 mots !... Wait, avec ce texte, je les dépasse ;w;

@Eques sur Never-utopia.

_________________



« Je... Je ne suis plus sûr de rien, en fait. »

Merci Môman Callie!

Diancie Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t780-c-est-par-la-la-sortie-oups-je-suis-alle-trop-vite http://pokemoncommunity.forumactif.org/t799-ginji-labelvi-voltali
 Scientifique Chercheur Pkmn
avatar
Scientifique Chercheur Pkmn
Région d'origine : Hoenn
Âge : 15
Niveau : 33
Jetons : 1701
Points d'Expériences : 973

MessageSujet: Re: Le Voleur, le Policier et le Traître [Commun Voltali]   Lun 1 Aoû - 16:37

Un transat, un cocktail, du soleil et de jolie fille que demande le peuple. Je suis allongé à admirer les filles passer. Ah c'est vraiment génial les vacances. Certaines me font des petits signes, auquel je réponds timidement. Une vient me voir et m'invite à danser. Charmer par cette fille j'accepte volontiers et laisse Terry bronzer. La piste s'enflamme rapidement. Nous dansons au rtyhme de la musique nous somme de plus en plus proches, nos lèvres se frôlent jusqu'à ce moment fatidique où...

-T'es un Volta toi non? Alors grouille notre référent veut nous voir.

-Tu vois pas que je suis occupé là?

-Elle peut attendre alors magne toi!

Je regarde ma partenaire de danse qui me fait signe d'y aller. Je l'embrasse rapidement et m'enfuis prestement vers ce rendez-vous imprévu Terry sous le bras. Ils peuvent pas me lâcher la grappe 5min j'ai faillit conclure avec cette fille. J'espère que je la reverrais, je n'ai ni son numéro de téléphone, ni son adresse, bien qu'elle ressemble à une locale, ni même son nom et inversement pour elle. Bref je vais au lieux indiqué par mon volta-guide. Un type portant une chemise longue fait son apparition. Le fou une chemise longue en été à Touga. Tout les élèves présents dont de mon avis vu leur tête inquiète. En fait il s'agit de notre réfèrent de dortoir. Un frisson me parcours le long du dos. Il explique que l'on va participer à un jeu. Ok moi je me tire retrouver ma partenaire de danse alors. Je commence à repartir lorsqu'un gars m'alpague.

-Les nouveaux vous restez.

-Quoi je suis obligé?!

Ma voix est monté dans les aigus sous la surprise. La mort dans l'âme je reste et écoute les règles alors que beaucoup d'élève me regarde. Terry me comprends et saute dans mes bras pour me calmer. Enfin un élève est tiré au sort pour faire l'arbitre un gars du nom de Alban. Je connais presque personne donc Alban là comme ça au débauché ça me dit rien. Il à l'air plus dépité que moi ce qui procure un réel soulagement. Le moment de tiré les papiers est arrivés et on me pousse pour que j'avance j'ai vraiment pas envie. Je tire mon papier et le déplie. Donc je suis un ***** et je dois faire ça donc. Alban lance le jeu. J'ai tellement pas envie de le faire que je vais dans la forêt avec dépit et traîne les pieds. Je trouve un coin sombre tranquille et m'assoit en boule. Je peux voir la sortie de la forêt et Terry se recroqueville aussi sur lui nous laissant disparaître dans la nature tel des ombres la nuit.


Dernière édition par Logan Atkinson le Mar 9 Aoû - 8:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5236-372-logan-atkinson-voltali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5255-logan-atkinson-voltali-t-card
 Pokéathlète Coach
avatar
Pokéathlète Coach
Région d'origine : Hoenn
Âge : 17 ans
Niveau : 65
Jetons : 16275
Points d'Expériences : 2272

MessageSujet: Re: Le Voleur, le Policier et le Traître [Commun Voltali]   Lun 1 Aoû - 22:26




Le Voleur, le Policier et le Traître
RP Commun Voltali

Ô comme cette soirée était belle, et ô comme tu te languissais de ce qui allait se produire. Sous le jour qui déclinait, Touga revêtait un couvert de conte féérique. La scène était parsemée de roses, de paillettes, de lumière et d’étincelles… et tout cela grâce à ton idole suprême, évidemment ! Ah Andreas Hearnett… Voilà un être humain que tu admirais et que tu respectais, cela ne faisait aucun doute. Sous la douce lumière qui auréolait tout son être d’un voile de magnificence, tu ne pouvais t’empêcher de le trouver incroyablement séduisant. Et puis, quelle éloquence il avait ! Agitant ses bras pour ponctuer son discours d’une caresse visuelle, le Coordinateur expliquait ses objectifs à cette masse d’adolescents pré pubères et boutonneux qui ne méritaient pas ses paroles. Mais soit ! Stentor, ton serviteur - bien nommé Alban -, était présent dans la foule et tu lui en étais secrètement reconnaissant. Le bougre avait tellement voyagé au cours des semaines passées que tu avais poussé un soupir de soulagement lorsque la convocation d’Andreas était tombée. Aurais-tu supporté de rater un discours de ce cher Heartnett ? Bien évidemment que non.

Et, mon cher Hélios, tu écoutais attentivement les paroles du bellâtre couler comme du miel dans tes doux orifices auditoires. De ce que tu en avais compris - tu avais peut-être manqué deux ou trois détails, perdu dans l’admiration du costume d’Andreas que tu étais -, ces abrutis d’élèves allaient disputer un jeu. Trois camps, trois rôles. Policiers, Voleurs et Traîtres. Les yeux mauvais, tu regardas autour de toi tes potentiels rivaux. Andreas Hearnett étant le chef des Policiers, il était inconcevable que tu sois son ennemi, quel que soit le rôle de ton servit- heu… dresseur. Mais malheureusement pour toi, les Policiers avaient déjà été choisis. Et certains même parmi les Pokémon d’autres Voltali. Disgrâce ! Comment le Coordinateur avait-il pu te trahir ainsi ? Tout cela était sûrement du fait de Stentor ; à force de courir partout, Andreas Heartnett avait fini par le compter comme mort. C’était la seule explication au fait que toi, Hélios, Larveyette parmi les Larveyette, n’avais pas reçu d’invitation à rejoindre les rangs des Policiers. Après tout, il ne pouvait pas en être autrement. Te remettre en question ? Jamais !

Alors que la foule commençait à s’enthousiasmer et que Stentor était tiré au sort pour être Arbitre - tant mieux, il ne te forcerait pas à être dans son équipe -, tu regardais avec attention le défilé d’adolescents. Chacun se précipitait pour tirer un petit papier et récupérer ces oreillettes. Toi Hélios, ton rôle était tout tracé. Faute de pouvoir être Policier, tu serais un Traître. Mais pas un Traître conventionnel, oh ça non ! Tu serais ce Pokémon qui aide les Policiers dans l’ombre. Celui qui attaque les autres joueurs en cachette. Ta fourberie et ton talent te seraient évidemment utiles ! Qui de mieux pour berner ces cerveaux creux, qu’un acteur de renom ? Personne, mon général ! Et, alors que Stentor te regardait partir en essayant de te demander où tu allais, tu disparus dans la nuit. Un scintillement plus tard, et voilà que tu t’étais éclipsé.

Le soleil était bas dans le ciel mais il y avait encore une visibilité suffisante pour que tes billes d’obsidiennes y voient comme en plein jour. A pas furtifs, tu guettais les mouvements autour de toi. Les élèves s’étaient éclipsés dès le début du jeu, il y a de cela à peine deux minutes. Toi tu étais resté à observer près de Stentor avant de t’engouffrer dans la forêt et de te jeter dans la bataille. Nul ne servait de se précipiter, après tout ! Tes mandibules étaient prêtes pour cracher des filets de soie sur quiconque se présenterait sur ton chemin. Mais avant, il te fallait un plan. Car plus tu t’attirerais la confiance des autres joueurs, et plus ils te mèneraient vers d’autres joueurs ! C’était bête à dire, mais tu avais besoin de ces idiots pour aller loin dans le jeu. Alors, tu continuas de marcher à la recherche d’une victime… Jusqu’à ce que…

Un bruit te fit te retourner, et tu agitas la pâte pour attirer l’attention.

HRP : Résumé des événements
- Hélios (Larveyette d'Alban) décide de quitter son dresseur pour participer de lui-même et aider l'équipe des Policiers en se faisant passer pour un gentil Pokémon inoffensif
- Il s'engouffre seul dans la forêt pour trouver un groupe d'élève dans lequel se dissimuler
- Il entend un bruit et attire l'attention de l'élève ou du groupe d'élève
- Vous êtes libres de jouer l'élève/les élèves qui le trouvent


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3557-alban-abernaty-le-ciel-se-nourrit-d-ailes http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3559-alban-abernaty-voltali
 Topdresseur Ranger
avatar
Topdresseur Ranger
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 15
Niveau : 10
Jetons : 1613
Points d'Expériences : 304

MessageSujet: Re: Le Voleur, le Policier et le Traître [Commun Voltali]   Mar 2 Aoû - 17:08


Leype déprime toujours depuis que son frère est mort, come on mec, ça fait combien d’années maintenant ? Dès fois j’en ai vraiment marre d’être son narrateur vous savez. Je décris un type normal qui se comporte banalement. Le plus énervant c’est que son personnage est intéressant car il se comporte avec une cohésion inadéquate. En théorie un type qui décide de jouer au chevalier pour respecter la volonté d’un défunt c’est assez déjanté… mais pas lui. Il a adapté la chevalerie pour la rendre contemporaine. J’aurais pu hériter d’un fou des duels avec une vie remplie de combat et de défis, non. Il aurait pu essayer de parler dans une langue si vieille qu’il en aurait été comique et si romantique que ses « princesses » se seraient moquées de lui, non. Il gâche tout ce que j’espère avoir.

Un autre exemple, il est complètement timbré, ça aurait été drôle de voir le petit truc télépathe essayait de dialoguer avec son esprit complètement tourmenté et non. Il est tellement bizarre qu’il a segmenté son cerveau en une sorte de petite fée ridicule qui lui parle et c’est elle qui reçoit les communications du tarsal… Comme s’il avait posé un filtre sur sa folie. Bien que ce soit tordu au final le rendu est terne et juste chiant à décrire.

Du coup l’écrivain qui m’a inventé comme narrateur se retrouve obligé de faire des introductions avec moi qui me plaint pour expliquer en début de rp à tout le monde que le petit chevalier est pas très bien dans sa tête… Je vous ai déjà parlé à quel point mon créateur est tout aussi peu intéressant ?

La narration reprit sur Leype, l’écrivain censurant ainsi le narrateur.

Le chevalier décida de suivre le premier voleur qu’il vit partir après avoir découvert son propre rôle, voleur. Ou tout du moins c’est ce qu’il devait déclarer. Ce dernier se dirige vers sa hutte, se disant qu’il vaut mieux espionner pour savoir si ce dernier est un voleur ou un traitre. Leype n’a aucun mal à distinguer l’action quand ce dernier commence à se changer… tout chevalier pratique le voyeurisme un jour dans sa carrière.

Le blondinet libère son Elecsprint et lui donne des directives très précises, allé chercher sa tenue noire. Quand il reporte son attention sur le voleur, il découvre avec surprise que ce dernier s’est habillé en Ninja. S’il cherche si désespérément à se cacher, il doit être un voleur. A plus ample réflexion, on ne peut pas vraiment dire que cette tenue le rend discret.

... NINJA.


Leype s’apprêtait à rejoindre son compagnon voleur quand ce dernier cria ninja et sortit de sa hutte trouvant un Leype tout de vert vêtu.

Vaut mieux crier NINJA que le nom de ses attaques tu me diras… Moi c’est Leype, voleur depuis quelques minutes, si tu peux utiliser des techniques de Ninjutsu pour me faire disparaître avec toi, je suis preneur <3


Un grand sourire, une tentative d’humour, un regard brûlant de passion pour conclure sa réplique, on n’en fait jamais assez.


_________________


Leype et ses compagnons


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4306-305-leype-altmile-voltali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4404-leype-altmile-voltali
 Coordinateur Performer
avatar
Coordinateur Performer
Région d'origine : Hoenn
Âge : 15 ans
Niveau : 18
Jetons : 3173
Points d'Expériences : 303

MessageSujet: Re: Le Voleur, le Policier et le Traître [Commun Voltali]   Mer 3 Aoû - 21:19


Pas de chance!









Aaaah, encore une belle journée s'annonçait. Il était temps pour Moka et moi de tester de nouveaux combos. Mes capacités devaient encore s'améliorer tandis que mon Tarsal souhaitait apprendre de nouvelles choses. Nous étions donc partis pour un entraînement au bord du lac, près de notre hutte afin d'y passer la journée. Mais nous étions bien loin de nous douter de ce qui allait nous arriver. Naïfs que nous sommes.
Car alors que nous commencions à peine à nous entraîner, nous fûmes interrompus par notre référent de dortoir. Andreas Heartnett, une personne que j'admirais pas mal et que je cotoyais au quotidien depuis mon arrivée sur Lansat, légèrement excentrique, il était quelqu'un à qui je demandais conseil en période de difficultés. Cependant, cette fois-ci, ce n'était pas moi qui l'avait appellé, oh non. Notre magnifique référent tenait à organiser un jeu.

Un jeu où tout les Voltalis présents se devaient de participer, pour notre bien. (Essayer de refuser quelque chose à Heartnett pouvait se révéler dangereux...) Nous étions donc rassemblés dans la forêt limitrophe au village de Touga. Cette forêt, avec son climat tropical était habitée par bon nombre d'insectes, mais ils étaient tous dans leur petit coin à faire leurs propres affaires, nous n'étions donc pas embêtés par les sales bêtes.
Comme à son habitude, notre dortoir était assez agité, nous tenons à notre réputation tout de même! Je blaguais un peu avec quelques personnes en attendant que notre référent ne se sente prêt à expliquer son petit jeu. Celui-ci regardait aux alentours histoire de vérifier que tout le monde était là et que personne ne tentait de s'enfuir. Smeagol faisait de même, couvrant les parties que le professeur ne couvraient pas.

Quelques minutes plus tard, Andreas décida enfin de s'adresser à nous plutôt que de regarder l'épais manteau de végétation. Nous eûmes enfin des explications sur les raisons de notre présence ici, raisons qui se révèlent... Comment dire... Peu encourageantes. En effet, Andreas avait décidé d'organiser un jeu des Voleurs & Policiers. A sa manière. J'entendis quelques personnes commencer à souffler de soulagement, tandis que d'autres montraient des têtes plus... Angoissées. Il est vrai qu'il était étrange de la part d'Heartnett de nous faire participer à un petit jeu, mais bon, l'intention était agréable alors autant en profiter.
Les régles expliquées, il fallait maintenant passer à la distribution des rôles. Notre référent changea de tenue instantanément pour se transformer en un Policier. Ou pire... En le Chef de policiers. Arg...  Cependant, en tant qu'arbitre, une personne dont le nom m'était familier avait été choisie... Alban Abernaty? Quelque chose me disait qu'il venait de Cimetronelle, comme moi, mais rien de plus, pourtant je pensais que quelque chose de spécial s'était passé. Bref, il serait donc l'Arbitre pour cette partie.

Finalement, le professeur choisit lui-même parmi tout le monde les policiers, qu'il affubla de képis et de sifflets. Au moins, ils seraient plus facile à capter que les Traîtres, ces petits coquins qui se mettraient dans des groupes de Voleurs pour les capturer. Ce jeu était étrangement pas du tout en la faveur des Voleurs. Mais je ne le dis pas à voix haute. Hors de question de me faire remarquer.
Pour savoir si nous étions voleurs ou traîtres, il fallait alors tirer un petit papier, qui nous décrirait ce que l'on aurait à faire. Lorsque ce fut à mon tour, je pris le papier que je dépliais soigneusement à l'abri des regards indiscrets. Hors de question que n'importe sache ce que j'étais. Mon expression changea en raccord avec ce que je pensais de mon rôle, avec un petit peu de sourire en plus dû à l'écriture fofolle de notre professeur.

Une fois le jeu lancé, je m'éloignais en courant de la zone de départ, nous avions 15 minutes, mieux valait ne pas se louper. Une ombre devant moi se fit plus précise, et je reconnu mon préfet une fois à son niveau.

-Salut préfet! Dis moi, y'a de la place dans ton bus de cachette? Je suis seul et j'aimerais pas me faire débouler dessus par des policiers.








RESUME:
 

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5109-355-let-s-perform-everyone-o-elio-nagashi-voltali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5123-elio-nagashi-voltali
 Pokéathlète Coach
avatar
Pokéathlète Coach
Région d'origine : Hoenn
Âge : 17 ans
Niveau : 65
Jetons : 16275
Points d'Expériences : 2272

MessageSujet: Re: Le Voleur, le Policier et le Traître [Commun Voltali]   Mer 3 Aoû - 22:13




Le Voleur, le Policier et le Traître
RP Commun Voltali

Le jeu avait démarré depuis quelques minutes déjà, et Alban avait assisté, impuissant, au départ de tous ses amis. La tuile. Être coincé ici avec Andreas Hearnett ne l’enchantait guère. Surtout lorsque ce dernier insistait toutes les trente secondes pour lui faire enfiler moult déguisements - à croire qu’il s’ennuyait -. Lâchant un soupir d’exaspération, Alban fixa son oreillette et attendit. Il ne savait pas trop comment il allait gérer son rôle, mais il allait devoir se débrouiller d’une façon ou d’une autre. En face de lui, à la bordure de la forêt, le groupe des Policiers était déployé, prêt à partir dès son top départ. Alban n’avait même pas envie d’essayer d’aller leur parler, tellement ils avaient tous l’air d’être avides de victoire. Mieux valait les laisser se concentrer et se préoccuper de son propre cas… à savoir comment refuser poliment cette jupette en tulle que son référent agitait devant lui ?

- Allez Albaaaan, juste celle-ci. Je t’ai vu au Défilé du Mode, tu étais si glamouuuuur !
- Je heu… pouvez-vous ne plus parler de ça, Professeur Hearnett ? Ce n’était pas le meilleur souvenir de ma vie.
- Allons, tu étais pourtant si mignonne dans ta robe ! C’était une confection de ton Larveyette, hein ? Tiens d’ailleurs, en parlant de ça… Ce n’est pas lui qui se fait la malle, là ?
- … ?!

Alban tourna la tête vers la direction que lui désignait Hearnett, et faillit s’étouffer en voyant Hélios s’engouffrer l’air de rien dans la forêt. L’idiot !!! Qu’est-ce qu’il faisait ? N’avait-il pas compris qu’Alban ne pouvait pas aller le chercher ?!

- Héli- commença Alban, avant de s’interrompre.

Ce stupide Larveyette était bien trop loin pour qu’il puisse l’entendre. Bah. Un de ses amis le trouverait bien, non ? Nolan le reconnaîtrait probablement… Et puis sinon… Hélios reviendrait lorsqu’il aurait faim. Haussant les épaules, le jeune Coach écouta les babillages incessants d’Andreas quant aux différentes prestations du défilé - dont il n’avait absolument rien à faire -.

- Ah mais j’y pense, je ne t’ai pas montré ça. Huhuhu, où avais-je la tête ?

Réticent à l’idée que le Coordinateur lui montre « ça » - il avait déjà la culotte d’Ace. Il n’avait pas envie de voir le slip kangourou top tendance d’Andreas -, Alban fut néanmoins surpris lorsqu’il eut un ordinateur portable entre les bras. Sur l’écran, de nombreux carrés montrant différents angles de vue de zones de la forêt s’étalaient en un patchwork miniature. Wow. Des caméras de surveillance. Voilà qui risquait d’être plus pratique. Et plus amusant, également. Car suivre uniquement à l’oral les commentaires de ses camarades qui s’amusent, très peu pour lui. Avec ça… il allait pouvoir assister à toutes les scènes.

- Génial, n’est-ce pas ? Oh et d’ailleurs, c’est mou du gras, tout ça. Et si on annonçait une petite sanction, histoire de les faire se bouger un peu plus ? Comme hm… Oh mais oui ! L’équipe perdante devra participer à mes séances d’essayages et être mes cobayes durant touuut un mois. Qu’en dis-tu, Alban ?

Le sang du châtain se glaça. L’expression d’Hearnett était flippante. Vraiment trop flippante.

- Je… je pense que ce n’est pas une très bonne idée, sachant qu-

Une main parfaitement manucurée se posa sur son épaule. Le visage d’Andreas vint presque se coller au sien. Le sourire qu’il arborait n’avait rien de rassurant.

- C’est au contraire une. très. bonne. idée. N’est-ce pas ? Si bonne que tu devrais l’annoncer à tes petits camarades.

Andreas tapota sur son oreillette, tout sourire. Ok. Alban était mort dans tous les cas. S’il n’écoutait pas Andreas, il s’attirerait ses foudres. Si au contraire il faisait ce qu’il voulait… tout le dortoir allait lui en vouloir. La stratégie était donc de choisir le plan le moins risqué.

- *Krrrtchhhkrrrchh* Ici l’Arbitre. Vous m’entendez ? Notre référent a décidé que, étant donné votre départ lent, il y aurait une sanction pour l’équipe perdante. Tous les membres de cette dernière seront… condamnés à jouer les mannequins et faire des essayages pour lui. L’équipe des Policiers sera lâchée d’ici 7 minutes. Bon courage.

Il coupa la communication. Et pria pour ses camarades.

HRP : Déroulement des événements
- Alban se fait embêter par Andreas, qui veut absolument le déguiser
- Il assiste au départ de son Larveyette, Hélios, et se dit qu'il reviendra bien quand il aura faim
- Il apprend l'existence des caméras de surveillance, qui lui permettront de suivre le jeu
- Trouvant que le jeu démarre trop lentement, Andreas en profite pour parler de sa sanction
- Alban annonce la sanction à l'oreillette, et prie pour ses camarades


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3557-alban-abernaty-le-ciel-se-nourrit-d-ailes http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3559-alban-abernaty-voltali
 Scientifique Chercheur Pkmn
avatar
Scientifique Chercheur Pkmn
Région d'origine : Hoenn
Âge : 15
Niveau : 33
Jetons : 1701
Points d'Expériences : 973

MessageSujet: Re: Le Voleur, le Policier et le Traître [Commun Voltali]   Mer 3 Aoû - 22:38

Ma position de fœtus dure depuis déjà longtemps, trop longtemps je me relève pour éviter les crampes et aperçois un type habillé en ninja. Un original encore. Des bruits de pas approche et je reviens à ma position de fœtus pour ne pas attirer l'attention le maître mot de ce jeu est camouflage. Mais qu'Est-ce que je fous. J'ai pas que ça à faire, jouer c'est sympa mais faut le bon moment et pour moi ça ne pouvait pas tomber bien plus mal que ça. Enfin dans mon désarroi Terry est avec moi c'est déjà ça de gagner. Bon pendant que le reste des voltas, enfin des gens qui courent, fuient la scène. Je pense que je vais partir d'ici. Trop de passage. C'est pas bon.

Je marche tranquillement en sifflotant dans les bois en m'enfonçant d'avantage dans cet amas de verdure. Plus personne enfin seul. Je vais pouvoir penser en paix. Enfin libre. Des petits bruits de pas se font entendre. J'ai été suivi par quelqu'un. Je n'aime pas être suivi dans l'ombre d'une forêt car ce peut être n'importe quoi. Dans les journaux ils parlent de plusieurs tueurs en série qui se cache dans les bois pour attaquer les inconscients dans mon genre. Je sais que je suis irrésistible mais je suis hétéro désolé les tueurs. Je rigole intérieurement à ma propre blague. Je me fais pitié tout seul, j'ai besoin de l'aide de personne. Terry mâchouille de l'herbe et n'a pas l'air inquiet de savoir qu'on est suivis.

- *Krrrtchhhkrrrchh* Ici l’Arbitre. Vous m’entendez ? Notre référent a décidé que, étant donné votre départ lent, il y aurait une sanction pour l’équipe perdante. Tous les membres de cette dernière seront… condamnés à jouer les mannequins et faire des essayages pour lui. L’équipe des Policiers sera lâchée d’ici 7 minutes. Bon courage

Une sanction ? Essayer des habits ? Baah c'est pas la fin du monde. Je vais pas me bouger le cul plus que ça. C'est sur. Soudain un gigantesque brouhaha sortit des entrailles de la forêt. On dirait des bruits de pas... humains ?! Je veux en avoir le cœur net. Je grimpe donc sur un arbre pour voir la situation. En effet la majorité des gens présents se bousculent et se précipitent avec une tête blanche. Comme si le diable les coursent. Impensable. La chose qui me suivait sort aussi de sa cachette comme terrorisé. Il sait ce qu'il se passe. J'en suis sûr.

-Hé ! Toi en bas ! Il se passe quoi ?

Pas de réponse préférant fuir au premier abord. Il est déjà loin. Je descends de mon perchoir et vois une mer de personne déferler dans ma direction avec la même tête. Ils savent tous ce qu'il ce passe. Impossible de les arrêter. Le tsunami est passé et j'y comprends que dalle. Un dernier froussard arrive. C'est le ninja. Tant pis pour lui mais je veux savoir. Je bondis sur lui et le plaque au sol, dans une flaque de boue.

-Déjà désolé pour la flaque ce n'était pas voulu. Ensuite tu vas me dire pourquoi vous avez tous peur comme ça ? Sinon je te maintiens au sol jusqu'à l'arrivée des autorités dont tu as si peur. Et on ira tout les deux en prison . D'accord ?

Mon ton est menaçant, je suis navré de paraître comme cela à ses yeux mais j'ai le droit de savoir. Tant pis si je dois faire peur à quelqu'un.

Resumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5236-372-logan-atkinson-voltali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5255-logan-atkinson-voltali-t-card
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 17 ans
Niveau : 66
Jetons : 2612
Points d'Expériences : 2402

MessageSujet: Re: Le Voleur, le Policier et le Traître [Commun Voltali]   Ven 5 Aoû - 15:32

Ginji Labelvi
     rp commun Voltali



« Le Voleur, le Policier, et le Traître »


Un ninja ne doit faire confiance qu'à lui-même.

Surtout si c'est un ninja voleur recherché par la police. Et encore plus lorsque c'est un ninja voleur recherché par la police accompagné de traîtres. Sauf si lui-même est un traître. Quoique. Il doit aussi se méfier des ninjas voleurs recherchés par la police qui eux aussi pourraient être des traîtres, parce que eux aussi se méfient des autres ninjas voleurs recherchés par la police qui sont peut-être eux même des ninjas voleurs recherchés par la police traîtres... Mais dans ce cas là, si un ninja voleur recherché par la police trahi un traître, c'est de la traîtrise ou ça n'en est pas ?! Grmbl, ça devient bien compliqué, cette histoire...

C'est donc avec le cerveau en surchauffe que je sors de ma hutte, accompagné de mes fidèles partenaires ninjas. Je suis surpris d'y croiser un garçon vêtu de façon tout aussi excentrique que moi. Un partenaire ninja voleur recherché par la police qui est peut-être traître ou qui ne l'est peut-être pas ?! Ah ! Non ! Erreur ! C'est un partenaire chevalier voleur recherché par la police qui est peut-être un traître ou qui ne l'est peut-être pas !  Dans tous les cas, il veut faire alliance avec môa, et je me dois de choisir ma réponse très soigneusement... Car comme je l'ai déjà dit, accorder sa confiance à autrui trop rapidement peut s'avérer dangereux...

« -WOW TROP CLASSE LA TENUE ! … Euh je veux dire, NINJA. »

Je hoche la tête, et fourre ma main dans mon sac, d'où je sors... Un paquet de farine. J'explose celui-ci à terre, et attrape la main de mon partenaire, avant de l'entraîner avec moi au travers du nuage de farine qui s'est formé devant les huttes. Oui, c'était une action parfaitement inutile, mais je me devais de lui montrer l'étendu de mes talents !

En deux temps, trois mouvements (c'est-à-dire quatres minutes et trente neuf secondes) (bah ouais, je peux pas aller à pleine vitesse jusqu'à la forêt tropicale, 'faut rester discret!), nous revenons dans les environs du point de départ. Sans y retourner toutefois ! Nous sommes des fugitifs, actuellement, et il serait dangereux de se faire repérer par la police...

Je sursaute en entendant quelqu'un nous adresser la parole. Qui va là ?!... Ah, c'est personne, c'est juste Alban qui nous a contacté grâce aux oreillettes... Mais ce n'est pas pour rien : le cher bonhomme nous annonce que l'équipe perdante recevra une sanction... Qui n'est autre que de servir de cobaye à Andreas.

…. Oh. My. Arceus.

Mon visage se décompose aussitôt. Je me tourne vers mon camarade chevalier, et l'attrape par les épaules, l'air très sérieux.

« -NINJA !... Euh, non, je voulais dire... ON DOIT VITE FILER D'ICI ! SI JAMAIS ON SE FAIT CHOPPER, C'EST LA MORT ! Harissa, part en repérage dans les airs, tu nous avertis s'il y a des policiers qui s'approchent ! Punch, tu me suis ! »

Je rattrape la main de mon partenaire, et l'entraîne avec moi dans une direction totalement aléatoire, mais à une vitesse bien supérieure que précédemment. Néanmoins, dans ma hâte, je ne vois pas venir un autre Voltali-voleur-recherché-par-la-police-et-qui-est-peut-être-traître-ou-peut-être-pas, et je me retrouve subitement plaqué au sol et couvert de boue. Mon camarade chevalier et nos Pokémons ont eu plus de chance que moi, puisqu'ils ne sont pas tombés au sol, eux. Et môa, je me retrouve plaqué contre terre, tandis que le garçon qui m'écrase me pose quelques questions... Et me menace ?! Non mais ça va pas, la tête ?!

« -Eh! T'es pas obligé de me menacer ! T'aurais pu juste nous poser la question... T'es nouveau ? Si c'est le cas, tu dois vite apprendre à craindre les essayages d'Andreas...  Parce que à moins de t’appeler Loan et d'aimer les jupes à froufrous, tu n'as pas envie de te retrouver dans la position de mannequin, crois-moi !... C'est bon, tu peux me lâcher ? »

Mon tortionnaire finit par me libérer, et je me redresse, avisant ma tenue couverte de boue. C'est malin... Ma tunique de ninja est crade ! Je lâche un soupir déçu, et regarde tour à tour les deux garçons qui me font face, avant de reprendre la parole.

« -Maintenant, on doit se tirer d'ici au plus vite ! Et comme on a pas le temps pour les présentations, je vais faire simple... » je pointe le mec à la tunique verte, puis celui qui m'a plaqué au sol « … Toi, t'es Chevalier, toi, Rugbyman. Et moi... NINJA ! Allez, on s'arrache ! »

HRP:
 

@Eques sur Never-utopia.

_________________



« Je... Je ne suis plus sûr de rien, en fait. »

Merci Môman Callie!

Diancie Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t780-c-est-par-la-la-sortie-oups-je-suis-alle-trop-vite http://pokemoncommunity.forumactif.org/t799-ginji-labelvi-voltali
 Topdresseur Ranger
avatar
Topdresseur Ranger
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 15
Niveau : 10
Jetons : 1613
Points d'Expériences : 304

MessageSujet: Re: Le Voleur, le Policier et le Traître [Commun Voltali]   Dim 7 Aoû - 14:31

Elecsprint revient en courant avec la tenue et les accessoires que Leype lui avait demandé, ce dernier se change sans préavis pour ne pas faire perdre de temps à ses compagnons. Il troque ses couleurs vertes pour des couleurs noires et met les différents objets dans les pochettes de sa ceinture. Il abandonne sur place ses anciens vêtements, il en a plein d’autres identiques dans sa chambre. Sa nouvelle tenue est plus discrète, plus sportive, plus adaptée à la situation.

Un nouveau compagnon les a rejoints, tous les trois se mettent à courir pour mettre le plus de distance entre eux et les policiers. Mais pendant leur fuite dans la forêt de Touga le chevalier voit une connaissance sur le bord du chemin, un ami artiste. Lancelot, le tarsal de Leype sort de sa pokéball et utilise ses pouvoirs psychiques pour ramener le Larvayette qui traînait dans le coin. Il atterrit directement dans les bras du dresseur.

Salut Hélios, tu m’avais l’air un peu perdu, viens avec nous !

La forêt regorge de danger que l’on ne voit pas, ou qu’on voit trop tard. Combien de voleurs a-t-on vu se faire arrêter par manque de prudence ? Le chevalier demande donc à son Elecsprint de lancer un champ électrifié qui permettra de révéler tous les individus cachés dans la zone tout en donnant un petit stimulus à notre trio en cavale. Hélas ce pokémon est né pour le combat et ne contrôle pas la puissance de son attaque qui finit par être un peu plus qu’un petit stimulus. D’une voie saccadée avec les cheveux en complètement relevé à cause de l’électricité statique Leype déclare :

- Au moins on est à fond maintenant ! Rien de plus tonifiant qu’une attaque électrique, non ?

Comme pour encore plus accentuer le raté du chevalier, les pièges de la forêt tropicale en question se sont bien révélés… Ces pièges foncent désormais sur eux… Un troupeau sauvage de Tropius qui s’envole juste au-dessus de leur tête… Le danger est passé… Ou pas. Les bananes que ces pokémons portent autour de leur cou se mettent à dégringoler sur le groupe. Le premier à glisser sur une banane est le fier Elecsprint qui emporté par son élan renverse son dresseur qui se met à rouler vers le Ninja et le Rugbyman tel une boule de bowling. Hélios qui était dans les bras de Leype fait aussi parti du carnage…

La malchance de Leype n’allait pas s’arrêter là, le terrain commence à devenir une pente, recouverte de bananes plus dangereuses les unes que les autres. Le chevalier croit entendre des pas venant de derrière eux, sûrement des policiers…

- FAITES GAFFE DEVANT !



HRP :
- Leype ramasse le Hélios et le prend dans ses bras après s’être changé.
- Leype utilise champ électrique pour sécuriser la zone mais finit par électrocuter le groupe.
- Un troupeau de Tropius déverse son stock de banane sur nos héros.
- Elecsprint se ramasse en pleine pente en entraînant Leype et hélios dans sa chute. Ils foncent vers Logan et Ginji qui sont ainsi en danger. On entend des bruits de pas derrière eux, alors que devant eux c’est un champ de mines bananières qui les attends.

_________________


Leype et ses compagnons


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4306-305-leype-altmile-voltali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4404-leype-altmile-voltali
 Pokéathlète Coach
avatar
Pokéathlète Coach
Région d'origine : Hoenn
Âge : 17 ans
Niveau : 65
Jetons : 16275
Points d'Expériences : 2272

MessageSujet: Re: Le Voleur, le Policier et le Traître [Commun Voltali]   Dim 7 Aoû - 15:48




Le Voleur, le Policier et le Traître
RP Commun Voltali

Ce n’était qu’un vulgaire Tropius. Dégoûté, te voilà en train de cracher ta haine face à ce géant pacifique vêtu de feuilles et de bananes. Hmpf ! Plus ridicule que cet accoutrement, il n’y avait pas ! Bon OK, toi aussi étais vêtu de feuilles… mais niveau classe, tu étais bien au-dessus ! Tandis que tu insultais  copieusement le diplodocus - de toute façon, il était bien trop stupide pour comprendre, et bien trop gentil pour répondre -, un autre bruit te fit tendre l’oreille. Attendez… Depuis combien de temps le jeu avait-il commencé ? Il te semblait que tu entendais de l’agitation. Les Policiers avaient-ils été lâchés dans l’arène ? N’ayant pas d’oreillette, tu ne pouvais pas savoir que c’était plus l’annonce de la fameuse sanction - qui aurait été du véritable pain béni pour toi - que l’arrivée des Policiers qui mettait les élèves dans pareil état. Et mieux valait pour le groupe des Policiers que tu n’apprennes pas que perdre dans ce jeu serait un meilleur parti pour toi ! Car sinon, tu changerais bien rapidement de camp, Hélios. Oh ça oui…

Abandonnant donc le Tropius pour continuer ta route, te creusant des passages à la force de tes attaques Coupe - quelle classe ! -, tu t’arrêtas une seconde fois. Car là, les bruits étaient beaucoup plus intenses que plus tôt. Des bruits de pas humains… Tu ne pouvais pas te tromper là-dessus, ça n’avait rien à voir avec un Tropius.

Brusquement, tu vis surgir à pleine vitesse un groupe de trois garçons. Visiblement, eux aussi étaient à fond dans le jeu puisqu’ils courraient comme des dératés. Bien ! Première équipe à infiltrer ! Accélérant sur tes petites pattes, tu compris rapidement que les jambes humaines étaient bien plus pratiques pour courir que tes pauvres appendices. Hnnnnn, pourquoi avançais-tu si lentemeeeent ?! Dépité, tu sentis néanmoins une force étrange englober ton corps. Comme lorsqu’Auster utilisait Psyko contre toi, quand tu avais fait une bêtise. Auster… Etait-il déjà là ? Oh non, oh non ! Stentor l’avait-il envoyé te chercher ? Hors de questioooooon ! Agitant tes cordes vocales délicatement pour hurler comme un beau diable, tu te retrouvas dans des bras à l’odeur qui ne t’était pas si inconnue que ça. Levant la tête, tu vis le faciès d’une personne que tu n’avais que trop peu croisée dernièrement. Leype. Leype le couturier. Leype le Coordinateur. Accompagné de Lancelot. Tes amis…

- Salut Hélios, tu m’avais l’air un peu perdu, viens avec nous !

Des larmes de joie se mirent à perler sur tes joues. Leype ! L’un des seuls humains que tu respectais en dehors d’Andreas Hearnett et (un peu) ton Servit-… heu, dresseur. Les yeux grands ouverts façon jeune fille moe de shojo manga, tu regardais le blond qui avait troqué son habituelle tenue verte comme la tienne pour quelque chose de plus sobre. Tu ne faisais même plus attention au jeu et aux autres péquenauds qui accompagnaient le si fantastique Leype. Tu étais juste déçu de ne pas faire partie de son équipe. Quoique… Peut-être était-il un Traître, auquel cas tu serais bel et bien dans sa team. Mais ça, tu ne le savais pas encore. Te contentant donc de rester dans ses bras telle une Twilight Princess, tu sursautas néanmoins lorsque l’Elecsprint lança une attaque électrique. Comme lors de votre première rencontre, tu sentis l’air devenir orageux. Aussitôt, des dizaines de Tropius s’envolèrent pour vous passer à ras du crâne et s’enfuir au loin. Ergl ! Il était vrai que tu avais oublié leur présence, à ceux-là…

Déconcentré comme tu l’étais, tu ne vis le danger qu’au dernier moment. Et quel danger ! L’elecsprint glissa sur une première banane puis décanilla Leype, et toi avec. Ensemble, vous roulèrent le long de la route, qui se transforma bien rapidement en pente. GENIAAAALLLLLLLLL ! Levant les bras en l’air, tu compris néanmoins que ton adoration pour les morts grandioses - et encore, mort par banane ça ne vendait pas tant de rêve que ça - n'était pas au goût de tous. Alors, tu déclenchas un jet de Sécrétion pour ralentir votre chute, à Leype et toi. Allons… tu lui devais bien ça après tout !


HRP : Résumé des événements
- Hélios se prend le bec avec un Tropius
- Il pense que l'agitation qu'il entend autour de lui est due à l'arrivée des Policiers
- Il voit un trio d'élèves et décide de les prendre en chasse, mais désespère de ne pouvoir les rattraper
- Par chance, Leype le fait venir jusque dans ses bras et le récupère
- Hélios est fou de joie
- Lorsque Leype dévale la pente sur ses peaux de banane, il décide de l'aider en utilisant Sécrétion pour ralentir leur chute


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3557-alban-abernaty-le-ciel-se-nourrit-d-ailes http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3559-alban-abernaty-voltali
 Topdresseur Ranger
avatar
Topdresseur Ranger
Région d'origine : Unys
Âge : 14 ans
Niveau : 12
Jetons : 6285
Points d'Expériences : 209

MessageSujet: Re: Le Voleur, le Policier et le Traître [Commun Voltali]   Dim 7 Aoû - 17:52


Le Voleur, le Policier et le Traître
RP commun Voltali
Il fait chaud. J'ai soif. Je suis entouré d'une foule d'étudiants. Cette journée ne commence pas bien mais alors pas bien du tout, mais qu'est-ce que je fais là exactement ?! J'observe les réactions des étudiants alentours essayent de voir si tout ceci est normal, après tout je viens juste d'arriver donc c'est peut-être normal que pendant les vacances les dortoirs doivent tout de même se réunir ? Mais leurs visages ne me disent rien qui vaille, ils ont l'air interloqués, presque inquiets pour certains...

[Ils auraient pu nous dire ce qu'ils attendaient de nous avant de nous traîner jusqu'ici.]

Tiens ? Gabriel se rebellerait-t-il contre l'autorité ? Ça serait bien la première fois qu'il... Mais qu'est-ce que ? Des paillettes, des confettis et de la fumée s'échappent de l'estrade laissant percevoir un personnage haut en couleur et qui selon les recherches que j'ai mené est notre professeur référent, Arceus qu'ai-je fait pour mériter un tel châtiment ? Je recule de quelques pas au nom de ''jeu'' et tente de m'éclipser quand le fameux jeu est nommé, malheureusement je n'en ai pas le temps interdit face aux paillettes qui venaient de me tomber dessus, et tandis que ma starter poussait un piaffement enjoué en essayant de les attraper et que je tentais de m'en débarrasser notre référent continuait son discours et bientôt le pokémon d'Andreas Heartnett vint me donner un papier cartonné coupant court à ma tentative d'évasion.

« Merci »

Il faut au moins le remercier ce Crapustule... Je regarde mon rôle puis mes objectifs et le premier problème arrive : il est hors de question que je remplisse le deuxième objectif, absolument hors de question ! Je soupire mais me mets en marche rapidement pour prendre de l'avance sur les policiers, dès que j'ai rejoints la forêt je cherche des personnes avec qui m'associer, évidemment j'aurais préféré rester loin de toutes ces personnes mais les objectifs à remplir m'obligent à rejoindre un groupe. Sparky à ma suite je suis quelques étudiants en essayent de voir le moindre comportement suspect jusqu'à ce que je me rende compte que... c'est qui est un comportement suspect à suivre les gens comme ça. Tristesse.

« Et si on se contentait de ne rien faire Sparky ? Après tout si nous ne nous faisons pas attraper nous gagnons donc autant ne rien faire... »

A peine ai-je fini ma phrase qu'un espèce de crachotement s'échappe de l'oreillette que je tiens dans ma main, je la met à mon oreille espérant que les étudiants ce soient rebellés et qu'un message leur disant qu'ils sont libérés soit donné. Mais non.

-Vous m’entendez ? Notre référent a décidé que, étant donné votre départ lent, il y aurait une sanction pour l’équipe perdante. Tous les membres de cette dernière seront… condamnés à jouer les mannequins et faire des essayages pour lui. L’équipe des Policiers sera lâchée d’ici 7 minutes. Bon courage.


Condamnés ? Ce ne sont que des essayages pourtant... Mais à la vue des étudiants qui commencent à courir en étant complètement paniqué un frisson de peur te parcourt le dos, ça n'a pas l'air d'être la joie ces essayages. Je me retourne vers ma Zébibron nerveusement.

« Changement de plan, vu leur réaction la défaite n'est pas autorisée et pour vaincre il vaut toujours mieux compter sur soit que sur les autres ! C'est donc décidé Sparky, nous allons gagner ! »

Ou au moins tenter de ne pas perdre... Ma starter lance un ''Zébi !'' prêt au combat et nous nous mettons en marche d'un pas rapide, il faut tout d'abord trouver d'autres étudiants pour mettre toute les chances de notre côté, déjà j'élimine une partie de la forêt de laquelle vient de s'échapper un troupeau de Tropius... Je m'arrête dans mon élan en reconnaissant une silhouette familière, Orren Lovsrok préfet des Voltalis et propriétaire d'un fier Hélionceau, je m'apprête à aller vers lui quand je vois un autre étudiant à ses côtés. Que devrais-je faire ? J'hésite. Et c'est encore et toujours Sparky qui prend la décision pour moi, elle avance un peu vers les deux étudiants pour me faire part de son avis mais se retourne vers moi pour me laisser le choix, finalement je m'avance vers eux avec Sparky à mes côtés et heureuse de ma décision.

« Bonjour préfet et enchanté jeune homme, je me présente, Peter Wellington. Pourrais-je me joindre à votre groupe ? »

Je me suis rappelé de la remarque du préfet et ne l'ai ni tutoyé ni vouvoyé, je n'ai cependant pas pu m'empêcher de légèrement incliner la tête, les habitudes sont difficiles à chasser apparemment...  

Spoiler:
 


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5307-378-autant-que-savoir-douter-me-plait-peter-wellington-voltali#58040 http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5388-peter-wellington-voltali#58044
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 17 ans
Niveau : 66
Jetons : 2612
Points d'Expériences : 2402

MessageSujet: Re: Le Voleur, le Policier et le Traître [Commun Voltali]   Lun 8 Aoû - 14:51

Ginji Labelvi
     rp commun Voltali



« Le Voleur, le Policier, et le Traître »


Un ninja doit être encore plus discret qu'une ombre.

Malencontreusement, en courant comme des dératés dans la jungle, nous ne sommes pas vraiment ce qu'il y a des plus discrets. D'ailleurs, Chevalier semble s'en rendre compte, puisqu'il envoie son Elecsprint chercher des vêtements de rechange, plus discrets et plus adaptés à la situation. Moi, je m’accommode très bien des miens ! Bon, ils sont désormais couverts de boue, mais... On fait avec !

Sur la route, Chevalier ramasse d'ailleurs un Larveyette m'évoquant vaguement quelque chose. Je l'ai déjà vu à plusieurs reprises dans le dortoir, lui... Pourtant, il ne semble pas appartenir à celui l'ayant récupéré. Très certainement un autre collègue Voltali !

Pour une raison m'étant alors totalement inconnue, Chevalier demande à son Elecsprint de lancer une attaque Champ Électrifié. L'environnement s'emplit d’électricité statique, et je sens mes poils se dresser sur mon bras, avant qu'une onde de choc ne vienne me faire courber la colonne vertébrale. Ouille ! Heureusement que j'ai l'habitude de recevoir des chocs électriques. Punch et Harissa, eux, sont parfaitement à l'aise avec toute cette électricité dans l'air, ce qui, je l'avoue, ne me déplaît pas non plus.

« -Ahaha, tu l'as dit ! Par contre, la prochaine fois, ne demande pas ça à ton Elecsprint pendant qu'il court : la friction produite par sa course augmente l'intensité de ses éclairs. »

Un imprévu supplémentaire fait rapidement son apparition : des Tropius, dérangés par tant d'électricité, décident de prendre leur envol juste au dessus de nous. Néanmoins, dans la précipitation, les bananes ayant poussé sur leur cou se décrochent, et chutent juste devant nous. L'Elecsprint est le premier à glisser dessus, et percute Chevalier, juste derrière vous, qui commence à dévaler une pente recouverte de peau de bananes à la suite de Rugbyman et moi-même. Lorsqu'il nous hurle de faire attention, j'accélère le pas, ce qui est une très mauvaise idée puisque je trébuche sur une banane et percute mon Elektek, lui aussi en train de dévaler la pente. Harissa contemple toute la scène depuis les airs et rigole, tandis que je commence à faire plusieurs roulés-boulés le long de la pente.

Arrivés tout en bas, Punch et moi percutons un arbre, qui nous arrête dans notre course. Plusieurs baies nous tombent alors sur la tête, tandis que Chevalier parvient à ralentir grâce à l'attaque Sécrétion du Larveyette. Rugbyman s'en sort lui aussi tant bien que mal, et je me redresse en grimaçant à cause du choc de la chute. En haut de la pente, les Policiers qui nous poursuivaient semblent ne pas vouloir se risquer à dévaler la pente comme nous, et partent dans une autre direction, sûrement pour prendre un détour. Cela nous laisse un peu de temps de manœuvre !

« -Outch... Vous tenez bon ? On doit profiter qu'ils cherchent un autre chemin pour nous enfuir ! Hmm... Par là ! »

J'indique une direction totalement aléatoire, et m'apprête à partir vers celle-ci... Mais m'arrête juste avant. Je regarde à mes pieds toutes les bananes et baies qui s'y trouvent, et les contemple quelques secondes... Avant que ma faim ne prenne le dessus. J'en ramasse le plus possible et les fourre dans mon sac, avant de reprendre la course. Pendant que nous avançons, je donne quelques baies à Punch et Harissa, et leur demande d'utiliser une attaque Éclair dessus. Cela fait, je les récupère, puis les distribue à mes compagnons, avant de croquer dedans goulûment.

« -Tenez, goûtez-ça ! L'électricité permet de caraméliser certaines baies. Je suis sûr que ton Elecsprint peut faire de même, Chevalier ! Avec un peu d'entraînement, c'est très facile. Par contre, lui ordonne pas d'utiliser une capacité trop puissante, ou le même incident que tout à l'heure risque de se reproduire... Oh ! 'Faut que j'essaye avec les bananes ! Je suis sûr que c'est super bon ! Avec une boule de glace au chocolat... Miam... »

Mon estomac se manifeste avec un gargouillement, et je tente de le calmer en avalant une baie. Je ne dois pas me laisser déconcentrer ! Il est hors de question de perdre ce jeu...

HRP:
 

@Eques sur Never-utopia.

_________________



« Je... Je ne suis plus sûr de rien, en fait. »

Merci Môman Callie!

Diancie Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t780-c-est-par-la-la-sortie-oups-je-suis-alle-trop-vite http://pokemoncommunity.forumactif.org/t799-ginji-labelvi-voltali
 Scientifique Chercheur Pkmn
avatar
Scientifique Chercheur Pkmn
Région d'origine : Hoenn
Âge : 15
Niveau : 33
Jetons : 1701
Points d'Expériences : 973

MessageSujet: Re: Le Voleur, le Policier et le Traître [Commun Voltali]   Lun 8 Aoû - 18:01

Ma proie est bien un ancien comme je l'espérais et m'explique rapidement que en gros c'est pire que l'enfer. Il est accompagné par un chevalier sans cheval. C'est des fous je suis chez les fous. Le type en ninja nous donne des surnoms moi c'est rugbyman et l'autre c'est chevalier tandis que lui est Ninja. Il ne s'est pas foulé. Je n'est pas le temps de donné mon avis qu'ils repartent et m'embarque avec eux Terry sur ma tête.

Soudain Chevalier (utilisons ces surnoms débiles) demande à son Elecsprint de voir si il n'y a personne avec une attaque électrique. Je reçois un violent éclair mais heureusement Terry est là pour me servir de paratonnerre. Conséquence de la chose. Un groupe de Tropius nous survole et leur bananes nous tombe dessus. Une véritable marelle s'offre devant nous. Mais l'Elecsprint se casse la gueule nous emportant tous avec heureusement le Larveyette que Chevalier a ramassé plus tôt lui à ramasser sa chute. Ninja s'explose contre un arbre et moi je m'écroule dans l'herbe. Je m'énerve.

-Chevalier ! Quand on sait pas utiliser un Pokémon on ne l'utilise pas espèce de boulet !

La tension monte chez moi et je suis à fleur de peau. Ninja ramasse des fruits et les électrifies pour les caramélisés puis nous en donne. Terry semble en vouloir et lui en donne un. Soudain une idée me vient à l'esprit.


-Pourquoi on ne ferait pas un piège pour les stopper genre un gros trou Terry peut s'en charger en 2 min si vous voulez.

Je les regardent attendant leur réponse en courant dans la même direction depuis le début. Je jette un regard mauvais sur Boulet et ses mauvaises idées. On électrifie pas les gens c'est la base de la coopération. Le seul qui semble vouloir coopérer est Ninja. Nous continuons à courir, je me retourne pour voir nos poursuivants et un vieux pont en bois apparaît comme le seul moyen de passer. Je passe en dernier mais quelques mètres avant l'arrivée le pont cède sous mon poids me raccrochant au peu d'espoir qu'il me reste de survie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5236-372-logan-atkinson-voltali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5255-logan-atkinson-voltali-t-card
 Topdresseur Ranger
avatar
Topdresseur Ranger
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 15
Niveau : 10
Jetons : 1613
Points d'Expériences : 304

MessageSujet: Re: Le Voleur, le Policier et le Traître [Commun Voltali]   Mar 9 Aoû - 1:37

Le chevalier se redresse de sa longue chute entourée des fils que Hélios a utilisé pour le sauver. En quelques tours de mains il frotte la sécrétion pour l’étaler sur ses vêtements et en faire une poudre blanche qui vient parsemer sa tenue noire.

- Merci de m’avoir sauvé et d’avoir rendu ma tenue plus discrète, je ne sais pas ce que je ferais sans toi dis donc. Allez grimpe avant qu’une autre catastrophe nous tombe dessus.

Ninja montre à Leype comment se servir d’une attaque électrique et lui donne des conseils très pertinents, il a l’air expert dans le sujet. Rugbyman lui ne se gêne pas pour l’insulter. Le chevalier commencerait presque à se lasser de l’attitude de ce dernier… Suivant l’exemple de Ginji, il demande à son Elecsprint de faire griller des bananes pour lui. Au vu du résultat il n’ose pas en proposer aux deux autres, ni-même à Hélios, c’est carrément trop grillé. Mais évidemment il mange quand même plusieurs parts pour faire plaisir à son partenaire.

- Je vois que Rugbyman essaye de se servir de son cerveau… Mais si l’un de nous ou un de nos pokémons est un traitre, tu m’expliques ce qui va se passer quand les policiers vont arriver ? Laisse-moi éclairer ta lanterne, il nous trahira comme son nom l’indique et on perdra instantanément.

Il n’avait pas tort de mettre en avant que son utilisation de son pokémon un peu plus tôt n’était pas judicieuse mais Leype ne pouvait pas s’empêcher de rabaisser un type qui venait de l’insulter.
- Je propose qu’on le renomme traître, au moins la situation sera plus claire pour tout le monde.

Malgré les différents au sein du groupe, l’escadron qu’ils forment se dirigent désormais vers un pont. Logan fermait la marche et évidemment le pont décide de rompre alors qu’il n’a pas fini de le traverser. Le chevalier réfléchit rapidement, au moins les policiers ne passeront pas, même si ce mec est un traître ce n’est pas une raison de le laisser mourir.

Lancelot lit dans les pensées de son dresseur et ralentit la chute de Traitre du mieux qu’il peut hélas il n’a jamais vraiment excellé dans le domaine psychique.

- Ninja, tu penses que ton Emolga peut nous donner un coup de main ? Je ne pense pas que mon pokémon tiendra longtemps.


Il n’y avait plus qu’à espérer que Ninja réagisse et prier pour que la suite de leurs aventures soient moins malchanceuses.


HRP :
- Leype complimente Hélios <3
- Leype critique la décision de Logan
- Leype se fait cuire sa bouffe
- Leype essaye de sauver Logan

_________________


Leype et ses compagnons




Dernière édition par Leype Altmile le Mer 17 Aoû - 17:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4306-305-leype-altmile-voltali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4404-leype-altmile-voltali
 Pokéathlète Coach
avatar
Pokéathlète Coach
Région d'origine : Hoenn
Âge : 17 ans
Niveau : 65
Jetons : 16275
Points d'Expériences : 2272

MessageSujet: Re: Le Voleur, le Policier et le Traître [Commun Voltali]   Mar 9 Aoû - 12:03




Le Voleur, le Policier et le Traître
RP Commun Voltali

Ta toile était intervenue au bon moment, ralentissant la chute de Leype. Sans toi, il aurait certainement couru vers une mort certaine, c’était clair et net ! Non peu fier de l’exploit que tu venais de réaliser, tu eus un large sourire mandibulaire lorsque le Chevalier te remercia. Complice, tu grimpais sur le bras qu’il te tendait pour venir te poser fièrement sur son épaule, tel un fidèle destrier. Même si bon, dans les faits, c’était Leype ton fidèle destrier, vu vos configurations physiques qui ne vous permettaient pas de faire autrement. Humpf ! Du détail, que tout ça ! Te tournant vers le second de vos partenaires qui venait de donner des conseils à Leype sur la façon d’utiliser des Pokémon Electrique, tu te ratatinas sur place, mal à l’aise. Glups. Estomac sur pattes ! C’était un camarade que Stentor connaissait bien, et tu ne souhaitais pas qu’il te reconnaisse à son tour. Allons bon, il devait bien y avoir des dizaines d’autres Larveyette dans l’académie, non ? Bon ok, personne n’avait ta prestance et ton charisme, mais tout de même… Il n’irait pas cafter à Stentor… si ?

Surveillant le brun de tes petits yeux méfiants, tu te tournais vers le troisième de vos hommes ; un grand dadais avec un Sabelette sur la tête. Brrrr. Tu n’aimais pas trop les Sabelette. Mais son dresseur avait l’air encore pire. Car non seulement venait-il de parler sans y avoir été au préalable invité, mais EN PLUS venait-il de manquer de respect à ton ami. C’était inconcevable ! Avec des petits cris aigus et incompréhensibles, tu l’insultas copieusement  avant de te calmer quand Leype lui répondit froidement. Soulevant un point important. Car si l’un d’entre eux était un Traître, la situation serait catastrophique et…

Ergl. Mais dans l’histoire, Hélios, n’était-ce pas TOI le Traître ?

Mal à l’aise, tu te tournais vers Leype pour le regarder. Que faire ? Tu t’étais mis en tête de devenir un Traître pour Hearnett. Mais à présent que Leype était dans l’équation, et qu’il te traitait avec tant de gentillesse et d’égard - en comparaison à Andreas qui n’avait même pas daigné t’intégrer aux Policiers -, tu ne savais plus trop… Ne valait-il mieux pas aider Leype, au final ? S’il se faisait attraper alors que tu avais tout fait pour le sauver, rien ne t’empêchait de te retourner contre les deux autres, de toute façon…

Indécis que tu étais. Mais dans cette situation, mieux valait-il réfléchir avant de faire son choix. Suivant donc les autres - enfin tu étais sur l’épaule de Leype, quoi. Tu n’avais pas particulièrement besoin de marcher ou courir -, tu surveillais les alentours. Ventre sur pattes n’était pas mauvais bougre, et tu savais que tu pourrais le trahir au besoin - sa naïveté ferait de lui une cible facile -. Grosse tête, de son côté, avait l’air plus chaud bouillant et retors. Mais tu n’aurais pas vraiment de mal à le trahir également. Quant à Leype…

Fuck this shit, tu ne pouvais tout de même pas jouer CONTRE Leype.

Choisissant temporairement ton nouveau camp, tu incitais le groupe à aller plus vite lorsque des Voleurs apparurent plus loin. Tu aurais pu également attaquer ton ancien camp mais… mieux valait ne pas le faire. Tu ne savais pas encore si tu retournerais avec eux prochainement ou pas. T’accrochant donc fermement à l’épaule de Leype quand celui-ci traversa le pont, tu sursautas quand la structure de bois s’écroula… emportant grosse tête dans le vide.

AHAHAHAH ! Bien fait pour lui ! Enfin… ça, ce fut ta réaction première. La seconde fut un peu moins explosive car une aura violette se mit bientôt à l’entourer. Leype et Lancelot, à n’en pas douter. Mais visiblement, ils allaient avoir besoin d’aide…

Soupirant, tu déclenchas Nœuds Herbe. Deux lianes vinrent s’enrouler autour des chevilles de grosse tête pour le sécuriser. Puis, le long de la falaise, un tapis de cordes végétales vint se tisser pour former un mur d’escalade de fortune. Pas la façon la plus facile de sauver quelqu’un, mais au moins, ça aiderait. Pour peu qu’il saisisse sa chance.

M’enfin. Dans tous les cas, il aurait au moins une dette envers lui.


HRP : Résumé des événements
- Hélios est content d'avoir pu sauver Leype
- Il insulte copieusement Logan lorsque ce dernier manque de respect à son ami
- Il réfléchit longuement au camp à choisir, puis se décide à être du côté de Leype
- Ils fuient et il utilise Nœud Herbe pour sauver Logan lors de sa chute, voyant que Lancelot et Leype désirent lui venir en aide


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3557-alban-abernaty-le-ciel-se-nourrit-d-ailes http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3559-alban-abernaty-voltali
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Kalos
Âge : 17
Niveau : 58
Jetons : 2911
Points d'Expériences : 1843

MessageSujet: Re: Le Voleur, le Policier et le Traître [Commun Voltali]   Mar 9 Aoû - 14:04

Le Voleur, le Policier et le Traître



Andreas Heartnett, référent du dortoir Voltali, Professeur à la Pokémon Community et surtout  Démon parmi les hommes. Pourquoi par Yveltal cet homme avait-il décidé de créer une activité de dortoir pendant les vacances ? Bon le coté convivial de la chose et son intérêt pour aider les nouveaux arrivants à s'intégrer était réel. Mais pourquoi aujourd'hui ? Pourquoi alors qu'il était tranquille avec Ruby, à passer du temps avec la rousse fallait-il que cette plaie biblique lui tombe dessus ? Et surtout comment aurait-il, par toutes les divinités existantes, put échapper à ça ?! Il était préfet des Voltalis, préfet en chef de surcroît, donc bine évidemment il ne pouvait échapper à un tel supplice. C'était ce qui avait fait qu'Orren soit en train de prendre un petit bout de papier et une oreillette dans ce récipient avec un air des plus... blasés ? Non blasé il était en temps normal. Je dirais alors simplement qu'actuellement le dracologue devait être en train de maudire son référent dans toutes les langues qu'il connaissait, et sûrement en d'autres qu'il ne connaissait même pas. Et ceci devrait aussi expliquer sa tenue plutôt... peu conventionnelle pour une activité de ce genre ? Il est vrai qu'arriver pour un jeu de la sorte en pantalon et chemise n'était pas le mieux, mais lui avait-il eu le temps ? Noooon ! Il avait été personnellement été le premier à se faire traîner ici par la diva en personne ! Et il avait eu comme indication d'empêcher que les Voltalis ne filent en douce. Ce qu'il avait d'ailleurs fait pour un gaillard avec son Sabelette, le rappelant à l'ordre d'une simple phrase et d'un regard bleu aussi dur que l'acier. Certes ce n'était pas d la faute du jeune homme, mais le dépit était là pour le préfet.

Il regarda rapidement son papier avant de le tendre à son Démolosse pour que celui-ci le brûle. Bien parfait, il avait mémorisé son rôle et ses actions, ne restait plus qu'à se trouver un coin tranquille le temps que tout ça se calme. Il pourrait même peut être se barrer pour retrouver sa douce Ruby et continuer leur journée en amoureux ? Il avisa alors sa chemise. Heureusement que la chaleur ne le dérange pas trop, même si la sueur perlait sur son front. Il avait quand même tenu à porter l'une de ces tenues, car il savait à quel point sa moitié aimait les lui chiper à la moindre occasion. Il poussa un je ne sais combien-tième soupir avant de pénétrer dans la jungle avec Skoll et de commencer à marcher d'un pas tranquille. Qu'il gagne ou qu'il perde il s'en fichait. Tiens voilà même quelqu'un qui venait le voir... Hmmm rapide analyse du mec devant et de son starter... Ok. Elio Nagashi, Voltali Coordinateur arrivé au sixième semestre. Quoi ? Ca vous choque ? Normal qu'il sache qui est qui, il le devait en tant que préfet. Régulièrement à chaque rentrée, il lisait les informations qu'il y avait sur les différents nouveaux Voltalis et tentait de se remémorer leur nom et leur spécialisation en fonction de leur équipe Pokémon et de leur rapide description. Il faisait toujours ainsi et cela pour ne pas être trop perdu à chaque nouvelle rentrée et pouvoir rapidement rebondir.

-Ah salut Elio ! Pas de soucis si tu veux me suivre il y aucun problème. Mais jcompte pas chercher à gagner. En fait je m'en fout pas mal et si je peux me barrer pour rejoindre ma pet...

Orren se fit alors couper en plein élan par une voix qui résonna dans l'oreillette. Et le dracologue reconnu rapidement la voix d'Alban. Ah ce pauvre Coach qui devait faire l'arbitre et donc tenir aussi compagnie à Andreas... Orren le plaignait vraiment. Enfin il cessa rapidement de le plaindre quand son ami leur transmit une petite nouveauté de leur référent. Le groupe perdant servirait de modèles à l'homme. Il avait prévu ça depuis le début. Sinon pourquoi des gagnants et des perdants hein ? Ils s’étaient tous fait manipulés par ce génie de la mode et du sadisme. Façon syndrome de la guerre du golf, Orren vécu par flashs les moments où il avait vu leur diva de référent en pleine crise créatrice et se souvenait de ces tenues.... Ces... tenus. Non ! Non NON ! Il ne revivrait JAMAIS ça ! A la base il s'en foutait de gagner ou perdre, mais là la donne venait de changer. Il n'eut pour toute réaction qu'un regard vide et de ses lèvres s'échappèrent un léger "Par Yveltal..."

Et le préfet resta ainsi, les yeux perdus dans le vagues, revoyant comme par flashs toutes ces tenues qu'il avait déjà vu dans le bureau du référent. Celles que l'homme lui avait déjà offert. Non. Il ne voulait pas revoir cet enfer terrestre du glamour et des paillettes. Soudain il revint à lui quand Skoll lui donna un coup de tête dans la main, le rappelant à la réalité. Oui ! Ils devaient gagner ! Il remarqua alors que Peter s'avançait vers eux et venait les saluer. Toujours aussi formel, enfin, ça finira par passer.

-Pas de problème pour moi ! Et toi Elio ? Par contre va falloir se tirer et vite, je compte pas me faire choper. Je vous préviens, hors de question  que je finisse comme mannequin d'Heartnett.

Il était temps d'être sérieux. Orren commença alors par enlever sa chemise qui l'empêchait de bouger correctement. Si il devait fuir et courir, ça ne ferait que le gêner, surtout dans cette forêt. Il la rangea dans son sac avant d'en sortir la Pokéball de sa Sonistrelle. Il appela la chromatique blanche pour l'envoyer ramener ses affaires dans sa hutte, puis tourna son regard vers la forêt. Là dedans ils seraient à la fois à l'abri et à découvert. Mais ça n'avait plus grand chose à faire, il ne perdrait pas. Dans ce jeu, ce serait lui, le prédateur.

-Allez, on s'bouge !



Résumé:
 

_________________

Orren Losvrôk
If you resist, You'll feel the darkness penetrate on you. Don't resist. To the appeal of twilight...Let the darkness absorb your light...


Dernière édition par Orren Losvrôk le Mar 9 Aoû - 23:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1323-losvrok-orren-voltali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1335-t-card-orren-lovsbrok
 Coordinateur Performer
avatar
Coordinateur Performer
Région d'origine : Hoenn
Âge : 15 ans
Niveau : 18
Jetons : 3173
Points d'Expériences : 303

MessageSujet: Re: Le Voleur, le Policier et le Traître [Commun Voltali]   Mar 9 Aoû - 23:08


Une séance d'essayage? FUYEZ!









Haaa... Jouer était toujours agréable, surtout en comptant le fait que je n'avais même pas eu à organiser cette partie. Encore une fois, je saluais l'esprit bienveillant de notre référent. Organiser ce jeu nous permettrais de nous libérer un peu l'esprit et aussi de nous familiariser avec les autres membres du dortoir. Et je n'y manquerais pas, vu que mes relations sociales étaient au point mort à l'intérieur de mon propre dortoir. Mais bon, autant profiter du jeu ! D'ailleurs je venais de rejoindre Orren.

-Ah salut Elio ! Pas de soucis si tu veux me suivre il y aucun problème. Mais jcompte pas chercher à gagner. En fait je m'en fout pas mal et si je peux me barrer pour rejoindre ma pet...

-*Krrrtchhhkrrrchh* Ici l’Arbitre. Vous m’entendez ? Notre référent a décidé que, étant donné votre départ lent, il y aurait une sanction pour l’équipe perdante. Tous les membres de cette dernière seront… condamnés à jouer les mannequins et faire des essayages pour lui. L’équipe des Policiers sera lâchée d’ici 7 minutes. Bon courage.

Hahaha, merci Alban. MERCI. Au moins nous étions motivés maintenant pour jouer. J'échangeais un regard sombre avec le préfet et alors que cette annonce venait de nous glacer le sang, nous rappelant à quel point Andreas avait du goût pour les séances longues et remplies de vêtements lourds et chauds, un troisième larron se joignit à notre groupe. Celui-ci, visiblement plus jeune que moi était pourtant plus grand... Histoire de se faire encore plus remarquer, ses cheveux étaient blonds, ou blancs, je ne savais pas trop. Et dans le doute, je préférais ne rien dire. De toute façon, cela n'importait que peu maintenant que ce petit cache-cache venait de se transformer en guerre sanglante.

-Bonjour préfet et enchanté jeune homme, je me présente, Peter Wellington. Pourrais-je me joindre à votre groupe ?

-Pas de problème pour moi ! Et toi Elio ? Par contre va falloir se tirer et vite, je compte pas me faire choper. Je vous préviens, hors de question que je finisse comme mannequin d'Heartnett.

-Enchanté Peter. Je suis Elio, Elio Nagashi. Et je suis ok pour que tu nous rejoignes évidemment ! Que tu sois traître ou pas d'ailleurs ! Et soyons honnêtes... Je veux pas finir en mannequin d'Andreas non plus. Surtout avec cette chaleur.

Et puis alors que je finissais à peine de parler et de rehausser mes vêtements de sport, d'ailleurs, encore heureux que je les avais mis en début de journée. Mais si moi je comptais être habillé pour affronter cette épreuve, notre cher préfet, lui, avait décidé d'adopter la technique inverse. Il enleva sa chemise et la rangea dans son sac. A la vue de son corps, je déglutis. Pourquoi me sentais-je si intéressé par son corps ?
D'un mouvement de tête, je détournais mon regard pour me concentrer sur l'avance. Il ne fallait pas que je me déconcentre et que je me mette à faire autre chose... Autre chose du genre, avancer. Moka, dans ma capuche, se concentra, sentant mon stress, afin de repérer tout policier qui pourrait menacer notre triade. Bien, nous avions notre formation avec le, ou peut-être la, Sonistrelle de Orren et le Zébibron de Peter.

-Désolé de vous demander ça mais, comme je n'ai que mon Tarsal, y'aurait moyen que vous dégagiez le chemin avec vos pokémons si jamais ça devient trop touffu ? Ou de les faire bloquer le chemin si on se fait poursuivre ?

C'est sur que ce n'était pas avec ses capacités que Moka risquait d'affecter notre environnement. A moins que je ne cherche qu'à couper des brindilles. D'ailleurs, je ralentissais volontairement pour passer derrière le groupe. Si jamais un Policier arrivait, j'essayerais de le ralentir. Peut-être qu'à deux, ils pourraient d'échapper.








RESUME:
 

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5109-355-let-s-perform-everyone-o-elio-nagashi-voltali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5123-elio-nagashi-voltali
 Scientifique Chercheur Pkmn
avatar
Scientifique Chercheur Pkmn
Région d'origine : Hoenn
Âge : 15
Niveau : 33
Jetons : 1701
Points d'Expériences : 973

MessageSujet: Re: Le Voleur, le Policier et le Traître [Commun Voltali]   Ven 12 Aoû - 16:27

Je chute mais peu de temps après je sens mon corps qui flotte comme par magie. Malheureusement je continue de chuté doucement mais surement dans une rivière avec un fort courant. Puis un espèce de liane vient m'attraper et une tapis de liane vient couvrir le mur pour me protéger de la paroi abrupt. Les efforts combinés des Pokémons, au moins deux je pense, permet de me ramener sur la terre ferme. La liane me lâche enfin et je peux voir mes héros, enfin mes sauveurs. Il s'agit du Tarsal de Boulet et du Larveyette que Boulet à ramasser. J'ai failli m'étrangler en voyant que c'est ce type qui m'a sauvé, surtout ses Pokémons. Merde maintenant je suis obligé de m'excuser.

-Je euh... Je m'excuse de m'être emporté tout à l'heure et te demande pardon. Je te remercie de m'avoir sauvé toi et ton Tarsal ainsi que ce Larveyette.

Je baisse un peu la tête pour cacher ma gêne. Terry m'imite et baisse aussi la tête. Je me redresse après avoir soufflé un grand coup. Toute cette agitation à cause d'un référent excentrique si je le chope je... je... je sais pas ce que je lui fais mais il va s'en souvenir toute sa vie. Je grogne contre ce type.

-Désolé si je suis un peu colérique mais notre "génialissime" réfèrent m'a fait perdre mon amour de vacance donc je lui en veut beaucoup. On devrait souffler un peu non ? Je veux dire les policiers ont été retardé par les bananes des Tropius et maintenant il n'y a plus le pont et comme vous avez pu le voir il faut de petit vaillant Pokémon pour pouvoir soulever un gars de mon poids.

Je me baisse pour ramasser un bâton et commence à dessiner ma cavalière en chantonnant. Je termine enfin mon dessin j'en suis fier et le laisse paraître au reste de la troupe. Puis je commence à jouer avec Terry avec ma pokéball vide en attendant un mouvement des troupes adverses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5236-372-logan-atkinson-voltali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5255-logan-atkinson-voltali-t-card
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Johto
Âge : 17
Niveau : 26
Jetons : 159
Points d'Expériences : 676

MessageSujet: Re: Le Voleur, le Policier et le Traître [Commun Voltali]   Dim 14 Aoû - 6:56

Do, mi, fa, sol, fa, mi, ré, do...Même si cela fait déjà une dizaine de minutes que tu a laissé Lyra, non loin de votre café habituel après sa leçon, les notes continuent de danser sur tes doigts et dans ton casque. La Givrali a fait pas mal de progrès depuis sa première tentative et si elle continue à poursuivre dans cette direction, elle sera bientôt capable d'improviser sur les touches noire et blanche. Bref, situation inhabituelle pour toi, tu es de BONNE humeur.
Suffisamment en tout cas pour ne pas prêter attention aux pitreries d'Art et Mu qui virevoltent en cherchant à s'attraper l'un l'autre. Même Libra a pris de l'avance, afin d'échapper aux deux tornades Psy que sont devenus les jeunes membres de ton équipe. C'est d'ailleurs sûrement pour cela qu'elle a été en mesure de te prévenir que quelque chose d'étrange était en train de se produire du côté de la forêt de Touga. D'un pas trainant (On ne change pas les bonnes vieilles habitudes), tu as donc décidé de la rejoindre, légèrement intrigué par l'excitation qui perçait dans sa voix. Un choix que tu regrettera bien vite...

(...Un jeu de Policiers-Voleurs ?)

Décidément, Heartnett a vraiment de drôles de lubies. Tu croises cependant le regard d'Alban, bombardé arbitre pour l'occasion...Bonne chance à lui, il a l'air d'apprécier ce genre de choses. Tout autour de vous, les Voltalis commencent déjà à se disperser au signal de votre référent avant de disparaitre ça et là entre les arbres. Très peu pour toi, tu préfères et de loin, rentrer à ta hutte pour te reposer (Après une activité aussi...épuisante que rester assis à un piano). Et tu tournerais bien les talons pour t'exécuter, si une petite voix mentale ne se mettait pas soudainement à HURLER sous ton crâne.

(Très bien...TRÈS BIEN ! Nolan, prépare-toi, car je vais te...)

(Me rien du tout, je rentre.)

(Quoi?! T'es pas bien ? Allez, un peu d'entrain, espèce de rabat-joie !)

(N'insiste pas Libra, c'est...)


(NOLAN ! JE TE DONNE CINQ SECONDES POUR T'ENFUIR, SINON C'EST TOI QUE J'OFFRIRAI EN CADEAU À MON ALBAN-CHOU COMME PREMIÈRE PRISE !)

Hmmm...Qu'est-ce qui est le pire entre la perspective de perdre le jeu pour finir en mannequin d'Heartnett...et la colère d'une Kirlia qui est déjà en train de rassembler différents éléments pour se faire un costume ? Je vous laisse deviner la réponse.
Sans grand enthousiasme, tu laisses donc sortir Yuna de sa Pokéball et la Munna endormie, comme à son habitude, se pose sur ta tête pour continuer sa sieste. Embarquant Art avec toi, tu laisses ton Abra accompagner ta starter, les deux types Psy semblant sur le point de déclarer une véritable guerre (Qu'est-ce qu'elle va faire avec ces noix de coco ?). Tu perds donc quelques minutes à observer la Kirlia qui s,équipe avec une espèce de casque, barré d'un grand X rouge qu'elle trace avec du jus de baies. Une espèce de visière faite des deux feuilles croisées et percé vient compléter le tout et ta starter ne tarde pas à rejoindre les rangs des ''Policiers'', le regard ardent.

(Voila...Tremblez malfrat, car...JE SUIS LA LOI !)

Je crois qu'il est temps de partir, Nolan.Suivi d'un petit Tarsal, tu te retrouves donc à marcher plus que tu ne cours, écartant branches et feuilles pour te frayer un passage dans les profondeurs de la forêt.
Et tu ne peux t'empêcher de grimacer lorsque la cacophonie ambiante s'impose à toi : Entre tes poursuivants qui tentent de vous rejoindre avec une grâce digne des plus beaux Rinocornes et tes camarades qui court à l'avant, tu as l'impression d'être entouré d,un ensemble de tambours incapables de s'accorder.
Pourtant, après quelques minutes de courses, tu te laisses glisser contre un énorme tronc, non loin d'un sentier avant d'observer les alentours...Avec un peu de chance, personne ne te trouvera ici jusqu'à la fin du jeu et tu pourras rentrer tranquillement chez toi.
Néanmoins, une ou deux précautions ne seraient pas de trop...

(Art...Tu veux bien aller sur le chemin, pour voir si quelqu'un approche ?)

(Ou..Oui Monsieur Nolan.)

(Parfait. Dès que tu les vois, tu te téléportes pour te cacher aussi, compris ?)

(Oui!)

Et le voila parti. Avec une sentinelle en apparence anodine, tu devrais pouvoir être rassuré, non ? Simple détail que tu sembles avoir oublié : UN Munna qui dort...Ça produit une Brume de Rêve rose aux antipodes de la discrétion !

''Ah ah ! Chopez-le les gars !''

En tout cas, pour trois petites minutes...Surgissant des fourrés, trois Voltalis t'encerclent soudainement et vu ton manque de réaction à leur apparition, se contentent d,une petite tape sur l'épaule. Avec un regard d'excuse, l'un d'entre eux t'accompagne alors jusqu'à la prison et tu es surpris de voir Art réapparaitre juste à côté de toi, durant le trajet. Pas fâché, mais un peu étonné de l'échec du petit type Psy, tu ne peux t'empêcher de l'interroger.

(Ben, vous m'avez dit de voir s'ils arrivés...Alors dès que je les ai vu, je me suis caché !)

Logique implacable, en effet...

********************
*Quelque part, dans les forêts, là où personne ne vous entendra crier*

(Halte ! Au nom de La loi et je suis la Loi, je vous arrête ! Que plaidez-vous ?!...Je savais que vous alliez dire ça. )



HRP:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3857-0281-nolan-deannag-ce-n-est-pas-que-je-ne-veux-pas-te-repondre-c-est-juste-que-voltali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3939-nolan-deannag-voltali#41801
 Topdresseur Ranger
avatar
Topdresseur Ranger
Région d'origine : Unys
Âge : 14 ans
Niveau : 12
Jetons : 6285
Points d'Expériences : 209

MessageSujet: Re: Le Voleur, le Policier et le Traître [Commun Voltali]   Lun 15 Aoû - 17:19


Le Voleur, le Policier et le Traître
RP commun Voltali
Les deux acceptent et leurs remarques sur la séance d'essayage qui les attends si ils perdent me fait encore plus prendre conscience de mon envie de gagner, après quelques secondes à l'atmosphère étrange nous nous mettons enfin en route, je parcours la forêt des yeux cherchant le moindre signe de mouvement lorsque le dénommé Elio prend la parole.

-Désolé de vous demander ça mais, comme je n'ai que mon Tarsal, y'aurait moyen que vous dégagiez le chemin avec vos pokémons si jamais ça devient trop touffu ? Ou de les faire bloquer le chemin si on se fait poursuivre ?

Je réfléchis quelques instant aux attaques de ma Zébibron et à ses maîtrises, je la regarde en me demandant si elle pourra fuir assez vite, elle est sûrement plus rapide que des étudiants non entraînés mais qu'en est-t-il des pokémons ?

« Sparky pourrait utiliser Nitrocharge si nécessaire mais je préférerais épargner la forêt, surtout pour un jeu. Sinon pour repousser les policiers elle pourra utiliser Cage-Eclair sur au moins l'un d'eux et essayer de le paralyser, si c'est un groupe son attaque Onde de Choc pourrait les ralentir... Votre Tarsal pourrait-t-il utiliser Choc Mental ou Voix Enjôleuse ? »

Je vois qu'Elio se met à l'arrière du groupe et avant que je m'en rende compte les muscles de mon corps se tendent, que compte-t-il faire en faisant ça ? J'aimerais bien lui demander de revenir devant mais ça serait étrange de ma part, et pourtant je n'aime pas que quelqu'un soit derrière moi, encore moins dans ces circonstances... Les policiers sont sûrement déjà en train de parcourir la forêt, peut-être qu'ils ont même attrapés quelqu'un, nous faisons définitivement trop de bruits... Trois personnes dans une forêt remplie de brindilles et marchant aussi vite ne sont pas exactement ce qu'on pourrait appeler des personnes discrètes, je pose donc ma main sur l'épaule du préfet aussi doucement que possible pour ne pas le surprendre et me met à sa hauteur pour ne pas avoir à parler trop fort.

« Excusez-moi mais il ne serait pas plus judicieux de marcher plus doucement en faisant moins de bruit ? Nous irons certes moins vite mais nous pourrons au moins repérer plus facilement les policiers en entendant mieux et nous serons nous-mêmes plus discrets... Enfin, ce n'est que mon avis. »

Je me recule et m'apprête à soumettre mon idée à Elio lorsqu'un Kirlia déboule devant nous et je devine qu'il ou elle n'est pas là pour simplement discuter mais ne comprends pas tout de suite que le préfet et le Kirlia se parlent. Sparky tapote ma main d'un air inquiet et je la regarde surpris par son geste, mais elle a raison, mieux vaut ne pas rester là. Je recule donc de quelques pas et croyant voir la Kirlia bouger je m'élance dans la direction opposée en emportant Elio que je tiens par le bras, je cours sans m'arrêter et sans m'en faire pour le préfet qui, j'en suis sûr ou veux au moins m'en persuader, il s'en sortira beaucoup mieux qu'eux si le Kirlia veut l'arrêter. Enfin je repère le son d'une cascade et pensant qu'elle masquera au moins le bruit de notre course je me dirige vers elle tout en tenant Elio par le bras sans lui laisser de choix, à bout de souffle je lâche son bras et m'assois contre un rocher juste en face de la cascade.

« Tout va bien ? »

Ce n'est pas que sa santé m'intéresse vraiment mais j'espère tout de même ne pas lui avoir fait mal, j'ai foncé sans faire attention aux différentes plantes et cailloux ayant pu se glisser sur notre chemin et j'ai crut sentir à un moment qu'il chutait un peu...

[Et le préfet tu en fais quoi?]

Pour l'instant il faut qu'ils trouvent un meilleur endroit pour se cacher, on s'occupera du préfet plus tard surtout que je crois entendre d'autres pas arriver, une ombre derrière la cascade attire mon attention et je me lève pour aller voir, je découvre alors une entrée donnant sur un espace plutôt sec et je fais signe à Elio de me rejoindre.

Spoiler:
 


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5307-378-autant-que-savoir-douter-me-plait-peter-wellington-voltali#58040 http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5388-peter-wellington-voltali#58044
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 17 ans
Niveau : 66
Jetons : 2612
Points d'Expériences : 2402

MessageSujet: Re: Le Voleur, le Policier et le Traître [Commun Voltali]   Mer 17 Aoû - 15:11

Ginji Labelvi
     rp commun Voltali



« Le Voleur, le Policier, et le Traître »


Un ninja doit savoir se montrer impartial.

Mais j'ai beau être spécialiste Electrik, quand il y a de l'orage dans l'air, je sais jamais quoi faire môa ! (Et un jeu de mot pourri, un.) Rugbyman semble en vouloir à Chevalier pour l'onde de choc précédente, et Chevalier reproche à Rugbyman son manque de tact tout en soulignant le gros défaut dans l'idée qu'il nous soumet. 'Puis Chevalier veut surnommer Rugbyman traître. Sauf que si ce n'est pas un traître et que Rugbyman est un voleur renommé traître, il va passer pour un méchant auprès des gentils -même si en théorie, les voleurs sont méchants et les traîtres gentils, même si c'est bizarre qu'un traître soit gentil-, et pour un gentil auprès des méchants, hors, s'il fait ça, les gentils vont le fuir alors qu'il est gentil tandis que les méchants vont le laisser tranquille alors qu'il n'est pas méchant, donc au final, il aura l'assurance de finir le jeu s'il est effectivement gentil mais il ne pourra plus rien faire s'il est méchant, ce qui m'arrange dans tous les cas dans le cas où je serai moi-même un gentil, mais du coup il sera totalement écarté du jeu ce qui est un peu triste, quoique il ne semble pas très captivé par ce dernier et ça pourrait arranger tout le monde, sauf dans le cas où je suis moi-même méchant...Grmbl, c'compliqué, tout ça !

« -Euuuh sinon c'pas grave ! On se fait tous un câlin et on oublie les petits imprévus que nous venons de rencontrer, d'acc ?  »

Malgré les tensions, nous continuons d'avancer dans l'espoir de distancer les policiers. Néanmoins, le pont que Chevalier, nos Pokémons et moi-même traversons s'effondre au passage de Rugbyman, ce dernier chutant irrémédiablement dans le petit ravin. Le Tarsal de Chevalier réagit aussitôt, et il en est de même pour le Larveyette qui l'accompagne, parvenant ainsi à arrêter la descente en enfer de Rugbyman. Chevalier me demande si ma Emolga peut aider à remonter, mais le temps que celle-ci perde de l'altitude pour le rejoindre, Rugbyman est presque remonté jusqu'à nous. De toute façon, Harissa ne vole pas vraiment et ne sait que planer, elle aurait difficilement pu l'aider à reprendre de la hauteur.

C'est donc avec un soupir soulagé que je vois Rugbyman revenir auprès de nous, et, après avoir réalisé qui l'avait sauvé, j'écoute celui-ci s'excuser auprès de Chevalier et ses Pokémons. Affichant un sourire satisfait, je tape dans mes deux mains et observe tour à tour les deux Voltalis.

« -Bien ! Tout est réglé, alors !  »

Rugbyman propose alors de faire une pause, soulignant avec justesse que même si les Policiers nous atteignaient, ils ne pourraient pas nous rejoindre immédiatement à cause de l'absence de pont. Je me gratte les cheveux pour réfléchir à sa proposition, n'étant pas tout à fait sûr de vouloir risquer une capture, mais finis par accepter malgré tout.

« -Ok, faisons ça. Je suppose que tu as quand même besoin de te remettre de tes émotions.  »

Harissa se pose au sol pour se reposer, et je lui donne l'une des baies caramélisées de tout à l'heure pour qu'elle puisse la déguster. Je demande ensuite à Punch de surveiller l'autre côté du gouffre, et de nous prévenir au moindre mouvement suspect, pour ensuite m'asseoir contre un arbre et croquer moi aussi dans l'une des baies. Rugbyman dessine quelque chose dans la terre à l'aide d'un bâton, avant de jouer avec son Sabelette et sa Pokéball. J'observe le dessin de loin, et note que si les Policiers arrivent après que nous soyons partis, ils risquent de comprendre que nous sommes passés par ici... Je jette un coup d’œil en direction du pont, disparu, et trouve alors une idée.

« -... Puisqu'il n'y a plus de pont, rien n'indique aux Policiers que nous avons forcément traversé le ravin... Si l'on parvient à passer de l'autre côté, et à laisser des traces de pas dans la terre qui partent dans une direction totalement aléatoire... On pourrait induire les Policiers en erreur. L'un de vous a un Pokémon qui pourrait nous faire retraverser ? Une personne seule devrait pouvoir reproduire suffisamment de traces pour l'ensemble de notre groupe.  »

HRP:
 

@Eques sur Never-utopia.

_________________



« Je... Je ne suis plus sûr de rien, en fait. »

Merci Môman Callie!

Diancie Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t780-c-est-par-la-la-sortie-oups-je-suis-alle-trop-vite http://pokemoncommunity.forumactif.org/t799-ginji-labelvi-voltali
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Kalos
Âge : 17
Niveau : 58
Jetons : 2911
Points d'Expériences : 1843

MessageSujet: Re: Le Voleur, le Policier et le Traître [Commun Voltali]   Mer 17 Aoû - 15:43

Le voleur, le policier et le traître



-Pas la peine de chercher à se créer un chemin dans la jungle, ça nous ralentirait même en plus de faire une superbe piste facile à suivre pour d'éventuels poursuivant. par contre vous pouvez toujours vous aider de vos Pokémons pour faire un piège.

Après cette rapide réponse à Elio, qu'il prononça tout en continuant d'avancer, le préfet repris sa concentration pour suivre le chemin le plus simple dans cette épaisse jungle. Orren imposait un bon rythme de marche assez soutenu à ses camarades. Hors de question pour lui de se faire rattraper par des policiers et de finir dans la prison. Le maître mot était une fuite rapide, mais contrôlée. A la base ce jeu l’ennuyait, mais avec le risque de finir en tant que mannequin de leur référent l'avait poussé à prendre cela très (trop ?) au sérieux. Il ferait tout pour s'en sortir, même si pour cela il devait le faire seul. Pour le moment Kali revint après avoir déposé ses affaires et il ordonna à la petite bête volante de sillonner un peu la forêt en amont d'eux pour prévenir toute embuscade ou piège. Oui il s'attendait à tout. Il gardait à coté de lui son Démolosse qui était des plus concentré et observait avec minutie les buissons alentours et reniflait souvent l'air, cherchant une odeur montrant un potentiel poursuivant. Il se tendit légèrement en sentant la main de Peter sur son épaule et ralentit légèrement le pas pour écouter ce que le jeune homme avait à dire.

-Pas faux Peter, mais pour le moment je veux chercher à mettre le plus de distance entre la zone où sont les policiers et nous. Après on pourra ralentir le pas. C'est pour ça que Kali est en avant pour nous prévenir si des gens sont devant nous et je fais aussi confiance au flair de Skoll. Au pire on peut toujours se servir de nos Pokémons pour nous prév... Qu'est-ce que ?

Orren s'arrêta en plein milieu de sa phrase pour se questionner de vive voix avec ce qui venait d'apparaître devant ses yeux. Une Kirlia se tenait juste devant eux avec son espèce de casque étrange sur la tête. Euhhh... Pourquoi elle portait une visière et surtout pourquoi leur barrait-elle le chemin ?

(Halte ! Au nom de La loi et je suis la Loi, je vous arrête ! Que plaidez-vous ?!)

Un frisson secoua l'échine d'Orren quand le contact entre le type Psy et lui s'établit. Il détestait vraiment cette sensation d'une conscience qui venait contre la sienne. Il jeta un regard inquiet à ses deux camarades quand il vit les deux partir au triple galop. Euh... Ok. Il était seul face à un type Psy... AH non deux, car un Abra venait de se téléporter devant lui et lévitait face à son visage.

-QU'est ce que... ! Oh putain ! Non !

(Je savais que vous alliez dire ça.)

Orren fit volte face et commença à courir, son Démolosse sur les talons. Non ! Alors là c'était vraiment pas fair ! Deux types Psys contre lui non ! Là clairement non ! Et surtout que la Kirlia continuait d'avancer vers lui avec un calme qui lui donnait froid dans le dos. Sans parler de l'Abra qui se téléportait pour venir lui flotter autour ! Argh ! A l'aide ! Sérieux ! Orren continua de courir dans la jungle, tentant de semer ses poursuivants sans succès jusqu'à ce qu'une force vienne alourdir ses jambes et le ralentir. Pouvoirs Psys... Il jeta un regard à son Démolosse avant d'avoir une idée folle. Il attrapa le canidé pour le prendre dans ses bras et recommencer à courir ainsi. Dès que le contact se fit avec le corps du double type Feu/Ténèbres, la force sembla avoir plus de mal à le ralentir et il se mit à courir de plus belle, faisant fi des grognements réprobateurs à se faire porter de Skoll. Là désolé mon vieux, mais le dracologue était trop paniqué pour s'en faire de ta fierté. Il voulait fuir, coûte que coûte.



Résumé:
 

_________________

Orren Losvrôk
If you resist, You'll feel the darkness penetrate on you. Don't resist. To the appeal of twilight...Let the darkness absorb your light...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1323-losvrok-orren-voltali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1335-t-card-orren-lovsbrok
 Pokéathlète Coach
avatar
Pokéathlète Coach
Région d'origine : Hoenn
Âge : 17 ans
Niveau : 65
Jetons : 16275
Points d'Expériences : 2272

MessageSujet: Re: Le Voleur, le Policier et le Traître [Commun Voltali]   Mer 17 Aoû - 15:48




Le Voleur, le Policier et le Traître
RP Commun Voltali

La nouvelle de la terrible sanction avait agité les foules. Sur son écran, Alban voyait des dizaines de Voltali courir dans tous les sens, complètement paniqués. De leur côté, les Policiers avaient été lâchés, et eux aussi mesuraient toute l’étendue de la catastrophe qui les attendait s’ils faisaient défaut à leur référent. Néanmoins, ils avaient l’avantage d’avoir eu le temps de s’y préparer. La nouvelle ayant été annoncée 7 minutes avant qu’ils ne soient lâchés, ils avaient pu se calmer et faire craquer leurs jointures, prêts à en découdre. Ce qui n’était pas le cas de leurs opposants, qui étaient encore en train de s’agiter comme des demeurés. Le châtain soupira en voyant tant d’effervescence. Il aurait voulu dire à ses amis de se ressaisir, mais il se devait de rester impartial. En outre, il ne savait même pas s’ils étaient Traîtres ou véritables Voleurs. Même s’il était Arbitre, il ne saurait rien de leur rôle avant que ces derniers ne le lui soufflent à l’oreillette. Ah... Dans un sens, être Arbitre ne le dérangeait pas plus que ça. Suivre l’évolution de ses camarades avait quelque chose d’amusant, et il se sentait anormalement bien. L’immunité qu’il avait n’étant pas étrangère à ce sentiment, bien évidemment. Quelque part, ne faire partie d’aucune équipe en particulier lui donnait l’impression d’être intouchable. Quoi qu’il arrive, Andreas ne lui infligerait pas de sanction… Ou tout du moins le croyait-il.

- A ta place Alban, je ne ferai pas cette tête-là, huhu.

Le Coach se tourna vers l’enseignant, la mine interrogative. Quelle tête avait-il eue, au juste ?

- Je sais à quoi tu penses. Tu es probablement très triste de ne pas pouvoir être sanctionné comme les autres vu que tu ne peux pas perdre, et je te comprends. Ce serait si dramatique que tu sois privé d’essayages… mais ne t’en fais pas. On va arranger ça pour toi. Que dirais-tu de faire un jeu ? Tu lances un pari sur quelle équipe sera victorieuse : Voleurs ou Traîtres/Policiers ? Si tu as raison, tu n’auras pas de sanction. Mais si tu as tord…

Alban déglutit, tandis qu’Andres lui lançait un sourire émerveillé.

- … tu seras sanctionné comme les autres.

Oh shit.

Se tournant brusquement vers l’écran, Alban essaya de trouver une solution. Pas possible, pas possible. Il ne pouvait pas se retrouver dans l’équipe perdante, alors qu’il ne pouvait rien faire pour influencer son destin. C’était horrible. Sur qui devait-il parier ? Que devait-il faire pour aider l’équipe qu’il choisirait ? Il était un arbitre impartial, merde. Il ne pouvait pas envisager de tricher ! Quoique… Il ferait tout pour éviter la corvée des essayages. Tout…

- Tu as encore une heure pour te décider, en tout cas. Mais à la fin de la première heure, tu devras me donner ta ré-pon-se !

Mais va au diable, fichu référent !

Retournant à son étude des différents écrans pour tenter de trouver l’équipe qui s’en sortait le mieux, Alban sursauta lorsqu’un Policier leur amena le premier Prisonnier. Qui n’était autre que Nolan.

- Ça a été rapide… commenta Alban, tandis que son colocataire venait se placer derrière lui avec un visage blasé.

Il n’avait pas vu comment Nolan s’était fait capturer, trop occupé à paniquer sur son propre sort. Détachant ses yeux de l’écran une seconde, Alban se tourna néanmoins vers son ami pour lui faire un peu la conversation. Après tout, ils étaient seuls tous les deux avec Andreas. Autant se serrer les coudes.

- Comment ça s’est passé ? Je n’ai pas eu le temps de voir sur mon écran. Tu n’es pas avec Libra, d’ailleurs ?

Pas de traces de la petite Kirlia, c’était clair et net. Estimant qu’elle devait sûrement se cacher quelque part sur les nombreux écrans, Alban essaya de la repérer. Tout ce qu’il vit fut cependant une énorme Tempête Sable qui venait de se déclencher à l’endroit où se trouvaient Ginji, Leype, et d’autres Voltali qu’il ne connaissait pas… tandis qu’une attaque Surf dévastatrice venait de s’écraser à proximité d’Orren. Wow. Ils n’y allaient pas de main morte, pour gêner les autres. Attendant donc que les écrans se stabilisent, Alban scruta les aperçus. Tout pouvait arriver.


HRP : Déroulement des événements
- Alban découvre avec horreur qu'il devra faire un pari sur l'équipe gagnante, et qu'il pourrait se retrouver sanctionné en cas d'erreur
- Il voit les Policiers se déployer dans la forêt, et ses camarades Voleurs/Traîtres paniquer
- Il parle à Nolan lorsque ce dernier se fait amener en Prison. Nolan est actuellement le seul Prisonnier
- Sur l'écran, il voit une Tempête Sable se déclencher à l'endroit où Leype/Ginji/Logan sont, et un Surf inonder l'endroit où Elio/Peter/Orren se trouvent


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3557-alban-abernaty-le-ciel-se-nourrit-d-ailes http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3559-alban-abernaty-voltali
 Topdresseur Ranger
avatar
Topdresseur Ranger
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 15
Niveau : 10
Jetons : 1613
Points d'Expériences : 304

MessageSujet: Re: Le Voleur, le Policier et le Traître [Commun Voltali]   Mer 17 Aoû - 17:48

- Ton amour de vacances ? Sérieusement… Tu m’as fait chier pour une amourette ?


Leype marque une pause, entre les remarques niaises du Ninja et la déclaration de l’autre abruti… Il ne sait même plus comment le surnommer celui-là…

- Fallait que je tombe sur un ventre sur patte et un suicidaire…


Décoiffé par les évènements le blondinet passe une main dans ses longs cheveux, il lance un regard qui montre son désintérêt pour ses deux compagnons. Son cerveau réfléchit à toutes les possibilités qui s’offrent à lui.

- Aucun de mes pokémons ne peux traverser ce précipice pour ma part et j’ose espérer que si l’autre crétin en a un il l’aurait utilisé pour se sauver tout seul. Si tu demandes tu ne dois pas en avoir non plus.


Le chevalier était plein d’acides aujourd’hui et il voulait cracher son venin sur les gens qui l’entouraient mais il fut interrompu par une tempête de sable qui se déclencha aussi soudainement que la stupidité de Logan s’était montré à lui. Très vite les trois dresseurs furent pris par le cataclysme bien que chacun essayait de lutter à sa manière. Il imaginait déjà le pro de l’électricité dans une tempête de sable et l’autre blaireau avec son sablaireau qui allait se débattre dans les airs et se plaindre de sa vie pathétique. Le chevalier n’avait vraiment pas envie de jouer son rôle aujourd’hui…

Les yeux d’émeraude de l’épéiste furent instantanément attirés par le troupeau de Tropius qui venait d’être pris dans la tempête. L’idée s’imposa à lui tout naturellement, il se sentait obligé d’aider les autres.

Le dresseur au grand cœur pourri attrape une des lianes d’Hélios qu’il donne à Galahad. Son élecsprint fonce alors vers Ginji et Logan qui sont encore tout prêt, occupé à lutter contre le vent inattendu et sablé. Il les enlace. Leype pendant ce temps jette du haut de la falaise, implorant l’aide de son tarsal qui lui permet de diriger approximativement sa chute. Il repère le Tropius le plus proche et le vise. La peur naît dans le ventre du chevalier.

Pourtant il atterrit sur le dos du pokémon volant comme prévu, bizarre il était sûr de s’être raté. Il regarde avec interrogation Hélios qui est toujours dans ses bras. Classe. Lancelot explique la situation au Tropius paniqué qui lui-même parle avec son troupeau. Un contrat, le groupe de voleurs les aident à sortir de la tornade et vice-versa. Elecsprint surgit du haut de la falaise et saute en trainant derrière lui les deux autres.

Deux tropius les récupèrent au vol, les négociations se sont bien passés mais Leype a dû concéder les baies et les bananes du Ninja. Le chevalier devrait affronter le ventre sur patte plus tard, il évite de penser à ce moment. Lancelot fait de son mieux pour aider les tropius à voler à travers la tempête.

Le cerveau de Leype a fini de cogiter.

- Je propose qu’on prenne d’assaut la prison, qu’on libère nos potes et qu’on prenne le contrôle des caméras. Ça vous va ? Ou nos chemins se séparent ici ?


Ses deux autres compagnons l’ont rejoint à dos de Tropius. Leype se met soudain à basculer sur le côté. Il s’accroche au coup du tropius avant de tomber.

- Et cette école qui ne nous apprend jamais rien d’utile. Pourquoi on n’a pas de cours de vol sur dos de Tropius.




HRP :
- Leype pète un câble sur Logan plus que sur Ginji.
- Leype voit la tempête de sable et les Tropius prit dedans.
- Il organise une envolée à dos de tropius pour sauver les Tropius sans demander à Ginji et Logan.
- Il propose de prendre la prison, de libérer les prisonniers, de conquérir le monde. [Intrus dans la liste à trouver]

_________________


Leype et ses compagnons


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4306-305-leype-altmile-voltali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4404-leype-altmile-voltali
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Le Voleur, le Policier et le Traître [Commun Voltali]   

Revenir en haut Aller en bas
Le Voleur, le Policier et le Traître [Commun Voltali]
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: archives :: Les Archives :: Année 3 :: Ile Touga :: Village de l'Oasis-