Partagez | .
Le Voleur, le Policier et le Traître [Commun Voltali]
Aller à la page : Précédent  1, 2
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 17 ans
Niveau : 66
Jetons : 4698
Points d'Expériences : 2758

MessageSujet: Re: Le Voleur, le Policier et le Traître [Commun Voltali]   Mer 17 Aoû - 20:18

Ginji Labelvi
     rp commun Voltali



« Le Voleur, le Policier, et le Traître »


Un ninja doit savoir garder son sang-froid.

Ce qui démontre que Chevalier ferait un mauvais ninja ! Logique, en même temps, z'avez déjà vu un chevalier ninja ? Ça serait certes hyper classe et hyper badass de la mort qui tue of the death, mais ça me paraît compromis. Genre ça peut se balader avec une épée et un cheval, un ninja ? Et est-ce qu'un chevalier combat avec des shurikens ?... Hmm, dans les deux cas, savoir rester zen est très important. Mais Chevalier ne semble guère s'en préoccuper ! Les excuses que lui a données Rugbyman n'ont fait que l'irriter encore plus, et il aurait visiblement préféré se passer du ventre sur pattes que je suis en tant que partenaire.

Ne se souciant guère de notre réaction vis-à-vis de ses paroles acerbes, il réfléchit quelques secondes sur ma proposition, pour finalement la juger comme irréalisable -non pas sans insulter une nouvelle fois Rugbyman-. Je me relève, et fronce les sourcils tout en croisant les bras sur mon torse, prêt à lui répondre, mais je suis interrompu par une bourrasque extrêmement violente... Qui se change bientôt en une véritable tempête de sable. Euh. Quoi ?

« -Harissa, Punch ! »

J'attrape les Pokéballs des deux concernés, et les rappelle tout de suite à l'intérieur de celles-ci. Les deux Pokémons risquent de prendre quelques dégâts s'ils restent dans cette tempête, surtout Harissa qui aura énormément de mal à planer et qui risque de se faire emporter je-ne-sais-où. Moi, par chance, ma tenue de ninja me protège le visage, ainsi que l'ensemble du corps des grains de sable qui nous frappent... Mais du coup, mes vêtements vont vraiment se retrouver dans un TRES sale état ! J'ai l'impression que le monde entier veut que je sois recouvert de boue, aujourd'hui...

Je m'apprête à me tourner en direction de Rugbyman et Chevalier pour se mettre d'accord sur la suite des événements, mais quelque chose capte mon attention. Quelle est donc... Cette espèce de mélodie ? C'est à peine perceptible à cause du boucan causé par la tempête de sable et les Tropius qui nous volent autour, mais... Elle est bien présente...

… Wait, les Tropius ?!

Avant que je n'ai le temps de vraiment comprendre ce qu'il se passe, l'Elecsprint de Chevalier passe devant Rugbyman et môa pour nous enrouler tous les deux dans ce qui semble être une liane. Mon premier réflexe est d'essayer de m'en défaire, mais je n'ai hélas guère le temps, et je me retrouve entraîné... Dans le ravin ?! MAIS C'EST QUOI CE BORDEL A LA FIN ?!

Alors que nous chutons, nous sommes rattrapés à la volée par des Tropius. Ils s'élèvent dans les airs en nous emmenant avec nous, et le temps que je retrouve mes esprits, nous sommes en train de sortir de la tempête. Un des Tropius me saisit, me dépose sur l'un de ses congénères, laissant Rugbyman sur le sien et Chevalier sur un autre. Les trois montures se rapprochent alors pour nous permettre d'échanger quelques mots, ce que Chevalier fait aussitôt, avant de manquer de chuter de son propre Tropius. Ah, et il se plaint des cours de la Pokémon Community, aussi. Je ne savais pas qu'un chevalier pouvait être si râleur !

« -... Wowowo, deux secondes. D'une, pas sûr que la collaboration marche si tu continues de te montrer si vénère. C'vrai, quoi ! Je crois qu'aucun de nous n'a réellement envie de se retrouver embarqué dans ce jeu stupide, alors autant que ça se passe bien, non ? Ah, et puis, tu traites Rugbyman de suicidaire, mais tu viens bien de nous jeter tous les trois dans le vide... De deux, on ne sait même pas combien de personnes se sont faites capturer depuis le début de la partie, ni même le nombre de policiers qu'il y a dans les alentours. Et là tu vois, on va se faire repérer à des kilomètres à la ronde, donc on peut pas tenter un assaut de la prison sur un coup de tête. Et enfin, de trois... »

Je fouille dans mon sac, et en tire mon Ipok. J'ouvre l'application Pokédex, et me tourne en direction de la tempête de sable, dans l'espoir qu'il confirme mes pensées... L'écran clignote, et la page d'un Pokémon s'affiche sous mes yeux, ce qui a pour effet de me faire sourire. Je pointe la tempête de sable du doigt.

« -Lorsque nous étions là-dedans, j'ai entendu comme une espèce de musique étrange... » je lève l'écran de mon Ipok pour qu'ils puissent le voir « "Libégon peut déclencher une tempête de sable en battant des ailes. Les ailes créent une suite de notes ressemblant à une mélodie. Comme cette « mélodie » est le seul son audible, on appelle ce Pokémon l'esprit du désert." » puis, à l'intention de Chevalier, je reprends « Une tempête de sable qui se lève comme ça, ça te choque pas ? Il y a un Libegon pas loin, et je ne sais pas si t'as remarqué, mais la tempête de sable qu'il a créé masque totalement le ravin que nous avons traversé... Et au cas où tu aurais oublié, il n'y a même plus de pont. Si les Policiers qui sont à notre poursuite débarquent ici en pensant pouvoir nous attraper -ce qui va arriver, vu tout le boucan qu'on fait-, ils risquent de chuter. On doit donc d'abord déloger le Libegon qui se cache là-dedans... Si ça se trouve, lui-même a un problème, et nous n'avons d'autres choix que d'aller l'aider !  »

HRP:
 

@Eques sur Never-utopia.

_________________



« Mais euh, ch'uis pas qu'un paysan môa d'abord, hein ! »

Merci Môman Callie!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t780-c-est-par-la-la-sortie-oups-je-suis-alle-trop-vite http://pokemoncommunity.forumactif.org/t799-ginji-labelvi-voltali
 Pokéathlète Coach
avatar
Pokéathlète Coach
Région d'origine : Hoenn
Âge : 17 ans
Niveau : 70
Jetons : 20638
Points d'Expériences : 2486

MessageSujet: Re: Le Voleur, le Policier et le Traître [Commun Voltali]   Mer 17 Aoû - 20:39




Le Voleur, le Policier et le Traître
RP Commun Voltali

Avec un air autosuffisant, tu acquiesces lorsque grosse tête s’excuse et te remercie, même s’il le fait indirectement. Après tout, tu sais qu’il s’agit d’un nouvel élève, et qu’il est donc A PEU PRES EXCUSABLE - mais pas forcément pardonnable, faut pas déconner - qu'il ne connaisse pas ton nom, ô Hélios. M’enfin. Tu t’apprêtais à passer outre et à agiter la patte d’un air modeste pour lui faire comprendre qu’il t’en doit une qu’il n’y avait - justement - pas mort d’homme, lorsque Leype se mit à lui répondre froidement. Sans trop comprendre pourquoi ton si admiré Leype s’insurgeait contre l’autre humain, tu fronças les sourcils et posa les pattes sur tes hanches - ou ce qui s’apparentait à tes hanches, au vu de ta physionomie -. Juste histoire de faire bonne figure. Et de faire comme Leype. Après tout, il avait forcément raison.

Tu laissais ensuite les humains discuter entre eux. Et ça se chamaille, et ça se lance des piques. Mais toi, Hélios, tu t’en fiches un peu. Tout ce qui t’importe, c’est de sauver la peau de Leype et de hocher la tête avec ferveur dès qu’il dit quelque chose. Qu’importe que cela te paraisse juste ou non ; après tout, tu as toujours été connu pour ton fich-… adorable caractère. Non vraiment, Hélios. Tu es charmant.

Interrompant la discussion, une Tempête de Sable se lève. Elle n’est pas naturelle. Et, pendant que les deux autres abrutis embêtaient Leype, vous voilà à présent dans une bien périlleuse situation. Enfin… périlleuse ? Pas pour toi Hélios. Ton dresseur du jour s’élance et, avec tes pattes, tu t’accroches à sa tenue. Tu as quitté son épaule pour revenir se loger dans ses bras, où tu auras plus de stabilité et une vue imprenable sur les évènements. Néanmoins, ce n’est pas vers le chemin devant vous que Leype se dirige, mais vers le ravin infranchissable. Analytique et serein - après tout, tu fais confiance à Leype -, tu craches un léger filet de Sécrétion pour t’attacher solidement au bras du TopDresseur, et vous voilà en train de décoller pour une chute libre vers les abimes.

Tu n’oses même pas crier. Après tout, dans cette situation désespérée digne des pièces dramatiques que tu adores lire, il y a une excitation qui ne t’est pas désagréable. Tu agites tes mandibules lorsque tu comprends ce que le Tisseur a en tête. Des Tropius. Mais bien trop loin encore pour que Leype ne puisse les atteindre, même avec l’aide de Lancelot. Tu n’aimes pas trop ça, mais voilà que tu claques des mandibules pour communiquer avec ces énormes diplodocus feuillus. Leur cerveau creux te débecte un peu, mais pas le choix ; pour sauver Leype, il te faut négocier. Alors tu négocies. Rapidement, puisque Leype est en train de tomber en chute libre. Pour accélérer le processus, tu lâches quelques Tranch’Herbe pour que les feuilles viennent barrer le chemin du Tropius le plus proche, l’obligeant à t’accorder de l’attention. Puis, quand il s’arrête enfin, tu déroules tes fils de Sécrétion pour t’accrocher autour de son cou et réduire progressivement la distance qui sépare Leype de sa future monture.

Vous atterrissez lourdement sur le dos du Tropius, tous saint et saufs. Tu soupires enfin, échangeant un regard brillant avec Leype. Quelle belle équipe vous formez ! Pas le temps de se reposer néanmoins, car l’Elecsprint revenait vers vous, ventre sur pattes et grosse tête au bout des lianes. Le groupe finit par s’élancer dans les airs, sur le dos de ces Pokémon sauvages. Pas l’idée la plus safe du siècle, mais tu admires l’esprit téméraire de Leype. Alors, crachant des fils de Sécrétion, tu tisses des brides pour qu’il puisse mieux guider son Tropius, les enroulant autour de sa gueule à la façon des Ponyta. Voilà qui sera plus pratique.

Ecoutant ensuite le plan de Leype avec attention, tu hoches la tête avec ferveur. Tu te serais passé de libérer les autres, mais les caméras sont essentielles. Mais comment les trouver ? Une idée te vient automatiquement en tête, et tu jettes une volée de Tranch’Herbe vers le ciel. Si tout se passe bien, ton Batsignal aura fonctionné. Mais en attendant… il fallait patienter.

HRP : Résumé des événements
- Hélios s'insurge contre Logan en même temps que Leype. Disons plutôt qu'il fait tout ce que Leype fait
- Il laisse les humains discuter
- Lors de la Tempête Sable, il s'accroche à Leype pour le grand envol
- Il utilise successivement ses attaques Sécrétion puis Tranch'Herbe pour que Leype puisse atterir sur le dos d'un Tropius
- Ils volent tous à dos de Tropius, et Hélios construit des brides pour que Leype soit plus stable sur sa monture
- Il approuve le plan de son idole, et décide d'appeler de l'aide... Aide qui n'est pas encore arrivée à la fin de ce RP


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3557-alban-abernaty-le-ciel-se-nourrit-d-ailes http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3559-alban-abernaty-voltali
 Scientifique Chercheur Pkmn
avatar
Scientifique Chercheur Pkmn
Région d'origine : Hoenn
Âge : 16
Niveau : 47
Jetons : 1857
Points d'Expériences : 1315

MessageSujet: Re: Le Voleur, le Policier et le Traître [Commun Voltali]   Jeu 18 Aoû - 13:26

Il me gonfle sévère le canassonier là avec son air. Je m'excuse et lui il trouve encore le moyen dee m'engueuler. Non mais sérieux.

-Excuse moi si je n'ai pas un cœur en acier trempé comme toi et que j'ai des sentiments pour une fille.

Même ninja commence à en avoir ras le bol. Notre joute verbal continue depuis un petit moment si bien qu'une tempête de sable se déclenche non loin de là. Ce crétin de Canassonier saute dans le vide. Mais il est con ? Il me sauve et se jette dans le vide mais quel crétin. Puis l'Elecprint de Canassonier nous entoure Ninja, Terry et moi et nous propulse dans le vide. Atterrissage sur un Tropius avec le reste du groupe.

Canassonier développe une idée. Pas mal pour un crétin mais Ninja souligne des points très intéressant en opposition à son plan. Un pokémon en difficulté et aucun autre pokémon supportant les tempête de sable ? Pas de soucis. Je me lève et me dirige vers l'aile du Tropius.

-Si un Pokémon est en danger on doit l'aider. Je vais voir ce qu'il en retourne si dans dix min vous ne me revoyez pas partez.

Je saute sur le dos d'un autre Tropius qui vole vers le sable en furie. J'arrive à sa hauteur et saute pour toucher le sol. Je m'enfonce avec Terry en cherchant le probable Libégon qui à un problème dirigé par Terry.

Je ne sais plus combien de temps s'est écoulé mais plus je m'avance dans la tempête plus elle se fait violente. Je m'avance puis plus rien, un calme plat. Je suis dans une bulle de calme. Comme le disait la cause est bien un Libégon. Mais derrière le Libégon en surgit un autre. Plus agressif que le premier qui à l'air de souffrir. Terry s'approche et explique que nous venons en ami. Mon oreillette crépite quelque chose d'inaudible et Terry revient vers moi en expliquant la situation. Je m'approche du Libégon sous la surveillance de l'autre et son problème se révèle être vrai. Mais je n'y arriverai pas tout seul. Il faut au moins être deux.

Je ressors de la tempête et cherche mes compagnons voleurs, ou pas d'ailleurs. Ils sont là mais il en manque un.

-Ninja il est ou l'autre ?

J'écoute sa réponse et fronce un peu les sourcils même lui ne mérite pas ce qu'on ma décrit comme la pire torture au monde.

-Viens me filer un coup de main, y a une Libégon qui est en train de pondre en plein milieu de la tempête et le futur père est l'instigateur de cette tempête en laissant une bulle de calme au milieu. Son œuf est bloqué et ne parvient pas à l'expulser. Dépêche toi un peu.

Je crie assez fort pour qu'il m'entende et je retourne à l'accouchement sans même l'attendre. Je m'inquiète vraiment pour la maman.

resume:
 


Dernière édition par Logan Atkinson le Ven 19 Aoû - 16:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5236-372-logan-atkinson-voltali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5255-logan-atkinson-voltali-t-card
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Johto
Âge : 17
Niveau : 26
Jetons : 173
Points d'Expériences : 742

MessageSujet: Re: Le Voleur, le Policier et le Traître [Commun Voltali]   Ven 19 Aoû - 2:57

''Ça a été rapide…''

Comme du papier à musique, lu répondrais-tu si ton unique moyen de communication n'était pas actuellement en train de courir après un Préfet terrifié. Hélas pour toi, plus aucun type Psy susceptible de te relier à ton colocataire, lorsque tes ex-poursuivants te ramènent jusqu'à la prison d'un air légèrement désolé. En fait, il n'y a qu'Andreas pour applaudir à tout rompre, devant cette première prise. Après avoir félicité les Voltalis, le voila qui les renvoient au travail d'un ''Il reste encore beaucoup d'autres manne...élèves, qui se cachent, reprenez votre chasse, mes fiers chasseurs !''.

''Comment ça s’est passé ? Je n’ai pas eu le temps de voir sur mon écran. Tu n’es pas avec Libra, d’ailleurs ?''


Pour ta part, tu t'installes plus confortablement dans ton nouvel espace attitré, avant de faire glisser la tablette que tu portes à la ceinture devant toi.
Quelques mots à inscrire et tu la tends à Alban.

''Apparemment, je suis plus doué pour la musique que pour les caches-caches. Enfin, tant pis, c'est le jeu, il paraît.
Libra est parti avec Mu, je pense qu'elle veut ramener une prise de choix à un certain Voltali...''


Et devant l'air d'incompréhension qui passe brièvement sur le visage de ton ami, tu ne peux t'empêcher de sourire avant de lui tapoter l'épaule avec un air faussement désolé. Ta Munna toujours sur l'épaule, il ne te reste donc plus qu'à profiter du spectacle qui se déroule sous vos yeux. Après tout, Alban n'est plus le seul à pouvoir profiter des écrans.
Néanmoins, le spectacle qui se déroule sur celui qui orne le coin inférieur droit de la masse te prend soudainement de court et tu tapotes à nouveau l'épaule d'Alban, cette fois-ci pour lui indiquer de s'y intéresser : Votre préfet, lancé à pleins jambes, un Demolosse dans les bras, poursuivi par une Libra qui se téléporte sans aucune interruption pour lui mettre la main dessus ! Effectivement, quand elle parlait d'une prise de choix, elle ne plaisantait pas ! Et malgré la protection relative offerte par son type Ténèbres, ton préfet va devoir accélérer un peu, parce qu'elle ne lâche JAMAIS sa proie (Alban peut en témoigner).
Dans le même temps le poursuivi, déjà bien éprouvé, va devoir composer avec un nouvel élément : L'attaque Surf est en train d'emporter tout ce qui n'est pas arrimé au sol par des racines. La vague ne va d'ailleurs pas tarder à rattraper les deux Psys et tu ne peux détacher ton regard de l'écran, craignant que les choses tournent mal.

*******************

(Arrête-toi...Mais arrête-toi, c'est pas du jeu !)

(Pfff...Libra...Suis fatigué...)

(Mu, c'est pas le moment ! Pour conquérir le coeur de mon Alban-chou, je dois lui offrir la tête de ce gaillard en trophée !)

(On ne devait pas...juste les aider à l'attraper ?)

(Détail que tout ceci ! Essaye de l'encercler, moi je lui tombe dessus et...Oh, merde. Mu, derrière-toi !)

En moins d'une seconde, le petit Abra s'est retourné, a pâli et s'élève brusquement beaucoup plus haut dans les airs pour éviter la vague qui ne tarde pas à s'abattre sur le sentier. Mais dans le cas de Libra, cette dernière ne peut qu'accélérer ses téléportations pour garder ses distances. Mais rien ne va plus vite qu'une mer en furie...

*SPLAAAAAAASH*

(Libra !)

Disparue sous la vagues, envolée la Kirlia. Elle va sûrement remonter à la surface, mais pour la poursuite, c'est fi...

(YIHAAAAAAAAAAAAA !)

Sous les yeux de Mu, jaillissant comme un bouchon de champagne, la Kirlia, son casque toujours sur la tête, émerge des flots debout sur une buche qu'elle maintient sous ses pieds par l'usage d'un Choc Mental. Sur son surf improvisée, c'est au sommet de la vague que la Type Psy reprend son avancée.

(Même les mers déchainés ne m'éloigneront pas d'Alban-chou...Tu peux courir mais tu ne m'échapperas paaaaaaas !)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3857-0281-nolan-deannag-ce-n-est-pas-que-je-ne-veux-pas-te-repondre-c-est-juste-que-voltali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3939-nolan-deannag-voltali#41801
 Coordinateur Performer
avatar
Coordinateur Performer
Région d'origine : Hoenn
Âge : 15 ans
Niveau : 18
Jetons : 2912
Points d'Expériences : 324

MessageSujet: Re: Le Voleur, le Policier et le Traître [Commun Voltali]   Ven 19 Aoû - 14:03


Surf, Cascade ou Plongée?









A ma proposition de découper le paysage en mille morceaux, les réponses furent opposées. Peter acquiesça tandis que Orren réfuta l'idée d'une remarque bien placée. Remarque que je pu qu'accepter puisqu'elle était logique. Nous partions donc sur « Détruire l'environnement qu'au dernier moment » pour éviter d'être tracés. D'ailleurs, en parlant de détruire l'environnement, Peter m'avait posé une question.

-Oui, Moka connaît les deux. Mais d'expérience, je sais que ce n'est pas le plus efficace pour affecter les alentours. Nous verrons sur le moment.


Ce fut à ce moment que je décidais de me reculer, laissant Peter et Orren discuter de l'allure que notre groupe devrait prendre. Et apparemment, si Peter souhaitait laisser place à la discrétion, Orren souhaitait s'éloigner encore un peu plus. Nos pokémons en sentinelles, tout semblait aller bien. Pourtant, notre cher préfet fut coupé en plein milieu de sa phrase par la surprise. Que ce passait-il ?
Je n'avais pas trop eu le temps de le voir. Mais devant nous apparut instantanément, comme si il avait toujours été là, un Kirlia. Quelques secondes à peine venaient de passer lorsque Peter attrapa ma main et me tira au loin, nous séparant du dracologue. Je retins de justesse un cri de surprise pour éviter que le Kirlia ne s'attaque à nous deux. Pourtant, j'étais bien inquiet pour notre cher camarade, il ne fallait pas sous-estimer ce Kirlia qui venait d’apparaître si soudainement.

Peter, pressé, me tient toujours la main lorsque je décide enfin de me mettre à courir pour ne pas le ralentir, chose qu'il ne semble pas remarquer puisqu'il tourne directement vers un bruit d'eau, ressemblant à celui d'une cascade s'écrasant au sol. Au moins, avec le bruit de la cascade, nos pas seront couvert et on ne nous suivra pas au bruit. Avec un tapotement de la main, mon Tarsal me signale que personne n'a l'air de nous suivre.
Finalement, la trombe d'eau se dessine sous nos yeux tandis que l'on continue de se rapprocher. Une fois arrivé pile devant, Peter me lâche enfin et s'écroule au sol en soufflant abondamment et il me demande si je vais bien. Je vérifie mais aucune douleur ne se fait sentir et grâce à mon entraînement habituel, je ressens moins de fatigue que lui, alors je le laisse se reposer un peu et je regarde les alentours. Personne de visible... Ni Orren, ni personne d'autre.

Et encore une fois, Peter prend l'initiative en repérant une grotte derrière la cascade. Assez cliché mais toujours pratique, raison pour laquelle on s'installe derrière. Le sol est sec et la grotte semble monter légèrement, avec quelque chose ressemblant fortement à ce que l'on appelle un escalier suivant les murs. Mon regard se porte instantanément vers le sommet de cet escalier, mais celui-ci semble s'arrêter subitement dans le vide. Un cul de sac quoi.
Je ne l'avais pas remarqué mais Moka était descendu de ma capuche pour aller regarder l'entrée de la grotte et surveiller la présence de Policiers. On avait donc un peu de temps mort avant de recommencer à se cacher. Quoiqu'on était déjà cachés. Peut-être pouvions nous rester ici jusqu'à la fin ?

-(COUREZ!)

A ce moment, je n'avais pas compris et j'avais pensé avoir eu une hallucination. Moka revenait vers nous en courant, une expression inquiète sur le visage mais je le récupérais sans plus y penser. Tiens, le bruit de l'eau était plus fort non ?

-Peter ? Tu trouves pas que la cascade fait plus de bruit ?


Et ce bruit qui ne faisait que grossir et grossir... Finalement, je passais la tête en dehors de la grotte pour voir ce qui arrivait. Et ma seule pensée fut : « Ah. » Oui. Juste « Ah. » Parce qu'actuellement, à quelques mètres de nous, se trouvait une vague gigantesque. Pas tellement sur la taille mais sur la surface qu'elle prenait. Pourtant, instantanément, je sautais sur Peter, attrapais son bras comme il avait fait avec moi et empruntais les « escaliers » le plus vite possible.

-Y'a un tsunami qui à atterrit sur l'île ou quoi ?! On a une vague géante qui arrive ici !

Ma voix tremblait de peur. Cela n'avait rien de rassurant.









RESUME:
 

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5109-355-let-s-perform-everyone-o-elio-nagashi-voltali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5123-elio-nagashi-voltali
 Topdresseur Ranger
avatar
Topdresseur Ranger
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 15
Niveau : 10
Jetons : 1613
Points d'Expériences : 304

MessageSujet: Re: Le Voleur, le Policier et le Traître [Commun Voltali]   Ven 19 Aoû - 14:14

La sentence tombe dans l’oreillette sur chevalier qui soupire en entendant la nouvelle, le soulagement se lit sur son visage. Son front se déplisse, ses lèvres se décrispent et ses yeux s’illuminent. Il étire son dos avant de prendre entre les mains les rennes que lui a construit Hélios. La comédie est finie pour le moment, il peut se reposer.

Désolé pour tout ça Logan, désolé pour tout ça Ginji. Ca va devenir intéressant pour vous deux maintenant. Et n’oublie pas de donner quelques fruits aux Tropius Ginji, ça fait partie du deal que j’ai passé avec eux. Ah. Pas de soucis, je te promets sur la camaraderie des voltalis que les nourrir n’a rien à voir avec le jeu. A plus.

Ils ont quelqu’un à sauver maintenant au moins.

Le chevalier fait un clin d’œil à ses deux compagnons avant de demander à son tropius de foncer à travers la tempête. Tarsal prend place à côté d’Hélios pour aider son dresseur à affronter le vent violent qui s’abat sur eux. Les yeux fiévreux il regarde la larve royale qui se tient sur les jambes de son maître. Lancelot s’adresse directement à lui.

Un jour tu seras un épéiste toi aussi… Ton évolution fait partie de la liste de Leype. J’espère que ce jour viendra et qu’on aura un combat magnifique tous les deux.

Une turbulence ponctue la phrase de Lancelot qui manque de faire chavirer l’énorme Tropius. Par instinct comme son dresseur, il place sa petite main blanche devant l’abdomen du Larvayette pour l’empêcher de chavirer au cas où. Il se rend compte de son geste et son visage rougit sous sa robe blanche tout en retirant rapidement son bras.

Ils sortent tous les trois indemnes de la tempête et prennent la direction de la prison qui semble aussi contenir toutes les caméras. Au moins il saura ce qui se passe sur l’île si jamais il finit par être libéré.

Tu sais quoi Hélios, je pense que toi et moi, on a le même rôle. Allons embêter ce cher Alban.

L’atterrissage se fait avec classe, Tropius déplace un nuage de feuille en atterrissant prêt de la prison fait de rondins. Alors que les trois héros mettent un pied-à-terre Leype reçoit un étrange message de la part de Galahad transmis par Tarsal. Il approuve l’idée, si ça l’amuse, bien que le chevalier ne connaissait pas ce trait de personnalité à son pokémon.  Il le libère de sa pokéball, ce dernier s’enfuit vers la jungle, bien décidé à venger son maître.

Yosh Alban, j’ai pris soin de ton pokémon… Enfin il a pris soin de moi plutôt.

L’épéiste pose ses yeux d’émeraudes sur le lieu sans le voir, il s’intéresse plutôt à l’autre prisonnier qu’il ne connaît évidemment pas.

Leype Altmile pour vous servir, on dirait qu’on va passer un peu de temps ensemble tous les deux.



HRP :
- Leype se détent
- Il dit à Ginji de donner à manger à tous les tropius du monde entier
- Il va vers la prison
- Il laisse son Elecsprint se promener
- Il dit bonjour à Alban et se présente à Nolan.

_________________


Leype et ses compagnons




Dernière édition par Leype Altmile le Ven 19 Aoû - 16:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4306-305-leype-altmile-voltali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4404-leype-altmile-voltali
 Pokéathlète Coach
avatar
Pokéathlète Coach
Région d'origine : Hoenn
Âge : 17 ans
Niveau : 70
Jetons : 20638
Points d'Expériences : 2486

MessageSujet: Re: Le Voleur, le Policier et le Traître [Commun Voltali]   Ven 19 Aoû - 16:12




Le Voleur, le Policier et le Traître
RP Commun Voltali

La réponse mettait plus de temps à arriver que d’ordinaire. Nolan avait toujours été du genre peu bavard, mais là… Coulant un regard vers son colocataire, Alban le vit écrire frénétiquement sur la tablette qu’il lui avait offerte. Oh. Effectivement. Sans Libra ni aucun autre de ses Pokémon télépathiques, Nolan devait se contenter du mode de communication restreint. Pas pratique. Lâchant un soupir désespéré lorsqu’il eut fini de lire les derniers mots, Alban se tourna pour essayer de chercher Libra sur les écrans.

- Tu pourras ressortir à un moment ou à un autre, il te suffit d’attendre qu’on t’en donne l’autorisation ou que quelqu’un vienne te chercher. D’ailleurs… Professeur Heartnett ?

Andreas cessa de faire sa petite danse de la joie pour s’arrêter en plein mouvement, un pied en l’air, les deux bras en position « ballerine ».

- Oooh, oui. Pour savoir si le petit Nolan va sortir… Oh… Où l’ai-je mis, encore ?

Il sortit le genre de dé en mousse qu’on accrochait aux rétroviseurs des voitures - une atrocité rose et blanche de grande taille - puis la fit habilement rebondir sur son… fessier.

- Non, pas encore de sortie pour le petit Nolan. Dommaaaaage.

Dommage, en effet. Haussant les épaules - puisque de toute façon, Nolan ne semblait pas être particulièrement dérangé d’être ici  -, Alban continua de regarder les vidéos. C’était un beau bordel, en tout cas. Il était bien content de ne pas être avec tous les autres. Même si bon… jouer sa victoire ou sa défaite sur un pari qui ne dépendait pas vraiment de lui ne l’enchantait guère. Quoi qu’il en soit, Alban continua de profiter du spectacle lorsque son oreillette grésilla. Hm… Message reçu cinq sur cinq. Portant le micro à sa bouche, il annonça :

- Le joueur LEYPE est fait Prisonnier par actions. Il doit se rendre en Prison par lui-même dans les plus brefs délais…

Puis, se tournant vers Nolan, il poursuivit :

- M’est d’avis qu’on ne tardera pas à être un peu plus nombreux, par ici.

***

Tu ne comprenais pas trop ce qui venait de se passer. Leype, ton Leype, venait de s’excuser auprès des deux autres et de s’en aller. Mais où partait-il ? A ton air interrogatif, le Chevalier répondit par un simple clin d’œil. De toute façon, tu lui faisais totalement confiance… Sûrement avait-il un plan. Ou peut-être s’était-il mis à jouer le martyr pour unifier le groupe et déclencher la révolte qu’il attendait tant. Après tout, il devait probablement aimer la tragédie tout comme toi. Et c’était parfaitement le genre de plan ingénieux que tu étais capable de faire. T’installant donc confortablement près de son ventre, tu tournas la tête lorsque Lancelot communiqua par télépathie avec toi. Avant de sourire.

(Je ne suis pas très porté sur les combats, mais on pourra s’affronter sur scène, si tu le veux… Je suis sûr de gagner sur mon propre terrain.)

Tu lèves ensuite la tête vers Leype, qui vient de s’adresser directement à toi. Le même rôle ? Peut-être pas à la base. Mais dans tous les cas, tu veux jouer dans son équipe. De ça, tu en es certain. Mais juste parce que c’est lui… Hochant donc la tête de haut en bas, tu lèves un sourcil lorsque Zéphyr vient voleter vers toi, répondant enfin au Batsignal de plus tôt.

(Eh ben, tu en as mis du temps), te plaints-tu en croisant les pattes sur ton abdomen.

Puis le Tropius amorce sa descente. Avec douceur, il vient déposer votre troupe auprès de Stentor et du subliiime Andreas. Ah, et aussi du colocataire de ton serviteur. Mais tu n’as pas vraiment retenu son nom… A ton arrivée, Stentor lève un sourcil, avant de le froncer immédiatement. Aïe. Ça va barder pour toi.

- Salut, Leype. Je me demandais bien où il avait pu passer, celui-là. Merci de me l’avoir rapporté. Il n’a pas l’air de t’avoir causé trop d’ennui, en tout cas. Veinard. Comment vas-tu ?

Tu claques des mandibules pour te plaindre auprès de Stentor, mais ce dernier s’est déjà désintéressé de toi pour sa conversation avec Leype et Musicien. Bah. Après tout, tu as bien mérité un peu de repos.

HRP : Déroulement des événements
- Alban profite de la présence de Nolan pour lui parler un peu
- Il reçoit un message d'un des Traîtres et annonce que Leype doit se rendre en Prison
- De son côté, Hélios parle avec Lancelot
- Il arrive avec Leype, Lancelot et leur monture Tropius en Prison


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3557-alban-abernaty-le-ciel-se-nourrit-d-ailes http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3559-alban-abernaty-voltali
 Topdresseur Ranger
avatar
Topdresseur Ranger
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 15
Niveau : 10
Jetons : 1613
Points d'Expériences : 304

MessageSujet: Re: Le Voleur, le Policier et le Traître [Commun Voltali]   Lun 22 Aoû - 16:15

L’acteur du passé sort de son sac carnet à croquis et quelques crayons qu’il met toujours dans sa sacoche en cuir. Il saisit entre son pouce et son index la mine la plus fine et joue avec en attendant que la situation se développe. Il vient à peine d’arriver dans la prison et attend toujours la réponse de son codétenu que son cerveau est déjà en effervescence.  La pression qu’il ressentait auprès des autres ne lui correspondait pas, il n’aimait pas qu’on lui impose de faire quelque chose qui allait contre le personnage qu’il incarnait.

Et pourtant il ne peut s’empêcher de se demander si c’est ainsi qu’un vrai chevalier aurait réagi, se contenter de perdre pour fuir son incompétence. Le crayon tourne entre ses doigts. Est-ce qu’il n’aurait pas pu tenter une autre approche, peut-être qu’il aurait pu les exaspérer en prenant les directions ou même d’une autre manière. Son âme chevaleresque était blessée mais ce qui le faisait le plus souffrir c’est qu’à force de s’être enfermé dans le rôle unique de Leype, il avait perdu son talent d’improvisation.

Ce n’était pas une prison mais son infirmerie, il ne faisait que se ressourcer pour prendre un nouveau départ quand il sortirait. Il était persuadé qu’il finirait par sortir. Le crayon tourne de plus en plus vite. Le chevalier plante ses yeux dans ceux du dresseur d’Hélios. Il n’avait jamais aimé les questions banales car il fallait un talent fou pour transformer un échange quotidien en un échange qui captive la foule.

J’ai connu mieux mais te voir me fait relativiser ; ton sort semble bien pire.

Le guerrier aux cheveux du soleil s’approche d’Alban en faisant bien attention de rester dans les limites des rondins. Il passe ses longs doigts fins sur le bras du jeune homme, très lentement avant de s’emparer de sa main. On peut lire dans son regard une certaine appréhension mais Leype sourit devant cette expression. Avec autorité il ramène la main d’Alban vers sa propre bouche, ainsi que le micro qui s’y trouve. Avant de prendre la parole, le doigt de l’acteur active la communication.

C’est donc avec ça que tu m’as annoncé que j’étais en prison ? Mister Hearnett, j’ai entendu parler d’un concours de mannequinat pour des costumes originaux, ça ne serait pas amusant d’inscrire les élèves perdants ? Il suffit d’inscrire les participants avec une vidéo mise-en-ligne pour être potentiellement sélectionné pour un défilé.

Les doigts de l’artiste relâchent la main d’Alban avant qu’il ne fasse un demi-tour théâtral pour prendre ses distances et faire ainsi face à son professeur favori. Au fond de son iris on peut voir des étoiles qui semblent lancer l’attaque météore dans toutes les directions. Un sourire innocent accompagne un visage rempli d’espoirs et de motivations.

Pavel attend désormais la suite des évènements, son message a été entendu par tous les participants et si Andréas soutient sa proposition son sourire ne fera que grandir. Il allait se venger de la personne qui l’avait envoyé ici, l’épéiste pouvait retourner au placard, c’est Pavel qui était au contrôle maintenant. Après tout, tout est déjà en place puisqu’il est déjà en route.

Un éclair bleu et jaune se faufile dans la forêt à une vitesse vertigineuse, il fonce vers une tempête de sable.


HRP :
- Leype discute avec Alban et lui fait quelques caresses <3
- Il profite de la confusion, de l’incompréhension ou du plaisir d’Alban pour s’emparer du micro.
- Il suggère avec le micro branché de mettre des vidéos en lignes des perdants dans le but de les inscrire à un concours en ligne.
- Pavel remplace Leype.
- Un mystérieux éclair jaune et bleu se dirige vers la tempête de sable.

_________________


Leype et ses compagnons


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4306-305-leype-altmile-voltali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4404-leype-altmile-voltali
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Kalos
Âge : 17
Niveau : 58
Jetons : 2911
Points d'Expériences : 1843

MessageSujet: Re: Le Voleur, le Policier et le Traître [Commun Voltali]   Jeu 25 Aoû - 0:18

Le voleur, le policier et le traître



Putain, putain, putain ! C'était vraiment pas sa journée ! Après avoir passé un bon moment avec sa chère et tendre, Andreas était venu tout foutre à l'eau. IL devait donc participer à un fichu jeu dans lequel le groupe des perdants se retrouverait à servir de mannequins pour Andreas. Et comme si tout cela ne suffisait pas le voilà poursuivi par deux types Psys. Deux PUTAINS de types PSYS ! Sérieux que pouvait-il bien arriver de pire... Non il allait se passer quelque chose hein ? Et tandis qu'un grondement sourd se manifestait derrière, Orren put juste voir une gigantesque vague leur arriver dessus. Skoll dans les bras du jeune homme lâcha juste un léger couinement. Ouais ok t'aimais pas l'eau, mais malgré sa position de princesse dans les bras du jeune homme, lui ne risquait pas en plus de se faire choper par une Kirlia cinglée. Mais Orren ne pouvait garder son Démolosse avec lui alors il le rappela rapidement dans sa Pokéball tandis que Kali prenait de la hauteur pour éviter la vague. Derrière lui le jeune homme voyait que la vague venait d'atteindre la Kirlia qui le coursait. Bon un problème de... Oh non sérieux ?!

Avec une surprise il vit la Kirlia ré-apparaître en faisant du.. surf sur un rondin ? Non mais c'était un  cauchemar ! Non seulement il se ferait attraper par la Kirlia avec cette vague juste après être passé dans une vraie machine à laver. Et puis comment faire pour ne pas se faire entraîner par le courant, ce n'était pas comme si il pouvait s'harnacher à un arbre avec suffisamment de force.... Attendez, lui ne pouvait pas, mais un de ses Pokémons pouvait sûrement. Alors il fit sortir Mjölnir de sa Pokéball et en même temps que la Drakkarmin apparaissait lui hurla.

-Pas le temps de réfléchir Mjöl accroche toi à ce tronc de toute tes forces, je vais me mettre entre toi et l'arbre. Surtout ne lâche pas et tient bon quand la vague va frapper !

Il se mit alors en place entre le corps puissant de sa Drakkarmin qui planta ses griffes dans l'arbre tout en entendant la vague approcher. Son coeur tambourinait dans sa poitrine. Sérieux ils prenaient ce jeu vraiment trop à coeur. Ils voulaient les tuer ou quoi ?! Ce qui était sûr c'est qu'il y aurait des répercussions. Qui que soient ces élèves il allait se venger sur eux, et ça n'allait pas être plaisant. Puis d'un seul coup il sentit la vague frapper et son corps fut emporté vers l'avant contre le corps de Mjöl. Il sentit rapidement la Kirlia plus qu'il ne la vit dans ces remouds, passer non loin de lui. Ouf voilà un problème de moins, car en effet elle semblait ne pas pouvoir changer de trajectoire ! Pourtant il se sentait emporté par ce torrent et surtout espérait qu'il ne durerait trop longtemps. Malheureusement il était mal foutu et ne pouvait pas encore respirer sous l'eau. En plus Mjölnir glissait et ses griffes laissaient de profondes traces dans le bois.

Heureusement bientôt la vague fut passé et Orren inspira profondément en se relevant avec mal. Il rappela sa Drakkarmin après l'avoir félicité et regarda sa Sonistrelle qui revanait vers lui. Il se remit alors à courir en entendant des bruits de voix derrière lui... Merde. Il n'allait pas se laisser choper si facilement. Il était peut être trempé et tout, mais il allait s'en sortir. En avançant dans sa course, il entendit un bruit d'eau et sa première pensée fut : Encore ?! Mais cette fois au lieu d'un raz de marée, il vit une cascade. En passant à coté il découvrit une caverne et y pénétra. Au fond des sortes de marches montaient et il les emprunta. A leur bout il tomba sur Peter et Elio qui semblaient presque tout aussi fatigués que lui. ALors il regarda Peter et lui dit avec un peu trop de sévérité peut être.

-Ils sont derrière moi ! Vite demande à ta Zébibron d'utilise Nitrocharge pour boucher le chemin ! Allez Kali aide le avec Lame d'Air !

Puis quand ce fut scellé, il se laissa aller contre la paroi, crevé. Il savait que le jeu était encore loin d'être terminé, pourtant il se sentait lessivé. Ptètre même au sens propre du mot en fait...



Résumé:
 

_________________

Orren Losvrôk
If you resist, You'll feel the darkness penetrate on you. Don't resist. To the appeal of twilight...Let the darkness absorb your light...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1323-losvrok-orren-voltali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1335-t-card-orren-lovsbrok
 Topdresseur Ranger
avatar
Topdresseur Ranger
Région d'origine : Unys
Âge : 14 ans
Niveau : 12
Jetons : 7010
Points d'Expériences : 209

MessageSujet: Re: Le Voleur, le Policier et le Traître [Commun Voltali]   Dim 28 Aoû - 17:28


Le Voleur, le Policier et le Traître
RP commun Voltali
L'endroit où nous étions était plutôt sec malgré le fait que nous soyons derrière une cascade et je me voyais déjà rester ici jusqu'à la fin du jeu. Je remarque en même temps qu'Elio l'escalier qui court sur le mur et fais quelques pas sur le côté pour voir qu'il s'arrête sur le vide, le tarsal du jeune homme revient avec un air apeuré et je me détourne de l'escalier, apparemment ce n'est rien de grave car le dresseur ne fait que prendre le petit tarsal dans ses bras.

-Peter ? Tu trouves pas que la cascade fait plus de bruit ?


Je tends l'oreille et hoche la tête, je commence à peine à me dire que ce n'est peut-être pas une si bonne idée de rester ici lorsque Elio m'attrape par le bras et m'entraîne dans les escaliers, nous courrons jusqu'en haut et nous arrêtons à sa limite, l'eau monte de plus en plus vite et je prie pour qu'elle ne nous atteigne pas. Heureusement la vague passa sans nous toucher, je n'ai cependant pas le temps de me relâcher car je vois l'ombre d'une personne passer le mur d'eau, je me prépare déjà à devoir me battre croyant que celui venant vers nous est celui qui a lancé l'attaque mais je me rends compte à temps que c'est Orren et stoppe Sparky d'un geste de la main.

-Ils sont derrière moi ! Vite demande à ta Zébibron d'utilise Nitrocharge pour boucher le chemin ! Allez Kali aide le avec Lame d'Air !

C'est évident qu'il m'en veut. Mais bon après tout je m'en fiche pas mal... ce qui n'est pas le cas de ta Zébibron qui refuse dans un premier temps d'utiliser son attaque n'ayant pas du tout apprécié le ton de l'autre dresseur, elle finit quand même par utiliser Nitrocharge sous mon regard amusé et passe devant Orren l'air méprisant. Elle vient ensuite se poster à mes côtés et souffle avant de poser son museau sur ma main, je la caresse doucement sans regarder le préfet et donne une friandise à ma petite Zébibron, ce caractère franchement...

[Peter tu ne devrais pas laisser tes émotions se voir aussi facilement]

C'est vrai, j'ai été blessé et je l'ai laissé le voir pendant une demi-seconde, assez longtemps pour que ma starter puisse le voir, le ressentir. Mais tout va bien les autres n'ont rien du remarquer... Du moins je l'espère. Quoi qu'il en soit nous sommes maintenant enfermés dans cette salle, le sol est boueux mais nous pouvons quand même marchant dedans sans trop nous enfoncés comme le montre le bout de bois que j'ai plantée dedans, nous pouvons peut-être rester ici jusqu'à ce que l'épreuve se finisse ? Mais voilà qu'un choc sur la paroi me fait reculer d'un bond, nos poursuivants doivent sûrement utiliser des attaques pour  créer une faille dans la roche et pouvoir passer, quels idiots ça peut être extrêmement dangereux ! Après avoir utiliser Surf au risque de nous faire nous noyer ils lancent maintenant des attaques sur la roche sans penser qu'elle peut s'écrouler sur nous, est-ce que ces policiers sont tous des idiots ?! Mon regard parcourt la faille qu'ils ont créées et qui fait maintenant toute la largeur de la grotte, et en plus ils recommencent...

« Il faut que nous nous tenions prêts, le plafond risque à tout moment de s'effondrer et nous n'aurons que quelques secondes pour sortir d'ici et ne pas nous faire prendre. »

Une attaque retentit encore une fois et j'entends le grondement de la roche en même temps qu'un trou de lumière se forme devant nous, Sparky passe devant moi et lance plusieurs fois l'attaque Onde de Choc d'une part pour faire dégager les étudiants de notre chemin et d'un autre côté pour les éloigner de la montagne qui s'écroule. Je m'éloigne un peu puis attends mes deux camarades juste derrière moi je l'espère, la vue de cet endroit paradisiaque détruit par ces idiots de policiers me fait serrer les dents mais je me rassure en me disant que l'Onde de Choc a bien dû sonner ces idiots, je lève le regard et voit juste au dessous de ce désastre ce qui semble être... une tempête de sable ?

Spoiler:
 


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5307-378-autant-que-savoir-douter-me-plait-peter-wellington-voltali#58040 http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5388-peter-wellington-voltali#58044
 Coordinateur Performer
avatar
Coordinateur Performer
Région d'origine : Hoenn
Âge : 15 ans
Niveau : 18
Jetons : 2912
Points d'Expériences : 324

MessageSujet: Re: Le Voleur, le Policier et le Traître [Commun Voltali]   Dim 4 Sep - 15:25


Casse pas ma caverne!









Vous avez déjà vu la mer ? J'espère bien tout de même. Vous avez déjà vu de belles vagues je suppose. Imaginez cette vague mais comme si elle faisait 2 ou 3 fois votre taille.Imaginez là faire autant de bruits que 6 ou 7 camions.. Voilà ce qui s'approchait de nous à pleine vitesse. Bien évidemment, l'attaque ne serait pas mortelle, mais le choc serait bien trop dangereux pour le prendre de face. Voilà ce que j'avais compris. Il était temps d'éviter de rester sur place.
J'avais réagi instantanément en attrapant Peter par le bras pour nous mettre en sécurité. Et j'avais bien agit à l'inverse de mes hésitations habituelles. Quelques secondes plus tard et nous finissions écrasés sur le mur, finissant assommés et proies faciles pour les policiers. Même si l'un d'entre nous pouvait être un traître, mieux valait être tous conscients que tous en prison . Cela réduisait le risque que les Voleurs perdent. Et donc les risques que je me retrouve a porter les magnifiques tenues de ce très cher Andreas.

Mais heureusement, nous avions esquivé ce problème. Nous voilà à l'abri, heureux sur notre escalier à voir l'eau s'écraser devant nous. Oui, de l'eau, que de l'eau... Quelques troncs et autres déchets naturels firent de même mais aucun d'entre eux n'arrivait à nous toucher. En fait, rester sous cette vague aurait pu nous tuer, oui. Surtout vu la taille de certaines choses qui étaient passées. Mais bon, au moins, nous étions en sécurité.
Mais voilà qu'alors que nous nous remettions de nos émotions, notre cher préfet reparu. Il passait l'entrée de la classe, trempe et avec quelques feuilles, apparemment suivi par nos camarades policiers et par cette Kirlia nous ayant agressé. Directement après être arrivé, le plus expérimenté de nous trois ordonna à Peter de faire utiliser Nitrocharge à son pokémon. Ce que le Zébibron fit avec quelques regards noirs dirigés vers Orren.
Tiens, le groupe Peter aurait-il mal pris l'ordre provenant du dirigeant du groupe Orren ? Je me sentis assez gêné en tant qu'observateur ne pouvant influer sur le cours des choses... Mais il le fallait bien, je devais utiliser mes camarades pour survivre à cette épreuve, désolé vous deux... Bon, avec la protection qu'ils venaient de créer, peut-être serait-on à l'abri ?

Dommage, bien essayé moi même... Des chocs se firent ressentir sur le plafond de la caverne. Serait-il possible que ce soit les policiers ? Oui, sans aucun doute. Quand à la façon qu'ils utilisaient pour nous faire sortir, elle était stupide et dangereuse. Ne pouvaient-ils pas se dire que si le plafond nous tombait sur le coin de la tronche, on risquait quelque chose nommé « Blessures » ? Voir même « Mort ». Mais non, ils ne semblaient pas souciés par ce point vu que quelques secondes plus tard, alors qu'un trou était finalement créé, nous nous retrouvions à esquiver les débris tombant. L'avantage, c'est que nous pouvions au moins sortir...

Et le Zébibron de Peter ne loupait pas cette occasion. En un bond, il se retrouvait à l'extérieur, et une Onde de Choc plus tard, je pouvais être sûr que les abrutis d'en haut étaient bien sonnés. Bien fait pour eux. Mais une fois ceci fait, Orren et moi sortîmes de la grotte. Il était temps pour nous de fuir cet endroit car si jamais ils se réveillaient tôt, nous serions en infériorité numérique.

-Orren ! Peter ! On a pas le temps de se soucier d'autre chose non ? Alors autant s'éloigner d'eux... Enfin, je veux pas vous donner des ordres hein. C'est juste que... Bref !

Tout était clair évidemment, comme d'habitude je m'étais exprimé avec clarté et fierté. Ou pas. Mais bon, je pointais une direction qui me paraissait sure.









RESUME:
 

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5109-355-let-s-perform-everyone-o-elio-nagashi-voltali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5123-elio-nagashi-voltali
 Pokéathlète Coach
avatar
Pokéathlète Coach
Région d'origine : Hoenn
Âge : 17 ans
Niveau : 70
Jetons : 20638
Points d'Expériences : 2486

MessageSujet: Re: Le Voleur, le Policier et le Traître [Commun Voltali]   Mer 7 Sep - 23:47




Le Voleur, le Policier et le Traître
RP Commun Voltali

- Albaaaaannnn mon chouuuuuu ! s’exclama Andreas en se jetant dans les bras du châtain et en essayant de lui faire enfiler une énième jupe à froufrous.

Repoussant poliment - mais fermement - son référent, le jeune Coach essaya de recentrer son attention sur les deux Prisonniers, à savoir Nolan et Leype. A la remarque de ce dernier, il se fendit même d’une petite grimace légèrement dégoûtée en désignant d’un coup de tête discret, Andreas qui chouinait parce qu’on lui refusait son plaisir.

- Tu ne crois pas si bien dire… chuchota-t-il à l’adresse du blond.

Son regard était équivoque. Taquin néanmoins, Leype sembla décider que les assauts répétés d’Heartnett n’étaient pas suffisants pour pourrir la vie de ce pauvre Alban. Avec des gestes doucereux et ambigus, il vint caresser légèrement le bras du châtain… avant de frôler sa main et la ramener vers lui. Brrrr. Parcouru d’un frisson désagréable, Alban comprit néanmoins rapidement que ce geste avait pour seul but de récupérer le micro qu’il tenait. Regardant son camarade faire sans rien dire - il était de notoriété publique qu’Alban était une victime -, le châtain se sentit pâlir lorsque le Prisonnier proposa à Hearnett une nouvelle façon de décupler les plaisirs de sa séance de torture. L’enfoiré.

La réaction se fit immédiate. Le sourire du référent Voltali s’agrandit encore plus, tandis que ses mains se joignaient pour applaudir de façon enthousiaste. Visiblement, la nouvelle le rendait toute chose.

- Maaaaa-gnifique ! brailla-t-il en sautillant et en exécutant quelques entrechats, heureux d’avance de pouvoir exploiter encore plus ses élèves. Oh et j’ai failli oublier ! Où avais-je la tête !

Il sortit une nouvelle fois son gros dé de fourrure rose, puis le fit rebondir sur ses fesses. Cette fois néanmoins, le chiffre 1 s’afficha et Andreas annonça que Leype pouvait sortir de Prison. Légèrement dubitatif, Alban se demanda si ce jet était réel ou s’il n’avait pas été truqué d’une quelconque manière pour remercier Leype de lui avoir donné une si bonne idée. Mais qu’importe. Leype pouvait repartir de la Prison à peine dix minutes après y être entré. Le référent le mit néanmoins en garde contre les Policiers qui rôdaient dans les environs et qui avaient probablement été postés pour recapturer tous les Voleurs qui s’enfuiraient. Alban scruta la lisière de la forêt et ne vit personne. Probablement se cachaient-ils quelque part. Se penchant doucement vers Leype, il lui chuchota à l’oreille.

- Il me semble que tu peux essayer de faire sortir Nolan avec toi. Enfin… Si tu veux tenter le diable. Sinon…

Il haussa les épaules et se laissa tomber sur sa chaise. Andreas, de son côté, se tourna vers le groupe avec excitation.

- Oh au fait mon petit Alban, tu ne m’as pas dit sur quel groupe tu voulais parier ta victoire. Le temps est presque écoulé !

Alban déglutit avec difficulté. Il avait l’impression qu’il venait d’avaler un bac entier de Seviper, et que ces derniers se tortillaient dans son estomac comme s’ils souhaitaient en sortir. Bon heu… Il fallait qu’il réfléchisse… Comment allait-il faire pour se dépêtrer de cette situation ? Il coula rapidement un regard vers les écrans, mais en dehors de Nolan et Leype, personne n’avait pas été capturé. Ce qui voulait dire que dans un sens, les Voleurs menaient le jeu… Bon. Peut-être se trompait-il, mais il n’avait plus vraiment la possibilité de repousser encore l’échéance. Alors, priant pour qu’il puisse avoir de la chance au moins une fois dans sa vie, il marmonna :

- Je choisis l’équipe des Voleurs.

Pitié les gars, faites de votre mieux !

Andreas hocha la tête avec malices, semblant estimer que cette prise de position était un affront direct envers lui. Après tout, c’était contre SON équipe qu’Alban avait parié. Après avoir croisé le regard de son référent, Alban fut persuadé qu’on ne lui ferait aucun cadeau, si ses pronostics étaient mauvais. Oooook. Il comptait sur les Voleurs pour s’en tirer avec les honneurs. Et, alors qu’il pensait ça, un bruissement se fit entendre dans le buisson à côté d’eux. Trois Policiers en sortirent, tenant entre leurs griffes Jaen, un de ses amis. On pouvait dire que le pari commençait mal.


HRP : Déroulement des événements
- Alban maudit Leype
- Andreas tire le dé pour Leype, et annonce qu'il peut sortir de Prison
- Alban rappelle à Leype qu'il peut tenter le sauvetage de Nolan s'il le veut
- Il décide ensuite de parier sur l'équipe des Voleurs
- Alors qu'il fonde tous ses espoirs sur eux, un groupe de Policiers revient en tenant Jaen, un de ses amis, pour le mettre en Prison


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3557-alban-abernaty-le-ciel-se-nourrit-d-ailes http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3559-alban-abernaty-voltali
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 17 ans
Niveau : 66
Jetons : 4698
Points d'Expériences : 2758

MessageSujet: Re: Le Voleur, le Policier et le Traître [Commun Voltali]   Jeu 22 Sep - 9:44

Ginji Labelvi
     rp commun Voltali



« Le Voleur, le Policier, et le Traître »


A l'entente de mes paroles, Rugbyman réagit au quart de tour. Il faut aller aider le Pokémon ! Il se contente de quelques paroles, et, donnant quelques ordres à son Tropius, repart en direction de la Tempête de Sable. Je tente de le retenir, mais il est déjà trop loin pour m'entendre.

« -A-Attends !  »

Je m'apprête à demander à mon propre Tropius de me suivre, mais je suis interrompu par la voix d'Alban s'élevant de mon oreillette. Tiens ? Il y a un prisonnier ? Je me demande qui ça peut bien être...

… Chevalier?!

Je me tourne vers ce dernier, les yeux écarquillés, et le dévisage, surpris. Puis ma tête pivote vers la direction dans laquelle est partie Rugbyman, puis revient sur Chevalier, et recommence.

« -M-mais... Ça veut dire que.... ?!  »

Je n'ai pas le temps de continuer ma supposition, que le nouveau prisonnier s'excuse pour les soucis causés. Il me demande de donner quelques fruits au Tropius, pour les récompenser comme il se doit du service rendu, avant de m'assurer que je ne risque rien en faisant ça. Puis il me salue, et demande à son Tropius de l'amener vers le lieu faisant office de prison...

A mi chemin entre choqué, incrédule, et paniqué, mes yeux papillonnent entre les directions prises par les deux garçons. Je secoue la tête et me donne une petite tape sur la joue pour remettre les idées en place, et demande au Tropius de suivre Rugbyman. Tant pis, la priorité est de calmer ce Libégon !

Le Pokémon obtempère, et me dépose au sol, au cœur de la tempête. Ma cagoule de ninja m'aide toujours à me protéger du sable, mais je suis contraint d'élever la voix afin de pouvoir prononcer quelques paroles audibles au Pokémon.

« -Merci ! Pars, maintenant. Je viendrai vous donner les fruits lorsque la situation sera redevenue beaucoup plus calme !  »

Puis je me détourne, et avance dans la tempête, hurlant de grands « RUGBYMAAAAAAAAAN » dans l'espoir de retrouver ce dernier. Miraculeusement, celui-ci réapparaît juste devant moi, semblant lui aussi à ma recherche. Il me demande où est passé Chevalier, et je secoue la tête de dépit.

« -Alban lui a demandé de regagner la prison. »

Il fronce les sourcils, puis change de sujet pour revenir sur la raison de notre présence ici : le Libégon. Voir LES Libégons. D'après lui, ils sont deux, au sein de la tempête, et une femelle serait en difficulté pour l'accouchement. Ooooooooook, j'ai jamais eu à m'occuper de ça môa, on est censé faire comment ?!

« -... Bon, guide moi jusqu'à eux. »

Rugbyman m'amène au cœur de la tempête. Une fois sur place, celui-ci s'avère étonnement calme, le futur père ayant semble-t-il créé volontairement la Tempête de Sable pour protéger sa femelle pendant la pondaison. Bien, on va pouvoir travailler au calme.

Après avoir retiré ma cagoule pour découvrir mon visage, je m'approche vers le Libégon mâle, les mains levées, et tente de le convaincre de ma bonne volonté avec une voix calme, malgré les battements frénétiques de mon cœur.

« -Je viens en ami. Laissez-nous nous approcher, nous allons vous aider. »

Bien que méfiant, le Libégon nous juge du regard quelques temps, puis se décale légèrement, nous autorisant à avancer jusqu'à la femelle. A ce moment là, j'attrape une Pokéball de mon sac et en tire celle de Spark, ma Dedenne, pour faire appel à elle. Lorsque nous arrivons à hauteur de la Libégon en train de pondre, je lui demande de m'aider.

« -Spark ! Estelle était Éleveuse, tu dois bien avoir déjà assisté à la pondaison d'un œuf ?... Tu pourrais aider ce Pokémon, s'il te plaît ? »

La Dedenne jette alternativement des regards en ma direction et celle de la Libégon avec un air paniqué, mais finit par hocher la tête avec un air déterminé. Elle se dirige vers elle pour lui venir en aide, tandis que je m'adresse à Rugbyman.

« -Va aider ma Dedenne, si elle a besoin d'aide elle t'expliquera ce qu'il faut faire. Je vais essayer de calmer le père, en attendant, il faut à tout prix qu'il arrête cette tempête. »

Je m'éloigne aussitôt pour me rapprocher du Libégon mâle, observant sa femelle avec un air très inquiet.

« -Il faut à tout prix que cette tempête de sable cesse ! Je sais que tu fais ça pour protéger ta femelle et ton œuf, mais les Pokémon et humains alentours pourraient être gravement blessés s'ils sont pris dans le sable. Fais moi confiance, mes Pokémon vous protégeront en cas de problème ! »

Il paraît réticent à m'obéir. Néanmoins, voyant que la situation commence peu à peu à se débloquer du côté de sa femelle, il obtempère, et, se concentrant, arrête peu à peu la Tempête de Sable. Bientôt, les grains cessent de voltiger autour de nous, et retombent au sol lentement. La forêt de Touga est semblable à son désert, maintenant... Au moins, l’œuf sera pondu dans de bonnes conditions, je suppose ?

Lorsque le calme est définitivement retombé autour de nous, nous rapprochons tous deux de Rugbyman, Spark, et la femelle Libégon... Et de l’œuf, enfin sorti ! Un grand soulagement m'envahit, tandis que le mâle vient frotter sa tête contre celle de la femelle, comblé. Un sourire fait place sur mon visage face à une scène aussi attendrissante, tandis que Spark grimpe sur mon épaule en piaillant de joie.

« -Tu as magnifiquement bien joué, Spark ! Bravo, tu peux être fière de toi. »

Je félicite également Rugbyman, qui s'éloigne lui aussi des Libégon pour les laisser tranquilles avec leurs œufs. Puis j'observe les alentours, et réfléchit à la suite des événements.

« -Une bonne chose de faite... Maintenant, on fait quoi ? Nous devons impérativement être pas groupe de trois, et nous ne sommes plus que deux... »

En disant cela, je fais quelques pas en direction du ravin dans lequel Rugbyman a failli tomber précédemment, et tente d'observer au delà de celui-ci. Néanmoins, un son provenant d'en bas capte mon attention, et regarde donc en direction de la source du bruit...

« -... Il y a des gens en contre-bas ! Et ils n'ont pas l'air d'être des Policiers. Ne bouge pas Rugbyman, je vais leur demander s'ils nous autorisent à les rejoindre. »

J'attrape la Pokéball de Webble, et fais sortir le Mygavolt. Puis je m'accroche à celui-ci, Spark toujours mon épaule, et lui demande de nous faire descendre jusqu'en bas, afin de rejoindre les élèves...

Arrivé en bas, je reconnais Orren, mais pas les deux autres Voltalis l'accompagnant.

« -Voltami ! Tu vas bien ?... Coucou vous autre ! Vous n'avez pas rencontré trop de problème, j'espère ?... Moi et deux autres Voltalis avions été pris dans une Tempête de Sable, je ne sais pas si vous l'avez vu. Mais l'un de nous a été obligé de se rendre en prison... On a réussi à aider les Pokémon à l'origine de la tempête, par contre. Ça vous dérange si on se joint à vous ? Appelez-moi... » en parfaite synchronisation avec Webble, nous agitons nos membres pour tenter de reproduire des postures de combat, sous le regard amusé de Spark « … NINJA ! »

HRP:
 

@Eques sur Never-utopia.

_________________



« Mais euh, ch'uis pas qu'un paysan môa d'abord, hein ! »

Merci Môman Callie!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t780-c-est-par-la-la-sortie-oups-je-suis-alle-trop-vite http://pokemoncommunity.forumactif.org/t799-ginji-labelvi-voltali
 Pokéathlète Coach
avatar
Pokéathlète Coach
Région d'origine : Hoenn
Âge : 17 ans
Niveau : 70
Jetons : 20638
Points d'Expériences : 2486

MessageSujet: Re: Le Voleur, le Policier et le Traître [Commun Voltali]   Dim 9 Oct - 18:47




Le Voleur, le Policier et le Traître
RP Commun Voltali

Jaen était sorti des bois, entouré de ses bourreaux. Derrière-lui, Leype était toujours dans le cercle des Prisonniers, ce qui lui conférait une certaine immunité et lui permettait d’attendre que les Policiers s’éloignent assez. Soupirant, Alban fit le bilan des effectifs. Certes, les Voleurs avaient encore - à peu près - l'avantage. Néanmoins, il restait pas mal de temps de jeu et tout pouvait encore changer en un battement de paupières. Attentif, le châtain consulta donc son minuscule écran d’ordinateur pour essayer de repérer ses amis. Ginji semblait avoir rejoint Orren et les autres. Du côté de la Tempête de Sable, les caméras étaient toujours inutiles. Se rongeant le pouce, Alban sursauta légèrement lorsqu’Andreas s’approcha de lui, une rose entre les dents.

- Aaaah, je viens de recevoir une invitation pour une soirée dé-li-ci-eu-se avec mon ami James - il est de passage sur Touga et voulait me faire découvrir quelques spécialités locales -. Du coup, comme je ne peux pas manquer ça, on va écourter le jeu… Ahem… Tu permets ?

Avec appréhension, Alban tendit son micro à son référent, qui s’en saisit et hocha la tête de haut en bas. Le Coordinateur se racla la gorge un moment puis, après un Mi mineur pour accorder sa voix, fit son annonce en lançant des paillettes sur les pauvres Prisonniers derrière-lui.

- Chers élèves ! Quoi que vous fassiez, NE BOUGEZ PLUS ! La moindre personne surprise en train de se déplacer sera éliminée d’office par notre arbitre impartial.

Alban s’étouffa avec sa propre salive, mais Andreas n’y prêta aucune attention.

- Pour des raisons personnelles, le jeu sera écourté. Ayant des plans pour ce so- heu… je veux dire, des obligations, je me dois de vous annoncer qu’il s’achèvera dans trente minutes exactement. Quel dommage ! Mais ne soyez pas tristes parce que vous pourrez vous consoler avec mes séances d’essayages dès demain matin huhu ! Mais passons ! Pour accélérer le jeu et le pousser vers sa conclusion, je me permets de modifier légèrement les règles : à partir de la fin de mon annonce, les Traîtres pourront faire tomber leurs masques et auront les mêmes permissions que les Policiers, à savoir la possibilité d’attraper leurs camarades Voleurs ! Néanmoins, pour ne pas avantager les Voleurs, je vais annoncer ici-même la liste des Traîtres. Une fois que j’aurais fini, je ferai un décompte de cinq secondes et à la fin, vous serez autorisés à bouger de nouveau. Voilà qui va donner des situations plutôt intéressantes !

Le jeune Coach regarda son référent avec un air effaré. S’il voulait lancer la troisième guerre mondiale, il venait de réussir. Sûr que la mêlée qui allait suivre la fin du décompte allait être dévastatrice. D’un côté, Alban était soulagé de ne pas se retrouver avec les autres.

- Bien. La liste des Traîtres est la suivante : …

Un à un, les noms furent révélés. Sur son écran, Alban vit les visages de certains véritables Voleurs trahis se transformer. Comment bousiller la bonne ambiance des Voltali en une leçon ? Faire appel à Andreas et les faire concourir tout en agitant le fanion de la menace au-dessus de leur tête. Sûr qu’Hélios allait en prendre de la graine, aujourd’hui. Ce genre de choses devait sûrement rentrer dans son manuel des dix choses à faire pour devenir le tyran du Monde. Se tournant automatiquement vers son colocataire, Alban échangea un regard lourd de sens. D’un côté, c’était peut-être mieux qu’ils se retrouvent dans leur situation, tous les deux. Au moins… Ils ne risquaient pas de se brouiller avec la moitié de leur Dortoir.

Emu par la Guerre de Troie qui se rejouait devant lui, Andreas frappa quelques coups dans ses mains et essuya une larme - factice - qui perlait au coin de ses yeux dorés. Avec son amour pour le dramatique, Alban se demandait même si l’enseignant n’avait pas un lien de parenté avec Hélios. Cela ne l’aurait pas étonné, aussi étrange que cela puisse paraître…

- Bien. Maintenant, je vais compter jusqu’à 5… Allez ! 5… 4… 3… 2… - tenez-vous prêts - 1… C’EST PARTI !

Dans un concert de cris et de rugissement, le dernier acte se lança.

HRP : Déroulement des événements
- Andreas décide d'écourter le jeu et de changer les règles au dernier moment

Règles additionnelles :
Les règles précédentes sont annulées au profit de celles qui suivent
A partir de maintenant, les Traîtres deviennent des Policiers et peuvent attraper les Voleurs
Les deux camps sont autorisés à s'attaquer avec leurs Pokémon. Le maximum de Pokémon par personnage est toujours fixé à deux
Les posts sont toujours limités à 700 mots
Pour déterminer quel camp sera le gagnant, un dé sera jeté par l'Arbitre à chaque post de joueur. A la fin du Commun, l'équipe comptabilisant le plus de points sera désignée gagnante
Les actions ne comptent plus
Chaque joueur peut poster un nombre illimité de fois, mais le plafond de dés lancés pour un même joueur est fixé à deux. Au delà, vos posts n'apporteront plus de points
Vous avez jusqu'à la fin du mois pour poster (inRP, cela représente 30 minutes). Après, j'interviendrai pour annoncer la fin du jeu quoi qu'il arrive !

***

Rôles :
Voleurs : Elio Nagashi, Ginji Labelvi, Peter Wellington
Traîtres : Logan Atkinson, Orren Losvrôk, Leype Atmile

Bon jeu !


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3557-alban-abernaty-le-ciel-se-nourrit-d-ailes http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3559-alban-abernaty-voltali
 Topdresseur Ranger
avatar
Topdresseur Ranger
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 15
Niveau : 10
Jetons : 1613
Points d'Expériences : 304

MessageSujet: Re: Le Voleur, le Policier et le Traître [Commun Voltali]   Mer 12 Oct - 9:52

Le chevalier avait pour seul avantage de connaître la position des autres participants comme ce dernier se trouvait toujours à portée de vue des écrans quand Andréas avait décidé de changer les règles. Il ne put retenir un sourire quand Andréas parla d’obligation, lui qui avait assisté à toute la scène. Quand le beau professeur annonça le rôle des participants l’adolescent fut déçu de se retrouver dans le même groupe qu’Orren. Il aurait aimé en faire son adversaire, le dresseur semblait d’un tout autre niveau que les autres et Leype avait toujours voulu affronter des dragons.

Avant de partir de sa prison le chevalier sentit au plus profond de son cœur une pointe douloureuse qui ne semblait pas le concerner. Elle transperçait ses défenses comme si ces dernières n’existaient pas, il ne pouvait pas s’en aller. Un mot résonna dans tout son être, un nom pour être exacte : Hélios. Quelque chose en lui ne le laisserait pas agir sans lui avoir dit au revoir.

A la prochaine Hélios !

C’est avec un regret inexplicable que le chevalier s’en va, ne se doutant pas que c’est la peine de Pavel qu’il ressent et non pas la sienne.

Honnêtement le jeu ne l’avait pas passionné et la sanction ne l’avait pas effrayé mais la perspective de pouvoir tester ses talents ne lui était pas déplaisante. Il constata donc avec soulagement que le Tropius l’attendait toujours. Il saisit les rênes que lui avait tissé Hélios tout en flattant l’encolure de la bête pour la faire décoller. Loin d’être un expert le jeune dresseur était plus habitué à cette expérience et adopta naturellement une posture plus appropriée que la première fois.

Ses anciens compagnons avaient réussi à calmer la tempête de sable laissant au chevalier le temps de penser pendant le trajet. La plupart de ses adversaires avaient des pokémons électriques, Galahad se révèlerait d’une efficacité redoutable en théorie mais il avait peur de l’expertise de Ninja dans le domaine. Il disposait cependant d’un avantage non négligeable.

Le chevalier arriva près de l’abri quelques minutes seulement après l’annonce d’Andréas, cependant les tensions et les hostilités avaient peut-être déjà remplacé la camaraderie habituelle des Voltamis. Il était bien possible que le chevalier soit le seul à prendre ces affrontements au sérieux, cette première année il ne s’était que très peu intéressé aux autres et ne partager pas encore de lien étroit avec les autres élèves de son dortoir.

Accompagné de son tarsal le dresseur fit un pas en avant pour attirer les regards vers lui.

Vous préférez vous battre ou vous préférez fuir ?

Evidemment le chevalier espérait qu’ils allaient choisir le premier choix mais dans tous les cas son Elecsprint était arrivé bien avant lui et avait sûrement fini de préparer le piège qu’il lui avait demandé avant d’être enfermé en prison.

_________________


Leype et ses compagnons


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4306-305-leype-altmile-voltali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4404-leype-altmile-voltali
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 17 ans
Niveau : 66
Jetons : 4698
Points d'Expériences : 2758

MessageSujet: Re: Le Voleur, le Policier et le Traître [Commun Voltali]   Mer 12 Oct - 16:13

Ginji Labelvi
     rp commun Voltali



« Le Voleur, le Policier, et le Traître »


J'espère que ce groupe là sait se montrer un peu plus soudé que celui que j'ai formé avec Chevalier et Rugbyman. Surtout qu'en toute logique, si Chevalier a été envoyé en prison... M'enfin, je me doutais bien dès le début de la partie que je ne pourrai pas faire confiance à tout le monde, donc je ne suis pas vraiment surpris, au final. Juste un peu déçu, peut-être. Ça aurait été plus sympa, si on était tous dans le même camp ! Avec un peu de chance, c'est le cas pour moi et les trois Voltali qui me font face...

Cependant, avant qu'ils n'aient le temps de répondre à ma proposition, nos oreillettes se mettent à grésiller pour nous faire entendre la douce et sensuelle voix d'Alban... Wait, Alban il n'a pas cette voix là ! Pourquoi Andreas a-t-il pris le micro ?...

Fronçant les sourcils, j'écoute notre référent expliquer l’obligation d'abréger mais le jeu, mais aussi, un changement de règle soudain censé aider à y mettre fin le plus rapidement possible. Hmm soit, si la partie peut se finir sur un concours de bouffe ou un truc comme ça, je dis pas non, môa...

Hélas, je suis totalement à côté de la plaque, et les nouvelles règles sont pour le moins... Handicapantes. Tous les Traîtres deviennent des Policiers, et doivent attraper les Voleurs avant la fin du temps imparti. Oula.

Et Andreas énonce la liste des Traîtres.

A cause de l'emprisonnement précédent de Chevalier, je sais déjà que Rugbyman en fait parti. Et heureusement, d'ailleurs, car je ne connais même pas son prénom ! S'il avait été prononcé par Andreas à l'instant même, je n'aurai jamais su qu'il était du côté de l'ennemi. Par contre, je sais aussi, toujours grâce à cet emprisonnement, que le véritable prénom de Chevalier est Leype... Et qu'il figure, tout comme celui d'Orren, dans la liste des Traîtres.

…. Oh.

Mon expression se décompose, tandis que je regarde le préfet Voltali. Je fais un pas en arrière et commence lentement à reculer, méfiant, sans pour autant lâcher du regard Orren.

« -... Euh... En fait, oublie tout ce que je viens de dire... Je crois que je vais plutôt aller voir plus loin si j'y suis...   »

C'est à ce moment là que Chevalier, fraîchement sorti de prison, pointe le bout de son nez. Surpris par son apparition, je m'arrête, sans pour autant baisser ma garde, et le regarde s'avancer vers notre petit groupe. Et sans plus de cérémonie, il annonce directement la couleur : allons-nous nous battre, ou plutôt fuir ?... A en juger l'expression des deux autres élèves en compagnie d'Orren, nul doute qu'ils sont également de gentils voleurs. Et aucune trace de Rugbyman. Donc en théorie, c'est du deux contre trois...

J'abaisse ma garde, et lâche un soupir dépité.

« -C'est dingue ça, j'ai été entouré de traîtres pendant toute la partie sans me faire chopper, et tous mes efforts risquent de partir en fumée sur un simple coup de tête d'Andreas ?...  Je préfère très franchement ne pas m'en remettre au sort -surtout vu la poisse que j'ai-, et donc.... NINJA ! »

Devant l'urgence de la situation, ce n'est pas un, mais deux sachets de farine que je tire subitement de mon sac pour les exploser au sol. J'espère que les deux autres Voltali seront suffisamment réactifs pour en profiter et s'enfuir, mais malheureusement, je n'ai pas le temps d'aller les aider, et m'agrippe plutôt à Webble qui tire une toile en direction du sommet du ravin pour me tracter vers son sommet. Spark se retenant fermement à mes épaules, nous sortons du nuage de poussière provoqué par la farine et faisons chemin-inverse, espérant avoir le temps de revenir à notre position initiale tout en haut de la falaise avant que Chevalier et Orren ne reprennent leurs esprits...

HRP:
 

@Eques sur Never-utopia.

_________________



« Mais euh, ch'uis pas qu'un paysan môa d'abord, hein ! »

Merci Môman Callie!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t780-c-est-par-la-la-sortie-oups-je-suis-alle-trop-vite http://pokemoncommunity.forumactif.org/t799-ginji-labelvi-voltali
 Topdresseur Ranger
avatar
Topdresseur Ranger
Région d'origine : Unys
Âge : 14 ans
Niveau : 12
Jetons : 7010
Points d'Expériences : 209

MessageSujet: Re: Le Voleur, le Policier et le Traître [Commun Voltali]   Mer 12 Oct - 19:21


Le Voleur, le Policier et le Traître
RP commun Voltali
Un... Ninja ? Je ne sais pas vraiment quoi penser du jeune homme qui est devant moi ni du fait que je trouve ça à peu près normal qu'il se présente lui-même en tant que Ninja, et voilà qu'en guise de bonus j'aperçois une silhouette ressemblant fortement à Logan en haut de la falaise, non vraiment il ne manquerait plus que ceux qui sont autour de mou soient des traîtres et je pourrais réellement croire que cette académie veut ma mort... Quelques crachotements de micro plus tard le discours de notre référent lance un malaise dans le groupe tout juste formé, on se regarde avec d'un air soupçonneux jusqu'à ce que les noms soient annoncés un à un, je coule un regard vers le préfet Voltali qui est malheureusement juste à côté de moi puis vers le Chevalier qui a l'air un peu trop décidé à combattre. Bien, bien, bien... S'éloigner du préfet est la priorité numéro 1, mes yeux cherchent déjà un moyen de fuir cette situation jusqu'à ce que ma Zébibron se montre tout à coup anxieuse, je tente de déchiffrer ses signes mais nous ne sommes malheureusement pas encore assez proches pour que j'arrive à complètement décrypter son langage et je comprends juste qu'il y a un danger qui approche. Peut-être est-ce ce... Chevalier... ? Les gens ne peuvent pas êtres normaux dans cette académie ? On m'a envoyé dans un asile en fait c'est ça ?

« Vous préférez vous battre ou vous préférez fuir ? »

Question futile, qui voudrait combattre dans cette situation ? Quoique si l'un des voleurs voulait jouer au héros et se jeter dans la gueule du loup -autrement dit servir d'appât- ça ne me gênerait pas. Je fais attention aux moindres signes du... Ninja dont je ne connais pas le nom mais qui m'a tout de même l'air assez méfiant pour être un voleur, il a l'air plutôt désappointé par l'arrivée du... Chevalier avec qui d'après ce que j'ai compris il était en groupe jusqu'à présent et j'espère qu'il le soit assez pour faire une erreur qui serait sans doute fatale pour lui mais une véritable opportunité pour moi.

]Peter, depuis le début tu ne penses qu'à gagner mais le véritable objectif de ce jeu c'est que ton camp gagne non ?]

Comment ça ? Si Gabriel se met à avoir des acquis de conscience on ne va jamais sortir de cette situation...

]Je n'ai pas d'acquis de conscience, je dis juste que peut-être l'un de ces deux jeunes hommes sauront mieux s'en sortir que toi, celui qui se prénomme lui-même Ninja en a peut-être les qualités...]

Cela fait beaucoup de probabilités mais peu de faits réels, et qu'est-ce que je serais censé faire même en l'écoutant ? Retenir les trois Traîtres à moi tout seul ? En sachant que je n'ai qu'un seul pokémon ? Soudain mes yeux se posent sur Ninja qui sort deux sacs de farines et les fait éclater contre le sol terre provoquant un nuage de fumée blanche, profitant de cette occasion je profite de la surprise des autres pour lancer l'ordre muet à Sparky d'utiliser sa Cage-Eclair sur le préfet qui est selon moi le plus dangereux et me reculer de plusieurs pas, là Sparky lance d'elle-même une Onde de Choc mais l'attaque est lancée aveuglement et peut donc ne pas toucher de cible, il vaut mieux partir le plus vite possible. Sans attendre je pousse Elio vers la forêt et commence à courir en faisant bien attention à ce qu'il ne se laisse pas distancer, alors que je regarde derrière pour voir si il suit je reçois un choc électrique en plein dans la main et me stoppe tout à coup. Qu'est-ce que... ? Une sorte de barrière électrique se tient devant moi, c'est donc ça que voulait me faire comprendre Sparky, nous étions en train de nous faire encercler, j'entends déjà derrière nous les pas se rapprocher, sans réfléchir je m'avance vers les pas pour laisser à Elio une chance de trouver une sortie à cette barrière. Mais qu'est-ce que je fais ? Je regarde ma main qui me lance, ça fait plutôt mal...

Spoiler:
 


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5307-378-autant-que-savoir-douter-me-plait-peter-wellington-voltali#58040 http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5388-peter-wellington-voltali#58044
 Scientifique Chercheur Pkmn
avatar
Scientifique Chercheur Pkmn
Région d'origine : Hoenn
Âge : 16
Niveau : 47
Jetons : 1857
Points d'Expériences : 1315

MessageSujet: Re: Le Voleur, le Policier et le Traître [Commun Voltali]   Mer 12 Oct - 21:42

Ninja est descendu comme une flèche pour rejoindre les autres voltas en bas. Je vais attendre en haut le temps qu'il négocie. Mais notre référent nous parle d'abréger le jeu. Tous les traîtres sont des policiers. Donc faut chopper les voleurs. Mais qui sont-ils ? Heureusement la liste ne tarde pas à tomber. 

Mais... Dans cette liste aucun nom ne me paraît familier. Du coup je vais rester sur ma falaise en surveillant les autres voltas dans en bas à piailler comme des gallinacés dans une basse-cours. Tiens y a l'aristot du lac. Donc ce petit aristot qui prend les gens de haut est un Volta. Fait chier. Oh le revenant de la prison, vu sa tête c'est un confrère traître. C'est quoi son nom déjà ? Lipe ? Lupe ? Bah on verra ça après.

Donc je récapitule ninja voleur, boulet/chevalier/etc.. traître ,aristot voleur et vu la tête qu'il tire le volta à qi a parlé ninja traître donc le dernier voleur puisque je suis traître. Deux alliances se forment clarement. Mais un gros nuage blanc interromps la bataille en bas et un Ninja sauvage remonte en toute hâte vers moi.

Je le regarde atterrir en souriant chaudement.

-Alors comme ça le petit fuyard est un voleur. Si c'est pas mignon ça.

Mon regard devient de plus en plus froid. Un froid polaire. Un regard d'assassin.

-C'est vraiment pas de chance d'être dans cette situation. Ça ne vas pas s'arranger de manière pacifique comme avec les habitants de la Jamaïque. Donc prépare toi à m'affronter moi. Et pour éviter que tu t'échappes. Terry lance Tunnel et creuses plein de piège. 

Je dis le stopper. Je dois l'arrêter. Je dois le neutraliser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5236-372-logan-atkinson-voltali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5255-logan-atkinson-voltali-t-card
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 17 ans
Niveau : 66
Jetons : 4698
Points d'Expériences : 2758

MessageSujet: Re: Le Voleur, le Policier et le Traître [Commun Voltali]   Mer 12 Oct - 22:39

Ginji Labelvi
     rp commun Voltali



« Le Voleur, le Policier, et le Traître »


Je suis couvert de farine maintenant, mais entre le sable, la boue, les fruits écrasés et... La farine de tout à l'heure, je suis plus à ça près. De toute façon, la sanction qui m'attend en cas de défaite est bien pire que des vêtements salis... Les vêtements salis sont même une bénédiction comparés à ceux que risquent de nous faire porter Andreas si les Voleurs se font attraper ! Et je... NON, JE PROTESTE ! Il en est parfaitement hors de question, l'humanité entière a déjà perdu suffisamment d'estime envers moi-même pour en rajouter une couche, non ?...

Fort heureusement, il semble que ma diversion ait fonctionné. Je regarde en contre-bas pour voir l'un des Voleurs alliés tenter de semer la pagaille entre Chevalier et Orren, mais je n'ai pas le temps de regarder la suite que Webble nous a déjà ramené tout en haut.

Une fois au sol, j'enlève un peu de farine de ma tenue de ninja, alors que Spark descend de mon épaule en émettant un petit couinement. En relevant la tête, je constate que quelqu'un m'attendait... Oh. Oui. C'est vrai.

Rugbyman a un grand sourire sur le visage, et un regard de glace. Bien évidemment, qu'il est toujours là... On dirait que j'ai oublié de prendre en compte un paramètre dans ma fuite. Tant pis... Je suppose que je m'en tirerai mieux contre lui tout seul que contre Chevalier et Orren réunis.

« -... Rugbyman. Comme on se retrouve...  »

La scène est digne d'un grand film, dans lequel les deux protagonistes principaux se retrouvent en face à face pour l'ultime duel. Après avoir échappé à la mort ensemble, après être rentré en conflit l'un contre l'autre, après s'être allié face à l'adversité... Me voilà, devant lui, pour ce qui semble être la conclusion de ce long périple.

Il compte bien m'arrêter. Et après avoir vu ma prestation plus bas, il veut en faire en sorte que je ne puisse avoir aucune autre issue que l'affrontement. Mais ne t'inquiètes pas, Rugbyman... La scène est bien trop épique pour que je puisse me défiler.

« -De toute façon, je me doutais que ce moment viendrait. Après tout, qui d'autre aurait pu envoyer Chevalier en prison ?... Tu es un Traître, donc. Tout comme Chevalier, au final... Quelle ironie ! D'autant plus que... »

Je mets ma main dans une poche, et en tire la carte que m'a donné Smeagol en début de partie. Je la montre bien en évidence à Rugbyman, et la jette en sa direction, pour qu'elle tombe à ses pieds de façon à ce qu'il puisse lire ce qu'il y a de marqué dessus.

« -... Grâce à toi, j'avais un joker en cas d’emprisonnement. »

Sur la carte, il peut lire les deux actions que j'avais à effectuer en tant que Voleur afin de m'assurer un ticket de sortie si jamais je me faisais attraper. La première, « inciter un joueur à sortir un Pokémon et à utiliser deux fois d’affilée une attaque du même type »... Et la seconde, « inciter un joueur à vous plaquer au sol ».

« -Tu avais réalisé l'un de mes objectifs alors qu'on se rencontrait tout juste ! J'ai eu un énorme coup de bol... Après, j'ai bien tenté d'inciter Chevalier a utilisé plusieurs des attaques Electriks de son Elecsprint, notamment avec le coup des fruits caramélisés, mais c'était pas suffisant pour gagner un joker supplémentaire... Mais tant pis ! Ils n'ont plus aucune utilité, désormais. De toute façon, comme nous avons tous deux réalisé une action chacun, c'est comme si on partait sur un ex-aequo... »

Je fais un petit geste de la main à Webble pour que celui-ci s'avance. Je me contente ensuite de quelques pas afin de m'éloigner du bord du ravin -j'y serai tombé trois fois au final, au bout d'un moment ça suffit-, tandis que Spark reprend place sur mon épaule, ses antennes émettant un petit grésillement.

« -Ah, et par contre, désolé de te dire ça, mais les trous creusé par ton Pokémon auraient été insuffisants pour m'empêcher de fuir... Ma Dedenne capte tous les signaux envoyés par les Pokémon, elle sait où a été ton Sabelette... Ainsi que son emplacement actuel. »

Je remets ma cagoule de ninja, et tends le bras d'un air solennel.

« -Vas-y ! Arrête-nous si tu le peux !  »

HRP:
 

@Eques sur Never-utopia.

_________________



« Mais euh, ch'uis pas qu'un paysan môa d'abord, hein ! »

Merci Môman Callie!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t780-c-est-par-la-la-sortie-oups-je-suis-alle-trop-vite http://pokemoncommunity.forumactif.org/t799-ginji-labelvi-voltali
 Pokéathlète Coach
avatar
Pokéathlète Coach
Région d'origine : Hoenn
Âge : 17 ans
Niveau : 70
Jetons : 20638
Points d'Expériences : 2486

MessageSujet: Re: Le Voleur, le Policier et le Traître [Commun Voltali]   Ven 14 Oct - 8:56




Le Voleur, le Policier et le Traître
RP Commun Voltali

Que-que-que ? Leype faisait en réalité partie de l’équipe des Traîtres ? Tu n’en revenais pas, Hélios. Plus que ça, même : tu refusais d’accepter la scène qui se déroulait devant tes yeux. Comment ton si parfait, ton si admiré Leype pouvait-il envisager de s’en aller sans toi ? Dans ses yeux brillants, tu voyais toute la douleur de vos séparations. Lui aussi ne voulait pas te laisser, mais son devoir l’y forçait. Juliette regardant partir ton Roméo, tu te sentais subitement mal. Ô Hélios, Larveyette parmi les Larveyette. Mais déjà, tandis que tes paupières se refermaient sur tes billes d’obsidienne, Leype s’envolait vers de nouvelles aventures sur le dos de sa monture. Cette scène digne d’un Seigneur des Anneaux te faisait perdre le fil de soie des évènements quelques secondes. Mais des cris autour de toi te faisaient bien rapidement reprendre tes esprits. Secouant la tête de gauche à droite, tu sifflais pour héler ta propre monture ; beaucoup moins imposante, beaucoup moins classe, mais tout aussi pratique. J’ai nommé : la Zéph-mobile.

(Hélios ?) te demande la mouette chromatique avec un penchement de tête stupide.
(Nan, le pape. Grouille-toi et ramène tes fesses de poulet ici, Zéphyr. Le devoir nous appelle !)

Zéphyr amorce une descente et d’un bond majestueux, tu te propulses sur son dos. Ses ailes fendent alors l’air afin de rejoindre Leype. Car, quoi qu’il arrive, Hélios, tu es de son côté. Tu ne le laisseras pas tomber. Tu ne le laisseras pas à la merci de ses ennemis. L’âme d’un sauveur, tu sens le vent fouetter ton épiderme. Le scintillement doré des ailes chromatiques de Zéphyr perd brusquement de son éclat lorsqu’il commence à piquer vers le sol avec une brusquerie qui n’est pas appréciée par ton estomac. Les yeux flous de larm-… heu, d’une irrigation excessive due à un grave problème de naissance - on dira que c’était ça… -, tu te retiens de pousser la sérénade en « La-AAAHHHHHH ». Bon sang ! Avec qui Zéphyr a-t-il passé son permis aérien ?! Serrant dans tes petites pattes les plumes du dos du canard volant, tu vois enfin se dessiner les contours d’un groupe d’élève et d’un Tropius au loin. Pourtant, c’est d’abord Ventre-sur-patte et Crétin qui apparaissent dans ton champ de vision. Visiblement, ces deux-là sont en train de se livrer un duel à mort. Chouette ! Tu serais bien resté un peu plus si tu en avais eu le temps mais… pas une minute à perdre !

Sans penser un instant que tu étais en train de gâcher un moment épique - mais après tout Hélios, tu ne peux qu’embellir les choses ; jamais les gâcher ! - tu tires sur une plume de Zéphyr pour le faire piquer dans la direction des deux adversaires. Qu’ils soient Voleurs ou Traîtres, tu n’en as rien à faire. S’ils te barrent le chemin, ce sont des ennemis, c’est tout !

Avec héroïsme et armé uniquement de ton courage sans faille, tu sautes de ta monture en plein vol et te met à tournoyer sur toi-même en MODE SPINZAKU ! Dans ta tête, la musique de circonstance se déclenche - you spin my head right round, right round, when you go down, when you go do-down - tandis que tes mandibules relarguent une impressionnante quantité de fils de Sécrétion pour arroser copieusement les deux abrutis. Sans prendre le temps de voir ce qui se passe derrière toi - après tout, un héros déclenche toujours une explosion dans son dos pour s’en aller en mode conquérant -, tu atterris avec souplesse sur Zéphyr qui est venu te récupérer. Direction Leype !

(Mon ami, j’arrive !) essayes-tu de lui communiquer en langage Pokémon.

Dans ta précipitation, tu ne vois pas la barrière électrique érigée par l’Elecsprint de Leype. Et Zéphyr non plus, puisqu’il s’écrase avec violence contre la paroi. Une onde de choc remonte brusquement le long de son plumage, te faisant rater quelques battements de cœur. Vous voilà tous les deux en train de dégringoler au sol, juste devant un élève en pleine fuite. Dans un dernier clignement de paupière, tu soulèves une patte.

(L… eype…) murmure-tu.

Pour ensuite feindre une énième mort majestueusement dramatique.

HRP : Déroulement des événements
- Hélios n'accepte pas le départ de Leype
- Sur le dos de Zéphyr (Goélise chromatique), il part retrouver son ami
- Il croise tout d'abord Logan et Ginji en plein affrontement et les arrose copieusement de fils de Sécrétion
- Il se prend ensuite la barrière électrique et tombe presque assommé sur le sol. Zéphyr est complètement K.O du fait de sa double faiblesse
- Il simule encore une fois une de ses morts théâtrales, aux pieds d'un élève en train de prendre la fuite (Elio ou Peter, peu importe)

***

Dés (sur 10) :
Leype (3), Ginji (2), Peter (8), Logan (4), Ginji (5)
Total Traîtres : 7
Total Voleurs : 15


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3557-alban-abernaty-le-ciel-se-nourrit-d-ailes http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3559-alban-abernaty-voltali
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Johto
Âge : 17
Niveau : 26
Jetons : 173
Points d'Expériences : 742

MessageSujet: Re: Le Voleur, le Policier et le Traître [Commun Voltali]   Ven 14 Oct - 15:18

Tim, dipi tom, dipi tom....Tes doigts pianotent mécaniquement, sans aucun processus conscient de ta part. Finalement, la vie carcérale n'est pas pour te déplaire, mon cher Nolan. Du calme, du temps libre, peu de contacts avec un extérieur bruyant et imprévisible... Pour peu, tu t'y habituerais presque.
En plus, il y a même des distractions mises à ta disposition, puisqu'il te suffit d'observer Alban et ses caméras, pour étudier les déplacements actuels des participants encore en liberté. Dans le même temps, les extravagances de ton référent viennent ajouter la petite touche de folie interne, sans laquelle toute partition serait un néant terne et morne. Leype est parti depuis quelques minutes, sans un regard en arrière. Un choix pour lequel tu ne lui tiens aucune rigueur, après tout, il n'avait pas la moindre raison de te venir en aide, au risque de se faire reprendre.
Soudainement, ton attention se retrouve attiré plus en détail par Heartnett, qui semble profondément excité. Du peu que tu parviens à comprendre, il semblerait que votre volage responsable a décidé de vous laisser en plan. Et lorsqu'il évoque les nouvelles règles, tu ne peux t'empêcher de repenser au choix de ton colocataire concernant l'équipe gagnante... Le temps de griffonner quelques mots sur ta tablette et tu lui la tends de nouveau, dans l'espoir de le soutenir quelque peu.

''Ne t'inquiète pas, je suis sûr que les autres vont s'en sortir. Au moins, avec tout ça, les choses devraient être réglées rapidement. Et dans le pire des cas... On y passera ensemble, au moins.''

Un regard désolé à destination du blond et tu reportes ton attention sur les caméras : Tes doigts battent rapidement la mesure des différentes confrontations qui commencent à se faire jour, mais une question te taraude l'esprit... où est passé Libra ?

*****************

(*tousse* C'était...GENIAL !)

Étendue, les bras en croix, la Kirlia tente de retrouver son souffle, juste après que la vague colossale se soit dissipée. Déposée à quelques dizaines de mètres de l'espace de jeu, la type Psy met quelques minutes à retrouver son souffle après sa séance de surf, survolée par un Abra perplexe.

(Libra, j'ai pas compris... On doit pas attraper des gens ?)

(Si, si Mu, t'inquiète... Tout fait partie du plan, maintenant qu'on est derrière eux, on leur tombe dessus et on les ramène à Alban-chou, saucissonnés et prêt à servir !)

(D'accord, mais... On commence par qui ?)

Devant l'interrogation de son compagnon, la Kirlia ne peut qu'avouer un fait indubitable : pas la moindre proie a proximité, il va falloir chercher fortune ailleurs. Usant de ses pouvoirs de perceptions, la créature psychique vit ses ardeurs se refroidir bien vite devant l'agitation ambiante qui émanaient de tous ces humains. Quelque chose venait de changer, elle sentait beaucoup d’agressivité et de stress dans l'air... Et on ne l'avait pas invité pour participer à la fête !
D'autorité, elle se téléporta sur le sentier, avant de commencer à le remonter à toute vitesse.

(Suis-moi, Mu, je sais exactement ce qu'on va faire !)

Incertain, le petit Abra se joignit à elle en flottant, sans trop savoir s'il devait s'en réjouir ou faire ses prières. Un à un, les arbres qui défilaient de chaque coté du sentier commencent à s'éclaircir, pour laisser place à un espace plus ouvert et plus rocailleux. Les pentes se font plus raides, jusqu'à former de véritables parois rocheuses... Un goulet d’étranglement parfait. Et justement, il semblerait que comme des mouches attirées par un pot de miel, une flopée de proies potentielles a trouvé refuge dans cet environnement dévasté.

(Au nom de la Loi, je t'arrête ! Mu, encercle-le !)

Le jeune garçon au bonnet blanc comptait manifestement fuir, en laissant le soin à ses coéquipiers de couvrir sa course. Pas de bol pour lui puisque Libra vient de faire son apparition, mains sur les hanches, au beau milieu de sa route. Cette fois, même si elle doit l'envoyer voler comme un boulet de canon, Alban aura son trophée !

Infos HRP:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3857-0281-nolan-deannag-ce-n-est-pas-que-je-ne-veux-pas-te-repondre-c-est-juste-que-voltali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3939-nolan-deannag-voltali#41801
 Scientifique Chercheur Pkmn
avatar
Scientifique Chercheur Pkmn
Région d'origine : Hoenn
Âge : 16
Niveau : 47
Jetons : 1857
Points d'Expériences : 1315

MessageSujet: Re: Le Voleur, le Policier et le Traître [Commun Voltali]   Ven 14 Oct - 22:27

Damn. Depuis le début il avait accompli l'un de ses objectifs ? Je suis vraiment un gros bourrin. Mon sourire perd de sa splendeur. Et Terry qui se fait repérer à 300 mètres par cette foutue Dedenne. Grrrr. Pas le choix.

-A l'attaque !

Sauf que ce n'est pas Terry qui attaque mais moi. Je m'approche rapidement de ma cible avant de me faire ligoter par un avion ennemi. Heu par un ennemi aérien. Mais par chance je ne suis pas le seul toucher. Et nous voila ligoter dans de la toile. Avec son Mygavolt il doit être habitué. Je sautille (au lieu de charger) vers ma cible. Avant de m'écrouler devant celle-ci.

Une idée vite n'importe quoi avant qu'il ne s'enfuit. Une tête de psychopathe sort de mon masque de glace. Un rire digne des plus grands tarés de l'histoire surgit de ma bouche.

-Terry utilise ampleur sur la partie fragile de la falaise et choppe le gros insecte.

Il sort de ses trous derrière moi et frappe le sol détachant la partie de la falaise sur laquelle nous nous trouvons. Je ris à gorge déployer alors que nous rejoignons de force le champ de bataille. Je crois que je suis en train de devenir un psychopathe.

-On retourne en enfer. HahahahahHAHAHAHAHAHA!!!

L'atterrissage est réussi et nous revoilà tous ensemble pour s'amuser. Pour s'affronter. Pour nous détruire. Chacun à , semble t-il , son adversaire. Moi j'ai le ninja. Je commence à me lever mais la toile me retient prisonnier de mon rocher. Manquerait plus qu'un Guériaigle vienne me bouffer le foie et qu'il repousse. Le traître prisonnier. 

Ma tête se décompose en une myriade d'expressions toute plus effrayante les une que les autres.


-Terry à l'aide !!!! Viens couper ce truc !!!

Mais malheureusement pour moi Terry est lui aussi pris au piège. Je me sens beaucoup moins utile à présent et où est passé mon adversaire ?

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5236-372-logan-atkinson-voltali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5255-logan-atkinson-voltali-t-card
 Pokéathlète Coach
avatar
Pokéathlète Coach
Région d'origine : Hoenn
Âge : 17 ans
Niveau : 70
Jetons : 20638
Points d'Expériences : 2486

MessageSujet: Re: Le Voleur, le Policier et le Traître [Commun Voltali]   Ven 4 Nov - 21:06




Le Voleur, le Policier et le Traître
RP Commun Voltali

Alban était clairement au bout de sa vie. Devant ses yeux défilaient déjà des tenues toutes plus ridicules les unes que les autres ; et toutes plus ridiculement chaudes les unes que les autres, surtout. Il n’était pas sûr du fait qu’il puisse survivre à pareille épreuve. Et encore une fois, il se retrouvait à être spectateur de sa propre vie et à ne rien pouvoir faire pour influencer le rythme du jeu outre mesure. Il soupira. Nolan avait raison sur un point, au moins ; bientôt, ils seraient libres et pourraient retourner dans leurs huttes respectives. Et, même si Alban n’était pas certain de pouvoir réellement bien dormir avec la menace des essayages du lendemain planant au-dessus de sa tête, au moins pourrait-il éviter la présence d’Andreas. Quant au fait de rendre les choses moins horribles s’ils étaient ensembles… Mouais. Il n’était pas certain que quoi que ce soit puisse le consoler dans cette terrible épreuve. C’était comme donner une peluche à un gars qui crame en Enfer. Dans les faits, c’est plutôt sympathique. Dans l’absolu, ça ne l’aide pas à moins cramer.

Hochant cependant mollement la tête pour rassurer Nolan, Alban se concentra sur les images qui défilaient sur les écrans. De ce qu’il avait compris, Ginji faisait partie des Voleurs ; soit, l’équipe qu’il voulait vraiment voir gagner. Qui plus est, il avait réussi l’exploit d’avoir rempli une de ses actions à peine quelques heures après le début du jeu. C’était donc un candidat sur lequel il avait eu raison de miser, même si… en face, il y avait Orren.

- Ça risque d’être difficile pour les Voleurs, commenta-t-il en se tournant vers Nolan. Et avec tout ça, je ne sais même pas où sont mes Pokém-…

Il s’interrompit. Sur un des écrans, un petit éclair blanc et doré avec quelques touches de vert venait de passer à toute vitesse. Wait… Avait-il bien vu ? Clignant des yeux rapidement, il approcha sa tête des écrans… et cru qu’il allait faire un arrêt cardiaque.

Hélios avait réquisitionné Zéphyr pour une opération vendetta sortie de nulle part. Qu’est-ce qu’il foutait encore, cet abruti ?! Visiblement, il voulait en découdre avec un des Voltali qui avait envoyé Leype en prison… Un châtain qui semblait avoir un sacré grain, vu d’ici. Regardant avec un profond scepticisme son - ridicule - Larveyette se la jouer grand seigneur du ciel balançant ses Sécrétions tel Zeus bombarderait les mortels avec de la foudre, Alban se retint de facepalmer. Surtout lorsque Zéphyr alla s’écraser sur une barrière de force électrique.

Plus blasé que réellement inquiet pour ses Pokémon, le Pokéathlète vit les deux imbéciles tomber au sol, légèrement carbonisés par le piège de l’Elecsprint de Leype. Wow. L’intervention d’Hélios et Zéph’ avait été… glorieuse. On dira ça comme ça, sur le papier. M’enfin ! Quoi qu’il en soit, les affrontements progressaient. Alban regarda avec anxiété la Prison se gonfler de nouveaux effectifs, farouchement gardés par les Traîtres et Policiers. Plus nombreux, ces derniers s’étaient postés en faction autour de leurs victimes, ce qui semblait plonger Andreas dans la plus profonde félicité. Néanmoins, le chrono avançait… Sur le terrain, quelques Voleurs résistaient encore et toujours à l’envahisseur… encouragés silencieusement par l’impartial Arbitre *tousse*, et plus bruyamment par leurs potes derrière les barreaux.

Alban consulta sa montre. Il restait quelques secondes à peine avant qu’Andreas ne mette fin au jeu. Il compta mentalement. 15 secondes… Deux Voltali déboulèrent, encadrant deux nouveaux Prisonniers à faire coffrer. 10 secondes… Ginji semblait toujours lutter pour sa survie. 5 secondes… Deux nouveaux élèves qu’il ne connaissait pas courraient pour échapper à des Voleurs. 2 secondes… Hélios redressait légèrement la tête pour voir si sa mort avait été remarquée, avant de se rallonger sur le sol l’air de rien. 1 seconde…

- FIN DU JEU ! annonça Andreas d’une voix chantante. Voyons voir les comptes… Hm ! Il reste encore 5 Voleurs en liberté ! Cela signifie donc… que les VOLEURS SONT DECLARES VICTORIEUX !

Un nuage de pétales de rose s’abattit sur les élèves présents. Alban dû se retenir pour ne pas pleurer de joie. Dans un concert de cris enthousiastes et de pleurs de déception, les Voltali se regroupèrent finalement comme une seule entité. Le bilan, bien que cruel, était arrivé comme un véritable soulagement après ces quelques heures de lutte acharnée. A présent, chacun était libre de retourner dans sa hutte… ou de rester sur place pour essayer d’étriper l’équipe adverse, au choix ! Alban, lui, décida de s’éclipser directement. Mais avant ça, il fallait qu’il aille récupérer un de ses vieux colocataires…

- Nolan, murmura-t-il en attrapant son sosie par le bras. Je crois qu’on ferait mieux de partir. Genre. Maintenant.

Il lui fit un signe de tête pour lui montrer Andreas, qui commençait déjà à distribuer des manteaux à essayer, sans faire attention à qui avait perdu ou non. Quand le référent se tourna vers eux, Alban pris la poudre d’escampette en embarquant son coloc avec lui.

- ON SE CASSE ! hurla-t-il tandis qu’Andreas farfouillait dans ses affaires pour sortir une jupe collection d’Hiver à lui faire essayer.

Ok, il pouvait parfois être idiot. Mais il ne l'était pas au point de s'attarder ici. RIP les pauvres Voltali restés sur place en guise d'appât, en tout cas. Votre sacrifice sera gravé à jamais dans nos cœurs à tous.

HRP : Déroulement des événements
- Alban déprime
- Il suit le parcours de ses Pokémon, et encourage silencieusement les Voleurs
- Le jeu se termine enfin, sur une victoire des Voleurs
- Tous les Voltali se regroupent autour de la Prison, pas forcément tous dans la joie et la bonne humeur
- Avant de partir, Andreas décide de distribuer des tenues à tous, indépendamment de leurs rôles dans le jeu
- Alban attrape Nolan et s'enfuit avec lui
- RP Terminé pour Alban. Merci pour votre participation !

***

Dés (sur 10) :
Nolan (10), Logan (8)
Total Traîtres : 15
Total Voleurs : 25

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3557-alban-abernaty-le-ciel-se-nourrit-d-ailes http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3559-alban-abernaty-voltali
 Topdresseur Ranger
avatar
Topdresseur Ranger
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 15
Niveau : 10
Jetons : 1613
Points d'Expériences : 304

MessageSujet: Re: Le Voleur, le Policier et le Traître [Commun Voltali]   Jeu 5 Jan - 19:40

Le rire démoniaque du roi de la foudre résonne dans la farine et les éclairs, son manteau jaune crépite comme un hymne à sa souveraineté. Ses yeux impériaux traversent le rideau blanc pour aller juger le gibier qui a osé le défier. La chasse est ouverte, un zèbre empaillé pour décorer l’entrée du château.

Le paratonnerre s’active et toutes les attaques de son opposant viennent habiller Elecsprint pour lui donner un air altier. Son espèce a la particularité d’attirer toutes les perturbations et les dépressions atmosphérique à cause de la capacité à stocker le magnétisme dans sa fourrure. Le vent se lève et vient déposer une couronne au-dessus de sa tête. Des nuages gris, des amas de farines se mélangent pour accueillir les éclairs de la bataille. La vision est dégagée, la puissance est accumulée, Galahad le dieu de la vitesse rentre en scène.

Le champ électrique répond parfaitement au mouvement de ses pattes qui se mouvaient avec fluidité jusqu’à son adversaire. Il saute en tourbillonnant à travers le nuage qu’il venait de créer grâce à son talent, il devient une lance de lumière, le jugement de Zeus lui-même. L’élecsprint a un sourire carnassier, ses crocs dépassent légèrement, il s’enivre de l’adrénaline de l’action. Il est fort, il le sait, il veut le montrer.

La farine ne résiste pas aux fortes pressions du pokémon et s’enflamment, le fait que l’air soit chargé de sel à cause des récents évènements climatiques n’est pas étranger à ce résultat. C’est un petit tourbillon d’électricités et de flammes qui foncent vers le zébibron.

Lancelot lance l’attaque vibrasoin sur Hélios et Zéphyr. Hélios en priorité évidemment. Galahad prendait mal que tu participes à son combat alors qu’il est dans cet état.

Le petit tarsal n’arrive pas à se remettre de la scène à laquelle il assiste, ce n’est pas son compagnon qui se tient en face de lui avec autant de puissance. Ce n’est pas le pokémon qu’il avait réussi à battre en un contre un au moment de sa capture, ce type est un monstre. Est-ce pour ça que Leype avait décidé de le garder alors qu’il n’était pas un pokémon pouvant devenir un chevalier ? Depuis le début son dresseur avait vu en lui le roi incompris qu’il était ? L’être le plus proche de Leype se sentit soudain pris de vertige, la relation qu’il avait avec Leype était-elle aussi forte que ce qu’il pensait ? A moins que… Pavel ! Evidemment, qui d’autre que l’acteur prodige pouvait avoir compris un génie. Quelque chose clochait pourtant, sans les capacités de télépathes de Lancelot comment ces deux-là pouvaient ils communiquer ?  

Tarsal poses ses petites mains sur son cœur dont il accélère le rythme, puis il dépose une de ses mains sur Hélios. Les battements se font plus rapide, l’attaque vibrasoin est lancée, le processus de guérison a commencé. Dans sa tête il entend un martèlement familier, Leype essaye de s’adresser à lui directement dans son esprit, il le laisse entrer.

Ne soit pas trop jaloux, Galahad n’est pas comme toi ni comme aucun autre pokémon. Il a décidé de transcender son existence et d’évoluer alors qu’il ne pouvait plus évoluer… C’est un peu un Hipster d’une certaine manière, mais moi je le vois comme un roi qui n’en a rien à foutre d’être un humain ou un pokémon… Un jour il est venu me voir et il m’a fait comprendre qu’il en avait marre d’apprendre des attaques à la con que n’importe qui pouvait apprendre si c’était possible. Alors il a commencé à créer son propre style, à inventer ses propres mouvements. Tous les deux on est des frères d’armes tarsal, je suis ton dresseur et tu es mon pokémon. Galahad et moi on est juste des artistes qui en avons marre des limites, on collabore, je ne suis pas son dresseur et il n’est pas mon pokémon. Alors ne t’en fais pas, d’accord ?

Evidemment Tarsal fond en larmes car Leype a compris son inquiétude, car il lui a dit les mots qu’il voulait entendre avec sincérité. Hélios semble aller mieux. L’infirmier de substitution s’approche de Zéphyr pour le soigner à son tour.

Je m’en fous de ce jeu débile ! Je veux un duel, j’espère qu’on va bien s’amuser.

Le chevalier avait crié sa phrase en direction de son adversaire pour être sûr d’être entendu. Il ne put s’empêcher de reproduire le sourire carnassier de son Pokémon, l’effet de style était trop tentant.

_________________


Leype et ses compagnons


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4306-305-leype-altmile-voltali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4404-leype-altmile-voltali
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 17 ans
Niveau : 66
Jetons : 4698
Points d'Expériences : 2758

MessageSujet: Re: Le Voleur, le Policier et le Traître [Commun Voltali]   Mer 1 Fév - 17:18

Ginji Labelvi
     rp commun Voltali



« Le Voleur, le Policier, et le Traître »


Bien ! C'est parti pour ce duel épique au sommet qui, j'en suis certain, restera à jamais gravé dans l'histoire !

Laissant flotter un silence grave et solennel, je pointe brusquement mon doigt en direction de Rugbyman, et crie à pleins poumons.

« -WEBBLE, ATTAHMMMM ! »

Hein ? Pourquoi je n'arrive plus à parler ?... WAIT, DEPUIS QUAND J'AI DE LA TOILE PARTOUT AUTOUR DE LA BOUCHE?! Je lève les yeux en l'air pour voir passer au dessus de nous un Goélise, ainsi que le Larveyette qui nous a accompagné pendant toute une partie de notre périple. Je m'offusque aussitôt de son intervention, et tape du pied.

« -HMMMMMMM ! »

… Quoi ? Ah, pardon, vous voulez la traduction ? Pff, il faut tout faire ici... Et bah vous savez quoi ? Tant pis pour vous, j'ai la flemme ! Voila !

Attrapant la toile collée sur mon visage, je tente tant bien que mal de m'en débarrasser, avant de me rendre compte que Spark s'agite sur mon épaule, elle-même accrochée à mon t-shirt à cause de la Sécrétion. Je l'aide à se dépêtrer, avant qu'elle même ne m'assiste afin de retirer les morceaux de toiles restants. Webble n'a aucun mal à se débarrasser des quelques bouts lui étant tombés dessus, et remarque alors que Rugbyman s'approche de moi en sautillant, complètement enveloppé dans la toile. Quelque peu sceptique quant à la réussite de la manœuvre, il l'observe également se vautrer au sol, puis sursaute en l'entendant donnant un ultime ordre à son Sabelette. Le Mygavolt braque alors tout de suite un regard paniqué en direction du type Sol, et agite les mandibules tout en poussant quelques cris afin de le dissuader d'agir. Mais...

Il était déjà trop tard.

Sans que je ne comprenne réellement pourquoi, la terre se met à trembler, et je relève la tête avec une expression paniquée en direction de Rugbyman.

Un morceau du ravin se détache.

Counter fall : 4.

Webble, ayant anticipé la chose, fait aussitôt un bond en arrière tout en crachant sa toile en ma direction. J'ai le réflexe de m'aggriper à celle-ci, alors que je sens mon corps chuter, et viens méchamment percuter la paroi de la falaise en me retenant à mon baudrier de fortune. Je laisse s'échapper un cri de surprise, puis jette un coup d’œil en contrebas, pour remarquer que, par je ne sais quel miracle, Rugbyman a l'air de s'en être sorti indemne. Spark est toujours fermement attachée à ma tenue.

C'est alors que mon oreillette se met à grésiller. Plaquant ma main sur mon oreille droite afin de mieux entendre, j'oublie l'espace d'un instant que je suis actuellement en train de m'accrocher à cette toile pour survivre, et manque ainsi de lâcher de prise. Heureusement, je me ressaisis à la dernière seconde, tandis que Webble commence lentement à nous remonter. En même temps, Andreas annonce les résultats finaux de la partie...

… Nous ne sommes plus que cinq Voleurs en liberté ? Mais alors... Ça voudrait dire que... ON A GAGNE ?! NOUS... NOUS NOUS ALLONS SURVIVRE A L'HABILLAGE D'ANDREAS ?!

Ayant du mal à contenir ma joie, dès que mon Mygavolt est parvenu à nous hisser sur ce qu'il reste de la falaise, je lui saute dessus pour lui faire un tendre et affectueux câlin, les yeux pratiquement en larme.

« -NOUS AVONS GAGNE ! NOUS AVONS GAGNE ! NOUS... Hein ? »

Entendant des cris de mon oreillette, je me redresse, et me concentre pour entendre un peu mieux ce qu'il se trame près de la zone de départ. En amplifiant la réception des ondes, Spark m'aide en clarifiant la qualité réception, et me permet ainsi de comprendre parmi les cris de panique et les pleurs que... Andreas s'est mis à habiller tout le monde sans exception.

Ohoh.

Jetant un œil à ma gauche, puis à ma droite, je m'abaisse doucement, et chuchote presque à l'oreille de mes Pokémon alors que je retire l'oreillette.

« -On va... Lentement... S'éloigner... Et se tenir... Le plus loin possible... D'Andreas... Ok ?... »

Plan approuvé par mes deux compères. Navré les gens, mais je fais parti de l'équipe de gagnante ! Je ne mérite d'aucun droit cette séance de torture ! Donc, bybye ! Disparition..... NINJA !

ET VOLTALI POWA !

HRP:
 

@Eques sur Never-utopia.

_________________



« Mais euh, ch'uis pas qu'un paysan môa d'abord, hein ! »

Merci Môman Callie!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t780-c-est-par-la-la-sortie-oups-je-suis-alle-trop-vite http://pokemoncommunity.forumactif.org/t799-ginji-labelvi-voltali
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Le Voleur, le Policier et le Traître [Commun Voltali]   

Revenir en haut Aller en bas
Le Voleur, le Policier et le Traître [Commun Voltali]
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: archives :: Les Archives :: Année 3 :: Ile Touga :: Village de l'Oasis-