Partagez | .
[Fouille] Pokémon et la Tombe du Pingoléon [PV Luna]
 Topdresseur Stratège
avatar
Topdresseur Stratège
Région d'origine : Johto
Âge : 17
Niveau : 40
Jetons : 4575
Points d'Expériences : 936

MessageSujet: [Fouille] Pokémon et la Tombe du Pingoléon [PV Luna]   Lun 8 Aoû - 14:32

A votre avis, qu’est-ce qui rend l’archéologie si attractive ? Ce n’est certainement pas la poussière et les vieux livres que vous trouverez. Non, c’est bien plus que cela. C’est l’aventure qui se cache au détour d’un couloir, qui se tapit dans le noir d’une crevasse, qui s’enferme dans la tombe d’un pharaon. Oui, tout archéologue est en recherche de découverte et d’aventure. Mais moi, je n’en suis pas un. Alors que fais-je ici au beau milieu de ce désert à tenir mon chapeau de T.F., tandis que la tempête de sable m’empêche d’avancer correctement ? Eh bien, je suis juste un fervent aventurier en quête de sensations et d’histoires à raconter. Avec mon fidèle partenaire ici présent, j’ai nommé Crocrodil, nous traversons les dunes de sable de ce désert en direction de la pyramide Kalalau. Je ne me serais jamais précipité dans ce désert sans information, mais au village de l’oasis, j’ai entendu parler par d’autres élèves, d’une pyramide à explorer. Beaucoup sont déjà passés par là, mais ils sont loin de tous l’avoir parcouru de long en large. Et première découverte, à peine ai-je pourfendu la tempête de sable pour arriver aux pieds de la pyramide… Un œuf. A dire vrai, c’est le flair de Crocrodil qui l’a repéré et cette horrible odeur de poisson pourri qu’il dégage. A demi-enterré, je dois d’abord creuser avant de pouvoir l’extirper du sable. A la main, j’essuie une partie des grains qui se sont incrustés dans sa coquille, pour mieux en voir l’aspect. Pas de doute à avoir, il pue belle et bien le phoque. Un coup de déodorant rapide, je le lance à Crocrodil qui le garde sous un bras, se pinçant le nez de sa main libre.

-Pas de doute, je sens que nous allons beaucoup nous amuser.

Le vent violent fait voler le sable derrière nous, tandis que devant se dresse la fière et impressionnante pyramide de Kalalau. Sa large bouche d’entrée faite de pierres sculptées semble vouloir nous aspirer vers l’obscurité. Ne refusant pas l’appel, je convoque Feurisson dont la crête et le dos s’embrasent, créant ainsi la lumière nécessaire à notre exploration. A pas de velours, nous pénétrons dans l’édifice, prenant soin de vérifier qu’aucun piège ne se déclenche sur notre passage. Je suis tout excité à mesure que nous avançons. Tel un explorateur, j’examine les parois différentes des autres par leurs ornements ou la roche les composant. En arrivant dans la première pièce, je m’arrête pour prévoir ce dont nous aurons besoin pour la suite. Je sors alors un carnet, un stylo et une lampe de poche. Dans mon sac, je garde toujours la précieuse corde que j’avais utilisé lors de ma dernière fouille, au cas où. Prenant le carnet, j’y dessine grossièrement l’entrée et le couloir qui nous a conduits jusqu’ici. A partir de ce point, nous pouvons emprunter trois différents couloirs, chacun menant vers l’inconnu. Ayant récemment rejoint notre équipe, je demande l’aide de Caninos. Son odorat surdéveloppé devrait pouvoir nous indiquer la direction à suivre. Avec mon plan en construction sous le coude, je laisse ma Caninos renifler les environs et flairer quelque chose.

-Cani Cani Cani !

-Hein ? Quelqu’un en approche ? Tout le monde en position, on se tient prêt à toute éventualité.

Caninos est en tête du groupe, pointant la tête vers l’un des couloirs inexplorés. Juste derrière, je me tiens en attente, la mâchoire serrée et prêt à agir à la vue du moindre Pokémon ennemi. Tout comme moi, placés sur les flancs, Crocrodil et Feurisson sont prêts à bondir sur l’intrus. La tension est palpable, tout comme l’odeur pestilentielle de l’œuf… Dites-moi, pourquoi l’ai-je ramassé ? Je suis sûr que si personne ne l’a pris, c’est justement parce qu’il sentait le Moufouette. Alors pourquoi suis-je le seul abruti à l’avoir récupéré ? Ma bonté me perdra… Ou ma bêtise. Allez savoir.


HRP:
 


Dernière édition par Paul Nyllis le Sam 10 Sep - 12:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3874-0280-paul-nyllis-noctali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3876-paul-nyllis-noctali
 Coordinateur Mode
avatar
Coordinateur Mode
Région d'origine : Unys
Âge : 14 ans
Niveau : 14
Jetons : 127
Points d'Expériences : 260

MessageSujet: Re: [Fouille] Pokémon et la Tombe du Pingoléon [PV Luna]   Lun 15 Aoû - 10:31

Avant que vous vous fassiez des doutes, non, l'Archéologie ne m'intéresse pas le moins du monde. Moi, c'est la coordination que j'aime plus que tout. De toute manière, je dois avouer que toutes les autres spécialités ne me fascinent pas... je suis venue ici UNIQUEMENT pour devenir coordinatrice. Je n'aime pas la science, je n'aime pas le sport et le dressage, enfin le TopDressage, je ne suis pas sûre que ce soit fait pour moi. Peut-être suis-je un peu trop sophistiquée pour ça!
         Vous vous demandez alors ce que je fiche dans le désert. Et bien en fait... Je ne sais pas vraiment non plus. Je crois que je suis venue là pour retourner dans l'endroit que m'avait fait visiter Leype la dernière fois, mais... Je n'en suis même plus sûre. Enfin, je n'avais pas eu le temps de tout détailler du bout des doigts la fois dernière. Donc j'y retournais, et j’espérais trouver quelque chose d'intéressant. Mais il faudrait que je fasse attention à où je mettais les pieds... Heureusement, la Pyramide n'était pas trop loin de l'Oasis, à ce qu'on m'avait dit. Mais bon, il fallait dire qu'à maintes reprises, j'étais grandement tentée de revenir en arrière. Pourquoi? Parce que la chaleur. Oui, la chaleur. J'aime bien quand il fait frai. La fraîcheur, j'accepte. Même le froid. Bon, d'accord, j'apprécie quand il fait chaud mais... PAS QUAND IL FAIT CINQUANTE DEGRES! Ah mais je vous jure, il faisait si chaud que j'avais l'impression de cuir... Cette île était un four géant. Ça m'apprendra à m'aventurer dans le désert en plein après-midi.

    Finalement, je m'étais résolue à appeler Walker. Il savait où était la pyramide, et je n'arrivais absolument plus à me diriger dans le désert. Déjà que ma vue ne servait qu'à distinguer les formes et à voir en noir et blanc.... Et bien là, si des grains de sables portés par le vent brûlant venaient me picoter les yeux, c'était foutu! J'étais obligée de fermer les yeux, alors comme je n'avais absolument pas envie d'attendre, je lançais la ball abritant mon Gringolem. Aussitôt, il m'attrapa la main et... J'arrivais à la Pyramide au bout de quelques minutes. Tout ça accompagné du majestueux « BONG » qui se fit entendre quand Walker retomba sur la pierre au lieu de retomber sur le sable.
         En râlant, je me frottais les yeux plusieurs fois, en pestant contre le fichu sable du désert. Bon sang, mais vous pensez vraiment que c'est agréable de recevoir du sable dans les yeux? Non, non non et non, ça n'est pas agréable, même pour une personne comme moi dont la vue n'est pas importante! Finalement, je finis par ouvrir les paupières. Je distinguais à peu près les formes, pouvant vaguement voir quelques piliers en pierre s'élever devant moi. Je pouvais voir une espèce d'ouverture complètement noire, sûrement l'entrée d'un chemin. D'un coup, je levais ma main pour la poser contre le mur le plus proche. Doucement, j'avançais alors que je pouvais sentir mes doigts dessiner le contour de quelques formes murales. Des sortes de dessins, je devinai en continuant de faire parcourir mes doigts sur les murs. Des dessins... Enfin, pas exactement. Plutôt des formes gravées dans la pierre, comme je l'avais dis. Des formes représentant des spirales, majoritairement. Mes oreilles étaient à l'affût du moindre bruit, mais pour le moment je n'entendais que le souffle du vent au loin, ainsi que mes pas et ceux de Walker résonnant contre le sol de pierre. Enfin, mes pas... C'est à peine si ils étaient audibles, camouflés par ceux de mon starter.

    Finalement, je passais cette grande entrée qui s'était distinguée de toutes les autres nuances de noir. Et là, déjà que je ne voyais presque rien habituellement, là je ne vis plus rien du tout. Il faisait sombre, et pour le moment je ne voyais pas la moindre lueur d'une petite torche au loin. Ca ne ressemblait pas à ce que j'avais « vu » la dernière fois, en étant arrivée avec Leype. Là, il y avait quelque chose de... Différent. J'étais sans doutes passée par l'une des nombreuses entrées que devait avoir la pyramide. Walker se tenait toujours devant moi, et je l'entendais se cogner régulièrement sans tomber. Il me faisait parfois lâcher de violents soupirs d'exaspération. Mes sens étaient en éveil, comme toujours. Mes doigts ne quittaient pas le mur, traçant toujours le contour de quelques formes, nombreuses. Elles ne devaient cependant être alignées qu'en une seule et même ligne, puisque, en montant les doigts un peu plus haut je ne sentais plus que la pierre qui composait la Pyramide. Elle était de quelle couleur d'ailleurs, cette pierre? On m'avait souvent dit que la couleur des pierres composant ces monuments gigantesques était proche du doré... j'aurais juste souhaité le confirmer par moi même.
         Mes oreilles étaient à l'écoute, mais tout ce que je pouvais entendre était le pas bruyant de ce cher Walker. Il ferait sans doutes peur à n'importe qui, à marcher comme ça... Je ne tenais pas à faire fuir, même si j'étais presque sûre qu'il n'y avait personne. Mais ça n'allait pas être mon Pokémon qui pourrait me guider dans la Pyramide, ah ça non. Donc, Pokémon ou pas ça ne changeait rien, il fallait l'admettre.

-Walker. J'appelais, en m'arrêtant brusquement, ma voix devenant froide et sèche.

    Le Gringolem se stoppa, comme figé ou surprit par le son de ma voix. Puis, je l'entendis faire demi-tour puisque ses pas recommençaient, mais en se rapprochant de moi. Je fouillais rapidement dans la poche de mon short pour y chercher la ball du Gringolem, avant de la jeter... Bah dans le vide, littéralement! Puis, je m'immobilisai. J'écoutais autour de moi.... Plus rien, toujours rien. Les bruits avaient cessé. Heureusement, d'ailleurs. En m'accroupissant, je commençais à chercher la ball en tâtant le sol du bout des doigts, jusqu'à ce que finalement ils ne tombent sur la capsule. Puis, ma main rechercha le mur et je me relevais, tout en glissant une nouvelle fois la ball dans ma poche. Puis, je repris ma route.
         Je pouvais voir le noir commencer à s'éclaircir, laissant place à quelques nuances de gris qui éclairaient vaguement, laissant distinguer une très vague forme d'arche non loin devant moi. Mes pas résonnaient, en même temps quelle idée de venir avec des petits talons. Mais, euh... C'est quoi cette odeur qui me titille le nez depuis quelques secondes déjà? Autant vous dire que c'est très désagréable. C'est comme une odeur de... Poisson pourri... Je traversais le couloir alors que je venais me boucher le nez en m'aidant de mes doigts, de toute manière ce n'était pas l'odorat qui m'était le plus utile. Je m'aidais surtout du toucher et de l'ouïe. Mais... Qu'est-ce que c'est, là-bas? On dirait des silhouettes... Et une silhouette humaine se distinguait parmis deux autres, probablement des silhouettes de Pokémons. Enfin c'est ce que je pu comprendre en entendant leur cris. Ne me ditent pas qu'ils étaient en position de défense, si?! Comme j'étais dans une pièce vaste, je m'arrêtai à peine l'arche franchie. Et, bien sûr, mon premier réflexe fut de manifester à voix haute mon mécontentement grandissant.

-Ah mais bon sang c'est quoi cette odeur de poisson pourri?! C'est insupportable, faites quelque chose bon sang!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5416-luna-wainwright-mentali
 Topdresseur Stratège
avatar
Topdresseur Stratège
Région d'origine : Johto
Âge : 17
Niveau : 40
Jetons : 4575
Points d'Expériences : 936

MessageSujet: Re: [Fouille] Pokémon et la Tombe du Pingoléon [PV Luna]   Jeu 8 Sep - 21:32

Sur le qui-vive, mon équipe était prête à agir dès le moindre ordre donné. Vers l’obscurité, Caninos montrait les crocs et grognait entre ses babines. J’avais totalement confiance en mon compagnon et mon regard chercha à identifier le danger qu’il avait décelé. Malgré ma bonne vue, je ne fus pas en mesure de distinguer quoi que ce soit dans la pénombre, et quelques longues secondes passèrent avant qu’une personne ne se manifeste. Il ne fallut pas longtemps pour que les premiers signes distinctifs de cette fille me permettent d’en faire un profil. De longs cheveux blonds assez bien entretenus malgré la tempête régnant au dehors, short et chaussures à talons. Elle était jeune, sûrement assez pour être élève à l’académie. Donc en prenant en compte les données en ma possession, il devait s’agir d’une coordinatrice, sa spécialité me restant toutefois inconnue.

-Calme, elle n’est pas dangereuse.

Aussitôt, Caninos relâcha la pression et s’assit sur le sol, gardant la fille à l’œil. Arrivée la dernière au sein de mon équipe, elle m’était d’une loyauté et confiance aveugle. Nous avions vécu une semaine intense ensemble, mais cela m’étonnait qu’elle m’obéisse mieux que mes autres Pokémons. Ceux-ci attendaient d’être certains qu’il n’y ait aucun danger imminent pour se détendre. Ce n’était peut-être l’ordre de quelques secondes, mais en combat, elles auraient pu être fatales… Comme ma défaite face à Goyah. Caninos changeait tout. J’avais toujours cru avoir un total contrôle de la situation, mais je me rendais seulement compte désormais de ce que cela signifiait. Il me restait tant à améliorer avant de pouvoir me représenter devant un champion. Je m’approchais de Crocrodil, lui caressant la tête au passage et récupérant l’œuf, qu’il fut heureux de me céder. J’allais ensuite l’offrir à la jeune fille, ne lui laissant pas vraiment le choix de faire autrement que le prendre.

-L’odeur provient de l’œuf. Je ne suis pas digne de m’en occuper, je t’en fais donc cadeau.

Un sourire bienveillant parcourra mes lèvres, tandis que je faisais demi-tour. Une main sur mon chapeau, je le rabattais un peu plus sur mon visage, m’arrêtant à un mètre d’elle.

-Excuse-moi, j’ai cru remarquer que tu te tenais au mur pour avancer. D’ailleurs, tu te tiens toujours, n’est-ce pas ? Si tu t’es perdue, il te suffit de prendre le couloir d’en face, il te conduira directement vers la sortie.

D’un claquement de doigt, Caninos se leva et me rejoint, avant de s’approcher de la jeune fille.

-Elle est très gentille. Elle saura te reconduire jusqu’à la sortie, même dans le noir. Moi, il me reste des choses à faire dans cette pyramide.

Je n’avais pas traversé tout ce désert pour repartir à peine arrivé. J’allais explorer cette pyramide et déjouer les pièges qui se dresseraient en travers de ma route. Je réussirais les épreuves et je trouverais les trésors dont recèle cet endroit.

D’un coup, un bruit sourd envahit la pièce et des murs sortirent du sol pour en bloquer les issus. Je vis dans un coin Crocrodil en train de reculer son pied d’une plaque de pression qu’il venait d’actionner en se promenant trop près de certaines fresques. Mon premier instinct fut de me retourner et de choper la fille par le bras, pour la tirer vers moi avant qu’elle ne se retrouve bloqué seule de l’autre côté. Moi qui venais de lui dire qu’elle pouvait partir, je venais de m’enfermer avec elle dans cette salle. Dans l’instant, j’avais pensé qu’il serait préférable pour elle comme pour moi, que nous ne soyons pas séparés.

-Excuse-moi. Dis-je en la relâchant de mon emprise. Je ne voulais pas que tu te retrouves seule dans le noir. Est-ce que tu vas bien ?

Je l’inspectais du regard, en espérant ne pas lui paraitre trop bizarre. Puis, voyant qu’elle avait l’air en bonne santé, je redirigeais mon regard sur la pièce et ce que Feurisson arrivait à éclairer. A dire vrai, il n’y avait pas grand-chose d’utile à voir. Cette pièce était l’incarnation d’un tombeau : aucune entrée, aucune sortie. Il ne restait plus qu’à étudier les fresques dans l’espoir de trouver un indice. D’ailleurs, nous ferions bien d’en faire de même pour la dalle d’activation. Il devait bien exister un mécanisme pour ouvrir ces portes !

-Fouillons cette pièce. Je vais de ce côté, si je trouve quelque chose, je t’appel. J’allais partir, quand je remarquais avoir oublié un détail. Ah ! Au fait, moi c’est Paul Nyllis, je suis chez les Noctalis.


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3874-0280-paul-nyllis-noctali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3876-paul-nyllis-noctali
 Coordinateur Mode
avatar
Coordinateur Mode
Région d'origine : Unys
Âge : 14 ans
Niveau : 14
Jetons : 127
Points d'Expériences : 260

MessageSujet: Re: [Fouille] Pokémon et la Tombe du Pingoléon [PV Luna]   Sam 10 Sep - 10:12

Un Caninos me grognait après. Enfin, je crois que c'est un Caninos... Mais il me grogne après et cela me permet de comprendre qu'il me juge comme une ennemie, pour l'instant. Enfin, qu'est-ce que je vais bien pouvoir lui faire? Et puis bon, ce n'est pas comme si pouvais voir quelque chose dans le noir, hein. Je soupirais, puis faisais mine de regarder le garçon non loin de moi, même si en réalité je ne savais pas vraiment où il était... J'étais toujours entrain de me tenir au mur, et je n'étais pas impressionnée par le fait que le jeune homme pensait que j'étais perdue. Mais non, je n'étais pas perdue, je venais simplement de traverser un très long couloir avec mon Gringolem. Soudain, j'entendis un bruit étrange, et je sentis qu'on attrapait mon bras. C'était le garçon? Qu'est-ce que... ARF. Mince alors, il aurait pu prévenir... J'aime pas qu'on me touche, bon sang! Mais rien de très grave. Je soupirai, attendant qu'il parle.
         Si je comprenais bien, j'avais manqué de me retrouver enfermée dans une autre pièce. Mais avant tout... Pourquoi est-ce que... Pourquoi m'avait-il... Donné... CET OEUF?! Ça sentait le poisson pourri, l'odeur était tellement désagréable que si j'avais pu avoir le choix entre le prendre et être privée de mon odorat, j'aurais choisi le second choix! Sans hésiter! Un peu a contre-coeur, je gardais l’œuf contre moi et je l'écoutais. Donc, je récapitule, j'avais failli finir enfermée dans la pièce, donc. Hmphf. Il aurait dû me laisser le temps de poser l'oeuf par terre, puis ENSUITE il aurait pu me ramener près de lui. Pas l'inverse. Mais bon... C'est fait, c'est fait. Là, il me demandait de fouiller la pièce et de le prevenir si je trouvais un truc. … Comment lui dire que j'y arriverais pas? Enfin, je veux dire, il fait hyper sombre alors déjà que de base, je vois très mal, dans le noir je ne vois rien.

-Euh... Ouais merci, je vais bien. C'est sympa de m'avoir extirpé de la pièce... Je déglutis, me mordant les lèvres pour ne pas lui crier de m'avoir donné l'oeuf. Merci pour... Pour l'oeuf...

    Mon visage s'était tordu à ces derniers mots. Est-ce que j'allais sentir le poisson pourri? Pitié dites-moi que je n'allais pas sentir le poisson pourri, pitié dites leeeeeee...
         Bon, c'est pas tout ça mais au lieu de me plaindre... je ferais mieux de commencer à fouiller la pièce. Il voulait qu'on trouve quoi, au juste? Ah, oui, un moyen de sortir. Si c'est quelque chose comme un interrupteur qui avait provoqué la fermeture des portes, il suffisait de rapuyer dessus... Non? D'habitude j'ai la flemme de réfléchir ou de faire preuve de bon sens. Mais bon sang, là ça semblait quand même évident! Mais je préférais ne rien dire, me contentant de soupirer et donc de m'éloigner de lui. Je faisais mine de chercher, l'oeuf dans mes bras. Dans l'obscurité, je me demandais si ce garçon pouvait voir mon visage. Je grimaçai, l'odeur de poisson pourri qui était juste sous mes narines devenant presque insupportable. Ah, tiens.. Il s'était présenté. A mon tour, peut-être.

-Oh, quelqu'un de la PC! Je faisais, avec un grand sourire. Je suis Luna Wainwright, je viens d'arriver mais je serais chez les Mentalis.

    Voilà. Maintenant, retour aux occupations. Je m'approchais donc des murs, essayant de trouver si par hasard, il y avait quelque chose de dissimulé dans, sous ou sur la roche. Mes doigts se heurtèrent contre d'étranges formes creusées justement dans la pierre de la pyramide, comme ceux que j'avais déjà touché dans le grand couloir. Sauf que quelque chose me chiffonnait. Leur forme, je la sentais étrange.

-Paul... j'appelais, pour lui donner signe de vie. Viens voir là, j'ai trouvé des symboles bizarres.

    Autant lui faire voir, puisque de toute manière moi, je ne voyais rien.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5416-luna-wainwright-mentali
 Topdresseur Stratège
avatar
Topdresseur Stratège
Région d'origine : Johto
Âge : 17
Niveau : 40
Jetons : 4575
Points d'Expériences : 936

MessageSujet: Re: [Fouille] Pokémon et la Tombe du Pingoléon [PV Luna]   Sam 10 Sep - 11:54

Pendant que je partais de mon côté de la pièce, suivis par mes Pokémons, la fille se présenta comme étant une Mentali du nom de Luna. Un très joli prénom, qui allait parfaitement avec son allure de diva et le dortoir qui lui avait été attribué. Seul Feurisson était resté au centre de la pièce, afin d’en éclairer un maximum de parois, et n’ayant plus besoin de Caninos, je la rappelais dans sa pokéball. Je me retrouvais donc avec Crocrodil, dont ses dernières aventures nous avaient permis de tomber dans ce piège. Son air farceur s’était mué en de la gêne et il essayait de se faire le plus petit possible dans son coin. Sa curiosité lui avait encore joué un tour, qui ne nous mettait pas dans la meilleure des situations. Le mur qui me faisait face ne contenait pas la moindre trace de dalle activable ou de levier dérobé. Ce ne serait pas non plus les inscriptions à formes géométriques gravées dessus, qui m’aideraient à y voir plus clair. En parlant de voir, la lumière de la pièce commençait à faiblir à mesure que l’air se raréfiait. Nous devions trouver une solution et vite ! Ou nous ferions bientôt partie du décor, en tant que squelettes sagement entreposés dans leur coin. Un peu plus stressé par le temps qu’il nous restait, je persévérais dans ma recherche d’une porte de sortie, quand Luna m’appela. J’abandonnais mon travail et la rejoignais, alors qu’elle pensait avoir découvert quelque chose.

-En effet, je n’en ai vu aucun de ce genre jusqu’à présent.

Ma main parcourut les symboles, comme si elle tentait de les identifier. Puis, je sentis comme de l’air au travers de la roche. Ce qui était source d’espoir, puisque si l’air passait, cela signifiait qu’il y avait un passage de l’autre côté. C’est alors, que ma main s’enfonça avec l’un des symboles dans le mur. Je la retirais aussitôt, mais la dalle poursuivit et un mécanisme tinta à nos oreilles. Peut-être avions-nous trouvé la solution à cette énigme ? Finalement, il n’y avait pas de quoi stresser, l’énigme était enfantine. Mais…

-Tu n’aurais pas entendu comme un bruit…

La chose devint de plus en plus audible et alors qu’un torrent d’eau se déversait vers nous, une trappe nous fit tous tomber une pièce au niveau en-dessous. Nous tombâmes dans une cinquantaine de centimètres d’eau, tandis qu’elle continuait de s’écouler encore avant que le trappe ne se referme et nous laisse dans un noir complet.

-Feu ! Feu ! Feurissooon !

-Reviens !

Mon type Feu ne supportait pas l’eau et il en était presque traumatisé par la faute de Nolan qui avait déjà essayé de le jeter par-dessus bord d’un bateau. De plus, trempé jusqu’aux os, il ne risquait pas de produire une seule flamme pour nous éclairer l’endroit. Une fois dans sa pokéball, je me relevais et essayais de trouver le mur à tâtons. La seule personne qui était vraiment à l’aise ici, n’était autre que Crocrodil. Ce bassin improvisé était une aubaine pour lui, qui après s’être frotté à la chaleur du désert, pouvait se rafraichir.

-Toujours rien de cassé ? Dis-je à l’intention de Luna. Encore une fois, nous nous retrouvons dans pire situation. Je me demande si je n’aurais pas mieux fait de te laisser de l’autre côté du mur. Tu aurais sûrement été plus en sécurité. M’enfin, tu me diras… Je ne vois pas comment cela pourrait être pire ?!

Oui. Je venais de prononcer la phrase magique. Celle qui annonçait toujours un changement de la situation et dans le mauvais sens du terme. A peine cinq minutes que nous pataugions dans cette salle obscure, un autre problème arrivait. De l’eau commença à s’écouler en douceur des fentes du mur, venant augmenter doucement mais sûrement le volume d’eau. Cinquante centimètres devinrent cinquante et un… Et ainsi de suite. Combien d’épreuves du genre allions-nous encore devoir surmonter ?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3874-0280-paul-nyllis-noctali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3876-paul-nyllis-noctali
 Coordinateur Mode
avatar
Coordinateur Mode
Région d'origine : Unys
Âge : 14 ans
Niveau : 14
Jetons : 127
Points d'Expériences : 260

MessageSujet: Re: [Fouille] Pokémon et la Tombe du Pingoléon [PV Luna]   Lun 24 Oct - 10:07

Même si ma vue était des plus déplorables en pleine obscurité, je commençais à lentement distinguer la main du jeune homme qui parcourait les symboles. Gardant toujours l'oeuf dans mes bras, je sentis alors comme un bruit. Les sens légèrement en alerte, je pivotais sur moi-même, avant de me rendre compte que cet acte était inutile puisque d'ordinaire, je ne voyais rien alors, dans le noir je n'étais pas bien avancée. Je me rapprochais de Paul, de qui je m'étais éloignée un petit instant. Cet étrange bruit, je commençais à l'entendre de plus en plus... C'est alors que, une fois près de mon camarade, le bruit se fit toujours plus audible et quelque chose, comme une trappe, s'était ouverte, nous faisant dégringoler en niveau en dessous. Nous nous trouvions dans une cinquantaine de centimètres d'eau, probablement. … De … L'eau?... De l'eau. Formidable. C'était bien ma vaine, ça! Je suis partiellement aveugle, et il a fallut que l'on tombe dans le genre d'endroit où je suis la moins APTE a faire quoi que ce soit! Bon, pour le moment il n'y en avait pas énormément mais voilà... Ce n'est pas comme si j'avais du mal à nager, à cause de ma vue. Heureusement que ma « tutrice » m'avait appris à nager, parce que sinon je ne m'en serais jamais sortie. Ah oui, croyez ce que vous voulez mais je sais nager! J'ai du mal, mais je sais nager. La question étant surtout... J'en fais quoi DE L'OEUF?!
         Alors que j'étais entrain de chercher une solution, enfin, une manière de s'échapper au cas où nous nous retrouvions coincés -ce qui est partiellement déjà le cas-, j'entendais le cri du Feurisson de Paul, qui semblait paniqué. Ah, évidemment... C'est un Pokémon de type feu et ça n'apprécie pas l'eau, le feu. Je pus par la suite entendre Paul me questionner, sûrement pour savoir si tout allait bien. Et bien, je devais admettre que pour le moment, ça allait, je n'avais rien de cassé... Mais par pitié, il fallait a tout prix trouver un moyen pour sortir de là.

-Ca va, rien de cassé... Je lui répondais, en tournant sur moi-même, l'oeuf toujours dans mes bras.

    Vous me direz que ce n'est qu'une simple réponse à une simple question. Là est le problème, parce que Paul n'avait toujours pas achevé sa phrase au moment où je lui répondais. La fin de la question, si c'est vraiment une question, était...

-Je ne vois pas comment cela pourrait être pire?!

    … Bon sang, Paul, de TOUTES les phrases que tu aurais pu choisir tu as choisi de dire celle-là! Je veux bien que tu sortes ça dans une autre situation. Mais là, dans une situation où nous sommes coincés, tu dis que tu ne vois pas comment cela pourrait être pire. Bon, d'accord, ce n'est qu'une phrase, j'aurais bien voulu croire qu'elle n'avait aucun impact sur le réel si je n'avais pas entendu un bruit qui me fit comprendre que de l'eau commençait à s'écouler d'entre les fentes du mur! C'est rare que cela arrive, mais je sentais réellement la panique qui commençait à monter en moi. Et dieu sait que je ne panique jamais, enfin que je n'aime pas du tout paniquer. Très vite, l'eau commençais à monter et je pus la sentir arriver jusqu'à ma poitrine. Mes vêtements étaient trempés, et bientôt ça serait le cas de mon corps tout entier! Mais finalement, non. Je sentais surtout que l'eau nous emportait vers le haut, mais nous ne coulions pas. Enfin, nous avions quand même le corps engloutit jusqu'au menton, nous avions finis par ne plus avoir pieds, mais nous n'étions pas entrain de couler. … Ce qui n'allait pas tarder.
         Ce qui me dérangeait le plus, c'était... comment j'allais faire pour nager avec l'oeuf. Je n'avais même pas de sacoche. Je sentais l'eau continuer de monter, un peu plus lentement cette fois, quand soudain le Crocrodil de Paul, qui lui semblait ravi, passa juste à mes côtés. … BINGO. Peut-être que lui n'aurait aucun problèmes à porter mon œuf pendant que je nagerais vers le bas! Étrangement, j'avais remarqué à la piscine quand j'étais toujours a Illumis que, parfois, je voyais mieux sous l'eau que  sur la terre ferme. Enfin, ma vue devenait plus... nette, je crois. Je pouvais toujours essayer de plonger afin de voir si éventuellement, je trouverais une sortie. Toujours en agitant tant bien que mal les jambes pour continuer de flotter, j'appelais le Crocrodil avant de lui tendre l'oeuf.

-Dit moi, je peux te donner mon œuf s'il te plaît? Je voudrais aller chercher une issue dans l'eau, mais je ne peux pas nager avec ça dans les bras.

    Une fois que ce fut fait, je prenais une grande inspiration et cessait mes battements de jambes. Quand je sentis que l'eau m'avais totalement engloutie, je retenais tant bien que mal ma respiration, ouvrait les yeux et nageait vers le bas. Oui, c'était ça. Je voyais légèrement mieux. J'arrivais à distinguer les murs tout autour de moi, et même si cela restait sombre au moins, je pouvais les voir. L'eau était profonde, mais tant que je nageais tout allais bien. C'est alors que, en longeant les murs, je remarquais qu'il y avait une sorte de marque, comme celle sur laquelle Paul avait appuyé précédemment. Ne tenant pas a perdre ma respiration au point de finir noyée, je remontais à la surface. Prévenant Paul, je lui indiquais de me suivre, si ce n'était pas déjà fais. Et je replongeais, nageant en direction de cette fameuse plaque. Il fallait faire vite, très vite. Sans réfléchir, j'appuyais dessus et c'est alors qu'un bruit de mécanisme, étouffé par l'eau, monta à mes oreilles. Mes yeux distinguèrent une forme se détacher du mur, comme une trappe qui se soulevait ou se baissait. Précipitamment, je saisissais la main du jeune homme pour le tirer derrière moi, dans la direction où j'avais vu le morceau de mur disparaître. J'avais peur de me cogner, mais... A mes risques et péril. Soudain, je sentis comme quelque chose qui nous attirais, ou nous poussait dans la direction de cette trappe. Et quel fut mon soulagement quand je me rendis compte que non, je ne m'étais pas cognée contre le mur. En réalité, quelque chose, comme un violent courant, nous emportait à Paul et moi.
         Et finalement, après avoir longé une sorte de long couloir je me sentis propulsée, atterrissant sur le sol, à genoux. J'étais à bout de souffle, j'en étais presque à suffoquer. Il s'en était fallut de peu pour que ma respiration ne lâche pas. Une seconde de plus et je finissais noyée. Mais je constatais une chose: L'eau, elle avait disparu! Enfin, visiblement, car j'entendis quelque chose se refermer derrière nous. Comme le passage que j'avais activé. Je lâchais la main de Paul, avant de me relever précipitamment. Je récupérais l'oeuf à Crocrodil, et finalement je me mettais à grogner, mes vêtements étant tous trempés.

-Bon... Il s'en est fallut de peu mais au moins, on est en vie! Il s'est passé quoi là? J'ai eu l'impression qu'en activant l'espèce de plaque un passage s'est ouvert, et qu'un genre de courant d'air  nous a attiré à l'intérieur d'un passage, passage menant à une autre pièce. Et puis... Les issues se sont refermées, je crois. Enfin, il n'y a plus d'eau donc je crois que c'est le cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5416-luna-wainwright-mentali
 Topdresseur Stratège
avatar
Topdresseur Stratège
Région d'origine : Johto
Âge : 17
Niveau : 40
Jetons : 4575
Points d'Expériences : 936

MessageSujet: Re: [Fouille] Pokémon et la Tombe du Pingoléon [PV Luna]   Sam 29 Oct - 21:11

L’eau était entrain de monter et nous allions bientôt mourir noyés si nous ne trouvions pas vite une solution. Si jeune… Pas question de crever comme un vieux Rattata dans cette pyramide. « Ce tombeau sera votre tombeau ! » Semblant venir de nulle part, cette voix sûrement fictive, créée par mon esprit, sonnait comme un avertissement… Ou une joke, à voir selon les individus. Toutefois, je ne devais pas m’attarder à réfléchir à de telles idioties, qui n’étaient autre qu’une perte de temps et d’énergie. Surtout que le plafond se rapproche dangereusement et que je reste planté comme un piquet à la surface ! Quoique… Je ne ressemble pas vraiment un piquet, puisque dans l’eau, on devrait plutôt parler de chat à la mer. Arg ! Mais les chats n’aiment pas l’eau ! AU SECOURS ! A L’AIDE ! CHAT EN DETRESSE RECHERCHE SAUVETEUR ! Oh, tiens ! Voilà Luna. Bonjour. Que puis-je pour votre service ? Aaaah… J-Je… Gloups ! Hips ! SPLOUF !

Quelques minutes plus tôt dans la Crocrodil vision.

Bon ok, je devais bien l’avouer… J’avais merdé sur toute la ligne depuis tout à l’heure. En même temps, la fresque ressemblait tellement à un donuts, comment voulez-vous que je résiste à quelque chose d’appétissant. Et puis, la situation n’est pas si mauvaise pour moi. Je peux très survivre à ce piège. Après tout, les autres n’avaient qu’à avoir des branchies ! Faudrait dire aux humains que l’évolution, ce n’est pas que pour les Caninos. En même temps, on n’a jamais essayé de leur faire avaler une pierre eau pour voir ce que ça produisait… Mouais, il est peut-être préférable d’éviter pour le moment.

-Je vais regarder si je ne vois pas une issue plus bas. (Croooo Crodil Croooo Crocro.)

Comme si cela ne suffisait pas, mon Maître comate à la surface de l’eau et l’autre humaine n’y voit rien. Faut toujours tout faire soi-même dans ce bas monde. Bon… Voyons s’il y a un passage avant que ces deux zigotos ne fissent par me rejoindre au fond du bassin pour toujours. L’eau provient des fentes du mur, mais je ne perçois aucune sortie disponible derrière. Au contraire, si nous enfonçons ces parois, nous risquerions de les noyer encore plus rapidement. Il faut que je remonte prévenir Paul, il aura peut-être une idée si je le réveille.

-Hey ! Maître Ronflex ! La sieste est terminée. MITRA-POING ! (Cro ! Crocrodiiiiil ! Crocrooo Cro Crooodil. CROOOOOOCRODIL !)

Retour à la Paul vision.

-OH MON DIEU ! CA FAIT MAAAAAAALLLLL !!! Tu as failli me briser une côte, Crocrodil.

-Crooo…

-J’allais parfaitement bien. Boule de peluche.

-Crodiiil !

-Ce n’est pas vr… Hein ? Mais où est passée Luna ? Elle t’a confié son œuf. PURÉE ! Il schlingue toujours autant, malgré le bain…

-Crocro.

-Quoi ? Tu ne l’avais même pas remarqué ?! Je… Hmmm ? Luna ? Qu’est-ce qu’elle veut ?

Crocrodil hocha des épaules, avant de plonger à ma suite sous l’eau. Luna semblait avoir découvert quelque chose. Vous n’allez quand même pas me dire que c’est l’aveugle qui va trouver la solution à notre problème ? Y a vraiment des fois où je me dis qu’on est une belle bande d’incompétents doublés d’une dose de crétinerie. Naaan… Je ne suis pas négatif, juste réaliste. Mon équipe et moi passons plus de temps à penser à des bêtises qu’à régler les vrais problèmes de ce monde, quand bien même nous ne puissions rien pour la faim dans le monde… En revanche, pour la fin du monde, on est très clairement présent 7J/7, 24H/24. Aaaah… Je suis vraiment à ma place dans cette académie…

En réalité, je devais être sous adrénaline pour déblatérer autant d’inepties à la seconde. J’avais du mal à me concentrer correctement et tout fusait n’importe comment dans mon cerveau. Tel un Tetris, j’essayais de remettre les briques de pensée en place, les voyant disparaître chaque fois que j’en remplissais une ligne. J’abandonnais cette tâche, comprenant que si je la poursuivais, je perdrais tous mes neurones (si ce n’est déjà fait). Je rejoignais donc Luna sous l’océaaaan… Sous l’océaaan ! La vie est super, mieux que sur la terre, je te le dis. Cro Cro Di-i-il ! En effet, je n’étais pas dans mon état normal. Je faisais néanmoins attention à ne pas alerter ma partenaire de ces phénomènes étranges et examinaient en aspect la marque, alors que dans ma tête j’étais passé à « Je voudrais déjà être Maître Pokémon ». M’enfin, ce rêve bleu se termina et je fus happé par la main de Luna dans le courant de la vie, qui nous mena jusque dans une nouvelle pièce. Le résumé qu’elle me fit de la situation et des derniers événements me permit de comprendre à quel point j’étais à côté de la plaque. Nous n’étions pas à St Pétersbourg, mais à Touga où nous nous trouvions désormais sains et saufs... Pour le moment. Après lui avoir rendu l’œuf, Crocrodil vint m’aider à me relever et bien que retourné mentalement, je me m’étais en quête d’une issue. Pourquoi ? Tout simplement parce que depuis que nous étions rentrés dans cette pyramide, nous passions notre temps à cela. Autant être prévoyant et chercher de suite comment sortir de cette tombe. Et en parlant de tombe…

-Tu crois qu’il y a quelqu’un là-dedans ? Dis-je en pointant du doigt l’étrange sarcophage sur une stèle au centre de la pièce.

Je m’approchais pour le voir avec Crocrodil, dégageant de la main une masse volumineuse de poussière. La pièce était mieux éclairée que les autres, pourtant je dû faire appel à Feurisson pour mieux lire les inscriptions sur notre découverte. Evidemment, cela ne servit à rien, puisque je ne parle pas le Hiéroglyphien, une langue morte depuis Mathusalamèche. Déçu, je me mettais à fouiller la pièce. Il devait bien exister un mécanisme secret, une poignée invisible ou un fil de Mimigal qui nous donnerait une piste. Pourtant, j’avais beau mettre les mains dans les trous les plus sombres que je trouvais, il n’y avait rien. Les vases étaient vides pour la plus part et le reste tombait en poussière à peine le prenais-je entre mes doigts. J’y allais pourtant avec précaution, mais rien n’y faisait. Qui plus est, il y avait bel et bien une véritable porte à la pièce. Du moins, c’en était une au temps Vercingésteelix. Aujourd’hui, elle n’était plus qu’une ébauche de ce qu’elle avait pu être, rebouchée par d’immenses blocs de pierre.

-Eurêka ! Eurêka ! J’ai une idée !

-Cro ?

-Luna, nous allons pouvoir sortir d’ici bientôt. Crocrodil ! Utilise ton Mitra-Poing pour démolir les rochers qui bloquent le passage de cette porte.

-Crocrooodil !

-Feurisson, viens m’éclairer. Nous allons voir ce que renferme ce sarcophage en attendant.

Les deux Pokémon se mirent avec joie à leur tâche respective. L’un s’amusait à briser du caillou, tandis que l’autre crachait les flammes de l’enfer pour que j’ai une vision correcte de ce que je faisais. Globalement, la pièce ressemblait à un sauna. Un sauna où il n’y aurait bientôt plus d’air disponible à cause du brasier consumant l’oxygène de la pièce, mais comme Crocrodil va nous ouvrir une brèche, nous n’avons pas besoin de nous en inquiéter… Je crois.

De mes puissants bras, je demande d’abord à Luna de s’écarter, puis je pousse le couvercle sur le côté. En tombant, il émet un gros bruit sourd et… Et… Je pose mes yeux curieux sur ce que renferme le sarcophage. Mystère et boule de gomme. Patati et Patata. Turlututu chapeau pointu… La suite au prochain épisode ! o/


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3874-0280-paul-nyllis-noctali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3876-paul-nyllis-noctali
Annonceur
avatar
Annonceur
Région d'origine : Kalos
Âge : 2 ans
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 1096

MessageSujet: Re: [Fouille] Pokémon et la Tombe du Pingoléon [PV Luna]   Sam 29 Oct - 21:11

Le membre 'Paul Nyllis' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'CHASSE' : 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Région d'origine : -
Âge : -
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 9046

MessageSujet: Re: [Fouille] Pokémon et la Tombe du Pingoléon [PV Luna]   Jeu 10 Nov - 21:19

Modération Fouille Paul

Appréciation Paul, l'explorateur qui commence à fouiller les ruines. Le don de l'oeuf de Barloche est un peu poussé rapidement mais bon...Ca permet une rencontre. Le piege arrive a point nommé et met une petite pression, mais Paul semble un peu guilleret pour quelqu,un qui vient d'être enfermé dans une pyramide. Le second piège arrive tout aussi rapidement et vient engloutir le duo. La réaction de Paul est assez amusante et le post qui la contient est bien mieux que les précédents...J'aurais aimé en voir plus. Il y a assez peu de fouilles, malheureusement.
PS : -''Je ne vois pas comment cela pourrait être pire?!''....N'importe quel andouille te dira que prononcer cette phrase, surtout quand Arceus est à l'écoute, permet souvent d'obtenir une réponse rapide et terrifiante.
Gain Tu obtiens un Sceptre-Truite (La légende prétend que son porteur obtiendra la puissance d'un Magicarpe)



Modération Fouille Luna

Appréciation Wow...C'est...Disons que j'ai autant de mal à suivre le rythme des pensées de Luna, qu'à arrêter de rire en les imaginnant avec une voix féminine super énervée. Comparativement à Indiana Paul, son coté princesse ressort bien dans chaque post et vient briser la tension ambiante.
Gain Tu obtiens la CT59 Calcination et un Vieux Sceptre en bronze !


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Fouille] Pokémon et la Tombe du Pingoléon [PV Luna]   

Revenir en haut Aller en bas
[Fouille] Pokémon et la Tombe du Pingoléon [PV Luna]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: archives :: Les Archives :: Année 3 :: Ile Touga :: Village de l'Oasis-