Partagez | .
[ Mission ] Trois p'tis chats, trois p'tis chats, trois p'tis chats, chat, chat... [ Terminé ]
 Topdresseur Ranger
avatar
Topdresseur Ranger
Région d'origine : Unys
Âge : 13 ans
Niveau : 18
Jetons : 756
Points d'Expériences : 422

MessageSujet: [ Mission ] Trois p'tis chats, trois p'tis chats, trois p'tis chats, chat, chat... [ Terminé ]   Mar 16 Aoû - 18:13

Les nuits devenaient de moins en moins supportable au fur et à mesure que l'été progressait, si parfois ils avaient le droit à une légère chute des températures, la plupart du temps les nuits restaient chaude et l'humidité venant de la forêt ne donnait qu'une lourdeur supplémentaire à l'environnement de la blonde. Si celle-ci s'était toujours privée la plupart du temps de ventilateur, climatisation ou même de changer ses habitudes pour dormir l'été, c'était principalement qu'elle n'avait connu que la douceur des zones tempérées. Ici elle souffrait et ne dormait que lorsque la fatigue gagnait sur la gêne et ses nuits peinaient à être récupératrice, se déroulant sans rêve, se réveillant brusquement dans la même position que celle où elle s'était endormie. Chez l'enfant qui avait l'habitude de rêver et bouger beaucoup, c'était un signe du peu de repos qu'elle tirait. Paradoxalement c'était en bougeant beaucoup en journée et en s'épuisant qu'elle parvenait à faire de meilleur nuit le soir venu : épuisée, elle s'endormait dès que son visage touchait le coussin, sans la torture de se dire que vraiment, il faisait trop chaud. Tout le monde ne peinait pas autant qu'elle et d'autres peinaient bien plus mais il n'était pas rare de croiser très tard la nuit des élèves encore levé, marchant à la recherche d'une brise légère, rajoutant à l'ambiance et aux bruits des insectes, celui des colocataires qui s'agitaient ou celui des gens qui marchaient dehors. L'evoli peinait également dans cette ambiance et passait beaucoup plus de temps dans sa pokeball qu'à l'accoutumée, seul Kona ne semblait pas dérangé par la chaleur de l'eau de son aquarium. Si sa dresseuse y trempait parfois la main en espérant le contact d'une eau fraiche, le contact plus tiède voir chaud la décourageait souvent.

Ainsi son premier voyage vers les territoires plus froid du kanto avait été accueilli joyeusement et si elle avait eu beaucoup à faire là bas, son sommeil y avait été bien plus réparateur, les journées moins éprouvantes. Naturellement passer la plupart de son temps dans l'eau fraiche de la piscine de l'arène avait grandement aidé et la chaleur semblait juste assez forte pour ne pas s'enrhumer. Le retour fut douloureux mais moins que la première fois : son corps s'habituait sans qu'elle ne s'en rende compte à ces conditions, sa peau habituellement parfaitement blanche portait à présent des marques de bronzage. Sa peau de blonde n'était pas vraiment faite pour supporter ces conditions mais à force de se tartiner de crème solaire, elle était lentement parvenu à se colorer sans brûler. En apprenant par les professeurs que des sortes de missions étaient organisées par une entreprise dont elle ne savait rien, sa curiosité fut piquée. Non seulement l'école ne semblait aucunement décidée à laisser les élèves se reposer véritablement, mais en plus les évènements organisés et à la portée même des premiers années semblaient étrangement important. Devant la liste des domaines possibles elle en eut presque le tournis, la plupart lui semblait même être digne de professionnels aguerris et l'enfant voyait mal même des élèves plus âgés pour réussir de telles missions. Ce fut une sorte de soulagement de constater que pour son niveau, les taches étaient moins ardue et elle se sentit un peu plus le courage de se lancer dans de telles manœuvres. Autre que celui, au final plutôt simple, de choisir entre faire une mission ou pas, un autre dilemme vint rapidement à son esprit, quoi choisir comme mission. Si son stage s'était bien passé et qu'elle avait tout de même réussi à se débrouiller sans parler excessivement au reste des humains présent, lors d'une mission, elle se doutait qu'elle aurait à parler et les missions où le contact social lui paraissait trop important étaient banni d'office.

Il lui fallut plusieurs jours enfin pour se décider sur une mission et remplir le petit dossier ainsi que le petit texte de motivation et le rendre à l'un des professeurs chargé du tout. La rencontre avec le pokemon étranger lui avait semblé être le plus simple et en même temps le plus intéressant. Si elle ne comprenait pas vraiment l'intérêt furieux que certains portaient à ces nouveaux pokemons, elle qui peinait déjà à connaître et reconnaître les pokemons des autres régions, il était malgré tout toujours intéressant d'accumuler des connaissances et savait-on jamais, cela pouvait également l'aider sur d'autres sujets. Il fallut de nouveau un certains temps pour que toutes les demandes soient traitées, validées ou pas et enfin que les groupes soient formé et les élèves contactés. Ce fut le cas d'Anna qui reçu un papier lui annonçant que sa candidature avait été reçue, qu'elle devrait se rendre sur Lansat d'ici une semaine et qu'elle ferait équipe avec une certaine Eve Syriel. L'enfant relut à plusieurs reprises tant ce nom lui paraissait étrange, trop semblable au et sien et à la fois pas tellement. Les prénoms tout d'abord, deux syllabes chacun, constitué tous les deux de la même manière, une simple lettre de différence qui au final n'avait pas vraiment d'importance à la prononciation. Sur le nom le même nombre de lettre, la même initiales, les mêmes voyelles si ce n'était ce I qui au final ne se lisait que comme les deux autres Y, et la dernière syllabes qui était quasiment la même que la première de son propre nom. Non vraiment, ce nom lui paraissait vraiment étrange, trop similaire sans l'être vraiment, ils avaient quelque chose en commun.

Si l'enfant avait fini par s'habituer à cette étrange coïncidence au point d'en oublier le stress de faire une mission avec une parfaite inconnue, tout cela revint comme une claque en la voyant pour la première fois à l'aube de leur départ vers l'île. Une petite aux cheveux blond platine presque blanc et de grands yeux bleu, bien plus vieille qu'elle, la ressemblance lui paru malgré tout étrange, comme une sorte de contrefaçon chinoise. Mais Anna était la plus jeune alors, était-ce elle, la contrefaçon ? Le temps n'était pas vraiment à se perdre dans ce genre de pensée et rapidement elles eurent de nouveau à prendre les tropius pour se rendre sur le bateau qui les emmena avec d'autres élèves de nouveau vers Lansat. Le voyage fut parfaitement silencieux et si la petite la regardait régulièrement, parfois avec insistance, il lui était difficile de simplement dire bonjour comme tous les autres. Etrangement, qu'elle lui ressemble ne l'aidait pas à s'ouvrir à elle, au contraire, comme si il était plus difficile d'aller au delà de cette coïncidence, à moins que ce soit l'idée étrange et enfantine que parce qu'elles étaient semblable, elles avaient le même esprit et cette Eve la comprenait forcément, pouvait-elle lire dans son esprit ? L'idée l'angoissa un peu et elle fit de son mieux, le reste du trajet, de songer à d'autres choses comme ... comme ... tiens, es-que Kona pouvait nager aussi vite que ce bateau ? Se penchant au bort elle fixa les vagues se former contre la coque du navire. Cette pensée simple lui suffit à détourner son attention de sa partenaire de mission au moins pour le reste du trajet, ce n'est qu'à port qu'elle retourna vers elle, la suivant calmement tendis qu'elle partait vers le lieu de leur mission.

_________________



Dernière édition par Anna Selwyn le Sam 5 Nov - 18:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4955-anna-selwyn http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4957-anna-slewyn-mentali
 Coordinateur éleveur
avatar
Coordinateur éleveur
Région d'origine : Flocombes - Unys
Âge : 15 ans
Niveau : 10
Jetons : 1384
Points d'Expériences : 230

MessageSujet: Re: [ Mission ] Trois p'tis chats, trois p'tis chats, trois p'tis chats, chat, chat... [ Terminé ]   Jeu 18 Aoû - 5:39



Trois p'tits chats
feat Anna Selwynn




Touga et son climat pesant, voilà bien quelque chose qu'Ève avait de plus en plus de mal à supporter. La jeun fille qui avait toujours connu les températures plutôt douces en été et froides pendant les hivers de Flocombes devait bien avouer qu'elle souffrait de la chaleur actuelle. Et les vents chauds et secs en provenance du désert ne l'aidait en rien, bie au contraire elle se retrouvait désormais obligé de porter son masque à oxygène presque tout le temps si elle ne voulait pas avoir l'impression de suffoquer. Et chercher un peu de fraîcheur auprès de la forêt de l'île n'était pas une bonne idée non plus. Bien loin d'apporter un brin de fraîcheur, elle se transformait en véritable sauna. L'air sec laissait place à un autre encore plus humide et étouffant. Comme quoi à Touga le juste milieu n'existait pas vraiment, l'on passait d'une extrême à une autre.

Ces rudes conditions qui n'étaient au début que des désagréments prirent petit à petit de l'ampleur sur sa fragile santé, l'obligeant carrément à passer toutes ses journées cachée à l'intérieur dans sa hutte. Elle ne sortait que rarement, cherchant une légère accalmie à son calvaire à l'intérieur de son abris aux murs en terre séchée. La présence des trois jeunes hommes ne la dérangeait même presque plus tant elle s'y habituait. Elle n'en devenait pourtant pas moins timide et elle ne parlait qu'en de très rares occasions.
Les douches en la compagnie parfois de quelques Pokémons Insectes qui venaient s'infiltrer dans leur hutte étaient les seuls moments où Ève avait l'impression de se sentir mieux. L'eau bien que tiède au plus frais était une véritable bénédiction. Elle aurait bien piqué une tête dans un des Lacs qui se trouvaient non loin de l'oasis, mais son expérience des débuts de l'été en matière de baignade l'avait fortement dissuadé de réitérer l'expérience. Elle avait eu une grande chance qu'un professeur passe non loin de là et la voit en train de paniquer et de se fatiguer à tenter de nager. Quelle idiote elle avait été elle qui ne savait pas nager. En voyant l'aisance avec laquelle certains élèves se mouvaient dans l'eau elle avait cru que nager était chose aisée. Et bien pas du tout. Au contraire elle s'était retrouvée à paniquer une fois l'eau trop profonde pour qu'elle ait pied et ses gesticulations inutiles n'avaient que fait de la fatiguer plus rapidement. Enivrée par le bien-être de s'immerger dans l'eau elle avait presque oublier sa faible condition physique et était passé près du drame. Autant dire que cette expérience lui laissait désormais un goût amère en bouche.

Pourtant elle avait trouvé enfin une échappatoire à son calvaire climatique. Des missions pour les élèves avaient été annoncées et leur donnait l'occasion de quitter un peu de la chaleur de Touga. Elle avait bien évidemment sauté sur l'occasion et s'était empressée de parcourir les offres. Mais toutes celles qui duraient plusieurs jours semblaient bien au delà de ses capacités actuelles. Elles étaient pour la plupart proposées par une firme nommée PALLADIUM, fameuse firme ayant participé il y a peu à la découverte du Pokémon Magearna. Elle avait dut donc se rabattre sur d'autres missions à la durée bien plus courte. Faute de Déflaisan ou mange des Poichigeons comme dirait son père. Pour autant elle trouva quand même son bonheur. Une offre de mission proposait à de jeunes élèves de retourner l'histoire d'une journée sur Lansat. En effet après que la région d'Alola commence enfin à devenir à nouveau accessible les scientifiques de PALLADIUM s'étaient procurés quelques spécimens d'espèces bien propres à cette région éloignée et souhaitait voir leur réaction lors d'une rencontre avec des Pokémons semblables à eux venant des autres régions du monde. Il s'agissait même dans le cas qu'avait choisi Ève de faire se rencontrer Flamiaou avec d'autres félidés. Souhaitant améliorer ses compétences de future éleveuse quelle meilleure occasion qu'en devant s'occuper de ce petit chat de feu pendant toute une journée. En plus dans son futur parcours elle devrait apprendre à faire cohabiter des Pokémons différents autant pour leur caractère que pour le reste, donc c'était là un exercice parfait. Elle postula et fut ravie d'apprendre qu'elle avait été retenue. Elle apprit même le nom de sa future camarade, une certaine Anna Selwyn. Elle fut plutôt heureuse de la nouvelle et espéra juste que le contact avec la jeune fille se passe aussi bien.

Elle se prépara donc parfaitement la veille, n'oubliant pas d'emmener avec elle sa précieuse bouteille d'oxygène qu'elle avait reçu la veille par l'infirmière Needle. Ève ne comprenait pas trop la peur que beaucoup d'élèves avaient à l'égard de cette femme qui se montrait particulièrement douce et attentive avec elle. Mais trêve de pensées parasite, car voilà le matin arrivé et elle prit son sac avec elle et de quoi manger sur le trajet. Elle avait soigneusement prévu de prendre avec elle quelques baies obtenues la veille chez des locaux de l'île. Elle se retrouva alors avec sa fameuse partenaire, une jeune fille qui lui ressemblait étrangement sur bien des points. Presque la même couleur de cheveux, même si les siens étaient courts et que ceux d'Anna étaient longs, toutes les deux les yeux bleus même si ceux d'Ève rappelaient plus la couleur du ciel et que ceux de sa camarade faisaient écho à de froids glaciers. Elle était par ailleurs aussi très silencieuse, ce qui ne dérangea pas Ève, étant elle-même peu bavarde. Elles prirent les Tropius pour se rendre à nouveau au port de l'île où elles grimpèrent sur le ferry qui les ramènera à Lansat. Ève se sentait soulagée de laisser derrière elle la chaleur et accueilli avec grand plaisir l'air frais marin. C'était comme de revivre après ce temps passé dans la chaleur et la sécheresse. La jeune Givrali avait décidé de laisser sortir son Tediursa pendant le voyage en ferry, s'amusant souvent à le voir tituber encore plus qu'à l'accoutumée avec le roulis des vagues. Dovah tentait tant bien que mal de tenir sur ses pattes courtaudes, mais ses tentatives se terminaient parfois par une chute, ponctuées par le rire léger et cristallin d'Ève qui allait aider son Pokémon à se relever en tentant tant bien que mal de cacher son sourire. Elle ne voulait pas vexer l'ourson qui se montrait souvent d'un si grand entrain quand il s'agissait de l'aider à quelque chose. Finalement au bout d'un moment elle alla s'asseoir à coté de la Mentali et sorti de petits sandwichs aux baies qu'elle avait préparé la veille pour casser la croûte pendant le trajet. Puis prenant son courage à deux mains elle rompit le silence entre elles.

-J-je... euh... je m'appelle Ève d'ailleurs. Enfin... tu dois le savoir déjà hein ? J-je suis contente qu'on soit ensemble pour cette mission et je-j'espère que ça passera pour le mieux. Enchantée de te rencontrer en tout cas !

Elle avait parlé un peu vite, bafouillant à plusieurs moments tandis qu'elle évitait de croiser les yeux presque inquisiteurs de sa jeune camarade. Pourquoi la regardait-elle comme ça ? Parce qu'elles avaient quelques points de ressemblance physique ? La blanche ramena nerveusement une mèche derrière son oreille avant de sortir son carnet à dessin et de commencer à tracer quelques traits légers. Bien rapidement son dessin prit la forme de son petit Teddiursa titubant sur le pont du bateau. Seulement qu'en lieu d'un ferry cela ressemblait plus à un voilier et le petit ourson se retrouvait affublé d'un casque à cornes sur la tête et d'une épée et d'un bouclier, un peu comme un personnage d'un comte fantastique. Décidément peu importe ce qu'elle dessinait dans son carnet, tout laissait transparaître son amour des romans héroïque du fantastiques, emplis de mythes, de légendes et de valeureux héros combattant l'adversité au nom d'une grande cause. Elle resta silencieuse pendant tout le reste du trajet, peaufinant et fignolant son croquis en y rajoutant toujours plus de petits détails insignifiant mais qui avaient chacun une histoire pour elle. Elle avait toujours aimé s'inventer des histoires de mondes enchantés, de paysages merveilleux et exotiques en vivant de folles aventures et quelque part tout cela était devenu vrai. Chaque détail faisait partie de l'histoire qu'elle racontait du bout de son crayon, immortalisant ici une petite pièce d'or au sol presque incrustée dans le plancher, reste d'une partie de dés qui avait failli tourner à la rixe. Enfin quand on leur annonça qu'elles arrivaient presque elle rangea son  carnet et le dessin inachevé, elle aurait tout le loisir de le finir sur le chemin du retour.

Elles arrivèrent finalement au port de Lansat où une dame les attendait et scrutait chaque passager descendant du ferry. A peine avaient-elles débarquées avec leurs affaires que l'imposante dame vint rapidement à leur rencontre d'une démarche qui rappellerait presque celle du Teddiursa sur le bateau. A coté d'elle se tenait un Chaffreux à l'air patibulaire et qui regardait toute personne s'approchant de lui avec une sorte de mélange de mépris et de suffisance assez conséquent pour qu'Ève le remarque.

-Ah vous voilà enfin jeunes filles ! Enchantée je suis Nicole Mer-Mii-Chel présidente du Club de Lansat des amoureux des félins. C'est donc vous que l'académie envoie pour le travail de PALLADIUM ? Mais c'est que vous êtes toutes les deux absolument ravissante, même si vous semblez un ptit peu maigrichonne. C'est quoi vos jolis prénoms que jles mets sur vos minois ?

-Ève, Ève Syriel Madame Mer-Mii-Chel. JE suis ravie de vous rencontrer et je...

-Allons allons ma petite appelle moi donc Nicole et pas de Madame d'accord ? Je sais que je sui vieille mais quand même, laisse moi un peu me sentir jeune quand je le peux. Oh et je vous présente Garfiel, mon adorable Chaffreux d'amour. Il a l'air un peu ronchon comme ça, mais je vous assure qu'il est gentil comme un coeur ! Pas vrai mon gros bébé en sucre que j'aime ? Oh qu'il est mignon ! Vous savez j'ai cru que j'allais le perdre un jour. Il y avait eu un incident à Lansat et mon pauvre Garfield s'était retrouvé entraîné dans une sombre histoire de Pokémons souffrant de terreurs nocturnes. Ahlala je vous raconte pas la peur que j'ai eu ! Une véritable horreur ! Mais deux autres jeunes filles de votre école ont aider à résoudre le mystère et j'ai put retrouver mon Garfieldounet. Du coup quand j'ai entendu que PALLADIUM cherchait à mettre en contact un adorable Flamiaou avec d'autres Pokémons félins et comptait demander de l'aide à des élèves de la Pokémon Community j'ai tout de suite accepté. Vous savez, après cet incident avec mon Garfield j'ai commencé  à recueillir chez moi des pauvres petits Pokémons félins sans logis. Les pauvre demandaient juste un peu d'amour et..

Tandis qu'elles continuaient d'avancer la femme ne pouvait s'empêcher de continuer de parler. Elles devaient donc rester toute la journée dans le domicile de cette femme et s'occuper du félin d'Alola tout en lui faisant rencontrer ceux que possédaient la dame. Nicole semblait en tout cas être une véritable passionnée intarissable d'éloges à l'encontre de ses petits protégés. Ève se tourna vers Anna pour lui adresser un léger sourire amical. Madame Mer-Mii-Chel pouvait presque sembler étouffante comme ça, mais c'était un peu comme ces grand-mère qu'on avait qui ne ratait pas l'occasion de pouvoir parler de leurs passe-temps dès que l'occasion s'en présentait. Rapidement elles arrivèrent dans le Centre Ville de Lansat et purent donc aller dans le spacieux appartement de la dame. Celui-ci était empli de babioles à l'effigie de félidés. Tout ici montrait son amour des chats, et particulièrement des siens. Chaque mur était empli d'un nombre incalculable de photos de Miaouss, Chacripan, Chaglam et bien évidemment du Chaffreux qui tirait la tronche en suivant sa maîtresse. Le dénommé Garfiel avait même tout un mur qui lui était dédié avec au centre du mur du grand salon une véritable peinture du Pokémon. Ouah alors ça c'était de la passion ! Ève jeta à nouveau un regard à Anna avant que la dame ne les laisse dans le salon.

-Je reviens de suite mes petites chéries. Installez vous allons, ne faites pas de manière mettez vous à l'aise. Vous voulez boire quelque chose ? Un chocolat chaud, un thé ? Ou peut être que vous avez faim ? Je rapporte des petits gâteaux, je les ai fait la veille vous m'en direz des nouvelles. Ensuite je vous présenterais le Flamiaou que j'ai reçu ce matin. Il répond au doux nom de Simon, comme mon fils. Bon je reviens hein ? Allez asseyez vous, ne restez pas debout !


Code par Mr.Rager. de Mélodie-pub



_________________
Ève Syriel ✮ Carry on my wayward son ~ There'll be peace when you are done ~ Lay your weary head to rest ~ Don't you cry no more ! ♪
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4594-eve-syriel-silencieuse-comme-les-flocons-qui-tombent http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4609-eve-syriel-givrali
 Topdresseur Ranger
avatar
Topdresseur Ranger
Région d'origine : Unys
Âge : 13 ans
Niveau : 18
Jetons : 756
Points d'Expériences : 422

MessageSujet: Re: [ Mission ] Trois p'tis chats, trois p'tis chats, trois p'tis chats, chat, chat... [ Terminé ]   Jeu 18 Aoû - 16:30

Quel étrange pokemon était-ce que celui-là, rond et cours sur patte et portant un croissant de lune sur le dessus de la tête, il lui rappelait de vieux contes pour enfant ou les pokemons remplaçaient des humains au milieu des histoires. Elle l'imaginait sans mal avoir perdu sa mère dans la forêt et se faire de nombreux amis aussi varié en espèce qu'en caractère dans l'espoir de la retrouver. L'enfant imaginait sans mal l'illustration de fin où on pouvait voir le pokemon enlacé dans les pattes immenses de sa mère, a moins que son évolution ne fusse pas beaucoup plus grande ? Cela pouvait rapidement être un enfer d'imaginer l'évolution ou le type d'un pokemon, si ils étaient nombreux à ressembler à ce que l'on pouvait imaginer, il y avait tant d'exception que l'on venait à douter même sur les plus évidents. Kona en était un parfait exemple, sa dresseuse avait rapidement imaginé à quoi pouvait ressembler son évolution, sans doute un autre poisson, peut être plus grand et plus beau, une sorte de magicarp en mieux, comme si il avait put grandir naturellement sans même évoluer. L'image qu'elle avait trouvé d'un léviator lui avait glacé le sang : cette créature, immense et à l'air en permanence furieuse avait même commencé à lui faire peur, comme si en une simple évolution elle aurait perdu toute amitié avec le petit pokemon, se retrouvant avec un serpent de mer qu'elle n'aurait jamais put contrôler. Elle s'était doucement fait une raison et seul le fait de se priver du pokemon eau dans sa chambre continuait à l'inquiéter et la rendre un peu triste au point d'avoir songé parfois à des moyens d'empêcher toute évolution, qu'il le veuille ou non. Après tout qu'adviendrait-il de leur famille si l'un de ses membres se voyait privé de toute tendresse et de longue sieste au soleil ? L'idée même de l'enfermer dans une pokeball la plupart du temps la gênait, l'idée de le laisser seul dans un lac ou la mer la gênait également.

La petite chose rousse tomba lourdement sur le bois du pont, la dresseuse le fit se relever et plutôt que de retourner s'asseoir à sa place d'origine, vint s'installer à coté d'anna et sortit de son sac de petits sandwich à l'odeur sucré. Rien que de voir la pâte colorée et brillante s'extirper de deux morceau de pain la plus jeune en eu l'eau à la bouche et regretta d'avoir prévu un repas purement salé, l'appétit ouvert, elle pris de son propre sac une petite boite en plastique qui contenait des champignons cuit et coupé en tranche, mêlé à une sauce brune aux odeurs de poivres. D'autres aliments venaient combler ce repas et lui apporter un semblant d'équilibre : de petits haricots blancs, des morceaux de tronc de ce qui semblait être du chou-fleur dont on avait retiré les fleurs ainsi que deux œufs dur de taille modeste. Alors que la jeune dresseuse plantait sa fourchette en plastique dans le premier aliment et l'enfournait dans sa bouche, sa voisine se mit à lui parler d'une voix un peu aigue et rapide, une pointe de stress ou d'excitation sans doute, pour toute réponse Anna hocha lentement la tête. Il allait qu'elle se mette à parler aux autres pour avoir sa récompense mais c'était idiot, elle avait la bouche pleine, elle ne pouvait naturellement pas parler ainsi ! En tous les cas c'était l'excuse qu'elle s'était trouvée et lorsqu'elle avala le contenu de sa bouche, elle ne  parla tout de même pas, se dépêchant presque d'aller mâcher autre chose. Sa voisine ne sembla pas s'offusquer de ce manque de réponse et plutôt que de manger, sortit encore quelque chose de son sac, un calepin et un crayon la croyait-elle sourde ..? A défaut que d'écrire ce qu'elle venait de dire, celle-ci commença à dessiner son pokemon dans une situation à la fois drôle et mignonne. Se penchant doucement sur son épaule tout en veillant à ne rien salir avec sa gamelle, l'enfant scruta ce qui apparaissait sous le crayon, subjuguée qu'avec des objets simple elle parvenait si facilement à créer toute une scénette. Elle-même parvenait que très difficilement à faire de simple croquis ressemblant de ses pokemons, ses dessins de Kona se limitant à faire un ballon de rugby avec deux immenses yeux, des nageoires et zébré de petites écailles étrange.

La blonde fini son repas bien avant que le dessin ne fut terminé et commençant même à s'inquiéter d'arriver à port avant que celui-ci ne fut terminé, Eve ne s'en formalisa pas et rangea le tout lorsque le bateau arrêta de fendre la mer. A quai une femme épaisse vint les accoster, commençant à les faire suffoquer sous une verbe sans fin, sa coéquipière eut à peine le temps de se présenter que celle qui se présentait comme étant Nicole Mer-mii-chel la coupa et repris de parler encore et encore. Visiblement Anna ne pourrait pas en placer une et d'autant moins pour se présenter, le ciel s'était ligué de son coté et encore une fois elle n'eut à faire aucun effort car aucune réponse ne fut attendu de sa part. Malgré tout les simples paroles de la femme suffisait à la mettre mal à l'aise, comme si à parler autant elle compensait ce que la petite aurait put dire, si bien qu'Anna commençait à se sentir mal pour elle. Pourquoi parlait-elle donc autant ? Avait-elle tant peur que ça du silence, était-ce un excédent de sociabilité ou d'extraversion, était-elle seule et profitait d'avoir les deux jeunes filles pour elle seule pour compenser tous ces moments où elle voulait parler mais n'avait personne avec qui le faire ? Tout à sa réflexion elle en oublia presque de l'écouter et lorsqu'elle marqua enfin une légère pause chez elle, Anna fut presque incapable de répéter ce qu'on venait de lui dire, bien sur elle se rappelait du but premier de leur mission, s'occuper de ce nouveau pokemon et le faire rencontrer d'autres pokemons félin, étudier son caractère et sa manière de réagir, mais à part ça...

Le trio se mit à marcher droit vers la ville de Lansat, Anna n'y avait jamais mis les pieds et il lui paraissait étrange qu'une ville aussi grande et moderne ne puisse se trouver sur une île aussi loin de tout. Si le personnel de l'école devait bien vivre quelque part elle se disait simplement qu'ils vivaient à l'école et que le reste de l'île se limitait simplement à de petits villages d'autochtones. Mais là c'était une ville, une grande une inquiétante, qui s'étendait à perte de vue devant elle, des arbres planté à distance régulière dont même le cercle de terre à la base ne disposait pas même de la moindre pâquerette, les quelques mauvaises herbes qui poussaient ici là, la plupart du temps des pissenlits vivotaient sans grande conviction. Se retrouvant de nouveau chez sa tante elle commençait à angoisser, si peu de vert, si peu de nature, elle avait l'impression de ne pas pouvoir respirer convenablement. Ce ne fut qu'en entrant dans l'immeuble où habitait cette Nicole qu'elle retrouva un peu plus de ses couleurs.

L'appartement avait quelque chose d'inquiétant, une trop forte propension à la maniaquerie sans doute, comme si la femme ne vivait que pour les pokemons félins et cela la mettait un peu mal à l'aise. A y réfléchir de plus près il n'y avait pas de honte à avoir et tant qu'elle était heureuse ainsi, mais cela avait tout de même quelque chose qui mettait l'enfant mal à l'aise, ne laissant la place à rien d'autre dans la vie de cette Nicole. Obéissante la petite s'assit dans le canapé aux motifs fleurit dont on pouvait voir que certaines parties avaient été usée par des griffes à de nombreuses reprises, sa gorge était sèche et il lui devenait difficile de déglutir convenablement alors quand on lui proposa à boire, Anna sauta sur l'occasion.

- je-

Elle tourna un instant le regard vers Eve puis de nouveau vers la femme.

- j-je veux b-bien un ... un jus d'orange sil-vous-plait...


Baissant le regard pour le planter sur ses genoux où ses mains étaient déjà crispée, plutôt que de rougir son teint devenait blafard comme si tout son sang s'était concentré dans son cœur tant il battait furieusement. La femme retourna dans la cuisine avec un air curieux, scrutant la plus petite.

- tu as dit ma puce ? j'ai mal entendu

Celle-ci releva le regard vers elle, déglutit difficilement et il lui fallut s'y reprendre à deux fois pour parler assez fort et assez distinctement pour qu'elle comprenne enfin, celle-ci pouffa et glissa, avant de repartir.

- quel chou !

Cette fois Anna se mit à rougir violemment, elle ne comprenait pas vraiment en quoi avoir du mal à parler à son âge pouvait faire d'elle quelqu'un de mignon et cela la mettait assez mal à l'aise d'une certaine manière. Elle savait parfaitement que personne n'irait dire de Jackie qu'elle était chou si on venait à lui découvrir une phobie des pokemons poissons. Le temps que tout fut préparé l'enfant eu malgré tout le temps de souffler et de reprendre quelque peu ses esprits, si elle se mettait dans de tels états pour un jus d'orange, elle n'osait imaginer ce qui serrait advenu si elle avait fini par choisir une mission qui aurait nécessité de beaucoup parler. Au final la dresseuse en avait oublié que sa partenaire ne semblait pas beaucoup plus sociable et que cela leur faisait ainsi un point commun de plus à rajouter à la liste qui ne cessait jamais de s'allonger. Nicole revint avec le jus d'orange ainsi que les petits gateaux et disposas le tout sur la table, les invitant à se servir et ressortit du salon cette fois-ci pour aller chercher le fameux Simon. Se réconfortant du gout du sucre et du gout des petits gateaux secs sur sa langue, Anna ne se faisait pas prier pour grignoter malgré son estomac déjà remplis, incapable de luter contre l'appel de ces douceurs fait maison. Sa mère n'avait jamais été une excellente cuisinière et son grand père semblait incapable de cuisiner tout ce qui nécessitait des mesures précises alors ces simples biscuit étaient étrangement nouveau pour elle et son palais. Revenant enfin avec le petit félin de feu dans les bras, la femme pouffa doucement en voyant le plateau entamé et les joues gonflée de l'enfant qui avala précipitamment le tout, but une dernière gorgée de jus d'orange et se releva pour s'approcher du pokemon, ne sachant pas vraiment que faire concrètement. Tendant sa main vers lui pour qu'il la renifle, il lui paraissait plus logique de faire d'abord connaissance avant d'impliquer de nouveaux pokemons dans l'affaire, si il avait peur ou si la situation s'envenimait, cela serrait toujours plus simple si il avait appris à les connaître, n'est-ce pas ?

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4955-anna-selwyn http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4957-anna-slewyn-mentali
 Coordinateur éleveur
avatar
Coordinateur éleveur
Région d'origine : Flocombes - Unys
Âge : 15 ans
Niveau : 10
Jetons : 1384
Points d'Expériences : 230

MessageSujet: Re: [ Mission ] Trois p'tis chats, trois p'tis chats, trois p'tis chats, chat, chat... [ Terminé ]   Sam 3 Sep - 14:00



Trois p'tits chats
feat Anna




Ève observa avec une certaine curiosité la jeune qui à coté d'elle avait tant de mal à parler. C'était même sûrement quelque chose bine au delà de la timidité tant elle eut du mal à demander à la dame un simple verre de jus d'orange. La Givrali, elle, restait bien silencieuse, ne faisant qu'écouter et observer. Elle regardait les photos de chaque félidé que la dame possédait, cherchant par la même occasion à comprendre qui ils étaient, entrevoir leur caractère dans leur attitude dans ces clichés. Un Miaouss au regard mauvais, un Chacripan visiblement coquet, un Skitty à l'air espiègle et un Lixy plutôt calme. Et puis bien sûr l'apathique Garfield, ce gros Chaffreux qui ne semblait animé par rien. Ève se demandait bien comment se comporterait ce Flamiaou. Le Pokémon était dit de type Feu, comme Rytlock. Elle était à la fois anxieuse et pressée de rencontrer le fameux Simon.

Nicole vint alors leur déposer de quoi boire avec des petits gâteaux faits maisons qui avaient l'air délicieux. Cette dame était un peu l'archétype de la grand mère pour beaucoup, généreuse, toujours à apporter quelque chose à manger et souriante et attentionnée. La blanche n'avait jamais connu ses grands parents, mais elle se les imaginait volontiers avoir ce genre de comportement. Elle tourna rapidement son regard et sourit en voyant Anna se ruer sur les petits gâteaux, faisant passer ses grandes bouchées à l'aide de gorgées de jus d'orange frais. Se laissant tenter même si elle avait mangé il y avait peu, Ève attrapa un gâteau qu'elle grignota doucement en attendant le retour de la dame. Et celle-ci fut de retour, tenant dans ses bras un petit Flamiaou. Nicole pouffa légèrement en voyant Anna, les joues gonflées de gâteaux et Ève cacha aussi un léger sourire derrière sa main pour ne pas plus embarrasser sa camarade. Celle-ci avala le tout en le faisant passer grâce à une dernière gorgée avant de se lever et d'aller voir le dénommé Simon. Ève la suivi et laissa déjà Anna faire, attendant que le félin de feu ait enregistré son odeur pour s'en approcher à son tour. Mais alors qu'il venait de finir de renifler la main d'Anna, il se frotta contre avant d'échapper aux  mains de sa dresseuse. Il grimpa alors sur les épaules de l'enfant pour se frotter à son visage avant de pousser un long miaulement envers Ève.

Légèrement mal à l'aise par ce regard perçant qui semblait jusqu'à sonder votre âme, elle approcha néanmoins sa main et laissa le Flamiaou la renifler. Il fut bien  rapidement satisfait et sauta au sol pour se frotter contre les jambes des deux nouvelles jeunes filles, faisant des 8 entre les pieds des deux élèves. Ève releva la tête pour voir le grand sourire de Madame Mer-Mii-Chel, celle-ci semblait ravie de cette première rencontre et déclara même.

-Bon eh bien je vois que le contact passe à la perfection ! C'est parfait ! Oh oui, oh oui ! Absolument parfait ! Je vais aller finir de préparer la salle de jeux de mes bébés et ensuite on pourra l'y emmener pour qu'il fasse connaissance avec tout ses futurs amis pas vrai mon Simonounet hein ? Oh oui ! Bon entre temps vous pouvez continuer d'apprendre à le connaître. Je vous appelle dès que c'est prêt mes chéries !

Ève hocha simplement la tête pour montrer qu'elle avait bien compris avant de regarder le petit Pokémon Feu qui était en train de faire une vraie fête à Anna. Visiblement le petit félidé avait flashé sur elle et n'hésitais pas de s'appuyer sur son torse pour venir frotter son museau contre le visage de la Mentali dès qu'elle se baissait. C'était adorable à voir. Et de ce qu'elle pouvait donc voir le petit Pokémon chat n'avait décidément pas peur et était même plus que sociable. Ca leur faciliterait beaucoup le travail. La Givrali caressa à nouveau le Pokémon quand il vint vers elle avant de tourner son regard de glace vers sa camarade.

-Il est vraiment adorable lui, j'espère que tout les autres le seront tout autant. Au pire il n'a pas l'air bagarreur ça fera déjà ça en moins !  

-Les filles ! Vous pouvez venir avec Simon ! C'est juste la deuxième porte à droite dans le couloir !

-Je te laisse le prendre ?

Anna lui fit signe que oui et Ève se releva simplement en laissant à sa camarade le soin de prendre le Flamiaou dans ses bras. Elle allèrent dans le couloir pour prendre la fameuse porte entrouverte et se retrouvèrent dans une grande pièce qui aurait put servir largement de deuxième salon bien plus spacieux que le premier. Mais ici c'était plein d'objets pour chats. Des griffoirs, des paniers parfois assez grand pour y accueillir l'une des deux élèves, des arbres à chats plus grand que la Givrali et une tonne de jouets au sol. Entre des cannes à plumes, des peluches garnies d'herbe à chat, des balles à grelot et autre jouets qui couinent il y avait tout pour que les chats puissent vivre ici. Il y avait même plusieurs litières et distributeurs de croquettes, sans oublier les fontaines à eau. C'était une véritable caverne d'Alibaba pour félins.

Et des félins il y en avait. Un Skitty jouait avec un Chacripan, se pourchassant l'un l'autre en grimpant sur les différents arbres à chats et sautant de plateforme et plateforme. Un Lixy était en train de boire à une fontaine et se tourna avec un petit air curieux non loin de Garfield, le Chaffreux, qui était avachi et étalé dans un gros panier qu'il parvenait tout de même à remplir dans sa totalité. Seul Pokémon qu'elle ne remarqua que grâce à Anna fut un Miaouss caché dans une des cabanes d'un arbre, les observant depuis la pénombre sans même sortir.

-Bon eh bien voilà. Je vais rapidement vous faire les présentations ! Le Lixy c'est Gribouille. Ceux qui se courent après s'appellent Sissi pour la Chacripan et Prince pour le Skitty. Bon vous connaissez déjà mon Garfield d'amour. Et celui qui est caché là dedans c'est Catzilla. Bon il est un peu râleur et aigri, mais c'est pas un mauvais bougre. Il n'y a que Mirette qui manque, mais je ne sais pas où elle s'est cachée. C'est une petite Mistigri assez farceuse qui aime bien se cacher. C'est elle la plus récente dans la famille, elle est arrivée il y a deux mois. Ohlala, mais regardez l'heure ! Je dois me dépêcher ou je vais être en retard ! Bon jeunes filles je vous fait confiance pour que tout se passe bien. Si jamais il y a un papier sur la cuisine, la pièce juste à coté, avec mon numéro de portable.  Allez à tout à l'heure mes chéris !


Code par Mr.Rager. de Mélodie-pub



_________________
Ève Syriel ✮ Carry on my wayward son ~ There'll be peace when you are done ~ Lay your weary head to rest ~ Don't you cry no more ! ♪
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4594-eve-syriel-silencieuse-comme-les-flocons-qui-tombent http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4609-eve-syriel-givrali
 Topdresseur Ranger
avatar
Topdresseur Ranger
Région d'origine : Unys
Âge : 13 ans
Niveau : 18
Jetons : 756
Points d'Expériences : 422

MessageSujet: Re: [ Mission ] Trois p'tis chats, trois p'tis chats, trois p'tis chats, chat, chat... [ Terminé ]   Dim 4 Sep - 23:14

Les petites griffes rétractiles qui s'étaient planté le long de son corps pour l'escalader avait légèrement fait grimacer l'enfant mais un petit rire s'échappa de ses lèvres en le voyant perché sur son épaule avec des airs de pijako pirate. Sa fourrure était douce, bien plus que celle de Nevio, si les evolis pouvaient se targuer de magnifiques fourrures épaisses et douce, celle du futur voltali était constamment rendu rêche par le soleil, les jeux dehors, les entrainements et tout ce qui pouvait finir par s'y coincer, si bien que si il paraissait encore doux, son contact était souvent un peu décevant. Le petit félin de feu au contraire avait la fourrure rase et chaude, il était évident que chez cette femme, rien ne pénétrait son poil hormis des brosses spéciale qui devaient couter un prix important et dont la moindre tige était étudiée pour magnifier n'importe quel créature. Il bondit agilement au sol et se mis à tourner autour d'elles en se frottant, ravissant la femme qui partit encore une fois arranger la pièce qui servirait aux présentations, dans les faits l'enfant ne voyait pas bien l'importance de la manœuvre, se doutant que tout ce qui touchait à ses chats devait frôler une étrange perfection : chaque jouet, chaque meuble, chaque tapis devait avoir un emplacement parfaitement choisi, permettant des jeux optimisés dans une parfaite sécurité. La blonde imaginait sans mal cette femme mettre une bouée à ses animaux quand elle les lavait voir les habiller l'hiver pour éviter qu'ils ne prennent froid.

La blonde était retournée dans ses pensées, songeant au ridicule d'un chacripan en robe, s'amusant à l'idée de Nevio et son collier de poil autour du cou se rajouter en plus une épaisse écharpe en laine. C'est le félin qui était revenu à la charge pour qu'elle le caresse et s'occupe de lui qui la sortit de ses songes, s'attelant à faire de son mieux pour qu'il se sente le plus à l'aise possible. S'agenouillant pour être à sa hauteur celui-ci n'hésitait plus à se tendre de tout son long pour se frotter sur son nez, lui donner de petits coups léger sur le nez à grand renfort de bruit joyeux. Si au début elle vivait un peu mal ces petits coups douloureux bien qu'affectueux, elle se mit à les lui rendre, enfonçant son nez dans son pelage et s'amusant à y souffler, le faisant s'ébrouer. Cela fini par doucement le déranger et il repartit se lover contre Eve qui ne boudait pas son plaisir d'avoir sa part de câlin, à ses mots la petite hocha la tête avec conviction : avec un tel caractère, nul doute que tout se passerait bien, d'autant plus que là, il n'y aurait que des pokemons félins avec qui il aurait des points communs, la mission aurait sans doute été bien plus compliqué avec une armée de tauros et d'écremeuh. Quand enfin la femme revint pour leur annoncer que tout était prêt pour le reste de leur travail, Anna attrapa le félin avec sans doute un manque de délicatesse car il piailla de surprise en sentant ses pattes se décoller ainsi du sol. La pièce où le duo s'était dirigé avait un quelque chose de paradis pour félin et comme l'enfant l'avait pensé, tout semblait avoir une utilité certaine, une place parfaitement calculée et chaque pokemon faisait ainsi bien ce qu'il voulait sans jamais déranger les autres. Les jeunes filles s'étaient un peu approché pour regarder chacun tendis que leur dresseuse les présentait tour à tour puis avec ce même sourire de grand mère, leur annonça son départ et ce qu'il fallait faire en cas de besoin.

Un silence était retombé dans la pièce et alors qu'anna alla se remettre à bouger, le fameux mistigrix lui tomba d'un coup sur les épaules, l'enfant poussa un cri surpris et dans un même réflexe jeta le pauvre Simon dans les airs. Le pauvre félin poussa un long cris avant de retomber sur Eve, s'agrippant à tout ce qu'il pouvait puis bondit au sol filer dans un coin, le mistigrix toujours perché sur son épaule poussa de petits bruits amusé avant de retourner sur son perchoir, une sorte d'étagère en haut du mur par où ils pouvaient faire tout le tour de la pièce en la dominant. Il fallut à l'enfant plusieurs secondes avant de se remettre et partir chercher Simon, bien décidé à ne plus bouger de son promontoire, ayant peu apprécié d'être ainsi jeté dans les airs, la dresseuse mit plusieurs minutes d'excuses et de tentative de jeu pour enfin réussir à l'en faire sortir. Le trouble-fête toisait toujours ce petit monde avec un regard étrange, visiblement prêt à sauter sur le groupe dès que la situation se prêterait à une bêtise. La blonde le surveillait régulièrement mais l'arrivée des deux joueurs la distrayait rapidement, tant et si bien qu'elle en oublia la petite créature qui tournait en rond. Le trio de félin bondit autour d'Eve pour jouer avant de filer dans les tunnels et les ponts que formaient les arbres à chat. Si a plusieurs reprises le Mistigrix tenta un sale coup, ce fut l'apparition de Nevio qui le calma rapidement. Les evolis ressemblaient à s'y méprendre à des félins mais au fond d'eux, ils tenaient en réalité un peu plus du canidé et le type normal profitait de cela pour effrayer la petite créature bleu jusqu'à lui-même se faire courir après par la troupe. Anna l'appela à plusieurs reprises alors qu'ils commençaient à tout retourner dans la pièce, sans succès. Le salut de l'evoli vont d'Eve qui agita un jouet dans un coin et pendant que la troupe fonçait sur l'objet, Anna rappela la pauvre créature qui s'était figée, au dessus d'elles, le Mistigrix repassa à l'action avec des airs mauvais.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4955-anna-selwyn http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4957-anna-slewyn-mentali
 Coordinateur éleveur
avatar
Coordinateur éleveur
Région d'origine : Flocombes - Unys
Âge : 15 ans
Niveau : 10
Jetons : 1384
Points d'Expériences : 230

MessageSujet: Re: [ Mission ] Trois p'tis chats, trois p'tis chats, trois p'tis chats, chat, chat... [ Terminé ]   Lun 5 Sep - 1:08



Trois p'tits chats
feat Anna




Alors que Madame Mer-Mii-Chel les laissa en sortant de l'appartement, le silence s'installa rapidement, entrecoupé par les miaulements de jeux des deux qui se poursuivaient. Ève commença directement à se demander ce qu'elles allaient bien pouvoir faire. Les laisser se rencontrer naturellement sans rien faire ou devoir rester bien à coté au cas où le moindre soucis apparaissait ? Elle ne savait pas vraiment. En fait elle ne s'était même jamais posée cette question avec son équipe. Tout avait semblé se faire de soi-même, sans qu'elle intervienne. Et là pourtant, elle devait y penser. Ce n'était pas ses Pokémons, elle ne les connaissait pas. Et même avec la description rapide que leur avait fait Nicole, c'était compliqué de faire un choix au final et de se décider sur la meilleure approche.

Mais bien rapidement, le silence se fit briser. Alors qu'elle était plongée dans ses pensées, elle entendit Anna crier et se retourna vers elle pour voir un petit Pokémon d'un bleu lui tomber dessus et s'accrocher à elle. Dans u n élan de surprise elle ne fit pas attention à ce qu'elle fit et lança en l'air le pauvre Simon qui atterrit sur Ève, toutes griffes dehors. Elle ne put que protéger son visage des ses avants bras en sentant le félidé déraper sur son dos pour sauter au sol, lui laissant plusieurs griffures juste en dessous de sa nuque. Il couru jusqu'à aller se cacher dans un coin.

Ève se redressa pour voir le Mistigrix retourner sur les hauteurs avec de petits bruits amusés, se postant à nouveau sur son perchoir fait d'une sorte de passerelle faisant le tour de la pièce. Silencieusement elle maudit le petit Pokémon malgré son habituelle gentillesse et passa sa main près de sa nuque, là elle sentit les petites zébrures douloureuses et déjà enflées. En retirant sa main, elle vit un peu de sang dessus et s'essuya rapidement les mains pour le cacher. Elle ne voulait pas qu'Anna s'en veuille, elle n'était pas fautive.
Anna réussit finalement à refaire sortir Simon de sa cachette en usant de patience tandis qu'Ève observait d'un regard suspicieux le petit type Psy. Plus d'une fois il pensa à nouveau à sauter sur la Mentali, mais la blanche l'en empêcha simplement en le fixant, tuant dans l'oeuf toute idée d'un coup fourré.

Finalement Sissi et Prince qui continuaient de se poursuivre arrivèrent même rapidement à faire participer Simon à leur jeu de course-poursuite. Le Flamiaou semblait être d'un caractère à la fois câlin avec les humaines et joueur avec ses camarades félidés. C'était rassurant et un peu attendrissant de le voir ainsi se lier directement d'amitié avec les deux surexcités. Le Miaouss était toujours dans son coin sombre, ses yeux brillants trahissant sa présence tandis qu'il observait avec méfiance ces intrus. Le Lixy continuait de dormir et Garfield semblait aussi sommeiller derrière ses paupières fermées, mais ses oreilles bougeaient au rythme des mouvements des joueurs.
Il ne restait que Mirette qui continuait d'observer le petit groupe de son regard fixe et sournois. Il voulut tenter à un moment de sauter en plein sur le petit trio, mais fut arrêté par Anna qui appela son Evoli. Le petit Pokémon montrait clairement avec un certain air stricte que si le Pokémon Psy tentait quoi que ce soit ça chaufferait pour lui.

Ève, elle restait simplement là à regarder les Pokémons, hésitant à libérer son propre félidé. Elle avait bien sûr pensé à cela en prenant la mission, mais... Maintenant elle était emplie de doutes. Après les événements de Cramois'île était-ce une bonne idée ? Elle était toujours en froid avec Rytlock. Leur relation était encore tendue, ils n'avaient plus eu de véritables moments passés ensembles. Et quand bien même, la violence qu'elle voyait dans son starter ne la rassurait pas vraiment, bien au contraire. Sa main n'arrêtait pas de toucher sa Pokéball dans sa poche, hésitante.

Mais elle fut sortie de ses pensées par un surprenant manège. L'Evoli d'Anna avait finalement fait descendre de son perchoir le Mistigrix qui s'était mit à fuir follement le renard qui le poursuivait. Attiré par cette agitation et sûrement aussi amusés le trio de joueurs rejoignit rapidement le cortège pour un véritable défilé courant dans toute la pièce. L'endroit devint rapidement un véritable foutoir avec tout les paniers renversés, les litières cognées qui déversaient un peu de leur contenu, les gamelles vidées au sol, répandant l'eau et la nourriture dedans, les couvertures et autres coussins envoyés valdinguer un peu partout. C'était une véritable tornade d'anarchie et de capharnaüm. Anna tenta même à plusieurs fois d'appeler son Pokémon, mais le dénommé Nevio n'écouta pas vraiment, pris dans cette frénétique course-poursuite.

Alors Ève intervint. Elle ramassa au sol une petite canne à plumes munies d'un grelot à la secoua dans l'air, faisant tinter le jouet à chat. AU bout de quelques secondes tout le petit groupe s'arrêta pour fixer l'objet avec convoitises et ils se ruèrent vers elle pour jouer et tenter de se saisir des plumes qui virevoltaient et leur échappaient. Anna put se saisir de ce moment de répit pour rappeler son Pokémon dans sa sphère de capture et Mirrette retourna sur son perchoir et les regarder avec un air mauvais. Il n'avait pas vraiment apprécié d'être chassé ainsi et poursuivi et devait sûrement prévoir de se venger.

Ce fut ce que découvrit bien rapidement les deux jeunes filles quand du haut de son observatoire le Pokémon tendit ses oreilles pliées, libérant ainsi ses pouvoirs psychiques.

Le Choc Mental qu'il lança juste là où se trouvaient les différentes litières envoya ces dernières valdinguer. Leur contenu s'éparpilla un peu partout dans la pièce tandis que les boites de plastiques frappèrent aveuglément partout, tantôt sur les murs, tantôt sur les objets présents. Au bruit, Ève se baissa et couvrit de ses bras et de son buste les petits Pokémons qui miaulèrent, apeurés. Mais alors que les bruits s'arrêtèrent un grognement sourd résonna. Une des litière avait frappé de plein fouet la cachette de Catzilla et celui-ci sorti en feulant agressivement de sa cachette, très furax d'avoir été quasi attaqué.
Le Miaouss s'élança directement sur le Mistigrix, faisant tomber celui-ci de son perchoir. Anna s'éloigna précipitamment de la zone où les deux Pokémons félins commencèrent à se battre. Mais pas comme dans un combat, non. Ils se bagarraient comme des chiffonniers, feulant, grognant et usant de griffes et de crocs. Anna vint se mettre à coté d'Ève qui était en plein trouble intérieur. Elle devait intervenir, elle savait ce qu'elle devait faire, mais elle ne voulait pas s'y résoudre. Pourtant alors elle entendit à nouveau les mots d'Alex. On ne se bats pas toujours juste pour le plaisir, il y a différentes raison et manière de se battre.

Alors elle se décida et se saisit d'une Pokéball pour faire sortir Rytlock. L'Hélionceau regarda rapidement la scène avant de comprendre. Il se mit en position, le dos et sa petite ébauche de crinière s'ébouriffant et lâcha un grognement féroce mais peu puissant. Les deux autres l'ignorèrent, alors elle se dit qu'il fallait intervenir désormais.

-Rytlock lance euh... Râle Mâle, puis sépare les avec... Bêlier !  

Après un nouveau rugissement bien plus puissant, le petit lionceau s'élança en avant, frappant les deux Pokémons et les envoyant voltiger à des directions opposés. Il se maintint alors entre les deux tandis qu'il les toisa avec férocité. Le Mistigrix tenta de bouger, mais alors Rytlock le frappa directement d'une attaque Coup d'Boule qui le sonna et le fit retomber sur son postérieur. Mais au même moment dans son dos le Miaouss leva ses griffes pour les abattre sur lui. C'est alors qu'un incident imprévu et surprenant arriva en plus. Le Falmiaou qui était juste à coté d'Anna s'avança d'un coup pour lancer une attaque Flammèche. Catzilla évita l'attaque et retourna se cacher dans une autre cabane, les observant en grognant de temps en temps, agressif, mais sur la défensive et ayant abandonné le combat.
Cependant les petites flammes virent lécher le sol en moquette qui commença directement à roussir et quelques petites flammes commencèrent à se déclarer.

-Vite Anna va chercher de l'eau dans la cuisine, je reste là pour surveiller le Mistigrix qu'il ne nous prépare pas un autre sale coup !

La petite Mentali s'élança alors pour chercher ce qu'il fallait et revint rapidement avec un verre rempli à ras bords d'eau et éteint les petites flammes au sol. Rytlock continuait de toiser avec une animosité bien visible Mirrette et quand celui-ci fit mine de bouger, il s'apprêta à nouveau à l'attaquer.

-Non ! Ryt, non ! Laisse le c'est bon. Je penses qu'il a comprit.

Le regard que lui lança son Hélionceau lui rappela ce même air qu'il avait sur la plage le dernier soir de leurs vacances à Kanto, mais elle ne cilla pas. Alors il se détourna d'un coup d'elle pour aller se coucher dans un coin de la pièce où de la litière ne parsemait pas le sol. Il posa sa tête sur ses pattes croisées et continua d'observer tout les Pokémons avec un regard plein de fiel. Alors Ève soupira et alla aider Anna à tout nettoyer et ranger. Elles durent même fouiner pour trouver un balais et une pelle pour pouvoir jeter les excréments sur le sol. Cela leur prit plusieurs minutes et tandis qu'elles finirent leur travail, Anna attira l'attention sur un nouveau soucis... Le petit Lixy était introuvable... Mince c'était bien leur veine ça !


Code par Mr.Rager. de Mélodie-pub



_________________
Ève Syriel ✮ Carry on my wayward son ~ There'll be peace when you are done ~ Lay your weary head to rest ~ Don't you cry no more ! ♪
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4594-eve-syriel-silencieuse-comme-les-flocons-qui-tombent http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4609-eve-syriel-givrali
 Topdresseur Ranger
avatar
Topdresseur Ranger
Région d'origine : Unys
Âge : 13 ans
Niveau : 18
Jetons : 756
Points d'Expériences : 422

MessageSujet: Re: [ Mission ] Trois p'tis chats, trois p'tis chats, trois p'tis chats, chat, chat... [ Terminé ]   Lun 5 Sep - 1:47

Le bordel. Rien ne qualifiait mieux ce qui était en train de se passer que ce simple mot. Il en était devenu difficile dans la pièce de bien comprendre ce qui était en train de se passer, qui courrait après qui et qui il faudrait punir à la fin. Car si Eve avait réussi à garder un certains calme pendant cette guerre civile et poilue, la plus petite n'avait rien trouvé à faire de mieux que de cacher son visage et le dessus de son crâne comme elle le pouvait et attendre que cela passe. Du gravillon de litière vint frapper ses joues et son cuir chevelu, plusieurs objets en plastique vinrent cogner ses jambes et ses bras, une forme de calme revint quand on n'entendit plus dans la pièce que les deux chiffonier se battre furieusement. Leur combat n'était en réalité pas très impressionnant, si ce n'était ces énormes touffes de poils qui volaient dans tous les sens, seules victimes du duel.

Il était étrange de voir Eve sortir un tel pokemon, sans doute l'aurait-on plutôt imaginé avec un rondoudou, un leveinard ou tout autre créature à la fois mignonne et douce. Là ce n'était qu'un félin furieux qui malgré les ordres peu décidé de sa dresseuse, faisait preuve d'une surprenante violence, son caractère allant de pair avec son physique de boule à sang chaud. D'ailleurs, Eve eut du mal à le contenir, à ce point du mal que celui-ci commençait à littéralement mettre le feu à la pièce. Bien plus obéissante que le pokemon feu, Anna partit en courant dans la cuisine remplir un énorme verre d'eau dont elle renversa une partie du contenu dans la précipitation. Les flemmes enfin inondée, la blonde releva le regard vers le champ de batail qui leur faisait face. Madame Mer-Mii-Chel aussi douce fut-elle, apprécierais sans doute mal de retrouver sa maison dans un tel état et ce serrait sur les deux dresseuses que tout cela retomberait. A la simple idée de rater sa mission et de se faire gronder, elle commença à courir partout dans l'appartement, ouvrant toutes les portes et tous les placards pour chercher un précieux ballet, des sacs poubelles et tout ce dont elles auraient besoin pour tenter de camoufler ce désastre.

Le nettoyage fut long et fastidieux, les grains de litière ayant eu la fâcheuse manie de se glisser partout. Absolument partout. Une bonne partie du temps de nettoyage servit à les retirer de leurs cheveux et du pelage de certains des pokemons, d'ailleurs, alors qu'Anna finissait de toiletter le pelage du miaouss et allait passer au second, une absence la frappa. Se relevant lentement pour se mettre au centre de la pièce elle commença à les compter, le nombre tombait juste mais il lui semblait qu'il y avait un problème, ce fut à la vérification de leur nombre qu'elle réalisa qu'elle prenait en compte l'hélionceau, il en manquait réellement un.

- Gribouille !

Le pokemon ne répondit pas et n'était visible nul part, sans perdre une seconde elle fila dans l'appartement, regardant dans tous les recoins, tout ce qu'elle avait laissé d'ouvert en cherchant de quoi nettoyer et fini même par ouvrir les placards fermé. L'appartement fut retourné deux fois avec Eve et en repassant dans le salon, la petite eu une vision d'horreur en voyant la fenêtre ouverte, se mit à courir, percuta violemment la table basse avant de s'étaler de tout son long dans un bruit sourd. Se relevant sans trop vérifier si elle avait mal quelque part et ignorant le plateau de gateau renversé, ignorant ceux sur lesquels elle avait marché et écrasé, elle se jeta à la fenêtre. Basculant presque dans le vide pour regarder en bas, cherchant la fourrure bleu et noir écrasée au sol ou sur la route, mais rien.

Qu'est-ce qu'elles allaient faire ? mettre en désordre la pièce de ses félins était une chose, en tuer un était une autre, Anna s'y voyait déjà, porter le titre de meurtrière de Lixy pour la fin de ses jours. Qu'est-ce qu'Orren dirait ? et son grand père ? Elle poussa un sanglot avant de fondre en larme, son regard se noyant d'eau dans une expression pitoyable. L'enfant se redressa et retourna dans le salon, marcha sur de nouveaux gateaux et, trainant des pieds en laissant des trainées de biscuit, remuait mollement des coussins en poussant des sanglots, il devait bien être quelque part... Elle refit un tour complet avant de s'effondrer dans le couloir, gémissant bruyamment alors que le Skitty arriva vers elle, posa triomphalement ses pattes avant sur l'une de ses cuisses et se mit à hurler de concert.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4955-anna-selwyn http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4957-anna-slewyn-mentali
 Coordinateur éleveur
avatar
Coordinateur éleveur
Région d'origine : Flocombes - Unys
Âge : 15 ans
Niveau : 10
Jetons : 1384
Points d'Expériences : 230

MessageSujet: Re: [ Mission ] Trois p'tis chats, trois p'tis chats, trois p'tis chats, chat, chat... [ Terminé ]   Lun 5 Sep - 14:27



Trois p'tits chats
feat Anna




Il en manquait vraiment un. La Mentali avait tenté de l'appeler pour retrouver le petit félidé manquant, mais aucune réponse ne leur parvint. Ève commença alors à fouiller l'appartement avec la jeune fille. Les placards, les pièces dont la porte ouverte et bientôt toutes les autres aussi finirent par être passées au peigne fin. Mais plus elles avançaient dans leur recherches, plus la tension montait. Où était passé le petit Lixy qui auparavant sommeillait tranquillement sur un coussin ? Avait-il été effrayé par la bagarre entre les deux félidés ? Elles eurent bientôt vérifié chaque recoin de l'appartement de la femme, mais elles n'eurent toujours aucune idée de l'endroit où il avait bien put se fourrer. Elles recommencèrent alors de tout fouiller une deuxième fois, comme si un détail avait put leur échapper au premier coup d'oeil. Chaque dessous de meuble était vérifié, chaque placard était ouvert, chaque pièce fouillée de fond en comble. Mais elle ne virent rien.

Alors elles se dirigèrent vers le salon de l'appartement, vérifiant une dernière fois cette pièce avant qu'un détail ne leur apparaisse. La fenêtre de cette pièce était grande ouverte. Une vision d'horreur vint alors dans leur esprit et la petite se rua à travers la pièce en se cognant à la table basse et en chutant de tout son long sur le sol. Ève lâcha un petit cri en se ruant vers Anna et l'aider à se relever tandis que les biscuits offerts par Nicole s’éparpillaient au sol avec le plateau renversé et que la jeune fille qui se releva les écrasa de ses pieds, les transformant en de petits tas de miettes. Puis la jeune fille se rua vers la fenêtre avec tant de vivacité qu'Ève crut pendant un moment qu'elle allait basculer par dessus le rebord. Son coeur loupa un battement et elle se figea avant de courir vers Anna. Elle regarda avec elle par delà la fenêtre dans la rue en contrebas, mais rien. Il n'y avait rien. Pas de petit félin écrasé au sol ou quoi que ce soit d'autre. Tandis qu'Anna s'en éloigna la Givrali resta tout de même à vérifier sur les côtés, regardant si il y avait un moyen que le félidé se déplace le long de la façade. Mais non, celle-ci était lisse et il n'y avait pas de corniche ou autre endroit sur lequel le Lixy aurait put se déplacer.

Ève ferma alors doucement la fenêtre, bloquant cet accès dangereux vers l'extérieur. Alors qu'elle se retournait elle entendit sa camarade fondre en larmes et la vit les joues inondées de larmes en reniflant en train de retourner mollement les coussin sur le canapé, comme si le félidé avait put se cacher derrière l'un d'eux. Le sol était parsemé de miettes, de restes de gâteaux et de certains encore intacts. Elle avait cette espèce de mauvaise impression, cette sensation d'être uniquement dans un cauchemar. Elles avaient été envoyées chez Madame Mer-Mii-Chel pour s'occuper des félins et aider Simon à bien s’intégrer à ses camarades, mais au lieu de ça elles avaient perdu l'un des Pokémons de la dame. Qu'allait-elle dire quand elle rentrerait ? La Coordinatrice ne voulait pas croiser le regard triste et plein de reproche de cette gentille dame qui semblait porter un amour inconditionnel à ses petites bêtes. Qu'allait-il même advenir d'elles quand l'académie sera au courant. Déjà qu'elles échouaient leur mission en perdant un des Pokémons de la dame, mais elles étaient aussi envoyées ici par l'école. Elles faisaient une mauvaise publicité à leur école. Bêtement ma jeune fille se voyait déjà sanctionnée pour cette faute.

Alors elle commença à paniquer et à courir anarchiquement dans l'appartement. Dans le couloir Anna se laissa tomber au sol et pleurait en gémissant. Prince vint s'installer à coté d'elle et à miauler à la mort, comme pleurant la perte de leur camarade. Ève continua de fouiller de fond en comble l'appartement avec une véritable frénésie. Elle alla jusqu'à pénétrer dans la chambre de la dame, soulevant péniblement le matelas pour mieux voir sous le lit. Sa respiration se faisait haletante tandis qu'elle courait partout et que sa panique augmentait de plus en plus. Les pleurs de l'enfant et les miaulement du Skitty ne l'aidant pas à se calmer bien au contraire. Elle commença même au bout d'un moment à nettoyer machinalement les gâteaux tombés au sol et écrasés. Juste avant de se laisser tomber dans le canapé, le souffle court et difficile.
Sa crise de panique avait viré en crise respiratoire comme ça ne lui était plus arrivée depuis qu'elle était petite. Ce fut alors que Rytlock sorti de la pièce et traîna jusqu'à sa dresseuse son sac. Ève en sorti son masque et le posa sur son visage pour inspirer profondémment. Elle ferma les yeux et commença à se concentrer sur sa respiration, cherchant à la calmer dans un exercice simple qu'elle connaissait depuis bien longtemps.

Sa respiration revenue à la normale, elle se laissa tomber au fond du canapé, épuisé. Elle était épuisée physiquement et mentalement à avoir parcouru encore et encore l'appartement pour chercher Gribouille sans succès. Elle fit un geste ample et dépité pour retirer son masque de son visage, appuyant au passage sans faire exprès sur le bouton marche de la radio qui se mit en route et emplit bientôt le lieu de musique, couvrant les pleurs d'Anna et les miaulements du Skitty.



NB : InRP la musique commence directement à 56s


Quand les paroles dru refrain vinrent immédiatement résonner, le regard d'Ève se releva vers le petit appareil avec un air circonspect. Dans un autre moment elle aurait sûrement rit de la coïncidence du moment, mais actuellement elle n'avait aucune envie de rire. Cependant, elle devait bien avouer quelque chose. Elle ne devait pas rester là les bras ballants à se laisser aller. Elle devait se relever et déjà aller rassurer Anna puis réfléchir à où pouvait bien se trouver ce petit Lixy.
Alors elle se releva, Ryt' la suivant de près. Elle éteignit la radio et se dirigea dans le couloir pour se baisser et prendre Anna dans ses bras. Elle comprenait la tristesse de la petite et elle-même se sentait morte d'inquiétude pour le petit félin, mais il ne fallait pas se laisser aller. Tant qu'elles ne l'avaient pas retrouvées, ça voulait dire qu'il restait une chance. Elles avaient fouillé tout l'appartement et vérifié par la fenêtre auparavant ouverte, impossible qu'il soit sorti d'ici alors. Donc il était bien quelque part.

-Allez t'en fais pas Anna, on va le retrouver hein ? Je te promets qu'on va le trouver, tu peux me faire confiance.

Les pleurs de la petite furent un peu plus calme et le Skitty s'était arrêté de miauler péniblement. Ce fut le moment que choisit la jeune fille pour se relever en adressant un sourire doux à sa camarade. Juste avant qu'un petit bruit étouffé ne lui parvienne. Attendez, stop.... C'était elle ou elle venait d'entendre un miaulement depuis la pièce des chats ? Elle passa la tête dans la pièce pour vérifier. Mirette était couché sur son habituel perchoir, scrutant les environs mais calme. Simon et Sissi étaient tranquillement à se laver l'un l'autre sans bouger et les deux autres félins étaient aussi posés tranquillement. Mais alors... d'où pouvait provenir ce miaulement qu'elle jurait avoir entendu. Anna vint à coté d'elle pour écouter à son tour avant qu'un nouveau miaulement ne se fasse entendre dans la pièce.


Code par Mr.Rager. de Mélodie-pub




_________________
Ève Syriel ✮ Carry on my wayward son ~ There'll be peace when you are done ~ Lay your weary head to rest ~ Don't you cry no more ! ♪
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4594-eve-syriel-silencieuse-comme-les-flocons-qui-tombent http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4609-eve-syriel-givrali
 Topdresseur Ranger
avatar
Topdresseur Ranger
Région d'origine : Unys
Âge : 13 ans
Niveau : 18
Jetons : 756
Points d'Expériences : 422

MessageSujet: Re: [ Mission ] Trois p'tis chats, trois p'tis chats, trois p'tis chats, chat, chat... [ Terminé ]   Mar 6 Sep - 0:02

La situation était prodigieusement ridicule. Pendant que l'une pleurait avec un pokemon braillard, la seconde était étalée sur le canapé, occupée à ne pas mourir. Sans doute n'était-elle pas à un décès près mais Anna n'y prêta pas attention, ça se trouve ne l'avait-elle pas même réalisé. Ce fut le bruit de la radio et le ridicule de cette chanson qui la fit lentement s'arrêter et tourner la tête vers Eve, la chanson elle-même l'encourageait à garder courage et se relever et contre toute attente, cela sembla marcher. L'adolescente allant même jusqu'à rassurer la plus petite et l'encourager à se relever et à continuer à chercher, chercher elle était d'accord mais où ? Il n'y avait rien à faire, elles avaient retourné jusqu'au moindre mouton de poussière et pot de confiture vide.

Se relevant lentement elle s'approcha du compteur électrique et le scruta, se demandant si il était possible qu'il se soit dématérialisé et échappé par les cables électrique. Après tout les aqualis disparaissaient bien dans l'eau, certains pokemons pouvaient se dématérialiser alors peut-être que c'était possible pour lui de s'être enfui par là. L'enfant commençait à réfléchir à où pouvaient bien mener ces cables quand un miaulement la fit sursauter, il en fallut un deuxième pour qu'elle comprenne que le bruit ne venait pas du boitier mais du couloir. Appelant doucement Eve à mi-voix elle y retourna et lui fit signe de se taire, tentant au possible de comprendre d'où venait la source de ce bruit. Scrutant la bouche de tous les pokemons présent, un nouveau miaulement lui fit tourner la tête vers ... un sac poubelle ? Se précipitant dessus elle l'éventra avec les doigts avant de voir la petite tête du félin en sortir, recouvert de purée de croquette à l'eau. Le petit pokemon respirait à plein poumon, profitant de cette nouvelle arrivée d'air frais, ayant semblé commencer à en manquer à l'intérieur du sac hermétique.

Plongeant les mains à l'intérieur pour l'en sortir et l'emmener dans la salle de bain, elle s'échinait à le nettoyer tout en poussant des sanglots. Perdue entre la joie de le retrouver enfin et l'angoisse qu'il aurait put effectivement mourir à être ainsi enfermé, elle ne semblait plus capable de savoir si elle était triste ou heureuse, soulagée ou inquiète. Le nettoyer ne fut pas simple, malgré un avantage de type certains il semblait avoir beaucoup de mal avec le contact de l'eau et régulièrement, les doigts de l'enfant étaient piqué d'électricité statique. A la fin l'enfant retourna dans le salon aux félins, laisser le petit se reposer de toutes ses expériences puis s'échina à recompter encore et encore. Cette fois, tout le monde était bien là et avec un calme recouvré.

Retourner dans le salon tout remettre en ordre, mettre les sacs poubelles de coté en renouvelant celui qui était abimé et enfin, elles purent s'asseoir, dans le calme, exténuées. Les traces de brulures sur la moquette serraient sans doute irrécupérable mais à part ça et l'humidité, tout était en ordre et comme si rien ne s'était passé, au pire, la femme aurait cru les petites prises d'une immense fringale. Elle profitait ainsi d'être au sol, regardant le Flamiaou qui jouait paisiblement avec l'un de ses camarades, la petite créature n'avait au final jamais eu besoin d'elles pour se faire des amis et ce n'était pas avec l'agitation qu'il s'était arrêté : leur mission ne servait pas à grand chose. Cela faisait parties de ces devoirs qu'elle comprenait mal, nécessitant des pages d'explications, de descriptions, pour parler de choses qui ne nécessitait que quelques mots. Déjà qu'elle avait du mal à dire le nécessaire, broder, même à l'écrit, était encore un exercice complexe. " tout va bien, il est très sociable avec tout le monde ", c'était tout ce qu'il y avait à dire et dans les faits, même la mission lui paraissait un peu inutile. Si il y avait eu un conflit, Mer-mii-chel n'aurait-elle pas put les gérer elle même au vu du nombre de ses pokemons et de l'évolution de certains ? Il n'y avait pas de doute qu'elle s'y connaissais bien mieux et se serrait sans doute débrouillé avec beaucoup moins de dégât. Son regard glacé se tourna vers sa partenaire, mal à l'aise.

- on... on fait quoi, maintenant ?

La créature piaillait joyeusement, batifolant dans une des petites cabanes que comportait l'un des arbres à chat qui s'agitait alors doucement sous les coups de pattes et les corps qui se percutaient. Le voir ainsi était apaisant après tout ce qu'elles avaient traversé mais au final, elles n'avaient pas vraiment eu le temps d'observer et étudier comment la rencontre s'était passé. Elles ne pouvaient que constater un échange joyeux et apaisés entre deux pokemons.

Elles finirent malgré tout par s'installer sur le canapé, poussèrent un soupire de concert et attendirent patiemment que la vieille femme ne revienne. Ce qu'elle fini par faire après une semi-sieste qui avait semblé durer à peine quelques secondes, il était inutile de tenter de cacher les accidents successifs qu'elles avaient traversé au vu de l'état de la moquette légèrement brulée ou tachée d'eau. Il était difficile de savoir si il s'agissait de sa nature bienveillante ou de l'air d'evoli battu qu'affichait les deux blondes, mais en tous les cas ni l'une ni l'autre ne fut grondé et la vieille femme ne put s'empêcher de passer des rires à l'inquiétude en écoutant le récit des jeunes filles, analysant le moindre détail d'un esprit expert. La femme leur offrit de nouveaux biscuits et insistât pour emballer de quoi grignoter pour leur retour et elles finirent par se quitter. Anna descendit dans la rue, poussa un soupire en sentant l'air frais sur son visage, échangea un regard avec Eve avant de rire doucement et de se diriger, avec elle, vers le port.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4955-anna-selwyn http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4957-anna-slewyn-mentali
Région d'origine : -
Âge : -
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 9046

MessageSujet: Re: [ Mission ] Trois p'tis chats, trois p'tis chats, trois p'tis chats, chat, chat... [ Terminé ]   Mer 4 Jan - 22:25

Modération Mission Anna

Appréciation
Les phrases sont vraiment longues, en les découpant un tout petit peu plus, ça faciliterait la lecture. La Anna mélancolique que l'on connait et ses réflexions un peu étranges dans la situation est bien là, et semble prête à partir pour une tâche qui pourrait l'aider à grandir. Peu d'avancée dans l'intitulé lui-même, la mission est bien centrée sur Anna et ses tentatives pour s'adapter à cette situation nouvelle pour elle. Le coup du Mystigrix maléfique...J'avoue que c'est flippant. On entame enfin les hostilités. Il y a une bonne utilisation d'Evoli qui effectivement est un Fennec (et donc un canidé). Et j'avoue que la résolution de la recherche du Lixy m'a surpris...Pusique j'ai du remonter trois posts plus haut pour comprendre comment il était arrivé là, alors que je l'avais clairement lu plus tôt.


Modération Mission Eve

Appréciation
Pauvre petite Eve à moitié rotie. Au moins, le retour sur Lansat la sauvera....Jusqu'à l'apparition de cette chère Nicole. Son ton et son chat hanteront mes cauchemars pendant des années.La description de cette tanière de Cat-fanataique est aussi mignonne que terrifiante...On a hâte de voir à quel point ça va dégénérer. Et quand ça part en CAT-FIGHT....Pardon. Le combat assez rapide tout en étant joliment mené. Eve tente d'épauler sa camarade dans les épreuves qu'elle traverse et affiche une personnalité un peu active, tout en restant relativement dépassée par ce qu'il se passe autour d'elle.


Modération Mission Commun

   Bon...C'est un mélange de cute, avec du cute, parsemée de cute. Du coup, c'est trés mignon et Y,a quelques péripéties, mais au final, on a assez peu d'étude du Flamiaou ou de ses réactions vis-à-vis des Pokémons des générations précédentes. Il y a peu de fautes et des tournures intéressantes, cela dit.

■■■□□ - Trois étoiles : c'est bien ! Rien à redire si ce n'est que vous pouvez quand même faire mieux, montrez vous plus originaux, étoffez vos rps ! Explorez la mission jusque dans ses moindres recoins ! Vous recevez 100 jetons et 20 expérience supplémentaire.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [ Mission ] Trois p'tis chats, trois p'tis chats, trois p'tis chats, chat, chat... [ Terminé ]   

Revenir en haut Aller en bas
[ Mission ] Trois p'tis chats, trois p'tis chats, trois p'tis chats, chat, chat... [ Terminé ]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: archives :: Les Archives :: Année 4 :: RP-