Connexion
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 3
 :: Ile Touga :: Désert désolant :: Pyramide Kalalau

Pokemon Community

T’façon tu m’aimes trop pour me tuer là. Et on est sur un forum tout public tu n’as pas le droit..
en savoir plus ?
Marcher puis dormir sous la lune.
Marcher puis s'enlacer jusqu'à l'aurore.
Marcher puis s'aimer pour l'éternité.
Marchaimer.
en savoir plus ?
Contrairement à ce que tu penses, les gens ne sont pas prisonniers de leurs idéaux. Et tu devrais toi-même en prendre conscience ...
en savoir plus ?
Les gosses dans ton genre n'ont aucune expérience de vie. Et certainement pas leur mot à dire pour juger les autres.
en savoir plus ?
T’es là depuis une seconde à peine et tu me casses déjà les couilles. C’est parfait.
en savoir plus ?
Je ferai tout pour que ce soit notre flamme qui reste allumée à la fin de ce combat.
en savoir plus ?
Je te l'ai dis Alex, à demi mot, que je t'aime. C'est vrai, pourtant je t'aime… Est-ce là? La fin de notre relation? Un message perdu que j'essaie de sauver au bord d'une plage alors que tu te noies dans tes sanglots? Je ne me savais pas condamné aux sables
en savoir plus ?
Tu es prêt Germain ? Reste sage et admire le spectacle, surtout n'interviens pas et sois gentil, trouve moi une cigarette.
en savoir plus ?
Je ne peux pas te contredire, tu as merdé en beauté.
en savoir plus ?
Je continuerai de t’aider, de t’assister, ou te servir, pour atteindre ton rêve. Même en sachant tout ça. Même si, pour se faire, je dois abandonner mes propres rêves.
en savoir plus ?
Son paquet d'Eucalyptus avait provoqué le chaos.
en savoir plus ?
Mademoiselle Potts ? Je suis désolée mais … est-ce que vous pourriez m’aider à trouver un partenaire, je ne connais personne et je …
en savoir plus ?

Leonidas Blackhart
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t787-leo-this-is-not-sparta-phyllali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t795-leonidas-blackhart-phyllali
Icon : brotelethon : faites un don 4fju
Taille de l'équipe : 12
Région d'origine : Hoenn
Âge : 21 ans
Niveau : 45
Jetons : 2756
Points d'Expériences : 1112
brotelethon : faites un don 4fju
12
Hoenn
21 ans
45
2756
1112
pokemon
brotelethon : faites un don 4fju
12
Hoenn
21 ans
45
2756
1112
Leonidas Blackhart
est un Scientifique Archéologue

LEO & JOSH
aveugle & manchot

Si tout se passait pour le mieux ? En théorie, oui, en pratique, pas vraiment. Josh avait déserté la hutte. «  Il reviendra » t'avait assuré Janet, peu sûre d'elle. «  Il revient toujours ? » avais-tu envie d'ajouter, les crocs lâchent. Des mots lourds de sens pour toi que tu avais mâchouiller et ravaler. Tout ça était amer et te restait en travers de la gorge. Tu avais du mal à être toi même autour de Janet, et Josh avait au moins l’inconsciente capacité de maintenir une certaine trinité stable. Mais là... Le chaînon manquant, la base même de ce que tu t'efforces de garder a l'écart, disparu. Fort heureusement pour toi, Callie est là aussi. Un vent d'air pur dans ce micmac qu'est ta cervelle, ça ne se refuse pas.

Tu t'étais décidé a le retrouver. Cela faisait presque deux semaines et l’inquiétude t'avais gagné. Tu avais quitté la hutte de bon matin, Janet et Callie dormaient probablement encore quand tu refermas la porte dernière toi, affaires d’archéologie et de recherches dans un sac ainsi que tout tes pokemons. Luné compris qui t'attendait dehors, sur l'un des toits du village. Une ombre dans une ombre, quasi invisible, sa forme se découpe et te rejoins en jappement enjailler. Comme d'accoutumé, l’éternel flatterie de museau de la paume de la main, perpétuelle coalition d'un duo devenu inséparable.

▬ Luné, tu te souviens de Josh n'est pas ?

Un aboiement roque et un torse bombé, sa gueule en large sourire et ses yeux luisants ne traduisait qu'une chose : Comment pourrait-on l'oublier ! Le Zoroark n'avait plus revu ce Phyllali depuis presque une année. Toujours en vadrouille, il avait manqué les rares occasions que tu avais eu – en tant que préfet – de croiser ton ancien colocataire de dortoir. L'animal se mit a regarder sur sa droite, puis sur sa gauche, curieux et relativement excité a l'idée de revoir un ancien copain et surtout de peut-être retrouver Dark le Cradopaud, son premier rival de course de couloir !

▬ Eh bah j’ignore où il est haha...

Ah. Cette déception sur ce museau gris. Magnifique. Luné s'empresse d'étaler son mécontentement en claquant violemment des crocs. Tu le rassures en lui disant qu'il serait assez sympas pour vous de le retrouver. Tout de suite, la grosse boule de poils calme sa contrariété et te bouscule par vengeance, près à retrouver le TopDresseur. Tu avais tout prévue, de ton sac tu fais jaillir un habit sale de ton ami et le montre à ton Starter. Luné n'a pas besoin d'approcher ses naseaux pour en capter l'odeur, celle ci est déjà bien assez forte pour ses sens aiguisés. Ni une ni deux, le Polymorfox montre la vois et alors qu'il trotte en dehors du village, tu t'empresses de te mettre a courir pour ne pas le perdre de vue.  

Il ne faudra pas plus d'une demi-heure au Zoroark pour retrouver Josh. Il y avait cependant de quoi se poser de sérieuses questions... Tes pas, ou plutôt ceux de ton pokemon t'avaient menés jusqu'au fin fond de la foret Tropical. Vous aviez perdu de vue les quelques huttes l'entourant et tu étais tombés sur un ramassis de feuilles et de brindilles agglutinaient entre trois grosses branches entrelaçaient les unes sur les autres.

▬ T-t'es sûr Luné... ?

Un petit jappement, le museau pointé vers le haut. Aucun doute là-dessus Josh était bel et bien là, dans cet arbre... dans cette... cabane de fortune.
Mains en porte-voix, tu inspires profondément et rugis.

▬ J-JOSH !?

T’espère juste que c'est pas un mec un peu chelou qui a mangé les claquettes qui puent de Josh et qui ducoup aurait faussé l'odorat de ton Zoroark. mé kes ke tu di



Josh Aéris
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3650-0266-josh-aeris-un-revenant-affecte-phyllali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3736-josh-aeris-adulte
Icon : brotelethon : faites un don S-l300
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Kanto
Âge : 21
Niveau : 40
Jetons : 1083
Points d'Expériences : 1155
brotelethon : faites un don S-l300
8
Kanto
21
40
1083
1155
pokemon
brotelethon : faites un don S-l300
8
Kanto
21
40
1083
1155
Josh Aéris
est un Adulte Colonel de la 24ème
Ce n'était pas le lit le plus confortable du monde, mais tu t'en accomode. Dans un long soupire tu regardes le plafond. Ça va faire deux longues semaines que tu t'es exilé de la hutte, pour te « réfugier » ici, c'est pas ça te dérange, c'est que tu as mal. Ces vacances ont mal commencé. Tu pouvais passer du temps avec les deux personnes qui comptent le plus à tes yeux. Janet et Léonidas. Pour Janet, tu ne sais même pas si vous êtes encore ensemble, difficile de l'imaginer. Tu avais enfi l'occasion de retrouver Léo, ton premier ami en fait, non seulement à l'académie, mais en général. À Argenta tu n'avais pas trop le temps de jouer, il fallait aider ton père, déjà malade à l'époque, mais ton arrivée ici t'as fais rencontré plein de personnes, dont Léonidas. Il a parcouru du chemin depuis votre rencontre. Depuis ton retour, tu ne l'a pas vraiment vu, juste entre-croisé, rapidement, un geste de la main, un sourire lointain. Elle est loin l'époue où vous étiez fourrés ensemble quasiment tout le temps. En y repensant tu rigoles, au début il n'aimait pas son pokémon, pauvre Luné. Ton regardes glisses sur ton Coatox, tu le sais bien, Luné ça sera toujours le bro ultime de Dark, lui ça l'affecte cette histoire, il n'y a qu'avec Luné qu'il se permet d'être expressif. Un peu comme toi, comment être froid avec Léonidas ? Vous vous êtes rendu service, malgré ce doritos MLG de triangle amoureux avec Janet.

Avec un soupire agaçé tu te relèves et avises ta cabane, au moins contrairement c'est pas plein de Conconfort, c'est cons avaient décidés d'évoluer à ton réveil. C'était... dynamique pour se lever du lit, au moins se fut une belle occasion de te passer les nerfs sur ces intrus. Dardagnan était un pokémon intéressant, mais la peur du pokémon vient du nombre, en soit, ce pokémon n'est pas réellement puissant, du moins tant qu'on lui met pas une Dardagnite pour le faire Méga-Evoluer, là, tu ne donnes pas chère de tes visères. Tu te relèves et t'étires avant de regarder par la fenêtre. Il ne fait pas encore trop chaud au petit maitn. Par la fenêtre tu peux observer le panorama que t'offre cet arbre. Une belle vue dégagée sur la forêt et la cime des arbres. C'est magnifique, on croirait voir un océan de nuages verts.

Il y a un poil d'agitation en bas, au moment ou tu te penches pour savoir de quoi il s'agit, c'est la voix de Léo qui parvient à tes oreilles. Tu recules surprit, que venait-il ici ? Au fond tu t'en fou, tu es juste heureux de le voir, tu vas juste à ton sac et avales rapidement tes cachets et mettre ton gant spécial pour la main. Puis tu descends par l'échelle en bois que tu as faites. Oui c'est bien lui, le « petit » Léonidas, même si tu es plus grand que lui sa carrure s'affirme encore un peu plus. Tu ris avant de le prendre dans tes bras.

-Je t'invites pas à prendre le thè hein.

Descend comme une flèche ton Coatox en émettant un son strident aigüe, mais on sentait bien qu'il était heureux de voir son frère de cœur. Si avant ils faisaient la même taille, après évolution c'est le Zoroak qui s'impose d'une trentaine de centimètres et quasiment le double de son poid. Mais il tend le poing à son compagnon qu'il a vidé de tout poison pour éviter de le blessure. De ton côté du va voir Luné en lui passant une main sur le haut de la tête en le grattant derrière l'oreille. Tu te tournes ensuite vers Léo et l'observe, bien équipé, gros sac, l'archéologue partirait-il en expédition ? Tu secoues un peu la tête.

-Amène moi où tu veux, je te suis jusqu'au bout du monde aujourd'hui ! Je vais juste récupérer quelques affaires.

Tu montes l'échelle en quelques enjambées, ne te servant que de ta main valide, un fois en haut tu avises ton sac que tu vides et tu te fais une très rapide toilette ne même temps que Dark prend de quoi manger dans le sac et qu'il réveille ensuite Ivy et Bob. La Mysdibule chromatique à du mal à se lever de si bonne heure, car elle trouve le sommeil tard dans la nuit, tu la comprends, difficile de vivre comme ça, même toi tu commences à fatiguer. Lorsqu'ils sont debout tu rentres les deux petits dans leur pokéball avant de redescendre.

-Désolé de t'avoir fait attendre. Je te suis !

Tu commences à lui emboîter le pas, marchant à sa hauteur tu l'écoutes un peu parler en lui répondant sur des questions un peu banales, tu lui réponds alors que tu vas bien, la vie n'est pas si difficile ici, on a rêvé pire, les Dardagnans sont d'excellents réveils naturels. Alors que vous quittez la forêt tu poses LA question.

-Comment va-t-elle ?

Sur ton visage on peut quand même lire une certaine tristesse, bien sûr que ça t'affectes, bien sûr que t'es pas bien Josh, le contraire aurait été scandaleux. Après deux ans et demi de parade amoureuse elle était finalement tienne. Tu reprends.

-Peut-être t'a-t-elle raconté ? Tu ris nerveusement. Je pense pas que ce soit vraiment son genre... Dis moi, tu connais un certain Alban.. Alber quelque chose, un type de chez les Voltalis, châtain, belle gueule... tu serres le poing. Qu'est ce que je donnerais pas pour lui faire un lavement de l'intestin en passant par la bouche avant de lui ausculter les côtes que j'aurai réduit en poussière...

Tu grognes un coup. Alban, si tu le recroises de façon « durable » c'est à dire que tu ne peux pas l'esquiver, retiendras-tu tes poings ? Certainement pas, il a fait beaucoup de mal à Max, tu ne sais pas encore vraiment comment car elle tu ne l'as pas revue. On ne fait pas de mal aux gens que tu connais, on le paie de ses mains. À ce moment tu t'en fou de ce qui risque de te tomber dessus. Colle ou pas colle, Aileen l'a sûrement comprit, tu t'en carre pas mal d'être collé, tant que tu fais régner TA justice lorsqu'on touche à tes proches. Y a pas d'autorité qui tienne, pas de droit, pas de règlement ou de lois. On peut te faire des T.I.G, c'est pas un problème. Puis si Orren te tombait dessus à son tour... borf, il a peut-être un Carchacrok et plein d'autres menaces draconiques, mais tu n'es pas dépourvu d'atouts non plus, en fait si tu es totalement dépourvu d'atouts pour l'instant, mais ce n'est pas ça qui te fera courber l'échine devant lui comme un mouton.

-Avec sa saloperie de dragon volant cracheur de flamme de ses morts...

C'était dit avec une telle haine et une voix si sèche qu'il était difficile de ne pas l'entendre, tu regardes Léo, le regard un peu dur à cause de ces pensées.

-Ce type, c'est de sa faute là si je suis dans cette situation avec Janet, un peu de la mienne avec ma grande gueule, mais on touche pas à mes proches. Max Arago tu connais peut-être ? Fin c'est une petite qui a une phobie du poison, du coup je l'aide dans une thérapie, je lui ai offert un œuf de Bulbizarre, le mien sera pour plus tard.. fin bref et à la fête de bienvenue elle arrive, pas bien, puis se pointe ce type là avec une meuf, elle ressemblait à rien en plus, j'avais l'impression de voir un monstre qualité carrefour du cinéma des année trente. Bref, et ça commence à me les briser, ça coupe la parole, ça s'invite. Il a pas dit bonjour ! Et là, avec ma Mysdibule j'dresse un mur de roche pour l'écarte, bon lame roc était peut-être un peu trop puissante pour ma Mysdibule, donc une pierre à giclée sur Alban, dommage qu'il soit pas à l’hôpital, ça aurait fait quelques vacances, puis la boom ! Un Reptincel évolue en Dracofeu, puis l'Ecrapince de Janet, qui était le mien avant, Destrock à évolué aussi, et puis Janet m'est tombé dessus, brutalement et m'a bien envoyé chier, j'aurai jamais cru Janet capable de me lâcher et de pas me soutenir. Et enfin Aileen est venu me mettre une colle, grand bien lui fasse, elle a voulu m'intimider un peu et je lui ai fait comprendre qu'on me la faisait pas à moi.

Tu avancais un peu avant de prendre une mine triste.

-C'est là que j'ai perdu Janet avec une grosse dispute ou je lui ai presque craché toute la violence de mes mots au visage. Je sais même pas si elle m'aime encore Léo... Je ne sais même pas quoi faire.


Le militaire s'exprime en D46100


brotelethon : faites un don Miniature_454_EBbrotelethon : faites un don Miniature_545_EB brotelethon : faites un don Miniature_042_LGPE brotelethon : faites un don Miniature_406_EBbrotelethon : faites un don Miniature_848_EB
brotelethon : faites un don Gallade_sprite_2 brotelethon : faites un don Miniature_768_EB brotelethon : faites un don Miniature_074_Alola_LGPE brotelethon : faites un don Hel
brotelethon : faites un don Miniature_302_EB
Leonidas Blackhart
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t787-leo-this-is-not-sparta-phyllali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t795-leonidas-blackhart-phyllali
Icon : brotelethon : faites un don 4fju
Taille de l'équipe : 12
Région d'origine : Hoenn
Âge : 21 ans
Niveau : 45
Jetons : 2756
Points d'Expériences : 1112
brotelethon : faites un don 4fju
12
Hoenn
21 ans
45
2756
1112
pokemon
brotelethon : faites un don 4fju
12
Hoenn
21 ans
45
2756
1112
Leonidas Blackhart
est un Scientifique Archéologue

LEO & JOSH
aveugle & manchot


Il pointe enfin le bout de son nez crasseux. Cheveux en pagailles – a moins que ça ne soit toujours le cas- yeux ronds de surprise de te voir ici, et bien sur, un petit sourire qui lui fend le visage. C'est communicatif, car tu le lui rend, cet affichage de dents. Un signe de la main, doigts en éventail, pas trop de question, pas pour tout de suite. Qu'il respire un peu ce grand garçon. Tu le laisses descendre de son échelle en bois pour te rejoindre. Pataud, mais fort, tu fixes ton ami de dortoir d'un œil fier. Il est toujours plus grand que toi. En même temps, tu n'as jamais été une perche, contrairement a Josh qui déjà a 15 ans te croqué d'une tête. Ce qui est le plus surprenant cependant c'est cette soudaine étreinte dont – tu l'avoues – te laissas surpris. Bras dessus, bras dessous tes propres bras viennent s'enrouler autour de sa masse avant de se refermer en une accolade broesque.

Descend a sa suite le Coatox qui bondit de joie sur Luné. Les retrouvailles en quelques sorte. Josh avait beau être revenu depuis un moment, avec tes cours, tes missions, tes problèmes a droites et a gauches, les fouilles et bien entendu Callie, tu n'avais pas sut trouver du temps a passer avec l'un de tes premiers amis de Lansat. Baume aux corps pour vous deux, rescapés de la Team Rouage, Luné est tout sourire quand le Phyllali vient flatter sa tête de quelques caresses. Tout préparé pour une fouille archéologique, tu n'as même pas a le proposé que Josh saute sur l'occasion pour te suivre, en même temps, difficile de ne pas capter où tu voulais en venir avec tout ton attirail.

▬ Parfait, parce que je t'aurais forcé a venir avec moi de toute façon.

Un jappement de Luné pour appuyer tes dires, et voilà que le grand gaillard qu'est Josh regrimpe pour aller chercher quelque affaires. Une fois prêt, vous partez ; quittant cette cabane et la jungle. La conversation s'installe, vous parlez de tout et de rien. Tu t’inquiètes évidement de l'état de ton camarade et bien entendu de la relation qu'il entretient désormais avec Janet. Bizarrement, et cela à le don de te surprendre, tu ne ressent pas ce même petit picotement au cœur qui pourtant, l'année dernière, aurait eu l'effet d'un poignard. Tu es content pour ces deux là, vraiment. Tu aimais Janet, c'est vrai, tu l'aimes sans doute encore, de tout ton corps, de tout ton cœur. Une fille gentille et douce, une sœur en soit tu l'avoues. Tu ignores ce qui a bien put se passer entre ces deux là. Mais tu sais mieux que quiconque que Janet, aussi douce soit-elle, détient une langue de Seviper, empoisonnée à souhait, capable de vous faire fondre toute fierté et de vous blesser au plus profond de votre être. Une salive si acide qu'elle vous liquéfie la prestance, jusqu'à vous tirer des larmes. En tout cas, pour avoir était l'une de ces « proies » tu peux sans problème comprendre la « fuite » de ton poto. Puis survint une question que tu trouvas plus ou moins normal, mais qui sorti de la bouche de Josh, semblait lourde et pesante.

-Comment va-t-elle ?
▬ J'aimerais dire « bien », mais elle joue très mal son jeu. Elle n'avait pas l'air dans son assiette la dernière fois que je l'ai vue.

Janet, elle ne parle pas beaucoup quand elle ne va pas bien. Tu le sais. Elle sourit bêtement, pensant tout cacher. Puis... Ce n'est pas comme si elle pouvait se confier a toi, comme autrefois... Tu n'es plus qu'un élève parmi tant d'autres à ses yeux, petit copain de sa préfète. Alors qu'avant, quand vous étiez tout petit, il suffisait que tu la regardes, que tu hausses un sourcil, que tu t'en approches pour qu'elle lâche le morceau, toute renfrognée, toute reclus sur elle même. Tu ne peux t'empêcher de rire à ces souvenirs, allant dans un reflex maladroit attraper ta nuque.

▬ Alban ? Je connais, vaguement. On a fait une fouille ensemble. C'est l'un des « patients » de Calliope. Tu ne le sais pas, mais ton visage s'est comme armé d'une grimace. Je n'ai pas eu de mauvaise impression sur lui, pour le peu qu'on s'est parlé. C'est un bon coach de ce qu'on raconte.

Mais c'est a peine si Josh t'écoute. Les crocs serrés, les poings ronds d'une rage que tu ne lui connaissais que trop bien, il marmonna quelques mots dont tu ne fut pas si surpris d'entendre. Cependant tu lâches un petit rire nerveux,

▬ Eh bien haha. Que lui vaut toute cette haine ?


Et ça continue de grogner, de pester, de cracher son venin à tire l'haricot. Tu n'iras pas soupirer, non. Tu te fais fine oreilles, tu l'écoutes avec une attention de prédateur. Rien ne t’échappes. Tu es bien trop curieux et inquiet a vrai dire pour tenté quoi que soit d'autre. Il te parle alors d'un certain dragon volant cracheur de flamme de ses morts... comprenons par là un Pokemon de type Dracaufeu... De quoi mettre ton ami Josh en position latéral de sécurité.

Les pokemons feu... Tu passes délicatement ta main sur tes pokeballs, t'excusant d'avance pour ne pas être en mesure de les utiliser auourd'hui. Et dire que tu avais promis a Arkhan une petite balade... Autant dire que le Arcanin va être fortement déçu... M'enfin bref. Le plus important reste le récit du Phyllali. Accompagné de gestes brusques, de grands bras levés et de poings serrés, il raconte son épopée sans oublier de mentionner toute sa hargne. Max Arago. Ce nom te dit quelque chose, une bonne amie de Callie, la jeune fille qui a récupéré ton Draco si tu te rappel bien. Une chouette fille pour tout dire. Tu suis l'histoire sans trop de mal, mettant en action ton imagination débordante. L’emportement de Josh te laisse cependant perplexe et connaissant Janet mieux que personne, tu n'as aucun mal a l'imaginer crier et utiliser les bons mots qui font bien mal. Autant dire que bah... Josh, t'as un peu merdé Bro'... puis... avec Janet ça pardonne pas ce genre de chose.

Tu n'es pas très doué avec les mots, alors pour accompagné ces derniers qui s’apprêtant a s'extirper de tes lèvres, tu viens placer une main de quasi soutient sur l'épaule du brun.

▬ Pour le coup... Je dois dire que tu t'es mis dans une sacré merde. Ta franchise est parfois insupportable Leo'.. Mais, rassures-toi mon frère, rien n'est perdu. Si tu fais preuve de franchise en t'excusant auprès de Janet et de Max – évitons Alban pour le moment, tout en – et ce calmement – expiant ta connerie à la colle d'Aileen, je pense que tout ça, fera office d'un bon début.

Cette main sur son épaule vient trouvée refuge sur son dos, et d'une frappe tout à fait viril, tu prends les devants pour le guider jusqu'à la Pyramide. Car oui, vous avez atteint la frontière désertique de l'île. Le soleil tape fort, le vent souffle à peine et si même quelque bourrasque s'aventure sur vos peaux, l'air y est chaud. Heureusement que tes lunettes sont là pour te protéger les mirettes car par Arceus que ce qui te reste de rétine aurait juste fondu comme beurre au soleil... Finalement, suivant un chemin quasi imaginaire, sous les conseils d'un habitant de Touga, vous finissez votre petite « ballade » aux portes même de la grande pyramide. Inutile de préciser qu'a ce moment précis, on t'a perdu. Tu n'avais plus d'yeux que pour la gigantesque armature de pierres. Sans même y rentrer, tu fais sortir Nyx, ta Sonistrelle Shiny, qui, dans un éclat enchanté de pouvoir enfin se défouler les ailes, papillone au dessus de ta tête avec excitation avant de revenir sur ton épaule en s'étirant. Tu prépares ton matériel, à savoir la lampe, le cherche'obj et la babiole acheté tantôt, j'ai nommé : Pierre touga. Tu restes pessimiste à l'idée que cette pierre soit bénéfique aux fouilles, mais bon... autant mettre toute les chances de ton coté non ?

▬ Prêt a te changer les idées Josh ?

Lances-tu finalement a ton pote, armé de tout ton bordel technologique et de tes deux pokemon. Tu comptes bien dénicher des trucs intéressant dans cette pyramide !


Josh Aéris
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3650-0266-josh-aeris-un-revenant-affecte-phyllali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3736-josh-aeris-adulte
Icon : brotelethon : faites un don S-l300
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Kanto
Âge : 21
Niveau : 40
Jetons : 1083
Points d'Expériences : 1155
brotelethon : faites un don S-l300
8
Kanto
21
40
1083
1155
pokemon
brotelethon : faites un don S-l300
8
Kanto
21
40
1083
1155
Josh Aéris
est un Adulte Colonel de la 24ème
Pas un seul pour rattraper l'autre en matière de remise en forme. Les mots de Léo te font l'effet d'une douche froide, pourquoi pas gelée ? Tu ris nerveusement et sincèrement. Oui tu es dans une belle merde pour récupérer ta douce. La vrai question était : comment s'y prendre. Dans un soupire tu avances avec lui, les excuses, oui, tu en as bien besoin, tu iras voir Max dès que possible, pour Janet... c'est une autre histoire, si nécessaire tu passeras tes deux mois de vacances ici dans ta cabane, même si c'est pénible. Tes yeux glissent vers ton ami, ton Coatox se porte à merveille tout comme ta Mysdibule, tu as fais rentrer Bob, le laisser se reposer car il t'aide beaucoup pour la vie de tous les jours.

L'entrée de la Pyramide se profile devant vous, tu as donc tes deux compagnons de fouille. Ton Coatox et ta Mysdibule, ils te seront d'une aide précieuse, on a toujours besoin de force brute pour les fouilles. Léo te demande si tu es prêt, et comment ! Tu observes ses pokémons choisis, Luné et une Sonistrelle chromatique, joli pokémon ! Tu regardes Ivy elle même chromatique, turquoise et blanche, elle était magnifique avec ces couleurs.

-Allons y, cassons de la momie ancestrale !

Tu ris en guettant la réaction de Léo, sachant qu'il te connait tu te doutes qu'il peut éventuellement croire à ses paroles. Dès qu'il s'agit d'histoire, il est comme toi devant les pokémons poisons, une facination toute entière. Tu souris en observant ton ami et sors une corde pour en couper un morceau, prendre un morceau de tissu que tu as embarqué, une ancienne serviette, tu entoure le morceau de bois avant de recouvrir le manche par de la boue offerte par l'attaque Boue-Bombe de ton Coatox, ainsi protégée le manche ne souffrira pas de la chaleur. Tu saisis la bouteille d'eau en verre que tu as pris pour t'en servir comme d'une loupe et t'en faire une torche.

-Elle me servira pas longtemps, mais au moins ça nous aidera un peu a avancé en attendant de savoir ce qui nous guette dans cette pyramide !

Tu commences à marcher, incitant ton ami d'enfance à te suivre. Il faut bien commencer ? L'extérieur de la pyramide ressemble juste à une pyramide à étage comme dans les livres d'histoire. Enfin une fouille archéo avec ton ami depuis le temps ! Une fois à l'intérieur, les murs érodés par le temps se montrent totalement lisses, d'un jaune ocre pur, on croirait voir une couche de peinture parfaitement apposé sur les murs. C'était beau et curieux à la fois, l'histoire était intrigante. Tu observes ton ami avec son attirail de super guerrier de l'exploration. Ivy un peu inquiète était juste devant alors que Dark provoquait un peu Luné dans une course jusqu'au bout du couloir. Et pourquoi pas ? Il suffisait d'un mouvement du renard noir pour que le crapaud ne s'élance à toute allure. Deux ans et demis après la course gagnée par le renard, le crapaud voulait sa revanche !

-Le bon vieux temps me manquerait presque ! Si on retire le cirque des boulons haha ! Tu as des nouvelles de Raphaël ? Force violette te souviens-tu ? Tu te retournes prenant la pose. J'étais force blanche ! Même si je suis brun cela ne change rien soit en certain mon ami terrien et je fais trop de rime en « Un » hein ?

Tu exploses de rire à ces souvenirs, cela te manque mais tu n'y retournerai pas, tu as grandit, Léonidas aussi, c'est important pour toi de le revoir, enfin. Le mur de la pyramide ne semble jamais se finir, toujours aussi lisse et impeccable, ta torche diminue lentement, si elle pouvait tenir encore quelques minutes voilà qui t'arrangerais ! Finalement tu débouches un peu avant Léo dans une sorte de grande pièce ! Toujours aux couleurs ocres tu distingues des écritures anciennes que le temps à légèrement érodé dans les teintes vertes pâles, une couleur qui adoucit beaucoup l'ambiance de cette pièce.

-Regarde moi ça !

L'air est emplit d'une douce odeur de fleurs de saison et d'un petit courant d'air qui vient du sol. Du sol ? Tu regardes l'imposantant dallage en marbre, tu t'accroupies dans cette pièce vide de tous meubles ou sculptures, il n'y avait que quatre sorties, chacune pointant un point cardinal. Les dalles sont fraîches et pourtant il fait quand même très chaud dans la pyramide. Tu remarques de petits trous dans les dalles, intrigué tu regardes Léo


-Tu sens cet air qui vient du sol ? C'est bizarre non ? Tu crois qu'il y a un réseau de cavités ? Quoi qu'il en soit s'il faut casser, tu sais qui appeler ?

Tu entends les poings de ton Coatox craquer alors que celui-ci se met en position, en voilà un qui a beaucoup à prouver, après tout il a évolué avec plus d'un an de retard vis à vis de Luné. Il veut montrer qu'il est aussi fort que lui, Pour Dark, Luné est un frère, le seul avec qui il ose se montrer expressif. Lui qui est toujours distant, froid et mystérieux, voilà un comportement qui fait plaisir à voir.


Le militaire s'exprime en D46100


brotelethon : faites un don Miniature_454_EBbrotelethon : faites un don Miniature_545_EB brotelethon : faites un don Miniature_042_LGPE brotelethon : faites un don Miniature_406_EBbrotelethon : faites un don Miniature_848_EB
brotelethon : faites un don Gallade_sprite_2 brotelethon : faites un don Miniature_768_EB brotelethon : faites un don Miniature_074_Alola_LGPE brotelethon : faites un don Hel
brotelethon : faites un don Miniature_302_EB
Leonidas Blackhart
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t787-leo-this-is-not-sparta-phyllali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t795-leonidas-blackhart-phyllali
Icon : brotelethon : faites un don 4fju
Taille de l'équipe : 12
Région d'origine : Hoenn
Âge : 21 ans
Niveau : 45
Jetons : 2756
Points d'Expériences : 1112
brotelethon : faites un don 4fju
12
Hoenn
21 ans
45
2756
1112
pokemon
brotelethon : faites un don 4fju
12
Hoenn
21 ans
45
2756
1112
Leonidas Blackhart
est un Scientifique Archéologue

LEO & JOSH
aveugle & manchot


Un petit rire éclatant aux paroles de ton amis. Toujours aussi bourrin, toujours aussi impétueux. Josh n'avait pas changeait. Ces années passées à errer tu ne sais trop où n'avaient pas sut le transformer. Non, Josh restait le même malgré tout et d'une certaine façon, cela faisait plaisir à voir. Est-ce qu'il en était de même pour toi ? Difficile a dire... Tu ne penses pas. D'un soupire profond mais qui se voulait relativement discret, tu pénètres dans l'entre de la Pyramide. Malgré l'ombre qu'elle offre l'atmosphère y reste lourde. Tu essuie sur ton front une plaque de perles salées et avances de quelque pas avant d'être stoppait par les grincements de ta Sonistrelle. Des marches, fêlées, brisées par le temps t'attendaient quelques mètres plus loin. Il vous faudra faire attention. Finalement, après que Josh est prit les devants, se créant une minuscule torche, tu restes immobiles face au mur se trouvant sur ta gauche. Sans pour autant ignorer ce que ton ami Phyllali te disait, manchonnant pour lui quelques mots de précaution,  tu pris le temps de contempler ce qui t'entourait.

De la pénombre, il en existe de toutes sortes : mouillée et poisseuse, parfumé et réconfortante... Celle-ci était sèche et poussiéreuse. Alors que tes yeux s'habituaient progressivement à l'obscurité, te rappelant douloureusement la condition de ta rétine, tu pus commencer à distinguer quelques détails. Ta main se leva, balayant la paroi gravée. Caresse moderne sur des vestiges antiques, tu sentis ton index droit s'enfoncer dans une minuscule crevasse. Amusé, tu te mis a suivre la zébrure creusée par le temps jusqu'à ce que la pointe de tes pieds ne suffisse plus. Chemin arabesque abandonné, tu laisses tes doigts glisser le long de la cloison marbrée, sentant sous ces derniers des messages trop longtemps délaissés. Enfin, après t'être  laissé leurrer par ton sens du touché, tu décides d'allumer ta Lampe Torche Luminax. Un demi rond de lumière explose sur l'une des façades ouest de la pyramide, laissant apparaitre milles et un signes. Tandis que tu étais resté au début du monument, ton regard fut rattraper par la silhouette en mouvement de ton ami se trouvant en contre bas. Il avait dévalé les grandes marches de l’édifice et s'y était engouffré sans t'attendre. Sans doute avais-tu zappé son signe t'intimant de le suivre. Tu sursautes presque quand tu le vois déjà disparaître un peu plus dans l'obscurité, ne distinguant plus qu'un rond de flamme. Tss. Luné était resté a tes côtés, grattant sous certain morceau du temps posés ici et là aux pieds des murs et des colonnes entourant ton périmètre. Il redressa son museau quand il senti la lumière de ta lampe diminuer. Ni une ni deux, te sentant comme obligé d'abandonner le mur Ouest, tu dévales les marches avec sûreté, le tout aidé par les précieux conseils de Nyx. Tu finis par rejoindre Josh de pas silencieux. Ce dernier ne semble même pas avoir remarqué ta pseudo absence.

Te revoyant revenir avec tout ton matériel, la Mystibule de Josh manqua un battement de cœur avant de se rapprocher de Dark qui ne perdit pas de temps pour provoquer Luné en un duel de rapidité ! Si le Polymorphox était chaud ? Bien entendu ! Il prit appuie sur ses pattes arrières et bondit en avant comme un véritable bolide. Il prit les devants, plus rapide que son ami poison. Etant visiblement le seul responsable du groupe, tu pestes quelque instant, priant aux deux pokemon de faire attention... Peut-être que tu jouais les rabat-joie mais tu n'avais pas vraiment envie de trouver vos pokemons dans une crevasse...

Josh fais finalement preuve de nostalgie, attirant ton attention. Le passé hm...Contrairement au Phyllali, le « bon vieux temps » ne te manque pas, ou presque pas. Tu n'aimes pas particulièrement ce que tu étais il y a deux ans. A vrai dire tu le méprises même avec une force considérable. Tu as tellement honte de toi... Comment peux-tu oublier ce qu'il s'est passé cette année là... Incapable de faire le moindre geste... Mouvement de lâche, puis finalement saut de l'ange, sacrifice ou tout simplement suicide... Tu ne sais pas ce qu'il t'était passé par la tête mais ça t'avais laisser une marque qui malheureusement pour toi, ne disparaîtra sans doute jamais. Condamné a voir l'incapable que tu es pour le restant de tes jours. Tu soupires doucement et reprends un peu sur toi, ricanant a la blague nulle de ton pote.

▬ Non je n'ai pas de nouvelles de Raphaël. Pas depuis le... k....kidnapping de l'été dernier. M'enfin, j'imagine qu'il va bien. Ses parents ont dut refuser de le reconfier a la PC au vu des événements qui se sont passés. Ce qui est compréhensible.

Tout a fait compréhensible... Est-ce que tes parents t'aur-. Haha. Bien sur que non... c'est une école Pokemon, comme si tes parents auraient payer pour ce genre d’éducation... Tu soupires a nouveau. Bah bravo, tu as réussis a te mettre le qwak mon Leo'. Rah.

Alors que le seul mur gravé semblait être celui que tu as observer tantôt, tu te rends comptes que le long couloir que vous traversé est aussi lisse que du marbre. Droit devant brûle une chaude lueur ambrée, l'écho lumineux de vos lampes respectives, dansante, projetant des ombres trompeuses sur le sol, comme si de mystérieuses créatures fantastiques s’exerçaient à un ballet. Pas un bruit, juste celui de vos pas prudent et peut-être des amusements de vos starters. Une nouvelle salle s'offre a vous, plus grande, plus majestueuse. L'air y est toujours aussi chaud mais tu crois sentir sur ta peau une légère brise froide. Tu laisses Josh prendre les devants, levant les yeux sur les gigantesques murs et le plafond de la salle. En silence et a faible pas, tu lorgnes les décorations, les écrits anciens, semblable a ceux de l'entrée. Par là-dessous, quelque chose ne t'échappes pas. Milles odeurs venaient peindre, à pleine narine, une vie florale prospère. Tu dut quitter les peintures rupestres et tes analyses devant les jeux de Luné et Dark. L'agilité de ton Zoroark ne te fait pas peur quand tu le vois tourner autour des épaisses colonnes de nacre. C'est plutôt la force du Coatox qui te rend tendu.

▬ Regarde moi ça ! T'interpelle Josh alors que tu surveilles les deux pokemons jouer à traptrap dans un coin de la Pyramide. Nyx est venue se poser sur ton épaule, se sentant un peu confuse de tout ces parfums. Tu t'approches des dalles en marbre, laissant tes yeux suinter sur les dessins s'y trouvant. Arabesques colorées, parfois effacées, zébrés de fines craquelures. Tu repères les deux trous se trouvant sur certaines d'entre elle. C'est donc de là que s'échappe ce parfum envoûtant ?

Tu te place de façon à t’asseoir confortablement par terre et fouines dans tes affaires pour sortir ton carnet a croquis. Tu places ton crayon entre tes crocs tandis que tu tournes les pages de ton calepin à grand mouvement de poignet. Tu t'installes ; récupérant ton crayon en main et roulant son dernier à l'intention de Josh pour capter son attention sans pour autant le regarder.

▬ Étranges en effet, mais ça serait dommage de briser ces stèles.

Lances-tu alors que tu commences a gribouiller sur une feuille déjà entamée où ce trouve un croquis de Luné. Tu y notes quelques glyphes et autres symboles assez lisibles et qui se répètent sur les différentes plaques. Tu y rajoutes des annotations personnels particulièrement illisibles ainsi qu'un rapide sketch des pilonnes soutenant la structure. Tu prends ensuite le temps de dessiner une fleur, presque persuadé de reconnaître son parfum parmi toutes les autres odeurs qui noie la pièce.

▬ Essayons plutôt de trouver un moyen de les soulever sans les abimer.

Après tes rapides annotation tu te redresses attrapant ton Cherche'Obj. Luné est revenu en trottant jusqu'à toi et sous le rythme du « bip » calme de la machine, se met a renifler le sol. L’arôme des plantes se trouvant sûrement en dessous de ce carrelages de pierres et de marbre ne semble pas tromper son odorat travaillé. Luné n'a de nez que pour les vieilleries, les bibelots des temps anciens. Ils ont une odeur spécial que le Polymorphox ne pourra jamais vous décrire.

Suivant un chemin de dalles fades, tu trouves finalement un mètre carré différents du reste de la fresque. Elles avaient été montés de façon a ce que personne ne puisse dire la différences, mais le temps avait eu raison de ce secret et dévoilé maintenant un carrelage plus fin. L'entrée devait être là.

▬ Je pense que tu as raison au sujet de la cavité, je dirais même que, vue l'odeur, il y a bien quelque chose en dessous. Peut-être un jardin.


Tu pris une grande inspiration quand Luné vient te bousculer gentiment l'épaule, et tout en caressant la joue de ta Sonistrelle qui s'est finalement assoupie, tu t'adresses a Josh.

▬ A toi de jouer, mais évite de les casser s'il te plait.

Tu as de la force toi aussi, mais Josh semblait vraiment vouloir mettre la main à la pâte. Alors voyons voir comment il se débrouille quand il faut faire preuve d'un peu de "retenu". Ça risque d'être assez drole (et triste si il te casse ces magnifiques dalles en verre marbré...)




Josh Aéris
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3650-0266-josh-aeris-un-revenant-affecte-phyllali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3736-josh-aeris-adulte
Icon : brotelethon : faites un don S-l300
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Kanto
Âge : 21
Niveau : 40
Jetons : 1083
Points d'Expériences : 1155
brotelethon : faites un don S-l300
8
Kanto
21
40
1083
1155
pokemon
brotelethon : faites un don S-l300
8
Kanto
21
40
1083
1155
Josh Aéris
est un Adulte Colonel de la 24ème
Ton ami, qui arrive après quinze années de retard, il faut dire que lui la pierre ça le fascine, toi tu préfères la casser en deux, c'plus marrant et après on la taille pour en faire de la sculpture. Il est comme toi au final, dès que tu vois un pokémon poison, du poison ou même un combat pokémon, tu ne peux t'empêcher de tout analyser et décortiquer. Fin analyser, c'pas avec ton cerveau qualité carrefour et ta vitesse de réflexion digne de Widows 1999 que tu vas aller bien loin, mais comme on dit, il faut de tout pour faire un monde n'est-ce pas ?

Quoi qu'il en soit, ton starter et toi même êtes prêt à soulever cette roche. Le parfum enivrant des plantes gonfle ta curiosité, tu as envie de voir ce qu'il y a là dessous. Tu te positionnes avec Dark face à toi en cherchant des prises, tu en trouves finalement deux et tu commences à soulever la roche sous les yeux prudents de Léonidas. Tu sais qu'il est persuadé que tu vas briser cette dame âgée de plusieurs millénaires car vous ne savez pas contrôler votre force. Mais il n'y a rien à craindre puisque tu fais des efforts pour ne pas tout casser. Lentement mais sûrement tu te redresses, le dos droit en même temps que ton pokémon, à mesure que la dalle quitte sa loge, une puissante odeur florale envahit tes narines. Ces odeurs, tu ne les connait pas vraiment, mais elles s'agencent dans ton nez avec autant de douceur que l'odeur des pâtes carbonaras.

Avec des pas croisés, tu te déplaces au même rythme que Dark pour ne pas créer un décalage. Tout semble bien se passer, une exécution synchro absolument parfaite. Lentement vos jambes se plient pour déposer la dalle au sol, avec toute la délicatesse tu monde tu entends le crissement feutré de la pierre qui se dépose au sol. Tu observes Léonidas avec un grand sourire fier.

-Comme quoi, je sais faire preuve de retenue et Dark aussi. Tu inhales les odeurs. Rentrons, je veux découvrir ce qui ce cache sous ces marches !  

Tu descends en premier, Dark te suis alors que la Mysdibule et le Venipatte te suivent un peu timidement. Les marches sont marbre et le temps n'a en rien affecté leur aspect, les courbes lisses représentaient sur le marbre donne un aspect de tranquillité, comme si la pierre avait été traitée de façon brute. Les marches sont assez hautes et tes pieds font résonner quelques échos. Cet escalier faisant dix marches donnent sur un couloir, lui recouvert en pierres, les mêmes que celles du couloir d'entrer, la différence étant qu'on n'y retrouve pas la plume du temps. Il y a des fresques, ça ressemble à... ces fresques des vieux temples des pays ensablés. Sans perspectives et les représentations des corps sont mêlés, les pieds de et jambes de profil alors que le buste est de face avant que le visage ne passe à nouveau de profil. Cet endroit intéresserait sûrement Yade.

-Léo, tu as une idée de pourquoi les humains et pokémons des fresques sont représentés comme ça ? Ils savaient pas dessinés ou alors y a un but ? Puis regarde là ce lac !

Tu pointes un lac représenté en vue aérienne, mais les arbres sont représentés en vue de face et les arbres qui sont sous le lac, ne dépassent pas sur le lac comme la logique optique et de perspective le voudrait, mais la cime des arbres s'arrête avant le lac. Chose surprenante tu espères obtenir quelques éléments de réponse de ton ami.

Vous vous engagez dans le couloir ainsi décoré de ces longues fresques, tu laisses tes doigts glisser sur la roche en ressentant toutes les petites irrégularité de celui-ci. Tu jettes un regard à Bob avec un petit rire alors qu'il avance maintenant comme un aventurier. Un bruit d'eau et quelques effluves de fleurs parviennent à tes oreilles, c'est le dernier virage avant d'arriver devant quelque chose qui dépasse ton imagination.

-Whoa...

Tu n'arrives plus à parler devant la beauté de ce paysage, c'est un immense jardin, mais il se trouve une dizaine de mètres plus bas, on peut y accéder par des escaliers d'un bleu cristallin qui rappel la voûte avec sa voûte en berceau. Tes yeux font mille voyages à la fois, tu as un grand sourire aux lèvres, peut-être viens-tu de faire une incroyable découverte ? Quoi qu'il en soit il faut explorer ce lieu fantastique. Il y a au centre de ce jardin souterrain un bassin avec une statu cassée, de loin impossible de savoir ce qu'elle représente, mais il reste quelques vestiges qui pourraient bien aider Léonidas à découvrir les secrets de ce lieu. De ce bassin partent quatre petites « rivières » à chaque point cardinal, quadrillant en quatre parties égales le jardin. Un regard vers ton frère et tu as un petit rire.

-Satisfait non ? Descendons les marches, je te laisse suivre le cherche objet, je m'en vais explorer un peu.

Tu dévales rapidement les escaliers avec une technique qui consiste à courber le dos, mettre les pieds en Canarticho et plier un peu les jambes, ça te permet de descendre plus rapidement avec beaucoup de stabilité. Bob et Dark dévalent rapidement les marches aussi, mais Ivy plus prudente prend son temps en observant les teintes où le vert domine. 

Le vert, il n'y a presque ça, qu'il se teinte dans les bleus avec le mur et les zones d'ombres ou dans les jaunes grâce à la lumière. Car il y a de la lumière, il y a au sommet des murs des sphères cristallines qui semblent se refléter la lumière les unes aux autres à partir d'une source de lumière centrale d'une polygone en volume redistribue. On retrouve des verts très équilibrés, surtout au niveau des buissons qui peuplent l'entrée végétale du jardin. Ceux-là sont parsemés de notes colorés, des rouges bordeaux et carmins très saturés. Plus loin des parterres de fleurs végètent à l'ombre de grands arbres qui de leur épais et large feuillage recouvre les fleurs d'ombre. Chaque plante joue un rôle très précis ici. Dark un peu plus loin te montre une fleur rosée et blanche qu'il a cueillit à côté de palmiers qu'on retrouve habituellement dans la jungle, tu le rejoins en passant d'un sol normal à un sol très humide et un peu poisseux, mais la fleur qu'il te tend avec son rond jaune de pollen tu ne le reconnaît pas. Mais s'il te le montre ce qu'il y a un intérêt, en effet, l'odeur t'es familière, en pressant les pétales ensemble on obtient la même odeur que des poissons que sécrète des Bulbizarres. Pendant un instant tu retombes en enfance, la douceur des vents d'Argenta, l'odeur du métal coulé, la forge, mais bien vite tu secoues la tête pour observer Léonidas qui dépasse entre plusieurs plantes.

-Tu as quelque chose ?

Tu laisses le soin d'observer la statu, tu iras plus tard, tu as hâte d'en savoir plus sur cet endroit.

Tu progresses un peu plus vers le fond, à plusieurs reprises tu tombes sur des chaises en bois flotté et de les feuilles de palmiers tressés pour qu'on puisse s'y asseoir. Tu caresses cette chaise aux teintes Terre Brûlées, un marron très foncé. Cela te rappel une phrase entendue en passant devant le club d'art « LE MOT MARRON EST UNE ABERATION, C'est comme réduire le jaune à celui d'un pikachu » et depuis tu remarquais que les marrons étaient souvent déclinés en de multiples teintes comparé aux autres couleurs.

Un peu plus loin dans le jardin, tu vois quelque chose de curieux, au bout d'une de ces rivières, il y a une... infrastructure ? Une sorte de vise qui tourne. Intrigué tu t'approches d'elle et t'y penche, il y a un manche à cette vise qui tourne, lentement mais sûrement en amenant de l'eau. Voilà un mécanisme d'alimentation ingénieux, mais il doit fonctionner grâce à un système de rouages, mais dans des temps plus archaïques, peut-être qu'un homme devais faire tourner sans cesse cette vise. Tu la contemple longuement avant de remarquer qu'elle semble sans fin, comme le mikado à spiral dont ton regard fixe un endroit de la spirale qui remonte à mesure que tu tournes le mikado sans pour autant que celui-ci remonte.

De leurs côtés, Ivy et Bob étaient partis en expédition, l'insecte était dans son environnement ici, le Venipatte était à l'aise les pieds dans la boue. Ivy par contre marchais accroché à son compagnon de type poison. Avec leur petite taille ils appréhendaient les choses différement, leurs sens en éveil les plantes parfumes l'air de douces odeurs sucrées. Parfois Bob mangeait quelques fruits jaunes très acides, si le gôut lui était désagréable au début, il lui semblait exquis avec l'arrière goût sucré à la fin, comme un citron avec un arrière goût sucré. À force de marcher ils finissent par arriver à la rivière et te voient devant une vise, Bob s'apprête à te rejoindre, il voulait trouver quelque chose de l'autre côté, mais il ne pouvait pas enjamber comme Dark ou toi la largeur de la rivière. Mais c'est Ivy qui retient l'insecte avant de lui pointer une petite boîte au fond du canal. Elle s'apprête à t'appeler alors que Bob lui ferme sa bouche avant de lui proposer de récupérer la boîte par eux-même, ainsi tu seras fier d'eux avance le Venipatte en guise d'argument. La Mysdibule au bleu ciel et blanche accepte et les deux petits pokémons réfléchissent à un moyen de récupérer cette boîte dans cette eau sans impuretés.  

Le Venipatte cherche à se pencher plonger les pattes dans l'eau et ratrapper la boîte, mais il est trop petit, Ivy s'y risque, l'eau est un peu froide pour elle et un petit frisson la parcours. L'insecte peut voir la dame de fer tirer au maximum sur elle et sa petite taille pour récupérer l'objet sans succès. Cette petite boîte en bois semble hors de portée. Finalement le Venipatte en aventurier se jette dans la rivière avec un « Plof » significatif qui attire ton attention, le pokémon poison arrive à la boîte, mais le prenant entre ses pattes il ne peut pas remonter, quelques bulles s'échappent et c'est la panique, Ivy se met à crier en ta direction. Ses cris de détresse attirent ton attention et tu te précipites vers ta Mysdibule qui sautille partout avant de voir Bob sous l'eau. Tu te mets visage sur le sol, allongé et tend le bras pour récupérer le Venipatte qui lutte pour sa survie, tu le remontes avant de le poser au sol et tu le laisses respirer.

-Eh beh ?

La Mysdibule te montre la petite boîte que tu récupères d'un geste de bras. Elle est assez lourde comparé à sa taille, à se demander ce qu'elle referme. Tu observes Bob avant de l'aider à se remettre de sa mésaventure, comme quoi le danger est absolument partout, tu dois être plus vigilant.

-J'espère qu'il y a là le plus beau trésor du monde ici !

HRP :
0 points de recherche, le néant absolu *espère gratter un item combat grâce à la BROTITUDE*

Merci d'avance!
Potiron
http://pokemoncommunity.forumactif.org
http://pokemoncommunity.forumactif.org
Icon : brotelethon : faites un don CeOUB4f
Taille de l'équipe : 0
Région d'origine : Kalos
Âge : 5 ans
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 2641
brotelethon : faites un don CeOUB4f
0
Kalos
5 ans
0
0
2641
pokemon
brotelethon : faites un don CeOUB4f
0
Kalos
5 ans
0
0
2641
Potiron
est un Annonceur
Le membre 'Josh Aéris' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'CHASSE' : 2
Leonidas Blackhart
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t787-leo-this-is-not-sparta-phyllali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t795-leonidas-blackhart-phyllali
Icon : brotelethon : faites un don 4fju
Taille de l'équipe : 12
Région d'origine : Hoenn
Âge : 21 ans
Niveau : 45
Jetons : 2756
Points d'Expériences : 1112
brotelethon : faites un don 4fju
12
Hoenn
21 ans
45
2756
1112
pokemon
brotelethon : faites un don 4fju
12
Hoenn
21 ans
45
2756
1112
Leonidas Blackhart
est un Scientifique Archéologue

LEO & JOSH
aveugle & manchot


Tu restes un peu en retrait, admiratif des symboles gravés ou peints sur la pierre. Tes doigts curieux, voir même amoureux de tant d’histoire, caressent les dalles délicatement. Si Josh est capable de faire attention ? Tu l’espères bien, chaque mot, chaque syllabe, peut-être même chaque lettre taillée dans ce marbre pâle est sujets à mystères et trésors. Tu as appris avec le temps, avec les discours soit disant barbant de Roseverte que l’histoire est précieuse et fragile. S’il y a ce présent actuellement c’est grâce au passé. Si le futur se construit jour après jour, c’est grâce au présent. Un cycle constant qui laisse une trace pour les générations avenirs.

Les énigmes sont innombrables et peuvent parfois s’avérer incroyables. C’est ce que tu cherches, l’incroyable, le fabuleux, le légendaire. Quelque chose que tu n’arrives pas encore à assimiler, quelque chose qui te semble si abstrait qu’il t’induit en erreur. Tu cherches constamment la petite bête, le petit détail insoupçonné qui changera tout. Qui te changera, toi. Beaucoup de mythes, beaucoup d’histoires et de légendes. Mais que sont des mots faces au concret ? Peut-on croire aux contes et autres récits ? Tu ne seras jamais vraiment comblé, jamais vraiment rassasié, toi, lion du temps. Dans ce genre de circonstance, et notamment quand tu te retrouves seul, tu as tendance à te perdre dans tes pensées, à imaginer le pire comme le meilleur. De l’un à l’autre, tu essayes de te connecter à la réalité, de te rappeler sans fin des livres que tu as lu, des lieux que tu as exploré. Dans un sens comme dans l’autre, le juste milieu te semble tantôt surréaliste, tantôt vrai. Tu n’arrives toujours pas à faire la part des choses. Normal, me diras-tu, toi, Leonidas Blackhart, étudiant à la Pokemon Community. Tu n’es qu’un minuscule grain de savoir et de curiosité dans cet immense monde fait de mystère. Roseverte te trouve sans doute idiot, lui qui se prétend avoir la science infuse, à vouloir fouiner sans relâche afin de trouver une réponse au pourquoi du comment. Mais à vrai dire, tu ne le fais pas pour les autres, tu le fais essentiellement pour toi. La curiosité est une faim insatiable et tu mentirais si tu disais en être maudit. Au contraire, c’est une véritable bénédiction.

Ce sont les parfums multiples des fleurs qui te ramènent à la réalité (mais aussi ce vilain frisson d’effroi a l’idée de voir l’une de ces dalles se briser entre les mains de Josh.) Tu t’approches de ton ami.  Il est vraiment gigantesque cet enfoiré, tu en serais presque jaloux… Tu lui pose la main sur l’épaule, sentant ton coude lui toucher le dos, et tapotes gentiment.

▬ Tu ne veux pas savoir ce qu’il te serait arrivé si tu avais cassé un truc.

Une petite menace, rien de bien méchant évidement. Au contraire, tu lui as jeté ça avec le sourire. Mais en vrai tu lui aurais surement taclé le cul sans vergogne s’il avait eu le malheur de briser une de ces stèles. Josh fini donc par descendre. Il se fait sportif, pendant que tu te fais minutieux. Tu le suis à tâtons, imité par Luné et Nyx. Pendant que le Polymorphoxe prend les devants dans les escaliers, la Sonistrelle papillonne et plane jusqu’à l’étage inférieur. De bas en haut, lorgnant un large couloir, des fresques dessinaient, gravés ou bien peintes. Il y en a du sol au plafond et a bien y regarder ces dernières formes une espèce de spiral.  Le début se trouvant aux pieds des marches, la suite se laissant glisser jusqu’au mur de gauche, pour finir par remonter jusqu’au plafond et suinter le mur de droite. Une histoire en spiral, des récits étranges que tu ne saurais déchiffrer seul. Tandis que même les personnages inscrits sur les dalles semblent tourner sur eux même au vue de leur anatomie, la voix en écho de Josh se parvient. Tu as les yeux rivés sur ta gauche, mains plaqués sur l’image image colorée qui s’offre à toi. Tu prends des notes, du tâtes la matière même de la pierre, tu balayes d’un fin pinceau glissé sur ton oreille la poussière accumulée. Là, sous un ramassis de saleté vieille comme le monde, tu aperçois un faut semblant de pokemon, à moins que ça ne soit humain… Tu n’arrives pas à identifier la race de la chose gravé devant toi. Debout sur ses jambes, le torse vers l’avant, à priori poilu au vue des petites taillades le composant… Cependant, aucun doute là-dessus, son visage lui, représenté de profil, est bien humain.

A bien y regardé, les pieds étaient dirigés vers l’escalier tandis que le regard lui, fixés le fond du couloir. Tu hausses un sourcil, sors ton calepin et gribouilles à la va vite deux ou trois personnages. Chacun d’eux, humain, pokemon ou ces chimères, regardent le même point, alors que leurs pieds semblent se diriger vers la sortie. Se pourrait-il qu’ils ont pris la fuite avec regret ? Abandonnant quelque chose derrière eux ? Tant de questions qui a ton plus grand désarroi resteront sans réponse… Tu te mordilles la lèvre inférieure, concentré, happé par tous ces dessins. Tu en oublies même l’odeur des fleurs voir la présence de ton ami. Absorbé, c’est le mot. Suivant la ligne « logique » de cette fresque temporelle, tu tombes finalement sur le lac dont parlait Josh. La perspective est maladroite voir totalement absente. C’est voulu, car a bien y regarder, certain dessins étaient soumis à des détails relativement poussés, prouvant des aptitudes en art et un souci profond du détail. Sous chaque personnages, une inscription. Tu penses d’abord à une légende, racontant ce que cet énorme fresque en spirale présente, mais en t’y plongeant un peu plus, tu peux y repérer quelques similitude…Des noms ? Peut-être. Tu prends notes des symboles qui se répètent et continues d’avancer à contre cœur, ne voulant pas perdre trace de Josh.

▬ Je pense qu’il y a un but à tout ça. Comme tu peux le voir, les pieds sont tournés vers l’arrière, tandis que les yeux sont rivés sur le fond du couloir. Il y a quelque chose qu’ils ont dut abandonnés, précipitamment. Je dis peut-être n’importe quoi mais… là, et là. Tu pointes du doigt de minuscules détails se trouvant sur les différents personnages. Il y a des immortelles gravées. Dans les cheveux pour les « humains » tandis que les « pokemons » en sont parfois recouvert, comme ici. Tes bras s’agitent pendant ton explication hypothétique, faisant parfois des allés retour du début des escaliers jusqu’à la sortie du couloir. Les Immortelles sont des fleurs jaunes pouvant aller du rouge ou au orange et qui signifie, si j’dis pas de conneries, les « souvenirs; les regrets ».

Tu ne t’es pas un peu emporté là Leo ? Si peut-être. Tu ris nerveusement, auscultant une dernière fois à l’aide de ton cherche’Objet et de ta lampe Luminax les fresques du plafond. Nyx est revenue se poser sur ton épaule, alors que Luné renifler un coin de mur tout en grattant méticuleusement. Vos pas vous guide à la fin de votre voyage « souterrains » ou presque. Car après un tournant tout aussi coloré que les précédents, suivant assidûment l’effluve des fleurs, vous tomber nez à nez avec l’impensable.

Une douce lumière, tout aussi chaleureuse que lumineuses manque de t’aveugler d’avantage. Reflex, tu remontes ta main jusqu’à tes lunettes, bloquant ainsi les rayons trop agressif a ton gout. Cependant, tu as bien vite fait de t’y accommoder, et devant vos petits yeux ébahis s’impose un gigantesque jardin. Le « Whoa… » de Josh t’es ôté de la bouche et tu restes là, comme un enfant devant une salle de jouets. Tout d’abord hésitant, voir même dubitatif à l’idée de te jeter dans l’inconnu comme ça, tu finis par descendre ne laissant pas ton pote prendre les devants. Il ne faut pas te le dire deux fois, tu t’armes de ton matériel et progresse sur les marches de marbres de façon frénétique, oubliant la possibilité de te casser violement la gueule en contre bas. Par chance, pas de gamelle, tu arrives en bas le cœur battant. Tu aimerais tout dessiner, là maintenant… mais le temps te manque, tu notes donc dans un petit coin de tête l’intéressante idée de te procurer  un appareil photo ou un équivalant de qualité ( ton ipok ne pouvant faire l’affaire).

▬ Fais gaffes quand même. On va éviter de se perdre ou de se blesser. S’il y a une cavité ici, qui nous dis qu’il n’y en a pas encore une autre en dessous.

S’il t’a écouté ? Tu l’espère pour lui, tu es bien trop excité a l’idée de fouiner partout que tu n’attends pas qu’il te réponde pour partir en exploration poussée. Première étape, suivre ton Cherche’Objet. Plaqué et attaché à ton avant-bras de manière à pouvoir utiliser tes deux mains, tu fais le tour du jardin, suivant de façon spontané les chemins à dalles. Là encore les symboles se répètent, se font écho de façon symétrique ou colorimétrique.

Tu remarques dans ce jardin luxuriants des variétés de fleurs toutes aussi unique les unes que les autres. Si certaine son nommable, d’autres te paressent tout simplement surréaliste. En tout cas, le parfum qui se dégage de chacune d’elle laisse une empreinte odorante bien marquante et – avouons-le- enivrante. Plus loin tu trouves des buissons fleuris munis de larges branches. Tu cueilles un ou deux spécimens, que tu étales méticuleusement dans un cahier avant de continuer tes recherches. Luné, tout aussi Cherche’Objet que l’outil qui porte ce nom, se met à renifler, ignorant les diverses senteurs. Il a le torse blottit sur le sol et rampe frénétiquement, truffe dans les racines du jardin. Son odorat est taillé pour la pierre, l’histoire et la poussière Bien que tout ici empeste le passé, le Zoroark parvient à distinguer l’intéressant du barbant. Continuant sa petite fouille, il redresse subitement le museau vers le plafond. Raide comme un piquet, sur ses pattes arrière, il fixe avec force les dessins se trouvant au centre même de la grande pièce. Il suit le chemin tracé, quittant le sol sec pour venir patauger dans de la boue jusqu’à atteindre la grande statue. Un aboiement, sec, roque, un appel à la curiosité, un jappement solide que tu reconnais entre tous. Tu bondis hors des fougères et autres plantes et Nyx, se trouvant sur tes épaules, prend son envol pour rejoindre en quelques battements d’ailes son compagnon poilus. Ce même bruit n’a pas échappé à Josh qui te demande si tu as trouvé quelque chose. Quelle question, tu trouves toujours quelque chose !

▬ Luné semble avoir déniché un truc. Je vais voir.

Passant à côté d’une rangé de palmiers, plantés avec des arbres typés conifères, tu rejoins en quelques bonds ton starter qui a toujours les yeux rivés vers le plafond. Tu lui flattes l’encolure, passant tes mains dans sa crinière pourpre et à ton tour, redresses tes yeux vers le toit. Tu crois apercevoir une trappe, à moins que cela soit un levier. En tout cas, en levant ton bras vers le ciel, tu t’aperçois bien assez vite que ton Cherche’Objet s’emballe. Un sourire carnassier se profile sur ta frimousse, tandis que tu te munis de ta lampe. Se trouvant juste au-dessus de la statue tu décides instinctivement de t’intéresser à celle-ci. Luné ne quitte pas le plafond du regard et c’est à peine si ce dernier cligne des yeux.

La sculpture est détaillée, quoi que grignoté par le temps, tu reconnais ici et là des gravures anciennes déjà observés dans un de tes nombreux livres de cours. Cependant, il y ‘a d’autres détails. Des signes énigmatiques et mystérieux que tu n’as encore jamais vue. Au même titre que la représentation même de l’idole taillée dans le marbre. Pokemon ? Humain ? Tu ne sais pas trop. En tout cas la posture de cette chose en dit long. Brave, prétentieuse, à moins que cela ne soit un trop plein de fierté, tu pouvais deviner dans les courbes et les mouvements ciselés toute une aura écrasante mais aussi bienveillante. Une œuvre d’art à couper le souffle. Tu suis les lignes de la figure, tout en suivant les inscriptions gravées sur son flanc. C’est là que tu trouves quelque chose d’intéressant et d’assez unique. Le temps avait eu raison de quelques morceaux de pierre et la patte arrière de la statue – à moins que cela est été une jambe- laissait apparaître un mécanisme rouillé. Là, juste là, des emplacements vides, destinaient à accueillir une seule forme… Un Clicticlic. Si seulement tu avais un équivalant… tu aurais sauté sur l’occasion pour activer ce dispositif. Te mordant les doigts devant cette action ratée, tu déniches cependant quelque chose d’autres après une inspection poussée à la lampe. Un bouton que tu n’hésites pas à presser. D’abord le silence, puis un grondement menaçant. Luné, sans pour autant quitter des yeux les dalles se trouvant au plafond, bondit en arrière en te bousculant. Nyx commence alors à piailler, lançant des échos vivaces et puissants. Et c’est là que tu l’aperçois. Tu aimerais que Josh voie ça, mais tu restes silencieux face aux merveilles technologiques anciennes qui se délient devant toi. Ni une ni deux, en un frottement roc et particulièrement poussiéreux, la trappe que tu avais également pris pour un levier s’ouvre, laissant échoir un sac en tissus parfumé et totalement intacte.

HRP :
Utilisation du Cherche'Objet Bonus de 2 ( grade 2) + Lampe Luminax + Lune ( Zoroark) Recherche 6 et Nyx ( Sonistrelle) Recherche 6

Merci d'avance !





Potiron
http://pokemoncommunity.forumactif.org
http://pokemoncommunity.forumactif.org
Icon : brotelethon : faites un don CeOUB4f
Taille de l'équipe : 0
Région d'origine : Kalos
Âge : 5 ans
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 2641
brotelethon : faites un don CeOUB4f
0
Kalos
5 ans
0
0
2641
pokemon
brotelethon : faites un don CeOUB4f
0
Kalos
5 ans
0
0
2641
Potiron
est un Annonceur
Le membre 'Leonidas Blackhart' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'CHASSE' : 7
Compte PNJ
Icon : brotelethon : faites un don CeOUB4f
Région d'origine : -
Âge : -
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 12829
brotelethon : faites un don CeOUB4f
-
-
0
0
12829
pokemon
brotelethon : faites un don CeOUB4f
-
-
0
0
12829
Compte PNJ
est un PNJs
Modération Fouille Leo

Appréciation  La quête du Josh perdu...Ouais non, ça fera pas les gros titres, dis comme ça. Et voila un duo broesque qui part en fouille...et en quête de rédemption sentimentale. L'ambiance et les descriptions du lieu de fouille sont assez sympathiques mais le résultat est un peu court. Le truc c'est que c'est juste ça le défaut : Les ruines et leurs intérieurs sont très cools et on imagine plein de légendes au travers des éléments que nous montres.
Gain Tu obtiens un Fossile Armure et une Vive Griffe !


Modération Fouille Josh

Appréciation ....Moins délicat que le blond d'à coté, mais ok, écouter Josh déballer ses déboires amoureux, c'est à mourir de rire. On sent une ''légère'' hargne avant la foule et pour m'avoir permis de t'imaginer en pagne façon Tarzan, merci. J'aime bien la posture d'assistant ''casse-tout'' de Leo, le duo se compléte bien. De plus les réactions sont cohérentes avec la surprise de la découverte. Quelques fautes ici aussi, mais plus du domaine de l'orthographe.
Gain Tu obtiens CT43 ''Nitrocharge'' et un Diamède Terni !



brotelethon : faites un don 7z5c
pokemon
Contenu sponsorisé
est un
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum