Partagez | .
[Event Été 2016] Il faut rester groupir !
 Pokéathlète Espion
avatar
Pokéathlète Espion
Région d'origine : Illumis, Kalos.
Âge : 17.
Niveau : 80
Jetons : 16596
Points d'Expériences : 3146

MessageSujet: [Event Été 2016] Il faut rester groupir !   Jeu 18 Aoû - 15:59

Évidemment, c’était trop beau pour durer. Jackie avait trouvé le temps trop long, et à défaut de rassembler toutes les Pyroli pour un entraînement Pokéathlète, elle s’était arrangée pour concocter un test de courage à toute l’académie. Aileen se retrouvait avec les autres, en ligne, en garde à vous parfait, pour écouter les conseils de sa référente, conseils qui ressemblaient plutôt à des ordres menaçants. Quelle plaie… Elle avait prévu de partir s’entraîner avec Sokka, au sommet de la cascade, là où il avait évolué, mais le destin en avait décidé autrement quand elle avait croisé sa référente qui lui avait demandé - ou plutôt ordonné - de se rendre devant la grotte luminescente en ramenant un maximum de gens avec elle. Au temps pour son entraînement solitaire, alors… Heureusement, ils semblaient avoir échappé à pire qu’un test de courage, qui paraissait presque gentil et innocent à côté de ce que Jackie avait, à la base, prévu pour eux. Un parcours du combattant nocturne en plein désert. Et dire qu’elle avait craint que sa référente entende parler de la route 47 ! Comment avait-elle pu oublier que cette femme pouvait transformer un jardin d’enfants en zone dangereuse ? Il était tard, en plus de ça, et il commençait à faire vachement froid… Heureusement, Jackie semblait en avoir terminé, et apparemment, c’était une épreuve en duo. Comment choisir son duo ? Facile. La personne la plus proche de soi. Ca l’arrangeait, en un sens, car elle n’aurait pas su avec qui se mettre. Les quelques amis qu’elle avait à l’académie ne semblaient pas présents. Elle ne voyait pas la frimousse rose de Cael, Ginji semblait avoir pris la poudre d’escampette, Orren irait certainement avec Ruby… Elle se sentait un peu délaissée, depuis qu’il ressortait avec Ruby, par ailleurs. Mais bon, peut-être était-ce mieux comme ça ? Si seulement Estelle était encore là… Mais l’ancienne Mentali, devenue flic, avait à nouveau dû quitter Lansat en précipitation pour des raisons qu’elle ignorait. Heath, lui, était parti aussi, retourné auprès de sa famille sans même un adieu. Après Allen Wills qui plantait Estelle comme une vieille chaussette, voilà qu’elle se faisait planter par Heath Jones… Encore une preuve que les Noctali ne sont pas dignes de confiance. Ca lui apprendrait, tiens, à se laisser embobiner de la sorte… Sortant de sa morosité, elle tourna la tête vers la personne la plus proche d’elle, et esquissa un sourire surpris, mais heureux.

« Salut Nolan. Ca faisait longtemps, depuis l’étude des Magicarpe. Comment vas-tu ? »

Par un heureux hasard, la personne la plus proche d’elle était une personne de sa connaissance. Nolan Deànnag, Voltali, spécialiste du type Psy. Elle avait été placée en duo avec lui au début de l’année, durant un cours scientifique où ils devaient observer un rassemblement de Pokémon. Ils avaient choisi la remontée des cascades par un groupe de Magicarpe, qui avaient évolué en Léviator à cause de leur interférence et qui avaient failli les dégommer, ce qui n’avait pas empêché les deux élèves de s’approcher à nouveau pour terminer leur cours. Ca avait été payant, vu qu’ils avaient tous deux récolté la note de 34 sur 40 à l’issue de ce cours, choquant les deux élèves qui ne s’attendaient pas à ce que Roseverte soit aussi généreux. La directrice avait dû lui souffler dans les bronches, sans doute… Refaire équipe avec lui était un plaisir pour la brune, qui trouvait le Voltali très sympathique, même si sa starter, Libra, avait un peu trop tendance à caser son dresseur avec n’importe quelle personne avec qui il parlait. Elle sentit, dans son esprit, la sensation de quelque chose qui s’ouvrait, signe que Kipling, son Mistigrix, laissait la possibilité à Libra et Nolan de lui parler sans s’embêter. Après tout, Nolan étant muet, c’était un peu le seul moyen qu’il avait de communiquer avec elle sans utiliser sa tablette… Et autant dire que dans la grotte luminescente, la tablette allait être très peu utile.

« Ca me fait plaisir de faire équipe avec toi. Et, oui, bonjour à toi aussi, Libra. Descend de ton nuage, ton dresseur et moi ne sommes toujours pas en couple, à ton grand désespoir, je sais. »

Elle pouvait bien se permettre de charrier la Kirlia. Après tout, à leur première rencontre, Libra était tellement persuadée qu’ils allaient finir ensemble que ça avait été une trahison pour elle de les voir partir chacun de leur côté. Aileen redevint sérieuse quelques instants, le temps que sa référente passe leur donner les deux bougies, dont une allumée. Ca, c’était le signe que ça allait bientôt être à eux. Car les groupes partaient les uns après les autres sur appel de la prof de sport, vidant un peu plus ce qu’il restait des élèves. Et bientôt, ce fut leur tour. Jackie éleva la voix pour faire partir un nouveau groupe, et son regard tomba sur eux deux. D’un mouvement de tête, la Pyroli invita le Voltali à la suivre et rentra sans réfléchir dans la grotte. Pokémon autorisés, avait dit sa référente. Ca l’arrangeait un peu. Elle n’avait pas Sphax, en coaching avec Alban, mais elle en avait d’autres, à commencer par Sokka, bien plus épanoui depuis son évolution. Une fois hors de portée de Jackie, elle ralentit le rythme pour se mettre au même niveau que Nolan, levant la bougie pour éclairer leurs deux visages.

« Question, tu es déjà venu ici ? Je dois avouer que je n’ai pas eu la curiosité de m’aventurer dans cette grotte qui faisait un peu trop « repaire d’amoureux transis » sur la brochure, si tu vois ce que je veux dire. »

_________________
aileen sôma
I messed up tonight, I lost another fight, I still mess up but I'll just start again, I keep falling down, I keep on hitting the ground, I always get up now to see what's next. Birds don't just fly, they fall down and get up, Nobody learns without getting it wrong.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1326-aileen-soma-des-voeux-de-lumiere-dans-l-ombre-de-la-nuit http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1328-aileen-soma-pyroli
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Johto
Âge : 17
Niveau : 26
Jetons : 173
Points d'Expériences : 742

MessageSujet: Re: [Event Été 2016] Il faut rester groupir !   Ven 19 Aoû - 5:38

Est-ce que Arceus a passé une loi divine récemment, qui interdit aux musiciens de profiter de leur temps libre en soirée ? Pour une fois que tu avais réussi à convaincre Djelly de sortir chanter en extérieur et que tu avais donné rendez-vous à Lyra pour une nouvelle leçon (Le bar avait même organisé une nocturne ce soir spécifiquement...L'occasion idéale), voila que le destin s'acharne sur toi. Et cette fois-ci, le destin porte des Rangers taille 42 et même Libra se met au garde-à-vous lorsque sa voix de stentor retentit au milieu de la foule des élèves assemblées.
Du fait de ta taille, difficile de ne pas attirer les regards au milieu des élèves plus ''normaux'', surtout ceux d'un certain Lamantine au grognement plus que menaçant.
Malgré ton manque d'intérêt chronique pour ce genre de choses, tu dois avouer que cette aura menaçante qui émane de la référente pyroli et de son Pokémon, t'encourage particulièrement à être attentif. L'évocation de son projet de sortie en plein désert a même manqué de te faire soupirer, mais Arceus merci, la directrice semble avoir décidé d'épargner vos vies.
Néanmoins, jamais à court d'idées, Jackie semble avoir trouvé une façon de vous torturer éprouver physiquement et mentalement...Et la plupart de tes condisciples ne semblent guère enchantés par cette perspective.

(Une grotte sombre...Une nuit sans lune...des couples main dans la main...C'est tellement ROMANTIQUE !)


*facepalm* Au moins, il y en a  une qui ne semble pas particulièrement effrayée. Pas sûr que Libra ai bien compris le but de cette sortie, mais au moins, tu n'auras pas de mal à la convaincre de vous suivre à l'intérieur. De plus, sachant que tu as laissé la majorité de tes compagnons dans ta hutte, il semble que tu ne puisse compter que sur elle et Shaka : Roulé en boule à tes pieds, l'Evoli se couvre tant bien que mal les oreilles de ses deux pattes, afin d'échapper au volume de la voix de Jackie. C'est cette même ouïe qui devrait pouvoir t'aider, une fois à l'intérieur.
Reste néanmoins une question à régler, celle du binôme. Aucune trace de Marie, Djelly, ou même d'Alban a proximité (Celui-là, il ne perd rien pour attendre...La prochaine fois que tu écris une sérénade, elle s'intitulera ''Alban dans une grotte avec Max: L'abandon du colocataire''), c'est à se demander avec qui tu vas te retrouver.

''Salut Nolan. Ca faisait longtemps, depuis l’étude des Magicarpe. Comment vas-tu ?''

...Aileen. Soupir de soulagement, ça aurait pu être bien pire (Genre Alex...Enfermé dans une grotte pleine d'écho avec une fausse note, il y aurait de quoi devenir dingue.). De plus, la Pyroli est plutôt sympathique et pragmatique, comme tu as peu l'observer lors de votre cours en commun. Un cours qui s'était étonnement bien terminée, malgré votre course-poursuite avec quelques Leviators en colère. Avec un léger sourire, tu lui rends son salut, avant de faire signe à Libra de vous connecter.

(La même chose, Aileen. Après les Leviators, j'aurais dit que rien ne pourrait être pire mais...Ta référente s'est taillé une sacrée réputation.)

(Roooh, tu gâches tout le plaisir, Aileen ! Et qui sait...Un garçon, une fille, une grotte isolée...En plus, personne n'entendra Nolan crier.)

Avec un petit rire, ta Kirlia se laisse faire lorsque tu rabat une partie de ses ''cheveux'' verts sur ses yeux pour la faire taire. Au moins, son intervention a réussi à vous faire sourire tous les deux et à détendre un peu l'atmosphère. Ce qui n,est pas forcément le cas des autres élèves qui se positionnent le plus vite possible pour réagir au signal de Jackie.
Aileen a déjà récupéré la bougie et tu lui emboîtes le pas, suivi de tes deux Pokemon lorsqu'elle part en courant avec son Lucario dans la grotte.
Et une fois suffisamment loin pour que Jackie ne puisse plus vous voir, on dirait que la Pyroli s'interroge sur votre position actuelle.

(Jamais. Je t'avoue que me retrouver enfermé dans un endroit clos, avec tous les sons amplifiés, ce n,est pas trop mon truc. Ou celui de Shaka...)


Pointant du doigt l'Evoli, tu ne peux t'empêcher de remarquer que ses oreilels s'agitent dans tous les sens, au diapason du son irritant qui te martèle les tympans : Les premiers cris qui retentissent dans les profondeurs de la grotte, les pas des élèves et la foule à l'extérieur, tout se mêle en une véritable cacophonie. Dans le même temps, ta starter a déjà disparu pour prendre un peu d'avance, curieuse de voir ce qui vous attend dans les profondeurs de la caverne.
Impossible de savoir ce qui vous attend un peu plus loin, d'autant que le tunnel que vous avez emprunté vient de déboucher dans une espèce de carrefour. Cinq, six, sept...Sept tunnels différents qui s'enfoncent dans les ténèbres et que la lueur tremblotante de votre bougie ne pourra sûrement pas percer.
Tandis que tu t'avances un peu, dans l'espoir d'y voir plus clair, un léger scintillement au coin de ton oeil te fait pivoter brusquement...Juste avant que Libra ne se rematérialise juste devant toi, les bras levés !

(BOUH !)

''....''


(..T'es vraiment pas drôle, Nolan.)


Pas drôle peut-être...Légèrement figé, par contre, ça c'est sûr ! Juste derrière Libra, dans l'ombre du tunnel, une forme se déploie lentement, jusqu'à couvrir la totalité de la galerie !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3857-0281-nolan-deannag-ce-n-est-pas-que-je-ne-veux-pas-te-repondre-c-est-juste-que-voltali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3939-nolan-deannag-voltali#41801
 Pokéathlète Espion
avatar
Pokéathlète Espion
Région d'origine : Illumis, Kalos.
Âge : 17.
Niveau : 80
Jetons : 16596
Points d'Expériences : 3146

MessageSujet: Re: [Event Été 2016] Il faut rester groupir !   Dim 11 Sep - 20:40




La grotte avait l’air très profonde, et malheureusement pour eux, aucun des deux n’avait eu la curiosité de la fouiller avant le test de courage. Ils partaient totalement aveugles, et se dirigeraient au petit bonheur la chance. Aileen détestait ça. Mais quel choix avait-elle ? Aucun. Et si elle sortait de là, elle se ferait allumer par sa référente. Autant faire profil bas et continuer. Avec un peu de chances, ils trouveraient facilement le chemin vers le fond de la grotte, et toutes les bifurcations y mèneraient sans déboucher sur un cul de sac. Ouais, elle pouvait toujours rêver… Mais bon. Au moins avait-elle son Lucario, qui la suivait de près, laissant à Libra le soin de baliser le terrain pour détecter les pièges éventuels. Pour ne pas lui laisser faire tout le boulot, la préfète en chef fit sortir sa propre Kirlia, Sookie, qui fut vite rejointe par Sissi, la Momartik, qui avait l’avantage de pouvoir passer à travers les murs. Car impossible de savoir ce qui les attend plus loin. Le long couloir qu’ils ont emprunté semble dénué de pièges, à moins qu’ils n’aient juste eu la chance de n’en déclencher aucun, et après une traversée plutôt tranquille, ils finirent par déboucher sur une pièce qui avait tout l’air d’être un carrefour. En plus du couloir par lequel ils arrivaient, sept nouveaux couloirs prenaient naissance dans cette pièce. Il allait falloir qu’ils en choisissent un au plus vite, car plus ils restaient sur place, plus ils risquaient de tomber sur un adulte… Ou pire, sur le Général Jackie ! Laissant Nolan et Libra à leur conversation, la Pyroli sortit sa Clé Squelette, tournant le dos à son camarade, pour tracer un grand trait dans la roche, histoire de se rappeler par où ils venaient d’arriver. Comme ça, si jamais ils repassaient par ici, ils sauraient par où repartir pour trouver la sortie de la grotte.

« Bon, j’ai marqué notre chemin, comme ça on pourra facilement… »

Le reste de sa phrase mourut dans sa gorge, et elle ne put s’empêcher de pâlir en voyant quelque chose d’immense se dresser derrière Libra. Nolan aussi l’avait vu, et ça semblait lui avoir mentalement coupé la chique vu qu’il n’alignait plus un mot dans son esprit. L’ombre menaçante ressemblait à un immense Pokémon. Rectification, à un immense cadavre de Pokémon. Un Pokémon mort-vivant ? Malgré sa panique, la Pyroli réfléchit en vitesse, essayant de lister tous les Pokémon des professeurs, même s’il y avait aussi des adultes externes à l’école qui participaient à l’activité. Finalement, à la lumière vacillante de leur bougie, la Pyroli reconnut vaguement les contours d’un Monaflemit. Rose, sans doute. Mais ce Pokémon était beaucoup trop effrayant pour être Rose, honnêtement… Et sans crier gare, le Pokémon attaqua en grognant d’un ton guttural et effrayant. Sa patte passa à quelques millimètres de Nolan en un geste parfaitement contrôlé et calculé, et bien trop rapide pour pouvoir être intercepté. Immédiatement, Sokka se plaça devant elle, tendant les pattes en protection pour l’empêcher de prendre un mauvais coup. Sauf que Sokka ne pouvait pas être partout, et surtout pas dans son dos. Malheureusement pour elle, car une main venait de se poser sur son épaule, lui glaçant le sang.

« Oooooh, de nouveaux amis… Venez jouer avec nous… »

Avec un couinement de terreur (ceux qui ont regardé The Shining comprendront aisément pourquoi) la Pyroli se dégagea pour se retourner, manquant de renverser son pauvre Lucario protecteur. Elle faisait face à… Mademoiselle Hortense. Déguisée en vieux zombie carrément effrayant. Et comme par magie - ou plutôt grâce à Rose, mais chut - les murs de la grotte commencèrent à se teinter de rouge, comme de l’eau qui ondoyait sur la roche. De l’eau, ou du sang. C’en était trop pour la Pyroli, et sans réfléchir, elle se carapata en même temps que Nolan, aussi flippé qu’elle, à en voir ce qu’elle ressentait dans son esprit. La peur donnant des ailes, ils coururent dans un couloir au hasard pour s’éloigner un maximum de leur professeur, et finalement, après s’être assurés d’avoir mis une bonne distance entre eux, ils se laissèrent tomber au sol, à bout de souffle. Le cœur de la préfète en chef battait la chamade, comme s’il appuyait de toutes ses forces pour sortir de sa cage thoracique. Il leur fallut un petit moment pour reprendre leur souffle, et pour réussir à aligner trois mots sans balbutier de la peur qu’ils venaient de se faire.

« La vache ! Si on m’avait dit qu’un jour, Hortense me collerait la frousse… J’y aurai jamais cru ! »

La brune éclata d’un rire nerveux pour évacuer le stress de la rencontre. Après ça, elle ne pourrait plus jamais regarder sa prof de yoga sans la fixer avec méfiance. Cependant, l’apparition brutale de sa Momartik mit fin au fou rire en la faisant sursauter de peur. Sissi venait de jaillir du sol comme un diable de sa boîte, et remuait avec véhémence pour leur faire comprendre quelque chose. Avec un temps de retard, la brune ne fit que lâcher un gloussement nerveux.

« Bordel Sissi, c’que tu m’as fait peur… »

En temps normal, la Momartik se serait gonflée de fierté à l’idée d’avoir pu surprendre ainsi sa dresseuse. Mais elle ne le fit pas, continuant à remuer pour leur faire comprendre qu’ils étaient tombés dans un piège. Le comprirent-ils ? Pas vraiment. Finalement, ce fut Sookie qui les prévint, se téléportant à côté de sa dresseuse en gueulant dans leurs esprits.

« SALLE PIEGEE ! SALLE PIEGEE ! SORTEZ ! »
« C’EST CE QUE JE ME TUE A VOUS DIRE, NOM DE DIEU ! »


Entendre Sissi jurer était une chose extraordinaire. Pourtant, l’un comme l’autre n’en tinrent pas compte et bondirent sur leurs pieds pour courir vers la sortie. Trop tard. Avec un claquement sourd, deux lourdes dalles de pierre venaient de bloquer les seuls accès de la pièce, et sans crier gare, de l’eau se mit à tomber du plafond, inondant la pièce. L’eau coulait très vite, trop vite même. Bientôt, elle leur arriva à la taille, puis à la poitrine, avant d’effleurer le cou, et les forcer à nager pour garder la tête hors de l’eau. Si ça continuait comme ça, ils toucheraient le plafond et mourraient noyés ! Sauf si…

« Naveen ! Sors de ta Poké Ball ! Vite ! » Il y eut un éclat de lumière dans l’eau, et le Croâporal creva la surface pour rejoindre sa dresseuse. « Bulles d’air, bulles d’air ! »

Aussitôt dit, aussitôt fait. La Pyroli plongea, et son Pokémon la rejoignit pour lui créer une bulle d’air lui permettant de respirer. Il nagea ensuite vers Nolan pour lui faire la même chose. Sookie, Sissi et Libra étaient rentrées dans leurs Poké Ball pour ne pas se noyer, mais heureusement, cela ne les empêchait pas de communiquer par la pensée.

« Ouf, on l’a échappé belle… Par contre, j’ai lâché la bougie. Naveen, tu peux aller la chercher ? »
« J’y vais. »


Sans un mot de plus, le placide Croâporal plongea au fond de la pièce, remontant quelques secondes plus tard en tenant les deux bougies. Oh, elle avait lâché les deux en fait. Oups. Tant qu’ils étaient dans l’eau, il valait mieux que Naveen les garde, pour qu’ils ne les perdent pas encore. Heureusement qu’ils n’avaient pas pris de sacs. Elle aurait détesté que son iPok ou ses affaires prennent une claque à cause de ce bain forcé ! Levant la tête, elle vit l’endroit d’où l’eau continuait à couler. C’était leur seule porte de sortie. Avec les deux portes bloquées par des dalles de pierre, et la salle complètement inondée, ils ne pouvaient plus passer que par là.

« Regarde, c’est par là que l’eau est venue. C’est peut-être un peu con, mais je propose qu’on AAAH ON M’ATTAQUE ! »

Quelque chose venait de percuter sa jambe. Pas suffisamment fort pour lui faire mal, signe que ce n’était qu’un avertissement. A travers sa bulle d’air, la brune vit un éclat rouge passer, et ce fut Nolan qui fut percuté par un Magicarpe quelque peu frustré que l’on occupe son territoire. Depuis quand c’était son territoire ?! Ils étaient là avant, et la pièce n’était inondée que depuis quelques minutes ! Quand un nouveau Magicarpe s’approcha d’elle, Aileen le chassa, et Naveen lui envoya une série de bulles pour le prévenir qu’il risquait plus dangereux s’il s’approchait. Cependant, le pire restait à venir. Car l’un des Magicarpe avait repéré d’où l’eau arrivait, et les vaguelettes formées par le courant semblaient beaucoup lui plaire. Ca ressemblait à une cascade miniature. Une cascade… Et des Magicarpe… Tiens, pourquoi ça lui rappelle un mauvais souvenir ? Comme s’ils n’attendaient que le moment où elle ferait le parallèle entre les deux situations, une nuée de Magicarpe fusa vers l’endroit d’où s’écoulait l’eau pour tenter de remonter le courant. De peur, le cœur de la Pyroli rata un battement. Ils n’étaient pas sérieux, là ? Ils pensaient vraiment que ce machin misérable était une cascade ? Est-ce que ça voulait dire qu’en le remontant… Ils évolueraient en Léviator ?

« Nolaaaan ! Empêche-les, empêche-les, empêche-leeeeeeees ! »

_________________
aileen sôma
I messed up tonight, I lost another fight, I still mess up but I'll just start again, I keep falling down, I keep on hitting the ground, I always get up now to see what's next. Birds don't just fly, they fall down and get up, Nobody learns without getting it wrong.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1326-aileen-soma-des-voeux-de-lumiere-dans-l-ombre-de-la-nuit http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1328-aileen-soma-pyroli
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Johto
Âge : 17
Niveau : 26
Jetons : 173
Points d'Expériences : 742

MessageSujet: Re: [Event Été 2016] Il faut rester groupir !   Jeu 15 Sep - 17:05

(AH, UN ZOMBIE !)

Ton esprit rationnel te hurle que ce genre de choses est impossible, d'autant que Jackie vous a bien prévenu avoir mis en place une multitude de pièges afin d'éprouver votre courage. L'imposante créature à moitié putréfié qui se dresse devant toi ne peut donc PAS être un véritable zombie...Et pourtant, c'est à peine si tu peux bouger, tellement la peur te paralyse ! Avec un grognement sonore, la créature dresse alors une patte titanesque au-dessus de sa tête et abat cette dernière avec violence, la laissant passer à moins de deux centimètres de ton visage. Aucun geste d'esquive de ta part, juste la sensation que tu ferais bien d'écrire ton requiem dans les plus brefs délais.
C'est donc à Libra que reviens la tâche de te protéger et on ne peut pas dire que la Kirlia y va de main-morte !

(Vade retro, espèce de mangeur de cerveaux ! )

Les deux cornes illuminées, la Kirlia mobilise l'intégralité de ses pouvoirs psychiques pour envoyer bouler la monstruosité le plus loin possible. Brillant d'une légère aura bleutée, le monstre pousse un second grognement...s'élève de deux bons centimètres au-dessus du sol...et retombe pesamment, tandis qu'un rire grave s,élève de son affreux visage. Apparemment, il est bien trop massif pour que Libra puisse le déplacer...Voila qui n'arrange pas vraiment vos affaires.
Petit à petit, le rythme calme de tes battements de coeur se mue en une véritable ode à la panique et à la peur. Plus aucune cohérence, plus aucune mesure à la bonne place, juste le chaos total des notes qui cherchent à s'éloigner le plus possible de la source de leur émoi.

''Oooooh, de nouveaux amis… Venez jouer avec nous… ''

*Glmups*...Cette voix, c'est celle de Mademoiselle Hortense, aucun doute là-dessus. Et pourtant, l'intonation, le ton, le rythme susurrant des paroles...Nop, hors de question que vous restiez là, même sa voix est encore plus terrifiante que le Monaflemit qui te surplombe !
Et lorsque ton regard se tourne brusquement dans l'espoir de trouver une sortie, c'est pour voir un étrange liquide qui commence à suinter des murs. À partir de cette toute-petite seconde, ton coté pragmatique se décide à prendre de très longues vacances et le plus tôt sera le mieux : Des zombies, des professeurs psychopathes, tu acceptes encore, mais de l'eau, ça même pas en rêve !

(Aileen...On court !)

Pas besoin de le dire deux fois et c'est d'un commun accord que vous vous engagez dans la galerie la plus proche, tandis que les grognements et les rires stridents accompagnent votre fuite effrénée. Ce n'est que lorsque Shaka et Sokka vous font signe que vous avez probablement mis assez de distance entre la professeur de Yoga et vous, que votre duo s'écroule dans une petite salle ronde, les jambes endolories. Haletant tout autant que ta camarade, tu ne parviens même pas à communiquer mentalement avec elle et ce n,est que lorsqu'elle parvient à reprendre la parole, que tu inspires profondément pour lui répondre.

(La même. Et encore, il ne s'agissait que d'Hortense...Imagine si ta référente en personne avait décidée de participer. Ou pire..Le mien)

Essaye de ne pas penser à ce qui se passerait si vous croisiez la route d'Heartnett, Nolan, rien au monde ne pourrait être pire. Rien vraiment ? Dans ce cas, je présume que tu t'en sortiras très bien tout seul, lorsque la Momartik d'Aileen refait son apparition. Et encore mieux lorsqu'elle vous informe sur un ton proche de la panique que la salle dans laquelle vous avez trouvé refuge est piégée.

(Libra, c'est quel genre de pièges ?)

(Aucune idée, mais Shaka dit qu'il entend quelque chose...Comme le son d'une..Oh non.)

(De quoi?)

(D'une...cascade)

Quel genre de pièges, demandais-tu ? Oh, rien d'autre que LA PIRE CHOSE QUI POURRAIS JAMAIS T'ARRIVER ! Relevé d'un bond, tu cherches désespérément une issue, tandis que les accès se retrouvent soudainement verrouillées. Presque pétrifié, tu assistes à la chute des premières trombes d'eau, qui ne tarderont pas à emplir toute la pièce. Et si Aileen semble prendre les choses en main, afin de vous éviter la noyade, c'est une paralysie presque complète qui s'étend à chacun de tes membres. Heureusement que son Crôaporal passe à l'action tout de suite, sinon, l'enclume que tu sembles devenue aurait coulé à pic. Flottant avec inélégance, tu n'essayes même pas de faire le moindre geste...Dans cet enfer liquide, les sons se brouillent, tu ne perçois plus rien, tu n'oses même pas bouger. Tu devrais t'être noyé, mais Naveen rallonge encore ton supplice. Les faibles mouvements de tes bras et jambes, sont davantage dus aux tremblements spasmodiques qui les parcourt, qu'à une véritable volonté de te déplacer.
Libra n'a pas attendu pour rejoindre sa Pokéball, mais Shaka a préféré rester à tes cotés et bénéficient rapidement du traitement bulle d'air ''Made in Naveen''. POurtant, même les tentatives pour l'Evoli de te sortir de ton état amorphe ne provoque rien d'autre qu'un vague mouvement de tête de ta part.

''AAAH ON M’ATTAQUE !''

(NOLAN !)

Le hurlement de Libra éclipse presque celui de la Pyroli, du fait de sa violence. COmme un coup de canon mental, il vient te déchirer les tympans et te force bon gré, mal gré à revenir à la réalité, du moins pour un temps : Tout autour de vous, une petite troupe de poissons oranges et jaunes que tu ne connais que trop bien vient de faire son apparition, et barbotent, en vous tournant autour de temps à autre. Certains semblent assez mécontents des tentatives d'Aileen pour se maintenir vers le haut de la grotte, tandis que ton inactivité semble parfaitement leur convenir.

(Shaka...Essaye de l'aider)

Bref et concis, voir même un peu trop. Heureusement, L'Evoli à de la suite dans les idées et à l'aide de quelques Météores, parvient à repousser deux Magicarpes de plus, qui se rapprochaient de ta camarade. Sauf qu'un danger bien plus grand semble se profiler au loin !
Néanmoins l'injonction d'Aileen concernant la possible évolution des type Eau (Vous avez failli y laisser la vie pour prouver cette théorie, quand même) ne recevra qu'un regard désolé de ta part, un magnifique ''Je ne peux rien faire'' à peine dissimulé. Après tout, ce n'est pas faux...Dans cet environnement liquide, tu ne peux RIEN faire, penser étant déjà un exploit considérable.

(Et bien pense, Nolan et laisse nous faire ! Allez, on se remue les méninges, j'veux pas finir en bouffe pour les poissons, moi !)

Penser, oui, mais à quoi...Tout ce que tu veux pour le moment, c'est que l'eau s'arrête de couler par cette petite ouverture. Plus d'eau, plus de problèmes et pas de Leviathor. Ce serait d'ailleurs probablement votre meilleure sortie de secours, si seulement tu savais nager....Euh...Qu'est-ce que tu fabriques ?
Lentement, très lentement, tes deux mains se détachent maladroitement du sol auquel tu tentais de rester connecté par tout les moyens et tu laches ce qui pourrait passer pour un grognement effrayé lorsque ce manque d'accroche te force à t'élver à quelques centimètres au-dessus du sol. Détachant les Pokéballs de Libra et du Lamantine qui squatte ton équipe depuis des mois (Quitte à ce que ce gros machin blanc soit présent, autant qu'il serve pour ce genre de situation !), tu forces la première à ressortir, le second à faire son entrée et ce n'est que lorsque Naveen a placé une nouvelle bulle d'air au-dessus de sa tête, que la Kirlia se reconnecte à ton esprit.

(ÇA VA PAS ? J'suis pas Type Eau, je te signale !)

(Libra...Pousse-le)

(De quoi ?)

(Le Magicarpe..Ou Shaka dans le Magicarpe...Ou le Lamantine dans le Magicarpes, même ! Fais comme tu veux mais pousse-le)

(Ça y est...il est devenu fou.)

(O...béis)

Articulant même avec difficulté, tu laisserais presque échapper un soupir (Si tu n'étais pas persuadé que cela risquait de crever ton unique moyen de respirer) lorsque Libra se tourne vers sa cible, un Magicarpe manifestement très intéressé par la cascade qui inonde les lieux. Obligeamment, Shaka vient se placer juste devant sa confrère et avec un ''HAN'' mental, cette dernière le propulse façon torpille, tandis qu'il accroit sa vitesse en usant d'une Vive-Attaque sous-marine. Dans le même temps, le Lamantine punit d'un coup de nageoire chaque poisson qui tenterait de rejoindre l'ouverture. Comme un missile, l'Evoli va alors percuter le Magicarpe, l'envoyant bouler profondément dans le boyau rocher. Tu compterais presque les secondes, avant qu'une lueur resplendissante ne vienne marquer le succès de ton plan (Ou votre mort imminente) : Se déployant depuis l'ouverture, une silhouette massive et écailleuse commence à poindre, sa queue descendant verticalement au milieu de la salle inondée. Mais même au travers du voile aqueux, tes oreilles pourront entendre le grognement étouffé, suivi de mouvements vigoureux de la part de l'appendice. Manifestement, la nouvelle forme du Leviathor est ''légèrement'' trop imposante pour qu'il puisse se dégager du tunnel et dans sa frénésie, il envoie même bouler à coup de queue les quelques Magicarpes qui oseraient s'approcher de cette dernière.
Même si Aileen semble quelque peu étonné, reste encore le problème de L,eau....Ah, apparemment, son Crôaporal a trouvé quelque chose. Euh, par contre, je ne suis pas sûr que ce soit une bonne idée de toucher ce truc, comme çaaaaaaaaa !

*SLOUSH*

Sous l'action de Naveen, le mécanisme joue une nouvelle fois son rôle à la perfection : Les deux dalles de pierre remontent brusquement et tout ceux qui auront un jour fait de la physique savent parfaitement comment ce genre de choses risquent de finir : Emportés par le courant, ballotés dans tous les sens, vous vous retrouvez ainsi dans une véritable machine à laver, tandis que les bulles d'air autour de vos têtes éclatent sous le choc. Et ce n'est qu'après une longue minute la tête sous l'eau, que le torrent finit par se tarir, vous déposant tremper et crachotant dans le couloir. Avec une élégance bien plus présente que la votre, le Lamantine se laisse alors glisser sur le ventre, avant de te tapoter le dos d'une nageoire compatissante. Soupirant, tu le rappelles alors rapidement dans sa Pokeball, peu disposé à te faire moquer par un type Eau de son espèce.

(C'était...C'était...On peut refaire un tour ?)

Il n'y a que Libra pour trouver un sens positif à votre situation. Tout en te relevant, tu tends la main à Aileen pour l'aider à faire de même, en prenant bien garde à ce que le sol visqueux ne vous envoie pas tous les deux à terre. Apparemment, votre petit trajet digne d,un parc aquatique vous a permis d'accéder à un autre ensemble de tunnels...Avec un peu de chance, le fond de la grotte n'est plus très loin.
Pourtant, il semblerait qu'Aileen est remarqué ton manque de réaction lors de votre passage dans la caverne...Bonne chance, Nolan, tu vas en avoir besoin.

(Et bien..)

Lui dire ? Jamais. Plutôt retourner te noyer que d'avouer à quelqu'un que tu ne sais pas nager et que tu as une peur bleue de l'eau (C'est assez paradoxal, quand même). Dieu merci, Libra intervient en ta faveur, et détourne la conversation en vous faisant remarquer qu'il y a de la lumière un peu plus loin. Le genre de lumières que produirait une bougie par exemple. Sautant sur l'occasion, tu reprends ta marche en direction des lueurs. Pourtant, lors de votre entrée dans la salle, c'est presque simultanément que vous vous figez devant le spectacle qui s'offre à vous : un cercueil, encadré par deux chandeliers allumés, posé au beau milieu de la caverne. DIfficile de faire plus étrange...Que tu crois !

''Oui....Ouiiiiii...De la chair fraiiiiiiche !''

Avec un claquement sonore, le couvercle du cercueil se déplace soudainement et tombe à terre, tandis qu'une haute silhouette se dresse verticalement, avant d'écarter les replis de sa cape dans une explosion de pétales rouges. Mais cette fois, point de terreur, c'est plutôt un sourire qui vient orner vos visages : Andreas Heartnett, maquillé en blanc et rouge, des crocs surdimensionnés dépassant de chaque coté de sa bouche, vous contemple en se léchant les lèvres. Une rose à la main, il ne semble pas le moins du monde offensé par votre absence de terreur.

''Tremblez, mes enfants, tremblez ! Car je suis le Comte Von Heartnett, celui que l'on surnomme avec terreur Dark Adonis ! !''

Ça, c'est encore à prouver...Et votre manque de réaction le prouve plutôt efficacement. Pourtant, loin de se démonter, vous voyez soudainement le référent Voltali se pencher en avant et farfouiller dans son cercueil.

''Vous n'avez donc pas peur ? Vous devriez, pourtant...Igor, escorte nos deux amis et prépare les pour les essayages !''

Pardon ? Les...essayages ? Il ne pense quand même pas à...

''D'autant que j'ai mi-nu-tieu-se-ment préparé une tenue pour chacun de mes Voltalis...Et la préfète des Pyrolis fera un trophée de choix, dans ma collection !''

Sautant au bas de son cercueil, le référent Voltali exhibe alors deux ensembles, qu'il semble avoir tenu prêt pour ce genre d,occasion : Une tenue intégralement pailleté d'un orange criard et une robe à froufrous de dentelle d'un violet profond. Un regard échangé avec Aileen...On dit que la peur peut prendre bien des formes, mais là, on va pas tarder à atteindre le domaine de la terreur pure et simple. Impossible cela dit de repartir par là où vous êtes venu, puisque la silhouette d'Igor (Ou plutôt de Smeagol) vient d'apparaitre derrière vous d'un pas trainant.

(Shaka...Jet de sable. Tout de suite. Aileen, ferme vite les yeux.)

Sans attendre, ton Evoli se jette subitement entre vous deux, avant de gratter furieusement le sol de ses pattes. Un épais nuage de poussière ne tarde pas à remplir les lieux et tu attrapes la main d'Aileen, avant de te guider au son ambiant : Heartnett peste, Smeagol grogne et les pas rapides de Shaka qui s'oriente par écholocalisation en direction de l'autre coté de la pièce forme un ensemble brouillon mais suffisamment clair pour qu'en une dizaine de secondes, vous vous retrouviez dans un nouveau tunnel.

(Igoooooor ! Ramène-les moi, ton maitre te l'ordonne !)

Ne ralentissez pas le rythme, conseil d'ami.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3857-0281-nolan-deannag-ce-n-est-pas-que-je-ne-veux-pas-te-repondre-c-est-juste-que-voltali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3939-nolan-deannag-voltali#41801
 Pokéathlète Espion
avatar
Pokéathlète Espion
Région d'origine : Illumis, Kalos.
Âge : 17.
Niveau : 80
Jetons : 16596
Points d'Expériences : 3146

MessageSujet: Re: [Event Été 2016] Il faut rester groupir !   Lun 19 Sep - 19:10




Ils ne mourraient pas noyés. Aileen en était persuadée. Au sommet de la grotte, l’eau affleurait à peine, prouvant qu’il leur aurait suffi de monter à la surface pour faire sortir leurs têtes comme ils le pouvaient et attendre la fin du piège pour s’en aller, quand l’eau aurait fini par refluer. Mais, bêtement, ils avaient paniqué, et avaient paré à toutes les éventualités avec la bulle d’eau de son Croâporal, qui tenait encore une fois de plus la preuve que sa dresseuse était complètement cintrée quand elle perdait les pédales. Les Magicarpe n’étaient là que pour les faire stresser, et à tous les coups, tout avait dû être contrôlé pour que, même en forçant, ils ne parviennent pas à remonter l’arrivée d’eau. Est-ce que le duo tint compte de ça ? Non, bien évidemment. Et comme un bourrin, Nolan obéit à Aileen, ordonnant à Libra de pousser le Magicarpe dans le conduit pour qu’il évolue et qu’il bloque le passage, empêchant les autres d’évoluer à leur tour. Et c’est exactement ce qu’il se passe, bien entendu. En évoluant, l’imposant Pokémon empêcha les autres de passer, les rendant encore plus colériques et obsessionnels, et ça aurait pu continuer longtemps, jusqu’à ce que…

« C’est boooon, j’ai trouvéééé. »

Jusqu’à ce que Naveen trouve le levier caché pour évacuer l’eau. Et sans attendre, il le tira vers lui, faisant immédiatement se rouvrir les deux dalles de pierres qui étaient tombées comme des couperets avant que la pièce ne se remplisse d’eau. Ce fut le chaos. Sortant des deux côtés à la fois, l’eau de la salle se mit à tourner, les emportant dans son sillage, les ballotant comme du linge dans une machine à laver. Au bout de quelques minutes de ce traitement, ils furent éjectés dans le couloir, trempés mais sains et saufs. Placidement, Naveen sautilla jusqu’à elle avant de réintégrer sa Pokéball, et Nolan, lui, pointa une sphère de capture vers son Lamantine shiny. Bizarre, il lui semblait l’avoir déjà vu quelque part, celui-là… Ou bien elle rêvait ? Alors qu’elle se motivait à se remettre droite, la voix mentale de Libra s’immisça dans leurs esprits, demandant à Nolan s’il était possible de refaire un tour. La brune gloussa, avant d’éclater de rire. Refaire un tour ? Mais elle était folle ou quoi ?

« C’est vrai que c’était marrant… »

Libra n’était pas la seule à être folle, accessoirement. Heureusement, avant qu’ils ne repartent en fou rire, et qu’Aileen ait la présence d’esprit de demander pourquoi il avait autant paniqué dans l’eau, Libra leur signala qu’elle voyait de la lumière au bout du couloir. Une lumière de beaucoup de bougies, d’ailleurs… Se redressant, le duo emprunta le couloir jusqu’au bout, et alors que la brune s’attendait à tomber sur le fond de la grotte, ils se rendirent compte que la pièce était en réalité un tout autre genre de piège. Un cercueil trônait au centre de la pièce illuminée par quelques dizaines de bougies. Sans perdre de temps, la Pyroli attrapa l’une des leurs, rangée dans sa poche par son Croâporal, et la tendit vers l’une des bougies allumées pour rallumer la sienne. Voilà ! Ni vu ni connu, je t’embrouille ! La brune faillit cependant lâcher à nouveau la bougie quand le haut du cercueil tomba en fracas au sol, laissant apparaître…

« Tremblez, mes enfants, tremblez ! Car je suis le Comte Von Heartnett, celui que l'on surnomme avec terreur Dark Adonis ! »

Si elle l’avait pu, la Pyroli aurait facepalm. Le costume d’Heartnett était ridicule, et il faisait plus rire que peur, en toute honnêteté. Cependant, Heartnett a beau fait de leur rappeler qu’ici, ce sont eux qui doivent emporter la bougie au fond de la grotte, et lui qui leur met des bâtons dans les roues, en sortant de son cercueil deux costumes : une tenue entièrement pailletée d’un orange criard, qui était sans doute destinée à Nolan, et une robe à froufrous de dentelle d’un violet profond. Okay. Maintenant, il a toute son attention. Maintenant, elle a peur. Heureusement, Nolan eut l’idée brillante de demander à son Evoli de lancer Jet de Sable, et la brune ne perdit pas un instant pour sortir son petit crocodile, Sobek, de sa Poké Ball. Entouré de sable, il saurait quoi faire. Il sut. Le Jet de Sable tout mignon se transforma en Tempête de Sable hurlante, et des Tourbi-Sable naquirent à l’intérieur pour piéger Andreas Heartnett et Smeagol pour les empêcher d’approcher et permettre à sa dresseuse de fuir. Bien vite, Nolan lui saisit la main pour l’entraîner dans un nouveau tunnel, au moment où Smeagol parvenait à sortir de son piège sableux pour leur courir après. D’autorité, Aileen poussa Nolan dans une anfractuosité de la roche, et fit sortir sa Zoroark, qui se plaça devant eux, les faisant disparaître dans son illusion. Quelques minutes après, Smeagol passait non loin d’eux, s’arrêtait pour respirer l’air, avant de repartir en courant. Aileen attendit que le bruit de ses pas disparaisse pour lâcher Nolan et sortir de sa cachette.

« Tu disais quoi, déjà, sur la participation de ton référent ? »

La brune esquissa un sourire, et après avoir aidé Nolan à sortir à son tour, ils reprirent prudemment le chemin vers le fond de la grotte. Ils ne devraient pas être trop loin. Selon les locaux, la grotte luminescente n’était pas bien grande, mais était un sacré labyrinthe dont toutes les voies menaient au fond de la grotte, ou à sa sortie. Comme ils marchaient dans la même direction depuis le début de l’épreuve de courage, ils atteindraient sans nul doute la fin de la première partie du parcours sous peu ! En silence, ils continuèrent leur marche vers ce qu’ils estimaient être le fond de la grotte, motivés par l’idée qu’ils n’étaient pas loin. Ils faisaient bien attention au chemin qu’ils prenaient, pour éviter de tomber à nouveau sur Heartnett, Smeagol, Hortense, ou n’importe quel autre prof qui pourrait croiser leur chemin. S’ils pouvaient éviter une nouvelle crise cardiaque, hein… Alors qu’ils avançaient avec prudence, ni l’un ni l’autre ne vit que la Lamantine de Nolan sortait discrètement de sa Poké Ball, pour rester derrière eux, étouffant son fou rire à venir. Elle aussi avait reconnu Aileen, et elle était prête à recommencer sa blague. Et alors qu’ils regardaient à une intersection pour s’assurer qu’il n’y avait personne, la Lamantine frappa violemment le sol de ses nageoires en donnant de la voix avec véhémence.

« TINE ! »
« Ouaaaaaaaargh ! »

Manquant de tomber par terre de frayeur, la Pyroli se retourna d’un bond, et faillit à nouveau tomber en arrêtant son mouvement de garde-à-vous avant même de le faire. Ce… Ce n’était pas Godzilla ! Godzilla était dehors, avec le Général Jackie ! C’était la Lamantine chromatique de Nolan, qui, morte de rire, se roulait par terre, bien contente d’avoir réussi à leur faire peur, même si elle avait échoué à lui faire faire un garde-à-vous. Aileen cilla, et fit un grand sourire en se rappelant où est-ce qu’elle avait déjà vu ce Pokémon taquin.

« Hey, mais, je te connais toi ! Tu es la Lamantine shiny de l’île Durin ! Mais qu’est-ce que tu fais là ? » Son regard passa sur Nolan. « C’est toi qui l’a capturée ? »

Un instant, un léger instant, la Pyroli avait oublié où elle se trouvait. Son cri de peur, et maintenant sa voix un peu trop forte, ne manquèrent pas de les faire repérer. Normalement, ça n’aurait pas dû être trop grave, mais là, la menace était Andreas Heartnett, qui, guidé par sa voix, apparut juste en face d’eux, dans le couloir qu’ils allaient emprunter.

« Ha-ah ! Vous voilà, mes petits trophées ! »

Manque de bol, l’apparition soudaine d’Andreas Heartnett fit peur à la Lamantine, et de sa gueule ouverte jaillit un long jet d’eau qui frappa le professeur de plein fouet, l’envoyant frapper un mur de terre avant de tomber au sol. Avant qu’il ne se relève, le duo était parti en courant, la Lamantine les suivant en glissant sur le ventre pour échapper au professeur. Alors qu’ils s’enfuyaient, ils purent entendre un « Mon costuuuuuuume ! » lâché d’une voix plaintive et outrée, signe que s’il leur mettait la main dessus, Andreas Heartnett le leur ferait payer très cher…

_________________
aileen sôma
I messed up tonight, I lost another fight, I still mess up but I'll just start again, I keep falling down, I keep on hitting the ground, I always get up now to see what's next. Birds don't just fly, they fall down and get up, Nobody learns without getting it wrong.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1326-aileen-soma-des-voeux-de-lumiere-dans-l-ombre-de-la-nuit http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1328-aileen-soma-pyroli
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Johto
Âge : 17
Niveau : 26
Jetons : 173
Points d'Expériences : 742

MessageSujet: Re: [Event Été 2016] Il faut rester groupir !   Mar 20 Sep - 19:18

Un madrigal...Non, plutôt une valse en accélérée. Quelque soit le morceau susceptible de représenter votre fuite éperdue, une chose est sûre : C'est une totale improvisation et il n'y aura PAS de rappel du public ! Même si son costume laisse un peu à désirer, Heartnett a parfaitement compris comment faire naître l'horreur dans le cœur de ses élèves. Qui sait ce que ton référent aura comme nouvelles idées, s,il parvient à vous mettre la main dessus ?
La peur donne heureusement des ailes, semble-t-il, puisque vous parvenez à mettre une distance somme toute respectable entre vous et le Crapustule qui vous talonne. Et lorsqu'Aileen te plaque brusquement contre une paroi, tu n'as même pas le temps de laisser échapper un cri de surprise (En même temps, le contraire serait étonnant), que l'air autour de vous commence à se brouiller.
Intrigué, tu observes alors Smeagol qui vous dépasse, manifestement incapable de vous voir malgré sa proximité physique. Et lorsque l'illusion se dissipe, tu restes tout de même relativement curieux à l'idée d'étudier ce phénomène. Tout le contraire de Libra que la proximité du type Ténèbres a légèrement rendu nauséeuse.

''Tu disais quoi, déjà, sur la participation de ton référent ?''

(Que c'est encore pire que tout ce que j'aurais pu imaginer.  Je comprends mieux pourquoi il a accepté d'aider ta référente pour ce genre de petit jeu.)

En attendant, on dirait que vous avez réussi à échapper aux griffes manucurées de ce vampire-styliste. À présent, il serait temps de vous remettre en route pour le fond de la grotte...Si vous échouez, la réaction de Jackie reléguera Heartnett au rang de menace mineure.
Pas à pas, vous reprenez donc votre progression dans les tunnels sombres, attentifs à la moindre menace qui ferait son apparition sur votre chemin. Même Libra se déplace prudemment, scannant chaque centimètre carré de terrain à l'aide de ses pouvoirs psychiques.
Rien ne pourra passer au travers de vos sens cumulés. Rien, à l'exception de...

*SBONK*

''TINE ! ''


(Ouaaaaaaaaaaaah ! TREMBLEMENT DE TERRE, AUX ABRIS !)

(Aie. Libra...Du calme.)

Effectivement, votre réaction collective semble avoir beaucoup plus à l'auteur de cette petite blague : Bondissant littéralement sur place, tu te fracasses presque le crâne sur le plafond bas et lorsque tu te retournes en te frottant le haut de la tête, c'est pour découvrir une silhouette bien connue et hilare. Décidément, chaque fois que ce Lamantine fait son apparition, tu te demandes s'il est de ton coté, ou si son existence toute entière est concue pour te faire soupirer. D'ailleurs, on dirait qu'Aileen aussi a surréagi à son apparition, puisqu'elle se met instantanément au garde-à-vous...Euh, une pratique sûrement courante, chez les Pyrolis ?

''C’est toi qui l’a capturée ?''

(On...peut dire ça comme ça.)

Devant le regard interrogateur de la jeune fille, Libra te frappe d'un petit coup de coude, pour que tu enchaines. *soupir* Pourquoi les explications les plus simples ne suffisent jamais ?

(Art avait dérangé une troupe de Phogleurs et elle a volé à son secours. Depuis, elle me suit partout et sort de sa Pokeball quand ça lui chante. Je pense que c'est surtout de la curiosité mais en attendant, je ne sais pas trop quoi faire, avec elle.)

(Euh, Nolan, je ne voudrais pas te déranger pendant que tu discutes vaec cette demoiselle, charmante au demeurant, mais...)

(Au fait, Libra, au fait.)

(...IL ARRIVE !)

Hein, que, quoi, qui ? Quelle question, mais Heartnett, bien sûr ! Toujours vêtu de son costume impeccable, ses tenues entre les mains et le regarde gourmand, le voila qui vient tout juste d'apparaitre devant vous en fanfare ! Problème, quand on a un énorme canon à eau muni de nageoire, c'est que la gâchette est très sensible : Le Lamantine libère donc un tir surpuissant qui envoie bouler ton référent plusieurs mètres en arrière, le trempant littéralement de la tête au pied. Ça..Ça ne va pas lui plaire, surtout que sa tenue est complétement boueuse, maintenant.

''Mon costuuuuuuume ! ''

Ah ben, tiens, qu'est-ce que j'ai dit ? Par contre, continuer de courir, parce que là, il vient de se relever et il a l'air TRÈS TRÈS TRÈS en colère ! Rien d'étonnant, mais tu n'as encore jamais vu une lueur aussi meurtrière dans les yeux du pauvre homme. Avec un craquement sinistre qui fait écho au hurlement de son Dresseur, Smeagol se joint d'ailleurs à la poursuite en défonçant la paroi la plus proche à pattes nues. Vu la fureur qui anime vos deux poursuivants, vos chances de s'échapper diminuent de plsu en plus...A moins que tu n'es une idée brillante ?

(Libra, tu peux nous mettre en selle ?)

(En-tendu !)

Sans attendre, la Kirlia vous soulève de terre avant de vous déposer sur le dos du Lamantine. Ce dernier, une fois ses deux passagers sécurisés, s'élance encore plus prestement en avant, glissant sur son énorme bedaine afin de mettre un maximum de distance entre vous. Et si votre situation peut sembler amusante au debut, elle ne tarde pas a virer au cauchemar !

(Attention !)

Apparemment, Jackie a pensé à piéger ce couloir de toutes les manières possibles et imaginables : des trappes s'ouvrent juste derrière vous, des litres de substances gluantes et nauséabondes tombent du plafond, une flopée de Nosferapti fait son apparition avant de vous poursuivre également, et pour finir, un bruit sourd vous indique que loin devant vous, quelque chose de gros s'approche en roulant !

(Nolan, tu sais piloter ce truc ?)

(Absolument pas...Aileen, une idée ?)


Arceus merci, il semble que la Pyroli ai des talents de conductrice de Lamantine en pleine glissade. Reprenant le contrôle, elle fait brusquement tourner ce dernier dans un couloir adjacent. Et tandis que vous continuez de vous éloigner, tes oreilles surentrainées sont mises à rude épreuves par le son monstrueux du carambolage qui se déroule derrière vous...Pauvre Heartnett quand même.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3857-0281-nolan-deannag-ce-n-est-pas-que-je-ne-veux-pas-te-repondre-c-est-juste-que-voltali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3939-nolan-deannag-voltali#41801
 Pokéathlète Espion
avatar
Pokéathlète Espion
Région d'origine : Illumis, Kalos.
Âge : 17.
Niveau : 80
Jetons : 16596
Points d'Expériences : 3146

MessageSujet: Re: [Event Été 2016] Il faut rester groupir !   Jeu 22 Sep - 22:26




Aileen ne s’était pas préparée à ce qui allait suivre. Pas du tout, en vérité. Avec un hurlement de colère, Smeagol avait fait son apparition pour les pourchasser, furieux de voir que l’on avait osé attenter aux merveilleux costumes de son dresseur. Et maintenant ? Ils fuyaient. Car ce n’était plus de l’ordre du jeu, là. Si Smeagol leur mettait la main dessus, ils passeraient une sale soirée ! Heureusement, Nolan eut une idée géniale, et la seconde suivante, ils chevauchaient la Lamantine. Génial ! Malgré l’urgence de la situation, la Pyroli se sentit exulter. Elle chevauchait un Lamantine ! Elle avait toujours rêvé de faire ça ! Mais comme le seul Lamantine à qui elle aurait pu demander était Godzilla, elle avait vite lâché l’affaire… Une fois ses passagers sécurisés, la Lamantine s’élança dans le couloir descendant, filant sur le ventre pour mettre de la distance entre eux et le danger mortel qui les poursuivait en hurlant. Malheureusement, Jackie avait cru bon de piéger ce tunnel, et brusquement, une nuée de Nosférapti en émergea, quelques secondes avant que des trappes de plafond s’ouvrent, libérant un flot gluant et gélatineux sur le sol. Si c’était disposé à les ralentir, c’était raté. La Lamantine ne perdit pas l’occasion de s’en servir pour accroître sa vitesse, et ainsi filer plus vite dans le tunnel. Ca aurait pu être parfait, si loin devant eux, il n’y avait pas eu un bruit sourd, signe que quelque chose risquait d’arrêter violemment leur course s’ils ne trouvaient pas un autre chemin…

« Okay, pousse-toi, je gère ! Conduire une Lamantine à pleine vitesse, ça ne doit pas être plus compliqué que de tenir sur un Frison enragé… »

Se couchant en avant sur la Lamantine, elle plaça ses bras de chaque côté pour les poser grossièrement sur les joues de l’énorme Pokémon. Au prochain couloir, il leur faudrait tourner. Au prochain couloir… Celui-là ! Le voyant arriver, la brune tapota la joue gauche de la Lamantine, et cette dernière tourna en vrille, manquant de désarçonner ses cavaliers, qui seraient tombés sans l’intervention psychique de Libra. Ils avaient tourné au bon moment. Quelques secondes après, le bruit d’un immense carambolage se fit entendre, et la brune grimaça. Heartnett allait tellement leur en vouloir… Même si, pour le coup, ce n’était pas de leur faute, mais celle du Général Jackie. Ferait-il la différence ? Hm. Probablement pas. Mais tant pis ! Leur descente folle continuait, et Aileen, qui, au début, avait trouvé ça marrant, commençait à avoir mal au cœur. Mais la Lamantine n’arrivait pas à s’arrêter. Avec toutes ces pentes, ils finiraient par atteindre le centre de la Terre… Ou une énorme flaque, qui les stoppa en les aspergeant d’eau, les lavant, accessoirement, de tout le liquide gélatineux libéré quelques minutes plus tôt dans le tunnel. Les jambes ballantes, la Pyroli descendit de la Lamantine, et attendit quelques secondes que la terre ne tourne plus pour se remettre en mouvement.

« C’était… Très… Tu crois que Jackie a un permis pour tuer ses élèves ? Parce que j’ai vraiment cru qu’on allait mourir, là-dedans… »

Pour s’assurer que ses jambes étaient en bon état de fonctionnement, elle fit quelques pas, et rassurée, se tourna vers le seul tunnel qui s’offrait à eux. Était-ce elle, ou elle voyait des lueurs jaunes danser au bout du chemin ? Des Funécire, peut-être ? Curieuse, mais méfiante, la Pyroli ouvrit la voie, le reste du groupe la suivant sans un bruit. Mais ce qu’elle prenait pour un nouveau piège était en réalité le Saint-Graal qu’ils recherchaient dans cette grotte démoniaque : la moitié du parcours ! Posées sur les rochers, quelques petites bougies brillaient dans l’obscurité, leur prouvant, si besoin en était, qu’ils étaient à la fin de la grotte et que d’autres groupes avaient trouvé leur chemin avant eux. Le tout premier groupe n’avait pas dû avoir de mal à comprendre, au vu de l’immense panneau « FIN DE LA GROTTE » qui était accroché à un pic de roche, tracé de l’écriture très reconnaissable du Général Jackie. Le seul problème, c’est que leur bougie était éteinte… Avec toute cette dégringolade, c’était un peu normal, et ce n’étaient pas avec les autres bougies qu’ils pourraient rallumer la leur, un peu trop humides pour ça. Bah, ce n’était pas trop grave, va.

« Feänor ? » La Pyroli sortit de sa Poké Ball. « Tu m’allumes ça, s’il te plaît ? »

Aileen s’accroupit devant sa Pyroli, et posa la bougie devant elle. Cette dernière lança une Flammèche dessus, et voyant que ça ne prenait pas, elle entreprit de réchauffer son corps pour monter l’atmosphère et sécher la bougie. Il fit très vite extrêmement chaud dans la grotte, mais la bougie sécha en moins d’une minute, permettant à la Pyroli de la rallumer d’une simple Flammèche. Ca, c’était fait. Profitant de son Pokémon, Aileen lui tendit la deuxième bougie, qui fut également allumée d’une petite flamme rouge crachée par le Pokémon Feu. Ils pouvaient se remettre en route. Ce fut à ce moment que la brune remarqua que, de là où ils étaient, ils pouvaient voir de nombreux tunnels partir du fond de la grotte pour, peut-être, les ramener à la sortie. C’était parti. Le duo se remit en route, bougie en main, empruntant un tunnel au pif en espérant ne pas tomber sur Heartnett. Avec une souplesse extraordinaire, la Lamantine passa devant eux pour ouvrir la voie, semblant s’amuser de la situation. Elle était vraiment cool, cette Lamantine. Peut-être que, avec un peu de chance… ?

« Dis-moi, ça tombe un peu comme un œil dans la soupe, mais… Tu m’as bien dit que tu ne savais pas quoi en faire, de la Lamantine que tu as capturé ? »

Elle était prévisible. Tellement prévisible. Mais s’il ne savait réellement pas quoi en faire, il serait sans doute content que quelqu’un propose de l’en débarrasser, non ?

_________________
aileen sôma
I messed up tonight, I lost another fight, I still mess up but I'll just start again, I keep falling down, I keep on hitting the ground, I always get up now to see what's next. Birds don't just fly, they fall down and get up, Nobody learns without getting it wrong.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1326-aileen-soma-des-voeux-de-lumiere-dans-l-ombre-de-la-nuit http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1328-aileen-soma-pyroli
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Johto
Âge : 17
Niveau : 26
Jetons : 173
Points d'Expériences : 742

MessageSujet: Re: [Event Été 2016] Il faut rester groupir !   Ven 23 Sep - 17:53

*Sploush*

Un son particulièrement désagréable, mais au diapason de votre situation actuelle : Les talents de pilote de Lamantine d'Aileen (Une capacité qu'elle pourra mettre sur son CV, sans doute) sont indéniables et votre atterrissage aurait pu être bien pire. Néanmoins, il reste brutal et la flaque géante qui vous stoppe net, vient submerger les deux pauvres élèves que vous êtes. Crachotant l'eau boueuse, tu extrais Libra qui a elle aussi plongé dedans la tête la première, éjectée du Lamantine. Seul Shaka semble avoir tenu le choc et descend d'un petit bond, avant de vous contempler tous les deux d'un air curieux. Serait-ce une lueur moqueuse que tu observes dans les yeux si rarement ouverts de ton Evoli ?

(Nolan, dis-lui que s'il continue à me fixer comme ça, il préférera de loin plonger dans cette gadoue dégueue !)

(Doucement Libra. Il s'inquiète pour nous, c'est tout)

(Mon oeil !)

Laissant la Kirlia poursuivre son compagnon autour du Lamantine échoué, tu secoues la tête pour en chasser le son de cloche persistant, avant de rejoindre Aileen qui semble légèrement remise de l'impact.

(Sans vouloir te vexer, ça ne m'étonnerait pas de ta référente.)

Les jambes encore un peu lourdes, tu emboîtes le pas à la jeune fille, qui s'avance, méfiante, en direction d'un groupe de lumières dansantes qui vous font de l'oeil, un peu plus loin dans le tunnel. Piège démoniaque, hallucination causée par le choc ou...Ou votre salut, le fond de la grotte et l'autel que vous deviez atteindre ! Laissant le soin à Aileen de disposer votre trophée auprès de ses congénères, tu en profites pour graver cette image dans ta mémoire ; L'atmosphère renfermée, les lueurs tremblotantes et les cris étouffées des élèves qui retentissent dans le lointain...Il y a largement de quoi créer un morceau capable de retranscrire une telle ambiance, une fois que vous serez sorti d'ici. Enfin...Si vous parvenez à en sortir vivant, ou à l'extrême rigueur, sur vos deux jambes. Une fois la bougie mise en place, Aileen allume votre seconde preuve de courage avant de se diriger vers l'un des tunnels secondaires qui vous ramèneront probablement à l'extérieur. Tandis que ton Lamantine semble décidé à prendre la tête de votre petit groupe, tu te glisses juste à coté de la Pyroli, mais le commentaire de cette dernière te prend un peu de court.

''Dis-moi, ça tombe un peu comme un œil dans la soupe, mais… Tu m’as bien dit que tu ne savais pas quoi en faire, de la Lamantine que tu as capturé ?''


''...''

Effectivement, elle ne perd pas de temps. Mais bon, elle n'a pas tout à fait tort, Nolan. Pour le moment, ce Pokemon se contente de vous observer, toi et tes équipiers et tes rares tentatives de communication se sont toutes soldées par un rire profond et grave de sa part. À l'exception de Art qui cherche toujours à le remercier pour son aide, il n'a même pas essayé de se rapprocher d'un autre Pokemon. Non, il se contente...d'être là. Et ça n,a pas l'air de le déranger.
Pour peu qu'Aileen accepte que Art passe voir son ami de temps à autre, la chose t'arrangerait, en fait. Vu la taille de la chambre que tu partages avec Alban, la présence d'un Pokemon aussi massif pourrait en effet devenir problématique à la longue. Tandis que vous continuez d'avancer tranquillement, tu médites la question, avant de dépasser subitement Aileen pour te porter à hauteur du Lamantine. Un bref claquement de doigt à l'intention de Libra, prévenant cette dernière qu'elle doit te connecter au type Eau et te voila relié à l'imposant Pokemon qui se retourne légèrement pour te fixer de ses yeux rieurs.

(Je sais que tu l'as entendu, toi aussi. Je ne suis pas vraiment ton Dresseur, c'est toi qui m'a suivi. Donc, je vais te le demander directement : Qu'est-ce que tu veux faire, toi ?)

Lentement, le rythme posé et dansant du Lamantine commence à s'insinuer en toi et tu te retrouves à battre la mesure, tandis qu'il persiste à te détailler du regard. Soudainement, un *CLAC* brutal retentit, lorsqu'il abat ses deux nageoires l'une contre l'autre, avant de reprendre sa route. Manifestement, cette grosse bestiole a fait son choix...
Après avoir tendu sa Pokeball à Aileen, tu reprends ta marche tout en renouant le contact mental avec la jeune fille.

(J'ai préféré lui poser la question, c'est lui qui a choisi...Comme ça, tu pourras t'entrainer pour la prochaine course sur son dos.)

De l'humour, Nolan, vraiment ? Je ne suis pas sûr que ce soit bien le moment, pusique pour l'instant, vous vous trouvez toujours dans une grotte remplie de pièges. D'ailleurs, il est étrange que vous n'en ayez pas croisé depuis tout ce temps...

''Grooooooorg !''

Ah, tiens qu'est-ce que je disais ! Surgissant d'un couloir adjacent que vous venez tout juste de dépasser, voila que...Euh ? C'EST QUOI CE TRUC ? C'est massif, gélatineux, sale et poussiéreux et ça brandit deux espèces de grandes drapeaux en lambeaux devant lui !

(Un moooooonstre ! Courrez pour vos vies !)

Pour une fois, je serais tenté d'être d'accord avec Libra : Je ne sais pas ce que c'est ce truc, mais la tentative de Saumure du Lamantine qui vous accompagne se solde par un échec cuisant. Tout au plus semble-t-elle énerver la créature, qui s'avance d'un pas pesant vers vous. Prenant vos jambes  à votre cou, vous vous enfuyez donc le plus loin possible de l'abomination, qui semble inarrêtable.

(Nolan ! C'est quoi ce truc ?!)

(Aucune idée, et je ne tiens pas vraiment à le savoir !)

Courant tient bien que mal pour vous éloigner de la chose, tu finis néanmoins par entendre une voix étrange.

''Mes costuuuuumes...costuuuuumes..''

C'est un cauchemar...Cette monstruosité dégoulinante, ne peut pas être...Heartnett ?! C,est pas possible, comment est-ce qu'il aurait réussi à vous rejoindre ? Pourtant, il semblerait bien que ce soit ça, vu qu'une face recouverte de gadoue finit par émerger de la masse pour darder des yeux aussi desespérés que furibonds sur ses deux futurs proies.

''Reveneeeeez !''

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3857-0281-nolan-deannag-ce-n-est-pas-que-je-ne-veux-pas-te-repondre-c-est-juste-que-voltali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3939-nolan-deannag-voltali#41801
 Pokéathlète Espion
avatar
Pokéathlète Espion
Région d'origine : Illumis, Kalos.
Âge : 17.
Niveau : 80
Jetons : 16596
Points d'Expériences : 3146

MessageSujet: Re: [Event Été 2016] Il faut rester groupir !   Jeu 29 Sep - 14:14




Et voilà. Par la magie du cinéma, la brune venait de récupérer un nouveau Pokémon. Sans doute le dernier de son équipe. Ca coûte cher à nourrir, ces bestioles… Alors qu’elle allait répondre au Voltali, il y eut un grand bruit, et d’un couloir adjacent surgit un énorme monstre gélatineux et sale qui prononçait des choses incompréhensibles. Jackie avait vraiment vu les choses en grand si elle arrivait même à faire rentrer des monstres dans son test de courage… A moins que ce ne soit un adulte déguisé ? La brune ne comptait pas vraiment se laisser impressionner. Après avoir échappé à Heartnett en colère, aucun prof ne pourrait lui coller la frousse. Cependant, Nolan, lui, semblait impressionné, et s’enfuit en courant, l’entraînant avec elle. La préfète allait lui rétorquer avec un sourire que ce n’était qu’un prof déguisé, quand le monstre prit la parole, leur glaçant le sang avec deux petits mots.

« Mes costuuuuumes... Costuuuuumes… »

Andreas… Heartnett ? Bien plus motivée, la brune prit ses jambes à son cou, s’enfuyant pour ne pas encourir la colère du référent des Voltali. Il valait mieux qu’ils évitent de traîner ici. Vraiment ! Malgré les protestations furieuses du professeur de communication, les deux élèves s’enfuirent dans les tunnels pour lui échapper, veillant à mettre le plus de distance entre eux pour ne pas risquer de prendre une retenue. Après tout, ils avaient abîmé son joli costume ! Ils coururent pendant plusieurs minutes, avant de s’arrêter, épuisés, essoufflés, juste le temps de se calmer un peu. Ils avaient mis une belle distance entre le professeur et eux, et pouvaient se permettre une courte pause. Pas trop longue, cependant.  Andreas Heartnett semblait déterminé à les retrouver, et la Pyroli préférait ne pas savoir ce qu’ils endureraient s’il leur mettait le grappin dessus comme ça, à chaud, encore dans une colère noire. Elle irait s’excuser quand il se serait calmé, mais pour le moment, mieux valait le fuir, surtout s’ils voulaient avoir encore une petite chance de sortir de la grotte en un seul morceau, et avant la fin du temps imparti, accessoirement. Elle ne voulait même pas connaître la réaction de Jackie s’ils ne sortaient pas d’ici en un seul morceau… Relevant les yeux, elle se rendit compte que le tunnel se séparait en deux. Droite, ou gauche ? Ils semblaient aller dans la même direction. Ah, et dire qu’elle avait pris la peine de tracer son chemin à l’aller, pour prendre une toute autre direction au retour !

« Regarde, il y a deux tunnels. Il va falloir qu’on choisisse vite avant qu’Heartnett nous rattrape. Avec un peu de chance, il prendra le tunnel qu’on n’a pas pris… Ouais je sais, je peux toujours rêver. »

Derrière eux, les bruits se rapprochaient. Ca leur laissait peu de temps pour choisir le chemin. Et s’ils en prenaient un mauvais ? Et s’ils se perdaient au lieu de sortir de la grotte ? Heartnett se rapprochait. Ils n’avaient plus le temps de choisir. En silence, elle tira Nolan dans un coin, et sortit Silica pour qu’elle les cache à nouveau. Son plan était simple. Ils allaient juste se contenter de suivre Heartnett. Après tout, en tant que professeur, il devait bien connaître la zone, et saurait donc comment sortir. Le tunnel qu’il prendrait serait donc celui qui mènerait à l’extérieur de la grotte… Élémentaire, non ? Cachés sous l’illusion de Silica, qui les rendait invisibles, les deux élèves purent voir Andreas Heartnett qui débarquait, son fidèle Smeagol le suivant de près, pour piler devant les deux tunnels. Instant de vérité.

« Hmmm. Par où ont-ils bien pu partir ? Je prends celui de gauche, et toi celui de droite. On finira bien par les retrouver. »

Le Crapustule hocha la tête, et s’engouffra dans un tunnel tandis que son dresseur prenait l’autre. Ils avaient vraiment l’air très motivés à les retrouver… Raison de plus pour ne pas traîner dans la grotte miroitante ! Alors qu’elle allait demander à Nolan quel chemin il voulait prendre, Silica lui tapota sur l’épaule pour lui montrer quelque chose derrière elle. Le trou dans lequel ils s’étaient cachés était en réalité l’entrée d’un tunnel étroit, qui semblait remonter vers le haut. Ca se tentait. Après tout, ils n’avaient pas de meilleure opportunité, sinon de suivre leur professeur ou son Pokémon et prendre le risque de se faire choper. Tendant bravement la bougie devant elle, la brune éclaira le passage pour mieux le décortiquer des yeux. Il semblait très étroit, difficile d’accès, mais il grimpait. Or, il elle se rappelait leur progression dans la grotte, ils étaient descendus très bas, et pour sortir, il leur fallait monter. Ce chemin semblait être la meilleure alternative qui leur était proposé.

« Eh Nolan, ça te dit, d’emprunter le sentier de la mort ? »

Blague à part, c’est vrai que ce tunnel ne donnait pas envie d’être emprunté. Mais quel autre choix avaient-ils ? Prudemment, ils s’engagèrent sur le chemin, s’appuyant aux murs pour grimper dans se faire mal. Le tunnel était très pentu, et les nombreux graviers au sol rendaient la progression malhabile. Mais si ça leur permettait d’échapper à Heartnett, Aileen était prête à continuer jusqu’au sommet du tunnel ! Ce dernier, justement, terminait sa longue progression vers le haut pour les faire parvenir dans une grande salle qui lui sembla étrangement familière. Ca ressemblait à la grotte dans laquelle ils avaient croisé Mademoiselle Hortense… Peut-être parce que c’était la même ? Traversant la pièce vide, la jeune Pyroli passa devant chaque entrée de tunnel, avant de s’arrêter devant l’une d’elle en souriant. Il y avait une marque dans la roche. Une marque qu’elle avait mis quand ils étaient arrivés, pour se rappeler par quel chemin passer quand ils reviendraient ici.

« Je crois qu’on est sur la bonne voie. Regarde ! »

Non sans fierté, la Pyroli tendit le doigt vers sa marque, preuve incontestable qu’il fallait passer par là. Mais… Et si ce n’était pas sa marque ? Et si quelqu’un d’autre avait eu la même idée qu’elle ? Non, il fallait qu’elle arrête. De toute manière, même si quelqu’un avait eu la même idée qu’elle, il aurait forcément tracé ce trait pour savoir par où passer quand l’heure de sortir serait venue. Trop contente à l’idée de quitter cette grotte, la Pyroli s’engagea aveuglément dans le tunnel… Et fonça la tête la première dans un piège. Il y eut un petit clic quand elle posa le pied sur une dalle piégée, et elle chuta dans un trou, réussissant à se rattraper pour ne pas s’étaler au fond. Alors qu’elle allait se relever, il y eut comme un grondement, et ce fut un éboulement qui lui tomba dessus. Vainement, la Pyroli ramena ses deux bras devant son visage pour se protéger, ratant la lumière rouge caractéristique d’un Pokémon sortant de sa Poké Ball. Il y eut un grand vacarme, mais elle ne ressentit aucune douleur. Timidement, elle rouvrit les yeux, avant de ciller. Elle était nez à nez avec son Galegon, Panzer, qui était sorti de sa Poké Ball pour s’interposer entre les rochers et elle. Était-il au courant que les rochers ne l’auraient même pas effleurée ? Sans doute pas. Mais coincée comme elle était, la brune voyait comment le piège aurait initialement dû fonctionner. Les rochers lui tombent dessus, sans toutefois la toucher car elle est tombée dans un petit renfoncement, et c’est à elle de se débrouiller pour sortir en poussant les cailloux afin de se frayer un chemin. Mais l’intervention de Panzer avait ruiné ça. S’il s’enlevait, les rochers lui tomberaient dessus, et risquaient même de la blesser, voire même la blesser gravement. Elle était coincée. Magique. Cela ne l’empêcha pas de caresser la tête de son imposant Galegon avec un petit sourire.

« Merci Panzer. Tu as réagi avec beaucoup de rapidité. » Le Galegon ferma brièvement les yeux, appréciant le compliment. « Tu crois que tu pourrais me faire sortir, maintenant ? »

Panzer hocha prudemment la tête, et son corps de métal se tendit pour tenter de repousser la charge qu’il portait sur son dos. De manière très étrange, il ne semblait pas avoir trop de mal à repousser les rochers. Sans doute parce que Libra faisait léviter ceux au sommet pour lui permettre de sortir ? Elle aurait bien envoyé Sookie l’aider, mais impossible de mettre la main sur ses Pokéball. Et même si elle l’avait réussi, comment aurait-elle pu envoyer Sookie en-dehors du piège sans se péter un bras ni mettre la vie de la Kirlia en danger ? Il allait falloir qu’elle compte sur Libra. Et apparemment, ça marchait plutôt bien, vu qu’elle commençait à y voir clair au fur et à mesure que la Kirlia soulevait des rochers grâce à ses pouvoirs psychiques. Cependant, alors que le Galegon se repoussait pour lui permettre de sortir, Libra poussa un couinement catastrophé, et les rochers retombèrent vers le sol. Ils s’écrasèrent en une pluie douloureuse sur le dos de Panzer, qui lâcha un long couinement de douleur, se tassant sous le choc, écrasant sa dresseuse sous son poids conséquent. La Pyroli eut juste le temps de lâcher, à son tour, un petit cri de douleur, qui mourut en un souffle étouffé. Panzer, qui l’avait entendu, rouvrit les yeux, et un grondement de colère roula dans sa gorge, si fort qu’il couvrit le bruit des rochers s’écrasant sur sa carapace d’acier.

Il était faible. Faible ! A nouveau, il était incapable de protéger sa dresseuse. Peut-être était-ce pour ça qu’elle ne faisait jamais appel à lui, sinon pour grimper sur son dos ou empêcher quelqu’un de rentrer dans une pièce. Il ne voulait pas occuper la première place, se complaisait dans l’ombre, mais il ne voulait plus être faible. La seule fois où il s’était rebellé, il avait évolué pour empêcher un rideau de fer de sectionner la jambe de sa dresseuse. Il s’était senti fort, puissant, utile. Il pouvait encore l’être. La seule personne qui pouvait sauver Aileen, ici, c’était lui. Bandant sa volonté, il se redressa sur ses quatre pattes pour décoincer sa dresseuse, et se tint ainsi, en équilibre précaire, pour permettre à Aileen de s’écarter un peu, maintenant son épaule d’un bras. Lui avait-il fait mal ? Sentant ses pattes trembler, il les écarta pour assurer sa prise. Il devait la sortir de là. Il était fort. Il pouvait le faire. Il fit le dos rond, faisant rouler quelques pierres dessus, avant de comprendre qu’il n’y arriverait pas. Il était un quadrupède. Il avait besoin d’aide. Mais qui pourrait l’aider ? Libra ? Depuis la deuxième chute, les rochers ne bougeaient plus, sans doute parce que la Kirlia avait peur de perdre à nouveau le contrôle et de les blesser. Il était tout seul. Perdu, il tourna son regard vers Aileen, qui esquissa un vague sourire rassurant.

« Tu peux le faire, Panzer. J’ai confiance en toi. Tu le sais bien, non ? »

Le regard du Galegon s’illumina, comme s’il ne lui fallait que quelques mots d’encouragement. Et le reste de son corps se mit également à briller doucement, faisant ouvrir de grands yeux à la Pyroli qui comprenait ce qu’il se passait. Panzer évoluait. Doucement, ses contours se mirent à changer, et pour la première fois de sa vie, le Galegon se redressa sur ses pattes arrière, titubant au début, avant de se stabiliser pour se mettre à grandir à une vitesse folle tandis que son corps changeait. Terminé, le petit Galegon placide de quatre-vingt-dix centimètres. Et bonjour, le Galeking de deux mètres de haut… Se sentant devenir puissant, Panzer lâcha un long rugissement qui se répercuta dans la grotte, et détruisit un rocher d’un seul coup de poing. Car maintenant, Panzer avait des poings. Et surtout, Panzer était bipède. Pile ce qu’il lui fallait pour sortir sa dresseuse de là… Se penchant, il la récupéra avec douceur, pour la soulever en faisant bien attention, histoire de ne pas l’écrabouiller comme un moustique avec sa nouvelle force démesurée. Puis il la déposa à côté de Nolan, avant de la fixer avec inquiétude. Avait-il bien fait ? Était-elle fière de lui ? Était-il utile, maintenant ? Doucement, la brune tendit la main pour caresser la longue pointe sur la tête du Galeking.

« Tu as toujours été utile, espèce de grand dadais. Et évidemment que je suis fière de toi. Tu m’as quand même évité la mort, hein ! »

Un petit rire roula dans la gorge du Galeking, qui tendit doucement sa griffe vers sa Poké Ball pour appuyer dessus, et être aspiré par cette dernière. Blessée, ankylosée, la Pyroli se laissa tomber sur le dos, fermant brièvement les yeux pour se remettre les idées en place. Elle avait mal à l’épaule et à la jambe. Il fallait qu’elle se repose quelques instants avant de repartir, et tant pis si Heartnett leur tombait dessus. Elle ne se sentait plus trop en état de courir un marathon, là.

« Laisse-moi cinq minutes, et on peut repartir. » Sa voix se fit alors amusée. « Tu pourras en profiter pour m’expliquer pourquoi Libra a essayé de me tuer, accessoirement. »

Une journée classique à Pokémon Community, en somme.

HRP : Évolution de Panzer, de Galegon en Galeking.

_________________
aileen sôma
I messed up tonight, I lost another fight, I still mess up but I'll just start again, I keep falling down, I keep on hitting the ground, I always get up now to see what's next. Birds don't just fly, they fall down and get up, Nobody learns without getting it wrong.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1326-aileen-soma-des-voeux-de-lumiere-dans-l-ombre-de-la-nuit http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1328-aileen-soma-pyroli
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Johto
Âge : 17
Niveau : 26
Jetons : 173
Points d'Expériences : 742

MessageSujet: Re: [Event Été 2016] Il faut rester groupir !   Ven 30 Sep - 17:50

Fuir, loin et vite ! Pour le moment, il n'y a qu'une pensée qui t'habite, Nolan. Hors de question que Heartnett vous rattrape : Après ce que vous venez d'infliger à ses costumes, l’exubérant référent Voltali s'est mué en une tornade vengeresse et il ne te faut pas beaucoup d'imagination pour envisager l'étendue de sa colère. Pour le moment, il vous faut donc COURIR !
Heureusement pour vous, il semblerait que Aileen soit encore capable de réfléchir convenablement.

(Continue de rêver mais t'arrêtes pas de courir, alors. Si jamais Heartnett nous met la main dessus, je n'ose même pas imaginer ce qui nous attend.)

Gauche ou droite ? Pile ou face, Nolan, choisis bien mais choisis vite ! Quelque soit votre décision, vous ne pourrez pas revenir en arrière vu comme vos poursuivants vous talonnent. Réitérant sa stratégie, Aileen vous plaque de nouveau dans un recoin avant que sa Zorua ne drape le voile de l'illusion au-dessus de vos têtes. Une méthode dont tu reconnais la valeur, mais qui semble ne pas plaire à Libra.

(Il ne pourrait pas se grouiller ?)

(Ça ne va pas ?)

(J'aime pas...cette sensation. Quand je suis dans ce genre de trucs, c'est comme si je perdais tous mes pouvoirs Psys.)

Pas le temps de lui rappeler qu'en tant que type Ténèbres, Zorua n'est pas vraiment conçu pour cohabiter avec des types Psys. Pour le moment, L'intervention de la Pyroli vous a permis de duper ton référent, puisque ce dernier poursuit sa route sans cesser de pester. Le plan le plus simple serait de le suivre jusqu'à l'entrée de la grotte, avant de lui fausser compagnie, cela dit. Un plan clair, sans trop risques et...

'' Eh Nolan, ça te dit, d’emprunter le sentier de la mort ?''

Et que Aileen ne semble pas prête à suivre. Non sans blague, elle veut vraiment vous entrainer dans ce boyau obscur et étroit ? Si la jeune fille est assez fine pour s'y glisser, ta grande carrure te condamne à quelques contorsions, avant que tu ne réussisses à la rejoindre. Pour sa part, Libra se contente d'une petite téléportation. Dans le même temps, Shaka s'est arrêté juste derrière vous, l'oreille collée au sol : Apparemment, cet endroit n'inspire pas confiance à l'Evoli, puisque ce dernier reste quelques mètres loin derrière vous, stoppant sa progression de temps à autre comme s'il écoutait un bruit dans le lointain.
Votre avancée ne rencontre néanmoins pas le moindre obstacle et c'est avec soulagement que tu découvres la prochaine salle : Encore fraiche dans ta mémoire, la marque laissée par AIleen et la disposition des lieux te confirme que vous ne devriez plus être bien loin de votre destination. Pas d'autres pièges de Jackie en vue et pour couronner le tout, vous savez déja à quoi vous attendre dans les couloirs suivants.
Le temps de te retourner pour faire signe à Shaka...une seconde avant que la voix si rare de l'Evoli ne vienne s'introduire dans votre lien mental avec la force d'un mégaphone !

(ATTENTION !)

Trop tard. Malgré toutes ses précautions, Shaka n'a pas réussi à vous prévenir à temps, que le tunnel rendait un bruit différent de ceux qui l'ont précédés. Un mélange de grincements d'engrenages et de courroies qui se mettent en mouvement, à l'instant où Aileen pose le pied sur le déclencheur. Malgré l'obscurité ambiante, tu parviens tout de même à voir la jeune fille disparaitre dans un trou béant, avant de te précipiter accompagné de tes deux compagnons pour lui venir en aide. Hélas pour vous, une pluie de lourds rochers et de poussière épaisse s'abat dans l'ouverture, avide d'engloutir sa nouvelle prisonnière.

(Aileen, tu m'entends ?)

(T'épuise pas, Nolan, avec tous ces rochers , je n'arrive même plus à la voir ! Elle est au fond, ça c'est sûr, mais sans contact visuel, je ne pourrais pas t'aider à lui parler !)

(Bon....*inspire* On se calme et on réfléchit. Libra, tu te sens d'ôter tos ces rochers ?)

(Ça va faire beaucoup, je ne suis pas sûre d'y arriver seule.)

Dans ce cas, pas de temps à perdre. Le temps de détacher deux Pokéballs supplémentaires pour laisser sortir Art et Milo et voila le tunnel particulièrement encombré. D'un commun accord, les trois types Psys commencent alors à mêler leurs facultés psychiques, pour former une sorte de filet mental. Un  à un, les premiers rochers commencent à se mettre à trembler, avant de s'élever doucement dans les airs. Dans le même temps, relié mentalement au trio, tu guides leurs mouvements comme un chef d'orchestre : Milo soulève le rocher, Mu le guide jusqu'à Libra, qui est chargée de le déposer d'un coté ou de l'autre de la fosse.
Le travail avance donc et finalement, tu parviens même à distinguer une étrange couleur gris-argenté, sur laquelle danse la lueur de la bougie qui éclaire les lieux. Il semblerait que quelque chose s'est porté au secours de la Pyroli, un Pokemon Massif. Si son corps peut faire bouclier, le temps que vous déblayiez l'effondrement, peut-être qu'Aileen s'en sortira sans blessure grave.

''...Lia !'' (No..Nolan ! Ça..Ça recommence !)

Stupéfait, tu vois soudainement les deux cornes de la Kirlia qui s'illuminent jusqu'à former deux petits soleils miniatures, éclipsant totalement la bougie. Dans le même temps, le rocher que Milo venait de soulever se met à trembler brusquement...avant de retomber droit dans la fosse avec une vitesse démultiplié ! Aussi hagards que toi, l'Aéromite et le Tarsal tentent de compenser la folie psychique qui semble s'emparer de chaque rocher, tandis que ces derniers se retrouvent projetés au hasard dans le tunnel avec la force de boulets de canons, avant de retomber pour la plupart dans le trou dont ils sont issus !À ce rythme là, Aileen va finir complétement aplati, il faut faire quelque chose !
La voix de ta starter est complétement terrorisée lorsque tu renoues le contact, un ton que tu as déjà entendu, il n'y a pas si longtemps...Lors de l'anniversaire d'Alban.

(Libra ! Arrête tout !)

(Je peux pas ! Même si j'essaye, ça devient encore plus fort !)

(...Art !)

(Ou..OUi ?)

(Utilise Possessif sur Libra...Tout de suite !)

Aussi paniqué que la Kirlia, le petit Tarsal prend plusieurs secondes avant de comprendre ou tu veux en venir. Les deux bras en croix au-dessus de la tête, il lâche un cri mental, une seconde avant qu'une lueur rougeoyante ne commence à entourer ta starter. Comme si cette dernière dévorait petit à petit la lueur blanche qui illumine ses cornes, le corps agioté de soubresauts de Libra commence doucement à se détendre et finalement, seul la flamboyance écarlate qui l'entoure vient concurrencer la bougie que tu tiens toujours en main.
Laissant à Milo le soin d'extraire de nouveau les rochers, tu rejoins donc rapidement ta starter, qui semble au bord des larmes.

(J'ai...je voulais pas...)

(Je sais, Libra, je sais. Eh, regarde-moi...On a évité le pire et c'est fini maintenant.)

(Maintenant, oui ! Mais demain ?! Ou même dans une heure ?! J'en ai assez de ça ! Chaque fois que je pousse un tout petit mes pouvoirs, ça finit par mettre quelqu'un en danger ! Je..Je voudrais qu'ils disparaissent ! Je peux plus supporter cette pression !)

(Tu sais...Je connais quelqu'un qui disait ça aussi. Un grand gaillard qui pouvait entendre absolument tout ce qui se disait dans une foule, avec une acuité parfaite. C'en était arrivé à un point où même avec un petit groupe, le bruit le rendait dingue. Et puis un jour, au lieu de combattre ce bruit, il a essayé de l'ignorer tout simplement.)

(Et ça a marché ?)

(Tu parles, j'ai eu la migraine pendant une semaine. Mais après ça, j'ai continué à m'entrainer et au final...Ce n'est toujours pas parfait, mais au moins je peux sortir de chez moi.
Aileen est toujours au fond de ce trou et on doit la sortir de là. Donc, sans faire de zèle, est-ce que tu penses pouvoir donner un coup de main à Milo pour soulever les rochers ?)


(Et si ça...)

(Ça ira très bien.)

Le ton est catégorique, tout comme l'ai ta confiance en Libra. Une mesure peut être fausse une fois, mais l'erreur corrigée, rien ne permet de dire qu'elle le sera de nouveau. Lentement, la Kirlia rejoint donc le type Insecte dans son ouvrage et bientôt, c'est une multitude de rochers qui flottent juste au-dessus de la fosse. Néanmoins, du fait de la limitation consciente de Libra, il en reste encore un grand nombre dans la fosse et il t'est impossible de les faire ôter sans aide extérieure. Un instant, tu penses même à courir à l,extérieur pour chercher de l'aide...mais la lumière vive qui émane de la fosse te coupe dans ton élan.
Comme des notes cristallines sur un verre lisse, des éclats de roches glissent le long de la carapace d'acier qui grandit juste à coté d'Aileen. Et lorsque l'évolution s'achève, le colosse métallique se dresse de toute sa hauteur, avant de déposer Aileen juste à coté de toi. Et si ton premier réflexe est de t'agenouiller pour vérifier que la jeune fille va bien...Tes yeux ne quittent pas l'imposant Pokemon. Sa haute taille, ses cornes, sa carapace, une véritable forteresse pourvue de jambes, un chevalier en armure invincible. Inutile de dire que ce soir, les notes vont danser sur la partition, car pour la première fois, tu as pu contempler un type Acier d'assez près pour en saisir le rythme.
Aidant la Pyroli à s'installer, tu ne peux t'empêcher de jeter un coup d'oeil à Libra, lorsqu'elle reprend la parole.

''Tu pourras en profiter pour m’expliquer pourquoi Libra a essayé de me tuer, accessoirement. ''

(Et bien, en fait...)

(Laisse Nolan. C'est ma faute, c'est à moi de m'expliquer)

D'une téléportation, la Kirlia fait son apparition juste devant AIleen, avant de la regarder, les yeux grands ouverts. Pourtant, après quelques secondes de silence, ses impulsions mentales se font beaucoup plus troublées et c'est une petite voix qu'elle parvient à répondre à son interlocutrice.

(Je ne voulais pas te blesser, Aileen. Depuis un moment....Je ne contrôle plus mes pouvoirs. J'ai l'air de me chercher des excuses, je sais mais je te jure que c'est vrai ! Dès que j'essaye de pousser un tout petit, c'est comme s'ils s’amplifiaient brusquement. Tu peux remercier Art et Milo, sans eux, ton Pokemon aurait eu beaucoup plus mal.
Alors, je...je...je sais pas si tu pourras me pardonner, mais je ferais n'importe quoi pour que ça arrive !)


N'importe quoi, vraiment ? Même obéir à la proposition d'Aileen, qui demande, sourire aux lèvres, un rendez-vous avec ton Dresseur ? Il n'en faut pas plus pour stupéfier la Kirlia. Et encore, son trouble n'est rien par rapport au tien, tandis que tu dardes des yeux subitement beaucoup plus éveillés sur la Pyroli. Elle plaisante, pas vrai ? Non parce que si elle est sérieuse, Libra ne va plus te lâcher Nolan ! Même si elle doit te ligoter et t'entourer d'un joli ruban, tu iras à ce rendez-vous !
Tout en cherchant du regard un soutien de la part d'Aileen, tu ne peux t'empêcher de t'écarter légèrement de la Kirlia, qui, remise de sa surprise, vient de se jeter au cou d'Aileen en lachant quelques larmes. Toujours reniflant, elle se tourne finalement dans ta direction, avant que ses yeux écarlates ne te fixent d'un air particulièrement édifiant : Tu n'auras ABSOLUMENT aucun mot à dire.

(On...On devrait se remettre en route.)

Effectivement, jolie manière de détourner la conversation, mais vu comme Aileen sourit en te suivant, je dirais que ce n,est pas des plus efficaces. Au moins, une fois à l'extérieur, tu devrais pouvoir t'expliquer plus clairement avec Libra (Tu peux toujours rêver). Et puis, après un tel piège, vous ne devriez plus avoir d'ennuis, N,est-ce pas ?

''Ooooooh, mes amis sont revenus pour jouer !''

...Pourquoi la mélodie de cette grotte compte-t-elle autant de fausses notes et d,instruments importuns ? Même si vous vous êtes débarassés d'Heartnett, il semblerait qu'Hortense vous ai remis le grappin dessus. Émergeant d'une galerie adjacente, la zombie et son acolyte mort-vivant vous contemplent tous deux d'un air gourmand. Pourtant, ce qui attire ton attention, c'est bien la tache lumineuse qui brille au fond du couloir...La sortie ! Et entre vous et votre salut...La terreur et la désolation.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3857-0281-nolan-deannag-ce-n-est-pas-que-je-ne-veux-pas-te-repondre-c-est-juste-que-voltali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3939-nolan-deannag-voltali#41801
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Event Été 2016] Il faut rester groupir !   

Revenir en haut Aller en bas
[Event Été 2016] Il faut rester groupir !
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: archives :: Les Archives :: Année 3 :: Ile Touga :: Village de l'Oasis-