Partagez | .
[Cours été 2016] Indécis
 Topdresseur Ranger
avatar
Topdresseur Ranger
Région d'origine : Unys
Âge : 14 ans
Niveau : 12
Jetons : 7010
Points d'Expériences : 209

MessageSujet: [Cours été 2016] Indécis   Dim 4 Sep - 18:47


Indécis
Cours été 2016
Les jours se suivent et se ressemblent tous sur cette terre de sable et de chaleur, seul quelques petits éléments changent quelques fois mais la plupart du temps mes journées sont toutes les mêmes : se lever, se laver, manger et étudier, étudier, étudier, manger encore une fois, faire une petite sortie pour Sparky et Harmonie en prenant l’œuf, faire des recherches sur l’œuf, étudier, étudier, étudier puis aller se coucher. Sauf aujourd'hui, aujourd'hui je marche le long des quais de la plus grande ville du monde, je respire un air dénué de toute odeur de fleur et de sucre, les passants ne se sentent pas obligés de m'accorder un regard et de m'aborder pour me dire bonjour, en résumé je me sens dans mon élément. Et tout ça grâce à un Dresseur de l'arène d'Illumis qui n'est pas là pendant une semaine, j'ai reçu un courrier de l'académie il y a quelques jours me disant que j'avais été choisis pour le remplacer durant cette semaine, les raisons n'étaient pas précisées mais j'imagine que c'est parce que ma starter est un type électrique et que je suis Topdresseur... Enfin, tout ça n'est pas important, ce qui compte c'est que mes pokémons semblent ravis d'être ici, que Lily s'arrête à toutes les vitrines avec des yeux pétillants et que même Gabriel semble s'être un peu déridé. Nous avançons sans y penser mais voilà qu'elle se dresse devant nous, la tour Prismatique. Sparky est émerveillée mais tente de ne pas le faire voir tandis qu'Harmonie ne se gêne pas pour foncer à l'intérieur comme un boulet de canon, moi j'ai beau l'avoir déjà vu de nombreuses fois j'avoue être toujours en admiration devant ce bâtiment. Je rentre à la suite de la petite Vivaldaim et me présente dans le hall, heureusement Harmonie s'est juste contentée de regarder les lumières et les personnes alentours avec curiosité mais n'a rien touché, je l'appelle et me dirige vers un homme se tenant devant les portes de l'arène.

« Enchanté Monsieur, mon nom est Peter Wellington, mon académie m'a demandé de venir dans cette arène car l'un des dresseurs est vaquant. Sauriez-vous à qui je dois m'adresser pour prendre mon poste ? »


« Oh mais bien sûr ! C'est facile c'est à moi que vous devez vous adresser ! Oui c'est vrai, Peter Wellington, tu peux me tutoyer hein je ne suis pas très à l'aise avec le vouvoiement ! Bon alors il faut que tu prennes cet ascenseur et Clem, la sœur du champion d'arène, t'expliquera tout ! Bonne chance ! »

Je remercie l'homme et me dirige vers l'ascenseur en notant mes premières impressions, après tout je dois rendre un devoir à la fin de la semaine alors autant m'y prendre tôt, l'arène est entièrement tournée vers le type électrique, les lumières jaune, le signe de foudre sur la tour et sur l'ascenseur... Mon regard se porte sur ma Zébibron, les pokémons électriques sont particulièrement sensibles aux pokémons de type sol donc nous allons sûrement en voir énormément, heureusement pour moi j'ai ma Vivaldaim et le type plante étant efficace contre le type sol c'est un gros avantage, en théorie. Car à part quelques entraînements je n'ai en fait jamais combattu avec mes deux petites, je connais toutes leurs attaques, leurs faiblesses et leurs points forts mais je n'ai jamais combattu avec elles, rien que de la théorie et pas de pratique, et cela me gêne un peu... Mais l'ascenseur s'ouvre et je n'ai plus le temps de m'inquiéter à ce sujet, une petite fille que je reconnais comme étant Clem s'approche de moi un sourire aux lèvres, ma première impression est qu'elle est tout sauf timide et a l'air d'être comme un poisson dans l'eau.

« Bonjour ! C'est toi le remplaçant de Sylvainn ? Viens avec moi je vais t'expliquer comment marche l'arène, alors à gauche là c'est ma place je pose des question à trois propositions aux dresseurs et eux ils doivent me donner une réponse en choisissant l'un des trois ascenseur, et doc un dresseur de notre arène ! »

Je suis la petite file sans la couper bien que je sache déjà tout ce qu'elle me dit, c'est intéressant d'écouter les explications de quelqu'un qui vit tout les jours dans une arène, elle se retourne soudain vers moi pour voir si je suis et je hoche la tête pour qu'elle continue.

« Très bien ! Alors toi tu n'es pas à cet étage tu es juste à l'étage d'au-dessus avec les Dresseurs Prometteurs mais peut-être qu'on te mettra avec les Topdresseurs dans la semaine vu que celui qui est partit était un TopDresseur ! Mon frère voulait te mettre directement à ton post mais j'ai une meilleure idée, pour prouver que tu es bien à la hauteur je veux que tu répondes au quizz que je pose aux dresseurs ! Bien sûr tu ne feras pas les combats pour pouvoir répondre mais tu te contenteras de me répondre directement, ça marche ? »

Elle a l'air de bien s'amuser et saute de joie quand je lui répond oui, je n'ai aucun doute quand à mes bonnes réponses et pourtant m'avancer jusqu'à cette dalle blanche et devoir faire face à mes futurs partenaires me met une boule au ventre sans que personne ne le voit. Sur l'écran derrière Clem l'ombre d'un pokémon apparaît, Pikachu, vraiment facile, Clem sourit. Puis une autre passe, plus difficile et j'hésite entre Nirondelle et Passerouge mais j'opte finalement pour Passerouge, nouvelle bonne réponse, je commence peu à peu à me prendre au jeu... Troisième question vraiment facile vu la popularité du trio, Flotajou comme je le pensais. Je bute par contre sur la dernière question, la dernière ombre est un Papilord ça j'en suis sûr car mon père en a un mais entre la première et la deuxième lequel est Prismillon ?

« La deuxième ? »

« Et pourquoi est- ce que ça serait celle-là ? »

Elle t'a bien eu, ça se voit que tu as dit ça au hasard, et puis soudain un détail t'apparaît, les ailes... mais évidemment !

« Parce que les ailes de Papillusion sont plus rondes que celles de Prismillon, je valide donc ma réponse, c'est la deuxième ombre. »

« Bien joué ! On dirait que tu es digne d'être compté parmi les dresseurs de cette arène ! Viens je vais te présenter tout le monde ! Ah et au fait tu pourras soigner tes pokémons en mettant leur pokéball dans ce tube, c'est une invention de mon frère il est fort hein ? Bon alors je te présente Cheyenne et Mikiko qui seront au même étage que toi, Lala est normalement avec elles mais elle remplace Sylvain qui est partit pour cette semaine, les autres membres de son étage sont Richard et Philippe et au dernier étage tu as Abby, Esrelle et Renée, c'est à elles que tu dois t'addresser si il y a le moindre problème. Le trio du premier étage tu peux les appeler R, A, S pour rire, de toute façon tu ne les verras pas trop ! Vous tous je vous présente Peter Wellington, il sera là pendant une semaine pour nous aider à pallier l'absence de Sylvain ! Bon allez je vous laisse moi, on me dit qu'un dresseur vient d'apparaître dans le hall ! »

Et elle repart par l'ascenseur sans dire un mot de plus, les deux jeunes filles qui sont au même étage que moi me font signes de les suivre et je me mets en place mai je suis quand même un peu déçu, je ne rencontrerais donc pas le champion d'arène ? Ce fameux Lem qui d'après les rumeurs serait un scientifique fou ? Je rentre Sparky et Harmonie dans leurs pokéballs et j'attends que mon tour passe, il y a déjà une question avant d'arriver ici et je fixe l'ascenseur pour voir si il se met à monter quand Cheyenne me montre l'écran où sont passées les ombres, c'est très ingénieux comme système, en plus de servir à poser les questions l'écran fait aussi office de caméra et l'on peut voir ce qu'il se passe à l'étage en dessous. Le premier dresseur est un petit garçon, il répond juste au quizz et n'a pas beaucoup de mal à se défaire du Dédenne de Sofiane avec son Sabelette, cependant... je tapote la Pokéball de ma Vivaldaim soucieux.

« Dites moi est-ce que je peux utiliser ma Vivaldaim ? Clem ne m'a rien dit à ce sujet. »


« Oui oui bien sûr ! Clem ne te l'a pas dit ? Vu que tu n'es pas étudiant dans cette ville tu peux utiliser un pokémon qui ne soit pas de type électrique ! »

Je remercie la jeune fille est sers un peu plus la pokéball de ma Vivaldaim, Gabriel hoche la tête un sourire satisfait sur le visage, Clem arrive par une sorte de petit ascenseur juste avant que la porte de l'ascenseur ne s'ouvre et que le dresseur n'en sorte. Il a l'air sûr de lui et n'a apparemment pas une seule fois pensé qu'il pouvait perdre vu l'air méprisant qu'il nous lance, mais il connaît la réponse à la deuxième question du quizz et s'approche de moi un sourire narquois sur le visage, c'est sûr qu'il a au moins un minimum de connaissances mais ce n'est pas une raison pour prendre les personnes de haut comme il le fait, je me contente de le fixer l'air parfaitement impassible et attends qu'il fasse sortir son pokémon.

« Tu vas voir ce que tu vas voir ! Vas-y Sabi montres ce que tu as dans le ventre ! »

Le petit Sabelette a l'air aussi décidé que son dresseur mais ne méprise pas, évidemment vu que c'est lui qui se bat et qui sait ce que ça fait d'avoir mal, pas son dresseur. Je lance la pokéball D'Harmonie en l'air et ma petite Vivaldaim en sort l'air ravie, je lui ai expliqué ce qu'il allait se passer et elle a eu l'air d'adorer le fait que je veuille combattre, son regard se fait plus perçant à la vue du Sabelette et étrangement elle se calme et se concentre.

« Sabi Ampleur ! »
« Tiens bon puis Vampigraine ! »

C'est ça, le problème avec ce garçon c'est qu'il a dut entendre dire que si tu prenais un pokémon sol dans cette arène tu étais sûr de gagner et donc il ne réfléchit même pas et ne fait qu'utiliser cette attaque. Le sol tremble sous nos pieds, Ampleur 7 je dirais, Harmonie tente de rester debout et y arrive tant bien que mal sans prendre beaucoup de dégâts, voyant la surprise du dresseur et de son pokémon Harmonie profite de cette occasion pour lancer son attaque Vampigraine en plein sur le Sabelette trop surpris pour bouger.

« Mais comment ? Bon c'est pas grave ! Sabi encore ! »
« Rugissement. »

Quel idiot il pense juste que ce n'est pas de chance et continue avec la même attaque, qui baisse d'ampleur d'ailleurs... Et si en plus de ça ma Vivaldaim utilise Rugissement elle finira par ne presque plus avoir de dégâts tandis que son attaque Vampigraine lui redonnera des PV tout en en enlevant au Sabelette, si le dresseur ne se ressaisit pas très vite je suis sûr de gagner. En plus de ça il pourrait très facilement se débarrasser de Vampigraine avec Tour Rapide... Peut-être qu'il ne connaît pas toute les attaques de son pokémon ?

« Sabi utilises... Dard Venin ! »
« Harmonie Jet de Sable. »

Pas assez rapide ma Vivaldaim n'a pas le temps d'utiliser Jet de Sable avant que le Dard Venin ne l'atteigne, une attaque qui la met à rude épreuve et qui en plus l'empoisonne, voilà qu'il se réveille ce dresseur... Je ne me sens pas à ma place, il a l'air d'avoir tellement envie de gagner et cette flamme dans ses yeux à chaque fois que son pokémon lance une attaque est tellement brûlante de détermination. Mais moi je ne ressens rien, juste un pincement au cœur quand ma Vivaldaim se fait toucher, juste l'envie de la soigner et de lui faire quitter le combat, je n'ai pas la rage de vaincre... Et pourtant je continue, j'ai une mission et je ne compte pas la laisser tomber, le visage du dresseur s'est illuminé quand il a vu que son attaque marchait et vu ce que j'ai remarqué avant il va sûrement refaire la même attaque. Si Harmonie maîtrisait l'attaque Aromathérapie ça serait beaucoup plus facile mais elle est encore trop jeune, bien sûr je pourrais faire venir Sparky mais si il réutilise Dard-Venin mes deux pokémons seront empoisonnés... la meilleure solution c'est d'abord de faire en sorte qu'Harmonie n'est pas à reprendre ce genre de dégâts, même si elle souffre à cause du poison notre adversaire à un tour de retard avec l'attaque Vampigraine de tout à l'heure et ma Vivaldaim peut peut-être tenir le coup, peut-être.

« Sabi on refait la même ! »
« Harmonie Jet de Sable puis Camouflage. »

Ma Vivaldaim frappe contre le sol et une gerbe de sable va tout droit dans la tête du Sabelette, certes c'est un pokémon du désert et il devrait être habitué au sable mais vu comme il se comporte il n'a pas du combattre souvent, il est sûrement sortit d'un œuf dans la ville d'Illumis... Bien heureusement pour nous Harmonie esquive le Dard-Venin du Sabelette qui a été déconcentré par le sable et elle utilise Camouflage, une capacité qui lui permettra de ne plus autant craindre le poison en la faisant full Normal. Mais j'ai beau avoir une petite longueur d'avance grâce à ma Vampigraine qui stabilise à peu près les PV d'Harmonie la lutte n'en aest pas moins dure et la situation peut changer à tout moment, il faut que je mette fin à ce combat avant qu'il se souvienne de Tour Rapide.

« Sabi utilises... euuuh... utilises encore une fois Dard-Venin ! »

« Harmonie, Double-Pied. »

Le coup final, le Sabelette obéissant aux ordres de son dresseur inconscient se dirige tout droit vers le piège qui lui est tendu, Harmonie esquive de peu le dard qui se dirige vers elle en se décalant sur le côté et rue sur le Sabelette qui se prend l'attaque de plein fouet et s'effondre sur le sol. Alors qu'il peine à se relever son dresseur semble soudain se réveiller et comprendre ce qu'il va se passer.

« Sabi vite relèves-toi ! Esquives ! »

Trop tard. La Vivaldaim est déjà en plein saut pour son deuxième coup de sabot et le Sabelette n'a que le temps de sentir le coup, il s'effondre au sol, K.O. Le dresseur rentre son Sabelette dans sa pokéball et j'incline la tête, j'hésite quelques instants parce alors qu'il me regarde fixement puis prends la parole.

« Merci pour ce combat... Utiliser Tour Rapide pour se débarrasser de Vampigraine vous aurait beaucoup aidé. »

Il semble réfléchir puis baisse la tête et repart sans dire un mot, je n'aime pas particulièrement voir les autres perdre et encore moins quand c'est moi qui gagne et j'ai un petit poids sur le cœur, mais Clem me tire de mes états-d'âmes en venant me féliciter pour ma victoire et en me disant que demain je serais dans l'étage d'au-dessus. Un autre dresseur rentre soudain et Clem doit changer d'étage, je mets la pokéball de ma Vivaldaim dans l'emplacement que m'a montré Clem et la regarde se faire aspirer pour revenir quelques minutes après, juste avant que le nouveau dresseur ne rentre. Celui-là est plus vieux et à l'air plus sage aussi, un Griknot et un autre pokémon qu'il n'a pas eu besoin de sortir au premier combat l'accompagnent, sitôt la question posée il se dirige vers moi et semble peser le pour et le contre avant de lancer son Griknot sur le terrain. Pour ce combat je choisis Sparky préférant laisser Harmonie souffler un peu même si je sais que je suis considérablement diminué face à ce double-type, il peut gagner en deux attaques.

« J'espère que ça sera un beau combat ! Et que le meilleur gagne ! »
« Bien sûr, faisons de notre mieux. »

Bon. Réfléchissons, toutes ses attaques électriques ne marcheront pas mais j'ai l'avantage de la vitesse donc si j'utilise Mimi-Queue et Charge sans qu'il ai le temps d'utiliser une attaque je pourrais peut-être tenir assez longtemps pour qu'Harmonie ait le temps de se préparer...

[Peter si il utilise Draco-Rage...]

Je sais.

« Très bien, Sparky utilises Mimi-Queue. »

« Croc, Jet de Sable. »

Nous avons tout les deux la voix posée et calme mais je sais très bien qu'il n'a utilisé Jet de Sable que pour s'amuser et continuer le combat, moi tout ce que je veux c'est qu'il finisse au plus vite, par une victoire ou une défaite peu m'importe. Ma petite Zébibron n'est pas de cet avis et lance son attaque avec un air séducteur et fait semblant de s'offenser quand le sable vient lui bloquer la vue avec un air théâtrale de diva éconduite. Et le pire c'est que ça marche et que le Griknot semble s'en vouloir un peu... peut-être que je peux en profiter ? Ça serait encore mieux qu'elle ait Charme mais bon, on fait avec ce qu'on a...

« Sparky Vive-Attaque. »
« Croc reprends-toi et utilises Tourbi-Sable ! »

Ça y est, il commence à hausser le ton face à l'air coupable de son pokémon, il commence à perdre son calme et ça me va très bien. Sparky fonce sur lui la tête en avant et le percute violemment, sa force combinée sa vitesse font reculer le Griknot un peu sonné mais pas assez à mon goût car il lance son attaque Tourbi-Sable sitôt après. Sparky est alors prise dans un tourbillon qui la percute violemment dès qu'elle le touche, je sais que c'est finit dès que le dresseur me regarde dans les yeux l'air très calme, ses lèvres prononcent les mots que je redoutais.

« Draco-Rage »
« Sparky esquives ! »

Mais ma Zébibron est piégée dans le tourbillon de sable et n'a pas le temps d'esquiver l'attaque, je la vois essayer de résister mais elle s'effondre à terre pour ne plus bouger, je marche doucement vers elle et la rentre dans sa pokéball puis me replace devant l'ascenseur. Bien sûr je pourrais sortir Harmonie mais mon travail dans cette arène c'est de voir si les concurrents sont assez forts pour défier le champion... et celui qui se tient devant moi l'est clairement, il n'a fait qu'une erreur, celle de nous sous-estimés et il s'est vite reprit, il a l'expérience des combats et respecte son adversaire.

« Très bon combat. Voyons si vous avez aussi choisis la bonne réponse. »

Et évidemment il avait choisit la bonne réponse vu qu'il m'avait combattu, je vis son attention jusqu'au sommet sur les écrans et pu enfin voir le champion de cette arène, il ne doit pas être beaucoup plus vieux que moi, un ou deux ans tout au plus... Il semble plutôt impressionné par le dresseur, intimider serait le mot juste, mais sa sœur vient lui remonter les bretelles. Le combat est impressionnant et je vois enfin le deuxième pokémon du challenger : Un libégon aussi sur de lui-même que puissant, le dresseur et ses pokémon sont comme... habité par une envie de vaincre, je ne ressens pas ça quand je combats, je n'ai pas la même flamme qui m'anime, est-ce que c'est quelque chose qui s'acquiert ou ne suis-je juste pas fais pour les combats ? Je vois avec plaisir que le dresseur gagne le combat et reçoit le badge, il ont l'air tellement fiers ses pokémons et lui, et le champion le félicite...

[Peter tout va bien?]

Lily s'inquiète pour moi je le vois bien mais je pensais à une chose, je crois bien que je ne suis pas fait pour les combats Pokémons, je crois bien que devenir Stratège n'est pas une si bonne idée. Je ne ressens rien pendant les combats, je me sens coupable quand les dresseurs perdent et je suis content que le combat soit finit quand c'est moi qui perds... C'est bien vrai que je ne suis pas fait pour être Stratège, mais ce n'est pas pour autant que je peux abandonner l'arène, toute la journée les combats se succèdent sans que je n'y prête vraiment attention, je gagne, je perds puis je reperds puis je regagne, les débutants et ceux qui ont plus de bagages se succèdent et c'est à chaque fois la même chose, pas de flamme, pas d'envie d'en découdre.

« Tu es bien celui venu nous aider n'est-ce pas ? Peter Wellington si je me souviens bien ? »


Mon regard perdu se porte vers le visage qui m'a parlé, le champion. Je me ressaisis soudain et me tourne vers lui, il a l'air plus jeune de près et ressemble beaucoup à sa sœur, il a l'air tout aussi gentil mais pas aussi sûr de lui.

« En effet, félicitations pour le combat de tout à l'heure »

« Félicitation ? Pourtant j'ai perdu... »

« Oui, mais c'était un beau combat. »

Il rit et sa sœur aussi.

« En effet, c'était un beau combat ! »

Depuis le premier jours je suis monté à l'étage du dessus mais c'est tout le temps la même chose à part le fait qu'il y ai moins de dresseurs qui accèdent à cet étage, cela fait quatre jours que je suis là et je me suis fait la réflexion qu'il faut vraiment avoir beaucoup de patience pour ça toute l'année et ce pendant des années. Moi je n'attends pas énormément car je suis sur la porte de la bonne réponse mais j'imagine la frustration que doivent ressentir ceux qui sont sur les fausses à regarder les combats des autres sans jamais pouvoir participer... En tout cas à force de combattre j'ai finis par connaître la plupart des pokémons de types Sol, c'est fou le nombre de dresseurs qui n'utilisent que ce type, j'ai tendance à penser qu'il faut toujours avoir un pokémon qui puisse pallier aux faiblesses de son type. Un jour je me suis amusé à imaginer ce qu'il se passerait si un jour les membres de l'arène combattaient avec des pokémon eau, glace et plantes sans que personne n'ait été prévenu ! Mais voilà qu'un autre dresseur passe les portes de l'ascenseur, la dresseuse se place sur la dalle blanche mais semble craindre une mauvaise réponse, et en effet elle se dirige vers Richard et le combat, son Mammochon est très puissant et bat son Electrode. Elle fait une sorte de couinement étrange quand elle apprend que c'était la mauvaise réponse et se dirige ensuite vers moi lançant son Mammochon devant moi, pour ma part je lance Sparky sans vraiment savoir dans quoi je me lance, ce pokémon est énorme et je crains qu'elle en ai peur... La petite Zébibron a l'air plus que ravie de combattre contre cette énorme montagne et me regarde les yeux pétillants, en voilà une qui aime combattre au moins. Le Mammochon a l'air décidé à combattre mais on en peut pas dire autant de sa dresseuse qui a plus l'air de vouloir s'enfuir que de combattre, c'est étrange quand même la différence qui existe entre ces deux là.

« D'accord euuuh.... Mammochon fais comme tu veux ! »

Que... ? Comment ça fais comme tu veux ?! Elle a réussit à me surprendre et une expression de surprise passe sur mon visage, mais je me reconcentre en voyant l'air de défi dans les yeux du Mammochon qui a l'air d'exactement savoir ce qu'il doit faire.

« Sparky Jet de Sable »

Autant rester prudent tant que je ne sais pas de quoi il est capable, ma Zébirbron exécute son attaque qui vient toucher le Mammochon en plein dans le mille mais celui-ci réagit très rapidement pour un pokémon de cette envergure et lance une attaque... le problème c'est que vu que sa dresseuse ne les dits pas je ne sais pas qu'elle attaque c'est, d'autant plus que ma Zébibron n'a subit aucun dégâts, alors même si je ne l'ai jamais fais avant je sors mon Ipok et cherche la fiche du Mammochon, grande perte de temps qui permet au Mammochon de placer une attaque Lance-Boue mais qui m'aide à trouver l'attaque qu'il a utiliser : Flair. Donc utiliser encore une fois Jet de Sable ne servirait à rien et j'aurais perdu encore plus de temps si je n'avais pas cherché.

« Désolé pour l'attente Sparky, Mimi-Queue s'il-te plaît. »


Ma Zébibron me regarde une lueur joueuse dans les yeux, elle a comprit que j'avais un plan en tête et s'exécute donc sans jouer la comédie cette fois, le Mammochon n'y fait pas plus attention que ça et lance une attaque Poudreuse qui par chance ne gèle pas ma Zébibron, pas encore.

« Sparky refais Mimi-Queue »

Sa défense baisse de plus en plus mais il n'a pas l'air de s'en faire, peut-être que si sa dresseuse s'impliquait un peu il aurait une chance de s'en sortir mais elle se contente de nous regarder l'air de ne rien comprendre à ce qu'il se passe. Je ne laisse pas le temps au Mammochon de réfléchir et lance mon dernier ordre à Sparky.

« Nitrocharge. »

Il comprend enfin mais c'est trop tard, je le sens il essaie de lancer Fermeté mais bien trop tard, les flammes le mordent déjà et quand elles s'éteignent enfin il reste un moment debout comme si il ne voulait pas perdre alors même que le combat était déjà terminé. Il s'effondre sur le sol et je vois sa dresseuse se précipiter vers lui, j'observe ses gestes et soupire intérieurement, elle ne sait vraiment rien faire cette fille...

« Je vais le soigner »

Je prends sa pokéball sans rien lui demander et fais rentrer le pokémon épuisé dedans puis la met dans le tube dont je pense de plus en plus qu'il est relié au centre pokémon puis attends quelques secondes avant qu'elle ne revienne, j'ouvre la pokéball et le Mammochon en ressort en pleine forme comme si il ne s'était rien passer, et cette idiote que restait interdite devant son pokémon blessé tout à l'heure. Mais voilà qu'elle prend la parole.

« Je suis désolée je sais que je suis nulle comme dresseuse mais Mammochon m'a sauvé la vie et il voulait combattre alors je m'étais dit que l'emmener dans une arène serait une bonne idée... mais... »

[Elle est vraiment bête.]

[Mais non elle veut remercier celui qui l'a sauvé c'est gentil !]


[Ce n'est pas comme ça qu'elle risque de le remercier, lui ce qu'il veut c'est gagner, pas se faire écraser.]

« Si vous voulez vraiment le remercier faites en sorte qu'il puisse gagner, il est déjà fort en combat il ne peut juste pas penser à tout, si vous aviez participé vous auriez pu lui dire que ma Zébibron avait une attaque feu et cela l'aurait aidé. Vous n'êtes pas obligée de lui donner des ordres par contre vous pouvez lui donner des informations en vous renseignant sur l'adversaire »

Clem a l'air plutôt surprise, c'est vrai que je n'ai pas beaucoup parlé depuis que je suis ici donc elle ne doit pas comprendre pourquoi je fais un si grand discours, peut-être que j'en ai trop fait... La dresseuse en tout cas a l'air d'avoir eu une illumination et me remercie plusieurs fois avant d'enfin me laisser et de partir en courant. Clem s'approche de moi l'air joyeuse et tourne autour de moi en me regardant comme pour la première fois, ça me met mal à l'aise.

« C'était un beau discours, tu as trouvé les mots justes pour l'encourager, tu pourrais être un bon champion d'arène tu sais, c'est dommage que tu n'aimes pas les combats pokémons... »

Je n'en montre rien mais je suis surpris, je n'en ai pourtant pas parlé, est-ce que ça se voit autant que ça ? Il faudra vraiment que je pense à ce que je vais faire une fois rentrer à Touga, il faudra que j'appelle monsieur et madame pour en parler avec eux...

« J'ai juste fait ce qu'il y avait de mieux pour son pokémon. »

C'est la fin de la journée et je repars de l'arène sans attendre mal à l'aise devant cette petite fille qui croit me comprendre un peu trop, le lendemain pourtant elle agit normalement et j'en fais de même en continuant dans ma tâche. Enfin, jusqu'à maintenant aucun n'a passé la porte de notre étage alors que la pause de midi est déjà passée depuis quelques temps, l'ambiance est lourde à notre étage et est à peine troublée par les explosions qui ont lieux au dernier étage et qui m'avaient surprises au début. « C'est rien, c'est les machines de mon frère » avait dit Clem le premier jour ce qui ne m'avait pas rassuré pour autant, déclenchant même plutôt l'effet contraire, et pourtant je m'y étais fais, comme à toutes les choses étranges qui se passaient ici. Une autre chose m'avait interpellé, dans cette arène la patience était de rigueur mais l'impassibilité aussi, quand un dresseur doit répondre au quizz et qu'il vous regarde l'air suppliant, ne pas détourner le regard mais ne pas lui laisser penser que c'est la mauvaise réponse non plus. Un peu comme les soldats qui doivent rester des heures debout et sans émotions pour le bon plaisir des touristes et les traditions de leur pays, un exercice qui pourrait craquer n'importe qui n'a pas assez de patience ou est trop émotif, c'est pour ça que les petits m'étonnent autant. Ils remplissent leur rôle à la perfection et ce malgré leur âge, et pourtant Arceus sait que dès qu'ils ont une pause ce sont de vrais petits monstres qui courent dans tout les sens et font des bêtises comme ce n'est pas permis ? Oui mais voilà, dès qu'ils se placent devant leur ascenseur ils ne sont plus les mêmes, parfaitement calmes, ils ne tiennent que pour une chose : avoir la chance de combattre dans cette arène. J'ai appris une leçon de leur part, moi qui pensais venir ici pour apprendre à combattre j'ai finalement appris que je n'aimais pas les combats, mais ce qu'ils m'ont appris est beaucoup plus beau que ça, ils m'ont appris que l'humanité n'était peut-être pas si pourrie que ce que je pensais, que quand elle avait un but qui lui tenait à cœur elle pouvait se donner à fond et ce malgré tout ce que je pensais savoir.

*****

Je repose mon stylo, j'ai enfin finit mon rapport, dedans j'y ai raconté la semaine que j'avais passé et plus particulièrement les combats. Je soupire en m'étirant sur ma chaise, le départ est dans à peu près une heure et je ne sais pas quoi faire, j'hésite à aller à l'arène de peur de les déranger dans leur travail...

« Peeeteeer !!!!!!!!!!!! »

Je me redresse soudain quand ma porte s'ouvre en grand sur une touffe blonde qui me pointe du doigt.

« Tu allais partir sans dire au revoir avoues ! »

« Mais je... »

« Il n'y a pas de mais, tout le monde t'attend dehors ! »


Oh non je déteste les scènes d'adieu, il y a toujours quelqu'un qui pleure...


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5307-378-autant-que-savoir-douter-me-plait-peter-wellington-voltali#58040 http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5388-peter-wellington-voltali#58044
[Cours été 2016] Indécis
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: archives :: Les Archives :: Année 4 :: RP-