Partagez | .
[Cours été 2016] Terre brûlée
 Topdresseur Ranger
avatar
Topdresseur Ranger
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 15
Niveau : 10
Jetons : 1613
Points d'Expériences : 304

MessageSujet: [Cours été 2016] Terre brûlée   Lun 5 Sep - 20:21


Cours :  Les Pokémon d'une route spécifique semblent un peu moins nombreux chaque jour et des espèces inhabituelles ont même été repérées sur place. Enquêtez pour découvrir l'origine de ce phénomène.


Introduction
Le 20 août 2016, je me suis rendu avec mon équipe près de la ville de Papeloa sur le continent d’Unys. La route située à l’est de cette cité aquatique, la route 22, semblait être victime d’un étrange phénomène. En effet, de nombreux pokémons pourtant fréquents dans cette zone ne s’y trouveraient plus et certaines espèces inédites dans cette région auraient été croisées. Témoin de cette étrangeté, le champion d’arène de Papeloa, Amana, spécialiste de type eau, a demandé à ce que le phénomène soit étudié, aussi bien pour en trouver la cause que pour essayer de le résoudre si cela était possible. En ma qualité de futur Ranger, j’ai accepté cette quête et me suis donc rendu sur place.

Par ailleurs, lors d’un de mes cours à l’académie, le professeur Roseverte nous avait présenté les méthodes utilisées par les chercheurs lors de leurs études. Le sujet m’ayant intéressé, j’ai décidé de réaliser cette étude en utilisant les méthodes scientifiques vues lors de ce cours. J’étais curieux de voir si elles pouvaient être appliquées à une expédition Ranger et si, mieux encore, elles pouvaient apporté de meilleurs résultats.


Documentation
N’ayant pas de temps à perdre, j’ai profité du trajet en avion pour me renseigner sur la route que j’allais explorer de fond en comble. J’ai ainsi établi une carte des lieux détaillée en me basant sur les photos que j’avais pu voir sur internet, postées par des photographes de la région ou des touristes de passage. J’ai également lu quelques articles de chercheurs sur l’environnement et le climat de la zone. La route où j’allais me rendre était donc vallonée, dénivellation probablement due à la Grotte Cyclopéenne par laquelle on accédait par le côté est de la route. A l’ouest, la route possédait une petite plage bordée par la mer. Le reste de la zone était entourée par une dense forêt. Il était important de noter que la route, outre son caractère un peu escarpé, possédait un bassin d’eau.

La carte finie, j’ai décidé de me pencher sur les réseaux sociaux, point d’entrée de choix pour savoir tout ce qu’il se passe quelque part. Je suis donc allé sur twitter où j’ai choisi de filtrer les tweets sur la zone de Papeloa. La plupart des messages faisaient office de plaintes de dresseurs qui ne trouvaient plus les pokémons qu’ils étaient venus chercher, notamment des pokémons aquatiques, d’autres au contraire étaient ravis d’y rencontrer des limagmas. (voir ci dessous)



Toutes ses informations me furent fort utiles pour l’avancé de mon cours et la suite des évènements.


Enquête
La première chose que j’ai réalisé, c’est une comparaison entre les données théoriques, celles que j’avais récoltées sur la trajet et la réalité. J’ai donc établi une liste des pokémons normalement présents dans la zone avec les commentaires que j’avais vu sur twitter et j’ai moi même arpenté l’endroit pour y faire mes propres observations. J’ai récapitulé mes recherches dans le tableau suivant :



Comme vous pouvez le remarquer, les pokémons aquatiques de la zone (akwakwak, marill et Azumarill) n’ont pas complètement disparu de la route 22. En réalité, ils se sont regroupés dans le bassin et sur le bord de mer. Les Bekipans quant à eux, volaient toujours dans le ciel. Autre point à noter, au cours de mes recherches j’ai en effet croisé un Limagma, qui n’aurait clairement pas du se trouver là. Par contre, je n’ai vu aucune trace de Sulfura comme certains tweets le laisser entendre. Je suppose que ce n’était qu’une folle rumeur lancée sur le net sans grands fondements.

Une fois mes observations faites, j’ai enquêté auprès des deux rangers déjà sur place. Le premier s’occupait de la zone en permanence et a pu m’apprendre que le phénomène avait commencé il y a à peu près deux semaines. Le deuxième qui était venu quelques jours plus tôt en renfort m’avait avoué qu’il n’avait pas encore trouvé de raisons à ce changement de comportement… J’ai interrogé ensuite quelques dresseurs qui ne firent que confirmer mes précédentes observations. Les pokémons eau n’étaient plus dans les hautes herbes mais seulement dans l’eau, des limagmas pouvaient être trouvés… Un dresseur s’est aussi plaint de la qualité de l’herbe, trop sèche pour que son Ecremeuh puisse la brouter correctement.
Je me suis ensuite rendue à Papolea pour me renseigner auprès du maître d’arène qui m’a appris je cite :

“Oh non il ne s’est rien passé de particulier ces deux dernières semaines, des dresseurs sont passés pour me défier, certains ont remporté le badge d’autres non… Oh il y en a même eu un qui aurait mieux fait de s’inscrire à la PC ! Il est venu me défier avec un Camerupt l’inconscient ! Double faiblesse contre mes pokémons ! Haha”

Le mystère restait donc entier.

Je suis alors retourné sur les lieux pour étudier la végétation, le climat, tout ce qui aurait pu faire changer les habitudes des pokémons environnants. J’ai très vite remarqué, comme le dresseur de l’écremeuh me l’avait fait remarquer que l’herbe était particulièrement jaunie… Certaines plantes poussant dans des climats pourtant plus arides avaient également fait leur apparition… Les rangers m’ont confirmé que ce n’était pas normal pour la région, même en été. Ma première hypothèse fut que les pokémons aquatiques fuyaient la zone dont la température avait augmenté. Pourtant ils ne se rendaient pas loin, le bassin leur suffisait… J’ai alors mesuré la température de l’eau du bassin… Elle n’avait rien d’anormal, ce qui était étrange puisque si la zone entière se réchauffait, l’eau aurait du en être également impactée… Autre fait notable, les Békipans volaient toujours au dessus de ma tête. L’air n’était donc pas affecté non plus. Si l’air et l’eau n’étaient pas touchés, le problème ne pouvait venir que d’un seul endroit : le sol.

Je me suis alors renseigné sur la grotte Cyclopéenne qui se trouvait juste à côté pour savoir si elle avait une activité volcanique qui aurait pu se réveiller et représenter un potentiel danger pour la zone. Cependant à peine entré à l’intérieur, le froid m'a saisi et on m’a appris bien vite que c’était une grotte de glace et non de lave… La chaleur ne pouvait pas venir de cet endroit.

Les faits que j’avais à ma portée étaient minces : le sol était plus chaud que la normale, l’eau et l’air n’en étaient pas affectés, cela ne venait ni d’une activité volcanique ni de la météo… J’étais face à une véritable impasse lorsque la conversation avec Amana me revint en mémoire : un dresseur avec un Camerupt… Mon cerveau eut un déclic. Sur twitter, lors de mes recherches j’avais vu en “trend topic” le hashtag #savecamerupt qui parlait de la disparition d’un Camerupt… J’ai rapidement remonté jusqu’au dresseur de ce pokémon pour lui donner rendez vous. Il m’a apprit qu’il avait perdu son camerupt il y a un peu plus de deux semaines sur la route 22.


Hypothèse
J’ai ainsi pu formuler une nouvelle hypothèse : le camerupt était responsable du réchauffement du sol.


Action
Il était donc temps pour moi d’agir. J’ai lancé les recherches avec mes pokémons. Mon Elecsprint a projeté des champs électriques autour de lui pour faire réagir les pokémons dans les hautes herbes dans l’espoir de trouver le disparu, Tarsal sondait mentalement la zone pour trouver un camerupt en détresse pendant que Monorpale me défendait des pokémons irrités par l’électricité de mon premier compagnon. Cependant, malgré tous nos efforts, nous ne sommes parvenus à trouver le Camerupt…

S’il était introuvable à la surface de la terre, qu’il ne pouvait ni nager, ni voler, il était forcément sous terre. Les recherches allaient s’avérer compliqué lorsque j’ai eu une idée. Pour trouver où la Camerupt se cachait sans avoir à creuser des trous dans toute la zone, il me suffisait de localiser la zone la plus chaude actuellement. Le pokémon y serait.

J’ai fait appel à Amana pour m’aider dans ma quête. Mon idée farfelue sembla lui plaire et il accepta d’apporter sa contribution avec joie. Mon plan était simple : recouvrir zone par zone la terre d’une attaque surf pour trouver l’endroit où l’eau bouillonnerait le plus. Ce serait ainsi et logiquement l’endroit le plus chaud.

Après une heure de préparatifs à évacuer les pokémons sensibles à l’eau, les Solarocs et les Seleroc notamment, nous nous sommes lancés dans notre étrange expérience. Je dois avouer que l’eau n’a pas bouillonnée aussi fort que j’aurais pu l’espérer, mais en effet à un endroit Amana et moi même avons pu repérer des petites bulles indicatrices de chaleur !

Nous avons alors rapidement creusé la zone avec l’aide du Minotaupe et du Sablette des Rangers et mon hypothèse fut confirmée : la Camerupt se trouvait bien là.


Conclusion
Toute cette expérience se termina sur une bonne note. Le Camerupt retrouva son dresseur qui se jura de ne plus jamais utilisé l’attaque Tunnel de son pokémon au mauvais sens de l’orientation. Les Pokémons évacués reprirent leur place très rapidement suivis par les pokémons aquatiques qui retrouvèrent leur territoire. Les limagmas disparurent de la route 22, retournant probablement à leur environnement naturel. La méthode scientifique des chercheurs se releva également fort utile. Je pense la réutiliser par la suite.

Cependant, la fin de ce cours m'apporta quelques interrogations. Je me demande ce que j’aurais du faire en tant que futur Ranger si le changement de température et donc de climat avait été provoqué par un pokémon sauvage, voire une horde. Aurais-je du intervenir pour que le lieu retrouve son climat d’origine ou aurais-je du laisser les nouveaux pokémons et considérer ce changement comme une évolution naturelle, quitte à laisser un déséquilibre s'installer ? J'espère obtenir des réponses lors de mes prochaines expéditions.

_________________


Leype et ses compagnons


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4306-305-leype-altmile-voltali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4404-leype-altmile-voltali
[Cours été 2016] Terre brûlée
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: archives :: Les Archives :: Année 4 :: RP-