Connexion
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 4
 :: RP

Pokemon Community

T’façon tu m’aimes trop pour me tuer là. Et on est sur un forum tout public tu n’as pas le droit..
en savoir plus ?
Marcher puis dormir sous la lune.
Marcher puis s'enlacer jusqu'à l'aurore.
Marcher puis s'aimer pour l'éternité.
Marchaimer.
en savoir plus ?
Contrairement à ce que tu penses, les gens ne sont pas prisonniers de leurs idéaux. Et tu devrais toi-même en prendre conscience ...
en savoir plus ?
Les gosses dans ton genre n'ont aucune expérience de vie. Et certainement pas leur mot à dire pour juger les autres.
en savoir plus ?
T’es là depuis une seconde à peine et tu me casses déjà les couilles. C’est parfait.
en savoir plus ?
Je ferai tout pour que ce soit notre flamme qui reste allumée à la fin de ce combat.
en savoir plus ?
Je te l'ai dis Alex, à demi mot, que je t'aime. C'est vrai, pourtant je t'aime… Est-ce là? La fin de notre relation? Un message perdu que j'essaie de sauver au bord d'une plage alors que tu te noies dans tes sanglots? Je ne me savais pas condamné aux sables
en savoir plus ?
Tu es prêt Germain ? Reste sage et admire le spectacle, surtout n'interviens pas et sois gentil, trouve moi une cigarette.
en savoir plus ?
Je ne peux pas te contredire, tu as merdé en beauté.
en savoir plus ?
Je continuerai de t’aider, de t’assister, ou te servir, pour atteindre ton rêve. Même en sachant tout ça. Même si, pour se faire, je dois abandonner mes propres rêves.
en savoir plus ?
Son paquet d'Eucalyptus avait provoqué le chaos.
en savoir plus ?
Mademoiselle Potts ? Je suis désolée mais … est-ce que vous pourriez m’aider à trouver un partenaire, je ne connais personne et je …
en savoir plus ?

Janet L. Collins
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t830-janet-l-collins-l-enfant-malade-givrali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t844-janet-l-collins-givrali
Icon : Quelques notes de musique... ♪♬ Hfdb
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Hoenn
Âge : 21
Niveau : 33
Jetons : 2045
Points d'Expériences : 808
Quelques notes de musique... ♪♬ Hfdb
8
Hoenn
21
33
2045
808
pokemon
Quelques notes de musique... ♪♬ Hfdb
8
Hoenn
21
33
2045
808
Janet L. Collins
est un Scientifique Archéologue

Quelques notes de musique
feat Lyra Scarlet and Idalienor Edelwen
On était dimanche, la rentrée venait de se dérouler. Nouvelle classe, toujours les mêmes profs et une petite progression pour la jeune fille qui passait outre les effets secondaires de son traitement aux immunosuppresseurs.
Cet après midi là, elle avait eu envie d'aller dessiner vers le lac Corail. Elle était sortie de sa chambre avec un gros carnet A3 sous le bras et une besace remplie de crayons divers et variés. Il n'y avait personne dans les couloirs... par une telle chaleur, tout le monde devait sans doute se prélasser dans le parc ou flâner en ville, avant le retour de la fraîcheur de l'hiver. La dresseuse avait donc pensé qu'elle passerait un après midi en solitaire. Cela ne la réjouissait pas plus que ça. Depuis l'été, elle avait repris goût au contact humain et trépignait d'envie de se faire de nouveaux amis.

Elle passa dans la salle commune avant de sortir. Elle s'attendait à ne croiser que le vent et fut presque surprise de croiser quelqu'un. Une jeune fille aux longs cheveux noirs qui avait l'air un peu désoeuvrée... Est-ce qu'elle s'ennuyait ?
Doucement, Janet s'approcha d'elle, avec un gentil sourire. Elle la connaissait de vue... Et s'appelait Lyra, si ses souvenirs étaient bons.

- Salut... Lyra c'est ça ? Je m'appelle Janet, on a déjà dû se croiser... Excuse moi si je rentre un peu dans ta bulle comme ça sans prévenir, mais tu avais l'air de t'ennuyer un peu... Ça va ?

Janet avait un peu balbutié. Après tout, peut-être que la jeune fille n'avait aucune envie d'être dérangée ? Et si elle l'envoyait bouler ? Elle aurait bien l'air malin...
Mais non, heureusement, son intervention sembla plutôt bien perçue. La jeune fille commença à échanger avec elle alors que la jeune scientifique arborait un sourire à la fois soulagé et heureux. Soudain, elle avisa sur le côté une guitare basse, tranquillement posée sur un canapé. La jeune fille sourit, d'autant plus intéressée qu'elle aimait chanter.

- Oh tu fais de la musique ? C'est vachement chouette ! Personnellement j'aime bien chanter... Ça fait longtemps que tu joues ?

Elles discutèrent encore un peu puis la jeune fille repensa à ses crayons et le carnet qu'elle avait abandonné sur la table.

- Dis, je voulais aller vers le lac corail pour dessiner un peu, ça te dirait de venir avec moi ? On pourra s'amuser et chanter des chansons, comme chez les scouts !

Un éclat de rire fin s'échappa de la gorge de la jeune fille alors qu'elle se mettait en route avec Lyra. Elles marchèrent tranquillement sous le soleil et se posèrent au bord de l'eau. Janet, tout en discutant, sortit ses crayons et laissa Ginger et Clélie sortir de leur pokéballs. La Nymphali alla directement renifler affectueusement Lyra en lui tournant autour avec un jappement joyeux alors que le barpaud nageait dans l'eau peu profonde. Janet sortit alors ses crayons pour se mettre à dessiner un portrait de la jeune fille.

- Ça ne te gêne pas si je te dessine ? Non, parce que je trouves que tu as vraiment un visage très inspirant alors...

La jeune fille rit et laissa le crayon courir sur le papier tout en discutant avec elle. La séance de pose dura un petit quart d'heure, et Janet fut plutôt fière de son croquis, qu'elle regarda avec un air satisfait.

- Ah pour une fois c'est pas trop moche !

Alors qu'elle se levait pour le montrer à sa nouvelle amie, les bribes d'une chanson lui vinrent aux oreilles. intriguée, elle releva la tête et aperçut, en haut d'un promontoire rocheux, une silhouette qui lui était familière.

Oui, c'était Ida ! Elle avait nagé avec elle à la recherche de trésors dans l'épave. Une chic fille !
Elle chantait si bien... La jeune fille se tourna vers Lyra avec un sourire.

- Je la connais ! Elle s'appelle Idalienor, elle est super gentille ! Et qu'est-ce qu'elle chante bien... Ça te dirait qu'on aille lui dire bonjour ?

Après concertation, Lyra et Janet partirent (bien évidemment après avoir récupéré Clélie et laissé Ginger courir en tête) et rejoignirent le rocher sur lequel la jolie jeune fille s'était perchée. Quand elles arrivèrent, Ginger lui tournait déjà autour avec sa joie de vivre habituelle. Un peu essoufflée, la dresseuse au cheveux bleus trouva quand même la force de rire et salua chaleureusement sa camarade.

-Salut Ida, comment tu vas ? On t'as entendue en bas et on s'est dit qu'on allait venir te dire bonjour... D'ailleurs félicitations, tu chantes vraiment bien ! Je ne savais pas que tu aimais la musique !

Elle se tourna alors vers Lyra, avec un air lumineux.

- Ça nous fait un point commun à toutes les trois !



 
Lately I've been thinking, I want you
to be happier
Lucio A. Jefferson
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4483-317-je-n-ai-qu-un-objectif-et-je-ferais-tout-pour-l-atteindre-givrali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7030-iris-danford-mentali
Icon : Quelques notes de musique... ♪♬ Tumblr_oaubtxIycy1ugye8so2_250
Taille de l'équipe : 1
Région d'origine : Unys (Volucité/Pavonnay)
Âge : 14 ans
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 0
Quelques notes de musique... ♪♬ Tumblr_oaubtxIycy1ugye8so2_250
1
Unys (Volucité/Pavonnay)
14 ans
0
0
0
pokemon
Quelques notes de musique... ♪♬ Tumblr_oaubtxIycy1ugye8so2_250
1
Unys (Volucité/Pavonnay)
14 ans
0
0
0
Lucio A. Jefferson
est un Nouveau Membre
Tu regardes la guitare posée à côté de toi, et, pour la première fois, un doux sourire vient naturellement étirer tes lèvres. Tu avais menti. Tu n'avais pas été privée de jouer tout type d'instrument. Si il y en avait un seul qu'on avait accepté de t'apprendre à jouer, c'était la guitare basse. May. Cette chère jeune femme qui a pris soin de toi. Elle avait su en jouer bien avant toi, et elle avait insisté pour te l'apprendre. Tu avais finalement accepté, même si la guitare n'était pas le tout premier instrument que tu visais. Mais c'était le seul que tu avais appris à jouer, et finalement, tu l'aimais, cet instrument.
         Pour une fois depuis longtemps, enfin tu avais pu en rejouer. Tu ne maîtrisais pas la guitare basse à la perfection, cela faisait bien trop longtemps que tu n'avais pas pratiqué. Cependant, tu n'avais rien oublié et tu te jurais d'en jouer tout les jours pour retrouver vite le niveau que tu avais avant. Tu avais profité que le dortoir Givrali soit vide pour descendre dans la salle commune, et te mettre à jouer. Tu ne voulais pas qu'on t'entende, mais tu ne savais pas pourquoi, tu ne voulais pas non plus jouer dans ta chambre. Tu trouvais cela bizarre, venant de toi. Tu préférais t'enfermer, généralement. Que l'on ne t'écoute pas, que l'on ne sache pas ce que tu faisais. C'est ce que tu préférais, plutôt que de t'exposer aux autres. Pourtant, ce n'était pas le cas de maintenant. Peut-être espérais-tu, peut-être étais-tu sûre que personne ne reviendrai ici avant un bon moment? Tu voyais enfin l'opportunité d'aller sortir de ta chambre et de faire quelque chose sans pourtant être exposée aux autres. Tu ne voyais personne dans les parages, tu ne sentais la présence de personne. Prenant place sur un canapé aux couleurs représentatives du dortoir auquel tu appartiens, tu cales la guitare contre toi, et commence à doucement jouer quelques notes. Elles s'élèvent dans les airs, envahissant la salle commune qui demeure toujours vide, pour le moment. Le son de la guitare est plus grave que la guitare avec laquelle jouait Nolan, mais tu t'en fiches, sur le coup. Intérieurement, tu es heureuse d'enfin pouvoir te remettre à jouer, et qui sait, peut-être qu'un jour tu pourras accompagner le jeune homme avec ta guitare basse.

    Tu continues de jouer, tes yeux à demi-fermés. Tu soupires. Jamais encore tu ne t'étais sentie aussi à l'aise, aussi heureuse. On ne le voyait pas sur ton visage, mais cela pouvait se ressentir, intérieurement. Tu tremblais en jouant, presque ivre de bonheur. Tu n'avais jamais dis à personne que tu avais appris à jouer de cet instrument. Simplement parce que tu n'avais jamais souhaité que cela se sache. Tu n'aimais pas attirer l'attention. On ne peut pas te le reprocher, c'est cela qui te caractérise. Et à vrai dire, tu ne te jugeais pas assez douée pour le dire à qui que ce soit, même si May voulais te prouver le contraire. C'était elle qui t'avais poussée à jouer.
         A ce moment, c'est comme si tu avais tout oublié. Comme si tu avais fais le vide dans ta tête. Tu avais oublié que tu étais là, installée dans la salle commune de ton dortoir. Tu avais oublié que quelqu'un pouvais surgir à n'importe quel moment ici. Tu te laissais emporter par la musique que tu jouais, tu te déchaînais sur les cordes de ta guitare. Parfois vite, parfois lentement, tu variais les sons, tu variais ta manière de jouer. Tu te sentais bien. Tu ne réalisais même plus où tu étais, tu étais envahie de tout ton être par la musique. Ce n'était pas parfait, mais tu t'en sortais assez bien. Tu avais peut-être deux ou trois petites choses à revoir, mais globalement, il fallait reconnaître que tu te débrouillais bien. Tu restais concentrée, immobile, et tu continuais de jouer, jusqu'à ce que tes mains s'épuisent. Doucement, tu cessais ton jeu et revenais à la réalité. Tu soufflas. Tu promenas doucement ton regard sur la salle commune encore vide, admirant le bleu si représentatif des Givrali qui colorait les murs de ton dortoir. Tu déposas la guitare prudemment sur le canapé, à coté de toi, avant de te laisser tomber en arrière. Ton dos heurta le fauteuil heureusement confortable, et tu commenças à masser tes doigts alors que ton visage reprenais lentement l'air ennuyé qu'il arborait parfois.

-Salut... Lyra c'est ça ? Je m'appelle Janet, on a déjà dû se croiser... Excuse moi si je rentre un peu dans ta bulle comme ça sans prévenir, mais tu avais l'air de t'ennuyer un peu... Ça va ?

    Tu entends cette voix qui t'extirpes de ta torpeur. Sans sursauter, tu lèves les yeux sur la jeune fille aux cheveux bleus qui vient d'apparaître devant toi. Janet, tu peux la reconnaître comme étant de ton dortoir. Tu l'as déjà croisée une fois, cependant tu ne lui avais jamais adressé la parole, jusque là. En réalité, tu n'avais même jamais pensé que tu lui parlerais, un jour. Mais le destin en avait décidé autrement, et voilà que vous vous rencontrez toutes les deux, dans la salle commune de votre dortoir. La jeune fille ne capta pas tout de suite qu'elle avait posé sa guitare à ses côtés. Quand Janet l'interrogea, demandant si elle faisait de la musique, Lyra se retint de sursauter. Mince, est-ce qu'elle l'avait entendue? Heureusement qu'elle était venue alors que tu avais cessé de jouer. Toi, Lyra, tu n'aimes pas montrer ce que tu fais aux autres. Tu as simplement peur d’être jugée.

-Euh, oui, oui, enfin je ne sais pas si on peut vraiment dire que je fais la musique. Tu commences à lui répondre. J'ai commencé à jouer quand j'avais dix ans, et encore j'approchais surtout de mes onze ans. J'ai joué pendant quatre ans, mais j'ai arrêté entre temps à cause de...

    Tu déglutis. A Touga, tu t'étais rappelée de ce qui avait causé ta phobie, et qui avait failli te faire mourir. Tu te sens mal à l'aise un petit instant. Tu t'es jurée de ne jamais parler de cela à personne, et ce n'est pas à Janet que tu le dirais en premier. Tu ne la connais pas assez. Tu viens à peine de la rencontrer.

-A cause d'un problème de guitare. Tu feintes, bien que tu ne sois pas sûre que ton mensonge soit très crédible. Enfin, ma guitare s'est brisée et nous n'avions plus assez d'argent pour en prendre une autre. Je n'ai pas rejoué depuis que je suis arrivée sur Lansat, je dois t'avouer que ça fais du bien d'en rejouer.

    Même si tu t'étais jusque là exprimée avec ton air blasé si habituel chez toi, tu n'avais pu empêcher un sourire fendre ton visage sur tes dernières paroles. Sourire que tu chassas aussitôt de ton visage, avant de te mordre discrètement les lèvres, sans pour autant faire que Janet s'en aperçoive. Elle t'explique ensuite qu'elle souhaite se rendre au lac corail, et te demande de l'accompagner. Et là, tu bloques. C'est la première fois que quelqu'un te demande de l'accompagner. Surtout quelqu'un que tu viens à peine de te rencontrer. Tu ne sais pas quelle réaction adopter, et tu tentes de cacher les gros yeux que tu fais à cette demande. Jouer des chansons, comme chez les scouts? Cela te paraissait assez enfantin... Mais... Pourquoi pas, après tout. Tu hésites, mais tu finis tout de même par accepter d'accompagner Janet.
         De toute ta vie, je crois que tu n'avais jamais autant discuté. Janet te parlais beaucoup, mais d'un côté, tu t'en réjouissais. Si c'était toi qui était venue la voir... Tu imaginais déjà qu'un long et gênant silence se serait installé. Tu n'étais pas très bavarde, mais tu t'efforçais de répondre à la jeune fille. Lorsque le lac est atteint, tu sens quelques frissons te parcourir. C'est là que tu avais rencontré Alyx, mais aussi là que tu avais manqué de t'évanouir. Pourtant, l'endroit est toujours aussi beau que dans tes souvenirs. Tu prends place aux côtés de Janet, qui te demande si elle peut te dessiner, et te dis qu'elle trouve ton visage inspirant. Tu tournes la tête. Tu te sens encore plus gênée, maintenant. Tu te contentes de hocher la tête pour lui donner ton accord, et, pendant qu'elle dessine et que toi, tu joues doucement, tu jettes des coups d’œil discrets à son dessin. Même si tu es souvent mal à l'aise auprès des autres, lorsqu'il s'agit de dessins tu développes une sorte de curiosité, et cela vaux pour tous les dessinateurs. Elle se débrouille assez bien, et tu arrives à te reconnaître au delà de son portrait. Tu dois reconnaître que ce qu'elle fait est très joli, et tu ne comprends pas réellement pourquoi elle se contente de dire que ce n'est pas trop moche.

    En même temps que Janet, tu supposes, des bribes de chansons parviennent à tes oreilles, et tu ne peux t'empêcher de relever la tête. Sur un promontoire rocheux, tu aperçois une jeune fille que Janet semble connaître, puisqu'elle te propose d'aller la voir, après avoir dit qu'il s'agissait d'une personne très gentille. Tu te contentes d'accepter d'un simple oui, mais tu ne peux pas empêcher un malaise grandissant en toi. Tu n'aimes pas la compagnie, c'est bien connu. Pourtant, tu la recherches. Certains peuvent penser qu'il y a quelque chose d'illogique en toi.
         C'est vrai qu'Idalienor chantait bien. Tu le reconnaissais, mais tu préférais ne rien dire. Tu te tenais un peu à l'écart de la dénommée Idalienor et de l'autre Givrali. Tu étais toujours assez mal à l'aise. Ton teint était devenu froid, et tu n'osais pas ouvrir la bouche. Mais Janet se tourna vers toi avec un sourire lumineux, souligna le fait que vous ayez toutes les trois un point commun: La musique. Elle avait raison, sur le coup. Sursauta derrière ces paroles, tu tentes tant bien que mal d'appuyer ses dires.

-O-Oui. Ca fait un point commun, ahah.

    Tu n'es décidément vraiment pas douée pour la communication. On peut sentir ton ton réservé derrière tes paroles. Tu n'oses rien dire, et un long silence gênant commence à s'installer entre vous trois. Janet sourie toujours, tandis que toi tu parais être la plus froide du groupe, la moins agréable. Tu pousses un grognement intérieur contre toi même, et finalement, tu te forces à ouvrir la bouche.

-Tu chantes vraiment bien... Idalienor, c'est ça? Tu finis par la complimenter. Il est vrai que ton ton reste assez sec, néanmoins un effort se décèle derrière. Est-ce que tu...

    Tu souffles. Tu es à mi chemin entre la colère et la gêne. Finalement, tu réprimes un grognement et tu poursuis.

-Tu peux continuer à chanter, s'il te plaît?
Idalienor Edelwen
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4164-295-les-ambitions-d-idalienor-pyroli
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4175-idalienor-edelwen-pyroli
Icon : https://img.nickpic.host/3rBaTA.jpg
Taille de l'équipe : 15
Région d'origine : Hoen
Âge : 20 ans
Niveau : 70
Jetons : 2476
Points d'Expériences : 2451
https://img.nickpic.host/3rBaTA.jpg
15
Hoen
20 ans
70
2476
2451
pokemon
https://img.nickpic.host/3rBaTA.jpg
15
Hoen
20 ans
70
2476
2451
Idalienor Edelwen
est un Pokeathlète Médecin


Quelques notes de musique
Avec Janet et Lyra
Les vacances ont pris fin à une vitesse incroyable. Nous sommes revenues sur Lansat et notre vie d’étudiant s’est remise en place. On va en cours, on bosse, on s’occupe de nos pokemons et on dort. Globalement c’est à peu près ça. Mais pour moi, les choses sont encore plus complexes. Il y avait les cours et les devoirs certes, ainsi que les pokémons, mais aussi la thèse sur les centres pokemons que j’ai débutée. Pendant mes vacances à Vermilava, j’ai visité de long en large le centre pokemon pour pouvoir constituer ce devoir mais j’ai un peu de mal à m’y mettre sérieusement. Pourtant j’ai tous les cartes en main mais un élément m’en empêchait.

Max.

Enfin ce n’est pas directement elle, mais sa main. Je m’inquiète pour elle, et malheureusement je n’avance pas au rythme que je voudrais. J’ai réussis à trouver quel poison utiliser pour lutter contre celui des Drascores mais je ne sais toujours pas comment l’introduire dans la blessure de Max. Le poison des Dardagnans est puissant mais si je l’introduits directement, il va se rependre. Je dois me débrouille pour le guider jusqu’au poison solidement incrusté dans sa main. J’ai fait plusieurs essais déjà mais pour l’instant rien ne marche. Les poisons sont difficiles à maitriser, et je savais que je ne pourrais le faire en un claquement de doigts. Mais si j’y arrivais mais qu’il était trop tard ?

Je n’arrivais à rien aujourd’hui. J’avais beau faire des tests encore et encore, rien de fonctionnait. Avant de disjoncter, je décide de quitter ma chambre pour prendre l’air. Là je fais n’importe quoi, inutile de s’acharner. Je laisse tous mes pokemons dans la chambre et quitte le dortoir. Je savais exactement où aller pour retrouver un peu d’énergie. Mon endroit préféré à l’académie. Rapidement, je marche vers le Lac Corail et me précipite vers mon rocher fétiche. Il est assez haut, il faut grimper un peu avant d’arriver tout en haut. Mais le spectacle en vaut la peine. On a une vue magnifique sur tout le lac et un bout du bois de brume.

Je m’assois en tailleur sur la surface plane du rocher puis j’inspire profondément. Une bonne bouffée d’air frais ne fait jamais de mal. Je reste un peu trop dans ma chambre depuis la rentrée. Il fait si beau mais je n’ai envie que d’une chose : chanter. Ca fait quelques temps que je fredonne, que je chante. J’aime ça, ça me fait un bien fou. Je n’ai pas la prétention de bien chanter, je ne le sais même pas moi-même. Mais je m’en fiche. Je chante juste pour moi. Alors du haut de ce rocher, je commence une chanson que j’adore, sans faire attention si des gens étaient là. De toute façon, ça ne me dérange pas.

♪ :

Cerf-volant
Volant au vent
Ne t'arrête pas
Vers la mer
Haut dans les airs
Un enfant te voit
Voyage insolent

Troubles enivrants
Amours innocentes
Suivent ta voie
Suivent ta voie
En volant

Cerf-volant
Volant au vent
Ne t'arrête pas
Vers la mer
Haut dans les airs
Un enfant te voit
Et dans la tourmente
Tes ailes triomphantes
N'oublie pas de revenir
Vers moi

Les dernières notes s’échappaient de ma bouche, et les yeux clos, je profitais de cet instant de bonheur. J’affectionne beaucoup cette chanson. Elle vient d’un film qui m’a beaucoup touché, dans lequel je me réfugiais un peu plus jeune, pour me consoler de ma situation. Je me disais que moi j’avais bien de la chance d’avoir eu une maman, alors que certains de ces enfants n’avaient pas de parents du tout. C’est un peu puérile je vous l’accorde, mais c’était ma façon de faire.

L’appel d’une voix familière m’extirpe de l’ambiance mélancolique de cette chanson. Janet, la Givrali de l’épave. Elle était en bas du géant rocher, accompagnée d’une autre élève. Passionnée par la musique ?

Moi ça va et toi ? M’intéresser à la musique est un bien grand mot, j’aime simplement chanter. Mais toi quel est ton rapport avec la musique ?

Je lui rendais un sourire tout en observant la fille qui l’accompagne. Elle a de longs cheveux noirs et semble avec le même âge que nous. Elle a l’air un peu fermé et tiens dans ces bras une guitare basse.
Tu as raison.

Un moment de silence s’installe entre nous. Mes jambes balançaient dans le vide, et j’attendais quelque chose. J’espérais que l’adolescente allait se présenter, parce que même si Janet à l’air de la connaitre, moi je ne sais même pas son nom et je ne l’ai pas vu à mes cours. On ne doit pas être dans la même filière.

Finalement, elle prend la parole pour me complimenter. Alors je chante bien ? Est-ce seulement pour me faire plaisir ou est-ce une véritable critique, je ne sais pas. En tout cas, ça me fait plaisir. Sa demande se fait hésitante mais elle finit par me le demander. Elle veut que je chante encore. Assez surprise, je la regarde avec un tendre sourire.

Ça me fait plaisir que tu me dises ça. Je vais chanter autre chose dans ce cas.

Je reprends ma posture initiale pour chanter une nouvelle chanson. Cette fois je change de registre pour passer sur une très bonne chanson, encore un peu triste mai que j’aime beaucoup. Une inspiration et je me laissais transporter dans la chanson.

♫ :

Guess it's true, I'm not good at a one-night stand
But I still need love 'cause I'm just a man
These nights never seem to go to plan
I don't want you to leave, will you hold my hand?

Oh, won't you stay with me?
'Cause you're all I need
This ain't love it's clear to see
But darling, stay with me

Why am I so emotional?
No it's not a good look, gain some self control
And deep down I know this never works
But you can lay with me so it doesn't hurt

Oh, won't you stay with me?
'Cause you're all I need
This ain't love it's clear to see
But darling, stay with me

Oh, won't you stay with me?
'Cause you're all I need
This ain't love it's clear to see
But darling, stay with me

Oh, won't you stay with me?
'Cause you're all I need
This ain't love it's clear to see
But darling, stay with me


Une nouvelle fois, la chanson s’arrête. Les dernières notes qui m’habitent me quittent, montrant que la chanson était belle et bien finie. C’est la seule chanson en anglais que je connais par cœur. Les autres que je connais sont en français. Langue plus simple à chanter mais qui ne sonne pas du tout comme l’anglais. Je maitrise bien le français même si on ne le parle pas dans ma région d’origine. C’est maman qui me l’a appris, elle venait de Kalos à l’origine, là où le français est le dialecte principal. Je tourne ma tête à nouveau vers les deux filles et leur souris.

Ca t’a plus ? Dis-moi, comment tu t’appelles ? Je ne te connais pas du tout, escuse-moi. Ah oui et tu peux m’appeler Ida aussi. Tout le monde m’appelle comme ça.

© BB Dragon




Dernière édition par Idalienor Edelwen le Mer 14 Sep - 18:27, édité 1 fois


Quelques notes de musique... ♪♬ Ko4m
Le courage est la première des qualités car elle garantit toutes les autres
Janet L. Collins
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t830-janet-l-collins-l-enfant-malade-givrali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t844-janet-l-collins-givrali
Icon : Quelques notes de musique... ♪♬ Hfdb
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Hoenn
Âge : 21
Niveau : 33
Jetons : 2045
Points d'Expériences : 808
Quelques notes de musique... ♪♬ Hfdb
8
Hoenn
21
33
2045
808
pokemon
Quelques notes de musique... ♪♬ Hfdb
8
Hoenn
21
33
2045
808
Janet L. Collins
est un Scientifique Archéologue

Quelques notes de musique
feat Lyra Scarlet and Idalienor Edelwen
La question d'Idalienor fit rougir Janet et elle se gratta nerveusement la tête. Son rapport à la musique ? Mais... Elle ne s'attendait pas à ce que la conversation dérive sur elle ! Vite, elle devait trouver quoi répondre... Pour un peu qu'elle était capable de s'en rappeler. En effet, pour Janet, il était difficile de remonter dans ses souvenirs pour savoir à quel moment elle avait commencé à chanter... Cela faisait partie des choses qu'elle avait oublié. Elle s'était réveillée sur un lit par hasard et ce fut en fredonnant puis chantant à tue tête une musique qui lui avait plu qu'elle découvrit qu'elle était dotée de capacités vocales plutôt honorables.

- Moi ? Oh... Eh bien, je suppose que j'ai toujours aimé chanter... Je n'y ai pas vraiment réfléchi.


Comprendre ici : "J'ai carrément oublié en fait". Janet détestait attirer l'attention et chaque fois que quelqu'un lui posait une question sur sa vie ou son passé, elle avait l'impression qu'elle avait fait exprès de faire dévier la conversation sur sa propre personne. Bien sûr ce n'était pas le cas, mais la jeune givrali était tout sauf réfléchie en matière de rapports sociaux...
Heureusement, son petit instant de panique fut dissipé lorsque Lyra demanda à la jeune fille de chanter à nouveau. Quelle excellente idée ! Ainsi, la jeune fille pourrait une fois de plus se délecter de sa voix et se laisser porter par les images que la musique lui évoquait.

Ce fut de l'anglais cette fois. La jeune dresseuse connaissait bien la langue, elle supposa qu'elle avait beaucoup dû la travailler avant sa perte de mémoire, si bien que cette connaissance ne s'était pas effacée... Les voix de la mémoire étaient bien souvent impénétrables.
Janet sentait qu'Idaliénor vibrait pour la musique. Elle véhiculait des émotions chez elle que la Givrali devinait très fortes. Il y avait une mélancolie dans le ton, une langueur dans la voix qui dénotait une douleur latente, quelque chose qu'elle souhaitait cacher. Bien sûr, tout le monde avait ses problèmes... Mais en sachant qu'Ida avait Aria en camarade de chambre, Janet était rassurée. La dynamique jeune fille serait la plus à même d'écouter et réconforter sa collègue Pyroli en cas de coup dur.

Lorsque la chanson se termina, Janet eut un sourire ravi alors qu'Ida interrogeait Lyra. Il était vrai que cette dernière ne parlait pas beaucoup... Elle les laissa échanger un peu en se retirant alors qu'une idée germa dans son esprit. C'était la rentrée et les clubs germaient dans tous les coins... Pourtant aucun club de musique n'avait été proposé... Et si... Et si elles tentaient l'aventure ? A elles trois, il y avait de quoi faire un bon début... Mais avant tout, il fallait s'assurer qu'à elles trois, elles arrivaient à créer une synergie. Si elles ne s'accordaient pas dans leur musique, jamais elles ne pourraient donner un groupe soudé. Un peu timidement, elle attendit que les deux autres aient fini de parler avant de s'avancer.

- Puisqu'on est lancées dans la chanson, ça vous dirait de continuer à s'amuser ? On pourrait chanter encore un peu... Il y a cette musique là, elle est sortie il n'y a pas longtemps... Comment ça fait déjà... ?

Janet fronça les sourcils alors qu'elle recherchait dans ses souvenirs de l'été la mélodie en question. Puis elle commença à fredonner, jusqu'à-ce que les autres réussissent à s'en rappeler. La jeune fille était presque sûre qu'elles la connaissaient, ce film et sa bande son avaient été très attendus et tout le monde ne parlait que de le voir juste avant le départ pour Touga.

- Lyra, tu crois que tu peux installer le rythme avec la basse ?

Janet souriait, elle s'amusait, elle était motivée à jouer avec ces deux filles. Pour une fois qu'elle avait l'occasion de faire quelques activités de groupe au pied levé ! Lorsque sa camarade Givrali s'empara de la musique avec sa basse, la dresseuse entonna les premières notes avec un regard motivant vers Ida pour qu'elle la suive. La mélodie était joyeuse, estivale, entraînante et pleine d'espoir. Elle véhiculait la bonne humeur nécessaire à la cohésion de cette petite bande de camarades qui pourraient devenir, pourquoi pas, des amies ?

La chanson

Et puis, Janet espérait aussi que cette chanson beaucoup plus joyeuse permettrait à Idaliénor de se séparer pour un temps des pensées obscures qu'elle avait l'air de refouler.
Au rythme du refrain, la jeune fille se laissait porter, laissant sa voix passer au dessus du gazouilli des oiseaux. Elle avait le visage ouvert et le sourire replendissant de quelqu'un qui s'amusait, quelqu'un qui reprenait goût à une vie qu'on avait effacée en partie. Il lui avait fallu un long moment pour repartir depuis sa page blanche. Reconstruire sa vie demandait des efforts considérables que peu de gens pouvaient appréhender.

Lorsque la chanson se termina, la jeune fille sourit puis partit dans un grand éclat de rire joyeux. Vraiment, cette journée était la meilleure qu'elle avait passé depuis bien longtemps ! Et si elle ne se trompait pas, Lyra et Idaliénor avaient l'air d'avoir pris plaisir à jouer et chanter elles aussi. Voir des visages heureux, c'était tout ce que Janet voulait voir. Si elle avait pu rendre la terre entière heureuse, elle l'aurait fait, sans hésiter.

- Ahahaha, on dirait que nous avons de l'avenir dans la chanson !





 
Lately I've been thinking, I want you
to be happier
Lucio A. Jefferson
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4483-317-je-n-ai-qu-un-objectif-et-je-ferais-tout-pour-l-atteindre-givrali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7030-iris-danford-mentali
Icon : Quelques notes de musique... ♪♬ Tumblr_oaubtxIycy1ugye8so2_250
Taille de l'équipe : 1
Région d'origine : Unys (Volucité/Pavonnay)
Âge : 14 ans
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 0
Quelques notes de musique... ♪♬ Tumblr_oaubtxIycy1ugye8so2_250
1
Unys (Volucité/Pavonnay)
14 ans
0
0
0
pokemon
Quelques notes de musique... ♪♬ Tumblr_oaubtxIycy1ugye8so2_250
1
Unys (Volucité/Pavonnay)
14 ans
0
0
0
Lucio A. Jefferson
est un Nouveau Membre
-Lyra.

    Tu murmures ces quelques mots à l'intention d'Idalienor. Tu n'étais vraiment pas bavarde, tu n'aimais pas engager les conversations et si tu pouvais ne pas y participer, tu serais d'avantage ravie. Cependant les deux filles à coté de toi ne semblaient pas bien méchantes, en réalité elles paraissaient même être le contraire même de quelqu'un de méchant. Mais toi, tu finirais par passer pour quelqu'un comme ça si tu continuais à t'éloigner, à rester dans ton coin. Tu pouvais au moins faire l'effort de ne pas être désagréable. Tu y étais bien arrivée, à Touga. Pourquoi, à Lansat, n'est-ce pas le cas?

-Je viens aussi du dortoir Givrali, comme Janet... Et toi, tu viens de?

    La langue dans laquelle avait chanté Idalienor était de l'Anglais. Tu arrivais à reconnaître cette langue, même si tu n'étais pas née dans la région où on la parlait. Tu venais de Kalos, tu parlais de toute évidence bien mieux le Français. Même si, il fallait reconnaître que tu te débrouillais bien en Anglais et en Japonais. Cependant, Idalienor semble bien mieux maîtriser cette langue que toi. Elle chante comme si ça lui était naturel, comme si cela lui venait naturellement. C'est quelque chose que tu n'avais aucun mal à reconnaître.
         Tu tends l'oreille, après avoir achevé d'échanger brièvement avec Idalienor. Janet semble vouloir continuer la conversation, mais plus que tout, elle semble vouloir continuer à... s'amuser. Tu devrais revoir ta définition d'amusement, de tout évidence ce n'est pas un mot qui s'est ancré dans ton dictionnaire. Janet souhaite chanter. Tu es la seule n'ayant pas montré ni dit que tu aimais le chant, tu espères donc qu'elles ne te demandent pas de chanter. Tu commences à penser que tu vas pouvoir t'éloigner pendant que les deux adolescentes chantent ensemble, ce qui te permettra de te plonger dans tes pensées ou d'écouter la voix de ta camarade Givrali, mais tu te trompes. A peine t'apprêtes-tu à faire un pas sur le côté que Janet te demande si tu penses pouvoir tenir le rythme avec ta basse. Bien sûr, quelle idiote tu étais d'avoir oublié que tu avais emporté ta guitare. Ah non, Lyra, hors de question de partir. Tu t'es aventurée ici, à toi de continuer même si ça te fait paniquer. Tu vas donc prendre gentiment ta guitare, et te mettre à jouer.

    Tu hésites un petit temps, voilant ton expression agacée derrière un visage neutre, et gardant ton grognement dans ta gorge, bien qu'il te chatouille. Tu demeures toujours hésitante quand viens le moment de t'emparer du rythme avec ta guitare, mais tu finis par te laisser aller, et finalement, tu laisses tes deux camarades chanter sur cette chanson. Tu ne connaissais pas énormément cette chanson, alors tu te contentes de suivre le rythme que t'indiquent les deux jeunes filles au chant. Tu te laisses guider, en quelque sorte, par elles et par ton instinct. Au moment de ce que tu devines être le refrain, tu poses ton regard sur Janet, dont le sourire resplendit. Tu n'avais jamais vu quelqu'un être aussi heureux depuis bien longtemps. Tu n'avais jamais souris de cette manière, et on peut presque dire que tes sourires n'avaient jamais été bien sincères. Étais-tu jalouse? Ne te fais pas d'idées, Lyra. Un jour, tu souriras de cette manière.
          A coté des deux jeunes filles, tu te sentais un peu bête. Toutes deux avaient un joli timbre de voix, et tu craignais que ton niveau à la guitare ne suffise pas pour les accompagner. Si Nolan avait été à tes côtés, tu lui aurais demandé sans soucis de jouer à ta place. Mais tu n'avais plus le choix, désormais, et tu ne pouvais sous aucun prétexte te permettre de stopper la mélodie alors que tu venais de débuter l'accompagnement. La chanson que Janet avait lancée était joyeuse. On la sentait débordante d'énergie, emplie d'une sorte de joie, la même joie que tu décelais chez ta camarade Givrali. Mais toi, tu n'étais jamais joyeuse. Toujours d'humeur maussade, tes regards étaient teintés d'une expression fade, souvent blasée ou sombre. Janet et toi étaient sans doutes de parfaites opposées. Tu ne la connaissais presque pas, mais tu la trouvais incroyablement gentille et tu enviais sa gentillesse. Quand a Idalienor, tu la trouvais intriguante. Elle aussi avait l'air d'être une sympathique personne.  Tu étais là, à coté d'elle, accompagnant leur chant, à te demander si tu étais compatible avec elles.

    La chanson s'achève, et déjà tu entends le rire joyeux de Janet venir briser le minuscule silence qui avait tenté de prendre place entre vous. Tu avais fini par prendre plaisir à jouer, malgré toi. Le plaisir ne se contrôlait pas. Même si tu tentais de le dissimuler, on pouvait facilement percevoir que tu étais bien plus détendue, bien plus à l'aise.
         De l'avenir dans la chanson? Janet et Idalienor, peut-être, toi, tu n'étais pas sûre. Dans ta tête, tu te répétais que tu n'avais pas d'avenir dans ce genre de parcours. Même si tu aimais jouer de la guitare, tu ne te considérais pas assez douée. Tu n'osais cependant rien répondre, rien dire qui soit en contradiction avec ce que disais Janet. Tu ne voulais pas la blesser. Ton premier réflexe fut de baisser ta guitare, et de t'éloigner doucement. Tu fis mine de regarder autour de toi, laissant les gazouillis des oiseaux et le doux bruit du vent monter jusqu'à tes oreilles. Tu es là, presque à fermer les yeux, on dirait presque que tu oublies tes camarades à tes cotés. Tu finis par soupirer, et libérer ces quelques mots d'entre tes lèvres.

-C'est sûr, vous avez toutes les deux de l'avenir en ce qui concerne la chanson.

    Tu évites de dire quoi que ce soit te concernant, sur le coup. Une pensée te traverse, et tu ne peux pas t'empêcher de la libérer.

-Nous étions en parfaite harmonie... On dirait presque qu'on se connaît depuis longtemps. On dirait presque...

    Tu murmures ces mots que tu n'aurais jamais pensé dire jusque là.

-Un groupe d'amies.
Idalienor Edelwen
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4164-295-les-ambitions-d-idalienor-pyroli
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4175-idalienor-edelwen-pyroli
Icon : https://img.nickpic.host/3rBaTA.jpg
Taille de l'équipe : 15
Région d'origine : Hoen
Âge : 20 ans
Niveau : 70
Jetons : 2476
Points d'Expériences : 2451
https://img.nickpic.host/3rBaTA.jpg
15
Hoen
20 ans
70
2476
2451
pokemon
https://img.nickpic.host/3rBaTA.jpg
15
Hoen
20 ans
70
2476
2451
Idalienor Edelwen
est un Pokeathlète Médecin


Quelques notes de musique
Avec Janet et Lyra
Comme quoi il en faut vraiment peu pour changer notre état d’esprit. Alors que la journée s’annonçait peu agréable, elle en est devenue beaucoup plus réjouissante depuis que les deux Givralis m’ont rejoint. Bien que mes chansons reflètent mon état d’esprit, je me sens déjà mieux en chantant. Hier soir, les choses ont été un peu mouvementé. La fête en l’honneur de Jirachi est mal passée. Je crois que ce problème-ci est une cicatrice qui ne partira jamais. J’ai réussi à accepter la mort de Maman, à me dire que ce n’était pas de ma faute. Mais me confronter à Jirachi, la fée des vœux, est au-dessus de mes moyens. Je sais, c’est idiot, mais je ne peux pas faire autrement, je suis comme ça après tout. Après ma deuxième chanson, l’adolescente aux cheveux noirs s’est présentée.

C’est un joli prénom. C’est sympa que vous soyez dans le même dortoir. Moi je suis une Pyroli.


Cette fille a l’air d’avoir un peu de difficulté à communiquer avec les autres. Un peu renfermée sans doute. Mais avec une personne comme Janet à ses côtés, je doute qu’elle le reste bien longtemps. Un léger silence s’installe entre nous, aucune ne sachant quoi dire. Peut-être un des défauts de la musique. On chante, on chante mais après on ne sait plus quoi dire. Heureusement que Janet sait, elle, quoi dire. Elle nous propose de continuer, de chanter encore. Ce que je ne peux qu’approuvez.

Allons-y, chantons toutes ensembles.

Je descends enfin du rocher qui me servait de perchoir et rejoins les deux Givralis. Assises en tailleurs sur le sol près du lac, Janet propose autre chose, un nouveau rythme. Au début, quand elle évoque quelque chose de récent j’ai eu un peu peur. Les choses récentes en matière de musique, je ne les connais pas vraiment. La plus part de mon répertoire date d’il y a 4 ou 5 ans, grand minimum. Mais la chanson que se met à fredonner la fille aux cheveux bleus ne m’est pas inconnue. Elle est passée à plusieurs reprises sur Touga, accompagnant un film centré sur des pokemons je crois. Toujours est-il que la mélodie assez simple et entrainante, s’imprime dans la tête assez vite. L’appui de Lyra à la basse est un vrai plus, qui nous permet de bien reconstituer la chanson.

Et c’est partit, nous voilà lancées sur cette musique qui sent bon l’été. Même si je ne maitrise pas les paroles parfaitement, l’essentiel est là. La chanson nous emporte dans notre bulle, composée de nous trois. Janet et moi chantons comme si nous nous connaissions de puis toujours. Quant à Lyra, elle manie bien son instrument et s’inclue parfaitement à nos voix. La musique a un pouvoir incroyable, celui de réunir les gens. Nous ne nous connaissions pas il y a à peine un an, et pourtant en chantant c’est comme si nous avions vécu tout un tas d’aventure ensemble, comme un groupe d’amies d’enfance. Cette chanson réussit aussi à chasser toutes mes idées noires et ramène un radieux sourire sur mes lèvres. Celui que je ne devrais jamais quitter. Celui qui devrait toujours figurer sur mon visage. Après tout, on est plus beau avec le sourire non ?

Lorsque la chanson s’arrête, nos trois visages sont radieux, emplis de joie. Lyra se recule un peu et enchérie sur les affirmations de Janet. Un avenir dans la chanson ? N’est-ce pas un peu ambitieux ? Je suis débutante, je n’ai pas la prétention de pouvoir chanter de manière plus professionnelle disons. Ce qu’ajoute Lyra accentue encore plus mon ressenti. Nous étions un groupe. Elle propose le mot ami mais ce n’est peut-être pas celui que j’aurais choisis. J’ai envie de le dire, je me refuse à l’admettre mais je veux le faire, je veux tenter l’expérience. On a tous le droit à notre chance.

Nous étions plus qu’un groupe d’amis. Nous formions un groupe oui, mais uni par la musique. Un groupe de musique. Nous pourrions le faire, créer notre groupe. Même si je n’ai pas la prétention de me reconnaitre parfaite chanteuse, même si nous ne sommes pas pro, on pourrait essayer. Monter un groupe, recruter d’autres membres, et animer les soirées de l’académie. C’est peut-être ambitieux mais je suis sûre que l’on pourrait réussir un truc merveilleux.

Encore un autre projet, d’autres responsabilités, mais je les assume. Je le veux.
© BB Dragon




Dernière édition par Idalienor Edelwen le Dim 9 Oct - 11:12, édité 1 fois


Quelques notes de musique... ♪♬ Ko4m
Le courage est la première des qualités car elle garantit toutes les autres
Janet L. Collins
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t830-janet-l-collins-l-enfant-malade-givrali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t844-janet-l-collins-givrali
Icon : Quelques notes de musique... ♪♬ Hfdb
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Hoenn
Âge : 21
Niveau : 33
Jetons : 2045
Points d'Expériences : 808
Quelques notes de musique... ♪♬ Hfdb
8
Hoenn
21
33
2045
808
pokemon
Quelques notes de musique... ♪♬ Hfdb
8
Hoenn
21
33
2045
808
Janet L. Collins
est un Scientifique Archéologue

Quelques notes de musique
feat Lyra Scarlet and Idalienor Edelwen
Des amies... Oui, elles avaient agi comme un groupe d'amies. Lyra, qu'elle n'avait rencontré que quelques minutes plus tôt, Idaliénor, qu'elle n'avait pas tant côtoyé que ça. Et puis sa propre personne, évidemment. Trois filles avec leurs soucis, leurs secrets, leur envie commune de jouer de la musique. Il y avait de quoi avoir une bonne base de scénario pour un livre d'adolescente ! Janet souriait. Enfin, elle pouvait passer de bons moments, partager des loisirs avec d'autres personnes plutôt que de vaquer seule à ses occupations. Elle ne le savait pas encore mais ce qui allait se produire ici et maintenant allait propulser les trois dresseuses et bien d'autres étudiants dans une aventure palpitante. Bientôt, ce serait 7 coeurs qui vibreraient à l'unisson, portés par une seule et même passion de la musique.

Lorsque Idaliénor évoqua l'idée de créer un groupe de musique, Janet battit des mains avec enthousiasme. Elles étaient connectées par la pensée, c'était impressionnant ! Bien sûr, elle ne pouvait qu'approuver. Elle avait envie de se lancer dans cette aventure, de vivre dans un club et d'y avoir une part importante. Janet ne voulait plus être simplement spectatrice de sa propre vie.

- C'est une excellente idée Idaliénor ! J'adorerais faire un groupe avec vous deux, et puis, ce sera encore mieux si ça nous permet de partager notre passion avec d'autres élèves ! Et comme c'est la saison d'ouverture des clubs, on aura aucun mal à avoir une autorisation de la directrice !

Janet en était presque à sautiller de joie. Elle détestait les soirées, en tout cas y participer. Alors si elle pouvait amuser les autres convives en s'éclatant elle-même grâce à la musique, c'était encore plus de bénéfice !

- Il faudra qu'on se mette d'accord sur une date pour organiser un recrutement, faire des affiches, demander une salle pour les répétitions... Ça va en faire du boulot !

Elle rit et sortit son iPok pour prendre les numéros des deux filles. Ce serait tout de même plus pratique pour communiquer !

- Quand on se sera mises d'accord je pourrais m'occuper de dessiner les affiches, ça nous avancera !

Dans un rire, elle termina d'enregistrer les numéros puis regarda le ciel. Oui, c'était un superbe après-midi.

HRP :
Fin du RP pour Janet, à très viiiteee Very Happy




 
Lately I've been thinking, I want you
to be happier
Lucio A. Jefferson
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4483-317-je-n-ai-qu-un-objectif-et-je-ferais-tout-pour-l-atteindre-givrali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7030-iris-danford-mentali
Icon : Quelques notes de musique... ♪♬ Tumblr_oaubtxIycy1ugye8so2_250
Taille de l'équipe : 1
Région d'origine : Unys (Volucité/Pavonnay)
Âge : 14 ans
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 0
Quelques notes de musique... ♪♬ Tumblr_oaubtxIycy1ugye8so2_250
1
Unys (Volucité/Pavonnay)
14 ans
0
0
0
pokemon
Quelques notes de musique... ♪♬ Tumblr_oaubtxIycy1ugye8so2_250
1
Unys (Volucité/Pavonnay)
14 ans
0
0
0
Lucio A. Jefferson
est un Nouveau Membre
Un groupe de musique... A vrai dire, tu étais sûrement la seule des trois qui n'y avait pas pensé. Vous ne connaissez pas vraiment tant que ça, toutes les trois. Et pourtant Janet et Idalienor veulent former un groupe de musique. Est-ce que tu veux vraiment t'embarquer là-dedans? Tu es probablement la seule pour qui le visage s'est crispé à l'entente de ce mot, et tu n'as pu t'empêcher de détourner le regard. Janet avait battu des mains, ce qui témoignait de son enthousiasme. Elles avaient l'air réellement emballées par l'idée de former un groupe de musique. Tu ne voulais pas gâcher cela, mais pourtant toi, tu hésitais toujours. Mais tu te contentas simplement de ne rien dire, et de laisser parler Janet. C'est vrai, former un groupe de musique avec elle et Idalienor ne pourrait t'être que bénéfique. Mais toi tu es là, toujours à hésiter. Tu orientes légèrement le regard vers l'horizon, écoutant toujours les paroles de la jeune fille. Tu ne peux pas refuser, maintenant. C'est trop tard. Il faut dire que l'idée du groupe ne t'étais pas venue en tête. C'était un peu trop surprenant pour toi. Mais tu pouvais toujours tenter. A vrai dire l'idée d'Idalienor, tu ne la trouvais pas mauvaise, mais tu avais tout simplement peur de te lancer là-dedans. Parce que tu trouvais ton niveau à la guitare médiocre, et parce que tu craignais que ta mauvaise humeur mette en péril l'avenir du groupe qui allait bientôt se former.
         Tu es toujours hésitante, même lorsque Janet sort son Ipok pour prendre vos numéros, à toi et Idalienor. Tu laisses la Pyroli lui donner le sien avant toi, et lorsque vient le moment de donner ton propre numéro à Janet, tu hésites un peu puis tu finis par lui échanger. Il va y avoir énormément de choses à prévoir, et comme l'a dit Janet, vous allez avoir énormément de boulot. Intérieurement, tu te demandes qui va bien pouvoir venir s'inscrire pour intégrer le groupe. Tu connais bien au moins un musicien de la Pokémon Community, mais tu n'es pas sûre de les voir postuler. Ah, Lyra... Toi qui hésitais à rejoindre le groupe, voilà que tu te mets déjà à te demander qui va bien vous rejoindre. Es-tu sûre que tu hésitais vraiment?

-Il faudrait que...

    Tu finis par ouvrir les lèvres, alors que tu étais restée muette pendant un long moment. Ta voix est froide et nerveuse, on peut le distinguer. Il faudrait vraiment que tu songes à l'adoucir, un de ces jours. A ce rythme tu vas finir par effrayer tout le monde.

-Il faudrait que l'on se donne rendez-vous quelque part... Enfin, dans un des lieux du campus ou même autour. Quand on aura l'autorisation de la directrice, j'entends. Ça serait mieux de se mettre d'accord de vive-voix, enfin en étant face-à-face plutôt que par Ipok...

    Tu te sens gênée. Tu as l'impression que ce que tu dis est inutile puisque c'est sûrement ce que Janet sous-entendait. Mais cela ne t'empêche pas de continuer, en te redressant et en redressant la tête.

-Ou alors on peut toujours voir ça à la cafétéria, pendant une heure de repas.

    Tu lèves finalement la tête, et tu regardes le ciel, à ton tour. Même si tu ne veux pas l'admettre, cette idée te plaît. Et tu es heureuse d'avoir rencontré Idalienor et Janet.

HRP :
Fin du RP pour Lyra aussi !
Idalienor Edelwen
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4164-295-les-ambitions-d-idalienor-pyroli
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4175-idalienor-edelwen-pyroli
Icon : https://img.nickpic.host/3rBaTA.jpg
Taille de l'équipe : 15
Région d'origine : Hoen
Âge : 20 ans
Niveau : 70
Jetons : 2476
Points d'Expériences : 2451
https://img.nickpic.host/3rBaTA.jpg
15
Hoen
20 ans
70
2476
2451
pokemon
https://img.nickpic.host/3rBaTA.jpg
15
Hoen
20 ans
70
2476
2451
Idalienor Edelwen
est un Pokeathlète Médecin


Quelques notes de musique
Avec Janet et Lyra
L’idée avait été lancée un peu au hasard. C’est vrai qu’en y repensant je ne sais toujours pas ce qui m’a pris de proposer ça. Habituellement ce n’est pas du tout mon style de proposer des projets de ce type-là. Je les rejoins éventuellement mais m’imposer en tant que fondatrice c’est une autre histoire. Il se pourrait bien que cette fois-ci mon subconscient ait parlé à ma place. Au fond de moi, je veux me libérer de ces contraintes, de cette pression sur mes épaules. Le remède pour Max, les thèses à publier et le rythme scolaire. Beaucoup de chose pour une personne. Chanter serait le bon moyen de m’évader, et surtout de retrouver un certain équilibre.

En plus de ça, Janet a l’air hyper emballée par l’idée. Et elle n’a pas tort sur un point. Ouvrir un club à cette période de l’année est une excellente idée, nous ne devrions pas avoir trop de mal à obtenir l’autorisation de la directrice.

Tu as raison, et puis j’ai bien eu l’autorisation de tirer à l’arc dans le parc par la directrice alors pourquoi pas fonder un club de musique !


Nous étions complètement lancées dans le projet, imaginant déjà comment l’on devrait s’y prendre pour tout organiser. Il va nous falloir une salle,  nous faire de la publicité pour recruter des membres, faire des affiches, s’entrainer pour d’éventuels représentations ect. Du travail certes mais pas impossible.

C’est clair, mais on en est capable !

Janet sort son Ipok pour récupérer nos numéros à Lyra et moi. D’ailleurs, même si la brune est restée discrète pendant un moment, elle finit par intervenir pour aussi donner son avis. Je suis contente.

Tu as raison Lyra, il faudrait qu’on fasse une première phase de pub dans le réfectoire et après organiser le recrutement. Je propose que la phase finale se fasse dans une salle de musique. On devrait pouvoir en réserver une et puis ça nous mettre dans l’ambiance.

Je suis si heureuse, tout semble bien se profiler pour notre jeune groupe. C’est avec un grand sourire sur tous nos visages que la conversation continue.

Je te laisserais t’en charger, je ne suis pas bien douée en dessin.

Nous rions et nous rêvons de ce jour où nous pourrons chanter avec tout notre groupe…

-

De retour dans ma chambre, je m’étale sur mon lit et lance à l’aide de mon Ipok la musique qu’on a chanté avec Janet tout à l’heure. Elle est vraiment sympa je trouve, joyeuse comme il faut. Aria n’est pas ici, surement à trainer dehors quelque part avec ses pokemons. Je libère Ruru de sa pokeball et lui raconte ce tout nouveau projet pour moi. Elle a l’air très enthousiasme et me propose même de nous aider avec ses pouvoirs d’illusions. C’est vrai que grâce à ses talents, elle pourrait changer complètement l’apparence d’une salle pour installer une ambiance complètement différente. Je sautille comme une puce, c’est fantastique.

Au son de la musique vient s’ajouter un autre son : des craquements que je reconnaitrais entre mille. Mon œuf est en train d’éclore. Toujours avec la musique, je me jette au sol pour me placer juste à côté du nouveau-né. L’œuf éclate en mille morceaux, dévoilant un magnifique Strassie. Toute fois ces couleurs sont bien étranges, on dirait celle d’un Diancie. Le vieux monsieur qui me disait qu’il n’avait aucun lien avec le pokemon joyau, il s’est bien trompé. Le petit pokemon roche me regarde fixement. En l’observant, je remarque qu’un bout d’un de ces joyeux est fissuré. Je passe avec douceur mes doigts dessus quand deux morceaux se décrochent. L’un n’est pas plus gros qu’un strass, mais l’autre fait à peu près la taille d’une bille. Il n’a pas l’air d’avoir mal et il faut reconnaitre que ces cristaux sont magnifiques.

HRP :
Éclosion de l’œuf de strassie et fin du rp o/

© BB Dragon




Quelques notes de musique... ♪♬ Ko4m
Le courage est la première des qualités car elle garantit toutes les autres
pokemon
Contenu sponsorisé
est un
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum