Partagez | .
[Event Anniversaire] L'Eveil de Jirachi
Aller à la page : Précédent  1, 2
 Adulte Etudiante expérimentée
avatar
Adulte Etudiante expérimentée
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 21 ans
Niveau : 11
Jetons : 2338
Points d'Expériences : 357

MessageSujet: Re: [Event Anniversaire] L'Eveil de Jirachi   Sam 1 Oct - 22:09






L'éveil de Jirachi

Solo
Cela fait seulement quelques jours qu’elle est arrivée sur Lansat et déjà elle va avoir l’occasion de comprendre qu’ici elle n’est pas au bout de tes peines. Il va falloir la bouger la cocotte, en tout cas bien plus que ce qu’elle a pu faire jusque-là. C’est fini le temps où elle était enfermée chez elle sans possibilité de sortir. Fini les grands moments de solitude qu’elle a vécue, allongée sur le sol avec Kayla comme seule compagnonne. Maintenant elle est loin de ses parents et elle a 20 ans ! Il est grand temps qu’elle se détache de toutes ces règles qui l’empêchaient d’agir à sa guise. Il faut qu’elle découvre la vraie vie. Dehors.

Aujourd’hui, la rousse va commencer à gouter à cette liberté nouvelle. Elle va aller à une fête locale. Se tient sur l’île une célébration en l’honneur de Jirachi, la fée des vœux. Ilea serait passée complètement à côté si Edelyne ne lui avait pas ramené un prospectus il y a deux jours annonçant l’événement. La petite évoli se promène souvent seule à l’extérieur pour voir ce qu’il se passe dehors pendant que sa dresseuse travaille. La jeune femme était plongée dans un autre bouquin d’étude et n’avait pas fait attention à l’arrivée de cette fête. Sous l’impulsion de ses pokemons, elle avait finalement décidée de s’y rendre.

Mais avant, elle devait se renseigner un peu sur le pokemon célébré. La jeune femme ne connait absolument rien sur la légende concernant la fée des vœux ni même sur les pokemons légendaires des autres régions d’ailleurs. Ses parents ne lui ont jamais appris, considérant que cela ne servait pas à grand-chose et quitte à choisir entre soigner un humain ou un pokemon, un humain était plus important donc inutile d’en savoir beaucoup sur eux. Opinion assez douteuse mais qu’Ilea n’a pas eu d’autres choix que d’assimiler. Après recherche rapide, la rousse a appris tout ce qu’elle avait à savoir sur le pokemon fabuleux et se sentait prête à aller à cette cérémonie.

Il est 20 heures, la nuit s’apprête à tomber et Ilea sort de son studio avec son kimono. Elle se l’est offert l’année dernière mais n’avait jamais eu l’occasion de le porter. Il lui plait beaucoup. Son fond blanc et rose foncé parsemés de pétales de fleurs est un vrai plaisir pour ces yeux. C’est avec un grand sourire qu’elle se dirige vers les ruines avec ses 3 pokemons.

Assez vite, elle comprend ce qu’elle avait cru comprendre par ce que les habitants appelaient « île scolaire » en plaisantant. Sur les lieux, la majorité des personnes sont des enfants ou adolescents. Ils viennent tous vraisemblablement de la Pokemon Community, l’école internat qui régnait en maitre sur l’île. Dans cet établissement, ils peuvent suivre une multitude de filière et de parcours différents, et surtout ils grandissent de façon très encadrées et se préparent à affronter la vie qui les attend après leurs études. La rousse avait bien essayé de postuler pour avoir un boulot à mi-temps là-bas mais on lui avait répondu que ce n’était pas possible. Ils avaient surement déjà tout le personnel nécessaire et n’avait donc aucun intérêt à engager une autre employée.

En revanche, la présence de tous ces enfants mettait en confiance la jeune femme. Elle qui a du mal avec les adultes se sent tout de suite beaucoup mieux quand elle est entourée de personne plus jeune qu’elle. Soudain, il y eu un silence puis un discours. Une femme âgée venait de prendre la parole pour lancer de façon plus officielle les festivités. Il est tout à fait probable qu’Ilea n’assiste qu’une fois dans sa vie à cette évènement, peut être deux mais ce n’est même pas sûre. Alors elle doit en profiter encore plus. Les élèves se ruent tous sur la fontaine aux vœux, qui brille de façon tout à fait surprenante. Phénomène qu’Ilea a du mal à expliquer mais qu’elle trouve très beau.

En attendant d’avoir un peu plus de place, la rousse se dirige vers les stands de vente un tout petit peu plus loin pour trouver un souvenir de cette soirée. C’est sans grande surprise qu’elle s’approche d’un stand de bijou pour se choisir un collier. Elle décide d’en prendre un en forme d’attrape rêve avec l’œil fermé de Jirachi au centre. Il lui plait bien alors elle le place autour de son cou et retourne vers la fontaine.

Il y a un peu plus de place maintenant et elle arrive à se faufiler à travers les quelques adolescents pour se placer devant la fontaine. Si elle a bien compris le système elle doit lancer sa pièce dans l’eau, fermer les yeux et faire un vœu. Et si tout se passe bien le pokemon doit le réaliser. Ilea se dit qu’elle peut bien toujours essayer, alors elle attrape dans son sac à main une pièce puis le pose à ses pieds pour faire sa prière.

Plouf

Ses yeux fermés, elle se concentre pour faire son vœu.

Je voudrais que plus aucun enfant ne soit malheureux.

Vœu assez idéaliste mais elle s’en fichait car c’était ça son rêve et elle pouvait bien en informer Jirachi. Une fois cela fait, elle relève la tête, saisit son sac à main et retourne vers son appartement. Aujourd’hui, Ilea ne sera pas restée très longtemps, mais demain ce sera un peu plus. Et chaque jour elle progressera…

©BB DRAGON

_________________

Alezar Ilea
L'échec n'est qu'une opportunité de recommencer plus intelligemment ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5719-401-ilea-alezar-adulte http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5751-ilea-alezar-adulte
 Scientifique Archéologue
avatar
Scientifique Archéologue
Région d'origine : Kalos.
Âge : 16 ans
Niveau : 21
Jetons : 542
Points d'Expériences : 439

MessageSujet: Re: [Event Anniversaire] L'Eveil de Jirachi   Ven 7 Oct - 1:20

" Bell' ! Bell' ! Attends moi !"

L'attendre ? Et puis quoi encore ! Il avait du culot d'oser l'apostropher ainsi après ce qui venait de se passer. La rose se retourna vers lui et lui jeta un regard noir. Tout dans le visage de l'archéologue en herbe indiquait sa colère, sa haine. Comment osait t'il ? Philippe la rattrapa finalement un peu essoufflé. Il reprit son souffle avant de prendre la parole :

"Bellamy. Je suis désolé. Vraiment. Je pensais pas que...
-Que quoi ? Philippe tu ne pensais pas que quoi !"

La rose avait crié faisant se retourner les quelques autres étudiants qui comme eux se rendaient à la fête. Vraiment, comment osait t'il ? Bellamy pensait pourtant que son ami était quelqu'un de confiance. Certes elle ne l'avait rencontré que depuis cinq jours mais elle pensait qu'ils s'étaient trouvés. Pas une seule seconde elle n'avait hésité à lui parler. C'était comme une évidence, Philippe devait le savoir.

"C'était un secret Phill."

Après tout ils étaient arrivés sur Lansat ensemble. C'est ensemble qu'ils avait vécu l'impossible face au collectionneur. Bellamy pensait que Philippe était son ami, sa béquille dans les moments difficiles et son partenaire de clopes cachées dans un coin de l'académie. Les mots étaient sortis tout seuls et il n'avait pas fallu pas longtemps à Bellamy pour lui raconter son enfance. Le départ de son frère, sa relation avec Pillow et surtout l'hôpital : les multiples opérations, les quarantaines, le couloir "pile ou face"... Tout. Elle lui avait tout confié pensant naïvement pouvoir faire confiance à cet inconnu rencontré il y a moins d'une semaine. Mais le blond qu'il lui faisait face avec cet air dépité n'était en fait absolument pas son ami. Il n'était rien. Dire qu'elle avait rêve de lui il y a peine quelques nuits ! Le noctali la dégoutait et elle voulait le frappait, le faire tomber...

"Je ne pensais pas qu'elles le répéteraient."

Le blond tenta d'attraper la main de la rose. Sans succès : Celle ci le repoussa. Elle rougissait comme si sa peau était tannée par la colère et la honte. Sa bouche crachait les mots accompagné de postillons comme un dracaufeu aurait craché des flammes.

"Ah ouais ? Tu t'es pas douté un seul instant que tout un groupe de mentalies n'allait pas ébruiter la moindre chose que tu puisse dire !"

Elle comprenait enfin les regard au coin et les murmures qui s'était amplifiés dans son dortoir. Elle n'était plus seulement la "mentalie qui ne sait pas s'habiller", elle était devenu bien plus. "La cancéreuse", "L'infectée"... Dire qu'elle l'avait seulement réalisé quand elle se rendait à la fête de Jirachi avec Philippe. Il ne l'avait même pas avoué. Dire qu'il avait fallu que Camille, cette mentalie qui l'avait dans le nez depuis le début passe à coté d'elle en se moquant pour qu'elle réalise. Qu'elle réalise que Philippe lui avait menti, l'avait trahi.

"Je te faisais confiance Philippe."

Le blond resta figé face à la rose. Il leva les épaules comme pour signifier qu'il ne savait pas quoi dire. Les poings de la rose se serrèrent de plus belle. Elle avait terriblement envie de le frapper. Le frapper jusqu'au sang comme pour purger cette trahison. Mais elle se retint, se contentant de tourner les talons et de marcher jusqu'aux ruines d'un pas beaucoup plus pressé qu'ordinaire. Sa confiance venait d'être trahie, piétinée et la rose ne put s'empêcher de tomber dans une sorte de paranoïa en interprétant chaque regard : ces yeux verts exprimait à coup sur de la crainte, une peur d'être contaminée et ce regard bleuté ne pouvait porter que de la compassion, de la pitié. Bellamy ne sut dire quel regard était le pire. Elle ne voulait pas que les gens sachent, elle ne voulait pas les effrayer encore moins susciter leur pitié et leur stupide compassion. Elle voulait être normale au milieu de toute son excentricité.

Combien de personnes était au courant ? A quelle vitesse la rumeur se propageait t'elle ? La rose retint ses larmes du mieux qu'elle pouvait. Derrière elle son Soporifik trottinait péniblement tentant vainement d'atteindre le niveau de sa dresseuse. Le pokémon psy comprenait la peine de celle-ci mais il ne saisissait pas pourquoi elle se rendait toujours à la fête, à sa place il se serait surement enfermé quelque part pour pleurer toutes les larmes de son corps...

Il rattrapa sa dresseuse finalement un peu plus tard dans la soirée alors que celle-ci s'était assise sur un banc avec un stock de nourriture impressionnante. Elle mangeait allègrement sandwich, barbe à papa, sushis de magicarpe et chocolat. Le pokémon psy s'approcha timidement de se dresseuse et lui tendit sa trompe.

"Que.."

Bellamy peu habituée à des gestes d'affection de la part de son pokémon eut un petit sursaut de recul avant de tendre elle aussi sa main. La trompe du tapir s'enroula autour du poignet de la rose. C'était comme si les deux amies se tenaient la main, comme si elles liaient leurs âmes. Le regard bleu gris cristallin de la rose se perdit dans les deux petites boules noires vitreuses du Soporifik. Ce contact tactile et visuel O combien inhabituel toucha profondément la rose, marquant son âme au fer rouge. Soudain surprenamment à l'aise et détendue l'archéologue en herbe laissa sa langue se délier :

"Jirachi... Je sais que c'est absurde d'y croire mais.."

Bellamy serra un moment sa poitrine. Puis de sa main libre elle sortit deux feuilles de papiers.

"Quand j'étais à l'hôpital, Evan m'a appris à le prier... C'était pendant un moment mon... Mon seul espoir. Je priais pas pour ma guérison, non, non. Juste... J'espérais... Que mon père..."

La trompe du Soporifik lacha l'emprise qu'elle avait sur le poignet de sa dresseuse et le Tapir se hissa ensuite sur le banc à coté d'elle. Le duo regarda longuement les deux dessins. Le premier représentait Lolita une perruque blonde sur la tête et qui levait au ciel un ruban bleu, le second représentait Bellamy entouré d'une dizaine de personnes qui formait le mot "Familly". Le pokémon et la dresseuse affichèrent un sourire un peu nias, ce n'était pas des oeuvres d'art mais... Il y avait quelque-chose dans ces bonhommes fait de batons dessinés par des crayons pastels quelque-chose de beau, presque de la poésie... Soudain Bellamy déchira son dessin.

"Philippe faisait partie de ce voeu."

La rose souria à son starter elle passa sa main sur le crâne du tapir et le caressa un moment tout en croquant un bout de son sandwich. Philippe... Elle s'était rapidement attaché au blond et elle imaginé des choses. Bellamy rêvait d'une famille et elle se disait que peut-etre elle avait les capacités de la composer... De sélectionner ses membres un par un. La rose se remit une mèche en place. Mais il fallait l'avouer... Elle avait eu tord. Elle ne pouvait combler le manque de parents et l'absence de son frère grâce à des inconnus et à un simple voeu... Elle soupira.

"Il faut me trouver un autre voeu maintenant et une autre offrande..."

Bellamy rangea l'offrande de son pokémon et jeta les bouts de papier dans une poubelle à proximité. La rose prit ensuite une grande inspiration avant de se lever et de rediriger vers les festivités. Festivités qui n'étaient qu'abondance, joies, rires et mets délicieux. Le regard de Bellamy s'illuminait à chaque stand de chaque allée. Elle s'arrêta même pour acheter un petit bracelet en cuir avec en breloque des bijoux en forme de Jirachi et d'étoiles, un statuette symbolisant le pokémon voeu ainsi qu'un plaid imprimé étoiles et Jirachi. Les deux amis marchèrent ainsi entre les étals s'imprégnant de l'ambiance festive. Le soporifik semblait bien plus affectueux que jamais et cherchait le contact avec sa trompe, il caressait les mains ballantes de la rose la passait délicatement dans sa fosse poplitée. L'archéologue en herbe, elle aussi se joint rapidement à la bonne humeur ambiante : Elle riait et dansait avec les artistes ambulants et jetait des regards émerveillés au ciel qui brillaient de milles feux, il semblait que les étoiles s'étaient parées de leurs plus belles lumières.

Le duo arriva à proximité des ruines et croisa Roseverte qui tentait désespérément de se glisser sous les pattes d'un énorme Ronflex qui arborait une cravate imprimé voie lactée. La rose tenta bien une approche mais son professeur lui lança un regard assez explicite qui laissait entendre quelque-chose comme "Qui es tu ? Toi, infâme créature insignifiante. Je ne te connais pas mais je sais que mon intellect te balaye. Tu es le caillou, je suis la montagne" qui était il faut le dire assez dissuasif. Tous les cours que Roserverte avait donné à la classe de Bellamy avait bien fait comprendre la rose que le célèbre archéologue ne s'intéressaient pas des masses à ses élèves et Bellamy n'avait aucunement besoin d'être humiliée ce soir là. Pourtant elle aussi voulait explorer les ruines, elle était déjà venue ces derniers jours examiner la fontaine sans succès. La lumière semblait sortir de nulle part... Et Bellamy se dit que certes elle était inexpérimenté mais qu'elle pouvait toujours lever le voile sur ce mystère... Que dommage que Roserverte soit si... Fermé. La rose se serait bien vu accompagnait la horde d'étudiants archéologue de l'académie dans un giga combat contre ce ronflex. Oh doux rêve argenté.

Le duo continua ensuite sa route et arriva finalement au coeur des festivités : La fontaine. Une dame âgée semblait avoir entamé un discours mais à ce stade, la rose n'en apprit pas beaucoup...

"...vités et du spectacle. N’oubliez pas de regarder ce que le ciel nous a donné de plus beau. Je vous souhaite à tous une bonne soirée et une bonne observation.
Que la bénédiction de Jirachi vous garde, vous protège et réalise vos rêves.
"

La mémé partit ensuite et disparut dans la foule. A sa place vint un homme qui venta les différents stands. Bellamy leva les yeux vers lui, un morceau de chichi en bouche. La rose s'était déjà goinfrée et avait dépensé toutes ses jetons économisés en divers accessoires Jirachi, son porte-monnaie goinfrex avait bien morflé. La dresseuse suivit alors la masse d'étudiants et d'habitants de Lanset vers la fontaine. Elle regarda un moment les différentes offrandes et se questionna sur les possibles voeux de chacun... Ils croyaient t'ils vraiment tous ? Ou était-ce "juste au cas où.." ? Est-ce que d'autres personnes comme elles ne savait pas vraiment si ils y croyait ?

Ce fut finalement au tour du duo. Le Soporifik prit les devants et plongea son dessin autoportrait dans la fontaine. La rose posa son regard sur l'eau qui prenait une teinte multicolore. Le pastel s'étalait formant des nuages de toutes teintes et de toutes formes. On aurait dit ces dessins qu'on lui montrait quand elle passait en psy, ces drôles de formes qu'il fallait interpréter, on aurait dit qu'elle prenait vie et se libérait de l'entrave du papier. Ca avait ce petit quelque-chose de beau, presque poétique. Et la rose qui fixait le voeu de son starter se diluait dans l'eau réfléchit, ses pensées virevoltaient, s'entrechoquaient. Le rêve de sa diva était clair bien défini... Mais que pouvait t'elle souhaiter elle ? Une famille ? Cela lui semblait bien loin maintenant... Réussir dans l'archéologie ? Bellamy croyait que cela ne dépendait qu'elle... Se venger de Philippe ? Elle n'en savait trop rien... Avait t'elle seulement le droit de souhaiter quelque-chose ? Elle vivait et c'était l'important. La vraie vie... Elle avait sauté dedans à pieds joints et ne se sentait pas assez malheureuse pour avoir le droit de réaliser un de ses voeux. Alors quoi ? Faire un voeu pour les nécessiteux, les malheureux, complètement désintéressé  ? Bellamy ne se sentait pas si belle âme...

Il n'y avait rien et Bellamy craqua. Oh ce n'était pas tant le fait de rester comme ça bras ballants que la trahison de Philippe ou que des regards en coin et des murmures sur sa maladie, elle avait juste ce besoin... D'évacuer. De se lâcher dans quelques larmes. Elle avait donné assez de sourire et de joie pour se le permettre, non ? Pleurer ne faisait pas si mal que ça...  

La rose récolta une de ses larmes sur son index et la fit ensuite tomber dans la fontaine. C'était son offrande. Et quant à son voeu ? Il avait déjà était réalisé il n'y pas si longtemps... Elle était sorti de l'hôpital et avait découvert l'extérieur, la vraie vie... "Merci" chuchota la rose avant de saisir la trompe de son starter et de l'attirer avec elle vers un petit tas de paille. Les deux ami(e)s s'assirent, se blottirent l'une contre l'autre et admirèrent les étoiles. Dire que peut-etre un petit génie des voeux se cachait parmi elles...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5660-395-tu-connais-bellamy-wallace-mentali#59974 http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5666-bellamy-darwin-wallace-mentali#60016
 Pokéathlète Novice
avatar
Pokéathlète Novice
Région d'origine : Unys
Âge : 14 ans
Niveau : 7
Jetons : 1032
Points d'Expériences : 94

MessageSujet: Re: [Event Anniversaire] L'Eveil de Jirachi   Sam 8 Oct - 14:00

L'Eveil de Jirachi
Feat. Gemini

Grrrw… Un grognement rauque vint troubler le silence qui régnait jusqu’alors dans la chambre. Bien que bref et presque inaudible, ce son parvint à tirer de ses rêves un petite boule de lianes qui dormait sur un amas de linge sale. Encore tout engourdie de sommeil, la bestiole aux multiples appendices roula au sol et tenta de se dresser sur ses pattes, non sans mal. Trois bonnes minutes et autant de chutes et de couinements plus tard, Gemini était debout et presque stable. Vacillant légèrement, elle fit un pas en direction du lit. Sur ce dernier, une vague forme, celle d’un jeune homme, se découpait sous la couverture. Celle-ci se soulevait et s'abaissait au rythme de la lourde respiration du garçon. Sur sa poitrine, un autre animal sommeil lui aussi, inconsciemment bercé par son dresseur. Constatant cela, la Saquedeneu parcourue rapidement la distance entre le lit et elle et agrippa les draps pour se hisser dessus à son tour. Malheureusement, tous ces tentacules ne l'aidaient en rien et elle retomba aussitôt au sol, tout emmêlée. De nouveau, il lui fallut quelques minutes pour atteindre son objectif. Lorsqu’enfin elle y parvint, elle s’installa non loin de la Grainipiot, juste sous la gorge du Phyllali dont même le visage disparaissait sous la couette. Un appendice se glissa alors sous cette dernière et vint taquiner le garçon blotti dessous, chatouillant d’abord le haut de son crâne avant de tomber dans le cou. L’effet fut immédiat, Cylian sursauta, retombant brusquement sur Terre. Il semblait avoir le sommeil léger et il n’en avait pas fallu plus pour qu’il se redresse, faisant rouler plus loin ses deux compagnes pokémons. Tandis que l’une battait des membres pour ne pas tomber du lit, l’autre ne comprit pas ce qui lui arrivait, somnolant encore alors qu’elle atterrissait entre les jambes de celui qui était son matelas un peu plus tôt.

Ceci fut le début d’une joyeuse dispute entre Mara, qui, comme son propriétaire, n’aimait pas être réveillé de la sorte, et Gemini qui ne comprenait pas la colère de son homologue. Elle ne voulait pas la déranger mais bien lui faire plaisir, ainsi qu'à Cylian. Ce dernier, amorphe et grognon, les fixa d’abord longuement avant d’interrompre le chahut, retenant la noix d’une main et détachant la bête grouillante qui, surprise et un brin effrayée, grimpait déjà dans ses cheveux. Il les maintint quelques secondes, le temps que tout le monde se calme, avant de soupirer.

“Je peux savoir ce qu’il vous prend ?”

Alors qu’il comptait bien foudroyer les fautives du regard, il se heurta bien vite au regard mi-impatient mi-suppliant d’une certaine petite boule bleu-vert. Une sorte de duel s’engagea alors, bien vite perdu par le pauvre dresseur incapable de résister à cette chose qui lui inspirait encore un certain dégoût teinté de pitié et d’affection. Soufflant par le nez, il libéra ses deux compagnes d’aventures avant de le repousser un peu, quittant le lit. Une fois debout et étiré, il se saisit d’un t-shirt parmi les vêtements sur lesquels dormait Gemini un peu plus tôt et l’enfila. Dans son dos, Mara s'enfonçait sous les draps de nouveau tandis que l’autre s’agitait, comme pour dire quelque chose. Le jeune homme la remarqua bien vite puisqu’elle cognait régulièrement la Grainipiot camouflée, la faisant couiner.

“Il se passe quoi encore ?”

Il se sentait las. Comme trop souvent, il s’était couché trop tard et avait dormi tout le jour, ce qui ne lui réussissait pas vraiment. Il avait faim et peinait à émerger. Il fit cependant un petit effort pour son pokémon qui semblait de plus en plus impatiente. Elle sauta brusquement du lit, se saisit des chaussures du Phyllali pour les lui apporter avant de se diriger vers la porte et de se planter devant. Bien, le message était clair, elle n’avait aucune envie de rester ici ce soir. Cylian prit quelques secondes pour évaluer le pour et le contre. La décision fut rapidement prise, il n’avait pas grand chose à faire ici et se balader un peu ne lui ferait sans doute pas de mal. Bientôt gagné par la motivation, il trouva un jean ainsi qu’un paire de chaussettes dans un coin de la chambre plutôt bordélique et s’habilla sommairement avant de se chausser. Il ne faisait pas encore trop froid en ce début d’automne et il jugea inutile de prendre son manteau, un sweet ferait l’affaire. Enfin près, son Ipok en poche, il jeta un dernier coup d’œil à sa chambre pour être sûr de ne rien oublier. Il remarqua alors la petite bosse que formait Mara sous la couette et hésita. Devait-il la prendre avec lui ? Non, mieux valait pour tout le monde qu’elle dorme. Il n'était pas fou et savait d'expérience que réveiller la Grainipiot n’était pas une bonne idée. Fort de ce choix, il tourna les talons et quitta la pièce.

Une fois dans le couloir de son dortoir, il consulta sa montre. 19h30. Il ne faisait pas encore nuit mais il constata que la luminosité était déjà bien basse lorsqu’il mit le nez dehors. Sentant enfin de vrai gravier puis l’herbe sous ses pieds, la hâte du pokémon redoubla et elle commença à galoper au loin, guidant son dresseur dans le même temps. Paisible, ce dernier ne cherchait pas spécialement où on le menait, profitant simplement du calme de la fin du jour, les mains enfoncées dans les poches de son sweet et le regard dans le vague. Un lointain brouhaha vint cependant briser l’instant, ramenant le Phyllali pensif à l’instant présent. Tient, il semblait y avoir de l’agitation du côté des ruines. Intrigué, Cylian prit le temps de fouiller sa mémoire. Un événement particulier dont les ruines Jirachi étaient le théâtre devait-il avoir lieu en ce 10 octobre ? Rien de notable ne lui revenait. Pourtant, à mesure qu’il se rapprochait, le bruit devenait une mélodie joyeuse aux accents traditionnelle. Il se passait belle et bien quelque chose et il ne tarderait pas à le découvrir puisque son guide aux nombreux tentacules semblait le mener là-bas. Curieux et impatient, le blond se hâta de traverser une large bande herbeuse, dépassa le dortoir des Noctali avant d’atteindre enfin son objectif.

Ce qu’il constata en premier lieu fut la douce luminosité qui régnait encore ici tandis que partout ailleurs, la nuit tombait. Celle-ci venait principalement de nombreuses lanternes décorant autant de stands colorés. Un festival. Tout lui revint alors, cette fameuse légende dont on lui avait parfois parlé et la grande fête organisée en son honneur. Comment l’appelaient-ils ? Ah ! L'Éveil de Jirachi. Plutôt content de ne pas être resté enfermé chez lui, Cylian remercia Gemini d’un regard avant de lui faire un bref signe de tête, lui donnant l’autorisation de flâner sans se préoccuper de lui. Un instant, il se demanda comment la Saquedeneu avait-elle eu vent de cette soirée mais oublia aussitôt cette brève pensée en passant non loin d’un stand de crêpes particulièrement appétissantes. Le Phyllali se moquait bien de ce genre de commémoration mais il ne pouvait résister à l’appel d’un festival et de tout ce qui l’accompagnait.

@Kirsan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5386-382-assez-reve-je-vais-me-coucher-cylian-a-kerns-phyllali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5418-cylian-a-kerns
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Kanto
Âge : 16
Niveau : 7
Jetons : 57
Points d'Expériences : 488

MessageSujet: Re: [Event Anniversaire] L'Eveil de Jirachi   Dim 9 Oct - 15:17

Tu n'es pas un grand amant des pierres, mais lorsque toute l'île se met en dix pour préparer un événement qui n'arriverait que tous les dix ans, tu te dis que tu feras peu être quelques efforts pour venir assister à la chose aux ruines Jirachi. Cette premier jour de Septembre signait le début de la rentrée, le départ d'une nouvelle année qui, tu l'espères, s'achèvera sur un ou plusieurs passages de grades. Tu pensais déjà à ton avenir, ton arène, il fallait dire que ton équipe prenait forme, le poison de tes pokémons remplissait ta chambre d'une odeur un peu désagréable lorsque l'on n'y était pas habitué. Sarin comme toujours volait en vrilles au-dessus de toi, il était imité par Bob qui lui roulait dans le même cercle que le Nosférapti, Aconitine la petite Rozbouton restait un peu dans son coin à vrai dire, elle avait toujours quelques baies avec elle pour manger goûluement.

Tu saisissais un pull, car il faisait un peu frais à la nuit tombée, tu saisissais la petite écharpe en laine pour la passer autour du coup de la Mysdibule chromatique avant d'observer ton Coatox, il voulait rester tranquillement étalé sur le lit à dormir, alors soit, il fera office de gardien. Peut-être auras-tu un colloc cette année ? Suspens, en espérant pour toi qu'il aime bien les pokémons poisons. Ton long manteau sur les épaules tu peux partir pour les ruines, tu ne comptes pas t'y éterniser, juste voir un peu, à quoi ressemble cet événement qu'on observe deux fois par ans. En ouvrant la porte tu laisses Bob passer devant en leader, Sarin suis le mouvement en volant tranquillement, Ivy et Aconitine elles, marchent lentement comme prises pas le froid, pour remédier à tout ça tu ressert l'écharpe d'Ivy et te saisis de la Rozbouton dans ton manteau.

-Allé on file les enfants.

Tu te mets à marcher vers les ruines en couvant du regard un crépuscule de toute beauté. Les dégradés lumineux décorent le ciel de douces couleurs pastels, tout est atténué, la peine, la tristesse, la fatigue, on n'a juste envie de pouvoir se reposer et observer le ciel s'illuminer de courbes éphémères. En marchant ton regard se pose sur Bob, c'est en l'observant que tu prends la mesure d'un problème. Tu ne fais presque plus attention à celui-ci : ta main. Elle guerrira un jour, quand ton esprit sera également délivré de sa phoebie. Comme Max, il te faut luter pour supporter le feu. Si Bob n'était pas intervenu cet été, que se serait-il passé ? Tu n'oses pas vraiment l'imaginer, mais son évolution t'a bien fais prendre conscience que cette phoebie du feu te pourris plus que jamais. Idaliénor, le premier jour des vacances... ce sont deux événements de trop qui ont bien faillit blesser très gravement des personnes auxquelles tu tiens.

Le temps de réfléchir à tous ces petits problèmes, te voilà déjà arrivé à destination, les étables sont sobres, délicates et affiches quelques repas alléchants. Tu sens la bave de la Rozbouton sur ton col et soupire avant de te diriger vers un stand de grillades. Le vendeur en voyant ta carrure te sert une immense entre-côté avec de la sauce, mais lorsqu'il voit la Rozbouton dévorer ce repas qui fais sa taille son regard s'écarquille.

-Elle a un gros appétit et mange absoluement tout..
-Eh beh, il n'y a pas que le poison qui est corrosif chez le type poison !
-Je ne le vous fais pas dire m'sieur !

Le temps de quelques petits échanges, ta petite protégée à déjà avalé l'intégralité de son repas, elle lâche un petit soupire de plaisir avant de remonter au chaud dans ton manteau. Le temps que tu te retourne, Sarin volait avec quelques membres de ton espèce. Au loin tu aperçois quelques figures familières, tu penses croiser les cheveux de Max qui cours après un pokémon vert, mais le temps de cligner des yeux, plus personnes. Là aussi, il faudra t'excuser à propos de Max, après tout tu as très mal agit envers elle en voulant la protéger, si tu savais te protéger de toi même Josh ce serait déjà une bonne chose.

-Bon... la fontaine.

Bob d'un geste te l'indique et tu l'y suis, une légende raconte que jeter quelque chose à l'intérieur porterai bonheur. En t'approchant de la statue du pokémon fabuleux, tu ne peux que remarquer qu'elle brille de milles feux. Il y a beaucoup de monde autour de la fontaine, beaucoup jettent une petite pièce, d'autre quelques objets. Pour faire plaisir à Bob tu sors un jeton et le lui donne, mais ce dernier te pousse plutôt à partir leter toit même la pièce. En haussant les épaules tu armes le bras pour la lancer, mais au dernier moment ton Scobolide te projette en avant et te jette dans l'eau alors que tu jettes la pièce. C'est « Lancéception », dans un grand « SPLAF » tu t'étales dans l'eau avant de relever la tête, Aconitine à réussis avec ses lianes à s'extirper avant de se poser sur le rebord.

-Bob je vais te tuer !

Tu enjambes le rebord de la fontaine avant de courir après l'insecte, ce qui capte l'attention de plusieurs de tes camarades de dortoir qui rient, tes pokémons en déduisent qu'il faut rentrer et suivent le mouvement, à leur rythme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3736-josh-aeris-phyllali
 Topdresseur Novice
avatar
Topdresseur Novice
Région d'origine : Kanto
Âge : 15 ans
Niveau : 2
Jetons : 1148
Points d'Expériences : 79

MessageSujet: Re: [Event Anniversaire] L'Eveil de Jirachi   Dim 9 Oct - 23:25


- Allez Nikolaï, j’ai besoin de ton aide mon grand !
- Doizo ?
- Dis-moi, j’ai besoin de ton avis, est-ce que je mets ce kimono pour aller à la fête ?
- Cad ! Le petit oiseau rouge et blanc bougea alors les ailes de haut en bas et sautilla joyeusement sur le lit.
- Merci, et pour la ceinture je prends la blanche ou la dorée ?
- Doizo ! Le Cadoizo pointa alors la large ceinture dorée du doigt.
- Merci mon grand, je savais que ce drôle de bonhomme dans son souterrain avait fait le bon choix, je t’adore déjà.
- Zo ! Il se jeta alors dans les bras de sa dresseuse.
- Doucement, tu vas te faire mal, allez lâche-moi je dois m’habiller. Non pas que le fait d’y aller en sous-vêtements me gênerait, mais je pense pas que cela ferait bonne impression…

La jeune demoiselle termina alors de se préparer, et une fois tout de violet vêtue, enfila ses getas, avant d’accrocher un petit sac à sa ceinture, histoire d’y ranger ses affaires. Après quoi, elle prit l’une de ses sucettes avant de partir, comme à son habitude, la demoiselle étant accro à ces sucreries. La nuit commençait déjà à tomber, Sanya n’hésita pas à profiter du paysage, observant le coucher de soleil sur le lac corail. C’était un spectacle de tout beauté, même si Sanya préférait de loin la nuit au jour, ne serait-ce que pour la beauté des étoiles et de la lune, elle ne refusait pas le spectacle d’un coucher de soleil sur une étendue d’eau corail.

Étrangement le spectacle lui rappela l’un de ces fois, où sont père l’emmenait balader le soir, et où il chantait en marchant en rythme, les pas suivant ceux de la musique. Elle arbora alors un grand sourire avant de commencer à chantonner en marchant :

"♫We are the red cavalry♫ "

Elle avait une bien drôle d’allure comme ça, à marcher d’un pas presque militaire, accompagné d’un Cadoizo qui répétait les pas de sa dresseuse, sans vraiment comprendre le rythme… La scène se prolongea ainsi jusqu’au ruines Jirachi, où Sanya découvrit tous les stands et animations mis en place pour l’occasion. Elle s’émerveilla devant le décor, les statues, les lampions, cela avait quelque de chose de magique presque. Elle vogua alors de stand en stand, s’essayant à diverses animations, et même si elle tenta de s’intégrer dans un groupe ou l’autre, le fait qu’elle était nouvelle et sa timidité lui firent vite abandonner l’idée d’aller voir des gens de son âge. Finalement, elle s’assit près de la fontaine, lisant les panneaux, et écoutant les légendes sur Jirachi, racontées par les anciens, aux plus jeunes. Elle se saisit alors de deux pièces, en donnant une à Nikolaï.
- Tiens, tu vas faire un vœu, puis jeter la pièce dans l’eau. Tu as compris ?
- Doizo ! Le petit Père Noël à plumes hocha la tête avec un grand sourire.[/color]
- Allez alors je compte jusqu’à cinq, puis on fait un et on la jette. Prêt ? Un… Deux… Trois… Quatre… Cinq !

La jeune fille pensa alors très fort à ce quelle souhaitait le plus, formulant son vœu dans le secret de ses pensées, son Cadoizo faisant de même. Il se regardèrent et sourirent, même s’ils ne se diraient jamais la nature de leurs souhaits. Car après tout pour qu’ils se réalisent, ne doivent-ils pas rester nos petits secrets ?
"Le temps c'est comme un flocon de neige, pendant qu'on se demande ce que l'on va faire avec, il fond.".

_________________

The rains of Castamere ≈ And who are you, the proud lord said,
that I must bow so low?
Only a cat of a different coat,
That’s all the truth I know.
In a coat of gold or a coat of red,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5703-la-douceur-d-un-flocon-sanya-ashlakinov#60453 http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5753-sanya-ashlakinov-pyroli
 Pokéathlète Espion
avatar
Pokéathlète Espion
Région d'origine : Kanto
Âge : 16
Niveau : 21
Jetons : 2775
Points d'Expériences : 437

MessageSujet: Re: [Event Anniversaire] L'Eveil de Jirachi   Dim 9 Oct - 23:42



L'Eveil de Jirachi


Lorsqu'Ariania arriva, le festival grouillait déjà de monde. Elle qui pensait être une des premières arrivées en venant en avance elle s'était trompée lourdement ! Tous les étals étaient déjà pris d'assaut, et elle voyait avec une pointe de nostalgie les familles de Lansat savourer le moment. Les parents sortaient les nappes et les sandwiches sur l'herbe dorée par le soleil, en gardant un oeil sur les enfants qui couraient déjà vers les stands de friandises. Si elle avait eu une bonne mémoire, Aria aurait pu se rappeler des nombreux pique-niques qu'elle faisait avec sa famille, quand sa soeur et elle étaient encore enfant. Mais ses souvenirs avant 6 ans restaient invariablement flous, et ce n'était pas de la joie et les sentiments heureux des souvenirs qu'elle ressentait à la vue des têtes blondes et insouciantes se noyant dans la foule. Juste un vide immense qui la prenait soudain à la poitrine. Un néant où seule une déchirure d'envie, de jalousie devant ces familles heureuses et unies, ressortait.

Heureusement, elle ne put pas plus s'enfoncer dans ces pensées profondes. Autour d'elle, ses pokemons se chamaillaient déjà pour savoir quel chemin suivre, et Mysdi, qui lui avait clairement fait comprendre que, ce soir, elle ne faisait pas la police, attendait impatiement qu'Aria se réveille et régle le problème. Tout le petit groupe l'entourait, parlant à elle et aux autres dans une cacofonie enthousiaste. Loki et Pachi voulaient aller escalader la statue (il ne leur était pas venu à l'idée que celle-ci n'accepterait surement pas ces visiteurs imprévus), Titik était alleché par l'odeur envoutante du stand de barbe à papa, Mysdi allait piquer une crise si Aria ne lui achetait pas cette adorable barette en forme d'étoile qu'elle avait repéré sur un stand de bijoux, et Nuts semblait partisan de rejoindre les familles sur l'herbe. A cette vie débordante qu'ils dégageaient, Aria fut définitivement tirée de son passé et se rappela tout son enthousiasme. Un festival sur Jirachi ! Elle avait cru rêver quand elle avait vu l'affiche ! Elle adorait les festivals, c'était tout ce qu'elle aimait. Elle considérait ça comme des parcs d'attraction miniatures et aurait été capable de traverser l'océan pour assister à un. Elle n'en avait encore jamais vu en vrai, mais elle n'avait jamais cessé de se les imaginer. Les récits qu'on lui en avait fait la fascinait et une partie de son esprit avait toujours été remplie par ces feux d'artifice, ces stands à la lueur des lanternes, ce bruit du bonheur qui se propage jusqu'au coeur de la ville ! Celui de Lansat n'était pas un des plus grands, mais elle s'en fichait. Pour elle, c'était déjà extraordinaire ! Tout autour d'elle lui semblait aussi scintillant qu'une pluie d'étoiles.

- Bienvenue à vous...

Aria n'eut pas à débattre pour choisir la première destination de la soirée. Après le discours de la vieille dame, toute la troupe voulut aller à la fontaine aux voeux (à part Nuts qui continuait à préférer l'idée d'aller dormir sur l'herbe). Le Kraknoix suivit quand même les autres pokemons, se disant qu'après tout il pouvait souhaiter qu'on le laisse aller dormir à la fontaine. Il ne voyait pas en quoi ce tas de pierre rempli d'eau allait exaucer sa demande, mais autant essayer.
La statue s'était soudain trouvée sollicitée de toutes parts et toute la population de Lansat semblait être venue confier ses voeux les plus chers au pokemon fabuleux.

- Il faut jeter un truc dans la fontaine non ? s'interroga Aria devant l'eau clairvoyante.

Mysdi acquiesca, et Pachi, qui n'en pouvait plus d'attendre, balança un baton à brochette qu'il avait trouvé en chemin dans le bassin tapissé de pièces et de diverses offrandes. Aria sentit le regard accusateur d'une vieille grand-mère à côté d'elle. Elle l'ignora, se retenant de lui balancer, elle, ce qu'elle criait de colère dans sa tête. C'est l'intention qui comptait non ? Pachi avait surement mis plus de volonté en lançant le baton que faisait la plupart des gens avec leurs pièces !

- Tu n'as pas oublié de faire un voeu Pachi ? Sinon ça ne marchera pas, lui demanda-t-elle en souriant.

Pachi hocha la tête, concentré sur son baton qui coulait lentement au fond du bassin. Aria se demanda quel voeu il avait bien pu faire, pour qu'il soit aussi sérieux...

- Pachi a inauguré la fontaine ! A vous maintenant ! Je vais vous donner des bonbons à jeter. Je n'ai pas assez de pièce et en plus, ça sert vraiment à rien de lui donner de l'argent, Jirachi ne pourrait jamais aller faire ses courses sans que quelqu'un l'arrête avec un "hé ! tu n'es pas jirachi ?". Je suis sûre qu'il a faim moi ! Choisissez un bonbon pour lui dans le paquet et jetez-le dans la fontaine après avoir fait votre voeu !

Même si le point de vue complétement débile d'Aria n'échappa pas aux personnes qui l'entouraient et à Mysdi, Loki, Titik et Nuts adhérèrent complétement à l'explication, et commencèrent à fouiller dans le sac Haribaies qu'elle leur tendait. Pachi voulut également participer mais elle lui rappela gentillement que c'était un voeu par personne, s'il en refaisait aucun ne serait exaucé ! Le pachirisu se contenta alors de fourrer les friandises dans ses joues, et son air d'hamster fit éclater de rire Aria.

Une guimauve au citron pour Titik, un réglisse pour Mysdi, un ourson au coca pour Loki, le premier bonbon qu'il avait attrapé pour Nuts. Après que les pokemons aient religieusement fait leur prière, toutes les friandises disparurent dans la fontaine. Ce fut au tour d'Aria de se pencher vers la surface miroitante, mais étonnament, elle n'en avait aucune envie. Elle ne savait pas quoi souhaiter. Qu'est-ce qui serait à ses yeux assez important pour le demander à un pokemon fabuleux ? Elle savait la chose qu'elle voulait plus que tout, mais elle n'allait pas le demander. Tout simplement parce que c'était impossible. Elle aurait voulu que son père soit encore vivant. Elle aurait voulu qu'il ne soit jamais mort. Mais elle savait que ce voeu ne pourrait jamais être exaucé. Elle savait qu'il resterait à toujours comme un désir profond et enfoui dans son coeur, qu'il ne se transformerait jamais en réalité. Il avait loué la place pour sa vie entière, pas de déménagement envigeasable. Mais à part ça, elle ne savait pas quoi souhaiter. Elle était de nature optimiste, elle avait l'impression d'avoir déjà tout. Elle avait retrouvé Idalienor, son équipe était adorable et en bonne santé, elle adorait l'académie, depuis qu'elle était rentré à la maison cet été, elle s'entendait un peu mieux avec sa mère... Rien. Rien ne lui venait à l'idée. Elle sentait Titik qui se frottait contre sa jambe, se demandant surement pourquoi elle ne bougeait plus. Elle ne repondit pas et continuait à chercher. Mais si ! Comment avait-elle pu oublier ça ?! Elle se redressa brusquement et lança sa pièce. Le son de celle-ci résonna clairement sur la pierre, l'eau n'entrava pas la note, et l'écho s'éloigna de la statue vers les ruines. Aria ne le remarqua pas.



Après avoir fait la tournée des stands, le petit groupe s'installa (enfin ! d'après Nuts) sur l'herbe. L'air embaumait : du fumet envoutant de la viande en train de rotir, au parfum frais de la nuit, à l'odeur sucrée de la barbe à papa, les arômes se mélangeaient et tourbillonaient à la lueur des lampes. Aria s'était laissée tomber sur l'herbe maintenant fraiche, et elle était restée figée devant la beauté du ciel. Au dessus d'elle, un véritable ballet s'éxécutait. La scène était sublîme. La noirceur de la nuit était éclairée par la lumière éclatante d'étoiles qu'elle n'avait jamais vu, tout le ciel avait été parsemé de paillettes scintillantes et même la lune perdait son éclat devant ses rivales. Aria se rappela alors la salle où elles avaient retrouvé les professeurs avec Janet lors de l'exploration des ruines de Jirachi. La ressemblance était frappante ! Mais, à voir dans le ciel, cela prenait une toute autre dimension ! Aria avait l'impression de se perdre, ballotée de droite à gauche par les rayons cosmiques. Le silence était peu à peu tombé sur le festival, les chanteurs étaient passés aux chansons douces, les habitants discutaient tranquillement le yeux dans le ciel, les lanternes s'éteignaient une à une. Tous restaient à observer cette vision grandiose de l'univers.

Pachi, Titik et Nuts étaient endormis, les uns contre l'autre, et Aria fut ravie de constater encore une fois que Nuts s'était bien intégré. Depuis qu'il les avait rejoint, elle s'était un peu inquiétée que son caractère blasé le mette à part de l'équipe, mais tout s'était bien passé. Elle se releva, s'assit et fit signe à Loki et Mysdi de venir sur ses genoux.

- Les enfants se sont endormis, leur murmura-t-elle avec un petit sourire en désignant les trois pokemons assoupis. Alors vous avez fait des voeux tout à l'heure à la fontaine ?

Les deux pokemons hochèrent la tête et Aria décela un petit regard amusé chez Mysdi.

- Moi j'en ai fait un pour celui-là,
dit-elle en sortant l'oeuf de son sac.

C'était Ida qui lui avait offert cet oeuf pour son anniversaire. Mais depuis, il n'avait toujours pas éclos. Aria veillait dessus jour et nuit et ne s'en séparait jamais de peur qu'il éclose alors qu'elle n'était pas là. Elle serra l'oeuf contre sa poitrine, elle sentait la chaleur provenir de la paroi. Elle avait tellement hâte que le pokemon sorte !!!! Ida n'avait toujours pas voulu lui dire de quel espèce il était et ça faisait maintenant plus d'un mois et demi qu'elle mourait d'impatience de le savoir.

- Comme vous le savez, il est un peu long à éclore, donc j'ai demandé à Jira...

Loki l'arrêta net : si on dit son voeu, il ne pourra pas être exaucé !

- Ah oui ! Tu as raison ! Merci Loki !s'exclama Aria.

Des cris lui firent relever la tête vers le ciel : une centaine d'étoiles filantes étaient en train de traverser le ciel, laissant une trainée poudrée dans les sillons de leur passage. En une seconde, elles avaient fait le tour et disparaissaient de leur vue.

- C'était génial ! Vous avez vu ça ? C'était trop beau !!! Et puis imaginez ! Une centaine d'étoiles filantes comme ça, ça fait cent voeux exaucés !!

- Craaaac...

Sur ses genoux, l'oeuf commençait à se fendiller. Après un ultime effort, le pokemon brisa définitivement la coquille et savoura enfin l'air libre.

Une boule de poils se tenait devant Aria, elle n'arrivait pas à voir l'emplacement de ses yeux et de son visage, avant que le pokemon lève son petit museau rose vers elle.

- Trop chouuuuuuuu ! s'exclama-t-elle en le prenant dans ses bras

Une centaine de voeux exaucés... dont le sien.


HRP:
 

_________________

 
Always remember sweet times
and love

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4684-328-ariania-blue-close-your-eyes-pyroli http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4751-ariania-blue-pyroli
 Coordinateur Performer
avatar
Coordinateur Performer
Région d'origine : Kalos
Âge : 14 ans
Niveau : 20
Jetons : 1454
Points d'Expériences : 541

MessageSujet: Re: [Event Anniversaire] L'Eveil de Jirachi   Mar 11 Oct - 11:01

Event Anniversaire : l'éveil de Jirachi

Depuis la fin des vacances et son retour de l’île Touga - enfin s’était dit la jeune fille qui n’en pouvait plus des hautes températures du désert de sable -, Obéline s’était tranquillement préparée pour sa nouvelle rentrée, amenant son lot de changements. Nouvelle chambre dans le dortoir Mentali, nouvelles et premières colocataires pour elle. En effet, la gamine qui avait jusqu’à présent eu la chance d’avoir une chambre pour elle toute seule allait maintenant devoir la partager avec deux autres jeunes filles. Reste à savoir si elles réussiront à se supporter.. Ou plutôt si leurs pokémons réussiront ce miracle. Avec l’équipe d’Obéline, ce n’était clairement pas gagné.

Et puis il y avait les cours, sa motivation à devenir une performer “à part” mais elle devait aussi réfléchir à son second parcours, sa seconde spécialisation… Pour l’instant, il avait été assez clair pour Obéline depuis son entrée à l’école qu’elle voulait devenir performer… Elle n’avait cependant jamais pensé à la suite et rien d’autres ne l’attirait spécialement…

Mais ce soir Obéline pouvait laisser de cîté ses interrogations. Car ce soir était un grand soir. Un soirée de fête, de rêves et d’étoiles dans les yeux comme dans le ciel. Un événement rare qui ne se déroule qu’une fois tous les 50 ans. Et Obéline avait la chance de pouvoir y assister.

Elle s’était donc rendue dans les ruines de Jirachi en cette nuit aux douces températures. Elle portait une tenue plutôt légère, composée d’un haut blanc à col marin noir et agrémenté d’un ruban rouge, ainsi qu’une jupe noire. Autour de son cou était serré  un collier choker assez épais en soie noire. A ses côtés se tenaient sa fidèle Goupix et sa Stalgamin, toutes les deux affublé d’un ruban noir pour être assorties à leur dresseuse. Il s’agissait en quelque sorte d’une soirée entre filles. Obéline voulant passer plus de temps avec Snowdrop pour rattraper le temps perdu qu’elle n’avait pas vraiment pu combler à Touga à cause des hautes chaleurs qui incomodait sa glacée, elle avait décidé de l'emmener avec elle ce soir… Et Pixi s’était incrustée. Car il était hors de question qu’elle laisse sa dresseuse adorée en tête à tête avec une autre qu’elle.

Les ruines normalement calmes et désertes débordaient aujourd’hui de monde et d’activités ! Mais Obéline savait où elle voulait aller en premier. Elle mena donc sa troupe devant la fontaine où un groupe d’étudiants s’accumulaient. Après avoir jouer des coudes et des bras, la gamine se retrouva devant le petit bassin. Elle prit une pièce de sa poche, ferma les yeux et murmura :

▬ Faites que l’année se passe bien.

Elle lança la petite pièce à l’eau, la regarda couler jusqu’à toucher le fond de la fontaine déjà bien encombré de centaines de pièces et d’autres babioles. Un sourire satisfait sur le visage, Obéline repartit, s’éloignant de l’amas d’étudiants qui ne faisait que grossir avec les minutes.

Elle se balada entre les stands, achetant une petite statuette à l’effigie de Jirachi qu’elle mit dans son sac puis commandant plusieurs brochettes à un étal dont la simple odeur avait convaincue Obéline de s’y arrêter quelques instants. Les brochettes récupérées, elle s’éloigna de la foule et s’installa dans un coin relativement calme avec Pixi et Snowdrop pour partager un bon repas tout en observant les étoiles qui illuminaient le ciel en ce soir de fête.


_________________


 
she is just a little
snowflake
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4420-309-obeline-gauthier-mentali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4466-obeline-gauthier-mentali#46065
 Topdresseur Ranger
avatar
Topdresseur Ranger
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 15
Niveau : 10
Jetons : 1613
Points d'Expériences : 304

MessageSujet: Re: [Event Anniversaire] L'Eveil de Jirachi   Mar 11 Oct - 14:14

J’ai mis plus d’un an à créer le masque parfait pour Leype, à le rendre réel, à lui donner vie. Je pense lui avoir rendu hommage, il fait partie de moi maintenant. Pendant un an je n’ai pas fait parler de moi, je n’ai suivi les cours que partiellement, je n’ai noué presque aucun lien. J’ai quelques regrets mais il n’est pas trop tard, je sais que les choses commencent maintenant pour moi.

Je vais devenir le plus grand des épéistes, je vais devenir une légende. J’aiderai les autres jusqu’à ce qu’on fasse des articles sur moi. Je veux protéger ce monde. Tout ça c’est les promesses que je répète dans ma tête, des phrases que j’ai apprises par cœur. Alors, expliquez-moi pourquoi ?

J’aurais pu venir prier Jirachi en lançant l’épée en bois de mon kirlia dont il n’avait plus besoin ou en offrant une photo de Leype mais mon choix avait été tout autre. Je mens, comme si j’avais eu le choix, je ne suis pas assez fort pour que ma volonté compte.

J’étais venu le ticket de la séance qui avait marqué un tournant dans ma vie, je jouais le rôle qui m’avait rendu célèbre ce soir-là, il neigeait dehors et j’étais impatient d’entrer sur scène. Je voulais me réchauffer en interprétant mon personnage, je voulais oublier que mon petit frère était mort. Je m’étais déchaîné mais ni le froid ni la douleur n’étaient partis, bien qu’on ne les eût pas annoncés, ils avaient le rôle principal à mes côtés lors de cette représentation. Je revois ses yeux qui me transpercent au milieu d’un public stupéfié par mon interprétation de la rage de l’épéiste.

Je lâche ce ticket dans l’eau et je prie malgré moi, j’aspire à des choses qui me dépasse.

Obéline reste avec moi.

Faîtes que mon art révolutionne le monde, faîtes que mes idées marquent l’histoire.

Autorisez-moi à lui montrer un Pavel épanoui et non pas un Pavel tourmenté, maintenant que mon frère est avec moi, je veux être à mon tour.

Les inscriptions sur le ticket déjà détérioré par le temps s’estompent petit à petit, l’eau se maquille de noir avant d’effacer l’encre complètement. Le bout de papier maintenant vierge rejoint les autres objets insolites dans la fontaine avant de se désagréger lentement.

Des vœux qui ne se réaliseront pas, des vœux éphémères voués à disparaître.



_________________


Leype et ses compagnons


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4306-305-leype-altmile-voltali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4404-leype-altmile-voltali
Région d'origine : -
Âge : -
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 9046

MessageSujet: Re: [Event Anniversaire] L'Eveil de Jirachi   Mar 11 Oct - 14:34

Liste des bonus obtenus:

Ciel > BC#3
Anna > BC#6
Rodrigue > BC#4
Idalienor > BC#6
Max > BC#5
Damon > BC#1
Kira > BC#5
Etna > BC#3
Aileen > BC#1
Eryn > BC#4
Peter > BC#6
Paul > BC#3
Skylar > BC#2
Ginji > BC#6
Matsuo > BC#2
Marie > BC#3
Cael > BC#3
Nolan > BC#3
Sirius > BC#2
Logan > BC#5
Luna > BC#6
Niki > BC#2
Calua > BC#4
Sam > BC#5
Ilea > BC#5
Bellamy > BC#5
Cylian > BC#4
Josh > BC#1
Sanya > BC#2
Ariania > BC#2
Obéline > BC#3
Leype > BC#1

Pour voir l'effet du Bonus Capture reçu, c'est par ici! Ni repris, ni échangé, ni échangeable.

Sujet clos! Merci pour votre participation o/

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Event Anniversaire] L'Eveil de Jirachi   

Revenir en haut Aller en bas
[Event Anniversaire] L'Eveil de Jirachi
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: archives :: Les Archives :: Année 4 :: RP-