Partagez | .
… CA FAIT QUATORZE JOUR, QUE JE SUIS ENFERME, JE SUIS SEUL DANS LA CUISINE, ET JE BOIS DU CAFE, IL FAUDRAIT BIEN QUE JE DORME, MAIS LES FLICS VONT ME CHOPPER, ALORS JE CLOUE LES PORTES, ET REPRENDS DU CAFE ♪
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 17 ans
Niveau : 66
Jetons : 2612
Points d'Expériences : 2402

MessageSujet: … CA FAIT QUATORZE JOUR, QUE JE SUIS ENFERME, JE SUIS SEUL DANS LA CUISINE, ET JE BOIS DU CAFE, IL FAUDRAIT BIEN QUE JE DORME, MAIS LES FLICS VONT ME CHOPPER, ALORS JE CLOUE LES PORTES, ET REPRENDS DU CAFE ♪   Lun 19 Sep - 16:01

Ginji Labelvi
      Feat. Audrey Hatoria



« … CA FAIT QUATORZE JOUR, QUE JE SUIS ENFERME, JE SUIS SEUL DANS LA CUISINE, ET JE BOIS DU CAFE, IL FAUDRAIT BIEN QUE JE DORME, MAIS LES FLICS VONT ME CHOPPER, ALORS JE CLOUE LES PORTES, ET REPRENDS DU CAFE ♪ »



Les vacances sont finies. Ça y est.

J'ai rapidement repris mon train-train quotidien au sein de l'académie. Ai-je le choix, en même temps ? Il faut bien que j'avance. Malgré que certains soient restés en arrière.... D'autres sont déjà loin devant, et je me dois de presser le pas pour les rattraper. Je ne peux pas ressasser éternellement les événements s'étant déroulés cet été.

Décrochant un bâillement, je referme la porte de ma chambre avec une allure nonchalante. Mjöllnir et Harissa sont les seuls à me suivre à l'extérieur, mes autres Pokémon préférant attendre notre retour depuis leurs couchettes. Flemmards. M'enfin, je peux pas leur en vouloir, je sais que certains apprécient beaucoup de passer du temps dans leur lit, à somnoler... Môa, ce n'est pas mon truc ! Je suis un lève-tôt, un vrai !... Bon, un lève-tôt un peu fatigué, mais un lève-tôt quand même. Allez Ginji, on se motive, cette journée va super bien se passer !

Cette petite claque mentale suffisant à pleinement me réveiller, je secoue la tête de droite à gauche et commence à sautiller sur place.  

« -Thoron, Harissa, ça vous dit une petite course jusqu'au réfectoire ? »

Les deux Pokémon s'échangent un regard sceptique. Eh, faîtes pas cette tête ! Je me suis amélioré, en athlétisme ! Ok, je ne peux certainement pas battre deux créatures volantes, et de type Electriks de surcroît (Il s'agit quand même du type avec la meilleure moyenne de stat en vitesse!), mais je peux au moins arriver à la cafétéria en... Allez, trois minutes !

« -Bon, bah vous plaignez pas s'il ne vous reste plus rien à manger... Môa, je fonce !  »

Confirmant aussitôt mes paroles, je pars au pas de course, et me dirige vers la sortie du dortoir Voltali en quatrième vitesse. Certes, je suis encore loin, loin, trèèèèès loin de dépasser la plupart des élèves de l'académie en terme de vitesse de pointe, et mon endurance est assez ridicule, mais mon corps n'a clairement pas encore atteint ses limites ! J'ai encore beaucoup de progrès à faire pour pouvoir réellement tenir le capte sur le plan physique... C'est bien beau de s'en tirer avec la deuxième place à la compétition Pokéathlète en faisant mumuse avec son Pokédex, mais le jour où je serai face à une épreuve purement sportive, je ferai clairement moins le malin. Et puis, pour que mes Pokémon soient forts, je dois l'être aussi ! 'Fin en vrai non, mais quand même, 'faut bien que j'y mette du mien également, sinon c'est un peu nul, mais vous voyez où je veux en venir.

Mais histoire de bien rabattre mon caquet, voilà que Harissa me passe devant à vive allure, alors que seuls quelques mètres nous séparent de la porte d'entrée. Gnnn ! Ce n'est pas juste ! Je commence à être à bout môa.... Et pour bien enfoncer le clou, c'est au tour de Mjöllnir de me doubler, ondulant doucement pour glisser sur le champ électrifié lui permettant de léviter.

« -Gaaaaah, naaaaan, z'avez pas le droit... J'ai plus... De force.... Môa....  »

Lorsque je parviens à atteindre la porte, je m'appuie contre celle-ci à l'aide de mon bras droit et reprends doucement mon souffle. Harissa fait mine d'étouffer un rire moqueur, tandis que Mjöllnir me patpat à l'aide de l'une de ses nageoires, l'air compatissant. Cela ne suffit néanmoins guère à me rassurer quant à ma viabilité dans le parcours Pokéathlète.

« -Raah ! Mais c'nul ! Comment je peux perdre alors que vous me laissez plusieurs mètres d'avance ? Et vous n’étiez même pas à fond !  Alors que moi, regardez, je suis crevé ! Mort ! J'en peux plus ! Je ne pourrai pas tenir debout plus longtemps ! Allez vite, allons manger, je suis mort de fatigue ! J'ai ABSOLUMENT besoin d'énergie. »

En disant cela, je commence à piétiner sur place, d'un dynamisme plutôt contradictoire avec mes paroles, et, après avoir essuyé une perle de sueur sur mon front, pousse les portes du réfectoire. Harissa et Mjöllnir s'échange un nouveau regard, et cette fois-ci, l'Emolga sourit avec un haussement d'épaule, avant de partir à ma suite. Mjöllnir fait de même, et nous pénétrons tous les trois dans la cafétéria.

Je prends un plateau, et commence à me servir copieusement dans les plats à disposition pour le petit déjeuner. Croissants, PAINS AU CHOCOLAT (#paf#), tartines de beurre, et des céréales. Le tout accompagné de lait et de jus de fruit ! C'est le strict nécessaire pour tenir le temps de la journée. Surtout après l'exercice physique intense que je viens de faire, et mon manque d'énergie total après celui-ci !

Mon propre repas prêt, je prends ensuite quelques friandises pour Mjöllnir et Harissa, et ce malgré qu'ils aient déjà mangé il y a quelques minutes (Môa aussi, mais bon...), comme pour les remercier d'avoir bien voulu accompagner leur dresseur. J'ai besoin de présence, môa ! Quand on me laisse seul, je pense à des trucs pas rigolos... Et j'aime pas ce qui est pas rigolo...

Ce n'est que lorsque mon plateau est plein à craquer que je scrute le réfectoire à la recherche d'une place de libre. M'ayant visiblement repéré depuis un moment, Peter Ironspear, qui m'avait incité à combattre contre Goyah, me fait un grand signe du bras pour m'inciter à venir m'asseoir à côté de lui. Il est accompagné de sa Laporeille, mais aussi de Zachariel et sa Chaglam. Ces derniers lèvent les yeux au ciel en me voyant arriver, mais je suis trop préoccupé par le plateau en trop sur la table pour le remarquer. Mes Pokémon et moi prenons place à leurs côtés, puis je leur adresse un grand sourire.

« -Salut ! Ça va ?
-Salut Ginji ! Oh, comme d'hab, quoi, la reprise des cours.  
-Salutations.
-Vous parliez de quoi ? »

Harissa vient se poser à côté de mon plateau, et commence à piocher dans la gamelle qui lui est réservée, tandis que Mjöllnir attend plutôt que je dépose la sienne devant lui. A ma question, Zach me lance un regard plein de dédain, alors que Peter paraît soudainement embarrassé.

« -D'une chose qui semble totalement t'échapper : le sens de la mo...
-GINJI ! Tu veux du café ? On attendait un ami du dortoir, et on lui a pris un bol, mais on dirait qu'il a oublié de se réveiller, et ça serait bête de le gâcher... Refroidi, ce n'est plus très bon, ahaha... »

Surpris par la brusque interruption du Voltali, et ne remarquant pas le regard noir qu'il lance à Zach, j'observe le grand bol de café qu'il me tend. Je me penche légèrement en avant pour sentir la délicieuse odeur qui en émane, mais recule, puis secoue la tête de droite à gauche.

« -N-non, désolé... »

Peter écarquille les yeux, et Zach fronce les sourcils, tous deux surpris par ma réponse.

« -... Quoi ? Tu n'en veux pas ?... C'est bien la première fois que je te vois refuser quoi que ce soit qui se mange !   »

Je détourne le regard, gêné. Je ne peux m'empêcher de jeter quelques œillades au bol de café qu'il me tend, mais me concentre pour garder mon attention ailleurs.

« -Bah c'est que... Ma môman m'a toujours interdit de boire du café... Je ne sais pas trop pourquoi, d'ailleurs... »

Zach hausse un sourcil.

« -Ginji, ne crois-tu pas que tu as passé l'âge d'obéir bien sagement aux ordres de ta mère ?
-J'avoue, d'autant plus que tu es libre de boire ce que tu veux, non ? De ce que je sache, il n'y a pas de minimum d'âge légal pour boire du café ! Allez, goûte ! Te connaissant, je suis sûr que tu vas adorer !
-Es-tu certain, Peter ? Ne penses-tu pas que c'est un peu fort pour commencer ?...
-Ne t'inquiètes pas ! On parle de Ginji, là ! Tu lui ferais manger un pneu qu'il adorerait ça. »

Me laissant convaincre par leurs paroles, j'attrape le bol de café, et sens la chaleur de celui-ci se transmettre dans mes mains. L'odeur qui s'en échappe est super agréable, en tout cas... Méfiant, j'approche celui-ci de mes lèvres, et, après une petite seconde d'hésitation, prends une petite gorgée du liquide noir. Je l'avale, et mon grand sourire s'élargit un peu plus.

« -Eh ! C'est bon ! »

Reprenons aussitôt une gorgée, puis deux, puis trois, je finis par boire le bol cul-sec. Je le repose ensuite en poussant un petit souffle de satisfaction, puis tourne la tête en direction de l'endroit où sont servis les plats.

« -C'est délicieux ! Où est-ce qu'on peut en avoir d'autres ?...
-Tu aimes ? Ça se prend au distributeur, là-bas. C'est super pratique quand tu es mal révei.... »

Peter n'a pas le temps de finir sa phrase que je me lève et me dirige vers le distributeur. Je place mon bol en dessous, et le remplis à rebord de café, avant de revenir à ma place initiale. Cependant, une fois sur place, je l'ai déjà vidé de moitié, et avale l'intégralité du contenu restant presque aussitôt après. Je me relève alors immédiatement, et repars vers la machine café pour en reprendre.

« -... Ne devrait-on pas l'arrêter ?
-Mais non, il découvre ! Laisse faire, va, ce n'est pas un peu de café qui va lui donner mal à l'estomac...
-... Ce n'est pas ce que je crains, non... »

Stationnant désormais devant la machine, je remplis pour la quatrième fois consécutive le bol,  assoiffé par la boisson. Pourquoi ma mère ne m'a jamais laissé y goûter ? C'est super bon ! Et en plus c'est super chaud, c'est hyper agréable quand ça descend le long de la gorge ! En tout cas, la découverte de ce nouveau produit me donne une patate d'enfer, je pense que je vais retenter une petite course lorsque j'aurai fini de prendre mon petit-déjeuner, je me sens d'attaque, là !... Tiens ? Pourquoi ça ne marche plus ?... J'ai beau appuyer sur le bouton, il ne veut plus me distribuer de café...

Légèrement dépité, je reviens à ma place en faisant une petite moue, et pose mon bol sur mon plateau avec un air peiné, du café encore aux coins des lèvres.

« -On dirait qu'il y en a plus...
-Ah, ça c'est normal, la machine à café de la cafétéria est toujours prise d'assaut... Tu as eu de la chance que personne ne vienne te déranger pour se servir ! Si tu veux un conseil, celle qui se trouve à côté de la salle des profs n'est presque jamais utilisée... Quel professeur de la Pokémon Community se rend en salle des profs, après tout ?  »

Je relève la tête, intéressé.

« -C'est vrai ? Il y en a une là-bas ?
-Oui. Ce n'est pas la seule, d'ailleurs, tu en as aussi une dans chaque dortoir, une derrière le gymnase, une autre...  
-Harissa ! Mjöllnir ! Venez, on y va ! »

Vidant mon verre de jus de fruit et enfournant quelques viennoiseries dans ma bouche, je me lève précipitamment, et attrape une nageoire de Mjöllnir et une patte de Harissa pour les entraîner avec moi dans les couloirs de l'académie. J'en reveux ! Il m'en refaut ! Ça doit être le manque accumulé au cours de toutes ces années, 'faut que je rattrape mon retard en café ! Salle des professeurs, salle des professeurs, salle des professeurs... LA !

« -TROUVE ! »

Je m'arrête devant le distributeur, et lâche mes deux Pokémon, secoués. Je commence à presser machinalement le bouton une bonne dizaine de fois, mais aucune réaction. Je fronce les sourcils, et commence à secouer la machine.

« -EH ! Pourquoi tu marches pas ?! »

Harissa me tire sur la jambe, puis me désigne la fente où l'on insère les pièces avec un air blasé. Oh ! Parce que 'faut payer avec ses jetons, ici ?! Plongeant ma main dans mon sac, j'en sors mon porte-monnaie, et commence à insérer sans réfléchir plusieurs jetons à l'intérieur. Le distributeur se met enfin en route, et prépare ma commande... Raaaaah, qu'est-ce qu'il est long ! Il ne veut pas aller plus vite ? Même moi, j'ai mis moins de temps pour faire le trajet entre ma chambre et le réfectoire !... Ah, CA Y EST ! C'est prêt... Attendez, c'est quoi ce gobelet riquiqui ? Je vais pas me contenter d'un gobelet, môa ! Il m'en faut au moins cinq fois plus ! Vidant le gobelet en plastique en une seconde, et jetant celui-ci dans la poubelle, je relance le distributeur, bien assez chargé en jetons pour au moins cinq ou six cafés. Je pose donc mes deux poings contre la paroi de l'engin, attendant que celui-ci termine sa longue préparation...

« -Alleeeeeeeeez, dépêche-toi ! J'ai pas toute ma journée, moi ! C'est quand que tu me le sers, ce café ?! Allez ! Go go go ! On se grouille !.... AAAAH, MAIS TU M'AS ENCORE SERVI UN TRUC MINUSCULE ! Recommence ! Encore ! ET GROUILLE TOI S'TEU PLAIT ! A CE RYTHME ON Y EST ENCORE DEMAIN !   »

@Eques sur Never-utopia.

_________________



« Je... Je ne suis plus sûr de rien, en fait. »

Merci Môman Callie!

Diancie Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t780-c-est-par-la-la-sortie-oups-je-suis-alle-trop-vite http://pokemoncommunity.forumactif.org/t799-ginji-labelvi-voltali
 Scientifique Mécanicien
avatar
Scientifique Mécanicien
Région d'origine : Elle ne s'en souvient pas
Âge : 16
Niveau : 28
Jetons : 652
Points d'Expériences : 851

MessageSujet: Re: … CA FAIT QUATORZE JOUR, QUE JE SUIS ENFERME, JE SUIS SEUL DANS LA CUISINE, ET JE BOIS DU CAFE, IL FAUDRAIT BIEN QUE JE DORME, MAIS LES FLICS VONT ME CHOPPER, ALORS JE CLOUE LES PORTES, ET REPRENDS DU CAFE ♪   Dim 25 Sep - 15:02


… CA FAIT QUATORZE JOUR, QUE JE SUIS ENFERME, JE SUIS SEUL DANS LA CUISINE, ET JE BOIS DU CAFE, IL FAUDRAIT BIEN QUE JE DORME, MAIS LES FLICS VONT ME CHOPPER, ALORS JE CLOUE LES PORTES, ET REPRENDS DU CAFE ♪
ft. Ginji Labelvi
La journée aurait pu être tout à fait banale à vrai dire. Mais le monde en décida autrement, tu sortais de ton entraînement matinal, ou tu avais choisis d'y participer régulièrement cette année. Après de longues heureux infâmes à courir, sauter, transpirer, tomber, se salir, se faire menacer par les cris de Jackie et du Lamantine flippant qu'était Godzilla avec ta joyeuse troupe, tu avais enfin prit une douche, sentir l'eau froide couler le long de ta peau dénudé et bouillant t'avais fais le plus grand bien, c'est avec un petit sourire aux lèvres que tu savourais le choc thermique. Une serviette à la main tu t'essuyais en imaginant ce que tu allais faire de ta journée, ce que tu allais construire, si tu allais résister à l'appel du jeu pour faire tes devoirs. Si les épisodes de ta série préférée seraient enfin sortis. Tu passes à la cafétéria pour le petit déjeuner. Jason est devant toi, le petit Kaiminus à les crocs et le son de sa mâchoire qui claque te le fais bien comprendre. Derrière toi Roméo et Doubt avancent un peu lentement, le gros chat grommelle un peu tandis que le gros lapin est juste un flemmard.

En arrivant dans la cafette tu t'approches de la table avec plusieurs Pyrolis, il y a Hermione, la petite qui t'as accompagnée avec Luna dans ta mission il y a trois semaines, avec un grand sourire tu t'assois en face d'elle alors qu'elle se serre dans une immense gourde d'un litre et demie.

-Ho c'est quoi ça Hermione ? Tu salives un peu en prenant sa bouteille. Ho je.. j'ai trop soif tu m'expliquera après !  

Tu commences a avaler ce liquide chaud et un peu amère, il a ce goût des larmes de joies après avoir réussis quelque chose d'éprouvant. Cette sainte chaleur qui vivifie ton corps qui s'était éteint avec la douche froide et les étirement. Chacun de tes organes cri sa joie de vivre. Les gorgées défilent et tu sens ton corps reprendre de l'énergie. Tu viens de vider toute la bouteille thermique avec un grand sourire. Pourtant autour de toi toutes les filles ont l'air horrifiées, un peu plus que d'habitude, d'un coup une première se lève prétextant un entraînement, elle est suivit des autres et finalement il ne reste plus qu'Hermione.

-Bah quoi ! Hein ça va pas ? Pourquoi elles sont parties ?

-En fait tu viens de descendre du café...

Tu ne réponds rien, en fait tu ne savais même pas que c'était du café, tu voyais souvent les adultes en boire un peu, de temps à autre comme pour tenir le coup en milieu de journée, se réveiller le matin.

-Tu sais ou je peux en avoir d'autre ? C'est bon quand même !

-Euh.... là... là-bas.. Bonne journée Audrey, fait attention.

Hermione rassemble rapidement ses affaires avant de partir vers la sortie, te laissant ainsi seule. Maintenant que tu avais localisé la zone nécessitant ton intérêt tu t'en vas vers la machine à café avant d'y déposé ton gobelet. Tu appuis, une fois, deux fois, trois fois. Toujours rien.

-MAIS ROLF TOI LA !

Tu donnes une tapes dans la machines, mais rien ne sort, tu commences à appuyer sur toutes les touches en même temps sous les regards partagés de tes pokémons, Jason heureux de taper quelque chose vient t'aider en tapant aussi sur la machine. C'est finalement Mama Oddie qui t'interpelle et te renvoie vers une autre machine à café pour en avoir. Tu tournes alors les talons en te disant que ça méritait une explosion à la chantilly. Tu vas donc en direction d'une machine à café, celui de ton dortoir, mais il y a là un problème de taille lorsque tu arrives devant la machine, elle est payante, tu vois deux filles du dortoir se prendre un café après avoir payé.

-Mais...

Ton regard croise celui de ton Kaiminus et ses dents acérées, mais c'est biensûr ! Tu files à ton atelier avant de prendre tous tes tournevis avec quelques connecteurs que tu caches sous une longue veste que tu enfiles. Te voilà partie pour un autre dortoir, le pas rapide, le regard partout, tu as peur, ton cœur bas la chamade, tu as l'impression d'être suivit. On ne doit pas connaître tes projets, tes pokémons sont là, prêt de toi et ne comprennent pas pourquoi tu vas vers la salle des professeurs, car c'est le meilleur lieu pour frauder, après tout, vu qu'elle est souvent utilisée, beaucoup penseront que c'est une erreur de la machine qu'on a trop souvent utilisé. En arrivant à la machine il y a un autre élève, lui aussi semble vouloir du café, beaucoup de café, tu t'approches de la machine et de lui en regardant son Lampéroie et l'Emolga.

-Si je te fais profiter de café gratuit... tu gardes le secret hein ? Chuchottes-tu comme une vendeuse de pokéweed.

Sans attendre tu observes les vis qui composent la machine avant d'ouvrir ta veste dévoilant tous les tournevis à ta disposition, d'un seul coup d'oeil tu choisis le bon avant de le coincer entre les dents de ton Kaiminus.

-Doubt, prend Kaiminus entre tes oreilles, et dévisez moi la machine pour l'ouvrir.

Le lapin, obéissant et paisible se saisit du Kaiminus comme s'il était une plume, en même temps avec son talent coloforce... Puis le tournevis s'insère dans la machine avant que les grandes oreilles de ton pokémon se mettent à faire tourner le Kaiminus qui retire les vis les unes après les autres en dévoilant un panneau central ouvert. Devant cette merveille de technologie tu ris au jeune homme.

-Je suis Audrey Hatoria, à partir de maintenant nous sommes dans la plus grande illégalité muhahahahaha, gloire à la chantilly !

Tu branches tes connecteurs à ton iPok et engage une procédure de piratage assez simple, en même temps, l'idée de pirater ce genre de machines semble si idiote dans l'esprit des gens qu'ils n'y pensent pas et donc cela profite aux génies du crime. Les espions n'ont qu'à bien se tenir ! Après un BIP sonore tu accèdes aux commandes.

-Voilà !!!!

Tu commences faire servir un café gratuit que tu donnes à ton interlucteur.

-A nos premiers crimes !

Tu te sers aussi un café que tu descends d'un coup avant d'en servir un, puis deux, trois quatre, ce liquide si jouissif qui coule le long de tes lèvres, tu as les yeux rouges d'excitations, des idées toutes plus folles les unes que les autres te viennent.

-Et si on faisait ça dans tous les dortoirs hein ?.

-Et si on faisait ça dans tous les dortoirs hein ?

_________________


Le personnage le plus loufoque !
Le personnage le plus hyperactif !
Le couple le plus improbable #Allen!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t884-audrey-hatoria-la-folie-des-immenses-grandeurs-pyroli http://pokemoncommunity.forumactif.org/t892-audrey-hatoria-pyroli
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 17 ans
Niveau : 66
Jetons : 2612
Points d'Expériences : 2402

MessageSujet: Re: … CA FAIT QUATORZE JOUR, QUE JE SUIS ENFERME, JE SUIS SEUL DANS LA CUISINE, ET JE BOIS DU CAFE, IL FAUDRAIT BIEN QUE JE DORME, MAIS LES FLICS VONT ME CHOPPER, ALORS JE CLOUE LES PORTES, ET REPRENDS DU CAFE ♪   Lun 28 Nov - 20:52

Ginji Labelvi
      Feat. Audrey Hatoria



« … CA FAIT QUATORZE JOUR, QUE JE SUIS ENFERME, JE SUIS SEUL DANS LA CUISINE, ET JE BOIS DU CAFE, IL FAUDRAIT BIEN QUE JE DORME, MAIS LES FLICS VONT ME CHOPPER, ALORS JE CLOUE LES PORTES, ET REPRENDS DU CAFE ♪ »



Raaaaah, mais c'est quoi cette lenteur ?! Sérieusement ! Je suis sûr que même môa, amputé de mes deux jambes et suite à un jeun d'une semaine, j'irai plus vite ! Et je préférerai la première option à la deuxième, si la question vous traverse l'esprit.

Frustré, je donne des petits coups dans la machine dans l'espoir qu'elle aille plus vite. Lorsqu'elle finit enfin de me servir un verre, je le bois d'une traite, et remet aussitôt la main dans mon porte-monnaie pour m'en resservir un. Sauf que.... AAAAH, OU EST PASSE TOUT MON ARGENT ?! Dans la machine à café andouille ON ME L'A VOLE, J'EN SUIS SÛR ! J'AI PERDU TELLEMENT DE TEMPS A ATTENDRE DEVANT CETTE MACHINE QUE QUELQU'UN EN A PROFITE POUR ME CHOURRER MES PIECES ! ET MAINTENANT JE PLUS PREDRE DE CAFE ! RAAAAAAAH !  

« -TOUT CA C'EST DE TA FAUTE ! TIENS, PRENDS C-*sbunk* …. Aaaaaaaille.... »

Ayant voulu lui filer une bonne correction à cette machine à l'aide de mon pied encore plus résistant qu'un brin de paille (Soyez pas jaloux), la rage et la colère d'avoir échoué ne me permet pas de remarquer l'arrivée d'une parfaite inconnue qui s'approche de moi avec un air méfiant. Elle me chuchote quelques paroles, qui ont pour effet de faire apparaître des étoiles dans mes yeux. Plein d'espoir, je l'attrape par les épaules, et plante mon regard dans le sien.

« -... C'est vrai ? Tu peux faire ça ? »

Je ne sais pas qui est cette fille, mais je l'aime bien ! Elle vient de gagner 666 points dans mon estime !

Sortant un tournevis d'une planque, j'en suis sûr, super ultra méga top secrète dans sa veste, elle demande à ses Pokémon d'approcher de la machine et commence à dévisser celle-ci... Ouvrant un panneau en dessous duquel se trouve plein de circuits et fils à l'utilité obscure, elle lance un rire machiavélique, et se présente à moi comme étant Audrey Hatoria et ma nouvelle complice de crime.  Trop obnubilé par l'idée d'avoir du café, et à flot, je ne peux que laisser un large sourire s'afficher sur mon visage tout en piétinant sur place, sous le regard inquiet de Mjöllnir et le rire moqueur de Harissa.

« -Moi c'est Ginji ! Labelvi ! Ginji Labelvi ! Labelvi Ginji ! Comme tu veux ! Ça marche dans les deux sens ! C'est trop cool, hein ?! Et tu viens de quel dor.... ? Woooooow, c'quoi ça ?! Je veux le même ! »

Observant avec fascination le branchement reliant son Ipok à la machine, je ne fais pas vraiment attention à ce qu'elle tape dessus et manque de faire un sursaut surpris lorsqu'un « BIP » se fait entendre. Complètement ensorcelé, je regarde avec un air ahuri la machine à café qui se remet en marche toute seule, avant que Audrey ne me tende un gobelet que je saisis aussitôt. Elle s'en sert un également, et nous levons nos verres en l'honneur de cette collaboration à la fois inédite et fortement caféinée.

« -A nos premiers crimes !»

Nous vidons ainsi plusieurs verres, ne réalisant pas la chance que nous ayons que personne ne soit encore passé dans les parages, et nous contentons d’abreuvoir notre soif insatiable de café. Comment ai-je pu vivre aussi longtemps sans le plaisir de ce breuvage aux saveurs immenses et divines ?! Et il y en a plusieurs sortes, en plus ! Plus amer ! Plus doux ! Plus sucré ! Bon sang, je dois tous les boire ! Pas un seul ne doit m'échapper !

Et c'est fort de cette résolution que je ne peux qu'acquiescer à la proposition de l'adolescente, consistant à aller braquer les machines à café des autres dortoirs. Mjöllir vient aussitôt s'interposer entre nous deux, secouant la tête de droite à gauche en me regardant avec un air inquiet, mais je suis déjà bien trop enthousiasmé par ce plan aussi génial que totalement hasardeux pour y prêter attention. J'attrape le Lampéroie par les côtés, et le soulève jusqu'à hauteur de mes yeux, puis tourne sur moi-même avec une joie non dissimulée.

« -Du café ! Du café ! On va avoir du café ! ♪ »

Reprenant subitement mon sérieux, je m'arrête net, jette un œil à ma gauche, jette un œil à ma droite, puis dépose délicatement Mjöllnir au sol. Puis je m'accroupis tout doucement, et ma plaque contre le mur du couloir, commençant doucement à longer celui-ci.

« -Mais il va falloir rester discret. Très discret. Et il nous faut des armes. Sans équipement, nous serons fichus. » je me mets soudainement à hurler avec un air paniqué «  FICHUS, TU ENTENDS ?! »   je reprends aussitôt mon calme et mon sérieux «  Où allons-nous pouvoir nous ravitailler ? On pourrait passer par les cuisines de Mama Odie, ou l’atelier de Gaston... Dis dis Audrey, t'as une idée ? Fut un temps où j'avais un lance-roquettes en ma possession, mais je l'ai égaré l'an dernier... Et puis il m'aurait coûté trop cher en salades, de toute façon... »   j'ai comme une illumination  «  OHOHOHOHOHOHOH ! TU CROIS QU'ON POURRA FAIRE UN PISTOLET A CAFE ?! GENRE TU TIRES ET SBLAF, DU CAFE PARTOUT, ET TU AVALES EN MODE GLOUGLOUGLOU JUSQU'A PLUS SOIF ! CA SERAIT BEAUCOUP BEAUCOUP BEAUCOUP BEAUCOUP BEAUCOUP BEAUCOUP BEAUCOUP TROP BIEEEEEEEEEEEEN ! »  

@Eques sur Never-utopia.

_________________



« Je... Je ne suis plus sûr de rien, en fait. »

Merci Môman Callie!

Diancie Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t780-c-est-par-la-la-sortie-oups-je-suis-alle-trop-vite http://pokemoncommunity.forumactif.org/t799-ginji-labelvi-voltali
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: … CA FAIT QUATORZE JOUR, QUE JE SUIS ENFERME, JE SUIS SEUL DANS LA CUISINE, ET JE BOIS DU CAFE, IL FAUDRAIT BIEN QUE JE DORME, MAIS LES FLICS VONT ME CHOPPER, ALORS JE CLOUE LES PORTES, ET REPRENDS DU CAFE ♪   

Revenir en haut Aller en bas
… CA FAIT QUATORZE JOUR, QUE JE SUIS ENFERME, JE SUIS SEUL DANS LA CUISINE, ET JE BOIS DU CAFE, IL FAUDRAIT BIEN QUE JE DORME, MAIS LES FLICS VONT ME CHOPPER, ALORS JE CLOUE LES PORTES, ET REPRENDS DU CAFE ♪
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: l'établissement :: Les diverses salles de l'école-