>

Partagez | .
Les différents profils en course.
avatar
Annonceur

Région d'origine : Kalos
Âge : 5 ans
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 1686

Sujet: Les différents profils en course.   Ven 30 Sep - 21:12




Thèse Coach #1

Par Alban Amargein Abernaty

« Les gens se demandent souvent quel est le secret d’une bonne team de course. Quels sont les meilleurs Pokémon à utiliser. Les meilleures stratégies à employer. En clair, quelle est la formule universelle pour la victoire. La réponse est simple : il n’y en a pas. »

Que vous soyez intéressés par les courses maritimes, aériennes, ou terrestres, vous passerez tous par une phase de questionnement sur la composition de votre équipe et les différentes stratégies à adopter lors d’une course. Quoi que puissent en dire les gens, cette étape est primordiale dans le cheminement intellectuel qui vous permettra de décrocher la victoire ou, à défaut, de livrer une performance qui saura vous satisfaire pleinement. Car être un Pokéathlète, cela ne signifie pas simplement s’entraîner en soulevant de la fonte et en enchaînant les tours de piste. Être un Pokéathlète, c’est connaître son équipe, savoir analyser une situation et trouver les solutions pour s’adapter en tirant profit des forces en possession. Évidemment, cela passe par un travail conséquent ainsi que des séances d’entraînement et de coaching régulières pour forger le corps. Mais au-delà de cet aspect purement physique, il y a tout un paramètre intellectuel à prendre en compte.

Dans cette optique, il n’existe donc pas de « bon » ou de « mauvais » Pokémon en course. Un Pokémon rapide en combat comme Electrode ne sera pas forcément efficace sur une course d’obstacle où il risque de finir dans un trou et d’y être immobilisé. Un Pokémon lent comme Caratroc ne finira pas forcément dernier s’il rentre totalement dans sa carapace et se met à rouler plutôt qu’à marcher. L’efficacité d’un Pokémon dépend donc de plusieurs paramètres, qui peuvent avoir une importance variable en fonction de la situation.

A l’instar de la stratégie en combats Pokémon, il existe cependant des profils types en courses Pokémon. Loin d’être des modèles de perfection qui assureront victoire immédiate si respectés, ils permettent néanmoins aux débutants de commencer leur carrière avec une base solide à assimiler. Contrairement aux Pokémon de Stratèges, le Pokémon Athlète ne sera cependant pas toujours inclus au sein d’une équipe. Ainsi, il ne peut pas se cantonner à un seul et même rôle mais devra tous les représenter, à part variable en fonction de ses propres compétences.


Attaquant, Défenseur et Coureur

En stratégie de Pokéathlètes, le schéma le plus simple à assimiler et le moins complexe est celui du « ADC ». A comprendre, Attaquant, Défenseur et Coureur. Même si vous n’en avez jamais entendu parler ou que le nom ne vous évoque rien, vous devez sans doute avoir déjà observé ce cas de figure au moins une fois dans votre vie, pour peu que vous suiviez les courses Pokémon. Ce modèle se base en effet sur le principe simple qui stipule qu’un Pokémon n’aura que trois options majeures lors d’une course : attaquer les autres participants et/ou le décor, se défendre des autres participants et/ou des obstacles et pièges, ou courir sans se soucier du reste.

Entendons-nous bien : pour espérer remporter une course, il est indispensable de cumuler ces trois paramètres. Car, sauf cas des courses en équipes qui ne seront pas abordées ici car faisant l’objet d’un article annexe, il ne sera pas possible de se classer sur le podium en ne faisant uniquement que courir. Arrive alors un grand dilemme ; car dans ce cas, quel ratio choisir pour son ADC ?

Le profil « Attaquant » : Dans ce modèle, le paramètre Attaque est le plus élevé et occupe au moins cinquante pourcent du diagramme d’exécution. Votre stratégie se base donc sur l’offensive, et votre Pokémon sera amené à faire le spectacle en détruisant le décor ou en gênant au maximum ses adversaires. Pour avancer efficacement, attaquer n’est pas une mauvaise stratégie puisque cela vous permettra de vous creuser un chemin vers la victoire. Tout en vous positionnant comme étant « agressif », ce qui vous permettra de donner le ton et parfois d’éviter de vous faire attaquer vous-même. Comme on dit : la meilleure des défenses n’est-elle pas l’attaque ? Mais attention néanmoins, car l’utilisation d’attaques à outrance peut rapidement fatiguer votre Pokémon. Tout en facilitant la course pour les autres participants si vous attaquez le décor, puisqu’ils n’auront alors qu’à vous suivre. Tout est une question de dosage et d’équilibre, après tout, et il est de votre devoir de savoir où se trouvent les limites. Egalement, et fait à ne pas négliger, l’utilisation de ce genre de profil peut avoir des effets contraires sur la foule de spectateurs. Car si de belles attaques pourront être accueillies chaleureusement par des applaudissements et des exclamations ravies, trop d’acharnement envers les autres Pokémon pourrait être mal vu. Si vous tenez absolument à appliquer ce genre de profil et que cela ne vous dérange pas d’être vu comme un Coach non fair-play, soyez certain que votre Pokémon coureur puisse supporter la pression des huées et des quolibets. Car un Pokémon peut rapidement perdre ses moyens si la foule commence à aller contre son sens. Apprenez à garder votre Pokémon concentré sur sa course, et à ne plus faire attention aux spectateurs.

Quel genre de Pokémon pour ce profil ? : Un Pokémon « classique » ayant le profil Attaquant sera en général un Pokémon ayant de bonnes statistiques de base en Attaque (Drattak, Métalosse) et en Attaque Spéciale (Alakazam, Mentali). Une statistique élevée de PV (Leuphorie, Ronflex) pourra également être un plus, sachant que l’utilisation d’attaques répétées risque d’épuiser plus facilement votre Pokémon. En outre, avoir un Pokémon avec une bonne Précision se révèlera très intéressant. Privilégiez également les Pokémon aux movepool fournis et diversifiés (qu’ils soient doubles-type ou non), ce qui vous permettra plus de possibilités, que ce soit pour les attaques sur adversaires ou sur décor. Nul besoin de se focaliser sur des Pokémon particulièrement bourrins pour attaquer ; les Pokémon petits, rampants ou sournois (Emolga, Statitik) pourront attaquer de façon bien plus imprévisible, même si de façon générale, il vous faudra sacrifier en puissance pour augmenter l’effet de surprise. Enfin, ne négligez pas les Pokémon avec des talents intéressants offensivement (Tête de Roc, Rivalité, Sniper) car ils vous permettront de décupler vos possibilités.

Le profil « Défenseur » : Dans ce modèle, le paramètre Défense est le plus élevé et occupe au moins cinquante pourcent du diagramme d’exécution. Votre stratégie se base donc sur la Défense, et mise sur une prise minimale de dégâts. En effet, un Pokémon blessé peut ruiner vos rêves de victoire et, à force de fanfaronner en attaquant sans cesse, vous finirez parfois par vous brûler les ailes. Vous, vous souhaitez plutôt jouer la sûreté et on ne pourra vous le reprocher. Combinant attaques de type Abri et autres Murs, vous êtes l’expert quand il s’agit d’absorber les chocs. En outre, plus vous éviterez les assauts des autres, et moins ces derniers auront envie de vous attaquer, ce qui vous positionnera comme le vétéran increvable de la Compétition. Attention néanmoins, car à force de rester aussi passif, vous pourrez très bien vous faire rafler la vedette par plus agressif que vous. Côté public, il faut reconnaître que les spectateurs n’auront de toute façon pas grand-chose à vous dire. Comparé au profil Attaquant qui se fait facilement huer, le profil Défenseur passe relativement inaperçu. Peut-être trop ? Cela peut vous poser un problème, surtout si vous cherchez à attirer l’œil d’un éventuel sponsor. Si vous souhaitez néanmoins persévérer avec un Pokémon de profil Défenseur, n’hésitez pas à miser sur le spectacle ou sur la fourberie. Utiliser votre tête pour de belles stratégies vous fera forcément marquer des points.

Quel genre de Pokémon pour ce profil ? : Un Pokémon « classique » ayant le profil Défenseur sera en général un Pokémon ayant de bonnes statistiques de base en Défense (Steelix, Crustabri) et en Défense Spéciale (Demanta, Noctali). Une statistique élevée de PV (Leuphorie, Ronflex) pourra également être un plus, car vous aurez parfois à encaisser des coups durs. De même qu’une bonne Esquive est toujours appréciable. Côté attaques, privilégiez les Pokémon avec beaucoup d’attaques de type protection et murs (Abri, Mur Lumière), mais également ceux avec des attaques qui vous permettront de repousser les assauts ennemis à distance (les attaques Psychiques en général). Ne négligez surtout pas les Talents, car ces derniers peuvent se révéler extrêmement intéressants. Misez évidemment sur ceux qui permettent d’augmenter la Défense (Toison Herbue, Ecaille Spéciale), mais pensez également à ceux qui permettent d’infliger des dégâts ou changements de statut en cas d’attaque (Pose Spore, Epine de fer), ce qui vous assurera une immunité plutôt bienvenue. Au niveau des carrures, les mastodontes absorberont forcément les chocs, mais les plus petits seront plus difficiles à viser. N’hésitez cependant pas à miser sur l’originalité ; un Qulbutoke en course ne paye pas forcément de mine, mais il se révèlera être une véritable saleté en Défense.

Le profil « Coureur » : Dans ce modèle, le paramètre rapidité est le plus élevé et occupe au moins cinquante pourcent du diagramme d’exécution. Votre stratégie se base donc sur la Vitesse, et mise sur du dynamisme et de la vivacité. Entendons-nous bien : un Pokémon de course se doit de pouvoir courir, quel que soit son profil. Mais dans ce profil particulier, le Pokémon excellera. Pour lui, attaquer et se défendre reste secondaire, bien qu’il n’hésite pas à s’en servir au besoin. Avec une vitesse comme la sienne, on peut se creuser un chemin n’importe où, éviter n’importe quel obstacle au lieu de le détruire, et éviter n’importe quelle attaque adverse. Ce modèle peut parfois paraître simpliste, mais il reste grandement utilisé par de nombreux Pokéathlètes de l’ancienne époque ou les plus jeunes car les courses d’antan et les courses Junior n’autorisent généralement pas l’utilisation d’attaques - ce qui aurait presque rendu caduque les deux profils précédents, s’il n’y avait pas eu des obstacles sur terrain -. Côté spectateur, le Pokémon coureur n’a aucun souci à se faire. C’est en général pour lui que les gens se sont déplacés, et ses performances et pics de vitesse séduiront forcément. Attention néanmoins à ne pas être trop négligeant lors des entraînements, car à haute vitesse, un accident est vite arrivé. Ne jamais confondre rapidité et précipitation.

Quel genre de Pokémon pour ce profil ? : Un Pokémon « classique » ayant le profil Coureur sera en général un Pokémon ayant de bonnes statistiques de base en Vitesse (Electrode, Ninjask). Des Pokémon fuselés (Leopardus, Persian) pourront également être choisis, même si la morphologie n’est pas forcément importante dans ce cas de figure. Côté attaques, vous n’avez que l’embarras du choix ; gardez forcément un peu de place pour de l’Attaque et de la Défense, mais misez surtout sur des attaques qui vous permettront de vous booster en Vitesse (Danse Draco) ou d’induire des modifications de terrain qui vous seront favorables (Laser Glace ou Lance-Boue pour se laisser glisser et gêner les autres au passage). Niveau Talents, il en existe de nombreux qui permettent l’augmentation de la vitesse (Turbo, Pied Véloce). Pensez également à les combiner avec un changement de météo que vous pourrez facilement induire si votre movepool vous le permet (Glissade, Chlorophylle). En clair, il existe de nombreuses possibilités dans cette catégorie plus générale que les autres, et ce sera donc à vous de faire les bons choix.

Comme dit plus haut, il n’existe cependant pas de « bon » ou de « mauvais » Pokémon, et tout dépend de l’utilisation que vous en ferez. Les listes de Pokémon proposés sont évidemment non exhaustives mais donneront cependant les bases pour les plus débutants d’entre vous.

A noter qu’il est également envisageable de combiner ces trois profils afin d’obtenir un Pokémon extrêmement équilibré qui pourra alterner à sa guise entre les différents profils pour utiliser le bon dans n’importe quelles conditions. Néanmoins, il est extrêmement difficile - voire utopique - d'envisager entraîner pareil Pokémon et, à ce jour, aucun Pokéathlète n’est parvenu à concourir en courses avec ce genre de profil. Nouveaux Pokéathlètes, contentez-vous donc de choisir vos profils parmi les trois plus cités plus haut, tout en gardant les ratios en tête. Et surtout : ne jamais totalement sacrifier une ou deux des composantes au profit d’une autre. L’excès ne pourra que vous nuire.

Si vous souhaitez débuter dans les courses, commencez-donc par assimiler l’ADC classique. Une fois que vous aurez compris les bases et que vous saurez d’office quel profil utiliser pour chacun de vos Pokémon, vous pourrez vous intéresser à d’autres profils plus détaillés, comme le 3S (Sweeper, Staller, Supports), plus adaptés aux courses de groupe qu’aux courses individuelles.

Les questions qu’on se pose fréquemment

Être un bon Pokéathlète, c’est se poser les bonnes questions aux bons moments. Quelle que soit la décision à prendre, il faudra qu’elle soit mûrement réfléchie si vous voulez obtenir de bons résultats. Parmi les questions qui sont le plus souvent posées, voici une sélection de celles qui peuvent vous apporter des éléments de réponse utiles.

Comment choisir son Pokémon de course ?
Il se peut bien évidemment qu’il y ait plusieurs Pokémon de course au sein d’une même équipe, mais il serait utopique de croire que tous les Pokémon sont aptes à participer à des Compétitions de haut niveau. Choisir son Pokémon de course, c’est tout d’abord choisir un Pokémon avec qui on a une forte affinité et qui saura nous écouter lors des entraînements et des Compétitions. Nul besoin de sélectionner un de ses Pokémon parce qu’il est sur le papier plus doué qu’un autre. Faites avec votre ressenti. Une relation symbiotique sera toujours un plus en courses. Egalement, posez-vous les questions suivantes : mon Pokémon a-t-il vraiment envie de faire des courses ? Ne fait-il pas ça uniquement pour me faire plaisir ?
Prenez TOUJOURS en compte les sentiments et les envies de vos Pokémon là-dessus, car un Pokémon qu’on force, est un Pokémon qui ne sera pas bon. Cela peut sembler évident pour certains, mais beaucoup de Pokéathlètes font cette erreur.
Ensuite, prenez en compte le caractère de votre Pokémon. Est-il plutôt du genre nonchalant ou pacifiste ? Si c’est le cas, un profil Défenseur lui ira très bien. Est-il du genre agressif et toujours prêt à aller se battre avec les petits camarades ? Préférez peut-être le profil Attaquant. S’il est dynamique, hyperactif mais qu’il ne réunit aucune des conditions précédentes : il sera sûrement Coureur, tout simplement. Même si ce schéma semble assez caricatural, il permet au moins d’avoir une bonne idée de ce que votre Pokémon peut devenir.
Enfin, prenez en compte ses capacités, et adaptez-vous.

Comment choisir le profil de mon Pokémon ?
Lorsque vient le moment de choisir votre profil, deux cas de figure majeurs peuvent s’offrir à vous :

Votre Pokémon a plutôt un profil en particulier, mais n’a pas les capacités associées : Si votre choix est de faire de votre Ramoloss un Coureur malgré ses statistiques de Vitesse faibles ; n’ayez pas peur d’oser. Parfois, mieux vaut concourir avec un Pokémon que vous aimez et qui vous est proche, plutôt que de sacrifier complicité au profit de performance. De même qu’un Pokémon qui se sent bien dans sa catégorie sera toujours plus apte à faire des efforts. Il faudra cependant que vous réfléchissiez intelligemment si vous voulez percer. Tout d’abord, renseignez-vous sur ce que le Pokémon peut faire avec sa morphologie. Il est lent sur quatre pattes ? Faites-le glisser sur le ventre. Soyez inventif et ingénieux quand il s’agit de tirer le meilleur de vos Pokémon. Pour le reste, faites confiance à votre entraînement et axez votre Coaching sur des éléments qui pourront vous permettre de décupler la statistique voulue. Besoins de plus de Précision ? Faites-lui faire des exercices de tir et augmentez progressivement la difficulté ; cibles mouvantes, cibles pouvant se défendre, etc. sont d’autant de possibilités qui s’offriront à vous. Enfin, n’hésitez pas à avoir recours à une aide extérieure comme des CTs, par exemple. Augmenter le panel d’attaques de votre Pokémon vous sera toujours utile en courses. Néanmoins, attention à ne pas le transformer en machine à capacités techniques, car votre Pokémon se perdrait rapidement dans le champ des possibles. Si vous voulez un Pokémon plutôt Attaquant, misez sur des capacités offensives ; nul besoin de lui apprendre une dizaine d’attaques lui permettant de booster sa Vitesse ou de créer des murs pour se défendre. Encore une fois, ne soyez pas trop gourmands et sachez rester mesuré.

Votre Pokémon a les capacités pour mais n’a pas le profil : Dans ce cas de figure, il est bon de tout d’abord savoir si votre Pokémon n’a pas le profil, ou s’il ne l’a pas encore. Cette nuance est très importante et, si dans le premier cas, d’autres vous conseilleront plutôt de vous adapter pour obtenir les capacités associées, dans le second, la méthode sera différente. Car si un Pokémon ne possède pas encore tout ce qu’il faut pour être performant dans le profil choisi, il est de votre responsabilité de faire tout votre possible pour que ce soit le cas. De façon générale, cela passe par un entraînement orienté qui permettra au Pokémon de comprendre qu’il peut être bon dans un profil particulier. Parfois, cela parvient à le motiver assez pour s’orienter vers une des composantes de l’ADC. Dans tous les cas, ce sera à vous de le coacher pour pouvoir révéler tout son potentiel. Mais n’oubliez pas qu’il vous faudra toujours prendre en compte les choix de votre protégé. Et ce, quelle que soit la situation.

Comment entraîner mon Pokémon pour qu’il soit performant dans un des trois profils ?
Là encore, la question est vague et les réponses sont donc multiples. D’autant plus qu’il n’existe pas de réponse universelle, car chaque Coach a sa propre méthode d’apprentissage. Il y a néanmoins quelques pistes qui peuvent être données. A noter qu’encore une fois, il ne s’agit que d’une « base » qu’il vous faudra vous approprier pour ensuite moduler vos propres programmes d’entraînement. Néanmoins, le raisonnement reste globalement le même et pourra vous aider pour vos recherches futures.

Votre Pokémon est un « Attaquant » : Majoritairement, il vous faudra donc développer ses capacités à attaquer le décor ou les autres Pokémon. Misez sur des exercices quotidiens de tir pour peaufiner sa Précision, sur cible fixe puis mouvante. N’hésitez pas à utiliser les ressources proposées par le gymnase pour que votre Pokémon puisse augmenter progressivement sa puissance. Egalement, si vous vous sentez l’âme d’un TopDresseur, vous confronter en duel Pokémon avec d’autres dresseurs pourrait être une alternative intéressante. Multipliez les situations inattendues et les entraînements dans des décors toujours changeants, car ainsi, votre Pokémon sera certain de pouvoir s’adapter à toutes les situations.

Votre Pokémon est un « Défenseur » : L’entraînement devient quelque peu plus complexe dans ce cas de figure, car quoi qu’on dise, on rechigne toujours à attaquer ses propres Pokémon. Mais si vous voulez former un parfait Défenseur, il vous faudra forcément passer par là. Armez-vous de patience et commencez par lui demander de se défendre face à des objets non dangereux (petites balles en mousse, projectiles à ventouse). Progressivement, augmentez la difficulté en continuant avec des projectiles plus compliqués (balles de baseball, cailloux) puis finissez avec des attaques d’autres Pokémon. Pour qu’un Pokémon Défenseur soit compétent en course, il faudra absolument qu’il puisse déclencher ses attaques défensives avec une rapidité foudroyante. Et qu’il puisse alterner entre chacune d’entre elles sans y passer trop de temps. Un Pokémon Défenseur efficace, c’est un Pokémon Défenseur qui sait gérer l’imprévu et a les réflexes nécessaires pour éviter les dégâts.

Votre Pokémon est un « Coureur » : Pour un Pokémon Coureur, il n’y a pas de miracles. Faites courir vos Pokémon le plus possible, et chronométrez-les régulièrement pour avoir un point de comparaison. Être capable de tracer la courbe de progression de vitesse de vos Pokémon, c’est s’assurer de pouvoir suivre efficacement son évolution. Entraînez-le dans plusieurs types d’environnements, afin qu’il puisse être en mesure d’adapter son rythme et sa vitesse à chacun d’entre eux. Si possible, apprenez-lui à tirer profit des attaques qu’il peut lancer pour se booster, et à créer des combinaisons intéressantes (Danse-Pluie avec le Talent Glissade, par exemple). Ne négligez pas non plus les entraînements musculaires, car plus la silhouette de votre Pokémon sera dessinée, et plus il aura de chance d’augmenter ses compétences.

Quel profil pour quel type de course ?
Là encore, il existe une variété infinie de réponse. Néanmoins, les Pokéathlètes appliquent inconsciemment le raisonnement suivant lorsqu’il s’agit de choisir le Pokémon qu’ils voudront faire concourir : quel environnement et quelles particularités dans cette course ?
Car certains profils seront plus efficaces que d’autres dans certaines conditions. Les Pokémon Attaquants seront par exemple doués naturellement lors des courses d’obstacles ou lorsque l’environnement sera particulièrement difficile à traverser. Les Pokémon Défenseurs seront à leur aise dans des milieux avec beaucoup de pièges et d’attaques de « Pokémon organisateurs ». Enfin, les Pokémon Coureurs excelleront dans des courses simples (marathon, sprints). Faites marcher votre cerveau pour toujours trouver quel sera le meilleur Pokémon à utiliser dans une situation particulière en analysant la course, ses règles et son terrain. Vous trouverez alors forcément la réponse que vous cherchez.

Interview

La personne interviewée pour nous parler des profils en courses est Azalea Stockholm, jeune Pokéathlète de 15 ans, spécialisée dans la course aérienne, et championne de la 45ème édition de la plus grande Course Aérienne Mondiale, organisée par la triple C (Confédération des Coureurs du Ciel). Elle se prépare actuellement pour sa participation à la 46ème édition, en compagnie de Sylphe, son Flambusard.

Que penses-tu du modèle ADC ? Selon-toi, est-il un bon modèle sur lequel se baser lorsqu’on débute une carrière de Pokéathlète ? Et si non, quelles critiques lui ferais-tu ?
C’est le modèle que j’ai utilisé quand j’ai voulu commencer les courses aériennes. Beaucoup de gens disent ne pas l’employer, mais inconsciemment, c’est ce que nous faisons tous. Certains réfléchissent en se basant sur l’instinct, d’autres sont plus scolaires et aiment avoir une méthode normalisée pour fonctionner. Personnellement, j’ai trouvé la seconde option bien plus simple, même si j’aurai fini par trouver la première à force de réflexion et d’échec. Je n’ai donc pas vraiment de critiques à formuler.

Lors de tes courses, tu es toujours accompagnée de ton Flambusard. Quel type de profil a-t-il ? En quoi est-il adapté à une course aérienne ?
Pour tout te dire, à la base, mon Flambusard était de type Coureur. En général, c’est le type le plus pratique pour des courses aériennes Junior, où les attaques sur autres participants sont interdites. J’avais bien évidemment besoin d’attaquer parfois à cause des pièges du décor, mais l’esquive était généralement l’option la plus pratique. Néanmoins, le changement des règles Junior de l’année dernière m’a obligé à m’adapter. De Coureur, Sylphe est passé Attaquant (ndr : ajout de l’autorisation d’attaquer les autres participants). Ce qui lui correspond mieux, maintenant que j’y pense. Il ne néglige pas non plus la vitesse, mais utiliser son caractère agressif pour gêner les autres participants lui permet d’être plus en phase avec ce qu’il est. Donc dans les faits, il est plus efficace qu’avant.

Comment s’est produite cette transition entre ces deux profils ? Est-il simple d’alterner entre l’un ou l’autre ?
On peut dire que ça ne s’est pas fait du jour au lendemain, et que ça a été le fruit d’une réflexion poussée que nous avions menée tous les deux. Changer de profil, ce n’est pas évident. Sinon, tous les Pokéathlètes utiliseraient le même Pokémon pour concourir sur diverses courses en s’adaptant juste aux conditions. Il n’est donc selon moi pas possible d’alterner entre plusieurs profils à sa guise. Ou peut-être l’est-ce pour des Pokéathlètes professionnels avec beaucoup d’expérience, ce qui n’est pas encore mon cas. Si j’ai réussi, c’est parce que Sylphe était un Attaquant dans l’âme ; profil que j’ai refoulé pendant plusieurs années, preuve de mon inexpérience. Mais ça a demandé énormément de travail, que ce soit au niveau des programmes d’entraînement, ou du boost des capacités (ndr : attaques apprises, statistiques). Ce n’est pas facile, mais il faut s’accrocher !

Enfin, dernière question : quel est le meilleur profil selon toi ?
Je pense que tout Pokéathlète te répondrait la même chose : il n’y en a pas ! Il faut se sentir bien dans ses baskets, et se sentir bien sur son terrain. Une fois qu’on a ça en tête, il suffit juste de profiter.


Test de personnalité rapide

Si vous avez du mal à cerner votre Pokémon et que vous avez besoin d’aide pour déterminer le profil qu’il possède naturellement, répondez à ces quelques questions. Un résultat possible vous sera alors proposé. Libre à vous de l’utiliser ensuite dans votre choix final.

Lorsque votre Pokémon combat en duo, est-il plutôt du genre à…
1. Être un support pour son équipier
2. Être le Pokémon phare du combat
3. Travailler en symbiose avec lui

Lorsque vous le laissez seul dans une pièce, votre Pokémon est-il plutôt du genre à…
1. Rester sagement dans un coin
2. Tout saccager
3. Tourner en rond sans relâche

Lorsque vous lui laissez choisir un objet équipement, se dirige-t-il plutôt vers…
1. Une Veste de Combat
2. Un Bandeau Muscle
3. Un Mouchoir Choix

Le matin, votre Pokémon est-il plutôt…
1. Levé après le reste de l’équipe
2. Levé en même temps que l’équipe
3. Levé avant le reste de l’équipe

Lorsqu’il est acculé, quel genre de comportement adopte-t-il ?
1. Il réfléchit à trouver une solution pour s’en sortir
2. Il mise sur une rapidité d’action pour renverser la situation
3. Il préfère esquiver ou s’enfuir

Lorsque vous le grondez, est-il plutôt du genre à…
1. S’excuser et accepter la critique
2. Vous tenir tête
3. Passer rapidement à autre chose

Lorsqu’il est en froid avec un autre Pokémon, est-il plutôt du genre…
1. A facilement pardonner
2. Rancunier
3. A facilement oublier quel était  le sujet de la dispute


Si vous avez une majorité de 1…
Votre Pokémon est pacifiste, sage et du genre à beaucoup réfléchir avant d’agir. Il est très probablement fait pour le profil Défenseur, où il pourra tirer profit de ses capacités à analyser et à encaisser.

Si vous avez une majorité de 2…
Votre Pokémon est volcanique, impulsif, et ne se laisse pas marcher sur les pattes. Il est très probablement fait pour le profil Attaquant, où il pulvérisera ses adversaires et le décor avec efficacité et puissance.

Si vous avez une majorité de 3…
Votre Pokémon est du style hyperactif, un peu foufou parfois et il ne se préoccupe que de ce qui l’intéresse. Il est probablement fait pour le profil Coureur, où il pourra s’exprimer pleinement, sans cloisons ni limites.

Mot de la fin

Être un Pokéathlète, c’est donc être capable de respecter les choix de ses Pokémon, et réfléchir au mieux pour tirer pleinement profit des capacités de ses compagnons. Un travail de longue haleine vous attend si vous souhaitez écumer les courses et remporter des trophées. Réflexion, entraînement, investissement et dévotion seront les maîtres mots de votre périple vers la victoire. Néanmoins, cela n’en sera que plus gratifiant. Alors, modèle ADC ou pas, n’hésitez pas à essayer et à vous créer vos propres expériences. Car c’est en tombant et en se relevant, qu’on apprend à marcher.

Bibliographie

Introduction à la stratégie Pokéathlète¹
Pokéathlètes et Pokémon Athlètes ; quels Pokémon, dans quelles situations²
Modèle ADC et autres référentiels³


Questions :
De quelle façon adapter le modèle ADC à une course en équipe (type course duo ou relais) ?

La méthode ADC devrait-elle selon-vous être complétée par un quatrième type de profil ? Si oui, lequel ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les différents profils en course.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: Administration de l'école :: gestion du personnage :: Ateliers :: Exposés-