>

Partagez | .
Pokémons et transformations : à la limite de l'être vivant.
avatar
Annonceur

Région d'origine : Kalos
Âge : 5 ans
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 1696

Sujet: Pokémons et transformations : à la limite de l'être vivant.   Ven 30 Sep - 21:17

Pokémons et transformations : à la limite de l'être vivant.

Ici Noctis Flavelle. Oui, je sais, cela fait très longtemps. Mais tâchons de rester concentré.
Je suis ici pour vous parler d'un cas très spécial. Plus qu'une thèse, je souhaite partager avec vous mes hypothèses concernant un pokémon extrêmement spécial, aux capacités récemment découvertes. La science ne s'arrête jamais ! Direction la région de Kalos.
Pour les gens originaires de cette région, nul doute que vous êtes familiers des légendes et des rumeurs. Mais, pour ceux qui n'ont pas la chance de les connaître, je vais me permettre un petit aparté sur ces mythes.

« Il est dit que deux pokémons, symbolisant respectivement la vie et la mort sont endormis à Kalos.
Celui qui symbolise la vie répandrait la fertilité et revigorerait chaque lieu où il passe, soignant les maladies. Il aurait l'apparence d'un grand cervidé, une sorte de Cerfrousse plus grand et plus imposant. Sa forme de sommeil serait un arbre, qui puiserait les forces dont il a besoin pour s'éveiller dans la même terre que celle qu'il a aidé. Une sorte de cycle.
Celui qui symbolise la mort serait un oiseau de malheur, perfide, rapide et qui pomperait toute la force vitale sur son chemin. Seul le pouvoir de l'autre pokémon pourrait renverser son œuvre. Il ne fait pas de distinction. On ne sait pas exactement où il réside, mais qu'il aurait la forme d’œuf ; renvoyé à sa forme première, privé d'énergie.
»

Sauf qu'en fait, aucun de ces deux-là ne nous intéresse. Celui qui nous intéresse, c'est Zygarde.
Jusqu'à peu, nous ne savions relativement rien au sujet de ce pokémon. Et par relativement rien, je veux dire qu'on lui avait juste donné un nom et que l'on avait une vague idée de ses capacités en combat. En témoigne les quelques dresseurs qui ont rencontré son chemin par hasard. L'on savait vaguement qu'il lui tenait à cœur de protéger notre écosystème (entendez donc par là équilibrer le cycle des pokémons mort et vie), mais l'on ne savait pas pourquoi, où même comment il s'y prenait. Cela s'en tenait à des histoires et des contes qui datent... D'on ne sait plus trop quand.
Ce pokémon est absolument fascinant. Il décrit un tout autre système que tous les pokémons rencontrés jusqu'à présent.
Vous avez sans doute déjà entendu parler des pokémons à forme. Ce sont des pokémons capable de métamorphoses, de changer d'apparence. Et bien, on est là pour ça ! Zygarde est un pokémon à forme, dans une certaine mesure.


Zygarde, Forme Composée


Zygarde est un pokémon sans en être un. Je m'explique ; il est composé d'une cellule-cœur, et d'une multitudes d'autres cellules que j’appellerais de "puissance". En vérité, il semblerait exister plusieurs cellules-cœur, ce qui voudrait dire que ce pokémon n'est PAS un pokémon unique. Mais c'est encore un peu tôt pour dire cela. Au niveau physique, ce que ce pokémon réalise est tout à fait incroyable et improbable. Il est capable d'avoir plusieurs consciences en même temps, d'où l'idée de différents individus. En fait, il est plus probable que nous devrions parler de Zygarde en tant que "système", plutôt que pokémon. Clarifions tout cela.

Pour moi, Zygarde est le système mère de Kalos. La manifestation personnalisée dû à l'influence de Xerneas et Yveltal, sans doute une sorte de pokémon qui s'est développé comme un anticorps, en réaction aux effets qu'ont ces deux premiers pokémons sur Kalos. Une sorte de système de protection de l'environnement et de la terre de Kalos, à l'instar de défenses immunitaires. Il se développe en cellules dénuées de personnalité ou de conscience, n'ayant pour seul but que de trouver une cellule-cœur et de s'y raccrocher. Ces cellules sont totalement inanimées. Elles ne bougent pas, sont naturellement invisibles, et seule une cellule-cœur peut les activer ou les attirer pour condenser leur énergie. C'est là que ça devient scientifiquement parlant problématique. Une fois qu'une cellule-cœur a assimilé suffisamment de matière (et grossi en conséquence), ce pokémon adopte une forme différente. Plusieurs formes ont été aperçues à Kalos, et à différents endroits, laissant supposer plusieurs cellules-cœur. Cependant, d'après des premières estimations, si les cellules-cœurs sont des cellules rares et douées de conscience (donc l'aspect le plus vivant, comparable à n'importe quel autre pokémon), elles sont capables de se développer d'elles-mêmes au fur et à mesure. Par contre, les cellules dites de puissance sont limitées en nombre. Sans doute parce que leur énergie provient directement de celle envoyée par Xerneas, limitant donc ces cellules à attendre un nouveau cycle pour se développer à nouveau.


La forme la plus connue de Zygarde est celle... Euh... Eh bien, d'une sorte de Arbok vert et noir ? Avec une collerette. Bien plus imposante, comme collerette. Cette forme là, à priori, ne représente que 50% du potentiel des cellules de puissance de Zygarde. Et l'on est quasiment certain qu'il égale les deux autres pokémons légendaires rien qu'avec ça. Autant dire qu'il ne vaut mieux pas plaisanter avec ce pokémon. Si vous allez à Kalos, assurez vous de ramasser vos déchets. Blague à part, cette forme est connue, et à la base, c'était la seule forme qu'on connaissait du pokémon. On ne pensait pas que ce n'était qu'une forme d'un pokémon. Je pense que cette expérience va nous apprendre à nous méfier des nouveaux pokémons et à les juger trop rapidement.

Une seconde forme a été aperçue. Celle d'une sorte de Démolosse vert et noir, toujours, sauf que le noir domine nettement plus sur celle-là. Cet aspect un peu étrange, un peu brouillé et comme pas fini... Eh bien, ça me fait penser à des morceaux d'ADN. Je pense que Zygarde a quelque chose de commun avec Evoli. Oui bon, dis comme ça, ça paraît peut être un peu ridicule. Mais ça vient du fait que si Evoli est capable de s'adapter à autant d'évolutions différentes, de formes différentes, cela vient sans doute de son ADN. Je pense que Zygarde a le même genre d'ADN adaptable, sauf que chacune des cellules de puissances rapporte une nouvelle partie d'ADN. Techniquement, il pourrait bien être le pokémon à forme ultime, capable d'autant de formes différentes que de cellules existantes, pour s'adapter à n'importe quelle situation.
Je pousserais même la théorie plus loin ; peut être que les pierres évolutives que j'ai étudiées fonctionnent sur le même principe d'ajout d'ADN. Déoxys fonctionne sur une modification structurelle et une nouvelle répartition au niveau moléculaire, ce qui peut nous conforter dans cette idée. Motisma est un spectre, donc n'a pas réellement une structure consistante et définie (pas faute d'avoir essayé de comprendre... l'électricité joue pour beaucoup aussi dans son changement de forme). Et pour la plupart de la ribambelle de pokémon légendaires qui sont capables de changer de forme également, c'est non seulement dû à leur véritable puissance cachée, mais aussi à une sorte d'évolution temporaire (pas comme la méga-évolution cela dit. Une autre forme). L'on pourrait donc dire que n'importe quel ajout d'ADN permettrait aux pokémons de changer !

Ah... C'est bien beau tout ça. Sauf qu'il y a deux autres pokémons qui ne sont pas d'accord avec moi.
Métamorph et Zorua.
Ils passent leur temps à changer de formes dans tous les sens, et... Ce n'est sans doute pas dû à une modification soudaine d'ADN. Ce sont deux autres types de modifications.

Pokémons à Forme, sans modification d'ADN


Pour le premier, le pokémon chewing-gum comme certains l'appellent, ou encore le pokémon que tous les éleveurs adorent, c'est dû à sa consistance. Métamorph est fait d'une matière étrange, capable de changer de couleur et de forme. Je n'ai absolument aucune idée de la matière en question. Ce n'est pas un pokémon qui a des os. S'il disparaît, vous n'aurez pas de reconstitution possible. A titre d'exemple, parlons un peu de Kécléon. Il est capable de se rendre invisible en changeant la couleur de son corps. Métamorph, c'est un peu pareil, à la différence qu'il n'adapte pas les couleurs à l'environnement autour, mais à la copie qu'il a en face de lui. Il est capable de reproduire n'importe quelle forme qu'il a déjà vu, et ce détail est important. Que ce soit en taille, corpulence ou couleur, ce n'est pas un souci. Mais il sera toujours ce qu'il est, c'est à dire un Métamorph. Son poids ne changera pas ; c'est sa peau qui est en réalité extrêmement élastique. Il n'y AUCUNE notion d'ADN là-dedans, son corps de base lui permet et est conçu pour reproduire ce qu'il voit.
Ce qui, en soit, m'amène à me poser beaucoup de questions sur l'origine de ce pokémon... Mais ce n'est pas le sujet. Il ne peut pas reproduire la forme d'un pokémon qu'il n'a jamais vu. Adapter son corps à une autre forme que celle qu'il a naturellement lui demande un effort physique. La vue que l'on a tous de la bestiole est celle de son corps au repos. Il imite une forme en tirant sur ses muscles, ce qui en fait sans doute en réalité l'un des pokémons les plus puissants jamais vu, vu qu'il passe son temps à le faire. Quant à la couleur... Eh bien, même chose que pour Kécléon. C'est une question de réflexion de lumière. J'en entends déjà certains se demander ce que ça vient faire là dedans. Qu'est-ce qui détermine la couleur ? La quantité de lumière que l’œil aperçoit, grosso modo. Métamorph et Kécléon ne font que jouer sur la lumière.

Zorua ne procède pas de la même façon. C'est un concept d'illusion. C'est un peu vague comme ça, mais même moi j'ai du mal à comprendre ce qui se déroule du point de vue moléculaire. Je ne suis pas très sûr de comment cela fonctionne. Zorua, contrairement à Métamorph, est capable d'innover et de prendre une forme qu'il n'a jamais vu, de part son imagination. C'est bien normal, car son corps ne change pas autant que Métamorph. Il va jouer sur ses pouvoirs de pokémons, qui lui permettent de tromper l’œil. Oh, le pire dans tout cela c'est qu'il est tangible, que très honnêtement, vous avez vraiment l'impression que c'est devenu autre chose. Au toucher, à la vue... Mais à priori, ce n'est pas le cas. La vérité vraie, c'est que je n'ai AUCUNE idée, ni même aucun moyen de prouver que ce n'est pas vraiment réel. Il gardera néanmoins sa véritable voix. J'ai déjà vu mon Zorua - enfin celui de Cael maintenant - se transformer en Evoli et en Capstick. (www) Hypothèse impossible à prouver : je suppose que le système de transformation de Zorua est semblable à celui de Latios et Latias, les pokémons Eon. Des témoignages ont rapportés que ces pokémons pouvaient prendre une forme humaine, pour passer inaperçu. Deuxième souci : je n'ai pas plus d'idée sur comment cela fonction. Peut être est-ce le moment de se servir d'un vieil adage...
Ta gueule, c'est magique.
Mais en tout cas, je suis certain que ça n'a rien à voir avec l'ADN. Nous avons donc un problème.



Résumons ; nous avons donc deux types de pokémons. Les premiers avec un ADN adaptable, soumis à de violents changements suite à une manipulation génétique de celui-ci sous des formes précises (pierres, ajout de matière, ect). Les seconds, capables de changer de forme sans jouer au niveau moléculaire, de part leur corps et leurs propres aptitudes. Ils ont donc un fonctionnement totalement différent, et à mettre dans des catégories différentes. Qu'est-il donc le plus judicieux d'appeler pokémons à forme ? Eh bien, plutôt les seconds à mon sens. C'est de façon tout à fait naturelle qu'ils prennent des formes différentes, contrairement aux autres qui ont besoin d'une condition, et qui sont souvent incapable de changer d'eux-mêmes de forme. Je rangerais plutôt leur changement dans une catégorie proche de l'évolution... Ce qui, en soit est une bonne chose. Le mystère semble diminuer de jours en jours. Les capacités de ces pokémons sont pour moi la clé de l'évolution, et par là même de la méga évolution.
Je vous remercie d'avoir suivis mes hypothèses, et serait ravi d'entendre vos propres avis à ce sujet.


Noctis Nathaniel Flavelle


Questions

Quels autres pokémons disposent de plusieurs formes ?
Dans quelle catégorie les rangeriez vous (et oui, on n'a pas traité tous les cas, mais il y en a BEAUCOUP) ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pokémons et transformations : à la limite de l'être vivant.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: Administration de l'école :: gestion du personnage :: Ateliers :: Exposés-