Partagez | .
[Mission] Nous espérons vous revoir bientôt
 Adulte Etudiante expérimentée
avatar
Adulte Etudiante expérimentée
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 21 ans
Niveau : 11
Jetons : 2338
Points d'Expériences : 357

MessageSujet: [Mission] Nous espérons vous revoir bientôt   Mar 11 Oct - 20:47






Nous espérons vous revoir bientôt !

Ilea Alezar et Skylar Walker

Non Edelyne je veux paaaaaaaas

Oui oui c’est bien une adulte responsable de 20 ans qui parle comme une gamine de 5 ans à son pokemon. Mais la petite Evoli est très claire, elle doit accepter ce boulot. Dans sa situation elle ne doit pas faire sa difficile, le loyer ne va pas se payer tout seul et on n’hésitera pas à la mettre dehors si l’argent arrive un peu en retard. Donc si la rousse veut conserver son toit et un peu d’eau chaude, elle n’a pas le choix.

Edelyne vient juste de ramener à sa dresseuse une offre d’emploi à très court terme, soit sur une journée, et assez bien payée. Et bien alors pourquoi elle fait la tête me direz-vous ? Eh bien parce que ce boulot consiste à remplacer l’infirmière Joëlle dans un centre pokemon. En clair dans une sorte d’hôpital. Et Arceus sait qu’Ilea déteste les hôpitaux. Si la jeune femme a fui son chez-soi pour venir sur Lansat ce n’est pas pour faire de la médecine. Ici elle n’aura qu’à faire la standardiste mais cette idée l’agace déjà. Mais comme lui a rappelé Edelyne, elle n’est pas en droit de faire sa difficile. Elle n’a qu’à accueillir les clients, récupérer des pokeballs et répondre au téléphone pendant 17 heures avec une pause repas. La rousse finit par se saisir du papier de recrutement puis à composer le numéro sur son Ipok en soupirant.

Le fameux jour arriva bien vite et c’est à 7 heures du matin que la jeune femme a dû se rendre au centre pokemon de l’île pour démarrer sa journée. L’infirmière Joëlle habituellement de garde est en déplacement pour une conférence en Parmanie. C’est pourquoi la rousse doit la remplacer. Ilea fait partit de ses gens qui ne peuvent dormir que 4 heures par nuit pour se sentir en pleine forme. Don qu’elle n’avait pas spécialement demandé mais qui l’arrange quand même bien de temps à autre.

6 heures 50, la voilà devant le centre pokemon. Elle n’est pas bien motivée mais bon quand il faut y aller il faut y aller. La jeune femme s’avance d’un pas ferme devant la porte automatique et attend son ouverture. Lorsque celle-ci s’ouvre, Ilea découvre un spectacle tout à fait inattendu. Tous les infirmiers courent dans tous les sens à travers le centre, les bras chargés de produits médicaux en tout genre. Un peu déconcertée, la rousse s’avance un peu quand une infirmière bondi sur elle.

Ah c’est toi qui dois remplacer l’infirmière Joëlle ? On est vraiment mal aujourd’hui ! Il semblerait qu’une épidémie se soit déclenchée dans toute la ville contaminant beaucoup de pokemon. Il n’y a pas encore grand monde mais prépare toi une foule risque d’arriver. Bon courage !

Et là voilà qui repart. L’agacement premier de la jeune femme disparait vite pour laisser place à l’urgence. Même si elle n’aime pas ce boulot, on a besoin d’elle et il n’est pas question qu’elle fasse la mauvaise tête, sinon elle risque de ralentir les troupes. Posant son manteau sur la chaise, elle s’installe à l’accueil et vérifie qu’elle dispose bien du minimum pour assurer sa fonction. Ilea est un peu surprise d’être à cette place. Quand elle était avec ses parents, elle trainait à droite à gauche dans les salles d’osculations ou d’opérations mais jamais à l’accueil. C’est un domaine nouveau pour elle mais qui l’inquiète tout de même un peu. La rousse a encore un peu de mal à communiquer parfaitement avec les gens de son âge. Espérons que cela ne se passe pas trop mal.

7 heures tapante et le premier client franchi la porte de l’établissement. C’est un vieux monsieur accompagné de son Chinchidou. Mais malheureusement le pokemon a l’air très affaibli. Le visage paniqué de son propriétaire en témoigne. Ilea sort de sa chaise et s’approche du pokemon en essayant d’être rassurante. Le souci c’est qu’elle n’y connait rien en médecine pokemon. Un peu affolée, elle crie au hasard.

J’ai besoin d’aide ici s’il vous plait

Heureusement, son cri a atteint quelqu’un et un infirmier arrive tout de suite pour récupérer le pokemon. Ilea se contente d’accompagner le vieux monsieur et de se mettre à l’aise sur un des nombreux bancs jonchant la pièce principale. Au moment même où elle relève la tête, un groupe d’une dizaine de personne entre dans le centre en panique totale avec de nombreux pokemons sur les bras. C’est reparti, Ilea court un peu partout pour aider mais le nombre de client augmente de plus en plus et elle se retrouve vite débordée. Comment font les infirmiers au quotidien se disait-elle. Ce genre de situation doit arriver régulièrement. Ils doivent tous être toujours à fond pour venir en aide aux pokemons et personnes qui en ont besoin. Ilea les admire beaucoup mais sait bien que ce n’est pas sa vocation. Du moins pas de cette façon. Une infirmière est restée jusque-là avec la rousse pour l’aider, intriguant la jeune femme.

Excusez-moi, mais normalement vous devriez vous occuper des pokemons pas de l’accueil des clients ? C’est mon travail ça je crois.

Oui je sais bien mais tu ne peux pas gérer autant de monde ce n’est pas humain mais ne t’en fais pas une étudiante de la Pokemon Community ne devrait pas tarder à arriver en renfort. C’est quand bien pratique de temps en temps d’abriter une si grosse école sur l’île, ça nous fait de la main d’œuvre de secours.

Une étudiante ? On a le droit de faire travailler des enfants dans un centre pokemon ?
©BB DRAGON

_________________

Alezar Ilea
L'échec n'est qu'une opportunité de recommencer plus intelligemment ~


Dernière édition par Ilea Alezar le Jeu 20 Oct - 9:47, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5719-401-ilea-alezar-adulte http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5751-ilea-alezar-adulte
Invité

Invité

MessageSujet: Re: [Mission] Nous espérons vous revoir bientôt   Dim 16 Oct - 21:35

Le tumulte de la fin de semaine s’était enfin envolé. Les couloirs étaient vides à l’exception de deux ou trois pauvres âmes en perdition. Seule y régnait un silence de plomb. Devant le babillard, Skylar louchait à moitié. Ces temps-ci elle était ric rac pour acheter des nœuds à son Tiplouf chromatique et ne voulant pas décevoir son ami noir, elle décida de prendre une mission. Ce sera facile à trouver qu’elle disait, il allait avoir le choix qu’elle disait. La déception fut au rendez-vous, pas les missions. Récurage de toilettes avec Gaston Fooly ou encore balayer toutes les feuilles de la cour de la Pokémon Community avec Timothy Forrest. Le fun est en perspective actuellement. La Mentali souffla, elle voulait une mission intéressante, pas quelque chose qu’elle peut faire en tout temps. Cependant, une petite annonce dans le coin du babillard attira son attention. C’était pourtant juste un petit bout de papier déchiré et plié. Mais il s’agissait de son dernier espoir d’avoir un peu de jetons avec une mission plaisante (une mission plaisante et facile, autant demander un dragon c’est plus réaliste). Intriguée, la demoiselle prit le bout de papier, et le lut avec espoir comme s’il c’était Obi Wan Kenobi. Rapidement, un sourire se dessina sur le visage juvénile de la châtain. Travailler dans un centre Pokémon car l’infirmière Joëlle était absente, quelle aubaine ! Une mission pareille ça brille sur le cv ! Skylar leva alors le poing très puis prit la pose en mode Jojo’s bizarre adventure :
« C’est une mission pour la chanteuse Walker ! Je prends ! » s’exclama-t-elle, se faisant alors juger par le seul péon encore paumé dans les couloirs de l’académie.

Très vite, la demoiselle arracha le papier du mur puis se dirigea vers le bureau des secrétaires afin de réserver la mission et pouvoir l’effectuer tranquillement. Une fois dans les bureaux, la nouvelle tomba : elle n’allait pas être seule, une adulte allait l’aider dans sa tâche ardue.
« Et oui mademoiselle Walker, s’il y a cette mission c’est parce qu’elle ne peut être effectuée seule. » Annonça la secrétaire, les yeux rivés sur son ordinateur tournant encore sur windaube 98. L’apprentie coordinatrice haussa alors un sourcil, comment un métier de réceptionniste peut-il être si difficile ?
« L’infirmière Joëlle le fait pourtant toute seule, peut-être qu’avec beaucoup de volonté je vais y arriver, comme Sakura qui a réussi à avoir Sasuke ! De la volonté (et beaucoup de pouvoir de l’amitié chuchota-t-elle alors) » Fit l’élève avec un sourire et une naïveté presque touchante. Je dis presque du fait que la secrétaire ne fut justement pas atteinte par cela. Elle lui lança un regard de dédain avant de se fixer à nouveau sur son écran d’ordinateur triple épaisseur. Un rire cinglant s’échappa de la madame.
« ça, c’est ce que tu crois petite.. » Elle murmura ensuite dans sa barbe, tout ce que put entendre Skylar fut « jeune imbécile, souffre. » Charmant, réellement c’est charmant. Facile qu’elle disait, facile… à ces mots, la Mentali sortit de l’antre des ongles longs et des ordinateurs chauffages. La mission commençait demain, il fallait qu’elle se prépare psychologiquement à aider des personnes dans le besoin. Le comble de cette histoire, c’est que, elle aussi est dans le besoin de soin et avait déjà demandé l’aide du centre Pokémon pour un Spectrum sauvage lors de la rentrée. Que de souvenirs. Bref, il est temps de se préparer !

Le soleil n’était pas encore levé que la demoiselle était déjà prête. Habillée d’une salopette courte en jean, de collants rose, de bottes hautes et d’une épaisse écharpe bleue à rayures. Comment ça c’est étrange ? Je ne vois pas en quoi ! Bwef, la demoiselle était fin prête pour partir tôt le matin vers l’infini et l’au-delà (oui pour certaine personne le centre Pokémon se situe loin). Gaiement et accompagnée dans de son Titi noir dans ses bras, Skylar trottinait vers son lieu de mission sans vraiment s’attendre à ce qui pourrait lui arriver (nyhahaha). En effet, lorsque la Mentali entra dans le centre, sa bouche toucha presque ses orteils. Ses yeux s’exorbitèrent face à la situation du centre hospitalier. Une masse noire de personnes s’était agglutinée à l’accueil, improbable, il n’y avait pas tant de monde d’habitude, pire que les urgences d’un hôpital de région Kalosienne. Le personnel courait de partout, la mine fatiguée dès 7h du matin, c’est un peu triste. Bouche bée, l’étudiante tenta d’interpeller un infirmier qui n’avait pas l’air trop occupé, par pas trop occupé on sous entendait qui courait le moins vite tellement il était essoufflé.
« Euh excusez-moi mais.. » tenta la jeune fille sans réel succès puisqu’elle se prit une rafale de vent monumentale de la part de l’infirmier sans cheveu. Bon bon bon bon,… Un peu timide face à tant de personnes, Skylar et son starter tentèrent de traverser la foule afin de demander ce qu’ils devaient faire à la réception. Ils eurent tout deux du mal à se faufiler malgré leur petite taille respective. Au bout de cinq bonnes minutes et de quelques râles de personnes impatientes comme « mais elle se croit tout permis celle-là ! » « Non mais, elle a fait quoi avec son Tiplouf elle lui a renversé de l’encre dessus ? » sympathique. Rougissante, l’apprentie coordinatrice s’adressa à une jeune femme aux cheveux rouges et aux yeux d’un vert émeraude magnifique. Intimidé par tant de classe, elle lui demanda :
« Bonjour, euh je ne viens pas pour soigner mon Titi mais pour aider à remplacer l’infirmière Joëlle.. » commença-t-elle avant de s’interrompre du fait que beaucoup de personnes râlaient derrière elle.
« Mais elle va se dépêcher oui ? »
« On s’en fiche de son académie, tu n’es qu’une doubleuse ! »
« Viiiiite mon sucroquiiiin va mouriiiiir sinoooon. »
Sympathique. Sans en démordre, la châtain continua, ignorant les plaintes des personnes derrière elle :
« Je suis là pour aider, et je pense qu’un peu d’aide ne sera pas de refus vu le travail qu’il va falloir fournir… Enfin si vous voulez bien de moi et de mon Tiplouf.. » Finit la demoiselle en détournant le regard de la jeune femme à l’accueil, pitié ne la rejetez pas tout de suite, on commence à peine à s’amuser ! Il y avait vraiment besoin d'aide ici. Tellement de monde, et si peu de personnel, est-ce toujours comme ça les hôpitaux? Spoiler, oui

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
 Adulte Etudiante expérimentée
avatar
Adulte Etudiante expérimentée
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 21 ans
Niveau : 11
Jetons : 2338
Points d'Expériences : 357

MessageSujet: Re: [Mission] Nous espérons vous revoir bientôt   Jeu 20 Oct - 9:57






Nous espérons vous revoir bientôt !

Ilea Alezar et Skylar Walker

C’est dans cet instant qu’Ilea réalise à quoi aurait ressemblé sa vie si elle était restée à Unionpollis. Courir dans tous les sens pour aider des personnes malades, ne jamais pouvoir se poser et surtout ne jamais pouvoir appliquer la moindre forme de contact avec le patient. Parce que oui, là elle constate que ce qui était valable dans l’hôpital de ses parents est aussi valable dans les centres pokemons, bien que les soins appliqués soient totalement différents. Les médecins ne sortent jamais de leurs quartiers et ne se confrontent jamais aux dresseurs inquiets. Ils laissent les infirmiers ou les standardistes se débrouiller. Ca ne doit pas être important se disaient-ils surement. Qu’ils sont bêtes, se disait-elle.

La foule augmentait à vue d’œil et la rousse se retrouva très vite débordée. On lui avait juste dit de remplacer l’infirmière Joelle, pas de gérer une épidémie comme celle-ci. Heureusement, certains infirmiers sont venus en renfort pour la sortir de ce pétrin, sinon la jeune femme ne donnerait pas chère de sa peau à l’heure qu’il est. Les dresseurs étant inquiets pour leurs pokemons, ils deviennent vites désagréables voir violent, verbalement du moins. Si ça ne tenait qu’à elle, Ilea aurait tenté de les calmer un par un. Mais il y en avait trop. Alors pour l’instant elle se contente de récupérer les pokemons blessés et de diriger les clients vers le hall d’attente.

Et puis il y eu un petit quelque chose qui attira l’attention de la rousse. La file interminable de dresseur qui faisait la queue devant elle commençait à grogner en baissant la tête pour parler. Elle ne comprenait pas trop ce qu’il se passait. Quelqu’un essayait de doubler peut-être ? Ilea finit par baisser la tête par-dessus le comptoir pour apercevoir une jeune fille avec un Tiplouf étrangement noir dans les bras. Elle s’apprêtait à lui demander de faire la queue comme tout le monde quand la jeune fille prit la parole. C’est donc elle son aide miraculeuse de la Pokemon Community ! Un grand sourire se dessine sur le visage de la standardiste d’un jour. Cette jeune fille est adorable et en plus ça va lui permettre de commencer à se lier des contacts avec tous les enfants présents sur cette île. La rousse tourna la tête à gauche à droite, puis saisit la jeune fille par les mains pour la faire passer par-dessus le comptoir.

Allez viens là ma belle


Ilea tira de toutes ses forces et réussit tant bien que mal à emmener l’étudiante derrière le comptoir. Entendant déjà les râles des autres dresseurs, la jeune femme fit signe de se baisser pour pouvoir discuter à l’abri des regards. La jeune fille n’a pas trop l’air paniqué ce qui rassure la rousse.

Bonjour à toi ! Désolé de t’accueillir dans ces circonstances. Vois-tu, moi aussi je suis là pour remplacer l’infirmière Joëlle. C’est notre travail du jour à toutes les deux. Je m’appelle Ilea enchantée et toi, tu veux bien me dire ton prénom ?

Ilea se sentait tellement bien. Voilà ce qu’elle veut faire au quotidien. Parler avec des enfants et les aider à affronter la vie mais plus fort. La jeune femme reprit ses explications.

J’ai entendu ce que disait les autres dresseurs mais moi je suis sûre que tu n’as pas renversé de l’encre sur ton Tiplouf ne t’en fais pas. En revanche, je vais devoir te demander de le rentrer dans sa pokeball pour le moment. Actuellement, une épidémie s’est propagée sur l’île c’est pour ça qu’il y a autant de monde ici. Si ton Tiplouf reste là, il pourrait lui aussi contracter le virus, et ce n’est pas du tout ce que je souhaite, et toi non plus.

Ilea sortit ses pokeballs de sa poche pour les montrer à la jeune fille.

Moi aussi j’ai l’habitude d’être accompagné de mes pokemons mais pour aujourd’hui je dois faire exception tu comprends. Je te propose qu’on se répartisse le travail en deux. Moi je vais rester ici pour récupérer les pokemons malades et rediriger les dresseurs vers les bancs qui se trouvent un peu à gauche. Toi il faudrait que tu ailles voir les dresseurs pour essayer de les rassurer ou de leur donner à boire par exemple. Je peux compter sur toi ?

Le hochement de tête de la brune la mit en confiance pour la suite de la journée. La jeune femme se sent moins seule désormais dans cette épreuve.

A toi de jouer !

La rousse fit de nouveau passer l’adolescente par-dessus le comptoir pour la laisser s’occuper des dresseurs du hall d’attente. Elle souffla un bon coup avant de reprendre son boulot d’origine, accueillir les dresseurs. Devant elle se trouvait une jeune femme enceinte à peine plus vieille qu’elle. Elle lui adressa un grand sourire.

Bonjour madame, excusez-moi pour l’attente, je m’occupe de vous tout de suite.

Il n’y a aucun souci mademoiselle, vous aviez l’air adorable avec elle, si seulement tout le monde pouvait être comme ça avec les enfants.

Je m’efforce de faire de mon mieux pour que chaque enfant ait le droit au même traitement que les autres. Je lutte contre les inégalités existantes.

Je vous souhaite bon courage pour votre projet. Je venais vous confier ma Floette, j’ai peur qu’elle aussi n’ait été touchée par l’épidémie.

Je m’en occupe tout de suite, allez-vous poser sur un des bancs là-bas, la jeune fille debout en salopette va vous aider.

Je vous remercie au revoir.


Et la future mère se dirigea vers sa camarade étudiante. Ilea avait le sourire aux lèvres d’avoir fait une belle rencontre. Si tous les clients pouvaient être comme ça…

©BB DRAGON

_________________

Alezar Ilea
L'échec n'est qu'une opportunité de recommencer plus intelligemment ~


Dernière édition par Ilea Alezar le Mer 26 Oct - 23:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5719-401-ilea-alezar-adulte http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5751-ilea-alezar-adulte
Invité

Invité

MessageSujet: Re: [Mission] Nous espérons vous revoir bientôt   Mer 26 Oct - 18:47

C’est gênant. Je dirais même plus, c’est très gênant. De rester là en plein milieu d’une foule qu’une ne veut pas que ton bien. Dans son dos, la châtain au Tiplouf se faisait pousser par une foule en colère. Pire que dans un concert de Justin biber. Vraiment, aucun savoir vivre par ici. Un peu de tenue ! La demoiselle était nettement plus petite que la foule et le sommet de sa tête dépassait de peu le comptoir. C’était aussi triste pour elle que mignon d’un point de vue extérieur. Par chance, la jolie madame rousse du comptoir sourit à la vue de la gêne de l’apprentie coordinatrice et la prit littéralement sous son aile. En effet, la femme saisit Skylar par la taille afin de la mener derrière le comptoir. I BELIEVE I CAN FLYYYY. Surprise, l’étudiante lâcha un petit nyu très aigue avant de se retrouver à l’abris des dresseurs mécontents. Mécontents, c’était peu dire, on pouvait d’ores et déjà entendre les râles de ces derniers.
« C’est quoi ce privilège ! INJUSTICE ! »
« Non mais c’est quoi ça anh ? Mon Laporeille ne va pas attendre longtemps anh ! »
« Déjà qu’il n’y a pas beaucoup d’effectif en voilà une qui prend sa pause ! Franchement c’est la décadence ! »
C’était à se demander si ces gens avaient vraiment une once de jugeote. Dans un hôpital, ce n’est surtout pas le personnel qu’il faut blâmer mais les instances qui font en sorte qu’il y ait amoindrissement de ce personnel. Aucun savoir vivre ces gens là tout de même !

Bref, revenons-en à nous Wattouat. Malgré le fait d’avoir été soulevée, Skylar s’en remit facilement. Elle voulut prendre la parole pour rassurer quelque peu la rousse, cependant cette dernière prit les devants et l’accueillit chaleureusement. Choupi, voilà le mot qui décrivait parfaitement la rousse. Oui, Skylar aime bien décrire les personnes avec un seul mot, Logan c’est alien, Ariania c’est énergie et maintenant la rouquine c’est choupi. Au moins, elle arrivait à retenir qui est qui grâce à ce moyen mnémotechnique particulier. La femme finit par se présenter, elle portait le nom d’Ilea. Il n’y a pas à dire, c’était original. Skylar, à la suite de la présentation de la madame, prit à son tour la parole non sans sourire.
« Bonjour, je suis Skylar apprentie coordinatrice en mission pour la Pokémon Community. Enchantée de te connaître j’espère ne pas être un boulet, je vais faire du mieux que je peux ! » Finit-elle en caressant la tête de son Tiplouf noir qui observait lui aussi Ilea. Une fois terminée, la rouquine reprit la parole dans un flot que même les rappeurs ne peuvent surpasser.

Elle expliqua qu’il y avait une grosse épidémie sur l’île, ok direct on commence avec du drama. Pas le temps de commencer avec deux trois maladies rares et une urgence non non on te claque l’épidémie comem ça, même pas un jet de dé rien. Mauvais MJ, sadique repoooooooort ! Ahem veuillez m’excuser. Elle dit même que la couleur de son Tiplouf était normale, ça, la châtain l’avait bien compris qu’à force de frotter, le noir ne partirait pas. De toute façon son Tiplouf était le plus fabulous. La rouquine montra aussi qu’elle avait enfermé ses Pokémon dans leur ball respective. Pauvres choses, ils étaient sûrement mieux dehors, mais avec une épidémie dans les parages ce n’était vraiment pas la meilleure des choses à faire. Compréhensive, Skylar soupira avant de sortir la Pokéball de son starter de son sac.
« Je vois, c’est vrai que c’est la meilleure des choses à faire, tu reviens Titi, promis ça ne va pas prendre longtemps. » fit-elle tandis que son starter rentrait docilement dans la sphère qui lui est dédiée. « C’est violent comme épidémie, quelle poisse, la première heure du premier jour. Ça fait un peu mal. Et oui ne t’en fais pas je sais pour mon Tiplouf, j’avais essayé de le laver avant de comprendre que c’était un shiny, je suis nouille parfois ! » finit-elle en se grattant la tête quelque peu gênée, oui ce mot apparaît souvent dans ce rp.

Par la suite, la rouquine prit le contrôle de la situation en donnant une tâche facile à comprendre mais qui ne facilite pas pour autant la vie de l’étudiante. Il fallait qu’elle se motive pour le coup, Skylar allait devoir aider les gens en difficulté. Quelle ironie tout de même, sachant qu’elle apporte tellement la poisse qu’aider les gens revient au final à faire pire. Elle doit sûrement être maudite. Le karma probablement. Bref, c’est avec joie que Skylar accepta cette mission maintenant fais ta pause ranger. Elle se leva alors d’un coup et se dirigea de l’autre côté du comptoir afin de venir en aide à ceux qui en ont besoin. Wait…. Mais que pouvait faire une gamine de 15 ans pour rassurer autant d’adultes apeurés ? Elle déglutit en voyant la masse grouillante et les regards tournés vers elle. Apporter de l’eau et de l’aide ? C’est facile à dire, à faire c’est plus difficile..

« Bah la r’voilà elle, évidemment on s’est occupé de son Pokémon, peuh vraiment n’importe quoi ! Moi, mon Bulbizarre est vraiment malade, il n’avait pas juste une tache noire sur le crâne ! » Fit une dame grande et blonde, une Pokéball dans les mains et un regard noir dans les yeux.
« Mais non madame, je suis là pour aider les gens ! » Essaya désespérément Skylar. Pour toute réponse elle eut droit à un peuh dédaigneux. La tristitude. Bref, d’un coup la douche froide, que faire pour rassurer ces gens. C’est alors qu’une jeune femme au gros ventre aborda d’un sourire la Mentali au bord des larmes (oui elle est sensible et alors, regardez Paradise Kiss et vous verrez qu’on peut pleurer pour rien ! Ahem pardon).
« Pardon mademoiselle, mais la standardiste m’a dit que je devais vous voir pour savoir que faire ? » Elle était d’une douceur infinie cette dame. On voyait qu’elle avait l’habitude d’être dans les hôpitaux pour ne pas être trop impatiente.
« Bonjour madame, désolée je viens d’arriver, je vais vous amener aux bancs, votre Pokémon avait quoi ? » demanda alors directement Skylar, reprenant un peu de sérieux. Comme si la dame l’aidait à savoir ce qu’elle devait faire.
« Il avait beaucoup de fièvre, il y a une épidémie partout dans Lansat saurez-vous gérer ? » demanda-t-elle.
« Bien sûr ! Je fais partie de la Pokémon Community donc on va réussir à gérer, l’attente risque d’être un peu longue ! Je vais chercher des rafraîchissements. » S’exclama la coordinatrice pour le plus grand bonheur de ce deus ex Machina cette dame.

La demoiselle se précipita alors dans les salles derrière l’accueil à la recherche de la salle à manger ou alors la cantine qu’importe. Mais n’aurait-elle pas oublié quelque chose ? Le fait qu’elle ne connaisse rien du centre Pokémon et surtout qu’elle ne sait pas où elle se trouve. Bah c’est du propre, vive le sens de l’orientation. Par chance ou pas, il n’y avait personne dans les couloirs, pas un bruit. Sur les portes étaient marquées « ménage » ou encore « débarras ». Le silence régnait, revenir sur ses pas aurait été un choix logique mais Skylar voulait à tout prix ramener de l’eau et sans demander. Mauvaise idée. Elle était perdue en soit à force de tourner dans tous les sens dans ces couloirs immaculés. Une impression d’inutilité totale se fit sentir dans le corps de la jeune étudiante. Apporter de l’eau n’allait aucunement réconforter les gens qui attendaient leur Pokémon. Alors, que vas-tu faire Skylar ?
Revenir en haut Aller en bas
 Adulte Etudiante expérimentée
avatar
Adulte Etudiante expérimentée
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 21 ans
Niveau : 11
Jetons : 2338
Points d'Expériences : 357

MessageSujet: Re: [Mission] Nous espérons vous revoir bientôt   Mer 26 Oct - 23:46






Nous espérons vous revoir bientôt !

Ilea Alezar et Skylar Walker

Ilea était vraiment très contente. Le premier contact s’était passé à merveille avec la demoiselle. Elle a l’air plus que motivé, ce qui motive également la rousse. La jeune fille s’appelle donc Skylar, et elle est apprentie coordinatrice à la pokemon community. La jeune femme ne connait pas bien toutes les professions liées à l’univers des pokemons, ne les ayant jamais apprises mais rien que le mot lui signale déjà que cela doit surement être tourné vers la beauté ou quelque chose du genre. Si seulement elle savait que ce domaine était bien plus vaste et intéressant que la simple « mode ». Il faudrait aussi qu’elle se renseigne un peu sur les métiers qui concernent les pokemons. Même si ces parents n’ont jamais pris la peine de lui expliquer, elle ne doute pas que cet univers est tout aussi passionnant.

Après avoir donné les consignes à l’étudiante, celle-ci se dirige vers le hall d’attente pendant que la jeune femme s’occupe des clients. Ils ne font que de grogner, attendant leur tour avec impatience. Les doigts fins de la rousse viennent taper frénétiquement sur le comptoir pour se détendre les nerfs. Les enfants sont adorables mais parfois elle étranglerait bien tous ces adultes ingrats qui ne pensent qu’à eux et pas aux autres. Enfin c’est actuellement comme ça qu’Ilea voit les choses.

Alors qu’elle tente de calmer les clients, un infirmier déboule derrière elle avec un chariot rempli de pokeball. Les premiers pokemons arrivés ont été soigné, il faut maintenant les redonner à leurs dresseurs. La jeune femme se sent déjà mal rien qu’à voir l’ampleur de la tâche. Elle doit faire un choix. Soit réceptionner les pokemons malades mais faire attendre les dresseurs inquiets, soit elle distribue les pokemons tout de suite mais elle fait attendre les clients au comptoir. Ralalala un choix trop difficile pour Ilea. Pourtant, voyant que la salle d’attente se remplie à vue d’œil, elle en fait tout de même un. Elle saisit le chariot puis se décale du comptoir pour se placer dans le hall.

Mesdames et messieurs, les premiers clients arrivés vont pouvoir récupérer leurs pokemons. Pour plus de sécurité, le centre pokemon et moi-même vous demandons de ne pas les faire sortir de leurs pokeballs de la journée pour éviter qu’ils contractent à nouveau l’épidémie. Merci de votre compréhension.

Oui le message fait très standardiste, elle a bien fait son boulot mais la rousse avait oublié un détail. La foule de dresseur qui était en train de lui foncer dessus. Ils venaient tous de se jeter sur les pokeballs dans un bazar pas possible. Ils se marchaient dessus les uns les autres et bientôt on allait avoir des blessés. Sentant la colère lui monter, Ilea finit par se déchainer.

Bon ça suffit, je sais que vous êtes inquiets pour vos pokemons mais il y a des limites ! Vous avez trois ans ou quoi ?! Que dis-je des enfants se comporteraient mieux que vous ! Maintenant vous allez tous vous mettre en ligne tel des gens civilisés et récupérer vos pokemons dans le calme puis quitter le centre c’est compris ?!

Un silence de plomb régna alors dans la salle. Quelques grognements s’échappèrent des bouches mais les gens finirent par faire ce que la rousse avait demandé, à savoir faire preuve d’un peu de civilité dans cette situation de crise. Comme quoi ce n’est pas bien compliqué, en trois minutes, tout le monde était en ligne et récupérait ses pokemons dans le calme sous l’œil attentif d’une Ilea extrêmement irritable. Certes la jeune femme a encore du mal avec les adultes, mais il est hors de question qu’on lui marche sur les pieds. Plus jamais. Ses parents l’ont assez faits comme ça, ce n’est pas une bande d’inconnu qui va prendre la relève.

Une fois le premier groupe de dresseur partit, elle soupire un bon coup puis retourne à sa place initiale, à savoir derrière le comptoir. Même si le centre pokemon est un tout petit peu moins animé qu’il y a quelques minutes, il reste encore du monde à prendre en charge. Quelques clients sympathiques s’enchainent, laissant espoir à la rousse que la suite se passerait mieux. Qu’elle est mignonne. Un homme d’une quarantaine d’année se présente avec sa pokeball mais il se mit à débiter tout un tas d’informations en même temps, je vous laisse écouter.

Oui alors mon pokemon est extrêmes fragile, il ne faut pas le brusquer. Il doit être dans un endroit où il n’y a pas de bruits et auss…
Monsieur, il y a des gens qui attendent, les infirmiers vont très bien s’occuper de votre compagnon ne vous en fait pas.
Je n’ai pas finis mademoiselle, il faut aussi qu’il ait de l’eau à portée, il a tout le temps soif et puis…
Bon monsieur j’ai compris votre pokemon est très précieux tout ça mais là je n’ai pas le temps.

La jeune femme saisit la pokeball et la fait passer derrière elle et indique d’un geste de main les bancs où le dresseur pouvait se rendre en attendant. La rousse se rendit alors compte d’un problème. Skylar n’était pas là. Elle lui avait pourtant dit de s’occuper des clients non ? Inquiète, elle passe le comptoir et se dirige vers l’un des clients.

Excusez-moi vous n’auriez pas vu une jeune fille en salopette près d’ici ? Elle devait s’occuper de vous mais je ne la vois plus.
Elle est partit vers ce couloir pour chercher des rafraîchissements mais elle n’est pas revenue.
Oh non c’est pas vrai.

Ilea avait terriblement envie d’aller la chercher à travers le centre pokemon. Elle s’était sans doute perdue. Mais elle ne peut pas abandonner son poste, il y a trop de monde, trop de chose à faire..

Amlodipine Actavis, Amlodipine Alter, Amlodipine Arrow, Amlodipine Biogaran, Amlodipine ….

Oui Ilea vient de littéralement disjoncter. Trop d’informations en même temps, trop de chose à faire, trop d’inquiétude vis-à-vis de la jeune fille et voilà que la rousse débloque. En fait, si vous ne l’aviez pas compris elle est en train de réciter des noms de médicaments en boucle, ceux qu’elle a passé des années à apprendre par cœur. On pourrait qualifier cela de choc post-traumatique. Comment ça les études de médecine ce n’est pas un traumatisme ? Faites-les et on en reparle après. En attendant, la voilà qui marmonne ces médicaments tout en tournant en rond, tout en pensant à Skylar…

©BB DRAGON

_________________

Alezar Ilea
L'échec n'est qu'une opportunité de recommencer plus intelligemment ~


Dernière édition par Ilea Alezar le Mar 1 Nov - 23:40, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5719-401-ilea-alezar-adulte http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5751-ilea-alezar-adulte
Invité

Invité

MessageSujet: Re: [Mission] Nous espérons vous revoir bientôt   Dim 30 Oct - 21:50

Franchement, il fallait arrêter d’être aussi bornée et se résoudre à demander de l’aide. Mais quelle chance, un personnage ne peut entendre les saints écrits de leur narrateur. Urf. Croisant les bras et tapotant du pied, la châtain ne faisait que perdre du temps qui lui était vraiment précieux. Tête de mule ! Se rendant compte qu’arpenter ainsi les couloirs vides sans personne pour lui indiquer le bon chemin était futile. Skylar rebroussa chemin jusqu’à l’accueil complètement dépitée d’avoir gaspillé son temps. En plus de ça, comme elle avait bifurqué à plusieurs couloirs, elle mit encore plus de temps à retrouver la bonne voie. Sens de l’orientation en carton. Esseulée, elle observa la salle d’accueil, elle était toujours bondée de dresseurs tous plus inquiets les uns les autres. Par chance, Ilea semblait être toujours à son poste. Mais surtout elle semblait, parler toute seule ? Elle communique peut-être avec les extra-terrestres de cette façon ?

Skylar s’approcha d’elle à pas de Grahyéna afin de ne pas se faire une nouvelle fois houspiller par une horde de dresseur en folie. Elle put constater une chose étrange, la rouquine répétait inlassablement les mêmes mots inconnus en boucle. C’est certain maintenant, elle appelle des instances supérieures afin de l’aider dans sa tâche bien trop ardue ! Rendue plus difficile avec la présence de la jeune Mentali. Arff, si elle faisait mieux son travail de son côté, la pauvre Ilea ne serait pas arrivée à en prier les aliens. Déterminée, Skylar interpella la rousse :
« Euuuh, pardon de t’interrompre dans ta prière alien Ilea, mais j’ai besoin d’aide, la ressource d’eau est vide dans la salle d’attente et comme elle est remplie et qu’il fait chaud, j’ai pensé à, euh comment dire, prendre des rafraîchissements pour patienter mais je ne sais pas vraiment quoi faire d’autre pour les rassurer, ils sont tous tellement grands et adultes, ça me fait un peu peur. Et puis si j’organise un petit jeu il risque d’y avoir trop de bruits et de bazar aaaaah. Je suis une future coordinatrice et je ne sais même pas calmer une foule, je dois être ridicule.. » finit-elle d’un souffle. Elle parlait bien trop vite, comme si elle devait à tout prix finir ou elle mourra dans la seconde. Drôle d’idée. Il ne faut pas stresser pour si peu. Il y avait du monde certes, et certes elle était inutile m’enfin bon, ce n’est pas une raison de se plaindre et subséquemment de servir encore moins à quelque chose. On peut trouver ce comportement amusant ou mignon, comme totalement inapproprié, aller savoir qu'elle allait être la réaction de la gentille rouquine.

Cependant, Ilea était compréhensive, elle lui indiqua le chemin pour aller en salle de repos, salle dans laquelle il y avait des bouteilles d’eau ainsi que des verres en plastique. Génial, la châtain allait pouvoir enfin aider les autres ! Elle sourit en retour à Ilea avant de partir seule, une horde de nouveaux patients étant arrivés sur le comptoir de standardiste, dont un drôle de bonhomme avec une casquette rouge et un Pikachu. Sûrement un fan de Red, qui sait ? Malheureusement, apporter un peu d’eau aux patients n’allaient pas vraiment les aider à aller, surtout s’ils sont stressés de par les blessures de leurs Pokémon. Mais bon, on ne peut rien y faire. Au moins, Skylar ne restait pas les bras croisés sans rien faire. Son aide était moindre mais était présente tout de même, et c’est l’essentiel, pour sa première vraie mission (ne parlons pas du mauvais souvenir qu’a été celle avec Ace s’il vous plaît).

La salle fut simple à trouver en ayant les informations d’Iléa. Ce n’était vraiment pas très grand et mal éclairé. Il y avait un frigo ronronnant dans un coin de la pièce ainsi qu’une cafetière vieille de plus d’un siècle à l’œil nu (en vrai ça faisait un mois qu’elle était là mais elle était tellement utilisée que cette pauvre cafetière est à bout de force. Cette parenthèse est bien trop longue surtout pour raconter l’histoire d’une cafetière.) Bref, elle repéra de ses yeux améthystes, le pack de bouteille d’eau à côté du frigo. Les gobelets en plastique étaient tranquillement sur une étagère comportant moult mug et tasse à café dont une Tigrou absolument choupi. M’enfin, on n’a pas le temps de regarder encore plus le décor, le timing n’est pas présent. Très vite, la demoiselle se saisit du pack de 6 bouteilles ainsi que des verres en plastique et sortit le plus vite de la pièce, c’est-à-dire très lentement à cause de la charge bien trop lourde pour elle. Franchement, six kilos pour un si faible corps c’est bien trop.

Avec la plus rapide des lenteurs (j’aime les oxymores), elle parvint à la salle d’attente. Il y avait un peu moins de monde à l’accueil, l’œuvre d’Ilea. Diantre qu’elle était efficace ! Tout le contraire de Skylar qui met trois mille ans pour revenir avec juste un pack d’eau. M’enfin bon. La Mentali se dirigea avec empressement vers les bancs de la salle d’attente. Il y avait au moins une vingtaine de personnes assises sur les bancs. Certaines relativement patientes et d’autres dans une posture offensive (+5 points de dégâts sur les ennemis) qui affichait leur agacement. Déglutissant, la châtain, déballa les verres et demanda à voix haute :
« Bonjour, il fait chaud et vous vous inquiétez pour vos Pokémon, de l’eau est à disposition, levez la main si vous en voulez je viendrais vous servir. » Fit la demoiselle devant le regard dubitatif de certains. Les commentaires commencèrent déjà à fuser :
« Non mais on n’est pas à l’école hein ! »
« Comme si de l’eau allait arranger l’état de nos Pokémon ! Retourne dans ton bac à sable la naine ! »

Face à cela, Skylar ne put que rougir et bouillir intérieurement de rage. Mais pour qui ils se prenaient des fois? C'était une être humaine, pas besoin de l'insulter gratuitement. Il fallait qu’elle se calme tout de même. S’énerver ne servira à rien, ces patients sont stressés d’où le fait qu’ils soient un peu irascibles et disons, impatients de revoir rapidement leur Pokémon. Par chance, quelqu’un soutint la demoiselle en levant la main. C’était la femme enceinte de tout à l’heure ? Décidément c’était une sainte. Le sourire jusqu’aux oreilles, Skylar prit un verre qu’elle remplit complètement pour ensuite se diriger vers la dame. Cette dernière lui sourit en retour et accepta avec joie le verre d’eau qu’elle but d’une traite suivit d’un « merci mademoiselle, garde courage. » La réaction de Skylar ? Une grande bouffée d’orgueil, elle voulait aider la Terre entière.

Elle sentit alors quelque chose s’agrippa à sa salopette. Surprise, la châtain se retourna vivement pour voir un petit garçon les yeux pleins de larmes s’accrocher à elle. Par réflexe, Skylar se baissa pour se mettre à la hauteur et lui demander :
« Eh bien mon grand qu’y a t’il ? » à cela, le petit renifla pour répondre :
« Ils… Sniiirff.. Ils, les messieurs dames ils.. Sniirff, m’ont pris mon Larveyetteeeeeeeeeee ! » finit-il en pleurant à chaudes larmes. La demoiselle, voyant ce petit quelque peu bouleversé, regarda autour d’elle pour trouver une idée pour le réconforter. Elle put y voir des visages inexpressifs comme d’autres visages la jugeant intensément ou d’autres encore qui s’en fichaient éperdument. Elle posa alors délicatement sa main sur la tête du garçon qui se mit alors à arrêter de frotter ses yeux en larmes pour mieux la regarder :
« Ne t’en fais pas pour ton Larveyette, il va aller mieux, c’est un centre hospitalier ici, c’est pour soigner les Pokémon, ils seront bien mieux après ça et tu pourras le revoir ne t’en fais pas. Un de tes parents est là ? » demanda-t-elle de la voix la plus douce qu’elle pouvait faire.
« Sniiirff, si ma maman est mon papa sont là, ils sont sniiiiirff, là-bas.. » indiqua-t-il de sa main mouillée de ses propres larmes. Gentiment, Skylar se leva et lui prit la main.
« On va voir la gentille dame rousse avec tes parents mon grand, ils vont t’aider et bien tout t’expliquer pour ton Pokémon, il va aller beaucoup mieux ! Si tu veux, si tu dois attendre, on jouera ensemble avec les autres enfants du centre d’accord ? »
« D’accord madame.. » finit-il en reniflant une nouvelle fois bruyamment. Wait, madame ? Aller hop, 40 ans dans ta tronche Skylar MUHAHAHA. Ahem.

Skylar conduisit alors le petit garçon à l’accueil où était Ilea et revint à sa place dans la salle d’attente c’est-à-dire debout à côté des bouteilles. Elle demanda alors une nouvelle fois si quelqu’un voulait de l’eau. Bien plus de mains se levèrent alors. Ils ont probablement dû constater que l’eau n’était pas empoisonnée. Il allait avoir du boulot aujourd’hui, surtout avec l’épidémie qui sévit dans Lansat…
Revenir en haut Aller en bas
 Adulte Etudiante expérimentée
avatar
Adulte Etudiante expérimentée
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 21 ans
Niveau : 11
Jetons : 2338
Points d'Expériences : 357

MessageSujet: Re: [Mission] Nous espérons vous revoir bientôt   Mar 1 Nov - 23:45






Nous espérons vous revoir bientôt !

Ilea Alezar et Skylar Walker

C’est pas vrai, mais où-a-t-elle pu aller comme ça ? Ilea était morte d’inquiétude. C’était son rôle de veiller sur cette enfant pendant ce boulot. A la base elle ne devait servir que d’assistante à la rousse et voilà que maintenant l’élève est perdue en plein milieu du centre pokemon. La jeune femme se sentait terriblement responsable de la situation. Une élève perdue, une adulte qui disjoncte et un centre pokemon plein à craquer de patients inquiets et parfois colériques. Combo ultime de la poisse réuni en une pièce. Rajoutez une météorite et on est bon. Non plus sérieusement, la rousse tournait toujours en rond pendant que toutes ces idées se mélangeaient dans son esprit. Un joyeux méli-mélo.

Puis soudain, la voix de la jeune fille résonne dans la tête de la rousse. Elle s’arrête soudainement et baisse les yeux. Elle n’est pas folle ! Skylar est réapparue ! Dans la tête de la jeune femme c’est la fête la plus complète. La châtain ne s’est pas perdue pour toujours dans le centre pokemon. Agitant la tête de haut en bas, Ilea écoute l’élève lui raconter son expédition dans les couloirs. La jeune fille a pas mal de chose à dire, Ilea a repris ses esprits très vite pour qu’elle redevienne la gentille rouquine prête à écouter les enfants qui ont besoin d’elle. Une fois le discours aussi intéressant que rapide, la jeune femme reprend la parole.

Non je n’invoquais pas des aliens je te rassure. Je suis soulagée que tu sois revenue ici, je te croyais perdue dans les couloirs. En tout cas tu as eu une très bonne idée, après tu aurais dû me demander où étais la salle on aurait gagné un peu de temps mais ce n’est pas grave. Tu prends le couloir d’où tu venais puis tu pars à droite et c’est la deuxième porte à nouveau à droite. Tu n’as pas de raison d’avoir peur. Même si ce sont des adultes, s’ils sont méchants avec toi tu as le droit de répondre. Tout à l’heure j’ai dit à un groupe de dresseur que des enfants de trois ans étaient mieux élevés qu’eux alors bon tu peux y aller. Et ne dis pas ça je suis sure que tu es une excellente coordinatrice. Va récupérer l’eau maintenant, les gens comptent sur toi. Et moi aussi.

L’élève file droit dans la direction que lui a indiquée la jeune femme et disparait de son champ de vision. Ilea se sent soulagée mais un peu gênée. Elle a recommencé avec son truc bizarre. De loin effectivement, on aurait pu croire qu’elle communiquait avec des aliens, mais non. C’était juste ces foutus médicaments. Elle les déteste de tout son cœur et pourtant, il n’arrive pas à les sortir de sa tête. Elle voudrait bien oublier ces listes interminables, mais elles sont trop bien ancrées dans sa tête pour qu’elles disparaissent. Il va falloir attendre encore un peu. La rousse reprend ses esprits et retourne derrière le comptoir beaucoup plus vive. Ce n’est pas le moment de se poser des questions de ce genre, il y a du monde qui attend.

Excusez-moi de l’attente messieurs dames, me revoilà. Je vous prie de ne pas vous bousculez, l’attente n’en sera que plus longue.

Les gens avaient l’air un peu moins agités, c’est bon signe pour la suite. La jeune femme enchainait les dresseurs, récupérant leurs pokeballs, adressant deux mots à chacun puis les dirigeant vers la salle d’attente. Un certain rythme s’installait, dégageant de plus en plus de monde de l’entrée. La population de patients dans le centre a probablement diminué d’un tiers par rapport à l’ouverture. Ilea abordait son grand sourire, et jetait tout de même un œil de temps en temps à l’étudiante pour vérifier que tout se passe bien. Elle a l’air de parler à la femme enceinte de tout à l’heure. Elle est tellement gentille, ça devrait mettre un peu en confiance l’élève. La rousse tourne de nouveau sa tête vers les clients pour faire circuler les pokeballs aux infirmiers et rendre les pokemons soignés aux dresseurs.

Miracle, il n’y a plus personne au comptoir ! Après 7 heures de boulot intense, Ilea peut enfin souffler. La demoiselle passe devant le grand bureau et s’appuie dessus pour regarder un peu comment ça se passe du côté de la jeune fille. Justement, la voilà qui arrive avec un jeune garçon à ses côtés, ses parents la suivant. Elle me le laisse puis repart s’occuper des dresseurs encore en attente. Ilea ne put s’empêcher de voir les yeux humides de l’enfant. Il pleurait à moitié. Attendrit, elle se saisit du petit garçon pour le porter dans ses bras. Il n’était pas encore trop lourd, elle arrivait à le porter dans ses bras. La rousse passe son doigts sur la joue du garçon pour le consoler.

Eh bien mon grand, pourquoi tu pleures comme ça ?
Larveyettte..snif…il est partit là-bas dans la grosse machine. Le jeune garçon pointait l’arrière du comptoir, la salle où les infirmiers faisaient le premier tri entre les différents pokemons en fonction des soins à apporter. Ton pokemon était malade, alors les hommes et les femmes dans la pièce de l’autre côté ce sont occupés de lui, pour qu’il aille mieux après. Ils sont en train de le soigner, comme ça il serait en pleine forme quand il reviendra pour jouer avec toi. Alors ne pleure pas tout va bien se passer d’accord ? Oui madame…snifff. Oh non pas madame, appelle moi Ilea plutôt. D’accord Ilea.

La rousse repose l’enfant au sol puis discute un instant avec les parents. Ils avaient l’air très gentil. Ils ont opté pour une méthode d’éducation aux pokemons similaire à celle de la jeune femme. Un pokemon est associé à l’enfant à sa naissance, comme ça il grandisse ensemble. Ilea sourit en repensant à Kayla quand elle était encore une Togepi et qu’elle avait du mal à marcher sur ces petits pieds. Ce temps est loin. Maintenant Kayla vole.

La jeune femme se souvint alors de ce qu’avait proposé Skylar. Faire jouer les enfants en attendant le retour de leurs pokemons est une excellente idée. Elle l’appelle donc.

Skylar, tu veux bien emmener les 4 enfants ici présent dans la salle vide au bout du couloir de gauche ? Comme ça tu pourras leur faire faire un jeu. Je suis sûre que tu vas très bien t’en sortir. Moi je dois rester ici pour m’occuper des adultes. Chacun s’occupe de sa tranche d’âge comme ça.


Skylar a tiré une drôle de tête au début mais sous les sourires de la rousse, elle finit par emmener le petit groupe plus loin dans le centre pokemon. Ilea a parfaitement confiance en la châtain. Tout va bien se passer. Elle reprend alors sa place derrière le comptoir et constate qu’un nouveau chariot de pokemon soignés vient d’arriver.

Les dresseurs arrivés entre 13 heures et  13 heures 30 peuvent venir récupérer leurs pokemons !


©BB DRAGON

_________________

Alezar Ilea
L'échec n'est qu'une opportunité de recommencer plus intelligemment ~


Dernière édition par Ilea Alezar le Ven 11 Nov - 21:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5719-401-ilea-alezar-adulte http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5751-ilea-alezar-adulte
Invité

Invité

MessageSujet: Re: [Mission] Nous espérons vous revoir bientôt   Dim 6 Nov - 19:53

Bon, en tout cas, il y avait vraiment de boulot à effectuer ici. Qui aurait pu croire que l’infirmière Joëlle avait tant de boulot à effectuer n’empêche. D’habitude on lui tend nos Pokéballs ça prend 30 secondes et c’est fini. Eh non, fallait un truc réaliste, donc une épidémie, des enfants partout et des adultes grincheux. Ce n’est pas rigolo sinon, ben voyons. Mais on peut au moins déceler un point positif : On ne s’ennuyait jamais, oh ça non. Quoique ça pouvait vite devenir répétitif pour cette chère Skylar. Depuis le début de la matinée elle servait aux patients de l’eau et rassurait ceux qui avaient peur de l’avenir de leur Pokémon. Elle faisait de son mieux il était vrai, mais courir partout l’épuisa assez vite. Elle prit une bonne pause de cinq minutes afin de pouvoir reprendre son souffle. De ses yeux améthyste, elle parcourait la salle. Beaucoup patientait depuis plus d’une heure mais globalement, le soin des blessures superficielles des Pokémon ne prenait pas beaucoup de temps. Ce qui était hélas le plus chronophage, c’était probablement les soins en urgence relatif à l’épidémie d’un virus X qui sévit sur Lansat. Cela nécessite des médecins de pointe et surtout un traitement de choc. Bon, on est sur un centre Pokémon, les soins restent rapides contrairement à un hôpital pour humain. Injustice, défaut de la science ? Très probablement. M’enfin, Skylar souffla, se sentant toujours aussi inutile. Depuis le début elle n’a fait que parler à des patients mécontents et distribuer de l’eau, mais rien de plus. C’est un peu la tristesse d’une vie en soit. D’ailleurs en y repensant la Mentali n’avait pas pris une seule décision par elle-même. Elle est entièrement dépendante d’Ilea. Elle est encore trop jeune pour prendre des décisions, l’immaturité est palpable. Que faire dans ce cas, elle n’était qu’une gamine aux ressources limitées et au Pokémon starter indisponible. Quoique, s’il portait un masque, il pourrait occuper les personnes en faisant un petit tour avec ses attaques eau. Mouais si c’est pour se taper la honte mauvaise idée. Fallait se cantonner au rôle de madame eau, c’est tout. C’est drôle quand on y pense, tout reflète l’eau chez Skylar, de son starter à ses actes pour la mission. WATER EVERYWHERE.

Bref, la demoiselle s’apprêtait à demander une énième fois qui désirait de l’eau lorsqu’une rouquine sauvage apparut avec elle, quatre enfants aux yeux bouffis. Ils doivent être inquiets pour leur Pokemon, bien trop loin d’eux. La femme demanda à la châtain si elle pouvait s’occuper des enfants dans une pièce vide (Bonne idée on va les enfermer dedans et ils ne poseront plus problème. Bon elle rajouta aussi que chacune allait s’occuper de sa tranche d’âge, ce qui ne plut pas du tout à Skylar qui fit immédiatement la moue. Oh, certes elle était petite, en salopette et elle n’avait servi à rien, mais de là à dire qu’elle avait huit ans, fallait pas abuser. Le visage boudeur elle répliqua.
« C’est gentil mais j’ai 15 ans quand même, pas huit ans hein.. Désolée mais je ne suis plus vraiment une enfant, c’est quelque peu vexant.. » finit-elle toujours un peu offensée. Bon, au final, comme elle aimait bien Ilea et que c’est une réaction puérile de la part de Skylar. Elle qui voulait être un peu plus adulte, c’est complètement paradoxal.

« Bon, c’est d’accord, vous venez avec moi les enfants ? » finit-elle par concéder. Ce serait dommage de continuer à distribuer de l’eau à tous les patients. C’est pas vraiment une mission ça ! Skylar finit par sourire à Ilea avant de sourire aux deux filles et aux deux garçons présents, qui n’avaient rien dit par timidité (j’aime quand c’est égalitaire). Elle les emmena alors dans la pièce qu’avait indiqué la rousse. C’était un espace spacieux, assez vides. Deux trois cartons trainaient çà et là. La fenêtre solitaire éclairait d’une douce lumière ce lieu stérile. Une petite fille aux yeux bleus et aux cheveux d’un blond presque blanc s’accrocha à la jambe de l’apprentie coordinatrice. Ses yeux larmoyaient :
« Dites madame, on va faire quoi, pas des mathématiques ni nos devoirs, et puis comment y vont nos Pokémon, j’ai peur ! » finit-elle en fourrant son nez dans le jean salopette de Skylar. Cette dernière ne sachant que faire lui caressa doucement la tête. Très vite, les autres enfants s’accrochèrent à la châtain, probablement jaloux de la blonde et de l’attention qu’elle a eu auprès de la Mentali. Il fallait les détendre avant de commencer une activité. Ils avaient l’air jeunes. Skylar avait bien une petite idée mais ça pouvait être dangereux pour son Tiplouf. Quoique, ils sont dans une pièce fermée, sans autre Pokémon il ne risquait rien non Spoiler alert : si, le virus se propage dans l’air, m’enfin laissons la dans son illusion.

Tant pis pour les avertissements d’Ilea, no respect MUHAHA. Pardon, Skylar prit la Pokéball de son starter et le fit sortir. Ce dernier, couina de joie, être enfermé dans une boule n’était pas son fort. Les enfants se mirent alors à dire « oooooh » à l’unisson. Un petit roux prit la parole :
« Mais madame l’est pas malade votre Pokémon, pourquoi il est pas avec le mien !! » Brillante question d’un enfant de six an. Souriant toujours, Skylar sortit un masque de son sac et le tendit à son starter chromatique qui le mit directement, par réflexe, il prit même sa bombe insecticide. Ne demandez pas pourquoi.
« Il est protégé maintenant » non pas du tout « On va vous faire un petit spectacle et après on joue tous ensemble ! »

Elle inspira fortement, ne se rendant pas compte que son cher Titi pouvait lui aussi tomber malade. Bah quoi, elle n’est pas médecin, la science ce n’était vraiment pas son truc. Ne lui parlez pas de molécules de muons ou de Quark, elle imploserait. Bref, elle fit un clin d’œil à son starter qui comprit immédiatement, ils s’étaient entraînés à deux en cours de coordination. Il était temps de mettre en pratique les théories apprises.
Les deux compères se mirent position tandis que les quatre enfants, intrigués, s’assirent calmement devant la demoiselle et le Tiplouf noir. C’est alors, que la demoiselle se mit à chanter une chanson qu’elle connaissait par cœur tellement elle l’avait chantée sous la douche (au grand désarroi de ses camarades Mentali).


C’est alors que s’en suivi une chorégraphie un peu anarchique, on sentait que le duo était encore débutant mais qu’il y avait une réelle volonté de bien faire. Tandis que Skylar chantait, le Tiplouf faisait un enchainement en rond d’attaque de type eau, un Pistolet à O vers le ciel pour prier le Kamisama de la musique puis une attaque Bulle d’O vers les quatre enfants pour les distraire un peu, une offrande en quelque sorte. Il finit par tourner sur lui-même pour un final avec l’attaque tourniquet faisant gicler de l’eau de partout. Comme pour faire apparaître la magie de Kamisama. Une sorte d’hymne. Certes ce n’est pas vraiment élaboré mais l’idée était présente.

La musique terminée, Skylar prit la pose et les enfants se mirent à rire.
« Madame t’es pas une pro ! »
« C’était rigolo, tu es une clown ? »
« Dis dis dis tu en as une autre hein dis ? »
Bon, bah au vu des réactions, c’est déjà un bon début, on va dire. Souriante, la demoiselle leur répondit.
« Haha désolée mais pas encore, je ne suis qu’une débutante encore, mais on peut faire un jeu si vous voulez.. »

C’est à ce moment que l’on toqua à la porte de la pièce afin d’y voir entrer trois autres enfants, tristes et complètement perdus, accompagnés d’une femme d’âge mûre. Derechef elle demanda :
« C’est bien vous Skylar ? Vous vous occupez des enfants ? Je n’aime pas les voir sans leurs parents, une gentille demoiselle nous a dit d’avoir confiance en vous mais je préfère rester là pour ma Mélanie chérie. » La petite Mélanie, une brune détourna le regard, complètement gênée par sa mère. Skylar se dirigea alors vers le petit groupe.
« Je comprends tout à fait, les parents ont bien été prévenus pour leurs enfants normalement non ? » demanda au cas où la châtain. La dame répondit d’un simple hochement de tête.
« Oui, la dame de l’accueil s’en est occupée, il y a eu même des affiches pour indiquer le lieu. Au moins les enfants ne restent pas à gesticuler partout !! »
« Je vois, merci alors. » Skylar finit par un sourire avant de prendre avec elle tous les sept enfants, elle les réunit en cercle avant d’annoncer le jeu :
« Nous allons faire quelque chose de sympathique, connaissez-vous le Absol Garou ? » Termina-t-elle, toujours aussi souriante, finalement, elle servait à quelque chose, faire la garderie n’était pas si mal et puis, au moins, les enfants étaient moins inquiets et ne couraient pas partout dans le centre Pokémon. Il n’y a pas besoin de s’occuper des adultes après tout. Et pendant ce temps, Titi lançait des bulles sur la petite Mélanie pour la faire jouer un peu.
Revenir en haut Aller en bas
 Adulte Etudiante expérimentée
avatar
Adulte Etudiante expérimentée
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 21 ans
Niveau : 11
Jetons : 2338
Points d'Expériences : 357

MessageSujet: Re: [Mission] Nous espérons vous revoir bientôt   Ven 11 Nov - 21:32






Nous espérons vous revoir bientôt !

Ilea Alezar et Skylar Walker
Ilea se sentait un peu bête. Elle pensait bien faire en proposant à Skylar de s’occuper des enfants et elle des adultes. La jeune femme pensait que cela serait plus simple que chacune s’occupe de sa tranche d’âge. Même si Ilea aurait clairement préféré s’occuper des enfants, elle pensait que laisser Skylar aux mains des adultes énervés et inquiets ne serait pas une bonne idée. Elle avait vu son action comme une protection. Mais la brune ne l’a pas bien pris, elle trouvait l’idée vexante, qu’elle n’était plus une enfant et qu’elle pouvait très bien le faire. Même si la demoiselle avait quand même accepté la demande de la rousse, Ilea se sentait toujours coupable. Si elle fait ce genre d’erreur avec une étudiante de cet âge, que va-t-il se passer quand elle sera avec des enfants plus jeunes, plus fragiles, et plus susceptibles ? Elle était clairement en train de se remettre en question. Pendant que son cerveau était en ébullition, la jeune femme continuait de rendre inlassablement des pokemons à leurs dresseurs. La salle se vidait petit à petit, et au final il ne restait que les dresseurs des cas les plus graves.

La rousse savait que Skylar s’occupait de 4 enfants dans une salle un peu plus loin dans le centre. Pour rassurer les parents, puisqu’il n’y avait personne pour l’instant, elle dessina rapidement un plan et écrit un petit mot pour indiquer où sont exactement les bambins en ce moment. Elle accroche ensuite l’affiche au niveau du comptoir et feuillette un des bouquins posés à côté d’elle. Un bouquin de médecine. Beurk. Elle se referme aussitôt et soupire. Mieux vaut qu’elle bouge d’ici, rien que d’être à côté de ce livre la gêne. La jeune femme se dirige vers les divers dresseurs pour leur proposer un peu d’eau. Les gens qui restaient ici étaient très sympathiques et entamer des débuts de discussion était assez aisé. Il devait être aux alentours de 15 heures quand une dame entra en compagnie de d’une petite fille. Elle était à moitié en pleurs, accrochés aux jambes de celle qui visiblement s’occupait d’elle. La rousse de dirigea à pas rapides vers eux.

Madame est-ce que tout va bien ? Votre pokemon a été touché par l’épidémie ?
La dame tendit alors une pokeball vers Ilea, un peu gênée.
Oui, et son état a l’air sérieux, et tout ceci est ma faute. Je pensais que ce n’était pas grand-chose et que je pouvais m’en occuper moi-même, mais son état s’est aggravé alors je suis venue au plus ici. Mon Nénupiot est resté toute la journée avec Mélanie, j’ai peur que ma fille ait été aussi touchée par l’épidémie. Oh Arceus, qu’elle mauvaise mère je fais.
Ne dites pas ça, je suis sure que vous êtes une excellente mère ! Ne vous en faites pas madame, cette maladie ne touche que les pokemons votre enfant ne risque rien. Et puis nous avons tous le droit de faire des erreurs, le plus important c’est de le reconnaitre. Je vais emmener votre Nénupiot aux médecins et ils vont s’occuper de lui. Les enfants sont pris en charge par une jeune fille qui se trouve dans une pièce un peu plus loin avec 4 autres enfants. Il serait préférable que votre fille se rende là-bas. Elle sera surement mieux que dans la salle d’attente.
Vous m’avez l’air très organisé, très bien je vais y aller avec elle si cela ne vous gêne pas bien sûr.
Aucun souci, je suis sûre que Skylar se fera un plaisir de vous accueillir ! D’ailleurs, vous aussi les enfants vous pouvez y aller.

Ilea s’adressait à deux autres petits qui attendaient avec leurs parents dans le hall. Cela fait un moment qu’ils sont là, alors forcément tenir parfaitement en place devient difficile. Il faisait des petites courses à travers la salle, ce qui pouvait déranger les autres dresseurs. La jeune femme expliqua aux parents qu’il était mieux que leurs enfants aillent jouer plus loin, pour conserver le calme de cette pièce. Les parents finirent par accepter et les deux enfants rejoignent la petite Mélanie.

Le groupe se dirige doucement vers le terrain de jeu de l’étudiante, pendant qu’Ilea apporte la pokeball aux infirmiers derrière le comptoir. Une fois revenue, elle ne sait pas trop quoi faire. Maintenant qu’elle avait proposé à Skylar de s’occuper des enfants, il était hors de question qu’elle aille l’aider. Comme elle lui a dit plus tôt, elle n’est plus une enfant et elle peut se débrouiller seule. Ilea décide donc de lui faire confiance, de toute façon elle n’a jamais douté d’elle. La rousse se servit un grand verre d’eau pour se rafraichir puis se dirigea vers les autres dresseurs. Elle n’avait clairement pas envie de rester sur le bureau à se morfondre alors autant essayer de faire la conversation. Elle alla s’assoir vers les clients en attente et commença à discuter avec eux. Même si c’est elle qui se voulait rassurante au départ, ce sont les dresseurs qui prirent le relais de la discussion. Ils ont beaucoup parlé de pokemons. Ilea ne comprenait pas grand-chose, et ça se voyait à sa tête, ce qui fit bien rire la foule. Elle était un peu gênée au départ mais finalement, ça la faisait bien rire. En fait, les adultes ne sont pas si casse-pied que ça, il faut juste tomber sur les bons.

Après un long moment de discussion, elle finit par se relever pour aller vers le comptoir. SI ces souvenirs sont bons, il y a une radio. Ça leur donnera au moins des nouvelles de l’extérieur, vu qu’elle ne peut pas sortir pour l’instant. Après quelques bidouillages pour essayer de régler l’appareil, la rousse finit par tomber sur la chaine d’info locale. Elle posa l’engin sur la petite table pour écouter en compagnie de la dizaine de dresseur encore ici.

*Mesdames et messieurs il est 19 heures vous êtes bien sur radio Lansat. Juste avant les 40 minutes de hits à la suite, nous vous informons que l’épidémie qui sévissait sur l’île a été entièrement traitée. Nous remercions les centres pokemons pour leur efficacité. Tout de suite c’est «J’ai cherché d’Amir » Bonne soirée à tous*

Hourra !

La jeune femme n’avait pu laisser échapper son cri de joie. Ca y est, tous les pokemons avaient été prise en charge, c’était finit. Elle se leva et dansa au rythme de cette chanson qu’elle adore et qui lui donne beaucoup d’inspiration. « J’ai cherché un sens à mon existence ». Phrase de la chanson qui représente bien son cas. Mais elle l’a trouvé, le sens de son existence. Elle va parler aux gens, elle va les aider, elle va aider les enfants à s’intégrer dans cette société. Elle va le faire.



Au même moment, un infirmier revient et lui apporte les derniers pokemons qu’ils restaient à soigner. Ilea apporta les pokeballs avec le sourire aux dresseurs puis monta à fond le son de la radio, faisait raisonner la chanson dans tout le centre. Elle courut ensuite vers la pièce où se trouvait Skylar et ouvrit la porte en grand.

Skylar c’est fini ! L’épidémie a été stoppée et tous les pokemons sont soignés !

Toute la petite troupe suivit la rousse jusqu’au hall d’accueil. Elle donna alors les derniers pokemons et notamment le Nénupiot à la mère de Mélanie avec un grand sourire. Alors que les enfants s’agitaient tous ensemble sur la musique, Ilea prit à part la brune.

Je crois qu’on a réussi notre mission Skylar ! Tu as été exceptionnelle ! Tope-là ! C’est comme ça qu’on fait je crois pour dire qu’on a réussi.

Elle tendit sa main les doigts écartés vers la jeune fille. Même si ce n’était pas bien partit, au final elles avaient réussi ! La rousse était aux anges d’avoir fait de si belles rencontres aujourd’hui. Plus qu’à espérer que sa nouvelle vie à Lansat ne soit faite que de belles rencontres.

Hrp : Rp terminé o/ Merci Skylar c'était super ♥

©BB DRAGON

_________________

Alezar Ilea
L'échec n'est qu'une opportunité de recommencer plus intelligemment ~


Dernière édition par Ilea Alezar le Sam 7 Jan - 22:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5719-401-ilea-alezar-adulte http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5751-ilea-alezar-adulte
Région d'origine : -
Âge : -
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 9046

MessageSujet: Re: [Mission] Nous espérons vous revoir bientôt   Mer 4 Jan - 22:24

Modération Mission Ilea

Appréciation
Pauvre Ilea qui doit payer son loyer...Au moins, la voila avec une tâche (Où elle semble bien peu à l'aise) qui lui rapportera le minimum vital. On entre directement dans l'action et le passage anticipé avant l'arrivée de Skylar est bien trouvé. On évacue la gamine façon sac à patate et le tour est joué. La posture adoptée est très pédagogue et crée un lien intéressant à exploiter par rapport à Skylar, bien plus dépassée par la situation.
Le petit passage avec les médocs (Ou les Aliens selon Skylar) rajoute de la compassion, c'était bien trouvé. Ilea garde son rôle jusqu'à la fin, mais je tiens à dire que sans être médecin, une éradication épidémique aussi rapide me semble un peu tirée par les cheveux.


Modération Mission Skylar

Appréciation
Plus...délurée que son homologue adulte, Skylar a au moins des rêves pleins la tête. Attention aux fautes et aux majuscules cela dit. L'arrivée au centre Pokémon est assez drôle et je note que le mot ''nouille'' est effectivement apparu plus de 10 fois en deux posts...Nouveau record, combo breaker !
On a un peu pitié de Skylar dont les efforts ne semblent pas vraiment porter leurs fruits. Mais ses tentatives finissent par nous accrocher à la gamine, jusqu'à sa réussite finale.


Modération Mission Commun

Le duo est assez bien coordonnée à première avec une relation adulte-enfant, qui se prolonge tout au long du RP. ON voit Ilea et Skylar courir d'un bord à l'autre en essayant de régler la situation, même si cette dernière semble leur échapper pas mal de fois. Assez peu de péripéties, mais l'impression de chaos ambiant à cause des patients surnuméraires est bien rendue. C'est du bon boulot !

■■■□□ - Trois étoiles : c'est bien ! Rien à redire si ce n'est que vous pouvez quand même faire mieux, montrez vous plus originaux, étoffez vos rps ! Explorez la mission jusque dans ses moindres recoins !


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Mission] Nous espérons vous revoir bientôt   

Revenir en haut Aller en bas
[Mission] Nous espérons vous revoir bientôt
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: archives :: Les Archives :: Année 4 :: RP-