Les roses naissent parfois dans le désert. [SOLO]
Shouhei Yamasaki
Région d'origine : Kanto
Âge : 14 ans
Niveau : 0
Jetons : 136
Points d'Expériences : 3
Nouveau Membre
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Les roses naissent parfois dans le désert. [SOLO]   Jeu 27 Oct - 20:03

Les roses naissent
parfois dans le désert.





Halloween. Je détestais cette période autant que je l’aimais. J’adorais cette ambiance obscure et pourtant rayonnante de joie. Je ne croyais plus aux histoires de fantômes depuis bien longtemps, ou alors elles m’intéressaient tout particulièrement, plus que de me faire peur. Les Pokémons Spectre quant à eux, et leurs pitreries, m’amusaient plus qu’autre chose. J’aimais aussi la tradition du déguisement, pouvoir devenir autre chose le temps d’une journée, ou plutôt d’une soirée. Et pourtant, ce n’est que depuis peu que j’ai commencé à apprécier de nouveau cette coutume.

Quand j’étais petit, c’était une occasion pour moi d’être autre chose qu’un « petit garçon banal ». Je n’aimais pas les costumes de zombies, de super-héros, de tueur en série. Tout ça, ça ne m’amusait pas. Je trouvais plutôt mon intérêt vers les tenues de vampires, ou mieux, de sorcière. Et c’était souvent le sujet de moquerie principal que mes « petits camarades » préféraient. C’était bizarre que je m’habille comme ça, pour eux. Bah… Quand j’étais gosse, ça m’avait tellement rendu triste que je refusais chaque année de sortir ce jour-là. Je ne me suis plus jamais déguisé, à partir de mes huit ans. J’en profitais pour faire autre chose à la place. Comme réviser ou me renseigner sur des tas de sujets. Et puis après j’ai commencé à voyager, et cette date est devenue une date comme les autres, à laquelle, bizarrement, j’avais toujours un projet qui me tenait loin des villes.

Mais cette année, je l’ai préparé soigneusement. J’ai profité de mon retour à Kalos des vacances pour le prendre avec moi. On m’a aidé à le finir, mais il reste quelques détails. Peut-être que je demanderai à Sirius. Il est doué en couture. Le bord de la jupe n’est pas bien fignolé. Il saura faire ça, j’en suis sûr.

*CLIC*
« - Surveillance de l’œuf, jour 51. Il bouge parfois, surtout la journée ou quand il est exposé à la lumière du soleil. Estimation du temps avant éclosion : moins d’une semaine. Hm… Non, moins de trois jours. Estimation du type après stimulations : ... Rah. »
*CLIC*

Je n’en avais foutrement aucune idée. La vérité était que j’avais eu si peur d’abîmer quoi que ce soit de cet œuf venant de Touga, que je n’avais même pas voulu le toucher trop souvent, pour ne pas risquer de faire des bêtises. Si ça se trouve, c’est un Pokémon rare ! Ou unique de l’île ! Il commençait à être tard, et ne pas savoir m’agaçait. J’avais hâte qu’il éclose. Je grimpais donc dans mon lit pour me coucher, pensant au lendemain. Je n’aurais rien de plus à dire si ce fichu truc ne se décide pas…

La nuit. Le silence. J’entends comme une voix au loin, un souffle contre ma peau, quelque chose qui tente de me tirer à lui dans mon sommeil. Un rêve ? Ca semble si réel… J’ai l’impression que ce petit coup de tête est vrai… Et cette morsure aussi.

« - Aïe ! Non mais ça va pas ?! Qu’est-ce qu’y a ?! » disait-je furieusement à un Héraclès s’agitant dans tous les sens.

Il me montrait finalement l’œuf, et je dégringolais de mon lit en essayant de le rejoindre, empêtré dans mes draps. Il y avait une longue fissure tout le long. C’était le moment ! J’attrapais une serviette, sous les yeux de Cierge, mon Coupenotte, et Poséidon dans un aquarium. Adonis et Europe dormaient comme des bienheureux, imperturbables. Je me positionnais pour prendre le Pokémon qui allait sortir, impatient. Les secondes semblaient des heures. Puis finalement, je le voyais. Un pétale d’un rouge profond, une rose entière de cette couleur, et une seconde encore, un peu plus claire. Et plutôt qu’un corps de feuilles vertes, une magnifie teinte dorée, ou plutôt sable.



Je le prenais doucement dans mes mains, le laissant s’habituer à l’environnement. Je ne savais pas si Hector était là, et s'il avait été réveillé par mes cris et mes mouvements, mais une chose était sûr, le petit Rosélia était là. Un mâle, je supposais d’après mes observations, mais j’allais demander à un professeur au cas où. Je souriais. Je me sentais plutôt proche de lui, déjà. Un Rosélia est souvent vu comme gracieux et féminin, mais on oublie facilement que ça peut être un mâle aussi. Un peu comme moi, hein ? Bref. Je le portais jusqu’à mon lit, le posant sur l’oreiller.

« - Salut, toi. »

Je le regardais un long moment, puis décidais de son nom. Acantha. Ca lui allait bien. Je prenais mes notes enregistrées et appuyait sur le bouton, donnant l’heure et la date de sa naissance. D’ailleurs, l’heure… Arg ! Ca s’annonçait mal pour les cours de demain… Le réveil sera dur. Vous croyez que je peux demander une dispense des premiers cours pour « naissance de Pokémon » ? Non ? Bon. Tant pis.


© A-Lice | Never-Utopia



HRP : Eclosion de l'oeuf de Rosélia Shiny

_________________
Les roses naissent parfois dans le désert. [SOLO] 1537372859-miniat-6-x-131
"This is the moment that makes it all worthwhile."
Les roses naissent parfois dans le désert. [SOLO]
Page 1 sur 1
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :