Partagez | .
[EVENT HALLOWEEN 2016] De sombres nouvelless ...
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Pokéathlète Espion
avatar
Pokéathlète Espion
Région d'origine : Illumis, Kalos.
Âge : 17.
Niveau : 80
Jetons : 15731
Points d'Expériences : 2942

MessageSujet: Re: [EVENT HALLOWEEN 2016] De sombres nouvelless ...   Ven 11 Nov - 3:45




Kaeko avait pensé à son anniversaire. Évidemment, tiens. Enfermée dans sa petite déprime, la brune avait réellement cru que tout le monde allait oublier. C’était mal compter sur ses amis… Et sur son dortoir. Et sur sa mère, qui lui avait envoyé un texto pour lui souhaiter un joyeux anniversaire, lui envoyant un colis par la poste. Des bouquins, de nouveaux habits, et bien entendu, des bonbons d’Halloween. Kaeko, elle, lui offrait des bonbons qu’elle avait acheté pendant sa longue absence, et… Oh, des bonbons rage ! Elle en raffolait ! Et un collier ! Sans attendre, la Pyroli se fraya un chemin jusqu’au miroir de la chambre pour passer le collier à son cou, et l’admirer avec un sourire. Il était tellement beau ! Kaeko connaissait bien ses goûts, apparemment… Plus qu’elle-même ne connaissait les siens ! Il allait falloir régler ça au plus vite.

« Il est magnifique ! Merci Kaeko ! » Toute joyeuse, elle retourna vers elle, laissant la Mentali lui attraper la main sans broncher. « On va juste repasser à mon dortoir avant, que je pose tout ça, je sais que si je les ai à proximité je vais faire un ravage dans les bonbons rage… Ce serait un peu dommage, quand même ! » Elle esquissa un sourire. « Sookie, tu nous téléportes ? »

Sans un mot, la type Psy sortit de sa Poké Ball, posant une main sur l’épaule de chaque demoiselle, avant de les téléporter dans la chambre de la brune. Son rayon d’action avait bien augmenté. Et dire qu’un an plus tôt, elle ne parvenait pas à la téléporter sur le pont d’un navire ! A coup sûr, son évolution serait plutôt proche… Lâchant la main de sa camarade, la jeune préfète rassembla les quelques cadeaux que la Mentali lui avait fait pour les ranger dans un tiroir, laissant son amie observer à loisir sa chambre. Maintenant qu’elle y pensait… Kaeko n’était jamais entrée dans sa chambre. Elle, oui, quelquefois, en allant voir Estelle quand elle était encore à l’académie, mais l’ancienne préfète des Mentali n’était jamais venue dans cette pièce. De mémoire, sa dernière incursion dans le dortoir remontait à la réunion sauvage dans la chambre de Ruby, pour réfléchir à un plan d’action contre Olsen et Jefferson. Le temps passait vite…

« Pardon, c’est un peu le bazar, je n’ai pas eu le temps de ranger. »

Ironie. La chambre d’Aileen était impeccable, comme toujours. Tout était à sa place, parfaitement ordonné, la petite brune ayant été militarisée par le Général Jackie, ses entraînements matinaux et ses incursions surprises dans les chambres de ses élèves pour s’assurer qu’elles tenaient leur lieu de vie en ordre. Sa chambre était aux antipodes de celle de Kaeko, où les habits de Solinne gisaient au sol comme un tapis négligé.

« Tu n’avais jamais vu ma chambre, non ? Maintenant oui ! Bon, il n’y a pas grand-chose à voir malheureusement, ça fait très studieux avec les bouquins de médecine qui s’alignent… Mais j’ai toujours ma basse ! Et regarde ! » D’un geste vif, la Pyroli attrapa la batte de base-ball accrochée à son mur. « Je l’ai ramenée de mes dernières vacances, quand je suis rentrée chez moi à Illumis. Il faudra que je te raconte, c’était mouvementé… Bref, j’ai remis la main dessus alors j’ai décidé de la ramener à l’école. Je l’ai achetée il y a dix ans ! Et je ne devrais probablement pas dire ça, mais un jour, j’ai frappé quelqu’un avec, héhéhé... »

En sifflotant innocemment, elle la raccrocha au mur, avant de quitter la pièce en pouffant de rire, Kaeko sur ses talons, Sphax les suivant sans presser le pas. Elles auraient un peu plus de chemin à faire avant d’arriver à la fête, mais ça encore, ce n’est pas bien grave ! Elle quitta le dortoir en compagnie de Kaeko, prête à reprendre sa route vers le centre-ville, quand Sphax s’immobilisa pour tourner la tête vers un endroit quelque peu bruyant. La Pyroli, qui allait continuer son chemin sans s’arrêter, partant du principe que ce n’était qu’un groupe d’amis qui parlaient un peu fort, s’arrêta pour regarder son starter, puis la direction qu’il fixait, avant de s’intéresser un peu plus à ce qu’il se passait. Il y avait des cris. Masculins et féminins. Se détournant de son chemin, elle pressa le pas vers les voix, Kaeko la suivant sans comprendre, avant de finalement atteindre l’endroit du carnage et être témoin de ce qu’il se passait. Trois filles, six garçons. Rectification. Trois Pyroli, six Noctali. Équitable. Non, les Noctali étaient en désavantage numérique évident. Huhuhu… Fierté du dortoir, quand tu nous tiens. En fait, l’une des Pyroli, Calua, était au sol, à genoux, visiblement en train de pleurer, tandis que Djelly et Ashley affrontaient le groupe. Sans attendre une seule seconde, elle lâcha son sac pour courir vers le groupe et arrêter le massacre. C’était son devoir de préfète en chef… Officiellement.

« Stop ! Arrêtez ça ! Vous êtes devenus fous ou quoi ?! »

Bravement, la préfète s’interposa dans la mêlée. Voyant débarquer une nouvelle fille, un des Noctali crut qu’elles avaient reçu du renfort, et ce fut tout naturellement qu’il se tourna vers elle pour l’attaquer. Ce n’était qu’une gonzesse. Une patate, et elle serait à terre ! Aileen décala sa tête, laissant le bras du Noctali frôler sa joue sans la toucher. Il était entré dans son espace. La Pyroli en profita, sachant que si elle hésitait, le deuxième coup de poing serait imparable. Dans un mouvement fluide, elle glissa le long du bras de son adversaire pour entrer dans son cercle, et lui assena deux coups secs et précis dans le plexus solaire, main ouverte pour ne pas lui provoquer de dégâts trop importants. Le souffle coupé, le Noctali chuta vers elle et s’écroula au sol, la Pyroli s’étant esquivée pour ne pas être renversée. Un second Noctali apparut devant elle, avant de disparaître aussitôt. Voyant sa dresseuse menacée, et comprenant qu’elle ne pourrait pas esquiver, Sphax avait bondi, attrapant le Noctali à la manche pour le jeter par terre sans ménagement, posant une patte sur le torse du jeune garçon en grognant, faisant claquer ses crocs en signe de menace. Étrangement, cela mit un terme aux combats, comme si, enfin, ils venaient de se rendre compte qu’ils avaient de la compagnie, et que cette compagnie avait un badge de préfète en chef accroché au revers de sa robe.

« Qu’est-ce qu’il se passe ici ? La guerre des dortoirs est ouverte et personne ne m’a prévenue ? »

Il y eut un moment de silence, durant lequel la préfète en profita pour observer la scène. Calua était au sol, ses habits déchirés. Djelly était présente aussi, quelques oiseaux sortis, dont Baron, son Etouraptor. A en voir les déchirures dans la veste d’un des Noctali, elle avait dû en soulever un dans les airs. La dernière Pyroli était Ashley, soit Hatoria junior, aussi imprévisible que sa sœur mais sans le côté génie fou à lier. Elle avait l’air plus normale… Pour autant qu’une Hatoria puisse avoir l’air normale, bien entendu. Elle avait donc un joli tableau. Les Noctali avaient agressé Calua pour une raison qui lui échappait, et Djelly et Ashley s’en étaient mêlé pour la protéger. Solidarité Pyroli. Ca la rendait très fière d’avoir réussi à instaurer ça dans le dortoir… Même si elle allait devoir les coller pour ne pas passer pour une préfète qui favorise son dortoir.

« Cette cinglée m’a fait voler dans les airs avec son piaf ! »
« Et cette tarée a failli m’arracher un bras ! »
« Et celui-là a voulu me coller une patate. Non sans raison, j’imagine… Donc je repose ma question. Quelle est la raison de ce bordel ? »

Tout le monde se mit à parler en même temps, Calua mise à part, cette dernière étant encore en train de pleurer. Ce qu’il s’était passé, elle le savait très bien. Agression, protection. Ignorant les Noctali qui piaillaient pour attirer son attention, elle se planta devant Calua avant de se pencher vers elle, non sans avoir récupéré chapeau et écharpe qui traînaient par terre. Plutôt que de demander aux témoins, elle allait demander à la première concernée, soit Calua. Elle commença par lui rendre ses affaires avant de prendre la parole, d’une voix qu’elle espérait rassurante.

« Ca va, Calua ? Tu n’es pas blessée ? Qu’est-ce qu’il s’est passé ? »

La Pyroli ne lui répondit pas, sans doute trop choquée par l’attaque. Il ne restait qu’une seule chose à faire… Et contre toute attente, Aileen le fit. Ses bras entourèrent sa jeune camarade coordinatrice, et elle la ramena vers elle pour un câlin de réconfort.

« C’est fini, Calua. Ils ne te feront plus de mal. Tu ne risques plus rien, d’accord ? » Ce fut comme si la brune avait prononcé les mots magiques, et sa camarade se mit à pleurer à chaudes larmes. « Là, là, c’est fini. Ils ne vont pas s’en tirer comme ça, crois-moi. Mais pour ça, il faut que tu me racontes ce qu’il s’est passé. Tu peux me le dire ? »

En reniflant et sanglotant, la jeune Pyroli prit la parole, pour lui expliquer, d’une voix entrecoupée de sanglots, ce qu’il s’était réellement passé. Les Noctali lui étaient tombés dessus et avaient commencé à la malmener à cause d’une sombre histoire de sort raté et de colle avec le concierge, avant de s’en prendre à son Pokémon pour qu’elle se tienne tranquille D’une petite voix, elle laissa échapper que l’un des garçons lui avait dit que la magie, ça n’existait pas, faisant grincer les dents de la préfète. Ca, c’était méchant. La magie était la raison de vivre de Calua, et taper en plein dedans pour le simple plaisir de la blesser… Elle ne le laisserait pas passer. Djelly était intervenue, avait fait un numéro de haute voltige avec l’un des garçons, et alors que ça commençait à tourner au vinaigre, Ashley était sortie du dortoir et s’était mêlée au combat. Quelques minutes plus tard, c’était elle qui apparaissait, et qui mettait fin aux hostilités avant que ça ne tourne au massacre devant le dortoir Pyroli. Heureusement qu’elle était intervenue, d’ailleurs. Une histoire pareille aurait pu raviver la vieille guerre de dortoirs… Les Pyroli n’auraient pas laissé cela impuni, et les Noctali ne seraient pas restés de marbre devant une vendetta gratuite sur six des leurs. Sookie, prévenante, s’était téléportée dans la chambre d’Aileen pour aller chercher des mouchoirs, qu’elle tendit à Calua pour que cette dernière puisse se moucher. Une fois bien sûre que Calua s’était calmée, Aileen la lâcha progressivement, avant de se relever pour fixer les huit personnes impliquées dans ce bazar.

« Bon. Vous six, vous n’y échapperez pas. Vous vous en êtes pris, à plusieurs, sur une personne seule, ce qui atteste d’un réel manque de courage, si vous voulez mon avis. Et pas la peine de protester, je pense pouvoir dire que j’ai deux témoins. » Son regard dévia vers Djelly et Ashley, avant de revenir vers le groupe de six. « Vous êtes tous collés. J’en aviserai votre référent de dortoir, ainsi que ma propre référente vu que votre victime était une Pyroli. » Elle les vit changer de tête. Creed aurait passé l’éponge vu qu’il se foutait de tout, mais Jackie… Aileen se tourna ensuite vers les deux Pyroli. « Quant à vous… Violence gratuite ou légitime défense ? Honnêtement, je ne sais pas. Vous avez fait preuve de violence, mais c’était pour protéger Calua, pas seulement pour vous défouler. Je vais donc suivre la procédure habituelle et mettre au courant le Général Jackie. Ce sera elle qui décidera si votre action mérite punition ou non. »

La Pyroli se tut, avant de récupérer son sac que Kaeko avait ramassé quand elle l’avait lâché. Pauvre Kaeko, plantée là comme ça ! Finalement, Aileen décida de disperser tout le monde. Il valait mieux ça plutôt qu’ils restent ici à se regarder en chien de faïence, elle détesterait que le combat reprenne quand elle aurait le dos tourné.

« Le problème étant réglé, je suggère que vous repreniez vos routes et que vous alliez à la fête. C’est bien pour ça que vous sortiez, à la base, non ? » En grommelant, les garçons levèrent le camp, et Aileen se pencha à nouveau vers Calua, lui déposant des mouchoirs dans les mains. « Tiens, ce n’est pas grand-chose, mais je te les donne. Et, entre nous... » Elle se pencha vers elle pour lui murmurer quelque chose à l’oreille. « Si tu veux savoir si la magie existe, va demander à Eryn McNellis. »

Avec un sourire, la Pyroli se redressa, avant de retourner vers Kaeko. Elle ne savait pas trop ce que cette dernière avait fait pendant le combat, mais elle l’apprendrait sans doute pendant leur petit trajet vers la fête. Avec un peu de chances, elles y arriveraient avant la fin, hein…

« Pardon, petit contretemps. Je pense qu’on peut y aller, maintenant. »

Résumé HRP:
 

Costume d'Aileen:
 

_________________


Paralyzed, fear is in your eyes, but your cries will go unheard even if you try, struggling is futile so get tangled up in me 'cause to survive, I think you're gonna have to pay a little fee! Get caught in my spider dance, spider dance, spider dance, you know a heart like yours can't stand a chance, got your marionette strings in my hands! Some might call it greed, but I think it's a need, I could let you be, but it won't come for free!
(c) black pumpkin


Dernière édition par Aileen Sôma le Ven 11 Nov - 17:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1326-aileen-soma-des-voeux-de-lumiere-dans-l-ombre-de-la-nuit http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1328-aileen-soma-pyroli
 Coordinateur Mode
avatar
Coordinateur Mode
Région d'origine : Unys
Âge : 14 ans
Niveau : 14
Jetons : 727
Points d'Expériences : 260

MessageSujet: Re: [EVENT HALLOWEEN 2016] De sombres nouvelless ...   Ven 11 Nov - 11:01

J'avais attendu Halloween avec impatience! Enfin, enfin. J'avais, pour l'occasion, confectionné un costume de mes propres mains. J'avais passé pas mal de temps dessus... Enfin, beaucoup, beaucoup de temps. Mais la forme de la robe me plaisait tellement! On m'avait dit que la couleur était rose, mais ce n'est pas comme si j'en avais quelque chose à faire. Enfin, je dois admettre que la tenue faisait plus diva que peur. C'est vrai, mais bon... Je m'en fichais, quelque part, j'étais vraiment vraiment fière de moi! Et j'avais tellement hâte d'arriver à Halloween. Tellement hâte de pouvoir montrer mon costume à tout le monde! Je veux qu'on me regarde et qu'on me dise qu'il me va bien! Je veux que l'on me dise que je suis jolie, dans cette tenue. Je jetais un regard vers le Caninos qui dormait à mes pieds. Me penchant dans sa direction, je lui ébouriffais affectueusement la tête. Il se releva en sursaut, et bondit sur mes genoux.

-Bien dormi Blake?

    Blake était le nom que j'avais donné à mon Caninos. Il lui allait vraiment trop bien, et je crois même qu'il l'appréciait!

-Toi aussi tu aimes ma tenue?

    La robe était posée juste à mes côtés, étalée bien soigneusement sur mon lit. J'étais si fière de moi. A mesure que l'heure d'Halloween approchait, je trépignai d'impatience. J'avais hâte de revêtir mon costume et de filer dehors, même si dans l'obscurité je ne voyais pas grand chose. J'avais donc bien sur une lampe de poche avec moi, mais sa forme pouvait très facilement la faire passer pour un micro. Bon, j'allais finir par passer pour une chanteuse, mais bon... Tant mieux!
         Voyant l'heure approcher, je me levais prestement de mon lit sur lequel j'étais assise. J'enfilais très rapidement mon costume, et je constatais que je m'en étais assez bien sortie, puisqu'il était très confortable. Prenant soin de l'ajuster correctement, je m'observais une nouvelle fois dans la glace. Un immense sourire vint peindre mon visage, et j'en fus presque à sautiller de joie tant je me trouvais jolie. Ce costume m'allait vraiment bien. J'étais très fière d'avoir pu le coudre de mes propres mains. J'avais hâte de voir les réactions des autres élèves face à ma tenue. Peut-être qu'ils n'aimeraient pas, cependant. Mais de un, cela m'étonnerait très fortement, il fallait admettre que je m'étais très bien débrouillée! Et de deux, et bien je n'en avais pas grand chose à faire de toute manière, si quelqu'un n'aimait pas mon costume. Le plus important c'était qu'il me plaise... Même si je voulais absolument qu'il plaise aux autres!

    Je gambadais joyeusement en direction de la fête. Dans l'obscurité, je ne voyais pas grand chose. C'est pour cela que je gardais ma lampe torche-micro précieusement dans mes bras, et que mon Caninos trottinait à mes côtés. Cela ne faisait pas très longtemps qu'il avait rejoint mon équipe, mais j'étais vraiment très heureuse qu'il soit devenu mon Pokémon. Et j'espérais que lui était heureux d'avoir rejoint mon équipe! Cependant son attitude ne m'en laissais pas douter. Il était toujours très joyeux et me collait sans arrêt. Il était vraiment trop mignon.
         En me fondant dans la foule d'élèves, je remarquai, ou du moins je sentais, quelques regards posés sur moi. Oh, ça y est, ils remarquaient mon costume! Mais je n'allais pas aller me pointer devant eux pour leur détailler tout le temps que cela m'avait prit et comment j'avais eu du mal, même si au fond j'en mourrais d'envie. Pour le moment j'étais là dans le but que l'on remarque mon costume, et rien de plus. Oui, je sais, vous allez me dire que je suis débile d'avoir attendu Halloween rien que pour montrer un costume que j'avais fais moi-même... Bien que je m'en fiche, personnellement.

    C'est en marchant que je pus sentir comme une présence, derrière moi. Enfin, non, à côté? Euh, non derrière. Mais j'eus à peine le temps de me retourner que mes yeux se posèrent sur... une citrouille volante?! C'est quoi ce bordel, depuis quand les citrouille ça vole?! Dans un bond, je reculais en arrière avant de libérer un cri aigu et sec de mes lèvres. Cependant quelque chose me disait que ce n'était pas naturel... Brandissant ma lampe tout en direction de la citrouille volante, je pus remarquer qu'il s'agissait en fait d'un Pokémon. D'un Pokémon, certes, mais une espèce que je ne devais sans doutes pas connaître. Et si il y avait un Pokémon...

-Eh toi là, le dresseur du Pokémon à la tête de citrouille volante! Tu peux pas faire attention à ton Pokémon?

   Il y avait forcément un dresseur.

Résumé:
 

_________________


Dernière édition par Luna Wainwright le Ven 11 Nov - 16:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5416-luna-wainwright-mentali
 Scientifique Archéologue
avatar
Scientifique Archéologue
Région d'origine : Oblivia ; Kalos
Âge : 16 ans.
Niveau : 31
Jetons : 1315
Points d'Expériences : 710

MessageSujet: Re: [EVENT HALLOWEEN 2016] De sombres nouvelless ...   Ven 11 Nov - 11:53


De sombres nouvelles...





Halloween. Je n’étais pas encore totalement sûr de vouloir y aller. Je regardais le mail que j’avais reçu de ma mère, qui me demandait si je voulais aller à cette fête, si elle devait signer la fameuse décharge. Hmpf. Je savais bien que cette école était un peu frileuse et craignait les débordements, et c’était compréhensible vu la quantité de demeurés au mètre carré qu’on pouvait y trouver. Mais en même temps, moi aussi, j’avais peur. Pas des fantômes et autres goules qu’on pourrait croiser, ça je m’en fichais, mais plutôt de passer cette fête comme toutes les autres fêtes que j’avais pu passer les années précédentes. Parce que j’ai beau être le grand Alyx Levi-Harabo, futur plus grand archéologue du monde, lorqu’il s’agissait d’une fête d’école ou quoi que ce soit dans le genre, j’étais « le type androgyne tout seul accroché au buffet ». C’était la honte, mais dans ce genre de moments, je regrettais mon caractère rude, car je voyais les autres en bande d’amis, et moi tout seul à me noyer dans la nourriture. J’avais parfois envie moi aussi d’avoir un groupe. Je savais, ou en tout cas j’imaginais sans aucun doute, que Sirius et Loan auraient autre chose à faire, et je ne me voyais pas m’incruster dans leur petit attroupement. Alors cette fois, j’allais espérer trouver quelqu’un avec qui je m’entendrais. Qu’une personne vienne me voir spontanément et me parle, juste parce que je l’intéresserais. Je rêve. Et pourtant, je l’ai envoyé. « Oui, j’y vais ».

J’avais terminé mon costume, tout seul comme un grand. J’avais même pris soin de préparer une petite cape de vampire pour Cierge. Ca lui allait trop bien. Mes autres Pokémon étaient dans leurs Pokéballs, au cas où ça tournerait mal. On n’était jamais trop prudent. Et j’étais donc arrivé au lieu de la fête. Un parc. Quelle originalité, mais au moins, on avait l’avantage d’être loin du reste. Ca pouvait être un peu angoissant, d’ailleurs. Je suis sûr qu’il va se passer quelque chose, et pourtant je n’arrive pas encore à savoir exactement quoi… On verra bien. Je me décidais à marcher un peu, mon Funécire dans mes mains. J’avais hâte qu’on vienne m’aborder. Je n’osais pas y aller moi-même. Oui, je suis un peu timide parfois. De temps en temps. Et j’ai peur que des gens me reconnaissent et ne veulent pas de moi de peur que je sois verbalement violent avec eux. Pourtant je suis gentil. Des fois. Peut-être que je me ferais des amis… Ou mieux encore !

Je rêvassais, imaginant alors l’homme de ma vie arriver, tout sourire. Ce serait… Un vampire. Ou un fantôme classe. Ou… Tellement de choix possibles ! Mais l’important, ce serait qu’il m’aborderait gentiment, me posant une main sur l’épaule, me complimentant sur mon costume, puis me proposant de passer la soirée avec lui. J’avais tellement envie de ça… Je me sentais un peu seul, à force. Je serrais un peu plus Cierge dans mes mains, doucement. Il avait l’air de sentir mon excitation et ma peur en même temps.

Tout à coup, je la sentais. Une main qui se posait sur moi, pas trop forte mais pas trop douce non plus. C’était le moment, il y avait quelqu’un, peut-être « The One » ! Je me retournais avec un grand sourire. Un garçon ! C’était un…

« - … Oh. »

Mon sourire fondait comme neige au soleil. J’étais un idiot. Ca ne se passait comme ça que dans les films. Il n’y aurait rien de plus que moi regardant les gens s’amuser ce soir. On m’avait confondu avec quelqu’un d’autre. Je n’étais pas celui qu’on cherchait. Au fond, ça piquait un peu de l’entendre. Personne ne viendrait me chercher, de toute façon. C’était sûr. Je regardais plutôt tristement le jeune homme, puis baissait les yeux.

« - C’est… C’est pas grave, t’en fais pas. »

Je terminais à peine ma phrase que je tournais les talons, commençant à m’en aller. Je n’avais qu’une seule envie : partir. Puisque je ne pouvais pas retourner à l’académie, alors j’allais trouver un petit coin où me fourrer et ne plus en bouger jusqu’à la fin. Cierge poussa un petit cri, me caressant la main de sa minuscule patte. Au moins, je n’étais pas vraiment tout seul… Mais ça manquait d’être humain malgré tout. D’ailleurs, si peu de gens couraient dans tous les sens, les Pokémons, c’était une autre histoire, et fatalement, dans ma déprime, je ne fis pas attention à où j’allais, et je trébuchais à moitié à cause de l’un d’eux. Je commençais déjà à être gavé. Les gens riaient et souriaient, les groupes et les couples se formaient, c’était la joie, le bonheur pour tout le monde. Si invasion de zombies il doit y avoir, alors Arceus tout puissant, faites qu’elle arrive MAINTENANT !


© A-Lice | Never-Utopia



Résumé:
 

_________________

 
This madness is
supreme

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4249-start http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4259-alyx-levi-harabo-noctali
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Kalos
Âge : 15
Niveau : 12
Jetons : 950
Points d'Expériences : 194

MessageSujet: Re: [EVENT HALLOWEEN 2016] De sombres nouvelless ...   Ven 11 Nov - 16:14

Qu'Arceus lui en soit témoin, si il y avait bien une chose qui aidait à se sociabiliser et rencontrer du monde, c'était bien les fêtes. Il connaissait naturellement le mal que cela faisait à quelques associaux ou timide, surtout lorsqu'ils finissaient assit sur une chaise toute la soirée à attendre que leur ami, qui avait promis de ne pas les laisser, finisse par revenir. Mais à ce moment précis il s'en fichait royalement et dès qu'il en avait eu la possibilité, avant contacté ses parents pour leur annoncer la nouvelle et surtout leur demander le droit de s'y rendre. Ce fut de sa mère que vint alors l'idée du costume du petit pokemon plante qu'elle adorait : avec sa tête en bois et ronde, percée de grands trous, il aurais été simple de le peindre en orange, peindre les branches et les feuilles en noir pour les dissimuler et laisser cette adorable citrouille volante voleter autour de lui. Soan valida l'idée et accepta tout naturellement de faire des photos pour les lui envoyer, à se demander si l'idée n'était en réalité pas simplement là pour compléter sa collection. Le garçon imaginait sa mère tomber sur la photo d'un brocélome ainsi déguisé dans un magasine spéciale halloween et n'avoir espéré que cela pour ressortir l'idée.

Il s'était malgré tout rendu en ville pour louer un costume, se décidant au bout d'un moment sur celui d'un pirate, seul qui ne lui paraissait pas totalement caricaturale voir totalement effrayant et au rayon peinture, n'avait sut que prendre. Une peinture spéciale peau ou spéciale bois ? La question sembla idiote mais il lui fallut un long moment. Un beaucoup trop long moment d'après le vendre. Pour enfin se décider sur celle pour la peau après avoir hésité sur le fait qu'elle partirait trop vite mais que celle bois s'incrusterais ou le blesserais. L'après-midi de la fête avait été un atelier peinture que la petite créature avait accepté avec plaisir : non seulement il avait son dresseur pour lui tout seul mais en plus de cela, cela fut pour se faire masser et chatouiller non-stop avec ses doigts et les pinceaux. Et si il vit avec horreur la fin de ces papouilles finir, ce fut pour se faire prendre en photo et, à peine fut-elle envoyé, entendre la voix de la mère de son dresseur s'extasier sur à quel point il était mignon et que tout cela avait été bien réalisé. Naturellement il ne connaissait pas les parents de son dresseur mais il avait appris à les connaître à travers de photos mais aussi du téléphone et de ce que Soan lui avait raconté d'eux et le petit pokemon espérait un jour pouvoir les rencontrer et s'amuser avec la mère avec qui il s'entendait déjà bien.

Son dresseur se changea et ils se rendirent alors à la fête, lui voletant autour de son dresseur ou s'installant sur son chapeau qui faisait un parfait lieu de sieste, faisant douter Soan à acheter l'objet après la fête pour l'offrir au petit pokemon. Après tout, sa chambre faite pour deux n'accueillait qu'un seul élève et si il s'était promis en début d'année de laisser la partie pour son futur colocataire parfaitement vierge de saleté et d'affaire, force était de constater que cela n'avait pas duré longtemps. D'une veste jeté sur le matelas encore nu à son pokemon qui s'amusait d'avoir autant de place pour lui tout seul ou le bureau utilisé pour stocker des livres en trop et sans trop s'en rendre compte, il avait colonisé toute la pièce.

Enfin arrivé sur les lieux il perdit en confiance, constatant que la plupart des gens s'étaient déjà réuni en petit groupe et ceux encore seul avaient soit l'air d'être heureux de l'être ou avait un drôle d'air. Le brun fini par s'approcher du buffet, commençant à piocher avec gourmandise dans certains plats et, la bouche pleine, relever le regard vers ... vers ... quelqu'un ? Si il se refusa de le détailler trop longtemps, lui faisant un sourire polit, il ne parvenait pas vraiment à savoir à quel genre il avait à faire et cela le perturba bien plus que ce qu'il aurait pensé. Si le torse et la taille lui laissait croire à un garçon, le visage et la chevelure bien plus douce le troublait. Extérieurement, naturellement rien ne transparaissait de ce trouble, si ce n'était qu'il avait l'air quelque peu songeur avant de tourner le regard vers une autre assiette et d'y piquer de nouveau de quoi grignoter. Il allait parler, ou du moins en donna l'impression quand un hurlement aiguë se fit entendre, le faisant pivoter d'un mouvement sec pour se retrouver nez à nez avec Aroha. Reposant tout ce qu'il avait dans les mains et sans avoir prononcé un mot, fila vers son pokemon pour le prendre dans ses bras et lança un regard désolé à la jeune fille.

- Désolé ! Il ne voulait pas vous effrayer, je ne pensais pas qu'il ferrait peur à quelqu'un, on est désolé
- B-brocé ...

Le petit pokemon volant avait sursauté violemment en l'entendant hurler et si il semblait s'excuser de sa petite voix, il fila rapidement se cacher derrière son dresseur, fixant la jeune fille à la robe rose par dessus son épaule. Le brun lui afficha un sourire désolé, ne sachant pas vraiment si il lui était préférable de justifier son pokemon ou de lui proposer de se faire pardonner d'une manière ou d'une autre. Après tout la petite créature avait au final eu aussi peur qu'elle si ce n'était plus et n'avait aucune idée que les pokemons spectre pouvaient ne pas être apprécié.

Résumé:
 

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5781-404-soan-hastings-voltali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5785-soan-hastings#61376
 Coordinateur Novice
avatar
Coordinateur Novice
Région d'origine : Kalos
Âge : 15 ans
Niveau : 7
Jetons : 0
Points d'Expériences : 73

MessageSujet: Re: [EVENT HALLOWEEN 2016] De sombres nouvelless ...   Ven 11 Nov - 18:31

C’était vraiment agréable de voir autant de gens se réunir. Étant de nature sociable, l’adolescente déguisée en sorcière punk n’avait absolument pas de mal à discuter avec n’importe qui, et élargir son cercle d’amis était toujours une très bonne chose à ses yeux. Bien évidemment, ce n’était pas dans le but de collectionner le plus d’amis mais bien dans le but d’être des gens qu’elle appréciait et sur qui elle pouvait compter. Parce que oui, la demoiselle avait une peur monstre de la solitude. En croquant avec bonheur dans un muffin délicieusement monstrueux, la Mentali en profita pour détailler le costume en question de sa nouvelle connaissance. Ce n’était pas pour rien qu’il lui avait tapé dans l’oeil ! Elle était vêtue  de mitaines rayées qui lui remontaient jusqu’aux coudes, d’un pantalon aussi noir que sa tenue en général, de collants roses troués qui lui rappelaient fortement ceux qu’elle avait l’habitude de porter en général. Décidément, ce mélange de style était très réussi  aux yeux de la jeune rock star. Cassie ne savait pas s’il s’agissait d’une tenue portée à l’occasion ou d’une amélioration de son look de tous les jours, mais dans tous les cas, si c’était son véritable look, Cassie  lui donnait toute son approbation.

- Merci ! J’aime beaucoup la tienne aussi. Ca faisait longtemps que je n’avais pas vu quelqu’un porter des vêtements de ce style ! Je m’appelle Ereynne Rosara.

-Alors enchantée Ereynne, ton prénom est vraiment original lui aussi ! Haha ! Ça me fait plaisir que tu l’aimes alors ! Ce n’est pas seulement un déguisement, mais c’est également mon genre de tenue vestimentaire.


Ensuite, en voyant le « Sithy » en question que Ereynne lui présenta, qui n’était autre qu’un Solochi, Cassandra eut un léger petit rire avant de leur sourire à tous les deux.  Elle se baissa alors au niveau du Pokémon tout en gardant son sourire, avant de ne faire sortir Opale de sa Pokéball.

Se rendant compte que sa dresseuse venait de le tirer de son agréable sommeil (parce que oui, ce petit paresseux en avait profité pour s’endormir), le Tiplouf lui adressa un regard plein de reproches avant de rediriger ce dernier vers le Solochi. Le Pokémon de type eau eut alors un mouvement de recul tandis que sa dresseuse se mit soudainement à rire. Ah lala, ce pauvre Opale !  Cassandra avait beau l’aimer comme il l’était, elle espérait tout de même secrètement que ce dernier ait un peu plus de jugeote lorsqu’il évoluera en un fier Pingoleon.

« Excuse-le...Il est vraiment timide ! J’espère qu’il ne le mordra pas hein ! »

Bien évidemment, elle avait dit cela sur le ton de la plaisanterie. La situation l’amusait plus qu’autre chose. En posant cette fois-ci le regard sur Opale qui venait de se cacher derrière ses jambes, l’adolescente le rassura d’un sourire bienveillant avant de reprendre finalement la parole.

« Sinon...Tu penses que cette soirée va être aussi fun que ce que les autres racontaient ? Je l’espère sincèrement, hors de question de m’ennuyer une seconde ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5411-cassandra-bellisario-mentali
 Scientifique Archéologue
avatar
Scientifique Archéologue
Région d'origine : Sinnoh.
Âge : 15 ans.
Niveau : 11
Jetons : 2579
Points d'Expériences : 174

MessageSujet: Re: [EVENT HALLOWEEN 2016] De sombres nouvelless ...   Ven 11 Nov - 18:41

31/10/2016
event halloween


Ça va être une bonne soirée.

C'est ce que tu t'étais dit en quittant ta chambre, marchant d'un pas quelque peu pressé pour rejoindre le parc où se déroulent les festivités, le cœur empli d'un peu plus de bonne humeur que d'habitude. Depuis les événements de cet été, tu as l'impression que quelqu'un chose à changé en toi – et si changé n'est pas le mot exact, tu peux presque affirmer que tu n'es plus tout à fait la même. L'annonce de la fête s'était bien évidemment répandue comme une traînée de poudre dans le dortoir des Givrali, commères comme à leur habitude, mais tu avais mis un peu de temps avant de t'y intéresser. Le premier contact avec cette nouvelle prise de conscience fut d'abord lors d'un coup de fil de ta mère, qui t'avait annoncé joyeusement qu'elle avait reçu la décharge de l'établissement et qu'elle l'avait aussitôt signée. Tu n'y avais pas vraiment beaucoup réfléchi, mais lors du deuxième contact, qui fut quelques temps après alors que tu avais croisé Alex en coup de vent dans les couloirs du dortoir et qu'elle t'avait demandé, sourire aux lèvres, si tu comptais t'y rendre. A partir de ce moment là, les choses avaient commencé à être différentes.

Si on t'avait posé la question l'an dernier, tu aurais refusé de but en blanc, parce que tu n'avais de toute façon aucune raison d'y aller. Ni l'intérêt...ni les amis. Tu aurais largement préféré t'enfermer dans ta chambre à lire – à oublier – plutôt que de te mêler à des gens qui t'auraient probablement jugé, qui se seraient probablement moqués de toi. Après tout, ça t'était arrivé tant de fois quand tu étais plus jeune. Il n'y avait aucune raison pour que ça change. Tu n'avais pas d'amis, personne pour te soutenir, et tu pensais que tu n'en aurais probablement jamais. Du moins, à part tes fidèles compagnons de toujours, qui eux t'ont ouvert la porte d'un monde qui te semblait tellement plus agréable. Que ça ne serait que quelques années à tenir, avant de partir d'ici et de ne plus jamais y repenser. Mais maintenant...maintenant, les choses ont changé. Maintenant, lorsque tu fermes la porte de ta chambre et que tu te rends en cours, tu croises des gens qui te sourient. Obéline tout d'abord, évidemment, puis Alex, puis Ève, dont tu t'étais particulièrement rapprochée depuis le voyage à Touga cet été. De lien en lien, de lumière en lumière, tu avais fait la rencontre de bien d'autres gens. Et pour la première fois de ta vie, tu avais été presque excitée à l'idée d'aller à une fête du genre. Presque.

Pourtant, tu ne peux t'empêcher de te sentir mal à l'aise.

Premièrement, parce que la dernière fois que tu avais été en présence d'autant de gens, c'était lors de la croisière de la Saint Valentin – et tout le monde sait très bien comment cette escapade sur les mers s'est terminée. Il sembleraient qu'à chaque occasion que la Pokémon Community trouve pour organiser des festivités du genre, il finit toujours par se passer une catastrophe...ou quelque chose d'approchant. Alex t'avait raconté une anecdote datant de la fête d'Halloween organisée l'an dernier, après sa capture du Smogogo lors de votre excursion à Kanto. Une histoire de Smogogo divin aux pouvoirs temporels qui t'avait arraché une expression abasourdie lorsqu'elle était rentrée dans les détails. Tu étais persuadée que ce genre de choses n'arrivait que dans les romans ; on dirait bien que non.

La deuxième raison est un peu plus...pratique. Alors que tu poses enfin le pied dans le parc, vingt bonnes minutes après le début de la fête, tu n'arrives pas à te retirer cette idée que tu fais horriblement tache dans le paysage. Dans la pénombre d'une nuit à peine éclairée par la lumière d'une lune pâle, tout le monde était vêtu de déguisements adéquats pour l'occasion, certains ayant directement tapé dans les registres les plus glauques possibles...et toi, tu étais là, plantée devant l'entrée, vêtue d'une pseudo-robe de mariée tâchée de rouge – de rouge sang. Quelque chose que tu n'aurais jamais osé porter par toi-même, que tu n'aurais jamais fait de ta propre initiative.

Tout ça, c'était de la faute de Sirius.

Enfin, "faute" est un bien grand mot. Quand tu avais enfin commencé à te décider à venir, tu avais eu le malheur (?) de tomber sur le Noctali au détour d'un couloir. Qu'on ne se leurre pas : Sirius est très gentil. Un peu niais, certes. Beaucoup même, diront certains. Mais gentil. Il s'était assez vite attaché à toi, surprenamment : le fait d'être proche d'Alex, qu'il considérait comme sa propre petite sœur, ne devait pas aider. C'était un peu comme...être la petite sœur de sa petite sœur. Petite-soeurception. Il t'avait aussitôt interpellée, et évidemment, la page d'idées de costumes ouverte sur ton iPok – que tu t'étais enfin daignée à utiliser pour une autre raison que parler à Obéline – avait automatiquement attiré son attention. Couplée à cette lubie qu'il s'était trouvée de vouloir refaire ta garde-robe, envers laquelle tu avais été très hésitante en premier lieu parce qu'il avait quand même voulu te retirer ton écharpe et on ne plaisante pas avec l'écharpe, il a fallu de peu pour qu'il se mette à sourire et qu'il propose (lire : te force) à te choisir un costume pour la fête. A partir de ce moment là, tu n'avais plus trop le choix.

Non, en fait c'était vraiment de sa faute.

Il avait beau t'avoir répété plusieurs fois que ça "t'allait à ravir" et que le concept te donnait "beaucoup de charme", tu n'arrivais pas à t'apprécier. Les Noces Funèbres, hein...tu avais plus l'impression d'être le mouton noir au milieu du troupeau – en inversant juste les couleurs. Tu appréciais beaucoup l'intention, mais...tu n'étais juste pas habituée à ce genre de chose. Tes mains crispées autour du bouquet de roses écarlates que Sirius t'avait remis – une rose parmi les roses – tu jettes des coups d’œil inquiets autour de toi...pour que ton regard se pose finalement sur ton Farfuret, qui lui est doté d'un simple cache-oeil. Qui en plus, ne couvrait pas son œil balafré. Ça fait un effet corsaire classe ! d'après Sirius. Albireo avait insisté pour te suivre, peu rassuré par de telles festivités, mais il n'avait clairement pas signé pour ça. Il avait feulé à l'attention de Sirius pendant une bonne demi-heure, quelque chose qui n'avait pas inquiété le Noctali pour autant...

Tes prunelles se perdent à nouveau dans la foule. Tu n'aperçois, pour l'instant, personne que tu connais...

Il est temps de mettre en place la tactique de retraite : le buffet. D'un pas assez maladroit – cette robe est beaucoup moins pratique que ce que tu pensais – tu t'avances vers les tables, garnies comme jamais. Tu peux d'ailleurs remarquer que certains ne se sont pas gênés pour commencer à dévaliser les provisions...tandis que toi, tu te saisis d'un simple verre de jus de fruits.

...c'est bien du jus de fruits, hein ?

Résumé:
 

_________________

I want to become the light that can
cut through your pain.


Dernière édition par Luce C. Agnelli le Dim 4 Déc - 22:49, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4813-335-luce-c-agnelli-where-noon-and-night-cross-givrali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4817-luce-c-agnelli-givrali
 Scientifique Archéologue
avatar
Scientifique Archéologue
Région d'origine : Kalos, Romant-Sous-Bois/Illumis
Âge : 16 yo
Niveau : 50
Jetons : 3026
Points d'Expériences : 1386

MessageSujet: Re: [EVENT HALLOWEEN 2016] De sombres nouvelless ...   Sam 12 Nov - 14:15




De sombres nouvelles

Event Halloween 2016

La tête posée sur son poing, les lunettes posées sur le bout du nez et les yeux qui lisent l'un des nombreux livres déposés sur son bureau. Alex était déjà partie depuis quelques minutes pour la soirée organisée par l'académie. Elle lui avait dit qu'elle la rejoindrait plus tard mais … Elle n'avait pas vraiment envie de sortir. Elle risquait de croiser Alban. Elle était épuisée de devoir détourner le regard à chaque fois que, comme attirés l'un par l'autre, ils se croisaient. Elle voulait pouvoir glisser sa main dans le creux du bras du Voltali. Elle voulait poser sa tête sur son épaule. Elle voulait lui raconter ses journées. Elle voulait qu'il lui raconte ses journées. Elle voulait, elle voulait … Elle soupira.

Ses yeux ambrés furent attiré par le costume accroché sur la porte de sa penderie. Encore une fois, elle se camouflait avec ce costume … Peut-être que pour une soirée, elle pouvait être quelqu'un d'autre. Elle regarda ses pokeballs avant de soupirer. Ça lui ferait du bien pas vrai ? Et puis Alex la tuerait si elle apprenait qu'elle était restée là toute la nuit. Elle se leva avant de filer dans la salle de bain son costume en main. Max disparaissait. Ce soir elle serait un fantôme. Ce soir, elle serait une ombre. Elle ne serait pas Max et elle voulait que personne ne sache que c'était elle. Ça voulait dire qu'il n'y avait qu'un seul pokemon pour l'accompagner.

Elle lissa une dernière fois sa jupe et son petit chemisier avant d'enfiler le véritable costume. C'était pas incroyable, c'était pas super original, c'était un drap, c'était un fantôme. Elle ajusta un instant le drap, perdue dans sa longueur avant de soupirer de soulagement quand la partie plus fine pour lui permettre de voir sans difficulté arriva au niveau de son visage. Elle n'était décidément pas effrayante. Mais bon, elle n'était jamais effrayante, c'était pas un mal ? Si ? Juste un peu handicapant lors des soirées Halloween. Elle attrapa la pokeball de son dernier pokemon attrapé et elle sortit de sa chambre. Elle verrouilla la pièce avant de filer, frissonnant au contact de l'air frais sur sa peau.

Elle salua vaguement de la tête le gardien dont le déguisement fit naître un frisson dans son dos, et non lié au froid cette fois si, mais bien de frayeur face au réalisme surprenant du costume. Elle lui confia sa validation de sortie avant de s'éloigner rapidement du portail. Une fois sure de s'être suffisamment éloignée, elle enclencha le bouton de l'unique pokeball qu'elle avait prise. Ullith en sortit avec surprise. La Rapion leva un regard surpris sur sa dresseuse. Max s'agenouilla et tapota du bout des doigts la tête du pokemon.

- On va essayer d'accord ?

Elles se mirent rapidement en route pour le parc. Décoré aux couleurs d'Halloween, à l'écart de la ville, c'était tout simplement parfait pour le thème de la soirée. Effrayant et sombre, l'endroit restait agréable de part les nombreuses personnes présentes. Sa Rapion restait proche d'elle ayant peur de se perdre dans la foule. De toute évidence plusieurs petits groupes s'étaient déjà formés, elle reconnaissait plusieurs de ses amis mais elle n'était pas ici en tant que Max, elle était quelqu'un d'autre alors hors de question de parler à quelqu'un qu'elle connaissait. Elle ne savait pas si elle serait capable de se faire passer pour quelqu'un d'autre auprès de quelqu'un qu'elle connaissait. Elle ne savait pas vraiment quoi faire.

Un peu plus loin, une jolie blonde déguisée en sorcière engueulait fermement un pauvre pirate et son Brocélome. Avec un petit sourire, elle se glissa vers eux, et tapota l'épaule de la blonde avant de murmurer à son oreille.

- Peek-a-boooh !

Souriant à la réaction de cette jeune fille qu'elle ne connaissait pas, elle se glissa entre les deux adolescents.

- C'est un peu dommage de se disputer un jour de fête non ? Enchantée de vous rencontrer, je suis Xeniam !

C'était venu sans réfléchir, Xeniam, Maxine. Elle était elle mais pas tout à fait. Elle eut un léger sourire camouflée sous son drap. Cette soirée promettait d'être intéressante.

© BB Dragon



- De base Max ne veut pas venir puis elle se décide à y aller pour se changer les idées.
- Elle est déguisée en fantôme et est donc totalement pas reconnaissable. Elle vient incognito.
- Pour ajouter au coté "personne ne me reconnaîtra", elle est accompagnée de sa Rapion (personne ne sait qu'elle a une Rapion).
- Elle ne sait pas trop quoi faire au début puis se décide à partir embêter Luna et Soan en faisant peur à cette dernière avant d'essayer de calmer le jeu.
- Elle se présente sous le nom de Xeniam, un acronyme de son vrai prénom Maxine.

_________________




Le personnage le plus populaire 2016
Le membre le plus dynamique 2016
Le skypeur parfait 2016


Dernière édition par Max Arago le Sam 12 Nov - 16:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3773-0269-maxine-max-arago-terminegivrali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3774-maxine-max-arago-givrali
 Coordinateur Mode
avatar
Coordinateur Mode
Région d'origine : Algatia - Hoenn
Âge : 17 yo
Niveau : 39
Jetons : 2799
Points d'Expériences : 870

MessageSujet: Re: [EVENT HALLOWEEN 2016] De sombres nouvelless ...   Sam 12 Nov - 15:39




De sombres nouvelles

Event Halloween 2016

Son sourire était bien trop grand. Il était bien trop fier de lui. Son costume était absolument parfait. Absolument incroyable. Il était sublime, il explosait, il était juste … il n'aurait pas put faire mieux. L'année dernière, il était resté très classique et sobre avec son costume de roi des démons, cette année il choisissait l'originalité. Cette année, il s'inspirait d'un personnage de dessin animé qu'il adorait. Il avait été un peu limite pour le finir dans les temps parce qu'il avait dut s'occuper des costumes de plusieurs personnes en plus du sien. C'était terriblement plaisant de voir qu'il devenait peu à peu la référence en matière de couture et de création de costume dans l'académie.

On ne parlerait évidement pas qu'il avait légèrement forcé certaines personnes à porter les costumes qu'il leur avait crée. Parce qu’évidement c'était elles qui l'avaient supplié de leur créer leurs costumes. Et il en était sacrément fier. La préfète des Givralis en démone était terrifiante et très jolie, sur que son copain le remerciait intérieurement.  Alex et Luce étaient sublimes et il adorait vraiment le costume de la petite Luce en mariée sanglante et Alex était trop mignonne en Godzilla et il n'avouerait jamais que c'était probablement parce qu'elle était une Godzilla de base. Il eut un grand sourire satisfait en pensant à l'effet qu'elles allaient faire lors de la soirée. Mais pour le moment il devait se concentrer sur lui. Il avait prit un peu de retard en allant aider Luce à enfiler la lourde robe blanche tachée de sang et il était maintenant en retard.

Dans sa chambre du dortoir Noctali, planté devant son grand miroir sur pied, il fignolait les derniers petits détails de son costume. C'était une œuvre d'art. Si la tenue en elle même était plutôt simple, une simple toge rouge avec quelques détails. Le plus délicat restait son visage. Il devait se transformer en une sorte de Galopa un peu moche et un peu déformé. En fait, il ne savait pas vraiment de quel pokemon il s'inspirait réellement mais … Il posa les oreilles pelucheuses dans sa chevelure savamment décoiffée et les fixa avec soin avant de se lancer dans la transformation du visage.

Une bonne demi-heure plus tard et s'était bon. À l'aide de maquillage et de techniques secrètes et antiques que vous simples mortels n'avaient pas le droit de connaître (c'est faux, j'ai absolument pas oublié le nom de ce que je voulais utiliser.), Sirius se transforma en Galopa déformé Kuzco. Le cou recouvert de fausse fourrure et un visage mi-animal mi-humain le rendait presque méconnaissable. Il n'avait plus qu'à déposer sa sublime couronne sur le sommet de son crâne et il était prêt. Quelques secondes plus tard, un Sirius absolument magnifique sortit du dortoir Noctali accompagné par sa Roucool, transformée en oiseau démon entièrement noire et avec des motifs de squelette disposés à certains endroits de son corps, ainsi que de sa Couafarel, qui semblait recouvertes de plaies purulentes et sanglantes. Les merveilles du maquillage !

Il salua joyeusement le gardien en lui tendant sa permission de sortie, obtenue suite à de très longues négociations avec ses parents et s'en alla gaîment vers le lieu de la fête. Il salua de la main petite Luce tout en se déplaçant dans la foule et en commentant joyeusement les costumes de toutes les personnes qu'il croisait sur sa route. Il sursauta vaguement en entendant son iPok sonner. Il soupira en remarquant le nom écrit sur l'écran avant de filer vers l'entrée du parc pour décrocher.

- Ouais ?

Et c'était partit. Sa soirée était totalement gâchée. Son oiseau de malheur sur l'épaule et sa chienne à ses pieds, il s'appuya contre le portable pour écouter une énième remontrance de son père. De tous les soirs possibles, il avait fallut qu'il appelle ce soir là ? Il savait pourtant qu'il était à la soirée d'Halloween de l'académie alors pourquoi ce soir ? Il soupira fortement, entendant le ton de son père monter. Et voilà, ça partait dans les aigus, bientôt sa mère viendrait voir ce qu'il se passait et sa voix stridente se mélangerait au tout. Il n'avait vraiment pas du tout envie. Il était déjà dans la merde, alors il décida qu'un peu plus ou un peu moins ne changerait plus grand chose.

- Vous savez quoi ? Vous êtes les pires parents de cet univers. À chaque fois que vous m’appelez c'est pour me rappeler à quel point je suis une déception, à quel point Reg était mieux, à quel point Reg faisait tout comme il faut mais vous savez quoi ? Reg il est pas parfait. Reg il est partit, il nous a abandonné, il m'a abandonné. Et vous avez fait quoi vous ? Vous avez fait de moins une espèce de petit jouet que vous vous amusiez à exposer un peu partout. C'est con, je m'en suis rendu compte et je suis partit pour être ce que je veux être et j'en ai plus rien à faire de vos avis. Je deviendrais pas ce que vous vous voulez que je sois, je serais celui que je veux. J'aimerais qui je veux. Mes amis seront ceux que je voudrais. Vous n'avez plus de contrôle sur moi. Je refuse que vous en ayez encore un. Vous pouvez bien faire ce que vous voulez, vous pouvez choisir de me couper les vivres, j'en ai rien à faire. Je suis un coordinateur mode et j'adore ça, je me suis jamais autant amusé de ma vie et vous m'enlèverez pas ça. Je le refuse. J'vous souhaite pas la bonne soirée.

Et il raccrocha. Tremblant. Il laissa sa tête partir en arrière pour s'appuyer contre la barrière remarquant pour la première fois la demoiselle qui l'observait, un peu surprise. Une ferme rougeur s'imposa sur ses joues. Quelqu'un l'avait vu craquer. Quelqu'un avait vu le coté de sa personnalité qu'il détestait le plus. Quelqu'un avait vu sa colère si noire et l'ombre qu'il camouflait derrière ses grands sourires. Il détourna le regard et gêné, s'excusa.

- Désolé que tu es du être témoin de … enfin … désolé.

Il détestait ça. Être vu dans une telle position de faiblesse, lui qui était habituellement tellement souriant et … il voulait être parfait, personne ne pouvait le voir chuter, il se devait de rester le Sirius  heureux et encourageant pour tout ceux qui n'allait pas bien. Il n'avait pas le droit d'avoir des failles.  Il devait être grand et fort pour tout le monde et qu'on le voit ainsi, en colère, avec ce visage crispé qui ne devait pas être le sien, ça le bouffait et ça l'énervait. Il ne voulait pas qu'elle ait de la pitié pour lui, elle en connaissait trop sur son passé et … il soupira.

C'était trop tard de toute façon.

© BB Dragon



- Sirius est derrière les costumes de Luce, Alex et Calliope et en est très fier.
- Il est déguisé en lama!Kuzco avec fourrure et visage modifié comme sur l'avatar. Sa Roucool est toute noire avec des motifs de squelettes à quelques endroits de son corps et sa Couafarel est recouvertes de fausses plaies bien profondes et pas belles.
- Il se rend donc à la fête et se promène dans la foule en commentant avec enthousiasme les costumes de tout le monde.
- Il reçoit un appel et retourne à l'entrée, il répond.
- Il s'engueule avec ses parents assez fortement.
- Il tombe sur Ilea qui vient d'entrer dans le parc et qui a par conséquent tout entendu ~

_________________

Le meilleur coordinateur ! 2016
Le membre le plus dynamique 2016
Le skypeur parfait 2016
Les pires ennemis avec Hanaë 2016


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4167-sirius-b-powell-sending-your-selfies-to-nasa-because-you-re-a-star http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4169-sirius-b-powell-noctali
 Topdresseur Stratège
avatar
Topdresseur Stratège
Région d'origine : Johto
Âge : 16
Niveau : 36
Jetons : 5374
Points d'Expériences : 829

MessageSujet: Re: [EVENT HALLOWEEN 2016] De sombres nouvelless ...   Sam 12 Nov - 17:47

Ce soir, les Corboss volaient dans le ciel. Le croissant de lune semblait rire des élèves qui se pavanaient dans les allées de la fête d'Halloween déguisés en monstres et autres Pokémons. Au beau milieu de ces foules, je retrouvais Dahlia avec son splendide costume de Skitty, qui m'avait tant fait battre le coeur l'année précédente. Je poussais Hazel et son costume de Ho-Oh sur le côté, libérant ainsi le passage jusqu'à Dahlia. Elle me fit encore une de ses farces, qui avait le don de me mettre mal à l'aise et me faire rougir tel un Passerouge. Après, nous quittâmes l'allée principale pour gagner un peu plus d'intimité. Je lui offrais une sucrerie en passant devant un stand de confiseries. Nous allâmes ensuite faire un tour de grande-roue dans les cabines de l'horreur, décorées en raison de l'événement pour ressembler à une gueule de monstre. Lorsque la roue fut au plus haut dans le ciel, nous avions une vue imprenable sur Lansat. Des étoiles dans les yeux, nous étions scotchés au bord de la cabine. Puis, sous la bénédiction du croissant de lune, nous nous rapprochâmes et nos lèvres se touchèrent...

-ROUUUUUUUUUUUUCOOOOOOOOOL ! ROUUUUUUUUUUUUUUUUUUUCOOOOOOOOOOL !

Mes yeux s'ouvrirent instantanément en entendant le réveil sonner. A l'endroit exact où se trouvait Dahlia, je retrouvais le contact de Crocrodil et la sensation de sa mâchoire contre ma bouche. Dans un sursaut de peur, je retirais immédiatement ma main de sa taille et tombait à la renverse sur le sol. Je m'essuyais promptement les lèvres, cherchant des yeux un désinfectant. Le sol était froid, mais pas autant que la désillusion de voir mon rêve se briser si brutalement. Je tapais sur la tête du réveil pour qu'il arrête de roucooler, tandis que je me relevais. Le fracas avait réveillé Crocrodil qui ouvrait désormais un petit oeil vers moi, comme si de rien était.

-Cro ?

-Mais ça ne va pas de me faire une frayeur pareille, mon vieux ?!

-Crocrodil... Crooo.

-Non, ce n'est pas ce que tu crois. Même pas en rêve ! Allez, lève-toi. On va être en retard à l'entraînement de Jackie sinon.

Je n'avais pas besoin d'ajouter qu'il n'était pas imaginable de l'être, sous peine de recevoir une sanction à faire pâlir un Monaflèmit.

-Crocro.

-Comment ça il n'y a pas entraînement ? On est quel jour ? J'attrapais mon iPok, pour voir la date. Le 31 Octobre... Hey ! Mais c'est Halloween aujourd'hui ! Moi qui détestait cette fête, j'ai l'impression que l'année dernière m'a guéri de cette phobie. En même temps, il y avait de sacrés arguments pour...

Donc pas d'entraînement avec Jackie pour aujourd'hui... A la place, je devais me trouver un costume ! Pourquoi ? Simplement parce que comme toujours, j'oubliais ce genre d'événements et je me retrouvais à devoir faire les magasins à la dernière minute. J'avais bien le costume de l'an dernier, mais ce ne serait pas très drôle de le reprendre.

-Tu as une idée de ce que je pourrais mettre Crocrodil ?

-Croooo.... Croooo... Croooo...

-Il s'est rendormis... On dirait que je vais devoir me débrouiller tout seul.

J'allais ouvrir mon placard avec un peu d'espoir, en vain. Et Sirius qui n'était pas là pour m'aider... Je savais que lui en avait trouvé un et qu'il était selon lui "Par-fait !". En même temps, ce n'était pas difficile, il suffisait que ce soit quelque chose de claquant, tape-à-l'oeil et hop ! Le tour était joué. Debout devant le miroir, je soupirais en me regardant. Voilà ce dont j'étais devenu ? Je me souvenais d'une époque où tout m'émerveillait et où un rien me suffisait pour m'amuser. J'avais l'impression d'avoir changé, d'avoir perdu la flamme. Peut-être n'était-ce qu'une impression et je l'espérais. J'attrapais le sceptre que j'avais récupéré lors de l'exploration d'une pyramide et le faisais rouler entre mes doigts. La flamme existait toujours. J'en étais persuadé. Il fallait que je la ravive. En hâte, je quittais ma chambre, y laissant Crocrodil et mes autres Pokémons.

Sceptre en main, je parcourais l'établissement et prenais un bus pour la ville et lorsque je rentrais le soir, un gros carton m'accompagnait. A l'intérieur se trouvait des tonnes de tissus et accessoires que j'avais trouvé dans des boutiques de farces et attrapes. De retour à la chambre, je déballais tout sur le lit. Plusieurs de mes Pokémons m'attendaient, inquiets de ne pas m'avoir vu de la journée. Je leur souriais, intimment que tout allait bien, puis je commençais à faire le tri dans le bordel sur le lit. J'allais aussi ressortir quelques pièces de mon costume de l'an dernier. Mixant le tout, je faisais les derniers ajustements face au miroir. J'ajoutais un peu de faux sang aux coins de ma bouche et j'assombrissais les parties nues de mon corps avec un peu de maquillage. J'enfilais le costume et relevais lentement la tête pour voir le résultat dans le miroir. Ma créature était faite de chaire humaine, de poils et plumes mêlés. Le tout ne représentait rien de véritablement existant, mais se rapprochait d'un genre de Loup-Garou si on devait lui donner une représentation déjà existante. Une sorte d'hybride ou de chimère.

Je ramassais mon Sceptre-Truite et fièrement, je m'apprêtais à sortir. Soudainement, un craquement me fit m'arrêter au niveau de la porte. Mon regard se porta sur les objets en bois de la pièce dans un premier temps, avant que Stalgamin ne me pointe du doigt l'un de mes deux oeufs qu'elle gardait en ce moment. L'un s'était fissuré sur toute sa longueur et menaçait d'éclore. Rapidement, je déposais mon sceptre et venait le couvrir de mon ombre. Sous la nuit grandissante à l'horizon, l'oeuf poursuivit son éclosion et après plusieurs nouveaux craquements, un bec pointa son nez. Je jetais un oeil à Stalgamin et Crocrodil, qui semblaient aussi curieux que moi. Doucement, la coquille se décomposa sur le bureau et des ailes apparurent. Elles étaient d'une couleur inhabituelle et aussi sombre que la nuit qui se profilait. Sous le croissant de lune d'Halloween, un Roucool naquit. L'oiseau me regarda et avec un piaillement joyeux, vint se poser sur mon épaule. J'esquissais alors un sourire. Récupérant une fois de plus mon sceptre, Roucool semblait étrangement être la pièce manquante de ce costume.

En sa compagnie et celle de Crocrodil, je me rendais à la fête organisée dans un parc. Sur place, je cherchais de suite un buffet des yeux. Ce n'était pas du tout mon genre de me rendre dans ce genre d'événement pour un simple repas, mais là, c'était différent. Mon Roucool tout juste éclos avait besoin de forces et il trouverait sûrement quelque chose d'intéressant à grignoter là-bas. De plus, cela permettrait à un certain crocrodile de peut-être retrouver la Skitty dont il me parle régulièrement depuis le nouvel an.

Comme je me l'imaginais, le buffet avait déjà été pris d'assaut par de nombreux élèves. Crocrodil n'eut aucun mal dans son coin pour se frayer un chemin au travers des gens. Quant à moi, je dû m'excuser et jouer des coudes plusieurs fois pour espérer atteindre la table. Une fois devant, je pu voir Crocrodil entrain de s'empifrer de petits gâteaux en forme de citrouille, tout en regardant autour de lui à la recherche de sa demoiselle. Je souriais tristement pour lui, voyant qu'elle n'était pas venue. Je reportais ensuite mon attention sur Roucool, lui demandant ce qui pourrait lui faire plaisir et essayant de lui faire goûter différentes choses. J'évitais tout ce qui était sucré pour le moment, pas certain que ce soit le meilleur pour un nouveau-né. Je prenais un mince plateau d'amuses-gueule qu'il avait apprécié et me retirais de la foule. Non loin de là, je remarquais un garçon vêtu normalement, tandis que tous les autres étaient déguisé. Je ne pensais pas l'avoir déjà vu, cela devait être un nouveau dans l'académie. J'allais donc à sa rencontre avec un grand sourire et en lui tendant une main dès que je fus à portée. Près de lui, trainaient un Héricendre et un Sabelette, qui devaient lui appartenir.

-Salut l'ami ! Tu n'étais pas au courant que c'était une fête costumée ?! Allons, ce n'est pas grave. J'adore tes Pokémons ! Pour ma part, j'ai un Feurisson, l'évolution de ton Héricendre. Je m'appelle Paul Nyllis et voici Roucool. Celui qui s'empiffre sur le buffet en pleurant, c'est Crocrodil, mon starter et meilleur ami.



Résumé:
 

Costume+Roucool:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3874-0280-paul-nyllis-noctali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3876-paul-nyllis-noctali
 Scientifique Chercheur Pkmn
avatar
Scientifique Chercheur Pkmn
Région d'origine : Hoenn
Âge : 15
Niveau : 33
Jetons : 1292
Points d'Expériences : 806

MessageSujet: Re: [EVENT HALLOWEEN 2016] De sombres nouvelless ...   Dim 13 Nov - 12:08

Je soupire à l'idée de Haloween. Cette fête grotesque où tout le monde est déguiser... très peu pour moi. Enfin cette année est différente parce que il y a un buffet gratuit de nourriture. Et comme je suis un peu en panne de jetons et qu'il faut bien se nourrir, je décide d'y faire un saut. Mais bon il est à peine midi et je viens de finir mon repas. Speedy fait une ballade digestif tandis que moi je m'ocpe de mon Héricendre avec Terry. C'est pas facile de s'occuper d'un bébé. En plus Phoën, oui c'est son nom, est très craintif et à peur pour un rien. A chaque fois qu'un de mes camarades de chambre rentre c'est le même cirque. Il se cache et attends que la menace passe. Oui oui il est vraiment très peureux. Juste lui faire un "bouh" le fait pleurer à chaude larmes. Par contre il a l'air de bien aimer la musique et le retrouve souvent à écouter en boucle les musiques sur mon ipok. J'te jure c'est pas facile.

Alors honnêtement si y avais pas le buffet je pense que j'aurais même pas penser à y aller. Mais pour convaincre Phoën de venir (même si c'est un gosse) j'ai du tellement argumenter que j'ai cru que j'étais un avocat. Enfin il à finit par accepter après mon superbe argument.

-Y aura de la musique aussi.

Enfin bon j'ai passé l'après-midi à jouer avec lui et essayer de le montrer aux autres mais impossible avec la présence des autres. Il a encore du mal avec Terry. C'est pour dire. Enfin l'après-midi se déroule sans encombre à part le fait de le décoller du matelas et des draps dans lesquels il se planque. Arrive le début de la soirée. Vous voulez savoir mon déguisement pour la fête, très bien, et ben j'en ai pas. Non vraiment, aucun. A part si vous considérer de s'habiller en belle tenue fait de ça un costume. C'est à dire jean et polo. La pauvreté et ouiii.  (Celui qui me demande c'est qui jean je le tape). Je commence à sortir avec Terry et Phoën avant que ce dernier ne s'enfuit se cacher dan mon polo. Je soupire en constatant que ce que j'ai fait n'a servi à rien et je me dirige vers mon repas du soir.

J'arrive enfin à la fête et comme je m'y attendais des costumes à n'en plus quoi savoir en faire. Des lutins, des fantomes, des vampires. Du classique pour moi mai pas pour Phoën qui tremble de tout son petit corps. Il commence même à avoir des larmes. En voyant ça je commence à paniquer et me mets sur le côté pour le rassurer.


-T'en fait pas si tu a envie de rentrer on va rentrer mais malheuresement le buffet n'est pas loin alors n va manger un peu et attendre que Speedy revienne de sa promenade d'accord ?

Il commence doucement à se calmer quand un garçon m'interpelle déguisé en... C'est quoi ce truc ? Une espèce de déguisement fait maison avec divers éléments. Enfin passons.


-Non c'est pas que je savais pas c'est que je n'aime pas beaucoup les déguisements et puis c'est pas une obligation. Et...

-Cennnn !!!! Ceeennnn !!!

Phoën vient de se planquer entièrement dans mon polo laissant juste ses deux petites pattes apparentes. Apparemment effrayé par le dénommé Paul, Phoën pleure. Je le regarde avec la plus grande des incompréhensions avant de le prendre dans mes bras et de le bercer pour qu'il se calme.


-Heu désolé il est timide et peureux. Il a mis pas mal de temps à arrêter de pleurer en me voyant. Mais sinon tu n'aurais pas un truc que ton Feurisson adore que je pourrais lui donner histoire de li faire plaisir de temps en temps? Au fait moi c'est Logan. Un volta. 

Phoën lève ses yeux encore humide vers Paul et voit son Roucool noir. De nouveau il se réfugie dans mon polo et commence à créer des flammes sur son dos sous l'effet de la panique. Le polo commence à prendre feu. 

-Arrête Phoën calme toi !!!!

 Je le retire de mon polo tandis que Terry éteint mon polo avec un Jet De Sable. Je brandis Phoën au dessus de moi pour que ses flammes ne touche personne. Le sable m'a recouvert à moitié et j'ai un superbe polo troué. Ses flammes commencent à diminuer. Suffisamment pour que je puis le prendre contre moi et lui gratter la tête.

-Encore désolé ne te sens surtout pas responsable. Je vais continuer les présentations. Le pompier en herbe c'est Terry, mon starter mais il est un peu goinfre sur les bords. Le petit dans mes bras c'est Phoën mais comme tu l'as vu c'est un Héricendre très craintif. Il adore la musique de groupe go-rock mais je sais pas pourquoi. Et..

Je lève la tête vers le ciel avant de voir passer une ombre devant la lune (genre comme E.T. mais sans vélo). 


-L'espèce d'ombre qui vient de passer dans le ciel doit est Speedy, ma Airmure. Voila tout. Tu a fais comment quand c'était un Héricendre toi ?

Resume:
 

cotume:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5236-372-logan-atkinson-voltali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5255-logan-atkinson-voltali-t-card
 Topdresseur Ranger
avatar
Topdresseur Ranger
Région d'origine : Hoenn
Âge : 14
Niveau : 54
Jetons : 1318
Points d'Expériences : 1579

MessageSujet: Re: [EVENT HALLOWEEN 2016] De sombres nouvelless ...   Dim 13 Nov - 18:40

Ah ah, mon plan est parfait ! À présent, devant ma ''terrifiante'' présence, cette pauvre petite gourmandise Mentali est complétement paralysé. Il ne me reste plus qu'à lui sauter dessus pour la couvrir de câlins, exactement comme pré...Euh? C'est quoi cette lueur dans ses jolies yeux rouge vif ? Et pourquoi les deux paumes qu'elle vient de plaquer contre ma poitrine, me semblent soudainement si puissantes ?
*SBUUUUUUNK*

Ok, j'ai pas compris, là : En une fraction de seconde, le monde vient de se retrouver sens-dessus-dessous et moi, je m'étale tout bonnement contre le mur qui fait face à la porte d'Eryn, tête en bas et jambes vers le haut. Je dois offrir un superbe spectacle de crêpe Phyllalli, mais j'aurais tout le temps de m'interroger sur le pourquoi du comment, quand quelqu'un aura fait taire les Archéodongs qui sonnent en fanfare dans ma tête. Dans le même temps, on dirait qu'elle me parle, je vois bouger ses lèvres mais ses paroles sont un peu....confuses.

''....ael ! Tu... as.... ement... eur !...fais... u...ja.... ça !''

Pardon ? Non, je veux bien faire des efforts mais je comprends rien, là. Attends, faut juste que me relève et Aaaaaaaah ! Sans préavis, voila qu'un certain Lucario, quelque peu agacé devant le temps perdu, vient de pénétrer dans le dortoir à son tour et de nous rejoindre. Avec un soupir profond devant la déchéance (habituelle) de son disciple, Lucki m'empoigne tout bonnement par le pied, avant de me soulever d'un coup sec, manquant de me faire percuter le plafond. Puis, sans attendre, il le lâche brutalement, pour m'attraper par la peau du cou et me tendre face à Eryn.

''N...Non, t'inquiète pas. Ça m'a surpris, c'est tout.''

Eh, me secoue pas comme ça Lucki, tu vas réveiller les Archéodongs ! Quoi, pourquoi tu me fixes, j'ai oublié quelque chose ?

''Et t'excuses surtout pas, petite fleur, c'est moi qui t'ai fait peur, quand même.''

C'était ça, j'ai juste ? Bon, tu peux me lâcher maintenant, amigo, j'ai l'impression d'être un Helionceau dans la gueule de sa mère. Sans ménagement, le Lucario me libère donc et je manque de me ramasser, avant de vaciller pour compenser le déséquilibre.... Hors de question que je tombe devant Eryn !
Ayant sauvé les restes de ma dignité, je vérifie rapidement que mon costume a pas trop souffert de cette petite mésaventure : Les oreilles sont un peu basses, mais la queue de Lucario (grise) a parfaitement tenue et les armatures de mes gants ont encaissés le choc. Satisfait de l'examen, je me retourne vers la petite Mentali tout en prenant conscience que déguisée en sorcière comme ça...Elle est trooooooop mignonne !

''Encore désolé, je pensais pas te faire peur comme ça... Tu veux toujours aller dans Lansat avec moi' ? Parce que je pourrais comprendre, si...''

*SBAF*

''Aieuh, Lucki !''

Ok, ok, J,ai compris, assez d'excuses pour le moment. On ne lui rappelle plus l'incident et on lui fait passer une super soirée, c'est pas la peine de me taper sur la tête comme ça pour me le dire ! Attrapant la main de la Mentali (et rougissant un peu en le faisant, parce que quand même, elle est vraiment très jolie), il ne nous reste plus qu'à sortir du dortoir, pour rejoindre tranquillement le portail d'entrée. Apparemment,  une bonne partie des élèves a déjà quitté les lieux, vu la petite taille du groupe qui n'attend que l'approbation de Wolfgang pour passer.
Le temps que le gardien moustachu nous détaille l'un après l'autre (Pourquoi il bégaye en disant à Eryn qu'elle peut passer ?) et nous voila sorti de l'enceinte, direction Lansat !

*******************

''Lucki, je te dis qu'elle est à MOA !''

Mais il va lâcher, oui ! Juste à côté d'Eryn qui pouffe, J,ai l,air malin à tirer sur une baguette en chocolat, pendant que mon Lucario fait de même. T'en as deja eu cinq et moi juste...huit, mais c'est pas la question, celle-là elle est à moi ! Finalement, sur l'injonction de la Mentali, nous finissons tous les deux par partager la barre (Son morceau est plus gros que le mien, c'est pas juste..), avant de le grignoter de concert tout en déambulant dans les rues. Sur le chemin, les boutiques de sucreries se retrouvent pillées une à une et même Eryn se laisse tenter par plusieurs douceurs. L'ambiance générale est à la fête et si la plupart des élèves semblent se réunir dans un parc au bout de la rue, il y a UNE chose super importante à faire, avant de les rejoindre....

*Toc, toc, toc*


''GRAOUH! Bonbons ou sort ?''

J'ai pas pu le faire l'an dernier, alors cette année, la chasse aux bonbons, il est hors de question que je la rate ! En plus, entre mon costume de Lucario et celui d'eryn, on est beaucoup trop mignons pour que qui que ce soit puisse résister : Il y passe tous, femme, homme, même les grands-parents bougons, juste parce que ma copine, c'est la plus jolie et qu'elle leur sourit !
Tout en consommant une petite partie du butin, je lance sa part à Lucki, qui tente vainement de l'engloutir sans se faire repérer. Même mon starter sourit de contentement, c'est dire si cette soirée s'annonce bien !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t2479-cael-joy-un-sourire-peut-tout-changer-phyllali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t2486-cael-joy-phyllali#28810
 Pokéathlète Coach
avatar
Pokéathlète Coach
Région d'origine : Hoenn
Âge : 15 ans
Niveau : 38
Jetons : 664
Points d'Expériences : 1104

MessageSujet: Re: [EVENT HALLOWEEN 2016] De sombres nouvelless ...   Dim 13 Nov - 19:58

J'ai eu beau lui avoir raconté que c'est une expérience du prof qui a mal tourné l'année dernière, je crois bien que maman ne m'a pas bien compris, ou pas cru. A moins que ce soit une sorte de blague ? Bon en même temps, je crois que je préfère ce costume là à celui de l'année dernière, il expose beaucoup moins. Mais quand même ! Je me demande d'ou lui est venu cette idée de costume de prêtresse ! Je ne vais pas m'amuser à aller chasser les mauvais esprits juste parce que c'est Halloween, j'espère qu'elle le sait. J'espère ne pas avoir à participer au sauvetage de l'île non plus, même si ça seul l'avenir nous le dira. A défaut je suppose que je garderais la sphère de Gad à portée de main, au cas ou il faudra éteindre un début d'incendie de Calua. Ma nouvelle colocataire est très gentille et populaire dans la chambre, mais un peu euh... Disons que la pluie de météore (ça ou comète je ne sais plus) par exemple a encore du travail. Ce n'est pas simple de devenir magicienne on dirait (pour elle comme pour son starter, courage Pollo je sais ce que tu ressens). Bon après, cela a toujours été un chaos sans nom dans cette chambre même avant qu'elle arrive. Pas vrai Sam ? Oui oui tu as un beau masque et une belle cape, un vrai fantôme de l'opéra. Pas comme si tu y connaissais quelque chose en musique mais bon, je n'y connais rien en prêtrise non plus. Je me demande à quoi peut bien servir cette branche d'arbre par exemple. On peut me dire autant qu'on veut que les attaques plantes touchent les spectres, il y a quand même des limites...

Calua ayant tracé la route depuis longtemps, je termine de mon côté de me préparer tranquillement, tâchant de faire un noeud correct à cette ceinture (ou peu importe le nom officiel de ce truc, il faut au moins que ça ressemble à quelque chose). Après ça je sors ma petite trousse et termine de faire le costume d'Etoile. De petites dents, un gros bavoir noir pour lui recouvrir bien l'estomac et quelques fausses ailes et hop ! Un vrai petit Nosferalto. Bon le plus dur est de faire en sorte que les fausses ailes ne gênent pas les vrais. Bon ce fut pas très facile mais à cœur vaillant rien d'impossible ! En plus rien que les petits cris de joie du Coxy suffisent à me convaincre que les efforts en valaient la peine, ça et le pouce approbateur du singe. Une bonne chose de fête, reste plus qu'à s'occuper du dernier qui me regarde avec son sourire indéchiffrable habituel. Oui Gad tu vas participer, mais soyez sa... Ne ravagez pas toute la fête. Un peu de colorant, du maquillage et quelques algues et te voilà devenu un bon monstre des marais. ... Bon allez depuis le début de l'année, vous avez été sage (vous étiez bien occupé avec Calua il faut dire), une petite récompense ne fera pas de mal. Allez, l'année dernière ça a été la catastrophe, mais cette année j'ai un bon pressentiment. ... Tâchons d'y croire, c'est parti.

***

- Je me demande ou est Calua ?

Mains dans le dos et le pas léger, j'erre tranquillement dans la zone tout en cherchant ma colocataire. La connaissant un peu maintenant, je sais qu'il ne devrait pas être difficile de la trouver normalement et pourtant. Pas une trace et tout est calme, enfin je veux dire pour un endroit ou la PC c'est rassemblé. Etoile voltigeant au dessus de ma tête ne la voit pas non plus, ni elle ni Pollo et il en est de même pour Sam et Gad qui me tournent autour. Hm vu que son starter est avec elle, je ne m'inquiète pas trop pour ma camarade, mais c'est dommage. C'est souvent animée avec elle après tout et en général mes pokemons s'amusent bien. Bon tant pis,on va trouver autre chose alors. M'approchant d'un stand de snack japonais, je commence à récupérer une boule de barbe à papa alors que Mr Forest lui consomme quelques snacks, les profs sont là donc ? C'est surprenant, quoi qu'ils ont bien le droit de s'amuser après tout, même Mr Forest (il n'a pas l'air du genre fêtard pourtant...). Bref !

- Voilà, c'est prêt.

Toujours souriante, je me retourne donc après avoir payé le commerçant (je préfère éviter le buffet gratuit pour le moment, il se passe toujours quelque chose là bas...) pour me rendre compte que... Ah, ben ils ont déjà filé. D'habitude ils attendent au moins leur encas avant, je me suis faite avoir du coup (comme d'habitude j'ai envie de dire) et Sam et Gad ont disparus comme des fantômes. Plantée là au milieu de la rue avec mes quatres barbes à papa, je hausse finalement les épaules pour commencer à en grignoter une dans ma main droite tandis que j'en lève une autre à porté d'Etoile qui s'est posé sur ma tête et qui grignote avec plaisir. Je ne vais pas m'en faire juste parce qu'ils sont partis, ils le font tout le temps alors... Puisque tout le monde nous laisse tout seul, Etoile et moi nous amuserons très bien entre nous. Rien ne perturbera ma bonne humeur ♫. Du coup je suis très loin de m'inquiéter sur le fait que Sam se soit mis en tête de rassembler tout les pokemons errants des alentours pour tenter de préparer un coup à tout leur chers dresseurs...

HRP :
- Stella se prépare et se déguise donc en prêtresse version japonaise (voir vava), Etoile le coxy en nosferalto, Sam le Férosinge a un masque de fantome de l’opéra et une cape et Gad mon Flobio est un petit monstre des marais.
- Elle part après Calua mais est surprise de ne pas la voir en arrivant à la fête ne sachant pas ce qui s'est passé près du dortoir.
- Elle achète 4 barbes à papas mais ses deux canailles filent pendant qu'elle a le dos tourné (Sam et Gad), la laissant seule avec Coxy. Elle hausse les épaules habitué et commence à errer tranquillement souriante tout en en mangeant une et Coxy une autre, ayant deux barbes à Papas abandonnés (avis aux amateurs huhu).
- AVIS AUX POKEMONS "ERRANTS", Sam mon cher Ferosinge va tenter de recruter du monde avec Gad mon Flobio pour ensuite suivant les pokemons présent et le nombre tenter d'organiser une blague à leurs chers dresseurs et la fête en général. N'hésitez pas à mettre dans vos résumés suivant si vous êtes intéressés :p (et si l'event nous laisse le temps huhu sinon on fera autre chose)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t2904-stella-douglas
avatar
Nouvel(le) Etudiant(e)
Région d'origine : Illumis
Âge : 15 ans
Niveau : 0
Jetons : 1542
Points d'Expériences : 50

MessageSujet: Re: [EVENT HALLOWEEN 2016] De sombres nouvelless ...   Lun 14 Nov - 19:57


What a Spooky Night !
feat le peuple
Ashley était sortie avec Cena, son Brutalibré. La soirée d'Halloween promettait du lourd et la jeune fille était prête à mettre une raclée aux zombies qui se dresseraient sur son chemin ! Pour ce soir, elle s'était entièrement peinturluré la figure de blanc et avait enfilé un grotesque costume d'arlequin, rouge et noir. Au lieu de sa batte, elle avait bidouillé un marteau en mousse lourde assez intimidant. Evidemment, il n'était pas assez dur pour assommer quelqu'un mais il y avait là de quoi faire de bons gros bleus au besoin. Cena était pour sa part grimé en espèce d'oiseau de proie zombie, de quoi effrayer toutes les jeunes filles de l'assemblée. Il fallait dire qu'Audrey était très très forte pour ce genre de maquillage trash.

D'un bon pas, elle arriva au milieu des uns et des autres et commença à picorer gâteaux et bonbons en quantités... Déraisonnables, certes. Mais bon, depuis quand une adolescente le soir d'Halloween était-elle sensée se préoccuper de son cholestérol ou des éventuelles caries qu'elle allait récupérer ?
Ainsi parée, elle s'éloigna un peu des gens pour espérer manger tranquille (puis bon, elle avait repéré dans l'assemblée deux ou trois morfales qui semblaient assez fous pour aller piquer dans son assiette, mieux valait donc leur éviter toute tentation, dans leur propre intérêt.)

Assise au pied d'un arbre, elle dégustait un butin durement acquis lorsque des sanglots l'interrompirent. Fronçant les sourcins, l'Arlequin du soir se releva, laissant son pokémon finir l'assiette (l'air de rien, il appréciait le sucre). Quelques pas plus tard, elle se retrouva nez à nez avec une scène qui lui hérissa le poil de colère. Une jeune fille se trouvait en fâcheuse posture, entourée par une petite bande de loubards. Il ne lui en fallut pas plus pour percevoir l'injustice de ce qui se passait. Une autre fille lui était déjà venu en aide mais elle n'avait pas pu tous les maîtriser... 6 contre 1 c'était bien trop inégal. Ashley n'envisagea même pas de faire demi tour. Elle ne pouvait pas abandonner quelqu'un dans une pareille humiliation. Et puis ça allait lui permettre de se défouler un peu...

Sans hésiter, elle approcha à grands pas, suivie par son Brutalibré. De sa voix assurée, elle apostropha le groupe de garçon avec son air revanchard habituel.

- Hey, vous là ! Vous avez quelque chose à compenser pour avoir l'idée de vous attaquer aussi nombreux à deux filles ?!

Les petits imbéciles tournèrent la tête dans sa direction, visiblement mécontents d'être interrompus. Mais bon, Ashley n'était pas super grande, puis elle n'avait pas l'air d'une montagne de muscles, pas de quoi s'alarmer. Aussi, ils rirent grassement sans imaginer un seul instant la raclée qu'ils allaient se prendre.

- C'est ça ouais, allez, bouge de là et laisse nous tranquilles avant qu'on ne décide de te faire la même chose.

Ashley eut un sourire en coin. Tous les mêmes... Elle allait se faire un plaisir de les mettre au tapis.

- J'crois que t'as pas bien compris ce que j'essaye de te dire mon gros. Toi et ta clique de mauviettes, vous décampez dans les deux secondes sinon vous vous prenez mes bottes dans le derrière. C'est clair maintenant ?

Ils continuèrent à s'esclaffer, jusqu'à-ce que celui qui semblait être le leader n'envoie un de ses sous fifres pour essayer de la museler... Parfait. Ashley le laissa s'approcher, l'air de rien, puis le saisit vigoureusement à la ceinture et par un bras avant de le faire basculer au sol grâce à une petite balayette bien sentie. Le bruit sourd du corps qui heurtait le sol fit un bien fou à Ashley. Elle aimait ces petits impertinents de bac à sable. Ils lui donnaient une raison de se battre.
Cependant, une fois que l'autre fut à terre, elle ne lui assena ni coup de pied ni coup de poing, par loyauté. S'il en voulait encore, elle attendrait qu'il se relève.

Avec un air satisfait, elle fit craquer ses poings. Son Brutalibré, très calme, observait la scène en attendant le moment opportun pour intervenir.

-Bon... Vous avez compris le message ou il vous faut une deuxième couche ?

Elle jeta un regard à celles qu'elle apprendrait à connaître en tant que Djelly et Calua, avec l'air de dire que tout irait bien. Et effectivement, elles ne tardèrent pas à reprendre la lutte avec vigueur pour défendre la magicienne en herbe. Ashley distribuait les torgnoles à la volée alors que sa nouvelle alliée utilisait avec brio les talents de ses pokémons. Elles auraient pu tous les mettre au tapis mais ce fut sans compter sur l'intervention de la terrible Aileen, la cheftaine de dortoir. Ashley n'aimait pas trop devoir lui rendre des comptes. Elle avait déjà eu vent de sa rudesse et son intransigeance... mieux valait commencer l'année sans se mettre les supérieurs à dos.

Evidemment, tout le monde se fit passer un sacré savon. Ashley se retenait fortement de protester, comme elle en avait l'habitude, pour ne pas aggraver son cas. Can la terrible préfète tourna les talons, elle fit un grand sourire à Djelly et Calua, se souciant peu de sa lèvre ouverte ou de son maquillage à moitié sali.

- Ahahaha ! Super entrée en la matière pour se faire des amis ! Je m'appelle Ashley, Ashley Hatoria !

Elle fit un clin d'oeil à Calua, espiègle comme à son habitude.

- Et j'ai toujours rêvé de rencontrer une magicienne !

Résumé:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Adulte Etudiante expérimentée
avatar
Adulte Etudiante expérimentée
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 21 ans
Niveau : 11
Jetons : 834
Points d'Expériences : 166

MessageSujet: Re: [EVENT HALLOWEEN 2016] De sombres nouvelless ...   Lun 14 Nov - 21:51








De sombres nouvelles..

Ilea Alezar

Sirius Powell

musique

31 octobre. Halloween. Son premier Halloween. Pas bien étonnant me diriez-vous vu l’éducation autoritaire qu’elle a reçu de la part de ses parents. Chez les Alezar, on ne fête pas Halloween. Pour eux, cette fête n’a aucun sens. Le 1 novembre est le jour des morts, inutile d’en rajouter une couche. Alors que tous ses amis d’école allaient taper aux portes des voisins pour avoir quelques friandises, Ilea les regardait de sa fenêtre, songeuse de ce qu’elle aurait fait si elle était avec eux, quel costume elle aurait choisi, et sa petite phrase d’accroche pour convaincre les gens de lui donner des bonbons. Tant de choses qu’elle a faites depuis sa chambre, au lieu de les faire vraiment comme les autres. A partir du lycée, la jeune femme avait même oublié l’existence de cette fête.

Même ici, sur Lansat, la rousse ne s’en était pas souvenue. C’est pendant l’une de ses courses habituelles pour remplir son petit frigo qu’elle a trouvé des affiches annonçant une grande fête organisée par la mairie de l’île. Au programme, déguisements buffets et frissons. En voyant ça, elle ne put s’empêcher de repenser à la gamine qu’elle était il y a quelques années qui aurait tout donné pour s’y rendre. Alors en hommage à cette elle-même du passé, Ilea a décidé de se rendre à cette fête. Et puis son voisin Toma allait s’y rendre, sous l’impulsion de Milo s’en doute. Il est encore jeune après tout, il a envie de s’amuser, même si je ne suis pas sûre qu’il trouve beaucoup d’enfants de son âge parmi les gens de l’académie. L’occasion aussi d’apercevoir un peu mieux les élèves de la Pokemon Community, qui évidemment vont participer à la fête. Ils seront surement les plus nombreux d’ailleurs, mais la rousse se fondrait bien dans la masse, enfin elle espère.

Toujours est-il que pour cette fête, elle avait besoin d’un costume. Effrayant, elle ne sait pas encore mais au moins quelque chose qui rentre un minimum dans le thème. Lors d’une soirée promenade dans le centre-ville, elle avait littéralement craqué pour un costume de pokemon. Enfin non pardon une adaptation d’un pokemon en tenue. De sorcière dans le cas présent, une sorcière au couleur d’un Goupelin. Pokemon originaire de Kalos qu’évidemment elle ne connaissait pas avant de trouver la tenue. Mais l’ensemble était si classe qu’elle n’a pas pu résister. Ilea a en plus réussi à le louer, et non l’acheter ce qu’il lui serait revenu 3 fois plus cher. Et les économies pour la rousse, c’est important. Pour ses pokemons, elle a acheté quelques rubans rouges et noirs, en manque cruel d’inspiration pour les déguiser.

Le soir venu, elle finissait les derniers préparatifs, notamment la coiffure. La jeune femme avait opté pour deux couettes, une de chaque côté, se mélangeant avec les franges de son drôle de chapeau. Les cheveux ainsi, elle se rajeunit un bon coup mais c’était aussi un peu le but de la soirée. La tenue est assez bizarre, elle n’avait jamais rien vu de telle. Ilea l’a complété avec des collants noirs épais pour ne pas avoir trop froid aux jambes. Une fois le tout enfilé, et tout le monde prêt, elle attrape une de ses sacoches aux couleurs assorties et quitte son studio.

Visiblement, Toma est déjà partit. Elle s’y rendra toute seule. Ce n’est pas bien loin de toute façon. Plus elle avançait vers le lieu de rendez-vous, plus elle sentait l’agitation monter en elle, comme si elle était rattrapée par la Ilea d’il y a 10 ans. C’est assez étrange comme sensation pour elle. La jeune femme veut entamer une nouvelle page de sa vie, pas revenir en arrière. Mais ce sentiment de nostalgie ne pourra pas entièrement disparaitre, quoi qu’elle fasse.

Ilea finit par repérer le portail de l’académie, où circule un cortège d’élèves, tous déguisés. La rousse ne peut s’empêcher de rester émerveillée devant toute cette originalité. Il y en avait pour tous les goûts. Lorsqu’elle aperçue une fille chevauchant un loup blanc, elle crut à un mirage, pourtant il était bien là, ce loup. Encore un tour de magie ? La jeune femme resta tout de même un peu en retrait de la masse pour les suivre jusqu’au lieu de la fête.

Mais à l’entrée du parc, ses oreilles furent t’attirées par un vif échange téléphonique. Sans réfléchir si cela était indiscret ou pas (ce qu’il l’est évidemment), elle se met à écouter. Un ado, très grand, était en train de se battre avec ses parents via son Ipok. « Vous êtes les pires parents du monde », « A quel point je suis une déception ». Plus elle l’écoutait, plus elle se mordait les lèvres. Il avait du cran, il ne retenait pas ses mots, il disait ce qu’il pensait. Tout ce qu’elle n’avait jamais osé faire. La jeune femme avait trop peur pour ça. Peur de sa mère, peur de Pina. Peur de son père, peur de Gabriel. Peur de sa sœur aînée, peur de Wacila. Sa famille lui faisait trop peur pour réagir. Alors la rousse a laissé faire, encore et encore. Il lui a fallu un moment pour réaliser que ça en était trop. Il lui a fallu beaucoup trop de temps.

Le jeune homme finit par se retourner vers elle, s’excusant qu’elle ait assisté à ça. Rapidement, elle se mit à agiter les mains devant, l’une tenant toujours son bâton, maladroitement.

Ne t’excuse pas, c’est de ma faute je n’aurais pas dû écouter, c’était une conversation privée…

Elle s’était stoppée. Elle voulait continuer de parler, mais elle s’était stoppée. « On ne raconte pas des choses inutiles à des inconnus » disait toujours sa mère. Mais aujourd’hui, elle n’écoute plus sa mère…

En fait, je me disais que je t’admirais un peu pour ce que tu viens de faire. Vois-tu, à ton âge, je pensais exactement comme toi. Que mes parents étaient les pires du monde, qu’ils me rabaissaient sans cesse devant ma sœur aînée qui était meilleure que moi. Mais tout ça, je n’ai jamais eu le cran de le dire. Finalement je t’admire beaucoup.




©BBDragon

Résumé:
 

_________________

Alezar Ilea
L'échec n'est qu'une opportunité de recommencer plus intelligemment ~


Dernière édition par Ilea Alezar le Mer 23 Nov - 14:16, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5719-401-ilea-alezar-adulte http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5751-ilea-alezar-adulte
Région d'origine : -
Âge : -
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 8533

MessageSujet: Re: [EVENT HALLOWEEN 2016] De sombres nouvelless ...   Lun 14 Nov - 22:57

A la Pokémon Community, les choses normales...


L'ambiance est festive, les élèves s'amusent et terrifient leur entourage grâce aux costumes, nous n'en doutons pas, sublimes que vous avez préparé pour cette fabuleuse soirée. Et si beaucoup se laissent aller et profitent de la fête sans se soucier de rien d'autre que le nombre de bonbons à leur disposition, peut-être que certains d'entre vous montrent une certaine réticence à totalement baisser leur garde... Beaucoup se souviennent encore des événements de l'an dernier (Difficilement oubliables), et craignent que le facteur « Pokémon Community » ne fasse des siennes.

Pourtant, la soirée bat son plein, et encore nulle ombre au tableau. Le volume de la sono est monté au maximum, les friandises coulent à flots, et quelques habitants de l'île viennent même se joindre aux festivités. Qu'est-ce qui pourrait bien gâcher une telle soirée ? Certainement pas cette petite lueur verte qui, depuis quelques minutes déjà, virevolte entre les tables pour piquer par-ci par-là de quoi se sustenter... Elle a l'air de bien se plaire ici  d'ailleurs et devant l'euphorie générale, elle ne peut s'empêcher de s'incruster parmi les groupes d'élèves pour profiter elle aussi un peu plus de la fête.

-Ooooh, il est super bien fait ton costume, on dirait une vraie sorcière ! Ou alors je me trompe complétement d'époque et tu en es véritablement une...

Un petit lutin vert se poste devant une jeune fille tout de noir vêtue et aux airs quelques peu désemparées : complètement surprise par l'apparition du Pokémon, elle ne peut que dévisager la créature qui l'observe en retour... Avant de se remettre à voltiger parmi les autres élèves pour observer le reste des déguisements. Les gentils et innocents petits étudiants que vous êtes remarquent tour à tour la présence de cet invité surprise, et cessent aussitôt toute activité le temps de réaliser qui se tient devant eux...

Et Celebi (Pour tous ceux qui dormaient en classe et qui ne l'ont pas encore compris) ne remarquera tous les regards braqués sur lui que lorsqu'un silence de mort s'installera dans le parc.

-... Euh... Bonsoir ?



... Ont toujours une fin.


Surpris, ahuris, déconcertés, incrédules : choisissez l'adjectif qui qualifie le mieux l'état des personnes présentes face à l'apparition du Pokémon fabuleux.

N'étant pas effrayé pour un sou, le Celebi tournoie sur lui-même tout en levant les bras en l'air, montrant un enthousiasme plus qu'évident à continuer les divertissements.

-Eh ! Ne restez pas plantés comme des radis ! On s'amusait bien, là, pourquoi tout le monde s'est arrêté d'un coup ?...

Le Fabuleux a à peine terminé sa phrase que vous entendez le cri tant redouté... « POKEBALL, GO ! » Ne souhaitant pas laisser au Celebi le temps de réagir, un élève (On vous laisse le soin de préciser son dortoir d'origine) saisit l'occasion pour envoyer une jolie sphère de capture en direction du lutin temporel. Celle-ci paraît se diriger droit vers lui, mais... Étrange, elle n'atteint jamais sa destination...  Et d'ailleurs, que fait le malheureux dresseur accroché la tête en bas aux branches de l'arbre le plus proche ?... Oh, et voilà que, sortie de nulle part, sa Pokéball retombe sur sa tête, pour atterrir bêtement au sol.

Celebi affiche un grand sourire amusé, tandis que les regards convergent à nouveau vers lui. Le message est-il bien passé ? Tant mieux ! Parce que notre invité semble avoir d'autres plans en tête que rentrer dans une Pokéball, ce soir.
Passant sous silence ce léger incident, le Fabuleux observe chacune des petites têtes blondes alentours avec une étrange lueur malicieuse dans le regard, et reprend bien vite la parole.

-Vous savez, moi aussi, j'adore Halloween ! Quelque soit l'époque, tout le monde s'amuse et rit ! Et d'ailleurs... Ça vous dirait de voir quelque chose de vraiment spécial ? Si vous voulez, je peux vous montrer le meilleur d'Halloween, tel qu'il a été, ou tel qu'il sera !

Vous commencez à échanger quelques regards avec vos camarades, à la fois intrigués et méfiants quant à la proposition du lutin, alors qu'accourent vers lui les adultes en charge de votre protection... Wolfgagn et Mama Odie fendent la foule amassée autour du Celebi, et se placent entre vous et lui, accompagnés de leurs Pokémon sur la défensive.

-Il est de mon devoir de m'interposer, ô voyageur temporel. Comprenez, je ne puis tolérer que vous exerciez d'obscurs maléfices sur mes chers protégés!
-Comme il dit ! Certains de mes bouts de chou ont déjà eu suffisamment de problème à cause de l'autre Manaphy, je refuse que cela se reproduise !

Celebi, bien que surpris par l'apparition des deux adultes, écoute sans un mot leurs paroles. Après quoi, il dévisage Mama Odie quelques secondes, la mine pensive... Avant d'exploser de rire.

-... Ahahaha ! Parce que les Manaphy existent, maintenant ? Elle est bien bonne, celle-là !... Je pensais qu'à votre époque, vous aviez arrêté les croyances idiotes, moi... Bon sang, un Manaphy... C'est la meilleure!

Visiblement très amusé par ce qu'il vient d'entendre, le Pokémon bouge dans tous les sens, hilare, alors que certains d'entre vous s'échangent un regard quelque peu blasé. Pourtant, le Celebi se ressaisit bien vite, et reprend rapidement son calme pour répondre aux deux surveillants.

-Ne vous inquiétez pas, je ne suis pas aussi méchant que ce terrible... Ahaha, « Manaphy ». Je suppose que vous avez des obligations vis-à-vis de ces adolescents, n'est-ce pas ?... Pas de problème ! Je m'assurerai personnellement que tout revienne à la normale à la fin de la soirée. Je ne serai pas digne de mon rôle de gardien de la forêt si je ne savais pas contrôler mes propres pouvoirs !

Bombant le torse, prenant une pose parfaitement inutile mettant en avant sa musculature, et faisant facepalmer son Alakazam, Wolfgang ne déchante pourtant pas.

-Navré. Vous semblez vouloir bien faire, mais...
-Rooooh, vous n'allez pas faire vos rabats-joies non plus ! Tenez, regardez !

Interrompant net le gardien, Celebi se met à virevolter autour de lui et de Mama Odie, libérant une traînée d'étincelles vertes dans son sillage. L'espace de quelques instants, vous ne parvenez plus à distinguer la silhouette des deux adultes... Et même lorsque la lumière se dissipe, ils restent méconnaissables ! Quoique, Wolfgang paraît seulement plus... Chevelu... Et vieilli, aussi ? … Et qui est donc cette ravissante jeune femme se tenant juste à côté de lui ?!

Mama Odie -car c'est bien elle-, ne semble guère mécontente d'avoir retrouvé l’apparence de sa tendre jeunesse, et profite de sa beauté récemment retrouvée pour prendre la pose. Mais même malgré cette démonstration, le (vieux) gardien émet encore quelques réticences.

-Hmm. Ma magnifique pilosité faciale est certes encore plus sublime et pileuse qu'à l'accoutumée, mais comment puis-je être certains que vous tiendrez parole ?
-Vous pouvez lui faire confiance.

Sortant de nul part, Timothy apparaît à son tour, suivi d'un Gaston visiblement intéressé par les formes de cette belle inconnue, qui vient de faire son apparition... Celebi affiche un grand sourire en voyant arriver le garde-chasse, et s'approche alors aussitôt de lui.

-Timothy ! Cela faisait longtemps ! Comment tu vas ? Tu protèges toujours la flore de l'île? Anh, ça fait combien de temps depuis la dernière fois ? Au moins trois cent ans, non ?...
-... Peut-être un peu moins. Nous n'avons pas la même perception du temps, mais effectivement, notre dernière rencontre commence à dater...

… Non, vous ne rêvez pas. Et puis, quand bien même, la soirée commence tout juste à dégénérer, ça serait dommage de se réveiller maintenant, non ? Bien que très tenté de bavarder un moment avec celui qu'il semble bien connaitre, Celebi revient bien rapidement au sujet principal de la discussion, s'adressant à l'ensemble des élèves.

-Bien ! Donc tout est réglé ? Si vous le souhaitez, je peux vous donner l'apparence que vous aviez, ou que vous aurez, à une date donnée ! Mais uniquement jusqu'à la fin de cette soirée, bien évidemment. Et sachez également que le physique que vous pourriez obtenir n'engage en rien votre avenir, si cela peut vous rassurer. Les voies du futur sont très fluctuantes... Alors, qui se lance? ♪



Comment que ça marche ce bordel ?


*Avec l'arrivée de notre invité-surprise, la fête prend une tout autre tournure : Grâce aux pouvoirs de Celebi, vous avez désormais la possibilité de changer d'âge, une seule et unique fois.  Votre corps adoptera l'apparence que vous aviez/aurez (Ou plutôt pourriez avoir...) à la date choisie. La transformation durera tout au long de l'event et ne peut être annulée avant la fin de ce dernier. Après sa petite démonstration, vous êtes parfaitement conscient de ce qu'implique la proposition de Celebi. Votre choix doit être volontaire, face au lutin !

*Il est également possible de faire régresser/évoluer temporairement un (Et un seul) de vos Pokémons. Il retrouvera sa forme normale à la fin de l'event.

*Wolfgang et Mama Odie profiteront de leurs nouvelles conditions pour profiter de la fête avec encore plus d'ardeur, sans toutefois oublier leur rôle. Vous pouvez les faire intervenir dans vos Rps, mais rappelez-vous que la cuisinière est encore plus délurée et le gardien encore plus stoïque (Et fabulous).

*Vous pouvez désormais ouvrir des sujets parallèles dans les zones du VILLAGE PORTUAIRE, avec l'en-tête [Halloween 2016], tout en profitant de votre nouvelle apparence.

*Vous pouvez interagir avec le Celebi. Néanmoins, vu la masse d'élève souhaitant lui parler, vous ne pourrez échanger des paroles avec lui qu'au moment où vous lui demanderez de changer d'apparence.
Il est amical, et surtout, joueur. N'essayez pas de lui soutirer une quelconque information sur votre avenir, Celebi parviendra à esquiver vos questions en faisant tourner la conversation en rond ! Il est surtout là pour s'amuser, et montrera clairement son désintérêt pour toute discussion sérieuse.
Au cas où vous vous posez la question, Celebi parle bel et bien le langage des humains, et n'utilise pas la télépathie pour communiquer avec vous. (Bien qu'il en soit parfaitement capable, cela dit)

*Si vous êtes joueurs, vous pouvez demander à ce que l'âge de votre personnage soit tiré aux dés! Ça se passe par ici: Voyage temporel ici


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Coordinateur Novice
avatar
Coordinateur Novice
Région d'origine : Kalos
Âge : 15
Niveau : 3
Jetons : 262
Points d'Expériences : 215

MessageSujet: Re: [EVENT HALLOWEEN 2016] De sombres nouvelless ...   Dim 20 Nov - 15:14

Les choses ne pouvaient pas empirer davantage : Recroquevillée sur elle-même, tête basse, Calua pleurait. Pas de reniflements ou de petites perles mouillées, non, mais bien de grosses larmes qui allaient s'écraser sur l'herbe sèche, tandis que les Noctalis semblaient prendre plaisir à la voir dans cet état. Sans cesser de se tortiller, Apollo tentait tout ce qui était en son pouvoir pour se libérer et venir en aide à sa Dresseuse, mais la poigne du Têtarte était bien trop forte pour le petit insecte. Et même s'il 'avait pu intervenir, il en aurait fallut bien plus pour sortir Calua de son état de choc....Car tout était sa faute. Comment pourrait-il en être autrement ? C'était son échec qui avait provoqué l'ire d'Edward, rien d'autre.
Elle n'avait pas passé tant d'années à apprendre la magie pour blesser les autres, mais les résultats étaient là. Plus rien d'autre n'avait d'importance, seule cette unique pensée continuait de tourbillonner dans sa tête.
Aussi, rien d'étonnant à ce que l'apparition pour le moins théâtrale d'une camarade de chambrée ne provoque pas la moindre réaction chez la petite magicienne. Prisonnière d'un cocon de culpabilité, c'est à peine si elle s'aperçut que la nouvelle-venue s'attaquait tout bonnement aux Noctalis qui l'encerclaient. Encore moins vit-elle Apollo qui, libéré de l'emprise du Têtarte, s'était déjà envolé pour charger le Noctali le plus proche et lui assener une volée de coups de ses petits poings (Sans grand effet, mais c'est l'intention qui compte !).

''T'inquiète pas va ! On va récupérer ton écharpe magique et ton chapeau !''

''...*Sniff*''

C'est bien tout ce que Calua pouvait répondre : Désormais libre de ses mouvements, la petite magicienne était tombé à genoux juste à coté de sa sauveuse, encore en état de choc. Son starter ne tarda d'ailleurs pas à venir la rejoindre, ignorant les cris outragés de sa victime précédente. Le Coxy et l'étrange jeune fille, qui venait de...tomber du cie,l se tenaient désormais dos-à-dos prêt à en découdre avec les six Noctalis à l'air fort peu amène.
Manifestement remis de sa perte tragique (RIP les enfants qui ne pourront jamais voir le jour), Edward se rapprocha en vacillant, le visage déformé par une grimace aussi douloureuse que furibonde.

''Une cinglée et un sale insecte...Joli duo. Toi, tu vas me payer ça, chopez-les les gars !''

''Hey, vous là ! Vous avez quelque chose à compenser pour avoir l'idée de vous attaquer aussi nombreux à deux filles ?!''

Manifestement, les Noctalis avaient oublié un petit détail...C,est que le dortoir Pyroli a un esprit de groupe ! Cette fois, l'assaut fut plus direct et un Noctali ne tarda pas à se retrouver le nez dans les pâquerettes, tandis que la bataille prenait un tour des plus chaotique. Les deux Pyrolis et leurs Pokemons luttaient d'arrache-pied pour envoyer bouler leurs adversaires, tandis que les Noctalis faisaient tous pour les isoler l'une de l'autre. De son coté, Apollo se mit tout bonnement devant sa Dresseuse, avant de générer tour à tour des attaques  Mur Lumière et Protection, afin de la protéger des retombées.
Calua, pour sa part, était toujours plongée dans son propre monde, incapable du moindre mouvement. Et c'est seulement lorsqu'une voix aussi familière que sévère figea l'intégralité des combattants, qu'elle daigna seulement relever des yeux rougis et humides.

''Ça va, Calua ? Tu n’es pas blessée ? Qu’est-ce qu’il s’est passé ?''

''Ils...Ils....Waaaaaaaaah !''

Impossible pour elle de se contenir plus de quelques secondes et lorsqu'Aileen la prit dans ses bras, Calua craqua, tout simplement. Des sanglots de plus en plus gros qui ne s'estompèrent qu'au bout de plusieurs minutes. D'une voix un peu étranglée par l'émotion, la petite magicienne tenta de raconter ce qui s'était passé, déclenchant un concert de protestations outragées chez les Noctalis. La phrase d'Edward concernant la magie déclencha d'ailleurs une nouvelle crise de larmes, heureusement contrebalancée par une boite de mouchoirs qui semblait sortir de nulle part.
La moitié de la boite y passa d'ailleurs, avant que Calua ne soit suffisamment calmée pour se relever tant bien que mal. Prévenant, Apollo avait déjà récupéré ses affaires et replace le chapeau de sorcière de sa dresseuse sur la tête de cette dernière. Le contact des deux accessoires acheva doucement d'apaiser les tourments de la Pyroli et après le départ d'Aileen, cette dernière retrouva un rythme de respiration normal. Néanmoins, elle ne pouvait s'empêcher de s'en vouloir... Après tout, par sa faute, ses deux sauveuses allaient se retrouver collées ! Et en plus, celle déguisée en Arlequin semblait s'être blessée...

''Mer...Merci les filles. Je suis...désolée, tout ça c'est ma faute.''

Et la voila qui s'incline plusieurs fois, manquant de REfaire tomber son chapeau (Ce qui serait sûrement arrivé sans l'intervention express d'Apollo). Ce n'est pas le moment pour qu'elle se remette à pleurer, ça non ! Ainsi donc, les deux pyrolis se nommaient Ashley et Djelly... Le nom de la première évoquait bien quelque chose à Calua, tandis qu'elle était sûre d'avoir déjà vu la seconde une ou deux fois dans les couloirs. Le clin d’œil d'Ashley acheva de la mettre à l'aise et elle retrouva même une petite partie de son sourire lorsque sa camarade reprit la parole. Bien qu'elle douta encore, le sentiment qui l'avait envahi s'estompait doucement...Suffisamment en tout cas, pour qu'elle fasse tournoyer son balai, aavnt de reprendre sa pose habituelle !

''Je suis juste une débutante...Mais oui, c'est bien moi, Calua la Magicienne ! Même si aujourd'hui, je suis plus une sorcière, non ?''

Affectant un air perplexe, elle plongea une main distraite dans son petit sac. La jeune fille se mit à le fouiller comme si elle réfléchissait à une question d'importance...et lorsqu'elle ressortit sa main, un gros bouquet de fleurs noir et orange, décorées de petites chauve-souris fit son apparition dans le même mouvement !
Satisfaite de son petit effet et des regards des deux pyrolis, elle le divisa rapidement, pour en tendre une moitié à chacune des jeunes filles.

''Et tadaaaa ! C'est pas grand chose mais je sais pas trop comment vous remercier encore... Sans vous, Apollo aurait été blessé, ou pire.''

En parlant du Coxy, ce dernier, bien que manifestement soulagé de la vitesse de récupération de sa Dresseuse se porta à hauteur des Pyrolis pour les remercier à son tour. Dans le même temps, il récupéra le balai de Calua, abandonné un peu plus loin, avant de lui tendre. Rééquipé de pied en cap (ou en cape, dans ce cas précis), la jeune fille était prête à reprendre sa route..Avec tout ça, ils avaient pris pris du retard sur la soirée !
Attrapant les Pyrolis par la main, son balai calé au creux de l'épaule, Calua les entraina donc en direction du portail. Sous le regard de Wolfgang, les derniers élèves s'acheminaient doucement vers l'extérieur, la majorité d'entre eux étant déjà à pied d'oeuvre dans les rues de Lansat.
Devant le trio qui venait d'apparaitre devant lui, le gardien ne put s'empêcher de sourire, avant de leur faire passer une ''inspection nécessaire''...Aussi appelé ''défilé de costumes''.

''Et bien, mesdemoiselles, il me semble que tout est en ordre. Veuillez donc vous rendre séance tenante jusqu'à notre bonne ville de Lansat, vous avez ma permission.''

''Merciiiiii !''

******************

Une fois sur place, les jeunes filles ne tardèrent pas à se séparer et Calua, pour sa part, savait exactement quoi faire : Avec son retard, Stella avait sûrement fini de se préparer aussi la magicienne décida-t-elle de retrouver sa colocataire. Cette dernière avait refusé de lui montrer son costume en avance et elle était toujours aussi curieuse à l'idée de découvrir ce que son amie avait préparé. Les rues étaient noires de monde et au milieu des cris, des chants et des déguisements, repérer qui que ce soit semblait une tâche insurmontable.

''Tu la vois, Pollo ?''

Posé sur le chapeau de sa maitresse, les pattes au-dessus des yeux pour les protéger des lumières asmbiantes, le Coxy ne put que répondre par la négative. Aucune trace de la silhouette caractéristique de Stella, même en observant chaque stand avec minutie...En revanche, ces silhouettes-là ne leur sont pas inconnues !
Forcant sa dresseuse à pivoter, Apollo lui indiqua rapidement deux ombres qui semblaient se glisser au milieu de la foule avec une discrétion savamment étudiée. Et lorsque la magicienne reconnu les deux compères, son sourire se fit bien plus malicieux, tandis qu'elle leur emboitait le pas avec le même soin discret : Difficile de rater le duo Sam-Gad, surtout lorsque les deux Pokémons semblent mijoter un mauvais coup. Avec un air d'innocence relativement bien feint, le duo s'était glissé non loin d'un stand de bonbons et semblait guetter l'occasion parfaite pour piller la marchandise, sans se faire repérer par le pauvre vendeur. Déjà débordé par une troupe d'enfants avides de sucreries, ce dernier n'avait aucune chance de les repérer....À moins d'un miracle, ou en l’occurrence, d'un petit peu de magie !

''Apollo...Tu as encore de ta poudre scintillante ?''

Avec un soupir amusé, le Coxy répondit par l'affirmative : Ses réserves se reconstituaient chaque nuit et en prévision de celle-ci, Calua lui avait demandé de les économiser durant toute la semaine. Guidée par sa dresseuse, dont les mouvements de bras incroyablement peu discrets manquèrent plusieurs fois d'attirés l'attention de ses victimes désignées, son starter se dirigea donc juste au-dessus de Sam et Gad. Ouvrant des élytres, il les inonda presque d'une poudre brillante et collante. Dans le même mouvement, la petite magicienne sortit une petite bourse en toile de son sac, avant d'en extraire un petite pierre bleutée...Un réactif inoffensif mais qui, une fois mélangé à la poudre d'Apollo, produisait l'effet parfait pour ce genre de situation !

*BOUM*

À peine le petit caillou était-il entré en contact avec les deux Pokémons couverts de paillettes, qu'une épaisse fumée, accompagnée d'un effet de souffle centrée sur Sam et Gad, commença à s'élever sur leur position. Éberlués et un peu aveuglés, le Férosinge et le FLobio manquèrent de rentrer dans le stand et durent rapidement s'enfuir dans une ruelle adjacente, leur coup manqué. Les passants alentours éclatèrent même de rire devant ce spectacle et Calua ne se priva pas pour les imiter.
Néanmoins, lorsqu'une voix un peu lasse l'interpella, la magicienne se retourna en bondissant presque sous le coup de la surprise : Derrière elle, se tenait Stella, en tenue de prêtresse miko, une barbe à papa à la min. Aussi ravie de voir sa colocataire qu'honteuse de sa réaction, la Pyroli prit le partie de masquer son état derrière une présentation flamboyante !

''Stella ! Ne bouge pas, j'vais te jeter un mauvais sort ! A-BRA-CA-DA-Woops !''

Note : ne jamais tourner sur soi même avec une main dans un petit sac, tout en essayant de tenir un balai de l'autre, vous risqueriez de tomber. Conservant tant bien que mal son équilibre, Calua manqua presque d’assommer Stella avec le manche de son arme. Heureusement, la Pyroli esquiva...pour se retrouver nez-à-nez avec une sorte de pâtisserie ronde en forme de citrouille, jaillie du sac sans fond de sa colocataire !

''Cadeau !...Par contre, tu vas la manger cette barbe à papa ?''

Miam, rien de mieux qu'une barbe à papa pour oublier tous ses soucis. Un dicton que Calua ne tarda pas à mettre en application, tandis qu'elle suivait Stella au milieu des stands et des festivités. La Pyroli eu même droit à un câlin (Ce qui sembla étrangement la gêner...) en remerciement, une réaction spontanée de Calua qui ne songea pas un instant à la foule alentours. Le petit duo finit d'ailleurs par se retrouver non loin d'un petit parc, où la grande majorité des élèves semblaient s'être rassemblés. Au fil de la soirée, Calua tenta à plusieurs reprises d'entrainer Stella dans ses tours, en tant qu'Assistante Enthousiaste et Volontaire, mais la Pyroli (Et son instinct de survie) parvint à esquiver à chaque fois. On ne pouvait pas en dire autant d'Apollo, qui finira par s'écrouler, complétement épuisé sur une branche.
Néanmoins, lorsqu'une lueur verte flottante (Et donc forcément magique) commença à naviguer entre les élèves, Calua fut l'une des premières à s'en approcher. Avec une attention extrême, elle but presque les paroles du Celebi et lorsque sa proposition imposa un silence généralisé dans le parc, les étoiles dans ses yeux se changèrent presque en supernovas !
Revenir dans le temps ? Mais...Mais c'est génial ! Une occasion en or, elle allait pouvoir vivre de la vraie magie ! Et en plus, elle savait exactement à QUEL moment elle devait revenir...

''Alors, qui se lance? ♪''

''Moi, MOI !''

''Wow, doucement gamine, tu vas te vautrer à sautiller comme ça. Alors, si tu sais quel âge tu veux avoir pour la soirée, ferme-juste les yeux et penses-y très fort.''

Inutile de le dire deux fois à Calua, la Pyroli avait déjà commencé à se concentrer. Tourbillonnant autour d'elle, le Celebi l'environna rapidement d'une lumière verte, tandis que sa silhouette commencait à rapetisser...rapetisser...rapetisser...jusqu'à ce qu'elle arrête de rajeunir et que la lueur se dissipe. Bien plus petite, elle ne devait pas avoir plus de six ans et même si sa tenue avait suivi la même évolution, elle arborait désormais une jolie couleur rose, plutôt que son violet précédent. Dans le même temps, la même lumière avait entouré Apollo, dont le corps s'était développé pour prendre l'apparence d'une coccinelle humanoïde, désormais presque aussi grande que sa (toute) petite Dresseuse.
Tournant sur elle même pour admirer sa nouvelle apparence, Calua eut un bref instant de surprise lorsqu'elle remercia Celebi, du fait de sa nouvelle voix beaucoup plus infantile.

''Allez Stella, à toi ! Tu vas voir, ça chatouille juste !''

...Tu aurais dû fuir avant, coloc adorée.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5680-399-calua-remi-kana-just-a-little-spark-of-magic-pyroli http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5689-calua-r-kana-pyroli
 Topdresseur Novice
avatar
Topdresseur Novice
Région d'origine : Unys
Âge : 15 ans
Niveau : 2
Jetons : 0
Points d'Expériences : 26

MessageSujet: Re: [EVENT HALLOWEEN 2016] De sombres nouvelless ...   Dim 20 Nov - 17:38

La rockeuse regardait son pokémon, veillant à ce qu’il ne tente pas de mordre le compagnon de Cassandra. Si l’étudiante déguisée en sorcière avait rigolé en espérant à voix haute que Sithy ne croque pas son mignon Tiplouf, Ereynne, elle, ne le prenait justement pas à la légère. Le Solochi se tourna vers sa dresseuse lorsque le regard violet de celle-ci s’était fait sévère. Le pokémon dragon reçut silencieusement le message de ne surtout pas dévorer son nouveau copain de jeu.

-Il s’agit de ma première année ici, confia finalement Ereynne en reportant son attention sur la fille.Je n’ai eu vent que de quelques rumeurs sur cette soirée mais, en effet, je pense qu’elle sera animée.

Celle aux cheveux bariolés tourna la tête de manière à avoir une vue d’ensemble sur le buffet. Déjà beaucoup de monde était présent et les discussions –plus ou moins effrayantes- allaient bon train. Le joyeux brouhaha enveloppait les étudiants qui ne le remarquaient même pas, trop absorbés à manger les petits fours avant qu’il n’en reste plus ou à faire peur aux autres. La musique, dont le volume était bien trop haut, ne dérangeait absolument pas les habitants qui, parfois, se mêlaient aux élèves.

Ereynne avait été surprise de voir tant de monde déguisé. Après tout, il y avait toujours beaucoup de monde qui ne souhaitait pas se ridiculiser en tenue de zombie. Mais ici, l’ambiance était plus détendue, plus joyeuse. C’était agréable que de constater que tous jouaient le jeu en se déguisant.

La métalleuse espérait bien s’amuser, tout comme Cassandra. Il était hors de question de laisser cette soirée passer sans évènement amusant. Elle jeta un coup d’œil rapide vers la sorcière. Avec un tel caractère, en sa compagnie, il serait impossible de s’ennuyer. C‘était exactement ce qu’elle souhaitait. Et puis, cette fille lui plaisait. Elle savait déjà qu’elles allaient s’apprécier.

Alors qu’elle s’apprête à parler, Ereynne se ravisa, laissant sa bouche entrouverte. Etait-ce bien un Celebi, qui virevoltait autour des tables ?

Stupéfaite, elle le suivit des yeux, jusqu’à ce que le pokémon fabuleux se rende compte que toutes les personnes présentes l’avaient remarqué. De –très- nombreuses paires d’yeux étaient rivées sur lui, tandis qu’il commençait un monologue.

Ce n’est que lorsque un élève se retrouva accroché à un arbre, après avoir eu l’impudence de lancer une pokéball sur Celebi, que la Givrali détourna son regard du gardien de la forêt. Un ricanement franchit ses lèvres tandis que ses yeux  moqueurs détaillaient l’adolescent. Il ne risquait pas de refaire la même erreur, la prochaine fois.

Ereynne écouta silencieusement l’échange des adultes et du Celebi, notant son air agaçant. Le pokémon ne se gênait clairement pas en ce qui concernait les sarcasmes.

Et même si Timothy assura aux élèves qu’ils pouvaient faire confiance au petit être vert, Ereynne, elle,  resta sceptique. Loin d’elle l’envie d’être victime d’une mauvaise blague de l’invité surprise. Après tout, qui sait s’il ne profiterait pas de l’occasion pour, lui aussi, surprendre les autres ? Et puis, la jeune fille aimait bien son apparence actuelle, il faut dire. Quoique, six à sept ans de plus ne furent  pas pour lui déplaire, histoire de découvrir son nouveau physique.

Un sourire carnassier se dessina sur ses lèvres tandis qu’elle regardait son Solochi. Lui également ne serait pas contre une évolution temporaire. Le pokémon, qui lui n’avait que faire de l’apparition de la créature légendaire, jouait à taquiner le petit Tiplouf de Cassandra.

-Cassie, risqua finalement Ereynne, tu vas lui demander de changer ton âge ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6320-ciane-sheridan#66595 http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6331-ciane-sheridan-pyroli#66710
 Coordinateur éleveur
avatar
Coordinateur éleveur
Région d'origine : Sinnoh - Floraville.
Âge : 17 ans
Niveau : 30
Jetons : 3745
Points d'Expériences : 1275

MessageSujet: Re: [EVENT HALLOWEEN 2016] De sombres nouvelless ...   Dim 20 Nov - 18:34




Cael allait bien. Elle ne l’avait pas blessée en réagissant aussi brutalement, et même s’il avait fait un roulé-boulé, il ne lui en voulait pas. Il fallut que Lucki intervienne deux ou trois fois pour qu’il arrête de s’excuser et de croire qu’elle ne voudrait plus jamais le revoir, et finalement, ils purent partir main dans la main vers les portes de l’académie, pour passer devant Wolfgang Sentry, qui leur fit un clin d’œil avant de les laisser partir. Fête d’Halloween, nous voilà ! Ou pas… Apparemment, le Phyllali avait d’autres idées. Une chasse aux bonbons ! Les voilà lancés dans la ville, à toquer à toutes les portes pour ramasser le pactole, et Eryn, gênée au début (elle avait quinze ans, elle était un peu trop vieille pour ce genre de choses… Non ?) finit par se laisser prendre au jeu avec le sourire, tendant devant chaque maison son chaudron-citrouille achetée à un vendeur de rue. C’était une citrouille rose ! Et elle souriait ! Et elle avait des oreilles de chat toutes pointues ! Comment voulez-vous qu’elle résiste à un truc aussi mignon, quand même ? Cael lui avait fait la surprise de lui acheter une baguette magique à un autre vendeur de rue, et elle se promenait donc, chaudron-citrouille rose dans une main et baguette magique surmontée d’une étoile dans l’autre, toquant aux portes pour réclamer des bonbons comme une enfant de cinq ans. De temps en temps, Cael et Lucki se disputaient pour savoir qui aurait le privilège de récupérer l’un des bonbons, et Eryn intervenait toujours en pouffant de rire, coupant le bonbon en deux parts égales pour en donner la moitié à chacun. Elle ne proposait plus de leur donner des bonbons de son propre panier, car quand elle avait essayé, Lucki avait catégoriquement refusé, et Cael avait rougi en bafouillant qu’il ne voulait pas la priver de ses bonbons. S’approchant d’une porte, elle toqua joyeusement, avant de faire un sourire à la vieille dame qui venait d’ouvrir, tendant son seau-citrouille et sa baguette magique.

« Graouuuuh ! Des bonbons ou un sort ! »
« Oh, que voilà deux petits monstres très effrayants ! Ces quelques bonbons pourraient-ils vous empêcher de me lancer un sort ? »

Jouant le jeu, la vieille dame rajouta quelques bonbons à leurs paniers respectifs, avant de les laisser partir et de refermer sa porte. Oh, des Fraive Tagada, ses préférées ! Tout en mâchonnant quelques bonbons, la Mentali reprit sa route, et de maison en maison, ils finirent par atteindre l’endroit où se déroulait la fête. Qu’est-ce qu’il y avait comme monde ! Oh, et même de quoi manger ! Tirant Cael par la main, elle se faufila jusqu’à un stand, et commander de quoi manger. Alors, pour Eryn, un sandwich terrorifique (rigolez pas, c’est le vrai nom du sandwich, c’est écrit sur l’écriteau!) avec un élixir de sorcière (un jus de baie à tous les coups) et un petit gâteau en forme de citrouille tellement chou qu’elle n’avait pas pu résister. Cael, lui… Bah, il avait dévalisé le stand, comme à son habitude. Piquant une place de libre, ils s’installèrent pour manger, et la Mentali sourit. Enfin quelque chose de consistant ! Les bonbons, c’est délicieux, mais ça donne plus mal à l’estomac que ça ne nourrit réellement… Et ce sandwich était délicieux ! Ils venaient juste de terminer de manger quand les premières exclamations se firent entendre. Aussitôt, la Mentali se crispa. Ca allait mal tourner ! Où était la sortie la plus proche ? Vite, la fuite ! A moins que… Oooooooh ! Celebi ! LE Celebi en personne ! La rose ouvrit de grands yeux émerveillés. Magnifique !

« POKE BALL, GO ! »

« Oh. Non. Non, non, non, non, non. Pas encore ! Celebi allait s’effrayer, ou s’énerver, et leur lancer un sort avant de disparaître, comme Manaphy ! Alors que la Mentali cherchait un moyen de s’enfuir avant le drame, la Poké Ball disparut, l’élève se retrouva accroché à un arbre, et la sphère de capture réapparut pour tomber sur sa tête avec un « pok » ridicule. Le Fabuleux était de bonne humeur. Et farceur, aussi ! Au bout de quelques minutes, où Mama Odie et Wolfgang Sentry avaient tenté de calmer le Pokémon, ils avaient brutalement changé de forme, et Eryn pouffa de rire. Celebi étant un Pokémon Temporel, ce n’était rien, pour lui ! Voilà qu’il proposait d’ailleurs d’en faire de même avec les élèves volontaires pour le reste de la soirée. Eryn, comme les autres, hésita. Ce fut une inconnue qui se porta volontaire la première, et après un court dialogue avec le Pokémon, elle avait brutalement rajeuni, revenant à ses cinq ou six ans. L’élève rajeunie éclata d’un rire enfantin avant d’appeler son amie à en faire de même, et prenant son courage à deux mains, Eryn se tourna vers son petit ami.

« Cael ! Cap ou pas cap ? Parce que moi… Je suis cap ! »

Courageusement, la Mentali quitta son siège pour s’approcher du Pokémon Fabuleux, qui sourit en la voyant s’approcher, heureux de voir que d’autres voulaient tenter le coup aussi. Arrivée devant lui, elle déglutit, ne trouvant plus les mots. Celebi, là, devant elle ! Waow…

« Alors, jolie rose, quel âge veux-tu avoir pour cette fantastique soirée d’Halloween ? Pas besoin de mots ! Ferme juste les yeux, et pense-y très fort ! »

Intimidée, la Mentali obéit. Quel âge voulait-elle ? Elle ne savait pas quel âge précisément, mais elle se rappelait du contexte. C’était… Avant. Avant que les parents de Loan ne meurent. Avant qu’elle ne grandisse brutalement. Avant qu’elle ne se découvre un déficit d’inhibition latente. Avant qu’elle n’apprenne à le contrôler en développant des pouvoirs psychiques. Avant qu’elle ne devienne le monstre de son école, avant qu’Halloween ne devienne synonyme de peur pour elle, car les autres enfants s’en prenaient à elle plus durement cette nuit-là, car c’est pendant Halloween qu’on chasse et punit les monstres. Pour une fois depuis des années, elle voulait qu’Halloween soit magique. Elle voulait qu’Halloween redevienne une fête rimant avec joie, rires et bonbons. Le tout premier Halloween dont elle se rappelait.

« Oh, en voilà un vœu magnifique que je me ferai une joie d’exaucer ! Eeeeet… Hop ! Tu peux rouvrir les yeux ! »

Eryn rouvrit les yeux. Quelque chose avait changé ? Oui, elle était plus petite. Elle avait rajeuni. Elle était vêtue d’une robe noire, des petites bottes noires, avec un chapeau blanc ressemblant à une tête de chat. C’était… C’était cet Halloween-là ! Où elle avait fait le tour de Floraville et de Féli-Cité avec son papa et sa maman et son cousin et sa cousine, où ils avaient ramassé plein de bonbons qu’ils avaient mangé le lendemain devant les dessins animés du matin ! Folle de joie, la petite Mentali fit un câlin à Celebi avant de partir en courant vers Cael en riant de sa petite voix enfantine, laissant quelqu’un derrière elle. Son Evoli. La boule de poils s’assit, et leva les yeux vers Celebi, qui descendit à sa hauteur en la remarquant.

« Toi aussi, tu veux participer ? Qu’est-ce que tu veux ? » L’Evoli ferma les yeux, et Celebi gloussa de rire. « Aaaaah… Je comprends ! Ca ne durera que temporairement, tu sais ? » Hime hocha la tête avant de fixer à nouveau Celebi. « Très bien, dans ce cas… Hop ! Profite bien de ta nouvelle forme ! »

La Mentali blanche hocha la tête, avant de s’enfuir vers sa dresseuse, folle de joie. Ca ne durerait pas, mais elle pouvait enfin… Elle pouvait… Le pouvait-elle seulement ? »

« Eryn ? » Question hésitante. Et la Mentali explosa de joie. « J’y arrive ! Je communique avec toi ! Ca fait un an que j’essaie, mais sans succès ! Je suis tellement contente de… Pouvoir… Eryn ? »

La Mentali blanche lâcha un profond soupir. Elle avait évolué… Mais sa dresseuse avait régressé. Elle sentait bien venir la soirée où elle allait devoir utiliser ses nouveaux pouvoirs pour empêcher sa dresseuse de faire des bêtises et de se mettre en danger..

Résumé HRP:
 

_________________


Would you find me somewhere in the shadow, would you stay and wait for tomorrow, I was wrong to believe i was free on my own, then the place i thought it was lost, it was deep down in the frost, now I know it's okay it was only a ghost. Please stay and play, when you're here it's okay I don't care what everybody say, don't you fade away, I need you next to me side by side back in the old days.
(c) black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t2418-eryn-un-simple-regard-pose-sur-une-fleur-et-voila-une-journee-remplie-de-bonheur-mentali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t2470-eryn-mcnellis-mentali
 Coordinateur Mode
avatar
Coordinateur Mode
Région d'origine : Algatia - Hoenn
Âge : 17 yo
Niveau : 39
Jetons : 2799
Points d'Expériences : 870

MessageSujet: Re: [EVENT HALLOWEEN 2016] De sombres nouvelless ...   Lun 21 Nov - 15:32




De sombres nouvelles

Event Halloween 2016

Une catastrophe. Cette soirée était une catastrophe. C’était sensé être l’une des plus belles soirées de son adolescentes et ses parents … forcément … ils savaient pourtant, ils savaient qu’il serait à la soirée de l’académie ce soir. Il était sensé s’amuser ce soir, pourquoi avait-il répondu ? Il savait bien que ce que ses parents lui diraient ne lui ferait pas plaisir. Il savait qu’il s’énerverait. Il avait explosé. Tout ce qu’il retenait depuis si longtemps était enfin sortit et il avait répondu. Il avait tenu à tête. Face à face. Pas dans l’ombre, pas sans qu’ils ne sachent qu’il n’obéissait pas sur cette île lointaine. Non aujourd’hui, les mots avaient fusé. Il avait été violent dans ses paroles.

Ça faisait mal. De savoir qu’il n’était pas aussi parfait qu’il aurait aimé être. On lui avait toujours dit et répété qu’il devait être parfait. Aucune erreur. Aucune faute. Perfection. Toujours. Comme Regulus. Mais Regulus n’était pas parfait. Mais Sirius n’était pas parfait. Il y avait eut un problème quelque part et forcément, forcément, parce qu’il était le seul accessible, c’était lui qui prenait. Il avait toujours prit. Encaisser. Sans rien dire. Il avait essayé le plus dur. Il était arrivé le plus proche de cette perfection. Et il s’était écrasé sur le sol. Sans être capable de faire quoi que ce soit. Sa pseudo perfection s’était envolée et il s’était retrouvé sans rien. Il avait dut lentement se reconstruire et c’était ici, à la Pokemon Community qu’il était capable de concrétiser ses rêves. Ses rêves. Pas ceux de ses parents ou de qui que ce soit d’autre. Il voulait choisir son futur, ses actions, son métier, ses passions. Il ne voulait pas rester le pantin sans intérêt de ses parents. Il avait essayé, il n’avait pas apprécié. Il … Il soupira en relevant les yeux.

On l’avait vu comme ça. On avait vu le brillant et éclatant Sirius en colère. On l’avait vu acide. On avait vu cette facette sombre de sa personnalité. On l’avait vu sombrer. Elle ne le connaissait pas, pas plus qu’il ne la connaissait. Pourtant, elle en savait plus sur sa situation familiale que tous ses amis. Il détourna vaguement le regard suite à sa première phrase. Bien évidement qu’elle n’aurait pas dût écouter. Pas plus qu’il n’aurait dût gueuler ici. Évidement que quelqu’un allait lui tomber dessus. Il aurait dût être heureux que ce soit une inconnue plutôt que quelqu’un qu’il connaissait.

Il releva le regard pour planter ses yeux dans ceux de la jeune femme. Elle comprenait ? Il voyait bien dans la lueur de ses émeraudes qu’elle avait vécu ce qu’il vivait. Elle aussi subissait la pression de parents trop froids, d’un aîné trop parfait. « Voyons Sirius, Regulus a ton age … » C’était toujours la même histoire. C’était toujours les mêmes phrases. Elle devait connaître. Elle pouvait comprendre ce qu’il ressentait. Ce sentiment continu d’échec. Ce sentiment de n’être jamais assez bien. Assez fort. Assez parfait. Qu’une pâle copie. Mais dans ce cas, pourquoi avoir fait un second enfant si le premier était si parfait ? Ça aurait évité des problèmes à beaucoup de monde.

- Je sais pas s’il y a vraiment grand-chose dont je dois être fier mais … je suppose que ce qui est fait est fait. Merci.

Ça faisait du bien de voir qu’il n’était pas le seul dans cette situation insupportable. C’était agréable de sentir le délicat sourire de la demoiselle. Alors il pouvait au moins lui adresser un sincère merci. Il secoua vaguement la tête avant de reprendre le sourire qui était le sien. Il devait rester ce Sirius heureux et enthousiaste. Il lui attrapa la main avant de s’élancer vers la fête sans lui laisser le temps de protester.

- Je m’appelle Sirius au fait ! Et ce soir, on va s’amuser en tant que deuxième enfant pas si parfait ! Ok ?

Ils arrivèrent visiblement pile au bon moment. Un petit pokemon vert voletait joyeusement au centre de l’assemblé, se présentant et proposant à tous de les transformer le temps d’une soirée. Sirius se retourna vers son accompagnatrice avec un grand sourire. Il ne pouvait pas rêver meilleure diversion pour se changer les idées. En plus, ils avaient la chance de côtoyer de près un pokemon aussi rare. Un pokemon fabuleux qu’on pensait exister seulement dans les légendes. Mais il était là, face à eux et il était prêt à leur offrir une expérience incroyable.

- Ça me tente bien moi, de voir ce que je vais devenir. Tu vas essayer aussi ?

Il fit rentrer ses deux pokemons dans leurs pokeballs et laissa sortir sa starter. S’il devait y avoir un seul pokemon pour l’accompagner dans cette aventure c’était sa starter et aucun autre. Il lâcha la rouquine avant de s’avancer dans la queue des nombreux curieux. Rapidement, on put remarquer deux types de personnes, ceux qui partaient dans le passé et ceux qui allait dans l’avenir. Il lança un grand sourire à l’adulte avant de s’avancer devant le petit fabuleux.

- Salut ! Alors, qu’est ce que ce grand jeune homme veut ? Ferme les yeux et pense très fort à l’âge que tu veux avoir d’accord ?

Sirius hocha la tête avant d’obéir à Célébi. Il voulait vieillir, une quarantaine d’année peut-être ? Un peu plus ? Il voulait voir ce qu’il deviendrait, aussi bien moralement que physiquement, il garderait ses souvenirs de toute façon, il n’y aurait logiquement pas de problème par rapport à ça alors il voulait être Sirius adulte entièrement.

Un costume parfaitement ajusté, des lunettes carrés et un air bien similaire à Alsham Powell, Sirius avait désormais 45 ans, une vie bien rangée et une entreprise à gérer. Alors comment par Groudon se retrouvait-il dans ce parc le soir d’Halloween alors que chez lui, ses enfants et sa femme l’attendaient ? Déjà que le boulot l’avait retenu un peu plus que prévu, voilà qu’il se retrouvait ici, sans savoir comment ni pourquoi. En quelques minutes, on lui expliqua la situation, et Sirius soupira. Et bien, dans ce cas là autant essayer de profiter un petit peu de la soirée. Étonnant, dans ses souvenirs, il n’y était pas allé, à cette fameuse soirée, il avait préféré la passer à travailler sa thèse sur les pokemons extraterrestres … En fait, il ne se rappelait pas vraiment avoir passé son temps à faire autre chose que son travail scolaire quand il était encore ici et quand il demanda à Célébi la raison de tout ceci, le fabuleux cligna de l’œil avant de lui annoncer qu’il voulait simplement montrer une possibilité de futur. Il était le mieux placé, après tout, pour savoir que le futur était instable et ne tenait qu’à un fil.

Enfin bon, ce n’était que des sottises et maintenant il devait s’occuper pour le reste de la soirée. Il n’avait pas spécialement envie de devenir babysitter, ses propres gosses lui causant bien assez de soucis pour qu’il ne profite pas d’une soirée de liberté. Par contre, il allait peut-être pouvoir croiser une autre version d’Etna … et ça pouvait être intéressant. Il laissa un sourire s’échapper de son visage stoïque et si similaire à son père. Ça pouvait être une bonne idée. Et pile à ce moment, une chevelure violette capta son attention. Il s’approcha rapidement, esquivant quelques petits bien trop enthousiaste avant de poser sa main sur l’épaule de la jeune fille.

- Etna ?

Il était prudent. Lui mieux que quiconque connaissait le caractère volcanique (aha je suis trop drôle) de la jeune femme et il ne savait pas vraiment ce que cette Etna là ressentait par rapport à lui … Vu le ricanement de Célébi mieux valait être prudent quand à la réaction de cette version d’Etna face à lui, même s’il était différent de son lui même de base.



Perturbant.

© BB Dragon



- Sirius est agacé de s'être laissé aller face à quelqu'un.
- Il discute un peu avec Ilea avant de l'entrainer vers la fête pour se changer mutuellement les idées.
- Il décide de devenir Sirius 45 ans et Célébi s'amuse à le mettre dans le corps d'un Sirius respectant les ordres de ses parents
- PASSAGE EN SIRIUS SERIEUX OLALALA
- Mr. Powell est agacé de ne pas pouvoir la soirée avec ses enfants et sa femme.
- Il cherche à s'occuper puis reconnait Etna et va donc l'aborder.
(warning, ce sirius est très différent de l'actuel, il a prit une direction plutôt différente du sirius actuel, il ne connait/a oublié par conséquent pas mal de ses liens)

_________________

Le meilleur coordinateur ! 2016
Le membre le plus dynamique 2016
Le skypeur parfait 2016
Les pires ennemis avec Hanaë 2016


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4167-sirius-b-powell-sending-your-selfies-to-nasa-because-you-re-a-star http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4169-sirius-b-powell-noctali
 Pokéathlète Coach
avatar
Pokéathlète Coach
Région d'origine : Hoenn
Âge : 16 ans
Niveau : 65
Jetons : 11899
Points d'Expériences : 2085

MessageSujet: Re: [EVENT HALLOWEEN 2016] De sombres nouvelless ...   Lun 21 Nov - 17:56




Event Halloween 2016 - De sombres nouvelles...
RP Commun

Il s’était trompé d’interlocuteur. Et, quand ses yeux se posèrent sur le visage androgyne et délicat d’Alyx, Alban sentit sa colère le quitter progressivement. Il n’avait pas à agir comme ça. Il n’avait pas à répondre à des provocations stériles, juste parce que ces dernières concernaient Maxine et Andersen. Il fallait qu’il arrive à passer outre. S’il était venu à cette soirée - en dehors de l’aspect obligatoire -, ce n’était pas pour se morfondre sur les mêmes problèmes que toujours. C’était pour se vider l’esprit. S’aérer. S’amuser aussi, peut-être, un peu. Alors, il sourit avec maladresse au jeune homme déguisé en sorcière. Pour autant, ce dernier sembla le fuir du regard. D’un bredouillement mal à l’aise, il le rassura sur le fait que ce n’était pas bien grave et s’éclipsa. Aussi crétin émotionnellement parlant qu’il puisse être, le châtain décela que quelque chose n’allait pas. Il n’en comprenait pas encore réellement la raison, mais quelque chose lui disait que c’était en partie de sa faute. Alors, tandis que l’inconnu s’échappait en courant parmi les autres habitants de Lansat, Alban pris la décision de lui courir après.

Son chapeau aux longues plumes le gênait. Ses vêtements un peu trop serrés et avec beaucoup trop de fioritures ralentissaient sa progression. Il se mit à maudire Andreas et ces espèces de froufrous qu’il avait cousus au niveau de ses manches. Ces horreurs ne cessaient de s’accrocher dans les robes des filles. Alban se pencha pour esquiver un petit four goût citrouille qu’on lui balançait à la figure pour le punir de son affront. C’était triste à dire, mais vivre avec une diva comme Hélios lui avait appris à naturellement éviter les crises de ce style. Il piqua un sprint dans ses bottes trop inconfortables. Devant lui, il voyait la silhouette d’Alyx. Ce dernier trébucha, se rattrapa in extremis. Alban tendit le bras et…

Il lui saisit doucement le poignet. Un sourire se dessina aussitôt sur ses lèvres.

- Attrapé, annonça-t-il.

Il prit le temps de rejoindre définitivement Alyx. Reprenant légèrement son souffle, il se laissa quelques secondes pour ne pas parler avec une voix d’abruti. Lâchant le poignet de la sorcière, il leva ses yeux dorés vers elle/lui.

- Désolé de t’avoir attrapé de façon si peu cavalière, mais j’ai eu l’impression que quelque chose n’allait pas, quand on s’est parlés, là-bas. Je pense que je n’y suis pas pour rien alors encore une fois… désolé. J’ai dû me montrer un peu brusque quand je t’ai abordé. Tu… Tu es venu tout seul ? J’ai un ami qui doit me rejoindre plus tard dans la soirée mais il n’est pas encore là et tu peux très bien rester avec nous. Je suis Alban, et toi ?

Attrapant deux sucettes de fête foraine sur un plateau qui passait à côté de lui, Alban en tendit un à Alyx. Ce n’était pas habituel de sa part d’aborder les gens comme ça, mais… l'expression triste du Noctali lui rappelait bien trop sa petite sœur de cœur, Marie, pour qu’il ne tente pas de lui remonter le moral. De façon pas forcément habile, certes, mais bon… On faisait avec ce qu’on peut, hein ?

Il commençait cependant à se sentir un peu plus serein lorsqu’il eut un mauvais pressentiment. Un frisson familier lui parcourut l’échine, et il leva la tête comme un Noctali aux aguets. Auster ou ses autres Pokémon n’étant pas avec lui, Alban ne pouvait bénéficier de leurs sens pointus. Mais là… Il y avait clairement quelque chose.

En face de lui, à plusieurs mètres, une énorme citrouille se nimba d’une aura violette. Phénomène pas si anormal le soir d’Halloween, me diriez-vous ? Certes. Mais Alban savait d’avance qu’il devait tenir compte du paramètre « aimant à ennui » qu’il se coltinait depuis son arrivée sur Lansat. Et voir cette énorme cucurbitacée qui commençait à s’élever dans les airs n’était pas rassurant. Vraiment pas.

Il sentit ses poils se dresser sur ses avants bras, et son instinct lui crier de prendre ses jambes à son cou. Mais il ne pouvait pas planter l'autre garçon là, sans explications. D’autant plus que… Oh Arceus. Était-ce bien la citrouille qui se dirigeait vers eux comme un boulet de canon ?

- Attention !

Alban n’écouta que son courage - ou sa stupidité, au choix -. Attrapant Alyx pour le plaquer dans l’herbe  - pas trop fort, quand même, il ne voulait pas un mort sur la conscience. Surtout s’il avait essayé de le sauver à la base -, Alban plongea pour éviter la citrouille. Cette dernière lui frôla légèrement le chapeau, le faisant tomber sur le côté, tandis que dans un bruit sourd, les deux garçons atterrissaient sur le sol. La chute fut bien plus douce qu’il ne l’aurait pensé, et le châtain se redressa immédiatement, sur le qui-vive. Autour de lui, des petits objets commençaient à trembler, comme s’ils voulaient l’agresser également. Ça sentait pas bon.

Son petit doigt lui disait qu’une certaine Kirlia de sa connaissance n’y était pas pour rien. Où était-elle ? Et où était Nolan ? Parmi la foule, et encore à moitié accroupi, Alban ne pouvait pas les voir. Mais il n’y avait qu’un seul Pokémon pour lui balancer des trucs à la tronche ainsi. Le même genre de Pokémon qui l’avait fait se changer en projectile humain pour défoncer un paravent et le faire atterrir dans le bain des filles, d’ailleurs. Mauvais souvenir. Anecdote à oublier. Pestant dans son col, il attrapa une nouvelle fois Alyx par la main, et l’aida à se relever.

- Je pense que je te le dirai jamais assez cette soirée, mais encore désolé. La zone craint. Je crois qu’un Pokémon en a contre heu… contre les convives.

Trop dur d’avouer que c’était sûrement contre lui qu’on en avait.

- Enfin. Quoi qu’il en soit, il vaut mieux s'en aller jusqu’à ce que ça se calme. Viens !

Tirant Alyx avec lui, il slaloma entre des couples qui criaient parce que leurs costumes étaient à présent tâchés de chair de citrouille et esquiva une rangée de Pokémon qui jouait à la marelle. Il renversa très certainement une table dans sa précipitation - Ginji allait le tuer -, mais finit par parvenir derrière le couvert d’arbres qui bordaient la place principale du village de Lansat. Là, il se plaqua derrière un tronc pour être protégé, et regarde le carnage qu’il avait laissé derrière lui. La citrouille avait l’air d’avoir fait un véritable génocide parmi les habits des adolescents qui se trouvaient autour. Par chance, les costumes d’Alban et d’Alyx étaient encore intacts. Enfin… Si on omettait le fait qu’Alban avait perdu son chapeau.

Soupirant, complètement blasé, le Voltali passa une main dans ses cheveux. Puis, se tournant enfin vers son interlocuteur, il marmonna :

- Belle soirée… N’est-ce pas ?

Alban. Ta façon de faire la connaissance d’autres gens était vraiment à revoir, le savais-tu ?

HRP : Déroulement des évènements
- Conscient du fait qu'il a probablement vexé Alyx, Alban lui court après
- Il le rattrape doucement par le poignet et essaye de s'excuser. Dans le même temps, il tente de communiquer - pas évident quand on a l'éloquence d'un Ramoloss -
- Alors que les choses commencent à aller mieux, Alban repère une citrouille qui lévite
- Il plaque Alyx au sol pour éviter qu'ils se prennent la citrouille dans la figure
- Voyant que des objets commencent à trembler tout autour d'eux, il attrapa Alyx par la main et s'enfuit avec lui vers la lisière de la forêt
- Il renverse une table pleine de petits fours - RIP coPAINs - et va se cacher
- Il reprend la conversation dans le plus grand des calmes #PAN#
- Au stade où il en est, Célébi n'a pas encore fait son apparition
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3557-alban-abernaty-le-ciel-se-nourrit-d-ailes http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3559-alban-abernaty-voltali
 Pokéathlète Espion
avatar
Pokéathlète Espion
Région d'origine : Johto
Âge : 14 ans
Niveau : 10
Jetons : 2018
Points d'Expériences : 196

MessageSujet: Re: [EVENT HALLOWEEN 2016] De sombres nouvelless ...   Lun 21 Nov - 21:59

Toujours engoncée dans son costume ridicule, Etna sociabilisait comme elle pouvait, son Apitrini chromatique sur la tête. Ces quelques rapports se résumaient le plus souvent par des regards furibonds envers quiconque commentait son accoutrement et une analyse de mode de la part de l’insecte sur le costume de l’interlocuteur ensuite. Peu de gens le savaient, mais Atsugi squattait TOUT le dortoir Mentali. C’était en quelque sorte l’oracle du bon goût et de la mode. Si bien que quelques élèves venaient parfois chercher son approbation, au grand dam de sa Dresseuse. La petite abeille triple savait se faire comprendre et rares étaient les fashionistas qui trouvaient grâce à ses yeux. On racontait même qu’une mode passagère pour les rayures blanches et noires était de son fait, mais l’Espionne n’avait pas pu confirmer.

Tout se passait donc plutôt bien (si on exceptait encore une fois son apparence bovine) et ce n’est qu’à la première exclamation qu’Etna se dit que sérieusement, elle aurait mieux fait de rester couchée. Certes, croiser l’un des Fabuleux protecteur de sa région natale n’était pas pour lui déplaire, mais de ce qu’elle se souvenait, Célébi était un des Pokémon gardiens de la même trempe que Jirachi, Célébi ou Victini : mignon mais quelques peu … farceur ? Et celui-là ne dérogeait pas à la règle, s’auto-confirma-t-elle en voyant ce qu’il fit des adultes. Elle soupira ensuite en voyant l’inconscience des premiers partis vers le lutin de la forêt. Ne souhaitant pas prendre part à la folie ambiante, Etna commença par s’éloigner avant d’être retenue par une Apitrini qui semblait bien avoir envie de tenter l’expérience. Le bébé Pokémon ne se démonta pas devant le regard noir de sa maîtresse et la tira du mieux qu’elle put jusqu’au lutin. Avec révérence (et résignation) Etna se plaça devant Célébi et demanda (avec les formes) de pouvoir changer d’âge.

- Oulah ! Ça fait trois plombes que plus personnes parle comme ça ! Tu veux que je te renvois au Moyen Âge ou quoi ? Bon bon bon, ferme les yeux et pense à l’âge que tu veux avoir !

Pas question de devenir un môme. Ni un adulte aigri et ainsi voir les rides qu’elle aurait dans vingt ans… Mhhh… Vingt ans, oui ça semblait être un bon pari. Espérant ne pas avoir trop dérivé de son style de vie actuel dans la trame temporelle qu’elle allait recevoir, la Mentali ferma les yeux et ne les rouvrit que quand elle entendit le signal de son Apireine. Hein, Apireine ?! Ouvrant brusquement les yeux et manquant de tomber à la renverse suite à son changement brutal de taille, la brune s’éloigna, avec son Pokémon insecte. C’était la première chose qui lui sautait aux yeux : Atsugi était devenue une Apireine noire et blanche avec un cristal mauve sur le front. Cependant, elle portait une espèce de cape rouge sang brodée d’or aménagée pour laisser passer ses ailes et une couronne dorée stylisée sur le crâne. Ne manquait plus qu’un petit sceptre et elle aurait tout à fait pu passer pour une parodie de reine humaine… Euh… Si Atsugi avait évolué, qu’est-ce qu’il lui était arrivé à elle ? Sortant un miroir de poche de son sac, elle allait s’observer mais tout d’abord quelque chose la frappa. Comment savait-elle qu’elle avait un sac sur elle ? Et plus important qu’il y avait un miroir dedans ? Surtout un miroir avec un manche tordu comme ça ? … Pourquoi ses souvenirs étaient-ils si confus mais en même temps clairs ? Elle se souvenait d’avoir participé au Grand Festival de Johto puis d’avoir rencontré un informateur pendant la finale de cette même compétition tout en sachant pertinemment que cet événement n’aurait lieu que dans plusieurs années ?

Faisant fi du bazar dans sa tête, elle regarda son visage puis sa tenue. Bon déjà, elle n’avait pas mal vieilli, enfin à vingt ans ça va quand même c’était dans six ans… Bon maintenant les habits… Il faudrait qu’elle laisse une note à son double âgé comme quoi les illuminations c’était pour Noël et les festivals… Un bustier, une jupe longue de grandes bottes mais… tout était illuminé. Et multicolore. COMMENT ON ETEIGNAIT ÇA ? ELLE N’ÉTAIT PAS UN POKEMON CHROMATIQUE, MINCE !

Et voilà qu’elle se faisait aborder par un adulte alors qu’elle était déguisée en sapin de Noël. Attendez c’était pas un adulte normal c’était… ce visage … SIRIUS ?! MAIS QUE QUOI ? ELLE RESSEMBLAIT À UN FEU TRICOLORE DEVANT CET ENERGUMENE ? OU ÉTAIT SON KATANA ? C’ÉTAIT LE MOMENT DE SE SEPPUKU ! Après un rapide « moui ? » et une tentative désespérée de se rendre présentable, elle observa un peu plus son interlocuteur… C’était bien le Noctali, mais il semblait différent : à quarante-cinq ans elle l’aurait vu encore plus fantasque que maintenant, histoire d’éviter les affres de la vieillesse mais lui semblait hyper sérieux, comme s’il faisait autre chose que ses fantaisies. Ça devait être ça : dans ses souvenirs actuels qu’elle savait faux, elle et Sirius avaient sympathisé plutôt que de se taper dessus et étaient devenus partenaires… Elle était d’ailleurs coordinatrice avant espionne et ce genre de choses. Intéressant… Du coup le Sirius en face d’elle devait être un autre potentiel du Noctali, une forme sérieuse et tournée vers le travail. Bien plus son genre à vrai dire. MAIS QU’EST-CE QU’ELLE PENSAIT ?!

- Oh, salut Sirius, je t'avais pas reconnu. Je t'épargne les prises de bec pour ce soir, vu que je pense qu'on vient de deux univers parallèles différents. Dans le mien tu es concepteur de cette tenue qui a été nommée au Grand Festival de la Mode de Doublonville avant d'être utilisée au Grand Festival de Johto si tu veux tout savoir… Comme je vois que tout le monde n'a pas ses souvenirs d'origine, je t'informe que nos nous d'origine se mettent l'un sur l'autre cordialement et dans la bonne humeur, sachant que tu es le plus souvent martyrisé qu'autre chose et que tu ne sembles pas trop en pâtir. Tu deviens quoi toi sinon ?

C'était étrange de prendre des nouvelles d'un de ses meilleurs amis comme ça… Le rouge monta un peu aux joues de la demoiselle en pensant que selon sa maturité fraîchement trouvée elle qualifiait la relation de leurs deux incarnations dans ce monde de "amourette d'adolescents qui se tournaient autour". Pas que ça la concernait en fait, mais c'était perturbant. Elle avait l'occasion de discuter un peu et de s'amuser, elle n'allait pas s'en priver. Atsugi semblait bien contente d'être là et prenait des poses en faisant claquer sa cape et en volant un peu partout, elle avait dû garder la plupart de ses souvenirs et comportements de ce monde…


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4595-etna-neria-let-s-y-go http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4602-etna-neria-mentali
 Adulte Etudiante expérimentée
avatar
Adulte Etudiante expérimentée
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 21 ans
Niveau : 11
Jetons : 834
Points d'Expériences : 166

MessageSujet: Re: [EVENT HALLOWEEN 2016] De sombres nouvelless ...   Mer 23 Nov - 14:23








De sombres nouvelles..

Ilea Alezar

Sirius Powell

musique

Bon okay ce qu’elle venait de faire n’était pas correct du tout. Ce sont des règles de civilité très simple, on ne se mêle pas de ce qui ne nous regarde pas. Ce sont les affaires des autres et pas les nôtres. C’est souvent ainsi que les parents l’expliquent à leurs enfants. Et il est évident qu’Ilea le savait aussi. Mais là, elle était tombée nez à nez avec le jeune homme et avait écouté par mégarde. Ca ne compte pas du coup ? /pan/ Non plus sérieusement, écouter le jeune homme dans sa conversation avec ses parents lui avait d’abord rappelé de mauvais souvenir. C’est vrai que c’est toujours ce sentiment qu’il l’a habité pendant un long moment. L’idée de décevoir, d’être moins forte que son aînée, de ne pas plaire au standard de la famille. Les remarques avaient d’ailleurs fusées très vite à ce propos. Dès ses 5 ans, les gens de la famille s’interrogeaient sur elle. Pourquoi toute sa famille a les cheveux blancs, et elle les cheveux d’un rouge éclatant ? Cela avait dès sa tendre enfance instauré l’idée du vilain petit Couaneton. Mais en même temps, voir ce jeune homme se battre à ses parents lui faisaient aussi réaliser qu’il n’y a pas que la jeune femme qui a vécu ça, que la rousse n’est pas seul dans son problème. Ilea pourra toujours lui en parler un jour, il pourra comprendre.

Toujours est-il que le jeune homme, bien que d’abord un peu fermé suite à son altercation avec ses parents, retrouve bien vite une certaine joie de vivre. Il se présente aussitôt et embarque la rousse avec lui vers la fête. Dans sa course, elle a tout de même le temps de se présenter.
Enchantée Sirius, je m’appelle Ilea, heureuse de faire ta connaissance.

Les pokemons de la rousse la suivaient tant bien que mal à travers la foule d’étudiant et tachaient de garder un œil sur elle. Non pas qu’il n’ait pas confiance en l’étudiant mais bon, il vaut toujours être trop prudent. Ilea n’a pas l’habitude de ces évènements avec autant de monde, il ne faudrait pas qu’il lui arrive malheur. C’est d’ailleurs pile au moment où les deux arrivent au plus près de la fête que l’ensemble s’agite. En effet, un pokemon complètement inconnu à la rousse venait de débarquer et commençait à discuter de choses complètement incompréhensibles pour elle. La jeune femme tapota alors légèrement sur le bras du jeune homme pour attirer son attention.

Pssst, excuse-moi mais quel est ce pokemon qui parle ?
Oh, tu le connais pas ? Celebi, c'est un pokemon fabuleux, un peu comme Jirachi ou Shaymin ... On pensait pas qu'il existait c'est une occasion super rare !

Eh bah dis donc si elle avait su qu’elle rencontrerait un pokemon fabuleux sur Lansat, elle n’y aurait pas cru. L’appellation de ses pokemons ne lui est pas complètement étrangère. En effet, Ilea connaissait ceux de Sinnoh, sa région natale. Shaymin, le pokemon Gratitude, Phione le protecteur des mers chaudes, Manaphy protecteur des mers froides, Darkrai emblème des cauchemars et enfin Arceus le dieu des pokemons. Mais ceux des autres régions lui sont encore une fois complètement étrangers. En écoutant son discours d’un ton malicieux, il semblerait qu’il soit le gardien des forêts et voyageur temporel. Ok ce n’est pas rien tout ça dis-moi. La rousse se saisit de son Ipok et essaie de capturer une photo du pokemon mais en vain, trop de monde.

C’est la fin des explications qui impressionna la rousse. Il pouvait pendant une soirée leur rendre leurs apparences passées ou futures et les souvenirs qui vont avec. Pour Ilea c’est incroyable, inimaginable, mais surtout infaisable pour elle. Rien que l’idée de revenir dans le passé lui donne la boule au ventre. Il est vrai que quand elle était petite, elle était plutôt mignonne. Jusque-là pas de soucis. Mais c’est les souvenirs qui vont avec qui la gêne. Pas question de retrouver son ancien état d’esprit. Et puis le futur, elle ne voulait pas le connaitre. Bien que le pokemon vert est annoncé que les physiques qu’ils pourraient obtenir n’engageaient rien, la jeune femme n’a pas du tout envie de tester. En revanche, Sirius a l’air très enthousiaste à cette idée. Il veut savoir ce qui va arriver pour lui par la suite, et elle ne peut pas lui reprocher.

Moi je ne vais pas le faire, ça ne me tente pas trop, mais je peux t’accompagner si tu veux.

Aussitôt, la rousse suivit le jeune homme à travers la foule pour finalement atteindre Celebi, le gardien de la forêt. En tout cas on peut dire que le pokemon a un sacré sens de la discussion. Il parle, il parle et ne semble pas s’arrêter. Déjà il arrive à communiquer en parlant, ce qui est un exploit en soi, alors le voir se servir de son talent avec autant d’essence est encore plus impressionnant. Ilea ne peut qu’assister émerveillée à la scène. Le garçon avait seulement fermé les yeux que déjà des lumières vertes l’entouraient de toute part. En quelques instants, ces traits ont changé, il a vieilli. Sirius, qui avait 16 ans il y a quelques instants en a maintenant 45. Elle n’en revenait toujours pas. Sauf que maintenant le gardien de la forêt s’adresse à elle.

Et toi, tu m’as l’air un peu plus âgée qu’eux tous ces élèves mais je te tutoies quand même, quelle apparence veux-tu avoir ? Tu désires surement revenir à leurs âges.
Oula non pas du tout, moi je vais rester comme ça je suis très bien, mais c’est gentil de proposer monsieur le gardien de la forêt.

Et puis, sans qu’Ilea ne s’en aperçoive, Edelyne, sa Evoli s’était avancée vers le lutin vert et lui adresse un mot en langage pokemon qu’elle ne comprenait pas. Celebi répondit d’ailleurs aussitôt.

Oh je vois, aucun soucis je vais le réaliser pour toi, mais c’est temporaire tu en as conscience.

Edelyne hocha la tête et ferma ses petits yeux. A son tour, elle était enveloppée d’une multitude de paillettes vertes. Sa forme se mit alors à changer, son corps s’allongeait. Edelyne était devenue une Phyllali. Ilea avait des étoiles plein les yeux. C’était magnifique. Même si ce n’est que temporaire, elle pourra admirer pendant l’espace d’une soirée l’une des formes finales de son pokemon. Les Evolis sont si complexes, et pourtant c’est une forme bien de chez elle qui a été choisi. Quelle coïncidence Assez vite, elle prit d’ailleurs une photo d’Edelyne en Phyllali et du Celebi. Après tout on ne croise pas un pokemon fabuleux tous les jours. Pour revenir à son accompagnateur, il semblait avoir trouvé une jeune demoiselle aux cheveux violets avec qui discuter, et n’osant les déranger, elle décida de les quitter.

Je vais te laisser Sirius, tu as l’air en bonne compagnie. Je suis ravie d’avoir pu un peu parler avec toi, je te souhaite une bonne soirée.

Ilea s’écarta un peu de la masse d’élèves qui s’amassait autour du pokemon pour tenter de retrouver un peu de calme. Heureuse comme jamais, elle croisa sur son chemin une jeune fille fixant ses mains d’une drôle de façon, l’air un peu paniqué. La rousse se doutant bien de ce qui avait dû arriver, elle décida de s’approcher d’elle.

Bonsoir. Alors toi aussi tu es allée voir Celebi pour que tu changes ton âge ? Vu que tu n’as pas l’air très à l’aise dans ton nouveau corps, je me suis permis de venir te voir, si tu n’y vois pas d’objection.





©BBDragon

Résumé:
 

_________________

Alezar Ilea
L'échec n'est qu'une opportunité de recommencer plus intelligemment ~


Dernière édition par Ilea Alezar le Lun 12 Déc - 19:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5719-401-ilea-alezar-adulte http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5751-ilea-alezar-adulte
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 16 ans
Niveau : 66
Jetons : 2580
Points d'Expériences : 2328

MessageSujet: Re: [EVENT HALLOWEEN 2016] De sombres nouvelless ...   Mer 23 Nov - 22:52

Ginji Labelvi
      rp commun



« Halloween 2016 »


« -Mais si ! Goûte ! T'inquiète, ch'uis sûr que tu vas aimer !
-... Pachi...
-Quoi ? Tu doutes de mes talents de barman ? Eh, vous autres, dîtes lui, qu'elle peut me faire confiance ! »

Tentant de faire goûter à White Lady un cocktail de mon invention, improvisé avec les boissons du buffet, je me tourne vers mes autres Pokémon à la recherche d'un peu de soutien. Pourtant, c'est avec une expression terrifiée que Lucina, Oz et Euphie secouent la tête de droite à gauche, déconseillant fortement la Pachirisu de s'approcher à moins de cinq mètres de ma boisson.

« -... Mais... Vous êtes sérieux ? Vous n'y avez même pas goûté !... » je fronce les sourcils, suspicieux « ... Attendez... Ne me dîtes pas que Tobby et Thibault vous ont parlé de ma tentative de l'an dernier ?... »

Mes Pokémon détournent le regard, comme s'ils ne voyaient pas de quoi je parle, alors que White Lady plisse les yeux d'un air méfiant. Elle me fixe moi, puis le verre que je tiens, avant de faire quelques pas en arrière par pure prudence. Je lâche un soupir dépité.

« -Rooh... Comment je suis censé établir une relation de confiance avec notre nouveau compagnon si vous lui mettez de fausses idées en tête ? Ça va ! Je suis sûr que j'ai fait des progrès ! Puis c'est bon, le Voltali qui avait bu mon Fraîcheur Magnéti a juste eu la gorge en feu pendant trois jours, c'pas un drame non plus... D'ailleurs quand j'y repense, je l'ai pas revu depuis un an, celui-là...  »

Je me gratte l'arrière de la tête, pensif, avant de finalement hausser les épaules. Ce n'est pas la première fois que des élèves que j'ai rencontré quittent l'académie sans crier gare, et ça ne sera certainement pas la dernière ! Aucun lien avec ce que je lui ai fait boire, c'est certain...

Puisque personne ne semble décidé à vouloir goûter mon, j'en suis sûr, délicieux mélange, je vais m'en charger ! Tant pis pour eux ! Je voulais leur faire partager mes succulentes créations, mais s'ils préfèrent ne jamais connaître le bonheur d'un cocktail doux et sucré, c'est leur problème... Allez ! A la mienne !

Je lève le verre au ciel, puis bois celui-ci cul sec. Je le repose ensuite sur le buffet avec un petit souffle satisfait, puis m'essuie le coin de la bouche.

« -Aah ! Vous voyez, il n'y avait pas de quoi paniquer ! J'ai parfaitement dosé le jus de Tomato et le soda...  'Puis la bouillie de chips rend plutôt bien, finalement... Peut-être un peu trop pimenté, sur la fin ?...  Rah ! Vous êtes contents ? Je vais faire comment pour savoir si ma boisson peut plaire à d'autres sans avis extérieur ? »

Attrapant un nouveau verre et les bouteilles précédemment utilisées, je tente de reproduire un mélange similaire en quelques versements habiles (Seulement trois gouttes sur la nappe ! ), puis touille le tout à l'aide d'une pic à olive. Lorsque je juge avoir terminé, je regarde mes Pokémon, pour finalement détourner les yeux avec une expression vexée.

« -Pff ! Puisque c'est comme ça, je vais en trouver un moi-même, de goûteur ! Et même qu'il sera super content de ma boisson ! Et vous vous n'en aurez pas ! Voila ! »

Je leur tourne le dos, et pars dans la direction opposée le long du buffet. J'entends tout juste le soupir désespéré d'Oz tandis que je m'éloigne de mes Pokémon.

« -... Ch'ka. »

Observant les personnes alentours avec une extrême concentration, mon regard se pose rapidement sur une adolescente vêtue d'une robe blanche... Wow, affreusement sale ! Elle s'est mise du ketchup de partout ? Aaaaah, je connais ça, voilà ce qui arrive quand on veut manger ses frites trop vite ! On finit toujours pas renverser le ketchup et la mayonnaise sur ses vêtements ! Par contre, Arceus qu'elle doit en manger beaucoup, des frites... Non parce que sa robe est complètement teintée de ketchup, là...

Elle semble observer le contenu d'un des verres déjà remplis du buffet avec méfiance. Ahaha ! Une personne compliquée en matière de boisson ? C'est ce qu'il me faut ! Surtout que vu la tonne de nourriture qu'elle a dû se farcir pour se tacher à ce point, elle doit avoir des papilles gustatives très développées !

C'est donc confiant que je me dirige tout droit vers cette jeune fille pour me planter juste à côté d'elle, tournoyant sur moi-même pour ensuite prendre une pose avec les deux bras levés vers le ciel. Quelques gouttes de ma boisson coulent le long de mon verre, mais ce n'est pas bien grave.

Je crois qu'Andreas commence à déteindre sur môa.

« -Bonsoiiiiiiiiiiiiiiir ! ♪ »

Je lui fais un grand sourire, et me penche légèrement en avant pour approcher mon visage du sien.

« -Dis dis, tu voudrais bien me rendre un service ?  » je me redresse et lui présente mon verre avec une grande fierté « Je suis à la recherche d'une critique gastronomique capable de déceler tout le raffinement et la délicatesse de cette merveilleuse boisson. C'est moi qui l'ai faite ! 'Fin, pour ça je me suis servi des bouteilles sur la table, mais le mélange est de mon invention ! Perso j'aime beaucoup, mais j'aurai besoin d'un avis extérieur ! Tu veux bien m'aider ? Hein ? Hein ?  »

Sans vraiment m'en rendre compte, j'ai à nouveau rapproché mon visage du sien, mais beaucoup plus près cette fois-ci. De sorte que... Je peux parfaitement sentir la douce odeur sucrée qui émane des taches sur la robe de ma vic-euh testeuse.

« -*sniff sniff* … Attends... C'est pas du ketchup...  » je passe mon doigt sur une des taches pour en prélever un petit peu, et la goûte prudemment. Mes yeux semblent s'illuminer « … DE LA CONFITURE DE FRAISE ! MAIS C'EST TROP BIEN ! C'est CA que je dois rajouter à ma boisson pour la rendre parfaite... Hein ? »

Mon regard est capté par un Pokémon visiblement dérangé par mon sans-gêne envers sa dresseuse. Je fais un léger bond en arrière en reconnaissant son espèce, et me mords aussitôt la lèvre inférieure avec une certaine appréhension. Bon sang. Un Farfuret. Sur tous les Pokémon existants sur cette planète, il a fallu que la personne que j'aborde possède celui-là...

Je lâche un souffle discret. Ne pas commencer à paniquer. Surtout pas. Si je me mets à avoir des sautes d'humeur dès le début de la soirée, je risque d'avoir l'air un peu beaucoup très bizarre. Même si c'est certainement déjà cramé en vrai. Je ne dois pas me laisser envahir par les émotions... Pas ce soir. Ce n'est pas le moment de me souvenir de cette mission. White Lady vient tout juste de réintégrer mon équipe, je me dois de faire bonne figure auprès d'elle !... Comment ça, je l'ai laissée de l'autre côté du buffet ?... Oui bah... Si vous ne me laissez même plus trouver d'excuse pour me remonter le moral... ;w;

Je prends une profonde inspiration afin d'apaiser la brusque accélération des battements de mon cœur, puis fais un grand sourire détendu. Comme si de rien n'était. Valaaaaa. Maintenant je m'abaisse pour être à la hauteur du Pokémon, et je lui parle avec une voix amicale et enjouée. Et on ne pense à rien d'autre que ce que l'on dit. Pas à Fufu. Ce n'est pas Fufu. C'est un Farfuret normal qui est heureux et épanoui auprès de sa dresseuse, j'en suis certain. Et qui a un cache-oeil sacrément swag, au passage.

«-... Tu veux goûter, toi aussi ? T'inquiète pas, je suis sûr qu'il y en a assez pour toi et ta dresseuse... C'bien ta dresseuse, hein ? Et comment qu'elle s'appelle, au fait ?  »

… Pourquoi il me regarde comme ça ?... Ah oui, vrai, même s'il me répondait, je ne comprendrai rien. Je me redresse brusquement, gêné en réalisant que j'ai encore agressé quelqu'un en oubliant les formalités, et me tourne vers l'adolescente avec un air légèrement paniqué.

«-Oh ! Désolé ! Désolé ! Je ne me suis pas présenté ! J'oublie souvent, j'espère que tu m'en veux pas ! Je suis Ginji Labelvi ! Je suppose que t'es à l'académie, toi aussi ? Je suis au dortoir Voltali, et je cherche à me spécialiser dans les Pokémon Electriks ! D'ailleurs mon équipe est... Pas là du tout, je l'ai laissée à l'autre bout du buffet. Là-bas, là, tu les vois ?... Le Pikachu qui tire la tronche, la Luxray qui tire la tronche, la Pachirisu qui tire la tronche, et la Pichu qui sait pas trop si elle doit tirer la tronche elle aussi. Ah, et j'ai des Motisma de sortis, aussi, mais ch'ais pas où ils sont passés. T'as rien contre les Spectres, toi, hein ?... » je marque une légère pause, attendant une réponse à une question sortie de nul part, avant de réaliser quelque chose. Je lui tends mon verre « Ah ! Et au final ! Tu goûtes ou pas ? »

HRP:
 

@Eques sur Never-utopia.

_________________



« Des personnes doivent être secourues. Nous devons leur venir en aide. Point. C'est aussi simple que ça. »

Merci Môman Callie!

Diancie Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t780-c-est-par-la-la-sortie-oups-je-suis-alle-trop-vite http://pokemoncommunity.forumactif.org/t799-ginji-labelvi-voltali
 Topdresseur Novice
avatar
Topdresseur Novice
Région d'origine : Kanto
Âge : 15 ans
Niveau : 2
Jetons : 1098
Points d'Expériences : 58

MessageSujet: Re: [EVENT HALLOWEEN 2016] De sombres nouvelless ...   Dim 27 Nov - 16:35


- Haa, arrête de bouger, j’arriverais jamais a finir ton make-up sinon !
- Cadd…
- Allez j’y suis presque, juste encore à finir la larme de sang sous l’oeil. Et voilà ! Félicitations du est maintenant un vrai Pokémon zombifié mon grand ! Plus qu’a combiné ça avec les cadeaux fumigènes verdâtre, et y a moyen de s’amuser un peu !
- Doizo !
- Allez, ramène toi, on va bouger !


Les deux comparses ramassèrent alors chacun, leur petites affaires, avant de prendre la route de Lansât pour participer à la fête. En chemin, ils ne se génèrent pas pour tenter d’effrayer les gens et élèves qu’ils croisaient. Même si la vision de Wolfgang sous sa grande capuche, sur fond de lune sombre, créa un petit frisson qui parcourut autant le dos de la jeune fille que celui de la dinde de noël qui l’accompagnait. Après avoir récupéré les consignes classique dispensés par le gardien, la Pyroli et son poulet zombi prirent donc le chemin du parc, avec un peu de chance, il pourrait s’y amusés un peu cette fois, l’éveil de Jirachi ayant été une soirée un peut morne… La Pyroli espérait au fond d’elle pouvoir cette fois-ci prendre du bon temps, même si elle ne connaissait pas grand monde, avec un peu de chance une rencontre fortuite pourrait donnée lieu à quelque chose de positif.

- Ha, voilà c’est là, bon viens, on va voir si l’ont peu trouvé des gens pour passer un peu de temps. La Pyroli commença donc à voguer de groupe en groupe, mais une fois encore, tout le monde semblait occupé, personne ne prêtait ne serait-ce qu’un peu d’attention à la pauvre Sanya. Bon, je pense que ça commence mal… Viens on va s’asseoir deux minutes, même si je sent que l’on va pas rester bien longtemps, une fois encore…

Une petite larme perla au coin de l’oeil de la jeune fille, qui s’éloigna un peu de l’agitation du centre du parc, pour s’installer sur un banc, sous un grand arbre, quelques mètres plus loin. Voyant cela, Nikolaï suivit le mouvement, attristé par les propos de sa dresseuse, il sauta donc sur le banc avant d’essuyer l’œil de Sanya du bout de son aile.
- Cad ! Doizo doizo !

- * Soupir amusé* Heureusement que t’es là mon grand . La demoiselle frotta le dessus du crane du petit oiseau en même temps qu’il s’agitait, dans le but de faire rire Sanya.  
"Le temps c'est comme un flocon de neige, pendant qu'on se demande ce que l'on va faire avec, il fond.".


Résumé:
 

_________________

The rains of Castamere ≈ And who are you, the proud lord said,
that I must bow so low?
Only a cat of a different coat,
That’s all the truth I know.
In a coat of gold or a coat of red,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5703-la-douceur-d-un-flocon-sanya-ashlakinov#60453 http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5753-sanya-ashlakinov-pyroli
 Topdresseur Ranger
avatar
Topdresseur Ranger
Région d'origine : Unys
Âge : 16 ans
Niveau : 59
Jetons : 9100
Points d'Expériences : 1952

MessageSujet: Re: [EVENT HALLOWEEN 2016] De sombres nouvelless ...   Dim 27 Nov - 18:55

31 octobre.
19h30.
Debout devant son miroir, la jeune fille tentait de se faire un jugement sur sa tenue. Mh, elle avait déjà fait mieux, certes, mais bizarrement, cette année, l'envie de se donner plus que ça ne la tentait pas. Vêtue d'une simple petite robe noir, elle avait accessoirisé le tout d'un collier ras-le-cou et s'était fixé des cornes sur la tête. Elle s'examinait. Elle se rajouta une couche de mascara aux cils inférieurs. Elle se jugeait. Non, décidément, elle manquait d'originalité. Après plusieurs minutes à tourner sur elle même, elle attrapa un crayon et un fard noir. En espérant que ses doigts ne trembleront pas. Elle entendait les cris des nombreux élèves qui se rendaient avec précipitation, ou non, à la fête organisée par l'école, comme chaque année. Munie de son crayon, elle commença à se tracer des lignes sur les joues.
19h45. Elle était en retard. Mais qui s'en souciait ? À elle, cela ne lui causait aucun problème, alors pourquoi s'occuper de l'avis des autres ? Et puis, peut-être se rendait-elle à la soirée, mais elle ne savait guère ce qu'elle pourra bien y faire. Piquer des petits fours sûrement, de quoi se remplir le ventre. Et ensuite ? Elle verra bien. Peut-être se passera-t-il des choses intéressantes. Comme souvent. Mais avait-elle vraiment envie d'y participer ? Elle n'en savait rien. Elle examina une dernière fois son reflet. Ça fera l'affaire.
Elle fit le tour de sa chambre, hésita à demander à ses Pokémons de l'accompagner, puis, après avoir enfilé son parka, elle éteignit la lumière et quitta sa chambre. La serrure cliqueta.

Un courant d'air passa. Des feuilles s'envolèrent. La blonde frissonna. Elle resserra sa veste autour d'elle. Quelque chose se posa soudainement sur sa tête. Elle se reteint de crier. Une petit voix retentit. La panique de Hope se dissipa rapidement. « Comment vas-tu, Twinings ? Tu viens avec moi, du coup ? » Le Tarsal acquiesça. Elle esquissa un sourire.

Bientôt, elle arriva au parc où se déroulait la soirée. Bien qu'elle reconnaissait plusieurs visages, elle ne se sentait pas vraiment à l'aise. Elle avait l'impression qu'elle ne connaissait plus personne. Pourtant, elle avait suivit les cours depuis le début du semestre. Certes, elle ne s'était pas beaucoup impliqué à la fin du semestre précédent, mais c'était bien parce qu'elle pouvait se le permettre. Son Tarsal posé sur son épaule lui indiqua le buffet. Elle lui sourit, oui, c'était décidément ce qui lui fallait. C'est alors qu'une des tables où étaient posés des petits fours s'écroula. Hum, ok. À travers la foule, elle ne sut cependant pas dire ce qui s'était vraiment passé. Elle se contenta de se diriger vers une autre table où étaient posées mille pâtisseries. Melty n'avait pas perdu la main. Alors qu'elle dégustait un éclair au chocolat aux couleurs étranges, des petits fours se mirent à voler devant les yeux. Elle tourna la tête. Ah, rien de grave, juste Twinings qui s'entraîne à jongler, évidemment. Qu'il en profite, avant que tout ne disparaisse dans l'estomac de certains morfales bien connus de l'académie.

Costume ici
- Hope se ramène en retard, accompagnée de son Tarsal.
- Elle se dirige vers le buffet, ignorant une table qui vient de se faire renverser.
- Son Tarsal jongle avec des petit-fours.
Celebi n'est pas encore apparu.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t826-spettell-hope-mmm-parce-que-pyroli http://pokemoncommunity.forumactif.org/t849-hope-spettell-pyroli
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [EVENT HALLOWEEN 2016] De sombres nouvelless ...   

Revenir en haut Aller en bas
[EVENT HALLOWEEN 2016] De sombres nouvelless ...
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: Village Portuaire :: Autres Lieux Importants-