Partagez | .
[EVENT HALLOWEEN 2016] De sombres nouvelless ...
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Coordinateur Novice
avatar
Coordinateur Novice
Région d'origine : Kalos
Âge : 15 ans
Niveau : 7
Jetons : 0
Points d'Expériences : 73

MessageSujet: Re: [EVENT HALLOWEEN 2016] De sombres nouvelless ...   Dim 27 Nov - 20:29

Durant ces quelques minutes, Cassandra eut l’occasion de faire ample connaissance avec Ereynne, et elle ne le regrettait vraiment pas. Elle sentait déjà qu’elles allaient être de grandes amies toutes les deux ! Elle acquiesça alors en lui assurant qu’elle-aussi ne faisait pas vraiment partie des anciens de l’Académie. Il y avait ceux qui étaient présents depuis longtemps puis ceux comme elles qui venaient fraîchement d’arriver. Mais ce n’est pas pour autant qu’elle faisait la sourde oreille ! La demoiselle faisait toujours en sorte d’être à la moindre écoute de potins ou rumeurs intéressantes. Rien ne lui échappait ! Cassie était véritablement avide des commérages bien qu’elle n’appréciait pas forcément ceux qui s’avéraient trop méchants ou exagérés. La méchanceté gratuite c’était absolument pas son truc.

La « fête » semblait battre son plein et pour le moment, il n y avait rien d’inquiétant à signaler. Sauf que cela ne dura pas bien longtemps, du moins aux yeux de la jeune compositrice qui avait bien envie de poursuivre la conversation avec sa camarade. ...Attendez ! C’était bien un Celebi, là ? Juste maintenant ? Un Pokémon légendaire qui se pointait posément à leur soirée ? Cassandra n’en croyait pas ses yeux. C’était la toute première fois qu’elle avait l’occasion d’avoir un Pokémon aussi merveilleux sous les yeux, et aussitôt, elle fut emplie d’une joie intense. Sans plus tarder, plusieurs cris d’exclamation se firent entendre. C’était tout à fait normal et l’adolescente comprenait totalement le fait que tous les autres s’enjaillent de cette manière.

Lorsque Ereynne lui demanda si elle comptait changer son âge elle aussi, un grand sourire vint étirer ses fines lèvres. Bien évidemment, la question n’avait même pas à se poser ! Cassandra adorait s’amuser et elle comptait bien aller jusqu’au bout !

« Oh que oui ! J’ai toujours voulu tester un tour de magie sur moi, alors tu vois, là j’hésiterai pas une seconde ! Ça va être vraiment fun, je le sens !»

Quand son tour fut enfin arrivé, la Mentali adressa un de ses sourires dont elle seule avait le don de faire au petit Pokémon, qui le lui rendit à son plus grand plaisir.

«Alors jeune demoiselle, toi aussi tu te prêtes au jeu ? Très bien!~ Concentre-toi s’il te plaît, ça sera fait en une poignée de secondes, promis !»

Cassandra ferma alors les yeux et se concentra au maximum, Opale accroché à nouveau à ses jambes. Apparemment, le petit Pokémon farceur ne semblait pas du tout lui inspirer confiance. En une poignée de secondes ou peut-être plus, la jeune fille fut littéralement métamorphosée. Elle avait nettement rétréci et son visage était devenu bien plus rond qu’à l’accoutumée. Sa voix aussi avait changé, il suffisait de s’en rendre compte lorsqu’elle avait poussé un petit cri d’exclamation en remarquant ce changement flagrant. Elle avait 10 ans à présent et cette apparence lui convenait parfaitement. Plonger dans un petit corps pour une soirée, quelle joie ! Découvrir les environs avec un autre regard s’avérerait vraiment passionnant. Elle remercia alors le Pokémon et se tourna vers la jeune fille, tout sourire.

«Si c’est pas fantastique ! Allez, lance-toi Ereynne, je suis sûre que l’on va s’amuser ! »

Elle fut encore plus amusée lorsqu’elle vit l’expression médusée qui venait d’apparaître sur la frimousse d’Opale. Elle éclata de rire avant de le serrer doucement contre elle.

« Ta maîtresse a juste rajeuni, Opa-chou ! Pas d’inquiétudes ! »





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5411-cassandra-bellisario-mentali
 Coordinateur éleveur
avatar
Coordinateur éleveur
Région d'origine : Kalos
Âge : 16
Niveau : 31
Jetons : 3111
Points d'Expériences : 719

MessageSujet: Re: [EVENT HALLOWEEN 2016] De sombres nouvelless ...   Lun 28 Nov - 22:20






Apparition de Mini-Mika !

Matsuo Kyokai

Ciel G.Mancini

musique

Respires un bon coup, fermes les yeux et ne les rouvres qu'en cas d'extrême urgence, si tu t'y prends bien peut-être que par un miracle impossible ton Métamorph oubliera ta présence et rangera la tenue qu'il a préparé pour cette soirée.

« Méta... »

Traduction de l'auteur pour une meilleure compréhension : « Si tu crois que tu vas pouvoir t'en sortir comme ça... » ou bien « Vraiment pathétique... » bref, vous saisissez l'idée. Tu soulèves une paupière puis une autre et affiches une expression boudeuse, Smoothie se tient devant toi la robe qu'il a spécialement commandé -vous ne voulez pas savoir comment croyez-moi, une sombre histoire de douche et de chantage...- pour cette soirée juste à ses côtés posée sur une chaise. Les joues rouges de gêne tu reposes finalement sur le côté le coussin qui te servait de rempart au regard de ton Métamorph et poses une jambe sur le sol sans pour autant faire le geste de te lever.

« Mais tu es vraiment sûr... Non parce qu'elle est, elle est co-courte... »

Mais ton bourreau déjà sûr de sa victoire se contente se contente de tendre une patte vers la robe pour t'encourager, dans un soupir tu sautes finalement sur le sol et prends la robe l'enfilant négligemment et évitant à tout prix ton reflet dans le miroir, pourtant tu sens déjà l'air froid sur tes jambes et le malaise ne se fait pas attendre lorsque finalement Smoothie te guide jusqu'au miroir pour que tu puisses te regarder. Tu coules un regard suppliant vers ton Métamorph mais il ne veut rien entendre et fait comme si il ne voyait rien, alors évidemment cette robe est belle et tu reconnais bien là les attentions de ton si méticuleux costumier qui a même fait attention à ce qu'il y ait du violet rappelant ton rôle de préfète, oui mais là n'est pas la question. Tu as beau tiré la robe vers le bas elle est vraiment trop courte, tu n'es pas vraiment à l'aise dans les robes en général alors dans celle-là c'est encore pire... Mais bon, tu en fais peut-être un peu trop non ? Après tout tu leur doit bien ça, il restent bien avec toi malgré toute la tristesse que tu leur apportes alors tu peux bien leur faire ce petit plaisir.

« Très bien, mais alors je mets des collants ! Je dois bien en avoir qui vont avec cette tenue... Ah ! Ceux-là ! Ne fais pas cette moue Smoothie je sais qu'ils ne sont pas exactement noirs mais bon je fais comme je peux, et puis il y a du violet dessus non ? »

Tu termines ta remarque par un clin d’œil puis regardes tes Pokémons qui ont tous un petit accessoire pour la soirée, même Kabuta a consentit à un léger effort pour Halloween et a laissé Kitsu dessiner une toile d'araignée sur son casque, Kitsu pour sa part s'est vraiment beaucoup impliqué et a -avec l'aide de Smoothie qui a géré toute les opérations- peint des araignées, toiles, crâne, tâches de sang, Chovsourir et autres attributs de la fête des morts sur la plupart des membres de l'équipe. Les deux seuls à ne pas en avoir sont Shira et Tim, la première pour un petit soucis techniques lié à des bulles qui popent lorsque la peinture rentre en contact avec sa peau et l'autre parce que... bah il veut pas. Tu enfiles finalement le collant et noues tes chaussures montantes, voyant que tu n'arrives pas à nouer le ruban autour de ton bras Kitsu vient t'aider et une fois fait tu te relèves complètement et regardes ton équipe pour savoir leur avis, c'est finalement ton starter qui le premier vint sauter dans tes bras bientôt suivit par tout les autres membres de l 'équipe, il voient bien que tu n'es pas rassurée mais tu n'y peux rien c'est plus fort que toi : après l'épisode de cet été tu as comme fais un retour en arrière, c'est presque comme si c'était ta première sortie avec l'académie, ta première année ici et pourtant...

« Evo ! »

Tu ris et te décides finalement à laisser ton équipe partir, Tim a raison il est temps de partir mais avant cependant tu déposes un chapeau de sorcière à ton petit évoli et mets le tien sur tes cheveux, tu veux bien qu'il ne se fasse pas peindre mais il faut quand même qu'il soit un peu dans le thème, en plus comme ça vous êtes assortis.

Sur le chemin pour la fête tu ne peux pas t'empêcher de penser à ton rôle de préfète, tu n'as toujours pas réussie à trouver une raison à ta nomination mais en tout cas c'est sûr que c'est un rôle assez stressant, enfin bon pour l'instant tu n'as pas eu de grosse crise à gérer et même si il y a sûrement eu quelques ratés pour l'instant tu t'en sors... à peu près bien. Quand vous arrivez la soirée a à peine commencée et tu flânes dans le parc entre les différents groupes déjà formés ne cherchant pas vraiment à t'intégrer à l'un d'eux bien que tu adresses quelques sourires aux personnes que tu connais. Soudain un jappement excité parvient à tes oreilles et tu te retournes, tu as à peine le temps d'ouvrir les bras pour accueillir la boule de poil qui te saute dessus et te donne une petite léchouille, caressant le Goupix tu cherches son dresseur des yeux et le vois arriver vers toi rapidement l'air désolé. ...Sen-senpai ?

« Oh, euh, non non ne t'inquiètes pas ça ne me dérange pas ! Mais enfin tu sais, tu n'es pas obligé de m'appeler ''senpai'' Matsuo, enfin je veux dire... On a presque le même âge alors... »

Tu lui redonnes son Pokémon et passes une main gênée dans tes cheveux puis regardes à nouveau le Goupix après sa remarque, dès le début le jeune Pokémon feu s'était bien entendu avec ton équipe et il s'était ensuite tout naturellement tourné vers toi pour que tu le caresses, peut-être que c'était l'odeur de tes Pokémons qui l'avait rassuré mais en tout cas tu ne l'avais jamais trouvé autre chose que câlin.

« Tu sais c'est peut-être qu'il aime bien l'odeur de mes pokémons et vu qu'elle est sur moi... Enfin bon en tout cas ne t'inquiètes pas, vraiment ça ne me déranges pas ! » Tu regardes Kitsu qui tire ta manche et hausses un sourcil ( Les petits commencent à avoir faim, est-ce qu'on peut aller vers le buffet ? ) Tu hoches la tête et te retournes finalement vers Matsuo un sourire aux lèvres « Dis, ça te dirait d'aller vers le buffet avec nous ? Comme ça on pourra parler un peu plus que pendant les vacances où on n'avait fait que se croiser... »

Tu te retournes finalement en direction du buffet et commences à marcher aux côtés de Matsuo, à quelques pas de votre destination tu vois soudain tes Pokémons revenir vers toi et t'arrêtes perturbée par leurs regards inquiets, c'est finalement Tim qui te montre d'un mouvement de tête la raison de leur soucis. Oh, Lucas. Une légère ombre passe dans ton regard quand tu repenses à ce qu'il s'est passé cet été, il t'a été d'une précieuse aide et pourtant... pourtant tu n'as pas réussis à lui redonner de tes nouvelles et peut-être que maintenant c'est trop tard... ? Tu étouffes un soupir et jettes un coup d’œil à Matsuo espérant qu'il n'ai pas vu ton trouble, finalement tu fais attention et te diriges à l'autre bout du buffet qui est heureusement assez grand ( bonjour les coPAINS ) et laisses tes pokémons se servir tandis que tu choisis une boisson n'ayant plus vraiment faim...

( Oh regardes ! Ce n'est pas le garçon avec qui tu étais pour le test de courage ? Il a l'air... seul. )

Tes yeux cherchent le jeune garçon par dessus ton verre et se posent finalement sur un coin assez sombre du parc, seul en effet c'est le mot il a presque l'air d'être déprimé et c'est un soir de fête, tu ne peux certainement pas laisser un garçon qui a été aussi gentil avec toi seul et déprimé alors qu'autour tout le monde s'amuse.

« Dis Matsuo ça ne te déranges si je vais voir un ami quelques secondes ? Il a l'air horriblement seul et je ne veux pas le laisser comme ça... Oh mais tu peux venir bien sûr ! Il est très gentil ! »

Ayant l'accord de Matsuo vous vous dirigez tout les deux vers Ciel et c'est ce moment que choisit une lumière verte pour passer devant vous bloquant votre avancée, tu t'apprêtes à reprendre ta route mais le silence ambiant t'oblige à regarder d'un peu plus prêt le petit Pokémon... non c'est impossible, est-ce que c'est bien Celebi ? Trop mignon ** Celebi a l'air très joueur et tu ne peux pas t'empêcher de te reculer d'un pas lorsqu'il parle de changer votre apparence malgré le fait que les professeurs lui aient donné leurs accords, bien que tu sois très tentée par l’expérience tu préfères quand même voir ce que ça donne avec les autres avant de tenter quoi que ce soit... Mais est-ce que tu n'aurais pas oublié quelque chose ?

« Hey Ciel ! » Tu lui fais de grands signes de la main et -sûrement un peu forcé par un Cerfrousseun peu trop collant- il se dirige vers vous, tu te penches vers lui t'apprêtant à lui faire la bise mais ses lèvres rencontrent les tiennes et un grand blanc s'installe, tu passes une main sur tes lèvres tandis que tes joues rosissent, est-ce qu'il vient bien... de t'embrasser ? Voyant qu'il a l'air surpris par ta réaction tu ne sais pas vraiment pas comment réagir à... ça.

« Enfin Ciel c'est... euh, c'est, enfin, on ne dit pas bonjour comme ça... »

L'air horrifié du garçon aux cheveux émeraude te pousse à quitter ton air gêné et tu glousses et lui ébouriffe les cheveux pour le rassurer, mais bon quand même...

« Tu es vraiment un gamin beaucoup trop naïf Ciel ! »

Et à lui de rétorquer : « Maaaaais je suis pas un gamin ! Je suis un grand garçon, j'ai douze ans et pas cinq ! »

Cinq ans ? Très bien alors, retournons à tes cinq ans ! »

Que quoi ?! Vous ne l'aviez peut-être pas vu mais Celebi lui n'était pas loin et avait écouté une partie de votre conversation... celle qui ne fallait pas entendre. Devant toi Ciel rapetissait à vive allure tandis que Celebi virevoltait dans les airs en riant, une fois la transformation de Ciel terminée il se tourna vers toi une lueur joueuse dans les yeux « Et toi alors ? ». Tu regardes mini-Ciel avec un sourire enjoué et le pointe du doigt « Je peux avoir la même chose ? », aussitôt dit, aussi tôt, une lumière verte t'entoure et tu rétrécis, rétrécis, rétrécis jusqu'à te retrouver petite fille les yeux grands ouverts et la bouche en soucoupe.

*****

Apparition de Mini-Mika ! -et passage à la troisième personne parce que.- C'est comme une Mika normale mais en plus cute, en costume de Pikachu et avec une maladresse x1000, vous voyez un peu le tableau ? Et Mini-Mika ne comprend pas ce qu'elle fait là, elle s'avance vers le petit garçon avec lequel elle est mais se prend soudain les pattes dans ses pattes et se rétame par terre dans un grand pouf -je vous avais prévenus pour la maladresses hein- mais la chute n'arrête pas la petite fille qui se relève et change soudain de cible : j'ai nommé la personne de... roulements de tambours MATSUO ! Le jeune Mastuo a donc une petite fille qui essaie de l'escalader et qui accessoirement lui demande toutes les secondes « Dis il est où mon frère ? Eh dis il est où mon frère ? Eh dis... »
Pendant ce temps le jeune Homatsu ne fait pas attention à la confusion qui règne entre les membres de l'équipe et leur dresseuse qui n'a aucune idée de qui sont ces Pokémons et va parler à Celebi, le Ponchiot se sent prêt dit-il à directement passer au stade de Mastouffe pour, je cite : "Pouvoir faire des câlins à beaucoup plus de monde en même temps **" et le voilà donc entouré d'une lueur verte qui grossit, grossit, grossit... Jusqu'à ce qu'elle s'en aille enfin et laisse apparaître Homatsu devenu Mastouffe, Mastouffe qui est actuellement en train de courir après sa queue en jappant. Bonne chance !

Résumé :
 

Déguisement de Mika :
 



©BBDragon

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3997-289-inscription-ecole-de-dresseur-mentali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4113-mikato-sozuy-mentali
avatar
Nouvel(le) Etudiant(e)
Région d'origine : Frimapic
Âge : 12 ans
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 64

MessageSujet: Re: [EVENT HALLOWEEN 2016] De sombres nouvelless ...   Mar 29 Nov - 13:08

This is halloween, this is halloween. Oh mon dieu j’ai cette Chanson en tête depuis l’aube, impossible de la faire sortir de ma tête, ça serait super lourd si ce n’était pas pour Halloween, une de mes fêtes favorites. À la maison on se déguisait tous et c’était une des rares fois qu’on descendait en vile toute la famille réunis. On toquait à chaque porte et à la fin de la soirée on avait toujours dix fois trop de bonbon. Avec mes frères et sœurs, on en mangeait toujours trop et très souvent le premier novembre ont été tous malade comme des chiens.

Cette année va me paraître tout bizarre, à le fêter à l’académie avec pour seul compagnie mon nouveau starter. Tout comme cette année *a sera une nouvelle expérience à découvrir.

Pour cette fois j’ai décidé, enfin avec Pad, on a décidé de mettre des costumes complémentaires.

Bon mon costume allait être simple. Le même que les trois dernières années, un costume d’ours qui porte le haut-de-forme et nœud papillon. Mon ours é décidé de s’habiller en petite fille. Je ne suis pas comment, ni où il a pu se procurer cette jupe et tablier, mais au moins nos tenues sont assorties. Enfin presque. Il ne nous faut pas beaucoup de temps pour se préparer et nous nous rendons à la fête dès l’ouverture, j’aurais surement plus de chance de faire connaissance avec des gens si ce n’est pas encore la cohue. Bon j’espère beaucoup et même si je rencontre des gens encore faudra-t-il que je les reconnaisse sous leur déguisement le lendemain et vice- versa

En passant le portail, j’ai presque l’impression de prendre le chemin des enfers, accompagné de la mort elle-même. Je monte dans le bus qui aborde des fausses toiles d’araignée et me dirige vers l’endroit de la fête. Tout est super bien organiser et encadrer. Je ne vois pas comment cette fête peut mal finir. J’avoue que j’appréhende un peu cette party avec toute les rumeurs que j’ai entendu concernant la dernière soirée d’Halloween. Les gens parlent de Pokémon zombie et de presque fin du monde. Après je ne sais pas si c’est parce que c’était une super mise en scène où si c’était vraiment l’anarchie. Espérons que ce ne soit que de l’histoire ancienne et que tout va bien se passer.

Avec mon fidèle Pokémon, je me dirige vers le buffet tranquillement et m’épanouie devant tant de nourriture. Je commence à me servir une assiette car quelque chose me dit que bientôt il n’y aura plus rien sur la table.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Topdresseur Ranger
avatar
Topdresseur Ranger
Région d'origine : Hoenn
Âge : 14
Niveau : 54
Jetons : 1318
Points d'Expériences : 1602

MessageSujet: Re: [EVENT HALLOWEEN 2016] De sombres nouvelless ...   Mar 29 Nov - 16:48

''...Z'êtes pas un peu vieux pour acheter ça?''

''Mais non, mais non...Tiens, Eryn !''

Une sorcière sans baguette, c'est pas une sorcière, one st bien d'accord ? Donc, normal que je n'hésite pas un instant lors de notre passage devant un stand de jouets colorés. Le fait que la baguette que je sélectionne soit rose, est évidemment un pur hasard et après l'avoir offerte à Eryn, je remarque que la Mentali semble éprouver quelques réticences au début, elle finit par se laisser prendre au jeu.
En même temps, qui pourrait refuser l'idée de ramasser des bonbons, en se déguisant le jour d'Halloween (Des gens pas drôles comme Roseverte, par exemple) ? D'ailleurs, nous ne sommes pas les seuls à courir après les sucreries : Entre les élèves déjà à pied d'oeuvre et les enfants de la vile de Lansat qui comptent bien défendre leur terrain de chasse, la compétition sera rude mais j'ai un honneur à défendre ! Et puis en plus, je peux profiter de la coopération de Lucki, il sait très bien que sur tout ce que je récupère, 30% (J'ai essayé de négocier 20, mais il a des arguments vachement frappants) lui reviendra. Notre nouvelle victime cible, une vieille dame qui a probablement assisté à la formation de Lansat elle-même, se lance rapidement attendrir par nos costumes. Un petit regard de Riolouveteau pour faire passer le tout et...

''Hmmm, je ne sais pas, t'en penses quoi, Lucki ? C'est Halloween, on a un tâche à accomplir quand même et...Oooooooh, y'a même des chocolats à la baie Remu  ! Merci Madame !''

Les paniers remplis, voila que je me fais entrainer par Eryn en direction des stands. Eh, petite fleur, y'a encore une maison qu'on a pas visitéééééé ! Mais rien à faire, on dirait que la Mentali a faim et qu'elle compte bien se remplir la panse. Le genre de chose que je comprends parfaitement : De toute façon, on y retourne après, j'suis sûr que y'a encore au moins trois kilos de sucreries à ajouter au butin, juste dans cette rue ! Elle doit avoir très faim, cela dit, pour que ce soit elle qui m'amène acheter à manger.
Le temps de laisser ma petite sorcière se servir (Un sandwich et une boisson, avec un dessert...Elle avait juste un petit creux, en fait...) et je me retrouve face au panneau qui jouxte le stand, à observer minutieusement les choix proposés.

''Tu veux la même chose que ta copine, gamine ?''


''...Non, je vais vous prendre trois sandwichs terrorifiques, deux assortiments de brochettes Noctunoir, une dizaine de Galetteraclope et pour le dessert...Ben, mettez un peu de tout ce que vous avez, je pense que sept de chaque suffiront.''

Je sais, j'aurais pu prendre plus mais bon, faut que je garde de la place pour les bonbons. Avec tout ça, j'ai au moins la satisfaction de voir le vendeur ouvrir de grands yeux exorbités devant la masse de nourriture qui me remplit les bras...Tellement satisfait que je ne vais même pas lui crier avec hargne que JE SUIS UN GARÇON ! Lucki laisse tout de même échapper un grognement amusé quand je le dépasse et je ne trouve rien de plus efficace que de bouder le Lucario jusqu'à ce que nous soyons installés avec Eryn, dans un petit coin en retrait du parc. Ce qui n'a absolument pas l'air de le déranger...De toute façon, il sait qu'il aura droit à sa ration de chocolat au final, alors à quoi bon s'offusquer ?
Le repas se déroule sans accroc (Même si je continue de me dire que j'aurais du lui demander de doubler la dose), mais s,ils se font d'abord discrets, de plus en plus de cris commencent à émaner des petits groupes d'élèves rassemblés, jusqu'à ce qu'il ne soit plus possible de les ignorer. Dans le même temps, mon starter s'est figé et une partie de son ressenti transpire au travers de notre lien, une sensation à la fois ancienne et jeune, qui dégage une énergie suffisante pour mettre Lansat sur orbite !
Et lorsque le propriétaire de cette dernière finit enfin par manifester sa présence...Je bug. Rien de plus, je suis planté là, ma douzième pâtisserie en main, sans trop savoir comment réagir. Attendez, c'est un CELEBI ! J'suis peut-être pas de Johto mais en tant que Ranger, vous pouvez être sûr que j'ai lu un sacré paquet de trucs sur lui : C'est un protecteur des forêts et de la nature, il peut voyager dans le temps et faire voyager ceux qu'il croise et en plus, on dit que personne ne peut l'attraper ou le voir, à moins qu'il ne le désire vraiment. J'sais pas pour vous, mais moi, j'appelle ça le Pokémon fabuleux le plus proche d'un Ranger que l'on puisse imaginer ! Normal donc que je n'esquisse pas le moindre geste (Et que je retiens la patte de Lucki qui commençait à briller légèrement...Dommage, pour une fois que c'est pas pour moi) lorsqu'une Pokéball vole droit sur le lutin temporel. Son propriétaire ne va pas tarder à...Ah ben voila, petite séance de grimpette aux arbres par la voie des airs. J'explose de rire avec une bonne partie de la foule, tandis que Lucki, manifestement calmée, rengaine son ardeur à punir l'importun afin de détailler plus profondément le Fabuleux : Avec une aura qui varie comme le ressac d'une marée, le Lucario a beaucoup de mal à ne pas se sentier mal à l'aise. Sentant son trouble, je tente de prendre une partie de ses angoisses sur moi, les dissolvant dans la bonne humeur ambiante qui commence à s'établir. C'est pas tout les jours qu'on croise un Celebi, alors si en plus, on peut lui parler !
L'intervention de Mama Odie et de Wolfgang aura au moins permis d'éviter ce genre de tentatives (Dommage aussi, c'était rigolo d,imaginer comment un Pokémon aussi farceur aurait géré la situation) et à présent, on dirait que les élèves commencent à faire la queue, en réaction à la proposition du Celebi. Et parmi eux..

''Cael ! Cap ou pas cap ? Parce que moi… Je suis cap ! ''

''Tu me prends pour qui, petite fleur ?! Prems, eeeeeeh !L Lucki, c'est de la triche !''

Avant que je ne puisse passer devant Eryn, mon Lucario m'a tout bonnement attrapé par le col, pour me redéposer au sol dès que la Mentali a prit une avance suffisante. Je tente bien de la rattraper, mais à cause de l'intervention de ce tricheur de Lucki, elle parvient quand même devant Celebi avant moi. Tout en grognant un peu, j'assiste avec curiosité à sa discussion avec le type Psy, avant qu'une lueur verte ne l'enveloppe. Et lorsque cette dernière se dissipe...Eryn a rajeuni. En bloc. Elle doit avoir a peu près l'âge de Solen maintenant et elle est encore plus mignonne qu'avant. Ok, lorsqu'elle vient vers moi, je vais l'attraper, je vais l'attraper, je vais...*SBUNK*. Et voila, je viens de m'étaler quand elle a voulu me faire un calin...
Déposant la petite fille pour la laisser au soin du Mentali shiny qui vient de nous rejoindre (Un peu bizarre ça, mais bon, ce soir plus rien ne devrait m'étonner), c'est à mon tour de faire face à Celebi. Et je dois vous dire que...Je sais pas trop quoi lui demander en fait.

''Oh, un autre candidat tout rose.... Décidément, c'est la mode à cette époque. Alors petit gars, tu as quoi...10 ans ? Si tu veux, je peux te faire grandir un peu, t'as des centimètres à rattraper, Ahah !''


''Eeeeeh !''

*Paf*
Même Lucki facepalm devant ma réaction indignée, lorsque je saute à pieds joints dans la provocation du Celebi. Ce dernier laisse échapper un petit rire, avant que son expression ne reprenne un air mi-amusé, mi-sérieux.

''Bon, on a pas toute la soirée...Tu te décides pour quel âge ?''

''Euh...J'ai le droit de réfléchir un peu ?''

''T'as une minute après ça, c'est moi qui choisit, mouahahahah !''

Ok, alors voyons voir...Je peux avoir l'âge que je veux, c'est ça ? Donc si je lui demande de me transformer en Ranger adulte, grand, protecteur et badass, il pourra le faire...Ouais, mais de toute façon, je sais que je vais le devenir plus tard donc ça serait pas drôle de me gâcher la surprise. Non, si je fais ça, ce ne serait pas drôle (Pourquoi j'en vois qui rigole au fond ?). Ça me laisse qu'un seul autre choix, mais j'ai déjà assez de mal pour pas passer pour un gamin de dix ans (Voir moins, quand on repense à ce qui s'est passé avec Lidie...Ouais, non, on va pas y repenser en fait). Tant pis, je vais juste rester comme ça ce soir et...Une minute. S'il peut me renvoyer à n'importe quel moment, ça ne veut pas dire que je dois m'en souvenir pour que ça marche. Donc...

''...T'es un drôle de petit gars, toi. Mais si c'est ce que tu veux, c'est parti !''

Les yeux fermés, je sens des fourmillements parcourir l'intégralité de mon corps et lorsque j'entrouvre les paupières, Celebi se trouve désormais très légèrement plus haut qu'il y a quelques secondes. Mon costume semble avoir suivi la même progression que mon corps et..Bon, ok, J'ai même pas perdu quinze centimètres, alors que je lui ai demandé de me ramener à l'âge de 7 ans. Et si j'avais le moindre doute, le simple fait de me retourner face à mon starter suffira amplement....La vache, il est beaucoup plus grand qu'avant, en fait !
En attendant, Celebi a bien rempli son rôle, mon plan est parfait : Vu que je ne l'ai pas vraiment ''vécu'' cette année de mes 7 an. J'vais pouvoir voir toutes les choses géniales que j'ai raté ! Donc première étape, faire absolument tout ce que j'aurais pu tester quand c'était le bon moment...Sauf que je sais pas trop ce que ça peut être, justement. Tant pis, je vais bien voir de toute façon !
Mais avant ça...

''Euh..Celebi ? Je peux te demander une autre petite chose ?''

''Ah non, c'est une fois par personne, y'en a qui attendent ! Ni repris, ni échangé !''

''Non, non c'est pas pour moi...Tu vois...''


Pas besoin de parler, il suffit de penser, comme il l'a dit à Eryn. En revanche, j'adresse un énorme sourire de gosse à Lucki, au moment où le Lucario semble prendre conscience de mon plan. Déplacant sa patte en arrière pour prendre de l'élan, il se jette tout bonnement sur moi, le visage aussi paniqué que furibond...Trop tard, amigo.

*POF*

Le processus a été presque instantané et je n'ai qu'à me baisser pour éviter la désormais beaucoup plus petite boule de fourrure plongeante, qui exécute une roulade parfaite avant de darder un regard meurtrier sur son Dresseur : En lieu et place d'un Lucario, c'est de nouveau un Riolu qui me fait face ! Et lorsque Lucki tente d'ouvrir son canal d'aura pour BIEN me faire sentir toute l'étendue de son mécontentement, c'est à peine si une petite étincelle parvient à me faire frémir...Apparemment, son contrôle de l'aura été aussi lié à sa taille.
Néanmoins, il en faut beaucoup plus pour décourager Lucki de me faire ma fête et c'est en profitant de sa petite taille, que le type Combat me fonce dessus, paume en avant...Je l,ai déjà vu ce coup-là ! Cette fois, on fait la même taille, t'as pas l'avantage de l'agilité ! Réceptionnant mon starter, je me retrouve pris dans la mêlée avec lui, tandis que nous roulons l'un contre l'autre, sous le regard intrigué de quelques élèves qui patientaient pour approcher Celebi.  Ah non, Lucki, on a dit qu,On mordait pas ! J'vais t'avoir, cette fois tu vas...

''Eeeeeeeeeeh !''

''Dis donc, les garçons, on a dit pas de bagarres...Maintenant, on s'excuse sinon, vous passez tous les deux à la casserole.''

On dirait que Mama Odie était vachement plus forte que ce que je pensais, dans sa jeunesse. Elle nous a attrapé, séparé et soulevé chacun par le col, dans le même mouvement. Et lorsque nous finissons enfin tous les deux par cesser de gigoter, pour couler un regard aussi brillant que innocent en direction de notre ravisseuse. Cette dernière finira par nous poser à terre avec un soupir et une fois juste hors de portée de ses bras, nous échangeons un regard de concert, avant de repartir en courant....T'auras pas mon chocolat, Lucki, aucune chance !

Résumé:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t2479-cael-joy-un-sourire-peut-tout-changer-phyllali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t2486-cael-joy-phyllali#28810
 Pokéathlète Espion
avatar
Pokéathlète Espion
Région d'origine : Kanto
Âge : 15
Niveau : 18
Jetons : 2719
Points d'Expériences : 378

MessageSujet: Re: [EVENT HALLOWEEN 2016] De sombres nouvelless ...   Ven 2 Déc - 1:19



Halloween

- Bouuuuh !!

Ariania avait jailli de la couette devant ses pokemons. Un cri de frayeur amusée se fit entendre et Aria les vit courir pour aller se cacher loin du monstre effrayant qu'elle était devenue. Pas aussi effrayant qu'elle aurait voulu d'ailleurs. Elle avait décidé de se maquiller en zombie mais en raison d'une absence complète de talent pour le maquillage, elle avait du se rebattre sur quelque chose de plus simple. La voilà donc en fantôme-monstreverténormeàgrandesdentspointuesettrèsaccérées, comme elle l'annonçait fiérement à Ida, qui venait de revenir de la salle de bain où elle avait effectué ses dernières retouches de maquillage. Le déguisement de sa meilleure amie était génial ! Aria adorait l'idée de transformer Dama en loup blanc. Le loup blanc du film était tellement classe... C'est sûr qu'elle allait se faire remarquer dans la fête comme ça ! Ah, Aria aussi aimerait bien avoir un pokemon pouvant maitriser les illusions... Le nombre de blagues qu'on peut faire avec doit être infini !

Ses pokemons étaient en train d'enfiler leurs déguisements. Ariania était fière d'avoir réussi à en trouver un pour chacun d'entre eux. L'après-midi shopping de la semaine dernière avait porté ses fruits !

Mysdi avait opté pour un déguisement complet de sorcière, accompagné d'un balai miniature. L'ensemble lui allait tellement bien qu'Aria avait maintenant pas moins d'une centaine de photos de la mysdibule sur son Ipok ! Mysdi n'était cependant pas ravie, car Pachi avait aussi opté pour un déguisement de sorcier. Aria avait essayé de la raisonner mais rien à y faire, la mysdibule boudait et avait ignoré le pachirisu pedant la semaine entière. Aria n'avait même pas réussi à prendre une photo d'eux deux ensemble ! Mais elle comptait bien sur la soirée pour remecier à ce gachis !
Loki était tout aussi photogénique, dans son costume de dragon. Ariania ne savait pas si le minidraco avait été attiré par ce déguisement car il ressemblait à son évolution, mais en tous cas, ce ne fût pas elle qui contredit son choix ! Il était adorable dans cette combinaison !

Nuts et Jira n'avaient pas été aussi enthousiastes, et leurs costumes tenaient surtout du petit détail au dernier moment : un petit bonnet de père noêl pour Jira, et du faux sang pour Nuts. Titik quant à lui collait déjà bien au thème et s'était contenté de tisser une petite toile dans le cou d'Aria.
Ils étaient fin prêts ! Et quelques jours plus tôt l'équipe aurait été au complet... Mais hier une nouvelle tête était arrivée ! Ariania avait récupéré Poli, le polichombr de Ambre et Aria était ravie de pouvoir passer Halloween avec lui ! Elle le sortit de sa pokeball et Poli, après un petit sourire malicieux, flotta vers les autres. Depuis qu'elle l'avait ramené, à part les présentations, les pokemons n'avaient pas trop eu le temps de discuter ensemble et il était temps d'y rémedier !


- On y va ? s'exclama-t-elle en se retournant vers Ida, j'ai hâte d'y être !

Dès qu'elles furent sorties du batiment, Ida demanda à Ruru d'opérer la transformation et Dama se transforma en énorme loup blanc. Même si elle savait que ce n'était qu'une illusion, Aria fut impressionnée : la fourrure semblait tellement réelle ! Elle avait envie d'enfouir son visage dedans et de s'en servir comme couverture contre le petit vent froid qui lui soufflait au visage.

- Ce ne se fait pas, bouda-t-elle, moi aussi je veux monter dessus.

Ida lui répondit que Dama ne pouvait malheureusement pas supporter deux poids et elle la suivit avec un petit soupir.

- Tu me laisseras monter dessus à la fin de la soirée, dis ? insista-t-elle alors qu'elles se rapprochaient du portail.

L'odeur du buffet leur parvenait déjà aux narines, et les pokemons d'Aria n'en demandèrent pas moins pour partir en courant vers les tables blanches. Il y avait déjà du monde quand elles arrivèrent dans le parc et les discussions se mêlaient joyeusement au fond sonore de la musique gothique. Aria décida de faire confiance à ses pokemons et les laissa gambader librement, à l'exception de Titik, Jira (qu'Aria portait dans son sac) et de Poli, qui restèrent auprès d'elle. Contrairement à ses habitudes, Mysdi s'était elle aussi éloignée. Elle se trouvait belle aujourd'hui et elle allait le faire savoir à tout le monde ! Ainsi, dès qu'une personne sortait son Ipok ou son appareil photo, elle se dirigeait vers eux, avec toutes sortes de poses et se laissait mitrailler. Il fallait dire que cela marchait bien ! A la fin de la soirée, la mysdibule serait sûrement sur tous les portables ! Même si le buffet était déjà assiégé, cela n'avait pas empêché Loki, Nuts et Pachi de s'y faufiler. Et Aria les vit revenir chargés de gateaux et de friandises.

Tout en suçotant un caramel, Aria pensa que cette soirée avait vraiment l'ambiance halloween : les élèves étaient méconnaissables dans leurs déguisements, la petite brume et l'obscurité des arbres rappelaient un décor de film d'horreur. C'était le genre d'atmosphère où tout était possible, où rien de ce qui allait arriver ne serait étonnant car tout semblait irréel.

- Idalienor ! ...

Une sorcière au cheveux bleux venait d'apparaitre, Aria reconnut immédiatement Janet, sa senpai en archéologie, et alors que celle-ci ne semblait pas l'avoir remarqué, elle s'avança vers elle.

- Janet ! s'écria Aria, j'adore ton déguisement ! Y a quoi dans ton chaudron ? Des bonbons ?

L'évocation avait attiré Pachi mais il fût déçu de n'y trouver qu'un Barpeau d'une couleur étrange et rebroussa vite chemin. Les trois filles n'eurent pas le temps de commencer la conversation qu'un vampire se joint au groupe. Aria ne le connaissait pas, mais son apparition l'interrogea sur sa relation avec Janet. Ils avaient l'air proches, peut-être était -ce son petit ami ? Il faudrait qu'elle demande à Ida plus tard ! Aria adorait les rumeurs, les racontards, les petites histoires des couloirs... Pas autant qu'une Mentali certes mais assez pour ne pas avoir envie d'en laisser passer une sous son nez !

- Salut ! Moi, c'est Aria, fit-elle à l'intention du vampire, après l'apparition de la tarsal (une chromatique, elle est magnifique !)

Elle observa le Scobolide intriguée, c'était la première fois qu'elle avait vu ce pokemon mais elle le trouvait vraiment classe !

Ce fut au tour de Lyra d'apparaitre. D'une petite voix, elle appelait Janet et ils se retournèrent tous pour faire face à la jeune fille... qui tremblait comme une feuille les yeux rivés sur quelque chose dans le groupe. Aria se dirigea vers elle, toute heureuse de la croiser elle aussi, mais ce geste empira l'état de Lyra qui fit un pas de plus en arrière. Aria ne comprendit pas. Elle était si effrayante ? Ils étaient si effrayants ? Elle n'avait jamais pensé qu'Halloween pouvait marcher à ce point ? Peut-être qu'ils devraient faire le tour du village en criant "Trick or treat" ? Mais ce n'était pas le maquillage et les costumes qui étaient en cause, et Aria fut étonnée d'apprendre que Lyra avait la phobie des pokemons insectes. Pourtant la première fois qu'elles s'étaient rencontrées Titik n'avait pas posé de problèmes ! Elle n'osa pas le rappeler dans sa pokeball car elle ne voulait pas le priver de la fête d'Halloween, mais elle le confia à Mysdi pour qu'il soit hors de vue de Lyra.



-Ooooh, il est super bien fait ton costume, on dirait une vraie sorcière ! Ou alors je me trompe complétement d'époque et tu en es véritablement une...


Une lumière verte venait de passer à côté d'eux. Une lumière verte qui volait. Et qui s'est arrêté pour admirer Janet. Lorsque son cerveau reconnut enfin que ce n'était pas une illusion et que c'était bien Celebi qui était en train de se balader entre les élèves, Aria sauta de joie.

- Ida tu as vu ? murmura-t-elle alors que le fabuleux était en train de négocier avec Mama Odie et Wolfgagn, c'est Célébi ! Le vrai ! C'est trop cool !!

Elle n'en croyait pas ses yeux, elle avait tellement de chance ! Déjà le Manaphy l'année dernière et maintenant Célebi ! C'était le deuxième pokemon fabuleux qu'elle voyait ! Et cette fois, il ne s'était pas vexée qu'un crétin le prenne pour cible, au contraire, il leur proposait un truc en or : changer d'âge ! Si Aria ne fut pas la première à en profiter, c'est que le Celebi était assez éloigné d'eux, car dès que le pokemon formula la proposition elle se précipita vers lui.

- Moi aussi ! cria-t-elle, alors que le Celebi avait déjà opéré ses charmes sur deux jeunes filles.

- En voilà une autre pressée, c'est bien ça, ! La fête d'Halloween ce n'est pas fait pour être triste, il faut avoir de l'énergie ! C'est plus drôle comme ça ! Alors quel âge veux-tu avoir ?

Ariania hésita un instant, elle n'y avait pas réfléchi ! Elle avait juste foncé comme ça, sans même se demander une seule fois ce qu'elle allait lui demander ! Enfant ou adulte ?... Enfant ! Ce sont qui font la chasse aux bonbons ! Et en plus elle n'était pas vraiment intéréssée à propos de son futur. Elle voulait rétrécir ! Ce sera plus drôle !

- Le plus petit possible ! s'écria-t-elle

- Tu auras donc trois ans, répondit le Célébi en se mettant à virevolter autour d'elle, profite bien de ce retour en enfance.

A l'écoute de ces paroles Aria plongeait déjà dans un demi sommeil, le décor devenait flou et ses paupières s'abaissèrent instinctivement. Lorsqu'elle rouvrit les yeux, Ariania prit peur : tout autour d'elle était tellement grand ! Et les gens n'arrêtaient pas de la bousculer ! Où était Eliane ? Et papa et maman ? Pourquoi elle était toute seule ? Nan ele voulait pas être toute seule !

- Papaa ? commença-t-elle en gémissant,.. mamaan ?.. papaaa?? MAMAAAANNN ???

Les larmes lui montèrent aux yeux et elle s'allongea et éclata en sanglots au sol, elle avait peur, elle ne reconnaissait rien, personne n'était là pour l'aider. Elle voulait que ses parents la trouvent vite ! Elle était perdue, ils devaient forcement la chercher. Au fond d'elle, une voix résonna. Ils ne viendront pas. Ils ne t'aiment pas. Tu le sais. Sans comprendre, les larmes qu'elle tentait de refouler revinrent inonder ses yeux et elle continua à pleurnicher sans remarquer le polichombr qui tournait autour d'elle, ni le marcassin qui dormait dans un sac à ses pieds.


© BBDragon


Résumé:
 
Déguisement:
 

_________________
Don't let winter froze your heart ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4684-328-ariania-blue-close-your-eyes-pyroli http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4751-ariania-blue-pyroli
 Coordinateur Mode
avatar
Coordinateur Mode
Région d'origine : Algatia - Hoenn
Âge : 17 yo
Niveau : 39
Jetons : 2805
Points d'Expériences : 921

MessageSujet: Re: [EVENT HALLOWEEN 2016] De sombres nouvelless ...   Lun 5 Déc - 15:55




De sombres nouvelles

Event Halloween 2016

Sirius de 45 ans prenait la situation avec un calme assez étrange d’un point de vue extérieur mais pour un directeur d’agence spatiale, la situation était certes étrange mais il avait été habitué à l’étrangeté du monde. On imagine pas toutes les choses étranges dont l’espace était remplit. Et surtout tous les étranges événements dont il avait été témoin. À ses cotés, sa grande Florges observait autour d’elle avec son habituel air supérieur.

Enfin, c’était bien beau que son double du passé l’ait amené ici mais il n’avait pas vraiment envie de taper l’incruste avec un inconnu. Autant chercher quelqu’un qu’il connaissait et voir comment était cette personne plus âgée, ou au vu de la masse de petits bouts, plus jeune. Bien que l’homme était bien décidé à ne pas jouer au babysitter lors d’une de ses rares soirées sans enfants. Même si elle n’était clairement pas voulue. Il adorait ses enfants mais il devait bien reconnaître qu’une soirée sans les trois était appréciable. Il manquait juste sa femme et la soirée aurait été parfaite car quand bien même elle aurait été ici, la chance que ce soit sa femme de son époque et de sa ligne temporelle était très faible.

Il passa une main dans sa chevelure bien disciplinée et remonta ses lunettes. Une chevelure violette entra dans son champs de vision pile quand il allait abandonné et décider de se poser dans un bar en attendant que la soirée se finisse. Etna. Etna Neria. À 20 ans, elle était vraiment sublime, peut-être même plus que dans ses souvenirs. Il s’approcha rapidement d’elle avant de l’appeler. C’était assez étrange comme situation.

Elle brillait, Etna, quand elle se retourna vers lui et pas qu’à cause de sa tenue. Il y avait quelque chose dans sa posture qui la rendait incroyable. Il comprenait à nouveau pourquoi, plus jeune il avait si violent crush, pour ne pas dire qu’elle avait été son premier amour. Elle ne venait visiblement pas tout à fait du même univers que le sien. Mais la Etna de ses souvenirs était aussi brillante, c’était juste quelque chose qu’elle avait. Comme un don. Quelque chose qui la rendait si attirante. Il sentait bien les regards posés sur eux et il était certain que ce n’était pas lui. C’était juste parce qu’elle brillait.

Qu’elle était tellement différente de lui. Elle était le Soleil, il était la Lune. Pourtant, quelque part, il avait le sentiment qu’il camouflait une brillance. Que lui aussi, il aurait put briller autant qu’elle. Que lui aussi il aurait put être comme elle. Quelque part, les routes avaient déviés et les voix du temps avait parlé. Il était devenu cet homme sérieux, elle était devenue cette resplendissante jeune femme. Et ainsi, dans une autre ligne temporelle, il se tenait à ses cotés. Il était une étoile. Il faisait autre chose que les observer.

Concepteur de cette tenue si brillante ? Lui ? Il savait juste faire fonctionner ses machines, réaliser ses complexes calculs, gérer un budget. Jamais il ne lui serait venu à l’idée une telle sorte de robe. C’était étrange. Il observa la robe avec un peu plus d’attention. C’était tout de même impressionnant. Il eut un léger sourire en pensant à son double du passé qui tentait de tenir tête à Etna et qui bien évidement se faisait totalement avoir. (Si tu savais Sirius du futur, si tu savais.)

- Jamais il ne viendrait à l’idée de quelqu’un de sain de t’affronter …

Aussi tôt les mots sortis de sa bouche qu’il réalisa qu’il venait simplement de s’insulter lui même. Ouais. On changerait jamais vraiment Sirius hein.

- Merci en tout cas pour ces quelques clarifications, j’ai aucun souvenir du Sirius de cette époque en réalité. Il me semblait n’être même pas venu à cette soirée pour tout te dire …

Autant dire qu’ils venaient d’univers sacrément différents. Mais il trouvait ça intéressant et nul doute qu’il serait curieux de comparer la Etna qu’il rencontrait ce soir avec celle qu’il connaissait chez lui.  

- Ce que je suis devenu ? Et bien, c’est plutôt différent du Sirius que tu sembles connaître. J’ai accomplit mon objectif, je suis le directeur du Centre Spatial d’Algatia, j’étudie là bas, je gère le bâtiment et son budget … Tout ce genre de chose assez classique au final.Je suis marié, j’ai trois enfants.

Il est banal le résultat de ta vie. Et tu t’en comptes que maintenant. Il laissa un léger sourire apparaître sur son visage. Il en était jusqu’alors parfaitement satisfait, pourquoi soudainement, pourquoi alors qu’il la voyait rayonner, se disait-il qu’il avait loupé quelque chose ? Il était ambitieux bien sur, et son travail au Centre lui permettait de pousser toujours plus les limites. Mais, pourquoi avait-il la maudite impression que quelque chose manquait ?

- Et toi ? Tu es donc une star de la coordination et le Sirius de ton époque est ton costumier ? Excuse moi si je n’ai pas le bon jargon … j’avoue ne mettre jamais vraiment intéressé à la Coordination.

Et c’était peut-être ça. Quand il la voyait, toute brillante, si brillante, si … il ne pouvait pas s’empêcher d’être attiré comme un Papillusion par la lumière.

© BB Dragon



- Sirius discute avec Etna.

et c'est tout /pan/
(warning, ce sirius est très différent de l'actuel, il a prit une direction plutôt différente du sirius actuel, il ne connait/a oublié par conséquent pas mal de ses liens)

_________________

Le meilleur coordinateur ! 2016
Le membre le plus dynamique 2016
Le skypeur parfait 2016
Les pires ennemis avec Hanaë 2016


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4167-sirius-b-powell-sending-your-selfies-to-nasa-because-you-re-a-star http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4169-sirius-b-powell-noctali
 Pokéathlète Espion
avatar
Pokéathlète Espion
Région d'origine : Johto
Âge : 14 ans
Niveau : 10
Jetons : 2068
Points d'Expériences : 202

MessageSujet: Re: [EVENT HALLOWEEN 2016] De sombres nouvelless ...   Mar 6 Déc - 8:40

Pendant que Sitrus… enfin Sirius prenait quelques secondes pour digérer le déluge d’infos qui lui était tombé dessus, Etna en profita pour remettre un peu d’ordre dans sa tête. Elle était une version de la jeune fille venant d’une trame temporelle alternative et convoquée par Célébi suite à la demande de son double. A priori elle mélangeait son expérience avec celle dont elle avait pris la place. Dans son univers elle avait eu un Chaglam comme premier Pokémon, avait trouvé l’œuf d’Apitrini chromatique, mais n’avait ni Scarabrute, ni Desséliande, ni Ecrapince. Non, son équipe de Concours, et par extension d’espionnage, se composait d’un Lockpin, d’un Cotovol et d’un Altaria. Rien à voir avec les drôles de bougres dont elle était entourée dans cette réalité. C’était peut-être une des premières raisons qui faisait que tout était si … différent ici. Enfin bon ça n’expliquait pas Sitrus. (Il fallait vraiment qu’elle laisse tomber ses surnoms, elle) Vu ce qui lui arrivait, ça ne l’étonnerait qu’à moitié que son partenaire principal ne soit pas lui-même originaire d’un monde où tout s’est déroulé bien différemment. Où il a écouté bien trop vite ses parents, où ses passions s’est faite enterrer sous des tonnes de responsabilités et d’attentes. Comme elle au début quoi.

Il lui raconta ensuite un peu sa vie. Comme elle le pensait, marié trois enfants, certainement pas avec elle vu son air. A croire que seuls eux de cette réalité étaient faits pour finir ensemble. Elle retint un ricanement. Avant de se rendre compte de l’air morne sur le visage de son ami. C’était étrange, dans son souvenir, quand il parlait de quelque chose qui l’intéressait, il avait le regard qui brillait. Etait-il si éloigné de son Sirius pour qu’il perde même ça ? Non, il avait les mêmes mimiques, la même manière de tordre la bouche quand il disait son propre prénom. Ça voulait dire qu’il n’était pas vraiment heureux ? Du haut de sa maturité de vingt ans, Etna du futur comprenait. Mais la part d’Etna d’origine était perdue : cette version de Sirius avait suivi ce qu’on attendait de lui, il avait eu du succès, il avait prospéré, fondé une famille. Pourquoi ne semblait-il pas fier comme quand il lui parlait de sa nouvelle pièce de couture ? Quand enfin l’adulte lui lança qu’il ne s’était jamais vraiment intéressé à la Coordination, elle tomba un peu de haut. On parlait de Sirius. SIRIUS. Comment une trame alternative pouvait-elle changer autant les gens ? Puis enfin, la vérité lui sauta au visage : il était … vide ? Ne se lançant que sur la ligne tracée pour lui, ce Sirius n’avait rien gardé qui ne lui soit pas utile. Ce raisonnement faisait écho à sa propre intransigeance, sauf qu’elle, même sa version jeune, décidait de sa voie. S’il y avait eu une version d’Etna qui aurait été accepté dans la famille principale … aurait-elle été vide et fade comme ce Sirius ? Le simple fait d’y penser lança un frisson glacé jusqu’en bas de sa colonne vertébrale.

- Je… Je ne suis pas encore une star. Tu l’es plus que moi, pour tout avouer. J’ai fini en top 8 lors du dernier Grand Festival de Sinnoh, l’année dernière j’en suis resté aux trente-deuxièmes. Quant à toi tu n’es pas vraiment mon costumier… tu me confectionnes régulièrement des robes, qui gagnent le plus souvent des prix, oui. Disons que tu as un plus grand nom dans la mode que je n’en ai en Coordination. Mais un jour je te dépasserai, ouaip.

Ce qu’elle ne disait pas, c’est qu’elle avait beau tout donner, contrairement à son habitude, elle n’arrivait plus à progresser en Coordination. Fait totalement étranger à l’Etna du présent, l’Etna du futur avait régulièrement pensé à abandonner, à retourner chez les Neria et à enfin prendre la place qui lui était dû, secrétaire ou tout au plus organisatrice d’événements. Mais à chaque fois c’était Sirius qui l’encourageait et lui intimait de ne pas baisser les bras « Si t’arrêtes, je perds ma muse moi ! Alors tu sèches tes larmes et tu vas écharper cette saleté de Sabrina au prochain Concours, okay ? » Et elle reprenait du poil de la bête. Il n’y avait rien entre eux deux, à part une belle amitié, peut-être même une relation frère-sœur qui manquait à la Etna de ce monde en fait. Autre fait intéressant qu’elle ne mentionnait pas, mais qu’elle laissa imprimé dans la tête de sa double, c’était qu’elle aussi avait été Espionne. Mais après plusieurs missions réparties sur deux années, elle avait raccroché. Pour diverses raisons, qu’elle ne fit pas remonter, laissant la Etna du présent dans le flou.

- Et euuuh… Franchement c’est hyper bizarre de discuter comme ça. On est des étrangers l’un pour l’autre tout en se connaissant bien trop pour notre propre bien. Oh je sais, comme je voulais montrer ça à mon Sirius et que j’ai que Atsugi sous la main, on va faire ça ! Atsugi, la nouvelle combinaison !

L’Apireine se tourna vers sa maîtresse quand cette dernière claqua des doigts. L’abeille était un peu perdue, puis les souvenirs firent surface et elle se mit en position. Elle tourna sur elle-même, fit une révérence puis se lança dans un salto parfait pendant lequel elle expulsa des Apitrini de son abdomen. Juste au moment où elle se remettait d’aplomb, elle lança une bardée d’Onde Folie, qui sembla suivre ses servants, qui laissaient derrière eux des traînées multicolores, un peu comme une Onde Boréale. Enfin, le joyau violet sur le front du Pokémon chromatique se mit à briller et un Rayon Gemme en sortit, prit la forme d’une Sphère et s’envola rapidement, prit place au mile de la formation d’Apitrini avant d’être explosé par un Plaie-Croix de la reine. Les petites abeilles redescendirent et se placèrent autour de leur souveraine, puis l’ensemble salua sous un hochement de tête satisfait d’Etna.

- Alors t’en penses quoi ? Même si tu dis ne pas t’intéresser à la coordination t’as bien un petit avis, non ? Par Lugia par contre, ça fait bizarre de te tutoyer par contre, t’as le double de mon âge j’ai l’impression… Euh… T’as quel âge au fait ? Sans indiscrétion ?


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4595-etna-neria-let-s-y-go http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4602-etna-neria-mentali
 Pokéathlète Coach
avatar
Pokéathlète Coach
Région d'origine : Hoenn
Âge : 15 ans
Niveau : 38
Jetons : 1070
Points d'Expériences : 1123

MessageSujet: Re: [EVENT HALLOWEEN 2016] De sombres nouvelless ...   Mer 7 Déc - 21:49

Décidemment ils n’en ratent pas une je vous jure *sigh*. Attirée par la commotion soudaine alors que nous avancions tranquillement Etoile et moi, j’arrive juste à temps pour voir mes deux pokemons flashés en flagrant délit de préparation de bêtise et devant opérer un repli stratégique au milieu d’un rire général qui me rend final un peu mal à l’aise, mais surtout très blasée…

- Calua.

D’une voix résignée j’interpelle quand même ma colocataire plongée dans l’ambiance alentour et qui semble se raidir en m’entendant, comme si je l’avais prise elle aussi en flagrant délit de bêtise. Je lui aurais bien dit qu’elle n’a aucune raison de s’en faire pour ça (être la cible de temps en temps ne leur fait pas de mal), mais l’apprentie magicienne (ou sorcière du coup) repart déjà sur une nouvelle lancée à coup de pirouette dangereuse (a vouloir l’empêcher de tomber, j’ai failli prendre le balai), pour finalement venir me braquer à bout de nez une friandise encore non identifiée. .. Héhé, sacrée Calua. Sourire au lèvre je lui tend mes barbes à papa restantes à elle et Pollo (comme s’il y avait besoin d’un échange) et un gros câlin plus tard (plus le temps d’enlever la barbe à papa qu’elle me colle dans le dos au passage) nous nous mettons en route.

Sans surprise ce n’est pas l’animation qui manque. Toujours prête à s’amuser et s’améliorer, Calua ne manque pas les occasions pour utiliser ses talents, souvent aux dépends des deux pauvres Coxy qui tentent tant bien que mal de l’assister ; surtout ce pauvre Pollo (y en a qui vont bien dormir ce soir, si elle arrive à s’arrêter un jour pour qu’ils en aient le temps). Elle tente bien de m’entraîner aussi dans le spectacle, mais au final, la foule, cela reste loin de mon domaine et la magie encore plus. J’ai bien plus peur de faire tâche et de la gêner qu’autre chose (puis bon vu comment l’enthousiasme transpire chez moi en apparence, ils crieraient à la publicité mensongère). Au final je parvins à capter l’attention de Calua sur les animations locales histoire de laisser un peu de répit aux pauvres pokemons insectes, mais celui-ci fut de courte durée quand s’enclencha une nouvelle fois et sans préavis le facteur PC…

Franchement je m’attendais plus à avoir des problèmes à cause de la future vengeance de mes deux pokemons suite au petit tour de Calua. Seulement c’est bien l’académie qui fut la plus rapide cette fois ci au facteur catastrophe potentiel en nous offrant ni plus ni moins que cet étrange pokemon vert qui s’amuse à transformer les adultes en d’autres gens ! … Hein ? C’est eux à un autre âge ? Ca me rassure pas du tout ! De ce que j’entends ce Celebi donc serait du même registre de pokemon que le Manaphy de la dernière fois, légendaire et avec des pouvoirs bizarres. Voyage dans le temps ? J’ai déjà eu assez de mal comme ça avec l’échange de corps de la dernière fois. Entre ça et les pokemons étranges de la mission de cet été (sans compter ceux dont j’ai appris l’existence comme ce Darktruc). Je ne suis vraiment plus enthousiaste pour les mystères profonds du monde des pokemons. Moi à la base j’aime le normal hein, je suis une fille tranquille ! Alors il est hors de question que je participe et rien ne me fera…

''Moi, MOI !''

Changer d’avis… Hein ? Euh non ! Calua tu ne devrais pas…. Faire ça… Sans avoir trop le temps de comprendre ce qui se passe, Calua se plante déjà devant le pokemon fabuleux avec enthousiasme pour demander ce qui a été promis. Arf j’aurais dû le voir venir, un pokemon mystérieux avec de grands pouvoirs étranges, il était évident qu’elle allait se précipiter dessus ! Le temps de quelques échanges et déjà ma nouvelle colocataire se retrouve entourée de l’aura du pokemon pour … rétrécir. Oh elle est trop mignonne ♥. Erf pas le moment.

- Calua. Pourquoi as-tu… ?

Loin d’avoir l’enthusiasme optimiste de ma coloc, je la regarde se planter devant moi avec son grand sourire alors qu’elle m’encourage à l’imiter. Pas besoin de lui demander pourquoi en fait, la réponse est évidente. Cependant je me vois quand même mal l’imiter, la dernière fois qu’un pokemon « fabuleux » a user de ses pouvoirs sur moi, je suis restée en garçon pendant plusieurs heures. C’était loin d’être la meilleure expérience de ma vie ! … Bon avec le recul maintenant, je sais que ça n’a pas été si terrible que ça. C’était juste perturbant au final, mais quand même ! Imaginez si Ginji et moi n’avions jamais réintégré nos corps. Ca aurait vraiment été le drame. … Bon Celebi a bien précisé que ce ne serait que pour la soirée et Mr Forest a l’air de lui faire confiance. Je fais plaisir à Calua et je tente l’expérience ? Mais si jamais une organisation criminelle débarque et capture Celebi nous laissant coincer dans nos nouveaux états ? Si jamais le professeur Roseverte encore frustré de l’année dernière décide d’essayer de laver son honneur et retente une nouvelle expérience qui tourne encore plus mal que la dernière fois ? … Bon ça fait de sacrés cas, mais ici on a vite de quoi devenir parano en même temps à force ! … Je devrais peut-être me détendre un peu moi et me décider en fait. Le temps passe et les gens eux continuent de passer par Celebi comme Calua l’a fait sans aucune peur, chacun faisant sa demande. Certains deviennent grands, d’autres petits et même des pokemons se prêtent à cette expérience unique. Ca m’étonne que Sam ne se soit pas déjà jeté dessus.

-… Bon, bon d’accord. Tu as gagné. Laisse-moi réfléchir.

Etant la seule encore visiblement inquiète dans la zone et devant les regards insistants et suppliants de Calua, je fini par céder à ma colocataire d’un soupir résigné pour au final sourire. Qui sait, je dois vraiment m’inquiéter pour rien au final. Celebi semble être un pokemon particulièrement connu et les gens semblent lui faire confiance à lui et à sa réputation. Si c’est le cas alors autant jouer le jeu et faire plaisir à tout le monde. Au pire je n’aurais qu’à revieillir avec le temps. Enfin ça c’est si je décide de remonter en arrière. … Maintenant que j’y pense, je n’ai pas vraiment d’âge qui m’intéresse en particulier. On ne peut pas dire que je ne suis pas curieuse de ma future moi, mais j’appréhende aussi quelque part. Après comme à dit Celebi, rien n’est fixé mais bon. Remarque si c’est juste pour avoir un aperçu de mon apparence (quoi que ça m’intrigue un peu aussi ça pour certains endroit *cough*) je suppose que ça ne vaut pas particulièrement le coup. Toujours souriante, je regarde Celebi s’approcher, le pokemon ayant visiblement deviné à mon air que j’avais pris ma décision.

- Je n’ai pas d’âge qui m’intéresse particulièrement et à la base, je suis venu à cette soirée pour m’amuser avec Calua, alors autant avoir le même âge qu’elle. Tu peux faire ça pour moi s’il te plaît ?
- Aucun problème !

N’ayant pas pris la peine de transmettre les informations par la pensée, je dis sereinement au pokemon fabuleux ma décision qu’il exécute en un claquement de doigt et avec le sourire, je vous prie. L'instant d'après je ferme les yeux alors que je sens les pouvoirs du pokemons opérés. Mon corps semble rajeunir et avec lui, mon esprit aussi. C’est bizarre, c’est comme si mes souvenirs les plus récents se brouillaient de plus en plus alors que mes plus anciens de l’époque ou j’avais 6 ans devenaient plus vifs. Je sais que j’ai passé la journée en cou. Ce matin j’étais avec le professeur Creed puis la Générale et cet après-midi, on a eu étude puis un cours avec Mlle Hortense et pour finir le professeur Yade. Pourtant je pourrais aussi juré que j’ai passé ma journée en famille. Les vacances d’été, Maman ne travaille pas et Papa à pris sa journée, nos parent nous emmenant mes frères et moi à la piste cyclable.

- C’est – Trop –Bizarre ! Ha ?!

C’est ma voix ça ? Bien sûr que c’est ma voix ! Enfin je crois. C’est trop étrange en fait mais en même temps c’est aussi super rigolo. Le monde entier c’est agrandi autour de moi alors que je me retrouve au milieu de cette foule de connus inconnus. Au-dessus vole un Coxy et un Coxyclaque que je connais parfaitement alors que je ne devrais pas et je sais que si je baisse la tête pour regarder ce qui se trouve à ma hauteur, je vais croiser le regard surexcité de la mini magicienne qui partage la chambre de ma future moi souvent bien trop sage quand j’y repense. Quoi mes frères font toujours des bêtises, ils sont cools mes frères et ce n’est pas que je ne veux pas aider Papa, mais j’ai six ans quoi alors je ne peux pas faire grand-chose d’abord. En plus c’est lui qui me dit tout le temps d’aller jouer, donc c’est ce que je vais faire ! Pour une fois que j’ai une copine de mon âge qui veut bien en plus. C’est bizarre d’ailleurs ces images de fille qui veuille pas jouer avec moi plus tard. … Bah, aucune importance.

- C’est parti pour une super soirée ! Viens on fait la course !

Ni une ni deux, mes frangins n’étant pas là je prends la tête des opérations et ignorant cette robe et ces chaussures pas vraiment faites pour ça ou ce Coxy visiblement surpris, j’abats ma branche d’arbre comme pour fendre la foule alors que je me jette au milieu de celle-ci. Bien entendu j’ai déjà attrapé la main de Calua avant de faire ça, pas question de la perdre en route. On est là pour s’amuser ! En plus c’est cool, apparemment c’est Halloween ce soir. C’est l’un des rares jours ou Maman m’autorise à me gaver de bonbon huhu. Je vais me régaler miam ! Ou je vais ? Là où on peut rire et manger, pour ce qui est d’être plus précis bah. … On trouvera bien en route !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t2904-stella-douglas
 Coordinateur Mode
avatar
Coordinateur Mode
Région d'origine : Algatia - Hoenn
Âge : 17 yo
Niveau : 39
Jetons : 2805
Points d'Expériences : 921

MessageSujet: Re: [EVENT HALLOWEEN 2016] De sombres nouvelless ...   Jeu 8 Déc - 22:03




De sombres nouvelles

Event Halloween 2016

C’était étrange comme situation. C’était étrange de raconter ainsi sa vie. C’était triste de voir qu’il n’avait pas eut besoin de tant de mots que ça pour en faire le tour. Et pourtant, il avait beau chercher, sa vie c’était ça. Métro, boulot, dodo. Il se levait chaque matin pour une longue journée de travail, il suivait les progrès de ses équipes, sans pouvoir faire des recherches lui même, trop pris dans les papiers du Centre. Puis le soir il rentrait, quand il avait de la chance, il pouvait aller chercher la petite dernière à l’école mais ces soirs là étaient trop rares. Il passait du temps avec sa petite famille. S’engueulait avec son fils aîné, reproduisant sans le voir les erreurs que son père avaient commises. Il aidait son deuxième puis il regardait un film débile à la télévision et allait se coucher, sans un regard pour sa femme.

Pourtant, il était sur de l’avoir aimée. Aujourd’hui pourquoi étaient-ils ensembles ? Pour les enfants probablement, pour leur réputation. Ils ne s’aimaient plus. Ils ne s’étaient plus touchés depuis des mois, voir quelques années. Il la soupçonnait d’avoir un amant. Ça allait plus entre eux. En fait, il y avait pas grand-chose qui allait dans sa vie. Il faisait la même chose, tout les jours. Une boucle sans fin. Métro, Boulot, Dodo. C’était vraiment ça qu’il avait voulu faire ? Mais en même temps, avait-il vu la moindre autre possibilité ? Directeur du Centre Spatial d’Algatia. Ça avait toujours été le poste qu’on lui avait attribuer. Regulus était chercheur, Regulus partait parfois dans l’espace. Regulus était amoureux. Regulus irradiait de bonheur et lui, lui …

Il fallait croire que peu importait les lignes temporelles, Sirius aurait toujours un complexe d’infériorité face à son frère. Toujours. Parce qu’il était tellement parfait, il était tellement aimé, il faisait ce qu’il voulait, il était libre, il était astronaute, il avait put voir Deoxys, tout ce qu’il faisait réussissait. Et lui, et lui, sa vie était fade, morne, il enviait ce Sirius, il enviait cette Etna. Il … il soupira avec un sourire triste face aux yeux étonnés que lui adressa la jeune femme. Et oui, il ne s’était jamais intéressé à rien d’autre que la voie qu’on lui avait tracé. Il avait choisit la facilité, il avait été lâche. Il … Il ne connaissait rien à la coordination, il n’était pas comme son Sirius. Il n’était qu’une pâle copie, qu’un exemplaire raté, qu’un vague reflet.

Il secoua vigoureusement la tête et se concentra sur ce que lui disait la coordinatrice. C’était impressionnant. Ça tenait à rien de changer une vie, une décision légèrement différente, un film qu’on regarde, une affiche, une rencontre, un sourire. Ça ne se jouait qu’à quelques secondes, à une chaîne qu’on zappe un peu trop vite. Ça se jouait à quelques points, à quelques mots d’encouragement. En captant l’air triste de la jeune femme il avait envie de la réconforter lui, de la réconforter comme le faisait l’autre Sirius. Il … Pourtant dans sa voix, il sentait que la force de caractère d’Etna, de la Etna qu’il connaissait, de la Etna que tous les Sirius rencontraient, étaient là et il n’avait aucun doute, non aucun, que la jeune fille réussirait. Surtout avec son Sirius à ses cotés. Ce Sirius qui paraissait si sur, si différent de lui. Ce Sirius là en avait eut rien à faire des remarques, il était fort et il brillait. Il réussissait. Il serra le point.

Il lâcha un léger rire face à la franchise de la demoiselle, oui c’était bizarre, mais pas désagréable. Ça le sortait de la monotonie de son quotidien, nul doute qu’après ça, il chercherait à revoir Etna, la Etna de son monde. Ça faisait longtemps qu’il ne l’avait pas vu, tous les deux perdus dans le monde du travail sans être capable d’en sortir. Mais il en ressentait le besoin, il ressentait le besoin de sortir de cette routine, de retrouver la flamme du jeune homme qu’il avait été à son entrée dans le Centre. Quand il avait dût se battre pour prouver sa légitimité à ses employés. Quand lorsqu’il rentrait, il était accueillis par un baiser amoureux et les grands yeux fiers de son fils. Lorsque qu’il le prenait ce gamin dont il était tellement fier, pour l’amener rencontrer les étoiles, ces phares dans l’océan noir de la vie.

Quand avait-il disparut ? Quand est-ce que la flamme était morte. Il esquissa un léger sourire à l’intention de la demoiselle avant de se reculer un peu pour laisser plus de temps à l’Apireine d’exécuter son numéro. Un enchaînement élégant, raffiné qui mettait en valeur la qualité de reine du pokemon et de sa dresseuse. C’était magnifique, ravissant et il ne put empêcher sa bouche de s’ouvrir complètement surpris. C’était ça la coordination ? C’était l’entente qu’il voyait entre dresseuse et pokemon ? Et elle n’était que dans le top 8, immédiatement, le cerveau du Sirius plus âgé se mit à imaginer ce qu’il pouvait y avoir parmi les premiers. C’était sublime. C’était renversant. C’était comme tomber amoureux. Il eut un sourire amer. Il avait loupé sa chance. Il n’avait pas connu la coordination avant. Il comprenait pourquoi les autres Sirius s’y étaient accrochés avec autant de force, avec autant de hargne. Il aurait voulu avoir quelque chose à quoi s’accrocher aussi fort. Quelque chose qui le fasse se sentir incroyablement vivant.

Pas vide comme aujourd’hui, pas morne, pas triste.

Il avait envie de dire au Sirius du présent de ne surtout pas abandonner, de ne surtout pas se laisser influencer. Il avait envie de lui dire de suivre le fil qu’il avait envie de suivre. Même si l’avenir était incertain, même s’il échouait, même si … juste, essayer. Vivre. Pleinement. Entièrement. Choisir ce qui lui plaisait et rien d’autre. Ça serait dur, personne n’en doutait et pas même lui, mais Sirius du futur te le conjure Sirius du présent n’abandonne pas.

Le sourire amer de Sirius se transforma en sourire tendre. Elle était adorable cette Etna. Il n’y connaissait rien, il ne savait que lui dire. Il se rapprocha d’elle et pour la première fois depuis bien longtemps, ses yeux pétillèrent.

- C’est magique Etna, c’est splendide … je … wow, je sais vraiment pas quoi te dire, ton Sirius aurait probablement, et va probablement, te donner les défauts de ce truc mais honnêtement Etna, j’en vois pas. Je … tu viens de me faire comprendre quelque chose d’incroyablement important.

Il inspira profondément.

- Ne renonce pas d’accord ? Ne renonce jamais. Tu le regretteras. Ne prends jamais la voie facile, elle est terriblement ennuyante, mortellement ennuyante même. Tu ne t’y plairas pas plus que ce que je m’y plais. Ne fait pas cette erreur d’accord ?

Il éclata franchement de rire à la suite des paroles d’Etna. Oui, il était vieux par rapport à elle et ces tout juste vingts ans. Il eut un sourire tendre. Il fallait croire que Sirius tombait forcément amoureux d’Etna et qu’il le cache ou non, il le restait.

- J’ai eu 45 ans en juin dernier. Tu me rajeunis pas tient …

Il se laissa quelques minutes de rire de plus.

- Ça passe plus vite qu’on ne le croit, Etna. Fait les choses que tu as envie de faire avant de ne plus pouvoir. J’ai aucun doute quand à ta capacité à gagner ce Grand Festival, tu es quelqu’un de fort, peu importe la ligne temporelle, tu le resteras. Alors écoute un peu la nouille que je suis et deviens la meilleure. Tu en as les capacités.

Ça faisait un bien fou. Depuis combien de temps n’avait-il pas rit comme ça ? Depuis quand sa vie n’avait pas prit un tournant si intéressant ? Savoir qu’à la fin de la nuit, il retournerait à sa réalité morne le rendait triste mais il décida que pour une fois dans sa vie, il ne s’inquiéterait pas du futur et qu’il profiterait simplement du présent.

- Ça te tente une redécouverte de l’île de nos études ? Je crois que j’ai besoin d’un petit rafraîchissement de mémoire.

Et d’un bon vieil moment de nostalgie aussi, mais ça, tu ne l’avoueras pas, n’est-ce pas Sirius ?

© BB Dragon



(- Sirius discute avec Etna.

et c'est tout /pan/)²
(warning, ce sirius est très différent de l'actuel, il a prit une direction plutôt différente du sirius actuel, il ne connait/a oublié par conséquent pas mal de ses liens)

_________________

Le meilleur coordinateur ! 2016
Le membre le plus dynamique 2016
Le skypeur parfait 2016
Les pires ennemis avec Hanaë 2016


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4167-sirius-b-powell-sending-your-selfies-to-nasa-because-you-re-a-star http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4169-sirius-b-powell-noctali
 Pokéathlète Médecin
avatar
Pokéathlète Médecin
Région d'origine : Hoen
Âge : 17 ans
Niveau : 43
Jetons : 179
Points d'Expériences : 1356

MessageSujet: Re: [EVENT HALLOWEEN 2016] De sombres nouvelless ...   Dim 11 Déc - 11:45

Il faut dire que mon entrée n’était pas passée inaperçue, loin de là. N’importe qui qui ouvrait un peu les yeux me distinguait même à une certaine distance. En même temps quand on chevauche un loup blanc, pas étonnant. Créature inventée par le réalisateur du film, qui ne ressemble à aucun pokemon connu, elle attire évidemment les regards. Enfin bon, il faut surtout remercier Dama et Ruru. Sans eux, le jeu n’aurait jamais été possible. Aria aussi avait voulu jouer, en montant sur son dos, mais je ne pense pas que mon petit Cabriolaine supporte le poids de deux personnes. S’il avait pu, je ne vous raconte même pas le plaisir qu’on se serait fait avec Aria de parcourir Lansat ensemble. De toute façon je lui ai promis qu’elle pourrait monter sur son dos à la fin de la soirée. Bref passons.

Au niveau du buffet, nous sommes rapidement rejoints par plusieurs de nos connaissances. D’abord Janet, déguisée en sorcière. Son costume lui va à ravir. Il y a aussi Josh qui débarque, déguisé en vampire, et enfin Lyra également en sorcière. Le costume de sorcier est un grand classique pour Halloween, ce qui rentre le mieux dans le thème. Si j’ai choisi Mononoke en guise de costume, c’est aussi parce que petite, son grand masque rouge me faisait un peu peur. En souriant, je répondais à mes amis.

Ahah secret défense, désolé Janet. De toute façon ça serait beaucoup moins drôle si tu savais comment j’ai fait. Mais bon, le truc n’est pas bien compliqué je suis sûre que tu trouveras par toi-même. C’est vrai que faire un concert pour Halloween aurait été vraiment cool. On se prévoit ça pour l’an prochain ! Et toi Josh, comment tu vas ? Je te remercie du compliment, et puis ton costume est super aussi. Lyra ne reste pas si loin, approche-toi ! Tu peux même caresser mon loup blanc du soir si tu veux. Enfin vous pouvez tous le caresser si vous voulez.

Lyra finit tant bien que mal par s’avancer vers nous. Je ne sais d’ailleurs pas pourquoi elle se tenait si loin. La Givrali nous connait tous pourtant, alors aucune raison d’être timide. La joyeuse bande que nous formons continue de discuter tranquillement. Mais bon, si une soirée se passait normalement à la Pokemon Community ça se saurait non ? Voilà qu’un petit être vert débarque au milieu des élèves et virevolte à droite à gauche tout en discutant. Ça me fait mal de l’admettre, mais je vais encore une fois devoir reconnaitre l’existence d’un nouveau pokemon fabuleux.

Oui j’ai vu Aria, après je ne sais pas si son arrivée annonce quelque chose de bien pour nous.

Nos instituteurs tentent de discuter avec le pokemon pour ne pas qu’il y ait une catastrophe. On se souviendra tous de la Saint Valentin, que d’ailleurs les professeurs ne se gênent pas de rappeler au pokemon fabuleux. Sa remarque me fait d’ailleurs éclater de rire. Les pokemons fabuleux entre eux ne croient même pas en leur existence respective. C’est la meilleure. Comme quoi j’ai toutes mes raisons de ne pas croire à leurs existences. Remarquant vite les regards insistants de certains, je finis tant bien que mal par calmer mon fou rire. Enfin calmer c’est vite dit puisqu’à la minute qui suit, Mama Odie et Wolfang se sont vu, comment dirais-je…changés d’époque ? Oui c’est un peu ça. Le gardien de la grille a vieilli un bon coup tandis que Mama Odie a bien rajeuni. C’est assez marrant de les voir comme ça en fait. Mais lorsque la proposition de Celebi tombe, j’ai des étoiles pleins les yeux. Je sais exactement ce que j’ai envie de faire, quelle époque je veux retrouver l’espace d’une soirée. Alors que je voulais proposer aux autres de nous suivre, Aria part déjà au galop vers Celebi. Elle ne changera vraiment jamais.

Bon, on y va nous aussi. Je ne voudrais pas qu’Aria fasse une bêtise sans que je puisse la surveiller.

C’est doucement que la petite troupe se dirige vers le pokemon fabuleux. Il y avait déjà un peu de queue, et toujours aucune Aria à l’horizon. J’espère qu’on la retrouvera vite. Lorsque mon tour est presque arrivé, je descends du loup blanc, le caresse et lui chuchote.

Je risque de changer pour cette soirée, mais je compte sur toi pour veiller sur moi, Ruru aussi.

Je saisis ensuite mon Ipok et enregistre un message audio dessus (oui j’ai dû demander aux autres comment on faisait mais j’ai réussi c’est ce qui compte !). C’est à moi maintenant ! Je m’approche doucement de Celebi, qui de montre déjà un peu moqueur.

Eh bah dis donc toi tu as sorti le paquet pour ton costume ! Bon c’est pas tout il y a du monde qui attend derrière toi.

Attendez un instant ! Je peux vous poser une question ?
Bien sûr vas-y, j’y répondrais dans la mesure du possible.
Est-ce que…est-ce que Jirachi existe ?

La question a eu l’air de le surprendre. Normal en même temps, elle sort un peu de nulle part. Mais s’il y a bien quelqu’un qui peut me répondre, c’est un pokemon fabuleux. Et vu que j’en ai un en face de moi, autant en profiter.

Ahah, ça il faudrait que tu le découvres toute seule ma grande. Bon allez maintenant ferme les yeux.
Attendez encore une chose.
Olala t’es pas compliqué toi, dépêches toi un peu.

Je me retourne une nouvelle fois vers mes amis pour leur faire une petite demande. Elle me demande un peu de courage mais bon, si je veux que ma soirée ne soit pas gâchée il faut que je le fasse.

A l’âge où je vais revenir, je risque de souvent parler de ma maman. Beaucoup de gens le savent mais je préfère le redire, aujourd’hui ma maman est décédée. Alors si vous pouviez ne pas tirer des têtes d’enterrement quand j’en parlerais ça serait super. Merciiiii

Je me poste enfin devant Celebi, les yeux fermés, me concentrant au moment où je voulais revenir dans le passé. Un jardin, une maman, Aria avec moi, le bonheur. Les petites paillettes vertes m’entourent, et puis j’éprouve une drôle de sensation, comme si mon esprit actuel quittait mon corps…

Lorsque j’ouvre à nouveau mes yeux, tout a changé. Je ne comprends pas. J’étais à la maison en train de regarder un film à la télé avec papa maman et Aria et pouf je suis dehors avec pleins de gens que je ne connais pas autour de moi. Et puis je suis habillée bizarrement aussi. J’ai un drôle de masque sur la figure. Je le retire pour l’admirer. C’est celui de San ! Mononoke ! J’ai vu le film il y a trois jours, il était trop cool ! En fait je suis habillée comme elle, c’est trop bien ! En plus il y a aussi le grand loup ! Je me jette sur lui pour lui faire pleins de câlins. Il est tout doux ! Mais c’est trop bien ici.

Finalement, je me décide enfin à tourner la tête vers les quelques personnes les plus proches de moi. Je ne les connais pas. Je ne comprends rien, je suis où en fait ? Et puis il y a une dame aux cheveux bruns qui me tend un truc bizarre avec pleins de boutons. Elle appuie sur l’un d’eux et une voix en sort.

Coucou Ida du passé ! Alors en fait, tu es en 2016, tu es venue dans le futur. Les gens qui sont avec toi sont tes amis du futur et certains pokemons aussi. Tu verras bien assez tôt. Amuse-toi bien ici. Ah oui encore une chose, Aria est ici aussi, mais elle va encore faire une bêtise. SI tu pouvais aller la chercher ça me ferait plaisir. Merci beaucoup moi du passé

Ohhhhh j’ai pas tout compris mais j’ai l’idée principale. Je suis venue dans le futur pour remplacer ma moi du futur. Ça fait beaucoup de futur.

Du coup je me présente ! Je m’appelle Idalienor, j’ai 10 ans ! Ma moi du futur m’a demandé d’aller chercher Aria. Visiblement même grande elle fait encore des bêtises, ça ne m’étonne pas d’elle. Heureusement qu’avec maman on s’occupe d’elle quand son papa n’est pas là.


Je m’enfonce alors dans la foule pour trouver Aria. Le problème c’est qu’ici je ne sais pas du tout à quoi elle ressemble. Mais dans la foule, j’entends des pleurs. Et il ressemble à ceux d’Aria quand elle s’est fait bobo. Je suis vite les sons et tombe finalement sur elle, se roulant en boule sur le sol, qui appelle son Papa et sa Maman. Je m’assois à côté d’elle et je la prends dans mes bras.

Chuuuut Aria ça va aller t’inquiètes pas, je suis avec toi c’est plus la peine de pleurer.

Résumé:
 

Costume:
 

_________________
Le courage est la première des qualités humaines car elle garantit toutes les autres
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4164-295-les-ambitions-d-idalienor-pyroli http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4175-idalienor-edelwen-pyroli
 Coordinateur Novice
avatar
Coordinateur Novice
Région d'origine : Kalos
Âge : 15
Niveau : 3
Jetons : 299
Points d'Expériences : 233

MessageSujet: Re: [EVENT HALLOWEEN 2016] De sombres nouvelless ...   Dim 11 Déc - 15:04

La lumière se dissipe et...Wouaaaaaaai, une copine ! Calua était aux anges, sa colocataire-du-futur avait aussi accepté de revenir à l'âge trop-méga-génial de six ans. Le temps rajuster son chapeau (Toujours trop grand, malgré son propre rétrécissement) et la (toute) petite magicienne ne put s'empêcher de pousser un cri ravi lorsque Stella lui attrapa la main pour l'entrainer à sa suite. Après tout, c'était Halloween et même si elle aurait aimé le faire avec Papa et Maman, elle pouvait au moins profiter de la soirée pour se gaver de bonbons sans se faire gronder pour une fois. Et puis, elle avait tout son super matériel de magicienne...Ok, elle était encore petite, et elle ne connaissait que deux ou trois tours mais elle pourrait sûrement montrer à tout le monde à quel point elle travaillait dur !

''Eeeeh, tu triches Tella !''

Et....oui, difficile de lui faire dire Stella, donc comme Tella est plus simple, elle ne se privera pas de le faire. Un peu en hauteur, Apollo s'habituait à sa nouvelle apparence : son corps de Coxyclaque était bien plus grand que le précédent et il pouvait presque dépasser sa Dresseuse, en se portant à sa hauteur. Dans le doute, l'insecte tenta même de se mesurer par rapport à elle, mais les mouvements de la petite fille étaient beaucoup trop rapide. Impossible de rattrape sa mini-Calua déchainée, qui se portait à hauteur de chaque stand en ouvrant de grands yeux de gamine émerveillée. Le petit duo stoppa même brutalement devant un commerçant, qui fixa les deux petites bouilles gourmandes avec un air mi-perplexe, mi-amusé.

''Et bien mes petites demoiselles, qu'est-ce que je peux faire pour vous ?''

''On veut des bonbons ! Sinon, on te jette un sort !''

''Oulah. Il va me falloir la formule magique pour ça.''

''Ah...Euh Tella, tu la connais toi ?''

''Alors, cette formule ?''

''...Ah, je sais ! S'il te plait ?''

''Ça fera l'affaire. Ne mangez pas tout d'un seul coup, vous allez avoir mal au ventre !''

Un peu qu'elles allaient tout manger ! En se léchant les babines, Calua tendit une poignée de friandises enrobées de chocolat à ''Tella'', avant d'enfourner sa propre part avec un petit rire. C'était trop bon le chocolat, elle pourrait en manger toute la soirée...Et d'ailleurs, c'est ce qu'elle allait faire !

''*Nomnomnom*...Eeeeeh ! Polloooooooo, rends-les moi !''

S'Il y en a bien un qui veillait au grain, c'était le Coxyclaque : Se portant à hauteur de sa Dresseuse, il confisqua tout bonnement son petit panier en agitant la patte d'un air sévère. Si elle mangeait aussi vite, elle allait finir par avoir une indigestion. Pourtant, bien loin de se démonter mini-Calua se planta devant lui, la bouille furibonde et prête à bouder s'il le fallait pour récupérer ses sucreries ! Elle tenta bien d'attraper le panier d,un geste vif, mais son starter se contenta de poser doucement une de ses pattes sur son front, avant de la laisser s'épuiser à pousser de toutes la force de ses petits bras. Ce petit jeu dura bien cinq minutes, sous le regard d'une Stella intriguée qui se contenta d'enfourner une sucette en les observant.

''Mais allez, allez, allez...T'es pas gentil, Pollo! Puisque c'est comme ça, t'es plus mon copain *Snif*!''

Et voila Calua qui croise les bras, avant de tourner résolument le dos à son Coxyclaque. Tout en se grattant l'arrière de la tête, le type Insecte soupesa le panier de l'autre tout en cherchant la solution la plus diplomatique possible. Finalement, après un bon moment d'indécision, il plongea la patte dans le panier et en ressortit une poignée de bonbons colorés, représentant les starters de Kalos. Tapotant l'épaule de sa Dresseuse, il ne parvint cependant pas à la pousser à se retourner et dût pour cela, recourir à un petit stratagème : Sortant plusieurs bonbons emballés du panier, il commença à en ouvrir un extrêmement lentement, afin que Calua entende chaque petit bruissement du papier d'emballage. Et au bout du troisième, ce qui devait arriver arriva : La petite fille jeta un rapide coup d'oeil qu'elle pensait discret en direction de son starter, avant de se rendre compte que celui-ci lui avait préparé une petite pyramide de bonbons Pokémon dans la paume de sa patte. Avec un cri ravi, elle se jeta alors sur lui, pour le serrer fort, fort, fort, contre elle tandis que les sucreries s'éparpillaient un peu partout autour du Coxyclaque pris de court (Stella, je t'ai vu en piquer plusieurs !).

''*Miom*....Tella, t'as vu ça ? C'est quoiiiiii ?''

En effet, il semble qu'un événement particulier était en train de se produire, un peu plus en amont dans la rue. Les festivaliers se rassemblaient autour d'un vaste espace dégagé, comme si une animation était en train de se préparer. Guidée par Stella, Calua lui emboita le pas, tandis qu'Apollo prenait de la hauteur pour s'assurer que tout cela était bien sans danger.
Une fois au beau milieu de la foule, les petites filles se glissèrent jusqu'au premier rang pour découvrir que l'une des maisons du quartier avait été reconverti en attraction : Le bâtiment semblait particulièrement ancien et l'intérieur était complétement éteint, tandis qu'une petite file commençait à se former non loin de la porte d'entrée. Un homme déguisé en gentleman squelette haranguait la foule, passant et repassant tout en clamant son message d'horreur.

''Le Manoir Hanté le plus terrifiant de tout Lansat, Mesdames et messieurs  ! Réservé aux enfants qui n'ont peur de rien, interdits aux parents...Si vous entrez là-dedans, préparez-vous à frémir !


''Tella, Tella...On le fait, dis, dis, dis ?''


Si Calua était excité comme un Spoink sautillant, il n'en allait pas de même pour son starter. Une maison hantée, ce sont des catastrophes en prévision. Alors avec ce duo là...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5680-399-calua-remi-kana-just-a-little-spark-of-magic-pyroli http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5689-calua-r-kana-pyroli
 Pokéathlète Espion
avatar
Pokéathlète Espion
Région d'origine : Illumis, Kalos.
Âge : 17.
Niveau : 80
Jetons : 16596
Points d'Expériences : 2954

MessageSujet: Re: [EVENT HALLOWEEN 2016] De sombres nouvelless ...   Dim 11 Déc - 17:49




La fête avait plutôt bien commencé. Elle avait un peu perdu Kaeko en arrivant, mais ce n’était pas bien grave. Aileen ne doutait pas de réussir à la retrouver à un moment ou à un autre. Pour le moment, elle était assise, seule, à une table, un verre devant elle. Il faisait plutôt bon, ils avaient de la chance. Il aurait pu pleuvoir, ou faire froid. Avec un peu de chances, il n’y aurait pas de Pokémon Légendaire qui ferait son apparition pour les troller, et Roseverte n’aurait préparé aucun artifice bizarre placé dans la tarte à la citrouille pour zombifier humains et Pokémon. Par ailleurs, Aileen avait été prudente. Pas de tarte à la citrouille pour elle ce soir. Elle avait préféré se rabattre sagement sur des muffins en forme de Grodrive, très mignons au demeurant, et intégralement végétariens, l’avait assuré le vendeur. Sphax, assis à côté d’elle, avait jeté son dévolu sur des croquettes pommes de terre et multibaies. De sa position, elle regardait passer les gens d’un œil distrait. Cael et sa petite amie, Ginji, Calua qui s’était refait une beauté, Nolan et Libra, évoluée en Gardevoir (il faudrait qu’elle passe la féliciter à l’occasion tiens), et un petit lutin vert qui voletait au milieu d’eux en riant. Wait. Un lutin vert ? Méfiante, Aileen analysa le Pokémon inconnu du regard,avant de jurer silencieusement. Celebi. Tout le monde, maintenant, s’était arrêté pour le regarder. Les gens se levaient, s’éloignaient ou se rapprochaient, c’était selon les personnes. Aileen, elle, se redressa doucement pour s’éloigner discrètement, histoire que si le Celebi s’énerve, elle ne soit pas encore happée dans une malédiction. Se retrouver dans le corps d’Alex n’avait pas été une partie de plaisir, même si ça ne l’avait que peu changé du sien, la Givrali étant coach, donc sportive et athlétique. Mais bref. Il fallait qu’elle parte avant que…

« Pokéball, go ! »

Avant que ceci n’arrive. Alors que la brune se crispait, attendant que la malédiction tombe, le Fabuleux eut une réaction imprévue. Il ne bougea pas. Par contre, la Poké Ball disparut, l’élève trouble-fête se retrouva accroché à un arbre, et la Poké Ball lui retomba sur la tête, provoquant l’hilarité générale. Apparemment, pas de malédiction pour aujourd’hui, mais quelques tours de passe-passe pour les volontaires. La cuisinière et le concierge furent les premiers touchés, et très vite, d’autres élèves se pressèrent autour du légendaire pour avoir droit au même sort. Rassurée, la brune se rassit et termina son petit casse-croûte. Elle n’était pas très motivée à l’idée de changer d’âge, elle. Rajeunir, très peu pour elle. Elle n’avait pas envie de retourner dans le monde de paillettes, de fanfreluches et de mensonges dans lequel elle avait grandi, duquel elle s’était extirpé non sans mal. Maintenant qu’elle était connue comme faisant parti des meilleures Pokéathlètes de l’école, comme l’élève la plus avancée de l’académie, comme une mini-Jackie en devenir, il était hors de question qu’elle joue le jeu et qu’elle se retrouve en robe rose à froufrous devant tout le monde. Plutôt crever.

« Tu n’es pas forcément obligée de rajeunir. » Sookie s’éleva devant elle. « Je peux te piquer un muffin ? Ils ont l’air bons. »
« Sers-toi, ils sont là pour ça. »
Avec un gazouillis, la Kirlia attrapa un gâteau. « Qu’est-ce que ça veut dire, tu n’es pas obligée de rajeunir ? »
« Ce n’est pas parce que tout le monde a choisi de rajeunir que tu dois le faire aussi. Regarde Sirius et Etna. Ils n’ont pas l’air de gamins de cinq ans. »


Curieuse, la brune tourna la tête vers les deux concernés. Effectivement. Etna avait pris un coup de vieux, et Sirius encore plus. Hm. Ils n’étaient pas les seuls apparemment, d’autres avaient volontairement choisi de vieillir. Réfléchissant, elle tapota la table de ses doigts fins. Y aller ou ne pas y aller ? D’un côté, voir son futur ne l’intéressait pas du tout, mais de l’autre… Elle aurait bien aimé savoir si elle avait réussi à intégrer le pôle d’espionnage de la police internationale, réputé extrêmement difficile d’entrée, même avec un dossier en béton armé et l’envie d’en découdre qui allait avec. D’un geste résolu, elle sortit un jeton de son sac et le fit tourner entre ses doigts. Pile, elle y allait. Face, elle n’y allait pas. D’un geste expert, elle lança la pièce en l’air et la réceptionna dans sa paume tendue. Alors, pile, ou face ? Elle jeta un œil, et le résultat lui arracha un sourire. Pile. Évidemment. Avant de se lancer, elle prit le temps de terminer son petit repas, et laissa Sphax terminer sa propre gamelle avant de tout ramener au vendeur, puis de se diriger vers Celebi, son Absol la suivant d’un pas tranquille.

« Oho ! Encore quelqu’un qui veut se laisser tenter par l’expérience du voyage temporel ! Alors, quel âge veux-tu avoir ? Ferme les yeux, pense-y fort, et advienne que pourra ! »

S’exécutant, la brune ferma les yeux. Quel âge voulait-elle avoir ? Plus que dix-sept ans, en tout cas, même si elle venait tout juste de les fêter. Pourquoi pas… Vingt ans ? Non. L’âge de Cleo ? Celui d’Alice ? Cleo était assez jeune et Alice approchait la trentaine, elle le savait. Et pourquoi pas celui de sa mère ? Elle savait que sa mère avait vingt-cinq ans quand elle était tombée enceinte d’elle. Comme elle venait de fêter dix-sept ans, Leiko avait… Quarante-deux ans. Va pour ça. Ça lui permettrait d’avoir suffisamment de recul sur sa vie pour savoir où elle en était, et quel parcours elle avait suivi pour en arriver là. Elle entendit un petit rire, et l’instant suivant, quelque chose de griffu se posait avec douceur sur son épaule. Aileen reconnut l’empreinte de Sobek, son Crocorible, et avec un sourire, elle rouvrit les yeux. Avant de ciller. Sobek n’était pas un Crocorible, mais un Mascaïman. Pourtant, c’était un Crocorible d’une belle taille qui lui faisait face. Et surtout…

« Mais qu’est-ce que je fais là ? »
« Hihihihi ! Amuse-toi bien, Aileen, et bon anniversaire ! »

Perturbée, la brune s’éloigna, se demandant ce qu’elle faisait ici. La seconde d’avant, elle était à Alola, rayonnante dans son costume blanc de la Fondation Aether, pour laquelle elle travaillait en tant que médecin d’urgence. Officiellement. Officieusement, son supérieur l’avait envoyée là-bas pour récupérer des informations, car des rumeurs sur les Chimères continuaient à courir dans les îles et la police internationale craignait que ces bons samaritains leur cachent quelques informations utiles. Parce qu’elle avait intégré la police internationale. Difficilement. Son nom de famille, plutôt que de l’aider, avait été une gêne, comme si les formateurs voulaient bien lui faire comprendre qu’être la fille de l’une des leurs ne lui garantirait pas une entrée en grande pompe. Mais elle avait réussi, avait intégré les services, et s’était lancée dans le monde de l’espionnage, se spécialisant dans la lutte et le démantèlement des organisations malfaisantes et des teams louches qui voyaient le jour quand une autre avait été éradiquée. Elle ne s’était jamais mariée, n’avait jamais eu d’enfants, se contentant de son équipe et d’elle-même, ne voulant pas s’embarrasser d’une telle responsabilité vu le métier à risques qu’elle faisait. Sa vie lui convenait. Du moins, jusqu’à aujourd’hui, vu qu’elle avait visiblement été téléportée au milieu d’un rassemblement d’étudiants. Ca ne l’arrangeait pas beaucoup, puisqu’elle était sur la piste d’une personne capable de lui fournir les informations qu’elle désirait. Une femme aux cheveux d’un violet particulier, la seule à en arborer des pareils dans cet univers ouaté, blanc sur blanc, qu’elle commençait à haïr tellement il lui rappelait l’hôpital. Un mouvement attira son attention, et elle plissa les yeux en voyant passer une femme aux cheveux violets. Rapidement, elle la suivit, et posa une main ferme sur son épaule. Après tout le mal qu’elle s’était donné, elle n’allait pas la laisser filer…

« Pardon, j’ai quelques questions à vous poser sur… Les... »

Aileen fronça les sourcils, et lâcha l’inconnue, qui s’était retournée à son contact. Ce n’était pas celle qu’elle cherchait. C’en était une autre. Qu’elle connaissait, même si son nom s’était perdu dans les méandres de sa mémoire. Faisant un effort de réflexion, elle se rappela Celebi, et son souhait d’avoir l’âge de sa mère pour avoir un aperçu de sa vie. Elle vivait la vie d’une femme de quarante-deux ans, espionne de la police internationale… Mais en réalité, elle était une gamine de dix-sept ans ayant formulé un vœu au Pokémon Temporel. Elle s’appelait Aileen, appartenait au dortoir Pyroli, et était Grade 6. Non, pas encore. Grade 5 ? Non, Grade 4. Pour le moment, elle était Grade 4. Et la fille en face d’elle, c’était une fille de son dortoir, qui, malgré ses trente ans apparents, était en réalité à peine plus jeune d’elle. Sanya quelque chose. C’était étrange… Mais en même temps, compréhensible. Deux temporalités qui se frôlaient, les souvenirs qui se mélangeaient.

« Oh, bonsoir Sanya… Hm, je suis Aileen, tu sais, ta préfète... » Cela lui semblait si lointain, et pourtant si proche. C’était vraiment étrange. « Je t’ai pris pour quelqu’un que je devais rencontrer sous peu… Ou plutôt dans plusieurs années. Quelle situation étrange... »

Résumé HRP:
 

_________________


Paralyzed, fear is in your eyes, but your cries will go unheard even if you try, struggling is futile so get tangled up in me 'cause to survive, I think you're gonna have to pay a little fee! Get caught in my spider dance, spider dance, spider dance, you know a heart like yours can't stand a chance, got your marionette strings in my hands! Some might call it greed, but I think it's a need, I could let you be, but it won't come for free!
(c) black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1326-aileen-soma-des-voeux-de-lumiere-dans-l-ombre-de-la-nuit http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1328-aileen-soma-pyroli
 Topdresseur Stratège
avatar
Topdresseur Stratège
Région d'origine : Johto
Âge : 16
Niveau : 36
Jetons : 5038
Points d'Expériences : 870

MessageSujet: Re: [EVENT HALLOWEEN 2016] De sombres nouvelless ...   Dim 11 Déc - 20:04

Comment aurais-je pu être plus effrayant pour rencontrer de nouvelles personnes à cette soirée, qu’avec mon sceptre Truite dans une main et de l’autre un plateau d’amuse-gueules ressemblant à des yeux pour Roucool. Entre l’horreur et le ridicule, je ne savais pas comment je devais prendre le regard interloqué du garçon que je venais d’interpeler. En tout cas, si sa réaction me parut plutôt hésitante, celle de son Héricendre fut au moins plus claire à comprendre. Le pauvre petit Pokémon alla se nicher dans le polo de son dresseur, venant y rechercher chaleur et réconfort. C’était tout à fait adorable… Et très loin de la réaction qu’aurait eu mon Feurisson. A croire qu’il existe des êtres de toutes sortes dans chaque espèce de Pokémon. C’est d’ailleurs assez logique et normal.

-Ne t’en fais pas, c’est normal. Un inconnu habillé étrangement qui vient vous voir… Il y a de quoi effrayer ce brave petit être.

Je souris, tandis que deux yeux humides daignent montrer le bout de leur nez par-delà le polo de Logan. Mais aussitôt sont-ils sortis, qu’ils retournent se terrer dans leur cachette. La peur semble avoir pris le dessus sur le contrôle du Pokémon et celui-ci se met à émettre une lumière rouge au travers du polo, qui ne m’est pas inconnue. Reculant d’un pas pour éviter la combustion, je vois Logan commencer à prendre feu en même temps que l’Héricendre. Puis, tout s’arrête dans une bourrasque de sable, laissant le Voltali dans un état le rapprochant un peu du costume de zombie. Il manquerait bien un coup de maquillage sur le visage, mais les habits troués, ça allait parfaitement !

Se mettant à me présenter sa fine équipe, il lève soudainement la tête au ciel. Instinctivement, je l’imite et tombe sur cette magnifique lune d’Halloween. Elle est splendide, rayonnante et… Et quelque chose semble tournoyer dans les airs. Je fronce un peu les sourcils, comme si ça allait m’aider à mieux discerner la silhouette, mais Logan m’explique rapidement qu’il s’agit de sa Airmure. J’observe l’oiseau de métal encore un instant avant de revenir au Voltali. Récemment entré dans l’académie et déjà une équipe de trois Pokémons rassemblée. Les nouveaux ne semblent pas faire dans la dentelle et je les comprends. Quel plaisir de capturer un nouveau Pokémon. Cela me ramène un an en arrière à ma toute première sortie capture. J’avais fait la rencontre de Mimitoss, ou plutôt Milo, et…

-Hein ? Pardon, j’étais dans mes pensées. Confus, je me gratte l’arrière de la tête avant de répondre à sa question. En fait, je n’ai jamais connu Feurisson au stade de Héricendre. Il m’a été offert par un ami, qui est d’ailleurs dans ton dortoir aussi… Nolan. Il l’avait capturé sur cette île et c’était un Pokémon assez solitaire… Et pyromane. Ce qui lui fait un point commun avec ton Héricendre. Dis-je en rigolant. En me rejoignant, il s’est un peu calmé… Un peu seulement. Sa véritable kryptonite réside en une certaine Chacripan. Pour une raison inconnue, après s’être frittés ensemble, il s’est mis à l’aduler… Je crois que ce petit aime les femmes qui frappent plus fort que lui… Hahaha.

Soudain, une voix angélique, presque enfantine, s’éleva pour faire un simple commentaire avant de disparaître la seconde suivante. Me retournant pour voir de quoi il s’agissait, je ne vis que le regard d’élèves tout aussi perturbés. Crocrodil profita de cet étrange moment de silence, pour revenir le ventre plein de son escapade au buffet. Etonnamment, quelqu’un semblait avoir aussi dérangé son moment de gourmandise. Les yeux de chacun se braquèrent alors petit à petit vers ce minuscule bonhomme vert, qu’il était facile de reconnaître comme étant Célébi, le gardien de la forêt. Le temps que chacun percute ce qu’il se passe et que je bégaie le nom du Pokémon pour moi-même, un éternel imbécile avait lui eut le temps de jeter sa pokéball sur notre invité d’honneur. Bizarrement, je sentis que beaucoup diraient encore qu’un Noctali avait fait le coup… Pour changer. Et ne me rendant compte de ce qu’il se passait, alors que je hochais la tête négativement, le dresseur en question se retrouva pendu la tête en bas à un arbre. Les événements évoluèrent vite par la suite et au lieu de s’énerver contre cette agression, Célébi se proposa d’animer un peu plus cette fête.

-Je ne suis pas sûr d’avoir bien entendu ce qu’il a dit, mais si ça ne te dérange pas, j’aimerais bien le voir d’un peu plus près. Dis-je à l’intention de Logan, en commençant à m’avancer vers le Célébi, iPok en main.

Le Pokémon fabuleux, ou Légendaire selon les croyances, se tenaient là juste sous nos yeux et nous offrait la possibilité de l’approcher. Hors de question que je loupe un tel événement. En revanche, Roucool et Crocrodil avaient préféré rester éloigné de l’invité. Ils ne doivent pas savoir ce qu’ils ratent. Un moment unique dans une vie. Bon… Certes, il y a un peu de foule à traverser et d’attente, mais le jeu en vaut la chandelle ! J’arrive lentement et sûrement à me frayer un chemin et j’aperçois alors Célébi jeter une trainée verte de poussière ou quelque chose y ressemblant sur les premières personnes de la file. Plusieurs lumières m’empêchent de voir correctement ce qu’il se passe, mais c’est bientôt à mon tour. Soudain, je comprends ce qu’il se passe. Ces gens vieillissent et rajeunissent comme des lapins. Une simple pincée de cette poudre et vous vous transformez.

-Excusez-moi, j’ai vu ce que je voulais voir. Laissez-moi passer, je m’en vais.

Si les premières personnes sont assez polies et m’ont entendu dans le boucan ambiant, il semblerait que les suivantes ne soient pas disposées à me laisser partir. Je me retrouve alors poussé contre mon gré vers la trainée de Célébi. Je lutte en vain, face à l’enthousiasme de toutes ces personnes bien décidés à vivre une seconde enfance ou alors devenir des adultes responsables… Mouais, je doute de cette deuxième option. Néanmoins, l’espace d’un instant je comprends que je m’apprête à vivre ce même changement. Mon cœur bat plus fort qu’auparavant et la lumière m’enveloppe. Je ne réalise pas vraiment ce qu’il se passe et en sortant enfin de la file, je me sens… Légèrement différent. Mes habits sont pourtant les mêmes, mais j’ai l’impression d’être un peu plus à l’étroit dedans. Mes mains sont mieux dessinées et… Vieillies ? C’est très étrange… Rapidement, je cherche Logan du regard et une fois repéré, je le rejoins aussi vite que faire se peut.

-Hey ! Logan ! Dis-moi, est-ce que j’ai changé ? Qu’est-ce qui ne va pas chez moi ? Je me sens… Différent.

C’est à ce moment-là, que je m’aperçois que Logan est lui aussi… Différent.


Résumé:
 

Paul a 29ans:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3874-0280-paul-nyllis-noctali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3876-paul-nyllis-noctali
 Scientifique Archéologue
avatar
Scientifique Archéologue
Région d'origine : Sinnoh.
Âge : 15 ans.
Niveau : 11
Jetons : 3437
Points d'Expériences : 183

MessageSujet: Re: [EVENT HALLOWEEN 2016] De sombres nouvelless ...   Dim 11 Déc - 20:05

31/10/2016
Halloween 2016


Maintenant que cela faisait quelques mois que tu étais à la Pokémon Community, les apparitions soudaines (et catastrophiques) de Pokémon – une évidence vu le caractère fantaisiste de la majorité des élèves – étaient devenues quelque chose auquel tu t'étais plutôt habituée. Il s'avère donc qu'au final, un Pokémon inconnu qui aurait soudainement surgi devant toi, ça ne t'aurait pas surprise le moins du monde, et tu t'y serais même attendue. Un immense tournesol qui vient t'accoster en tournoyant, ça, c'était déjà un peu moins commun. Tu ne parviens pas à réprimer un sursaut, accompagné par un bref cri de surprise, avant de te rendre compte que ton interlocuteur n'était qu'un des autres élèves de l'académie. Décidément, ils ne cesseront jamais de te surprendre.

Avant même que ton cerveau ne puisse commencer à faire la liste du nombre de cas particuliers que tu avais rencontrés depuis ton arrivée ici, voilà que le tournesol vient te demander ton aide, non sans un peu (beaucoup) d'enthousiasme. Une histoire de service à rendre, de boisson à goûter, quelque chose que tu avais eu un peu de mal à saisir vu son débit vocal particulièrement...impressionnant. Même en cours, il te semble que tu n'as jamais entendu quelqu'un parler si vite. Et même ta sœur, Stella, lorsqu'elle était lancée sur une de ses énièmes tirades interminables sur les concours Pokémon, ne parlait pas à cette vitesse, et surtout autant, en si peu de temps. Tu te dis au passage qu'elle devrait peut-être rencontrer Sirius un jour, mais d'un autre côté cette simple perspective t'effraie un peu...surtout pour le bien de Sirius. Mais passons.

Tout ça pour dire que la performance du tournesol était une sorte de record, en soi. C'était assez prodigieux ; si bien que tu avais fini par déconnecter un peu de la réalité autour, et que tu l'avais laissé parler dans le vide pendant un moment...ah, visiblement ça n'avait pas l'air de le déranger plus que ça. Il ne faisait que se rapprocher de plus en plus, un air béat moulant ses traits et une lumière facétieuse dans ses prunelles qui semblait te murmurer s'il te plaiiiiiiit à l'oreille. Bien qu'il soit quelque peu...intimidant, pour ne pas dire envahissant, tu n'avais pas spécialement envie de le décevoir, et si cela pouvait rendre service, tu supposes pouvoir faire un petit effort.

Une idée que tu abandonnes aussitôt lorsque le garçon pose un doigt sur ta robe afin de récupérer un peu du rouge qui la teinte, et le porte à sa bouche.

Un mélange de dégoût et de peur vient soudainement prendre place sur tes traits, alors que ton interlocuteur explose en palabres de joies. A l'entendre, le faux sang sur ta tenue serait...de la confiture ? Certes, la perspective est alléchante, et tu es bien loin d'être quelqu'un qui refuserait que du sucré entre dans son périmètre. Même si tu préférerais qu'il soit dans ta bouche, mais passons. Malgré toute l'ingéniosité de la chose, tu auras deux mots à toucher à Sirius après cette soirée. On ne gâche pas de la nourriture comme ça. Encore plus si c'est de la fraise. Mais cela ne parvient toujours pas à te calmer, ni à te retirer le fait qu'il a plus ou moins léché ta robe.

Fort heureusement, un grognement à tes côtés te fait brièvement oublier cette perspective tout sauf rassurante. Un grognement que tu connais bien, même : celui de ton fidèle partenaire, Albireo. C'était donc ça, cette aura pesante que tu avais commencé à sentir derrière toi...tu savais à quel point ton Farfuret pouvait être protecteur, surtout quand il s'agissait de toi. Et le geste du tournesol vivant ne lui avait clairement pas plu. Son regard croise celui du Pokémon, et tu remarques qu'il n'a soudainement pas l'air d'être à l'aise. On dirait qu'Albireo n'avait pas besoin d'un quelconque talent pour intimider les gens. Néanmoins, il semble se ressaisir aussitôt, sourit en s'adressant cette fois-ci au Farfuret lui-même...avant de réaliser qu'il ne s'était même pas présenté. Et que, d'ailleurs, tu n'avais pas pu en faire de même, vu la vitesse à laquelle les choses se sont déroulées entre vous. Il est toujours temps de se rattraper, on dirait ?

« L-Luce...je suis chez les Givralis, et... »

Tu as à peine le temps de continuer ta phrase que le Voltali te met son verre en pleine figure...et ce n'est que maintenant que tu réalises à quel point la situation dans laquelle tu te trouves est compliquée. Le contenu de ce verre paraît beaucoup trop rouge à ton goût. Venant de quelqu'un dont la couleur préférée est le-dit rouge, ça veut dire beaucoup. Tu t'approches légèrement pour en sentir le contenu...et tu as comme l'impression d'avoir inhalé une attaque Ebullilave. Tous tes sens désormais répondant à l'alerte rouge « Boisson Épicée », tu n'as plus qu'une seule envie : fuir. Et vite.

Et ce fut comme si le ciel, comme si Arceus lui-même t'avait t'écoutée, car c'est à cet instant même, où ton irrépressible envie de fuir commençait à se faire particulièrement envahissante, que tes camarades tournent presque à l'unanimité la tête vers cette étrange lumière verte, presque comme une luciole, qui flotte devant vous. Et qu'une expression d'incrédulité totale prend place sur les visages de tous. Le tien y compris. Tu connais très bien ce Pokémon, même s'il n'est pas de ta région d'origine. Tu l'as vu dans tant d'ouvrages.

Célébi, le gardien de la forêt.

♦ ♦ ♦

En l'espace d'à peine quelques minutes, tu ne parviens plus à comprendre exactement ce qu'il se passe exactement dans ce parc. Le mot « foutoir » te brûle les lèvres, mais tu te retiens de le mentionner - ce n'est pas un mot pour une jeune fille comme toi, même si ta sœur ne se gène pas pour s'en servir. Question d'âge, tu supposes.

Et en parlant d'âge, une foule d'élèves faisait déjà la queue – si on peut appeler ça une queue, vu que ça ressemblait bien plus à une masse informe – pour accepter la proposition de Célébi : un changement d'âge. Le Voltali que tu venais de rencontrer, Ginji, s'était d'ailleurs rué le voir en criant « CÉLERIIIIIIII » à l'instant où il avait exposé son idée à tous les participants à la fête, et était revenu quelques minutes plus tard avec plusieurs bons centimètres en moins et une bouille bien plus ronde, demandant ta permission pour aller quémander des bonbons. Est-ce que tu étais devenue sa figure maternelle, maintenant...? Toujours est-il qu'une fois permission accordée, il avait détalé à une vitesse folle, son Lixy-anciennement-Luxray sur les talons. Te laissant seule en face du Pokémon fabuleux, la tête remplie de questions. Et d'une, en particulier.

A quoi tu ressemblerais, plus grande ?

Plus grande en taille, évidemment, d'un coté ce n'était pas bien dur ; mais plus grande en âge, également. Tu ne parvenais pas à réprimer cette curiosité qui commençait lentement à te dévorer à l'intérieur. Ça te terrifiait, mais en même temps...qui n'a jamais eu envie de savoir à quoi ressemblait son futur ?

Tu n'as pas le temps de te poser plus de questions que tu es poussée en avant, sans trop savoir par qui ni pourquoi, et tu te retrouves droit devant le Célébi, tes prunelles noisettes fichées dans ses grands yeux bleus. Oh non, des yeux bleus... Un frisson te traverse.

« Bonjour, jeune demoiselle ! On a envie de tenter sa chance ? »

Tétanisée, tu parviens à peine à mettre de l'ordre dans tes idées, et tu te mets automatiquement à bégayer. Le Pokémon laisse échapper un léger rire, avant de venir te tapoter la tête.

« Tu as l'air terrifiée ! T'inquiètes pas, le changement peut n'être que physique si tu le souhaites. Alors ? »

Les battements de ton cœur ralentissent peu à peu, ton souffle s'apaise, alors que quelque chose au fond de toi te dit d'essayer.

Un simple mot s'échappe de tes lèvres.

♦ ♦ ♦

C'est un cauchemar.

Ton regard rivé sur tes mains, tu sens, maintenant plus que jamais, le goût amer du regret dans ta gorge. Il est bien trop tard pour regretter, cependant, puisque tu ne peux rien faire jusqu'à ce que l'effet de la « magie » du Pokémon prenne fin. La perspective te semblait intéressante au premier abord...mais ça, c'était jusqu'à ce que tu vois ce à quoi tu ressembles actuellement dans un miroir. Tu as alors fui, devant une bonne vingtaine de personnes. Comme une lâche. Tes yeux commencent à te brûler – non, c'est tout sauf le moment...

Une voix calme et douce t'arrache à tes pensées, te prend par la main alors que tu coules lentement dans tes angoisses couleur encre. Tu relèves la tête, repoussant une des mèches maintenant bien plus longues qui t'encadrent le visage, afin de voir qui t'a adressé la parole. Une jeune femme à la chevelure flamboyante, avec l'expression la plus rassurante que tu aies pu voir depuis celle de ta propre mère.

Tu hoches la tête à sa proposition. Rester seule ne te ferait pas de bien.
Loin de là.

Résumé HRP:
 
Nouvelle apparence de Luce:
 

_________________

I want to become the light that can
cut through your pain.


Dernière édition par Luce C. Agnelli le Mar 17 Jan - 16:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4813-335-luce-c-agnelli-where-noon-and-night-cross-givrali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4817-luce-c-agnelli-givrali
 Topdresseur Ranger
avatar
Topdresseur Ranger
Région d'origine : Almia
Âge : 16 ans
Niveau : 24
Jetons : 2441
Points d'Expériences : 629

MessageSujet: Re: [EVENT HALLOWEEN 2016] De sombres nouvelless ...   Lun 12 Déc - 9:58

Halloween 2016
rp commun


Il faisait frais.

Ce n'était pas désagréable, cela dit. Marie n'avait rien contre le froid. Quand celui-ci était modéré, il n'était qu'un souffle agréable sur le peau gelée de la Mentali. Et puis, tout chez elle inspirait la froideur. De son physique à son comportement, Marie n'avait absolument rien d'une personne chaleureuse. En même temps, elle n'avait jamais cherché à le devenir...

Le regard perdu dans le vide, elle continuait d'observer les pas de danse des élèves. Leurs pieds martelaient le sol dans un rythme chaotique et quelque peu désordonné, mais au moins semblaient-ils prendre du plaisir à cela. Tout l'inverse de ce à quoi Marie avait été habituée lors de son éducation dans la haute bourgeoisie : de la droiture et de la rigueur, en permanence, afin d'inspirer respect et contentement. Et si elle s'était efforcée de respecter cette maxime pendant une bonne partie de l'adolescence, elle ne pouvait nier s'être relâchée depuis son arrivée à l'académie...

A ses yeux, ce n'était pas plus mal.

Un mouvement à proximité la surprit. Marie tourna légèrement la tête en direction de la silhouette s'étant approchée de l'arbre, et haussa les sourcils. Elle les abaissa cependant bien rapidement en reconnaissant l'élève dissimulé derrière le déguisement, et se contenta de hocher la tête, s'habituant peu à peu à croiser le garçon de manière ponctuelle.

« -Dèannag. Salutations.  »

Marie le laissa lui aussi s'asseoir au pied de l'arbre, autour duquel s'installait déjà un tout nouveau silence. Les deux élèves n'étaient certainement pas les exemples à suivre en matière de discussion, et bien souvent, l'absence de paroles suffisait à pleinement contenter Marie dans ses activités hautement statiques.

Mais voilà, si silence il y avait, il n'était présent que dans un périmètre plutôt restreint. L'ambiance générale du parc était à la fête, et les sons qui en émanaient étaient complètement diffus et envahissants. De ce fait, Marie tenta tant bien que mal d'en faire abstraction, et laissa le dos de son crâne s'accoler au tronc d'arbre contre lequel elle essaya de s'oublier en fermant lentement les yeux. La présence de Nolan non loin lui rappelait à quel point elle pouvait se complaire dans le calme et la tranquillité,  et ne faisait que la réconforter dans l'idée qu'elle n'était décidément pas un être social. Elle ne pouvait pas non plus être quelqu'un d'aussi exubérante que cette Djelly, ou... Nolan actuellement, en fait.

Sa tenue était pour le moins... Étonnante, et surprenamment voyante. Du moins, voyante, c'était tout à fait relatif ; ils étaient le soir de Halloween, après tout, et nul doute que son déguisement passerait inaperçu parmi la masse d'habits farfelus que portaient les joyeux participants de la fête. Au final, l'absence de vêtements excentriques et cette face peinturlurée paraissait beaucoup plus particulière, dans cette soirée...

Marie se rappela soudainement de la présence de maquillage sur son visage, et eut pour réflexe de cacher la partie gauche de son visage. L'adolescent étant assis à sa droite, il y avait un espoir qu'il ne soit pas rendu compte de l'état vestimentaire de Marie, étant exposé à sa face la plus naturelle. Du moins, c'était ce qu’espérait la Mentali : si elle avait d'abord approuvé l'initiative de cette maquilleuse, elle s'était rapidement rendue compte du ridicule de cette coquetterie halloweenesque, et souhaitait plus que tout qu'elle paraisse anodine dans la masse de déguisements présents. Aussi paradoxal que cela puisse paraître, elle avait l'impression que cette expression trompeuse qu'affichait la moitié de son visage ne faisait qu'accentuer ses traits tristes et quelque peu... Mauvais.

Néanmoins, Marie se rendit rapidement compte de l'idiotie de sa réaction, et abaissa finalement la main et la tête. C'était Halloween, et elle portait simplement un maquillage comme n'importe quel autre adolescent. Pour une fois qu'elle avait un excès de normalité, elle n'allait quand même pas s'en cacher... Si ? Légèrement honteuse, elle lâcha un soupir intérieur, puis releva la tête en remarquant toute l'agitation qui animait soudainement le parc. Fronçant les sourcils, elle échangea un regard méfiant avec Nolan, puis se redressa lentement pour tenter d'observer l'origine de cette perturbation. Tout ce qu'elle parvint à voir, c'était une foule d'élèves rassemblée autour d'elle-ne-savait-quoi, et des cris admiratifs qui s'élevaient à tout va...

Marie fut aussitôt partagée entre deux sentiments. Sa raison lui criait de fuir tant qu'il en était encore temps. Sa curiosité la poussait à aller voir de quoi il en retournait. Elle savait pertinemment comment se déroulait la plupart des perturbations au sein de Lansat, tout comme elle savait qu'elle ne se pardonnerait pas de passer à côté de la source d'éventuels questionnements scientifiques... Et puis, si ça se trouve, ce qui agitait autant la foule n'était rien d'autre qu'une bagatelle distractive... Ça ne lui coûtait rien de s'approcher... Si ?

Elle jeta un nouveau coup d’œil à Nolan.

[J'y vais.]

Elle avait signé par réflexe. Elle trouvait ce langage bien plus pratique lorsqu'il s'agissait de transmettre des informations rapidement sans pour autant faire face à une urgence particulière, auxquelles cas Marie aurait tendance à parler de manière complexe sans réellement réfléchir à ce qu'elle disait.

Sans se soucier de la présence ou non de Nolan derrière elle, elle rallia la foule, et traversa celle-ci sans la moindre gêne pour débouler... Sur des enfants. Et des adultes. Et un Gaston aux airs choqués devant une jeune femme que Marie n'avait jamais vu. Et cet homme... Qui lui évoquait étrangement le nouveau gardien de l'école.

Ah, et il y avait un Celebi, aussi.

Complètement incrédule, elle fendit la masse d'adolescents, et de plus trop adolescents, pour atteindre le Fabuleux. Les Pokémon de Marie, assistant au spectacle depuis le début, se hâtèrent de rejoindre leur dresseuse en voyant celle-ci débouler devant le Celebi, peinant à réaliser ce qui se déroulait devant ses yeux. Ce dernier jeta un regard amusé en direction de la Mentali, et se rapprocha d'elle en virevoltant.

« -Une nouvelle courageuse ? »

Les yeux écarquillés, Marie scruta la créature de haut en bas, puis observa autour d'elle les personnes aux âges bien plus éparpillés qu'au début de la fête. Elle posa ensuite son regard sur Celebi, et ne put retenir le flot de question qui lui traversait l'esprit.

« -Vous êtes réellement Celebi ?
-En chair et en os !
-N'est-il pas dangereux pour vous de vous exposer ainsi à la vue d'autant de monde ?
-Tu n'as pas assisté à ma petite démonstration de tout à l'heure, toi. ♪ »

D'un mouvement des yeux, il indiqua à Marie l'élève accroché à une branche d'arbre, que personne n'avait encore aidé à descendre. N'étant pas tout à fait sûre de comprendre ce qui avait bien pu se passer pour qu'il se retrouve là-haut, Marie passa outre de ce détail et se hâta d'enchaîner sur une toute autre question.

« -Vous habitez la forêt de Lansat ?
-En quelques sortes...
-Connaissez-vous d'autres spécimens de votre espèce ?
-... Attends, tu ne vas quand même pas commencer à me faire passer un interrogatoire, toi...  »

Ne s'attendant pas à ce que ses questions soient accueillies par un air aussi blasé, Marie eut un léger bug, puis se hâta de faire la révérence à l'intention du Celebi.

« -Navrée de vous importuner de la sorte, mais comprenez qu'il est de mon devoir de Ranger de recueillir un maximum d'information sur un Pokémon tel que vous capable de grandes prou...
-D'accord ! Pas de soucis ! Et donc, tu veux avoir quel âge ?
-... Pardon ? »

Le Fabuleux retint un soupir exaspéré, et croisa les pattes en toisant Marie.

« -Il faut suivre, ma grande ! » il se rapprocha de son visage « Si tu le souhaites, je peux te donner l’apparence que tu as eu ou que tu auras, et ce le temps de la soirée ! »

Peu dérangée par une telle proximité avec Celebi, Marie haussa les sourcils, puis détourna légèrement le regard, gênée.

« -Veuillez m'excuser, mais je ne suis guère certaine de déceler un quelconque intérêt dans votre proposition...
-... Wow ! Mais tu es une vraie rabat-joie, ma parole ! Tu n'as pas dû avoir une vie bien facile, toi.
-Eh bien...
-C'est bon ! N'en dis pas plus ! J'ai compris le message... Ces braves gaillards sont avec toi ? »

Marie jeta un coup d’œil surpris à ses Pokémon, présents derrière elle, et dont elle n'avait pas vraiment noté la présence, puis hoche la tête. Sain profite de cet bref instant de gloire pour lever une aile d'un air solennel, et s'exprimer dans le plus beau cri qui soit.

« -Netoooooooooooon !
-Parfait, alors ! Puisque ton passé à l'air de si peu t'enthousiasmer, voyons ce que ça donne dans le futur...
-Pardon ? Mais je... »

Sans qu'elle n'eut réellement le temps de comprendre, Celebi commença à tournoyer autour d'elle et Sain, laissant derrière lui une traînée lumineuse qui eut tôt fait de complètement recouvrir les deux personnages... Leurs silhouettes prirent peu à peu de la hauteur, de manière bien plus drastique pour Marie, qui finit notamment par se révéler aux yeux des autres...

… En robe de mariée.

Un grand et fier Lakmécygne se tenant à ses côtés, la Mentali eut besoin de quelques secondes pour comprendre le changement d’apparence, de taille, et d'âge. Ses cinq autres Pokémon la dévisageaient avec une expression choquée, au point que Sully et Stahl en oublièrent même leurs querelles habituelles pour se focaliser sur cet aspect... Étonnant... De leur dresseuse, tandis que Celebi se détourna bien vite après avoir lâché une petite exclamation satisfaite.

« -Bien ! Au suivant ! »

N'étant pas encore tout à fait certaine de ce qu'il se passait, Marie resta debout, droite, et bien trop grande à son goût, tout en observant cette étrange tenue qu'elle arborait. Elle ne capta qu'après coup que ses cheveux avaient raccourcis, et que sa taille s'était légèrement affinée avec l'âge...

Euh... Vive la mariée ?

HRP:
 


© Mzlle Alice.

_________________

« Navrée, mais je ne puis vous laisser faire. »

Diancie Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1654-non-je-ne-suis-pas-shootee#19642 http://pokemoncommunity.forumactif.org/t2179-marie-rosalina-uana-mentali
 Adulte Etudiante expérimentée
avatar
Adulte Etudiante expérimentée
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 21 ans
Niveau : 11
Jetons : 1038
Points d'Expériences : 219

MessageSujet: Re: [EVENT HALLOWEEN 2016] De sombres nouvelless ...   Lun 12 Déc - 19:56








De sombres nouvelles..

Ilea Alezar

Luce Agnelli

musique

Ilea était toute contente. Bien qu’elle fût aux premiers abords envahie par une vague de morosité, elle a fini par retrouver son sourire grâce à ceux des étudiants. Il faut croire que c’est communicatif mais les voir tous aussi heureux avait comme permis le retour de la joie chez la rousse. Ils ont tous l’air de bien s’amuser. Jouer avec le temps peut s’avérer amusant dans certains cas, surtout à leurs âges où ils découvrent pleins de choses qui vont leur permettre de se construire. Peut-être qu’Ilea a passé l’âge pour pouvoir en profiter pleinement. Ou alors elle a trop peur d’affronter de nouveau son passé ou de découvrir l’avenir ?  Moi-même je ne saurais vous dire, mais pour l’instant elle ne cherche pas la réponse à cette question. La jeune femme a décidé de s’amuser, d’oublier.

Toujours est-il que même si la foule d’adolescent qu’elle a croisé semblait drôlement heureux de l’apparition du fabuleux, il était tout à fait possible que d’autres n’est pas apprécié le petit jeu du lutin de la forêt, comme cette jeune femme là-bas. Ses yeux humides et sa mine paniquée avaient suffi à faire comprendre à Ilea que quelque chose ne s’était pas passé comme prévu. Suivi de sa Phyllali d’un soir, d’Alison et de Kayla, elle s’approcha d’elle. Après une rapide phrase suivit d’un hochement de tête, la jeune femme reprit.

Je me présente, je m’appelle Ilea. Avec l’intervention de Celebi, nos apparences ne sont plus certaines donc je préfère le préciser. Je suis bien moi, enfin je veux dire que Celebi n’a pas changé mon apparence. Par conséquent, j’ai toujours 20 ans. Mais toi, vu ton air paniqué ça ne doit pas être ton cas. Tu veux bien au moins me dire ton nom ?

La brune en face d’elle, enfin physiquement du moins, est surement un peu plus vieille qu’elle. Mais son « esprit » si on peut dire ça doit être bien plus jeune, enfin c’est le sentiment que ressent Ilea. Une intuition. Elle espérait juste que la personne qui se trouvait en face d’elle voudrait bien le confirmer. Ilea présenta aussi dans la foulée ses pokemons en expliquant bien sur l’évolution temporaire d’Edelyne. La rousse ne s’en remettait toujours pas. Mais est-ce que cette évolution signifiait qu’Edelyne est destinée à devenir une Phyllali ? Ou comme pour les humains, cette apparence n’engage à rien ? Question qu’Ilea se posait mais elle n’obtiendra sans doute jamais la réponse, ou du moins pas tout de suite.

Je te propose qu’on s’éloigne un peu, de toute façon tu retrouveras ton apparence d’origine vers minuit je pense. Un peu comme Cendrillon en fait. Excuse-moi c’était très enfantin comme comparaison.

Oui c’est clair Ilea, c’était même très très enfantin. Cendrillon est un conte assez populaire chez les enfants. La princesse, la bonne fée et le carrosse en citrouille, cette magie d’une nuit qui faisait rêver Ilea plus jeune, comme toutes les petites filles. Mais je crois que comparer Celebi, le gardien de la forêt, à la bonne fée n’est pas des plus adapté.

En s’éloignant un peu de la foule, la rousse put apercevoir un homme, surement la 40aine avec un objet recouvert d’un torchon dans les mains. S’il avait été un étudiant, elle serait surement allez le voir mais l’idée qu’il soit aussi âgé que son propre père la paralyse. Impossible de l’approcher. Alors qu’elle tente de fuir son regard, lui ne l’a pas loupé. Il s’approche à grands pas d’elle et de la jeune femme, se retrouve vite bloquée. Ravalant sa salive, la rousse le fixe enfin dans les yeux non sans gêne apparente. L’homme retira le chiffon sur l’objet, dévoilant ce qui semble être un œuf de pokemon.

Excusez-moi mademoiselle, j’aurais besoin de votre aide. Je suis un agent de la ville et lorsque j’ai préparé la fête de ce soir avec mes collègues, j’ai trouvé cet œuf. Malheureusement, impossible de remettre la main sur son propriétaire. Et puis vous savez avec tous ses changements d’âge on est vite perdu. Mais vous je vous ai déjà vu en ville, facile de vous reconnaitre avec des cheveux d’un rouge aussi vif, et vous n’avez pas l’air d’avoir changé d’âge. Du coup je vous le confis, vous serez surement une bonne dresseuse. Sur ce, je vous laisse, je devrais déjà être chez moi depuis longtemps. Bonne soirée.


Le monsieur déposa dans les mains de la jeune femme l’œuf d’une couleur légèrement brune et la salua avant de partir. Ilea bugua un instant. On venait de lui confier un œuf de pokemon, un être vivant. Son esprit s’emballa aussi sec. Elle ne se sentait pas du tout capable de s’occuper d’un autre pokemon. Et s’il n’aimait pas le climat de Lansat, et s’il n’aimait pas ses autres compagnons, et si…et si…

Lacrisert, Lacryvisc, Lacteol, Lactinette..

Et voilà, elle a encore disjoncté





©BBDragon

Résumé:
 

_________________

Alezar Ilea
L'échec n'est qu'une opportunité de recommencer plus intelligemment ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5719-401-ilea-alezar-adulte http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5751-ilea-alezar-adulte
 Topdresseur Novice
avatar
Topdresseur Novice
Région d'origine : Kanto
Âge : 15 ans
Niveau : 2
Jetons : 1148
Points d'Expériences : 58

MessageSujet: Re: [EVENT HALLOWEEN 2016] De sombres nouvelless ...   Mar 13 Déc - 0:31


Autant la soirée démarrait mal, qu'un drôle d'événement vînt en perturber le monotone déroulement. Un attroupement se forma non loin de là où se tenait la Pyroli, cela attisa naturellement sa curiosité, elle s'approcha, et une fois un passage frayé dans tout ce monde, elle constata avec surprise que Celebi avait fait son entrée...

- Cad !!!

- Je sais, moi aussi ça me surprend...

- Doizooooo !!!

- Oui je l'ai vu oui... Mais ce que je me demande, c'est ce qu'il vient faire là ? Bah attendons on verra bien.


Et en effet à peine une poignée de minutes après, deux des membres du personnel de l'académie, se virent, transformé si l'on puis dire... Autant Mr Sentry venait de prendre un coup de vieux mais et se voyait affublé d'une grosse barbe à la place de sa petit moustache, que Mama Odie semblait avoir retrouvé le corps de sa jeunesse...

- Ainsi c'est ça son jeu, j'essairais bien pour voir !

- Doizo !

Le petit poulet de noël sautait sur place, curieux et excité de changer d'âge lui aussi, la demoiselle aux cheveux violet se fraya alors un chemin, pour, à son tour, finir face à ce drôle de petit lutin volant :

- Aha! Encore une jeune demoiselle, qui veut se laisser tenter par l'expérience du voyage temporel ? Alors, quel âge veux-tu avoir ? Ferme les yeux, pense-y fort, et en un clin d'oeil, un nouveau corps je t'offrirais, le temps de cette soirée !

- Alors c'est parti !

Une lumière blanche entoura Sanya, l'élevant légèrement dans les airs, avant que doucement, elle ne retouche terre, faisant ainsi nouvelle peau ! Trente-cinq ans, tel était l'âge choisit par la Pyroli, un âge où elle savait que sa vie serait déjà bien lancée, et où elle était curieuse de voir ce qu'elle était devenue.


Les souvenirs se mêlait dans sa tête, elle revoyait une grande salle, qu'elle connaissait bien. Elle se tenait au bout d'une arène, en face d'elle un jeune homme, dont les paroles raisonnait à travers ce grand espace « Tu est le dernier obstacle entre moi et la victoire sur la ligue, en garde Sanya ! » C'était flou, mais cela se brouillait de moins en moins au fur et à mesures des secondes. La ligue ? Cela lui revînt finalement en un éclair ! A trente-cinq ans, elle était devenue maîtresse de la ligue de Kanto, ayant mis Peter au tapis, non pas sans mal évidement... Il lui fallut des années de dur labeur, et d'études auprès des plus grands stratège pour y parvenir, mais c'était fait ! Elle avait réalisés le rêve de toute sa vie ! Elle se souvenait de sa journée, affrontant son jeune adversaire, qui allée savoir pourquoi, pensait être plus fort en tournant sa casquette, elle remporta la victoire, gardant son titre. Même si le jeune homme avait envoyé au tapis une bonne moitié de l'équipe de la dresseuse : dans les K.O ont comptait : son Blizzaroi, son Mamochon et son Dragmara seul sa Momartik était en pleine forme, sa Lamantine étant Paralysé et son Onigali, malgré sa méga forme, n'avait su éviter l'endormissement. Son dernier souvenir était celui de faire route vers le centre Pokémon pour y déposer son équipe, histoire de lui refaire une santé, quoi que, non C'était celui de demander un truc à Celebi en faite. Ça se mélangeait à ce moment là... Si ! Voilà c'était ça ! Malgré ses souvenirs et son apparence, elle était toujours Sanya quinze ans, et top-dresseuse débutante ! Elle commença alors à s'éloigner, Nikolaï sur ses talons, avant qu'une main qui se pose sur son épaule ne vienne la perturber :

- Pardon, j'ai quelques questions à vous poser sur... Les... La brune qui l'interpella sembla marqué un temps d'arrêt, scrutant le visage de Sanya avant de reprendre. Oh, bonsoir Sanya... Hm, je suis Aileen, tu sais, ta préfète... Je t'ai pris pour quelqu'un que je devais rencontrer sous peu... Ou plutôt dans plusieurs années. Quelle situation étrange...

- Ha salut chef, tiens c'est drôle ça, les gens aux cheveux violet c'e n'est pas commun pourtant, et surtout aussi longs que les miens, Ca me fait drôle d'ailleurs, je me dis qu'ils étaient cours il y a à peine cinq minutes... La Pyroli marqua un temps d'arrêt elle aussi, observant son interlocutrice. Bah, pas grave pour le dérangement, je comprends, enfin, je crois... Enfin bon bref, t'as choisis de vieillir toi aussi ? Tu as quelle âge ? Ha non attends laisse-moi deviner... Hmm trente ans !Sanya sembla surprise lorsqu'Aileen lui annonça enfaîte quarante ans. Quarante ! La vache, bien conservés ! Pardon, ça ma échappée... Bon j'ai une idée, si l'on est plus âgée, on pourrait peut-être boire un verre pour discuter de toutes ces étrangetés, et de ce que l'on est devenue, je suis curieuse d'entendre ce que tu es devenue !

Au moins, pour une fois, la demoiselle finissait enfin par sortir de sa coquille et parler un peu ! Un peu trop d’un coup peut être même...

"Le temps c'est comme un flocon de neige, pendant qu'on se demande ce que l'on va faire avec, il fond.".


HRP:
 

_________________

The rains of Castamere ≈ And who are you, the proud lord said,
that I must bow so low?
Only a cat of a different coat,
That’s all the truth I know.
In a coat of gold or a coat of red,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5703-la-douceur-d-un-flocon-sanya-ashlakinov#60453 http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5753-sanya-ashlakinov-pyroli
 Topdresseur Ranger
avatar
Topdresseur Ranger
Région d'origine : Unys
Âge : 13 ans
Niveau : 18
Jetons : 756
Points d'Expériences : 342

MessageSujet: Re: [EVENT HALLOWEEN 2016] De sombres nouvelless ...   Jeu 15 Déc - 22:32

La fête avait gagné en agitation tendis que les élèves arrivaient de plus en plus et se massaient en gros de tailles variées. Si certains laissaient se demander comment pouvaient-ils se comprendre, entassé en des tas d'une dizaine d'élèves qui semblaient tous parler en même temps, d'autres restaient en tête à tête, parlant de sujet qui semblaient bien trop sérieux pour une telle fête. Au milieu de tout cela se trouvaient d'autres élèves comme elle, seuls, s'occupant comme ils le pouvaient, parfois semblant chercher du regard un visage connu ou un peu de compagnie. De son coté l'enfant savait parfaitement qu'elle n'avait pas même besoin de chercher, aucune des personnes qu'elle aurait aimé trouver ne se trouvaient pas même sur l'île. Jetant un regard à sa photo, elle l'envoya à Orren et discutait avec lui par SMS interposé, hésitant parfois à mentir et à s'inventer des contacts sociaux. Si les félicitations qu'elle aurait reçu pour cela était motivant, elle n'avait malgré tout aucun désire d'en recevoir en trichant. La blonde était tout à son I-pok quand un pokemon étrange apparu dans de longs discours, s'amusant des élèves et leur proposant ses services.

Les autres s'approchèrent alors de lui, se laissant transformer avec l'un de leur pokemon en enfant ou en adulte, certains atteignant des âges qui semblaient des plus avancé, même les évolutions des pokemons étaient touchée et la petite lança un regard à son pokemon. Si elle lui demandait à vieillir tous les deux, peut-être saurait-elle en quoi Nevio se transformerait et saurait quoi chercher pour l'aider à se transformer ? L'idée de savoir quel eeveelution le petit pokemon allait prendre l'encouragea à s'approcher du fabuleux et alors qu'elle s'apprêtait à parler, une peur furieuse la gagna : et si son évolution était choisie au hasard ? La peur de la déception de voir Nevio devenir autre chose ou de le forcer à devenir ce qu'il ne voulait pas être la gagna et alors qu'elle se ramassait sur elle-même, gagnée par l'angoisse, elle capta l'attention de la créature. Celle-ci s'approcha avec un petit rire, s'étonnant de voir une si petite chose déjà si angoissée et sans qu'elle n'ai eu le temps de piper un mot, agita ses petits bras pour la transformer.

Sa taille diminua encore, ses cheveux se raccourcirent et remontèrent pour se nouer dans un épais chignon, si bien ficelé qu'il ne bougeait pas d'un pouce bien qu'il n'était au final pas vraiment beau. L'enfant baissa le regard vers son corps puis rit en sentant l'evoli qui n'avait pas bouger remuer sur sa tête. Le pauvre Nevio voyait son perchoir devenir des plus instable et cela le força à bondir au sol, déclenchant un cri strident et ravis d'une Anna de 6 ou 7 ans. Le pauvre pokemon commença alors à se faire poursuivre par sa futur dresseuse, bien trop ravie de découvrir cette boule de poile pour ne pas tenter de lui faire un gros câlin. Quand enfin elle parvint à l'attraper il dut supporter ses petits cris et sa tête qui se frottait vigoureusement sur lui, décidément il préférait le calme de la véritable Anna. Ce ne fut d'ailleurs pas ses pleines qui empêchèrent la petite de le garder dans ses bras comme si il s'était agit d'une peluche, partant à la recherche d'un jeu ou de ses parents qui ne devaient pas être loin.

Résumé:
 

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4955-anna-selwyn http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4957-anna-slewyn-mentali
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 17 ans
Niveau : 66
Jetons : 2612
Points d'Expériences : 2402

MessageSujet: Re: [EVENT HALLOWEEN 2016] De sombres nouvelless ...   Ven 16 Déc - 18:12

Ginji Labelvi
      rp commun



« Halloween 2016 »


Elle est un peu bizarre, cette Luce. Ch'ais pas, elle me regarde môa et mon verre étrangement. Oh, mais attendez, si ça se trouve... C'est mon costume, hein ? C'est ça ? Il lui fait trop peur ?! Mince mince mince ! Je veux terrifier personne môa ! Ch'avais pas qu'il y a des phobiques des Héliatronc à l'académie ! Surtout que c'est gentil, un Héliatronc, c'est souriant, ça danse, ça représente le soleil, c'est un membre trop cool de la Guilde de Grodoudou, c'est génial quoi ! ... Euh wait, la Guilde de qui ?... Mais qu'est-ce que je raconte, môa ?!... Oh la la, j'ai mis quoi dans cette boisson, déjà... ?

Remarquez, je ne suis pas mieux placé, question peur ridicule. 'Fin, ce sont souvent plus des traumatismes que de réelles phobies, mais j'ai par exemple une légère appréhension des Tropius... Des Tropius, quoi ! Genre le Pokémon il a de la NOURRITURE qui pousse A VOLONTE sur son corps, et même qu'il la donne GENEREUSEMENT aux enfants ! Comment est-ce que je peux craindre un Pokémon pareil ?!... Pardon? Parce que l'un d'eux a failli me tuer ?... Mouais, c'est un argument...

Du coup, je suis un peu perplexe, maintenant qu'elle me fixe là avec un air presque désespéré, et que je reste bloqué dans la même position, à tendre mon verre dans sa direction tout en cherchant ce qui ne va pas. Je veux gêner personne, môa ! Si elle préfère manger la confiture de sa robe plutôt que de se faire servir à boire par un Héliatronc, c'pas grave ! Je trouverai bien un autre goûteur, elle n'est que ma première tentative après tout. (Deux si on compte White Lady.) Genre, la lumière verte, là ! Elle n'a pas l'air très difficile, je suis sûr qu'elle acceptera de goûter ma boisson ! Surtout qu'elle paraît fort sympathique, à voltiger par-ci par-là entre les élèves en lâchant un petit rire cristallin...

Euh wait². Comment est-ce que je pourrai faire boire mon cocktail à une lumière verte ?... Oh, bah ça va, en fait ! Elle a une bouche ! Et deux yeux aussi ! Et tout un petit corps vert qui lui donne une apparence trop mignonne ! C'est cool, je vais pouvoir aller lui proposer de goû-euh wait^3. Elle dit s’appeler comment, la créature, là ?!

«-... Céleri? C'est vrai qu'il a une tête à finir en salade, lui... WAIT, c'est CELEBI?! MAIS MAIS MAIS MAIS C'EST TROP MEGA COOL TIP TOP DE LA MORT QUI TUE OF THE DEATH!» je me tourne vers Luce, des étoiles dans les yeux « Viens viens, on va le voir! » je me détourne d'elle aussitôt, et me précipite vers le fabuleux en courant « Eeeeeeeeeeeeeh, Céleriiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii! »

Abandonnant complètement la Givrali, je m'approche du Celebi avec la même expression fascinée que les élèves à proximité. Il a l'air hyper sympa en plus ! Et joueur ! Il nous propose de profiter un peu de ses pouvoirs ! C'est super cool ! Pas comme Manaphy qui nous a imposé les siens... Hum... Enfin bref, aucune importance ! Céleri, je veux bien jouer, môa ! Steuplaît ! Steuplaît !

Attendant sans la moindre patience mon tour, je finis par débouler devant lui en piétinant sur place, ne réalisant pas vraiment que je me tiens actuellement à moins d'un mètre d'un être mythique.

«-Môa ! Môa ! Je peux changer d'âge môa aussi, Céleri ?
-Oui, bien s... Wow, c'est quoi cette tenue ?... Et attends, tu m'as appelé comment ?!
-Bah un Héliatronc ! Et euh... Céleri ? Ah ! C'est Celebi ! Pardon ! Je suis désolé ! Non mais c'est trompeur aussi, le nom et l'apparence globale... Oh ! Dis, tu voudrais pas goûter de ma boisson ? »

Le fabuleux a un petit recul surpris en me voyant lui tendre un verre, dont le contenu a coulé d'un peu tous les côtés à force d'être baladé à droite et à gauche. Il s'en approche alors avec un air plutôt méfiant, et renifle brièvement l'odeur qui émane du cocktail... Avant de brusquement écarquiller les yeux, le saisir, et le faire disparaître en un étrange flash lumineux. J'écarquille les yeux, ne comprenant pas trop ce qu'il vient de faire, tandis qu'il s'approche de mon visage avec une expression choquée.

« -Quelque soit la façon dont tu t'y es pris pour faire cette chose, surtout, ne recommence pas !
-Bah pourquoi ?.. Il avait l'air si mauvais que ça, mon cocktail ?...
-Je n'en sais rien, mais sa simple vision a suffit à me donner des frissons ! Et quand ça arrive, ce n'est jamais bon signe...
-Anh ?... »

Je fais une petite moue triste. Mon dur labeur vient de se faire rejeter par trois personnes consécutives, dont un Pokémon fabuleux...

« -... Mais euh, il est passé où, du coup ?
-Bloqué quelque part dans l'espace-temps. Crois moi, il est mieux là où il est.
-Wooooow, parce que tu peux faire ça aussi ?!
-Oui... Enfin non, pas vraiment, j'ai juste... Oh, et c'est compliqué ! Ne t'inquiètes pas, ta boisson est en lieu sûr, et jamais personne ne la boira. C'est tout ce qui compte.
-Hein ? Euh... Merci ? Je crois... ?
-Enfin ! Passons, quel âge voudrais-tu avoir le temps de la soirée ?
-Ah ! J'aimerai beaucoup... Hum... » je détourne le regard, fronce les sourcils d'un air pensif, puis hausse les épaules « J'en sais rien, en fait. On peut faire au pif ?
-Oui, si tu le souhaites !
-Ouais ! Génial ! On peut faire ça, alors... Oh, non, attends ! Juste, ne me redonne surtout pas l'apparence que j'avais entre le 17 et le 20 Août de l'année passée ! »

Il recule légèrement et penche la tête, intrigué.

« -Pourquoi donc ?
-Parce que ! Euh... C'est compliqué. Voila. »

Il a un petit sourire amusé.

« -D'accord, très bien. Allons-y alors... »

Je croise les bras et fais une expression sévère.

« -Nan mais je la vois cette lueur malicieuse dans ton regard, hein. » je relâche ma position et prends un air un peu plus suppliant « Steuplaît, tout sauf ces dates. »

Celebi fait une petite moue déçue.

« -Roh, si on ne peut même plus s'amuser... Bon, tant pis. C'est parti ! »

Il commence à me tournoyer autour, lâchant derrière lui une traînée blanche se déposant sur mon corps. Bientôt, mes vêtements et mon être tout entier en sont recouverts, et je commence à ressentir un étrange picotement légèrement familier...

Lorsque je rouvre les yeux, Celebi me paraît bien haut. Je baisse la tête et regarde mes mains, toutes petites, et réalise alors que j'ai quelque chose sur le visage. Je retire cet espèce de masque que je porte, et l'observe avec un air curieux... Oh ! Mais je le reconnais ! C'est celui que je portais lors de...

« -... La kermesse de mon école ! C'est ça ! C'est marrant en plus, il ressemble à mon déguisement de ce soir... Mais j'avais quel âge, à l'époque, déjà ?...
-Cinq ans ! Et puisque tu m'as l'air déjà quelque peu... Enfantin, dirions-nous, je me suis permis de laisser ton caractère intact.
-Wow ! C'est énorme ! Je suis vraiment redevenu tout petit !.... OH ! Avant que tu t'en ailles, tu pourrais rajeunir ma Luxray, aussi ? Je l'ai capturée en tant que Luxio, je ne sais pas du tout à quoi elle ressemblait quand elle était Lixy...
-Oui, pas de soucis... Où est-elle ?
-Oh ? Euh... Attendez, je vais l'appeler... » je mets mes -petites- mains en porte-voix, et tente de crier aussi fort que me le permettent mes cordes vocales de l'époque « LUCINAAAAAAAAAAAA ? JE PEUX JOUER AVEC CE MARTEAU GIGANTESQUE STEUPLAIT ? »

Alors que quelques regards sceptiques s'échangent, des bruits de martellement se font soudainement entendre, et un fauve surgit littéralement de la foule pour me bondir dessus et me clouer au sol, en panique. Sauf que Lucina n'a pas du tout anticipé le fait que son dresseur puisse perdre plus de dix ans en l'espace de quelques minutes (Elle abuse un peu), et elle regarde avec une expression choquée le gamin qu'elle vient de plaquer de manière plutôt violente. Pour moi, ça ne change pas grand chose, elle a suffisamment de force pour me mettre à terre quelque soit mon âge, donc je me contente de tourner la tête vers Celebi avec un grand sourire.

« -C'est elle !
-Parfait !
-LUXRAY ?! »

N'ayant pas le temps de comprendre le pourquoi du comment, Lucina se retrouve victime du même manège qu'a désormais joué Celebi à bon nombre de personne, et bientôt, la grosse bête qui me maintenait au sol n'est plus qu'une petite créature toute frêle et... OH ARCEUS QU'ELLE EST CUTE.

Regardant avec un air fasciné la petite Lixy se tenant désormais sur mon torse d'enfant, je me relève en la saisissant pour la câliner très très très fort.

« -AAAAAAANH ! T'ES TROP MIGNONNE COMME CA ! MA PETITE LUCINA TOUTE CUUUUUTE !
-LIXY !... "Lixy" ?... "Lixy" ?! "LIXY" ?! »

Ne comprenant toujours pas ce qu'il se passe, mini-Lucina se met à pousser des petits cris paniqués, et tout aussi cute que cette apparence affreusement mignonne. Elle commence à me donner des petits coups de patte, mais j'avoue que ça ne me fait plus grand chose, désormais...

Satisfait, Celebi nous regarde avec un petit sourire et s'apprête à s'en aller pour s'occuper des autres élèves encore en train de patienter. J'ignore complètement les râles et la lutte inutile, et mignonne, de Lucina, pour interpeller une nouvelle fois le fabuleux.

« -A qui le t... ?
-Atta, Céler-Euh Celebi !
-... Qu'est-ce qu'il y a ? Tu sais, il y a des gens qui attendent depuis un moment, maintenant...
-Tu voudrais pas rejoindre mon équipe ?
-... Sérieusement ?
-Ouais ! T'as l'air trop cool et méga sympa ! Je suis sûr que tu t'entendrais bien avec tous mes autres compagnons !... Ah ouais, par contre, ce sont presque tous des Pokémon Electriks, donc en vrai ça peut poser problème, mais si on peut quand même s'amuser, môa je m'en moque...
-Ahaha ! Tu ne manques pas de cran, toi ! Mais désolé, je... Je n'ai pas vraiment le temps pour ça.
-Anh, t'es sûr ?...
-Certain! Mais ce n'est pas grave, je suis sûr que toi et tes amis êtes trèèèès bien comme ça. Sur ce, je te laisse... »

Il se détourne, et va enfin s'occuper des autres élèves. Je fais une petite moue déçue, tandis que la cutie Lucina se met à me mordiller les doigts pour que je la libère, en vain.

« -C'est dommage... S'il avait eu plus de temps, peut-être qu'il aurait... » je m'arrête de parler, réalisant soudainement quelque chose « ... » je fronce les sourcils, vexé « ... Mais bien sûr qu'il l'a, le temps, c'est un Celebi ! Pourquoi est-ce qu'il m'a dit ça ?... »

Je baisse les yeux sur la petite Lixy qui est dans me bras, et qui ne décolère toujours pas. J'ai un petit sourire, et porte Lucina jusqu'à mon visage pour que je puisse frotter ma joue contre la sienne.

« -Remarque, il a pas tort, je vous ai déjà, toi et le reste de l'équipe !
-Liiiiiiiiiiiiiiixy !
-Aaaanh, mais arrête de râler, t'es vraiment trop adorable comme ça Luci-... »

Je n'ai pas le temps de finir ma phrase qu'elle m'envoie une décharge électrique. Ses attaques ont certes perdu énormément en intensité, mais mon corps, lui, a perdu encore plus en résistance, et je n'ai d'autres choix que de la lâcher tout en grimaçant à cause de la douleur. Elle s'arrête en touchant le sol, et s’assoit devant moi en me toisant sévèrement, attendant des explications. Nous nous fixons quelques secondes, dans le plus grand des silences, et je m'apprête à reprendre la parole pour tout mettre au clair.... Mais prends finalement à nouveau Lucina dans mes bras.

« -... Kyaaaaaaa, même quand tu tires la tronche t'es trop mignonne !
-LIXYYYYYYY!... »

***

Il m'aura fallu plusieurs secondes, et quelques décharges électriques, pour me calmer et tout expliquer à la cutie Lucina. Cela n'a pas forcément calmé sa colère pour autant, mais au moins, la perspective de pouvoir à nouveau me mettre une bonne raclée d'ici la fin de la soirée suffit à la convaincre d'arrêter de me mordiller les doigts. Surtout que ça ne sert à pas grand chose, vu son gabarit...

Il me faut encore un peu plus de temps pour réellement prendre conscience du fait que j'ai à nouveau cinq ans. Et de ce que ça implique... Je me relève, toujours mon masque à la main, et balaye le parc du regard à la recherche du reste de mon équipe.

« -Vous étiez toujours au même endroit, lorsque tu m'as rejoint ? Comme j'étais avec Luce, je n'ai pas vu si vous aviez bou... »

Je m'arrête, me rappelant avoir laissé la Givrali en plan. C'est vrai ! Au final, elle ne m'a pas suivi... Je vais essayer de la retrouver, puis euh... Oh ! Je sais ! Avec cette nouvelle ('Fin, ancienne, plutôt.) apparence, je vais pouvoir partir à la récolte de bonbons en toute légitimité ! Mais c'est trop cool ! Vite, elle est où, que je la prévienne ?... Ah ! Là !... Elle n'a pas du tout bougé, en fait...

Suivi par Lucina, je rejoints Luce de mes petites jambes, et suis quelque peu choqué en remarquant la différence de taille qui nous sépare désormais. Elle est gigantesque ! Je suis plus proche de la taille de son Farfuret, c'est dingue !

Je tire légèrement sur sa robe pour attirer son attention, et espère qu'elle ait un minimum suivi tout ce qu'il s'est passé pour ne pas à avoir à me perdre en explications. Je viens déjà de faire le topo à Lucina, et je vais certainement devoir recommencer avec mon équipe, donc...

« -Eeeeeeh, Luce ! C'est moi ! Ginji ! Je me disais, comme c'est Halloween, la fête des morts, tout ça tout ça, et que je suis de nouveau en âge de faire ça... Je peux aller frapper aux portes et demander des bonbons? Steuplait? Steuplait? Avec mon costume de Héliatronc... Euh, Tournegrain, je suis sûr que je vais amasser de quoi me goinfrer pendant au moins dix minutes! Genre une dizaine de kilo de bonbec! Je peux, hein? »

Je ne sais pas trop ce qu'il me prend de lui demander la permission pour ça... 'Faut croire que je me laisse emporter par ma nouvelle condition. M'enfin, par chance, elle me l'accorde, et je la délaisse donc une nouvelle fois pour partir à l'autre bout du buffet rejoindre mon équipe. Merci pour ce caméo, Luce !

Lorsque j'arrive, Oz, Euphie et White Lady sont toujours au même endroit. Ils regardent les alentours avec un air un peu perdu, cherchant une Luxray et un adolescent de seize ans... C'est sûrement pour ça qu'ils ne remarquent pas la Lixy et l'enfant de cinq ans qui l'accompagnent s'approcher d'eux. C'est Euphie qui, la première, capte notre présence, et semble nous reconnaître, accompagnant son regard en notre direction d'un bond en arrière et d'un cri alarmé. Oz et White Lady tournent ensuite la tête vers nous, écarquillant les yeux pour l'un, les plissant pour l'autre, alors que Lucina et môa arrivons à leur hauteur.

« -Nous revoilaaaaaaaaaaaa ! »

Je leur fais un grand sourire, alors que Lucina les fixe avec un air sévère qui veut tout de dire. Pitié, pas de commentaire. White Lady et Euphie paraissent toutes deux choquées, alors que l'expression d'Oz se calme peu à peu, pour finalement devenir complètement blasée.

« -.... Ch'ka. »

Ignorant complètement le commentaire de mon starter, je me place devant eux, bien content d'avoir à peine besoin de plier les jambes pour être à leur hauteur.

« -Il y a un Celebi qui nous a rajeunit, Lucina et môa. C'est que le temps de la soirée, ne vous inquiétez pas ! Du coup, je pensais en profiter pour aller faire le tour des maisons et réclamer des bonbons... Qu'est-ce que vous en dîtes ? »

Euphie et White Lady continuent de me fixer avec une expression choquée. Oz ne l'est plus depuis longtemps, déjà bien habitué à voir son dresseur défier les lois de la physique à tout va... Par contre, il ne peut s'empêcher de lâcher un sourire moqueur en direction de Lucina, qui n'a pas l'habitude d'être embrigadée dans mes petites galères. Celle-ci se contente de le fusiller du regard, et Oz détourne les yeux, sans pour autant effacer son expression espiègle.

J'attrape mon sac, désormais un peu grand pour moi, et règle la bandoulière pour que je puisse le porter sur mes épaules. Il a maintenant une largeur plus grande que mon propre corps, mais il est toujours portable ! Et heureusement, car cette fois-ci, Lucina n'aurait pas été en état de le porter...

« -Bien ! Allons chercher les Motisma. Ils doivent être quelque part dans la forêt. »

Je me mets en marche, suivi de Lucina et Oz. Euphie et White Lady échangent un regard, toujours aussi ahurie, mais finisse par nous suivre à leur tour aux bords du parc, d'où nous rallions la forêt. La lumière de la ville n'y éclaire pas assez et il fait plutôt sombre, mais je ne suis pas vraiment inquiet.

« -Oz, tu veux bien envoyer un signal ? »

Hochant la tête, mon Pikachu génère une sphère électrique au bout de sa queue, et l'envoie en hauteur, où elle explose. La lumière qui s'en dégage suffit à capter l'attention de quatre spectres qui effraient gaiement les élèves égarés non loin, et qui viennent presque aussitôt dans notre direction. C'est sans surprise qu'ils accueillent un Pikachu, une Pichu et une Pachirisu... Mais avec néanmoins un peu plus d'incrédulité qu'ils fixent le petit garçon et la Lixy qui les accompagnent.

« -C'est nous, Ginji et Lucina. Un Pokémon nous a rajeunit le temps de la soirée. »

Utilisant des explications de plus en plus brève, je retire la bandoulière de mon sac de mon épaule et le dépose au sol. J'observe les alentours, et constate qu'il n'y a absolument personne à part moi et mes Pokémon dans les alentours.

Parfait.

Mon sourire s'efface.

Je me tourne vers le quatre spectres, un peu perdus, mais ne leur donne pas l'occasion de trouver des réponses à leurs interrogations.

« -Vous pouvez quadriller la zone, s'il vous plaît ? Dès que quelqu'un s'approche, venez me prévenir. »

Cette fois-ci, c'est la quasi-totalité de mes Pokémon qui s'échangent un regard perplexe. Néanmoins, les quatre Motisma opinent, et font aussitôt demi-tour pour disparaître parmi les arbres. Je me contente de hocher la tête en guise de gratitude, puis laisse tomber mon masque au sol, avant de... Retirer mon t-shirt.

Torse nu, je ne fais pas vraiment attention à la température plutôt basse des lieux, et baisse plutôt les yeux sur mon jeune et frêle corps.

Puis je commence à compter.

« -Un, deux, trois... Quatre... Cinq... Et un sixième sous l'épaule. »

L'expression de mes quatre Pokémon restants passent peu à peu de la perplexité à de l'incompréhension... Voir une certaine inquiétude. Euphie m'observe avec un air encore plus choqué que précédemment, tout comme White Lady, tandis que Lucina et Oz sont à mi-chemin entre l'interrogation et la colère.

Je les ignore complètement, et leur tourne le dos.

« -Il y en a combien derrière ? »

Un léger silence flotte, rapidement brisé par la voix d'Oz qui s'élève à intervalle régulier pour lâcher un « Pi ». Un premier. Un deuxième. Un troisième. Puis un quatrième.

Puis il ne dit plus rien, ce que j'interprète comme la fin de son intervention. Je me retourne vers eux, et pose un genoux au sol, pour lever l'un de mes pantalons et regarder ma jambe gauche. Un de plus. Je répète l'opération avec ma jambe droite. Deux.

Je me relève.

« -Treize bleus, donc. »

Je m'assois en tailleur, et remets mon t-shirt, la mine toujours aussi grave. Alors que Euphie paraît toujours aussi choquée, ce sont désormais de nouvelles explications qu'attendent Oz, Lucina, et dans une certaine mesure, White Lady. Lorsque je suis à nouveau rhabillé, je les regarde un par un, puis lâche un soupir.

« -Il y avait des enfants pas très sympas, là d'où je viens. Et comme j'étais du genre bonne pâte et peureux... Bah je faisais une cible facile, quoi. »

Je me relève, et me dirige vers mon masque pour le ramasser.

« -Je n'ai pas envie de m'étendre là dessus. C'est du passé. C'est juste pas ce qu'il y a de plus agréable à se souvenir... »

Je le récupère.

« -Je suis désolé de devoir t'imposer un tel aspect de ton nouveau dresseur dès le premier soir, White Lady. Mais ne t'inquiètes pas, tout ira beaucoup mieux à partir de demain. »

Je me dirige vers mon sac, et le prends à nouveau.

« -Ne nous attardons pas, et partons à la conquête de ces fameux bonbons. Ça nous occupera. »

Je regarde le déguisement, toujours à ma main. J'ai un bref instant de réflexion, puis le porte à mon visage, amère.

« -J'aurai préféré que Celebi me laisse ma naïveté de l'époque. Enfin, j'ai déjà de la chance d'avoir ce masque... Je n'aurai pas à trop forcer le sourire, au moins. » je me tourne vers mon starter « -Oz, tu peux demander aux Motisma de revenir ? »

Il me toise quelques secondes avec un regard lourd de reproche, mais finit par obtempérer à ma demande. Il envoie une nouvelle Boule Elek dans les airs, et quelques secondes plus tard, mes quatre Pokémon Spectres sont de retour.

« -Ismaaaa ♪
-Tu t'amuses bien, Maygta ? » le Motisma lance un nouveau cri enthousiaste « Continue, alors ! On va partir à la chasse aux bonbons, vous venez ? Avec quatre Spectres à mes côtés, on va rafler un max de friandises, vous allez voir ! »

Tentant de me donner une vague sensation de motivation, je me mets à courir jusqu'à la lisière de la forêt débouchant sur le parc, suivi par mes Pokémon. Lucina est beaucoup moins rapide en Lixy, et nous avançons presque à la même vitesse, néanmoins, je sens que mes muscles lâchent extrêmement vite et quelques courbatures, certainement héritées de mes blessures, me font grimacer par moment.

Et si le masque que je porte permet de dissimuler cela, il restreint également mon champ de vision. C'est pourquoi lorsque je déboule enfin dans le parc, accompagné de huit Pokémon Eelctriks, je ne remarque pas tout de suite la présence d'une fillette visiblement un peu perdue et tenant un Evoli dans les bras. Et bien sûr, je lui rentre dedans, hein, je ne vais pas non plus réussir à m'arrêter avant, 'faut pas déconner non plus.

« -Aïe ! »

Après l'avoir percuté, je tombe en arrière, et mes bleus se manifestent à nouveau. Gnn, ça faisait bien longtemps que je n'avais plus ressenti cette douleur... Tentant d'en faire abstraction (J'ai seize ans, bon sang, j'ai passé l'âge de chouiner pour des petits bobos !... Oh, wait.), je me relève à la hâte, et aide la fille et son Evoli à se relever. Elle est à peu près aussi grande que moi, et doit avoir le même âge que mon corps actuel... Mais je ne saurai dire si c'est son âge réel ou s'il s'agit d'une élève transformée.

« -Oh ! Désolé ! Je suis désolé ! Je voulais pas te faire mal... Ça va ? Tu t'es pas blessée, j'espère ? Et ton Evoli ?... Je... J'ai pas fait gaffe, euh, je voulais me dépêcher d'aller en ville pour partir à la chasse aux bonbons, et comme avec ce masque je vois pas grand chose, bah... Désolé ! Vraiment ! »

HRP:
 

@Eques sur Never-utopia.

_________________



« Je... Je ne suis plus sûr de rien, en fait. »

Merci Môman Callie!

Diancie Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t780-c-est-par-la-la-sortie-oups-je-suis-alle-trop-vite http://pokemoncommunity.forumactif.org/t799-ginji-labelvi-voltali
 Pokéathlète Médecin
avatar
Pokéathlète Médecin
Région d'origine : Kalos - Aufrac-les-Congères
Âge : 16 ans
Niveau : 32
Jetons : 1462
Points d'Expériences : 733

MessageSujet: Re: [EVENT HALLOWEEN 2016] De sombres nouvelless ...   Lun 19 Déc - 13:57

Un Célébi? Vraiment? Elle n'avait pas bien comprit ce qui s'était passé, et ce qui était entrain de se passer. Et en même temps, la brune ne ressentait pas bien l'envie de comprendre. Elle s'était contentée d'approcher Idalienor et le reste de l'équipe, bien qu'en réalité la vision de ce Scobolide l'effrayait, plus ou moins. C'est en tremblant qu'elle vint se poster derrière Idalienor, cherchant visiblement à être cachée par cette dernière. Ce qui n'était pas forcément un problème, puisque Lyra n'était pas très grande. Elle allait peut-être très probablement passer pour une lâche, ou bien une imbécile, à se tenir de la sorte pour ne pas être aperçue d'un simple Pokémon. Un simple Pokémon, insecte cela dit... L'adolescente promena son sombre regard sur la petite troupe tout autour d'elle. Elle reconnaissait les trois filles, Janet, Idalienor, Ariania. Mais elle ignora complètement le jeune homme, qui était sans doutes le dresseur de ce Scobolide. Lyra l'avait vu avec un Venipatte la première fois, il ne serait alors pas étonnant que ce petit Pokémon aie évolué en cours d'année.
         Revenons sur le Célébi. Il proposait de... changer d'âge? Réellement? Parce qu'un petit Pokémon vert voletant gaiement, survolant la foule d'élèves, en avait le pouvoir? La brune en avait déjà entendu parler, de ce Fabuleux. Mais elle n'aurait jamais sincèrement cru à son existence. Elle le fixait au loin, les yeux ébahis. A l'heure actuelle, la Givrali se posait cette même question; Existait-il réellement, ou rêvait-elle simplement? Rien n'indiquait qu'elle était bel et bien éveillée. Bien que l'ambiance sonore et l’oppression de la présence des autres sur elle étaient un peu trop réalistes, à son goût. Mais... Célébi était vraiment là? Si elle le lui demandait, allait-il vraiment la faire rajeunir, ou bien grandir? Non, elle ne voulait pas retourner à sa jeunesse. Et bien que le pouvoir de Célébi n'influe qu'uniquement sur l'apparence, il y avait de fortes chances que cela évoque quelques souvenirs qu'elle avait terrés dans un coin de sa mémoire, et qui lui revenaient sans qu'elle ne le souhaite. Elle prit une grande inspiration. Qu'est-ce qu'elle allait bien pouvoir demander, a ce fabuleux? De la faire vieillir? C'était déjà certainement mieux que de lui demander de la faire retourner à sa jeunesse. Elle ne voyait pas vraiment l'intérêt de ce changement d'apparence, mais peut-être se dévoilerait-il à elle dès lors qu'elle l'aurait vécu? Mille fois elle préférerait grandir. Mais après tout, rien ne l'obligeait vraiment à aller le voir. Et peut-être que c'était ce qu'elle préférerait.

    A ce moment précis, la brune ne se sentait pas très à l'aise. Tout ce monde qui l'entourait, toutes ces personnes qui se bousculaient, ces cris destinés au Célébi... Elle appuya une main contre sa poitrine lorsqu'un essoufflement se fit ressentir. Encore cette fichue maladie qui surgissait de nulle part. Sans raisons, elle se sentait souvent bien trop fatiguée alors qu'elle s'était simplement contentée de marcher. Courir, faire du sport, nécessiteraient sans doutes de plus grands efforts et alors une bien plus grande fatigue se manifesterait. C'est alors que la petite brunette se figea. Les yeux écarquillés, levés vers le fabuleux au loin, elle eut l'étrange impression d'entendre les battements de son cœur bien plus forts que les cris des élèves. Elle avait l'impression que les battements le recouvraient fortement. Une question avait traversé son esprit: Sa maladie... comment allait-elle évoluer? Est-ce qu'au moins elle... Non, il ne fallait surtout pas qu'elle se laisse envahir par de négatives pensées.  
          La patte de Mysti vint attraper la main de sa dresseuse, alors que cette dernière était complètement submergée par d'obscures pensées. Le chat Psychique observait sa dresseuse avec un air anxieux. Elle avait l'air inquiète, voire paniquée. Et Mysti n'avait réellement pas l'habitude de voir sa dresseuse se tenir de la sorte.

(Lyra, ça va?)

    C'était la voix de Mysti qui tentait de murmurer à sa dresseuse. En tant que type Psy, elle pouvait toujours tenter d'user de télépathie. Si les Pokémons de Nolan le pouvaient, aucune raison que Mysti ne le puisse pas. Elle était un type Psy, après tout, elle aussi. Écarquillant les yeux, l'adolescente baissa le regard. Elle le dirigea vers sa starter, qu'elle dévisagea avec un air interrogateur. Elle semblait avoir capté la voix de Mysti dans son esprit. Ce genre de sensation lui était déjà arrivé, lorsqu'elle avait entendu les pensées de Nolan et ses Pokémons dans son esprit. Ce genre de sensation était certes un peu déroutant, mais elle allait finir par s'y habituer. Au fond, elle avait toujours un peu espéré que sa starter soit capable de communiquer avec elle. Haussant un sourcil, elle continuait de dévisager sa starter, sans voix, ne captant même pas ce qui se passait autour, dont la transformation des deux Pyroli.

(Qu'est-ce qui va pas? Ne me ment pas, je sais que quelque chose te tracasse. Je ne t'oblige pas à me dire quoi, je pense que ça a un rapport avec le Célébi. Je me trompe?)

    Dans un soupir, la brune fut obligée d'admettre que Mysti avait raison. Plus les secondes s'écoulaient, plus le malaise que ressentait la jeune fille à cet instant grandissait. Elle était perdue. Elle ne savait plus quoi faire. En silence, elle hocha la tête, doucement. Sa starter était parvenue à établir une connexion entre les deux, et ce n'était pas un rêve. La sensation que Mysti s'adressait a elle était beaucoup trop réelle pour paraître un rêve. Tremblante, la brune fixait la Mistigrix, incapable de prononcer le moindre mot.

(Écoute Lyra. Si ça te tracasse tant que ça ce qu'à dit Célébi, va lui demander de te transformer aussi! C'est inutile de rajeunir pour revivre des choses qui t'ont laissé une marque douloureuse et indélébile, désolée de te dire ça, mais c'est ce qui risque vraiment de se passer si tu lui demandes de te rajeunir. Mais si tu lui demandes de te vieillir, peut-être que tu découvriras des choses que tu voulais absolument savoir. Ne me ment pas, je suis sûre que tu veux savoir ce que tu deviendras dans quelques années. Quand tu auras quitté la PC pour devenir ce que tu as toujours voulu, au fond. Pour voir comment... ça a évolué. Mais Lyra, s'il te plaît, écoute moi: Tu ne vas pas mourir !)

    C'est à ce moment précis que la connexion entre les deux se coupa. Lyra eut comme l'impression que quelque chose était venu fracasser son cœur. Une sorte de douleur étrange venait de la saisir. Une douleur qu'elle n'arrivait même pas a identifier. Ça recommençait, cette douleur qu'elle trouvait si perturbante. Cette douleur qu'elle ne ressentait que lorsque sa carapace qu'elle croyait si solide se brisait. Mysti avait toujours eu l'art de se montrer blessante, mais elle avait toujours prouvé qu'elle avait raison. Alors maintenant qu'elle parvenait à communiquer à peu près avec sa dresseuse, cette sensation était encore bien plus forte. Elle avait raison. Alors pourquoi est-ce que Lyra pensait toujours de telles choses? Elle ne devait pas. Elle devait cesser d'être trop négative. En observant autour d'elle les autres, elle se surprit à trembler. Encore une brèche dans sa carapace. Encore une brèche qui était parvenue a saisir la peur de Lyra, et a l'intensifier. Sa peur des autres se manifestait bien sous la forme d'une peur, et pas sous la forme d'une colère. Elle passa une main sur son front. Que devait-elle faire? Elle se sentait tellement... Tellement perdue. Elle porta sa main contre sa poitrine alors que l'autre resserrait son étreinte sur la patte de sa starter. Elle sentait tambouriner son cœur, avec force. Elle se sentait bien encore mal. Que pouvait-elle faire pour changer cela? Voilà maintenant qu'elle se retrouvait effrayée, le souffle court à cause de cette fichue maladie. Ses sourcils étaient arqués vers le bas, et elle n'avait pas encore conscience de tout ce qui se passait autour d'elle. Au fond, elle voulait vraiment savoir ce qui se passerait quand elle aurait grandit. Ce qu'elle allait devenir, ce qu'allait devenir sa maladie. Trop de question la torturaient, torturaient son esprit. Trop de question auxquelles elle voulait apporter des réponses. Des réponses qui pourraient la terrifier. Mais tant pis.
         Elle ignora tout ce qui se déroulait. Brusquement, elle décida de se frayer un chemin parmi les autres élèves. Un chemin jusqu'à Célébi. Le fabuleux n'était pas si loin, mais harcelé par une foule d'élèves semblant tous vouloir changer leur âge. Dans un élan incontrôlé elle bouscula quelques élèves, sans même se soucier de qui ils étaient. Elle voulait simplement arriver devant Célébi.

-Et bien ma p'tite demoiselle, c'est ton tour il semblerait? Fit une petite voix.

    C'est en levant la tête qu'elle remarqua qu'elle était arrivée face au fabuleux. Elle n'avait donc pas fait attention autour d'elle au point de ne même pas remarquer sa présence? Haussant un sourcil, bien qu'ils restent toujours arqués vers le bas, elle inclina la tête sur le côté en dévisageant le petit vert.

-Tu peux vraiment me faire vieillir? Demanda l'adolescente, l'air grave.

    Le Pokémon hocha la tête.

-Oui! Alors, quel âge voudrais-tu durant cette soirée?
-Et bien euh... Du moment que je suis plus âgée...

    Elle prit son menton entre ses doigts, semblant réfléchir sous l'air interrogateur du Pokémon fabuleux. Les cris mécontents des autres élèves la firent trembler, et elle comprit qu'elle devait se dépêcher si elle ne souhaitait pas se faire éjecter violemment.

-Je ne sais pas moi, 36 ans?
-Bien, allons-y alors!

    Apercevant alors le Pokémon tournoyer doucement, elle vit s'élever une traînée de poussière autour d'elle tandis qu'elle sentait comme des picotements contre son corps. Alors ça y est, elle se transformait? Au fond, elle mourrait d'envie de savoir ce qu'elle deviendrait plus tard. Mais est-ce que cette transformation lui apporterait des réponses?

***

-...Mais qu'est-ce que c'est que tout ça?!

    Woaw. Que se passait-il? Resituons le contexte. Juste après avoir demandé à Célébi de la transformer, la brunette avait aperçut quelques changements flagrants dans son apparence physique. Tout d'abord, la taille. Elle se sentait bien plus grande. Avait-elle eut une subite poussée de croissance? C'est par la suite en touchant son visage du bout des doigts qu'elle avait comprit que son visage enfantin avait été échangé contre un visage beaucoup plus soigné et mature. Visiblement, elle allait garder sa teinture bien longtemps puisque, en s'emparant d'une mèche de cheveux, elle la constata recouverte d'une teinture noire un peu plus sombre que l'actuelle. De plus, sa chevelure semblait s'être allongée. Et pour finir, le style vestimentaire. Sous une veste rouge se trouvait une longue robe, semblable à une élégante robe de soirée. Avait-elle finalement réussi à apprécier les robes tout au long de son adolescence? La brune se sentait étrangement mieux, jusqu'à ce qu'un essoufflement se fasse de nouveau ressentir. Et qu'elle se mette à tousser brusquement. ...Visiblement, ce point ne s'était pas arrangé.
         Mais elle n'avait eu le temps de s'énerver sur ce nouveau physique puisque, bien qu'étonnée de la nouvelle apparence de sa dresseuse Mysti l'avait conduite vers ce qui semblait être un enfant en pleurs. Elle semblait bien jeune... Et pourtant, elle lui rappelait vaguement quelque chose. Comme celle qui se trouvait à côté d'elle, dont le costume rappelait beaucoup celui que portait Idalienor. Et cette fillette aux couettes bleues lui rappelait quelqu'un de son dortoir, quelqu'un qu'elle connaissait bien. Elle haussa un sourcil. Tout le monde avait changé, donc. Et qui étaient ces personnes devant-elle? Elle allait devoir gérer des... enfants?! Mais peut-être que c'était un avant-goût de ce qui l'attendrait plus tard. Grommelant, elle se rapprocha des trois fillettes. Celle qui pleurait semblait être beaucoup, beaucoup trop jeune. Mais elle ressemblait beaucoup à une certaine Pyroli. Elle se fraya un chemin jusqu'au trois petites, et la nouvelle adulte Givrali les toisa une à une avant de s'accroupir près d'elle. Elle les fixa. Elle inclina de nouveau la tête sur le côté, cherchant à se souvenir qui elles étaient. Et lorsqu'elle parvint à se faire une idée... Elle sursauta.

-Janet? Idalienor? … ARIA?!

    Elle s'était redressée, d'un bond. C'était cela qui s'était produit pendant sa sorte de transe? Alors ses trois amies avait souhaité devenir des enfants? Idalienor et Janet semblaient avoir une dizaine d'années mais Ariania... Elle avait au bas mot trois ans... Mysti attrapa la main de sa dresseuse, qui fixait les trois enfants. Cette dernière ignora d'ailleurs sa starter, trop occupée à dévisager les fillettes.

(Lyraaaaaaaaaa. Je t'avais bien dis que ça irait, mais a mon avis t'as un petit problème sur les épaules...)

-Si par problème Mysti tu entends Petite Janet, Petite Ida et bébé Aria...

    Elle souffla longuement. Ariania était toujours entrain de pleurer, dans les bras d'Idalienor. Aucun doutes, Lyra allait devoir jouer le rôle de... la maman? Elle s'approcha des trois fillettes, dont celle qui pleurait. Idalienor semblait l'avoir prise dans ses bras, mais elle n'avait pas l'air de vouloir se calmer. La jeune femme s'accroupit, aux côtés de la petite, très petite Ariania, et passa une main dans ses cheveux. Elle était toujours autant déboussolée, mais ce n'était pas comme si elle avait le choix. Elle n'allait pas les laisser, toutes les trois.

-Chuuuuut... Murmura t-elle, d'une voix se voulant rassurante, en lui carressant doucement la tête. Arrête de pleurer, je suis là. Et ton amie aussi...

    Avant qu'on la regarde comme une parfaite inconnue, puisqu'elle savait qu'elle était devenue méconnaissable, elle se présenta aux petites, toujours étonnée cependant.

-Je... Je m'appelle Lyra Scarlet, j'ai trente... Elle déglutit. Trente-six ans.



Résumé:
 

Apparence:
 

_________________


Plus:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4483-317-je-n-ai-qu-un-objectif-et-je-ferais-tout-pour-l-atteindre-givrali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4494-lyra-scarlet-givrali
 Scientifique Archéologue
avatar
Scientifique Archéologue
Région d'origine : Kalos.
Âge : 16 ans
Niveau : 16
Jetons : 2130
Points d'Expériences : 307

MessageSujet: Re: [EVENT HALLOWEEN 2016] De sombres nouvelless ...   Lun 19 Déc - 17:28

Si rester prés du buffet est une bonne idée tant pour la proximité avec la nourriture que pour faire des rencontres. Il n'en ai pas moins que cette position stratégique peut avoir des cotés négatifs. Comme jeter une citrouille dans le visage d'un inconnu par exemple, fort heureusement, un des pokémons de ce dernier avait empêché l'impact et le blond ne sembla pas en vouloir à Bellamy - ce n'était pas de sa faute mais bel et bien celle de ce fantominus. Un autre désavantage à rester prés du buffet ? Quand un seigneur du temps, pokémon fabuleux, et symbole des écolos apparait. On met plus de temps à le rejoindre et on se retrouve coincé dans une foule d'adolescents surexcités.

"Calmez-vous ! C'est pas la peine de pousser ! Hé ! Ca c'était mes fesses ! Attention tu me marche sur le pied ! C'est pas la peine de me tirer les cheveux ! Ah ouais !? Et un coud'boule ça t'irait mieux ! Quoi moi ? J'vais te défonce moi ! Pousse toi ! J'suis pas une fucking sardine ! Raaaaah !"

Voilà donc notre héroïne, ballotée, poussée, rejetée par une horde sauvage d'étudiants. Emporté par la foule, tentant tant bien que mal de se frayer un chemin vers le pokémon fabuleux. Il lui faut bien quelques-minutes pour l'atteindre alors qu'une bonne partie des étudiants s'est déjà vieillie ou rajeunie - comme ce gamin qui tend un traquenard à son luxray. Sans beaucoup de cérémonies, voilà le type électrique qui rajeunit et devient un ravisant petit chiot. Celebi regarde un instant la scène, amusé, avant de s'envoler dans la direction aka la foule d'étudiants en délire aka le lieu de tortue de Bellamy

"Bien ! A qui le tour ?" Demanda t'il malicieusement.

Cris hystériques. Levées de mains dans tous les sens. Bellamy -comme la petite boule rose qu'elle est- se retrouve piétinée, martelée ! Mais comble de la joie : le pokémon fabuleux semble l'apercevoir - victime des foules qu'il déplace - il s'approche d'elle et en voletant, l'invite à s'approcher. Bellamy toute heureuse s'exécute sous les protestations du groupe.

"Alors, chewing-gum écrasé, quel âge ce sera pour toi ?"

Bellamy fait mine d'essuyer de la poussière imaginaire sur ces vêtements. Sans relever la pique du fabuleux, elle le regarde ensuite avec de gros yeux.

"Je ne sais pas encore.... On peut prendre un selfie ?"

Amusé, le petit génie vert hoche la tête. Laissant la rose se saisir de son Ipok et prendre une photo en grimaçant devant le fabuleux. Puis, toute heureuse, elle range son ipok et enfonce un doigt dans le torse du Celebi.

"Vous êtes vraiment réel, je ne comprend pas c'est dangereux de venir dans cette école, tous les scientifiques vont vouloir vous disséquer. D'ailleurs au vu ce que j'ai entendu, il y a quelque-chose d'assez unique sur Lansat. Qu'est-ce qui vous attire tous ici ? C'est bien un endroit spécial, non ?"

Voilà le celebi qui rit et qui secoue la tête. Doucement il volète autour de Bellamy avant de lui dire :

"-Je ne dis pas que ce n'est pas le cas... Mais je pour l'instant, je suis venu pour m'amuser et si tu ne veux pas changer d'âge. Tant pis, j'ai bien d'autres clients.
-Je n'ai jamais dit que ce n'est pas le cas ! Alors voyons.... Déjà, pas de rajeunissement.
-Il serait en effet dommage de retomber malade, c'est une bien belle soirée.
-Comment vous savez que...?
-Ce n'est pas la question quel âge ? Je n'ai pas que ça à faire ! "


Voilà le celebi qui volète de gauche à droite, en produisant des tintements de clochette. Bellamy face à sa réaction pouffe avant de se gratter quelques-secondes le menton.

"Vous êtes cute, quand vous vous énervez. Allez transformer moi en archéologue badass ! genre 42 ans ? Oui c'est bien ça. "

Le celebi croise les bras, fronce les sourcils -enfin les antennes. Avant de lancer des paillettes vertes et magiques sur Bellamy.

"Cute, hein ? On va bien rigoler avec ce futur là, tiens !"

La petite rose n'eut pas le temps de relever l'air sadique du fabuleux, que déjà elle se sent grandir et... Grossir ? Son ventre déjà pas modèle de minceur se met à gonfler et Bellamy sent ses cuisses et ses bras gagnaient en volume. Sérieusement, elle devient obèse ou... ? Oh my arceus ! Pourquoi son ventre est de plus en plus rond ? Non, non, non. Ce n'est pas possible... Hein ? Fort heureusement le gonflement s'estompe et voilà Bellamy qui reperd ses kilos. Pas tous mais la plupart. Sérieusement ? Qu'est-ce qui s'est passé là. A t'elle rêver en pendant quelques-secondes elle s'est retrouvé enceinte ? Et what le Wattouat ? C'est quoi ses fringues ? Comment Bellamy avait t'elle bien pu se retrouver dans cette robe de soirée horriblement kitch verte pomme ? Et ce collier ridicule de perles ? Et c'était quoi au juste ce sac à main ? Ou étais donc passé son gros sac à dos et... Woa. C'était des talons qu'elle avait au pied ? Ca expliquait peut-etre l'affreuse douleur qui lui parcourait le corps. Là voilà qui se retourne vers le celebi. Sans doute pour quémander une quelconque explication. Celu-cii, la regarde en ricanant.

"C'est normal que tu ne sache pas encore. Ta mémoire du toi adulte va revenir petit à petit. Ca va beaucoup te plaire, je le sens.  ."

Puis le fabuleux s'en alla et Bellamy crut meme entendre un rire diabolique. Ok note personnelle : ne jamais jouer avec la patience d'un pokémon capable de distendre le temps. Voilà Bellamy, seule, perdue. Sans beaucoup plus analyser la situation, elle quitte la foule et rejoint tant bien que mal Lolita. Rapidement, elle enlève ses talons -impossible de marcher avec, est-ce que la future elle y arrive ou elle se contente de se ridiculiser ? S'approchant de Lolita at s'asseyant dans l'herbe humide à ses cotés, Bellamy se met à fouiller dans son sac à la recherche d'indices sous les yeux écarquillés de Lolita qui ne comprend rien. Au moins sa dresseuse est pour une fois bien maquillée : une bouche rosée et le bleu de ses yeux souligné par du mascara qui allonge ses cils d'au moins deux centimètres et cette coiffure... On est bien loin de ses habituels chignon tortueux, c'est une coupe de femme, plus de petite fille. Lolita ne peut s'empêcher de trouver Bellamy jolie, elle a l'élégance et le style de ces femmes des années 50 mais voilà le tapir ne reconnait plus sa dresseuse.... Il a bien fait de ne pas vouloir changer son âge, au moins lui reste normal.

"Il n'y a rien dans ce sac ! Que des cosmétique, des mouchoirs et un téléphone - mais je n'ai pas le code. Et ce prospectus aussi, je sais pas quoi en faire..."

Dit-elle en tendant le dit prospectus à sa starter qui l'attrapa sans vergogne, se mit à le lire, écarquilla les yeux et le redonna à Bellamy en poussant des petits cris aigus.

"Quoi ? Lolita. C'est juste de la pub pour un salon de coiffure et... OH. Ne me dis pas que ?!"

Et si Bellamy... C'est bien ton nom à coté de cet autre nom et c'est bien toi qu'on voit coiffer une vielle dame sur la photographie.

"Je suis une fucking coiffeuse ?! Non c'est pas possible, je suis une archéologue badass j'en suis certaine et.. Non, non, non. Je veux pas ! C'est un mensonge... Je..."

Pourtant alors que Bellamy fait les gros yeux et secoue les mains en tout sens, des souvenirs remontent. Des colorations, des bruits de ciseaux, des mèches qui tombent, des shampoings. Ce ne sont que des flashs mais il y a cette vielle dame un peu excentrique et cet autre monsieur dont elle fait aussi la moustache. Et aussi... Fer... Fernando. Son collègue assurément. Ouvertement gay, il passe plus de temps à draguer les hommes qu'a les coiffer.

Et alors que Bellamy se prend la tête, cherchant une explication à tout ça. Lolita aperçoit quelque-chose : un pendentif. En forme de coeur autour du cou de Bellamy, elle ne tarae pas à le signaler à la rose qui s'empresse de l'attraper de l'ouvrir car il est ouvrable. Et là le choc, Bellamy sent une vague d'amour l'envahir. Elle est secouée, bouleversée même. Ce petit garçon souriant sur la photo.... Il est tellement beau... La rose craqua, elle fondit en larmes. Elle se sentait si... A aucun moment, elle ne voulait penser à elle. A aucun moment, elle ne voulait vivre pour elle. Comment un gamin de cette taille ? De son âge assurément. Comment sa simple image pouvait à ce point tout remettre en question ?

"Louis..." Réussit à articuler Bellamy entre deux sanglots.

Car c'était bel et bien Louis qui lui souriait dans ce pendentif. Son Louis. Son amour. C'était pour lui qu'elle était prête à tout, c'était grâce à lui qu'elle avait tant supporté. Pour lui, pour le protéger, pour l'aimer. Son petit Louis, son aventurier. Son beau Louis qui avait tout changé, sa naissance avait poussé les murs du monde et Bellamy s'était sentie libre, plus libre que jamais. A quoi ça sert l'archéologie quand on a un Louis ? Et Bellamy fondit en larmes. Elle ne connaissait rien de Louis. Quelle était sa passion ? Qui étaient ses amis ? Impossible de s'en souvenir.... S'en souvenir ? Non. Car comment se souvenir de quelque-chose qu'il ne s'est pas passé ? Tremblante, Bellamy s'écroula face à la vérité qui la frappa : Louis n'existe pas. Pas encore. Et Bellamy se mordit la lèvre jusqu'au sang, la douleur qui lui brula le ventre fut la plus douloureuse qu'elle n'avait jamais sentie. Louis, Louis, Louis.... Pourquoi tenait t'elle tant à le serrer dans ses bras ? Pourquoi avait t'elle cette impression de se sentir vide, incomplète ? Elle n'est pas mère, pas encore. Mais son fils... Redoublant de sanglots, Bellamy toujours par terre, sur l'herbe humide, sentit son corps se tordre en deux. Elle n'aurait jamais du faire ça... Elle n'aurait du jamais... C'est... Pire que de se spoil games of Thrones, se spoil sa propre vie. Perdue, brisée, vide - Bellamy ne réagit même pas à Lolita qui la secouait, l'invitant à reprendre ses esprit.

Combien de temps passa avant que Bellamy sorte de cet état de panique ? Une heure ? Trois minutes ? Impossible de le savoir mais c'est toujours tremblante qu'elle se releva péniblement. Le torrent de ses larmes avaient creusé des tranchées immenses sur ses joues, alors que ses yeux semblaient explosés par la vie, ensanglantés. Son visage commençait à se creuser alors que les lourdes cernes qui ornaient ses yeux perçaient la couche de maquillage. Et Lolita regarda sa dresseuse - ou ce qu'il en restait.... Une femme brisée, détruite par la vie, cachée par une apparence des plus trompeuses. Et Bellamy regarda Lolita et se souvient. Lolita était partie. La tapir ne pouvait supportait pareil tableau, elle s'était enfuie avec Pillow, laissant Bellamy seule avec l'unique personne qui lui restait : Louis. Mais que s'était t'il passé ? Comment avait t'elle pu devenir ce cadavre ambulant rattaché à la vie par un seul fil : ce petit garçon aux cheveux roses. Prenant Lolita dans ses bras, Bellamy pleura. Encore. Quelques-minutes de plus. Elle ne lui en voulait pas d'être partie, elle la comprenait et comprenait son phogleur aussi. Mais pourquoi...  ? Qu'est-ce qui avait pu la détruire à ce point ? Il manquait une pièce au puzzle c'est certain. Louis. Le salon de coiffure. Le départ de ses pokémons. Et... Et... Soan.

Soan savait c'était certain. Mais pourquoi ? En quoi ce garçon qui lui avait donné son assiette pouvait savoir ce qui l'avait brisée, détruite même ? Justement en levant les yeux, Bellamy l'aperçût, il parlait à ce satané Celebi. Se relevant comme un zombie. Bellamy marcha jusqu'à lui. Bien décidée à trouver la dernière pièce du puzzle. Sans attendre et alors que le génie vert commençait à projeter sa poussière sur le garçon, elle leva la main et cria :

"Soan !"

C'est là, qu'elle la vit. Son alliance. Trônant fièrement sur son annulaire, lui compressant le doigt. Un anneau qui lui faisait mal mais qu'elle ne pouvait plus enlever. Et alors que Bellamy regardait le bijou avec de grands yeux interrogateurs, Soan se transforma. Il vieillit. Et en voyant ce Soan quarantenaire, Bellamy retint un sanglot. Elle n'était pas présentable.... Vite remettre ses chaussures ! Se remaquiller et se coiffer ! Oh mon dieu est-ce que sa robe était pleine d'herbe ? Il ne fallait surtout pas qu'il la voit comme ça sinon... Oh non, non, non il ne fallait pas... Mais ce timing diabolique : Son cri avait percuté les oreilles du nouvellement adulte Soan, qui avait détourné le regard vers elle. Et Bellamy trembla. Elle pensa à Louis. Et Bellamy se rappela. Soan savait ce qui l'avait détruite. C'était une évidence, elle s'en rappelait maintenant : c'était lui. C'était Soan.

Résumé:
 

Apparence de Bellamy :
 

Louis (Il est pas là, mais c'est un BG alors... ^^):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5660-395-tu-connais-bellamy-wallace-mentali#59974 http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5666-bellamy-darwin-wallace-mentali#60016
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Kalos
Âge : 15
Niveau : 12
Jetons : 975
Points d'Expériences : 194

MessageSujet: Re: [EVENT HALLOWEEN 2016] De sombres nouvelless ...   Lun 19 Déc - 17:51

Le garçon avait sourit à cet étrange fantôme et l'avait rassuré longuement sur le fait qu'ils ne se disputaient pas et s'excusant encore au près de Luna, il s'éloigna. Ce fut ce moment que choisi l'étrange pokemon pour arriver et après un long discours, commencer à transformer les élèves et les professeurs dans des versions plus jeune ou plus vieille d'eux-même et le pauvre garçon dut cligner des yeux plusieurs fois face à cet étrange spectacle. Après tout ce n'était pas tous les jours que l'on voyait ainsi des personnes prendre 10 ou 20 ans d'un seul coup et il était amusant de voir comment certains avaient évolué.

Pourtant rien ne lui avait donné l'envie de se transformer et il peinait à s'imaginer avoir un autre âge et à quoi il aurait put ressembler. Le garçon ne voulait pas se voir devenir plus jeune et n'avait pas réellement envie de découvrir ce qu'il deviendrait adulte mais la créature verte semblait avoir un tout autre avis sur la question. Celebi s'approcha avec un sourire taquin, lança un énième regard à Bellamy au loin et lança sa magie sur le pauvre brun qui reculait d'un pas. Contrairement à cette dernière quelque chose se brisa entre son esprit et celui de l'homme qu'il devint, comme si au final il était devenu tellement différent de l'adolescent qu'il était qu'ils ne pouvaient pas cohabiter. L'homme grandit encore de bien dix centimètre si ce n'était un peu plus, d'un carrure athlétique, enfermé dans un costume trois pièce dont le prix devait surpasser tout ce que la chambre de Soan pouvait contenir. Les cheveux tiré en arrière, de fines lunettes posé devant son regard vert, l'homme poussa un petit bruit surprit en regardant autour de lui. Cela devait faire bien 35 ans qu'il n'avait pas revu ce lieu et ne semblant pas réellement comprendre ce qui lui arrivait, il jeta un regard au célébi puis à la voix qui l'appela.

En face de lui une pauvre créatures aux cheveux rose rampait au sol avec un air pathétique. Ces cheveux un peu défait, le maquillage qui avait coulé et dévoilé sa vieille peau, trainant dans l'herbe et la terre, ayant perdu ses chaussures. L'homme haussa lentement un de ses sourcils avant de s'approcher d'elle en de longues foulée. Tout chez lui semblait la juger et la dominer, ne cachant pas ce semblant de dégout qu'il avait pour l'être faible qu'elle était. Encore maintenant il se demandait ce qu'il avait fait pour mériter de s'enticher d'une greluche pareille et si parfois le désire de divorce naissait dans son cœur, il préférait encore devenir veuf que d'avouer un mariage raté. Alors que le brun s'approchait de sa victime il ouvrit largement une de ses mains dont les doigts long et fin étaient semblable à des serres qui se refermèrent largement autour de son bras, la tirant sèchement pour la faire se relever, l'homme la fixa un instant avant d'afficher un doux sourire.

- mon amour ... dans quel état t'es-tu mis ? tu ne t'es pas fait mal au moins ?

Il baissa le regard vers sa robe qu'il détailla un instant avant d'y donner des coups du plat de la main pour en dégager la poussière et la saleté. Ainsi penché devant elle, s'occupant avec douceur de sa femme, il avait cet air habituel de petit mari doux et aimant. Il n'y avait sans doute qu'à l'intérieur de sa robe que l'on pouvait se douter de ce qu'il faisait, claquant ses jambes sans ménagement au passage et alors qu'il continuait, quelque chose attira son regard. Ses prunelles vertes se tournèrent vers Lolita qu'il fixa en se redressant avec lentement, ses yeux tournèrent vers la dresseuse.

- ho tu l'as retrouvé ? je suis tellement heureux pour toi

Sur ces mots le brun la prit dans ses bras, serrant fermement, pressant sa joue devenue plus creuse contre celle de sa femme, murmurant doucement contre son oreille.

- débarrasse t'en

Résumé:
 

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5781-404-soan-hastings-voltali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5785-soan-hastings#61376
 Scientifique Archéologue
avatar
Scientifique Archéologue
Région d'origine : Hoenn
Âge : 18
Niveau : 33
Jetons : 1997
Points d'Expériences : 772

MessageSujet: Re: [EVENT HALLOWEEN 2016] De sombres nouvelless ...   Mar 20 Déc - 0:32


Les Citrouilles chantent et les Chauves sourient ♪♬
Commun
Janet discutait allègrement avec ses amies quand Josh arriva soudain. Elle ne put s'empêcher de rire devant l'aspect ridicule de son costume. Autant les accessoires avaient été réalisés avec une minutie quasiment virtuose, autant les coutures de la cape laissaient clairement à désirer ! En riant, elle tenta de replacer son col tant bien que mal.

- Ahahaha tu en ferais presque peur ! J'adore tes accessoires en tout cas !

Il lui tendit alors un oeuf qu'elle saisit avec une extrême délicatesse et, il fallait l'avouer, un brin de méfiance. Ses yeux s'arrondirent lorsqu'elle l'écouta. Un Tarsal chromatique ? Eh bien, pour un hasard... Elle saisit doucement l'oeuf et le serra dans ses bras alors que Clélie faisait des bonds hors de son bocal comme pour saluer le nouvel arrivant de l'équipe. Elle rit quand le tarsal de Josh ouvrit les bras pour leur faire peur et sursauta quand son Maskadra répondit à la provocation en agitant ses peintures corporelles pour faire ressortir le visage terrifiant qu'elle incarnait.

La fête continua de battre son plein pendant un petit moment, jusqu'à-ce qu'une étrange apparition ne vienne perturber la soirée. Célébi en personne s'était invité ! Ça pour une surprise ! Il fallut évidemment que quelques petits malins ne viennent tenter de le capturer. Janet essaya de capter les imbéciles du regard mais elle ne les trouva pas, bien qu'elle ait une idée du dortoir auquel ils devaient appartenir. Elle croisa les doigts pour que le professeur référent leur passe un savon et continua à écouter. Heureusement, la tentative de capture ne semblait pas avoir attaqué le moins du monde l'humeur du pokémon fabuleux qui leur proposa alors un choix qui allait changer leur soirée.
Ils pourraient choisir, pour un soir, de vivre l'âge qu'ils voudraient.

Sans hésiter, Janet commença à faire la queue avec ses autres amis, sans lâcher la grande main de Josh. Elle passa un long moment à réfléchir à ce qu'elle allait demander. Peut-être se voir plus âgée ? Pour avoir un aperçu de ce qu'elle serait dans 10 ans, 20 ans ? Ou, au contraire, revenir au temps de la tranquilité, oublier ses problèmes d'amnésie, ce lourd et brumeux passé qu'elle traînait derrière elle sans parvenir à en lever le voile ?
Finalement, quand son tour vint, elle osa à peine regarder le pokémon.

- Eh bien, c'est pas l'enthousiasme qui manque à ce que je vois ! Je te fais peur ?

- Non pas vraiment mais... J'hésite. En fait je voudrais bien savoir ce que me réserve le futur mais je ne sais pas si...

- Non c'est pas possible ça ma ptite demoiselle ! C'est pas dans mon contrat ! Regarde, c'est écrit juste là : "Je ne peux pas dévoiler le destin des gens"

Le Célébi semblait lui montrer un papier invisible. Janet fronça les sourcils mais ne fit aucune observation, se contentant de hocher la tête d'un air entendu.

- Bon... alors je voudrais être insouciante à nouveau.

Le Célébi sembla sourire et taper des mains.

- Emballé, c'est pesé ! C'est parti pour un petit voyage au pays des oursons de guimauve et des chateaux gonflables !


Tout devint blanc alors qu'une odeur de tarte au citron la transportait dans un étrange sommeil.

Janet ouvrit les yeux. Cela faisait longtemps qu'elle n'avait pas aussi bien dormi ! Enbaillant, elle se tortilla dans l'herbe et réalisa qu'il faisait nuit. Mince, maman allait encore la gronder si elle ne se dépêchait pas ! La petite fille de 8 ans se releva et épousseta sa robe noire en grognant un peu.

- C'est pas juste, Léo m'a encore laissée toute seule ! La prochaine fois il aura pas de goûter, voilà !

Soudain, elle regarda autour d'elle. Elle ne reconnaissait pas l'endroit où elle se trouvait. Il y avait des monstres, des fantômes, des sorcières partout... Mais surtout des bonbons ! La petite fille applaudit alors qu'une mysdibule et un Maskadra qu'elle ne connaissait pas s'approchèrent d'elle.

- Bonjour les amis ! Vous êtes perdus vous aussi ?

Elle avisa ensuite le chaudron et l'oeuf posés à côté d'elle. Quand elle essaya de regarder l'eau saumâtre, un poisson effrayant en sortit, arrachant un petit cri à la fillette. Cependant, elle compris bien vite qu'il s'agissait d'un Barpaud et commença à rire du costume qu'on lui avait imposé.

- Je saiiiis, c'est une grande soirée déguisée et mes parents m'ont fait une surprise ! Et mon cadeau ça doit être cet oeuf !

Elle saisit l'objet avec quelques difficultés. C'était assez encombrant ! Pourquoi on lui offrait des objets aussi lourds ?!
La fillette commença à avancer en se dandinant, encombrée par son précieux fardeau, alors que la Maskadra et la Mysdibule la suivaient en portant son chaudron. Elle s'arrêta soudain devant des visages qu'elle trouva familiers, sans pour autant savoir où elle les avait déjà vus. Il y avait une fille, à peine plus grande qu'elle, et un bambin, si petit, qu'on aurait pu penser qu'il se briserait au moindre souffle de vent. D'ailleurs ce dernier était en train de pleurer. Un peu embêtée, elle s'assit près de la petite qui sanglotait et posa doucement son oeuf dans l'herbe.

- Hé, pourquoi tu pleures ? Ton papa et ta maman sont pas là ? Les miens non plus tu sais... Mais jsuis sûre qu'ils se cachent tous quelque part pour nous faire une surprise !

Elle regarda ensuite la grande fille et lui fit un sourire. Soudain, une grande personne qui semblait les connaître accourut. Janet, assise dans l'herbe,la gratifia d'un sourire auquel il manquait une dent de lait.

- Bonjour Lyra Scarlet, je m'appelle Janet ! Tu sais où sont papa et maman ?



Résumé:
 

_________________

FORCE BLEUE

dusty scarecrow.


Moodboard (signé Maxou <3):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t830-janet-l-collins-l-enfant-malade-givrali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t844-janet-l-collins-givrali
 Scientifique Chercheur Pkmn
avatar
Scientifique Chercheur Pkmn
Région d'origine : Hoenn
Âge : 15
Niveau : 33
Jetons : 1701
Points d'Expériences : 955

MessageSujet: Re: [EVENT HALLOWEEN 2016] De sombres nouvelless ...   Mer 21 Déc - 14:37

Paul semble ailleur, rêveur peut-être. Ma seconde hypothèse se vérifie par ses propres mots. En l'entendant je suis déçu de ne pas avoir d'autre infos concernant l'élevage de Phoën. J'espère juste qu'il ne va pas devenir une brute en évoluant. Ce serait idiot.

-J'espère pour lui qu'il va réussir. Si seulement Phoën pouvait au moins fair l'effort de sortir pffffff.

Je soupire. Il grandira bien un jour de toute manière. Alors à quoi bon ? Puis un silence générale tombe sur la petie fête. Je cherche des yeux la source des problèmes et un Célébi se ballade parmis nous. Ouais un peu de boufe peu avoir raison de... Célébi !? Attends c'est une blague ou quoi ? Genre un fabuleux se ramène car il veut s'amuser. Broaa. En tout cas c'est une occasion à ne pas rater.

-Le voir d'un peu plus près mais qu'est ce que t'attends ? Bouges toi il va pas rester là toute l'année. Allez dépêche !!! Vous aussi ramenez-vous Speedy et Terry !!!

Mon oiseau de métal daigne rejoindre le royaume des Humains visiblement ravie de son petit vol. Phoën est toujours dans le reste de mon polo et Terry et quelque part entre ici et la bouffe, toujours prêt à éteindre un "incendie". Paul me précède et s'avance au devant du miracle de Celebi à savoir changer l'âge des gens. Mais au vue de ce miracle Paul tente de fuir, à croire que ça ne l’intéresse pas. Malheureusement pour lui le miracle se rapproche de lui et pouf le voila qui change de forme. Sans m'en rendre compte je suis aussi pris dans ce miracle et commence à prendre en largeur et à légèrement grandir mais de manière non notable comparé à cette prise de masse. Mais mains devienne aussi plus large et plus forte ?

*Craaac*

Le reste de polo ainsi que mon jean vienne de céder sous la pression musculaire et Phoën tombe par terre en étant tétanisé. Je le ramasse et le prend contre mon torse. Ses larmes chaude coulent
sur ses petits yeux.

-Calme toi, c'est moi Logan. Regarde y a encore ma cicatrice sur mon front.

Je touche ma tête et... ma cicatrice elle est où ??  Paul me retrouve, sûrement grâce au sable sur le reste de polo. Je lui jette un coup d’œil vite fait et prends enfin conscience. Moi aussi j'ai vieilli et pas qu'un peu à mon avis.

-Paul ?? C'est toi ça ??? Tu as... vachement changé.

Seul son Roucool peut me confirmer que c'est bien lui. Puis une idée vient dans mon esprit. Si on est plus vieux ça veut dire qu'on peut aller dans les endroits interdits aux mineur. Mais avant tout il nous faut des habits.

-Viens suis moi. On va discuter ailleurs plus au calme si tu veux bien.

Sans attendre de réponse de sa part je le pousse vers Celebi et me fraye un passage dans la foule.

-Salut Celebi.

-Je vous attendez plus tôt, tous les deux. Enfin bref c'est pour ?

-Nous aimerions faire un tour en ville mais avec ces habits ces pas trop possible.
Il nous regarde de la tête au pied.

-Ouais bien sûr, pas de soucis.

-Heu...

-Quoi encore ?

-Tu pourrais faire vieillir mon Héricendre ?

-Ouais bien sûr et voilà.

Phoën commence à grandir très vite et prends aussi du poids. On dirait qu'il à évolué en Typhlosion. Je commence à sourire et sort mon portable pour les photographier.

-Paul si tu veux en profiter aussi n'hésite pas...

Celebi s'est rapprocher de Paul avec un grand sourire en coin. Mieux vaut les laisser. J m'écart un peu et attends Paul de sa petite discussion avec le fabuleux. J'en profite pour regarder ma nouvelle tenue offerte par Celebi. Une chemise blanche et un jean noir. Mon vieux moi à du goût on dirait.
Il revient peu après et je l'emmène faire la fête à la manière des adultes.

-Allez direction la ville !!!


-Ça va être drôle quand ils vont se souvenir de leur vécu. Ahahahah....

Apparence de Logan:
 

Apparence de Phoën:
 

Resume:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5236-372-logan-atkinson-voltali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5255-logan-atkinson-voltali-t-card
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Johto
Âge : 17
Niveau : 26
Jetons : 159
Points d'Expériences : 676

MessageSujet: Re: [EVENT HALLOWEEN 2016] De sombres nouvelless ...   Jeu 22 Déc - 2:17

Les choses ont pris une tournure....inattendue. C'est le moins qu'on puisse dire, Nolan : Après l'évolution de Libra, tu ne t'attenais pas à de nouveaux imprévus. Pourtant, tu te tiens bien là, debout dans ton costume de Luxray, alors que Marie te salue. Croiser la Mentali ne faisait pas réellement partie de tes projets immédiats en ce soir d'Halloween, mais puisque tu es là....Après tout, avec elle, tu es au moins sûr que rien d'étrange ne risque de t'arriver. Le temps de lui adresser un petit signe de salutations et te voila adossé au tronc, le regard dirigé vers le ciel.
Aucun d'entre vous ne semble décidé à engager la discussion, ce qui n'est pas pour te déplaire. Après ce qui est arrivé à Libra, tu as GRAND besoin de calme et cette enclave paisible est plus qu'à même de te le fournir. Autour de vous, les élèves de plus en plus délurés semblent bien décidés à faire un maximum de bruit (Peut-être veulent-ils se faire entendre de Rayquaza lui-même)....Ça, en revanche, tu y échapperais bien. En un geste, tes mains sont remontées au niveau de ton col, pour faire glisser ton casque jusqu'à tes oreilles, dans l'espoir d'échapper à la ferveur ambiante....Il faudra enlever la teinture noire qui en tâche désormais l'arceau, mais c'est un faible prix à payer pour protéger tes tympans.

(Libraaaaaaa! Attends-moi !)

En revanche, rien ne pourra te protéger du canal mental qui te relie à tes Pokémons. Manifestement, Libra semble bien décidée à profiter des avantages offerts par sa nouvelle apparence et virevolte déjà au milieu de la foule, en attrapant les mains des élèves les plus proches pour les entrainer dans sa ronde. Peinant à la suivre, Mu semble pourtant bien décidé à ne pas se laisser distancer et le petit Abra manque même de percuter plusieurs étudiants en costume. Les yeux fermés, un sourire las sur les lèvres, tu ne peux que leur souhaiter de profiter de la soirée.
Pour ta part, tu aimerais juste que cette dernière se termine tranquillement. L'évolution de Libra constitue déjà un cadeau plus que suffisant pour ton anniversaire et tu n'as jamais été un grand amateur de bain de foule. Tant que vos camarades restent assez loin de cet arbre, la situation n'a que peu de chance d'empirer...N'est-ce pas ? De son coté, Marie semble satisfaite de ce statu quo. Et en parlant de ça...Il te convient à toi, Nolan ? Tu n'as même pas essayé de lui parler ou de la regarder, tu ignores même si elle est déguisée ou non. Pourtant, depuis le début de cette année, tu lui as autant parlé que durant l'an passé dans son intégralité (Deux fois, en fait....Mais ça fait plus !).

''Ooooooooh !''


Le cri était perçant...Suffisamment pour te battre les tympans malgré la protection relative de ton casque. Et tout aussi suffisamment pour que tu te redresses quelque peu avec un regard plus ennuyé qu'intrigué. Croisant celui de Marie, tu ne peux qu'hausser légèrement les épaules, ignorant de la source de toute cette agitation. Intérieurement, tu espères qu,il s'agit juste d'un hasard et que la Mentali ne va pas y prêter attention. Dans le même temps, tu remarques que la moitié de son visage semble maquillée...Même Marie s'est donc prêtée au jeu des costumes ? Intriguant.
D'un geste, la jeune fille t'indique qu'elle compte s'approcher de la masse des élèves et tandis que sa fine silhouette s'éloigne, tu ne peux t'empêcher de t'interroger  : Rester assis tranquillement, ou lui emboîter le pas ? La question ne se poserait même pas en temps normal, mais cette petite variation que tu viens de percevoir lorsqu'elle as signé pour te parler...C'est quelque chose qui titille ta curiosité. Rien de bouleversant au sein du rythme de la jeune fille, mais pendant une seconde, tu as senti de l'intérêt (Même faible) dans sa réaction.

''...*soupir*''

Après tout, un petit coup d'oeil ne fera pas de mal. Et dans le pire des cas, il te suffira d'ajouter une entrée à ta liste ''Catastrophes de la PC'' (Cette dernière va finir aussi longue que la barbe de Mathusalem). Tout en époussetant ta tenue, tu te relèves avant de t'avancer d'un pas tranquille à la suite de Marie. Autour de vous, les élèves fixent tous un point situé au centre de la foule et du fait de ta grande taille, tu n'as qu'à parcourir une petite dizaine de mètres, avant de te figer brusquement.: Un...Celebi ? Impossible de se tromper, surtout pour un Johtoite comme toi, c'est bel et bien le Gardien de la Forêt en personne !
Subitement beaucoup plus éveillé, ton esprit tisse déjà les trames d'un rythme qui mêle une sonorité ancienne comme le monde à des trilles plus aiguës, annonciatrice du futur....Non, plutôt comme un air calme, tempéré comme les vagues d'un temps immuable....Raaaah, mais qu'est-ce que c'était que ce tempo changeant en permanence ! Rouvrant les yeux avec une légère frustration, tu remarques alors que la foule des élèves s'est quelque peu...modifiée. Des enfants en bas âge côtoient désormais des adultes et des vieillards et certains d'entre eux affichent des caractéristiques bien familières. Avec un bruit semblable à une étoffe que l'on déchire, une haute silhouette féminine se matérialise juste à coté de toi, rapidement suivie d'une petite troupe.

(Nolaaaaaaan ! T'as vu ça ?)

(Oui)

(....''Oui''? C'est tout ce que tu trouves à dire ?!)

(...Qu'est-ce que tu veux que je te réponde ?)

(Je sais pas, saute sur place, trépigne, crie, n'importe quoi ! Tu te rends compte de ce qu'il peut faire, lui ?)

(Il peut voyager dans le temps à sa guise...et le manipuler pour les autres, apparemment.)

(T'es désespérant...)


Elle n,a pas tout à fait tort, mais ton manque de réaction explicite masque en réalité un intérêt grandissant : Les rythmes qui entourent sont en train de se transformer au gré des fantaisies du lutin, une situation que tu n'auras probablement pas d'autres occasions de retranscrire. Sans attendre, carnet et crayon en main, tu commences déjà à griffonner des partitions à la vitesse de l'éclair, juste avant que la voix de Marie ne vienne te couper dans ton élan.

''Veuillez m'excuser, mais je ne suis guère certaine de déceler un quelconque intérêt dans votre proposition... ''

Tiens donc, on dirait que l'idée de subir les facéties de Celebi n'enchantent guère la Mentali. Une attitude que tu peux comprendre, qui voudrait revivre son passé, alors qu'il est déjà si compliqué de le laisser derrière soi, ou de le traverser tout simplement. Quand au futur...Tu n'as jamais vraiment réfléchi à la question, ta philosophie t'encourageant à te focaliser uniquement sur l'instant présent et non à anticiper les difficultés qui t'attendent.

''Parfait, alors ! Puisque ton passé à l'air de si peu t'enthousiasmer, voyons ce que ça donne dans le futur... ''

...Eeeeet apparemment, Celebi semble avoir des projets bien différents de ceux de Marie. Lorsque la lumière verte qui entoure rapidement la jeune fille et son Couaneton se dissipa, ce fut pour révéler une Marie plus grande qu'à l'accoutumée (Elle t'arrive désormais au menton, à première vue) ainsi qu'un Lakmecygne ! Manifestement, les pouvoirs du Fabuleux ne se limitent pas aux humains, mais dans ta surprise, c'est un tout autre détail qui vient te sauter aux yeux : Le rythme si mélancolique de la Mentali est complétement différent, bien plus difficile à percevoir...et évolue rapidement vers l'incertitude. Pour ne rien arranger, certains des élèves en attente de transformation ne se privent pas pour laisser échapper quelques sifflements et commentaires devant sa nouvelle apparence.
Sans que tu comprennes trop ce qui te prend, tu t'es déjà avancé, devançant la réaction de Libra qui se contente de se téléporter aux cotés des fauteurs de troubles pour les foudroyer du regard (Et dans le cas de Libra, ça implique un Psyko dans la tête du prochain qui ricanerait). En quelques pas, te voila juste à coté de Marie, lui attrapant le bras pour la trainer hors du cercle curieux et inquisiteur....Une bien mauvaise idée Nolan, si tu veux mon avis. Dans le même mouvement, Mu se rapproche avec un air légèrement curieux, détaillant Celebi des pieds à la tête.

''Eh bien, eh bien, eh bien..,Qu'est-ce que nous avons là ? Un chevalier servant, volant au secours de sa princesse ?''

''...''

''Oh oh oh, me regarde pas comme ça, Roméo ! Si ça te dérange, suffit de le dire !''

''...''

''On est pas bavard, hein ? Pas grave, pas besoin de ça pour s'amuser un peu. J'vais vous faire un prix de groupe à la demoiselle et toi !''

Attendez, que...quoi ? Avant que tu ne puisses t'écarter, le lutin temporel réitère son mouvement de rotation, cette fois-ci autour de ta grande silhouette. Lachant le bras de Marie, tu te retrouves complétement incapable de bouger, avant que la lueur féérique ne s'estompe...Et que tu ne te retrouves face à face avec un Alakazam à l'air extrêmement perturbé !

(...Mu?)

(Effectivement. Compte tenu des vagues temporelles résiduelles et en écartant l'hypothèse d'un trou de ver, je dirais qu'il s'agit bien de moi. Ton apparence actuelle est également fort déstabilisante, Nolan.)

Ah oui, il conviendrait de revenir sur ce petit détail : Même si tu n'as pas beaucoup changé, il semblerait que Celebi t'ai envoyé faire un petit tour dans le futur. Bien que tu n'ai gagné que peu de centimètres supplémentaires, ta tenue s'est modifiée en un long manteau brun qui pend presque jusqu'à tes chevilles. Les cheveux légèrement plus longs, tu sens avec stupeur que ton corps s,est encore affiné....Décidément, tu ne seras jamais une armoire à glace, Nolan.
Sortant lentement de l'espèce de transe due à ta transformation, tu laisses Libra entamer un conciliabule mental express avec Mu, à l'instant où Marie t'adresse de nouveau la parole.

"Répondez-moi sincérement: avez-vous prévu de me demander en mariage dans les dix prochaines années?"


...Erreur système. Veuillez redémarrer le Nol...Ah ben non, il vient de partir en fumée. La question, posée à brûle-pourpoint, te prend vraiment de court. Non sérieusement, vous répondriez quoi à ÇA ?! Surtout lorsque la Carmache qui se tient derrière Marie-adulte se fige brusquement et te fixe comme ça, en glissant l'une de ses lames sur l'autre avec un bruit grinçant trèèèèèèès significatif. Dans ton dos, tu devines plus que tu ne vois Libra couper brusquement le contact avec Mu, avant de tendre une oreille particulièrement intéressé en direction de votre conversation. C'est limite si la Gardevoir n'a pas déjà sorti son agenda pour noter la date et les préparatifs du mariage ! Art et Asmita ne sont pas en reste et malgré leurs tentatives pour prendre un air détaché, les coups d'oeils qu'ils jettent dans ta direction sont plus que suffisant pour te renseigner sur leurs intentions. Figé devant Marie, le visage marqué d'une très légère panique, tu cherches une voie pour t'en sortir...
Un mariage ? Avec Marie ? Comment a-t-elle pu avoir une idée pareille ? Tu apprécies certes la Mentali, surtout pour son calme qui tranche avec l'exubérance de la plupart des tes condisciples et son rythme si particulier n'a pas fini de t'étonner. On pourrait même dire que tu la considères comme une amie, au même titre que Max ou Calliope....Mais on est encore bien loin de seulement envisager la possibilité éventuelle de l'hypothèse anticipative du mariage ! Pourtant, tu ne veux pas la blesser...Imagine qu'elle attende une réponse positive !
C'est donc complétement perdu que tu cherches une voie de sortie, n'importe quoi qui te permettrait de quitter cet endroit en vie, en un seul morceau, et sans blesser la Mentali. Lentement, tes doigts commencent à signer, plus par réflexe que par réelle réflexion.

[Et bien, je...]

Raaaah, c'est encore plus difficile avec autant de regards braqués sur toi....Allez Nolan, tu peux le faire !

[...Je vous avoue que je n'y avais pas du tout pensé. Après, j'imagine que le moment venu, il vous sera possible de me reposer la question. Pour le moment, je comptais juste vous aider à échapper à cette attention que vous semblez bien peu apprécier. Même si cette robe vous va très bien, vous paraissiez un peu gêné, au milieu de la foule. Si j'ai été un peu trop hâtif, je vous prie de m'excusez. ]

Le facepalm de Libra sera net, brutal et puissant. Voir même résonnant, vu qu'elle enchaine directement avec un second coup sur son front. En un éclair, la Gardevoir s'éloigne à grands pas en ruminant mentalement avec tant de hargne, que même Asmita s'écarte sur son passage. À ta place, je ne m'approcherais pas d'elle pour le reste de la soirée, elle serait capable de ''t'expliquer gentiment'' comment on s'adresse aux jeunes filles en robe en mariée. Pour le moment, concentre-toi un peu sur la-dite jeune fille, de sa réaction dépend peut-être ta future survie....Cette Carmache a l'air extrêmement pressée de l'entendre, elle aussi.

HRP:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3857-0281-nolan-deannag-ce-n-est-pas-que-je-ne-veux-pas-te-repondre-c-est-juste-que-voltali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3939-nolan-deannag-voltali#41801
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [EVENT HALLOWEEN 2016] De sombres nouvelless ...   

Revenir en haut Aller en bas
[EVENT HALLOWEEN 2016] De sombres nouvelless ...
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: Village Portuaire :: Autres Lieux Importants-