Partagez | .
Dessine moi un mouton || Peter Wellington
 Scientifique Archéologue
avatar
Scientifique Archéologue
Région d'origine : Kalos, Romant-Sous-Bois/Illumis
Âge : 16 yo
Niveau : 50
Jetons : 3080
Points d'Expériences : 1429

MessageSujet: Dessine moi un mouton || Peter Wellington   Jeu 17 Nov - 15:41




Dessine moi un mouton

Avec Peter Wellington

L'été se terminait. Peu à peu à la grossière chaleur laissait place à l'insidieux froid. Bientôt, Max devrait troquer ses shorts et robes légères pour ses pantalons et collants. Au revoir petits hauts mignons et bonjour gros pulls bien chaud. En attendant, elle profitait. Profitait de ces derniers de rayons de Soleil si chaud. Profitait de pouvoir se promener sur la plage, vide à cette heure là, pieds nu, pouvoir se laisser tomber sur ce sable réchauffé par les rayonnements de l'astre stellaire, pourvoir sentir pour peut-être la dernière fois de cette année la douceur du sable sur ses jambes.

Décidément, elle adorait les crépuscules. Et son paysage favori était sans aucun doute celui-ci. La plage qui se paraît de ce camaïeu d'orange et de rouge. L'harmonie qu'elle trouvait dans le mélange de l’océan et du ciel. Gaia et Ouranos qui portaient leurs habits de sang, leurs habits de rouge. Non vraiment, si elle avait put, elle serait venue ici chaque soir. Chaque soir pour profiter de l'incroyable spectacle qui s'offrait à elle. Habituellement, elle l'observait depuis sa chambre, la multitude de travaux à faire pour ses professeurs étant trop importante pour qu'elle se permette pareil rituel.

Mais aujourd'hui. Oh. Aujourd'hui. Elle avait cédé. Elle en avait juste bien trop besoin. Besoin du doux son de l'eau qui s'écrase contre le sable comme ses sentiments s'écrasaient chaque jour sur la barière autour de son cœur et elle n'arrivait pas à savoir si comme les vagues, elle voulait que ses émotions rongent petit à petit la muraille infranchissable. Elle en avait eut besoin. De s'isoler. De s'éloigner. D'oublier, ne serait-ce que pour une heure, les regards douloureux qu'elle échangeait avec Alban. Oublier cette terrible jalousie qui lui rongeait le ventre. Oublier dans le silence les pleurs et les peurs.

Autour d'elle, habitués à ces longs moments sur la plage face au soleil couchant, son équipe s'occupait. Elle seule savait que sa Rapion s'était glissée dans le sable pour profiter de sa chaleur et à la vue de tous s'étalait le reste de son équipe. Depuis les airs, son Togetic surveillait Smaug et Lao qui jouaient et tentaient de distraire Naor de sa posture de méditation. Ladon était sensiblement dans la même position que Ulith à l'exception qu'il était lui à la bordure entre l'eau et le sable. Apa et Apsy était dans l'eau et remontait quelques fois à la surface à la recherche de quelques secrets. Mushu, Tooth et Nessie étaient allongés autour d'elle formant un cocon protecteur et surtout juste assez chaud pour qu'elle ne soit pas dérangée par la légère brise de cette fin septembre. Un peu plus loin, Friggy dévorait un sac de baies qu'elle lui avait offert un peu plus tôt pour le récompenser de ses efforts lors du dernier entraînement spécifique et pour ne pas changer, Puff tournait autour de sa tête.

Max s'était appuyé contre son starter, appréciant comme toujours la texture fluffy de sa fourrure et la douceur qu'elle savait enfermée derrière les mines boudeuses des deux têtes. Les jambes étendues devant elle à moitié plongées dans le sable, elle croquait et mélangeait les couleurs reproduisant à l'infini les jeux de lumière qui s'offraient à elle. C'était peut-être pour ça qu'elle aimait autant le coucher et le lever de Soleil. La lumière et les couleurs n'étaient jamais aussi belles que lorsque que ces teintes chaleureuses apparaissaient et disparaissaient. À coté d'elle, son sac était plein d'une multitude de couleurs et d'aquarelles. À ses yeux, c'était vraiment la technique qu'elle préférait. Précision et fluidité. Flou et net. Elle faisait de qu'elle décidait. Entre elle et les nombreuses couleurs, l'étrange œuf rose reposait bien emmitouflé dans une de ses grosses écharpes hivernales. Ça ne faisait pas très longtemps qu'elle l'avait pourtant elle présentait que l'éclosion n'était pas pour dans très longtemps. Et elle ne s'était visiblement pas trompée puisque quelques minutes plus tard, alors qu'elle avait replongé son attention dans son aquarelle, l’œuf bougea avant de commencer à se craqueler. Désormais habituée aux éclosions, elle ne paniqua et laissa le temps au nouveau né de sortir de son œuf par lui même. Rose et vert, le petit Granivol s'envola presque aussitôt qu'il fut hors de la coquille protectrice. Max ne dû qu'à un réflexe bien heureux de ne pas le perdre. Elle le cala soigneusement dans la laine de son Wattouat en le voyant s'endormir. Adorable.

Elle sursauta et se retourna vivement cherchant l'origine du bruit qu'elle venait d'entendre et qu'elle n'avait visiblement pas imaginé puisque tous ses dragons s'étaient redressés et cherchaient activement la source de ce bruit. Elle vérifia rapidement que le nouveau né était bien calé avant de se retourner complètement, les mains appuyées sur le dos de son Diamat.

- Y'a quelqu'un ?

© BB Dragon


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3773-0269-maxine-max-arago-terminegivrali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3774-maxine-max-arago-givrali
 Topdresseur Ranger
avatar
Topdresseur Ranger
Région d'origine : Unys
Âge : 14 ans
Niveau : 12
Jetons : 6285
Points d'Expériences : 209

MessageSujet: Re: Dessine moi un mouton || Peter Wellington   Lun 19 Déc - 19:16


Dessine-moi un mouton
Max Arago & Peter Wellington
Accoudé à la fenêtre de ma chambre je regarde depuis quelques heures déjà la vue qui s'offre à moi. Dépitant. Je n'ai vu que des étudiants courir comme les attardés qu'ils sont parce qu'ils étaient en retard, des groupes d'amis se retrouver en criant de joie parce que « ça fait au moins une heure qu'on est pas ensemble !!! » et le pire de tous des couples se bécoter juste en dessous de la fenêtre et ça toute la journée... L'espèce humaine a vraiment un problème. Heureusement les pokémons sont là et lorsque mon regard se tourne vers eux c'est pour voir mes trois chers protégés jouer tranquillement sur le tapis, Sparky s'essaie à lancer son attaque Mimi-Queue sur Echo qui reste malgré tout ses efforts impassible, il faut dire que le jeune Lépidonille malgré des débuts un peu chaotiques commence à utiliser tout les pinceaux à sa disposition avec application et une technique propre à lui-même. Pendant ce temps l'affectueuse Harmonie a posé sa frimousse sur ma cuisse et réclame des caresses en poussant ma main lorsque j'arrête mon geste, mon regard dévie presque malgré moi vers le bandage entourant sa patte et mes yeux se froncent dans une colère muette, les oreilles de la Vivaldaim se redressent face à la tension soudaine de mes muscles et elle ouvre de grands yeux interrogatif à mon intention, je souris.

« Ta patte à l'air de se remettre doucement Harmonie, que dirais-tu d'aller faire un petit tour ? Vous venez avec nous vous deux ? »

Immédiatement les oreilles de ma Zébibron se dressent et elle pousse un piaffement excité toujours enjouée à l'idée d'aller se dépenser, malheureusement Echo jeune Lépidonille de son état et peintre à ses heures perdues ne souhaite lui pas quitter la pièce. Trop de vent, trop de bruit, trop de tout pour lui. En tout cas c'est la version officielle mais je sais très bien qu'en réalité il n'assume pas encore très bien ses œuvres et préfère peindre à l’intérieur pour être sûr qu'aucun regard indiscret ne vienne poser un œil critique sur sa toile, le jeune peintre soutient mon regard et refuse encore et toujours de sortir de la pièce malgré les regards suppliants de mes deux croqueuses de cœur. Une idée traverse mon esprit et je me détourne retournant à la fenêtre épiant une réaction de mon Lépidonille sur le reflet de la vitre.

« C'est dommage tout de même... en plus je comptais faire une sortie à la plage, ça ne faisait pas trop loin à Harmonie et en plus là-bas les paysages sont magnifiques d'après la brochure que j'ai trouvé dans le hall. Mais Echo, ce n'est pas toi qui brûlais d'envie de tester ta nouvelle palette de couleurs chaudes ? J'étais sûr que tu accepterais d'autant plus qu'à cette heure-ci il n'y aura pas grand monde, mais bon si tu préfères rester dans notre chambre avec les deux colocataires qui vont bientôt arriver je ne peux pas t'en blâmer. »

Dans le reflet de la vitre je vois Echo peser le pour et le contre pendant tout mon monologue et c'est finalement le dernier argument qui fait mouche et le pauvre petit n'a plus qu'à accepter avec un soupir de désapprobation pour la forme. Bien ! Maintenant que c'est réglé je commence à réunir les affaires nécessaires à notre sortie -à savoir pour les curieux une multitude de palettes de peintures et de pinceaux ainsi que deux bouteilles d'eau et des morceaux de sucre au cas où l'un des trois ait un petit creux, des bandages pour Harmonie au cas ou, un carnet à dessin et un crayon munit d'une gomme- tandis que Gabriel resté jusque là silencieux pousse un soupir ennuyé. Son soupir m'arrête dans mon élan et je me rends soudain compte d'une évidence : Lily n'est plus là. Il n'y a pas eu de petite étincelle de joie lorsque j'ai annoncé la promenade, pas de bouderie dans Echo a dit qu'il ne voulait pas venir et pas de petits bonds excités et de chant faux alors que le départ sonnait. Lily n'est pas là.

« Qu'est-ce que ça veut dire ? »

Mon regard est tourné vers Gabriel mais il ne dit toujours rien et se contente de me regarder un air lassé sur le visage

( Tu sais très bien ce que ça signifie. )

C'est faux, c'est faux je ne sais pas ce que ça signifie. Est-ce que je le sais ? Non je ne le sais pas, comment est-ce que je pourrais le savoir ? Lily a disparu. Les battements de mon cœur qui s'étaient emballés commencent à reprendre une allure normale, est-ce que c'est nécessairement mal ? Mon regard encore un peu perdu se pose sur mes trésors qui se sont figés au son de ma voix. Stop. Respires. Je ne vais pas laisser cette fin de journée être gâchée par des interrogations absurdes, Lily a disparu très bien. Mon monde ne va pas s'arrêter à ça elle, reviendra bien un jour ou l'autre... J’adresse un sourire en réponse aux mines inquiètes de mes petits Pokémons et nous passons finalement la porte de la chambre, malgré ma décision de ne pas penser à Lily pour être entièrement avec mes protégés je n'arrive pas pendant le trajet jusqu'à la plage de me poser des questions, c'est finalement lorsque ma petite Vivaldaim commence à montrer quelques signes de faiblesse que je me désintéresse de la question et arrive pour la secourir.

« Harmonie ne forces pas tant, je vais te porter quelques temps comme ça tout à l'heure tu pourras faire ce que tu veux sur la plage. »

Le ton est sans appel et la jeune Vivaldaim ne cherche même pas à stopper mon mouvement et se laisse aller dans mes bras, légèrement déséquilibré à cause de la toile que je porte à l'épaule je fais bien attention à ne pas appuyer sur la plaie de ma petite princesse et ce n'est que lorsque je sens le sable fin sous mes pas que je la repose. Je suis rassuré de la voir marcher sans difficultés malgré un léger boitillement, il faut dire que l'on revient de loin... Sparky qui avait prit un peu d'avance revient vers nous et nous montre une direction avec son museau, le fait qu'elle soit aussi impatiente est assez étrange mais je décide de la suivre malgré tout, ma Zébibron et mon Lépidonille ouvrant la marche je reste avec Harmonie la laissant avancer à son rythme. Finalement mes yeux se posent sur l'endroit que ma starter voulait que l'on voit et je dois bien avouer qu'elle a bien choisit : une petite crique dont les magnifiques couleurs inspireront sans douter le jeune peintre qu'est Echo.

Seule ombre au tableau un groupe de Pokémons avec dresseuse inclut, d'après ce que je vois notre petit peintre en herbe ne compte pas partir de cet endroit idéal pour sa peinture et passera outre les nuisances, malgré une légère appréhension j'installe la toile de mon Lépidonille et m'assied moi-même en tailleur pas très loin de lui, nous nous sommes mis assez loin pour que la dresseuse et ses Pokémons ne nous remarquent pas mais je fais quand même signe à mes deux excitées de ne pas trop s'éloigner. Mon regard se pose justement sur la jeune fille aux cheveux rosés, elle a de beaux traits fins bien qu'encore un peu enfantins, ses yeux ont une lueur tendre lorsqu'elle les poses sur son équipe mais les cernes noires qui les entourent et les ongles rongés qu'elle pose sur son œuf trahissent des problèmes trop grands pour une si jeune fille. Sans m'en rendre compte je commence déjà à griffonner sur la page blanche de mon carnet, je n'ai même pas un début de forme lorsqu'elle s'anime et pose des yeux plein de tendresses sur l’œuf qui se craquelle devant elle et mon cœur se soulève lorsque je vois le nouveau-né s'envoler soudain, heureusement elle le rattrape et je recommence à respirer ainsi que Sparky et Echo qui observaient eux aussi la scène. Par contre, où est passée Harmonie ? Mon cœur s'emballe en imaginant ma si fragile Vivaldaim perdue dans les bois ou au fond d'un fossé, je me relève d'un geste vif attirant du même mouvement l'attention de la dresseuse mais je ne fais pas attention à ses mots et fais un tour sur moi-même pour voir si je peux voir des empreintes.

« Vival... »

Mon cœur fait un bond à la vue de ma petite princesse complètement recouverte de terre, mais dans quoi est-ce qu'elle s'est fourrée, les Spoik qui sont derrière elle ne doivent pas être étrangers à son état et je leur lance un regard froid les faisant fuir ? Son bandage est dans un sale état et je n'ai pas d'autre choix que de le refaire, cependant... Je me retourne vers la jeune fille qui m'a abordé tout à l'heure et lentement jusqu'à elle, la solidarité de son équipe alors qu'ils semblent encore un peu méfiant et la douceur qu'elle a dans le regard tendent à me donner envie de lui faire confiance mais c'est tout de même avec un peu d'appréhension et ma Vivaldaim dans les bras que je m'adresse à elle.

« Bonsoir excusez-moi je suis confus de vous déranger mais ma Vivaldaim a déchiré son bandage et je dois lui refaire... Pourrais-je vous demander votre aide ? Je n'ai jamais fait cette opération tout seule et je crains de lui faire mal si je tente de lui faire son bandage sans aide, il vous suffirait de la tenir pour qu'elle ne touche pas le sable qui risquerait de s'incruster et je m'occuperais du reste, elle est très douce et ne vous attaquera pas bien évidemment. »


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5307-378-autant-que-savoir-douter-me-plait-peter-wellington-voltali#58040 http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5388-peter-wellington-voltali#58044
 Scientifique Archéologue
avatar
Scientifique Archéologue
Région d'origine : Kalos, Romant-Sous-Bois/Illumis
Âge : 16 yo
Niveau : 50
Jetons : 3080
Points d'Expériences : 1429

MessageSujet: Re: Dessine moi un mouton || Peter Wellington   Mar 20 Déc - 16:59




Dessine moi un mouton

Avec Peter Wellington

Elle se sentait bien, entourée de son équipe. Elle avait bien fait de céder à l’impulsion de son cœur et de venir voir son premier grand amour. La passion de la jeune fille envers la grande étendue bleue était aussi grande que celle qu’elle avait pour ses créatures draconiques. Assise face à l’océan, elle se sentait plus calme, plus reposée. La semaine qui arrivait promettait d’être longue mais ce moment de détente lui permettrait de tenir le coup.

Pourtant malgré l’ambiance détendue, elle sentait son équipe un peu tendue. Comme si elle sentait qu’ils n’étaient pas aussi seuls que ce que Max se plaisait à penser. Au final, c’est seulement quand son Diamat redressa vivement l’une de ses têtes que Max se décida à bouger. Elle fit signe à son équipe de rester à leur place pendant qu’elle allait voir en compagnie de son starter ce qui les embêtait autant.

Elle s’étira lentement avant de s’avancer vers le bruit. Sa question n’avait pas trouvé de réponse mais il y avait clairement quelqu’un. Son gros dragon se releva juste après elle et le duo se dirigea vers une autre partie de la plage. La main posée sur le dos de Nessie, Max le laissait la guider. Après tout, c’était lui qui avait entendu quelque chose. Finalement elle remarqua à son tour ce qui intriguait tant sa petite équipe. Un jeune homme blond avec un regard légèrement paniqué agenouillé à coté d’une petite Vivaldaim visiblement blessée.  

- Tout va bien ? Besoin d’aide ?

Ça ne semblait pas trop grave donc la jeune fille s’autorisa un sourire amical et avenant. Le jeune homme tenait visiblement beaucoup à sa pokemon, ça se voyait dans ses gestes incroyablement doux et la délicatesse qu’il prenait en la manipulant. Elle ne savait pas vraiment comment il avait put retrouver la petite type plante dans cette état mais il essayait vraiment difficilement de l’en sortir en blessant la Vivaldaim le moins possible. La douceur du garçon apporta un sourire sur le visage de la jeune fille. Elle adorait ça. Voir les liens entre dresseurs et pokemons. C’était comme de l’amitié et c’était encore différent de ça. C’était quelque chose d’incroyable. Son sourire s’agrandit un peu plus quand la tête de Ne vint se frotter contre son bras comme pour confirmer ses pensées.

Max hocha doucement la tête. Bien sur qu’elle allait aider. Elle s’avança doucement pour ne pas effrayer la petite pokemon apeurée. Elle n’était peut-être pas médecin mais elle pouvait sans mal tenir un pokemon le temps que son dresseur refasse son bandage. Elle s’agenouilla à coté du duo avant de répondre.

- Il n’y a pas de soucis voyons. C’est normal de s’entraider entre élèves. Et tu peux laisser tomber le vouvoiement, sauf si ça te met mal à l’aise que je te tutoie auquel cas je comprendrais parfaitement.

Ça lui faisait toujours un peu bizarre ces élèves de son age qui commençaient par du vouvoiement. Ils avaient à peu de chose près le même age, elle ne voyait pas vraiment l’intérêt. Mais Max était quelqu’un d’ouvert. Elle posa ses mains sur la patte de la Vivaldaim avec le plus de délicatesse possible en faisant en sorte qu’elle ne puisse pas bouger et mettre du sable dans la blessure. Quand le jeune homme avança les mains pour refaire le bandage, Max ne put que remonter les terribles cicatrices qui lui dévoraient les mains. Et elle ne put s’empêcher de les comparer à celle qui avait marqué un tournant dans sa vie. Elle ne fit pas de commentaire. Elle ne savait que trop bien ce que c’était. Elle ne savait que trop bien à quel point ça faisait mal, à quel point on souffrait. Elle se doutait qu’il n’allait pas déballer sa vie à une inconnue alors elle se contenta de tenir la petite Vivaldaim.

Le bandage fait, Max se releva et s’autorisa une caresse sur le crâne de la petite chose. L’amour que son dresseur avait pour elle faisait chaud au cœur. Elle s’écarta ensuite, et les mains liées devant elle, elle s’inclina légèrement avant de se présenter.

- Max Arago d’ailleurs. Je suis une Givrali archéologue. Enchantée de te rencontrer. Le dragon derrière moi s’appelle Nessie, c’est mon starter. Ça va aller pour ta Vivaldaim ? Tu as besoin que je vous accompagne à l’infirmerie ?

Elle se faisait un peu de soucis mais ça avait l’air d’aller. Ne posa sa tête sur son épaule, jugeant du regard le jeune homme. Ces derniers temps, le dragon se faisait étrangement protecteur, comme s’il s’en voulait des problèmes de cœur de sa dresseuse. Max s’en voulait un peu d’ailleurs. Elle aurait voulu que Nessie ne s’en fasse pas. Elle ne faisait pas une très bonne dresseuse sur ce plan là, elle rendait toujours son équipe tellement inquiète. Sa main bandée vint grattouiller la tête du dragon pendant qu’elle enchaînait.

- Tu fais quoi par ici ? Étant une habituée, j’ai pas vraiment l’habitude croiser d’autres personnes.

Elle ne pouvait pas vraiment s’en empêcher. Trop curieuse pour ne pas lui poser la question, une légère rougeur lui monta aux joues tandis qu’elle réalisait que la question qu’elle se posait mentalement était finalement sortie à l’oral. Elle eut un sourire contrit. Ce qui était fait était fait. Au pire, elle se prendrait un vent.

© BB Dragon


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3773-0269-maxine-max-arago-terminegivrali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3774-maxine-max-arago-givrali
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Dessine moi un mouton || Peter Wellington   

Revenir en haut Aller en bas
Dessine moi un mouton || Peter Wellington
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: autour du campus :: La plage-