Partagez | .
[Mission Pokeathlète : Inspection militaire] GO FIGHT WIN | Etna Neria | Terminé
 Scientifique Archéologue
avatar
Scientifique Archéologue
Région d'origine : Kalos, Romant-Sous-Bois/Illumis
Âge : 16 yo
Niveau : 50
Jetons : 3026
Points d'Expériences : 1386

MessageSujet: [Mission Pokeathlète : Inspection militaire] GO FIGHT WIN | Etna Neria | Terminé   Mer 30 Nov - 21:43




GO FIGHT WIN !

Avec Etna Neria

LET'S GO ... ETNAX ! - Il y avait des matins où il ne fallait pas se lever. Juste. Rester allongé. Prétendre une maladie quelconque. Se cacher sous ses trois couettes et ne plus en sortir avant le lendemain. Et quand Max entend la délicieuse et tendre voix de Jackie l'interpeller en ce matin d'octobre, elle se dit qu'aujourd'hui était peut-être un jour comme ça. Elle aurait probablement dut ne jamais sortir de sa chambre, elle n'aurait jamais dut suivre son Draby vers le dortoir Pyroli lors de leur footing matinal. Elle n'aurait alors jamais été interpellée par la terrible Jackie.

- MATRICULE 269, AU RAPPORT !

Sérieusement, elle plaignait de tout son cœur les Pyrolis pour subir, ça, tous les jours, tout le temps. Elle se retourna doucement, un peu effrayée quand à ce que prévoyait la Général pour elle. La référente des Pyrolis la détailla de bas en haut avant de regarder autour d'elle et de pousser un profond soupir de désespoir. Elle aurait presque eut de la peine si elle ne savait pas que Jackie était totalement désespérée par elle.

- J'ai pas mieux sous la main alors vous ferez très bien Matricule 269. Suivez moi et plus vite que ça !

Hop hop hop, en petite foulée, le footing d'échauffement de Max se transforma rapidement en course effrénée pour suivre la Général jusqu'au gymnase où quelques élèves attendaient déjà. La Givrali se glissa dans les rangs, se retrouvant à coté d'une brune qu'elle ne connaissait absolument pas, ni de son dortoir, ni de sa spécialité et probablement pas de sa promo non plus. Elle lui fit un petit sourire pour la saluer avant d'observer autour d'elle. Elles étaient les seules filles du petit groupe de dix élèves. Dans quoi se retrouvait-elle à nouveau embarquée ? C'était pas sensé être l'heure de l’entraînement des Pyrolis ? Qu'est ce que Jackie faisait aussi loin de son dortoir ? Pourquoi y-avait-il des membres de tous les dortoirs ? Et bon sang. Qu'est ce qu'il se passait, encore ?

Et comme si l'oreille divine de la Générale l'avait entendue, la Général parla de sa voix grave et virile (c’est un compliment pour le général hein ? j’vais pas me faire taper ?).

- BANDE DE NAVETS PAS MÊME BON POUR LE PIRE DE POT AU FEU, AUJOURD’HUI EST LE JOUR OU VOUS ALLEZ POUVOIR MONTRER QUE VOUS ÊTES UN PEU PLUS QUE DES CORNICHONS TROP CUITS. SUITE A DES PLAINTES DE LA PART DE QUELQUES CAROTTES MAL ÉLEVÉES, JE SUIS INSPECTÉE ET C’EST LA BANDE DE POIREAU QUE VOUS ÊTES QUI ALLEZ SERVIR DE COBAYE. JE VEUX UN COMPORTEMENT EXEMPLAIRE. UNE FORME PHYSIQUE IMPECCABLE. DES RÉALISATIONS D’EXERCICES PARFAITES.

Wow. Elle en avait quand même du souffle la général Jackie. Plus qu’effrayée, c’est impressionnée que Max assista à l’engueulade que Jackie leur servit. N’empêche que … c’était trop tard pour notifier qu’elle était pas du parcours Poke Athlète et que par conséquent elle n’avait strictement rien à faire dans cette inspection académique ? Probablement oui, si elle jugeait le regard noir de Jackie. En claquant des mains, cette dernière leur demanda ordonna de se lancer en petites foulées vers le portail pour accueillir comme il se devait le très cher monsieur l’inspecteur académique. De ses pokeballs, elle ne laissa sortir que son Draby et son Caninos, ses deux pokemons les plus taillés pour l’épreuve que leur avait sans aucun doute préparée Jackie pour prouver à ce, je cite, incompétent glandu de secrétaire pas même bon à éplucher les patates. Même si Smaug était probablement encore un peu jeune … Dans le pire des cas, elle le rentrerait.

La petite troupe se mit donc rapidement en marche et bien à la queue-leu-leu et en rythme s’il vous plaît. Elle était un peu blasée, notre Max, et la journée qui s’annonçait lui semblait bien longue. Décidément, ces derniers temps, elle n’avait vraiment, vraiment pas de chance … Elle soupira intérieurement pour que la référente des Pyrolis ne puisse pas l’engueuler. La référente ou son pokemon qui était lui aussi tout aussi effrayant …

Arrivés au portail en un temps record, le pauvre groupe d’élèves se positionna bien en ligne, le menton droit et le Général Jackie vint faire une rapide inspection de leurs tenues avant que le véritable inspecteur n’arrive. Entre ceux qui n’avaient pas leurs lacets aux normes, son short jugé trop court et sa queue de cheval non réglementaire … chacun en prit pour son grade et c’est presque avec plaisir qu’ils virent la petite voiturette semblant sortir du siècle dernier apparaître au bout de la route qui guidait à la Pokemon Community. Un homme très grand, très sec et à l’air sévère en sortit rapidement, à la seconde même où le moteur fut coupé. Visiblement très froid et dur, il ne leur adressa qu’un bref signe de la tête, immédiatement rendu par une inclinaison collective. (Merci le briefing de Jackie quelques minutes auparavant et rip leurs oreilles)

Et là. C’était comme un mauvais film. Comme un western des années oubliées. Il ne manquait plus qu’un rouleau de coton (tient, bonjour le Cotovol qui passe pile quand il faut pour les effets de scène trop cool) pour que la scène ne soit parfaitement identique. À quelques mètres l’un de l’autre, les deux adultes se jaugeaient du regard. S’analysaient. Pendant ces quelques secondes, si intenses, si puissantes, le temps sembla s’arrêter et rien d’autre n’était important à part ce duel de géant qui s’offrait à eux. Et puis, comme si de rien étant, brisant la magie en un millième de secondes, Jackie s’avança et sera fermement la main de l’inspecteur Pète-sec avant de se retourner vers en lui faisant signe de se présenter.

L’homme mit quelques minutes à se remettre de cette poignée de main plus virile que tout ce qu’il n’avait jamais été dans sa vie (et à 50 ans c’est assez triste d’être battu aussi facilement, même si facilement est faible étant donné qu’on parle de Jackie). Il était fin. Il était grand. Il portait un de ces ensembles bateaux terriblement commun de costume trois pièce noir sans aucune fantaisie. Des petites lunettes carrées en fer soulignaient son regard émeraude plus dur que la pierre dont il avait la couleur. De sa main droite, il portait une sorte de carnet de note et au bout de son long bras gauche pendait une sacoche en cuir presque neuve. Il toussota et sèchement, se présenta.

- Je suis Aston Willson mais vous m’appellerez Monsieur l’inspecteur. Je suis ici pour évaluer le travail de Madame … Jackie. Tâchez de réaliser cette séance comme chaque séance avec Madame. Madame ?

Signifiant par cette question qu’il avait finit, l’inspecteur se recula pour laisser s’avancer une Jackie visiblement profondément agacé par cet hurluberlu qui n’avait de toute évidence rien dans le pantalon et qui s’exprimait avec l’éloquence et le charisme d’une moule et encore, c’était méchant pour les moules.  

- BIEN. Vous avez tous compris le monsieur. Au programme d’aujourd’hui, Parcours du combattant et course d’orientation. Vous serez en binôme. Le binôme en première position gagnera un prix. Le prix ne sera pas dévoilé avant la fin de l’épreuve. L’entraînement fait partie de l’épreuve. Efficacité, rapidité et qualité. Deux pokemons par élèves. Pas d’attaque sur les autres élèves. Attaques sur l’environnement et les pokemons adverses autorisés. Je me permettrait bien évidement de pimenter le jeu si je le juge indispensable. Une fois que vous avez votre binôme, vous avez une demi-heure d’échauffement avant de me rejoindre devant le dortoir Pyroli pour le départ de la course. Vous êtes chronométrés. Faites le meilleur temps possible. Entraidez vous. Le temps est compté une fois que les deux membres du binôme ont passé la ligne d’arrivé et accomplit toutes les épreuves. Imagination, spontanéité, débrouillardise. C’est partit.

Matricule 104 avec Matricule 200



Et enfin, Matricule 269 et Matricule 321 !

Max souffla un instant avant de s’avancer vers la deuxième fille du groupe. Elles allaient devoir faire équipe. Max se savait pas très forte mais elle avait l’avantage d’une bonne endurance. Elle allait devoir jouer sur ses points forts. Elle attaqua immédiatement l’échauffement tout en se présentant.

- Max Arago, Givrali. Enchantée de te rencontrer ! Faisons de notre mieux !

Ça sonnait un peu plus mal à l’oral que dans sa tête … Fallait vraiment qu’elle arrête de regarder ces séries … La voilà qui se transformait en protagoniste d’un vieil anime plein de sentiment.

GO FIGHT WIN, comme on dit.

© BB Dragon



Général Jackie beugle en #7E1C13
Monsieur l'inspecteur Pète-sec sera relou en #40C0CB

La date butoir est le 07/01/2017

_________________




Le personnage le plus populaire 2016
Le membre le plus dynamique 2016
Le skypeur parfait 2016


Dernière édition par Max Arago le Ven 24 Fév - 16:31, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3773-0269-maxine-max-arago-terminegivrali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3774-maxine-max-arago-givrali
 Pokéathlète Espion
avatar
Pokéathlète Espion
Région d'origine : Johto
Âge : 14 ans
Niveau : 10
Jetons : 2018
Points d'Expériences : 196

MessageSujet: Re: [Mission Pokeathlète : Inspection militaire] GO FIGHT WIN | Etna Neria | Terminé   Jeu 1 Déc - 23:25

Certains jours, l’instinct d’Etna la prévenait que quelque chose allait arriver. Le plus souvent c’était un signe étrange dans sa première heure journalière qui lui mettait la puce à l’oreille. Ça variait le plus souvent entre un vol de Cornèbre vers le sud, ou encore un de ses papiers qui tombait sur le sol alors qu’elle vérifiait ses affaires (puisqu’elle préparait toujours tout la veille) C’était ce genre de petit moments distincts mais volatiles qui sortaient de l’ordinaire (enfin de son ordinaire) qui la prévenaient des caprices du destin. Parfois très subtils et à la limite de la superstition certains diraient. Mais ce matin ce fut tout sauf de la subtilité qui prévint la Mentali que quelque chose de pas net allait se dérouler. Il était encore bien tôt, comprenez qu’il devait y avoir peut-être deux ou trois autres Mentali levées, et Etna était déjà partie faire son petit footing d’échauffement vers le dortoir Pyroli. Elle participait à leurs entraînements matinaux depuis un bout de temps maintenant et s’y était totalement habitué. Mais ordinairement, elle arrivait dans le milieu du groupe et elle entendait les hurlements deux ou trois minutes après. Et pour le coup, elle n’était qu’à la moitié de sa course qu’elle pouvait déjà commencer à comprendre ce que le Général beuglait. Elle n’était pas en retard pourtant, ce qui voulait dire que quelque chose d’extérieur contrariait la douce et calme référente Pyroli.

Et donc, quand la Mentali pointa le bout de son nez, elle fut accueillie par une sorte de « OUI UNE MENTALI POKEATHLETE C’EST VRAI QU’ELLES NE SONT PAS TOUTES TOTALEMENT DES LARVES ! MATRICULE 321 ALLEZ AU PORTAIL EN VITESSE JE VOUS RETROUVE LA-BAS, ROMPEZ ! » Euuuuh… Et l’entraînement matinal ? Oui non a priori elle n’avait pas son mot à dire là-dedans. Echangeant un regard dubitatif avec son Apitrini et son Moufouette, la jeune Espionne haussa les épaules avant de continuer son footing en direction de l’entrée de l’académie. De ce qu’elle comprit en discutant vite fait avec le petit qui la rejoignit, la charmante professeure se faisait inspecter et avait, outre son langage très porté sur les légumes aujourd’hui, décidé de montrer le meilleur qu’elle pouvait en prouvant que tous les élèves de la PC étaient à leur maximum. Ouais bon, autant dire qu’ils allaient tous en prendre pour leur grade. Tous placés en belle haie d’honneur et coachés par cette chère et pédagogue Jackie, les élèves attendaient avec impatience (et pour différentes raisons) l’arrivée du fameux inspecteur. Quand il arriva, Etna eu tout juste le temps de le comparer avec Nakade avant que le pauvre monsieur ne se présente. Et ben, ce n’était pas pour rien que leur inénarrable prof de sport était son enseignante préférée à la PC. Au moins c’était quelqu’un de franc et de ferme, pas comme ce pauvre monsieur. Ah, le Général annonçait la teneur de l’entraînement… Bon c’était pas mal comme petit exercice, ça lui permettrait d’utiliser un peu son arbre fantôme. Par contre le fait que ça soit un exercice en duo lui hérissait la queue de cheval. Rien à faire, elle préférait travailler en solo, devoir tenir compte d’une autre personne était toujours une gageure…

- Matricule 206 avec 335 ! … 104 avec Matricule 200 ! Et enfin, Matricule 269 et Matricule 321 !

Ah bah c’était pas trop tôt. Une petite Givrali aux cheveux roses s’approcha et commença à se présenter tout en attaquant son échauffement. Même si elle ne semblait pas trop taillée pour le sport, et était certainement plus une coordinatrice qu’un Pokéathlète, elle semblait avoir un minimum de bonne volonté et ne partait pas à reculons comme certains autres participants. C’était toujours ça de pris. Ah oui, il fallait qu’elle se présente au lieu de l’ignorer et de continuer ses étirements ! Et pourquoi pas essayer de faire un petit brin de causette ?

- Bonjour, je m’appelle Etna Neria, des Mentali. Chouette exercice, hein ? Même si c’est une inspection. J’espère que tu seras à la hauteur !

Euh oui non, elle n’était pas le Général, pas la peine de faire peur à la pauvre petite, vite rattraper le coup…

- Ah oui, je suis une coach donc ce genre d’entraînement c’est un peu ma spécialité, donc j’espérais juste que tu ne serais pas un poids mort.

…ON AVAIT DIT QUOI A PROPOS DE PARLER AUX GENS DE MANIERE NORMALE, ETNA NERIA ?

- Euuuh… Désolée… Je suis assez … mauvaise pour parler aux gens sans paraître cassante. Faisons de notre mieux, oui, DROIT VERS LA VICTOIRE. Ermh… Euh… Voilà Fuwadoku le Moufouette mon starter. A côté de moi Atsugi, mon Apitrini, que j’utiliserai pour l’exercice. L’autre participant sera… voilà, Nakade le Desséliande. Fais pas gaffe à son air effrayant, il adore faire peur aux gens qu’il ne connait pas, mais il n’est pas méchant.

Se murant dans un silence gêné, Etna continua son échauffement, sous le regard goguenard de ses Pokémon. Les deux futurs aides furent quelque peu briefés sur leurs missions. Il n’allait pas falloir tarder à se diriger vers le dortoir Pyroli non plus. Si elle avait su elle serait restée là-bas…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4595-etna-neria-let-s-y-go http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4602-etna-neria-mentali
 Scientifique Archéologue
avatar
Scientifique Archéologue
Région d'origine : Kalos, Romant-Sous-Bois/Illumis
Âge : 16 yo
Niveau : 50
Jetons : 3026
Points d'Expériences : 1386

MessageSujet: Re: [Mission Pokeathlète : Inspection militaire] GO FIGHT WIN | Etna Neria | Terminé   Jeu 8 Déc - 23:29




GO FIGHT WIN !

Avec Etna Neria

LET'S GO ... ETNAX ! - C’était toujours un peu gênant les premières rencontres du point de vue de Max. Et ça l’était encore plus quand vous veniez d’être mise en binôme avec quelqu’un que vous ne connaissiez absolument pas, même si la tête de cette fille lui disait quelque chose, pourquoi avait-elle le vague souvenir d’Alex qui râlait à propos d’une fille qui ressemblait à celle en face d’elle et qui ensorcelait Sirius … et si elle se rappelait bien elle s’appelait …

Etna Neria.

Bingo. Elle ne put empêcher un sourire fier de se dessiner sur sa bouche. Encore une fois, elle prouvait qu’elle avait parfaitement sa place chez les Givralis et qu’elle était vraiment l’une des meilleures commères de l’académie. Mais qu’est ce qu’elle y pouvait si elle aimait savoir absolument tout de tout le monde et qu’elle détestait ne pas connaître quelqu’un dans l’académie. De nom, évidement, elle n’était clairement pas taillée pour devenir l’une de ses filles super populaire que tout le monde connaissait. Non, elle préférait rester dans l’ombre et connaître tout depuis ici, c’était bien plus intéressant. En tout cas, cette fille semblait sympathique et aimable.

Euh. Quoique.

Forcément hein, elle était tombée sur la copie conforme du Général Jackie. Elle leva vaguement les yeux au ciel. Elle allait répondre qu’elle ferait de son mieux pour combler ses faiblesses physiques quand la brune renfonça le clou. Oui, bon, elle avait compris hein. La bouche en coin et le sourcil levé, Max était un peu perplexe face à la brune. On parlait pas aux gens comme ça bon sang ! Alors certes, la franchise était importante pour que leur duo fonctionne, mais fallait aussi que la Mentali calme un peu le jeu. Elle sembla d’ailleurs se rendre compte, que non, on parlait décidément pas aux gens comme ça et s’excusa plus ou moins, maladroitement. Bon, elle allait passer l’éponge, Etna semblait aussi à l’aise qu’elle avec les relations sociales bien qu’elle le montre d’une manière plutôt différente. Les goûts et les couleurs comme on dit.

Max se tendit légèrement à la mention du type poison qu’elle suivit des yeux un moment avant d’être certaine qu’il ne lui voulait aucun mal. Son Draby apparut à ses cotés avec un bref salut militaire. Il était là. Calm down Max. Il n’arrivera rien. La Mentali maîtrisait ses pokemons et il n’y avait aucune raison qu’il ne l’attaque. Elle devait juste se calmer. Elle esquissa un bref sourire à la Coach avant de répondre, une fois certaine que sa voix ne tremblerait pas.

- Hum, ne t’inquiète pas, je ne serais pas un poids mort, ou en tout cas, je ferais tout pour ne pas l’être. Je reconnais ne pas être la plus rapide ou la plus forte mais j’ai une bonne endurance. Je suis Archéologue à la base, alors l’entraînement physique c’est pas spécialement ma priorité. En tout cas, j’espère que notre équipe fonctionner, je donnerais tout pour ne pas te ralentir et qu’on l’on gagne !

Etna avait sans le vouloir tapé dans le point compétitrice de Max. Elle aimait gagner et Etna semblait tout à fait capable de les mener à la victoire. Elle était prête à souffrir et à suivre ses instructions si elles décrochaient la médaille d’or. Son Caninos blanc se rappela à elle par un jappement indigné. Mais oui, Smaugy, elle va vous présenter voyons.

- J’aurais mon Draby, Naor et mon Caninos, Smaug pour m’aider personnellement. C’est bien, j’ai l’impression que nos équipes se complètent assez bien. On aura un support aérien et des supports divers sur terre. Ça me semble être une bonne base pour une stratégie.

Max. Qu’as tu fait ma grande ? Sérieusement, lancer Etna Neria, ETNA NERIA, sur de la stratégie ? Ouais bon. Au moins, sur le trajet entre le portail et le dortoir Pyroli, elles mirent au point quelques petites stratégies pour contrer les situations les plus banales (et donc les moins probables d’arriver mais bon on fait ce qu’on peut hein). Au final, ça commençait pas si mal et même si Etna semblait être une fille assez étrange (et le fait que son starter soit de type poison n’aidait absolument pas la Givrali à se détendre), Max pensait sincèrement qu’elles allaient réussir à s’entendre. Elles n’allaient définitivement pas devenir les meilleures amies du monde mais elles allaient pouvoir s’entraider et gagner cette épreuve (qui était en réalité une inspection mais chut). D’ailleurs, c’était bien monsieur l’inspecteur qui venait de passer à coté d’elles en petite voiturette de golf. Il cala la vitesse de l’engin sur celle de leur course et les salua. Bien, le voilà qui partait à la chasse aux preuves compromettantes visiblement.

- Mesdemoiselles ? Puis-je vous embêter quelques minutes ?

Elles échangèrent un regard avant d’hausser les épaules. Max en avait pas grand-chose à faire, ce type ne lui inspirait absolument pas confiance. Elle ne l’aimait déjà pas. Déjà, d’où on portait un costume beige avec une cravate bleu ciel ? Déjà que les deux éléments séparés s’étaient pas le top, alors ensemble … non, vraiment même si Max n’était pas une fashionista, elle voyait clairement que ça allait vraiment pas du tout. C’était juste horrible et même si il ne fallait pas juger le livre à sa couverture, Max ne pouvait s’empêcher de … hurfl. Hein. Voilà. Vous comprenez. Tout ça pour dire que Monsieur l’inspecteur commença à leur poser pas mal de question sur Jackie, sur son enseignement, sur sa capacité à être référente de dortoir … Max répondit assez vaguement. De toute manière, elle avait rarement cours avec le Général, n’étant pas dans le parcours Pokeathlète (encore une fois, qu’est ce qu’elle fichait ici ?), elle ne savait pas vraiment quoi répondre à l’inspecteur et ce fut principalement Etna qui lui répondit. Ce qui en soit, était logique. Elle était archéologue pas Coach hein. Ce cher Monsieur L’Inspecteur les laissa assez rapidement pour aller embêter un autre duo tandis qu’elles approchaient rapidement du dortoir.

Comment Jackie était-elle capable de dissimuler un parcours du combattant pareil sans que personne ne le voit ? La question resterait probablement le plus grand mystère de l’académie, plus grand encore que l’emplacement du laboratoire de Roseverte. Jackie n’était pas humaine en fait, c’était ça son secret, elle avait des supers pouvoirs qui lui permettait d’inventer des tortures de pire et en pire et de créer des épreuves de plus en plus atroces. Elle est partie où ta motivation Max ? Soudainement, le beau courage de Max fondit comme neige au soleil face à ce qui les attendait.

Aha.

Ahahaha.

ELLE ÉTAIT PAS POKEATHLETE BON SANG. Elle foutait quoi là ? Elle pouvait pas partir hein. Elle était bloquée entre son Draby motivé par le défi, Jackie et Etna. Nice. La journée allait être marrante.

Ou pas.

© BB Dragon



Général Jackie beugle en #7E1C13
Monsieur l'inspecteur Pète-sec sera relou en #40C0CB

La date butoir est le 07/01/2017

_________________




Le personnage le plus populaire 2016
Le membre le plus dynamique 2016
Le skypeur parfait 2016
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3773-0269-maxine-max-arago-terminegivrali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3774-maxine-max-arago-givrali
 Pokéathlète Espion
avatar
Pokéathlète Espion
Région d'origine : Johto
Âge : 14 ans
Niveau : 10
Jetons : 2018
Points d'Expériences : 196

MessageSujet: Re: [Mission Pokeathlète : Inspection militaire] GO FIGHT WIN | Etna Neria | Terminé   Ven 9 Déc - 5:22

Etna hocha vivement la tête suite à l’énumération des qualités de Max. Elle devait rattraper le coup. Elle ne devait pas se faire ennemie d’une autre élève, surtout une Givrali, encore. Oui, malgré sa trêve limitée avec cette chère Alex, elle faisait attention au dortoir des commères. Bon à défaut de talent et de préparation la rosée avait de la volonté. Et connaissant le Général, elle allait en avoir besoin. La pauvre. Elle apportait sur la table un petit Dragon et un Pokémon Feu, tous deux terrestres mais assez agiles elle espérait. C’était amusant, chacune avait un Pokémon chromatique ! Elle… venait de parler stratégie ? Sérieusement ?

- Personnellement ma stratégie s’en serait tenue à foncer le plus vite possible à détruire tout opposition, purement et simplement. Mais je suppose que nous ne sommes pas assez fortes pour ignorer tous les autres élèves, donc autant réfléchir un peu, oui. Comme on est sur une épreuve de type parcours du combattant, on a deux grands axes d’actions. Soit rendre des obstacles plus difficiles, soit en créer de nouveaux.

Les deux échangèrent quelques plans sous le regard étonné mais entendu de l’arbre et de l’abeille, tout en marchant vers le dortoir Pyroli. Le dialogue restait cordial, bien qu’un peu tendu, il n’était pas rare qu’Etna mette une ou deux secondes à répondre, réfléchissant à ce qu’elle allait dire afin de ne pas vexer sa partenaire. Qualifier un de ses plans « d’offrant d’opportunités qu’on sera un gruyère à la ligne d’arrivée » ne se ferait pas, non. C’était dans ces moment-là qu’elle se rendait compte que la comparer à Jackie avait peut-être un peu de vrai en soit. C’est justement pour éviter de finir seule et aussi rigide qu’elle qu’Etna prenait sur elle autant qu’elle le pouvait. C’était difficile, et elle n’était même pas sûre de l’efficacité de sa démarche. Après tout le Général semblait ne pas s’émouvoir de ne pas être appréciée. Mais elle était un soldat, de la tête aux pieds. Et si l’adolescente s’identifiait un peu à cet archétype, elle ne voulait pas que ça soit sa seule définition. Elle voulait certes devenir une Espionne renommée, mais aussi briller sur les scènes de Concours. Si elle ne voyait pas forcément l’intérêt des relations avec les autres, et encore moins du grand amour après lequel quasiment toutes ses camarades de dortoir courraient, elle ne pouvait qu’admettre qu’à défaut de se faire des amis, elle ne voulait pas se faire d’ennemis. D’où ses efforts depuis presque un an maintenant. Mais ce n’est pas pour ça qu’elle y arrivait mieux qu’avant. Certes, en une année elle était passée de peste hautaine à … peste un peu moins hautaine, mais il restait du travail.

Etna sursauta à moitié quand une petite voiture les dépassa, portant l’inspecteur vers le dortoir Pyroli. Il … ne savait pas marcher ? Non Etna, pas de commentaire. Faîtes qu’il ne leur parle pas… C’ETAIT QUOI CES FRINGUES AU FAIT ?! Le bon goût venait de mourir. Ou plutôt avait disparu dans un trou de Rattata dès que ce monsieur avait enfilé sa veste. ET CETTE CRAVATE, PAR LUGIA ! Voilà qu’il se mettait à leur vitesse. Lançant un regard à Max, Etna regretta de ne pas être avec une Pyroli rebelle, elles se seraient mises à courir, teins. Mais non, elles allaient devoir taper la causette. Joie. Et c’était parti pour un interrogatoire. Etna évita soigneusement les questions sur le dortoir Pyroli, répondant tout de suite qu’elle était une Mentali. Elle eut le malheur de lui apprendre qu’elle était Coach par contre. Enfin fausse coach. Le mensonge comme diversion n’avait pas encore été ajouté comme mise-à-jour à son honnêteté, tant pis pour elle. Les questions redoublèrent d’ardeur. Oui, elle pensait que Jackie était une bonne prof, oui elle était sévère mais juste, non elle n’avait jamais frappé personne. Le brave monsieur s’en alla ensuite, certainement pour aller embêter d’autres élèves.

- Cet imbécile n’a jamais demandé si son Pokémon frappait les élèves, tch.

Etna n’était pas dupe, cet inspection était une rumeur de longue date chez les Mentali : si c’était une évaluation et que Jackie obtenait de mauvais résultats, ils pourraient dire adieu à certains avantages que PC procurait. Cependant, Etna détestait mentir, mais puisqu’elle jouait sur les mots et mentait par omission, il n’y avait aucun problème pas vrai ? Le duo arriva en vue du terrain où allait se dérouler leur épreuve du jour. Ça lui rappelait étrangement la compétition de Pokéathlétisme et là pour le coup, ce n’était pas trop pour la rassurer. Tous les élèves étaient plus ou moins prêts, ou plutôt résignés, et Jackie commença à leur donner les dernières instructions.

- Chaque duo aura une pause de cinq minutes une fois arrivé au milieu du parcours. Je vous rappelle que vous n’avez pas le droit d’attaquer les humains. A VOS MARQUES !

Tiens la prof’ semblait avoir cessé ses élucubrations végétales, ainsi que sa propension à les rabaisser, nul doute qu’elle avait été briefée par la Directrice quant aux résultats attendus suite à cette inspection. Ils auraient pu choisir des élèves plus … disposés aussi, s’était-elle dit en voyant l’archéologue à côté d’elle. Bon c’était pas tout ça mais elle se plaça sur la ligne de départ avec son équipe. Le premier obstacle était un classique parcours de pneus. De pneus particulièrement étranges. C’était pas des … Pokémon sauvages pour certains ? Le coup de départ retentit et chacun s’élança, Etna très lentement. Des … Scobolide ? Elle ouvrit grand les yeux avant de se jeter sur le côté, entraînant Max avec elle alors qu’un des Pokémon, roulant à toute vitesse les frôla. Deux duos avaient déjà été renversés comme des quilles. Une attaque Etonnement de Nakade arrêta les deux cocons suivants tandis que les filles se relevaient. Oui tout allait bien, c’était bien un exercice à la Jackie, inspecteur ou pas.


Dernière édition par Etna Neria le Jeu 22 Déc - 15:03, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4595-etna-neria-let-s-y-go http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4602-etna-neria-mentali
 Scientifique Archéologue
avatar
Scientifique Archéologue
Région d'origine : Kalos, Romant-Sous-Bois/Illumis
Âge : 16 yo
Niveau : 50
Jetons : 3026
Points d'Expériences : 1386

MessageSujet: Re: [Mission Pokeathlète : Inspection militaire] GO FIGHT WIN | Etna Neria | Terminé   Lun 19 Déc - 17:45




GO FIGHT WIN !

Avec Etna Neria

LET'S GO ... ETNAX ! - Des Scobolides. De toutes les espèces de pokemons existantes, il avait fallut que ce soit des Scobolides. Elle avait put plus ou moins gérer le coup du Moufouette. Elle réussissait plus ou moins à gérer sa Rapion. Elle gérait plus ou moins le Venipatte de Josh. Mais trop c’était trop. Y’avait un moment où ça passait plus.

Elle avait pourtant bien commencée cette course. Max avait eut l’infime espoir que Jackie retienne ses envies de meurtres pour rester conforme aux normes dans le reste du monde et au niveau de l’académie qui gérait l’école. Enfin, s’il y avait bien une académie qui gérait cette école de fou, parce que nul doute qu’elle était très souple. Pas que Max se plaignait mais entre les enlèvements, les attaques et tout le bordel que certains élèves avaient subis, l’école aurait déjà put être fermée sans une inspection du Général Jackie. À moins, bien évidement, que certains élèves se soient plaints à des autorités supérieures des méthodes de la référente Pyroli. Ce qui n’était pas impossible, c’était un facteur à prendre en compte. Si elle avait deux minutes pour réfléchir, ce qui était clairement pas gagné. Elle se fit rapidement entraînée sur la ligne de départ par sa binôme qui semble peut-être un peu trop enthousiaste. Les Coachs vivaient vraiment dans un monde bien différent du sien.

La course donc, lui avait fait une bonne impression. Du peu qu’elle pouvait voir, ça semblait être un parcours assez classique, elles pouvaient s’attendre à deux ou trois surprises de Jackie mais rien de grave, avait espéré Max, étant donné qu’elle était inspectée. Mais c’était avoir beaucoup d’espoir. Beaucoup trop d’espoir même. On parlait tout de même de Jackie. Etna et Max auraient dut se douter que ça ne serait pas aussi simple, ça ne pouvait simplement pas être aussi simple. ON PARLAIT DE JACKIE. Depuis quand JACKIE faisait dans la simplicité ? Jamais. Parce que Jackie n’était pas simple et qu’elles allaient en baver. Et Max peut-être plus qu’Etna qui avait un peu (beaucoup) plus d’entraînement à ce genre de chose que la Givrali.  

Nous en étions donc à la première épreuve. Un classique des parcours du combattants, les pneus pour lever les genoux hauts et en baver bien fort. Yay, trop bien génial. De base, ça réjouissait pas vraiment Max ce genre d’épreuve. C’était mieux que … se rouler dans la boue avec des Tadmorv mais sur l’échelle du réjouissant on avait déjà fait beaucoup mieux. Genre, pas participer à cette histoire de base, c’était pas mal réjouissant. Fuir et ne jamais être dans cette situation à nouveau semblait pas mal aussi. Genre vraiment pas mal du tout. Mais bien sur, ce trimestre avait décidé que ça n’irait pas et qu’elle n’aurait pas de chance alors évidement, évidement, elle se retrouvait dans cette situation parce qu’elle avait eut la merveilleuse idée de sortir pour aller faire du sport dans l’idée de devenir plus forte. Idée totalement stupide si on voyait la situation dans laquelle elle se trouvait. Parce que c’était clairement pas grâce à ce genre de sport qu’elle allait devenir plus forte. Clairement pas. Genre nope. Et histoire d’en rajouter une couche sur la pile du désespoir de Max, certains de ces fichus pneus étaient des pokemons ? Des pokemons de type poison ?

Est-ce que le monde était littéralement contre elle ou elle avait encore une micro-chance de survie dans cet univers si impitoyable ?

Max resta debout seulement grâce à Etna qui la retint au dernier moment tendit que sur les deux cotés, deux duos venaient de faire des jolis strikes. Le Desseliande de la Mentali dévia les deux toupies avant qu’elles ne les atteignent. Bien. Biiiiiiien. Ça commençait bien. Jackie, par toutes les divinités de ce monde et des autres, pourquoi étais-tu Jackie ? Qui d’autre à part elle aurait put avoir une telle idée ? Une micro-seconde plus tard, Max s’était reprise. D’un sifflement, Naor se plaça devant les deux jeunes filles, les griffes teintées d’une lueur violacée, prêt à taillader les Scobolides qui osaient se mettre sur leur chemin. Max attrapa la main d’Etna avant de s’élancer. Elle faisait confiance à Smaug et surtout à Naor pour dévier les types poisons. Enfin. Il fallait absolument, absolument, qu’ils y arrivent, si un seul de ces trucs la touchait, elle allait pleurer. Déjà qu’elle était au bord des larmes et qu’elle se retenait de pas partir en marche arrière …

Cette journée était juste pourrie. Pourrie jusqu’à la moelle et plus encore.

Elle laissa Etna mener la charge. La Mentali était méthodique jusque dans ses pas, c’était quand même sacrément impressionnant, surtout comparé aux pas craintifs et maladroits de Max. Traverser un champ de Scobolide tout en faisant attention à bien mettre tous ses pieds dans chaque pneu, c’était un peu trop. En fait, ce qui était un peu trop, c’était la présence des Scobolides à moins d’un kilomètre d’elle.

AAAAAAAH. LE MOUFOUETTE !

Ah, non c’était juste la queue de cheval d’Etna.

Avec un soupir de soulagement, Max posa ses deux pieds hors des pneus. Première étape, c’était bon. En petites foulées, Max tenta de se reprendre. Le parcours commençait un peu trop fort à son goût. Heureusement, le prochain obstacle qu’elle commençait à distinguer, semblait assez facile. Un simple mur de cordes ça faisait pas peur. Un simple mur de cordes recouverts de toiles de Migalos et des dits Migalos. Ah. Bah de suite ça faisait plus Jackie. Max eut un léger sourire. La montée sera difficile mais si elles réussissaient à être là haut les premières, Max avait une excellente idée pour ralentir leurs adversaires. Ça brûlait bien les toiles de Migalos n’est-ce pas ?

Oh. Que. Oui. Ça. Brûlait. Bien.

Hehe.

Restait qu’elles étaient en bas et qu’elles ne pouvaient pas faire brûler les cordes tant qu’elles n’étaient pas elles même montées.

© BB Dragon



Général Jackie beugle en #7E1C13
Monsieur l'inspecteur Pète-sec sera relou en #40C0CB

La date butoir est le 07/01/2017

_________________




Le personnage le plus populaire 2016
Le membre le plus dynamique 2016
Le skypeur parfait 2016
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3773-0269-maxine-max-arago-terminegivrali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3774-maxine-max-arago-givrali
 Pokéathlète Espion
avatar
Pokéathlète Espion
Région d'origine : Johto
Âge : 14 ans
Niveau : 10
Jetons : 2018
Points d'Expériences : 196

MessageSujet: Re: [Mission Pokeathlète : Inspection militaire] GO FIGHT WIN | Etna Neria | Terminé   Jeu 22 Déc - 16:24

Etna courrait, tirant Max et se retenant de ne pas shooter dans les Scobolide qui la frôlaient de trop près à son goût. Fort heureusement Nakade et Atsugi se débrouillaient bien pour les protéger : l’Apitrini diffusait du parfum avant de le dissiper plus loin avec Tornade, embrouillant les cocons qui étaient ensuite reçus par l’arbre fantôme qui était beaucoup plus direct : des grands coups d’Encornebois dans le tas. Etna jura avoir vu un Ponchiot appartenant à un autre Dresseur voler par erreur suite à un coup perdu, mais ce n’était pas ses problèmes. Un fois sortis du champ de pneus, le Spectre laissa les filles avancer et profita de quelques secondes pour couvrir leurs arrières d’Onde Folie. Tant pis pour les retardataires, mais au moins ils ne seraient pas poursuivis. Ça tombait bien parce que la prochaine épreuve arrivait : un mur de cordes. Et de toiles. Et de Migalos. Bien bien bien bien…

- Laisse-moi deviner, t’aimes pas les Migalos non plus ?

La tétanie manifeste de sa partenaire devant Fuwadoku puis les Scobolide ne laissait pas trop de place au doute : elle n’aimait pas trop les Pokémon mauvais. Enfin bon elle semblait sortir d’un épisode de la petite chaumière dans la plaine, ça ne l’étonnait pas trop. Oui oui, ses collègues Mentali lui montraient vraiment trop de choses débiles. Bref, avec la rosée aussi rigide qu’une planche ça allait être dur d’escalader un mur. Ne restait plus que la voie détournée : elles ne pouvaient pas contourner le mur et devaient absolument passer par-dessus, mais rien disait qu’elles étaient obligées d’escalader, comme le prouvaient certains élèves portés par leurs Pokémon volants. Etna jeta un coup d’œil à l’Apitrini. Oui non, on allait oublier, passer par-dessous aussi vu les Taupiqueur qui se trouvaient sur le bord du chemin. Bon et ben il n’y avait plus qu’une chose à faire. La brune claqua des doigts et son cher arbre fantôme se plaça entre les deux adolescentes. Un air totalement blasé sur le visage, Etna laissa Nakade la soulever, ne laissant pas le temps à max de protester. Et pouf les voilà parties, droit dans les airs, le plus haut possible. Etna atterrit, ou plutôt se rattrapa tant bien que mal à un cordage et choppa Max avant qu’elle ne se blesse. Merci à son Pokémon d’avoir pensé à lancer la partenaire un peu plus tard. Le Spectre avait aussi chargé sous un bras le Drabby et le Caninos et avait projeté ses Racines droit sur le mur, qu’il escaladait à toute vitesse, alors que lui était à l’horizontale. En poussant quelques « rires » tonitruants s’il vous plaît. Les Migalos qui s’approchaient étaient défoncés à grands coups de bras.

Pendant ce temps, Etna soulevait Max jusqu’en haut, avec une Apitrini peu puissante mais féroce en guise de protectrice. Ça allait, elles n’avaient que quelques prises avant d’être tirées d’affaire. Une fois enfin posées, les deux purent attendre l’arbre hanté qui arriva très exactement deux secondes plus tard. Ça c’était de l’efficacité ! Ne restait plus qu’à redescendre. Ah, les matelas de l’autre côté avaient des Tadmorv épars un peu partout. Joie. Sans prêter attention à l’odeur de brûlé qui lui chatouillait les narines, Etna glissa quelques mots à son Pokémon. Ni une ni deux, dès que Max se retourna pour regarder le côté de la descente, l’arbre la saisit, avec ses Pokémon avant de sauter dans le vide, Etna le suivant de très près. Les placides types Poison ne sentant pas la rose ne s’attendaient certainement pas à une improvisation d’Ecrasement par un arbre venu du ciel et la plupart s’éloignèrent sans plus de cérémonie, laissant le temps à la compagnie de repartir à la course, Nakade portant toujours la rosée. Etna était un peu plus flageolante sur ses jambes mais elle en avait vu d’autres. Enfin elle pensait. Ce parcours du combattant lui rappelait un peu trop à son goût le dernier examen Pokéathlète. Bon haut les cœurs, il ne restait plus qu’une épreuve avant la pause de cinq minutes de ce qu’elle se souvenait. Mais bon elle se demandait ce que l’inspecteur allait penser de cette épreuve … particulière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4595-etna-neria-let-s-y-go http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4602-etna-neria-mentali
 Scientifique Archéologue
avatar
Scientifique Archéologue
Région d'origine : Kalos, Romant-Sous-Bois/Illumis
Âge : 16 yo
Niveau : 50
Jetons : 3026
Points d'Expériences : 1386

MessageSujet: Re: [Mission Pokeathlète : Inspection militaire] GO FIGHT WIN | Etna Neria | Terminé   Dim 25 Déc - 23:02




GO FIGHT WIN !

Avec Etna Neria

LET'S GO ... ETNAX ! - Elle eut un léger rire nerveux. Elle ? Ne pas aimer les Migalos ? Oh, rassure toi ma chère Etna, c’était pas contre les Migalos, c’était plus général que ça.

- J’ai du mal avec les types poisons …

Non jure Max, c’est un peu léger comme mot. Du mal, dis plutôt que tu es complètement phobique. Quoique, je suis méchante avec elle, ça c’est quand même sacrément bien amélioré sa phobie. La preuve, elle n’est pas en pls sur le sol et certes, elle tremble de tout son corps et aurait bien envie de filer à l’anglaise mais elle reste là. Tout ça pour Jackie, elle aurait vraiment tout fait dans cette fichue académie. Entre supporter Roseverte et faire en sorte que Jackie conserve son poste … Vraiment, ça partait de plus en plus en n’importe quoi. Et pour la énième fois, si jamais vous n’aviez pas compris, Max n’avait strictement rien à faire ici. Elle n’était pas Pokeathlète par la Sainte Patate !

Pourtant, elle se retrouvait là, presque déjà en panique à cause des Scobolides à devoir grimper un mur remplit de toiles d’araignées. Pas étonnant qu’elle pète un câble et qu’elle veuille tout faire cramer. Il y avait un moment où ça explosait. Et puis, elles étaient pas en avance, en prendre un peu en éliminant leurs adversaires seraient clairement pas un mal. Toute perdue dans ses réflexions sur le bienfait de cramer le mur, elle se fit saisir sans préavis par le pokemon de sa tendre camarade avant de s’envoler vers les étoiles. Enfin, les étoiles pas trop lointaines étant donné que c’était juste à quelques mètres au dessus d’elles. Etna l’attrapa rapidement et l’aida à finir de monter tandis que Nakade montait tranquillement, ses pokemons sous les bras. Ok. Ce truc était terriblement pratique. Grâce à la Mentali et son Apitrini, Max n’eut pas vraiment de mal à se hisser jusqu’en haut. Elle remarqua satisfaite qu’elles étaient dans le trio de tête. Parfait ! Comme quoi, se servir de sa tête était aussi utile, voir plus, que de se servir de ses muscles.

Avec un sourire satisfait, elle accueillit Smaug et Naor qui venait d’arriver au sommet. Sans faire vraiment attention à ce que faisait Etna, elle demanda au Caninos chromatique de brûler les toiles sous les regards terrifiés des étudiants qui redescendirent à toute vitesse accompagnés de Migalos très énervées. Parfait, voilà qui allait les retenir un moment. Les mains sur les hanches, elle se tourna, observant enfin l’autre coté du mur. Sauf qu’elle n’eut clairement pas le temps de remarquer que les matelas sur lesquels elles devaient sauter étaient pleins de délicieux Tadmorv. Encore une fois, elle fut attrapée par Nakade et le même traitement fut réservé à son équipe. Très bien. Comme ça, elle ne risquait pas de blesser. C’était vraiment considéré de la part d’Etna. Derrière ses airs de brute, elle était adorable.

Et non, elle ne venait absolument pas de voir une troupe de Tadmorv déguerpir alors qu’ils atterrissaient plus ou moins lourdement sur les tapis. Nooooon, c’était absolument pas le cas. Voyons. Une illusion de son esprit. Tout à fait. Elle se força à ne pas y penser, toujours tenue par l’arbre spectral. Ils courraient droit vers la dernière épreuve avant la pause. À ce niveau là, son cœur aurait put exploser tellement il battait fort. C’était un peu beaucoup quand même cet enchaînement. Non ? Bien sur que non, on parlait de Jackie après tout. Max manquait un peu d’entraînement sur les capacités de Jackie à rendre la moindre épreuve terrible, après tout, elle n’était pas PokeAthlète.

Max n’étant pas obligée de se concentrer sur sa course, tenta de voir le fameux inspecteur. Juste à coté de Jackie, il notait consciencieusement. De cette distance, il ne pouvait sans doute pas voir tous les petits pièges que Jackie avait dispersés sur leur chemin. Ce qui n’était probablement pas un mal. Le Général démarra au quart de course, les insultant au passage de larves trop lentes pour faire un temps convenable, en quelques foulées de plus, elle était au post de pause et elle les attendait les bras croisées. L’inspecteur arriva un peu après, toujours dans sa voiturette de golf. Il leur lança un pauvre sourire et eut l’air surpris, quand Max, toujours tenue par l’arbre lui adressa un grand sourire et un signe de la main.

Max fut reposée doucement sur le sol quand elles arrivèrent à l’épreuve suivante. À première vue, ça semblait gentil. Des rambardes de bois qu’il fallait escalader puis ramper pour passer dessous. Sauf que, petit un, le sol était plein de boue, petit deux, de très nombreux Tritonde, Sancoki et autres joyeusetés. Bon en soit ça allait. Sauf que pour terminer, parce que jamais deux sans trois, juste avant la marre de boue, il y avait un petit écriteau qui stipulait clairement que le premier qui marchait et qui blessait un des pokemons présents se ferait punir comme jamais il n’avait été puni. Juste devant elles, un duo avait déjà commencé l’épreuve. Et cette fois ci, elles ne pourraient pas gruger à coup de Nakade, tout simplement parce que Jackie surveillait que les deux membres des équipes touchent sous les barrière sous lesquelles il fallait ramper et sur les barrières à escalader.

C’est dans ces moments là qu’Apa aurait vraiment été très pratique. Quoique finalement, Smaug qui venait de sauter à quatre pattes dans la boue, salissant son joli pelage blanc au plus grand désespoir de sa dresseuse, faisait assez de bruits et de mouvements pour effrayer tous les pokemons alentours. Avec un sourire ravi, Max lui demanda d’ouvrir la voie à grand coup d’Hurlement. Elle entraîna Etna à sa suite et avec l’aide de Naor pour escalader les barrières, la Givrali se débrouilla plutôt pas malgré son dégoût de mettre ainsi les mains dans une boue qui était le lieu de vie de pokemons. Elle en sortit avec un soupir de soulagement et tendit sa main à Etna pour l’aider à sortir les pieds de la boue collante qui les avait bien ralenties.

Elles arrivèrent en même temps au point de pause. Max souffla avant de laver rapidement son visage et ses mains. Elle but rapidement avant d’arroser ses deux pokemons. Il faisait encore assez chaud et le reste du parcours les réchaufferait sûrement. Elle s’intéressa ensuite au duo en première place. Visiblement ils avaient deux ou trois minutes d’avance. C’était rattrapable. Elles allaient juste devoir tout donner sur la seconde moitié. Max soupira quelque peu en voyant que l’inspecteur venait de lâcher le duo de garçons pour s’avancer avec un faux regard d’inquiétude.

- Et bien mesdemoiselles, que pensez vous du parcours de votre professeur ? Et surtout, ne pensez vous pas que vous devriez avoir un parcours différents que ces messieurs ? Après tout vous n’êtes que des jeunes filles.

Jeunes filles fragiles c’est ça ? Max démarra au quart de tour. Elle aurait put encaisser n’importe qu’elle autre remarque mais ces derniers temps, elle ne supportait juste pas qu’on la considère comme faible. Elle se doutait bien que c’était pour lui tirer les vers du nez, mais elle était incapable de laisser passer ça. Elle manqua de lui couper la parole tant elle était prompte à réagir, les yeux furieux. Elle faisait un drôle de tableau, avec des cheveux devenus marrons attachés dans une queue de cheval qui commençait à se défaire, sa tenue d’entraînement collante de boue et son visage encore un peu tâché. Mais dans ses yeux brillaient une flamme qu’on trouvait rarement dans les yeux de la Givrali.

- Le parcours du Général est peut-être difficile, mais il nous rend tous meilleurs et n’allez pas nous faire la morale et nous rabaisser ainsi alors que vous et votre sublime cravate vous êtes bien incapable de faire ne serait que la moitié de ce que nous avons fait. Et je vous trouve bien gonflé de nous parler de différence entre sexe alors que nous sommes deuxième et que nous sommes parfaitement capables de les rattraper et de les battre !

Devenue rouge sous la colère, elle darda un dernier regard énervé en la direction du bonhomme avant d’aller se poser un peu plus loin, observant du coin de l’œil les deux garçon prendre le départ pour la deuxième partie de l’épreuve. Celui à droite lui fit un sourire et un clin d’œil, mimant un bonne chance sur ses lèvres avant de se concentrer sur sa course. Dans quelques minutes, ça serait à elles de repartir et Max était plus déterminée que jamais à finir première.

© BB Dragon



Général Jackie beugle en #7E1C13
Monsieur l'inspecteur Pète-sec sera relou en #40C0CB

La date butoir est le 07/01/2017

_________________




Le personnage le plus populaire 2016
Le membre le plus dynamique 2016
Le skypeur parfait 2016


Dernière édition par Max Arago le Dim 22 Jan - 16:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3773-0269-maxine-max-arago-terminegivrali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3774-maxine-max-arago-givrali
 Pokéathlète Espion
avatar
Pokéathlète Espion
Région d'origine : Johto
Âge : 14 ans
Niveau : 10
Jetons : 2018
Points d'Expériences : 196

MessageSujet: Re: [Mission Pokeathlète : Inspection militaire] GO FIGHT WIN | Etna Neria | Terminé   Jeu 5 Jan - 2:13

Oh, ainsi sa partenaire semblait avoir des problèmes avec les types Poison en général. Ça expliquait en partie son comportement. Mais pas sa fourberie : la rosée avait en effet demandé à son Pokémon chromatique de brûler les toiles d’araignées et Etna venait juste de s’en rendre compte, en regardant derrière elle pour prévenir tout retour des Tadmorv. C’était l’effet de l’adrénaline, de sa peur ou tout simplement son caractère normal ? A voir son air énervé et passablement rouge de rage on allait mettre ça sur le coup de l’émotion. Tout du moins grâce à ça ils se plaçaient bien dans ce charmant et reposant parcours du combattant.

Et ça tombait bien parce que le prochain obstacle consistait en un magnifique bain de boue qui allait certainement les ralentir vu l’espace que prenait Nakade. Enfin bon, ils n’y pouvaient rien alors autant s’y mettre tout de suite. Pendant que le Caninos de Max effrayait les batraciens qu’ils n’avaient pas le droit d’attaquer, Atsugi attiraient les plus récalcitrants avec des Doux Parfum en veux-tu en voilà. Ce qui permit tranquillement aux jeunes filles d’escalader et de ramper autour des barrières. La brune reprit un peu son souffle à la fin et accepta la main tendue de sa partenaire avec un sourire. Elles s’étaient peut-être mieux trouvées que ce qu’elles n’avaient pensé au début. Un coup d’œil en arrière pour vérifier que tous les Pokémon suivaient et la troupe était repartie.

Le point de mi-parcours était atteint et elles disposaient de quelques minutes de pause qu’il allait falloir mettre à bon escient. Tout d’abord se débarrasser d’un maximum de boue pour ne pas être gênés par la suite. Puis faire quelques étirements pendant que les Pokémon profitaient de quelques Baies de circonstance. Ne pas oublier de s’hydrater. A priori la rosée s’en sortait plutôt bien aussi. Mais comme ce ne serait pas un parcours de Jackie sans des ennuis même pendant le repos, il fallut que l’inspecteur vienne les emmer…quiquiner. Et qu’il fasse bouillir le sang d’Etna. Eruption en approche, mais fort heureusement stoppée par la rébellion de son duo d’infortune. Bon, note à elle-même : ne pas trop titiller cette Max. Elle faisait particulièrement peur quand elle s’y mettait. Ou alors ses nerfs étaient vraiment mis à rude épreuve si elle commençait à hurler sur un adulte. Ah elle s’éloignait et la laissait seul avec l’inspecteur. Ce n’était peut-être pas l’idée du siècle ça non plus.

- Je soutiens totalement ma partenaire. La vie ne nous fera aucun cadeau de plus parce que nous sommes des « jeunes filles ». Enfin si, si on considère le ton condescendant de certaines personnes. Alors voilà ce que nous allons faire. Vous allez retourner dans votre voiturette, vu que vous semblez avoir du mal à vous déplacer à pied comme le commun des mortels, et vous n’allez pas embêter le reste des élèves avec vos trivialités, nous avons une course sur laquelle nous concentrer.
- Mais mais mais enfin !
- Je vous conseille de faire ce que je vous ai aimablement proposé. Mon Moufouette et mon Ecrapince sont de surveillance, et je doute que vous appréciiez quelques accrocs dans vos habits. Et encore moins un fumet un peu moins doucereux que votre eau de toilette et votre lessive.
- Pardon est ce que ce serait une mena
- Je me suis bien faite comprendre ?

Etna sourit en coin pendant que le pauvre hère tournait les talons après avoir bafouillé un acquiescement. Il trébuchait à moitié, et semblait bien pressé de retrouver son précieux moyen de locomotion. La Mentali ne résista pas à l’envie de lui lancer une dernière pique. Ce n’était pas vraiment dans sa nature, mais cet énergumène l’avait vraiment énervé.

- AH ET ALLEZ PRENDRE DES COURS DE STYLISME, VOTRE ENSEMBLE EST AFFREUX !

L’adulte se retourna, un air hébété sur le visage avant de voir Nakade, derrière sa Dresseuse, frotter ses branches l'une contre l'autre en grinçant de rire. Sans demander son reste, l’inspecteur reprit son chemin, levant les bras au ciel en grommelant après la décadence de la jeunesse. Bon, une bonne chose de faite. Le duo d’avant n’avait rien dû donner de compromettant comme informations sinon il ne les aurait pas approchées. Et maintenant, avec un Fuwadoku dans les fourrés c’était une protection assurée contre l’inquisition pendant les pauses des autres. Et ça tombait bien vu que quelques autres groupes commençaient à affluer, lançant de regards noirs aux deux filles qui leur avaient causé tant de soucis. Etna s’approcha de la rosée, avec le sentiment du travail bien fait.

- Ça ira pour la suite ? Ecoute je … suis désolée pour avant la course. Et pour pendant la course. Je ne sais pas m’exprimer sans dire ce que je pense de manière brute. Mais tu m’as impressionnée, on dirait vraiment que tu pourrais faire une bonne Pokéathlète. J’espère que tu es aussi motivée que moi à gagner cette course, partenaire ! Parce que je pense qu’on en a pas fini avec les types Poison…

Cette dernière phrase, elle l’avait marmonnée et gardée plus pour elle, en voyant des Smogo voleter plus loin sur leur route. Et des… Oh non… C’était pas des Aflamanoir ça ? Est-ce que c’était une démonstration de l’adage partir avec un bang ? Le brune retint un sifflement admiratif à l'attention de leur enseignante et commença à réellement craindre pour sa survie pour le coup. Alors vite vite vite avant qu'elles ne repartent : Nakade éloigne les boules explosives pendant qu'Atsugi ... ouais non elle allait se faire cramer. Pourquoi avait-elle deux Pokémon vulnérables au feu ? Parce que c'était sensé être une course, pas un entraînement de résistance au napalm, oui elle se souvenait. Bon il allait falloir qu'elle mette sa fierté de côté puisqu'elle allait devoir faire quelque chose qu'elle détestait : déléguer et faire totalement confiance à quelqu'un d'autres.

- Euuuh... Pour la prochaine épreuve, je te laisse donner les ordres à mes Pokémon. Parce que je sens que sinon on ne s'en sortira pas qu'avec un peu de boue sur les habits...


Dernière édition par Etna Neria le Ven 24 Fév - 8:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4595-etna-neria-let-s-y-go http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4602-etna-neria-mentali
 Scientifique Archéologue
avatar
Scientifique Archéologue
Région d'origine : Kalos, Romant-Sous-Bois/Illumis
Âge : 16 yo
Niveau : 50
Jetons : 3026
Points d'Expériences : 1386

MessageSujet: Re: [Mission Pokeathlète : Inspection militaire] GO FIGHT WIN | Etna Neria | Terminé   Dim 22 Jan - 17:18




GO FIGHT WIN !

Avec Etna Neria

LET'S GO ... ETNAX ! - J’aurais pu commencer ce post en répétant que Max n’était pas une Pokeathlète et que décidément, elle n’avait rien à faire ici. J’aurais pu mais ça aurait fait redite et puis c’était plus vraiment le cas. Parce que même si quelque part dans un coin de sa tête cette pensée restait bien ancrée, le mode bersek dans lequel elle venait d’entrer dépassait ces quelques détails pourtant si important quelques minutes plutôt. Elle se mordilla la lèvre en resserrant sa queue de cheval. C’était un défi pas vrai. Ce fichu sourire qu’il venait de lui lancer l’agaça bien plus qu’il ne l’encouragea. Si c’était l’effet recherché alors bravo garçon, tu viens d’ajouter la cerise sur le gâteau de l’énervement de la Givrali.  

Dans son dos, elle entendait sa partenaire d’un jour enfoncer l’inspecteur jusqu’à qu’il commence à creuser. Joli. Au moins, elles étaient presque sûres qu’il ne viendrait plus les embêter. À croire que cette journée était destinée à être une mauvaise journée, tout ce que Max détestait s’enchaînait. Après les types poisons voilà qu’on remettait en cause sa capacité à être forte alors qu’elle doutait de tout. C’était un peu trop pour qu’elle laisse passer. Un an plus tôt, elle n’aurait probablement jamais osé lever la voix sur un adulte, surtout un adulte aussi important qu’un inspecteur. Mais elle en avait marre. Marre d’être cette gamine trop faiblarde pour assumer ses choix et ses envies, elle avait envie d’être capable de protéger ce qui comptait à ses yeux et elle n’avait peut-être pas choisit le bon moment pour commencer, mais elle n’arrivait pas à éprouver le moindre regret. Elle s’était rarement sentie aussi énervée, elle n’avait jamais eut autant envie de planter son poing dans le nez de quelqu’un. Elle reportait peut-être sur ce pauvre homme toute la frustration et les envies retenues qu’elle avait depuis des années mais dans tous les cas, il était hors de question qu’elle accepte une défaite. Elle se sentait capable de tout.

Elle releva les yeux vers Etna qui s’installa à coté d’elle. Elles n’avaient plus trop de temps de pause et hors de question de louper la seconde du départ. Max darda sur la Mentali des yeux étrangement flamboyants. Si elle était motivée à gagner cette course ? Plutôt dix fois qu’une. Elle mourrait d’envie de prouver au monde entier qu’elle pouvait elle aussi se défendre et gagner. Elle voulait montrer qu’elle n’était pas juste cette Givrali un peu trop silencieuse et un peu trop timide. Elle savait des choses sur pratiquement tout le monde. Elle aurait put détruire bien des réputations si elle l’avait voulut. C’était bizarre comme sentiment mais elle avait envie qu’on arrête de la regarder comme une petite chose inoffensive. Elle savait se battre. Goyah lui même l’avait reconnu comme le prouvait le symbole bien rangé dans sa chambre. Elle pouvait se battre et pas qu’avec ses poings ou ses pokemons. Elle avait des armes, ses armes, qu’elle avait aiguisées au fil des ans. Elle balaya de la main les excuses de la violette avec un sourire.

- C’est rien ne t’en fait pas. Je pense pas que ce soit forcément un défaut tu sais. Ça change de tous les hypocrites et tous les non-dits qu’il y a entre les gens. Et je suis plus que déterminée à gagner. J’ai peut-être peur des pokemons poisons, mais … Hors de question de laisser croire à cet imbécile qu’il a raison. On va gagner.

C’était peut-être pas la meilleure raison de vouloir gagner, mais en tout cas, elle en avait une et ça la motivait à ignorer le gaz violacé qui se dégageait des boules de gaz qui les attendait. Elle eut un regard surpris vers sa partenaire quand celle-ci lui annonça qu’elle lui laissait la main pour l’épreuve suivante. Pendant qu’elles se levaient pour rejoindre la ligne de départ sous les regards noirs des autres binômes, Max cherchait un moyen de gérer le champs de mine qui les attendait. De ce qu’elle avait put voir du groupe passé juste avant eux, les Aflamanoirs devaient lancer des attaques feu sur les binômes qui passaient trop proches d’eux. Elles ne pouvaient pas les contourner, les Smogos placés en binômes avec les types feu servaient de frontière. Toute la zone entourant les Aflamanoirs était recouverte d’un épais nuage toxique qui n’inspirait vraiment pas confiance à Max. Elle se mordilla les lèvres. Elle regrettait de ne pas avoir Apa avec elle. Une attaque Surf aurait suffit à régler le problème, comme l’avait fait le groupe précédent.

En position sur la ligne, Max réfléchissait aussi vite que possible, elle ne pouvait pas décevoir Etna, elle avait placé sa confiance en elle. Tout du moins, pour cette épreuve. Elle sera les poings. Les deux pokemons d’Etna étaient faibles face aux types feu, les siens résistaient plutôt bien. Les deux dresseuses …. ne résistaient pas aux flammes. Comment faire ? Elle fit signe à Naor de partir par le coté droit afin d’assommer un maximum de pokemon tandis que Smaug ferait diversion en courant droit dans les rangs ennemis. Le talent Torche du chiot allait être terriblement utile. Tandis que ses pokemons semaient la zizanie dans les rangs ennemis, Max attrapa le bras de la Mentali et s’élança dans l’allée. Une vingtaine de mètres en sprint plus tard et elles étaient en sécurité. Elles avaient eut (littéralement) chaud plusieurs fois mais les efforts combinés du Caninos et du Draby (ainsi qu’un caillou lancé étonnamment fort dans le front d’un des pokemons) suffirent à leur assurer un passage. Max s’accorda une micro seconde de repit après le sprint avant de se redresser et de trottiner vers la suite du parcours, ses deux pokemons étant sortis du champs de bataille avec quelques égratignures du coté du dragon et aucunes blessures du coté du chiot.

Elle esquissa un petit sourire avant de déchanter totalement en voyant le nouvel obstacle. Ça semblait pourtant tout simple. On trouvait ce genre de truc dans les aires de jeux pour enfants, posée sur deux piliers un peu haut, une échelle les attendait. Max connaissait bien ce genre de jeu où on devait passer de barreau en barreau par la force de ses bras. Elle avait eut l’occasion de le faire de nombreuses fois quand elle vivait à Illumis. Seulement, l’épreuve ne s’arrêtait pas là. Après l’échelle, elles devraient monter sur un arbre à l’aide d’une échelle qui semblait très réceptive aux vents. Et de ce qu’elle voyait, les pokemons devaient rester en bas et suivre les dresseurs sur un parcours terrestre. L’équipe en première place venait tout juste de monter et entamer la première épreuve de cet accro-branche improvisé.

Après ça, il ne resterait plus qu’un dernier sprint et la ligne d’arrivée. Max serra le poing. Positionné à une distance raisonnable de l’échelle allongée, des types eau divers semblaient prêt à ouvrir le feu sur les jeunes filles. Les garçons qui passaient avant eux avait visiblement prit une sacré saucée et les barres de l’échelle étaient trempées et par conséquent terriblement glissante. Le premier essai de Max se conclua par un cuisant échec et une chute un peu stupide. Elle tourna les yeux vers la Mentali.

- On fait comment ?

D’autant plus qu’elles ne pouvaient pas se permettre de perdre trop de temps. Les premiers s’éloignaient et elle commençait à entendre les autres groupes derrières elles s’approcher.  

© BB Dragon



Général Jackie beugle en #7E1C13
Monsieur l'inspecteur Pète-sec sera relou en #40C0CB

La date butoir est le 07/01/2017

_________________




Le personnage le plus populaire 2016
Le membre le plus dynamique 2016
Le skypeur parfait 2016
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3773-0269-maxine-max-arago-terminegivrali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3774-maxine-max-arago-givrali
 Pokéathlète Espion
avatar
Pokéathlète Espion
Région d'origine : Johto
Âge : 14 ans
Niveau : 10
Jetons : 2018
Points d'Expériences : 196

MessageSujet: Re: [Mission Pokeathlète : Inspection militaire] GO FIGHT WIN | Etna Neria | Terminé   Jeu 26 Jan - 22:38

Etna sourit à sa partenaire suite à la tirade de cette dernière. Oui, mieux valait ne pas sous-estimer les Givrali. Ou même les petites choses roses à l’air fragile, on ne savait jamais sur quoi on allait tomber. On pouvait découvrir des battantes, et même des personnes qui méritaient tout son respect. Si elle survivait à cette, épreuve, la Mentali se promit d’inviter sa pauvre compagne d’infortune autour d’un thé et de quelques sucreries afin de faire plus ample connaissance. Elle était sûre qu’elles avaient encore plus en commun que ce qu’elles pensaient. Mais bon ça c’était si elles résistaient aux folies furieuses de leur prof. Heureusement pour elle que certains élèves l’appréciaient parce que d’autres n’auraient pas hésité à la charger face à l’inspecteur.

Alors que la pause se terminait, Etna regarda le champ de bataille qui les attendait et soupira. Mais quelle galère. Un claquement de pinces derrière elle l’assura que Dango, l’Ecrapince avait maintenant son rôle de relai entre Fuwadoku et elle et que l’adulte rabat-joie n’avait pas poursuivi ses investigations auprès des élèves. Ou qu’il avait été arrosé le cas échéant. Mais vu que la seule odeur qu’elle percevait était celle de la terre brûlée et des fumées toxiques qui les attendaient, le fashion faux-pas ambulant avait écouté ses conseils. Enfin menaces déguisées.

Enfin, elles démarrèrent le sprint le plus chaud qu’Etna eut à courir. Enfin chaud, explosif et empoisonné en fait. Ça faisait beaucoup de qualificatifs pour un « exercice de routine ». Un coup d’œil derrière elle l’assura que son Desseliande et son Apitrini s’en étaient plutôt bien sortis. Même un peu trop vu l’air goguenard des deux. Qu’est-ce qu’ils avaient foutu ? La première explosion lui apporta un élément de réponse. L’abeille avait déposé des Doux Parfum sur les boules de gaz et l’arbre avait distrait les cracheurs de feu. Avec le départ de ces deux fauteurs de trouble, pas de chichis, c’était un vrai feu d’artifices qui s’annonçait, son et lumières. L’air dépité des autres élèves qui étaient toujours en pause valait tout l’or du monde.

Etna déchanta un peu en voyant la suite : un passage à la force des bras, facile sauf si tout était trempé. Sans parler du super parcours aérien qui les attendait ensuite. Et les Pokémon n’étaient pas avec elles. Oulah ça compliquait vraiment leurs affaires. Ne sachant pas ce qui attendait l’arbre et l’abeille, Etna leur intima de partir un peu en avant. Max ayant des problèmes à maintenir sa poigne sur l’échelle était déjà une mauvaise nouvelle. Si la suivante était en plus peu accrochée et donc capable de trembler avec des rafales de vent c’était le pompon Bon, plus qu’une chose à faire. Avec un grand « scratch », la brune déchira une des manches de son jogging, puis l’autre et les redécoupa chacune en deux. Elle passa la moitié des bandes de tissu ainsi obtenues à la Givrali avant de nouer les siennes autour de ses mains, laissant une chute pour faire une boucle qui pouvait servir de sécurité en cas de problème.

- Voilà comment on fait. Si elles deviennent trop humides, tu les retournes. Passe après moi, j’vais contenir un maximum des jets d’eau de ces saletés.

Aussitôt dit, aussitôt fait. C’est une Etna peu assurée vu la pression des jets qui lui arrivaient dessus qui remonta la totalité de l’échelle horizontale, attendant sa partenaire quand il le fallait. Elle se laissa tomber face à l’autre échelle, trempée jusqu’aux os. Avec la disparition de ses manches, le liquide s’était introduit partout dans ses vêtements. Elle profita des quelques mètres qui les séparaient de la suite de l’épreuve pour vider ses chaussures et pour remercier Oh-Ho pour la riche idée qu’avait eu Jackie de limiter les jets d’eau aux participants sur l’échelle. C’est donc une Etna frissonnante qui se lança à l’assaut du parcours d’accrobranche, préférant laisser Max passer après elle au cas où il y aurait quelques pièges. Si elle ne gagnait pas une bonne note, elle aurait au moins récupéré un rhume.

Fort heureusement, le passage entre les arbres était plutôt simple, mis à part quelques Papillusion et autres Papilord qui avaient essayé de venir les déséquilibrer. Après quelques manchettes de la Mentali, ils avaient abandonné et s’étaient reportés sur les suivants. Alors qu’elle se laissait retomber au sol en se préparant au sprint final, la brune sourit en se disant que les vrais MVP de cette épreuve allaient être le troisième groupe, pour avoir supporté leurs crasses. Bah, après tout c’était une compétition, hein ?

- Bon et ben on s’en est bien tiré, non ?

Accueillant avec soulagement leurs Pokémon qui semblaient eux aussi avoir été secoués, Etna s’élança pour la dernière ligne droite. Elle était fatiguée, boueuse, trempée, sans manches, grelotait, mais courait toujours. Chaque pas lui arrachait une grimace de douleur, et elle désespérait en se disant que ce n’était que le début de la journée, elle qu’elle avait sûrement un cours avec Ace l’après-midi. Mais bon, elle n’était pas venue pour que tout soit facile, hein. A priori Max suivait, elle aussi souffrant le martyre. Et elle n’était même pas Pokéathlète, la pauvre !

A peine la ligne d’arrivée franchie, la brune s’écroula, en maugréant et maudissant elle ne savait même pas quoi. Après quelques secondes elle se releva, et commença ses étirements. L’épreuve n’était pas encore finie : il fallait maintenant qu’elles envoient paître cet inénarrable inspecteur. Encore une partie de plaisir en approche. Ah au fait, vu sa concentration dans les dernières minutes, quel était leur classement ? Avaient-elles dépassé le duo de tête ? Bon ça attendrait qu’elle ait fini de pousser des râles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4595-etna-neria-let-s-y-go http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4602-etna-neria-mentali
 Scientifique Archéologue
avatar
Scientifique Archéologue
Région d'origine : Kalos, Romant-Sous-Bois/Illumis
Âge : 16 yo
Niveau : 50
Jetons : 3026
Points d'Expériences : 1386

MessageSujet: Re: [Mission Pokeathlète : Inspection militaire] GO FIGHT WIN | Etna Neria | Terminé   Dim 12 Fév - 23:59




GO FIGHT WIN !

Avec Etna Neria

LET'S GO ... ETNAX ! - Max se mordilla la lèvre inférieure. De toutes les épreuves qui pouvaient les attendre, c’était bien celle-ci qui lui faisait le plus peur. C’était purement et simplement de l’évaluation de capacité physique. Autant dire que c’était pas son point fort. Elle pouvait fermer les yeux et tenter tant bien que mal d’ignorer les pokemons qui la terrorisaient mais un exercice bête et méchant comme ça … Aaah, si elle avait été une Pyroli, elle ne se serait pas laissé démonter tout simplement parce que cela aurait été la routine. Elle lança un sourire contrit à sa partenaire en la laissant prendre le relais.

Elle attrapa les bandes de tissu avec un sourire. À force d’effort et grâce à la protection que lui apportait sa partenaire, Max réussit à franchir l’échelle. On remerciera Etna et les longues heures dans le parc de jeux. En voyant l’état de la violette, elle lui passa sa propre veste de jogging avec un sourire.

- Je crois que tu en as plus besoin que moi actuellement !

Elle frissonna légèrement mais elle n’était pas tant trempée que ça et le reste du parcours finirait de la réchauffer. Le parcours aérien avait peut-être été simple pour la Mentali qui avait progressé avec une efficacité impressionnante mais les penchants maladroits de Max avait rendu le tout terriblement difficile. Elle resta parfaitement concentrée sur le moindre de ses gestes du début à la fin, surtout pour le pont de singe où une glissade était si facilement arrivée. En dessous d’eux, leurs pokemons progressaient rapidement et étaient même un peu en avance par rapport aux filles. Max lança un sourire éclatant à Etna.

- Mieux que ce que je ne l’aurais cru en tout cas ! On y va !


Après un dernier signe de tête, les deux filles se lancèrent dans le dernier sprint final, esquivant plus ou moins habilement les Minotaupes et les trous qu’ils ouvraient devant eux. Avec un sourire plus que satisfait, elle envoya son Draby déconcentrer le premier groupe qui tomba, par hasard, dans un des fameux trous. Derrière elles, Max entendait les gémissements frustrés des groupes qui étaient passés derrière elles. Sur qu’elles allaient avoir une drôle de réputation désormais, mais eh, la compétition c’était le défaut fatal. Gagner avait un goût trop savoureux pour y renoncer si facilement.

Max se jeta presque sur la bande d’arrivée qu’elle passa en même temps qu’Etna. Roulant sur le sol avant de s’étendre sur le dos en étoile, la pauvre Givrali soufflait comme une locomotive des anciens temps. Plus de souffle. Elle observa avec une pointe d’admiration la Mentali qui se releva rapidement pour s’étirer après tant d’efforts. Une trentaine de secondes après elles, le deuxième groupe passa la ligne d’arrivée et Max constata avec une pointe de culpabilité que les garçons qui avait été premiers durant toute la course finissaient quatrième. Elle leur adressa un sourire mi-désolé, mi-fier quand ils s’étalèrent non loin d’elle, provoquant le rire du garçon qui lui avait souhaité bonne chance. Elle se releva finalement pour aller se poser à coté d’Etna.

- On l’a finalement fait ! On est premières ! Bien joué, partenaire ! On a plus qu’à arrêter Monsieur l’inspecteur. Même si le Général Jackie est dure, j’ai vraiment pas envie de la voir partir.

■ ■ ■ ■ ■

L’inspecteur se mordilla la lèvre en voyant les deux gamines qui l’avaient remballé quelques minutes plus tôt passer la ligne d’arrivée en première après tout un tas de fourberies. Il réajusta sa cravate avec un mouvement agacé. Son style était trop mature pour ces petites de toute façon. Elles ne comprenaient juste rien à la mode. Il sortit rapidement de sa voiturette et du coin de l’œil, vérifia la position de la Général. Il avait besoin de quelques témoignages pour appuyer son dossier pour renvoyer la référente des Pyroli. Malheureusement, ce qu’il avait vu aujourd’hui ne permettait pas d’appuyer complètement son travail. Il fallait des témoignages. C’était pour ça qu’il était là.

Pendant que la Général discutait avec les gagnantes pour il ne savait quelle raison, l’inspecteur se rapprocha d’un des groupes arrivés en dernier. Il devait profiter de l’état émotionnel et physique des élèves pour qu’ils disent tout sans avoir peur des représailles. Avec un sourire mesquin, il s’agenouilla à coté d’un duo en piteux état. Il leur tapota l’épaule et allait ouvrir la bouche quand les deux gagnantes arrivèrent, les bras chargés de serviettes et boissons énergisantes.

- Tenez, c’est de la part du Général ! On a de la chance d’avoir une prof qui prend aussi bien soin de nous pas vrai ?
 

Le sourire de cette gosse était réellement effrayant et le regard qu’elle jetait à son camarade suggérerait des choses qui passaient totalement au dessus de la tête de l’inspecteur. Elle se tourna ensuite vers lui, sa queue de cheval à moitié défaite par les épreuves, ses habits couverts d’un mélange d’eau et de boue, quelques feuilles perdues dans ses cheveux et sur ses vêtements, elle en avait bavé et ça se voyait. Sa camarade n’était pas dans un état forcément meilleur avec ses manches déchirés et ses quelques tremblements. Pourtant, il y avait quelque chose dans leurs regards. Une sorte de flamme qui le brûlait et l'effrayait sincèrement.

- Vous savez Monsieur l’Inspecteur, vous ne connaissez pas grand-chose à cette académie. Je suis du dortoir Givrali et pour simplifier, nous avons la réputation de tout savoir sur tout le monde. Par exemple, je sais qu’il y a l’un des élèves ici qui dort encore avec son doudou, un autre stalke la fille dont il amoureux … Je sais beaucoup de choses monsieur l’Inspecteur et visiblement, vous, vous ne savez pas grand-chose. J’espère que nous avons aujourd’hui put vous apprendre que les femmes sont tout aussi fortes, sinon plus, que les hommes. Sur ce, je vous souhaite une excellente journée.


La lueur dans les yeux miels de la gamine laissait clairement entendre que son petit discours ne lui était pas adressé mais qu’elle menaçait à demi-mots ses camarades de classe de dire quoique ce soit de compromettant. La violette et la rose formaient un duo étrangement effrayant. Si l’un des garçons, de toute évidence l’un des exemples de la scientifique, avait commencé à se lever, le combo entre le regard de la violette et la main d’un brun sur son bras le calma immédiatement. L’inspecteur soupira.

Encore un échec. Il se mordilla la lèvre. Son chef allait avoir du mal à accepter cette nouvelle défaite. Surtout s’il apprenait qu’il avait été vaincu par une bande d’adolescents un peu trop rebelles. Oui, c’est de vous qu’on parle mesdemoiselles et vous aussi monsieur le pnj qui ricane un peu trop fort. Il ne lui restait plus qu’à faire un rapport très positif sur le Général Jackie. En soit, il lui semblait que les deux gamines voulaient justement en arriver là. Un entraînement difficile mais juste qui utilisait toutes les capacités des enfants pour les renforcer, visiblement c’était plus ou moins ajusté à l’âge étant donné qu’il n’y avait aucun élève en dessous de 14 ans, des serviettes et boissons après le parcours et surtout les conseils que le Général offrait actuellement à chaque binôme sous couvert d’engueulades plus ou moins fortes selon la place dans le classement final.

■ ■ ■ ■ ■

Max soupira légèrement avant de se tourner vers Etna avec un sourire et de lui tendre ses deux paumes levées vers le ciel, visiblement en l’attente d’un double hightfive (donc un hightten ?).

- On s’en est super bien sortie au final ! C’était cool de te rencontrer Etna, j’espère qu’on aura d’autre occasion de faire connaissance qu’en situation de crise. Je pense qu’on ferait bien d’aller prendre une bonne douche toutes les deux avant d’attraper pour de bon un rhume … En plus les cours commencent bientôt …

Elle soupira légèrement avant de faire un léger signe de la main à la Mentali.

- Bonne journée Partenaire !

© BB Dragon



Général Jackie beugle en #7E1C13
Monsieur l'inspecteur Pète-sec sera relou en #40C0CB

La date butoir est le 07/01/2017
Délai jusqu'au 10/02/2017

Mission terminée pour Max (pardon rody je suis un échec j'ai mit 20 ans à répondre ;w; )

_________________




Le personnage le plus populaire 2016
Le membre le plus dynamique 2016
Le skypeur parfait 2016
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3773-0269-maxine-max-arago-terminegivrali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3774-maxine-max-arago-givrali
 Pokéathlète Espion
avatar
Pokéathlète Espion
Région d'origine : Johto
Âge : 14 ans
Niveau : 10
Jetons : 2018
Points d'Expériences : 196

MessageSujet: Re: [Mission Pokeathlète : Inspection militaire] GO FIGHT WIN | Etna Neria | Terminé   Ven 24 Fév - 8:33

La brune haletait un peu. Ce n’était pas du niveau de la compétition de l’année dernière, mais aucun doute, les exercices de Jackie c’était quand même quelque chose. Atsugi et Nakade semblaient bien épuisés aussi, ils allaient être dispensés d’entraînement demain. Etna n’avait plus qu’une envie : de prendre une bonne douche chaude et de retourner se coucher. Manque de chance, ce n’était que le matin et il lui restait encore beaucoup à faire. Elle se reconnecta à la réalité en entendant la voix de Max. Hein quoi ? Premières ? Inspecteur ? Ah oui, c’est vrai !

- Bien sûr qu’on est premières ! Je n’en ai jamais douté !

Bon, il était temps de finir cette mascarade une bonne fois pour toutes. Et le plan de la rosée était machiavélique, digne d’une perfide Mentali. La brunette laissa sa partenaire s’occuper de l’adulte et du binôme arrivé presque en dernier, pendant que ceux-là étaient occupés et s’était tournée vers le reste des élèves, avait fait de gros yeux, et avait fait glisser son index sur sa gorge, mimant une décapitation, provoquant des déglutitions dans toute l’assistance. Il faut dire qu’avoir un arbre fantôme qui laissait émaner une aura de pure malveillance à côté d’elle aidait à être prise au sérieux. Jamais Etna n’aura été aussi contente d’avoir une équipe digne d’un musée des horreurs.

- Bonne journée Monsieur l’Inspecteur et merci pour votre travail sans fautes !

Le reste de l’attroupement, motivé soit par son instinct de survie, soit par un Desseliande qui en avait beaucoup fait aujourd’hui, salua aussi l’incarnation du mauvais goût qui ne put donc que considérer que cette classe, en plus d’être poussée à l’excellence par leur professeur, était aussi très bien élevée et tenue. Il grommela une salutation et s’en fut. Bon débarras. Etna souffla, laissant enfin échapper toute la tension que l’annonce de l’épreuve avait provoquée. Elle sourit à sa partenaire.

- Merci à toi Max, je ne pouvais espérer meilleure partenaire. Merci aussi de m’avoir montré à quel point il me restait des progrès à faire. SI une archéologue réussit aussi bien, ça veut dire qu’il me reste beaucoup de chemin avant l’excellence. Ahahah, je te taquine !

Etna qui découvre l’humour. Bienvenue dans la cinquième dimension. L’arbre et l’abeille échangèrent un regard interloqué, alors que le putois et l’écrevisse, toujours cachés dans les fourrées en tombaient à la renverse. La brune essuya un peu de boue qu’elle avait sur ses habits tout en soupirant, ouais il y avait encore beaucoup de progrès à faire avant de devenir une vraie bonne Espionne. Mais aussi une meilleure personne. Mais en tout cas, paradoxalement, elle s’était bien amusée pendant cet exercice, certainement parce qu’elle avait une bonne partenaire. La présence d’autre personnes n’était donc pas qu’un problème. Elle salua la Givrali avant d’essayer d’arranger un tout petit peu ses cheveux.

- Oui je vais vite me changer aussi, ahahah. Passe prendre le thé quand tu veux au dortoir ! Je pense qu’on aura bien besoin d’un moment plus calme pour faire plus ample connaissance !

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4595-etna-neria-let-s-y-go http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4602-etna-neria-mentali
Région d'origine : -
Âge : -
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 8533

MessageSujet: Re: [Mission Pokeathlète : Inspection militaire] GO FIGHT WIN | Etna Neria | Terminé   Mer 29 Mar - 22:46

Modération Max

Appréciation
Max n'est pas Pokeathlete. Je pense qu'on l'a compris, c'est même un peu trop répété dans le RP. En revanche, ça implique une course aussi compliqué qu'intéressante pour la Givrali et de ce coté-là, on est pas déçu : À croire que chaque idée de Jackie, a été conçu pour troller et/ou traumatiser la pauvre jeune fille spécifiquement. L'inspecteur apparait via tes posts et il est relativement bien introduit. De plus, on alterne de plus en plus entre actions et réflexions. La manière d'aborder certaines épreuves (Même la partie ''ON FAIT CRAMER DES TRUCS'') est plutôt originale et les échanges avec Etna pimentent le tout.
Néanmoins, il y a quelques petits problèmes : déjà, y'a des fautes et des répétitions qui, même si elles ne sont pas très nombreuses, piquent un peu les yeux. Ensuite, il y a quelques incohérences : Le gaz des Smogos étant un explosif surpuissant, pourquoi ne pas tout simplement en avoir poussé un sur les Aflamanoirs, pour dégager le passage et empêcher les futures tentatives ?
Et enfin, il y a l'inspecteur : sa confrontation avec Max et son mysoginisme sont nickels, j,ai rien à redire. Mais je pense qu'il y avait beaucoup plus à faire avec lui : a part ses quelques apparitions, il n'est pratiquement pas évoqué et son envie de faire renvoyer Jackie n'apparait qu'à la toute fin. S'il avait été plus élaboré et mis en avant plus tôt, la discussion finale aurait eu encore plus de poids, à mon avis.
En bref, c'est une petite mission bien sympathique à lire et rigolote, mais j'aurais attendu plus quand on voit les possibilités que vous soulevez.

■■■□□ - Trois étoiles : c'est bien ! Rien à redire si ce n'est que vous pouvez quand même faire mieux, montrez vous plus originaux, étoffez vos rps ! Explorez la mission jusque dans ses moindres recoins ! Vous recevez 50 jetons et 10 expérience supplémentaire.


Modération Etna

Appréciation
''…ON AVAIT DIT QUOI A PROPOS DE PARLER AUX GENS DE MANIERE NORMALE, ETNA NERIA ? '' Voila qui résume bien la rencontre avec ta partenaire. Et, contrairement au cliché que je voyais venir, ça ne sombrera pas dans le cliché de l'équipe qui ne s'entend pas. Au contraire, les efforts d'Etna pour interagir et aider sa partenaire sont bien visibles et bien retranscrits. Dans le même temps, la Mentali fait preuve d'un pragmatisme redoutable et diablement efficace, surtout au début.
Au fur et à mesure des épreuves, elle finit même par devenir moins dominante dans le groupe, créant une vraie dynamique d'équipe. De plus, on a un mix entre bourrinisme et réflexion stratégique, qui fait perdre à la Mentali cette image de brute qu'elle avait au début de la mission.
On a peu de fautes, mais quelques tournures un peu tordues, cela dit. Et dans la cohérence, je pense que Max aurait mieux fait de parler directement des Scobolides dans son premier poste, tout simplement parce que on attend un post entier d'Etna pour comprendre la fin du sien.
Pour finir, je ferais la même remarque que pour Max, les interactions avec l'inspecteur reste un peu trop limitées à mon goût, surtout quand on voit comment Etna lui parle et le menace...Sors le katana, bon dieu !

■■■□□ - Trois étoiles : c'est bien ! Rien à redire si ce n'est que vous pouvez quand même faire mieux, montrez vous plus originaux, étoffez vos rps ! Explorez la mission jusque dans ses moindres recoins ! Vous recevez 50 jetons et 10 expérience supplémentaire.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Mission Pokeathlète : Inspection militaire] GO FIGHT WIN | Etna Neria | Terminé   

Revenir en haut Aller en bas
[Mission Pokeathlète : Inspection militaire] GO FIGHT WIN | Etna Neria | Terminé
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: l'établissement :: les infrastructures :: Le Parc-