Partagez | .
[Mission] Pique-Nique Forestier {FT. Anna Selwyn}
 Pokéathlète Médecin
avatar
Pokéathlète Médecin
Région d'origine : Kalos - Aufrac-les-Congères
Âge : 16 ans
Niveau : 32
Jetons : 1462
Points d'Expériences : 733

MessageSujet: [Mission] Pique-Nique Forestier {FT. Anna Selwyn}   Dim 4 Déc - 11:12

C'était assez déstabilisant de se coucher incroyablement tôt la veille, pour que le réveil le lendemain soit aussi tôt. La brune, à demi ensommeillée, lâcha un puissant grognement gorgé de mécontentement lorsque la sonnerie bruyante de son Ipok la tira de son sommeil. En s'emparant de l'objet, elle s’emmitoufla dans sa couette en tremblotant, pianotant sur les touches de l'objet pour faire taire la déchirante musique qui s'en échappait. Les yeux encore embrumés, la Givrali faisait un colossal effort pour rester éveillée, ne tenant pas à ce que le sommeil la rattrape de nouveau. Elle n'avait pas l'habitude des réveils aussi tôt. Entre deux bâillements, elle sortit simplement la main de sa couette pour venir claquer son Ipok contre la table de chevet où étaient négligemment posées ses affaires. Les paupières lourdes et le corps secoué de quelques frissons passagers, la jeune spécialiste Ténèbres luttait tant bien que mal pour ne pas s'endormir à nouveau. Elle avait beau avoir mit peu de temps avant de sombrer dans le sommeil la veille, la fatigue reprenait toujours le dessus. Et c'était comme cela tous les matins, à chaque réveil. Elle se sentait facilement épuisée, et cela sans aucun doutes à cause de sa maladie. Mais elle respectait cependant toutes les consignes données, à savoir les traitements et ne pas pratiquer de sport, les cours de Jackie étant évidemment la seule exception.
         Et alors qu'elle était sur le point de s'endormir à nouveau, la starter ainsi que le Grenousse de la brune s'approchèrent de son lit. La Mistigrix usa de ses facultés psychiques pour dégager la couverture du frêle corps de la brune, quand à la petite grenouille bleue... D'un bond, elle se retrouva juste aux côté de sa dresseuse, qu'elle arrosa à l'aide d'une de ses nombreuses attaque eau. L'adolescente fut si surprise, et si réveillée brusquement, qu'elle roula jusqu'au bord du lit pour s'écraser durement contre le sol. Toujours déterminée à rester couchée, elle ne chercha même pas à se relever ou se hisser sur son lit. En grognant, sa main tremblante vient saisir la couverture, et la tira avec tant d'insistance que quelques secondes après, la brune se retrouva allongée à même le sol, emmitouflée dans sa couverture qu'elle ne pouvait se résoudre à quitter. Mysti jeta un regard désespéré à la grenouille, qui, indifférente, retourna à ses occupations. Papa poule comme il était, Mousse ne pouvait pas s'empêcher de rester incroyablement protecteur envers toute l'équipe de sa dresseuse, et surtout envers les œufs qu'elle récupérait. A chaque fois qu'elle en trouvait un, Mousse exigeait de s'en occuper lui-même. Il était toujours à surveiller les agissements de Teigne et Golgotha, tous deux étant considérés comme les « bébés » du groupe. Golgotha parce qu'elle venait de sortir de son œuf, et Teigne car il se comportait bien trop souvent comme un gamin. Mousse retourna se coucher à côté de l'oeuf, tandis que le chat psychique de la jeune fille se rapprocha d'elle. Mysti retira la couverture du dos de sa dresseuse, avant de la déplacer sur le lit toujours à l'aide de ses pouvoirs psychiques. La Mistigrix vint poser une patte sur le front de sa dresseuse, avant de se concentrer.

(Lyraa... Debout... Tu ne vas pas rester éternellement au lit! Il est euh... Trois heures vingt, et tu es censée être au port pour je sais pas, quatre-heures moins cinq maximum? Sachant que le bateau part à quatre-heures...)

    Cela ne faisait pas très longtemps que Mysti « arrivait » à communiquer par télépathie avec sa dresseuse. Et encore, c'était assez compliqué. C'était très rare que Lyra l'entende, et la Pokémon avait besoin d'une énorme concentration. Elle se contentait pour le moment de s'entraîner, et c'était souvent lorsque la Mistigrix tenait la main ou touchait le front de sa dresseuse que cela fonctionnait. Lyra, toujours dans les vapes, fut surprise de cette voix qui venait de faiblement résonner dans son esprit. Un peu perdue comme chaque matin, elle se redressa doucement, avant de secouer lentement la tête de manière à se réveiller un peu plus. Mysti avait dû reculer suite au réveil imminent de la jeune fille, et cette fois-ci pour de bon espérait-elle. Le chat Psychique resta quelques instants à observer sa dresseuse qui, accroupie face à elle, ne l’apercevait même pas et avait l'air déboussolée. L'adolescente se frotta les yeux. Elle paraissait toujours autant perdue. La Mistigrix se surprit alors à craindre que la jeune fille n'aie perdu la mémoire dans sa chute, mais ses craintes se dissipèrent lorsque la voix faible et enrouée de la jeune fille se fit entendre.

-Qui... D'où venait cette voix? Murmura t-elle, encore un peu perdue.

    C'est lorsque ses yeux se posèrent sur sa starter que tout sembla revenir à la normale. L'expression déboussolée qui couvrait le visage de l'adolescente se vit remplacée par son habituelle expression froide, agacée et désintéressée. Intérieurement, Mysti eut un petit sourire. Elle reconnaissait bien sa jeune dresseuse.

-Ah oui, c'est vrai, la télépathie. Grogna la brune.

    Avec une grande rapidité, il ne fallut pas longtemps à la Givrali pour se relever, se vêtir et préparer ses affaires. Mysti lui avait rappelé qu'elle ne partait que dans très peu de temps. Pour resituer, si Lyra s'était levée aussi tôt en ce jour c'était simplement dans le but de se rendre à Almia, une île assez lointaine de Lansat. Pour une sorte de... Mission, dans une fédération Ranger. A ce qu'elle sache, la jeune fille n'avait pas choisi ce parcours, mais cela n'était pas dramatique puisqu'elle était justement accompagnée par une jeune ranger. Mais cela ne faisait pas de mal, au moins cela permettrait à la jeune fille d'en apprendre plus sur ce parcours, bien que ce ne soit pas celui qu'elle avait choisi. Chaque années, de jeunes rangers étaient envoyés a la Fédération Ranger d'Almia, et cette année l'île Lansat avait eu l'autorisation d'y envoyer ses propres rangers. C'est donc en compagnie d'Anna Selwyn, une de ces derniers, que la Givrali s'y rendait. L'île étant assez lointaine, le départ du bateau devant les conduire à Almia avait été prévu pour quatre heures du matin. Ce qui expliquait le réveil à une telle heure.
         Au moment où Lyra fut sur le point de quitter sa chambre, elle sentit quelque chose se percher sur sa tête. Et dire qu'elle avait cru avoir laissé Teigne dans sa Pokéball... Elle s'était visiblement trompée. Sur ses talons, se trouvaient ses fidèles Mousse et Mysti. L'atmosphère était assez sombre et oppressante. Difficile de croire qu'on était en tout début de matinée. L'endroit, plongé dans le noir, paraissait incroyablement sinistre. Aussi le soleil n'était pas prêt de se lever avant au moins quatre bonnes heures: Lansat était en plein hiver, aussi la nuit et l'obscurité duraient un peu plus longtemps. Une écharpe enroulée autour de son cou, et de chauds vêtements enfilés, la brune avançait dans la pénombre du dortoir, atteignant bientôt la salle commune. Elle jeta un œil à son Grenousse, qui gardait l'oeuf toujours dans ses bras. Dans l'ombre, difficile de clairement distinguer les couleurs, seules les silhouettes étaient clairement visible. Teigne, toujours continuellement perché sur la tête de sa dresseuse, semblait s'être assoupi: Il ne bougeait pas. La jeune fille ne l'avait jamais senti aussi calme, et pourtant cela était assez... Soulageant. Au moins, elle était sûre qu'il ne ferait pas n'importe quoi avant un bon moment.

    Elle dût se dépêcher pour gagner le port. Elle n'était pas sûre que le bateau décollerait dès lors que l'aiguille aurait pointé quatre heures, mais il fallait tout de même se méfier, car il était évident qu'il quitterait le port dans ces environs là. Elle n'avait jamais pu voir de ses propres yeux des rues aussi désertes. Le calme et le silence ambiants en étaient presque oppressants, et Lyra avait beau courir au travers des rues avec une étonnante facilité elle n'en demeurait pas moins étonnée. Ce n'était réellement pas dans ses habitudes de voir que les quartiers étaient aussi déserts, ce qui était somme-toute plutôt logique à une heure pareille. Mais cela pouvait effectivement se montrer déstabilisant, surtout lorsque l'on est habitué aux bousculades incessantes et aux voix qui circulent dans l'air en se mêlant à celles des autres.
         Elle eut le soulagement de constater que le bateau n'était pas encore parti, lorsque sa destination fut atteinte. Ses deux pokémons avaient eu du mal à tenir le rythme, ce qui n'était pas le cas de Teigne, perché indéfiniment sur la tête de sa jeune dresseuse. Poussant un petit soupir essoufflé, elle vint appuyer ses mains contre ses hanches de sorte à reprendre sa respiration, une respiration aussi correcte que possible. Ses yeux balayèrent l'endroit sombre du regard, tandis que l'air frai tentait de s'infiltrer entre les vêtements de la brune, courant sur son visage et secouant quelques fois son corps de frissons. Elle ignorait si sa partenaire était déjà présente, cependant elle ne tarda pas à rejoindre le bateau. Bateau qui ne tarda pas à quitter le port, à peine la brune venait-elle de le gagner.

-C'est toi l'autre élève de la Pokémon Community qui doit être conduite à Almia? Résonna une voix dans le dos de l'adolescente.

    Elle pivota sur elle-même, se retrouvant face à un homme qui semblait être dans la quarantaine. Face à Lyra, il était d'une très grande taille, et plutôt imposant. Mais elle ne se démonta pas, et comme à son habitude, elle esquiva la question en demandant sèchement:

-Est-ce que ma partenaire est arrivée? Elle s'appelle Anna Selwyn, je crois.

    Un petit air surpris sur le visage, l'homme pointa du doigt une jeune fille à la chevelure blanche qui se tenait quelques mètres plus loin sur le bateau, et l'adolescente put la reconnaître tout de suite. C'était la jeune fille avec qui elle s'était entraînée l'autre fois.

-Alors tu es une ranger, je suppose?
-Pas vraiment... Rechigna Lyra. Je suis TopDresseur mais je suis plutôt orientée dans le parcours spécialiste type... Je dois accompagner cette jeune fille, c'est elle la ranger.
-Oh, très bien! Il sourit.
-Vous savez dans combien de temps est-ce qu'on arrivera? Demanda mollement la jeune fille en reportant son regard vers l'horizon.
-Hm... je dirais qu'il est possible que l'on arrive vers midi.

    Satisfaite de la réponse et ne souhaitant pas continuer une conversation, la jeune fille adressa simplement un signe de main à ses Pokémons, qui se hâtèrent de la suivre lorsqu'elle engagea le pas. Elle vint s'installer non loin de la dénommée Anna, lui signalant qu'elle était là et que c'était elle Lyra Scarlet. La jeune fille ne chercha pas à s'endormir, elle n'était pas vraiment fatiguée puisqu'elle n'avait pas tardé à se coucher la veille. Cependant, elle somnola durant le trajet entier, distinguant l'apparition de la lumière peu à peu entre ses paupières à demi-fermées.
         Le bateau déposa les deux jeunes filles au port de Bonport, la brune s'assurant qu'Anna la suivait bel et bien. Aussitôt, elles se retrouvèrent face à ce qui semblait être un groupe de ranger qui semblait les attendre. Le premier à remarquer les deux étudiantes fut une jeune fille dont l'âge devait être le même que celui de la Givrali. C'était une blondinette aux cheveux qu'elle avait attachés en deux petites couettes qui descendaient dans son dos, et qui possédait un grand sourire sur le visage. Elle s'approcha de Lyra et Anna presque en sautillant.

-Bonjouuur! Leur adressa t-elle, joyeusement. C'est vous les rangers de Lansat que l'on est venues chercher?
-Euh... Je suppose... Répondit nonchalamment la brune.

    Elle désigna Anna.

-Enfin, c'est surtout elle la ranger... Moi je ne fais que l'accompagner.

    Le ton sec et plutôt nonchalant de la Givrali semblait déplaire à la blonde, d'autant plus que l'évocation par Lyra du fait qu'elle n'était pas vraiment ranger semblait ne pas lui avoir plus non plus. Mais lorsque les yeux de la blondinette se posèrent sur Teigne, ils se mirent à briller.

-Oooooooh, c'est ton Capumain? Il est trop chouuuuuuuuuu! Fit-elle en sautillant sur place.
-C'est le mien, oui. Soupira la jeune fille en haussant les épaules. Maintenant, est-ce que tu pourrais...
-Oh, oui oui oui suivez-moi, moi et mon groupe on va vous conduire à destination.
-Merci bien.
-Mais d'abord, je pourrais savoir vos noms?
-Je suis Lyra Scarlet, et elle c'est Anna Selwyn..

    La brune poussa un soupir. Elle qui aurait pensé que les rangers auraient été au courant, il faut croire que non.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4483-317-je-n-ai-qu-un-objectif-et-je-ferais-tout-pour-l-atteindre-givrali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4494-lyra-scarlet-givrali
 Topdresseur Ranger
avatar
Topdresseur Ranger
Région d'origine : Unys
Âge : 13 ans
Niveau : 18
Jetons : 756
Points d'Expériences : 342

MessageSujet: Re: [Mission] Pique-Nique Forestier {FT. Anna Selwyn}   Dim 11 Déc - 19:49

Dire que le soleil ne s'était pas encore levé était un euphémisme. A travers les rideaux vert de la petite chambre d'étudiant on ne voyait que la nuit, si on les écartait il était encore aisé de voir des étoiles dans le ciel et la lune briller près de le la cime des arbres. A l'intérieur tout le monde dormait paisiblement à la douceur chaleur qu'émettait le radiateur mais à bien les regarder on avait l'impression que cela ne leur suffisait aucunement. L'aquarium avait atterris tout près du lit où l'on ne distinguait que des tas de poils et de cheveux. Une petite blonde, dormant à poing fermé, le visage enfoncé sous d'épaisse couverture, n'était visible que par le dessus de son crane d'où s'échappait d'interminable mèche de cheveux blanc. Tout accolé contre sa tête, un tas de poil roux dormait en arc de cercle, le nez enfoncé dans la fourrure de son cou et si on pouvait se dire qu'il était ainsi facile de retrouver la tête avec la paire d'oreille tendue vers le ciel, en réalité c'était bien plus compliqué. De l'autre coté, tout contre la jeune fille sous les draps, le corps d'un petit riolu respirait doucement, la tête cachée sous la queue de l'evoli. Si les couleurs avaient put aider à retrouver qui était où et dans quel sens, la pièce était bien trop sombre pour les distinguer et rien ne permettait réellement de marquer la limite entre chaque individu. Même le petit magicarp dormait tout contre la vitre à peine à quelques centimètres de l'evoli, comme si il cherchait aussi la chaleur de sa fourrure.

Rien n'était capable de troubler cet adorable tableau de petits choses si ce n'était l'I-pok posé à même le matelas, tout contre le coussin. L'objet inerte jusque là se mit à cracher de la musique, un truc énergique, un peu doux à la fois, un titre de Steely Dan sans doute, un peu jazz, un peu pop. L'enfant ouvrit lentement les yeux sous sa couette avant de lentement s'étirer et ramasser ses jambes contre son ventre. Ce n'était pas tant qu'elle était couche-tard, tout au contraire elle faisait partit de ces élèves qui se levaient si tot qu'ils en étaient contraint à attendre une heure au moins pour que la cantine ne s'ouvre enfin à leur appétit. Mais là, à ces trois heures de la nuit, c'était vraiment tot, vraiment beaucoup trop. Ce fut la voix de la chanson suivante, d'une belle Ella Fitzgerald qui acheva le sommeil de l'evoli qui en s'étirant et en bayant bruyamment attira un grommellement de la part de tout le reste de son équipe. Ce ne fut qu'au bout de la troisième chanson que la petite sortit enfin la tête de sous les draps, s'étira et commença à se changer toujours sous les draps. Cette habitude étrange et qui avait le chic de froisser tout ce qui pouvait l'être lui permettait de ne jamais sortir de son lit à peine armé de son simple pyjama. Ses mouvements finirent de réveiller ses pokemons et alors qu'ils se levaient, elle fini par s'extirper à son tour.

Prendre le bateau si tot le matin était une horreur, non seulement elle devait se priver de petit déjeuner de peur de se sentir mal, mais en plus cela la privait d'heure de sommeil et d'entrainement. Si elle avait lu le nom de la personne avec qui elle partait, celui-ci ne lui disait rien et au fond, l'enfant espérait que cela se passe comme la dernière fois. Cependant une fois installé sur le bateau et une fois quelques minutes passé, la fameuse Lyra pointa le bout de son nez et l'enfant la reconnu : la personne avec qui elle s'était entrainé. Elle parla avec l'homme qui l'avait déjà accueilli et ils se mirent en route. Le bateau n'était vraiment pas sa passion et même à dos de pokemon elle en comprenait mal l'intérêt : être juste assit là à luter contre son estomac qui se retournait et s'ennuyer. Impossible de lire, jouer ou dessiner sans risquer de remuer encore plus ses organes qui subissaient déjà un rude traitement. Cela dura un temps interminable et à plusieurs reprises la petite se rendormi sur sa chaise ou tanguait, somnolente. Quand enfin ils arrivèrent sur l'île en question, ce fut sa partenaire qui se fit harceler de politesse et de question et si elle répondit à tout, sa politesse à elle semblait avoir été oublié. Si la petite s'en fichait éperdument ce ne fut pas le cas de leur interlocutrice qui la toisa une nouvelle fois sèchement avant de se tourner vers la blonde, espérant sans doute y rencontrer un peu plus de chaleur humaine, raté.

La blondinette renifla en les fixant toutes les deux avant de s'éloigner rapidement vers le reste des rangers, tous agglutiné autour d'une estrade où était perché un grand homme au physique sec, limite maigre et aux cheveux complètement rasé. Si il n'avait pas été aussi fin on aurait put le prendre pour un militaire et ce n'était pas sa voix forte et clair qui aurait put dire le contraire. Faisant signe au duo de Lansat de s'approcher il prit la parole.

- BIEN ! Bienvenue dans cette nouvelle réunion de rangers, vous me connaissez sans doute tous mais pour les petits nouveau je vais le répéter, je suis Marc Antoine et je serrais votre gérant aujourd'hui ! Cette année c'est le pistage qui a été mit à l'honneur et à cette occasion, des membres du staff et leurs pokemons sont partit se cacher dans les bois, votre but sera de les retrouver, lorsque ce sera le cas, ils vous confierons un jeton et à la fin de la journée, vous les ramènerez tous, ceux ayant moins d'un certains nombre irons au cours spéciale d'Antoinette sur le pistage et les premiers et bien ... vous aurez la fierté d'être arrivé premier ! Sur ce, mettons-nous en route vers le lieu de départ !

Bondissant agilement au sol il se mit en route sur des chemins de terres d'un pas vif, ignorant visiblement si les autres avaient suivit. De son coté, Anna se mit en route dans les derniers et déglutit doucement, stressée à l'idée d'être parmi les derniers. Si faire honneur à son école n'était pas une grande priorité pour elle, elle avait malgré tout conscience que les professeurs en top dresseur l'espérait et il n'y avait rien de mieux que cela pour prouver à Orren qu'elle travaillait d'arrache pied malgré son absence. Le chemin de terre était sinueux et régulièrement il suivait des pentes raide qu'il aurait été impossible d'escalader en état tant la terre semblait friable et la végétation peu nombreuses. Ce fut le long d'un de ces passages escarpé qu'une rousse aux cheveux cours s'approcha du duo et les toisa durement avant de se mettre à parler.

- il parait qu'on vous apprend pas la politesse à lansat, trop occupé à vouloir être les meilleurs hein ... Vous apprendrez à être un peu plus sympa dans les bois !

Sur ces mots elle s'approcha de Lyra et la poussa vigoureusement dans le vide, la regarda glisser un instant avant de pouffer et partir en courant alors qu'Anna appelait le nom de sa partenaire. En regardant le groupe elle les voyait déjà disparaître parmi les arbres, alors écoutant que son courage et sans doute une bonne part de bêtise aussi, elle descendit rejoindre la brune et commença à la regarder sous toute les coutures.

- ça va ...?

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4955-anna-selwyn http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4957-anna-slewyn-mentali
 Pokéathlète Médecin
avatar
Pokéathlète Médecin
Région d'origine : Kalos - Aufrac-les-Congères
Âge : 16 ans
Niveau : 32
Jetons : 1462
Points d'Expériences : 733

MessageSujet: Re: [Mission] Pique-Nique Forestier {FT. Anna Selwyn}   Ven 30 Déc - 15:23

-Ça va …?

    La brune ouvrit durement les yeux. Sur quoi est-ce qu'elle était tombée? La dernière chose dont elle se rappelait a l'instant, c'est d'avoir dégringolé, d'un seul coup, le long d'une pente. Son corps avait brusquement heurté le sol, et il semblait qu'elle s'était évanouie, même l'espace d'une seconde. La voix de sa camarade l'avait comme tirée de son sommeil. Quand elle chercha a se redresser une douleur la saisit à la jambe ainsi qu'à l'arrière du crâne. Elle n'était pas blessée, pourtant. Du moins, elle n'avait aucune blessure apparente. En grognant, elle cligna des yeux a plusieurs reprises pour s'assurer de correctement distinguer ce qu'il y avait autour d'elle. Son cœur tambourinait et sa respiration s'était faite irrégulière, mais étonnamment, la Givrali ne s'en soucia pas, pour cette fois. Elle appuya sur ses mains contre le sol, sur une herbe dure, pour tenter de se redresser. Après un léger effort, elle parvint à s'asseoir, inconfortablement certes, mais cela ferait sans doutes l'affaire.
         Pour le moment, elle ne répondit pas a la jeune fille. Son regard était trop occupé à se promener sur les alentours. C'est sur la pente le long de laquelle elle avait dégringolé que se posèrent en premier ses yeux. Comment est-ce qu'elle avait fait? Inattention? Certainement pas. En ce qui concernait de s'orienter, si elle n'avait pas un excellent sens de l'orientation Lyra demeurait néanmoins quelqu'un de très prudent. Aucune autre option possible: On l'avait poussée. Elle se souvenait vaguement des paroles acerbes crachées par une jeune ranger rousse. C'est juste après ceci que la brune s'était senti chuter, et avait senti sa tête cogner le sol avant de fermer les yeux. Elle s'était sans doute retrouvée dans une position des plus inconfortables pour qu'également, sa jambe la tiraille de la sorte. Elle n'avait pu que chuter violemment. C'est en voyant Anna a ses côtés que Lyra fut agréablement surprise de constater que sa camarade l'avait suivie plutôt que de l'abandonner. Ici la végétation commençait à se faire luxuriante et plus dense. La pente, si on la remontait, semblait donner sur un petit coin de bois calme et assez éclairci. Là où se trouvaient les deux jeunes filles, c'était au pied de la pente. Quelques troncs d'arbres et fleurs dont certaines étaient fanées les entouraient, et l'endroit, qui se trouvait encerclé d'une pente raide et visiblement impossible a escalader, possédait un unique chemin donnant sur ce qui semblait être une forêt un peu plus dense et plus sombre. La Givrali parvint à se hisser jusqu'à un petit tronc non loin derrière elle. En tentant de sa soir, elle ne put réprimer une grimace. Sa jambe lui faisait mal, et si la douleur a l'arrière de son crâne commençait à se calmer ce n'était en revanche pas le cas de l'autre.

-Ça va rassure-toi... Fit-elle plutôt sèchement sans vraiment le souhaiter, le visage grimaçant.

     Le paysage autour d'elle était bien plus escarpé que ce à quoi elle ce serait attendue, une fois qu'elle eu le regard clair. Elles s'étaient retrouvées dans cette situation alors que pourtant, tout semblait avoir bien démarré. Lyra et sa camarade avaient suivi le meneur du groupe comportant de nombreux Rangers, restant dans les derniers. La Givrali ne se souciait guère de sa position au sein du groupe, elle ne connaissait qu'Anna et ne voulait pas se rapprocher des autres Rangers, en particulier de la blondinette qui les avait conduit au groupe. Elle était située devant, sautillant entre quelques Rangers qui la toisaient en riant, moqueusement ou amicalement. Cette attitude avait suffit à agacer l'adolescente, elle qui préférait toujours rester en retrait. Elle avait horreur de se mêler aux autres, autant rester seule. Avec sa camarade, bien évidemment. Et c'est là qu'une rousse, accompagnée de deux Rangers restés non loin d'elle, s'était approchée. A peine avait-elle parlé qu'elle s'était approchée de Lyra, qui n'avait rien vu venir. Et l'adolescente avait eu le malheur de rester près du vide, s'y retrouvant précipitée avant de n'avoir eu le temps de prononcer le moindre mot. Elle avait poussé un cri étouffé par la végétation, happé par le vide. Elle était tombée avec une impressionnante vitesse, avant d'heurter le sol.
         En se remémorant tout cela le visage de la brune fut empourpré par la colère. Dans un accès de rage, son poing vint violemment frapper le tronc sur lequel elle s'était assise, alors qu'elle se pinçait les lèvres pour se retenir de jurer. Mais bon sang, quel était le problème de ces Rangers d'Almia?! Ils n'avaient aucune, aucune raison d'être jaloux des Rangers de Lansat. Mais tout le monde ne partageait visiblement pas cet avis. Le premier réflexe de Lyra fut d'enfouir les mains dans ses poches afin de s'assurer qu'elle n'avait perdu aucune Pokéball. Par chance, elles étaient toutes là. Rassurée, elle poussa un soupir de soulagement, ne parvenant pas malgré tout à calmer sa colère. Les battements de son cœur et son souffle étaient toujours autant irréguliers. Cela n'aiderait pas d'être en colère. Et tout ça, c'était dû à la chute. Mais il ne fallait pas porter d'accusations rapides, la rousse n'avait pas pu savoir que la Givrali était atteint de problèmes cardiaques. Sans aucun doute l'avait-elle poussée parce qu'elle était tout simplement la plus âgée des deux. Cela n'empêchait pas l'adolescente de bouillonner de colère. Il fallait qu'elles se sortes d'ici, et en l'occurrence elles n'étaient que deux. L'entraide et le travail d'équipe étaient les bienvenus. Et cette fois, la brune était contrainte a faire un effort, elle qui n'aimait pas travailler en groupe.

-Comment on en est arrivé là... Satanée Ranger d'Almia. Grogna l'adolescente.

    ...ou bien était-ce son estomac qui grognait. Parce que, comme si cela ne suffisait pas, non seulement elles étaient complètement perdues dans une forêt qu'elle ne connaissait pas mais en plus, Lyra commençait à avoir faim. L'heure du midi avait sans doutes été dépassée mais elle n'avait pas encore eu l'occasion de manger quelque chose. Dans un soupir d'exaspération, elle se releva. Difficilement, puisque la douleur qui s'était emparée de sa jambe, si elle avait diminuée, n'était en revanche pas partie. Elle marcha doucement jusqu'à se trouver de nouveau près d'Anna. Même si elle n'avait en somme rien fait, Lyra ne pouvait pas s'empêcher de penser qu'elle n'aurait pas dû se trouver si près du bord. Être perdue dans une forêt inconnue était la pire chose qu'il pouvait arriver en ce moment.

-Désolée, c'est un peu de ma faute si on s'est retrouvées là. J'aurais du faire plus attention. Enfin bon. Là, on a pas d'autre choix que de s'en sortir toutes les deux. Excuse-moi d'être aussi sèche, Anna. Je suis... Complètement enragée à cause de tout ce qui s'est passé. Tu n'as rien, j'espère?

    En effet, la voix de Lyra était très sèche, mais on pouvait y déceler une grande pointe de colère. Quelle formidable chance ! L'adolescente s'empara d'une de ses Pokéballs, avant de se tourner vers Anna pour l'avertir qu'elle allait libérer son Absol, mais au dernier moment... Elle se ravisa. Elle préféra se débrouiller d'elle-même. Quand elle se souvint de l'incident au stadium de la dernière fois, elle se sentit affreusement honteuse et tourna le dos à sa camarade, le visage rougi par cette même honte. Elle s'était mise a trembler, mais ceci devait plutôt être dû a la douleur qu'elle avait de s'appuyer sur sa jambe. Même si elle boitait ou que celle-ci était abîmée, elle devrait faire avec, elle n'avait pas le choix. Elle préféra ne pas en informer Anna et s'éloigna légèrement pour inspecter les alentours. Elles étaient encerclées par la pente escarpées et visiblement, leur unique échappatoire était l'autre partie plus dense de la forêt qui se dressait devant elle. Le seul problème était qu'elles ne connaissaient absolument pas l'endroit. Mais encore une fois, elles allaient devoir faire avec. La brune grogna une seconde fois, et cette fois-ci c'était bien elle qui grognait, non pas son estomac.
         A mesure qu'elle tournait en rond pour réfléchir à une autre solution, le temps passait. Visiblement, elle n'avait fait que perdre son temps a inspecter les alentours. La mine dépitée, Lyra se rapprocha de nouveau d'Anna. Elle était exaspérée, sa jambe lui faisait mal et elles étaient perdues. Peut-être que tout ça était une sorte de test organisé par la fédération Ranger. Non, pas possible... Elles auraient été prévenues, sinon. Ou peut-être que la rousse qui s'était approchée et avait poussé Lyra avait oublié de les prévenir, mais elle avait bel et bien paru en colère.

-Bon. Fit Lyra.

    Sa voix claqua dans les airs. Son ton était glacial. Elle n'avait absolument rien après Anna, cependant plus elle repensait aux précédents événements et a la situation, plus la rage montait et bouillait en elle. Elle s'excusa alors une seconde fois, avant de reprendre.

-Nous n'avons pas le choix. On va devoir s'enfoncer dans cette forêt, si on veut sortir de là. La pente est beaucoup trop escarpée pour qu'on arrive à la remonter. Il va falloir faire sans.

    Elle pesta.

-Si seulement j'avais pu avoir un Pokémon vol, on se serait sorties de là sans soucis... Se murmura t-elle pour elle-même.

    Elle n'avait pas tord.
         Heureusement qu'elle ne paniquait pas. S'énerver dans ce genre de situation était commun pour elle, mais elle finissait par toujours reprendre son calme. Elle ne paniquait jamais dans de telles situation, a vrai dire il était vraiment rare de la voir être emplie de panique. A ce qu'elle sache, leurs vies ne paraissaient pas être en danger. Elles devraient juste être prudentes. C'est dans un dernier soupir et après un énième juron qu'elle s'avança, faisant signe à Anna de la suivre. Elle ne voulait pas que la petite s'y sente contrainte, mais elle pensait qu'elle partageait aussi cette envie de sortir de là. Il fallait qu'elles trouvent le groupe de Rangers, et si jamais elles ne les retrouvaient pas... Au moins qu'elles sortent d'ici saines et sauves.

_________________


Plus:
 


Dernière édition par Lyra Scarlet le Sam 7 Jan - 17:49, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4483-317-je-n-ai-qu-un-objectif-et-je-ferais-tout-pour-l-atteindre-givrali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4494-lyra-scarlet-givrali
 Topdresseur Ranger
avatar
Topdresseur Ranger
Région d'origine : Unys
Âge : 13 ans
Niveau : 18
Jetons : 756
Points d'Expériences : 342

MessageSujet: Re: [Mission] Pique-Nique Forestier {FT. Anna Selwyn}   Mar 3 Jan - 18:34

L'adolescente ne lui répondit d'abord pas mais à voir l'expression de son visage, cela semblait être plus par rage que par problème physique car bien rapidement elle commença à s'agiter et même si il était logique qu'elle n'ai mal après une telle chute, rien ne semblait la gêner outre mesure si ce n'était peut être la blessure de son égo. L'enfant ne compris pas non plus ce qui cette fois pouvait la rendre aussi furieuse et l'agiter à ce point, après tout il y en avait partout, des gens avec un tel comportement et à lansat même il existait ce genre d'individu. Pourtant cette fois, plutôt que de parler pour tenter de la consoler, l'animosité de sa partenaire sembla la toucher également et elle préféra rester éloignée, la laissant fulminer dans son coin, attendant patiemment qu'elle n'aille mieux.

L'enfant pourtant fini par se détendre légèrement lorsqu'elle fini par lui répondre, soupirant doucement à l'idée que si elle était capable d'ainsi lui répondre, c'était que tout n'était pas perdu ou qu'elle était déjà en train de se calmer. Cela ne l'empêcha malgré tout pas de s'agiter dans tous les sens comme si il fallait absolument que son énervement et l'énergie que cela faisait monter en elle ne soit dépensé en faisant quelque chose, même si cela devait être de s'agiter sans raison. La petite commençait doucement à se lasser de son comportement et leva le regard vers la route, scrutant les racines et les troncs le long de la pente, cherchant une piste d'escalade praticable. Si le froid avait commencé à rendre la terre compacte et aurait aidé à remonter, aucune prise valable n'allait assez haut et aucun de leurs pokemons n'aurait réellement put aider à cela. L'enfant se tournait alors vers le seul chemin libre quand sa partenaire jura contre les rangers, vidant visiblement de cette manière une partie de la rage accumulé. La blonde pourtant haussa un sourcil en la fixant, Lyra se rendait-elle compte que sa partenaire était elle-même une ranger et pouvait prendre mal ce genre de propos. Si ce ne fut pas le cas elle la fixa malgré tout un instant avant de détourner le regard de nouveau, cela ne servait à rien de vociférer dans son coin et si elle n'avait pas déjà montré des difficulté à se mouvoir, l'enfant l'aurait déjà pressé à avancer.

Pourtant face à ces excuses, l'enfant afficha un petit sourire, faisant lentement non de la tête. Après tout elle était descendue par ses propres moyens et si cela restait une pratique dangereuse par nature, elle avait eu l'habitude et des chevilles solide. Quant au moment où elle souligna sa colère, l'enfant souris un peu plus encore, comme si cela ne se voyait pas, cela avait quelque chose de mignon. Elle se sentait mieux avec elle et au final leur situation n'était pas partie sur une mauvaise impression de leur première rencontre, quitte à se perdre sur une île inconnue l'enfant préférait encore que ce soit elle, malgré son comportement parfois étrange. L'adolescente qui semblait s'être calmé s'était malgré tout levé et s'agitait à la recherche d'une sortie comme si elles ne savaient pas toutes les deux par où elles devaient partir. La blonde la regarda continuer de remuer en tout sens, lançant parfois des jurons ici et là et soupira doucement quand elle se décida enfin de se diriger vers leur seul échappatoire, où elle s'engouffra tout de suite après la brune mais là rapidement l'enfant prit la tête du groupe. Il semblait étrange de la voir avancer au milieu des bois avec cette assurance inhabituelle, car si la plupart des gens auraient commencé à paniqué dans sa situation, elle avançait avec aisance, son regard s'arrêtant ici et là d'un œil expert, comme si elle avait passé des années à faire cela.

Après tout c'est ce qu'elle avait fait, elle ne comptait plus le nombre de jour où elle était partie un matin chez son grand père, avait marché tout droit pour découvrir de nouveaux lieux et n'étaient rentré que lorsque il ne restait qu'assez de temps pour le faire avant la nuit. Régulièrement elle jetait un regard derrière elle pour surveiller qu'elle suivait toujours, jetant parfois un regard à ses pieds, comme pour vérifier l'aisance de sa marche. A cette période de l'année et dans ces conditions il pouvait être compliqué de trouver de quoi manger et au final c'était bien plus cela que l'enfant cherchait qu'un véritable chemin pour rentrer, son regard s'attardait parfois sur un buisson étrange ou une plante, parfois elle ramassait un baton pour remuer quelques champignons. De l'exterieur son manège semblait étrange, voir idiot, comme si elle ne comprenait pas la gravité de leur situation et finissait par simplement s'intéresser à la flore locale. Au bout d'un moment, la cuvette où elles étaient tombé ayant totalement disparu entre les arbres, elle fini par pousser un bruit ravis et couru ramasser d'étrange petites baies noir sur un buisson rachitique, elle en avala quelques unes et tendis le reste de sa cueillette à lyra.

Une fois toutes les deux rassasiées la blonde reprit la tête du groupe, cherchant encore et toujours des choses étranges entre les arbres, le temps sembla s'étirer à l'infini et au bout de ce qui sembla être une heure de marche, l'enfant fini par s'arrêter. Hormis le chemin d'où elles étaient tombé il ne semblait pas y en avoir dans ces bois, aucune piste, même vieille, aucune présence humaine. L'enfant soupira longuement en reprenant des forces, commençant à se dire qu'elles n'auraient d'autre choix que de marcher jusqu'à la mer puis de faire le tour de l'île quand un bruit étrange la fit tourner la tête. Loin du chant des oiseaux qu'elles entendaient depuis un moment, ce bruit là lui était parfaitement inconnu et quelque chose dans la manière dont il était poussé la mettait étrangement mal à l'aise. Son regard glacé se planta sur le brune en lui faisant signe de garder le silence et fini par murmurer.

- tu as entendu ?

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4955-anna-selwyn http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4957-anna-slewyn-mentali
 Pokéathlète Médecin
avatar
Pokéathlète Médecin
Région d'origine : Kalos - Aufrac-les-Congères
Âge : 16 ans
Niveau : 32
Jetons : 1462
Points d'Expériences : 733

MessageSujet: Re: [Mission] Pique-Nique Forestier {FT. Anna Selwyn}   Sam 7 Jan - 20:20

Lyra fut surprise de la débrouillardise d'Anna. Elle semblait s'y connaître par rapport à la Givrali, de même qu'elle semblait avoir le sens de l'orientation. Tout de même, Anna était une ranger, donc cela restait normal. Mais cela ne pouvait pas empêcher d'impressionner la brune puisque Anna était assez jeune. Pourtant, c'était une bonne chose. L'adolescente se contentait de faire confiance à la jeune fille et de la suivre de près. Elle faisait tout de même attention, elle n'avait pas envie qu'il lui arrive quelque chose et auquel cas, elle se chargerait de la protéger. C'était Anna la plus jeune, et parce que Lyra s'était retrouvée avec elle elle se sentait responsable. Elle ne voulait pas refaire n'importe quoi. Alors tout le temps qu'avançait la jeune fille, Lyra la suivait, essayant de rester confiante malgré la sorte d'inquiétude qu'elle avait. Il lui tardait de sortir de là. Même si elle ne paniquait pas elle n'aimait pas se retrouver dans ce genre de pétrin. Elle ne s'était jamais retrouvée coincée dans une forêt de la sorte. En fait, elle ne s'était jamais retrouvée coincée dans une forêt, tout simplement.
         La marche se faisait longue. Depuis combien de temps marchaient-elles? La brune observait les faits et gestes d'Anna sans rien dire, admirative de sa débrouillardise. Elle aurait tellement voulu se débrouiller comme elle, à son âge. La seule fois où elle avait tenté de se débrouiller seule lorsqu'elle devait avoir l'âge d'Anna lui avait valut de se retrouver dans une toile électrifiée de Migalos. Elle avait gardé de ce moment une énorme cicatrice représentant une sorte de croix , située dans son dos. Personne ne l'avait jamais vue et c'était bien mieux ainsi. L'adolescente tantôt son regard écarlate sur les arbres qui encerclaient les deux jeunes filles. A mesure qu'elles s'enfonçaient dans la forêt tout devenait plus calme. Bien qu’emplie d'arbre, la forêt paraissait être terriblement vide. Le calme qui régnait allait finir par devenir angoissant. Hormis le chant des oiseaux, pas le moindre bruissement de feuilles, la moindre agitation ne se faisait entendre. Aucune présence, rien d'autre que le pépiement des volatiles. A travers la cime des arbres lorsqu'on levait la tête, on pouvait parfois apercevoir les rayons du soleil percer entre les feuilles, distinguer le bleu du ciel au milieu duquel ne trônaient que peu de nuages. A plusieurs reprises la brune se retint de questionner Anna, afin de ne pas la distraire. Elle attendrait qu'elles se posent, mais à la manière dont elle avançait, Anna semblait infatigable. La jeune fille commençait à se demander si sa camarade ne commençait pas à fatiguer ou a se lasser. Elle fut tenter de lui proposer une pause. C'est vrai, Lyra elle-même se sentait fatiguer. Ce n'était pas dans ses habitudes de marcher aussi longtemps d'une manière aussi précipitée. Cela faisait depuis une heure qu'elles avançaient presque de manière ininterrompue. A plusieurs fois Lyra avait eu envie de s'arrêter, de prévenir Anna de faire une pause, mais elle s'était abstenue de tout cela. Elles avançaient bien, hors de question qu'elles s'arrêtent. De plus, faire une pause risquerait certainement de leur faire perdre le chemin qu'elles suivaient. Aucune distraction n'était possible, aux yeux de Lyra. Elle était quand même persuadée qu'elles feraient mieux de s'arrêter pour qu'Anna se repose...

-Tu as entendu?

    Sur le point d'ouvrir la bouche, la brune fut coupée net par sa camarade, qui l'avait devancée. Anna avait planté son regard sur la jeune fille en lui sommant de ne plus prononcer le moindre mot avant de lui murmurer ces paroles. L'adolescente avait elle-même capté une sorte d'étrange bruit qui était venu rompre le silence continu qui planait sur la forêt. La Givrali tendit l'oreille. Elle tenta à nouveau de capter le bruit. Pour le moment, tout était toujours resté silencieux, jusqu'à ce que le silence ne soit en quelques sortes détruit. Une sorte de cri, de gémissement lointain et plaintif. Mais ce qui était sûr c'était qu'il ne s'agissait pas d'un cri humain. Lyra haussa un sourcil. Avait-elle des raisons d'être inquiète? Certainement. En ce moment même elle était partagée entre l'intrigue et l'inquiétude. D'où cela pouvait bien venir? Elle se mit à faire un pas en avant. Comme sommé par Anna, elle se retint de prononcer le moindre mot, de faire le moindre bruit. Elle inspecta les alentours, attentivement. Elles étaient au bord d'un sentier, lui-même bordé de buissons et de grands arbres. La végétation n'était pas des plus denses, mais les arbres étaient assez proches les uns des autres. Quelques fougères étaient parfois distinguables à certains endroits, regroupées en petits paquets. Elle ne voyait pas de traces de pas, rien qui pourrait indiquer la possible présence de quelque chose de blessé. Doucement, elle fit alors un pas en avant. Son visage s'était légèrement crispé alors que les plaintes se faisaient de nouveau entendre. Son inquiétude grandissant, elle s'affairait à parfaitement regarder autour d'elle, craignant qu'un détail ne lui échappe. Bon sang, d'où est-ce que ça venait? Le fait que les cris puissent parvenir jusqu'ici prouvait que la chose qui les émettait n'était pas si loin, pourtant, ils étaient tout de même faibles. Ils paraissaient plus ou moins éloignés de la position des deux jeunes filles. Lyra grogna. Être perdue au milieu de la forêt n'avancerait les deux jeunes filles à rien. La Givrali fut tentée d'appeler de nouveau son Absol, et de lui remettre la tâche de flairer une quelconque trace. Elle ne pouvait pas rester là sans rien faire, elle ne pouvait pas rester là sans chercher d'où venaient ces cris. Mais l'adolescente n'avait pas le sens de l'orientation, et elle craignait de se perdre si elle s'aventurait trop loin. Au mieux, elle pourrait espérer compter sur Anna ou le flair de son Absol si il lui arrivait de perdre son chemin.
         Elle resta un long moment muette. Que devait-elle faire? De toute évidence son instinct lui faisait clairement comprendre qu'elle ne pouvait pas se permettre de rester là. Elle dut donc se résoudre à fouiller dans sa sacoche, dans laquelle elle avait mit en plus de ses Pokéballs le matériel nécessaire pour se soigner si jamais il se passait quoi que ce soit. Et bien peut-être que ça serait le moment de s'en servir. On ne sait jamais. Elle attrapa la Pokéball de Mist, avant de tourner le regard vers sa camarade.

-Anna, je... je vais appeler mon Absol. Il y a quelque chose, j'en suis sûre. Je veux qu'il flaire ce qu'il se passe.

    On devinait facilement a l'expression et au ton employé par Lyra qu'elle était tendue. Ces cris qu'elle entendait, qui se taisaient pour réapparaître plus tard, cela la mettait mal à l'aise en plus d'accentuer son inquiétude. Comme à chaque fois que sa dresseuse l'appelait, le Pokémon la salua d'une gracieuse révérence, qu'elle lui rendit pour le saluer à son tour. La jeune fille ne lui avait rien apprit, de lui même il s'était mis à faire cela. Elle trouvait ça amusant, d'autant plus que cela accentuait le côté gracieux et élégant du Pokémon. S'accroupissant par la suite pour être à sa hauteur, elle caressa affectueusement le haut du crâne du Pokémon désastre avant de lui demander de flairer une quelconque trace. Lorsqu'à nouveau les gémissements plaintifs se firent entendre, Mist sembla lever brusquement la tête de surprise. Quand à elle, la brune fut secoué d'un sursaut avant de se redresser avec rapidité. Le visage marqué d'une expression dure, elle demanda à son Absol qu'il se mette à la recherche de la source du bruit, chose pour laquelle il ne se fit pas prier. La brune se tourna dans la direction de sa camarade.

-Anna, est-ce que tu veux bien... Me suivre? Je n'ai pas un très bon sens de l'orientation, mais je fais confiance à mon Absol. Il est très doué en ce qui concerne de flairer la trace de quelque chose.

    Suite à ces paroles, la Givrali emboîta le pas de son Pokémon. Il avançait d'un pas gracieux, prudent, observant de tous les côtés. Il semblait avoir détecté une odeur, en plus des cris plaintifs qui lui parvenaient assez régulièrement. Lyra était toujours aussi inquiète. Elle craignait de se retrouver face à quelque chose qui les attaquerait, s'en prendrait à elles. Elle espérait que tout se passerait bien, mais elle redoutait un peu ce sur quoi elles allaient tomber.
         Il ne fallut pas dix minutes pour que Mist trouve la source du bruit. Le Pokémon s'arrêta en face de ce qui semblait être une pente, qu'il désigna d'un signe de tête à sa dresseuse. Méfiante, elle s'avança, haussant un sourcil. C'est alors qu'elle se retrouva en face de ce qui paraissait être une sorte de trou, pas très profond, mais dont toutes sortes de ronces jaillissaient du sol le long de la pente. Des branches cassées et abîmées jonchaient le fond, d'où provenaient les cris. C'est en baissant la tête que la brune pu apercevoir la silhouette d'un Moufouette recroquevillé sur lui-même, l'air complètement paniqué. Il paraissait paralysé. C'est à cette vue que l'inquiétude de Lyra se mit à grandir, et, appelant sa camarade, elle se mit à descendre le long de la pente, doucement, en faisant attention à ne pas se prendre le pied dans une ronce pour ne pas chuter. Sa jambe encore douloureuse handicapait légèrement, mais elle n'eut pas trop de mal à parvenir au centre du creux. Elle s'approcha doucement du Moufouette, le visage inquiet. C'était donc lui qui poussait des cris depuis quelques minutes. Elle murmura doucement au Pokémon de se calmer, mais il ne sembla pas rassuré à la vue de la jeune fille. C'est là qu'en l'examinant, elle fut soulagée d'avoir emporter de quoi effectuer des soins. Le pauvre Pokémon s'était blessé à la patte, et pas qu'un peu... Il saignait. Il semblait déjà être ici depuis un petit moment et tremblait. Sa blessure semblait douloureuse. Suivant son instinct, la brune défit l'écharpe qui encerclait son cou. Elle était assez épaisse et assez grande pour que la jeune fille puisse enrouler le Moufouette dedans, et il ne semblait pas peser très lourd pour qu'elle puisse le transporter. Alors, elle s'accroupit doucement, avant de poser une main sur la tête du pauvre Pokémon et de lui caresser d'un geste rassurant. Il la fixait avec un air méfiant et paniqué qui sembla s'adoucir, alors que la jeune fille avait sourit tristement. Elle enveloppa doucement le Moufouette dans son écharpe lorsqu'elle constata qu'il était un peu plus confiant, et le hissa dans ses bras, le tenant contre elle.

    Attentivement, elle observa la pente autour d'elle. Le trou n'était pas assez profond et la pente pas assez escarpée pour l'empêcher de remonter. Ce qui était rassurant, et parfait. En faisant de nouveau attention à ne pas se prendre le pied dans une ronce, et a ne pas blesser le Pokémon, elle parvint au bout d'un petit moment à se hisser vers le haut. Elle rejoignit sa camarade et son Absol qui avait patiemment attendu le retour de sa dresseuse, avant de s'agenouiller pour poser délicatement le Moufouette au sol. Elle lui caressa a nouveau la tête d'une manière qui se voulait rassurante, avant de déposer sa sacoche sur ses genoux et de fouiller à l'intérieur. Elle sortit de quoi nettoyer la plaie et la bander. Elle n'avait pas grand chose, mais il fallait au moins qu'elle arrive à le soigner. Il n'avait pas l'air d'avoir de patte cassée, ce qui rassura déjà la brune. Une fois la plaie désinfectée, la jeune fille s'assura de bien serrer le bandage qu'elle était parvenue à confectionner de manière à stopper le saignement, et avec un peu de chance d'empêcher que la blessure saigne à nouveau.
         La jeune fille se tourna ensuite vers Anna, après avoir observé le paysage. Ici, la forêt s'était faite plus dense, difficile de distinguer le ciel au delà des arbres. L'adolescente avait pu repérer quelques buissons supportant quelques baies de couleur différentes. Elle s'adressa a sa camarade dans l'espoir qu'elle en connaisse une qui pourrait donner un peu plus d'énergie au Moufouette et apaiser la douleur que devait provoquée la plaie.

-Voilà, ça devrait faire l'affaire. Ce n'était pas la première fois qu'elle soignait une blessure de Pokémon. Anna... Parmi toutes ces baies tu n'en connaîtrais pas une qui aurait les facultés d'apaiser la douleur du Moufouette ou de lui redonner un peu d'énergie?

_________________


Plus:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4483-317-je-n-ai-qu-un-objectif-et-je-ferais-tout-pour-l-atteindre-givrali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4494-lyra-scarlet-givrali
 Topdresseur Ranger
avatar
Topdresseur Ranger
Région d'origine : Unys
Âge : 13 ans
Niveau : 18
Jetons : 756
Points d'Expériences : 342

MessageSujet: Re: [Mission] Pique-Nique Forestier {FT. Anna Selwyn}   Dim 8 Jan - 16:32

Si ce bruit la mettait excessivement mal à l'aise et lui donnait en réalité plutôt l'envie de faire demi-tour et partir en ligne droite jusqu'à ce qu'elle n'entende plus rien, ses cours lui avaient crié de faire l'inverse. Perdue entre ces deux désirs couplé à l'angoisse de ce bruit, l'enfant avait poussé un petit soupire en voyant sa partenaire prendre la tête de leur groupe et ainsi, lui éviter quoi que ce soit. Si travailler en tant que ranger était également fait de ce genre de situation et même si on leur avait appris à y faire face sur le papier, dans les faits sont instinct lui hurlait de s'éloigner de cette créature blessé qui attirerait des prédateurs. Il fallut plusieurs minutes aux jeunes filles pour distinguer bien plus clairement ces bruits de pokemon et en levant le nez vers le ciel, elle comprenait pourquoi la forêt s'était faite si silencieuse. Aucun pokemon n'avait réellement envie de se faire entendre alors qu'une pauvre créature s'était ainsi transformé en appât. Blessé, même les pires pokemons devenaient des repas facile pour d'autres et rien n'encourageait à l'idée d'assister à ce triste spectacle.

L'enfant s'imaginait déjà avoir à repousser la brune ou bondir pour lui cacher les yeux dans l'unique but d'éviter de marquer son esprit ainsi. Au fond, elle avait honte d'elle-même de se montrer si faible et si concentrée sur sa propre sécurité plutôt que de gonfler son torse de ranger et partir à la rescousse de la veuve et l'orphelin. Trop concentrée sur son propre mal-être elle ne l'écouta quasiment pas, hochant mollement la tête face aux propositions de Lyra. Devant elle la brune s'était découvert un nouvel élan vitale, avançant malgré la tension que créait ces gémissements, se concentrant même dessus, au final, leurs roles auraient dut être inversé. C'était Anna qui passait sa vie en entrainement en rêvant de passer son travail d'adulte dans les bois et c'était Lyra qui actuellement se démenait comme une vraie ranger à rêver des spécialité de type et des arènes. Le monde était mal fait et elle s'en voulait. Pas même la présence du pokemon blanc devant elles ne parvenait à parfaitement la détendre. L'enfant n'y avait pas vraiment pensé, compter sur le flaire de Nevio à cet instant. En réalité elle n'avait pas vraiment envie de le sortir, n'imaginant que mal le petit pokemon avancer ainsi entre les racines et la terre gelée.

Si lyra ne brillait pas pour ses qualités de dresseuse, il était claire qu'au moins ce pokemon là lui obéissait, lui. Le grand pokemon avait un quelque chose d'étrange aux yeux de la blonde, comme un peu trop précieux avec ses pirouettes. L'idée de son evoli faire de même lui arracha enfin un sourire, la détendant enfin. Lyra devait se sentir tellement en sécurité avec une telle créature à ses cotés et la blonde l'enviait. A aucun moment elle ne s'imaginait craquer et pleurer derrière la carrure de son evoli ou de son magicarpe et malgré leur entrainement et la puissance qu'elle leur connaissait, cela ne sonnait que ridicule. Toujours être forte, toujours se dresser droite devant les obstacles, toujours réfléchir à ce qui pourrait la sortir des mauvaises situations, elle s'était habitué à tout cela. Que cela devait-être agréable de compter sur les autres, de simplement pouvoir s'effondrer en larme en attendant que les autres prennent les choses en mains. Sans se rendre compte que c'était précisément ce qu'elle faisait actuellement, suivant son ainée d'un air morne.

Ce fut d'ailleurs encore elle qui en voyant le pokemon blessé fila pour le secourir, n'hésitant pas à se salir pour cela et une fois sortit de ce trou étrange, commença à faire les premiers soins. Anna regarda autour d'elle puis croisa le regard de l'absol avant de déglutir de malaise, elle se sentait inutile et mal. La vision du petit pokemon lui était insupportable, l'idée que si elle avait été seule elle l'aurait très certainement abandonné à son sort lui vrillait les intestins. Les mots de la brune la fit sursauter et c'était un regard inquiet qu'elle lui lança, la dresseuse prenait les choses en mains et l'enfant peinait à vouloir avouer son inutilité. Pour se nourrir elle avait une idée claire de ce qui irait mais si elle était certaine d'une chose c'était que le poison de l'un était la nourriture de l'autre. Jetant un regard perdu autour d'elle, elle fini par se tendre.

- je ... je ne ... je sais pas, je ...

Il n'était pas dur de sentir que la petite blonde n'était pas à son aise et au fur et à mesure qu'elle parlait, sa voix baissait en volume, s'étouffait dans sa gorge. Ouvrant lentement la bouche, aucun son ne voulu en sortir et l'enfant poussa un sanglot. Elle était pathétique. Le duo devait se concentrer sur le sauvetage de cette pauvre créature, sur leur propre sauvetage et la seule chose dont elle était actuellement capable à ce moment donné était de pleurer. Face à l'incompréhension de la brune, la ranger poussa un pauvre gémissement avant de renifler bruyamment et se tendre.

- je suis une mauvaise ranger je devrais tout faire pour aider et le sauver et je pense qu'à ma sécurité je suis nulle j'y arriverais jamais j'aurais pas dut choisir ça je-

Sa voix se brisa et l'enfant se mit à pleurer de plus belle, son visage habituellement peu expressif se tordant maintenant de douleur et de tristesse, se noyant sous ses larmes.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4955-anna-selwyn http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4957-anna-slewyn-mentali
 Pokéathlète Médecin
avatar
Pokéathlète Médecin
Région d'origine : Kalos - Aufrac-les-Congères
Âge : 16 ans
Niveau : 32
Jetons : 1462
Points d'Expériences : 733

MessageSujet: Re: [Mission] Pique-Nique Forestier {FT. Anna Selwyn}   Mar 31 Jan - 20:08

- je suis une mauvaise ranger je devrais tout faire pour aider et le sauver et je pense qu'à ma sécurité je suis nulle j'y arriverais jamais j'aurais pas dut choisir ça je-

    Sans que Lyra ne comprenne pourquoi la petite venait d'éclater en sanglots juste sous ses yeux. Perplexe, l'adolescente fixa la jeune fille, sans savoir vraiment quoi faire. Dans ce genre de situations habituellement Lyra se serait sans doutes mise à paniquer mais pourtant... Depuis qu'elle avait eu a s'occuper de la petite Ariania à Halloween la jeune fille savait plus ou moins comment elle devait s'y prendre, pour réconforter les autres. Mais elle ne comprenait tout de même pas pourquoi Anna s'était mise dans un état pareil. C'est vrai, elle se débrouillait incroyablement bien, avait un bien meilleur sens de l'orientation que la brune, elle savait faire tant de chose dignes d'une ranger ! Si Lyra n'avait pas laissé Anna s'occuper du sauvetage du Moufouette et qu'elle avait tenu à s'en occuper soi-même, c'est qu'elle avait bien ses raisons. Mais dans le domaine du dressage, Anna avait beaucoup plus d'expérience que l'adolescente et ça, Lyra le voyait bien. Tête baissée, elle demeura silencieuse un instant. Oui, la Givrali était une mauvaise TopDresseuse. Mais elle s'en fichait. Enfin... cela l'affectait beaucoup, certes, mais elle essayait de faire en sorte que ça ne l'affectait pas. Pour cette mission c'était Anna qui se débrouillait bien, et elle montrait encore une fois de plus à la jeune brune qu'elle était douée et qu'elle avait bien eu raison de lui donner ces conseils, le jour de leur rencontre. Même si ça lui faisait mal au cœur quand elle y repensait, même si elle n'aimait pas y repenser, il fallait bien qu'elle admette que Anna avait raison. Et elle finirait par l'oublier, et un jour elle était sûre que ça arrêterait de l'affecter. Mais pour le moment c'était pas de savoir si Lyra était une bonne dresseuse ou pas qui importait. La réponse était déjà évidente, de toute façon.
         La Givrali se redressa péniblement. A pas lents, elle s'approcha de la petite toujours en pleurs, avant de poser doucement une main sur sa tête. Délicatement, elle lui caressa les cheveux d'un geste rassurant, comme pour lui dire de se calmer. C'est vrai. Lyra ne comprenait pas pourquoi cela la mettait dans un état pareil. Anna devrait être fière. Ce n'était que des baies, si elle ne les reconnaissait pas, la jeune fille n'allait pas lui en vouloir. Même si Lyra soupçonnait qu'elle pleurait parce qu'elle n'avait pas été récupéré le Moufouette. La Givrali releva le menton de la petite avant de la regarder d'un air doux. Elle eut un petit sourire attristé. Elle n'aimait pas voir les autres se mettre dans un état comme ça.

-Mais enfin Anna, qu'est-ce que tu racontes? Commença t-elle, d'une voix étrangement calme. Tu n'es pas nulle. Ne dit pas de bêtises.

    Elle leva la tête, le regard un peu attristé. Non, Anna n'était pas nulle. Et Lyra le voyait. A côté d'elle, elle se sentait pathétique. Elle avait été enfermée chez elle pendant toute son enfance, on ne l'avait jamais laissée sortir. De temps en temps Lyra avait bien bravé les interdictions, personne ne l'avait jamais su. Mais elle n'avait jamais apprit à se défendre, jamais apprit à se battre, jamais apprit énormément de choses. Elle se sentait ignorante et stupide. May avait été gentille en acceptant d'apprendre à l'adolescente comment s'y prendre pour soigner un Pokémon, ou comment jouer un peu de guitare... Mais ça, c'était tellement peu comparé a tout ce qu'elle aurait pu faire. Et c'était juste parce qu'on avait peur qu'il lui arrive quelque chose. C'était compréhensible. Et pourtant, Lyra ne pouvait pas s'empêcher de le regretter. Si seulement elle n'avait pas été malade. Si seulement elle avait prit soin de sa mère au lieu de quitter la maison pendant qu'elle dormait. Si seulement elle avait pas été aussi pathétique en étant enfant. Si seulement... si seulement il ne s'était pas passé beaucoup de choses, en fait.
         Le regard de Lyra s'assombrit. Une vague de tristesse s'empara de l'adolescente, tandis qu'elle baissa la tête. Doucement, elle enveloppa la fillette dans ses bras avant de la serrer contre elle, lui caressant la tête d'un geste se voulant amical, rassurant, apaisant. Non, Lyra était mille fois plus pathétique qu'Anna. Elle avait pas le droit de dire qu'elle était nulle. Elle n'avait pas le droit de dire qu'elle était nulle parce que... parce que ce n'était pas vrai. Et Lyra le savait bien. Anna était déjà très douée pour son âge. A l'âge de la petite, Lyra ne savait encore rien faire. Et l'unique chose qu'elle avait pu avoir était une énorme cicatrice barrant son dos ainsi qu'un long séjour à l'hôpital.

-Anna, t'as pas le droit de dire que tu es nulle. Fit-elle, calmement. Ce n'est pas vrai, tu es loin d'être nulle. Et beaucoup de choses le prouvent ! Tu te débrouilles très bien en tant que ranger, croit-moi tu m'as vraiment impressionnée. Tu sais bien plus de choses au sujet du dressage que je ne l'aurais pensé, et c'est pas parce que je me suis occupée du Moufouette avant toi que t'es nulle. Je suis sûre que tu l'aurais très bien sauvé de toi même ! C'est juste que... je voulais pas que tu te blesses. Tu es plus jeune que moi et l'état de ce trou... Je veux dire, y'a plein de ronces qui sortent de partout et c'est super difficile de descendre ! Je voulais pas que tu risques de te blesser en y allant à ma place.

    Elle souffla. Elle libéra la petite de son étreinte, avant de la regarder dans les yeux avec un calme sourire.

-Tu te débrouilles déjà incroyablement bien et je trouve ça vraiment admirable. Calme-toi, il est sauvé maintenant. Mais c'est pas de ta faute si il est blessé, et puis maintenant il va mieux. Si tu veux je peux te laisser t'occuper de lui, et même si tu trouves pas de baies pour soigner sa douleur je suis sûre que tu prendras soin de lui.

    La jeune fille se sentait un peu mal. Elle ne savait pas vraiment comment s'y prendre et elle avait peur de ne pas arriver à calmer Anna. Mais si elle était partie sauver le Moufouette, c'était pour éviter que la petite se blesse. Elle n'avait jamais pensé qu'Anna finirait comme ça.

-Je... Je suis désolée Anna, je voulais pas que tu te sentes mal à cause de moi. J'aurais dû te dire que j'y allais à ta place parce que je ne voulais pas que tu te blesses ou qu'il t'arrive quelque chose.

    La Givrali soupira, tristement. Doucement, elle ébouriffa amicalement la chevelure de la petite avant de venir envelopper de nouveau le Moufouette dans son écharpe et de l'envelopper pour se rapprocher d'Anna, et lui confier le Pokémon. Mais la brune fut stoppée net dans son élan. Un bruissement de feuille se fit entendre. Suivit d'un grognement. Puis d'un autre. Inquiète, la brune se pencha légèrement, pour tenter de distinguer a travers le décor sylvestre une quelconque apparition. Non loin de sa dresseuse, Mist était à l'affût lui aussi.

_________________


Plus:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4483-317-je-n-ai-qu-un-objectif-et-je-ferais-tout-pour-l-atteindre-givrali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4494-lyra-scarlet-givrali
 Topdresseur Ranger
avatar
Topdresseur Ranger
Région d'origine : Unys
Âge : 13 ans
Niveau : 18
Jetons : 756
Points d'Expériences : 342

MessageSujet: Re: [Mission] Pique-Nique Forestier {FT. Anna Selwyn}   Dim 5 Fév - 11:26

Sentir quelqu'un contre elle, même si ce n'était pas Orren ou son grand père, étrangement, cela lui fit du bien. Passant fermement ses bras autour de Lyra, l'enfant laissa ses larmes couler à torrent , reniflant et gémissant bruyamment, ne l'entendant presque plus. Mais à entendre la voix de la top-dresseur, la blonde tenta tant bien que mal de retenir les bruits qu'elle faisait pour l'écouter. Bien sur qu'elle était jeune et qu'elle se débrouillait bien mais ce genre d'argument ne parvenaient pas à percer la coquille d'égo et de manque de confiance de la petite : elle devrait se débrouiller parfaitement dès maintenant, pouvoir déjà faire face à toutes les éventualités et les années qui lui restait à l'académie ne serviraient qu'à se perfectionner. A chaque mot ou presque, elle cherchait un argument, quelque chose pour contrer ce que la brune pouvait lui dire mais à force d'effort, à force de se concentrer, l'enfant se calmait d'elle-même, poussant des sanglots de plus en plus espacé et léger.

Pas même la persuasion de Lyra à croire qu'Anna aurait agit pour le pokemon sauvage ne parvint à la pousser de nouveau dans ses océans de larme. Dans sa conviction presque naïve, dans ses tentatives maladroite mais sincère de la consoler, l'enfant retrouvait quelque part les mains épaisses de son grand père qui s'abattaient dans son dos pour la consoler et en la sentant se décoller, la blonde poussa un bruit maladroit pour qu'elle ne bouge pas qui n'eut aucun effet. Resserrant ses mains sur son propre haut, y enfonçant ses doigts, le regard bleu suivant la brune, elle en oubliait de pleurer. A présent mieux, l'écoutant toujours parler, la petite se tendis de nouveau face à ses mots.

- c'est pas de ta faute non plus !

Sans doute aurait-elle continué d'argumenter encore et encore, enfermant les deux top dresseurs dans une boucle sans fin, consolant l'autre pour finir triste soit même, être consolée et recommencer encore et encore. Sans doute l'aurait-elle fait si un grondement n'aurait pas attiré leur attention. Un bruit étrange, grave et sombre s'échappait de la forêt, parfois une sorte de sifflement profond qui semblait raisonner dans ses entrailles. Sans doute se serrait-elle mit à paniquer si son instinct n'avait pas pris le contrôle de ses nerfs : elle devait protéger le moufflair, Lyra, ses pokemons et les siens, elle devait agir. L'evoli sortit de sa pokeball sans qu'elle ai besoin de l'appeler et alors qu'ils fixaient toujours la source du bruit, lentement une tête énorme et hideuse en sortit. Quatre pattes massives dont les extrémités se terminaient par des griffes énormes, un corps trapus, une tête tout aussi large aux babines enflées sous quelques vibrisses rachitiques. Nevio bondit alors en avant, poussant un bruit furieux, commençant à bondir en tout sens pour en attirer l'attention. Si la manœuvre n'avait pas un grand succès, cela permis à l'enfant de tourner la tête vers le petit, toujours dans les bras de la brune, qui piaillait furieusement. Ils se ressemblaient beaucoup trop et aucune peur se faisait sentir de sa part, au contraire, était-ce de la joie ? De l'impatience ?

Sans dire un mot l'enfant tendis sa main, tous doigts écarté devant lyra et son pokemon avant de s'agiter, agrippant son sac et enfonçant vivement ses deux mains à l'intérieur avant de sortir vivement son capstick. La ranger en devenir n'avait jamais eu l'occasion de l'utiliser en condition réelle, tout au plus lui avait-on expliqué comment s'en servir et s'était entrainé sur son pokemon. Mais là, elle n'avait pas le droit à l'erreur, pas le droit de perdre le contrôle, fermant les yeux, inspirant lentement, la ranger activa l'objet en rouvrant ses prunelles bleu, les plantant sur le moufflair. L'objet tourna encore et encore, parfois vibrait étrangement au contact des plantes, s'éloignait de sa trajectoire ou perdait l'attention du pokemon sauvage mais lentement, elle fini par parvenir à le calmer. Sans perdre de temps, l'enfant alla attraper le bébé pokemon et le sortit de sa couverture pour le poser aux pieds de sa mère qui poussa des petits bruits de retrouvaille ravit. Accroupit devant eux, la blonde tendit sa main vers l'énorme pokemon poison et la laissa la renifler, se tournant pour encourager Lyra de la rejoindre.

Qui sait combien de temps elles passèrent là, au contact de cet immense pokemon sauvage, le temps avait filé entre leurs doigts comme du sable fin mais elles ne pouvaient pas se permettre d'attendre la nuit. Lentement l'enfant expliqua à la mère les blessures du petit auxquels elle répondit par des bruits triste et qu'elles devaient l'emmener à un camp humain où ils pourraient la soigner. Alors elle attrapa la petite créature dans ses bras, le réinstalla dans l'écharpe et les bras de lyra et elles se mirent de nouveau en route, suivis par le pokemon sauvage qui parfois prenait la tête du groupe comme pour les remettre sur le bon chemin.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4955-anna-selwyn http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4957-anna-slewyn-mentali
 Pokéathlète Médecin
avatar
Pokéathlète Médecin
Région d'origine : Kalos - Aufrac-les-Congères
Âge : 16 ans
Niveau : 32
Jetons : 1462
Points d'Expériences : 733

MessageSujet: Re: [Mission] Pique-Nique Forestier {FT. Anna Selwyn}   Dim 19 Mar - 13:04




    Elle fixait Anna. La Givrali était prête à agir si le Mouflair montrait le moindre signe d'hostilité et tentait d'attaquer la petite, mais Lyra avait bien comprit ce que la Mentali comptait faire. Aussi, elle se contenta de rester proche d'elle et de la laisser faire, non sans garder un petit regard inquiet sur elle. Elle n'avait pas à dire qu'elle se débrouillait mal. Au contraire. La brune appréciait le courage de la jeune fille, et elle demeura confiante en la voyant à l'oeuvre. La Spécialiste Ténèbres n'était pas une ranger, elle ne savait donc pas vraiment ce que ces derniers faisaient, quelles étaient leurs méthodes etc. Mais voir Anna agir lui permit de se faire une meilleure idée du rôle de Ranger, et surtout de l'utilité qu'avait le CapStick. Et visiblement, la blonde avait réussi sa manœuvre puisque le Moufflair sembla finir par se calmer. La brune poussa un discret soupir témoignant de son soulagement. Il fallait dire que cela ne l'avait pas vraiment rassurée de voir arriver de nulle-part la maman du petit Pokémon qu'elle avait secouru.

-Bon travail Anna... Souffla t-elle, rassurée.

    Suite au geste de sa camarade, l'adolescente s'avança doucement pour tendre la main vers la maman du petit Pokémon qu'elle tenait encore dans ses bras. Elle déposa le petit Pokémon au sol pour le présenter à la maman, tandis qu'Anna lui expliquait ce qui s'était passé. Silencieusement, la Givrali observait les actes de la petite avec admiration. Elle ne vit pas le temps passer aux côtés de la maman Pokémon, mais ce qui était sûr c'était qu'au moins, grâce à Anna, elles n'avaient plus rien a craindre. Elle récupéra le Pokémon lorsque la Mentali le lui confia, et le cala confortablement contre elle de sorte à ce qu'il n'aie pas mal, ne souffre pas plus à cause de sa blessure ou que sa blessure ne s'aggrave pas. Ainsi, elles reprirent la route silencieusement, avec principalement Anna pour guide, mais parfois également le Mouflair qui se chargeait de les remettre sur le droit chemin.  A chaque pas, Lyra se demandait quelle heure il pouvait bien être. Elle avait du mal à distinguer le ciel au delà des arbres, et plus elles progressaient au cœur de la forêt plus elle trouvait le temps long. Si seulement cette ranger ne les avait pas poussées... Et puis, c'était quoi la raison, de toute manière ? Les deux filles n'étaient là que pour une journée au minimum, ce n'était pas comme si elles allaient définitivement rester ici ! Lyra grogna à cette pensée. Mais elle décida de l'ignorer et de se contenter de suivre sa camarade, en silence.
         Au bout d'un moment enfin, elles aperçurent ce qui semblait être la sortie de cette forêt. Enfin. La marche commençait à fatiguer l'adolescente, ce qui ne semblait pourtant pas être le cas de son Absol. Le bébé Moufouette s'était endormi dans ses bras et il n'était pas rare que sa mère vienne se poster aux côtés de Lyra pour s'enquérir de l'état de santé de son petit. Les deux filles n'allaient donc pas tarder à rejoindre le point de départ des ranger. C'était sans doutes là qu'était le point de retour. Peut-être que l'absence des deux filles ne s'était pas faite remarquer, étant donné que les ranger étaient un grand groupe et qu'elles avaient sans doutes dû passer inaperçu. Il devait être le milieu de l'après-midi lorsqu'elle regagnèrent la place de Véter, et la première chose que remarqua Lyra était un groupe de ranger entrain de discuter. Dont la blonde aux couettes et celle qui les avaient poussées. Ainsi que deux garçons que Lyra n'avait pas encore vus. Ce fut celle qui les avait accueillies à leur arrivée qui les remarqua en premier, et elle les fixa avec un air surpris plaqué au visage. L'autre, la rouquine qui les avait poussées, eut une sorte de regard dégoûte lorsqu'elle réalisa que les deux étudiantes de Lansat s'en était bel et bien sorties. Mais... Alors que la blondinette se précipitait dans leur direction, la Givrali put distinguer un sourire mauvais se dessiner sur le visage de l'autre.

-Ooooh, vous allez bien toutes les deux ! On ne savait plus où vous étiez, vous aviez disparu d'un seul coup et on vous a cherchées sans vous trouver alors quand on a quitté la forêt, le chef nous a demandé de vous attendre ici !

    Son regard s'attarda sur le Moufouette endormi dans les bras de Lyra, et la ranger eut une mine attristée. Elle se pencha vers lui.

-Oooh... Mais il est blessé... Il va bien ?
-Oui, ne t'en fais pas. Commença à la rassurer Lyra. Nous...

    Il y eu soudain une voix qui s'éleva de derrière la ranger blonde. Et Lyra n'eut pas besoin de regarder d'où elle venait pour savoir à qui elle appartenait.

-Mais regardez moi ça ! Regardez-moi ce qu'on fait ces deux élèves de Lansat ! Moi qui pensait que les ranger de Lansat étaient de bons élèves... Je n'aurais pas pensé qu'ils soient venus ici dans le but de faire du braconnage...

    La blonde eut un air apeuré en même temps que l'air de Lyra devint surpris. Braconnage ? Mais qu'est-ce qu'elle racontait ? …Clairement, elle faisait simplement cela dans le but de ridiculiser et donner mauvaise réputation aux rangers de Lansat. Cela se voyait. C'était cette même fille qui les avait poussées, alors c'était tout à fait logique qu'elle fasse cela. Sinon, dans quel autre but ? Lyra avait bien vu son sourire, et nul doute qu'elle jouait la comédie. La blondinette recula, en demandant doucement à Lyra si sa camarade disait la vérité ou si elle mentait. La brune, stupéfaite, confia le bébé sans rien dire à la ranger juste en face d'elle, avant de se rapprocher de l'autre.

-Qu'est-ce qui te permet de dire que nous sommes venues ici afin de faire du braconnage ? Ne soit pas stupide, si c'était vraiment notre but nous n'aurions jamais soigné ce bébé !

    La fille grogna.

-Mais bien sûr... Tu as vu dans quel était il est j'espère ? Il est a-sso-mé !

    Elle parlait d'une voix forte et provocatrice, de sorte à ce que tout le monde autour d'elles les entendes. Peu a peu, du monde se rapprochait, fixant Lyra avec un air de dégoût. Des murmures s'élevèrent, mais la brune ne se démonta pas tandis que son absol dévisageait d'un air menaçant toutes les personnes qui oseraient s'approcher de trop près.

-Tu penses que c'est légal de s'en prendre à de pauvres et innocents Pokémon ? Continua t-elle. Il n'a rien demandé, et voilà qu'il est dans un état bien piteux ! Si tu pensais l'emporter avec toi sans te faire remarquer, ma pauvre c'est râté ! Tu...
-La ferme.

    La voix de Lyra se fit sinistre et menaçante, et face à cette intonation la rousse ne put qu'être surprise. Elle fixa la brune avec stupeur, comme intimidée par son regard. Croisant les bras et détournant le regard, elle libéra un petit « psst. » d'entre ses dents avant que ses lèvres ne se déforment en un inquiétant sourire.

-Si il y a une chose que je peux bien dire, c'est que tu joues parfaitement bien la comédie. Pas de chance pour toi, ça ne marche pas avec moi. Parce que ma chère, j'ai des preuves pouvant contredire tout ce que tu disais jusque là. Nous ne sommes pas venues ici dans un but de braconnage mais seulement dans le but de parfaire nos connaissances. Nous aimons bien trop les Pokémons pour accepter de nous en prendre à eux. Réfléchit, si j'étais braconnière, penses-tu vraiment que j'aurais cet Absol avec moi ? C'est bête, n'est-ce pas ?
 
    La rouquine grogna. Elle perdait ses mots et ne savait pas quoi dire face à Lyra. Il fallait bien qu'elle se rende à l'évidence que non, sa tromperie ne marcherait pas bien longtemps. Mais elle aussi, elle ne semblait pas vouloir se démonter. Cependant, on pouvait bien apercevoir son visage se décomposer, comme si elle savait qu'elle avait perdu d'avance.

-C'est n'importe quoi ! C-Comment tu expliques que vous ayez disparues alors ? Ce n'était pas là par hasard ! Cria t-elle.
-Parce que tu m'as poussée.

    Toujours avec le plus grand des calmes, la Givrali fixait durement l'autre ranger. Plus les propos de Lyra s'approchaient de la vérité, plus son visage se décomposait. Cependant, la ranger pensait que Lyra n'avait aucune preuve. Elle tenta alors une dernière fois.

-Pfft. Raconte ce que tu veux. Tu ne peux de toute façon pas prouver ce que tu dis ?
-Tu es sûre ?

    A ces mots, Lyra se recula légèrement pour dévoiler sa jambe qui s'était blessée durant la chute. La rousse, le visage stupéfait, hurla une dernière fois avant de faire demi-tour et de prendre la fuite, bousculant les autres sur son passage. Au même moment, le petit Moufouette s'était éveillé dans les bras de la blonde qui put confirmer qu'il dormait simplement, au grand soulagement de l'adolescente. La Givrali s'occupa de rassurer les habitants du village qui, heureusement, la crurent, tandis que la blondinette fixait Lyra avec un petit sourire.

-Ouf, je savais bien que vous n'auriez pas pu lui faire de mal. Cette fille était sûrement juste jalouse que vous soyez venue ici. Enfin elle n'a jamais été très douée pour le mensonge.

    La blonde pouffa, et Lyra ne put s'empêcher d'esquisser un petit sourire. Elles passèrent le reste de la journée en compagnie du Moufouette et de sa maman, et restèrent quelques jours de plus afin de s'occuper correctement de lui.

HRP:
 
Pique-Nique Forestier | Mission TopDresseur avec Anna Selwyn

©BBDragon

_________________


Plus:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4483-317-je-n-ai-qu-un-objectif-et-je-ferais-tout-pour-l-atteindre-givrali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4494-lyra-scarlet-givrali
Région d'origine : -
Âge : -
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 8922

MessageSujet: Re: [Mission] Pique-Nique Forestier {FT. Anna Selwyn}   Sam 8 Avr - 21:43

Modération Commune

Ok alors. J’étais en train de me dire que ça commençait lentement. Et puis boom. Cette violence de PNJ numéro 1 ! Très bon départ tout ça. ON VEUT DU SANG. Et pour le coup, je suis servie aha. Plutôt sympa la direction que vous avez prit avec cette mission. J’aurais honnêtement pensé à un échange de coup bas mais le seul vrai coup bas de la mission est ce coup de pied et la dispute de la fin ce que je regrette un peu. J’aurais bien aimé voir les filles se battre contre les autres rangers pour prouver la valeur de Lansat mais l’histoire du Moufouette est touchante est bien amené. Le breakdown d’Anna et le rassurage de Lyra apporte un vrai plus feelesque à la mission et cette dernière remplit tous les objectifs. Vraiment, la seule chose que je regrette vraiment est le manque d’interaction avec les rangers d’Almia mais connaissant vos persos c’est legit.

■■■□□ - Trois étoiles : c'est bien ! Rien à redire si ce n'est que vous pouvez quand même faire mieux, montrez vous plus originaux, étoffez vos rps ! Explorez la mission jusque dans ses moindres recoins ! Vous recevez 50 jetons et 10 expérience supplémentaire.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Mission] Pique-Nique Forestier {FT. Anna Selwyn}   

Revenir en haut Aller en bas
[Mission] Pique-Nique Forestier {FT. Anna Selwyn}
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: le reste du monde :: Reste du globe-