Partagez | .
Mrs Pryde and Dr Miles ... ou l'inverse
 Scientifique Chercheur Pkmn
avatar
Scientifique Chercheur Pkmn
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 15 ans
Niveau : 30
Jetons : 8007
Points d'Expériences : 828

MessageSujet: Mrs Pryde and Dr Miles ... ou l'inverse   Jeu 8 Déc - 13:15

Armé de son écharpe, de son bonnet, de ses gants et de son plus beau cache-nez, Rodrigue traversa la partie du campus que le séparait du bâtiment principal. Il avait du retard dans l’emprunt de ses livres. Enfin dans le renouvellement des emprunts de ses livres. Les cours du jour s’étaient un peu prolongés et il arriverait peut-être après la fermeture, il encourrait donc le courroux de Mme Pervenche et tout plutôt que ça. Bon okay, il avait tenu la patte à Mme Jauplin bien trop longtemps après la fin de ses enseignements, tout en semblant ne pas remarquer les tentatives de fuite de la pauvre enseignante. Elle s’en était finalement tirée en lui disant qu’elle devait retourner au dortoir des Givrali pour des tâches de référentes. Ce qui envoya Rod’ sur les routes de la bibliothèque après avoir été chercher ses livres dans son chalet.

Comme prévu, il arriva bien trop tard. Récompensé par une porte fermée et un désespoir en pensant aux futures traces de griffes sur ses bras, le blond soupira avant de faire demi-tour, tirant le petit chariot qui contenait les ouvrages qui étaient concernés. Il devrait les traîner à nouveau le lendemain matin. En sortant du bâtiment, il fut surpris par l’éclairage artificiel. Les jours avaient déjà bien raccourci, et même si ça se passait moins vite à Lansat que sur le continent, l’hiver pointait le bout de son nez, le temps froid et gris qui était devenu une habitude le rappelait bien trop suivant. Avec un nouveau soupir, il tira son chariot jusqu’à son chalet, ahanant tous les cinq mètres. Une fois posé sur son lit, il commença à tout retrier, histoire de, sous le regard critique des Pokémon présents. Il y avait Luxray, Grindur, Vostourno et l’Arcko de son jumeau, le reste étant parti… quelque part, le jumeau en question y comprit. Ça allait encore être une longue fin de journée. Quand même Polarhume se fait la malle c’est qu’il y avait un problème. Un bruit sourd attira son attention, lui permettant de tirer l’ourson de la table de chevet sous les ricanements de l’oisillon. Un regard vers son starter lui appris que ce dernier avait juste été trop fainéant pour délivrer le pauvre Pokémon. Le scientifique poussa son énième soupir de la journée en faisant un câlin au membre le plus émotif de son équipe et en se promettant une fois de plus de surveiller Vostourno parce qu’un jour elle allait vraiment créer une mafia dans l’académie. Après une minute de papouilles il reposa le (vieux) bébé par terre et ignora ses plaintes pour se remettre à son rangement. Tiens, c’était étrange il ne se souvenait pas d’avoir emprunté un livre sur la migration des type Poison… C’était à Josh ou à Dy peut-être et l’annexe de bibliothèque qu’était devenu son chalet aura attiré l’ouvrage ? Un coup d’œil sur la première page révéla un « propriété de Janice Jauplin ». Ah. Bon ben va falloir aller lui rendre, hein. Quelle heure il était ? Il avait encore un bon bout de temps avant le repas du soir, autant régler ce problème tout de suite, des fois que l’enseignante en ait besoin. Oui il savait à quel point manquer d’un ouvrage clé pouvait être affreux. Non, il ne voulait absolument pas se barrer de son chalet où une bataille rangée entre Arcko et Vostourno était en train de se préparer. Oui, il était même prêt à braver le froid pour ça.

Ni une ni deux, il s’était rééquipé et était sorti, laissant le félin gérer les deux énergumènes et emmenant ourson et boule d’épines avec lui. Au moins ces deux-là n’étaient pas dérangés par le froid. Le Dresseur en était venu à vouloir commander des manteaux faits sur mesure pour toute son équipe quand la première épidémie de rhume avait commencé dans ses rangs. Puis il avait fait le compte et s’était dit qu’une trentaine de boîtes de mouchoirs coûterait moins cher et durerait paradoxalement plus longtemps. D’où sa tenue aussi. Pour le coup il avait hésité à tout simplement envoyer un message à Max et à lui proposer de manger ensemble, mais il croyait se souvenir qu’elle avait quelque chose de déjà prévu. Avec des ami(e)s ? Avec UN ami ? Il ne savait pas, et ce n’était de toutes manières pas ses oignons. Il espérait juste que tout irait bien pour elle et qu’elle lui parlerait en cas de problème. Le Phyllali arriva finalement devant le dortoir Givrali et se rendit compte de quelque chose : il ne savait absolument pas comme aborder l’endroit. Devait-il toquer, sonner, appeler quelqu’un ? Alors qu’il s’apprêtait à finalement contacter sa meilleure amie, il entendit quelqu’un derrière lui. Son cerveau connecta deux neurones et il se rendit compte qu’un gars devant un des dortoirs des filles, ça pouvait paraître bizarre. Ainsi il commença à parler tout en se retournant, ne sachant pas du tout à qui il avait affaire.

- Euuuh… Bonjour bonjour, j’ai trouvé un livre appartenant à madame Jauplin et je venais lui rendre mais je savais pas du tout comment faire pour la trouver ici et euuuh… Je suis pas méchant me frappez paaaaas !

Oui, il était un poil traumatisé par les dortoirs féminins. Les Pyroli étaient des monstres pour la plupart et il était persona non grata chez les Mentali. Il avait oublié la raison par contre. Pour revenir à l’instant présent, une adolescente se tenait devant lui. (En même temps il avait 90% de chances de tomber sur une élève Givrali, donc une adolescente, hein) La jeune fille en question lui disait quelque chose mais il avait du mal à replacer le visage avec un nom…

_________________


MAÎTRE DES TOP-SITES
MEILLEURS AMIS WITH coPAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3859-0279-rodrigue-miles-phyllali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3877-rodrigue-miles-phyllali
 Pokéathlète Médecin
avatar
Pokéathlète Médecin
Région d'origine : Unys.
Âge : 18 ans
Niveau : 51
Jetons : 2009
Points d'Expériences : 1566

MessageSujet: Re: Mrs Pryde and Dr Miles ... ou l'inverse   Mar 27 Déc - 10:37



Mrs Pryde and Dr Miles ... ou l'inverse.

NOM 1
PRENOM 1
PRYDE
CALLIOPE
Lieu : Dortoir Givrali
Date : Début décembre
Pokémon utilisés :
_ Atchum !

_ Happy... Prends ce sirop. De suite !

Calliope perdait patience. On le ressentait dans le timbre de sa voix. Ce n'était pas habituel chez elle, mais son Cadoizo était vraiment le seul être vivant capable de la faire sortir de ses limites. La rouquine rapprochait la cuillère qu'elle tenait main, remplie à ras bord d'un liquide sucré fait maison. Mais l'oiseau bicolore croisait les bras et pivotait la tête d'un mouvement brusque, caractérisant son refus catégorique pour ingurgiter cette chose bien trop étrange pour lui.

_ Sincèrement, tu es pire qu'un enfant capricieux. Si tu veux guérir, je te conseille vivement de le boire. De toute façon, si tu refuses encore, je ne m'occupe plus de toi.

La menace ne paraissait pas très crédible aux yeux du concerné qui se mettait à glousser. Les joues gonflées, la préfète des bleues finissait par abandonner. Sa cuillère rejoignait le voisin de Cadoizo, soit Pandespiègle. Lui aussi avait attrapé ce petit virus -il était même fort probable que ce soit Happy qui lui ait communiqué les microbes en lui toussant sous son nez, mais peu importe. Le panda se montrait un peu plus docile et buvait sans broncher. Lançant un regard significateur à Happy (T'as vu, lui il se comporte comme un grand), Callie se redressait et rangeait la bouteille dans sa petite pharmacie personnelle tout en bronchant.

_ Oiseau de malheur. concluait-elle. Bon, je dois aller dans la serre rapidement. Il me manque quelques plantes pour vous préparer le reste. Je reviens d'ici quelques minutes. Hana va vous surveiller en attendant.

(Je viens !) quémandait Mystik.

_ D'accord, mais tu restes dans mes bras. Il fait froid dehors et je n'ai pas besoin de plus de malade. Bon, viens là.

La petite créature psychique se lovait contre sa dresseuse qui prenait le temps de bien mettre son écharpe et d'en donner une partie de façon a en faire une petite couverture pour Tarsal. Toutes les deux prêtes, Callie sortait du dortoir et filait à l'extérieur. Très rapidement, elle regagnait les serres ainsi que sa passerelle. Elle arrachait les quelques plantes mortes qu'elle pouvait voir mais ne s'attardait pas davantage. Dans un sac plastique, elle prenait les feuilles de la plante qu'elle avait besoin et quittait les lieux en faisant attention de bien tout refermer. Cela avait prit environs une vingtaine de minute.

En revenant vers son dortoir, elle remarquait à l'entrée un garçon semblant attendre quelque chose. Calliope ralentissait le rythme, s'approchant doucement vers ce dernier pour prendre le temps de l'observer et de deviner ce qu'il faisait ici. Il attendait sûrement une fille. Un rancard ? Probablement. Mais avec qui ? Soudainement, la curiosité de la demoiselle refaisait surface. Mais quand elle s'en rendait compte, elle secouait doucement la tête pour chasser ces idées. C'était mal placé de sa part, elle n'était pas le genre de personne à vouloir absolument des informations pour les répéter à tout le monde.

- Euuuh… Bonjour bonjour, j’ai trouvé un livre appartenant à madame Jauplin et je venais lui rendre mais je savais pas du tout comment faire pour la trouver ici et euuuh… Je suis pas méchant me frappez paaaaas !

Le garçon avait vraisemblablement ressenti la présence de la rouquine qui s'était tout juste stoppée quand ce dernier c'était retourné. Il semblait en panique, comme s'il venait d'être pris la main dans le sac. Une main en avant -l'autre retenait sa jeune Tarsal- Callie tentait de le rassurer. (En gros, ça veut dire : Calme toiiii. #paf)

_ Mais pourquoi est-ce que je te frapperais ? s'indignait-elle.

(Callie, il a bien un livre.) intervenait juste après Tarsal en générant un contact psychique privé avec sa dresseuse.

Sans prévenir, alors qu'elle venait tout juste de poser ses yeux dessus, Callie attrapait l'objet concerné. Elle en observait par la suite la couverture pour y découvrir un titre « La migration des Pokemon de type Poison » pour enfin le retourner et lire en diagonal le petit résumé à l'arrière. Ensuite, sa tête se redressait et ses yeux rencontraient plus en détail ceux de son interlocuteur. Comme d'habitude, la demoiselle se mettait à sourire doucement. Elle dégageait de la sérénité et de la douceur, ce qui rassurait l'autre en général.  

_ Tu t'intéresses aux types Poison ? ... *court silence* Euh, oui, forcément puisque le livre en parle. Bref... s'emmêlait la rouquine, le rouge grimpant facilement sur ses joues. Si tu veux, je peux le récupérer et le rendre à Janice. Je risque de la ...

_ CADOIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII !

Déboulant sans prévenir derrière le garçon, Happy le bousculant sans gêne pour pouvoir passer. Calliope n'avait pas les réflexes nécessaires pour soutenir son interlocuteur alors soit il se rattrapait de lui-même, soit il s'étalait comme une crêpe. Ou alors... troisième option qui s'appliquait instantanément : Tarsal usait de ses pouvoirs mentaux pour le stabiliser. Pendant ce temps, Calliope faisait volte-face, faisant tomber de sa poche le fameux sac plastique contenant ses plantes. Sauf qu'elle ne l'avait pas remarqué.

_ Hey bien, pour un malade, tu es bien en forme dis-moi ! Re- ... REVIENS ICI DE SUITE !

Le Cadoizo était en train de prendre le poudre d'escampette pour une raison encore inconnue. Mais comme sa dresseuse venait de crier, il s'arrêtait dans sa course et pivotait. Il n'arrêtait pas de cracher en bougonnant. Hana devait avoir réussi à lui faire boire le sirop. Calliope rigolait.

_ Retourne te coucher, j'ai bientôt fini de préparer le médicament.  
(c) Alban


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1231-0116-calliope-callie-pryde-givrali#13904 http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1233-calliope-callie-pryde-givrali#13937
 Scientifique Chercheur Pkmn
avatar
Scientifique Chercheur Pkmn
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 15 ans
Niveau : 30
Jetons : 8007
Points d'Expériences : 828

MessageSujet: Re: Mrs Pryde and Dr Miles ... ou l'inverse   Ven 6 Jan - 6:09

Rodrigue dévisageait son interlocutrice. Il était un peu dans l’expectative. Il était sûr de la connaître pourtant, une camarade de cours ? D’Athlétisme alors, parce qu’il s’en serait quand même souvenu si elle était avec lui en parcours scientifique, et encore plus en tant que chercheuse… Quoiqu’il y avait plus que ça, pourquoi avait-il l’impression qu’elle était plus importante que ça ? Rah, lui et sa mémoire défaillante pour tout ce qui concernait les personnes ! Pendant que son cerveau rouillé tentait de connecter ses neurones, il se fit prendre le livre des mains par la demoiselle qui lui sourit ensuite. Elle était étrangement calme et, étrangement, cela le rassurait.

- Euh non je n’apprécie pas vraiment les types Poison, ma meilleure amie de les supporte pas, ahahah.

Bravo, Rod’, super phrase d’accroche ! Encore cinq ou six heures et elle saurait peut-être ton prénom, enfin si tu ne te mettais pas à disserter sur les méthodes de communication entre humains et Pokémon, hein ? Alors qu’il allait finalement décider à se présenter, il fut interrompu par un … euh c’était quoi comme Pokémon ça ? Comme quoi le froid ne lui réussissait décidément pas. Oui interrompu, ou plutôt envoyé dans les airs sans plus de façons. Alors qu’il allait retomber au sol et très certainement se faire bien mal, il se sentit ralentir, comme si une poigne le retenait de basculer. Dans le même temps, une de ses Pokéball s’ouvrit et c’est un Shaofouine particulièrement blasé qui le rattrapa avant de regarder autour de lui, de lever les yeux au ciel et de rentrer dans sa sphère. Alors note à lui-même : les entraînements de Pokéathlète ça pourrait servir aussi un peu en pratique. Histoire d’augmenter ses chances de survie, ou ce genre de choses. Encore un peu et c’était Gringolem qui le sortait et qui le rattrapait comme une princesse, quoi. Toujours est-il que le blond adressa un hochement de tête de remerciement envers le petit Pokémon Psy et Fée qui l’avait empêché de se viander magistralement.

En entendant la Givrali enguirlander son Cadoizo, Pokémon Glace, Noël, enguirlander, ahah, oui non il fallait vraiment qu’il fasse quelque chose, le froid grillait son cerveau en fait. Bref en entendant son interlocutrice héler son Pokémon et parler de médicaments, une idée vint au Phyllali. Mais très vite dissipée en voyant un petit sachet par terre, qui n’était pas là avant la bousculade et qui devait donc appartenir à sa nouvelle connaissance. Il se baissa donc pour le ramasser et lui tendit.

- Tiens euuuh… Je crois que tu as laissé tomber ça. Ce… sont des herbes médicinales, non ?

Bravo Rod’, tu as retenu le premier cours d’introduction à la médecine ! Ou alors une des innombrables anecdotes de Melty Potts. Ou alors tu es tout simplement débile et c’était juste de la ciboulette. Enfin non, ça ne ressemblait pas à de la ciboulette. Et puis à quoi servirait de la ciboulette à la préfète des Givrali ? Euh… La… AH MAIS OUI MINCE QU’IL ETAIT BÊTE ! Rousse, sympathique, avec un Cadoizo, une des meilleures médecins de l’Académie, mais aussi centre de nombreuses rumeurs quant à sa relation avec son propre préfet (et Arceus sait que les Phyllali n’étaient pas trop branchés ragots) ce ne pouvait être que…

- Je… viens de percuter, mais tu ne serais pas Calliope Pryde ? Je m’appelle Rodrigue Miles, un Phyllali, Max me parle souvent de toi !

Et donc, il avait fini par se présenter. Et par reconnaître une des figures les plus importantes de l’Académie, après une bonne minute d’introspection. Il en était où dans son Préfetdex du coup ? Phyllai, Voltali, Pyroli Givrali (et Noctali, mais seulement un mois plus tard chronologiquement parlant NDLA) il se remplissait bien, dis-donc ! Il se rendit un peu compte qu’il avait fait une bourde. Max lui avait dit un jour « ne parle jamais d’une Givrali à une autre Givrali à moins d’y être invité, SURTOUT de moi, SURTOUT venant de toi ». Il ne savait pas trop ce que ça voulait dire mais s’y était plus ou moins tenu. Dans son esprit, ce dortoir avait une conscience de banc, comme les Remoraid, ainsi quand un membre apprenait une information, tous l’avaient dans la demi-seconde qui suivait. Il était sûr qu’il n’était même pas si éloigné de la vérité que ça et que ce concept méritait quasiment une thèse à lui tout seul. Enfin bon il n’était pas là pour parler métaphysique relationnelle.

- Tiens, je ne pensais pas que les types Glace pouvaient attraper le froid commun. Mon Pyronille l’a eu en Février dernier, il se mettait à déclencher Nitrocharge aléatoirement. Un grand moment de joie.

Oui, il s’était mis à penser à voix haute. L’épisode auquel il faisait référence avait eu lieu peu après la capture de la larve et fort heureusement une piqûre de Needle et un jour de repos avaient suffis pour qu’elle se remette à péter le feu. Enfin à arrêter. Bon bref. Il avait rendu le livre, il avait sociabilisé et s’il commençait à réfléchir à ce qu’il disait avant de faire un écart de conduite qui ferait le tour du campus s’il se débrouillait pour le réaliser chez les Givrali ?

_________________


MAÎTRE DES TOP-SITES
MEILLEURS AMIS WITH coPAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3859-0279-rodrigue-miles-phyllali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3877-rodrigue-miles-phyllali
 Pokéathlète Médecin
avatar
Pokéathlète Médecin
Région d'origine : Unys.
Âge : 18 ans
Niveau : 51
Jetons : 2009
Points d'Expériences : 1566

MessageSujet: Re: Mrs Pryde and Dr Miles ... ou l'inverse   Mer 18 Jan - 8:34



Mrs Pryde and Dr Miles ... ou l'inverse.

NOM 1
PRENOM 1
PRYDE
CALLIOPE
Lieu : Dortoir Givrali
Date : Début décembre
Pokémon utilisés :
Prise dans le feu de l'action, Calliope n'avait même pas remarqué la brève apparition du Shaofouine qui avait eu la dextérité d'empêcher son dresseur de s'étaler au sol. En réalité, la rouquine était bien trop occupée à faire -encore- des remontrances à son Pokemon qu'elle jugeait trop indisciplinée. En se retournant pour faire de nouveau face à son interlocuteur, celui-ci lui tendait son sac rempli d'herbes médicinales auquel il semblait étrangement intrigué.

_ O-oui, c'est bien cela. Merci. répondait Callie, perplexe quant à ce questionnement qu'il exprimait.

Le sachet en main, elle tâchait de le garder plus précieusement tout en essayant de se souvenir du visage du garçon lors de ses cours au sein de l'académie. A dire vrai, elle ne faisait jamais attention aux camarades qui l'accompagnaient, bien trop préoccupée à suivre convenablement le cours. Lorsque ça traitait de la médecine, Calliope était dans un autre monde, coupée aux autres. Et tandis qu'elle essayait de mettre un prénom sur le visage du garçon, c'est ce dernier qui percutait plus vite sur son identité personnelle. Dans un sursaut, elle redressait doucement la tête alors qu'il se présentait. Mais bien sûr ... Le fameux ami de Max. "Rod" Hein, euh... Comment ça Max lui parlait souvent d'elle ? Ah ben bravo, c'est justement ce genre de commentaire qui transforme Callie en tomate.

_ J-e suis bien elle... Enfin, je crois. osait-elle plaisanter en regardant ses mains. Enchantée Rod ! Euh, pardon, Rodrigue. Désolée, Max t'appelle plus par ce diminutif. D'ailleurs, en parlant de diminutif, le mien est Callie ! ... Hem... [size=10]Je parle troooop... concluait-elle en se parlant à elle même.


Mal à l'aise, la rouquine détournait le regard et commençait son manège avec ses doigts. Le silence tombait lourdement alors qu'Happy trainait des pattes pour enfin rentrer, prenant au passage le soin de re-pousser le Phyllali avec l'une de ses patte afin que ce dernier s'écarte de sa route. (Car oui, vous êtes TOUJOURS sur la route du Cadoizo) Un mouvement sur lequel rebondissait le garçon (Heureusement car ils seraient encore deux idiots à s'observer sans rien dire pendant combien de temps ?) afin d'évoquer son questionnement quant à la probabilité pour qu'une Pokemon de type glace attrape froid tout en évoquant une anecdote personnelle. Arquant un sourcil, la rouquine souriait doucement.

_ Eh bien, il faut croire que oui. Ahaha ! ... Non, plus sérieusement. Bien que la physionomie du Pokemon prête à se dire qu'il est immunisé contre le froid, cela ne veut pas dire qu'il l'est aux bactéries ou virus. Happy a du tout simplement être contaminé. D'ailleurs, poursuivait la demoiselle en soulevant son sac pleins d'herbes, ceci est pour lui. Je comptais les préparer en rentrant. En tout cas, j'espère que ça a été avec Pyronille parce qu'en effet, ça ne devait pas être évident... Si jamais ça se reproduit, n'hésite surtout pas à me rendre visite. Si je peux faire quelque chose pour t'aider, j'en serais ravie.

Et voilà qu'elle recommençait. Calliope connaissait ce garçon depuis à peine... cinq minutes ? Et elle lui proposait déjà ses services ! Décidément, ma petite, ta bonté te perdra. Cependant, ça lui faisait toujours plaisir de rendre service et c'est ce qui comptait à ses yeux. Après tout, c'était dans l'optique de prendre soin de Pokemon ainsi que de son dresseur. Tout le monde méritait une bonne santé, personne n'y faisait abstraction aux yeux de la rouquine. C'est de cette façon que les deux adolescents s'échangeaient leur numéro de iPok. (Enfin, Callie ne laisse pas tellement de choix à Rod en fait, elle insiste beaucoup. #paf) Et plus ils échangeaient des banalités au sujet des cours, des élèves -notamment leur amie commune, Max- ou encore des évènements à venir, plus Callie avait la sensation de connaitre Rod depuis un peu plus de temps finalement. Enfin, "connaitre" entre guillemet car elle se souvenait simplement de lui dans ses cours de médecines (enfin !) qu'il avait intégré il n'y a quelques mois à peine... ! Ce qui amenait à une question un peu plus personnelle.

_ Dis voir... Tu changes de cursus ? Enfin, je veux dire, tu es en train de te réorienter ou c'est simplement que tu as envie de faire de la médecine en plus ? Parce que je me souviens enfin de toi dans les cours, cependant, je ne me rappelle pas t'y avoir vu depuis mon arrivée ici.
(c) Alban


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1231-0116-calliope-callie-pryde-givrali#13904 http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1233-calliope-callie-pryde-givrali#13937
 Scientifique Chercheur Pkmn
avatar
Scientifique Chercheur Pkmn
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 15 ans
Niveau : 30
Jetons : 8007
Points d'Expériences : 828

MessageSujet: Re: Mrs Pryde and Dr Miles ... ou l'inverse   Ven 3 Mar - 9:19

Rodrigue sentit le rouge lui monter aux joues quand Callie (du coup) l’appela Rod et lui expliqua pourquoi. Voilà donc ce que Max voulait dire quand elle l’avait mis en garde contre les échanges d’informations entre filles… Terrifiant. Et c’était parti pour un silence gêné, pile devant le dortoir Givrali. Fort heureusement, la préfète rebondit sur son anecdote. Alors comme ça, même les types Glace pouvaient chopper le rhume, c’était bien étrange… Par contamination, certes, mais ce n’était pas comme les types Poison, totalement immunisés ou les types Electriques qui ne pouvaient pas être paralysés. Quoiqu’il lui semblait que les givrés pouvaient finir gelés. Et puis un rhume n’était pas forcément dû à un coup de froid, c’était logique finalement.

La préfète Givrali était en tout cas très sympathique, lui proposant directement un coup de main si ses Pokémon avaient des problèmes. C’était … très gentil. Mais si ce n’était pas une préfète et que Max ne lui avait pas dit que Callie était une des personnes les plus généreuse qu’elle connaissait, Rodrigue se serait demandé si elle ne se fichait pas un peu de lui en croyant qu’il ne savait pas s’occuper de son équipe. Mais bon, venant d’une jeune fille blanche comme neige, la pensée ne lui traversa même pas l’esprit. Les deux échangèrent ensuite leur numéro d’IPok. Oui, comme ça. C’était un peu étrange, le scientifique n’ayant que ceux de ses amis ou ceux des personnes avec lesquelles il travaillait régulièrement. Genre Orren, Max, Aaron, Achille et compagnie. Il n’avait même pas celui de son propre préfet pour tout dire. Enfin si peut-être qu’il l’avait enregistré lors de l’intégration, mais ne l’avait jamais utilisé.

Les deux commencèrent ensuite à discuter de tout et de rien, ce qui amena Rodrigue à oublier les recommandations de sa meilleure amie. Il se mit donc à parler des profs, de Max, des cours, des événements marquants des derniers mois. Plus la conversation avançait, plus il se rendait compte que la Givrali et lui étaient plus ou moins fait pour s’entendre et que c’était comme s’ils s’étaient connus depuis un bon bout de temps finalement. C’était assez étrange, mais une des particularités à vivre sur un campus : tout le monde se connaissait plus ou moins et chacun avait un lien avec un autre. Les échanges dérivèrent finalement sur le parcours de médecine et Callie lui fit remarquer qu’il était plutôt nouveau dans le cursus. La question prit un peu à contrepied Rod’, qui chercha quelque chose d’intelligent à répondre.

- Euuuuh… Je suis arrivé en semestre cinq et je suis directement allé vers la formation de chercheur… J’ai dû commencer les cours de Pokéathlètisme vers … Février, après mon grade deux puis les cours de médecine juste avant les vacances, du coup sur Juin ? Bon après avec Roseverte et les examens je n’y suis pas autant que je le voudrais…

Il s’y perdait un peu dans les dates à vrai dire : entre ses thèses, les missions, les cours spés, les compétitions, son frère, son équipe à gérer, il avait de quoi faire. Et le plus souvent c’est sa vie sociale qui en prenait un coup. Enfin bon, il avait un bon noyau d’amis proches, mais ne voyait pas autant qu’il le voudrait certains. Ça faisait longtemps qu’il ne s’était pas fait une sortie avec Aaron au passage. Ah oui, finir de donner toutes les informations à son interlocutrice avant de se perdre dans ses pensées…

- En fait mon projet c’est de participer à la conception et à l’application de prothèses pour Pokémon handicapés, sauvages ou non puis de superviser leur retour à une vie normale. Au début je voulais juste faire de l’éthologie. Puis après une mission et quelques … parallèles avec des problèmes, j’ai décidé de faire de ce projet mon avenir. Et c’est comme ça que je suis arrivé en médecine.

Ouais, il n’allait pas crier sur tous les toits que le starter de son frère avait eu un accident, qu’il était présent à ce moment et qu’il avait été plutôt traumatisé. Ni qu’il avait peur du sang, pour un futur médecin ça faisait bizarre. Le fait qu’il se trimballe une ribambelle de Pokémon qui adoraient le combat aussi. Par chance, il n’avait pas encore de diva folle de Concours dans son équipe, le plus proche étant Vostourno, et elle se contentait très bien de faire la peste. Par contre il avait un peu monopolisé la parole, ce qui était impoli.

- Et sinon toi t’as un projet particulier en médecine ? Je sais que t’es la meilleure élève médecin de l’Académie mais ça s’arrête là malheureusement.

_________________


MAÎTRE DES TOP-SITES
MEILLEURS AMIS WITH coPAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3859-0279-rodrigue-miles-phyllali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3877-rodrigue-miles-phyllali
 Pokéathlète Médecin
avatar
Pokéathlète Médecin
Région d'origine : Unys.
Âge : 18 ans
Niveau : 51
Jetons : 2009
Points d'Expériences : 1566

MessageSujet: Re: Mrs Pryde and Dr Miles ... ou l'inverse   Mer 19 Avr - 17:45



Mrs Pryde and Dr Miles ... ou l'inverse.

NOM 1
PRENOM 1
PRYDE
CALLIOPE
Lieu : Dortoir Givrali
Date : Début décembre
Pokémon utilisés :
L’échange était familier, peut-être même trop. Et pourtant, les deux adolescents ne se connaissaient que depuis quelques minutes. Etrangement, Calliope se sentait à l’aise en compagnie du Phyllali et avait justement envie d’apprendre à connaitre ce dernier. Mais à côté de ça, peut-être qui la trouvait un peu trop curieuse, voir même avenante, frôlant donc l’impolitesse. Fort heureusement, le garçon répondait normalement, sans émettre de réticence, ce qui encourageait la rouquine à poursuivre dans cette voie. Les questions étaient de plus en plus personnelles et beaucoup plus précises, perturbant son interlocuteur. Et elle le remarquait, bien entendu mais n’y prêtait pas de réelle attention. Elle se disait juste qu’il était tant qu’elle arrête.

Rodrigue finissait par lui détailler son projet, expliquant au passage les raisons de son passage dans ce cursus. Très vite, le sourire grimpait au visage de la rouquine, totalement émerveillée. Elle le regardait avec attention, buvant à la limite ses paroles. Elle le trouvait incroyable. Ou plutôt, son projet. C’était quelque chose qui semblait lui tenir à cœur et tant mieux. Ça ne pouvait que plaire à la demoiselle, forcément. Sa vocation étant d’aider son prochain, ça ne pouvait que l’être. Surtout dans ce domaine encore fragile : il n’y avait pas énormément de personne qui s’y spécialisait. Et les motivations de Rod semblaient suffisantes.

_ Ouah, c’est vraiment formidable ! s’enthousiasmait Callie. Et elle n’exagérait pas, c’était sincère.

Ses yeux pétillaient d’envie. Ou plutôt d’admiration. Cependant, elle redescendait bien vite sur terre quand le garçon lui retournait la question, tout en lâchant un énorme compliment. A cet instant, en une demi-seconde, la rouquine était devenue une tomate. Hébétée, la bouche légèrement entre ouverte, elle ne parvenait pas à répondre immédiatement. C’était très flatteur de sa part, même beaucoup trop. Etait-ce réellement les bruits de couloir ? Elle ne s’en était pas vraiment rendue compte. Pour une demoiselle appartenant au dortoir des Givrali, celle des commères, c’était un comble tient ! Fuyant le regard de son interlocuteur, elle bidouillait quelque chose avec ses doigts, traduisant clairement sa gêne.

_ M-mais… Je… Euh… disait-elle sans savoir par où commencer. Puis, respirant un bon coup pour se calmer, elle reprit, toujours en évitant le regard de Rod. J-je… Je ne suis pas la meilleure, j’ai beaucoup de chose à apprendre. Et puis, il y a aussi Idalienor. Et euh… Miranda, Geores… énumérait-elle. Il s’agissait de ses camarades de classe. Ses yeux finissaient par se planter un instant sur ses pieds avant de finalement soulever la tête et scruter le regard du garçon. C’est très gênant, ce que tu viens de dire. Beaucoup trop flatteur … Hem…

Calliope avait toujours été honnête avec ses sentiments. De toute façon, impossible de passer à côté. On pouvait facilement les deviner. Il n’y avait pas plus spontané de toute manière.

_ Pour revenir à ta question, mon rêve est d’ouvrir un institut afin d’accueillir tout type de malade. Une sorte de maison temporaire. Ils y resteraient le temps qu’il faudrait pour un bon rétablissement. Je comptais aussi me spécialiser dans la naissance Pokemon. A voir si j’en ai la possibilité. En attendant, je préfère le général.

C’était logique dans un sens que la Givrali désire cette spécialité. Après tout, ses parents étaient tous les deux des éleveurs. Elle avait donc été plongée dans ce domaine depuis toute petite déjà. Mais la médecine était tellement vaste, il y a énormément de savoirs, de possibilité… Elle hésitait encore un peu, dans le fond, bien que ses propos semblaient convaincre qu’elle s’était déjà tracée toute une route à suivre. Et c’était déjà ça. Se lancer dans l’inconnu, très peu pour elle. Ensuite, si elle avait d’autres possibilités qui s’ouvriraient à elle, bien entendu qu’elle y réfléchirait avant de bifurquer de sa trajectoire. Comme le dit souvent son père : on ne sait pas de quoi demain est fait. Le futur est trop subjectif, il n’est pas gravé dans le marbre. Les évènements sont toujours susceptibles d’évoluer au dernier moment.

_ Cadoiiiiii beuglait Happy au loin, traduisant son impatience.

_ En tout cas, voilà… Hem… Je vais devoir filer, Happy attend son traitement. Et comme tu peux le constater, il n’est pas très… Patient. Je suis navrée. A une prochaine fois ?

Avant même de pouvoir tourner talon, le Pokemon bicolore refaisait déjà son apparition. Sans crier gare, il se plaçait derrière Rod et lui poussait les fesses de toute ses forces pour le contraindre à entrer dans le dortoir des Givrali. Mordant sa lèvre inférieure, Calliope se retenait un juron.

_ Happy ! Il ne peut pas, c’est un garçon.

Lâchant un énorme soupir, le Cadoizo ignorait la remarque de sa dresseuse tout en levant les yeux vers le plafond. Et puis quoi encore ? Il y avait bien l’autre blond qui rentrait, se disait-il. Quelle était la différence ?

_ Bon, à bientôt !


[HRP : Fin du RP pour Callie]
(c) Alban


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1231-0116-calliope-callie-pryde-givrali#13904 http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1233-calliope-callie-pryde-givrali#13937
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Mrs Pryde and Dr Miles ... ou l'inverse   

Revenir en haut Aller en bas
Mrs Pryde and Dr Miles ... ou l'inverse
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: archives :: Les Archives :: Année 4 :: RP-